Résultats pour la recherche

A-DERMA

Les meilleurs cosmétiques de l’année selon Santé Magazine

30 novembre 2013

sante magazine

Crédit photo : Stanislas Liban

Vous avez sûrement déjà entendu parler du prix Santé Beauté attribué chaque année par Santé Magazine, depuis 1997 ? (pour info ils appartiennent à Uni Editions et c’est le magazine santé-beauté le plus lu, toute presse mensuelle féminine confondue). Tous les ans, le magazine récompense les meilleurs produits de soins de l’année.

Ce prix garantit de façon rigoureuse, indépendante et impartiale, que les promesses d’un produit sont justifiées ; en effet les critères de sélection du jury (composé de scientifiques, dermatologues, médecins et pharmaciens – évidemment attachés à aucune marque) sont très stricts, et au nombre de cinq :

1. L’innovation: que ce soit en matière d’actifs, de formule, de conditionnement ou autre.

2. L’efficacité : le jury vérifie les revendications des produits en étudiant des dossiers scientifiques.

3. L’innocuité : les études de tolérance sont examinées afin d’assurer que la sécurité va de pair avec l’efficacité.

4. La fiabilité : le comité apprécie la crédibilité du dossier scientifique.

5. L’éthique : on examine ici les efforts faits dans le choix des matières premières, du respect de l’environnement et de l’éthique des tests.

Autant vous dire que ce sont des critères qui me parlent, on n’est pas dans le bling-bling et la poudre aux yeux. On étudie vraiment les produits et les marques, et on respecte le consommateur.

Cette année la soirée a eu lieu mercredi, et 15 produits ont rempli les conditions et remporté le palmarès : onze soins visage, deux soins corps, un soin cheveux et un soin bio. Vous pourrez tous les retrouver dès le 3 décembre sur le site du magazine, dans la rubrique le Boudoir des Testeuses, qui permettra aux internautes de donner leur avis sur les produits qu’elles aiment.

Billet sponsorisé

 

31 commentaires Laisser un commentaire

Démaquillez-vous !

13 août 2013

démaquillez vous

Avec ce que vous voulez, peu importe (oui bon, pas des lingettes quand même, il y a des limites)… mais démaquillez-vous !

L’autre jour, amelie a posté ici un lien vers un article hyper intéressant : une journaliste du Daily Mail a décidé de ne pas se démaquiller pendant un mois, pour voir si c’était aussi mauvais pour la peau qu’on le disait.

Elle s’est sommairement lavé le visage sous la douche le matin mais rien de plus.
Elle décrit l’inconfort absolu que ça représente, avec peau qui se dessèche et cils complètement mités, je la trouve hyper courageuse d’avoir tenu un mois, moi même un seul soir j’aurais pas pu !

Elle a vu un dermato avant et après, pour mesurer de façon scientifique l’effet sur sa peau, et il lui a dit à la fin du test que sa peau avait 10 ans de plus qu’au début ! Heureusement pour elle, ça semble réversible (la pauvre était un peu paniquée).

J’espère qu’après avoir lu tout ça, plus personne ne voudra aller se coucher avec son maquillage ! ;-)

PS : l’huile et le beurre démaquillant sont enfin sur le site de Body Shop !

PS 2 : démaquiller on a dit, pas passer à la Javel et au karcher. Remember ? ;-)

165 commentaires Laisser un commentaire

Journée nationale de prévention et de dépistage du cancer de la peau le 30 mai

2 mai 2013

journee depistage 2013

“La Journée nationale de dépistage du cancer de la peau est une opération de santé publique parrainée, depuis sa création en 1998, par le Ministère de la santé, est soutenue également par l’Institut National du Cancer (INCa).

Le mélanome, cancer de la peau le plus grave, touche plus de 9 000 personnes chaque année et a provoqué 1 620 décès en 2011 en France.

