Zéro pour cent régime, par Stéphanie (mais une autre)

22 avril 2009

« Aujourd’hui on va parler de régimes, et de pourquoi il ne faut pas en faire !

Pour planter le décor, je ne suis pas diététicienne ou même médecin, je suis agronome spécialisée en agro-alimentaire, ça m’a donné notamment l’occasion d’avoir des cours de nutrition. J’aime profondément manger donc les conseils tartines de rien saupoudrées d’air ce n’est pas pour moi.

On va commencer par expliquer les notions de base : notre corps fonctionne en utilisant des éléments (sucre, protéines, lipides, minéraux, vitamines etc…) qu’on lui apporte par l’alimentation ou qu’on synthétise. Dans les régimes, on parle souvent des graisses et des sucres, voyons-les plus en détail.

Les graisses sont indispensables pour la constitution des membranes des cellules : sans gras, pas de vie, reprenez donc du saucisson.
Par contre en cas de trop grande abondance, on va les stocker dans les cellules adipeuses, voir il va y avoir dépôt dans les artères.
Malgré cela, une consommation normale (type beurre, lait, cuisson à l’huile d’olive, huile de noix sur les salades…) suffit pour ne pas être problématique.
Les seules graisses véritablement à craindre sont les acides gras saturés trans. Les industriels sont parfaitement au courant mais continueront à empoisonner les gens tant qu’aucune loi ne les en empêcheront (oui, le grand capital nous ment).
Pour information, au Danemark ces graisses ont été interdites. Cela c’est parfaitement bien passé et les paramètres sanguins des gens s’améliorent déjà. Pour les éviter chez nous, il faut éviter plats et gâteaux déjà préparés ; par contre faits maison avec du beurre normal, pas de problème.

Dans les sucres, le plus important est le glucose, son taux est nommé glycémie, et il est d’une importance vitale que celle-ci soit régulée constamment et finement : en effet le glucose est l’alimentation exclusive du cerveau. Nos muscles peuvent utiliser d’autres molécules pour fonctionner, mais pas le cerveau. Le glucose est stocké sous forme de glycogène (dans les muscles notamment), on a en réserve de quoi tenir une petite journée.

L’information capitale là-dedans, c’est que jamais, jamais jamais JAMAIS, on ne peut produire du sucre à partir de la graisse. Donc jamais votre graisse ne pourra servir de combustible unique à votre corps, si vous tenez à éviter les hallucinations provoquées par votre cerveau en manque de sucre (junkie).

Que se passe-t-il quand on jeûne ? Votre corps puise d’abord dans ses réserves de glycogène. Faire un jeûne d’un jour permet donc de faire flipper son organisme qui stockera dès qu’il aura de nouveau accès à de la nourriture, autant dire que pour une opération maillot ça ne sert à rien.

Et si le jeûne dure ? C’est là que ça devient fun, l’organisme va puiser dans sa musculature pour se procurer de l’énergie : et oui, les protéines par exemple, on n’en trouve ni dans l’eau ni dans la graisse (autres composants du corps). Le corps va donc aller les chercher là où elles sont, dans les muscles ; et au lieu d’un ptit régime ventre plat, voilà l’inanition à fesses molles.

Si on veut taper dans les réserves de graisse, une seule solution, les mobiliser. Ah j’en vois qui se cachent parce qu’on va parler de sport ! 10 minutes de marche normale permettent de lancer ce mécanisme d’utilisation de la graisse plutôt que du sucre dans le muscle. Lorsque l’on fait un effort violent, le muscle utilise du glycogène ; si l’effort est lent et constant, il utilise de la graisse. Conclusion, le shopping c’est bon pour faire fondre le gras et le porte-monnaie.

L’autre partie – et je vais rien vous apprendre ma pauvre Lucette mais ça vaut la peine d’être dit – on ne stocke que si on mange plus que ses besoins. Et les besoins, le corps les connaît, il « suffit » de les écouter ? Là, ça passe quand même beaucoup par le psychologique, on rejoint Zermati et ses amis.
Un nutritionniste célèbre a également dit « il n’y a pas de perte de poids durable sans plaisir », notez bien qu’il ne dit pas motivation ou constance. Non, il dit plaisir, parce que oui, bien manger doit être un plaisir que l’on se fait, que l’on s’accorde, autant qu’une crème ou un beau sac !

Une dernière info : traquez les sirops de glucose-fructose. Contrairement au glucose, le fructose n’envoie pas de signaux rassasiants au cerveau mais est directement transformé en graisse (on le soupçonne d’être une des causes majeure, avec les acides gras trans, de l’obésité aux States). Donc fuyez les bobos qui vous disent que sucrer au sirop d’agave c’est génial : non, c’est 70% de fructose, donc c’est directement dans le gras sans passer par la case satiété. Sans compter les problèmes de santé que ça peut provoquer.

Et pour ne pas tomber d’un excès à l’autre, le fructose on le trouve également dans certains fruits mais à des doses que notre organisme a été parfaitement habitué à gérer ! Parce que sinon la seule chose qui ne fasse pas « grossir » c’est l’eau :-)

Le mot de la faim, bon app ! :-)

Signé : Stéphanie (mais une autre) »

230 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

230 commentaires

  • #1 Sunbeam le 22 avril 2009 à 9 h 36 min

    Merci pour les infos Stéphanie (mais une autre), c’est très intéressant d’avoir tes explications d’agronome.
    Une question concernant le sirop d’agave : certains disent qu’il vaut mieux remplacer le sucre classique par ce sirop pour éviter les pics de glycémie, mais donc cet avantage ne ferait pas le poids par rapport au fait qu’il serait directement stocké dans le gras ?

  • #2 Deilema le 22 avril 2009 à 9 h 37 min

    Chouette, encore un billet « remettage des pendules à l’heure » avant l’été…
    Merci la communauté scientifique de MBDF de nous rappeler les principes de base afin que nous ne nous laissions pas aguicher par les sempiternels « -3 kg avant le maillot » du printemps !!!!!

  • #3 camillehamelin le 22 avril 2009 à 9 h 38 min

    ah ben voilà, c’est tout simple finalement! Merci Stephanie pour cette mise au point! C’est très clair et très synthétique, merci!

  • #4 Nicole le 22 avril 2009 à 9 h 39 min

    Bonjour les filles!
    Merci Stéphanie (mais une autre) pour cet éclairage avisé sur la situation… Ca explique en effet beaucoup de choses…
    Cependant, entre « tartines de rien saupoudrées d’air » et le gavage de saucisson-Nutella, il y a quand même un monde :-))

  • #5 teatree le 22 avril 2009 à 9 h 53 min

    formidable, ton texte est vraiment formidable, clair, drôle et informatif: bravo!
    merci, merci!

  • #6 Chérine le 22 avril 2009 à 9 h 54 min

    Merci Stéphanie (mais une autre) pour toutes ces informations!
    C’est rassurant, j’en retient qu’il faut se faire plaisir en mangeant correctement mais surtout ne pas abuser juste par gourmandise!
    L’été fait peur : Les filles taille 30 (Française) en maillots de bain ;-))))

  • #7 lilipouch … le 22 avril 2009 à 9 h 55 min

    merci pour ce récap !

    et le sucre , l’autre jour j’écoutais une émission ou la dame disait que blanc ou de canne c’était pareil et que si on voulait un bon sucre il fallait un truc dont j’ai oublié le nom, (rapa-quelque chose)
    et le vin alors ? ya que du bon dedans??

  • #8 Fanchette le 22 avril 2009 à 9 h 56 min

    Interesting.
    Sur l’agave, j’ai lu tout et son contraire. Que c’était parfait pour les diabétiques. Pis en fait non. Et je me dis : « Pauvres diabétiques ». Ben moi je sucre ni le café, ni les yaourts, ça aide.

    Informée sur les trans, et même assez terrorisée par le sujet je dois admettre, je continue tout de même à acheter des fonds de tartes près à dérouler et des plats cuisinés… On a ses contradictions de femme moderne peu encline à la cuisine pour sa seule petite personne. Bon quand même je ne mange pas de margarine faut pas pousser mémé dans les orties. Mais… je ne savais pas que c’était interdit dans certains pays d’Europe.

    Et sur le sujet : maigrir. J’ai rien à dire. Ça fait du bien de relire tout ça.

  • #9 mimisunny le 22 avril 2009 à 9 h 58 min

    Merci Stephanie (mais une autre) pour toutes ces informations pour le moins utiles. J’en connaissais déjà un rayon mais soit j’ai appris plus, soit cela confirme ce que je savais déjà.

    J’adore ces mises au point et au clair, c’est un bon moyen d’apprendre et d’avoir d’autres avis.

  • #10 Camille le 22 avril 2009 à 9 h 59 min

    Très intéressant, cet article, merci Stéphanie !

  • #11 Hélène le 22 avril 2009 à 10 h 01 min

    « et le vin alors ? » : ;-))))))))))

  • #12 Titburette le 22 avril 2009 à 10 h 09 min

    Hiiii il est trop bien ce texte j’adore quand les scientifiques y pètent un boulon et y disent que tout le monde il nous ment… C’est vrai que c’est bon de parfois remettre les pendules à l’heure!
    Je trouve qu’aujourd’hui on nous noie sous un flot d’information pseudoscientifiques en permanence dont l’unique but est souvent de faire peur. Résultat quand on a pas suffisament de recul (scientifique j’entends) ben ça aboutit à des aberrations…

    Bref vive le sauc’, le vrai sucre et la marche à pied!

    @fanchette: toutes les margarines ne contiennent pas des gras trans. S’il n’est pas indiqué « huile végétale hydrogénée » ou « partiellement hydrogénée » pas de grans trans en vue!

  • #13 Emma le 22 avril 2009 à 10 h 10 min

    Bonjour,
    Je me permets de vous conseiller d’aller voir le dessin du jour de Pénélope Jolicoeur, c’est pile dans le sujet…
    http://www.penelope-jolicoeur.com/

  • #14 laurettebis le 22 avril 2009 à 10 h 11 min

    Merci Stéphanie pour ton exposé détaillé. C’est simple et clair, on s’y retrouve dans toutes les infos qu’on peut piocher çà et là.
    Une fois qu’on a pigé çà, le plus dur à mon avis c’est d’arriver à « s’écouter » pour manger à satiété et en fonction de ses besoins…les habitudes de vie ainsi que l’éducation sont primordiales et parfois difficiles à bousculer, qui n’a jamais entendu « fini ton assiette, blablaba »…alors qu’on a plus faim…

    Perso çà fait un moment que j’ai arrêté les régimes (depuis que je viens chez Hélène en fait et « l’âge » aidant… ;-)) et je dois dire que je n’ai ni perdu ni repris de poids, je mange ce que je veux en quantité raisonnable et comme je ne m’interdis aucun aliment, je ne ressens aucune frustration donc pas d’envie de me gaver pour faire des « réserves » de tel ou tel aliment en prévision d’une privation…

  • #15 Hélène le 22 avril 2009 à 10 h 12 min

    Titburette hé hé, j’aime beaucoup ton commentaire !

    Emma merci ! Je n’étais pas encore passée chez Pénélope, ce dessin est parfait.

    laurettebis tout pareil, mon poids et d’une stabilité confondante, pourtant je ne sais toujours pas où s’achètent les légumes ;-))

  • #16 Marine le 22 avril 2009 à 10 h 13 min

    j’ai ouï dire que le Champagne était le moins calorique des vins…
    le vin rouge le serait un peu plus, sans parler des alcools forts, bourrés de sucre.
    Moi après ma grossesse j’ai entamé un régime bouffe normale + Champagne à gogo et aujourd’hui, pile un an après, il ne me reste plus qu’un kilo de plus qu’avant. Donc c’est la preuve que se faire plaisir et ne pas arrêter de picoler, ça marche quand-même! :-)

    J’ai toujours entendu que surtout, si l’on voulait mincir, il fallait manger de manière a être rassasiée, donc avec féculents, un bon steack, une boite de thon… bref tout sauf du légume vert vapeur… tellement frustrant qu’on se rue sur un paquet de biscuit à 4h…

  • #17 Deilema le 22 avril 2009 à 10 h 13 min

    Ah, merci Titburette, j’allais justement demander comment on reconnait le gras trans dans les produits. Parce que c’est jamais ça qui est marqué.
    Soit tu as la liste des ingrédients (et si tu es aussi scientifique que moi, ça te fait une belle jambe), soit tu as les apports nutritionnels où on te met le taux de lipides et de glucides, ce qui t’aide pas à démêler le bon gras de l’ivraie.
    Et si tu as vraiment de la chance, on te met glucides, dont sucres (et tu sais toujours pas si c’est du glucose ou du fructose) et lipides, dont monoinsaturés et polyinsaturés (quoitesse donc?).

  • #18 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 10 h 16 min

    Merci beaucoup les filles !

    Pour le vin, j’ai fait une étude avec un neurologue pour qui le vin c’était niet non rien les méfaits de l’alcool sont pire que les quelconques bénéfices.
    Et puis j’ai eu des cours de chimie des denrées alimentaires et des conférences sur les flavanoïdes du vin, ou c’était plus nuancé, visiblement les antioxydants présent dans le vin rouge (pas le blanc) mais également la bière et le chocolat (si si le chocolat aussi) aurait un réel impact sur le dépôt ou non de cholestérol dans les artères. Le pire c’est que ce n’était pas spécialement des marchands de vins qui le disaient, un médecin de Bruxelles a présenté les résultats effectués sur le personnel de leur labo à qui on donnait un petit déjeuner riche en anti-oxydant, c’était impressionnant.
    Moi je dis dans le doute, autant continuer à boire son petit verre de vin rouge avec le repas.

    J’ai oublié par rapport au cholestérol, à part si vous êtes hypercholestéroïmique de naissance ou qu’il y a un gros risque familial, évitez les margarines qui prétendent faire baisser votre « mauvais taux de cholestérol », les phytostérols qu’elles contiennent se retrouvent aussi dans les plaques dans les artères, parfois même plus.

  • #19 annaquine le 22 avril 2009 à 10 h 17 min

    Je le savais qu’il n’y avait rien de tel que dix minutes (au minimum) de shopping par jour pour entretenir ma morphologie de statuaire grecque. Je me tue à le répéter à mon entourage !

    Plaisanterie mise à part : je salue bien bas l’auteure de ce texte.
    Cela fait du bien de lire un tel billet surtout par les temps qui courent.
    Et j’ai bien envie de le faire lire à la ronde, tiens… ;-)

  • #20 Deilema le 22 avril 2009 à 10 h 17 min

    Merci Emma, c’est pile dans le sujet en effet.
    Et ça m’avait fait bien rire moi aussi (à défaut de pleurer de rage) les « ronde mais sexy » du Elle de cette semaine, avec des filles qui font du 38 à tout casser, et une interview de la fille de Big Beauty que, pour le coup, on ne nous montre pas en photo…

  • #21 Nathalie de Lausanne le 22 avril 2009 à 10 h 17 min

    Bonjour les filles!
    Stéphanie (mais une autre) peut-être peux-tu me répondre: sais-tu si une diète sans gluten est aussi mauvais pour l’organisme? Merci aussi pour tes explications, notamment concernant le sirop d’agave. J’en ai beaucoup parlé dernièrement (surtout pour des régimes)…

  • #22 Hélène le 22 avril 2009 à 10 h 20 min

    Marine je te le dis gentimentm mais tu es complètement HS : le billet de Stéphanie parle jsutement du fait de NE PAS faire de régime.
    Si chacune commence à filer ses astuces minceur, on va se croire sur un forum de gonzesses et je vais pleurer.

    Deilema bien vu : dans le papier du Elle il n’y a effectivement pas de photo de Stéphanie (Big Beauty), sont trop cons parfois dans ce canard…

  • #23 petitsbouts le 22 avril 2009 à 10 h 21 min

    Bravo pour la mise au point! C’est vrai qu’avec tout ce qu’on voit autour de nous, on a tendance à oublier que rééquilibrer son alimentation est bien plus efficace que de s’affamer!

  • #24 Marine le 22 avril 2009 à 10 h 27 min

    OK Hélène, je me suis mal exprimée je voulais justement dire par « régime bouffe normale + champagne », que je ne voulais surtout pas faire de régime!
    bon je sors.

  • #25 Fanchette le 22 avril 2009 à 10 h 28 min

    Titburette : T’inquiète sur les trans j’ai un dossier épais comme mon gras du cuissot, je sais parfaitement les traquer.
    Mais la margarine, avec ou sans trans c’est simplement hors de question.
    Hélène : « Si chacune commence à filer ses astuces minceur, on va se croire sur un forum de gonzesses et je vais pleurer. »
    ;-))))))) j’adooooooooooooore
    Allez je vais me faire une crêpe au beurre pour célébrer ça.

  • #26 M’dame Jo le 22 avril 2009 à 10 h 31 min

    « non, c’est 70% de glucose » Tu voulais dire fructose? Sinon, je ne suis plus…

  • #27 Hélène le 22 avril 2009 à 10 h 31 min

    Ben ouais Fanchette, ce genre d’ambiance me déprime grave, pour moi ça représente le mauvais aspect de la féminité ;-)

    M’dame Jo y’avait une coquille, j’ai corrigé.

  • #28 M’dame Jo le 22 avril 2009 à 10 h 32 min

    Ah ben tiens, le temps de le dire et pouf. Donc on oublie le comm’ 26 :)

  • #29 dRine le 22 avril 2009 à 10 h 32 min

    Super article ! Très intéressant ! Merci beaucoup de partager tes connaissances !

  • #30 oriane le 22 avril 2009 à 10 h 33 min

    Bien dit Stéphanie !
    J’essaie de militer autour de moi pour que les gens arrêtent de tester tous les régimes qu’ils trouvent, mais c’est difficile de les convaincre sans arguments solides. Je savais à peu près tout, mais ton esprit de synthèse est incroyable !

    J’aurais une petite question concernant les diètes. J’ai le foie et les intestins fragiles et j’ai lu que l’on pouvait faire des sortes de diètes, avec du melon et de la pastèque pendant plusieurs jours pour nettoyer tout l’intérieur avant de recommencer à introduire des légumes puis des laitages, etc… Penses-tu que ce soit aussi mauvais qu’un régime pour l’organisme ?
    Je ne compte pas le faire à priori, mais je suis curieuse…

    Ce que je fais en ce moment, c’est un jus de citron dans de l’eau chaude à jeûn pour bien commencer la journée !

  • #31 Lullaby Septante Sept le 22 avril 2009 à 10 h 34 min

    Moi je dis: Merci Stéphanie, et vive le palet breton 100% pur beurre (et sans trans fat).
    ;-))

  • #32 Karine de Paris le 22 avril 2009 à 10 h 34 min

    Coucou, j’ai juste envie de rajouter qu’il faut prendre son temps à table pour manger, c’est à dire bien macher afin de sentir la satiété ! et pas s’envoyer son asiette en 10 secondes chronos !
    Bravo pour cet article !!! MERCI Stéphanie (mais une autre) et Hélène !!! Très interressant…
    PS : J’ai été éffarée par cet article sur les rondes dans le magazine ELLE !!!! c’est dangereux de raconter de telles idioties !!!
    Bisous.

  • #33 Mamzelle M’ … aupin ! le 22 avril 2009 à 10 h 35 min

    Merci Stéphanie (mais une autre) ça fait du bien de lire ton texte.

    Je viens de découvrir un truc confondant … dormir fait maigrir !! Sans rien changer, de passer de sous sommeil (6 heures à l’arrache) à 9 heures tranquillou j’ai perdu presque 2 kilos en une semaine O_O

  • #34 Hélène le 22 avril 2009 à 10 h 38 min

    Mamzelle M’ … aupin ! non c’est pas tout à fait ça : dormir fait que ton corps sécrète moins de ghréline, une hormone qui donne faim. Quand tu es en manque de sommeil, tu sécrètes beaucoup de ghréline, donc tu manges plus.
    Voilà, c’est aussi simple que ça.

  • #35 Lullaby Septante Sept le 22 avril 2009 à 10 h 39 min

    Mamzelle M’Aupin: j’ai lu aussi qu’en effet, quand on manque de sommeil, on a plus faim, donc si on dort mieux on fonctionne mieux (sommeil et bouffe, quel pied!)

    Karine de Paris: ça aussi j’ai lu: paraît que si on fait autre chose en même temps que manger, notre cerveau ne se rend pas compte qu’on mange et le message « je suis rassasié » n’arrive plus à temps!! Déjà que quand tout va bien il lui faut 20 minutes (raison de plus pour pas courir en mangeant).

    Bon sur ce je vais aller grignoter quelque chose…

  • #36 Clémentine le 22 avril 2009 à 10 h 40 min

    Super texte ! Bravo Stephanie !

    Pour le fructose/glucose, je ne comprends pas bien. Une de mes amies utilise toujours du « sucre de fructose » car c’est sensé être un sucre moins rapide que le sucre normal…(c’est ce qu’il y a écrit sur la boite d’ailleurs…).
    Quand à moi, je sucre tout (sauf mon café) avec du miel. C’est comment le miel par rapport au fructose ou au sucre ???

    Par contre le sport, le sport, le sport…
    Depuis que je suis au chomdu, je fais en moyenne 7h de sport par semaine. A la base c’est pas pour maigrir mais simplement pour DORMIR (je suis insomniaque et essaie de résister aux sirènes des somnifères…). Mais bon, si en plus ça peut me transformer en bonnasse hein…
    Ben franchement les filles, après 6 mois à ce rythme, je suis peut-être plus « tonique », j’ai certes perdu un chouia au niveau du « boom-boom » mais j’ai toujours du bide et de la cellulite plein les cuisses…
    Je commence à croire qu’on nous ment !

  • #37 Hélène le 22 avril 2009 à 10 h 41 min

    Clémentine évidemment qu’on nous ment AUSSI sur le sport…

  • #38 Smarmotte le 22 avril 2009 à 10 h 42 min

    Ca me fait vraiment du bien de venir ici. J’ai parfois du mal à combattre ma mauvaise conscience alimentaire, alors que j’adoooooooore manger! Ici je me sens moins seule… Alors merci les filles!

  • #39 Titburette le 22 avril 2009 à 10 h 43 min

    @Deilema: les gras insaturés (mono et poly) en gros ce sont les gentilles graisses celles qui participent à la formation du bon cholestérol… C’est pour ça que les firmes agro les mettent en avant ils ont bonne presse (à juste titre)

    Pour faire simple une gras trans, c’est des gras gentils (insaturés) qu’on transforme artificiellement en gras « méchants » (saturés) en les hydrogénant (on change les liaisons chimiques de la molécule). C’est pour ça que les produits alimetaires avec huile hydrogénée c’est le MAL (Nutella, pâte à tarte…)!

  • #40 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 10 h 44 min

    Titburette (12) : et vivent les scientifiques ! Si la semaine prochaine on a une physicienne qui passe on pourra dire qu’on aura fait le tiercé chimie – bio – physique sur MBDF :-)

    Nathalie de Lausanne (21) : je t’avoue que je n’ai jamais étudié les régimes sans gluten ne connaissant personne d’allergique dans mon entourage, mais je dirais que puisqu’on peut y être allergique et qu’on peut trouver une alimentation saine même dans ce cas (je connais un ou deux blogs de cuisine sans gluten dû à des allergies des blogueurs ou de leur famille, si tu veux je peux te les passer par mail) donc je ne crois pas que ce soit grave de s’en passer, à condition de faire attention par ce par quoi on le remplace.

    Oriane (30) : une copine d’intestins fragiles ! Je n’ai jamais essayé les monodiètes et jamais entendu parler de celle-ci mais je ne le conseillerais pas, une monodiète avec beaucoup de fibres ça fait travailler d’autant plus les intestins et donc il y a risque les problèmes empirent. Ce qui a bien fonctionné pour moi ce sont les pro-biotiques, mon médecin me les a prescrit suite à de gros problèmes intestinaux (mon dieu je suis glamour) et ça va beaucoup mieux depuis. La flore intestinale est très fragile, l’usage d’antibiotique par exemple la met KO pendant presque un an, donc utiliser des probiotiques après un traitement peut être une solution simple et relativement efficace.

    Lullaby (31) Kusjes :-))) Et vivent les palet et sablés bretons, mioum :-)

  • #41 M’dame Jo le 22 avril 2009 à 10 h 45 min

    Rapport à ELLE – le pire c’est qu’une 40 français est un 38 suisse… dans lequel je ne rentre pas – ou alors en septembre les années bissextiles. Je suis donc?

    Rapport à l’alcool : si je ne bois plus, je perds 3 kilos dans le mois même en mangeant plein de chocolat… mais pffff, c’est moyen drôle à part le chocolat. Pis je parlais avec le pharmacien, une petite bière blonde par jour serait aussi bénéfique. Le houblon a un effet apaisant – on le trouve dans les médocs pour dormir – et en plus, ça aide à détendre les muscles après un effort :-)

    En fait, ce qu’il faut éviter, ce sont les 7 Leffes à jeûn, si j’ai bien compris ;-)

  • #42 Hélène le 22 avril 2009 à 10 h 47 min

    Bé oui M’dame Jo, et dans le vin rouge y’a des polyphénols (donc des anti-oxydants, comme dans le thé vert ou le chocolat) qui empêchent de vieillir, c’est cool.

  • #43 namiya le 22 avril 2009 à 10 h 50 min

    Hello,

    donc si je comprend bien la theorie du regime montognac sur l’indice glycemique est completement foireuse c’est ça?

  • #44 Clémentine le 22 avril 2009 à 10 h 50 min

    @ Smartmotte : moi aussi j’adore manger, boire un coup le week-end et fumer des clopes quand je téléphone à mes copines.
    Je milite (je dis bien, je milite !) auprès de mon entourage pour qu’on arrête un peu avec ces conneries moralisatrices. Manger de la charcuterie, boire une bonne bière et fumer 3 cigarettes par jour ne font pas de moi une junkie…

    Comme je fais pas mal de sport, on me fout un peu la paix mais mon propre mec m’a déjà dit « Mais tu ne penses qu’à bouffer ! ». Ce fut une crise sans précédent dans laquelle je lui ai bien fait comprendre qu’il fallait qu’il me foute la paix avec ça !
    Dans sa famille à lui, ils n’ont aucun plaisir à se nourrir, mangent par nécessité… et ils sont d’une tristesse ! Quand je lui ai fait remarquer ben il m’a plus jamais rien dit !
    Surtout qu’on s’est rencontré autours d’une bière à Prague… alors que je suisune bonne vivante ne devrait pas être une nouveauté pour lui !

    Pardon du HS Hélène !

  • #45 Mamzelle M’ … aupin ! le 22 avril 2009 à 10 h 51 min

    merci pour les précisions sur le sommeil, je savais pas mais ça va surement enfin m’insciter à me coucher !

  • #46 Hélène le 22 avril 2009 à 10 h 52 min

    namiya elle est non seulement foireuse, elle est en plus très dangereuse pour la santé : on a appelé ce régime « passeport pour l »infarctus », ça fait réfléchir…

    Clémentine ça n’est pas un HS, au contraire, on est complètement dans le sujet.
    Et moi aussi ça me saoûle, les conneries moralisatrices.

  • #47 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 10 h 55 min

    Clémentine (36) : en fait en ce moment il y a une chasse aux sorcières vis à vis du sucre blanc qui a été raffiné et contient donc uniquement du sucre et plus les minéraux qui allaient avec dans la plante (les conditions pour le raffinage peuvent également poser problème). La « solution » c’est le sucre complet, il y a le rapadura mais il y a aussi bêtement la cassonade (sucre roux).

    Le problème c’est que certains diabolisants la canne à sucre et la betterave se sont mis en tête de sucrer avec des choses plus exotiques, notamment les sirops contenant énormément de glucose, leur avantage c’est de ne pas faire monter l’index glycémique, on pourrait croire que c’est bon pour les diabétiques mais pour des raisons que j’avoue avoir oublié c’est mauvais pour leur organisme aussi. Mais évidemment on ne le dit pas puisque c’est le dernier truc à la mode de sucrer au fructose, il n’empêche que puisqu’il n’est pas régulé comme le glucose tout excès est métabolisé sous forme de graisse, pour moi ça n’a donc aucun intérêt.

  • #48 Smarmotte le 22 avril 2009 à 10 h 55 min

    Petite question. Ils sont obligés de le dire si les produits contiennent des graisses hydrogénées, parce que sur mon nutella et ma pralinoise que je viens d’inspecter, il y a juste écrit graisse végétale?

  • #49 Linde le 22 avril 2009 à 10 h 56 min

    Sujet intéressant, qui me touche très personnellement ^__^ je vais tacher de n’être pas trop HS, promis, promis.

    Je ne vais pas me lancer sur les régimes, trop long, trop compliqué, si ce n’est pour dire que oui, un régime, c’est mal. On ne peut pas être bien (et je ne parle même pas de maigrir, hein, juste de se sentir bien dans son corps et sa tête) en se privant, en excluant certains aliments etc. Pour moi, pour qui la nourriture (pas la « bouffe », j’avoue être assez difficile) est quelque chose de fondamental (à préparer, partager…), ce serait comme m’amputer d’un bras que de m’en priver (je peux discourir des heures sur un plat ou un repas, ça amuse beaucoup mes collègues ^__^)
    Par contre, à force d’erreurs (et de trop manger, carrément), j’ai accumulé les kilos en trop, et il m’a effectivement fallu une petite mise au point pour retrouver mes sensations physiques de satiété, de bien-être, au lieu de me remplir systématiquement comme une outre à chaque repas. Et je suis d’accord : ce qui compte, c’est d’écouter son corps. Savoir quand on a faim, quand on a « assez mangé », ou « trop mangé » (ou pas assez!), quand on mange parce qu’on est triste/bouleversée… c’est ce qu’on appelle RA je crois (rééquilibrage alimentaire, voir le forum Vive les Rondes), ce n’est pas exactement ce que j’ai fait, mais ça en est très inspiré. Bref, j’ai déjà été trop longue sur ce sujet, je voulais passer à l’autre, là, celui qui me fait bondir sur ma chaise et pousser des hauts cris régulièrement…

    Stéphanie (mais une autre)! Tu as 1000 fois raisons! Les industriels nous font bouffer des ordures, horriblement nocives, et les gens n’y voient que du feu! Je suis une tarée des produits « 100% », rien de light chez moi, rien d’allégé, pas d’aspartame, pas de substitut, des produits le moins transformé possible… comme je lis toujours les étiquettes de ce que j’achète, ça m’évite pas mal d’erreurs, mais tout le monde ne le fait pas… Comme j’ai toujours dit (même en période de perte de poids, c’est pour vous dire comme j’étais pas dans l’optique « régime »…), mieux vaut un bon gratin dauphinois à la crème entière qu’un plat allégé (ou pas) plein de saloperies! Le vrai gratin dauphinois, il nourrit, il rend heureux, l’autre, il laisse sur sa faim (physique et mentale) et on ingère plein de trucs chimiques au lieu des bonnes calories qui vont faire carburer l’organisme… bref… allez je m’arrête là, parce qu’après je vais m’emballer et être encore plus HS.

    ah une dernière chose : super, le dessin de Pénélope! Mais alors « Elle »… On parle toujours dans les magazine du « retour des rondes », mais dans les faits, la barrière de la taille (38, 40, 42…) n’arrête pas de reculer… moi, je suis carrément ronde pour les critères modesques actuels… et qu’est-ce que je me trouve normale!

    Sur ce… bises à toutes <3

  • #50 M’dame Jo le 22 avril 2009 à 10 h 56 min

    namiya > si on maigrit avec pas mal de régimes « restrictifs » – dissocié, monodiète ou je ne sais quelle daube du genre, c’est souvent parce qu’on s’emmerde à table. Essaie de te nourrir d’un seul aliment, même ton préféré, plusieurs jours de suite: on se lasse rapidement et on finit par devoir se forcer à manger. De la même manière, si tu perds le goût, tu mâches juste des trucs qui du coup ne procurent AUCUN plaisir, même si tu as faim, tu n’as pas envie de manger – testé après une grosse sinusite, je pouvais même manger des trucs que je déteste tellement je sentais/goûtais rien, ben c’est pas drôle.

    Bref, c’est le plaisir qui donne envie de manger mais faut manger avec plaisir pour ne pas surmanger. Pas facile-facile…

  • #51 orev33 le 22 avril 2009 à 10 h 58 min

    Voui, merci pour toutes ces infos. Pour le fructose, je tombe des nues….
    Et les pizzas c’est bon ou pas? J’imagine que ça dépend de la garniture et que la 4 fromages, c’est le mal absolu mais je peux pas m’en passer…. Avec une salade verte à coté?

  • #52 Nathalie de Lausanne le 22 avril 2009 à 10 h 58 min

    Merci pour ta réponse! Oui je crois que je connais ces sites… Je pensais aussi comme toi par deduction:-) et encore bravo pour ton article. Moi qui suis contre les régimes et pour écouter plutôt son corps ca change!

  • #53 Claire-Marie le 22 avril 2009 à 11 h 00 min

    @ lilipoutch: c’est le rapadura, jus de canne à sucre déshydraté, cité également par Laurent chevallier dans son livre « les 100 meilleurs aliments pour votre santé et la planète ». se trouve surtout en magasin bio (le rapadura, pas le bouquin!)
    perso, je suis de l’école « connais-ton ennemi »: pas de régime, mais beaucoup de variété et de gourmandise!

  • #54 Clémentine le 22 avril 2009 à 11 h 00 min

    @ Hélène : surtout que je mange assez sainement (genre plein de légumes… mais en gratin !), je ne fume pas beaucoup, je ne bois que durant « les sorties » ou occasions… Bref je pense être une « bonne vivante » dans le sens le plus joyeux et positif du terme (je ne m’envoie jamais de paquet de chips devant la télé par exemple, et quand bien même…) et il y a des personnes qui arrivent encore à critiquer mon mode de vie. « C’est pas bien de boire, c’est pas bien de fumer. Gnagnagnagnagna ! ».
    C’est incroyable tout de même ! Et comme je le disais, moi je les trouve tristes tous ces ascètes et ces gens qui ne savent pas profiter des bonnes choses !

  • #55 Linde le 22 avril 2009 à 11 h 00 min

    J’oubliais : l’alcool c’est trop bon ^__^ Je tenais à le dire (enfin, surtout avec un bon repas, mais là c’est la goinfre hédoniste qui parle…)!

    Et je voulais aussi ajouter que bien qu’étant une pourfendeuse des macdo et autres (qui me rendent malade, de toute façon T_T) j’assume totalement les quelques amours en junk food que je peux avoir (genre les knacks balls, qui sont quand même des vraies m**** à tout point de vue, mais je m’en fous, je sais ce que je mange et j’assume). Bon, ceci dit, je préfèrerai toujours me faire un burger maison, mais bon…

    Allez je sors.

  • #56 Evelys le 22 avril 2009 à 11 h 01 min

    Merci pour ce sujet Stéphanie qui remet bien les pendules à l’heure. Moi je traque les acides gras trans et n’achete plus rien qui n’en contient, finit les pates à tartes bourrées d’huiles hydrogénées, maintenant je fais une pate à la casserole qui ne me prend pas plus de 10 minutes à faire…miraculeux :)
    Je traque aussi le beure de cacao dans le chocolat noir mais pour d’autres raisons :) et sur la panoplie de tablette dans le commerce, il n’y a plus que cémoi qui ne met pas de beurre de cacao dans son choclat noir à 72% bref faut vraiment ce méfier de la grande distribution.
    En tout cas ton texte était très bien écrit et bien expliqué…Va falloir que je pense à rentrer à pied moi alors :)

  • #57 tif le 22 avril 2009 à 11 h 02 min

    Bonjour les filles, merci Stéphanie (mais une autre) pour ton billet.
    J’ai juste une petite question: à vous lire, j’ai été frappée par une chose qui me fait réfléchir; si on prends soin de soi et qu’on observe toute une série de conseils pour avoir une alimention saine (légumes, viande, peu d’alcool, etc) on finirait presque par se sentir coupable. Je crois que chacune devrait vivre son alimentation et le rapport que celle-ci implique à son organisme de manière personnelle. Par moments je ne supporte plus aucun point de vue moralisateur, que ce soit dans le sens de ce qui est préconisé par toute une série de messges qui nous voudraient nous les femmes minces et d’autres qui nous culpabilisent parce que nous sommes bien enrobées. Je me demande s’il existe un juste milieu, un compromis entre ces deux extrêmes.

  • #58 Clémentine le 22 avril 2009 à 11 h 05 min

    @ Stéphanie (mais une autre) : merci pour ces précisions. Excuse moi de t’embêter avec ça mais que penses-tu du miel ?
    J’ai été éduqué dans le culte des abeilles (ma mère est un peu folle, un peu hippie…) : du miel, de la gelée royale, propolis, pollen itou.
    Et c’est vrai que j’ai depuis longtemps utilisé le miel comme « substitut » au sucre (pis faut dire que dans une crêpe avec des pommes et de la cannelle, ça déchire tout !) mais en fins de compte, l’organisme le prend comment ?

  • #59 Olly le 22 avril 2009 à 11 h 06 min

    Et oui, avant c’était par le sexe qu’on culpabilisait les femmes dans leur chaumière, maintenant c’est par la nourriture. Ce qui me fait hurler c’est le discours de certains sur les « mères irresponsables » qui tuent leurs enfants en leur donnant des biscuits; remarquons au passage qu’on n’évoque que rarement les pères irresponsables.
    Entre les mensonges sur les litres d’eau (et les kilos de plastique)qu’on nous a fait acheter et ingurgiter, les sportifs obsessionnels qui nous rebattent les oreilles des bienfaits de leur méthode de relaxation (si possible prétentieuse et d’origine asiatique)…
    Je vais aller sur une île déserte. Merci en tout cas de ce très intéressant (et scientifique) article!

  • #60 M’dame Jo le 22 avril 2009 à 11 h 09 min

    Evelys > Je suis confuse au sujet du beurre de cacao? C’est pas justement le contraire? Jusqu’à il y a X années, seul le beurre de cacao était autorisé comme graisse dans le chocolat et maintenant les fabricants peuvent mettre ce qu’ils veulent, genre de la graisse de palme ou que sais-je. Le « vrai » chocolat, c’est de la pâte de cacao et un certain pourcentage de beurre cacao…

    Petite recherche:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Chocolat#Ajout_d.27ingr.C3.A9dients_et_conchage

    Depuis le 23 juin 2000, une directive européenne[42] permet d’utiliser d’autres matières grasses végétales (MGV), moins chères que le beurre de cacao pour la fabrication du chocolat, dans la limite de 5 % du poids total du produit fini[43]. Sont considérés comme MGV : l’illipé, l’huile de palme, le sal, le beurre de karité, le kogum gurgi et les noyaux de mangue[A 16]. Pour satisfaire la demande de certains consommateurs connaisseurs, des marques ont créés leur label « 100 % beurre de cacao » pour signaler sur certains chocolats que c’est un chocolat de dégustation qui respecte la composition traditionnelle du cacao.

    M’enfin, qu’est-ce que j’en sais, je suis Suisse, moi ;-)

  • #61 oriane le 22 avril 2009 à 11 h 09 min

    Merci pour ta réponse Stéphanie. Mais c’est quoi les pro-biotiques ? !
    J’ai effectivement pris des antibiotiques et d’autres trucs qui m’ont flingué le foie et les intestins, et je pensais à des remèdes un peu naturels, genre charbon-marie pour le foie et levure de bière pour les intestins.

    Je suis terrifiée par cette histoire de graisses hydrogénées. Il y en a partout ! Mais est-ce que c’est écrit clairement sur la boîte ? Pour les reconnaître, il faut regarder lipides saturés si j’ai bien saisi ?
    Mais alors, plus de céréales, plus de craquinettes… comment on fait ??? !!

  • #62 Chérine le 22 avril 2009 à 11 h 11 min

    Après avoir lue les commentaires des autres filles je me dis que je suis pas la seule à être heureuse quand je savoure un bon plat fait maison! Qu’est-ce que c’est bon!
    Par contre, et excuse-moi Hélène je vais être HS, j’ai pas encore vu le nouveau numéro de ELLE, va-ton avoir un article dessus pour s’exprimer? Ca serait top…
    Et après tout le monde dis que l’anorexie ne plaît à personne. Si un 38 c’est être ronde mais où va le monde?

  • #63 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 11 h 12 min

    Clémentine (58) excuse moi j’ai oublié le miel, il contient à peu près autant de glucose que de fructose, mais je pense que la différence nette avec par exemple les sirops de céréales dans le coca (States seulement pour l’instant mais ils essaient de l’implanter en Europe) ou le sirop d’agave, c’est que c’est un aliment auquel notre organisme est habitué depuis longtemps, on en utilise pas beaucoup parce qu’il sucre bien, il contient également pas mal d’autres molécules intéressantes pour la santé.

    Pour prendre un exemple, les vaches ont dans un de leurs estomacs des bactéries qui produisent des acides gras trans au départ de cis, donc depuis que l’homme boit du lait il a l’habitude d’en consommer un peu, par contre l’explosion de ces acides gras trans dans notre alimentation en quelques dizaines d’années suite à la révolution industrielle n’est pas quelque chose que notre corps a pu anticiper et le temps est trop court pour que notre métabolisme puisse s’adapter.

    Donc un peu de fructose le corps gère, si on croit que c’est la solution miracle et qu’il faut tout remplacer par du fructose le corps ne peut pas s’adapter aussi vite.

  • #64 Olly le 22 avril 2009 à 11 h 14 min

    Argh Chérine, je n’avais pas besoin de ça pour mépriser ELLE, mais mon Dieu, à qui pensent-ils plaire avec ce type d’article??? Les gens minces vont découvrir à leur stupeur qu’ils peuvent aussi s’habiller « bien » (quelle surprise) et les gens n’entrant pas dans un 40 n’auront plus qu’à se tailler des tentes dans des couvertures…
    Boycottons ce magazine!

  • #65 EllaO le 22 avril 2009 à 11 h 14 min

    Super article ! J’ai aussi entendu dire que le corps mémorisait une sorte de poids d’équilibre, et qu’il y revenait même après une petite perte… C’est ce que je vis en tout cas, mon poids d’équilibre me permet de rentrer dans un bon 40/42, et je me trouve plutôt mince… Non je lis pas le Elle.
    Pour ma grossesse, j’ai pris 9 kg, j’en avais reperdu 14 (!) un mois après l’accouchement, les 5 kg bonus en moins sont revenus doucement en 6 mois et en mangeant normalement, et hop… stabilisation en cours !
    Eh non le sport ne fait pas maigrir, à moins de faire un marathon et de manger comme avant. Quand on fait du sport on dépense de l’énergie, et l’alimentation s’adapte souvent aussi.
    Par contre en faisant du sport, on fait du bien à son corps, qui du coup a aussi des envies plus saines de nourriture, les repas s’équilibrent d’eux mêmes, on a plaisir à manger.
    Perso, mon corps devient plus ferme, je me sens mieux avec lui, mieux dans ma peau, et plus sexy. Et on sait que l’image que les autres ont de nous dépend plus de l’image que nous avons de nous même que de notre tour de taille.

  • #66 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 11 h 18 min

    Oriane (61) dans mon cas ce sont des levures, des Saccharomyces boulardii, celles qu’on conseille souvent ce sont les cerevisae (dites de bière) mais pour moi ça n’a pas marché aussi bien que les boulardii, en même temps on conseille les cerevisae surtout pour les ongles et les cheveux, pour les intestins le doc a conseillé l’autre. Si tu as pris des antibiotiques il n’est probablement pas nécessaire de chercher plus loin, ils tuent les pathogènes mais également la flore intestinale, après il faut l’aider à se remettre d’aplomb.

    Un de nos prof disait aussi que certains yahourts sont effectivement réellement efficace, mais qu’il faut vérifier que les bactéries résistent au passage de l’estomac, je n’ai pas encore fait d’étude sur le rayon yahourt de mon supermarché mais je suppose que ça doit se trouver.

  • #67 Hélène le 22 avril 2009 à 11 h 25 min

    tif (57) et Olly (59) vos comm’ me parlent beaucoup.

    Chérine (62) je ne sais pas, pour le Elle, je n’avais pas prévu d’en parler, mais je vais peut-être revoir mon planning ;-)

  • #68 louloutte le 22 avril 2009 à 11 h 33 min

    merci Stéphanie (mais une autre ) pour ce billet qui explique vraiment bien tout simplement.

  • #69 Fanchette le 22 avril 2009 à 11 h 34 min

    Bon je sens qu’Hélène est au bord du suicide là ;-))))
    De toute manière, à part cuisiner tout soit même à base de produits bruts (et encore, y’aura trop de pesticides et pas assez de vitamines dans la récolte du potager, la faut à la terre au soleil…), on est à la merci de ce qu’on achète, plus ou moins élaborés, donc dont on contrôle de moins en moins bien la qualité.
    On a l’impression de se prendre en main, en traquant le trans, le beurre de caco, ou le gluten… Voire l’alcool ou la cigarette… Chacun sa marotte.

    ah oui on me signale dans l’oreillette que le pouvoir public devrait légiférer pour garantir notre santé… Mais qu’il est copain comme cochon avec le lobby de l’agro-alimentaire. Y’aurait pas des gros sous derrière tout ça.
    Fanchette… qui devrait se contenter de traquer le trans sur les étiquettes de ses placards, ça lui reposerait la cervelle

  • #70 Maxine le 22 avril 2009 à 11 h 34 min

    Hello

    Merci pour cette petite remise de pendule à l’heure.

    J’inteviens juste sur les acides gra tans, pour les reconnaître dans une liste d’ingrédients : ils sont décrits comme huile végétale hydrogénée ou partiellement hydrogénée mais aussi comme graisse végétale, i c’est écrit graisse végétale c’est que c’est hydrogéné, si c’est écrit huile végétale c’est que ca ne l’est pas.

    Sinon le rapadura est une bonne façon de sucrer, en plus c’est très bon, le sucre roux n’a pas du tout les même propriétés et puis le rapadura n’a pas été raffiné ni traité, donc zéro produit chimique.

    C’est comme les huiles, quelle que soit l’huile (et pas que pour l’huile d’olive) il faut de la 1ere pression à froid, sinon les lesieur et Compagnie utilisent des solvants chimiques pour extraitel’huile du tournesol, colza… et dans un bouteille env erre sinon il y a migration du plastique dans corps gras et altération des acides gras.

    Bref toujours lire la composition des produits et se méfier des listes d’ingrédient à rallonge, c’est trafiqué.

    A noter les gâteaux et yaourt bonne maman, très peu de cochonneries, et leur crème aux oeufs est une tuerie dont la composition se limite à lait entier, oeuf, sucre, vanille : zéro épaississant, exhausteur de gout et autres saloperies

  • #71 Hélène le 22 avril 2009 à 11 h 36 min

    Maxine sois la bienvenue ;-)

  • #72 elmaya le 22 avril 2009 à 11 h 38 min

    Eh bien, voilà un article qui a le mérite d’être à la fois instructif, clair, concis et agréable à lire ! Merci, Stéphanie ! ;-)

    Ce que j’aimerais savoir, c’est pourquoi le stress (sur une longue période) me fait grossir, alors que j’ai l’impression de me nourrir comme d’habitude ? Une fois la source de stress disparue, je reperds une taille sans problème… Y a-t-il un phénomène analogue à celui de la ghréline ? Je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas… (En revanche un stress intense mais bref, genre examen, me ferait plutôt maigir, mais là je sais pourquoi : ça me coupe l’appétit…) Ca a l’air d’être un peu HS, désolée…

    Concernant le sucre, je en sucre quasiment plus qu’au rapadura (ou muscovado,c’est pareil, seule la provenance est différente). D’une part j’ai tendance à traquer ce qui est ultra-raffiné, d’autre part, ça a nettement plus de goût que le sucre blanc. Yaourts et gâteaux sont nettement meilleurs ainsi, et en plus on en met moins naturellement… (Non, je en cause pas régime, juste que je n’aime pas ce qui est trop sucré !) Par contre, la cassonade, c’est mieux que rien, mais ce n’est pas encore ça…

  • #73 AlX le 22 avril 2009 à 11 h 38 min

    @ Olly, je suis tout à fait d’accord ! Tout est bon pour nous faire culpabiliser !
    Personnellement j’ai du faire tous les régimes de la terre et perdre puis reprendre mon poids total X 3 (ha et l’effet junkie super pervers !!!).
    Maintenant je ne fais plus rien du tout, je vis, je mange, je souris, tout va bien mieux merci !
    Il y avait un reportage dans Elle il y a quelques semaines sur « que mangent les minces » et la conclusion était que la génétique çà aide a pas mal ….
    Je suis en guerre perpétuelle avec les filles de mon bureau (toutes moins de trente ans, et minces comme des fils) qui se mettent au régime ou au sport juste avant l’été, je leur explique qu’un vieux sage (un des premiers acuponcteur français au siècle dernier) m’a dit il y a fort longtemps: « les vaches grossissent en ne mangeant que de l’herbe » … (pas très poétique mais fort juste !)
    Bref traquer les poisons oui, être obnubilée par le gras , les sucres et tout le reste non non non !

