Résultats pour la recherche

double nettoyage

Sur mon lavabo #18

30 mai 2019

J’ai terminé des trucs et j’en ai commencé des nouveaux ! Du coup je viens vous raconter !

– Je me démaquille avec le baume nettoyant Advanced Night d’Estée Lauder ; je l’ai déjà utilisé mais je ne suis pas sûre de vous en avoir parlé. Pour moi il est comme le Take the Day Off de Clinique en plus luxueux et plus sensoriel : il sent légèrement la lavande, la texture est satinée, il est ultra confortable et il retire absolument tout le maquillage sans jamais piquer les yeux, j’adore ce produit.

– Ensuite je fais un second nettoyage avec le Baume nettoyant de Kat Burki (ça n’est pas un démaquillant et je n’ai pas essayé de me démaquiller avec, à mon avis il ne fonctionne pas sur le mascara) : c’est une gelée non moussante à la texture rafraîchisssante (elle doit être très agréable quand il fait chaud) et à l’odeur fraîche aussi (plantes coupées, un peu), j’aime beaucoup.

Si je ne suis pas maquillée je fais quand même un double nettoyage, parce que je porte un SPF tous les jours et que c’est galère à retirer.

– Le matin je pschitte de l’eau d’Uriage (et je la laisse sécher car on peut le faire avec elle), le soir de l’eau d’Avène (et je ne la laisse pas sécher car elle n’est pas faite pour ça).

– Pour les mains j’ai le savon liquide Fleur Bleue de Kerzon : il sent aussi la lavande (j’aime bien les soins qui sentent la lavande, c’est apaisant), on peut l’utiliser aussi en gel douche, il est très agréable.

Previously, sur mon lavabo.

Et vous ? ;-)

49 commentaires Laisser un commentaire

Sur mon lavabo #14

10 juillet 2018

Helloooo, c’est le retour du lavabo !

J’ai un peu simplifié ma routine, je n’ai « que » 2 seconds nettoyants cette fois ;-) Comme vous savez je fais un double nettoyage systématique de mon visage (sauf si je ne porte pas de maquillage et que je ne sors pas de chez moi), en adaptant les produits selon mes besoins.

– Pour me démaquiller, j’ai en ce moment une huile démaquillante Skinvill que j’ai achetée à Tokyo. Elle n’est ni nulle ni extraordinaire : elle fait bien son boulot, ne sent quasiment rien et est plutôt fluide (je préfère les huiles plus épaisses).

– Ensuite je nettoie mon visage avec le Gentle Cleanser de Skinceuticals que j’aime beaucoup et dont je vous ai déjà parlé : c’est une crème très douce qui ne mousse pas du tout et qui sent l’orange.

– Si j’ai envie de nettoyer un peu plus j’utilise le Nettoyant au Soja de Fresh à la place du Skinceuticals : je m’étais un peu plantée la dernière fois que j’en ai parlé, en réalité il mousse un tout petit peu, du coup pour retirer par exemple un écran solaire je pense qu’il est un poil plus efficace. J’aime beaucoup ce produit, je l’ai en taille voyage et c’est lui que j’emporte quand je me déplace.

– Pour les mains, je découvre le Savon liquide de Marseille Sorbet Limon de Baïja, hyper agréable : délicieuse odeur de pur citron, ne dessèche pas les mains (et 500 ml donc ne se videra pas en deux semaines).

Voilà les enfants, de la douceur et de la fraîcheur ! C’est ça qu’on veut en ce moment !

18 commentaires Laisser un commentaire

Rencontre avec Paula Begoun, fondatrice de Paula’s Choice

30 mai 2018

Or donc je suis récemment allée à Londres pour interviewer Paula Begoun, je peux vous dire que j’étais aussi honorée que ravie de cet échange a priori passionnant !

Paula arrive dans la pièce, petite, ravissante, extrêmement charismatique et vous aborde avec cette chaleur et cette simplicité américaines que j’aime tant : « Hi, I’m Paula ».

Immédiatement elle vous parle de son histoire et de sa philosophie du soin, basée sur les ingrédients et la recherche scientifique :

« A 11 ans j’ai eu mes règles, et avec ça j’ai eu de l’acné. Une acné très sévère, qui m’a fait rechercher toutes les solutions possibles. Mais rien ne marchait.

Plus tard j’ai fait des études scientifiques et je me suis intéressée aux ingrédients des produits de soins que j’utilisais, pour constater que beaucoup étaient soit inutiles, soient mauvais pour la peau (certains produits contenaient à l’époque de l’acétone !!) (Paula a 65 ans, je sais, ça ne saute pas aux yeux ;-).

J’ai écrit plus de 20 livres sur la beauté, et j’ai fini par lancer ma propre ligne de soin en 1995. Ma philosophie est « la vérité en beauté » : même si ça n’est pas confortable ou que ça ne fait pas plaisir, je vous dis la vérité sur ce qui marche ou pas, en fonction des ingrédients et en me basant toujours sur la recherche scientifique.

Par exemple il y a de nombreux bons ingrédients pour la peau, mais il faut tous les utiliser sinon vous aurez des « carences » ; tout comme le thé vert est bon pour la santé, mais si vous ne consommez rien d’autre vous finirez par mourir. Chez Paula’s Choice on fait des cocktails, avec des ingrédients naturels ET des ingrédients fabriqués en labo. »

Quels sont les ingrédients dont TOUT LE MONDE a besoin ?

« Ceux qui favorisent l’hydratation et la communication entre les cellules avec les peptides, les ceramides, le retinol ; la restauration et le « réapprovisionnement » avec les ceramides, le cholesterol, les acides gras, l’acide hyaluronique, la glycérine… ; la réduction du vieillissement et de l’inflammation avec les anti oxydants – et l’acide hyaluronique ;  contre les taches brunes la vitamine C, la niacinamide, les peptides et l’acide azélaïque (et des anti-oxydants pour contrer la pollution, qui fait tout empirer).

Tous les types de peau ont besoin de ces ingrédients. On peut ensuite faire des routines pour les peaux sèches, mixtes ou grasses (ou plus ou moins âgées, ou vivant dans des climats différents), avec des galéniques différentes (gel, fluide, crème…), mais toutes les peaux ont les mêmes besoins en matière d’ingrédients. Seule la texture change (plus ou moins fluide).

La peau est de la peau, quelle que soit la culture, le pays, l’ethnie… elle contient plus ou moins de mélanine et est plus ou moins épaisse, mais la façon d’en prendre soin ne change pas car tout le monde a de l’acné, des rides, de la pollution, du soleil… »

Et ceux dont personne n’a besoin ?

« Le parfum car il est irritant, qu’il soit d’origine synthétique ou naturelle. »

Où vos produits sont-ils fabriqués ?

« Aux Etats Unis. »

3 étapes ou produits que tout le monde devrait utiliser ?

« Nettoyer puis exfolier avec des produits très doux, hydrater (ça ne veut pas forcément dire utiliser une crème, selon le type de peau un sérum ou un fluide peut suffire), et porter un SPF sérieusement formulé. »

Quelle est la pire erreur en beauté ?

« Ne pas utiliser d’écran solaire. Les dommages commencent à la première minute d’exposition et ça s’accumule, et on sait bien sûr que les UVA passent à travers les vitres et causent des dégâts cellulaires (donc vous pensez bien que les nuages ne les arrêtent pas). »

Faut-il masser son visage pour prévenir le relâchement cutané ?

« Si ça fait bouger la peau, surtout pas ! Si on tire sur la peau on tire sur les fibres de collagène, et au bout d’un moment c’est comme un élastique trop sollicité, ça ne revient plus en place. Ne massez pas votre visage ! Surtout qu’il est déjà endommagé par le soleil, n’en rajoutez pas dans la perte d’élasticité ! »

Est-ce que vraiment tout le monde doit porter un SPF tous les jours de l’année ?

« Si on ne veut pas vieillir trop vite, oui. Et les filtres minéraux sont à mon avis plus efficaces que les filtres chimiques. »

Mais comment gérer l’histoire de réapplication toutes les 2 heures et le maquillage ?

« Si on est « sun smart » (= intelligent avec le soleil) on n’a pas besoin de le faire car on a mis suffisamment de produit au début et ensuite on reste à l’ombre. Si on s’expose ou qu’on se baigne ou transpire, là il faut réappliquer au minimum toutes les 90 minutes.

On préconise la réapplication toutes les deux heures minimum car les gens ne mettent jamais assez de produit. Il en faut beaucoup pour atteindre le niveau de SPF obtenu en tests cliniques.

Mais si on en a mis assez et qu’on ne s’expose pas (et qu’on ne se baigne pas etc) (on ne met pas un SPF pour s’exposer, on le met pour se protéger du soleil si on y est occasionnellement exposé), on est protégé plus que 2 heures.

Et ce d’autant plus si on fait du « layering » de SPF : on sait bien sûr qu’un SPF 30 + un SPF 50 ne donnent pas un SPF 80, mais si on met des couches de plusieurs produits contenant un SPF (écran solaire + base de maquillage + fond de teint), ça renforce la protection et la fait tenir bien plus longtemps (si on reste à l’ombre, une fois encore – de toute façon on bronze même à l’ombre et avec un SPF élevé, rien n’arrête les UV). »

Quel est le meilleur écran solaire ?

« Celui qu’on a plaisir à utiliser. – et là Bryan, son bras droit depuis 18 ans intervient pour dire « celui qu’on a HÂTE d’utiliser ;-) ».

Et la fameuse histoire de la vitamine D ?

« Des études scientifiques ont montré que même des gens vivant dans des climats très ensoleillés (en Inde par exemple) étaient carencés en vitamine D, et dans leur cas c’est parce que le bronzage bloque la production de cette vitamine. Où qu’on vive et que que soit son type de peau et l’ensoleillement qu’on expérimente, le seul moyen de savoir si on est carencé est de faire un test sanguin ; on peut à ce moment-là prendre des compléments alimentaires. »

Faut-il faire un double nettoyage ?

« Oui si on porte du maquillage et un SPF. Mais faites-le toujours avec des produits très doux. »

Que pensez-vous des brosses visage ?

« Je suis totalement contre car ça agresse la peau. Tout ce qui irrite la peau crée une inflammation et des dommages. Les brosses font partie de ces facteurs d’irritation et d’inflammation, au même titre que le soleil, les gommages à grains, ou les dermarollers (ces rollers munis de petites aiguilles qui créent des micro inflammations dans la peau pour la « forcer » à se réparer : certes ça fait produire du collagène, mais pas celui qui est intéressant pour une peau saine). »

Comment exfolier la peau en douceur, dans ce cas ?

« Pour que la peau se renouvelle comme elle le faisait quand elle était jeune, il ne faut surtout pas l’agresser mais l’exfolier en douceur avec les AHA (Alpha Hydroxy Acides  = acides de fruits) et les BHA (Beta Hydroxy Acides = le plus connu est l’acide salicylique). Ca marche tout de suite, et en plus de dissoudre les cellules mortes les AHA hydratent la peau et les BHA sont anti-inflammatoires (n’oubliez pas que l’acide salicylique est le principal composant de l’aspirine). »

Ingrédients naturels ou synthétiques ?

« Il faut utiliser le meilleur des deux mondes, en choisissant les meilleurs ingrédients (il y a toutes les qualités dans chaque catégorie). On fabrique en labo de très beaux ingrédients synthétiques, tout comme il y a dans la nature des ingrédients mauvais pour la peau (ainsi le menthol, le citron, l’alcool… sont très irritants). »

Quels sont les meilleurs packagings ?

« Je n’aime pas les pots, parce que les ingrédients parfois fragiles et difficiles à stabiliser (comme les anti oxydants) s’abîment lorsqu’ils sont exposés à l’air et à la lumière. »

Quel est votre produit préféré dans votre marque ?

« La lotion à 2% de BHA. »

Et dans une autre marque ?

« Un grand flacon de très bon SPF pour le corps, car nous n’en produisons pas. »

Votre site est pour le moment en anglais, peut-on en espérer une version française ?

« Oui c’est en cours pour très bientôt ! »

Edit du 2 juillet : le site français est en ligne !!!

Mille mercis Paula pour toutes ces informations si précieuses, et le temps accordé ! C’était aussi passionnant et enrichissant que chaleureux !

Et je peux vous dire que je n’étais pas trop mécontente de ma routine, après cette rencontre, parce qu’à part l’écran solaire – qui est le plus important, OK ;-)) – j’avais déjà d’assez bons réflexes grâce à toutes les personnes hyper pointues en cosmétiques que j’ai rencontrées et dont les idées rejoignent souvent celles de Paula.

60 commentaires Laisser un commentaire

Sur mon lavabo #13

19 avril 2018

Je sais, les produits ne sont pas droits alors que le carrelage l’est, moi aussi ça m’énerve mais je n’ai pas réussi à faire mieux cette fois ;-)

En ce moment sur mon lavabo j’ai 1 démaquillant et 1 savon pour les mains, mais 3 « seconds nettoyants » : en effet le second nettoyage a besoin (à mon avis en tout cas) d’être fait avec un produit plus ou moins costaud – tout en restant doux et non moussant – selon ce qu’on a porté sur sa peau dans la journée et ses activités.

– J’ai donc l’huile démaquillante de Belief pour me démaquiller : elle est super agréable, pas trop liquide, odeur fraîche et un poil citronnée, démaquille parfaitement y compris le mascara waterproof, s’émulsionne très bien, ne pique pas les yeux.

– Ensuite, si j’ai juste du maquillage et que je n’ai pas couru partout dans la journée, je fais un second nettoyage avec le Nettoyant doux de Pai au camélia et à la rose (c’est la gamme pour peaux sensibles). C’est un lait crème hyper doux qui sent le citron, je l’aime beaucoup.

– Si j’ai du maquillage plus un SPF dessous, je fais le second nettoyage avec le Refreshing Cleanser de Tata Harper (ouiiii, je l’ai finalement gardé de mon lavabo précédent ;-) : j’en avais emporté dans un petit flacon de voyage à Bali pour retirer les 8 couches de crème solaire le soir, il est très efficace tout en étant super doux, du coup je l’ai intégré à ma routine (l’odeur est moins bizarre que celle de l’huile démaquillante ;-).

– Si j’ai la même chose sur la peau et que je veux nettoyer encore plus, je prends le Nettoyant visage au soja de Fresh : c’est un gel crème qui laisse la peau très légèrement « squeaky clean » mais sans qu’elle tire pour autant, il ne mousse pas plus que les autres, et il a l’odeur de concombre la plus réaliste que j’ai jamais sentie.

Je pense que c’est important d’adapter le nettoyage de sa peau à ce qu’on a mis dessus et ce qu’on a fait dans la journée, on n’a pas tous les jours les mêmes besoins (mais à mon avis il faut rester avec des produits doux). D’ailleurs si je ne porte pas de maquillage mais un SPF, je fais un double nettoyage (huile + second nettoyant).

– Quant au savon pour les mains, je l’avais repéré dans les toilettes d’un resto et j’ai réussi à le retrouver sur le net, c’est la marque Honest Skincare (à ne pas confondre avec celle de Jessica Alba, Honest Beauty), il sent la citronnelle et le poivre, j’adore (mais il est moins doux que ceux de l’Occitane ou Durance, par exemple).

SHOPPEZ CE POST

21 commentaires Laisser un commentaire

Oh My Cream lance sa propre gamme de soin !

5 octobre 2017

Yes, vous avez bien lu ! Après des années passées à dénicher les marques les plus pointues répondant à des critères bien précis (le meilleur de la nature conjugué au meilleur de la science, en éliminant les ingrédients jugés inutiles), Oh My Cream lance sa propre marque !

C’est une énorme aventure et j’admire cette équipe d’aller toujours plus loin, de ne jamais se reposer sur ses lauriers, de toujours chercher à mieux faire.

La gamme comprend 7 produits pour 3 gestes essentiels dans la philosophie Oh My Cream, selon laquelle les gestes basiques du quotidien, indispensables mais souvent négligés, peuvent changer notre peau en lui apportant juste ce dont elle a besoin.

Ces 3 gestes sont le double nettoyage, l’exfoliation douce et l’huile de soin. Il y a 7 produits pour répondre à un besoin de routine rééquilibrante ou réparatrice, selon la condition de la peau et son type.

Je ne vous mets pas ici la description de chaque produit, que vous trouverez bien sûr sur le site d’Oh My Cream.

Je n’ai pas encore eu le temps / l’occasion de les essayer, comme vous savez quand je suis dans une routine de soins, je m’y tiens et suis constante avec les produits entamés.

Mais je sais que l’huile démaquillante et l’émulsion nettoyante me correspondent tout à fait, tout comme l’huile repulpante (je suis moins attirée par l’exfoliant, vous connaissez mon « rejet » de l’exfoliation en général… mais il ne faut jamais dire jamais, ce produit est hyper doux et la curiosité finira peut-être par l’emporter… ;- ).

Voilà, ce billet n’est donc pas une revue mais une info, je vous dirai ce que je pense des produits une fois que je les aurais essayés ; mais comme ça peut prendre un peu de temps je voulais que vous sachiez au moins que la marque existait ;-)

PS : ils ont d’entrée de jeu fait des tailles voyage pour tous les produits ! Yihou !

24 commentaires Laisser un commentaire

Sur mon lavabo #11

22 septembre 2017

Si vous n’êtes pas familiers de cette « série », j’y montre les produits que j’utilise pour me laver les mains, me démaquiller et/ou nettoyer mon visage le soir (je ne nettoie pas mon visage le matin, je n’en éprouve pas le besoin et plusieurs pros de la peau m’ont confortée dans ce choix – je le passe juste sous la douche puis sous un  pschitt d’eau d’Avène). Mon lavabo est tout petit et je ne peux presque rien poser dessus, ça se limite donc à ces deux catégories.

– Pour me laver les mains, j’utilise en ce moment le Gel nettoyant Citrus Limonum de Ren Skincare : odeur fraîche très légère et pas du tout persistante, pas desséchant, mousse très peu donc j’ai tendance à en mettre deux pompes alors qu’une suffit.

– Pour nettoyer mon visage si je ne suis pas maquillée, j’ai le Baume nettoyant d’Elemis, dont je vous ai déjà parlé et que j’adore : odeur très aromatique (et très persistante), tout à fait efficace sans que la peau tire ensuite ; en revanche je ne le recommande pas pour démaquiller les yeux, je le trouve moins efficace et moins agréable que l’huile pour cet usage.

– Si je suis maquillée, je me démaquille à l’Huile démaquillante nourrissante d’Elemis, elle aussi très agréable et efficace : ne pique pas les yeux tout en les démaquillant très bien, s’émulsionne parfaitement à l’eau, et en même temps très douce (comme j’aime que le démaquillage soit un moment très sensoriel j’en mets 5 pompes, mais en vrai 3 suffisent ;- ).

Si j’ai envie de faire un double nettoyage (beaucoup d’allées et venues dans la journée, transpiration, pollution, port d’un SPF…), j’utilise une texture lait / crème ; en effet les pros conseillent de faire le premier nettoyage avec une texture huile et le second avec une texture lait, parce que les différentes textures nettoient différentes saletés.

– J’ai donc soit le Fluide démaquillant 3 en 1 d’Avène, que j’adore aussi et qui peut tout à fait servir de démaquillant (fonctionne aussi sur le mascara – plutôt pas trop waterproof) mais que je préfère réserver pour cet usage, les jours où j’ai envie d’apaiser ma peau.

– Les jours où j’ai envie de vitalité et du réconfort de l’odeur des agrumes, j’utilise le Gentle Cleanser de Skinceuticals, qui est très doux comme son nom l’indique et sent divinement l’orange (pas persistante) grâce à un des ingrédients (ça n’est pas du parfum, il n’y en a pas chez Skinceuticals). Je précise qu’une pompe suffit, parce que je suis dingue et j’ai commencé par trois et j’aurais pu faire le corps entier avec ;- ))

Aucun de ces produits ne mousse ; je n’utilise pas de produits moussants pour le visage parce que ça peut être plus agressif pour la peau, or avec la mienne je pratique la douceur avant tout.

Je rince tout à l’eau tiède ou fraîche avec un gant de toilette, parce que les simples splashs de flotte de suffisent souvent pas à bien retirer tout le produit. J’ai donc 30 gants de toilette, un par jour pour pouvoir ne les laver qu’une fois par mois ;- )

Comme disait Monsieur Shu Uemura, inventeur de l’huile démaquillante, « le maquillage commence par le démaquillage, et finit par le démaquillage ». Le démaquillage et le nettoyage de la peau sont hyper importants : s’ils sont trop décapants ils sensibilisent et fragilisent la peau (= rougeurs, sécheresse, boutons, excès de sébum, inconfort, problèmes en tous genres…), et s’ils sont insuffisants les soins que l’on met ensuite pénètrent moins bien.

Il faut donc trouver le bon équilibre pour soi-même (hyper important, aucune peau ne ressemble à une autre), entre douceur et efficacité.

Je sais, cette dernière phrase sonne comme un slogan publicitaire et est donc assez ridicule, n’empêche que c’est vrai ;-)

35 commentaires Laisser un commentaire

Double nettoyage, la suite de la saga

30 août 2017

(les trois produits que j’utilise en 2ème nettoyage, avec une nette passion pour le baume Elemis : Avène – Fluide démaquillant 3 en 1, Elemis – Baume nettoyant, SkinceuticalsGentle Cleanser

On ne s’en sortira jamais, je vous l’avais dit ;-))

La semaine dernière je suis allée au Dermacenter (où j’ai signalé les problèmes de conseillère pas adaptée quand on n’a pas rendez-vous avec Fanny ou Patricia, ils sont dessus, ça devrait s’arranger), et les résultats dans la machine magique étaient excellents.

Je ne dis pas ça pour frimer mais parce que les explications sont intéressantes : je n’ai quasiment plus de rougeurs (ce que Gaëlle chez Darphin avait aussi constaté deux jours avant), et ça on est sûres que c’est dû au sérum Phyto Corrective que j’utilise maintenant depuis plusieurs mois.

Le 2ème truc intéressant, c’est que mon taux de porphyrines (les petites enzymes à la surface de la peau qui signalent qu’elle n’est pas suffisamment nettoyée, et donc les soins appliqués ensuite pénètrent moins bien) est enfin passé de 76% à 91% (je rappelle que 100% équivaut à la peau parfaite) : la seule explication sont les nombreux doubles nettoyages que j’ai fait en vacances (because SPF) et ensuite (because chaleur, avion, tout ça), notamment avec le baume Elemis. D’après Fanny ça doit être l’explication.

Et Gaëlle aussi avait trouvé ma peau très propre, alors qu’elle s’attendait à ce qu’elle soit encrassée notamment par mon aller-retour à New York (l’avion est super crado pour la peau).

Et ben je vais continuer à double nettoyer plus souvent hein, d’autant que j’ai relu ce que Joëlle Ciocco m’avait dit il y a plus d’un an : double nettoyage systématique avec des produits très doux (elle précisait que ce qui pouvait rendre le double nettoyage agressif pour la peau ce n’était pas le processus lui-même, mais les produits utilisés).

Je ne le ferai pas systématiquement (Gaëlle n’est pas tellement d’accord et Fanny ne trouve pas ça non plus indispensable pour mon type de peau) mais plus souvent qu’avant l’été : quand je porte un SPF évidemment, et quand je sens mon visage un peu plus « encrassé », ce qui n’est pas difficile à Paris dès que le thermomètre dépasse 25 degrés.

Voilà les enfants, il va de soi que si je change encore d’avis je ne manquerai pas de vous tenir au courant ;-))

86 commentaires Laisser un commentaire

Découvertes et favoris – juillet 2017

30 juillet 2017

Sophie Fontanel – Une apparition (sortie le 17 août)

Sabrina – pochette Sophie

Casquette de base-ball (achetée à Catalina Island) (similaire ici)

Clinique – Moisture Surge Concentré

Estée Lauder – Advanced Night Repair Amoules réparation intensive

Elemis – Baume nettoyant pour double nettoyage visage ET corps

Darphin – Prédermine fluide anti-rides densifiant

Sisley – Eau du soir

Bobbi Brown – Poudre bronzante irisée en Aruba

Je porte un top New Look, le fond de teint Lissant Pefecteur de Shiseido en I40 (produit discontinué), le Bronzer Bobbi mentionné dans la vidéo et un mélange des rouges à lèvres MAC Shy Girl et Clinique Bare Pop et le vernis Dior Nail Glow.

80 commentaires Laisser un commentaire

Que vaut le Double Cleanse de Pixi & Caroline Hirons ?

8 mai 2017

Comme vous savez (ou pas ;-) je ne fais de double nettoyage que lorsque je porte un écran solaire sous mon maquillage, ou à la limite si j’ai été dans une atmosphère très polluée dans la journée et sens ma peau plus « sale » que d’habitude.

J’ai emporté à Los Angeles le double nettoyant créé par Caroline Hirons et la marque Pixi, je savais qu’il serait parfait pour cette situation (oui je l’avais essayé avant pour vérifier que je le tolérais bien ;- ) : d’un côté une huile solide pour démaquiller, de l’autre une crème pour nettoyer ensuite (la crème peut être utilisée seule pour le nettoyage du matin si vous en faites un).

Les deux produits sont super efficaces, agréables à utiliser et absolument pas agressifs, et la compo est sans parfum, je le signale pour celles qui y sont allergiques.

Perso je rince avec un gant de toilette, je trouve ça plus efficace que juste des splashes de flotte (oui oui, j’avais emporté 13 gants de toilette à Los Angeles ;- )).

Les 100 ml de produit au total (deux fois 50 ml) ont largement tenu mon séjour, il m’en reste pour quasi une semaine je pense.

Bref, très bon produit et idéal pour voyager, je le recommande carrément.

PS : gardez l’opercule qui couvre le produit sous le couvercle, vous serez bien content(e ) que tout ne se mélange pas dans la boite pendant le voyage ;-)

15 commentaires Laisser un commentaire

Le nouveau fluide démaquillant d’Avène

6 avril 2017

Ca fait des années que je réclame à Avène une huile démaquillante, sans aucun succès. Peut-être avaient-ils anticipé mes problèmes d’yeux qui grattent ? ;-)

Mais ils viennent de sortir un produit qui s’en rapproche beaucoup, parce qu’il s’utilise directement avec les mains (pas de coton), on peut tout démaquiller avec (visage et yeux) – et rien ne gratte.

Ce Fluide Démaquillant est super efficace (pas sur le mascara waterproof mais c’est normal, ça n’est pas fait pour ça) tout en étant très doux ; j’ai fait le test de la lotion (= on met de la lotion sur un coton qu’on passe sur tout le visage après le démaquillage), le coton était bien blanc.

J’ai juste une remarque : au dos il est mentionné « sans rinçage ». Comme d’habitude sur ce point je ne suis pas du tout d’accord, moi je rince avec un gant de toilette et de l’eau tiède ou fraîche, comme je fais avec tous mes nettoyants ou démaquillants.

Essuyer un nettoyant ça ne suffit pas pour tout retirer, il faut le rincer (à l’eau thermale si on veut, mais il faut le rincer). Ou au moins passer une lotion toute douce ou une eau florale après, pour enlever les résidus (il y en a forcément). Mais on ne peut pas dire « j’essuie avec un mouchoir et bim, c’est terminé ».

Cette petite mention mise à part, tout est parfait dans ce produit : il est très réussi, ne coûte pas cher (9,95 € dans ma pharmacie qui est ruineuse – Montmartre c’est la Côte d’Azur) pour une bonne contenance (200 ml).

Et on peut aussi bien se démaquiller avec que nettoyer sa peau quand on n’est pas maquillée. Ce qui veut dire qu’il peut servir à faire un double nettoyage si on le souhaite, et ça en vacances c’est super pratique (SPF = double nettoyage, et ici un seul produit à transporter).

Mais rincez-le hein ;-)

Article réalisé dans le cadre de mon partenariat avec Avène

48 commentaires Laisser un commentaire