Votre pire beauty faux pas ?

16 août 2008

urban-decay-4.jpg

Albahaca vient de me donner une idée, avec son commentaire (n°42) ci-dessous (Albahaca je me permets de te citer, c’est vraiment très fort ;-)

 » un jour (y’a longtemps) j’ai acheté,tenez-vous bien, du liner liquide…prune !!!! Mon Dieu !!!! On aurait dit que je venais de sortir d’une salle d’opération :-o. Je suis pas sortie comme ça, hein !, j’ai mis le truc à la poubelle direct !! « 

Et vous, c’est quoi votre pire beauty faux pas ?

Moi j’ai déjà avoué le mien plusieurs fois : quand j’avais 20 ans je mettais tellement de terracotta que je ressemblais à une carotte géante ; le jour où ma soeur m’a dit que j’avais l’air de revenir du ski, j’ai arrêté la terracotta ;-)

174 commentaires Laisser un commentaire
Le maquillage

Vous aimerez aussi

174 commentaires

  • #1 lamaca le 16 août 2008 à 16 h 21 min

    Après un dîner, un soir où je voulais me la jouer très « femme », alors que je ne devais avoir que 18 ans, j’ai remis du rouge à lèvre- volé à ma mère-, comme certaines se repoudrent le nez, mais sans miroir ni rien avec une nonchalance toute calculée devant mon pas encore chéri médusé.
    Faut dire que j’avais du voir faire à la télé mais jamais essayé.
    Ainsi armée, je lui ai souri toute la fin de la soirée persuadée d’avoir l’arme qui tue.
    Ce n’est qu’en rentrant à la maison que je me suis rendue compte que j’en avais plein les dents !
    De là à dire que ce n’est pas ce soir là qu’il m’a embrassée….il n’y a qu’un pas ;-)

  • #2 Mélanie le 16 août 2008 à 16 h 22 min

    Je mettais juste trop de fond de teint à une époque. Surtout quand je me payais des poussées de boutons sur le menton et autour des lèvres (merci les hormones), j’avais une passion pour les fdt bien couvrants genre matifiant de chez Lutsine ou Avène. Et je repoudrais par dessus pour être sûre que ça se voie bien :-D

    Ce qui m’a fait mal, c’est que c’est un mec (plutôt mignon, faut le reconnaître), qui m’a fait la remarque !

    En fait j’ai mis longtemps à admettre qu’une imperfection peut se voir encore davantage quand on essaie de la masquer ;-)

  • #3 Hélène le 16 août 2008 à 16 h 23 min

    Remarquable, lamaca ! ;-)))

    Mélanie sans aucun doute, et c’est vraiment dommage qu’on n’apprenne pas ça aux ados.

  • #4 Lullaby77 le 16 août 2008 à 16 h 36 min

    Mouahahahah – j’en ai un paquet!

    – à 13 ans j’ai fait une permanente, et comme j’ai plein de cheveux bien épais, je vous raconte pas la toison « moutonne »; mon père me le reproche encore, il s’en est jamais remis hi hi hi

    – à la même époque, j’ai commencé à acheter du makeup je ne savais pas du tout comment l’utiliser, et ma mère qui ne s’est jamais vraiment maquillée n’était pas vraiment apte à me conseiller. Donc je faisais tout et n’importe quoi. Je me suis achetée un blush rose foncé et tant qu’à faire en plus des joues je l’utilisais sur les paupières. Jusqu’aux sourcils, oeuf corse, puisque on sortait des années 80 :-)

    – une espèce de période rebelle quand j’étais étudiante, où j’achetais des vernis à ongles de couleurs pas possibles (bleu ciel, vert, orange) et je sais qu’il m’est arrivé de les porter tous en même temps, une couleur par doigt! J’ai aussi eu le gloss bleu qui allait avec le vernis d’ailleurs.

    C’est pour ça que là, ça m’ennuie pas trop de vieillir, quand je vois les photos d’époque je me dis que je m’améliore vachement avec le temps :-))

  • #5 Craki le 16 août 2008 à 16 h 39 min

    Au début de mes premiers pas make-up, je mettait le crayons style eye liner bien gras vert au dessus ET sous l’oeil… IM-MON-DE ! Ca reste ma pire honte, quand j’y repense ! (et ça a duré…!)

  • #6 Elea le 16 août 2008 à 16 h 54 min

    Bon, alors j’y vais de mes faux pas (je teste souvent, alors il y en au beaucoup)

    – l’eye liner façon vampire artistique avec feuilles de lierre sur les tempes, façon Victoria Frances et ses bandes dessinées (sublimes, il faut le dire)
    – le rouge à lèvres violet qui te fait les dents bien jaunes comme il faut, genre on dirait que tu as un ratelier en grains de maïs
    – J’ai fait aussi le rouge très rouge (ça je ne déteste pas) avec des débordements sur les dents, classe intégrale
    – La teinture rousse délavée, très jolie au départ, mais qui au bout de deux semaines ressemble juste à une vague couleur queue de génisse
    – le noir corbeau idem, avec ma teinte de peau c’était somptueux à la Morticia Adams
    – Voulant accentuer ma teinte naturelle, le blanc comme fond de teint. Vi j’ai osé
    – le rose made in Pikachu
    – Le crayon violet à paillettes (rah quand j’y repense)
    – le faux piercing aimanté dans le nez qui ne cesse de tomber et que tu risques d’avaler en reniflant (mes parents, dois je le préciser, étaient ravis)
    – le rose Pouffiasse Hiltonienne sur les lèvres

  • #7 Jenny le 16 août 2008 à 16 h 56 min

    Bon je me confesse!
    quand j’étais au collège, au mois de février pendant les vacances, tous mes camarades partaient systématiquement au ski et quand ils revenaient ils étaient tous bronzés! et donc j’étais jalouse car généralement je partais à Limoges chez ma grand mère.. et Limoges en février c’est pas la destination la plus ensoleillée!
    Donc du coup en 4 éme, avant de reprendre l’école, j’ai décidé que moi aussi je serais bronzée à l’école! et là je n’ai rien trouvé de mieux que de mettre le blush de ma mère sur tout le visage!!
    ah et ayant le soucis du détail j’ai pris soin de mettre des lunettes de soleil pour faire la démarcation! Oui oui je sais c’est pathétique!!
    En attendant le jour de la rentrée mes camarades m’ont demandé dans quelle station j’étais partie ( Limoges1800???) .
    Oui enfin le soucis est que j’ai du faire ce rituel pendant au moins 15 jours!!
    aie aie quand j’y repense!!!

  • #8 Mélanie le 16 août 2008 à 16 h 57 min

    Haaaan lire Lullaby me fait penser à un autre faux-pas bien naze :D

    (déjà je dois préciser que pour le fdt raconté plus haut j’étais déjà plus vraiment ado mais plutôt jeune fille, bouh !)

    Bon donc là j’avais facile 27 ans, et j’avais découvert que c’était rigolo de me faire des tortillons plus ou moins gros sur la tête, parce que quand je les dénouais ça faisait des anglaises (je rêve d’anglaises… mais j’ai fait une croix dessus).

    Bien sûr sur mes cheveux fins et mous et plats (et non pas lisses comme dans les pubs), ça tenait un quart de journée si je ne remuais pas trop, j’étais frustrée.

    Donc un jour que j’étais au chômage et m’ennuyant comme un rat mort, j’ai acquis à Monop un produit pour permanente. AH AH ! Enfin j’allais me faire les anglaises permanentes de mes rêves !

    Alors évidemment je n’ai PAS protégé mes pointes. J’ai utilisé des petits élastiques de daube bien serrés que je n’ai jamais réussi à enlever une fois les tortillons imprégnés de produits. Le temps de pause a quadruplé je crois le temps que j’arrive à tout enlever (au ciseau), je dirais au bas mot 3 heures.

    À la fin je cumulais toison de mouton + cheveux cramés (surtout au bout, pas beau à voir), ma coiffeuse a mis des mois à me rattraper. LA bonne idée, quoi.

  • #9 Tizou le 16 août 2008 à 17 h 12 min

    L’espèce de smoky avec la fard à paupières prune de ma mère (qui n’utilisait pas ce fard et se maquille rarement) mis avec la crème teintée couvrante (le cache-misère pour ados) pâle raccord avec mon teint de lavabo… C’était pour être classe pour le réveillon et la première fois que je me maquillais!… En fait la famille m’a dit que j’avais un look de geisha mourante…
    Heureusement que tu nous sauves Hélène!

  • #10 coxynell le 16 août 2008 à 17 h 22 min

    Haha, très drôle ce thread, très bonne idée!!

    En lisant les histoires des autres je me dis que j’ai du à peu près toutes les faire, mais le pire, ça doit être ma période « vampire », quand j’avais une quinzaine d’années et que je jouais au jeu de rôles du même nom. J’avais acheté une base de teint mauve… peau couleur lavabo et teint cadavérique garantis! Ah oui, j’ai failli oublier de préciser que j’avais également un fàp rouge qui allait très bien avec :-) Ah, c’était le bon temps!!!

    Je retiens en tout cas que ce n’est pas toujours facile de se faire une idée correcte de ce qui nous va ou pas, surtout quand on est jeune et influençable…

  • #11 Gwen le 16 août 2008 à 17 h 33 min

    Le fond de teint couvrant de chez Clinique. Dix fois trop foncé pour moi (encore aujourd’hui, je HAIS la vendeuse Sephora des Halles) mais ça, du haut de mes 18 ans tout neufs je ne le savais pas vraiment ^^ et elle m’avait dit: « tu verras, ça va te donner bonne mine ».
    Je pensais qu’elle m’avait donné une teinte au-dessus de ma carnation, non non on était dans le « 3 teintes » là ^^ Et comme à l’époque j’avais encore moins de sous que maintenant, ben le-dit fond de teint je l’ai porté jusqu’à la dernière goutte.
    Et quand je le revois en rayonnage chez Clinique, mon teint Jacob Delafon et moi on pousse des cris intérieurement.
    Mais encore une fois, dans tout ça personne ne m’a jamais dit que c’était laid, trop foncé, que ça faisait plâtre et tout et tout (même pas ma mère…) et j’ai tellement honte quand j’y repense T_T
    Et… jveux pas balancer mais au corner MAC du Printemps, ils veulent toujours (ils s’obtinent encore et toujours) me filer des fdt plus foncés que ma carnation alors comme chuis pas non plus une pro des teintes (et que spas simple de voir toute seule si ça va ou pas…) j’ai abandonné l’achat des fonds de teint chez eux et je fais mes essais toute seule avec EverydayMinerals (ce qui est bcp moins ruineux que d’acheter un seul fdt trop foncé pour moi chez Mac).
    D’ailleurs Hélène si un jour tu te lances dans le « conseil personnalisé make-up au Printemps (ou ailleurs, chuis pas chiante) » je suis preneuse histoire que j’arrête de me faire embobiner par les maquilleurs (ils m’ont fait le coup DEUX fois, la 3e j’ai réussi à obtenir un fdt qui était certes comme ma carnation mais qui me donnait l’air d’avoir la jaunisse) ^^

  • #12 Fantomette le 16 août 2008 à 17 h 39 min

    A 12 ans avec une copine on avait acheté de l’autobronzant… Une couche… Tiens, on voit rien, encore une couche, et encore, et encore…
    Ben la carotte géante, comme toi… Mais pendant trois jours, j’ai eu la méga honte au collège, après j’ai fait gaffe à TOUT ce qui touchait mon maquillage/teint…
    Et ai accepté mon teint de bretonne rousse !

  • #13 Delphinoid le 16 août 2008 à 17 h 42 min

    Aah ouais ouais, super idée!

    Bon je pensais avoir fait des tas de trucs idiots mais je vois que comparée à certains commentaires, je suis une petite joueuse ;o)))

    Alors, j’ai eu une période où je mettais du rouge à lèvres parme/mauve un peu irisé (oui oui vous lisez bien). J’ai même failli en acheter un bleu givré mais, je trouvais que ça n’allait vraiment pas (pas que le parme allait tellement bien mais bon…). Bien sûr, je me maquillais en cachette, mes parents ne m’auraient jamais laissée sortir comme ça sinon. C’est toujours pareil quand on est ado, je pensais que c’était de la tyrannie parentale, mais c’était en fait une volonté de me protéger du ridicule hu hu…

    Bon ça n’a pas trop duré non plus. Genre 2 semaines parce que j’ai les lèvres qui s’assèchent terriblement donc par confort j’ai dû arrêter. Ensuite, je suis passée au mascara mauve et au vernis bleu irisié (ah ben oui, sur les ongles, ça choquait moins! Par contre, il n’y avait pas de mascara bleu irisé, retrospectivement, j’ai envie de dire, « heureusement! ») et mauve aussi (pour aller avec le mascara, je sais être cohérente dans mes lubies).

    Et dire qu’il fut un temps où j’avais la patience de me maquiller les ongles!!!

    Et puis comme toutes les ados de mon âge je me tartinais d’embellisseur abricot du CCB! J’ai même réussi à finir le pot. Heureusement, j’ai eu une sorte d’éphiphanie et je n’en ai pas racheté, j’ai décidé d’investir dans de la poudre et je suis allée courageusement au Printemps chez YSL (la marque qu’utilise ma maman pour le makeup) où une dame ultra maquillée à qui je ne ferais probablement pas confiance aujourd’hui (à tort sans doute!) m’a gentiment conseillée une poudre qui ne m’a jamais quittée depuis :)))

  • #14 kat06 le 16 août 2008 à 17 h 47 min

    hum … que de souvenirs peux gratifiants …
    on va commencer par le fap taupe très foncé , presque noir en fait mis en couche epaisse et seulement sur la paupiere mobile avec bien sur le rouge à levres prune mat, et le fond de teint très clair au lycée (quoi j’ai l’air fatigué ?).
    S’en est suivie une periode assez longue d’essais bizarres au niveau capilaire , blond platine (6heures chez le coiffeur, j’ai le cheveux chatain à reflets roux), violet, rose, gris… je me maquillais en rose et violet et avait une garde robe de consequence (impossible de porter du marron par exemple avec le tif violet) . N’empeche que le fushia c’etait très joli … mais bon j’avais 21 ans.
    Sinon aujourd’hui ça va mieux merci, j’ai eu 10 ans pour m’en remettre.

  • #15 Albahaca le 16 août 2008 à 17 h 52 min

    ;-)))))))))))))))))))))))))))))))))))
    Si j’avais su j’aurais pris une photo avec le liner prune !!!!!
    J’en ai plein d’autres (la base mauve, la crème teintée « bonne mine »orange, le mascara vert…), mais celui là restera à jamais LE faux pas makeup ! ;-))))))

  • #16 Ally le 16 août 2008 à 17 h 57 min

    Personne ne connaît le mascara rose vif de chez Yves Rocher ? Moi si, j’avais 12 ans et j’ai fait peur à tout le monde… Je vous assure que quand on le met on ressemble à un lapin albinos…

  • #17 lizou le 16 août 2008 à 18 h 12 min

    A 14 ans le contour de la bouche en maronnasse et du rouge à lèvre beige. Avec le parfum mure d’yves rocher. et du crayon noir dans l’oeil bien sur

  • #18 Elte le 16 août 2008 à 18 h 17 min

    C’est très drôle vos faux-pas! Ca me rappelle les matins à l’école quand je voyais mes copines débarquer avec des looks vampires :-)))

    Moi je n’en ai pas vraiment fait au niveau make-up vu que je me maquille depuis peu. Et en écrivant ça, je me pose une question qui me donne froid dans le dos : et si ce que je pense être beau aujourd’hui se révèle être mes faux pas de demain?

  • #19 WinnieTigrou le 16 août 2008 à 18 h 18 min

    Les ongles des mains en bleu, mauve ou vert, l’année où Bourjois avait sorti des vernis très alternatifs ;-)), je crois que c’éatit en 96-97… Sur mes mains très blanches et avec mon look très classique, ça faisait quand même un peu bizarre…

  • #20 Tamara le 16 août 2008 à 18 h 22 min

    Un magnifique vernis à ongle vert-qui-pète (je ne vois pas d’autre terme pour décrire la couleur !)le pire c’est que j’avais bien 16-17 ans….

  • #21 Delphinoid le 16 août 2008 à 18 h 25 min

    WinnieTigrou je crois qu’on parle des mêmes vernis :)))

  • #22 futile tranquille le 16 août 2008 à 18 h 26 min

    C’est rassurant de savoir que tout le monde a eu ses phases de folie beauté !

    Bon je vous ai déjà raconté le pire qui me soit arrivé, mais c’était tellement traumatisant : avec toute la dextérité qui me caractérise j’ai réussi à m’arracher toute la frange de cils en utilisant maladroitement un recourbe-cils. Pas mal, hein ?

    Mais aussi :
    les crayons de couleur aquarellables (de préférence orange) utilisés à défaut de fard à paupière, les gloss pailletés pour le même usage (tout cela étant bien sûr très confortable sur les yeux), 78 couches de mascara (seulement lors de phases de présence de cils, naturellement) et une coupe de cheveux en mode auto-destruction vers 1 heure du matin avant interro de maths le lendemain.

    Heureusement que c’est fini tout ça, c’est éreintant rien que d’y penser…

  • #23 douniadetoulouse le 16 août 2008 à 18 h 35 min

    Allez, je me lance,
    J’avais je pense 12 ou 13 ans, (c’était d’ailleurs la première année ou j’ai commencé à me maquiller), et je pensais que le « liner » était un trait de crayon noir, tout simplement, (le meme qu’on utilise sous les yeux, quoi!). J’avais donc fait ce trait de crayon (super mal taillé en plus, je vous laisse imaginer la grosseur du truc!!), et, alors que c’était déjà bien mochissime, il a fallu que je prenne l’averse, et, évidemment, je me suis retrouvé avec un trait bien coulé et son jumeaux imprimé sur ma paupière fixe!…Quelle honte!
    Je me suis promenée toute la journée en ville comme ça et ne m’en suis rendue compte qu’une fois à la maison! Grand moment de solitude devant mon miroir!! :0
    Sinon, comme « pire beauty faux pas », j’ai eu aussi l’epilation sourcils à la « bozo le clown »!….Haaaaa, rien que d’y penser, j’en ai trop honte, surtout que je l’ai gardé pendant assez longtemps!!:s!!

  • #24 douniadetoulouse le 16 août 2008 à 18 h 38 min

    Au fait, pour celle qui n’ont pas vu ma présentation, je suis donc Dounia de Toulouse, 31 ans , et vous dit un grand bonsoir à toutes!!

  • #25 Katelig le 16 août 2008 à 18 h 49 min

    Ouh la la futile tranquille j’ai mal rien qu’en te lisant!!!!
    Pas de véritable faux pas make up de mon côté comme j’ai attendu assez tard pour m’amuser avec le maquillage. Mais à 15 ans en ayant assez de mes cheveux tous raides et trop épais je m’en vais gaiement chez la NOUVELLE coiffeuse qui vient de s’installer en rêvant de l’ondulé si classe des actrices américaines. Je l’entends encore « Ouh la la vos cheveux sont trop raides il va falloir mettre des boucles TRES serrées pour que ça tienne!!! ».
    Ah ben pour tenir ça a tenu, j’ai passé UN AN avec une tête de caniche parce que si le cheveu raide et fin j’en ai aussi beaucoup beaucoup, j’en ai pleuré pendant un an.
    Depuis la coiffeuse a fermé et j’ai appris à aimer mes cheveux raides!!

    Et me souviens avec émotion de mes cops qui mettaient du fdt bien couvrant pour cacher leurs boutons et qui s’arrêtaient à la naissance de la machoire

  • #26 Lariska le 16 août 2008 à 18 h 56 min

    Hihi moi le faux pas il a duré longtemps…
    J’ai mis des années (jusqu’à l’année dernière, en fait) à me rendre compte que le fard à paupières devait s’estomper!

    Jusque là c’était des tartines en paquet sur la paupière fixe uniquement sans estompage aucun. Eh ben c’était pas beau…

  • #27 elmaya le 16 août 2008 à 18 h 58 min

    Ouh, ça me rappelle que ma mère m’avait fait faire une permanente pour ma communion… l’horreur absolue !!! On se demande si les coiffeuses réfléchissent parfois…

    Sinon, je me revois en train de couvrir mes sourcils de crayon noir à l’encre de chine (un eye liner en fait) en cachette dans la salle de bains… sans compter rouge à lèvres and co. Puis tout effacer en croyant que ma mère ne se douterait de rien. Sauf que ce crayon, il est resté trois jours sur mes sourcils, malgré tous les efforts de ma maman… Hin hin.
    J’avais 10-12 ans, je précise. ^^

  • #28 Violaine le 16 août 2008 à 19 h 10 min

    Futile tranquille < les cils arrachés, ça doit faire méga mal ! je compatis …

    J’ai eu les sourcils trop épilés. Genre rasibus, hyper fins et hyper courts, beeerk. Et j’avais 18 ans, c’était l’an passé ! Ma responsable, pendant mon job d’été, m’a gentiment dit que j’étais très jolie … « mais vos sourcils ne sont pas un peu fins, là ? »

    Comme elle est naturelle (pas dans le sens « pas maquillée », mais dans le sens « super bien maquillée » !) et chic, j’ai laissé repousser mes sourcils. Ils sont quand même carrément mieux maintenant où je me contente de leur garder une ligne décente sans trop épiler …

    J’avais ma période nude, aussi, l’hiver dernier. Ça a duré trois semaines, le temps que tout le monde imagine que j’étais malade et dépressive ; après j’ai compris que le rouge à lèvre beige vaguement rosé (plus beige que rose, en fait), sur mon teint d’albâtre, l’absence totale de blush, la poudre mate, et les yeux nus, ça me donnait l’air faible.

    Le nude c’est une vraie plaie je trouve ! Sur une mannequin durant un défilé, on trouve qu’elle a l’air faible mais belle ; mais sur une fille qu’on croise en vrai … c’est juste faible !!

  • #29 Vanes le 16 août 2008 à 19 h 11 min

    La frange… J’ai un tout petit front. Mais y’avais une fille à l’école sa frange lui allait trop bien. Tous les mecs voulaient sortir avec elle. J’ai fait pareil… mon pire cauchemar !

  • #30 misschic le 16 août 2008 à 19 h 39 min

    ah moi c’etait le trait de crayon autour de la bouche d’une teinte pas du tout adaptée ni a ma carnation de peau ni à la teinte du rouge a levres, oh mon dieu et dire que j’ ai pris le bus comme çaaaaaaaaa

  • #31 Claire le 16 août 2008 à 19 h 40 min

    Mon pire faux-pas en beauté, c’est quand je me maquille. Je ne sais pas me maquiller, donc je force pas. Le truc con, c’est que j’ai l’air complètement artificielle avec un maquillage léger, alors qu’avec du vrai rouge et des paupières au charbon j’ai l’air normale. Allez comprendre : je me maquille environ une fois par mois…

  • #32 coxynell le 16 août 2008 à 19 h 43 min

    Futile tranquille > tu m’autorises à rire de tes histoires, maintenant que c’est fini??? Ca doit faire hyper mal de s’arracher tous les cils! Et la coupe de cheveux « en mode auto destruction », j’ai failli me faire pipi dessus tellement j’ai rigolé en lisant cette phrase!!

    Delphinoid et Winnie Tigrou > yesssss, les vernis Bourjois, je me rappelle aussi! J’en avais un genre vert chlorophylle, qui avait beaucoup choqué la maman de mon petit copain de l’époque… Maintenant je comprends pourquoi ;-)

  • #33 Syd le 16 août 2008 à 19 h 44 min

    La teinture prune en 4ème, et le crayon noir dans l’oeil dans ces eaux-là aussi !
    Ca me rend malade rien que d’y penser…

    J’adore le coup du rouge à lèvres sur les dents, c’est impayable !!

  • #34 Anne Cé le 16 août 2008 à 19 h 54 min

    au rayon make-up je n’ai rien de très catastrophique à raconter ; par contre du côté capillaire, je me souviens avec émotion de cette mode qui sévissait dans les années 90 : la coque !!
    j’en ai connu deux versions : la solide, celle qui tient toute la journée à grand renfort de gel ou laque (que tes cheveux avaient l’air figés par le gras) et la naturelle, celle sans artifice qui s’écroule au bout d’une demi-heure… la classe !

  • #35 Shilpa le 16 août 2008 à 20 h 06 min

    A 3-4 ans, à l’aide du maquillage de maman, je me suis fait un beau rouge à lèvres…avec du vernis à ongles (ça tient tellement mieux ;-) Ce qui a obligé ma mère à employer du dissolvant pour réparer ma bêtise !
    Parfois les faux-pas makeup commencent très tôt !

  • #36 futile tranquille le 16 août 2008 à 20 h 07 min

    Mais je t’en prie Coxynell, c’est fait pour !!!!
    Suis sûre d’en avoir oublié, en plus des conneries..

    eh bien en fait bizarrement s’arracher les cils ça ne fait pas tellement mal, beaucoup moins que de pour les poils entre les sourcils ou dans le nez.. (glamour, n’est-il pas ?)
    Mais c’est surtout extrêmement flippant sur le coup et on se retrouve avec un regard très étrange : l’œil est pareil en haut et en bas, dénué d’expressivité, si vous voyez ce que je veux dire.

    Argh Anne-Cé : la coque, aaaaah, j’avais zappé ça ! Comme quoi le cerveau humain a vraiment des capacités à bloquer certains souvenirs douloureux afin d’éviter notre perte et honte perpétuelle :-)

  • #37 Breizh’ le 16 août 2008 à 20 h 13 min

    bon j’avoue tout…j’avais 17 ans et lors d’un voyage en angleterre je suis passée au crayon dans l’oeil, noir, et au mascara bleu électric’ et avec beaucoup d’enthousiasme car normalement, chez moi, je n’avais pas le droit de me maquiller…vous imaginez le résultat (j’ai la prunelle noisette…)??!!!!!
    aïe pas taper!!! je sors… ;-p

  • #38 Elea le 16 août 2008 à 20 h 51 min

    Ah Dephinoid, j’ai aussi fait le bleu givré (allez on va balancer, cette horreur était signée Bourjois) sur les lèvres.
    Associé aux ongles de couleur différente sur chaque doigt, of course, des couleurs qui vont super bien ensemble genre jaune doré, bleu nuit et rouge.

  • #39 Hélène le 16 août 2008 à 21 h 05 min

    Lullaby77 dans mes bras !!
    « ça m’ennuie pas trop de vieillir, quand je vois les photos d’époque je me dis que je m’améliore vachement avec le temps » : je plussoie à mort ! ;-))

    Jenny c’est grandiose ton histoire de blush avec les lunettes de ski !! ;-)))

    « un look de geisha mourante » : c’est une jolie image, Tizou ! ;-)

    coxynell c’est clair, ça prend du temps de savoir ce qui nous va !

    Gwen au corner MAC du Printemps ils sont mauvais, et de toute façon j’aime pas le fond de teint MAC ;-)
    Et je fais du conseil beauté personnalisé, si ça te tente ;-)…

    Fantomette je suis morte de rire ;-))

    « je pensais que c’était de la tyrannie parentale, mais c’était en fait une volonté de me protéger du ridicule » : j’aime beaucoup cette phrase Delphinoid ;-)

    Elte vas-y, décris-nous ce que tu fais, et on te dira si tu risques le faux pas ;-)))

    futile tranquille ton commentaire me fait beaucoup rire ! ;-)))

    douniadetoulouse hélas, beaucoup de gens confondent le liner avec le gros trait de crayon ;-))

    Lariska rassuer-toi, il y a encore un an je faisais ça aussi ;-)

    Violaine je ne suis pas d’accord, le vrai beau nude bien fait, c’est joli sur beaucoup de monde ;-)

    Vanes ça n’a rien à voir avec la taille du front, la frange est TOUJOURS un faux pas. Le visage n’est pas fait pour être barré horizontalement par une ligne droite.

    misschic tu avais l’air d’une présentatrice de la télé syrienne en fait ? Ne panique pas, on en a toutes eu l’air un jour ou l’autre ;-))

    Claire c’est curieux ton truc ;-)) Ca donne envie de te voir en vrai ;-)

    Anne Cé ouiiii, la coque, j’ai eu ça aussi ;-))

    Shilpa seigneur, c’est chaud ton truc !! ;-)))
    Et sois la bienvenue ;-)

  • #40 Naïla le 16 août 2008 à 21 h 27 min

    je viens souvent lire sans poster mais la le sujet m’inspire trop
    alors j’ai eu le vernis bleu (je me rappel de mon oncle qui me supliait d’enlever ca, fallais l’ecouter)
    le crayon de couleur (pour le dessein) un peu orangé qui une fois mouillé de salive devenais contour des levres et bien sur retiré dans les escalier de l’immeuble
    la coque j’avais zapé ca de ma memoire,
    ya eu aussi l’auto coupe de cheveux, une horreur,
    le fard a paupiere prine mais la ca fais pas longtemps ce n’ai qu’en lisant l’avis d’helene que je me suis rendu compte que ce n’etais pas top
    bon je dois en oubliais mais je crois qu’il ya des seuvenir qu’on refoule

  • #41 Maya le 16 août 2008 à 21 h 37 min

    Wow en lisant tout ça, j’ai été vachement sage quand j’y pense pendant mon adolescence (si ma soeur me lit, elle va dire que j’en suis jamais vraiment sortie).

    J’ai jamais rien fait de terrible, si ce n’est que j’entre dans ma 10ème année de coloration capillaire (adieu blond clair fade qui me donne mauvaise mine !). Je crois que je suis passée par toutes les couleurs « abordables », du roux au franchement rouge méché de rouge (si, c’est malheureusement possible), au noir à reflets rouge et au prune. Je voudrais d’ailleurs remercier ma coiffeuse qui a trouvé LE châtain idéal ^.^

    Sinon j’ai toujours pas mal joué avec mes fàp (j’avais de très jolies palettes de couleurs fluos ><), surtout quand j’ai commencé mes études d’art. J’arrivais pas à choisir entre mon look pseudo gothique et mon amour de la couleur, de la peinture sur les fringues, et les paupières technicolor (genre du vert « prairie » avec un point rose fushia bien rond sous l’oeil en coin externe. Ou alors du noir sur toute la paupière, mal posé, agrémenté d’eye liner posé artistiquement avec points, arabesques et j’en passe, du fameux trait de crayon noir dans l’oeil, et d’une poudre T. Leclerc bien blanche. Avec mes yeux assez petits et mes iris bleu délavés, ça me donnait l’air malade avec 2 fentes noires à la place des yeux.

