Les Branques* de ma vie, par Fanchette

4 juillet 2007

« Branque mot de l’argot pour âne ; nul ; raté, minable ; imbécile, niais ; fou ; client (de la prostituée) – commentaire de Fanchette : heu sur ce dernier point, c’est tout de même exagéré !

Dr Intello / Mr Disco-night

L’option éjection automatique vient de s’activer pour le dernier Branque en date. L’affaire est encore douloureuse, quand je le vois j’ai des envies de meurtres. Le dernier modèle en date est donc un Dr Jekyll et
Mr Hyde, version Dr Intello / Mr Disco-night. Discret mais non moins
remarquable le jour, il turbine des neurones dans un environnement louable et une noble tâche. En dehors des heures ouvrables, cet honorable intellectuel se transforme en zombie de la nuit. Vous me direz, c’est au petit matin que je l’ai croisé, je ne vais pas me plaindre ? Hé ben si (sinon, comme dirait Hélène, c’est pas drôle). Chef de bande des déjantés du soir, ce délicieux noceur est entouré d’une cour qui n’aspire qu’à décrocher un de ses regards…
Évidemment, il a fallut que le regard en question tombe sur moi, innocente proie parachutée dans un univers parallèle : ça veut dire que voui j’étais là, mais (presque) par hasard ! Ok il était 5 h du mat, le hasard avait assez duré.

L’amant de bureau
Pour le Branque précédent, j’avais bafoué la règle de base No Zob in Job. J’ai donc été punie. Il faut dire que le modèle cumulait les tares, j’ai donc été doublement punie. Plus ou moins marié (oui c’est possible, c’était une sorte d’intermittent du mariage), l’amant de bureau avait un côté très pratique : on se voyait tous les jours et comme les mœurs de la boîte étaient particulièrement libérées, on menait allègrement une double vie. Enfin,
à lui la double vie, à moi la demi-vie ! Seize fois je l’ai quitté, quinze fois j’y suis revenue : la loose.

Robinson l’artiste romantique
Pour faire bisquer l’amant de bureau, je me suis laissée séduire par un artiste. Pour tester la résistance d’un homme qui trompe sa femme, regardez-le se faire souffler sa maîtresse sous ses yeux : un grand moment d’émotion. Évidemment, l’artiste maudit est romantique : il vous kidnappe et vous emmène dans une île déserte (ou quasi). D’où vous n’avez qu’une idée au bout de quelques heures : fuir pour rejoindre l’amant de bureau, que vous
culpabilisez d’avoir laissé tomber. Lui se console dans les bras de sa femme, mais ça, votre cerveau de jeune maîtresse ne l’intégrera jamais, n’essayez même pas… Vous avez juste oublié que pour déserter une île déserte il faut 1/ nager longtemps ; 2/ avoir prévu un bateau de secours. Vous devez donc patienter deux longues journées (et deux longues nuits, rappelez-vous c’est un romantique) que la navette vienne vous libérez. Depuis, vous êtes championne de planche à voile, question d’autonomie.

Le hot-branque on line
L’histoire précédente est à peine plus crédible : j’ai dégoté un Branque en ligne, même pas sur Meetic, on ne peux donc pas dire que je l’avais cherché !
– En pleine panique, après 20 mn d’attente au son d’une musique crispante : “Allooooo, tout a disparu de mon écran, j’ai rien touché m’sieur, j’vous juuuure, aidez-moi !”
– Voix sensuelle de Mister-dépannage-Pécé : “Voulez-vous m’épouser ?” Parce que dans hot-line, y’a hot ! Je vous livre la version résumée, car il nous a quand même fallut de longues heures de conversations surtaxées et de mails torrides (zappes ma pram et dézippes ton disque dur !) pour arriver à cette situation. Hot-branque a rapidement succombé au virus “I love you” : j’ai déconnecté. Maintenant je m’épile avant d’appeler le service dépannage de chez Darty, on n’est nulle part à l’abri d’une rencontre incongrue.

À force d’expériences (encore n’est-ce là qu’un résumé des cas les moins pathologiques), j’ai compris que le Branque ne se transformerait jamais en Homme de ma vie encore moins en Crapaud charmant, malgré mes baisers
langoureux. J’ai donc pris une grande décision : dorénavant, j’évite les Branques. Mais le problème avec les Branques, c’est qu’au début, z’ont pas l’air branque ! Les filles, je vous en conjure aidez-moi : filez moi vos plans anti-Branques…

Signé : Fanchette ».

Edit : Fanchette doit s’absenter toute la journée pour le boulot, et ne pourra donc vous répondre que tard ce soir ou demain matin, ne lui en veuillez pas ;-)

154 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

154 commentaires

  • #1 delph le 4 juillet 2007 à 8 h 34 min

    Comme tu le dis si bien, le problème des branques c’est qu’au début ils ont pas l’air branques, il on même souvent l’air un peu au dessus de la moyenne….mais juste au début !

  • #2 Christine appelez-moi Pretty Woman le 4 juillet 2007 à 8 h 54 min

    Je ne vais pas faire un cours anti-branque, je n’en ai eu qu’un dans ma propre vie privée (dans laquelle mon Homme est arrivé très vite …), mais j’en ai vu pas mal dans les vies des copines.
    Non, Fanchette, je veux parler de ton style ! Tu as une vraie plume, un sens du rythme, des bonheurs d’écriture (copyright Jean d’Ormesson…) et j’ai passé un bon moment à rire et à sourire en te lisant, et en disant "Zut, déjà", à la fin de ton texte ! On en veut encore !
    Tu devrais te mettre à écrire plus, créer un blog pourquoi pas,oublier les branques, les déceptions et les chagrins qu’ils t’ont procurés et tu vas voir, sans le vouloir, sans le chercher, tu vas tomber sur LE mec bien :o)
    En tout cas, c’est tout le mal que je te souhaite …

  • #3 Christine le 4 juillet 2007 à 8 h 55 min

    Non, non, ne m’appelez plus Pretty Woman (hélas), j’ai juste oublié d’enlever ce titre de gloire (!) après le test d’hier … !!

  • #4 Chroniques du Plaisir le 4 juillet 2007 à 9 h 02 min

    Dans des moments (bien rare) de franche auto-clairvoyance, je me demande si on n’est pas toujours finalement le branque de quelqu’un ? Ou à tout le moins un branque à temps partiel. Un peu Disco man le samedi, un peu Intello la semaine, Amant au bureau de 5 à 7, Branque en ligne après 22h… CA ait rêver hein ?

    En tout cas bravo Fanchette pour ton style, ton second degré et ton obstination à dégoter la perle rare ! ;-)

  • #5 Marie Laure le 4 juillet 2007 à 9 h 05 min

    Brûle un cierge à Sainte Rita…;)
    Après avoir subi quelques boulets, j’ai demandé un homme "normal et drôle" et j’ai été exaucée…bon, il aime le foot et TOUS les sports (à la télé) mais personne n’est parfait ^^

    Et bravo pour le style Fanchette!

  • #6 missdarjeeling le 4 juillet 2007 à 9 h 06 min

    Fanchette,
    Hélas pour toi, ton commentajire est très drôle ! Tu aurais certainement préféré ironiser sur un autre sujet mais au moins, l’ironie dont tu fais preuve démontre que tu as du recul.

    Pourquoi, au vu de ton expérience, ne pas élaborer un questionnaire-type permettant de localiser les branques (ou branquignoles) ?
    Cela t’éviterait une perte de temps et d’énergie désagréable.

    C’est vrai que les branques n’en ont pas forcément l’air au début mais en faisant une enquête précise, il y a toujorus quelques détails, en serait-ce qu’un seul, qui cloche. Un branque n’est jamais totalement caché.

    Bon courage pour la suite !

  • #7 lizou le 4 juillet 2007 à 9 h 09 min

    Et encore, il existe meme des branques danereux

  • #8 Ashley le 4 juillet 2007 à 9 h 19 min

    Ah Fanchette, c’est super drôle, très bien écrit, vraiment bravo. Et je pense qu’on a toutes eu droit à au moins un branque de ta branque-list. Mais je crois que c’est grâce/à cause de ces branques qu’on finit par trouver ZE OUANE et on l’apprécie et on l’admire d’autant plus…

  • #9 missdarjeeling le 4 juillet 2007 à 9 h 22 min

    Ashley, je suis d’accord avec toi !!!!

    Le branque permet de détermuner ce dont on NE VEUT PLUS. Et donc par élimination ou comparaison de trouver le non-branque

  • #10 lihha le 4 juillet 2007 à 9 h 35 min

    Definition du branque?? juste pour savoir??
    super drole ton texte..

  • #11 Anna le 4 juillet 2007 à 9 h 39 min

    Bravo !! Pour le style, l’humour, le rythme, l’intelligence d’écriture : un vrai talent, c’est agréable.
    Pour ce qui est des branques… ils présentent un avantage non négligeable : emmerdouiller les pestes qui gâchent notre horizon en leur refilant leurs coordonnées par exemple ?

  • #12 sylve le 4 juillet 2007 à 9 h 47 min

    Excellent!!!!!!!!! J’avais moi aussi envie que ton texte continue et j’étais limite tentée pour en rajouter quelques uns de ma longue collection!!!!!!!!!!
    Paraît qu’il y a pas de recettes mais parait aussi qu’il y a des cercles vicieux qu’on auto-approvisionne.

  • #13 funambuline le 4 juillet 2007 à 9 h 48 min

    Bon, chère fanchette, je tiens à te rassurer, après quelques années de collection de branques en tous genres (je crois qu’on pourrait jouer au jeu des septs familles…), j’ai rencontré un Homme. Le problème, c’est comment les rconnaître au milieu des branques, je te l’accorde, surtout au milieu de la nuit, un peu émechée… et ben j’en sais rien, un coup de bol peut-être?
    Sinon, une technique intéressante consiste à faire attendre un peu l’animal (en attente de savoir dans quelle case le mettre), physiquement j’entends… et après quelques heures/jours/semaines, il y a forcément des indices de branquitude qui ne trompent pas… m’enfin bon, encore faut-il être patiente… personnellement je ne tiens jamais le coup bien longtemps…

  • #14 teatree le 4 juillet 2007 à 10 h 09 min

    trop fort Fanchette!
    quelle plume!

    heu, par contre, pour un plan anti- branque, j’ai pas de solution…

  • #15 ecran plat le 4 juillet 2007 à 10 h 20 min

    un texte qui fait du bien…….et criant de vérité….perso je collectionne les branques
    (de mon ex mari à mon dernier ex ami), alors je serais fortement intéressée par un questionnaire type detecteur de branque, surtout que là je viens de rencontrer un "pas branque" je pense mais je voudrais en etre sure ….vous me comprenez les filles….