  • #74 beecoz le 22 avril 2009 à 11 h 38 min

    Ahhh le spécial mode pour rondes de ELLE. J’adore.

    1/ les mannequins sont filiformes.
    2/ les peoples « rondes » sont Liv Tyler (mince avec des seins), Scarlette Johansson (mince avec des seins), Eva Mendes (mince avec des seins).
    3/ les conseils enfoncent un peu les portes ouvertes (« si vous êtes voluptueuse, misez sur votre poitrine ! »)

    Je remarque toutefois une avancée, la Redoute via son catalogue Taillisme met (enfin) des mannequins un peu charnues pour présenter ses modèles. Car moi, voir une fille de 15 ans d’un mètre 80 pour 45 kg vantant une crème amincissante ça me fout hors de moi pour le restant de la journée.

    HS, certes, désolée !

  • #75 double plus good le 22 avril 2009 à 11 h 40 min

    Scandaleux l’article de ELLE.
    Et surtout quand on a le résultat de tout ce bourrage de crâne sous le nez: ma fille (1m67) se trouve grosse parcequ’elle ne rentre plus dans du 36.
    A pleurer.

  • #76 lilipouch … le 22 avril 2009 à 11 h 43 min

    Bon j’ai pas tout lu, mais en passant pour le chocolat, en effet, la directive de rajouter d’autres matiéres grasses est passée, mais par contre dans les tablettes de chocolats de grandes marques, j’en ai pas trouvé la moindre trace ( noir le chocolat!)
    pour le vin, je me souviens d’une vielle dame de 95 ans, à qui son docteur lui avait conseillé un verre de bon rouge (genre bordeaux genre cher) par ce que ce qu’il y avait dedans était le mieux pour elle
    et pour les yaourts(nature hein, pas les faux trucs), il me semble que plus tu attends pour les manger plus les bactéries et les ferments travaillent, et du coup ,non a 00h04, le jour de date de péremption ,non les bestioles n’attaquent pas, mais par contre ton yaourt sera plus digérable ..bon c’est peut etre qu’une légende!!

  • #77 Marine le 22 avril 2009 à 11 h 45 min

    Hélène, excuse moi par avance c’est un peu HS, mais pas tant que ça ;-) :
    Comment être belle et ronde dans Elle:
    Je me suis penchée sur le Larousse, vu comme je ne comprenais rien à ce titre (Quoi? Les grosses qui font du 38, difformes comme Laetitia Casta ou empatées comme Béyoncé ,peuvent ne pas se suicider tout de suite, et s’habiller correctement en espérant avoir du style??? mais quelle révolution!)
    Et en fait j’ai compris:
    Rond: fam, « Ivre ».
    Ah ok! comment être belle et bourrée! je comprends mieux, tout de suite.

    Sinon, y a toujours le Gym-Kilo… revoir cette leçon de sport-diététique ne peut pas nous faire de mal:http://www.youtube.com/watch?v=HzmYEFyGaeI

  • #78 lilipouch … le 22 avril 2009 à 11 h 46 min

    héhé j’aime beaucoup la phrase d’un vieux sage dans le commentaire 73 d’AIX,
    « les vaches ne mangent que de l’herbe et pourtant elles grossissent….. »

  • #79 marieuh le 22 avril 2009 à 11 h 47 min

    J’aime le texte pour toute cette joie et cette façon de décomplexer toutes femmes de ce monde sur le point qui fait mal…le regime!!!merci merci…

    Cependant,( je ne veux en aucun cas faire ma rabat joie!)certains fait de ton article sont un peu propagandé je dirais…Il y a quelques petites faussetés…(vraiment minuscule hein!)
    (je suis étudiante en médecine)…jchuis peut etre trop pointilleuse (à force de vivre avec mes bouquins…c’est l’horreur!)
    On peut puiser de l’énergie des graisses a partir du moment ou l’énergie apporter par la glycogénèse n’est pas suffisante et le tout ne peut venir des muscles puisque c’est eux qui consomme le plus d’energie avec le cerveau et le foie…(on perd du muscle pendant un regime certes mais pas forcément pour les mm raisons…)
    Et le sport doit durer plus de 10 minutes parce qu’en faite quand on mange le glucose se stock sous forme de lactate dans les cellules musculaires et consomme ce stock en premier…
    et juste pour un problème de nomenclature (j’chuis très chiante mais ça m’a fait sauter au plafond….mais tout le monde s’en fou.)
    ce sont les acides gras saturés tout court qui sont mauvais (les saturés trans n’existe pas)
    …..voyez c’est débile..
    Merci encore pour l’article il met du baume au coeur

  • #80 Helolie le 22 avril 2009 à 11 h 53 min

    @ AIX (73) : « Les vaches grossissent en ne mangeant que de l’herbe ! » ;-)))))))

    Je n’oublie pas : « le shopping, c’est bon pour faire fondre le gras » dans le billet du jour.

    J’adore les réserves d’esprit que partagent les lectrices de ce blog : merci !

  • #81 Chérine le 22 avril 2009 à 11 h 54 min

    Les filles merci pour tous vos conseils! Qu’est-ce que je ferais sans tout ça?
    Hélène tu m’as permise d’augmenter ma culture générale à tous les niveaux!!
    Par contre ça serait super pour l’article Elle Hélène!

    Olly : Ce n’est qu’une méprise de plus! C’est fou quand même. On va bientôt rentrer dans les affaires de « Barbie » si les tailles « minces » chutent comme ça.
    D’ailleurs c’est qui la femme mince? Puisque 38 c’est « ronde »? (L’anorexie va bientôt être un effet de mode!)

    Double plus good : Avec tout ce qu’on voit dans les magazines et à la télé c’est pas facile…

    Beecoz : Sophia Bush fais du S et fais partie des rondes. Pourtant elle est, à mes yeux, la femme la plus belle au monde! (Et mince pas maigre, d’où sa beauté)

  • #82 tif le 22 avril 2009 à 11 h 54 min

    oh la là…comme le temps passe lentement: encore 23 minutes passés au bureau, et je vais MANGER!!!!!!!!!!!!!! et pour la peine au lieu de mon jus de fruit à l’ananas je vais commander une bière. Merci les filles pour toutes ces infos, qui m’amènent à me réjouis d’avance de mon déjeuner!

  • #83 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 11 h 59 min

    Marieuh, j’assume ma propagande pas de problème :-)
    Désolée de t’avoir irrité je sais ce que c’est hihi :-) sinon pour les graisses j’ai dit qu’elles produisaient pas de sucre, de l’énergie oui sinon les grévistes de la faim ne tiendraient jamais aussi longtemps.
    Pour le sport par contre je t’avoue que je vais continuer à croire mon prof qui nous l’a dit (pharmacien) ça m’encourage :-))) je pense que ça doit dépendre de l’exercice effectué.
    Mes confuses pour l’erreur de nomenclature, à vouloir simplifier on tombe parfois dans le faux :) et il n’y a rien de débile à ce que tu as dit, si j’ai voulu écrire ça c’est aussi pour éviter les conneries qu’on nous bassine à longueur de journée, si je ne suis pas capable d’accepter de faire des erreurs c’est mal ! :-)

    Pour les filles qui se demandent si on arrêtera un jour de nous culpabiliser… J’aimerais bien, mais j’ai pas l’impression que ce soit pour demain (mais j’ai essayé de ne pas être culpabilisante, j’espère ne pas m’être loupée là dessus parce que ça ce serait réellement dommage !)

  • #84 Evelys le 22 avril 2009 à 12 h 00 min

    @M’dame Jo, je suis d’accord avec toi, c’est pour ça que j’achéte du chocolat noir avec seulemnt de la pate de cacao et du sucre sans aucune autre graisse ajouter, ni beurre de cacao, ni rien, car le vrai chocolat noir y a pas de beurre de cacao dedans c’est: de la pate de cacao, du sucre et un arôme si on le souhaite (vanille etc) Bref j’ai appris ça lors d’un satge chez un chocolatier donc c’est pour ça que j’ai appris que dans du vrai chocolat noir y a pas de beurre de cacao mais les industriels en mettent pour réduire les couts et question de gout car avec du beurre de cacao ben c’est sur que c’est moins amer…

  • #85 Chérine le 22 avril 2009 à 12 h 04 min

    Stéphanie (mais une autre) : En tout cas, tu nous as permise de déculpabiliser un petit peu quand même! Faut se l’avouer. Voir cet article me fais du bien au moral et à mon estomac qui se dit : Je vais pas être privé de vrai « plats » hihi ;-)))

  • #86 M’dame Jo le 22 avril 2009 à 12 h 05 min

    Evelys > (je reste encore un peu HS) aaaah, tu es donc une puriste pour qui « vrai chocolat = chocolat noir » :-) Moi je les aime tous, noir, lait, blanc – 100% beurre de cacao, naturellement ;-)

  • #87 MushiMushi le 22 avril 2009 à 12 h 11 min

    HS : @Stéphanie (mais une autre) : les trucs genre Actimel, c’est des probiotiques ? Sinon, tu les trouves où tes levures ? HS fini ;-)
    Et merci pour ton article, tout ca est très clair !

