La lunette de la peur

22 mai 2006

toilettesJe crois bien être une des rares filles à m’asseoir sur le siège des toilettes un peu partout. Je m’en contrefiche total, où que j’aille, je m’assieds. J’ai horreur de rester à moitié debout / à moitié accroupie, la cuisses tremblant sous l’effort, me tenant au mur d’une main fébrile pendant que la deuxième essaye de couper un bout de papier Q et que la troisième tient mon sac à mains suspendu au-dessus du sol douteux.

Et puis je suis pas une obsédée de l’hygiène et des maladies, à la limite j’y pense deux secondes mais en fait ça m’intéresse pas plus que ça.

Si c’est moyennement net, j’essuie un bon coup avec du PQ, et roule. J’ai jamais rien attrapé et j’ai bien l’intention de continuer à pas m’embêter, mais pour les flippées de la lunette j’ai vu dans le Biba de juin un petit spray anti-bactérien à pschitter sur ce genre d’endroit anxiogène : ça s’appelle Lieux Publics, c’est fait par Papa Tango et ça coûte 3,50 € en pharmacie.

En Inde aussi je m’assieds sur la lunette. Quand il y en a une, ce qui n’est pas si fréquent, les toilettes à la turque y sont encore beaucoup trop répandues à mon goût.
Je déteste les toilettes à la turque : il faut poser chaque pied le plus loin possible du centre des opérations et retrousser son pantalon jusqu’aux genoux (tout en maintenant son sac à main au-dessus du niveau de l’eau, ça va de soi), pour éviter un accident humiliant.

Dans cet équilibre précaire j’ai souvent la trouille de tomber dans le trou, entraînée par le poids de mes fesses. Quand il y a des poignées dans le mur, je m’y cramponne fermement, toujours d’une seule main, l’autre étant crispée sur mes vêtements pour leur éviter de traîner inopportunément dans les flaques (boueuses, la plupart du temps).

Dans la nature c’est le même cirque, le jet n’est pas très directionnel et pour peu que le terrain soit sec (la terre n’absorbe pas le liquide) et bien plat (pas d’écoulement loin des chaussures), il y a toujours un risque de se pisser sur les pieds. Particulièrement vivifiant lorsqu’on est en tongs.

Sans compter qu’il y a toujours des chardons à l’endroit où l’on finit par s’accroupir furtivement, ou un camping pas repéré aux premières loges pour ce beau spectacle. Voilà pourquoi j’aime pas tellement les pique-niques, en tant que vraie fille je fais beaucoup pipi et il me faut un minimum d’intimité et de confort.

J’ai d’ailleurs une théorie sur le fait que les filles, comme dit l’Homme, « ça fait pipi tout le temps » : par rapport aux mecs on a une toute petite vessie, et vous savez pourquoi ? Parce qu’à cet endroit on a d’autres trucs qui prennent de la place, genre l’utérus. Après ils ricanent qu’on peut pas se retenir : ben non, c’est qu’on est pas foutues pareil.

153 commentaires Laisser un commentaire
Le reste

Vous aimerez aussi

153 commentaires

  • #1 cathy le 22 mai 2006 à 9 h 14 min

    Je suis contente que tu fasse ton Outing , parce que je suis exactement comme toi, entre le risque éventuel de maladies et mon manque d’équilibre naturel, mon choix est vite fait. Je croyais être la seule, comme quoi …

  • #2 cathy le 22 mai 2006 à 9 h 18 min

    Je veins de m’apercevoir que je suis la prem’s !!!!! Génial, je commence bien la semaine !

  • #3 Esme le 22 mai 2006 à 9 h 18 min

    morte de rire de bon matin que ca fait du bien!!

    alors en plus, j’ai lu recemment dans un bouquin que les maladies qu’on dit attrapper sur les toilettes publiques sont fausses, en effet, si des germes se trouvent present sur la lunette des toilettes, ils meurent en tres peu de temps car trop d’oxygene, et en plus pour qu’il y ai infection il faut que les germes touchent les muqueuses et que celles ci soient de plus blessées. or si on s’assoit correctement les muqueuses se trouve dans le vide donc voila….
    il faut savir qu’on se choppe plus de germes pathogenes en prenant le metro, telephonant d’une cabine publique que en allant aux toilettes! dingues hein? tout ca parce que les mains sont le sieges des microbes et autres germes et qu’apres avec ses mains on frottent les yeux etc etc..

    pff ben dis donc la semaine commence fort pour moi désolée d’avoir fait si long!!!

  • #4 Anne Cé le 22 mai 2006 à 9 h 21 min

    Moi aussi je m’asseois partout (cela dit j’ai peut-être tort : ça m’aurait musclé les cuisses)
    Et le pipi dans la nature ne me dérange pas plus que ça, je dirais même au contraire quand le lieu s’y prête. (car les menus inconvénients que tu énumères sont effectivement très contrariants)

    Quant aux filles qui font pipi tout le temps, je ne suis pas d’accord avec l’Homme ! Les hommes d’abord, savent-ils se retenir ?
    Alors, c’est sûrement vrai pour certaines, mais pas pour toutes. Je connais des hommes qui font pipi bien plus souvent que moi. Mon dieu, un doute m’assaille ! Ai-je bien un utérus ??

  • #5 celinette le 22 mai 2006 à 9 h 25 min

    Tout pareille! (sauf que je peux pas faire pipi ds la nature, j’y arrive pas…).
    Bah oui quoi,les microbes, que nos petites fesses soient à 5 ou a 15 centimetres d’eux vous croyez que ça y change quelquechose? Vous croyez que ça les arrete? De toutes façons ils s’en foutent ils ont des outils,hein! Alors maintenant je dis oui au confort, et zut aux microbes!

  • #6 Hélène le 22 mai 2006 à 9 h 25 min

    Ahhhh Anne-Cé je suis morte de rire ! ;-))) "Ai-je bien un utérus ?" ;-))

    Esme merci pour les infos sur les germes, je savais pas tout ça ;-)

    Cathy et celinette je constate que nous sommes finalement nombreuses à n’avoir pas peur de la lunette ;-))

  • #7 Atreides le 22 mai 2006 à 9 h 27 min

    [Mode Maniak] Moi c’est l’inverse, quand j’ai pas le choix … je nettoie tout avant de m’installer. [/Mode Maniak]

  • #8 Lisa le 22 mai 2006 à 9 h 28 min

    Comme les copines, je suis contente que quelqu’une ose dire tout haut la vérité! Ce qui me décide encore plus à m’installer sur la cuvette, c’est que l’idée de poser la main bien à plat sur le mur blanc carrelé froid que j’imagine collant d’on ne sait quelle substance me répugne encore plus…
    Par contre, pour le pipi des bois, pas de problème pour moi: il a fallu que j’en prenne mon parti depuis que je vis avec le posesseur d’un fourgon aménagé et que nous partons souvent en camping mi-sauvage (un jour camping, un jour nature). Et à choisir, je préfère les bois à des toilettes douteuses…

  • #9 Atreides le 22 mai 2006 à 9 h 28 min

    Même si c’est plus psychologique qu’autre chose, j’en conviens ;-)

  • #10 katy le 22 mai 2006 à 9 h 35 min

    Rien de tel qu’une tartine de rigolade pour démarrer la semaine ! merci Hélène !

    – Je pose mon séant sur les latrines après avoir passé une petite lingette antimicrobienne (conditionnées en paquet de 10 , se glisse facilement dans le sac, rayon lingettes et:ou PQ, très très bien)

    – Pour les wc à la turque, pour ne pas tomber ds le trou, mais surtout pour minimiser les éclaboussures, il faut se mettre face au "gicleur chasse d’eau", maintenant il s’agit de ne pas y mettre les pieds …

    – Pour les toilettes improvisées en rase campagne, on s’aperçoit que tout le monde va dans le même coin, il y a toujours plein de papillottes roses …

  • #11 marjorie le 22 mai 2006 à 9 h 39 min

    ben moi, quand je m assieds, j attrape des boutons.

  • #12 Mithra le 22 mai 2006 à 9 h 39 min

    Moi non plus je ne fais pas de numero d’equilibriste au dessus de la cuvette !

    En revanche j’essaie de ne pas toucher la poignee de la porte des toilettes, quand on sait qu’assez peu de gens se lavent les mains (avec du savon) en sortant des toilettes, je prefere ne pas savoir ce qui traine la-dessus. A mon avis c’est bien pire que sur la cuvette. En plus, le risque qu’un eventuel microbe depose sur les cuisses grimpe jusqu’a un endroit strategique est bien plus faible que le risque de toucher sa nourriture, sa bouche ou ses yeux avec une main sale…

    Bon moi je suis pour les toilettes a la turque par contre, dans beaucoup de pays c’est quand meme plus hygienique qu’une cuvette degueu, mais j’ai une grande habitude de la chose alors j’arrive a me maintenir sans toucher le mur ni faire pipi sur mes chaussures.
    Ce qui me gene plus en tant qu’occidentale c’est l’absence de PQ (eh oui, peu de pays ont un systeme de tout-a-l’egout qui permet de "digerer" du PQ), donc soit il n’y en a pas, soit il y en a si on est dans un coin a touristes, mais il faut le jeter dans une corbeille a cote (bon plan pour les mouches)… Il y a un petit robinet et un broc en plastoc, on se debrouille comme on peut pour se rincer sans ressortir avec le pantalon trempe.

    Comme toi Helene, je ne suis pas trop fan du pipi dans la nature, il ya toujours une herbe qui gratte au mauvais endroit ! Dans ces cas-la j’aimerais bien etre un homme.

    Allez, une petite anecdote rigolote pour finir : en Afrique comme dans beaucoup de pays, dans les parcs naturels un peu recules les toilettes sont des "long drop", c’est a dire des toilettes sans egout, un trou tres profond avec un courant d’air qui active des bacteries qui decomposent tout ca (desolee si vous etes en plein petit dej), bref, un systeme tres ecologique. Mais en faisant pipi j’entends du bruit "en dessous", comme un froufroutement… j’en parle au proprio de l’endroit qui me dit "ah oui, les pintades sauvages sont tres curieuses et tres betes, elles tombent souvent dans le trou !". Voila, j’ai fait pipi sur la tete d’une pintade ! Et le lendemain soir, il y avait de la pintade au menu ;-)

  • #13 ratafia le 22 mai 2006 à 9 h 43 min

    aahhh la vessie des filles….. un grand sujet! Parfois même un sujet de discorde dans le couple.. " quoi tu veux qu’on s’arrete sur une aire de repos? encooooore!"
    Mais dites vous bien qu’enceinte, c’est puissance mille! L’enfer pendant neuf mois… Et là, peu importe les conditions , il FAUT y aller, maintenant! "Quoi, ici, sur ce parking en ville t’es sûre?" bin pas le choix ou sinon c’est le drame…

  • #14 MH le 22 mai 2006 à 9 h 43 min

    Tout pareil comme toi !
    De toute ma scolarité primaire et collège, je n’ai jamais fait pipi à l’école, car il n’y avait que des wawas à la turque ! Demi-pens, je vous dis pas… Peut-être que ça m’a agrandi la vessie ?

    J’ai aussi pratiqué un sport (vol à voile) où on peut être confiné très longtemps sans pouvoir faire pipi. C’était le sujet principal de discution des mecs… les filles ne semblaient pas préoccupées !

  • #15 Lotus le 22 mai 2006 à 9 h 46 min

    hélène j’adooooooooooore quand on parle vrai sur la vie des filles .

    Il faut que je vous raconte une fois j’ai pris un car Ferry et là une jeune femme rentre dans les toilettes ou j’attendais donc un qui se libère puisque les portes ne cachant pas les bas de jambe . Quand ma surprise fut à son comble lorsque je m’apperçu de la disparition de ses jambes. Car il faut être sportive pour mettre ses deux pieds sur la cuvette des Wc tout en étant dans un ferry qui tanguait pas mal en pleine tempête sur la Manche . Je vous raconte pas le sport de cette nana sur cet exercice assez périeux . je ne lui ai pas demandé si en plus elle avait pris du papier toilette. Bonne journée à tous

  • #16 Hélène le 22 mai 2006 à 9 h 48 min

    Ratafia sois la bienvenue parmi nous !

    Mithra ton histoire de pintade est grandiose, autant que celle de Lotus dans le ferry ! Je suis morte de rire ! ;-))

  • #17 L -> mais en vrai c’est Laure le 22 mai 2006 à 9 h 52 min

    Tout pareil, à la différence des toilettes à la turque. Là, peux pas, pas possible, question technique. J’arrive pas à viser droit, et mes shoes s’en souviennent. J’ai fait ça une fois, depuis, je suis traumatisée. Bizarrement, en pleine nature j’ai pas de problème alors que la position est la même. Mais j’ai même pas peur de la lunette des lieux publics. Je nettoie et je m’installe. De toute manière, je suis tellement pas musclée des cuisses que j’arrive pas à rester en suspension sans maudire tout le monde tellement j’ai les cuisseaux qui tremblent.

