Le vernis semi-permanent qui n’abîme pas les ongles

19 mars 2017

Marque Pro Nails, technique So Polish (la vidéo sur la pose et la dépose est très bien faite).

Et il y a des salons (en plus de Nocibé) dans plein de pays, pas seulement la France et la Belgique.

J’ai ici la teinte n° 59 Belle de Jour.

Je porte un (vieux) pull H&M, ma bague ancienne et ma bague Gemmyo Gatsby, le blush Chanel Les Tissages n° 100 Tweed Coralline, et le rouge à lèvres Tarte Color Splash Hydrating Lipstick en Sunkissed.

43 commentaires Laisser un commentaire
Les ongles, Teint et divers, Vidéos
,

Vous aimerez aussi

43 commentaires

  • #1 Mademoiselle le 19 mars 2017 à 9 h 59 min

    Hello Hélène ( ans guys!)
    Tu as fait cette vidéo pile au moment où je m’interroge sur le vernis semi permanent ! Du coup depuis une semaine ou je me renseigne, j’ai trouvé une alternative sympa moi aussi pour ne pas abimer les ongles et surtout moins irréversible que les semi permanent à enlever avec de l’acétone ( l’idée me rendait claustrophobe des ongles!)
    J’ai donc trouvé chez KIKO un kit base + vernis + gel ( mais pas du tout du gel à passer sous lampe, plutôt un top coat épais et protecteur et qui rend le vernis brillant et le fait durer plus longtemps) prix 7€75 et la base environ 5€
    Le résultat est parfait ! Tout s’enlève au dissolvant (si on se rate à la pose puis quand je on veut le retirer )
    Il devrait durer une semaine, je vous dirai ça !
    Bon dimanche bises

  • #2 Christina le 19 mars 2017 à 10 h 01 min

    Depuis que tu en as parlé dans la barre d’infos dimanche dernier, j’attends cette vidéo avec IMPATIENCE. Bon, finalement, ça ne va pas me servir à grand chose : Pro Nails n’est pas distribué en Suisse !!

    J’ai testé deux marques de semi-permanent en institut : Cuccio et O.P.I. Je déconseille absolument la marque Cuccio : on ponce (légèrement mais quand même) l’ongle, la catalyse se fait sous lampe UV (comme si les mains ne vieillissaient pas suffisamment vite), la dépose est hyper agressive (malgré les papillotes sous lampe UV (encore) pour chauffer, l’esthéticienne devait utiliser un « grattoir » pour enlever les lambeaux récalcitrants).

    Chez O.P.I. c’était nettement mieux : pas de ponçage, pas de lampes UV (lampes LED), pas de dépose agressive, juste les papillotes (brèves) que l’on peut faire chez soi avec le produit adapté, vendu par les dépositaires de la marque.

    Le bilan O.P.I. est donc plutôt positif, pourtant je ne referai pas pour deux raisons :
    – les gros ongles (je confirme, c’est subtil mais je déteste)
    – la repousse : après 10 jours, ça devient vraiment moche, j’attendais impatiemment le rendez-vous suivant en cachant mes mains (et vu le prix, je ne me voyais pas faire ça toutes les semaines)

    En ce moment, j’ai les ongles flingués, mais ça n’est pas lié à la pose de vernis semi-permanent. C’est le vernis « normal » que j’ai fait poser dans le même institut (toujours du O.P.I.) plusieurs semaines consécutives. La faute à un produit qu’on m’a posé juste avant la base, un produit qui « dégraisse » l’ongle pour permettre au vernis de mieux adhérer. Sauf qu’il dégraisse tellement qu’il finit par totalement assécher l’ongle ! Et pour la première fois DE MA VIE, j’ai les ongles qui se dédoublent. Je regarde patiemment la repousse (on voit clairement la délimitation entre l’ongle sain qui repousse et l’ongle flingué par le dégraissant).

    Et désormais, je bloque dans mon emploi du temps 2 x 1h par semaine pour me poser du vernis (rouge) MOI-MÊME, comme une grande. Ce n’est pas aussi net qu’en institut, mais je progresse à chaque pose.

  • #3 Iseke le 19 mars 2017 à 10 h 07 min

    Grand merci Hélène! Je vais de ce pas chercher un salon près de chez moi, à Bruxelles…..
    Bon dimanche à tous!

  • #4 Amandine le 19 mars 2017 à 10 h 08 min

    Coucou Hélène! J’ai ma soeur qui a fait cette technique également et il est vrai que à la repousse le fait de voir un espace d’ongle c’est pas très classe 😕. Mais cela reste très jolie malgré tout pour les vacances ou un évènement pas de risque d’ongles écaillés ! A bientôt ☺

  • #5 Aude le 19 mars 2017 à 10 h 25 min

    Bonjour Hélène,
    Ta vidéo est très intéressante ! Le principe de Sopolish est -il le même que celui de la marque Alessandro Striplac, vendu par Sephora ? Il se retire également sans acétone…

  • #6 CélineChrvln le 19 mars 2017 à 10 h 39 min

    Bonjour Hélène,
    Je suis convaincue! J’ai essayé 1 fois le demi permanent et pas deux car mes ongles ont mis 2 mois à s’en remettre!
    Comme vous, une grosse semaine de vacances est un maximum de temps à mon sens!
    J’ai hâte de tester!
    Merci

  • #7 hélène le 19 mars 2017 à 11 h 06 min

    Bonjour Hélène,
    merci pour toutes ces précisions très instructives. Je suis de ton avis, ce qui me gêne aussi c’est l’épaisseur qui se voit et paradoxalement la brillance, les deux effets ensemble sont qu’on se dit : tiens elle a fait poser un vernis semi permanent. La pousse au niveau de la lunule se voit aussi beaucoup et franchement 38 € pour une semaine, je trouve ça très cher personnellement, je garderai cette technique pour les orteils l’été, ça pousse beaucoup plus lentement et on peut avoir des pieds nickels 2 à 3 semaines, là je trouve que ça vaut le coup, sinon pour mon budget, c’est prohibitif.

    Très belle journée !

  • #8 Isabelle B. le 19 mars 2017 à 11 h 29 min

    Bonjour Hélène,
    Merci pour cette info car j’étais très fâchée contre les semi permanents qui m’avaient « flingué » les ongles pour deux mois et demi ! Ca peut être hyper pratique (vacances flemmardes) et surtout là pas de cercle vicieux : tu peux l’enlever toi-même sans repasser par la case salon et remettre un vernis normal.
    Au quotidien, pas pour moi, je suis super radine en manucure en institut, car je convertis tout en vernis de mes marques chouchoutes que je pourrais m’acheter. Mais je me laisserai bien tenter cet été, car… je suis plus curieuse qu’économe. Je crois qu’il y a des effets miroirs gold et silver et l’été, qu’est-ce que j’aime ça !
    C’est toujours bien le dimanche matin, merci Hélène ! J’ai l’impression que les rhumes, bronchite etc. sont derrière toi, tu dois revivre. Bonne journée !

  • #9 Lou le 19 mars 2017 à 11 h 30 min

    Bonjour Hélène !
    Très intéressant tout ça. Mais au final ça a l’air d’être beaucoup de chipotage (entre le rendez-vous au salon et la dépose maison) pour seulement une semaines tranquilles, non ? (Je suis perfectionniste aussi, la repousse de deux semaines ça ne sera pas possible ;)

  • #10 missdior le 19 mars 2017 à 11 h 36 min

    Je vais éviter, mes ongles sont fragiles.

  • #11 sophie-Pivoine le 19 mars 2017 à 11 h 46 min

    Et bien voilà une bonne nouvelle !
    J’ai essayé 3 fois = à chaque fois 3 mois pour retrouver des ongles « normaux » -(((
    J’avais donc abandonné une fois pour toutes l’idée…
    Merci !

  • #12 Epsi le 19 mars 2017 à 11 h 53 min

    Oh hello Hélène!
    Lectrice silencieuse depuis un long moment, j’écris enfin mon premier commentaire sur ton joli blog.
    Je suis bluffée par ton expérience avec le vernis à ongles semi-permanent! Et ta vidéo tombe à pic car je me questionnais beaucoup…
    Sans mentir, je dois faire partie de la « Confrérie des Ongles Forts et Qui Poussent Rapidement » depuis mon plus jeune âge, et j’ai testé dans ma vie deux expériences de pose de vernis semi-permanent.
    -Le « classique » qui m’a déglingué les ongles. (À MOI???)
    -Celui d’OPI qui passait, mais avec grande parcimonie toutefois.
    Autant j’ai appris à tracer mon trait de liner au fil des années, que je suis la pire des personnes en terme de pose de vernis à ongles! (Et pourtant, je suis douée en dessin, allez savoir…?)
    Le semi-permanent est donc une bonne solution si je veux avoir de la couleur sur mes ongles, mais à raison de 3 à 4 millimètres de pousse par semaine (oui, je dois faire des envieuses… ^^), cette « touche de beauté » reste un gouffre financier pour mon portefeuille.
    Toutefois, la possibilité qu’offre la technique So Polish d’ôter le vernis soi-même n’est pas négligeable à mon sens… Et l’ongle en excellente santé dessous également (oui, n’oublions pas l’essentiel!).
    À voir si je tenterai cette technique pour un événement un peu spécial (mes 30 ans?), mais j’ai vu qu’il y avait deux salons tout près de chez moi proposant cette technique!
    Merci pour cette chouette découverte du dimanche matin!
    Bonne journée à toutes (et tous!)

  • #13 Isabelle B. le 19 mars 2017 à 11 h 58 min

    Christina: Merci Christina pour ce bilan très clair et utile.

  • #14 albertine le 19 mars 2017 à 12 h 02 min

    Je pense que tu vas faire des heureuses avec cette vidèo … Déjà moi ! …. J’adore le vernis semi-permanent mais deux fois par an tant mes ongles sont fragiles ! Je pose très mal le vernis simple ( because the  » famous  » tremblement … avec la main gauche cela devient du grand n’importe quoi !!! ) donc je dépends toujours d’une copine ce qui rèduit èvidemment les occasions ( faut être chez moi etc … et ne pas embêter l’autre etc … ) ça y est je raconte ma vie … Donc on résume je vais essayer de ce pas cette technique qui m’a l’air impec … Vacances avec les ongles impec pendant une semaine au moins !!! Merci merci ( à partager avec les copines œuf corse ! ) Bisousssssss

  • #15 Hélène le 19 mars 2017 à 12 h 22 min

    Christina: c’est très intéressant ce que tu dis à propos du produit qui dégraisse l’ongle, parce qu’il me semble bien qu’il y en a aussi avant la pose, dans la technique So Polish. Donc ça doit aller une fois, mais pas trop souvent, vu ce que tu expérimentes.

    Aude: je ne sais pas, je ne connais pas ce produit.

    Epsi: lis tout de même le commentaire de Christina ;-)

    Bon alors depuis mardi mes ongles sont tout à fait en forme et normaux, comme d’habitude quoi ;-)
    En revanche ce que dit Christina à propos du produit dégraissant me fait penser que cette technique doit rester ponctuelle et ne pas devenir une habitude quotidienne.

  • #16 Ludivine le 19 mars 2017 à 13 h 18 min

    Hello Hélène,
    C’est vrai que c’est top cette technique, car c’est bien embêtant à enlever soi-même le vernis permanent des autres marques.
    J’ai le même problème que toi, mes ongles poussent hyper vite, en plus je suis un peu obsédée par mes cutiles, ça doit pas arranger les choses … du coup au bout de 10 jours, je commence à trouver l’espace de repousse un peu trop conséquent… et j’enlève tout à 15 jours du coup.
    Par contre pour avoir tester plusieurs couleurs, c’est vraiment beaucoup moins flagrant avec du nude.
    J’en fais sur les pieds l’été, car le vernis classique tient pas trop entre la plage et le gazon, et là je le garde facile 1mois, je l’enlève plus pour changer la couleur que pour autre chose x)

  • #17 Amélie le 19 mars 2017 à 14 h 04 min

    Bonjour Hélène,
    Merci beaucoup pour cette vidéo !

    J’ai fait une pose de vernis semi-permanent il y a quelques semaines et résultat mes ongles sont tout abîmés et deux ont cassé net alors qu’on m’avait assuré que le vernis semi-permanent n’abîmait pas les ongles car justement j’avais peur de ça.
    Donc ça m’avait un peu dégoûté du semi-permanent mais cette méthode a l’air géniale et en plus si elle n’abîme pas et se retire facilement, elle a tout pour plaire.
    Je soigne mes ongles et attends qu’ils soient de nouveau en pleine forme. Et je testerai cette méthode.

    Donc merci de nous avoir parler de ça, en plus on n’a même pas besoin de payer une dépose vu qu’on peut le faire chez nous. Encore un avantage !

  • #18 Pinaud le 19 mars 2017 à 16 h 31 min

    Bonjour,
    Je me permets une réaction par rapport à la phrase » l’ongle ne respire pas il est mort, c’est comme les cheveux » Oui et non, la partie de l’ongle que l’on coupe et qui est blanche, oui elle est morte; mais sous la partie rosée de l’ongle, il y a pleins de capillaires qui nourrissent l’ongle et font que ce dernier pousse. Or cette partie de l’ongle absorbe ce qu’on lui met dessus; sinon à quoi servent les bases nourrissantes qu’on y appose???? Mettre du vernis en permanence étouffe d’une certaine manière l’ongle, et çà n »est pas pour rien, qu’au bloc opératoire on demande de le retirer. Nous mettons un capteur dessus qui nous permet de mesurer notamment le taux d’oxygène dans le sang du patient, via les capillaires qui se situent en dessous de la partie rosée. Donc oui l’ongle est bien vivant !!!

  • #19 Hélène le 19 mars 2017 à 17 h 18 min

    Pinaud: je ne suis pas sûre… la partie qui est sous la lunule est vivante, c’est le départ depuis la matrice. Mais la partie poussée, lorsqu’elle se décolle de la peau, par exemple, peut être coupée sans douleur, ce qui n’est pas vraiment un signe de vie.

  • #20 françoise le 19 mars 2017 à 18 h 52 min

    bonjour ,
    j’ai longtemps fait poser du gel coloré sur mes ongles de la main car je suis très malhabile pour faire une belle pose !
    Or je viens d’arrêter car j’ai attrapé une mycose sur un doigt …Selon la dermato, c’est fréquent car les mycoses étant hautement contagieuses, il suffit d’un grattoir ou bâton de buis ou lime à ongle qui a servi pour quelqu’un d’autre lui même atteint et hop, ça contamine le suivant …
    Mes ongles ( sains )sont devenus mous , très fragiles et cassants .
    Je confirme ici l’épaisseur des ongles une fois le gel appliqué et la démarcation de plus en plus visible – et moche – au fil du temps . A 45,00 la pose + dépose , on essaie de faire durer un max !
    En ce qui concerne le vernis semi permanent , j’en fait poser en été et c’est très pratique car résistant et durable. Les ongles des pieds poussent beaucoup plus lentement que ceux des mains et c’est donc  » rentable  » .

  • #21 Valoli le 19 mars 2017 à 19 h 04 min

    Bonjour à tous,

    Merci Hélène pour cette vidéo et cette découverte !
    Je ne connaissais pas.
    Et j’ai testé 2 fois la pose de semi . Ca a été par contre j’ai fait moi même la dépose et le résultat était que mes ongles étaient très fragilisés, tout striés de blanc et hyper mou. Ensuite ils cassaient encore +, déjà qu’à la base ils sont pas jojo !!!
    Du coup, je me tâte pour essayer à l’occasion cette technique.
    Moi je ne suis pas très vernis donc moins je m’occupe de mes ongles et plus ça me va !!!!

    Merci Christina pour ton témoignage, super utile.

  • #22 Alexia le 19 mars 2017 à 19 h 16 min

    Merci Hélène pour cette vidéo car la seule et unique fois que j’ai fait poser un vernis semi-permanent ça a été l’horreur mais vraiment. Ongle trop poncé donc fragilisé etc etc. et la dépose n’en parlons pas. Mes ongles étaient foutus. je me suis jurée de ne plus jamais refaire cela.
    J’essaierai donc cette nouvelle technique. Bon dimanche

  • #23 Ursus Geekus le 19 mars 2017 à 19 h 59 min

    Bonjour Hélène,

    Vu que je suis un gars, ben les ongles je m’en fiche un peu, du coup vu que j’y connais rien du tout, j’ai regardé la vidéo avec gourmandise car cette technique me sidère. Quand même faut être super ingénieux pour développer un truc pareil, je trouve ca dingue. Je me suis demandé si il y avait pas moyen d’avoir genre un vernis « neutre » (blanc) et du coup de pouvoir mettre sois même du vernis dessus vu que la matiere resite aux dissolvant ?

  • #24 Emy le 19 mars 2017 à 20 h 59 min

    Beaucoup de similitudes avec la gamme Striplac d’Alessandro Striplac que l’on trouve chez Sephora. Le vernis tient environ 10 jours et devient pelable pour la dépose. Pour l’avoir testé, je trouve que c’est une excellente gamme pour celles qui n’ont pas la patience et le temps de faire une pose de vernis classique tous les 2 jours. Merci pour cette vidéo fort intéressante ;-)

  • #25 Barbara le 19 mars 2017 à 21 h 25 min

    Ciao Hélène,
    Je connais pronail semi permanent je l’utilise seulement quand je pars en vacances pour plusieurs jours. Je n’aime pas la repousse comme les ongles trop longues et j’adore changer toute les semaines. Le semi permanent tient sur moi au moins trois semaines mais, à la maison, j’utilise toujours les gants. Pour mois c’est un très bon produit pour qui n’a pas le temps où l’envie de mettre son vernis à ongles.
    A presto

  • #26 Val le 19 mars 2017 à 21 h 57 min

    Bonjour Hélène, j’ai découvert so polish il’ y a bientôt 2 ans et cela m’a sauvé mes ongles. J’avais en permanence 2 ongles qui se dédoublaient et ne poussaient donc pas en dépit de tous les traitements possible. Cette technique qui protège du coup l’ongle grâce au film qui le recouvre permet à l’ongle de pousser sans être agresser. Dès que mes ongles redeviennent cassants je retourne à l’institut . Pour moi c’est la solution.

  • #27 Kate le 19 mars 2017 à 21 h 57 min

    En effet, la lunule (ou matrice) produit la kératine de l’ongle et devrait rester à l’air libre. Ce sont des consignes que j’ai reçues de ma maman (même si de son temps le vernis était plutôt de la peinture à bagnoles !!), et elle précisait que contourner la lunule était la base d’une manucure élégante (on parle du siècle dernier, évidemment!). La matrice est bien vivante, comme les bulbes de nos cheveux. Pour autant, je serais assez d’accord avec toi quant à la vie (ou la mort) de l’ongle poussé.
    Le saturomètre dont parle Pinaud est utilisé pour capter le rythme cardiaque et le taux d’oxygène dans le sang et si on fait retirer le vernis c’est parce que cela fausse les résultats donnés par le saturomètre. On le retire également parce que c’est un nid à microbes (c’est interdit chez tous les personnels de santé… enfin, ceux qui touchent les malades), et qu’en cas de chirurgie cela permet une asepsie parfaite.
    En tout cas, merci Hélène pour ton test. Le semi-permanent peut être utile, mais je partage ton avis : l’ongle parait épais et je me lasserais facilement de porter la même couleur trop longtemps.

  • #28 Morgane le 19 mars 2017 à 22 h 54 min

    Tu peux acheter le vernis normal de ta couleur du semi permanent que tu as pour combler le vide si tu pars en vacances plus de 10 jours :) tu combles l’espace de repousse avec quand c’est trop et comme ça tu peux garder ta manicure plus longtemps

  • #29 Hélène le 20 mars 2017 à 9 h 22 min

    Alexia: les ongles ne devraient JAMAIS être poncés. Jamais.

    Emy: merci pour l’info !

