Le mouton enchanté, épisode 2 : la couleur lie-de-vin

3 décembre 2019

Comme je vous l’avais annoncé dans l’épisode 1, voici un des trucs que je trouve récemment magnifiques mille ans après tout le monde et dont, toujours dans la mesure, je veux 800 pièces dans mon armoire : la couleur burgundy / lie-de-vin / oxblood / whatever.

Quand j’étais étudiante en droit et beaucoup trop classique, j’ai porté du bordeaux. Depuis je n’avais jamais reporté quoi que ce soit qui s’en rapproche, trouvant ça absolument immonde et appelant le serre-tête en velours (que je ne portais pas à l’époque, il y a quand même des limites).

Et bien comme souvent le travail de sape a fini par faire son œuvre, j’ai décidé que désormais j’en voulais. J’avais déjà une paire de boots achetées chez Zara il y a 2 ans, en faux croco bourgogne avec coupe cow-boy sublime (genre les Ganni mais moins chères), j’ai maintenant un pull de cette couleur, je voudrais un sac comme mes boots (j’ai fouillé le net, le seul qui me plait est un Yves Saint Laurent donc on va laissez tomber ;-)), et un blouson comme celui-ci mais moins marron-plus bourgogne (je le sais, je l’ai commandé et renvoyé – à regret car en dehors de la couleur il est merveilleux et doux et super confortable). Ou un manteau en fausse fourrure comme celui-ci.

Après on est d’accord, ça n’est pas exactement bordeaux, c’est plus sombre, plus profond et velouté, mais quand même, on n’est pas loin ;-)

Si la prochaine étape c’est le bleu marine, je rends mon tablier. J’ai porté avec détestation un uniforme bleu marine toute mon enfance dans mon école de bonnes sœurs, plus JAMAIS je n’ai reporté cette couleur honnie, et vu toutes les modes bleu marine qui sont passées et n’ont jamais pris sur moi, je pense être à l’abri (ouf).

Pull Asos

Pantalon Marks & Spencer

Boots Selected

Photo Raphaël

SHOPPEZ LE MOUTON 

31 commentaires Laisser un commentaire
Lifestyle, Looks, Mode

Vous aimerez aussi

31 commentaires

  • #1 Christelle le 3 décembre 2019 à 9 h 24 min

    Bonjour Hélène,
    C’est une de mes couleurs de prédilection ! J’ai très longtemps porté quasi que du noir et depuis 2 ou 3 ans je me suis mise au bleu marine, en plus je trouve que cela me va bien au teint. Les goûts changent parfois avec le temps. J’aimerai bien porter plus souvent du vert, il y en a des magnifiques. Mais pour l’instant, noir, blanc, bordeaux, et bleu marine sont mes couleurs….ah si, je dois avoir un t-shirt jaune qui traîne quelque part :-)
    Bonne journée

    Répondre
  • #2 missdior le 3 décembre 2019 à 9 h 33 min

    Egalement élevée au « bleu marine » je l’aime toujours.
    En tout cas cette couleur te va à ravir.

    Répondre
  • #3 Cristina le 3 décembre 2019 à 9 h 35 min

    Salut Hélène, je trouve que cette couleur te va très bien. Tu m’as bien fait rire avec le bleu marine, je souscris tout à fait!

    Répondre
  • #4 Hélène le 3 décembre 2019 à 10 h 10 min

    Christelle : je n’aime pas les couleurs foncées en général, à part si ce sont des couleurs « de terre » (camel, marron glacé…). Notamment le noir, je trouve ça trop facile et sans intérêt, j’en porte rarement.

    missdior : à moins d’être chez un créateur japonais, c’est vraiment une couleur beaucoup trop classique ;-)

    Cristina : héhé ;-)

    Répondre
  • #5 Yakadi le 3 décembre 2019 à 10 h 25 min

    Hahaha,
    Tu m’as bien fait rire.
    Pour ma part je viens de découvrir que le bleu marine me va mieux que le noir, alors que je le détestais pour la même raison que toi.
    Jai toujours aimé le bordeaux mais il me donne mauvaise mine alors je le porte en petites touches.
    Ce pull va parfaitement à ton teint clair, tu es très jolie.
    Bonne journée.

    Répondre
  • #6 Hélène le 3 décembre 2019 à 10 h 29 min

    Yakadi : j’entends souvent cette histoire de couleur qui ne va pas au teint, et ça me surprend toujours : moi aussi je trouve que je ressemble à une endive avec tout tant que je ne suis pas maquillée, mais une fois maquillée tout fonctionne.
    Est-ce que c’est donc une question de maquillage ou de son absence ?

    Répondre
  • #7 Betty le 3 décembre 2019 à 10 h 36 min

    Hélène : je pense comme toi que si la couleur ne va pas au teint, le maquillage peut « réparer » cela.
    Par exemple, les personnes qui comme toi n’ont pas naturellement de rose sur le visage peuvent avoir du mal à porter certains verts ou bleus.
    Une fois cela corrigé par l’anticerne et le blush, cela fonctionne.

    Répondre
  • #8 Silene le 3 décembre 2019 à 10 h 40 min

    Le mouton enchanté 3 : les t-shirts L.C. Waïkiki ? :))

    La bonne couleur c’est celle qui fait plaisir!

    Répondre
  • #9 Hélène le 3 décembre 2019 à 10 h 44 min

    Betty : je pense que c’est plutôt une question d’être maquillée ou pas, tout court. Tout le monde est plus beau avec du maquillage, et les couleurs vont toujours mieux ;-)

    Silene : héhé ;-)

    Répondre
  • #10 missdior le 3 décembre 2019 à 12 h 25 min

    Hélène : J’ai eu aussi une jupe écossaise verte comme uniforme au Cours Désir…. si cela te dit quelque chose.

    Répondre
  • #11 Yakadi le 3 décembre 2019 à 12 h 33 min

    Haaaaaa,
    En voilà une intéressante idée. ..
    Je men vais creuser de ce côté-là.
    Le bordeaux qd je suis maquillée (et coiffée ) ou pas ?
    Je ne vois plus les petites flèches pour répondre :'(

    Répondre
  • #12 Cora31 le 3 décembre 2019 à 12 h 38 min

    Hélène : alors moi, le lie de vin/burgundi je suis fan. Et ce hoodie a l’air si confortable!
    Mais question couleur qui vont au teint, j’avais fait un conseil en image avec le test de colorimétrie (diverse tonalités de la même couleur, près du visage) et c’est flagrant, et ça m’a éclairé sur bien des fois où je me trouvais une sale tête avec des couleurs que pourtant je trouvais très jolies (typique: le camel). Il me faut des couleurs froides, et soit ultra claires (rose poudré, mint), soit très franches. Par exemple, dans les rouges, le framboise, ou bordeaux ou rouge Hermes me donnent bonne mine; un rouge orangé me donne l’un teint de qqn avec une crise de foie.
    Du coup, je comprends mieux aussi pourquoi je m’oriente plus facilement vers les RAL rouge froids, framboises ou vieux rose.
    Mais en effet, je présume que en maîtrisant bien son maquillage, on doit pouvoir contrebalancer ce petit soucis.
    Bonne journée à tous

    Répondre
  • #13 Guiliane le 3 décembre 2019 à 13 h 41 min

    Et bien je ne savais pas que le rouge foncé était à nouveau tendance !
    (j’aime tous les rouges, j’en ai toujours dans l’armoire, je parle des vêtements hein ;)
    J’ai aussi grandi chez les religieuses, avec la tenue bleu-marine. Et Dior a eu la bonne idée de faire 2 hivers de suite
    sa collection prêt à porter avec du noir et du bleu-marine, il y a 3-4 ans, et c’était sublime !? En fait c’est plus le bleu
    de notre enfance, c’est pour cela que le rendu est si différent.
    Printemps-été je moutonne, je porte du jaune, très vif, et plus les années passent plus j’aime … incroyable ! (avec du blanc et du jean)
    Belle journée à toi, à toutes !

    Répondre
  • #14 Gaëlle Rabiet le 3 décembre 2019 à 15 h 09 min

    Bonjour Hélène,

    Le bordeaux est fait partie des couleurs que j’apprécie, mais que j’aie due mal à porter en vêtement (surement due à mon teint blanc).
    Du coup, je me rattrape en le portant en accessoire, bonnet, gants ou boots .Mais peut être devrais essayer en sortant de ma zone de confort.

    Le Bleu fait partie des mes couleurs préférée, cela vient peut être due fait que petite on m’a offert une poupée que j’ai adorée avec une robe bleue.

    Mais bon pour mon cdd de Noël, ça va être noir ou blanc (dress code oblige),

    En tout cas je trouve que cette couleur te va très bien .

    Bonne journée à toi

    Répondre
  • #15 Carole le 3 décembre 2019 à 16 h 26 min

    Bonjour Hélène, j’étais comme vous, concernant le bleu marine, après un passage chez les religieuses. Actuellement j’adore cette couleur que je trouve élégante et quelquefois plus douce au teint que le noir.
    D’ailleurs j’ai craqué pour un caban.
    Belle journée à vous

    Répondre
  • #16 LaMaline le 3 décembre 2019 à 22 h 28 min

    Je ne sais pas, peut etre as tu deja regardé mais Jerome Dreyfuss fait du « burgundy » dans la collection de cet hiver…
    Je dis ça, je dis rien… ;)
    https://www.jerome-dreyfuss.com/fr_fr/edgar-m-burgundy-split-suede
    Une petite merveille…

    Répondre
  • #17 Mademoiselle Hoëdic le 4 décembre 2019 à 0 h 43 min

    Bonsoir Hélène,

    Ce pull te sied à merveille !

    Le Bordeau, ou pourpre, ma couleur préférée ! Je suis historienne de formation, je défends ma paroisse ;-)

    La pourpre est une teinture rouge violacée d’origine animale – Pourpre (mollusque) – découverte par les Phéniciens. C’est un des éléments culturels majeurs de l’Antiquité méditerranéenne, que perpétue jusqu’à nos jours le vêtement des cardinaux des églises catholique romaine et anglicane.
    Rouge violacé profond. En colorimétrie, les pourpres sont les couleurs, mélanges de rouge et de bleu et complémentaires des verts, qui ne peuvent être reconstituées par le mélange d’une lumière blanche et d’une seule lumière monochromatique. Les pourpres ne se trouvent pas dans l’arc-en-ciel, qui présente la suite des lumières monochromatiques, mêlées du blanc de la lumière que diffusent les nuages.
    Le mot vient du grec ancien πορφύρα / porphúra. Le mot latin est purpura, d’où l’adjectif « purpurin ». La pourpre désigne, par métonymie, un vêtement associé à une fonction.  » La guerre est une pourpre où le meurtre se drape « , (Victor Hugo.) La pourpre romaine n’est pas une couleur, mais un vêtement & une dignité, celle de cardinal dans l’Église catholique romaine. La pourpre signifie la puissance et la richesse, ou leur apparence, comme dans l’expression « les ors et les pourpres ».

    Dans l’Antiquité, la couleur pourpre était tirée de mollusques gastéropodes à coquille ovale ou oblongue appelés pourpre, du genre Murex. Le Murex trunculus ou  » rocher fascié  » fournissait la pourpre améthyste ou violette. Elle contient une substance azurée, l’oxyde cyanique. Le Murex brandaris ne contient, lui, qu’un seul radical, l’oxyde tyrien appelé  » pourpre des anciens « .
    Ces coquillages se trouvaient en quantité sur les bords de la Méditerranée ; prélevés aux temps anciens des Cananéens sur les côtes de Phénicie, celles du Péloponnèse et d’Afrique du Nord. Recueillis au nord de la Méditerranée, ils étaient plus sombres, passaient au violet dans les régions moyennes, et offraient un rouge bien profond dans les régions méridionales. Le coût de revient très élevé de la pourpre réservait son usage à des étoffes destinées aux dieux et aux classes dirigeantes des sociétés entourant la Méditerranée.

    À Rome, c’est le symbole du pouvoir : la largeur de la bande pourpre (ostrum), portée sur la toge (clavus), et la couleur plus ou moins vive des vêtements rouges indiquent le statut social du porteur du vêtement. Seuls les Imperatores portaient des vêtements entièrement teints de pourpre. Vitruve évoque même la fabrication de la pourpre à partir des  » limaçons « .
    À Constantinople, la chambre de l’Empereur était pourpre (les murs étaient revêtus de porphyre, une pierre pourpre) et le fils d’un empereur né alors que son père régnait, c’est-à-dire dans cette chambre, portait le surnom prestigieux de Porphyrogénète.
    Les cardinaux des Églises catholique romaine et anglicane portent un vêtement dit pourpre. La nécessité de différencier cette tenue de celle, violette, des évêques, a, semble-t-il, tiré le pourpre cardinalice romain vers l’écarlate, qui devient au Moyen Âge la couleur du pouvoir.

    Aux siècles suivants, la mode a utilisé largement les couleurs roses et mauves, correspondant à des pourpres ou à des violets lavés de blanc. Le pourpre profondément carmin restait inaccessible – La raréfaction du Murex a provoqué la disparition des techniques ancestrales de fabrication de la teinture pourpre – et les couleurs résistaient mal aux lavages. Au milieu du XIXe siècle, la fabrication des colorants chimiques permet des teintes plus violemment colorées et résistantes. La synthèse de colorants pourpres à base d’aniline à partir du charbon permet d’obtenir, dans le dernier tiers du siècle, des colorants pourpres profonds, de toutes les nuances, et grand teint.

    Répondre
  • #18 Val’expat le 4 décembre 2019 à 1 h 37 min

    Hello Héléne, ça te va bien cette couleur. Moi cette teinte se reflète sur mon visage – je suis trés blanche – et j’ai l’air d’avoir fété le beaujolais en permanence. C’est dommage, je trouve ça joli. Par contre ça me va bien en RAL et sur les yeux… va savoir..
    Par contre le bleu marine que j’ai porté toute mon enfance parce que dixit ma mére « ça va fait ressortir tes yeux bleus » alors que j’ai et j’ai toujours eu les yeux verts, bref.. Le bleu marine donc, viens de faire sa rentrée triomphale dans ma garde robe. Avec le beige. Que je trouvais fadasse. Et puis en fait non, c’est plutôt doux dépendant des nuances. J’aime les couleurs nudes mais le beige c’est trés nouveau pour moi.
    On change, c’est bien.

    Répondre
  • #19 Belette le 4 décembre 2019 à 8 h 38 min

    J’aime beaucoup la couleur lie de vin mais bizarrement, j’en ai peu dans mes placards…La révélation datant de peu pour moi, c’est le vert empire et le vert sapin….enfin les verts foncés en général, ils flattent mon teint!! J’ai d’ailleurs repéré un superbe manteau en fausse fourrure…Pour les couleurs et le teint, j’ai des couleurs qui me donnent l’air malade : les roses poudrés, le jaune moutarde (alors là on a l’impression que je suis en crise de cholécystite !!). Quelques copines m’ont dit mais non, ce n’est pas vrai alors j’ai essayé un pull jaune moutarde et là, elles ont dit : « non, t’as raison, ce n’est pas possible!! » Je pense qu’il y a la couleur de cheveux qui jouent aussi…tons froids ou chauds…couleurs froides ou chaudes!! Ça m’inspire ces couleurs de bon matin!!

    Répondre
  • #20 Hélène le 4 décembre 2019 à 13 h 28 min

    missdior : ah non j’ai eu d’autres bonnes soeurs ;-)

    Guiliane : ce sont les japonais (ou Yves Saint Laurent ??) qui ont inventé le bleu marine et le noir ensemble, il y a loooooongtemps ;-)

    la maline : ce n’est pas DU TOUT mon style de sac (couleur, matière, coupe, rien ne va pour mon goût et mon style ;-)).

    val l’expat : je crois que j’aime le beige et toutes ses variantes depuis toujours, c’est sans doute ma couleur préférée.

    belette : c’est bizarre je ne m’attache jamais au fait qu’une couleur flatte ou pas mon teint : je porte une couleur parce que je l’aime en soi, et si j’ai l’air d’une endive j’adapte mon maquillage ;-)

    Répondre
  • #21 Dasha le 4 décembre 2019 à 16 h 08 min

    Bonjour Hélène
    Je rejoins les avis mentionnés : cette couleur est superbe et mets en valeur ton teint .
    C’est une très belle couleur , que j’aime qualifier de couleur « chaude » réconfortante .Moins austère que le noir et le gris elle permet une douce mise en valeur de couleurs complémentaires . C’est un classique avec une pointe de rébellion .
    J’ai craqué pour cette couleur pour … ma voiture ( une jolie Mini )
    A bientôt et j’ai compris que ne n’aurions pas de posts bleu marine ..mais qui sait ?

    Répondre
  • #22 Isabelle B. le 5 décembre 2019 à 12 h 57 min

    Bonjour Hélène,
    J’ai moi aussi craqué sur cette couleur à l’automne. Gilet et écharpe en cachemire des Galeries Lafayette (je cite la marque car leur bordeaux est vraiment lumineux). C’est très flatteur et très beau avec le manteau « blanc d’hiver » que j’affectionne.
    Mais contrairement à toi, j’aime beaucoup le marine, très doux au visage. Un pull marine, un slim enduit noir et des boots, il me semble que cela donne de la douceur. Je l’aime aussi dans des matières soyeuses ou veloutées avec un jean.
    Cette série « mouton enchanté » est très chouette ! Merci Hélène.

    Répondre
  • #23 Hélène le 5 décembre 2019 à 14 h 50 min

    Isabelle B. : je suis sûre que je vais pouvoir continuer cette série, je suis très bonne pour moutonner (après tout le monde, donc) ;-))

    Répondre
  • #24 Mllepinceaux le 5 décembre 2019 à 15 h 40 min

    Bonjour Helene,
    (je m’excuse d’avance pour l’absence d’accents dans ce commentaire, j’ecris avec un clavier americain, damn!)

    hehe, moi apres des annees a te lire cette annee c’est le camel qui a fait son entree dans ma garde robe :-). Ca a pris du temps mais on y est arrives !

    Bonne journee

    Répondre
  • #25 LaMaline le 5 décembre 2019 à 17 h 05 min

    Hélène :
    Il y a plus d’une 15aine de modeles chez Jerome Dreyfuss dans cette couleur, c’etait simplement un exemple…

    Répondre
  • #26 Fran le 6 décembre 2019 à 13 h 28 min

    Bonjour Hélène,
    J’aime beaucoup cette couleur lie de vin… j’ai toujours cette couleur dans mes armoires ou dans mon intérieur. Je la porte beaucoup en ce moment dans mes bijoux, foulards, pulls, gilet homme sur une chemise blanche pour le côté masculin/féminin que j’adore. Je ne sais pas pourquoi mais cette couleur particulièrement m’inspire le soucis du détail.
    Mon dernier achat, plus bordeaux chez Asos un jogger homme élastique pour porter avec mes pull oversize chinés beige et orange très clair de chez Zalando.
    Pour ce qui est de la couleur marine… idem elle me rappelle l’ordre…
    le « j’ai toute les qualités du chef » et comme de plus en plus tout passe par les émotions je ne la porte plus du tout.
    Une série bien enchantée avec toujours de très belles photos réussies.
    Bonne fin de journée.

    Répondre
  • #27 Hélène le 6 décembre 2019 à 15 h 50 min

    Mllepinceaux : ahhh, quelle couleur merveilleuse ! ;-)

    LaMaline : ok, je vais aller voir s’ils ont du « croco » bordeaux…

    Fran : merci beaucoup (tes associations de couleurs semblent hyper intéressantes) !

    Répondre
  • #28 LaMaline le 7 décembre 2019 à 22 h 26 min

    Hélène : pas de croco :( mais du python et Lulu est magnifique ;), enfin en tous cas c’est mon modèle préféré en ce moment !

    Répondre
  • #29 sylvie;-) le 8 décembre 2019 à 19 h 46 min

    Moi aussi allergique au bordeaux depuis des années mais lie de vin ça me parle énormément depuis le printemps; j’ai une robe, une blouse et un foulard ;-)

    Répondre
  • #30 fatima le 10 décembre 2019 à 15 h 43 min

    Je trouve que la marque Senreve fait des jolis sacs à main dans cette couleur bordeaux, merlot, oxtail whatever :-)

    Répondre
  • #31 Hélène le 12 décembre 2019 à 10 h 24 min

    LaMaline : beaucoup trop fragile le python (de toute façon les sacs Jérôme Dreyfuss sont trop fragiles en général), et je n’aime pas leur bordeaux, trop clair, pas assez profond.

    sylvie;-) : ;-)

    fatima : thanks ;-)

    Répondre
  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.