Mon côté greluche, par dexash

29 juillet 2009

o-toi-lectrice

« Aujourd’hui, et depuis mes six ans, je suis ronde. En fait, non, je suis obèse. Vous savez, Big Mama, c’est moi! Je pourrais vous expliquer pourquoi, et comment j’en suis arrivée là, mais bon, ça manquerait singulièrement d’intérêt. Et non, ça n’est pas la cause d’un laisser aller généralisé. Ni la conséquence d’ailleurs.

Toujours est-il que voilà : je suis grosse. Je ne l’assume pas forcément, mais ça ne m’empêche pas de vivre. J’ai des amis, un boulot, et grâce à certains magasins qui ont la bonne idée de vendre des vêtements grandes tailles, je m’habille suffisamment correctement.

J’ai grandi dans un environnement essentiellement masculin. Mes plus proches amis ont souvent été des garçons, et j’adore le rugby, les voitures, et l’informatique.

Mais voyez vous, même grosse et avec des loisirs de mecs, il y a dans toute fille un côté greluche qui s’ignore (ou pas). Le mien ? Il a émergé grâce à une tornade rousse, à demi américaine, que j’ai rencontrée au lycée, restée une de mes plus proches amies depuis.

Je n’ai ni grande sœur, ni cousine plus âgée suffisamment proche, et ma mère n’est pas vraiment du genre à se farder (c’est même moi qui lui achète ses crèmes)… du coup j’ai découvert le maquillage and co très tard, ce qui m’a laissé le temps de faire beaucoup d’erreurs.

Si il y a cinq ou six ans, on m’avait dit, un jour tu t’amuseras à te maquiller dans les couleurs les plus extravagantes, j’aurais ri au nez du malheureux et je m’en serai servi de cible de lancer de couteau.

Oui, mais voilà. J’ai deux panières pleines de maquillage, des magazines féminins dans tous les coins, et plus jamais je ne dis non à une virée shopping.

Ah ben non, je ne rentrerai jamais dans ces jolies petites robes que j’admire sur les autres, mais ça ne m’empêche pas de donner mon avis.

Il paraît que c’est normal, je deviens une femme. C’est grave docteur ?

Signé : dexash »

31 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

31 commentaires

  • #1 Corinne le 29 juillet 2009 à 8 h 11 min

    Ouf !!!!!! Encore une qui veut vivre, qui a le sens du bonheur, qui demande et prend à son corps ce qu’il peut lui donner( et pas l’impossible!!!). Continuons mesdames, peut-être un jour serons nous nombreuses, peut-être y-aura-t-il plein de nanas aux terrasses des cafés s’amusant d’un rayon de soleil, avec des amis, se disant que c’est ces moments qu’il faut privilégier, ils sont rares, ce sont eux qui nous font vivre, qui rendent l’existence tout simplement supportable, acceptable. Dailleurs, je vais appeler Fafa, je l’emmène boire un café, on dira bonjour aux vieilles dames, on regardera les hommes et on rira pour mieux respirer ! J’y cours…. Aurevoir.

  • #2 rangoonn le 29 juillet 2009 à 9 h 22 min

    Je ne sais pas si tu deviens une femme en découvrant le maquillage et les crèmes ( il y a de belles femmes féminines qui ne se maquillent pas ) mais en tout cas tu vas surtout devenir moins riche….Car quand on commence on a du mal à s’arrêter :))))
    En tout vive le monde des  » greluches »

  • #3 Nathalie75 le 29 juillet 2009 à 9 h 37 min

    A quelques détails prêts j’aurai pu écrire ce texte … je m’y retrouve beaucoup !!!
    bonne journée
    Moi aussi je deviens une femme ….

  • #4 Lullaby Septante-Sept le 29 juillet 2009 à 9 h 47 min

    Oh non c’est sûrement pas grave!

    J’ai été geek bien avant d’être greluche mais l’un n’empêche absolument pas l’autre. Mon iPhone a une housse rose, mais ça reste un iPhone, et moi je reste une geek :-))

  • #5 Chérine le 29 juillet 2009 à 10 h 04 min

    Tu es courageuse et je t’admire comme beaucoup aussi..
    Continue dans ta lancée parce-que prendre soin de toi te permettra de te sentir mieux avec toi-même. Je sais que l’on est dans une société où la maigreur est devenu un INDISPENSABLE mais personne n’a dis que les « grosses » étaient moches..
    Bien au contraire .. « Big girl you are beautiful ».
    Tout ce qui t’arrive te permet de t’accepter encore plus et ça c’est super.

    Bonne journée et merci pour ton texte.

  • #6 ab’glam le 29 juillet 2009 à 10 h 24 min

    Tu as l’air très bien dans ta peau, ça fait plaisir à lire. Une femme qui s’assume, qui aime prendre soin d’elle, il n’y a rien de plus beau!

  • #7 Jurate le 29 juillet 2009 à 10 h 34 min

    Dexash, j’aurais pu signer ce texte à un détail près – il m’a fallu quitter mon pays pour m’installer seule en France et vivre une relation « nocive » pour enfin commencer à s’occuper de moi et apprendre à « me faire belle » – pour moi. Aujourd’hui, je me sens plus femme que jamais. Même si, moi non plus, je rentrerai jamais à ces petites robes toutes mignonnes ;) En tout cas, c’est important que ton regard sur toi même change avec le temps. Je dis une banalité là, mais le plus difficile souvent c’est de s’aimer soi même et tu es sur le bon chemin :)

  • #8 Hélène le 29 juillet 2009 à 10 h 42 min

    Corinne: « on dira bonjour aux vieilles dames, on regardera les hommes et on rira pour mieux respirer » : j’adore !

    rangoonn: « mais en tout cas tu vas surtout devenir moins riche » : ;-)))))))))))))))))

    Nathalie75: ça fait plaisir à lire ;-)

    Lullaby Septante-Sept: tu as trouvé une housse pour ton Iphone ??????

    Pardon dexash, je squatte un peu ton post, je le f’rai plus ;-)

  • #9 IsaVersailles le 29 juillet 2009 à 10 h 45 min

    on est une femme maquillée ou pas , en robe ou en pantalon , maigre ou grosse
    mais devenir femme , c’est un ressenti , on grandit , on vieillit, on s’assume et on a des copines !!

  • #10 lali le 29 juillet 2009 à 10 h 59 min

    Tu as toujours été une femme, quelques soit ton apparence mais disons que le terme exact c’est que tu deviens féminine!! Tu te sens femme et tu as des envies de femmes!! c’est tout à fait compréhensible!! c’est une façon parmi d’autres de s’accepter tel qu’on est en voulant s’améliorer physiquement !!lol

  • #11 ‘tite laine le 29 juillet 2009 à 11 h 02 min

    Salut,

    je me retrouve aussi très bien dans ton histoire, et apparemment on a la même maman (ou presque) ;o)

    Ca fait plaisir un petit témoignage vrai et sincère, je suis sûr que tu es certainement mieux dans ta peau que beaucoup de filles minces et complexée pour un rien. Non seulement c’est un chouette témoignage mais c’est aussi une belle leçon de vie…

  • #12 Lullaby Septante-Sept le 29 juillet 2009 à 11 h 03 min

    Hélène: voui, là: http://www.ultra-case.com/index.php. Pas chères, et envoyées de Hong-Kong par avion en quelques jours sans frais d’envoi!!!

  • #13 dexash le 29 juillet 2009 à 11 h 04 min

    Hélène: Mon post? Où ça? On est chez toi, non? On m’aurait menti?

    Corinne: on dira bonjour aux vieilles dames, on regardera les hommes et on rira pour mieux respirer : c’est tout à fait ça! :P

    Lullaby Septante-Sept: Oh non c’est sûrement pas grave! : merci pour le diagnostic

    ab’glam: De toute façon, en 18 ans, j’ai eu le temps de m’y faire … et je REFUSE de voir le verre à moitié vide (l’optimisme de la tornade a fini par déteindre sur moi)

  • #14 Fanchette le 29 juillet 2009 à 11 h 16 min

    Je me demandais quel âge tu pouvais avoir ! 18 donc si je lis ton commentaire.
    Ça m’a fait un peu le même effet quand j’ai commencé à mettre des jupes… à 30 ans passé.
    Mais mon côté greluche s’est brutalement révélé à moi quand, à un concert de Moriarty j’ai demandé à mon voisin, plus grand que moi, de me dire comment étaient les chaussures de la chanteuse, et comment elles s’accordaient à cette robe sublime. Le voisin en question a failli s’étrangler avec son demi…

  • #15 dexash le 29 juillet 2009 à 11 h 40 min

    Fanchette: J’ai 24 ans. Bac trop tôt, manque de vrai repères féminins, et d’autres paramètres ont fait que je n’ai commencé à m’affirmer que très tard, lorsque j’ai rencontré les bonnes personnes.

  • #16 Mlle Crapaud le 29 juillet 2009 à 11 h 49 min

    Je ne sais pas comment j’ai fait pour passer à côté de toute la féminité, avec une mère assez féminine, et une grande soeur très coquette. De plus, j’évolue dans un univers de filles (les études font que), donc, vraiment, je sais pas comment je fais pour passer à côté…
    Parfois j’ai la tentation : je me suis acheté de la poudre illuminatrice de teint, pour les mauvais jours, mais… j’oublie tout le temps. Quand je me regarde dans le miroir, je n’ai pas le courage de me maquiller : je ne saurai pas par où commencer pour ravaler la façade ^^. Du coup…voilà.
    Ton côté « greluche » n’est pas tant greluche que féminin et il te permet de t’épanouir… donc, non, je pense que c’est pas grave :-P

  • #17 Sofiso le 29 juillet 2009 à 12 h 07 min

    Hello,

    Je crois que je vois bien ce que tu veux dire quand tu écris « je deviens une femme » parce que même si j’ai toujours été un peu féminine (dans la mesure des possibilités de « trouvage » de tenue dans les magasins) dans l’ensemble (bon je passe la période un peu street wear à la mec de ma fin d’adolescence), je crois que j’ai eu un déclic le jour où j’ai mis du vernis rouge foncé sur mes ongles de mains (pour mes 30 ans, il y a un peu plus d’un an… humhum jamais trop tard).
    Ca m’a semblé être une avancée incroyable et une VRAIE touche de féminité…
    Le cap passé de cette année c’est l’achat de chaussures vernis trop mimis à semelles compensées de 4/5cm que j’adore avoir aux pieds (alors que d’hab c’est plutôt bonnes baskets ou ballerines plates presque chaque jour).
    Je me dis aussi que c’est futile et un peu débile et tout mais ça me fait sourire et je suis (un peu) contente de moi et finalement, quand j’suis dans un bon jour, je me dis que c’est le principal.

    Profite de tout ça et Be Happy !!!

  • #18 Chantal le 29 juillet 2009 à 12 h 35 min

    dexash: Tu es tout à fait normale, tu es toute jeune (24 ans) et la vie c’est ça: avancer en vivant plein d’évolutions (tu as eu un entourage plutôt « masculin », ce dont je rêvais moi quand j’étais jeune, tu vois!!!) et maintenant, grâce aux rencontres que tu as faites, tu avances vers autre chose et c’est tout-à-fait normal et crois-moi, tu n’as pas fini, c’est ce qui fait le charme de la vie, cette évolution et ces découvertes permanentes. Le principal, c’est d’être en accord avec toi-même, de t’accepter telle que tu es parce que c’est comme ça que les autres t’aiment et de continuer ton chemin! Le côté dodu ou filiforme ne fait rien à l’affaire, c’est ce qui se passe dans ta tête qui est important. Et rangoon a bien raison,c’est le compte bancaire qui souffre le plus!!! bonne continuation;-)

  • #19 girondine33 le 29 juillet 2009 à 12 h 57 min

    coucou a toutes !!
    Moi aussi je me suis retrouver dans ton texte …
    J’ai 17ans et moi aussi je ne suis pas une fille mince je faits 1m69 pour 78 kg ..
    A 15 ans je faisait 100kg j’ai perdu 22 kg suite au deces de mon papa ..
    Certe j’ai un fort caractere mais quand je vois des regards moqueurs se posaient sur moi je me défend mais ca me fait mal … J’ai encore du mal a m’accepter avec mon petit bidou qui n’ai pas énorme non plus mais il me gene beaucoup .. Car on me dit que j’ai un superbe visage je suis chatain claire les yeux bleus claire mais des que l’on voit mon corps ca créer un vide .. Je prend soin de moi je me maquille tout les jours ect.. A coter de sa j’ai toujours eu mon coté garcon manquer et j’en suis fiere .. Le foot , le rugby, la f1 .. La mécanique me passionne .. Je me rejouit d’un rien un rayon de soleil, le ciel bleu .. Et ca fait énormement de bien la vie me semble bien plus légère ..
    donc voila pour vous raconter vite fait ma petite vie lol :) Si vous avez un moyen pour faire en sorte que j’arrive a m’accepter ce ne serait pas de refus :)

  • #20 Poulettedesîles le 29 juillet 2009 à 13 h 43 min

    Bonjour les filles !!!

    Dexash c’est fou comme bcp de gens peuvent se retrouver dans ton témoignage, dont moi.
    Je m’habille en fille et j’essaie de prendre soin de moi mais pour ma part ça reste très occasionnel genre pour des fêtes etc… D’ailleurs je me maquille depuis que je suis le blog d’Hélène. Ca donne tellement d’idée, ça inspire!!!
    Mais je n’ai eu que des frères et petites je jouait plus au foot qu’à la poupée ;) Du coup je me sens un peu décalée par rapport à mes amies qui sont coquettes et féminines QUO-TI-DI-ENNEMENT !!! Je sais pas comment elles font. Une en particulier qui a tjs les ongles impeccable. Tjs élégante (jamais de jeans, tshirt et tong). Dans son sac à main elle a même une petite brosse pour se recoiffer dans la journée 8/ Bref elle a toute sorte de petites manières délicates et tellement féminine qu’à coté d’elle j’ai l’impression d’être chépa…un gorille (ou autre bête sauvage mal coiffée).
    Alors j’espère qu’être une femme ce n’est pas seulement ça parce que j’en suis loin. Tout ça pour dire que il faut se regarder soi et pas trop se comparer aux autres parcequ’il y a des tas de manière d’être une femme je suppose. D’ailleurs mon copain n’aime pas cette amie. Il dit qu’elle est trooooooooop greluche à son goût !!!! OUF !

  • #21 Chantal le 29 juillet 2009 à 13 h 49 min

    girondine33: tu es déjà sur la bonne voie, continue à prendre soin de toi, à te faire belle pour toi et pas uniquement pour le regard des autres (il viendra automatiquement après, dès que toi, tu te sentiras bien dans ta peau); c’est très réducteur de résumer quelqu’un à sa corpulence, tu es une personne avec des qualités, des défauts, des envies, des sentiments, le goût de la vie visiblement, donc c’est tout ça que tu exprimes et non pas un chiffre idiot indiqué par un pèse-personne…tu es toute jeune, donc s’il-te-plaît, ne te bousille pas l’existence avec des complexes, ça n’en vaut pas la peine: je sais, c’est plus facile à dire…mais, j’ai + de 50 balais et je me dis que la vie est trop courte pour se l’empoisonner avec des complexes…As-tu lu l’article d’Hélène « putain c’est pas trop tôt!!!!! » de la semaine dernière avec tous les posts qui ont suivi? Après, le moyen de t’accepter, c’est toi toute seule qui va le trouver, ce sera le déclic qui se produira en toi (on peut juste t’indiquer la voie, mais après, à toi de jouer!)
    Bonne continuation, je suis sûre que tu vas y arriver très vite;-))))

  • #22 adeline le 29 juillet 2009 à 14 h 22 min

    Bonjour Dexash,
    Décidément, la relation à sa propre féminité se fait sur un rythme bien différent d’une personne à l’autre, dans tous les cas, je crois que ça évolue tout au long de la vie d’une femme… D’ailleurs, j’aime beaucoup parler de ces choses là avec mes soeurs qui ont 19 ans et avec ma mère qui en compte 58. Toutes pareilles et toutes différentes dans le même temps ! des interrogations universelles en tout cas !
    Moi j’ai 31 ans, des fois j’ose, trop souvent je me cantonne dans les classiques sans oser me montrer féminine avec les attributs que je donne moi à la femme féminine. Je n’ose pas peindre mes ongles, j’assume mal mon corps féminin, je n’ai pas encore porté les premières chaussures à talon que je me suis pourtant acheté il y a plus d’un an, enfin bref !

  • #23 Dinette le 29 juillet 2009 à 14 h 34 min

    C’est dingue!! Je pensais justement hier qu’à l’âge de 25 ans, je commençais à m’intéresser à ces choses « de femme ». J’ai jamais mis de FAP, jamais porté des talons, j’aime pas les magazines féminins mais je viens de m’acheter ma première fringue sexy en soi et j’envisage d’aller chez un bon coiffeur…

    Je suis contente de lire sur ce blog qu’il y a plein de façons de « trouver » et « vivre » sa féminité. Mais ça me fait bizarre de me dire que je commence cela maintenant et heureuse de voir que finalement c’est pas grave… En même temps je veux rien forcer, hein!

    J’ai l’impression que pour beaucoup de lectrices, le mal à la féminité est lié à un mal à aimer son corps.

    Bon allez, je m’en vais appeler le coiffeur et vider mon compte! La féminité peut coûter cher mais ça rapporte beaucoup ;-)

  • #24 dexash le 29 juillet 2009 à 15 h 38 min

    Dinette: J’ai l’impression que pour beaucoup de lectrices, le mal à la féminité est lié à un mal à aimer son corps : je pense que inconsciemment, on se dit que puisqu’on ne ressemblera jamais à ces bombes qu’on nous décrit dans ces fameux magasines, ça ne sert à rien de s’affirmer plus féminine

    adeline: Ma mère n’est pas féminine pour 2 sous, et mes soeurs sont plus jeunes et sont encore dans l’age ou l’on peut pas discuter sans déclencher une crise majeure. mais je désespère pas :P

    Poulettedesîles: Ca a commencé comme ça : pour les fêtes, les invitations…Mon style vestimentaire restant assez classique/basique, tant par confort que par la force des choses, j’ai ensuite commencé à jouer avec les accessoires, puis le maquillage. Et aujourd’hui, ça m’amuse, donc j’y prends plaisir. Et pour les matins de flemme, un crayon un peu flashy et un boitier de poudre compacte dans le sac à main :P

    girondine33: Tu es encore très jeune, à l’age où il est de bon ton d’être dans la norme.
    A 17 ans, j’étais en prépa, avec une demi douzaine de « grands frères » plus âgés pour me « protéger » : jamais ils n’ont eu un mot méchant et même, m’ont encouragé.
    Et ça a été comme ça tout au long de ma scolarité.
    Certes, tu trouveras toujours des (pardonnez mon vocabulaire) gros cons pour se retourner et se moquer de toi …
    Y a pas de moyen infaillible pour s’assumer, mais je pense moi aussi que tu es sur la bonne voie. Comme je l’ai dit tout à l’heure, je me maquille, et je prends soin de moi, principalement parce que ça m’amuse, et me détends.
    Et ma plus belle revanche, ça a été de voir deux pintades baisser les yeux en rougissant lorsque j’ai éclaté de rire en entendant leurs remarques désobligeantes…

    Sofiso: Profite de tout ça et Be Happy !!! : c’est bien mon intention !

    Ah et j’allais oublier : (même s’il faut parfois appeler les choses par leur nom) mon aile la tornade vous transmet un petit message
    Pour celles qui se trouvent trop grosses/rembourrées/charnues/dodues : on est juste confortablement calinables :D

  • #25 Mannick le 29 juillet 2009 à 16 h 48 min

    Dexash c’est formidable de voir comme on se sent bien après la lecture de ton billet. Et des comms qui suivent.

    Chaque jour il faut le savourer, le goûter, et le fait d’être des filles, des femmes, çà c’est génial, parce que nous au moins on a un avantage certain sur les « zoms », on sait parler, échanger, communiquer, eux ils appellent çà « bavarder », piapiater où je ne sais quoi, mais c’est pas grave, au moins on communique et çà passe, et ce que je trouve formidable avec le temps qui passe, c’est que désormais, (enfin presque) on peut être ronde, voire plus, et dire qu’on se sent bien, qu’on est heureuse de vivre, de partager, de se maquiller et s’habiller, en grandes ou petites tailles, qu’importe, on est pas des jambons de charcutier qui se vendent au poids !

    tu dis que tu deviens femme en découvrant les cosmétiques c’est au moins quelque chose de vraiment positif pour toi, meme si c’est vrai que parfois çà peut coûter un bras (ou deux), c’est que de la gaieté, de la couleur, et des petits plaisirs dont on doit profiter au maximum.

    Greluche, je ne sais pas… et c’est pas important. Moi je suis une fanatique grave addict des produits de maquillage, j’ai des tiroirs entiers avec des étiquettes jolies dessus, de rouges, de mascaras, de blush, etc… parfois je trie et je n’ai pas honte de dire que je guette les nouveaux mag féminins qui annonceront les prochaines nouveautés toutes plus jolies (et souvent plus chères mais bon…) les unes que les autres, et depuis que je connais le blog d’Hélène je visionne les petites vidéos à tour de bras dès que j’ai le temps pour m’apercevoir que parfois j’avais tout faux. Mais c’est pas grave, je suis une quinqua et depuis toutes ces années je vis avec mes petites bourdes cosmétiques sans l’ombre d’un souci…

    Et je respecte tout autant les non-adeptes du fard, ce qui compte c’est d’être bien et de se faire plaisir, et du plaisir, j’en trouve chaque jour ici, sur ce blog depuis que je le connais. Belle journée à toutes en France ! Ici le ciel britannique est de plus en plus déprimant :-(, à croire que le calendrier s’est emmêlé les pinceaux !

  • #26 Dinette le 29 juillet 2009 à 20 h 59 min

    dexash: Perso, je ne pense pas que ça vient des magazines (j’ai ouvert Elle pour la première fois il y a 3 mois) mais du fait que mon corps ne révèle pas un attribut qui pour moi est le propre de la femme. Alors je me dis que je ne mérite pas tous les trucs de fille.

    Bon il y a aussi mon éducation, le fait que j’intellectualise beaucoup trop les choses, que dans le monde étudiant qui a été le mien, il y avait plus de filles, que l’Homme me trouve jolie en pyjama en pilou et tee-shirt mickey délavé le dimanche matin, que me maquiller m’ennuie terriblement (c’est peut-être parce que j’ai peur, quoique mettre de la crème hydratante m’ennuie aussi…), etc….

    En tout état de cause, ton post et les commentaires qui suivent me font dédramatiser : c’est pas grave de commencer à 25 ans et trouver sa féminité peut prendre du temps. Et puis c’est pas dramatique parce qu’après tout, je suis plutôt heureuse!

  • #27 L’Alex le 29 juillet 2009 à 21 h 08 min

    *Mode râleuse on*
    Ah non là ! pas d’accord pour laisser limiter la féminité à la cosmétique. Dans notre société la coquetterie est (ok, de moins en moins) l’apanage des femmes, mais n’oublions pas que tout cela est bien relatif. Au XVIIIè siècle dans le grand monde les hommes étaient tout aussi poudrés et enrubannés que les dames, et un guerrier massaï c’est couvert de perles et autres tresses : vous le trouvez féminin vous ? Vous avez déjà essayé de déguiser un copain -même assez androgyne- en nana ? dès qu’il fait le moindre mouvement (au plus tard) il est grillé !

    La féminité c’est bien plus qu’une apparence soignée. « On ne nait pas femme, on le devient » écrivait la grande Simone. A 31, 24, 18 ans, et même avant c’est déjà joué.

    Les filles, vous êtes d’ores et déjà des femmes. Le fait de se savoir une femme (une gonzesse, une minette qu’importe) c’est ça la féminité (à mon avis, ok)
    Pour résumer j’ai envie de dire que la féminité c’est tout simplement de parler de soi au féminin.

    Je pense que ce que certaines d’entre vous s’approprient en ce moment avec plus ou moins de facilité tient plus à la séduction qu’au fait d’être féminine. Et ça, ça doit être un plaisir !

    Quant aux sujets sensés intéresser ou pas les femmes, l’idée me fait râler encore plus fort. Ne propageons pas les clichés sexistes, les filles : on peut s’intéresser à la mécanique ET (eh eh !) au rouge à lèvres si on veut. Et surtout, amusez vous à conquérir ce qui vous met en valeur, à vous découvrir sous un nouveau jour !

    *Argh !, j’trouve plus le bouton mode râleuse off!*

  • #28 frambouazzz le 29 juillet 2009 à 23 h 31 min

    dexash: « confortablement calinable » MDR j’adore, j’adhère et j’adopte !! lol
    C’est sur que comparer à un sac d’os, mes seins font un moelleux édredon et mon bidou sert de parfait oreiller molletonné :D (il y a que la couleur qui le différencie de la douceur du PQ ) ^^
    Joli texte la Miss :)

  • #29 Saint Luc le 30 juillet 2009 à 13 h 01 min

    dexash: frambouazzz: Je vous l’avais dit les filles !!!

  • #30 girondine33 le 30 juillet 2009 à 13 h 41 min

    oui merci jai lu cette article qui m’a fait du bien de le lire !!!
    Merci de votre soutient !!
    vous etes trop gentilles !!

  • #31 Lolo make-up-holic le 14 mai 2010 à 10 h 41 min

    dexash: Je viens de découvrir ce post. Je m’y retrouve… Et ça fait plaisir!

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.