    Je regrette pas d’avoir grandi moi en fait ^.^

  • #42 asiachat le 16 août 2008 à 21 h 43 min

    Je crois bien que je les ai tous fait !
    -Le tour de lèvres avec un crayon plus foncé que le ral ( il faut dire qu’avec la bouche énorme que j’ai, même un gloss hyper léger est ridicule …)
    -Le fap bleu avec un trait de liner vert en dessous, au ras des cils inférieurs… un vrai papier peint des années 7O !!!!
    – Les supers faux cils ENORMES avec un trait bien noir par dessus
    -La perma afro (j’ai les cheveux tous raides..) tirebouchonée à mort, et qui tient 2 jours maxi
    -L’autobronzant naze, pas carotte, mais jaune verdatre
    -L’essence pure de bergamote, avant d’aller au soleil, pour bronzer plus vite et plus marron:
    marron est le terme qui convient, avec brulures rouges au milieu
    – Et pour couronner le tout, le maquillage tout blanc, avec fap blanc irrisé et mascara très noir, pour bien faire peur !!!
    Bon, j’étais très jeune, responsable mais non coupable !!!!!!!!!!!!!!!!

  • #43 elmaya le 16 août 2008 à 21 h 49 min

    Hé, l’histoire de Shilpa me rappelle que vers 5 ans, approximativement, j’avais fabriqué du vernis à ongles avec… de la craie écrasée dans de la colle ! Heureusement, ma mère est arrivée avant que je n’en mette sur mes propres ongles. La poupée qui a subi le premier test a gardé jusqu’à sa fin les traces du vernis-colle marronnasse en question. :-/

  • #44 asiachat le 16 août 2008 à 21 h 55 min

    J’oublais: quand j’étais au lycée, il y a ouhhhh , au moins ça, la grande mode était, non seulement de mettre du mascara sur les cils du bas, mais bien plus, de redessiner au liner des tas de cils bien longs sur la paupière inférieure, effet pattes d’araignée !
    Je passais un temps fou à faire ça tous les matins…Honte à moi !

  • #45 Lullaby77 le 16 août 2008 à 22 h 16 min

    @ Maya: tiens j’ai aussi eu les cheveux rouge foncé méchés de rouge plus clair , ben tu vois ça je regrette pas du tout, ça faisait partie de ma personnalité de l’époque et ça ne m’allait pas mal.

    En fait je crois qu’il faut revoir les choses dans le contexte de leur époque. Je vois qu’on a toutes eu le vernis vert et le rouge à lèvre bleu nacré Bourjois vers 96-97, ben à l’époque on nous disait que c’était la tendance, évidemment qu’on a toutes craqué! Sans doute qu’en vieillissant on sait mieux ce qui nous va et on arrive à moins se préoccuper de la mode, heureusement.

  • #46 ChiChi le 16 août 2008 à 22 h 38 min

    A 14 ans , je me tartinais la paupière de prune, je le confesse.
    Je ne le fais plus maintenant, promis juré
    (je me contente de mon crayon dans l’œil, chacun porte sa croix hein…)

  • #47 Hélène le 16 août 2008 à 22 h 46 min

    Naïla sois la bienvenue ;-)

    Dites les girls, j’aimerais ce qu’on m’explique pourquoi on fabrique du fard à paupière prune : jamais de la vie il ne m’est venu à l’idée de me coller un truc pareil sur la tronche !

    asiachat tu n’est pas responsable, tu as été victime de la mode sixties ;-))

  • #48 waffo le 16 août 2008 à 22 h 47 min

    Bonjour,

    ça fait quelques temps que je lis ce site (que je trouve excellent au passage) mais à chaque fois que je veux mettre un commentaire, y’en a beaucoup trop avant moi pour avoir l’impression de pouvoir ajouter qqchose. Mais là, c’est fun (et y’a « que » 45 commentaires).
    Donc pour mes beauty faux pas y’a beaucoup les cheveux (comme maya et lullabby77) sachant que jesuis chatain foncé à la base. J’ai eu du blond méché (qui finit toujours par jaunir et devenir pisseux) au noir (je suis plutôt pale, ça faisait bien goth), aux différentes teintes de rouges (avec des mèches rouges, vi vi aussi ^_^), le prune… et bien sûr le roux (du plus aggressif au plus soft). Le pire ça a été une coiffure un peu manga courte dans des tons de roux avec des mèches plus longues dans le cou rouges… (mon patron trouvait ça très… « original » O_O ). Mais je ne regrette rien, ça fait aussi partie ma personnalité (d’ailleurs j’ai des périodes brune et rousse selon l’humeur, là je suis rousse plein flash :D).
    Sinon les vernis (les alternances de venir, bleu gris et bleu jean, ou bleu pale et vert pale… j’adoooooooooooooore les vernis à ongles même si je suis plus soft question couleur, j’aime bien de temps en temps un rose qui flashe ou un turquoi se qui pète … et bien sûr un peu de noir de temps en temps).
    Et sinon j’avoue le noir dans l’oeil (pas tapé mais j’avais encore tendance à le faire y’a pas longtemps mais j’ai fini par comprendre – à force que mon mari le répète – que ça ne m’allait pas… et j’ai quand meme 32 ans, faut du temps pour que ça rentre :p )
    et puis aussi comme d’autres le super rouge à lèvre mauve (de chez bourjois et j’ai fait aussi le bleu givré, je trouvait ça super joli … snif…)
    Bon j’arrête de parler, sinon vous allez déjà vous rendre compte que je suis bavarde :) (ah trop tard ?)

  • #49 IsaVersailles le 16 août 2008 à 22 h 50 min

    alors
    – le fard prune raccord avec mes cernes:un panda prune trop mignon mais bon mon patron m’a allegé mes horaires la derniere fois ou je l’ai fait volontairement ! ( ben oui faut que je me repose !!!)
    -le liner argent pailleté
    – les paillettes or en guise de fap
    -le rouge a levres orange avec la terracota pour faire été bronzée et les cheveux teinté au henné orange aussi
    -les fond de teint marron , orange,blanc, rose et pour eviter la demarquation dans le cou et meme sur les oreilles !!!
    et ça c’est sans reflechir j’ai peur d’en trouver faut que je me penche sur mes photos d’ado

  • #50 Joséphine le 16 août 2008 à 22 h 51 min

    – J’avais 13 ans, j’ai acheté un gloss roll-on Debby goût myrtille, qui brillait absolument trop, mes cheveux se collaient sans cesse à ma bouche, et j’ai fait une allergie à un des composants : mes lèvres ont gonflé et sont restées dans un sale état deux jours durant.

    – J’avais 14 ans et j’ai piqué une vieille palette de fap 80’s à ma mère, mais je ne savais pas le poser, et encore moins sous les spots de la salle de bain. Résultat, en arrivant au collège, on aurait dit un très mauvais Picasso.

    – A 16 ans, j’ai voulu me teindre les cheveux, mais je n’ai pas pris en compte la couleur de la coloration avec ma couleur de cheveux naturelle, et je me suis retrouvée avec les cheveux rouges et tout le monde s’est moqué de moi! Je m’étais également posé des faux-ongles, french-manucurés et coupés au carré, avec beaucoup de colle pour que ça tienne. On aurait juré voir Laam…

    Je crois que c’est à peu près tout pour mes plus gros faux pas beauty, quand j’y repense, j’ai honte :-))

  • #51 Joséphine le 16 août 2008 à 22 h 59 min

    Delphinoid et Winnie Tigrou : J’ai eu les mêmes vernis, en rose pailleté, et bleu irisé :-p

  • #52 Violaine le 16 août 2008 à 23 h 10 min

    Ben, le nioude version Hèlène, oui ; le nioude version Violaine, nope, jamais !
    Sur moi – je ne dois pas le faire génialement bien, faut dire-, ça me donne l’air … hospitalisé !

  • #53 Kaay le 16 août 2008 à 23 h 12 min

    mettre une crème teintée PUIS du fond de teint par dessus pour cacher mes boutons et me donner un teint de pèche. Et quand j’étais en forme, je rajoutais de la poudre libre ET du blush
    Alors que ça me donnait juste l’air d’une momie.
    Et bien sûr, j’oubliais régulièrement de me démaquiller le soir, parce qu’à 18ans, on se dit que c’est pas grave.
    La dernière en date, il y a quelques semaines: un mascara rouge, pour le fun. L’horreur: Tout le monde m’a dit que j’avais une tête de gueule de bois, ça donne les yeux rouges et ça fait des cernes peu seyantes.
    C’est évidemment ce jour-là ou le mec super canon de la clim’ est venu la réparer…

  • #54 Hélène le 17 août 2008 à 0 h 04 min

    waffo bienvenue à toi ;-) Dis donc il est bon en maquillage, ton mari !

    Joséphine il ne faut pas avoir honte, tu étais vraiment très très jeune ;-))

    Violaine c’est sûr qu’un beau nude, c’est beaucoup de boulot ;-)

    Kaay du mascara rouge ???? Ca existe ???? Sois la bienvenue ;-)

  • #55 ChiChi le 17 août 2008 à 0 h 07 min

    Helene #47:
    c’est aussi la question que je me suis posée en écrivant mon message…
    même probleme pour le crayon à lèvres marron: ça devrait être interdit et puis c’est tout.

  • #56 Kanarde le 17 août 2008 à 2 h 39 min

    Bon, j’suis toujours jeune, mais mon seul réel beauty faux pas c’est la tête que j’avais y’a deux ou trois ans ;))
    Pareil, je suis bien contente de vieillir sur ce coup là.
    Mis à part les cheveux un peu roux qui passent à l’orange pisseux et les sourcils très/trop épilés. Par contre les cheveux prunes, bah je regrette pas du tout ! Ayant les cheveux très foncés à la base, ça ne choquait pas, c’était plus violine qu’autre chose. Les pois/arabesques au liner ça m’arrive toujours je le confesse, et j’abandonnerai dans un an ou deux ;) Mais on peut faire des trucs discrets et jolis, surtout qu’ils sont en partie cachés par mes lunettes et que d’un côté ;) J’ai toujours mes cheveux châtains foncés/noirs, mais vu le peu de différence avec ma couleur naturelle, ça va. Vernis je suis sage, je garde mes vrais ongles avec des couleurs classiques (nude/rouge noir/rouge rouge)
    A part ça, vos commentaires m’ont fait mourir de rire, je suis contente de ne pas être passée par certains trucs !

  • #57 SONIA le 17 août 2008 à 4 h 36 min

    Aaaahhh, c’est bien de faire son mea-culpa ici !

    Pour ma part, ce sera :

    1°) du rouge à lèvres marron glacé avec des reflets or dedans.. Oui… Le truc le plus pupute qui soit…

    2°) de l’eye-liner or… ouais ouais…

    3°) du mascara bleu électrique (mais j’avais 16 ans)…

    Mais tu remarqueras que j’ai fait des progrès depuis hein ?

  • #58 Aliénor le 17 août 2008 à 9 h 17 min

    Ado, acné, au lieu de mettre du fond de teint, j’ai mis du correcteur liquide sur le front.
    Une fille de ma classe me dit « tu mets du fond de teint orange ?? »
    Je lui réponds : « non, je ne mets pas de fond de teint ».
    J’ai réussi à mentir dignement, mais j’ai eu un grand moment de solitude !

  • #59 Cagaroule le 17 août 2008 à 9 h 41 min

    Si je te dis que tu m’as convaincue que le prune ça n’était pas possible je te mets sur la voie?
    Sinon, ben le fond de teint dans le cou.Mais j’ai retenu la leçon: aucune raison d’être puisque l’on prend sa carnation exacte!
    Je me soigne grâce à mon blog de fille quoi! :-)))

  • #60 waffo le 17 août 2008 à 9 h 57 min

    @Helène : mon mari n’est pas bon en maquillage, c’est plutôt qu’il aime le naturel :-p
    Et sinon je me rappelle avoir aussi fait le rouge à lèvre violet bien foncé et surtout bien mat qui effectivement fait les dents jaunes et puis surtout qui au fur et à mesure disparait du centre pour ne plus laiser qu’une « croute » bien foncé en « contour » des lèvres (et vu que j’avais commencé à bosser je devais avoir dans les 24/25 ans :D)

  • #61 Evelys le 17 août 2008 à 10 h 04 min

    Le seul faux pas (hormis le crayon dans l’oeil quand on a 17 ans) je pense que c’était de mettre du rouge à levre bien marron foncé avec contour des levres aussi foncé… bon bizarrement je trouvais ça plutot joli, personne m’a jamais rien dit dessus, mais en y réflechissant à 1 deux fois c’était pas la meilleure des idées.. peut etre pour ça qu’aujourd’hui je n’aime plus trop les rouge à levres…
    Sinon je pense pas avoir été une cata en maquillage..
    les cheveux j’en parlerai pas… je suis passé par la coupe mireille mathieu alors que j’ai les cheveux frisé donc c’était vraiment naze, j’ai voulu faire des meches un jour cuivré qui au bout de 2 shampoing ont finies orange: heureusemeny on était vers Halloween, du coup je me balladait en noir et orange, histoire que mes cheveux soient assortis…
    Bref la misère parfois

  • #62 maria le 17 août 2008 à 10 h 27 min

    Voilà deux mois que je me régale de lire ton blog en long, en large, et en travers, et j’ose enfin commenter, me sentant trèèès concernée par le sujet!!!
    donc en beauty faux pas, nous avons:
    l’autobronzant orange vif, visage et corps….puis je me suis lavé les mains, ce qui a provoqué de belles « coulures » blanches sur mes bras couleur carotte!

    le fond de teint marron (oui je luttais contre ma peau claire, depuis je l’assume!), accompagné d’un anticerne trop clair, façon panda….

    le crayon noir à l’interieur de l’oeil, sans rien d’autre….(je ne veux pas être fouettée avec des étiquettes qui grattent, pitié……..)

    les couches de gloss épaisses sur la bouche, façon glue pailletée, avec les cheveux qui se collent dessus….cheveux eux même ornés de « mascara pour cheveux » (je me demande encore qui a pu inventer une horreur pareille) violet sur cheveux blonds….la classe je vous dis!!!

    Et tout les produits « révolutionnaires » qui sortent chaque année et disparaissent miraculeusement!!! (vernis qui s’enlève tout seul, mascara rose, faux tatouages adhésifs….)
    Je précise que tout ça c’est déroulé entre 12 et 15 ans….

  • #63 Lullaby77 le 17 août 2008 à 10 h 28 min

    Je viens de me rappeler un truc: le mascara pour les cheveux, vous savez, pour faire des mèches? Ca avait beau être du Dior, j’ai quand-même tapé dans quelques couleurs étranges…

  • #64 maria le 17 août 2008 à 10 h 34 min

    moi qui craignais être la seule victime ici de ce monstrueux produit, me voilà rassurée!!!

  • #65 dRine le 17 août 2008 à 10 h 42 min

    Moi ça ne fait pas hyper longtemps que je me maquille non plus, donc je n’ai pas grand chose à raconter. J’ai bien testé, comme mes copines, le crayon noir dans l’oeil, mais sur moi je trouvais ça moche (maintenant, je sais pourquoi : c’est moche !). Sinon, quand j’avais…. aux environs de 14 ans, j’avais envie d’éclaircir légèrement mes cheveux, mais sans faire de colo ou de mèches. J’ai donc utilisé un spray à la camomille… Mais j’en ai mis quasi tous les jours pendant des semaines… Résultat : jaune canari. C’était très moche !
    Sinon, cette histoire de recourbe-cils qui les arrache me fait un peu peur…

  • #66 marion le 17 août 2008 à 10 h 55 min

    Mon pire beauty faux pas ?
    C’était il n’y a pas si longtemps que ça …
    Toujours minée par mon teint de craie, j’ai voulu tenter les nouveaux autobronzants en aérosol … Oui vous savez déjà le massacre que ça va donner, et pourtant vous êtes loin du résultat …
    Je respecte les consignes à la lettre : je « vaporise généreusement » puis j »uniformise par effleurages » …
    Résultat : un zèbre marron foncé et orange ! ! !
    Il faisait une chaleur à crever et j’ai été condamnée aux pantalons plus de 3 semaines !!! Je gommais tous les jours et j’en remettais pour essayer d’avoir une teinte à peu près régulière …
    Oui je sais, l’autobronzant c’est mâââââââl

  • #67 Hélène le 17 août 2008 à 11 h 02 min

    SONIA !! Coucou !! ;-))

    waffo ton mari est comme tous les mecs, donc (la couleur en maquillage ça leur fout la trouille, en général ;-)))

    Evelys c’est très fort, la coupe de Mireille Mathieu sur cheveux frisés :! ;-)))

    maria sois la bienvenue ! Je me souviens du mascara pour cheveux, je trouvais ça super classe ! ;-))

    En plus c’était Dior, effectivement Lullaby ;-)

    dRine pour éclaircir mes cheveux je mettais du jus de citron dessus et ej me collais au soleil ;-) Aujourd’hui, dieu merci, je les colore en châtain foncé, c’est beaucoup mieux ;-))

  • #68 Elte le 17 août 2008 à 11 h 19 min

    @Hélène
    Les faux-pas que vous faites sont au moins la preuve que vous prenez soin de vous, même si c’est pas forcément heureux. Je crois que mon faux-pas… c’est de ne pas m’occuper de moi comme il le faudrait. Quoique je m’épile les sourcils! En ce moment je sors avec juste un coup de peigne dans les cheveux… je dois me reprendre en main!!!

    Sinon mon pire faux pas de ce week-end, c’est que j’avais une montagne de boulot à abattre… et que je l’ai passé à lire Simetierre! J’aurais pas cru le finir en une soirée. En plus les conditions étaient réunies: j’étais seule dans la grande maison parentale où les fenêtres ferment mal. Brrrr :-)))))) Ca m’a donné envie d’en lire d’autres! :-))))
    Pour en revenir au questionnaire, la clausule de ce bouquin fait vraiment froid dans le boulot.

  • #69 Hélène le 17 août 2008 à 11 h 43 min

    Si tu t’épiles les sourcils, Elte, l’essentiel est sauf ! ;-))

  • #70 Johanna le 17 août 2008 à 11 h 45 min

    Du rouge à lèvres bleu nacré quand j’étais au lycée…

  • #71 Tournesol le 17 août 2008 à 12 h 21 min

    Des faux pas…

    Toute fière d’un rouge à lèvres prune que je matifiais à mort, histoire de la faire tenir toute la journée, jusqu’à ce qu’une gentille demoiselle de Séphopho me dise avec vraiment beaucoup de délicatesse : « cela vous donne vingt ans de plus ».

    Sinon, il y a quelques dix ans en arrière, je me suis teint les cheveux avec un « brun rouge ». Seule la couleur rouge est ressortie et… avec mon teint mat, je vous laisse deviner de quoi j’avais avoir l’air.

    Etc…

    .

  • #72 cami le 17 août 2008 à 12 h 24 min

    Alors déjà je suis super contente je ne suis pas la seule à avoir fait des trucs « originaux » (originale un gentil mot pas si gentil que ça finalement).
    Dans ma quête du make up parfait je suis passé par le fdt citrouille/carotte, le trait de noir avec juste du mascara, mais également la coupe de cheveux manga avec frange faite par ma voisine (est ce nécessaire de dire que la frange n’était ni droite ni assez longue ?) avec 2 longues mèches devant (donc à côté de frange) et un carré court pour le reste. Il me semble que j’ai brulé la photo (trop honte) mais côté vestimentaire c’était pas mal non plus (parce que je suis pleine de ressource ;)) j’ai eu ma période goth à 13 ans puis après vers 15-16 ans c’était multicolore, où avec une amie on s’était fait un super vernie fond orange avec point fushia genre artiste maudit faut l’avouer…
    Mais le pire c’est avec tous ce que j’ai lu je suis en train de me dire que ma peau très blanche et ma teinture noir que j’ai là maintenant c’est…un faux pas ? Mon anneau au nez (alors attention c’est la prothèse c’est pour ça que c’est gros après il sera plus fin) c’est surement aussi quelque chose qui est pas top… et la je remets tout en question ! Heureusement que je vais à la MUP Hélène sauve moi je t’en supplie ;).(je n’ose même pas me maquiller pour y aller:-))

    Arf de toute façon les erreurs que je fais là, ça me servira pour rire…dans quelques années :)

  • #73 cami le 17 août 2008 à 12 h 25 min

    ah j’oubliais, les sourcils aussi ils y sont passés! trop fins et maintenant j’attends que sa repousse.

  • #74 Hélène le 17 août 2008 à 12 h 27 min

    Ah ben non, il ne faut pas te maquiller pour venir à la MUP cami, sinon tu devras te démaquiller en arrivant ;-))

    Perso les trucs dans le nez je suis pas fan sur une blanche, je trouve que ça va super bien aux indiennes, mais sur une occidentale ça fait un peu « je me suis pas remise de de mon voyage à Goa » ;-))

  • #75 Joséphine le 17 août 2008 à 12 h 28 min

    En réponse à Maria (62) : Je me souviens du vernis ON-OFF qui s’enlève tout seul, il me semble l’avoir eu en jaune banane (d’un goût fort douteux, je vous l’accorde!). J’ai également eu en ma possession divers mascaras pour cheveux (blond, or, bleu, argenté) et que je portais régulièrement.

    Et pour toutes, avez-vous connu le mascara pailleté?! :-)

  • #76 Hélène le 17 août 2008 à 12 h 30 min

    Ah non, j’ai échappé au mascara pailleté Joséphine ;-))

  • #77 Fleur le 17 août 2008 à 12 h 31 min

    Wao… les beauty faux pas… hum…

    Pour commencer par le maquilage… y’a eu le blush rose vif en gros rond au milieu de la joue, je trouvais que ça me donnais bonne mine ! Puis aussi le trait vert, ou bleu vif, ou noir à l’intérieur de l’oeil et bien bien en suivant tout la ligne, du coin interne au coin externe avec le mascara coordonné. On m’avait dit que ça faisait ressortir mes yeux bleu-verts… j’avais 16 ans, j’en ai 10 de plus aujourd’hui et je rigole bien en repensant à la tête que ça me faisait !
    Je suis aussi bien évidemment passé par les versis multicolore en permanence écaillé. Et je me rappelle avec émotions les expéditions entre copines au Sépho voisin du lycée pour essayé les vernis à ongle, une couleur pastel par ongle, façon arc en ciel…

    Ensuite au niveau capillaire… j’ai les cheveux frisés, mais quand j’étais au collège, ils étaient tellement longs (sous les fesses, presque à mi-cuisses) que finalement, ils étaient juste ondulés aux pointes. Et la mode des houpettes bien raides fixés avec une tonne de laque est arrivée. Je voulais absolument en avoir une. Du coup j’ai coupé un peu mes mèches de devant toute seule comme une grande devant la glace. Quand je me suis rendu compte que ça frisait et que du coup c’était pas top pour la houpette, j’ai voulu les lisser. Je n’avais pas de brosse ronde pour faire un brushing mais je me suis dit que si je les roulais avec un peigne, ça serait pareil… Résultat j’ai réussi à me coincer le peigne à 5 cm du crâne, y’a fallu couper et j’ai passé quelques mois avec un halo crépu doré autour de la tête…
    Y’a eu aussi la mère d’une copine qui m’a coupé les cheveux au carré… je suis passé en moins d’une heure des cheveux extra-longs légèrement ondulés à un carré sous la mâchoire sur cheveux frisés désespérément raidis au brushing avec une petite brosse ronde, genre pyramide sur la tête. Et comme je ne savais pas faire le brushing, dès le premier lavage des cheveux ça a donné un truc frisé en bas, crépu sur le dessus, huuummm… j’ai donc passé des mois avec les cheveux plaqués au crâne avec beaucouuuuuup de laque et réunis en une espèce de chignon qui me donnait l’air en permanence de sortir de la piscine…

  • #78 Joséphine le 17 août 2008 à 12 h 33 min

    Eh bien heureusement que tu ne connais pas cette horreur Hélène! C’est hyper gluant lorsqu’on le pose, mais une fois sec, c’est très inconfortable, et les paillettes forment des paquets au bout des cils, et quand tu as le malheur de t’effleurer l’oeil, ça tombe sur les pommettes et ça ne s’enlève que très difficilement!
    Hop, un faux pas de plus à mon actif ;-)

  • #79 kro le 17 août 2008 à 12 h 59 min

    je crois que j’ai rarement autant rigolé…
    moi j’ai toujours aimé les choses soft sauf que quand je suis rentrée a l’école de coiffure la directrice m’a pris entre 4 zyeux et m’a dit que c’était pas possible d’être coiffeuse sans maquillage… et là le drame absolu… contour des lèvres marron avec gloss bien gluant beige, teint carotte radioactive avec pommettes marron/rouge et top moumoute…. je me suis entièrement rasée, oui oui rasée c’était plus rapide que de s’épiler, les 2 sourcils…top glamour…je vous parle meme pas des cheveux… je crois que j’ai testé tous les trucs qui sont monstrueux sur moi!!!!!!!

  • #80 Hélène le 17 août 2008 à 13 h 01 min

    Argh kro, les sourcils rasés !!!!! Je vais pleurer et je reviens ;-)

    Joséphine effectivement ça fait pas envie ;-)

    Fleur c’est à hurler de rire, tes malheurs capillaires ;-))

  • #81 Fleur le 17 août 2008 à 13 h 09 min

    N’est-ce pas ? ;) J’en ris encore perso ^^

  • #82 Kanarde le 17 août 2008 à 13 h 20 min

    Arg le mascara pour cheveux j’y pensais plus.. En bleu et en cuivré.. J’ai honte !

  • #83 Hélène le 17 août 2008 à 13 h 23 min

    Dites donc je vois que le mascara pour cheveux n’a épargné personne ;-)))

  • #84 Fleur le 17 août 2008 à 13 h 25 min

    Ah oui… moi aussi j’ai essayé, mais dans les frisures approximatives de mon carré raté, je ne trouvais pas ça beau…

  • #85 Kanarde le 17 août 2008 à 13 h 56 min

    J’avais aussi les cheveux jusqu’aux cuisses, et ça faisait des mèches raides et collées toutes pâteuses !
    Rho j’me souviens aussi, l’espèce de cône tronqué en plastique (rose bonbon, évidemment) qu’on mettait autour d’une queue de cheval sur le dessus de la tête.. Heureusement que j’avais 6 ans ;))

  • #86 Ceseraaudreyetpuisc’esttout le 17 août 2008 à 14 h 13 min

    Waouh…les beauty faux pas, y’en a eu pas mal (et je crois qu’il y en encore malgré une lutte acharnée au quotidien!!)
    Je dirai seulement que j’ai passé mes années lycée avec un fond de teint trop foncé…qui s’accrochait aux boutons…et aux sourcils aussi…ces derniers étant un poil trop fins (il restait une ligne de poils, et même pas bien fichue…j’avais pas les deux mêmes et ils étaient très aléatoires et tordus…) Cette histoire de sourcils…j’en subi encore les conséquences!!
    Le vernis foncé sur des ongles rongés jusqu’à la phalange (j’étais stressée à l’époque)
    Et bien sûr, le crayon foncé pour bien souligner les lèvres gercées.
    Trop belle.
    Et personne ne m’a jamais rien dit.
    M’en suis rendu compte toute seule, avec le temps et en voyant des photos…ça fait mal, ça.

  • #87 mmarie le 17 août 2008 à 14 h 17 min

    :-)))
    Finalement j’ai plutôt fait soft.
    Mais quand même.
    Mascara vert émeraude Yves Rocher (rhaaa). Et puis un violet, mais Guerlain, j’étais fière comme un pou. Je devais avoir 16-17 ans tout de même.
    Ah et un rouge à lèvre corail nacré que j’adulais. Je crois que c’est ce qui fait qu’aujourd’hui je n’en porte plus jamais.
    Autocoupe de cheveux aussi, aux ciseaux et à la tondeuse, qui faisait s’étrangler ma grand-mère. Et puis la coque, mon dieu.
    Et je m’obstinais à porter des sweatshirts trop grands dans des couleurs pastels qui me faisaient une mine de déterrée. J’en frissonne d’horreur, pourtant c’est loin ;-)

    Vieillir, comme dit Lullaby, peut faire plaisir.

  • #88 Sandrine de la Roche le 17 août 2008 à 14 h 31 min

    Le Prune… en total look bien sûr.. (cheveux + yeux+lèvres+ vêtements) c’est normal, on m’avait dit que les couleurs froides m’allait bien…

    Merci maman pour les pantalons vert pomme en 4ème…O_O

    La coupe désireless au collège en lieu et place d’une jolie (et longue) chevelure auburn…
    Maintenant je suis grande, je ne me coupe (presque) plus les cheveux toute seule, et promis, j’arrête le crayon khôl dans l’oeil et je trie mon maquillage par couleurs « mettables »…et je ne teins plus mes cheveux;)

    Bon dimanche au MUG et aux autres ;))

  • #89 Sandrine de la Roche le 17 août 2008 à 14 h 36 min

    les années 80 , c’était bien la pire période pour être ado: musique, fringues, looks,tout était bien pourri par rapport à aujourd’hui où les jeunes filles semblent parfois bien plus classes (mais aussi plus vulgaires?) que nous à l’époque. Bon, j’ai 34 ans ,c’est pas la fin du monde non plus, je ne me sens pas encore vieille ;)) Qu’en pensez-vous les filles?

  • #90 mmarie le 17 août 2008 à 14 h 52 min

    @Sandrine : je ne repense qu’avec effroi à l’ado que j’étais dans les années 80, en effet, mais en même temps aurai-je préféré avoir l’uniforme des ados d’aujourd’hui ? je ne suis pas sûre. Il y a des constantes, je crois. Et notamment le fait qu’on se connaît mal, qu’on se cherche et que chemin faisant forcément on fait des erreurs.
    Des ados autobronzées trop et mal maquillées, il suffit que je sorte pour en voir ;-) d’ailleurs je sors, là !

  • #91 globulita le 17 août 2008 à 15 h 31 min

    Excellent! J’ai bien ri et je me sens moins seule. Aucun scoop de mon côté, tout est sorti mais je liste quand même pour ne jamais recommencer:

    – le mascara bleu,
    – les sourcils épilés trop fins et trop écartés. Corrigés depuis novembre passé. C’est flagrant quand je regarde de vieilles photos,
    – les mèches blondes pour finir couleur jaunasse avec les racines brunes,
    – le correcteur de boutons vert de chez Avène mal estompé (et surtout sans rien par dessus). Heureusement qu’un copain m’a fait la remarque que j’avais le teint verdâtre, j’ai arrêté du jour au lendemain,
    – le trait de crayon noir sur la waterline évidemment,
    – la tresse indienne qui commence depuis le front jusqu’au bas de la nuque, super bien tirée,
    – etc, etc, etc…

  • #92 emmanuelle h le 17 août 2008 à 16 h 06 min

    ah oui, le mascara pour chveux, le mien était doré !!!
    pensant que ça faisait trop sobre, sans doute, je me tartinais les ongles de vernis bleu foncé pailleté et portais du rouge à lèvres violet bien foncé bien mat !!!
    tu m’étonnes que j’aie raté mon concours en 96….je me suis pointée telle quelle devant les jurys et à l’agrég de lettres, ce ne sont pas tjrs des marrants ……

  • #93 emmanuelle h le 17 août 2008 à 16 h 08 min

    et bien sur, le mascara bleu, la permanente tête de mouton…..
    ça fait du bien de sentir autour de soi toute cette communauté de nénettes qui en sont toutes passées par là…..

  • #94 Albahaca le 17 août 2008 à 16 h 26 min

    Rôô, ouiii, Globulita, la tresse indienne !!!! On passait les récrés à s’en faire avec les copines (j’étais en seconde en 1988-89), j’avais une telle passion pour cette coiffure que j’ai exigé de la porter au mariage de ma cousine, avec une bande de velours violet entrelacée et une fleur en tissu mauve (raccord avec les chaussures, erk !) au bout.

  • #95 coxynell le 17 août 2008 à 16 h 39 min

    Ah oui, je me souviens avec émotion des tresses indiennes (ou africaines d’ailleurs). En même temps, c’était loin d’être le pire ;-)

  • #96 hilde le 17 août 2008 à 18 h 03 min

    roooooooooh vous m avez toutes faites mourir de rire avec vos fashion faux-pas ,
    pas que les miens soient plus glorieux hein !
    mais c est vraiment bidonnant de lire des trucs en repensant avec nostalgie ou horreur au choix ;-), à toutes les souvenirs d adolescence …

    bon beaucoup ont été cité mais niveaux catastrophe capilaires ,
    je voulais être marylin avec sa chevelure glamour résultat un mouton jaune pisseux
    n est pas marilyn qui veut O-O

    je me suis fait des hennés roux bien sur avec ma peau de blonde et mes yeux bleus
    c etait pas du meilleur goût, alors j ai décoloré …
    A ne jamais faire sur du henné!
    j ai finit orange-fluo- travaux enfin blond pétasse en haut et les pointes fluos ..

    Mon flirt de l’ époque adorait les brunes (j étais blonde chercher l erreur)
    alors pour lui faire plaisir( j étais faible à l époque) je me suis teint en brune a reflets bleus mais seule les reflets ont pris j ai finit bleu marine avec des reflets fushia , grand moment de solitude au collège …

    Bien sur le mascara a cheveux et comme fleur # 77 la fameuse houppette,
    fixée avec une tonne de laque,une sorte d arc en ciel de cheveux au dessus du front , m-a-g-n-i-f-i-q-u-e!

    niveau make-up , le rouge à lèvre marron trèèèès foncé pailletté argent yves rocher , le violet foncé, le trait de crayon vert sapin dans et sur l oeil …

    le rouge glamour qui me faisait plus ressembler a une mangeuse de raviolis.

    Et le dernier rouge framboise de chez l oreal qui tient sans-filer-ni-dessecher-12-heures et qui à fait dire
    a mon mari « t es sortit comme ça dehors ?? » avec les yeux exhorbité ,
    ben quoi dans la voiture moi je trouvais pas ça flashant ! hahahaha …

  • #97 anouck le 17 août 2008 à 18 h 44 min

    lol tous ces témoignages sont à mourir de rire…

    alors moi au niveau maquillage ca a été plutôt soft: le trait de crayon a l’interieur de l’oeil, bien evidemment, mais en bas ET en haut (oeil de cochon garanti) + le blush qui faisait office de fap rouge/rose (on disait que ca faisait ressortir mes yeux verts) + le kilo et demi de mascara par cil + le gloss hyper brillant rose pailleté en couche treees épaisse qui, au bout de quelques heures est complètement absorbé au creux des lèvres et qui a débordé sur le contour tout ca bien sur accompagné d’un vernis rose pâle irisé sur les ongles bien trop longs…

    mais alors les cheveux ca a été l’apothéose: comme j’ai des cheveux très boulés voir frisés contre qui je me suis tres longtemps battu, je les serraient bien fort (de facon a ce que rien ne bouge de la journé) en couette basse (ou enc hignon tres serré), et je les enduisaient de gel,pour ne pas qu’ils gonflent, des racines…aux pointes.La classe.

  • #98 anouck le 17 août 2008 à 18 h 46 min

    ah oui , j’ai faillit oublier: avec le chignon/la couette tres serré, dépassaient seulement deux minusucles mèches, coupées et laquées par mes soins, d’un coté et de l’autre du visage…

  • #99 Gozok le 17 août 2008 à 19 h 25 min

    Bon, j’en vois deux majeurs…

    Quand j’étais à peine ado, le mascara waterproof bleu des mers du sud qui transformait mes cils en trois gros pâtés… Ma mère trouvait ça affreux, et moi je pensais sérieusement que c’était parce qu’elle n’y connaissait rien, vu qu’elle ne se maquillait jamais elle-même (mais elle me laissait quand même faire ma petite crise d’ado et sortir avec cette horreur sur les yeux, sainte Femme)

    Et hélas, au vu du précédent billet make up, je dois y ajouter le crayon dans l’oeil… que j’avoue, je pratique encore au moment même d’écrire ce message (mais avec un super joli smokey, quand même!)

  • #100 Gozok le 17 août 2008 à 19 h 26 min

    Je viens de remonter les coms et je me sens moins seule, sur le coup du mascara bleu (mais des gros pâtés, moins sûr;-)))

  • #101 Melody le 17 août 2008 à 20 h 21 min

    Alors … Je précise tout de suite que je n’ai que 18 ans, donc mes beauty faux pas ne remontent pas à trop loin.
    Commençons par le fameux crayon noir dans l’oeil, oeuf corse ! Bien noir, bien gras, bien marqué, souvent sans rien d’autre :).
    Ensuite il y a les couches de 10 cm de fond de teint qui font effet platre ..
    La coupe courte ! En 3ème j’avais une brosse, on me disait que j’étais un mec, mais j’assumais beaucoup, j’aimais ça ;) Mais le problème majeur, ça a été quand ça a repoussé .. Horrible. Rien que pour ça j’ai abandonné toute volonté de me recouper les cheveux au dessus des épaules.
    Je suis passée moi aussi par le fameux mascara pour cheveux ! Mais j’aimais bien ;) Et j’avoue que c’est pas mal pour une soirée de temps en temps .. En même temps vous êtes en train de lire une fille qui a les cheveux rose/violet ! Et j’assume, et je sais que je ne regretterai jamais !
    Ah, et le plus horrible faux pas en matière de cheveux .. En plus de la coupe courte-qui-a-repoussé .. L’équivalent du mascara bleu électrique SUR TOUTE LA TETE !!! C’était horrible, ça doit avoir été pour mon quatorzième anniversaire. Ca, je le confesse, je pourrais bien regretter ;).
    Sinon, je n’ai pas honte de mon vernis rouge/noir, bleu électrique, noir, etc ! Et mon teint cadavérique (base de teint mauve de temps à autre, ceci explique cela ..) pareil ! ^^
    Ah, un dernier pour la route .. Porter du fap/mascara bleu Yves Rocher, du rouge à lèvre rose à PAILLETTES Yves Rocher .. Je crois que cette marque est l’ennemi de toutes les femmes et les filles non-expertes en produits de beauté .. Parce que on a beau dire, y’a pas 50 000 marques qui vendent toujours du mascara bleu ..
    Ah, et encore un dernier .. Le rouge à lèvre violet électrique et le bleu, et le noir. Parce que avec des lèvres très fines, c’est immondes, et que les trois font ressortir la jolie teinte non blanche de mes dents :)
    Voilà voilà les filles, riez :p

  • #102 Melody le 17 août 2008 à 20 h 23 min

    Ah et j’oubliais les sourcils hyper écartés et l’autobronzant sur les jambes ;)

  • #103 hilde le 17 août 2008 à 21 h 41 min

    Hahaha melody en lisant ton commentaire je viens de me souvenir d un truc
    à 14 ans mon père me gonflait tellement avec mes cheveux pas assez au carré ( un ancien militaire vous pensez) ! ,
    que je suis revenu de chez le coiffeur avec une immonde coupe en brosse la coiffeuse en était désespérée hihihihi …
    Et comme par esprit de contradiction je portait le total look mec,
    une copine de ma sœur(qui ne me connaissait pas ) était tombée amoureuse de « son grand frère  » muhahahaha la honte !!

  • #104 Hélène le 17 août 2008 à 22 h 06 min

    « raccord avec les chaussures, erk ! » : Albahaca, dans mes bras ! ;-)))))

    anouck l’évocation de ta coiffure me fait hurler de rire ;-))))

    Gozok je crois que pas mal de nos mères ont été des saintes femmes, de ce point de vue ;-))

    hilde c’est fort, l’histoire du « grand frère » !!! ;-))

  • #105 Prunelle.m le 17 août 2008 à 22 h 19 min

    lizou : le parfum mûre est un beauty faux-pas? Aaargh, bon, je saute dedans les deux pieds joints chaque matin…

    Sinon le pire :

    – Le mascara pour cheveux doré (j’avais neuf ans et je dormais chez ma meilleure amie… dont la mère était en fait une « ronnie », mais ça, à neuf ans, on le voit pas… on la trouve juste super sympa de nous acheter cette merveille qui nous fait sentir femme…hum!!!)

    – Le crayon à l’intérieur de l’oeil (maintenant je le mets à l’intérieur mais en haut… mea culpa mais j’ai vu ça sur un lien donné par Hélène! J’ai cru que tout avait été déminé ;))

    – Les sourcils super fins, trop écartés, pas du tout identiques… Pourtant, à 14 ans, mon esthéticienne les avait parfaitement épilés, genre sourcils stars de cinéma! Des modèles de perfection que l’adolescence a détruit à petit feu (je les épilais quand même deux fois par jour!)

    – La terre de soleil utilisée comme fond de teint… Maintenant je bénis chaque matin mon Accord parfait :)

    – Le vernis bleu foncé et pailleté (mais cela reviendrait à la mode?)

    – Toujours pour les ongles (attention, j’ai gardé le meilleur pour la fin) : les ongles rongés avec du vernis rouge : plus de vernis sur le pouce, la moitié sur l’index, un quart de vernis sur le majeur, la totalité sur l’annulaire, rien sur le petit doigt… et on recommence sur l’autre main! :))))

  • #106 Hélène le 17 août 2008 à 22 h 25 min

    Prunelle.m c’est quoi une « ronnie » ? ;-)

  • #107 Prunelle.m le 17 août 2008 à 22 h 31 min

    Hélène, c’est quelqu’un qui n’a pas la classe tout en cherchant à avoir un certain look (pas du laisser-aller. En Belgique ont dit un baraki… C’est pour les filles : blonde décolorée, grandes créoles, tee-shirt où il est écrit « sexy » avec des paillettes, fàp bleu-mauve, crayon trop foncé qui entoure les lèvres. Pour les garçons : tee-shirt Johnny, moustache à la José Bové, tunning, pantalon de training et chaussettes par-dessus.

  • #108 Hélène le 17 août 2008 à 22 h 35 min

    Ah oui je vois, une cagole pour les filles, un beauf pour les garçons ;-))

  • #109 Kanarde le 17 août 2008 à 23 h 11 min

    Haha oui effectivement, chez nous on nomme ces spécimens Barakis ou Barlos..
    On en fait même des chansons plutôt représentatives ! ;)
    T’as oublié les sandales ouvertes avec les chaussettes Prunelle.m ;))

  • #110 Athéna le 17 août 2008 à 23 h 45 min

    Après avoir bien ri, à mon tour de me confesser : j’avais dix-huit ans, très peu d’argent de poche et uen furieuse envie de me maquiller ; donc j’utilisais les échantillons et des fonds de pot que ma tante me donnait gentiment l’été en oubliant de préciser que nous n’avions pas le même teint et que l’hiver je devais oublier. Résultat : fond de tient marron foncé sur peau claire et fard à paupières vert pas estompé… heureusement mes copines de mat sup m’ont prises en main pour arrêter le massacre!

  • #111 Emphiris le 18 août 2008 à 0 h 11 min

    Bonsoir
    Je n’ai pas de beauty faux pas à proprement parler, excepté ce soir où je suis rentrée de la MUP avec un oeil bleu, un oeil brun-mauvaise-mine (mais dans la rue et dans le métro, je n’ai eu droit qu’à très peu de regards interloqués: le parisien est habitué à tout).
    Mon pire beauty faux pas fut plutôt un cosmetic faux pas: la cire maison, il y a deux semaines à peine. A ne JAMAIS tenter.
    Explication: ayant prévu un rendez-vous pour le lendemain, j’ai voulu m’épiler le soir même. Et là, c’est le drame: plus de cire ! (le rasoir pas question je me coupe et les poils repoussent sous la peau 2 fois plus épais). Solution: faire moi même ma cire à base de sucre, d’eau et de jus de citron, selon la méthode orientale bien connue. Je m’exécute, pleine d’entrain, avant de me brûler: eh oui c’est chaud le sucre fondu. (c’est là où tu te tapes le front avant de t’apercevoir que tu as la main pleine de caramel, bonjour les cheveux collants) J’attends, ça refroidit un peu, je m’enduis joyeusement les jambes de la mixture, par bandes.

    Erreur. Sur la peau, ça durcit.

    Imaginez un peu: à une heure et demie du matin, une Phi ébouriffée et hagarde avec 8 chewing gum durs (DURS !) sur les mollets et du caramel plein la tête et incrusté sous les ongles. J’essaie de tirer sur les bandes, rien ne vient. Et là, inspiration suprême: je gratte au couteau de cuisine (celui qui coupe, oui), évidemment je m’écorche (la peau part) mais le chewing gum (et les poils) reste(nt). Finalement je remplis une bassine d’eau (très) chaude, je me (re)brûle mais le caramel part enfin. Je vide un tube de biafine sur les jambes, dont la moitié finit bien entendu sur les draps. A ce moment-là je remercie le ciel, Zeus et Mr Saint poney en string de n’avoir pas tenté d’épiler les aisselles ou le maillot de cette manière.
    Le lendemain matin, des jambes bien hydratées, douces mais toujours poilues. Je suis donc partie fissa acheter de la cire bien chimique (celle de la marque Leclerc est épatante, bien meilleure que la veet ou la nair et en plus bien moins chère).
    Conclusion: pire que l’inoffensif mascara sur les cils du bas, la cire maison c’est le mal.

    Sur cette passionnant anecdote, bonne nuit à toutes !

  • #112 Salami le 18 août 2008 à 0 h 40 min

    Lullaby77, je calque mes faux pas sur les tiens!!
    – La permanente à 9/10 ans: oui j’avoue
    – La belle coupe sauvageonne (même époque) à la Maradona : oui les photos sont encore là pour le prouver!
    – Le vernis à ongles avec, tenez vous bien, 2 couleurs par ongle! (orange/bleu!!)
    – Les mascaras pour cheveux, bleus (encore), orange (toujours) : ah l’adolescence!!!
    et puis dernièrement, tout dernièrement (avant-hier pour ne rien vous cacher): je suis aller au salon de coiffure pour un forfait maquillage coiffure. Petit salon pas cher où j’ai mes habitudes et je suis toujours félicitée pour mon maquillage à chaque occasion (là c’était le mariage de ma meilleure amie!). en prenant RDV je n’ai pas demandé qui allait me prendre en charge pour le maquillage (ça allait de soi!). Bref en cette belle période de vacances, moi déjà à la bourre à la fin de ma séance: j’étais tout simplement à mi chemin entre Amy Winehouse et Bananarama!
    J’avais :un beau trait noir tres euh « retro » pour souligner mes yeux (et comme ils sont petits et bridés je vous laisse deviner le résultat) et un fard à paupières immonde !
    j’avais plus le temps de tout refaire, j’ai pesté et je me suis résolue à descendre ma frange au maximum: donc pour une clone de Dolly Parton c’était réussi!!!

  • #113 siamoise cramoisie le 18 août 2008 à 8 h 14 min

    Du mascara mauve
    (tiens, que ma mère ne portait jamais, tiens tiens tieeeenns), paf, juste ça . A 13-14 ans. En allant à l’école, mon voisin m’en parle. Moi qui trouvais que devant la glace on ne voyait rien, et qu’en fait en vrai si, ben j’ai jamais voulu avouer. Non, que j’y ai répondu, je ne m’étais pas maquillée. C’est surtout ça qui me fait honte aujourd’hui encore!!!

    Re-du mascara mauve, (ah bah j’y tiens on dirait) mais pour les cheveux (… … …), et genre dix ans plus tard ( … soupir …) . Crac, de grandes mèches bien pouraves, qu’on s’en fiche partout en plus. Nul sur les cheveux. Mais alors, sur les mains, je trouvais ça joli , cette couleur étrange. Un truc un peu métalisé. … …
    Ben ça marquait bien tous les plis de la peau, et tous 23 ans que j’avais, ben les écailles de mes yeux étant soudainement tombées pendant la soirée, en voyant mes mains, je me suis sentie super vieille. Et bien moche. Et bien sale. Hop, un coup sur la plage (en Grèce, du sable, de l’eau, et que je te frotte, et que je te frotte, et que je te frotte.) J’ai refilé cette horreur à une copine, qui elle, assumait à mort, et aimait bien le bleu que j’avais acheté aussi et dont je lui faisais cadeau aussi si elle voulait. Elle est restée ma copine. ;-))

  • #114 Ingrid le 18 août 2008 à 8 h 19 min

    Comme Delphinoid, j’ai mis aussi du rouge à lèvres parme/mauve ! Le pire c’est que comme j’ai toujours eu une bouche pulpeuse qui ne passait déjà pas inaperçue au naturel, avec ce rouge à lèvres, c’était immonde !

  • #115 siamoise cramoisie le 18 août 2008 à 8 h 40 min

    @Kanarde: « Les pois/arabesques au liner ça m’arrive toujours je le confesse, et j’abandonnerai dans un an ou deux ;)  » !!!!!! Ca me donne envie de t’envoyer de ses bises, dis donc!!

  • #116 Mithra le 18 août 2008 à 9 h 42 min

    J’ai bien ri a la lecture de tout ca ! Je constate qu’il y a parmi nous des intrepides… oser la permanente ou la decoloration maison, moi je dis chapeau bas !

    Bon moi mes plus grosses bourdes c’est plutot avec les fringues qu’avec le maquillage : je me suis toujours assez peu maquillee, ca limite. Mais quand meme, j’ai bien quelques horreurs dans ma besace, surtout que j’ai ete ado dans les annees 80… voyons :

    La poudre blanche – pas claire, non, blanche, que j’achetais dans une petite rue derriere les Halles dans une boutique de trucs de theatre – qui allait avec ma periode vestimentaire neo-romantique (genre Spandau Ballet, vous voyez ?). Quand je suis passe a ma periode new-wave, j’ai ajoute du rouge a levres noir. Sur des levres fines, je vous laisse imaginer le desastre. Ah oui, j’avais le vernis a ongles noir assorti, bien sur. Et je vous passe les coupes de cheveux loufoques pendant cette periode.

    Un peu plus tard, j’ai eu ma periode « je suis une Femme » : vernis a ongles rouge sur des ongles longs bien limes en amande, genre Ertha Kitt. Avec du rouge a levres Guerlain (cadeau d’anniversaire surement) bicolore. Oui, bicolore, la moitie du baton etait prune, l’autre orange-satinee. C’etait cense faire paraitre les levres plus charnues par effet d’optique. En vrai ca devait juste etre tres tres etrange :-)

    Et bon, hem, moi aussi j’ai essaye le mascara a cheveux pour sortir… bleu petant, tant qu’a faire :-)

  • #117 leolu le 18 août 2008 à 9 h 56 min

    c’est trop drôle de vous lire !! d’autant que j’ai fait les mêmes faux-pas, bien sûr et je rajouterai également avec tout ça, le parfum extrait de vanille, qui sentait encore plus que la mûre ;)

    quand j’avais 12-13 ans environ, la bombe de laque pailletée dans les cheveux pour les fêtes de Noël

    et le pompon, vers 20 ans, un carré court, raie au milieu sur cheveux tendance ondulé que j’essayais de raidir et bouille bien ronde, cherchez l’erreur :-)))

  • #118 Hélène le 18 août 2008 à 10 h 22 min

    Athéna tu as eu du bol d’avoir des copines comme ça, la plupart du temps les gens n’osent rien dire (moi la première ;-).

    Emphiris c’set terrifiant cette histoire de cire ! Merci d’évite ça aux autres en racontant ton expérience !;-)

    Salami sois la bienvenue ;-)

    Mithra le rouge à lèvres que tu décris a l’air d’une vraie abomination ! ;-)))

    leolu j’ai eu aussi, le parfum à la vanille (le truc qui me soulève le coeur aujourd’hui), et la bombe de laque pailletée ! ;-))

  • #119 Rita du Maroc le 18 août 2008 à 11 h 02 min

    Ahlala les faux-pas make up qu’est ce que j’en ai eus ! J’ai eu droit bien sûr à toutes les astuces ridicules de la jeunesse, comme par exemple le gros crayon pailleté bleu ciel jusque sous les sourcils ou encore le mascara de couleur dans les cheveux (argh quand j’y repense) et en plus c’est tout frais dans ma mémoire puisque j’avais 15 ans il y a à peine 7 ans…
    Mais le pire faux pas est celui qui a duré le plus longtemps puisque pendant toute mon année de terminale je me maquillais tous les matins comme si je présentais le JT (syrien bien sûr) en me faisant la totale: fdt blush poudre yeux charbonneux gloss (avec retouches plusieurs fois par jour)… jusqu’à ce que mon meilleur ami me fasse remarquer que je ressemble à Dark Vador…

  • #120 Hélène le 18 août 2008 à 11 h 10 min

    Rita du Maroc je suis morte de rire avec Dark Vador et la télé syrienne ;-))))))))))

  • #121 Rita du Maroc le 18 août 2008 à 11 h 13 min

    Ah oui et j’oubliais ! Une fois j’ai trouvé dans la salle de bain un auto bronzant pailleté Lancôme spécial jambes et comme j’allais à la plage j’étais tentée..alors j’en étale consciencieusement en remettant plusieurs couches car je ne voyais pas de résultat (en fait la lumière de la salle de bain était trop faible) et quand j’arrive sur le sable, je me rend compte qu’on dirait que j’ai enfilé un collant de patinage artistique pailleté c’était horrible surtout que le reste du corps était tout pâle !! et bien sûr pas moyen de trouver du savon, c’est tenace ces trucs là!

  • #122 siamoise cramoisie le 18 août 2008 à 11 h 26 min

    Rita, avec tout ça, en plus de tous les faux pas qu’on a lus, faits, et vus, moi je dis que c’est dur d’être une femme… :-)))))))))

  • #123 Rita du Maroc le 18 août 2008 à 12 h 14 min

    Tout à fait d’accord siamoise cramoisie et surtout d’être une femme adolescente :))))

  • #124 funambuline le 18 août 2008 à 12 h 19 min

    Ouh là, c’est du lourd !!!

    Alors, et dans le désordre:
    – la coque
    – les multiples colorations moches et pas du tout naturelles (dont un henné sensé être noir qui m’a donné des reflets VERTS !!! pendant des semaines)
    – le rouge à lèvre orange vif ou rose fushia, accordés aux fringues et accessoires (bon, j’étais jeune ado et c’était les années 80 hein, j’ai des circonstances atténuantes, fallait se fondre dans le paysage fluo comme on pouvait !).
    – le surmaquillage pour aller en cours (vers 15-16 ans, quand j’y pense, alors que j’avais une peau parfaite à l’époque, je m’enmochissait à grand coup de blush orange/brun en diagonale très marquée et eye liner mal fait et très épais)

    Bref, finalement je suis assez contente d’avoir commencé à me maquiller tôt pour faire pleins d’erreurs que je ne ferais plus maintenant… mais vous allez voir que dans 10 ans, des choses que l’on trouve très bien aujourd’hui vont nous paraître immondes et inpensables… et puis finalement, on est toutes le make-up faux pas de quelqu’un d’autre… :-)

  • #125 Anne de Lille le 18 août 2008 à 15 h 23 min

    Bien, bien bien… alors évidemment, outre ceux que vous avez déjà évoqués ici comme le mascara à cheveux (Dior.. DIOR, quoi!! mais qui était le DA Make-up à l’époque, je vous le demande?) blond (je suis brune foncé), ou le khôl noir utilisé avec parcimonie…hum.. j’ai à mon actif deux beauty faux-pas assez croustillants non encore mentionnés ici, crois-je…

    – la dictature de l’EPONGE à fond de teint…Jeune et Jolie (on a les références qu’on peut à 15 ans) disait qu’il fallait absolument utiliser ca… bien, mais quand on a pas des masses d’argent de poche, ben on improvise… j’ai mis pendant des mois mon fdt avec un coton démaquillant, passé sous l’eau (il fallait humidifier l’éponge, pour un résultat pour couvrant…), et zou, le fond de teint sur le coton mouillé et hop, sur le visage…et on étale joyeusement. Je me souviens plus du résultat, à vrai dire.. hum..
    – Je suis brune, aux yeux bruns alors le bleu sur les yeux j’ai découvert ca tôt (même si je peux pas m’empêcher de me dire que c’était peut-être un poil trop tôt :)), au lycée… mais J&J disait : pas les lèvres ET les yeux en même temps.. ok, ok.. alors je mets la gomme sur les yeux (bleus éléctriques+du khôl noir+bcp, bcp de mascara) et j’EFFACE les lèvres…avec un stick pour lèvres de ski blanc (vous savez, vraiment blanc, c’était la mode sur les pistes), mélangé avec du crayon marron. Bien entendu, 17h, sortie des cours, il restait le crayon marron uniquement, mais ca ne valait pas l’entrée des cours, 8h, ou il y avait encore le stick blanc (ben quoi blanc+marron = beige=effacement, non??)

    Et ben ca fait du bien…

  • #126 globulita le 18 août 2008 à 15 h 42 min

    @Anne de Lille: merci d’avoir rappelé à mon souvenir le Jeune & Jolie, que j’ai lu pendant des années (et suivi les conseils make-up as well)… avant de passer au 20ANS (que j’ai abandonné à 26-27 ans quand même pour le… Technikart… Cherchez pas…), j’en suis toute émue!!

    Tiens, je devrais faire des fouilles archéologiques chez ma mère, je suis sure que je peux retrouver quelques vieux exemplaires…

  • #127 Anne de Lille le 18 août 2008 à 16 h 01 min

    @ globulita : Ouais, mais 20ANS; moi j’avoue, j’ai trouvé ca drôle longtemps…(assez acide, si je me souviens bien).
    La photo du psychologue, qui avait l’oeil à moitié fermé, tu te souviens :)) ?

  • #128 Sangibir le 18 août 2008 à 16 h 18 min

    Je me présente: Sangibir (von Srassburg), 30 ans et des tas de beauty faux pas à mon actif.
    -j’ai eu ma période brian molko (Nancy boy, il y a belle lurette): les cheveux noirs (et les ongles violets de temps en temps), j’ai arrêté quand un vendeur m’a appelé blanche neige (je suis du genre… pâle).
    -je me souviens une série de photos de Laetitia Casta sublime et toute dorée dans un spécial beauté de Elle, j’ai donc porté une rouge à lèvre Or pendant quelques mois.
    -j’ai connu les joies de l’auto bronzant: de belles marques marrons sur les bras genre hématome en passe de disparaître, on m’a demandé si je me faisais battre!!
    -sans oublier bien sûr les lèvres « prune » (très joli sur naomi, pourtant).

    En revanche, après vous avoir lues je regarde ma trousse à maquiller avec suspicion:
    -J’ai vu Keira Nightley et son teint halé dans « le pirate des caraîbes 3 » : il faut vraiment que je balance la terracotta? (en fait j’attends d’être bronzée pour que ça ne fasse pas trop bizarre… ah bon, on est déjà fin août?),
    -ceci dit, j’ai aussi la base de teint ccb « bleue », qui, heureusement, sent trop fort pour que je la porte.
    -vais-je pouvoir me passer de mon fàp prune? Si je vous dis « raisin noir », c’est mieux?
    – le rouge vraiment rouge, je trouve que c’est la classe. Bon, uniquement pour les réceptions de l’ambassadeur et en période de peau zéro défaut, ce qui n’est pas le cas en ce moment (ah, les hormones), aussi j’ai ressorti…
    -le fond de teint bien couvrant (genre avène). Si vous avez des alternatives, je suis preneuse…

  • #129 Hélène le 18 août 2008 à 17 h 00 min

    Anne de Lille le coup du stick blanc est pas mal du tout ;-))
    Et sois la bienvenue ;-)

    Sangibir bienvenue à toi !
    Alors, le rouge rouge évidememtn que c’est classe et beau, c’est pas du tout un faux pas ! ;-)
    Pour le fap prune et le fond de teint couvrant, je peux pas t’aider, jes des goûts diamétralement opposés à ça ;-))

  • #130 Abi le 18 août 2008 à 19 h 18 min

    J’ai bien sûr plusieurs faux pas comme vous toutes… Mais celui qui m’a le plus marqué, c’était mon fap couleur « cernes ».

    Il avait une teinte un peu taupe-grisâtre-violacé difficile à décrire que je trouvais très jolie et très classe. Quand je suis arrivée au boulot, j’ai demandé à ma copine ce qu’elle pensait de cette nouvelle teinte. Elle m’a répondu que ce n’était pas une bonne idée de mettre un fap de la même couleur que mes cernes (qui paraîssent encore un peu même après beaucoup d’anti-cerne).

    Ça évidemment été la première et dernière fois que je l’ai porté! Mais j’ai quand même dû attendre à la fin de ma journée de travail avant de pouvoir me démaquiller!! Quand j’y pense, je suis chanceuse d’avoir des amies aussi honnêtes!

  • #131 dola le 18 août 2008 à 19 h 29 min

    Bon après 130 commentaires, je passe aux aveux :
    J’ai défrisé mes cheveux, j’ai donc eu un carré bien lisse. J’était méconnaissable, j’avais le sentiment d’avoir perdu ma personnalité.
    Et j’ai passé de long mois à demander qui c’était cette fille dans mon miroir et en plus mes cheveux ont été bousillés par ce traitement contre nature.
    Le reste c’est rien, à côté : un peu de vernis bleu par ici et un mélange noir + blanc pour faire argenté par là.

  • #132 Hélène le 18 août 2008 à 19 h 32 min

    Abi en effet, elle a été bien, ta copine, de te le dire franchmeent !

    dola mon dieu, quel gâchis ! Heureusement que tu n’as jamais recommencé, tu es tellement jolie avec tes boucles courtes !

  • #133 dola le 18 août 2008 à 20 h 19 min

    Merci :-)
    J’avoue que j’ai été vacciné contre le défrisage ; c’est un super coiffeur qui m’a récupéré ensuite et m’a donné envie du court comme je le porte aujourd’hui .
    J’avais un mauvais souvenir du court que je portais enfant et qui faisait que les gens me disais « bonjour jeune homme »…Mais on ne me prends plus pour un garçon depuis longtemps !

  • #134 P!nk le 18 août 2008 à 20 h 28 min

    Le seul beauty faux pas vraiment mémorable, c’est celui qui me vient en tête à chaque fois que je pense aux mots « grosse honte « !
    Je devais avoir 15 ans, je devais aller à une soirée retrouver mon coup de coeur de l’époque . Une copine m’a « gentiment » proposé de venir se préparer chez elle avant d’y aller.
    Elle m’a donc collé un gloss qui rougissait en fonction de la chaleur de la peau (si, si, ça existe!). 5 minutes plus tard, j’avais la bouche qui brillait comme un fanal (effet dents jaunes assuré), le tout surmonté par une paire de lunettes à la Laurent Ruquier et complété par un appareil dentaire de toute beauté.
    Pour terminer le tableau (déjà bien aveuglant), t-shirt tye and dye jaune, vert et rose fluo avec des franges violettes qui pendouillaient au-dessus du bourrelet, jean charpentier remonté le plus haut possible et vernis à ongles bleu nuit à paillettes appliqué à la truelle!
    L’éclat conjugué des fringues, du gloss façon camion de pompier et du vernis a dû suffisamment aveugler le pauvre garçon pour le désorienter, puisque que j’ai tout de même réussi à lui mettre le grappin dessus!

  • #135 Hélène le 18 août 2008 à 21 h 43 min

    P!nk j’adore la chute de ton histoire ;-))

    dola en effet, difficile de te prendre pour un mec ;-)

  • #136 Deilema le 19 août 2008 à 17 h 04 min

    rhôôô, ben j’ai été rudement sage dans ma jeunesse on dirait ;)))))
    Pas de mascara bleu ni de vernis aux couleurs criardes… mais une « coque » affreuse aux dires de ma mère (qui avait finalement raison), une mèche courte façon « arc en ciel » bien laquée, aussi… et des lunettes à petites fleurs bleues (mais j’avais 10 ans, hein…).
    En fait, le bauty faux pas qui m’a poursuivie jusque récemment, c’est le fond de teint trop foncé pour ma carnation hyper clair.
    Je me rappelle d’une camarade de promo (ben oui, c’était déjà plus le lycée, et même plus la fac…) qui me faisait régulièrement remarquer que j’avais une belle démarcation au niveau du front/de la mâchoire/ des oreilles (selon les jours).
    A la fac, je me tartinais consciencieusement d’embellisseur abricot du CCB ou de son équivalent de chez Gemey.
    Le dernier fond de teint que j’ai acheté (sur les recommandations d’une vendeuse stagiaire de Séphora aussi, quelle idée) avait beau être le plus clair de la gamme, il était encore bien trop orange, c’était immonde.
    J’en ai remis récemment et ai poussé des cris d’effroi.
    Heureusement que depuis quelques mois, alleluia, merci Hélène, j’ai laissé tomber l’idée de me donner « bonne mine » avec du fond de teint…
    et que j’ai enfin trouvé une marque de cosmétiques qui a suffisamment de choix en couleurs claires.

  • #137 Hélène le 19 août 2008 à 17 h 58 min

    Aha, et c’est quoi cette marque Deilema ?? Ca peut servir à d’autres ;-)

  • #138 Deilema le 19 août 2008 à 18 h 00 min

    tu crois qu’il y a encore des lectrices de ton blog qui sont passés à travers ma perpétuelle propagande pour Everyday Minerals? j’ai peine à le croire ;))))))))))))))

  • #139 Hélène le 19 août 2008 à 18 h 02 min

    Argh, j’avais oublié ton obsession ! ;-)))))))))))))

  • #140 Deilema le 19 août 2008 à 18 h 03 min

    Rhalala… On part en vacances 3 semaines et voilà le résultat ;))))))))))))

  • #141 Hélène le 19 août 2008 à 18 h 04 min

    ;-)))

  • #142 mmarie le 19 août 2008 à 18 h 29 min

    Hé hé, Deleima, t’inquiète, moi j’ai eu un petit sourire d’initiée en lisant ton allusion au fdt parfait des visages pâles ;-)))

  • #143 Deilema le 19 août 2008 à 18 h 46 min

    Merci mmarie !!!!!

  • #144 mimou le 19 août 2008 à 19 h 14 min

    Tous ces faux pas m’ont rappelé des choses que j’avais oubliées… (je ne sais pas pourquoi d’ailleurs! ;-) )

    Tout d’abord, il y a eu l’auto coupe de cheveux. je devais avoir 7 ou 8 ans, ma mère était sortie chercher le pain et je me suis coupée la frange toute seule (une bonne grosse frange qui m’arrivait juste au-dessus des yeux, et qui après mes essais de coiffeuse ne mesurait plus que 1 ou 2 centimètres). Le pire c’est, que quand ma mère est rentrée, j’essayais de recoller les cheveux que j’avais coupé avec du scotch (sans commentaires..).

    Il y a eu la coque.. c’était à celle qui avait la plus haute à l’école (qu’est ce que j’ai pu embêter ma mère pendant cette période)

    vers 16 ans il y a eu le mascara bleu de chez yves rocher (et oui toujours le même) ainsi que l’embellisseur du CCB.. sachant que j’ai les yeux bleu vert, vous imaginez ce que ça pouvait donner!

  • #145 Parvati le 19 août 2008 à 23 h 10 min

    Bonsoir les filles !
    J’ai rarement autant ri !
    C’est super de rentrer de vacances et de tomber sur ce post, une vraie usine à rire !

    @ Mithra, on doit être de la même génération, mes faux pas les plus mémorables sont aussi dus à ma période new wave : rouge à lèvres noir, vert pâle nacré, violet, fàp bleu violet orange et vert pomme avec plein de crayon dans l’oeil pasque ça donne l’air mystérieux ;-) poudre blanche chanel piquée à ma tante.
    Pour les cheveux, j’étais aussi très créative, une fois j’ai coupé ma mèche de devant (l’epaisseur d’une frange) en brosse avec le reste des cheveux longs, très original !
    j’ai fait le contraire aussi coupe en brosse avec une mèche fine très longue devant (ben quoi j’aimais Cure et Indochine)
    J’ai aussi testé le henné aile de corbeau à la maison, j’ai mis plusieurs jours de frottage intensif pour rendre à mon front et mes oreilles leur couleur naturelle au lieu du violacé (j’avais eu peur de pas bien faire tous les cheveux) !
    Avant ça, petite période disco funky avec rouge fuschia nacré ou orange mat et coupe de cheveux entièrement dégradée genre Clio Goldsmith, et pour couronner le tout j’avais insisté pour me faire offrir un parfum bien capiteux de chez Guerlain (ça fait femme) pour mon anniversaire !

    Dans le genre épilation faux pas, j’en ai fait un monumental.
    De retour d’un diner trèèèès arrosé, vers minuit tout d’un coup je réalise que le lemndemain nous partons en we dans une maison où il y une piscine et que je ne suis pas épilée, et hop pompette comme je suis, je décide de m’y coller tout de suite. Je fais chauffer la cire et je commence par un côté du maillot, et ben essayez de tirer un bande de cire d’un coup sec quand vous êtes bourrée ! Je m’y suis reprise à plusieurs fois, pour finir j’avais un demi maillot épilé mais couvert de bleus ! du coup j’ai laissé l’autre côté poilu et je suis allée dormir !

  • #146 Hélène le 19 août 2008 à 23 h 53 min

    Je vois qu’Yves Rocher a fait beaucoup de dégâts ;-))

  • #147 cec jeune mariée le 20 août 2008 à 8 h 23 min

    ah là là vous m’avez bien fait rire, je crois que Shilpa et son rouge à lèvre vernis à ongle remporte la palme pour moi…

    De mon côté rien que de très classique :

    – du mascara VERT en haut ET EN BAS pour assortir à mes yeux (pas plus d’une semaine je crois, j’ai mes limites, ca me faisait trop trop mal aux yeux de me regarder dans le miroir…)

    – le fameux mascara pour les cheveux (c’était trop trop la classe à l’époque…)

    – le rouge à lèvre rouge noir mat, parfait avec mon teint blafard en hiver….

    – la teinture achetée un lendemain de soirée étudiante très très arrosée…. comment j’ai pu lire « blond doré » au lieu de rouge ????

    Hi hi hi m’enfin, je suis sûre qu’on me repose la question dans 10 ans, j’en aurai encore ajouté d’ici là ;)

  • #148 Mithra le 20 août 2008 à 9 h 02 min

    @Parvati : ah oui, la periode new-wave… que de souvenirs :-)
    J’ai aussi eu la coupe courte avec de tres grandes meches effilees devant (moi qui ne supporte pas d’avoir des cheveux dans la figure, je ne sais pas comment je faisais a l’epoque), et aussi la coupe tres tres ebouriffee a la Robert Smith. Il me fallait des tonnes de gel pour la faire tenir…
    J’ai aussi eu un genre de carre avec un cote bien court et une cascade de cheveux plus longs de l’autre cote… heureusement que je desteste qu’on me photographie, il reste assez peu de traces de ces moments compromettants :-))

  • #149 Bulle le 20 août 2008 à 9 h 50 min

    Que de souvenirs!!
    * Je me rappelle avec (horreur?) oui, horreur, de ma période au collège où je voulais absolument me maquiller… Et je piquais le fond de teint de ma mère. Pb: je suis blonde -peau claire (+boutons) et ma mère brune + peau mate… Je mettais ça avec conviction chaque matin, je vous dis pas l’effet que ça faisait avec les boutons… (un peu platreux, génial… :s), et je n’en mettais pas dans le cou, ça me faisait une jolie démarquation sur l’ovale du visage (un peu orangé, miam!) Heureusement que mes copines me disaient qu’il fallait que j’arrête…

    * Et aussi le mascara sur cheveux (orange de préférence), la coupe courte (plus jamais ça!!!) à la garçonne (c’est une horreur à la repousse! On ressemble à rien!! surtout lorsque comme moi on se fait des couleurs à la maison: brun, blond platine, chatain, roux… yerk) Je crois que je vais brûler les photos!! Ou alors… Je vais faire un book pour éduquer mes futurs enfants: « ce qu’il ne faut surtout pas faire sous peine d’avoir l’air ridicule »… :p

    * Quand j’ai eu 14 ans, je voulais me maquiller, alors je mettais…du mascara transparent d’Yves R., censé faire ressortir mes yeux (en fait, ça ne fait rien sinon alléger le portefeuille…:p)… Et le rouge à lèvres ROUGE de ma mère, qu’elle avait eu la bonne idée d’abandonner très vite… (moi pas, je croyais que ça faisait adulte, mais ça faisait dadame…)

    Maintenant, avec les bons conseils d’Hélène, je ne fais plus d’erreur! Enfin, presque, hein, j’aime toujours autant tenter des nouveaux trucs avec mes fards à paupière (d’ailleurs, l’autre jour, j’ai tellement forcé sur l’eye-liner que je ressemblais à Amy…huhuhu les gens ont du adorer au boulot!)

    Bisoute

  • #150 Hélène le 20 août 2008 à 10 h 11 min

    Bon sang je suis quand même sciée du succès unievrsel de ce mascara pour cheveux !! On a TOUTES essayé… et on dit TOUTES aujourd’hui que c’est naze ;-)))

  • #151 Parvati le 20 août 2008 à 14 h 14 min

    @ Mithra,
    J’ai aussi eu le carré d’un côté alors que l’autre était ras ! en plus j’avais fait un défrisage et mes pointes étaient toutes cramées et jaunes !

    @ Hélène, je me souviens d’avoir eu ce fameux mascara pour cheveux en bleu. Autant que je me souvienne ça laissait la mèche colorée toute poisseuse,

  • #152 Nada le 20 août 2008 à 17 h 19 min

    alor mooman qui est très doué pour le maquillage (elle a été maquilleuse) ma évité bien des erreur grace a ces conseil!
    mais on n’échape pas au lois de la nature et meme si je suis encore très jeune (15ans) j’ai réussi a limité la casse !!
    il y a eu le blush 7 fois trop foncé (merci les vendeuse!) et l’incontournable mascara pour cheuveux orange sur cheveux presk noir!!(je ne m’en suis servi qu’une fois puis je me suis vu dans une vitrine et j’ai prié pour ne pas croisé une connaissance!^^
    en tout cas jdr tes conseil et si malgré eu je reais un faux pas je jure de le rapporté!!!

  • #153 Hélène le 20 août 2008 à 17 h 34 min

    Nada sois la bienvenue ;-)

  • #154 Kanarde le 20 août 2008 à 19 h 01 min

    Siamoise Cramoisie : « Ca me donne envie de t’envoyer de ses bises, dis donc!! » Hihi ;)

  • #155 TiteMaud le 27 août 2008 à 9 h 25 min

    Coucou,
    Pas eu le courage de lire les 154 commentaires, mais visiblement, y’a pas mal d’erreurs récurrentes.
    Les années 80/90 ont l’air d’avoir fait pas mal de dégât niveau couleurs flashy…
    Le mascara bleu électrique a fait des ravages. Je l’ai eu aussi, packaging rose à bouchon vert, me souviens plus de la marque (Gemey?)…

    J’ai aussi fait la bêtise de me teindre en blonde, à 13ans (à la maison, donc mauvaise couleur, genre blond pisseux). Je maudis mes parents de m’avoir laissé faire, j’ai acheté la photo de classe à l’époque juste par honte de devoir la rendre sans pochette et que tout le monde voit mes photos individuelles… Je suis quand même restée comme ça de septembre à janvier…

    Grosse erreur aussi je me suis faite une permanente. Marre de mes baguettes, j’ai passé 6mois en mode caniche moche. Parce que des boucles, ça s’entretient, et que moi, je me coiffe 3fois par semaine, pas plus.

    Sinon, niveau couleur de cheveux, j’ai presque tout fait, mais je ne regrette rien (à part ce blond).
    -J’ai eu le classique Acajou. Pendant presque 2ans. Juste après mon blond pour enlever le vert du châtain.
    -En troisième, j’ai osé le noir bleu, un mec me chantait la musique de la famille Addams quand je passais ça me faisait plaisir (alors que lui croyais m’emmerder :D).
    -Je suis aussi passée par le violine.

    Ma couleur préférée reste celle que j’ai porté avec une coupe improbable, mais qui m’allait bien (mon père me la réclame encore): carré très court à peine plongeant avec une dizaine de mèches plus longues. Base de couleur violine, et mes mèches en rouge vif.
    J’ai désormais le cheveux très long, base de couleur châtain foncé, léger reflet rouge, avec le « dessous » blond clair doré.

    Je projette de me faire une couleur à « couches ». Garder mon foncé sur le dessus de la tête, puis rouge, puis cuivré, puis blond. Genre dégradé enflammé… :p J’aime l’excentricité mais je refuse de me couper les cheveux, il ne me reste que la couleurs.

    En ce qui concerne le maquillage, j’ai eu une adolescence perturbée.
    -Mon vernissage d’ongles préféré était l’alternance jaune canarie/bleu roi… Quand ce n’était pas vert sapin/violet « cirque » (le bien vif)…
    -J’ai eu un rouge à lèvre bleu qui me donnait l’air d’être en hypothermie (mon père médecin en a encore des sueurs froides).
    -Quand j’étais blonde, je pouvais ENFIN mettre du fard à paupière bleu-Barbie :'(
    -Le contour des lèvres au crayon à yeux prune avec les gloss rose pâle n’avait aucun secret pour moi…
    -J’ai également eu une période crayon liner argenté, mascara noir, crayon dans l’oeil noir, et gloss à paillettes.
    -Sans oublier une période marron glacé.
    Des yeux au lèvres tant qu’à faire, c’est une couleur qui a priori me va, mais évidemment, à l’époque, c’était super mal appliqué (genre gros aplat de marron sur la paupière mobile et lumière beige rosé partout ailleurs, pas estompé…), merci agnès b.

    Puis je suis rentrée en école de maquillage.
    Et depuis, je sais ce qui me va, ce qui ne me va pas, j’ai bien sûr fait des essais un peu osé, mais jamais de mauvais goût.
    Avec ma coupe improbable violine/rouge, j’ai osé le teint parfait zéro défaut, yeux smoky très soft et rouge à lèvres rouge sang de la même teinte que mes mèches. Arrivée chez ma tante, le soir du réveillon de Noêl, ma cousine à juste dit « Woaw! » (Super gonflage d’égo, je m’étais maquillée dans la voiture, en pleine nuit, hiver oblige et c’était la première fois que je le tentais)

    Qu’il est bon du mûrir et de s’apercevoir qu’on peut être jolie avec un maquillage léger et naturel.
    Et quand on en rajoute un chouill’ et qu’on sophistique un peu tout ça, les compliments fusent:
    « You are really pretty today! »
    \o/

  • #156 sel le 27 août 2008 à 9 h 44 min

    Bon, moi, je ne compte pas les faux-pas en matière de vêtements : l’adolescence, tout ça…Bon, disons que j’étais habillée trois tailles au-dessus de la mienne quoi (je dois exagérer, mais pas tant que cela). Par contre, j’ai échappé au mascara pour les cheveux, je ne savais même pas que ça existait !

    Pour ce qui est du maquillage, j’ai des questions :
    -certaines d’entre vous parlent du rouge à lèvre violet en en parlant comme une horreur. j’ai un gloss couleur « braisin » comme ils disent : et c’est effectivement d’un violet un peu couleur jus de raison. Quand on en met peu, c’est très joli, je ne vous pose pas la question, ça ajuste juste la couleur des lèvres. Mais en mettre beaucoup de manière à ce qu’on voit bien la couleur foncée, celle qui semble être prévue, serait-ce une erreur ? J’ai aussi un rouge à lèvre rose brillant que j’aime bien, moi…C’est si horrible que cela à regarder ?

    -le blush rose un peu vif (disons très très frais), c’est une faute ? surtout sachant que (je sais, battez-moi, je devrais avoir honte), je le mets sans rien d’autre pour le teint…

    -Dernière chose : quand vous parlez avec horreur du vernis foncé sur ongles rongés : ce qui n’est pas beau, c’est que le vernis s’écaille plus vite, ou que les ongles sont courts ? parce que moi, il est hors de question que je me laisse pousser les ongles, hein (mais je les lime ou les coupe, je ne me les ronge pas), je préfère dire adieu au vernis..ou assumer ma mochatitude.

  • #157 dRine le 29 août 2008 à 10 h 37 min

    @Hélène : nan moi je vois meme pas ce que c’est, ce fameux mascara pour cheveux… =/ Quelqu’un a une photo de la bête et du résultat ? ^^

  • #158 Hélène le 29 août 2008 à 10 h 50 min

    « J’ai eu un rouge à lèvre bleu qui me donnait l’air d’être en hypothermie (mon père médecin en a encore des sueurs froides) » : ;-)))))))))))

    sel respire par le ventre, tout va bien :
    – le rouge à lèvres couleur raisin peut-ête super joli selon le visage qui le porte et le reste du maquillage
    – le blush rose vif est mon préféré entre tous, de ce côté tu as ma totale approbation (rien sur le teint, ben ça dépend de ton teint ;-)
    – le vernis est bien plus chic sur ongles courts que longs (les ongle longs ne sont pas tellement chics de manière générale)

    dRine je te cherche ça et je reviens ;-)

  • #159 Hélène le 29 août 2008 à 10 h 51 min

    Voilàààà ;-)
    http://www.marchander.com/uploaded/rad13217mascara.gif

  • #160 sel le 29 août 2008 à 15 h 02 min

    Aaah, merci, Hélène ! Oui, je respire mieux, là ;)
    Je demanderai conseil pour savoir ce qui peut le mieux s’assortir à ce fameux gloss raisin, alors. Je ne sais pas si je devrais mettre du fond de teint, mais j’ai un évident besoin d’anticernes…mais je n’ai pas encore réussi à passer la barrière psychologique du prix pour acheter un bon anticernes : J’ai l’impression qu’on passe du bas de gamme au très haut sans intermédiaire…Tiens, ça pourrait faire l’objet d’un wanted, ça…
    (J’en profite pour te remercier : je ne sais pas si tu te souviens, mais c’était toi qui m’avais poussée à acheter du blush : et je dois dire que je m’amuse comme une petite folle avec ;))
    Suis rassurée, je peux continuer à « jouer à la grande » avec mon vernis rouge, ouf.

  • #161 Lou le 29 août 2008 à 15 h 05 min

    Pour moi, ce sera le vernis bleu sur des ongles trop laids, à 14 ans (j’ai beau essayer de prendre soin de mes ongles, ils restent moches, cassants, et je n’arrive pas à leur donner de jolies formes. Parenthèse donc, si un jour tu as envie de faire un article sur les ongles, Hélène, je ne dis pas non… ;o) ).

    J’ai aussi acheté du fard à paupière rose bonbon en pensant que c’était du blush pour les joues (j’avais 13 ans). Je me suis rendu compte après plusieurs mois d’utilisation que c’était inadapté…

  • #162 Hélène le 29 août 2008 à 15 h 17 min

    sel tu as tout à fait raison : pour l’anti-cernes il n’y a pas d’intermédaire entre le merdique et le très bien ;-)) Cela dit chez MAc il coûte genre 15 euros et il est top.

    Lou c’est noté, pour les ongles ;-)

  • #163 Lou le 29 août 2008 à 15 h 19 min

    Merci. :o)

  • #164 Virginie le 4 janvier 2009 à 22 h 53 min

    je découvre ce post, je suis morte de rire!
    alors bon moi aussi du coup j’en ai fait des tonnes, des beauty faux pas…

    > en prépa je m’éclatais à me faire des manucures de folaïe! (et pourtant c’était pas faute d’avoir du boulot!!) je revendique être la créatrice de la french bicolore, genre noir et bouts roses… je faisais aussi des p’tits damiers, des imprimés léopard, bref le tout très classe, voyez…
    notez bien c’est toujours mieux que le vernis jaune fluo que je portais quelques années auparavant!

    > un jour je me suis dit: tiens! ça serait rigolo d’utiliser un vernis en FAP, non? genre eye liner mais posé dans le pli (me demandez pas où j’ai eu cette idée). bon comme c’était moche, et que of course ça s’enlevait pas au démaquillant normal, ben j’y suis allée au dissolvant. bilan: du dissolvant dans l’oeil et la crainte de finir aveugle… j’ai encore mal quand j’y repense!

    a posteriori, ça doit être pour ça que je suis un peu traumatisée du vernis…

    > un grand basique: le rouge à lèvres marron tellement foncé qu’il est presque noir (mon préféré de l’époque: « film noir » de Mac, introuvable aujourd’hui, dieu merci). là encore classe et sobriété au rendez-vous…

    hum je ne vois rien d’autre pour le moment, mais je suis sûre que j’en encore plein de beauty faux pas à mon actif!!

  • #165 Virginie le 4 janvier 2009 à 22 h 55 min

    ps: j’ai un gloss bleu l’oréal et il m’arrive encore de le mettre quand je m’éclate à faire un maquillage genre princesse des glaces…
    et j’ai des rouges à lèvre Hard Candy bleu à paillettes et noir à paillettes, sur un RAL basique ça fait joli!
    si! si!

  • #166 Miss Lili le 4 janvier 2009 à 23 h 07 min

    Bon, bien sur, j’ai été ado et donc, j’ai eu envie de me maquiller. Pis comme je ne m’aimais pas, j’aimais bien en mettre beaucoup. Mon look quotidien se composait donc de blanc (oui, blanc vous avez bien lu) avec des paillettes (quand-même) sur la paupière mobile, assorti de prune (oui, prune) dans le creux de la paupière. Pour couronner le tout, j’y ajoutais un beau trait de liner bien épais, bien dense ET du crayon dans l’oeil. Plein. Noir.
    Les grands soirs, j’ajoutais un rouge à lèvre « Cerise Noire ».
    SUPER LEGER!
    Dieu soit loué, je ne mettais pas de FDT.

  • #167 Miss Lili le 4 janvier 2009 à 23 h 10 min

    Ah et je viens d’apprendre que je suis pas classe des doigts. Mon pire beauty faux pas est donc d’avoir des ongles longs… Et vernis en couleur, j’adore le rouge. Et je persiste!

  • #168 Virginie le 4 janvier 2009 à 23 h 12 min

    @Miss Lili; ah oui le blanc je l’ai fait aussi!!! mais en version fond de teint, et un truc Chanel quand même s’il vous plaît! je pense que c’était un genre de base… ça allait mieux avec le rouge à lèvres très foncé…

  • #169 Miss Lili le 4 janvier 2009 à 23 h 19 min

    @Virginie> Ah ben oui, blanc, ca va avec tout, c’est une non-couleur :)

  • #170 Virginie le 4 janvier 2009 à 23 h 28 min

    ah j’oubliais! j’ai fait le mascara rouge aussi (c’était le bon temps où séphora faisait des mascarars de couleurs délirantes!). bien sûr associé à un trait d’eye liner rouge!

  • #171 deilema le 5 janvier 2009 à 8 h 07 min

    Ah, mais le blanc de chanel ça peut être très joli… en ce moment, j’en mets presque au quotidien, et même que c’est validé par Hélène ;)
    bon, c’est vrai que j’imagine pas ça sur Miss lili ;)))))

  • #172 Virginie le 5 janvier 2009 à 8 h 27 min

    @deilema : tout à fait d’accord vu que je récidive aujourd’hui… Sauf que maintenant je le porte plus tout seul, tartiné en crème épaisse!!!

  • #173 Kaki le 11 mars 2012 à 3 h 14 min

    J’avais 2 ans. Pendant que ma mère discutait avec une connaissance dans un supermarché, j’ai voulu me faire du vernis avec ce qui était à ma hauteur dans le rayon fromage : des mini Babybel.
    Un peu épais sur les ongles, mais rouge comme ceux de Maman!!
    Ah… Mais oui, le Club des Créateurs de Beauté… Et leur teinture « Ecureuil ». J’ai eu la grâce d’avoir les cheveux aussi rouges et mousseux qu’Yvette Horner.
    Sur une ado brunette au teint un peu mat…
    Chaque heure des semaines que ça m’a perduré sur le citron…
    J’avais juste une violente envie d’en finir… De me gazer… Vue que me raser c’était hors de question.
    Mais finalement, j’ai survécu!

  • #174 Poppylarousse le 27 mars 2014 à 11 h 07 min

    Ah ah ! C’est trop marrant de lire les commentaires, on se sent moins seules ! Quand j’y repense, il y en a que j’ai cités sur mon blog (j’ai répondu au TAG Mes pires erreurs), comme le trop de crayon dans l »œil, à en remettre plusieurs fois par jour, ça dégoulinait, c’était pas beau avec du recul… Même que des fois je ne me démaquillait pas et j’en refoutais par dessus le lendemain matin… J’aimais beaucoup aussi un fard à paupières rouge/bordeaux que ej portais tout le temps (photo à l’appui, d’époque, quand je me croyais gothique xD).

    J’ai aussi fait la connerie du noir corbeau sur les cheveux… j’ai pleuré l’été où je les ai fait décolorer pour repasser à une couleur plus claire (sachant qu’avant j’avais essayé un boîte, forcément ça n’avait pris que sur les racines, et j’avais comme une magnifique raie des fesses au somment de la tête…)… J’ai aussi eu les cheveux rose une fois, au lieu de prune… Mais ça c’était la faute de la coiffeuse qui avait juste du oublier un ingrédient dans le mélange…

    Quand j’y repense, il y a aussi eu la période baggy et vans, mais j’étais mal dans ma peau à cette époque, je vous raconte pas la révolution le jour où j’ai redécouvert la féminité, les petites chaussures et les robes (alors que je ne voulais porter que ça étant petite !).
    Et pour finir le magnifique sourcil épilé « maison » jusqu’à la moitié de l’œil… Quand je revois des photos (c’était il y a dix ans), c’est horrible, c’est fou comme un sourcil change une tête ! Et puis une jour mon esthéticienne chez qui j’allais à l’époque uniquement pour des sois visage spécial peau jeune, m’a expliqué comme il fallait faire, je l’en remercie encore !
    Voilà c’était ma « confession » ^_^. Bises les filles.

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.