Résultats pour la recherche

A-DERMA

CeraVe, le baume imperceptible des peaux sèches

24 juin 2020

Partenariat rémunéré avec CeraVe

Ca fait déjà 2 ans que j’ai découvert le Baume Hydratant Cerave et que je vous en parle. Je le trouve hyper réussi :
– il hydrate parfaitement et durablement,
– sans aucun effet gras ou collant (on peut vraiment s’habiller tout de suite après et il ne colle pas quand il fait chaud, autant vous dire que ces jours-ci c’est précieux),
– il n’est pas parfumé, ce qui minimise les risques d’irritation de la peau (et n’interfère pas si on a envie de porter du parfum),
– il ne coûte pas cher,
– on peut l’utiliser aussi bien sur le corps que sur le visage (il est non-comédogène).

En plus il y a plein de formats différents, y compris un petit tube pour partir en week-end ! (si si, on va finir par repartir en week-end ;-). Le pot original et le pot-pompe sont super à la maison, et les tubes sont parfaits pour se déplacer.

Le produit s’adresse aux peaux sèches et/ou fragilisées (atopie, eczéma, rosacée…), dont la barrière hydrolipidique est altérée, en leur apportant des céramides, des acides gras et de l’acide hyaluronique.
Les céramides sont des lipides naturellement présents dans la peau, et forment 50% de notre barrière cutanée. C’est le « ciment » entre les « briques » que constituent les cellules cutanées.
Lorsque l’équilibre des céramides est altéré (généralement par des facteurs extérieurs comme des savons trop agressifs ou des douches trop chaudes, par exemple), les interstices entre les briques sont moins bien comblés, et la peau devient perméable aux agents pathogènes et sujette à la déshydratation. J’en suis un bon exemple, si je ne mets pas de crème j’ai immédiatement la peau qui tiraille et qui démange, des pieds à la tête.
L’apport de céramides permet de restaurer la protection et la fonction barrière de la peau, et de retenir l’eau dans la peau.

La marque a été créée avec des dermatologues en 2005 aux Etats Unis, elle est toujours développée là-bas mais elle est aujourd’hui fabriquée en France.
CeraVe est la contraction des mots céramides et vecteur, car la marque a mis au point une technologie vectorielle pour une diffusion prolongée des actifs dans la peau. En effet c’est bien de lui apporter les bons actifs, mais c’est encore mieux si on peut en maîtriser la diffusion heure après heure.

J’aime énormément ce produit, j’en ai toujours chez moi et je l’ai fait découvrir à quasiment tout mon entourage, qui m’en réclame maintenant des pots quand ils me voient ;-)
Vous l’utilisez, vous ?

Si ce n’est pas encore le cas, vous pourrez le découvrir car vous avez -20% sur tous les produits CeraVe avec le code HELENE2020 jusqu’au 30 juin, et les frais de port offerts (pour la France) à partir de 39 euros d’achat.

Si vous l’essayez, dites-moi ce que vous en pensez !

48 commentaires Laisser un commentaire

Cicalfate +, par Eau Thermale Avène

11 mars 2020

Partenariat rémunéré avec Eau Thermale Avène

Vous savez sans doute que je suis depuis des années une grande adepte de la crème Cicalfate (elle existe depuis 2001 et il s’en vend un tube toutes les 5 secondes dans le monde), qui est ma crème indispensable anti-bobos : irritations, allergies, coups de soleil légers, égratignures, petites coupures…

J’en ai toujours un grand tube dans ma salle de bain et un petit dans ma trousse de voyage.

Et bien Avène a lancé en septembre Cicalfate +, qui promet 30% d’efficacité en plus grâce à la présence d’une bactérie unique présente dans l’eau d’Avène et identifiée assez récemment, appelée Aqua Dolomiae. Elle appartient à la famille des postbiotiques et est riche en protéines capables de stimuler le renouvellement cutané.

La nouvelle crème Cicalfate +, à laquelle cette bactérie a été intégrée sous la forme d’un actif breveté, [C+ – Restore], répare l’épiderme, protège et apaise, ne contient pas de parfum, et convient à toute la famille. Elle est par exemple très bien pour les irritations autour de la bouche des bébés (et sur leurs fesses bien sûr, un grand classique), pour les irritations gynécos externes, ou pour les irritations dues au rasage chez les hommes (liste non exhaustive, je vous mets ici ce à quoi on ne pense pas forcément ;-).

Je la teste depuis plus de 6 mois, et sur moi elle fait cicatriser deux fois plus vite que la version précédente. Donc pour mon cas personnel, c’est encore plus que les 30% supplémentaires annoncés, mais bien sûr ça peut varier d’une personne à l’autre.

Je l’utilise particulièrement pour un truc bizarre que j’ai au bout de l’auriculaire gauche (oui c’est précis et localisé ;-) et que je soupçonne être du psoriasis (peau qui épaissit et pèle, pardon pour les détails) : c’est LE SEUL produit qui fonctionne dessus, j’ai à peu près tout essayé, même les corticoïdes ne marchent pas (et l’ancienne formule de Cicalfate ne fonctionnait pas bien).

En plus ils ont ajouté une taille de tube, 15ml (en plus du 40ml et du 100ml), super pratique pour voyager et/ou garder avec soi dans l’avion (c’est celui qui est dans ma trousse de week-end ;-).

Vous l’avez essayée depuis sa sortie ? Est-ce que vous avez vu une différence avec l’ancienne crème Cicalfate ?

PS : vous saviez qu’Avène avait 30 ans cette année ? Ca m’étonne toujours, j’ai l’impression que la marque est beaucoup plus âgée, tant elle est connue et respectée ; il faut dire que la découverte de la source date de 1736, et qu’elle a vu ses premiers curistes en 1743 (la source a été déclarée d’Intérêt Public dès 1874), mais la création des Laboratoires Dermatologiques Avène ne remonte « qu’à » 1990.
Une marque aussi jeune et aussi mondialement reconnue, je trouve ça impressionnant – et très significatif.

38 commentaires Laisser un commentaire

Le Dermacenter n’est pas fermé…

12 juin 2019

… même s’il en a l’air pour le moment ;-)

J’ai eu plein de messages me demandant si j’avais des infos, vu que leur site indique une fermeture définitive : en réalité ils sont en travaux et ils réouvrent début juillet, tout va bien !

22 commentaires Laisser un commentaire

Découvertes et favoris (ou pas ?), avril 2019 – et verdict de la cure BioEffect

1 mai 2019

Bio Effect – Cure anti-âge 30 jours

Sam Mc Knight – Spray texturisant Cool Girl

Oskia – Renaissance Cleansing Gel

Dermalogica – Pre Cleanse

Elemis – Daily Defence Shield SPF 30

Kobako – Lime à ongles

Erborian – CC Eye en clair

Estée Lauder – Double Wear anti cernes 24h + hydratant en 1N Light

Makeup Geek – Eyeliner en Gunmetal

Fenty – Pinceau Enlumineur

Kerzon – Bougie Tuileries Palais Royal

Kindle

Je porte un sweat acheté à Catalina Island, mon pendentif Gemmyo Joséphine XL, le rouge Lipstick Queen en Naked Truth
et le vernis Dior Sunkissed.

 

138 commentaires Laisser un commentaire

Ma routine de soin visage : bactéries, Dermacenter, probiotiques, Oh My Cream…

3 mars 2019

*** MATIN ***

Avène – Spray d’eau thermale

Sanoflore – Aqua Aeria

Sanoflore – Aqua Hypnotica

Fresh – Lotion au thé noir (j’ai l’impression qu’elle a été remplacée par la Kombucha / thé noir)

Skinceuticals – Sérum CE Ferulic

Teoxane – RHA Sérum

Odacité – Sérum contour des yeux

Skinceuticlas – AOX Eye Gel

Skinceuticals – A.G.E. Eye Complex

Esthederm – Crème Vitale à la gelée royale

Paula’s Choice – Lip & Body treatment balm

*** SOIR ***

Clinique – Take the Day Off Baume démaquillant

Elemis – Baume nettoyant

Avène – Spray d’eau thermale

Sanoflore – Aqua Hypnotica

Odacité – Brume Immortelle

Aurelia Probiotic – Sérum Eclat Revitalisant

Paula’s Choice – Booster Acide Hyaluronique

Skinceuticals – A.G.E. Eye Complex

Darphin – Prédermine Crème de nuit sculptante

Nuxe – Baume lèvres Rêve de miel

Je porte un pull Asos, mon pendentif Gemmyo Joséphine XL et le Rouge Givenchy en Beige Plume.

SHOPPEZ LA VIDEO

115 commentaires Laisser un commentaire

Sur mon lavabo #16

8 janvier 2019

La dernière fois que je suis allée au Dermacenter, les résultats étaient catastrophiques ; du côté des bactéries en tout cas, le reste est normal et tout va bien. Mais alors les bactéries bon sang ! J’étais à 5% (la peau parfaite étant représentée par 100%) !
Patricia était presque prête à s’arracher les cheveux car c’est incompréhensible : en effet je n’ai pas plus de pores que d’habitude et ma texture de peau est toujours nickel, donc ça n’est pas dû à une crème trop riche ou quelque chose comme ça. C’est juste l’activité bactérienne qui a pété les plombs.

On n’arrive pas du tout à comprendre d’où ça vient, mais on a adapté encore le nettoyage et on verra si ça marche – même si je me dis de plus en plus que le nettoyage n’est peut-être pas en cause, pas à ce point ; j’ai toujours utilisé des tas de produits différents pour me démaquiller et nettoyer mon visage, ça n’a jamais eu une incidence pareille.

Patricia me dit « prends le baume démaquillant de Oh My Cream, c’est un excellent produit » ; je l’ai eu dans mon calendrier de l’Avent, ça tombe bien.
Je ne l’avais jamais essayé parce qu’on m’avait dit qu’il sentait la noix de coco, ce que je déteste ; en fait c’est supportable et le produit est hyper agréable, très doux et sensoriel, il démaquille très bien sans piquer les yeux, il est vraiment réussi.

Patricia me suggère d’utiliser en deuxième nettoyant un gel moussant (à la place de la mousse Sanoflore vue ici), car encore plus nettoyant. Je suis un peu circonspecte (je n’utilise pas de gels moussants, ma peau n’a d’habitude pas besoin de ce niveau de nettoyage et ça peut être agressif).
Et puis j’essaye le Gentle Daily Wash de Kate Sommerville), acheté cet été après mon soin à l’institut de la marque à Los Angeles, et je l’adore : il sent la lavande, c’est divin et ça rafraîchit agréablement l’odorat après la noix de coco ;-)
Le rendu est légèrement squaky clean mais ma peau ne tire pas, et Gaëlle que je vois peu de temps après chez Darphin me dit que ma peau n’est ni irritée ni décapée (ni encrassée non plus, d’ailleurs, mais les bactéries ne se voient pas à l’œil nu).

Enfin Patricia me conseille de finir mon nettoyage par un spray d’Aqua Aeria de Sanoflore à la place de l’eau d’Avène, car le produit, anti-pollution, est aussi anti-bactérien.
Je fais ça matin et soir depuis, l’odeur est un peu bizarre mais on s’y fait, et la brume est fine et agréable (et ne m’irrite pas les yeux, contrairement à la majorité des brumes visage). Je ne la rince pas, bien sûr : je laisse sécher ou je tapote dans la peau.

Et pour les mains j’ai le gel nettoyant Honest Skincare dont j’avais déjà parlé en avril et que finalement je trouve très bien.

J’ai aussi adapté quelques produits de ma routine de soin sur les conseils de Gaëlle, je vous en parle plus tard. Vous connaissez certains de ces produits ? Vous utilisez quoi en ce moment, vous ?

Previously, sur mon lavabo.

Edit :
Après avoir lu vos commentaires, qui rejoignent ce que je ressens un peu, je crois que je vais prendre le problème par un autre bout : je sors de chez Oh My Cream où j’allais chercher un masque hydratant dément de Suzanne Kaufmann, que j’avais eu dans mon calendrier et essayé hier soir.
Du coup j’ai exposé mon cas aux jeunes femmes de la boutique, qui sont d’excellent conseil, et elles m’ont suggéré (j’y avais pensé après avoir vu une vidéo de Caroline Hirons) le sérum Revitalise d’Aurelia Probiotics, qui pourraient rééquilibrer l’activité bactérienne.
Elles m’ont aussi conseillé le miel de Manuka, qui est anti-bactérien, du coup j’ai acheté un masque Antipodes qui en contient (elles m’ont dit qu’en manger pouvait aider aussi).
Enfin elles ont confirmé le ressenti de Gaëlle sur le nettoyant gel moussant, qui ne semble pas hyper indiqué pour mon type de peau au mois de janvier.
Je vais donc reprendre un nettoyant crème non moussant, utiliser le sérum Aurelia et le masque au miel, continuer avec ma brume Sanoflore et de temps en temps utiliser le Baume aromatique Purifiant de Darphin en soin de nuit, et on verra ce que ça donne à mon prochain passage dans la machine magique !

Edit n° 2 :
Lisez le commentaire de Maiby ! Merci mille fois à elle d’avoir fait ces recherches et de les avoir retranscrites pour nous, c’est hyper utile !

90 commentaires Laisser un commentaire

Elizabeth Arden m’a réconciliée avec le Retinol

16 octobre 2018

Je pense vous avoir déjà dit que malheureusement je suis allergique au Retinol et ne peux donc pas compter sur lui pour freiner le temps ; je dis malheureusement car c’est l’actif anti-âge le plus efficace connu à ce jour : il renforce le collagène, atténue les rides et les ridules (et même les gens plus jeunes qui ont de l’acné disent qu’il aide à cicatriser plus vite et à lisser la peau).

Je regardais donc avec envie et trouille mélangées les nouvelles capsules d’Elizabeth Arden ; la marque est célèbre depuis plus de 25 ans pour ses capsules aux céramides, elle a lancé en septembre une nouvelle version pour la nuit contenant du Retinol.

J’ai rencontré le Dr Dendy Engelman, dermatologue new yorkaise qui connaît bien la marque, et ses arguments m’avaient intriguée et intéressée : elle disait avoir « prescrit » ces nouvelles capsules notamment à certaines de ses patientes ayant du psoriasis, et celles-ci avaient vu une amélioration importante de l’état de leur peau.

Mince, si des peaux aussi sensibles le supportent, ça devrait marcher sur moi ! Du coup j’ai essayé, un peu flippée à l’idée de me retrouver le lendemain matin avec le visage rouge et qui démange, mais j’ai essayé. Et le lendemain matin, rien. Deuxième, troisième essai, toujours aucun problème, peau parfaitement normale.

Là j’ai commencé à me dire que le Dr Engelman avait raison. Et cette non agressivité du produit est due à sa formulation : ici le Retinol est associé aux fameuses céramides, très hydratantes et réparatrices pour la peau, ce qui contre balance l’effet potentiellement irritant et desséchant du Retinol. Il y a aussi des huiles d’avocat, de tournesol et d’olive (revitalisantes et hydratantes) et des peptides (qui lissent la peau et améliorent son élasticité).

Et sinon pourquoi des capsules ? Parce que cette spécialité de la marque s’accorde justement avec le Retinol : comme c’est un ingrédient très fragile, sensible à la lumière, le proposer ainsi en mono-doses permet de préserver la stabilité de la formule ; avec cette formulation et ce « packaging », on a une molécule 76% plus efficace que lorsqu’elle est dans un conditionnement classique, par exemple en flacon-pompe.

Je vais continuer à utiliser ces capsules deux à trois fois par semaine le soir comme me l’avait conseillé le Dr Engelman (le Retinol est sensible à la lumière donc ce produit ne doit être utilisé que le soir pour être le plus efficace possible), je suis contente de pouvoir enfin utiliser cet ingrédient !

(c’est un sérum donc on met sa crème habituelle par-dessus).

Vous trouverez les Capsules Retinol Ceramide Sérum de Nuit Effaceur de Ridules chez Marionnaud (en boutiques physiques et sur la boutique en ligne).

Vous utilisez du Retinol, vous ?

Partenariat rémunéré avec Elizabeth Arden

65 commentaires Laisser un commentaire

Sur mon lavabo #15

2 octobre 2018

La semaine dernière je suis allée au Dermacenter et il est apparu sur les photos de la machine magique que ma peau était pleine de mauvaises bactéries. Deux jours après j’ai vu Gaëlle chez Darphin, qui a confirmé que ma peau était complètement encrassée, comme si elle n’avait pas été nettoyée depuis un bon moment ! (je vous en parle plus en détail en vidéo très vite).

Patricia avait mis en cause mon huile démaquillante, pas assez efficace selon elle. J’avais presque fini celle de Sensai, je vous en avais parlé ici et j’en étais très contente à l’usage. Comme quoi notre ressenti d’un produit peut être bien différent de ce qu’il fait sur la peau.

Patricia m’a suggéré d’entamer une autre huile démaquillante, j’ai donc ouvert un flacon d’huile Oh My Cream. Je l’adore et je sais qu’elle est de très bonne qualité.

En deuxième nettoyant elle m’a conseillé la Mousse Magnifica de Sanoflore (pas à vie hein, mais histoire de remettre ma peau à niveau côté bactéries) : pas agressive donc convient à mon type de peau (elle est sans sulfates, ce qui la fait mousser est le sucrose) mais nettoie plus qu’une crème ou un lait.

Elle n’est en effet pas irritante, mais la peau est quand même « squeaky clean » (= si propre qu’elle « crisse ») du coup je l’alterne avec un produit non moussant parce que c’est ma préférence et mon habitude : j’ai ouvert le Fresh Slate Cleanser de Allies of Skin, un nettoyant crème adapté aux peaux sensibles ou déshydratées tout en donnant de l’éclat. Je le trouve très agréable et très doux, j’aime beaucoup.

Pour les mains j’ai toujours mon savon liquide Sorbet Limon Baïja, le flacon fait 500 ml donc ça prend un peu de temps à descendre ;-)

Voilà les enfants, vous en êtes où côté démaquillage et nettoyage, vous ?

84 commentaires Laisser un commentaire

Poudre solaire pour HappyLilly

24 septembre 2018

« Bonjour les filles et les garçons,

Je pars vivre à Anguilla (Caraïbes) et, sous le soleil toute l’année, je crains que ma peau ne finisse vieille avant l’heure !

Je me maquille quotidiennement et j’ai retenu que les écrans solaires étaient efficaces, au mieux 2h. D’ailleurs ma peau est mixte si j’ai trop chaud, je brille au point que mon nez et mon front ont l’air de s’être perdus dans un paquet de chips…

J’aimerais avoir votre aide : quels produits (soins/ maquillage) utilisez-vous ?

Je connais la brume Bioderma qui me parait efficace et pratique mais, au quotidien, je trouve qu’elle « pègue un chouïa »: ça me gâche un peu le plaisir.

J’ai lu, ça et là, qu’il existait des poudres libres avec un indice 20 au minimum (je peux envisager des retouches « fréquentes » si je ne termine pas marron à la fin de la journée).

Voilà, voilà: HELP !

Je précise que je bronze facilement mais que je peux aussi attraper des coups de soleil carabinés si je me laisse surprendre. Je ne suis pas une fan du bronzage mais je crois que, là-bas, je n’y échapperai pas.

Merci beaucoup pour votre aide !

Signé : HappyLilly »

13 commentaires Laisser un commentaire

Le soin Skinceuticals de l’hôtel Scribe

2 août 2018

(j’ai renoncé à faire des photos dans les instituts ou les spas, la lumière est trop difficile)

Mardi j’étais enchantée d’aller faire un soin Skinceuticals à l’hôtel Scribe : 1. je suis une utilisatrice régulière de la marque que j’aime beaucoup, et j’étais très curieuse de leur protocole de soin en cabine ; 2. l’hôtel Scribe est climatisé ;-)

J’ai trouvé ça super intéressant et différent de pas mal de soins expérimentés jusqu’ici : en effet il n’y a pas de « produits cabine » tout faits, l’esthéticienne fait des mélanges sur mesure différents selon les besoins de chaque cliente à partir des produits qu’on utilise nous-mêmes au quotidien.

Tamika qui s’est occupée de moi, a commencé par un diagnostic de peau avec une sorte de machine à lumière noire qui permet de voir ce qu’on ne voit pas à l’œil nu ; il est apparu que mon problème principal était la déshydratation du contour d’œil (et les taches, je suis un vrai dalmatien à mon retour de vacances malgré toutes les précautions que j’ai prises). Elle m’a demandé de lui décrire ma routine de soin et m’a déclaré que j’avais tout bon ;-) (je vous ai préparé une vidéo là-dessus pour dimanche).

Elle m’a ensuite fait un massage du dos de 10 minutes très agréable (et nécessaire car j’avais la migraine) : toucher très pro, pression parfaite, gestes très maitrisés.

Et puis elle a réalisé les soins suivants, en mélangeant presque tout dans une base de Gentle Cleanser (qui est mon préféré chez eux, vous l’avez vu plusieurs fois sur mon lavabo) : j’étais étonnée d’utiliser un nettoyant comme base de masque ou de massage mais en fait ça tient parfaitement debout, c’est comme le Cold Cream qui nous sert aujourd’hui de masque nourrissant l’hiver, mais que nos grand-mères utilisaient surtout pour se démaquiller ; c’est un produit à base grasse, donc nourrissant et qui peut être massé.

– Nettoyage du visage avec le Gentle Cleanser, en massant longuement.

– Masque en mélangeant le Gentle Cleanser, de la vitamine C et quelques gouttes de CE Ferulic pour la clarté et l’uniformité de la peau.

– Pendant la pose du masque visage elle m’a fait un masque sur les mains, ce que j’ai trouvé génial et qu’on devrait toujours faire ! Elle a utilisé pour ça le Gentle Cleanser et le sérum Phloretin CF pour traiter les taches.

– Elle a ensuite fait un massage du visage avec le Gentle Cleanser mélangé au sérum Hydrating B5.

– Elle a rincé le masque puis passé un coup de Equalizing Toner pour uniformiser le teint.

– Elle a ensuite appliqué le Sérum Retexturing Activator pour la même raison, puis le Eye Balm qui est bien hydratant, et la crème A.G.E Interruptor sur le visage.

Je suis repartie avec le teint frais et reposé, et je peux refaire certaines choses chez moi puisque j’utilise une grande partie de ces produits au quotidien.

C’est une expérience aussi intéressante qu’agréable, je vous la conseille si vous êtes fan de la marque !

Keirao Spa à l’hôtel Scribe à Paris

*** Et voici les autres adresses en France où on peut faire ces soins ***

Thalazur Arcachon, 9 avenue du Parc, 33120 ARCACHON

Thalasso Alliance Pornic, plage de la Source, 44210 PORNIC

Miramar Crouesty, port du Crouesty, 56640 ARZON

Institut Beauté Actu’elle, 31 rue Colbert, 37000 TOURS

Spa Hôtel Régent Petite France, 5 rue des Moulins, 67000 STRASBOURG

Derma Concept, 25 rue Joseph Brenier, 38200 VIENNE

Soin et Innovation, 18 rue Ludovic Trarieux, 16000 ANGOULEME

Hôtel Cottage Bise, 390 route du Port, 74290 TALLOIRES

Cosmedica, 19 bis Bd Victor Hugo, 06000 NICE

Grand Hôtel de Saint Jean de Luz

Novotel Dinard

Thalazur Cabourg

16 commentaires Laisser un commentaire