Non, les hommes ne sont pas tous des salauds, par Gé

19 septembre 2007

« Moi qui sort d’une histoire pas très drôle (enfin, ça va faire un an, faudrait peut-être que je me sorte la tête du sac) et qui, depuis, ai quelques fois croisé la route de jolies histoires potentielles mais malheureusement couplées d’hommes qui se posent des questions métaphysiques, j’avais tendance depuis quelques temps à me laisser
conquérir par le discours « les mecs, c’est souvent un peu lâche et pas
toujours très fiable » (j’ai édulcoré la chose, hein, c’est pas toujours
aussi euphémistique).

Je déteste pourtant les généralités, mais faut bien me l’avouer, je commençais à regarder nos amis les hommes comme une espèce pas très reluisante dont il fallait se méfier.

Or hier, sur le chemin de je-ne-sais-plus-trop-où, j’étais dans le métro et je laissais mon regard divaguer sur les autres passagers en me posant mille questions comme à mon habitude (« il va où, lui ? », « et elle, elle fait quoi dans la vie ? », « il l’air bien triste, ce monsieur », « et elle, pourquoi elle sourit toute seule ? »), j’ai remarqué sur les strapontins un peu plus loin une jeune femme d’une trentaine d’années dont le visage m’a interpellé : elle avait les sourcils tatoués.
Première réaction : « ouh là là, mais pourquoi a-t-elle laissé faire un truc pareil ? »

Puis j’ai remarqué l’implantation capillaire pas très naturelle, et je me suis rendue compte qu’elle devait probablement porter une perruque. Aussitôt, j’ai eu envie de me mettre des baffes mentales de m’être laissée aller à juger le tatouage de ses sourcils comme un probable caprice fashionesque.

Et puis une main est venue prendre la sienne et j’ai ensuite remarqué l’homme assis à côté d’elle, avec lequel elle s’est lancé dans une conversation animée, ponctuée de sourires de part et d’autre, de petits éclats de rire et d’oeils brillants. Ils avaient l’air tous les deux très heureux, et ils faisaient comme une jolie bulle colorée dans ce métro sombre et tout pourri.

Evidemment, j’ai imaginé que cette femme avait été malade, ce qui est un sacré raccourci et peut-être pas vrai du tout.

Mais à travers cette interprétation, j’ai regardé son compagnon, les gestes amoureux qu’il avait pour elle, tendres mais sans être ultra-protecteurs (et réducteurs, du coup), et elle pour lui, et je me suis dit que cet homme, lui, n’avait pas fui.

Peut-être l’avait-il soutenu dans sa maladie, qu’il était resté à ses côtés, à lui tenir la main comme il le faisait aujourd’hui. Peut-être n’était-il arrivé qu’après, mais il avait l’air d’être quand même très amoureux, malgré les sourcils tatoués et la perruque pas très discrète, et tout ce que ça pouvait me laisser supposer.
Peut-être que ce n’était pas très drôle tous les jours, mais ils étaient quand même ensemble, et visiblement heureux de l’être.

Ou peut-être que rien de tout ce que j’ai pu imaginer sur eux n’est vrai, en fait.

Mais ce n’est pas vraiment important.

En regardant ce couple, je me suis souvenue que non, tous les hommes n’étaient pas des lâches et des salauds.
Que moi-même j’en avais rencontré, des hommes bien. Avec qui parfois moi-même j’avais été un peu lâche, d’ailleurs.

Je me suis souvenue qu’il existe des hommes qui vous tiennent la main quand ça va, et qui ne la lâchent pas quand ça ne va pas.
Qui partagent avec vous les soleils et les tempêtes, et qui gardent le cap avec vous par tous les temps.

Bien sûr, il existera toujours des rats qui quitteront le navire, mais il en y a partout, et ça ne doit pas m’empêcher de vivre et de faire confiance à un homme, parce qu’il n’y a que comme ça que je puisse être vraiment heureuse avec lui.

Il est temps maintenant que je laisse mon coeur s’ouvrir à nouveau et que je laisse vraiment quelqu’un me prendre la main !

Signé : Gé ».

240 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

240 commentaires

  • #1 Hélène le 19 septembre 2007 à 9 h 52 min

    Virginie j’espère que ça n’est pas aussi grave ! Quand seras-tu opérée, qu’on t’envoie des bonnes ondes ?

    Les filles tous vos commentaiers sont touchants, moi aussi ça m’émeut. Des hommes magnifiques il y en a autant que des femmes abominables, j’ai croisé les deux en proportions égales ;-)

  • #2 Hélène le 19 septembre 2007 à 10 h 10 min

    "après je pourrais montrer ma blessure de guerre" : bravo pour l’humour Virginie, ça sauve de tout ! 5 octobre, c’est noté, on fera une réunion spéciale ondes ;-)

  • #3 Hélène le 19 septembre 2007 à 10 h 26 min

    Bien vu le coup des cadeaux Virginie ;-) Tu vas demander des sacs à main ? ;-))

  • #4 Hélène le 19 septembre 2007 à 10 h 41 min

    Fanchette tu es folle, je suis morte de rire ;-)) Et euh, qu’est-ce qu’ils foutent avec des camions de tagada, les cyclistes ???

  • #5 sev (Norvege) le 19 septembre 2007 à 8 h 49 min

    merci pour ton joli texte G.

    Je pense aussi que ca peut-etre le meme homme parfois que l’on taxerait bien de minable qui fuit toutes ses responsabilités qui vient prendre ta main quand tu en as vraiment besoin.

    Il faut dire que nous non plus nous ne sommes pas toujours tres simples a "entourer" (un peu trop, pas assez, jamais quand il faut?) ;-)

  • #6 sophie L.L le 19 septembre 2007 à 8 h 51 min

    Magnifico, Gé…Merci…

  • #7 Marie D le 19 septembre 2007 à 8 h 52 min

    Merci pour ce témoignage, Gé, c’est très touchant et c’est très vrai, et ça fait du bien de s’en rappeler de temps en temps.
    Bonne chance à toi.

  • #8 Hélène le 19 septembre 2007 à 10 h 52 min

    Cette histoire de caravane est démentielle, je suis sans voix ! ;-)

  • #9 Hélène le 19 septembre 2007 à 10 h 55 min

    Lilo c’est très juste ce que tu dis, c’est beaucoup une question de moment, les couples et les rencontres.

  • #10 mymiep le 19 septembre 2007 à 8 h 55 min

    Merci Ge pour cette tranche de vie.

    Oui bien-sûr qu’ils ne sont pas tous des salauds. Peut-être fait-on trop l’amalgame de la chemise noire lavée à 60° avec pleins de chemises blanches? Bizarrement ce n’est jamais la noire qui en ressort heu…. plus blanche.

    Et puis nous n’avons peut-être pas toujours été blanche colombe non plus hein? On ne sait pas toujours pourquoi on fait souffrir les gens et pourquoi pas d’autres.

    C’est bien grâce à de petites tranches de vie comme celle là qu’on peut toujours croire en la Nature humaine non?

  • #11 petit chaperon rouge le 19 septembre 2007 à 9 h 00 min

    Très belle façon de faire ton introspection… je te souhaite de rencontrer cet homme là, sur qui tu puisses compter et qui puisse aussi se reposer sur toi car c’est comme ça que tient ce bel édifice si fragile qu’on appelle un couple.

  • #12 Janice le 19 septembre 2007 à 9 h 01 min

    Ça fait du bien de lire un joli texte comme ça le matin…
    Moi j’ai compris qu’il y avait des mecs bien le jour où j’ai arrêté de croire au prince charmant ;-) Et je confirme des hommes qui assument et qui assurent il y en a, j’en ai un spécimen à la maison depuis 10 ans et je ne suis pas prête de le laisser filer !!!

  • #13 le 19 septembre 2007 à 11 h 02 min

    Pfiouuuu, vous m’avez mis les larmes aux yeux, les filles… Et je suis réconfortée de voir que certaines d’entre vous ont aussi des exemples comme celui-là autour d’elles, ce sont ceux-là que j’ai envie de garder en tête pour les jours où je doute !

    Lâche-toi Fanchette, fais moi rire, parce que mes presque-reniflements ne font pas très sérieux dans mon open-space ;-D

  • #14 Micheline le 19 septembre 2007 à 9 h 03 min

    C’est un très beau texte, je suis entièrement d’accord avec toi sur les préjugés, qui permettent parfois d’échapper à ses propres responsabilités et rendent la vie plus facile.

    J’en ai trouvé un moi, qui n’est pas un salaud. Et pourtant, dans les disputes, il peut dire des choses très blessantes, mais les disputes finissent toujours par une explication de texte et en général, je me rends compte que je l’avais blessé sans m’en rendre compte.

    Je sais aussi qu’il a pu être un salaud pour d’autres. Il a emménagé avec une de ses ex alors qu’il ne l’aimait plus, en se disant que ca permettrait de raviver la flamme. Moi, je sais qu’il avait peur de faire des dégâts, de la blesser. Mais elle, elle a vraiment dû penser que c’était un salaud quand il l’a quitté au bout de quelques semaines. Ce n’est pas toujours si simple.

    Ah oui, et moi, il y a quelques années, je pensais que les hommes ne pouvaient pas vraiment être amoureux. J’ai changé d’avis…

  • #15 teatree le 19 septembre 2007 à 9 h 10 min

    super texte Gé!
    bien intéressant tout ça…

  • #16 mimisunny le 19 septembre 2007 à 9 h 10 min

    Gé, ton texte me touche au plus haut point. Moi aussi je souhaite la même chose que toi, moi aussi après ma rupture, j’ai eu la même vision des hommes que toi. Moi aussi, j’imagine des histoires sur les gens. et moi aussi, un jour j’ai vu un couple comme tu l’as décrit et qui m’a touchée aussi. Il faut savoir que ma maman a eu un cancer très très jeune. Elle s’en est sortie mais mon père n’était pas du tout présent voire pire, au lieu de l’aider, il l’enfonçait. Ca a toujours été mon angoisse: moi aussi tomber malade et être seule.
    C’est sans doute pour cela que ton texte me touche car il représente exactement mon ressenti.
    Aujourd’hui j’ai rencontré qqn que je pense être bien. Il soutient sans étouffer et ça me plait. C’est juste moi qui ai parfois du mal à me laisser aller à ses attentions…

  • #17 Coraline le 19 septembre 2007 à 9 h 17 min

    Je répète ce qui a déjà été dit et redit, mais ce texte est très joli !!!
    C’est exactement ce que je pensais "tous des s*lauds", car plusieurs m’ont fait pas mal souffrir, n’ont pas eu des comportements très très reluisants avec moi.. En même temps je me disais que c’était un peu ma faute si je me laissais faire.
    Alors je fuyais un peu les hommes.
    Jusqu’à il y a quelques moi, où un s’est accroché alors que je lui disais non. Pas accroché collant, mais accroché séduisant….
    Nous sommes ensemble depuis bientôt 4 mois, je suis encore très méfiante, j’ai du mal à lui faire totalement confiance… mais je crois être sur la bonne route !!
    Je te souhaite de trouver la tienne et celui qui la fera à tes côtés !!

  • #18 La lorgnette le 19 septembre 2007 à 9 h 24 min

    Entièrement d’accord sur le fait qu’il ne faut pas généraliser. Il y a parmi les hommes comme parmi la gent féminine de belles personnes, généreuses, courageuses….
    Les femmes ne sont pas en reste pour décocher leurs flèches et laisser, sans un regard ou l’ombre d’un remord, leur partenaire démoli par leurs jolies griffes manucurées.
    En tout cas félicitations pour ce texte et l’ensemble du blog.

  • #19 Hélène le 19 septembre 2007 à 11 h 28 min

    Pfff Fanchette tu nous as regardées ? Tu crois qu’on fait du Velib ??? Plutôt mourir, les taxis c’est pas fait pour les chiens ! ;-))

  • #20 zoe rose le 19 septembre 2007 à 9 h 28 min

    En lisant ton très joli texte c’est à mon père que j’ai pensé. Ma mère a un cancer depuis 5 ans et elle est passée par toute sorte de chimio durant toutes ces années. Elle a changé physiquement au fil du temps et question moral et humeur c’est vraiment pas la joie tous les jours, surtout pour mon père qui est aux premières loges. Ma mère est très forte moralement, elle arrive avec nous, à feindre la joie de vivre même si personne n’est dupe, mais pour lui c’est différent … Grace à toi ce matin un père recevra un coup de fil de sa fille qui lui dira "Papa, tu es fort et je t’aime." Merci à toi, Gé !

  • #21 Tizou le 19 septembre 2007 à 9 h 35 min

    C’est drôlement beau! Merci pour ce joli texte

  • #22 emmanuelle h le 19 septembre 2007 à 9 h 36 min

    zoe rose, ton texte pourrait être le mien…ma mère a un cancer depuis plus de 10 ans, quand elle a commencé à perdre ses chveux à cause de la chimio, c’est papa qui lui a coupé ce qui restait de cheveux, et dieu sait que ça a été dur….il assure comme un chef et c’est tellement dur d’en passer par là….
    effectivement, tous les hommes ne sont pas abominables…parfois aussi ils sont capables du pire et du meilleur…
    je te souhaite de rencontrer ton âme soeur !!

  • #23 Juliette le 19 septembre 2007 à 9 h 37 min

    Merci pour ce joli texte, moi aussi j’ai été déçue mais j’ai trouvé quelqu’un en qui je peux avoir confiance, qui me soutient dans les périodes pas toujours faciles.

    Je ne crois pas qu’il y ait plus d’hommes salauds que d’hommes pas salauds, c’est juste que les salauds, en général, ils ont l’occasion de blesser plus de femmes, vu qu’ils "enchainent" les histoires. Un pas salaud, il est discret et gentil :)

  • #24 missdarjeeling le 19 septembre 2007 à 9 h 43 min

    J’ai longtemps pensé que les hommes étaient des… ANIMAUX.

    Puis ‘jai rencontré celui qui est devenu mon meilleur ami, en tout bien tout honneur. Sa façon d’être m’a en quelque sorte ouvert les yeux.
    C’est alors que je suis "tombée" sur l’Homme de ma vie : comme si avant, je n’aurais pas pu le dénicher, caché qu’il était par mes conviction que tous étaient lâches.

    Finalement, si l’on réfléchit et que l’on se force à être honnête, des filles pas franchement formidables, il y en a aussi, non ?

  • #25 Stéphanir le 19 septembre 2007 à 9 h 43 min

    Très joli texte Gé, très touchant.

  • #26 élodie le 19 septembre 2007 à 9 h 44 min

    Très belle tranche de vie, Gé, et bien écrite qui plus est !
    J’suis passée, comme tout le monde, par des histoires pas faciles faciles, puis il est arrivé, sur son cheval doré (blanc ça rimait pas !)…

  • #27 zoe rose le 19 septembre 2007 à 9 h 46 min

    @emmanuelle h : merci de me faire sentir moins seule et de savoir que dans 5 ans j’aurai peut-être moi aussi la chance d’avoir encore ma mère.

    @Gé : le papa d’emmanuelle h, le mien, mon mari est lui aussi un homme plus que bien : 3 bonnes raisons d’y croire …

  • #28 Mamzelle Maupin le 19 septembre 2007 à 9 h 46 min

    Très joli texte et des commentaires qui m’émeuvent aux larmes … merci les filles, j’avais surement aussi besoin de voir du beau aujourd’hui …

  • #29 Virginie le 19 septembre 2007 à 9 h 46 min

    C’est un très beau texte.

    Moi aussi, j’ai longtemps été déçue, et puis aujourd’hui, je sais que les hommes ne snt pas tous des salauds, lâches, etc. Et qu’il existe aussi des hommes hypersensible.

    Aujourd’hui je suis malade, pas de façon dramatique mais tout le temps crevée (probablement un cancer du rein, mais peut être pas – on le saura après mon opération-), et Benoit est là, attentif, quitte à sacrifier ses soirées entre amis.

  • #30 missdarjeeling le 19 septembre 2007 à 9 h 49 min

    Zoe rose, Emmanuelle h,
    Vos commentaires sont très émouvants… je suis de tout coeur avec vous.

  • #31 Chroniques du Plaisir le 19 septembre 2007 à 9 h 52 min

    C’est sûr qu’en tant qu’homme, je ne vais pas te contredire, et je crois même que j’aurais pu écrire ce papier mot pour mot tant la réalité échappe à toute généralisation. Amoureux, égoïste, brave, lâche, franc, tricheur, cynique, romantique, l’homme est multiple. Mais rarement caricatural. (Enfin, si ça existe quand même mais là, on en parle même pas…)
    Très joli billet en tout cas.

  • #32 zalapabelle le 19 septembre 2007 à 9 h 57 min

    Très joli. Et tu as raison de reprendre confiance. Les hommes bien sont parfois aussi des salauds repentis.

    Je finirais par une jolie phrase de Musset apprise par coeur en seconde parce qu’elle me touchait et me donnait l’espoir "Les hommes sont tous menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgeuilleux ou lâches. Les femmes sont toutes perfides, artificieuses, curieuses et dépravées. Mais il est une chose au monde, sainte et sublime, c’est l’union de ces deux êtres si imparfaits et si affreux". On ne badine pas avec l’amour.

  • #33 emmanuelle h le 19 septembre 2007 à 10 h 01 min

    arrêtez, je vais me mettre à pleurer….on ne parle pas du cancer, mais des hommes…..
    alors bon, je retrouve mes esprits :
    primo, avec le cancer, on vit dans la peur mais aussi dans l’espoir; le progrès médical avance à vitesse grand V et je trouve les équipes médicales formidables de gentillesse et de compassion (voir article de marie claire à ce sujet, numéro d’octobre)
    et deuxio, ben y a des hommes qui se révèlent face à la maladie de leur compagne ou toute autre épreuve …
    et tertio, zoé rose , garde courage et espoir, je sais à quel point c’est difficile; dis toi que ta maman a besoin du soutien de toute sa famille, le cancer c’est aussi une maladie familiale; et le moral, c’est primordial pour une guérison. essaie de ne pas flancher devant elle et ….et ….je pense à toi.
    Virginie : tout pareil .

  • #34 Hélène le 19 septembre 2007 à 12 h 05 min

    Sois la bienvenue, Dyns !

  • #35 oliviachanteuse le 19 septembre 2007 à 10 h 07 min

    Très joli commentaire Gé…Ca me fait réfléchir également.Je ne pense pas non plus que tous les hommes soient des salauds,je pense juste que parfois ils sont plus faibles,manquent de caractère ou ne savent pas trop s’y prendre,hésitent,soient timides ou timorés…
    Je pense que nous le sommes aussi,et que lâches ça nous arrive ou nous arrivera aussi,qu’il y a en effet des salauds mais il existe aussi de sacrés garces (je sais de quoi je parle, j’en connais une qui excelle dans le registre!!).
    C’est bien connu que la perfection n’existe pas alors…

  • #36 Virginie le 19 septembre 2007 à 10 h 07 min

    Hélène,

    Non, ça va. Les médecins pensent qu’ils vont devoir m’enlever un rein, mais il y a plein de gens qui vivent avec un seul rein. Je suis plutôt zen sur le sujet, car si c’est un cancer, le taux de guérison à ce stade n’est pas loin de 100%. Et si ça n’en est pas, et bien tant mieux. Mon entourage est moins zen, alors là, j’essaie de tranquiliser.

    Je suis opérée le 5 octobre, et je risque de passer mon anniversaire à l’hopital (le 11). Aucune raison que ça se passe mal, et après je pourrais montrer ma blessure de guerre. Et puis j’irais mieux après. Et je vais enfin changer de mission après.

    Merci pour les ondes, je vous vois déjà, en cercle m’envoyer vos bonnes ondes.

  • #37 marion le 19 septembre 2007 à 10 h 08 min

    et bien voilà.
    Rien à rajouter !

    Merci gé

  • #38 celinette le 19 septembre 2007 à 10 h 12 min

    Bravo Gé, tu me fais commencer la journée avec un beau sourire…
    C’est très joliment écrit.

  • #39 Virginie le 19 septembre 2007 à 10 h 15 min

    C’est joli une blessure de guerre, ça fait baroudeuse.

    En plus ma frangine m’a dit que j’aurais plein de cadeaux. Rapport à son anniv à l’hopital suite à sa péritonite. OK, elle avait 6 ans. Mais maintenant, j’averti mon entourage : il me faut des cadeaux!!!!!

    Déjà, les ondes, en cadeau, c’est top.

  • #40 Fanchette le 19 septembre 2007 à 10 h 15 min

    Gé, ça fait plaisir de te lire par ici. Joli texte.

    Le problème quand on se fait dézinguer par un salaud, c’est le temps que ça prend de remonter la pente… et pendant ce temps là imaginez tous les crapauds charmants qu’on laisse filer parce qu’on est sous notre couette à manger des fraises tagada ? ;-)

    Je vous embrasse tou(te)s qui souffrez ou soutenez quelqu’un qui souffre, et j’espère que vous êtes bien entouré(e)s dans ce combat.

  • #41 sev (Norvege) le 19 septembre 2007 à 10 h 16 min

    Virginie, je confirme cancer du rein guerison pres de 100%,
    les cicatrices sont super jolies maintenant, celle que j’ai au genoux pour enlever un grain de beaute est 10 fois pire !

    5 octobre c’est noté plein de bonnes ondes !

  • #42 sev @Franchette le 19 septembre 2007 à 10 h 19 min

    je te hais…
    j’avais reussi a me guerir de ma dependance aux fraises tagada (et pourtant je suis heureuse mariée depuis presque 7 ans ) mais la…rien qu’a l’evocation…je vais refaire une crise

  • #43 missdarjeeling le 19 septembre 2007 à 10 h 23 min

    Virginie,
    Plein de pensées positives et de lumière pour toi !!!!

  • #44 Virginie le 19 septembre 2007 à 10 h 25 min

    sev(Norvege),

    T’as eu un cancer du rein? Ca s’est passé comment?

    Parceque je voudrais bien rassurer ma maman, qui flippe. (OK, on n’est pas sur que ce soit ça).

  • #45 Virginie le 19 septembre 2007 à 10 h 28 min

    Oh oui des sacs à main! (j’en ais repéré un chez Lancel, mais je ne l’ais pas vu en boutique). Cher et Tendre va s’arracher les cheveux (qu’il a très courts, ça va être dur pour la prise).

  • #46 Fanchette le 19 septembre 2007 à 10 h 31 min

    @ Sev : fraises tagada, fraises tagada… (sur l’air de "Vos paupières sont lonrdes, elles tombent, vous allez sombrer dans le sommeil"…).
    En même temps si c’était pour t’aider à surmonter ton concer du rein ou ton opération du grain de beatuté au genou, c’est une bonne idée. Allez, des semi-remorque de tagada pour Virginie (heu sauf si les suites opératoires te l’interdisent… un seul rein suffit-il à éliminer ce qui reste de la digestion d’un semi-remorque de Tagada ? En tout cas, courage mignone)

  • #47 Le Chapô le 19 septembre 2007 à 10 h 31 min

    Ca fait plaisir et me rassure de voir que, à une époque où l’on apprend aux petites filles que les "garçons enlêvent leurs çédilles" et aux femmes que les hommes ont besoin "d’une porche, d’une vache et d’une patate" pour être heureux, ça rassure, donc, disais-je de voir un regard différent, attendri et humain sur les vielles bêtes curieuses que nous sommes ;-)

  • #48 Sonia, MISS BLOG 2007 le 19 septembre 2007 à 10 h 32 min

    C’est très beau ce texte.
    Merci.

    Effectivement, il y a des exceptions qui confirment la règle.
    Malheureusement je n’ai pas encore trouvé la perle rare qui me tiendra la main dans le métro. Que ça aille ou que ça n’aille pas…

  • #49 sev @Virginie le 19 septembre 2007 à 10 h 33 min

    Non Virginie, pas moi, dans ma famille, quelqu’un d’extremement proche.
    ta maman est une maman, comme moi, son role est d’etre inquiete!

    mais quand on voit son enfant en danger on se trouve des ressources ENORMES .

    Nous ce qui nous avait ressurés c’etait de voir les stats sur internet, tu as essayé de lui faire lire des articles?

  • #50 Virginie le 19 septembre 2007 à 10 h 34 min

    Fanchette,
    C’est ce qu’on se demande, rapport à la tournée des bons restos qu’on prévoit, après. Mais je suis POUR le semi remorque de fraises tagada. S’il le faut, je les mangerais en 2 jours. ou 10. Et Cher et Tendre en prendra. Un peu.

  • #51 sev @Fanchette le 19 septembre 2007 à 10 h 35 min

    genre j’ai besoin d’une raison pour me gaver de fraises tagada !!!

    euh j’ai monte les marches et du coup j’ai dépensé 3 calories…je peux prendre une fraise donc?

  • #52 Fran le 19 septembre 2007 à 10 h 38 min

    Bonjour à Toi Gé et à Vous Toutes

    Franchement qqpart ca fait du bien d’ouvrir son PC et de lire un texte et des témoignages aussi émouvants.
    Je confirme, c’est plus difficile de se remettre d’une histoire avec un salaud qu’on a aimé à en crever et avec qui on s’est investit à fond.
    J’ai beau avoir retrouvé l’amour, ya des jours où je ne digère pas mon divorce

    Quant à la maladie grave et moins grave ( mon père s’est fait retiré un rein ya 20 ans de ça et vis tres bien. Il a aussi une maladie un LES qui aggrave la santé de l’autrerein mais les traitements sont nickels. En chine il n’aurait pas pu tenir plus ) …. je m’éloigne …. quant à la maladie donc, faut surtout tacher, s’efforcer d’avoir le moral, de tenir et d’etre soutenue : amis, famille, collègues et je ne sais qui d’autres encore.

    Et je te trouve très courageuse de voir ta maladie en face ( moi ça fait plus de 2 ans que mon médecin et le nephro de mon père veuillent m’envoyer chez un urologue mais j’ai grave la trouille. En attendant, je me tape des crises de pielonephrite jusqu’à qu’un jour j’en ai trop marre peut-etre ett bien j’irai chercher à savoir …. ouais suis lache )

    Bisous Bisous

  • #53 Fanchette le 19 septembre 2007 à 10 h 38 min

    Virginie : je comprends, c’est une saine préoccupation. Ça prouve que le moral est bon tant qu’on a des projets !
    Pour le semi-remorque de fraises Tagada : y’a quelqu’un dans l’assemblée qui bosse pour Haribo qui pourrait nous aider ? Hey ho…
    J’ai une copine qui m’a raconté les semi-remorques de tagada pendant le tour de France, ça doit être jouable. Faut juste que les chirurgiens qui t’opéreront acceptent de porter un chapeau (comme dans Urgences) avec Mr Haribo dessus, et une blouse rose tagada : un détail non ? ;-)

  • #54 Virginie le 19 septembre 2007 à 10 h 43 min

    Sev,
    Oui mamam a regardé sur internet. Elle est allée sur le site du point pour le classement des hopitaux. Sauf que bien sur, mon hopital de banlieue n’est pas dans les 30 1ers hopitaux de France pour ce type de problème. Mais vendredi, je vois l’anesthésiste, il faut que je lui demande combien de ce type d’opération ils font. Je vais le faire, ça rassurera maman.

    En fait, je ne me sens pas si en danger que ça. J’ai eu un truc important au dos (un tumeur benine dans la colonne, le truc hallucinant et très très douloureux) il y a 9 ans, complètement guéri, alors ça m’a rendu zen vis à vis de la maladie (sauf que je suis une malade pénible : tout le temps au lit à raler). Je crois que c’est le mot cancer et le risque d’ablation du rein qui l’inquiète.

    C’est mon homme qui ne laisse rien paraître mais qui n’en pense pas moins, à mon avis. Le pauvre, je vais passer quelques jours au lit à la maison à ne rien faire…

  • #55 Fanchette le 19 septembre 2007 à 10 h 46 min

    Hélène : C’est dans la Caravane du Tour, tu sais avant la course, cette Ode à la pub :ils balancent des fraises tagada… et quand ils ont envie de faire pipi, les chauuffeurs de la caravane ils sonnent chez les gens, car ils ne peuvent pas s’arrêter ça les ferait quitter leur place dans la caravane et en échange ils offrent des caisses pleines de Haribo (ou de cochonou, c’est selon) aux gens dont ils quattent les chiottes : si c’est vrai j’vous jure… C’est dingue hein (heu j’ai comme l’impression qu’on dévie du beau sujet du jour… sorry Gé, c’est plus fort que nous, les bons sentiments, on peu pas faut qu’on déconne par dessus : c’est moche hein ?)

  • #56 Sonia, MISS BLOG 2007 le 19 septembre 2007 à 10 h 48 min

    Ya une version camion semi-remorque avec des oursons à la guimauve ?
    Parce que là je prends touit.

  • #57 Fanchette le 19 septembre 2007 à 10 h 51 min

    Sonia : pour ça tu dois être cycliste du tour de France ou future opérée (ce qui revient un peu au même, rapport à l’état de santé)… alors ?

    Virginie… on rigole, mais on n’en pense pas moins rapport au courage face à la maladie hein, c’est juste pour détendre l’atmosphère… si vous êtes choquée, je rembale ma guimauve.

  • #58 Virginie le 19 septembre 2007 à 10 h 52 min

    Des fraises tagada et du cochonou, ça c’est un régime haut de gamme. Le bonheur des nutritionnistes. (le mien aussi, avec le riz au lait d’Hélène).

    Les chirurgiens en petit chapeau et blouse rose tagada. Oh oui! (bon d’accord, je dormirais, mais mon inconscient saura se souvenir). Au fait, le chirurgien est très séduisant, si, si.

    Fran, en fait, j’en avais marre d’être mal en permanence, alors quand on a trouvé un truc, ça m’a limite soulagée (non, ce n’était pas mon imagination!). Tu devrai te jeter à l’eau.

  • #59 Lilo le 19 septembre 2007 à 10 h 53 min

    Je crois que l’on oublie souvent qu’un homme, comme une femme, ça peut être abîmé (par celle d’avant, par la vie ou autre chose), comme nous.
    Et que parfois, ce qui nous semble être une fuite ou de la lâcheté, et bien c’est tout simplement comme nous, du manque de confiance, un moment charnière, de la peur.

    Et parfois, quand c’est la bonne, ils sont là.
    Le lâche ou le salaud d’aujourd’hui sera peut être le mari aimant et le soutien de demain. Sauf que ce sera avec une autre. Celle qu’il aura choisit et qui fera remonter tout ça en lui.
    Une rencontre, ce n’est pas seulement des personnes, c’est aussi un moment, un timing, et tout le passif qui va derrière.

    Et parfois quand ce n’est pas le moment, pour un des deux (homme ou femme), ou ni pour l’un, ni pour l’autre, s’acharner est vain. L’un ou l’autre finira toujours par être le lâche de quelqu’un.
    Même si c’est triste, et que ça fait très mal.
    Finalement, ce qui peut paraître comme de la lâcheté, c’est peut être une sorte de courage. Partir plutôt que de rester sans être vraiment là…

  • #60 Virginie le 19 septembre 2007 à 10 h 53 min

    Miss blog 2007 : Oh oui des oursons à la guimauve!

    Fanchette t’inquiète, je suis pas choquée.

    C’est juste qu’on devrait peut être retourner au sujet de Gé, si bien écrit!

  • #61 sev ministresse des sports le 19 septembre 2007 à 10 h 56 min

    non mais franchement Helene, pourquoi penses tu que je suis folle de sport?!?
    a cause de ce genre "d’à côté", pardie !
    :-)))))))

    Dans le même genre y’a les boites de pâtes gratuites offertes a la fin de course pour mamies et femmes au foyer frustree, les sacs nike a gagner a la fin des compet de trifouillis les oies, et le whisky gratuit aux highlands games.

  • #62 chaton le 19 septembre 2007 à 10 h 58 min

    merci pour ce très joli texte tellement vrai, mon homme est celui qui m’a tenu la main pendant des moments magnifiques et qui ne l’a pas lâché pendant mes longs mois de convalescence…Alors qu’au début notre relation était très chaotique.
    Alors ne perds pas espoir en la gente masculine mais reste tout de même sur tes gardes. Et puis n’oublions jamais que les hommes préfèrent parfois se faire souffrance et fuire que de s’avouer leur amour pour ne femme tant ils ont peur!!!

    =)

  • #63 missdarjeeling le 19 septembre 2007 à 10 h 58 min

    Je suis paumée : Les fraises tagada sonnent pour faire pipi chez les gens pendant le Tour de France ????
    Signé Miss Darj’ qui n’a pas bu, non, non

  • #64 Fran le 19 septembre 2007 à 11 h 00 min

    Huummm Virginie …. Me jeter à l’eau ?? Suis vraiment trop frileuse concernant l’état de ma santé. Autant pour ce qui est des évenements de la vie : rupture, divorce, chomage, fausse couche, j’y arrive à prendre le dessus mais là sais pas pourquoi ça me fout grave la trouille …. Oui Ok ya du " J’ai grave peur de mourir" qui me paralyse d’autant qu’à coup sur je n’ai rien de grave mais j’ai la trouille
    Promis ce sera ma bonne résolution de 2008 …. le spécialiste m’a déjà donné le tél des spécialistes à Necker et à la Clinique de l’Alma …. Promis je le ferai !!
    Merci bcp à Toi Virginie

    Quant aux autres, je vais emmener mon fils à la superette acheté Fraises Tagada, des Stroumpfs aussi j’adooooore et des oursons guimauves-chocolatées pour mon fils
    Ce fera un excellent desert après mon pot au feu !! Hahahahahha

  • #65 Hélène le 19 septembre 2007 à 13 h 00 min

    Je ne crois pas que les mecs passent autant de temps que les filles à parler du sexe opposé, et quelque part tant mieux, perso je trouve qu’on y passe un peu trop de temps, non ?
    Il n’y a pas que le couple ou la drague dans la vie, bon sang, on peut passer une soirée à penser à autre chose ;-)

  • #66 sophie L.L le 19 septembre 2007 à 11 h 00 min

    Virginie, mille pensées pour maintenant, tout de suite et pour le 05, on pense à toi très fort,et et c’est quand ton anniv’? M’est avis, oui, qu’un anniv’ à l’hopital quand on est "grande"c’est encore + que quand on a 6 ans, euh, autant de cadeaux que ton âge X 6, au moins?! de quoi tu as envie ?
    Mille bisous !

  • #67 Fanchette le 19 septembre 2007 à 11 h 02 min

    Miss darj’ : oui je sais c’est dingue, mais je te jure que c’est vrai… mais j’ai promis à Virginie de revenir au sujet du jour… En même temps comme j’ai pas une confiance immodérée dans la gent masculine en ce moment (ceci expliquant peut-être cela), je suis plus à l’aise sur le sujet Tagada… Mais je m’en vais vous lire avec attention, vous allez peut-être finir par me convaincre ;-)

  • #68 La Belette le 19 septembre 2007 à 11 h 03 min

    Quel beau texte, bravo Gé !

    Personellement j’ai eu la chance de ne jamais rencontrer de s*lauds, ou plutôt j’ai eu la chance de m’en débarasser avant qu’ils le deviennent pour de bon (le flair légendaire de la belette…) !

    Les Nino Quincampoix, ça existe, il faut "juste" ouvrir ses yeux et ses bras au bon moment…

    Signé,

    Belette Tagada for ever

  • #69 Fanchette le 19 septembre 2007 à 11 h 07 min

    Gé : pas sûr que les éclats de rire fassent plus sérieux dans l’open space, si ?
    En tout cas, merci de ton texte qui me fait réfléchir même si j’ai vite enclenché la vitesse déconne… Un espèce de réflexe tu vois (je crois que tu vois…) ? J’avais à l’époque suivi tes pérégrinations amoureuses qui avaient trouvé beaucoup d’échos en moi… et depuis je te lis régulièrement.

  • #70 Broutilles le 19 septembre 2007 à 11 h 14 min

    Très joli témoignage sous une plume agile. Oui Gé, il existe des hommes qui ne sont pas des salauds, j’en ai rencontré un, un qui m’a tenu la main dans les moments douloureux et qui ne l’a jamais lâchée, un qui me regarde avec respect et admiration, un homme libre mais si attaché à moi.
    Bonne chance dans ta quête, encore que quêter ne soit pas forcément la bonne attitude, je crois que le hasard dans les rencontres est souvent source de bonnes surprises. Et puis, tout est aussi une question de moment, de disponibilité, de disposition personnelle.

  • #71 patounettechatte le 19 septembre 2007 à 11 h 21 min

    Rien à ajouter : c’est tellement vrai !!

  • #72 Sonia, MISS BLOG 2007 le 19 septembre 2007 à 11 h 21 min

    Ah nan…
    Cycliste sur le tour de France c’est au-dessus de mes forces…
    Même pour des oursons à la guimauve c’est contre ma religion.
    Désolée de dévier du sujet initial mais je ne suis pas une fille très logique.
    Pardon pardon.
    Je sors.

  • #73 Fanchette le 19 septembre 2007 à 11 h 24 min

    Sonia : Ben et le Vélib ? C’est pas pour l’entrainement ? C’est que pour draguer ? Alors là c’est vil… Pour la peine t’es privée de nounours à la guimauve.

  • #74 Hélène le 19 septembre 2007 à 13 h 27 min

    "cette grande saucisse muette", bon sang j’ai failli tomber de ma chaise de rire lizou ! ;-)))

    Sinon je préfère parler de maquillage que de mecs, je trouve ça vachement plus intéressant ;-) Mais je reconnais que c’est rare, chez une fille ;-)

  • #75 Fanchette le 19 septembre 2007 à 11 h 34 min

    Hey j’voudrait pas cafter mais Sonia elle fait du Vélib, elle… même qu’elle drague à la station et qu’elle met des jupes fendues. A moins qu’elle mente sur son blog ? mais ça c’est mal…
    ;-)

  • #76 Hélène le 19 septembre 2007 à 13 h 36 min

    Quand j’étais ado je pouvais parler de chevaux pendant 4 heures d’affilée, maintenant c’est le make up, on change avec le temps, aussi ;-)

  • #77 Mlle Crapaud le 19 septembre 2007 à 11 h 37 min

    Très joli texte, Gé… J’aurais pu en dire la même chose !
    Je suis un peu comme Coraline : ça fait huit mois et qqs que je suis avec un jeune homme vraiment adorable, un gars bien, un gars qui me prend dans ses bras quand je fais des crises d’angoisse, un gars qui m’écoute et surtout surtout ME RESPECTE, enfin bon c’est pas ça l’essentiel, mais juste avant lui j’avais eu "Connard Supreme". Un gars qui a quand même réussi à me sortir la métaphore suivante : "Tu vois, les fillesc’est comme les jeux vidéos, quand ut atteins le niveau 26 avec une, t’as pas envie de retourner au niveau 1 avec la suivante" (j’étais "la suivante", je l’ai mal pris). Il a vraiment failli me destabiliser gravement, disons que j’ai pété les plombs mais c’était un dérapage controlé disons. Et puis je me suis dit que ce gars au fond c’était un gars bien mais j’étais pas arrivée au bon moment de sa vie (comme le disait Lilo), donc dommage mais basta. J’ai donc ue le coeur "peace" et c’est très utile dans la vie … pour les rencontres mais aussi pour le reste …

    Mon papa à moi s’est rasé les cheveux quand son meilleur ami a commencé à perdre les siens suite à sa chimio… Comme disait Lynda Lemay "Le plus fort c’est mon père" (enfin, parfois !)

  • #78 olympe le 19 septembre 2007 à 11 h 37 min

    Merci Gé pour ce condensé d’humanité et à toutes pour votre dérision, votre humour et votre addiction aux Tagada. Histoire de ramener sa fraise ? Gé, comme tant d’autres, j’ai été adoptée par le modèle tendre, solide, solidaire, celui avec lequel je ris et je m’engueule, avec lequel je fais des enfants, des projets, et qui traverse avec moi les coups durs sans jamais faillir. Des problèmes de thyroïde m’ont mise à plat pendant des mois, c’est bénin mais terriblement angoissant et handicapant d’être perpétuellement épuisée, sans parler de la difficulté à mener de front job, enfants, vie amoureuse en étant à 2 de tension. Mon homme a enduré ça, en restant amoureux, rassurant, attentif, présent et aidant. J’essaye d’être à la hauteur et d’être aussi attentive à lui qu’il est à moi. Mais après lecture de ton témoignage, je me sens encore plus consciente qu’un homme incroyable partage ma vie. Je suis émue par vos témoignages et encore plus amoureuse de mon mari. Merci.

  • #79 estrellias le 19 septembre 2007 à 11 h 38 min

    Ahhhh c’est trop beau….

  • #80 Virginie le 19 septembre 2007 à 11 h 44 min

    Les filles, je suis restée 4 ans sans homme (après un beau salaud), puis j’ai eu droit à un narcissique difficile à gérer et pas tendre du tout, et après Cher et Tendre est arrivé, depuis un an. L’extase. On fait pas de vélib mais on s’en fout…

    Comme quoi un an, c’est pas la fin, je vous assure (parceque 4 ans, c’était vaguement mon rythme avant – et on ne peut pas dire que j’étais malheureuse).

  • #81 Sonia, MISS BLOG 2007 le 19 septembre 2007 à 11 h 53 min

    Euh ouais je fais du Vélib’ mais je ne drague pas. je me fais draguer par des baudets. Ce qui n’est pas pareil…

    Pourquoi Alessandro Gassman fait pas de Vélib’ hein ?
    Même que je fais exprès de mettre des robes fendues et des talons dans l’espoir de le recnontrer.
    Le tour de France y va jusqu’à Rome ? Auquel cas je veux bien faire cycliste. Mais hors de question que je mette la tenue moulante et fluo.

    Pourquoi ya pas de distributeur d’oursons à la guimauve dans les stations Vélib’ hein ?
    Ca ne serait qu’une juste récompense à 30 minutes d’efforts intensifs non ?

    Mais je ne peux pas, je ne sais pas. Et je reste plantée là. Les lois ne font plus les hommes mais quelques hommes font la loi.

    Hélène, vraiment fais-moi sortir je dévie complètement du sujet initial.
    Mille excuses à Gé.
    Pas taper…

  • #82 Dyns le 19 septembre 2007 à 11 h 56 min

    Très bel article Gé !!! Chu zémue :)

  • #83 Hélène le 19 septembre 2007 à 14 h 00 min

    Alors là j’appelle ça être négative gratuitement handa, et je trouve pas ça tellement utile.

  • #84 Virginie le 19 septembre 2007 à 12 h 01 min

    C’est qui Alessandro Gassman?

  • #85 le 19 septembre 2007 à 14 h 10 min

    Le Châpo, il n’était pas question ici de mettre tout le monde dans des cases "tous des s***** et toutes des c*****" comme tu l’as dit, mais plutôt d’éviter de se laisser gagner par le discours ambiant que tu dénonces justement. Parce qu’au final, des salauds, je n’en ai pas tellement rencontré, quand je fais le compte (mais peut-être que j’ai pris le large avant, ou bien c’était peut-être moi la vilaine fille dans l’histoire ??)
    C’est juste ce mec-là, dans ces circonstances-là, qui m’en a réellement fait bien baver, par une accumulation de conneries, de frustrations et de blocages persos. Et qui sort de cet échec meurtri aussi, au final (mais je ne lui cherche pas d’excuses, hein, faut pas pousser Gé dans les tagadas non plus !)

    Disons que cette jolie parenthèse dans le métro m’a juste remise dans le droit chemin et m’a retiré le voile qui risquait de me couvrir les yeux, à force de me l’entendre répèter…
    Hommes, femmes, au final peu importe, on est juste des êtres humains, avec le même pourcentage moisi ou joli de chaque côté du troupeau :-)

  • #86 Sonia, MISS BLOG 2007 le 19 septembre 2007 à 12 h 12 min

    C’est "une degli attori italiani lei piu belli".
    Et c’est le fils de l’acteur Vittorio Gassman.
    Le remarquable interprète du film HAMMAM par Ferzan Ozpetek (que personne n’a vu d’ailleurs, dois-je encore le signaler ?).
    Et il jouait l’amant de Dalida dans le téléfilm sur TF1…
    ‘tain j’ai de ces références cinématographiques moi…

  • #87 Le Chapô le 19 septembre 2007 à 12 h 13 min

    Il y a quand même un truc qui me gêne dans cet article et ses commentaires, c’est le côté "y’en a des biens", "ils ne sont pas tous comme ça", "si on cherche bien on trouve la perle rare" ou "c’est l’exception qui confirme la règle".
    On part donc du postulat que les hommes sont par essence des s****** et que quelques-uns sortent du lot. On a tous été refroidit au moins une fois par une histoire qui s’est mal terminée et en vouloir à l’ensemble du sexe opposé pendant un temps est certainement normal. Cepedant, comme certaines le savent ici, je suis avant tout contre une guerre des sexes puérile et stérile et je tiens, non pas à prêcher pour ma paroisse (je suis assez mégalo pour me croire faisant partie dde ces "happy few" perles rares ;-) ) mais à appaiser les esprits en parlant de compatibilité/incompatibilité affective et/ou amoureuse entre un homme et une femme, plutôt qu’à imaginer un monde peuplé d’hommes légers, inconséquents et machos d’un côté et de femmes boudeuses, insuportables et manipulatrices de l’autre.
    Vision utopique de nos société ? Peut-être, mais je préfère transmettre cette idée reçue aux jeunes générations plutôt que celle, assez courante du "tous des sal***, toutes des chi****.

  • #88 Virginie le 19 septembre 2007 à 12 h 19 min

    Le Chapo,

    L’homme n’est pas par essence un s****, mais malheureusement, c’est pas toujours glorieux. Et elles doivent être rares, celles qui n’ont pas eu d’expérience désastreuse avec un homme. Une chose est sure, un homme prêt à s’engager, ça court pas les rues.
    Quant aux clichés sur la femme, parlons-en. J’avais un ex qui disait que toutes les femmes en voulaient à son argent. Du n’importe quoi. Ne parlons pas du cliché maman-ou putain. Ou quand elles disent non elles disent oui, etc.

  • #89 Flora le 19 septembre 2007 à 12 h 19 min

    J’aime beaucoup ta formule de compatibilité ou incompatibilité, le Chapo…Je pense que le point est vraiment là…

    Gé, ton texte est très joli…ça me fait regretter le métro et ces jolies histoires que je pouvais m’imaginer sur les gens que j’y croisais…

  • #90 Mlle Crapaud le 19 septembre 2007 à 12 h 20 min

    tout à fait d’accord avec le Chapô sur compatibilité ou non entre deux personnes.
    Et puis "des biens", je ne suis entourée que de ça, ce sont plutot les salauds qui sont rares (certes j’ai eu deux braves cas de gros connards parmi mes ex, mais "c’est tout" j’ose dire).

  • #91 Virginie le 19 septembre 2007 à 12 h 20 min

    Et puis aujourd’hui, les femmes gagnent leur vie. Elles peuvent donc se permettre d’être exigeantes. Et de ne pas accepter des comportements autrefois admis.

  • #92 Fanchette le 19 septembre 2007 à 12 h 21 min

    Sonia : tu veux dire qu’y a un type en vrai il s’appelle Ferzan Ozpetek ??? Nan, en vrai c’est un type qui s’appelle Robert Dugenou (comme tout le monde) et qu’est fan d’Emil Zatopek (çui qui coure avec des bottes de pompier, hein Pablo ?), alors au moment de se choisir un pseudo il a voulu faire un(e?) anagrame de son idole mais il s’est trompé, l’a pas pu tout mettre les lettres…

    Comment mon com n’a aucun intéret ? Z’êtes dures les filles quô même Mais moi j’ai beau chercher j’ai pas de belles histoires avec des princes charmants qui me tiennent la mien (le mien, le jour où j’ai dû être hospitalisée d’urgence pour l’apendicite -ok en même temps c’est que l’appendicite- il m’a dit "Ben nan Chérie, je peux pas, c’est lundi, ma femme est là (en plus c’est vrai…) fin de la parenthèse, celle qui suit a gagné une fraise tagada) à vous raconter… je cherche depuis ce matin, mais nan, y’a que les branques qui me viennent…

  • #93 lizou le 19 septembre 2007 à 12 h 21 min

    Pfff yen a qui ont de la chance d’avoir du soutient chez nous les mecs ont la trouillle des hopitaux et des microbes.Tous des salauds sur ce point. viennent meme pas à la maternité (ya du sang c’est dégueulasse)

  • #94 lizou le 19 septembre 2007 à 12 h 23 min

    J’adore Fanchette elle a le meme trauma que moi! on devrait créer un club.

  • #95 Virginie le 19 septembre 2007 à 12 h 26 min

    Lizou, les hommes ont pas la trouille, l’hopital, ça les ramènent à leur propres faiblesses.

    Fanchette, ton com a de l’intérêt, j’ai bien rigolé. (Le Chapo, comment ne peut-on pas généraliser comme ça après un tel témoignage?)

  • #96 annelise le 19 septembre 2007 à 12 h 26 min

    Comme Lilo et le Chaoô, moi je dis : c’est surtout une question de moment et de personne. Certaines femmes se comportent aussi très mal à certains passages de leur vie, et quand elles rencontrent The One, elles changent du tout au tout.
    Des gens blessés, oui il y en a beaucoup. Des amours à sens unique aussi. Et le souci quand on a été blessé, c’est qu’on devient méfiant, et qu’on risque parfois de passer à côté du bon ;-) Gardez l’oeil ouvert ! En tous cas, moi je l’ai trouvé alors que je ne le cherchais pas, je le garde !

  • #97 Sonia, MISS BLOG 2007 le 19 septembre 2007 à 12 h 27 min

    Fanchette, tu veux un exemple (j’avis essayer de faire un comm sérieux là) :

    Je sortais avec un médecin, donc un type plutôt intelligent.
    Un pneumologue qui aimait beaucoup mes poumons. Il trouvait que j’avais "de la conversation" comme on dit…
    Ca se passait très bien et tout.

    Un ouikend, le mec est injoignable.
    Je résussi à l’avoir au tel le dimanche soir très tard.

    Et là, attention, il me dit :

    Mais nan, mais tu es une fille intelligente… Tu peux le comprendre que j’ai besoin d’avoir 4 ou 5 copine en même temps non ?
    Tu pourrrais faire un effort non ?
    Là, y en a une qui voulait aller voir la mer depuis longtemps. Donc je l’y ai emmenée.

    Dans ta face la mer !

  • #98 Le Chapô le 19 septembre 2007 à 12 h 27 min

    Virginie,

    tu remarqueras que je n’approuve les clichés que ce soit dans un sens ou dans l’autre.
    Et si j’aime à parler de compatibilité, c’est que j’ai bien connu des hommes qui n’étaient pour rien au monde enclins à s’engager et qui, quasiment du jour au lendemain, sont passés dans la même journée chez le joailler et au Crédit Foncier ;-)

    Et comme aurait pu le dire Sartre "l’essence n’est pas et l’étant change" :-)

  • #99 alex le 19 septembre 2007 à 12 h 28 min

    Très joli et doux billet du jour :)
    Et puis c’est vrai des salauds il y en a autant que des pas salauds et comme disais je ne sais plus qui (oops pardon!) Micheline je crois ! pas sure !! un homme salaud avec une ne le sera peut être pas avec une autre ; des fois on a des réactions, suivant les situations, qui peuvent blesser l’autre et ça n’est pas une particularité masculine mais bien propre à la nature humaine. Après on est d’accord qu’il y a qui sont vraiment prédisposés "salaud" !!! mais si on tombe dessus et qu’on arrive à s’en sortir… on peut dire après que ce qui nous tue pas nous rend plus fort…
    Faut jamais désespérer, même dans les situations les plus désespérantes.

  • #100 Virginie le 19 septembre 2007 à 12 h 30 min

    Sonia, mon ex sa devise, c’était "loyal mais pas fidèle". N’importe quoi. Il n’a pas compris quand je l’ai quitté pour Cher et Tendre, cet être de lumière. Moi, je diagnostique un narcissisme exacerbé et une peur panique de l’engagement au nom de la liberté. Résultat, il est loin d’être libre, puisque être libre, c’est savoir choisir et assumer ses choix. Lui est prisonnier de son image de Don Juan.

  • #101 Fran le 19 septembre 2007 à 12 h 34 min

    Tout est une quesrion de timing, disponibilité, susceptibilité, compatiilité et cie
    Pas facile d’avoir des relations humaines saines et équilibrées que ce soit en famille, en couple ou en amitié à mon avis.
    Meme avec les meilleurs ( potes, ami(e)s,frangins et autres ) on se frite et on recoud ou on en decoud tout court

  • #102 Sonia, MISS BLOG 2007 le 19 septembre 2007 à 12 h 34 min

    Le type te menace de mort apres un calin, parce que, je cite, "Tu me rends fou et je ne veux pas être fou, alors il faut que je te tue" ! Tout ça avec un air de Jack Nicholson. Et il sort, et de rage, arrache l’interphone ! Tout ça alors que sa femme a accouché deux jours avant…

    Témoignage de Juliette dans mon Club des Pinatdes-Gourdasses….

  • #103 Fanchette le 19 septembre 2007 à 12 h 36 min

    C’est vrai Sonia (et Lizou) (et toutes celles qui se sont pris un connard du genre dans la face) : on fait pas beaucoup d’effort quô même !

    Je pense que dans notre livre sur les branques, Sonia pourra aussi écrire son chapitre. Faut qu’on songe au format encyclopédique…

    D’accord le Chapô, point de guerre des sexes stériles. C’est vrai que tous ces exemples bout à bout ne font pas des généralités. N’empêche ça te brise le mythe pour un bon bout de temps…

    PS : Sonia, chez moi les filles qu’ont "de la conversation", on dit qu’elles sont "poitrinaires" Si en plus elles sont "culinaires", le mec il est scotché au plafond (ok, le lundi, il est avec sa femme tu peux crever… mais en dehors de ça, ça peut être drôle. Comment ça chui cynique : nan nan ? Je m’adapte)

  • #104 alex le 19 septembre 2007 à 12 h 36 min

    Fanchette faut que le comptable il se bouge t’es géniale !!!

  • #105 Virginie le 19 septembre 2007 à 12 h 40 min

    Et ben moi je suis même pas culinaire. Et mon coté poitrinaire, c’est sacs à main et fanfreluches. Et pourtant, il est scotché, mon homme, si, si.

    OK la guerre des sexes s’est stériles, mais des fois faut pas pousser…

  • #106 lizou le 19 septembre 2007 à 12 h 40 min

    OUais
    @virginie l’hopital, ça les ramènent à leur propres faiblesses ben moi aussi g des faiblesses et j’y vais à l’hosto. Yen a marre de devoir etre plus compréhensives que les mecs, alors qu’ils s’étonnent pas si on les charie.

  • #107 le 19 septembre 2007 à 14 h 41 min

    Ah, mais les garçons croient aussi aux princesses, et à croire qu’à la trentaine ils ne pensent plus qu’à ça, j’entends ça tous les jours dans la bouche de mes amis !
    "elle ? oui je l’aime bien patati patata, mais c’est pas MA princesse et elle ne le sera jamais, tu vois, donc je peux pas l’épouser !" (pendant que la fille en face se fait des films, souvent)
    J’hallucine un peu. Mais surtout parce que ça me gonfle, moi, de ne pas être cette fameuse princesse, c’est à dire vierge avec 10 ans d’expérience sous la couette, féminine mais pas précieuse, avec du caractère mais pas chiante, exigeante mais pas chieuse etc… :-) Ils sont comme nous, quoi, nous qui les voulont forts et tendres, charismatiques mais fidèles etc…

  • #108 Fran le 19 septembre 2007 à 12 h 43 min

    Croyez vous que les mecs nous charient autant ??
    J’aimerai bien un jour assister à une soirée de mec ( voyez caché derrière je ne sais quoi pour qu’ils ne puissent pas me voir ) et écouter leur discussion.
    Si ça se trouve ils ne parlent jamais de nous, la gente féminine …. ôO ….

  • #109 Fanchette le 19 septembre 2007 à 12 h 44 min

    Alex… à lire tous ces "bons sentiments" (c’est pas négatif sous ma plume) et l’état d’esprit de Gé (laisser son cœur s’ouvrir), je me dit que c’est un peu ça mon problème : je sais plus comment réagir dans un monde normal avec un mec normal (genre bien élevé, un poil timide… genre Comptable quoi). Alors qu’emballer 5 branques dans la même soirée : trop fastoche ! (et trop drôle aussi, faut assumer son côté Branque…)

    Quel dilemne…

    Vous croyez qu’on peut faire des stages de réadaptation ?

  • #110 Fanchette le 19 septembre 2007 à 12 h 47 min

    Virginie, heureusement hein, qu’ils peuvent être scotché par autre chose, sinon, moi je suis vraiment désespérée !

    Ok, faut pas pousser… mais tout ça c’est du vécu. C’est pas poussé. C’est juste que ça fait des dégats. Qu’on essaye de réparer tant bien que mal.

    Fran : moi aussi je rêve de ça. C’est dommage qu’il n’existe pas un blog de garçons, qu’on pourrait aller espionner non ?

  • #111 Virginie le 19 septembre 2007 à 12 h 48 min

    Lizou, oui je sais.

    Le mien, il a fait fort. Il ne se soigne pas parcequ’il faut qu’il résiste (c’est dans sa tête, hein!), pas parcequ’il a peur de l’hopital (papa médecin, maman infirmière, lui a fait 2 ans de médecine). Mais aujourd’hui, il est interdit de don du sang (par moi). Il m’a fait une anémie l’année dernière après un don du sang! (Moi le don du sang j’en fait pas. Ado, je tombais dans les pommes après chaque prise de sang, alors aujourd’hui, j’hésite.)

  • #112 lizou le 19 septembre 2007 à 12 h 48 min

    des fois je capte mon mec au telephone avec son pote qui vit mal une rupture, on dirait des gonzesses, dans les moments de douleurs ont doient etre les memes. Mais quand ils ont la forme les meufs sont soit des trous soit des mégères, ils parlent pas de leur bonheur mais que de ce qui tourne pas rond.
    Peut etre une pudeur au niveau des sentiments.

  • #113 lizou le 19 septembre 2007 à 12 h 49 min

    Pareil que ton homme virginie, j’ai une belle anémie, ça va mieux aujourd’hui mais de là à donner du sang..

  • #114 Virginie le 19 septembre 2007 à 12 h 50 min

    Fanchette : pour les blogs de garçons, il y a bouffeur de yaourt (bouffeur2yahourt.canalblo… un peu en sommeil ces temps ci) et ra7or (http://www.ra7or.com/).

  • #115 emmanuelle h le 19 septembre 2007 à 12 h 51 min

    que l’hosto ramène les hommes à leurs faiblesses, c’est un peu facile pour se débiner, comme excuse, non ?
    je vais reparler de mon papa qui s’occupe de ma mère qui a un cancer….lui, il fait un blocage sur cette maladie qui lui a emportée sa mère prématurément….pour autant, il aime ma mère et donc, ses blocages, sa peur de la mort et des hopitaux, il la refoule parce qu’il n’a pas le choix, ma mère a besoin de lui….déjà que la maladie isole et rend seule, si en plus, elle n’a pas ce soutien….
    arrêtons de trouver des excuses à des comportements qui sont lamentables !!!
    donc sur ce point, je rejoins lizou.

    @ sonia….ton médecin était charmant dis donc !! et pas gonflé, du tout…et je présume qu’il était jaloux et qu’il ne t’aurait jamais laissé faire de même ??
    ça me fait penser à popeye dans les bronsés qui enchaîne conquête sur conquête mais se vante que sa femme ne soit pas la première p…..venue à coucher avec n’importe qui….

  • #116 Mlle Crapaud le 19 septembre 2007 à 12 h 51 min

    Fanchette > je table plutot sur un travail sur soi plus ou moins long et assez pénible. Au début tu te forces et après ça va mieux. Ensuite tu n’y penses même plus.

    Je fais que penser à l’allégorie de la taverne de Platon. Les hommes qui sont tous des salauds c’est le reflet des vrais objets, en fait, et il est difficile de réaliser que c’est pas uniquement ça. Mais c’est possible quand on le veut !!

    Fran > j’ai assisté à pas mal de soirées de mecs… Ils s’attardent pas autant que nous à analyser et à parler mais quand même : une fille, c’est compliqué. D’ailleurs, souvent ils sont contents que je sois là (la seule fille) pour décrypter. Ah ces hommes !

  • #117 zaza le 19 septembre 2007 à 12 h 54 min

    Très joli texte Gé, vraiment, il nous donne de l’espoir.

    Comme disait l’autre dans le film "je suis un aimant à minable, le moindre minable à 5 km autour il est pour ma pomme" bref c’est mon lot quotidien que veux tu ?

    Purée je demande pas grand chose pourtant, un mec gentil et sympa , meme pas beau en plus je m’en fous. mais bon l’espoir fait vivre

    Sonia, t’inquiète pas sur les références de film, j’ai quasi les memes, nous ne serons pas seules au monde!!!!!

  • #118 emmanuelle h le 19 septembre 2007 à 13 h 05 min

    là dessus, hélène, je te rejoins…..passé un certain âge, les centres d’intérêt se diversifient…..

  • #119 lizou le 19 septembre 2007 à 13 h 05 min

    Chacune ses obessessions, avec trois copines ont finissaient tjs par parler des memes trucs, une de son célibat, une de ses cheveux et une de son poid. aloes oui ya pas que les mecs dans la vie. On peut parler culture, arts et politique! Et meme de sport!

  • #120 emmanuelle h le 19 septembre 2007 à 13 h 07 min

    oui de sport …et même de rugby !!
    ah non, mince…ça marche pas…..parce que moi je parle des joueurs…..

  • #121 lizou le 19 septembre 2007 à 13 h 08 min

    moi parler de sport c’est critiquer Zidane, je le déteste (cette grande saucisse muette), nan ne me jettez pas la pierre!

  • #122 Hélène le 19 septembre 2007 à 15 h 15 min

    Je ne te trouve pas tordue lizou, je pense comme toi ;-)

    "Pour ce qui est de mon fils, il verra par lui-meme celle ou celui qui lui faudra." : Waow Fran, respect. C’est pas souvent qu’une femme envisage sereinement l’homosexualité de son enfant.

  • #123 Virginie le 19 septembre 2007 à 13 h 16 min

    Oui Hélène, il n’y a pas que le couple et la drague dans la vie. Avec mes copines, on parlait d’autres choses. Aujourd’hui, je les vois moins, alors on parle aussi couple, etc.

  • #124 Fanchette le 19 septembre 2007 à 13 h 20 min

    Voui Hélène, il parait même qu’on peut passer toute une soirée à parler maquillage. J’ai du mal à le croire…

  • #125 Virginie le 19 septembre 2007 à 13 h 25 min

    Parler maquillage? Pendant une soirée? C’est possible ça? L’hallu totale.

  • #126 Hélène le 19 septembre 2007 à 15 h 27 min

    Oui ben c’est hyper rare, je peux te dire que même les gens soit disants ouverts, intelligents, éduqués et tout ce que tu veux, sont généralement terrifiés à cette idée (je le sais, j’en connais).

    Je trouve ça génial que tu penses comme ça Fran.

  • #127 Virginie le 19 septembre 2007 à 13 h 32 min

    Puis parler mecs, c’est un peu lassant. Entre celle qui se plaint, celle qui explique que oui, elle est célibataire mais au moins, elle, elle a déjà vécu avec un mec, celle qui parle de son mec des étoiles dans les yeux, celle qui n’est pas concernée, on en a vite marre. Surtout que c’est souvent des généralités, rarement des sentiments très profonds (enfin, c’est mon expérience). Maintenant, je n’ai jamais parlé maquillage pendant plus de 10 mn. Mais je ne me maquille pas, alors…

  • #128 emmanuelle h le 19 septembre 2007 à 13 h 35 min

    en même temps, parler boulot toute une soirée, c’est lassant aussi….moi je suis prof, je bannis les soirée éduc nat tellement c’est pénible d’entendre toujours les mêmes histoires…et il en va de même pour les soirées où toutes les nanas racontent leur accouchement ou leur allaitement, où on ne parle que des enfants et de leurs exploits….l’ennui naquit un jour de l’uniformité !! parlons de plein de choses !!
    comme sur ce blog, tiens !!

  • #129 emmanuelle h le 19 septembre 2007 à 13 h 35 min

    et lizou, moi je ne te jetterais pas la pierre : zidane me fait le même effet qu’à toi !!

  • #130 Virginie le 19 septembre 2007 à 13 h 39 min

    Heureusement qu’on change avec le temps (enfin, on change pas, on évolue).

  • #131 lizou le 19 septembre 2007 à 13 h 43 min

    Le make up ça peut etre très interressant, surtout si on en parle au hammam ou dans un salon de thé!

  • #132 emmanuelle h le 19 septembre 2007 à 13 h 46 min

    moi, je parlais du groupe a-ha pendant des heures……et j’ai gravement saoûlée tout mon entourage avec le top 50 dans les années 80 !!!
    heureusement qu’on évolue !!

  • #133 handa le 19 septembre 2007 à 13 h 55 min

    je voudrais pas casser l’ambiance, mais pour la mignonne petite histoire du couple ds le métro…
    ben si ça se trouve, son mec il la trompe !!

    (ouais, mais je crois en l’amour, quand même…)

  • #134 Hélène le 19 septembre 2007 à 15 h 57 min

    Ehhh non Mattiou, tu peux pas comparer, salaud et alope ça n’a pas du tout la même signification ;-)

    Alors si je peux me permettre, je crois quand même qu’on attire les gens qu’on veut attirer.
    Donc si on attire des mecs pas nets, c’set un peu parce qu’on n’est pas prête à vivre une histoire normale avec un mec nromal, je pense.

    Ca n’est pas moralisateur ou culpabilisant hein, simplement on ne choisit pas les gens pour rien, quand on n’est pas prête ça se traduit souvent comme ça.

  • #135 Virginie le 19 septembre 2007 à 14 h 02 min

    Handa,
    Et l’important, c’est pas la vérité vraie sur le couple en question, c’est ce qu’il nous inspire…Et là, c’est une inspiration utile.

  • #136 Virginie le 19 septembre 2007 à 14 h 05 min

    Enfin, une inspiration positive…

  • #137 Fran le 19 septembre 2007 à 14 h 08 min

    Oui et je pense qu’on a besoin d’etre inspirée parfois, ça nous tire momentanée de notre train-train quotidien, et si ça peut nous redonner foi en je ne sais quoi et bien suis preneuse.

    Quant à moi, j’ai honte, ado je saoulais tout le monde avec le groupe BROS, savez les jumeaux anglais blonds ….Pitié dites-moi que vous connaissez !!!

  • #138 Sonia, MISS BLOG 2007 le 19 septembre 2007 à 14 h 14 min

    @ FRAN : WHEN WILL I BE FAMOUS ????

  • #139 Virginie le 19 septembre 2007 à 14 h 14 min

    Gé, tu as raison. Et les tagadas, c’est mieux que les orties.

  • #140 Lilimpro le 19 septembre 2007 à 14 h 18 min

    Salut Gé!

    En ce moment je ne trouve plus le temps de venir lire toutes vos discussions, mais je suis toujours les articles du blog, et j’ai eu envie de te dire merci.

    J’aime beaucoup ton texte. D’abord parce que je me suis reconnue dans le fait de toujours s’interroger sur tout ce qu’on voit, et d’imaginer la vie des gens qu’on a en face de soi, leurs aventures, mésaventures, leur caractère etc. Ce WE même, j’étais à la campagne, et je regardais les voitures au loin en disant à un ami qu’à chaque fois que j’en voyait une passer, j’imaginait combien de gens il y avait dedans, ce qu’ils faisaient, où ils se rendaient. J’en ai vus qui allaient manger une tartiflette chez des amis, ils étaient deux en voiture, ils s’aimaient mais se disputaient un peu. Ils avaient des enfants, mais pas là avec eux. Bref, et mon ami m’a répondu que lui faisait ça en voyant passer les avions. Du coup on a vu toute une ribambelle de gens fixer le coucher de soleil que eux voyaient, alors que nous n’en voyons que le bout qui émergeait de la colline.

    J’ai beaucoup aimé ce que tu as imaginé sur ce couple. Et surtout, je trouve que, même si on en arrive pas forcément à se dire que tous les mecs sont bla bla bla, on peut parfois perdre espoir, ou perdre un peu de lucidité, sur le couple, et ton texte en redonne, ça me touche beaucoup. Il me rappelle qu’un couple ça peut aussi être ça, de l’amour et de l’entraide au quotidien, de la confiance, très forte.

    Je suis contente aussi pour toi que tu décides de rouvrir ton coeur. La vie est plein de surprises si on sait rester ouvert à elles.

  • #141 Hélène le 19 septembre 2007 à 16 h 18 min

    Voilà, mymiep a dit (en beaucoup mieux) ce que je voulais exprimer.

    Et j’adore le coup de "la poubelle à connards" ;-))

  • #142 Fran le 19 septembre 2007 à 14 h 21 min

    Merciiiiiiii Sonia !! Je me sens tout d’un coup moins seule
    Merci Merci Merci
    J’avais acheté les 2 albums et ensuite je suis passé à Oasis, Blur, et une grande période Cure …. Oh que de doux souvenirs … J’adore !!

  • #143 turquoise le 19 septembre 2007 à 14 h 23 min

    Ah, cette notion de Prince Charmant, je crois que c’est la pire chose qu’on puisse fourrer dans la tête d’une gamine . Après, elle va pioncer pendant cent ans d’affilée, ou passer sa vie à rouler des pelles à des crapauds pustuleux dans l’espoir de les transformer en Ken -de-Barbie . Les êtres humains sont comme des pulls : soit pur cachemire , chauds et doiux ,et alors il faut en prendre grand soin , ou 100% acrylique comme le médecin calamiteux de Sonia, qui bouloche au 1er lavage et ne mérite que la poubelle , ou juste bof-bof (laine et viscose ) : durée limitée, risque de déteindre et de rétrécir … Mais personne n’est en or massif 24 carats 24 h sur 24 , et Perrault racontait n’importe quoi – il avait dû fumer sa perruque !

  • #144 Fran le 19 septembre 2007 à 14 h 26 min

    HIhihiiiii " Fumer sa perruque " J’adooooooore !!
    Tu permets que je la ressorte de temps à autre à mes copines ??
    A contrario, ls garçons on les fait croire à quoi ?? ou à qui plutot ?? Ya pas d’histoire avec des Princesses Charmantes ….

  • #145 zaza le 19 septembre 2007 à 14 h 27 min

    TURQUOISE : je t’aime, dans mes bras !!!!!!!

  • #146 Virginie le 19 septembre 2007 à 14 h 28 min

    Turquoise,
    C’est pas l’attente du prince charmant, c’est une question de rencontre au bon moment! En fait, complexer les femmes célibataires en disant que chercher le prince charmant, c’est pas bien, je trouve ça débile. Parceque que on LE trouve, c’est le prince charmant. Même si on n’y croit plus.
    Et puis Perrault ne racontait pas 20 ans après.

  • #147 lizou le 19 septembre 2007 à 14 h 30 min

    si les mecs se permettent de se comporter de la sorte c’est que peut etre malgrétout ça les femmes ne leur ferment pas la porte.

  • #148 Virginie le 19 septembre 2007 à 14 h 31 min

    Fran,
    Les garçons, on leur fait croire à la parfaite petite femme d’intérieur ou à la fille pour une nuit. Ou au clone de leur maman, si parfaite (suite à discussions avec garçons, certaines trop drôles).
    En tout cas, on leur fait pas croire à la femme qui a un bon métier et de bons revenus, une carrière, etc.

  • #149 cloN le 19 septembre 2007 à 14 h 33 min

    C’est tout à fait vrai. Il y en a qui reste. Il n’y a pas très longtemps, on a découvert que j’avais une maladie grave, c’est dur pourtant mon mec est resté alors qu’il était beau et jeune (tt juste 25ans). Il aurait pu me laisser tomber pour aller voir ailleurs où la vie est plus facile mais non il me tient la main comme quoi il faut toujours y croire:-)

  • #150 Virginie le 19 septembre 2007 à 14 h 33 min

    Lizou,
    Ben non on ferme pas la porte. On croit au mythe d’être "celle qui va le faire changer en le rendant heureux, ce pauvre petit si peu heureux".

  • #151 Virginie le 19 septembre 2007 à 14 h 34 min

    CloN,
    On espère que tu vas en sortir. Avec du soutien, ça doit aider…

  • #152 lizou le 19 septembre 2007 à 14 h 37 min

    Mais peut on changer quelqu’un, femme comme homme? Je suis pas sure que ça soit possible si la personne en question ne le fait pas déjà seule (de changer, jsuis un peu embrumé).

  • #153 Fran le 19 septembre 2007 à 14 h 38 min

    Mouais donc du coup moi qui ait un petit garçon de 5 ans j’ai intéret à lui montrer que Maman travaille dur, qu’elle y arrive même si papa ne paie pas la pension et qu’elle est heureuse avec son Chéri meme si elle gagne plus d’argent que lui.
    J’espère juste que ça va pas lui foutre les jetons et que du coup il aimerait avoir une nouille comme petite amie : ))

  • #154 Virginie le 19 septembre 2007 à 14 h 39 min

    Lizou,
    Tout à fait d’accord. On ne change que si on y est prêt. Et capable de comprendre que tout ne peux pas être comme on voudrait que ce soit. Et que changer, ce n’est pas perdre. Maintenant, quand un charmant voyou te séduit, tu perds un peu ton bon sens, non?

  • #155 le 19 septembre 2007 à 16 h 40 min

    L’excès de confiance en soi aussi ça peut pousser à se maquer avec des salauds, et là c’était mon cas :-)
    Dans le genre, "je suis au-dessus de tout ça, moi, je ne vais en souffrir, je saurai résister jusqu’au bout, et on va voir ce qu’on va voir" Ca avait bien marché pendant les douze années de vie sentimentale précédente, pas de raison que ça ne marche pas encore une fois, non ?
    Ben au résultat c’est le psy qui m’a vu :-))

    Au final, après des années d’histoires différentes et passionnées, je me suis juste rendue compte que… j’en sais rien d’ailleurs, de quoi je me suis rendue compte.
    Je sais juste que je connais un peu plus mes limites, qu’on peut arriver se forcer à retomber amoureuse d’une pauvre tache pour des histoires d’idéaux, d’histoire pourrie qui pourrait être magique "et si ceci et si cela", et que l’homme que j’aurai à côté de moi, je le prendrais avec ses forces et ses faiblesses, sauf que je fairais attention si possible que ce soit des faiblesses qui ne m’envoient pas dans le mur, en fait.
    Et je dis "si possible" parce qu’on est jamais à l’abri d’une rechute, hein, mais c’est pas tout ça qui va m’arrêter d’être heureuse, d’abord !

  • #156 turquoise le 19 septembre 2007 à 14 h 41 min

    Fran : bien sûr, sers-toi !
    Zaza : bizzz !
    Virginie : ce n’est pas chercher un partenaire qui n’est pas " bien ", c’est croire que l’on a rencontré quelqu’un de parfait qui est se fourrer le doigt dans l’oeil jusqu’à l’omoplate … parce que rien n’est statique, les êtres changent, évoluent, vous surprennent – en bien comme en mal . Mais espérer rencontrer un type sympa, intelligent, loyal et amoureux, je trouve ça très sain, au contraire – à condition de ne pas vouloir un bonheur tout prêt, clés en main , dans une vie de conte de fées …

  • #157 Virginie le 19 septembre 2007 à 14 h 42 min

    Fran,
    malheureusement, je doute que les résultats soient 100% ceux voulu. Il y a la liberté et l’expérience personnelle qui joue. Maintenant, s’il est heureux avec une nouille heureuse, pourquoi pas?

  • #158 le 19 septembre 2007 à 16 h 42 min

    que je ferais, pas que je fais+ferais en même temps (ça m’apprendra à taper des commentaires à toute vitesse avec ma boss dans le dos :-)

  • #159 lizou le 19 septembre 2007 à 14 h 43 min

    Nan, je suis pas pour les charmants voyous, un de mes coups de coeur est mort d’une overdose, donc je fais une croix sur ce genre de mec, meme comme ami proche. j’ai aucune envie d’etre triste ou de courir derrière un mec qui me court pas lui meme après.

  • #160 turquoise le 19 septembre 2007 à 14 h 49 min

    Virginie : je ne pense pas que l’on puisse faire changer quelqu’un … Si la personne en question n’est pas volontaire pour changer, elle ne changera pas . En revanche, toi, tu peux changer ta propre façon de la voir . Et je trouve assez rassurant, finalement, de se dire que l’on n’est responsable que de soi, non ?

  • #161 lizou le 19 septembre 2007 à 14 h 49 min

    Pffff on est trop gentil, si on les chassait tous de nos paddock ces mecs tout nazes, ils seraient tous seuls et se remettraient en question, le probleme c’est qu’il y a tjs une "nouille" pour le récupérer (je précise que "nouille" s’adresse à nous toutes et s’applique aussi à moi).

  • #162 la_pomme le 19 septembre 2007 à 14 h 51 min

    tres joli témoignage ! merci :)
    et c’est vrai que ca existe des hommes sur qui on peut compter :)

  • #163 lizou le 19 septembre 2007 à 14 h 52 min

    Quand j’écoute mes copines me dirent "ah son ex c’était une sacrée garce…Celle d’avant aussi…gnagna" elles m’énervent, J’ai envie de dire mais d’où tu la connais celle là? Et quand ce sera fini entre vous tu seras toi aussi membre du club des garces.
    Après elles me font un peu la gueule mais bon, c’est dit. J’aime pas qu’on critique les gens qu’on connait pas.

  • #164 Virginie le 19 septembre 2007 à 14 h 52 min

    Lizou, pour se remettre en question il faut en être capable. Parceque souvent, se remettre en question, c’est compris comme changer de stratégie d’approche. Mais pas de vision de fond. Pas sure que si les mecs nazes étaient seuls, il se remettraient en question.

  • #165 lizou le 19 septembre 2007 à 14 h 55 min

    Tu serai un mec Virginie on te taxerait de paternalisme envers ces faibles choses que sont les hommes ;;-)))

  • #166 Virginie le 19 septembre 2007 à 14 h 55 min

    Quand on écoute un homme, leurs ex sont toutes des garces. Parceque si ce n’est pas le cas, pourquoi c’est leurs ex? Et puis ça rassure : je ne suis pas une garce, son ex est une garce, donc moi je ne serais jamais son ex…
    Une logique douteuse, certes.

  • #167 Virginie le 19 septembre 2007 à 14 h 57 min

    Lizou, ben oui, je suis un peu comme ça. Mais faut pas pousser. Faibles choses, c’est facile à dire.Ceci dit, chevalier sans peur et sans reproche, c’est pas ça non plus.

  • #168 Fran le 19 septembre 2007 à 15 h 03 min

    Huuumm Je crois que nous sommes tous pareils, homme ou femme, devant Cette Fameuse Remise en Question. Pas facile de se regarder droit dans les yeux devant notre miroir, bien des fois on ne se voit qu’en surface. Soyons un peu plus tolérante envers eux et nous-meme du coup

    Pour ce qui est de mon fils, il verra par lui-meme celle ou celui qui lui faudra. Tout ce qui compte c’est qu’il soit heureux, pas trop perturbé et qu’il s’assume

  • #169 mymiep le 19 septembre 2007 à 15 h 05 min

    Juste un mini commentaire qui ne sert à rien

    @ Mlle Crapaud: heu… c’est pas l’allégorie de la Caverne et non de la Taverne de Platon?
    Bon en même temps après quelques verres à la taverne c’est vrai qu’on peut avoir peur de son propre reflet dans le mirroir des toilettes…. Peut-être un lapsus révélateur (ou alors je prèche pour ma paroisse :S).

    Désolée pour le commentaire hors sujet je sors (à la taverne avec les filles aux poches pleines de fraises tagada et d’ourson) ;-)

  • #170 lizou le 19 septembre 2007 à 15 h 07 min

    Ben je vois pas pourquoi moi je suis bien sans peur et sans reproche! jrigole, mais je crois vraiment que biologiquement les hommes sont moins doués pour l’attachement que les femmes, ils ont pas de bébés, n’allaitent pas, ils sont jamais sur que ça soit vraiment les siens (on est dans le fantasme hein, ne nous emballons pas), ils ont longtps été polygammes.
    Peut etre qu’ils s’attachent plus au groupe, voir les guerres, les matchs de foot ect…qu’aux individus une fois individualisés?

    OUAIS je sais je suis tordue, et beaucoup meme. Pardon Hélène.

  • #171 Virginie le 19 septembre 2007 à 15 h 07 min

    Fran, oui, la remise en question, c’est pas facile.

    mymiep, n’oublie pas le saucisson avec les fraises et les oursons pour aller à la taverne de platon…

  • #172 le 19 septembre 2007 à 17 h 17 min

    Le Chapô > ouh là là, ne t’inquiète pas, je ne me suis pas sentie attaquée du tout, désolée si j’ai pu te sembler agressive dans mes tentatives de justifications :-)

  • #173 Fran le 19 septembre 2007 à 15 h 23 min

    Je ne sais pas si c’est de ma génération ou de mon entourage, j’ai des ami(e)s qui sont gays et qui m’ont fait voir la vie aussi à leur façon et du coup j’y ai bcp gagné en ouverture d’esprit.

    De ce fait l’orientation sexuel de mon fils ne m’inquièt pas. Je veux juste qu’il soit heureux, c’est ce que veulent tout parent je crois

  • #174 Virginie le 19 septembre 2007 à 15 h 31 min

    Fran, d’accord avec Hélène. Les préjugés ont la vie dure, de même que les modèles sociaux. Il doit y avoir le fait de l’attente de la descendance dans tout ça. Et puis la peur de l’inconnu. Une de mes cousine a épousé un gay (il s’en ait aperçu après). Et bien dans ma famille, ce n’est pas tout à fait admis. Ils sont séparés mais pas divorcés.

    Une chose est sure Fran (enfin, à mon avis), si ton fils s’avère gay, le fait d’avoir une mère à l’aise avec l’idée l’aidera à le vivre.

  • #175 Fran le 19 septembre 2007 à 15 h 32 min

    Tu me flattes !!!

    Mon fils c’est toute ma vie alors je ne pourrai pas vivre sans lui ni sans son amour
    Du coup, ça ouvre pas mal l’esprit !!

    Oui suis un peu bcp voire abusivement mère poule, c’est plus fort que moi mais je me calme avec le temps et surtt que ce garçon de 5 ans a déjà parfois honte de sa mère, c’est horible non ?? Non je ne lui nettoie pas le visage avec ma salive, non je ne l’appelle pas Lapin Jaune devant tous ses potes ……..moi j’ai meme pas honte hihihi

  • #176 Quietlaugh le 19 septembre 2007 à 15 h 50 min

    @ Ge j’ai beaucoup aime ton texte. Emouvant.

    Pour ajouter de l’eau au moulin du timing etc… Je vais (encore) partager une de mes histoires :-) J’ai eu une periode de rejet des mecs parceque mon ex etait vraiment un homme charmant, attentionne, amoureux et… Un manipulateur extraordinaire. Vraiment je dois lui tirer mon chapeau il a reussi a me faire lui presenter des excuses de l’avoir tant enerve qu’il en etait venu aux mains avec moi (heu.. il avait de bien plus grandes mains que moi j’ai eu les bleus pour le prouver).
    Donc j’ai eu une phase : NON MERCI.
    Force m’est cependant de constater qu’il y a plein de mecs super…. D’ailleur la majorite de mes amis sont des hommes et ils sont parfaits.
    J’en deduis donc que c’est soit moi qui suis vraiment iritante (remarquez que c’est un peu vrai) soit je fais inconsciement express de choisir me hommes au rayon circulez il n’y a rien a voir….

    Loin de moi l’idee d’insinuer que cela ait ete le probleme de Ge…. Il y a aussi la faute a pas de chance….

  • #177 Mattiou le PS le 19 septembre 2007 à 15 h 52 min

    Et bien moi je pousse un coup de gueule contre ce billet !!!

    imaginez un garcon écrire un billet "non toutes les filles ne sont pas des salopes"

    genre : "j’en connais une qui n’est pas une salope : miracle"

    Na !

  • #178 Carrie Bradshow le 19 septembre 2007 à 16 h 00 min

    Bien sûr qu’il y a des hommes biens, c’est comme si les mecs disaient que nous étions toutes des s…….
    C’est l’Amour le vrai.
    Pas facile à trouver à priori.
    Et pas facile à garder non plus.
    Le tout étant de s’apercevoir de la chance qu’on a à ce moment là !!! parce que c’est souvent quand on l’a perdu ce trésor, qu’ on se rend compte de sa valeur inestimable !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    "on met plus de passion à obtenir ce qu’on a pas, qu’à garder ce qu’on a".

  • #179 mymiep le 19 septembre 2007 à 16 h 03 min

    Mattiou, je ne vois pas le rapport.

    Ce billet est simplement une note d’espoir pour redonner confiance à certaines qui, blessées par la vie on pu se laisser aller à avoir une telle pensée réductrice.
    Il suffit de lire les commentaires pour voir que le titre est un cliché volontairement caricatural que personne ici ne partage de façon tranchée.

    Pour le garçon qui écrirait ce que tu as dit, libre à lui de redonner de l’espoir à ceux qui pourraient être trop blessés par la vie pour avoir confiance en la gente féminine, c’est tout à son honneur.

  • #180 le 19 septembre 2007 à 18 h 04 min

    zoe rose, c’est ce que je me dis parfois aussi, et puis quand je pense à la manière dont les filles peuvent être épouvantables et vicieuses quand il s’agit de quelqu’un qu’elles n’aiment pas, je n’ose même pas imaginer ce que ça donnerait en temps de guerre !!!

  • #181 frederique-etc le 19 septembre 2007 à 16 h 08 min

    Très joli texte, ça interpelle pas mal de monde !
    C’est vrai ce que tu dis, Hélène sur le fait qu’on attire un peu les gens qu’on veut attirer ! j’ai beaucoup aimé des mecs plutôt rock’n roll, mais que c’est fatiguant !
    Mon chéri (et mari) actuel est juste comme il faut, genre il fait sage mais est capable de pas mal de choses surprenantes, exactement celui qu’il me fallait !
    Je sais aussi que quoiqu’il arrive je peux compter sur lui, c’est reposant comme impression !
    (je l’ai rencontré à 33 ans, donc patience, hein !)

  • #182 Virginie le 19 septembre 2007 à 16 h 09 min

    Hélène,
    Dans un sens tu as raison, mais attention à ce discours, malgré tout culpabilisant. Moi, j’en suis sorti par la colère, en acceptant que "ce n’est pas de ma faute, les salaups c’est en face" (pareil pour une histoire de harcèlement moral destructrice. La remise en question, ça a plutôt été : et pourquoi je dois être gentille / tolérante / compréhensive / faire des efforts / etc? Je suis devenue beaucoup plus aggressive, au boulot surtout.
    Si on attire des mecs pas nets, c’est aussi parcequ’ils repèrent instinctivement les failles en nous. Et c’est ces failles et la représentation qui va avec qu’il faut comprendre (et changer).
    Surtout qu’il y en a des très forts pour culpabiliser.
    Ceci dit, aujourd’hui, je ne suis pas sure de résister si je me retrouve un jour dans ce type de situation.
    Et puis quand même, il faut aussi trouver celui qui va bien au bon moment. Mine de rien, la chance / le hasard joue son rôle.

  • #183 mymiep le 19 septembre 2007 à 16 h 16 min

    Virginie, d’après ce que j’ai compris (et carrément vécu aussi) c’est plutôt le fait de ne pas savoir selectionner (par faiblesse, naïveté ou excès d’espoir) qui peut conduire droit dans la poubelle à connards.

    Il y a fort à parier que le moment où on a le plus grand risque de croiser un abruti manipulateur ou du genre, c’est justement quand on est en situation de "faiblesse" qui altère le discernement (heu… on dirait que je rédige un truc sur Legifrance là oups).

    Et puis peut-être que le fait d’avoir morflé permet de TENTER de ne pas retomber dans le même panneau (bon le problème c’est que des panneaux y en a des tas donc on peut quand même retomber dans le Code Rousseau mais différemment).

  • #184 lizou le 19 septembre 2007 à 16 h 18 min

    Je connaissai un mec, moche, pas gentil, pas drole, mais sans gene et rentre dedans. Il sortait avec plein de filles, j’ai vu comment il procédait. Il matait les filles dans la rue, faisait vaguement connaissance pour qu’elles finissent pas lui dire bonjour. Et là il attendait de les voir mal, pleurer, un peu paumé et quand ce jour arrivait il allait leur parler, les chopait en faisant le gentil.
    C’est tout une statégie que d’etre un salaud.

  • #185 Virginie le 19 septembre 2007 à 16 h 19 min

    Mymiep, c’est aussi une question de confiance en soi. Si on n’a pas confiance en soi, on tombe dans n’importe quel panneau (celui là au moins il veut bien de moi).
    Quant à l’éducation par l’expérience, quand il s’agit de l’affectif, j’ai des doutes. Parcequ’il y a toujours une minuscule différence.

  • #186 zoe rose le 19 septembre 2007 à 16 h 19 min

    A chaque rencontre je me donnais corps et âme à l’élu du moment en étant persuadée qu’il était l’homme de ma vie. J’ai chaque fois été déçue : soit parce que je ne les trouvais finalement pas à la hauteur, soit parce qu’ils me viraient parfois pas très gentiment … Mais ça ne m’a jamais vraiment effondrée car je me disais que si ça ne marchait pas c’est que ce n’était pas le bon, c’est tout.
    Voilà maintenant 10 ans que je suis mariée avec 2 enfants et là, aucun doute, c’est le bon ! Donc j’ai arrêté mes recherches …
    Conclusion : ne jamais perdre de temps avec quelqu’un qui ne te correspond pas ou à qui tu ne corresponds pas ; la vie est courte … qui cherche trouve (enfin … des fois …)

  • #187 Virginie le 19 septembre 2007 à 16 h 23 min

    Et peut être aussi qu’il faut arrêter de penser :
    – qu’il faut se caser
    – avant 30 ans
    Sinon on n’est pas une vraie femme
    pour tomber sur la perle.

  • #188 alex le 19 septembre 2007 à 16 h 28 min

    oui voilà on prends les choses comme elles viennent sans se prendre la tête, même si elle viennent au bout de longtemps… bon mais on peut comprendre que certaine ou certain se prennent la tête quand ils voient les années avancer et aucune famille se fonder.

  • #189 mymiep le 19 septembre 2007 à 16 h 28 min

    Virginie: Oui tout à fait c’est ça, quand je parlais de "faiblesse", le manque de confiance en fait totalement partie (Ben même s’il me fait du mal celui là au moins suis pas toute seule) ==> manque total de confiance.

    Et pour l’expérience, c’est bien le problème, même en disant "maintenant je sais on ne m’y reprendra plus", ben on peut reprendre un autre panneau différent dans la poire (d’où le code Rousseau ;-))

    Hélène: Ouais et même pas recyclable la poubelle pffff du coup le ti coup de vernis à ongles dans la cuvette des WC parait tout à coup bien plus insignifiant pour le développement durable ;-))

  • #190 Londoncam le 19 septembre 2007 à 16 h 33 min

    Pfiou, un tres beau texte Ge, et de bien jolis et interessants commentaires. Perso je cherche encore l’Homme avec qui on se tiendra mutuellement la main quand ca ne va pas ou bien meme que ca va (pour lui comme pour moi). Je suis effectivement tombee sur des laches, mais je crois que je les ai laisses etre des laches aussi. C’est vrai ce que tu dis Helene.
    Et puis je vois mes amies en couples avec des mecs geniaux, attentionnes, presents dans les coups durs (maladie, deces, problemes…) mais aussi quand ca va bien. Ils avancent dans la vie en s’aimant et se respectant. Leurs mecs deviennent des amis. Meme si j’ai ete echaudee par certains hommes, je crois encore que la plupart d’entre eux sont des mecs bien, qui, comme nous, seront les meilleurs (ou en tout cas feront de leur mieux) pour l’elue de leur coeur.

  • #191 Londoncam le 19 septembre 2007 à 16 h 33 min

    Et Virginie, je m’ajoute aux ondes positives !

  • #192 Fran le 19 septembre 2007 à 16 h 50 min

    Moi non plus je ne sais pas si on retient bcp de nos expériences affectives et amoureuses.
    Moi aussi apres petite visite chez les psy après mon divorce ( c pas telement ça qui m’a fait y aller mais plutot la goutte qui a fait déborder le vase comme on dit ), j’ai appris à me regarder ds le miroir ( pas ts les jours .. faut pas abuser ) et je sais maintenant ( à peu près ) qu’elles sont mes limites meme si je continue à faire des conneries, et à changer d’avis tous les jours, à mettre fils et Chéri ds de drole de situation mais c’est aussi ça la vie, non ??
    Et puis d’abord j’assume et ensuite je m’excuse auprès de mon entourage pour les mettre sans arret en panique : ))

  • #193 alicia le 19 septembre 2007 à 16 h 54 min

    Très joli texte, j’imagine bien la petite bulle de tendresse dans le métro et les gens perdus dans leurs pensées tout autour, c’est joli….. et je fais souvent ça moi, m’inventer des histoires au sujet des gens que je vois comme ça dans la rue ou ailleurs! J’adore faire ça, j’sais pas pourquoi!!
    Et je penserai aussi aux ondes positives Virginie le 5!

  • #194 anne k le 19 septembre 2007 à 16 h 58 min

    La taverne de Platon, ça m’enchante ! Qui vient s’y jeter un godet ?!!

  • #195 Stella Cadente le 19 septembre 2007 à 17 h 08 min

    Boum! Touchée là … curieuse impression que de ‘me voir’ à travers les yeux de la narratrice ici, parce que cette femme ça pourrait être moi, et lui pour sûr il ne m’a pas lâchement tourné le dos, il s’est fait encore plus présent, prenant soin de moi, de nous et de notre lien sacré… ‘Au nom de lui’, je me sens vivre encore…

    Merci pour ce texte, simple et vrai … ^ ^

  • #196 Le Chapô le 19 septembre 2007 à 17 h 11 min

    De biens jolis concept en tout cas:
    -La taverne de Platon (qui nous ramène à l’age de bière ;-) )
    -La poubelle à connard (ô que j’aime cette expression !)

    @Gé >
    Ne vois dans mon discours aucune attaque personnelle. D’ailleurs ton texte m’a beaucoup touché et je me suis demandé quelle serait ma réaction si je me trouvais confronté à la même situation que cet homme.
    J’ai juste voulu mettre mon petit grain de sel dans cette discussion enflammée mais sans passion et avec recul ;-)

    En tout cas, le Dr John Gray va continuer à gagner beaucoup d’argent ;-)

  • #197 siamoise cramoisie le 19 septembre 2007 à 17 h 14 min

    J’avais posté un truc sur la Taverne, et ça s’est perdu, comme d’hab.

    Elle est bien bonne, celle de la taverne de Platon! ca va bien avec le banquet, remarcue.

    Moi, j’aime Mon Blog De Fille :-) façon schtroumph

  • #198 siamoise cramoisie le 19 septembre 2007 à 17 h 15 min

    oh, je peux parler avec mes lapsus, hein…

  • #199 zoe rose le 19 septembre 2007 à 17 h 49 min

    j’adore ces discussions de nanas ! que de politesse et de gentillesse entre nous, que de respect ! si seulement le reste du mon de pouvait nous ressembler !!!

  • #200 Breizh’ le 19 septembre 2007 à 18 h 23 min

    Gé, j’ai beaucoup aimé ton texte…écrit avec un ton très juste :-) Merci de me rappeler que "non tous les hommes ne sont pas lâches et salauds"…il faut redire les choses de temps en temps!!

  • #201 turquoise le 19 septembre 2007 à 18 h 24 min

    Je suis vraiment d’accord avec vous en ce qui concerne l’estime de soi . Si on ne s’accorde pas de valeur, on se brade à n’importe quel abruti … d’où la nécessité pour les parents d’apprendre aux enfants à s’aimer , et de ne jamais les dévaloriser . Et Fran a bien raison, mieux vaut un fils gay …gai et bien dans sa peau que tout triste et honteux !!

  • #202 Princesse Strudel le 19 septembre 2007 à 18 h 25 min

    Merci, Gé. Il et beau ton texte.
    Quand je vois ces couples comme ca, dans le métro ou dans la rue, je souris, et puis il y a une larme qui a une furieuse envie de venir couler. Parce que, vois-tu, je les envie. J’envie cette tendresse et ce lien, qui font si mal à la solitude que j’éprouve. J’ai envie moi aussi que quelqu’un me prenne dans ses bras, me tienne la main si ca ne va pas, et soit là "pour le meilleur et pour le pire".
    Et puis j’ai juste peur de ne pas trouver cet homme-là. Je ne me dis pas que "tous les hommes sont des salauds". Je me dis juste que le mec fiable et solide "c’est pas pour moi". Une résignation, un brin de chagrin. L’habitude de se débrouiller seule, et la peur de toujours devoir le faire.
    Bref… Ils ont de la chance, tes gens du métro. Je t’embrasse.

  • #203 zoe rose le 19 septembre 2007 à 18 h 34 min

    Princesse Strudel, en te lisant je me suis retrouvée 10 ans en arrière (avant mon mariage). Moi je pleurais quand, dans les embouteillages, je voyais un couple s’embrasser dans la voiture de devant : moi j’étais seule avec la certitude que ça durerait toujours.
    Et me voilà aujourd’hui, avec un homme, un vrai, à mes côtés. Je sais c’est pas parce que les autres ont trouvé que nous … mais ça n’arrive pas que dans les films. Je pense à toi car je sais à quel point ta situation est douloureuse … mais pas désespérée !!!!

  • #204 Londoncam le 19 septembre 2007 à 18 h 48 min

    Princesse Strudel, tu es allee faire un tour dans ma tete ou bien? Parce que j’ai beau lutter, au fond de moi je pense toujours comme ca. Que le mec bien n’est pas pour moi. Et pourquoi il ne le serait pas? Je ne sais pas, il n’y a pas de raison, mais j’ai du mal a me persuader du contraire. D’ou, surement, les echecs…

  • #205 Princesse Strudel le 19 septembre 2007 à 19 h 21 min

    @ Londoncam: je fais des tours sur ton blog, ma douce, dans ta tête, pas encore (j’aurais frappé avant d’entrer, hein?).
    Pourquoi il ne serait pas pour moi? Hé bien, par exemple…
    Parce qu’il est avec une autre (et un mec bien ne quitte pas sa copine pour une autre).
    Parce qu’il va rencontrer quelqu’un d’autre.
    Parce que pas de bol.
    Parce que… ben je sais pas pourquoi, en fait. C’est juste que c’est un état de fait qui se prolonge. Un peu trop. Que j’ai bientôt 30 ans et que le temps passe "quand même". Parce que j’en crève de sentir une main dans la mienne, un corps près du mien, de partager un rire, de ne plus être seule quand j’ouvre un oeil le matin. De partager les croissants du dimanche, de cuisiner pour deux, de faire des projets de vacances à deux…

    @ Zoe Roe: je suis contente que tu aies trouvé l’Homme. J’espère (encore) que ca va m’arriver aussi. Mais je vois que mes copines se caent, que je fais la liste de mes invités pour mon anniversaire et n’y voit "que des couples", je me dis que le petit père Cupidon m’a oubliée. C’est un peu le même sentiment que celui qu’on peut ressentir quand "tout le monde est invité à la fête d’anniversaire de Machine et pas mouâââââ" (je devais avoir sept ans, à l’époque): être hors jeu, désaimée, pas assez bien, oubliée, rejetée, invisible.

    Quand IL a frappé à ma porte samedi soir, le PPC, j’ai cru que c’était Noel, tellement j’étais heureuse d’avoir ENFIN la preuve que cet homme dont je suis amoureuse depuis si longtemps éprouvait aussi quelque chose pour moi…
    Bon, me l’enlever deux jours plus tard, c’est quand même super vachard. C’est comme si on vous enlevait le macaron de la bouche après la première bouchée, c’est vraiment, vraiment pas cool.

    Non en fait, c’est un désastre. Parce que la tendresse, le partage, le corps près du mien, les baisers de l’homme que j’aime, tout ca je l’ai eu et c’était fantastique. Sauf que, douze heures et ensuite hop, on dessert, ben… Il y a de quoi souhaiter n’avoir JAMAIS su que le macaron existait.

  • #206 Hélène le 19 septembre 2007 à 21 h 32 min

    Princesse Strudel moi aussi j’ai mal pour toi, et tout ce que je pourrai dire sera dérisoire, mais je te dis quand même que ma soeur a rencontré l’homme de sa vie à 34 ans après s’être pas mal désespérée à l’idée qu’il n’arriverait jamais, et que j’ai plein de copines qui à 30 ans n’ont pas encore trouvé le bon.

    Et qu’il n’y a pas de règle en amour, et qu’on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Jamais, vraiment.

  • #207 Hélène le 19 septembre 2007 à 22 h 00 min

    Boui, dans les pays du nord on touche pas tellement, c’est culturel…

  • #208 Fran le 19 septembre 2007 à 20 h 28 min

    Oh je reviens et je lis le dernier post, celui de Princesse Strudel et qq part ça me fent un peu le coeur.

    Je ne sais pas quoi dire en fait, je sais qu’il ne faut pas s’apitoyer sur les célibataires, c’est pas une maladie comme diraient certaines de mes copines.
    Je ne sais pas quoi dire parce que je ne l’ai jamais été célibataire. Je n’ai jamais eu le courage de me retrouver seule, quit à etre avec un mec et une histoire complètement bancale ……. pour enchainer avec une autre et à force d’autopersuasion je suis rester des années avec un type que je ne connaissais meme pas et qui est le père de mon fils

    J’ai fini par le quitter … à un moment donné faut bien ouvrir les yeux non ??
    Suis pas rester sufisamment seule entre temps et Cupidon m’a mis de nouveau un type dans les pattes …….. je me mefie, ça part souvent en vrille mais celui-là je crois que c’est le bon …..Vous savez le type qui vous respecte et qui est là malgré vents et marées …… je quitte le sujet

    Je ne sais pas quoi te souhaiter ma Princesse. Seulement, meme si les copines ne remplacent pas vraiment les bras masculins, en attendant des calins c’est toujours bon à prendre non ?? Moi je ne te connais pas mais je te sers fort fort dans mes petits bras et je te fais un long calin ……. comme ceux que je fais à mon fils pour l’endormir

  • #209 emmanuelle h le 19 septembre 2007 à 20 h 43 min

    oui,Princesse, moi aussi j’ai de la peine pour toi; que te dire sinon que tu es toute jeune et bourrée de qualités qui vont bien te faire rencontrer un de ces quatre le vrai homme charmant qui te conviendra.
    C’est à force de prendre des claques qu’on apprend à vivre et à se protéger un peu…et puis, on apprend aussi à mieux connaître les autres et à mieux se connaître.
    Je suis passée il y a quelques années par une phase sensiblement proche de la tienne…le grand bonheur suivie d’une chute brutale et insensée et un ami à qui j’en parlais, au lieu de chercher à me remonter le moral, m’a dit un truc très juste que j’ai toujours médité…c’était "quand on est au plus mal, on est aussi au plus juste de soi"
    j’ai beaucoup appris sur moi et mieux compris plein de choses…ce qui m’a sans doute aidée à ensuite rencontrer mon mari.
    Je t’en souhaite autant et de tout coeur, bon courage !

  • #210 princessevarda le 19 septembre 2007 à 20 h 51 min

    Bonsoir tout le monde,

    Il me semble que j’arrive un peu après la bataille..et après avoir lu Gé, je me sens bien futile (parce que ça fait 2 jours qu’on parle de sacs, à côté)
    Je n’ai pas lu tous les commentaires parce que je n’en ai pas encore eu le temps mais j’ai envie de le faire.
    J’interviens parce que, moi aussi Princesse Strudel, tu m’as touchée (peut être parce qu’on est des princesses toutes les 2, ça rapproche)

    J’ai longtemps moi aussi pensé que les hommes n’étaient pas fiables et je pense toujours d’ailleurs qu’une majorité d’entre eux ne l’est pas.
    J’ai fini par être également persuadée qu’il y a certaines filles avec qui on se marrie et qu’avec les autres on ne fait que b…. Bien entendu, je me plaçais dans la 2eme catégorie.
    Et puis, finalement, j’ai trouvé une perle, tellement précieuse que j’ai encore parfois du mal à y croire.
    Il m’a prise avec toutes les options dont la plus importante: mon fils.
    Comme quoi.

    PS: où ça? ….sur Meetic, ben ouais….

  • #211 Fran le 19 septembre 2007 à 21 h 30 min

    @ Princesse Varda : Je crois que pour ma part, cela a été désicif aussi. Mon nouveau Chéri a appris à vivre avec mon fils et a l’aimé. Et surtout mon fils l’aime aujourd’hui …. alors il ne me rste plus qu’à me laisser vivre un peu et baisser ma garde.

    Quant à Meetic, y’en a qui sont contre, d’autres pour, d’autres encore qui trouvent ça trop nul mais j’en connais pas mal de mes ami(e)s et ma soeur aussi qui ont trouvé chaussure à leur pied et en tout cas un grand forum de reconfort parfois aussi. Ca fait peut-etre un peu ghetto pour âmes seules … mais on peut y aller qd on veut et se retirer aussi

    Très bonne soirée à Toutes
    J’adore cette communauté de femmes
    Merci Hélène de l’avoir créer ton blog et Merci à vous Toutes

  • #212 Xavier le 19 septembre 2007 à 21 h 35 min

    Et oui, les caractères humains sont divers et variés.

    Beau texte, belle conclusion. :-)

    @+

  • #213 Nathaly le 19 septembre 2007 à 21 h 41 min

    Ton post m’a émue…
    "On" m’a laché la main il y a trois ans, après quasi 20 ans de vie commune… Je ne suis pas prête à refaire confiance, mais ça viendra !

  • #214 Mlle Crapaud le 19 septembre 2007 à 21 h 45 min

    Bon . Désolée pour la taverne de platon. Une p’tite bière et on oublie ? ^^

    Princess Strudel & Londoncam : je vous envoie mille baisers, parce que je ne sais pas si je peux vraiment vous comprendre même si j’ai déjà eu ce genre de sentiments, et simplement vous souhaiter de trouver votre Bonheur…

    Virginie : tu es balance (comme moi), ça va aller !! en tout cas je penserai aussi à toi

  • #215 alex le 19 septembre 2007 à 21 h 46 min

    C’est ce que j’ai déjà dis à princesse, comme Hélène, c’est aussi ma "devise" quand vraiment je me sens mal… je me dis que chaque jour est différent et qu’on ne sait vraiment pas de quoi demain est fait… Courage ma princesse.

  • #216 Coraline le 19 septembre 2007 à 21 h 55 min

    Princess Strudel & Londoncam : Le coup "des mecs bien ça existe mais pas pour moi", c’est totalement ma pensée. J’ai beau avoir un crapal charmant en ce moment, je reste persuadée qu’il ne restera pas, que j’arriverai pas au long terme, qu’il se rendra compte qu’il mérite mieux, qu’il se retournera sur une autre etc etc
    Et c’est pas faute d’essayer d’y croire, mais je crois que les années de célibat laissent des traces…

  • #217 Princesse Strudel le 19 septembre 2007 à 21 h 56 min

    Merci les filles, vous lire me touche beaucoup. Je remonte tranquillement à la surface depuis que j’ai compris que c’est lui qui a un problème. Je l’aime, je voudrais le voir, mais…
    J’espère simplement que la roue va tourner. J’ai peur de perdre la flamme, en fait. De devenir amère et cynique, de ne plus avoir la force de me relever puisque "à quoi bon, de toute facon je vais en reprendre plein les dents?".
    Et puis, la tendresse me manque.

    Princesse Varda, les papotages sac à main, c’est sur ton blog?
    Fran, les câlins des copines je suis preneuse! Mais j’ai remarqué que ce n’est pas si fréquent, les gens qui te prennent dans les bras pour te consoler ou juste pour que tu te sentes moins seule. On ne touche pas volontiers, en France. On ne papouille pas vraiment. Mon côté sudiste est très câlin tendresse, tactile, et je suis toujours surprise de voir le mal qu’ont les gens que je connais à cajoler-bercer-étreindre. C’est comment, dans votre entourage à vous, les filles?

  • #218 Mlle Crapaud le 19 septembre 2007 à 22 h 01 min

    Coraline … je pourrais dire exactement la même chose. D’ailleurs, je le dis. Et quand je le dis, il hurle. Je sias pas si tu en parles avec le tien et s’il trouve les bons mots pour te rassurer mais le mien est impec à ce niveau là et il me répéte souvent que oui peut etre y’en a des plus jolies mais qu’il s’en fout des autres, il y pense même pas et il en a rien à foutre (et aussi il trouve ça blessant, il le perçoit comme un manque de confiance en lui de ma part).
    Dur de faire confiance …
    Courage Princess Strudel… c’est dur pour le moment mais quand tu regarderas en arrière tu te sentiras beaucoup plus forte. Maintenant tu sais que tu peux encaisser. Et comme disait Vauvenargues : "Qui sait souffrir peut tout oser". Et j’ai souvent lu que le monde est fait de contraires : froid/chaud, etc. Eh bien l’être humain est un peu pareil : si tu peux souffrir, tu peux également être heureuse, et tu le seras.

  • #219 Mlle Crapaud le 19 septembre 2007 à 22 h 05 min

    Princess : moi il parait que je fais trop de calins ! Le truc c’est que ça doit etre mon coté sudisto-oriental, ou mon coté j’aime etre tendre avec les gens que j’aime, enfin bon parfois c’est mal perçu. Genre j’enlace un ami et des langues de vipere me "rappellent" que j’ai un copain. Hm. Donc j’évite parfois en fonction des contextes. Mais j’ai des ami/es très calin/es et c’est excellent pour le moral, j’avoue.

  • #220 fatale picarde le 19 septembre 2007 à 22 h 10 min

    Très jolie imagination sur la vie de ce couple Gé. Moi aussi je me passionne avec l’observation des gens, j’imagine aussi leur vie, j’adore ça!
    Des commentaires très émouvants aussi..

    Pricesse Strudel, perso j’aime pas qu’on me touche, même si ce qui me manque le plus en ce moment c’est la tendresse d’un mec, et pas autre chose!! (celib depuis un peu plus de 2ans).

    Mais ce que tu dis Coraline m’interpelle! Comment arrives tu à vivre sereinement ta vie de couple avec cet homme si tu te persuade qu’il ne restera pas et qu’il partira tôt ou tard voir ailleurs? Je n’ai pas de leçon à donner sur la confiance en soi, je suis archi-nulle sur ce sujet. J’ai pas toujours vécu des trucs sympas avec les mecs, mais je sais pas, il reste au fond de moi l’envie d’y croire! Bon, j’ai pas assez morflé alors?je sais pas..

  • #221 Coraline le 19 septembre 2007 à 22 h 16 min

    Concernant la "tactilité", j’adore les calins mais pas avec tout le monde, mon chéri et quelques amies… Je ne sais pas, il y a des gens avec qui j’adore les contacts et d’autres avec qui ça me dérange, même si ce sont aussi des ami(e)s

    Mlle Crapaud : Je lui dis, et il trouve ça ridicule aussi. Mon problème est là, "dur dur de faire confiance"… il a 90% de ma confiance mais les 10 derniers restants sont bien difficile à arriver…

    fatale picarde : Nous ne sommes ensemble que depuis quelques petits mois et effectivement, je ne suis pas encore réellement sereine. Mais nous parlons beaucoup et grâce à cela la situation peut avancer petit à petit…
    La confiance en moi ? je crois que c’est là que ça pèche ! ;-)))

  • #222 alex le 19 septembre 2007 à 22 h 19 min

    Et bien ça dépend des gens, moi je suis très "tactile" mais c’est vrai que par moment ça peut être mal perçu. Alors je te sers fort ds mes bras Princesse et sans être génée ! :)

  • #223 fatale picarde le 19 septembre 2007 à 22 h 19 min

    Moui, je crois que c’est toujours là que ça pêche…

  • #224 Mlle Crapaud le 19 septembre 2007 à 22 h 21 min

    Coraline > "il a 90% de ma confiance mais les 10 derniers restants sont bien difficile à arriver.." Ma phrase à moi ……. Je crois que depuis quelques semaines je vais beaucoup mieux à ce sujet. En parlant énormémnet, on a finalement trouvé la source de mes angoisses (j’ai dailleurs fait des crises d’angoisses), et ça m’a permis de travailler dessus. Maintenant, je suis à 95% à lui, et il ne comprend pas comment je peux envisager qu’il me trompe, me trahisse, memanipule ou bien me quitte sans raison. Je sais que le problème vient de moi mais me livrer entièrement, c’est très difficile. Je l’ai déjà fait et on m’a tout renvoyé à la figure, depuis je suis (très) sceptique.
    Une des plus grandes qualités de mon homme, c’est sa patience…

  • #225 Coraline le 19 septembre 2007 à 22 h 36 min

    Mlle Crapaud : Comme je te comprends !!!!!
    Bon courage à toi……. et à ton homme ;-)

  • #226 fanny le 19 septembre 2007 à 22 h 41 min

    ta jolie histoire ma fait penser à la mienne et je prends la peine d’écrire pour dire que oui il y a des hommes qui n’ont pas peur…
    Je connaissais mon mari depuis 4 mois quand il m’a demandé en mariage et depuis 6 mois lorsqu’on a appris que j’avais le cancer de la thyroïde, il est resté m’a soutenu et on s’est marié malgré les 10 kilos que j’avais pris liés à l’ablation de la thyroïde et le manque d’énergie… ce mariage était merveilleux parce que l’émotion était accentuée par ce que l’on venait de vivre. Lorsque j’était en quarantaine pour mes traitements il venait chaque soir sous la fenêtre pour que je puisse le voir, et pourtant il n’avait que 27 ans….
    dire qu’il y en a qui partent à cause d’un téléphone de trop…..
    Maintenant nous sommes mariés depuis 8 ans et nous avons un petit garçon, je ne dis pas que tout est rose tous les jours, mais je sais que c’est un homme sur lequel je peux compter et que son amour pour moi n’est pas superficiel, il faut y croire et ne surtout pas baisser les bras.

  • #227 kisumarac le 19 septembre 2007 à 22 h 46 min

    Beau texte, Gé, et très touchants et enrichissants commentaires. Ca donne envie de prendre son homme/ami(e)/chat/nounours dans le bras et de dire "je t’aime"

    Merci à toutes !

  • #228 Dorothée le 20 septembre 2007 à 2 h 09 min

    On parle toutes de nos salauds et de nos saints, moi je suis abonnée au 2-en-1. Le genre qui te fait tes pansements immondes au dos quand l’infirmière te plante un dimanche, le même dont tu découvres six mois après que quand tu étais sur la table d’op’ il était au lit avec une autre…

    Si j’avais été une autre, je n’aurais peut-être vu que le saint, et encore une autre que le salaud? Je n’ai jamais pu ranger personne dans une catégorie ou dans l’autre, mais on sait effectivement qui nous a fait mal et qui nous a aidé à lécher nos blessures.

    Mais c’est ça qui est génial aussi, on peut évoluer et s’améliorer grâce à une épreuve ou une joie, comme devenir amer après des épreuves. Et c’est ce que j’aime dans ce texte et ces commentaires, et le témoignage de ces attitudes et regards qui changent.

    Et Fanchette qui est devenue la mascotte du blog :-)

  • #229 Joëlle le 20 septembre 2007 à 8 h 06 min

    Bravo à la miss Gé pour ce très beau texte :)

  • #230 Lyly le 20 septembre 2007 à 9 h 34 min

    Ton texte est très joli et très touchant Gé !

  • #231 Lyly le 20 septembre 2007 à 9 h 37 min

    j’ai aussi tendance à penser comme Coraline qui a l’impression qu’un beau jour il partira et la laissera en plan… ça c’est la faute aux expériences passées qui nous blessent et nous laissent des cicatrices…

  • #232 princessevarda le 20 septembre 2007 à 10 h 59 min

    @Princesse Strudel, c’est sur le blog d’Hélène qu’on parle de sacs off course!
    Le mien est en cours de préparation, mais je manque de temps….

  • #233 dola le 20 septembre 2007 à 11 h 15 min

    Cela m’a fait vraiment plaisir ce billet et aussi les commentaires. J’entends (ou je lis ici ou ailleurs) encore trop souvent les hommes sont salauds, égoïstes, ils pensent avec ce qu’ils ont dans le slip, j’en passe et des meilleures . Je n’aime pas ces paroles que je trouve sexistes et réductrices et qui sonnent comme une forme de racisme primaire.. Ils sont différents certes, il y des a crétins partout mais des types bien j’en connais plein
    Disons que je suis pour la présomption d’innocence. Ce n’est pas un fait acquis qu’un homme est forcément un salaud du simple fait de sa condition :-)). Et qu’il n’est en aucun cas resposable des fautes commises par ses pairs ( et ses pères ).

  • #234 Maurine le 20 septembre 2007 à 12 h 04 min

    mes premières larmes de la journée "grâce" et non "à cause" de ce que j’ai lu…car cela fait du bien se s’émouvoir sur un texte magnifique de Gé et des commentaires touchants, cela évite de se prendre la tête avec des futilités de la vie quotidienne..

  • #235 Londoncam le 20 septembre 2007 à 12 h 17 min

    Princesse Strudel, j’arrive apres la bataille. Je comprends a 100% ce que tu ressens, j’ai vecu quasiment la meme chose il y 3 ans, et je commence seulement a m’en remettre (mais j’ai nie la douleur pendant longtemps ce qui n’a pas aide). Je t’embrasse bien fort.

    Pour rester sur une note positive tout de meme: mes deux tantes cote Papa ont trouve leurs cheris respectifs a 36 ans et plus, et elles se sont mariees et ont eu des enfants. Quand je vois leur bonheur aujourd’hui, je me dis que ca vaut le coup d’attendre.

  • #236 Hélène le 20 septembre 2007 à 19 h 50 min

    Moi aussi AlexX j’ai eu les larmes aux yeux en relisant ce très beau texte de Gé, et pourtant dieu sait que je ne suis pas fleur bleue ;-)

  • #237 AlexX le 20 septembre 2007 à 19 h 02 min

    Merci pour ce merveilleux billet, moi j’en ai même pleuré… quelle fleur bleue je fais ;)

  • #238 mmarie le 20 septembre 2007 à 19 h 17 min

    Fleur bleue ? peut-être. Moi aussi alors ;-) Bravo Gé pour ce beau texte. Et des pensées douces pour Virginie, emmanuelle h, Princesse Strudel, Londoncam etc., vous toutes avec vos douleurs et vos espoirs et vos bonheurs. C’est vraiment très joli ce qui (se) passe sur ce blog, rigolades comprises, bien sûr :-)

  • #239 nathalie le 11 octobre 2007 à 9 h 09 min

    Bien d’être positive,

    Bien que je lise et y crois certainement ,

    ça tombe pas sur moi ce type d’homme, j’ai 40 ans, jamais vécu avec quelqu’un, je cherche toujours si choyer un homme comme je le fais c’est les faire fuir, être toujours présente,
    je sais pas faire, "passer une soirée seule et dire, ah ben ce soir je sors avec des amis"
    pour faire voir qu’après le boulot j’ai une vie rempli de sorties, etc
    jamai plus, je passerais mon temps à faire des ptits plats tous les soirs à un homme, le recevoir chaque fois comme un invité car on réside pas ensemble, bougie etc !

    aujourd’hui quand on me courtise, j’indique que chez moi c’est niet ! et là j’ai plus d’homme qui veulent aller plus loin ! j’aurais du faire ça avant !

    il me semble là avec l’expérience que je payais pour avoir un homme (le confort : j’arrive super soirée comme le 1erjour sans même apporter une bouteille de vin)

    quand je change de tactique pour ne plus recommencer (eux ne recoivent pas, c’est le ménange pas fait etc)

  • #240 nathalie le 11 octobre 2007 à 9 h 15 min

    je relirais votre texte afin d’être positive et je trouverais mon prince qui me prendra la main, pas seulement pour passer de belles soirées chez moi, et jamais là pour les courses, médecins, famille

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.