  • #16 Nadynette le 4 juillet 2007 à 10 h 28 min

    Les branques…. j’en ai surtout connu sur internet. Même un qui m’a donné deux fois rendez-vous et qui n’est pas venu aux deux. C’est finalement quand j’ai rencontré mon mari ‘pour de vrai’ – j’y suis allée en me disant que celui-là, c’était le dernier et bien parce que je lui avais promis depuis longtemps – c’est là que j’ai trouvé un non-branque. Comment te dire… une fois que j’ai arrêté de m’acharner à chercher, j’ai vu celui qui ressortait le moins du lot, celui que je n’avais précisemment pas vu, et c’était celui-là le non-branque! Mais je parle d’expérience personnelle, je ne sais pas si c’est valable pour tous…

  • #17 lyqa le 4 juillet 2007 à 10 h 33 min

    Fanchette, je n’ai aucun conseil à te donner – pas toujours été très fortiche dans ce domaine-là. D’autant plus qu’à mon avis, chacun cache un peu de branquitude en soi – le tout étant de trouver celui dont la branquitude te plaira aussi. Auquel cas, il risque de t’apparaître comme un non-branque, mais il faut tout de même garder la tête froide – au moins en apparence – pour qu’il ne se croit pas autorisé à un laisser-aller plein de branquitude. Bref, tu vois, je ne suis pas très claire…!

    Moi aussi, j’ai rencontré mon Homme après quelques branques…et ne me faisant plus d’illusions, c’est moi qui ai été la plus branque – et c’est lui qui a été déçu. Je l’ai alors regardé d’un autre oeil – "ben ça alors…!". Enfin, voilà.

    En tout cas, merci pour ce texte, très bien écrit – j’adore "la règle du No zob in job" !

  • #18 teatree le 4 juillet 2007 à 10 h 37 min

    d’accord avec toi nadynette: faut pas chercher!
    d’après ce que je vois des expériences des copines, "chercher attire le branque".
    d’ailleurs, je n’ai jamais été en attitude "je cherche" et mon mari m’est tombé dessus, comme la pluie sur le mois de juillet ;))
    quand on ne cherche pas, on est plus libre et plus détachée, donc moins "la tête dans le guidon"…
    mais tout ça est à prendre avec des pincettes car évidement c’est très complexe.il n’y a aucune règle et toutes les vies de couple heureuses peuvent se transformer en plan loose…

  • #19 teatree le 4 juillet 2007 à 10 h 39 min

    c’est clair "no zob in job" c’est extra!

  • #20 C-nine le 4 juillet 2007 à 10 h 46 min

    Bonjour à toutes,

    Professionnelle en barjos et autre branquignolles pdt de nombreuses années au désespoir de mes amies, à la retraite actuellement pour cause de rencontre charmante et plus si affinité… J’ai bien qqs idées sur la question…
    Comme conseillé plus haut par Ashely ou funambuline, maintenant que tu sais exactement ce que tu souhaites éviter comme type d’homme tu vas gagner du temps en les évitant plus rapidement… Déjà testé ! même pas la peine d’essayer, de perdre du temps, de te faire du mal. Va à l’essentiel, pose les questions qui t’intéressent directement : "tu es marié ? tu as des enfants ?" classique mais efficace, ce qui ne dispense pas de la suivante : "tu es avec qqn en ce moment ?", eh oui… un mec c’est assez simple finalement ça répond aux questions qu’on leur pose le plus souvent, encore faut-il leur poser sans flipper de les faire fuir… Après tout parfois ça peut être un mal pour un bien !

    Bref mon conseil numéro un c’est d’être naturelle, d’avouer franchement ce que l’on cherche, plan d’un soir ou homme de sa vie en étant honnête avec soi-même en premier lieu. Après il s’agit aussi de ne pas forcément faire fuir le gentil garçon timide qui n’ose pas te parler tellement il te croit inabordable. Celui qui justement correspondrait à tes attentes au lieu de tous les nazes forcément plus sexy au départ…

    Bonne chance !

  • #21 lili le 4 juillet 2007 à 10 h 47 min

    Ne change rien! S’il te plaît, ou plutôt je te somme (chu ministre de la Justice ici, je me gênerai pas) de garder, voire de cultiver cette vie sentimentale qui t’exalte le clavier.

    Un tas de filles rencontre les mêmes branques que toi, ça s’appelle l’éducation sentimentale et ça nous permet d’apprécier ton excellent style littéraire.
    Tu écris bien!
    Continue! Encore!
    D’autant qu’il en manque un paquet à ta petite collec, je ne vois par exemple nulle trace de Don Juan. Toute fille DOIT se coller un Don Juan, obligado. Faut avoir croisé ça une fois dans sa vie.

    Ton cas n’a rien de pathologique, t’es super normale, vu que tu les vois en tant que branques dans des délais assez rapides.
    Ce qui est grave c’est de faire plusieurs fois le même type de branque. Que des radins du sentiment, ou rien que les fils à sa maman, là, oui, ça se soigne. S’obstiner dans une seule variété de ratage, ça craint. Explorer la gent masculine, ça forme le caractère.

    PS : No Zob In Job ne s’applique que si on travaille toujours avec les mêmes des années durant. Y a des tas de métiers où on change souvent de collègues, et là, pourquoi se priver?

  • #22 Mayu le 4 juillet 2007 à 10 h 55 min

    Fanchette: c’est un plaisir de te lire

    Marie-Laure: nous avons le même mari, aurait-il une double vie? Pour ce qui est de suivre TOUS les sports par voie de télé/radio/presse, je lui ai demandé un jour si je devais m’inquiéter pour l’avenir de notre couple (c’était un jour où il y avait du sport automobile à la RADIO, le truc qui ne veut vraiment rien dire!!!) il m’a répondu "non ma douce, sauf si je me mets à m’intéresser au curling", je te transmets l’info, à toutes fins utiles.

    Teatree, Nadynette, etc.: je partage l’adage "chercher attire le branque" mais je le complèterais quand même par "hélas ne pas chercher ne protège pas du branque". Il y a des branques particulièrement retors qui jettent leur dévolu sur de pauvres créatures comme moi (enfin, moi avant l’Homme, s’entend) qui n’ont rien demandé à personne et qui se soignent très bien toutes seules,

    je n’ai pas de recette infaillible, mais je te donne celle que je conseille aux copines: "on me veut, on m’épouse" , c’est à dire que tu n’envisages pas de donner suite à une relation si l’homme impliqué n’est pas transi d’amour au point de vouloir mettre genou en terre et diamant en boîte dans la minute suivant la première tentative d’approche. Cela réduit considérablement les candidats, mais en laisse suffisament pour s’amuser un peu. Bien sûr on ne les épouse pas tous (pour ma part je n’en ai épousé qu’un) mais on passe de très bons moments.

    Autre chose, quand on réalise qu’on a écopé d’un branque, on peut le lui dire (clairement, et en face), c’est assez agréable, et on peut ainsi faire durer un petit peu la relation, sur un mode léger et humoristique, en y prenant pas mal de plaisir.

    juste histoire de rentabiliser son erreur.

    je file, un monstre hirsute de 90 cm affublé d’une chemise de nuit rose à têtes de mort me tire par le majeur gauche…kirikou doit être fini

    Mayu

  • #23 teatree le 4 juillet 2007 à 10 h 58 min

    Mayu, j’adore ton com!

  • #24 flo le 4 juillet 2007 à 11 h 00 min

    Je résiste pas à vous raconter mon branque à moi : rencontré en soirée la veille, il propose de passer chez moi après le boulot (dimanche 23h … il est dans la police) … il arrive et là … sors son arme de service (ben oui vous comprenez il était tellement pressé de me voir qu’il est pas repassé par son vestiaire) … du coup je l’ai envoyé à la douche !!! LA CLASSE …
    le meilleur moment c’est quand il a rechargé son arme le lendemain … ce genre de bruit je l’avais entendu que dans les films …

  • #25 Nadynette le 4 juillet 2007 à 11 h 07 min

    Bien d’accord avec toi Mayu. C’est clair que ne pas chercher ne protège pas du branque, c’est certain, mais disons que ça aide peut-être un peu.

    Ce sur quoi je suis tout à fait d’accord (et qui m’a d’ailleurs grandement aidée à me débarrasser des branques post-homme) c’est la question du mariage. Tu me veux? Tu m’épouse. En général (mais là encore, dur de généraliser…) ça fait fuir les 3/4 des branques en moins de deux. Reste le dernier quart, récalcitrant au ‘je ne cherche pas’ et ‘épouse-moi’. Là… je ne sais pas quoi faire pour ces cas!

  • #26 funambuline le 4 juillet 2007 à 11 h 07 min

    Je confirme: chercher attire le branque.
    Il n’y a que dans des soirées où l’on ne s’est même pas pomponnée, qu’on avait même pas prévu de sortir si tard, que l’on était pas sensée faire la fête et surtout qu’on "a vraiment pas le temps en ce moment", qu’on est bien un peu seule, qu’on est pas épilée, que notre appart est un bordel terrible, … bref que l’on ne PEUT pas rencontrer quelqu’un, c’est vraiment pas le moment… que l’Homme s’approche…
    M’enfin bon, s’il craque sur nous telle quelle, il y a des chances qu’il devienne fou d’amour dès qu’on se pomponne un peu et qu’on a les gambettes douces, non? (pour moi ça marche, en tous les cas…).

  • #27 Boulette le 4 juillet 2007 à 11 h 17 min

    Fanchette, je crois en effet que la seule solution, comme le dit C-nine, c’est d’etre honnete (surtout avec soi-meme) et de poser les bonnes questions ;)
    J’ai eu a peu pres le meme parcours de branques, et l’Homme, le vrai, contrairement au branque, répond aux questions sans flipper (parce qu’il est fortiche et qu’il sait ce qu’il veut dans la vie). Evidemment le fait de ne pas le chercher est toujours un plus (jamais compris pourquoi mais c’est vrai…). En tous cas, tous ces petits boulets t’auront au moins appris à reconnaitre ce dont tu ne veux pas chez ton homme!

