Ce qui nous va, et ce qui nous plaît (bis)

12 mai 2021

(Globalement ce qui est à la fois court et large ne me met pas du tout en valeur, vu ma morphologie et ma corpulence ; donc les bombers / blousons, ou les pantalons comme celui-ci-dessus. J’adore les deux et je les porte avec beaucoup de plaisir) (liste des vêtements en bas d’article)

J’avais écrit cet article il y a 5 ans, on en a parlé récemment et ça m’a donné envie de revenir sur le sujet.

Souvent quand on parle de mode et de vêtements ici ou sur Instagram, certaines d’entre vous disent « moi je ne peux pas porter telle coupe parce que je suis petite », ou bien « moi je ne peux pas porter de pantalon blanc parce que je suis ronde », et bien d’autres exemples.

J’entends ce que vous dites, et on peut même considérer que c’est « valable » si on est dans une démarche où on cherche un peu à plaire aux autres ou à se conformer aux attentes de la société. Et encore. La plupart du temps les autres sont bien trop préoccupés par leurs propres complexes pour nous observer à la loupe. Ou tout simplement ils s’en foutent (et ils ont bien raison). Ou bien même ils ne s’en foutent pas, mais qu’est-ce que ça peut faire ?

Or parfois, on aime des vêtements qui ne nous mettent pas en valeur selon les règles conventionnelles. Et certaines ne s’autorisent du coup pas à les porter.
Je trouve ça très dommage : on n’a qu’une vie et elle est courte, pourquoi se priver de ce qui nous fait plaisir ?
Evidemment, si soi-même on se trouve immonde avec certaines fringues, l’idée n’est pas de se faire violence et d’avoir envie de pleurer en se croisant dans le miroir ;-)
Mais si on se dit « ok, ce n’est pas ce qui me met le plus en valeur mais vraiment j’adore ce truc et ça me fait plaisir de le porter », mais allons-y bon sang !

Qu’est-ce que ça peut faire qu’on soit moins « jolie » ou moins « mise en valeur » ?? C’est le seul critère sur terre ? Ca va nous empêcher d’accomplir ce qu’on veut ou empêcher les autres de nous aimer, si ce jean nous fait des grosses fesses ?

Aujourd’hui la mode est beaucoup plus vaste qu’avant ; il y a encore quelques années on avait beaucoup moins de choix et on voyait beaucoup moins de physiques et de styles différents.
Maintenant certaines personnes portent des trucs totalement improbables et absolument pas mainstream (limite même des trucs qu’on peut trouver moches, parfois) et sont ravies, je trouve ça génial et réjouissant !

Ne soyons pas non plus débiles et ne nous voilons pas la face, le commun des mortels bien basique préfèrera en général une fille mince, traditionnellement féminine et apprêtée (et pas seulement les mecs, loin de là) ; mais les autres (et ils sont de plus en plus nombreux) s’en foutent tout simplement, voire sont capables d’apprécier des styles tout à fait différents.

Je porte (de plus en plus) souvent des vêtements qui ne me mettent pas en valeur. Et ça n’est pas un problème : si je trouve le vêtement joli et que je me sens bien dedans, finalement le sentiment intérieur est le même que lorsque je porte des choses plus « adaptées ».

On n’est pas sur terre juste pour plaire aux autres (physiquement ou autrement, ici c’est le physique qui m’intéresse) et se conformer ; personnellement je considère qu’on n’est pas DU TOUT sur terre pour plaire aux autres, en aucune façon. Je sais que certains ont ce besoin (que je ne comprendrai jamais mais c’est un fait), ou au moins préfèrent ne pas déplaire et du coup se conforment à certaines règles, qui les empêche de porter ce qu’ils veulent.
C’est dommage, une fois encore on n’a qu’une vie, ce n’est pas pour la passer habillée avec des trucs qu’on n’aime qu’à moitié (ou dans lesquels on est inconfortable).

Notez bien que je parle strictement ici du style vestimentaire, parce que je sens bien que certains vont me sauter au visage (précisément ;-)) en disant « tu dis qu’il faut s’en foutre et pourtant en matière de beauté et avec ton visage tu fais tout pour correspondre aux critères de beauté et de jeunesse du moment ». C’est un sujet totalement différent, et pas celui d’aujourd’hui ;-)
(Je crois que ça tient à l’importance qu’on donne à son corps et à son visage : certains donnent beaucoup d’importance à leur corps et souhaitent donc qu’il soit conforme et adoptent un style qui les y aide ; d’autres (comme moi) accordent beaucoup plus d’importance à leur visage et concentrent tous leurs efforts dessus.)
Mais une fois encore c’est un sujet pour un autre jour ;-)

Bref, j’ai souvent envie de vous dire de vous écouter, de porter ce qui vous fait plaisir et de vous en foutre du reste. Honnêtement ça ne changera rien à la façon dont les autres se comportent avec vous, que le blanc vous grossisse (de toute façon le blanc grossit tout le monde, et par pailleurs la minceur ne devrait pas être un but dans la vie, surtout si on n’est pas programmé pour ça à la base) ou que ce trench soit trop long pour votre silhouette.

Si vous les aimez, portez-les. Vous verrez, vous vous sentirez de mieux en mieux ;-)

Photo 1
Blouson Noisy May
Pull Vince
Jean American Eagle modèle Skinny
Baskets Veja Marlin V-Knit (des 3 modèles que j’ai chez eux, ce sont les plus confortables)

Photo 2
Pull Ted Baker (année dernière)
Jean Marks & Spencer (année dernière)
Baskets River Island

62 commentaires Laisser un commentaire
Lifestyle, Looks, Mode

Vous aimerez aussi

62 commentaires

  • #1 Clara (Pomme_sx) le 12 mai 2021 à 9 h 33 min

    Bonjour Hélène,

    Et bien moi ce qui me réjouis c’est de lire cet article ce matin. Et de prendre le temps de venir te répondre ici (je n’ai pas parcouru de blogs ni laissé de commentaires depuis longtemps, j’avoue je suis coupable, pourtant j’adorais et j’adore ça. Quel plaisir de te lire et de sortir d’Instagram).
    Je te rejoins totalement et de plus en plus, sur le côté : porte et fais ce qui te fais plaisir avant tout, fous toi en des autres. Je sais pas si c’est le fait d’approcher de la trentaine (ce qui est beaucoup plus simple que d’avoir la vingtaine on va pas se mentir) ou juste la pandémie qui m’a fait réalisé beaucoup de choses sur moi, sur nous tous et nos zones de confort. Ou encore une sorte d’illumination divine mais BREF vraiment la vie est trop courte pour écouter les cons.

    On agit beaucoup en miroir depuis tout jeune, on est conditionné comme ça. Je crois qu’en tant que fille on porte encore plus cette pression.
    Je sais pas pour les autres lectrices, mais pour ma part le regard le plus impitoyable reste le mien ou celui de ma mère. Partant du principe que si elle trouve que quelque chose ne me va pas c’est sûrement vrai. Pourtant, on est tous différent et notre jauge de ce qui est « portable » ou non aussi.

    Je suis ronde, je l’ai toujours été, encore plus ces dernières années et pourtant je m’autorise beaucoup plus de choses que lorsque j’étais plus mince. Parce que la société évolue, qu’on trouve plus facilement de jolies pièces plus size et « trendy » non ruineuse, qu’on voit des personnes (enfin) qui nous ressemblent, plus qu’il y a 10 ou même 5 ans, comme tu l’as souligné dans ton billet.
    Je me souviens d’étés à crever de chaud au bord de l’évanouissement à m’imposer des gilets et des jeans qui en plus ne me mettaient pas en valeur juste pour cacher des complexes alors que je rêvais de porter des robes.

    Depuis deux ans j’ai une frénésie d’achat de robes. Maintenant je dois avoir plus d’une dizaine de robes d’été (de prix allant du simple au double) et je me suis jamais trouvé aussi sûre de moi, jolie, et belle dans mes formes (et à l’aise) que dans ces pièces. J’ai hâte que les beaux jours reviennent pour les porter.

    En fait ce qui nous va le mieux c’est de croire un peu plus en nous, la confiance ça habille, se délester du regard des autres aussi.
    Merci pour tes mots, pardon pour ce pavé. Et vive la mode ! C’est un jeu avant tout, amusons nous.

    Répondre
  • #2 Hélène le 12 mai 2021 à 9 h 45 min

    Clara (Pomme_sx) : « la confiance ça habille » : c’est très bien résumé !
    Et ne t’excuse pas pour le long commentaire, c’est ce que je préfère et c’est pour ça qu’Instagram n’est pas adapté à ce type de conversation ;-)

    Répondre
  • #3 Marlène le 12 mai 2021 à 9 h 59 min

    Bonjour Hélène !
    J’aurais dis tout pareil ! Ma façon de choisir mes vêtements est simple : que j’aime la forme , la coupe , la couleur , le style / l’allure qu’ils me procurent et que je me sente confortable / à l’aise dedans !!! La formule « ça avantage » ou pas , me sort par les yeux !!! Je ne vois pas comment on peut être à son avantage dans un vêtement dans lequel on ne se sent pas à son aise ! 🤦🏻‍♀️
    J’ai mis beaucoup de temps avant d’atteindre cette « sérénité » vis à vis de l’image que j’accepte de renvoyer aux autres ! Et de me
    Libérer des diktats mode (genre il ne faut pas porter du large sur du large ! Moi perso j’adore ça !) La dictature oppressive et culpabilisante de la minceur est un poison dont il est difficile de se désintoxiquer !
    Bref , c’est un vaste sujet !
    (Et je suis tout à fait en phase avec toi sur la question du visage vs le corps ! 😜)
    Bisous 😘

    Répondre
  • #4 pumpkin_of_december le 12 mai 2021 à 10 h 06 min

    Bonjour Hélène !

    Je vais sûrement écrire un looong message tant le sujet me parle.
    Il se trouve que je ne suis pas très grande et très maigre. Donc je m’interdisais tout jean large et toute robe longue. Alors que j’adore ça !

    Depuis deux ans environ, j’ai décidé de m’en foutre parce que je me sens très bien dedans. Oui je ressemble à Maitre Yoda dans cette robe longue et fluide mais je peux bouger et je n’ai pas chaud ! Oui ce pantalon large flotte lamentablement au niveau de la taille mais je peux me mettre en tailleur sans me couper la circulation sanguine !

    Non je n’aime pas les talons parce que je souffre du dos et j’ai des tonnes de baskets, et oui tous les jours on me dit « tu n’es pas une vraie femme ». Une vraie femme porte donc des talons ? Intéressant.

    Le seul pas que je n’arrive pas à franchir c’est porter des vêtements qui mettent en évidence mon problème physique. Je souffre d’une pathologie hormonale qui me rend poilue comme un singe dans des zones insolites…. donc pas de dos nu…. pas de maillot de bain… pas de crop top… et épilation des bras obligatoire en été. Cela me fait beaucoup souffrir en revanche… mais je ne suis pas prête à affronter coûte que coûte le regard des autres.

    Bises à toutes

    Répondre
  • #5 milo le 12 mai 2021 à 10 h 06 min

    Bonjour,
    C’est tellement vrai, mais on est conditionne depuis toute petite à être comme ci, comme ça. Surtout nous les femmes. Et ce sont souvent les femmes les plus vaches envers notre look malheureusement.
    Si j »en crois une certaine CC je suis petite donc je devrais porter des talons , mini jupe pour allonger mes jambes , maxi decolleté jusqu’au nombril parce que petite poitrine etc. Mais moi je suis frileuse donc me balader à poil et me péter le dos avec des talons non merci.
    De toute façon il y a toujours quelque chose qui ne va pas, l’été arrive , j’ai la peau très blanche donc je vais encore me taper tout les pseudos conseils pour bronzer. Ca fait 55 ans que ça dure .
    Bonne journée

    Répondre
  • #6 jicky le 12 mai 2021 à 10 h 08 min

    Hélène : … et les habits, ça « confiance »!

    Répondre
  • #7 Yakadi le 12 mai 2021 à 10 h 14 min

    Hello Hélène,
    Merci mille fois, j’adore lire ce que tu écris sur ce sujet, tu me mets d’une bonne humeur de tous les diables !!!!
    Je vais de ce pas envoyer ton post à ma fille, je suis sûre que cela va lui faire du bien aussi.
    Depuis ton post de l’autre jour, je vais travailler avec des baskets et en effet, tout le monde s’en contrefiche.
    Hiiiii, c’est fou ce pouvoir de conviction que tu possèdes, j’entrevois des possibles look avec un grand plaisir.
    Si toi et tes lectrices en ont l’occasion, jetez un œil à « advanced style » blog et Instagram.
    C’est ça que j’aimerais assumer tellement j’aime cette fantaisie et extravagance.
    Vive mes 60 ans 😍😍😍
    Bonne journée à toi et à tout le monde.

    Répondre
  • #8 Yakadi le 12 mai 2021 à 10 h 16 min

    Oups, en avez l’occasion, skuz mi

    Répondre
  • #9 Cristina le 12 mai 2021 à 10 h 21 min

    Salut Hélène, tout à fait d’accord. Et pour ma part je te trouve bien « jolie » sur les photos que tu montres. « Mise en valeur », je ne suis même pas sûre de comprendre ce que ça veut dire :))

    Répondre
  • #10 Hélène le 12 mai 2021 à 10 h 27 min

    Marlène : moi aussi ça m’a pris du temps, avancer en âge présente des avantages indéniables ;-)

    pumpkin_of_december : je suis bien d’accord, porter ce qui nous plaît ça ne veut pas dire se faire du mal et exposer ses complexes, c’est normal d’avoir certaines réserves.
    Et je suis stupéfaite et assez horrifiée qu’on ose te dire « tu n’es pas une vraie femme » ; les gens sont cinglés.

    milo : je pense qu’il ne faut pas hésiter à rabattre leur caquet aux gens (ne serait-ce que parce que ça défoule ;-) ; ça fait des années que je réponds « je préfère être blanche que vieille » aux adeptes du bronzage (qui sont forcément plus abîmés que moi) qui ont un avis sur la couleur de ma peau, je peux te dire qu’après ça le sujet est clos ;-)

    Yakadi : Ari Seth Cohen, un immense classique en la matière ;-)
    Et je suis ravie que tu puisses aller bosser en baskets quand tu en as envie ;-)

    Cristina : en réalité mise en valeur ça veut dire mise aux normes : amincie etc… ridicule quoi ;-)

    Répondre
  • #11 Yakadi le 12 mai 2021 à 11 h 26 min

    Hélène :
    Aaah tu connais Le travail d’Ari Seth Cohen! Je le suis depuis presque aussi longtemps que toi😉

    Répondre
  • #12 Cécile de Brest le 12 mai 2021 à 11 h 32 min

    Très sages conseils et remarques que j’aimerais être capable de suivre. J’ai bien conscience qu’on ne s’habille pas pour les autres mais pour nous. Mais quand j’aime un vêtement et que je sais qu’il ne me va pas, je ne vais de toute façon pas être jolie car pas à l’aise. Finalement je crois que l’élégance et la « beauté » (ce n’est pas le terme mais je n’en trouve pas qui convient mieux) c’est aussi avoir de l’assurance.
    Clairement, une fille peut avoir un physique passe-partout mais être considérée comme très belle parce qu’elle a de l’assurance qui la fait rayonner.
    Donc, tout cela pour dire que si je sais qu’un vêtement ne me va pas, je ne peux pas le mettre même s’il me plaît beaucoup car je sais qu’il ne va pas m’avantager et donc je ne vais pas être à l’aise avec l’image que je renvoie ou que je crois renvoyer. On en revient toujours au regard des autres dont on devrait se moquer mais je n’y arrive pas.
    Cela a peut-être un rapport avec notre profession, non ? Parce que faire cours à une trentaine d’ados quand on ne se sent pas au top dans ses vêtements, je peux te dire, ce n’est pas simple !

    Répondre
  • #13 Hélène le 12 mai 2021 à 12 h 00 min

    Yakadi : héhé ;-)

    Cécile de Brest : ah ben tu m’étonnes que dans ta profession c’est pas facile ! Je ne serais sans doute pas à l’aise non plus devant 30 ados si facilement moqueurs voire cruels.

    Répondre
  • #14 zina(@elsabaroque) le 12 mai 2021 à 12 h 06 min

    bonjour helene, j ai fais lire ton article a ma fille ( encore adolescente mais qui rentre dans l age adulte) et même si elle n appliquera pas 😢au moins il restera peut etre quelque part dans un coin de sa tête🤞j aimerai tellement que nos adolescentes et même adultes se libèrent de ça ( plaire aux autres quit a passer la journee dans des fringues inconfortables ) moi je suis comme toi : rien a *** de {  ce n est pas adapté a ta morphologie}🤦🏻‍♀️ je ne me soucis pas des regards . la vie est deja assez compliquée et courte alors!

    Répondre
  • #15 RoseP le 12 mai 2021 à 12 h 07 min

    Bonjour Hélène, merci pour ce message qui me parle beaucoup. Je vais beaucoup mieux depuis que j’ai mis la séduction de coté et que je pense à mon bien-être, mon confort et la vision positive que j’ai de moi même. C’est venu avec l’age je pense (j’ai 55) et l’envie de me sentir bien dans ce qui me plait.
    C’est un message positif à envoyer à notre entourage plus jeune qui est souvent prisonnier des diktats avec tant de dégâts sur la santé mentale et physique.
    Et pour répondre aux grincheux qui parleraient du visage, comme disait Coco Chanel : (j’accomode un peu la citation) A partir d’un certain age (celui qu’on veut) on peut choisir entre son visage et son derrière ». Entre une crème et un t-shirt, je préfère toujours une crème !
    (sinon j’ai vu toutes les videos de Benita Larrson comme toi et mon appart est en train de devenir hyper dépouillé comme ma garde robe, bye bye le pas confortable et le superflu)
    Bisous !

    Répondre
  • #16 Hélène le 12 mai 2021 à 12 h 09 min

    zina(@elsabaroque) : j’ai bien peur qu’il faille avoir un peu avancé en âge pour se libérer de tout ça… il y a même 10 ans je n’aurais pas porté ce que je porte aujourd’hui.

    RoseP : en fait Chanel disait ça dans le sens : il faut choisir entre avoir un corps mince ou avoir un visage jeune (en effet les gens trop minces ont souvent les traits plus tirés, passé un certain âge).
    Clairement elle, elle avait choisi le derrière car elle était obsédée par la minceur (et le bronzage… bref, elle avait tout faux ;-))).

    Répondre
  • #17 Carine le 12 mai 2021 à 12 h 19 min

    Bonjour Hélène et bonjour à toutes
    Merci Hélène de nous permettre de nous sentir un peu moins seules chaque jour. Par ton travail tu remets les valeurs à leur place notamment la valeur du respect de la personne, de la femme dans tout ce qu’elle implique. Nous ne sommes pas toutes les mêmes et heureusement et grâce à ton travail sur les réseaux et ailleurs nous avons enfin l’impression d’exister. Je suis ronde, je l’ai toujours été et le serai toujours mais aujourd’hui à 48 ans passés, j’ai enfin pris conscience que je ne devais plus martyriser mon corps à coup de régîmes debiles pour plaire à x ou y ou m’habiller de telle ou telle façon parce que c’est le code. Et tant pis si j’ai des cuisses et des fesses qui se voient et tant pis si ça ne plait pas à tout le monde. Je devrais faire ceci ou m’habiller comme cela parce que c’est bien ? Mais qui dit que c’est bien d’ailleurs ? Moi je suis bien si je suis confortable. Et cela c’est toi qui m’en as fait prendre conscience.
    Alors je mets du blanc, du rose poudre et j’arrete de ne m’habiller qu’en noir parce que «  ça mincit ».

    Répondre
  • #18 Carine le 12 mai 2021 à 12 h 20 min

    RoseP : tellement d’accord !

    Répondre
  • #19 Hélène le 12 mai 2021 à 12 h 34 min

    Carine : ça me fait très plaisir de lire ça, merci à toi !

    Répondre
  • #20 RoseP le 12 mai 2021 à 12 h 48 min

    Ah oui elle disait cela dans ce sens Coco chanel ? eh bien je suis d’accord avec toi Hélène, elle avait tout faux ! :))

    Répondre
  • #21 RoseP le 12 mai 2021 à 12 h 48 min

    Carine : merci !

    Répondre
  • #22 Hélène le 12 mai 2021 à 12 h 49 min

    RoseP : elle avait tout faux sur beaucoup de choses, note (je n’aime pas du tout cette femme ;-).

    Répondre
  • #23 Arnaud le 12 mai 2021 à 13 h 41 min

    Merci Hélène pour cet article si bien rédigé et tellement vrai.
    Nous vivons dans une société où bien souvent nous sommes dans un dilemme entre ce que la société attend de nous et ce que nous en tant que personne avons réellement envi.

    Je travaille dans la finance. Pendant des années je mhabillais tel que ce milieu le souhaitait avec des costumes tirés à 4 épingles tout le temps mais jaurai pu mettre 15000€ pour un costume que l’image que je voyais dans le miroir ne me ressemblais pas.
    J’ai décidé de m’habiller tel que moi j’ai envi. Si j’ai envi d’arriver en jean par exemple je le fais. Certes j’ai eu quelques réflexions mais je vis tel que moi je l’entends et je n’ai jamais été aussi heureux.

    Alors je te rejoins sur l’idée il y a ce que la société veut que nous portions et il y a la personne en nous qui doit s’aimer, se plaire et se sentir bien.

    Merci de partager ce genre de sujet Hélène 😊

    Répondre
  • #24 Cielito le 12 mai 2021 à 14 h 06 min

    Ah la question de comment nous « devons » nous habiller.

    Il m’arrive régulièrement de découvrir sur une photo ou une vidéo que ce que je portais à un moment donné où je me sentais vraiment bien, élégante ou bien fichue (rayer la mention inutile), ça n’allait pas du tout ! Tassée, boudinée, faisant ressortir des jambes trop pâles ou des épaules trop carrées, que sais-je, la liste peut être longue… Mais qu’est-ce que je me sentais bien. Et surtout, en général ça se voit : les gens auront plutôt remarqué de leur côté le sourire que j’arborais, la confiance en soi que je dégageais, mon air à l’aise dans la situation… C’est bon, ça, non ? Meilleur que des jambes peut-être pas si pâles ou des épaules pas si carrées.

    Alors entre ce qui nous va et ce qui nous plaît, mais clairement ce qui nous plaît ! Déjà on ne peut pas plaire à tout le monde, et surtout, est-on jamais bien habillé sans un sourire ?

    Répondre
  • #25 Hélène le 12 mai 2021 à 14 h 26 min

    Arnaud : ah oui dans la finance les attentes et exigences de style doivent être lourdes !

    Cielito : oui la confiance ça change tout ;-)

    Répondre
  • #26 Florine le 12 mai 2021 à 15 h 04 min

    Merci beaucoup Hélène pour cet article et ton discours en général sur l’apparence, les vêtements, s’en foutre du regard des autres… J’ai 30 ans et je n’y suis donc pas encore, mais je ne désespère pas…! Et s’il pouvait y avoir des influenceuses plus nombreuses à s’exprimer avec la même franchise et le même naturel que toi je pense que ça nous aiderait toutes à mieux investir nos corps et nos vies !

    Répondre
  • #27 Galliano le 12 mai 2021 à 16 h 27 min

    Bonjour Hélène,
    Je suis totalement en accord avec votre propos. Je vous lis depuis de nombreuses années mais commente peu souvent car je me maquille peu mais j’apprécie le ton souvent juste et pertinent de votre blog. Femme, soyons femme, homme soyons homme et habillons nous comme on le sent, mince ou ronde peu importe. De toute façon j’ai remarqué que peu de gens remarquent vraiment notre tenue vestimentaire que l’on ait un dressing qui déborde ou ce qui est à la mode actuellement la garde robe capsule. Perso je fais un 50/52 et je m’habille au feeling !!
    Bien à vous toutes.
    Charlotte

    Répondre
  • #28 Galliano le 12 mai 2021 à 16 h 34 min

    Hélène,
    j’ai oublié de vous dire que j’ai 56 ans et que je crois au mens sana in corpore sano ou un truc du genre qui veut un esprit sain dans un corps sain et que le reste du monde on s’en fout, on essaye juste d’être bien dans sa peau et si on l’est et bien on est belle ou pas mais cela n’est pas grave l’essentiel est d’être vivante !
    Bien à vous.
    Charlotte

    Répondre
  • #29 cinzia piat le 12 mai 2021 à 16 h 39 min

    Alors Hélène, ju suis parfaitement d’accord avec toi. Seulement, je pense qu’on peut faire le choix de porter ce qui nous plaît seulement si on est sûr/e de soi, si on ne donne pas trop d’importance à « ce que disent les autres ». Moi, j’y ai mis au moins 20 ans. Plus jeune, je portais du 40 et je n’était presque jamais contente de mon apparence. Maintenant, j’ai 66 ans, je fais du 54 et je ne porte que des choses qui me plaisent et dans lesquelles je me sens bien et à l’aise. C’est pour ça que j’ai craqué pour la fausse fourrure « Bambi » que j’avais vu sur ton blog et qui -heureusement!- Asos avait aussi en tailles extra. Je ressemble à la grosse grand-mère de Bambi, mais je m’en fous. J’adore l’animalier, et j’en ai plein. Malheuresement, pas facile de trouver des jolies fringues dans ma taille. UN jour, à Paris, il y a une dizaine d’année, je portait un manteau en fausse fourrure « zebré », noir et couleur rouille. Un type m’a apostrophé, en me disant « Oh, madame! quel manteau!!! » je lui ai répondu s’il en voulait un égal. Je vais sur la plage, je me mets en maillot de bain et là encora je sais que je suis « la grosse dame » mais c’est pas une faute, je suis comme ça, j’ai compris que la seule chose que je peux faire pour ma santé c’est chercher de perdre du poids très lentement, sans suivre de régime draconien. Car pour moi c’est un sujet de santé. Mais pour l’ésthétique, je m’en fous. Je cherche à être bien coiffée, avec un peu de make up, de porter des choses que je trouve jolies, mais c’est pour moi, pas pour les autres.

    Répondre
  • #30 cinzia piat le 12 mai 2021 à 16 h 41 min

    Cielito : tu as parfaitement raison! Le sourire, ça change tout!

    Répondre
  • #31 Hélène le 12 mai 2021 à 16 h 59 min

    Florine : la majorité des influenceuses a 30 ans, donc elles n’y sont pas non plus (et je n’y étais pas non plus à cet âge-là ;-).

    cinzia piat : oui plus on avance en âge et plus on s’en fout de beaucoup de choses, c’est une libération.

    Répondre
  • #32 milo le 12 mai 2021 à 17 h 38 min

    Je me défends souvent. Ca défoule c’est vrai . Le dernier en date c »était un chauve. Il en a pris la pleine tronche sur sa calvitie . Je trouve que les jeunes osent mieux pour s »habiller même ceux qui sont en surpoids parceque moi qui rentre dans un 38 je n’oserais jamais mettre certains vêtements alors qu’eux si et comme ils ont raison.

    Répondre
  • #33 Hélène le 12 mai 2021 à 18 h 33 min

    milo : c’est vrai, les jeunes osent plus que nous, sans doute grâce à l’évolution récente de la mode et aux réseaux sociaux (qui sont à double tranchant mais peuvent donc aussi faire du bien).

    Répondre
  • #34 JFF le 12 mai 2021 à 19 h 30 min

    Bonsoir Hélène et bonsoir à tous
    Je crois sincèrement que plus les années passent et plus je me libère de tout : je me libère des dictats de l’industrie de la mode : car à quoi bon nous proposer des tonnes de vêtements (si l’on nous « interdit »de les porter suivant nos différentes silhouettes) je me libère des regards en coin qui jugent votre look et je me libère aussi des commentaires sur les vêtements que je peux porter ! Simplement je me contrefiche totalement passé mes 50 ans de l’autre pour composer ma tenue. Le shopping en ligne ou classique est pour moi une totale thérapie emprunt de liberté et donc de plaisir puisque je ne m’interdirais jamais quoi que ce soit à partir du moment où je ne me sens pas ridicule mais surtout à partir du moment où en me regardant dans le miroir j’esquisse un sourire en me regardant ! Et oui les vêtements, les chaussures et les accessoires peuvent vraiment nous booster au niveau de notre confiance au niveau de l’image ! Plus on essaie, plus on ose, plus on se libère et plus on explore de nouvelles directions ! La recette toute simple, de belles pièces bien coupées dans de jolies matières et les couleurs que l’on aiment tout en osant les accessoires plus pointus pour débuter et c’est parti (rien d’original mais la recette fonctionnera toujours)! Notre corps change avec les années, nos goûts évoluent également! C’est normal et c’est plutôt bon signe ! signe que l’on évolue ! Souvenez-vous simplement que si vous vous souriez en vous regardant dans le miroir alors ne changez rien et surtout ne vous changez pas !

    Répondre
  • #35 Anne le 12 mai 2021 à 20 h 19 min

    Bonsoir, chouette article comme toujours mais surtout je voulais de féliciter pour l’interview insta de ce midi. En toute simplicité mais tellement pro, bravo.

    Répondre
  • #36 Belette le 12 mai 2021 à 20 h 25 min

    Merci pour cet article. Personnellement, je n’achète que des vêtements où je suis bien dedans…j’adore les robes et j’en ai des très courtes, très décolletées, très longues, des très près du corps, des larges….je m’en fiche si je m’aime dedans et que je suis bien!!

    Répondre
  • #37 MarieP le 12 mai 2021 à 20 h 57 min

    Bonjour,
    D’un plus loin que je me souvienne je n’ai jamais porté de vêtements parce qu’ils étaient où sont à la mode, mais parce qu’ils me plaisent. OK je suis attentive plus ou moins à ne pas ressembler à un « sac à patates » mais les 2 premiers critères d’un vêtement sont D ABORD que je sois confortable dedans et que le trouve joli. Si mes filles jeunes adultes par exemple trouvent ça moche, je m’en fou si moi ça me plaît ! J’ai un style de vêtement par exemple , mes filles souvent me disent, « ah ça ça va te plaire », ou  » ça c’est le style de maman » et j’aime comme pour mon parfum qui serait pour elles la mémoire olfactive de leur maman, me dire que mes filles se souviendront de mon style vestimentaire😊. Surtout si c’est rose clair, couleur que j adore, douce, tendre ( l’inverse de moi hyper speed et active, peut être pour faire la balance tiens !)
    Un truc par exemple à la mode, un peu moins maintenant, et vous en avez parlé récemment, c’est le skinny. Mais « mon dieu  » mais jamais de la vie je n’aurais imposé à mon corps un truc pareil où on est tellement serré ! Moi un vêtement serré, mais ça me rend hystérique et parfois le matin rien qu’à l’idée que je vais devoir enfiler un jean propre qui va me serrer un peu le temps que le tissu se détende mais limite si j’ai pas envie de m habiller !
    Je m habille pour essayer un temps soit peu d abord de ME trouver jolie et me.plaire( mission assez compliquée…) après si ça plaît aussi au regard de l’autre tant mieux . Sinon tant pis !
    Voilà mon avis sur la question !

    Répondre
  • #38 Hélène le 12 mai 2021 à 21 h 35 min

    JFF : je suis d’accord avec tout ;-)

    Anne : merci !

    Belette : héhé ;-)

    MarieP : moi je porte des vêtements à la mode, quand ils me plaisent ;-) Je ne suis pas du tout anti-mode mais il faut que ça me convienne – et ça, ça dépend vraiment des périodes mais ça va quand même beaucoup mieux depuis quelques années, le choix est bien plus vaste.

    Répondre
  • #39 Helene Devigne le 13 mai 2021 à 8 h 49 min

    Coucou Hélène !
    Je partage également ton opinion !! Si ça peut en aider certaines c’est top !
    Pour aller plus loin, je pense que si on se sent « belle » quelque soit le vêtement et bien on le devient !! On dégage du charme et de l’assurance !

    Répondre
  • #40 ZAZA le 13 mai 2021 à 12 h 22 min

    Bonjour Hélène et toutes/tous, sujet éternel … Je vais essayer de faire court.. difficile de ne pas digresser sur le sujet , désolée par avance :) J’ai toujours aimé les vêtements (coupe,tissus, créativité, couleurs, folie ..) un peu par atavisme (grand-mère couturière , j’ai un peu fait ‘la poupée’ enfant avec à la clé des essayages sans fin ..mais je ne renie rien ..) . Curieusement je m’autorisais plus de ‘créativité’ dans ma façon de m’habiller vers 30/40 ans (colliers ‘home made’, looks plutôt sophistiqués pour aller travailler qui pouvaient m’attirer quelques remarques acerbes dont je me fichais plus ou moins juste parce que j’avais envie). Etait-ce pour ‘plaire’? Non clairement non à part à moi-même . Quant aux diktats sur ce qui nous va ou pas , là j’avoue , étant petite j’ai longtemps évité le long -sans doute biberonnée au ‘le long ça ne va pas aux petites -ben oui 1.54 m au XIXème siècle c’était plutôt dans la ‘norme’ ‘ et porté des talons pour me grandir mais plus pour accroître ma confiance en moi (très timide certaines situations professionnelles telles présentations ‘en public’ ont toujours été un pensum pour moi). Aujourd’hui plus de plat (mais plus pour raison médicale, j’aime toujours les hauts escarpins pour ‘sortir’ .., j’ai failli m’étrangler quand passé 40 ans ma mère m’a dit .. à ton âge il faudrait arrêter de porter des talons ou autres remarques de ce type). Surtout je mets des jupes longues avec des derbys ou des baskets par ce que ça me plaît, point… si ça plaît aux autres tant mieux, sinon tant pis. Il faut arrêter les « avec telle silhouette/tel âge doit porter ça et ça » , zut.. si on envie et qu’on aime son reflet (ça c’est important), la vie est trop courte pour s’imposer ce genre de bêtises, ce ne sont que des vêtements. et avoir l’air plus jeunes/minces/grands.. ce n’est pas forcément plus beau (rappelons nous aussi l’évolution des ‘canons de beauté’ au fil des cultures et siècles). Pareil avec les ‘ce n’est pas ton style’ .. on peut passer du jean/pull usés et avachis à la jupe crayon ultra sophistiquée et alors ? Btw merci à YAKADI : je connaissais pas Ari Seth Cohen .. juste magnifique. Bonne fin de semaine à tous et toutes et d’accord sur Chanel (elle a eu des idées de génie et quelques très mauvaises aussi!)

    Répondre
  • #41 Hélène le 13 mai 2021 à 12 h 58 min

    Helene Devigne : oui l’assurance ça fait un peu tout, il faut reconnaître.

    ZAZA : « avoir l’air plus jeunes/minces/grands.. ce n’est pas forcément plus beau » : pas faux ;-)

    Répondre
  • #42 Yakadi le 13 mai 2021 à 13 h 09 min

    ZAZA : 😍
    Je suis super contente d’avoir été utile,
    Maintenant il me reste à oser, je commence petit à petit, et je me fais rire toute seule, ce que j’adore.
    Bonne journée à toutes et à tous.

    Répondre
  • #43 fran le 13 mai 2021 à 14 h 39 min

    Bonjour Hélène
    Dès mes premiers salaires je me suis occupée de mon apparence mes finances me le permettaient aisément. Durant de longues années j’ai suivi les modes et certains codes. J’étais aussi sous l’influence de mes amies peut-être pour garder l’assurance de faire partie d’un groupe. Cette croyance aussi qu’une femme doit forcément plaire et avoir les critères de mode pour y parvenir.
    Pourtant bien dans mon corps quelque chose n’allait pas. Je sentais que j’étais en parfait déséquilibre avec les vêtements choisis pour aller à l’extérieur et à la rencontre des autres. Je l’ai compris petit à petit.
    Ma taille souvent un 36/38 m’a permis d’avoir un éventail de vêtements sous beaucoup d’enseignes, mais je me suis aussi perdue avec beaucoup trop d’énergie durant quelques années.
    La première chose à faire a été de faire un tri et de réapprendre à faire MES choix vestimentaires et me foutre des moules.
    Je me suis réapproprié le vêtement et je l’ai mis au service de mon corps pour me sentir bien et donc en confiance.
    J’ai trouvé mon style qui me fait plaisir et fais beaucoup de place dans mes armoires.