  • #18 maya le 22 mai 2006 à 10 h 15 min

    Super l’outing mais du coup je me rends compte que TOUT LE MONDE s’assied… super…

  • #19 Sly le 22 mai 2006 à 10 h 19 min

    Je me reconnais assez dans vos témoignages et surtout le tien Hélène… que dire de plus que ce qui a déjà été dit… rien !… je suis juste morte de rire depuis tout à l’heure !

  • #20 Hélène le 22 mai 2006 à 10 h 20 min

    Oui en fait je dois fréquenter des chochottes, dans la vraie vie, parce qu’ici ça ne pose visiblement de problème à personne ;-))

  • #21 romarin le 22 mai 2006 à 10 h 22 min

    S’assoit, s’assoit pas, la vraie problématique pour moi, c’est, pas de papier, pas de pipi ! Et amies de la poésie, bonjour !
    Mais après ces instructifs échanges, je vais rectifier l’autorité que j’impose à mes 3 filles sur ce thème, désormais, elles pourront s’asseoir …..si elles se lavent les mains après….

  • #22 Sly le 22 mai 2006 à 10 h 25 min

    Oups… y’a comme qui dirait eu un bin’s… 2 fois le même commentaire !… peux-tu en effacer un Hélène STP… merci

  • #23 alice le 22 mai 2006 à 10 h 30 min

    Encore un billet à pleure de rire ;o)))))) merci Hélène,

    Moi, aussi, je m’asseois, et lorsque par ex sur une aire d’autoroute, il n’y a que WC à la turque, ben, j’ai honte, mais j’utilise les toilettes pour handicapés,
    eh, ho, seulement les toilettes hein, pas les places parking.

    peux pas faire pipi dans la nature, j’ai un blocage, je crains de noyer les insectes.

  • #24 Magali le 22 mai 2006 à 10 h 34 min

    Et voila c’est malin j’ai rigolé toute seule à mon bureau dès le lundi matin!
    Perso çe ne me pose pas problème non plus tant que c’est pas non plus couleur noire (voire verdatre)… C’est surtout à l’oeil que ça me repousse :p

    et je suis une grande militante anti toilettes à la turque (que l’on retrouve aussi sur certaines aires d’autoroutes en France), c’est tout simplement non naturel d’avoir à faire tant d’acrobaties!

  • #25 doodoo le 22 mai 2006 à 10 h 45 min

    Je crois que j’ai rarement autant ri en lisant ton blog! J’ai failli m’étouffer avec mes tartines Heudebert! Ah si je pouvais toujours commencer mes journées comme çà!
    Moi je mets du papier sur la lunette avant de m’assoir et parfois cet exercice est très diffcile parce que certaines lunettes sont particulièrement lisses et donc le papier glisse!!!!!!! Sinon, je confirme que j’ai du mal à me retenir, je fais pipi au moins 10 fois par jour (je bois beaucoup d’eau)! et une fois après chaque bière!

  • #26 Anne-So le 22 mai 2006 à 10 h 51 min

    Drôlissime ton papier Hélène :) c’est parfait pour ce lundi matin grisou: la semaine démarre bien.

    Moi, non, j’évite de m’assoir (je pensais pas être la seule, c’est très drôle ça). C’est pas tellement une question de peur des maladies mais l’idée de la promiscuité de mon popotin avec le popotin de la fille qui vient juste de sortir… bof. Comme je n’aime pas non plus avoir mal aux cuisses et que le fait de toucher les murs pour le coup, me dégoûte vraiment, je me confectionne parfois un douillet petit matelas de PQ qui résout à la fois les questions de promiscuité de popotin et du confort pour les cuissots!

  • #27 Sweety le 22 mai 2006 à 10 h 52 min

    Je fais partie des girls qui ont peur d’attraper des trucs dans les toilettes publics ! Y’a un système qui me plaît bien mais que je vois pas souvent, c’est le film pastique qui recourvre la lunette; et chaque personne il suffit d’actionner un bouton et une nouvelle pélicule vient remplacer l’ancienne.

  • #28 Hélène le 22 mai 2006 à 10 h 52 min

    Alice tu as peur de noyer des insectes ??? Alors ça, c’est un des trucs les plus hallucinants que j’ai entendus ! ;-))

    Moi aussi je vais dans les toilettes pour handicapés (j’y passe pas des heures, ça me paraît pas gravissime), je vais même dans les toilettes pour hommes quand tous ceux pour femmes sont occupés. En général les messieurs sont un peu scandalisés ;-)

    Anne-So je me suis dit que c’étiat bien un billet pour un lundi, en effet ;-)

    Sweety je trouve qu’on est pas hyper bien, sur le film plastique, ça glisse ;-))

  • #29 Le confit c’est pas gras le 22 mai 2006 à 10 h 57 min

    Hélène, tu me rappelles d’excellents souvenirs (si, si !). L’un de mes amis, quand nous écumions les bars du Vieux-Port à boire des bières, partait souvent dans des tirades exaltées et alcoolisées sur l’inconfot parfaitement scandaleux des chiottes à la turque. Impossible à raconter, mais je riais tellement que j’en faisais presque… pipi dans ma culotte, on y revient. Il militait également pour la réhabilitation des couches pour adultes lors des soirées, car il est particulièrement pénible d’aller faire pipi toutes les 10 minutes quand on partage "quelques" bières avec ses amis.
    Pour ma part, il faut vraiment que je sois ivre morte pour que je pose mes cuisses sur la cuvette. Même pas peur des maladies, simplement dégoûtée à l’idée de m’asseoir sur les gouttes de pipi des autres, beurk.

  • #30 clo le 22 mai 2006 à 10 h 57 min

    En voila un de vrai souci de fille !!!
    Moi je m’assois nul part ( pas même chez moi parfois rapport au fait que les mecs dans ma maison en particulier le poulet agé de 13 ans , ne sont pas particulièrement opérationnels niveau soulevement de cuvette …. )
    Par contre j’ai creusé des latrines plus d’une fois ( camps scout ….)…

  • #31 Hélène le 22 mai 2006 à 10 h 57 min

    Ah oui ! Les toilettes nippones, j’en rêve Clea, ça a l’air tellement confort !

  • #32 Camille le 22 mai 2006 à 11 h 07 min

    mais c’est excellent pour les cuisses ce petit exercice!!! et franchement s’asseoir c’set psychologiquement beurk…Mais le PIRE c’est au ski: avec les chaussures les multiples épaisseurs, sans s’asseoir et en tenant d’une main experte ses lunettes de soleil qu’on ne peut poser absolument nulle part sous peine de les récupérer trempées par la neige fondue sur le sol….atroce;-b

  • #33 Hélène le 22 mai 2006 à 11 h 11 min

    Hello Camille, sois la bienvenue ! ;-)
    J’avais pas pensé au ski, vu que j’y vais jamais, en effet ça doit être sportif ;-)

    Clo faut les éduquer les mecs chez toi, c’est pas possible de pas pouvoir s’asseoir sur ses propres toilettes !!

    Anaik les couches pour adultes je suis moyen pour (ça doit faire des marques sous les fringues ;-)), bien que l’alcool descende trop vite aussi à mon goût ;-)

  • #34 Claire emma le 22 mai 2006 à 11 h 12 min

    Moi je me sens seule maintenant parce que je ne m’assied nulle part, seulement dans MES toilettes….si je vais à l’hôtel je fais un effort, après tout c’est censé être nettoyé tous les jours, quand je vais en location, je nettoie et après je pose mon seant. Chez les gens, même de la famille ou des amis, je ne m’assied pas, tout simplement parce que ce ne sont pas MES toilettes!
    en plus quand je pars en voyage, comme Mes toilettes sont loin et bien je suis constipée, bref, je devrais les emmener avec moi ;)
    Dans les toilettes publiques, pourtant, j’évite les toilettes à la turque, j’ai peur de m’éclabousser. Je ne m’assied pas, je tire la chasse avec mes chaussures, c’est super je lève la jambe donc en plus je fais du sport, si c’est pas beau! je me lave les mains et j’attends que quelqu’un ouvre la porte pour sortir, ou alors je pousse avec mes chaussures.
    Par contre j’adore la nature, cela ne me pose aucun pb, sauf la fois où j’avais pas vu la fourmillière, grrr..

  • #35 L -> mais en vrai c’est Laure le 22 mai 2006 à 11 h 18 min

    Tiens c’est marrant ça. Je viens de m’apercevoir d’un truc suite au post de Clo. Chez moi, l’Homme mais également le Mini Homme font pipi assis. A l’extérieur, ils font comme tout bon mâle qui se respecte, mais à la maison, ils font ça assis.

  • #36 Kisumarac le 22 mai 2006 à 11 h 22 min

    Quelle crise de rire, que ce soit dans le billet où les commentaires !
    Chapeaux au filles qui ne s’assoient pas, j’ai essayé, une fois, après avoir entendu un skeatch là-dessus (je ne sais plus de qui il est, mais il est excellent), et je ne vois pas comment on peut faire.
    Sinon, pour les toilettes à la turques et le pipi en pleine nature, j’ ai moi aussi tendence à en mettre plein les chaussures, vu que ça ne va jamais la où j’ai décidé. Alors pendant les trajets, c’ est arret aux stations services, où sinon, il y a souvent des toilettes handicapés sur les aires d’autoroutes. Je sais, c’est pas bien, mais mes chaussures préfèrent !

  • #37 marie le 22 mai 2006 à 11 h 27 min

    J’ai pas osé rire trop fort en lisant ton texte au bureau, on se serait posé des questions !!! Ben moi je peux pas m’assoir, ce n’est pas une question de microbes mais une question de fesses étrangères et peut être pas très propres. En tous cas je suis contente, je pensais pas qu’il un avait tant de filles qui faisaient pipi sur leurs chaussures, merci Hélène, tout de suite je me sens mieux et j’arrêterai de me dire que j’ai une vessie mal fichue à chaque fois que j’irai faire pipi, c’est à dire très souvent.

  • #38 Anne Cé le 22 mai 2006 à 11 h 28 min

    Comme Laure, mon homme fait sagement pipi assis.
    Mes frangins aussi.
    Et je sais qu’au moins l’un de nos amis fait aussi pipi assis, chez lui et chez nous.
    Voui, entre amis aussi, c’est un sujet de discussion absolument passionnant.

    J’ai aussi des souvenirs de toilettes sèches, scoutes ou non, de chiottes turques togolais et d’une quête désespérée d’un buisson suffisamment dissimulateur en brousse…
    Je me souviens aussi d’un été en camp où les toilettes sèches n’étaient plus fréquentables et qu’il fallait aller au fond des bois… imaginez en pleine nuit…
    la parade qu’on avait trouvée : se faire accompagner d’une bonne copine, dont les entrailles ont le même rythme que les vôtres, pour une chie-party dans les bois… à papoter de tout et de rien, les fesses au frais, on en oubliait qu’on avait la trouille !!!

  • #39 deedee le 22 mai 2006 à 11 h 30 min

    Ahhhhhhhhhh naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan c’est pas possible ! Je déteste les chiottes publiques, et jamais au grand jamais je n’y pose mon derrière, dussais-je attraper des crampes dans les cuissots pour me maintenir au dessus de la lunette. Je suis bêtement névrosée (car in fine, tu as raison, il n’y a aucune raison de chopper une grave maladie mortelle par ce biais, tu n’es d’ailleurs pas la seule preuve vivante dans mon entourage à surmonter un tel péril la tête haute et l’assise ferme), mais je ne peux pas, c’est plus fort que moi. outre le côté sale qui me dégoute, j’ai l’impression que je collerai mon cul à un autre, celui d’une inconnue en m’asseyant. Et comme c’est évidemment impensable, je ne m’assois pas.

    Comment ça je suis grave ?! :)

  • #40 lili le 22 mai 2006 à 11 h 32 min

    Aha, fichtre, je me muscle les cuisses et les abdos pour rien, si j’ai bien compris? Ben je vais continuer à ne pas m’asseoir sur la lunette de la mort qui pue. Je ne mets pas non plus les mains sur les murs, erk, le mur est pas propre, quelle horreur.

    Comme Anne-Cé, j’ai toujours cru que les dames se retenaient plus longtemps que les messieurs. J’ai la preuve vivante en plusieurs exemplaires que j’ai bel et bien eu un utérus à un moment donné, la cause de mes capacités de rétention ne doit donc pas résider là. Une histoire de muscles, plutôt, hm? Vous savez que ça s’entraîne? Ma maman m’a appris quand j’étais petite, tralalère.

  • #41 Hélène le 22 mai 2006 à 11 h 36 min

    Ah tiens, ça viendrais des muscles ?? Ben je vois pas le rapport, muscles ou pas, quand c’est plein, c’est plein ;-)

    Deedee le fait que tu dises aussi crûment que tu aurais l’impression de "coller ton cul" à celui d’une autre m’a estomaquée et beaucoup fait rire, parce que c’est exactement ça ;-))

  • #42 sophie202 le 22 mai 2006 à 11 h 39 min

    ahhhahhh alors suis ultra suis chochotte et j’assume… j’ai horreur d’aller dans des toilettes que c’est pas moi qui nettoie…
    Alors je prend appui sur mes mimines parce qu’apres les mains on peut les savonner.

    Le hic c’est les portes de toilettes, je pense à toutes ces dames qui ne se sont sans doute pas lavé les mains qui ont ouvert la porte avant moi qui ai les mains toute propres (ben oui je viens de les savonner suivez donc!!).
    Alors soit je pousse d’un coup d’épaule soit j’ouvre avec le coude et au desespoir avec mes mains quand y’a pas le choix… Voui je passe pour une folle sans complexe.

    Sinon pour le coup des filles qui font pipi souvent je m’insurge, ou alors suis comme AnneC sans utérus… Je suis un camion citerne ai besoin de faire pipi le matin, le soir et et fois au milieu c’est tout… Ce qui vaut mieux vu mon aversion des toilettes public et que je peux pas faire en pleine nature non plus, des soucis psychomoteurs sans doute mais j’ai pas l’équilibre et j’aime pas les pt’it betes…

    Sinon une sage femme m’a dit une fois que les toilettes à la turc c’est idéal pour se muslcer des muscles typiquement féminin ce qui fait que dans les pays ou on ne s’assoie pas il y à moins de soucis lors des accouchement…

    Mithra ton histoire de pintade est à pleurer de rire…

  • #43 Fred le 22 mai 2006 à 11 h 41 min

    Hehehe j’ai bien rit en lisant le tout!

    Il est hors de question que je m’asseye. Je ne pose mes fesses que sur les toilettes de la maison, du boulot ou chez les gens que je connais sinon beuark! Du coup j’ai des cuissots musclés! En fait c’est vrai que je suis de plus en plus maniaque et ca m’inquiète un peu…

    Et merci Esme de faire valoir les avantages hygiéniques du téléphone portable!!

  • #44 lili le 22 mai 2006 à 11 h 50 min

    Alors un truc de maniaque pour ouvrir les portes aux poignées douteuses : on se couvre la main avec sa manche ou sa poche.

    En marcel et micro-short moulant, aucune chance, ce qui prouve qu’il ne faut pas s’habiller comme ça.

  • #45 Pauline le 22 mai 2006 à 11 h 52 min

    Héhéhéhé je suis morte de rire!
    Moi je suis une flippée des toilettes, j’ai tout un petit rituel pour ne pas m’asseoir, pas toucher la poignée, je pousse toujours la chasse d’eau avec le pied (ce qui m’attire le risque de foutre le pied dans la cuvette, mais me permet de voir que je suis encore souple!), je crois que c’est le seul truc que j’envie aux mecs, pouvoir faire pipi n’importe ou debout, plutot proprement (pour ceux qui se lavent les mains).
    Rien à voir avec l’hygiène, je sais pas vous mais dans les toilettes de lieux publics ou les murs de chaque toilettes ne vont pas jusqu’au plafond, j’ai toujours la frousse que quelqu’un se hisse pour mater! n’importe quoi!!Comme dans les cabines d’essayage ou je me dis que peut etre y’a une caméra comme dans les trois frères…..

  • #46 Mouniou le 22 mai 2006 à 11 h 54 min

    Le titre et la photo sont bons !

    Question pissou, je n’ai jamais remarqué que les filles "éliminaient" plus souvent que les mecs ; mais plutôt le contraire.
    Même enceinte je n’ai pas eu ces inconvénients…. Je suis peut-être un homme, selon ce post; qui aurait miraculeusement couvée et expuuulsééé ! deux petits.
    Les wawas, lorsque j’étais étudiante, étaient, eux si dégueu. que l’on attendait le soir de retrouver les notres. C’est peut-être un entrainement…

    Chiottes publiques : bofff…

  • #47 Hélène le 22 mai 2006 à 11 h 54 min

    Moi aussi Pauline !! Quand le mur ne va pas jusqu’en haut je le surveille avec inquiétude ! ;-))
    Le coup du pied dans la cuvette m’a fait hurler de rire !

    Lili pour la poignée de porte tu n’as pas peur de mettre des cochonneries sur ta manche ?

    Si tu le dis aussi Mouniou, je vais finir par penser que la taille de la vessie n’est pas une question de sexe, en fait. Et voilà, encore une grande découverte ! ;-)

  • #48 sophie202 le 22 mai 2006 à 12 h 01 min

    je suis pas lili mais je me permet de répondre
    Je préfère cochonner la manche voir même le bas du Tshirt quand j’ai des manches courtes. Car je ne mange pas avec les dites manches ou bas de tshirt, je me frotte pas non plus les yeux avec…

  • #49 Hélène le 22 mai 2006 à 12 h 06 min

    Evidemment, vu comme ça ;-))

  • #50 lili le 22 mai 2006 à 12 h 06 min

    Pour ouvrir la porte, je suis moins dingue que ce que je viens de dire, je prends un bout de PQ si ça me semble pas sage d’y mettre les mains.
    Je préfère des microbes sur ma manche que sur mes mains, pourquoi? Pas toi? La prochaine fois que je te vois, je te fais la bise, je te serre plus la main.

    Pour le bouton de la chasse d’eau j’avais pas pensé à y mettre les pieds, seulement les coudes. L’avantage, c’est que je ne contribue pas à la dégueulasser davantage avec mes semelles, mais on y perd en stretching, c’est un fait.

  • #51 sophie202 le 22 mai 2006 à 12 h 09 min

    Rohhh faut il que je soit cruche j’ai jamais pensé au papier pour ouvrir….

    Par contre avant le lavage de mains je peux tout toucher même pas peur de la chasse d’eau tant qu’il y a du savon ce que je vérifie avant d’entrer sinon ma situation se complique sérieusement…

  • #52 L -> mais en vrai c’est Laure le 22 mai 2006 à 12 h 14 min

    Si on est toutes si soucieuses de l’hygiène, comment pouvons-nous expliquer que les toilettes des femmes soient en général si dégueu?

  • #53 Julia le 22 mai 2006 à 12 h 24 min

    Hello !

    Je fais partie des chochottes car il est tout simplement hors de question de m’asseoir sur la lunettes des toilettes publiques…
    En plus, c’est le seul moment où je fais un tant soit peu de sport, ou tout du moins une petite activité physique. Après, je peux dire crânement que je fais du sport tous les jours !

    Je ne touche pas non plus la poignée des portes, comme certaines l’ont dit plus haut. Mais je n’avais pas pensé à utiliser du papier toilette pour protéger les mains ! Merci pour cette idée.

    En revanche, mon homme va beaucoup plus aux toilettes que moi et il y reste des heures.
    Serait-ce lui le détenteur de l’utérus dans notre couple ?!!!!

  • #54 Hélène le 22 mai 2006 à 12 h 28 min

    Laure ta question est super pertinente !!

    Bon, je suis la seule à m’en foutre complètement des microbes, ou quoi ??

    Julia les hommes passent des heures aux toilettes parce qu’ils y bouquinent (jamais compris le confort du truc, mais j’en connais de milliards qui le font) ;-)

  • #55 sophie202 le 22 mai 2006 à 12 h 34 min

    En effet bonne question mais ici ne traine que le crème de la gente féminine.

    Pour ce qui est de lire au toilette je comprend pas non plus, ça m’est déjà arrivé et apres quand on se lève on a l’empreinte de la lunette pronfondément imprimée et en plus c’est douloureux.
    J’ajouterais, non ne me lynchez pas par pitié je vous jure que je suis pas une mère Denis, mais je trouve ça pas hygiénique de laisser des livres trainer dans les toilettes…

  • #56 Eva le 22 mai 2006 à 12 h 34 min

    Alors comme Mouniou, je suis dotée d’une vessie paresseuse : je n’ai jamais besoin de satisfaire un besoin naturel dans la journée lorsque je suis hors de chez moi … Je ne me retiens pas, non, j’ai juste pas envie! et quand je vois la souffrence endurée par certaines de mes amies durant un film dépassant les 2h au ciné, ou par certaines copines obligées de sortir du cours 5 mn avant la fin quand j’étais étudiante , je me dis que c’est une chance !
    Mais cela vient peut-être aussi d’une "rééducation involontaire" de mon périnée : petite je détestais déjà aller aux toilettes communes à l’école primaire, donc je me retenais comme une malade… bon, ça m’a valu bon nombre d’abominations typiquement féminines connues sous le nom de "cystite" (une torture que je ne souhaiterais pas à mon pire ennemi) , mais n’empêche, maintenant, j’ai p’us envie …

    En tout cas, encore merci pour ce fou-rire matinal, Hélène; j’ai tendance à visualiser très facilement ce que je lis, et là, mon imagination m’a fait un beau cadeau à la lecture de ton blog ! ;o)

  • #57 Eva le 22 mai 2006 à 12 h 35 min

    Oups! désolée pour les fautes ! "souffrance" bien sûr !!

  • #58 Marjete le 22 mai 2006 à 12 h 37 min

    Quand on était petit, après un long trajet en voiture, alors que tout le monde avait besoin de se soulager, mon médecin de père disait toujours "les filles d’abord". Et quand mes frères disaient que c’était pas juste, mon père disait que les filles peuvent se retenir moins longtemps que les garçons car leur vessie est plus petite. Donc, ta théorie était juste.

    Moi je déteste m’asseoir sur les cuvettes car la plupart du temps, les filles d’avant ne se sont pas assises et il y a de la pisse partout. Je trouve ça hyper crade, pas tellement à cause des maladies pourtant.

    Ce qui est bien, au Japon, c’est que dans beaucoup de toilettes publiques, il y a des petits lingettes et un distributeur de désinfectant. Comme ça, on peut nettoyer avant d’utiliser. Pratique ! Et puis il y a beaucoup de chasse d’eau/robinets/pompe à savon/sèche mains automatiques: il suffit de passer la main devant pour que cela se mette en marche. Pas besoin de toucher. Beurk beurk. Je touche le bouton de porte directement tant qu’il y a du savon (pareil, je vérifie avant) sinon, j’utilise le papier toilette. Moi qui pensait être très maniaque. Je remarque que je ne suis pas la seule.

  • #59 doodoo le 22 mai 2006 à 12 h 38 min

    Après un premier commentaire léger, je vais vous raconter jusqu’où la peur de faire pipi m’a conduite: J’ai longtemps souffert d’infections urinaires à répétitions et une des raisons était que je me retenais trop (c’était à l’époque du lycée où on avait des toilettes à la turque et dans lesquelles je refusais d’aller). J’en suis arrivée à consulter un urologue qui m’a conseillé de ne pas me retenir car, m’a-il expliqué, cela favorise la multiplication des bactéries et était plus dangereux que de poser les fesses au dessus de toilettes sales!! Mais le mal était dejà fait: je me retenais tellement que j’ai commencé à avoir beaucoup de mal à faire pipi (soit le mal contraire de l’incontinence)! j’ai carrément dû me faire une reeducation où je réapprenais à faire pipi (je ne vous raconte pas comment çà se apssait).
    Bref, je suis guérie et maintenant je fais pipi partout (sauf cas extrêmes) du moment que j’ai papier parce qu’il faut absolument que je m’assaye, sinon les muscles se crispent et la vessie ne se vide pas totalement. La bonne position est en effet d’être à l’aise sur son trone, pieds posés à plat par terre: on inspire par le nez et on expire par la bouche.
    Et voilà: faire était devenu un calvaire à cause de ces satanées toilettes à la turques, cest redevenu un plaisirrrrrrrrrrr

  • #60 Esme le 22 mai 2006 à 12 h 38 min

    moi je prends souvent un kleenex que je jette apres pour ouvrir la porte!

    sinon au boulot, il y a dans tous les toilettes des protege siege en papier et j’ai deja pensé en prendre dans le sac au cas ou.

    concernant les muscles, je crois que tout vient des muscles du perinée, que l’on peut muscler en faisant plusieurs stop pipi en milieu de course. c’est une vrai gym en fait aller aux toilettes on dirait pas comme ca!
    un truc vachement bien que j’ai decouvert recemment c’est la chasse d’eau ou tu as juste a passer la main devant sans rien toucher, pas mal non??

    je peux faire paris bordeaux sans devoir aller aux toilettes, je suis un vrai chameau! alors que mon pere est bien pire que moi toutes les heures quasi il faut s’arreter!

  • #61 Catherine-de-Nice le 22 mai 2006 à 12 h 39 min

    Tout ça m’avait déjà bien fait rire, mais L., tu remportes la palme :-)))
    Perso j’aime pas trop les toilettes publiques, mais c’est pas une phobie non plus, en général j’essuie vaguement et je m’assieds.
    Mais de toute manière je possède une caractéristique que je trouve très pratique : quand les conditions ne sont pas idéales, je n’ai pas envie, pas besoin de me retenir, je n’ai pas besoin de faire pipi :-) En particulier au ski (c’est vrai que sinon c’est l’enfer…), ou en randonnée, ou pendant un voyage un peu long, enfin dans des endroits où on est loin de la civilisation pendant plusieurs heures, je tiens toute la journée sans problème. Par contre dès que je passe la porte de chez moi, ça devient très urgent. La force du mental sans doute ;-)
    Je passe pour un robot, mais je trouve ça assez pratique :-)

  • #62 doodoo le 22 mai 2006 à 12 h 41 min

    Allez, encore un commentaire pour la route parce que ce sujet m’inspire beaucoup: je déteste les chasses automatiques qui croient détecter que tu as fini de faire tes besoins et qui s’enclenche et t’éclabousse. Il suffit parfois que tu remues les fesses poour mieux t’assoir et hop c’est parti, un coup de ventilateur mouillé dans les fesses!

  • #63 lili le 22 mai 2006 à 12 h 43 min

    Marjete, tu me fais penser que je pousse le civisme, quand je ne suis pas chez moi, jusqu’à relever la lunette (avec du papier dans les mains) pour ne pas pisser dessus ;o)

  • #64 L -> mais en vrai c’est Laure le 22 mai 2006 à 12 h 44 min

    Nan, tu n’es pas la seule à t’en foutre Hélène, moi c’est la même, sauf pour les chiottes à la turque. Je pense que les soit disant microbes sont déjà morts une fois qu’ils ont rencontré l’oxygène, donc bon, pas de gros risque ci ce n’est les gouttes d’urines et autres poils qui traineraient (mmm…so glamour). Mais avec un petit nettoyage en tenant le papier du bout des doigts juste avant, ma foi, ça le fait.
    En revanche, pour ce qui est du lavage de mains, moi, j’ai une thérorie particulière: je me lave les mains AVANT d’aller au toilettes. Pour ne pas me refiler les bactéries qui j’ai sur les mains. Mais je ne les lave pas après, sauf si je passe à table ou si j’ai un quelconque rapport avec la nourriture. Mais sinon, je pars du principe que moi, je suis pas sale vu que je ne me suis pas fait sur les mains (Dieu merci quand même).

  • #65 organpipecactus le 22 mai 2006 à 12 h 44 min

    alors je m’installe tranquillement au moment de déjeuner, ma petite salade à proximité et qu’est ce que je lis entre deux bouchées …j’ai failli m’étrangler…de rire aussi…mais c’est pas très ragoûtant non plus ! n’empêche que je suis aussi une "pisseuse"…j’ai tout le temps envie, j’élimine sans arrêt, que je boive ou pas et sur un trajet en voiture de 900 kms je demande à l’homme de s’arrêter pas moins de 5 fois. il me connait et marmonne mais je ne vais pas faire sur son siège !
    je suis hyper maniaque, compulsive et peu importent les WC que ce soit ceux du bureau ou chez une amie, en passant par la station service ou le resto, je fais de la gym : je contracte les abdominaux, en équilibre sur mes jambes fléchies, le buste en avant, je me concentre et passe à l’attaque ! pas question qu’une seule partie de mon corps touche la faïence !
    Ca doit payer ..pourvue que je ne sois pas filmée…
    par contre en pleine nature, quand j’ai envie j’ai envie et je peux faire n’importe où ; pas d’obstacle…je ne rencontre que la bise légère…;

  • #66 Nikaia le 22 mai 2006 à 12 h 46 min

    Coucou Hélène

    Comme toi je m’assois, après un petit néttoyage de la cuvette si elle ne semble pas très propre .. et je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule.

    Un truc qui m’a vraiment choqué très recemment! … dans des toilettes, vous avez des endroits pour déposer vos cigarettes et les reprendre (et se remettre à fumer j’imagine donc les porter à la bouche) après avoir fait votre office et nettoyer ce qu’il fallait mais AVANT de vous être laver les mains … c’est beau non?
    et vous ne devinerez jamais où j’ai vu ça… en Suisse!! (et pas qu’une fois .. dans tous les WC que j’ai visité à Bale) moi qui pensais que ce pays était propre … ça m’en a foutu un coup au moral!

  • #67 Hélène le 22 mai 2006 à 12 h 48 min

    Doodoo je vois en effet que le sujet t’inspire beaucoup, j’adore le sérieux avec lequel tu racontes tout ça ;-))

    Quand même c’est dingue comme on est différentes les unes des autres, pour l’envie et la capacité à se retenir !

    Alors ça c’est marrant ce que tu dis Lili, parce qu’hors de chez moi je rabaisse la lunette en la tenant avec du papier, par contre je m’assieds dessus sans problème (après l’avoir essuyée)… je sens que les psys se frottent les mains.

    Nikaia ce qui me choque le plus dans ton truc c’est que des gens FUMENT aux toilettes. Je ne supporte absolument pas l’odeur de la cigarette, et je trouve ça révoltant d’imposer ça aux autes dans un espace aussi petit.

  • #68 Béné le 22 mai 2006 à 13 h 04 min

    Etant Suisse, je me dois de réagir au commentaire de Nikaia:-) Les cendriers dans les toilettes, c’est pour éviter que les gens qui fument mettent leur mégot dans les toilettes (ça bouche) ou pire, dans la poubelle (ça crame). Enfin moi, j’ai toujours cru que c’était pour ça.

    A part ça, moi aussi je m’assieds partout, parce qu’à force, ça me fatiguait trop de contracter les abdos et les cuisses pour tenir. Qui plus est, dans le train par exemple, avec les secousses, c’est quasi impossible de se maintenir en équilibre. Parfois, je pose juste une fesse, histoire de pseudo-limiter les dégâts.

    Par ailleurs, je lis aux toilettes. Chez moi, il y a une pile de Cosmo et de Biba à côté de la cuvette, c’est leur place. Le pire, c’est que je suis incapable de faire une "grosse commission" (comme ça fait désuet et coincé de le dire comme ça), sans avoir un magazine sous les yeux. Oui, je sais, c’est grave…

  • #69 Marylène Sud le 22 mai 2006 à 13 h 08 min

    pas trop chochotte, je me soulage quand il y a vraiment urgence, mais…… évite au maximum les wc extérieurs de mon home! ma tribu fait de même (sans aucune incitation de ma part),
    Donc, à l’arrivée de chacun à la maison, juste un très bref bonjour et direction tout schuss les wc familiaux. Nous en avons deux et pensons à un troisième pour les heures d’embouteillage.

  • #70 Sofifonfec le 22 mai 2006 à 13 h 10 min

    Un sujet vachement intéressant, une fois n’est pas coutume, sans blague.
    Moi aussi je suis une névrosée de la lunette et conséquemment une musclée du cuissot. Je crois que ça remonte à l’enfance, ma môman avait dû me mettre en garde contre tous les vilains germes pathogènes qui sont censés pulluler à cet endroit-là et depuis je suis conscienseusement ses recommandations, je perpétue la tradition maternelle. Parfois je m’autorise à poser UNE cuisse et encore, si j’ai mis du PQ dessous avant.
    (clo je suis d’accord avec Hélène, faut les éduquer ces hommes, qu’est-ce que c’est que cette histoire;-) )

  • #71 Hélène le 22 mai 2006 à 13 h 21 min

    Béné je préfère le coincé-désuet au grossier-vulgaire, pour ce genre de description, tu as bien fait ;-)

  • #72 Nikaia le 22 mai 2006 à 13 h 22 min

    Béné … c’est ce à quoi j’ai pensé et l’idée de reprendre la cigarette pour la remettre au bec m’a révolté mais je me suis peut être trompée sur l’utilisation de ces cendriers … sauf que j’avais pas l’impression que c’était vraiment des cendriers mais plutot des "repose-cigarette".. .. si je me suis trompée, c’est mieux!
    Hèlene, je suis d’accord avec toi, la cigarette dans des lieux aussi petits me révolte .. mais en Suisse, il n’y a presque pas de restaurant non fumeur ou même seulement avec un VRAI espace non-fumeur .. ça aussi c’est quelque chose qui m’a choqué.
    au contraire, il y a des distributeurs de cigarettes dans tous les toilettes …

  • #73 Crapaud le 22 mai 2006 à 13 h 28 min

    La question subsidiaire c’est: As-tu adopté la manière indienne pour se nettoyer?
    Je t’avoue que moi (j’y ai fait un court séjour de 3 semaines) j’ai pas réussi à m’y faire. Du coup, j’ai failli boucher plus d’un wc avec mon papier Q…
    C’est mon premier message sur ton blog, que je trouve vraiment très très sympa au demaurant. Ca promet… ;-)
    Crapaud (j’espère qu’il n’y a pas déjà de Crapaud ici, je n’ai pas pris le temps de vérifier)

  • #74 Galla le 22 mai 2006 à 13 h 40 min

    Bon, alors moi je suis une psychosée des toilettes publiques ! et depuis mon plus jeune âge je m’entraîne à la contorsion et à l’équilibrisme les très rares fois où je dois fréquenter de façon urgentissime ces cloaques.
    C’est pas tant pour le pipi (même si cette seule pensée me fait venir des sueurs froides) mais plus pour les fessiers précédents (tu le sais toi si la nana que tu viens de voir sortir, elle a pas un méga furoncle mal placé, la galle ou la peste du fessier ?).
    Donc, je ne pose jamais mon popotin sur la cuvette, ni mes mains sur les murs, ni même sur la chasse et encore moins sur la poignée (pour les deux dernières j’utilise du P-Q). Et pour m’essuyer je tire la moitié du rouleau avant de choisir le morceau idéal.
    En règle générale, je me retiens pendant des heures (j’ai une vessie en béton armée et aussi un utérus!) ; si vraiment je suis au bord de la syncope et que je suis accompagnée, j’entre dans un café chicos et j’envoie mon éclaireur pour vérifier l’état des toilettes. Après, et quelques soit le verdict, s’en suit un long moment de questionnement "j’y vais ? j’y vais pas ?" et quand enfin je passe la porte fatidique, j’arrête généralement de respirer et je tente de lutter contre le sentiment de claustrophobie qui m’assaille !
    Les chiottes à la turque : JAMAIS !
    Ne me parlez pas des Sanisettes, même si hygiéniquement c’est le must, la seule pensé que tous les passants vont me voir sortir de cette boite me rend malade (comme si les dits passants ne satisfaisaient jamais à leurs besoins naturels !!)
    Quant à la nature…… c’est plein de sales bestioles !!!
    C’est grave docteur ???

  • #75 kila le 22 mai 2006 à 13 h 41 min

    Et bien sans être chochotte, je ne m’assieds pas systématiquemùent sur les toilettes. J’inspecte avant, si trace d’urine légére j’essuie et je m’assois, si l’endroit semble vraiment crados, je joue du muscle.
    Par contre si j’ai le choix d’utiliser des WC à la turque, je les utilise. Ca ne me dérange nullement, je préfére même, c’est bien plus hygiénique. Je préfére aussi faire en pleine nature que dans un lieu douteux.

    Quant à toucher la faïence et les piognées de porte avec mes mains…hum j’aime pas bienet donc j’utilise mon coude. Mais c’est pareil dans presque tout les lieux public. je deteste toucher les portes avec mes mains… Va comprendre!

    Tout ceci me rappelle une longue conversation de soir de féria à Bézier, vers 2h30 du matin, bien "amochée", la vessie remplie, et en pleine ville… Une copine et moi étions assise sur un trotoir, déséspérée de ne pouvoir faire pipi.
    On s’est résolue à aller entre 2 voitures, l’une aprés l’autre, l’autre faisant surveillance… Ho!! le tableau!
    Et les copains présents qui se posaient des questions existentielles sur le "pourquoi les filles vont toujours faire pipi par 2??" He! oui sacré question. On a tenté de lui expliquer que lorsque on était en train de faire pipi en pleine ville, entre 2 voitures c’était pratique d’avoir une copine qui surveille..;mais non, z’ont pas compris. Trop saouls surement. Mais qu’est-ce qu’on a ris!!

  • #76 Lisa le 22 mai 2006 à 13 h 41 min

    Et ben c’est qu’il y en a des choses à dire! Quelques remarques inspirées par tous ces commentaires:
    – pour vous mesdames: j’ai entendu au Journal de la Santé de la 5 qu’il ne fallait pas forcer en poussant quand on faisait pipi, mais juste laisser venir (vous voyez la nuance?), sinon attention aux "descentes d’organe" quand on prend de l’age!!
    – et pour nos hommes: les messieurs qui font pipi assis ont bien raison: non seulement pas de risques de mal viser, mais en plus c’est meilleur pour leur prostate (toujours le Journal de la Santé).
    Quant à la différence hommes-femmes, peut-être que les femmes font plus souvent, mais je suis sure qu’elles peuvent se retenir plus longtemps à partir du moment où elles ont envie. J’ai toujours pensé que c’était du au fait qu’on ne puisse pas faire autant n’importe où, contrairement à nos hommes (style pas dans une ruelle un samedi après-midi shopping, ou pas vaguement caché par un pauvre arbrisseau malingre sur un parking…)

  • #77 Imen le 22 mai 2006 à 13 h 53 min

    Alors moi, je suis mega chochotte. Avant d’être enceinte, pas de problème, je pouvais me retenir des heures entières. Quand j’étais à l’extérieur, j’évitais de boire (pas bien) donc, les toilettes publiques, je ne connaissais pas. Maintenant, avec mon gros ventre, je galère, c’est pipi toute les heures!! Et comme je bois mes 2 litres par jour sous peine de faire un bébé lyophilisé, je ne fais que chercher des toilettes. Même enceinte, je fais l’acrobate. D’abord, j’essuie toujours. S’il n’ y a pas de crochet à vêtement, j’enroule le trench ou la veste autour du cou. Après, selon l’état des sols, je positionne mes pieds. Je mets mon sac comme je peux ( si c’est un grand sac à bandoulière, je le mets autour de mon cou… dur dur…). Après, je fais quand même pipi accroupie… En fait, j’ai peur des maladies et comme certaines filles ici, cela m’embête de coller mes fesses après celles de filles inconnues, berkberk. Pour les pipis dans les wc turcs ou dans la nature, suis pas douée, je me fais toujours un peu pipi dessus… pas classe….