    Et merci pour ce petit billet drole et sincere, dans lequel nous nous reconnaissons presque toutes je crois :)

  • #28 Mayu le 4 juillet 2007 à 11 h 20 min

    teatree: merci
    funambuline: je surrenchéris, le premier non-branque de ma vie (et aussi le premier tout court, oui, j’ai eu de la chance) j’étais en pyjama quand je l’ai rencontré, le deuxième non branque (hélas pas deuxième tout court) j’étais en bas de jogging et t-shirt d’homme (ce qui, vu le format de mes flotteurs, n’a rien de sexy du tout sur moi, ça fait plutôt méga mémère), et le troisième -et dernier- c’est pire, je le connaissais depuis des années, au point qu’heureusement que je ne vomis pas quand je suis bourrée parce que sinon, il m’aurait tenu les cheveux au dessus de la cuvette.
    Je viens de réaliser en écrivant ces lignes que pour les trois hommes qui ont compté dans ma vie (en fait yen a 4 mais dans le lot ya un branque…) j’étais en pyjama le jour où on a conclu (immonde, bien sûr, le pyjama).
    Je vais aller réfléchir aux implications de cette découverte, à plus tard

    Mayu

  • #29 teatree le 4 juillet 2007 à 11 h 22 min

    les filles, faut pas oublier qu’il y a les branques qui se présentent comme célibataires sans enfant et qui sont au bas mot maqués 3 fois!
    les menteurs ça court les rues.
    sans compter les "je vais divorcer mais laisse moi le temps" alors ceux- là, en général, c’est même pas la peine…

  • #30 lizou le 4 juillet 2007 à 11 h 23 min

    Une fois un branque a été tellement pressé qu’en m’embrassant il m’a poussé dans la poubelle. La honte

  • #31 alicia le 4 juillet 2007 à 11 h 34 min

    Mon homme est arrivé assez tôt dans ma vie aussi, mais j’ai eu mes branques avant lui bien sûr!! Et je me demande si je ne savais pas au fond de moi qu’ils étaient branques, mais en attendant de trouver ZE OUANE peut-être que je me disais que c’était mieux que rien?.. Une chose est sure, je n’en regrette aucun, et je me dis même que j’ai eu chaud, tu imagines si je m’étais laissé convaincre d’en épouser un?!!!
    Quelle clairvoyance!! Bravo à toi aussi tu n’en as pas épousé!! Et je suis presque certaine que la branquitude se découvre à des petits détails qui tuent, sois alerte!!

  • #32 funambuline le 4 juillet 2007 à 11 h 35 min

    @ mayu: ah, les implications du bas de pyjama… je me réjouis de lire tes conclusions… ça va être passionnant…
    du genre: un homme il faut pouvoir dormir avec? j’ai besoin d’un doudou dans mon lit? je me cache dans ce pyjama mais au fond je suis une facholandienne super sexy mais j’aimerais que tu t’en rendes compte tout seul? …
    alors? j’ai bon?

  • #33 Vio le 4 juillet 2007 à 11 h 37 min

    "NO ZOB IN JOB"…. Je suis morte de rire j’adore l’expression!
    Pour les trucs anti-branques malheureusement à part l’instinct je vois pas…

  • #34 Mayu le 4 juillet 2007 à 11 h 45 min

    Pas mal funambuline,
    moi j’en suis arrivée à la conclusion que si je m’étais mise en pyjama (ou assimilé, parce qu’à vrai dire, telle Marylin, la nuit je ne porte que mon parfum) devant ces garçons c’est que j’étais en confiance avec eux (au point de dormir avec eux ou pas loin), pas du tout dans la représentation, et aussi un peu, comme ça a été dit plus haut, que s’ils me trouvaient attirante dans un sac à patate, l’avenir ne pouvait qu’être encore meilleur. (mais je dois dès à présent corriger un léger malentendu, je ne suis pas vraiment facholandienne sur le plan vestimentaire, ma morphologie s’y prêtant décidément trop peu, mais bon, je me rattrape en sacs et en cosmétiques…)

    ou alors, c’était tellement moche que la seule solution était de me pousser à l’enlever…

    c’est possible aussi…

    yen a deux dans le lot à qui je pourrais encore demander leur point de vue. ça se tente, non?

  • #35 missdarjeeling le 4 juillet 2007 à 11 h 48 min

    @ Lizou,
    J’adore ton anecdote. Oserais-je souligner que son attitude est finalement sacrément révélatrice ???

  • #36 lizou le 4 juillet 2007 à 12 h 10 min

    MissD tout à fait raison, il me prenait pour une petite amie en interim, quand il partait pour son taf pas de nouvelle et quand il revenait tout était comme avant. Mais bon j’étais aussi un peu branque à cette époque!

  • #37 frédérique-etc le 4 juillet 2007 à 12 h 33 min

    Tout d’abord, bravo pour ta plume, j’ai adoré te lire !
    Et ensuite, je suis bien d’accord avec lili, ce sont toutes ces rencontres qui te font avancer et qui hum… enrichiront ta culture générale !
    Pour ma part, je n’y ai pas échappé, mais comme beaucoup j’ai fini par rencontrer celui qui est fait pour moi !
    Bonne continuation en tout cas !

  • #38 Londoncam le 4 juillet 2007 à 12 h 36 min

    Alors Fanchette, dans mes bras, je connais ca ! Ca veut dire que je comprends mais ca veut dire aussi que je n’ai pas de solution. Le dernier Branque en date m’a bien fait souffrir et resultat j’ai evite la gent masculine pendant quelques annees derriere. Donc pas de Branques, certes, mais pas de mecs… Pas forcement mieux non plus. Je m’en suis remise donc je recommence a considerer la possibilite d’une relation, mais si je tombe sur un Branque, ca sera la cata !

  • #39 Nikaia le 4 juillet 2007 à 12 h 50 min

    Je ne peux que te souhaitais de tomber bientot sur un non-branque … mais en attendant, cultive ton humour pour racconter à tes copines tes aventures …
    Ma meilleure amie a aussi sa collection de branques (du pervers à l’éjaculteur précoce en passant par le dépressif…), ces récits sont capables de remonter le moral de n’importe qui!!!

  • #40 funambuline le 4 juillet 2007 à 13 h 26 min

    @ mayu: et comment qu’il faut leur demander… et tout nous raconter, c’est comme ça qu’on va apprendre comment les vrais Hommes-non-branques pensent, c’est toujours utile!!! :-)
    Sinon, je penche pour la solution: trop moche, il faut l’enlever très vite… C’est celle que je préfère!!!

  • #41 Hélène le 4 juillet 2007 à 15 h 32 min

    Les filles vous me faites mourir de rire, vos anecdotse sont démentielles ;-))

    Mayu il n’y a pas de "morphologie facholandienne", dieu nous préserve des viles tentations élitistes, pas de ça ici ;-)

    lili je trouve ton commentaire très positif, et très fin : en effet ce qui est grave ce n’est pas de tomber sur des branques (la majorité des êtres humains humains l’est plus ou moins, de toutes façons), mais de tomber toujours sur les mêmes ;-)

  • #42 Violetine le 4 juillet 2007 à 13 h 41 min

    Lol, excellent! A mon avis, pour éviter les non branques, rien de mieux que quelques mails ou coups de téléphones avant de succomber !!

  • #43 Hélène le 4 juillet 2007 à 15 h 45 min

    Roh ben zut alors Mayu, je pensais pourtant préconiser des trucs pas trop immettables, vu que je suis moi-même assez d’un autre siècle, comme physique ;-) Mais il y a grâce au ciel les sacs et le maquillage, qui vont toujours (c’est pas pour rien que je claque 10 fois plus là-dedans que dans les fringues ;-)).

  • #44 emmanuelle h le 4 juillet 2007 à 13 h 49 min

    j’adore ton texte et ton humour…
    moi aussi j’ai sérieusement galéré avant de rencontré le bon….l’informaticien bouffeur de chips et buvant du coca j’ai donné, le mec en couple qui va toujours parler à sa femme le lendemain, j’ai donné, le bellâtre qui n’a aucune conversation aussi, celui qui après un dîner envisage tout de suite le mariage et les enfants alors qu’on a juste craqué sur sa plastique avantageuse…j’ai même – je confesse – connu un mec, largué très vite, qui m’avait offert un sccrabble pour la saint-valentin….

    alors je crois vraiment que c’est quand on ne cherche plus qu’on trouve !! même en pyjama….

  • #45 lizou le 4 juillet 2007 à 13 h 53 min

    hé les filles vous vous avez jamais été la branque en question? Celle qui fait une fixette sur son ex, sur ses fesses, qui mange que des trucs mous ou qui parle de son chat toute la journée?
    Franchement ya des jours ou les meufs g envie de les tondre. La femme est un homme comme les autres, non?

  • #46 Hélène le 4 juillet 2007 à 16 h 14 min

    Ah ben je t’ai répondu, pour les Birk et le Darel, Mayu ;-) Je sais plus où tu avais posé la question, mais j’y ai répondu dessous ;-)

    Pour le doublon informatesque, pas de panique, c’est le fantôme de l’ordinateur, ça arrive tout le temps ;-))

  • #47 Hélène le 4 juillet 2007 à 16 h 25 min

    C’est bien néo-hippie, c’est mon look préféré ;-)

  • #48 Tiger Lily le 4 juillet 2007 à 14 h 31 min

    Bien sur que oui lizou ;-)

    Moi j’etais du style a prendre la poudre d’escampette des que les choses devenaient trop "serieuses".. lol en gros au bout de 3 semaines.. J’ai arrete de courir le jour ou j’ai rencontré l’actuel, et meme avec lui les 2 premiers mois ont ete vachement dur, j’ai failli tout plaquer plus d’une fois :-)

  • #49 missdarjeeling le 4 juillet 2007 à 14 h 34 min

    Ah tiens, d’un coup me revient en mémoir un branque "même pas possédé, déjà largué" qui m’avait invitée au restaurant un soir (déprimée par un autre branque qui m’avait larguée, j’ai accepté sans REFLECHIR)

    Le Branque s’appelait Antoine (tout un programme pour un homme de 30 ans)

    On se retrouve un soir après le boulot (chacun sa voiture, je n’avais pas totalement perdu la tête) et il me laisse choisir le restaurant.

    J’opte pour un adorable restau chinois dont je connais le patron depuis 15 ans, qui est un ami d’ami de ma famille.

    En se garant devant le restau, il me monter sa voiture en déclarant "fais pas attention au miettes de pain que tu vois dedans, j’avais une soirée déguisée hier et je me suis costumé en sandwich…
    PREMIERE BOURDE DU BRANQUE

    DEUXIEME BOURDE : au restau, il me demande comment je connais cette adresse. Je lui explique et il appelle le patron derechef pour lui demander "Combien d’hommes a t’elle amené ici depuis qu’elle vient ???"

    La soirée s’est achevée quand il a payé (me suis faite inviter sans sourciller) et je suis rentrée dormir chez moi, la conscience en paix de celle qui a frôlé la catastrophe…

  • #50 Mayu le 4 juillet 2007 à 14 h 45 min

    Bonne mère! MissDarjeeling, si tous les branques avaient la bonté de se présenter avec de telles pancartes plantées dessus, on serait moins nombreuses à tomber dans le, euh, panneau (ça fait bizarre panneau et pancarte dans la même phrase, non?)

    Funambuline: je vais commencer par demander à l’Homme, ce soir, et peut-être me fendrai-je d’un coup de fil à l’Ex, demain… que ne ferait on pas par amour de la science (je ne sais pas trop de quelle science en fait… la branquologie?)

    Lizou: d’une certaine façon, j’ai toujours été un branque, puisque j’ai toujours donné le pire de moi-même en début de relation, histoire de décourager les faibles, mais aujourd’hui je suis parfaite, naturellement.

    emmanuelle: j’ai l’impression que tu es la (LA) fille qui est sortie avec mon ex colocataire…. est ce qu’en plus des chips et du coca, son alimentation se composait de coquillettes au fromage?

    sur ce, bien le bonjour mesdames, il est temps pour moi d’aller chasser ma nourriture

    Mayu

  • #51 emmanuelle h le 4 juillet 2007 à 14 h 50 min

    chère mayu,

    c’est possible…..
    il était en outre obsédé par le sport & le surf…
    et en plus parfois réfléchissait: il m’a ainsi dit, un jour qu’on parlait religion, que dieu, s’il existait, était sans doute, un extra-terrestre (et il ne plaisantait pas, c’est bien le pire)
    très vite quitté, sans état d’âme !!

  • #52 Mayu le 4 juillet 2007 à 14 h 52 min

    ah non, pas de sport chez mon informaticien…ils sont donc plusieurs de son espèce, voilà qui est inquiétant!

    (je détourne mais on sort à peine du sujet hein, que celle qui n’a jamais cru pouvoir gagner contre un MMORPG me jette la première pierre)

  • #53 teatree le 4 juillet 2007 à 15 h 23 min

    missdarjeeling, heureusement que je ne l’ai pas croisé ton branque: quelqu’un qui me dis qu’il s’est déguisé en homme sandwich, moi j’explose de rire et je me dis qu’il ne se prend pas au sérieux…

  • #54 Marie Laure le 4 juillet 2007 à 15 h 23 min

    @ Mayu…je vois que l’espèce de nos males n’est pas en voie de disparition…mais je ne m’en plains pas il est plutôt agréable à vivre ( et si je me plains parfois de lui c’est pour la forme) :)

    La preuve : il m’entraîne à l’instant faire les soldes…avec sa carte bancaire!

    Je vais devoir quitter votre si agréable compagnie Mesdames,Mesdemoiselles!

  • #55 sophie202 ex collectionneuse le 4 juillet 2007 à 15 h 33 min

    Ahhhh les branques… Perso j’ai rencontré l’homme assez tôt mais ça ne m’a pas empeché d’avoir qqes branques z’aussi. Entre le manipulateur pervers drogué et le roi de la night alcolique… ruhm arhem y’avait le don juan (casé) qui m’a draguée pdt deux ans et qu’a jamais rappelé "après" et l’homme en train de divorcer qu’avait vraiment pas envie qu’une "autre conne de nana" vienne lui prendre la tête sic… Pfiouuu

    En tout cas Fanchette tu écris vraiment bien, c’est très léger, rythmé, comme écrit dans un com, à la fin on se dit c’est tout y’en a pas encore ???

  • #56 Mayu le 4 juillet 2007 à 15 h 41 min

    Hélène, que béni soit le sol que foulent tes juvéniles petons, je me suis mal exprimée.
    J’ai tout lu le blog, alors j’ai bien vu qu’il ne s’y trouvait pas grâce t’en soit rendue de préconisations en terme de morphologie, c’est juste que la plupart des objets de convoitise facholandienne en matière vestimentaire se transforment imanquablement à mon contact en bizarreries mal coupées et encore, quand je trouve ma taille! bref jai un corps d’un autre siècle, comme me disait jadis un fiancé (d’un autre siècle lui aussi, mais plus récent).

    Ta réponse me fait penser que j’ai oublié tout à l’heure de dire moi aussi à Lili combien sa remarque est judicieuse.

    Marie-laure: bonnes soldes en amoureux…

  • #57 sophie202 le 4 juillet 2007 à 15 h 42 min

    ohh mon dieu le scrabble pour la st valentin, dieu extra terretre… pour l’une et homme sandwich pour l’autre mais je suis morte de rire ça existe pas en vrai ça non? Sinon faut en faire une suite de courts métrages ou un recueil de nouvelle du style "une page un branque…"

  • #58 Mayu le 4 juillet 2007 à 15 h 53 min

    Hélène, que béni soit le sol que foulent tes juvéniles petons, je me suis mal exprimée.
    J’ai tout lu le blog, alors j’ai bien vu qu’il ne s’y trouvait pas grâce t’en soit rendue de préconisations en terme de morphologie, c’est juste que la plupart des objets de convoitise facholandienne en matière vestimentaire se transforment imanquablement à mon contact en bizarreries mal coupées et encore, quand je trouve ma taille! bref jai un corps d’un autre siècle, comme me disait jadis un fiancé (d’un autre siècle lui aussi, mais plus récent).

    Ta réponse me fait penser que j’ai oublié tout à l’heure de dire moi aussi à Lili combien sa remarque est judicieuse.

    Marie-laure: bonnes soldes en amoureux…

  • #59 Mayu le 4 juillet 2007 à 16 h 01 min

    whattt??? mais par quelle magie cela est il possible??? j’ai écrit une réponse, cliqué sur le bouton, et c’est un doublon de ma précédente réponse qui apparaît? quelqu’un aurait-il planté des épingles dans une poupée à l’effigie de mon Toshiba?? (déjà qu’hier, pendant que j’avais le dos tourné, ma fille de même pas deux ans a découvert toute seule l’existence du raccourci clavier "ctrl alt flèche qui descend" – essayez c’est tordant, l’antidote est "ctrl alt flèche qui monte" mais moi je n’en avais aucune idée de tout cela, hier…imaginez mon désarroi quand j’ai vu ce que vous allez voir si vous essayez)

    bref, non, tu ne préconises pas des trucs immettables, c’est juste que bon, il faut appeler un chat un chat, j’ai des flotteurs d’une dimension déraisonnable, sur une charpente déjà plus que moelleuse, alors forcément, il n’y a pas grand chose de taillé pour moi dans la mode actuelle. Mais comme tu le dis si bien, sacs et cosmétiques (voire godasses, j’ai des pieds presque normaux….) sont là pour me consoler.

    A ce propos, as tu une opinion sur la question existentielle qui m’occupait hier:

    "peut on porter des Birk quand on a un Gérard à la saignée? "

    mon instinct me dit que non, mais comment savoir si ce n’est pas une ruse de sa part, histoire de me faire croire que je suis OBLIGEE d’acheter une nouvelle paire de chaussures, forcément non soldée comme tout ce que je convoite?

    d’avance merci

    Mayu

  • #60 Mayu le 4 juillet 2007 à 16 h 21 min

    Aha, je viens de voir, j’avais regardé ce midi, mais pas depuis. Bon alors c’était bien une ruse de mon instinct, donc, si le soleil ressort un jour, je pourrai sortir avec mes chaussures d’allemande et mon sac de bourge catho, quel bonheur.

    De toutes façons, pour avoir l’air allemande ou bourge catho… j’ai vraiment de la marge (sur moi ça fait plutôt néo-hippie je crois)

  • #61 Hélène le 4 juillet 2007 à 18 h 24 min

    "Louée soit Sainte Fanchette, détentrice du secret de Nok, sauveuse de nos pieds et de nos cuisses" :
    Tu ne crois pas si bien dire Bing, comme tu le verras la semaine prochaine ;-)

  • #62 Hélène le 4 juillet 2007 à 18 h 34 min

    Hi hi ;-))

  • #63 Bing le 4 juillet 2007 à 17 h 21 min

    "Louée soit Sainte Fanchette, détentrice du secret de Nok, sauveuse de nos pieds et de nos cuisses.

    Que plus jamais le branque près d’elle ne rôde, que ses pas Nokés la conduisent à l’homme de sa vie."

    -Ben oui ya pas de recette anti-branque alors je fais une ptite incantation-prière en m’imaginant brûlant de l’encens (j’en ai plus et je trouve plus ma poudre de cade)-

    Et sinon, bravo à toi Fanchette, tu as réussi à t’en débarrasser !!!

  • #64 Christine le 4 juillet 2007 à 18 h 26 min

    Rhoh, quel teasing d’enfer, Hélène ! j’ai hâte :o)

  • #65 Breizhoudoudou le 4 juillet 2007 à 18 h 37 min

    Fanchette, j’ai une terrible impression de déjà vécu en te lisant…Je suis "Miss Branquesdelamort"!!! Et je n’ai pas encore trouvé de recette anti-branque, conclusion, je célibatise depuis un bon moment et je fais la richesse de ma psy (!!!!!) mais j’avance. Une chose est sûre, le branque, c’est le meilleur moyen d’éviter de s’engager…Enfin, j’dis ça mais bon je peux que parler de moi dans c’t’histoire, c’est pas une généralité (quoique…) ;-p
    PS : tu as un talent d’écriture certain, j’ai beaucoup rigolé en te lisant :-)

  • #66 Hélène le 4 juillet 2007 à 20 h 44 min

    Waow ! Le tour du mond en voilier siamoise ? Ca ça m’impresionne !

  • #67 Marie D. le 4 juillet 2007 à 19 h 08 min

    Je passe mon tour, je les collectionne moi aussi. Mais ton texte est vraiment très drôle!

  • #68 porteverte le 4 juillet 2007 à 19 h 28 min

    Bravo et merci Fanchette, pour ce moment jubilatoire…

    Quant à moi, transgresser la devise "no zob in job", m’a permis de rencontrer l’Homme, …. dont acte ;-)

  • #69 Hélène le 4 juillet 2007 à 21 h 38 min

    Un blog ? dans 10 ans ? Mais on aura sûrement inventé mille autres trucs bien plus marrants d’ici là siamoise ;-))

  • #70 funambuline le 4 juillet 2007 à 19 h 56 min

    J’incante aussi pour Fanchette:
    "Louée soit Sainte Fanchette, détentrice du secret de Nok, sauveuse de nos pieds et de nos cuisses.
    Que plus jamais le branque près d’elle ne rôde, que ses pas Nokés la conduisent à l’homme de sa vie."
    Et j’ajouterai: "que plus jamais étiquette ne la gratte", elle mérite bien ça!!!
    :-)

    Et sinon: branquologie, suis morte de rire mayu!!!

  • #71 missdarjeeling le 4 juillet 2007 à 20 h 12 min

    @ Bing,

    Ton incantation m’a fait bien rire. Pour ma part, mon placard déborde d’encens mais je n’ai plus de poudre de cade. La vie est un tombereau de catastrophes, moi je dis.

  • #72 siamoise cramoisie le 4 juillet 2007 à 20 h 32 min

    Dans mes branques, il y a le choix. Je me souviens d’un en particulier.. euh non, deux… Gratinés ces deux-là, mmm, un bonheur.

    Le premier me racontait tous jours des choses extraordinaires, les exploits de son père, médecin, artiste-peintre, capitaine au long cours… Je lui ai demandé un jour si son père, ce n’était pas un agent secret, par hasard. Genre James Bond. Il m’a répondu, le regard lointain, très sérieusement, après un petit silence qu’il voulait faire passer pour de la réflexion, comme si quelque chose venait de lui être révélé: "Maintenant que tu le dis…" …. :-((((
    Oh Seigneur!!!! j’ai fuis.

    L’autre auquel je pensais se ventait d’être comédien. Bon. Qu’il avait rencontré dans ses tournées des gens très bien. Bon, bon. Et d’ailleurs, un jour qu’il "jouait le rôle de Ronald Mac Donald…"
    :-(( (mon sang se fige),
    tout déguisé dans cet abominable clown, il lui avait été donné de rencontrer le patron de Mac Donald France , (suspension dans son discours, pour voir l’admiration dans mon regard),
    et franchement, ce type était hyper sympa. Ils se sont tutoyés tout de suite, la preuve… :-(((( Grandiose, n’est-ce pas?

    Ma solution à moi, maintenant:

    Les branqu’guignoles ont traversé douze années de ma vie. Cela a presque cessé lorsque je me suis amusée, telle B. Jones, à faire une liste des "caractéristiques que je voulais absolument voir chez un homme désormais". Je n’aurais jamais cru que ça "marcherait". J’ai oublié cette liste, je me suis loupée encore deux fois avant de tomber sur l’Homme de ma Vie. J’ai un jour retrouvé cette liste, et cela me faisait bien rire, je braillais qu’il avait presque tout bon, je l’ai montrée à mon doudou, qui l’a immédiatement embarquée, et je vous jure qu’il s’applique comme un fou, depuis deux ans, à ressembler à la ligne près à ce portrait immaginaire. Une seule manque en réalité: le pognon. Mais lui qui était un peu faignasse et dépensier, il est devenu bosseur et économe. On l’aura, notre voilier pour faire le tour du monde!!!Et pour le reste, je suis comblée depuis le premier jour ;-)

    Une bonne liste, ça aide à se remettre les idées bien en place, et à être exigeante, culotée, et patiente. ;-)))

  • #73 siamoise cramoisie le 4 juillet 2007 à 21 h 15 min

    ce qui est trop fort, c’est que mon époux est malade comme un chien, en mer :-))

  • #74 siamoise cramoisie le 4 juillet 2007 à 21 h 23 min

    On nh’a qu’une vie, et le monde est tellement beau! Nous embarquons dans dix ans si tout se passe bien. Je ferai un blog à mon tour… ;-)

  • #75 lizou le 4 juillet 2007 à 21 h 44 min

    Moi j’ai peur des voiliers, ça a pas l’air solide. Mais sur le titanic j’aurai meme pas eu peur. Perso j’aime bien le pédalo.
    COmment il fait le capitaine s’il a le mal de mer???
    Dans 10 ans hélène yaura plus d’océan, plus de poisson. BRR que écopessimisme dis donc. Le thon est en voie de disparition, dans quelques années je vais valoir une petite fortune. Je dis ça parce que je les trouve pas si moches.

  • #76 siamoise cramoisie le 4 juillet 2007 à 21 h 47 min

    J’ai dit blog parce que je ne connais rien d’autre pour l’instant. J’aurais dû dire zglub.
    Dans dix ans, je fais mon zglub. :-))))

  • #77 Christele le 4 juillet 2007 à 21 h 48 min

    Bah moi, pour éviter les branques, j’évite les mecs tout court, et c’est d’un chiant de dormir seule depuis des mois !

  • #78 lizou le 4 juillet 2007 à 21 h 48 min

    le Zglub, ben faut encore que ça soit compatible avec PCZglub ou un MacZglub.

  • #79 lizou le 4 juillet 2007 à 21 h 50 min

    Christele faut t’offirir un chat! c’est doux, gentil, indépendant, calin et ça bouffe des boites. Bref c’est l’homme idéal.

  • #80 Amélie Chérie le 4 juillet 2007 à 21 h 50 min

    Héléne, en tant que blogueuse repentie, je traine toujours sur la blogosphère, et c’est avec bonheur que je suis tombée chez toi il y a quelques semaines (en tapant "smockey eyes" sur google…on ne se refait pas)…

    Donc ce soir, j’ai pris de bonnes habitudes et je lis le bon petit billet de Fanchette, je pioche dans les commentaires, et je retrouve m grande amie flo joe (la fille qu’a dormi avec P38 siglé propriété de la police nationale sur sa table de chevet)
    Comme quoi le monde est petit…

    Et des branques, je crois qu’elle pourrait témoigner que j’en ai rencontré un certain nombre…Bon c’est vrai que je me spécialise dans l’artiste maudit, intermittent du spectacle à scooter ou ex leader d’un groupe de rock electro progressif mort né…A croire que j’ai trouvé un filon de branques tendance j’ai des cheveux et je bouge la tête en rythme sur la playlist des inrocks…

    Enfin, j’aimerais bien que la série noire cesse un peu et que L’Homme me tombe dessus bientôt, parce que là, maintenant que j’ai une culture musicale proche de la perfection, je suis prête…

  • #81 siamoise cramoisie le 4 juillet 2007 à 21 h 56 min

    Avoir un chat ignoble, c’est le meilleur moyen de tester l’homme que l’on convoite. hha ha haaaaa! (rire sardonique)
    il faut suivre les conseils de Lizou. :-))))

  • #82 siamoise cramoisie le 4 juillet 2007 à 21 h 57 min

    Lizou, pas les boîtes. Ca pu sa race. Les croquettes, c’est bien mieux.

  • #83 lizou le 4 juillet 2007 à 21 h 59 min

    Moi j’avais le test du berger allemand obsédé sexuel, c’était un révélateur de personnalité! Le chien est mort mais a eu le temps de tester mon officiel.

  • #84 siamoise cramoisie le 4 juillet 2007 à 22 h 02 min

    Elle peut faire grave sa crâneuse, ma chatte, avec sa belle queue ondulante. Rien à voir avec ses consoeurs à petite queue tordue et toute courte.
    Bon bon, je vous laisse: mon homme m’appelle. Ca c’est un homme. :-)))

  • #85 Fanchette le 5 juillet 2007 à 1 h 13 min

    Les filles (et Pablo !), vos réponses me ravissent… Voici en vrac, ce que j’en retiens :

    Pour répondre à une première salve de commentaires, je n’ai jamais vraiment "cherché" l’Homme. En tout cas jamais en toute conscience. J’avoue que le dernier m’est tombé dessus plutôt brutalement… Ça faisait même quelques mois que j’avais adopté la stratégie de Londocam (No branque / No mec). Donc le fait de ne pas chercher ne m’a pas protégé.

    Pour ce qui est de l’incantation de Bing : merci. Je suis sûre que ça va porter ses fruits. je sens tes bonnes ondes d’ici !

    Pour la suggestion de Marie-Laure : je cours dès demain mettre une pelletée de cierges à Saint-Rita dans toutes les chapelles de l’Ouest.

    Plus globalement, je suggère un blog collectif, sur l’idée de qui déjà ? : vos anecdotes sont truculentes ! ;-) Spécial bravo à Amélie-Chérie et son filon de branques musicaux (je vois très très bien le genre), ainsi qu’au faux comédien de Siamoise cramoisie, sans oublier l’amateur de poubelle de Lizou les stratégies pyjamesques de Mayu… Vraiment trop fort !

    Je retiens l’idée de missdajerling et de Siamoise des listes. Même si ça me semble aller à l’encontre de l’adage "chercher attire le Branque" nan ?

    Heu sinon, vous leur posez vraiment des questions aussi franco, miss darjelling et C-nine ? Ouaha quelle audace. Comme Ecran-plat, je suis intéressée par la check-liste anti-braque. Qui s’y colle ?

    Et je note l’analyse de Breizhoudoudou : le Branque est le meilleur moyen de ne pas s’engager… ouaip… pas faux.

    Heu pour la proposition de Lizou de remplacer l’Homme (même branque) par un chat, je ne suis pas encore si désespérée…

    Quant à la proposition de Funambuline : attendre d’avoir quelques indices avant de s’enflammer. Ça semble super raisonnable comme stratégie. Mais moi non plus je ne tiens pas très longtemps.

    Enfin, Pablo, comme disait justement quelqu’une plus haut, on est tous le Branque de quelqu’un finalement !

    En tout cas merci pour votre amicale lecture…
    Bonne nuit.

    Au fait "No Zob in Job" est une chanson génialissime de la géniale Grande Sophie.

  • #86 Pablo le 5 juillet 2007 à 0 h 09 min

    Je trouve aussi que c’est très bien écrit, Fanchette, mais sous l’ironie (donc la sincérité) je pense que ce n’est léger et drôle qu’en apparence et que ce que tu racontes est somme toute… tragique !! Non, non, pas tragique pour toi parce qu’en fin de compte tu t’en sors toujours très bien… mais tragique pour nous, ces lecteurs (je ne le dis qu’au masculin) qui nous reconnaissons (aïe !!) dans l’un ou l’autre des types de branques que toi et tes lectrices -dans leurs commentaires- avez décrits… Le pire c’est de savoir que, même si la femme qui croit nous aimer ne nous considère pas (encore) un branque, on l’est sans doute dans le souvenir (et pire, dans les listes) de toutes ces femmes qui nous ont quitté par le passé (ou qui nous ont quitté -également- en nous laissant croire, comble de notre branquitude, que c’était nous qui les quittions). C’est une sorte d’immortalité, certes, de figurer sur toutes ces listes – mais ce n’est pas très réconfortant pour autant !

  • #87 lyqa le 5 juillet 2007 à 0 h 18 min

    Pablo, il y a aussi pleins d’hommes qui laissent de très bons souvenirs…

  • #88 Hélène le 5 juillet 2007 à 8 h 48 min

    Roh pauvre Fanchette, tu t’es couchée hyper tard pour répondre à tout le monde, c’est chou !

    Amélie Chérie sois la bienvenue !

    Pablo pas de panique, comme le souligne lyqa, il y a des hommse qui laissent des bons souvenirs, et je ne doute pas que tu en fasses aprtie ;-)

  • #89 missdarjeeling le 5 juillet 2007 à 9 h 04 min

    Lizou, Siamoise Cramoisie, Christele,

    J’ai jeté un oeil sur le blog ce matin, histoire de me mettre en forme avant d’attaquer le boulot (j’y étais déjà quand même au boulot…) t vous m’avez fait PLEURER DE RIRE avec vos délires sur les hommes, les chats et les intermittents du spectacle.
    Tiens, d’ailleurs, j’en ai connu un d’intermittent, je l’avais oublié, celui-là…

    MERCI pour vos délires !

    BONNE JOURNEE A TOUTES

  • #90 funambuline le 5 juillet 2007 à 10 h 17 min

    Vous me faites tellement rire les filles, en lisant vos commentaires, je me rends compte que j’ai utilisé pas mal de vos stratégies:

    – le chat: très calin et jaloux… un de mes branques a pris la fuite. Mais le problème est que des vrais HPB (Homme pas branque) peuvent être allergiques… m’enfin bon, mon Philibert (c’est mon félin) m’a tout de même protégé une fois au moins!!!

    – la liste: ou plutôt les listes:
    – liste de branque (que j’ai commencé très tôt avec une copine… et pour rassurer Pablo, cette liste de gente masculine comporte certes une majorité de branques, mais aussi quelques spécimens d’Homme au doux souvenir)
    – liste de "qualités indispensables à l’HDMV" (Homme(s?) de ma vie). Ou le pognon n’entrait pas, mais des trucs un peu farfelus comme "le sens du rythme", "esthète", … d’ailleurs je me souviens que quand on a rédigé cette liste -avec la même copine, chacune la sienne, bien évidemment- chaque mention nous rappellait une attitude de branque à éviter soigneusement… (on est plus très loin de la branquologie moi j’dis!).

    – le no homme/no branque: mais même avec ma bête à poil collé à moi dans mon lit… c’est déprimant à la longue, et je trouve qu’on risque encore plus de craquer sur le premier branque venu qui pourrait réchauffer notre lit (à défaut de nous réchauffer le coeur!).

    – et pour finir l’attitude : "non, non, j’vous jure je ne cherche plus, je suis bien seule", à laquelle (retrospectivement évidemment) je ne croyais pas une seconde. En fait j’avais toujours les sens en éveil, les yeux qui papillonnaient dès qu’un mâle pas trop mal s’approchait et je trouvais même des excuses aux grands signaux WARNING BRANQUE à ces mâles en question. Jusqu’à celui qui m’a fait desespérer. Et où j’ai finalement arrêter totalement de chercher.

    Mais là, ça y est, l’Homme est entré dans ma vie. Et les branques me paraissent très, très loin.

    Et sinon, un blog spécial branque, je crois que ce serais une excellente idée… mais j’ai bien l’impression que le branque d’une autre peut être notre Homme à nous… non?

  • #91 Fanchette le 5 juillet 2007 à 13 h 49 min

    Ha ben ouai c’est ça Funambuline : le Branque d’un autre peut être notre Homme à nous. Au lieu d’un blog de branques, faut donc faire une foire aux Branques !

  • #92 Fanchette le 5 juillet 2007 à 14 h 53 min

    La Branquante ! Trop bon !!
    Les histoires d’Amour sont toujours une histoire de moment et de personne. Les Branques sont parfois juste dans une période de Branquitude (;-)) il suffit qu’ils en sortent pour abandonner leurs habits de Branques.
    Le problème c’est que parfois c’est vraiment trop long d’attendre qu’ils daignent quitter la Branque attitude… Il faut aussi espérer que leurs ex-copines (nous donc !) et leurs ex-histoires contribuent à les faire évoluer et les transforment en Homme idéale pour la suivante. Bon ça c’est un peu les boules à admettre quand même : la prochaine qui va tomber sur le dernier Branque en date aura donc la version évoluée Branque.2, avec beaucoup moins de bugs que la version Branque.1 que j’ai moi même testée !

  • #93 siamoise cramoisie le 5 juillet 2007 à 14 h 07 min

    Oh comme je suis raviiiie! :-))))

    Et j’apporte une précision qui a son importance: je suis flanquée d’un chat (ou plutôt d’une chatte), ET l’Amour de Ma Vie EST ALLERGIQUE, mais alors grave sa race. :-))))))))) Qu’est-ce qu’il peut m’aimer… mmmm ! j’ai de la chance, hein? Mais je crois que lui aussi a un bol du feu de Dieu. ha haaaaaa! (re-rire sardonique)

  • #94 siamoise cramoisie le 5 juillet 2007 à 14 h 08 min

    Oh oui, oh oui, une Branquante!

  • #95 siamoise cramoisie le 5 juillet 2007 à 14 h 13 min

    C’est vrai, finalement, mon Homme à moi a été le branque d’une autre. Oh comme c’est vrai!! mais les quelques années qui nous ont séparées, toutes les deux, ont comment dirais-je? épuré? l’homme qui est devenu mon époux.
    Quoique.
    Là où elle avait buté, moi j’ai tenu bon. Ca a éré du sport.

    Hyper d’ac’ pour une Branquante, ou foire aux Branques. Le malheur des unes peut faire le bonheur des autres. Et on n’a pas fini de rigoler!!

  • #96 Hélène le 5 juillet 2007 à 16 h 52 min

    Dites donc c’est la grande forme aujourd’hui ! Merci à Fanchette et ses branques d’avoir insufflé une telle ambiance !

  • #97 Fanchette le 5 juillet 2007 à 16 h 57 min

    Ok pour le Lapsang souchon.

    Ok aussi pour le premier prix au branque artiste-maudit-qui gerbe-sur-la-société-en-pétant-dans-les-draps-de-soie-payés-par-papa-et-maman. Mais il a l’air plus "con" que "branque" ce modèle nan ?

    Parce que les cons, ça se repèrent plus vite je trouve… le branque au contraire laisse planer le doute. Style son côté branque nous plairait presque (on est flattée d’être choisie par le roi de la night, son côté déjanté nous séduit, son aspect mal-marié nous émeut, ses blagues à la con nous font rire… ok ça ne dure qu’un temps, ça devient rapidement insupportable. Pour çui là, c’est son physique avantageux et sa voix de velours peut-être ?). Ça a un côté "délicieux", le Branque. Comme disait Delph, ils ont même l’air au dessus du lot… C’est pour ça qu’on tombe dans leurs filets…

  • #98 Hélène le 5 juillet 2007 à 17 h 02 min

    Un branque, finalement, c’est un toxique non ?

  • #99 sophie202 le 5 juillet 2007 à 15 h 15 min

    là la branquologie on est en plein dedans j’ai l’impression les filles.

    Quand à la branquante (c’est génial comme concept ça m’a fait rire tout seule dans mon bureau), rahh là je dois dire qu’y faut qd même faire le tri paske j’ai vraiment un sérieu doute sur le fait que certain branques version 3.0 soit moins buggés que les version 1.0.
    Perso je fais l’impasse sur l’homme sandwich si vous permettez… Quand à mon drogué je le laisse au placard aussi (je vous assure y vaut mieux).

    L’idée d’un collectif branque est de moi à vrai dire j’aimerai bien avoir le temps de crérer et d’administrer de blog mais pour qqes semaines suis assez overbookée… si l’une d’entre vous est partante au hasard… Fanchette paske quand même elle écrit très bien ;-) je lui cède les droits…

  • #100 Fanchette le 5 juillet 2007 à 17 h 20 min

    Missdarjeling, c’est vrai le branque est souvent doublé d’un con. Mais l’inverse n’est pas forcément vrai. Pour moi le branque doit avoir un côté délicieux. Un truc dont on sait que c’est toxique (c’est tout à fait ça Hélène, bise à Pomme au passage) mais on est attiré quand même. Alors que le con, est souvent basiquement con. Uniformément con. Du coup pour le Branque, la rupture est plus dur à admettre, parce que dans le fond, y’a des trucs qui nous attirent vraiment chez ces mecs. (D’où la remarque de Breizhoudou sur le fait qu’on ne choisit pas forcément les Branques par hasard… ça me travaille)

    Hier dans le train (8 h c’est long) j’ai lu La plage d’Ostende, la narratrice écrit de son amoureux qu’il était sa drogue, un truc dont elle savait que cela la rendait malade mais dont elle ne pouvait se passer. Ben le Branque c’est un peu pareil, c’est "délicieusement mauvais". Mais c’est parce que c’est délicieux qu’on se laisse avoir…

    M’enfin, con ou branque le résultat est le même : on finit célib’ !

  • #101 Hélène le 5 juillet 2007 à 17 h 24 min

    Ah ben évidemment qu’on choisit pas les branques par hasard, c’est parce qu’on n’a pas envie de s’engager (même si on est persuadée du contraire), qu’on prend de mecs avec qui ça peut pas marcher, j’en suis persuadée.

  • #102 siamoise cramoisie le 5 juillet 2007 à 15 h 36 min

    Funambuline, TTTTTRRRRRès important, le sens du ryhtme. Chanter juste aussi. Cela faisait partie de mes impératifs: comment danser ou chanter avec un homme s’il n’a pas le sens du rythme ou s’il chante faux? (Tiens ça me fait penser à quelques autres branques que j’ai connus!)

    Sur cette liste, il faut mettre TOUT, absolument TOUT ce que tu désires pour ta vie.
    Après, pour les concessions, on peut toujours voir.

    Et dire qu’à l’époque, j’avais fait "ma" liste en délirant… ;-)

  • #103 Fanchette le 5 juillet 2007 à 17 h 37 min

    Exact missdarjeling… le côté artiste-rebelle c’est du 100 % branque : il est beau, il chante bien, en plus personne en le comprend sauf toi. Poussé à l’extrême, le branque-rebelle qui vit chez ses parents et touche le RMI c’est méga-con ! On n’en sort pas.

    Voui bon Hélène, ne remue par le révolver dans la plaie… j’admet tout juste difficilement l’idée. Je suis une pôv’ fille sur qui les Branques jettent leur dévolu. Pas l’inverse… Mais l’idée fait son chemin, je commence même à trouver du charme à un comptable de mon entourage. Oui je sais faut pas d’apriori mais avoue que là quand même, c’est diablement pas rock & roll comme background professionnel… Du coup, je me pose plein de questions : peut-on être branque ET comptable ? Des témoignages les filles ?

  • #104 Fanchette le 5 juillet 2007 à 17 h 40 min

    Oups breizhoudoudou, j’avais pas vu que j’en avais mangé la moitié ! ;-)

  • #105 Hélène le 5 juillet 2007 à 17 h 43 min

    Yep on peut être branque et comptable, tu as des a priori socio-culturels Fanchette, la branquitude n’est pas forcément liée à la profesion ;-))
    Genre il peut être marié, ton comptable ;-)

  • #106 missdarjeeling le 5 juillet 2007 à 15 h 49 min

    Aaah, la BRANQUANTE, moi je vote pour !!!!

    Et comme cité plus haut, je suis également sceptique sur l’éventuelle évolution positive du Branque.
    Sans compter que quelquefois la version "mise à jour" a plus de bugs que la version "de base". On s’en sort plus !

    Oh, je vois que vous avez adoré mon "homme-sandwich". Pas moi (la honte :pas totale, j’ai pas CONCLU)

  • #107 Fanchette le 5 juillet 2007 à 17 h 50 min

    Ouai, j’ai commencé à mener mon enquête, l’a pas l’air marié çui-là. Mais je lui ai pas demandé franco non plus. Nan ça désolé, je peux pas.
    C’est p’têt bien des apriori socio-culturel ou socio-professionnels. Ça se trouve il est homme sandwich dès qu’il sort du bureau… ou même qu’il est artiste maudit la nuit : ah misère ! Je poursuis mon enquête.

  • #108 Fanchette le 5 juillet 2007 à 17 h 53 min

    Hi hi siamoise cramoisie, j’adore… Au vu de mes apriori socio-professionnels et de mon humour douteux sur les comptables, je prends un ticket pour t’accompagenr dans les mines. Qui sait si ça ne regorge pas de mineurs sexy à souhait et pas du tout branques d’ailleurs…

  • #109 missdarjeeling le 5 juillet 2007 à 15 h 55 min

    Héhé, j’en ai un autre de branque. J’espère que vous allez l’adorer.

    Un artiste maudit, qui avait signé en 1991 un contrat chez Barclay pour un single qui a eu du succès. Barclay voulait le garder : il n’a pas signé car "il valaiti mieux, on voulait lui changer ses textes etc." (il écrit mal).

    Depuis, il "galère" dans un superbe appartement à Marseille, prêté par ses parents et vit du RMI. L’été il part trois mois chez ses parents, dans une villa sur la Côte d’Azur.

    Et il vomit sur la société et les gens qui bossent (dont moi) en se prenant au sérieux et qui ont LA BELLE VIE, tous !!!!
    Il paraît qu’on est des nantis et quand en plus on a (à l’époque) une voiture de fonction (re-moi), alors là, on est des super-nantis…

    A sa décharge, il avait un physique HYPER-AVANTAGEUX et il chantait très bien.

    Qui n’en veut de mon branque ???

    NB : je ne l’ai pa revu depuis 8 ans… peut-être la version Branque.2 est-elle différente !

  • #110 Hélène le 5 juillet 2007 à 17 h 59 min

    C’était pas un reproche ehin, c’est normal d’avoir ce genre d’a priori, moi non plus si on me parle de comptable je grimpe pas aux rideaux ;-))

  • #111 siamoise cramoisie le 5 juillet 2007 à 16 h 09 min

    Vraiment pas mal du tout, même très bien , ton Branque, Miss Thé Délicat Que C’est La Super Classe moi je préfère tout de même le thé blanc, tu connais?

    Imbu de lui même à souhait, tout ce que j’aime. Totalement con!! je m’éclate de rire! Oh, c’est un bonheur. Si on faisait un concours, il aurait toutes ses chances.

    Bon, il est très bien de sa personne, dis-tu. Avec un bon baillon, dans la version 0.2 c’est peut-être intéressant. Des amateuses? :-))

  • #112 Fanchette le 5 juillet 2007 à 18 h 12 min

    Ha ben donc tu vois Hélène, si je commence à me dire qu’un comptable peut être séduisant, c’est que je suis peut-être sur la bonne piste.
    Parce que à la base, j’suis plus attirée par les artistes maudits, les mecs mariés, les rois de la night, les piliers de bistrots (ben ouais, j’aime les bistrots moi, alors forcément, je rencontre des piliers de bistrot, et forcément, y’a une palanquée de Branques parmi). Je me rends compte que dans mon entourage y’a quand même des types qu’ont des jobs pas croyables et ça me fait rêver. Alors comptable… j’suis p’têt sur la voie du changement là !
    Mais j’suis quand même partante pour un stage aux Mines. Gageons qu’avec Siamoise, on devrait s’y poiler… Pendant les pauses, on fera nos listes : les Branques qu’on a déjà testés. Ceux qu’on veut surtout jamais rencontrer.

  • #113 Hélène le 5 juillet 2007 à 18 h 17 min

    Je confirme Fanchette, si tu n’es attirée que par les artistes maudits etc, c’est que tu as un problème dans ta tête.
    Je dis pas ça pour t’envoyer chez le psy hein, dieu nous en préserve, mais ça veut juste dire que la solution est en toi, pas que tu es maraboutée, ce qui est une bonne nouvelle ;-)

    Quant aux mines de sel, à mon avis vous vous faites des idées les filles, vous imaginez des cristaux de sel rose de l’Hiimalaya et tout, avec des petites chèvres cachmires qui gambadent dans les coins ? Je crains que ça ne soit moins drôle (allez savoir, peut-être même qu’il y a des comptables ;-)).

  • #114 missdarjeeling le 5 juillet 2007 à 16 h 26 min

    à Siamoise Cramoisie,
    Merci, merci. Je suis contente de mon Branque, du coup.

    Le thé blanc, je connais mais j’avoue que mes deux favoris sont :
    – le Darjeeling "first flush" (= première récolte, la plus chic et la plus onéreuse)
    – le Lapsang Souchong, au délicieux goût fumé.

  • #115 Fanchette le 5 juillet 2007 à 18 h 27 min

    Ah la solution est en moi ? Comme la force de maître Yoda ?
    En fait, je ne me sens pas "attirée" par ces branques, hein, que ce soit bien clair. Je fais juste le constat. Et comme je ne crois pas à la théroie du complot (ni du maraboutage, j’ai bien essayé l’exorcisme avec mon dernier branque, bien placé pour le pratiquer… mais ça n’a pas marché), je dois bien me rendre à l’évidence : y’a un truc.
    Donc je vais mettre en œuvre la tactique inverse : le premier moche et insipide et absolument pas délicieux que je croise, je m’y colle. Ah nan vous trouvez que c’est trop radical comme thérapie ? Comment ça on peut être moche, insipide ET branque (ET comptable)… ben là c’est pas de bol, ça mérite toute notre empathie.

  • #116 siamoise cramoisie le 5 juillet 2007 à 16 h 34 min

    Nous avons les mêmes goûts! Ce thé fumé accompagne merveilleusement les repas.
    Les grands esprits se rencontrent…

    C’est vraiment bon, aussi, de rire de ses naztoks. :-)

    Je débranche pour le moment, je n’avance pas terrible aujourd’hui!!

  • #117 missdarjeeling le 5 juillet 2007 à 16 h 41 min

    Siamoise Cramoisie,
    Bon, je vais débrancher moi aussi !!!
    J’ai une recette de madeleines au Lapsang Souchong, si tu veux !

  • #118 missdarjeeling le 5 juillet 2007 à 17 h 02 min

    La frontière entre la Branquitude et la connerie est souvent floue, ce me semble.
    Faux Branque / Vai Con ?

  • #119 missdarjeeling le 5 juillet 2007 à 17 h 24 min

    à Fanchette,
    J’avoue que pour moi, c’était quand même un Branque, cet homme : j’avais été attirée par son côté "artiste rebelle"…

  • #120 Breizhoudoudou le 5 juillet 2007 à 17 h 35 min

    Amen à ça Hélène!!!…nous sommes doués (Femmes et Hommes) pour choisir celui/celle dont on a besoin au moment où on fait la rencontre et c’est valable autant pour "Ze One" que pour "celui/celle qui va nous aider à ne pas nous engager" (= le/la branque) que notre inconscient délicieux sélectionne pour nous!!! Nous sommes des "victimes" quand même consentantes…malgré tout

  • #121 Breizhoudoudou le 5 juillet 2007 à 17 h 37 min

    @ Fanchette : je suis tellement "dou"ce que j’en suis devenue "doudou" (en fait Breizhoudoudou prend 2 dou…) ;-p mais je dis juste ça comme ça, au vol, en passant ;-p

  • #122 siamoise cramoisie le 5 juillet 2007 à 17 h 50 min

    Youpiiii! A moi, les mines de sel:

    Méfie-toi Fanchette,
    dans "comptable", il y a "table".

    Glurps. C’est par où? Ah, par là, d’accord…

  • #123 siamoise cramoisie le 5 juillet 2007 à 17 h 59 min

    En plus, ça doit être joli, les mines de sel: des cristaux partout… Comment ça, je n’en ai jamais vue? Je n’ai jamais mérité d’y aller.

    Aller, je te donne mon bras, Fanchette, tu m’as l’air incorrigible!!

  • #124 siamoise cramoisie le 5 juillet 2007 à 18 h 08 min

    Oh, aller, moi ch’ connais un gentil garçon que je suis tombée des nues quand il a dit qu’y bossait comme comptab’hein…
    Il mérite une chic fille, cet homme-là, il n’y a pas de doute, même si son métier n’a pas l’air délir’, vu d’ici.
    Je m’arrête là, je n’ai pas l’âme d’une marieuse. ;-)

  • #125 Breizhoudoudou le 5 juillet 2007 à 18 h 38 min

    détrompez vous mesdames!!!! le comptable a beaucoup d’avantages!!
    1/ il fait tellement bien les comptes et connait tellement bien les trucs et astuces que la carte bleue peut chauffer pendant les soldes sans virer au rouge écarlate
    2/ sous ses apparences sages voire "nerd" (coincé et intello boutonneux) il est tout prêt à rencontrer une femme pétulante et pétillante qui va l’initier aux joies de la créativité de la vie (avec un boulot aussi ch—t que le sien l’a besoin de se défouler après)
    3/ ça gagne à être connu un comptable, non??? ^^

  • #126 Breizhoudoudou le 5 juillet 2007 à 18 h 40 min

    j’oublais :
    4/ s’il est pas beau, personne ne vous le piquera!!! ( moi ça me gêne pas, faut dire que j’aime pas les beaux, j’aime les gueules…)

  • #127 Esme le 5 juillet 2007 à 18 h 43 min

    Vous me faites trop rire!!! ;-))

  • #128 Hélène le 5 juillet 2007 à 20 h 49 min

    Dites donc, je sais que ça n’a rien à voir avec la choucroute, mais j’ai fait de la feta au four ce soir, c’est hyper bon !! Qui avait donné la recette déjà ?

  • #129 missdarjeeling le 5 juillet 2007 à 20 h 21 min

    Ah, je viens mettre… mon grain de sel

    J’ai travaillé avec un comptable CHARMANT et MARRANT pendant quelques années et j’en conserve un très bon souvenir.
    Sous une allure "comptable" de 40 ans, cet homme-là dissimulait un hmour décapant et cuastiques des plus délicieux.
    Alors, non un comptbale peut ne pas être Branque. Mais méfiance : comme avec quiconque, quoi…

  • #130 sophie202 le 5 juillet 2007 à 21 h 31 min

    ahh et pourquoi on pourrait pas être comptable et beau gosse je vous l’demande moi??

    Le pire branque de ma vie (quoique je crois que c’était plutôt un toxique, d’ailleurs à ce propos faut absolument que je lise le livre de Pomme sur les boulets. J’ai comme dans l’idée via qqes comm lu deci delà que j’y trouverais deux trois bouts de moi même dans ce bouquin…) maintenant il est prof de physique chimie… Et les beaux gosses, c’est comme les branques on en trouve partout je vous dis…

  • #131 siamoise cramoisie le 5 juillet 2007 à 22 h 36 min

    Un autel pour CristL, la reine de la féta au four, com n°99, du 20 juin 07, dans "Le retour du souvlaki".
    D’autres questions?

    ;-))))))

  • #132 siamoise cramoisie le 5 juillet 2007 à 22 h 37 min

    La dose fait le poison.
    Un branque devient toxique quand on reste trop longtemps avec.

    j’ai dit. Hug.

  • #133 lizou le 5 juillet 2007 à 22 h 45 min

    un branque ça va deux branque bonjour les dégats.

  • #134 sophie202 le 5 juillet 2007 à 23 h 39 min

    ahhahahhhahh ça brule!!
    Les filles z’etes pas bien ou quoi j’ai failli me bruler avec mon thé à force de pouffer.
    Vi pour moi il est 18h30 chui encore au boulot (j’ai embauché à 8h00) chui pas partie avant une heure alors pour moi c’est l’heure de la pause thé du soir…

  • #135 sophie202 le 5 juillet 2007 à 23 h 43 min

    tiens le coup du chanteur maudit ça m’a rappelé un aut’branque (pas à moi celui là)… Mais ce type (casé) passait son temps à draguouiller ma cop’s, et ben quand la cop’s était pas là c’est moi qu’y dragouillait. Voyez le niveau là non?
    Ben un jour j’ai failli m’étrangler avec mon café, j’lai vu aux infos il était devenu Mister France… Voui en plus d’être centralien (je l’ai connu en math’spé), je vous dis y sont partout, partout, paaa’tout.

  • #136 funambuline le 6 juillet 2007 à 0 h 13 min

    @ siamoise cramoisie: Hug, je te vois là très douée en branquiologie-toxicologie, une fidèle adepte de pomme??? :-)

    Et, (de plus en plus) chère Fanchette, la question ne serait-elle pas inverse: "un comptable peut-il être non-branque???"

    Sinon, pour une branquande, j’ai quelques petits lots à vous refiler qui pourraient plaire à certaines… des branques que j’ai connu au stade 1.0 ou 2.0 qui sont sûrement passé un peu plus loin… on devrait vraiment faire un catalogue de VPC… mais il faudrait qu’on se mette d’accord sur les tailles (critères de base physique), les textures (occupations et passions), les coupes et éventuels défauts de fabrication… vous en auriez d’autres???

    Alors, Fanchette, prête à te lancer dans le cataloguage???

    @ Hélène: HS, la féta au four… hummmm,
    Essaie donc sur une pâte brisée, moutarde en grain tartinée au fond, tranches de tomates dégorgées joliement arrangées dessus, et par-dessus, féta, un chouia d’huile d’olive, basilic sec… Un bonheur!!!

  • #137 Pablo le 6 juillet 2007 à 2 h 15 min

    …et dire que j’ai failli rater les derniers 49 commentaires, vous étiez vraiment déchaînées ! – je ne suis pas comte-able (con-table?), mais j’ai compté (con-thé?) !

    (Il fait une nuit délicieuse d’été chez moi, ma compagne est en déplacement, ma fille est en colonie, un plaisir de vous lire).

  • #138 Hélène le 6 juillet 2007 à 10 h 33 min

    Ah oui, très intéressant, le branque femmelle existe-t-il ? Pablo, tu as la parole !

    (il est vachement bien reçu parce que c’est un mec extraordinaire ;-).

    Siamoise merci d’avoir retrouvé la feta au four et CristL, CristL ce truc est à se rouler par terre !
    Et j’essaierai la variante de fuanmbuline, avec pâte et moutarde ;-)

  • #139 Hélène le 6 juillet 2007 à 10 h 40 min

    Ah non, là ça va pas être possible, il m’arrive un truc hallucinant depuis mon retour de Grèce : je ne supporte plus l’huile en général, d’olive en particulier. Je crois que j’ai fait une overdose. Du coup je ne mange quasi plus de gras (l’autre jour j’ai failli être malade à cause d’un malheurux paquet de chip, ça ne m’était jamais arrivé en 37 de carrière chipsicole), mon foie crie grâce.
    Bon du coup j’ai perdu 2 kilos, dont je n’avais pas besoin docn c’est pas plus mal ;-)

  • #140 Hélène le 6 juillet 2007 à 11 h 20 min

    En fait je ne suis pas pressée qeu ça passe siamoise, j’ai enfin une occasion de me nourrir d’autre chose que de chips et d’huile, je pense que c’est pas mal d’en profiter ;-))

    Pablo tu ne t’en tireras pas comme ça, nous t’attendrons le temps qu’il faudra ;-)

  • #141 siamoise cramoisie le 6 juillet 2007 à 9 h 24 min

    Bonjour à toutes!!(la majorité des pluriels me plaît terriblement, c’est absolument exquis!)
    MissDarjeeling, je serai attentive à ta recette de madeleines.
    Pablo, tu veux dire que tu n’es pas "apte à être comte"? Une telle modestie est toute à ton honneur. :-)
    Décidément, tu es drôlement bien reçu, sur Mon Blog De Fille.
    Tiens, ça serait intéressant d’avoir ton avis: tu as eu des branquEs, toi Pablo? Avant ta compagne, cela va sans dire.

    Il paraît que le soleil revient. Sympa, non?

  • #142 Esme le 6 juillet 2007 à 10 h 34 min

    la feta frite dans l’huile d’olive aussi c’est terrible, crois moi, j’aime pas la feta et la ben je la mange et en reprend meme!!! ;-))

  • #143 Pablo le 6 juillet 2007 à 10 h 44 min

    … je ne peux pas maintenant, j’ai un truc hyperurgent à finir (et puis il faut que j’y réflechisse un peu ! aux branquettes, je veux dire), je repasserai – en fait non, je n’aime pas le repassage – y a-t-il des branques ou branquettes qui aiment ça ?, jamais connu, décidément il faudrait inventer autre chose … j’suis pressé, je vous dis…

  • #144 siamoise cramoisie le 6 juillet 2007 à 11 h 01 min

    Féta frite dans l’huile d’olive!!! Je fonds… Cela me semble terrrriblement bon, comme ça..

    Courage, Hélène, la crise de foie, ça passe au bout d’un temps. On peut tester les fritures pour toi, en attendant?!

  • #145 Laure le 7 juillet 2007 à 12 h 45 min

    J’ai été une spécialiste du dégottage de branques pendant de très longues années : le cowboy camargais, le titi parisien, l’homme à la porche, l’as de la station d’épuration… J’avoue que je rêvais tant du prince charmant que j’étais prête à tenter ma chance avec le premier venu.
    Jusqu’au jour où je suis arrivée à un soirée improvisée avec les copains de lycée pour fêter le départ d’une amie à l’autre bout du monde. Il y en avait un que j’aimais bien pour discuter (pas assez branque pour m’attirer) et ce soir là j’ai flashé. Pourquoi ? Mystère et boule de gomme… Je nous ai servi un grand verre de Whisky, et je lui ai demandé ce que ça faisait d’être devenu un sex symbol ! Nous sommes ensemble depuis 7 ans (et nous le fêtons dignement).
    Moralité : choisir avant d’être choisie…

  • #146 Pablo le 7 juillet 2007 à 21 h 40 min

    C’est pas que j’aie fui, hein ?! C’est que finalement je n’ai pas grand-chose à dire !! C’est-à-dire, je n’ai pas tellement l’impression d’avoir eu des branquettes parmi mes anciens amours : peut-être sur le moment l’ai-je pensé de quelques-unes… , mais là, au bout des années, mes souvenirs ont tendance plutôt, comment dire, à s’adoucir, mème s’ils sont un peu amers en même temps… Bref ! vous n’allez pas me faire devenir ‘mélancoolique’ tout de même ! :-) Je pourrais demander à quelques copains, mais je vous suggère aussi de poser la question à vos… Amis !

  • #147 Hélène le 8 juillet 2007 à 13 h 07 min

    Ca peut arriver, de ne pas avoir croisé de branques, après tout Pablo, perso je n’en ai connu qu’un quand j’étais jeune et bête, c’est remarquablement peu élevé ;-)

    Ah mais choisir avant d’être choisie peut être foireux aussi, Laure, j’ai bien l’impression que Fanchette en a choisi pas mal, parmi les siens ;-)

  • #148 Fanchette le 10 juillet 2007 à 0 h 01 min

    Heu j’ai pas choisi tant que ça, Hélène. Dans ces listes c’est 50/50. L’amant de bureau oui je l’ai choisi toute seule comme une grande (j’ai même été très entreprenante, mais j’étais jeune faut dire !), sans penser que ça durerait tant que ça et que ce serait si dur à finir. J’aurai su, j’aurai pas entreprendu ;-) Le Hot-Branque aussi on peut dire que j’ai choisi.

    Le Roi de la night et l’artiste maudit, par contre, j’ai eu le sentiment de m’être fait cueillir par surprise. Personne ne me croit mais si, vraiment, j’ai juste eu à me laisser draguer… J’ai même résisté au dernier (ok pas longtemps, faut dire qu’il sut être persévérant et que je sortai d’une période "hibernatus" !)…
    Donc choisir / être choisie j’ai pas vu de différence.

    Mais bravo à Laure pour le fantastique : "Ça fait quoi d’être devenu un sexe symbole" ! C’est grandiose. Tellement que j’oserai jamais. Je végête avec mon comptable, d’ailleurs, c’est pathétique !

  • #149 Hélène le 10 juillet 2007 à 10 h 42 min

    Ah d’accord Fanchette, toutes mes confuses, j’avais extrapolé un peu trop vite !

  • #150 Hélène le 18 juillet 2007 à 22 h 40 min

    Sois la bienvenue quietlaugh ! J’aime beaucoup l’idée d’envoyer les aspirants branques à Dresde pour chek up ;-))

  • #151 quietlaugh le 18 juillet 2007 à 21 h 37 min

    Bonsoir, J’arrive un peu tard pour les commentaires mais Moi j’ai l’arme fatale anti branque…… Présentez le moi si je l’aime bien… fuyez…. C’est un don…. Une de mes amies me l’a confirmé elle m’a utilisée pour etre sure avec son alors futur mari…. n evidemment il vous faudra me l’envoyer a Dresde mais bon. ;-) Super post super blog! Merci!

  • #152 Ricco le 27 juillet 2007 à 17 h 48 min

    Moi je vois qu’un seul branque dans tes histoires….
    toujours le même…
    est-ce qu’on dit "une" branque au fait ?

  • #153 Candie le 11 septembre 2007 à 11 h 51 min

    Ben j’ai lu toute la liste des réponses et je trouve qu’on s’en sort plutôt bien, en fait.
    Mais faut quand même qu’on jette un regard critique sur nous même. On leur fait tournber la tête et je crois pas qu’il y en ait un sur cette planete ou même ailleurs, qui résisterait a tomber dans la branquitude à cause du choc de nous toucher. de près.
    On en a fait des branques pour la plupart, et c’est de notre faute. Quand on sait qu’un mec y réfléchi pas avant de s’être dégorgé (excusez moi le terme), et qu’après seulement il se met à nous voir vraiment.
    Je crois que certains ils se réfugient dans la branquitude car on les fait chier quelque part. Cela leur fait peur qu’on en veuille un à nous. alors qu’eux ils pensent nous avoir toutes.
    Je suis persuadée, que c’est biologique tout ça, et que cela nous bousille nos relations.

  • #154 Candie le 13 septembre 2007 à 17 h 16 min

    Je poursuis un peu plus loin dans le sujet.
    J’ai lu un peu plus haut : "pas de relations au travail".
    C’est très bien, mais ils nous voient tous les jours, et ils nous cotoient, alors ils ont envie de nous…
    Et puis pour poser un regard un peu critique sur nous même, il s’en trouve toujours un plus sympa, ou plus stimulant par l’humour que les autres, alors on lui ouvre toutes notre sourire et notre accès relationnel. Les autres le voient, cela ne leur échappe pas. Alors ils recopient l’attitude qui semble nous attirer, selon leur point de vue, chez cet autre qui nous plaît.
    On se retrouve alors avec des "façades" insuportables, ces branques justement qu’on ne supporte pas.

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.