    Répondre
  • #44 Hélène le 13 mai 2021 à 14 h 50 min

    Yakadi : mais oui, parfois en plus c’est drôle ! Ca vaut le coup d’essayer ;-)

    fran : ça fait plaisir à lire !

    Répondre
  • #45 Melanie Delhaye le 13 mai 2021 à 20 h 35 min

    Bonsoir Hélène. Mais tu as totalement raison !!!! Et je pense qu effectivement l age permet de s affranchir du regard des autres. Avant je me disais mais que va t on dire sur moi et ça fonctionne sur les vêtements comme sur tout le reste. J ai 43 ans et durant mon enfance et mon adolescence j ai toujours été conditionnée à être impeccable que rien ne dépasse…aujourd hui je kiffe les couleurs les mélanges d imprimés…je ne m interdis plus rien sous prétexte que…. du moment que je me sens bien que je me trouve bien et même si effectivement des choses me vont mieux…. le principal est que je me fasse plaisir et que j aime ce que je vois dans le miroir…en tout cas merci Hélène pour cet article hyper intéressant et qui déculpabilisera beaucoup d entre nous…mince on n a qu une vie !!!!

    Répondre
  • #46 Yasmina le 14 mai 2021 à 12 h 48 min

    Bonjour Hélène,
    Un petit mot pour te dire que ça me fait un bien fou de te lire. De voir que l’on peut réussir dans la beauté et être épanouie sans forcément “correspondre” à certains diktats. Ni porter des vêtements que l’on aime pas, juste pour flatter les autres qui la plupart du temps s’en fichent royalement c’est vrai.
    D’ailleurs avec l’âge – depuis mes 40 ans – Jai envie de me faire plaisir et ne cherche plus à essayer trop de choses différentes. Je vais vers ce qui me plaît; càd. la simplicité à la fois dans mes vêtements et dans mon rapport aux autres. Et si un jour j’ai envie de jouer la sophistication parce que cela me fait plaisir et ravit mon amoureux, alors j’y vais.
    La beauté et la mode se rejoignent souvent dans la perception qu’en ont pas mal de personnes mais je ne suis pas trop d’accord. Quand on Les aime dans la vraie vie et sur soi, quand la beauté et la mode s’expriment dans la rue et le quotidien, il faut y aller sans trop se poser de questions – trop de questions c’est souvent là le problème . Se trouver jolie c’est être soi en jeans, sans ou avec maquillage, dans une belle blouse blanche en dentelle ou dans un blouson en cuir un peu tomboy.
    Être soi… le chemin d’une vie.
    Merci encore de provoquer ces réflexions intelligente et qui nous sortent de notre zone de confort.
    Je t’embrasse et te remercie d’être toi.
    Yasmina

    Répondre
  • #47 Hélène le 14 mai 2021 à 13 h 39 min

    Melanie Delhaye : Yasmina : oui l’âge aide énormément.

    Répondre
  • #48 Sissi le 14 mai 2021 à 18 h 18 min

    Bonjour,
    Ton article est si vrai ! Et pourtant je trouve difficile de porter ce que je veux…Heureusement les marques sont de plus en plus nombreuses à présenter leurs vêtements portés par des mannequins de tailles diverses : même des marques peu chères comme Promod s’y mettent ; un vent de body positive souffle et cela fait du bien. On dirait qu’elles commencent à comprendre que beaucoup de femmes ne se projettent pas quand elles voient des vêtements portés par des filles longilignes.
    Concernant le facteur de l’âge (j’ai 51 ans), pour moi il joue dans deux directions opposées : d’un côté j’ai plus confiance en moi…mais de l’autre j’ai pris du poids (à cause de mes hormones en vrac) et j’ai dû beaucoup retravailler sur l’image corporelle que j’ai de moi-même. Ton article fait du bien car les pressions de la société sont tellement fortes qu’une piqûre de rappel sur notre liberté de s’en détacher est vraiment salutaire !

    Répondre
  • #49 Hélène le 14 mai 2021 à 20 h 55 min

    Sissi : l’âge joue pour tout le monde dans deux directions opposées : la majorité des gens prennent du poids, et chez ceux qui n’en prennent pas tout se casse la gueule ;-) Alors heureusement qu’on est mieux dans notre peau que plus jeunes.

    Répondre
  • #50 Sophie le 15 mai 2021 à 8 h 43 min

    Merci Hélène pour ce nouvel article.
    Celui que tu avais fait il y a 5 ans m’avait beaucoup parlé car j’étais à un stade de ma vie où je me cherchais, tant sur le plan vestimentaire que sur le plan personnel.
    Ça m’avait donc aidé dans mes réflexions et permis d’évoluer vers un style plus confortable, sans pour autant renier ma féminité. De ce point de vue tu es un exemple à mes yeux :toujours bien habillée et féminine, sans avoir besoin d’être perchée sur 15 cms de talons ou en maxi décolleté.
    5 ans plus tard, je te lis toujours avec autant de plaisir et les commentaires sous cet article aussi.
    Nous sommes nombreuses à nous torturer et à perdre notre temps à vouloir nous conformer aux diktats de la mode et des magazines, avant, l’âge aidant, de prendre confiance et de nous assumer. Lire les témoignages sous cet article me réconforte (je ne suis pas la seule), mais me rend triste aussi (combien sommes nous à nous empoisonner l’existence ?)
    En ce qui me concerne et à bientôt 44 ans, je n’ai pas l’impression d’être complètement « guérie » du jugement d’autrui (ou de l’idée peut-être erronée que je m’en fais) mais j’apprends petit à petit à lâcher prise, et à m’habiller comme j’en ai envie, même si ça ne me met pas en valeur. Le critère numéro 1 c’est le confort, je supporte de moins en moins d’être serrée dans un vêtement ou d’avoir mal aux pieds. J’essaie de mettre de la féminité ailleurs: une bonne coupe et couleur de cheveux, un maquillage discret, un joli sac ou un joli foulard… Il y a des rechutes ;-), mais grâce à des articles comme le tien on garde plus facilement le cap !