    Kate: oui et je crois que l’argument « on met du fortifiant sur la partie poussée, ça veut dire qu’elle est vivante » ne me convainc pas non plus : on met des tas de trucs fortifiants sur les cheveux aussi, ça ne veut pas dire qu’ils sont vivants, juste qu’on est sensibles au marketing ;-)

  • #30 Julie le 20 mars 2017 à 10 h 40 min

    Bonjour à toutes!

    Etant du métier je me permets de donner mon avis sur le sujet. Comme tu le dis Hélène la partie apparente de l’ongle est « morte », l’ongle n’a effectivement pas de poumons, il n’a pas de pores, il n’absorbe donc pas d’oxygène. L’effet « d’étouffement » n’existe pas. Le semi-permanent contrairement aux idées reçues n’est pas plus toxique que du vernis classique (on constate même en salon un jaunissement de l’ongle avec du vernis classique que l’on ne retrouve pas avec le SP). En effet je rappelle que l’ingrédient principal des vernis quels qu’ils soient est un polymère issu du pétrole. C’est cet ingrédient qui permet aux vernis d’avoir cette texture visqueuse, ni liquide ni solide. Le vernis classique contient des solvants qui sont volatiles. Le vernis semi permanent non, c’est pour cela qu’un SP de bonne qualité sèche sous lampe led. Je travaille avec OPI depuis de nombreuses années et en dehors du fait qu’il existe chez eux une gamme de coloris dingue, de mon point de vue de professionnelle leurs produits restent les plus « respectueux » de l’ongle. Le rendu doit être fin lisse et brillant, net quoi. Le protocole OPI ne prévoit pas de « ponçage », les ongles lors du soin avant la pose du vernis sont: coupés, limés, cuticules repoussées et coupées (sans abus), on va passer une gomme légère pour lisser le relief, c’est-à-dire tout ce qui est bosse, creux, restant de petites peaux. Ensuite, une fois l’ongle impeccable, effectivement on va « dégraisser » les ongles avec de l’alcool et appliquer un produit liquide qui se nomme « bond aid » chez OPI, pourquoi me demanderez-vous ? Et bien car sur vos ongles tout comme sur votre peau, il y a du Sébum, corps gras plus ou moins présent selon les personnes qui va gêner lors de la pose du vernis quel qu’il soit, le semi-permanent étant particulièrement sensible aux corps gras, ce qui peut provoquer un décollement (du vernis), et ce « Bond Aid » alors ? Il s’agit d’un produit qui va équilibrer le pH de l’ongle, en effet les produits ongulaires sont conçus pour être appliqués sur une surface neutre (ne me demandez pas pourquoi), cet équilibreur va permettre aux produits de se lier, le temps de la sèche. L’alcool et l’équilibreur de ph ne peuvent donc pas abîmer vos ongles, c’est un peu comme se nettoyer le visage et appliquer une lotion avant d’appliquer son makeup, c’est une préparation. Effectivement, ce qui fait que le semi permanent tient, c’est la base ou primer, il existe deux types de primer, ceux qu’il faut poncer et ceux qui se dissolvent avec un dissolvant bien dosé en acétone. Encore une fois d’un point de vue pro, si la marque utilisée pour réaliser le soin ne prévoit pas dans son protocole de poncer l’ongle la technique est sans danger puisque la texture de l’ongle n’est pas affinée, il faut également faire attention au protocole de dépose, à la papillote (si vous l’arrachez il est normal que l’ongle soit ko…ce n’est donc pas le SP qui abîme mais le gratouillage). Gardez en tête que la technique du SP ne se fait que sur un ongle nickel, pas d’ongle dédoublé ou cassant ou trop en relief, abîmé, ce n’est pas un médicament, si vous avez les ongles fragilisés PAS DE MIRACLE, votre vernis ne tiendra pas ! Une esthéticienne ou prothésiste ongulaire PRO vous recommandera alors de prendre soin de votre ongle avant d’appliquer n’importe quel vernis ! Le SP appliqué correctement n’abîmera pas vos ongles, mais si votre qualité d’ongles n’est pas top ça ne l’améliorera pas non plus tout simplement. J’en porte depuis cinq ans maintenant et lorsque le vernis ne tient plus c’est que mon état général n’est pas top (fatigue stress), ce qui nous arrive à toutes, sinon mes ongles sont impeccables.
    Je vous dirais donc si jamais vous souhaitez vous lancer de bien vous renseigner avant de prendre rendez-vous dans un salon sur les marques et techniques utilisées, ainsi que le professionnalisme du personnel, sachez que si vos ongles poussent vite et que la démarcation vous gêne, ou que vous aimez changer hyper souvent ce n’est pas pour vous. Faites attention aux tarifs surtout en région parisienne… Certains salon asiatiques ont des prix défiant toute concurrence, utilisent du OPI mais sans respecter les protocoles (poncer pour la dépose va plus vite), dites-vous que le prix moyens d’une pose est de 35 euros, si c’est moins cher posez-vous des questions, c’est comme une brushing a 7 euros c’est suspect…
    Enfin Hélène j’ai super hâte d’avoir ton retour sur cette nouvelle technique, qui m’interpelle, car le patch étant collé sur l’ongle je me demande si en le décollant ça va abîmer ou non, ou bien si le patch va se décoller tout seul à l’usage !

    J’espère que mon commentaire aura aidé certaines d’entre vous à y voir plus clair !

  • #31 Do le 20 mars 2017 à 15 h 23 min

    Bonjour tout le monde,
    Sujet super intéressant et qui me parle beaucoup car j’utilise depuis 2 ans la marque striplac pour me faire du semi permanent à la maison mais qui s’enlève tout seul et n’abime pas l’ongle. Mes ongles ne sont pas abimés du tout au contraire, je n’utilise plus de dissolvant tellement mes ongles sont dur et non cassants.
    Ma manucure dure 10 à 15 jours et pour l’enlever je n’ai qu’a décoller le vernis sur les bords et ça part tout seul. C’est un peu le même procédé que sur tes ongles Hélène mais ça se fait à la maison.
    Je suis étonnée que ça n’ai pas eu un plus grand succès, on en entends pas beaucoup parler. A croire que les gens préfèrent aller payer des fortunes tous les mois pour en plus se faire limer le dessus des ongles (ce qui les fragilise énormément).
    Après entre nous, que l’on mette du vernis normal ou semi P, nous savons très bien que tout ça est toxique. Mais c’est tellement joliiiii :-)

  • #32 Aurore25 le 20 mars 2017 à 20 h 46 min

    Bonjour Hélène, Bonjour à toutes (et tous?)
    Je suis vraiment enchantée d’avoir justement ton avis sur la question. Cela fait plusieurs semaines que je cherche une alternative aux manucures qui durent 4 jours à peine (malgré la base, le top coat…) sans bousiller mes ongles (plutôt mourir! ou presque… ;))
    Je suis Belge et je n’avais jamais entendu parlé de cette marque.
    Je pense craquer d’ici la fin du mois pour dire de tester cette formule.
    En tout cas un grand merci à toi, ton article tombe à pic! :-)

  • #33 Léa le 20 mars 2017 à 22 h 05 min

    Salut Hélène !

    Merci pour cet article très intéressant ! Je vais enfin pouvoir me mettre du vernis semi-permanent plusieurs fois de suite sinon je n’en mets que 2 fois de suite et fais une pause !

    Encore merci pour tes articles et ton blog que je suis assidûment !

    Léa

  • #34 Mytattolife le 21 mars 2017 à 7 h 12 min

    Bonjour Hélène. Merci pour cette vidéo très intéressante, je ne connaissais ni la marque ni la technique.
    Il y a quelques années j’avais essayé le gel, et l’acrylique en permanentet bien sûr comme j’ai des ongles déjà très fins qui se dédoublent, rien de fonctionnait, de plus ils sont naturellement « gras ». Résultat des courses, cela tenait quatre jours, et m’abîmait les ongles.
    Ensuite, à cause de mon travail je n’avais plus le droit de porter de vernis. Donc plus de problème, mais voilà on est une fille, et on a bien envie de temps en temps d’une belle manucure, avec des beaux ongles et une jolie couleur.
    Après avoir changé de travail, j’ai eu le droit de remettre du vernis. Mais bien sûr n’en ayant pas mis pendant des années je ne savais plus le poser, et ma patience est limité.
    Après bien des recherches j’ai trouvé une marque de semi-permanent qui utilise un système que j’aime beaucoup : le peel-off striplac
    http://m.sephora.fr/index.html#!catalog/product/view/P1540025

    Bien sur il faut faire attention a la dépose car on pourrait arracher des couches superficiels de l’ongle. Mais on prend vite le coup de main, et mes ongles « gras » m’aident beaucoup ça se décolle d’un coup d’un seul!
    Grâce a cette technique mon vernis tiens environ 9 jour.
    En plus en repratiquant et bien je sais mieux poser du vernis et cela m’a permis aussi d’en remettre du traditionnel! Un bonheur.
    Bon ils sont toujours désespérément fin et se dédouble malgré tous mes soins! Je dois m’y résoudre ! Lol!
    Bonne semaine!

  • #35 Hélène le 21 mars 2017 à 9 h 10 min

    Do: non ça n’est pas toxique (sauf si tu le bois ? ;-)).

  • #36 1ToutPetitMonde le 21 mars 2017 à 14 h 14 min

    Hello Hélène,
    J’aime bcp cette technique surtout pour les ongles des pieds, qui poussent bcp moins vite ! L été C environ toutes les 3 semaines ! 💅
    Bonne journée. Bises 💋

  • #37 Vintage Make-up le 21 mars 2017 à 14 h 53 min

    Ah super cette review ! Enfin un vernis semi permanent à la composition pas dégueu !!
    Merci !

  • #38 biscotte72 le 24 mars 2017 à 17 h 35 min

    J’ai essayé le vernis permanent avec chez une esthéticienne qui pose du vernis organique et non acrylique. cela abime moins les ongles. Seulement, elle ponce avant et après et mes ongles sont fins . Les gens, e fait, en font continuellement ils ont donc continuellement des ongles durs avec il y a environ 6 couches de vernis.Il ne faudrait jamais faire de dépose définitive!http://www.monblogdefille.com/blog/le-vernis-semi-permanent-qui-nabime-pas-les-ongles#

  • #39 Céline // Lumitea le 25 mars 2017 à 22 h 27 min

    Ooooh mais est-ce que je n’ai pas un salon pronails dans ma rue, carrément?!
    Yay, tu m’as donné envie de tester du coup! :-D

  • #40 Nuance le 28 mars 2017 à 18 h 02 min

    Christina:
    Bonjour, pronails existe en suisse , moi je travaille depuis 12 ans avec. Je suis à vevey

  • #41 Christina le 29 mars 2017 à 13 h 31 min

    Nuance: Ah ! je n’ai rien trouvé sur Internet. Je suis à Fribourg.

  • #42 ROPARS le 28 mai 2017 à 13 h 29 min

    Bonjour Hélène,
    Ta vidéo sur la technique « Pronails » pour un vernis semi-permanent sans abîmer les ongles, m’a vivement intéressée.
    Et je vais sûrement l’essayer lors de mes prochaines vacances cet été !
    Cela fait très longtemps que je souhaite faire une manucure semi-permanente, pour le côté pratique; et garder une jolie manucure tout en profitant de la plage. ;-)
    Mais je n’avais jusqu’alors pas franchi le pas; car mon esthéticienne (chez « Beauty Success ») m’avait dit que çà abîmait incontestablement les ongles… Ce que je trouve très honnête de sa part. A aucun moment, elle n’a cherché à me vendre une prestation qui m’aurait de toute façon déçue : elle me connaît bien. :-)
    Ta vidéo m’a convaincue !
    Pour cette prestation, je vais donc faire une petite infidélité à « Beauty Success », et profiter de cette technique innovante, dans un autre institut brestois…
    Merci beaucoup pour tes bons conseils !
    Albane

  • #43 Hélène le 28 mai 2017 à 13 h 49 min

    ROPARS: elle est super ton esthéticienne !

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.