  • #78 Mh le 22 mai 2006 à 13 h 54 min

    Je ne regarderai plus jamais une poignée de porte ou un chasse comme avant ! Moi qui osais les toucher avec mes doigts….

  • #79 coco le 22 mai 2006 à 14 h 01 min

    ha ha ha j’adore lire ce genre de prose… quelle plume, Hélène… ;o)

    pour moi, pas de soucis, j’ai une vessie monstrueuse ;o)

    J’ai quand même un souvenir de wc au Sénégal… on était dans le resto à une copine à une copine.. et soudain : besoin urgent (même ma vessie a des limites). La copine me dit que les wc du resto ne fonctionnent pas (ce qui ne m’étonne pas une seconde) et me conduit chez elle.
    Elle me tend une bougie (c’était évidemment un des nombreux soirs de panne d’électricité à M’Bour, me guide à travers des pièces où je vois des personnes assies à discuter. Elle me laisse dans un petit local avec la bougie et me demande d’attendre un tit moment.
    Là, une fillette arrive avec un seau, me le tend et attend… je lui demande gentiment de me laisser et fait mon (gros) pipi dans le seau (vide, ça fait un boucan d’enfer!!!) à la lueur d’une bougie.
    La fillette revient, me prend le seau et me demande de la suivre. je sors du local et là, je devine une dizaine de personnes qui ont tout entendu, of course… je demande à la fillette de me donner le seau pour aller le vider, elle n’a jamais voulu…il y a vraiment des grands moments de solitude ;o) …
    Il est vrai que les voyages apprennent aussi à devenir moins "peignet" comme on dit chez moi.

  • #80 doodoo le 22 mai 2006 à 14 h 09 min

    Depuis ce matin, j’ai dû faire 3 pipis, et encore, je me suis réveillée à 10 h!!!!!!!!!!!!!!!!
    Je n’hésiterais pas à y retournerai parce qu’en plus je sais qu’il y a le tout nouveau Elle dans mes jolies toilettes avec notamment un article sur le fameux SHAH RUKH KHAN (j’ai dû aller chercher le magazine pour recopier son nom)
    na na nère

  • #81 Kilis le 22 mai 2006 à 14 h 10 min

    Bon ben je suis un cas pathologique…

    Je m’assieds sur les toilettes : la seule fois ou j’ai chopé une infection urinaire, c’était à force de me retenir…Et puis comme je ne vais aux toilettes que 4 fois dans la journée, je vois rarement des toilettes publiques, alors une fois de temps en temps, ça doit plus faire vaccin qu’autre chose.
    En revanche j’essuie rapidement la cuvette, à cause des gouttes de pipi de celles qui font debout :-D

    Je ne supporte pas les toilettes turques (raaah mais c’est qui le tortionnaire qui les a inventées !!!!) : ça me bousille le pantalon et les chaussures, ça fait beaucoup pour une seule journée. Pareil si je dois me soulager en pleine nature. J’envisage sérieusement de m’acheter un de ces trucs en plastique qui permettent de se soulager debout (je ne sais plus leur nom).
    Ou alors, va falloir porter plus souvent des jupes et des robes. A voir.

    Je lis aux toilettes. Ben oui, vu le temps que ça met pour l’intégrale, j’ai le temps de lire au moins un chapitre ou 5 articles de magazines. Du coup j’ai une collection de magazines qui ne quittent jamais les toilettes, et parfois j’amène mon livre en cours. Quant à la question de l’hygiène, je ne touche pas le livre avec les mains sales, tout simplement :-) (les bactéries peuvent se nourrir de papier, vous croyez?)

    En tous cas un trone comme celui de la photo, ce serait trop trop classe chez moi…Ca se trouve où???

  • #82 yanjiao le 22 mai 2006 à 14 h 16 min

    Grandiose! Sublime!!
    Bravo Hélène, bravo les filles, quelle rigolade!!

    Hélène ne te sens pas seule, moi z’aussi je m’en fous d’ou que je pose mes fesses (enfin tout comme toi, faut pas pousser non plus hein)

    En Chine les toilettes c’est souvent un vrai combat… les toilettes de rue sont vraiment, vraiment impraticables. La seule fois, coincée au fin fond de la cambrousse, où j’ai du m’y risquer, je me suis retrouvée dans un bunker en béton, traversé par une petite rigole et par des effluves…… (censuré), avec une petite mamie chinoise à son affaire en train de me reluquer en me baratinant (des cloisons? pour quoi faire?). Bref, je suis ressortie aussi sec.

    J’ai trouvé la parade, je vais faire pipi dans les hôtels de luxe : y’a toujours des toilettes en or dans le hall d’entrée (allez faire un tour au Shératon près de chez vous vous verrez). Et dans le doute le portier n’ose pas me demander si je suis une cliente…

  • #83 doodoo le 22 mai 2006 à 14 h 25 min

    Ah oui je squatte mais c’est j’en ai des histoires de pipi
    Une fois, dans le 15 ème arrodissement, un pipi énorme retenu depuis des heures et pas de toilettes à vue d’oeil donc je repère un restaurant, une pizzeria avec des tables dehors et je décide que c’est chez eux que je poserais mes fesses alors je donne mon sac et mon manteau à mon chéri et je rentre la tête haute en faisant semblant d’être cliente (j’allais quand même pas commander une pizza pour faire pipi!), le serveur me scrute et me demande où je suis assise (connard) je lui réponds sans sourciller à droite dehors. Je cours faire pipi et je ressors avec un ENORME sourire (quel soulagement quand même) et là, je vous jure, 2 serveurs m’attendent à la sortie pour me dire: "Mademoiselle, vous êtes une menteuse!" (assez fort, la honte!) et là je réponds, (assez fort aussi) "Oui mais j’ai fait pipi, c’est pas la fin du monde, allez salut:"
    bon, voilà, je vais vraiment essayer de ne pas écrire plus de commentaires aujourrd’hui

  • #84 Valé57 le 22 mai 2006 à 14 h 27 min

    Non, Hélène tu n’es pas seule au monde à t’asseoir dans les toilettes publiques… Moi, que ça soit au resto, dans un café, dans les stations d’autoroute, et ben je me pose aussi… Après un nettoyage sommaire si besoin… J’ai jamais chopé de microbe des cuisses…Ensuite, savonnage intensif et soigneux des mimines… De toutes façons, si je ne me pose pas, je peux rester longtemps comme ça, en "suspension" sans que rien ne se passe… Même si l’envie de faire pipi est abominable… Je dois avoir un genre de "contacteur", comme dans ces chambres d’hotel, où si la fenêtre est ouverte, la clim s’arrête… Je ne sais pas si je suis claire…Bref, si je ne suis pas assise, je ne fais rien. Donc, logiquement, impossible pour moi de faire pipi dans des wc à la turque, et encore moins dans la nature…
    L’histoire de la dame qui grimpe carrément sur la cuvette me fait rigoler mais ne me surprend pas : la grand mère de mon homme (85 ans) (la grand mère, pas mon homme, hein…) pratique de même, y compris chez nous… J’ai toujours la hantise qu’un jour elle dérape, se coince le ou les pieds dans les ouaouas, ce qui immanquablement entrainera l’intervention des pompiers et autres plombiers… J’imagine l’évacuation de la mamie devenue solidaire des cabinets… L’horreur…
    En tout cas merci pour ce moment de rigolade!

  • #85 Béné le 22 mai 2006 à 14 h 33 min

    Nikaia, c’est en train de changer pour la fumée, gentiment et pas très sûrement, mais tout de même un peu. Il y a déjà un canton (parce que chez nous, tout se passe canton par canton) qui a interdit la fumée dans les lieux publics et on n’ose plus fumer dans les trains (mais les fumeurs se réfugient dans les toilettes justement, alors bonjour l’atmosphère)… Je vous envie avec votre loi Hévin! Pour les cendriers dans les toilettes, je vais faire un petit sondage auprès de mes amis fumeurs, ça m’intrigue;-)

  • #86 sophie202 le 22 mai 2006 à 14 h 34 min

    Valé57 tu m’a fait eclater de rire devant mon ordi… Ahurissant l’histoire de la grand mère…!!!
    MDR

  • #87 Esme le 22 mai 2006 à 14 h 35 min

    Euh Bene tu sais la loi Evin n’est pas trop rescpectée ici!!!

  • #88 zaza le 22 mai 2006 à 14 h 51 min

    Salut les filles, les toilettes japonaises me font rever…. de mon coté, n’étant pas une adepte de la varape, je m’assieds en ayant bien sur au préalable "enveloppé" la lunette de PQ en double épaisseur pour le confort de mes fesses, lavage des mimines au savon et ouverture à la manche du pull ou manteau ou PQ ça dépend du lieu ! sinon les toilettes à la turque…vaste programme, la dernière fois que je m’y suis résignée c’est sur l’autoroute ! après 4h de conduite j’en pouvais plus, je m’y résoud ! après contractions, contorsions, varape et tout je me penche pour voir si avant de sortir j’allais avoir honte de mes chaussures éclaboussées ou pas ! bang mes lunettes de soleil que j’avais accrochees à mon chemisier sont tombées sur le sol entre mes deux pieds! beurk beuk beurk, bouh , j’en ai des frissons rien qu’à m’en souvenir… horreur totale ! obligée de conduire les yeux plissés jusqu’à destination (2h de plus)… sinon la nature avec les herbes qui chatouillent, c’est pas le pied, surtout celui qui ressort mouillé à cause du jet non directionnel…
    Je ne l’ai vu qu’une fois : vive les protege lunette WC en papier ou plastique… Etre assise et sereine !!!!
    Bref Hélène j’ai découvert ton blog grace à Mercotte, ton blog est SENSASSSSSS, tu as un style et une plume qui nous donnent la peche !
    encore bravo pour ces moments de bonne humeur… tu nous envoies du soleil sur le net !!!
    bonne journée à toutes

  • #89 lili le 22 mai 2006 à 15 h 24 min

    Tenez vous bien, la belle-grand-mère de Valé57 et autres acrobates qui grimpez vous accroupir sur les cuvettes, voilà votre bonheur.

    Vu dans un aéroport en Inde le choix du roi:
    toilettes "Indian style", c’est-à-dire "à la Turque";
    "English style", la bonne vieille cuvette où on s’assied;
    et donc, ze truc formidable, "Anglo-Indian style", la cuvette où on ne s’assied pas, avec de chaque côté un pose-pied antidérapant.

    ;o)

  • #90 Atreides le 22 mai 2006 à 15 h 39 min

    De la toilette de compèt ça lili ;-)

  • #91 L -> mais en vrai c’est Laure le 22 mai 2006 à 15 h 41 min

    Moi, j’ai toujours pas de réponse à ma question: pourquoi les toilettes des filles sont toujours dégueu alors que nous sommes toutes en train de dire qu’on ne pose pas ses fesses parce que berk les maladies, qu’on ne touche pas la poignées parce que berk les maladies, etc… Sauf que moi, j’ai pu remarquer à chaque fois que les toilettes des cafés, resto (bon, ok, ça dépend du resto) et j’en passe sont absolument cradingues chez les filles; notament au niveau des petites poubelles à côté qui regorgent de trucs carrément indéfinissables…. Est-ce parce que ce n’est pas chez nous alors on s’en fout? Est-ce parce qu’une fois lancées dans la jungle des lieux communs on se dit toutes que personne ne saura que c’est nous? Est-ce parce que nous n’éprouvons aucun respect pour les autres, et donc pour nous-même??? Je m’interroge sur ça, vu que notre discussion du jour m’y mène. Je suis certaines que nous sommes nombreuses (moi la première) à avoir déjà fait un truc dégueu dans des toilettes publiques. Attention, je ne parle pas de truc pornographique, mais de truc juste dégeu quoi. Moi, j’avoue, ça m’est arrivé. J’ai déjà tenté de rester en suspension sur mes cuisseaux pour ne pas m’asseoir, et du coup, j’ai fait un peu pipi par terre….et ben j’ai pas nettoyé. Oui, j’avoue, j’ai fait ça, honte à moi. Voilà pourquoi, depuis, je pose mon séant sur la cuvette (pour pouvoir me regarder dans la glace à l’avenir sans penser à la dame d’entretien, qui a dû nettoyer un pipi qui n’était pas le sien….)
    Comme quoi, tout se rejoint!!!

  • #92 Valé57 le 22 mai 2006 à 15 h 43 min

    Et bien quand je vais dire à notre Jeanne que ces escalades ouaouatesques font rigoler la blogosphère… C’est le truc de Lili qui est génial : les repose pieds antidérapants…

  • #93 Framboise le 22 mai 2006 à 15 h 53 min

    Je me sentirai désormais moins dans ces grands moments de solitude. Merci Hélène, t’es une chouette fille de briser le joug hygiénico-practico-scato du problème de pipi féminin (un billet sur le caca à suivre ??). J’aurai toujours une pensée pour toi quand mon gros oretil entongué se retrouvera mouillé après un cow-girl pipi, ou que mon sac trempera dans une flaque de je-préfère-pas-savoir-quoi dans les chiottes du centre commercial. Voilà un billet fédérateur qui fait vraiment se sentir femme !

  • #94 yanjiao le 22 mai 2006 à 15 h 59 min

    Ah, les filles, grâce à vous tout s’éclaire!!!

    j’ai vu récemment dans les toilettes d’un resto un peu chic, à Pékin :

    "please do not step on the bowl"

    (veuillez ne pas monter sur la cuvette)

    bêtement j’avais pensé que le fameux chinglish des chinois avait encore frappé, mais en fait c’est parfaitement clair!!!!! des gens du monde entier pietinent sur les cuvettes! et nous qui ne nous doutions de rien!

  • #95 mmarie le 22 mai 2006 à 15 h 59 min

    Eh bien on en a des choses à dire sur la question !
    Je me croyais isolée parmi une armée de filles bactérophobes et musclées des cuisses. Or je vois que non, on est quelques-unes à s’asseoir quand même. Après avoir essuyé les traces laissées par les acrobates, évidemment. Je n’ai même jamais trop craint de toucher chasse ou poignée, du moment qu’après il y a du savon. En fait, ce qui me dégoûte le plus, souvent, c’est le sol : ce que mes semelles vont ramasser comme bouillon de culture, sans compter qu’il faut veiller à ce que rien, ni pantalon ni veste ni sac, n’y trempe, évidemment. Alors les wc à la turque, burk ! La nature, en revanche, je m’en accommode s’il le faut.
    En ville, je pratique aussi le plan hôtel, comme yanjiao. L’état des lieux y est toujours meilleur que dans le premier troquet venu. Je m’engouffre dans le hall, décontractée, au besoin je demande le chemin au concierge, et zou. Et je repars marcher tranquille, comme une bonne touriste, que je me trouve à 2000 ou à 2km de chez moi – ça m’est même arrivé, un jour, en pleine manif !
    Kilis j’aime beaucoup ton "intégrale" :-)

  • #96 Béné le 22 mai 2006 à 16 h 20 min

    Je suis très déçue par la loi Hévin pas appliquée, moi qui prenais toujours la France comme exemple de précurseur dans ce domaine. Je me rabattrai sur l’Irlande ou l’Italie à l’avenir:-)

    Pour répondre à Laure, j’ai eu l’énorme chance de nettoyer les toilettes du Mac Do où je bossais tous les dimanches pendant 2 ans. C’est pas que j’ai fait une étude sociologique, mais je peux vous dire que les hommes sont bien pires que les femmes. La brosse, ils ne connaissent absolument pas, c’est sûr! Dans les trucs qui m’énervaient beaucoup, il y avait les filles qui mettaient du papier de toilette sur la cuvette pour protéger leurs fesses, mais le jetaient négligemment par terre après avoir fait pipi. Déjà que c’est du gaspillage d’utiliser autant de papier, elles auraient au moins pu le mettre dans la cuvette!

  • #97 Mithra le 22 mai 2006 à 16 h 29 min

    oui oui Yanjiao, j’ai deja vu ces signes "do not step on the bowl" en Asie : c’est bien pour empecher les gens d’utiliser des WC a cuvette comme des toilettes a la turque, en grimpant dessus pour mettre un pied de chaque cote de la cuvette ! Je tire mon chapeau a ceux qui y arrivent, il faut carrement des talents de funambule !

  • #98 Souris le 22 mai 2006 à 16 h 31 min

    trop mdr ton billet!! je suis au boulot, je faisais une petite pause et j’ai découvert ton site. bon j’ai dû me retenir de rigoler car je ne suis pas seule dans le bureau mais je me suis vraiment retenue d’extrême limite! ça fait du bien de se détendre. ton site est super!!

  • #99 mercutio le 22 mai 2006 à 17 h 21 min

    alors là!
    quand je pense que je t’ai demandé les clefs de ton blog! mais je ne vois même pas comment j’aurais pu parler aussi crûment que toi! (nan, je mens, je peux faire bien pire, mais là c’était juste et pas vulgaire)
    donc EXTREMEMENT DROLE!!!!!!!!!!!!!!!!!
    d’abord, pour apporter mes petits commentaires masculin:
    * pourquoi les types ne veulent jamais s’arrêter sur l’autoroute (mon papa était comme ça quand on partait en vacances: "nan, tu mets ton doigt s’il faut, mais on s’arrête pa avant d’arriver au portugal" – "mais on n’est pas encore en espagne" – mets deux doigts s’il faut!!!")
    * pour avoir été serveur dans ma jeunesse dans des cafés "branchés" (et de nuit), je déconseille malgré tout – et même aux plus téméraires d’entre vous – de s’asseoir sur la lunette sans l’essuyer… et ne croyez pas que c’est mieux/pire du côté garçon que du côté filles… même combat (je plains sincèrement la fille qui s’est assise pour faire pipi sur des toilettes d’un troquet le 12 juillet 1998, à 7 heures du matin, après la nuit victorieuse de l’équipe de france de foot…)
    * pour le cendrier dans les toilettes, ils ont été interdits en 1991; c’est devenu interdit de fûmer dans les toilettes (mais je crois, de mémoire, que ce n’est même pas dans la loi)… je m’en souviens parce qu’à l’époque, je bossais dans un café, sur la côte, qui avait ses toilettes brûlées par les clopes (plus de cendrier? on pose la cigarette sur le dessus des chiottes, on fait ses besoins, et on repart!
    voili voilou
    hélène> bon, ben je te demanderai plus les clés du temple… mais je suis quand même déçu, ne serait-ce pas le défi que je me serai imposé d’imiter ton style, pour que le post passe (aussi peu) inaperçu (que les tiens)

  • #100 Julia le 22 mai 2006 à 17 h 35 min

    Hélène, mon homme ne lit pas aux toilettes (je le sais, il laisse la porte ouverte….) (no comment).

    Par contre, un jour j’ai voulu lire un SMS en allant aux toilettes, et j’ai laissé tomber mon téléphone dans la cuvette….après utilisation, bien évidemment !
    J’ai encore des frissons en repensant à la récupération de ce téléphone, qui a été déclaré mort immédiatement.

    J’ai toujours dit à mon homme que je l’avais laissé tombé en faisant la vaisselle, j’avais trop honte !

  • #101 capucine le 22 mai 2006 à 17 h 38 min

    Côté pipi, assise je suis.
    Bien trop galère les fesses en l’air !!
    Un peu de PQ et c’est tout vu.
    Chiottes je vous laisse telle une princesse …

  • #102 mercotte le 22 mai 2006 à 17 h 47 min

    de la folie tout ces commentaires que je n’ai pas le temps de lire, je reviendrai demain matin aux aurores, mais je suis morte de rire, c’est tellement vrai qu’on s’y croirait alors là, pile!

  • #103 Hélène le 22 mai 2006 à 17 h 54 min

    Crapaud tu es la seule et je te souhaite la bienvenue ;-) Je n’ai jamais adopté le PQ à l’indienne (donc la bouteille de flotte), jamais eu le courage ! ;-))

    Galla, oui, je crois que c’est grave ;-))

    Kila tu fais bien de soulever la question "pipi groupé" des filles, je pense aussi que c’est pour se sentir moins vulnérables, dans une position pareille ;-)

    Kilis il existe un truc pour permettre aux filles de faire pipi debout ?? Mais c’est génial !!

    Bien vu Yanjiao le coup des grands hôtels ;-) Quant à la mamie chinoise, j’adore ! Quant à "do not step on the bowl", je me retiens pour ne pas exploser, mais en pleine rédac de Elle.fr, ça le fait moyen ;-))

    Valé57 merci à toi pour ce moment de rigolade, je me tords de rire ! ;-))

    Framboise et Souris, soyez les bienvenues chez les filles ultra galmour, comme vous pouvez le voir ;-))

    Julia c’est génial le coup du portable qui tombe à l’eau ;-)

  • #104 fanny le 22 mai 2006 à 18 h 00 min

    Trop drole cet article et si vrai. J AI HORREUR DES TOILETTES TURCS. C’est vraiment le bagne pour moi; sur l’autoroute, soit les toilettes pour handicapés sont ouverts et la ca va, soit ils sont fermés et la je suis prete à attendre 4h, la vessie gonflée a bloc! Mais j’ai de la chance parce que je crois que j’ai une grosse vessie — je fais pipi 2/3 fois par jour sauf si je bois the sur the, ce qui m’arrive de temps en temps.

  • #105 maryline le 22 mai 2006 à 18 h 52 min

    la flemme de lire les 106 commentaires ( mais personne ne travaille ici ? ;) )mais juste pour dire que je suis écroulée de rire à la lecture de cet article et je suis totalemen d’accord, je m’asseois aussi n’importe où, quoique je ne suis jamais allée en Inde. Et les WC à la turque c’est ma phobie secrète, pas moyen de viser juste, les chaussures finissent inévitablement arrosées.

  • #106 NiniKatkuta le 22 mai 2006 à 18 h 55 min

    Moi, je passe toujours par le rituel de l’essuiage au PQ sur le siège (gros problème d’équilibre), avec pose de papier en plus avant de m’asseoir.. et je suis souvent équipée de mon pchit à tout désinfecter (mains, sièges de toilettes…).
    Je suis un chouya obsédée par les microbes, mais ne vais pas jusqu’à faire pipi debout (pas de muscle, beaucoup de flemme, de peur de ne pas bien viser etc.)… figurez-vous que j’ai entendu dire plusieurs fois qu’il y avait plus de microbes sur un clavier d’ordinateur que sur les sièges des toilettes… mmmh, quelle joie la technologie! ^^

  • #107 Fred le 22 mai 2006 à 19 h 12 min

    Pour faire pipi debout on pouvait il y a quelques années acheter un accessoire qui s’appelait pipinette… en fait je cherche et on peut toujours: http://www.pipinette.se/ on fait ppi, on referme et on repart… sans doute génial si on a un grand sac à main (hein Hélène?)…

    À quand les toilettes à la turque avec des cale-pieds? car c’est bien cela le problème (l’anti dérapant ca ne marche qu’un moment…).

  • #108 Laurette le 22 mai 2006 à 19 h 13 min

    Ouf, ça y est 108 commentaires, je viens de finir de tout lire !!

    Moi je m’assois, d’abord je choisis le wc le plus propre, puis je passe un coup de PQ et pissou ! A moins que les toilettes soient vraiment dég, alors la c’est dramatique, je préfère encore faire pipi dehors entre 2 voitures.
    Pour les pipis dans la nature je n’ai aucun problème, j’ai fait une rando itinérante (entre copains, pas préparée par une agence) à cheval d’une semaine, on dormait dans des granges et les toilettes s’était la nature, jamais eu de problème avec ça !!
    Les toilettes turques par contre j’ai eu beau essayer toute sorte de position ça éclabousse tjrs sur mes chaussures beurk !!
    Chez moi aussi les Marie-Claire, cosmo, programme télé passe régulièrement dans les toilettes parceque sans lecture constipation assurée.
    Je me sens glamour à mort là d’un coup ;-)

  • #109 Paola le 22 mai 2006 à 19 h 15 min

    Pour ma part m’asseoir ds les toilettes publiques est impossible, je ne peux pas. Je n’ai aucun souci pour faire pipi a moitie accroupie parce que je vais tres vite. Je faisais des concours qd j’etais en residence universitaire et j’allais plus vite que les garçons.
    Pourtant, je vais souvent en camping, là, du coup, pour le pipi ça va, mais pour le reste, ben je guette les heures de nettoyage et je mets du PQ sur le siege aussi.

    Mais anedocte, une fois sur une route a 2 fois 2 voies, pas de toilettes et une envie mais tres tres forte depuis 3 heures alors bon ben , tanpis, seule ds la voiture, je me suis garee sur le bas cote, j’ai ouvert les 2 portes et voilà, les fesses à l’air, mais qu’est-ce que ça fait du bien !!!!

  • #110 Hélène le 22 mai 2006 à 19 h 45 min

    C’est hallucinant le nombre d’anecdotes que vous avez sur le sujet les filles, je n’en reviens pas !!

    Laurette chapeau pour la lecture des 108 commentaires, je suis très impressionnée ;-)

  • #111 L -> mais en vrai c’est Laure le 22 mai 2006 à 19 h 49 min

    Tu vois Hélène, ce que l’on peut en déduire de tous ces échanges (hormis nos points communs/divergents techniques sur l’épanchement), c’est que pour la lecture aux toilettes: c’est Cosmo en général. Jamais le ELLE de la semaine… Tu peux passer le message à ta Direction. Car c’est l’aboutissement d’une vraie enquête de sociologie (…de comptoir?)

  • #112 Kisumarac le 22 mai 2006 à 19 h 51 min

    Ouf, ça y est, j’ai tout lu, et comme Dooodoooo, Bene ou Kili (désolée si j’écorche vos pseudos, ), j’adore lire au toilettes. Ca me permet de me ‘reposer’ sans culpabiliser, et quand ce que je lis m’interesse, les pauses-pipi peuvent durer très longtemps. Et pour mon copain c’est pareil, alors c’est parfois l’embouteillage !

    Par contre il y a 1 petit truc que je n’arrive pas à expliquer, alors si quelqu’un peut m’aider :
    Juste avant de partir (en voyage, ou en cours), j’ai tout le temps envie, même si j’ai deja fait 5 minutes avant. Alors du coup, à chaque fois c’est " Oui, on peut partir, mais attends 2 minutes ! ".

    Bref, si quelqu’un peut m’aider à résoudre ce mystère…

  • #113 Laurette le 22 mai 2006 à 20 h 08 min

    Mais oui, mais j’aime beaucoup ton blog pour tes articles mais aussi pour les com de toutes les filles et gars qui commentent. En plus j’aime lire tant et si bien que je lis tous les modes d’emploi des médicaments, crème, shampoing ….
    Bon je m’égare

  • #114 Alex le 22 mai 2006 à 20 h 19 min

    Alors la je vais sembler paranoiaque mais les cinq leçons d’une blonde dans les toilettes publiques sont:
    Jamais ton séant la lunette n’effleurera
    Jamais la première feuille de papier ta main ne saisira
    Toujours de ce qui n’a pas été touché par d’autres mains sales tu te serviras
    La chasse d’eau d’un coup de pied tu tireras
    La poignet de la porte par ton dos tu l’ouvriras

    ça frole le ridicule mais je psychote autrement. C’est tout! g pa tro de tps en ce momen mé t billé me fon une petite poz tré agréable!

  • #115 Hélène le 22 mai 2006 à 20 h 43 min

    Ouh, Alex, peux-tu écrire en français please, je ne parle pas le SMS ? ;-)

    Laurette moi aussi je lis toute les notices comme une malade ! Ca alors, je croyais être la seule ! ;-)

    Kisumarac moi aussi avant de partir il faut que le retourne aux toilettes "au cas où", même si j’y suis allée 10 mn avant ;-) Je n’ai pas d’explication fracassante à te proposer, par contre ;-)

    Laure ton histoire de lectures ne m’étonne pas, ELLE mérite bien mieux que d’être dans un endroit pareil ;-))

  • #116 Galla le 22 mai 2006 à 21 h 01 min

    En tant qu’acrobate de la lunette et névrosée du pipi-room, je me permet de signaler aux courageuses qui ose d’assoire sur l’objet de ma phobie, que je ne suis pas une cochonne ! si par malheur, une goutte de mon pipi (d’ange) tombe sur la lunette je l’essuie, moi ! (avec l’autre moitié du rouleau de p-q) Et c’est pas le cas de la porcasse qu’est passée avant moi !! Non, mais !!!

  • #117 La Cuiller En Bois le 22 mai 2006 à 21 h 24 min

    Je viens de me faire tous vos comm. les filles !!!!
    Ca m’apprendra à arriver à cette heure ! (désolée mais j’ai bossé moi !!!)
    Alors au programme ce soir :
    – pipi assise (je suis tellement manche que je suis capable de retrouver mon sac, mes clefs, ma veste etc .. dans les chiottes… et me pisser sur les pieds !)
    – bouquine dans les WC. C’est le seul endroit tranquille (et encore ma dernière fille, à 6 ans, me faisait passer des petits papiers sous la porte – je devais me contorsionner pour les attraper sans lever mon popotin, en essayant d’arrêter le "robinet"et ne pas en mettre partout – et y lire : "maman pipi") Ah si vous cherchez le dernier Télé 7 Jours et les Gaston Lagaffe … sont aux chiottes !
    – j’essuie avec papier cul avant et après (ca c’est pour me donner bonne conscience)
    – et si j’en vois une monter sur les cuvettes avant que j’y aille .. vous pouvez courir .. pas envie de poser mon fessier là ou elle a mis ses chaussures peut-être pleines de crottes de chiens ! Parce qu’elle se déchausse pas la pouff !

    Et maintenant la devinette de la soirée :

    Comment reconnait-on un intellectuel d’un manuel aux toilettes ?

  • #118 Hélène le 22 mai 2006 à 21 h 25 min

    Hi hi, du pipi d’ange, j’aime beaucoup Galla ;-)

    Je le savais Gloria, que les mecs lisaient aux toilettes pour échapper à la vie domestique ! Pour ta devinette, aucune idée ;-)

  • #119 marion le 22 mai 2006 à 21 h 57 min

    je ne suis pas d’accord ! j’ai une autre théorie ! les mecs savent pas se retenir : ils peuvent faire pipi partout ou presque.Je suis persuadée que c’est pour ça qu’ils ont des pb de prostate !!!!!!
    Sans rire, moi je peux pas m’asseoir; même si j’admets que c’est acrobatique, pas confortable et pas des plus reposants pour se soulager :o)
    L’odeur est ce qui peut me couper toute envie de pisser (appelons un chat un chat), et les toilettes à la turque sont ma phobie depuis que tout mon trousseau de clés est tombé dans le trou depuis ma poche à la fac :o( (on se moque pas)

  • #120 MissHello le 22 mai 2006 à 21 h 58 min

    Pour ma part, il est hors de question de poser un bout de fesse sur la cuvette. Je déteste les toilettes publiques (et même privé). Si je peux me retenir, je le fais. J’aimerais tant m’asseoir, mais je ne peux pas. Pourtant, plus d’une fois, les cuisses tremblantes, le poids vers l’arrière, la main glissant contre le mur, j’ai eu envie. Mais ma peur "du kiki à mémé" reste plus forte.

  • #121 Lylou le 22 mai 2006 à 22 h 52 min

    Désolé mais plutôt mourir que de déposer mon popotin sur la saleté des gens. Rien qu’ à y penser j’ai l’ impression d’ avoir une infection.Je ne m’assois pas, même si je vais à la selle.Alors parfois j’ai des crampes et je suis obligée de faire des pauses.Maintenant plutôt que de m’infliger autant de souffrances, si je sais que ça va être long, je commence déjà par tirer la chasse pour éviter les éclaboussures d’ eau souillée sur les fesses.Je crache plein de salives sur du PQ. Je frotte. Ensuite j’ étale du papier sur les bords et je m’asseois. J’ai lu que la salive était un bon désinfectant ;-)

  • #122 Hélène le 22 mai 2006 à 23 h 05 min

    Bon, ben vu ce qu vous endurez à cause de vos phobies les filles, je suis bien contente de pas être une maniaque de l’hygiène, la vie est quand même plus facile comme ça (surtout qu’au bout du compte ça change rien ma santé) ;-)

  • #123 Julianatal le 22 mai 2006 à 23 h 33 min

    Helène,
    Ton blog est mon petit plaisir du soir..et ce soir je ris seule devant (non pas mon miroir )mon petit ordi..
    Je suis épatée par le nombre d’entres vous s’asseyant : je ne l’aurais jamais imaginé.

    Personnellement je rêve de vivre au Japon !! il est hors de question de m’assoir !!!
    J’ai tout un rituel qui me conduit très souvent à ne rien faire du tout lorsque je me retrouve dans des Wc qui ne sont pas les miens.. c’est à dire la majeure partie de mon temps !!!
    Je suis capable de visiter toute les toilettes pour voir celles qui sont les moins sales
    (c’est dingue quand même on est toutes plus ou moins chochottes à nos différentes façons et elles sont pourtant assez souvent très beurks les toilettes des filles )

    Je ne m’assoie pas je prends le rouleau de papier j’essuye la lumette, MAIS je ne m’assois jamais, je prends ma petite manche ou un morceau de papier pour ouvrir la porte et même chose pour le robinet d’eau… c’est pathologique docteur…??
    Maitenant que j’ai un "mini moi fille" qui a 4 ans je suis bien embêtée dans les toilettes publiques : avant je me musclais les cuisses en restant debout .. maintenant je me muscles les bras en la tenant quand elle fait pipi : alors qu’elle s’assoie allegrement dans les toilettes de l’école …en faisant pipi avec ses copines !!!

    En parlant du s’assoit , s’assoit pas… et le bruit alors… tout ceci devient peut être un peu "trivial" non ?? J’ai toujours zappé les vacances dans des campings parce que (hormis le fait que les parties de pétanques ne soient pas mon truc) je suis incapable de faire pipi pendant 15 jours de suite sans un moment où je peux enfin me sentir chez moi et poser mon popotin et que surtout la promiscuité d’un bruit de "pipi" me rend extremement mal à l’aise … je ne compte pas le nombre de fois où je suis restée enfermée dans les toilettes en attendant que mes "co toiletteuses" aient fini leur petite affaire !!
    Sayonara

  • #124 Del le 23 mai 2006 à 0 h 27 min

    Coucou!

    Je rentre du collège et vu que le décalage horaire joue contre moi, j’ai eu droit à une bonne dose de lecture aujourd’hui… mais je me suis bien amusée!!

    Pour ma part, je fais partie du club "je touche le moins de trucs possibles aux toilettes":
    -je recouvre la lunette de papier
    -je tire la chasse, j’ouvre et je ferme la porte, le tout avec du papier (toujours!)
    -et bien sûr, passage par la case lavage des mains à grande eau avec savon.

    C’est comme ça, les toilettes publiques me répugnent… Et puis il y a tellement peu de gens qui se lavent les mains après y être allé…(je crois que c’est ça qui me répugne le plus en fait!!).

    Sinon, pour l’anecdote, j’ai trouvé les toilettes les plus originales de la Guadeloupe: elles sont dans un gîte en Basse-Terre, à 5 mètres au moins au-dessus du sol, puisque l’ensemble du bungalow se trouve perché dans un manguier!!! On se balade en hauteur grâce à des passerelles, on a vue sur la mer le matin au réveil… C’est nature, génial et dépaysant… je vous le conseille vivement!!!
    (PS: si tu veux Hélène, j’ai même une photo!! hihi)

    Bonne soirée!!

  • #125 Dorian le 23 mai 2006 à 0 h 53 min

    Quand j’ai vu le titre je croyais que c’était un article sur Elton John !!! heu du coup un peu surpris quand même…

  • #126 Z le 23 mai 2006 à 8 h 45 min

    Vais-je écrire l’ultime commentaire sur ce sujet brûlant ?
    Juste pour dire que je fais partie de la tribu des acrobates des toilettes publiques.
    Pour le pipi 3 gouttes d’avant de partir, je dirais que c’est le pendant de ce que j’appelle le "syndrome de la clé sur la porte" : quand je reviens chez moi, il suffit que je mette la clé dans la serrure pour que cela déclenche un besoin irrépressible ! C’est grave, docteur ?

  • #127 Hélène le 23 mai 2006 à 9 h 17 min

    Julianatal, sois la bienvenue ! Je te félicite d’avoir posté pour la première fois sur un sujet pareil, la chochotterie ne se cache pas où on croit ;-)

    Del bien sûr que je veux ta photo de toilettes dans un manguier, tu penses ! (cet endroit a l’air génial, soit dit en passant).

    Dorian je comprends que nous soyons assez loin des préoccupations gastronomiques ;-))

    Z tu es en effet la dernière, et la bienvenue ;-)

  • #128 kabibi le 23 mai 2006 à 9 h 51 min

    Waou, les toilettes dans un mangueir, ca doit etre geant…
    Sinon, ben moi, je vais pas etre super originale : ca depend de l’etat des toilettes, et de si j’ai des courbatures ou pas.
    Et puis, je suis sure d’avoir un uterus, parce que je ne peux pas me retenir super longtemps… ;-)

  • #129 La Cuiller En Bois le 23 mai 2006 à 10 h 32 min

    Je me souviens de notre voyage en Grèce et de leurs toilettes.

    Une amie m’avait prévenue : les tuyauteries étant très petites, il faut mettre le papier dans la poubelle à côté des WC et non pas dans la lunette.
    Assez bizarre comme habitude à prendre …

    Dans les Cyclades, au restaurant, une envie à vous arracher le ventre.
    Je demande donc les toilettes.
    Je me retrouve dans une pièce de 10 mètres carrées avec les toilettes dans l’angle opposé à la porte … et la porte qui ne ferme pas à clé !
    D’habitude lors que la porte ne tient pas bien, je la coince avec mon pied pour ne pas qu’elle s’ouvre, mais là ….
    Je n’ai jamais pisser aussi vite de ma vie (d’envie et de trouille !!!)

    Bon sinon pour ma devinette …

    Un manuel se lave les mains avant d’aller aux toilettes
    Un intellectuel après …

  • #130 Bea le 23 mai 2006 à 10 h 40 min

    Je suis un peu comme toi, un vraie aventurière des waters !
    Le plus fun c’était y’a 3 semaines à l’anniversaire d’un copain. Cela se passait dans un moulin et comme il ne voulait pas que 70 personnes envahissent les "vrais" toilettes, il en a fabriqué au dessus de la rivière, caché par des bambous… Raconté comme ça ça fait naze mais c’était vraiment astucieux, bien pensé et très drôle!

  • #131 Kilis mdr le 23 mai 2006 à 10 h 42 min

    Je ne me souvenais plus de son nom (doit y en avoir plusieurs en fait). J’ai fait une tite recherche, et j’ai trouvé Freelax. C’est une sorte de gouttière qui te permet d’uriner debout.

    Sinon, il y a des sites qui indiquent comment faire sans appareil, mais là..j’ai comme un doute :-))))

  • #132 sophie L.L le 23 mai 2006 à 11 h 32 min

    Alors c’est simple: les fois où j’ai été au bout du monde, avec un homme que j’aime, et que les toilettes étaient…peu japonaises dirons-nous, ça m’était complètement égal; au contraire dans ce cas-là je suis fière de pas faire ma chochotte ! et les WC à la turque avec l’inquiétude d’éclaboussures qu’ils génèrent je trouve m^me que ça fait parie du charme !Mais sinon oui, j’ai appris à ma fille à entrer et fermer la porte des toilettes ailleurs qu’at home, avec la manche de son pull !
    Ce qui est sûr Hélène, c’est que le jour où on ne va que dans des toilettes aseptisées c’est quand on est en maison de retraite ou à l’hôpital, et ça c’est triste. Alors oui, vive les toilettes anxiogènes, c’est signe qu’on bouge et qu’on est vivantes !

  • #133 Hélène le 23 mai 2006 à 12 h 21 min

    J’aime beaucoup ta vision dse choses sophie L.L, et j’approuve ! ;-)

  • #134 natouchka le 23 mai 2006 à 16 h 05 min

    Bien ri toute seule en lisant tout…
    Toilette de gare, sac sur le dos (materiel de camping pour 15 jours) et pas de place pour le déposer par terre, trop risqué de le laisser dehors…alors? Vive les cuisses musclées et l’entraînement ;-)
    Gloria > mdr d’imaginer ta salle de bal… En voyage en Crête, c’était le contraire, la salle de bain étéit tellement petite qu’il était possible de s’asseoir en se lavant les dents au-dessus du lavabo tout en prenant sa douche!

  • #135 Anne (P&P) le 23 mai 2006 à 20 h 26 min

    Je n’étais pas venue hier mais quelle crise de rire ce soir. Le billet + les commentaires.
    Je fais partie de la catégorie "je ne m’assois pas". Je me muscle ainsi la fesse. Toutes les occasions sont bonnes pour faire du sport.
    Pour les toilettes à la turque, je trouve ça horrible => 9 fois sur 10 la lumière est dehors et j’ai toujours peur que qq’un éteigne. En plus t’as cette espèce de chaine qu’il faut tirer pour la chasse d’eau. Mais le type qu’a concu cela il n’a jamais du essayer. ou alors il a les bras plus longs que les gens normaux. Parce que moi si je tire le truc j’ai 100% de chances de m’arroser les pieds. D’accord je mesure 1.58 mais bon des fois ça arrive, je trouve des plus petites que moi.
    Sinon côté anecdote, j’ai une copine qui une fois s’étant retrouvé coincée dans les bouchons a réussi à faire pipi dans un gobelet de Mc Do ! admirable non (couvercle ôté quand même hein c’est pas Nadia Comaneci)

  • #136 Hélène le 23 mai 2006 à 21 h 33 min

    Seigneur Anne, tu as bien fait de venir ce soir, je suis morte de rire (Nadia Comaneci, il fallait la trouver celle-là !!) ;-))

    Gloria j’ai pas trouvé ta devinette, j’aimerais bien connaître la réponse ;-)
    Moi aussi je tiens la porte avec mon pied quand le verrou est cassé ;-)

    Pas mal Bea l’idée des toilettes en bambous, j’aurais bien aimé voir ça ;-)

    Kilis merci pour cette info de toute première importance ;-) J’essaierais bien sans le bidule, aussi… c’était mon grand jeu quand j’étais petite, avec mes copines, faire pipi debout… je suis toute rêveuse, d’y repenser, c’était le bon temps ;-)

  • #137 zabouh le 24 mai 2006 à 17 h 29 min

    excellent! très réaliste, difficile de ne pas se reconnaitre… on a tous forcémment vécu ça un jour!!!!les toilettes à la turc, le camping et les tongs…
    bref! ;)
    par contre, désolée de re mettre en cause ta théorie expliquant prq une fille fait 3 fois plus pipi qu’un gars, mais les garçons ont une vessie plus petite que les filles……
    serions nous des angoissées et des stressées de première pour ne pas pouvoir résister à l’appel des chiottes moins de 15 fois par jour???

  • #138 made in tokyo le 24 mai 2006 à 18 h 18 min

    désolée, je tombe par hasard sur ce site, et je dois faire part de mon p’tit bout d’expérience…
    Je vis à Tokyo, ville rêvée pour des toilettes organisées… Comme l’a très bien décrit un post précédent…
    Je me trouve donc dans ce bar, et vient le moment fatidique, la dernière gorgée de bière avalée.. Je me dirige vers les toilettes ultra-propres- coton-tiges et serviettes periodiques en libre-accès.- et je me sens prise d’un vent de folie, en face-à face avec les jolies toilettes pleines de boutons multicolores.
    De quoi en faire craquer plus d’une.. L’oeil un peu allumé, je m’assois, fais ce que j’ai à faire, et je me dis, pourquoi pas. J’appuie sur un premier bouton, direct sur mon urètre, pas trop mal, les filles, j’avoooue.
    Je passe au deuxième bouton, un peu saoûle quand même..Et là…surprise… Un JET hyper-puissant me catchérise le derrière, moi, je me projette hors des toilettes, je tente de me rhabiller sous un jet d’eau qui arrose la petite cabine, du haut jusqu’au bas. Dans la panique, j’ouvre bien sûr la porte du mauvais côté, et quand je sors-enfin-, l’arrogante toilette termine son jet.
    .
    Je suis sortie mine de rien, le cheveu plat, le dos mouillé. Tout le monde a bien ri.
    Moi aussi.

  • #139 Hélène le 24 mai 2006 à 18 h 47 min

    Made in tokyo je te souhaite la bienvenue, et je te remercie pour ce moment de rigolade ! Tu as bien fait de partager avec nous cette expérience grandiose, je suis morte de rire ! ;-))

  • #140 Delphinoid le 24 mai 2006 à 20 h 22 min

    Pffff, comme j’arrive largement c’est un vrai marathon de lire tous vos commentaires, mais c’est tellement poilant, je ne regrette pas du tout!!!!

    C’est vrai que les toilettes japonaises vues sous l’angle de Made In Tokyo, ça fait un peu peur, je suis tellement maladroite que je serai fichue de me retrouver coincée au moment du nettoyage.

    D’ailleurs j’ai une peur panique des toilettes publiques qu’on trouve parfois dans la rue, vous savez, celles qui se ferment avec une porte coulissante…

    Bref! Je fais partie des névrosées (mais alors carrément, même dans les toilettes des cafés des grands hôtels je ne m’assois pas hu hu), je ne mets pas non plus mes mimines sur le mur ou la porte, des années d’entraînement pour arriver à ça ;-))

    Je me lave soigneusement les mains et j’évite également de toucher la poignée en sortant comme Sophie 202.

    Par contre, les toilettes à la turc, j’ai énormément de mal, heureusement, la Russie est passée par là, pratiquement toutes les toilettes dans les bars que j’ai fréquentés là-bas avaient ce type de configuration donc j’ai eu un traitement de choc de "décoinçage de vessie".

    C’est fou ce qu’on peut gloser sur les toilettes en fait! J’ai même un guide dans un coin de mon cerveau, fruit de toutes mes expériences, de mes bonnes adresses toilettes dans Paris ;-))

  • #141 Hélène le 24 mai 2006 à 21 h 38 min

    Seigneur, encore une allumée de la lunette ! ;-)) Delphine il faut absolument que tu nous communiques ton « Guide des toilettes de Paris », ça doit être un vrai monument ! ;-))

  • #142 Denys le 24 mai 2006 à 21 h 38 min

    Quand je pense qu’on a osé prétendre que ce blog n’était pas une mine d’informations ethnographiques.

  • #143 sherryline le 25 mai 2006 à 11 h 40 min

    ah non la lunette ya pas moyen! Pas envie de me retrouver avec la pisse des autres sur mes fesses, beeuuuuaaahhhh!!!

    Du coup je fais l’acrobate, je fais la posture de la chaise et j’entretiens mes muscles par la même occasion! Peut être qu’à 80 ans je ne le ferai plus mais je m’imagine bien préparer un spray désinfectant aux huiles essentielles…

    Idem, je louche sérieusement sur les toilettes des jap avec jet nettoyant, etc.

    Et bien sûr je fais attention aux clenches de portes et tout ce qui est barre de métro, etc. Un de mes premiers gestes en rentrant chez moi c’est le lavage des mains.

    Mais ce n’est pas pour ça que j’adhère aux anti bactériens, javel et tous les trucs chimiques surpuissants! Je ne suis pas névrosée à ce point! Surtout que toutes les bactéries ne sont pas mauvaises et que certaines nous protégent de la listeria, bactérie de l’ultra propre…

    Bon je vais m’arrêter là je pourrai disserter des heures sur le sujet! Au passage, note très intéressante ;-)

  • #144 Hélène le 25 mai 2006 à 12 h 45 min

    Sois la bienvenue sherryline ;-) Je suis d’accord avec toi, tout aseptiser n’est pas une bonne solution, il faut que le corps soit capable de se défendre un peu tout seul ;-)

  • #145 La Cuiller En Bois le 25 mai 2006 à 15 h 45 min

    Hélène les lunettes au lieu de t’y asseoir dessus, mets les sur tes yeux …

    J’ai donné la réponse à ma devinette !

    ;-)

    Alors vous êtes de quel camp ?

  • #146 Hélène le 25 mai 2006 à 16 h 59 min

    Roh zabouh je t’ai pas souhaité la bienvenue, excuse-moi ! ;-)

    Gloria j’ai aucune idée de la réponse à ta devinette, et je vois pas où tu l’as donnée, avec ou sans lunettes ;-))

  • #147 Elise le 25 mai 2006 à 20 h 06 min

    dès que y’a un microbe à choper
    je le chope

    j’ai repéré un bar
    où même si je fais en "équilibre"
    je chope une ptite infection
    c’est donc….

    y’en a qui sont équipés de papier/plastique à usage unique pour cuvette
    c’est pas mal….
    mais arrivé à mon tour
    y’en a plus un seul -_-"
    poisse quand tu nous tiens -__-

  • #148 karen le 26 mai 2006 à 3 h 53 min

    bonjour ou bonsoir!
    que des rigolades aprés toute cette lecture!!
    personellement je fais comme plusieurs d’entre vous : j’essuye,du papier sur la cuvette et je m’assoie!!lavage de mains a la sortie!!et j’adore lire au toilette au moins je suis tranquille!!
    un site a vous proposer (tention aux sensibles!lol et eviter la lecture le matin au ptit dej!) ou les toilettes du monde entier sont repertoriés,notés et pour certains photographiés de le meilleure a la pire note!!au secours!!lol
    http://www.baignade-interdite.co...

    bonne journée!

  • #149 Hélène le 26 mai 2006 à 9 h 38 min

    Hi hi, trop fort ! Merci karen, et bienvenue à toi ! ;-)

  • #150 La Cuiller En Bois le 26 mai 2006 à 18 h 17 min

    J’ai mis la réponse dans mon comm du mardi 23 mai à 10 h 32 !

    Allez, remonte tout cela, sur la pointe des pieds, en serrant les fesses, on inspire et on expire (sur l’effort l’expiration !) tu vas voir …. ca muscle ! lol

  • #151 Hélène le 26 mai 2006 à 18 h 45 min

    Hi hi, j’avais pas tilté Gloria, je suis un peu à côté de mes pompes ;-)

  • #152 Véronique le 30 mai 2006 à 12 h 11 min

    mon mari a été en Inde pour une mission de contrôle du reseau d’eau et d’assainissement . Donc, il était dans toute la ville, pas seulement la zone touristique, plus ocidentalisée . Et il m’a surtout toujours dit que les toilettes publiques , il n’y en avait pas , et de toute façon ils faisaient direct au bord de la rue ; et, surtout, que les hommes pissaient accroupis, et les femmes pissaient debout !
    Et comme maintenant, j’ai des reflexes professionnels, je dirai au gros dégoutant qui installe un balcon au dessus de la rivière que celles-ci ne sont pas des chiottes. Et qu’il imagine ce que 70 personnes peuvent représenter en volume,…… !

    A la maison, c’est une vraie bibliothèque ; heureusement qu’il n’y a qu’un mâle dans la maison, sinon je crois que je ne pourrais pas y avoir accès certains jours !

    ( j’ai lu TOUS les commentaires ; lje ne savais pas que certaines MONTENT SUR la lunette , et le coup de la grand-mère de 85 ans qui montent sur la lunette, même chez son petit-fils, j’en reviens pas ………)

  • #153 hzjgms sbaqe le 17 août 2008 à 23 h 40 min

    xvnfm skiqydnl qxvz uxvlwd wxmfizja obenl ryzgesij

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.