Benoîte Groult et Sylvie Overnoy dans ma chaise longue

4 juillet 2006

groultDeux auteures célèbres chacune à leur façon : l’une est rédactrice en chef de Cosmopolitan France, l’autre est une des plus grandes figures du féminisme, écrivaine et journaliste.

Le pèse-personne de Doriane G. me faisait de l’œil depuis des semaines, je me le suis autorisé pour cette session chaise longue number two. J’ai du mal à m’autoriser les bouquins « chers » (traduisez : hors collections type poche), souvent je patiente jusqu’à la sortie en version 6 ou 7 €. C’est moi qui suis radin ou vous faites ça aussi ?

Bon il faut dire que je les achète par dix toutes les deux semaines, ça chiffre assez vite.
Oui bref, je suis pas là pour vous raconter mes folles sorties à la Fnac ;-)

Doriane G. est une jeune femme obsédée par son poids, et qui se prive de tout pour tenir dans ses pantalons taille 38. Un jour elle rencontre un pèse-personne magique, et sa vie change mais je vous raconte pas la suite sinon ça craint. L’histoire était néanmoins faite pour convaincre d’emblée l’acharnée anti-régimes que je suis ;-) J’ai lu ça en deux heures de bord de piscine, dans le vent du sud. Agréable, original et frais.

Rien à voir avec le second, beaucoup moins léger. Mais forcément beaucoup plus marquant. Benoîte Groult raconte dans La touche étoile une partie de sa vie de couple et de famille, sans entrer dans le détail de ses combats féministes mais sans les éluder tout-à-fait non plus, avec une profonde lucidité et une grande intelligence, sans jamais céder à la facilité ou à la complaisance, à des milliers de lieues du politiquement correct ou de toute forme de langue de bois.

Elle y parle beaucoup de son âge, de la trahison qu’est la vieillesse dans votre chair et dans le regard des autres, quand votre esprit a toujours à la fois 10, 20 et 30 ans, que tous vos âges cohabitent dans cette enveloppe qui ne leur ressemble plus. Elle y décrit les capitulations d’un corps qui ne suit plus l’esprit qu’il abrite, et l’impression de ne plus exister pour le monde dès lors que vous passez du côté des « vieux ».

Ce bouquin m’a ouvert les yeux sur l’injustice terrible et solitaire qu’est la vieillesse ; cette réalité qu’on n’entend pas quand ce sont nos proches que nous l’assènent car on la vit comme un reproche (de ne pas être assez présents, d’être jeunes quand ils ne le sont plus, d’avoir la vie devant soi…).

Ce livre m’a beaucoup apporté et j’en conseille la lecture à celles qui comme moi jusqu’ici, considèrent d’un oeil agacé les vieilles dames qui mettent cinq minutes à descendre du bus.

Bien sûr c’est celui que j’ai préféré ;-)

76 commentaires Laisser un commentaire
Malgré les apparences, je sais lire

Vous aimerez aussi

76 commentaires

  • #1 Tiloui le 4 juillet 2006 à 9 h 51 min

    Le premier me donne envie de rire, la description m’a l’air tout à fait à la hauteur de la réputation de la dadame de chez Cosmo, faire du lèche à un max de personnes possibles et se faire un max de pognon en vendant un enième bouquin stupide sur un des plus grand terrain marketing féminin.
    Le deuxième à l’air 100 fois plus troublant, je ne sais pas par contre en te lisant s’il vaut mieux le lire ou pas.

    :-)

    Bonne journée et vive les soldes, je suis retourné à la Vallée hier, Nividic a explosé les compteurs, je suis à peine en reste derrière elle!

  • #2 P’tite Zabelle le 4 juillet 2006 à 10 h 01 min

    Hum La touche étoile de Benoite Groult me touche particulièrement.
    Ma mamounette vient de prendre sa retraite et elle sent que les gens l’ont classé dans une nouvelle catégorie: l’autre côté de la barrière; celle où on n’existe plus aux yeux de la société (à part pour payer les factures????).
    Un livre aussi pour ne pas râler après les "petits vieux" dans le bus qui ne disent jamais pardon?

  • #3 Anne Cé le 4 juillet 2006 à 10 h 05 min

    moi aussi je suis "radine" et même encore plus que toi parce qu’avant d’acheter je tente de me faire prêter les bouquins !!!!
    mais quand j’achète, sauf exceptions, c’est en poche (évidemment).
    et il y a des bouquins pour lesquels c’est terriblement dur de patienter alors je cherche (parfois désespérément) une copine moins radine que moi qui aurait acheté le livre en version normale et qui voudrait bien me le prêter…
    comme dirait Jeanne, la vie est une lutte.

  • #4 Hélène le 4 juillet 2006 à 10 h 06 min

    Ben alors Tiloui, ce sont les soldes qui t’ont tourné la tête ? ;-) Le bouquin de Sylbie Overnoy ne m’a pas du tout laissé cette impression de mercantilisme que tu lui prête, et celui de Benoîte Groult mérite vraiment d’être lu ;-)
    Ou alors c’est la chaleur qui fait que je m’exprime comme un pied, possible ça ;-)

    P’tite Zabelle ce que tu dis est tout à fait ce que ressort de ce livre, du moins en partie ;-)

  • #5 liliravioli le 4 juillet 2006 à 10 h 08 min

    J’ai lu "la touche étoile" avant de l’offrir à ma maman qui raffole de ce genre de livre, triste et réaliste à la fois. Elle est habituée, moi pas (à ce genre de livre), résultat ça m’a toute chamboulée…et pourtant je suis sensibilisée à ce genre de sujet, étant pharmacien, je passe mon temps à servir des personnes agées qui me racontent leur difficultés, autant physique que morale.
    Bref ce livre vaut définitivement le coup.
    Je n’ai pas lu "le pèse personne", j’ai pourtant lorgné dessus un paquet de fois,et moi qui suis en pleine periode de lacher prise avec les régimes , je sens qu’il est pour moi!!

  • #6 kabibi le 4 juillet 2006 à 10 h 11 min

    Je ne connais pas le premier bouquin, ni son auteur : je ne lis pas Cosmo… :)
    Par contre, depuis mon entrée au collège, j’ai toujours adoré ce qu’écrit Benoite Groult : toujours dénuée d’artifice, toujours émouvante dans sa simplicité.
    J’irai donc la lire à nouveau avec grand plaisir.

    Pour les poches, je fais un peu comme toi. Pire, même. En général, ma virée bouquins commence par une sortie chez Gibert Jeunes (ou Gibert Joseph, ça dépend des samedis), et je me rue sur les occasions. Puis, chez Album, ou je zyeute les dernières BD, et enfin la Fnac (je devance votre question : j’y vais parce que c’est pas exposé pareil, on ne voit pas les mêmes trucs). Je ne m’autorise pas non plus les "non-poches". Pire, pour les polars de 10-18, je ne m’autorise pas les "non-occasions".
    Pareil que toi, je tourne à 8-9 bouquins par semaine, et mon porte-feuille en souffre…

    Par contre, j’ai une question. Tu en fais quoi, après, de tes bouquins ? (Parce que mon porte-feuille n’est pas le seul à en souffrir, il y a aussi mes étagères). J’ai essayé de les revendre dans un magasin d’occase, à Nancy avant mon déménagement: j’ai dû revendre un plein (gros) panier de poches presque neufs, je n’en ai retiré que 20 euros. Ca m’a fait mal au coeur : je crois que j’aurais préféré les donner plutôt que de les revendre à ce prix-là.

    On m’a parlé de "remettre les livres à l’état sauvage", il va falloir que je me renseigne…

  • #7 Béa le 4 juillet 2006 à 10 h 12 min

    Allez hop, dans la "must-read list" de cet été !

  • #8 caro ronde et jolie le 4 juillet 2006 à 10 h 12 min

    Moi j’adore acheter les livres dans leur format cher. C’est un peu mes "manolo" à moi, quoi ! J’aime beaucoup Benoite Groult. Elle était d’ailleurs interviewée dans le Elle je crois par sa petite fille. Emouvant. Pour l’autre livre, je pense qu’il pourrait trouver sa place dans ma valise d’été, même si je ne suis pas loin d’être d’accord avec Tiloui sur le côté opportuniste de la chose…

  • #9 Hélène le 4 juillet 2006 à 10 h 16 min

    Kabibi mes bouquins je le garde. Tous. Je les aime trop pour m’en séparer. Régulièrement l’Homme menace d’en virer une partie, dans ce cas je menace de ne plus jamais faire à bouffer de ma vie entière ;-))
    Mais je suis bien d’accord, l’espace est un problème. Je songe à déménager afin de pouvoir stocker mes livres à l’aise ;-)

  • #10 Fanchette le 4 juillet 2006 à 10 h 16 min

    C’est pas (qu’ !! ;-)) une question de radinerie les livres de poche, c’est aussi parce que ça prend moins de place sur les étagères non ?
    J’avais entendu l’auteur du pèse personne à la radio un soir, elle m’avait pas donné envie de lire son bouquin : elle avait l’air un peu zarbi (pernne n’a entendu c’était un soir tard sur Inter, elle était avec l’autre nan journaliste à elle dont t’as déjà aprlé Hélène, Alix quelque chose…) et super snob (c’est une remarque pour Deedee !)
    Par conte l’autre, il donne vraiment envie. J’en ai bcp entendu parlé, il semble ne laisser personne indiféfrent ce bouquin… va falloir investir je crois et lui trouver une place sur les étagères (tu fais comment avec tous tes livres Hélène, tu fais des soirées éhcanges, comme pour les fringues et les crèmes de bôté ?)

  • #11 Esme le 4 juillet 2006 à 10 h 18 min

    je crois que je vais plutot pencher vers le premier bouquin, j’aime plus la legereté que les livres qui me retournent!

  • #12 Hélène le 4 juillet 2006 à 10 h 22 min

    Ah ça m’a pas retournée Esme, ça m’a ouvert les yeux, c’est pas pareil. Je te le prêterai le pèse-personne, garde tes sous pour acheter du maquillage au Printemps ;-)

    Fanchette j’ai aussi lu le bouquin d’Alix Girod de l’Ain, sainte Futile, c’était beaucoup plus marrant et bien vu, j’ai vraiment aimé !
    C’est vrai que les grands bouquins ça prend vachement place, en plus d’être trois fois plus cher que les petits ;-) Mais je garde tout, férocement ;-)
    Je suis envahie par les bouqins, il y en a partout (sauf dans la salle de bain ;-)).

  • #13 sophie L.L le 4 juillet 2006 à 10 h 27 min

    Le plus beau souhait qu’on puisse se faire, c’est d’être toutes à l’âge qu’elle a, comme Benoite Groult, qui est une femme formidable, très drôle, très courageuse, très intelligente,que j’aime beaucoup (lire aussi son journal de jeune fille avec sa soeur, paru il y a très très longtemps: "journal à quatre mains" -sa soeur s’appelle Flora-)
    …et Hélène, comme tu l’as bien dit ! :tous les âges cohabitent dans notre corps quand on vieillit ! c’est ce qui est génial aussi d’ailleurs ! (moi ce matin, j’ai dix-sept ans !)

  • #14 miss Trop le 4 juillet 2006 à 10 h 27 min

    Pour ce qui concerne la façon de se procurer la lecture, tout bêtement, je préfère me limiter à mon abonnement à la bibliothèque municipale (moins glamour, mais à 17 euros l’année ou quelque chose du genre, voilà qui laisse du budget pour d’autres choses plus glamours, elles !!)
    Merci pour les conseils lecture ;)
    Je stocke je stocke… et je vais finir par devoir partir deux mois pour écluser tous ces bouquins… tant pis, je me forcerai ;)

  • #15 Poulpie le 4 juillet 2006 à 10 h 34 min

    Je n’achète que des livres en poche, sinon je trouve ça trop cher (même exagéré , un disque s’écoute plus facilement plusieurs fois qu’un livre ne se lit…) , d’autant plus qu’une fois que j’ai lu un bouquin je ne le relis jamais ou alors c’est un livre que j’ai vraiment adoré!

    Quand j’étais plus jeune, mon rêve c’était d’avoir une bibliothèque chez moi. Je m’imaginais reposer sur une étagère le livre que je venais de lire et la bibliothèque me leremplaçait immédiatement.

    Du coup je me suis inscrite dans une vraie bibliothèque (c’est moins fun que la bib chez soi mais bon…) . L’autre jour j’ai voulu emprunter "La touche étoile" car j’avais vu dans leur base qu’ils l’avaient mais je ne l’ai pas trouvé.
    La prochaine fois je demanderai.

    Par contre j’ai emprunté plein de bouquins qui avaient été conseillés lors de l’un de tes précedents billets. Merci à tout le monde!

  • #16 Fanchette le 4 juillet 2006 à 10 h 45 min

    Ah oui, non les livres dans la salle de bain, c’est pas top, faut quand même un peu de place pour les crèmes et autres onguents, shampoings… et puis ça supporte pas bien l’humidité toutes ces pages !
    Mais dans les chiottes c’est pas mal. J’avais été chez un type qui avait là sa collection de Série noire : du plus bel effet !
    Moi aussi j’ai du mal à me séparer de mes livres, alors je les prête, y’en a tjrs qui ne reviennent pas : ça fait toujours un peu de place et comme je ne prête qu’à des amis, je me dis qu’ils ont trouvé une bibliothèque accueillante.

  • #17 Hélène le 4 juillet 2006 à 10 h 47 min

    La biblio municipale j’y ai été inscrite pendant des années et des années, mais depuis que j’ai un tout petit peu plus de sous parce que je bosse (oui enfin, je me comprends ;-)), ça me fait trop plaisir de garder les livres une fois lus.
    C’est pour ça que j’aime pas trop en emprunter, même à des amis ; il m’arrive d’acheter un livre lu chez qulqu’un d’autre, même après l’avoir fini, pour avoir mon exemplaire à moi ;-)

  • #18 Anne-So le 4 juillet 2006 à 10 h 54 min

    Arf, avec l’été, je me sens d’humeur plutôt légère, je crois que je vais ajouter le premier à ma liste. J’adore l’idée qui reprend le principe du "portrait de Dorian Grey" si j’ai bien compris…. A h oui, c’est décidé, je le veux ;)

  • #19 miss Trop le 4 juillet 2006 à 10 h 54 min

    J’ai fait ça longtemps mais je m’aperçois que ça prend de la place, et surtout que ça fait des sous… !! Même en travaillant ;)
    En fait, j’ai surtout changé d’avis quand j’ai sympathisé avec la bibliothécaire de quartier qui achète selon la demande des clients et qui a suffisamment de budget pour avoir de quoi faire des rentrées régulières…
    Il n’y a que les livres de vacances que j’achète, pour pouvoir les traîner n’importe où sans me soucier de l’état dans lequel il resort (même si je suis maniaque avec les livres, et ne les abîme jamais ;) )

  • #20 Anne Cé le 4 juillet 2006 à 10 h 55 min

    Pour Kabibi, le lâcher de livre à l’état sauvage c’est le bookcrossing ! tu devrais pouvoir trouver facilement le site où tout est expliqué comment ça marche !
    Le principe est très sympa, même si je n’ai jamais réussi à attraper un livre lâché par quelqu’un d’autre.

  • #21 poupou le 4 juillet 2006 à 11 h 08 min

    Vivement les bouquins à télécharger sur un petit écran. Des tonnes de livres sur les petites puce d’une carte.
    Oui, je sais, ça existe déjà, mais c’est pas au point. Sinon, on n’entendrait plus parler de livres en papier.
    Mes parents ont tous leurs murs entièrement tapissés de livres. Et la maison est grande. Leur murs, c’est que des étagères où sont posés les livres. C’est beau, un livre, mais moi, j’aime bien un mur nu. C’est mon côté zen.
    Je suis un peu hors sujet ? C’est possible, je m’égare. Moi, j’essaie de prendre que des livres de poche, c’est plus facile pour lire dans le RER. Sinon, c’est la biblio municipale, comme ça, pas de problème de stockage. Sauf pour le Stephen King annuel. Mon mari, qui est pourtant un gentil gars, ne veut même pas entendre parler du King en poche. Il lui faut le gros King frais. Il faut que je le freine, sinon, il me ferait le même caprice pour Dan Simmons et Paulo Coehlo.

  • #22 Laure le 4 juillet 2006 à 11 h 10 min

    Alors moi je n’achète jamais en poche. Je n’emprunte jamais les livres parce que j’aime avoir les miens, et en général, je rechigne à prêter un bouquin parce que je ne le revoie jamais, et ça, j’aime pas, c’est comme les CD. Et je ne suis pas du tout radine, c’est juste que pour moi, les bouquins sont importants. Parfois, j’ai envie d’en relire un, et voilà, je l’ai prêté à je sais plus qui, je ne peux pas le lire. D’autant plus que je suis aussi bibliophile, donc j’ai des éditions limitées, numérotées, parfois même anotées de l’auteur, sur des papiers magnifiques, et avec des reluires magnifiques. Mon mari, d’ailleurs, est passionné par la reliure d’éditions anciennes. Il m’en fait de sublimes. Là, dernièrement, j’ai acheté "un beau ténébreux" de Julien Gracq aux éditions Corti de 1945. Il est en train de me le relier, j’ai choisi mon papier, les cuirs. ça va être beau beau beau.
    Les deux livres dont tu parles ne sont pas vraiment mes lectures favorites mais j’avoue que tu as suscité ma curiosité concernant "la touche étoile". Il va certainement faire partie de mes lectures d’été. Je l’emporterai avec "Les Téméraires" dont tu nous avais parlé.

  • #23 gallia le 4 juillet 2006 à 11 h 16 min

    Message pour kabili et les autres qui sont interessées.
    Moi j’aime lire mais mon budget et surtout mon appart ne le supportent pas.
    La bibliothèque, les livres que je veux sont toujours pris…….
    Alors si une de vous veut me les revendre à – 50 % je suis preneuse………
    A bientot

  • #24 Pauline le 4 juillet 2006 à 11 h 16 min

    Bonjour! ça fait un bail que je suis pas venue, quel plaisir de pouvoir vous relire de nouveau Hélène!
    J’ai enormémement aimé "la touche étoile"! J’ai un livre formidouble à conseiller pour l’été moi aussi, c’est "la maison du sommeil" de Jonathan Coe (beaucoup de suspense malgré que ça ne soit pas un polar)…
    Bonne journée.
    Pauline

  • #25 Ana le 4 juillet 2006 à 11 h 18 min

    Hello, peut-être connais-tu déjà ce site, mais sinon je pense que tu aimeras: http://www.carolinedaily.com/
    Elle bosse pour Cosmo et Sylvie Overnoy est sa rédac chef, donc. J’adore son site et pense qu’on doit lui faire de la pub!! Voilà voilà!

  • #26 Anne (P&P) le 4 juillet 2006 à 11 h 18 min

    Moi qui lit pas mal, j’ai adopté Price Minister pour les nouveautés nouvelles :) pour lesquelles je ne peux pas attendre. Genre le dernier Evanovich ou le dernier Connelly. Le budget bouquin devenait trop important. Moi qui suis pourtant très chochotte sur l’état des livres (genre tu me cornes une page, je t’arrache un oeil), j’en suis ravie. Et je revends aussi un peu. Il y a des livres qui t ont plu il y a 10 ans et que tu n’aimes plus. Donc avec la vente des anciens j’en achète des nouveaux, et une partie du contenu des bibliothèques tourne. J’en suis vraiment contente. (et je n’ai pas d’actions chez eux)

  • #27 Anne (P&P) le 4 juillet 2006 à 11 h 21 min

    Moi qui lit pas mal, j’ai adopté Price Minister pour les nouveautés nouvelles :) pour lesquelles je ne peux pas attendre. Genre le dernier Evanovich ou le dernier Connelly. Le budget bouquin devenait trop important. Moi qui suis pourtant très chochotte sur l’état des livres (genre tu me cornes une page, je t’arrache un oeil), j’en suis ravie. Et je revends aussi un peu. Il y a des livres qui t ont plu il y a 10 ans et que tu n’aimes plus. Donc avec la vente des anciens j’en achète des nouveaux, et une partie du contenu des bibliothèques tourne. J’en suis vraiment contente. (et je n’ai pas d’actions chez eux)

  • #28 Julia le 4 juillet 2006 à 11 h 49 min

    Chouette, encore de bonnes idées lecture !

    J’ai commencé la collection des Janet Evanovich (désolée si ce n’est pas la bonne orthographe….) et cela me fait hurler de rire, je l’adore !
    Merci pour cette découverte !

    J’achète énormément de livres aussi et je radine en ne prenant que les poches, sauf lorsqu’un livre me fait vraiement trop envie !

    Je les garde tous après ce qui fait râler mon homme qui tente à chaque fois de les jeter en douce.

    Je corne les pages que j’ai préférées, comme ça selon mon humeur je peux relire mes passages et changer mon état d’esprit. Un peu comme lorsqu’on écoute de la musique.

    Bref merci encore pour tes articles littéraires en alternance avec des sujets plus girlies !

  • #29 fruit le 4 juillet 2006 à 11 h 54 min

    Et bien j’ai honte mais il m’arrive également de regarder d’un air agacé les vielles dames qui mettent une plombe à descendre du bus ou qui vont faire leurs courses à Attac aux heures de pointe alors qu’elles ont toute la journée pour le faire… je m’en veux à chaque pour ces mauvaises pensées aussi, je crois que je vais me hâter de lire "La touche étoile". En plus je ne connais pas cet auteur donc ça va être une vraie découverte. Merci déjà pour ça ! Et tu sais, moi aussi j’aime pas acheter les gros livres et j’attends toujours qu’ils sortent au format de poche parce que ça me fait trop mal au coeur de payer le prix fort mais parfois aussi, j’en ai tellement envie que je craque et je paye 20 euros… scrogneugneu

  • #30 mary le 4 juillet 2006 à 12 h 05 min

    J’adore les beaux livres ( les vrais comme je les appelle, pas ceux de poche), j’aodre les toucher, les sentir. Mais, je n’en achète plus depuis que notre molécule n°2 s’attarde dans ses études universitaires à Bruxelles plus trop de place pour le budget lecture.
    Donc, j’emprunte à la bibliothèque communale et, depuis peu, au bibliobud qui s’arrête à 200m de chez moi. 8 euros pour l’année et max. 6 livres par passage. Un choix énorme dans les nouveautés.

    C’est ainsi que je suis en train de lire " la touche étoile" de Benoîte Groult.
    La dame de la bibliothèque m’a conseillé de le lire lorsque je pète la forme ! Les lectrices précédentes en sont ressorties assez démoralisées…( âge moyen des dites lectrices : 65 ans).
    Je n’ai pas encore atteint cet ‘âge moyen , mais je suis dans une tranche d’âge qui commence à sentir ses os craquer pour un oui ou pour un non, qui a des ridules qui ont pris le pseudo de rides visibles à l’oeil nu, qui se fait traiter de ringarde par ses charmantes molécules etc..

    Alors, je l’ai commencé. Comme tu le dis, il interpelle très fort.
    Mais, pour ma part, ce n’est pas vis-à-vis des personnes âgées, mais plutôt de ma petite personne. Je m’aperçois que j’ai difficile d’accepter mon corps de + en + mature alors que mon mental fredonne, à longueurs de journées : " j’ai 10 ANS".

    B.Groult en parle très bien .

    Vu que la canicule me fout le moral dans les chaussettes ( ou plutôt sur mes pieds nus), j’ai rangé sagement le bouquin ( momentanément) et je me suis attaquée au dernier Grisham : pas de noêl cette année ! Faut pas chercher à comprendre :il sont comme ça , les pré-vieux !

  • #31 Calpurnia le 4 juillet 2006 à 12 h 05 min

    Comme je lis énormément, j’ai tendance moi aussi à attendre pour pouvoir acheter du livre de poche. Et je les garde tous, chez moi c’est catastrophique : 4 bibliothèques + des étagères dans la cave + des livres rangés sous mon lit. Quand j’en cherche un c’est un vrai bonheur.
    Benoite Groult était venue présenter son livre à "on a tout essayé", et je m’étais promis de le lire. Elle parlait de la vieillesse avec des mots très justes, très émouvants. On sentait le vécu réel "comment faire quand on est encore jeune dans sa tête et que notre corps nous trahit ?". Elle avait même parlé du droit à choisir sa mort, et le moment… C’était vraiment poignant.
    A méditer également… Car nous serons toutes un jour la petite vieille qui descend difficilement le bus.
    A +

  • #32 Mouniou le 4 juillet 2006 à 12 h 20 min

    Au cours de ma vie, j’ai perdu, revendu, jeter tellement de livres….! Par changement de vie,manque de place, déménagement etc…
    Je regrette particulièrement mes livres, partagés, ( St Jones Perse, Rilke, Eluard….gardés par une futur belle-famille qui ne le devint pas).
    Mais j’ai du mettre sur le trottoir 3 grands cartons à dessin plein, avant de déménager… Afin de ne pas être étouffée par les choses.

    Pour les livres, j’aime bien les préter à ceux que j’aime ; c’est une forme d’échange de "pensées".
    J’en emprunte aussi beaucoup.

    J’ai toujours beaucoup aimé Benoite Groult !
    C’est une grande Dame.

    Si son dernier livre comporte des tritesses – (et les premières pages sont plus que tristes mais dures ! ) – l’épisode amoureux en Irlande est superbe !
    C’est vrai, l’age vous fait disparaitre petit à petit : ( dabord on n’est plus regardée dans la rue, l’ayant beaucoup été, parce que jolie. Ensuite viennent les pépins de santé qui vous réduisent, alors que la tête, l’esprit ont leurs rêves, et encore leurs possibilités de toujours).
    B. Groult le dit et le vit trés dignement !

    Et son livre "La touche étoile", est vraiement à lire actuellement
    Dans d’autres sociétés les "anciens" (les vieux) sont respectés, même honorés chez certains, pas chez nous.

  • #33 mapo le 4 juillet 2006 à 12 h 22 min

    Comme Fanchette, j’ai trouvé la rédac’ chef de cosmo assez insupportable de snobitude (ça existe si je veux). Donc son bouquin, à moins qu’une copine ne me le prête, ce sera niet. En revanche, le Benoîte Groult m’intéresse beaucoup plus. Sauf que ça coûte des sous en relié. Alors soit j’attends la sortie poche, soit je croise les doigts pour que ma médiathèque l’achète. Comme Miss Trop l’a écrit, ça fait pas spécialement rêver mais c’est l’idéal quand on est une grande lectrice et qu’on a pas beaucoup de sous et/ou de place. Et comme un des bibliothécaire est fan de Pratchett, je suis ravie.
    Pour en revenir à la question d’Hélène, je ne crois pas que ce soit de la radinerie d’acheter en poche. C’est l’idéal pour les petits budgets certes mais ça permet également de placer les sous économisés dans l’achat d’autre chose tout aussi vital comme un sac (certaines, ce sont les chaussures, moi ce sont les sacs. Chacune son vice) ^^ M’enfin, je dis ça, j’en achète quand même des reliés, genre des essais juridiques qu’on sera une trouzaine à lire dans toute la France et qui du coup, ne verra jamais une sortie en petit format.
    Sinon, je n’ai jamais trouvé AGA drôle. Suis-je la seule ? Et en passant, je l’ai vu dans "nous ne sommes pas des anges", c’est le clone de Jennifer Saunders, cette femme Oo

  • #34 Catherine-de-Nice le 4 juillet 2006 à 12 h 34 min

    Je viens justement de commencer La touche étoile. Je l’ai emprunté à ma mère (qui achète environ 10 bouquins par semaine, poche ou pas poche), qui a été très touchée par ce livre. J’avais eu envie de le lire en entendant Benoite Groult en parler, c’est vrai qu’elle a des mots très justes.
    L’autre, je suis un peu comme Tiloui, ça me donne l’impression que c’est un énième bouquin dans un style à la mode, ça me fait moins envie, même si tu dis qu’il vaut le coup d’être lu.

    Plus proche de La touche étoile, j’ai lu récemment La dernière leçon, de Noëlle Châtelet, qui raconte comment sa mère a décidé de sa propre mort et y a préparé son entourage. Je n’ai pas aimé du tout le style de Noëlle Châtelet, un peu ampoulé (elle a une manie de construire ses phrases à l’envers, ça m’énerve), mais on se rend compte à quel point sa mère était une femme admirable, et ça donne matière à réfléchir sur la fin de vie (sujet bientôt aussi à la mode que les pèse-personnes d’ailleurs ;-))

    Ces livres un peu difficiles, je trouve justement que ce sont de bons livres de vacances, à lire quand on est détendu et qu’on se sent bien. Il m’est arrivé de lire un truc particulièrement dur au soleil au bord d’une piscine, finalement je me suis rendu compte que le contraste était bénéfique, c’était mieux que de l’avoir lu sur mon canapé l’hiver alors qu’il pleuvait sans s’arrêter depuis trois jours…

  • #35 dom le 4 juillet 2006 à 12 h 34 min

    Bonjour Hélène,
    Le problème de notre société est que nous avons perdu tout contact avec les personnes dites "âgées", tandis qu’en Afrique (par exemple), elles sont au coeur de la société, respectées pour leur expérience et leur sagesse, et que leur voix est plus importante que tout.
    Tout le monde, je pense, a parfois le sentiment au fur et à mesure des ans que notre enveloppe vieillit, tandis que notre esprit lui, est resté tout aussi jeune, enfant.
    Nous jugeons sur l’apparence, c’est comme cela, et à partir du moment où cette dernière ne correspond plus aux standards de beauté, et de jeunesse, zouuu ! au panier !
    De ce fait, entre distance, et clichés, on se fait des idées sur le "troisième âge", et ce n’est qu’en les cotoyant, au travers d’association, ou du quotidien, que l’on se rend compte que nous sommes tous pareils, avec les mêmes désirs, les mêmes plaisirs, les mêmes sensibilités.
    Ce qui est dingue, c’est que cela commence de plus en plus tôt, j’ai personnellement 42 ans, par moment, j’ai l’impression d’être classée dans les vieilles, alors que dans ma tête, mes 10, 20 et 30 ans sont bien toujours là….. en somme ! ;-)
    cordialement
    Dom
    menageredemoinsde50ans.bl…

  • #36 Dawnie le 4 juillet 2006 à 12 h 45 min

    Avaleuse de livres aussi en ce qui me concerne, mais mon argent de poche ne me permet pas, alors je garde précieusement mes 3 cartes de bibliothèque (oui bon j’avoue, j’ai piqué celle de ma mère et celle de mon frère) qui permettent chacune d’emprunter 5 livres gratuitement pour un mois. Seulement ils n’ont pas de livres "chers". =(

  • #37 cornelie le 4 juillet 2006 à 12 h 58 min

    En parlant de livres, mon fils de 10 ans est parti ce matin pour l’école avec un caddie! Il avait vu dans un couloir toute la collection de l’encyclopédie  » Tout l’univers  » qui partait pour la poubelle… Quel bonheur sur son visage à la sortie des classes !!!!

  • #38 La Cuiller En Bois le 4 juillet 2006 à 13 h 30 min

    Merci pour les tuyaux !

    J’ai moi aussi du mal à me séparer de mes livres.

    Il y a une dizaine d’années j’ai fait un tri et j’ai porté une cinquantaine de livres à la bibliothèque de mon village.

    Je préfère les livres "format normal" mais vu les prix, je limite les achats et j’emprunte à des copines qui sont des fans du livre de poche. Je reconnais que dans le sac pour lire dans le tram ou le train c’est mieux … mais je préfère quand même le confort de lecture du livre original (on devient snob en vieillissant … ou un peu plus bigleuse !).

    Sinon Kabibi le crossboooking c’est bien aussi … J’ai reçu un livre comme cela de la part de Gracianne qu’il faut que je relache dans la nature. Tu peux suivre la trace de tes livres ou de ceux que tu as lu sur le site :
    http://www.bookcrossing.com/

    Bonne lecture !

  • #39 Hélène le 4 juillet 2006 à 13 h 31 min

    Pour Laure et Fanchette, une solution pour revoir vos bouquins : notez dedans, au lieu de juste votre nom, "ce livre a été volé à Fanchette / à Laure". Imparable ;-)

    Mary ça me fait super plaisir de te lire ! J’espère que tu vas bien, malgré la chaleur, et que le Grisham te remonte le moral ;-)

    Mouniou je te remercie de m’avoir prêté "La touche étoile", vraiment.

    Mapo quand je parlais de radinerie, c’était un peu une image, je suis une des filles les plus panier-percé de ma connaissance ;-) Et comme toi je préfère investir mes sous dans des sacs que dans des bouquins chers, quand il en existe des pas chers. Mais je comprends qu’on fasse l’inverse, tant les bouquins chers me font de l’oeil sur les présentoirs ;-)

    Je ne savais pas que Sylvie Overnoy était antipathique, zut alors, si j’aurais su j’aurais filé mes 17 € à Benoîte Groult !

    Catherine de Nice je suis hyper d’accord, la proximité d’une piscine turquoise et du soleil fait très passer bien les lectures sérieuses !

    Thulip tu n’as pas tort, ce livre est léger et se lit tout seul, mais je ne pense pas m’en souvenir dans un mois ;-)

  • #40 deedee le 4 juillet 2006 à 13 h 38 min

    chic, 2 nouvelles pistes :))

  • #41 Shalima le 4 juillet 2006 à 14 h 17 min

    Après mes 3 bébés, faute de temps, et de neurones disponibles, je ne lis plus bcp… d’un côté ça ménage mon espace intérieur, mais d’un autre, quel désert intellectuel ! (heureusement ya Mon Blog de Fille, ouffff !) ;-))
    Merci pour ces idées de lecture, peut-être que je m’y attèlerai quand j’aurais fini les 4 qui prennent la poussière à côté de mon lit…
    Je viens de découvrir la bibliothèque de mon (tout pitit) bled, inscription gratuite, et livres à volonté. Seulement le choix est des plus restreints (et limite ringard), alors ça fait la joie de mes enfants, à défaut de la mienne.

    Pour finir, et répondre à ta question, Hélène, je ne sais pas si c’est de la radinerie, mais moi aussi j’attends la sortie des livres en poche. La seule exception, c’est Harry Potter !
    Et puis j’aime écrire mon nom à l’intérieur de la couverture, avec la date, j’ai moins de scrupules à le faire sur un bouquin à moins de 10€…

  • #42 mary le 4 juillet 2006 à 14 h 31 min

    Merci Hélène !

    Je me fais rare, pour les commentaires, mais j’essaie de te lire le + régulièrement possible.

    En fait, je découvrais l’écriture de Grisham. Je n’avais pas envie de le lire en policier et j’ai été attirée par ce bouquin qui n’a pas peur d’écorner les rites sacrés des américains, au moment de Noêl. Tout cela avec un bon petit humour pas déplaisant.

    J’avoue quand même que j’ai eu un peu de mal à me mettre dans l’ambiance flocons et père noêl, alors que j’étais en train d’étouffer et de dégouliner allongée dans mon transat, à l’ombre du soleil de plomb !!

    Juste avant cela, j’ai lu un très beau livre aussi. Je découvrais l’auteure ( Luanne Rice), mais j’ai l’intention de la lire encore.
    Cela s’apelle " la plage aux souvenirs" et je l’ai choisi parce que l’histoire se déroule en Nouvelle-Angleterre. Seule partie des States qui trouve grâce à mes yeux et dont je suis tombée amoureuse depuis bien longtemps.

    PS: je viens seulement de découvrir la photo où tu arbores ta jolie coupe de cheveux courts : c’est super beau !
    Bizz

  • #43 manon le 4 juillet 2006 à 14 h 43 min

    coucou

    moi aussi j’achète des poches… et pourtant j’adore les livres… je passe mon temps à lire… c’est peut-être pour ça, si j’achetais les beaux livres qui coutent cher je sera déjà sdf…
    et puis le plaisir d’avoir à attendre un livre… le désir de le lire… mais de devoir attendre, on s’y fait, on finit par aimer ça, et on trouve toujours un petit poche de chez rivages (noir, thriller ou les autres!) vraiment chouette! J’adore cette collection!

  • #44 Laety… le 4 juillet 2006 à 15 h 54 min

    moi aussi je suis une adepte des livres format économique, et je préfère attendre un peu (pour économiser, car je lis beaucoup), bien que ma libraire me regarde d’un drole d’oeil ;o)
    je suis aussi abonnée à la bibliothèque, mais j’aime bien garder mes livres… et comme Hélène, ceux que j’ai lu à la bibli et qui m’ont plu, je cours les achèter!!!

  • #45 patatafrita le 4 juillet 2006 à 16 h 15 min

    moi pareil que beaucoup ici, j’achète uniquement des poches, vu ma consommation et mon budget. Par contre, j’aime pas du tout le concept bibliothèque, j’aime l’idée d’avoir mes livres sous la main et de pouvoir, parfois plusieurs années plus tard, fouiller dedans, retrouver des livres oubliés et les relire… en plus, je trouve qu’il n’y a jamais un super choix dans les bibliothèques (sans compter of course, que lorsqu’on cherche un livre, il a déjà été emprunté pour 15 jours, groumpf)

  • #46 Jeanne le 4 juillet 2006 à 18 h 01 min

    Je suis une fan de Benoîte Groult depuis mon adolescence.

    D’abord parce que qu’elle est une vraie figure du mouvement féministre et qu’à ce seul titre elle mérite déjà un chapeau-bas-madame-la-marquise.

    Ensuite parce que plusieurs de ses livres m’ont accompagnée. Comme Sophie L.L., j’ai lu son "Journal à quatre mains" écrit avec sa soeur Flora. En sa compagnie, elle a également écrit le très joli "Il était deux fois", l’histoire de deux amies denfance qui se retrouvent devenues adultes. Ca paraît rebattu, possiblement gnagna… et bin pas du tout. C’est juste. Simplement. Avec Flora, toujours, elle a aussi publié "Féminin pluriel", une histoire d’adultère vue de deux angles: l’épouse, et la maîtresse. Sans jugement, sans ordre moral établi, juste avec le regard de deux femmes sur deux autres femmes réunies malgré elles.

    Toujours, derrière des intrigues qui n’en sont pas vraiment -parce que les histoires croquent le temps plus qu’elles ne tiennent en haleine – se tisse un discours féminin autant que féministe. Benoîte Groult est aussi une vraie témoin de l’Histoire récente des femmes, parce qu’elle en a été une actrice humble, mais essentielle.

    Enfin, j’ai été bouleversée par "La part des choses". Déjà, elle y aborde la question de la vieillesse. Mais pas seulement. Lisez-le, vraiment.

  • #47 Jeanne le 4 juillet 2006 à 18 h 04 min

    J’ajoute – pour particper au débat sur j’achète-des-livres-pas-chers – que tous les livres cités existent en poche… moi non plus je ne mets pas la moitié de l’agent du ménage dans les livres.
    Je veux pouvoir acheter du vernis pour mes doigts de pieds d’été, quand même.

  • #48 Madame Patate le 4 juillet 2006 à 20 h 45 min

    Je suis très intéressée par cette Touche Etoile dont tu parles si bien (l’autre aussi, mais plutôt pour la détente à la Bridget), j’en suis à un stade où je commence à m’imaginer vieille pour de vrai, pas juste pour me faire peur avec les rides, mais lucidement, à me dire que bientôt (enfin, j’espère encore 10 ou 15 ans peinarde quand même) j’aurai des difficultés pour faire ce que je tenais avant pour facile et acquis,comme sauter du bus comme une gazelle. Et surtout, ce qui me fait peur (en parle-t-elle dans son livre?) c’est de passer dans le camp de ceux dont on n’écoute pas les avis et opinions, parce qu’ils ne sont pas in, pas jeunes, pas "dans la vie" … style Mamie qu’on adore mais qu’on ne laisse jamais participer aux conversations sérieuses pask’elle y comprend rien elle est vieille … Ce futur me fait peur.
    Et j’achète toujours mes bouquins en poche, c’est pas de la radinerie, c’est juste que mon budget tout comme mon sac à main n’est pas extensible.Alors évidemment, je suis toujours en retard d’une mode et d’une actualité … Genre je dois être la dernière française à ne pas avoir lu le Da Vinci Code

  • #49 la quiche le 4 juillet 2006 à 20 h 48 min

    jeanne tu m’as devancée, je voulais aussi parler du journal à 4 mains que j’ai lu l’année dernière et qui m’a beaucoup marquée… l’histoire de deux gamines qui deviennent des femmes pendant la seconde guerre mondiale, un mélange de légèreté du à leur âge et de gravité imposée par les circonstances. ceci dit je pense que je vais attendre la sortie de la touche étoile en poche parce que, et c’est une régle de vie, je n’achète que des bouquins format poche, pour des questions de budget et aussi je l’avoue de maniaquerie : j’aime que mes bouquins aient à peu près la même taille, et plusieurs bouquins du même auteur doivent forcemment être dans la même collec… cette rigidité m’a donc interdit d’acheter le dernier tome des aventures de Boro que je meurs d’envie de lire depuis quasiment un an… c’est grave docteur?

  • #50 Hélène le 4 juillet 2006 à 20 h 50 min

    Madame Patate tu n’a rien perdu avec Da Vinci Code, ça se lit tout seul, évidememnt, mais c’est vraiment de la littérature de gare ;-)

    Benoîte Groult laisse en effet entrevoir, à travers cette tristesse de ne plus exister pour les autres, le fait qu’on n’écoute pas les vieux dans notre société.
    J’ai vraiment découvert beaucoup de choses avec ce liver, qui m’ont un peu foutu la trouille pour mes vieux jours, mais que je préfère savoir maintenant afin d’être plus agréable avec ceux de ma famille qui passeront par là avant moi ;-)

    Jeanne merci pour ces infos, je vais acheter ses autres bouquins en poche ;-)

    Hi hi la quiche, tu m’éclates avec tes tailles de bouquins, je serais bien capable de ce genre de maniaquerie ;-)

  • #51 Gabbel le 4 juillet 2006 à 21 h 26 min

    Ca me fait penser à un reportage que j’ai vu (il y a très longtemps) sur les aides à domicile, on y voyait une femme qui coiffait les cheveux d’une vieille dame et qui expliquait que le touché était quelque chose de très important pour les personnes âgées car plus personnes ne le faisait (câlins, tendresse , ect) …depuis lors j’ai toujours appuyé un peu plus ma main sur le bras de mon grand-père quand je lui rendait visite et je lui prenais souvent la main …

  • #52 Hélène le 4 juillet 2006 à 21 h 28 min

    Ton commentaire est très touchant (sans mauvais jeu de mots) Gabbel, et j’y penserai, à l’avenir. Merci.

  • #53 marion le 4 juillet 2006 à 23 h 33 min

    tout comme toi, j’essaie de patienter jusqu’à la sortie des bouquins en livre de poche, pour deux raisons : je n’aime pas abîmer un livre qui passe presque toute sa vie dans mon sac à main/les transports en commun, et puis payer 15€ pour un livre qui va être dévoré en deux jours je trouve ça un chouia cher (moi aussi j’ai la boulimie dès que je passe un rayon librairie)
    Merci pour ces idées de lecture, une fois de plus bien tentantes

  • #54 Jacqueline le 5 juillet 2006 à 1 h 21 min

    J’admire beaucoup Benoite Groult elle fait partie de celles qui ont fait évoluer la cause des femmes…Mais quand arrive la vieillesse,quand la "carcasse" nous lâche nous sommes toutes pareilles féministes ou pas….Françoise Giroud, une battante s’il en est disait, elle aussi que la vieillesse est un naufrage….

    Finalement ce qui importe c’est ce qu’on a dans la tête….Regarder devant, s’intéresser aux générations qui nous suivent, ne pas dire qu’avant s’était mieux,ne pas ressasser….

    Bref, vivre culturellement avec son temps , à défaut de pouvoir faire du surf ou de la planche à voile…. ;-))

    Ceci dit moi aussi j’attends que les romans sortent en poche, ça me permet d’acheter des livres d’art….difficiles à caser d’ailleurs….je garde tout et même je récupère …Il y a des piles partout… en entassant ( les CD, DVD, les livres, les photos ) il me semble que je recule l’échéance

    De temps en temps je pense à tout ce que mes héritiers vont avoir à ranger et à débarrasser , dommage qu’ils ne puissent pas m’en faire un bûcher le moment venu….

  • #55 Hélène le 5 juillet 2006 à 9 h 25 min

    Roh Jacqueline, tu me paraît d’humeur bien sombre ce matin ! J’espère ne pas avoir réveillé de tristes pensées avec ce billet, et si c’est le cas je m’excuse et te fais un gros bisous frais pour te remonter le moral ;-)

  • #56 kabibi le 5 juillet 2006 à 9 h 32 min

    Pour rejoindre Jacqueline, je crois que c’est Jean Anouilh qui a dit que c’était difficile de se retrouver avec une âme de petite fille dans une enveloppe de grand-mère.

    Je crois qu’on oublie trop souvent que les personnes âgées ont aussi eu une vie, des émotions, ont ri, pleuré, ont eu une maman et un papa, joué dans l’herbe… (je me souviens avec émotion de mon grand-père, qui jouait à la balançoire avec nous, et qui, quelques heures avant sa mort, appelait sa mère au secours)

    Sinon, comme Jeanne et les autres, je vous recommande vivement le "journal à 4 mains". Je l’ai lu en 5ème, je m’en souviens encore (j’ai 27 ans, pour info). Pour vous dire si ça m’a marqué, je me souviens même de la couverture : un trèfle a 4 feuilles, dont la couleur verte avait été remplacée par des coupures de journeaux… (et il était déjà en poche ;-) )

  • #57 annika pannika le 5 juillet 2006 à 11 h 28 min

    J’ai pas l’energie de lire les 57 commentaires précédent. Désolée. A propos de Benoite Groult, je n’ai entendu que ses interventions à la radio. Mais elles m’ont donné envie de lire son livre. Je l’a trouve trés intérressante, j’ai cru comprendre qu’il y avait aussi un passage sur le droit de mourir quant on le souhaite. Décidement il faut que je le lise.

  • #58 poulette le 5 juillet 2006 à 11 h 34 min

    Je vais sûrement acheter le livre de Benoîte Groult (surtout s’il existe en Poche).
    Mais je crains l’avalanche de larmes. Il y a des livres que je m’interdis. Tout ce qui a trait aux rapport mère fille, essentiellement… Le 1er livre d’Any Duperrey (le voile noir) je n’ai jamais pu le finir. Je n’ai jamais voulu ne serait ce que lire une page du livre de Noëlle Chatelet (la soeur de L. Jospin), dans lequel elle racontait comment sa mère l’a "préparée" à sa disparition. Pour moi la pire des tortures. J’espère que le livre n’aborde pas cet aspect là.

    J’ai passé tous les mercredis et samedis de mon enfance dans la bibliothèque de mon quartier, à écumer tous les livres possibles et imaginables. Comme toi Hélène, dès que j’ai pu, je me suis acheté mes propres ouvrages. Je ne les relis pas, mais j’aime bien les avoir. Comme toi, même si on m’en a prêté un qui m’a plu, je l’achète. Il y a des livres aussi que je ne choisis qu’en poche (les rivages noirs, dont j’adore la couverture grainée, par exemple). Je les prête volontiers. J’adore qu’on m’en conseille, découvrir de nouveaux univers (par exemple Tony Hyllerman récemment).

    Je ne vais plus à la bibliothèque (pourtant j’en ai une flambant neuve juste à coté du boulot genre "je suis à moi toute seule une vitrine du dynamisme culturel de la ville" avec un super budget en conséquence). Mais quand je vais à la Fnac, c’est le drame, je claque un maximum!

  • #59 Hélène le 5 juillet 2006 à 12 h 01 min

    Je ne pense pas que ce bouquin te fasse pleurer poulette, ça ouvre les yeux sur des aspects durailles de la vieillesse, mais ce n’est pas à proprement parler un livre triste.

    Annika pannika en effet Benoîte Groult parle du droit de mourir dans la dignité et quand on le choisit, sujet auquel je suis sensible et qui m’intéresse beaucoup.

    Kabibi si tu le dis aussi, il faut vite que je me trouve le "journal à quatre mains" !

  • #60 yanjiao le 5 juillet 2006 à 13 h 05 min

    Bonjour tout le monde!

    Depuis un an, avec la vie à l’étranger, je n’ai plus la possibilité d’acheter des livres. Moi qui suit une dévoreuse (plusieurs livres par semaine), ça a pas mal changé ma vie (et mon budget ;-).
    Finalement je me suis bien habituée à aller à la bibliothèque au moins une fois par semaine : on n’y trouve pas toujours les dernières nouveautés, mais parfois on tombe sur des livres qu’on aurait pas achetés spontanément, et ça ouvre de nouveaux horizons. J’en profite aussi pour faire un petit tour de la presse, et finalement ça me fait une coupure agéable dans la semaine!
    j’espère que je saurai conserver ces saines habitudes à mon retour en France…

  • #61 Didi l’autre le 5 juillet 2006 à 23 h 08 min

    Les deux donnent envie.
    Je suis comme toi, accro aux "poches" parce que justement on peut les mettre n’importe où, dans presque tous les types de sacs par exemple. Et surtout j’aime ceux qui ont vécus.
    Je n’ai pas de mémoire & tous les bouquins que j’ai à la maison, je les ai tous lus plusieurs fois, imagine donc l’état des dits bouquins
    (PS Ton ami Zidnedine a marqué un but… Je n’ai toujours pas la télé, mais dans ma p’tite rue du 17ème, ça hurle !!)

  • #62 Hélène le 5 juillet 2006 à 23 h 16 min

    Hi hi Didi, j’ai regardé le match en entier, dieu qu’il était beau Zizou ! ;-)

  • #63 bergeou le 6 juillet 2006 à 23 h 45 min

    ça me donne des envies de livres ce message…j’ai beaucoup acheté de livres pendant ma période amazon, mais en ce moment je me raisonne et je vais à la bibliothèque.

  • #64 De passage sur votre blog le 12 juillet 2006 à 8 h 58 min

    AH NON !! s’il vous plait !!! Pas le livre de cette idiote de Cosmo ! C’est une fille des premières années de Cosmo qui vous le dit : j’ai connu Cosmo à sa naissance, et je peux vous dire que c’était autre chose !! la rédac en chef de l’époque aussi. Et cette niaise actuelle dont j’ai PAR MALHEUR lu le premier bouquin dépasse l’entendement de la (pardonnez-moi) de la connerie ! mal écrit, mal pensé, mal torché, débilitant quoi…
    AH NON les filles ! vous avez mieux à faire de vos euros

    Maximum respect pour le second. Il met mal à l’aise et ouvre nos yeux. Il fait rire aussi. Pourtant…

  • #65 Hélène le 12 juillet 2006 à 9 h 43 min

    « De passage sur votre blog », merci pour ces infos, et si tu reviens, prends un joli pseudo, pas un nom de courant d’air ;-)

  • #66 REGARDEUSE le 13 juillet 2006 à 23 h 13 min

    Ah bon, pardon… moi je pensais que je n’avais rien à faire là, mais je tenais tellement à dire ce que je pensais sur cette idiote de rédac en chef de Cosmo… (bon, j’arrête : on a bien compris le message, j’ai détesté !!). Vous aviez l’air de papoter entre copines et hormis ce commentaire, je n’avais pas l’intention d’y revenir…

    Pourtant, he he, la curiosité de savoir si mon info avait été utile à quelqu’un (mais je crois que ma véhémence a un peu refroidi l’ambiance).

    Je ne suis pas toujours comme ça :-) Faites un tour, si vous en avez le temps "chez moi" à : laconciergeestdanslescalier.blogspot.com : vous verrez que je suis parfois bcp plus sympa et moins virulente en tout cas :-)

    ciao ciao

  • #67 Hélène le 14 juillet 2006 à 11 h 50 min

    Il n’y a aucun problème Regardeuse, tu n’as pas refroidi l’ambiance et tu es la bienvenue ;-)

  • #68 Sylvie Overnoy le 25 juillet 2006 à 11 h 59 min

    Bonjour!
    Ben oui, les auteurs aussi s’en vont voir ce qui se passe sur le net!
    Ici Sylvie Overnoy, oui la rédac-chef de Cosmo, oui l’auteur du “Pèse-Personne de Doriane G.”, non je n’ai pas encore lu “La touche étoile” mais vous m’en donnez drôlement envie…
    Je constate aussi qu’une “ancienne de Cosmo” (dit-elle) me démolit à coups de pioche, bah ça n’est pas très grave, je peux tout à fait comprendre, un qu’on ne m’aime pas, deux qu’on regrette le bon vieux temps, mais…en se cachant derrière le pseudo “de passage sur votre blog” ? Ça, ça n’est pas Cosmo du tout…
    Et j’en profite pour vous dire que le livre que j’avais aimé de mon côté ces temps-ci, c’est “Tokyo c’est loin” de Tania de Montaigne. Surprenant, prenant tout court, triste et gai à la fois… respect!
    Et joyeux été

  • #69 Hélène le 25 juillet 2006 à 12 h 11 min

    Bonjour Sylvie ! Quelle surprise de te trouver ici (ahhh désolée, si je tutoie tout le monde, je tutoie tout le monde ;-)) ! J’aurais peut-être dû prendre plus au sérieux le commentaire de la fille au nom de courant d’air, c’est vrai que d’habitude je suis plus réactive face aux commentaires agressifs ; ce genre de chose n’est pas toujours complètement évident à gérer, j’espère que ça ne t’as pas blessée.

    Merci pour l’indication « Tokyo c’est loin », je vais regarder ça à mon prochain passage à la Fnac ;-)

    Et le Benoîte Groult est extraordinaire, vraiment.

  • #70 sans-regime le 27 juillet 2006 à 20 h 45 min

    La touche étoile !!! Je l’ai fini y’a 2-3 semaines ! J’avais vu une interview de Benoîte Groult à la télé, ça m’avait donné envie de lire le bouquin … et puis je suis un peu passé dessus … jusqu’à ce que ma mère me dise "tiens, pour toi qui t’intéresses aux vieux … j’ai une lecture à te conseiller", et de me filer le bouquin en me précisant "tu comprends, vu mon âge qui progresse, je me suis sentie concernée, mais à part ça, ça se lit très bien, je l’avais fini en un après-midi !" …

    Alors j’étais ravie, j’ai pris le bouquin, et j’ai lu ! Bon, à 2-3 endroits elle m’a énervée, mais sinon j’ai beaucoup plus souvent été enthousiasmée, voire admirative. Ah, enfin un bouquin bien écrit qui ne date pas du XIXe ! (bon j’exagère, mais à peine). Le vocabulaire ne cède pas à la facilité, les références sont largement présentes mais pas pesantes à la façon pédante …

    Bref, j’ai beaucoup aimé, et je suis ravie que tu en parles ici ! Vu tous les commentaires que tu reçois, je me dis que c’est un bon moyen de faire connaître ce livre, car il gagne à l’être ! :)

  • #71 Hélène le 27 juillet 2006 à 20 h 58 min

    Je crois (et heureusement) que Benoîte Groult n’a pas besoin de moi pour se faire connaître, sans-régime, elle est vraiment très connue, et depuis longtemps ;-) Mais je suis ravie de voir qu’elle accroche des lectrices jeunes, ce qu’elle dit est important, et ça fait plaisir que ça touche un public large !

  • #72 sans-regime le 28 juillet 2006 à 0 h 02 min

    Bien évidemment, et heureusement comme tu dis, Benoîte Groult est connue, je sais qu’elle fut un pillier du féminisme … Mais à l’heure actuelle, beaucoup n’en ont aucune idée, ou ne sont tout simplement pas au courant qu’elle a sorti un nouveau livre, et c’est surtout en ce sens, et parce que je trouve ce fameux livre intéressant, que je pense que ton article est une bonne chose :)

  • #73 Hélène le 28 juillet 2006 à 8 h 52 min

    Roh moi qui croyais que tout le mnde lisais Elle, et donc était au courant ! Dans ce cas sans-regime je me réjouis avec toi si ça peut lui faire encore plus de pub ! ;-) (je n’avais pas sous-entendu que tu ne savais pas qui elle était hein, j’espère que tu l’as pas pris comme ça ;-))

  • #74 rumeur le 23 août 2006 à 14 h 45 min

    j’ai adoré "La touche étolie" mais c’est un peu angoissant sur l’avenir car la planète vieillit vite de ce côté du monde, ça fait un peu peur non?

  • #75 Hélène le 23 août 2006 à 16 h 38 min

    Ben oui, mais du coup ça vaut la peine de meiux prendre conscience de ce que vivent les « vieux », je trouve ;-)

  • #76 Ln75 le 23 août 2006 à 17 h 11 min

    Allons bon, j’étais passée à côté de cet article …
    J’ai noté tous les titres de Benoite Groult (merci Jeanne) et je vais aller dès demain acheter au moins "la touche étoile" et "le journal à 4 mains".
    Merci Hélène pour ces nouvelles pistes de lecture (le seul problème c’est que comme toi je garde mes livres et là, je n’ai plus du tout de place … pas grave ;-)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.