Produits terminés #27 : recyclables ou pas ?

14 octobre 2018

Darphin – Crème Nutrition et fermeté corps

Erborian – Black cleansing oil 

L’OréalSpray de finition Fix & Shine Studio Line (chez Monop)

By Terry – Mascara Terribly

Erborian – Eau Ginseng

Dove – Déodorant original (chez Monop)

Dove – Déodorant anti-traces blanches (chez Monop)

Sensai – Huile démaquillante (au Bon Marché)

Skinceuticals – Gentle Cleanser

Avène – Gel lacté après-soleil 

Dior – Nail Glow

Elemis – Daily Defence Shield SPF 30

The Body Shop – Crème mains au chanvre 

Estée Lauder – Sérum Advanced Night Repair

Skinceuticals – Sérum Phyto Corrective 

Skinceuticals – Sérum CE Ferulic

MavalaDissolvant (chez Monop)

Korres – Gel douche gingembre lime

Paula’s Choice – Lip & Body treatment balm

Paula’s Choice – Peptide Booster

Skinceuticals – Face Cream

Darphin – Prédermine fluide anti-rides densifiant (en cours d’arrêt)

Clinique – Bottom Lash Mascara (en cours de reformulation)

Skinceuticals – A.G.E. Eye Complex 

Clinique – Pep Start baume lèvres

Je porte une robe Asos, un collier Missoma et le Terribly Velvet Rouge en 01 Lady Bare.

Edit : un site très clair pour voir ce qu’on peut mettre au recyclage dans les contenants cosmétiques : trionsenbeaute.beaute.fr

129 commentaires Laisser un commentaire
Le soin, Soin, Vidéos
,

Vous aimerez aussi

129 commentaires

  • #1 Laativa le 14 octobre 2018 à 9 h 16 min

    Bonjour Hélène ! Super idée que d’intégrer la notion de recyclage ou non ! J’espère surtout que les marques vont vraiment faire des efforts sur ce sujet. En tout cas, plus on en parle, plus elles feront d’efforts ! Bon dimanche à toi

    Répondre
  • #2 Antoine le 14 octobre 2018 à 9 h 43 min

    Hello ! Vidéo très intéressante, et ça me fait poser la question de quand est-ce que les marques (toutes confondues que ça soit make-up ou même alimentaire) vont consigner leur flacons, bouteilles etc ?

    Répondre
  • #3 Hélène le 14 octobre 2018 à 9 h 52 min

    Laativa : merci ;-)

    Antoine : il me semble que c’est en cours de discussion pour les marques alimentaires.

    Répondre
  • #4 Delphine le 14 octobre 2018 à 9 h 57 min

    Bonjour Hélène, pour ce qui est du recyclage en principe c’est noté sur les packaging il me semble ? Moi, pour les emballages alimentaires tout est noté au dos et par exemple, qd je met une bouteille d’eau je met tout je n’enlève pas le bouchon, tu peux tt mettre. Donc n’est ce pas la mm chose avec les emballages de crème 🤔 je t’ai mis 2 photos sur la 2 ème tu as ce logo avec 2 flèches l’une ds l’autre c’est recyclable je met tout au tri de ce fait sans séparer le tout. J’espère que ça servira, en tt cas. Bisous et bonne journée

    Répondre
  • #5 Hélène le 14 octobre 2018 à 9 h 59 min

    Delphine : le logo veut dire que le flacon lui-même est recyclable, pas la pompe ; et si le bouchon n’est pas fait dans le même plastique ça ne sera pas recyclé si on les laisse vissés ensemble, je suppose.

    Répondre
  • #6 Hélène le 14 octobre 2018 à 10 h 01 min

    Super idée que cette vidéo ! Cela fait un bout de temps que je réfléchis à mon impact environnemental et notamment dans ma consommation de tous les jours y compris avec les cosmétiques. Alors je suis ravie que tu fasses une vidéo de ce genre.
    Très bon dimanche

    Répondre
  • #7 Hélène le 14 octobre 2018 à 10 h 02 min

    Hélène : je suis ravie que ça t’intéresse ;-)

    Répondre
  • #8 Sandrinette le 14 octobre 2018 à 10 h 05 min

    Bonjour Helene,
    Sympa ta vidéo, avec le recyclage. Je ne pensais pas deviser mes pots de cremes, je le ferais a l’avenir.
    Les industriels de la beauté devraient ecrire sur leurs emballages, ce qui est recyclables, petit exemple, sur une bouteille de sirop de marque Paquito, il y a le logo recyclage et c’est précisé Bidon et bouchon a recycler, j’ai juste a enlever un opercule.
    Bonne Journée

    Répondre
  • #9 Hélène le 14 octobre 2018 à 10 h 06 min

    Sandrinette : oh c’est bien ça !

    Répondre
  • #10 Laura le 14 octobre 2018 à 10 h 07 min

    bonjour

    comme toujours j’adore tes videos et j’ai trouvé celle ci hyper interessante du fait du recyclage.

    pour ce qui est de l’aerosol pour cheveux, c’est recyclable si jamais même si y a une partie plastique et une partie métal.
    dans notre commune nous avons des photos de tout ce que nous pouvons recycler et depuis 2018 nous avons droit de recycler aussi les pots de yaourt barquette en polystyrène.. mais cela dependra de chaque commune si jamais.
    et il y a nottament dans la benne à métal le symbole de la bombe deodorant / shampooing / eau thermale donc ta bombe pour cheveux tu peux la recycler c’est le centre de triage qui fera le reste…

    merci pour ton franc parle.

    bisou

    Répondre
  • #11 Marion le 14 octobre 2018 à 10 h 08 min

    Bonjour Hélène ! Pour m’aider à faire le tri j’ai téléchargé l’appli Guide du tri et ça aide beaucoup ;)
    Par exemple sur l’appli ils disent que les deo billes sont recyclables et que pour les deo sticks c’est seulement le bouchon.
    Voilà peut être que ça pourra t’aider… mais honnêtement pourquoi il n’existe pas encore une application avec un scan QR code pour nous dire tout de suite quoi faire ?!
    Bon dimanche à toi ;)

    Répondre
  • #12 Hélène le 14 octobre 2018 à 10 h 13 min

    Laura : ce n’est pas ce que dit le PDG de Ren, qui est en contact direct avec les professionnels du recyclage… cela dit la prochaine fois je mettrai les aérosols dans la poubelle de recyclables, on ne sait jamais.
    Je pense que, comme tu le soulignes, ça dépend des communes ; or à Paris on est notoirement très mauvais en recyclage (notamment pour le plastique).

    Marion : merci, j’ai téléchargé l’appli !

    Répondre
  • #13 Sindy le 14 octobre 2018 à 10 h 18 min

    Coucou
    J’adore tes vraiment video
    En ce qui concerne l’esbroufe produits recyclable j’en pense que les bouchons (deo spray…) tu pourras les séparer et les mettre à recycler car souvent ils sont fait d’un seul matériaux
    Gros bisous et merci pour tes conseils

    Répondre
  • #14 Hélène le 14 octobre 2018 à 10 h 20 min

    Sindy : tu as raison, j’aurais du mettre les bouchons de côté !

    Répondre
  • #15 Alexandre le 14 octobre 2018 à 10 h 21 min

    Hello,

    Super cette vidéo avec l’inclusion de la notion de recyclage dedans, petit geste du quotidien simple et utile à notre planète.

    Pour ce qui est des aérosols, normalement ils sont recyclables, il suffit qu’ils soient bien vides et que tu les sépares de leur capuchon (pas le pulvérisateur juste le capuchon.). En tous cas à Paris si mes souvenirs sont bons ils le sont, même si le pulvérisateur est en plastique. Ceci vaut pour les atomiseur en alu, pour le reste je ne me souviens plus très bien.

    Un très bon dimanche à toi. :)

    Répondre
  • #16 milo le 14 octobre 2018 à 10 h 22 min

    Bonjour, moi qui fait très attention au recyclage , je n’avais jamais pensé à enlever les couvercles des pots de crème comme quoi on en apprend tous les jours. Le mineral 89 de vichy je l’ai utilisé tout l’été (un flacon, il descend super vite) je n’ai vu aucune différence. Bon en même temps avec la canicule ça a peut-être faussé le résultat.
    bonne journée.

    Répondre
  • #17 Alexandre le 14 octobre 2018 à 10 h 27 min

    Ah et j’oubliais, il y a une application géniale pour le tri, « GuideDuTri » dispo sur toutes les plateformes, tu entres ta ville, et le produit que tu souhaites recycler et ils t’indiquent si c’est à recycler et comment. Un parfait petit outil en cas de doutes.

    Répondre
  • #18 Laurène le 14 octobre 2018 à 10 h 31 min

    Bonjour Hélène, j’ai été captivée par ta vidéo. Ces derniers temps je réfléchissais beaucoup à mon impact sur l’environnement de par ma consommation et plus précisément dans le domaine de la cosmétique et des soins. Je me suis vraiment interrogée, comme toi, sur ce qui est recyclable ou non mais je trouve de mon point de vue que c’est assez complexe et peu expliqué par les marques. De plus, je suis d’accord avec toi que certains produits ne sont pas bien pensés, par exemple j’ai une base matifiante qui fonctionne avec un système de pompe ce qui rend l’utilisation très laborieuse. J’ai aussi mal au cœur lorsque je n’arrive pas à finir mes produits comme les fonds de teints, les crèmes en pompe etc car j’ai vraiment l’impression que ce gaspillage pourrait être évité si les marques repensaient le packaging de leurs produits. Ce serait très intéressant, si tu as l’opportunité, de te rendre dans un espace de recyclage afin que l’on puisse mieux comprendre les différents aspects du recyclage. Merci énormément pour cette vidéo qui est très instructive et très enrichissante, il devrait y avoir plus de vidéos de ce genre pour apporter du contenu pertinent et instructif au plus grand nombre. Bonne continuation et merci encore pour cette vidéo particulièrement intéressante 😊

    Répondre
  • #19 isabelle le 14 octobre 2018 à 10 h 33 min

    Bonjour, quelle bonne idée d’intégrer la notion recyclage dans ce type de vidéos : bravo !
    Je vous fais partager mon expérience d’hier : la mairie a mis en place un système de ramassage de produits à recycler (type aérosols, médicaments, peintures, etc.) et un petit camion Veolia vient toutes les 2 semaines. J’avais gardé des cosmétiques pour voir s’ils les prenaient aussi et la bonne nouvelle est que oui. Ils m’ont aussi indiqué qu’ils prenaient les aérosols, même vides, car il reste toujours un peu de gaz à l’intérieur.
    Une autre idée, Marionnaud recycle les produits (même ceux achetés ailleurs) contre avantage. Je pense que c’est la même chose pour Sephora mais limités aux flacons de parfum.
    Bon dimanche à tous

    Répondre
  • #20 Hélène le 14 octobre 2018 à 10 h 36 min

    Alexandre : oui Marion l’a mentionnée et je l’ai déjà téléchargée ;-)

    Laurène : merci à toi, je suis ravie que ça soit intéressant !

    isabelle : merci pour ces infos !

    Répondre
  • #21 Mademoiselle Linda le 14 octobre 2018 à 10 h 39 min

    Hello Hélène! C’est vraiment génial que tu aies fait cette vidéo, bravo!! Merci pour toutes ces infos, et notamment l’idée de séparer les pots/tubes de leurs couvercles/bouchons.
    Pour les flacons type Skinceuticals, tu peux séparer le tube de pipette (en verre) du bouchon (plastique). J’espère que ça t’aide ;)

    Répondre
  • #22 Marlène le 14 octobre 2018 à 10 h 41 min

    Bonjour Hélène.
    Je suis ravie de voir une vidéo qui pose la question du recyclage.
    Je me pose régulièrement la question de ce qui est recyclable ou pas. Pour les déodorants et autres produits avec un bouchon composé d’un seul plastique, le bouchon est recyclable. Le verre coloré est recyclable (je nous trouve très en retard en France, dans les années 90 à Bâle, j’ai vu la famille qui m’accueillait trier le verre par couleur, les papiers et cartons étaient séparés…).
    Merci pour cette vidéo.

    Répondre
  • #23 Justine r le 14 octobre 2018 à 10 h 43 min

    Coucou Hélène. C’est super que tu t’intéresse au recyclage. Je travaille dans une collectivité qui a notamment en charge la gestion des déchets et je voulais apporter qq précisions si tu le permet.
    – tout d’abord la double flèche, appelée plus communément point vert, apposée sur le contenant vu dans un com précédent ne signifie pas que le contenant est recyclable mais que l’entreprise/ marque soutient financièrement le recyclage (plus d’info sur le site web d’eco emballages maintenant devenu citeo). Nous sommes encore bcp à faire cette erreur et moi la première auparavant
    – les déchets nn recyclables ne sont pas forcément brûlés/incinérés ils peuvent être enfouis. Tout dépend de l’endroit où tu résides.
    – les barquettes souples type barquette de jambon ne sont pas recyclables (bien que j’ai cru voir que Fleury mignon y travaillait..?). Quand aux bouchons tu peux les laisser vissés. Toutefois les consignes de tri varient d’un territoire à l’autre, d’une région à l’autre. Je te conseille de consulter le site Internet de ta collectivité (en l’occurrence Paris) qui doit gérer ou sous traiter la collecte de tes déchets. Il y a probablement un service déchets joignable via un numéro vert, service qui mettra à ta disposition une multitude de supports pouvant t’aider à trier (un guide du tri, une appli mobile, une reglette mémo tri ou que sais je encore). Ils pourront t’orienter concrètement et correctement sur le tri de tes déchets sans que tu te prennes le chou à chaque fois que tu dois sortir ta poubelle 😁
    – enfin les centres de tri et déchèteries et autres organisent régulièrement des visites publiques gratuites. J’ai eu l’occasion de le faire à la Rochelle. C’est très intéressant, tu as raison les recyclables défilent sur un tapis roulant, tout va très vite pour les personnes qui trient. D’ailleurs j’ai été suprise de voir qu’ un souffle d’air éjecte les déchets légers type paquet de chips qui n’ont rien à faire dans les recyclables pour leur faire gagner du temps mais nos erreurs de tri sont très nombreuses. Bref tu as bien raison de te pencher sur la question car nos poubelles débordent et qu’il est plus que temps d’agir .
    Excusez tout ce blabla dès le matin.
    Bonne journée à tous
    Justine

    Répondre
  • #24 Hélène le 14 octobre 2018 à 10 h 46 min

    Mademoiselle Linda : oui mais le haut de la pipette est fait de 2 plastiques différents, du coup je m’interroge.

    Marlène : merci pour ces infos !

    Justine r : ne t’excuse surtout pas, c’est super intéressant et je te remercie d’avoir pris le temps de nous écrire tout ça !!
    (je le savais, que ce logo était un genre différent de « green washing » ;-)

    Répondre
  • #25 Cathy le 14 octobre 2018 à 10 h 51 min

    L’application « Guide du tri » est intéressante car elle prend en compte la ville où l’on se trouve. Les consignes de tri peuvent varier en fonction des villes. Contrairement à l’idée reçue beaucoup de nos déchets résiduels ne sont pas brûlés mais enfouis, hélas. Dans la ville où je réside les bombes de laque, spray sont destinées au recyclage de même que les bouchons, inutile de les séparer, par contre les emballages de jambon et autres barquettes en plastique transparent doivent être jetés dans le bac des ordures résiduelles. En se rapprochant des mairies on peu trouver des dépliants très explicatifs et dans ma ville des personnes peuvent se déplacer sur demande pour une explication plus avancée, je pense que cela doit exister dans d’autres communes. Bon dimanche.

    Répondre
  • #26 Hélène le 14 octobre 2018 à 10 h 52 min

    Cathy : merci (j’ai téléchargé l’appli ;-) !

    Répondre
  • #27 valérie le 14 octobre 2018 à 11 h 16 min

    merci pour les infos sur le recyclage, je vais suivre tes conseils.Pour le dissolvant (et produitd ongles), j’utilise toujours Mavala et j’ai essayé la version verte CRYSTAL la formule est très douce, incolore et inodore, sans acétone. il enlève le vernis sans desécher les ongles (fini huileux). vraiment très agréable.

    Répondre
  • #28 GHISLAINE le 14 octobre 2018 à 11 h 18 min

    Bonjour. Excellente idée pour le recyclage. À savoir que Marionnaud reprend tous les cosmétiques vides quelque soit leur origine sauf les aérosols afin de pouvoir les recycler correctement. Il a un contrat avec veolia qui ont un pôle qui apparement gère ce genre de déchets. Depuis deux ans qu’ils ont mis ça en place je ne me pose plus de questions. J’y dépose régulièrement tous mes contenants de cosmétiques.

    Répondre
  • #29 Herenui le 14 octobre 2018 à 11 h 20 min

    Bonjour Hélène.

    Bravo pour cette vidéo et merci d’aborder le recyclage car nous sommes en effet très à la traîne en France : en moyenne seuls 50 % des emballages pouvant être recyclés sont jetés dans les bacs de recyclage… et seulement 10 % à Paris (en même temps 2 bacs pour tout un immeuble… je comprends mieux pourquoi c’est compliqué). En Allemagne c’est 98 % (consigne) et en Suisse aussi mais sans la consigne.
    En tant que consommatrice, je suis de plus en plus consciente du problème, mais je me sens parfois démunie face aux consignes de tri différentes et contradictoires. Et moi aussi je croyais que le logo point vert voulait dire emballage recyclable alors que pas du tout !

    J’ai eu la chance de faire une visite du centre Infineo qui utilise le plastique provenant des centres de tri pour en refaire du plastique utilisable pour les bouteilles, j’y ai appris plein de chose (notamment qu’effectivement les multimatériaux ne sont pas recyclables, que certains sont malgré tout séparables dans le process mais pas tous). Je mets le lien de la visite virtuelle du centre (on peut d’ailleurs s’y inscrire pour des visites) : http://www.infineo-economiecirculaire.com/visite-de-l-usine/la-visite-virtuelle.html
    Du coup je peux répondre à ta question sur les plastiques colorés : oui ils sont réutilisables mais pour faire de la fibre (vêtements synthétiques) ou d’autres objets en plastique. Seul le plastique PET transparent ou très légèrement coloré peut être utilisé pour refaire des bouteilles (en contact alimentaire notamment).

    Je suis d’accord avec Laurène, ce serait super si une marque (Ren peut-être ?) organisait pour les blogueuses une visite dans un centre de tri, au même titre qu’ils vous font visiter leurs labos ou leurs champs de fleurs. Mais ce genre de visite est beaucoup moins glamour, ça fait vraiment prendre conscience de la quantité de déchets que l’on produit, et je ne suis pas sûre que les marques aient envie de montrer cet aspect de leurs emballages.

    Désolée pour ce commentaire fleuve, mais les vidéos produits terminés qui parlent de recyclage, ça m’inspire ;-)

    Très bon dimanche à tous

    Répondre
  • #30 Hélène le 14 octobre 2018 à 11 h 22 min

    GHISLAINE : c’est bon à savoir, merci !

    Herenui : ça m’est égal que ça ne soit pas glamour, je trouve ça hyper intéressant et j’aimerais beaucoup le faire (et le filmer) !

    Répondre
  • #31 Clément le 14 octobre 2018 à 11 h 36 min

    Superbe vidéo très intéressante , comme d’habitude. Chaque Dimanche je me réjouis de voir ta nouvelle video. Bon Dimanche

    Répondre
  • #32 Maxime le 14 octobre 2018 à 11 h 36 min

    Hélène : Bonjour,
    Je rajoute deux petites choses sur le recyclage : le symbole avec les deux flèches signifie seulement que l’entreprise paie une cotisation environnementale mais ne signifie pas du tout que le produit sera recyclable.
    De plus, quand tu as un doute vaut mieux le mettre dans la poubelle classique, car si au 1er coup d’œil ils voient trop de mauvais tri ils vont tout mettre à brûler sans effectuer de tri

    Répondre
  • #33 Hélène le 14 octobre 2018 à 11 h 39 min

    Clément : merci !

    Maxime : je vais continuer comme je fais alors, merci ;-)

    Répondre
  • #34 Fraenzchen le 14 octobre 2018 à 11 h 51 min

    Super cette vidéo Hélène ! Merci pour ces conseils – notamment séparer bouchon et corps du flacon. Merci aussi pour les tips de tri des autres commentatrices !
    Pour ce qui est des tubes ou flacons que l’ on n’arrive pas à vider totalement, moi je les coupe aux ciseaux , le fond faisant ensuite office de couvercle . Et c’est stupéfiant de voir la quantité de produit restant …

    Répondre
  • #35 Agathe le 14 octobre 2018 à 11 h 56 min

    Bonjour Hélène,
    Merci beaucoup pour cette vidéo ! C’est toujours intéressant de voir tes produits, mais y rajouter la touche recyclage c’est génial :)
    Je me permets une petite précision concernant le verre. Effectivement, un verre de couleur (vert, brun) ne pourra être recyclé qu’en verre de couleur. Dans certains pays, le tri du verre se fait donc par couleur. Ce n’est pas le cas en France : tu peux donc recycler de la même façon tous les verres, quelle que soit la couleur ! Ils seront de toute façon mélangés lors du tri en usine. Et du coup, pour information, le verres recyclés en France seront effectivement uniquement des verres de couleurs (puisque le verre transparent aura été mélangé au verre de couleur) – ou du sable de verre, utilisé en construction. Bref, pour résumer, emballage en verre = recyclage, quelle que soit la couleur du verre.
    Ça me semble d’autant plus important que le verre a l’avantage d’être recyclable à 100% et quasiment à l’infini ! Donc autant tout recycler :)

    Répondre
  • #36 Hélène le 14 octobre 2018 à 11 h 58 min

    Agathe : merci pour l’info !

    Répondre
  • #37 Gégé le 14 octobre 2018 à 12 h 00 min

    C’est passsionnant.
    J’ai hâte de voir ta prochaine routine mais surtout quelle bonne idée de parler recyclage.
    Je fais attention à ce que j’achète, à gaspiller le moins possible, faire un compost, tout ça et bizarrement jamais je n’ai pensé à dévisser les bouchons avant de jeter mes pots ! Mais où avais-je la tête.
    Je trouve que nous sommes assez mal éduqués sur le sujet et regrouper des informations n’est pas évident. Je lisais plus haut une de tes abonnées qui écrivait mettre ses bouteilles plastiques au recyclage avec bouchon inclus. Chez moi c’est interdit, il faut absolument les séparer.
    Je rêve qu’un jour on uniformise tout cela et qu’il soit plus facile de savoir quoi faire.

    Merci de m’avoir fait réfléchir un peu plus

    Répondre
  • #38 Hélène le 14 octobre 2018 à 12 h 21 min

    Gégé : je continuerai à séparer les bouchons et les couvercles, dans le doute… et oui on n’est pas du tout éduqués, c’est nul.

    Répondre
  • #39 Constance le 14 octobre 2018 à 12 h 27 min

    Delphine : Bonjour, je me permets de répondre à ton commentaire Delphine: le logo qui apparaît sur ta photo est le logo point vert et signifie que l’industriel participe à la valorisation des emballages en payant une contribution; mais cela ne veut pas forcément dire que l’emballage est recyclable. Il ne faut donc pas se fier à ce logo pour faire son tri. D’autres logos existent dont celui des trois flèches formant un triangle pour dire que l’emballage est recyclable, trop souvent confondu avec celui-ci. Je mets ci-dessous un lien pour voir tous ces logos si ça peut aider certaines:
    http://www.icionrecycle.fr/que-signifient-les-logos-et-les-labels-ecologiques/
    En tout cas j’aime beaucoup cette idée de vidéo!! Bon dimanche à toutes!

    Répondre
  • #40 Hélène le 14 octobre 2018 à 12 h 27 min

    Constance : merci beaucoup pour ces précisions !

    Répondre
  • #41 Montagnarde le 14 octobre 2018 à 12 h 33 min

    Bonjour Hélène,merci pour cette vidéo qui donne á réfléchir au recyclage de nos poubelles, chez moi en Suisse il faut presque avoir un petit local à la maison pour entreposer nos déchets, nous trions papier,carton,boîte de conserve,verre ,alu,bouteille en pet,bouteille et flacons en plastique et bien sûr les épluchures et autres déchets verts pour le compost . C’est une habitude à prendre ,je suis souvent choquée quand je vois dans d’autres pays que tout passe à la poubelle.Gros bisou non recyclable !!

    Répondre
  • #42 Hélène le 14 octobre 2018 à 12 h 37 min

    Montagnarde : ah ça, aucun doute qu’en France (et dans le sud de l’Europe en général) on ‘est pas en avance !

    Répondre
  • #43 Annabelle le 14 octobre 2018 à 12 h 51 min

    Très intéressante video et commentaires!! On a encore beaucoup de chemin à faire niveau recyclage !
    Vous parliez de sérum contre les rougeurs et veines qui éclatent… auriez vous des produits à conseiller ? Est-ce que ça peu disparaître ou on les garde à vie ?!
    Merci pour votre réponse !

    Répondre
  • #44 Hélène le 14 octobre 2018 à 12 h 52 min

    Annabelle : je ne sais pas, je n’en ai pas (précisément parce que je fais de la prévention avec mes produits de soin).

    Répondre
  • #45 Magali68 le 14 octobre 2018 à 13 h 07 min

    Merci pour ta passionnante vidéo Hélène, je me sens très concerné par sujet.
    A la maison on a 2 poubelles, poubelle où l’on mets tous les déchets et poubelle où l’on recycle le papier et le plastique et dans la rue un énorme container avec le verre.
    Je fais la guerre à mes hommes pour qu’il jette tout ce qui peut-être recycler et je suis comme toi je détaille mes produits lol.
    J’espère que tu auras l’occasion de visiter une usine, bon dimanche à tous.

    Répondre
  • #46 Hélène le 14 octobre 2018 à 13 h 19 min

    Magali68 : merci à toi !

    Répondre
  • #47 Eve le 14 octobre 2018 à 13 h 19 min

    Bonjour Hélène,

    Je suis dans les mêmes préoccupations en matière de recyclage de mes produits de beauté, certainement pour me déculpabiliser d’en acheter un peu trop!! J’ai vu il n’y a pas si longtemps un reportage qui pourrait t’intéresser, sur un village qui s’appelle Kamikatsu, au Japon. Chaque foyer dispose d’une quinzaine de poubelles car ses occupants depiotent absolument tout (même le petit ressort à l’intérieur du flacon pompe!). Je ne sais plus il me semble que c’était sur Arte. On connaît ta passion pour cette chaîne 😉. En tout cas il y a de nombreux articles sur le net à ce sujet.

    Bon dimanche, continue à nous faire du bien !

    Répondre
  • #48 Hélène le 14 octobre 2018 à 13 h 25 min

    Eve : intéressant, merci ;-)

    Répondre
  • #49 Optilipstick le 14 octobre 2018 à 13 h 30 min

    Super initiative de parler de recyclage par contre il n’est a ma connaissance pas possible de recycler tout ce qui est pot, tube y compris sans le couvercle ! Le recyclage concerne uniquement les formats bouteille…

    C’est la raison pour laquelle il ne faut jamais mettre des pot de yaourt dans le conteneur du recyclage. Attention : s’il y a la moindre erreur de tri dans le bac TOUT son contenu part aux ordures ménagères..

    Quand au logo que tout le monde connaît ( le petit rond fléché) il n’indique en rien qu’il faut recycler le produit c’est juste pour signifier que le fabricant à payé la taxe ecoemballage. Il est donc affiché aussi bien sur les emballages qui ne sont pas recyclage.

    Alors ya peut être eu des mises a jours récentes ( et j’espère que ça va bouger de ce côté…) mais les pots de crème que tu as mis dans ta poubelle ne seront pas recyclés.. :(

    Répondre
  • #50 Anthony le 14 octobre 2018 à 13 h 33 min

    Bonjour Hélène,
    Très bonne idée cette vidéo mélant produits terminés et écologie.

    En revanche, petite précision compo : le sodium lauryl sulfate est beaucoup plus irritant que le sodim laureth sulfate, ce dernier étant la version éthoxylée du premier pour le rendre plus doux (il reste néanmoins un peu aggressif pour les peaux les plus sensibles).
    Bon dimanche ☺️

    Répondre
  • #51 ptite mimi le 14 octobre 2018 à 13 h 45 min

    bonjour hélène

    je n’ai pas terminé ta vidéo, mais j’ai eu la chance d’avoir quelqu’un du centre de tri de mon coin qui est venu dans mon école faire une initiation au tri à nos élèves (avec tapis roulant …)
    et donc ce monsieur a répondu à plusieurs de mes questions donc je transmets ici (mais je me doute que cela peut varier selon les communes) : par exemple, le carton à pizza sale va au tri (mon mari me soutenait que non) car de toutes façons, c’est rincé en usine.
    la couleur des flacons n’a aucune importance (il avait des paillettes de plastique pour expliquer et il y avait plusieurs couleurs)
    concernant les objets métalliques des flacons pompes .. une fois le plastique broyé, il y a de gros aimants qui passent au dessus des déchets pour attraper ces morceaux.
    les aérosols sont recyclables sans souci chez moi, ils font partis des éléments dessinés sur la poubelle de tri.
    pour les briques de jus d’orange, pas la peine d’enlever le bouchon car il est trop petit et risque de passer au travers des mailles donc il vaut mieux le laisser dessus.

    bon je retourne à ta vidéo. belle journée

    Répondre
  • #52 zufferey patricia le 14 octobre 2018 à 14 h 01 min

    quelle belle idée de nous parler de recyclage!!!! car les marques ne sont pas très centrées sur l’écologie ( quand je vois dans les vidéos de présentations des produits reçus avec leur emballages énormes et emballés quinze fois !!! J’essaie moi aussi de faire attention à mon petit niveau et ta vidéo me parle énormément MERCI

    Répondre
  • #53 Bontemps Meriem le 14 octobre 2018 à 14 h 07 min

    Bonjour Hélène , vous pouvez et vous devez mettre vos bombes de laque dans votre poubelles avec les plastics ( les bombes de laque ,les boîtes de conserves ont un film plastique à l’interieur,ces matériaux sont fondus à 800 degrés et transformés en pneus,en autres ….idem pour votre mascaras …..) Bien à vous

    Répondre
  • #54 Rêve le 14 octobre 2018 à 14 h 35 min

    Bonjour à tous !
    Super idée Hélène, vidéo très instructive, et j’apprends beaucoup de choses à la lecture des commentaires. Un merci tout particulier à Justine r :

    Répondre
  • #55 Giséle le 14 octobre 2018 à 15 h 00 min

    Delphine :
    Le sigle ça veut dire que le fabricant paye une cotisation à un organisme de recyclage pas que l’embal’âge est recyclable

    Répondre
  • #56 Saturne Mezzasalma le 14 octobre 2018 à 15 h 18 min

    Coucou Hélène !

    Très intéressant ce sujet recyclage, je suis moi-même investie dans cette épineuse et ô combien nécessaire question 🌏
    Deux astuces ( en espérant que ça ne fasse pas doublon avec d’autres commentaires parce que j’ai la flemme de tout lire… ) :
    – regarde bien le listing parisien des articles admis au recyclage, parce que tu vois, à Toulouse par exemple, ils n’acceptent que quelques types de déchets recyclables ! Par exemple les emballages de biscuits individuels ou les pots de yaourts sur lesquels il y a pourtant le logo « recyclable » ne sont pas autorisés…
    – tu peux toujours, sur les articles poly-matériaux ( comme ton déo Dove ou ta laque par exemple ), mettre les bouchons mono-matériau au recyclage 🙂 C’est un moindre mal !

    Autre chose : je me reconnais tout à fait quand tu dis que tous les baume à lèvres en stick font une couche de gras sur des lèvres toujours sèches. Mais ça, c’était avant que je ne découvre le stick URIAGE qui va avec la « crème d’eau » pour les mains ( pas la gamme bariéderm ! ) !
    Incroyables ces deux produits, je suis subjuguée par l’efficacité ! Sur les lèvres, une vraie sensation d’hydratation, et sur les mains, la crème me donne l’impression de sortir du bain, les doigts fripés en moins 😂
    Alléluia pour ma peau normale-déshydratée !
    A tester peut-être ?

    Je t’envoie une bise, même que ouais.
    Saturne.

    Répondre
  • #57 Camille le 14 octobre 2018 à 15 h 50 min

    Hélène : Bonjour, Je pense que le pot de l’Advenced night repair est en plastique!?
    Le miens en tout cas l’est…

    Répondre
  • #58 Krystel le 14 octobre 2018 à 16 h 56 min

    Merci pour cette vidéo super intéressante. Cela me fait prendre conscience que je ne recycle pas correctement mes produits !! Il va falloir que je m’y mette plus sérieusement. Bon dimanche à toi.

    Répondre
  • #59 Hélène le 14 octobre 2018 à 17 h 17 min

    Optilipstick : je crois que tu dis des choses inexactes, vu ce que je sais déjà et les commentaires des autres lectrices.

    Anthony : tu as raison, merci de la précision.

    ptite mimi : oui ça varie d’une commune à l’autre.

    Bontemps Meriem : merci !

    Camille : non il est en verre.

    Répondre
  • #60 Cynthia le 14 octobre 2018 à 17 h 42 min

    Bonjour Hélène
    L’encolure des bouteilles de vernis sont parfois pareilles. Si j’étais toi, j’aurais conservé le pinceau Dior en le nettoyant bien avec du dissolvant à vernier pour le tester avec e vernis T.Leclerc :)

    Répondre
  • #61 Léa le 14 octobre 2018 à 17 h 44 min

    Une petite information que plusieurs d’entre vous doivent connaitre car ce n’est pas nouveau mais pour les autres il est possible d’allier deux bonnes actions : recyclage et humanitaire.
    Depuis plus de 10 ans chez moi nous mettons les bouchons des bouteilles (ou autre) de côté et nous les donnons à des associations. En arrivant dans ma nouvelle entreprise j’ai vu qu’il y avait également un partenariat avec une association qui récupère les bouchons et les trie.
    Ces associations, toutes celles que je connais œuvre pour aider les personnes handicapées, récupèrent grâce à ce travail des fonds.

    Répondre
  • #62 MarieP le 14 octobre 2018 à 18 h 10 min

    Bonjour. Je suis également très à cheval sur le recyclage et je rêve de visiter le centre de tri de mon département ! J’ai eu 2 fois l,occasion de le faire lors des portes ouvertes annuelles mais à chaque fois 1 match de foot de mon fils m’en a empêchée … Par contre j’ai été très déçue quand j ai appris qu’ en fait une petite part seulement de ce qui est mis au recyclage était recyclé, et ce, même si effectivement c’ est techniquement recyclable. Beaucoup des déchets mis au recyclage sont incinérés ou (pire ?!) , enfouis .
    Pour ma part les déchets de produits de beauté genre pot de crème ou flacon pompe sont des casse tête. Recyclables ou pas recyclables. Ma conscience écolo me pose des problèmes de conscience de tri 🙄

    Répondre
  • #63 Hélène le 14 octobre 2018 à 18 h 11 min

    Cynthia : c’est hélas très rare que les cols de flacons de vernis soient similaires (j’ai essayé de faire ça plusieurs fois, ça n’a jamais marché).

    Léa : tu fais bien de le rappeler, merci !

    MarieP : oui 50% de ce qu’on met dans les poubelles spéciales recyclage, ne sera pas recyclé. Moi je me dis que 50% c’est mieux que rien, on va dans la bonne direction ;-)

    Répondre
  • #64 Elodie le 14 octobre 2018 à 19 h 04 min

    Très intéressant cette vidéo, je vais recycler autrement maintenant!

    Répondre
  • #65 Christelle le 14 octobre 2018 à 19 h 17 min

    Coucou Hélène
    Petite astuce quand tu as des tubes en plastique que tu ne peux pas désolidariser et bien moi je les découpe à la jointure. Premièrement ça me permet de recueillir me produit qui pourrait rester au fond et en second je peux recycler correctement le tube. Voilà voilà bonne soirée et merci pour ta vidéo.

    Répondre
  • #66 Marie le 14 octobre 2018 à 19 h 30 min

    Bonjour Helene,

    Merci pour cette video
    Peut-on considérer qu’un contenant est recyclable même si il y a dessus une étiquette en plastique ou est imprimé le nom + compo du produit ?

    Merci encore ! Ces vidéos sont toujours extrêmement réconfortante avant d’attaquer une nouvelle semaine

    Répondre
  • #67 Hélène le 14 octobre 2018 à 19 h 53 min

    Marie : oui ils peuvent décoller les étiquettes (je me suis posé la question aussi et j’ai demandé aux gens de Ren).

    Répondre
  • #68 Mllepinceaux le 14 octobre 2018 à 20 h 06 min

    Bonjour Hélène !

    Très chouette vidéo, je trouve ça vraiment bien de parler de recyclage sur un blog dont ce n’est a priori pas la première ligne éditoriale :-).

    En ce qui concerne le tube de crème the body shop, j’ai l’impression qu’il n’y a qu’une « capsule » au niveau de la base du tube, qui est renforcée par rapport au reste. Dans le doute, un coup de ciseau au niveau de cette base pourrait sûrement permettre de séparer le tube de sa base et donc retrouver une composition d’un seul matériau ?

    Sinon, je ne sais pas si tu es au courant mais la Suède est tellement avancée en terme de recyclage qu’ils sont obligés d’importer des déchets à brûler… Pour alimenter les réseaux de chauffage de la ville (source : https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/environnement-la-suede-championne-du-recyclage_2540969.html)

    De mon côté, depuis que j’ai entendu « le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas », j’essaye de diminuer ma production de déchet. Mon but n’est pas nécessairement d’arriver au 0 déchet mais de favoriser les bonnes habitudes. J’essaye d’acheter autant de vrac que possible (habitant dans une zone semi-rurale : j’achète directement mes produits laitiers à la ferme, en ville il y a les épiceries day by day qui ne vendent que du vrac. La majorité des magasins bio ont au moins une sélection de vrac…). J’achète mes légumes chez un maraîcher chez qui je rapporte les sachets d’une fois sur l’autre… Je n’ai pas encore sauté le pas de demander à mon boucher de me mettre directement la viande dans un tupperware, mais au moins la viande est dans une sorte de papier, on évite l’emballage plastique.

    J’attends avec impatience le jour où la consigne sera remise en service, et j’espère de tout coeur que REN continuera sa démarche et mettra en place une structure de nettoyage et de re-remplissage de flacons déjà vendus (je dis REN parce qu’ils sont en avance, mais en soi n’importe quelle marque devrait le faire).

    Bonne journée !

    Répondre
  • #69 Morice le 14 octobre 2018 à 20 h 59 min

    Bonjour Hélène,

    Concernant le recyclage alimentaire, il faut savoir qu’en France, les plastiques autres que bouteilles ne sont pas recyclables (donc ton contenant de jambon ne l’est pas) seuls les plastiques de bouteilles correspondent aux procédés français…
    Les pays du Nord sont tellement plus avancés sur les technologies de recyclage, c’est affolant…
    J’imagine que le principe est le meme pour les cosmétiques !

    Je te remercie pour cette vidéo,
    Jessica

    Répondre
  • #70 Catherine le 14 octobre 2018 à 21 h 08 min

    Je suis allée plusieurs fois aux portes ouvertes du « Lombric » centre de recyclage en Seine et Marne , c était fort instructif et sympathique ( ça me changeait aussi du 8* arrondissement où j habitais en semaine ….) J ai l impression , comme beaucoup le note , que chaque centre a ses spécificités sur le recyclage et qu il vaut mieux se renseigner sur l attitude à tenir , à l époque je m intéressais aussi beaucoup au devenir des déchets alimentaires et au compostage pour mon jardin .
    Merci infiniment de ta démarche qui vise à nous respecter nous même et notre environnement

    Répondre
  • #71 Delphine le 14 octobre 2018 à 21 h 37 min

    Delphine : bonjour, ce logo signifie juste que la marque paie ses taxes de traitement des déchets mais en aucun cas que le flacon est recyclable

    Répondre
  • #72 Rebecca33 le 14 octobre 2018 à 22 h 13 min

    Bonsoir Hélène,
    Je suis ravie que la question environnementale croise celle des consommatrices que nous sommes!
    Je vais plus souvent séparer mes pompes du reste!
    Après il est important de prendre conscience que même recyclé le plastique est très nocif car les process de recyclage ont une empreinte carbone et nécessitent d’utiliser des produits pas très écolos!
    Le must c’est le verre qui est recyclable à l’infini et avec le moins d’effet secondaire . Je sais que ce ne sont pas tes contenants préférés car plus lourds pour voyager et parfois moins ergonomiques ( bouteille d’huile en verre par ex) mais je fais attention à les privilégier quand je peux.
    Autre astuce, pour les shampoings par exemple j’achète des flacons pompes et je prends après des recharges ce qui m’évite de jeter la pompe à chaque fois quitte à garder un flacon vide si je veux en tester un autre par exemple.
    En tout cas merci pour cette vidéo qui comme toujours ravie mon dimanche!

    Répondre
  • #73 Aklie le 14 octobre 2018 à 22 h 52 min

    Hélène. Si je puis me permettre, ce logo ne veut pas dire que le flacon est recyclable. Il veut juste dire que le fabricant dudit flacon a payé sa cotisation à l’Etat pour permettre le tri et le recyclage du flacon.

    Répondre
  • #74 Violette.b le 15 octobre 2018 à 0 h 10 min

    Merci Héléne de cette vidéo riche et diversifiée qui nous fait réfléchir et interagir , ceci en complément de nos gestes beauté.
    Je trouve hallucinant que le tri n’ait pas les mêmes règles partout même si j’ai bien compris pourquoi , les prestataires ne sont pas les mêmes
    Pour le verre , les flacons de parfums ne sont pas recyclables idem ceux du vernis à ongles , consigne à Lyon = verre alimentaire grosso modo.
    Il existe tellement de sortes de plastiques que le commun des mortels ne peut pas savoir ce qui est recyclable, pourquoi les indications ne figurent -elles pas sur le paquet ….en même temps les prestataires ne sont pas aux mêmes normes .
    Au parc de la Tête d’or ils ont renoncé aux poubelles sélectives …..c’était n’importe quoi dedans …..quand je pense à Tokyo qui vit sans poubelles dans la rue et qui reste clean ….y a du chemin.
    Je trie par devoir , par conscience , mais souvent vu le why que je trouve dans les poubelles jaunes de l’immeuble je me dis que c’est peine perdue et en plus personne ne comprend les consignes , je persiste mais du coup j’en reste aux grands basiques , les bouteilles en plastique , le plastique épais , genre bidon lessive, qui est broyé et remis en granules , le papier , journaux ,cartons , aérosols, les contenants briques
    Grace à toi je vais enlever les bouchons intrus.

    Répondre
  • #75 Muriel67 le 15 octobre 2018 à 0 h 21 min

    Bonjour à toutes et à tous !

    Le recyclage est l’une des causes que je porte et que je soutiens ! Cela me tient énormément à cœur ! (l’environnement globalement)
    Concernant les laques ou les déodorants qui peuvent avoir deux matières à recycler: sépare tout simplement le bouchon du reste, et récupère les bouchons.
    Pour ma part je récupère tous les bouchons (lessive, eau, soda, shampoing, déo etc), et une fois mon bac plein, je les donne à l’association Les Bouchons de l’Espoir, qui agit dans tout le 67. Mais je sais que des associations similaires existent partout en France. Cela peut-être une belle action :)
    Concernant les bouteilles en plastiques et les flacons (du genre huile démaquillante), je les passe dans une consigne que gère une magasin à 5km de chez moi, pour toute bouteille donnée, on récupère 1 centime. Cela allège la poubelle jaune et on récupère un petit quelque chose :)
    Pour les canettes et conserves: je les donne à mon frère, il a un grand bac dans lequel il met toute la ferraille et plusieurs fois dans l’année il va chez le ferrailleur qui s’occupe de tout ça.
    Pour les cartons et les emballages en carton (hormis les petits que je mets dans le bac jaune): je les donne à une association, si je ne me trompe pas l’Association Carton Plein agit à Paris.
    Autrement: je suis frontalière donc pour le verre, en Allemagne nous avons la consigne.
    Et enfin les déchets type végétaux: j’habite en appartement, mais j’ai une petite poubelle de 5 litres, je mets toutes mes épluchures et je me suis arrangé avec un paysan, je vide mon composte dans le sien :)

    J’essaie tout de même de réduire mes achats en plastique, ça vient progressivement, je me dis que mes plastiques en moins, ça fera déjà un peu moins de pollution… J’opte pour des choses rechargeables, mais c’est vrai qu’en cosmétique, on y est pas encore.

    J’espère ne pas avoir été trop hors sujet, mais je me dis que ce sont des idées qui peuvent servirent à tout le monde.

    Répondre
  • #76 missdior le 15 octobre 2018 à 8 h 03 min

    Video et com tres intéressants.
    Pour récupérer les fins de flacons je les retourne ou je les ouvre même en les cassants !!!

    Répondre
  • #77 MissTerre33 le 15 octobre 2018 à 9 h 28 min

    Ouhlala, ça fait une éternité que je n’ai pas commenté… Mais le sujet du recyclage m’intéresse et je le connais un peu puisque c’est une partie de mon métier.

    Tout d’abord, beaucoup de choses ont été dites : le logo à flèches qui ne veut pas dire « recyclable », l’engagement de plus en plus d’industriels à indiquer les consignes de tri sur leurs emballages…

    Je vais revenir un peu sur la question technique du pluri-matériau :
    C’est vrai qu’il est plus compliqué de recycler le « pluri » que le « mono » mais ce n’est pas impossible… Quelques exemples, même si les consignes locales peuvent varier.

    – Les pompes des flacons sont en général non recyclables car il y a beaucoup de sortes de matériaux et en petite quantité, dont une grande partie à faible valeur ajoutée.

    – Les aérosols ou autres bidons « sprays » métalliques sont le plus souvent recyclables et recyclés, car le métal étant à forte valeur ajoutée, l’industrie du recyclable rentabilise le procédé thermique de séparation des composants plastiques par la vente d’un matériau métallique noble et cher, dont les propriétés chimiques permettent au métal issu du recyclage d’avoir exactement les mêmes propriétés qu’un métal dans sa première vie.

    – Le verre se recycle très bien car le verre issu de recyclé est identique au verre vierge, par contre il est moins cher que le métal. Mais le processus de séparation des matériau est plus facile car le verre se réduit facilement en morceau sans trop de dépense énergétique (on le brise) alors que fondre du métal coute cher.

    – Pour les multi matériau de plastique, ça dépend énormément. Par exemple le plastique du bouchon et le plastique du flacon d’une bouteille de lait sont un mélange très classique et peuvent être séparés facilement. On réduit le tout en tout petit morceaux dans une sorte de mixeur géant, on met ces petits morceaux dans une grande piscine d’eau et les morceaux de flacon flottent et les morceaux de bouchons coulent et hop, c’est séparé. Par contre dans d’autres cas, c’est moins simple.

    C’est donc assez compliqué toute cette histoire… Mais pour le multimatériau grosso modo, déjà si il y a 3 plastiques différents et pas de métal, c’est sur que ce n’est pas recyclable, si c’est petit, non plus.

    Bon lundi à tous et toutes

    Répondre
  • #78 karine le 15 octobre 2018 à 9 h 29 min

    Merci pour cette vidéo…comme à chaque fois je découvre de nouveaux produits grace à toi et notamment je cherchais un avis sur le skinceuticals âge eye complex et je vais donc l acheter car ça n épluche pas et hydrate bien .. .tu m as fait sourire avec le flacon qui a été modifié car en effet le produit ne sort pas comme auparavant et je suis la même :-) .. un plaisir de te suivre …Karine

    Répondre
  • #79 Hélène le 15 octobre 2018 à 9 h 42 min

    Mllepinceaux : c’est incroyable l’histoire de la Suède !

    Rebecca33 : certes le verre est toujours mieux, néanmoins il a une empreinte carbone bien plus élevée que le plastique sur des longues distances, car il est beaucoup plus lourd.

    Muriel67 : c’est très intéressant, merci !

    MissTerre33 : merci beaucoup pour ces infos précieuses !

    karine : c’est énervant hein, ce flacon sur lequel on ne peut pas appuyer ;-)

    Répondre
  • #80 Belette le 15 octobre 2018 à 12 h 46 min

    Vidéo passionnante entre ton avis sur les produits et notamment sérums qui m’intéresse au plus haut point et la partie recyclage!! Ici, dans ma commune, nous sommes très bien placés au niveau recyclage par rapport au moyenne nationale, il y a eu beaucoup d’informations données par la commune soit par réunions publiques soit par plaquettes explicatives soit par déplacement de personnel vers les quartiers moins « doués » pour trier… Je fais attention et reprend souvent mon mari qui jette plus facilement à la poubelle, il fait du coup attention et me demande!!
    Pour certains produits surtout alimentaires, il y a le logo pour savoir si c’est recyclabe ou pas ou c’est parfois noté (cf photo). A savoir qu’il y a des diversions en fonction des centres de tri….vivement que nous recyclons aussi bien que les pays d’Europe du Nord.

    Répondre
  • #81 Hélène le 15 octobre 2018 à 12 h 49 min

    Belette : comme indiqué plus haut dans pas mal de commentaires et si j’ai bien compris, ce logo indique que la marque paye une taxe ou une participation auprès des acteurs du recyclage, pas que l’emballage est recyclable.

    Répondre
  • #82 Belette le 15 octobre 2018 à 13 h 36 min

    Hélène : non en fait, je ne parle pas du logo mais de l’image à côté qui montre une poubelle pour dire que ce produit n’est pas recyclable.

    Répondre
  • #83 Hélène le 15 octobre 2018 à 13 h 41 min

    Belette : ah pardon ;-) En effet, c’est très pratique et une bonne idée de la part de la marque.

    Répondre
  • #84 Anne le 15 octobre 2018 à 14 h 46 min

    Ah super cet ajout ‘point recyclage’ néanmoins quand on lit les commentaires on réalise a quel point le recyclage c’est compliqué et on comprend mieux le mantra des ‘zéro déchet’: ‘le meilleur dechet est celui qu’on produit pas’. En tout cas si les influenceurs/euses peuvent mettre un coup de pression aux marques ca serait salutaire pour tout le monde…

    Répondre
  • #85 Nathalie le 15 octobre 2018 à 15 h 35 min

    Bonjour Hélène,
    D’abord MERCI pour toutes vos vidéos et BRAVO pour la longévité du blog que je suis depuis environ huit ans. Je suis souvent inspirée de vos conseils et routines de soins.
    Je me permets de commenter votre avis sur l’huile démaquillante Sensai.
    J’utilise cette huile démaquillantes en step 1 suivie du savon Creamy soap qui est le step 2. Pour le coup le savon est complètementaire de l’huile, d’où le step 1 et le step 2 notés sur les flacons. C’est sûr qu’utilisée seule l’huile s’élimine très mal, par contre, la crème moussante peut s’utiliser seule (sauf sur les yeux ça pique), en revanche cette crème moussante sent très bon -effet propre.
    Voilà, je tenais à le préciser car j’aime beaucoup les produits de cette marque 😉
    Bonne journée et vive l’automne (je suis comme vous, heureuse quand arrivent l’automn et l’hiver).
    Nathalie

    Répondre
  • #86 Fonfonlala le 15 octobre 2018 à 15 h 40 min

    Bonjour Hélène
    Notre organisme collecteur de déchets organise des visites des centres de tri et de recyclage. Essayes de te renseigner sur le site du tien, peut-être le fait-il aussi.
    Très bonne vidéo très intéressante

    Répondre
  • #87 Nathalie le 15 octobre 2018 à 15 h 41 min

    PS : j’ai oublié de noter sur mon commentaire que peut-être le Gentle cleanser de Skinceuticals n’était pas adapté à la suite de l’huile Sensai en 2ème nettoyage 😬

    Répondre
  • #88 asp le 15 octobre 2018 à 15 h 53 min

    Bravo, Hélène, sujet très intéressant!

    Or, si je peux me permettre, à Paris les consignes sont différentes et formelles. Il faut au contraire bien visser le bouchon sur les bouteilles en plastique. J’imagine que la procédure est à chaque fois différente, voire très différente.
    https://api-site-cdn.paris.fr/images/80114?w=Large

    Répondre
  • #89 Hélène le 15 octobre 2018 à 16 h 05 min

    Nathalie : ce n’est absolument pas normal que l’huile s’élimine mal au rinçage, par ailleurs il n’y a aucune raison qu’un produit d’une marque différente ne fonctionne pas après. Ca reste donc une « mauvaise » huile démaquillante pour moi et je ne la réutiliserai pas.

    asp : bon sang c’est compliqué, on ne sait plus qui écouter ;-))

    Répondre
  • #90 Brunehilde le 15 octobre 2018 à 16 h 27 min

    Bonjour, c’est une super initiative de parler du recyclage des contenants de cosmétiques. Je me pose très souvent la question de ce qui est recyclable ou pas. Je vois souvent des produits non recyclables dans la poubelle jaune de mon immeuble et j’ai envie de faire un gentil rappel à mes voisins :)) Pas facile de s’y retrouver cela dit.
    Vive les marques qui facilitent cette tâche, et mieux, qui conçoivent des contenants responsables (Hello Ren).
    J’ai lu tous les commentaires avec attention, c’est très intéressant.

    Répondre
  • #91 Emilie le 15 octobre 2018 à 16 h 38 min

    Hélène :
    Bonjour Helene, bonjour Delphine,
    Attention, le logo avec les flèches est trompeur : il signifie que l’entreprise paie une taxe pour le recyclage, et non pas que le produit est recyclable (même si c’est peut-être le cas). Les équipes marketing peuvent nous jouer des tours ;)

    Répondre
  • #92 Hélène le 15 octobre 2018 à 16 h 39 min

    Emilie : yes on est au courant, plein d’autres l’ont dit avant (mais c’est gentil d’avoir pensé à le rappeler) ;-)

    Répondre
  • #93 Manon le 15 octobre 2018 à 19 h 16 min

    Salut Hélène !
    J’aime toujours autant tes vidéos du dimanche ! Elles sont géniales.
    Toi qui aime l’advance night repair d’Estee Lauder, est-ce que tu as testé le nouveau serum de L’occitane (reset serum) et si oui qu’en penses-tu ?

    Répondre
  • #94 Cambon le 15 octobre 2018 à 20 h 08 min

    MERCI Hélène de faire une vidéo traitant de ce sujet, c’est trop rare dans le milieu de la beauté, qui pourtant est un très grand pourvoyeur de déchets plastiques (bouteilles gel douche et shampoing, micro-billes plastiques des gommages et paillettes qui finissent dans les océans…).
    Si tu ne l’as pas vue, je te conseille ++ de regarder l’émission de Cash investigation traitant du plastique (https://www.youtube.com/watch?v=wZT3drAYIzo) ou sinon il y a un article résumé: https://www.telerama.fr/television/cash-investigation-nous-explique-pourquoi-le-recyclage-du-plastique,-cest-bidon,n5788695.php.
    Et clairement le constat est alarmant: il est expliqué notamment que le recyclage est une vaste blague: déjà, seulement 20% du plastique est recyclé en pratique et surtout il n’est recyclable qu’une ou deux fois maximum car il perd ses propriétés, et finira donc par se retrouver dans notre environnement sous forme de particules de plus en plus petites pendant des centaines d’années. En plus de contenir des substances dangereuses bien sûr et d’être consommatrice d’énergie fossible…
    Il est donc primordial que des blogueuses et influenceuses comme toi sensibilisent le maximum de gens.
    Personnellement je reviens au contenants en verre et métal, je boycotte le plastique au maximum. Bises

    Répondre
  • #95 Ingrid le 15 octobre 2018 à 22 h 31 min

    Hélène : Bonjour à toutes les deux, je me permets de rebondir à vos messages, ce logo ne veut pas dire que l’emballage est recyclable mais que l’entreprise qui le produit s’acquitte de l’eco-contribution. Voici un article qui présente un autre logo qui lui veut dire que le produit est recyclable (hélas pas toujours utilisé je crois). Très bonne soirée ! Recyclage: un nouveau logo entre en vigueur

    Répondre
  • #96 Mila le 16 octobre 2018 à 9 h 55 min

    Hélène : En réalité, il me semble que ce logo indique que l’entreprise qui met ce produit sur le marché s’acquitte bien de sa contribution à Eco-emballages. Rien à voir avec le fait que ce produit se recycle…

    Répondre
  • #97 Solenn le 16 octobre 2018 à 10 h 04 min

    Bonjour helene
    J’ai bcp aime cette vidéo comme tt les autres d’ailleurs mais les commentaires sur recyclables ou pas ont été très intéressants et m’ont appris bcp de choses notamment si il y a deux sortes de plastiques ou deux types de matières.
    Du coup depuis que j ai vu cette vidéo j’ai arrêté d’utiliser des assiettes en plastique…
    merci bcp

    Répondre
  • #98 Leroux le 16 octobre 2018 à 12 h 33 min

    Delphine :
    Bonjour
    Le logo des 2 flèches ne veut pas dire que l’emballage est recyclage mais seulement que l’entreprise à contribué à un ecoorganisme pour prendre en en charge la fin de vie de son produit. Ce logo va d ailleurs disparaître car il est mal compris.
    Par contre, il est vrai que pour beaucoup de produits il y a les consignes de tri soit sur le produit soit sur la notice.
    Globalement la règle est simple pour le plastique, une seule question à se poser : est ce que c’est une bouteille ou un flacon ? Si oui, direction bac jaune, si non direction poubelle. Cependant quelques communes ont modernisé leurs centres de tri et peuvent envoyer au recyclage tous les plastiques ! Il faut se renseigner auprès de sa commune et d ici quelques années ce sera le cas pour tout le monde.
    En cas de doute’ il y a une application très bien faite pour connaître les consignes pour chaque produit en fonction de sa localisation.
    Guide du tri ou consignes de tri. fr

    Voilà
    J espère que le tri sera plus simple. C est un geste citoyen essenciel pour notre planète

    Merci :)

    Répondre
  • #99 Krakette le 16 octobre 2018 à 14 h 55 min

    Moi aussi suis fan de sérums, j’en utilise 2 le matin dans une routine axée hydratation, et 2 autres le soir dans une routine plus anti âge.
    Je retrouve le vichy 89 le matin et le advanced night repair le soir.
    Mais ce qui a complètement changé ma peau c’est le double nettoyage. Avant j’avais des boutons, que je traitais avec des crèmes anti acnée desséchantes, du coup je mettais des crèmes très (trop) riches, qui me filaient encore plus de boutons. Depuis que je me démaquille à l’huile et me lave ensuite, ma peau n’a plus de boutons, je l’hydrate avec des des produits riches en eau et c’est le top.
    J’ajouterais juste : merci le dermacenter et surtout merci Hélène !

    Répondre
  • #100 A Losty Girl le 16 octobre 2018 à 16 h 19 min

    Delphine : Si je peux me permettre ce logo ne signifie pas du tout que le produit est recyclable. Il porte à confusion mais en fait il signifie seulement que la marque paye une taxe pour le recyclage, pas que le produit peut être recyclé.
    Un petit lien pour s’y retrouver si jamais : https://www.consoglobe.com/recyclage-logos-cg

    Répondre
  • #101 Corine le 16 octobre 2018 à 16 h 29 min

    Le recyclage, sujet très intéressant. Surtout que parfois lorsqu’on doit jeter un emballage cosmétique (ou autre) on reste un moment à réfléchir quelques secondes devant cet emballage avant de décider dans quelle poubelle le jeter.
    D’autre part, souvent les emballages de produits cosmétiques onéreux sont beaux, avec de jolies boîtes, de jolis flacons (ben oui, il faut donner envie d’acheter) et tout cela fini à la poubelle. Dommage.
    Peut-être quelqu’un a t-il déjà mentionné cela avant moi dans les commentaires mais, bon, j’avais envie de dire mon mot.

    Répondre
  • #102 A Losty Girl le 16 octobre 2018 à 16 h 36 min

    Je suis aussi en galère au moment de jeter mes emballages de soins ou de make-up. Beaucoup l’ont dit (comme pour le logo rond avec les flèches où j’ai répondu à Delphine, oooops j’ai pas attendu de lire la suite), mais sur les produits de consommation c’est quasiment systématiquement indiqué maintenant ce qui est recyclable ou à jeter. Vivement que les marques de cosmétiques prennent exemple ou y soient obligées !
    Et en parlant de ça j’ai regardé un aérosol que j’ai, un produit pour nettoyer les surfaces en bois, et dessus ils mettent que c’est à recycler. Même principe que pour ton spray pour cheveux, flacon en alu ou métal et le bouchon pression en plastique… Si cela peut t’aider.
    Ce que j’aimerais savoir un jour c’est si dans le doute il vaut mieux jeter ou recycler… Ce qui est préférable. Mais je ne trouve pas d’infos à ce sujet. Alors je jette, pour pas enquiquiner les centres de tri, mais je me dis toujours que c’est dommage si le produit aurait été recyclable.

    En tout cas grâce à ta vidéo je vais maintenant aussi séparer les couvercles des pots et autres pour être sûre. Merci pour ce conseil !

    Répondre
  • #103 Hélène le 16 octobre 2018 à 17 h 08 min

    Krakette : merci à toi, ça fait plaisir à lire !

    Corine : « il faut donner envie d’acheter » : oui et c’est bien dommage, le produit seul devrait suffire…

    A Losty Girl : j’ai les mêmes questions sur toi à propos de jeter ou recycler, et ne pas embêter les centres de tris ;-)

    Répondre
  • #104 Madeleine le 16 octobre 2018 à 17 h 54 min

    Bonjour Hélène
    Merci pour cette thématique sur le recyclage des emballages. Thématique très actuelle et vrai casse-tête avec ces combinaisons de matières plastique, voire de métal ou de verre.
    Je voulais vous faire part d’un tuyau : je coupe toujours les emballages pour vraiment finir le produit. C’est parfois sidérant de voir combien de produit reste malgré tout collé aux parois de l’emballage ou au fond, alors que plus rien ne sort…
    Bien à vous,
    Madeleine

    Répondre
  • #105 Nanass le 16 octobre 2018 à 18 h 16 min

    Bonjour Hélène,

    Super vidéo et merci de mettre en avant le recyclage ! (et à tous les commentaires qui alimentent le sujet !)

    Et pour info, la petite partie en plastique pour éviter que l’huile coule d’un seul coup du pack (par exemple), s’appelle un réducteur ;)

    Bonne soirée

    Répondre
  • #106 Valentine le 16 octobre 2018 à 22 h 24 min

    Bonsoir Hélène, très intéressant d avoir parlé du recyclage et d ailleurs je ne savais pas qu’ on ne pouvait pas recycler quand il y a dans un même produit plusieurs plastiques différents. Par contre je ne jetterait pas au recyclage quand il reste du produit. En fait moi je le rince et si tout le produit est parti je recycle sinon non. Pour l’emballage du jambon : je jette dans la poubelle normale. Merci pour cette vidéo. Bisous

    Répondre
  • #107 Capucine le 17 octobre 2018 à 5 h 36 min

    Hello Hélène,

    Chouette vidéo! Merci.
    Pour les flacons dont la pompe ne parvient à atteindre le fond de la bouteille, je les coupe et je récupère le produit. Souvent, je le mets dans un pot que j’ai gardé, comme un pot de crème par exemple. :)

    Capucine

    Répondre
  • #108 Hélène le 17 octobre 2018 à 9 h 06 min

    Valentine : bien sûr je rince quand il reste du produit (je suis choquée que tu aies pu penser le contraire ;-) !

    Répondre
  • #109 Pâté-en-croûte le 17 octobre 2018 à 11 h 57 min

    Je tiens à signaler, pour celles et ceux qui n´auraient pas lu les commentaires précédents, et donc pour la énième fois, que « ce logo ne veut pas dire que l’emballage est recyclable mais que l’entreprise qui le produit s’acquitte de l’eco-contribution ». C´est clair, on a compris ! 😊 Comme quoi, c´est bien aussi de lire les commentaires avant de commenter, histoire de faire avancer le débat. 
    Merci pour la vidéo et tous les commentaires, c´est vraiment très instructif. Ici, en Allemagne, il est recommandé de vider complètement les emballages plastique de leur contenu, avant de les mettre à peu près propres au recyclage. J´essaye donc de récupérer un maximum de produit, par ex. en placant les flacons « la tête en bas » dans une sous-tasse, ou bien en diluant le reste de shampoing avec de l´eau ou encore, comme Fraenzchen, en cisaillant l´emballage (seulement s´il n´est pas trop rigide, il faut pas non plus se taillader les veines par inadvertance, on veut bien sauver la planète, mais on tient aussi à sa peau..).  
    Je reviens sur le message de Camille et la réponse d´Hélène, concernant l´emballage de l´ANR : je viens de vérifier, le mien est en plastique. Les flacons sont donc disponibles en verre et en plastique ?

    Répondre
  • #110 Hélène le 17 octobre 2018 à 12 h 29 min

    Pâté-en-croûte : je n’ai jamais vu de flacon d’ANR en plastique, je suis très étonnée.

    Répondre
  • #111 Rita le 17 octobre 2018 à 22 h 39 min

    Bonjour Hélène, Bonjour les filles et les garçons,

    La production de déchets est une préoccupation qui devient urgente pour la planète entière, une prise de conscience est en train de s’opérer chez certaines et certains qui deviennent plus nombreux, le recyclage est une problématique qui nous oblige à en tenir compte lorsque nous consommons.

    Chaque fois que j’utilise un kleenex en trois épaisseurs après avoir utilisé l’eau d’Avène, je sépare chaque feuille, ce geste est dérisoire, j’en suis bien consciente, mais je me dis, si j’arrive à limiter ma consommation, le transport de ce produit si volumineux aura moins d’impact sur la qualité de l’air, puis je m’en sert pour essuyer le cadre de ma fenêtre … là ou l’impact est si visible …

    J’ai adopté le beurre de karité de l’Occitane pour hydrater mes pieds, le packaging métal, sans autre suremballage, rend le recyclage facile. Et cette découverte va me permettre d’espacer mon rendez vous chez un pédicure d’une vingtaine de jours, (oeil de perdrix soulagé).

    Merci Hélène pour ces deux découvertes qui ont un impact sur le recyclage.

    Bien à toi Hélène, bien à vous les filles et les garçons

    Répondre
  • #112 Silybum le 17 octobre 2018 à 23 h 03 min

    Tu donnes tellement de bonnes idées ! Je ne pensais pas à tout ça alors je suis déjà en train de réduire d’autres déchets, mais si c’est pour que ça ne soit pas recyclable, ça ne servait à rien ! Merci :D

    Répondre
  • #113 Hélène le 18 octobre 2018 à 10 h 30 min

    Rita : Silybum : merci à vous pour votre intérêt !

    Répondre
  • #114 Irena le 18 octobre 2018 à 13 h 34 min

    Petite précisions pour les personnes qui utilisent un produit Sanoflore : en allant sur le site de la marque, en cliquant sur le produit puis « en savoir plus », il y a une partie « règles de tri » qui précise dans quel conteneur mettre chaque partie du produit terminé :)

    Répondre
  • #115 Hélène le 18 octobre 2018 à 15 h 47 min

    Irena : merci pour cette info !

    Répondre
  • #116 Julie Taillandier le 18 octobre 2018 à 17 h 24 min

    bonjour hélène

    j’ai trouvé ça très intéressant comme vidéo de favori. On apprend pleins de choses. plusieurs choses hors beauté, je ne sais pas si tu sais mais pour les bouteilles d’eau il ne faut pas les compacté car elles peuvent passé à la trappe. De même pour tes ticket en tout genre il faut les mettre dans une enveloppe car souvent ils tombent du tapis et ce qui tombe n’est en général plus recyclé.

    voila

    Bonne journée

    Répondre
  • #117 Hélène le 18 octobre 2018 à 19 h 17 min

    Julie Taillandier : merci pour ces infos :-)

    Répondre
  • #118 petite marmite le 19 octobre 2018 à 10 h 39 min

    Bonjour Hélène, merci pour ta vidéo! Je suis ravie que tu parles de recyclage.
    Tous les plastiques ne se recylcent, pas, pour l’instant seulement le 1, 2 et 5
    http://unblogsurlaterre.com/histoires-de-produits/3-regles-pour-savoir-si-mon-plastique-se-recycle/
    Souvent c’est écrit dessus, ca vaut le coup de jeter un coup d’oeil….

    Sinon, tant qu’à s’embeter pour le recyclage, je me demandais pour ta crème Skin Ceuticals avec la pompe, pourquoi tu ne retournes pas le flacon arrivée vers la fin, pour ouvrir et prendre le reste avec tes doigts? S’il ne s’agit de faire ca qu’une semaine, ca vaut le coup de s’embeter un peu plus non?…. surtout vu le prix du produit.

    ;) qu’en penses tu?

    Merci en tout cas!!

    Répondre
  • #119 Hélène le 19 octobre 2018 à 13 h 57 min

    petite marmite : sur mes barquettes il est indiqué que ce n’est pas recyclable… donc je ne me fierais pas à des blogs personnels pour ça, mais aux indications des collectivités et des structures locales de traitement de déchets.

    Répondre
  • #120 Jeanne le 19 octobre 2018 à 17 h 54 min

    Je ne commente quasiment jamais, mais cette fois j’ai envie de te dire merci pour cette vidéo super instructive, je ne m’intéressais pas en profondeur au recyclage de mes cosmétiques et ta vidéo m’a donné envie de me concentrer plus dessus !

    Répondre
  • #121 Hélène le 19 octobre 2018 à 20 h 19 min

    Jeanne : merci à toi ;-)

    Répondre
  • #122 Rebecca33 le 20 octobre 2018 à 22 h 13 min

    Bonsoir Hélène,
    Je viens d’aller sur le site de la Roche Posay car on m’a parlé d’une gamme de produit acide Hyaluronique et vitamine B5 que j’essaierais bien ( prix plus abordable que celle de skinceuticals) et j’ai eu la bonne surprise de voir que sur la fiche de chaque produit ils ont mis une consigne de tri! C’est une initiative que les autres marques pourraient reprendre!
    Bonne soirée à toi et vivement demain pour la vidéo du dimanche!

    Répondre
  • #123 bugeau le 21 octobre 2018 à 8 h 55 min

    Bonjour,
    Je viens de regarder le Cash investigation concernant cette problématique du plastique, et je suis encore sous le choc. Toutes ces questions que l’on se pose au sujet du recyclage (à juste titre) sont en fait inutiles. Les industriels qui produisent ces emballages plastiques , nocifs en tout point, se déchargent complètement de leur responsabilité en culpabilisant le consommateur. Et même si ce consommateur trie correctement, ce fameux recyclage me semble être dérisoire, et clairement une fausse route, si l le but est bien d’éliminer ces substances nocives. Bref, pour ma part je m’abstiens à ne plus acheter de plastique, je ne suis pas sure d’y arriver complètement, mais je suis tellement choquée de ce cynisme… Il faudrait simplement ARRÊTER de produire ce plastique, à la base.

    Répondre
  • #124 Hélène le 21 octobre 2018 à 9 h 33 min

    Rebecca33 : oui mais il est plein de silicones, celui de LRP (c’est sans doute en partie pour ça qu’il est moins cher)… je préfère le B5 de Skinceuticals ;-)

    bugeau : bien sûr que les industriels s’en foutent. Tout ce qui compte pour eux c’est le profit immédiat. Il faut attendre qu’il n’y ait plus de pétrole, alors on ne pourra plus faire de plastique (et on sera obligés de produire enfin des voitures électriques en masse) ;-)

    Répondre
  • #125 Hélène le 23 octobre 2018 à 14 h 14 min

    Un site très clair pour le recyclage des contenants cosmétiques : https://trionsenbeaute.beaute.fr/

    Répondre
  • #126 Cathy le 24 octobre 2018 à 17 h 52 min

    Normalement sur les sprays aérosols on peut retirer la gâchette plastique pour le recyclage et si c’est pas possible on peut toujours recycler le capuchon
    ( c’est toujours ça 😝 )

    Répondre
  • #127 Hélène le 24 octobre 2018 à 18 h 43 min

    Cathy : les aérosols sont entièrement recyclables, en fait (voir le lien que j’ai mis plus haut).

    Répondre
  • #128 Nuovo respiro le 25 octobre 2018 à 8 h 58 min

    Bonjour Hélène,
    j’arrive après la bataille, j’étais en Italie avec 50 élèves quand cet article a été posté. Pour repérer ce qui est recyclable, il y a effectivement un pictogramme (comme précisé par Delphine dans le commentaire 4) mais ce n’est pas le cercle avec les flèches, mais le ruban de Moebius. Le cercle avec les flèches dont parle Delphine signifie que l’entreprise qui met le produit sur le marché participe et contribue financièrement au dispositif de tri et de recyclage des déchets d’emballage ménagers. Ce logo n’a pas de valeur écologique. Il ne signifie pas que l’emballage est recyclable et ne garantit pas qu’il sera recyclé. Pour les plastiques, il y a des catégories Pet 1, etc… mais toujours avec le ruban de Moebius.Je tenais à apporter ce petit rectificatif (cela a peut être déjà été fait car je n’ai pas lu tous les nombreux commentaires) car moi aussi j’ai été dans l’erreur pendant longtemps et je suis bien d’accord avec toi, tant qu’à trier, autant le faire bien.
    Bonne journée à tous et bon recyclage ! bisous les garçons et les filles !

    Répondre
  • #129 Hélène le 25 octobre 2018 à 9 h 01 min

    Nuovo respiro : en effet de nombreux autres l’ont fait avant toi, mais merci ;-)

    Répondre
  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.