Plus de tabac, yeeeaaaaaaaaaahhh !!!!!!!!!!!!!!!!

10 janvier 2008

J’arrive pas à y croire.
A chaque fois que j’entre dans un bar, un resto, un tabac (oui le tabac où j’achète mes timbres est non fumeur !! J’en reviens pas !), je suis sciée : la clope est enfin interdite là où d’autres que les fumeurs respirent.

Enfin l’air est normal (pollué quoi, on est quand même à Paris ;-), mes fringues ne sentent pas le cendrier mort en sortant du resto, mes yeux ne brûlent pas au bout d’une
heure, je ne tousse plus dès le milieu de la soirée, je n’ai pas l’impression de respirer la tête directement collée à un pot d’échappement !
C’est la joie pour de bon, je suis hyper sensible à l’odeur et aux effets de la fumée de cigarette et cette mesure me change réellement la vie : je suis allée au
moins deux fois dans des cafés cette semaine ! Des troquets parisiens de base. Je n’y foutais plus les pieds depuis des années tellement je supportais pas l’air enfumé.
Limite je vais recommencer à sortir dans les bars et les boites! Non mais vous vous rendez compte ? Je sais pas si c’est moi qui suis un peu ravie de la crèche sur ce coup-là, mais à chaque nouvel établissement que je découvre non fumeur, j’hallucine (et je m’extasie).

Le fait que certains fument m’est strictement indifférent ; je ne considère pas ça comme un péché mais comme une vraie drogue dure dont il est affreusement difficile de se défaire.
Si vraiment on me demande de penser quelque chose des fumeurs je dirais que je les plains, mais rien de plus négatif.

En revanche je ne suis pas du tout d’accord avec le fait que les autres soient obligés de respirer ça aussi.
On a le droit de se dézinguer la santé mais on ne touche pas à celle des voisins si on peut faire autrement.
Je me suis toujours mise à la place des serveurs dans les bars, les boites et certains restos, qui vivent dans la fumée à longueur de journée et à qui on n’a pourtant pas écrit « cancer possible » en petites lettres au bas de leur contrat de travail.

J’en ai interrogé pas mal ces derniers jours, ils sont vachement contents de bosser enfin dans un air normal. Même les fumeurs (c’est comme dans les anciens trains finalement, quand il y avait des wagons fumeurs : même les fumeurs réservaient leur place en non fumeur et allaient s’en griller une dans le wagon fumeur de temps en temps).
Et les clients n’ont pas l’air trop malheureux de cloper sur le trottoir.
Si ça se trouve ça va devenir comme en Angleterre où c’est devenu l’endroit idéal pour draguer ;-)

En attendant je respire, et ça fait du bien.

279 commentaires Laisser un commentaire
Le reste

Vous aimerez aussi

279 commentaires

  • #1 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 10 h 05 min

    Tu veux dire qu’une fois de plus, en tant que non-fumeuse, je ne vais pas être au centre de THE PLACE TO BE pour draguer ?! Au moment où j’allais recommencer (peut-être) à sortir pour cause d’éclaircissement soudain d’emploi du temps ?! Misère… ;-)

  • #2 Sol in Paris le 10 janvier 2008 à 10 h 06 min

    Et bien moi je suis comme toi sur ce coup là : absolue ravie !
    J’adore les cafés, mais non fumeuse, je n’y allait plus du tout, et cette semaine j’ai pu y remettre les pieds et le faire découvrir à ma progéniture. Seul vrai bémol les prix pratiqués… Certes je ne suis plus étudiante depuis un moment mais là je me suis dit que si les gens n’allaient pas au café, ça ne serait pas forcément pour l’absence de droit de fumer !

  • #3 Féf le 10 janvier 2008 à 10 h 06 min

    "je respire et ça fait du bien" : c’est exactement ça!!
    moi aussi je suis on ne peut plus ravie, et comme toi, je me dis que je vais enfin pouvoir remettre les pieds dans les bars (voire même les boîtes, soyons fous!) sans me coller une migraine carabinée jusqu’au lendemain!!
    enfin, on respecte mon droit à ne pas fumer et à refuser d’être fumeuse passive! il était temps!
    merci merci merci!

  • #4 Lisa le 10 janvier 2008 à 10 h 08 min

    Même en tant que fumeuse, je trouve ça très bien et je suis du même avis que toi. J’avoue être assez intolérante envers les gens qui hurlent à l’atteinte à la liberté. Oui, je fume, c’est ma liberté, mais c’est la liberté des autres de pas le faire, point barre, ya pas à tortiller. Donc une très bonne mesure pour moi :)

  • #5 zaza le 10 janvier 2008 à 10 h 09 min

    J’ai les memes symptomes que toi avec la fumée de cigarette ! hyper glamour les yeux rouges n’est ce pas ?
    Je vais donc tenter les yeux smoky pour ma prochaine sortie en boite… avant j’avais pas essayé parce que le smoky sur des yeux mixomatosés c’est pas génial génial !!!

  • #6 Evelys le 10 janvier 2008 à 10 h 10 min

    Moi aussi je suis bien contente, car les cheveux qui sentent la clope dès qu’on rentre dans un endroit enfumé, c’est une véritable horreur!!
    Puis bon je trouve ça plus agréable pour tout le monde un endroit sans fumée:)

  • #7 Poupoupinette le 10 janvier 2008 à 10 h 12 min

    Pour moi, le fait que les cafés-restau soient non fumeurs ne change pour l’instant pas grand chose à ma vie quotidienne. Je me les subis toujours autant (les fumeurs) dans la rue et à l’arrêt de bus. Et le restau chinois chéri où je met les pieds de temps en temps, je me demande s’il n’était pas déjà non fumeur, tant jamais je n’ y ai vu de fumeurs fumer et me gêner. Et puis, je ne suis pas quelqu’un qui sort beaucoup.

    Mais j’adore danser ! Et peut-être bien que je vais remettre le pied au Slow Club (un dancing où, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ne passe pas un seul slow, mais du rock en veut-tu en voilà). Ca, ça serait chouette, surtout si j’arrive à y traîner mon mari-pantouflard, qui ne pourra plus arguer du fait que le lieu est enfumé.
    Yes !

  • #8 Mamzelle Maupin le 10 janvier 2008 à 10 h 13 min

    Je suis partagée, je trouve ça très bien dans les grandes lignes mais quand un petit patron de troquet qui bosse seul veut faire de son établissement un lieu fumeur pourquoi on le lui refuse ?!

    Si aucun salarié ne risque son intégrité physique pourquoi ne pourrait il pas faire ce qu’il veut ?

  • #9 Elsonia le 10 janvier 2008 à 10 h 15 min

    Pourtant fumeuse mais ravie de cette loi !!!! C’est fabuleux de pouvoir être dans un endroit sain sans polluer les pauvres autres gens qui n’ont rien demander !

    Et puis, les employés des brasseries et autres lieux anciennement enfumés vont enfin bénéficier de la même liberté que tous les autres employés. Rien que pour cela, je ne fumais plus dans les lieux publics depuis longtemps.

  • #10 deilema le 10 janvier 2008 à 10 h 16 min

    c’est exactement ca, "ravie de la crèche" je suis moi aussi :)))))
    plus de fringues qui puent, plus de cheveux à laver dans l’heure qui suit…
    mais plus de cendriers pour mettre son chewing-gum, le papier du sucre ou pour vider ses poches non plus ;)

  • #11 la_pomme le 10 janvier 2008 à 10 h 17 min

    comme je suis d’accord avec toi !
    l’effet cendrier en rentrant chez soi me faisait même hésiter à sortir à certains endroits

  • #12 Laurence Belgium le 10 janvier 2008 à 10 h 18 min

    Sûr que c’est (encore plus) agréable d’aller au resto maintenant que nos narines ne sont jamais plus agressées par la moindre volute de fumée échappée du coin fumeur.
    Ici en Belgique, ce n’est d’application que là où on sert à manger (resto et cafés qui proposent petite restauration quoi), pas dans les bars. Mais ça change déjà beaucoup, mine de rien.

  • #13 alex le 10 janvier 2008 à 10 h 19 min

    Moi aussi Hélène ça me change la vie !!! C’est pas que je sois "chiante" mais tout comme toi, la fumée de cigarette me brûle les yeux à mort et dans ces cas là ça me bousille ma soirée ; et au delà des yeux, ça bousille la santé aussi sans s’en rendre compte…
    De plus c’est un plaisir de ne plus avoir les cheveux et les vêtements imbibés de l’odeur de clope au bout de 10 minutes.
    Chaque matin, je prends mon café dans un ptit bar en face de chez moi, les gens sont très sympas donc j’y allais même avant l’application de la loi, mais dès le matin je sentais la cigarette… là ça me change la vie et rends le moment 10 fois plus agréable !!!

    Merci la loi, il était temps !! ;-)

  • #14 Fran le 10 janvier 2008 à 10 h 19 min

    J’avoue que depuis j’ai arreté de fumer aussi. Je trouve ça cool finalement cette nouvelle loi anti-tabac. Même mon homme fume moins. Et quand on a envie de fumer et bien on tire sur la clope à la fenetre ( j’ai pas de balcon ).
    Sinon je suis d’accord sur un point, ça a du bon de ne plus sentir la nicotine sur nos vetements, nos cheveux etc etc ….

  • #15 alicia le 10 janvier 2008 à 10 h 19 min

    Il faut parler de l’aspect positif de cette interdiction de fumer dans les bars et autres!!! je n’ai pas la télé, mais à la radio (france inter) ils ne parlent que des côtés négatifs!!! c’est exaspérant!!! les gens retourneront au bistrot, il faut leur laisser le temps! Et ceux qui n’y allaient plus comme toi iront à nouveau, il me semble que l’équilibre se trouvera.
    Mais sur ce coup là, je trouve que les gens râlent trop, ça m’agace…tranquillement hein, mais ça m’agace…

  • #16 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 10 h 21 min

    Je rejoins l’euphorie générale. Moi aussi cette loi me ravit, même si je ne mets plus les pieds dans les troquets depuis longtemps. Ce qui me gênait c’était au resto quand tu as le malheur d’être à la table qui est à la limite entre les 2 zones…

    Je me souviens, quand j’étais plus jeune et pourvue d’une chevelure impressionnante, de rentrer de boîte et d’avoir du mal à m’endormir tellement mon oreiller puait le tabac.

    Je suis complétement d’accord avec Lisa qui dit que les fumeurs ont la liberté de fumer et que les non-fumeurs ont celle de ne pas fumer!

  • #17 Anne Cé le 10 janvier 2008 à 10 h 22 min

    Je suis très contente moi aussi, c’est clair !

    Je vois quand même deux bémols sur cette loi. Je trouve que c’est idiot qu’elle doive pénaliser certains établissements spécialisés type bars à narguilés ou bars à cigares (si on va dans un bar à cigares, c’est pas pour rien, si ?) ou ceux qui sont équipes d’un système d’extraction des fumées performant (si, si, ça existe vraiment).
    Et deuxième problème : certains fumeurs se sentent "exclus", "montrés du doigt" et se font parfois même agresser verbalement (et davantage maintenant que les non-fumeurs ont la loi pour eux). Ce n’est pas le cas des fumeurs de mon entourage mais je m’en suis rendu compte en participant à une discussion sur ce sujet.

    M’enfin, pour ma part, j’en suis ravie : c’est sûr que je vais moins hésiter à sortir !

  • #18 Elsonia le 10 janvier 2008 à 10 h 22 min

    Alicia, c’est ainsi que nous sommes, les Français, des râleurs !!! Mais ça passera ;-)

  • #19 prof le 10 janvier 2008 à 10 h 27 min

    Quel bonheur cette loi ! Cette odeur de "cendrier mort" était tout simplement insupportable !

  • #20 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 10 h 27 min

    Anne Cé > la revanche pour des années de mépris total et profond pour les non-fumeurs, simples ringards chieurs aux yeux des fumeurs, non ?;-) Je ne dis pas qu’insulter les fumeurs est une bonne chose, mais vu la réaction des fumeurs avant cette loi, lorsqu’un non-fumeur osait leur faire remarquer que leur fumée gênait, je trouve légèrement abusif de crier au loup maintenant sous prétexte qu’ils sont montrés du doigt ?

  • #21 Cécilette le 10 janvier 2008 à 10 h 28 min

    D’accord avec toi et pourtant ancienne fumeuse qui s’en grille une de temps en temps, j’ai toujours été pour ! Boire ou manger dans un lieu enfumé, n’est agréable ni pour les non-fumeurs ni pour les fumeurs.

  • #22 lilipouch … le 10 janvier 2008 à 10 h 28 min

    ba moi je trouve pas ca cool pas tant que l’air soit plus respirable :) bien sur que toutes les notions de santé publique sont essentielles, le fait que le trottoir soit un super endroit pour draguer hihi, c’est super chouette , je suis plutot contente qu’il n’y ai pas de fumée au resto!!

    mais c’est plutot l’hypocrisie autour des cigarettes, bon sang mais si c’est nocif et ben on les interdit de fabrication point barre , c’est un peu le meme principe que les voitures qui vont vite, mais on pas le droit de rouler vite

  • #23 lilipouch … le 10 janvier 2008 à 10 h 30 min

    ba moi je trouve pas ca cool pas tant que l’air soit plus respirable :) bien sur que toutes les notions de santé publique sont essentielles, le fait que le trottoir soit un super endroit pour draguer hihi, c’est super chouette , je suis plutot contente qu’il n’y ai pas de fumée au resto!!

    mais c’est plutot l’hypocrisie autour des cigarettes, bon sang mais si c’est nocif et ben on les interdit de fabrication point barre , c’est un peu le meme principe que les voitures qui vont vite, mais on pas le droit de rouler vite

  • #24 AuReLiTiLyenne le 10 janvier 2008 à 10 h 33 min

    Je vais me faire l’avocat du diable et pourtant je ne fume pas… Mais je trouve cette loi beaucoup trop restrictive même si elle a lieu d’être…

  • #25 Lilimpro le 10 janvier 2008 à 10 h 34 min

    Ah ah, je me souviens des wagons fumeurs. Comme je suis une fille qui ne prévoit rien, je prenais toujours mes billets au dernier moment, j’atterrissais en fumeur, et je n’y voyais que des non fumeurs. Et des fumeurs qui prenaient leur place quand ils allaient au wagon bar :-(

    Je lis déjà que certaines ont arrêté de fumer, et j’espère que ça va faire comme au Canada, les gens ne fument quasi plus.

  • #26 princessevarda le 10 janvier 2008 à 10 h 35 min

    AMEN

  • #27 deilema le 10 janvier 2008 à 10 h 35 min

    D’accord avec toi Melle Coco, je pense que nous aurions pu nous passer de cette loi si les fumeurs étaient moins sans-gêne.
    Combien de fumeurs se posaient la question de savoir s’ils n’indisposaient pas les autres avant d’en allumer une?
    Combien demandaient si ca ne dérangeait pas qu’ils fument?

  • #28 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 10 h 36 min

    AuReLiTiLyenne > je reviens d’Espagne, où le choix est laissé au gérant du bar ou resto, c’est-à-dire ce que réclame les patrons de bar en France. Bilan de la loi : TOUS les lieux sont fumeurs, et très très très enfumés (plus que les bars PMU parisiens, c’est dire ;-) !!). Dans ce domaine, la liberté conduit nécessairement à l’absence de fait d’interdiction, puisque les patrons de bar ne veulent pas se priver d’une clientèle fumeuse, qui choisirait dans ce cas d’aller dans les endroits fumeurs, tandis que les non-fumeurs continuent de toute façon à venir puisqu’ils n’ont pas le choix. Donc tout le monde fait fumeur, et basta. Autant te dire que je ne vois pas l’intérêt d’une telle loi sans aucun effet.

  • #29 Anne Cé le 10 janvier 2008 à 10 h 37 min

    Mademoiselle Coco > en toute honnêteté, je n’ai jamais été confrontée à un fumeur agressif ou irrespectueux lorsqu’il m’est arrivé de leur faire une remarque polie. donc pas de revanche pour moi. et en plus, je trouve ça hyper nul, l’esprit de revanche.

  • #30 siamoise cramoisie le 10 janvier 2008 à 10 h 38 min

    Je ronronne de satisfaction.
    J’ai l’impression d’être encore plus sensible que vous à la clope passive: il me suffit de passer dans le sillage de quelqu’un qui fume à l’extérieur, en plein air, dewors quoi, pour être incommodée, me sentir sale, pouerk.
    Du coup, quand j’ai la place, je fais un détours quand je vois quelqu’un qui fume.
    Parce que même dans la rue, ça pue.
    alors dans les cafés et les restaus…

  • #31 lizou le 10 janvier 2008 à 10 h 38 min

    Bon ben moi meme en tant qu’ex fumeuse, je regrette un peu de voir les fumeurs relégués sur un bout de trottoir, hier à 19h, seul sur son siège en plastique devant le pmu de mon quartier un pauvre mec fume sa clope…j’ai mis un moment à capter pourquoi il était là.
    De toute façon je ne vais plus trop dans les cafés depuis que je ne fume plus, je fais autre chose, si j’allais là c’était pour fumer une clope devant un café.

    J’ai arrété de fumer pour pas etre comme ce pauvre mec dehors, seul avec sa clope, d’etre tjs en manque et de ne pas pouvoir profiter de la convivialité de ces lieux de convivialité, parasitée par l’envie permanente d’une cigarette…
    Fumer comme tu dis Hélène c’est vraiment une addiction de dingue, je me met à leur place, 1O mois d’arrêt et j’en rêve encore parfois la nuit.
    Par contre je suis contente pour les serveurs qui pourront fumer seulement s’ils le souhaitent.

    La clientèle va surement changer, tant mieux ou tant pis, mais il est regrettable de voir que le manque de savoir vivre de certains et de tolérance d’autres ait conduit à faire intervenir le législateur.
    Hou je sens le sujet bien casse gueule…

  • #32 Christine le 10 janvier 2008 à 10 h 39 min

    Et si ça se trouve, ça va faire comme en Italie : les bistrots ont augmenté leur chiffre de 20% … tous les non-fumeurs revenaient prendre leur "ristretto" tranquillou sans respirer les fumées mortelles de leurs voisins :o)
    Moi, je dis bravo et merci ! Et c’est une ancienne fumeuse qui parle… j’ai arrêté il y a 5 ans… ma plus belle victoire !

  • #33 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 10 h 39 min

    Anne Cé > moi aussi, je ne voulais pas parler de vraie revanche. Mais ça me fait penser à cette scène typique des cours d’école : la petite peste qui fait chier tout le monde tout le temps est la première à aller se plaindre à la maîtresse dès qu’on lui touche un cheveu :-) (NON je ne veux pas dire que tous les fumeurs sont de petites pestes, etc. c’est une IMAGE !!)

  • #34 EllaO le 10 janvier 2008 à 10 h 39 min

    Ah quand même! J’avais lu sur LR des réactions pas très cool face à un article tenant le même genre de propos…
    Je suis archi méga super ravie de cette interdiction aussi, et les fumeurs "en marge" honnêtement je n’y crois pas…
    Mademoiselle Coco je te suis à 150 000 % !!! Le nombre de fois où incommodée par la fumée j’ai gentiment fait remarquer à la personne que c’était interdit, et qu’on m’a répondu "C’est écrit nulle part" (mais bien sûr…), le nombre de fois où toutes mes fringues sont passées à la machine pour 1 soirée avec des amis, le nombre de fois où une personne fumeur dans un groupe nous a pourri le déjeuner avec sa fumée, tout ça c’est fini, et j’en suis vraiment contente…
    L’exemple le pire que j’ai vu, une ancienne collègue qui partageait son bureau avec une autre jeune femme a refusé de sortir fumer dehors lorsque la deuxième est tombée enceinte… C’est la femme enceinte qui était contrainte de se promener dans les couloirs pendant que l’autre s’en fumait une !
    Alors oui peut-être que le tabac est montré du doigt, mais c’est une drogue qui tue des gens, et les fumeurs en ont bien profité pendant des années…

    Lilipouch, le problème de la vitesse au volant, ce sont les autres qui sont également mis en danger. Avec les nouvelles lois, l’impact de la cigarette sur les autres est bien réduit.

  • #35 princessevarda le 10 janvier 2008 à 10 h 43 min

    @lilipouch, tu as tellement raison! mais l’enjeu est bien plus économique que médical!

    Maintenant, chez moi, c’est mon amoureux qui fait la gueule (lui est fumeur). Moi, j’espère secrètement que ça le fera arrêter…

  • #36 Hélène le 10 janvier 2008 à 10 h 46 min

    Poupoupinette tu pousses un peu, en extérieur la fumée n’est pas gênante, dans la rue et à l’arrêt de bus ça ne peut pas déranger ;-)

    Mamzelle Maupin ton petit patron qui bosse seul il a sûrement des non fumeurs dans sa clientèle…

    Laurence Belgium je ne savais pas que c’était différent chez vous. C’est vrai que dans les bars c’est particulièrment incroyable et génial !

    alicia les français râlent toujours, c’est pas nouveau ;-))

    Anne Cé je usis d’accord avec toi, les bars à chicha et autres devraient pouvoir persister, eprsonne n’oblige les non fumeurs à y entrer.
    Et la stigmatisationds fumeurs me semble dangereuse aussi. Il s’agit de protéger les gens contre une substance toxique, pas contre d’autres gens…

    Mademoiselle Coco ce n’est pas parce que certains fumeurs ont été intolérants avec les non-fumeurs (et dieu sait que j’ai pu être vindicative pour ça), qu’il faut leur rendre la pareille en les traitant aujourd’hui comme des pestiférés… c’est aps comme ça qu’on fait avancer les choses ;-)

    Ah ça lilipouch évidemment là dessus on est bein d’accord ! Vendre un truc mortel en s’en foutant plein les poches, et restreindre ensuite les lieux de sa consommation, ça ‘est de la belle hypocrisie en béton armé…

    AuReLiTiLyenne bienvenue à toi ! Tu peux nous n dire un peu plus ? Pourquoi tu trouves ça trop restricitf ?

    lizou je te comprensd, moi j’en ai rêvé pendant plus de 10 ans (j’ai arrêté il y a presque 20 ans)… en revanche je ne trouve pas que ça soit infâment de fumer sur le trottoir, c’est pas non plus une déhcarge publique, ça va ;-) Je usis sûre que ça va donenr aux gens de nouvelles occasions de sociabiliser, en plus, je déconne pas, je le sens bien comme ça.

    EllaO bienvenue à toi ;-) Perso j’ai croisé autant de fumeurs respectueux des autres que de vrais cons, donc l’idée de revanche ne me plaît pas plus qu’à Anne Cé, d’autant que les fumeurs ne choisissent pas d’être addict à cette horreur, s’ils pouvaient la plupart préfèreraient être non fumeurs…

  • #37 lilipouch … le 10 janvier 2008 à 10 h 47 min

    et puis merci de pas dire le manque de tolerance des fumeurs ..hein c’est comme partout les cons ils fument ou pas, sont blond ou pas, ou des 4×4 ou pas, votent a droite ou pas,mangent du chocolat ou pas, ont des parkas ou pas, sont français ou pas …

    Ellao, pour moi ya pas de difference entre fumer et conduire vite dans les 2 cas on met sa vie en danger ainsi que celle de la personne en face , dans les deux cas c’est nuisible …

  • #38 lizou le 10 janvier 2008 à 10 h 52 min

    oh j’y avais pas pensé, ça va etre l’été toute l’année, des gros lourds en terasse qui te regardent passer…meme quand il fait froid y’aura des mecs dehors…

  • #39 oliviachanteuse le 10 janvier 2008 à 10 h 52 min

    Je savoure également!!!Je vais enfin prendre du plaisir à chanter dans certains restos où il y avait beaucoup de fumeurs…Plus de toux au milieu de la soirée,de yeux qui brûlent,de fringues qui puent!!!Yeeeeesss!!!je me fait huer par mes amis fumeurs mais franchement je m’en fiche:enfin je respire….

  • #40 pinky le 10 janvier 2008 à 10 h 56 min

    C’est vrai que pour les non fumeurs c’est très agréable et je suis ravie du bon sens de cette loi mais..
    Tout comme l’on n’a pas à subir la fumée de cigarettes des autres, on n’a pas à subir les gaz s’échappement des voitures des autres ;)

  • #41 Svetlana le 10 janvier 2008 à 11 h 02 min

    Je suis non-fumeuse, ravie et en même temps mitigée… J’ai toujours eu du mal à supporter qu’on m’envoie de la fumée quand je mange, sentir la clope, etc. Au restau, je trouve ça tout simplement indispensable, j’estime que ne pas enfumer ceux qui mangent est juste du savoir-vivre.

    Après, quand j’allais dans des cafés, je savais que les gens fumeraient, donc je l’acceptais, même si sentir le cendrier froid me donne envie de vomir. Et m’énerve aussi. Mais je le savais, et le jour où vraiment ça me gonfle, je vais ailleurs.

    D’autres l’ont déjà évoqué, mais ce qui me dérange le plus c’est qu’on en soit arriver à légiférer là-dessus. Certains fumeurs manquent de savoir-vivre, certains non-fumeurs manquent de tolérance (moi la première dans les restaus)… Dommage. Dommage aussi que ça risque de rendre certains fumeurs (je vise ici une de mes amies, et c’est tout) plus agressifs encore…

  • #42 Marouchka le 10 janvier 2008 à 11 h 03 min

    Bien que fumeuse, je suis également ravie de cette loi. Ils existe beaucoup de fumeurs respectueux des autres. J’ai toujours veillé à respecter les non-fumeurs. Cela fait des années que je fume dehors lorsque je suis au restaurant avec des amis (quasiment tous non fumeurs). Je ne fume jamais chez mes amis, même les fumeurs !

    Ainsi, je ne fume pas beaucoup…et les quelques cigarettes que je fume, sont des cigarettes "plaisir". Chacun son vice, tant qu’il ne dérange pas autrui.

    Mais j’avoue sans honte fumer dehors dans la rue et en attendant les bus (mais je m’éloigne de l’arrêt pour n’importuner personne)… C’est un peu extrême de se plaindre d’être géné par la fumée dans la rue ! Moi, ce sont les fumées nausabondes et toxiques des voitures qui m’indisposent dans la rue…. les pots d’echappement à hauteur des poussettes qui m’énervent !! On en a aussi plein les poumons de cette pollution. Promis, j’arrete de fumer dans la rue, le jour où les centres-villes deviennent piétons ! Je crois même que j’arreterai de fumer tout court !

    Chez moi, il est interdit de fumer hors de notre minuscule balcon (porte-fenetre fermée!). Je partage l’avis d’anne-cé et Hélène en ce qui concerne les établissements spécialisés comme les bars à narguilés ou bars à cigares…voir les bars tabac… Mais avec ce genre de loi, il vaut mieux eviter les exeptions, sinon c’est la porte ouverte, comme en Espagne…

    En revanche, un effet de cette loi auquel je ne m’attendais pas… j’ai des voisins gros fumeurs qui maintenant qu’ils ne peuvent plus fumer au resto ou au bar, fument comme des pompiers chez eux toute la soirée et tout le WE… Il y a tant de fumée dans les escaliers de mon immeuble que la fumée entre chez moi… et depuis 10 jours, je me reveille le matin dans l’odeur de tabac froid !!! Un comble… Je ne sais pas quoi faire, car je ne vais pas aller leur demander de ne pas fumer chez eux !!! Pour le moment, j’essaie de calfeutrer ma porte…mais ce n’est pas vraiment efficace !

  • #43 missdarjeeling le 10 janvier 2008 à 11 h 06 min

    Hiii, je suis raviiiiiiie moi aussi !

    Enfin une bonne chose (dans un océan de mauvaises nouvelles, certes, mais bon on va pas plomber l’ambiance,hein).

    J’ai travaillé 7 ans ave un patron fumeur de cigares (dans ma "jeunesse") et je peux vous dire que ce n’était pas réjouissant tous les jours, car nous étions dans un open space.
    Certains soirs, je rentrais chez moi et déposais directement mon blouson et mon sac… dans mon jardin, pour les aérer !!!!!!
    Mes récriminations, mon patron fumeur s’en fichait comme de son premier cigare, vous vous en doutez (depuis il est… mort d’un infractus)

    Alors, franchement, la tournée des bars / restaus / cafés et salons de thé, je crois que je vais la faire, pour fêter cela !!!!!

    Je précise que je n’ai rien contre les fumeurs mais tant qu’ils ne me font pas subir les désagréments qu’ils ont choisis pour eux-mêmes…

  • #44 Marie D. le 10 janvier 2008 à 11 h 10 min

    C’est déjà comme ça chez nous depuis longtemps: dans les bureaux quelques années, et les restos depuis un an. Tout le monde a râlé au début, les cafetiers criaillent à la faillite et puis plus rien… quel bonheur!

  • #45 Améliepoulain le 10 janvier 2008 à 11 h 11 min

    hélène, dans mes bras!
    un autre point commun entre nous alors qu’il y a à peine quelques blogs nous ne nous connaissions point!
    ah l’air pur enfin! ah pouvoir sortir sans ramener cette odeur putride qui pour moi est l’anti-thèse de la beauté ( je veux dire par là, beauté: sentir bon, avoir le teint frais et les dents blanches! désolée mais, y faut un minimum, de la crème machin par-ci, un masque hydratant par-là, et hop 3 clopes pour moi ça s’annule, tu vois. ))
    enfin….et les restos! quel boooonheur!
    parce qu’il faut bien admettre que les restos avec des sections non-fumeurs c’était un peu comme des piscines avec des sections non-pisseurs!
    ah….excellent changement…
    la clope pour moi, c’est une addiction sévère qui propulse 60 agents cancérigènes.
    alors, comme toi, les non-fumeurs…je ne les méprise pas, je leur offre ma plus pure compassion.
    moi fumeuse? alors que je suis excessive dans tout?
    alors ce serait l’ horreur….Dieu merci, je ne suis jamais tombée dans cette dépendance! j’en ai d’autres remarque….mais çà c’est un autre sujet….

  • #46 deilema le 10 janvier 2008 à 11 h 12 min

    marouchka : ils sont pas sympas tes voisins? sinon en leur demandant d’aérer pour ne pas que les odeurs envahissent les escaliers ca peut marcher, non?

  • #47 siamoise cramoisie le 10 janvier 2008 à 11 h 13 min

    Marouchka, c’est horrible d’avoir chez soi la fumée des voisins!!
    Ca m’est arrivé dans l’appartement que j’habitais avant. Ma petite salle de bain empestait littéralement le soir: la fumée venait du rez de chaussée. Je devais ouvrir grand mes fenêtres avant de prendre un bain ou une douche.
    J’ai essayé par tous les moyens de calfeutrer la trappe par laquelle ça passait, mais sans efficacité réelle.

    Une porte d’entrée, ce doit être faisable, en posant des joints (de caoutchouc) sur tout le pourtour … Aller, zou, chez Casto !! ;-))

  • #48 deilema le 10 janvier 2008 à 11 h 15 min

    ca me fait penser que j’ai déjà vu des gens aller en justice contre leurs voisins du dessous qui fumaient, et avoir gain de cause : des travaux d’isolation ont été faits, aux frais des voisins et du propriétaire…

  • #49 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 11 h 17 min

    Eh bien je suis peut-être une fille qui ne supporte rien mais je vous assure qu’il m’est arrivé d’être gênée dans la rue par des personnes qui fument. Et pas qu’une fois !

    Devant l’école de ma fille, en attendant la sortie, il y a des tas de parents qui fument. On est tous un peu agglutinés au même endroit, la personne qui fume juste devant et qui souffle la fumée par-dessus son épaule, merci ! Sans parler du monsieur et de ses cigarillos ! Je vais p’têt changer d’école à ma fille, ce doit être la solution ;-))

  • #50 Marouchka le 10 janvier 2008 à 11 h 20 min

    Merci Siamoise pour les conseil, je vais chercher des joints collants pour voir si cela peut améliorer la situation chez moi… Mais reste les escaliers (et je suis au 5eme ss ascenseur)… C’est quasi aussi enfumé qu’avant au bar-tabac de la rue… Et au bar tabac, j’y aller en connaissance de cause et sans ma fille ! Là j’ai pas le choix, faut bien rentrer chez soit !
    Deilema, ben j’ai bien pensé aller les voir, pour leur souhaiter mes voeux, et en profiter pour leur dire que je les comprends puisque je fume moi-même occasionnellement… mais j’ai pas encore osé. Je me dit que je vais p’être mettre un p’tit mot gentil sur la porte en bas…

  • #51 Caramia le 10 janvier 2008 à 11 h 21 min

    Tout à fait d’accord, et moi depuis le 1er janvier je suis allée deux fois au café alors que ça faisait bien 10 ans que je n’y mettais plus les pieds.
    Je suis sûre que les bistrots vont gagner de nouveaux clients. Et les fumeurs reviendront aussi.
    C’est marrant ça me fait penser aux débats que j’ai eu lorsque je me suis mariée, la salle de réception était non fumeur et on flippait parce qu’on se disait que les invités aimeraient pas ça etc…
    Et ben pas du tout, tout s’est bien passé. Comme quoi les gens s’habituent à tout.

  • #52 Améliepoulain le 10 janvier 2008 à 11 h 21 min

    mon ancien patron était fumeur ascendant pompier. tu rentrais dans le boite le matin à 8h30 que déjà en franchissant le couloir, l’odeur te prenait à la gorge. je lui ai fait une misère ( vous ne me connaissez pas encore, mais je peux être chiante à mort pour des trucs comme çà). j’ai eu gain de cause. il est allé fumer dehors.
    non mais! au boulot quand même! t’es forcée d’y aller!
    à quoi ça sert de se parfumer et de prendre sa douche ( dans l’order inversé hein ) si c’est pour se faire fumer comme des jambons!
    enfin…..je suis contente de cette loi!

  • #53 Marouchka le 10 janvier 2008 à 11 h 22 min

    Ah Cécile, là effectivement, dans l’exemple que tu donnes, je comprends mieux pourquoi tu es génée par la fumée dans la rue… Je le serais aussi.

  • #54 lizou le 10 janvier 2008 à 11 h 23 min

    C’est marrant avec ces sujets polémiques on finit par cerner des personnalités en recoupant les commentaires et grace au choix des pseudos! alors qu’on sait meme pas qui est qui, si ça se trouve ya mes voisins, ou genre. c’est rigolo.

  • #55 Circée le 10 janvier 2008 à 11 h 23 min

    ca c’est clair, tu as raison, tous ces lieux deviennent respirables, les fringues ne sentent plus mauvais et les fumeurs fument maintenant dehors et c’est aussi bien comme ça…
    Par contre, moi qui suit fumeuse, jai pas besoin qu’on me plaigne comme tu dis.

    Je suis même hyper agacée, allons y c’est parti, par l’attitude de certains non-fumeurs lorsqu’ils croisent un groupement de fumeurs dehors en plein air, se permettant de leur lancer des "vous allez pas nous foutre la paix avec vos clops", ou simplement en s’éventant leurs nez pincés, ride du lion contractés de leur mains…

    Lorsque je fume une cigarette à l’entrée de l’immeuble ou je travaille et qui est en pleine ville, je peux être sure qu’a 70% du temps, quelqu’un va faire une reflexion, tout bêtement parce qu’il se sent plus fort avec la loi derrière lui…ça m’agace autant que ces automobilistes qui me klaxonnent quand je téléphone au volant !!!!

    Assez
    Laissez nous fumez dehors en paix

    Voila ça va mieux
    Grosses bizes a toutes

  • #56 Améliepoulain le 10 janvier 2008 à 11 h 24 min

    Hélène, question de débutante:
    on fait comment pour savoir si Satinette a suivi mon conseil et a essayé "take the day-off" de Clinic?
    et si elle a apprécié?

  • #57 siamoise cramoisie le 10 janvier 2008 à 11 h 25 min

    Fumer Pue.

    Je l’aime bien, celle-là.

  • #58 Marouchka le 10 janvier 2008 à 11 h 26 min

    Lizou, c’est ce que je me dis souvent ! Surtout aujourd’hui…ah si mes voisins pouvaient lire ce blog :-)

  • #59 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 11 h 28 min

    Hélène, je n’ai pas dit que je trouvais ça normal voire à encourager !! J’essayais juste d’apporter une sorte d’explication : les non-fumeurs ont été contraints pendant des années de la fermer, et depuis qu’ils ont la loi pour eux, n’hésitent plus à l’ouvrir. Parfois un peu trop, évidemment !

  • #60 lizou le 10 janvier 2008 à 11 h 28 min

    ya des gens qui puent sans fumer mais c’est plus risqué de leur dire…et y’a des parfums qui m’agressent le matin mais je vais pas jouer mon caporal et me permettre de leur faire une réflexion, soyons un peu coooool, meme si c’est le matin, qu’on a mal dormi, qu’on est contrarié…c’est pas tout la faute du fumeur, de celui qui pue, qui crie dans son téléphone, qui fait crier les gosses ou sa mobylette…

  • #61 Marouchka le 10 janvier 2008 à 11 h 30 min

    Je suis surprise que si peu de fumeuse interviennent.

  • #62 laurettebis le 10 janvier 2008 à 11 h 30 min

    Moi aussi j’avais du mal à être à l’aise dans un resto emplit de fumée. Nan pasque espce fumeur ou non-fumeur çà changeait pas grand chose puisque tout le monde respirait le même air.
    L’Homme fume (plus à la maison, je le lui ai interdit dès qu’on a emménagé) et du coup on se retrouvait toujours en "fumeurs"…Du coup je ne profitais pas de ma soirée.
    Du coup de trouve que c’est une très bonne idée !
    Par contre certains commerçants comme les bars spécialisés où on se rend pour fumer le narguilé, vont être obligés de changer d’activité…Le législateur aurait ptet pu aménager la loi pour eux..Nan c’est pas possible ?

  • #63 deilema le 10 janvier 2008 à 11 h 31 min

    lizou, en ce moment au boulot nous avons un stagiaire qui pue, et ce dès le matin à 9 heures… et on sait pas comment lui dire… c’est l’horreur!!!!!

  • #64 Cec jeune mariee le 10 janvier 2008 à 11 h 32 min

    Ahhh la clope :))

    Bon j avoue moi aussi je suis RAVIE de ne plus etre obligée de subir ca…

    J ai fumé 15 ans. Jamais au resto, passque je trouvais ca horrible pour les autres. Aujourd’hui je suis ravie de pouvoir enfin profiter pleinement dde mon choix d avoir arrété de fumer il y a plus de 2 ans !!

    Et j ai aussi de la peine pour les fumeurs qui, non seulement sont piégés par cette saloperie (oups…) de drogue mais en plus voit de plus en plus réduire le nombre d endroit ou ils peuvent se "soulager".

    Vous savez ce qui m embete le plus dans tout ca ??

    Ben, l’état continue tranquillou à prendre plein de sous à des gens qui sont drogués… Pendant longtemps les autorités savaient qu on mettait pleiiiiiin de produits dans les clopes pour le srendre plus addicitves et rien n a été fait…

    Pour moi ca c est un vrai problème de santé publique et je n ai pas l impression qu aucun etat cherche à agir la dessus !!

  • #65 siamoise cramoisie le 10 janvier 2008 à 11 h 35 min

    Circée, je suis d’accord…

    C’est minable de faire des réflexions, ou de montrer sa désapprobation aux fumeurs devant la porte d’entrée… C’est dingue comme c’est petit! Bon, que l’envie soudaine nous en vienne, passe, c’est du primo primi, mais bon on n’est pas des bêtes, tout de même! on peut se contrôler!!!

    Quand je fais mon détour pour ne pas passer dans le sillage d’un fumeur, je ne le fais pas ostensiblement, ce serait vraiment trop nul!!!! j’ai assez de défauts comme ça, pas la peine d’en rajouter une couche!

    Vu que je suis une donneuse de leçon née, je crois que tout le monde peut s’empêcher de faire des réflexions nases.

    Bon, je vais me faire un narguilé, moi. Une fumigation pour mon rhume, je veux dire. Ca par exemple, ça ne me viendrait pas à l’idée de le faire dans un lieu public, parce que ça pue. Pourtant, c’est bon pour la santée. la mienne en l’occurence.

    ;-))

    C’est mmmmarrant tout de même, ce que les sujets polémiques me titillent et me mettent dans un état tout particulier.

  • #66 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 11 h 37 min

    Siamoise > c’est surtout que la fumigation, c’est pas super classe, en public hein ;-) Le gros reniflement, inspiration, expiration, je préfère être seule pour le faire !! En fait, c’est comme le tabac : ça sent les plantes !

  • #67 lizou le 10 janvier 2008 à 11 h 38 min

    Deleima met en douce un déo dans ses affaires, il pigera le message caché…prenez un chewing gum émile.
    Ps je déteste Angel. Vraiment. et je me tais. ce silence me pèse, alors voilà je vous le dis.

  • #68 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 11 h 40 min

    Lizou > je l’ai porté pendant très longtemps, mais je peux parfaitement comprendre qu’il fasse gerber. Ca m’a même fait foirer une relation : je n’ai appris que plus tard que si ce mec ne me rappelait plus, c’est qu’il détestait mon parfum hinhinhin. Alors que j’aurais été prête à changer, hein !! Moi, c’est Jungle, je ne PEUX pas. C’est quand même hypra personnel les odeurs…

  • #69 siamoise cramoisie le 10 janvier 2008 à 11 h 43 min

    Je ne suis pas d’accord, Mlle Coco, le tabac fumé, ça ne sent pas les plantes, ça sent le cramé, la fumée quoi, le charbon brûlé.
    ;-)

    Pour ma fumig’ , je suis un tout petit peu plus classe que ça, j’ai pas la goutte au nez. Et mon appareil est très design en plus. je pourrais presque être de la hype en fait. ;-P

  • #70 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 11 h 43 min

    Je suis d’accord avec toi, Lizou, certains parfums me dégoûtent (y’avait une fille à la fac qui mettait du Kenzo, elle faisait sûrement exprès de se mettre toujours devant moi, une horreur).
    Mais peut-on vraiment faire le parallèle avec l’odeur du tabac, qui en plus de sentir mauvais ruine la santé de celui qui fume (mais OK, c’est son problème, il sait à quoi il s’expose) mais aussi de celui qui le côtoie et qui n’a rien demandé à personne ?

  • #71 J-Girl le 10 janvier 2008 à 11 h 43 min

    C’est trop chouette que cette loi soit passée ! Et je dis ça pas du tout parce que j’ai quelque chose contre les fumeurs, mais parce que c’est peut-être le début de la victoire contre l’industrie du tabac, qui vend du poison, et le sait.
    Aussi, quand on y pense, la fumée participe à la pollution… C’est le deuxième effet kisscool: non seulement on va peut-être réussir un jour à se débarrasser de l’industrie du tabac, mais peut-être également un début vers une planète plus verte ?

    Tiens… à moins que ce ne soit l’inverse… A moins que le deuxième effet kiss-cool de cette loi ne soit la création de terrasses chauffées par parasols chauffant en plein hiver.
    Ca existe déjà dans le sud de la France: par 10°, les terrasses sont pleins à craquer de gens qui profitent de la douce chaleur diffusée par d’énorme résistances (ou au gaz, c’est égal).
    Je me demande pour le bilan écologique ce que ça donne…

  • #72 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 11 h 45 min

    Siamoise > je te demanderais bien pourquoi tu fais une fumigation si tu n’es pas enrhumée, mais je sens que je suis en PLEIN hors-sujet. Donc je m’en vais de ce pas faire autre chose que polluer ici ! Bonne discussion à toutes :-)

  • #73 Circée le 10 janvier 2008 à 11 h 48 min

    Yes, je pense qu’une large majorité des fumeurs ne se sentent pas punis de fumer dehors, les endroits ou cloper resteront de toute façon TOUJOURS LARGEMENT supérieurs aux lieux non-fumeurs…

    – au milieu de la mer sur un bateau
    – tout en haut d’une montagne enneigée, ou sur un télésiège !!
    – dans ma voiture en train de téléphoner !
    – dans la cuisine (sous la hotte en marche)
    – dans la rue, en faisant claquer mes news bottes
    – chez le dentiste pendant le détartrage…..euhhhh…hep hep hep

    Bref, ya pas d’polémique, en fait …

    ;-))))))))

  • #74 Fran le 10 janvier 2008 à 11 h 49 min

    C’est pas pour faire ma langue de P*** hein je voulais rajouter ceci.
    Aujourd’hui on a reussi à interdire de fumer dans les lieux publics car la nicotine coute à l’état et à la Sécu. On interdit pour faire de la réduction de malades potentiels. Chose que je trouve très bien.
    Seulement à ce moment là, on pourrait aussi interdire la boisson dans les lieux publics non ?? Parce que l’alcool tue aussi et rend malade.
    Et pour ma part que ce soit l’alcool ou la fumée, il y a des dommages collatéraux : la famille surtout.

    Désolé pour la disgression. Je sors. Des bises.

  • #75 lilipouch … le 10 janvier 2008 à 11 h 50 min

    marouchka,
    peut etre parce qu’on sait qu’au fond de nous meme c’est "normal"
    j’aime pas cette loi( que ca soit ce gouvernement qui l’est pondu n’arrange rien :) )
    y’a rien a dire, les regles du jeu changent , c’est dommage d’en arriver là , c’est dommage que la cigarette soit toxique, c’est dommage qu’on puisse l’acheter mais pas fumer .. ( on pourrait peut etre autoriser les cigarettes qui font rire maintenant…)
    c’est normal que les non fumeurs n’aient plus à subir ceci et pi voila :)

    apres voila c’est nocif… ma grand mere a fumé pendant 64 ans, elle a 86 ans et ces’t pas ses poumons le probleme, c’est plutot le poid qu’elle a pris quand elel a arété :) , a coté de ca je connais des personnes décédées d’un cancer des poumons en ayant jamais fumé ..;bon c’était juste une anecdote en passant

  • #76 Circée le 10 janvier 2008 à 11 h 50 min

    @ J-Girl,

    "le début de la victoire contre l’industrie du tabac"

    Par contre la, j’en suis pas du tout sure…..

  • #77 Lariska le 10 janvier 2008 à 11 h 50 min

    Je rejoins l’euphorie générale: enfin je vais pouvoir respirer dans les cafés, ça faisait des années que je n’y mettais plus les pieds à cause de la fumée!
    Marouchka il faut que tu regardes le règlement de copropiété de l’immeuble, mais les parties communes sont considérées comme un espace public, il y est généralement interdit de fumer (comme dans les ascenseurs). Il y a aussi des tas de raisons de sécurité à cela : en cas de départ de feu, la cage d’escalier fait appel d’air et ça peut très vite dégénérer…
    Donc rensiegne-toi, mais je pense que tu as la loi pour toi si jamais tes voisins ne veulent pas comprendre gentiment…

    Moi mon problème c’est que mes voisins du dessous fument chez eux et que la fumée traverse le plafond. Et elle arrive direct dans la chambre! Le réveil à 3 heures du mat avec la gorge qui pique, c’est vraiment pas agréable. Mais j’ai quand même l’impression qu’ils ont réduit leur consommation depuis le début de l’année…

  • #78 Circée le 10 janvier 2008 à 11 h 53 min

    @ J-Girl

    "Tiens… à moins que ce ne soit l’inverse… A moins que le deuxième effet kiss-cool de cette loi ne soit la création de terrasses chauffées par parasols chauffant en plein hiver.
    "

    Pardon je ne t’avais pas toute lute !!!
    C’est une évidence, et hier lors d’une apéro arrosée, j’étais prête à contacter la chine pour trouver un fournisseur de parasols chauffants pas cher et ouvrir un site pour en couvrir la France !

  • #79 Marouchka le 10 janvier 2008 à 11 h 53 min

    J-Girl… Tu crois que la cigarette pollue plus que les gaz d’échappement ? Dans une ville où les transports en commun fonctionnent bien, je pense que l’on devrait diminuer la circulation des voitures.

  • #80 Circée le 10 janvier 2008 à 11 h 55 min

    @ Lariska,

    Franchement Lariska, tu devrais vraiment essayer de leur en parler..
    (même problème avec ma voisine Brésilienne du dessous qui cuisinent épicés, ognonés etc…bon par contre, je peux rien faire contre la..)
    Je suis fumeuse, je fume chez moi mais sous la hotte, jai pas envie de sentir le mégot dans mes fringues..

  • #81 Miam le 10 janvier 2008 à 11 h 58 min

    Ah c’est vrai que moi aussi j’apprécie le fait de rentrer de soirée, sans avoir les fringues qui puent le tabac froid le lendemain (déjà que certains lendemains ne sont pas toujours très faciles, là c’était encore pire).

    Pourtant je dois avouer qu’il m’arrive de fumer quelques cigarettes en soirée, mais le fait d’aller dehors ne me dérange absolument pas de toutes façons y a toujours un copain accro qui est là pour nous accompagner ;), et puis je fume moins comme ca.
    Donc pour moi c’est du tout bon!!

    Mais je peux comprendre qu’il y en ai qui soit attacher à leur café-clope, et que ca puisse les déranger aussi… maiq je pense qu’une majorité de gens est contente quand même.

    Bonne journée!

  • #82 AuReLitiLyenne le 10 janvier 2008 à 11 h 58 min

    (Je suis AuReLiLy, pas nouvelle ici ;-) )

    En fait, je trouve que cette loi est trop intrusive dans la vie personnelle de chacun. Je ne fume pas mais je peux comprendre qu’on puisse savourer et apprécier une cigarette à la fin d’un bon repas au resto par exemple. Je trouvais les coins fumeurs et non- fumeurs plus appropriés. Je sais bien la cigarette tue, mais c’est aussi un plaisir pour certains, et je sais aussi que ce petit plaisir est un désagrément pour les autres… Enfin c’est pas évident d’expliquer que quelque chose qui rend malade et qui tue peut aussi être un moment de vie agréable. Je suis au boulot, je passe là furtivement mais je lirai tous vos commentaires à la maison ce soir!
    (Le dernier article de mon blog parle de tout ça, mon point de vue sera peut- être plus clair qu’ici)
    Bonne journée à toutes!

  • #83 @ Circée le 10 janvier 2008 à 11 h 59 min

    Non, effectivement… J’exagérai un peu ;-)

    En revanche, il semblerait que depuis qu’il est interdit de fumer sur le lieu de travail, les personnes qui arrêtent de fumer ont moins tendance à "rechuter" dans les mois qui suivent. Probablement parce que moins la tentation…
    Donc, à terme, si plus de fumeurs, plus d’industrie du tabac ;-)

  • #84 Marouchka le 10 janvier 2008 à 11 h 59 min

    Lariska…. Mes voisins fument parfois dans les escaliers… mais surtout chez eux, dans un lieu donc privé… Mais ils fument tant que la fumée s’infiltre chez moi…

  • #85 Seccotine le 10 janvier 2008 à 12 h 01 min

    Bien que non fumeuse et extrêmement importunée par la fumée de cigarette (croiser quelqu’un qui fume dans la rue m’indispose, c’est pas la mort, hein, mais je trouve ça gênant, d’ailleurs, avant qu’on interdise aux gens de fumer sur leur lieu de travail et dans les bars, je remarque que je croisais BEAUCOUP moins de gens qui fumaient dans la rue, maintenant, je fais des trottoirs entiers en apnée), je trouve quand même cette loi parfaitement excessive.

    D’abord, parce qu’il ne faut pas exagérer, les non-fumeurs n’ont jamais été OBLIGES d’entrer dans des établissements fumeurs contre leur gré. En tant que non-fumeuse, il m’arrivait d’entrer dans un établissement fumeur, par concession délibérée, pour passer une soirée avec des amis fumeurs. Et puis de temps en temps c’est eux qui faisaient une concession et on allait dans un endroit non fumeur.

    Effectivement, ces fois-là, j’avais les cheveux et les vêtements qui puaient à la sortie, mais rien qu’une douche ou une lessive ne puisse effacer. Alors maintenant chic, plus besoin de me laver et de laver mes vêtements ? :o)

    Ensuite parce que passer une bonne soirée entre fumeurs et non-fumeurs, c’est quand même plus facile si les fumeurs ne sont pas contraints de se lever tous les quarts d’heure pour sortir fumer leur cigarette. C’est pas très bon pour le continuum de la conversation, tout ça.

    Enfin parce que dans ses aménagements, cette loi est parfaitement ridicule et hypocrite, comme d’habitude : on peut fumer dans les "fumoirs" à l’intérieur des cafés ou restaurant, à condition de laisser son verre ou son assiette à l’extérieur.
    Les propriétaires vont devoir donc uniquement cloisonner juste un peu plus que précédemment leur espace fumeur, et fliquer les fumeurs à l’entrée pour vérifier qu’ils n’y emmènent rien de comestible.
    Si j’ai un choco-bn dans ma poche, vous croyez que je dois le laisser à l’entrée ? Non mais sérieusement…

  • #86 Petite fleur le 10 janvier 2008 à 12 h 01 min

    100% d’accord! C’est que du bonheur!

  • #87 Lariska le 10 janvier 2008 à 12 h 04 min

    Circée, j’ai essayé! J’ai eu comme réponse "on est chez nous, on fait ce qu’on veut".

    Pour te donner une idée du niveau, on a trouvé un matin après une soirée chez eux un tas de mégots sur le trottoir devant l’immeuble. Ben oui, ils ont balancé directement les mégots dans la rue par la fenêtre ouverte! Comme ça pas besoin de cendrier!
    Et idem pour les canettes de bière vide (mais dans la cour intérieure).
    Donc je crois qu’à part se plaindre à leur proprio et prier pour qu’ils partent vite, on ne peut pas faire grand-chose malheureusement :(((

  • #88 Poupoupinette le 10 janvier 2008 à 12 h 04 min

    Je t’assure bien que je ne pousse pas, Hélène. Oui, la fumée dans la rue m’incommode, notamment quand je suis derrière un fumeur.
    Et à l’arrêt de bus, si je vois quelqu’un qui grille sa clope, je stationne loin de lui et no problem. Le malheur, c’est quand il pleut, et que tout le monde se rassemble sous l’abri-bus. Dans cette optique de pluie battante à l’arrêt de bus, je pense que les fumeurs pourraient s’abstenir, quand même.
    Bon, je dois être, à l’instar de Siamoise Cramoisie, peut-être un peu sensible des narines. Je sens aussi les pots d’échappement. Qu’y puis-je ?
    Mais malgré cela, comme je suis quelqu’un qui recherche la paix et non la guerre, quand je vois un fumeur de l’extérieur, un de ces derniers irréductibles gaulois qui s’obstine à tirer comme une âme en peine sur sa sucette à cancer devant sa boîte :-), je fais un détour où je passe en apnée, mais je ne le fusille pas du regard. C’est un résistant. Il a droit à tout mon respect :-)

  • #89 Circée le 10 janvier 2008 à 12 h 04 min

    c’est ton avis Seccotine, c’est même assez drôle mais je trouve que ça n’est pas totalement de bonne foi.
    8-)

  • #90 Poumok le 10 janvier 2008 à 12 h 05 min

    Finis les shampooings à 3h du mat’ paskon-rentre-de-soirée-enfummée-et-que-dormir-sur-des-cheveux-qui-puent-la-clope-merci-bien-après-faut-aussi-laver-les-taies-d’oreiller-genre-j’ai-que-ça-à-faire-de-mes-journées !! :-) Youpiii !

  • #91 Mary D le 10 janvier 2008 à 12 h 06 min

    Coucou,

    Je suis fumeuse et evidemment d’un point de vue général je suis plutôt d’accord que la loi protège les non fumeurs (et surtout les serveurs qui doivent travailler dans la fumée ).

    Cela dit très égoistement je suis super agacée, autant dans les restos je comprend c’est bien plus agréable de manger sans odeurs de clopes (même pour les fumeurs) par contre dans les bars et surtout les boîtes ca me gache un peu mon plaisir.
    Du coup je reste moins longtemps, je ne rentre dans un café avec mes amies que quand on fait une pause (pendant les journée shoping ou ciné) et on ne se donne plus rdv dans un café pour discuter on se voit chez les unes ou les autres.

    (je suis (j’étais?) une bar addict pratiquement tous les jours l’occasion se présentait d’aller boire un café ou prendre un verre )

  • #92 globulita le 10 janvier 2008 à 12 h 07 min

    Je rejoins tout à fait Circée (dans son 1er commentaire, le 2ème m’a bien fait rire mais c’est pas facile de s’allumer une clope sur un télésiège).

    Je ne vis pas encore ce que vous vivez actuellement en France mais en lisant les journaux et en regardant la télévision française, j’ai juste l’impression que les fumeurs sont montrés du doigt. Ooooouuuuh, pas bien de fumer dans la rue, ça pue (alors ça! 1ère fois que j’entends que quelqu’un peut être importuné par de la fumée à l’extérieur… Cela devient de la parano, de la chasse à la sorcière, bientôt on aura plus le droit de manger du chou et des haricots secs, si vous voyez ce que je veux dire ;-); pauvres fumeurs dépendants, êtres si faibles qui n’ont pas su résister à la tentation du mal et n’ont pas assez de volonté pour arrêter…

    Comme je l’ai déjà dit dans les commentaires sur les résolutions de début d’année, ce qui me fait peur, c’est la tendance actuelle de notre société de croire que tout peut être parfait. Ca me fait penser à la mentalité à l’américaine. Il faut être beau, sportif, intelligent, mince, musclé, avec du pognon, manger sainement et bio, aucune dépendance, ni troubles du caractère, etc, etc. Et tout le monde sait que la réalité n’est pas ainsi.

    Alors oui, j’ai une dépendance visible, oui je trouve que la fumée dans les restos, ça pue (j’ai un café en bas de chez moi et j’ose à peine aller y acheter un paquet de cigarettes car en 30 secondes, je peux mettre mes habits à la lessive) mais mon Dieu, appréciez l’air pur des lieux publics mais ne vous acharnez pas contre les fumeurs qui sont des gens comme les autres.

    Je vais dévier un peu mais une autre chose qui me fait hurler est l’acharnement anti-joints sous prétexte que c’est une drôôôôgue illégale, c’est mal, surtout quand cela vient de personnes qui carburent aux médicaments et ne crachent pas sur une cuite de temps en temps. L’alcool, la voiture et le tabac évidemment tuent plus que les cigarettes qui font rire… Fin de la parenthèse HS.

    A part ça, vos voisins, faudrait peut-être leur suggérer d’ouvrir la fenêtre, non?

  • #93 Lariska le 10 janvier 2008 à 12 h 08 min

    Marouchka, tu as le même problème que moi alors!
    La seule solution c’est de leur parler. S’ils sont compréhensifs, il y a une chance que ça marche.
    S’ils sont comme mes voisins, il faudra juste prier pour qu’ils déménagent! Je trouve ça nul, mais c’est comme ça.

  • #94 Poumok le 10 janvier 2008 à 12 h 08 min

    Seccotine, cette loi vise aussi à réduire le nombre de fumeurs, pas seulement à contenter les non-fumeurs ! Si les fumeurs ne veulent plus passer la soirée à se lever de table, ils diminueront la clope, c’est ça la logique ! ;-)

  • #95 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 12 h 12 min

    Mary D > "par contre dans les bars et surtout les boîtes ca me gache un peu mon plaisir.
    Du coup je reste moins longtemps, je ne rentre dans un café avec mes amies que quand on fait une pause (pendant les journée shoping ou ciné) et on ne se donne plus rdv dans un café pour discuter on se voit chez les unes ou les autres." Je ne peux qu’être d’accord avec ça, même si en réalité nos opinions sont à l’opposé l’une de l’autre ;-).

    C’est exactement ce que je ressentais lorsque les bars étaient fumeurs… Je n’y allais que traînée de force, et j’essayais d’y rester le moins possible. Je ne prenais aucun plaisir à y rencontrer mes amis. J’espère bien que ça va changer maintenant, mais si mes amis fumeurs doivent être aussi mal à l’aise que moi auparavant, le plaisir de se voir sera toujours autant gâché… Dieu que la cigarette complique la vie à tout le monde quand même !!

  • #96 p le 10 janvier 2008 à 12 h 12 min

    @Lariska : Moi aussi, je connais ce problème. Mais plus que la contamination par le plancher, je me demande si ça ne viendrait pas plutôt de la VMC. De toute façon, c’est insoluble, s’pas ? Même si un jour, la loi devient encore plus restrictive, et interdit toute cigarette même dans la rue (après tout, la rue est un lieu public, alors, qui sait ?), on ne pourra jamais interdir aux gens de fumer chez eux.

  • #97 Hélène le 10 janvier 2008 à 12 h 14 min

    Oh oui Marouchka, les pousettes qui mettent les bébés le nez dans les pots d’échappement, ça m’a toujousr choquée !
    Quant à tse voisins, un petit mot gentil directemeetn dans leur boite aux lettres ? Comme ça ils n’auraont pas l’imperssion de se faire réprimander devant tout l’immeuble ;-)

    missdarjeeling le cigare c’est pire, en plus de filer le cancer l’odeur donne envie de vomir ;-)

    Améliepoulain le gens qui fument au boulot m’ont toujours scandalisée, et j’en ai connu des open spaces…
    Et pour Satinette ben tu lui mest un commentaire sous le billet concerné, tout simplement ;-)

    Circée je suis très choquée par les faits que tu rappriotes, jamais ça ne me viendrait à l’idée de faire une réflexion à qqn qui fume dans la rue, c’est dingue ! Kes gens s’ont d’uen grossièreté incroyable !
    Et ça n’a rien à voir avec le fait de les plaindre : quand je dis que je plains les fumeurs c’est parce que trouve ça vachement dur, un addiciton pareille.

    Mademoiselle Coco je comprends ce que tu veux dire, c’est vrai que moi-même, ayant été si gênée par la fumée pendant si longtemps, j’étais prête à ne pas faire de cadeau.

    J-Girl les terrasses chauffées on a ça aussi à Paris, je n’avais jamais pensé à l’énergie gaspillée…

    Fran je ne suis pas d’accord : si je bois un verre dans un bar c’est mon foie que je nique, pas celui du voisin. Alors que si je fume, je nique aussi le poumons du voisins.
    Rien à voir.
    On ne parle évidemment pas d’alcoolisme entraîannt des violences ou des accidents de la route, juste du fait de consommer une certaine substance : le tabac est néfaste aux gens autour, pas l’alcool.

    globulita ton commentaire me plaît beaucoup, je m’y retrouve complètement (y compris dans le côté surréaliste des joints interdits alors que des trucs bien plus dangereux sont en vente libre, tabac et alcool en première ligne).

  • #98 Circée le 10 janvier 2008 à 12 h 18 min

    Rires Hélène,
    tas marqué "rappriotes" et plutot que de me dire que tu avais fait une faute de frappe, j’ai ouvert le dico pour chercher un mot que je ne connaissais pas
    ;-)))

  • #99 Svetlana le 10 janvier 2008 à 12 h 22 min

    Hélène a tapé avec tellement d’enthousiasme qu’elle en a même fait une faute d’orthographe, hé ! ;-)

    Circée, je suis hilare avec ton "rappriotes" ;-)

  • #100 Seccotine le 10 janvier 2008 à 12 h 23 min

    @Poumok : je ne crois honnêtement pas que cette loi va réduire la consommation en cigarettes de la population.

    D’abord parce que les fumeurs que je côtoie ne fument pas pour passer le temps et parce que c’est pratique de le faire là où ils sont, mais parce que ça répond à un vrai besoin lié au stress et à la dépendance au tabac en tant que facteur anti-stress (si tu leur disait qu’à partir de maintenant ils n’ont le droit de fumer que sur le toit avec une jambe en l’air, ils râleraient, évidemment, mais ils iraient quand même).

    Ensuite parce que vu le fric que le tabac rapporte à l’état, les législateurs ne prendraient pas ce genre de risque. (j’avais un prof d’économie dans le temps qui disait que les trois seuls biens dont on peut augmenter le prix à volonté sans en réduire la consommation sont l’essence, le tabac et l’alcool. Je suis assez d’accord. C’est pas parce que le prix de l’essence a quasi-doublé depuis que je conduis que je conduis moins).

    @Circée : oh, tu sais, moi, la foi… de toute façon, les restos j’y vais plus depuis que j’ai arrêté la bouffe. :o)

  • #101 mariec le 10 janvier 2008 à 12 h 24 min

    Je trouve cette loi effectivement bénéfique, d’abord pour les non-fumeurs -ça va de soi- mais de façon plus inattendue pour les fumeurs (dont je suis) pour qui elle constitue un « garde fou » en réduisant, de fait, leur consommation. Je suis donc personnellement plutôt contente qu’on m’empêche de fumer, même si c’est « à l’insu de mon plein gré ».
    En revanche, je m’inquiète de l’intolérance de certains, qui, sous couvert de la loi, sont en train de faire des fumeurs « du trottoir » des indésirables. Ne nous égarons pas : la fumée dans la rue n’a aucune conséquence sur la santé des non-fumeurs, elle doit avoir pour eux à peu près la même nocivité qu’un parfum qui pue.
    J’ai noté que l’application de la loi avait été acceptée par les fumeurs avec un certain stoïcisme (je n’en ai pas vus qui soient allés beugler dans la rue pour qu’on leur rende leur liberté perdue… et pourtant le petit café-clope…). En retour, nous fumeurs, ne demandons rien d’autre qu’un peu de tolérance et de bon sens.
    Qu’on arrête de nous considérer comme des pollueurs, alors que nous n’en sommes plus !

  • #102 Valérie (Paris) le 10 janvier 2008 à 12 h 24 min

    Je suis plus ou moins d’accord avec ce qui a été dit plus haut.
    Oui, c’est bien d’avoir désormais des endroits réellement non fumeurs, et non plus 3 pauvres tables avec un petit panneau non-fumeur perdues au milieu d’une salle fumeuse.
    Par contre était-il vraiment nécéssaire de partir dans l’extreme inverse? C’est-à-dire plus aucun endroit fumeur, même si tout le monde irait la bas en connaissance de cause?
    Ce qui me fait le plus peur c’est à Paris. Beaucoup de bars ont régulièrement des problèmes de voisinage pour tapage nocturne, et ferment les uns après les autres. Qu’est ce qui va se passer quand 20 fumeurs vont se retrouver sur le trottoir devant le bar à 3h du matin pour griller leur cigarette …? Vous pensez que les voisins ne diront rien ?
    Comme d’habitude, il existe des lois, qui ne sont pas appliquées ou alors pas correctement, du coup paf on interdit tout sans discernement, c’est bien plus facile…

  • #103 Circée le 10 janvier 2008 à 12 h 25 min

    Banzai de bises les filles,
    Tous ces commentaires m’ont mis de bonne humeur et en appétit, et en plus à midi c’est sushis !!!!

  • #104 Svetlana le 10 janvier 2008 à 12 h 26 min

    Mariec, je ne suis vraiment pas convaincue de la non nocivité parce que c’est dehors ! Même si ce n’est pas confiné, on respire quand même le tabac, ça frise un peu la mauvaise foi ;-) Ceci dit, que les gens fument dehors ne me choque pas, je ne vais pas faire de réflexion à quelqu’un dans ce cas… L’extérieur est assez vaste pour aller 3 pas plus loin.
    La clope pollue… dehors aussi…

  • #105 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 12 h 28 min

    @ Seccotine : les fumoirs dans les bars sont des lieux très réglementés, rapport à la pression de l’air, il ne faut pas que la fumée s’en échappe dès que la porte s’ouvre.
    Les propriétaires de bars ne vont donc pas "cloisonner un peu plus" les espaces fumeurs mais bien les aménager totalement.
    Et si l’on n’a pas le droit d’y amener des consommations c’est parce que l’espace ne peut contenir qu’un certain nombre de personnes. Il faut donc un roulement et pas que les mêmes personnes y passent toute la soirée, le verre à la main.

    Et le but, c’est que les fumeurs se lassent de devoir sortir (ou se rendre dans le fumoir pour fumer) et donc fument moins.

  • #106 Circée le 10 janvier 2008 à 12 h 30 min

    @ Seccotine,

    C’est vrai ya des toits ou l’on peut fumer avec une jambe en l’air ?-p

  • #107 lizou le 10 janvier 2008 à 12 h 30 min

    ça pollue dehors la clope, ok, mais à ce compte là faut faire la chasse aux voitures et aux chiens, ça nuit à mon confort et j’en ai pas. On peut pas demander aux gens de vivre comme soi.

  • #108 Christine le 10 janvier 2008 à 12 h 33 min

    C’est pas une faute d’orthographe, Svetlana ! C’est une faute de frappe !!

  • #109 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 12 h 34 min

    Oui, Lizou, sauf que la cigarette, c’est pas tellement une question de confort pour celui qui ne fume pas. Juste une question de vie ou de mort… (Comment ça, j’exagère?? Mais de où??;-)))

  • #110 Valérie (Paris) le 10 janvier 2008 à 12 h 37 min

    Et la voiture? Je ne prends que les transports en commun ou le vélo, et a chaque fois que je me ballade en ville j’avale des pots d’échappement par centaines …
    C’est pas tellement une question de confort si?

  • #111 Marouchka le 10 janvier 2008 à 12 h 37 min

    Vous avez vu "Ce soir ou jamais" sur F3 mardi soir… Taddei a montré une vidéo très drôle. La france en 2013 avec une interdiction totale de fumer. Le dealer de coke c’est fait dealer de clopes (15 euros l’unité) et revend dans les sous-sols glauques des immeubles où se cachent les fumeurs qui fument puis gardent leur mégot par crainte de test ADN qui pourraient dénoncer leurs méfaits, susceptibles d’emprisonnement… Sans compter qu’il leur faut aussi se cacher des voisins, des amis, de la famille par peur de la dénonciation qui sévit à tout va… J’ai adoré….

  • #112 lizou le 10 janvier 2008 à 12 h 40 min

    Cécile En France on a le droit de se suicider, ce n’est plus un délit. le terme est fort parce que tu parles de vie ou de mort.
    la nourriture est dangereuse, on verra surement le jour où le recours au beurre sera soumis à restriction. On a déjà le "manger bouger". Etre gros c’est prendre des risques et on ne va pas les obliger à faire quelque chose pour leur "bien". Fumer aussi, c’est prendre un risque puisque ça tue pas à tous les coups aussi.
    On fait pas que des choses bonnes pour soi dans la vie, on est pas parfait.

  • #113 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 12 h 42 min

    Je ne pense pas qu’on puisse placer la voiture sur le même plan que la cigarette. OK, ça pollue mais tout le monde en a bien conscience : la preuve, des chercheurs font des études pour trouver des carburants moins polluants ou carrément des véhicules qui ne polluent pas.
    La voiture, ce n’est pas toujours un choix, mais bien souvent une nécessité…

  • #114 Marouchka le 10 janvier 2008 à 12 h 43 min

    Entièrement d’accord avec toi Valérie. Et comme je le disais plus haut… Craché juré, j’arrete de fumer le jour où il n’y a plus de voiture dans les centres-villes…surtout dans des villes comme Paris où les transports en commun fonctionnent plutôt bien.
    Lizou, j’ai pas de voiture, mais un chien… Le sortir me donne une excuse pour fumer dehors ! Et je n’oublie jamais de ramasser ces petites crottes…

  • #115 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 12 h 44 min

    OK, Lizou, mais le seul problème c’est quand tu fumes, tu peux aussi tuer ton voisin qui lui ne fume pas et n’a rien demandé…

  • #116 Poumok le 10 janvier 2008 à 12 h 45 min

    Seccotine, :-))) pour les toits et les jambes en l’air !!
    OK pour les fumeurs dépendants depuis x années, mais beaucoup de fumeurs augmentent significativement leur consommation en soirée, pour accompagner l’alcool par exemple, et parce que les gestes s’harmonisent bien ! C’est surtout ceux-là qui sont visés à mon avis…

    Et puis des études menées dans d’autres pays ayant déjà appliqué cette loi montrent quand même le côté positif de la chose !
    Je suis d’accord aussi sur le fait que le tabac rapporte de l’argent à l’état, mais qui a dit que l’état n’était pas ambivalent ?? ;-))

    Le tabac n’a pas fini de faire parler de lui… ;-)

  • #117 lizou le 10 janvier 2008 à 12 h 47 min

    Cécile avec ta voiture si ça se trouve tu vas tuer mes enfants.
    Et je parle des accidents de voiture et des gaz d’échappement. sais t’on jamais.

  • #118 lizou le 10 janvier 2008 à 12 h 49 min

    J’ai pas d’enfants hein, c’est pour dédramatiser.

  • #119 sev (Norvege) le 10 janvier 2008 à 12 h 53 min

    cela fait 2 ans que nous en profitons en Norvege !

    on a eu exactement les memes impressions que toi helene au debut.
    et maintenant on a decouvert un autre interet: on peut recommencer a emmener ses enfants au pub, prendre un jus de fruit, regarder un match ou au resto manger des frites avec les doigts.

    meme en Norvege ou il fait quand meme bien froid la plupart du temps, les gens fument dehors, les cafes ont rivalisés de bon gout en instaurant des petits terrasses exterieures avec des sofas moelleux et chauffés et des grosses couvertures (les chauffeuses !) multicolores.

    j’adore ! et j’adhere.

  • #120 Fran le 10 janvier 2008 à 12 h 55 min

    @ Hélène : Effectivement je parlais d’alcoolisme. Désolé pour la disgression.

  • #121 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 13 h 03 min

    OK, Lizou, je ne partage pas ton avis, mais why not ! ;-)))

  • #122 ZoéRose le 10 janvier 2008 à 13 h 04 min

    Je n’ai pas le temps de lire tous ces com’ et je vais certainement faire une redite, mais je suis fumeuse et RAVIE de cette mesure !!! Parce que si MA fumée ne me dérange pas, en revanche la fumée des autres OUI !!! Je me sentais moi aussi agressée par ces nuages de fumée grasse et malodorante qui stagnaient dans les cafés et les restos … donc je suis très heureuse de sortir me fumer ma petite cigarette de temps en temps, puis de retourner dans un endroit respirable. Je pense que l’interdiction pure et simple était la seule solution, car bien que respectueuse des gens qui m’entourent, en général, j’avoue que je ne me retenais de fumer que lorsque des enfants étaient autour de moi … Je vous laisse, je vais m’en griller une … dehors !

  • #123 lizou le 10 janvier 2008 à 13 h 06 min

    Marouska, mmmmm la promenade du matin à moitié en pyjama…*
    Cécile dès que j’ai des momes je te les amene ;-))

    Les non fumeurs vivent la cigarette comme une agression alors que le fumeur ne fait que soulager une pulsion.
    Le mettre dehors parce qu’il gene ok mais de là à le diaboliser et le pourchasser dans la rue faut pas pousser. Il faut quand meme une parcelle de liberté.

    Vous saviez que Mussolini, Hitler et Franco étaient non fumeurs et archi contre la clope?
    Bon OK Staline fumait mais ça flingue la démonstration…
    Le truc c’est pas fumeur or not, c’est l’intolérance fasse aux "manquements" de l’autre, de ses faiblesses…
    On embete tous quelqu’un à sa façon, fumeur comme non fumeur, genre moi je met mon MP3 hyper fort et mes voisins de bus l’entendent, ma voisine sent le Shalimar à 7h du mat, ben on essaie de se tolérer meme si c’est pas tjs facile.

  • #124 Fran le 10 janvier 2008 à 13 h 24 min

    @ Lizou : Je suis d’accord avec toi avec la notion de tolérance et chez moi je fais l’effort au quotidien sinon je me battrais avec tout le monde ( genre le manque de civilité dans les transports, le fait qu’on me coince tjs contre une barre et qu’on me laisse pas descendre …. euh là ce n’est paut-être plus de la tolérance chez moi mais de la bétise ).

    Je suis petite fumeuse ou fumeuse occasionnelle. Et j’essaie de toujours faire attention à mon entourage. Toujours faire attention, au bout d’un moment ça devient fatiguant, je l’avoue aussi. Au final quand on parle de tolérance, on parle aussi d’intolérance et je trouve qu’aujourd’hui, nous sommes intolérants envers plein de choses : la cigarette, l’alcool ( mon dada à moi ), les momes qui braillent et qui ne savant se tenir ( sauf qu’un môme par nature a besoin de bouger ), les gens qui écoutent la musique trop ou qui parlent trop fort dans leur tel portable etc etc ….. la liste serait longue.

    J’ai pas envie de polémiquer. Je donne juste mon point de vue. Je pense simplement que si nous avions tous et toutes un peu plus d’empathie, nos rapports aux choses et aux situations seraient bien différentes. J’ai empathie hein pas anarchie :))

  • #125 linda le 10 janvier 2008 à 13 h 32 min

    ah Sev j’adore l’idée des sofas confortables en terrasse chauffée, faut que j’aille faire un tour en norvege (c’est pas réservé aux fumeurs j’espère, car je suis non fumeuse ;o)

    En Italie dans certains bars ils te prêtent même des châles pour aller fumer dehors l’hiver! Les terrasses chaufées là bas j’ai bien apprécié. Et en effet, les bars et restos ont vu leur fréquentation augmenter, donc les professionnels français au lieu de se lamenter sur leur potentiel perte de chiffre d’affaire feraient mieux de regarder comment ça a évolué ailleurs et faire preuve d’inventivité comme dans les exemples cités pour que les accrocs à la nicotine ne prennent pas trop froid .

    moi aussi je suis ravie de cette nouvelle loi (qu’est ce que j’avais pu pester l’année dernière quand ils avient repoussé la msie en place dans les bars et restos) et je vais pouvoir recommencer à fréquenter les bars quand il y a un p’tit concert sympa sans être obligée de partir avant la fin pour cause d’yeux larmoyants.

  • #126 lizou le 10 janvier 2008 à 13 h 35 min

    Completement ok avec toi Fran, tout m’énerve mais j’essais de prendre sur moi et de ne pas oublier que moi aussi je gene. Et pour les enfants agités chez moi c’est un peu de fleur d’oranger dans de l’eau, ça calme.

  • #127 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 13 h 38 min

    @ Lizou : la fleur d’oranger ?? Pas assez fort. Y’a rien de mieux qu’un coup de calva dans le biberon ;-)))))

  • #128 Fran le 10 janvier 2008 à 13 h 38 min

    @ Lizou : Un peu de Fleur d’oranger dans le bain tu veux dire ?? Ca marche ?? Suis preneuse alors hein …. histoire que mon monstre ne finisse pas encastrer dans le carrelage :))

  • #129 dola le 10 janvier 2008 à 13 h 39 min

    Moi je suis super ravie ( ma race :-)).
    L’odeur de cendrier mort me donne littéralement envie de vomir , tiens j’ai de nouveau envie d’aller des bars pour boire un verre, ou plus maintenant que je peux rester bien confortable.

    Dans la rue je suis un peu comme Poupinette, ça me peut me gêner mais je dis rien tant qu’on ne me crache pas la fumée dans le nez .
    Ca me gêne certes mais pas plus ( je dirais même moins) qu’un voisin de métro tombé dans sa bouteille d’Angel ou de eau de cologne cheap…

    on peut pas non plus vivre sur une île déserte, il n’y a pas de grands magasins :-)).

  • #130 lizou le 10 janvier 2008 à 13 h 41 min

    Nan dans le bib pour les bébés et un café libanais pour les plus grands, de l’eau chaude, de la fleur d’oranger et du sucre, tu bois. Le secret de ma maman! et contrairement au calva, personne appelle la dass ;-))

  • #131 Caramia le 10 janvier 2008 à 13 h 48 min

    Juste un truc (qui a peut être été déjà dit mais bon tant pis), pour réagir au commentaire de Secotine : la loi a été faite non pas pour protéger les non fumeurs, mais pour protéger les salariés des bars et restos, les serveurs donc.

    Effectivement en tant que client tu as le droit d’aller ou pas dans un bar, resto, boîte (moi j’avais pris le pli de boycotter les restos sans espace non fumeur, oui ça existait). Mais en tant que serveur, pas le choix, un peu comme nous sur notre lieu de travail.

    Après le deuxième effet kiss cool, c’est que les usagers en bénéficient (les non fumeurs donc, et de nombreux fumeurs qui n’aiment pas trop baigner dans la fumée). Et l’hypothétique et espéré troisième effet, c’est la baisse du nombre de fumeurs.

  • #132 iolanthe le 10 janvier 2008 à 13 h 50 min

    Oui, bravo pour cette loi, il était temps.
    Evidemment, il y aura un effet pervers dont a parlé Valérie: le tapage nocturne.
    je m’explique: je suis fan de l’Irlande et depuis quelques années, on peut passer ses soirées dans des pubs bondés à chanter, faire de la musique avec des instruments bizarres, danser et boire,dans une ambiance extraordinairement amicale, chaleureuse, sans tousser et pleurer comme jadis.
    MAIS, si un soir, fatiguée, vous avez envie de vous coucher plus tôt, et que par malheur, comme c’est souvent le cas, votre hôtel est au dessus d’un pub… eh bien, vous ne pourrez pas fermer l’oeil, car tous les fumeurs, très joyeux et bourrés, se retrouvent sur le trottoir et font un boucan du diable jusqu’à la fermeture.
    On n’est jamais content.

  • #133 Fran le 10 janvier 2008 à 13 h 53 min

    @ Lizou : Merci je vais tenter ta recette

    Sinon mes parents tiennent un resto et maintenant les clients ne restent plus sur place. Ils prennent des plats à emporter. Sauf qu’on ne peut pas emporter le vin. Donc ça provoque un petit manque à gagner tout de même. Et puis le voisin qui tient le bar et bien il constate des incivilités.
    Pour être claire, y’a des gens qui viennent boire un café au zinc. Et hop ils disent qu’ils vont fumer devant le café et ils se tirent sans payer !!

    Je ne généralise pas hein. Dans l’ensemble, j’approuve complètement cette loi. On se doit de protéger ces travailleurs tout comme avec l’amiante ya pas si longtemps.

  • #134 missJulie le 10 janvier 2008 à 14 h 05 min

    Les plus malheureux dans l’histoire, ce sont surtout les p’tits vieux de 80 ans qui avaient pour habitude de taper la belote dans le seul troquet de leur bled paumé au fin fond de la France en fumant leur pipe…mais ça, tout l’monde s’en fout…;-)

  • #135 Dorothée le 10 janvier 2008 à 14 h 09 min

    Cette loi je daube dessus en permanence pour son côté liberticide, et parce que boire une bière sans clope c’est moins bien, finir un repas sans clope c’est moins bien, etc….Mais honnêtement, je suis ravie, en tant que fumeuse complètement accro au moins maintenant quand je déciderai enfin d’arrêter de fumer le risque sera moins élevé d’être tentée à cause des autres et de l’ambiance. Et puis la clope froide je déteste, c’est pas pour rien que j’ai acheté une machine à filtrer l’air pour chez moi :-) Et si je n’aime pas ma fumée, je déteste absolument sentir celle des autres (je veux dire, des inconnus, être fumeur c’est quand même imposer sa puanteur aux autres); dans mon immeuble des voisins fument systématiquement leur cigare ou leur cigarette dans l’ascenseur, je trouve ça aussi immonde que les gens qui s’amusent à péter dedans (une race de gens que j’égorgerais sans pitié).

  • #136 Poupoupinette le 10 janvier 2008 à 14 h 09 min

    @Seccotine : Jusqu’à un certain point, Seccotine, et puis après, polop ! Si le tabac augmente de trop, la contrebande va augmenter. Si l’alcool devient trop cher, on verra fleurir dans les appart des alambics et compagnie (ou contrebande aussi). Et le jus pour voitures, et bien, on sait, malheureusement, qu’il va augmenter, et cela, jusqu’à l’infini, ça, tous les économistes le prévoient. Moi, je vais avoir besoin de ma voiture d’ici pas tard tous les jours, et je vais serrer les dents. Mais j’ai déjà dans l’idée d’acheter une voiture qui marche à l’air comprimé où au jus de betterave :-)

  • #137 Delphine de Brest le 10 janvier 2008 à 14 h 15 min

    Enfin une bonne chose de faite et je me demande même pourquoi ça n’a pas été fait avant…

  • #138 nanie le 10 janvier 2008 à 14 h 22 min

    Je ne fume plus depuis 17 ans et j’en ai encore envie!
    La loi anti-tabac me dérange un peu quand même, encore une interdiction deplus .
    C’est incontestablement une bonne chose pour les barmen contraints de supporter la fumée. Dans les pubs sans terrasse tout les fumeurs sortent avec leur verre alors si on veut rester au courant des derniers potins ,même sans cigarette ,on y va aussi, pour ne pas perdre une occasion de rire ! Résultat on est gelé mais c’est le prix à payer un bon rhume est préférable à un cancer.

  • #139 missJulie le 10 janvier 2008 à 14 h 24 min

    Ah et j’oubliais, je pense à un autre truc: Les fumeurs vont se mettre à BOIRE pour oublier qu’ils n’ont plus le droit de FUMER …Bonjour, les cirrhoses du foie!!

    Sans déconner, y’a que des non fumeuses ici? L’idéal aurait été de conserver qques bar fumeurs( Les bars tabac) par exemple ET que les gens aient la POSSIBILITé de CHOISIR le bar qui leur convient!!

    y’a plus un chat au zinc de mon café TABAC du coin et croyez moi, le patron pour le moment, il fait sérieusement la gueule…

  • #140 Mah-Yu le 10 janvier 2008 à 14 h 26 min

    Bonjour,

    Merci Hélène pour ce billet plein de mesure, et par la même occasion, merci à toutes pour un débat certes sans prétention, mais qui me redonne confiance dans la santé mentale du bon peuple de France. A force de voir les prétendus meilleurs d’entre nous (politiques, écrivains, philosophes, journalistes, spécialistes, etc…) user d’arguments plus débiles les uns que les autres pour défendre leurs points de vue respectifs, j’en étais venue à me dire que la clope était un eusjet maudit, qu’en plus de filer le cancer, elle ramollissait le bulbe, même celui des non-fumeurs.

    Je constate ici qu’on peut en parler calmement, et avec des arguments valables, c’est très reposant pour mon petit neurone scandalisé.

    Je suis d’accord à 100% avec toi Hélène, fumeuse à 14 ans, ayant traversé des phases de grosse consommation comme de consommation occasionnelle, ainsi que des phases d’arrêt, et depuis un peu plus de 3 ans grossesses et allaitement m’ont rendu définitivement abstinente. Ado, il m’est arrivé de fumer sur le quai du métro, mais depuis, j’ai appris la politesse. A titre personnel, je déteste la fumée et l’odeur de la clope, même en extérieur, et c’est souvent pour les supporter que j’allumais une clope, dans le temps. Voilà pour ma "catégorie".

    Je suis étonnée que PERSONNE dans le débat public, ne brandisse l’argument que tu cites à la fin de ton billet, à mon sens le seul qui soit réellement sans appel puisqu’il est lié à la triste réalité du monde du travail (un non fumeur gêné par la clope dans un bar peut décider d’abréger sa pause/ son repas/ sa sortie pour la poursuivre ailleurs, le barman, non).

    En maintenant l’autorisation de fumer dans les bars (restos, boîtes, etc), on maintient une catégorie de travailleurs dans l’OBLIGATION de s’intoxiquer, huit heures par jour et 5 jours par semaine, en proie permanente à un tabagisme passif dont, même à plus faibles doses, on connaît le danger. Même un fumeur militant ne CHOISIT pas un tel quotidien.

    Si on crée des lieux entièrement "fumeur", ils trouveront quand même des employés, parce que les pires jobs, dans les pires conditions de travail, en trouvent, parce que les gens ont besoin de fric. Mais qu’un chômeur doive risquer sciemment la maladie et une possible issue fatale parce que c’est la condition pour avoir un job, moi, je trouve ça mal (même chose pour le patron de bar qui bosse seul: "choisir" de s’enfumer toute la journée pour ne pas perdre sa clientèle, je n’appelle pas vraiment ça un choix).

    Je suis sûre que la loi passera, les habitudes se prendront, des fumoirs associatifs se créeront et péricliteront, mais il y a une chose Hélène, à laquelle tu sembles ne pas avoir pensé, toute à ta joie de retrouver m’air pur dans tes bars et restos favoris:

    Quand les fumeurs disparaissent, qui c’est qui apparaît? hein, qui? qui qui qui?

    les…..

    oui oui c’est bien ça……

    LES ENFANTS!!!

  • #141 Circée le 10 janvier 2008 à 14 h 32 min

    Pétard de rire,
    t’as raison Mah-Yu !

  • #142 Dorothée le 10 janvier 2008 à 14 h 33 min

    Ah oui et à l’arrêt de bus je me mets toujours à l’extérieur, à part, quand je fume…en revanche jamais je ne tolèrerai la moindre réflexion parce que je fume en plein air, je le dis tout net :-)
    C’est vrai que pour draguer, c’est génial :-) à Londres c’est comme ça que je me suis fait mes meilleurs amis au boulot :-)
    La seule fois où j’ai failli engueuler une non-fumeuse, c’était dans le train. Train assez plein, et la fille, plutôt que de rester debout en non-fumeur, décide de venir s’asseoir en fumeur. Et à partir de là, me fusille du regard, avec ma clope. J’ai trouvé ça assez gonflé, soit elle voulait venir s’asseoir là et elle acceptait les règles (on va pas empêcher 60 personnes de fumer dans un espace fumeur sous prétexte qu’une a la flemme de chercher de la place plus loin dans le train), soit elle allait ailleurs. Je respecte les interdictions, je respecte les autres, je demande toujours aux gens si ça les dérange, au restau j’essayais de ne jamais allumer de clope pendant que les voisins mangeaient (de la haute voltige: il y a TOUJOURS au moins une personne qui a un truc dans son assiette, allez comprendre^^), mais celle-là je m’en souviens encore….
    Quant à l’alcool au volant, même si j’ai déjà conduit avec un petit coup dans le pif, je trouve ça réellement scandaleux; je regrette la fermeture des bagnes, pour certaines catégories de personnes…(j’ai une copine qui fume partout, et conduit bourrée sans permis, qui ferait bien d’y faire un tour :-( )

  • #143 Dorothée le 10 janvier 2008 à 14 h 48 min

    Hihi, Mah-yu, excellent :-) cela dit c’est depuis la diabolisation de la clope qu’on n’emmène plus les enfants dans les cafés, je me souviens de folles soirées dans des pubs irlandais avec les parents quand mes soeurs avaient 6 et 4 ans; les parents n’aimaient pas la clope mais heureusement ça ne les a pas empêchés d’aller partout, et de nous emmener partout!

    Quant à intoxiquer des gens avec la fumée dans la rue, sérieux, il faut arrêter de croire que la clope provoque des morts subites. Dans la génération de nos parents et grads-parents, TOUT était enfumé, des bars aux cinémas en passant par le métro, y’en a quand même un bon paquet qui a survécu, et ça n’a pas empêché l’espérance de vie d’atteindre des sommets….faut arrêter la parano hein ;-)

  • #144 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 14 h 55 min

    @ Dorothée : ce n’est pas que je pense que la cigarette provoque des morts subites (quoique je trouve l’idée assez "sympathique") mais il faut bien avoir à l’esprit que, même en plein air, elle peut être tout à fait désagréable pour des non-fumeurs. Surtout quand le fumeur en question prend un malin plaisir à souffler sa fumée non pas devant lui (non, des fois que ça gêne la personne avec qui il parle) mais derrière,c’est-à-dire direct dans ma tronche, à moi la pauvre gourdasse qui a le malheur de se trouver là.
    Et qu’il recommence, n’ayant visiblement pas idée que ça puisse déranger. Jusqu’à ce que je me pousse puisque c’est le plus gêné qui s’en va , non ?

    Ceci dit, des mal élevés (ou pas élevés du tout), il y en a partout, fumeurs ou non fumeurs ;-))

  • #145 helenalyon le 10 janvier 2008 à 14 h 56 min

    Oui cette loi est légitime, oui les non-fumeurs n’ont pas à respirer la fumée des fumeurs, oui le tabac froid ça pue, oui maintenant l’air est plus respirable dans les cafés. Oui. On a compris. On a même très bien compris. Quand je dis "On", ça veut dire "les fumeurs" ; on a donc très bien compris et la liste de commentaires le prouve bien, il y a très peu voire aucun fumeur qui remet en cause la légitimité et le bien-fondé de cette loi. Maintenant est-ce trop demander qu’un minimum de compréhension oserais-je dire de pitié dans ce moment de transition? Hohooo? C’est finit, vous avez gagné…c’est plus la peine de se plaindre à longueur de journée que vraiment la fumée c’est trop horrible et tout…Pour nous c’est juste un peu difficile en ce moment car en effet, c’est difficile de faire le deuil d’apéro + clopes le soir, c’est difficile de ne pas fumer en attendant son plat…De nouveau tout en ayant bien compris que cette loi était nécessaire. Donc ce qui serait bien c’est que en plus de se voir interdire de fumer ce qu’on peut et doit accepter, on arrête au moins de nous faire la morale non-stop à longueur de journée. Pour moi, le plus chiant dans cette loi, c’est pas l’interdiction de fumer mais bien l’incessante diatribe des non-fumeurs qui vous abreuvent d’arguments pro-loi à longueur de journée. La loi est passé!! Arrêter de nous saouler!
    Je descend fumer avec ma collègue 1 fois le matin et 1 fois l’après-midi (et ce depuis des lustres, la loi Evin c’était pas pour les chiens, je sais pas où vous vivez mais aux différents endroits où j’ai travaillé, celui qui fume dans son bureau se fait virer dans l’heure), et bien je peux compter sur les doigts d’une main le nombre de fois où nous n’avons pas eu de réflexion désobligeantes "c’est pas bien" "ahh…les fumeurs" "vous feriez mieux d’arrêter" "vous avez donc tant d’argent à perdre" et pire "si jolies…et pourtant elles fument, quel dommage!" Mais on vous emmeeeeerde! Ca fait juste un peu trop à la fois…surtout que je ne comprend pas du tout le sans gêne des personnes qui se permettent ces commentaires, c’est quand même un peu super mal-élevé non? Est ce que moi je conseille aux gens de manger moins gras, d’arrêter de boire ou d’aller voir un bon psy? Ah! j’entend tout de suite LA réponse :"oui mais toi quand tu fumes ça n’inclue pas seulement toi mais les personnes autours" sauf que non, plus maintenant, rapellez-vous la loi est passée…donc arrêter de nous saouler on sera surement moins stressés et on fumera moins de clopes…

  • #146 Dorothée le 10 janvier 2008 à 15 h 11 min

    Cécile de Brest: oui, j’entends bien, je ne dis pas que c’est agréable, mais il y a des trucs plus pénibles en permanence, genre habiter dans un quartier de touristes qui glandouillent sur le trottoir pendant que tu te trimballes tes packs de flotte etc….Je m’insurge parce qu’on ne supporte plus la vie, les autres, tout simplement…et ça c’est quand même assez grave, au niveau d’une société.

    Heu helenalyon tu as bouffé du lion justement? non parce que autant je suis assez d’accord sur plein de trucs, autant c’est justement pas l’endroit pour prendre un ton aussi énervé, il y a beaucoup de tolérance au-dessus….allez prends une clope et détends-toi :-)))

  • #147 pomme=grumpy le 10 janvier 2008 à 15 h 16 min

    Moi aussi je suis contente, parce que je vais enfin pouvoir retourner lire le journal en buvant un crème au comptoir, chose que j’adore mais que je n’ai pas fait depuis…….. très longtemps ;-)

  • #148 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 15 h 17 min

    @ Dorothée : oui, je suis tout à fait d’accord avec toi. Mais à mon avis, la tolérance, c’est pas pour demain ;-)))

  • #149 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 15 h 29 min

    Je crois que la tolérance n’est possible que lorsqu’il y a de l’autre côté quelqu’un qui fait des efforts pour limiter la gêne qu’il peut occasionner, et ce, dans tous les domaines.

    Quelqu’un qui fume une clope dans la rue ne me dérange pas. S’il m’envoie directement sa fumée dans la tronche en me prenant pour la femme invisible, ça m’énerve.

    Quelqu’un qui téléphone à côté de moi ne me dérange pas. Quelqu’un qui hurle sa conversation sans aucun égard pour ceux qui l’entourent m’insupporte.

    Quelqu’un qui a un chien ne me dérange pas. Quelqu’un qui laisse les crottes de son chien traîner sur le trottoir au lieu de les ramasser m’exaspère.

    Quelqu’un qui a un enfant ne me dérange pas. Quelqu’un qui ne dit pas à son enfant "NON, on ne saute pas sur la dame qu’on ne connaît pas et on ne lui crie pas dans les oreilles" me crispe (même si, je suis bien d’accord, le fait de le dire ne suffit pas nécessairement, mais c’est la démarche plus que le résultat qui m’importe en l’occurrence).

    Je ne suis tolérante qu’avec ceux qui font en sorte que la vie en société soit plus agréable. Et je ne pense pas que ce soit de l’éogïsme de refuser que les trottoirs soient couverts de crottes de chien… Le savoir-vivre, chose si désuète, est le pré-requis de la tolérance à mes yeux. Je refuse de faire le double d’efforts pour ceux qui en face n’en font pas.

    J’essaie systématiquement de faire toujours attention à faire chier les autres le moins possible au quotidien (je ne suis pas Mère Thérésa hein, mais parler doucement dans son téléphone ou ranger le plus vite possible ses courses dans les sacs pour éviter d’encombrer trop longtemps la caisse, par exemple). J’attends donc la même chose des autres.

    Sans cet effort, j’ai en effet du mal à être tolérante puisque je suis contrainte de faire avec un autre qui fait, lui, comme si je n’existais pas. Comme le disait Lizou, on ne peut forcer personne à vivre comme soi-même, et ce n’est pas le propos. Mais on peut faire en sorte que les différents modes de vie s’accordent mieux les uns aux autres.

  • #150 Virginie – Québec le 10 janvier 2008 à 15 h 34 min

    Bonjour vous toutes et tous,

    au Québec, les établissements sont non-fumeurs depuis janvier 2005 et quelle différence. au début, il y a eu du chialage, moins de profit pour les bars et restos et certains fumeurs chialaient. mais aujourd’hui peu de gens retournerait en arrière. Bon, c’est sûr que les gens recommence a se plaindre a chaque année en janvier-février quand il fait -35°C et qu’il vente a écorner un boeuf, mais bon, c’est quand même leur choix de fumer, donc qu’ils aillent dehors avoir froid, s’ils veulent continuer a avoir des poumons noirs, moi et mes poumons roses on reste au chaud a l’intérieur!

    Bonne journée a vous toutes et tous!

    V.

  • #151 Dorothée le 10 janvier 2008 à 15 h 34 min

    Cécile de Brest: non effectivement, il y a peu de chances. En même temps j’ai envie de leur donner des coups de pack de Badoit à ces gens qui n’avancent pas :-)))
    Non, sérieusement, cette dérive m’inquiète asse largement, et ce qui m’énerve, c’est d’être trop jeune pour me rendre compte de s’il s’agit d’une dérive ou pas. J’en discutais hier avec ma grand’mère qui me disait qu’à l’époque où tout le monde fumait partout, la clope ne la dérangeait pas, alors que maintenant qu’on a pris l’habitude que de moins en moins d’endroits soient fumeurs, la moindre clope la dérange, et je dois avouer que je suis assez d’accord avec elle.

    Pour prendre un exemple moins polémique: les gens qui puent. Autrefois, il devait quand même y avoir beaucoup plus de gens qui sentaient mauvais, la démocratisation des salles de bain n’étant quand même pas si récente. Aujourd’hui, une personne qui pue dérange énormément (j’ai pris un taxi l’autre jour, le chauffeur puait la mort, je suis devenue super agressive (euh par rapport à mon habitude, donc je ne pense pas qu’il l’ait ressenti)), je me demande si ce n’est pas devenu plus dérangeant parce qu’on n’a plus l’habitude que les gens sentent mauvais. Pareil pour les chiens, plein de gens disent que ça pue (c’est vrai pour pas mal de chiens), étrangement ce n’est pas le genre d’arguments qu’on aurait sorti il y a quarante ans par exemple.

    Et pour les parfums, pareil; c’est la mode des parfums de peau, du coup les parfums à sillage dérangent, alors qu’autrefois il me semble que ça faisait partie de la classe (j’adore les parfums à sillage, pouvoir suivre les gens à l’odeur)….la formule de pas mal de parfums à sillage a même été modifiée dans ce sens,pour en faire des parfums de peau.

    Je ne tire aucune conclusion véritable de tout ça, je préfère que les gens sentent bon (et pas Angel, pitiééééé!!!! cela dit j’ai longtemps porté un parfum très fort que peu de gens supportaient) et que ça ne pue pas la clope dès qu’on rentre quelque part….mais cette espèce d’habitude qu’on prend d’être de moins en moins dérangé par l’autre dans sa dimension physique et olfactive me paraît dangereuse, d’un point de vue humain….

  • #152 Dorothée le 10 janvier 2008 à 15 h 37 min

    la démocratisation des salles de bain n’étant pas si *ancienne*, bien sûr….

  • #153 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 15 h 41 min

    Dorothée, c’est un mouvement qui a commencé dès la moitié du XVIIIème siècle, pour ne plus jamais s’arrêter, d’après l’historien Alain Corbin. Je suis certaine que tu adorerais son ouvrage Le miasme et la jonquille (socio.ens-lsh.fr/agregati… ça te fascinerait sans doute !!

  • #154 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 15 h 42 min

    socio.ens-lsh.fr/agregati… pardon, la parenthèse de fin a malheureusement été intégrée à l’adresse…

  • #155 Nikaia le 10 janvier 2008 à 15 h 43 min

    Moi aussi je suis heureuse de pouvoir retourner dans des lieux que j’avais tendance à fuire.
    Comme certaines autres, je suis également génée par la fumée de cigarette dans la rue .. Il ne s’agit pas d’exagération : c’est comme ça, je suis hyper sensible. Petite, j’arrivais à détecter une cigarette à 20m!
    Je me suis un peu calmée en grandissant, essentiellement parce que je me suis retrouvée dans des lieux très fumeurs … et que (comme pour tout) on fini par s’y habituer.
    Moins il y a de cigarettes dans mon environnement proche (ça a d’abord disparu dans certains lieux publics, puis au boulot, puis maintenant dans les bars et restos), plus je (re)deviens sensible à la cigarette dès qu’il y en a (et donc même dans la rue)
    Je suis également de plus en plus sensibles aux personnes qui ont fumé récemment et qui sentent le tabac froid … dans le train ça peut être presque difficile à supporter …

    Hier je suis aller au "fumoir" à paris … je ne veux pas retourner le couteau dans la plaie de fran et d’autres mais c’était jouissif de pouvoir aller dans ce lieu sans empester la cigarette après.
    Nous "espérions" que, vu la loi il y aurait moins de monde : eh ben tout faux!!! nous avons attendu 20 minutes pour avoir une table à 22h donc je ne pense pas que cet ex haut lieu du tabagisme soufre particulièrement de la nouvelle loi.
    ….

  • #156 Jeanne le 10 janvier 2008 à 15 h 49 min

    Je suis ancienne fumeuse. Grosse fumeuse. Deux paquets par jours en moyenne.

    Aujourd’hui, la fumée me dérange abominablement. Je trouve que ça pue. Je trouve ça dégueulasse dans mes cheveux et sur mes fringues.

    Mais je suis contre cette loi. Elle s’inscrit dans un contexte nauséabond de mesures liberticides.
    Je suis contre les interdictions à la pelle, sport favori d’un président qui pense donner l’impression de se préoccuper des gens en gesticulant et en accumulant les restrictions aux libertés individuelles.

    Je suis d’accord pour dire qu’il n’est pas question de se choper le cancer du voisin sous prétexte qu’il n’a pas compris que "Fumer tue", alors que c’est écrit partout depuis quinze ans.

    Ce qui me pose problème, c’est de ne pas avoir le choix, dans tous les cas de figure: cela me gênais de ne pas avoir d’autre choix que celui de subir la clope des autres lorsque les restos étaient encore fumeurs; mais cela me gêne que les fumeurs n’aient plus aujourd’hui d’autre choix que celui de se choper une bronchite dehors (ça va vachement réduire le coût pour la sécu, en plu…) ou de renoncer purement et simplement à se faire une bouffe.

    Parce que quand j’étais fumeuse, jamais je ne serais allée dans un endroit où je n’avais pas le droit de fumer. C’était beaucoup plus facile de renoncer à une soirée qu’à une clope. C’est ça la toxicomanie.
    Hélène le souligne justement : la cigarette est une drogue dure. Et ce n’est pas en excluant les drogués qu’on les aide…

  • #157 Dorothée le 10 janvier 2008 à 15 h 49 min

    Merci Mademoiselle Coco, je n’aime la socio que sur les odeurs et sur les gros :-)
    (sur les gros et la société, lire absolument L’homnivore de Claude Fischer en Point Seuil je crois). Je vais essayer d’acquérir ce bouquin :-)
    Nikaia, tu tends à confirmer mon "enquête" :-)

  • #158 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 15 h 56 min

    J’adore Alain Corbin, il fait de l’Histoire des mentalités comme personne !

  • #159 mmarie le 10 janvier 2008 à 16 h 02 min

    Ex-intoxiquée récente (mon arrêt complet a un an environ),
    j’ai bien ri au commentaire de Mah-Yu,
    et opiné à celui de helenalyon.

    Une mesure similaire (mais pas – encore – dans les bars) dans un pays limitrophe m’a d’abord choquée, puis juste ennuyée, puis pas mal aidée à arrêter. Juste aidée, ce n’était pas ma motivation première.

    @sev : j’étais en Norvège pile au moment où la loi est passée, encore fumeuse à l’époque. Malins les Norvégiens ont commencé en été et pas au plus fort de l’hiver ;-)

    Et merci pour les références de bouquins, ce genre, je note.

    Mlle Coco j’ai bcp aimé ta série de parallèles sur la tolérance ;-)

  • #160 Caramia le 10 janvier 2008 à 16 h 02 min

    Attention aux mots employés. Quand je lis liberticide, je trouve ça un peu fort. La loi limite la liberté des fumeurs, mais elle protège celle des non-fumeurs.
    Faut pas exagérer quand même, parce que si on va dans ce sens là la répression des crimes et des meurtres est également liberticide. Comme l’alcool au volant. Je sais, j’exagère mais bon.

  • #161 Mah-yu le 10 janvier 2008 à 16 h 03 min

    @ Jeanne: j’ai tendance à être assez contre les lois liberticides moi aussi, mais techniquement, cette loi n’empêche pas les fumeurs de s’enfumer. Elle les empêche d’imposer cette fumée (un certain degré de fumée, puisque la clope n’est pas interdite en lieux ouverts) à des personnes qui ne l’ont pas choisie. Rien n’empêche des fumeurs de créer des buvettes associatives, ouvertes ou non aux non fumeurs, où se retrouver autour d’un verre en fumant son content de cigarettes, pipes et cigares.
    Il peut même y avoir une cotisation plus ou moins élevée, servant à financer le local, la seule interdiction est d’y avoir un employé rémunéré, quel qu’il soit, pendant les heures d’ouvertures aux fumeurs.

    Moi je trouve ça bien, pas parce que les non fumeurs seront moins gênés, mais parce que le personnel ne sera plus exposé. Aller dans les bars, les restos, les boîtes , pour le client, c’est un luxe dont il peut se passer (je le sais, je m’en suis privée depuis 3 ans que j’ai du bide ou de la marmaille, finissant irrémédiablement au quick ou au macdal quand je voulais faire une pause dans une virée shopping ou pédiatre) pour le barman ou le serveur, c’est une nécessité vitale.

    Pour moi, cette interdiction est un confort bienvenu, mais je ne l’aurais pas réclamée comme un droit (de même que je ne réclame pas qu’on cesse de fumer dans la rue, alors que ça me dérange, ni qu’on interdise les portables dans le bus, alors que ça m’insupporte), c’est pour les personnes dont le lieu de travail est concerné qu’une loi était nécessaire. L’effet sur la clientèle n’est qu’un bénéfice secondaire (ou un dommage collatéral, question de point de vue).

    C’est justement l’absence quasi totale de cet argument dans les débats à la radio, à la télé ou dans la presse qui me sidère.

  • #162 anne k le 10 janvier 2008 à 16 h 04 min

    Je trouve la loi anti-tabac dans les lieux publics clos justifiée pour toutes les raisons déjà citées. Ca ne me semble pas plus liberticide que de limiter la vitesse ou le taux d’alcoolémie sur les routes.

    Moi, dans les incivilités quotidiennes, ce qui me fascine c’est le sans-gêne des propriétaires de chiens qui regardent sournoisement autour d’eux avant de laisser la bouse fumante de leur youki trôner en plein milieu du trottoir. Pour peu qu’ils aillent ensuite cracher sur les fumeurs en faisant leur loto au PMU du coin, c’est le jackpot !

    Oui, il m’arrive de fumer et de boire, oui, je conduis et non, j’ai rien contre les chiens :-D

  • #163 Jeanne le 10 janvier 2008 à 16 h 06 min

    @ Caramia: On peut protéger les non-fumeurs sans agresser les fumeurs

    On peut aménager des salles, contraindre les restaurateurs, patrons de boites ou de bars à installer des ventilations performantes.

    Cela n’a rien à voir avec la repression des crimes. Vraiment rien. t pardonne moi, mais avec une telle comparaison, c’est difficile d’accorder un quelconque crédit à tes propos ;o)

  • #164 mmarie le 10 janvier 2008 à 16 h 06 min

    Oui Mah-yu, tu exposes tout ça avec bon sens et mesure à nouveau. Merci pour tes idées claires !

  • #165 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 16 h 06 min

    Je ne pense pas qu’il faille ici faire l’apologie ou bien dénigrer tel ou tel gouvernement ou tel président qui fait ceci ou cela. Il ne me semble pas que ce soit le propos et à mon avis, ça dérive quand on en arrive là ;-))) ceci dit en toute courtoisie!

  • #166 Anne le 10 janvier 2008 à 16 h 09 min

    Ah, c’est clair, quel plaisir d’aller boire un thé dans n’importe quel café parisien sans fumée!

  • #167 Jeanne le 10 janvier 2008 à 16 h 09 min

    @ Cécile de Brest: Il n’est pas question pour moi de lancer une polémique sur tel ou tel gouvernement.

    Je pense juste que ce n’est pas un hasard si cette loi passe maintenant et dans ces conditions. C’est un simple constat, partagé par beaucoup de simples et humbles observateurs de la vie politique

  • #168 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 16 h 12 min

    Au sujet du caractère "liberticide" de cette loi, je tiens juste à rappeler que c’est justement au législateur de déterminer l’équilibre entre les libertés des différentes composantes de la société civile. Article 4 de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen (qui a valeur constitutionnelle dans notre ordre juridique et qui ne peut être accusée de céder aux sirènes modernes de l’égoïsme du XXIème siècle) : "La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi."

  • #169 Caramia le 10 janvier 2008 à 16 h 13 min

    Jeanne : et comment tu fais pour protéger les salariés ?
    Et je me répète mais bon, je m’insurgeais (un peu violemment certes) contre le terme "liberticide" et c’est à dessein que j’ai employé ces exemples extrêmes.

    C’est juste pour dire que c’est un peu facile et surtout très égoïste de dire "telle loi est liberticide", dans la mesure où la loi est le plus souvent là justement parce que les comportements ne s’ajustent pas tous seuls.

  • #170 Caramia le 10 janvier 2008 à 16 h 14 min

    Ah ben voilà, mademoiselle Coco elle explique les choses bien mieux que moi !

  • #171 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 16 h 15 min

    Jeanne > rien à voir avec le Gouvernement puisqu’il s’agit en réalité d’un décret adopté le 15 novembre 2006, c’est-à-dire sous le Gvt Villepin. Pourquoi ça entre en vigueur maintenant ? Parce qu’un délai spécial avait été prévu afin que les bars et restos aient le temps de se conformer aux nouvelles normes !

  • #172 Cécile de Brest le 10 janvier 2008 à 16 h 18 min

    Mademoiselle Coco : merci pour tes explications, elles clarifient beaucoup les choses.

  • #173 Mah-yu le 10 janvier 2008 à 16 h 18 min

    @Jeanne: la loi prévoit que les zones fumeurs continuent à exister dans les établissements qui installeront des extracteurs de fumée conformes. Certes, peu d’établissements en ont les moyens, mais soyons précis, tout de même.

  • #174 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 16 h 21 min

    http://www.loi-anti-tabac.fr/la-... pour plus de préicisions

  • #175 Dorothée le 10 janvier 2008 à 16 h 28 min

    Yep Miss Coco, on savait qu’on n’aurait plus le droit de fumer dans les bars il y a plus d’un an (je m’en souviens puisque j’ai bêtement cru que c’était le 1er janvier l’an dernier qu’on n’avait plus le droit de fumer), donc Sarko et Ségolène n’étaient encore que postulants au Job :-)

    En plus ce n’est pas spécialement une mesure de droite, elle est passée il y a plus longtemps dans d’autres pays, pas tous de droite….c’est juste dans la mouvance actuelle….

  • #176 Tassili le 10 janvier 2008 à 16 h 29 min

    Cela fait un bout maintenant qu’on ne peut plus fumer dans les endroits publics au Québec. Les patrons de bars/café criaient au meurtre, craignaient de fermer boutique, etc. Finalement, ils se sont rendu compte que pas mal de non fumeurs s’étaient remis à sortir, et qu’ils n’y perdaient pas au change. Je n’y avais pas prêté attention, mais je me rends compte que moi-même, je suis plus tentée de sortir depuis que je ne sens plus le cendrier le lendemain.

    Et d,après ce que je peux en lire ici, ça sera probablement la même chose en France! À une restriction près, quand même: les Québécois ont tendance à être plus «dociles» que nous, alors je n’écarte pas la possibilité d’une petite révolution de bistrot! ;-0))

  • #177 Jeanne le 10 janvier 2008 à 16 h 30 min

    @ Mademoiselle Coco: si c’est au "législateur de déterminer l’équilibre entre les libertés des différentes composantes de la société civile", je crains le pire ;o)… je veux dire que le fait que la constitution prône le respect de ces libertés est une vaste rigolade puisqu’il n’y a rien de précisément contraignant

  • #178 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 16 h 35 min

    Jeanna > euh… on vit dans le même pays ou tu habites au Kenya ? Parce qu’à moins d’être anarchiste ou libertarienne (ce qui n’est pas honteux, mais rend le débat politique un peu difficile), je vois mal comment prétendre que les libertés ne sont pas garanties en France… Les députés et sénateurs sont démocratiquement élus ; nous avons un Conseil constitutionnel et des juges (judiciaires et administratifs) indépendants qui veillent au respect de l’Etat de droit. Si tu estimes que tes libertés ont vraiment été bafouées, tu peux aller devant la Cour européenne des droits de l’Homme. J’ai du mal à voir où est l’absence de contrainte de respect des libertés, tu vois…

  • #179 Jeanne le 10 janvier 2008 à 16 h 44 min

    @ Mademoiselle Coco: ce n’est absolument pas ce que j’ai voulu dire et tu le sais (enfin, j’espère)
    Il s’agit simplement de souligner le fait que c’est le législateur qui décide et que l’apprécition des libertés individuelles restant en partie subjective, le contrôle là dessus est compliqué

  • #180 Dorothée le 10 janvier 2008 à 16 h 47 min

    Ben oui mais bon si on part dans ce sens-là tout est subjectif, on est des humaisn hein….la notion de torture est subjective, tout est subjectif….n’empêche qu’on est quand même mille fois mieux en France qu’ailleurs, même si on peut plus fumer dans les bars (restons dans le sujet ;-) )

  • #181 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 16 h 47 min

    En tout état de cause, je préfère que ce soit le législateur qui décide et le juge qui contrôle, plutôt que le Président qui fasse les deux ;-)

  • #182 isavoyage le 10 janvier 2008 à 16 h 53 min

    Je suis allée dans un bistrot hier et, en entrant, je me suis dit "tiens, quelque chose est inhabituel". Et oui : je pouvais respirer ! Et quel plaisir en effet de ressortir du lieu comme j’y étais rentrée, c’est-à-dire fleurant bon et le poumon tout rose. Je suis ravie de ce changement !

  • #183 turquoise le 10 janvier 2008 à 17 h 18 min

    Moi aussi, je suis ravie de cette loi ! respirer l’odeur du rabac me donne des crises de sinusite ; mais quand j’essaie de l’expliquer gentiment, quelquefois on ne me croit pas et j’ai l’air de l’enquiquineuse de service …
    Les cigarettes, ça pue, ça intoxique , ça coûte cher … et ce n’est jamais soldé !

  • #184 Violetine le 10 janvier 2008 à 17 h 26 min

    Moi aussi ça me fait bien plaisir même si j’ai pas encore eu l’occasion d’en profiter !

  • #185 isabastille le 10 janvier 2008 à 17 h 40 min

    Salut aux fumeuses et non-fumeuses!

    Cette loi a toute sa raison d’être, et n’est pas liberticide ! Comme la rappelle Mademoiselle Coco, la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres, et c’est tout à fait logique.

    Cela dit, je peux vous dire qu’en tant que fumeuse, la vie n’est pas facile ces temps-ci ! Bon, déjà que c’est la galère d’être dépendante, de se dire qu’on met sa santé en danger, qu’on pue la clope… En plus, ne plus pouvoir fumer au resto ou dans les cafés, c’est pas la joie…

    Et enfin, comme le dit helenalyon, on se prend des remarques des autres non-stop, qui se sentent le droit de nous faire la morale, merci bien. Je demande qu’on me laisse fumer tranquille aux endroits où j’ai le droit ! Parce que cette soit-disant sollicitude est insupportable et ne va sûrement pas m’aider à arrêter. C’est plutôt le contraire ! Toutes ces remarques, je les ressens comme un peu sadiques (comme si on me disait "t’es bien droguée, hein? tu te prépares un cancer, niark, niark!") Que mes amis me disent gentiment que ce serait bien pour ma santé que j’arrête de fumer, OK, c’est mes amis, ils s’inquiétent pour moi, c’est normal ! Mais que des quasi-inconnus me disent quoi faire de ma vie, ras-le-bol !

    Ah, ça m’a fait du bien de pouvoir m’exprimer, merci Hélène d’avoir lancé le sujet !

  • #186 Mithra le 10 janvier 2008 à 18 h 01 min

    Moi aussi je me rejouis de cette loi : si j’ai dix minutes d’avance a un rendez-vous, je vais enfin pouvoir aller me rechauffer devant un cafe-creme dans un troquet, chose que je ne faisais jamais avant.
    Sinon les restaus que je frequente regulierement etaient deja essentiellement non-fumeurs avant la loi (je fuyais les autres, faut dire, du coup ca va elargir mes horizons).
    J’avoue avoir decide il y a longtemps, bien avant que ca ne soit dans l’air du temps, qu’apres avoir respire la fumee des trois paquets de clopes quotidiens de mon pere toute mon enfance (et fait bronchite sur bronchite, du coup), je ne donnerais jamais plus a personne le droit de m’em*merder avec sa fumee. Les gens fument si ils veulent, apres tout chacun son truc, mais je ne veux pas respirer leurs residus de combustion.
    Il m’est aussi arrive de refuser certaines sorties dans des endroits pourtant sympas mais que je savais enfumes… je vais pouvoir y retourner maintenant !

    Et ne perdons pas de vue que le but premier de cette loi, c’est de proteger les salaries, pas de dire que la clope ca pue ou que ca esquinte celui qui fume. C’est de celui qui ne fume pas mais qui devait bosser en milieu enfume qu’il s’agit. C’est d’ailleurs ce qui a largement contribue a changer les lois en Amerique du Nord : avec l’accumulation de preuves scientifiques concernant le tabagisme passif, les employeurs prenaient de plus en plus de proces d’employes non-fumeurs malades, avec a la cle des dommages et interets fort couteux…

  • #187 Hélène le 10 janvier 2008 à 18 h 05 min

    AuReLiLy arrête de changer de pseudo alors, c’est hyper agaçant ! ;-)

    mariec les gens qui râlent contre les fumeurs e rue y mettent vraiment de la mauvaise volonté, n’aurais même pas pensé que c’était possible !

    Mais Seccotine les endroits pour sortir, et entièrement non fumeurs, n’existaient pas avant cette loi ! Je ne sais pas où tu trouvais les tiens.
    Ensuite le problème majeur n’est pas d’avoir les cheveux qui puent à la sortie, mais de chopper ou pas un cancer du poumon…

    Poupoupinette les fumeurs ne sont pas des résistants, ce sont des drogués (au sens médical du terme, et non au sens moral), et plus qu’à notre respect ils ont droit à notre compassion.
    Je n’aimerais pas être à leur place, claquer autant d’argent dans un truc qui me tue à petit feu, et ne pas arriver à arrêter tellement c’est dur, c’est pour ça que je dis que je les plains.

    Svetlana je ne vois pas comment la clope peut être dangereuse pour la santé en extérieur ! Tu ne la respires pas, elle se dilue dans l’espace qui n’est pas confiné, donc tout va bien ;-)

    Marouchka si tu as adoré ce doc tu devrais adorer "la petite fille à la cigarette", de Benoit Duteurtre, c’est terrifiant mais très réalisete.
    J’en avais parlé ici :
    monblogdefille.mabulle.co…

    sev (Norvege) tu fais bien d’en parler ! J’ai réalisé avec effroi qu’il y allait avoir bein plus d’enfants dans les bars et les restos ! ;-)

    ZoéRose merci pour ton comm’ ! ;-)

    lizou certes il faut tolérer certaines faiblesses des autres. Mais pas chopper le cancer à cause de ça.

    Fran dans une grande ville stressante comme Paris où la présence des autres est bien plus subie que choisie, il me semble très difficile d’être toujours tolérant face aux nuisances diverses apportées par ces autres…

    linda en Italie ils prêtent des châles aux fumeurs ?? Mais c’est dément !! J’adore !

    Caramia merci de rappeler que cette loi est faite avant tout pour que les serveurs ne finissent pas tous avec un cancer à cause du tabagisme de leurs clients.

    liberticide, Dorothée, je trouve que tu y vas fort…

    Mah-yu bien sûr que si j’y ai pensé, hélas… ;-) Enfin à 10h du soir dans un bar j’ai peut-être une chance d’échapper aux plus petits (dons aux plus chiants) ? ;-)
    Quant à la quetion du personnel qui est exposé à la fumée, tu fais bien de la rappeler, je suis sciée qu’elle ne soit pas évoquée dans les débats, c’est quand même la première chose qui vient à l’esprit !!
    On peut penser un peu aux autres, de temps en temps, bordel ! ;-)

    helenalyon sois la bienvenue ;-) Je ne sais pas si tu as lu mon billet, mais je n’y dis pas que les fumeurs sont d’horribles personnse dépravées, juste que je suis contente de respirer ;-)

    Dotrothée comme je le disais plus haut à Fran , moi je trouve ça normal qu’à Paris on supporte plus les autres. On les subit tellement, tout le temps, en si grand nombre, on n’a jamais la paix nulle part, les voisins font du bruit, il y a foule dans le métro, etc, etc…
    Quand je passe 8 jours à la campagne croiser qqn est un plaisir, ici non.

    Mademoiselle Coco merci pour ton commentaire sur la tolérance, je te rejoins à 100%.

    Virginie – Québec c’et sûr que par – 35 c’est encore plus admirable ;-))

    Dorothée ce que tu décris là à propos des odeurs, c’est tout simplement l’évolution de la société ;-) Au temps de Louis 14 les gens étaient immondes et ne le lavaient pas, on va pas dire que "c’était mieux avant" ;-))

    Nikaia je suis comme toi : si qqn vient de fumer et s’approche de moi ça me retourne l’estomac ;-)

    Jeanne il me semble que la loi date d’avant le président actuel liberticide non ? Ah ben voilà, Mademoiselle Coco confirme, ça date de 2006. Mais ne nous égarons pas dans un débat politique sinon on n’est pas couchées, or justement ce soir j’aimerais dormir tôt, je suis claquée ;-)

    isabastille je suis scandalisée que des inconnus se permettent de te faire des rélfexions sur le fait que tu fumes, vraiment, je ne me ferai jamais à des comportements aussi grossiers.

    Chouette Mithra, on va pouvoir retourner déjeuner au Fumoir ! ;-)

  • #188 Mithra le 10 janvier 2008 à 18 h 14 min

    Hihi oui, avec un nom pareil c’est predestine pour nos dejeuners :-))

  • #189 porteverte le 10 janvier 2008 à 19 h 05 min

    Je suis vraiment contente pour vous toutes, que votre calvaire, votre martyre soit enfin terminé.

    Je suis une fumeuse qui ne fume plus (et jamais ne me revendiquerai comme non-fumeuse) et j’aimais les bars enfumés qui me permettent la nostalgie d’avant, comme j’aime les gestes du tabac, les doigts sur le briquet, les regards qui suivent les volutes de fumée, la voix rauque de Jeanne Moreau et les films de mon enfance, ou les mecs fumaient les gauloises bleues de mes parents et d’Yves Simon.

    Alors oui les filles, vous avez sûrement raison, mais permettez-moi juste d’être un peu triste…

  • #190 porteverte le 10 janvier 2008 à 19 h 07 min

    "permettaient" et pas "permettent", même mon emploi des temps refuse la réalité…

  • #191 Mouniou le 10 janvier 2008 à 19 h 29 min

    Je ne peux me priver de mettre mon "rocher" dans ces commentaires, que j’ai pratiquement tous lus.

    Il n’y a pas longtemps j’aurais râlé, franchouillardement comme toute descendante d’Astérix : "Ils nous em+++ etc…étant une invéréée fumeuse (qui tenait quand même compte de son ententourage).

    Maintenant, outre les malaheureux poumons des patrons et serveurs des café,
    q’ il est temps de prendre en compte. Cette loi va bien m’arranger !

    (Je continue à penser que c’est une belle hypocrisie d’interdire de fumer et de continuuer la vente des cigarettes. Mais ça rapporte tellement à l’Etat !)

    Je me suis arrétée de fumer il y a 1 an, pour soigner un trés gros cancer du poumon droit. Ce fut une sacré bagarre de moi-même, des médecins ! ! !
    C’était trés loin d’être gagné au départ ! Là, ça va.

    Et combien de fois l’envie d’une cigarette me prend ! Mais là ce serait une question de vie ou de mort.

  • #192 Hélène le 10 janvier 2008 à 19 h 36 min

    Merci Mouniou pour ton commentaier, j’allais répondre ce genre de chose à porteverte pour la consoler de ne plus pouvoir s’intoxiquer, même passivement ;-)

  • #193 Cunégonde le 10 janvier 2008 à 19 h 49 min

    Ah ! Que je suis heureuse ! j’ai tant fumé, enfumé mes collègues, mon mari, mon fils, mon chien.
    Je me suis souvent arrêtée comme tout le monde, puis j’ai eu le courage d’arrêter définitivement plusieurs fois, comme beaucoup, toute seule ou presque : un jour mon fils est venu avec une feuille de papier blanc immaculé avec une tâche de camboui ? et m’a dit : Regarde maman, c’est çà qu’il y a dans ton poumon.
    Ce jour là, j’ai rien dit, j’ai arrêté.
    Sans commentaire, sans jeu de mots.

  • #194 Hélène le 10 janvier 2008 à 19 h 56 min

    Cunégonde je sais pas si c’est une question de courage ou de manque de courage (c’est ce qui me choque beaucoup quand on sitgmatise les fumeurs, on leur reproche leur manque de volonté)… c’est une addiction tellement dure !! Une amie médecin la compare à l’addiction à l’héroïne, et elle n’est pas du tout, du tout, du genre à affabuler…

  • #195 milto le 10 janvier 2008 à 20 h 07 min

    J’ai été fumeur pendant quelques années (donc je sais ce que c’est que d’être de l’autre coté de la barrière :)) et malgré cela je suis très content de cette loi, fumeur ou pas. Je vis en Angleterre et je ne voulais pas prendre de vacances en France tant que cette loi n’y était pas appliquée. Car j’ai vraiment pris goût aux cafés et boîtes non enfumés et aux vêtements qui peuvent être portés plus d’une soirée. Donc oui je suis moi aussi très content que cette loi soit enfin passée.

  • #196 Hélène le 10 janvier 2008 à 20 h 20 min

    Dis donc milto on en apprend drôlement sur toi en un seul commentaire !! Ca fait plaisir ;-)

  • #197 Catgeisha le 10 janvier 2008 à 20 h 20 min

    Hélène, dans mes bras !
    J’aurais pu écrire mot pour mot ton billet (enfin, au talent près hein ;-)) tellement je m’y retrouve !
    Un grand bravo à toutes celles qui ont arrêté de fumer, comme elles l’ont dit dans les coms !
    Mouniou, comme tu le soulignes, le tabac étant une drogue, on réagit souvent "différemment" sous son emprise, (sans vouloir stigmatiser les fumeurs du tout !) et le risque de cancer n’est malheureusement (ou heureusement) souvent trop abstrait dans la tête des gens (mais bien réel pourtant !!), tant qu’on n’y a pas soi-même ou un proche été confronté…C’est souvent ce qui sert de déclic…

  • #198 Lucile le 10 janvier 2008 à 20 h 25 min

    Et bien je trouve ça dommage comme certaines d’entre vous qu’on en arrive à déresponsabiliser les gens comme ça mais en mm temps puisque les gens ne se responsabilisent pas eux mm ben il faut bien le faire!
    Moi je suis ravie que cette loi soit passée, comme toi Hélène je crois que je ne vais pas tarder à retourner en boîte (en plus je me faisais cramer à chaque fois par des gens qui ont la bonne idée de danser leur clope à la main lol ), et aller plus souvent dans les cafés. Il ya 3 semaines donc avant que la loi ne soit applicable je suis entrée dans un café, c’était un vrai aquarium et ça puait tellement que j’ai pas tenu 2 minutes.. Et pourtant je suis pas hyper sensible à la clope. Donc bon ras le bol d’être obligée de supporter les odeurs de fumée, les yeux qui piquent et les risques pour la santé car les gens sont pas foutus de faire attention à ne pas enfumer les autres :/
    D’ailleurs j’ai été très choquée au nouvel an, j’étais chez un ami qui a une terrasse et personne n’avait le semblant d’esprit d’aller fumer dehors. Moi ça me gène qu’on se demande pas si ça ne dérange pas les non fumeurs.. (en plus une terrasse dans Paris c’est rare alors autant en profiter! )

    Bref je suis plutôt contente mm si je trouve dommage que la plupart des fumeurs n’aient pas été capables de se prendre en main tous seuls (et oui c’est vmt insupportable la fumée de clope, je peux vmt pas et j’ai les yeux rouges et envie de tousser très rapidement dans les cafés enfumés :/ )

  • #199 Hélène le 10 janvier 2008 à 20 h 32 min

    Lucile le tabac est une drogue dure (les fabricants y veillent), "se prendre en main" n’est pas vraiment un vocabulaire qui relève de l’état d’addiction à une drogue dure.

    Après si les gens sont mal éduqués c’est un autre problème, évidemment, et dieu sait qu’il y en a.
    Et puis au Nouvel An tout le monde est bourré, donc personne ne pense à ce genre de chose… ;-)

    J’ai l’air comme ça, mais en fait je en suis pas l’avocat du diable. Je milite à fond contre le tabagisme partout ( à part dehors, faut pas déconner). Je considère que si on veut se suicider au tabac on a tout à fait le droit (chacun fait ce qu’il veut avec sa vie), mais on ne suicide pas les voisions avec.

    Sur ces paroles extrêmement gaies, je vais me resservir un verre de riesling qui n’attaquera que mon foie à moi que j’ai dans le dedans de moi (© Sonia) ;-)

  • #200 Cunégonde le 10 janvier 2008 à 20 h 36 min

    Tu as raison Hélène, ce n’est pas du courage, mais alors chapeau à moi, car j’ai fumé pendant 30 ans environ, je chinais des cigarettes à "n’importe qui" et quand j’étais en panne où que je ne pouvais pas lever mon c.. de la chaise à mon travail pour aller aux café des Tribunaux acheter mes clops, j’allumais du papier et j’humais la fumée, j’en pouvais plus et pourtant j’avais un boulot monstre à l’époque, d’ailleurs tout était bon pour fumer : triste, une clop, très heureuse : une clop, j’étais vraiment intoxiquée, j’avalais bien entendu la fumée, quelle question, c’est ça fumer.
    Et puis, un jour et bien je ne saurais jamais si c’est cela qui m’a rattrapé … un cancer et pourtant j’avais arrêté depuis longtemps.
    Mais tout va bien, Halleluia !

  • #201 Marouchka le 10 janvier 2008 à 20 h 36 min

    Merci Hélène pour le titre du bouquin… Effectivement, je pense que cela va me plaire… Je finis tout d’abord le pavé que je suis en train de lire. Un très chouette livre que je recommande chaudement d’ailleurs : "Dans la main du Diable" d’Anne-Marie Garat… Depuis que je l’ai commencé, je n’ai qu’une hâte, retourner plonger dedans…

    Bon je viens de rentrer chez moi. J’habite Bastille un quartier avec beaucoup de bars… Et bien je dois avouer que j’ai trouvé que cela sentait la clope dans la rue à l’approche des bars… Du coup, je n’en ai pas allumé une…

  • #202 Poumok le 10 janvier 2008 à 20 h 39 min

    @Hélène, rapport à ton commentaire n°187, parce que je me sens visée ;-) Je suis bien sûr tout à fait d’accord que le problème majeur c’est le cancer et pas les cheveux !!! Cela va sans dire mais cela va encore mieux en le disant ! ;-))

    Mon 1er commentaire de ce matin était purement spontané, pas ce qu’il y a de plus sérieux c’est vrai, mais c’est le tabac tel que je le vis physiquement et au quotidien (le cancer, on connait le risque, mais le problème est qu’on ne le voit pas arriver, c’est quelque chose d’assez abstrait finalement, de pas "malléable" quoi !) J’espère que je m’exprime clairement…?, je ne voulais choquer personne avec des histoires de cheveux en tout cas !!

  • #203 Lucile le 10 janvier 2008 à 20 h 41 min

    Oui Hélène je suis d’accord ac toi ;-) Quand je disais se prendre en main je parlais d’essayer de ne pas enfumer le voisin… J’ai essayé d’aider mon ex à arrêter et il n’a jamais réussi alors j’imagine combien c’est dur (surtt quand je vois que j’arrive mm pas à arrêter le nutella lol ) et je remercie je ne sais qui de ne pas avoir supporté la première clope ce qui m’a permis de ne pas tomber dedans ;-)

    Pour le Nouvel an à 3h du matin ils ont une excuse mais pas à 20h lol!

  • #204 alice45 le 10 janvier 2008 à 20 h 41 min

    respirer et s’habiller comme on veux! Avoir le droit de ne plus être empoisonné(e). le bonheur!!
    Moi aussi je plains les fumeurs, ils sont dépendants. C’est terrible. Je n’ai rien contre eux mais je ne veux pas qu’ils m’imposent leur drogue. Il était temps que la France adopte une loi efficace. Pour une fois qu’une loi est bénéfique!

  • #205 Hélène le 10 janvier 2008 à 20 h 45 min

    Lucile vu comme ça je suis tout à fait d’accord avec toi ;-)

    alice45 c’est assez ce que je ressens, « avoir le droit de ne plus être empoisonné » !

    Poumok il n’y a aucun problème, je ne crois pas que quiconque ait mal pris ton commentaire (et le mien ne te visais pas ;-).

    Marouchka ça m’épate que ça puisse sentir la clope dans la rue, dans mon esprit naïf la fumée montait au ciel aussitôt soufflée ! ;-) Sans blague hein, je suis sérieuse, ça m’était juste pas venu à l’idée.

    Cunégonde ce n’est pas ce que je voulais dire ;-) Bien sûr c’est courageux d’arrêter de fumer, parce que c’est souvent très dur. Mais ne pas le faire n’est pas selon moi un signe de manque de courage, c’est ça que je voulais exprimer.

  • #206 zygomo le 10 janvier 2008 à 20 h 54 min

    Oui, mais il faudrait aussi interdire les voitures dans les rues, ça pue et le gazéisme passif c’est pas bon pour nos poumons et pour la planète.

  • #207 Mademoiselle Coco le 10 janvier 2008 à 20 h 54 min

    Rah, c’est malin, tu m’as donné illico une envie de riesling…

  • #208 Emma de Toulouse le 10 janvier 2008 à 21 h 31 min

    207 commentaires !!! Je n’ai lu que les 15 premiers… Mais je voudrais réagir plus particulièrement à celui de Poupoupinette.
    En tant que fumeuse, je trouve cette loi justifiée. Certains fumeurs disent que c’est une atteinte à la vie privée, mais le souci, c’est que c’est au détriment de la santé des autres. Donc, je suis à 100% d’accord avec cette décision.
    Je suis allée à Dublin il y a quelques mois, et le quartier du "temple bar" ne déroge pas à la règle de "zéro cigarette à l’intérieur". Et j’ai quand même passé de méga soirées. Quand j’avais envie d’une clope, je sortais sur le trottoir pour me la griller, sans gêner qui que ce soit (en évitant de faire du brit : attention aux voisins).
    En revanche, je trouve le discours de certains non fumeurs intolérants comme Poupoupinette abusif. Ok, on ne fume plus dans les lieux publics… mais qu’on nous laisse tranquille dans la rue. Quand je fume dans la rue, ou à une station de bus, je ne me colle pas aux gens. Je fais gaffe que la fumée n’aille pas les empoisonner.
    Je ne fume pas chez moi because 2 loupiots à la maison, donc je fume sur le balcon. Au boulot, je vais aux espaces fumeurs aériens (anciens locaux poubelle : on passe pour des parias). Et bientôt, on nous pourchassera dans la rue ??? Faut pas pousser quand même.
    A bon entendeur, salut !

  • #209 Marina faut que je me trouve un autre pseudo le 10 janvier 2008 à 21 h 41 min

    Ca se fait pas, je participe et je m’exprime alors que je n’ai pas lu les 205 posts précédents. Ben oui, mais bon………205 posts, si je lis tout, je ne vais jamais écrire !!!! Et c’est MON sujet !!!!!!!!!
    Soyons claires (oui, "es" hein, on est entre nous !?), je suis en train de fumer une clop…….et pourtant, je suis contente…
    Je fais partie des deux ‘"camps", et je suis persuadée par là-même qu’il n’y a justement pas deux camps (c’est toute mon histoire, mais ça c’est une autre histoire…).

    Pourtant, il y a seulement un an, j’avais arrêté de fumer depuis 3 ans et je clamais haut et fort que c’était l’une des rares choses dont je puisse être fière : avoit arreté de fumer….(je fume depuis l’age de 14 ans et j’ai arrêté à 33).
    Ce qui a été le plus dur pour arrêter, c’était justement de me couper des "sorties" (pas d’alcool sans fumer, du moins au début, parce qu’après…….ça revient !!!!!!!!) et du coup, de me sentir dans le camp des "sages" "kiboipakifumepakibaisepa". C’est de la provoc, ne montez pas sur vos grands chevaux mesdemoiselles qui ne fumez pas mais qui pratiquez le reste ;-)). Mais il faut pas se leurrer, il y avait quand même un peu de ça : tous les copains avec qui je sortais et delirais fumaient et les autres bof…….Mais au bout d’un ou deux mois, j’étais sevrée et j’ai pu ressortir avec tous les joyeux loustiks, fumeurs ou non fumeurs, je ne faisais même plus la différence et c’est là ou le non-fumeur marque un point : il se fout que l’autre fume ou pas et pour ma part, je préférais que l’autre m’enfume (j’aère chez moi), plutot qu’il se sente exclu et sorte dehors (mais bon, j’ai un balcon, le meilleur ami des fumeurs)… Je ne savais même plus qui est fumeur ou pas, alors que quand on est fumeur, on sait qui fume et qui ne fume pas………

    J’ai arrêté 4 ans et honnetement, pendant ces 4 ans, la clop ne m’a pas manqué, heureusement, sinon, j’aurais repris, je ne suis pas maso !!!! Je n’ai pas senti non plus les bienfaits qu’on nous rabache "à la télé" : teint clair, meilleur odorat (qu’est-ce qu’on en a à battre !). Il ya a en effet eu des améliorations qui sont tout à fait personnelles car j’ai parlé avec ex-fumeurs ensuite qui n’ont pas ressenti les mêmes choses (j’en parlerai après).

    Non, les premiers temps ont été horribles pour la gorge (j’étais jamais malade, je me suis payée des maux de gorge horribles) et puis, surtout, le GRAND problème, pour le poids….. Je peux écrire un livre la-dessus……. Mais pour résumer, si une non-fumeuse n’arrive pas à controler son poids, ça ne m’étonne pas qu’elle se sente "con" par rapport à une fumeuse qui garde son poids sans régime. C’est simple, même après 4 ans alors que j’étais sevrée de chez sevrée, il me suffisait de regarder un poulet pour prendre trois kilos alors qu’en fumant, je peux allègrement manger une pizza tous les soirs sans prendre un gramme…….Qui peut dire que ça compte pas dans l’équation ?

    Alors quoi, que faut-il en conclure ?……..

    Que j’ai repris quand justement j’étais en vacances à l’autre bout de la terre dans des conditons "exceptionnelles" en me disant "en rentrant à paris, ça sera pas la même chose, là, c’est carrément exceptionnel"…

    J’ai repris parce que je suis une fumeuse, que j’ai un tempérament "addict" (qui se vérifie dans d’autres domaines) et qu’il suffit ensuite d’un tout petit drame, des hauts et des bas pour replonger mais je vais arreter de nouveau, je ne sais pas quand encore, je ne sais pas comment, mais ce que je sais, c’est que l’interdiction de fumer dans les lieux publics va m’aider, car elle va repousser la cigarette hors de mon quotidien (ce qui pourrait être un atout, en cas de "reprise", mais en cas de sevrage, je pense que c’est salutaire).

    Je vais reprendre mes 6 kilos, je vais me remettre au sport, je vais me dire olalalala, que c’est cool de plus être dépendante, ben oui, c’est quand même là la vraie liberté , je vais recommencer à faire du sport, à avoir la peche (ah oui, je vous ai pas dit pour moi le meilleur truc avec l’arret de la clop : je me reveille avec la peche et avec une haleine de rose). En attendant, c’es vrai que je ne suis pas sortie deopuis l’interdiction, je dois même dire que ça a motivé un de mes refus de sortir, mais tant pis, c’est bien !!! Autant que ça soit le fumeur qui se recroqueville chez lui !!! ca lui fera se poser des questions !!!! Quoi : je peux meme pas m’imaginer dans un resto/bar sans fumer ? C’est que quand même…….y’a un problème quelquepart…..

    J’ai bien hate de me sentir de nouveau libre (quand je l’aurai choisi) et puis qui sait, un jour je recraquerai quand je serai dans une ile déserte, en compagnie de locaux qui fument, pour me sentir "avec le groupe" et pis c’est la vie hein……..

    Comme j’ai été longue, désolée…..Mais bon, je ne connais pas grand monde qui n’arrive pas à se situer entre les deux camps, tout le monde a l’air d’avoir des positions si tranchées dans l’un ou l’autre camps…….. alors maintenant je vais lire les 205 posts !!!!!!!!!

  • #210 porteverte le 10 janvier 2008 à 21 h 45 min

    Non Emma, le pire, c’est quand on nous enfermera pour nous soigner de nos addictions avec de bonnes paroles paternalistes ("c’est pour votre bien, on sait mieux que vous ce que vous souffrez…") ;)))

    Mais on sera pas seul, y’aura aussi les gros, les alcoolo, les violents, ceux qui ne se lavent pas et ceux qui ne mangent pas 5 fruits et légumes par jour, ceux qui ne font pas de sport et ceux qui refuseront encore de porter des casques sur leurs vélib’, j’en passe et des meilleurs ;-))))))))))))

  • #211 Catgeisha le 10 janvier 2008 à 21 h 46 min

    Ah oui, j’oubliais, Dorothée, tu dis : " il faut arrêter de croire que la clope provoque des morts subites."
    Et bien si, il faut le savoir, le tabac est l’une des principales causes de la mort subite du nourrisson ! Et même si l’on ne fume pas dans la chambre du bébé, mais juste dans la maison ou l’appartement…

  • #212 futile tranquille le 10 janvier 2008 à 21 h 54 min

    heyho me revoilou,
    bon ben moi aussi suis très contente en tant que fumeuse de ne plus fumer dans les bars (pas encore fait de resto depuis le 1er : je me rends compte de mes priorités ;-) ). En fait, avec tout ça on se demande plus si on a vraiment envie / besoin d’en griller une, du coup ben je fume 10 fois moins qu’en temps normal, ce qui ne peut pas être une mauvaise chose.
    Et puis en plus j’ai fait ma première rencontre de trottoir avec un comédien super craquant autour d’une malbac tout à l’heure, hi hi…

  • #213 lizou le 10 janvier 2008 à 22 h 03 min

    Roh Catgeisha, bonjour la culpabilité, j’ai lu ya pas longtps que c’était peut etre un probleme dans le cerveau ou le système nerveux du bébé, je ne sais plus, et que dormir sur le dos, le ventre, cloper et dieu sait quoi ça n’avait pas grand chose à voir dans l’équation. Fais gaffe si tu dis ça à une maman qui fume et qui a perdu un bébé c’est limite sadique.

  • #214 Catgeisha le 10 janvier 2008 à 22 h 17 min

    Euh, Lizou, c’est de source médicale sûre…
    Et il s’agit de prévention, pas de sadisme, là !
    Cela fait partie des recommandations très importantes dites aux parents qui sortent de la maternité, de coucher leur bébé sur le dos ou sur le côté, jamais sur le ventre, et de ne pas fumer dans l’appartement où est le bébé.
    Et ce sont aussi les recommandations faites aux parents qui auraient déjà perdu un bébé de mort subite, pour éviter que cela ne se reproduise…d’où la nécessité d’informer !!! Informer, ce n’est pas être sadique, non ? Après, je sais bien qu’il y a des façons hein, je suis pas bécasse lol ;-)))

  • #215 Kanarde le 10 janvier 2008 à 22 h 32 min

    Coucou les filles ! Bon bah comme Marie D. l’a déjà signalé, chez nous c’est différent :)
    Enfin, ça serait pas mal que ça soit interdit dans les cafés et boites..
    Heureuse pour vous ;)

    J’ai craqué, j’me suis acheté des bottes, -50% j’ai pas pu ne pas les prendre. Toutes simples en nubuck, noires, bout arrondi et un genre de rabat sur le dessus.
    Par contre, avec je passe de 1m60 à 1m68 huhu. Va falloir que je m’habitue à ça ^^

    Bonne soirée à vous toutes :)

  • #216 yuna le 10 janvier 2008 à 22 h 35 min

    NON A LA CLOPE ! ._.

    "Si vraiment on me demande de penser quelque chose des fumeurs je dirais que je les plains, mais rien de plus négatif."

    Rien de négatif pour les fumeurs non plus SAUF quand on se permet de fumer à proximité de mômes de 3 ans, ou qu’on ne daigne pas l’éteindre alors que je tire une tête de zombie et que je l’exprime d’ailleurs, en plein restaurant.. d’ailleurs, avis aux fumeurs: c’est supra dérangeant de sentir la fumée quand on ne fume pas… alors n’est ce pas un peu (trop?) égoïste de fumer en lieu publique?

    re NON A LA CLOPE!

    =)

  • #217 Cunégonde le 10 janvier 2008 à 22 h 39 min

    Jean Jaurès aurait dit (figaro d’auj.) "Le courage c’est de chercher la vérité et de la dire …" donc, me concernant, je ne suis pas courageuse, mais face à mon petit garçon, en ce temps là, j’ai réagi car j’ai ressenti son immense peine.
    Sauf que mon courage (facile l’incognito) aujourd’hui cela a été d’avouer cette connerie de m….
    J’en profite Hélène pour te remercier d’avoir créer un blog aussi intéressant. Manquerai plus que je devienne addict.

  • #218 anais le 10 janvier 2008 à 22 h 57 min

    super cet article hélène
    moi qui suis employée buraliste dans un bar tabac et non fumeuse c’est que du bonheur car toute la journée dans la fumée c’etait pas top (d’ailleurs j’avais la gorge rouge continuellement et mal ds le nez et maintenant c’est la fete!!!!) ok les fumeurs sont pas contents et je compte plus les fois ou je me fait disputer car ca les soule d’aller fumer leur clope dans le froid mais dans un sens c’est pas de ma faute si cette loi est passée alors j’aimerai que les clients en manque de nicotine passe leurs nerfs ailleurs que sur moi!!!! : )

  • #219 Fanchette le 10 janvier 2008 à 23 h 45 min

    Juste un petit mot sur le sujet, pour réagir au commentaire 199 : j’ai de la chance, au réveillon, on était tous bourrés mais pas un invité n’a fumé dans la maison, où alors dans la cheminée (oui j’ai une cheminée où on peu rentrer dedans, sans danger de prendre feu, je précise – non je ne veux pas cramer mes amis fumeurs : mais ça ne tire que quand y’a du feu, et pour le coup, ils ressortaient avec le rouge aux joues ! Ici c’est donc fumer dehors où ça gèle ou dans la cheminée où il fait 60 ° C : c’est le choix de chacun quoi !).
    Je confirme donc que j’ai des amis bien.
    J’en ai même vu une la clope à la main et j’ai vu tout rouge mais elle m’a gentiment fait remarquer que sa clope était éteinte et que justement elle était en chemin pour aller dehors la fumer. Heu du coup, c’est moi qui me suis sentie un peu agressive !
    ;-)

  • #220 Dorothée le 11 janvier 2008 à 3 h 17 min

    Heu Catgeisha je trouve ça limite aussi, une de mes meilleures amies est cancérologue et elle a deux enfants, on parle souvent de la clope, jamais elle ne m’a parlé d’un truc pareil, et je te garantis que si elle en avait entendu parler elle me l’aurait dit….moi-même j’ai fait trois "morts subites de nourrisson" alors que mes premiers moi, je les ai passés sur le ventre de ma mère à l’ombre d’un palmier sur "notre" plage privée (on était 4 maisons à en profiter) sur une sorte de péninsule en Martinique, donc loin, très loin des effluves tabagiques dont tu parles, et mes parents ne fumaient ni l’un ni l’autre…

    En fumant près d’un bébé, on peut le rendre asthmatique, on peut affaiblir son système imunitaire et plein d’autres choses….Fumer enceinte augmente de risque de malformations (ou de trop faible croissance), de fausse couche et de plein de choses….mais pas la mort subite du nourrisson! Et encore moins celle de l’adulte, puisque cest de ça qu’on parlait…

    Et puis les gens qui ont des addictions de ce genre ont une plus faible probabilité d’avoir une maladie de Parkinson, puisque c’est la dopamine qui est en jeu en bonne partie. J’ai pas dit que c’était mieux, hein.

    Pour ce qui est de la médecine, attention aux légendes urbaines. La dangerosité du tabagisme passif n’a jamais été démontrée *scientifiquement* (ça ne veut pas dire que c’est une bonne chose, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit), pas plus que le réchauffement climatique (je vous rappelle qu’on entre dans une ère de glaciation…)(d’ailleurs à propos de pollution le plus gros problème est en réalité l’assombrissement de la planète, je ne sais plus combien on a perdu en quelques décennies mais ça tourne autour des 30 ou 40%, si mes souvenirs sont exacts; ça, personne n’en parle). De la même manière qu’il est plus sain de vivre la fenêtre ouverte que fermée, même à Paris: c’est plus pollué chez nous que dehors (c’est valable aussi pour les apparts non-fumeurs, c’est même presque pire puisque n’étant pas enfumés, ils ont moins le réflexe d’aérer;-) ). De même que manger salé, on a l’impression que c’est mauvais pour tout le monde à entendre les médias, ces généralisations sont ridicules: dans certains cas dont je fais partie, c’est plus dangereux de ne pas manger assez salé. Et être végétarien (ou pire: végétalien) est super dangereux aussi (et ça se passe à long terme, c’est hyper traître)(et c’est pas avec des lentilles ou du tofu qu’on rattrape les carences). Je m’égare…

    Pour ce qui est d’arrêter de fumer, ne pas y arriver n’est pas un manque de courage, mais y arriver en nécessite sacrément! Chapeau à toutes celles qui ont arrêté, et qui sont nombreuses ici j’ai l’impression…Quelqu’un a essayé les Smoz?(non parce que les clopes de pharmacie, en plus de puer pour de vrai, elles sont quasiment plus dangereuses que les vraies clopes! et prendre des anti-dépresseurs antiques (Zyban etc) c’est plutôt voguer de Charybde en Scylla…)

    Pardon pour le roman!

  • #221 Florence le 11 janvier 2008 à 4 h 30 min

    Bon, j’ai pas tout lu, je me suis arrêtée au centième commentaire donc y’aura peut-être de la redite… mes confuses !

    Juste pour me dire que cette loi me rend un peu…. triste….
    déjà parce que je la trouve intrusive
    aussi parce que, petite fumeuse, je me trouve maintenant privée d’un plaisir… plaisir d’une petite cigarette qui ne me semble pas moins compréhensible que le plaisir d’un repas sans fumée pour les non-fumeuse.
    les fumeurs ne sont pas tous des gros toxicomanes, j’ai l’impression qu’on fait trop souvent l’amalgame. On n’irait pas dire à quelqu’un qui boit son verre par jour de temps à autre qu’il est alcoolique. Moi, avec mes 3 cigarettes maxi par jour (en période de pointe, je peux rester des semaines sans fumer), je ne suis pas non plus à montrer du doigt… d’ailleurs, tous les médecins que j’ai consultés ne m’ont pas fait de reproche sur cette petite consommation..
    Alors si pour les restaurants je peux comprendre (surtout que c’est plus affaire de non application de l’ancienne loi), pour les cafés….
    au moins avoir le choix…. Car vu le prix des cafés à Paris, autant que ça soit un moment de plaisir pour tous.

    Je trouve ça un peu étrange le café-tabac déserté en bas de chez moi.
    Je trouve ça étrange de faire un resto et de voir qu’après le plat tout le monde sort, les fumeurs pour fumer, les non fumeurs pour continuer la conversation.
    Et quand je vois qu’il y a déjà des plaintes parce que "les fumeurs qui sortent le soir fumer leur clope devant le café sur le trottoir, ça fait du bruit", je me demande où ça va finir…

    J’aurais aimé des lieux entièrement non-fumeurs (pour le plaisir et le bien-être des non fumeurs) et des lieux où l’on ait la possibilité de fumer ( pour le plaisir des fumeurs… qui n’est pas toujours un plaisir pervers).

    Pour l’instant, de mon côté, ça sera resto comme d’hab.
    En revanche, pour les cafés, ça sera plutôt chez l’un ou chez l’autre… pour que ça reste un moment de plaisir, avec cigarette si envie… ça nous reviendra moins cher en plus.

  • #222 Lucile le 11 janvier 2008 à 7 h 46 min

    Tu as des amis très bien Franchette!
    Enfin ça tient peut être de l’âge aussi, peut être que les miens s’amélioreront ac l’âge (enfin à 20-22ans on pourrait déjà avoir ce genre de réflexes mais bon :p )

  • #223 Sté le 11 janvier 2008 à 8 h 33 min

    Alors ça c’est une super nouvelles. Quelle plaisir d’aller manger dans un restau qui sent bon. Certains ont même investis dans des parfums d’ambiance. Le top du top.

  • #224 lilipouch … le 11 janvier 2008 à 9 h 04 min

    je viens d’ecouter a la radio un truc rigolo,
    résultat en boite de nuit maintenant qu’il n’y a plus de fumée ….
    et ben on se rend compte que ça put sur les dance floor …

    :-))))))

  • #225 turquoise le 11 janvier 2008 à 9 h 34 min

    Lilipouch , je viens aussi d’entendre cette info … et un parton de boîte disait qu’il allait investir dans des parfums d’ambiance , alors là, méfiance ! ca va empester le "canard wc" dans les boîtes … une vraie plaie, ces parfums d’ambiance synthétiques qui vous matraquent l’odorat !
    Pour le tabac pendant la grossesse, je confirme : fille d’une fumeuse invétérée, je suis née à 7 mois – à une époque où ce n’était pas évident de survivre dans ces conditions – et deux amies fumeuses également ont eu aussi des accouchements prématurés, avec bébés minuscules et fragiles – cela dit, nous nous sommes bien rattrapés depuis , à croire que la naissance prématurée vous donne une espèce d’appétit de vivre type "marche ou crève " qui fait que si on choisit de marcher, c’est bien parti !
    Un autre désagrément du tabac : les brûlures de cigarette , sur les moquettes, les vêtements … et les mégots jetés sans les écraser, au risque de brûler les orteils des gens qui se promènent en sandales l’été, ou les pattes des chiens …
    Quant au chapitre "l’Odorat, le Retour ", je plains beaucoup mes amis fumeurs qui passent à côté des odeurs les plus délicates – retrouver l’odeur du litchee mûr, par exemple, ou du café frais, ce doit être un vrai bonheur …

  • #226 Fantomette le 11 janvier 2008 à 10 h 00 min

    Comme beaucoup de fumeurs qui disent préférer se retrouver chez des amis, je vais enfin pouvoir remettre le nez dans un bar, un restau et soyons fou, une boîte de nuit !! Quoique si finalement les odeurs de traspiration prennent le pas sur la clope…
    HS :
    Au sujet des voitures évoqué à quelques reprises… Au même titre qu’il ne faut pas diaboliser les fumeurs, ne diabolison pas les automobilistes… Je vis à 10-12km de Paris et à 35mn de marche du RER, pas les moyens d’habiter plus près, la compagnie privée qui gère le bus est merdique, horaires aléatoires, retard d’au moins 5 minutes et en moyenne un bus sur deux supprimé (bus bondés…), chauffeurs incompétents, arrêt "gare RER" à plus de 5mn de marche de la gare (dont au moins 50 marches rien que pour l’accès à l’entrée de la gare sans compter les marches d’accès au quai), j’ai donc abandonné l’idée de prendre le bus. J’ai pensé prendre la voiture jusqu’à la gare RER et finir en RER, mais vu mes horaires un peu décalés (je commence tard), quand j’arrive à la gare il n’y a plus une place disponible. J’ai pensé naïvement que comme dans ma province bien-aimée je trouverais un grand parking gratuit à l’entrée de Paris où en échange de la preuve que j’utilise les transports en commun ou le Vélib pour finir mon trajet je pourrais stationner toute la journée, mais là encore, non, on fait la guerre aux voitures sans leur permettre de libérer les centres. J’ai cherché des places de parking gratuites à proximité des stations de Vélib dans Paris, mais tout est payant et je ne peux pas payer 15€/jour en stationnement pour une journée travaillée…
    Alors je fais tout mon trajet en voiture avec ma vieille bagnole diesel de 94 (pas les moyens d’en acheter une plus récente et moins polluante) et je pollue, je pollue…

  • #227 Marouchka le 11 janvier 2008 à 11 h 20 min

    Bon je viens d’écouter une emission super interessante sur France Inter ce matin. Un expert des tendances a beaucoup parlé des tendances de la bouffe…
    Par ex le fondant au chocolat, qui est devenu super "in" au resto, puis vendu chez Picard, puis chez Leader Price, puis maintrenant un peu délaissé.
    Pour la grosse tendance qui se profile dans la bouffe, il prend l’exemple de la clope … Il y a encore 20 ans c’était inconcevable de faire une loi pour interdire de fumer. Aujourd’hui c’est le cas, et tous le monde ou presque pense que c’est mieux pour la santé publique, même les fumeurs… La loi, ne vient que confirmer une tendance qui a commencé il y a bien longtemps dans les pays occidentaux. Mais du coup les fumeurs sont regardés comme des suicidaires, des parias, des inconscients, ou on les plaint les pauvres…
    Et bien, ecoutez bien, pour cet expert des tendances, dans une dizaine d’année, ce sera pareil pour la bouffe. Par ce que l’on entre dans une société de CULPABILISATION ou l’on va nous convaincre que le gras, le sucre, le sel, c’est mauvais pour la santé et entraine des maladies. Dans l’absolu, je ne dis pas que c’est faux… mais c’est l’abus qui est mauvais…. Donc dans quelques années, si tu manges du saucisson ou du foie gras, tout en sachant que c’est mauvais pour la santé (parce que l’on va te le rabacher autant que pour la clope ces 10 dernières années)… Si tu ne fais pas de sport, si tu ne manges pas bio, si tu ne manges pas de quinoa, d’algues, de soja, de légumes et fruits tous les jours, et j’en passe… Et bien on te regardera de la même façon que l’on regarde les fumeurs aujourd’hui et on te plaindra de risquer ta vie si inconsciemment. Je crois fort à cette anticipation… Cela me désepère par avance ! La tendance commence déjà aux US… Alors autant je suis OK pour la clope… Autant là je dit STOP à la CULPABILISATION… qui à mon avis ne va pas conduire à des populations en meilleurs santé, mais qui avalera encore plus d’anti-dépresseurs…

  • #228 turquoise le 11 janvier 2008 à 11 h 42 min

    C’est vrai, mais on n’est pas obligées de se laisser culpabiliser ! pour la cigarette ou l’alcool au volant , c’est différent parce que je mets en danger la vie des autres, mais ce que je mange ne regarde que moi . Je pense qu’il faut simplement dire non à tous ces discours moralisateurs . Ca m’étonnerait qu’on interdise un jour les restaurants aux amateurs de foie gras , de saucisson ou de brownies …

  • #229 Mademoiselle Coco le 11 janvier 2008 à 11 h 58 min

    Turquoise > non ça ne regarde pas que toi, dans la mesure où les risques de santé liés à une mauvaise alimentation sont pris en charge par la collectivité via la Sécurité sociale. C’est justement parce qu’il y a cette socialisation (dans le sens prise en charge par la société) du risque qu’il y a également socialisation des normes : la "société" se sent en droit de dire aux individus ce qui est bon ou mauvais pour eux, dans la mesure où au final, elle aura à payer les frais (au sens propre et figuré) d’un comportement individuel qu’elle juge néfaste ! Je ne dis pas que c’est bien, mais c’est toute la logique des campagnes de prévention manegr-bouger etc. L’Etat s’en fout de l’aspect esthétique de l’obésité des enfants. En revanche, quand il faut payer de l’insuline et des pntages cardiaques, ça le concerne. Pareil que pour les cigarettes et les cancers du poumon !

    Le problème n’est pas le même aux USA selon moi, vu qu’il n’y a pas cette prise en charge publique. Là, c’est vraiment la pression sociale : manger sain est un signe d’appartenance aux classes sociales supérieures, un signe extérieur de richesse. La culture américaine est extrêmement ambivalente sur la bouffe : d’un côté, le corps parfait (sans graisse, sans poils, sans bosse sur le nez, sans tâche, sans odeur) est glorifié, de l’autre les restos servent des portions énormes et proposent toujours plus et toujours plus gras pour toujours moins cher. Au supermarché, il y a (en gros) le choix entre des trucs enrichis en tout, et des trucs allégés en tout, sans juste milieu. Ils nagent en pleine schizophrenie…

  • #230 elmaya le 11 janvier 2008 à 12 h 00 min

    Vous m’excuserez, je n’ai vraiment pas eu le temps de tout lire, loin de là…

    J evoualis juste faire deux remarques :

    -non, il ne faut pas "diaboliser" les fumeurs, simplement, ça me paraît normal de ne pas imposer à un non-fumeur quelque-chose qui le dérange (voire l’empêche de respirer) et nuit à sa santé… La création de fumoirs est autorisée, et ça viendra sûrement, simplement ce n’est pas facile à appliquer dans des endroits déjà existants.

    -Plutôt que de se plaindre, les aptrons de cafés feraient mieux de tout faire pour attirer une nouvelle clientèle qui ne demande que ça… les non-fumeurs qui ne venaient plus, justement à cause de la fumée ! ;-) Il va juste falloir leur redonner l’habitude… et que dire des jeunes mamans qui peuvent enfin envisager de donner le bib ou le petit pot dans un café tout en buvant quelque-chose ? Il y a tout un créneau à exploiter, là !

    Bizz

  • #231 turquoise le 11 janvier 2008 à 13 h 37 min

    Mademoiselle Coco : bien sûr, tu as parfaitement raison pour l’instant, mais au train où ça va, ma bonne dame, pour être pris en charge par la Sécu il va vraiment falloir que tu puisses prouver que tu as respiré de l’amiante toute ta vie, et encore, par la faute de l’Etat ! nous allons à grandes enjambées vers une société individualiste impitoyable , qui va écraser tous ceux qui ne sont pas "biologiquement corrects " et tournera résolument le dos au principe humaniste d’aide aux plus faibles . Ah, il ne fera pas bon sortir des normes … bon, je reprends une rondelle de saucisson pour me consoler .

  • #232 lizou le 11 janvier 2008 à 13 h 41 min

    Dorothée ils vendent plus les clopes sans tabac à la pharmacie, les NTB (nique ton buraliste on s’en rapelle bien comme ça), trop nocif.
    EN arretant je comptais me faire une ptite clope de tps en tps comme ça et ben niet.
    elles sentaient un peu le crottin.
    j’ai failli mourir à cause de la cigarette enfant, c’est vrai, mon pere est allé au tabac en me laissant dans la tire sans frein à main et la voiture est partie. il a du courir. le tabac peut tuer mais c’est surtout les papas qui sont dangereux.

  • #233 Dorothée le 11 janvier 2008 à 14 h 11 min

    Marouchka: mais ils m’ont consultée sur France Inter ou quoi? :-)))))))))) je suis deg d’avoir loupé cette émission (elle est peut-être en podcasting, tu te souviens quelle émission c’était? Parce qu’effectivement c’est ça qui me fait bondir, cette société de la culpabilisation. Et effectivement, il faut de tout, en proportions raisonnables: se nourrir de légumes et de salade uniquement n’est absolument pas plus sain que d’avaler un steack-frites une fois par semaine (mais le steack-frites uniquement non plus). Culpabilisation dans laquelle Hélène ne tombe jamais (sauf pour elle-même, grrrrr), preuve d’une grande finesse de nos jours….

    Lizou merci pour l’info, je ne savais pas, pourtant depuis le temps que je milite contre les fausses clopes :-)))) où tu vas trouver toutes tes infos?

    Turquoise je le redis j’adore tes commentaires toujours modérés et justifiés!

    Et miss Coco, j’adore aussi tes comms sur ce genre de sujet parce que tu remets super bien les choses en perspective, la connaissance des rouages permet clairement une bonne intelligence (au sens propre, compréhension, logique et parole).

  • #234 lizou le 11 janvier 2008 à 14 h 19 min

    Ben à la pharmacie ils savent tout sur tout là dessus et comme je tchatche avec tout le monde dans la vie j’écoute ceux qui sont au courant et j’ai des infos en direct des personnes concernées. et la pharmacie j’y passe du tps pour acheter des compléments alimentaires, des shampoings klorane, des cremes avene..;

  • #235 Mademoiselle Coco le 11 janvier 2008 à 15 h 01 min

    Roh merci Dorothée, ça me fait bien plaisir ce que tu me dis là, vu que c’est censé être "mon métier". Enfin pas mon métier, vu que je suis étudiante, mais c’est exactement sur ma capacité à "mettre les choses en perspective" que je vais être jugée dans un mois. Alors finalement, venir sur le blog d’Hélène, c’est un peu préparer mes oraux non ? ;-) merci en tout cas pour le compliment !

  • #236 Dorothée le 11 janvier 2008 à 15 h 25 min

    Miss Coco, ta formation, c’est celle de ma mère et elle lui sert tous les jours, ça dépasse largement le cadre professionnel, et bien comprise (oui parce qu’il y a des gens qui n’y ont pas leur place, à mon avis, quand même) c’est, au-delà des connaissances, une super méthode pour plein de choses et l’occasion de rencontrer des gens passionnants :-) J’avoue que si j’avais suivi mes goûts, c’est ce que j’aurais voulu faire, ou compléter ma formation d’épicière ;-) avec si ma santé me l’avait permis :-/ C’est pas pour rien que je propose à mon coloc (qui y est) de relire tout ce qu’il doit rendre ;-) Bon j’arrête le hs mais l’idée y est :-)

  • #237 Dorothée le 11 janvier 2008 à 15 h 26 min

    Pardon lizou j’avais pas vu; on doit être un peu pareilles alors pour ça :-)

  • #238 pal le 11 janvier 2008 à 15 h 27 min

    Je précise tout d’abord que j’ai lu TOUS les commentaires !
    Je suis moi aussi une ex-fumeuse (je ne sais plus qui a dit qu’elle ne pourra jamais se considérer comme une non fumeuse, c’est très juste).
    Je suis bien évidemment très contente d’avoir arrété. Ce n’est pas l’argument santé qui m’a décidé, mais l’addiction que je ne supportais plus.
    Je n’ai plus du tout envie de fumer, mais je garde la nostalgie du plaisir intense que cela me procurait. (On oublie trop souvent de parler du plaisir qu’on éprouve pour tous ces comportements déviants, alors que c’est quand même une donnée essntielle du problème !!!)
    Ceci étant, même fumeuse, je n’ai jamais supporté l’odeur du tabac froid.
    Non, ce qui m’étonne le plus, c’est le grand nombre de gens qui se disent incommodés par la cigarette , y compris en plein air. Sur ce blog, mais aussi autour de moi.
    Il y a 20 ou 25 ans, quasiment personne ne se disait incommodé à un point insupportable par la fumée, et craoyez-moi, ce n’est sûrement pas parce qu’ils n’osaient pas que les non fumeurs ne disaient rien. Je crois qu’à de rares exceptions près, ils s’en fichaient complètement.
    Or, aujourd’hui, c’est la norme. Même chez les gens, il ne faut pas fumer (ce que je trouve invraisemblable : si j’invite des gens chez moi, je les accepte tels qu’ils sont, je ne leur impose pas mes règles de vie; ou alors, je ne les invite pas…)
    Franchement, je m’interroge : pourquoi voit-on depuis quelques années une telle réaction : est-ce la pollution (et pas seulement la fumée) qui rend hyperréactif, ou une nouvelle façon de vivre "hygiéniste" et "zéro risque" qui fait que désormais notre corps ne tolère plus ce que notre esprit rejette ?

  • #239 catgeisha le 11 janvier 2008 à 15 h 40 min

    Euh…Dorothée (com 220) je ne crois pas que tu aies fait "trois morts subites du nourrisson"…tu ne serais pas là après la première…je pense que tu mélanges avec autre chose, style apnées du sommeil, non ? ;-)

    Un peu de lecture :

    Même si les causes précise de la MSN ne sont pas toutes connues à l’heure actuelle, des facteurs de risque ont été déterminée et on permit la chute spectaculaire du nombre de décès de nourrisson dans les années 1990 (plus de 75 % en France) :

    * la position de couchage (le nourrisson normal et en bonne santé doit en règle générale dormir sur le dos[1]) ;
    * la literie : éviter oreillers, couvertures et autres peluches susceptibles de provoquer la suffocation de l’enfant (parfois expliquée par des reflux gastro-œsophagiens) ;
    * le tabagisme de la mère et le tabagisme passif ;
    * la température (pour éviter l’hypothermie) ;
    * l’âge du nourrisson (pic de décès entre 2 et 6 mois) ;
    * la prématurité ;
    * le sexe masculin est plus sujet à la MSN.
    * le non-allaitement

    source : fr.wikipedia.org/wiki/Mor…
    Confirmé par le monde médical ;-)

    Pardon d’insister, mais c’est trop important…
    Et c’est pas pour culpabiliser mais au contraire parce que c’est un grand progrès dans la prévention de ce genre de choses avant inexpliquées, comme c’est dit…
    ;-)

  • #240 lizou le 11 janvier 2008 à 15 h 42 min

    Arret Pal, c’est vraiment ça, j’ai été invité à nouvel an, oups pas d’alcool ici, vive le champomy, heureusement que je fume plus parce que fumer dehors tout seule à jeun le 31 y’aurait eu des morts. T’es pas chez toi alors tu fais tout comme moi. si ils viennent chez moi je les met sous intraveineuse de bière?
    Au canada et aux states ya des endroits interdit de se parfumer, des gens y sont allergiques! on s’aseptise au point de ne plus supporter d’aggressions, c’est grave. augmentation des allergies alimentaires, au pollen…c’est un mouvement global dans les pays riches, le CO2 y joue surement aussi un role.

  • #241 Mademoiselle Coco le 11 janvier 2008 à 15 h 48 min

    Lizou > Un réveillon sans alcool ? Je ne suis pas alcoolique, mais franchement, là, ça me dépasser… Pour la clope, je déteste me réveiller le lendemain matin avec un canapé qui pue le cendrier froid, alors je peux comprendre. Mais pas d’alcool ?! Tes hôtes avaient peur que vous vous cuitiez ou quoI ?

    Dorothée > je n’en remets pas une couche sur le HS, mais je suis d’accord, même si j’ai pour l’instant l’impression de me faire entuber ("travailler plus – qu’une école de commernce – pour gagner moins" ça s’appelle :D).

  • #242 lizou le 11 janvier 2008 à 15 h 54 min

    Nan ils boivent pas d’alcool alors nous tintin. dur dur, surtout que je comptais faire un nouvel an déchiré, et les vivicitudes de la vie m’ont conduit à un réveillon à deux couples et sobres. L’année prochaine je m’organise je le jure.
    fumer dehors me posait pas de problème mais qu’on multiplie les interdits, surtout des amis, ça m’énerve. c’est l’accumulation qui me gonfle. Déjà qu’on doit enlever nos chaussures, pas boire, pas fumer, pas b…(c’est pas le genre de la maison ;-)))

  • #243 Mademoiselle Coco le 11 janvier 2008 à 15 h 56 min

    Lizou > LOL. Tout ça me rappelle furieusement une chanson de Bénabar "A notre santé" (http://www.benabar.com/b2/d_text... ) c’est exactement ça !!

  • #244 lizou le 11 janvier 2008 à 16 h 01 min

    Melle Coco c’est un peu ça, ma copine aime que tout soit joli, nickel, la déco chiadée et tout, et lui c’est la soumission à cette recherche du beau de sa femme plus l’influence de sa religion. C’est définitivement un homme soumis ;-))
    je les adore, c’est une de mes grandes amies mais faut pas compter sur elle pour danser nue sur les tables ;-)), à fréquenter le lundi matin et jeudi à midi ;))

  • #245 Caramia le 11 janvier 2008 à 16 h 30 min

    Juste une dernière réaction : j’ai lu dans quelques commentaires que c’était finalement assez récent le fait que la fumée de cigarette dérange vraiment les gens.

    Je ne suis pas d’accord. Moi elle m’a toujours insupporté. J’ai subi le tabagisme à outrance de mon père (et ce ne sont pas mes allergies qui l’ont amené à ne serait-ce que réduire sa consommation). J’ai souffert en commençant à travailler : ce n’est pas si vieux pourtant, mais j’ai connu les bureaux fumeurs. Insupportable, j’ai du batailler pour pouvoir respirer, et je suis passée pour une personne vraiment chian… alors que maintenant ce ne serait plus le cas.

    Et je pense sincèrement qu’il y a 10 ou 20 ans, ça ne se faisait pas de dire que la fumée dérangeait. Genre pas cool, rabat-joie, mesquin et j’en passe. Les mentalités ont changé et c’est aussi grâce aux lois. On peut prendre le parallèle de l’alcool : qui aujourd’hui dans un pot, une fête ou un bar boit alors qu’il doit prendre la voiture ? C’est certes la peur du gendarme mais également le jugement "moral" de la société qui intervient.

  • #246 Kimou023 le 11 janvier 2008 à 17 h 06 min

    Je suis toute à fait d’accord !!
    Pourquoi devrait-on subir les fumées des autres et les maladies qui vont avec biensur (parce que ca les gens quand il s’agit de partager les maladies pulmonaires et leur fumée immonde alors là, ils sont généreux!!)
    Mais enfin, heureusement cette époque est enfin révolue ! Merci 2008

  • #247 milto le 11 janvier 2008 à 20 h 01 min

    Oui Hélène, je limite mes commentaires. Je ne veux pas être pris pour le loup dans la bergerie :) Cependant je me suis dit que le tabac était un sujet assez viril pour que je réagisse :p
    En tout cas ta réponse me fait plaisir (Hélène, elle même, en personne :))
    A très bientôt… peut-être dans des commentaires qui feraient suite à un article sur les débarbeurs? :p

  • #248 Hélène le 11 janvier 2008 à 20 h 33 min

    Catgeisha je suis d’accord avec lizou, cette théorie me paraît démente, et très culpabilisante pour les parents qui n’ont sûrement pas besoin de ça en plus quand il perdent un bébé.
    Ca ressemble bien à une nouvelle chasse aux sorcières, version chasse aux fumeurs.
    Et bien que moi-même hyper anti-tabac, je désapprouve complètement.

    De plus dans ton dernier comm’ tu cites une liste de causes à la mort subite, dont le tabagisme DE LA MERE. Pourquoi celui du père serait-il moins dangereux ??? Alors ça c’est bien un truc pour faire culpabiliser encore plus les femmes et mères qui sont déjà, à la base, les personnes les plus culpabilisées du monde (le coup du non-allaitement n’est pas mal non plus, dans le genre légende médivale), ça me fout assez hors de moi.
    Le monde médical dit beaucoup de conneries, ce sont des êtres humains comme les autres, pas plus infaillibles.
    Et qui découvriront dans 30 ans qu’ils se sont complètement plantés (souviens-toi du Distilben…).

    Cunégonde cette addiction-là n’a encore tué personne, tu peux continuer ;-))

    anais merci pour ton commentaire ! Enfin l’avis de qqn concerné au premier chef par cette loi !

    Florence certes, tes 3 cigarettes à toi ne te tueront sans doute pas, mais ajoutées à celles des autres clients, elles pourraient finir par tuer le patron du bar…

    Marouchka ton commentaire set très intéresant, et je crains hélas que tu ne sois dans le vrai.

    pal je ne suis pas d’accord, je suis une ex-fumeuse, je ne me considère absolument pas comme fumeuse. Même pas comme ex-fumeuse, tellement c’est loin. Mais bon, j’ai pas fumé longtemps (6 ans), ça joue.
    Je ne suis pas d’accord non plus sur ce que tu dis à propos des gens que tu invites che toi : certes, on prend ses mais comme ils sont, mais le gaz mortel, non.
    Par contre je trouve extrêmement intéressante ta réflexion sur notre récente intolérance au tabac, et je me pose les mêmes questions que toi.

    lizou c’est horrible ton histoire de réveillon sans alcool !! C’est quoi ces gens biazrres ? ;-)

    Caramia tu apportes un bout de réponse aux questionnements soulevés par pal, c’est intérssant !

    milto les débarbeurs ?? Une nouvelle machine girlie pour retirer la barbe ? ;-))

  • #249 Catgeisha le 11 janvier 2008 à 22 h 11 min

    Euh Hélène !!!
    Tout d’abord j’ai juste copié-collé l’article de Wiki…
    ensuite…la mère n’est pas stigmatisée là !! Il faut aussi arrêter de tout prendre
    de travers !
    il est écrit : "* le tabagisme de la mère et le tabagisme passif ;

    Pour préciser TOUT type de tabagisme, aussi bien celui de la mère, que du père, que de n’importe qui dans l’entourage du nourrisson !!!
    Il n’est pas écrit que celui du père serait moins dangereux !!!

    Ensuite, ce n’est pas une théorie !!!
    Bien-sûr je suis d’accord la médecine se trompe aussi ! Je connais le cas du Distylbène ! C’est un autre débat…!
    Mais là les médecins ont le recul, et cela a formidablement fait diminuer le nombre de cas !
    Pourquoi prendre le truc à l’envers, son but 1er est la prévention, sauver des vies des bébés hein ?!
    De plus, difficile à expliquer comme ça en 3 mots, mais quand des parents
    perdent malheureusement un bébé, ils veulent aussi avoir des conseils pour que cela ne recommence pas !!!
    Et c’est du devoir des médecins d’informer les gens à ce propos, de même
    que c’est leur devoir de les informer que le tabac cause le cancer, par exemple, ce qui n’est pas une théorie ! Si ?
    Et bien-sûr, ce n’est pas formulé de cette façon !!!

    Hélène, je n’ai rien contre toi hein, ne prends pas mal mes propos, de même Lizou ou Dorothée !!!

  • #250 dola le 12 janvier 2008 à 10 h 01 min

    A mon avis on parle du tabagisme de la mère car c’est elle qui porte le bb et donc si elle fume enceinte c’est plus dangereux que si c’est le père qui fume pendant la grossesse de sa femme, enfin moi je le comprends comme ça.
    C’est quand même le système physiologique de la mère qui est relié à celui de l’enfant.je ne vois pas de propos anti-féminsite là dedans.

    D’après certaines études , fumer pendant la grossesse dérange la mise en place du sytème respiratoire du foetus d’où un risque plus grand de MSN.( et de prématurés etc..)

    Sinon je suis d’accord que les propos peuvent être culpabilisant masi cela me semble raisonnable d’avertir les gens d’un possible risque.
    Ca vaut pour le tabac, l’alcool, la toxoplasmose etc..
    Tant que ce sont les femmes qui portent des enfants, il faut accepter les responsabilités ça implique.

  • #251 dola le 12 janvier 2008 à 10 h 09 min

    Je reviens juste sur un commentaire concernant la perte de l’odorat des fumeurs.
    Je ne suis pas d’accord ( et je ne suis pas pro-tabac du tout)
    Je travaille dans un milieu où l’on se sert de l’odorat tous les jours et connaît plusieurs parfumeurs. Certains sont fumeurs d’autres pas et leur capactités ne sont pas altérés, elles sont différentes. le plus dur c’est quand on arrête de fumer, tous les repères olfactifs sont bousillés et il y a un lourd travail à faire.
    Mais les capacités olfactives sont bien là, j’en connais même de plus de 60 ans qui perçoivent toujours aussi bien.
    les fumeurs ne vivent pas dans un monde olfactif gris !!

  • #252 lizou le 12 janvier 2008 à 11 h 59 min

    Dola le tabagisme passif c’est quand tu fumes à coté des momes, on parle pas du tabac pendant la grossesse mais après donc les papas aussi sont concernés.
    Je voulais dire aussi qu’en tant qu’ex grosse fumeuse pendant 10 ans (un paquet de 25 min à 2 paquet/jour) en arretant je n’ai pas eu d’amélioration d’odorat ou de gout, meme pas de souffle. Mais comme bénéfice immédiat, mes doigts ne sont plus jaunes, je ne décolle plus le papier peint le matin et je claque plus de sous dans les fruits (oui je suis frugivore) et les fringues. et je file plus un paquet d’argent à l’état, et j’en suis bien contente, j’ai plus d’apl ni bourse alors je cotise plus par le tabac. Na!

  • #253 Hélène le 12 janvier 2008 à 13 h 15 min

    Catgeisha c’est dangereux de copier le Wiki, ce sont des gens comme toi et moi (donc pas forcément bien informés) qui y entrent des articles.
    Et si’l y a écrit le tabagisme de la mère, pourquoi pas celui du père ? Je le répète, pourquoi seule la mère est-elle mise en cause ?

    Je ne prends rien mal ni personnellement (ça ne risque pas, je ne suis concernée ni par la cigarette ni par la maternité ! ;-)), mais ce genre de discours bizarrement foutu, qui tient pas vraiment debout et qui ressemble à une hasse aux socières, ça m’inquiète toujours beaucoup.

    Il faut vraiment faire TRES attention quand on propage des rumeurs de ce genre, on peut faire énormément de mal.

    Et une fois encore, ma position est purement idéologoque (ce qui la rend d’autant moins suceptible d’être parasitée par des élements affectifs ou émotionnels), je ne suis absolument pas concernée.

    dola tant qu’elle est enceinte évidemment, mais une fois qu’elle a accouché ….
    Cela dit lagrossesse est de plsu en plus traitée comme une maladie, et la pauver future mère de plsu en plus culpabilisée de la moindre chose qu’elle fait et du moindre plaisir qu’elle s’octroie…
    Comme si la rce humaine était en train de s’éteindre, et qu’il fallait protéger les futurs bébés à tout prix… Ca ressemble à un film d’anticipiation (mauvais, ne plus, quand on voit la croissance de la population mondiale ;-)).

  • #254 esprit et corp sain le 12 janvier 2008 à 13 h 58 min

    moi aussi je me joint au cortege de soulagement, enfin pouvoir entrer dans les bars sans risqué l’integrité physique de mes poumons, c’est quand meme une avancee.

    quand on arretera de rembourser les maladies liés au tabac se sera encore mieux, en fait, c’est vrai pourquoi je devrais debourser de l’argent pour ces gens qui choisissent de develloper un cancer ? ils n’ont qu’a se debrouiller.

    et puis pouvoir attaquer tout les fumeurs pour ceux qui ont attrapé un cancer sans avoir touché une cigarette , pour homicide volontaire, ils peuvent pas dire qu’ils ne le savaient pas !!!

    mais c’est deja bien, meme si c’est pas suffisant. j’attends avec impatience le jour ou enfin on interdira l’alcool dans les bars, et dans les commerces. c’est vrai pourquoi je devrais subir les eclats de voix des gens un peu emechés, ou risquer ma vie en rentrant chez moi parce qu’un mec trop soul rentre chez lui ? c’est injuste. à leur sois disant liberté de se detruire leur santé et la notre a nos frais, je leur oppose ma liberté de rentrer chez moi en toute tranquilité, sans craindre de me faire renverser ou rentrer dedans.

    enfin on commence a bouger dans ce pays et on responsabilise les gens ! je reprends confiance en l’avenir de la france.

  • #255 lizou le 12 janvier 2008 à 14 h 03 min

    Corps sain oui, l’esprit c’est moins sur.

  • #256 Catgeisha le 12 janvier 2008 à 17 h 11 min

    Argh Hélène ! J’en ai parlé car je suis très bien informée !
    De plus ce n’est pas une rumeur !!! C’est vérifié médicalement !!!
    Enfin, ce n’est pas seulement la mère qui est mise en cause comme je l’ai déjà écrit !
    Il s’agit de TOUT type de tabagisme, de toutes les personnes de l’entourage du bébé, et comme l’a très bien indiqué Dola, il est écrit tabagisme de la mère et tabagisme passif pour distinguer le tabagisme actif de la mère pendant la grossesse qui influence la santé du bébé à venir et donc le risque de MSN, et le tabagisme passif du bébé dû à toutes les personnes de son entourage, aussi bien père que mère que toute personne du foyer, qui est aussi cause de MSN !

  • #257 Hélène le 12 janvier 2008 à 18 h 29 min

    esprit et corp (sans s ? Pourquoi, ça aussi ça donne le cancer ? ;-) sain je te suggère gentiment de changer un bon coup ton idéologie si tu penses revenir ici ;-)

    J’entends bien Catgeisha, mais je ne vois toujours pas pourquoi la mère est mise ne cause et pas le père. Ca coutaît rien d’écrire "tabagisme des parents", au lieu de "tabagisme de la mère". Alors pourquoi, hm ?
    Et puis je reste très sceptique sur la vérité de cette téhorie, on dit tout et n’importe quoi à propos de tout… ça ne sera pas la première fois que les médecins diront une énormité pour expliquer l’inexplicable (et ne pas passer pour des cons).
    C’est pas parce que qqn porte une blouse blanche qu’il a la vérité absolue ;-)

  • #258 Djac Baweur le 12 janvier 2008 à 18 h 43 min

    En passant par là, je voulais me mêler de ce qui me regarde sûrement pas, pour te dire Hélène que, sur précisément ce genre de sujet, tu pouvais vraiment faire confiance à Catgeisha. Sur d’autres sujets, je sais pas, mais celui-là, oui… ;op

    (et je précise qu’elle ne m’a rien demandé, et que même très certainement elle sera agacé de mon intervention, mais comme le sujet est grave…)

    C’est le paradoxe de la médecine moderne : plus on fait de progrès, plus on est capable de comprendre et soigner de maladies, ce qui est un bien, mais plus, dans le même temps, on entre dans ce qui peut passer pour de la culpabilisation et de la peur… Le problème est de parvenir à garder l’équilibre entre relativisme, et ne pas faire l’autruche !

    Bonne continuation pour ton blog, Hélène, et désolé pour cette intervention intempestive ! ;o)

  • #259 Hélène le 12 janvier 2008 à 18 h 46 min

    Djac Baweur c’est surprenant mais pas intempestif ;-) Bienvenue à toi ;-)

  • #260 guessemma le 12 janvier 2008 à 22 h 11 min

    En ce qui me concerne je m’apprête à arrêter de fumer pour la seconde fois (j’écris seconde et pas deuxième parce que j’espère que j’aurai pas besoin d’une troisième tentative, hein) – la première fois, ça a duré trois jours et ça a ressemblé à l’enfer, je vous le dis. En tout cas je vous envie follement, vous les non-fumeuses : je fais partie de la catégorie des fumeurs malheureux, ceux qui n’éprouvent même pas vraiment de plaisir à fumer et ont conscience, à chaque fois qu’ils s’en allument une, que c’est juste pour satisfaire une addiction dégoûtante.

  • #261 lizou le 12 janvier 2008 à 22 h 31 min

    Guessema, sérieux met des patchs, ça m’a vachement aidé. et tu peux te faire rembourser par la sécu un mois de traitement.

  • #262 Hélène le 13 janvier 2008 à 13 h 25 min

    N’hésite pas à te faire precrire aussi des anti-dépresseurs légers, guessemma, je connais plein d’ex-fumeurs que ça a vachement aidés.

  • #263 dola le 13 janvier 2008 à 19 h 38 min

    Je ne dis pas qu’il faut protéger à tout prix l’espèce humaine ( c’est un autre débat), mais dès lors que tu décides d’avoir un enfant tu en es responsable non ? Il a rien demandé lui, tu dois bien s’occuper de sa santé, de son bien être etc. ou alors on arrête la médecine et on revient à Darwin …J’avoue que je suis choquée ou alors j’ai mal compris ( ce qui est possible :-)) .
    Tu le mets dans un siège auto ou un casque quand il fait du roller, eh bien là pour moi c’est pareil.

    Je ne dis pas que la médecine a forcément raison mais que dans le doute il faut mieux faire attention. en matière de santé c’est toujours difficile de trouver un équilibre entre prévention, information responsabilisation et infantilisation.

    Dans le doute quel est le risque de s’arrêter de fumer pendant la grossesse pour l’enfants?
    Alors que si tu continues tu prends risque pour ton enfant ( prouvé pour les prématurés par exemple, sans parler du MSN puisque tu n’as pas l’air convaincue).

    Et sinon pour parler grossesse, je n’ai pas eu l’impression d’être une "pauvre mère" culpabilisée à tout bout de champ, peut-être que j’ai eu de la chance.

    Je pense que les progrès de la science nous ôtent une forme d’insoucience. Les futures mère mais pas seulement :

    C’est vrai pour la grossesse (toxoplasmose, liseriose etc ), les méfaits des UV ,ceux du tabac, ceux de l’alcool.

    On n’ est plus tranquilles :-)). Et on est bombardé d’infos : mangerbouger, 5fruitslegumesparjour, nepasfumer, 30min marche parjour, metstaceinture, pas d’exposition ente 12 et 16h et j’en ai sûrement oublié ! sinon c’est cancer de la peau, infarctus

    On a envie dire mais foutez nous la paix ! Je fais ce que je veux c’est votre problème si j’ai un cancer de la peau, des poumons etc..?

    j’ai pas de réponse…Est-ce aux pouvoirs publics de protéger les citoyens ( à leur corps défendant) , doit compter sur la responsabilisation individuelle, légiférer informer etc..sur quelles bases,, quelle est la validité d’une étude scientifique etc..

    je sens que je dérive du sujet désolée.

    Et sinon j’ai encore envie dire qqchose mais il paraît que "Don’t feed the troll" alors je me tais dans le doute.

  • #264 Hélène le 13 janvier 2008 à 22 h 04 min

    Non dola tu fais bien de poser toutes ces questions, elles existen, de fait.

    C’est mararnt aprce que dns la Biba du mois de Février il y a un article sur la culpabilisation en matière de santé, exactement les sujets évoqués ici.

    J’avoue que moi non plus je n’ai pas la réponse : fau-il protéger les gens même contre leur gré, ou foutre la pauix à tut el modne ? Ca fait longtemps que je m’interroge, et même si mon indépendance naturelle me pousse à répondre "foutez la paix à tout el modne", je continue à me poser des questions…

    On peut poursuivre la discussion par mail si tu le sens mieux comme ça ;-)

  • #265 guessemma le 14 janvier 2008 à 16 h 17 min

    @Hélène et Lizou : merci pour votre soutien !

  • #266 Marie le 15 janvier 2008 à 17 h 47 min

    bon, j’arrive un peu après la bataille, mais j’avais envie de donner mon avis sur la chose!
    Je suis fumeuse. Petite fumeuse, mais fumeuse. J’aime fumer dans certaines circonstances, comme au bistrot par exemple! L’idée de ne plus pouvoir fumer en sirotant mon cidre irlandais me déprime un peu.
    J’ai "subi" des soirées non fumeur pendant longtemps puique j’étais la seule fumeuse d’une groupe d’une quinzaine de non-fumeurs invétérés et intolérants. J’ai du attendre que tout le monde ait bien terminé son repas au restaurant pour enfin pouvoir m’allumer une cigarette… en éloignant ma chaise de 2m de la table. Insupportable. La pollution des voitures est bien pire pour les poumons que la fumée de ma cigarette. Les litres de Kérozène consommés par les avions sont bien plus polluant et néfaste pour la santé que mes cigarettes.
    Quand j’étais enceinte, j’ai du me cacher pour fumer mes 3 cigarettes par jour. J’ai tenté d’expliquer à tout le monde que mes 3 cigarettes étaient bien moins nocives pour mon bb que le moindre verre d’alcool, mais non, une femme enceinte qui fume est criminelle… et une femme enceinte qui boit une coupe de champagne??? elle l’est encore plus, mais ça, personne ne le dit… personne n’y pense même. L’alcool génère des malformation. Pas la cigarette.
    y’en a marre de ce discours anti-clope, un peu de tolérance entre les 2 mondes serait la bienvenue quand même!
    Je n’ai aucune envie de vivre la situation américaine où l’on ne peut à peine fumer chez soi si on n’est pas propriétaire de son logement….

  • #267 dola le 16 janvier 2008 à 20 h 29 min

    On commence de plus en plus à prendre conscience des méfaits de l’alccol durant la grossesse, j’ai vu plusieurs publicités dans des magazines hyper ciblés ( genre 9 mois) et aussi sur certaines bouteilles. La sensibilisation est enclenchée.
    C’est sûr 3 cigarettes c’est pas beaucoup , mon mari est "mini-fumeur" aussi.( je ne le vois pas fumer à la maison son moment préféré c’est après le repas du midi avec son café et ses collègues)
    Mais quand tu allumes une cigarette dans un bar que se soit la 2ème ou la trentième de la journée, ça n’ a d’ importance que pour toi. Car pour le serveur ou la serveuse cela ne change rien, il est dans un environnement enfumé…Et c’est le but premier de cette loi : protéger les salariés d’un risque pour leur santé.

    Et oui il y a plein d’autres tous plus nocifs les un que les autres dans notre environnement mais en se disant qu’il y a toujours pire, et bien rien n’avance.

    Mais la chasse au sorcières n’a rien d’agréable pour les fumeurs, et surtout c’est une mauvaise idée car c’est le meilleur moyen de rendre la cigarette excitante car interdite.donc encourager le marché noir et le commencement de la cigarette chez les ados etc.

  • #268 Dorothée le 16 janvier 2008 à 23 h 41 min

    Dola je suis d’accord avec l’essentiel de ton commentaire, mais bon, tant que la clope reste vendue officiellement, je ne vois pas de raisons d’émergence d’un vrai marché noir….de façon un peu marginale il y en a concernant les clopes vendues ailleurs car moins chères, mais pas de quoi fouetter un chat, enfin je ne pense pas. Et on n’a plus le droit de vendre des clopes à des mineurs, ou moins de seize ans (je ne sais plus?), et ça c’est bien même s’il y a moyen de contourner. Perso ça m’aurait freinée, de pas pouvoir me ravitailler seule, à l’époque….

  • #269 lizou le 17 janvier 2008 à 15 h 57 min

    Je suis allée boire un café hier après midi, à croire que toute la maternelle s’était donné rendez vous pour baver dans le coca ou le chocolat…le monde change. les momes au café, les vieux (les adultes et les ados quoi) dans les squares.

  • #270 dola le 17 janvier 2008 à 18 h 12 min

    Dorothée, nous avons dans notre bôite des commerciaux qui font tous les pays de l’est, ils ramènent des tas de cartouches et les distibuent à tout va!
    Plus le paquet coûte cher plus on encourage ces pratiques; je suis ni pour ni contre, je contaste simplement :-)).
    C’est sûr c’est pas énorme mais pour dire que certaines mesures contre le tabac ont des effets un peu pervers..Marché noir c’est peut-être un peu exagéré, je te l’accorde !
    Et d’ailleurs cela fait bien longtemps que les buralistes frontaliers se plaignent d’une diminuation du chiffre d’affaire jusqu’à 40%..

  • #271 Dorothée le 17 janvier 2008 à 18 h 25 min

    Oui, clairement, dès que je peux m’en faire rapporter je le fais ;-) Et aux frontières c’est encore pire, quoique par exemple, les prix ont aussi augmenté en Espagne et en Allemagne récemment, c’est plus aussi intéressant qu’avant…

    Je me souviens qu’à une époque avec un ex on les commandait sur Internet sur un site russe, mais je n’aimais pas parce qu’on nageait en pleine illégalité, pour le coup. Mais je trouvais ça super classe d’avoir des Dunhill International (les paquets plats super classes) sans la mention "fumer tue", et avec les inscriptions en cyrillique ;-)

  • #272 Hélène le 17 janvier 2008 à 19 h 27 min

    C’est vrai qu’avec cette dimension économique en plus, ça devient un super casse-tête. En attendant ça reste ultra choquant que l’état se fasse un blé monstre avec un poison mortel, et l’interdise aux pauvres gens dont il a réussi à faire des drogués et à qui il l’a vendu.

  • #273 joana le 18 janvier 2008 à 12 h 00 min

    tu c les fringue sa se lave ^^ , pi pour les fumeur c telement miieu de fumer dans un bar ke de se geler le cul dehor … , alor ke je comprend les non fumeur dettre intoxiké ^^ mais je sui on va dir ni pour lin ni pour lotre , just ke cette nouvel loi me ren un pe diingue !

  • #274 Hélène le 18 janvier 2008 à 12 h 21 min

    joana bienvenue à toi ;-) Peux-tu écrire en français traditionnel et non en langage SMS s’il-te-plaît ? Merci !

  • #275 guessemma le 18 janvier 2008 à 16 h 28 min

    J’ai arrêté de fumer !!!!! Donc la loi, je l’adore ! Elle me rend les choses encore plus faciles. Bref, sinon je scrute mes pores impatiemment pour voir si cette décision souverainement salutaire aura des effets sur ma peau.

  • #276 WednesdayA. le 20 janvier 2008 à 1 h 13 min

    Pour les serveurs, pour les serveurs …faut le dire vite . Ayant été moi même barmaid d’ un pub " à l’ancienne" (donc fumeur) pendant 4 ans, je sais que maintenant j’ aurai plus de mal à passer de bonnes soirées au bar . Parce que dans ce genre de taf, la pose clope, c’ est dans tes rêves . En plus, j’ adorais me faire allumer ( ma clope! tt tt tt !) par mes plus charmants habitués … snif !
    Alors vivement que je fasse des momes ! Qu’j’puisse devenir alcoolique et les battre !!Gniark gniark gniark !

  • #277 Amaryllis le 10 février 2008 à 21 h 17 min

    Bonjour à toutes
    Une chose est sur la loi anti tabac ne laisse pas indifférente, je ne remarque pas de chute vertigineuse de la fréquentation des bars… bref le seisme qui devait avoir lieu est mort… vive l’air pur et sain même si comme tu le dis si justement il reste encore beaucoup d autres facteurs de polution.
    Bonne journée à vous
    félicitation pour ce magnifique blog que je viens de survolé.
    Amicalement

  • #278 Hélène le 10 février 2008 à 22 h 05 min

    Amaryllis sois la bienvenue, et merci ;-)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.