Noël or not Noël ?

27 novembre 2006

noelComme dit le schtroumpf grognon « moi j’aime pas Noël ».

En fait c’est plus compliqué : j’adore les illuminations, les vitrines, les sapins, les décorations.

J’aime de moins en moins la fête sur commande, la nourriture trop riche, les cadeaux obligatoires (qui seront soldés une semaine plus tard).

Les psys disent bien sûr que ne pas aimer pas Noël est le signe d’un problème avec la famille, ce que je ne contredis pas tout à fait mais qui, comme pour toutes les explications psys, me hérisse légèrement : je revendique le droit de ne pas aimer Noël juste parce que je trouve ça naze en soi, donc pour de vraies raisons objectives :

Je n’ai pas envie de faire la fête à date fixe.

Je n’ai pas envie de faire dix-sept cadeaux par devoir et sans plaisir parce que sans spontanéité.

Je n’ai pas envie qu’on m’offre des trucs qui de toutes façons seront à côté de la plaque (je suis affreusement difficile, même moi j’arrive à me surprendre avec mes propres goûts), qui auront coûté des sous à des gens qui n’en n’ont pas forcément, et que je devrai passer une semaine à changer dans les boutiques (si j’ai du bol et que j’ai le ticket de caisse).

Je n’ai pas envie de voir des enfants trop gâtés se jeter avec avidité sur des montagnes de paquets et les ouvrir à toute allure sans même les regarder.

Je n‘ai pas envie de passer deux jours à manger du foie gras ou pire encore, du rôti de biche aux fruit rouges (quelle horreur) « parce que sinon ça fait pas Noël » (et pourtant dieu sait que j’aime le foie gras).

Je n’ai pas envie de commencer à me prendre le chou dès le 3 octobre pour savoir « comment on va faire cette année ».

Il y a quelques années je suis partie en Bretagne juste avec l’Homme, on a passé trois jours à se balader au bord de la mer. C’était top.

Tiens je vais aller tout de suite réserver la même chose pour cette année, kouign amman me voici ! ;-)

PS : J’aime pas le Nouvel An non plus, notez, mais pour le coup je n’ai pas de répugnance particulière, je trouve juste ça sans intérêt. En général je vais au cinoche, pour moi qui aime pas la foule c’est le pied, il y a très peu de monde au cinoche le 31 décembre.

133 commentaires Laisser un commentaire
Le reste

Vous aimerez aussi

133 commentaires

  • #1 lulubelle le 27 novembre 2006 à 9 h 43 min

    Je constate une fois de plus qu’il est de bon ton à Paris de dénier ce que le peuple revendique, des fêtes de noël, la paix dans le monde, la trève quoi!
    C’est donc ça le parisianisme pédant? N’aimons pas ce que la majorité aime, peut-être que cela fera de moi quelqu’un à part? c’est lamentable.

  • #2 pomme le 27 novembre 2006 à 9 h 47 min

    Perso je suis toulousaine et je hais Noël de toutes mes forces.
    La paix dans le monde, je vois pas bien, et la trêve, non plus. Je n’ai pas l’impression que la bêtise humaine connaisse jamais de répit…
    Pour moi c’est surtout une immense foire à la consommation et au gaspillage. L’aspect spirituel m’est étranger, mais je suis certaine qu’il garde une réelle signification pour beaucoup de gens ; cela dit ce n’est pas cela qui est le plus prégannt pendant cette période.
    En fait je pense surtout aux gens qui sont seuls, et qui doivent subir cette fausse célébration de valeurs qui les ramènent à leur isolement.
    En fait, le seul bon côté, c’est les chocolats au praliné ;-)

  • #3 canelle le 27 novembre 2006 à 9 h 47 min

    Perso Noel j’adore. Certes c’est faire la fête à une date fixe, mais justement, c’ets parcequ’elle est fixe que tout ma famille, éparpillée aux quatre coins de l’Europe, se réserve ce jour pour de longues retrouvailles. Par ailleurs, j’adore la bouffe, j’adore le vin, le champagne et j’adore offrir. Je me demande si Noel n’a pas été inventé pour moi!
    PS: Habitant la capitale de l’Alsace, je jouis tous les jours du Marché de Noel depuis toujours… Une vraie magie dans les rues, et dans les têtes des gens!! Un instant de grâce. loin du tout-commercial des vitrines parisiennes.

  • #4 liloe le 27 novembre 2006 à 9 h 48 min

    Eh bien moi j’aime Noël, après avoir eu ma période "sans". J’aime me forcer un peu, parceque finalement, malgré tout ce que tu décris et qui est tellement vrai, j’aurais quand même passé un bon moment. J’aime cette période de fébrilité, ces lumières colorées. J’ai adoré Disneyland en période de "noël" (soit dès le mois de novembre): musique "jingle bells", fausse neige partout, envie d’être bien, de cocooner, le froid qui arrive, les décorations…
    Comme toutes les fêtes plus ou moins comerciale, il est "à la mode" de ne pas aimer Noël (voir les nombreux articles sur les blogs). Comme j’aime bien aller à contre courant, je l’avoue: sous la corvée des cadeaux etc… j’aime cette fête qui permet de se forcer au moins une fois par an à se réunir avec des gens même si on ne les aime pas trop, j’aime cette idée du bonheur obligatoire au moins une fois par an.
    Et si la "trève de noël" c’était la trève du ralage, la trève des rancoeurs, le jour des bonnes actions pour faire plaisir aux autres même si à soi ça fait moyen plaisir?
    Je vis au pays des bisounours mais cette ambiance de fête me permet d’oublier que la vie n’est pas rose tous les jours et que si on ne se force pas un peu, c’est parfois pas drole du tout.
    Aprs, chacun fait comme il veut, hein…

  • #5 celinette le 27 novembre 2006 à 9 h 50 min

    J’adore Noël… Le tout. Pour une fois la famille fait des efforts pour ne pas (trop) se bouffer le nez et ça fait du bien; même si c’est les vacheries repartent une semaine après! Et puis j’adore faire des cadeaux autant qu’en recevoir, du coup c’est un peu le bon moment pour moi! ;-))
    En revanche le nouvel an je le passerai bien sous ma couette ou avec mon chéri dans un gîte au fin fond de la cambrousse!

  • #6 Svetlana le 27 novembre 2006 à 9 h 54 min

    Moi, j’aimerais juste qu’on se souvienne ce que représente Noël, à la base. Parce que tous ces gens qui sont, pas seulement athées, mais anti-religion, hein, pourquoi ils fêtent Noël ?
    Bien qu’il est vrai que ce ne soit pas ce qui fait le plus parler, mais que voulez-vous, le Père Noël a toujours été plus vendeur que le petit Jésus :-)
    Ceci dit, j’adore Noël, la magie, les réunions de famille, les cadeaux (du moins ceux faits avec plaisir), le foie gras :D
    En revanche, le Nouvel An… moué, bof bof.

  • #7 Aurélie le 27 novembre 2006 à 9 h 54 min

    Pour part, j’adore la période de l’Avent, les illuminations, l’air de fête dans la ville et la gaieté que ça engendre dans les rues. J’aime fêter noël avec mon Homme parce que c’est une occasion de passer du temps ensemble, on se fait un diner sympa, on se fait plaisir et voilà. Par contre je deteste les obligations familliales qui vont avec Noël, quand j’étais petite je trouvais que c’était l’horreur d’aller chez la tante bidule et l’oncle machin qu’on ne voyais jamais en temps normal, juste pour faire bien. Maintenant que je bosse, le problème est vite vu, je n’ai qu’une fête par an, ou noël ou nouvel an. En général je prend noël parce que nouvel an pas le choix, mon Homme bosse. On fait un repas en famille, un en amoureux et basta, on bouffe pas du fois gras à tout les repas pendant 15 jours, faut pas abuser des bonnes choses. Et puis pour nouvel an, je suis seul, je me couche tot parce que je bosse et mon homme lui bosse jusqu’à 9h du mat’. Et franchement, les reveillons de nouvel ne me manque pas…

  • #8 Milky le 27 novembre 2006 à 10 h 00 min

    Aah Noël… sujet plus complexe qu’il n’en a l’air.
    Trois jours en Bretagne avec un chéri à la place du foie gras en famille, je suis d’accord ; mais quand on n’a pas de chéri ?… Pizza toute seule à la maison avec un dvd ?
    Je m’entends à peu près avec ma famille, j’adore les cadeaux (en faire et en recevoir), côté bouffe on casse les traditions (à bas la dinde aux marrons, vive la pierrade, mais surtout à bas la bûche, l’immonde, l’indigeste bûche, vive la mousse à l’orange plutôt…), on se prend pas trop le chou question déco : tout ça fait que j’ai du mal à détester Noël…
    (et sinon alors le Nouvel an, pareil, rrrrrien à fiche !)

  • #9 Michèle Rader le 27 novembre 2006 à 10 h 01 min

    Comment ça Hélène, tu n’aimes pas Noël! Et le sapin dans le salon (qui perdra ses aiguilles plus tard, mais ça c’est une autre histoire) qui brille de mille feux? Et l’odeur des biscuits aux épices qui embaume la cuisine (pour peu qu’on en aie fait). Le plaisir de deviner ce qu’il y a dans les cadeaux, le vin chaud … Flûte encore une trentaine de fois dormir avant que ce soit le jour J. En plus cette année je me réjouis de découvrir l’émerveillement de mes enfants dont ce sera probablement le premier Noël dont ils auront conscience. Mais même avant eux, j’adorais Noël.

    Mais un weekend en amoureux en Bretagne, je ne serais pas contre non plus. Bon ce sera plutôt pour un Nouvel an, car ça d’accord je déteste. C’est trop près de Noël et cela marque le temps qui passe, pas franchement de quoi faire la fête (ou alors se saoûler pour oublier qu’on vieillit. Ah tiens, quelle bonne idée, je vais mettre ça en pratique pour cette saint sylvestre.

    PS: le cinéma un 31 décembre je l’ai aussi fait. J’adore. Pas un chat et on a même reçu une place gratuite pour revenir une autre fois, pour nous consoler sans doute nous pauvres malheureux qui n’avons pas autre chose à faire que d’aller au ciné :-D

  • #10 Millie le 27 novembre 2006 à 10 h 03 min

    Je pense exactement la meme chose, ça me rassure de voir que je suis pas la seule. Et les psys, si ils sont pas contents, ils ont qu’a aller de faire voir, nonméoh!

    Pour cette année, ce sera Noel en famille (pas envie de ma fâcher avec tout le monde, ils comprendraient pas…mais les cadeaux seront tous fait main.).

    Le jour de l’an, c’est avec chéri, point. Je me vois bien dans un refuge dans les Alpes, à la bougie (ben oui, y’a pas l’électricité dans les refuges perdus l’hiver), tous les deux…

    Et juste pour préciser, je suis pas parisienne, mais grenobloise (d’ou l’idée du refuge ;-) )

  • #11 Anne Cé le 27 novembre 2006 à 10 h 04 min

    moi ce que j’aime à Noël, c’est passer du temps avec mes parents et mes frères que je ne vois pas souvent. c’est aussi l’occasion de revoir mes grands-parents.
    j’aime bien la préparation de Noël dans son côté chaleureux et intime (préparer le repas avec ma mère et comploter au téléphone avec mes frères pour choisir le cadeau des parents). mais c’est vrai que chez nous, et depuis des années, on fait plutôt dans la simplicité, autant côté cadeau que côté repas. (nous ne mangeons du foie gras que depuis que j’en rapporte du Sud Ouest).

    je ne supporte pas les grands magasins, les excès de chocolats, la consommation à outrance, les publicités envahissantes et les illuminations extérieures des maisons. le top du pire : la guirlande de toit clignotante, le nain de jardin accompagné d’un renne et le père noël (suicidaire ?) qui pendouille de la cheminée…

    et pour le réveillon du 31 décembre, hormis le tout premier passé sans les parents et avec les copains (ouéééééééééé !), je n’étais pas du tout fan. et puis finalement, j’y vois une excellente occasion de se réunir avec des amis que l’on ne voit pas souvent. (parce qu’ils vivent loin) et depuis quelques années nos réveillons sont très simples et très réussis !

    ma conclusion de ce long commentaire : ce que j’aime dans tout ça, ce sont les retrouvailles. avec des gens que j’apprécie beaucoup. le reste, effectivement…

  • #12 Grenouillette le 27 novembre 2006 à 10 h 06 min

    Chez nous, le problème est réglé, nous ne fêtons pas Noyël!!!
    Ni sapin, ni cadeaux, ni repas, que dalle!
    Et non, ça n’est pas triste, et non ça ne nous manque pas.
    Cela ne fait tout simplement pas partie ni de notre culture ni de notre religion.

    Mais rassurez-vous, on a d’autres fêtes sympatiques pour compenser ;)

  • #13 Pablo le 27 novembre 2006 à 10 h 07 min

    Je n’aime pas Noël non plus, je déteste, je hais. ((Dans ma ville -pas Paris- 3 millions d’euros rien que pour l’éclairage de Noël, c’est dégoûtant)).

  • #14 caro ronde et jolie le 27 novembre 2006 à 10 h 07 min

    J’ai aimé noel ces six dernières années parce que c’était forcément très émouvant – et valorisant, je l’avoue – de voir les yeux de mes petits briller. Mais là, la magie commence à s’émousser et je déteste noel pour toutes les raisons que tu énonces. Surtout le "comment on fait cette année" suivi du chantage affectif de ma mère pour qu’on soit là le 24 au soir. Bref je veux bien aller manger du kouignaman moi aussi !!!

  • #15 Hélène le 27 novembre 2006 à 10 h 09 min

    Je précise pour celles qui ne m’ont sûrement pas bien comprise, que le plan "je fais un truc parce que c’est la mode" c’est très loin de moi, il n’y a qu’à lire d’autres billets pour s’en convaincre ;-)

  • #16 dola le 27 novembre 2006 à 10 h 12 min

    J’apprécie Noel, sûrement parce que j’ai des enfants en bas âge et que les yeux de ma petite puce pétillent de joie devant le sapin (le minus lui veut juste attraper ce qui brille c’est de son âge ..).
    Mais en revanche j’estime que ce moment doit rester un plaisir, donc si je nai pas envie de faire 10 h de route dans un WE pour se retrouver à 15 à table et à dormir à 4 par chambre ( et rentrer crevés..)je le dis et cela passe bien. Cette année il n’y aura que mon mari et moi et les enfants chez nous..
    Je n’aime pas quand pour les petits il y 10000 cadeaux au pieds du sapin, deux cadeaux bien choisis peuvent suffire. Si tout le monde insiste, je demande aux gens de donner des sous pour les enfants, je les place sur un compte pour les sorties coûteuses ( une journée dans un parc animalier ou d’attraction par exemple).
    Les membres de la famille se sont habitués et trouvent cela bien finalement. Certaines personnes sont choquées quand je dis ça (peur que je fasse du détournement de fond ?!).
    En revanche comme c’est une fête si ma fille veut mettre sa robe à paillette pour faire la princesse et allumer toutes les bougies de la maison c’est ok.
    Pour les cadeaux aux adultes je marque le coup mais ne me ruine pour autant, j’essaie juste de choisir un truc personnalisé (par exemple : un paquet de café de luxe pour l’amateur ou un CD de punk pour un ado).
    Certaines années pour changer , j’envoie un panier gourmand (fait maison ou non) et tout le monde se partage les douceurs.
    Pour les cadeaux qu’on me fait, souvent on me demande ce que je veux sinon eh bien tant pis, je n’ai aucun scrupule à ne pas garder les cadeaux et d’ailleurs parfois je dis aux gens noel c’est pour les enfants, ne vous sentez pas obligés de faire quelque chose
    ( Je ne sais pas pourquoi j’ai souvent une bonne bouteille de vin ..)

    Pour la cuisine, j’adore tellement faire à manger et manger que toute occasion n’est en réalité qu’un prétexte pour tester de nouvelles recettes et se régaler, je cuisine à Noel avec plaisir.
    En résumé, je m’arrange pour que Noel ne soit pas une corvée.
    Quand j’en parle autour de moi beaucoup de personnes se sentent obligés de sacrifier au rituel familial sans réelle envie du coup du coup il perdent le plaisir de la fête..
    Oser exprimer ses envies est important et je ne crois pas que cela soit du snobisme parisien ou autre..
    Quant à nouvel an je peut le passer à la maison seule avec mon chéri et les enfants sans complexe mais je suis aussi contente de faire un bon repas avec quelques amis intimes. Mais je n’ai pas envie de me ruiner pour un resto ou d’aller en boîte.

  • #17 liloe le 27 novembre 2006 à 10 h 14 min

    Non, non, j’ai bien compris que tu n’aimais pas Noël parce que c’étais ton choix, mais je constate juste que c’est une "mode", ou une "tendance" si tu préfère, qui se généralise. Que ce soit sur les blogs ou dans les magazines, on voit partout "noël c’est pas bien" (pour diverses raisons). Sur ce coup, je préfère acheter Modes Et Travaux et dire "j’aime Noël, ça me fait voir la vie en rose ;o).

  • #18 Tybo le 27 novembre 2006 à 10 h 15 min

    Tout à fait, ce que je n’aime pas dans Noël c’est également la quasi obligation d’acheter un cadeau pour des gens que l’on voit parfois 1 fois par an à cette date !
    Noël c’est mignon quand on est enfant (que l’on a des enfants) mais une fois adulte, ça perd de son charme je trouve.
    En revanche les décos, les préparatifs en ce moment j’adore ça !
    Et au passage, noel est une fête payenne :)

  • #19 Millie le 27 novembre 2006 à 10 h 15 min

    Euh, juste pour préciser quand même: je suis effectivement complètement athée, donc Noël pour moi, c’est vraiment pas grand chose (meme si à la base, Noël est une fête païenne). Je suis née le 24 décembre, ce qui fait que tout arrive en meme temps, ce qui aide pas mon estomac….

    Deuxième précision: ce qui me gonfle avec Noël (et ce qui fait que c’est "à la mode" de pas aimer Noël), c’est que depuis le 15 octobre on nous gonfle avec ça (mes parents ont reçu les premiers catalogues de jouets mi octobre!!). J’adore les biscuits de Noël, les bonnes odeurs, les guirlandes qui brillents à la maison, etc. Mais cette surconsommation affolante me sort pas les yeux, ne serait-ce que pour les clodos, qui dorment dans les rues dans le froid pendant qu’on se gave de cadeaux et bûche.

    Non je déprime pas du tout (loin de là), simplement y’a des limites au gaspillage, et la trève de Noël, je ‘y croirais pas tant qu’il y aura encore des gens qui dorment dehors en cette période, et qui n’ont pas plus à manger que tous les autres jours…Cet aspect des choses me touche chaque année un peu plus, ce qui fait que chaque année Noël me laisse un peu plus indifférente…

  • #20 Hélène le 27 novembre 2006 à 10 h 17 min

    Voilà Millie, je suis tout à fait d’accord avec toi ;-)

    Tybo, bienvenue à toi !

  • #21 saskia le 27 novembre 2006 à 10 h 20 min

    C’est vrai que c’est tendance de ne pas aimer Noel, c’est vrai aussi que ca a quelque chose de forcé, d’obligatoire…
    Mais peut-etre faut-il se forcer un peu . On paye des impots par solidarité, personne n’aime ca mais tout le monde reconnait le bienfondé du principe de redistribution . Ben, pour Noel c’est pareil, si tout le monde faisait un effort consenti, ca serait peut-etre pas une mauvaise chose…
    En plus, les "gens seuls" dont parle Pomme, ce sont justement les "tonton machin et tante Bidule" dont parle Aurélie . Les grands-parents et autres "vieux", c’est super important pour eux, c’est souvent le seul jour de l’année où ils voient leur famille, alors les bonnes actions, ca peut commencer a la maison, comme disent les anglophones…
    Et pour les irréductibles : allons aider le Secours Populaire ou les petits Freres des Pauvres a servir leurs repas de Noel ! C’est tout benef : bonne action, bonne conscience et comment papa-maman pourraient-ils nous critiquer ???
    Perso, Noel ca me gonfle, mais je me force, et je suis TELLEMENT contente le 26 en me réveillant de penser que c’est fini !

  • #22 daenaria le 27 novembre 2006 à 10 h 20 min

    J’adore Noël : pour les illuminations, la déco, la recherche des cadeaux et le plaisir de dénicher ce qui (on espère) plaira, pour la nourriture (sauf la bûche, eurk!), la famille et l’occasion de se voir…En revanche il est vrai que c’est de plus en plus commercial et que le matraquage commence de plus en plus tôt chaque année! Je ne suis pas croyante et je ne vois pas en quoi fêter Noël pose problème, je crois que pour beaucoup de monde (en tout cas pour ma famille déjà) c’est surtout une occasion de se retrouver pour passer un bon moment ensemble. Ensuite, on supporte ou non sa famille, ça c’est une autre histoire ^ ^
    En revanche, je ne fais jamais rien de spécial pour le jour de l’an, ça ne m’intéresse pas (en règle générale je trouve que tout le monde boit trop), alors c’est petite bouffe en amoureux, ciné et basta!

  • #23 dola le 27 novembre 2006 à 10 h 22 min

    Je ne pense pas que ce soit de plus en plus à la mode de ne pas aimer Noël, ce qui est peut être à la mode c’est de le dire..En tout cas c’est moins tabou et je trouve cela bien.
    Et le dire sur un blog ou à un magazine pour témoigner ce n’est pas forcément la même chose que de le dire à sa famille. On peut je pense dire quelque chose sur son blog qu’on n’arriverait pas à dire à ses parents ( à cause du chantage affectif).

  • #24 pomme le 27 novembre 2006 à 10 h 22 min

    Millie moi aussi je suis née le 24 décembre, et je confirme que ça n’aide pas à aimer Noël. En fait les gens acceptent qu’on refuse de fêter Noël, mais en revanche ils estiment que l’anniversaire, c’est obligatoire. Total : pas moyen d’y couper ;-)

    Et tout à fait d’accord avec toi pour le reste.

  • #25 Hélène le 27 novembre 2006 à 10 h 24 min

    Hi hi pomme, je suis pas non plus fascinée par les anniversaires, que j’essaye aussi d’éviter au max ;-))

  • #26 dola le 27 novembre 2006 à 10 h 26 min

    Hélène je ne suis pas d’accord avec toi pour les anniversaires, comment on fait pour avoir un diamant sans ça ?!!

  • #27 Anne Cé le 27 novembre 2006 à 10 h 31 min

    Attends Pomme quand même ! à ton âge, ne me dis pas que tes proches te forcent à fêter ton anniversaire ! ;o)
    moi, depuis que j’ai passé 20 ans, pour mon anniversaire, je n’ai droit, de la part de mes parents, qu’à une carte ou un coup de téléphone. (éventuellement un petit cadeau si je suis chez eux autour de la date.)

    euh, Pomme, le "à ton âge" c’est pas pour dire que tu es vieille, hein, juste pour dire que tu es "adulte". pas de malentendu, hein !?! ;o)))

  • #28 Svetlana le 27 novembre 2006 à 10 h 33 min

    Millie : après recherche pour vérifier tout de même, ça a confirmé ce que je pensais (n’ai pas fait d’études d’Histoire pour rien, fallait bien qu’il m’en reste quelque chose ! ;-)).
    Noël n’est pas du tout une fête païenne. Il est vrai que sous les Romains notamment, on fêtait le solstice d’Hiver, qui tombe à la même époque.
    Mais ça ne s’est jamais appelé "Noël" :-)
    Il est vrai en revanche, que la date de Noël a été choisie afin de se superposer aux fêtes païennes.
    Mais ce sont deux fêtes différentes, Noël a une signification religieuse.

  • #29 Le confit c’est pas gras le 27 novembre 2006 à 10 h 33 min

    Si on est révolté par la surconsommation et par l’aspect "commercial" de Noël, il faut faire comme dans "Les 4 filles du docteur March" (mon livre culte quand j’étais petite, on fait ce qu’on peut) : aller filer ses cadeaux et ses gâteaux aux gens qui sont dans le besoin. Je trouvais ça très chouette et vachement impressionnant, parce que de mon côté je n’avais pas vraiment envie de refiler ma super barbie ;-)

  • #30 claire :o) d’AMIENS le 27 novembre 2006 à 10 h 37 min

    voilà moi aussi c’est ça que je rejette dans Noël! La surconsommation!

    Je connais une ptite fille de 3 ans qui va avoir encore avoir des tonnes de cadeaux qui a 3 ans et qui si c’est comme pour Noël dernier (c’est des proches de la famille avec on fête noël tous les ans et que j’adore) ne va même pas profiter de ses jouets tellement elle ne sait lequel choisir car ça tombe de partout (au bas mot l’an dernier une 20taine de cadeaux au pied du sapin pour elle le 24/12 et pas des ptits trucs!). Je précise que les parents lui ont, d’ores et déjà (entre kdos) acheté un poney en peluche à 300€!!!!

    A l’inverse je connais un autre couple avec un ptit garçon de 4 ans qui ont une attitude meilleure, sachant que ça tombe tellement de tous les côtes aussi ils ne lui font qu’un seul cadeau (pour l’instant il est ptit il pense que tout vient du père noël) et du coup le gamin profite plus de ses jouets et cadeaux car il en a moins…

    A côté de ça préparer Noël , le repas, le sapin etc j’adore ça :o) d’ailleurs je me fais opérer du pied vendredi et faut absolument que j’aille voir le marché de Noël avant parce que si je le rate ça va me faire de la peine ;o)

    Enfin bref je crois qu’il faudrait retrouver un peu plus de l’esprit de Noël d’antan (non non je suis pas une jeune réac) avec un peu plus d’esprit de partage et un peu moins l’esprit de conso… mais ce n’est là que mon humble avis!

  • #31 claire :o) d’AMIENS le 27 novembre 2006 à 10 h 41 min

    par contre question anniversiare en décembre je suis du 13 et ça craint! je me fais arnaquer depuis ma naissance j’ai toujnours un anniversaire au rabais :o(

  • #32 Millie le 27 novembre 2006 à 10 h 43 min

    Hélène et Pomme, heureusement qu’on a qu’un anniversaire par an…:-))

    saskia, j’aime bcp la conclusion de ton message ;-).

    Par contre, pour ce qui est de se forcer, non non non. Et je vois mes grands parents (ou autres) régulièrement quand j’en ai envie, Noël ou pas ;-).

  • #33 Soeur Anne le 27 novembre 2006 à 10 h 49 min

    J’ai détesté Noël avant l’arrivée de la Donzelle (6 ans) et pour mes 2 schtroumpfs c’est magnifique. mais pour moi comme Svetlana, Noêl c’est religieux, alors messe obligatoire !! En revanche, le foie gras que j’adore, je ne peux plus le voir, après …
    En revanche, je hais le Nouvel An. Je trouve ça froid, artificiel et sans intérêt. La fête sur commande, le cotillon à perpétuité. Alors grâce aux p’tits poulets, j’ai une bonne excuse : Nouvel An, on le fait à 4 et on s’amuse bien plus qu’en boite (Je l’ai assez fait pour comparer !!)

  • #34 Joëlle le 27 novembre 2006 à 10 h 49 min

    Moi j’aime bien Noël à vrai dire.

    Parce que comme ça quand j’machète une truc hors de prix personne trouve à redire parce que c’est Noël, et même ma maman adorée ne me dit pas "attention faut pas faier de folies tu n’auras plus de sous" :)
    Parce que si j’ai envie de me goinfrer de chocolats et de pâtes de fruit, personne ne me dit rien parce que c’est Noël, on vient pas me souler avec un régime ou mes risques de diabète.
    Parce que si j’ai envie de foies gras tout le monde trouve ça normal et personne vient me faire chier avec ùmon taux de cholestérol.
    Parce que si j’ai envie de regarder un truc tarte à la télé c’est pas grave c’est Noël/

    Noël, ça n’amène pas la paix dans le monde, mais moi ça m’épargne un nombre hallucinant de remarque à la con. Alors voilà, j’adore.

    Puis le coté "guilandes-Kitch-clochettes et chants débiles" j’suis un peu accro aussi à vrai dire mais, là je n’ai pas d’excuse :)

    Et puis aussi j’avoue j’adore faire des cadeaux, chercher fureter trouver le truc idéeal et même si j’en fais toute l’année, le fait qu’on "attende" ceux de Noël leur donne un saveur particulière que je trouve assez agréable et grisante à la fois.

  • #35 pomme le 27 novembre 2006 à 10 h 52 min

    Pas de souci Anne-Cé, je ne l’avais pas du tout mal pris ;-)

    Au fond tu as raison, je devrais envoyer balader ma fête d’anniversaire aussi, mais je n’ai pas le coeur à le faire, pour des raisons personnelles…

    Je ne trouve pas que dire qu’on n’aime pas Noël, ce soit une pose. Ca en serait une si on le disait mais qu’on le fêtait quand même ;-)

    Bon ben j’arrête de squatter maintenant !

  • #36 Hélène le 27 novembre 2006 à 10 h 58 min

    Ben oui moi je dis que j’aime pas Noël et j’assume, j’aurai pas de cadeaux ;-)

    Cela dit je ne peux pas dire que j’en souffre, quand j’ai envie d’un truc je me l’achète, et si j’ai envie de foie gras le 15 août je me prive pas, donc en dehors de l’esprit de partage de la fête de base, que je trouve chouette malgré tout, le reste ne m’intéresse pas tellement ;-)

    Mon dieu dola les diamants !! Tu as raison, ça m’était (brièvement) sorti de l’esprit ! Conservons l’anniversaire ! ;-))

  • #37 miss Trop le 27 novembre 2006 à 10 h 59 min

    J’aime bien Noël…
    J’aime y penser des jours avant… comme quand j’étais petite… j’aime y rêver…
    j’aime l’idée d’avoir autour de moi les gens que j’aime, avec les yeux qui pétillent…
    J’aime aussi bien manger… J’aime bien l’idée que tout le monde met la main à la pâte pour faire une soirée festive.

    J’aime encore plus les Noël sous la neige (même si c’est pas souvent)…

    Bizarrement, je n’aime pas le réveillon par contre… ;)

    Et enfin, je fais plutôt de petits cadeaux à Noël, parce que j’aime faire des cadeaux surprise, hors anniversaire, hors fête et autres occasions…et que néanmoins je ne suis pas Crésus (dommage)
    J’aime les cadeaux surprise, juste parce que je suis tombée sur le cadeau qui m’a fait penser à telle ou telle personne…
    Et moi, c’est pour le réveillon que j’aimerais bien un jour partir à l’autre bout du monde, pour complètement me déconnecter ! :)
    Je le remets d’année en année… mais un jour… je le ferai ;)

  • #38 rumeur le 27 novembre 2006 à 11 h 00 min

    J’adore Noël et je déteste le commercial. Par contre la photo des galeries Lafayette toutes lumières dehors, c’est magnifique. J’aime tout ce qui brille et là vous "fêtent" fort les parisiennes!

  • #39 laure volume le 27 novembre 2006 à 11 h 07 min

    Moi aussi,noël ça ne me plait pas trop, surtout la famille, mais pour les enfants c’est quand même chouette. La solution partir très loin !

  • #40 lilipuce le 27 novembre 2006 à 11 h 07 min

    hum, hum… est-il possible ici de faire entendre une petite voix qui, elle, adôôre Noel, et que même si elle reconnaît les abus marketing de la chose et l’indécence de tant de déballage, ne peut empêcher ses yeux de briller rien que de penser aux festivités : lumières, sapin, et tout le tralala ?
    je suis une Xmas addict, je viens ici faire mon coming out… soyez indulgentes ! ! ! ;-)

    Mais je comprends malgré tout vos positions ; et ton billet est à son habitude très drôle Hélène. :-)

    à bientôt

  • #41 Hélène le 27 novembre 2006 à 11 h 10 min

    Moi aussi rumeur je trouve cette photo magnifique, mais je n’aime pas ce qu’il y a derrière et l’esprit que ça recouvre ;-)

    lilipuce dieu merci tu as bien le droit d’avoir un avis différent ! En plus tu l’exprimes avec gentillesse et sans agressivité, ce qui est le plus important ;-)

    laure volume sois la bienvenue !

  • #42 Shiraz le 27 novembre 2006 à 11 h 39 min

    Niveau dépense, c’est vrai que les fetes de fin d’année rendent ronchon mon banquier.

    Comment lui expliquer qu’il faut offrir des cadeaux a Noel ET a Hannouka – parce qu’on n’en parle pas assez mais quand on a plusieurs fetes il faut encore plus de cadeaux …

  • #43 baboux le 27 novembre 2006 à 11 h 46 min

    Ben moi, comme je reste une vraie gamine, Noël, j’ADORE! Rien que pour les lumières et les décorations. Je trouve ça complètement féerique. Mais j’ai de la chance parce que dans ma famille, c’est SIMPLE. Pas de repas trop riche (mais un bon repas avec de très bons vins), pas d’enfants trop gâtés, pas de cadeau qu’on n’a pas voulu parce qu’on a instauré un système de liste… Donc, c’est un vrai bon moment. Et souvent, le lendemain… bing… j’ai un gros coup de cafard (comment, c’est déjà fini ?).
    Par contre, je n’aime pas le jour de l’an et ce, de plus en plus.

  • #44 mariebruxelles le 27 novembre 2006 à 12 h 03 min

    Mon homme et moi détestons ces réjouissances forcées et les débauches de ringardise tape à l’oeil, de sentiments guimauvesques et de mercantilisme obscène qu’elles entraînent.
    Nous n’avons ni famille, ni enfants que notre refus de participer aux festivités risqueraient d’attrister. Et nos amis ont fini par comprendre qu’ils perdaient leur temps à essayer de nous convaincre de faire la fête avec eux.

  • #45 poupou le 27 novembre 2006 à 12 h 10 min

    T’as qu’à faire comme nous. Mon homme et moi avons décidé, et informé toute la famille que :
    – nous n’offrons de cadeaux à personne
    – et que nous ne voulons pas qu’on nous en offre
    Et, pour être sûrs que tout se passera bien, nous passons Noêl dans ma famille ou cette doctrine est déjà la règle. Chez nous, les parents font des cadeaux à leurs enfants, parce qu’ils sont économiquement inaptes. Mais les adultes ne se font pas de cadeaux pour Noël. Nous avons le sapin, la messe de Noël, et tous les bons sentiments qui vont avec. Nous achetons du foie gras et du saumon fumé, mais pas d’huitres (beurk) ni de dinde (pas envie d’en bouffer pendant 15 jours). Et le jour J, ma mère m’emballe dans un joli papier le mini-agenda qu’elle m’offre tous les ans et qui coute 3 F 6 sous, et nous, une bouteille de cologne Chanel (cuvée spéciale pour ceux qui travaillent chez eux, qui coute quasi-rien, et qui sent bien bon).
    Et voilà. C’est très gai, très festif, et personne se casse le chou.

  • #46 CristL le 27 novembre 2006 à 12 h 13 min

    Moi, j’adore les fêtes de fin d’année!!
    Ce que j’aime le plus, c’est les semaines qui précèdent le jour de Noel :
    – la préparation du sapin, manger des petits bonhommes en pain d’épices, l’odeur du sapin dans la maison, les lumières en ville, la recherche des cadeaux…
    Question budget, dans ma famille comme dans celle de mon chéri, nous avons instauré une boucle, chacun achète un cadeau à une seule personne avec un budget donné (le plus souvent , on demande à la personne ce qu’elle désire , ça évite d’acheter un truc inutile). Pour les enfant, c’est le même système, on donne une petite somme par enfant aux parents et ce sont eux qui se chargent de trouver un cadeau pour leurs têtes blondes.

    Quant au jour de l’An, c’est l’occasion de retrouver des amis qui habitent aux quatres coins de France et de faire un peu de tourisme (l’année dernière c’était Toulouse, cette année nous passerons le jour de l’An à la montagne).

    En définitve, cela se passe pas trop mal et je n’ai quasiment aucun mauvais souvenir des Fêtes de fin d’année.

  • #47 Fyfe le 27 novembre 2006 à 12 h 13 min

    Chacun fait fait fait, c’qui lui plait plait plait ;-)
    Et c’est ça qui est chouette non ?
    Certains se baffrent avec joie, croûlent sous les cadeaux et s’émerveillent du père noel, d’autres préfèrent fuir un esprit de Noel téléphoné et commercial et profiter du ciné, des embruns, etc !
    Moi je comprends tous les avis ;-)
    Et je sais pas si j’aime ou pas… Ca dépend des jours, des humeurs…
    Ma schizophrénie habituelle ;-)

  • #48 Kilis Sex Symbol le 27 novembre 2006 à 12 h 17 min

    Je suis surprise de ce déferlement anti-fêtes sur les blogs : Halloween, Noel, Nouvel an…

    Personnellement, j’adore les fêtes. En plus je suis croyante, donc Noel est une fête incontournable, et puisqu’on a une excuse en or pour se baffrer de trucs gras et sucrés, faire les boutique et lessiver son PEL, s’acheter des robes à paillettes et du maquillage assortis, chanter des cantiques dans la rue et chez les voisins, se faire offrir un Kitchenaid (bon, ok, celle là n’est pas authentique), pourquoi bouder son plaisir?

    A la limite, je suis pour que ceux qui n’aiment pas les fêtes aillent bosser, vu que dans le cas le jour férié n’est pas justifié ;-)

    Ah mince, des convertis? :-D

    Baaaah, un peu de fraicheur, que diable. On n’est pas obligé de ne voir que le côté mercantile des choses. Ma maman est toujours fauchée à Noel, pour autant, on a passé des moments formidables.

    En revanche Noel seul ou en couple, je trouve ça sinistre. On fête l’anniversaire d’une personne qui a plus de deux millénaires, tout de même :-)

    Nouvel an a moins de sens pour moi, vu que les années où je l’ai fêté ont été horribles :-) On la fête plus rarement. Cette année on aura toute la famille, ce sera bien, sinon on serait allés buller chez des amis, j’avoue sans complexe!

  • #49 Hélène le 27 novembre 2006 à 12 h 36 min

    Je vois qu’on a tous nos arrangements avec Noël, et que bien sûr cette fête n’est anodine pour personne : c’est LA fête de famille par excellence, ce qui suppose une famille et une certain type de rapports avec elle pour qu’on en profite de façon détendue ;-)

  • #50 Grenouillette le 27 novembre 2006 à 12 h 37 min

    Shiraz,

    Franchement pkoi fêter les 2???
    Hannouka suffit 1 cadeau tous les jours pendant 8 jours, c’est pas top ça?????
    :)
    :)

    (Hélène : pourquoi faut-il poster 2 fois que que le vilain antispam accepte mon comm????)

  • #51 lulabye le 27 novembre 2006 à 12 h 40 min

    Moi je trouve ça plus qu’étonnant de te voir dénigrer la sté de consommation quand on voit ce que tu a souhaité faire de ton blog… No comment…

  • #52 Hélène le 27 novembre 2006 à 12 h 48 min

    Grenouillette l’anti spam est assez pénible et fait sa vie dans son coin, moi aussi je dois poster deux fois quand je ne passe pas par l’interface d’administration ;-) J’ai bon espoir que ça finisse par s’arranger ;-)

  • #53 Mélo le 27 novembre 2006 à 12 h 54 min

    Tiens, habituellement, je vais au cinoche le 24 décembre, et c’est toujours archi-bondé (ok, ok, je vais voir Harry Potter, ceci explique celà). Je vais peut-être tenter le 31 décembre, cette fois…

  • #54 clairette le 27 novembre 2006 à 12 h 54 min

    C’est bizarre, jusqu’à cette année je n’avais jamais envisagé que l’on puisse ne pas aimer Noël!! Mais bien sur, je respecte totalement cette idée!
    Mais j’avoue que depuis que je vis dans l’hémisphère où il fait froid, Noël n’est plus du tout le même…Avant c’était la grosse fête, en petite robe légère, qui finissait obligatoirement dans la piscine ou à la mer.
    Maintenant c’est grosse bouffe le cul collé à la chaise pendant 4 heures. Et pourquoi une buche d’ailleurs avec le froid ambiant?
    N’empêche que c’est toujours magique pour moi de voir les visages s’illuminer devant tous les paquets cadeaux…

  • #55 Miss Caro le 27 novembre 2006 à 13 h 03 min

    J’aime pas trop Noel, essentiellement car on ne le fête pas vraiment dans ma famille et pour le côté cadeaux que les gens se sentent obligés d’acheter. Les enfants couverts de jouets qu’ils n’utiliseront jamais c pareil je trouve ça naze ! toute la famille qui se concerte pour savoir qui achète quoi et à qui ! trop lourd…

    Par contre j’adoooore le foie gras !

    Je prefere le nouvel an surtout pour le Champagne !!! mais la prise de tete qui precede (où faire le nouvel an? avec qui? on mange quoi ? etc…) est très très soulante ! On a toujours peur de mal faire et d’etre déçue !

  • #56 Millie le 27 novembre 2006 à 13 h 03 min

    Clairette, ce que je n’aime pas, c’est ce qu’on a fait de Noël, pas Noël en lui meme ;-). Grosse grosse différence à mes yeux…

  • #57 Hélène le 27 novembre 2006 à 13 h 05 min

    Yep je suis d’accord avec toi Millie ;-)

    Ca alors j’aurais jamais cru qu’il y avait du monde au cinoche le 24 au soir, Mélo !

  • #58 sophie L.L le 27 novembre 2006 à 13 h 11 min

    Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé Noël…
    Noël c’est quand même pour tout le monde une halte dans l’hiver : ceux qui aiment Noël l’attendent, ceux qui l’aiment pas attendent qu’il soit passé !

    J’ai toujours aimé:
    – le calendrier avec les petites fenêtres qui s’ouvrent (le + simple possible, surtout pas avec des chocolats, surtout pas Kinder !)
    – l’odeur du sapin
    – les vitrines de charcuteries en décembre !
    – les faux Père Noël dans la rue avec le jean qui dépasse de leur costume rouge
    – la tasse de lait à laisser au père noël la nuit du 24 et autres aneries de ce genre
    – les vitrines animées du boulevard Haussmann
    – les débats "pour ou contre Noël" !
    – les fêtes de famille toutes générations confondues
    – tous mes souvenirs persos de Noël
    – les Noël souvent à saint-malo chez mes parents
    – les petits nains en plastique qui scient le bûche…..
    …etc…etc…

    mais…. le 31 décembre m’a toujours filé un bourdon phénoménal !!!! Là tu vois Hélène, c’est vraiment "répugnance" ! euh, je sais pas trop pourquoi…

  • #59 kila le 27 novembre 2006 à 13 h 13 min

    J’ai passé toutes les fêtes de mon enfance seule avec ma mére et mon beau-pére qui dit 3 mots à l’heure et encore c’est pour critiquer, bougonner… C’était d’un triste! Les cadeaux c’était 1 chacun. Le repas vite fait car ma mére travaillait toujours jusqu’à 21h.
    Et puis vers 23h on allait à la messe de minuit, où je voyais arriver les gens du village en famille, à 8 ou 10, encore là c’était triste.
    Ensuite on rentrait, c’était les traditionnels Tex Avery et puis dodo.

    Donc Noël, malgré ça bien j’adore…he! oui.
    Car aujourd’hui c’est moi qui gére.
    Et comme j’adore suisiner, manger, les grandes tables que je n’avais jamais étant petite..;et le cadeaux sont longuement refléchi, souvent fait maison, jamais ruineux.

    Ce que je deteste : c’est que c’est devenu une fête pureùment commercial, les gamins sont extrémement exigeants, réclame au pére noël des truccs à 300€…ça ça me mets hors de moi! Mais ça n’a rien à voir avec Noël c’est comme ça toutes l’année, Noël c’est juste encore monté d’un cran.
    Et puis les lumiéres allumée à parrtir du 25 novembre je touve ça choquant, surtout quand on nous dit qu’il faut économiser l’enregie.
    JE ne vous dit pas ce que je pense des gens qui reproduisent Eurodisney avec encore plus de mauvais gout dans leur jardin?? Si je vous le dis : pitoyable!

    Donc chez moi, j’essaie de garder l’esprit de Noël, à partir de mi-décembre, on fait un sapin, on décore légérement, toujours avec des déco fait-maison, de maniére armonieuse.

    Nouvel an : c’est l’occas’ de voir les copains qu’on voit peu pendant l’année.
    Mais pour tout dire, rares sont les fêtes de nouvel an qui me laissent en souvenir imperrissable.

  • #60 Lilie Lullaby le 27 novembre 2006 à 13 h 20 min

    Je vais rendre un psy heureux… Pendant très longtemps je n’ai pas seulement detesté noel mais je le redoutais carrément rapport à des problèmes avec la famille justement, comme tu l’as dit Hélène. Bon, j’étais petite et c’était un peu triste quand meme. Mais j’ai grandi, et depuis l’année dernière, j’ai adopté la zen attitude, laissé beaucoup de choses derrière moi et j’adooooore Noel.

    En revanche, je sais pas si ça m’est propre, mais je deteste faire le sapin. J’aime bien le regarder, je trouve ça joli (quand ça l’est bien sur… et pas quand on voit même plus de vert tellement il est surchargé de guirlandes) mais passer une heure à essayer de pas le faire tomber en passant la guirlande à l’arrière, à tenter de trouver une certaine "harmonie artistique" (…. tout est relatif) et à essayer de faire tenir les petits bibelots (qui évidemment veulent pas s’accrocher à la branche que je leur tend), ça a le don de me vriller les nerfs. Du coup, j’ai passé la main après moultes années à me coltiner l’arbre qui pique !

    Mais il ne faut surtout pas oublier que Noel, c’est avant tout la méga occas’ pour se faire offrir des trucs qu’on hésitait à s’acheter (budget oblige) !

    Quant à cogiter sur le parisiannisme qui consisterait à ne pas aimer Noel parce que c’est à la mode… j’ai le droit d’en avoir rien a cirer ? Qu’on aime ou qu’on aime pas, on peut juste saisir l’occasion pour au choix 1- voir des gens qu’on voit jamais l’année parce que pas le temps/l’envie/la possiblité 2- manger des trucs qu’on culpabilise de manger toute l’année en toute sérénité 3- recevoir plein de cadeaux terribles (ou pas… au pire, ça s’échange… même en soirée troc…) 4- faire des cadeaux terribles (ou pas…) et faire plaisir 5- Pester et zapper devant les cinquantaines de best of "les meilleures chutes", "les plus beaux fous rires", "les 100 meilleures blagues de Noel" etc… ou la Xième rediff du Père Noel est une ordure (version théâtre bien sur).

    Vous avez le choix là non ? Tout le monde devrait trouver son bonheur… En tout cas je l’espère !

  • #61 menthe à l eau le 27 novembre 2006 à 13 h 28 min

    eh bien moi non plus Noël cest pas mon truc… Et oh joie cette année jai trouvé la parade: Nouvel an en famille mais Noël seule!
    oui cest le fruit d un esprit de contradiction assez fort et je le revendique. Ca peut paraitre stupide mais je hais faire les choses parce qu il faut les faire, noel en particulier.
    De même qu à nouvel an on doit boire du champagne et danser toute la nuit avec des amis, eh bien c est pourtant à cette occasion que je serai la plus heureuse entourée de ma famille. Parce que je trouve stupide de leur montrer qu on les aime spécialement à Noel, parce que je les aime tout le temps.

  • #62 funambuline le 27 novembre 2006 à 13 h 28 min

    Je ne comprends pas Hélène, que les gens tombent à côté quand ils veulent te faire des cadeaux… il suffit de lire ton blog… Alors bon, je résume: l’émulsion étincellante de Nuxe, un pull en cashmire (taupe, par exemple), une boîte de météorites (parce que même si ça brille un chouia la boîte est trop belle), quelques paires de collants nearly black, un poney shetland (avec ou sans string rose), un voile Shisheido, etc… :-)

    Sinon, Noël je m’en fous. La seule chose qui m’intéresse est que ma très nombreuse famille (j’ai 12 oncles et tantes!) se réunit et que c’est vraiment sympa. Mais on zappe l’étape cadeau, sapin, chants de noël et bûche. Et à Nouvel An, j’me fais un cinoche, ainsi que le 1er janvier au soir.

  • #63 Michèle Rader le 27 novembre 2006 à 13 h 44 min

    J’adore Noël comme je l’ai dit plus haut, mais je suis tout à fait d’accord avec Millie quant au ras-le-bol du raz-de-marée commercialement noëllistique ou noëllistiquement commercial qui voudrait nous faire croire que l’on doit acheter ses cadeaux ainsi que les décoration dès la mi-octobre.

    Hélène si tu veux faire une pétition à envoyer aux magasins pour dire que l’avent de Noël c’est le 1er décembre et que donc qu’il ne faut pas faire l’avent avant, je signe à quatre membres (je ne promets rien de ce que la signature va donner avec les pieds mais c’est l’intention qui compte non?) :-D

  • #64 Vendredi13 le 27 novembre 2006 à 14 h 07 min

    Et bien moi j’aime Noël. Pas l’esprit commercial, ni les excès, ni les gamins pourris gâtés, et ni l’idée qu’il y a tellement de gens qui se sentent encore plus exclus a cette période pour cause de pas sous ou pas de famille. Mais j’aime passer un peu de temps avec ma famille, j’aime offrir des cadeaux, j’aime le fait que ce se soit une période un peu spéciale, que l’année ne soit pas trop monotone. Et j’aime le foie gras pour sur. Et la bûche au chocolat. Et les chapins de Noël. Donc oui j’aime Noël. Par contre le Nouvel An, ça me saoule au plus haut point. Je sais plus quel jet-setteur connu a dit: Le nouvel an c’est pour les amateurs, moi je fais la fête tous les autres jours de l’année.

  • #65 Luludéziles le 27 novembre 2006 à 14 h 14 min

    Moi je fais partie de celles qui aiment Noel et même que j’ai toujours aimé ça. Faut dire aussi que je n’ai que de bons souvenirs associés à cette fête, mainan que j’ai les deux petits, j’essaie de leur fabriquer de beaux souvenirs aussi, l’avenir dira si j’ai réussi ou non :)
    Noel c’est magique, bien sûr surtout quand on est petit, mais même adulte, j’aime chercher le cadeau qui fera plaisir à ma soeur (mes soeurs en fait), mes parents, etc (et j’en fais aussi dans l’année, mais Noel c’est spécial quand même); j’aime les préparatifs d’avant Noel (le sapin, les petites bougies…) et le fait qu’à cette période, les gens sourient quand même vachement plus que le reste de l’année :)
    Et puis tout le reste… les souvenirs comme je disais… les letchis et les mangues sous le sapin (enfin, le sapin, pas vraiment ici, mais un truc qui y ressemble ;) ), les parents qui attendent de voir nos têtes quand on découvre les cadeaux, les yeux brillants, les sourires, l’impression d’être dans une espèce de "bulle" magique (je parle de quand j’étais petite hein!). Enfin bon, je vais pas y passer des heures non plus :D
    Par contre, je suis d’accord avec celles (et toi donc) qui dénoncent ce que Noel est devenu, avec notamment cette folie acheteuse, ce "pousse-à-la-conso" que font les magasins, ces montagnes de bouffe et d’alcool (non pas que j’aime pas la bouffe et l’alcool, bien au contraire :D mais trop c’est trop quoi!).
    Et concernant le 31… ça me saoule de devoir faire la fête sur commande, sous pretexte que c’est la fin de l’année et qu’on DOIT fêter ça. Si j’ai l’occasion d’aller à une soirée sympa, avec des amis, alors oui, mais sinon, je préfère largement rester chez moi tranquille avec pitimari (et pititebouteilledechamp’ :D ) plutot que d’aller m’emm… dans une soirée naze.
    Et enfin, les anniv’… là aussi j’adore. Pas question de ne pas les fêter, que ce soit le mien, celui d’el marido (oui j’ai bcp de surnoms pour lui :D ) ou celui des enfants, etc! En fait, toute occasion est bonne pour faire la fête chez moi… Ben oui, je fête même les trucs genre "Sainte Lulu" et même, à un moment, Homme et moi fêtions nos demi-anniversaires :D Si si c’est vrai! On n’a pas poussé jusqu’à fêter chaque jour de l’année les "non-anniversaires" comme dans Alice au pays des merveilles, mais c’était pas loin :D :D Là on a abandonné les demi-anniv’ mais on célèbre les 18 mois du + petit ou les 4 ans et demi de la grande… on est à fond ou on ne l’est pas :D (euh, je précise quand même qu’on n’offre rien aux enfants dans ces cas-là, c’est juste le pretexte de la mort pour ouvrir une bouteille pour les parents :D )

  • #66 Thérèse ou Katia ? le 27 novembre 2006 à 14 h 27 min

    Je vais essayer de le dire en plus sympa que certaine(s), mais c’est vrai que ça me fait un peu bizarre d’assister à un tel dénigrement de la consommation par des filles qui d’habitude s’enthousiasment pour des sacs, des crèmes, du maquillage hors de prix et parfaitement "futiles" . Attention, c’est leur droit le plus strict, c’est leurs sous, elles font ce qu’elles veulent et tout et tout . Je ne les juge pas du tout du tout !
    Et par ailleurs, j’ai bien compris l’argument "oui, mais là, j’aime pas etre OBLIGEE", il est recevable .
    N’empêche, ca fait comme un malaise…
    C’est vrai que tout le monde a le droit à ses contradictions, mais je remarque souvent ce phénomène où les gens ont de grands principes moraux, solidarité, amour du prochain et tout ça, et dès qu’il faut faire un petit effort personnel (traduire: dès que ca nous fait réellement suer), il y a des tas de bonnes raisons pour se défiler . Sa famille, sauf cas particuliers gravissimes qui relèvent du pénal, c’est quand meme aussi "les autres", "mon prochain", "mon frère", non peut-etre ?

    Désolée du ton prêchi-prêcha (et encore, je me suis controlée ;-)) )
    Enfin, heureusement, j’ai lu dans vos commentaires des tas de solutions sympas : boucle de cadeaux, cadeaux limités en nombre ou en montant, soirée bénévolat … Bravo !
    On peut aussi décider collectivement (ou individuellement d’ailleurs) de remplacer tout ou partie des cadeaux par un chèque à une ONG . Et qu’on ne me réponde pas "on s’achète une bonne conscience" : c’est toujours mieux que un poney en peluche à 300 euros ! (j’ai halluciné, là !! )

  • #67 camille le 27 novembre 2006 à 14 h 37 min

    Personnellement… j’aime Noel. Surtout l’année denriere. J’ai passé une année exécrable, pour raisons médicales, et noel a été une renaissance pour moi : retour aux sources, au Chili, dans le chaud, le soleil, la plage…. Et donc, loin de toute cette orgie alimentaire par exemple, qui me sort par les yeux. j’aime le chocolat, mais comme toi, Hélène, si je veux des Kinder et du foie gras en aout, je me sers!
    C’est juste le coté commercial de la fete qui m’enerve. comme la st valentin, halloweenet tout, d’ailleurs. depuis la mi octobre, on nous bassine déjà avec ça, maintenant, c’est encor eplus!
    heureusement, j’habite a Lyon, et on a la fete des Lumières le 8 décembre qui atténue le coté Noel, puisqu’en ce moment, on ne parle que de la fete des Lumières….!
    mais cette année, noel va etre un moment surtout de retrouvailles, et c’est ça qui me plait dans cette fete. Je suis étudiante, donc je suis aprtie de la maison, mon frere aussi, ma soeur est encore au lycée, donc chez papamaman. et le fait de se retrouver fait du bien, puisque c’est rare!
    mais je sais d’ores et déjà que ce ne sera pas la dinide farcie, la buche et tout. c’est plus leger, plus convivial, et plus rigolo, puisque le dessert est raté tous els ans, et qu’on fini en mangeant de la glace haagen dazs et des pyrennéens.
    alors noel, d’accord, mais pitié, trop de noel tue le noel!!!!

  • #68 cardamome le 27 novembre 2006 à 14 h 37 min

    Noël n’est pas plus superficiel qu’une fashion week, que de baver en pensant à la dernière robe Vanessa Bruno, que d’attendre en trépignant le début des soldes, ou de collectionner les produits de beauté….Niveau surconsommation et "on est tous vendu au grand Kapital", y’a pas mieux, je pense que ça se vaut! Mais est-ce parce que Noel sous-entend "famille", "partage" , "cadeaux", ou pour certains "religion" que ça suscite autant de réactions négatives?
    @Michèle rader: L’Avent, ça commence 4 semaines avant Noël, donc souvent le dernier dimanche de Novembre…Ce sont les calendriers de l’Avent, remplis de chocolat qui ne comptent que 24 jours.

  • #69 oliviachanteuse le 27 novembre 2006 à 14 h 39 min

    Moi non plus je n’aime pas Noël,enfin je n’aime plus ce qu’il représente.Cette année encore je vais le passer seule avec mes parents,car ma soeur sera à 500km chez sa belle-famille…Mon père fera la gueule,à 22h30,tout le monde au dodo!
    Début novembre,y’a déjà les cadeaux dans les magasins et les gamins ont déjà fait la lettre au Père Noël…pffff.Ils seront pourris gâtés et ne savourent plus rien…
    Je trouve que toute la magie d’autrefois a disparu au profit d’une gigantesque farce commerciale dont nous sommes tous les pantins!Mais bon ça ne m’empêche pas d’avoir très envie de décorer ma nouvelle maison pour les fêtes,de recevoir des amis,et de faire un joli sapin pour mes deux zouzous de neveux qui viendront passer le 1er janvier avec nous,car moi le 31 décembre je bosse et ce depuis plus de dix ans…Je ne me plains pas,les grandes chouilles qui coûtent super cher c’est pas mon truc.Et je pourrais facilement lancer une polémique sur le prix exorbitant des soirées de Réveillon de la Saint-Sylvestre…
    Bon j’arrête de ronchonner…c’est bientôt Noël…

  • #70 mercotte le 27 novembre 2006 à 14 h 41 min

    100% de tout coeur avec toi, mêmes raisons mêmes réflexions même tout quoi !

  • #71 Hélène le 27 novembre 2006 à 15 h 02 min

    Ben je vois pas le rapport entre collectionner les sacs ou le maquillage, et ne pas aimer la fête obligatoire ??

    Et puis on peut aimer la consommation dans certaines conditions seulement ;-)) J’ai l’impression de ne pas avoir été tout à fait claire, avec ce billet ;-)

    Quant à culpabiliser parce qu’on mange tel ou tel truc, ça fait tellement longtemps que ça ne m’est pas arrivé, que ça n’entre pas en ligne de compte ;-)

  • #72 baboux le 27 novembre 2006 à 16 h 00 min

    Pour moi, Noël, ce n’est pas forcément de la surconsommation à outrance. C’est comme pour la bouffe du réveillon, on peut très bien manger, sans que ce soit une orgie.
    Les messages commerciaux, je trouve que maintenant, on y a droit toute l’année : soldes, fête des mères, des pères, des grand-mères, rentrée scolaire pour ceux qui ont des enfants, St-Valentin pour ceux qui ont un amoureux, et donc, Noël pour ceux qui ont une famille. Au moins, c’est une fête qui est jolie (lumières, décorations…). Mais je comprends qu’on n’apprécie pas forcément ce côté imposé parce que, pour ma part, c’est ce que je reproche au nouvel an.
    Mais moi non plus, je ne vois pas pourquoi le fait de ne pas apprécier cette exubérance n’est pas compatible avec le plaisir de craquer sur des futilités genre maquillages ou chaussures. Il y a un lien qui m’a échappé???

  • #73 Wafia le 27 novembre 2006 à 16 h 35 min

    Pour une fois tout le monde n’est pas d’accord…bien
    Vous ne trouvez pas bizarre le fait de passer par Noel pour se réunir en famille??..vous vous obligez quoi.. pareil pour les cadeaux offerts et à cette occaZ et pour les annivesaires..y a pas plus beau cadeau que celui offert sans occasion, juste pour le fun..

  • #74 Barnabé le 27 novembre 2006 à 17 h 11 min

    Moi, c’est cinéma pour le nouvel an.
    Les années précédentes, c’était Le Saigneur des anneaux I, II, III
    Ils sortaient juste au bon moment.

  • #75 La Cuiller En Bois le 27 novembre 2006 à 17 h 17 min

    Moi j’aime les fêtes .. même si je ne peux pas en profiter à plein, parce que JP travaille au rayon traiteur d’un supermarché et qu’il est sur la brèche depuis 15 jours, que le 24 et le 31 c’est du 2 h du mat – 20 h sans interruption (sauf pour un sandwich au foie gras et un verre de champ’ offert par le patron) et qu’il est naze pour le réveillon que nous ne faisons pas …

    J’aime les décorations de Noël (d’ailleurs j’ai été voir celles des Galeries Lafayettes -ta photo- et du Printemps la semaine dernière), les rues illuminées, la chaleur instinctives que cela provoque …

    J’aime préparer le sapin avec mes filles, suivant un rituel qui s’est instauré tout doucement et qui est devenu "une tradition familiale" pour elles.

    J’aime voir les yeux des enfants briller (je vais me régaler avec Mathéo) et la fausse innoncence des grands qui faisaient semblant de croire que j’avais oublié ma veste, tous les 24 au soir, lorsque nous les amenions à la pizzéria du coin pour marquer le coup et trouver les cadeaux au retour …

    J’aime le 31 décembre car à minuit je peux fêter … un bon anniversaire à mon mari ! (s’il ne dort pas déjà .. lol)

    Mais j’ai une âme d’enfant qui refuse de grandir pour certains sujets …

  • #76 La Cuiller En Bois le 27 novembre 2006 à 17 h 23 min

    Wafia, bien sur qu’il faut se voir plus souvent et s’offrir des cadeaux sans raison.
    Mais la vie moderne et plein d’autres choses peuvent amener à faire différement.
    Au moins on a un repère … et les repères structurent l’humain quoiqu’on en dise.

    Et pourtant, moi qui aime les fêtes, je ne reçois pas spéicalement de cadeau de JP et je ne lui en fais pas systématiquement. Nous préférons nous choisir dans le courant de l’année un cadeau désiré, plus cher, mais qui regroupent toutes les fêtes, anniv’ que l’on veut. Cela peut tomber à Noêl, comme à un anniv’ de l’un ou de l’autre, de mariage, fête des mères, enfin que sais-je …

    Cela ne nous empêche pas d’aimer cette période chaleureuse et même si elle est "à date fixe" elle a le mérite d’exister. Si elle n’existait pas, crois-tu vraiment que l’on changerait nos comportements le reste de l’année ?

  • #77 La Cuiller En Bois le 27 novembre 2006 à 17 h 37 min

    Vous savez à quoi cela me fait penser cette vague de "j’aime pas les fêtes" qui fleurit de plus en plus …

    A l’opposition systématique des ados au monde adulte (et de préférence à celui de leurs parents) passage obligé pour accéder à une autre étape.

    J’ai remarqué que souvent cette position "anti-fêtes" concernant des jeunes adultes (moins de la cinquantaine on va dire) qui s’opposent à la vie moderne dans laquelle ils vivent. Passage obligé pour trouver sa vraie place et se positionner ? Pour ne plus avoir l’impression d’être un pion ? Pour avoir le sentimer de gérer et décider de sa vie ?

    Je ne vais pas vous la jouer psy de comptoir … je me pose juste des questions par rapport à ce que j’ai pu remarquer (qui n’a aucune prétention de statistiques non plus !).

    En lisant certains des commentaires j’ai souri en lisant que bien que n’aimant pas les fêtes et ce que cela représente (mais qu’est-ce que cela représente pour nous ? chacun ayant sa propre vision des choses), refusant l’obligation de se réunir uniquement par la date, on apprécie le retour au bercail, on fera un petit diner à 3, on préparera quelque chose de simple …

    On n’en demande pas plus pour fêter Noël et le Nouvel An …

    Que ces jours soient doux pour vous malgré tout … et les autres aussi :-)

  • #78 Londoncam le 27 novembre 2006 à 17 h 52 min

    Moi j’aime bien Noel pour le cote retrouvailles en famille, que ce soit cote grands parents paternels ou maternels. Cote maternel, Noel represente tout de meme l’avantage d’arriver a reunir une famille de 33 personnes, grands parents, oncles tantes et cousin(e)s, tous eparpilles en France et dans le monde. On se retrouve dans le petit village du Sud Ouest de mes grands-parents pour 2/3 jours… et malgre les difficultes pour gerer autant de monde, c’est quand meme le grand bonheur.
    Mais je suis assez d’accord sur le cote enfants gates des enfants d’aujourd’hui, quand je vois mes petits cousins d’une dizaine d’annees se ruer sur les montagnes de paquets, arracher le papier et trouver parfaitement normal de recevoir autant! Merci, pfffuit, connaissent pas et ca, ca m’enerve!

  • #79 Laure le 27 novembre 2006 à 18 h 02 min

    Moi j’ai globalement horreur:
    – de Noël
    – du jour de l’an
    – des anniv
    – de la st valentin
    – d’halloween

    Tout ce qui est programmé me débecquette (!!).
    D’ailleurs, pour Noël, je ne le fête en famille que parce qu’il y a plein d’enfants et qu’il faut leur faire plaisir. Quant au jour de l’an, je me fais un ciné, ou un plateau dvd, et à 23h30 je suis couchée.
    Et pour ce qui est des anniv, je déteste. ça commence par le mien. J’ai horreur de le fêter, je ne le fête jamais, et vu que je suis née juste avant Noêl, en général, on me fiche la paix. Limite ce jour là j’éteins mon portable. J’attends que ma mère et ma grand mère m’aient appelé, et ensuite je suis aux abonnés absents.

    Le seul truc chouette, c’est qu’on mange des tas trucs cool, qu’on boit des tas de vins et de champagne. Pour ça, ah oui c’est chouette les fêtes.

  • #80 Breizhoudoudou le 27 novembre 2006 à 18 h 05 min

    Quel soulagement!!! je ne suis pas une fille/soeur/tante/nièce indigne…Je ne suis pas seule à détester/appréhender cette saison. D’ailleurs, pour moi, je suis entrée dans le triangle des Bermudes : Noël – Jour de l’An – Saint Valentin… Help!!!
    Pas facile de trouver un juste milieu et de faire passer le message sans que tout le monde (famille…) se sente blessé et sans que je me sente coupable… j’ai pas encore trouvé la solution satisfaisante pour tout le monde (et pour moi surtout…)

  • #81 Gene le 27 novembre 2006 à 18 h 28 min

    Bonsoir Hélène !

    Cette année, Noël sera pour moi un grand moment, celui de la fin d’un très lourd traitement médical. Je fêterai ça en famille, famille qui m’est plus précieuse que jamais en ces moments un peu compliqués.
    Ce sera seulement très modeste, à l’image de mes finances, car comme le dit une certaine chanson, "Quand plus rien ne va, que tout ne va pas…", c’est pas le top de ce côté-là non plus ! ;-)
    Et puis, mon sapin, c’est sacré, quand il est éclairé, je me contente de ce seul spectacle, doucement, langoureusement…

  • #82 Mithra le 27 novembre 2006 à 18 h 41 min

    arf, ouais, Noel… et si finalement ca dependait aussi un peu de ce qu’on a connu petit ?

    Chez moi Noel on le fetait par obligation, et croyez-moi, ca se ressentait tres fort ! Si en tant qu’adultes vous croyez faire illusion alors que Noel vous enquiquine totalement, faites gaffe, les gosses le savent :-)
    Ma mere s’enervait a rechauffer un truc achete chez le traiteur qu’elle brulait systematiquement, mon pere se coupait la main en ouvrant les huitres et grommelait qu’il allait encore devoir se farcir un diner avec sa belle-mere et qu’on aurait mieux fait d’aller au restaurant, ma grand-mere faisait la gueule de voir mon pere de mauvaise humeur et ne disait pas un mot de la soiree… j’en ai des souvenir pas hyper joyeux.
    Les yeux des enfants qui brillent, la maison qui sent le pain d’epices, c’etait pas chez moi ! En plus comme ca les gonflait et qu’ils trouvaient tout ca ridicule et infantilisant, mes parents ne m’ont jamais fait croire au Pere Noel, j’ai toujours su que mes cadeaux venaient des Galeries Lafayette…

    Tout ca pour dire que maintenant je ne fete pas Noel, que tout ca m’ennuie comme c’est pas permis et qu’il n’est naturellement pas question que je me tape 3 heures de route pour aller reveillonner.
    En revanche il m’est deja arrive d’inviter des collegues de mon mari, qui etaient fraichement expatries en France et qui auraient passe Noel seuls autrement. Ce jour-la j’avais fait un effort pour mettre un peu d’ambiance de Noel chez moi, pour faire un Noel traditionnel : c’est pas pareil de refuser de feter Noel parce qu’on a pas envie, et d’etre seul a 8000 km de chez soi… Idem cette annee, si ma voisine (et amie) agee est toute seule pour le reveillon, je l’inviterai a diner avec nous, on est pas des betes tout de meme ;-)

  • #83 n1n13 le 27 novembre 2006 à 18 h 49 min

    Alors moi j’adoooooore Noël !
    J’adore toutes ces déco qui brillent, ces sapins qui sentent bon, les papiers cadeaux multicolores, la foule de gens le nez rouge de froid qui se précipite de magasin en magasin pour trouver des cadeaux (même si je déteste la foule), la neige… c’est l’ambiance Noël.
    Je retombe en enfance ! D’ailleurs, comme quand j’étais p’tite, il faut que je me trouve chaque année ma robe de Noël.
    Ca fait 15 jours que je me retiens de faire le sapin ! Va-t-en décorations ! Cache-toi sapin ! Mes parents m’attendent aussi pour faire le leur, ils savent que j’adore. Je ne peux pas m’empecher chaque année d’acheter encore de nouvelles déco.
    Puis même si je ne suis pas très tradition, c’est en effet l’occasion de voir toute la famille. Pour les cadeaux, je dis ce que je veux, ca évite les "Oh comme c’est beau, fallait pas… (qu’est ce que je vais foutre de ca ?!)"
    A coté de ca, j’organise ma propre fête de Noël en invitant que des gens que j’aime à qui c’est un plaisir de faire des cadeaux, même si chui à coté de la plaque.
    Bref, c’est chouette de trouver une occasion de réunir sa famille ou ses amis ! C’est pas toujours facile et Noël est une bonne excuse ! :-)
    Vive Noël !! :-D
    Bon par contre, chui pas très branchée Nouvel An…

  • #84 Nounsse le 27 novembre 2006 à 18 h 51 min

    Noël, Nouvel An, anniversaire, même si tout ça est un peu, c’est vrai, "sur commande" et à date fixe, et ben j’aime bien, parce que les décorations sont belles, les gens que j’aime sourient parce qu’on est ensemble, on prend plaisir à faire des repas de fête, on choisi des jolis papiers cadeaux :-) C’est sympa ces rituels :-)

    C’est un peu "bisounours" comme discours, mais j’ai envie de profiter de ces moments. J’ai réalisé tout ça parce que cette année, je n’ai pas eu de coup de fil pour mon anniv de la part de mon père, "parti" qlqs mois plus tôt.

    C’est pas pour plomber l’ambiance, hein ;-) mais prendre plaisir avec ses proches, même si c’est programmé, pour moi c’est toujours ça de pris, je n’ai plus envie de faire ma "rebelle" durant ces périodes.

  • #85 Annick_Dubai le 27 novembre 2006 à 19 h 17 min

    J’adorais Noel quand je vivais a NY (20 ans de ma vie). Descendre la 5e avenue en grand manteau de vison (oui je sais, je me la jouais mais bon bien agreable), l’arbre de Noel a Rockefeller Center, passer chez Dean & Deluca a Soho acheter du saucisson et du pate, chez Leonidas pour des chocolats, une patisserie francaise pour la buche.
    Noel en France est une fete familiale, et bon ma famille est adorable mais nevrosee donc…
    En fait a Dubai, je n’ai pas de fete de Noel puisque j’enseigne le jour de Noel (on a consigne de ne pas annuler de cours). Quelque part je suis soulagee mais je regrette toujours NY…

  • #86 Mouniou le 27 novembre 2006 à 19 h 18 min

    Personellement j’aime bien le dernier message de La Cuiller Enbois. (le coté ado, on fait pas comme les adultes). Personellement dis-je. Je trouve une mode, aussi, (c’est peut-être dans le même sens) de ce coté "on n’aime pas Noël".

    De toute façon, la soviété en général a perdu ses repères.
    Les époques changent.
    Qu’elles seront ceux qui s’installeront pour les remplacer ?

    J’ai toujours détesté la consommation, et cette société qui s’empare de tout pour sur-consommer.
    Le plus drole est que j’ai essayé de prémunir mes enfants contre cela (la pub…etc…).ça a raté avec certains à 300% .

    J’ai toujours aimé Noël, fête qui rytmait le coeur de l’hiver, apportait une poësie, une joliesse, (dues à la façon esthétique et affectueuse, dont mes parents le êtait quand j’étais enfant). De ces temps là, une sorte de magie m’en est restée trés logtemps.

    Malgré les travers familiaux, l’affection ést présente, chaleureuse, en ce coeur d’hiver,
    dans la façon dont on se réunit, le prépare. ça se prépare avec amour Noël.

    Je dirais que pour moi c’est une fête de poësie et d’amour.

    Son origine : religieuse ou pas…. C’est une trés ancienne fête (antérieure au christianisme). Et les êtres humains ont besoin de rythes.

    Tout ceci est ce que je pense.
    Chacun pense ou évolu à sa manière.

  • #87 Suzy Dumeur le 27 novembre 2006 à 19 h 24 min

    En tant que psy je te donnerai ce conseil Hélène : n’écoute pas toutes les conneries que les 2/3 d’entre eux racontent !!! Bien sûr je suis dans l’autre tiers, il y en a qui ne sont pas revenus de Freud et qui considèrent l’homosexualité comme une perversion, et les femmes qui n’ont pas de désirs d’enfants comme des cas pathologiques à guérir absolument.
    Bref revenons à nos boules. Je suis profondément écoeurée par cette hystérie outrancière à l’approche de Noël consistant à être heureux à tout prix, à acheter tout ce qui bouge et à s’endetter, et à s’engraisser le jour fatidique comme si c’était la fin du monde. Noël a été détourné du sens premier : fêter en famille la naissance du Christ. Point. C’est ça la vraie tradition. Et la charité passe par une petite pensée pour ceux qui n’ont pas de famille ou qui sont à la rue, à défaut d’autre chose, ou que ceux qui voient à chaque année se réveiller de très très mauvais souvenirs, Noël c’est la plaie pour certaines personnes et c’est à respecter tout autant pour ceux qui trouvent que c’est magique.
    Pour ma part, mon père me rappelle aux vraies choses de la vie la veille de Noël : il prépare son petit plat du "pauvre" en souvenir de la misère qu’il a traversée quand il était petiot, et c’est même pas la peine de lui proposer autre chose. Je n’ai pas envie de faire pleurer mon monde ni même de faire le remake de "la valise en carton" mais Noël pour moi a gardé un goût de miel quand je me rappelle de l’unique cadeau (ou de deux maxi) qui m’attendait au pied du sapin. Ca te faisait attendre le prochain avec beaucoup de désir.
    La surenchère a tué ce désir là. On passe à côté des vraies choses souvent.

    PS : si je puis me permettre Hélène, une des premières choses que tu m’as conseillée était "don’t feed the troll". Je te le retourne ce conseil, au cas où tu aurais encore envie de te justifier auprès de quelqu’un qui a envie de semer la zizanie juste parce que c’est son but dans la vie.

    PPS : j’ai oublié pour le jour de l’An ! Pour moi cette fête là c’est beuaaaaaaaark, par contre j’adore le côté symbolique qu’il y a à tourner la page avec l’année précédente.

  • #88 Petit Pois le 27 novembre 2006 à 19 h 43 min

    J’aime bien Noël… mais je hais, j’exécre, j’abhorre le Nouvel An. Moi aussi je vais au cinéma me regarder avec les autres détestateurs de la Saint Sylvestre d’un air entendu.

  • #89 Calpurnia le 27 novembre 2006 à 19 h 47 min

    Je ne tiens plus aux fêtes depuis un moment également. Cette ambiance "obligatoire" je n’aime pas.
    C’était bien quand j’étais petite, que mes filles étaient petites, mais maintenant la fin d’année et le début de l’autre, sont associées à beaucoup de mauvais souvenirs…

  • #90 saskia le 27 novembre 2006 à 19 h 50 min

    Que rajouter aux splendides commentaires (76 et 77) de la cuiller en bois ? comme souvent d’ailleurs… Merci à elle !

  • #91 lilou17 le 27 novembre 2006 à 19 h 52 min

    Ben, moi j’aime tout ! Noël et le jour de l’An.
    Faut dire que dans mon enfance, Noël était magique. Il n’y avait pas trop de sous à la maison et on était 7 mouflets, mais maman se débrouillait toujours pour que ce soit merveilleux à nos yeux.
    J’ai essayé de faire pareil avec mes nanas. Apparemment, elles apprécient et ne conçoivent pas (encore) de passer cette fête ailleurs qu’avec nous.
    Inutile de dire que je n’aime pas la débauche de cadeaux pour les enfants. (il ne faut pas en faire des blasés qui seront toujours insatisfaits).
    Pour la St Sylvestre, c’est l’occasion de faire la fête qui me plaît. (je ne la fais pas très souvent) et j’ai sans doute eu de la chance, mais j’ai nombre de souvenirs agréables de ces occasions, avec amis ou famille.

  • #92 Ratatouille le 27 novembre 2006 à 20 h 17 min

    Je pense exactement pareil. Je n’aime Noël que pour les illuminations (dans les villes, j’insiste. Les concours par maison dans les villages, je trouve ça ignoble) et l’ambiance (le froid, les gens encore plus pressés qu’à l’accoutumée dans les magasins, etc). Et le Nouvel An, je trouve ça tellement pitoyable, surtout à mon âge où faut surtouuut réussir à se faire inviter à une soirée, sinon c’est la louze. Ca pue, tiens, ça me déprime à l’avance. xD

  • #93 maryline le 27 novembre 2006 à 20 h 30 min

    je suis pas folle des fetes de fin d’année, ce que j’aimerais c’est ne pas me sentir obligée d’aller voir ma famille ou de l’inviter sous pretexte que c’est Noel. J’aimerais partir quelques jours en voyage, mais avec chéri pas possible car il est père de famille et donc doit s’occuper de l’enfant ( et non merci les vacances avec le petit, je donne assez en été).

  • #94 Kilis Sex Symbol le 27 novembre 2006 à 20 h 59 min

    Précision inutile : j’ai horreur de décorer les sapins. D’ailleurs, jusqu’à l’an dernier, on n’en avait pas. Ben non, Chéri déteste aussi. Mais comme ma petite nièce est venue passer les fêtes, on a acheté un sapin exprès pour elle, et on nous a offert plein de guirlandes (on a pris un modèle d’expo ;-) le chef de rayon a ma reconnaissance éternelle) et on en a acheté d’autres (oui bon maintenant on en a dix fois trop, mais ma nièce ça l’éclate, les enfants n’ont pas spécialement le goût de la sobriété, hein).

    Du coup on a passé une super après midi à décorer le sapin avec un petit bout de chou ravi qui a explosé joyeusement les plus jolies boules – se rappeler qu’à 3 ans, une boule, c’est lourd ;-) – et qu’on a soulevée à deux pour qu’elle mette l’étoile en haut du sapin, comme le veut la tradition

    (ah, non, c’est pas une tradition que le plus jeune mette l’étoile? tant pis)

    C’est l’une des rares fois où j’ai apprécié de décorer un sapin
    Et non, je ne prête pas ma nièce :-D

  • #95 Odile sans régime le 27 novembre 2006 à 21 h 03 min

    J’en connais un certain nombre qui n’aiment pas Noël … pour toutes sortes de raisons, et qui n’ont pas forcément trait (ou pas seulement) à leurs relations familiales …

    Personnellement, je ne déteste pas Noël, je trouve que cela fait une bonne occasion de partager un moment en famille, et certes on peut le faire en d’autres occasions, mais là au moins, c’est un peu "balisé". C’est aussi ce qui peut devenir oppressant … Il est vrai que pour moi, Noël rime avec une certaine joie, mais que côté cadeaux et bouffe, je trouve ça carrément trop et saoulant (la course aux cadeaux, c’est absolument pas ma tasse de thé, du coup j’offre même assez peu de cadeaux, ce qui bien sûr ne doit pas ravir … Je bénéficie encore un peu du privilège de "l’enfant", mais je crains que ça ne dure pas longtemps … On verra !

    Disons que j’aime offrir des cadeaux seulement si j’ai une bonne idée, quelque chose que j’ai vraiment envie d’offrir, dont je sais que cela plaira, ou même qui m’aura été suggéré par la personne elle-même … Sinon, j’aime autant m’abstenir … ou faire un petit truc "artisanal", qui attendrissait quand j’étais petite, mais risque de moins bien passer maintenant … ahlala !)

    Ah oui, pour ce qui est de "ce que disent les psys" ;-) Tu te doutes bien que je vais pondérer tout ça. Evidemment, je sais que tu sais. Et évidemment, il y en a toujours pour faire de grabdes déclarations publiques qui les couvrent de ridicule, car on ne peut pas généraliser ! C’est assez terrible de généraliser un comportement. Il faut quand même savoir que les psychologues travaillent essentiellement sur le psychisme de l’individu … Et de *chaque* individu … Alors bon, il y a toujours des interprétations un peu vaseuses et rapides qui sont faites, mais ce qui est vrai pour l’un n’aura pas forcément de sens pour l’autre …

    Pour ma part, j’aime pas les grosses fêtes bourrées de monde, j’aime pas la fête très orchestrée et qui force à faire mille dépenses et à faire la fête sans envie (c’est quand même ce qui se passe dans pas mal de cas, quand on n’a pas spécialement envie mais que la pression sociale, et le plus souvent familiale, conduit à "se forcer’ …). Cela ne fait pas de moi quelqu’un qui veut se démarquer à tout prix, on peut bien avoir ses préférences ;-) (je dis ça en référence au premier commentaire que tu as reçu, et que je trouve assez virulent et peu argumenté pour une remarque si subjective …)

  • #96 Hélène le 27 novembre 2006 à 22 h 15 min

    baboux c’est tout à fait ça : la fête commerciale et imposée on y a droit toute l’année dans de nombreuses occasions, et on peut faire de Noël quielque chose de joli, je suis tout à fait d’accord.

    Wafia bien vu : ma famille je la vois toute l’année, pas besoin de Noël pour se réunir, mais on a la chance d’habiter dans la même ville.

    « Le Saigneur des anneaux » Barnabe, le lapsus est grandiose !! ;-)))

    Gloria c’est chouette d’avoir de temps en temps une âme d’enfant, je l’ai dans d’autres domaines et je n’y renoncerais pas ! ;-) Quant au côté « rébellion ado anti-fêtes », je te rejoins sur ce point, Noël est une histoire de famille, et la famille ça n’est pas toujours facile ;-)

    Londoncam je dois avouer que ce que tu décris avec les 33 personnes et tout, me fait carrément froid dans le dos, mais je dois reconnaître que je ne suis pas du tout « famille » ;-)

    Laure franchement, pourquoi attendre les fêtes pour manger et boire des tas de trucs cool ? ;-))

    Breizhoudoudou je compatis si tu n’as pas trouvé la solution qui te convient ; je trouve que foutre le camp est assez efficace, mais il faut pouvoir, je ne l’ai fait qu’une fois en 36 ans et ça n’est pas possible tous les ans. Et je trouve que la Saint Valentin aussi, c’est naze ;-)

    http://monblogdefille.mabulle.com/index.php/Divers/2006/02/08

    Gene je suis extrêmement touchée de te trouver ici, et je te souhaite le plus beau des Noêl, dans la douceur des tiens et la santé retrrouvée. Je t’embrasse !

    Mithra merci d’exprimer exactement ce que je ressens : il nous est arrivé souvent, avec ma famille, et j’essaie de perpétuer ça, d’inviter des gens pour Noël parce qu’il est difficilement envisageable de laisser qqn dans son coin ce soir-là. C’est pour moi la différence entre l’esprit de Noël, et l’obligation de Noël.

    n1n13 j’aime come toi l’ambiance dans les rues, les lumières, l’effervescence… mais l’obligation, je m’y fais de moins en moins ;-)

    Nounsse je comprends ce que tu veux dire, et je réagis sans doute comme ça parce que j’ai la chance d’avoir tous le miens en vie. J’espère ne pas t’avoir peinée.

    Annick_Dubai sois la bienvenue parmi nous ! Noël à New York m’a toujours semblé féérique, j’aimerais beaucoup voir ça !

    Mouniou je ne suis pas d’accord sur les aspects « c’est la mode de ne pas aimer Noël », et « la société a perdu ses repères », parce que dans mon cas précis, c’est vraiment un besoin d’air personnel et je suis certaine que c’est le cas pour beaucoup. Mais comme toi je trouve que Gloria exprime délicatement et très justement les choses, comme toujours ;-)

    Suzy merci ;-) Vraiment.

    Pas mal Petit Pois, le coup de l’air entendu ;-))

    Calpurnia let’s make a club ? ;-))

    Saskia elle est bien ma ministresse des transports hein ? ;-)

    Lilou17 je suis heureuse que tes « nanas » (quel terme inattendu !) et toi passiez un très bon moment à cette occasion !

    Ratatouille haut les coeurs ! Le seul moyen d’y échapper sans vague à l’âme est de se prévoir un truc qu’on aime vraiment !

    maryline il faut que tu arrives, un jour ou l’autre, à convaincre ton homme de t’emmener au soleil pour la fin d’année, c’est le meilleur moyen de passer ce moment en douceur ;-)

    Kilis les sapins j’adore ;-) J’en fais pas chez moi parce que je ne fêterai pas Noël de façon traditionnelle, mais je contiue à amier ça ;-)

    Oui Odile le premier commentaire est amusant hein ? ;-) Pour ce que disent le psys, je ne sais pas si nous arriveronsà nous mettre d’accord et je suistout à fait d’accord que généraliser n’est pas la bonne attitude. Malgré tout je reste peu convaincue par la manie actuelle d’interviewer des psys à propos de tout et rien, come s’ils étaient les seuls à détenir la vérité sur l’âme humaine… mais je reconnais que je lis trop de magazines féminins ! ;-)

  • #97 Valé57 le 27 novembre 2006 à 23 h 07 min

    Ben moi j’adore Noël… J’adore les préparatifs, les lumières dans les yeux de mes filles, même si elles ne croient plus au Père Noël, j’adore faire à manger, préparer plein de trucs, avoir ma famille autour de moi. Et oui, je vais peut être détonner, mais nous nous entendons bien, nous aimons nous retrouver tous ensemble, profiter de ces moments tant qu’il en est encore temps. Ma grand mère a 85 ans, j’aime savoir que cette année encore elle sera là. Je chéris ces moments, pour ne pas avoir à regretter plus tard de ne pas en avoir profité.
    Cette année encore, je vais savourer chaque instant de cette fête. ok, c’est commercial… Mes filles ne sont pas gâtées pourries, nos cadeaux sont raisonnables, tout le monde a quelquechose, choisi soigneusement, longuement réfléchi…
    Certaines vont trouver ça mièvre, à contre courant de ce qu’il est de bon ton de dire… Je m’en tape comme de mon premier saucisson. Mercredi, je fais mon sapin.

  • #98 juli7te le 27 novembre 2006 à 23 h 08 min

    Bonsoir Hélène,

    Et bien moi, j’adore Noël!! Bon d’accord cette année je stresse un peu, mes fils seront chez leur père, la famille est trop loin pour que je me tape un aller-retour et que je profite de nos retrouvailles ( mes congés tombent la semaine suivante).
    N’empêche, la semaine prochaine on va acheter le sapin, un vrai, j’aime que son odeur envahisse la maison et j’en prend un qui résiste pour avoir le moins d’aiguilles par terre. On va décorer la maison , pas trop mais c’est la fête on le montre.
    On fait quelques décos tradis ( oranges + clous de girofle…) . On s’amuse tous les 3 de la mise en scène. Et puis comme mon anniversaire tombe peu de temps avant Noël, la maison est toujours super décorée, c’est génial.
    Parce que, eh oui, on fête aussi les anniversaires, pas trop pour les cadeaux mais pour le plaisir de marquer positivement le temps; c’est toujours les mêmes amis qui sont là, on se voit souvent pourtant , mais ce soir là, c’est toujours un peu spécial.
    Pour Noël cette année, j’ai décidé de faire le tour de mes voisins qui m’ont si bien accueillis y’a 6 mois alors que j’emménageais. Il fait nuit je les vois plus, ils sont un peu âgés et adore les douceurs, je vais me mettre au fourneau..
    Et puis la Bretagne c’est chez moi, après le café, j’irais en balade :-)))

  • #99 Valérie de Haute Savoie le 27 novembre 2006 à 23 h 16 min

    Lorsque j’étais petite, Noël avait un côté magique, féérique hors du temps. Il surgissait brusquement, quelques jours avant on commencait à sentir le frémissement à travers des chuchotements, certaines odeurs, un mystère chaque année renouvelé.

    J’aimerais retrouver cette magie, balayée presque trois mois avant par les fameux catalogues hideux remplis de jouets pur plastique, les jingles des pub plus sirupeux les uns que les autres. Les orgies alimentaires proposées à chaque rayon des supermarchés.

    Je fuis au fin fond de l’Alsace, essayant de sauvegarder au moins la beauté d’un sapin joliment décoré.

  • #100 Odile sans régime le 27 novembre 2006 à 23 h 31 min

    Oh je pense qu’on peut se mettre d’accord Hélène ;-) Mais je ne le cherche pas à tout prix, t’inquiète :-) C’est juste que je pense que psy ou pas, on peut être d’accord sur le fond des choses … et en tout cas sur la forme : en l’occurrence, je suis parfaitement d’accord avec toi : interviewer les "psys" à tout bout de champ et à propos de tout est complètement débile, inutile, et même dangereux !

    Cela laisse effectivement croire (et à tort !) qu’ils ont leur mot à dire sur tout et détiennent la vérité. Si tel était réellement le cas, ça se saurait ;-) En tant que psy, on n’en sait pas plus en terme de "vérité" que qui que ce soit d’autre … On a juste une vision et une analyse des choses différente, puisque sous-tendues par des théories, et une approche "professionnelle" des choses.

    La tendance à faire appel aux experts (experts en stylisme, relooking, experts en cuisine, en pots de chambre et que sais-je encore) est complètement folle. Cela infantilise beaucoup les gens aussi. Comme si, dans chaque domaine, il leur fallait faire appel aux lumières des spécialistes car ils savent mieux que la vulgate … Non non non … Ils savent différemment, mais pas forcément mieux, et en tout cas point n’est besoin de faire appel à eux sans cesse !

    Alors effectivement, je crois que l’énervement peut être maximum quand on lit beaucoup de magazines, qui plus est féminins ;-)

    Au diable le psy des magazines, il est souvent factice, et là pour rapporter du fric et se faire mousser … Prudence … Et surtout, les "psys" devraient arrêter de se laisser piéger par les médias. Ce n’est pas leur place de s’y étaler ainsi. Ce n’est pas une attitude professionnelle. Et cela dessert tellement la profession, et ceux qui tentent de l’exercer honnêtement et sans paillettes …

  • #101 Odile sans régime le 27 novembre 2006 à 23 h 35 min

    PS : Je voudrais pas trop me la péter, mais un peu quand même : j’ai écrit le 100e commentaire !!! Je gagne quoi ? Ah bon, c’est pas comme au supermarché ? Bon j’aurai droit à mon seul plaisir alors, des sens … enfin, du sens, et du cent, en fait (ouhla, c’est vraiment nul comme jeu de mots, preuve que mon lit est le seul endroit fréquentable pour l’heure ;-))

  • #102 Gabbel le 27 novembre 2006 à 23 h 37 min

    On ressent surtout que tout semble être une obligation pour toi … même le menu … j’adore Noël, pas pour son esprit de famille (j’ai coupé les ponts avec quelques uns) mais pour les lumières, l’ambiance … je décore la maison du sol au plafond et je mets les petits plats dans les grands sans faire de la bouffe pour 250 personnes et on a déjà fait un menu poisson … la dinde, biche et autres ce n’est pas une obligation!! Comme de faire des cadeaux à des gens que tu n’aimes pas !!
    Tout est une question de choix Hélène… le mien est fait : je passe les fêtes avec des gens que j’aime profondément, qui aurons les yeux brillants en ouvrant leurs cadeaux.

  • #103 Lilo le 27 novembre 2006 à 23 h 47 min

    Grenouille, j’ai trouvé façon de tuer l’anti spam: j’écris mon commentaire, et ensuite, sans rentré les numéros, je fais "prévisualiser", et après seulement je rentre les numéros et ça le poste sans soucis.
    Techniquement on poste deux fois, mais au moins on ne rentre les numéros qu’une fois, et il ne mange pas notre url ni notre mail.

    Cardamome, je pense tout simplement que la différence vient de la liberté que l’on a, à fêter ou pas, à baver devant une robe VB ou pas (et dieu sais que je bave!! ;)).
    Ce qui me déranbge moi, dans le Noël, et la saint valentin, et tout plein d’autres fêtes, c’est pas le côté religieux ou tout ce que tu veux, c’est juste le côté "il faut fêter, il faut être en famille, il faut, il faut, il faut, il faut".
    Et si je n’ai pas envie d’attendre noel pour faire un cadeau à ma tante/cousine/frère/amant/chihuahua hein? Et si j’ai pas envie d’attendre noel pour être gentil avec mon prochain et me dire que la guerre c’est mal?
    En fait, je déteste juste le fait qu’il FAUT être heureux, avec sa famille et content que ce soit Noël. Moi j’ai envie de pouvoir faire la tête n’importe quel jour de l’année!!
    Les fêtes de famille, ça me déprime au plus haut point. D’abord, je vois pas l’intérêt de fêter la fin d’une année de m**** et le commencement d’une encore plus m*******, les réunions de famille me foutent le cafard (ce n’est pas que je les aiment pas hein, ma famille, juste, pas tous dans la même pièce quoi) et le bourdon et en fait, m’énervent vraiment.

    Et à Paris, y’a une espèce de faux esprit de noêl que je trouve super lugubre. A savoir, le seul endroit décoré, c’est le bd haussman. Temple de la consomation. Par contre, les cages d’immeubles, les fenêtres, le reste des rues de Paris, y’a trois confettis roses qui se battent en duel (ben oui, c’est moins cher que de la lumière), et je trouve ça attrocement glauque. Ca donne pas du tout envie de se mettre dans la fête.
    Ah non, je dis des bêtises, cette année à bercy village, y’a de jolies arches illuminées. M’enfin, ça reste un endroit pour dépenser de l’argent quoi.

  • #104 La Cuiller En Bois le 28 novembre 2006 à 0 h 00 min

    Moi, ce que je n’arrive pas comprendre chez beaucoup d’entre vous c’est ce sentiment justement de "il faut".
    Ce n’est pas parce qu’on se rassemble aux moments des fêtes qu’on ne le fait pas le restant de l’année.
    Et ce n’est pas parce qu’on se voit n’importe quand dans l’année, qu’on ne peut pas savourer ces moments ou l’on sait que l’on sera ensemble, à l’avance.

    Et si justement on ne se voyait pas dans l’année, on a un espoir de le faire au moins à ce moment là, car on sait que tout le monde peut espérer se libérer un peu …

    J’ai passé des Noel juste nous et les enfants, et pourtant c’était Noel, et ils étaient beaux et on s’en souvient. j’en ai passé d’autres avec un grand nombre de ma famille, et ils étaient beaux et l’on s’en souvient.

    Si un jour dans l’année on ne peut pas mettre ses rancoeurs de coté et on ne peut pas faire un effort … c’est vrai que Noel peut disparaitre …

    On veut bien être généreux, mais il faut pas que cela coute (en terme de "soi") … alors oubliez le mot générosité …

    Et puis zut, le 14 juillet tombe toujours au milieu du mois de juillet (tiens le 15 août aussi), le 1er mai, pile poil au début du mois ! J’en ai marre ces jours là ! IL FAUT que je n’aille pas travailler ! J’en ai marre qu’on m’oblige à ne pas y aller… tiens et ces foutus dimanches aussi, une fois par semaine, patatrac … c’est repos ! obligé !

    :-))))

    PS : le coup de la prévisualisation semble marcher (enfin si ca part maintenant !)

  • #105 Mouniou le 28 novembre 2006 à 0 h 57 min

    J’aime vraiment beaucoup, La Cuiller en Bois, ce que vous venez de dire (au 104). ça me réjouit !
    Et je pense et comprend que certaines, (en plus n’ayant pas eu de vacances, ayant été stressées, soucieuses etc…)souhaitent, s’aérer sans autres idées.

    En tout cas bon Noël à toutes (et tous) dans un certain bonheur ! et un bonheur certain !

  • #106 del4yo le 28 novembre 2006 à 2 h 53 min

    Apres une floppe de Noel "va aider ta mere a la cuisine", dont un ou j’ai du ouvrir mes cadeaux toute seule en chialant parceque j’etais arrive "trop tard " (10h du mat’) pendant que les autres commencaient l’installation en ralant parceque je n’aidais pas….Et un autre il y a deux ans ou j’ai passe la messe de minuit a essayer de ne pas tomber dans les pommes parceque je n’avais pas pu manger de la journee a cause d’une greve des trains et qu’on ne mange pas avant la messe…. Pfou

    J’aime Noel, mais pas comme ca. Je prefere Noel a ma facon , celle que j’ai decouverte avec des copains fantastiques qui avaient une vraie facon de feter la fete des lumieres: on recupere tous les copains qui n’ont pas pu rentrer chez eux ( cas courant dans l’image de synthese et la restauration) . On demande a chacun de venir avec un plat de son pays, un cadeau fille, un cadeau garcon pas cher. On allume les loupiottes et on profite.

    Une fois on a eu un Noel souchis bourguignon. Tout le monde etait ravi d’etre la. perconne ne se prend la tete.

    Le vrai Noel ca doit etre la fete des lumieres, comme Hanouka d’ailleurs, une fete pour feter les jours qui vont bientot rallonger et le plaisir d’etre ensembles…

    Cette annee encore je vais essayer de faire mes cadeaux moi-meme, c’est plus fun!

    Des bises a toutes, faites Noel a votre facon!

  • #107 lila le 28 novembre 2006 à 7 h 47 min

    je suis un peu comme toi puisqu’en y réfléchissant bien j’aime tt ce qui est déco (pas chez moi biensur ms à l’extérieur!), marché de noel, cette ambiance me plait bien sauf que…je n’y vois aucun intérêt on va dire que c’est plutôt des souvenirs d’enfance qui me reviennent :)
    et puis s’offrir des trucs juste pr "noel" et faire la fête pr le réveillon je supporte plus!
    cela fait 1 an que je ne fête plus rien (mon chéri aussi d’ailleurs!).
    je trouve ca trés commercial (tt comme la st valentin!) et je préfére remettre ca ds son contexte…c’est à dire religieux!

  • #108 Grenouillette le 28 novembre 2006 à 9 h 01 min

    Merci Lilo, je vais voir de suite si ça marche !

  • #109 Hélène le 28 novembre 2006 à 9 h 09 min

    Juli7te sois la bienvenue ;-)

    Lilo comme toi ce que je n’aime pas dans cette fête c’est les IL FAUT. J’aimerais que ça soit un choix et non une obligation… parce qu’honnêtement, si vous posez la question autour de vous, beaucoup de gens répondent « roh oui moi ça me saoûle mais j’ai pas le choix, mes parents / grand mères / tantes… me feraient la gueule si je ne venais pas ».

  • #110 Anna le 28 novembre 2006 à 9 h 11 min

    Je n’ai pas pu lire les 100 et quelques commentaires…
    Alors je le dis d’emblée : moi j’adore Noël, que j’attends avec impatience tous les ans. Voilà, c’était pour situer ma position (que j’expliquerai plus loin).

    Alors, avant tout : je crois que, comme pour chaque chose, ceux qui trouvent quelque chose d’agréable, sympa, émouvant et profondément réjouissant, aimeraient que les autres puissent aussi connaître ces sentiments agréables :-)

    Le côté commercial/argent dépensé à tort et à travers (je le précise, parce que oui pour les petites lumières discrètes, mais non au gaspillage de novembre à quasi-les-fêtes-de-Pâques) pour les illuminations et cie., je pense qu’on est toutes d’accord, c’est un travers difficilement supportable.
    Reste qu’à mon sens, c’est un travers, typique j’allais dire de notre société, hélas. On le sait très bien, dès qu’on peut se faire du fric sur quelque chose, personne n’hésite et le fait à outrance. Et c’est moche et inacceptable.
    J’ai beau aimer Noël, ben ça m’insupporte et ce que je n’aime pas, c’est la tournure que ça prend "à l’extérieur"…

    Le côté : exagération/enfants pourris-gâtés et tout le toutim. Pareil, je suis complètement ébahie devant ce côté-là. Mais en réalité, ce n’est pas le propre de Noël. C’est général, et ça se voit dans la vie de tous les jours, il suffit de faire un tour dans les centres commerciaux ou même regarder autour de soi.
    Combien de fois on a entendu : "Je VEUX ça!!!!" "Mais oui mon chéri, viens, on va choisir le 1564357ème jouet".
    Quant à l’exagération côté adultes, c’est à peu de choses près la même chose qu’avec les enfants. Je VEUX et donc j’OBTIENS.
    Je n’adhère pas à ça non plus.

    Le côté "obligation familiale"…Cousine Georgette et cousin Firmin et compagnie, etc. Bon. Là ça se corse un peu, mais dans ces cas-là, un peu de distance et de second degré aide beaucoup.
    En plus, nous ne sommes pas éternels…Et si notre venue fait plaisir à Tante Henriette qui va sur ses 86 ans? Ne nous leurrons pas, on sait tous que, dans l’année, on ne prend pas le temps d’aller voir Tata, surtout si elle habite à 560 kms de chez soi. Ni de l’appeler d’ailleurs. Alors Noël, comme d’ailleurs toutes les "réunions de famille", sont justement l’occasion de le faire…même si, bien évidemment, on peut le faire en-dehors de ce moment-là.
    Et puis, on ne sait jamais quelle surprise la vie réserve. Peut-être que l’on n’aura plus l’occasion de les voir, pour diverses raisons? Peut-être que ce sera la dernière fois que l’on sera tous réunis?
    Si on considère que Noël a un côté altruiste, eh bien pourquoi ne pas se dire que ça fait tout simplement plaisir à quelqu’un que l’on vienne?
    Je sais que, parfois, l’organisation de Noël se fait juste "parce que c’est comme ça". Je crois que dans ce cas-là, on a perdu de vue ce qu’était vraiment Noël. Mais le fait que les autres le perdent de vue ne nous oblige pas à juste hausser les épaules…
    Pourquoi ne pas faire Noël à sa façon et, soi-même, inviter la famille? Je parle d’expérience…si l’émotion et la profondeur sont présentes, les autres s’y prêtent. S’inclinent. plus de place aux regards moqueurs ou indifférents, parce qu’on ne peut rester indifférent devant quelque chose de vrai.

    Chez nous, Noël est toujours rempli d’émotion, de larmes de bonheur, de tristesse aussi, parce que nos proches sont loin, ou ne sont plus avec nous. Alors, pour eux, on laisse toujours une assiette "en plus". c’est aussi l’assiette de celui qui frapperait ce jour à la porte…On commence toujours par partager du pain, c’est une tradition polonaise. On se souhaite le meilleur, du fond du coeur. Tout est calme, il y a des bougies, des chants de Noël des siècles anciens, chantés et créés dans les campagnes et qui, avec des mots simplissimes, traduisent tout ce qu’il y a de plus humain en nous.
    Les plats du 24 au soir sont des plats "du pauvre", préparés avec amour. On attend toujours la première étoile dans le ciel pour se mettre à table…
    Et après le repas, s’il y a des enfants, l’étoile apporte les cadeaux…Sinon, autour du sapin, on échange des cadeaux choisis avec coeur. Emballés de nos mains, le plus joliment possible. Pas de grands cadeaux, mais des petites choses dont on sait qu’elles feront plaisir.
    On appelle la famille qui est trop loin pour être avec nous et on partage symboliquement le pain ; il y a toujours des larmes qui coulent, parce qu’on sait que ce jour-là, ce soir-là, quasiment au même moment, on est "ensemble", au moins par la pensée.
    Ca, c’est notre 24 au soir, que je n’échangerais pour rien au monde ; l’atomsphère d’amour et de partage est palpable, tellement elle est dense, et dans ce monde où on court sans arrêt, où on ne prend pas le temps, c’est un moment où, justement, on sait que l’on peut, que l’on a même le droit,d’avoir le temps. On s’arrête, on regarde et on voit combien on s’aime. On voit aussi comme le temps et les années passent vite, et comme il est précieux de se rendre compte quelle chance on a d’être encore ensemble.

  • #111 Delphinoid le 28 novembre 2006 à 9 h 15 min

    Hi hi j’adore Noël, mais j’ai une toute petite famille (donc pas de grands repas pléthoriques). Bref, pour nous Noël, c’est juste l’occasion de se retrouver, de manger un bon repas et de se faire plaisir en s’offrant des cadeaux :))

    Sans parler des décorations dont je raffole!

    Cela dit, pour avoir vu Noël chez les autres, je comprends que ça puisse saouler. Le jour où j’ai vu comment une de mes amies fêtait Noël avec sa famille, j’ai compris qu’on ne fêtait pas ça tout à fait de la même façon chez moi (j’avais un peu moins de 10 ans hu hu, grosse révélation).

    Bon, je vous laisse, j’ai mes cadeaux à acheter ;o)))

  • #112 Delphinoid le 28 novembre 2006 à 9 h 20 min

    Je précise que quand je parle des décorations, je parle des trucs qu’on met chez soi, du sapin et de tout le toutim, pas des grosses lumières qui pètent devant les grands magasins ;)) (par contre, les vitrines avec les nounours qui jouent, j’y suis restée attachée hu hu)

  • #113 Hélène le 28 novembre 2006 à 9 h 26 min

    Les nounours qui jouent Delphinid, j’adore cette évocation, tu es trop mignonne ! ;-))

    Anna ton commentaire est magnifique et je t’en remercie. Je crois que la façon dont on vit la famille joue beaucoup sur ce qu’on ressent à cette période.

  • #114 Fred le 28 novembre 2006 à 9 h 29 min

    Nous en parlions encore dimanche avec des cousins… On aime bien Noël, je pense que c’est pas ça le problème (moi j’aime bien le côté bon petit repas avec les gamins, au lit et le lendemain on les entned se lever à pas d’heure pour ouvrir leurs cadeaux en douce… faut dire ils sont encore petits ça doit être pour ça !!), ce qu’on aime pas c’est les "réunions" à tout prix. Maintenant que nous sommes adultes certains font le choix de passer Noël dans leur cellule familiale, d’autres en vacances au soleil… mais non, il faut toujours qu’il y en ai 2 ou 3, des psychorigides de la réunion familiale, qui nous inondent de mails et de coups de fils pour "ABSOLUMENT SE VOIR A NOËL, menfin la famille c’est important quoi !!!".
    Ce que je n’aime pas c’est l’obligation récurrente. JE en suis pas contre les obligations, je suis contre la répétition. Ça gâche tout. Finalement si cette famille avait vraiment envie de se voir pourquoi pas le 7 mars ou le 22 septembre ? pourquoi on se stresse 2 mois avant Noël pour savoir QUAND on va se voir alors qu’à une autre date on pourrait réunir tout le monde avec moins de contraintes ?

