TERMINASPORT : le retour !, par Breizh’

24 juin 2009

« Bon, disons le clairement : depuis que j’ai repris mes études (mais qu’est-ce qui m’a pris) tout en bossant à temps plein, ma vie, nutritive entre autre, s’était passablement désorganisée…
Résultat : + 8 kg en 7 mois… J’étais devenue beaucoup plus doudou que Breizh’ , ouuh !!! (y’a que les initiées qui peuvent la saisir celle-là !!).

Je grognassait, je me maudissait et je me —– mais rien n’y faisait pour me motiver à changer mon alimentation. Faut pas se voiler la face : un boulot pas très évident en ce moment, plus le temps d’aller courir le dimanche, des cours à potasser jusqu’à pas d’heure, des examens à préparer et pas de mec (ou de truc vivant à deux jambes qui te serre dans ses bras de temps en temps / s’inquiète pour toi / t’a préparé le dîner / sur qui tu passes tes nerfs / qui te cajole / qui t’envoie au 7ème ciel / qui est LA, tout simplement ; j’avoue, je suis aussi fleur bleue parfois et j’ai beau être féministe et indépendante, la solitude parfois…bref). Oui je sais j’arrête de me trouver des excuses…

Mon réconfort dans ce cas ??? Au choix :

– des cookies home made (Une trentaine que tu apportes au bureau à la réunion) que tu as fait pour tes collègues « mais tu te couperais cinq bras plutôt que de leur avouer qu’il y en a encore autant chez toi et que ça va te faire deux jours » ;

– des muffins industriels de chez Netto que tu manges par deux ou quatre « mais toujours en nombre pair parce qu’en nombre impair y’en a un qui se sent seul dans ton estomac » ;

– du saucisson/pain/beurre/cornichon avec du vin rouge « mais je comprends pas pourquoi ils font leurs saucissons de plus en plus petits de nos jours »;

– les plats tous préparés de chez mon mari (oui, je suis mariée à Piccard, et alors ??!!! : le dîner est toujours prêt, y’a plus qu’à réchauffer et il ne vous fait pas la conversation qui irrite après une dure journée de boulot…oui, je sais ce que je dis là est l’antithèse de ce que j’ai écrit 10 lignes plus haut…) « mais qui ne se mangent que par deux parce que franchement, ils font des portions pour bébés en bas âge »,

– et pour finir, je ne vous raconte pas mes dimanche après-midi à cuisiner pour un régiment « oui mais ça me vide la tête et puis t’façon je congèle comme ça c’est pratique quand je rentre le soir », sauf que je cuisine rarement des carottes vapeurs en pleins frimas (cette année au choix : poulet au lait de coco, curry et coriandre fraîche, piquillos de morue au coulis de poivron rouge, soupe de pois cassés à la saucisse de Morteau, ragoût de mouton à ma façon,…), parce que cuisiner me détend (d’autres choses me détendent mais pour ça il faut un truc vivant à deux jambes etc…).

Bon, je vais passer à la version courte, je ne suis pas là pour vous faire un texte sur mes habitudes alimentaires, non boulimiques je précise, juste compulsives…

Tout le monde me dit que « non, t’es grande ça se voit pas », croyez moi c’est ce qu’il y a de pire : je me sentais grosse, moche, mal, et le chœur des vierges vous sort une ineptie pareille, paradoxalement, c’est pire…
UNE seule personne m’a regardée, avec toute l’affection qui est la sienne, et m’a dit « oui, tu t’es empâtée » : MERCI ma Tata d’amour (je l’adore à un point que vous n’imaginez pas, et pour d’autres raisons, je vous en parlerais peut-être un jour) !!!!!

Sur ce, hasard du calendrier, je pars en thalasso pendant une semaine et là-bas il y a une salle de sport…
Je suis fâchée avec les salles de sport depuis plus d’une décennie (le sport, c’est le mal)… Abonnements pris mais jamais mis les pieds (que celle à qui ça n’est jamais arrivé lève la main…), profs de cours d’Adbos-torture-Fessiers ou de Low-Impact-qui-m’en-veut-à-ce-point-Aerobic pire que des Marine Sergeants et qui m’ont dégoûtée à vie de ce genre de pratique.
Mais dans cette salle de sport, il y avait une adorable prof qui m’a gentiment expliqué le fonctionnement des appareils et tout ça, qui ne m’a pas culpabilisée d’être adipeuse et molle et qui m’a encouragée dans ma démarche…J’y suis allée TOUS les jours durant mon séjour et j’y ai pris PLAISIR !!!!!

A mon retour, forte de mon expérience positive, je me suis inscrite dans une salle de sport et fait incroyable : j’y vais !!!!! Je rentabilise mon abonnement dis donc… Point de cours, juste du cardio et de la muscu.
Aujourd’hui, j’y vais deux fois semaine à l’heure du dej’ (c’est à côté du boulot), 1h15 de cardio et parfois un peu de muscu… Et ça me plait toujours! Et par effet boomerang, j’ai repris mon footing du dimanche…

Depuis : j’évacue mon stress donc je me sens mieux ; je suis moins « pile électrique » donc je dors mieux ; je n’ai pas décompensé à une semaine des examens pour cause de fatigue nerveuse (comme en janvier dernier), j’ai passé mon examen presque sans stress,  je commence à doucement affiner ma silhouette (et c’est pas mal non plus), j’ai une pêche d’enfer, je suis plus agréable à vivre, parole de collègues et j’ai retrouvé une clarté d’esprit que la fatigue/le stress m’avaient fait perdre…

J’ai retrouvé des habitudes alimentaires plus équilibrées tout en pouvant continuer à grignoter du saucisson « tient c’est rigolo, les saucissons ont retrouvé leur taille normale… », des douceurs, des bons petits plats (je vais attaquer mon cycle « j’apprends à cuisiner indien ») et sans me priver. Je ne fais pas de régime, je prends soin de moi, c’est tout.
Bon, je ne fais pas d’angélisme : je n’ai pas basculé dans le monde des bisounours parce que je fréquente une salle de sport. Je me sens juste mieux et plus détendue, tout simplement!
Non, sérieusement… je ne suis plus si sûre que ça que le sport ce soit le mal ;-)

Signé : Breizh’ »

94 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

94 commentaires

  • #1 kat le 25 juin 2009 à 0 h 41 min

    bon moi jleve la main, jme suis jamais inscrite à une salle de sport alors que j’y allais pas, mais en fait jme suis jamais inscrite du tout. Ca compte quand meme?
    MOI JDI si ca te fais du bien d’une manière ou d’une autre, c’est que c’est pas si mal que ca…

  • #2 La Sosso do Domingo le 25 juin 2009 à 7 h 48 min

    Merci pour les renseignements les filles !

  • #3 Arcimboldo le 25 juin 2009 à 18 h 04 min

    Breizh’: ha ben je connais bien la thalasso SB d’hendaye! j’y vais en « externe » quand je suis en vacs pour profiter de leurs piscines

  • #4 Breizh’ le 25 juin 2009 à 19 h 14 min

    Arcimboldo: J’y suis accro…ils te chouchoutent comme personne…on s’est peut-être croisées sans le savoir!!! ;-)

  • #5 Breizh’ le 25 juin 2009 à 20 h 35 min

    Natty: Piquillos farcis à la morue et coulis de poivron rouge…je te mets la recette de base parce que en général je le fais à ma façon mais c’est différent chaque fois…la recette sur laquelle je m’appuie est celle-ci en tout cas!!!! Bon appétit ;-p( http://www.meilleurduchef.com/cgi/mdc/l/fr/recettes/piquillos1_ill.html)

  • #6 mmarie le 26 juin 2009 à 2 h 22 min

    Bonjour Breizh’,
    j’arrive tard, en bonne non-sportive que je suis, mais
    – j’ai adoré ton texte, ce que tu dis, qui est joli, encourageant et drôle, et la façon dont tu l’écris, qui est carrément réjouissante ;
    – je suis étonnée d’être si touchée par tous ces commentaires, sur un sujet qui a priori ne me touche pas ;
    – j’ai presque envie de faire du sport, c’est très singulier !
    Cela dit, l’idée même de salle me fait frémir, brrrrrr. Le seul truc qui pourrait m’appâter, c’est le sauna ;-)
    Comme globulita, je me déplace à vélo (qui est pour moi un moyen de transport, et pas du sport : enfourcher ma bicyclette pour aller faire quatre tours de parc contre la montre et retour, no way) et j’en suis capable – et même j’y tiens – parce que j’y trouve du plaisir beaucoup (beaucoup beaucoup) plus que ça ne me demande d’effort (sauf quand il pleut et que la nuit tombe et que j’ai mes lunettes plutôt que mes lentilles : là c’est l’enfer, mais au moins à l’arrivée je me sens un peu héroïque ;-))).
    En fait l’équation est toujours plus ou moins la même…

    Au passage, un peu HS mais pas tout à fait, une lecture recommandable : « Autoportrait de l’auteur en coureur de fond » par Haruki Murakami, nouvelliste, romancier, mais aussi marathonien, sur le lien entre ses deux activités quotidiennes, courir et écrire. Passionnant (et je déteste courir).

  • #7 Breizh’ le 26 juin 2009 à 17 h 23 min

    mmarie: Haaaaaaaaa Haruki… »la course au mouton sauvage », « à l’ouest de la frontière, au sud du soleil » (ou l’inverse…)
    En tout cas, tu fais plein de sport en fait!!!
    Et puis, mmarie, merci pour ton joli com’ ;-)

  • #8 mmarie le 26 juin 2009 à 18 h 30 min

    Breizh’: La Course au mouton sauvage, je crois que c’est mon préféré, complètement farfelu !

  • #9 Arcimboldo le 26 juin 2009 à 21 h 14 min

    Breizh’: mmmmhhh… c’est pas le sujet, mais mmmmhhh, j’adore les pimientos rellenos… ca peut se faire avec d’autres poissons et de la viande aussi de manière tres courante en Espagne…
    ramamiammmmm…

  • #10 Breizh’ le 26 juin 2009 à 23 h 44 min

    mmarie: « à l’ouest dela frontière… » est celui qui m’a transportée…mais TOUT Haruki Murakami est fantastique (je dois encore découvrir son aspect marathonnien…)…entre une séance en salle de sport et Haruki, mon coeur ne balance pas : Haruki !!!!!!! ;-D

  • #11 Breizh’ le 26 juin 2009 à 23 h 45 min

    Arcimboldo: la morue l’emporte haut la main!!!(oui, je sais, ça n’est pas le sujet…;-p)

  • #12 Hélène le 27 juin 2009 à 10 h 28 min

    Je dois pas être la bonne cliente pour Murakami, A l’ouest de la frontière… m’a transportée aussi, en revanche je n’ai pas terminé La course au mouton sauvage, il m’est tombé es mains…

  • #13 Emilie le 29 juin 2009 à 21 h 54 min

    Hello Breizh,
    je me reconnais bien dans ton mot : le sport me permet de me « reconnecter » avec mon corps – bon le mot est pas terrible car j’ai pas de prise dans le dos – je souffle dans tous les sens du terme sur le moment, puis je relativise ma journée etc. Et comme tu le dis, il y a des effets moins immédiats: détente physique, confiance en soi et plaisir !

    Pour celles qui cherchent une formule qui pourrait leur convenir, j’ai été « convertie  » par la gym suédoise: profs comme vous ou moi, mouvements simples (cardio-abdos-étirements sur 1h) – la seule chose qu’on vous demande c’est de sourire et de continuer à sautiller quand on est fatigué. c’est l’esprit qui me plait – je crois que c’est une assoce (sans profit) fondée par une famille – et puis il y a tous les ages et toutes les conditions physiques / la seule contrainte c’est d’être blonde ;-)
    Maintenant je suis une dingue: pistoche avec les copines, et même tennis en famille !!?

    Le seul problème avec le sport c’est que cela prend du temps et que quand on a pas mal de pression c’est la première chose qu’on laisse tomber / j’espère qu’on ne m’y reprendra pas car pour me préserver c’est mes rituels beauté (makeup of course) et un peu de sport !!

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.