14 juillet 2011

beaute Profitez de votre joliesse, les ados ! maquillage

J’ai été frappée, au cours de cette semaine où j’ai passé beaucoup de temps sur la plage, par la grâce des adolescentes : le corps délié et fin, pas de culotte de cheval, de bide ou de cellulite.

Et je me souviens à quel point je me trouvais moche à cet âge-là, alors que j’étais faite sur ce modèle. C’est bien dommage que je n’ai pas pu profiter de cette joliesse tant qu’elle était là, parce que depuis j’ai beaucoup changé.

Alors s’il y a des ados parmi vous, j’ai envie de leur dire de prendre conscience de leur grâce et d’en profiter, d’être satisfaites de leur corps ! Parce que plus tard on est certes moins complexées, mais souvent on est moins jolie.

PS : pourquoi une gazelle ? C’est ce que m’a évoqué la finesse déliée de ces adolescentes (et pis j’allais pas coller une photo d’ado inconnue en bikini, bonjour le truc malsain ;-)

Recherches utilisées :

  • ado de 12 ans en surpoids qui porte un maillot de bain 2 piece
  • adolescente bikini nue
  • bikini adolescente
  • Blog fille ado photo bikini
  • image ados 18 ans belle femme nue
  • photo de belle fille de 12ans en bikini
  • superbes seins d\adolescentes photos

Vous aimerez aussi :


Commentaires

127 Réponses sur Profitez de votre joliesse, les ados !
  1. #1 justlud le 14 juillet 2011 à 8 h 27 min

    bonjour Hélène,
    je ne suis pas tout a fait d’accord avec ton billet, je penserais même plutôt l’inverse en fait !
    Ayant été une adolescente complexée (mesurer 1m84 à 16 ans, c’est pas facile, on est différente et mal dans sa peau), j’ai pris conscience de mon corps lorsque je me suis mise au sport, après mes études. Je suis désormais en harmonie avec lui, chose qui n’était pas le cas quand j’étais ado. J’y consacre du temps, mais cela me procure un bien être incroyable et une satisfaction après l’effort qui est très motivante et valorisante.
    Je pense qu’il n’est jamais trop tard pour se le ré-approprier, que même à la 40aine, 50aine, 60 aine… il faut toujours y prêter attention et que celui ci peut être très beau. (c’est une démarche très US vs nous, les françaises qui sommes toujours plus attachées à la beauté de notre visage).
    On n’est pas moins jolie « plus tard », on a juste le corps de notre age, alors il faut en prendre soin, le plus tôt possible.

    Témoignage d’une « vieille » de 30 ans, du sud de la France (donc, qui voit des gens en maillot de bains 6 mois sur 12)

  2. #2 Débounette le 14 juillet 2011 à 8 h 47 min

    En plein dedans : entre la grande qui se trouve trop grosse trop de poils par-ci, trop de gras par-là qui veut un une-pièce pour la plage (voire une cote pour se cacher) quand je vois bon nombre d’ados (en surpoids ) et qu’elle se sent si mal ds sa peau et la 2è 11 ans qui veut déjà faire la guerre à ses poils c’est le dilemme pour moi : je la laisse s’épiler à 11ans ? Parce que les poils + tard tu commences mieux c’est …
    Bref le problème c’est qu’on est toutes passées par là Hélène et que c’est maintenant qu’on réalise qu’on a pas assez profité qu’on était pas si mal… Finalement est-ce que c’est pas un peu un passage obligé(celui où on se sent si mal) car on est en pure transition ?

  3. #3 Hang le 14 juillet 2011 à 9 h 11 min

    Je suis toute à fdait d’accord avec vous! Merci beaucoup d’avoir partagé vos pensés. Gros bisous et bonne journée.

  4. #4 Beauty Liberty le 14 juillet 2011 à 9 h 16 min

    Pff, tellement vrai, plus les années passent, plus mes efforts augmentent, moins les effets se voient … J’ai l’impression de me détonifier à vitesse grand V ! :(

  5. #5 Mimine le 14 juillet 2011 à 9 h 31 min

    Je suis à la fois d’accord et pas d’accord avec ton billet. Certes, quand on est jeune on a une jolie peau bien ferme, pas (trop) de cellulite ou de vergetures etc. Parfois (souvent) c’est un âge difficile où on se trouve moche et dans ce sens, tu as raison de rappeler aux ados qu’elles sont jolies à cet âge.
    Pour autant, le modèle « corps lisse et ferme » n’est pas LE critère absolu de beauté et ne doit pas l’être. Je suis désespérée de voir qu’on nous montre (dans les médias, sur les podiums…) toujours le même visage de la beauté, des gamines des 14 ans, minces, qui se ressemblent toutes. On peut être belle à 15, 20, 40 ou 70 ans. On peut avoir un joli petit ventre, des rides souriantes au coin des yeux, la poitrine moins ferme avec l’âge, mais aussi plus douce, donc arrêtons de nous désespérer de vieillir, c’est le lot de tout le monde et chaque âge a sa beauté.

  6. #6 laory le 14 juillet 2011 à 9 h 36 min

    bonjour hélène
    c’est vrai que je rejoins un peu justlud: dans son billet.
    moi aussi j’ai eu du mal ado avec ce corps filiforme . j’ai du dépasser les 40 kilo a 16 ans …pour 1m70.
    et tout le monde avait beau me dire: tu as la taille manequin….c’était a chaque fois aussi difficile de passer le cap maillot de bain. en plus souvenez vous des jeans elastiques bien moulants…que neni c’etait toujours bien trop grand…
    ce n’est qu’aprés 2 grossesses ,15 kilos de plus ,et 30 années de plus que je me plais enfin dans ce corps qui est bien a moi.
    je l’entretien tout autant que le visage, meme si ce sont mes cheveux qui me prennent le plus de temps( et d’argent..hi hih hih)
    je pense qu’il y a autant d’ados qui se sentent bien dans leur corps que d’adulte , c’est a dire assez peu en fait!!!
    je vis aussi au bord de la mer et je vois des jeunes filles tres a l’aise avec de jolies rondeurs et des jeunes filles au corps de rève qui ne savent quoi faire de cette enveloppe que tout le monde leur envie.
    la conclusion c’est que l’on est jamais satisfait de ce que l’on a…alors on s’habitue et on peut en faire une force même…
    et tout se joue aussi des le plus jeune âge…arrétons de dire aux plus petits (oui oui même les bébés!!!)
    mon dieu les jolies bonnes grosses joues qu’il a !!! ce beau bidon … et travaillons pour aider nos futurs ados a aimer et respecter son corps quel qu’il soit pour éviter d’avoir a n’en profiter qu’a l’âge adulte…quand le corps a parfois bien changé!!!
    je sais de quoi je parle avec une pré-ado de 12 ans qui porte un corset jour et nuit a cause d’une vilaine scoliose…et je dis oui a l’épilation a 11 ans si on est compléxé par ses poils et a mort les bulbes si on les arrache correctement tôt on en viendra vite a bout (je m’épile depuis mes 14 ans a la cire et depuis mes 30 ans je n’ai que quelques poils par ci par là!!!)

    bonne journée a toutes!

  7. #7 romandine le 14 juillet 2011 à 9 h 41 min

    Après 2 grossesses, je suis comme toi, je me rends compte que j’étais super bien foutue à 16 ans mais je n’assumais pas mon corps. Je me souviens que je n’assumais pas le regard des hommes sur moi. En plus, j’avais le don d’attirer le regard des hommes d’une quarantaine d’années, ce qui était très déstabilisant.
    J’essaye d’apprivoiser mon nouveau corps, c’est pas facile mais je suis plus indulgente avec moi même aujourd’hui qu’à 20 ans.

  8. #8 Chantal le 14 juillet 2011 à 9 h 42 min

    justlud: Mimine: si je peux me permettre, ce n’est pas du tout ce débat là qu’Hélène a voulu aborder, mais le fait qu’à l’âge de l’adolescence, une fille est très souvent mal dans sa peau à cause de complexes souvent imaginaires (on ne parle pas d’acné bien réel, hein), alors qu’aux yeux de toutes les femmes alentour, elle est juste jolie, pleine de grâce et de charme: mais le hic c’est que si ça saute aux yeux des autres, elle, au fond d’elle-même elle est bourrée de complexes: trop ceci, pas assez cela…
    Comme dit Débounette, on est toutes passées par là et avec le recul, on regarde une photo de soi à 16/18/20 ans et on se dit « p…., qu’est-ce que j’étais bien à cet âge-là et dire que je me trouvais moche et que j’étais bourrée de complexes » !!!!!!
    Voilà pour le reste: dikta tde la beauté physique, belle à tout âge, on est toutes d’accord mais je crois que ce n’est pas le sujet ici:-)

  9. #9 magali le 14 juillet 2011 à 9 h 43 min

    je crois pas que ce soit une question d’être d’accord ou pas d’accord, tout dépend de comment on a vécu la chose ! Moi ça me sonne direct et j’ai ce « regret » car même si je m’y mettais aujourd’hui à moins de passer des mois en chirurgie esthétique je n’aurai plus jamais ce corps « frais » d’ado !! L’esprit progresse avec les années mais le corps régresse, dommage !!!

  10. #10 charlotte boxon le 14 juillet 2011 à 9 h 45 min

    Je me suis déjà fait la réflexion. Et le moyen de réparer « ce temps perdu », c’est de se dire qu’on est plus belle aujourd’hui que demain; et plus à l’aise qu’hier. Et ainsi de suite… Mais cela dit je me suis déjà dit aussi : mondiouu qu’ils sont laids ces ados; j’aimerais plus être à leur âge.
    Alors cueillons le jour!

  11. #11 valentine le 14 juillet 2011 à 9 h 48 min

    Je suis archi d’accord avec ton billet, j’ai 23 ans donc plus trop trop ado, mais j’ai encore un corps de jeune fille et, depuis que je suis ado et que je commence a vouloir plaire j’ai toujours ete complexee par mes poils, mes fesses et mes tout petits seins… jusqu’au jour ou ma mere m’a dit exactement la meme chose que toi  » profite de ce joli petit corps gourdasse, c’est quand on est jeune qu’on est a l’apogee de sa beaute. » oui ma mere me traite de gourdasse quand c’est merite!
    Et bien du coup j’en profite! Mes petits seins je les aime parce que grace a eux malgre le decollete le plus plongeant je ne suis jamais vulgaire, mes poils ben tant pis je les epile et j’economise pour une epilation definitive, mes fesses je les supporte parce que vu ma grande motivation a faire du sport je sais qu’elles vont continuer a s’arrondir avec l’age. En un mot mes complexes je les relegue au second plan, bien sur il sont toujours la et ressortent parfois mais dans l’ensemble je me dis que dans quelques annees en regardant de vieilles photos de moi je me trouverai mignonne a croquer (parce que tout le monde est mignon a croquer quand il est jeune.) Et quand j’aurais 50 ans je me forcerai a aimer mon corps car il sera touours mieux que celui que j’aurais a 80 ans. et quand j’aurais 80 ans j’espere que j’aurais autour de moi toute une ribambelle de filles,de nieces de petites filles, de petites nieces ou d’arrieres petite filles/nieces plus gracieuses les unes que les autres et que cette beaute la suffira a mon bonheur.

  12. #12 Mimine le 14 juillet 2011 à 10 h 20 min

    Chantal:
    C’est bien pour cela que j’ai dit que j’étais à la fois d’accord et pas d’accord :)
    Hélène dit « Parce que plus tard on est certes moins complexées, mais souvent on est moins jolie. », ce avec quoi je ne suis pas d’accord, ça sous entend trop que âge = perte de la beauté, on ne se rend pas compte à quel point on est toutes bien trop influencées par cet espèce de Diktat absurde…

  13. #13 Sabrina le 14 juillet 2011 à 10 h 29 min

    Bonjour tout le monde,

    Pour ma part, je suis entièrement d’accord avec Hélène, je viens d’avoir 31 ans et cela fait deux ans que je commence à avoir du ventre, et effectivement quand j’étais plus jeune je n’étais pas à l’aise avec mon corps, je me trouvais moche rien ne m’allait etc….

    aujourd’hui je suis bien dans mon corps (ou du moins je l’accepte enfin pas vraiment mais comme je n’ai pas trop le choix donc je l’accepte!!!!)

    je n’arrive pas à faire du sport (pas le temps !!! enfin pas le courage surtout!!!) mais bon.
    Bonne journée

  14. #14 Barbie turique le 14 juillet 2011 à 10 h 44 min

    Je te rejoins à 200% Hélène !
    Je crois que chacun époque à ses complexes (plus ou moins forts). Jeune j’étais complexée par ma petite poitrine alors qu’aujourd’hui je l’assume et la revendique. Mais maintenant c’est ma cellulite qui me fait rager.

    Je me souviens de ma grand-mère qui un jour m’avait dit « la jeunesse est belle, tous les jeunes sont beaux » A 14 ans, je n’étais pas foncièrement d’accord avec elle mais aujourd’hui, à 29 ans, je suis plus que jamais d’accord avec elle. Une fois de plus, sa sagesse avait raison !

    Alors oui jeunesse, profite de ta beauté, de ta fraîcheur, de ton insouciance !

  15. #15 Raquel le 14 juillet 2011 à 10 h 48 min

    Bonjour tout le monde,

    Je m’appelle Raquel, j’ai 35 ans et j’habite en Suisse. Devenue fan de maquillage il y a peu, bien que je me sois toujours maquillée… Découvert Hélène et d’autres grâce à l’une de mes soeurs.

    A l’adolescence, j’étais toute rondelette, et j’avais l’air en pleine forme, c’est ce que je me dis aujourd’hui en regardant certaines photos. Aujourd’hui, je suis toute maigrichonne, enfin, c’est fluctuant (depuis que j’ai arrêté de fumer je fais du yoyo). Je me dis que pour RIEN au monde, mais alors rien de rien, je ne retournerai à cet âge là… pas pour rien qu’il a été surnommé « âge ingrat »…. parce qu’on l’est en tout premier lieu avec soi-même, en pleine révolution hormonale et ensuite aussi avec les autres.

    Bref, pour moi depuis mes 30 ans, je suis enfin en phase corps, coeur, esprit… et c’était vraiment pas gagné d’avance :-).

    Salutations à toutes!

  16. #16 Emma le 14 juillet 2011 à 10 h 55 min

    Ahahah! J’adore ce billet, criant de vérité et d’humour!
    Je suis tout à fait d’accord avec toi Hélène!
    Même si aujourd’hui je me trouve mieux faite qu’à 16 ans, quand je regarde mes vieilles photos je regrette cette fraîcheur dont je n’avais pas conscience, et je réalise que mes complexes de l’époque n’étaient pas fondés…
    Ce qui me pousse à penser:  » Profite de ce que tu es aujourd’hui, car dans quelques années, ça aussi tu le regretteras »…(réflexion qui me vient régulièrement à l’esprit, un peu comme un doudou)
    ;-)

  17. #17 Nelly le 14 juillet 2011 à 11 h 03 min

    Hélène c’est exactement ce que je dis a mes cousines.
    Profitez, aimez-vous, amusez-vous,testez le maquillage, les fringues, les coupes de cheveux etc parce qu’à votre age on peut tout se permettre et que vous êtes toutes fraiches et légères (au sens figuré, ça va plus loin que le physique y a aussi cette noton d’innoncence qui permet de profiter des moments pleinement sans l’eventuel poids des evenements de la vie).
    Il a fallu que j’atteigne 30 ans et +7kg pour me rendre compte que 10-15 ans avant j’avais un corps plus que potable et que je vivais avec l’idée saugrenue que j’etais grosse. Au passage ça n’etait pas lié aux magasines ou quoi que se soit je men fichais pas mal, j’etais juste mal dans ma peau.
    Maintenant y a des trucs que je ne porterai pas simplement parce que ça ne va pas avec ma morphologie de 30naire alors qu’il y a 10 ans j’aurai pu enfiler n’importe quoi sans me poser de question MAIS je ne le *voyais* pas. Conclusion je n’ai pas profité des possibilités que j’avais à ce moment là.
    Je n’en veux pas à la jeunette que j’etais, mon corps a evolué avec mon âge et je l’assume un peu mieux et puis pas envie de passer des heures à la salle de gym (un cours de danse me suffit) ou a m’affamer pour « récupérer » mon poids de jeune fille (me sacrifier sur la bouffe me déprime).
    C’est aussi ça grandir/vieillir non?
    Ce n’est que mon humble avis mais voilà je pense que je comprends ce que tu as voulu dire Hélène et oui c’est important de transmettre cette experience pour permettre aux plus jeunes femmes de ne pas passer à côté de ce temps précieux.

  18. #18 Laure le 14 juillet 2011 à 11 h 05 min

    Et bien perso je ne suis pas d’accord, peut être parce que je n’ai jamais eu la chance de faire partie de ces ados aux corps minces et déliés…Certes, j’étais plus légère que je ne le suis en cet instant mais je ne correspondais pas à ce profil -vraiment pas.
    j’ai 37 ans maintenant, et je suis plus jolie que je ne l’étais à l’époque.
    Si j’en crois ce qu’on me dit, je ne fais pas mon âge … je dirais que je me suis bonifiée avec l’âge alors que de très belles filles, en classe avec moi à l’époque, ont vraiment subi les outrages du temps ;-) . En mm temps, je me suis toujours « entretenue » un minimum ;-)))
    Bien sûr j’ai rêvé et je rêverais encore d’être « mince et déliée » , mais bon, ronde et harmonieuse, c’est joli aussi !

    PS: je vais finir par détester ce site qui va me ruiner , entre spartoo, head2toe, salenzo et ETSY aie aie aie !!!!!

  19. #19 Hélène le 14 juillet 2011 à 11 h 07 min

    Hang: bienvenue à toi ;-)

    magali: « L’esprit progresse avec les années mais le corps régresse » : pas mal du tout, comme résumé, de mon point de vue !

    valentine: la fin de ton commentaire me touche beaucoup.

    Mimine: pour moi on perd sa beauté avec l’âge (encore que ça dépend, chez certains le visage deviens plus beau en vieillissant – mais rarement le corps), mais je reconnais bien volontiers que j’ai un point de vue extrêmement particulier là-dessus, vu que vieillir, je suis contre.

    Raquel: sois la bienvenue !

    Emma: « Profite de ce que tu es aujourd’hui, car dans quelques années, ça aussi tu le regretteras » : moi aussi j’ai cette phrase dans la tête régulièrement ;-)

    Merci beaucoup beaucoup pour vos commentaires, toutes, je trouve ça passionnant et hyper enrichissant de lire vos points de vue, différents ou pas, sur ce sujet !

  20. #20 Marmouset le 14 juillet 2011 à 11 h 14 min

    Emma: E-XAC-TE-MENT ce que je me dis aujourd’hui !!
    Je suis plutôt bien dans ma peau même si je trouve toujours 2-3 petits trucs que je modifierais bien, mais à 16 ans c’était pareil, à 30 aussi, et à 50 je parie que ce sera toujours le cas !
    Alors je profite maintenant de ce corps qui certes n’est pas celui d’Ines de La Fressange (par exemple), mais pas plus vilain que ça non plus. Et quand je regarde d’anciennes photos, je me dis aussi que j’étais pas si mal que je croyais, et qu’il n’est pas question que je me dise la même chose damais maintenant je sens plus libérée, ça compense largement !(surtout, je me dis « profites-en tant que ton corps ne te joue pas de sales tour comme arthrose ou autres joyeusetés »…)

  21. #21 Mannick le 14 juillet 2011 à 11 h 15 min

    Bon 14 juillet à toutes et à toi Hélène en particulier :)

    Je n’ai pas le temps de commenter ton billet, j’essaierai de le faire demain car j’ai beaucoup à dire sur la question ;-) juste que cela me fait peur de lire tous les comms, car rien qu’en survolant comme çà, je n’ai vu que des trentenaires ou même moins, témoigner.

    OMG ! mais moi j’ai 53 ans, suis-je bonne pour la benne ? par moments je me dis que tellement je me trouve hideuse depuis quatre ou cinq ans, je pourrais sortir en combinaison de ski tous les jours et puis à d’autres, je me trouve chouette, en fait cela dépend du jour, du moment, d’une étape de ma vie…

    A 18 ans je mesurais 1,70 et je pesais 43 kgs, j’étais jolie, oui j’ose le dire et l’écrire, mais en ai-je assez profité ou pas ? toujours est-il que oui j’étais complexée par ma maigreur, par mes jambes, tout quoi…

    Bref, énorme pavé que tu as soulevé là, mon amie :) je sens que tu as déclenché ou réveillé pas mal de souvenirs enfouis dans l’inconscient de nous, tes lectrices ;-) mais c’est bien d’en parler et de débattre de cela ! De toutes façons quoiqu’il en soit, il faut toujours profiter de sa jeunesse, mais çà, est-ce qu’on le sait toujours ?…

    Bisous les filles ! Bonne fête à toutes, bons feux d’artifice, bals et autres barbecues, que sais-je ! ;-)))

  22. #22 Marmouset le 14 juillet 2011 à 11 h 19 min

    gnurf, billet parti trop vite alors que je voulais rajouter (que je me dise la même chose) dans 20 ans par rapport à aujourd’hui, (maintenant je me sens plus libérée) => ça a plus de sens comme ça, quand même ;-)

  23. #23 Edwyge le 14 juillet 2011 à 11 h 19 min

    Hello girls !
    Etant une (grande) ado de 20 ans, je vous confirme que nombre de mes confrérettes sont complexées alors qu’elles sont magnifiques !
    Personnellement, je suis assez forte mais j’ai appris à repousser mes complexes, et depuis, je me trouve (et les autres aussi) bien plus belle ! Et ce alors que depuis, j’ai pris encore du poids ! xD

  24. #24 Mannick le 14 juillet 2011 à 11 h 21 min

    Juste ajouter, que tout compte fait, je rejoins Valentine plus haut, je me dis que comme j’ai 53 ans, il suffit que j’essaie de me projetter dans trente ans (optimisme quand tu nous tiens !) et quand j’aurais 80 ans, je me dirai c’était mieux quand j’en avais 50 :)

    L’idée des petites-filles ou arrières-petites-filles me séduit beaucoup. J’ai eu deux garçons, qui me donneront peut-être des petites-filles, en tout cas j’ai de très jeunes et jolies belles-filles, et le simple fait d’échanger avec elles sur la question me remplit de sérénité !

  25. #25 Hélène le 14 juillet 2011 à 11 h 27 min

    Marmouset: c’est vrai qu’à partir d’un certain âge (donc assez tôt, finalement), l’aspect santé entre aussi en ligne de compte.

    Mannick: je ne pense pas une seconde que tu sois « bonne pour la benne » ; ma vision du vieillissement, ne l’oublie pas, est complètement biaisée par me obsessions persos et le monde dans lequel j’évolue au quotidien (= celui de la beauté) ;-)

  26. #26 Emma le 14 juillet 2011 à 11 h 28 min

    Marmouset: ;-)

    Edwyge: Tu as tellement raison! La beauté c’est très subjectif, et elle se cache partout (dans un regard, dans un sourire ou des kilos^^)

  27. #27 Marmouset le 14 juillet 2011 à 11 h 37 min

    Mannick: j’ai hâte de te lire, je suis sûre que ton témoignage va énormément nous intéresser (et pour info, je suis plus près de 53 ans que de 30 ;-) )
    Edwyge: Bravo !

  28. #28 the place to be le 14 juillet 2011 à 11 h 42 min

    Mon Dieu Hélène comme vous avez raison! Quand je regarde les photos de moi à 15 ans je me trouve longiligne, fraiche et ravissante. Aujourd’hui, à 50 ans passés (on va dire ça), ce ne sont plus que souvenirs, pas trop nostalgiques. Mais comment dire à une ado mal dans sa peau, mal dans son corps et souvent dans sa tête, qu’il faut relativiser, quand on nous passe à la télé ou ailleurs, à longueur de journée, des « people » anorexiques et filiformes. Qu’on ne vienne pas me dire qu’Angelina Jolie est belle! C’est ce que j’assène à ma fille de 14 ans quand elle me parle de se mettre au régime.
    Merci, chère Hélène pour votre bonne humeur. Je vous lis et vous regarde toujours avec plaisir.

  29. #29 Emeraude le 14 juillet 2011 à 11 h 44 min

    Bonjour,

    Oui, il y a au moins une ado par ici : je m’appelle Manon, et j’ai 15 ans.
    Je suis ce blog depuis 1 an déjà. Je n’ai jamais posté de commentaire, trouvant les vidéos d’Hélène et les commentaires des autres adeptes du site amplement suffisant pour comprendre et apprendre les rudiments et les aspects importants du make-up. J’en profite donc (vous pardonnerez mon hors-sujet) pour vous remercier, Hélène comme les autres, de tout vos conseils et votre joie de vivre apparente.

    Passons au sujet de cet article, si vous le voulez bien. Bien sur, ce post aura trouvé de l’echo en moi et m’aura fait réfléchir sur cette « obsession » que nous, ados, avons de nous trouver moches, grosses et mine de rien, de s’éloigner de plus en plus de notre corps. Mais comment faire autrement ? Nous sommes dans un monde où l’apparence est primordiale et ou tout tourne autour de celle-ci ! C’est peut être ridicule de raisonner ainsi, mais il est très dur de ne pas se laisser emporter (peut être par facilité) dans cette sorte de tendance. On est à un âge où l’on se cherche et où bien souvent, on ne se trouve pas. Alors bien sur, on est consciente (enfin je pense !) de la chance que l’on a d’être jeune, en bonne santé et dans la force de notre beauté. Mais, quand on ne s’apprécie pas, lorsque l’on ne voit que nos défaults, il est dur de garder cette idée et valeur en tête bien longtemps. On finit par l’oublier… et sans doute, je regretterai plus tard de ne pas avoir profiter de ma jeunesse.

    Perso, je suis comme beaucoup d’entre vous à mon âge : mon corps et moi font plus ou moins 2, selon les moments et mes humeurs. Il faut dire que je ne fais pas partie de ces filles sveltes et au corps gracieux. Je mesure 1 m 60 pour 58 kg… je suis dans la moyenne,si je peux m’exprimer ainsi. Mais j’ai du mal à m’aimer, toujours cette maudite envie de se comparer aux autres, et hop on retombe dans l’intolérance de son propre corps. Aussi, je l’avoue, au risque de faire sauter certaines d’entre vous sur leur chaise : j’ai hâte de gagner en année….

    Bien à vous,

    Manon alias Emeraude

  30. #30 So le 14 juillet 2011 à 11 h 53 min

    Comme cela est juste ! :)

  31. #31 Hélène le 14 juillet 2011 à 11 h 57 min

    the place to be: merci beaucoup !

    Emeraude: merci beaucoup pour ton commentaire, sois la bienvenue !
    Et ça n’est pas ridicule de subir les diktats de l’apparence, celles qui arrivent à y échapper sont rares.

    So: coucou toi ;-)

  32. #32 Little Miss Barcode le 14 juillet 2011 à 11 h 57 min

    Je ne suis pas d’accord avec toi non plus à vrai dire…

    Je n’ai jamais été l’ado que tu décris, et je n’ai aimé mon corps que jusqu’à mes 12 ans. Ensuite j’ai eu mes règles et là le corps se chamboule et tu ne le reconnais plus. J’ai fait 1m74 à 13 ans, et j’ai atteint 1m80 à 16 et autant dire que j’ai été formée plus vite que certaines. Et tu cherches les modifications chez les autres et il s’avère que vu ma taille, ben j’étais la plus « grosse » forcément. Et puis suite à certains soucis de santé, et moraux, ben j’ai pis du poids. J’ai commencé à m’aimer plus quand j’ai fait du sport moi aussi.

    Aujourd’hui, je me sens mieux (21 ans) qu’à 16. Et bien que ça ne soit toujours pas gagné, je sais que j’avance…

  33. #33 Hélène le 14 juillet 2011 à 12 h 00 min

    Little Miss Barcode: oh ben tant mieux quand c’est dans ce sens-là, c’est drôlement plus agréable ! ;-)

  34. #34 Victoria le 14 juillet 2011 à 12 h 01 min

    J’ai 22 ans, toutes mes dents, je suis grande et mince avec des longues jambes. Une sorte d’idéal, pourrait-on penser. Et pourtant comme tout le monde je complexe sur plein de trucs, je déteste ma poitrine, je me dégoûte quand je vois les reliefs de graisse sur mes cuisses, etc…
    Mais en même temps j’ai conscience de ce que tu nous dis là, alors depuis 2-3 ans, j’ai décidé de tout accepter en masse. Je n’aime pas tout mais je me suis tout approprié. Et je n’oublie pas aussi que la beauté est tellement subjective et dépend de tellement de facteurs psychologiques et culturels que finalement, mes petits défauts ne comptent pas vraiment. J’ai de la chance d’avoir une jolie silhouette, alors je m’en contente et j’essaye d’en être heureuse avec simplicité.

  35. #35 Manuela le 14 juillet 2011 à 12 h 16 min

    Comme tu as raison ! Nous sommes si nombreuses à en être à cette constatation que nous voudrions tant être entendues par nos jeunes … qui de toute façon suivent, en nous prenant pour des débiles ( ah ouaip, cause toujours ! ) , leur chemin de construction.
    Enorme bisou.

  36. #36 lilly lolipops le 14 juillet 2011 à 12 h 16 min

    Bonjour,
    Alors là je suis tout à fait d’accord avec vous, je m’en faisais la réflexion il y a peu. Si je pouvais retourner à l’adolescence et prendre conscience….
    Aujourd’hui ce serait plutôt une lutte contre la gravité, le régime, enfin on lutte comme on peut mais c’est vrai qu’adolescente on se plaint beaucoup alors qu’on est bien souvent toute mimi et bien jolie.
    Une bien belle réflexion que vous nous donner là.
    Merci.
    PS: j’adore votre blog.
    Lilly

  37. #37 Leska le 14 juillet 2011 à 12 h 41 min

    Je ressens la même chose qu’Emma. Ado j’étais pleine de complexes et aujourd’hui, alors que je m’approche (rapidement!) de la trentaine, je me sens mieux dans ma peau que je l’ai jamais été auparavant. Je me dis que ça ne durera peut-être pas toute la vie (c’est même sûr, oui je sais…), donc j’essaye d’en profiter et de me sentir belle!
    Comme Little Miss Barcode j’étais beaucoup plus grande que les filles autour de moi, et donc aussi plus « grosse ». 10-15 ans plus tard, ça n’a pas vraiment changé. J’ai même continué à doucement prendre du poids (Et donc je me dis qu’en fait je n’étais pas si volumineuse que ça à l’époque. Comme quoi, hein…), mais je me connais mieux et j’ai appris à me mettre en valeur. Je me sens donc mieux alors qu’objectivement je suis forcément en « moins bon état » que lorsque j’étais ado. :P A l’époque, quand je lisais qu’une femme s’épanouissait à la trentaine, je n’y croyais pas (un peu comme quand on nous disait « profitez de vos années d’études, ce sont les meilleures années de votre vie »); maintenant je commence enfin à comprendre ce que ça signifie. Et c’est vraiment chouette, j’ai envie de dire. ;)

  38. #38 Hélène le 14 juillet 2011 à 12 h 53 min

    lilly lolipops: merci, et bienvenue à toi !

    Ca me fait vraiment plaisir de vous lire sur ce sujet, les filles, je trouve ça hyper intéressant !

  39. #39 mariebeurre le 14 juillet 2011 à 12 h 55 min

    Hélène, j’adore quand tu écris « vieillir, je suis contre ». Ah mais moi aussi tu penses !
    J’ai 47 ans, je n’évolue pas dans le monde de la beauté comme toi et pourtant je sais que je vais avoir du mal (beaucoup de mal) à accepter de voir mon visage se délabrer, peut-être plus que mon corps parce qu’il y a toujours moyen de cacher la misère avec des fringues adaptés.
    Comme beaucoup d’autres coms, j’étais très complexée ado et pourtant j’étais canon, malgré tout j’ai réussi à en profiter en me faisant violence, c’est aussi comme ça qu’on se construit.
    J’adore ce proverbe : « Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait » c’est tellement vrai !

  40. #40 pepper78000 le 14 juillet 2011 à 12 h 55 min

    Bonjour à toutes,

    Ah mes 15 ans … 1m70 et toute fine et toute complexée et tout et tout et tout le tralala qui va avec ;))
    Aujourd’hui, 30 ans après et 3 enfants, c’est quand je regarde ma fille de 16 ans toute fine et toute complexée et tout et tout et tout le tralala que je réalise que je n’ai pas su profiter de la fraîcheur de ma jeunesse … alors je passe le flambeau à ma fille et essaie de lui faire comprendre oh combien la maxime de notre cher Horace national à de l’importance : carpe diem (profite du jour présent) !!

    Je suis toujours aussi complexée et les années n’arrangent pas les choses …

  41. #41 biscuit le 14 juillet 2011 à 13 h 08 min

    Le passage du corps d’ enfant au corps de femme est une moment délicat dans l’ adolescence. Beaucoup de choses se mettent en place en même temps au niveau physiologique, ce qui n’est pas facile à gérer… Pour moi, l’ adolescence c’ est le moment des contradictions; on veut ce que l’ on n’ a pas et ne veut pas ce que l’on a. Mon entourage avait beau me rassurer, me sensibiliser sur ce sujet, je n’ écoutais rien, et continuais à chipoter sur ma virtuelle peau d’ orange. Aujourd ‘hui, je me dis que c’est du temps perdu, mais j’ arrive à comprendre ces minettes, belles comme des coeurs se plaingnent. C’ est la vie ;)

  42. #42 Nais le 14 juillet 2011 à 13 h 18 min

    Bonjour Helene !

    Ici Nais, 17ans et demi, de la cellulite plein les fesses et des minis seins ! Alors oui, on est peut être mieux étant jeune, mais il y a déjà quelques défauts, et c’est très simple de se focaliser dessus…
    Je connais beaucoup d’amies superbement foutue (ventre plat, taille fine, cuisses musclées) qui se lancent tout d’même dans des régimes…
    J’essaye au maximum de me sentir bien, et j’y arrive parfois, mais c’est dur parce que le regard que l’on porte sur les unes et les autres est particulièrement critique, et se dire que les autres font de même avec nous.. =/
    C’est pour ça, que l’on profite pleinement de son corps un peu plus tard, parce que l’on a réussit à apprivoiser le regards des autres, je pense…
    Enfin voila ^^
    Bonne journée Helene :)

  43. #43 isa le 14 juillet 2011 à 13 h 27 min

    mon ado rentre ce soir et je jubile à l’idée de lui faire lire ton article.Cela aura certainement plus d’impact que lorsque c’est moi qui le lui dit …comme d’habitude.

  44. #44 Hélène le 14 juillet 2011 à 13 h 38 min

    biscuit: ah moi aussi je les comprends très bien, simplement je trouve ça dommage.

  45. #45 stefparesse le 14 juillet 2011 à 13 h 47 min

    J’avoue que je vais laisser un commentaire alors que je n’ai pas lu tous les commentaires précédents. Tant pis, je me lance quand même, quand j’ai lu ton billet aujourd’hui, ça m’a fait penser à ce que je repère depuis quelques temps alors qu’auparavent je ne le voyais pas: la fraîcheur des jeunes filles, de leur teint. Depuis deux-trois ans, souvent quand je croise une ado je suis frappée par la fraîcheur de son teint. Je ne sais pas si c’est clair mais moi ça me frappe à chaque fois. Je pense que c’est parce que mon teint est de moins en moins frais avec les années! Et je me dis que, sur le moment, je n’avais vraiment pas conscience de ce que j’étais. Mais c’est ça pour moi vieillir prendre conscience de mon corps et de ce que je suis.

  46. #46 madou le 14 juillet 2011 à 13 h 53 min

    Clairement : quand je revoir des photos de mon adolescence, je ne parviens pas à comprendre comment j’ai pu autant détester mon corps. 1m89, 75 kilos, sportive, et complexée comme c’est pas permis ! Se regarder dans la glace était une torture ; mais quels lunettes avais-je donc sur le nez ? A la plage ou en ville, rien de ce que je voyais de me satisfaisait vraiment.
    Aujourd’hui, kilos en plus et sport en moins, je me sens beaucoup mieux dans mon corps…habillé. J’ose des choses que je m’étais interdites pendant des années (des trucs tout bêtes comme des jupes, ou des débardeurs ! :p). Par contre, mon corps peu couvert/nu reste une source de conflits. De moins en moins, peut-être, mais je ne sais pas si je parviendrai un jour à en être réellement fière.

  47. #47 lili28 le 14 juillet 2011 à 14 h 04 min

    Hélène: Et ça n’est pas ridicule de subir les diktats de l’apparence, celles qui arrivent à y échapper sont rares.

    difficile en effet de ne pas les subir quand on lit ce genre de billet !!!

  48. #48 lili28 le 14 juillet 2011 à 14 h 11 min

    répone au comm d’hélène à emmeraude com 31

  49. #49 Hélène le 14 juillet 2011 à 14 h 12 min

    stefparesse: sois la bienvenue !
    Et je plussoie à mort pour al fraîcheur du teint, moi aussi ça me frappe énormément !

  50. #50 Kanarde le 14 juillet 2011 à 14 h 15 min

    Oh tu sais moi, j’ai beau être encore un poil ado, j’ai plus la grâce du mammouth que de la gazelle, si tu veux mon avis ;)))

  51. #51 Alexandra le 14 juillet 2011 à 14 h 27 min

    Je suis tout à fait d’accord sauf que c’est pas évident pour tous les ados.
    Genre moi j’ai de l’acné , mais pas genre un bouton par semaine mais plutôt tous les jours et je suis obligée de me maquiller tous les jours, comme j’aimerais pouvoir sortir la peau nue comme avant. Le pire c’est que je peux voir ma peau à travers toutes ces cicatrices et elle est vraiment belle.
    De plus je suis en surpoids mais bon ça c’est différent. Mais le pire c’est que je sais très bien que tous ces obstacles qui m’empêchent de m’aimer et de vivre normalement, sont en train de me faire perdre quelques belles années de ma vie.
    Mais quand je vois des filles normalement faites et à la peau saine, je suis tout à fait d’accord avec toi. Ca ne veut pas dire qu’elle n’ont pas d’autres problèmes mais au moins c’est déjà ça de moins.
    Mais en effet c’est vraiment un âge différent où on peut encore se permettre des choses dont on ne pourra plus profiter après. Mais pour moi ça sera l’inverse, lorsque je serais débarrassée de mes problèmes de peau et de poids je crains que ce dont on fait l’expérience durant cette période ne soit reporté à ma vingtaine.
    Mais bon au moins j’ai mon bac et je vais pouvoir faire une licence en droit anglo-américain l’année prochaine. Donc au moins j’ai cette opportunité alors que bien des filles qui profitent un peu trop de leur jeunesse et ne se soucie pas beaucoup de leur avenir professionnel du moins et ont des problèmes par la suite. Mais bon ça ne représente pas une majorité pour autant. Et mardi prochain je pars à Stockholm youhoooou !
    Bonne fin de semaine et merci d’avoir écrit cet article qui éveillera les consciences des ptites gazelles qui gambadent par là ;)

  52. #52 Juliette le 14 juillet 2011 à 14 h 40 min

    Bonjour Hélène et bonjour à toutes!
    Bien qu’ayant tout juste 19 ans, je me considère encore comme une adolescente.
    Je tiens à te remercier pour cet article, Hélène qui vient d’égayer ma journée.
    En effet, en cette période estivale, la plupart de mes amies et moi avons du mal à nous montrer sur la plage la tête haute. Je pense que cela vient du fait que nous n’acceptons pas encore totalement notre nouveau corps de femme avec toutes ses rondeurs et imperfections. J’aimerai vraiment m’accepter telle que je suis afin de , peut être, me mettre plus en valeur mais pour le moment c’est trés difficile. J’aimerai être sereine et en paix avec mon apparence. Et malheuresement les mags féminins ne nous aident pas. Je ne me considère pas non plus comme « grosse » , mais plutot comme « normale » ( 1m64 pour 63 kg ) mais il vrai que l’on ne peut s’empécher de se comparer aux filles des magasines…
    Je te remercie alors encore une fois pour ton petit article bien sympathique qui peut aider les filles comme moi à se sentir mieux dans leurs baskets ( et l’en l’occurence dans leurs tongs :D )
    Gros bisous et passe une bonne journée! :)

  53. #53 Juliette le 14 juillet 2011 à 14 h 43 min

    Et j’oubliais: à quand une vidéo avec tes cheveux blonds!? ^^ Il me tarde de voir ça! Bisous

  54. #54 Hélène le 14 juillet 2011 à 14 h 46 min

    Kanarde: tsss, n’importe quoi ! ;-)))
    Je te connais en vrai, rappelle-toi ;-)

    Alexandra: sois la bienvenue !
    C’est sûr, si on a quelques soucis physiques, on est plutôt dans la position inverse, je comprends tout à fait.

    Juliette: si ça t’aide, ça me fait super plaisir !!
    Et je te souhaite al bienvenue !

  55. #55 Océane le 14 juillet 2011 à 15 h 00 min

    Bonjour Hélène et à toutes !C’est la première fois que je commente malgré que je vienne quasiment tous les jours sur ce blog et si je me lance c’est que je me sens tout particulièrement concernée : 16 ans,1m55 pour 40 kilos,vous me direz donc que je suis plutôt de ces filles filiformes et pourtant il est vrai que j’ai du mal à m’accepter ,je ne me sens absolument pas à l’aise en maillot de bain sur la plage et lorsque je me regarde dans le miroir je ne me dis pas »Wahou Océane rend-toi compte de la chance que tu as ! ».
    Je pense qu’il est plus facile de s’accepter un fois passer un certain cap de l’âge ou d’étapes de la vie,c’est pourquoi en tant que lycéenne je me cherche encore et n’est pas une confiance en moi à toute épreuves et pourtant je ne me considère pas comme une personne complexée,c’est dire à quel point certains ados souffrent et se cachent derrière des apparences car tout simplement « on ne s’aime pas, on est complexé »,personnellement j’accorde peu d’importance au regard des inconnus ,l’avis de ma famille et de mes amis compte beaucoup plus pour moi et quand je les regardent je les trouvent « beaux » et c’est ainsi que je profite de ma jeunesse et de ma beauté,à travers leurs regards,car si je vivais uniquement avec ce que je pense de moi et bien c’est souvent avec une bonne dose d’humour et le côté  » de toute façon je serais obliger de me supporter jusqu’à la fin de mes jours » que je me jugerai.
    Bonne journée à toutes et à tous !

  56. #56 sylvie:-) le 14 juillet 2011 à 15 h 15 min

    j’ai envoyé des extraits de ton post par sms à ma fille et sa cousine (16 ans toutes les deux, belles comme des fleurs et ça se lit dans le regard des garçons que l’on croise…) et qui en ce moment sont en vacances près de la mer!

  57. #57 sylvie:-) le 14 juillet 2011 à 15 h 19 min

    mariebeurre: j’adore ce proverbe!!!!! (que je ne connaissais pas)

  58. #58 sylvie:-) le 14 juillet 2011 à 15 h 24 min

    Débounette: nos ados et leur poils!!!!la scène dans « lol » quand la mère et sa fille sont ensemble dans la baignoire c’est du vécu!!!mes copines qui ont des filles et moi pouvons en témoigner!la mode n’est pas au poil il semblerait….

  59. #59 Vicky le 14 juillet 2011 à 15 h 37 min

    Le problème, je suppose, vient de ce que l’on se compare toujours à sa propre tranche d’âge, et systématiquement, à ceux que l’on juge « mieux ».
    Donc, les ados ne voient pas leur grâce et leur fraicheur, et ne pensent pas une seconde qu’elles vont la perdre, de même que les trente-quarante ans ne pensent pas encore au miracle que c’est de marcher, courir, ouvrir un pot de confiture sans avoir toutes les articulations qui souffrent . (j’ai, disons, plus de 60 ans, et, on l’aura deviné, de l’arthrose).

    C’est exactement pareil, et c’est la nature humaine, et peut-être, c’est mieux ainsi ?

  60. #60 Nat le 14 juillet 2011 à 15 h 42 min

    …et une gazelle en bikini ?
    Hello Hélène ! C’est vrai qu’à l’adolescence et lors des années qui suivent on ne sait pas encore la chance que l’on a. Je me faisais justement cette remarque tout à l’heure en taillant mes groseilliers (aucun rapport avec la taille et je ne sais d’ailleurs plus pourquoi je me faisais cette réflexion mais j’en étais là…). Je pense avoir pleinement profité de mon adolescence mais je ne réalisais alors pas la chance que c’était d’être à cette période, peut-être aussi parce qu’elle coïncidait avec tout un tas d’interrogations liées au contexte dans lequel je me trouvais alors et qui n’était pas toujours facile… Bref, c’est vrai que c’était bien, on avait le teint frais même après des nuits blanches (répétées), la peau ferme, pas de cellulite en effet, une silhouette sylphide, le visage (et le reste) n’était pas soumis aux lois de la pesanteur et de la dégringolade. On avait le côté radieux & lumineux de la jeunesse, la vraie, celle qui passe et dont on se souvient parfois avec nostalgie… celle de la découverte de tout. Et pourtant en effet, je ne me souviens pas avoir pris conscience de tout ça à l’époque, je prenais du bon temps mais je ne me rendais pas compte de tout ça.

  61. #61 Lila le 14 juillet 2011 à 15 h 53 min

    Salut Hélene !
    en tant que jeune femme (22 ans) à l’adolescence pas si lointaine (!!), je ne suis pas du tout d’accord avec toi ! L’enfance et l’adolescence ont été des périodes pas faciles pour moi, avec un surpoids important me pénalisant dans pas mal d’activités et occasionnant de nombreuses moqueries… donc pour le corps fin et l’absence de cellulite, on repassera ;) Je pense que le bel âge est la vingtaine : j’ai enfin de vrais amis, perdu du poids, je peux choisir mes vêtements qui me mettent en valeur… et pour résumer j’ai pis confiance en moi et m’assume de mieux en mieux.

  62. #62 Hélène le 14 juillet 2011 à 16 h 00 min

    Océane: Lila: soyez les bienvenues !

    sylvie:-): ;-))

    Vicky: « de même que les trente-quarante ans ne pensent pas encore au miracle que c’est de marcher, courir, ouvrir un pot de confiture sans avoir toutes les articulations qui souffrent » : et tu as d’autant plus raison de le rappeler.
    J’essaye de garder ça à l’esprit, notamment quand je vois des gens moins en forme que moi, mais tu as raison, spontanément on se jauge à l’aune de sa propre génération.

    Nat: perso l’adolescence a sans doute été la pire période de ma vie, psychologiquement, et j’aurais été bien en peine de profiter de mon teint frais et de mon absence de cellulite ;-)

  63. #63 Nat le 14 juillet 2011 à 16 h 12 min

    Hélène:
    …Mouais pour moi aussi ce n’était pas toujours super fun psychologiquement parlant par moment durant cette période, je rêvais alors d’être rendue à « plus tard » et mon teint frais du moment m’importait peu à moi aussi…

  64. #64 Emilie le 14 juillet 2011 à 16 h 46 min

    Je tiens à préciser que moi, adolescente de 17 ans, je suis bourrée de cellulite!!!!!!! et pourtant je ne suis pas spécialement grosse. Mais j’apprécie tout de même mon corps comme il se doit

  65. #65 Hélène le 14 juillet 2011 à 18 h 04 min

    Emilie: sois la bienvenue ;-)

  66. #66 N’AlexX MonsTer le 14 juillet 2011 à 18 h 39 min

    on est tous Born This Way alors autant s’assumer et vivre sa vie, parce qu’on en a qu’une seule

  67. #67 Spéculoos le 14 juillet 2011 à 19 h 02 min

    Tellement juste !

    Ado, j’étais comme ça, fi-li-forme. Et j’avais des complexes. Ajd, je ne suis toujours pas ronde, j’ai une dizaine de kgs de + on va dire que ça fait plus femme, et je regrette un peu ce « corps d’avant », tout en sachant qu’il est là, « dessous » !

  68. #68 Nancy le 14 juillet 2011 à 19 h 30 min

    Bonjour,

    Personnellement, je trouve tout ça bien relatif…on trouve des femmes superbes même de corps au delà de la quarantaine à faire pâlir de jalousie les ados, et j’ai déjà été dans le cas dans le passé quand j’avais 18 ans, de voir que des femmes de 40 ou 50 ou 60 faisaient détourner le regards des teenagers…donc…Ce que je regrette, c’est d’avoir trop cherché à l’époque qui j’étais, et le secret de la beauté est d’être soi-même, je ne me suis jamais sentie aussi bien qu’être « moi », car avant, il fallait que je copie Marilyn ou autre, et ça, je le regrette maintenant. De plus, il me semble qu’on se maquille très mal quand on n’est ado, on fait n’importe quoi. Pour ce qui est de la quarantaine, si on fait un peu de natation ou de marche, on garde un superbe corps ! Je vous assure…

    Je vous souhaite de bonnes vacances à toutes.

  69. #69 Nancy le 14 juillet 2011 à 19 h 32 min

    Emilie:

    Emilie, si tu aimes nager, ça fait perdre beaucoup la cellulite ….

  70. #70 Kaki le 14 juillet 2011 à 20 h 05 min

    Punaise que j’aime ton humour Hélène!!

  71. #71 Elizabeth le 14 juillet 2011 à 20 h 31 min

    Bonjour Hélène, c’est d’abord l’occasion de te dire que j’adore ton blog :D Je suis assez concernée par le sujet je crois, étant donné que j’ai 17 ans. Tout le monde me dit que j’ai un beau corps, je fais 46kg pour 1m63 avec une (très) forte poitrine (80E). Pourtant, j’ai passé de longues années à avoir du mal à l’accepter. Mes seins trop gros que tout le monde fixe, au point de ne pas oser mettre un maillot devant mes amis pour éviter les remarques douteuses, ma taille que je trouve petite. Pourtant, au fur et à mesure que je grandis et que je deviens adulte, je l’accepte et je m’y sens bien. Mes seins sont devenus un atout, ma taille me semble normale. Je ne cracherais pas sur quelques centimètres de plus, mais je le trouve maintenant (presque) parfait. Et pourtant, Dieu sait que c’est que ca n’a pas été facile. Je trouve donc ton conseil « être satisfaite de son corps » juste, mais extrêmement dur à appliquer. Je ne connais sincèrement pas un ado satisfait de ce qu’il est, même si c’est le sosie de Gisèle Bundchen. Bisous!

  72. #72 louloute le 14 juillet 2011 à 20 h 33 min

    merci Hélène d’avoir écrit ça , mais je n’arrive toujours pas à m’accepter comme je suis et franchement …. ça me pourri la vie .

    ( d’une ado qui te trouve super jolie )

  73. #73 Hélène le 14 juillet 2011 à 20 h 52 min

    Elizabeth: sois la bienvenue !
    Et bien sûr, être satisfaite de son corps c’est très difficile ; je ne disais pas ça comme une injonction, mais plus comme un encouragement à se sentir un peu mieux ;-)

    Merci à toutes pour vos commentaires, vraiment, je trouve cette discussion super intéressante !

  74. #74 Kiem’s le 14 juillet 2011 à 20 h 53 min

    Coucou Hélène !
    Je n’ai malheureusement pas pris le temps de lire tous les autres commentaires.
    Cependant, à 22 ans (je ne suis plus tout à fait une ado… quoi que…) j’en suis déjà au stade culotte de cheval, cellulite et bidou tout mou !!!
    Je n’arrive pas à m’accepter dans ce corps qui me complexe !!
    Certes, les corps de ces jeunes filles dont tu parles me font pâlir d’envie… :(
    Et maintenant que je vis tout près de la mer, c’est l’enfer.
    Voilà, ces quelques mots pour enfin applaudir celles et ceux qui parviennent à passer au dessus de ça, et profiter de leur vie sans se soucier de leurs rondeurs !
    Bises à toutes !!!!

  75. #75 Marie-Claude Hudon le 14 juillet 2011 à 22 h 59 min

    Ca me fait penser a l age ou nos seins poussent on ne veut que les cacher alors que c est a ce moment que nos seins sont les plus beaux et les plus fermes , Maintenant que je ne suis plus complexé a 50 ans j aimerais bien les montrer mais ils ne sont plus beaux a regarder, la preuve que l on est jamais contente de ce qu on a ! Bisous ma belle Hélene!xxx

  76. #76 Valérie le 15 juillet 2011 à 0 h 06 min

    C’est moi cette jolie minette ? A oui il y a ….25 ans. Très mince ….mais mal fagotée. Ce teint si clair…..mais maquillée comme une voiture volée. Si vive ….avec la personnalité de ladernière qui a causée…..Si populaire …et toujours seule….
    Bref aujourd’hui, 15 kg de plus et les premières rides qui s’installent, je regarde mes photos et JE ME VOIS avec mes enfants, mon mari et mes amis : et ça me ravit ….

    Un blog de maquillage futile ???? Oh non , tu es une magicienne, tu arrives toujours à me chambouler ;-)

  77. #77 Ruby Tuesday le 15 juillet 2011 à 1 h 58 min

    ..Une cervelle d’ado dans un corps de quinqua !!.. C’est grave docteur ?!! ; )))

  78. #78 Hélène le 15 juillet 2011 à 8 h 39 min

    Valérie: merci ;-)

    Ruby Tuesday: j’ai une cervelle d’ado dans un corps de quadra, je crois qu’on ne se débarrasse jamais complètement de cette fameuse cervelle d’ado, et c’est tant mieux ;-)

  79. #79 Manuela le 15 juillet 2011 à 9 h 35 min

    Bonjour Hélène, j’ai reçu d’une de mes soeurs un joli message concernant tout ceci . J’aimerais le partager avec vous toutes mais je sais pas trop comment faire !
    Je vais te l’envoyer par mail, et si toi tu sais… il s’appelle « le joyeux chapeau rouge » et c’est en plein dans le mil le sujet .
    Gros bisou.

  80. #80 Kanarde le 15 juillet 2011 à 10 h 16 min

    Hélène: Gnagnagna ;))) En tout cas merci pour ce joli article ;)

  81. #81 Parvati le 15 juillet 2011 à 10 h 32 min

    Je suis complètement d’accord avec toi Hélène, j’essaie d’apprendre à mes 2 filles (19 et 12 ans) l’amour de soi, de se faire plaisir au lieu de penser à plaire aux autres et de s’accepter comme elles sont. Ben c’est pas facile, les ados ont des idées parfois très arretées et ont tendance à être imperméables aux conseils de leur mère (chérie).
    Quant à moi j’étais comme toi, mince jeune mais ne m’aimant pas. Aujourd’hui je ça va beaucoup mieux, je me suis acceptée et je pense même que je suis une fille formidable ;-)

  82. #82 joelle le 15 juillet 2011 à 10 h 52 min

    bah , je suis surement la doyenne – 55 ans – :) vieillir, pour moi ce pas tant mon apparence qui a changé qui me gène – je le considère pas comme un changement mais une évolution inéluctable – OK, j’ai des rides mais bon j’essaie d’avoir des rides « en bonne santé » , OK, je suis ronde mais j’habille mieux mes rondeurs et puis je me suis habituée a mon image – ça change doucement alors ……………..
    ados, j’étais pas géniale, jeune femme j’étais très jolie , et la , et bien selon mon homme je suis belle , selon mes amies et quelques passants aussi lol selon moi, et bien ça dépend des jours, de mon humeur !!!
    de toute façon je n’ai pas trouvé d’autres moyens pour ne pas mourir , il me faut vieillir et la beauté change, des détails me déplaisent mais je fais avec – Moi ce qui me dérange c’est de ne plus pouvoir faire la fiesta une nuit sans être complétement rétamée, ne plus pouvoir faire certaines choses avec autant de facilité – que mes articulations me fassent parfois mal – bref que la mécanique s’use :)))))))))))

    on peut vieillir , et rester séduisante et ça c’est complétement différent de la beauté – le charme, la séduction perdure :)) alors accrochez vous les jeunettes lol

  83. #83 Peace_Tache le 15 juillet 2011 à 11 h 18 min

    J’aurai bien aimé qu’on me dise ça quand j’avais 14 ans. C’était y’a pas si longtemps, et pourtant, je me dis que à ce moment là j’aurais vraiment du apprécier ce à quoi je ressemblais, ça m’aiderait peut-être à m’aimer maintenant !

    Sinon, Hélène… J’ai eu mon bac !!!!! :D

  84. #84 Aromabreizh le 15 juillet 2011 à 11 h 29 min

    Je suis entièrement d’accord avec toi Hélène…
    Plus jeune je me trouvais pas bien, le ventre pas assez plat, trop ceci, pas assez cela etc
    Aujourd’hui, à 27 ans après une grossesse, je constate que mon corps est aux antipodes de ce qu’il était avant et que finalement mes « pseudos complexes » d’avant n’avaient aucun lieu d’être, je m’en suis rendu compte trop tard, j’aurais pu plus en profiter… Je ne regrette rien, bien au contraire, mais c’est vrai qu’on se voit changer et malgré de gros efforts et sacrifices, on arrive plus à obtenir les résultats auxquels on arrivait avant sans problèmes… Mon cas n’est pas désespéré et je reste quand même jeune mais je vois bien que mon corps est différent, donc je comprend tout à fait ce que tu racontes et je suis malheureusement encore plus complexée que je l’ai déjà été…

  85. #85 Fifou le 15 juillet 2011 à 11 h 41 min

    Ah la la! mes pauvres! la plupart d’entre vous ont la trentaine,j’ai l’impression: hin hin… pas plus tard qu’hier,inconsciente que je suis,j’ai pris un album photo d’il y a 15 ans et je l’ai feuilleté,chose que je ne fais jamais.
    Arg.
    Il y a 15 ans,j’avais 33 ans.Je me trouvais,non pas moche,mais trop de cernes(si j’avais su),trop de petit bidon(si j’avais su),le teint pas assez lumineux(si j’avais su),bref: coup de cafard et regrets de ne pa avoir assez JOUI(oui)de ma « fraîcheur » et de ma « beauté à cet âge_là,le meilleur selon moi.
    A l’adolescence,j’avais les cheveux au hénné,une robe longue indienne,une pemanente,bref,je vous fais pas un dessin,ça vous ferait mal aux yeux.
    La cinquantaine,c’est le passage le plus délicat pour une femme(le hommes,non,c’est plutôt après,ya qu’à les regarder vers 55-60 ans),physiquement et psychologiquement et la diiférence avec la période ardue de l’adolescence,c’est que,à 15 ans,la vie est devant soi!
    Je suis d’accord avec Mannick,il faut en profiter AUSSI maintenant car,à 70 ans,on regrettera notre préménopause,arf!
    Je ne suis pas contre vieillir,enfin,si mais je n’ai pas trouvé la formule(sinon,je me ferais des ovaires en or,pensez!!!)

  86. #86 Clélia le 15 juillet 2011 à 11 h 43 min

    Tout d’abord, Hélène, je veux te dire que ta nouvelle couleur de cheveux te rend bombesque ;-) c’est si lumineux ! je suis arrivée trop tard pour laisser un commentaire lors de ta vidéo.
    Je trouve que cette discussion est passionnante et j’ai adoré lire tous les commentaires tous plus constructifs les uns que les autres.
    On court toutes ( et tous ) après le temps mais force est de constater qu’on ne le rattrape pas et qu’on ne revient jamais en arrière. Alors, pour moi, c’est douloureux mais j’essaie d’avancer face à cette société où les diktats de la mode et de la jeunesse sont devenus légion !
    Je vous embrasse toutes !

  87. #87 Hélène le 15 juillet 2011 à 11 h 45 min

    Manuela: bien reçu, merci ;-)

    Kanarde: ;-))))

    Parvati: hey, bravo !

    joelle: « le charme, la séduction perdure » : très juste !

    Peace_Tache: youhouuuuuuuuuuuuuu !!!!!!!!!!!!!!! Félicitations !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Aromabreizh: ah c’est dommage d’être plus complexée qu’on en l’était ado (parce qu’ado on l’es souvent beaucoup).

    Fifou: c’est vrai, la cinquantaine est sans doute le passage qui survenait autrefois vers 40 ans, on dirait.

    Clélia: merci ;-)

  88. #88 joelle le 15 juillet 2011 à 12 h 15 min

    Fifou: a moins d’avoir des troubles physiques important (bouffées, sommeil , ect ) pourquoi se prendre la tete pour la pré-ménopause ou la ménopause !! ça fait partie de la vie et bof a quoi bon me battre pour de l’inévitable ! par contre apprécié les bons cotés : libido ++++ ;) sans rentrer dans les détails , plus de règles , et a 50 ans on connait bien son corps, on en profite mieux :)))
    je soigne ma tête en priorité, puis ma peau, mes cheveux , mes mains , et le reste et bien on fait avec !
    je connais des femmes (ou hommes ) de 30 ans aussi séduisant que des bâtons de chaises et des femmes ou hommes de plus de 50 qui eux assurent coté charme et so sexy ………………..
    et surtout ne pas rentrer dans le moule vestimentaire des femmes de plus de 50 ans ! comme si on devrait se mettre au couvent ! tiens un lien qui devrait plaire a plus d’une ! http://advancedstyle.blogspot.com/
    et pour finir sur le net , pas grand chose pour les femmes matures, hormis des sites minables X, des conseils sur la retraite !! pas un blog beauté de femme de plus de 50 ans – Désolée Hélene , tu es une des plus « vieilles » :))))))))))))) et c’est d’ailleurs pour ça que je te suis , parce au moins j’arrive a me reconnaitre !! (ça veut dire que j’ai 40 ans dans ma tete ??? non moins que ça :D

  89. #89 Mary le 15 juillet 2011 à 12 h 50 min

    Bonjour Hélène.
    J’ai 19 ans. Pour certains à cet âge on est sorti de l’adolescence, pour d’autres pas encore, à vous de juger ; moi, je me considère encore comme une gamine même si je sais que suis sortie de cet âge ingrat sur certains points. Pour ce qui est des rondeurs, je suis toujours complexée (un peu moins mais toujours quand même) et j’ai toujours trouvé qu’une femme qui avait confiance en elle, même avec de la cellulite, la peau moins ferme, des rondeurs et plus âgée, est bien plus jolie qu’une minette qui peut porter un bikini sans problèmes.
    De plus, il me semble que les jeunes filles minces ont plus confiance en elle maintenant qu’il y a 20 ans par exemple. On crie au haut et fort partout que pour être une belle femme, il faut être mince et certaines affichent leur silhouette avec beaucoup de prétention (ce qui selon moi cache un grand manque de confiance en soi) . On a toutes remarqué que les adolescentes veulent se vieillir, mettre des talons (ce qui est très très drôles quand elles ne savent pas marcher avec ! ), se maquiller (rarement avec élégance), ça montre bien qu’elles considèrent que la beauté vient après.
    Pour revenir aux rondeurs, je me souviens d’un papa d’une amie qui disait que certes certains hommes aimaient les femmes très minces, mais que d’autres adoraient les formes. Mais surtout ce qui plaisait aux hommes, c’était de voir une femme en harmonie avec ses rondeurs. C’est ça la beauté d’une femme, selon lui. J’ai toujours retenu ses propos.
    Alors c’est vraiment dommage de considérer qu’on est bonne à jeter après 18 ans. La vie, le bien-être et la beauté qui en découle, commencent à partir de ce moment-là….

  90. #90 Hélène le 15 juillet 2011 à 13 h 57 min

    joelle: mais il est dément ce blog que tu linkes !!!!!!!!! J’adore !! Merci mille fois !!!!!
    (je sais que je suis la plus vieille blogeuse beauté – en France en tout cas -, et ça me rend hyper fière ;-).

    Mary: c’est très intéressant, ce que tu dis à propos des adolescentes qui considèrent que la beauté vient après.

  91. #91 joelle le 15 juillet 2011 à 14 h 03 min

    Hélène: Bah tu as bien raison d’en être fiere :)

    oui ce site est une perle – j’adore !! regarde la rubrique « hair grey  » :)) the new blondes

    je me dis que plus on vieillit plus on peut se permettre d’être excentrique !! on se fout des commentaires , on assume complètement et on sait depuis longtemps que l’opinion des autres n’a aucune importance !! Donc je deviendrais une vieille dame « indigne » :))))

  92. #92 Parvati le 15 juillet 2011 à 14 h 49 min

    joelle: « vieille dame indigne » hihi :)))
    J’espère bien en être une le moment venu !

  93. #93 K le 15 juillet 2011 à 18 h 00 min

    Quel débat passionnant ! Merci Hélène pour ce post :)
    J’ai toujours eu un physique atypique : je suis très menue (1m68 pour 50kilos -les bons jours-). C’est ma morphologie, j’ai beau suivre tous les régimes « grossissants » du monde, rien n’y fait. A l’adolescence j’en ai énormément souffert, je me prenais des réflexions toute la journée par les camarades de classe. j’étais très effacée, très discrète, transparente, je mettais plusieurs couches de vêtements pour masquer ma maigreur (je vous laisse imaginer l’horreur en sport, je mourrais de chaud !).
    Et puis vers 19/20 ans j’ai commencé a travailler, j’ai du apprendre à m’imposer (ce n’est pas pour rien que j’ai choisi un métier en contact direct avec les autres) et j’ai réussi à faire disparaître mon complexe. Pourtant mon corps n’a presque pas changé (je précise que je n’ai pas eu d’enfants), j’ai presque 30 ans et j’ai toujours ce corps de gamine, trop fin. Ce qui a changé ? La confiance en soi. Le regard des autres aussi qui écoutent mes conseils (éléments déterminant dans mon travail de libraire) et ne focalisent plus sur mon corps un poil différent des autres. Comme je l’ai lu dans les précédents posts, je pense vraiment que la beauté vient de la confiance que l’on se porte, je me suis tjs dit qu’une femme qui est à l’aise avec ses rondeurs, peu importe son âge dégageait quelque chose de supplémentaire, et à l’inverse je trouve Kate Moss et son petit côté rock’n'roll très sexy, c’est ce petit supplément d’âme qui fait la différence. Certaines ont la chance de le trouver très jeune (je me souviens des bombes de l’école, tjs à la mode, les cheveux impeccablement mis, avec une aisance (bourgeoise ?) naturelle…). Mais je crois que pour la plupart, on découvre notre potentiel beauté bien plus tard, quand on sait comment se mettre en valeur, ce qui nous va et ce qui nous rend belle et ce qui fait de nous une vraie personne, intègre avec des choses à dire, un regard sur la vie…

  94. #94 Marmouset le 15 juillet 2011 à 20 h 00 min

    joelle: merci pour ce blog que tu m’as fait découvrir, comme Hélène je le trouve génial ! Un modèle (dans les sens du terme), cette femme !

  95. #95 Cassy le 15 juillet 2011 à 20 h 45 min

    Etant moi meme une ado, je confirme… C’est pas vraiment la période où on se sent belle, fine et compagnie!
    Mais bon, j’y travaille, j’y travaille ! ;)

  96. #96 Hélène le 15 juillet 2011 à 21 h 12 min

    Cassy: sois la bienvenue !

    Merci à toutes pour vos commentaires, tout ça est super intéressant !

  97. #97 Isa le 15 juillet 2011 à 21 h 23 min

    Hélène, quel beau sujet ! Il pourrait faire l’objet d’un sujet de dissertation pour… ados ! La nature est bien faite : quand tu es présentable, tu es complexée et quand tu l’es un peu moins, tu t’en fiches un peu plus. Paradoxalement, tu décomplexes… Ca me rappelle l’été 2006, quand je suis tombée malade : je perdais mes cheveux et… la vue en même temps, sans doute pour ne plus voir me cheveux tomber… Quand je dis que la nature est bien faite ! No stress, aujourd’hui, je vais bien grâce aux bons soins de médecins français (je suis belge) qui m’ont sauvé la vie. Merci, la France !!

  98. #98 Lisa le 15 juillet 2011 à 23 h 04 min

    Même à l’adolescence, je n’ai jamais eu un corps harmonieux… A partir de la puberté, j’ai pris assez bien de poids et j’arrivais difficilement à avoir 72 kg pour 1,72 m.

    Donc, je n’ai jamais connu le genre de physique dont tu parles dans ton post… Ca m’a d’ailleurs pris pas mal d’années pour ne plus m’inquiéter du regard des autres sur mon physique ainsi que des complexes liés à mon surpoids.

    Maintenant, à 36 ans (et ce depuis de nombreuses années) je suis qualifiée d’obèse selon le corps médical. Je ne mange pas comme quatre, j’ai rarement faim, je ne me gave pas de sucreries et je n’aime pas les trucs gras. Même mon homme trouve que je mange comme un moineau. Pourtant, je suis grosse… Donc, je ne m’inquiète plus, je ne fais plus de régimes vu que ça ne sert à rien. J’ai une alimentation relativement équilibrée et malgré tout, les médecins pensent que je suis la grosse adepte de saletés en tout genre; ils ne croient pas que je mange peu. Non pas que je me prive, mais je suis vite gavée.

    Lorsque j’ai quitté mon ex-mari, le déménagement, le soulagement de retrouver la paix et la sérénité, et le fait de changer de vie m’a permis de perdre 12 kg en un an environ (sans faire aucun régime). Malheureusement, je suis allée trois semaines avec mon chéri chez ses parents qui vivent aux confins de la Bourgogne. En Belgique, nous n’avons pas l’habitude de manger deux repas complets par jour, dont un plus que l’autre. Dans beaucoup de familles françaises, c’est un repas complet le midi (souvent) et un autre un peu moins le soir (mais toujours trop pour moi). Même si je mangeais peu par rapport à eux, c’était toujours plus qu’à mon habitude. J’ai repris 5 kg en trois semaines. Puis nous sommes allés chez des amis bretons. Rebelote: deux repas complets par jour, j’ai encore repris du poids. Et les quelques kilos qui restaient, ben je les ai repris par la suite, avec le bonus bien sûr, sinon c’est pas amusant…

    J’ai trois amies (dont la Bretonne) qui ont subi la fameuse opération, dont j’ai oublié le nom, qui consiste à ôter une partie de l’estomac. Ah, elles ont bien maigri: de plus de 100 kg, elles sont passées à 50-60 kg. Mais qu’est-ce qu’elles ont changé! Une des trois a pris dix ans de plus tellement ça l’a marquée au niveau du visage. Et le pire, c’est qu’elles continuent à perdre du poids alors qu’elles aimeraient se stabiliser. Ça me rebute un peu en sachant ça: j’ai pas envie d’être sous la barre des 65 kg…

    Le regard des autres ne me dérange plus. Ce qui me pompe la plupart du temps, c’est de ne pouvoir m’habiller comme j’ai envie. L’hiver, ça passe car je suis principalement en pantalon et pull. L’été est plus difficile à vivre car les jupes et shorts ne me vont pas. Mes amies qui ont perdu du poids étaient moins mal foutues que moi car leurs formes étaient mieux réparties.

    Enfin, tant pis, on fait avec! J’ai quand même la chance d’être aimée par un homme qui n’aime pas les minces et qui me trouve belle (il est myope, ça doit être ça! lol)… :-D

    Bisous Hélène et les filles.

  99. #99 Tin Hinan le 16 juillet 2011 à 0 h 05 min

    Merci pour ce post salutaire Hélène!
    Rien ne me désole plus que de voir une jeune fille à la peau de bébé se maquiller très lourdement alors qu’à sa place on aurait juste envie de « profiter de sa joliesse. »
    As-tu pensé à faire une série spéciale ados, pour celles qui commencent à se maquiller mais qui n’ont pas grand chose à camoufler ?

  100. #100 Mia le 16 juillet 2011 à 3 h 16 min

    Tiens c’est marrant ce post parce que pour ma part, j’ai eu un gros déclic à mes 18 ans: j’ai justement réalisé que je n’aurais qu’une vie et que mon corps n’allait pas aller en s’améliorant et que si je le cachais en une piece et autre longue et ample tenue, je passais purement et simplement à côté de la seule époque où porter des shorts en jean usés et des jolis bikinis colorés était sans conséquence. Bref, cela me conforte dans mon idée et malgré quelques sales moments devant le miroir en fixant mes cuisses ou mon ventre, j’essaie de voir les choses du côté positif et de jouer avec mes vêtements de manière à effacer mes « imperfections » sans rien m’interdire définitivement …

  101. #101 Alys le 16 juillet 2011 à 9 h 07 min

    Billet intéressant !
    Je me fais le même raisonnement à propos de toutes les filles et femmes minces, quel que soit leur âge !! Elles ont énormément de chance et ne s’en rendent pas forcément compte. Avec mes très nombreux kilos en trop, je sais à quel point le poids peut vous pourrir la vie, ne serait-ce que du point de vue des déplacements, qui deviennent un effort considérable dès qu’il s’agit de marcher à la même vitesse qu’un groupe de gens « normaux », qui ne se rendent pas forcément compte qu’une personne très enveloppée peut, selon sa forme physique, cracher ses poumons au bout de deux pas.
    D’ailleurs, même à l’adolescence, je n’ai jamais connu le corps que tu décris, et j’enviais terriblement mes amies ou camarades qui ne semblaient se plaindre de leur poids que pour mieux se faire remarquer… À côté, pas facile d’être « la grosse » ! :(

  102. #102 Hélène le 16 juillet 2011 à 9 h 58 min

    Isa: « quand tu es présentable, tu es complexée et quand tu l’es un peu moins, tu t’en fiches un peu plus » : voilà, c’est exactement ça ;-)

    Lisa: merci pour ce beau commentaire, ça me touche beaucoup.

    Tin Hinan: ben non parce que moi j’ai des trucs à camoufler, justement (foutu melasma !), donc je peux pas me maquiller comme une ado ;-))

    Mia: tu as eu du bol d’avoir ce déclic à 18 ans, c’est chouette !

    Alys: je confirme, c’est pas facile d’être « la grosse »…

  103. #103 Belldandy le 16 juillet 2011 à 10 h 33 min

    Je suis bien d’accord, moi c’est la qualité de la peau des jeunes filles (du moins lorsqu’elles ont la chance de ne pas avoir beaucoup d’acné, ça c’est assez dur à vivre je pense…) qui me fait complètement bloquer régulièrement…
    En même temps, peut-on vraiment être belle aux yeux des autres si on ne l’est pas aux siens ? Je ne suis pas sûre…
    En tout cas, je me sens plus jolie à 30 ans qu’à 20, donc comme beaucoup l’on dit, je me dis qu’il faut que je profite de cette période sans focaliser sur mes défauts (ce que je n’arrive pas toujours à faire :)
    Ceci dit, quand je regarde vieillir en même temps que moi les gens que j’aime (quel que soit leur âge), je m’aperçois que je les trouve toujours beaux, je connais ce qui fait d’eux des êtres gracieux, et ça, ça ne s’efface pas avec le temps et c’est ce que je perçois quand je les vois… Alors je me dis que peut-être la réciproque est vraie, et ça me réconforte un peu quant au temps qui passe… :)

  104. #104 Fifou le 16 juillet 2011 à 10 h 37 min

    joelle: Ah oui,super,le blog!!!
    Tu as raison iass pfff,ce n’est pas facile,je crois que c’est aussi une question de caractère,on est bien dans ses baskets ou pas,on se fout du regard des autres(qui s’en fout en général)ou pas,on est indulgente avec soi-même ou pas,et ça,à tous âges.Il y a aussi des gamines très sûres d’elles,je vois les copines de mes fils,elles ont plus d’assurance que nous au même âge(pas la même éducation,faut dire!)

  105. #105 joelle le 16 juillet 2011 à 10 h 51 min

    Belldandy: très juste !! si soi même on se sent belle, si on est bien , alors on séduit , on est belle dans le regard des autres – mais ça commence dans notre tete ! moi j’ai eu la chance que ma mère m’a toujours trouvé belle, je le voyais dans ses yeux !!! elle m’a donné confiance jeune ! il suffit parfois de peu pour se trouver moche : un regard, une remarque !! l’égo est une chose fragile surtout a l’adolescence et la beauté est tellement subjective ! Se plaire a soi en premier est le plus important ! après même les plus beaux (relativement :) ) ne feront jamais l’unanimité !!

  106. #106 Becki le 16 juillet 2011 à 14 h 54 min

    Oh c’est trop mignon cet article, et j’aime beaucoup l’image de la gazelle. J’ai à peine 20 ans et je suis dans ce cas, c’est dommage je sais et tu as complètement raison… :) !

  107. #107 Tin Hinan le 16 juillet 2011 à 15 h 28 min

    Hélène: Tu pourrais le faire avec un modèle… enfin, c’était juste une idée comme ça.

  108. #108 Zabellou le 16 juillet 2011 à 16 h 31 min

    Je reviens de quelques jours en bord de mer, et je me suis fait exactement la même réflexion….je me suis demandée si j’avais l’air aussi jolie à leur âge, alors que je complexais tellement ! A y réfléchir, j’avais pourtant une silhouette idéale, qui n’a finalement pas tant changé que ça…alors pourquoi ne pas en profiter aujourd’hui ???
    Merci pour cet éclair de lucidité !!!
    En revanche, vieillir je ne suis pas contre, puisque c’est ça ou mourir jeune. Malheureusement en général on ne choisit pas…

  109. #109 Hélène le 16 juillet 2011 à 19 h 11 min

    Belldandy: oh si je pense qu’on peut tout à fait se trouver moche et que les autres vous trouvent belle (regardent la moitié des mannequins qui complexent comme des malades alors qu’elles sont ravissantes, les pauvres).

    Zabellou: « vieillir je ne suis pas contre, puisque c’est ça ou mourir jeune » : ;-)))))))))))))))
    Bien vu ;-))

  110. #110 Joyce le 16 juillet 2011 à 19 h 16 min

    C’est facile de dire qu’il faut profiter du corps qu’on a, mais encore faut-il savoir le mettre en valeur. Je peux dire que quand j’étais ado je ne savais vraiment pas me mettre en valeur, je sais que j’ai beaucoup changé parce que maintenant je sais m’habiller, me maquiller, me coiffer… Avant j’étais une vraie catastrophe. Je me trouve bien plus jolie maintenant. En fait je ne peux même pas comparer. Même si j’ai toujours la même cellulite qu’à mon adolescence, voire même plus (j’ai toujours l’impression d’en avoir plus chaque année lol), je sais comment porter une robe courte, un maillot 2 pièces ou des talons de 12 cm. Je peux dire que maintenant je me vois vraiment comme une femme.

  111. #111 Hélène le 16 juillet 2011 à 19 h 27 min

    Joyce: ah mais je n’ai jamais prétendu que c’était facile ;-)

  112. #112 Ruby Tuesday le 16 juillet 2011 à 20 h 13 min

    ..En tous cas , très jolie discussion de « femmes entre elles », comme autour d’un verre , et du temps qui passe..des témoignages touchants , des moments d’exxistence ou l’on se reconnaît , le vécu des unes et des autres..
    Brèfle , on ne peut être et avoir été mes bonnes dames !! ; ))))

  113. #113 Hélène le 16 juillet 2011 à 22 h 07 min

    Ruby Tuesday: moi aussi j’aime beaucoup cette discussion de femmes.

  114. #114 Lisa le 16 juillet 2011 à 23 h 45 min

    C’est vrai que notre époque actuelle est basée sur le culte de la minceur, mais il y a quelques siècles, les femmes bien en chair, voire plus que bien en chair, étaient plus adulées que les minces.

    C’est vrai qu’à l’adolescence, j’aurais voulu être mince. Les quolibets, moqueries et autres « grosse vache » y étaient pour quelque chose. Mais quand je vois des photos de cette époque, je n’étais pas si mal que ça en fait. J’étais juste « bien en chair », sans être « la grosse », surnom dont on m’affublait. Quand je calcule mon IMC avec mon poids de l’époque, j’avais 24. Un poids sain est compris entre 20 et 25.

    Dans les années 90, on ne parlait pas tellement de cet IMC (ou BMI en anglais). Ça change beaucoup de choses de savoir que finalement, on est « normale ». On ne se base plus sur un poids donné. On relativise plus (selon moi), même si on a des rondeurs.

    Ma mère n’a pas arrangé les choses en me disant que j’étais trop grosse, que je devais faire régime. Ça n’a réussi qu’à me frustrer plus qu’autre chose, à faire du yoyo avec mon poids et, comme vous pouvez vous en douter, à déséquilibrer l’ensemble. Je pense que tous ces régimes n’ont réussi qu’à amasser d’autres kilos qui auraient mieux fait de rester là où ils étaient.

    Toutes ces moqueries et ces frustrations n’ont fait que renforcer ma timidité et ma réserve de l’époque. Je suis passée à côté de beaucoup de choses durant cette période à cause de ça. Je pensais que tout le monde me remarquait, moi qui voulais passer inaperçue, alors qu’il n’en était rien. Et comme par hasard, j’ai perdu ma timidité à partir du moment où je ne me suis plus inquiétée du regard des autres, des moqueries, qui continuaient bel et bien, mais qui me faisait autant d’effet que l’eau sur les plumes d’un canard.

    Comme beaucoup de filles, j’imaginais que pour être intéressante, être aimée, il fallait être mince. Je me disais qu’aucun gars plaisant ne s’intéresserait à moi, les rares qui me courtisaient ne m’intéressaient pas, physiquement et mentalement. J’étais tellement stupide avec mes idées saugrenues.

    En fait, c’est pas mon physique véritablement qui a été mon atout, mais plutôt ma personnalité et mon humour quelque peu décalé et déjanté. Je faisais rire mon entourage avec mes jeux de mots pourris et mes blagues à la con. Je suis sortie du lot grâce à ça. Et mon chéri actuel m’a plu grâce à son humour aussi, ce qui me changeait de mon ex qui riait très peu et pensait toujours que je me foutais de sa pomme quand je le taquinais.

    Maintenant, j’aimerais juste avoir un poids normal, sans être mince. La minceur ne m’intéresse plus. Les filles que je trouve belles sont souvent bien rondes, avec les hanches larges. D’ailleurs, Hélène, je te trouve très jolie, ni grosse ni mince, juste ce qu’il faut. Et même si je n’aime pas les cheveux courts en général, je trouve que chez toi, ça donne bien. Et le blond si clair aussi, même si je préfère les brunes.

    Bisous les fifilles… ;-)

  115. #115 Lisa le 16 juillet 2011 à 23 h 51 min

    Joyce: je suis un peu comme toi, même si moi je ne mets pas de robes courtes ni de talons hauts… Je me trouve plus jolie maintenant, malgré mon obésité, qu’à l’adolescence où j’étais « normale ». La maturité y est pour beaucoup, je pense.

  116. #116 Hélène le 17 juillet 2011 à 11 h 32 min

    Lisa: je plussoie sur les régimes qui dérèglent tout, si je n’en avait pas fait, je ferais 67 kilos et non 84…
    Et je compatis pour la mère qui te colle au régime quand tu es ado, je trouve ça extrêmement violent.

  117. #117 Lisa le 17 juillet 2011 à 21 h 50 min

    Hélène: ben dis donc, on ne dirait jamais que tu as 84 kg. Je pensais que tu avais beaucoup moins. Je ne connais pas ta taille, mais franchement, j’imaginais que tu avais 75 kg tout au plus.

    En ce qui me concerne, je suis contente, mon petit appétit porte tout de même ses fruits (cela aurait été malheureux du contraire): j’ai tout de même deux kilos de moins par rapport à la dernière fois où je me suis pesée (je ne suis pas une accro de la balance).

    A l’heure actuelle, fais-tu encore des régimes? Surveilles-tu ton alimentation?

    Le meilleur régime que j’ai pu faire est celui de Weight Watchers. J’ai perdu dix kilos facilement et sans me priver. Malheureusement, mes problèmes avec mon mari m’ont fait tout reprendre: je compensais mon mal-être avec les sucreries et j’ai vite repris.

    Je prends aussi de la levure de bière pour la peau et les cheveux. Je ne sais pas si c’est ça, mais j’ai l’impression que ça accentue la satiété. En tout cas, depuis que j’en prends, je suis vite rassasiée.

  118. #118 Hélène le 18 juillet 2011 à 0 h 31 min

    Lisa: JAMAIS de régime, et je ne surveille rien, je suis contre.
    J’avais écrit ça là :
    http://www.monblogdefille.com/blog/pourquoi-je-suis-violemment-opposee-a-toute-forme-de-regime-amaigrissant

  119. #119 Lisa le 18 juillet 2011 à 2 h 53 min

    Hélène: je comprends bien ton point de vue et je pense plus ou moins pareil. Malheureusement pour moi, j’ai au moins 20 kg de plus que toi pour environ la même taille. De plus, à part la natation et la marche, je déteste le sport en général, donc ça n’arrange pas pour perdre un peu de poids.

    De toute façon, mon homme n’aime pas les minces. Il trouve les fortes beaucoup plus appétissantes. Je dois dire qu’à force d’entendre ses arguments, je me suis prise au jeu aussi.

    Comme tu le dis dans l’article que tu m’as linké, c’est surtout chiant pour les vêtements. T’as encore la chance de rentrer dans du XL, moi même plus… lol

    C’est vrai que la fréquentation de forums où l’on parlait notamment de problèmes de poids, la discussion avec des nanas qui sont pareilles que nous, aide beaucoup à mettre de l’ordre dans nos idées préconçues sur la beauté, le physique, l’acceptation de son corps, etc. En tout cas, ça m’a beaucoup aidée.

    Bisous Hélène et les filles. :-)

  120. #120 CapM le 18 juillet 2011 à 13 h 52 min

    Merci Hélène pour cet article, qui m’a fait grandement réflechir sur les complexes adolescents.. A 17 ans, comme la plupart des filles de mon âge, j’ai beaucoup de mal à m’accepter, il faut dire que j’ai un parcours atypique. Ayant toujours été ronde depuis que je suis toute petite, lassée des insultes, de cette haine de mon corps, à 13ans, pdt les vacances scolaires, je décide de me prendre en main, et je pers 13kilos.. Voir son corps changé en deux mois, aussi rapidement fut un choc, surtout que je l’avais fait pour rendre fière ma grand-mère, hospitalisée durant cette année, une dernière fois.. Voir son sourire a été ma plus belle récompense.. Elle s’en est allée quelques semaines plus tard.. J’ai regretté de ne pas avoir plus profité d’elle comme je l’aurais du, c’est ce que je regretterai le plus toute ma vie.. Et maintenant, avec mon corps, c’est un peu la mm chose!! je me rends compte que j’ai eu de la chance d’avoir réussi à changer mon corps et à arrêter de me haïr comme avant.. Je pense qu’avec l’âge, on accepte d’aimer son corps, ce qu’à notre page on peut trouver prétentieux, mais qui est complétement normal! A notre âge, on a de l’acnée, qu’on a du mal à accepter, mais quand on en aura plus, il y’aura les rides, plus les joues rouges naturellement, etc.. Comme pour notre corps, on se trouve trop ceci, trop cela, alors que plus tard, quand la cellulite apparaitra, on regrettera notre corps d’avant! A mon âge, j’ai quelques vergetures au niveau des fesses qui apparaissent à cause des changements brutaux du corps à l’adolescence, je les ai « accueilli » d’abord comme une fatalité, puis en y réflechissant, c’est pas si grave! Toutes les femmes connaissent ce genre de problème et ne vont pas nous jeter la pierre! Il faut savoir s’accepter, si on arrive à accepter les autres!
    Enfin voilà, petite remarque, merci énormément pour cet article qui (comme vous l’avez vu ;) ) m’a fait énormément réflechir.. Et je suis jalouse, que vous soyez blonde ou brune, vous êtes toujours aussi belle Hélène! (avec une preférence pour la version blonde) vous avez illuminé ma journée!!!

  121. #121 Hélène le 18 juillet 2011 à 15 h 11 min

    CapM: merci à toi pour ce beau commentaire, et bienvenue !

  122. #122 Nathou le 18 juillet 2011 à 17 h 58 min

    Merci pour ton billet…moi qui vient d’avoir 30 ans il y a qq jours, je suis en pleine phase « bilan – remise en questions – blablabla », qui certes, n’est pas systématique pour toutes, mais pour d’autres, elle est redoutée, redoutable et terrrrrible ! Bref, je suis tellement d’accord avec toi….Quel dommage d’être obligée d’attendre d’être mature pour pouvoir apprécier le corps que l’on avait et que l’on n’a plus :-( …Éternelle lutte contre soi-même, le complexe du physique peut ruiner des vies…Aimons-nous ! (facile à dire, dur à aplliquer). Désolée pour ce coup de blues mais l’âge avec un « 0″, beurk, je déteste ! En tous cas Hélène, ton corps a peut-être changé mais ton visage, lui, est resplendissant et lumineux…je suis jalouse ;-)

  123. #123 Hécate Lomëwen le 18 juillet 2011 à 18 h 53 min

    J’ai été ronde ado, même encore un peu maintenant.
    Profitez-en les ado grandes et minces, parce que faire 1m46 et 60 kg (calculez m’IMC avant de dire que 60 kg c’est léger… : 28 à 13-14 ans), c’est loin d’être facile.
    J’ai maintenant 27 ans, de la cellulite et des vergetures à cause de cette époque, je prends du poids en moins de 2 et perds difficilement, voire plus. Et j’ai encore des bourrelets et surtout de la culotte de cheval !
    Alors pitié, au lieu de faire 3 Mc Do dans la semaine et de bouffer que de la salade le reste du temps, mangez normalement et sainement tout le temps, sinon à 30 ans votre corps vous le fera payer. Et à 30 ans c’est plus difficile à perdre qu’à 20 ans (je sais de quoi je parle malheureusement).
    Reste que trop mince, ce n’est pas joli non plus. Mais si votre corps a des courbes, c’est aussi normal, c’est ça d’être une femme !

  124. #124 Hélène le 18 juillet 2011 à 19 h 12 min

    Nathou: il ne faut pas être jalouse, ça fait des rides dans le mauvais sens ;-)

    Hécate Lomëwen: manger normalement, je n’aurais pas dit mieux ;-)

  125. #125 sandrine le 19 juillet 2011 à 18 h 44 min

    et ben moi j’me retrouve complètement dans ce que tu dis !!! effectivement, je me fais souvent cette réflexion ‘dire que quand j’étais ado, j’étais svelte, sans défaut de peau ni de bourrelets et que je me trouvai moche et que je cachais mon corps sous des grands pulls… Et oui, même l’été j’avais SYSTEMATIQUEMENT un pull noué autour de la taille… v’là le ridicule toi !!)…
    Certes à 35 ans, je me sens mieux mais j’aurai dû prendre conscience de la « beauté » (attention je mets bien des guillemets hein) quand j’étais ado…
    m’en fiche j’ai 35 ans today mais plein de belles palettes :-P et une glossy box en cours !!
    Loï Loï Loï hélène ;-)

  126. #126 Nathou le 19 juillet 2011 à 22 h 42 min

    @Sandrine : ah, j’avais oublié le pull autour de la taille ! on l’a toutes mis non ?! et dire que je le mettais même en boîte !! c’est maintenant que je devrai le mettre !

  127. #127 Nancy le 19 juillet 2011 à 23 h 11 min

    Nathou: Nathou:

    Je te le confirme, je l’ai fait aussi, marrant d’y avoir pensé…

Les commentaires de ce blog sont modérés.

Laisser un Commentaire

Remonter en haut de la page