Le mouton enchanté, épisode 1 : la jupe en satin

19 novembre 2019

Je suis un bon mouton et je finis toujours par suivre la mode… mais toujours 4 ans après tout le monde ;-))

C’est à dire qu’au début je peux trouver ça sans intérêt (voire ridicule pour certains trucs), et puis à force de martelage et d’imprégnation et de passer ma vie sur Asos, je finis par aimer. Mais je suis très longue à la détente ;-)

Ici donc la jupe en « satin » coupée dans le biais. Je n’ai jamais trouvé ça moche ni ridicule mais je ne porte jamais de jupes, c’est pourquoi ça m’a pris 4 ans. Et maintenant je suis enchantée.

Qui est pire que moi (5 ou 6 ans pour adopter une tendance) ? ;-)

Au prochain épisode : la couleur oxblood / burgundy / dieu sait quoi.

Jupe Asos (sur le site elle s’appelle blanc cassé, n’importe quoi elle est rose très très clair)

Pull Banana Republic (similaire)

Manteau Asos (similaire)

Boots 123 (similaires)

Sac Marc Jacobs (hiver 2017)

Photo Raphaël

SHOPPEZ LE MOUTON ;-)

34 commentaires Laisser un commentaire
Lifestyle, Looks, Mode

Vous aimerez aussi

34 commentaires

  • #1 Cora31 le 19 novembre 2019 à 9 h 52 min

    Bonjour,
    alors moi, je suis un peu pareil, très longue à la détente. Le seul avantage serait que du coup, parfois, la mode passe, et je fais des économies ;)
    Mon autre soucis, c’est plutôt le truc que je trouve joli sur tout le monde, et quand je me décide enfin, je n’aime pas sur moi: exemple du moment: jupe ou short/collants avec stan smith…j’ai (enfin) acheté ma première paire, que j’adore d’ailleurs, mais j’ai l’impression d’avoir deux taches blanches aux pieds, et j’aime pas! Bah, ce n’est pas perdu, elles sont hyper confortables :)
    En tous les cas, tu as raison d’être enchantée, le rendu est très joli.
    Bonne journée Hélène

    Répondre
  • #2 Hélène le 19 novembre 2019 à 10 h 24 min

    Cora31 : mais est-ce que c’est moi ou est-ce que les modes durent de plus en plus longtemps ? J’ai l’impression que ça ne passe plus jamais ;-)))

    Répondre
  • #3 Sand le 19 novembre 2019 à 10 h 56 min

    Une chose est sûre c’est que la robe satin ne passera pas par moi. mdrr
    Idem longue à la détente. Il faut dire qu’entre les enfants et mon ancien boulot, j’avais perdu l’envie de bien m’habiller. Ma tenue c’était jean tee-shirt et escarpins à petits talons.
    J’ai découvert les baskets il y a 2 ans. Je me disais sans cesse, « mais j’ai 40 ans passé, c’est pas pour moi ». Et maintenant que je ne bosse plus en usine, je lorgne enfin sur des choses jolies à portées… mais là encore mon souci c’est tj mon âge! (pff)

    Répondre
  • #4 milo le 19 novembre 2019 à 11 h 02 min

    Bonjour,
    Moi aussi je suis longue à la détente , les parkas je n’aimais pas et ça ne fait que 2 ans que j’en une toute doublée fausse fourrure je ne la quitte pas. Et en même temps je suis en avance sur la mode car je cherche des vêtements que je ne trouve que 2 ou 3 ans après.
    Moi c’est les couleurs que je ne vois pas changer depuis des années. Le jaune moutarde et ses dérivés l’automne hiver et le corail orangé tous les étés , je déteste l’orange j’en ai ras le bol.

    Répondre
  • #5 Hélène le 19 novembre 2019 à 11 h 11 min

    Sand : pourquoi le mdr à propos de la robe en satin (je vais le prendre personnellement…).

    milo : ;-))

    Répondre
  • #6 Val’expat le 19 novembre 2019 à 11 h 18 min

    Hello Hélène,
    Alors moi c’est le contraire, plus on me martelle avec les trucs moins je les veux. Et ça passe pas. En plus les trucs tendance ne me vont jamais comme sur les photos. J’ai un style plutot sobre et dans des couleurs neutres et dés que je déroge, je me trouve sac á patate. Enfin ça c’était quand j’étais en France. Ici c’est pas simple, les vêtements sont TRES décorés. Beaucoup de fleurs de toutes les couleurs sur des fonds d’une autre couleur, en général jaune ou rose qui claque, avec des appliques de dentelle qui fait peur et des perles.. et des volants.. tu vois un sofa de chez pas-cher avec des napperons sur le dessus ? Ben voilá. Et j’ai pas trés envie de m’habiller en meuble. Donc déja d’office la mode brésilienne c’est un big no no pour moi. Aprés les trucs tendance dans l’hémisphére nord, ici on ne les trouve pas ou alors il faut vendre un membre de sa famille. Et je ne parle pas de la qualité rocambolesque des tissus et des coupes. Je comprends pas comment ça se fait mais c’est comme ça. Je sais que c’est culturel, mais vu que c’est absolument pas ma culture, je bloque á l’intrégration. Au moins le politiquement correct peut être tranquille, l’appropriation culturelle ne passera pas par moi.
    Par contre, en ce qui concerne les tendances makeup, chaussures et sacs, lá je suis á fond. Même s’il n’y a pas ça ici non plus, j’ai des listes (dont une grande partie vient de ce que tu montres.) Ça va être trés trés grave quand je vais revenir en Avril. Trés trés grave.

    Répondre
  • #7 Hélène le 19 novembre 2019 à 11 h 24 min

    Val’expat : « l’appropriation culturelle ne passera pas par moi » : ;-)))

    Répondre
  • #8 Sand le 19 novembre 2019 à 11 h 57 min

    Hélène :

    Excuse-moi, non non je ne te critiquais pas. Je me suis mal exprimée.
    ça signifiait juste ton changement d’avis et que je suis à ta période « non je ne craque pas »…. peut-être qu’un jour je changerais d’avis aussi.

    Répondre
  • #9 Cora31 le 19 novembre 2019 à 13 h 21 min

    Hélène : Pas faux, mais d’un côté ça me va bien, parce que j’aime bien les fringues et la mode, mais sans être une vraie fashion victim. Du coup je peux piquer les trucs à la mode qui me conviennent, en étant sure que ça me plait vraiment (pas juste parce qu’on le voit partout pendant 1 été), et c’est pas déjà démodée quand je me décide ;)

    Répondre
  • #10 Fran le 19 novembre 2019 à 15 h 25 min

    Bonjour Hélène,
    Je suis tout le contraire, de suite si cela ne passe pas par l’émotion je sais que je ne reviendrai pas dessus et c’est déjà une affaire classée.
    Cela passe par mon humeur, le sentiment que ce choix pourra me procurer sur le court ou long terme et non pour suivre la mode car cela deviendrait chose compliquée pour moi car je n’aime pas grand chose des tendances.
    A 57 ans, je m’aperçois que les modes reviennent, pour ma part c’est un éternel recommencement mais avec d’autres supports (tissus, couleurs, morphologies).
    Cette association Hélène est réussie malgré des étoffes très différentes, peut-être les couleurs qui en font un fil conducteur.

    Répondre
  • #11 Galathée le 19 novembre 2019 à 16 h 33 min

    J’ai eu exactement la même approche avec les manteaux en fausse fourrure :)

    Répondre
  • #12 jicky le 19 novembre 2019 à 17 h 06 min

    Val’expat : « Et j’ai pas trés envie de m’habiller en meuble.  » MDR…

    Répondre
  • #13 Barbara le 19 novembre 2019 à 17 h 18 min

    Très belle photo n’empêche, j’aime beaucoup.
    Pareil, alors longue à la détente parfois, mais pas grave en mixant avec des choses plus actuelles qui me plaisent..c’est une histoire d assemblage et de qualité aussi.. du coup rien n’est ringard si c’est savamment looké. Y’a 8 ans je portais un trench très long noir sur un jean et boots Tiag serpent .. je trouvais ça dégaine vu que je suis soft comme nana ça me plaisait.. et quand est sorti l’imprime Animal ça m’a juste gonflé.. puis l’an passé j’ai pris des petites bottines noires avec en détail un imprimé léopard derrière la chaussure.. et cette année je peux plus me les voir.
    J’ai acheté cet été mille ans après tout le monde le sac rond en rotin ou genre.. bah j’en ai déjà mare par contre des sacs ronds :)

    En tout cas ton look est stylé et ca reste sympa.

    Manière Rien ne se démode je trouve , il suffit d avoir le swag.. ha ha ha 😀😀

    Répondre
  • #14 Mimosa le 19 novembre 2019 à 18 h 12 min

    J’aime beaucoup le titre de l’article ;-)

    Répondre
  • #15 Hélène le 19 novembre 2019 à 19 h 05 min

    Sand : ok ;-)

    Cora31 : c’est vrai, c’est assez pareil pour moi, en fait.

    Fran : je n’ai ps dit que je faisais ça pour « suivre la mode ». Je n’en ai pas besoin, c’est plutôt la mode qui me rattrape à mon insu ;-)

    Barbara : curieusement moi ça m’est complètement égal d’avoir la même chose que tout le monde ; peut-être que je suis suffisamment sûre de mon unicité pour ne pas m’attacher à ça ?

    Mimosa : héhé ;-))

    Répondre
  • #16 quitou le 19 novembre 2019 à 19 h 47 min

    la mode, je ne la suis pas. Je m’habille comme je veux en fonction de ma morphologie. Alors je ne suis pas les tendances , les formes, les longueurs, les couleurs, Rien ! Mais souvent , comme l’a mode est un éternel recommencement et par le plus grand des hasards ? je me retrouve à la mode ! Cela dure un an ou plus et là , je me trouve lookée, branchée . Puis quand la mode change, je redeviens très ordinaire.

    Répondre
  • #17 Barbara le 19 novembre 2019 à 20 h 06 min

    Hélène : oui c’est bien dit je trouve.. après ça ne m empêche pas d’avoir les adidas superstar :-) ( j’ai 46ans) l important c’est que ça nous plaise.. puis ceux qui ne portent rien de tendance justement pour être d une autre façon tendance anti consommation.. suis pas claire m enfin c’est récurent chez moi :-D bref on peut être un mouton conscient quoi ..

    Répondre
  • #18 Frédérique le 19 novembre 2019 à 20 h 35 min

    Bel article Hélène et je suis fan de ta réponse à Barbara:je suis du même avis que toi.De plus, un vêtement ne tombe jamais pareil sur tout le monde, les morphologies étant différentes, mais aussi l’allure de la personne,sa façon de l’associer,de l’accessoiriser…La preuve:combien de fois ai-je regardé le site Zara sans rien trouver malgré le fait que la grande majorité des vêtements soient portés pas des mannequins en ligne pour après le trouver sublime un vêtement vu sur une amie/collègue?
    Encore une fois un article tellement intéressant!
    Merci et bonne soirée!

    Répondre
  • #19 Hélène le 19 novembre 2019 à 21 h 40 min

    Barbara : bof, même si on est un mouton inconscient, du moment qu’au final on est content et que ça ne fait de mal à personne, je ne vois pas où est le problème ;-)

    Frédérique : merci à toi !

    Répondre
  • #20 Belette le 19 novembre 2019 à 21 h 55 min

    Je suis un peu comme toi, pendant des années, j’ai trouvé le léopard ringard et vulgaire…et j’ai acquis récemment un superbe pantalon fluide et une robe et j’en suis ravie!! Comme quoi, il ne faut jamais dire jamais!!

    Répondre
  • #21 Barbara le 19 novembre 2019 à 22 h 16 min

    Hélène : Tout a fait.. faut s’amuser ça reste fun les’fringues :-)

    Répondre
  • #22 Violette.b le 20 novembre 2019 à 1 h 19 min

    Coucou Hélène , très bon choix , le tissus chatoie et cela s’oppose aux matières du pull et de la veste , avec un peu de reptile top et cela te va bien , tu es dans ton style.
    Tu n’es pas si en retard , ça date de l’an passé la jupe en satin ,trouvable à l’époque que sur des sites anglais …..j’ai galèré hihi .
    Je suis une fahion victim early adopter ( quel programme ;-)) , mais parfois la tendance devient un intemporel ( cf le léopard) et puis il faut privilégier ce qui nous embellit , encore plus avec l’âge , je dis cela pour moi , du coup ce que tu portes « bien » ne se démode pas et tu as du style !

    Répondre
  • #23 Hélène le 20 novembre 2019 à 9 h 48 min

    Belette : c’est exactement ça ;-)

    Violette.b : je n’avais pas besoin d’être rassurée.

    Répondre
  • #24 missdior le 20 novembre 2019 à 10 h 05 min

    Plus j’avance dans l’âge plus c’est difficile de trouver des articles pas mémé ni gamine de 20ans.
    Je suis aussi longue à la détente. Je ne veux surtout pas faire vieille qui se la joue jeune, il n’y a rien de pire enfin pour moi.

    Répondre
  • #25 Christine le 20 novembre 2019 à 11 h 47 min

    Très très élégante Hélène , ce genre de jupe longue te va très bien vu que tu es grande , bravo! j’aime bien ces boots aussi .. bonne semaine

    Répondre
  • #26 Yakadi le 20 novembre 2019 à 15 h 13 min

    Haha,
    Quand je me sens bien dans un vêtement je le prends en plusieurs exemplaires, du coup je porte les mêmes trucs trèèès longtemps. Parfois je me sens un peu démodée (je cherche un exemple qui ne vient pas) mais en accessoirisant, ça passe.
    De toutes façons, mon premier voyage en grande Bretagne m’a totalement décomplexée du look.
    Je les aime tellement rien que pour ça!!!

    Répondre
  • #27 Hélène le 20 novembre 2019 à 18 h 31 min

    Yakadi : moi aussi j’achète les trucs en plusieurs exemplaires (et/ou en plusieurs couleurs) ;-)

    Répondre
  • #28 Caroline le 20 novembre 2019 à 20 h 10 min

    Bonsoir Hélène,
    Je me suis bien reconnue dans ce billet. Me faut toujours 3 plombes pour adopter le look tendance, si bien qu’entre temps, y aura déjà eu bien d’autres tendances.. Si au départ ça m’emballe pas, à force de le voir porter, bah tiens, pourquoi pas…3 ans plus tard.. ce fut le cas, par ex avec la mode des « skulls » (sous forme « glam chic » hein, en broderie dans le dos par ex).

    Répondre
  • #29 Irena le 21 novembre 2019 à 9 h 34 min

    J’ai suivi la mode jusqu’à environ mes 22 ans, entraînée par les amies. Ensuite professionnellement pendant des décennies c’était tailleur BCBG + escarpins. Pour mes 40 ans je me suis offert le tailleur noir Yves Saint Laurent, le manteau Max Mara et le Trench Burberry’s.
    Je considère la mode comme une dictature (mais cela n’engage que moi) et maintenant, débarrassée des obligation vestimentaires professionnelles, c’est Jean Levis 754 en bleu normal/bleu délavé/noir et une impressionnante collection de cachemires Eric Bompard (j’en ai 15) de différentes couleurs en 2 fils, en 4 fils, col en V et gilets. Écharpes. J’ai aussi une impressionnante collection d’étoles et foulards pour égayer mes pulls.
    Je fais ainsi sur le budget « fringues » des économies considérables, que j’engloutis dans le budget cosmétiques et parfums. ça a toujours été un poste important de dépenses, à 15 ans je donnais des cours de soutien de français aux enfants de mon quartier de l’école primaire pour me payer les cosmétiques que mes parents ne voulaient/pouvaient pas financer.

    Répondre
  • #30 Hélène le 21 novembre 2019 à 9 h 37 min

    Caroline : ;-)

    Répondre
  • #31 Léa Lala le 21 novembre 2019 à 11 h 10 min

    Ahahha Hélène ça me fait rire de voir que tu écris car je me retrouve dedans ! Je pensais ne jamais craquer sur les manteaux nounours fausse fourrure, pensant que ca allait me grossir, et que ca ne faisait pas habillé etc, résultat cet hiver j’ai craqué pour un petit manteau nounourssant blanc cassé, et je ne mets pratiquement plus que lui !

    Je crois qu’à force de voir quelque chose on s’y habitue et on en vient à l’adopter parfois :) ( je détestais les grosses baskets type Balanciaga etc et maintenant me voila à presque en acheter une paire du même style sur devil Asos ^^)

    Répondre
  • #32 Hélène le 21 novembre 2019 à 15 h 25 min

    Léa Lala : on adore le nounours blanc cassé ;-)

    Répondre
  • #33 Brune le 23 novembre 2019 à 11 h 22 min

    Plus je vieillis plus je résiste à la mode, mais je ne la rejette pas. Je sais que certaines tendance ne me vont pas et d’ailleurs elles ne font pas du tout envie, je n’aime pas les trench par exemple. C’est intemporel mais on nous l’a martelé comme indispensable, ben non, je ne m’y sens pas bien. J’aime les jeans droits, le bleu marine, le noir, les couleurs taupe, j’aime la laine en tricot ou tissée (tweed pour les vestes et les jupes). Je repère ce que je veux, soupèse mon envie, reporte, puis me décide quand je suis vraiment sure. Je fais quand même des erreurs mais moins. Je ne suis pas non plus obsédée par ne pas porter les mêmes vêtements que tout le monde, d’ailleurs ça n’arrive pas car l’offre est tellement pléthorique.

    Répondre
  • #34 pascale le 23 novembre 2019 à 20 h 52 min

    Bonsoir !
    Moi c’est plutôt le contraire, j’ai des lubies de trucs introuvables et quand on les trouve, je n’en ai plus envie ;-) Ce fut le cas pour le camel il y a des années où on ne trouvait que du bordeau, le style british avec les mélanges d’imprimés, un manteau style Anna Karenine, des sabots à fleurs … c’est grave docteur ? ;-)

    Répondre
  • Laisser un commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *