Et allez lire ça, pendant mon absence…

31 juillet 2008

Ah oui j’oubliais, si vous n’avez pas lu l’article sur le cancer du col de l’utérus, chez Sonia, allez-y, il est super bien écrit et intéressant.

Hop, informez-vous pour pouvoir prévenir, les filles, plutôt que de devoir guérir plus tard…

36 commentaires Laisser un commentaire
Informatique et blogosphère

Vous aimerez aussi

36 commentaires

  • #1 Molly le 31 juillet 2008 à 11 h 44 min

    Le problème avec ce vaccin, c’est qu’aucun médecin n’est d’accord, on fait comment alors?
    Oui j’ai certains critères, mais pas tous, alors je sais pas si je dois le faire :(

  • #2 Hélène le 31 juillet 2008 à 11 h 50 min

    Ca n’est pas ici que tu auras la réponse Molly, c’est pas le forum de Doctissimo ;-) Je vous invite juste à vous informer, je ne préconise rien d’autre en particulier, je n’ai pas les compétences pour ça ;-)

    Qu’est-ce qu’il en dit, Martin Winckler ?

  • #3 mab le 31 juillet 2008 à 11 h 52 min

    Merci hélène de faire le lien vers cet article! Je trouve que nous ne sommes pas toutes suffisamment informées! je ne sais pas ce qu’il se fait en ce moment dans les écoles mais c’est le genre de chose dont les filles devraient être mises au courant…
    Encore une fois merci

  • #4 Molly le 31 juillet 2008 à 11 h 56 min

    je cherches pas de reponses en fait :D je pense que je peux juste me decider toute seule ;)

    Mais c’est vrai que c’est un probleme, car je crois que meme les medecins ne sont pas assez informés…

    A Mab, pour pas etre au courant que ca existe, faut vraiment vivre en ermite, y a la pub a la TV , dans les revues etc… c’est un véritable matraquage publicitaire.

  • #5 globulita le 31 juillet 2008 à 11 h 58 min

    S’il ne faut retenir qu’une chose: ne loupez pas, ne retardez pas votre contrôle annuel gynécologique, cela peut vous éviter bien des misères!

    Et y’a pas que le SIDA comme maladies sexuellement transmissibles, protégez-vous et demandez à être dépistées pour les hépatites, chlamydias, etc en cas de doutes. Désolée pour la minute doctissimo mais je trouve fou le nombre de personne qui me disent « c’est bon, mon test HIV est négatif », alors qu’il n’y a pas que ça comme joyeusetés avec des conséquences pas cool du tout…

  • #6 Stéphanie (mais une autre) le 31 juillet 2008 à 11 h 59 min

    Mon doc dit qu’une fois les premiers rapports sexuels passés il ne sert plus à rien de se vacciner, le mec chez Sonia aussi si je me souviens bien. Ma gynéco dit qu’à 60 ans ça vaut encore la peine… Allez vous décider avec ça après groumph…

  • #7 mab le 31 juillet 2008 à 12 h 00 min

    Non molly va lire l’article, il ne parle pas que du vaccin , il parle de l’intérêt de se faire suivre régulièrement par un gynécoloque…Et puis tu sais le préservatif on en parle aussi partout et certains s’en abstiennent encore;

  • #8 Hélène le 31 juillet 2008 à 12 h 04 min

    Yep, il faut absolument se faire suivre tous les ans, c’est hyper important, c’est le seul moyen de détecter certaines saloperies comme le cancer, jsutement.
    Et ces trucs-là, si on les prend à temps ça change pas mal de choses.

  • #9 Molly le 31 juillet 2008 à 12 h 18 min

    Sur le site de Martin Winckler :
    http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=908&var_recherche=vaccin+cancer+du+col+del%27ut%E9rus

    C’est intéressant a lire, mais moi ça m’aide pas particulièrement a me décider ;) Il parle des effets a long terme qui ne sont pas encore connus, et qui justifient peut être le fait de ne pas se faire vacciner, et que c’est a nous de choisir en ayant été informées

    A stéphanie :
    Ma gynéco m’a dit de le faire sachant que je n’avais eu qu’un partenaire (et lui aussi), j’avais très peu de chance d’avoir croisé le virus.
    Un médecin généraliste m’a dit que c’était surtout un gros coup d’un laboratoire, et que c’était pas forcement utile de le faire.
    Le médecin scolaire m’a dit que c’était trop tard je ne pouvais plus le faire.

  • #10 Les mules en reptile le 31 juillet 2008 à 12 h 21 min

    Oui, j’avais lu cet article, c’est très-bien expliqué.

    Et Molly, je ne suis pas tellement d’accord avec toi concernant le matraquage publicitaire à propos du vaccin ;-)
    J’ai appris beaucoup de choses en lisant l’article ! D’ailleurs, tu te poses toi-même des questions ;-)

    Ce que j’ai trouvé très intéressant dans l’article, c’est notamment le passage ou il dit que ce virus fait partie des virus que l’on porte sur soi, mais pas forcément déclarés (Il dit que 80 % des femmes le portent, si j’ai bien compris !).
    Bref, c’est pas marrant-marrant comme article, mais ca fait du bien d’en parler !

  • #11 Hélène le 31 juillet 2008 à 12 h 21 min

    Pff, effetivement c’est difficile de savoir qui faire Molly !

    Yep Les mules, de temps en temps il faut laisser de côté le fard à paupières pour parler de trucs sérieux ;-)

  • #12 Molly le 31 juillet 2008 à 12 h 30 min

    Ban justement, plus je me suis informée, plus je me suis mise a hésiter a vrai dire… Avant je comptais le faire, et maintenant je sais plus ;)
    Mais bon faut que je me dépêche, dans un an j’aurai plus le remboursement de la sécu, et vu le prix du vaccin >_<

  • #13 Hélène le 31 juillet 2008 à 12 h 33 min

    Oui c’est pas facile comme décision, je comprends.

  • #14 Catseyes75 le 31 juillet 2008 à 12 h 59 min

    Merci Hélène de faire le lien vers cet article que j’avais lu en « version original ». L’année dernière à la même époque on m’a diagnostiqué un cancer du col aprés un despistage systematique. ce cancer n’était pas du au papilloma virus mais à rique encouru à cause d’un médoc que ma mère a pris lors de sa grossesse (distilbene). heureusement grace à ce depistage précoce la maladie a été prise à temps (lesion de 4 cm quand même). bref aprés 2 interventions, de la chimio, de la radiotherapie et de la curiethérapie, je suis sortie d’affaire mais en mi-temps therapeutique quand même.
    Donc les filles faites-vous dépister TOUS les ans, il n’a pas d’age pour ce type de cancer et je ne souhaite à personne de vivre cette épreuve.

  • #15 Sylvie8600 le 31 juillet 2008 à 13 h 03 min

    A les lectures des 2 articles, ce qui me marque le plus c’est le rôle essentiel du frottis. Je me dis donc que ce vaccin n’est pas nécessaire si on se fait suivre régulièrement, surtout que comme le souligne Winckler, on ne connait pas ses effets à long terme et il ne protège pas à 100%.

    Pour le vaccin, je me demande si ça ne pousserait pas certaines à être moins vigilantes, puisqu’on se dit « c’est bon je suis vaccinée donc je range ce problème dans un petit tiroir de mon cerveau »

  • #16 Mlle Crapaud le 31 juillet 2008 à 13 h 05 min

    Merci pour cela Hélène.
    C’est le genre d’articles dont on a besoin, toujours.
    N’empêche, je remarque que les femmes fumeuses sont vachement sujettes à aps mal de dangerosité avec la pilule et pourtant… c’est un risque que beaucoup « oublient » ou négligent.

  • #17 Hélène le 31 juillet 2008 à 13 h 09 min

    Cateseyes75 c’est chaud ton histoire !! Glups, j’espère que tu vas bien, maintenant !

    C’est pas faux ce que tu dis, Sylvie8600, à propos du risque de baisse de vigilance…

    Mlle Crapaud c’est pas nouveau que le tabac est un poison mortel, hélas…

  • #18 Désolée pour l’anonymat…. le 31 juillet 2008 à 13 h 14 min

    Oui j’en rajoute une couche, mais je crois que le plus important dans cet article, c’est de retenir qu’il faut se faire suivre régulièrement. Et par un gynécologue (facile à dire je sais vu les délais d’attente dans certains coins… Personnellement je n’hésite pas à venir à Paris pour consulter ), pas par un médecin généraliste.

    Désolée pour la haute teneur en polémique potentielle de mes propos, mais tant pis. Figurez-vous que (et c’est cela qui justifie mon anonymat pour ce message) j’ai moi-même chopé une version de ce papillomavirus, celle qui donne des condylomes. J’ai eu la version « crête de coq » des condylomes (nom charmant n’est-il pas), c’est à dire deux minuscules verrues sur la « fourchette vulvaire » (puisqu’on est dans le médical).

    Je les avais senties depuis une petite semaine, mais je ne m’en étais pas inquiétée. Et puis un ex, un de ceux dont on est pas fière, m’appelle un jour pour me dire qu’il a des condylomes. Je n’ai pas couché avec lui depuis un an. Je cherche sur internet, mes symptômes correspondent… On avait mis des capotes pendant les trois premiers mois, puis dépistage HIV, négatif, alors hop… Et ce con a recouché avec son ex à lui. Sans me le dire tout de suite (il avait peut-être déjà le virus… mais ça fait réfléchir). Il avait depuis quelque temps remarqué des verrues lui aussi… mais le dermato lui avait dit que ce n’était rien… Son ex l’a appelé pour lui dire qu’elle avait des condylomes.

    De mon côté, je vais chez un médecin généraliste, une femme. Je n’ai pas encore de gynéco dans le coin, et je me dis que je dois voir quelqu’un au plus vite. Elle se montre super rassurante, elle me dit que des verrues de cette taille là, ce n’est rien du tout, ce ne sont pas des condylomes. Ah bon. Bizarre tout de même. J’en parle à une copine qui me met en garde ; elle est allée la voir elle aussi, elle a eu les mêmes réponses rassurantes… et en fait elle avait des Chlamydiae. Je prends l’adresse de sa gynécologue (à paris donc) et je file.

    Je m’assois, elle me demande si j’ai un problème en particulier, je commence « Oui je crois que j’ai des… » Le mot ne m’est pas encore familier, alors j’hésite. Elle finit ma phrase elle-même « des condylomes ». J’ai commencé à me sentir en sécurité…

    Elle a fait les bons tests, m’a bien suivie, soignée et je continue à me faire surveiller régulièrement.

    Qui sait ce qui se serait passé si j’avais écouté les douces sirènes du médecin généraliste qui aurait dû avoir l’humilité de passer le flambeau ?

  • #19 Mushroom le 31 juillet 2008 à 13 h 16 min

    Cateyes : tu le savais avant que tu étais un « bébé Distilbène » ?

  • #20 Catseyes75 le 31 juillet 2008 à 13 h 24 min

    Oui je savais que j’étais une fille « distilbène » d’ailleurs j’étais suvie +++ car à risque . En plus de ce cancer j’ai une malformation.Puisqu’on est dans le médical, j’ai un uterus en T au lieu d’un uterus en V. Ce qui fait que je n’ai pas vu avoir d’enfant mais ça c’est une autre histoire.
    Saleté de médoc qui n’a été retiré de la vente qu’en 1977 et je suis née en 1961. il a eu le temps de faire des ravages !

  • #21 SONIA le 31 juillet 2008 à 13 h 26 min

    Merci mon Hélène d’avoir relayé cet article.
    Il est vrai que si j’avais été moins gourde… C’est-à-dire, prendre mon courage à 2 mains pour aller voir le gynéco, et ne pas faire l’autruche pendant 4 ans, et bien je ne serais pas dans cette situation.
    La prévention les filles, ya que ça de vrai !
    Des baisers glossés à toutes.

  • #22 Hélène le 31 juillet 2008 à 13 h 29 min

    Gros bisous à toi Sonia, prends soin de toi !

    Catseyes c’est super dur ce que tu vis et as vécu, je compatis, vraiment.

  • #23 Catseyes75 le 31 juillet 2008 à 13 h 30 min

    Il y a plusieurs chose qui m’on aidé à tenir pendant ces 6 mois d’épreuve. Des choses qui peuvent paraitre futiles mais qui font du bien quand on est plongée jusqu’au cou dans l’univers médical.
    J’en ferais peut-être un billet un jour que je demanderais à Helène car il sera pile poil dans le ton de son blog

  • #24 bibabeloulette le 31 juillet 2008 à 13 h 31 min

    c’est bien que tu en parles ici, qu’on soit informées enfin. Depuis que le vaccin a été homologué, la politique de prévention a suivi et je dois dire qu’il était plus que temps. J’ai découvert l’existence du papilloma virus quand j’ai su que je l’avais contracté et que ça avait déjà dégénéré.J »ai vraiment eu peur car j’en ignorais tout alors que c’est la 2ème ou 3ème cause de mortalité chez les femmes dans le monde si je ne dis pas trop de bêtises. Soigné à temps et suivi régulièrement, ça évite pas mal de gros problèmes ensuite. Ce virus est fourbe car il peut se passer de manifestations visibles (condylome extérieurs).Si je n’avais pas pris sur moi en consultant un gynécologue (pas évident quand on est très jeune et très très pudique), je n’aurais probablement pas eu la chance de tenir dans mes bras mon fils (eh oui à un certain stade on retire toute la « nursery »).

  • #25 Fred de Suède le 31 juillet 2008 à 13 h 36 min

    C’est bien de parler de ces choses là! Merci Hélène!

    Ma meilleure amie avait une amie d’enfance (que j’avais rencontré quelques fois chez elle). Celle-ci avait (comme ici en Suède) recu sa convocation pour le frottis, la date ne lui convenait pas elle avait décommandé sans prendre de nouveau rendez-vous… six mois après elle était aux urgences avec des problèmes et directement après l’examen ils l’ont envoyée en faire d’autres plus poussés. C’était en octobre 2003, en juin 2004 elle est décédée…

    Faites vous suivre! et utilisez des préservatifs!

  • #26 laurettebis le 31 juillet 2008 à 13 h 51 min

    merci de parler de ces choses la Sonia et Hélène : c’est vraiment super important de se faire suivre régulièrement par un/une gynéco. C’est pas franchement agréable mais indispensable.
    Pour les plus « pudiques » (comme je le suis moi aussi), il faut « se faire violence » surtout quand il en va de sa santé…

  • #27 Mithra le 31 juillet 2008 à 13 h 57 min

    Oui, ca ne fait jamais de mal de le repeter : il faut se faire suivre regulierement et faire des frottis !

  • #28 Molly le 31 juillet 2008 à 14 h 05 min

    De toute façon, il faut mieux aller 20 minutes chez le gynéco même si c’est pas agréable, plutôt que de se retrouver avec des problèmes :/ Comme on dit, mieux vaut prevenir que guérir

  • #29 Lullaby77 le 31 juillet 2008 à 14 h 24 min

    Merci Hélène!

    Et je plussoie à mort: un quart d’heure un peu désagréable par an chez le gynéco peut tout changer, il FAUT y aller.
    D’ailleurs pas mal d’articles qui pèsent le pour et le contre de ce vaccin disent aussi que dans les pays où l’on a la possibilité de faire un dépistage annuel, on a un très faible taux de mortalité dû à ce cancer et que si on choisit de ne pas se faire vacciner, on n’est donc pas une folle irresponsable du moment qu’on fait bien son contrôle annuel.

  • #30 la_pomme le 31 juillet 2008 à 14 h 42 min

    Merci pour le lien

  • #31 funambuline le 31 juillet 2008 à 15 h 16 min

    Il est vraiment bien ce médecin, j’veux l’même!!!
    Ca me fait penser qu’il faut que je prenne rdv pour mon contrôle annuel… mais un billet pour l’Afrique centrale ça fait un peu cher pour un contrôle, tant pis, me contenterai d’un gynéco pro mais sans humour!

  • #32 Hélène le 31 juillet 2008 à 15 h 19 min

    C’est clair que tomber sur un toubib pareil ça doit être génial, ça court pas les rues !

  • #33 Mlle Crapaud le 31 juillet 2008 à 15 h 30 min

    Ma gynéco à moi est géniale, je peux l’appeler à n’importe quelle heure (de travail) elle me répond tout le temps. Ca me met vachement en confiance, ce qui est assez important. Les gynécos et les coiffeurs faut qu’ils inspirent confiance sinon c’est galère!

  • #34 Hélène le 31 juillet 2008 à 15 h 36 min

    Bien vu Mlle Crapaud, de comparer les coiffeurs et les gynécos ;-)))

  • #35 Molly le 31 juillet 2008 à 15 h 48 min

    Ouai, c’est le soucis des gynéco.. j’en ai tooujours pas trouvée une bien sur paris, je suis tombée que sur des folles, alors en attendant, je continue d’aller voir celle chez mes parents, mais 1 ans pour le rdv et 2heures de train, c’est un peu galere ;)

  • #36 Hélène le 31 juillet 2008 à 16 h 08 min

    Ah ben moi j’en ai une que je trouve très bien dans le 17ème, Molly (ni folle, ni un an d’attente pour le RV, ni ruineuse, saine et simple, bien quoi, je trouve). Si tu veux je te file son adresse ? Elle doit évidement être en vacances, mais pour la rentrée ça peut servir ;-)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.