A propos du genre…

5 février 2014

quote pinterest 2

Sur mon blog et dans mes vidéos, je parle aux filles et aux garçons. Aux filles qui aiment se maquiller ou s’en foutent total. Aux garçons qui aiment se maquiller et ou s’en foutent total.

Alors quand je suis tombée là-dessus sur Pinterest, je l’ai mis de côté tout de suite. Ca résonne tellement avec mes valeurs d’anti-discrimination, anti-ostracisme, anti-homophobie, anti-vision réactionnaire du genre sexuel, anti-misogynie, et féministe.

J’ai eu envie de le partager avec vous parce que je trouve le sujet important, et parce que c’est cohérent avec ces valeurs qui, je l’espère, transparaissent parfois sous le vernis du fond de teint ou du rouge à lèvres.

Je traduis pour celles qui ne parlent pas anglais :

Les filles peuvent porter des jeans et couper leur cheveux courts
porter des chemises et des bottes
parce que c’est pas un problème d’être un mec.
Mais c’est dégradant pour un mec d’avoir l’air d’une fille
parce qu’on pense qu’être une fille est dégradant.

156 commentaires Laisser un commentaire
Le reste

Vous aimerez aussi

156 commentaires

  • #1 40 and so what le 5 février 2014 à 9 h 07 min

    Tout à fait d’accord avec toi ! Et ce sujet a toute sa place ici. D’ailleurs on sent bien derrière tes post les valeurs que tu véhicules. Je suis pour la liberté de vivre, d’aimer et de penser (et de se maquiller !!!), notre différence c’est ce qui fait notre richesse !

  • #2 Winstone le 5 février 2014 à 9 h 25 min

    Tout est dit ! Bravo !

  • #3 Noémie le 5 février 2014 à 9 h 29 min

    Je ne saurais pas quoi rajouter de plus. Ce que tu viens de poster est juste parfait. Merci!

  • #4 Emma Dione le 5 février 2014 à 9 h 29 min

    Tout à fait d’accord! Je n’ai jamais compris pourquoi ça faisait tellement peur à certaines personnes. J’ai du mal à voir la menace dans le fait qu’un homme se maquille, ou qu’une personne soit homosexuelle, ou d’une couleur de peau différente, etc etc…
    On est tous différents des autres par certains points, et on devrait s’en réjouir! Je ne commente pas souvent tes posts ma chère Hélène (désolée!) mais je te suis depuis un moment et au delà d’une passionnée de make up, j’ai découvert une femme chaleureuse, ouverte, drôle, et j’en passe! Bref, on t’aime! Biz ^^.

  • #5 Marie le 5 février 2014 à 9 h 31 min

    Excellent. Je te le pique et le partage sur Fb. Je suis pour les m^mes valeurs que toi !

  • #6 Ninette le 5 février 2014 à 9 h 47 min

    bonjour Hélène
    Je plussoie cet article … qui plus est je suis instit et en plein face au le délire propagandiste « théorie des genres » ! C’est le grand n’importe quoi …
    J’avoue que je suis restée perplexe hier lorsqu’une maman m’a demandé s’il est vrai qu’on enseigne aux enfants (de primaire) ce qu’est la masturbation !!!
    Quoi qu’il en soit chacun fait ce qu’il veut et est ce qu’il est … à mon avis il n’y a que les gens qui n’ont que ça à foutre que ça dérange ! Et ceux qui n’ont que à foutre et ben moi j’ai autre chose à faire de ma vie que de m’en occuper !

    Merci pour cet article ;-)

  • #7 Laure83 le 5 février 2014 à 9 h 52 min

    Belle trouvaille que cette photo, qui résume bien l’absurdité des réacs, homophobes et j’en passe…
    Je partage tes valeurs et vais de ce pas partager cette photo sur mon profil Facebook. Bonne journée à tous et à toutes ! Et vivent les différences !

  • #8 Isa le 5 février 2014 à 10 h 00 min

    Merci Hélène !!!

    Effectivement, ton discours transparaît bien à travers ton blog ;)) Et je trouve que l’angle de « l’esthétisme » est la manière la plus apaisée et libre d’appréhender la question du « genre ».

    En effet, la différenciation entre la nature biologique et la liberté de chaque esprit qui choisit d’orienter cette nature en fonction de ses goûts personnels sans se cantonner à des schémas préétablis demeure à mon sens la chose la plus précieuse.

    Cela signifie, que la liberté est l’apanage de celui qui s’extrait de la nature biologique, et bien sûr être libre de ce point de vue est une chose magnifique non ? :)

    D’autant plus que ceci – le fait pour un homme de ne pouvoir se saisir de l’esthétisme et d’en jouer – est assez propre à notre époque. En d’autres temps, des exemples montrent que les choses étaient moins déterminées (bien que cela change).

    Je vous souhaite une bonne discussion ;) et te remercie, Hélène encore pour ce message, c’est l’une des raisons pour lesquelles j’apprécie ton blog par-dessus tous les autres : ton esprit libre et affranchi !

  • #9 Lo le 5 février 2014 à 10 h 08 min

    C’est étrange…j’ai beau partager ton idée et tes valeurs à 200 %, je n’aime pas du tout le slogan. Pour moi, ça s’appelle un sophisme et je trouve que c’est « cheap » comme approche. J’aime et j’admire les hommes (et les femmes) qui aiment et veulent dépasser les barrières des genres et sortir de « l’ordinaire » auquel tout le monde est habitué, mais je ne trouve pas que cet avis colle cette phrase qui cherche plus à choquer qu’autre chose.

  • #10 Sarah le 5 février 2014 à 10 h 09 min

    Tout à fait d’accord!!! MERCI MERCI ça fait du bien dans le contexte sociétale actuel…OUI à la tolérance et au respect d’autrui !!!OUI A LA LIBERTE!!!

  • #11 Hélène le 5 février 2014 à 10 h 14 min

    Isa: « l’angle de « l’esthétisme » est la manière la plus apaisée et libre d’appréhender la question du « genre » » : tu as raison, merci pour cette phrase ;-)

    Lo: ah ben tu as bien le droit d’en penser ce que tu veux hein ;-) (mais note qu’il est parfois nécessaire de choquer un peu pour faire démarrer la réflexion, l’interrogation, la discussion – sinon ça ronronne et ça s’endort – même si perso je ne trouve absolument pas cette image et les mots qui l’accompagnent, choquants).

  • #12 Delfe le 5 février 2014 à 10 h 17 min

    Waw!
    C’est le genre de phrases que j’aime!
    Si seulement tout le monde pouvait en prendre connaissance… et y réfléchir!
    A l’heure actuelle, les moeurs devraient évoluer encore davantage!
    L’acceptation de l’autre, tel qu’il est… on est encore loin du compte!
    Je me permets de prendre l’image et de la mettre à vue sur mon compte google ;)

  • #13 Coralie Marie le 5 février 2014 à 10 h 33 min

    Juste pour info, c’est extrait d’une chanson de Madonna http://www.youtube.com/watch?v=jQeOpTWPBfQ
    Et j’adhère complètement au message !

  • #14 Orfée le 5 février 2014 à 10 h 35 min

    Bonjour! Je suis ton blog (discrètement , puisque c’est mon 1er commentaire!) justement car tu dégages cette modernité &
    cette ouverture d’esprit auquelles j’adhère. Rien que d’adresser tes publications par « Bonjour les filles et les garçons » en est un signe!
    Si les mentalités pouvaient avancer plus vite! L’école est certainement une bonne tribune pour cela. Merci de défendre publiquement ces valeurs!
    Bonne journée à tous et à toutes!

  • #15 Esméralda le 5 février 2014 à 10 h 41 min

    Ah! mais je reconnais les paroles d’une chanson de Madonna, « what it feels like for a girl » de l’album « Music. » Au début de la chanson, on entend Charlotte Gainsbourg réciter ces phrases. En tout cas, ça fait du bien de parler de tolérance face à la différence en ces temps d’hystérie…

  • #16 Rosalie le 5 février 2014 à 10 h 50 min

    WOW ca c’est du maquillage pot de peinture ! (exagéré surement a outrance pour choquer oui je sais ;)
    Chacun fait bien ce qu’il veut, mais pour connaitre pas mal d’homo et lesbiennes ils pensent que les mecs qui veulent se maquiller et les nanas qui ressemblent a des camionneurs c’est cliché à fond…ça ne les aident pas du tout a essayer de s’insérer « normalement » dans cette société fermée d’esprit qui dérape à la moindre occasion…
    Vive la tolérance!
    Bonne journée ;)

  • #17 coco le 5 février 2014 à 10 h 52 min

    Excellent, rien à rajouter !

  • #18 Bérénice le 5 février 2014 à 10 h 52 min

    Bonjour A toutes,
    Très belle phrase! Personnellement, je me penche sur cette question que depuis peu de temps car ma fille d’1 ans et demi se fait mal voir car elle aime jouer avec des petites voitures (Diantre, que voilà un crime selon les bien pensants!)
    « Mais bon, la pauvre elle est pas aidé, vous avez vu sa mère avec les cheveux courts… » …

    L e seul point positif de cette controverse (si toutefois on peut employer ce terme) c’est que le fait de se poser la question peut amener certains à réfléchir et à évoluer (oui je sais, suis naive) ;)

    Merci à toi Hélène en tout cas. Qui a dit que les blogs de fille étaient superficiels??

  • #19 Océane Yeu le 5 février 2014 à 10 h 58 min

    Merci de partager ça, surtout en ce moment. Ca fait peur de voir à quel point une partie de notre pays est rigide sur la question. Et pas que sur cette question là d’ailleurs !

  • #20 marieTT le 5 février 2014 à 11 h 02 min

    ouf…. ça fait du bien – dans un contexte qui me fait froid dans le dos – d’entendre un discours ouvert et (aussi) un peu polémique pour bousculer et faire comprendre que oui chacun est libre de choisir comment vivre avec son sexe (ou sans) sans que d’autres veuillent le contrôler (ce fameux sexe). Car si depuis toujours certains veulent contrôler le sexe des autres (ses prérogatives, ses désirs, ses possibilités….) on peut aussi passer à autre chose et décider qu’une société plus ouverte et plus respectueuse est une chance.
    Chacune de tes vidéos montrent bien cela – et le bonjour d’introduction aux filles et aux garçons fait beaucoup ! . Et c’est important !

  • #21 Océane Yeu le 5 février 2014 à 11 h 05 min

    Oh tiens, j’ai un petit court métrage à vous faire partager. Et si les rôles étaient inversés : http://www.lidd.fr/lidd/9252-majorite-opprimee-quand-roles-masculins-et-feminins-sont-inverses

  • #22 pal le 5 février 2014 à 11 h 24 min

    Cette phrase m’interpelle, car je n’avais jamais vu la chose sous cet angle (le fait qu’il soit dégradant pour un homme de ressembler à une fille) très intéressant !!!

  • #23 Bécassine le 5 février 2014 à 11 h 24 min

    Merci :) juste merci.

  • #24 Loussaille le 5 février 2014 à 11 h 24 min

    Merci Helene!!! Je partage totalement ton opinion et ca fait plaisir de savoir que toi aussi tu veux abolir ces discriminations injustes! A tous ceux et celles qui voudraient en savoir plus sur la question du genre et l’expérience menée par l’éducation nationale dans certaines écoles l’émission service public sur france inter ce matin etait hyper intéressante! Je vous la recommande chaudement! Bonne journée!

  • #25 Lealpha le 5 février 2014 à 11 h 27 min

    Ce sont les premières paroles de la chanson « What it feels like for a girl » de Madonna, sortie en 2000. Comme quoi, cette chanson est toujours d’actualité presque 15 ans plus tard ! Une visionnaire ;)

  • #26 Pasc le 5 février 2014 à 11 h 37 min

    très bien dit !
    il faudrait ce genre d’affiche lors des manifs du type de celle que nous avons subies dimanche…

  • #27 Hélène le 5 février 2014 à 11 h 39 min

    Rosalie: et bien moi ce que je trouve choquant c’est que les gays et lesbiennes soient obligés de faire profil bas (éventuellement) pour s’insérer dans notre société rétrograde et réactionnaire.
    Chacun devrait pouvoir cultiver sa différence, et que ça ne soit pas un problème.
    Et ce n’est pas du maquillage « pot de peinture », comme tu dis avec mépris. C’est du maquillage de travesti ou de drag queen light, et c’est tout aussi respectable qu’autre chose (en plus ça demande beaucoup de boulot et de sacrées connaissances techniques).

    Océane Yeu: oui, en ce moment on recule, c’est flippant.

    Merci pour vos commentaires, vraiment (et vive Madonna ;-) !

  • #28 Mary Read le 5 février 2014 à 11 h 51 min

    Merci, merci, merci ! :)
    Ça fait tellement de bien de lire ça, ce matin. Et certainement pas à un endroit où j’aurais cru le lire.
    (Pas que ce soit un point de vue qui m’étonne, venant de toi, hein, juste que ce n’est a priori pas dans la ligne éditoriale d’un blog beauté.)
    Vu l’actualité et les horribles discours qu’on entend, ces derniers temps, ton petit mot apaise un peu mes nerfs, qui sont sous tension (et c’est peu de le dire). Bref, merci Hélène !

  • #29 Camille le 5 février 2014 à 12 h 00 min

    C’est un débat qui s’inscrit bien dans l’air du temps !
    On pourrait parler aussi des machos qui n’imaginent pas les femmes autrement que girly (talons, cheveux longs et maquillage…). On ne peut qu’espérer qu’avec le temps les gens seront plus ouverts d’esprit et tolérants….

  • #30 Vé. le 5 février 2014 à 12 h 11 min

    Je suis fan de cette affiche.
    Je suis prof, et en ce moment, on en entend de belles dans mon milieu… Pas de la part des collègues, mais plutôt de certains parents qui flippent et ont décidé de retirer leurs mômes de l’école une fois par mois pour protester. En plus, ils basent tout ça sur quelque chose de faux, et mélangent tout de surcroît. Enfin bref.
    Pauvre monde… Nous allons avoir pas mal à faire en matière d’éducation dans les années à venir…

  • #31 Jesse le 5 février 2014 à 12 h 26 min

    Pour une femme c’est déja « dégradant » d’être féminine. Alors pour les hommes laisse tomber évidemment que c’est vu comme ça.
    Est-ce qu’un jour une femme pourra porter du rouge à levres vif peu importe son métier sans passer pour une personne futile? Est-ce qu’un homme pourra porter du rouge à levres sans que ça inspire le moindre sourire en coin?
    J’aimerais tellement.

  • #32 sylvie;-) le 5 février 2014 à 12 h 34 min

    Ninette: je me sens moins seule;-) d’ailleurs il faudrait expliquer aux parents que les enfants de maternelle se débrouillent très bien avec ça tout seuls!
    slogan et photo qui claquent: merci Hélène on en a grand besoin en ce moment! j’ai l’impression que toutes les victoires de tolérance et de liberté du 20e siècle vont disparaître et je me refuse de vivre dans un monde d’intolérance!

  • #33 JujuK le 5 février 2014 à 12 h 37 min

    Bonjour Hélène
    J’avoue que je ne commente pas souvent, mais là ça fait un bien fou de voir ça sur ton blog… Je pense qu’il est nécessaire de tous se révolter contre l’esprit rétrograde et homophobe qui plane sur notre société actuellement… et qui s’immisce partout.
    Cultivons notre différence ! Et soyons féministe, jusqu’au bout des ongles… Ce qui n’est vraiment pas facile tous les jours.
    Ce qui est positif, c’est que justement des nanas comme toi, comme Coline (son post d’hier par exemple), comme d’autres nanas de la blogosphère (Diglee récemment dans un autre style, et Mirion Malle aussi que j’aime beaucoup) se révoltent contre les préjugés sexistes, et ce sont justement des nanas qui affirment leur identité de femme, mais qui s’adressent à tous, au-delà de la question du genre…
    Bref, je m’enflamme un peu et c’est très brouillon, mais défendons haut et fort le fait que l’école puisse transmettre à tous l’esprit de différence. Comme dit Coline dans son post d’hier, « j’aime à penser que de façon un peu plus profonde, ce petit manège se grave quelque part et lui permettra d’être « une fille comme elle veut » et non pas « une fille comme on a envie qu’elle soit ». »
    C’est chouette.
    Belle journée !

  • #34 Nevenka M. le 5 février 2014 à 12 h 48 min

    En France nous sommes en retard sur beaucoup de choses et l’ouverture d’esprit trinque en premier, on pratique limite encore la chasse aux sorcières, dès que quelqu’un sort du fameux « moule » c’est mal. Je trouve cela révoltant. J’ai des amis gay, drag, et ils m’apportent beaucoup plus que certains de mes amis « normaux » grâce à leurs valeurs et leur façon de voir le monde… Bref pour moi, les racistes et autres homophobes sont un poison pour notre société et ce sont eux qui me dérangent.

  • #35 Hexadecimale le 5 février 2014 à 12 h 48 min

    Quelle belle photo qui en dit long. Je viens de la partager sur facebook et je m’aperçois que j’ai peur des réactions de mes amis (13 en tout et pour tout, c’est pourtant pas grand chose). Je ne crains pas les réactions violentes ou méchantes, je redoute plutôt leurs silences gênés, leurs jugements muets. Il y a peu de temps encore je n’aurais pas pris ce risque, mais je crois que tu m’aides à aller de l’avant. Alors merci :)

  • #36 Charlouille le 5 février 2014 à 12 h 59 min

    Bonjour =)
    Je suis au combien heureuse d’aller sur ton blog et de voir cet article ! Je suis entièrement d’accord avec ça ! La plupart des gens confondent genre et sexe, et je pense que le soucis vient de là… On peut par exemple être de sexe masculin et de genre féminin, comme sur la photo. Et il ne devrait y avoir aucun problème avec ça!
    On a aussi trop souvent tendance à mettre un véritable frontière entre ce qui est censé être masculin et ce qui est censé être féminin : il faut qu’on soit soit l’un, soit l’autre.
    Moi-même je suis de sexe féminin, et je pense être majoritairement de genre féminin ; mais j’ai des côtés assez « masculins », c’est-à-dire des traits « qu’on attribuerait plus aux hommes », que j’adore et je cultive!
    N’oublions pas de cultiver nos genres, quoi qu’en disent les autres =)

    Tendresse et chocolat

    Charlouille

  • #37 gaelle11 le 5 février 2014 à 13 h 11 min

    je suis tout à fait d’accord avec toi et ce sloggan.
    Je trouve que c’est justement ce qui est bien les différences, cela enrichit et quelques quelles soit. On vient tous du même endroit, on est tous pareil et on a tous le même sang qui coule dans nos veines.Et le principal c’est d’être heureux, bien avec soi même, .Mais ce qui est triste et ce qui me fait peur, c’est que l’on voit de plus en plus de personnes méprisantes, qui ne respectent plus rien, des fois je me demande où on va

  • #38 Leen le 5 février 2014 à 13 h 20 min

    Je partage :)

  • #39 Aloxx le 5 février 2014 à 13 h 20 min

    Je suis totalement d’accord, je suis pour la liberté des individus, on fait ce qu’on veut de son corps, de son apparence. Tant qu’on ne fait pas de mal à personne, on s’en fout de faire brûler la rétine à certains non? :)
    Quand je vois les manifs et les gens qui les représentent publiquement surtout, je ne comprends pas. On devrait toujours avoir plus de droits et non faire des pas en arrière ! (ils veulent pas non plus qu’on soit marié avec le sexe opposé avec deux enfants pour nous donner le droit de vote? non mais je me dis qu’on peut s’attendre à tout dans leur revendication)

    Après, j’ai une réflexion personnelle par rapport à l’affiche (c’est mon avis perso y’a moyen que j’ai mal interpréter etc).
    Mais quand c’est écrit ‘it’s ok to be a boy’ ça voudrait dire aussi que donc les garçons portent les cheveux courts généralement, j’ai l’impression que pour combattre un stéréotype elle se sert d’un autre. Et ce n’est pas parce qu’on a cheveux courts et la panoplie qu’on veut ressembler à un garçon.

    Sinon je suis bien incapable de faire un tel maquillage et de m’épiler les sourcils comme ça rrr ;)
    Bonne journée !

  • #40 Volute le 5 février 2014 à 13 h 31 min

    Bien que je suive ton blog, je n’ai encore jamais posté.
    Mais là, je fais une exception.
    Merci du fond du cœur Hélène pour ton post du jour !

  • #41 sissi le 5 février 2014 à 13 h 32 min

    Très juste !

  • #42 Clara Poppins le 5 février 2014 à 13 h 33 min

    Bonjour,
    Je suis d’accord avec toi, le sujet est important.
    Ce n’est que mon avis mais je trouve qu »‘on » régresse en ce moment sur la tolérance…
    Et je voulais te remercier car grâce à toi j’ai appris un nouveau mot: ostracisme.
    Comme quoi, on s’instruit même sur les blogs beauté!
    Bonne journée!

  • #43 AXEL le 5 février 2014 à 13 h 34 min

    ….vaste sujet.. j aimerai apporter mon point de vue au debat..je suis un homme , marié , fidele , attentioné , je m emballe autant pour un parfum de SERGE LUTENS que pour de la glisse sur piste, je peux parfaire mon visage ( tout en gradant à l esprit que le plus est l ennemi du bien )et mon apparence non pas dans l optique de me feminiser mais simplement j aime etre poli sur toutes les facettes..sophistiqué je sais aussi etre decontracté au bon moment..mes amis sont pour la plupart gays ou bi, j aime leur plaire je trouve cela tresf flatteur, avec eux j apprends tjs et encore..souvent on peut me croire distant ou indifferent au monde qui m entoure voir hautain alors que je suis selectif par protection , les gens qui aiment le beau sont souvent incompris mais qu il y a t -il de mal à vouloir tendre vers la (une tentaivE) perfection..oh non pas pour soi -meme mais pour le monde que l on a decider de se creer..alors j ai beaucoup de mal avec ces gens qui mettent des cases et des etiquettes sur tout ..les gens ne sont pas des objets..les temps ne sont plus aux appropriations definitives tels que les xvii ou xviii les regissaien..regardez comment etaient definies les codes masculins et feminins..regardez le progres qui ont ete accomplis , le droit non pas à la diffErence mais à etre qui l on est , C EST PLUS QU UN DROIT C EST UN DEVOIR ENVERS L IDEE QUE L ON SE FAIT DE SA VIE ,tout simplement..le dandysme est aussi biem feminin que masculin..Helene est une expression du dandysme au feminin..de Bowie à Nick Rhodes de Garbo à Louise Ebel..SI HELENE le permet j aimerai citer Louise de Vilmorin qui saura mieux que moi exprimer la direction de mon idee car le francais n est pas la lamgue que j emploi au quotidien partageant ma vie entre la SUISSE l Allemagne et L ITALIE
    Friendly yours
    A

  • #44 Milena le 5 février 2014 à 13 h 41 min

    Hélène: Merci pour cet article Hélène ! Encore une fois, je vois qu’on est dans la même ligne de pensée et ça me fait on ne peut plus plaisir !
    Je trouve effectivement dommage qu’on enferme les gens dans une identité, qui n’est pas forcément la leur qui plus est. Ainsi, un homme doit être un mâle alpha, transpirer la testostérone, et SURTOUT ne rien avoir de commun avec les stéréotypes féminins. Alors que, ne serait-ce qu’un peu de correcteur sur un bouton, je pense qu’il y en a beaucoup qui en rêvent !
    Dans la même ligne de pensée, les grandes n’ont pas droit aux talons alors que les petites y sont forcées, les noires se voient (tellement!) souvent suggérer que « oh mais si tu mettais des couleurs ça t’irait tellement bien! »
    J’aime l’idée que la beauté soit quelque chose de propre à soi, que chacun exprime son identité propre à travers elle. Je t’avais envoyé un mail à ce sujet d’ailleurs il y a quelques temps : sur ce blog, chacun(e) est qui elle est, et tout le monde s’en accommode très bien, je trouve ça très chouette. (et complètement à l’encontre de Facholand ! :) )
    Juste un bémol, je trouve que cela n’est pas vraiment en adéquation avec ta description Google, qui s’adresse uniquement aux femmes (cf : Blog pour les filles, pour les femmes, et qui s’intéresse à tous les aspects de leur vie, autour du partage et de la convivialité, par Hélène …). Mais je pense que c’est plus un problème de nombre de caractères autorisés ?

    Rosalie: Ce mépris est triste. Il existe dans la communauté homosexuelle autant d’identités que dans la communauté hétéro, et chacun doit pouvoir exprimer son identité comme il l’entend. Je ne vois pas qui a envie de s’insérer « normalement » dans une société où il/elle doit se cacher. Ça s’appelle le placard, et je ne souhaite cela à personne.

    Pour conclure, Hélène, je me permets de mettre en lien le spot d’appel au don émis par le Refuge, qui donne quelques témoignages de jeunes suivis par l’association. Cela me tient à coeur car je suis impliquée dans cette structure, mais si jamais tu éprouves la MOINDRE gène à l’encontre de ce partage de lien, n’hésite pas à éditer ce commentaire.
    Je rappelle que le Refuge est une association qui vient en aide aux jeunes en situation de rupture familiale, rejetés par leur famille en raison de leur orientation sexuelle.
    http://www.youtube.com/watch?v=Kcq-igiQTLU

  • #45 Mimie Zaza le 5 février 2014 à 13 h 54 min

    bravo ! merci !

  • #46 emmilie le 5 février 2014 à 13 h 54 min

    Merci !
    j’ aime cette photo et cette phrase…. Je vais imprimer ça en A3 et le mettre chez moi, j’ai un petit pan de mur réservé aux choses que j’aime, aux idées que je chéries. Ça le mérite de faire réfléchir.
    Et pour moi, c’est un memento qui me file la patate ….
    Bref, devant certains propos entendus à la radio et à la télé ces derniers jours, au sujet du genre et des stéréotypes sur les hommes et les femmes dans notre societe, les bras m’ en sont tombés tellement les remarques d’hommes et de femmes, parfaitement instruits apparemment ( philosophe, journaliste et politique…), me semblent tout droit sortir du temps des croisades!!!! Du coup, ça me fait particulièrement plaisir de te voir réagir à ce sujet, et de façon aussi élégante!!! ( oui moi je trouve cela élégant et très pertinent)
    le thème de l’ égalité homme femme donne lieu aux dérives les plus folles.
    Quand j’avais dix ans, ( j’ai 34 ans) je croyais qu’ en 2014, nous aurions des voitures volantes…. Mais j’ étais loin d’ imaginer qu’en 2014 une partie des Français ne voudraient pas mettre fin aux stéréotypes …. Encore une fois les bras m’ en tombent!

  • #47 Marouchka le 5 février 2014 à 13 h 56 min

    Merci Hélène. Choquée par toute la propagande que je peux lire un peu partout puisque internet et les reseaux sociaux semblent être devenu l’outil magique des nouveaux fanatiques qui aiment créer et propager des rumeurs, je suis heureuse de trouver ici un havre de paix et de tolérance… Merci

  • #48 AXEL le 5 février 2014 à 14 h 06 min

    HéLène
    JE mets ici le texte de Louise de Vilmorin ..je le trouve complemetaire de ton article
    A.Axel

    «À peine prononce-t-on le mot de coquetterie qu’une idée de frivolité s’y attache ; et pourtant j’estime que la coquetterie, qu’elle soit d’ordre moral et liée à la conscience, ou que liée à la conscience de l’apparence elle soit l’expression du désir de charmer, n’en est pas moins toujours une forme de l’inquiétude… Et je ne connais rien de plus touchant que cette insatisfaction de soi-même, ce besoin de s’embellir, cet effort pour atteindre l’image qu’on veut donner de soi et cette persistance à se composer de telle sorte qu’on se sente plus tranquille. Les femmes qui se trouvent bien telles qu’elles sont et prétendent plaire sans user du moindre artifice, celles qui affichent le dédain de la parure affichent en même temps une prétention plus inquiétante que l’excès de coquetterie. Quant à celles qui ne veulent pas plaire ou ne craignent pas de déplaire, elles me font peur, leur compagnie m’est dangereuse et je prends soin de les éviter.»
    Louise de Vilmorin.

  • #49 Juliette_T le 5 février 2014 à 14 h 06 min

    Les paroles de cette chanson ont toujours eu un fort impact sur moi. L’illustration lui va si bien :) #madonnaforever

  • #50 Manue le 5 février 2014 à 14 h 22 min

    Je suis peut-être la seule contre mais tant pis, j’ose être à contre-courant. La théorie du genre enseigne qu’on peut choisir son genre, or pour moi on naît homme ou femme, c’est comme ça, on ne choisit pas. Il faut respecter les personnes homosexuelles ou transexuelles bien sûr et le dire aux enfants. Aux miens je leur dit qu’ils sont nés fille ou garçon, que je les aime comme ils sont, tel que La Nature les a crées. Ce qui ne les empêche pas de se déguiser, de se maquiller, en fille, en garçon.

  • #51 Jesse le 5 février 2014 à 14 h 25 min

    Ah, autre chose. J’en ai discuté avec mon mec de cette histoire et lui a un autre avis que je trouve absolument interessant (pas uniquement parce que c’est mon mec hein :D). Lui, son avis, c’est que l’ultraféminité c’est misogyne. Il dit que porter du rouge très rouge ou une jupe tres courte ou des talons aiguilles, c’est à la base pour faire plaisir à ses messieurs. Se tordre le squelette et se foutre parfois des implants pour plaire à ces messieurs.
    Par contre, chacun fait comme il veut même en alimentant cette histoire de représentation misogyne de la femme. Chacun doit pouvoir faire comme il veut ça c’est clair et net.
    Par contre, et en ça il a raison: il ne faudrait pas oublier que l’ultraféminité comme on la voit dans les clichés et comme elle est reprise par les drag queen est juste le fruit d’un extreme misogynie. En se croyant femmes sous ces traits, des hommes vont dans le sens misogyne hetero.
    Voilà mon avis !!!!!

  • #52 Chloé le 5 février 2014 à 15 h 05 min

    Comme ça fait du bien de voir ce genre de post, surtout en ce moment ! Je suis révoltée tous les jours par ce que j’entends ou ce que je vois dans les médias ! Ça fait tellement du bien d’être soi-même, tout le monde devrait pouvoir ressentir ce bien-être! Je dis oui aux gays, oui aux lesbiennes, oui aux travestis, aux hommes qui se maquillent, aux femmes qui se masculinisent ! Oui à sa propre identité !
    Merci Hélène d’avoir l’ouverture d’esprit que tout le monde devrait avoir !

  • #53 la chevelue le 5 février 2014 à 15 h 07 min

    Tout a fait d’accord avec toi, c’est dingue de voir à quel point c’est la société recule de plus en plus dans ses mentalités de nos jours…. Et encore l’affiche explique que c’est ok pour une fille de ressembler à un garçon, mais je pense qu’elle s’expose aussi à des remarques désobligeantes: il n’y a qu’à voir les nombreuses remarques débiles du genre « elle a les cheveux courts elle est surement lesbienne », je me souviens quand j’avais les cheveux très courts, combien de fois j’ai eu le droit à « tu sais quand on a les cheveux courts il faut être féminine sinon on va te prendre pour un mec » parce que je n’étais pas maquillé. Donc quoi, quand on a les cheveux courts si on veut la paix il faut forcément porter des talons de 15, avoir un décolleté au nombril et une jupe pour prouver que oui, je suis bien une fille? D’ailleurs c’est fou à quel point les gens pensent que leur avis importe pour nous. Dans la société actuelle on n’aime pas voir une fille qui ressemble à un garçon alors l’inverse…D’ailleurs c’est très français de ne pas vouloir ce mélange des genres, il n’y a qu’à voir comment le public français accueille un humoriste qui devient chanteur ou l’inverse, ou alors un film c’est soi une comédie, soit un film triste mais attention houlala pas les deux… C’est triste de voir que malgré tous les progrès techniques, scientifiques médicales etc, certaines personnes reculent de plus en plus en matière d’ouverture d’esprit.

  • #54 sof le 5 février 2014 à 15 h 15 min

    Je trouvais bizarre que l’auteur ne soit pas indiqué dans l’article, mais je vois qu’un des commentaires a réparé cet oubli.
    J’aime bien le texte et la chanson encore plus…

  • #55 nanon le 5 février 2014 à 15 h 20 min

    Canon cette photo de James Franco en couv’ de Candy… Et il est tellement belle !

  • #56 Arlequine le 5 février 2014 à 15 h 22 min

    Je me suis souvent poser cette question (et franchement la réponse tombe sous le sens pour moi …. et je me remets à ma place de cette façon) : tu préfères avoir un mec qui te touche avec des mains rugueuses ou un mec qui a les mains douces parce qu’il les entretient ou encore un homme qui met de la poudre pour matifier sa peau ou une boule à facette ? Tu préfères une nana brillante d’esprit qui n’a rien à cirer de mettre de la crème visage ou une nana qui met un décolleté, des talons aiguilles, une mini jupe, du bronzer à na plus savoir quoi faire ?

    Chacun fait bien ce qu’il veut on est bien d’accord mais en réfléchissant je préfère un homme qui s’entretien et se met en valeur plutôt qu’un vulgaire homme des caverne. Je préfère une nana qui ne fait rien qu’une qui en fait bcp bcp trop !!!

    Et puis j’apprends à me mêler de mes affaires point barre, chacun faisant bien ce qu’il veut !

  • #57 Delphine le 5 février 2014 à 15 h 42 min

    Merci pour ce post,ce qui en France (voir en Europe)en ce moment (manif pour tous,débat sur l’IVG) me révolte profondément !!!!Je te conseille de regarder l’opinion de Benoit poelvoorde sur dailymotion,cela résume tout !!Et encore merci :)

  • #58 Rubis Road le 5 février 2014 à 15 h 43 min

    Bonjour Hélène, les filles et les garçons,
    Cette photo est sublime !
    J’ai eu la chance de passer une journée à Londres début janvier, au moment des soldes.
    Devant le « temple » Harrod’s, j’ai eu la chance de voir un garçon magnifique, maquillé à vous faire pâlir d’envie, mesdames, et habillé à vous faire pâlir d’envie, messieurs.
    Porter le costume et le sac à main et avoir les sourcils impeccablement faits… enfin… tout était raccord… Bref, je bavais !
    C’est la société rétrograde qui prétend que la femme est inférieure à l’homme, donc pour moi, le message suggère qu’il est dégradant pour un homme de se maquiller, au risque de se dévaloriser en voulant ressembler à une femme.
    C’est comme ça que j’interprète ce message, qui n’a rien de choquant et qui est très parlant !
    Il est dommage de constater que, sous une apparente avancée de la tolérance, le puritanisme et discrimination soient toujours et autant d’actualité.
    Quand l’égalité entre hommes et femmes sera établie (statut, droits et libertés), nous n’aurons plus à nous soucier de ce qui est de bon ton ou pas… Ce n’est pas pour demain malheureusement !
    Merci à toi Hélène pour ce partage et puisses-tu en publier beaucoup d’autres de cette qualité ;-)

  • #59 Delphine le 5 février 2014 à 15 h 45 min

    Je voulais dire ce qui se passe en France (tête en l’air :) !!

  • #60 Bernadette le 5 février 2014 à 15 h 56 min

    C’est justement la différence qui fait la richesse du monde . Et cette différence fait peur aux esprits trop étroits .
    Bonne journée

  • #61 Dora le 5 février 2014 à 16 h 03 min

    Merci Hélène de remettre un peu les pendules à l’heure, sur cet espace dédié à la beauté et à bien d’autres considérations encore. Cette image tirée de Pinterest m’a directement fait penser à celle-ci, découverte il y a quelques jours sur le Net.

    Madonna, Iggy Pop, monblogdefille, même combat ;-) !

    Soyez vous-même !

  • #62 Stéphanie le 5 février 2014 à 16 h 13 min

    Merci Hélène d’être qui tu es et de penser ce que tu penses! Les petites « coccinelles » te remercient ;-)

  • #63 julytoseptember le 5 février 2014 à 16 h 17 min

    c’est tellement vrai!! enfin je ne pense pas bien sûr qu’être une fille soit dégradant entendons nous bien! Mais qu’une fille s’habille comme un mec ça ne choque plus personne, mais bon l’inverse est beaucoup moins vrai et cette « citation » (?) met le doigt sur le problème…Assez inquiétant si la raison est bien là

  • #64 VIRGINIA le 5 février 2014 à 16 h 19 min

    Bonjour Hélène, merci pour le post, tout à fait d’accord!

  • #65 Didichoups le 5 février 2014 à 16 h 26 min

    Très très bien cet article ! Merci pour le partage, j’approuve totalement ton point de vue.
    (mon commentaire est pourri et n’apporte rien, mais tant pis ^^)

  • #66 pâte à crêpe le 5 février 2014 à 16 h 35 min

    Il y des gens dérangés, bousculés par des attitudes, des looks, par l’originalité, l’audace, le non conformisme. Au delà de se poser la question de pourquoi ça les dérange qui quelque part leur appartient et qui est leur droit aussi, la tolérance, le respect d’autrui, leur demande de ne pas faire de leur gêne un argument pour empêcher pour interdire pour vouloir normer. Quelle chance a t on de vivre dans une société où l’on peut être choqué, gêne, interpellé, même dégouté où la norme peut, doit être bousculée! Cultivons cela, cela veut dire qu on est vivant, qu on reflechit, qu on avance….. Imaginons un instant qu’on ne puisse s’écarter d’un goût consensuel, jamais remis en question….. après Madonna, un peu de Georges : « Non les braves gens n’aiment pas que… »

  • #67 mary ze le 5 février 2014 à 16 h 53 min

    une ptite anecdote :
    mon ptit fils de 5 ans adore tout ce qui a 4 roues et surtout les camions de pompiers ,
    1 jour, il a trouvé une poupée barbie qui était à sa tata lucie (ma fille) quand elle était petite – et cette fameuse poupée a des boucles d oreilles et 1 diadème rouges qui s allument , à la grande joie du petit qui s est écrié ; « elle est belle la barbie pompier » :)
    jusque là tout va bien dans le meilleur des mondes ^^ mais elle a pas de sexe bien apparent la dite barbie donc il m a demandée : « elle est où sa foufounette ? »
    problème : la barbie a des nénés mais pas de foufounette … aie … je lui ai répondu que c était 1 oubli de la part du fabricant … que lui dire d autre ?
    ma fille ne m a jamais posé cette question !

    POUR CE QUI EST DU POST … perso chacun fait ce qui lui plait , juste l outrance & la vulgarité qui peuvent me gêner mais j évite de juger !!!!!!

  • #68 Fiona le 5 février 2014 à 16 h 54 min

    J’approuve totalement cette idée ! D’ailleurs j’ai remarqué qu’au Québec les personnes s’acceptaient plus entre elles. Du coup on observe beaucoup plus de libertés dans les rues et des personnes qui s’assument totalement, je trouve cela tellement beau ! Chacun est libre d’être celui qu’il veut être. Les gens savent se mélanger et accepter leurs différences. Est-ce c’est une question de culture ? Je ne sais pas … Mais en tout cas l’ouverture d’esprit est bien plus présente ! ^^

  • #69 Hélène le 5 février 2014 à 17 h 16 min

    Mary Read: moi je trouve que c’est rattaché à maligne éditoriale, puisque je parle régulièrement du maquillage masculin, donc quelque part le fil n’est pas rompu ;-)

    sylvie;-): c’est vrai, on recule par rapport au 20ème siècle, ça fait très peur…

    Charlouille: ce que tu dis au sujet des genres qui se mélangent et cohabitent me parle : j’ai des amies à 100% féminines alors que perso je me sens de vrais côtés masculins (que comme toi j’adore et cultive), ce qui ne m’empêche pas d’être hétérosexuelle. La frontière n’est jamais si droite qu’on l’imagine.

    Jesse: je suis assez d’accord avec ton mec, comme beaucoup de féministes. Après je n’ai jamais réussi à savoir si les filles ultra féminines l’étaient réellement juste pour elles, ou pour satisfaire aux besoin esthétiques masculins…

    la chevelue: tu as raison… je sais que certains esprits étroits se demandent régulièrement si je ne suis pas lesbienne, vu que j’ai les cheveux courts, pas de mec et pas d’enfants ;-)

    sof: ce n’est pas un oubli, je n’avais aucune idée que c’étaient des paroles de Madonna (pas mon genre de musique donc j’y connais rien).

    nanon: bon sang je savais pas que c’était James Franco, c’est dément ! Ca n’en a que plus de prix à mes yeux ;-)

    Rubis Road: bien sûr, le côté « dégradant pour le mec de ressembler à une fille » vient de notre société patriarcale qui met la femme en-dessous de l’homme en tant qu’être humain.

    Dora: j’ai une PASSION pour cette photo d’Iggy Pop, vraiment !! Merci de l’avoir mise ici !!
    (je me demande si je ne vais pas la rajouter sous l’autre dans mon billet, tiens).

    Stéphanie: c’est qui les petites « coccinelles » ? ;-)

    pâte à crêpe: tu as raison : les gens ont le droit d’être dérangés, mais ça ne peux en faire un droit d’interdire ou de normer.

    Fiona: j’ai remarqué ça aussi en Grande Bretagne, aux Etats Unis (pourtant si puritains) : on ne fixe pas les gens vêtus différemment, on ne pointe pas du doigt la différence car ce serait grossier, contrairement à chez nous.

  • #70 Ninon le 5 février 2014 à 17 h 18 min

    Hello !
    J’en parlait justement tout à l’heure avec ma belle mère… On regardait « Hook » avec robin williams et à un moment il y a un gros plant sur ses chaussures avec des talonnettes particulièrement hautes. D’où notre débat : pourquoi serait-ce si choquant que les hommes portent des talons ? Après tout, nous, les femmes, on ne nous fait pas chier quand on porte des basket !
    Et puis pour les partisans du : « talons aiguille c’est trop féminin pour un homme », une boots avec un chunky pourrait très bien aller à un mâle !
    Moi qui ai un mari plus petit que moi, je serais ravis qu’un homme puisse porter du 7 centimètres sans être taxé de dérangé, voir même de pervers !
    De toute façon : « des gars qui se maquillent ça fait rire les passants » comme dit la chanson… C’est triste a dire mais c’est vrai que c’est bien mieux un mec avec des boutons et des plaques rouges sur le visage qu’avec le teint fait et frais ;-)
    Bises
    Ninon

  • #71 Ophé le 5 février 2014 à 17 h 30 min

    Merci Hélène pour cette affiche et son message qui remet certaines choses à leur juste place à un moment où je vois d’autres images et d’autres messages qui me font froid dans le dos.
    Je suis professeur des écoles et ces jours-ci, je m’arrache un peu les cheveux et je rentre chez moi bien déprimée par les bêtises et les énormités que j’entends sur mon métier…alors merci de me redonner le sourire, aujourd’hui (et les autres jours aussi avec des news et des articles soin/make up!)
    Bises
    Ophé

  • #72 reminou le 5 février 2014 à 17 h 38 min

    Bonjour tout le monde. :)
    Je voudrais réagir face à cette image que je trouve vraiment intéressante (et soit dit en passant, le maquillage y est très bien réalisé) et aussi, je te remercie de la partager Hélène, parce qu’elle est criante de vérité. :) Dans notre société, et quoi qu’on en dise, l’apparence est de mise. Donc peu importe la tête, le corps, le look, l’allure qu’on a, on sera jugé(e/s) de toute façon (qu’on soit hétéroxuel(le), homosexuel(le), bisexuel(le), transsexuel(le)). Je pense en effet qu’aujourd’hui, les personnes qui sortent de la norme, se démarquent, par leur look, leur coiffure, leur façon de se maquiller, souffrent encore trop du regard des autres, bien que notre société semble (UN PEU) évoluer, ce qui est (A PEU PRES) rassurant. Bon en ce qui me concerne, je m’en fous complètement de l’avis des autres parce que je suis majeur, vacciné et qu’à ce titre JE FAIS CE QUE JE VEUX ET PIS C’EST TOUT. :) Je suis étudiant de 19ans, je soigne ma peau, et je me maquille parce que c’est une façon que j’ai de prendre soin de moi, de me sentir bien, d’avoir une tête qui me satisfait (plus ou moins selon les jours XD) et malgré toutes idées reçues qui peuvent circuler, je me sens plutot bien dans mon corps, dans mon esprit, je me sens homme et je ne changerais ça pour rien au monde (bon après j’ai des complexes comme tout le monde hein faut pas abuser, et heureusement que je suis pas parfait et que personne ne l’est :)). Quant à ceux qui, dès qu’ils entendent les mots « maquillage », « soin », « shopping », les associent à une sorte de féminité parodiée et déformée, je pense qu’il n’y pas grand chose à faire si ce n’est parler d’ignorance et de bêtise. L’Homme et la Femme sont égaux et c’est tout. Et non, ce n’est, ni une honte pour un homme de prendre soin de lui et d’avoir un look androgyne ou soigné, ni une honte pour une femme, d’avoir les cheveux courts et d’avoir un look masculin. Je pense aussi que chacun a droit de disposer de son corps comme il l’entend, le tout étant d’être épanoui et heureux. :) Enfin, j’ajouterai que de toute manière, la question du « genre » est complexe, c’est vraiment loin d’être une science exacte ou une question à laquelle on peut répondre « oui » ou « non ». Et on aurait raison d’ouvrir le débat, mais aussi de se dire que chacun devrait pouvoir vivre son être, son « genre », comme il/elle l’entend, sans avoir à se soucier du jugement d’autrui, sans avoir à se dire « que penseront-ils? les gens se moqueront-ils de moi? ». Voilà, c’est un peu décousu, mais j’espère que je me ferai comprendre. :)))
    Bonne journée à toutes et à tous! :)

  • #73 Umi&co le 5 février 2014 à 17 h 38 min

    Il me semble que « A propos du genre » et » Mon enfant unique par Johanna » aspirent tous deux à la même chose : la concrétisation d’un désir absolu et assumé d’authenticité et de liberté. Ce même désir qui très paradoxalement suscite encore chez certains (au XXIème siècle !) une peur improbable restée curieusement intacte.
    Ces deux sujets me font penser à » la société humaine » dont parlait si bien Léon Schwartzenberg. De tout temps, l’ignorance a engendré l’intolérance. Mais, ce qui m’effraie en ce moment, c’est le succès grandissant, idiot et dépourvu d’ impunité que connaît la manipulation actuelle pourtant grossière de cette ignorance.
    Comme écrivait avec une douce ironie mon cher Schwartzenberg : « Ce n’est pas pour vous mentir qu’ils disent cela. C’est pour éviter de vous faire mal. Pour être gentil car la gentillesse est le ressort de toutes leurs actions ».

  • #74 Stéphanie le 5 février 2014 à 17 h 41 min

    « Coccinelle » ça ne te dis rien? ;-) la première du genre en son temps… (paix à son âme!) :-) bisous Miss

  • #75 Amandine S. le 5 février 2014 à 18 h 13 min

    Coucou Hélène! Je ne poste jamais de commentaires même si ça fait maintenant plusieurs années que je te suis, parce que je me reconnais beaucoup dans ton approche de la beauté (masculine ou féminine d’ailleurs) et de la féminité. Ce blog est ma bouffée d’oxygène de la journée! Merci!
    Néanmoins, aujourd’hui je change mes habitudes parce que ce sujet me tient à coeur (c’est d’ailleurs en partie mon sujet d’études). Je suis totalement d’accord avec cette citation, qui tombe à pic en pleine période de polémique au sujet de cette fameuse « théorie des genres », archaïsme qui n’a à mon avis plus de raison d’être en 2014 mais qui montre à quel point il reste de chemin faire dans ce domaine.
    Je voulais surtout signaler un blog, que j’ai découvert tout récemment, que je ne suis pas parce que le style ne me correspond pas, mais qui à mon avis mérite d’être connu car il tente de faire tomber les barrières de représentation femmes/hommes et les clichés qui y sont inhérents. Il s’agit de http://www.hisblackdress.com/ (désolée si le lien ne fonctionne pas je suis pas très douée dans ce genre de trucs^^), et il est tenu par un maquilleur américain, marié depuis longtemps et papa depuis peu d’une petite fille, mais qui s’habille en robe et jupe, comme une femme. Il joue de manière très habile et drôle sur les clichés qui courent sur le maquilleurs et prouvent que l’habit ne fait pas souvent le moine…
    Bref, désolée pour le pavé^^, et encore merci pour ton blog!

  • #76 Ninipeaudechien le 5 février 2014 à 18 h 26 min

    Bonjour Hélène et à tous,
    Je souscris à 200% à ce post… Merci Hélène!
    La photo est très belle et le message très clair pour quelque chose de tellement sensible et subtil…
    Cela me rappelle le film de Guillaume Gallienne « Guillaume et les garçons à table » qui, sur le ton de la comédie met en lumière (enfin!) cette question de l’identité sexuelle… qui est bien plus sociale qu’identitaire…!
    Voilà un bien joli thème qui nous éloigne des ténèbres dans lesquelles veulent nous renvoyer tous ces réactionnaires récemment ravigorés…

  • #77 Pixie le 5 février 2014 à 18 h 30 min

    Très beau post! On parle souvent de la condition féminine de nos jours et de tous les clichés qui vont avec, mais on parle moins de la condition masculine qui, niveau clichés, n’est pas mieux lotie!

    Cela m’a rappelé une anecdote de mon enfance: j’adorais me déguiser, et j’aimais bien déguiser mon petit frère en même temps. Un jour, j’ai décidé de lui passer mon costume de Mary Poppins qui était super beau mais plus du tout à ma taille… Et là, je me suis fait passer un savon par mes parents, qui ont hurlé conjointement « qu’il ne fallait plus JAMAIS que je fasse ça parce qu’on n’habillait pas un garçon comme une fille ».
    Interloquée du haut de mes 8 ans je n’avais strictement pas compris cette réaction, d’autant qu’en demandant « Pourquoi? » la seule réponse à laquelle j’ai eu droit était « Ça ne se fait pas », argument jugé irrecevable parce que 1/ Quand on se déguise c’est précisément pour s’habiller en ce qu’on n’est pas 2/ Moi je me déguisais bien en capitaine Crochet, alors pourquoi était-ce mal que mon frangin soit en Mary Poppins?
    Bref, comprenant quand même qu’il y avait un truc pas clair là-dessous j’ai continué à le déguiser en cachette, le frérot était bien content et en grandissant il n’a pas développé le moindre trouble concernant les nurses anglaises ^^

    Tout ça pour dire que l’homme qui s’approprie les codes féminins reste quelque chose de tabou, quand James Franco ou Iggy Pop posent pour dénoncer ce phénomène ça reste une excentricité de star hollywoodienne mais imaginez un peu ce que ça donnerait si votre homme / frère / ami allait acheter le pain en robe du soir avec un beau rouge à lèvres? Ou bien allait au boulot avec les ongles vernis et des escarpins?
    Le chemin est hélas encore long pour briser le cadre rigide de la « masculinité » et de la « virilité »…

  • #78 marine le 5 février 2014 à 18 h 36 min

    Salut Hélène,
    voilà un petit message sans importance, mais juste pour te dire que je partage entièrement ton avis sur le sujet, et qu’il est important d’en parler de nos jours.
    merci de le faire sur ton blog.
    biz et bonne continuation

  • #79 Ariane B le 5 février 2014 à 18 h 41 min

    Ohhhh je suis tellement contente que tu postes ça !! Je t’admire Hélène, parce que tu n’es pas le nez collé à tes blush ou autres mascaras en mode « Quoi, la vie réelle ? Non je connais pas ». Tu oses dire ce que tu penses, et tu le dis bien. Ce qui prouve entre autre que l’on peut être passionnée par la beauté ET avoir des idées belles, intéressantes…
    Je suis totalement d’accord, depuis mes cours de sociologie au lycée (bon okay ça fait que quatre ans mais quand même) je suis PASSIONNÉE par la question ! L’égalité entre les hommes et les femmes, le respect de tous, la liberté de choisir à quoi on veut ressembler, tout ça c’est tellement essentiel !
    Alors quand une blogueuse de ton envergure en parle forcément ça fait du bien :-) Parce que je sais que ton article aura un fort impact pour toutes tes lectrices et tous tes lecteurs !
    Donc : merci :-)

  • #80 vanverde le 5 février 2014 à 18 h 58 min

    Je plussoie, merci Hélène.
    Je suis optimiste.
    Lorsque je lis un code civil de 1974 et un code civil de 2014 (et encore, j’ai un code civil de 1804, le premier…), lorsque je vois comment la société a évolué en quarante ans, je reste, malgré tout, optimiste, même si la vigilance ne doit, jamais, être relâchée.
    Dépénalisation de l’homosexualité : 1982, récent, hein ?
    Continuer à y croire et à lutter parce qu’on avance, doucement, lentement, certes, mais on avance, la société évolue, vraiment !

  • #81 vanverde le 5 février 2014 à 19 h 06 min

    Juste pour la bonne bouche :
    Code Civil des Français, An XII (1804) signé Bonaparte, premier consul, certifié par le Grand-Juge REGNIER, Ministre de la Justice,
    Titre V Du Mariage, Chapitre VI Des Droits et des Devoirs respectifs des Epoux,

    Article 213 : « Le mari doit protection à sa femme, la femme obéissance à son mari ».

    Moi, je dis, suis contente d’être née bieeeeeeeen plus tard…

  • #82 Sylvain le 5 février 2014 à 19 h 07 min

    Merci Beaucoup pour cette article Hélène !!
    ça fait du bien au moral et ça m’a donner la pèche toute la journée, alors merci d’avoir penser a nous ! :)

  • #83 Hélène le 5 février 2014 à 19 h 44 min

    Ophé: Vé.: j’imagine bien que ça doit être dur pour vous en ce moment !

    reminou: merci pour ton commentaire, vraiment (je ne me suis pas remise de la joliesse de ta peau, ça n’est pas du tout à sa place ici mais il fallait que ça sorte ;-)

    Umi&co: « la concrétisation d’un désir absolu et assumé d’authenticité et de liberté » : tu as raison. Et ce désir terrifie les réactionnaires.

    Stéphanie: bah non… à part la voiture et les films (c’est ma génération) ;-)

    Amandine S.: merci mille fois pour ce lien tellement intéressant (et pas de « sorry pour le pavé », tout le monde fait des pavés sur les sujets qui s’y prêtent, et c’est ce qui fait toute la richesse de vos commentaires ! ;-).

    Pixie: merci pour ton commentaire. Vraiment.

    marine: rien n’est sans importance sur un sujet pareil ;-)

    Ariane B: dieu sait que je connais la vie réelle, surtout à presque 44 ans, j’ai eu le temps d’avoir pas mal d’aperçus ;-) (et merci pour ton commentaire).

    vanverde: non mais le CC de 1804 et son « bon père de famille », mais au secours quoi !!! – oui j’ai une – très ancienne – licence de droit ;-).

    Sylvain: si ça fait du bien, ça me fait très plaisir ! Vraiment.

  • #84 titine04 le 5 février 2014 à 19 h 51 min

    j’adore cette phrase, j’adore cette photo et il me semble que c’est James Franco (je n’ai pas encore lu les autres commentaires)

  • #85 adansoniae le 5 février 2014 à 19 h 58 min

    MERCI HELENE.
    Je ne commente que très rarement, mais ce court billet vaut tellement plus que tous les concours du monde…
    Je trouve d’ailleurs qu’il a encore plus sa place ici qu’ailleurs.
    Et je trouve ca vraiment super que ton influence puisse aussi servir à faire passer ce type de message. MERCI.

  • #86 Stéphanie le 5 février 2014 à 20 h 03 min

    Je faisais référence à Mme Coccinelle la première française ayant subi un changement de sexe (1958) :) mais c’est vrai que ça date un peu… en bref: Vive la tolérance! :-)

  • #87 vanverde le 5 février 2014 à 20 h 03 min

    Hélène: hiiiiii, j’avais oublié le bon père de famille !!! Toujours appliqué ! c’est exactement ça, au secours !

  • #88 Sylvain le 5 février 2014 à 20 h 04 min

    Oui ça fait du bien, tu synthétise tellement ce que je pense, si tout le monde était comme toi ou avais ton ouverture d’esprits on en serais pas là a mon avis, merci d’avoir crée ce blog, merci d’être ce que tu est!
    Et aussi merci pour ces articles, ces mots qui réchauffent nos cœurs et qui nous donne a nous, tes lecteurs, envie de vivre pleinement notre vie tel que nous sommes et non pas comme les autres aimerais que l’on soit!
    A très vite Hélène

  • #89 Rosalie le 5 février 2014 à 20 h 18 min

    Pardonnez moi??
    Ou y avait t’il du mépris dans ma réponse??
    J’ai qd même le droit de m’exprimer ou faut juste dire waou merci pr le post?

  • #90 Lisa of Elsass le 5 février 2014 à 20 h 22 min

    Très explicite, j’adore !
    Sujet différent (parce que le choix du genre n’a rien à voir avec l’orientation sexuelle):
    Entendue ce jour concernant Sotchi « bienvenue aux homosexuels, mais ne touchez pas aux enfants. » Vous êtes bien en 2014 !!!

  • #91 Joëlle Mahé le 5 février 2014 à 20 h 25 min

    Déja bravo pour tes sujets plus qu’engagés!!!Perso ,ce qui m’a énervé: c’est le coté » c’est dégradant d’etre une fille « çame fait penser à lorsque un mec se tape plein de filles c’est un super don Juan et lorsque c’est la fille qui a une vie sexuelle variée c’est une salope!!!!L’intolérence ,l’étroitesse d’esprit et le racisme sont vraiments de dangereux poisons qui tuent aussi efficacement que le virus Ebola.Après les mecs maquillés et effeminés je bosse avec depuis 30 ans ,en général ces garçons sont charmants ,fins et cultivés et perso je me sens souvent le mec de la situation en cas de conflit c’est moi qui sort les poings alors que je suis taillée comme une pointe Bic alors l’apparence au secours!!!!!Bizzz Joëlle

  • #92 Hélène le 5 février 2014 à 20 h 31 min

    titine04: ouiiiii, c’est James Franco (tu es super bonne, je ne l’aurais jamais reconnu !).

    adansoniae: … et c’est tellement plus intéressant et enrichissant pour tout le monde, que tous les concours du monde !

    Stéphanie: ah oui je ne connaissais pas, je manque de culture en ce domaine (comme beaucoup, finalement).

    vanverde: énorme hein ? ;-))))))

    Sylvain: je suis très heureuse si ça peut faire un peu de bien.

    Rosalie: si on t’a dit qu’il y en avait, c’est qu’on a ressenti qu’il y en avait. Le droit de s’exprimer n’a rien à voir avec celui de respecter les autres et leur sensibilité…

    Lisa of Elsass: God, give us the force to be patient (ah oui de temps en temps j’ai besoin de m’exprimer en anglais, je ne sais pas pourquoi et je m’en fous un peu, en fait ;-).

    Joëlle Mahé: bien sûr, le côté « c’est dégradant d’être une fille » est partie prenante de notre société patriarcale, rétrograde et réactionnaire…

  • #93 véro le 5 février 2014 à 20 h 33 min

    Juste pour te dire merci et que ça fait très plaisir de lire ça par ces temps particulièrement difficiles pour la tolérance et la liberté…
    Avec l’adorable post de Coline hier (http://www.etpourquoipascoline.fr/2014/02/pink-blue/), ça fait du bien !
    signée une fille (oui), aux cheveux courts, qui porte du rouge à lèvre et qui a une amoureuse (tout ça)

  • #94 Maxime le 5 février 2014 à 20 h 35 min

    Bonjour Hélène , je te suis déjà depuis un bon moment notamment sur Youtube et je voulais tout simplement te remercier déjà pour tout les conseils make up , soin et autres que tu prodigue avec un tel talent et encore un grand merci pour cet article que je trouve tellement raccord avec les idées de la France d’aujourd’hui ou l’intolérance , la haine et l’incompréhension malveillante sont encré dans les codes de beaucoup de gens .
    Merci beaucoup pour cette leçon de tolérance , j’attend avec impatience t’a prochaine vidéo gros bisous
    Max .

  • #95 Audrey 27 le 5 février 2014 à 20 h 42 min

    J’adhère !!!

  • #96 titine04 le 5 février 2014 à 20 h 42 min

    et je rajoute : mon fils de 5 ans a une collec de voitures impressionnante et adore tout ce qui brille (strass, paillettes et perle), je lui laisse pousser les cheveux car il les veut long « comme maman », je l’habille en violet car c’est une couleur qui lui va bien, il n’aime pas les poupées; ma mère (de 70 ans) a enfin compris que : « non les voitures ce n’est pas exclusif aux garçons et les poupées aux filles » mais il faut souvent lui rappeler et c’est elle qui lui a acheté des perles pour faire des colliers; ma collègue de travail est homo et on se marre tout les jours, nos voisins sont aussi homos et ils sont adorables et super sympa.

    A côté de ça j’ai des pseudos « amis » qui sont super réac et avec qui tu ne peux, bien sur, pas discuter. La dernière en date (qui date d’il y a plusieurs mois car depuis je les fréquente de moins en moins) : mon fils ressemble à un « PD » (excusez-moi le terme) car en sortant de chez le coiffeur il avait les cheveux qui n’était pas court (ils descendaient dans la nuque).

    J’espère que quand mon fils sera grand il n’aura pas à se justifier pour quoi que soit et que s’il me présente quelqu’un se sera avant tout « LA BONNE PERSONNE » et pas une fille ou un garçon. C’est ce que je lui souhaite : être heureux dans se qu’il fait et avec qui il est !

  • #97 Audrey65 le 5 février 2014 à 21 h 12 min

    Ces quelques mots sont tellement justes.
    Ton blog permet un échange incroyable, cela peut paraitre stupide. Mais voilà, un blog ouvert d’esprit et tolérant qui nous pousse à réfléchir. Donc je te dis un immense MERCI.
    Merci Hélène!

  • #98 Magali le 5 février 2014 à 21 h 29 min

    Je te remercie d’avoir abordé la question sur ton blog! Au moins, cela pose le problème et ça permet de réfléchir à toutes ces opinions réactionnaires qui s’expriment avec tant de violence. Je pense à ces jeunes qui dans ces familles « bien-pensantes » s’interrogent sur leur identité sexuelle et qui doivent souffrir terriblement! Les religions quand elles se mêlent de gouverner nos vies produisent toujours des catastrophes.

  • #99 Hannah le 5 février 2014 à 21 h 39 min

    Hélène,
    Que la question des genres ne doivent pas se poser pour tous les actes de la vie, je suis de ton avis mais où j’éprouve quelques réticences , c’est la question de la parentalité qui me pose problème.
    En effet, quand je vois que les enfants nés au moyen de PMA ( procréation médicament assistée) je constate que ceux qui sont arrivés à l’âge adulte , aujourd’hui ,sont en recherche de leurs racines et ils n’ont aucune réponse de la part des administrations concernés.
    Or chaque être humain a besoin de savoir qui sont ses parents et il est difficile d’admettre qu’on est le fruit d’une simple méthode de procréation mis au point par la médecine et qu’on n’a comme géniteur quelqu’un qui a fait de ses gènes, mais qui n’entendait pas être 1 parent.
    Difficile de se construire une identité , quand une partie de vous même vous échappe et ne vous permet pas de savoir de qui vous êtes issue!!!
    De même pour la GPA ( gestation pour autrui ) est ce normal que le corps d’une femme puisse être louer pour permettre une grossesse qui était impossible . On sait de par les recherches qui ont faites par la médecine que le fœtus noue des liens avec sa mère et vice versa, est ce qu’un enfant peut faire l’objet d’une transaction commerciale.
    Et es ce que sa mère si elle n’avait pas été dans une situation de dénûment matériel , aurait accepté de porter cet enfant ?
    On voit donc que ces nouvelles formes de procréation posent des problèmes éthiques et peut être remet-on ainsi en question la parentalité et l’avenir de ces enfants.
    On est dans le domaine du no man’s land !!
    En fait la pluralité des genres se définit par des pratiques sexuelles différentes , par une identité psychique différente de l’identité physique , ces situations sont déjà génératrices de souffrances auxquelles on peut mettre fin en permettant à chaque être humain de pouvoir se réaliser tel qu’il le ressent intérieurement. Ces souffrances résultent d’un problème d’identité pour ces personnes.
    Aussi je refuse toute idée de stigmatisation à l’égard de ces personnes qui sont des êtres humains comme les autres et à ce titre mérite qu’on les respecte quelque soit leurs particularités .
    Au regard de la souffrance vécue par ces personnes dans une société pleine de tabous, est-il souhaitable d’imposer ce problème de l’identité à ces enfants qui n’ont pas demander à venir au monde dans ces conditions ?
    La réponse à cette question reste ouverte!
    Bises Hannah

  • #100 didette le 5 février 2014 à 21 h 49 min

    Merci et bravo Hélène pour ce post.
    Le genre n’est pas nouveau et c’est le moment de remettre Simone de Beauvoir à l’honneur. (« on ne nait pas femme on le devient » …)

  • #101 Hannah le 5 février 2014 à 21 h 55 min

    Hélène,
    Je rajoutes ce 2ème commentaire, pour qu’aucune confusion ne soit possible, je parle à 1 moment des relation du fœtus avec sa mère, cela ne signifie pas que je sois contre l’avortement , au contraire quand seule cette solution s’impose .
    La femme doit disposer librement de son corps.
    La réponse que j’ai fait dans mon premier commentaire ne consiste qu’à soulever une problématique auquel expose la question des genres.
    Bises Hannah

  • #102 Hélène le 5 février 2014 à 22 h 08 min

    Audrey65: ah non, moi ça ne ma paraît pas stupide ;-)

    Hannah: soyons bien clairs : je parle ici de ce qui engage deux adultes majeurs et responsables, et personne d’autre.
    Pour les enfants c’est pas compliqué, la notion de « droit à l’enfant » me fait horreur.
    On ne fait pas un enfant comme on achète un chien, il s’agit d’une PERSONNE qui va avoir une VIE, un tel égoïsme n’est pas tolérable pour moi. Pas plus que celui des couples hétéros qui font des enfants pour les mauvaises raisons, pas plus que celui des femmes seules qui veulent « un enfant à elle avant 40 ans » à tout prix, pas plus que ces couples prêts à louer 9 mois le corps d’une autre femme dans le dénuement (franchement, les mères porteuses, c’est l’abomination absolue).
    Je suis PROFONDEMENT contre le droit à l’enfant. Pas seulement pour l’égoïsme terrible qu’il symbolise, mais aussi parce qu’il ne s’agit pas ici d’acheter une peluche : la vie de quelqu’un est en cause, bon sang !

  • #103 Mélanie le 5 février 2014 à 22 h 40 min

    Hélène:
    En réalité, le concept du « droit à l’enfant » n’existe tout bonnement… pas. Juridiquement, il n’est pas consacré en France. Et heureusement, comme tu le souligne avec justesse, il est la preuve d’un égoïsme exacerbé: on fait des enfants non pas pour soi, mais pour eux-mêmes!!
    Sinon, je plussoie totalement ton article, et déplore le rétropédalage qui à lieu aujourd’hui dans notre pays.. Pour des gens qui se soucient autant des enfants, ne pensent-ils pas aux conséquences de leurs actes, que se passera t il quand ces enfants regarderont en arrière les années 2013-2014 comme symbolisant un obscurantisme malsain… :-(

  • #104 Rosalie le 5 février 2014 à 22 h 48 min

    Premièrement la 1 ère phrase était de l’humour ;) on peut pas dire que ça soit un maquillage discret donc calmez vous j’ai insulté personne il me semble !

    Ensuite je venais juste raconter que je connaissais des homosexuels qui souffraient justement de cette image « cliché » que les gens ont encore par rapport a eux : c’est a dire l’image de l’homme gay et efféminé qui kiffe les robes et le maquillage et de la femme lesbienne cheveux courts et bourrée de masculinité. Que pour eux cette société est encore étroite d’esprit. (On en a encore eu la preuve ac la manif pr tous et les rumeurs infondées sur le genre). Ils veulent juste vivre leur vie comme n’importe qui… D’où mon : Vive la tolérance etc donc ou j’ai méprisé quelqu’un ??
    Bon enfin bref je ne sais pas pourquoi je me justifie…après tout vous voyez du mépris….moi j’en voit pas… Je me suis relue 10 fois et je vois pas ce que j’ai dit qui a pu vous offusquer. Je te trouve assez agressive Hélène dans tes réponses… Et les rares fois ou je me suis risquée à répondre à certains de tes posts j’ai ressenti la même chose. Dommage, ça sert pas a faire avancer les choses Sur ce bonne continuation, pr ma part j’arrête ici…je ne suis pas la pr passer de la pommade a qui que ce soit.

  • #105 Marie le 5 février 2014 à 23 h 50 min

    C’est vrai et pas seulement pour les homosexuels, quand on veut vexer un mec on lui dit qu’il se comporte, ressemble à une femme. Ou on insinue que s’en est une. Comme si c’était insultant et dégradant de le comparer à nous en fait, et j’ai toujours trouvé ça nul. Je sais pas si c’est pour insulter sa virilité mais ( et c’est quand même de toute façon pas fameux à mon sens de faire ça) il y a d’autres moyens de le faire que de le comparer à une femme comme si on était inférieure à eux.
    Quand une femme ressemble à un homme ou qu’elle est lesbienne elle se prendra moins de remarques que ce soit de la part des femmes que des hommes. Alors que beaucoup de mecs hétéros et de femmes n’hésite pas à dire que un tel est gay comme une véritable insulte.

  • #106 Clélia le 6 février 2014 à 0 h 04 min

    Tout est dit sur l’image.

  • #107 Quanette le 6 février 2014 à 1 h 03 min

    Jesse: Bonjour Hélène!
    Je vois que ce sujet nous parle à tous et est un bon exutoire !
    Je reviens un peu sur votre raisonnement avec Jesse sur le lien entre ultra-féminité et misogynie, c’est une réflexion qui revient souvent dans les esprits – à juste raison hein ;)
    Personnellement, j’ai 21 ans, étudiante, féminine et féministe. Porter des robes, jupes, talons, guêpière, rouge à lèvre rouge, je connais. Porter des jeans, baskets, vestes de motard en cuir (je caricature ;) ), je connais aussi.
    Je ne veux pas pousser un « coup de gueule » comme quoi, étant différente, le raisonnement serais mauvais ou autre, c’était juste question d’apporter mon point de vue :)

    C’est logique cette idée selon laquelle en se torturant le corps avec des talons et autres machins serrés, on continue inconsciemment la mode du XIXème et des siècles de misogynie visant à asservir l’image – et en finalité la personne – de la femme à ce « bon père de famille ». Cette image de la féminité est encore présente aujourd’hui dans les magazines où la femme correspond à une belle créature. En général, la beauté telle que nous la percevons esthétiquement vient bien de là.

    Toutefois, je ne pense pas qu’on peut réduire l’ultra féminité à une volonté de se donner une image, une contenance, dans le seul but de ressembler à. Très certainement que des femmes s’obligent à paraître très féminines dans le but de plaire et s’adapter à la case de la « femme » telle qu’elles l’imaginent. Mais j’ai l’impression qu’il y a eu une sorte de tournant ces dernières années. En fait, je me perçois clairement comme femme mais ça n’a jamais été pour moi un obstacle à quoique ce soit et s’est même révélé comme étant la consécration de mon indépendance, le chemin logique à l’âge adulte.
    Je m’explique : le rouge à lèvre rouge est clairement l’un des attributs de l’ultra féminité par excellence. Lorsque j’ai quitté ma première relation sérieuse, j’avais 20 ans et étais en couple avec lui depuis mes 18 ans. À l’époque (et après ma rupture), je n’arrivais clairement pas à dire que j’étais « une femme », ça me semblait trop présomptueux, je me définissais comme une « jeune fille », pas plus, pas moins. Peu après cet événement, je me suis offerte un rouge à lèvre rouge tout simplement parce que j’en avais envie. À ce moment, je n’avais aucune envie de m’engager avec quelqu’un ou même en fréquenter de trop près, j’étais célibataire et heureuse de cet état. C’est cet achat qui m’a permit de m’affirmer comme femme bizarrement. Je n’ai pas cherché à attirer le regard des hommes – en portant cette couleur je l’attirais forcément, c’est sûr, mais je m’en fichais éperdument, je ne les voyais pas – juste à me faire plaisir et c’est à cet instant que j’ai compris que si je réussissais à me définir comme femme, c’était uniquement parce que j’avais mûri, seule.
    Tout ce pavé pour dire qu’aujourd’hui, si j’aime porter des robes ou des talons qui me bousilleront le pied, eh bien c’est purement égoïste : j’aime ce que je vois dans le miroir mais n’imagine pas le faire pour les autres. De toute façon, j’ai bien compris que peu importe notre tenue, elle déplaira toujours à quelqu’un, alors c’est simple, je fais ce que j’aime.

    Alors à force, je me demande si finalement on est pas toutes un peu conditionnées à être misogynes, si au contraire, le simple fait de penser « regarde sa jupe, c’est forcément pour plaire vu la longueur », se dire que la féminité est forcément gage de « plus value » auprès de ces messieurs, ne nous conduit pas à être nos propres ennemies. Ces femmes qui se définissent comme féministes parce qu’elles ne sont pas féminines, en réaction à la misogynie ambiante, je les comprend. Et les femmes qui considèrent la féminité comme compatible avec le féminisme, je les comprend aussi.

    Au fond, la réflexion est véritablement complexe et, le féminisme, c’est peut-être de faire ce que l’on veut. L’égalité pour moi c’est qu’un homme puisse s’habiller en femme s’il le désire et une femme en homme, si ça leur convient, c’est tout ce qui compte.

    Merci pour cet article Hélène, c’est agréable de pouvoir s’épancher sur un sujet qui tient à cœur et qui te correspond parfaitement :) Bonne soirée!

  • #108 Zoue le 6 février 2014 à 5 h 49 min

    Hélène, tu es merveilleuse. Voilà c’est tout ce que j’ai à dire.

  • #109 Miss Po le 6 février 2014 à 7 h 51 min

    J’adore! Merci Hélène ;)

  • #110 Mimosa le 6 février 2014 à 7 h 51 min

    Quoi, tu mets du vernis sous ton fond de teint ?!
    (voilà ce qui se passe quand on lit trop vite ;-)

  • #111 Nur le 6 février 2014 à 9 h 41 min

    Alors c’est rigolo mais au Japon, c’est un peu le contraire : les filles restent féminines et les mecs essayent de ressembler à leurs copines .
    Je n’ai rien contre mais c’est vrai que l’inverse me fait moins « bizarre » alors que c’est juste une question d’habitude .
    Je pense que ça me ferait tout drôle de voir mon compagnon passer une de mes robes et pourtant, ça ne m’empêche pas d’adorer David Bowie qui n’a jamais été un model de virilité !!!
    Et si Adam a été créé avant Eve, en même temps, quoi de plus naturel que de préférer ressembler à l’oeuvre terminée plutôt qu’à son brouillon !
    C’est domage que le siège de la pensée de beaucoup de messieurs se trouve trop souvent coincé entre le nombril et les genoux .
    Ca, à mon sens, c’est beaucoup plus grave qu’un peu de fond de teint pour avoir bonne mine ou qu’une longueur de cheveux .

  • #112 adélie le 6 février 2014 à 9 h 52 min

    Bonjour Hélène, bonjour tout le monde,
    En lisant les commentaires je me dis que ton lectorat est vraiment ouvert d’esprit et enclin à la tolérance. Ca me fait super plaisir, ça me montre une fois encore que je suis au bon endroit quand je viens chez toi. Mais ça m’interroge aussi, partant du principe que tes lecteurs sont essentiellement des lectrices, je me demande si les femmes ne sont pas plus open mind sur le sujet que les hommes, même si je suppose que la plupart de celles qui viennent (moi y compris) se sentent des affinités avec les valeurs que tu défends. Peut-être que le fait que nous ayons été considérées à travers l’Histoire comme la moins bonne moitié de l’humanité … par l’autre moitié de l’humanité, fait que nous sommes plus ouvertes à l’empathie et au fait de laisser vivre l’autre comme il l’entend. Je sais bien que je suis un peu simpliste avec ce genre de certitude, mais en ces temps troublés ça me fait du bien de penser ça. Dernier truc, je suis absolument d’accord avec ton post sur le ‘Droit à l’enfant ». Le terme en lui-même est une véritable horreur.

  • #113 Lilas le 6 février 2014 à 11 h 11 min

    Esméralda: Qui à la base est extrait du film de son oncle, Andrew Birkin : The Cement Garden (adaptation du livre de Ian McEwan) sur une relation incestueuse entre un frère et une sœur, j’ai adoré :)

  • #114 Dionysos75 le 6 février 2014 à 11 h 31 min

    Bonjour Hélène,

    Comme ça fait du bien de lire cela, surtout en ce moment où je trouve, que malgré l’avancée que nous avons eu avec le mariage pour tous (je dis bien nous car je suis concerné. Mon ami e moi sommes ensemble depuis 22 ans, pacsés et trouvons tout à fait normal que nous ayons le droit de nous marier et de faire la fête à cette occasion), les mentalités reculent : homophobie et haine – je pèse mes mots car on sent de la part de certaines personnes une haine féroce envers les homos et envers les gens différents en général.
    Ceci étant dit, je suis un garçon et je prends soin de moi (peut être un peu trop) depuis que j’ai 18 ans (et j’en ai maintenant 58) ; je suis de nombreux blogs beauté, m’intéresse à tout ce qui touche à la beauté, me soigne des pieds à la tête : démaquillant, gommage, masque, gommage, sérum, crèmes diverses, gommages et lait corps. De plus, j’attache beaucoup d’importance à mon apparence journalière et je ne m’en cache pas, je me maquille : BBcrème, poudre, bronzeur, vernis un peu mate sur les ongles pour les avoir bien lisses etc… Le blog de Raphaël me plait à ce sujet, ça fait du bien de voir un mec en parler.
    Voilà, j’ai été un peu long mais je tenais à te dire cela et à te dire surtout de continuer longtemps ton blog.
    Cordialement

    William

  • #115 Mimosa le 6 février 2014 à 11 h 45 min

    Quanette: « le féminisme, c’est peut-être de faire ce que l’on veut » : je partage entièrement, je crois qu’on ne peut pas mieux dire !

  • #116 Hélène le 6 février 2014 à 11 h 52 min

    Rosalie: si tu as eu des réponses désagréables de ma part plusieurs fois c’est très intéressant, car c’est rarissime que je le fasse : ça veut donc dire que le problème vient de toi, et de ta façon de rédiger tes commentaires…

    Marie: bien sûr que tout ça part du fait qu’encore aujourd’hui, la femme est considérée comme inférieure à l’homme par l’ensemble de la société.

    Quanette: merci pour ton commentaire hyper intéressant et plein de bon sens et de vérités.
    Tu as raison, l’ultra féminité peut tout à fait aller avec le féminisme. Il se trouve juste que c’est loin d’être toujours le cas (et après tout ça n’est pas si grave si tout le monde est heureux comme ça), et que les femmes qui réfléchissent comme toi sont sans doute moins nombreuses que celles qui réfléchissent de façon traditionnelles.
    Mais c’est bon de savoir que des jeunes femmes comme toi sont là et réfléchissent à tout ça, aussi bien avec leur rouge à lèvres et leurs talons.

    Mimosa: ;-)))

    adélie: je te rassure, j’ai viré quelques commentaires – écrits par des femmes – qui faisaient froid dans le dos, ambiance manif pour tous etc.
    Je ne dis pas que j’ai raison de les avoir viré, mais je n’avais aucune envie que tout ça parte en live sur le sujet « être homosexuel est contre nature » et ce genre de conneries.

    Dionysos75: hélas tu as raison, on sent chez certains une véritable haine de l’homosexualité, je ne comprends pas à quoi ça fait écho chez eux pour leur faire si peur. C’est assez terrible.

  • #117 Dionysos75 le 6 février 2014 à 12 h 50 min

    Je pense que certaines personnes croient que c’est une maladie qui s’attrape. C’est d’autant plus dommage quand dans sa famille, son milieu professionnel et ses amis tout se passe bien. Le mariage pour tous a réveillé une haine qui était en sommeil depuis pas mal d’année. Le PACS n’avait pas provoqué cela ; on aurait pu penser que depuis sa promulgation les esprits auraient évolué. Ça ne semble pas le cas, hélas.
    Cordialement
    William

  • #118 Mistiquette le 6 février 2014 à 15 h 09 min

    J’adore et j’adhère!
    Ce matin, à la radio, j’ai entendu un reportage car les jeux de Sotchi s’ouvrent aujourd’hui. Un présentateur de télé russe a dit qu’il fallait prendre le coeur des homosexuels et les enterrer dans la forêt ou loin de la civilisation pour éviter que ça contamine les autres… O.O Heureusement qu’on est en 2014, hein?!?! Il n’y a pas de mot pour qualifier cette horreur!!!!!!!

  • #119 Hélène le 6 février 2014 à 15 h 54 min

    Dionysos75: tu as raison, ça a réveillé une sorte d’hydre à deux têtes assez terrifiante.

    Mistiquette: mmm, les russes sont drôlement évolués dis donc ;-))

  • #120 lixlie le 6 février 2014 à 15 h 59 min

    coucou Hélène,
    plus que l’image, ce commentaire est tellement vrai
    L’Homme aura vraiment évolué lorsqu’il sera en mesure de dépasser les apparences pour s’identifier à l’Autre.
    je sais ça fait très « politiquement correct » mais bon….

  • #121 Autumn le 6 février 2014 à 17 h 24 min

    Bien vu/trouvée!

  • #122 Hannah le 6 février 2014 à 17 h 47 min

    Hélène,
    Je t’ai dis dans mon commentaire ce que je pensais, pour moi la notion de genre n’a même pas à exister . Mais comme pour les hétéros je m’en serais voulu de ne pas parler de l’enfant qui est le seul à ne pouvoir décider de son sort, mais je partage en tous points ton avis exprimé en réponse à mon commentaire.
    Je trouve qu’au moment où la loi sur le mariage pour tous a suscité tant de réactions dans notre société , il faut que quelqu’un porte la parole des enfants pour qu’on se soucie de leur sort.
    D’ailleurs , le problème n’est pas nouveau, chez les hétéros déjà , certains ne soucie guère du sort des enfants comme tu l’as dit dans ton commentaire.
    J’ai conscience d’avoir été à la limite du hors sujet, mais j’ai répondu à la question que tu soulevais mais je ne pouvais passer sous silence la problématique des enfants qui est ignorée par beaucoup d’adultes hétéros ou autres genres.
    Ton blog étant une excellente tribune pour s’exprimer, j’ai simplement posé cette problématique non résolue pour que les adultes réfléchissent et se pose les questions qui s’imposent.
    J’ai le sentiment que notre société traverse une période de mutation qui étaient souhaitable depuis longtemps en donnant une existence légale à tous, on ne peut que s’en féliciter pour la liberté d’exister au grand jour de ceux qui jusqu’à maintenant ne pouvaient exister que cachés sous le poids des tabous.
    Mais comme tout médaille à son revers, je voulais aussi attirer l’attention et mettre en garde contre les effets pervers de ce progrès, d’ailleurs actuellement la loi sur la famille a été reportée à l’année prochaine, et ce n’est pas pour rien, la PMA et la GPA y sont à l’ordre du jour. Il faut que chacun ait à l’esprit qu’un enfant n’est pas 1 objet, or pendant les débats et les manifs qui ont été provoqués à l’occasion de la loi du mariage pour tous, j’ai surtout entendu parler du sort des adultes et peu de celui des enfants.
    Nous sommes en train de traverser une période irréversible où la procréation , bien au delà des genres, va subir une profonde mutation qui ne sera pas sans conséquence pour les enfants et je voulais que chacun y réfléchisse en son âme et conscience.
    Mon propos visait à ne pas répéter ce que quasiment tout le monde a dit sur le blog, avec lequel j’étais d’accord , mais à apporter un autre éclairage de la question.
    En ce qui te concerne je connais tes idées et j’y adhère , sinon je ne serais pas sur ton blog!
    Bises Hannah

  • #123 Didichoups le 6 février 2014 à 18 h 33 min

    Hélène: Je suis super étonnée de lire que des gens laisse des commentaires genre « manif pour tous » comme tu dis alors que habituellement, quand tu parles de maquillage pour garçon il n’y en a pas.
    Sont-ce des gens qui ne lisent jamais ton blog et ont juste envie de faire passer leur message de haine ?
    En tout cas, je ne comprend pas comment on peut te suivre en ayant l’état d’esprit « manif pour tous », puisque tu as l’état d’esprit totalement inverse et le fais ressentir dans nombreux de tes posts.
    Je penses que je me pose beaucoup de questions existentielles alors que la réponse est simple. Y a des cons partout et ils viennent souvent faire chier là où on les attends le moins…

  • #124 Klem Gabor le 6 février 2014 à 18 h 39 min

    Bonjour Hélène, Bonjours mesdames, messieurs,
    En lisant les commentaires, certains attirent d’avantage mon attention et surtout un ! (je ne cite pas le nom de la personne, car il s’agit juste d’un opinion exprimé, et en aucun cas dans le but d’hurler au scandale et à l’indignation) :  » ça ne les aident pas du tout a essayer de s’insérer « normalement » dans cette société « . Mais mon dieu ! Mais quel horreur ! ( bon d’accord ça sent un peu l’indignation quand même ..) L’exemple par excellence du pré-juger…. Je me maquille le teint et les sourcils tout les jours, j’ai une vie sociale, des amis, un travail : je suis infirmier…. Bref, la vie la plus normale au monde !
    Hélène Je t’embrasse.

    Klem Gabor

  • #125 Hélène le 6 février 2014 à 18 h 42 min

    Didichoups: il y a de tout dans mes lecteurs, ils sont très nombreux donc sur la quantité c’est inévitable que certains ne partagent pas mes valeurs ;-)

    Klem Gabor: uh, c’est une vraie photo ou une image de synthèse ?? On dirait un personnage de film fait sur ordinateur (c’est pas négatif hein, c’est juste de l’étonnement).

  • #126 Lo – Eeonian le 6 février 2014 à 18 h 44 min

    Au risque de passer pour une chieuse, je trouve cette citation vraiment bateau, parce que la conclusion est ridiculement simpliste et passe par beaucoup de raccourcis, ce qui la rend à mon sens totalement fausse… à mon avis, ce n’est clairement pas parce que « être une fille est considéré comme dégradant » que les hommes à qui plaît l’univers féminin sont souvent mal perçus ! (ce qui, je suis entièrement d’accord sur ce point, n’est tout bonnement pas normal).

    Les femmes portent certes des jeans, des cheveux courts… mais c’est entré dans les moeurs, ce n’est pas plus réservé aux hommes qu’aux femmes, on a (heureusement !) réussi à se défaire de ces idées aujourd’hui (et encore, quand on voit la réaction des gens lorsque Miley Cyrus ou Emma Watson ont coupé leurs cheveux très court…). La majorité des femmes qui portent pantalon et coupe « à la garçonne » (nom qui, j’en suis sûre, est appelé à changer) restent très féminines. Par contre, les robes et rouges à lèvres restent très connotés féminins. Une femme qui veut clairement s’approprier des attributs « mâles » (ie cherche clairement à ressembler à un homme, efface toute trace de féminité) sera tout aussi mal perçue en société (ce qui est malheureux, je le répète) que les hommes qui veulent porter du rouge à lèvres !

    Alors oui, il y a un problème, non, il n’est pas normal que certaines personnes soient bridées, ne puissent s’exprimer, être tel qu’elles le ressentent, parce que ça ne rentre pas dans les « normes » culturelles qu’on attribue à leur sexe. Mais il faut arrêter de poser la femme en victime en permanence, ce problème concerne aussi bien les hommes que les femmes ! Certes, il y a encore beaucoup de choses à faire concernant la condition des femmes, mais cette citation m’horripile parce qu’elle est complètement à côté de la plaque. Ce n’est pas parce qu’être une femme est « dégradant » dans la tête des gens qu’ils n’acceptent pas un homme « efféminé ». Le même sort est réservé aux femmes qui aiment les tracteurs, se rasent la tête et portent des salopettes en rotant dans des bars (oui, je grossis le trait exprès). La société n’accepte juste pas que des personnes s’approprient des attributs du sexe opposé – QUEL QUE SOIT LE SEXE EN QUESTION.

  • #127 Klem Gabor le 6 février 2014 à 18 h 45 min

    Hélène ! C’est juste ma photo, bon écoute moi qui aime avoir le teint juste parfait sans aucuns défauts, ton commentaire me conforte dans ma routine ;)

  • #128 Hélène le 6 février 2014 à 18 h 48 min

    Lo – Eeonian: je ne suis pas si sûre. Je crois que c’est clairement pire quand ce sont des mecs qui s’attribuent des caractéristiques féminines…

    Klem Gabor: ça alors, c’est impressionnant ! ;-)

  • #129 reminou le 6 février 2014 à 18 h 58 min

    Merci du compliment Hélène, je te le retourne !!! :-)))

  • #130 aliceaghate le 6 février 2014 à 20 h 09 min

    en lisant le dernier commentaire de Lo – Eeonian: , je viens de me rappeler les commentaires scandalisés (voire dégoûtés) concernant Julia Roberts, qui avait été prise en photo dans une sublime robe rouge avec des grands poils sous les bras…. tout le monde était outré parce que ça faisait penser à un homme ? (et ça, alors que des milliards de femmes dans le monde ont plein de poils sous les bras, commes les hommes)
    et je me dis que si je me laissais pousser la moustache (en rasant la lèvre supérieure pour que ça soit bien dru) et les poils tout partout (je précise, hein, je suis méga poilue) beaucoup de gens autour de moi seraient choqués, en se disant que j’ai des attributs d’homme, alors que ça serait juste moi au naturel…
    tout ça a vraiment le mérite de faire réfléchir ; bonne soirée à tout le monde !

  • #131 Joëlle Mahé le 6 février 2014 à 21 h 34 min

    J’en ai une bien bonne à vous raconter pour vous faire sourire après ces commentaires souvent très passionnés .Mon petit mari ,qui malgrés une bonne dose de fibre féminine ,et un physique style monsieur propre ;n’hésite pas à s’empoigner sur le tatamis avec ses potes entraineurs de self défence comme lui.(ce n’est pas son métier mais une activité bénévole en plus).Bref hier soir ,il rentre avec une énorme marque sur le front style gros bisous au rouge a lèvre rouge vif , en fait une brulure de contact avec les gants de boxe.Ce matin à la lumière du jour je ne vous raconte pas l’effet boeuf ;on aurait dis que sa mère lui avait souhaité bonne journée mon petit sur le front,,,,du coup ,je lui propose un petit coup de maquillage avec le correcteur de teint de mon fils ainé (celui qui cache ses boutons) Pas fiert le guerrier, mais je dois dire résultat hyper bluffant ,et bien obligé d’admettre que le make up c’est top…Par contre ce soir contre toute attente la marque est couverte de petits boutons (une allergie au correcteur!!!)Je m’interroge: la peau aussi serait contre un peu de font de teint dans un monde de brute????lol bizzz Joêlle

  • #132 Hélène le 6 février 2014 à 21 h 44 min

    Joëlle Mahé: bohhh, c’est pas si passionné ;-) J’ai jeté dehors les cinglées (oui oui, toutes des femmes) manifestement inscrites au FN et qui croyaient pouvoir venir appeler à l’homophobie ici ;-))

  • #133 Joëlle Mahé le 6 février 2014 à 22 h 09 min

    C’est quand mème bizarre ces réactions ,regardes les populations africaines style masaïs ou papou et avant les indiens d’amériques lors des fètes les mecs étaient parés et maquillés plus que leurs femmes et dans la nature le paon et le lion sont plus waoow que les femmelles .C’est donc notre société blanche hyper réac qui à fait disparaitre le gout de l’apparas chez nos mecs.Y aurait il un retour au origines qui s’annonce,,,,

  • #134 karine sans majuscule le 6 février 2014 à 22 h 53 min

    je viens mettre mon grain de sel (une fois n’est pas coutume), car cette affiche m’a fait réfléchir (et ça ne fait jamais de mal). je crois que je suis assez d’accord avec lo – eeonian.

    il me semble effectivement que ce qui gêne le plus, dans notre société, c’est qu’une femme ne ressemble pas à une femme, ou un homme à un homme. un homme maquillé/en robe/talons, c’est aussi « dérangeant » qu’une femme ultra masculine, cheveux courts, pas maquillée (je ne parle évidemment pas d’une femme avec une coupe « garçonne » et un pantalon seyant). ce qui dérange, c’est l’ambiguïté, l’absence de « genre » bien défini.
    bref, je ne crois pas qu’un homme « féminisé » dérange parce que « être une femme, c’est dégradant ».
    ça n’enlève évidemment rien au fait que la place de la femme dans la société actuelle n’est pas ce qu’elle devrait être et qu’il y a plein de choses à améliorer…

    cela dit, maintenant que j’y pense, je me dis qu’une petite fille déguisée en pompier ou en batman, ça ne choquerait sans doute personne, alors qu’un petit garçon déguisé en princesse… hum. (cf. Guillaume Gallienne en Sissi dans « les garçons et Guillaume, à table ! »)
    Donc voilà, je me contredis toute seule. boudiou, c’est compliqué !

  • #135 Florentine le 6 février 2014 à 22 h 57 min

    Bonsoir Hélène,
    Je n’ai pas lu tous les commentaires et je ne sais pas si le mien sera pertinent mais je m’y tente.
    Pour essayer de répondre à la question de « pourquoi certains ont peur des homosexuels », j’ai une partie de la réponse qui me vient à l’esprit. Je fais des études de pharmacies et j’ai eu dans mes premières années des cours de psycho/psychiatrie qui t’apprenent à communiquer avec le patient etc (bref, je passe le côté « je raconte ma vie »). J’ai l’impression que la peur des homos vient de la peur du VIH, de ce qu’il implique. Pour les gens manif pour tous etc (pas tous je précise), « homosexuel » à une connotation « pratiques sexuelles dangereuses », « multipartenariat », « alerte homo = SIDA ». Tu n’imagines même pas le nombre de vertes et pas mûres que j’ai entendu à ce sujet… Même quand je tente d’expliquer que « NON l’homosexualité n’est pas une maladie génétique, NON le VIH n’est pas une maladie de gays », beaucoup ne veulent rien entendre.

    Je sais que je ne réponds pas du tout au sujet et je m’en excuse mais je voulais faire part de mon expérience personnelle.

  • #136 Parvati le 7 février 2014 à 1 h 08 min

    Bonsoir Hélène,
    Je te lis toujours avec autant de plaisir même si je n’interviens plus trop.
    Mais ces questions me tiennent vraiment à coeur, me sentant moi-même à l’étroit dans le genre qui m’est assigné.
    Je suis hétérosexuelle mais je considère que c’est fortuit, c’est la personne qu’est mon mari que j’aime, je l’aimerais autant si il était une femme ou transgenre.
    Je m’habille dans les rayons femme, parfois parce que c’est parce que c’est plus pratique, si je pouvais caser mes fesses et ma poitrine dans certains vêtements masculins, j’en serais ravie mais les coupes pour homme ne me vont vraiment pas ! Mais j’aime aussi porter quelques trucs de filles commes des jupes et des robes et des décolletés et du maquillage.
    Je suis contente de ne pas être jugée quand je mets un jean avec des rangers, j’aimerais que tout le monde puisse en dire autant et puisse s’habiller et se maquiller comme il l’entend.
    Pour une autre perspective sur le sujet, allez voir le Genderbread person qui illustre bien la différence entre l’identité (sexuelle), l’attirance, le genre et l’expression du genre:
    http://itspronouncedmetrosexual.com/2012/03/the-genderbread-person-v2-0/
    Dont voici la traduction française :
    http://ipomee.canalblog.com/archives/2013/03/25/26727336.html
    « On ne voit bien qu’avec le coeur »…

  • #137 Mistiquette le 7 février 2014 à 9 h 01 min

    Hélène: oh oui, trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès évolués….. -_-

  • #138 Anahita le 7 février 2014 à 9 h 02 min

    Lo – Eeonian: Concernant Miley Cyrus, je ne suis pas sûre que ce soit ses cheveux raccourcis le problème.
    Mais plutôt sa langue trop pendue.
    Même plus une question de genre mais plutôt de comportement obscène. je crois.

  • #139 Hélène le 7 février 2014 à 9 h 15 min

    Joëlle Mahé: moi aussi ça m’a toujours frappée de voir que dans le règne animal, c’est le mâle qui est paré et non la femelle. Parce que c’est lui qui doit bosser pour la séduire, contrairement à nous qui sommes gourdes (bien sûr je raccourcis un peu ;-).

    Parvati: merci pour ces liens !

  • #140 Estelle le 7 février 2014 à 13 h 23 min

    J’adore cette photo ! Je te la pique directe.

  • #141 Hélène le 7 février 2014 à 16 h 09 min

    Estelle: avec plaisir, c’est fait pour être partagé ;-)

  • #142 Angel le 7 février 2014 à 18 h 18 min

    Pour faire simple, je suis anti « connerie humaine ». Alors ton article ne peut que me plaire! Parfois il faut que ça choque pour que les choses changent. En tous cas ça a fait réagir beaucoup de personnes sur le blog! La photo est juste superbe! J’adore! Merci !

  • #143 Hélène le 7 février 2014 à 18 h 31 min

    Angel: je me suis toujours pas remise que ce soit James Franco, la transformation est impressionnante !

  • #144 Mariella le 8 février 2014 à 9 h 41 min

    J’arrive tard, mais il me semblait important de donner mon avis – qui cela dit en passant à dû être écrit des dizaines de fois … (j’ai parcourus certains commentaires, mais pas l’intégralité).
    La question du genre pour moi fait écho à une multitude de situations, dont la « société » en fixe les règles et pour ceux et celles qui franchissent ces règles, ils sont alors stigmatisés. Stigmatisé pour leur différence parce que certains seront gênés de côtoyer cette diversité, d’autres considéreront ça comme anormal.

    D’ailleurs je m’accorde une digression, mais il me semble que de plus en plus on cherche à gommer les différences, qu’il faut que tout le monde soit pareil à la recherche de l’uniformité. Les « normes » ont toujours existées, mais elles semblent se réduire à peu de chagrin … L’uniformité comme recherche de la perfection de la minceur, des seins ronds pour les femmes, les dents ultrablanches, des abdominaux pour les hommes … (j’arrête car on s’éloigne du débat – et aussi parce que sinon je sens que je vais sortir des gros clichés.)

    La question du genre et de l’ouverture d’esprit, malheureusement on n’y est confronté tous les jours …
    – la beauté : pourquoi un homme ne pourrait pas s’habiller avec une jupe, porter du make up ? Ce n’est pas réservé à la femme … [je suis d’accord, on retrouve ici l’idée que ce qui est féminin est inférieur à ce qui est masculin].
    – le travail : j’ai du batailler pour avoir le poste que j’ai aujourd’hui, dans un milieu profondément masculin où je suis parfaitement intégrée (économie / finances) . Mais au départ on souhaitait me mettre dans un autre secteur plus « féminin » (pour info il s’agissait des affaires sociales et familiales) ; ça n’a pas été facile, j’ai du convaincre encore et encore que là n’étais pas ma place.
    – la vie familiale : ça me tue chaque jour de voir la séparation des tâches entre ma mère et mon père … sans que je ne puisse rien changer. Heureusement mes frères et moi ne reproduisons pas ce modèle. Mais parfois j’ai mal au coeur en pensant à ma mère et aux sacrifices qu’elle a fait pour la carrière de mon paternel (qu’elle aurait pu aussi avoir).
    – la vie en société : malheureusement je ne me rappelle plus de celle qui avait abordé la féminité. Je suis tout à fait d’accord : on peut se revendiquer féministe (pour ma part je le suis dans une certaine mesure…) et porter des jupes, décolletés, ou des jeans et des bottes de motard. ça ne m’a jamais dérangé, mais ça a pu choquer certains autour de moi qui ne me connaissaient pas bien . (???!!!!)

    Evidemment ce sujet fait débat je pense que tu as eu raison de ne pas faire apparaître les commentaires homophobes (là n’est pas la question et montre encore une fois que l’ouverture d’esprit n’est pas donnée à tout le monde). Et pour ce qui est du droit à l’enfant tu as parfaitement résumé mon opinion, je pense aussi que l’on vit dans une société relativement égoïste…

    Passes un excellent week-end !!

  • #145 Hélène le 8 février 2014 à 10 h 33 min

    Mariella: merci pour ton commentaire ;-)

  • #146 Angel le 8 février 2014 à 23 h 34 min

    Bon sang! Je ne l’avais pas reconnu! Il est méconnaissable! Mais plus je regarde l’image, plus j’adore!

  • #147 Hélène le 9 février 2014 à 0 h 12 min

    Angel: le pouvoir du maquillage ;-)

  • #148 zadaa le 9 février 2014 à 12 h 34 min

    Je ne reconnais pas James Franco ! Il est trop BELLE :)

  • #149 Laureen et son Coquelicot le 9 février 2014 à 13 h 52 min

    Heureuse de voir ce post sur ton blog Hélène.. On en parle et n’en parlera jamais assez.
    En règle générale, les gens adorent mettre les gens dans les cases, ça doit les rassurer.
    Je suis avec une femme, je connais beaucoup de gens lesbiennes/gays/bi/trans, et je peux dire que j’ai déjà entendu beaucoup d’horreur.. Du genre « t’es lesbienne, je ne te verrai jamais porter de jupe » pour ne citer que ça..
    Les gens ont tellement, mais tellement de préjugés, et sur tout.
    Les mecs qui se maquillent et se féminisent sont des « fous », ils ont forcément un problème psychologique pas réglé.. breeef, la différence fait peur, et les gens ont besoin de mettre des mots, des étiquettes pour se rassurer, et se dire que eux sont normaux.
    Les lesbiennes ont forcément connu un traumatisme dans leur enfance, elles ont forcément les cheveux courts, et ne sont pas féminines. (Ca aussi, on assimile les cheveux courts au manque de féminité)
    Bref, on pourrait en citer plein.. Les gens pointeront toujours chez l’autre ce qui est différent d’eux. Pourtant, la différence, c’est la richesse, je trouve ça tellement intéressant ce qui est différent de moi.

    Ce serait teeeellement ennuyeux si on était tous pareil ;-)))

  • #150 Julie43 le 9 février 2014 à 20 h 12 min

    Je viens de passer un long moment a lire ce post et les commentaires qui l’accompagnent, et il y a tant à dire sur le sujet…..
    J’ai la chance de vivre avec un féministe (en même temps, je me connais maintenant assez pour savoir que je ne serais jamais tombée amoureuse d’un macho) et nous essayons de transmettre à nos enfants les valeurs humaines qui nous tiennent à coeur. Mais tous les jours, parfois dans des détails anodins, on se heurte aux préjugés très ancrés dans notre société, et cela provoque parfois une immense lassitude…..

    Un exemple : on me dit souvent que j’ai beaucoup de chance que mon mari cuisine, s’occupe des enfants… mais personne ne s’est jamais extasié en me voyant faire la vaisselle, et personne n’a jamais dit à mon mari qu’il avait de la chance que je partage avec lui les tâches ménagères……

    Hier j’étais avec mes fils dans un magasin de jouets. Une veritable caricature des clichés sur le genre : des rayons nommés GARÇON avec des voitures, des legos, des épées et des revolvers de cowboys. Des rayons intitulés FILLE, aux emballages uniformément roses, contenant des poupées et des dinettes, des petits aspirateurs en plastiques….. J’ai trouvé ca à vomir.

    Je trouve très difficile de sortir de ces clichés, le poids culturel est énorme. Mes garçons ont eu autant de dinettes et de poupées que de voitures et de ballons dans leurs jouets, mais je me souviens d’avoir eu plusieurs fois à expliquer mon point de vue à des gens qui s’interrogeaient sur ces choix de jouets. Je me suis entendue dire que c’était dangereux pour des garçons de jouer à la poupée ! Que ça risquait de les « troubler » dans leur identité! (Mes enfants se portent très bien et sont trèsàa l’aise avec leur identité, merci). Ce genre de réflexions, ça peut parfois donner envie de rire, mais à la longue c’est tellement fatiguant.

    Il, y a tant de façons d’être un homme, d’être une femme, de defendre ses valeurs….. Il y a tant et tant de facettes à chaque personnalité. On n’est jamais seulement « un homme qui se maquille » ou « une femme qui porte des talons aiguilles » ! C’est tellement simpliste de réduire chacun à son apparence, à son style de vêtements, à son tour de taille, à son orientation sexuelle réelle ou supposée…

    Aujourd’hui j’ai vu à la télévision un violoniste serbe qui portait de l’ombre à paupières. Il était invité dans l’émission pour son talent d’instrumentiste et non pour son style peu conventionnel. Cela m’a fait très plaisir, vraiment. Tout comme la lecture de ce post et des commentaires m’ont redonné courage. Oui, j’ai bien l’impression que le niveau de tolérance générale recule, ou en tout cas n’avance pas ; mais ne baissons pas les bras.

    Je suis persuadée que des articles comme le tien participent à relever le niveau de tolérance de notre culture, tout comme je suis persuadée que l’éducation et l’exemple que nous donnons aux enfants est la clé de l’avenir.

    J’ai été longue, merci de m’avoir lue, et bonne soirée a tous.

  • #151 Hélène le 9 février 2014 à 21 h 35 min

    Laureen et son Coquelicot: Julie43: merci pour vos commentaires les filles, vraiment.

  • #152 Linette le 9 février 2014 à 23 h 40 min

    Bravo, cette photo-citation est tellement vrai et d’actualité !
    Joëlle Mahé: j’ai à peu près la même expérience que toi avec mon homme, mais pour cacher un bouton au bout du nez et avec une bb crème. Depuis, au moindre bobo sur le visage, il va directement se servir dans ma trousse à maquillage. Je trouve ça trop chou, car il n’est pas spécialement cosmétique et qu’il a découvert la magie du makeup ! Bonne soirée à toutes et tous

  • #153 leo le 11 février 2014 à 13 h 38 min

    Hélène:
    Les paroles sont issues de la chanson « what it feels like for a girl » :)

  • #154 christelle le 12 février 2014 à 19 h 05 min

    J’aime quand tu fais ce genre de post !!!! :)
    tout est dit, en effet!

  • #155 Rosalie le 15 février 2014 à 21 h 06 min

    Bonsoir, je repasse ici juste pr clarifier un terme que j’ai employé et qui a bousculé certaines personnes ici.

    Quand mes amis disent vouloir s insérer normalement ça veut dire COMME TOUT LE MONDE sans discrimination comme n’importe qui sur terre. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ;)
    Juste que c’est pas tous les jours qu’on voit des mecs maquillés comme James Franco sur la photo ( tiens au passage je doute pas que ça soit du boulot énorme comme maquillage Hélène. )

    Par exemple j’ai une petite puce de 8 ans qui a la mucoviscidose et je me tue a dire a tous ceux qui l’entourent ( a l’école ou à ses activités périscolaires) qu’elle vit comme tout le monde, qu’elle mange comme tout le monde et qu’elle aura un appart et un job plus tard comme tout le monde…et encore heureux hein ;). Je n’ai jamais jugé une personne sur sa sexualité , son poids, sa couleur ou sa maladie et ça risque pas d’arriver.

    Je suis sincèrement désolée si j’ai choqué quelqu’un ici par écrit on paraît tjrs plus sec qu’en vrai… Je suppose que c’est pour ça aussi que j’ai eu l’impression que Hélène me parlait sèchement…

    Bonne soirée et zen and Cheese ;) je me relis pas désolée si ça fait un peu brouillon.

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.