Heliaca, qui l’eût cru ?

26 septembre 2019

Depuis quelques mois, Jean-Claude Ellena est directeur de la création olfactive pour le Couvent des Minimes.

Sous sa direction, la collection des Eaux de Parfums Singulières a vu le jour, et compte aujourd’hui cinq fragrances (créées avec cinq parfumeurs), toutes dédiées à / inspirées de figures animales marquantes.

J’étais persuadée que Lysandra (la grâce du papillon) me conviendrait le mieux car il est construit à base de mandarine et de jasmin (les deux ensemble = le rêve). Mais il est aussi un peu poudré, et tourne malheureusement à quelque chose de trop “féminin à l’ancienne un poil sucré” sur moi.

Après un atelier avec Jean-Claude Ellena et une découverte approfondie des cinq parfums et de leur construction, j’ai décidé de tester quelque chose qui ne me ressemble pas une seule seconde, car les ingrédients m’intriguaient : Heliaca (la puissance de l’aigle), créé avec Amélie Bourgeois. Bien que la gamme ne soit pas genrée, c’est sans doute le plus “masculin” des cinq.

Il est construit sur le gingembre, la cardamome… et le bois de Oud ! JAMAIS je n’aurais pensé apprécier un parfum qui contient de l’oud, c’est tellement l’inverse de ce que j’aime habituellement (chaud, sensuel, presque sucré… moi qui n’aime que le citron ;-)) !

J’avais du mal à croire qu’il fonctionnerait sur moi, puis je l’ai essayé chez moi tranquillement et j’ai constaté qu’il était très très beau, réconfortant et enveloppant, pas vraiment sucré ; c’est sans aucun doute un boisé épicé, comme le décrit la marque.  Au bout de quelques heures sur moi il sent le bois et l’encens, puis finalement juste le bois fumé, c’est vraiment magnifique.

Monsieur Ellena est décidément très fort ;-) (c’est sa 2ème “victoire inattendue” en un mois).

28 commentaires Laisser un commentaire
Parfum

Vous aimerez aussi

28 commentaires

  • #1 Arlequine le 26 septembre 2019 à 9 h 49 min

    Le couvent des Minimes est vraiment une marque qu’il faut que j’apprenne à découvrir. Est ce que tu sais si la marque a un point de vente à son nom (ce qui me permettrait de découvrir la gamme entièrement) ou si elle passe par un distributeur (type Sephora ou autre) ? Merci d’avance pour ton retour !

    PS : je pense que tu vas adorer le temps aujourd’hui. Dommage, qu’il ne fasse pas un pils plus froid.

    Répondre
  • #2 Hélène le 26 septembre 2019 à 9 h 52 min

    Arlequine : oui ils sont vendus chez Marionnaud et dans les grands magasins (et en effet il ne fait pas du tout assez froid pour moi ;-).

    Répondre
  • #3 AquaPetra le 26 septembre 2019 à 12 h 34 min

    Bonjour Hélène,
    Quand on dit que les parfums touchent notre coeur et nos émotions et ne s’adressent pas à notre cerveau rationnel… ;)

    Répondre
  • #4 Fran le 26 septembre 2019 à 16 h 31 min

    Bonjour Hélène,
    Le couvent des Minimes est une marque que je dois découvrir en allant donc chez Marionnaud je vais sentir cette fragance et les autres.
    Je suis fidèle à mon Cristalle de Chanel… c’est je crois comme ma seconde signature et Louis Vuitton car idem j’aime les citrons, le jasmin, les muscs, les boisés et surtout pas les notes sucrées… je déteste.
    Je choisis (aujourd’hui peut-être l’âge ?!) la fragance pour moi-même et non pour séduire comme la plupart des publicités une femme et un homme. Lorsqu’une référence de parfum m’intrigue je vais le sentir sur place et puis je ramène un échantillon pour m’approprier ou pas l’odeur et effectivement si cette fragance me réconforte, la senteur floue d’une fraction de secondes peut devenir un parfum de toujours.
    Je te dirai donc ce que cela donne sur moi… ;-)

    Répondre
  • #5 Isabelle B. le 26 septembre 2019 à 19 h 24 min

    Bonjour Hélène,

    J’aime bien cette idée d’animaux ! Pour commenter ton expérience, c’est vrai qu’entre les notes annoncées et le résultat senti, parfois quelle différence ! C’est pour ça qu’il est difficile d’acheter un parfum à l’aveugle, même si je le fais quand même ;-). J’ai vu sur le site que la ligne repose sur des associations pas forcément senties ailleurs. Le baies rouge bois ambré (avec un loup !!!!) me tente, mais qui sait comme toi, j’aurais peut-être un coup de coeur différent. Je te dirai ce qu’il en est… Merci pour cette info.

    Répondre
  • #6 Yakadi le 26 septembre 2019 à 19 h 57 min

    Quelle jolie manière de parler des parfums….
    Apres avoir adopté patchouli patch grâce a une offre trouvée chez toi, puis cassis frénésie decouvert ici, je m’en vais humer celui-ci des demain…
    Et peut etre bénéficier de ma promo – 25% chez marionnaud 😊
    Puis je reviendrai vous raconter.

    Répondre
  • #7 Hélène le 27 septembre 2019 à 9 h 49 min

    Fran : il y a encore des gens qui portent du parfum pour séduire, en presque 2020 ?? (l’idée de séduire m’est complètement étrangère, alors encore plus pour du parfum, ça me semble complètement archaïque comme concept ;-).

    Isabelle B. : ah oui c’est impossible, il faut le sentir, et le sentir sur sa propre peau.

    Yakadi : chouette : ;-)

    Répondre
  • #8 CHRISTINE B le 27 septembre 2019 à 9 h 52 min

    bonjour Hélène

    Je m’empresse d’aller humer cette merveille bien que je ne sois pas fan du bois de oud également mais le gingembre me fait envie

    Le couvent des minimes a produit deux eaux de parfum dans la gamme remarquable
    Porto bello avec mandarine et orange douce, superbe ( peut être que tu aimeras)
    et kythnos avec lavande et vétiver.
    Les deux sont effectivement remarquables et tiennent toute la journée

    bonne journée à toutes et à tous

    Répondre
  • #9 Belette le 27 septembre 2019 à 14 h 29 min

    Comme toujours j’adore te lire lorsque tu parles parfum.

    Répondre
  • #10 Yakadi le 27 septembre 2019 à 14 h 33 min

    Heyyyyy
    Les marionnaud de toulouse ne les ont pas encore …. je vais patienter un peu.

    Répondre
  • #11 Hélène le 27 septembre 2019 à 14 h 36 min

    CHRISTINE B : moi je ne sens pas tellement le gingembre, le te préviens ;-)

    Belette : merci ! ;-)

    Yakadi : ah zut !

    Répondre
  • #12 Fran le 27 septembre 2019 à 16 h 38 min

    Bonjour Hélène,
    Ce que cela donne sur moi … j’ai un peu de mal … trop masculin, trop épicé et puis petit à petit le trop côté masculin sur moi devient beaucoup moins présent … je pense que les premières notes se réveillent sur ma peau après… comme pour piéger le bois de oud et là j’ai un parfum qui je pense va bien matché avec les rugosités de ma personnalité.
    Il n’est pas du tout entêtant. Voilà pour ma première approche.
    Il faut vraiment aller le découvrir.
    Merci Hélène ;-)
    Archaique exactement… où alors j’ai rien compris à toutes ces publicités;-))

    Répondre
  • #13 Hélène le 27 septembre 2019 à 16 h 53 min

    Fran : merci pour ton retour, c’est toujours hyper intéressant sur le parfum, car tellement différent d’une personne à l’autre !

    Répondre
  • #14 Léa Lala le 28 septembre 2019 à 13 h 38 min

    Bonjour Hélène,

    Je suis ravie de lire ton article sur le parfum Heliaca, je n’aurais effectivement jamais pensé que ce serait un parfum à ton gout :)
    Je suis allée il y a deux semaines chez Marionnaud me racheter mon bon vieux Essie Ballet Slippers, pas en rayon d’ailleurs ! et je suis tombée sur tout un rayon Couvent des Minimes, j’ai de suite pensé à ton article sur la nouvelle identité de la marque et sur les parfums et j’ai eu envie de tous les sentir. Et je suis repartie avec Heliaca ! C’est pour le coup le type d’odeur que j’aime, très oriental mais en plus raffiné je trouve que certains boisés « simples ». Il finit par sentir la ‘cheminée’ et le bois sur moi en fin de journée et j’adore ça :) (suis tellement douée en description d’odeur hum hum )

    Je te souhaite ainsi qu’à tes lecteurs un très bon weekend
    Léa

    Répondre
  • #15 Hélène le 28 septembre 2019 à 14 h 03 min

    Léa Lala : pareil sur moi, en fin de journée il sent juste le bois fumé et c’est une merveille.

    Répondre
  • #16 pumpkin_of_december le 28 septembre 2019 à 14 h 29 min

    Bonjour tout le monde !

    J’aime beaucoup Jean-Claude Ellena, autant le parfumeur que le personnage.
    J’ai craqué sur bon nombre de ses créations, comme « Un jardin en Méditerranée », « L’Eau des merveilles » (alala, le souvenir de ma maman un 24 décembre, devant la cheminée, embaumant « L’Eau des merveilles »…) ou encore « l’Eau de Narcisse Bleu » qui a été supprimé (tellement classe sur une femme, ça sentait le propre frais).
    Un grand parfumeur c’est aussi la personne qui va associer des moments de votre vie à des odeurs (je trouve que les créations de Monsieur Ellena, même grand public, sont immédiatement reconnaissables, on ne les confond pas avec le dernier jus senti et re-senti.): mon meilleur ami a porté lors d’une belle soirée d’été « Le jardin de Monsieur Li », c’était ce soir là, il est unique, ça donne une autre dimension au moment vécu ; ma maman s’aspergeait de « Un jardin sur le Nil » quand j’étais ado, avant de partir travailler en été, du coup, quand je me levais, je la sentais toujours là, je pensais à une grosse fleur de lotus qui flottait sur un cours d’eau bien frais.
    Bref, je pense donc que ces créations ont leur propre personnalité et valent le détour. A sentir !

    Répondre
  • #17 Hélène le 28 septembre 2019 à 14 h 49 min

    pumpkin_of_december : tu as lu son livre « L’écrivain d’odeurs » ? C’est son parcours et sa vie, c’est très très chouette.

    Répondre
  • #18 EVE le 28 septembre 2019 à 18 h 44 min

    C’est agréable de te lire ! Ta passion est très communicative, on a envie de s’y intéresser aussi !

    De mon côté je me surprend également à porter des choses très différente, des notes boisées et d’agrumes de chez Hermès, à du plus chaud et sucré de chez D&G !

    Sinon je viens de me commander les mêmes bottines en (faux) serpent !!! arf >< merci Hélène, j'ai craqué ! Et évidemment je suis à la recherche des jeans un peu au-dessus de la cheville que je vais pouvoir porter avec …. moooon dieu !

    Bien affectueusement ;)

    Répondre
  • #19 Hélène le 29 septembre 2019 à 11 h 06 min

    EVE : heureusement ces jeans sont à la mode, on en trouve partout (Asos, Topshop, Marks & Spencer…).

    Répondre
  • #20 Virginie AKA Ginger le 29 septembre 2019 à 13 h 29 min

    Bonjour Hélène
    Merci à toi d’avoir bravé la bronchite pour nous faire cette vidéo si intéressante et divertissante !
    Tout me fais envie mais en particulier la poudre By Terry ! J’ai la blanche qui est formidable !
    J’ai bien lu ton article qui dit qu’il est difficile de se tromper de couleur vu la finesse.
    Cependant j’ai du mal à savoir laquelle prendre… j’ai la peau claire je suis 1N chez Dior. Quelle couleur de poudre devrais je choisir ?
    Merci encore
    Gros bisous 😘

    Répondre
  • #21 Dolcevita le 5 octobre 2019 à 18 h 12 min

    Bonsoir Hélène,

    Le Oud, je l’ai découvert en craquant sur l’eau Terrific Oud by Terry :
    des senteurs « boisées, résineuses, balsamiques, fumées, des harmonies fusantes d’agrumes, évoquant la Méditerranée, délivrent une fraîcheur ardente » dixit by Terry.
    Je l’adoooore, je suis très attirée par les orientaux, les boisés, certains Lutens, Ambre Sultan, Santal blanc, contrairement à mon mari qui me préfère avec un Jardin sur le Nil..
    Alors pourquoi pas Heliaca sur ma liste de Noël ?

    Répondre
  • #22 Ghislaine le 7 octobre 2019 à 9 h 54 min

    Bonjour Hélène, c’est mon premier crush olfactif de cette rentrée ! Moins surprenant en ce qui me concerne puisque je porte principalement des parfums masculins, boisés et épicés mais quand même une belle surprise car mes premières tentatives chez le Couvent des Minimes depuis le relancement de la marque avaient été décevantes avec des parfums qui tournaient sur ma peau et au final, sentaient un peu tous pareils. Je le porte ce jour et c’est typiquement le genre de parfum dont j’aime m’envelopper pendant la saison automnale/hivernale…
    Et merci aussi pour ta revue détaillée sur les nouvelles poudres By Terry et surtout merci d’avoir parlé de tout ceci dans ta dernière vidéo! Je n’ai pas toujours le temps d’aller voir et le blog et youtube!
    Bon courage pour ta bronchite (tu m’as bien fait rire dans le descriptif de ce que tu portais dans ta dernière vidéo!); de mon côté, je déclare la saison du nez qui coule ouverte!

    Répondre
  • #23 Hélène le 7 octobre 2019 à 10 h 29 min

    Ghislaine : c’est cool qu’il te plaise ;-)

    Répondre
  • #24 Fran le 7 octobre 2019 à 15 h 18 min

    Bonjour Hélène,
    Grâce à toi j’ai ce parfum depuis une dizaine de jours ( en plus acheté avec -30% fin septembre chez Marionnaud) .
    J’adhère complètement… il n’a toujours pas une impression instantanée… il évolue toujours de la même façon le côté masculin s’adoucit peu à peu pour devenir un parfum épicé léger et chaud un peu troublant qui me va.
    Il est réconfortant c’est certain et ne me donne pas la migraine.
    J’aime aussi le flacon net et simple. ;-)

    Répondre
  • #25 Hélène le 7 octobre 2019 à 16 h 55 min

    Fran : oh super !

    Répondre
  • #26 Nath B. le 7 octobre 2019 à 22 h 44 min

    Bonsoir Hélène
    J’arrive après la bataille… J’ai acheté ce parfum en « buy blind » rien qu’en lisant ton post et en regardant ta vidéo. J’ai pris la bouteille en 50ml avec une promo chez marionnaud. Je me suis dit que je ne prenais pas trop de risque, et au pire je pourrais l’offrir à un de mes proches s’il ne me convenait pas. Bref, je l’ai testé et je ne l’ai pas de suite apprécié. Mais après une nuit avec lui (c’est comme ça que je teste les parfums) ç’a été une révélation !! Il est tout bonnement magnifique! Sur moi il sent l’encens et le pin avec un côté fruit confit. Il est très enveloppant. Je cherchais désespérément un remplaçant à filles en aiguille de Lutens et j’ai trouvé mon Graal. J’aime les parfums sans fleurs, un peu secs. Il est parfait !
    Merci, merci Hélène pour cette magnifique découverte ! Bon rétablissement de cette malheureuse bronchite

    Répondre
  • #27 Hélène le 8 octobre 2019 à 8 h 51 min

    Nath B. : oh ça me fait plaisir de lire ça, merci pour ton retour !

    Répondre
  • #28 Nath B. le 8 octobre 2019 à 10 h 18 min

    Hélène : 😊

    Répondre
  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.