La nouveauté de cette année est la mise en place d’une opération de télédermatologie dans certains départements pour répondre au problème des déserts médicaux. Une dizaine de centres de la Mutualité Sociale Agricole (partenaire de l’opération) participeront à cette première expérience dans des départements comptant peu de dermatologues. Les médecins de ces centres, au préalable formés par des dermatologues, prendront et enverront des photos de lésions suspectes ainsi que des images de dermoscopie pour une interprétation à distance.  En effet, des experts dermatologues réunis sur une plate-forme technique en feront une analyse en temps réel, donneront un avis et redirigeront les patients lorsque c’est nécessaire vers un dermatologue.

Les coordonnées des centres de dépistage, ouverts le 30 mai, seront accessibles sur le site du Syndicat des Dermatologues www.dermatos.fr , en appelant le 0800 11 20 13 numéro vert accessible dès le 2 mai (appel gratuit depuis un poste fixe), ainsi que par le biais de l’application « SoleilRisk » téléchargeable gratuitement sur smartphones, pour la troisième année, et à partir de cette année sur tablettes (iPad et autres).”

(source : dermatos.fr)

(là c’est plus dermatos.fr qui parle, mais moi) : je vous conseille, si vous souhaitez voir un dermato à cette occasion, de prendre RV tout de suite, chaque année ils sont pris d’assaut.

24 commentaires Laisser un commentaire

Le soin “nettoyage de printemps” chez Esthederm

29 avril 2013

bel ami 1

Vous connaissez Esthederm ? C’est cette marque d’Institut, dont le médecin fondateur est aussi celui qui a créé Bioderma. Du safe et du sérieux quoi, le genre de marque en qui j’ai totalement confiance (avant, mon esthéticienne bien aimée travaillait avec Esthederm, j’aimais beaucoup ces soins et j’en faisais régulièrement chez elle).

Et alors ils ont un spa à l’hôtel Bel Ami dans le 6ème, à quelques mètres de l’église Saint Germain des Prés ; c’est un de mes endroits préférés dans tout Paris, imaginez comme j’étais ravie d’aller faire un soin là bas !

Comme je me sentais une super sale gueule, ambiance “ça fait un mois que je suis malade après cet hiver sans fin”, j’ai choisi (avec l’approbation de l’esthéticienne après examen de ma peau, bien sûr) un soin qui s’appelle Oxypeeling. Ca associe un peeling léger et de l’oxythérapie (= oxygéner les tissus), pour donner de l’éclat au teint et un joli grain à la peau.
Exactement ce qu’il me fallait en ce moment, genre “nettoyage de printemps” (d’ailleurs c’est un soin qu’ils recommandent aux changements de saison).

C’est donc un soin plus “technique” que ceux auxquels j’ai été habituée, et j’ai trouvé ça super intéressant : ça change de l’habituel nettoyage / gommage / modelage, ça me fait plus penser aux soins à l’américaine qui visent avant tout l’efficacité (nous les françaises on est plutôt du genre “laissez-moi m’endormir à la lumière des bougies” ;-).
Evidemment c’est un moment très agréable, ça reste un soin du visage avec papouilles, délicatesse et attention portée à la cliente.
J’ai particulièrement aimé le petit espace pour se changer à l’intérieur de la cabine de soin : d’habitude on a le choix entre un vestiaire et il faut ensuite se balader en peignoir dans le spa (ce que je déteste), ou juste une chaise pour ses vêtements dans la cabine (et on se retrouve à sautiller en chaussettes en essayant de retirer son jean dignement).

Pendant ce soin j’ai notamment redécouvert la crème Osmoclean d’Esthederm, que j’utilisais il y a longtemps et qui est un gommage – sans grains !! – très doux. Je pense que je vais l’utiliser de temps en temps, à l’avenir (je ne suis toujours pas fixée sur la question du gommage :  je reste persuadée que pour moi les grains ne sont pas indiqués, mais je me dis quand même que virer les cellules mortes de temps en temps – hyper en douceur et sans frottements inappropriés – ne doit pas être mal).

Alors au Spa de l’hôtel Bel Ami, ce soin d’une heure coûte 105 € parce que c’est un hôtel de luxe ; mais la plupart des instituts de quartier travaillant avec Esthederm le proposent entre 80 et 90 € à Paris, et en province il faut compter entre 70 et 80 €.

Petit bonheur : offrez-vous ça comme un joli cadeau, et allez ensuite prendre un café à la terrasse des Deux Magots pour profiter de la douceur de vivre du quartier !

Spa de l’hôtel Bel Ami
7-9 rue Saint Benoît
75006 Paris
01 42 61 53 53
Métro Saint Germain des Prés

photo 26

30 commentaires Laisser un commentaire

What you don’t see

26 avril 2013

what you dont see 19

(cliquez sur la photo pour voir les images en plus grand ; si votre navigateur vous affiche le nouveau montage en tout petit, cliquez une fois dessus et vous aurez la bonne taille)

Une de mes succulentes A FLEURI !!!!!!!!!!!! Hystérie à tous les étages, 40 photos du truc, je ne vous en impose que deux ici (mille fois plus sur Instagram ;- )

Ces images sont donc quelques unes des photos que je poste sur Instagram ; si vous avez envie d’en voir plus, en live et avec les légendes, mon compte c’est monblogdefille (et ça n’est pas réservé aux smartphones, vous pouvez y accéder depuis un ordinateur : la petite icône Instagram, en haut de la colonne de droite, qui vous y emmènera directement).

PS : on m’a posé la question (c’est pourtant mentionné sur mon profil Instagram ;-) donc voici la réponse : bien sûr je fais toutes ces photos avec mon iPhone (j’ai pas tellement mieux comme matos, de toute façon ;-).

PS : I did an english video about Bioderma Crealine !

28 commentaires Laisser un commentaire

Brosses visage et beauté japonaise, par Mariko et Nur

27 février 2013

L’autre jour Mariko a posté un commentaire sous ma vidéo à propos de la brosse Clarisonic, et j’ai trouvé ce qu’elle disait tellement intéressant que je lui ai demandé si je pouvais poster ça dans cette rubrique. Elle m’a très gentiment autorisée à le faire, et a même pris le temps de me donner encore plus d’infos sur la culture de la beauté au Japon.

Prenez le temps de tout lire, c’est passionnant. Merci encore Mariko !

“Bonjour et merci pour cette vidéo très intéressante qui ose aller à l’encontre de tout ce qui peut se dire comme quoi le nettoyage avec une brosse, c’est bien.

Je suis Japonaise vivant en France mais je retourne très souvent au Japon où les nettoyages de la peau avec des brossettes font partie des rituels de beauté… mais pas tous les jours et pas avec des brosses électriques.
Ce sont des petites brosses très douces que l’on passe manuellement sur le visage et trèèèèèèès doucement.

Sauf que depuis quelques temps et dans leur obsession maladive pour la propreté (pour ne pas dire dans une démarche de rejet des choses relatives au corps ) beaucoup de gens se son mis à en faire trop et tous les jours. J’en ai parlé avec un dermatologue au Japon qui m’a expliqué qu’à force d’en faire trop, de plus en plus de personnes consultaient des dermatologues, parfois en urgence pour des réactions allergiques à force d’utiliser beaucoup de produits différents, que la superposition des couches de crèmes, de lotions et de laits (le mille feuilles) pouvait à terme engendrer un relâchement des tissus, tout comme l’utilisation quotidienne d’une brosse de nettoyage.

En principe, une peau Asiatique commence par faire des taches vers l’âge de 25 ans (âge des premières ridules chez les peaux blanches ) mais ne commence à rider qu’environ dix ans après qu’une peau blanche ne ride. Eh bien d’après ce dermatologue que j’ai consulté au Japon, on verrait de plus en plus de femmes devant faire face aux rides et à l’affaissement du visage de plus en plus tôt. Sans compter les allergies.

Brosses de nettoyage et mille feuilles sont des techniques que les dermatologues Japonais ne conseillent pas du tout. Les recommandations qui m’ont été données furent de me tenir à l’abri du soleil et de n’utiliser que le minimum de produits sur ma peau. Surtout au niveau des gommages. Toujours selon mon dermatologue, les cellules mortes partent d’elles mêmes au moment de la toilette. Inutile d’en enlever plus que la peau n’en produit. On perd chaque jour entre 50 et 100 cheveux. Qui voudrait en perdre 150, si vous voyez ce que je veux dire.
Sachant cela, je vous assure que j’ai oublié la technique du mille feuilles et les brosses de nettoyage.

Une petite précision : les rides précoces et l’affaissement du visage constatés par mon dermatologue au Japon concerne des femmes Japonaises. C’est à dire que l’on constate cela sur des peaux plus épaisses et donc à priori plus résistantes que les peaux blanches … donc sur une jolie (ou pas) peau blanche et fine, imaginez …
Du coup, en ce qui concerne ces brosses, je pense que la plus grande méfiance s’impose quelle que soit sa couleur de peau.
Dans l’ensemble, les professionnels de la santé et de la beauté de la peau que j’ai rencontré (dermatos et esthéticiennes) m’ont toujours dit que les massages étaient bénéfiques pour la peau et que les frottements étaient, en revanche, très mauvais.

Je me permet de vous donner quelques autres informations à propos de la beauté “made in Japan”.

D’une part, et comme Hélène l’a souligné dans une de ses vidéos sur le démaquillage, il y a une réalité physiologique qui fait que les peaux Asiatiques sont plus épaisses et plus résistantes que les peaux Européennes et pour cette raison, les problèmes d’acné sont plus fréquents.
Ces peaux peuvent supporter des nettoyages plus poussés (dans une certaine mesure) de par leur constitution, mais aussi par le fait que par plus de 35 °C et 100% d’humidité en été à Tokyo, les problèmes de déshydratation sont nettement moins fréquents. Le climat est donc à prendre en considération : il n’est pas le même qu’à Paris .

Ceci dit, les Japonaises en ont aussi souvent beaucoup plus à enlever le soir… parce que question maquillage, mes compatriotes sont de grosses consommatrices (et de fond de teint en particulier).
Et … du tenace. Pas du light. Car au Japon, il faut que le teint soit parfait, presque irréel.

Et là, c’est un autre problème qui entre en ligne de compte et qui échappe aux Occidentales.
Au Japon, une femme est bien souvent plus un objet qu’un être humain. Les femmes cherchent (sans toujours en avoir conscience) à ressembler à des poupées. (Poussé à l’extrême, ça donne le cosplay, le fétichisme autour de l’image de la maid et j’en passe).
C’est à dire qu’une fille sera rarement satisfaite d’un teint parfait au naturel. Et si elle a des boutons on peut aller jusqu’à trois couches de fond de teint formulé pour le cinéma (des trucs qui flingueraient une peau de Blanche en une journée). Alors un double nettoyage n’est pas de trop pour enlever tout cela.

PS  : je ne sais plus qui a dit cela mais j’ai entendu une citation qui dit en gros : à vingt ans, on a le visage que l’on peut, à quarante ans, on a la gueule que l’on mérite.
Je rajouterai que qu’il s’agisse d’un enfant, d’un animal, d’un être quel qu’il soit ou qu’il s’agisse de sa peau, on n’obtient jamais rien de bon par la violence.
Seule la douceur, la patience et la compréhension ainsi que le bon sens donnent des résultats durables.

Signé : Mariko”

Ce qu’en dit Nur, et qui me semble extrêmement précieux aussi :

“Alors je suis tout à fait d’accord avec les explications de Mariko.

Mon oncle est dermatologue en Turquie mais ma famille est originaire d’un petit village près de la mer de Marmara.

Mon oncle m’a dit un jour : “as tu vu la qualité de la peau des habitants du village ? Ont-ils des problèmes de peau ? Non ou pratiquement pas. Les jeunes ont bien sûr parfois de l’acné qui se résorbe naturellement car au village, les gens mangent sainement et ne consomment pas de produits industriels à outrance. Ils se tiennent propres grâce à des routines d’hygiène simples. Le seul préjudice esthétique dont ils souffrent, les rides, sont dues au fait du manque d’information sur l’action du soleil dans le processus de vieillissement des tissus. Mais à part cela, les allergies, les acnés tardives sont inexistantes.
Par contre, à Istanbul où les produits de beauté y compris la Clarisonic sont beaucoup employés dans les milieux aisés, les choses se compliquent. Irritations, sécheresse cutanées, acné de l’adulte et divers problèmes de peau sont très fréquents.
La peau possède, quand elle est saine, son propre système de régénération et d’une certaine manière, d’auto nettoyage auxquels des produits doux ne viennent que donner un coup de pouce. Si l’on force la peau à éliminer trop de cellules, elle peut se dérégler car elle ne tient plus la cadence. Jusqu’à 30 ans, une peau normale peut fonctionner en surrégime, mais pas éternellement.”

Toujours selon mon oncle, les frottements qui font bouger la peau en surface peuvent amener à un relâchement de la peau car la couche superficielle ne doit en aucun cas se désolidariser du derme.
Deux possibilités pour prendre soin de la peau : soit des effleurements les plus légers possibles, soit les massages par pressions plus appuyées mais surtout sans corps abrasif afin de stimuler muscles et renforcer les tissus de soutien. Mais de simples frottements avec un coton peuvent sur des peaux très fines engendrer irritations et perte d’élasticité. Alors une brosse !

De plus (et je rapporte encore les propos de mon oncle ) une peau décapée et qui “crisse” n’est pas un signe de bonne santé. On ne récure pas une peau comme une assiette sale. Il y a à la surface de la peau toute une flore qui en aucun cas ne doit être endommagée. Seules les poussières, résidus de pollution et le maquillage doivent être retirés. L’équilibre de la peau est fragile et il est comme le niveau du maçon. S’il penche d’un côté, l’édifice s’écroule sur l’intérieur, s’il penche de l’autre côté ,il s’écroule sur l’extérieur. Si le toit n’est pas solide, le vent l’emportera, s’il est trop lourd, il écrasera la maison .
Il ne s’agit pas d’en faire trop, il s’agit de faire bien.

Et pour en revenir au visage, à partir du moment où déjà, on déconseille de frotter sa peau avec une serviette pour la sécher, pourquoi prôner exactement le contraire en suggérant l’utilisation bi-quotidienne d’une brosse ?
La peau a un PH acide qui doit le rester. Toute manipulation a tendance à en modifier le PH (info que je tiens toujours de mon tonton ) et en particulier les frottements.
Si la peau est débarrassée de ses bonnes bactéries, ce sont les mauvaises qui vont prendre leur place .A terme, il est possible finalement de se retrouver avec une peau plus dégueulasse qu’autre chose ainsi qu’avec une faiblesse quant à la résistance aux agressions. Selon mon oncle, plus de la moitié des cas de rosacée pourraient être le fait d’une routine de soin inadaptée car trop abrasive.
Les causes de la rosacée semblent en effet de nature microbienne :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosac%C3%A9e_(pathologie)

Madame Françoise Morice, l’une des plus célèbres coach beauté à Paris est strictement anti gommage.
Elle a bâti sa réputation sur la kinéplastie qui est un massage-soin repulpant. J’ai, pendant quelques temps fréquenté un institut de beauté tenu par une dame maintenant à la retraite et qui travaillait avec les produits de madame Morice. Cette dame, proche de la retraite au moment où j’ai découvert son salon de beauté n’avait pas la moindre ride et une peau de femme de 30 ans. Je ne pouvais pas croire qu’elle était sur le point de prendre sa retraite . Elle m’a confié ses petits secrets : jamais de gommage, et jamais de soleil.

Bonne journée à toutes !!!

Signé : Nur”

Edit : j’avais fait une vidéo il y a un an où j’explique pourquoi je n’utiliserai pas la Clarisonic.

 Edit 2 : Clarisonic, alors ?

Edit du 24 mars 2015 : si vous lisez l’anglais, je vous recommande vivement cet article de Caroline Hirons sur le sujet.

286 commentaires Laisser un commentaire

A la découverte du Spa Source La Roche Posay

21 décembre 2012

Lundi je suis allée à La Roche Posay visiter le Spa. J’étais super contente et intéressée, parce qu’en plus du plaisir de la découverte, j’ai arrêté tout ce qui ressemble à des soins du visage à cause de la sensibilité de ma peau de plus en plus élevée ; or là-bas, justement, on peut faire des soins avec des produits La Roche Posay, donc sans risque d’allergie ou d’intolérance (ou en tout cas avec mille fois moins de risques que les produits utilisés dans les instituts de beauté en général, pour ce qui me concerne en tout cas).

Alors déjà la nature est toute proche, partout, et rien que ça, ça fait déjà un bien fou ! La verdure m’apaise toujours beaucoup (ben oui nous les parisiens on est grave en manque).

Notez que le Spa est séparé des Thermes eux-mêmes (mais pas loin géographiquement, comme la ville est toute petite), où sont traités eczéma, psoriasis, grand brûlés, et qui proposent depuis peu une cure post cancer.

Le Spa a été complètement rénové en mai dernier, il fait maintenant 2.200 m² et abrite notamment une grande piscine (d’eau thermale, bien sûr), 35 cabines de soins, un sauna finlandais, un hammam et un jacuzzi.
Il a été imaginé par l’architecte qui a conçu le Spa Six Senses de Paris dont je vous ai déjà parlé ; elle aime utiliser beaucoup de matières naturelles et autant que possible, locales.

L’endroit est super joli et agréable, dans un grand parc, j’ai beaucoup apprécié l’ambiance chaleureuse et les couleurs, même un jour d’hiver et sans feuilles aux arbres. Il y a de grandes fenêtres, c’est lumineux, de partout on voit la nature, c’est tellement reposant !

Une particularité de ce Spa est de proposer, en plus des soins traditionnels (massages, soins du visage…), des actes de médecine esthétique réalisés par des dermatos : injections (botox, acide hyaluronique), laser, peeling, etc.
J’ai trouvé ça très intéressant de regrouper cette façon, au sein de la société thermale, le soin de la peau malade avec les Thermes, le soin de la peau sensible avec le Spa, et les soins anti-âges avec le Medi Spa.

J’ai fait un soin du visage Ressourçant Extrême avec des produits La Roche Posay exclusivement, vu que j’ai commencé à grimacer d’angoisse dès qu’on m’a suggéré d’autres produits (because mes allergies, ah non ça s’est pas du tout calmé ces derniers temps).
Mais je dois avouer que sur la fin, je commençais à loucher sérieusement sur les produits Skin Ceuticals, qui ont l’air bien intéressants. Yes c’est une autre particularité de ce spa : vous pouvez faire des soins avec les produits La Roche Posay, mais aussi avec Decléor ou Skin Ceuticals.

L’esthéticienne qui s’est occupé de moi s’appelle Marina et elle est géniale : chaleureuse, naturelle, positive, très pro et très douce : si vous y allez je vous la recommande ! C’est pas compliqué, j’ai failli m’endormir et croyez-moi, ça m’arrive pas souvent (vu que je prends des notes dans ma tête pour mon blog – et que de toute façon je suis pas facile à relaxer ;-).

Avant le soin elle m’a fait un diagnostic de peau avec des tas de machines qui analysent tout et vous disent que finalement c’est pas si pire que vous pensiez, et notamment une machine démente qui voit SOUS la peau grâce à de la lumière ultraviolette !
C’est absolument génial, ça a montré que chez moi ce qui est le plus déshydraté, c’est le contour des yeux et le menton (j’aurais jamais pensé au menton bon sang) ; et puis on voyait bien sûr mon melasma qui n’est pourtant pas visible en ce moment, mais aussi toutes les petites taches de rousseurs que j’ai l’été quand je prends un tout petit peu le soleil.
Ca permet donc traiter des choses qu’on ne voit pas à l’oeil nu, j’ai trouvé ça génial (j’étais là à m’extasier dans ma boite noire, Marina était assez amusée ;-).

J’ai aussi essayé l’Aquaroll, une machine pleine de petites billes de verres et d’eau thermale en mouvement, dans laquelle on met ses pieds et qui vous masse pendant 20 minutes, c’est hyper relaxant !

J’ai aussi adoré l’endroit où on peut déjeuner entre deux soins autour d’une cheminée, vue sur le parc d’un côté, sur la piscine de l’autre, c’est tellement cosy (je suis fan du carrelage, comme vous pouvez le constater ;-).

Et tout ça est à 1h30 de Paris en TGV (je sais, le monde entier n’est pas concentré à Paris, mais c’est à dire que ça fait moins loin que les Maldives, voyez ;-) ; c’est typiquement le genre d’endroit où aller passer 2 jours avec des copines, surtout l’hiver quand on a envie de cocooning (ils ne ferment que pour Noël).
Vraiment une belle découverte, je ne voulais plus partir !

Vous avez évidemment toutes les infos sur tous les types de soins proposés, les forfaits, les week-ends, tout ça tout ça, sur le site du Spa.

PS : j’ai dormi à l’hôtel Les Loges du Parc le dimanche soir, il a beaucoup de charme (construit en 1905) et la salle du petit déjeuner est ravissante !

73 commentaires Laisser un commentaire

Mes soins du moment – novembre 2012

25 novembre 2012

Lotion apaisante hydratante Make Up Forever (dans les boutiques Mufe, pas chez Sepho)

Spray d’eau thermale Avène (en pharmacie)

Sérum Hydrabio Bioderma (en pharmacie)

Contour des yeux All about eyes rich Clinique

Sérum Hydra-chrono+ Liérac (en pharmacie)

Crème Comfort on Call Clinique (discontinuée en France pour le moment)

Huile démaquillante Shu Uemura

Jelly Aquarysta Astalift

Crème nutritive compensatrice riche Avène (en pharmacie)

Crème corps Gold Bond Ultimate (aux US et sur Amazon)

Crème mains Excipial Repair Spirig (en pharmacie)

Crème mains au chanvre Body Shop

7 day Scrub Cream Clinique (contrairement à ce qu’écrit Sepho, ce n’est évidemment pas un gommage quotidien)

Masque apaisant hydratant Avène (en pharmacie)

***

Je porte une robe COS, un collier Zara et le vernis Essie Wicked
(dupe du Rouge Noir Chanel, donc – moins cher et en plus il tient mieux)

***

173 commentaires Laisser un commentaire

Pourquoi je n’aime pas la lotion micellaire

29 août 2012

Depuis que les maquilleurs des défilés de mode ont dit qu’ils s’en servaient sur les mannequins, tout le monde est hystérique avec la Créaline de Bioderma (Bioderma étant par ailleurs une marque que j’aime énormément pour plein d’autres produits).

Puis les you tubbeuses anglophones ont pris le relais, sans doute aussi en grande partie parce que c’est un produit français donc exotique pour elles (on veut toujours ce qu’on a le plus de mal à se procurer, regardez-nous avec les blushes Tarte ;-), et tout le monde a cru que c’était trop la hype de se démaquiller à la lotion micellaire.

En plus c’est assez facile et rapide à utiliser, donc pour toutes celles qui ont la flemme de se démaquiller (et elles sont nombreuses ;-), c’est très séduisant.

Les gens pensent aussi que, parce que ce produit est utilisé par des pros, c’est la panacée.
Or non. C’est juste un bon produit de backstage, quand on n’a pas de lavabo sous la main et qu’on veut aller vite sans trop niquer la peau du mannequin.

Mais un produit de backstage n’est pas nécessairement un bon produit quotidien à long terme, et perso je n’aime pas la Créaline (ni les autres lotions micellaire, je ne fais pas une fixette négative sur ce produit en particulier ;-).

D’abord, ça ne démaquille bien que si on en utilise beaucoup, sur beaucoup de cotons (pour arriver à ce que le coton soit totalement blanc, il en faut pas mal) ; or le coton je trouve ça irritant pour la peau, rien ne vaut les mains en contact direct (sans compter que j’ai pas envie de passer ma vie chez Monop à acheter du coton).

Il y a toujours marqué “sans rinçage” sur les flacons, mais évidemment ça se rince, comme tout produit nettoyant (vous ne laisseriez pas de produit à vaisselle sur une assiette ? Et ben c’est pareil). C’est Joëlle, à Avène, qui m’avait dit de rincer la leur si je l’utilisais, même si le flacon disait lui aussi “sans rinçage”.

Et Joëlle Ciocco, qui dans le genre prêtresse de la peau se pose un peu là, n’aime pas la lotion micellaire. Elle a toujours préconisé le duo lait + lotion (pas micellaire, juste tonique ou ce genre de truc), le combo le plus doux pour la peau tout en étant efficace. Perso j’aime pas le lait démaquillant donc je passe mon tour, mais je trouve intéressant de noter qu’elle aussi désapprouve la lotion micellaire.

Pour moi ce produit c’est comme les lingettes, un truc de secours exceptionnel (notez bien que JAMAIS AU GRAND JAMAIS je ne me démaquille avec des lingettes, quelle horreur, c’est répugnant ces trucs, ça nettoie mal et je suis sûre que ça agresse – et éventuellement encrasse – la peau). Et je pense, au final, que cet engouement pour la lotion micellaire est avant tout un phénomène de mode (bieeeeeeeeeen encouragé par les marketeux…).

Je reste convaincue à 200% de la suprématie de l‘huile démaquillante (de qualité oeuf corse) : ça retire TOUT le maquillage en douceur mais super efficacement, ça s’utilise avec les mains donc c’est pas du tout irritant, et une fois rincée la peau est parfaitement propre. Et ça convient à tous les types de peau (oui, les peaux grasses aussi).

En dehors de la Shu Uemura qui reste ma préférée au monde, j’en ai découvert 2 autres récemment, je vous en parle dans cette vidéo.

325 commentaires Laisser un commentaire

Ma routine de soins en Californie – juin 2012

8 juillet 2012

http://www.youtube.com/watch?v=1eiqe46BMjk&feature=player_embedded

J’ai bien sûr continué ces soins en rentrant à Paris, ils me conviennent super bien.

Par ordre d’apparition

Lotion douceur Avène (en pharmacie) dans petit flacon MAC

Contour des yeux All About Eyes Rich Clinique

Crème de jour Hydralba riche Aderma (en pharmacie)

Lotion solaire aux Liposomes indice 50 Daylong (en pharmacie)

Fond de teint compact solaire Shiseido indice 30, teinte IP50

Baume à lèvres Bobbi Brown

Baume à lèvres Clinique

Baume à lèvres Nuxe (en pharmacie)

Crème de nuit Turnaround Overnight Clinique

Pour le corps le matin Deep Combort Body Butter Clinique

Pour les mains le soir Masque Hydratant Ahava

Huile démaquillante Shu Uemura dans petit flacon MAC

Retrouvez d’autres produits de beauté pour le teint dans ma routine teint du moment.

87 commentaires Laisser un commentaire