Le parfum de ma mère

29 janvier 2019

J’ai perdu ma mère il y a presque 10 ans, elle était passionnée de parfums et en avait toujours plusieurs en cours – et en stock, je crois qu’on voit d’où je tiens ça ;-)

A sa mort on a trié son appartement avec mes frère et sœurs et j’ai pris quelques uns de ces parfums. Il y avait parmi eux Diorissimo en eau de toilette et eau de parfum, deux flacons neufs, qui sont restés 10 ans dans mon placard. Je trouvais ça important de les garder mais je n’avais pas envie de les porter.

La semaine dernière j’ai rangé mon placard, et je les ai ouverts tous les deux. Ils étaient comme neufs, l’odeur n’avait pas bougé d’un poil.

Diorissimo a été créé en 1956 et c’est soliflore qui recrée l’odeur pure du muguet, fleur préférée et porte-bonheur de Monsieur Dior. Il était très original à l’époque, où les parfums étaient souvent plus lourds.

Je les ai essayés tous les deux, l’eau de parfum est un poil plus douce que l’eau de toilette, qui est un peu plus vive, mais les deux sont absolument délicieuses.

Ils fonctionnent tous les deux parfaitement sur moi, ne tournent pas et ne contiennent pas du tout de notées sucrées. Je les trouve merveilleux !

Ma mère portait très peu ce parfum à la fin de sa vie du coup je n’ai pas l’impression « d’être elle » quand je le porte (même si l’idée ne me pose pas de problème en soi).

Vous connaissez ce parfum ?

83 commentaires Laisser un commentaire
Parfum
,

Vous aimerez aussi

83 commentaires

  • #1 Livia le 29 janvier 2019 à 9 h 10 min

    Oui, je le connais. Il est tellement magnifique. Merci de me l’avoir rappelé, j’irai le chercher quand le printemps annoncera son arrivée :)

    Répondre
  • #2 Valerie le 29 janvier 2019 à 9 h 18 min

    Ma chère Hélène, comment te dire à quel point tu me touches en plein cœur la … le parfum de ma mère c’était Shalimar, elle nous a quitté il y a 12 ans maintenant et pourtant cette odeur restera à tout jamais gravée dans mon cœur et mon âme … il m’arrive parfois de croiser quelqu’un qui le porte et ça réveille en moi tant de choses … belle journée

    Répondre
  • #3 missdior le 29 janvier 2019 à 9 h 32 min

    Merveilleux Dior.
    Vu mon pseudo, j adore.
    Diorissimo je l ai porté avant Miss Dior que je ne quitte plus depuis 40 ans.
    Tu a du etre émue en ouvrant le flacon.
    Maman 93 ans porte Femme de Rochas tous les jours.

    Répondre
  • #4 Nelly le 29 janvier 2019 à 9 h 34 min

    C’est un joli souvenir que tu partages avec nous.
    Oh oui je le connais ce parfum, il fait partie de ces fragrances intemporelles qui ne ressemblent a aucune autre. Je l’adore!
    Malheureusement sur moi il vire…

    Répondre
  • #5 Hélène le 29 janvier 2019 à 10 h 01 min

    Livia : ;-)

    Nelly : ah zut !

    Répondre
  • #6 Corine le 29 janvier 2019 à 10 h 23 min

    Je ne connais pas vraiment Diorissimo. J’ai sûrement dû le sentir en parfumerie mais je ne me souviens pas de son odeur. Mais il y a quelques années de cela, je portais très régulièrement Dioressence que j’adorais. Mais, bon, depuis que je suis maman j’ai d’autres priorités financières et je me dis que…… peut-être……un jour…….je me l’achèterai à nouveau.

    Répondre
  • #7 Caroline le 29 janvier 2019 à 10 h 29 min

    Bonjour Hélène,

    Pour ma part, ma mère portait le 5 de Chanel en eau de parfum. Elle le portait si bien, il était doux sur elle.
    J’ai chez moi ses flacons non terminés, la crème pour le corps parfumée et le savon.
    Dès que je plonge le nez dedans, je la revoie, la ressens et cela me fait du bien…

    Bonne journée à toi

    Caroline

    Répondre
  • #8 Hélène le 29 janvier 2019 à 10 h 35 min

    Caroline : c’est étonnant, le pouvoir des parfums.

    Répondre
  • #9 Cielito le 29 janvier 2019 à 10 h 37 min

    Je ne connais pas ce parfum (enfin si, de nom, mais il ne m’évoque rien olfactivement parlant).

    Je comprends ton sentiment à la réouverture, l’odorat est paraît-il le sens qui permet le mieux d’ancrer les souvenirs, alors les souvenirs d’une personne chère disparue… Ma maman porte du Cartier, je n’aime pas du tout donc aucune chance que je le porte moi-même un jour, mais il est tout aussi clair qu’il est indissociable d’elle et que toute personne que je croise qui le porte me fait me retourner en me demandant si ce ne serait pas elle. C’est très fort !

    En tout cas ce Dirorissimo c’est une belle histoire de transmission.

    Répondre
  • #10 FéeClochette le 29 janvier 2019 à 10 h 38 min

    Merci Hélène pour ce partage émouvant… Ah le pouvoir des senteurs :) si je sens O de Lancôme sur quelqu’un je pense de suite à ma mère, partie aussi il y a une dizaine d’années…
    Je ne connais pas du tout Diorissimo mais tu as dit le mot magique : muguet! J’adore le parfum du muguet! J’ai porté un temps Calyx de Clinique, mais je le trouvais trop ‘froid’ comme parfum, et difficile à trouver aussi. Je vais filer sentir et tester Diorissimo :)

    Répondre
  • #11 Hélène le 29 janvier 2019 à 10 h 51 min

    FéeClochette : Diorissimo est une merveille de réussite de muguet ;-)

    Répondre
  • #12 Dasha80 le 29 janvier 2019 à 10 h 54 min

    La Madeleine de Proust ..
    Je connais bien ces parfums que j’associe à ma mère qui est toujours parmi nous Dieu merci
    Je me pose souvent la question de la qualité de ces parfums et de leur endurance il n’y a pas si longemps ..de nos jours les directives européennes ont imposé une reformulation de la composition ce qui outre le changement olfactif peut avoir également des conséquences sur la solidité ( pas le meilleur terme j’avoue ) et la pérennité de leur jus
    Ouvrira t on un flacon dans 10 ans à la senteur inchangée ?

    Répondre
  • #13 Hélène le 29 janvier 2019 à 10 h 56 min

    Dasha80 : ton questionnement est très intéressant !

    Répondre
  • #14 Valérie le 29 janvier 2019 à 11 h 17 min

    Ton post me touche…j’adore l’odeur du muguet….j’adore Diorissimo!❤

    Répondre
  • #15 milo le 29 janvier 2019 à 11 h 53 min

    Bonjour Hélène,
    J’adore ce parfum que je porte depuis presque 30 ans tous les printemps été. C’est une merveille qu’on ne sent pas de partout . Je l’ai en eau de parfum. Je le porte en alternance avec le Chanel 19 et le Jardin de Monsieur Li d’Hermès parce que comme beaucoup si je le porte tout le temps au bout d’un moment je ne le sens plus.
    Lorsque ma soeur était bébé , l’infirmière venait tous les jours et elle portait Ô de Lan come et chaque fois que je le sens je pense tout de suite à elle et 50 ans après elle le porte toujours .
    Faudrait pas qu’il devienne trop connu !!
    Bonne journée.

    Répondre
  • #16 Hélène le 29 janvier 2019 à 11 h 58 min

    milo : tu ne le portes pas l’hiver ?

    Répondre
  • #17 Emeraude le 29 janvier 2019 à 12 h 07 min

    Bonjour tout le monde,

    il est très touchant ton post. Il me rappelle une vieille vidéo (tu étais blonde et tu portais un headband Pocahontas, imagine !) où tu évoquais ta relation compliquée avec le parfum et la passion de ta maman à ce sujet.
    Je ne connais pas du tout, mais vu la description olfactive que tu en fais… j’irai sentir !

    Belle journée

    <3

    Répondre
  • #18 GAELLE RABIET le 29 janvier 2019 à 12 h 10 min

    Bonjour Hélène,

    Je connais ce parfum, ma mère l’a portée à un moment.
    Je garde toujours les derniers parfums, de ma mère, celui de Gaultier et le tout dernier qu’elle mettait tout le temps que mon père lui avait offert pour le dernier noël, il s’agit du N°5 de Chanel. J’ai due mal encore à le porter, je me dis que c’est tellement elle, . J’ai l’impression de la revoir, de la sentir lorsque je le sens . Je le met pour l’instant qu’aux grandes occasions, son anniversaire, l’anniversaire de son départ, noël .

    C’est ma mère aussi qui m’a transmise le goût des parfums entre autre .

    Merci pour ce beau partage

    Répondre
  • #19 Helene le 29 janvier 2019 à 12 h 26 min

    Diorissimo a été le premier parfum de « grande » que ma mère m’a offert. Il a donc une grande importance dans mon cœur et son parfum est tellement envoûtant que je continue à le porter et l’acheter de temps en temps

    Répondre
  • #20 Virginie R le 29 janvier 2019 à 13 h 07 min

    Coucou Hélène, non je ne connaissais pas ce parfum avant ton article qui me touche beaucoup. J’ai perdu ma mère aussi, jeune, et son parfum, eau de lancôme lorsque je le sens, réveille en moi quelque chose de fort, le souvenir d’un être aimé, et ça on ne peut pas nous l’enlever. Bref ( … ), il y a de grands parfums comme ça, intemporels et emblématiques :).

    Répondre
  • #21 milo le 29 janvier 2019 à 13 h 16 min

    Non , car je trouve les parfums fleuris plus léger idéal pour le printemps été . L’hiver je carbure a Shalimar et l’Heure Bleue donc arrive les beaux jours j’ai envie de plus de légèreté.

    Répondre
  • #22 Puf puf le 29 janvier 2019 à 13 h 18 min

    Alors, oui, je connais ce parfum pour les mêmes raisons que vous car c’était un des deux parfums que portait ma mère quand j’étais petite, l’autre étant Calèche d’Hermès et je les adore tous les deux. Et pour la petite histoire, je l’ai porté quelques années car à chaque 1er mai, il accompagnait un joli bouquet de muguet …. Aujourd’hui, ma mère est passée à autre chose niveau parfum, elle porte Giorgio de Beverly Hills : elle l’avait découvert lors d’un voyage aux USA et ne l’a plus quitté. Et moi, plus de Diorissimo mais Datura Noir de Serge Lutens l’hiver et Citron Noir d’Hermes quand je veux moins de « puissance »…

    Répondre
  • #23 Pillet le 29 janvier 2019 à 13 h 24 min

    Alors que je cherchais un parfum sentant le muguet, je suis tombée sie bcp d’avis positifs sur ce parfum… pourtant je ne le trouve pas dans les parfumeries près de chez moi…

    Répondre
  • #24 Cécile le 29 janvier 2019 à 13 h 38 min

    Bonjour :) je ne connais pas ce parfum mais c’est une très jolie histoire, je suis toute émue. C’est un peu lui rendre hommage que de mettre son parfum je trouve :)

    Répondre
  • #25 Miluna le 29 janvier 2019 à 13 h 43 min

    Oui je le connais, c’était celui de ma grand-mère Denise qui lui est restée fidèle toute sa vie…en outre elle était cousine du grand Christian ;-)

    Répondre
  • #26 Elodie le 29 janvier 2019 à 13 h 48 min

    Diorissimo. Une merveille !

    Pour une née de mai, amoureuse du muguet tant pour sa douceur que son unicité, ce parfum a toujours été pour moi le plus beau de tous.

    J’en porte d’autres, plus gourmands – Petite Chérie de Goutal, plus poudrés – Après l’Ondée de Guerlain, mais si je ne devais en garder qu’un, c’est bien lui.

    Merci Hélène pour cet article, dans lequel je me retrouve beaucoup ! Ma maman est encore avec moi, bien que loin, mais tout comme la tienne, elle est une grande collectionneuse de parfums et je l’associe beaucoup à certaines odeurs. Le Parfum de Thérèse de Frédéric Malle, notamment, qui me rappelle sa féminité toute en contrastes et son impeccable bon goût !

    Pleins de bisous,
    Elodie

    Répondre
  • #27 Amélie71 le 29 janvier 2019 à 13 h 54 min

    Bonjour,

    Moi à de rares exceptions, nous n’avons pas du tout les mêmes goûts pour les parfums avec ma mère.
    A ma meilleure amie je lui avais donné un parfum, et quand elle a senti, elle avait été perturbée, car ça sentait le parfum de sa grand-mère, qu’elle aimait tant.

    Les parfums, c’est comme un doudou, et c’est riche de souvenirs.

    Je n’ai jamais senti ce parfum (la maison Dior ne m’attire pas énormément en parfum), mais j’ai l’eau de toilette Muguet en fleurs, d’Yves Rocher. Ce sont les seuls que je connaisse, et qui sont abordables niveau prix et accessibilité, qui font un parfum qu’avec du muguet (et ça sent vraiment le muguet).
    J’avais hésité à le prendre car c’est 100ML, et je ne le porte pas tous les jours loin de là. Mais quand c’est ta fleur préférée (est-ce liée au fait que je sois de Mai…sans doute un peu), et que tu ne peux la sentir qu’une fois dans l’année…J’ai fini par craquer, et je ne regrette pas. Le flacon ne descend pas vite, mais l’odeur me réconforte toujours.

    Répondre
  • #28 Celinette le 29 janvier 2019 à 14 h 04 min

    Oui je le connais avec som odeur sde vrai muguet! Ta maman avait du goût
    Ma préférence est pour le Diorella

    Répondre
  • #29 claire le 29 janvier 2019 à 14 h 36 min

    Bonjour Hélène,
    Je l’adore il est joyeux et nous embarque dans les souvenirs de cueillette de muguet. C’était l’odeur préférée de mon père.

    Répondre
  • #30 Nanou le 29 janvier 2019 à 14 h 37 min

    Bonjour Hélène
    Comme je te l’avais déjà signifié Diorissimo est mon premier coup de cœur
    J’avais 15 ans
    Je l’ai porté pendant de longues années
    Puis récemment j’ai voulu le racheter
    Je l’aime toujours
    Cependant je ne retrouve pas cette profondeur dont j’ai gardé le souvenir
    Je sais qu’aujourd’hui beaucoup de substances ont été interdites et remplacées
    J’ai en mémoire le temps où les parfums laissaient un sillage magnifique que je sentais avec bonheur dans la rue sur les femmes et je suis persuadée que les substances animales y étaient pour quelque chose
    Actuellement je trouve que assez souvent les notes de fond virent vers une odeur un peu aigre
    En tous cas c’est ce que me dit mon nez 😊
    Bon après-midi Hélène

    Répondre
  • #31 Christine le 29 janvier 2019 à 15 h 49 min

    Bonjour Hélène et merci de partager ces souvenirs liés à ta mère avec nous.
    Je connais bien Diorissimo car lorsque j’etais petite une grande tante ( artiste peintre à ses heures) le portait elle était folle de parfums et de maquillage et tellement différente de ma mère qui n avait ni crème ni rouge à lèvres !! Elle me faisait rêver et c’est par elle que j’ai découvert ce monde de cosmétiques… ces réunions se passaient à Grasse alors…… d’ailleurs sur tes conseils je me suis offert Grand Bal et en effet il est merveilleux…. tiens là tu me donnes envie d’aller racheter un ptit Diorisssimo … merci pour tous tes posts . Je traverse une période de déprime intense et te lire me fait toujours autant de bien ( et t’ecouter En vidéo aussi !!!!!)

    Répondre
  • #32 Johanna le 29 janvier 2019 à 15 h 57 min

    Bonjour Hélène, les filles et les garçons,

    Je ne connais pas du tout ce parfum. J’adore la sobriété des flacons en tout cas. Très jolis, très féminins, pas trop « travaillés » comme le sont certains et qui ressemblent à des pièces de musée.
    Pour en revenir au parfum lui-même, j’adore retrouver d’anciennes odeurs qui me rappellent des personnes (disparues ou non), des lieux, des moments… Je crois que certaines odeurs sont quelque part enfouies dans notre inconscient et quand on les retrouve… quelle magie, quel bonheur… le cerveau humain est fascinant pour ça.
    Je le sentirai à l’occasion, en tout cas.

    Belle journée

    Répondre
  • #33 Johanna le 29 janvier 2019 à 16 h 00 min

    J’ajouterais également (si mon premier commentaire est passé, je ne le vois pas), que le titre de ton article m’a fait sourire.
    Je crois qu’on a toutes/tous une histoire avec le parfum de sa mère.

    Répondre
  • #34 Belette le 29 janvier 2019 à 16 h 51 min

    Je le connais mais ne suis pas fan de l’odeur du muguet…Ma mère change trop souvent de parfum pour que je m’habitue à une odeur qui me fait penser à elle ou me retourner dans la rue! En revanche, j’ai 2 amies que je reconnais avec le sillage qu’elle laisse…ou alors je me retourne dans la rue!! Le pouvoir des odeurs et des souvenirs ancrés : les crêpes de papa, le dermophyl indien de ma petite mémé, le parfum de mon mari, et pour maman en y réfléchissant c’est l’odeur de sa crème pour les mains. Ravie que tu puisses porter ses parfums certainement très chers à ton coeur.

    Répondre
  • #35 Hélène le 29 janvier 2019 à 16 h 52 min

    Amélie71 : tu es comme Elodie ;-)

    claire : c’est vrai qu’il est joyeux, j’irais presque jusqu’à dire que c’est un parfum « gentil ».

    Christine : il est joli Grand Bal hein ! Dior réussit bien les fleurs blanches, on dirait !

    Merci les filles pour vos commentaires ;-)

    Répondre
  • #36 Elodie le 29 janvier 2019 à 16 h 58 min

    Amélie71 : Soeur de mai, fans de muguet ! <3

    Répondre
  • #37 Hélène le 29 janvier 2019 à 17 h 09 min

    Elodie : ;-)

    Répondre
  • #38 Marie 35 le 29 janvier 2019 à 18 h 48 min

    Oui il est extraordinaire je l ai porté il y a longtemps…. un bouquet de muguet à l état pur… porte bonheur…et symbole d espoir
    tu me donnes envie de le reporter…

    Répondre
  • #39 Vanessa le 29 janvier 2019 à 19 h 21 min

    billets très émouvant 🤗
    Ma mère porte Diorella depuis des années (30 ans) et je dois dire que j’adore cette odeur 😘

    Contrairement à toi je ne pourrai jamais porter ce parfum car je l’identifie complètement à elle.
    En revanche il ne sera jamais loin de moi.

    Répondre
  • #40 Fleur le 29 janvier 2019 à 19 h 39 min

    Bonjour Hélène, j’étais touchée par ton post car ça m’a rappelé des souvenirs similaires (décès de ma grand mère). Je connaissais le parfum de nom mais il m’a jamais attiré donc j’irais le sentir dans ma parfumerie dès que j’aurais l’occasion car tu as atisé ma curiosité . Ce qui me fascine dans le parfum c est la différence d’odeur d’une personne à une autre. Ma mère et moi avons un moment donné porté le même parfum mais le rendu n’était pas pareil pourtant c est un parfum assez costaud (magie noire de lancome je ne sais pas si tu le connais). Maintenant je ne le porte plus car il ne me convient plus…. mais quand je vais le sentir je pense directe à ma mère car je trouve qu’elle le portait mieux que moi pourtant c est un parfum capiteux mais sur ma mère je trouve que c est plus léger, plus subtil… étrange de trouver une certaine douceur dans un parfum qui fait très femme. Merci pour ton article Hélène c est toujours un plaisir de te lire. Bonne soirée à très bientot

    Répondre
  • #41 Lyli le 29 janvier 2019 à 19 h 42 min

    Bonjour Hélène, Oui je connais bien ce parfum car c’est celui de ma mère. Du coup quand je sens cette fragrance, je sens ma mère et cela me renvoie à mon enfance. C’est drôle le pouvoir que les odeurs ont sur la mémoire. Elles ouvrent tout de suite un tiroir bien précis de nos souvenirs…
    Cependant la version actuelle de ce parfum semble moins bien tenir dans le temps, moins concentré ? il s’envole bien trop vite au cours de la journée… je trouve d’ailleurs que c’est le cas pour beaucoup d’autres parfums :(
    Merci pour ce doux billet, plein de belles choses à toi.

    Répondre
  • #42 Caroline le 29 janvier 2019 à 19 h 56 min

    Hélène :

    Oh oui 💕

    Répondre
  • #43 Libellule56 le 29 janvier 2019 à 20 h 13 min

    Je l’avais reçu en échantillon. C’est le parfum qui m’avait accompagné lors de mon séjour à Londres avec le lycée. Ma mère en avait aussi un flacon… Ton message me touche.
    Bises à toi

    Répondre
  • #44 Hélène le 29 janvier 2019 à 20 h 20 min

    Marie 35 : oui c’est magnifique, il ne sent rien d’autre que le muguet. J’adore les soliflores, c’est rare.

    Fleur : moi aussi je suis toujours impressionnée de la différence des parfums d’une peau à une autre.

    Lyli : visiblement pas mal de formules de parfums ont changé avec le temps, ça doit jouer.

    Merci pour vos commentaires et partages, c’est un très joli échange qui me fait plaisir !

    Répondre
  • #45 Karine le 29 janvier 2019 à 20 h 25 min

    J’ai connu une dame qui portait Diorissimo, un’parfun à sillage, joyeux et vif comme un mois de mai. Ma maman à moi, c’est Diorella en été, Mitsouko en hiver depuis ….60 ans je pense car elle en a 85….notre petit rituel de cadeaux est rythmé de ces deux fragrances. Gardez ces flacons précieusement car ce sont des classiques Dior….À Paris vous les trouvez facilement….en Province, ce sont des raretés… Merci pour ce sujet!

    Répondre
  • #46 Aly le 29 janvier 2019 à 20 h 28 min

    Merci pour ce poste si touchant. Pour ma part, mon père est décédé il y a un peu plus de deux ans. J’ai souhaité garder son parfum « eau sauvage » de Dior. C’était ma mère qui lui avait offert. Malgré quelques « infidélités » à ce parfum, il est toujours revenu à cette fragrance. Je garde le flacon dans l’armoire de la salle de bain, caché. Parfois je me replonge dans cette odeur qui me lie à mes deux parents. Pour ma mère, je n’ai pas de souvenir olfactive. J’étais trop jeune pour me rappeler de son parfum.

    Répondre
  • #47 Anit le 29 janvier 2019 à 20 h 29 min

    Ma maman utilise aussi Diorissimo qui lui a été offert..
    C’est très touchant ton message!

    Répondre
  • #48 Véro Bisontine le 29 janvier 2019 à 21 h 03 min

    Cela me va droit au cœur cette histoire de parfum-maman.
    Il y a quelques années, je m’étais offert la Vie est belle de Lancôme.
    Ma maman l’aimait beaucoup, du coup je lui ai offert.
    Elle est partie.
    Je porte toujours ce parfum (alors que d’habitude je change souvent); j’ai l’impression de l’avoir près de moi, dans mon cou, à chaque instant.

    Répondre
  • #49 Alegria le 29 janvier 2019 à 22 h 18 min

    Bonsoir
    Maman nous a quitté il y a cinq mois ; elle portait à merveille Boucheron de Boucheron.On l’a retrouvé dans son armoire .

    Répondre
  • #50 bobette le 29 janvier 2019 à 22 h 36 min

    Ma maman (85 ans) le portait aussi. Diorissimo et Dioressence, plus « fort », étaient ces deux parfums préférés.Aujourd’hui, elle ne supporte plus les odeurs sur elle, cela l’agresse, mais elle a gardé une bouteille de chaque. Ma soeur, morte il y a 9 ans et demi,portait Opium, un parfum incroyable que je ne pourrais jamais porter. Il est puissant, entêtant, et progresse dans le temps d’une façon incroyable. Il lui « allait » parfaitement. Il m’est arrivé l’année dernière de le sentir sur une dame qui travaillait avec moi. Les larmes me sont montées aux yeux d’un coup. Sentir ce parfum me la ramenait pour quelques secondes…

    Répondre
  • #51 Claire le 29 janvier 2019 à 23 h 20 min

    Aly : Aly : l’histoire de parfums me touche beaucoup. Mon père est décédé il y a 8 ans. Il portait Equipage d’Hermès et Eau sauvage. Il aimait beaucoup Equipage plus que l’Eau sauvage les dernières années. Et pour moi Eau sauvage c’est tellement lui ; j’adore ce parfum

    Répondre
  • #52 Cecile le 29 janvier 2019 à 23 h 41 min

    Oui je connais ce parfum car ma mère l’a porté il y a longtemps, elle l’a abandonné et je le lui ai offert récemment une nouvelle bouteille me souvenant de cette odeur exceptionnelle de muguet pur…

    Répondre
  • #53 Nora le 30 janvier 2019 à 1 h 05 min

    J’ai adoré le titre de votre post, cela est venu chatouiller ma rétine comme un air doux décrit par Pagnol dans son oeuvre connue de tous ‘le château de ma mère ‘, comme le château, un parfum peut en effet évoquer bien des mystères et susciter de nombreuses interrogations sur leur propriétaire ! Je ne commente jamais, mais j’ai perçu votre émotion et ai été sensible à ce partage! Lorsque j’étais adolescente et folle amoureuse d’un homme mûr je portais ce jus ‘Diorrisimo’ pour donner l’impression d’un peu de consistance afin de trouver grâce à ses yeux!,,,ça a marché!

    Répondre
  • #54 Carlotta le 30 janvier 2019 à 6 h 57 min

    Le parfum des mamans…. Tout un monde de souvenir, j’adore sentir le « Shalimar » et le « chamade » que portaient ma mère quand j’étais petite mais impossible pour moi de les porter, tout comme des parfums que j’associe à des amies.

    Répondre
  • #55 Valérie 31 le 30 janvier 2019 à 8 h 56 min

    Bonjour Hélène
    Moi aussi ça va faire 10 ans cette année que j’ai perdu ma mère.
    Moi aussi j’ai prit son parfum quand on a vidé sa maison avec ma sœur.
    Ma mère était une grande adepte de Clarins. Comme parfum elle avait l’eau dynamisante.
    Je l’ai toujours aujourd’hui, en déco dans ma salle de bain avec le parfum toujours dedans.
    Voilà petite minute nostalgie.
    Sinon je ne connais pas « ton » parfum.
    Bonne journée

    Répondre
  • #56 Hélène le 30 janvier 2019 à 10 h 21 min

    Aly : Claire : j’adore Eau Sauvage, il est sublime, j’ai souvent envisagé de le porter.

    bobette : c’est fou comme un parfum peut nous ramener d’un seul coup à un souvenir.

    Merci beaucoup pour tous vos partages, c’est très touchant et je vous en suis vraiment reconnaissante !

    Répondre
  • #57 DATCHA le 30 janvier 2019 à 10 h 54 min

    Ah le parfum des mères … oui je connais Diorissimo et son odeur unique de muguet qui font que je reconnais illico. Mais celui qui me parle c’est Miss Dior, le vrai, le premier, l’authentique avec sa robe pied de poule, c’était le parfum de ma maman, disparue début 2004. Elle ne portait que lui et cette fragrance est pour toujours rattachée à elle. Ca a été très douloureux, au début, lorsque je croisais des femmes qui le portaient, je traversais la rue immédiatement pour ne pas le sentir, j’avais des montées de haine et j’aurais été capable d’aller les gifler parce qu’elles portaient le parfum de ma mère. Plus tard j’avais un pincement au cœur à chaque fois et à présent, cette odeur m’est douce et je bénie les femmes qui le portent parce qu’elles me la rappellent. Le temps fait bien les choses, souvent.
    Merci Hélène de parler de nos mères.

    Répondre
  • #58 Joséphine Angotti le 30 janvier 2019 à 10 h 57 min

    Je l’adore et le porte depuis 3ans

    Répondre
  • #59 BOTTALICO Isabelle le 30 janvier 2019 à 10 h 58 min

    C’est en effet un grand classique. Je suis un peu comme votre maman j’ai plusieurs parfums et je tourne avec au gré de mon humeur du matin. J’ai donc connu diorissimo par ma mère. Je l’adore ma fille de 16 ans l’adore. Pour moi c’est le parfum du printemps avec cette forte odeur de muguet et de jacinthe on ne la trouve nul par ailleurs

    Répondre
  • #60 Marie anne le 30 janvier 2019 à 13 h 37 min

    Oui je connais car c’est également le parfum de ma maman. À vrai dire l’un de ses parfums.. elle s’est longtemps parfumée avec eau de rochas, puis diorissimo durant toute mon enfance et adolescence (sûrement pour ça que pour moi c’est SON parfum) et depuis plus récemment jardins du Nil et Méditerranée d’hermes. Tu me donnes envie de me replonger dedans.. et d’aller tester l’eau de parfum, maman n’utilisant que l’eau de toilette

    Répondre
  • #61 Dedelarebelle le 30 janvier 2019 à 13 h 40 min

    Très joli témoignage.

    Répondre
  • #62 Julieodz le 30 janvier 2019 à 13 h 43 min

    Bonjour,
    Comme beaucoup j’ai été touchée par ton post dans lequel je me suis reconnue. J’ai aussi perdu ma mère (il y a 6 ans) et les dernières années elle portait fleur d’osmanthus de Roger et Gallet. J’ai aussi récupéré son flacon… Je n’en porte jamais, bien que je l’adore, mais j’aime de temps en temps le sentir pour repartir quelques instants dans mes souvenirs. Ca reste encore difficile pour moi de le sentir sur d’autres.
    Sinon, je connais de nom diorissimo, mais je ne l’ai jamais senti. Et comme le mot « muguet » a fait tilt dans ma tête (mon odeur de fleur préféré avec la rose), j’irai le tester.
    En tout cas merci pour ce joli post.

    Répondre
  • #63 Anne le 30 janvier 2019 à 14 h 39 min

    C’est fou comme juste avec le titre, tu évoques à tout le monde plein de choses… Parce qu’il est difficile de décrire l’odeur de sa maman, son parfum, lui peut se retrouver! Et c’est vraiment une empreinte forte pour les enfants!

    Répondre
  • #64 AquaPetra le 30 janvier 2019 à 15 h 01 min

    Post très touchant.
    Qui m’a rappelé d’ailleurs que ma mère ne portait pas de parfum. Je n’en connais pas vraiment la raison. Peut être la même raison pour laquelle elle ne se maquillait pour ainsi dire jamais ? Je ne sais pas. Je ne peux qu’être témoin de ces comportements. C’est comme ça !
    Je lui en ai offert un (eau de parfum) il y a des années cela, qu’elle portait de temps à autre et qu elle disait apprécier. Et que je lui ai donc offert à nouveau à 2 ou 3 occasions.
    Après son cancer tout parfum lui était apparemment interdit… Et d’ailleurs, à ses dires, insupportable pour elle.

    Répondre
  • #65 Rita D le 30 janvier 2019 à 15 h 23 min

    Bonjour Hélène, bonjour les filles est les garçons,

    Pas de doute, le parfum est toujours évocateur d’un suplément d’âme, de ceux qui les portent, de ceux qui les hument, audelà de ce que le nez le plus subtil a voulu lors de la création de celui ci.

    Comme Christian Dior, jardinier entre autre, je chéris celui de mon jardin cueilli le jour J, à pleine maturité et en porte un brin sur moi.

    Je me souviens, tu avais il y a quelques temps évoqué ce sujet, et j’avais posté un petit texte à propos de ma maman … Pour ne pas me répéter, je voudrais aujourd’hui poster, en raisonnance de ce que tu en dis, ce souvenir.

    Ma mère était née en 1925. Elle possédait dans son armoire, un flacon de parfum à demi utilisé par choix, pour pouvoir juste le sentir à nouveau, d’une couleur ambre très prononcée, elle disait que c’était un parfum rare, très ancien et, qui s’appellait Cuir de Russie offert par son oncle, (si l’un ou l’une d’entre vous en connait un peu plus sur ce parfum je serai ravie de lire sur ce post des infos).
    Elle m’invitait à partager avec elle cet instant, qui est si précieux encore pour moi aujourd’hui.

    Les parfums ont une histoire.

    Merci Hélène, les filles et les garçons de pouvoir partager ces histoires.

    Répondre
  • #66 Isabelle B. le 30 janvier 2019 à 15 h 35 min

    Bonjour Hélène,
    C’est un très très bel article que tu as écrit et Diorissimo un très beau parfum.
    Ma mère était très Miss Dior mais une fois mon père s’était trompé et lui avait offert un flacon de Diorissimo. Le matin la maison embaumait même après son départ pour le travail et j’avais adoré toute cette période.
    Je crois que que la Maison Christian Dior (ex collection privée) a sorti un Muguet, Lucky. Je ne l’ai pas senti. Je ne suis pas sûre qu’il soit aussi poignant.
    Bonne fin de journée.

    Répondre
  • #67 Amira le 30 janvier 2019 à 15 h 45 min

    Émouvant! Un pafum, une odeur ,une histoire ,un souvenir ça raconte tellement de choses….❤️

    Répondre
  • #68 elsa baroque le 30 janvier 2019 à 16 h 06 min

    ❤️❤️❤️

    Répondre
  • #69 cel77 le 30 janvier 2019 à 16 h 30 min

    Je ne connais pas ce parfum, du moins, je ne me rappelle pas l’avoir essayé. Et pourtant, je suis une grande fan des parfums Dior. Et le muguet est ma fleur favorite. Je me demande comment c’est possible que je ne connaisse pas. Je vais aller faire un tour dans une parfumerie moi, et dans pas long.
    Il y a aussi un parfum que j’aime beaucoup avec une forte dominance de muguet. C’est le « Baiser des Neiges » de Lise Watier. Mais bon, comme la plupart de ses produits, on a du mal à trouver ça chez nous.

    Répondre
  • #70 Bendjebbour le 30 janvier 2019 à 17 h 39 min

    Je l’ai découvert il y a un peu plus d’un an complètement par hasard chez une amie et je l’adore j’aime aussi le muguet ceci explique cela mais je ne le connaissais pas du tout il fait partie de mes parfums préférés d’ailleurs je me demande si on peut le trouver chez SEPHORA ou ailleurs ?

    Répondre
  • #71 Murielle L le 30 janvier 2019 à 21 h 27 min

    Bonsoir,
    Oui je connais ce parfum, je l’ai ☺ j’ai moi aussi la passion des parfums et comme votre mère, j’en possède une belle collection dont plusieurs sont en cours 😏 et pour qu’ils ne s’ altèrent pas, je les range dans mon armoire car, le parfum craint la lumière ; pour certains j’ai aussi la miniature du plus bel effet sur une commode (je n’utilise les mignatures qu’en décoration à côté de mes livres sur la parfumerie) une passionnée collectionneuse tout simplement.
    Pour ma part, ma préférence s’ oriente plutôt vers les parfums poudrés, ambrés, boisés, soyeux légèrement musqués ☺ cependant, je ne déteste pas les floraux mais sur moi, ils n’évoluent pas joliment
    Je ne me maquille absolument pas, mais je ne saurai passer une journée sans parfum, ni même une nuit d’ailleurs 😊

    Répondre
  • #72 Juléphine le 30 janvier 2019 à 22 h 03 min

    Bonjour Hélène, oui je connais bien ce parfum, c’était un de ceux de ma grand-mère adorée décédée il y a quelques années… Du coup j’en ai toujours dans ma collection de parfums: c’était mon parfum de printemps et depuis quelques semaines c’est mon parfum doudou, que je porte pour sentir la présence de ma mamie… Je l’adore! Belle soirée Hélène.

    Répondre
  • #73 Maral Markarian le 31 janvier 2019 à 1 h 10 min

    Oui, je le connais bien. Mon préféré quand-même est Dioressence que je porte dès mon adolescence. Maman cependant (qui m’a quitté il y a 3 ans à l’âge de 89), elle adorait J’adore ( 😉). À mon avis, Dior sait créer les meilleurs parfums.

    Répondre
  • #74 Hélène le 31 janvier 2019 à 10 h 57 min

    DATCHA : ma mère portait Miss Dior aussi, je me souviens, maintenant que tu en parles, de ce packaging pied de poule !

    Joséphine Angotti : BOTTALICO Isabelle : ah ça me fait plaisir, il n’y a pas que les mères ou les grand mères qui le portent ;-)

    Marie anne : honnêtement je trouve qu’il y a très peu de différences entre les deux.

    Anne : oui je vois ça avec tous cs commentaires, c’est touchant.

    Rita D : ah oui c’est connu, cuir de Russie, est-ce que ce serait celui-ci ? : https://www.origines-parfums.com/cuir-russie-eau-toilette.htm

    Isabelle B. : je ne l’ai pas senti non plus, je me suis arrêtée au jasmin de Grand Bal ;-)

    cel77 : tu nous diras ce que tu en penses, si tu l’essayes ?

    Répondre
  • #75 Rita D le 31 janvier 2019 à 17 h 15 min

    Rita D :

    Oh Merci Hélène ! Je reconnais la forme du flacon ! il n’y avait plus d’étiquette à l’époque ou j’évoquais ce souvenir.

    A présent, grâce à toi, je me réjouis à l’idée de pouvoir partager cette fragrance avec ma petite fille âgée de 7 mois seulement !

    A quel âge cela deviendra-t-il possible ?

    C’est peut-être elle qui te le dira … Merci Hélène !

    Répondre
  • #76 MathildeF le 31 janvier 2019 à 19 h 39 min

    C’est émouvant de constater à quel point une personne peut être identifie à son parfum… J’ai perdu ma Grand-Mère maternelle, que j’adorais, il y a deux ans et elle portait Shalimar. C’est une odeur que j’adore parce que je la retrouve complètement dedans et j’aime bien passer chez Sephora m’en remettre un peu sur les poignets quand j’ai un coup de mou. C’est un peu mon « comfort perfume » !
    A un moment je songeais même à le porter mais je sais que ma mère aurait beaucoup de mal avec cette idée, tellement cette odeur est celle de sa mère.

    D’ailleurs, à quel parfum/odeur/fragrance aimerais-tu être identifiée toi ? Et les filles et les garçons ?

    Répondre
  • #77 Calystine le 31 janvier 2019 à 22 h 38 min

    Bizarrement je trouve que le parfum et les montres sont les objets les plus personnels.

    Ils définissent l’identité de quelqu’un et c’est pourquoi j’ai récupéré la montre de chacun de mes grands-parents à leur décès.

    Pour en revenir au parfum, c’est à ma mère que va ma première pensée. Elle a toujours porté du parfum, tous les jours. Elle est très fidèle à 3 parfums chanel numéro 19, coco chanel et j’adore de dior, uniquement en eau de parfum.

    Moi, je peux avoir un coup de foudre olfactif pour un parfum et il faudra que je l’achète dans l’heure.

    En y réfléchissant bien je ne suis pas fidèle à un parfum car j’ai l’impression qu’une odeur correspond à une période de ma vie. A chaque « évolution » de ma vie j’ai changé de parfum. J’ai gardé mes anciennes bouteilles non terminées et je les sens parfois en me disant  » Ah oui je le portais quand j’ai fais ci avec telle personne »

    Le parfum c’est intime, sensuel… j’aime quand mon mari vient me sentir au creux de mon cou et qu’il me dit que je sens bon.

    On se parfume pour soi pas pour les autres. J’aimerais bien que certaines femmes y réfléchissent à 2 fois avant de s’asperger sans réfléchir car vraiment parfois elles ont la main très lourde.

    Répondre
  • #78 Seshathot le 31 janvier 2019 à 23 h 31 min

    Coucou
    Très émouvant ton post. Les odeurs les saveurs les objets, bijoux de proches, tout nous ramène à eux. J’aime beaucoup Diorissimo et son muguet en parfum je n’aime que les notes fruitées et de préférence agrumes ou les senteurs florales brutes ou peu assemblées. Le lys de the One de Calvin Klein la rose de Paris d’YSL Herba fresca en été de Guerlain.
    Biz
    S

    Répondre
  • #79 Nancy le 1 février 2019 à 1 h 30 min

    Bonjour Hélène,
    Je ne connais pas ce parfum, mais ton article est intéressant et émouvant. J’ai ressenti le pouvoir et la mémoire sentimentale des parfums à travers ton récit, moi, je regrette, mon parfum « tendre poison » de Dior, j’achetais d’autres parfums, mais rien à faire, je portais toujours le « tendre poison » hélas ils l’ont supprimé, et je n’arrive pas à apprécier un parfum autant que celui-là, c’est fou, pour l’instant j’ai l’heure bleue de Guerlain, je l’aime bien, mais il ne me fait pas oublier mon tendre poison de Dior. Si par chance tu en connaissais un qui s’y rapprocherait, je serais vraiment contente à défaut…ceci dit, voilà un bon sujet comme toujours.

    Répondre
  • #80 Hélène le 1 février 2019 à 6 h 36 min

    MathildeF : oh moi c’est sans aucun doute Bigarade Concentrée chez Frédéric Malle.

    Calystine : ah ça, certain(e)s se parfument hélas pour les autres ;-)

    Répondre
  • #81 Christine le 1 février 2019 à 21 h 47 min

    Bonjour. J ai perdu ma mère il y a 10 ans aussi et elle portait Diorissimo.

    Répondre
  • #82 Marie1611 le 2 février 2019 à 17 h 06 min

    Bonjour Hélène,
    Très joli article, avec toute une histoire, c’est très sincère comme écrit, merci.
    Je ne connais pas du tout ce parfum, est ce qu’il est encore commercialisé aujourd’hui ?
    J’ai toujours du mal à m’en choisir un, car j’aime les parfums plutôt frais, fleuris, mais surtout je déteste les odeurs sucrées… Je me tourne donc souvent vers des eaux de toilette, ou eaux fraiches comme celles de chez roger et gallet.
    En ce moment j’ai l’eau de toilette « fleurs de kyoto » de chez ID Parfums un partenaire des cosmétiques Docteur Pierre Ricaud, je ne sais pas si tu connais ?
    Bon week end
    Marie

    Répondre
  • #83 Hélène le 2 février 2019 à 17 h 26 min

    Marie1611 : bien sûr il est toujours commercialisé, tu as cliqué sur le lien ? ;-)

    Répondre
  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.