La crise de sophistication…

25 janvier 2018

… ou la crise de la cinquantaine ?? Ne rigolez pas, je n’en suis pas si loin, si ça se trouve c’est ça.

En vrai je pense que c’est l’influence de très jeunes femmes qui est en cause (pas qu’avoir 50 ans soit un problème, évidemment pas – mais je suis vigilante sur une possible mémérisation vu mon goût personnel marqué pour le graaaand confort et l’absence de prise de tête ;-).

Des jeunes femmes comme Lydia ou Victoria par exemple, moins de 30 ans toutes les deux et que je trouve souvent très chics (parce qu’elles font de vrais efforts vestimentaires, contrairement à moi qui suis la flemme incarnée) (après on est d’accord que le chic anglais diffère parfois du chic français, c’est justement ça qui est intéressant et je vous serai reconnaissante d’être, comme toujours, gentilles et tolérantes dans vos commentaires).

Je regarde régulièrement leurs vidéos et les photos de leurs blogs, à force une imprégnation se fait et je me mets à avoir envie de vêtements plus sophistiqués que ceux que je porte habituellement. Mon récent manteau style officier 1.2.3 par exemple, que je n’aurais pas regardé il y a un an (because le liseré rouge et les revers de manches en velours, pas du tout moi a priori) : au final je l’adore et je le porte tout le temps.

J’ai comme tout le monde le blouson de biker / aviateur en faux mouton retourné (le mien vient de chez River Island, mais TOUTES les marques en font), et bien j’essaye de ne pas le porter systématiquement avec des boots plates et un jean comme j’aurais tendance à faire spontanément.

Je trouve ça très intéressant, d’observer son propre style évoluer. Et je pense que c’est important de laisser faire, de ne pas s’accrocher coûte que coûte au passé en se disant « mais c’était moi, si je change je m’abandonne moi-même ! », parce que ce moi est en constante évolution – et que ce qui compte plus que tout, c’est de se sentir bien dans ce qu’on porte dans le moment présent, quel que soit son style et son âge.

En plus on a aujourd’hui une offre mode hyper large, à tous les prix et dans toutes les tailles si on ne s’habille pas dans la France dictatoriale de la minceur (merci Asos & Cie hein, on ne le dira jamais assez…), c’est assez facile de faire évoluer son style en douceur.

Ca vous parle ou je délire toute seule dans mon coin ? ;-)

70 commentaires Laisser un commentaire
Looks, Mode

Vous aimerez aussi

70 commentaires

  • #1 jackie58 le 25 janvier 2018 à 9 h 15 min

    Bonjour,
    Oui, ce sujet me parle, j’ai 47 ans et depuis 1 ans voir 2 ans : j’adore acheter des vêtements une peu plus « moderne » et ceci en regardant des youtubeuses. Par exemple : je me suis achetée une veste en vinyle ! Et oui ! Et j’adore. Je crois que ça me fait du bien d’etre un peu plus sophistiquée ! L’approche de la cinquantaine peut-être !

    Répondre
  • #2 Christelle le 25 janvier 2018 à 9 h 31 min

    Bonjour Hélène,
    Moi ça me parle ;-) J’ai 44 ans.
    J’ai toujours privilégié le confort, peut-être trop d’ailleurs, au point ou parfois j’ai l’impression d’être transparente, ce qui est sans doute vrai.
    Mais dans le fond, je m’en fiche un peu. J’ai toujours eu l’impression de ne jamais trouver mon style. Depuis quelques temps j’ose des couleurs flashy. J’ai totalement craqué ces derniers temps sur un chemisier de couleur fushia et un haut noir avec dentelle ! Alors que depuis des années je suis abonnée au t-shirt, gilet et pantalon noir passe partout. Je sais pas si j’oserai les mettre pour aller travailler (ça va faire un shock ! ) Mais je suis impatiente de les porter le week-end.
    Comme quoi on change avec le temps…heureusement :-)
    Bonne journée :-))

    Répondre
  • #3 Mp le 25 janvier 2018 à 9 h 35 min

    Bonjour Hélène. Je suis étonnée de votre questionnnement. Vous qui me semblez si sûre de vous j ai l impression que vous vous laissez influencer. Qu importe ces jeunettes ? ! Vous n avez pas leur âge. Si vous vous plaisez dans votre style pourquoi en changer? Moi j’ai 51 ans cette année et je me fous de la mode des influences. Je mets ce que je trouve joli ce qui me plaît. Et mes filles me disent que ça leur plaît donc je ne suis pas trop ringarde ☺car elles mêmes sont plutôt des jeunes femmes modernes . Je n ai pas cédé « aux sirènes  » du livre de s fontanel. Je suis une adepte bien avant l heure du « no teinture « de cheveux. J assume peu de choses chez moi mais mes cheveux grisonnants c’est moi et c’est comme ça. Très courts toujours bien nets mais grisonnants. J assume . Et mes filles aussi et mon fils plus jeune aussi et n a pas …honte de sa maman ☺.amicalement.

    Répondre
  • #4 Amelie le 25 janvier 2018 à 9 h 42 min

    Bonjour Hélène, je suis d’accord avec toi sur le fait que notre goût peut évoluer si nous avons constamment sous les yeux autre chose. La veste officier est un bon exemple, j’ai longtemps trouvé ça kitch (mon mari est militaire et ça me faisait rigoler que l’on puisse s’habiller comme ça volontairement ) puis je me suis habituée et trouvé ça bien mais sur les autres, et 1000 ans après tout le monde, je viens de m’en offrir une pendant les soldes.
    Sur ton envie/besoin de confort, le problème se posait à moi quand j’étais obèse. Pour ne pas paraître encore plus négligée, je me forçais à être très apprêtée et sophistiquée, maintenant que je suis plus mince, je peux me permettre d’être en jean/pull/baskets mais fondamentalement, ce n’est pas moi et je ne me sens pas bien ainsi.
    Notre équilibre est donc peut-etre sur cette mince limite entre influences assumées et moi profond ?

    Répondre
  • #5 Christelle le 25 janvier 2018 à 9 h 55 min

    Bonjour Hélène,
    Etant moi-même passée du noir intégral aux couleurs (en restant très raisonnable car ce n’est pas —encore— le carnaval quand même), je comprends ce que tu veux dire.
    L’an dernier, à 44 ans, j’ai du réintégrer des couleurs dans ma garde-robe totalement noire et, même si ce ne fut pas chose aisée, j’en suis contente désormais.
    Je pense qu’on évolue quelque soit notre âge et qu’il est normal de se laisser influencer par des facteurs extérieurs. Dans mon cas, ce fut l’arrivée de ma fille (adoption en Inde) dans notre vie car elle détestait les vêtements sombres et ne voulait plus que j’en porte. A présent, je porte plus de couleurs et elle adore ses t-shirts et gilets noirs !
    Pour résumer : Que vive le changement tant qu’il ne change pas ce que nous sommes vraiment !

    Répondre
  • #6 missdior le 25 janvier 2018 à 10 h 17 min

    Hello,
    Bientôt 63…. et grand-mère (çà c’est bien)et assez classique. Je fais plutôt des achats avec ma fille (30) pour éviter de trop me mémériser sans jouer aux jeunettes non plus. ce n’est pas évident. Il n’y a rien qui vieillit plus que de s’habiller comme si on avait 20 ans. C’est souvent l’accessoire qui fait tout.
    Je suis sure que Raphael doit être un très bon conseiller !
    Tu ne fais ni mémé ni gamine, juste chic !

    Répondre
  • #7 sophie le 25 janvier 2018 à 10 h 20 min

    Bonjour ,

    bien sur que ça me parle ! j’ai 41 ans et très souvent envie de me « féminiser  » davantage dans mes vêtements mais c’est très dur , quand je fais un effort je me sens déguisée alors j’y vais par petites touches …

    Répondre
  • #8 Betty le 25 janvier 2018 à 10 h 38 min

    Alors moi je suis une ancêtre, j’ai 54 ans :)
    Et depuis quelque temps, mon style évolue aussi mais dans l’autre sens je dirais.
    Je ne sais pas si je suis ridicule mais moi qui ne portait que des robes, sur l’incitation de mon mec je me suis mise au pantalon, d’abord au jean le week-end puis petit à petit en semaine, j’ai ensuite acheté un pantalon taille haute et jambes très large, puis un pantalon noir en laine puis un autre en velours imprimé !
    bon pour les chaussures, j’ai toujours aimé les choses un peu originales donc là rien n’a changé mais je trouve que mon style évolue vers un style bohème chic alors qu’avant c’était plus preppy.
    Et je pense que si on s’habille trop classique en vieillissant ça mémérise vite le style, non ?
    Surtout il faut faire attention, aux accessoires, il faut qu’ils soient tendance.

    Répondre
  • #9 Hélène le 25 janvier 2018 à 10 h 45 min

    Amelie: « notre goût peut évoluer si nous avons constamment sous les yeux autre chose » : c’est très juste !

    Christelle: « Que vive le changement tant qu’il ne change pas ce que nous sommes vraiment » : c’est joliment résumé !

    missdior: je fais toujours mon shopping toute seule, j’ai horreur d’être accompagnée ;-)

    Répondre
  • #10 Betty le 25 janvier 2018 à 10 h 57 min

    Ah et je suis passée aussi du quasi total look noir (à part les chaussures) à de la couleur par touches (du gris, du bleu, du vert…) et je ne m’aime plus trop en noir…
    J’oubliais aussi de préciser que j’ai les cheveux poivre et sel au carré alors que j’ai eu une une coupe comme toi, cheveux teints en bruns foncés pendant plus de 20 ans, et j’ai changé celà il y a 3 ans avant que Sophie F en parle.
    Je pense que cette histoire de cheveux gris c’est une tendance de fond qui monte très fort.
    J’en parle avec mon expérience de parisienne, j’en vois de plus en plus dans le métro et dans les grands magasins. Je pense que ça va se répandre avec l’arrivée des baby boomers dans l’age mûr.

    Répondre
  • #11 Betty le 25 janvier 2018 à 10 h 59 min

    Hélène: ah moi non plus je ne supporte pas d’être accompagnée pendant le shopping. C’est un truc sérieux, il ne faut pas que je sois dérangée :)

    Répondre
  • #12 Emilie le 25 janvier 2018 à 11 h 10 min

    Bonjour Hélène,
    Ton texte raisonne en moi, car je vis un peu la même crise vestimentaire que toi. A 34 ans j’ai l’impression de trop me memeriser parce que je cherche le confort et la simplicité, mais je perds aussi parfois l’aspect moderne. Et j’ai du mal à me situer car je pense que certains vêtements font trop jeune pour moi, et certainement à tort. Mais j’ai l’impression qu’on ne peut déjà plus tout porter à mon âge.
    Et tu as raison, c’est bon de laisser son style évoluer. Le tout, c’est d’etre en phase avec son état d’esprit du moment et de se plaire dans le miroir.

    Répondre
  • #13 Marie Barré le 25 janvier 2018 à 11 h 25 min

    Alors moi je marche par phases : pendant des mois je ne vais mettre que des jolies robes et jupes, avoir un style inspiration pin-up/rétro/steampunk…puis du jour au lendemain je vais me remettre en jeans-pull-baskets.

    Répondre
  • #14 Simone – hellofromtheotherside38 le 25 janvier 2018 à 11 h 35 min

    Bonjour Hélène, j’aime beaucoup le sujet évoqué et j’apprécie toujours autant ta manière subtile et toute en finesse d’aborder les choses, ça invite à gamberger… La « crise de la sophistication » doit être d’autant plus forte pour toi qui travaille dans un milieu aussi concurrentiel et compétitif que la blogo (attention ce n’est pas une critique, c’est juste un constat), à moins que je me trompe ? Pour les personnes anonymes comme moi, même si on passe par cette crise, la pression est moins forte… C’est important de rester soi et de ne pas vouloir répondre absolument à une commande ou à une tendance. D’ailleurs c’est pour ça selon mon humble point de vue que tu seras toujours dans le coup, tu es singulière et c’est ça qui éveille notre intérêt à MBDF (au delà du style et du manteau hyper canon que tu portes) !
    Merci pour cette discussion, à bientôt et excellente journée à toi ;o)

    PS : J’ai fait partie un cours instant des 70 personnes qui préfèrent consulter mon MBDF plutôt que de bosser hi hi hi…

    Répondre
  • #15 Gaëlle le 25 janvier 2018 à 12 h 07 min

    Hélène, tu es tellement inspirante.
    Je suis beaucoup de « jeunes » blogueuses et tu es pour moi la plus inspirante.
    J’aime quand tu nous parle de mode, quand tu nous parle de ta vision des choses.
    Tu as beaucoup évolué depuis ton tout début où tu étais plus obtus sur certaines choses (tatouages, parfums..)
    Tu es tellement inspirante et fraiche pour moi.
    Et l’âge n’est qu’un chiffre, chez toi ça se vérifie tellement.

    Répondre
  • #16 Ana le 25 janvier 2018 à 12 h 09 min

    Bonjour Hélène, j’espère que tu vas bien? Je commente très rarement sur ton blog, pourquoi ? Je ne sais pas trop à vrai dire. Mais aujourd’hui je me sentais inspirée, malgré mon jeune âge, je comprends totalement ce que tu veux dire, car moi même j’ai un style très proche de celui de Victoria ( in the frow) j’apprécie toujours ce côté classe dans le style. J’ai appris avec les années à changer comment je coordonnais mes vêtements ( comme tu le disais pour ta veste biker 😊 ) et maintenant je me sens bien moins adolescente dans mon style vestimentaire ce qui correspond bien plus à ma personnalité ainsi qu’a mon âge. Mais par contre moi j’ai un petit problème c’est-a-dire que ma taille est toujours un problème venant de la France dictatorial du «  si vous avez des formes et que vous ne les assumez pas, vous inquiétez pas le 34 fait la taille en cm d’un 36-38 » oui oui .. je fais 1m53 pour un petit poids de 39kg je te laisse donc imaginer comment trouver des pantalons taille 32 ça devient compliqué encore ne serait-ce qu’hier je cherchais un nouveau jean noir aucun 32 ne me convenait, toujours trop grand au niveau de la cuisse ou de la taille etc ..

    Répondre
  • #17 Hélène le 25 janvier 2018 à 12 h 43 min

    Betty: héhé ;-)

    Emilie: je pense aussi qu’on ne peut pas forcément tout porter à tout âge (ne serait-ce que parce que le corps n’est pas le même à 50 ans qu’à 20 ans), après c’est un choix totalement personnel et je n’ai aucun jugement sur les gens qui font autrement, mais je le ressens pour moi en tout cas.

    Marie Barré: je vois tout à fait, j’ai ça dans d’autres domaines ;-)

    Simone – hellofromtheotherside38: je vis sans aucun doute dans un domaine d’apparence et très esthétisé ; mais personnellement je ne prends pas ça comme une pression mais comme un petit coup de pouce pour ne pas débarquer en jean et pull de tous les jours à la soirée Armani (ce que je serais capable de faire, je dois avouer, si je me laissais un peu aller ;- ).

    Gaëlle: je te remercie mais je n’étais pas obtuse, j’avais juste un avis différent.

    Ana: Asos est aussi fait pour toi, avec sa gamme Petite ;-) Asos donne le droit à TOUT LE MONDE de s’habiller, c’est pour ça que je les adore.

    Répondre
  • #18 Krakette le 25 janvier 2018 à 12 h 51 min

    Je suis à la base très classique, issue de la campagne profonde (les Vosges quoi) mon style est loin d’être fashion. Je me suis perdue un temps à vouloir être un jour cowgirl avec boots et franges, un jour working girl avec tailleur …
    Depuis quelques années j’ai trouvé mon uniforme, celui dans lequel je suis bien chaque jour. C’est un jeans slim (presque tjs Uniqlo), un pull en cashmere col V (presque tjs Bompard), quand il fait plus doux, je le remplace par une chemise à carreaux style bûcheron (Uniqlo again). Et je porte des low boots avec un talon de 6 à 8 cm environ, un modèle de chez Patricia Blanchet que j’ai … 6x.
    Je ne me lasse pas de ma tenue, c’est tout à fait moi, et je ne me perds pas en shopping dans ttes sortes de magasins, je suis constante dans mes marques. J’aime bien Monoprix aussi :-)
    Et je me pose tout de même une question pour chaque achat : est-ce que ça ne fait pas mémère ?
    Parce que quand même, le classique me suis de près, faut faire gaffe.

    Répondre
  • #19 Lamia le 25 janvier 2018 à 13 h 26 min

    Instagram y est pour beaucoup dans le culte du beau du chic du fit etc… perso , j aime l inspiration que nous donne ces influenceuses , biensur on sera jamais aussi belle , aussi chic ou aussi fit mais à notre niveau (de personne commune lol) on s offre un peut de cette coquetterie pour notre bonheur et pour ceux qui nous regarde (oui,oui on nous regarde parfois quand on fait un effort vestimentaire lol)

    Répondre
  • #20 Loreley le 25 janvier 2018 à 13 h 35 min

    Bonjour Hélène,

    Je ne commente que rarement également mais je suis en ce moment en plein questionnement vestimentaire.
    Je pense qu’il n’y a pas d’âge pour cela puisque j’ai la vingtaine et c’est aussi une étape, en tout cas pour moi.

    Je suis enfin sortie de l’adolescence et je m’habille plus femme alors que j’avais un style beaucoup plus sombre. Je m’habillais chez des marques comme Iron Fist (pour en siter une connue) mais je ne me reconnaissais plus dedans mais sans pour autant me reconnaître à 100% dans un style classique.
    Mon but maintenant c’est effectivement être chic mais j’ai la réelle impression maintenant d’être insipide.

    C’est un travail de tous les jours !

    Belle journée

    Répondre
  • #21 Krakette le 25 janvier 2018 à 13 h 43 min

    Non mais pourquoi j’ai écrit « est-ce que ça ne fait pas mémère » ?
    La question que je me pose, c’est est-ce que c’est moderne ?
    en fait …

    Répondre
  • #22 violette.b le 25 janvier 2018 à 14 h 03 min

    Bonjour Helene ,

    Toi tu nous as fait évoluer sur le plan des soins , de la beauté , du maquillage avec justesse et précision , il y a un juste retour que tu sois influencée par des personnes dont le domaine de prédilection n’est pas le tien au départ , la mode , sujet sur lequel tu es resté en recul bien longtemps .

    Je pense , car moi aussi je suis sous influenceS, au delà de l’enrichissement perso et de l’élargissement de nos possibles , que tous ces relais sociaux orientent le commerce qui lui va vers ce qui marche , et ainsi heureusement l’offre est plus vaste , que l’on soit petite , grande , excentrique , folklorique , classique ….

    Aprés l’age influence nos choix , je ne porte plus de vintage avec un visage vintage , mais la ligne directrice se maintien .
    Je te trouve chic comme toujours dans cette veste , car malgré ses attributs , elle garde une rigueur …militaire :-) , elle n’a pas de chichis

    Répondre
  • #23 Annaëlle le 25 janvier 2018 à 14 h 44 min

    J’ai 27 ans et pourtant cela me parle carrément, car depuis deux ans j’ai découvert ma réelle identité mode : 100% preppy (à mi chemin entre la parisienne et l’influence British) dans lequel je me retrouve et me sens bien. Même si selon mes humeurs et envies du moment je vais être plus inspirée par une tendance mode : victorienne, rétro 50’s ou encore pin-up, mon identité preppy reste constante. Mais bien sur il y a des jours où je ne soigne pas du tout mon look (pour cause de flemme aiguë). Ce que je retiens c’est qu’être sophistiquée vous va très bien, le manteau 1 2 3 en question vous correspond parfaitement et l’on vous ressent tellement épanouie ! Vous étiez également très chic à Marrakech, avec votre robes vaporeuse : magnifique ! Anyway, l’essentiel est de se sentir belle, en phase avec soi-même et bien dans ses pompes. On évolue constamment au cours de notre vie alors je pense qu’il est normal que nos envies mode suivent ! Hâte de découvrir de nouveaux looks.
    Belle journée à vous :)

    Répondre
  • #24 Gaelle R le 25 janvier 2018 à 14 h 58 min

    Ce billet me parle totalement.
    Avec le temps, les envies , les goût changent, et peut être l’âge aussi.

    J’ai de plus en plus de mal à supporter mes cols roulés, alors que l’année dernière je ne jurait que par cela.

    J’ai envie de plus de féminité, de chics, class, .Même si je ne fais pas grand chose dans la journée, j’essaie de bien m’habiller .

    Et pour les cheveux c’est pareil; avant je disais que jamais je couperais mes cheveux longs, et que le carré ne m’irait pas. Et bien maintenant que ma cousine m’a convaincu d’essayer le carré (même flou), je préfère le carré et je me préfère en carré, comme quoi ! Je trouve cela plus class, chic sur moi

    Le plus important c’est de se sentir en accord avec soi même .

    Et en passant, j’adore ta brève que je trouve très juste

    Répondre
  • #25 Carine le 25 janvier 2018 à 15 h 04 min

    Coucou Hélène,
    Non tu ne parles pas toute seule dans ton coin, et oui tes paroles me parlent surtout quant tu dis « parce que ce moi est en constante évolution – et que ce qui compte plus que tout, c’est de se sentir bien dans ce qu’on porte dans le moment présent, quel que soit son style et son âge. »
    Tu es inspirante et je te suis depuis assez longtemps pour avoir remarqué ton évolution et à ce titre je devrais probablement me remettre en question, moi qui n’accepte pas mes 45 ans. Alors merci car tu me redonnes un peu confiance en moi.

    Répondre
  • #26 caroline G le 25 janvier 2018 à 15 h 14 min

    Non non tu ne délires pas toute seule dans ton coin! A ma petite échelle, ma notion du style entre 20 et 30 ans à considérablement changé ! Quand je vois ces dizaines de paires de talons de 12cm sublimes que je ne mets plus du tout (car j’ai rencontré l’amour…les basket:) je me demande comment je faisais.
    Et bien je pense tout simplement que je faisais passer le style avant le confort alors qu’aujourd’hui j’essaye de lier les deux, confortable mais avec du style. Je suis d’accord qu’il faut parfois un petit peu luter contre l’appel du pull-jean-basket mais je pense quand même que le principal c’est de se sentir bien. Quand j’ai vu Victoria Beckam lacher ses talons pour des babouches et basket avec tant de class, je me suis dis que finalement le style ne dépendait pas tellement de ce que nous portons : La mode se démode, le style jamais…dixit Chanel :)

    Répondre
  • #27 Ripley56 le 25 janvier 2018 à 15 h 16 min

    Passionnante discussion et joli manteau très chic mais rebelle ! ;)

    Je me rends compte aussi que je change de style petit à petit. En fait c’est plus l’affirmation d’un style que je porte en moi depuis toujours. Et c’est incroyable comme les blogs et Instagram ont influencé mes choix, influencé et accéléré même ! Avant je mettais des années à changer de vêtements, je rachetais les même choses en double parce que j’étais « en sécurité » dans mes vêtements favoris, la fameuse zone de confort peut-être ? Bref, mon inspiration c’était les femmes dans la rue, mes amies, ce qu’elles portaient, ou je jetais un oeil dans le Elle mais je trouvais tout trop cher et pas adapté à mon moi profond ..
    Et maintenant avec toutes ces filles sur Insta qui ont chacune leur style, je pioche un peu partout et je me rend compte que grâce à elles je me construis mon style. Il m’arrive de céder aux tendances (genre le fameux blouson mouton retourné !), mais point trop n’en faut parce que mine de rien, après tout le monde porte la même chose ! C’est fou les filles que je croise avec des Vans noires et blanches, je me dis celles là elles sont sur Insta !
    Conclusion: inspiration oui mais pas dictature, gardons et cultivons notre personnalité et notre originalité!
    Bises à toutes.

    Répondre
  • #28 Elodie le 25 janvier 2018 à 15 h 35 min

    Bonjour Hélène, j’ai 36 ans et cet article me parle à fond! Qu’importe l’âge, on est toujours la vieille d’une autre et notre style évolue toujours, c’est bien plus amusant comme ça! Il y a quelques années, j’aurais été incapable de porter un jean troué, pourtant je m’en suis offert un cet année, mais je fais attention à le porter avec un haut plus chic. Et grande importance aux détails, personnellement, par exemple, j’essaie au maximum d’assortir mon vernis à ongles à ma tenue, c’est ma marotte en ce moment!

    Répondre
  • #29 Pivoine le 25 janvier 2018 à 15 h 38 min

    Coucou.
    Qu’ on ait n’importe quel âge, c’est le charme qui compte !
    Effectivement, on ne s’ habille pas a 50 ou 60 ans comme avant.
    Perso. Je préfère les tenues toutes douces quand je reste chez moi, et quand je sors, je m’adapte…..
    J’adore les hautes bottes et les grosses doudounes.
    Merci pour ton article !
    Très belle apm ;))

    Répondre
  • #30 crazyshop le 25 janvier 2018 à 15 h 54 min

    Bonjour Hélène et bonjour à toutes et tous !
    Merci pour ce nouvel article.
    Oh combien je te comprends !
    Je suis Victoria (@inthefrow) également que ce soit ces vidéos où Instagram.
    Elle est très jolie, très sophistiquée mais fraîche et souriante.
    En même temps, comme elle vlogue beaucoup, on peut la voir sans make-up et très casual.
    Heureusement parce que sinon ça me démoraliserait totalement ;-)))
    Donc je me suis souvent surprise à me dire: « Allez regarde ! Victoria n’a pas encore 30 ans et vois combien elle assure ! Remue-toi et ne remets pas ce truc que tu as déjà mis deux fois cette semaine ! « .
    Pour moi, c’est très positif qu’à 45 ans, des jeunes femmes m’influencent.
    1/Parce qu’elles n’ont évidemment pas le même goût que moi à leur âge (heureusement sinon je me retrouve en Converse, jeans, t-shirt. Tenue que j’adore mais qui désormais n’est plus mon uniforme quotidien).
    2/Je trouve que les jeunes femmes ont désormais un style beaucoup plus femmin que leurs aînées au même âge et n’hésitent pas à mettre des talons/ blazer/ jupes/ pantalons/ robes/ make-up etc… en journée et du coup, je me retrouve plus dans ce style.
    3/ Elles osent, expérimentent: la couleur des cheveux de Victoria sont pour moi une petite merveille.
    4/Ça me permet de constater que oui, je peux m’inspirer d’elles mais juste m’inspirer ! Parce que si je m’habille exactement ainsi, j’ai vraiment l’air plus âgée ;-)
    En résumé, tout ceci m’enthousiasme et me donne la motivation suffisante pour ne pas me sentir dépassée sans pour autant avoir l’air ridicule.
    Car finalement, plus on vieillit et mieux on sait ce qui nous va !
    Ces jeunes femmes me permettent simplement de faire régulièrement ma MAJ :-).
    Et je trouve émouvant de les regarder évoluer dans leur style, leurs doutes et leurs découvertes !
    Bonne fin de journée à tous !

    Répondre
  • #31 titine04 le 25 janvier 2018 à 16 h 53 min

    alors moi le pb c’est que cette année je fais 37 ans et dans ma tête j’ai tjs 25 ans. Quand je vois des femmes de mon âge elles font leur âge. Elles sont soit hyper élégante soit un peu plus vers la tendance vieillissante (je sais pas si tu vois ce que je veux dire). Et du coup je me sens en léger décalage. J’essaie de m’habiller simple mais avec des touches tendances et comme je suis dans un village j’ai parfois l’impression d’être un ovni.
    J’aimerai évoluer lentement sans pour autant ne plus me reconnaitre. Bref c’est compliqué, bonne soirée !

    Répondre
  • #32 Cielito le 25 janvier 2018 à 17 h 08 min

    Il n’y a pas de mal à se laisser inspirer par les « jeunettes du net », ni même par les aînées, d’ailleurs (elles ont de l’expérience !). C’est un tout. Certaines choses vont résonner en nous, d’autres pas, et l’ensemble (les goûts perso, l’influence, les envies ou non-envies du moment) compose le style de chacune. (J’ai l’impression de parler en charade, là ?)

    J’étais très pantalons, jusqu’à voir sur la toile (ou magazines de mode que je feuillette distraitement dans les transports ou le weekend ?) des femmes magnifiques en robe. J’ai eu envie d’essayer moi aussi. Ca m’a plu. J’ai eu aussi quelques compliments. J’ai continué. On me dit « très française » (je voyage pas mal à l’étranger pour le boulot), « sophistiquée »… Et depuis je ne mets quasiment plus que des robes. Est-ce se laisser influencer ? oui, certainement. Est-ce se perdre ? non, je me suis plue à la base ! Vais-je bannir les pantalons ? pas du tout, il m’en reste et de temps en temps le weekend ou en vacances j’aime en remettre ! La crise de la quarantaine ? bof, c’est comme ça, ça vient tout doucement, de la même façon qu’un jour on se coupe ou on laisse pousser ses cheveux, on abandonne le liner pour le smocky, on se dit que le fromage blanc finalement ce n’est pas si mauvais ou qu’on n’en peut plus du chocolat blanc… on remplace ses jeans informes par des robes fluides ou ses jupes crayon par des slims en cuir !

    C’est ça, aimer la mode et s’aimer/s’écouter soi, non ?

    Répondre
  • #33 Aline le 25 janvier 2018 à 17 h 19 min

    Bonjour Hélène,

    J’espère que tu vas bien par ce magnifique temps pluvieux ! (Personnellement j’adore)
    J’ai 28 ans et je te suis depuis plusieurs années maintenant (6 ans ?) Et j’adore tes snaps, tes posts, tes vidéos… Et j’adore ton style ! J’adore ton style « confort » et qui contrairement à ce que tu peux dire est largement plus chic et sophistiqué que certaines youtubeses soi-disant « calée mode », j’aime beaucoup car c’est très doux et délicat mais surtout grâce à toi j’ose désormais certains vêtements que je ne me serai jamais permise alors je pense sincèrement que tu n’as rien à envier aux plus jeunes, tu es une inspiration et tu fais parti de mes inspirations.

    Je t’embrasse fort et merci d’être là

    Aline

    Répondre
  • #34 JENNY le 25 janvier 2018 à 17 h 57 min

    Hello Hélène, et bien moi c’est le contraire à la majorité je voulais porter que des talons, veste de tailleur, robes élégantes. … bref faire femme fatale. …. 10 ans plus tard qu’on est bien en Stan Smith et Jean ! J’essaie de mélanger le sportwear avec une touche plus chic ! Mais heureusement qu’on change avec les années ! Faut se forcer à rien, et suivre ses envies ! D’ailleurs ton post sur ta tenue de fête le prouve : être sublime et féminine sans porter des échasses ;-)

    Répondre
  • #35 AquaPetra le 25 janvier 2018 à 18 h 21 min

    Bonjour
    J’ai la chance d’avoir eu très jeune l’intuition de ce qui me convenait en termes de style vestimentaire et de couleurs. Pour autant il m est arrivé de m’en éloigner. Rarement pour de bonnes raisons. Et rarement pour un resultat a mes yeuc satisfaisant. Mais ce fut au moins des expériences à vivre et cela a approfondi je pense ma connaissance de soi.

    Sinon moi aussi je préfère shopper toute seule. Mes pires flops sont quand je suis accompagnée. Lassée, j’ai fini par décrypter pourquoi et quels mecanismes idiots se mettent en place pour aboutir à ces catastrophes… 😊😇 et ça n’a le plus souvent pas grand chose à voir avec le fait d’être influencée par la personne qui m’accompagne…

    Répondre
  • #36 Audrey64 le 25 janvier 2018 à 18 h 42 min

    Bonjour,
    Selon mon avis, il n’y a pas que la tenue qui mémérise… et cela varie d’une personne à l’autre. Sa posture, ce que l’on dégage fait bien souvent la différence.
    Même si comme tout le monde, je n’ai pas envie d’avoir le style d’un vieux machin moisi. Confort et chic ne sont pas incompatibles, au contraire.
    Comme pour le maquillage, on peut jouer avec ses vêtements. Sinon on s’enferme dans des petites cases.
    Je trouve donc normal que nos goûts évoluent, peu importe son âge. On s’imprègne juste de ce qui nous entoure.

    Répondre
  • #37 Chantal le 25 janvier 2018 à 18 h 49 min

    Je souhaite partager avec vous une expérience que j ai menée dans ma « chambre-labo » pendant plusieurs mois en 2016.
    Pourquoi ? Parce que malgré mes 46 ans je fais « gaminette » que je manque parfois de crédibilité dans ma vie pro, qu’avoir un style me parle et que les challenges me branchent. De plus je n’aime pas beaucoup les influences.
    Je n’ai tout d’abord gardé que les vêtements que j’aimais vraiment indépendamment de la mode, de mon âge etc. Et puis je me suis photographiée méthodiquement avec la tenue du jour choisie sans prise de tête pendant plusieurs mois.
    Tous ces looks mis bout à bout m’ont permis d’avoir un meilleur recul que lorsque j’observe mon armoire ou que je scrute un choix isolé. En résumé j ai trouvé mon vrai style en prenant mon temps et en cartographiant vraiment mon dressing. Pris comme un jeu avec soi ce n est pas narcissique, mais inspirant. Je crois que l’on est notre meilleure conseillère.

    Répondre
  • #38 crazyshop le 25 janvier 2018 à 18 h 57 min

    violette.b: J’aime bien cette expression « visage vintage » ;-) Je vais peut-être l’adopter. En tous cas, ça me parle !

    Répondre
  • #39 Ninie13 le 25 janvier 2018 à 19 h 28 min

    Coucou Hélène et tout le monde !
    Oui ça me parle effectivement.
    Très très proche de la quarantaine, je trouve que mon look, mes envies ont évolués et sont plus dans la finesse, les belles matières, les fameux intemporels.
    Je me suis longtemps cherché ( et pas encore totalement trouvé) et j’avoue avoir eu ma période » mouton’ où je prenais la pièce à la’mode pour être dans le « moule »  » comme tout le monde » puis une période plus « je me camoufle »
    Et puis j’ai effectivement suivi certaines blogueuses, fait jolies rencontres, pris confiance en moi et j’ai affiné mon style , mêlant un peu de tout mais ne faisant au final que le moi que j’ai envie d’être.
    Je peux facilement passer du sophistiqué au plus décontracté sans pour autant ne pas me sentir moi alors qu’avant j’avais l’impression d’être déguisée par exemple.
    Cela reste encore un peu fragile car qques démons peuvent parfois revenir mais une chose est sûre, comme le bon vin, je pense sincèrement qu’on affine nos goûts, notre look, nos envies en avançant dans la vie ( pas vieillissant je trouve ce terme un peu sectaire)

    Donc oui ça me parle, non tu ne délires pas toute seule, et j’ai envie de dire, qu’est ce que c’est bien de pouvoir se voir évoluer et de voir que l’on a grandit à tout point de vue.
    En tout cas , pour ma part, je trouve cela gratifiant de constater que l’on réussit à évoluer et d’apprécier ces évolutions sans regret effectivement.

    Bises

    Répondre
  • #40 Cesomu le 25 janvier 2018 à 19 h 34 min

    Alors pour moi ….shopping toujours seule, ça c est la base
    J ai 55 ans donc je crois que je peux me débrouiller seule
    Cet hiver je me suis dit : dernier kiff un Pantalon en cuir , 5 poches quand même pas legging.
    Avec de beaux baskets et un pull classique un peu long , honnêtement je vois pas le problème
    Je reviens de Los Angeles et la pour le coup on se dit….tout est permis
    Il faut juste accorder ses fringues à sa morphologie, et même si parfois j ai vraiment envie de sortir en jogging informe et ce plus plus en plus souvent, je me pousse un peu$………

    Je reviens de Los Angeles et je me dis que vraiment tout peut se voir

    Répondre
  • #41 lauriane34 le 25 janvier 2018 à 19 h 46 min

    Tout à fait d’accord avec toi et ce que j’aime le plus, c’est justement me dire que j’ai plusieurs styles selon mon envie !
    Comme si on pouvait choisir le thème de sa journée !
    Tu me diras, c’est finalement un peu ce qu’on fait déjà avec le maquillage en étant certains jours pas maquillée du tout, contre d’autres archi-maquillée tout en se sentant toujours soi !

    Répondre
  • #42 Laurie le 25 janvier 2018 à 19 h 46 min

    Salut, quelqu’un pourrait m’expliquer la différence entre le chic français et le chic anglais, concrètement ? Parce qu’au regard des 2 filles mentionnées j’ai pas trop saisi. Merci :) Et ce manteau est magnifique !!

    Répondre
  • #43 Maripondy le 25 janvier 2018 à 23 h 58 min

    Bonjour Helene , Moi même deux ans difficile à 58 ans mais pas du tout dans ma tête , je n’aurais jamais porté autre chose que du noir mais après un voyage en Inde , besoin de couleurs mon style a complètement changé . Au début j’avais peur de perdre mon identité mais petit à petit j’ai laissé faire les choses toujours aussi peur de vieillir mais je profite au maximum des bons moments et j’aime toujours autant les Vetements mais plus confortable et chic , bon finit le haut moulant 😔Je reste dans mon style mais bizarrement plus le même

    Répondre
  • #44 Karine From98 le 26 janvier 2018 à 0 h 37 min

    Bonjour Hélène !
    Oh non tu ne délires pas seule dans ton coin c’est sûr !
    Perso plus je prends de l’âge (47 cette année), plus j’épure ! Coupes simples et confortables, mais pas trop loose non plus, s’agit pas de ressembler à un sac… Si je m’écoutais je passerais l’année en pantalon large et robe-tunique, mais pas pour me dissimuler, parce que si je n’assume pas mon corps maintenant, quand donc ? Dans ma tombe ? ;0)
    Du coup ça m’oblige à faire un effort sur les matières (plus ça va plus je veux de la qualité, quitte à moins acheter) et sur les ‘accessoires’ (jamais trop aimé ce mot mais bon).
    Et de temps en temps, j’achète une pièce un peu ‘statement’ avec un imprimé choc ou une coupe vraiment originale.
    Voilà comment je m’en sors sans avoir l’impression de me mémériser.. .;0)
    Merci Hélène et bonne journée <3 <3 <3

    Répondre
  • #45 Evelyne l le 26 janvier 2018 à 7 h 06 min

    Bonjour Helene,
    Et comment ton questionnement me parle ! J’ai 53 ans et très très mal vécu ma chute derrière le mur ( mon expression à moi pour parler de la cinquantaine ) donc remise de ma chute je me suis dis je n étais pas devenue invisible mais différente et du coup j en ai profité pour soigner encore plus mon apparence : coupe de cheveux, vêtements vernis et maquillage soins de peau ( grâce à toi :-) et tous tes chouettes conseils ) donc j ai adapté le style à mon âge …. Bref une nouvelle estime de moi .
    En ce qui te concerne aucune crainte tu es très élégante en toutes circonstances !!!
    Voilà, belle journee à toi .

    Répondre
  • #46 Belette le 26 janvier 2018 à 8 h 17 min

    Oh oui, j’adore la crise de la « …. » !! Parce qu’entre ces guillemets, on peut y mettre différentes décennies!!! Moi, je portais beaucoup de jupes et robes autour de la vingtaine et puis je les ai remisées au placard pendant une dizaine d’année contre mon jeans/converses…et puis à l’aube de mes 40 ans (pile dans un mois…), j’ai complètement refait ma garde robe! Plus féminine, je mixte mieux les genres, rien n’est cloué dans une case…et j’adore!!! Je pense qu’on évolue avec l’âge et notre parcours de vie et que cela aussi influence nos vêtements! Et moi, pour le shopping, c’est soit seule soit avec ma filleule de 17 ans qui a un œil hyper avisé!! Bonne journée.

    Répondre
  • #47 alex le 26 janvier 2018 à 10 h 06 min

    Bonjour Hélène,
    Oui çà me parle aussi. Moi aussi j’ai envie d’évoluer, essayer de nouvelles choses, même parfois être un peu sexy mais je crois que le confort passe avant tout. Moi je vais bientôt avoir 30 ans alors je suis un peu dans le dilemme faire vraiment femme sans faire trop et faire jeune sans faire adolescent. Mais je me rend compte que je suis trop attaché à mon style adolescente avec basket, legging et sweat,peut-être aussi comme toi par flemmardise ou par manque de confiance en soi. C’est pas évident quand même de changer. Il y a des pièces que l’on regarde, que l’on aime bien, mais une fois que je l’achète je la met pas.

    Répondre
  • #48 milo le 26 janvier 2018 à 10 h 42 min

    coucou Hélène,
    Moi, mon style c’est Jane Birkin , jean pull, converse ou boots. elle a 70 ans et tout le monde trouve ça bien,
    moi j’en ai 52 et a mon avis à 70 ans je serais habillée pareil. Mare de tous ses diktats Pour moi la mode
    c’est Chanel Dior etc et j »ai pas les moyens donc je simplifie. J’adore le style hippie alors de temps en
    temps j »en achete et ça va très bien avec un jean M’en fout si ça plait pas.

    Répondre
  • #49 Hélène le 26 janvier 2018 à 10 h 53 min

    Krakette: oui le tout c’est que ça reste moderne ;-)

    violette.b: « en recul » ? Ici peut-être, mais ici n’est pas toute ma vie…

    Gaelle R: moi aussi j’adore cette Brève !

    Ripley56: c’est bizarre, ça m’a toujours été égal de porter la même chose que tout le monde. Je sais que mon style et ma personnalité ne dépendent pas de ça.

    crazyshop: comme tu dis, il s’agit bien plus d’inspiration que d’influence. Tout me parle dans ton commentaire.

    titine04: tu n’es pas obligée de « faire ton âge » comme les femmes de ton village si tu n’as pas envie ;-)

    Cielito: j’aime bien ton commentaire, et les parallèles avec la nourriture ;-)

    Aline: ah mais je n’ai pas dit que j’enviais les plus jeunes, juste que certaines étaient inspirantes.

    Cesomu: « Il faut juste accorder ses fringues à sa morphologie » : même si je suis d’accord sur le fond, même ça, ça n’est pas une obligation : http://www.monblogdefille.com/blog/ce-qui-nous-va-et-ce-qui-nous-plait/

    Laurie: certaines anglaises portent souvent des robes (notamment pour le soir) très chargées : fleurs en appliques, dentelles, broderies, tout ça sur la même robe… On voit moins ça en France.

    Karine From98: moi aussi j’achète des pièces plus chères et de meilleures qualité, je n’ai pas mis les pieds chez H&M depuis longtemps maintenant. Je trouve que ça passe moins bien quand on n’est pas très jeune.

    Evelyne l: je trouve qu’il ne faut pas trop se focaliser sur l’âge (même si paradoxalement c’est avec ça que je commence mon article ;) : aujourd’hui tellement de femmes font 10 ans de moins que leur âge !

    Belette: oui le parcours de vie joue aussi, tu as raison.

    alex: mais il ne faut pas se forcer à changer ! Pour mon cas je parle d’une évolution qui me fait plaisir, bien sûr que je ne me force à rien ;-)

    milo: bien dit ;-)

    Répondre
  • #50 dress le 26 janvier 2018 à 11 h 15 min

    Bonjour Hélène,

    J’ai toujours porté des rouges à lèvres rouge ou rose fushia, jusqu’à ce que les gens me disent qu’a 43 ans, ces couleurs étaient ridicules, alors j’ai arrêté. Puis ma fille de 13 ans m’a dit: « maman, on s’en fout de ce que les gens disent, le rouge sur tes lèvres , c’est toi, cela fait parti de l’identité de ma maman! » ET elle avait raison :)

    Répondre
  • #51 Farida le 26 janvier 2018 à 11 h 21 min

    Bonjour Hélène
    Avoir 50 ans n’est pas facile pour moi, car je laise derrire moi le temps qui a passé trop vite…
    mais une chose est sûre je me suis affirmée en tant que femme dans mes choix et mon style et je fous du quand diras t’on
    Désormais je choisis des vêtements agréables à porter qui me vont bien et que j’ai plaisir à porter, qui me font une jolie silhouette (enfin j’espére ….) quitte à acheter moins mais mieux.
    Mais je n’ai pas les moyens de lydia ou Victoria qui vivent dans un monde parallèle au mien, et je dis ça sans aucune jalousie ni envie.
    Merci à toi pour ta simplicité et ton ouverture.

    Répondre
  • #52 Guiliane le 26 janvier 2018 à 11 h 48 min

    Tout me parle, ton interrogation et les commentaires qui suivent !
    A l’approche de la cinquantaine, je me suis aussi demandée si le jean serait encore de mise … mais pas longtemps.
    Je n’aime pas les robes, sauf à la plage ! Et le girly des filles sur instagram est tellement loin de moi.
    (et puis pour jouer au foot avec mon filleul puis mon neveu puis mon fils, vaut mieux pas être perchée sur 8 cm,
    c’est plus talons c’est crampons !)
    Voilà, j’ai gardé mon style, jean ou pantalon 7/8è, tee-shirt blanc immaculé et chaussures confort et sympas, les 2 existent si, si.
    Une jolie veste ou manteau court. La qualité prime toujours sur la quantité. Et ça, ben c’est vraiment moi ! (aie, les droits d’auteur !!)
    Et puis de jolis accessoires, avec l’âge de plus en plus d’accessoires qui ne le sont pas. (accessoire ;)
    Belle journée ensoleillée !

    Répondre
  • #53 Hélène le 26 janvier 2018 à 12 h 04 min

    Guiliane: tu t’es posé la question du jean ?? Sérieusement ? Pardon de sauter en l’air comme ça, mais ça me semble tellement bizarre ;-) S’il y a bien un vêtement absolument intemporel et qui va à tout âge, c’est le jean ;-)
    (au contraire, à mon avis il vaut mieux justement continuer à en porter, c’est un excellent anti-mémérisation ;- )

    Répondre
  • #54 Guiliane le 26 janvier 2018 à 12 h 17 min

    Hélène:
    Oui Hélène, je me suis posée la question par manque de repaires sans doute.
    Peut-on porter un jean après 50 ans ? Et bien je n’en savais rien, la seule chose dont j’étais certaine c’est que ma
    mère aurait dit non. (elle était toujours très élégante, même en décontracté)
    Alors j’ai continué les jeans et j’ai eu 51, puis 52 et je ne me suis plus jamais posée la question. Les temps changent et nous avec !

    Répondre
  • #55 Sandrine G le 26 janvier 2018 à 14 h 11 min

    Bonjour Hélène,
    J ai 47 aussi, donc le sujet me parle. Pendant des années mon style c était working girl, talons au minimum de 10cm et toujours tirée à 4 épingles. Et puis j ai changé de boulot, il a fallu que je m adapte à ma nouvelle clientèle, alors je suis passée aux jeans bottines, exit les robes et tailleurs jupe et surtout bye bye les chaussures qui me faisaient tant souffrir. Aujourd’hui j assume un look fashion plus moderne mais dans lequel je me reconnais et surtout ce n est plus du tout grave si je suis plus petite parce que je suis en mocassins ou bottines plates.
    J assume ce que je suis, la taille que je fais et je me sens tellement mieux avec moins de pression. Je pense que c est ca la maturité et il était temps !!! Très belle journée.

    Répondre
  • #56 Deborah le 26 janvier 2018 à 14 h 43 min

    Bravo . Moi aussi grand mère et je porte ce qui me plait et me va . Avant je craignais le regard des autres à présent non alors je porte des chapeaux c super confortable et classe

    Répondre
  • #57 Hélène le 26 janvier 2018 à 14 h 53 min

    Sandrine G: Deborah: oui la maturité aide beaucoup à ne pas se préoccuper de ce que pensent les autres.

    Répondre
  • #58 Nathalie le 26 janvier 2018 à 14 h 58 min

    J’ai fêté mes 49 ans et moi aussi depuis une paire d’années je fais beaucoup plus attention aux vêtements que je porte. Je rajoute de la couleur dans mes vêtements, essaie de combiner des pièces fortes avec des basics, je dois dire que Cristina dans les reines du shopping m’aide beaucoup ! En semaine je ne peux pas regarder l’émission donc le week-end c’est replay à fond. Je fais également plus attention aux coupes de vêtements par rapport à ma morphologie, concept qui m’échappait complètement il y a seulement deux ans ! Je dois dire que Cristina Cordula m’aide au quotidien et je n’achète plus de vêtement uniquement sur un coup de cœur !

    Répondre
  • #59 Élise le 26 janvier 2018 à 21 h 01 min

    C’est l’âge ! Qu’on approche les 50, les 40 ou les 30, je crois profondément qu’on évolue avec son âge.
    Quand j’ai commencé à travailler, j’avais même pas 23 ans. La petite junior à la voix douce… ben forcément, inconsciemment, je cherchais à faire plus vieille, plus expérimentée, plus sérieuse, plus femme. Je portais des robes cintrées, des chemises blanches, des vestes de tailleur, des chaussures à talons… Et puis j’ai avancé dans l’âge et je n’étais plus la plus jeune, plus la dernière recrue. Et progressivement j’ai (toujours inconsciemment) acheté des vêtements qui me plaisaient à moi, et pas qui renverraient une image de moi au monde, et je m’habille désormais plus cool, plus casual. Je réalise également que je portais beaucoup de noir, que j’associais à un côté classe et strict, et que désormais c’est une couleur rare dans mon dressing.
    Influencée ou pas, l’important est je crois de se sentir en phase avec ce que l’on est !

    Répondre
  • #60 Christina le 27 janvier 2018 à 15 h 43 min

    J’ai 48 ans (et demi) et pourtant je ne ressens pas cette « crise de sophistication ». J’ai l’impression de m’habiller de la même manière depuis une quinzaine d’années, depuis que j’ai compris ce qui me plaisait, les vêtements dans lesquels je me sentais MOI, les couleurs surtout, les coupes, les matières.
    Je suis prof, j’ai chaque semaine une centaine de paires d’yeux de 15-20 ans braqués sur moi pendant des heures, c’est vraiment indispensable que je me sente à l’aise face à eux, surtout pas déguisée.
    Ça ne signifie pas que ce que je vois sur Instagram ou YouTube ne m’influence pas, mais je ne veux surtout pas « sortir de ma zone de confort » (pour utiliser une expression qui me hérisse). Celle dont le style me plait le plus et serait susceptible de m’influencer, c’est également une Anglaise, Anna (de The Anna Edit).
    En revanche, sur le plan maquillage & manucure, je suis passée ces dernières années de quelque chose de très naturel (mascara + un trait de liner + un vernis nude) à quelque chose de plus sophistiqué. Merci YouTube (et merci Hélène). ;-)

    Répondre
  • #61 Lolo de nice le 27 janvier 2018 à 19 h 10 min

    Bonsoir Hélène,effectivement moi aussi j’aurai tendance à me « chiquiser »..j’ai 47 ans et ton article m’a fait réfléchir..c’est vrai qu’à 20 ans et 47 c’est pas pareil,en vieillissant,je parle pour moi,on aime davantage le beau ,le chic,les belles matières,on fait plus attention aux détails..un peu comme pour le make up,Hélène désolée de le dire comme ça mais oui jte kiffe ,quand je te lis ou te vois j’ai l’impression que tu es en paix avec toi même en tout c’est ce qui se dégage et vraiment je peux dire que personnellement je me sens plus apaisée plus sûre de moi ..comme quoi avoir dépassé la quarantaine ça a du bon..bisous à demain pour la vidéo

    Répondre
  • #62 Mistiquette le 27 janvier 2018 à 22 h 01 min

    Bonsoir à tous,
    « et que ce qui compte plus que tout, c’est de se sentir bien dans ce qu’on porte dans le moment présent, quel que soit son style et son âge. »: que rajouter de plus?!?! Cette phrase se suffit à elle-même :-)
    Belle soirée

    Répondre
  • #63 Gwladglitter le 28 janvier 2018 à 15 h 36 min

    Hey Hélène,
    Vivre et être entre harmonie avec soi et avec son temps demande parfois … du temps et de l’acceptation.
    Je suis complètement d’accord sur le fait que l’on est en constante évolution quelque soit la forme ou la voie qu’elle prenne.
    Le concept du Ici et Maintenant prend tout son sens … même pour le style vestimentaire :))
    Bises

    Répondre
  • #64 Camomille le 28 janvier 2018 à 17 h 59 min

    Bonjour Hélène,

    Tout ce que tu ressens sur les fringues j’ai ressenti ça avec le maquillage. J’ai commencé à me maquiller vers 25 ans quand j’ai commencé à enseigner. Je voulais paraître plus « adulte  » et je ne voulais pas que les parents pensent qu’on avait confié leurs enfants à une gamine. C’est d’ailleurs comme ça que je suis tombée sur tes vidéos. Je t’ai trouvé très élégante, chic et casual à la fois.

    Je ne maquille pas du tout comme toi. J’ai une poudre FDT (poudre compact???), un mascara, un crayon noir et un eye-liner, et deux RAL. Tous mes produits viennent de magasins bio ou de La roche posay. Bref, on pourrait croire qu’il n’y aucun rapport avec toi. Et pourtant, tu m’inspires et surtout tu m’apprends à m’assumer. En plus je ne suis que toi comme blogueuse.

    Après cette petite déclaration, je vais répondre à ta question. Oui mon style évolue make up mais aussi pour les fringues. C’est normal, ce n’est pas qu’on se perd, qu’on devient différent c’est juste qu’on rencontre des gens qui nous font grandir. Et je crois que ça fonctionne dans tous les domaines. C’est pour ça que tes lecteurs viennent ici, c’est pour mieux grandir avec soi-même.

    Bonne soirée

    Répondre
  • #65 Hélène le 28 janvier 2018 à 18 h 51 min

    Camomille: je suis super touchée par ton commentaire, merci, vraiment.

    Répondre
  • #66 Nicole Henrion le 30 janvier 2018 à 9 h 51 min

    Bonjour Hélène et très bonne année 2018
    Je viens de découvrir votre blog, je l’adore . Je cherchais des conseils pour paupières irritées, et j’ai trouvé mon bonheur. J’aime beaucoup votre look, les photos sont très belles ( ça fait oublier ce temps pourri) . Je pense avoir à peu près votre âge (1969 pour moi) et je suis contente d’avoir enfin trouver un blog à mon image , j’en ai marre du concept de la parisienne d’ 1m80 et 55kg aux cheveux longs et raides . Vous êtes une fille très stylée. Je vous quitte pour aujourd’hui.
    À très bientôt

    Répondre
  • #67 Nicole Henrion le 30 janvier 2018 à 10 h 36 min

    En un mot RÉSISTANCE
    Savez vous que la taille moyenne de la française est le 42… Et oui et on est submergé par un flot de silhouettes 36 voire 34 , dans les magazines, sauf 2 fois par an où l’on voit une plantureuse brésilienne toute bronzée qui fait du 50. C’est vrai que le 44 teint laiteux est moins vendeur. Mieux que la mode , le style. Pour ma part , je privilégie les belles matières, les bons basiques et je secoue tout ça avec des accessoires comme des sneakers argents, un snood flashi, un beau sourire et le tour est joué !

    Répondre
  • #68 Hélène le 30 janvier 2018 à 10 h 37 min

    Nicole Henrion: merci !

    Répondre
  • #69 seralyne le 14 mars 2018 à 16 h 09 min

    Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis ! On prend de l’âge, mais on ne cesse d’évoluer et notre style avec .

    Je suis ravie d’avoir découvert ton blog, une petite pépite .

    Belle journée à toi .

    Répondre
  • #70 Hélène le 14 mars 2018 à 16 h 44 min

    seralyne: merci ;-)

    Répondre
  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.