Résultats pour la recherche

A-DERMA

Rencontre avec Paula Begoun, fondatrice de Paula’s Choice

30 mai 2018

Or donc je suis récemment allée à Londres pour interviewer Paula Begoun, je peux vous dire que j’étais aussi honorée que ravie de cet échange a priori passionnant !

Paula arrive dans la pièce, petite, ravissante, extrêmement charismatique et vous aborde avec cette chaleur et cette simplicité américaines que j’aime tant : « Hi, I’m Paula ».

Immédiatement elle vous parle de son histoire et de sa philosophie du soin, basée sur les ingrédients et la recherche scientifique :

« A 11 ans j’ai eu mes règles, et avec ça j’ai eu de l’acné. Une acné très sévère, qui m’a fait rechercher toutes les solutions possibles. Mais rien ne marchait.

Plus tard j’ai fait des études scientifiques et je me suis intéressée aux ingrédients des produits de soins que j’utilisais, pour constater que beaucoup étaient soit inutiles, soient mauvais pour la peau (certains produits contenaient à l’époque de l’acétone !!) (Paula a 65 ans, je sais, ça ne saute pas aux yeux ;-).

J’ai écrit plus de 20 livres sur la beauté, et j’ai fini par lancer ma propre ligne de soin en 1995. Ma philosophie est « la vérité en beauté » : même si ça n’est pas confortable ou que ça ne fait pas plaisir, je vous dis la vérité sur ce qui marche ou pas, en fonction des ingrédients et en me basant toujours sur la recherche scientifique.

Par exemple il y a de nombreux bons ingrédients pour la peau, mais il faut tous les utiliser sinon vous aurez des « carences » ; tout comme le thé vert est bon pour la santé, mais si vous ne consommez rien d’autre vous finirez par mourir. Chez Paula’s Choice on fait des cocktails, avec des ingrédients naturels ET des ingrédients fabriqués en labo. »

Quels sont les ingrédients dont TOUT LE MONDE a besoin ?

« Ceux qui favorisent l’hydratation et la communication entre les cellules avec les peptides, les ceramides, le retinol ; la restauration et le « réapprovisionnement » avec les ceramides, le cholesterol, les acides gras, l’acide hyaluronique, la glycérine… ; la réduction du vieillissement et de l’inflammation avec les anti oxydants – et l’acide hyaluronique ;  contre les taches brunes la vitamine C, la niacinamide, les peptides et l’acide azélaïque (et des anti-oxydants pour contrer la pollution, qui fait tout empirer).

Tous les types de peau ont besoin de ces ingrédients. On peut ensuite faire des routines pour les peaux sèches, mixtes ou grasses (ou plus ou moins âgées, ou vivant dans des climats différents), avec des galéniques différentes (gel, fluide, crème…), mais toutes les peaux ont les mêmes besoins en matière d’ingrédients. Seule la texture change (plus ou moins fluide).

La peau est de la peau, quelle que soit la culture, le pays, l’ethnie… elle contient plus ou moins de mélanine et est plus ou moins épaisse, mais la façon d’en prendre soin ne change pas car tout le monde a de l’acné, des rides, de la pollution, du soleil… »

Et ceux dont personne n’a besoin ?

« Le parfum car il est irritant, qu’il soit d’origine synthétique ou naturelle. »

Où vos produits sont-ils fabriqués ?

« Aux Etats Unis. »

3 étapes ou produits que tout le monde devrait utiliser ?

« Nettoyer puis exfolier avec des produits très doux, hydrater (ça ne veut pas forcément dire utiliser une crème, selon le type de peau un sérum ou un fluide peut suffire), et porter un SPF sérieusement formulé. »

Quelle est la pire erreur en beauté ?

« Ne pas utiliser d’écran solaire. Les dommages commencent à la première minute d’exposition et ça s’accumule, et on sait bien sûr que les UVA passent à travers les vitres et causent des dégâts cellulaires (donc vous pensez bien que les nuages ne les arrêtent pas). »

Faut-il masser son visage pour prévenir le relâchement cutané ?

« Si ça fait bouger la peau, surtout pas ! Si on tire sur la peau on tire sur les fibres de collagène, et au bout d’un moment c’est comme un élastique trop sollicité, ça ne revient plus en place. Ne massez pas votre visage ! Surtout qu’il est déjà endommagé par le soleil, n’en rajoutez pas dans la perte d’élasticité ! »

Est-ce que vraiment tout le monde doit porter un SPF tous les jours de l’année ?

« Si on ne veut pas vieillir trop vite, oui. Et les filtres minéraux sont à mon avis plus efficaces que les filtres chimiques. »

Mais comment gérer l’histoire de réapplication toutes les 2 heures et le maquillage ?

« Si on est « sun smart » (= intelligent avec le soleil) on n’a pas besoin de le faire car on a mis suffisamment de produit au début et ensuite on reste à l’ombre. Si on s’expose ou qu’on se baigne ou transpire, là il faut réappliquer au minimum toutes les 90 minutes.

On préconise la réapplication toutes les deux heures minimum car les gens ne mettent jamais assez de produit. Il en faut beaucoup pour atteindre le niveau de SPF obtenu en tests cliniques.

Mais si on en a mis assez et qu’on ne s’expose pas (et qu’on ne se baigne pas etc) (on ne met pas un SPF pour s’exposer, on le met pour se protéger du soleil si on y est occasionnellement exposé), on est protégé plus que 2 heures.

Et ce d’autant plus si on fait du « layering » de SPF : on sait bien sûr qu’un SPF 30 + un SPF 50 ne donnent pas un SPF 80, mais si on met des couches de plusieurs produits contenant un SPF (écran solaire + base de maquillage + fond de teint), ça renforce la protection et la fait tenir bien plus longtemps (si on reste à l’ombre, une fois encore – de toute façon on bronze même à l’ombre et avec un SPF élevé, rien n’arrête les UV). »

Quel est le meilleur écran solaire ?

« Celui qu’on a plaisir à utiliser. – et là Bryan, son bras droit depuis 18 ans intervient pour dire « celui qu’on a HÂTE d’utiliser ;-) ».

Et la fameuse histoire de la vitamine D ?

« Des études scientifiques ont montré que même des gens vivant dans des climats très ensoleillés (en Inde par exemple) étaient carencés en vitamine D, et dans leur cas c’est parce que le bronzage bloque la production de cette vitamine. Où qu’on vive et que que soit son type de peau et l’ensoleillement qu’on expérimente, le seul moyen de savoir si on est carencé est de faire un test sanguin ; on peut à ce moment-là prendre des compléments alimentaires. »

Faut-il faire un double nettoyage ?

« Oui si on porte du maquillage et un SPF. Mais faites-le toujours avec des produits très doux. »

Que pensez-vous des brosses visage ?

« Je suis totalement contre car ça agresse la peau. Tout ce qui irrite la peau crée une inflammation et des dommages. Les brosses font partie de ces facteurs d’irritation et d’inflammation, au même titre que le soleil, les gommages à grains, ou les dermarollers (ces rollers munis de petites aiguilles qui créent des micro inflammations dans la peau pour la « forcer » à se réparer : certes ça fait produire du collagène, mais pas celui qui est intéressant pour une peau saine). »

Comment exfolier la peau en douceur, dans ce cas ?

« Pour que la peau se renouvelle comme elle le faisait quand elle était jeune, il ne faut surtout pas l’agresser mais l’exfolier en douceur avec les AHA (Alpha Hydroxy Acides  = acides de fruits) et les BHA (Beta Hydroxy Acides = le plus connu est l’acide salicylique). Ca marche tout de suite, et en plus de dissoudre les cellules mortes les AHA hydratent la peau et les BHA sont anti-inflammatoires (n’oubliez pas que l’acide salicylique est le principal composant de l’aspirine). »

Ingrédients naturels ou synthétiques ?

« Il faut utiliser le meilleur des deux mondes, en choisissant les meilleurs ingrédients (il y a toutes les qualités dans chaque catégorie). On fabrique en labo de très beaux ingrédients synthétiques, tout comme il y a dans la nature des ingrédients mauvais pour la peau (ainsi le menthol, le citron, l’alcool… sont très irritants). »

Quels sont les meilleurs packagings ?

« Je n’aime pas les pots, parce que les ingrédients parfois fragiles et difficiles à stabiliser (comme les anti oxydants) s’abîment lorsqu’ils sont exposés à l’air et à la lumière. »

Quel est votre produit préféré dans votre marque ?

« La lotion à 2% de BHA. »

Et dans une autre marque ?

« Un grand flacon de très bon SPF pour le corps, car nous n’en produisons pas. »

Votre site est pour le moment en anglais, peut-on en espérer une version française ?

« Oui c’est en cours pour très bientôt ! »

Edit du 2 juillet : le site français est en ligne !!!

Mille mercis Paula pour toutes ces informations si précieuses, et le temps accordé ! C’était aussi passionnant et enrichissant que chaleureux !

Et je peux vous dire que je n’étais pas trop mécontente de ma routine, après cette rencontre, parce qu’à part l’écran solaire – qui est le plus important, OK ;-)) – j’avais déjà d’assez bons réflexes grâce à toutes les personnes hyper pointues en cosmétiques que j’ai rencontrées et dont les idées rejoignent souvent celles de Paula.

60 commentaires Laisser un commentaire

Paula’s Choice, Dermacenter, Darphin = nouvelle routine visage

27 mai 2018

AvèneSpray d’eau thermale

L’Occitane – Essence d’hydratation Aqua Reotier 

Skinceuticals – Sérum CE Ferulic

SkinceuticalsSérum Phyto Corrective 

Skinceuticals – A.G.E. Eye Complex

Belief – The True Cream – Moisturizing Bomb

Belief – Huile démaquillante enrichie

Pai Skincare – Nettoyant doux hydratant Instant Calm

Tata Harper – Refreshing Cleanser

Bio Effect – EGF Serum

Paula’s Choice – Peptide Booster

Darphin – Soin d’arôme au Vetiver

Skinceuticals – Face Cream

AvèneSérénage yeux baume regard revitalisant 

Darphin – Stimulskin Plus Sérumask

Skinceuticals – Brightening UV Defense SPF 30

Niod – Survival 30

Zelens – Daily Defence SPF 30

Je porte un top / robe Asos, le mascara Clinique Effet cils lités et le rouge à lèvres L’Oréal Paris Color Shine en 656 Beige in the City (chez Monop).

160 commentaires Laisser un commentaire

Ma trousse beauté d’avion

22 avril 2018


(c’est uniquement pour les longs courriers hein !)

Avène – Spray 50 ml

Clinique – Spray Moisture Surge 30 ml
(je vous mets le lien du 150 ml car le petit n’est pas dispo en ce moment, ça se transfère facilement dans un petit spray de voyage)

Neutrogena – Lingettes démaquillantes ultra douces (chez Monop)

Skinceuticals – Sérum Hydrating B5 échantillon (dans les pharmacies dépositaires de la marque et au Dermacenter)

Holitsic Silk Masque de nuit
(eeeeeeeeeeet voilà, évidemment en le cherchant pour vous le linker, j’en ai commandé un nouveau ! ;- ))

Boules Quiès (en pharmacie)

Clinique – Moisture Surge Concentré 15 ml

Erborian – Masque Bamboo Waterlock 30 ml 

Kiehl’s – Crème mains ultra Strength 30 ml

L’Occitane – Crème mains 20% karité 30 ml

Le Couvent des Minimes – Gel nettoyant pour les mains Baume du jardinier 50 ml

Collyre Celluvisc (en pharmacie)

Clinique – Baume à lèvres Pep Start

Je porte un sweat Asos (similaire ici), le rouge à lèvres liquide Poppy Sauvage de la collection Violette pour Estée Lauder, et un ancien vernis Maybelline (Color Show Sugar Crystal, chez Monop).

Edit : vous avez vu le commentaire de V. ? Elle est hôtesse de l’air et ce qu’elle dit est très intéressant ! Merci V. ;-)

47 commentaires Laisser un commentaire

Une solution au cuir chevelu irrité ?

1 mars 2018

Dans ma dernière vidéo produits terminés, je vous parlais de mon souci de cuir chevelu irrité / qui démange à cause des nombreux produits coiffants que j’utilise tous les jours, et des shampoings essayés totalement inefficaces sur moi.

Je vous rappelle que c’est mon seul symptôme, ma peau est dans un état tout à fait normal – juste ça gratte. Je le précise parce que chaque cas est différent et si vous avez plutôt des pellicules ou autre chose, je ne peux pas vous dire si ça marchera (dans le doute il vaut mieux voir un dermato).

Du coup j’ai pris mon petit bouquin sur les huiles essentielles, recommandé par Anne qui s’y connaît super bien, regardé ce que Danielle Festy conseillait pour les démangeaisons et j’ai tout bêtement ajouté de l’huile essentielle de lavande à mon shampoing. De la lavande fine hein (aussi appelée lavande vraie ou lavande officinale), pas du lavandin.

J’ai pris ce shampoing-là parce que je l’avais sous la main et que c’était un truc neutre pas traitant, juste normal pour tous les jours. Mais ça doit marcher avec n’importe quel shampoing doux.

J’ai mis pas mal de lavande au pif, genre 1 cm de hauteur dans le flacon de shampoing qui était plein. Bien mélanger (au début ça se déphase à chaque fois, puis le mélange se stabilise).

Verdict après 10 jours de pratique : ça marche (ça fait effet au bout de 4 jours à peu près) ! Yessss ! Il faut dire que la lavande, très apaisante, est un peu la reine des huiles essentielles et est indiquée pour énormément de choses.

Voilà, pour une fois que j’utilise un truc naturel et fait maison – et que ça fonctionne, surtout, il fallait que je vous raconte ça.

PS : est-ce que ça me donne pour autant envie de jeter tous mes cosmétiques traditionnels, passer au tout bio et m’habiller en chanvre des pieds à la tête ? Seigneur non, pas du tout ;-)) N’essayez pas de m’attirer là-dedans, c’est sans espoir ;-))

40 commentaires Laisser un commentaire

Retour à l’institut Filorga

2 janvier 2018

Je n’y étais pas allée depuis mai 2008 !!

Cette fois je ne me suis pas lancée dans un peeling ou dieu sait quoi d’inhabituel (j’avais même oublié que j’avais fait ça la première fois), parce qu’avec le temps je suis devenue adepte du « n’agressons surtout pas ma peau, peut-être une autre fois ».

C’est l’adorable Stéphanie, responsable de l’institut, qui s’est occupée de moi. J’ai eu droit à la cabine VIP (on la réserve habituellement aux clientes régulières), il y a deux autres cabines plus normales. J’aime toujours autant cet espace, c’est rare d’avoir autant de place et le lit est d’un immense confort.

On a fait un simple soin hydratant vu que le sérum du soin anti-âge contient du retinol auquel je suis allergique, et que tous les autres soins visage ont une partie peeling (à 20% d’acide glycolique) qui ne m’intéressait pas plus que ça.

Tous les soins ont une partie cryothérapie : on passe une pièce à main à -18 degrés sur le visage, ce qui stimule la peau en profondeur (c’est juste un peu froid et, je trouve, très agréable).

Le massage est assez différent de ceux auxquels j’ai été habituée ailleurs, très énergique – sans faire mal ; j’ai bien aimé, on sent que les muscles sont stimulés. On a aussi bien drainé mon contour d’œil pour le dégonfler (Gaëlle chez Darphin le fait aussi à chaque fois que je vais la voir).

Mais ce qui m’a le plus intéressée, c’est ce qu’a suggéré Stéphanie à propos de ma routine de soins actuelle : je lui ai dit que j’utilisais un sérum la vitamine C tous les soirs, et elle m’a dit que je n’en avais absolument pas besoin à ce rythme-là. Une ou deux fois par semaine grand max, mais comme je ne fume pas et n’ai la peau ni grasse ni épaisse, l’exfoliation qu’il entraîne n’est pas du tout justifiée sur ma peau au quotidien (au contraire même, ça l’agresse).

Et ça m’a rappelé que Fanny, au Dermacenter, m’avait dit la même chose lors d’une visite. J’adore quand les pros de la peau, appartenant à des marques totalement différentes, s’accordent.

Stéphanie m’a recommandé d’utiliser un sérum hydratant matin et soir, une crème pour peau sensible (elle aussi a vu des petits capillaires fragiles sous la peau), et d’ajouter un booster anti taches le soir si j’en ai envie (et de masser mon visage ! Ce que je ne fais pas parce que j’ai la flemme). Je dois dire que mes taches m’indiffèrent un peu, vu qu’une fois maquillée on ne les voit quasiment plus. Mais ce booster m’intéresse quand même (il fait partie de la gamme Skin Perfusion, utilisée et vendue à l’institut, et non en pharmacies comme le reste de la marque), j’y penserai peut-être.

C’était très intéressant et ça m’a permis de faire le point sur ma peau et ma routine grâce à un regard extérieur neuf, merci Stéphanie !

Espace anti-âge Filorga
20 rue de Lisbonne
75008 Paris
01.42.93.95.40
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h ; nocturnes les mardis et jeudis jusqu’à 20h30

31 commentaires Laisser un commentaire

Connaissez-vous l’histoire d’Avène ?

2 novembre 2017

Parce que bien sûr vous connaissez les produits, et notamment l’eau thermale, mais savez-vous comment tout ça a commencé ?

Avène est un petit village situé au pied des Cévennes, dans une vallée du parc naturel du Haut Languedoc. La région est préservée et la nature extrêmement présente et apaisante. Comme l’eau, finalement !

Et c’est un cheval qui a permis d’en découvrir les propriétés ! En 1736 le cheval du Marquis de Rocozel souffre de démangeaisons, et va se baigner régulièrement à la Source Sainte-Odile qui jaillit là. Il est rapidement soulagé, et c’est ainsi que l’on découvre que cette eau est apaisante et anti-irritante.

On construit alors une station thermale, et dès 1743 des curistes viennent y soigner leurs affections dermatologiques.

Les propriétés de l’eau thermale d’Avène sont telles qu’on en envoie des milliers de litres à Chicago en 1871, pour soigner les victimes du grand incendie (aujourd’hui encore certains patients de la station thermale sont des grands brûlés). Et en 1874 la source est déclarée d’Intérêt Public par l’Académie Nationale de médecine.

En 1975 Pierre Fabre, très attaché aux traditions de sa région et surtout à ses richesses thérapeutiques endormies, rachète la Source Sainte-Odile et développe l’activité thermale.

La Station thermale d’Avène est officiellement agréée Station thermale dermatologique en 1977.

Les laboratoires Dermatologiques Avène sont créés en 1990 ; l’unité de production est à quelques centaines de mètres de la source qui jaillit sous les thermes. Et on inaugure un nouvel établissement thermal entièrement rénové. Il sera agrandi en 2004, et il accueille aujourd’hui plus de 3000 curistes par an, venus du monde entier.

L’unité de production a été agrandie en 2003, elle fait désormais 21.000 mètres carrés (contre 2.000 à l’origine). TOUS les produits Avène y sont fabriqués. On y produit notamment 28 millions de sprays d’eau d’Avène par an !

La marque est aujourd’hui un leader de la dermo-cosmétique, présent – et apprécié – dans le monde entier.

En s’intéressant à la Source Sainte-Odile il y a plus de 30 ans, Pierre Fabre a fait une découverte majeure, a redonné vie à une vallée et du travail à toute une région. Pensez-y la prochaine fois que vous pshitterez de l’eau d’Avène sur votre visage ;-)

Article écrit dans le cadre de mon partenariat avec Avène

Photos D. Cabrol

25 commentaires Laisser un commentaire

Double nettoyage, la suite de la saga

30 août 2017

(les trois produits que j’utilise en 2ème nettoyage, avec une nette passion pour le baume Elemis : Avène – Fluide démaquillant 3 en 1, Elemis – Baume nettoyant, SkinceuticalsGentle Cleanser

On ne s’en sortira jamais, je vous l’avais dit ;-))

La semaine dernière je suis allée au Dermacenter (où j’ai signalé les problèmes de conseillère pas adaptée quand on n’a pas rendez-vous avec Fanny ou Patricia, ils sont dessus, ça devrait s’arranger), et les résultats dans la machine magique étaient excellents.

Je ne dis pas ça pour frimer mais parce que les explications sont intéressantes : je n’ai quasiment plus de rougeurs (ce que Gaëlle chez Darphin avait aussi constaté deux jours avant), et ça on est sûres que c’est dû au sérum Phyto Corrective que j’utilise maintenant depuis plusieurs mois.

Le 2ème truc intéressant, c’est que mon taux de porphyrines (les petites enzymes à la surface de la peau qui signalent qu’elle n’est pas suffisamment nettoyée, et donc les soins appliqués ensuite pénètrent moins bien) est enfin passé de 76% à 91% (je rappelle que 100% équivaut à la peau parfaite) : la seule explication sont les nombreux doubles nettoyages que j’ai fait en vacances (because SPF) et ensuite (because chaleur, avion, tout ça), notamment avec le baume Elemis. D’après Fanny ça doit être l’explication.

Et Gaëlle aussi avait trouvé ma peau très propre, alors qu’elle s’attendait à ce qu’elle soit encrassée notamment par mon aller-retour à New York (l’avion est super crado pour la peau).

Et ben je vais continuer à double nettoyer plus souvent hein, d’autant que j’ai relu ce que Joëlle Ciocco m’avait dit il y a plus d’un an : double nettoyage systématique avec des produits très doux (elle précisait que ce qui pouvait rendre le double nettoyage agressif pour la peau ce n’était pas le processus lui-même, mais les produits utilisés).

Je ne le ferai pas systématiquement (Gaëlle n’est pas tellement d’accord et Fanny ne trouve pas ça non plus indispensable pour mon type de peau) mais plus souvent qu’avant l’été : quand je porte un SPF évidemment, et quand je sens mon visage un peu plus « encrassé », ce qui n’est pas difficile à Paris dès que le thermomètre dépasse 25 degrés.

Voilà les enfants, il va de soi que si je change encore d’avis je ne manquerai pas de vous tenir au courant ;-))

86 commentaires Laisser un commentaire

Semaine de dépistage du cancer de la peau du 15 au 19 mai

5 mai 2017

Je vous en parle tous les ans, cette année l’organisation a encore progressé car ce dépistage gratuit (sur rendez-vous) ne dure pas juste une journée, mais une semaine.

Vous pouvez prendre rendez-vous sur le site dermatos.fr ou par téléphone (numéro vert : 0805 532017) dès aujourd’hui (je vous conseille de le faire vite, ils vont être débordés comme chaque année – c’est pour ça que je vous en parle dès maintenant).

Le mélanome est un cancer qu’on soigne difficilement, sauf s’il est pris tôt. Ca serait vraiment dommage de laisser passer l’occasion de se rassurer – ou d’agir à temps.

Cette action de prévention existe depuis 1998, et Eau Thermale Avène en est partenaire depuis le début : communication auprès des dermatologues, logistique de production des affiches pour les cabinets des médecins adhérents au site dermatos.fr.

Je fais vérifier mes grains de beauté tous les ans chez ma dermato parce que j’ai pris beaucoup de coups de soleil quand j’étais ado – et même sans avoir pris de coups de soleil, il faut toujours surveiller les grains de beauté.

J’espère que cet article vous sera utile et vous permettra de prendre rendez-vous si vous n’avez pas de dermato attitré (je sais que ça n’est pas simple partout).

Article réalisé dans le cadre de mon partenariat avec Avène

10 commentaires Laisser un commentaire

Dermacenter, le point en mars 2017

22 mars 2017

Comme vous savez (ou pas), je vais régulièrement au Dermacenter, vérifier l’état de ma peau et la cohérence de mes routines de soins. La dernière fois c’était début décembre, et j’y suis retournée jeudi dernier.

J’ai donc mis ma tête dans la machine magique (appelée, en termes plus professionnels, le Visia), qui a délivré ses chiffres sans appel : ma peau est un poil moins jolie qu’en décembre, hell.

Je rappelle que 100% représente la peau idéale selon les mesures chiffrées prises par cette machine grâce à des photos spéciales de l’épiderme.

Bon quand même, côté ridules de déshydratation ça va mieux. C’est sûrement parce que j’ai continué à mettre le sérum Hydrating B5 sur mon contour d’œil même pendant que j’utilisais le HA Intensifier (que je ne réutiliserai pas, comme je vous l’ai dit – contient du silicone et de l’alcool, dans un sérum et pour une peau sensible, je ne suis pas d’accord).

Par contre mes rides d’expression du contour d’œil se sont accentuées, on ne peut pas complètement lutter contre le temps.

Côté « propreté » (porphyrines) ça n’est toujours pas ça, je suis passée de 86% à 82%. Et pourtant j’avais fait des doubles nettoyages les deux soirs précédents. Et en texture je suis passée de 98% à 97%, ce qui me fait dire que la Lotion 1.0 de Clinique n’est pas utile dans mon cas.

Peut-être même qu’elle m’irrite la peau (acide salycilique), ou qu’en tout cas le frottement du coton nécessaire pour la passer m’irrite la peau (je n’arrive pas toujours à être douce dans mes gestes ;-), parce que mes rougeurs sont passées de 93% à 85%, ce qui fait une différence importante.

Je ne suis pas du tout sûre que ça soit la raison (mais dans le doute je vais désormais m’abstenir d’utiliser ce produit, d’autant que ma bonne texture de peau n’en justifie pas du tout l’usage) : avec Fanny on penchait plutôt pour mon utilisation moins régulière de l’huile Darphin à la Camomille (Fanny m’a dit de la reprendre et de ne plus la lâcher), mes tests de produits (trop) variés ces derniers temps et mes récents voyages en avion qui chamboulent la peau.

Ces rougeurs sont notamment bien plus présentes autour des yeux ; il est possible que mon changement de routine de démaquillage y soit pour quelque chose, et que, dans tous mes tests pour trouver une alternative à l’huile démaquillante je sois tombée sur un ingrédient irritant (notamment du parfum).

Mes taches brunes se sont plutôt améliorées (passage de 69% à 75%), et Fanny est formelle, c’est l’usage de l’Advanced Night Repair (action réparatrice et éclaircissante). Elle m’a dit « n’arrêtez surtout pas ce produit » (en revanche elle dit que la compo du sérum spécial Yeux ANR était moins intéressante, et que j’avais raison de plutôt mettre l’ANR classique partout).

(franchement, des gens qui sont capables de saluer et recommander comme ça les produits de la concurrence parce que leur unique souci est l’intérêt de leur cliente, moi je dis chapeau. C’est en grande partie pour ça que j’adore cet endroit et celles qui y travaillent).

Les produits à ajouter à ma routine ou à modifier sont les suivants (pour le reste on ne change rien) :

Sérum Phyto Corrective de Skinceuticals le matin : c’est en la version peaux sensibles de l’Hydrating B5, elle l’utilise personnellement et l’aime beaucoup. Elle pense qu’il sera aussi bon pour mes rougeurs que pour la déshydratation de ma peau. Et on peut le mettre autour des yeux, j’aime bien quand on peut mettre le sérum visage autour des yeux.

Démaquillant biphasé Respectissime de La Roche Posay pour les yeux, car il est sans parfum et ne laisse pas de film gras. J’ai parlé à Fanny du Sens’Eyes de Make UP Forever, elle valide complètement et dit que c’est un excellent produit.

– Comme malheureusement je suis allergique au retinol, pour les rides d’expression de mon contour d’œil on ne peut pas faire grand-chose (le retinol est à ce jour le seul ingrédient vraiment efficace contre le vieillissement), à part choisir le Age Eye Complex de Skinceuticals (que j’ai beaucoup utilisé déjà, et que j’ai donc repris).

– Pour mon histoire de porphyrines Fanny m’a recommandé (comme Patricia l’avait déjà fait mais je n’avais pas appliqué son conseil, shame on me) l’eau Serozinc de La Roche Posay, le soir après le démaquillage pour le parfaire (le matin je peux utiliser ce que je veux dans la mesure où ma peau n’a pas été exposée à la pollution pendant la nuit). L’action du zinc purifie et nettoie la peau (Caroline Hirons préconise aussi cette eau pour ça), ça ne peut pas faire de mal.

– Pour la crème de jour et de nuit je lui ai dit « ce n’est pas le plus important n’est-ce pas ? Je garde ce que j’ai ? », et Fanny m’a répondu « en effet, tant que la peau est confortable et ne tiraille pas dans la journée, ça veut dire que le sérum et la crème sont adaptés ».

Voilà ! Une fois de plus c’était long, mais expliquer du soin de façon précise et personnelle prend toujours pas mal de temps (n’oubliez pas – c’est important – que tout ça est adapté à mon cas particulier, pas nécessairement à celui de la voisine); et le faire en vidéo n’est pas toujours facile parce qu’on peut se perdre en route (surtout moi ;-)).

Mais ça peut vous donner des pistes et je sais que vous êtes capables de piocher ce qui va vous aider, vous ; c’est pour ça que je vous raconte tout en détail.

PS : je vous rappelle que le diagnostic du Dermacenter est gratuit, pensez juste à prendre rendez-vous parce que ça a beaucoup de succès.

Dermacenter
13 rue des Francs Bourgeois (métro Saint Paul)
75004 Paris
01.40.33.06.33
Ouvert de 11h à 19h du mardi au dimanche

103 commentaires Laisser un commentaire

Produits terminés #19

12 mars 2017

L’Occitane – Crème ultra riche corps Karité

Korres – Gel douche Fleur de Nymphéa

Bumble & Bumble – Thickening Dryspun Finish

L’OréalSpray de finition Fix & Shine Studio Line (chez Monop)

AvèneSpray d’eau thermale 

Avène – Baume Trixéra Nutrition

Rituals – Savon liquide Infinity 

Rituals – Mousse de douche Samouraï Yuzu

Rituals – Fortune Oil

Bobbi Brown – Nettoyant pour pinceaux

Sephora – Poudre lissante éclat

BosciaHuile démaquillante fraîche (chez Sepho aux US)

Avène – Démaquillant Yeux Douceur

Aderma – Sensifluid Gel micellaire yeux

Skinceuticals – Sérum H.A. Intensifier

Clinique – All About Eyes Rich

Kiehĺs – Crème Rosa Arctica version riche

Darphin – Crème de nuit Idéal Resource

Estée LauderSérum Advanced Night Repair

L’Occitane – Baume mains intense karité

Avène – Sérénage yeux baume regard revitalisant<

Vitry – Soin réparateur pour les ongles

Avène – Crème Cicalfate

Darphin – Soin d’arôme à la Camomille

Je porte un pull Rodier (printemps dernier), un Color Splash Hydrating Lipstick Tarte en Sunkissed, un vernis semi-permanent dont je vous parlerai si j’en suis satisfaite, ma bague Gemmyo Gatsby à gauche et ma bague ancienne à droite.

59 commentaires Laisser un commentaire