Le spectaculaire renouveau du Couvent des Minimes

12 juillet 2018

(non je ne suis pas l’auteure de si jolies photos, la marque me les a gentiment prêtées)

Vous êtes peut-être au courant, il y a deux ans le groupe Filorga a racheté au groupe l’Occitane la marque Le Couvent des Minimes.

J’aime beaucoup cette marque et j’attendais avec impatience de voir ce qu’ils allaient en faire, car je savais qu’ils travaillaient sur un très beau projet de repositionnement.

Je n’ai pas été déçue, c’est sans doute la plus belle rénovation de marque que j’ai vue ! Tout est splendide : la philosophie, les produits, la charte graphique, le logo… je suis emballée, vous n’avez pas idée !

Et ils ont fait ça en 18 mois ! Vous imaginez la somme de travail que ça représente ?? C’est un vrai tour de force.

La marque renouvelée repose sur les bases suivantes : c’est de la parfumerie de niche mais accessible en prix, et vegan.

Le coeur de la marque est composé de 5 Parfums Remarquables et 5 Colognes Botaniques, élaborés avec beaucoup de soin et des ingrédients naturels nobles.


Mais pas de panique, ils ont gardé le fameux Baume d’Amour qu’on aime tant pour le corps, le visage, les lèvres et en eau micellaire. La gamme a été renommée Amorem, mais à part ça rien n’a changé.

Ils ont aussi gardé la crème pour les mains Baume du Jardinier (un grand favori aussi, désormais appelé Gardinarius) et le Baume du randonneur (Via Domini).

Et il y a maintenant des bougies sublimes et un parfum d’intérieur, et des coffrets délicats et élégants se profilent.

La marque arrive le lundi 16 juillet chez Marionnaud ! Bravo pour ce travail remarquable, c’est vraiment magnifique !

PS : les noms peuvent être un peu confusants donc je précise un dernier truc : l’hôtel Couvent des Minimes à Mane (en Provence), appartient toujours à l’Occitane. Il n’a plus de lien avec la marque Couvent des Minimes. Voilà, vous savez tout ;-)

19 commentaires Laisser un commentaire
Le soin, Parfum
,

Vous aimerez aussi

19 commentaires

  • #1 Isabelle B. le 12 juillet 2018 à 13 h 25 min

    Bonjour Hélène,
    Ouhla que c’est beau et tentant, le 16 juillet me semble si loin….
    Des colognes pour emporter en vacances, super.
    Merci pour cette info ! Bonne journée !

    Répondre
  • #2 Eglantine le 12 juillet 2018 à 14 h 38 min

    Bonjour Hélène, merci pour cette (re)découverte :-)
    La charte graphique me fait beaucoup penser à celle de Diptyque. C’est très beau, en effet!

    Répondre
  • #3 Hélène le 12 juillet 2018 à 15 h 47 min

    Isabelle B. : héhé ;-)

    Eglantine : c’est beau hein !

    Répondre
  • #4 Amélie71 le 12 juillet 2018 à 21 h 14 min

    Bonjour,

    Ah c’est un bon virage pour cette marque que j’aime bien.

    Bon depuis que je connais l’histoire de l’Eau de Cologne (la Maison Farina, histoire passionnante, une des rares entreprises restées familiales depuis plus de 2 siècles, et dont le NEZ est un descendant du premier Nez du parfum, qui garde le secret sur les ingrédients etc…Qui ont été copiés, imités et bien sûr l’invention de Copyright n’existait pas encore, et il aura fallu plus d’un siècle à la famille Farina pour gagner son procès contre les copieurs….
    Et à l’époque la famille a accepté qu’un FARINA Parisien (sans lien d’apparenté apparemment) utilise leur nom pour faire ses parfums (lié par la suite à la marque Roger Gallet. L’eau de Cologne, l’originale est une Eau de Parfum)).

    Je suis donc perturbée par l’appellation « Cologne » (c’est ça de visiter les musées, ou les institutions avec des guides, après on connait l’histoire d’un autre point de vue, hypnotisant pour ma part^^).

    J’ai même vu le premier flacon de l’eau de Cologne, qui était mixte, et ses différents emballages à travers le temps et les transports (exportation), et en cadeau après la visite guidée, on a reçu une miniature de l’original Eau de Cologne…J’étais excitée comme une puce! Je le garde précieusement, car jusque là, j’ignorais son histoire, son passif et sa guerre avec les copies et le reste…Bref, je m’éloigne complètement du sujet initiale, pardon, mais c’était tellement passionnant comme visite guidée, et marquant, avec Cologne, le parfum, que voilà, j’ai pensé à ça…

    Sur ce, excellente soirée! :)

    Répondre
  • #5 Camille114 le 12 juillet 2018 à 21 h 34 min

    Bonsoir Hélène, Ohlalala mais comme ça donne envie! Je sens que je vais aller faire un tour chez Marionnaud dès le 16 juillet, il me faut justement une crème pour les mains ;) ! Bravo à eux, c’est une très très belle renaissance :)

    Répondre
  • #6 Emeraude le 13 juillet 2018 à 10 h 50 min

    Pas grand chose à dire pour le coup : quelle classe et quel travail ! Bravo à la marque !!!

    Répondre
  • #7 Hélène le 13 juillet 2018 à 11 h 05 min

    Camille114 : héhé ;-)

    Répondre
  • #8 Joane le 13 juillet 2018 à 15 h 26 min

    J’ai toujours bien aimé cette marque pour la qualité des produits et aussi le style du packaging. J’adorais ce style qui représentait bien leur philosophie, le caractère familial et le côté artisanal. A nouveau propriétaire, nouveau look. Il est très beau, ça c’est sûr. Mais je trouve qu’il a un peu perdu de son âme. Sniff.

    Répondre
  • #9 Caroline le 13 juillet 2018 à 15 h 38 min

    Bonjour Hélène

    Merci de nous remettre en mémoire cette marque que j’avais perdue de vue. Je gardais un très bon souvenir de leur crème pour les mains. Du coup j’en ai commandé et j’ai pris aussi une cologne à la fleur d’oranger que je ne connais pas. A voir.

    Bon week-end.

    Répondre
  • #10 AquaPetra le 13 juillet 2018 à 23 h 54 min

    Bonsoir Hélène
    Boudion !
    Passer du giron fe l’Occitane à celui de Filorga c’est pas rien en terme de positionnement . Déjà je note que la charte graphique ne fait plus du tout style « apothicaire » comme auparavant.
    On va suivre tout ça de près ! 😊

    Répondre
  • #11 Alexandre le 14 juillet 2018 à 0 h 03 min

    Hello,

    En grand fan du baume du jardinier (mon indispensable en journée, cette odeur citronnée, et qui hydrate vachement bien sans laisser les mains poisseuses.), j’ai eu grande peur à la vue de cette article qu’il passe à la trappe, ravis donc qu’il reste dans la nouvelle gamme.
    Pour ce qui est des nouveaux packaging, c’est sobre, élégant, très beau en somme, j’adore ! Hâte de découvrir les bougies, car en trouver des élégantes et qui sentent bon à prix « doux », à part Durance, je n’ai pas encore découvert mon bonheur ailleurs.

    Une bonne fin de soirée à toi et aux lecteurs/lectrices.

    Ps : Pour celles et ceux qui seraient intéressés, le site du couvent des minimes fait -50% sur tous les anciens packagings, afin je suppose d’écouler les stocks avant le lancement de la nouvelle gamme et il reste énormément de références en stock.

    Répondre
  • #12 Hélène le 14 juillet 2018 à 8 h 36 min

    Alexandre : oui les bougies très chics (et aux parfums élégants) et pas trop chères, c’est rare.

    Répondre
  • #13 Flo le 14 juillet 2018 à 14 h 25 min

    Alexandre : Hello, un grand merci pour le super bon plan ! Je viens de passer commande, en grande fan des colognes et des crèmes mains de la marque.

    Répondre
  • #14 Belette le 15 juillet 2018 à 8 h 59 min

    Merci pour ton retour, j’irai jeter un coup d’œil ou plutôt de nez au dessus des fragrances… bon dimanche!!

    Répondre
  • #15 ZAZA le 15 juillet 2018 à 20 h 30 min

    Packaging magnifique. J’ai hâte de (re)découvrir. Merci Hélène de nous avoir présenté cette « renaissance ».

    Répondre
  • #16 Hélène le 16 juillet 2018 à 8 h 13 min

    Belette : ZAZA : je suis contente que ce soit utile ;-)

    Répondre
  • #17 Mazoyer le 4 août 2018 à 22 h 35 min

    Oui c est plus élégant, oui mais plus impersonnel aussi . Comme l’indique églantine, ça fait penser à dyptique – ce fut également ma 1ère réaction – mais quel intérêt que cela ressemble à x ou y ? C est bien le problème , ça va ressembler à ..donc positionné sur un créneau déjà bien encombré.
    Moi j aimais bien l ancien packaging , un peu suranné peut être mais justement reconnaissable entre tous.
    Bref, si les senteurs sont maintenues.. dont le fameux baume d amour . outre l eau des minimes, j aimais bcp l eau du cloître et le gel douche correspondant : ont-ils leur correspondance dans la nouvelle gamme ?

    Répondre
  • #18 pamouk le 28 octobre 2018 à 17 h 44 min

    Très déçue du chamboulement fait avec l’abandon des anciennes fragrances que j’appréciais tant !!! Pourquoi ne pas les avoir conservées en tant que cologne, à côté de la nouvelle gamme, tout en réactualisant éventuellement juste le packaging ?
    Quand je vois le nombre de personnes qui les appréciaient, j’avoue que j’ai vraiment du mal à comprendre… :-(
    Quel gâchis !!!

    Répondre
  • #19 Sb le 18 novembre 2018 à 8 h 50 min

    Merci pour ces infos je recherche le baume d’amour depuis deux ans, il n’y a que ce lait qui était absolument magique sur ma peau ! Avez vous testé la nouvelle formule ? J’ai lu ça et là qu’il n’avait plus la même texture si la même senteur. Quel dommage !! Par contre je ne partage pas du tout votre avis sur le repoditionnement de la marque. A l’heure où le retour au côté nature, authentique est de toutes les attentes, l’ancien univers du Couvent des minimes était parfaitement positionné avec un graphisme simple et calqué sur son histoire. Le choix d’un design trop sombre, la quasi totalité des packagings est noir, donne une image trop
    Industrielle, proche de Zara home et pour moi perd en crédibilité.

    Répondre
  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.