    Répondre
  • #51 Yakadi le 15 mai 2021 à 10 h 41 min

    Hélène : haha oui je confirme, je fais partie de ceux qui grossissent très peu.
    J’ignore si cela vous parle mais un peu de yoga m’aide à adopter une bonne posture qui compense le repli dû au vieillissement. Surtout au niveau de l’ouverture de la cage thoracique.
    Un bon port de tête m’a fait gagner 10 ans (du moins c’est le film que je me fais et c’est bien ce qui compte)
    Bonne journée, pluvieuse dans le sud.

    Répondre
  • #52 Hélène le 15 mai 2021 à 12 h 02 min

    Sophie : oui les accessoires (pas les chaussures hein ;-) permettent de donner un air plus apprêté à un look sans sacrifier son confort ;-)

    Yakadi : ah je ne suis pas du tout yoga, mais je suis d’accord, la posture joue dans l’élégance générale.

    Répondre
  • #53 Elise le 15 mai 2021 à 13 h 00 min

    Hello ! Ah lala dans ce monde pétri d’injonctions contradictoires cet article fait le plus grand bien, on en redemande :) Bonne journée !

    Répondre
  • #54 Muriel le 15 mai 2021 à 13 h 14 min

    Coucou Hélène;-),

    tu as raison de dire :  » qui ne mettent pas en valeur selon les règles conventionnelles « . Le mot conventionnel se rapportant souvent pour moi aux yeux d’un homme standard et sans imagination qui peut-être moi, ne me plaira pas… Il faut toujours que le corps soit plus ou moins sexué dans les vêtements, et j’ai remarqué que si les rondeurs commencent un peu à être acceptées, le ventre toujours pas…
    C’est sûre qu’on se sentir jolie sans être  » sexuée « . et même on peut se sentir sexy avec une petite bedaine. L’important c’est que le miroir devienne notre meilleur ami avec les vêtements qu’on aime.
    Merci à toi Hélène.

    Répondre
  • #55 Hélène le 15 mai 2021 à 13 h 29 min

    Elise : merci ;-)

    Muriel : je n’ai jamais compris le besoin d’être sexuée ou sexy, jamais. Il va souvent avec des critères très conventionnels et pas tellement féministes, en plus… Donc en effet le mec hétéro de base un peu bas de plafond est un bon exemple ;-)

    Répondre
  • #56 Yakadi le 15 mai 2021 à 14 h 08 min

    Hélène : hahahaha décidément cet article, les commentaires et tes réponses me font beaucoup rire 🤣
    Merci merci merci (le mec hetero un peu bas de plafond 🤣🤣🤣🤣)

    Répondre
  • #57 Lelena le 15 mai 2021 à 16 h 19 min

    Bonjour Hélène,
    très chouette post ! Ce qualificatif (chouette) traduit sûrement mon âge, le même que le tien. Et si on profitait de cette pandémie, pour envoyer valdinguer toutes ces règles que l’on s’impose à soi-même, comme s’il n’y avait pas plus grave, et rien de moins important que se plaire, un peu voire beaucoup, pour se sentir bien avec soi-même sans s’obliger à ressembler à tout le monde.
    Dans le même genre, il y a toutes ces « recommandations » sur les choses que l’on peut ou que l’on ne doit plus porter selon notre âge. Merci de nous faire du bien.
    Et grâce à toi, j’ai pu me faire vacciner hier à la mairie du 18è, alors merci encore.

    Répondre
  • #58 Hélène le 15 mai 2021 à 16 h 44 min

    Yakadi : ;-))

    Lelena : ah oui un grand sujet aussi, ce qu’on doit porter ou pas selon notre âge. Encore des « règles » édictées par des gens qui voudraient que tout le monde soit comme eux parce que ça les rassure sur leurs propres choix de vie.

    Répondre
  • #59 Féeclochette le 16 mai 2021 à 10 h 14 min

    Quel bel article !

    Il me rappelle cette phrase d’un ami avec un goût sûr , avec lequel j’étais partie en shopping pour trouver un tailleur ou une petite robe formelle dont j’avais besoin pour mon boulot – j’avais 22 ans, taille 36. Au bout de 3 magasins, rien, et mon ami de conclure : bon sang c’est la mode du sac à patates en France cette année. Tout était oversized et inconfortable en plus ! Heureusement j’habitais à Londres et j’avais pu trouver ce basique – pour le coup je me sentais moins sous pression vestimentairement là-bas !
    Aux Pays-Bas l’important c »est de pouvoir faire du vélo sous la flotte alors moi je fais cocotte à être habillée de façon simple mais soignée (=pas pratique dans leurs esprits) lol.
    En revanche j’adore porter des talons, mon plaisir c’est d’arriver en baskets et de mettre mes talons après au bureau :) (surtout que les collègues sont toutes en baskets ou tongs l’été) mais avec mon surpoids j’en porte moins, ça me manque…

    Répondre
  • #60 Hélène le 16 mai 2021 à 11 h 40 min

    Féeclochette : effectivement, pouvoir faire du vélo sous la flotte est une sacrée contrainte pour s’habiller ;-)

    Répondre
  • #61 Muriel le 18 mai 2021 à 7 h 49 min

    Hélène :
    Non, c’est sûr que ce n’est pas hyper féministe ! Enfin toujours est-il que je ne me suis jamais fait la réflexion en regardant les vêtements que mettais du  » oh mais c’est tellement pas fait pour son type de morpholigiheu…  » , je ne comprends même pas ce que ça veut dire… en parlant de féminisme, est-ce que ça viendrait à l’idée de quelqu’un de classer les corps d’homme selon des types de morphologies puis de leur dire quels vêtements ils pourraient mettre et ceux qu’il ne faut pas mettre. Non mais… ;-)

    Répondre
  • #62 Hélène le 18 mai 2021 à 11 h 35 min

    Muriel : exactement ;-)

    Répondre
  • Laisser un commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *