Synthetic Jungle, une belle réussite

22 septembre 2021

C’est toujours excitant quand Frédéric Malle sort un nouveau parfum parce qu’il n’emprunte jamais les chemins commerciaux ou ceux de la facilité.

(Et je rappelle que mon parfum préféré au monde vient de chez lui : Bigarade Concentrée, par le grand Monsieur Ellena).

Aujourd’hui Anne Flipo, dont les amateurs de parfumerie élégante et de niche connaissent bien le nom, rejoint les créateurs des Editions de Parfums Frédéric Malle avec Synthetic Jungle.
C’est un chypre vert qui allie des ingrédients naturels et des molécules de synthèse. Les grands parfumeurs le disent, Monsieur Ellena en tête, si on se limite strictement aux ingrédients naturels on se prive d’une retranscription vraiment fidèle de la nature et on crée des parfums moins modernes.

Pour autant il ne sent rien de synthétique, pas de panique ;-)
Il sent la nature verte (vert foncé, pas vert clair) et fraîche : mousse de chêne, basilic, jacinthe, muguet… C’est indiscutablement un parfum mixte, comme souvent chez Frédéric Malle (ce qui me parle beaucoup), sans la moindre note de sucre ou de poudré ; il m’évoque un sous-bois à la fin du printemps, la mousse sur les pierres d’une rivière, un sentier ombragé, des feuilles qu’on froisse, une clairière quand la rosée s’évapore… Je sais, tout ça n’a aucun rapport avec la jungle mais n’y étant jamais allée, je ne connais pas son odeur ;-)

Une vraie réussite, félicitations Madame Flipo !

17 commentaires Laisser un commentaire
Parfum

Vous aimerez aussi

17 commentaires

  • #1 Laurence BH le 22 septembre 2021 à 10 h 17 min

    Très curieuse de découvrir cette senteur. Et j’adore le nom de ce parfum. Donc je vais être OBLIGÉE de faire un tour à l’étage Parfumerie du Printemps Haussmann pour le tester!!! (Non, je ne cherche pas un prétexte!!!) bonne journée à tous!!!

    Répondre
  • #2 Jossi le 22 septembre 2021 à 12 h 24 min

    Comme tu en parles bien . Ce qu’il t’évoque mais c’est de la poésie!

    Répondre
  • #3 Hélène le 22 septembre 2021 à 15 h 58 min

    Laurence BH : il faudra nous dire ce que tu en penses ;-)

    Jossi : merci beaucoup !

    Répondre
  • #4 Yakadi le 22 septembre 2021 à 18 h 12 min

    Hiiii tu me donnes super envie !!!
    C’est fou de savoir décrire les parfums comme ça, c’est très enthousiasmant 😋

    Répondre
  • #5 Mimosa le 22 septembre 2021 à 18 h 15 min

    Bonjour Hélène, décidément j’aime toujours beaucoup la manière dont tu décris les parfums ! Mention spéciale à la nature verte, « vert foncé, pas vert clair » ;-)
    Je ne supporte pas d’avoir une odeur sur moi mais régulièrement je fais quand même une vague tentative de trouver un parfum que je porterais de temps en temps ;-) Et c’est vrai que les seuls qui pourraient me tenter viennent de marques de niche, qui font des choses très subtiles (Lutens par exemple). Il y a un point de vente Frédéric Malle dans ma ville, j’irai voir ce qu’ils ont !

    Répondre
  • #6 Hélène le 22 septembre 2021 à 18 h 43 min

    Yakadi : Mimosa : merci beaucoup les filles, ça me fait plaisir !

    Répondre
  • #7 Remy Etcharren le 22 septembre 2021 à 20 h 15 min

    Bonjour Hélène,
    Merci pour ce bel article,
    Figurez vous que j’adore ce parfum!
    Il est divin et me remet en contact direct avec la nature, il est subtil et plein d’audace!
    Jean Claude a fait un travail incroyable!
    Je l’alterne avec Bigarade concentré et Rose et Cuir.
    Une splendeur!

    Répondre
  • #8 Belette le 22 septembre 2021 à 21 h 05 min

    Il serait certainement trop vert pour moi…mais j’adore ta description.

    Répondre
  • #9 Sol in Paris le 23 septembre 2021 à 9 h 21 min

    Une très jolie découverte, le hasard fait que je l’ai essayé hier. Et sa tenue est tout à fait intéressante.

    Répondre
  • #10 Hélène le 23 septembre 2021 à 11 h 33 min

    Remy Etcharren : l’auteur de ce parfum n’est pas Jean-Claude Ellena, c’est Anne Flipo (comme indiqué dans min article).

    Sol in Paris : oui il tient super bien pour un parfum vert !

    Répondre
  • #11 Rémy Etcharren le 23 septembre 2021 à 13 h 44 min

    C’est vrai!
    Merci !
    ;)

    Répondre
  • #12 Sylvie le 23 septembre 2021 à 15 h 12 min

    Bonjour Hélène,
    Il est canon votre article !
    Ça me donne vraiment envie de le sentir.
    Ce sera pour ce week end.
    Merci pour tout vos articles,
    Sylvie

    Répondre
  • #13 Hélène le 23 septembre 2021 à 17 h 09 min

    Sylvie : merci beaucoup, c’est tellement difficile de décrire un parfum !

    Répondre
  • #14 Agnès le 23 septembre 2021 à 21 h 35 min

    J’aime beaucoup tes articles écrits mais là, tu te surpasses…c’est extrêmement bien écrit, on sent ta proximité étroite avec le sujet. Arriver à rendre compte d’une “sensation olfactive” juste avec des mots qui ne sentent rien normalement (sauf dans ton texte;-), c’est fort! Patrick Suskind a une concurrente ( en plus ton univers est nettement moins glauque que le sien ;-)

    Répondre
  • #15 Gene le 24 septembre 2021 à 8 h 48 min

    Hélène : Et pourtant, tu l’avais si bien fait avec « A Scent » d’Issae Miyake que malgré mon anosmie / agueusie, je l’ai adopté et tout le monde me dit que ce parfum me colle à la peau!
    Belle journée, Hélène!

    Répondre
  • #16 Hélène le 24 septembre 2021 à 9 h 49 min

    Agnès : c’est très gentil à toi et ça me touche beaucoup !

    Gene : oh ça me fait plaisir de te lire, merci pour ton commentaire !!

    Répondre
  • #17 Delphine le 24 septembre 2021 à 16 h 46 min

    Rhooo mais Hélène !!!!! Qu’est-ce que tu as contre les notes gourmandes de sucre et de poudré ? La barbe à papa sur les doigts et le sucre qui fond en caramel, la poudre à l’iris de ma grand-mère et les odeurs de fête foraine… C’est marrant, nos prédilections pour certaines odeurs; celles qui nous parlent et qui nous rappellent un je ne sais quoi de perdu, d’oublié ou d’espéré. Je vois bien que tu aimes les odeurs de sentiers oubliés, de coins secrets, du bois des forêts, de prairies vertes et de la fraîcheur des herbes. Tu le décris formidablement… Je suis sucre mais grâce à toi, j’ai bien envie d’aller faire un tour du côté de Madame Flipo !!!! Merci, Hélène.

    Répondre
  • Laisser un commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *