Mes premières Veja

13 janvier 2021

On a chacun des causes qui nous tiennent plus à cœur que d’autres, pour moi ce sont les conditions de travail et de vie (et l’éducation, mais j’en reparlerai) : je trouve terrible que des gens soient condamnés à une forme d’esclavage moderne pour que les grandes entreprises puissent nous vendre le maximum de merdouilles pour le moins cher possible (ou pour cher quand même, dans plus de cas qu’on ne croit).

Je ne suis pas plus parfaite que quiconque et j’ai chez moi encore beaucoup trop de trucs faits en Asie dans des conditions probablement dégueulasses (à commencer par tout mon matériel électronique), mais j’essaye de consommer un peu mieux quand je peux, et je regarde toujours où sont fabriquées les choses.

Les marques de sport sont celles, avec la fast fashion, qui travaillent le plus avec des pays démunis en sous-payant la main-d’œuvre locale. Donc les baskets (mes baskets, parce que j’en ai plein) sont généralement fabriquées pour trois fois rien par des gens qui vivent dans la misère (ou pire).

Je voulais essayer les Veja depuis longtemps car c’est sans doute la marque la plus éthique dans ce domaine.
Je suis allée sur leur site et j’ai notamment écouté l’histoire de la marque racontée par ses deux fondateurs. J’ai trouvé ça remarquable et admirable (ça m’a pas mal fait penser à Ren en version chaussures).

J’en ai acheté deux paires et je les trouve parfaites : très jolies et confortables, taillent normalement, ne m’ont jamais fait mal nulle part (et ce modèle – Rio Branco – fait des tout petits pieds, c’est amusant ;-).
Elles ne coûtent pas tellement plus cher que certaines baskets des marques auxquelles je suis habituée – et quand bien même elles coûteraient beaucoup plus cher, je serais ravie de payer pour que personne ne soit traité comme un esclave pour les fabriquer.
Par ailleurs l’environnement a été préservé pendant leur production (grande force de Veja), autre point noir de l’industrie de la mode.

Je n’écris pas cet article pour qu’on me fasse la leçon – ni pour faire la leçon aux autres, chacun fait bien ce qu’il veut ou peut – en me disant quoi faire de plus ou de mieux (dès qu’on parle d’engagements, quels qu’ils soient, il y a toujours des gens pour vous faire la morale).
Je le fais juste pour signaler que ces baskets sont aussi cool que leur réputation, et que le site est une mine de belles infos qui valent vraiment le coup d’être regardées.

Est-ce qu’il y a des causes qui vous tiennent à cœur, et comment vous gérez ça ?

51 commentaires Laisser un commentaire
Lifestyle, Mode
,

Vous aimerez aussi

51 commentaires

  • #1 Céline le 13 janvier 2021 à 9 h 47 min

    Bonjour Hélène,
    Votre message est positif et apporte de l’optimisme (on peut se faire plaisir sans porter tort aux humains et à la planète) et en ce moment c’est très important ! Sur le sujet, j’essaie de faire au mieux avec ce que je peux. Je suis donc vigilante concernant la maroquinerie et petite maroquinerie. Je regarde le lieu de fabrication pour préserver les conditions de travail de ceux qui produisent et je veille à sélectionner des ateliers qui perpétuent une tradition, un savoir-faire (Maison Laffargue, Baluchon, Léo et Violette…). Grâce à votre billet, je vais de ce pas (sans mauvais jeu de mots) me pencher sur les baskets !!! Belle journée à vous.

    Répondre
  • #2 Maggy Nivard le 13 janvier 2021 à 10 h 14 min

    Merci Héléne pour ce partage, je suis loin d’être parfaite moi aussi. J’ai découvert cette marque il y a quelques années et j’en suis fan. J’aime leur ethique, leur histoire et biensur leur baskets. D’ailleurs mon mari et mes enfants portent ça aux pieds!! Je suis heureuse de pouvoir à un petit niveau changer les choses. Merci pour ton discours qui est toujours bienveillant et pas culpabilisant. Merci pour cette belle personne que tu es toujours honnête et intègre c’est pour cela que je te suis depuis plus de 10 ans. Bonne semaine à toi

    Répondre
  • #3 Manole le 13 janvier 2021 à 10 h 25 min

    Bonjour Hélène
    J’ai deux causes qui me tiennent à coeur et pour lesquelles je suis active : la protection de l’environnement et la cause animale.
    Je suis entre autres adhérente de l’association L214 qui œuvre pour la reconnaissance de la sensibilité animale et l’abolition de pratiques (élevages dans des conditions inadmissibles de souffrance, arrêt de la fourrure, etc) et dans la même logique j’essaye d’avoir une consommation éthique et non animale au quotidien. A l’heure ou le « véganisme » est taclé de radicalisme, (l’homme par nature méprise lorsqu’il ne comprend pas) c’est parfois difficile de tenir le cap de ses convictions. Parfois, j’ai envie de ce beau pull en laine ou de ces boots en cuir mais ce que je veux partager ici c’est qu’importe les idéaux de chacun, chaque jour suffit sa peine, on a le droit de se tromper, on a le droit de ne pas tout faire parfaitement selon les règles de ses principes, changer ses habitudes pour être conforme à ses valeurs implique des changements qu’il est rigide et parfois difficile de réaliser. Mais chaque pas réalisé est un pas de plus en faveur de ses valeurs et c’est cela qui compte.
    Btw, tu fais d’une pierre de cout avec les Veja qui sont vegan ! Je souhaite par ailleurs partager une marque de vêtement qui est super sympa, pas très chère et qui livre rapidement, leur cause est la protection des océans et donc uniquement des matières recyclées (je ne travaille pas pour eux lol) Two Thirds. Je la précise car difficile de trouver des matières éthiques sympas et peu chères.
    Une belle journée à tous et toutes
    Manole

    Répondre
  • #4 SYLVIE le 13 janvier 2021 à 10 h 31 min

    Merci pour cette belle découverte, je ne connaissais pas mais je sais ou je vais acheter mes prochaines baskets Bonne journée

    Répondre
  • #5 alexa le 13 janvier 2021 à 10 h 34 min

    Bonjour Hélène,

    Tes Veja vont durer une éternité. J’ai acheté mes premières en 2007 lors d’une collaboration de Veja avec Comptoir des Cotonniers…et je le mets toujours avec plaisir car elles sont encore présentables!!!

    Répondre
  • #6 Hélène le 13 janvier 2021 à 10 h 37 min

    Céline : oui la tradition et le savoir-faire c’set important aussi et c’est chouette de les préserver.

    Maggy Nivard : merci beaucoup, ça me touche !

    Manole : nope, Veja n’est pas vegan. Une petite partie de leurs baskets le sont mais pas toutes, et pas les miennes.

    SYLVIE : merci ;-)

    alexa : oui c’est ce que Raphaël m’a dit, qu’elles étaient par exemple beaucoup plus résistantes que les Stan Smith.

    Répondre
  • #7 Manoush le 13 janvier 2021 à 10 h 39 min

    Bonjour Hélène,

    Merci pour cet article. J’aime beaucoup leurs modèles et si en plus, elles sont produites dans de bonnes conditions, je suis heureuse d’avoir craqué.

    Bonne journée

    Répondre
  • #8 Sandra le 13 janvier 2021 à 10 h 52 min

    Salut Hélène, les filles et les garçons,

    Très jolies baskets (et qu’elles fassent de petits pieds n’est pas pour me déplaire) et très jolie cause également. Bien sûr chacun fait ce qu’il peut et comme il peut. On ne peut pas être sur touts les fronts et ce n’est pas en culpabilisant les gens qu’ils auront envie de faire quelque chose.
    Pour ma part, je dirais l’éducation et les femmes. C’est pour ça que je suis une grande admiratrice de Tina Kieffer, dont l’association que tout le monde connaît je pense (Toutes à l’école), s’occupe de donner de l’instruction aux petites filles un peu partout dans le monde, surtout en Asie.
    Je soutiens cette association depuis des lustres car elle me tient vraiment à cœur.

    Bonne journée à toutes et tous.

    Répondre
  • #9 Hélène le 13 janvier 2021 à 11 h 15 min

    Manoush : ;-)

    Sandra : j’ai parrainé pendant 10 ans une petite fille à Katmandou (https://www.monblogdefille.com/blog/ma-filleule-tibetaine/), et fin décembre j’ai repris 2 parrainages (une enfant et une adolescente), j’en parlerai bientôt parce que ça me tient beaucoup à coeur.

    Répondre
  • #10 Sandra le 13 janvier 2021 à 11 h 53 min

    Hélène : Mais oui ça y est je me souviens ! Je ne suis absolument pas surprise que cette cause te tienne aussi à cœur, cela dit.

    Répondre
  • #11 Neli le 13 janvier 2021 à 12 h 18 min

    Merci de faire découvrir cette marque, je ne la connaissais pas. Moi aussi j’essaie d’aller de plus en plus vers des marques qui respectent les conditions de travail et l’environnement, et justement je cherche des nouvelles baskets, ça tombe bien ! Je viens de faire un tour sur leur site et j’en ai repéré qui pourraient me plaire:-)
    J’ai aussi trouvé très intéressant le chapitre sur la publicité ( 70% du coût d’une basket normale de grande marque est lié à la publicité ) En achetant une grande marque on rembourse surtout leur publicité… Les marques éthiques et écolos n’ont souvent pas les moyens de faire de la pub, donc c’est bien d’en parler autour de soi le plus possible!

    Répondre
  • #12 Christine le 13 janvier 2021 à 12 h 19 min

    Bonjour Hélène
    J’ai découvert cette marque et son histoire en 2018. Depuis je suis fan.
    Bonne journée

    Répondre
  • #13 nanon le 13 janvier 2021 à 13 h 07 min

    J’aime bien cette question sur les causes qui nous tiennent à cœur :-) (et pour lesquelles on fait vraiment qqch)
    En terme d’achats, pour ma part, je soutiens au max les petits commerces de ma petite ville ! Tant pis si je paye mon ruban adhésif 2 fois plus cher ou si mon bouquin met 3 jours de plus à arriver… J’ai aussi la chance qu’il y ait beaucoup d’ateliers d’artistes dans mon coin (vêtements, céramiques, bijoux, déco), je ne me pose plus de questions quand je veux faire un cadeau, c’est direct chez eux^^ (et là c’est de la fabrication locale, d’une pierre 2 coups donc :-))

    Répondre
  • #14 Hélène le 13 janvier 2021 à 13 h 13 min

    Sandra : ;-)

    Neli : la publicité et le marketing représentent le plus gros pourcentage du prix de TOUTES les marques traditionnelles (c’est encore plus vrai pour les cosmétiques) ; les marques éthiques et écolos peuvent tout à fait avoir les moyens de faire de la pub, il se trouve qu’elles choisissent souvent de ne pas en faire précisément pour des raisons éthiques ;-)

    Christine : héhé ;-)

    nanon : c’est sûr qu’on a d’autant plus envie de les soutenir vu comme ils en bavent depuis des mois, nos petits commerçants.

    Répondre
  • #15 Carole le 13 janvier 2021 à 13 h 22 min

    Bonjour Hélène, à mon petit niveau j’essaie de consommer local, pour ce qui est alimentaire.
    Sinon je connais les baskets Veja qui me plaisent beaucoup. Je ne vais plus dans les grandes enseignes type Zara où HM, du coup j’achète moins mais mieux.
    Merci pour votre blog, avec
    vôtre communauté qui est bienveillante.
    Bonne journée Hélène

    Répondre
  • #16 Hélène le 13 janvier 2021 à 14 h 15 min

    Carole : ça j’admire vraiment, la nourriture locale ; moi je n’y arrive pas du tout, je n’ai pas le courage de passer à l’hiver à ne manger que des patates, du chou et des pommes (j’en rajoute un peu mais tu vois ce que je veux dire ;-).

    Répondre
  • #17 Franchimont le 13 janvier 2021 à 14 h 27 min

    Bonjour
    Suite à votre texte sur ses baskets que je connais depuis longtemps mais donc je ne trouvais aucun modèle qui me convenait et voyant que vous disiez que cela faisait des petits pieds j’ai été voir sur leur site mais vos baskets n’existe pas…Le modèle dont vous parlez présenter chez Veja n’est pas pareil. Pourriez-vous me dire où vous les avez trouvées??
    Un grand merci

    Répondre
  • #18 Léa le 13 janvier 2021 à 14 h 35 min

    Bonjour Hélène,
    je connais la marque depuis quelques années déjà : je me souviens avoir fait un dossier dans mes études à son propos ^^ c’est vrai que le processus de fabrication a été pensé pour respecter au mieux l’humain et la planète, c’est une marque qui m’avait touché. Je n’ai jamais pu m’en offrir une paire, mets ce n’est pas pour autant que je les oublie. En ce qui concerne mes choix de consommation comme toi j’essaie vraiment de faire attention aux conditions de travail dans lequel sont fabriqués les produits, je m’intéresse aussi à l’absence de cruauté envers les animaux et au respect de la planète. Du coup j’essaie d’acheter bio et végan et cruelty free, réunir les 3 est loin d’être simple! Du coup je me tourne très souvent vers la seconde main pour le maquillage et l’habillement. Je suis fier de pouvoir dire que je n’ai pas acheté de cuir neuf depuis plus d’un an. Changer ses habitudes de consommation c’est vraiment tout un travail, mais qui en vaut la peine :3

    Répondre
  • #19 Kamo le 13 janvier 2021 à 14 h 52 min

    Cette année, j’ai boycotté Amazon et fait mes cadeaux de Noël sur le site des librairies indépendantes. En plus le port était gratuit. Et je crois que je vais renouveler ça pour le prochain Noël (j’adore offrir des livres). La situation des librairies pendant le confinement m’a bien touchée et je tiens à ce que la profession ne périclite pas.
    Ton article tombe bien car je voulais me racheter des baskets, je vais donc aller voir le site de Vega.

    Répondre
  • #20 Hélène le 13 janvier 2021 à 15 h 07 min

    Franchimont : han c’est une histoire de fou, en effet elles ne sont pas sur le site ! Je ne me rappelle plus où je les ai trouvées, en tout cas le modèle en gris est dispo chez Sarenza : https://bit.ly/39sUorR
    Par contre je ne trouve les argentées nulle part, tout ce que je peux te dire c’est que c’est aussi le modèle Rio Branco, en Unicorn.
    Il ne faut pas hésiter à regarder chez les hommes parce que ça commence genre au 36.

    Léa : en effet, bio et végan et cruelty free ensemble ça ne doit pas être toujours facile, quand on sort de l’alimentation et du skincare.

    Kamo : oui je crois qu’on est tous encore plus sensible au sort de nos commerçants de quartier, après cette année si difficile.

    Répondre
  • #21 Hélène le 13 janvier 2021 à 15 h 48 min

    Franchimont : je viens de vérifier sur mon compte, je les ai bien commandées sur le site de Veja, c’est bizarre qu’ils ne les aient déjà plus.

    Répondre
  • #22 FéeClochette le 13 janvier 2021 à 16 h 07 min

    Merci Hélène, j’étais justement sur le point de remplacer une paire qui a bien vécu et je pensais aux Veja, tu me confortes dans mon choix fait justement en raison des engagements de la marque.

    Répondre
  • #23 Hélène le 13 janvier 2021 à 16 h 44 min

    FéeClochette : héhé, les grands esprits se rencontrent ;-)

    Répondre
  • #24 Belette le 13 janvier 2021 à 18 h 01 min

    Merci Hélène pour cette découverte, il y en a de très jolies!! Ici, je mange de saison, j’essaie de consommer local et de faire fonctionner mes petits commerçants. Pour l’habillement, je n’achète quasiment plus que dans ma petite boutique où les vêtements sont fabriqués en France ou en Italie et pour souvent à peine plus chers voir moins chers que certaines grandes enseignes!! Pour les chaussures, j’achète depuis quelques années les chaussures Chacalshoes qui sont pour celles que j’ai fabriquées en Espagne, la qualité est top, le confort parfait !! Comme tu peux le voir, j’essaie de privilégier le made in France ou UE même si je ne suis pas parfaite !!

    Répondre
  • #25 Fivequinox le 13 janvier 2021 à 18 h 51 min

    Alors ça c’est marrant parce que je les vois partout, je les trouve très tendance et elles me font envie, mais je ne connaissais pas du tout leur engagement alors merci beaucoup pour la découverte ! Et raison de plus pour craquer.
    Personne n’est parfait dans les « engagements », beaucoup trop l’oublient. J’avoue que je continue à consommer de la fast-fashion probablement affreuse en terme de fabrication, mais mon petit geste à moi c’est de toujours chercher en premier ce qui se fait en seconde main (en friperie ou sur Vinted), et de passer au neuf seulement quand je ne trouve pas d’occasion. Peut être que je me trompe quelque part en faisant ça, mais au moins, j’essaie. C’est à mon sens le plus important !
    Bonne soirée Hélène. 😊

    Répondre
  • #26 Gaelle R le 13 janvier 2021 à 19 h 35 min

    Bonjour Hélène.

    Merci pour ce partage. J avais entendu parler de cette marque mais pas leur histoire.
    J essaie aussi de plus en plus de ne pas acheter chez des marque où les conditions de travail ne sont pas respectés comme zara…où autre….
    Je me laisserai tenter quand je chercherai une nouvelle paire.

    Répondre
  • #27 Hélène le 13 janvier 2021 à 21 h 00 min

    Belette : personne n’est parfait, et j’ai bien envie de dire que de toute façon ce n’est pas le but ;-)

    Fivequinox : il ne faut surtout pas culpabiliser pour ce qu’on pense faire pas assez ou pas comme il faudrait, sinon on ne fait plus rien. Toute action compte.

    Gaelle R : certaines marques ont signé récemment des engagements à ne pas travailler avec les camps de concentration ouïghours (H&M notamment, a fini par céder à la pression) ; mais en effet Zara n’a pas signé cet engagement.

    Répondre
  • #28 Cecile le 13 janvier 2021 à 21 h 01 min

    Haaa super il va bientôt falloir que je change , et je suis de plus en plus regardante sur tous ces points
    Et plein d autre, on nous vend bcp de merde à prix d or surtt en cosmétiques même si ça change pas mal de ce côté,
    Made in France di en plus c est a côté de chez moi c est encore mieux.
    Je prends mon dernier coup de G , pour cause (parce que sinon j en ai plein et on peut pas tout, c est pas possible sinon y a de quoi faire des romans) celui de l ecole de mes filles qui a noel ont distribué un livre (super idée à la base ) à Noël, mais un au fille et un autre pour les garçons et alors je trouve ça tellement fou qu en 2020/1 on cultive encore les stéréotypes et ça m enerve encore plus qd c est fait par les représentants de l éducation nationale, l endroit même où justement l égalité des sexe doit être enseigné, enfin pourquoi un livre serait plus fille que garçon bouhhhh je m arrête la ça m enerve rien que d y repensé (je suis pas une féministe extrémiste hein … )

    Répondre
  • #29 Hélène le 13 janvier 2021 à 21 h 04 min

    Cecile : ah ça, il y a du boulot sur la question du genre, sans aucun doute.

    Répondre
  • #30 Léa le 13 janvier 2021 à 21 h 04 min

    Bonjour,
    je repasse ici lire les commentaires et c’est vrai que le manque d’accès à la culture m’a poussé à me remettre à lire et à acheter des livres, et du coup, comme d’autres l’ont dit, je n’achète maintenant mes livres / BD qu’en librairie indépendante. Ca me tient vraiment à cœur ; je me dit que s’il y a vraiment des super-héros.ines, les libraires en font parties. Bonne soirée :3

    Répondre
  • #31 Clémence le 13 janvier 2021 à 22 h 31 min

    Merci pour cet article. J’ai décidé (grâce à vous) de boycotter toutes les entreprises visées par l’affaire des Ouïghours. Et depuis longtemps je louche sur Veja alors je crois qu’avec leur style et le fait de savoir qu’ils sont responsables, je vais finir par craquer :)

    Répondre
  • #32 Sara le 14 janvier 2021 à 5 h 57 min

    Bonjour Hélène,
    Super les Veja, j’en ai une paire également et je ne peux que recommander, même si pour ma part le premier port m’avait mis un gros doute, les baskets m’avaient fait mal au point d’en saigner aux talons… Heureusement elles ont fini par se faire à mes pieds et elles sont super confortables maintenant, et je confirme avec d’autres commentaires qu’elles sont super résistantes (je les porte absolument tous les jours depuis 7 mois et elles n’ont pas bougé) ! Sans parler de l’éthique derrière qui est topissime bien entendu.

    Je fais également attention aux conditions de travail/l’éthique derrière la fabrication des vêtements, pour ma part cela fait plus d’un an que je n’achète plus rien dans une majorité d’enseignes (alors que j’étais assez accro au shopping avant, j’étais vraiment dans la surconsommation), j’achète à présent plus rarement et de meilleure qualité. Et les vêtements moins « nobles » que j’achète encore, je les achète tous sur vinted ou plus largement de seconde main :)

    Répondre
  • #33 Hélène le 14 janvier 2021 à 10 h 49 min

    Clémence : elles sont nombreuses ces entreprises, moi-même je n’arrive pas à toutes les cerner et je me plante encore régulièrement, j’essaye de ne pas trop culpabiliser et de continuer à avancer.

    Sara : oui il semble que les Veja tiennent super bien dans la durée, ce qui est une qualité supplémentaire quand on voit la vitesse à laquelle des New Balance (par exemple) se déforment.

    Répondre
  • #34 CATHERINE FRANCHIMONT le 14 janvier 2021 à 11 h 33 min

    Hélène : Merci de votre réponse :o)
    je vais aller voir sur le site où vous les avez achetées ! belle journée
    Catherine

    Répondre
  • #35 ZAZA le 14 janvier 2021 à 20 h 47 min

    Bonjour Hélène, très bonne idée. J’ai une paire également (bon j’en ai d’autres moins .. vertueuses) et je témoigne elles sont ..increvables , donc un rapport qualité/prix vraiment bon, super confortables et leur look est très sympa, avec des couleurs qu’on ne rencontre pas si souvent sur les baskets (c’était bordeaux, gris et rose). Dommage la boutique qui en vendait localement a fermé .. . Bon il faudra que je donne un grand « bain » aux miennes car d’ici que je puisse aller en racheter en ces temps confinés …et en ligne c’est non pour les chaussures . Bref oui pour Veja!

    Répondre
  • #36 Hélène le 15 janvier 2021 à 11 h 41 min

    ZAZA : pourquoi tu ne veux pas les acheter en ligne, si tu connais ta pointure chez eux ? C’est tellement plus pratique (je déteste aller dans les boutiques, j’achète tout en ligne ;-)

    Répondre
  • #37 Caroline le 15 janvier 2021 à 17 h 00 min

    Bonjour Hélène, ce sujet est vraiment d’actualité je crois ! Je suis en partie consommatrice de « fast fashion » mais le sujet des ouïgours m’a tellement révolté que j’essaye de modifier mes habitudes. Je vérifie systématiquement où les produits sont faits (même s’il est difficile souvent d’avoir la provenance de la matière/du tissu) et je deviens sensibles aux politiques éthiques des marques. Dernièrement j’ai découvert la marque N’Go shoes qui est top ! Leur projet est bien expliqué sur le site.

    Répondre
  • #38 Hélène le 15 janvier 2021 à 19 h 07 min

    Caroline : rah bon sang tu as raison, les matières ! En effet c’est impossible à contrôler et ça rend tout suspicieux :-(

    Répondre
  • #39 ZAZA le 15 janvier 2021 à 19 h 27 min

    eh eh , en temps « normal « , je ne suis jamais chez moi aux ‘heures ouvrables’ donc la gestion des livraisons (et la perspective de devoir faire un retour :) ) m’enuie (même quand point relais possible jamais ouverts quand il faut et il faut y aller…) Il faut dire que même poster une lettre ça m’agace (je la garde dans mon sac des semaines et .. j’oublie de poster ..zut c’était une facture à régler!) En boutique pour moi c’est plié en 5 min: je passe devant, je craque, j’essaie , ça va je prend, ça va pas (ou trop de monde à la caisse) je m’en vais .) Bref  » à l’ancienne quoi » :) !

    Répondre
  • #40 Hélène le 16 janvier 2021 à 12 h 17 min

    ZAZA : vu comme ça je comprends, et tu as raison ;-)

    Répondre
  • #41 Ariane le 17 janvier 2021 à 10 h 16 min

    Difficile d’avoir une éthique parfaite…certains y arrivent au prix d’un engagement permanent que je ne me sens pas capable d’endosser (encore…); pour ma part, je m’habille de plus en plus sur des sites de seconde main où j’arrive à trouver parfois des merveilles (certes pas toujours eco-responsable à l’origine) ; tellement bien que j’ai du mal à investir dans la fast fashion que j’adorai mais que je trouve à présent hors de prix pour une qualité médiocre au final…
    Alors de temps en temps j’investis dans une belle pièce qui me fait VRAIMENT plaisir et pour le reste j’arrive toujours à trouver mon bonheur en seconde main ;)
    Ce qui n’exclut pas quelques déceptions de temps en temps :(…mais le jeu en vaut la chandelle surtout quand de temps en temps je vends à mon tour ce qui a cessé de me convenir.
    Voilà c’est une toute petite contribution à une cause à laquelle se rajoute la fréquentation assidue des marchés locaux pour favoriser les circuits courts…et des grandes surfaces de temps à temps aussi, les habitudes ont la vie dure, très dure :)

    Répondre
  • #42 Ariane le 17 janvier 2021 à 11 h 08 min

    que j’adoraiS avec un S aurait été plus seyant ;)… désolée

    Répondre
  • #43 Consuelo le 17 janvier 2021 à 11 h 48 min

    Bonjour.

    J ‘ai acheté une paire, des V 12 je crois, et bien que jolies je n’en rachèterai pas : la languette me gêne énormément .

    Répondre
  • #44 Hélène le 17 janvier 2021 à 11 h 57 min

    Ariane : l’idée n’est pas non plus de revenir à un mode de vie médiéval hein ;-)

    Consuelo : ça me parle, parce que pour l’instant je les porte avec des chaussettes donc ça va, mais en effet la languette remonte très haut, et je me demande si ça va aller avec des mini-socquettes.

    Répondre
  • #45 Damenat le 17 janvier 2021 à 17 h 53 min

    Bonjour Hélène,
    Merci de partager ton point de vue là dessus et tes trouvailles éthiques.
    Cela me fait réfléchir à ma consommation.
    En effet étant plus jeune, avec un budget limité, j’achetais des vêtements pas chers, et en trop grande quantité (et donc on sait d’où ça vient, même pas besoin de regarder l’étiquette).
    Maintenant en vieillissant j’achète moins, j’essaye que cela soit plus raisonné, et je peux me permettre d’accorder plus de budget à certaines pièces. Sauf que jusqu’à il y a peu de temps (au moment de tes recherches de cachemire je crois) je ne m’étais pas posé la question plus que ça, et quelque part dans mon esprit naïf plus cher était égal à fabriqué dans de meilleures conditions.

    Alors pour les prochains achats, je vais tâcher de faire beaucoup plus attention à ça.
    Et pour les vêtements de ma fille de 7 mois j’essaye d’acheter beaucoup plus en seconde main (ce qui en plus permet de belles économies !). A cet âge là c’est effrayant à quel point ça grandit vite et les vêtements ne font que passer dans la penderie.

    Répondre
  • #46 Hélène le 17 janvier 2021 à 18 h 51 min

    Damenat : hélas oui, plus cher ne veut pas toujours dire plus étique (ni de meilleure qualité, d’ailleurs).

    Répondre
  • #47 Carine le 24 janvier 2021 à 14 h 37 min

    Bonjour à toutes et tous
    Juste pour donner une petite information pour ceux qui cherchent une marque végane et éthique de chaussures vêtements et sacs. C’est la marque Minuit sur terre. Ils font des baskets en peau de raisin ou de pommes notamment. On dirait vraiment du cuir sans en être et elles sont très confortables et résistantes.
    Je vous souhaite une excellente journée.

    Répondre
  • #48 Hélène le 24 janvier 2021 à 17 h 08 min

    Carine : merci pour l’info.

    Répondre
  • #49 Charlotte le 28 janvier 2021 à 15 h 26 min

    Bonjour Hélène,

    Bravo pour ton blog ! Il est fort intéressant et je suis contente de lire ton avis sur la marque VEJA car elle m’interpelle depuis quelques semaines. Je t’avoue que j’aime beaucoup le design des chaussures, néanmoins, ce qui me chiffonne un peu, c’est l’impact carbone généré par le transport des matériaux, chaussures, etc car produire au Brésil, ce n’est pas la porte à côté ^^. Pour les fêtes j’ai parlé à mes proches de certaines marques telles que Umoja qui produisent un peu plus localement et j’ai eu la chance de recevoir ma première paire de chaussures éthiques pour noël. Il s’agit de la Winton de la marque COG https://cog-store.com/ (une très jolie surprise car tous leurs modèles sont 100% véganes, ils produisent au Portugal comme Umoja, et travaillent avec une manufacture qui respecte les artisans, leur assure sécurité et salaire décent). Bon je ne suis pas une experte mais je suis très heureuse de ma paire de basket et je trouve qu’il s’agit de marques qui méritent également d’être connues :)

    Bonne journée !
    Charlotte

    Répondre
  • #50 Tifaine le 2 février 2021 à 7 h 28 min

    Manole : C’est très agréable de lire un commentaire comme le vôtre. Végétarienne depuis 6 ans et tendant vers une consommation vegane j’ai moi aussi des sorties de route. Mais rien ne sert de s’en flageller, il faut savoir, comprendre, remettre en cause pour encore et toujours apprendre. Belle journée à vous!

    Répondre
  • #51 Alice le 14 février 2021 à 14 h 07 min

    J’ai decouvert la marque ektor , fait en france , avec du recyclé et pas plus cher qu’une adidas….
    Et très sympas en plus

    Répondre
  • Laisser un commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *