Jean-Claude Ellena, l’écrivain d’odeurs

13 novembre 2019

Vous saviez que Jean-Caude Ellena écrivait des livres, en plus de composer des parfums ?

Celui-ci raconte sa vie, depuis ses débuts à 16 ans, employé à nettoyer les grandes cuves de distillation dans la fabrique de son père à Grasse, jusqu’à aujourd’hui où il travaille, toujours très librement, pour les plus grandes maisons.

Cet homme est un artiste et on le ressent autant dans son écriture élégante et poétique que dans ses créations parfumées. Et il est extrêmement simple, discret et humble (il tient à toujours s’effacer derrière ses créations), humain, chaleureux et drôle. Comme dans la vraie vie ;-)

J’ai beaucoup aimé ce livre que j’ai lu d’une traite, presque comme un roman. Ca ferait un joli cadeau pour quelqu’un qui aime le parfum ou qui connaît et apprécie ce grand monsieur !

Quelqu’un l’a lu ?

25 commentaires Laisser un commentaire
Lifestyle, Malgré les apparences, je sais lire, Parfum

Vous aimerez aussi

25 commentaires

  • #1 Annimage le 13 novembre 2019 à 11 h 06 min

    bonjour Hélène,
    Pas lu mais ça a l’air hyper intéressant, merci beaucoup de l’avoir signalé.
    Je l’ajoute im-mé-dia-te-ment à ma liste au Père Noel !!!
    Bonne journée

    Répondre
  • #2 Gaelle Carnat le 13 novembre 2019 à 11 h 33 min

    Bonjour Hélène,
    Non mais la description me donne envie ! Je vais aller voir s’il est disponible à la fnac

    Répondre
  • #3 Hélène le 13 novembre 2019 à 11 h 54 min

    Annimage : héhé ;-)

    Gaelle Carnat : tu nous diras ce que tu en penses, si tu le lis ?

    Répondre
  • #4 Fran le 13 novembre 2019 à 13 h 00 min

    Bonjour Hélène,
    Je vais lire ce livre… car fin septembre moi qui ne connaissais pas du tout cette marque tu m’as convaincu d’aller la découvrir. Je me souviens de ma première approche pour Heliaca … « il n’est pas pour moi »… et aujourd’hui il fait partie de mes chouchous.
    J’irai donc découvrir sa plume et ne manquerai pas de faire mon retour.
    Bonne fin de journée ;-)

    Répondre
  • #5 Isabelle B. le 13 novembre 2019 à 13 h 26 min

    Bonjour Hélène,

    Excellent information, particulièrement en cette période de cadeaux ! A commencer par… moi-même, passionnée de parfums et très sensible au travail de ce nez, un des plus subtils au monde.
    Mille mercis ! Bonne journée !

    Répondre
  • #6 elise le 13 novembre 2019 à 14 h 40 min

    Merci beaucoup pour l’info, je viens de le commander sur amazone.
    Tu m’as fait vraiment envie de le lire, il suffit de quelques mots et j’ai craquée.
    J’espère avoir le meme grand plaisir que toi, encore merci pour ton info et à bientôt sur une de tes vidéos, j’adore…

    Répondre
  • #7 Hélène le 13 novembre 2019 à 15 h 03 min

    Je suis contente que ça vous intéresse les filles, vous nous direz ce que vous en avez pensé ?

    Répondre
  • #8 Belette le 13 novembre 2019 à 19 h 13 min

    Ho ho ho….voilà une jolie idée cadeau pour Noël, ça donne envie!!

    Répondre
  • #9 Roberte le 13 novembre 2019 à 20 h 45 min

    J’ai acheté l’Écrivain d’odeurs chez Nez littérature (que je suis avec grand intérêt depuis le début, que ce soit la revue Nez, les publications…). Je l’ai trouvé intéressant mais curieusement moins réussi que ses textes plus théoriques (voir plus bas). Je dis curieusement, car ce roman autobiographique est censé être une somme, liant la vie et les expériences de ce grand parfumeur. Ellena est l’un des rares parfumeurs à écrire sur le parfum, et il le fait avec un grand talent. Pour ce qui est de parler de la vie, en revanche, ça manque de quelque chose à dire de plus que des faits et des dates. L’exercice de la narration y est un peu laborieux, je trouve (mais c’est juste mon avis personnel). Du coup, mon impression est mitigée. D’un côté j’y retrouve le côté passionnant de ses explications techniques, encore une fois c’est quelqu’un qui sait parler du parfum !, mais d’un autre, alors qu’il rassemble ses souvenirs, les anecdotes et les dates clés de son remarquable parcours de parfumeur, ça ne fonctionne pas, on n’est pas embarqué dans le récit de sa vie d’homme. Pour moi ça manque d’épaisseur, de densité quoi.

    J’avais déjà lu avec grand profit les deux précédentes références de JC Ellena, — le Journal d’un parfumeur et le Que-sais-je? Sur le parfum — passionnants !

    Dans le Journal, j’ai aimé le récit au jour le jour des réflexions, idées, recherches de ce parfumeur à la fois affilié à une maison (Hermès, à l’époque) et indépendant. C’est passionnant de suivre la progression de ses créations en cours d’élaboration, l’histoire du nom de ses parfums, les matières qu’il privilégie, l’organisation de son travail, ou quand il fait le lien entre les odeurs qu’il perçoit et la construction intellectuelle nécessaire pour les reproduire (ou les évoquer). Il aborde le parfum comme une œuvre littéraire ou picturale, par touches successives et repentirs. C’est très stimulant et instructif, même si l’ouvrage est bref.

    Le Que-sais-je ? fait le point sur les réalités du métier de parfumeur, donne un concentré d’informations en peu de pages, c’est plutôt bien fait. Bien sûr, l’ouvrage est « orienté » par la vision du parfum et du travail de parfumeur de l’auteur… À ce titre c’est un bon complément du Journal.

    Et je me prends à souhaiter que chaque grand-e parfumeur-euse écrive un texte sur le long-cours, pour nous livrer quelques bribes et quelques secrets du fonctionnement de son génie créatif. (Je sais qu’il existe des interviews bien menées qui permettent à ces gens de métier de nous expliquer un peu mieux leur travail, mais c’est souvent frustrant parce que court !)

    Bref, ce long pavé pour recommander ces ouvrages. Il serait tellement dommage de ne pas cultiver notre sens de l’odorat, en mémoire et en mots !

    Répondre
  • #10 Gaelle Carnat le 13 novembre 2019 à 21 h 52 min

    Hélène :
    Avec plaisir 😊
    Bonne soirée Hélène :

    Répondre
  • #11 Yakadi le 14 novembre 2019 à 8 h 43 min

    Bonjouuuur,
    Mais quelle bonne idée de cadeau pour une de mes collègues pour laquelle je cherchais une idée !
    Merci et bonne journée :-)

    Répondre
  • #12 Hélène le 14 novembre 2019 à 10 h 26 min

    Belette : Yakadi : héhé ;-)

    Répondre
  • #13 Yasmina le 14 novembre 2019 à 14 h 56 min

    Bonjour Hélène et merci.
    Je ne connais pas bien les parfums de Monsieur Ellena hormis son tout dernier chez Frédéric Malle pour lequel j’ai eu un véritable coup de foudre olfactif; Rose et Cuir.
    J’aimerais beaucoup lire ce livre, je vais de ce pas le commander chez mon libraire!

    Répondre
  • #14 Hélène le 14 novembre 2019 à 16 h 49 min

    Yasmina : ah oui il est étonnant ce Rose & Cuir ! J’avais écrit un article dessus : https://www.monblogdefille.com/blog/le-nouveau-parfum-de-frederic-malle-est-super-interessant/

    Répondre
  • #15 Nicolas le 15 novembre 2019 à 8 h 29 min

    Salut Hélène,

    Je ne savais pas que Jean Claude Ellena écrivait. Il est à l’origine de mes trois parfums préférés : Mandarine Ambrée d’Hermès, Eau de Campagne de Sisley et ….Bigarade Concentrée ! :-)

    La liste de Noël s’allonge !

    Merci pour l’info :)

    Répondre
  • #16 Hélène le 15 novembre 2019 à 9 h 39 min

    Nicolas : … et moi je ne savais pas qu’il était l’auteur de l’Eau de Campagne, qui est une merveille ;-)

    Répondre
  • #17 Margaux M le 15 novembre 2019 à 19 h 50 min

    Bonjour Hélène,

    Je ne connaissais ni Jean-Claude Ellena ni ce livre, mais la description que vous en faites donne envie. J’aime d’ailleurs beaucoup le titre que vous avez donné à l’article : l’écrivain des odeurs. J’imagine que l’écriture poétique sied tout à fait à l’univers du parfum?

    Nous nous sommes rencontré chez Duhesme Beauty lundi dernier :) J’ai été heureuse d’échangé avec vous sur la beauté et de bénéficier de vos conseils : après test je vous rejoins sur la qualité du mascara ILIA (mais la brosse est tout à fait inhabituelle non?) et je me suis laissée tenter sur vos recommandations par le masque hydratant Susanne Kaufmann. J’ai beaucoup apprécié notre discussion.

    Au plaisirs de vous croiser à nouveau,
    Margaux

    Répondre
  • #18 Hélène le 16 novembre 2019 à 12 h 32 min

    Margaux M : ce n’est pas mon titre, c’est celui de son livre ;-)

    Répondre
  • #19 pumpkin_of_december le 17 novembre 2019 à 16 h 31 min

    Bonjour !

    Je n’ai pas encore lu ce livre, mais en effet les amateurs de parfums (comme moi) peuvent se jeter sur tous les ouvrages de la collection « Nez » car ils sont au top !
    La revue Nez qui sort au printemps et en automne est une mine d’or. J’ai eu la chance de pouvoir discuter avec un des « créateurs » de Nez, d’une gentillesse absolue, passionné… du coup j’achète encore plus volontiers.

    Répondre
  • #20 ZAZA le 17 novembre 2019 à 18 h 36 min

    Bonjour Hélène Intéressant,très envie de le lire. à rajouter à ma To read List (bon plein d’autres sur la liste mais .. je sens bien que je n’ai ferai qu’une bouchée). Merci pour la découverte !

    Répondre
  • #21 Hélène le 17 novembre 2019 à 19 h 02 min

    pumpkin_of_december : oui c’est un très bel éditeur.

    ZAZA : tu nous diras ce que tu en penses ? ;-)

    Répondre
  • #22 Fran le 13 décembre 2019 à 15 h 06 min

    Bonjour Hélène,
    Comme dis plus haut, je fais un retour sur ce livre.
    Mon premier livre sur les parfums, j’ai un peu hésité croyant que cela n’allait peut-être pas retenir mon attention, car très peu amateure de parfums et de senteurs.
    Bien au contraire, son vocabulaire reste simple et compréhensible.
    Je me suis laissée emporter dans son voyage de Grasse à New York, de son parcours du choix de ses composants à la création de son parfum…
    parfum à partager, moins unisexe et sûrement pas marketing.
    Un livre à petit prix que je pourrai conseiller oui.

    Répondre
  • #23 Hélène le 13 décembre 2019 à 16 h 59 min

    Fran : merci beaucoup pour ton retour, qui correspond tout à fait à ce que j’ai ressenti aussi en lisant ce livre ;-)

    Répondre
  • #24 Karine D. le 29 décembre 2019 à 10 h 55 min

    Bonjour Hélène,

    Je tombe par hasard sur cet article alors que je viens tout juste de finir ce livre.
    J’ai trouvé qu’il n’était pas si facile pour lui de se livrer. Il est tout en retenu et en non dit mais cela lui ressemble beaucoup. Car dans ses parfums il y a un côté qui va à l’essentiel et ne s’encombre pas des fioritures. Je ne dirais pas minimaliste car cela ne lui plairait peut être pas mais c’est un peu l’idée. Je trouve y a quelque chose de très japonais dans son approche.
    Les passages que j’ai adoré sont ceux où il raconte son cheminement sur la création des Jardins. Un jardin sur le toit et Un jardin sur le Nil faisant parti de mes parfums préférés.
    Sa rencontre et sa transmission avec Christine Nagel était tout aussi intéressante ! J’aime son Un jardin sur la lagune et je trouve que celui-ci fait une très bonne transition. Il n’est pas linéaire, paraît plutôt simple dans sa composition mais est terriblement plus féminin que les compositions de Jean Claude ;)

    Répondre
  • #25 Hélène le 29 décembre 2019 à 11 h 57 min

    Karine D. : oui c’est un livre qui mérite vraiment d’être découvert.

    Répondre
  • Laisser un commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *