Le vernis semi-permanent abîme-t-il les ongles ?

7 janvier 2020

(vernis semi-permanent OPI en Bubble Bath, bague Chérie Sheriff)

Je lève tout de suite le suspense : les miens, oui. Pas de façon dramatique, mais je vois clairement une différence par rapport à l’époque où j’utilisais du vernis classique.

Je fais du semi-permanent non-stop depuis début octobre, donc ça fait maintenant 3 mois.

Je ne mets absolument pas en cause la praticienne qui s’occupe de moi et sa technique (Tina donc, chez Duhesme Beauté, 76 bis rue Duhesme dans le 18ème), car elle est d’une douceur et d’une délicatesse imbattables : elle laisse poser 20 minutes les papillotes de dissolvant, après ça le vernis se décolle littéralement tout seul, et bien entendu elle ne ponce jamais les ongles.

Pourtant mes ongles sont aujourd’hui nettement plus fins et plus mous qu’il y a 3 mois, je ne comprends pas à quoi c’est dû (et qu’on ne me dise pas que l’ongle a besoin de respirer, d’abord un ongle ne « respire » pas – je vous rappelle que la partie poussée est morte, comme les cheveux – et puis avant ça j’avais en permanence du vernis normal, donc ils ne « respiraient » pas plus).

Est-ce que c’est parce qu’en faisant faire mes ongles en salon j’ai cessé de porter ma base fortifiante Vitry, qui sur moi fait des merveilles (au naturel mes ongles ne sont pas hyper costauds) ? Ou est-ce autre chose dû aux produits eux-mêmes (mais je ne vois pas quoi) ?

Ca m’agace parce que j’adore le semi-permanent et je n’ai pas du tout envie de repasser au vernis classique.

Vous en faites, vous ? Comment ça se passe ?

51 commentaires Laisser un commentaire
Les ongles
,

Vous aimerez aussi

51 commentaires

  • #1 Isabelle le 7 janvier 2020 à 9 h 16 min

    Je l ai fait une seule fois et enlevé avec papillote 20 mn sans limage et pourtant ils sont plus mous qu avant

    Répondre
  • #2 LaMaline le 7 janvier 2020 à 9 h 33 min

    Merci pour ce billet qui pose une « vraie » question. ;)
    J’ai le meme probleme: ongles tres mous, qui se dedoublent au moindre choc, j’ai tout essayé, rien ne fonctionne.
    Depuis plus d’un mois, je me suis lancé dans le semi-permanent de Manucurist (green flash). Je faisais la resine (oui je sais c’est horrible) il y a 20 ans et j’etais tres frileuse a l’idee de faire du semi-permanent. Je voyais toujours autour de moi des femmes avec des ongles magnifiques, de belles couleurs qui tiennent longtemps et je me disais que ce n’etait pas pour moi. Je preférais ne rien faire plutot que d’abimer mes ongles davantage.
    Quand j’ai entendu parler de The Manucurist, cela m’a beaucoup intriguée. Comment un vernis peut-il etre composé de produits naturels (pas a 100% certes) et tenir? Je me suis lancée en me disant que si ca devait etre pire qu’habituellement et ben tant pis, au moins j’aurais essayé un truc qui me correspond plus ou moins! Et je ne suis pas décue! Non seulement le vernis tient mais en plus, mes ongles sont protégés et je les trouve meme en meilleur etat! Ils ne jaunissent pas (meme avec la base mavala ils jaunissent quand je mets de la couleur) et poussent un peu plus durs. Je ne sais pas si c’est la composition du vernis, mon alimentation, autre chose… mais bon, à voir sur la durée. À tester peut etre pour voir la difference?
    J’avais envie de partager cette experience!
    Bonne journee!

    Répondre
  • #3 Hélène le 7 janvier 2020 à 9 h 36 min

    LaMaline : je l’ai essayé, le semi permanent green de Manucurist, j’ai été déçue par la durée de la brillance : au bout de quelques jours il était « terne » comme un vernis classique, ce qui n’arrive pas avec le semi permanent pas green qui reste hyper brillant tout le temps, et c’est presque le plus important pour moi en dehors de la tenue.

    Répondre
  • #4 Sophie le 7 janvier 2020 à 9 h 50 min

    Bonjour Hélène ! Bien qu’un ongle ne « respire » pas, il se ramollit lorsqu’il est au contact de l’eau, au même titre que la peau qui fripe lorsqu’on se baigne longtemps, par exemple. Le vernis semi-permanent étant plus résistant et plus « étanche » qu’un vernis classique, il ne permet pas à l’ongle de sécher à nouveau après une douche ou avoir lavé la vaisselle, ce qui doit le fragiliser, avec le temps… C’est en tout cas ce que j’ai constaté sur les miens, d’ongles !

    Répondre
  • #5 Hélène le 7 janvier 2020 à 9 h 52 min

    Sophie : ah intéressant ! Merci pour ces infos !

    Répondre
  • #6 QUENTIN le 7 janvier 2020 à 10 h 46 min

    Bonjour.
    Toujours ravie de vous suivre!
    J’ai toujours adoré les ongles ai porté du gel ou du semi depuis très longtemps à tel point que j’ai fait une formation ! Je le fais sur moi et mon entourage. J’ai toujours fait des pauses régulières et….quelque soit la qualité des produits et de la prothésiste et bien mes ongles (de pas très bonne qualité ok!) sont très abimés à chaque fois ! Je crois simplement que ce n’est pas bon pour les ongles malheureusement ! Et malgré le fait que en formation on apprend que ça n abîme pas !!!

    Répondre
  • #7 Silene le 7 janvier 2020 à 11 h 00 min

    C’ts un fait, le vernis semi-permanent abime certains ongles. Je suis esthéticienne, je vois des ongles réagir très différemment. Une de mes clientes en porte non-stop depuis 2 ans. ça fait 18 mois que je lui dis de faire une pause, mais elle ne peut pas s’en passer… et le fait est que ses ongles ne bougent pas.
    Pour ma part, je dois faire une pause d’1 mois tous les 3 mois pour que mes ongles restent nickel.

    Une piste de réflexion est le poids du vernis qui pèse sur la matrice qui fatigue plus ou moins en fonction des personnes.

    Mais quelquechose m’étonne: pendant plusieurs années j’ai travaillé avec des bases de marques différentes, qui ne me satisfaisaient jamais car je trouvais qu’elles tenaient mal sur certains ongles. Depuis environ un an, je travaille avec une base qui contient du caoutchouc. Outre le fait qu’elle tient HYPER bien sur absolument tout le monde (sans être pour autant plus difficile à déposer), je constate que les ongles (dont les miens) sont en bien meilleur forme. Bon je fais une pose régulièrement quand même, c’est pas comme si l’ongle restait naturel, mais c’est beaucoup mieux.
    Si quelqu’un est capable d’expliquer ce mystère, ça m’intéresse! :)

    Répondre
  • #8 Hélène le 7 janvier 2020 à 11 h 29 min

    Silene : en effet c’est intéressant, c’est quoi ta base au caoutchouc ?

    Répondre
  • #9 milo le 7 janvier 2020 à 11 h 48 min

    Je ne fais pas de semi permanent mais les vernis OPI m’ont détruit les ongles à chaque fois que je les ai utilisé . Alors c’est peut-être une question de marque.

    Répondre
  • #10 Silene le 7 janvier 2020 à 12 h 13 min

    Hélène : j’utilise la base et le top coat Kodi que je trouve sur Amazon ;)

    Répondre
  • #11 Lyli le 7 janvier 2020 à 12 h 19 min

    Bonjour Hélène,
    j’attendais ton retour sur le vernis semi-permanent impatiemment :)
    Vu que mes ongles sont déjà fins et mous à la base, je crains que le semi-permanent n’empire les choses (si c’est possible ;) ) et ca m’embête car j’étais bien tentée. Après la composition d’un tel vernis qui doit passer sous les UV pour durcir, tenir au moins 2 semaines sans écailler et demander 20 minutes de pose de dissolvant pour être retiré, a probablement une compo plus « toxique » pour les ongles.
    J’allais te demander si tu avais essayé les vernis green de Manucurist, mais je viens de voir dans les commentaires que tu avais dejà testé et pas approuvé ;)
    Certains conseillent d’hydrater et nourrir les ongles durant les périodes de pause sans vernis.
    Bon ben, j’ai pas vraiment aidé avec mon commentaire mais merci en tous les cas pour ton billet.
    Belle journée à toi !

    Répondre
  • #12 Valentina le 7 janvier 2020 à 12 h 29 min

    Bonjour Hélène, et bonne année!
    J’ai beau être passionnée de maquillage, je n’ai absolument pas la patience pour m’occuper de mes mains, bien que j’adore avoir les mains soignées. Du coup j’ai essayé plein de solutions différentes et que ce soit le gel ou le vernis semi-permanent, malheureusement le résultat reste le même: mes ongles s’abîment beaucoup. J’ai fait un gainage gel sur mes ongles naturels pour mon mariage et j’ai enchainé 3 poses consécutives: une catastrophe. Ongles très fins, mou, fragilisés. J’ai tout enlevé et j’ai coupé ras, (c’est la seule solution pour les récupérer) mais j’avoue que mes mains sont beaucoup moins jolies. Bref, si tu trouves des solutions alternatives, je suis preneuse:)

    Répondre
  • #13 Brunehilde le 7 janvier 2020 à 13 h 38 min

    LaMaline :
    Hello. Je suis intéressée par ce thème, et par ta réponse. J’ai envie de tester le Green Flash, en me renseignant j’ai lu que la tenue était moins bonne qu’un semi-permanent non green, mais pour moi ça vaudrait quand même le coup. Est-ce que tu le poses toi même ou tu vas chez une manucure ? Je me demande s’il est plus difficile de poser du semi permanent soi même que du classique. J’ai lu quelque part que le semi permanent se rétracte lors de la catalyse, je ne suis pas certaine d’être assez douée :S

    Répondre
  • #14 Frechou le 7 janvier 2020 à 14 h 08 min

    Bonjour Hélène
    Nous avons à peu près le même parcours pour nos ongles ;)) hyper maniaque sur mes manucures qui doivent être impeccables , j’utilise en base le durcisseur Herome qui contient du formol donc jauni bien entendu les ongles ( ils sont toujours couverts de vernis alors ça m’est bien égal). J’ ai cédé aux sirènes du semi permanent il y a six mois : j’ ai absolument tout le essayé : dizaine d’ instituts, acheter moi même le matériel et tricher en utilisant ma base Herome avant le semis. Non seulement mes ongles sont abimés mais le semis n’arrive plus à tenir plus d’ une semaine. Je doit donc alterner aussi semi permanent et vernis classique en regardant rageusement toutes les jolies mains impeccables autour de moi . Je pense que malheureusement nous sommes toutes inégales là aussi et les lois de la Nature sont souvent plus fortes que notre obstination ;))

    Répondre
  • #15 Yakadi le 7 janvier 2020 à 14 h 28 min

    Hey bonjour,
    Je porte du vernis très occasionnellement (une a trois fois par an) mais j’ai toujours eu les ongles en piteux état.
    Je les masse avec de l’huile de ricin, ce qui limite le dédoublement mais sans effet spectaculaire.
    Un jour ma fille m’a offert une pose de vernis semi permanent mais la « manucuriste » l’a très mal fait c’était très vilain, j’ai tout fait enlever quesques jours après.
    Je vais tenter la base fortifiante vitry.
    Par contre mes cheveux sont très vigoureux.
    Bonne journée !

    Répondre
  • #16 Hélène le 7 janvier 2020 à 15 h 19 min

    Silene : merci !

    Frechou : je crois que je vais finir par être obligée d’alterner aussi, hélas.

    Répondre
  • #17 Carole le 7 janvier 2020 à 15 h 42 min

    Bonjour Hélène, je comprends votre prob car c’est exactement la même chose pour moi. J’adore avoir les ongles nickel avec le vernis semi permanent mais si je le fais pendant 2 mois consécutifs mais ongles sont mous et fragilisés. Maintenant je fais une pose de vernis semi permanent de temps en temps, sinon c’est base durcissante et Nail Glow.
    Belle journée à vous

    Répondre
  • #18 Valerie le 7 janvier 2020 à 15 h 53 min

    Bonjour ,
    Mes ongles se dédoublent et sont fragiles jusqu’à ce que j’utilise Vitry ,sur tes conseils, doublé d’une application de « MAVALA durcisseur d’ongles pénétrant »; ils sont devenus très solides sauf deux doigts « réfractaires  » qui se dédoublent.
    j’ai un temps fait du semi permanent OPI mais en ne faisant pas de pause, j’ai constaté le meme pb que ceux indiqués dans les commentaires. en fait il faut que je fasse une pause traitement vitry entre les pauses de vernis .J’ai essayé THE Manucurist et en suis assez contente sauf que cela ne tient que 10 jours au grand max (sauf la dernière fois ou ca n’a tenu que 3 jours!)!

    bonne année à toutes

    Répondre
  • #19 Hélène le 7 janvier 2020 à 16 h 07 min

    Carole : Valerie : je crois que vous avez raison et que je vais être obligée de faire une pause, hell.

    Répondre
  • #20 valendra le 7 janvier 2020 à 17 h 01 min

    Bonjour ,
    Pour ma part je fait entre le gel et le semi permanent
    « yumi nails » belle brillance tenue correct 14 jours sans soucis par contre il y a un léger ponçage des ongles pour la dépose mais je ne ressent pas les même dégâts que pouvait provoquer du SP ou du gel ,une pose de kératine par la prothésiste ajoute un plus peut être .
    J’ai du mal à vouloir faire une pause pour laisser mes ongles naturel ,mais lors de mes RDV je ne remarque pas que mes ongles sont abîmés .
    Bonne année 2020

    Répondre
  • #21 Miss Nahn le 7 janvier 2020 à 18 h 07 min

    Agnès a fait un essai il y a 2 mois, même constat que toi.
    Je me demande si ce ne serait pas dû au temps de pause du dissolvant qui est sans doute assez costaud. Est-ce qu’en 20 minutes l’acétone ne parvient pas à atteindre suffisamment les ongles pour les fragiliser?
    Quand nous utilisons notre dissolvant chéri, il est super costaud, mais sous 5 minutes nous avons les mains dans le lavabo et nettoyées des résidus. Là, c’est 20 minutes, c’est peut-être ça le truc?
    C’est la seule différence avec nos vernis classiques (et c’est quand même un mystère ce truc).

    Répondre
  • #22 Chris le 7 janvier 2020 à 18 h 12 min

    Bonjour Hélène. Je me suis également demandé pourquoi mes ongles se ramollissaient après une pose-dépose de vernis semi-permanent. Une piste qui me titille : laisser du dissolvant durant 20 Minutes dans des papillotes, ce n’est pas top. Si ça fait « fondre » du gel, les ongles doivent prendre cher….. (mon dermato m’a même demandé si j’étais « maso » de faire cela….).
    Bonne année 2020

    Répondre
  • #23 missdior le 7 janvier 2020 à 20 h 29 min

    Merci les filles, forte de toutes vos expériences, je vais rester au bon vieux vernis nude sur une bonne base qui tient un gros 8 jour !

    Répondre
  • #24 Hélène le 7 janvier 2020 à 21 h 25 min

    Miss Nahn : Chris : j’ai aussi pensé au temps de pose du dissolvant, qui ne peut pas être complètement bénin (par contre Miss Nahn le vernis utilisé n’est pas le même qu’un vernis classique, car on le fait catalyser sous une lampe UV – ou plus récemment des Led).

    missdior : je pense que je vais m’y remettre aussi ;-)

    Répondre
  • #25 Belette le 7 janvier 2020 à 21 h 59 min

    Je ne fais jamais de vernis semi-permanent sur les mains car c’est interdit au boulot et donc je pose du classique lors de mes jours de repos. En revanche, je fais les pieds l’été en semi-permanent et ça a tendance à fragiliser mes ongles aussi mais bon c’est nickel tout l’été au moins!! Je pense comme beaucoup qu’il faut faire des pauses régulièrement !!!

    Répondre
  • #26 lullaby le 7 janvier 2020 à 23 h 16 min

    Je fais aussi du semi-permanent, mais en faisant des pauses, car dès que mes ongles sont démaquillés, ils sont plus fragiles, plus fins, plus mous et plus cassants. Donc soit je refais directement du semi-permanent, mais en général pas plus de 2-3 fois d’affilée, soit je coupe à ras et j’attends plusieurs semaines avant d’en refaire. Bon, je dois dire que ça ne me dérange pas plus que ça d’avoir les ongles non maquillés. Mais c’est certain que c’est pénible, on croit avoir trouvé un super truc pour avoir tout le temps les ongles maquillés mais non, on doit faire des pauses, grrrr !

    Répondre
  • #27 Galathée le 8 janvier 2020 à 7 h 56 min

    J’en ai fait juste une fois, et j’ai mis plusieurs mois à récupérer mes ongles ; ils étaient plus mous et se dédoublaient, une horreur. Du coup, je suis revenue aux vernis « classiques » avec une base fortifiante, et je n’ai plus du tout de problèmes.

    Répondre
  • #28 joanna le 8 janvier 2020 à 9 h 15 min

    Bonjour Hélène

    J’attendais votre retour à ce sujet.
    Je faisais du semi permanent OPI avec une esthéticienne à domicile qui m’a conseillé au bout d’un moment d’arrêter car mes ongles sont devenus tout mou.
    Il m’a fallu plus d’un an pour les récupérer et ils ont encore tendance à se « fendre » …
    Je me suis lancée dans le semi permanent de chez Manucurist en espérant que cela fasse moins de dégâts et en lisant les commentaires précédents leur dissolvant est moins costaud et il n’a besoin de besoin que 2 à 3 minutes pour tout enlever.
    Belle journée

    Répondre
  • #29 birdi le 8 janvier 2020 à 9 h 51 min

    Hello
    je fais une pose vernis et une pause d’un mois ….mais même comme ça, ongles mous et cassants. Dernièrement, le semi s’est même mis à se défaire carrément de mon ongle…il saute. Mon esthéticienne m’a dit littéralement : arrêtez, vos ongles n’en veulent pas. aAlors j’ai arrêté, mais quel dommage, c’est tellement pratique.

    Répondre
  • #30 Brigitte le 8 janvier 2020 à 10 h 03 min

    Bonjour Hélène,
    En effet le vernis semi-permanent (comme le gel etc…) fragilisent les ongles naturels par confinement. En comparaison le vernis classique serait une couche de plâtre et le semi-permanent une couche de ciment… Vous voyez l’idée ? La faible quantité d’eau retenue dans la plaque de l’ongle y est piégée, ce qui rend les ongles mous. Faire une petite pause de temps en temps et en profiter pour leur appliquer des soins traitants ne peut que leur faire du bien. Excellente journée ;)

    Répondre
  • #31 Hélène le 8 janvier 2020 à 12 h 31 min

    Belette : bon sang si ça fragilise même les ongles de pieds, qui sont hyper costauds, c’est un signe.

    lullaby : voilà, je pensais avoir trouvé le truc magique ;-)

    Galathée : je pense que je vais faire ça pendant quelques semaines.

    joanna : je l’ai essayé le Green de Manucurist, j’ai trouvait qu’il devenait très très rapidement, c’est dommage parce que sinon c’était super.

    birdi : oui hyper pratique !

    Brigitte : merci beaucoup pour cette explication qui rejoint d’autres commentaires plus haut, j’aime bien avoir l’explication scientifique / technique d’un truc ;-)

    Répondre
  • #32 Audrey le 8 janvier 2020 à 13 h 04 min

    Bonjour Hélène,
    J’ai trouvé la solution miracle !!! Je pose mon vernis classique en 4 couches le soir (base, 2 couches de couleur, top coat), je laisse sécher toute la nuit et, le lendemain matin, je pose un top coat semi-permanent que je catalyse sous une lampe. Et je suis tranquille pour une semaine au minimum ! Mes ongles ne sont pas fragilisés, c’est plus facile à enlever et on ne met pas au placard tous nos vernis Dior adorés !!!
    Très belle journée

    Répondre
  • #33 Hélène le 8 janvier 2020 à 13 h 10 min

    Audrey : en effet c’est une bonne astuce, même si je ne comprends pas pourquoi le top coat semi-permanent seul n’aurais pas le même effet que lorsqu’il est associé au vernis (= empêcher l’eau de s’évaporer) ?

    Répondre
  • #34 Argile le 8 janvier 2020 à 13 h 58 min

    Hello
    La personne qui me fait les ongles avec du semi m’a expliqué que, au delà du fait qu’il ne faut évidement pas limer comme des brutes, certains vernis semi-permanents abîment plus les ongles que d’autres.
    Elle refuse notamment d’utiliser O.P.I. car elle trouve que cette marque fait partie de celles qui abîment le plus. A la place, elle utilise CND SHELLAC.
    Une piste parmi d’autres :-)

    Répondre
  • #35 Hélène le 8 janvier 2020 à 14 h 07 min

    Argile : c’est une piste très intéressante, merci !

    Répondre
  • #36 Cinzia Piat le 8 janvier 2020 à 15 h 11 min

    Bonjour, Hélène! Alors, quant à moi, j’ai du cesser le semipermanent. Il y a 3 o 4 ans, j’avais essayé le gel. Une tragédie! Mes ongles étaient devenus mous, presque transparents. Fin de l’experience. L’année dernière j’ai décidé de passer au semipermanent. J’ai changé plusieurs salons, mais le résultat était le même: des ongles « morts », plus cassants que d’habitude, qui se dédoublaient d’une façon affreuse. Moi aussi je mets le soin Vitry, le seul qui me fasse quelque chose. Alors rien, je suis retournée au vernis classique. Je porte souvent le OPI infinite shine qui dure vraiment beaucoup – il faut metter avant une base, puis 2 applications du vernis, et enfin un coat. J’utilise cette même technique aussi avec les autres vernis que j’aime, je pose toujours la base e le coat de OPI. Il ne m’abime pas du tout les ongles. Naturellement, avec le Vitry en dessous. Mais moi, mes ongles étaient vraiment dans un état lamentable: si les tiens son seulement un peu abimés, c’est différent! Peut-être il te suffirait de suspendre de temps en temps… En effet, le semipermanent c’est vraiment super. La seule chose que je n’aimais pas c’était que je ne pouvais pas l’enlever toute seule si j’en avais envie.

    Répondre
  • #37 Hélène le 8 janvier 2020 à 15 h 35 min

    Cinzia Piat : oui je vais suspendre un moment, ça ne peut être que bénéfique.

    Répondre
  • #38 Rivkastornaut le 8 janvier 2020 à 19 h 16 min

    Hello. Ça fait du bien de lire quelqu’un affirmer que les ongles ne respirent pas, moi quand je l’explique on me jette des cailloux lol

    Ma théorie en ce qui concerne santé de l’ongle et semi-permanent (que j’ai pu observer sur mes ongles à moi seulement donc ce n’est pas une vérité absolue) c’est qu’en fait, l’ongle cassant/mou est un ongle déshydraté. Grâce aux bases style Vitry ou Mavala Scientifique on scelle les écailles donc on a une impression de solidité. De plus avec le port de vernis en permanence, la crème qu’on applique sur les mains meme quotidiennement ne prend pas soin de l’ongle. Moi j’ai commencé à nourrir et hydrater beaucoup plus mes ongles et surtout la base, la cuticule, lorsque j’ai mis du semi. Alors oui, les premiers mois on a pas l’impression d’un mieux car l’ongle sous la couche de vernis ne reçoit pas l’hydratation. Donc, quand l’ongle a la base qu’on a bien hydraté pousse suffisamment pour remplacer l’ancien, on récupère un ongle (relativement, selon sa nature) solide.

    Voilà. Encore une fois c’est ce qu j’ai observé sur mes ongles. Impossible de savoir si ça s’applique à d’autres cas.

    Des bisous 😘

    Répondre
  • #39 Hélène le 8 janvier 2020 à 20 h 33 min

    Rivkastornaut : j’ai toujours énormément hydraté mes cuticules, ça n’améliore pas l’état de mes ongles en cas de semi-permanent.

    Répondre
  • #40 Carole le 8 janvier 2020 à 21 h 01 min

    Bonsoir
    Je fais moi même la pose de mon semi permanent avec les produits Shellac et je n’ai aucun soucis… ni ongles mous, ni dédoublés. Au contraire ils poussent bien et étant protégés par les différentes couches sont plus forts et ne se dédoublent plus.
    J’alterne 3 poses de semi permanent et 1 semaine de soins quotidiens avec huile ou crème.

    Répondre
  • #41 Hélène le 9 janvier 2020 à 9 h 52 min

    Carole : ça rejoindrait ce que dit Argile.

    Répondre
  • #42 Carole le 9 janvier 2020 à 15 h 24 min

    Moi aussi j’ai investi dans le semi-permanent de chez MANUCURIST parce qu’après avoir pratiqué les capsules/gel de longs mois, mes ongles n’étaient plus des ongles. Pause d’un an donc et j’investis dans le Green Flash sur les conseils d’Et pourquoi pas Coline qui trouve le concept génial. Alors bon … faut dire que je ne prends pas des gants avec mes ongles/mains … mais moi aussi je suis déçue par la brillance qui tient parfaitement deux jours et qui s’estompe vraiment très vite ensuite. Que dire du fait que le vernis finit par s’écailler aussi très rapidement … Rien à voir avec les 10 à 17 jours annoncés … ! C’est un peu mieux qu’un vernis lambda, mais ça ne vaut pas l’investissement.

    Concernant l’état des ongles, puisque c’est le sjet, après deux pauses, je dirais que je sens qu’ils se fragilisent. Moins vite qu’avec des capsules, mais quand même. Donc cure de Vitry ici aussi …

    Répondre
  • #43 Hélène le 9 janvier 2020 à 16 h 44 min

    Carole : oui donc entre la tenue et la brillance qui ne sont pas mieux, et les ongles qui ne sont pas plus solides, ça ne vaut pas le coup…

    Répondre
  • #44 Roubaud le 11 janvier 2020 à 15 h 27 min

    Bonjour Hélène. Oui je fais du semi permanent et oui je fais plusieurs pauses par an car comme bcp (pour ne pas dire tout le monde) ça abime les ongles. Du moins ça les fragilise. Lors de mes pauses ils se dédoublent et sont en effet bcp plus fins. Déjà que de base, sans semi permanent ils ne sont pas très costauds ! Quel dommage… Mais après les pauses j’y reviens tjs car finalement, je ne peux pas m’en passer !

    Répondre
  • #45 Hélène le 11 janvier 2020 à 15 h 57 min

    Roubaud : oui c’est très addictif ;-) Moi ça y est, je suis en pause pour quelques semaines.

    Répondre
  • #46 Ananatitane le 12 janvier 2020 à 9 h 36 min

    Bonjour Hélène
    J’ajoute une expérience de plus.. J’avais fait il y a quelques années du SP et j’avais mis 3 mois à récupérer mes ongles ( j’avais fait la dépose moi même). En voyant tes ongles cela m’a donné envie de réessayer dans mon salon OPI où je voyais le soin apporté par les techniciennes. J’ai été absolument ravie d’avoir des ongles rutilants pour les fêtes mais grosse déception lorsque la technicienne m’a dit qu’il faudrait faire une pose car mes ongles n’étaient pas top car je n’en ai mis qu’une seule fois!! Je suis jalouse car la personne à côté de moi en portait en permanence. On n’est vraiment pas égale….

    Répondre
  • #47 Camille R le 12 janvier 2020 à 11 h 23 min

    Le vernis normal abîme aussi, + le dissolvant bien sûr, même en allant se laver les ongles immédiatement après. Dans mon cas, en tout cas. Je passe la majeure partie de l’année sans vernis car… je m’en fiche. J’ai les ongles courts, je ne les bichonne pas. Mais là, j’ai eu des nouveaux vernis, je les ai enchaînés pendant plusieurs semaines, et là j’ai tout retiré et je masse mes ongles à l’huile de ricin car ils se dédoublent et sont en quelques sortes opaques par endroit, car abîmés. Mais ils poussent tellement vite que je ne me fais pas de souci pour eux.

    Répondre
  • #48 Hélène le 12 janvier 2020 à 11 h 37 min

    Ananatitane : c’est sûr, il n’y a qu’à voir le commentaire de Camille R : je n’avais jamais vu ça avant, qqn dont les ongles ne tolèrent pas le vernis, même traditionnel.

    Répondre
  • #49 Audrey le 12 janvier 2020 à 23 h 28 min

    J’ai porté du vernis semi-permanent il y a quelques années plusieurs fois et j’ai fini par arrêter car cela m’abîmait trop les ongles, j’ai dû faire des pansements de soie pendant un moment mais depuis j’ai toujours l’ongle du pouce droit qui se dédouble et qui casse exactement au même endroit malgré tout. Et les dernières fois où j’avais fait du SP, cela ne tenait carrément plus au bout de quelques jours et vu le prix que cela coûte j’étais verte. Depuis pour ma part le vernis semi-permanent c’est fini, j’en suis revenue, c’est très bien mais chez les autres. Puis j’avoue aussi que d’avoir la même couleur pendant X semaines sur les ongles m’ennuyait terriblement, j’aime pouvoir changer de couleur à ma guise sans attendre ou ne rien porter du tout sur mes ongles quand je le désire.

    Répondre
  • #50 Hélène le 13 janvier 2020 à 10 h 04 min

    Audrey : alors moi je n’ai pas le problème des X semaines avec la même couleur, vu qu’au bout de 10 jours ça a déjà trop poussé donc je le fais changer ; mais je suis d’accord avec toi sur le fait que c’est un peu frustrant de ne pas pouvoir faire exactemeent ce qu’on veut quand on veut ;-)

    Répondre
  • #51 Clotilde – leguidebeaute le 16 janvier 2020 à 9 h 00 min

    Hello,

    personnellement je n’ai encore jamais constaté de problème. Après de base mes ongles ont tendance à se dédoubler, mais je n’ai pas l’impression qu’ils deviennent plus mous avec le temps.
    Pourtant niveau semi-permanent c’est un peu mon dada, j’en ai quasiment en permanence, sauf l’été avec la plage … ;)

    En revanche je le fais moi-même, ça dure un peu moins longtemps qu’en institut je trouve.

    Répondre
  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.