  • #115 Hélène le 28 novembre 2006 à 10 h 02 min

    Aha ! Bien vu Fred ! ;-)

  • #116 dola le 28 novembre 2006 à 10 h 06 min

    Même si je vis loin de ma famille, je les vois régulièrement tout au long de l’année, je profite des vacances ou des WE pour leur rendre visite et je n’attends pas Noel pour écrire à ma" vieille tante" (tout au long de l’année je lui envoie des photos des enfants qui grandissent par exemple et elle est ravie !).
    Je n’ai pas de vacances aux fêtes de fin d’années et je n’ai pas envie de mettre 8 heures à rejoindre mes proches parce qu’il y a des bouchons et le lendemain pareil pour le retour.
    Ils le comprennent très bien et n’en prennent pas ombrage.
    J’ai un peu l’impression qu’en faisant un effort "une fois par an parce que c’est Noël", Certaines s’achètent une bonne conscience pour le restant de l’année et qu’on oublie Pépé ou Mémé jusqu’à l’année prochaine..Parce que dans l’année "on n’ a pas le temps" , je pense plutôt qu’il faudrait dire on ne prend pas le temps (de mon point de vue de francilienne les trajets jusqu’en province sont beaucoup moins pénibles et plus rapides en période creuse que lors des fêtes (de toutes les façons les personnes agées sont souvent disponibles durant l’année:-))
    J’espère n’avoir vexé personne, je tenais juste à exprimer mon ressenti.

  • #117 sophie L.L le 28 novembre 2006 à 10 h 16 min

    Oh Anna, commentaire 110, merci c’est vraiment super beau tout ce que tu écris, j’étais super émue.
    Merci, merci !
    et merci à Hélène d’avoir un blog qui suscite des commentaires comme ça…

  • #118 Futila le 28 novembre 2006 à 10 h 33 min

    Je pense plutôt comme toi mais depuis que j’ai vu le film " love actually ", je me suis un peu ravisée. C’est un peu beaucoup stupide d’être aussi fleur bleue mais bon, on ne se refait pas. J’ai une folle envie d’aller à Londres déclarer ma flamme à tout ce qui passe .. ou est-ce plutôt de faire flamber ma carte chez Harrod’s qui me motive ? Mais je n’irai pas à Londres … reste la flamme …;-)

  • #119 eriomama le 28 novembre 2006 à 10 h 50 min

    Bonjour !

    Je viens sur ton blog pour la première fois et j’avoue que je suis épatée par le nombre de personnes qui laissent des commentaires ! je débute dans la blogosphère mais la je suis jalouse ! lol

    En ce qui concerne Noël c’est une fête que j’aime beaucoup tout simplement parceque je suis très famille et qu’a Noël on en profite pour se retrouver …même si le repas est affreusement lourd et long !
    IL est vrai que cette fête est devenue très commerciale mais comme le disent certainent il ne faut pas oublier ce qu’est Noël.

    Par contre le jour qui m’énèrve c’est le 31 décembre !! Pourquoi faut-il faire la fête ce jour la ? En + quand on voit les tarifs exhorbitants qui sont appliqués ca m’énèrve encore plus !

    a bientôt
    Marina

  • #120 kywana le 28 novembre 2006 à 10 h 50 min

    J’espère que vous avez regardé La Bûche hier sur France 2! J’adore ce film, tout en sous entendu.

    C’est LE film de ceux qui ont du mal avec Noël version fête de famille!!!

  • #121 Hélène le 28 novembre 2006 à 11 h 05 min

    Bonjour eriomama, sois la bienvenue parmi nous !

  • #122 Eléanna le 28 novembre 2006 à 12 h 27 min

    Bonjour à toutes,
    Je hais Noël, non pas parce que je suis farouchement athée (parce je le suis effectivement) mais parce que ça me rends triste et que j’en pleure à chaque fois (en vrai) pour tout un tas de raison et notamment :
    1. voir des gens pauvres se saigner aux quatre veines (comme dirait ma grand-mère) pour que leurs gosses puissent avoir les mêmes cadeaux que les enfants des classes plus aisées (vous savez ce truc tout en plastique vu à la télé) parce que sinon, dans la cour de récré à la rentrée, ils seront exclus des discussions … je pleure
    2. imaginer que les 3/4 de ces jouets sont fabriqués par des personnes qui ne bénéficient même pas du minimum vital pour vivre, et que parfois, ce sont même des enfants … je pleure
    3. des raisons personnelles liées à l’enfance … je pleure
    4. l’inutilité de cette débauche de consommation … ça m’énerve, grrrrrr
    5. le père noël est une invention de coca-cola … ça m’énerve, grrrrrr
    6. …

    La seule fois où je n’ai pas détesté Noël, c’était au cours d’un séjour en Afrique, au Bénin, où une grande majorité des gens sont musulmans. Pour les chrétiens rencontrés, Noël était une fête religieuse : simplement l’occasion d’aller à la messe de minuit pour prier et se retrouver, éventuellement, en famille pour partager ce moment de recueillement ensemble. OK, je n’adhère pas parce que je ne suis pas croyante mais personne, ni l’environnement, ni les personnes rencontrées pendant cette période n’ont essayé d’exercer une quelconque pression sur moi (commerciale, sociale ou autre). Et là, je dis bravo.

    Cela fait des années que tout notre entourage (à mon chéri et à moi) sait que nous ne fêtons pas Noël, alors, pas de cadeau et pas d’invitation. Nous restons tous les deux et passons la soirée comme les autres soirs de la semaine. Dans une année, il y a plein d’autres occasions de faire la fête, non ???

  • #123 lyqa le 28 novembre 2006 à 13 h 09 min

    Bonjour Hélène !

    J’aime bien quand tu lances des sujets qui suscitent autant de réactions : Qu’on aime ou pas Noêl, chacun a son avis sur la question, et à moins de vivre seul au fond d’une grotte (peut-être une solution pour les "réfractaires", reste-t’il des grottes à louer en France pour la période de Noêl ?), c’est une fête qui "titille" nos points sensibles, certains commentaires sont très touchants…

    Pour ma part, je comprends ton point de vue, j’ai longtemps eu un peu la même attitude, pour des raisons différentes : les noëls de mon enfance, partagés "équitablement" entre des parents divorcés étaient souvent sinistres, au mieux compliqués. Puis j’ai eu des enfants, et j’ai arrêté d’essayer de faire plaisir à tout le monde ("bon, le réveillon chez toi, le lendemain midi ici…pt-être qu’on peut aussi caser ça entre les 2"…dur dur !). La 1ère année, c’était juste Monsieur et moi, et mister petit bonhomme : Gloups de mécontentement dans la famille ! Mais le sevrage a été bénéfique ! 2ème année : nous avons réussi à passer un réveillon avec tous les parents réunis (sacrée prouesse, personne ne s’est mordu, tout le monde était même souriant, pourtant je n’avais drogué personne !), et aussi des amis qui étaient tous seuls…et ça m’a réconcilié avec cette fête.
    Je pense que lorsqu’on vit vraiment Noël comme une obligation, c’est souvent pour des raisons un peu plus personnelles que le simple raz-de-marée commercial (que je n’apprécie pas non plus, mais qu’on retrouve à bien d’autres dates, non ? Et il me semble qu’on en parle moins…). Heu, je ne voulais pas être pontifiante, c’est un peu raté, bref !!

    Bonne idée en tout cas, de venir en Bretagne ! Je connais de très bons restos sur la Côte de granit rose (notamment) qui à mon avis remplaceraient très bien un réveillon en famille !

  • #124 Kilis Sex Symbol le 28 novembre 2006 à 13 h 47 min

    Pour rebondir sur le comm de Gloria, je crois que le problème n’est pas générationnel, le problème c’est qu’on est bien trop riche. Nous sommes des enfants gâtés.

    On a tellement de choses, on voit tellement de choses, qu’on n’apprécie plus l’abondance, et qu’on oublie l’importance d’être entouré des gens qu’on aime (on les a toujours sur le dos, de toutes façons).

    Le fois gras, je ne l’apprécie qu’à Noel (je déteste ça, trop mou et trop fade, m’enfin :-)) et aux mariages. Sinon, je n’en consomme pas. Et ça me fait plaisir d’en manger parce que ça a fait plaisir à la personne qui l’a acheté –> oui je sais, c’est aussi parce qu’elle en a acheté un potable, mais c’est corrélé.

    De même, je mange peu de chocolat, de crème au beurre, de gibier, de dinde, de marrons (raaah mais j’adooore les marrons, pourquoooiiiii on n’en trouve que vers Noel???? Snif). Je ne mène pas une vie d’ascète, loin de là, mais je mange à peu près comme quand j’étais petite : beaucoup de légumes, beaucoup de céréales, peu de viande, peu de sucreries. Les fêtes tranchent assez radicalement :-).

    Mais surtout, je vois peu ma famille : environ une fois par an, soit aux vacances, soit aux fêtes. Et souvent elle me manque (surtout ma maman, mais c’est une évidence. Comment ça, non?)

    Ca doit être pour ça que j’apprécie autant les fêtes. J’ai échappé à la surconsommation, je fais peu d’achats compulsifs, et généralement si quelque chose ne me fait pas défaut, je n’achète pas.
    (et oui, je vois bien les pubs comme tout le monde, mais ça me fait plus rigoler qu’autre chose, sauf les bien faites : je note).

    Et j’aime avoir mon monde autour de moi, même, voire surtout, si c’est pour manger du cochon et des haricots, comme chez moi.

    Pour cette année on le passera avec des amis, la famille sera réunie pour nouvel an. Je n’ai même pas encore ma robe, ni les cadeaux : on ne se voit pas pour ça.

    Joyeuses fêtes à tous et à toutes

  • #125 Hélène le 28 novembre 2006 à 15 h 12 min

    lyqa je crois que je serai plus au sud, vers la patrie du kouign amman, mais je retiens ta suggestion si nous changeons d’idée ;-)

    Eléanna je suis désolée que cette fête te fasse mal comme ça, ton commentaire me touche beaucoup.

  • #126 Suzy Dumeur le 28 novembre 2006 à 16 h 12 min

    Oh Anna toi aussi vous faites le plat du pauvre au réveillon de Noël ! Aurions-nous les mêmes origines par hasard ?

    Plus je lis les commentaires, et plus je me rends compte que les fêtes de Noël réveillent tout un tas de choses, allant du magique au désespéré… c’est fou ce que ça fait comme électrochoc d’où certaines allergies.

    PS : Odile pour en revenir aux psys, c’est vrai que les médias sont très piégeurs car ils sont censés être généralistes et toucher un max de monde d’où la simplification et l’uniformisation de leurs propos. Malheureusement certains sont drogués aux lumières, c’était déjà le cas à la belle époque d’Hollywood. Et je reste persuadée que les psys des magazines ne sont pas des vrais ! Enfin je voudrai croire cela… ça m’arrangerait !

  • #127 Claire le 11 janvier 2007 à 21 h 09 min

    J’aime Noël, moi, parce que c’est le seul repas de l’année où je peux manger un peu de foie gras. Bon, j’aime aussi les décorations, rentrer un weekend chez mes parents pour faire le sapin avec ma petite soeur (quinze ans) alors que c’est le moment du pic de la folie de fin de semestre à la fac (presque tous les examens et les devoirs à ce moment-là), le froid (ben oui, j’aime ça), l’odeur des agrumes, les fruits de cette époque-là parce que, bon, j’adore les fruits.
    Quant aux cadeaux… Je fais tout à la main, parce que j’ai la chace d’aimer la peinture sur verre, la broderie, le tricot et la couture, et que ça permet une palette suffisament étendue de réalisations pour faire plaisir à tout le monde. J’offre des livres, bien sûr (y compris ceux que je ne m’achète pas, trop chers…), parce que je ne sais offrir que des choses que j’aime ! Les enfants gâtés qui font les difficiles devant les piles de cadeaux, cela n’existe pas, dans ma famille, et comme il y a le culte de la surprise, c’est toujours assez vif, devant le sapin ! Bon, d’accord, comme mes frères et moi on est des pauv zétudiants fauchés, nos parents et nos grands-parents nous offrent des sous, aprce que c’est ce dont on a le plus besoin… mais toujours quelque chose avec, rien de ruineux, en général un truc utile : par exemple, ma maman m’a déniché cette année un super foulard rose vif, parce que je ne porte que du npoir et du gris et que ça va bien avec.

  • #128 Hélène le 11 janvier 2007 à 22 h 43 min

    Vous avze l’air d’avoir un bon esprit de Noël dans ta famille Calire ;-) (dans la mienne aussi note, mais ça m’empêche pas d’avoir des difficultés avec cette période ;-)).

  • #129 ANAH le 2 mars 2008 à 18 h 20 min

    c’est vrai que l’ambiance des fêtes de fin d’année est "magique"; toutes ces lumières, ces gens qui s’excitent pour un oui ou pour un non aux caisses des magasins (c’est pourrave je l’avoue)…
    mais dans le fond, Noël et Nouvel an sont des jours simples et qui n’ont pas une valeur particulière à mon sens (pour moi qui aime tant ma famille)…

    Bref ce sont des jours comme les autres à prendre avec le sourire.

    PS: merci pour ton blog, j’adore tes articles. Ca me donne le sourire après une journée caca-boudin !!! :-D

  • #130 Hélène le 2 mars 2008 à 19 h 18 min

    Merci à toi anah, je suis ravie que mes petits billet te fassent du bien !

  • #131 happyvero le 30 mai 2009 à 20 h 43 min

    Not Noel pour moi je n’aime pas ça toutes ces obligations etc beurkkkkkkk
    chaque anne c’est le meme cirque enfin bon!!!!!!!!

    et pour moi le nouvel an c’est fin Aout
    bah oui desolée je suis un peu barrée mais les années pour moi commencent debut septembre et pas debut Janvier

    et je vous assure que la premiere fois que j’ai dit « Bonne Annee  » a mes filles le 31 Aout elles ont trouvé ça etrange mais elles ont adoré!!!!!!!!

    voili voilou c’est pas l’epoque mais bon j’avais envie de la dire maintenant!!!!

    bizzzz a toutes

  • #132 Guapa le 14 juin 2012 à 17 h 54 min

    Personnellement je n’affectionne pas noël pour la simple raison que ça rend des gens malheureux chaque année, comme les sdf les gens seuls etc… c’est hyper malsain noël pour moi.
    C’est vrai y’en a qui se baffrent (j’ai un gros doute sur l’orthographe de ce mot) et d’autres qui contemplent le bonheur des autres c’est la race humaine en fait….
    Bref. Petit moment philosophique ^^ mais voilà ma raison personnelle.

    Des bisous

  • #133 Lucette le 14 juin 2012 à 21 h 16 min

    Je suis assez d’accord sur le principe que Noël est devenue une fête commerciale qui fait des envieux et qui gate les trop gatés. Noël à la base était une fête sensée célebrer la naissance de Jésus, donc à la base c’est sensé se faire sans cadeaux et tout et tout juste le bonheure d’être ensemble en famille partager un moment avec des gens qu’on aime parce qu’en fait le vrai cadeaux c’est d’être avec eux et pas la derniere palette de maquillage.. Merci la société de comsommation ( et le père Noël blanc et rouge signé Coca-Cola )
    J’ai souri en voyant tes prjets de nouvel an car cette année je suis allée au ciné avec mon père pour le nouvel an ( voir Happy New Year, bien dans le thème )
    Bisous

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.