  • #88 sagattine le 22 avril 2009 à 12 h 14 min

    Merci pour ton texte Stéphanie (mais une autre), il est très intéressant et ça fait toujours du bien de remettre les pendules à l’heure!!
    Malheureusement il n’y a pas que l’industrie agro-alimentaire qui nous mentent, méfiez-vous aussi des médecins.
    Un généraliste consulté pour une angine qui, quand elle me demande mon poids : 1) ha bon vous ne les faites pas et 2) faudrait quand même faire un régime!!!!
    Évidemment quand on est malade on a pas très envie d’argumenter, mais j’avais vraiment envie de lui dire le fond de ma pensée :
    1) peut-être que si je fais pas mon poids c’est parce que je fais du sport et que le muscle pèse plus que le gras (bon en fait je fais pas spécialement de sport mais ça elle est pas obligée de le savoir !!)
    2) je pense pas qu’en faisant un 42 en pantalon je sois en obésité grave dangereuse pour la santé…. sinon la moitié de la France est à mettre au régime!
    3) et si j’étais naïve et qu’en rentrant chez moi je me mette à faire un régime parce qu’un médecin (autorité suprême!) m’a dit de la faire…. et que dans trois ans à force de yo-yo ma santé soit vraiment en danger….

    Qu’on essaie de promouvoir les fruits et légumes, ok. C’est vrai que c’est bon pour la santé (et bon tout court!) mais que des médecins se permettent des commentaires de ce genre, que le xénical (médicament qui permet de faire passer les graisses d’un repas par les voies naturelles…. glamour quand tu nous tient!) soit disponible sans ordonnance et que Elle nous informe qu’à partir du 40 on est rondes…… mais c’est du grand n’importe quoi!!!

    Bon désolée pour ce long commentaire…. le sujet a tendance à me faire sortir de mes gonds….j’espère que j’étais pas HS….

  • #89 Kana le 22 avril 2009 à 12 h 19 min

    très intéressant l’article, et les commentaires.

    Moi aussi je lis maintenant toutes les listes d’ingrédients, et c’est pas jojo. Le déclencheur a été la lecture du livre « Toxic – Obésité, malbouffe, maladie : enquête sur les vrais coupables » de William Reymond, c’est un livre passionnant (et totalement flippant).

    Par contre je croyais que le sirop de glucose/fructose, c’était uniquement un produit sucrant fabriqué à partir du blé ou du maïs, utilisé par les industriels, et à éviter. Je pensais que les autres sucres « naturels » étaient ok… et j’ai du sirop de goyave dans mon placard :-) (mais je l’utilise très peu en fin de compte).

  • #90 Stecha le 22 avril 2009 à 12 h 24 min

    Alors je sais que j’ai l’air minoritaire ici, mais j’applique certains préceptes très orthorexiques dans mon alimentation. J’ai vécu en Allemagne, et j’ai été contaminée par la mode du healthy et du bio. Alors, oui, les légumes, les fruits, les gâteaux faits à la maison, un régime à tendance végé, et une passion pour la purée d’amandes, le sucre de canne, et compagnie. J’adore manger, mais j’aime aussi manger sain.
    Certes, je ne me refuse pas un verre de Martini, ni un verre de vin, ni même des tartines de tarama, mais j’avoue que j’accorde une certaine importance à l’équilibre de mon alimentation. Ma mère est obèse, et je sais qu’elle en souffre toujours énormément. J’essaie de trouver des plats diététiques et attractifs qu’on se partage toutes les deux, c’est important aussi, et je veux éviter des problèmes de poids graves (graves, pas le fait de faire du 42, j’y suis déjà. Selon Elle, je suis obèse, en même temps: pensez, 65 kilos pour 1m72, on frôle l’obésité morbide!)
    Se faire plaisir, je suis 100% pour. Mais ce plaisir peut aussi parfois passer par des choses saines et une alimentation équilibrée (mais ça m’empêche pas de m’en griller une quand j’en ai envie, hein, je n’en suis pas au stade de l’orthorexie rigide)
    Je ne suis pas HS, Hélène, dis?

  • #91 Clémentine le 22 avril 2009 à 12 h 29 min

    @ AIX : “les vaches grossissent en ne mangeant que de l’herbe ».
    C’est absolument génial cette phrase ! Et d’une logique inplaquable ! J’ai pourtant habité 25 ans en face d’une pâture à vaches, et ça ne m’a pourtant pas empêchée de passer une année à me faire vomir dès que j’estimais avoir trop mangé !!! Quelle connerie…

    Entre nous, qui ne s’est jamais sentie coupable d’avoir envie d’un dessert à la fin d’un repas au resto ? Ben j’ai remarqué un truc incroyable : depuis que je commande un dessert à la fin du repas, toutes les autres nanas s’y mettent !
    Les mecs : « T’as encore faim ? »
    – Non, mais j’en ai grave envie !
    Paf ! Et voilà !

  • #92 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 12 h 36 min

    Chérine (85) tant mieux alors ! :-)

    MushiMushi (87) selon actimel s’en est un, évidemment selon eux il est tellement puissant qu’il gardera les enfants et sortira le chien :-) mais vu comme le concept de « bifidus actif » fait hurler de rire les scientifiques (le bifidus n’est pas actif ou inactif bref c’est un argument de com) et que l’AFSSA a fait changer les allégations du produit (non il ne garde pas réellement les enfants ;-)), il vaudrait mieux trouver autre chose, malheureusement je t’avoue que je ne connais pas de marques précises qu’on trouverait en grand magasin et qui en contiennent.
    Mes levures je les ai trouvées en pharmacie tout simplement, je viens de regarder sur ma boîte, c’est en délivrance libre (en Belgique en tout cas mais je ne vois pas de raison que ce ne soit pas le cas ailleurs).

    Sagattine (88) ce médecin est vraiment bizarre en quoi le poids jouerait-il sur une angine ? Et si tu fais du 42 tu es loin de te mettre en danger, et tu as raison, sur quelqu’un d’autre ça aurait pu provoquer l’horrible réflexe régime…
    Pour le xénial en vente libre je trouve ça criminel, surtout que ses effets ne sont absolument pas miraculeux et son usage devrait être réservé à des cas précis ou rien d’autre ne peut aide.

    Kana (89) comme on le dit toujours ici, la cigüe est naturelle ;-) tu fais bien de laisser ton sirop de goyave au placard hihi :-)

  • #93 Mithra le 22 avril 2009 à 12 h 48 min

    Merci Stephanie, ca ne fait pas de mal de faire une petite piqure de rappel juste avant l’ete, avec tous ces magazines debiles qu’on voit partout !

    Pour celles qui s’interessent aux rapports entre le business de l’agro-alimentaire, la sante publique et l’impact environnemental et humain de nos habitudes de consommation alimentaires, je conseille deux bouquins (en anglais mais je crois que le premier a ete traduit) :
    « Fast Food Nation, what the all-american meal is doing to the world » par Eric Schlosser, et « Not on the Label, what really goes into the food on your plate », par Felicity Lawrence.

    Ca se lit tres bien, c’est pas du tout bourre de chiffres ni de statistiques, c’est pas moralisateur ni ecolo-parano, c’est ecrit du point de vue des humains qui produisent et qui consomment, bref c’est d’utilite publique !

  • #94 Tronch2cake le 22 avril 2009 à 12 h 49 min

    L’histoire de Sagattine m’a fait rire jaune quand même….
    Je suis étudiante et chaque année sur le campus on a un RDV obligatoire avec une infirmière pour voir le moral des troupes.
    Et ben sur 150 nanas de mon amphi, elle nous a toutes déclarées en surpoids voire même en obésité !!!!!
    Je remplis bien mon 38 (je suis quand un peu limite pour Elle ;-) ) et elle m’a fait la moral en disant que je mangeais comme une « vache » (oui oui) et qu’il fallait que j’arrête de « bouffer » toute la journée…
    J’imagine l’impact sur les personnes un peu complexées…
    Ben je me suis fait une bonne tartiflette en rentrant pour la peine !

    PS : Mort à l’aspartame!!!!

  • #95 Splatchounette le 22 avril 2009 à 12 h 55 min

    J’ai beaucoup aimé ton article.

    je sais pas si je suis HS, mais j’ai remarqué que souvent, les gens qui ont fait beaucoup de régimes sont des pros du savoir alimentaire. Et pourtant, ils ont de la peine à l’appliquer. Et ça, je pense que ça vient du fait qu’on nous culpabilise avec notre image, mais aussi avec le sacro saint « il faut manger saint et équilibré » et que de l’autre côté, notre cerveau nous dit « mais fais-toi plaisir 2 mn! »

    Bordel, on a qu’une vie, alors mangeons ce qui nous fait plaisir, sans tomber dans l’excès. Oui, en mangeant mon snickers, je perds 5 mn de ma vie, mais si c’est 5 mn à me faire ch… j’en vois pas la peine !

  • #96 MushiMushi le 22 avril 2009 à 12 h 58 min

    @ Stéphanie (mais une autre) : merci pour ta réponse.
    Sans tomber dans le trip « on nous cache tout – on nous dit rien – l’ Etat nous ment ! », c’est quand même frustrant de se dire que les petites quidam comme moi pour qui la formation scientifique s’arrête en classe de 4ème, et bien on n’y connait rien finalement et que les marques (ou la pub, les magazines…) peuvent bien nous dire ce qu’ils veulent et faire les raccourcis qu’ils veulent, on ira pas vérifier (enfin, pas moi quoi !) Même si au regard de tout ce qui a été dit, je vais regarder de plus près cette histoire de « trans » dans les plats tout fait maintenant ;-)

  • #97 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 12 h 59 min

    Mithra (93) merci pour les références j’essaierai de me les procurer !

    Tronch2cake (94) mais c’est atroce ce que tu nous dis là, sur les 150 il y en a forcément que ça va traumatiser ou conforter dans la mauvaise opinion qu’elles avaient d’elles, ça devrait être interdit les gens comme ça (j’ai pas dit les infirmières hein les filles, juste les fous moralisateurs pour qui plus de 30 kg c’est obèse !). Bravo à toi pour ton réflexe tartiflette, je suis sûre que la délégation suisse sera fière de toi :-)

  • #98 mmarie le 22 avril 2009 à 13 h 07 min

    Merci merci merci Stéphanie !
    Ton billet est ultra clair et carrément d’utilité publique (et drôle et vivant).
    Savoir et transmettre : la combinaison gagnante ;-)))

    Bon, je me suis fait avoir, j’ai du sirop d’agave dans mon placard :-/
    Mais aussi du sucre complet délicieux. Et des tas de lentilles de toutes sortes. Et, et, et..
    Malgré des goûts plutôt sains, une gourmandise sans relâche et un poids relativement constant, j’ai quelques habitudes de « crasses » à réviser sans culpabiliser. Mais je suis à des lieues du frigo de mon père, bourré de faux beurre, de fromage allégé, de yaourts à l’aspartame : à pleurer, et tellement emblématique des gens qui croient ainsi se faire du bien.

    @Linde (49) : j’adhère !

    @Fanchette (69) :-D

    Merci encore Stéphanie – et Hélène, à nouveau, pour ce précieux espace.

  • #99 Lariska le 22 avril 2009 à 13 h 10 min

    Merci pour cet article; j’ai appris beaucoup de choses notamment sur le glucose-fructose.
    Comme beaucoup je trouve lamentable que l’industrie agro-alimentaire continue à mettre des tas de cochonneries dans les produits, en toute connaissance de cause, et simplement pour réduire les coûts!!
    Pour rebondir sur le sujet du sucre, j’ai appris récemment que le nom « cassonade » était juste un nom commercial et ne correspondait à rien de précis concernant le produit. La plupart du temps, il s’agit de sucre (de canne) recoloré avec du caramel (comme le rhum ambré, qui est vendu X fois plus cher alors qu’il y a juste un peu de colorant dedans). Les industriels du sucre reçoivent des pays producteurs du sucre de canne blond, en vrac, qu’ils conditionnent/blanchissent/colorent eux-mêmes…
    Ben moi j’ai comme eu l’impression qu’on m’avait raconté des craques pendant des années quand j’ai appris ça…

  • #100 Lila le 22 avril 2009 à 13 h 12 min

    Merci Stéphanie pour ces conseils ! J’ai moi- même entamé un « régime » il y a un peu plus d’un mois et j’ai déjà perdu 3 kilos. Mais je ne fais pas de régime spécial, je ne me prive pas, d’ailleurs je ne me considère pas au régime, ce n’est que du bon sens comme tes conseils ! C’est-à-dire éviter les plats ou biscuits industriels, y aller mollo sur les trucs gras ou le chocolat (mais en manger quand même un peu ;)), se remettre au sport, et surtout manger à ma faim. Je ne souhaite pas devenir un squelette mais déjà perdre 2 tailles de fringue me semble un bon objectif (passer du 46 au 42). Et surtout, ne pas lire les magazines féminins qui nous traitent de « grosses » au delà du 38 !

  • #101 Martine le 22 avril 2009 à 13 h 19 min

    Merci Stéphanie (mais une autre) pour cet éclairage instructif.
    Sensibilisée aux effets nocifs des acides gras trans, j’ai essayé de les bannir de mon garde-manger. Mais, mon choupik aime petit déjeuner avec du pain de mie et dans mon supermarché (je suis à la campagne donc je n’ai pas trop de choix) les références proposées contiennent des huiles hydrogénées. J’en ai parlé à la responsable du rayon qui m’a regardée comme une extra-terrestre (une extra-terrestre chiante, empêcheuse de tourner en rond…). je n’ai pas réussi à la convaincre de changer de marque. Du coup, je me suis décidée à écrire à la direction du magasin. J’espère que je serai entendue…

  • #102 Jube le 22 avril 2009 à 13 h 25 min

    En tant que scientifique également, je ne peux qu’aprouver ton texte Stéphanie (mais une autre) car dans ce domaine trop d’informations (et de désinformations) circulent et on n’a qu’à tendre l’oreille pour entendre tout et n’importe quoi sur ce sujet.
    Ton texte est très bien fichu et remet les idées en place sur le choses essentielles à savoir dans ce domaine !
    Tu parlais de l’interdiction de certaines graisses au Danemark, la ville de New-York a également interdit l’utilisation dans les restaurants des huiles de friture contenant des graisses hydrogénées en 2007. Et depuis le 1er juillet 2008 elle interdit tous les plats et aliments contenant plus de 0,5 grammes de graisses hydrogénées des menus des restaurants.
    Personnellement cette histoire de graisses trans me parle depuis un bon moment et comme une « psychopathe » que je suis pour ce genre de choses je les traque tant que possible dans les produits que j’achète, mais je crois que la majorité de la population n’en a même pas conscience. La communauté MBDF est désormais bien informée grâce à toi :))

    @Titburette: j’adore ton commentaire, j’aurai pu faire exactement le même ;))

  • #103 Ysoriane le 22 avril 2009 à 13 h 26 min

    J’ai vraiment beaucoup aimé ce texte Stéphanie (mais une autre) ! bien que scientifique, il est surtout plein de bon sens et d’humour (…inanition à la fesse molle ,-)))…j’adore!!!). Un vrai petit bijou qui, en plus, remet les pendules à l’heure. Merci beauoup !

  • #104 oriane le 22 avril 2009 à 13 h 27 min

    Merci Stéphanie ! Je suis sur la bonne voie avec ma levure de bières à priori… En tout cas, je digère déjà mieux depuis que j’en prends. Et c’est vrai que les yaourts (nature je pense que c’est le mieux) favorisent la digestion. Bref, mangeons équilibré, il n’y a rien de mieux !

    Et merci Maxine pour l’exlication sur les graisses saturées :)

  • #105 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 13 h 35 min

    Mmarie (98) merci beaucoup ! Je vais me mettre aussi au sucre machin si tout le monde en dis tant de bien (jusqu’ici je l’ai pas trouvé en fait :-)).

    Lariska (99) ah c’est intéressant ce que tu dis ! Je t’avoue que j’appelle cassonade tout ce qui est sucre roux parce que c’est comme ça qu’on en parle depuis toujours chez moi, bouh je vais faire plus attention !
    Pour la déception je connais ça aussi, sur plusieurs domaines je me suis dit qu’on se foutait quand même bien de nous.

    Lila (100) t’as tout compris, si ça peut te motiver j’ai perdu 25 kg en 5 ans en suivant ce chemin là :-) pas vite, pas dans l’objectif de devenir transparente, pas repris :-)

    Martine (101) oui les gens ne comprennent pas pourquoi on cherche quelque chose « sans » au prétexte qu’on a toujours mangé comme ça, sauf que non en fait, la solution pas pratique en attendant ça peut être de faire son pain ? Je sais qu’Anne de Papilles et Pupilles a des chouettes recettes de pain de mie, mais c’est longuet à faire.

    Jube (102) je suis contente que tu approuves ! Merci et bonne chasse :-)

  • #106 sagattine le 22 avril 2009 à 13 h 54 min

    Je suis d’accord avec toi Stéphanie pour le Xénical.
    Ce médicament a été autorisé à la vente sans ordonnance en France depuis quelques mois, dans une formule plus légère que celui vendu avec prescription. Pris avant un repas, il permet de faire passer les graisses dans les intestins…. attention ne pas prévoir pendant un week-end en amoureux parce que selles grasses et gaz huileux en perspective!!!!!!!!
    Le problème c’est que si une personne en vrai surcharge pondérale (avec donc un risque pour la santé) en prend, c’est avec le suivi d’un médecin. Donc point besoin d’un médicament sans ordonnance, puisque le médecin est derrière…. Si c’est une personne qui n’a pas de raisons médicales pour suivre un régime, alors là c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres! Non seulement parce que dans la folie de la minceur on peut aller très loin (combien de filles très minces se trouvent trop grosses??) et que ce médicament peut encourager certaines à continuer dans cette voie sans issue, et d’autre part parce que faire croire qu’un médicament peut résoudre des problèmes de poids c’est se faire du fric sur le malheur des gens. Et ça c’est comme les sectes, ça me dégoûte!
    Quand cette nouvelle a fait un tollé dans une partie de la communauté médicale, qu’est-ce qu’on a entendu : la formule est réduite de moitié (qui vérifie qu’on en prendra pas deux?), le prix est dissuasif (ha bon? personne n’est capable de se ruiner pour être un peu plus mince??) et les pharmaciens contrôleront à qui ils le vendent (« mais si je vous jure je le prends pour ma mère qui est obèse », ça va hein, j’ai réussi à acheter des clopes à 13 ans…) éventuellement en leur demandant leur IMC (celle là je crois que c’était la meilleure…. bientôt on va nous demander notre IMC pour tout et n’importe quoi!!).

    Sinon, moi j’avais une meilleure solution : ne pas le mettre en vente libre. Et tant qu’à faire retirer toutes ces poudres de perlimpinpin qui promettent monts et merveilles et qui ne font fondre que le porte-monnaie et l’estime de soi (sans compter que ça peut être dangereux…. il fut un temps où des amphétamines étaient vendues comme coupe-faim…. ou des œufs de ver solitaire…)

    Pour celles qui croiraient encore aux régimes miracles, je vous conseille cet article très instructif!
    http://www.gros.org/regimes/differents-regimes.php

  • #107 Carlotta le 22 avril 2009 à 14 h 06 min

    Super billet, Stéphanie (mais une autre), il est clair autant que rigolo, merci!
    Je renchéris, j’ai toujours été une menue gourmande sans faire de régime, mais je suis jeune, c’est donc peut-être à attribuer à mon métabolisme autant qu’à ma douce insouciance… Par contre, j’aimerais bien savoir si tu es aussi renseignée sur l’alimentation et la peau: j’ai un peu d’acné, et on a tendance à l’attribuer à ce que je mange de gras, de sucré… ou de poivré. Ou à accuser les hormones. Je comprends rieeeeeeeeen, on nous cache tout!

  • #108 Gridou le 22 avril 2009 à 14 h 13 min

    Avec mes 40 kilos mouillée, je ne me sens pas du tout concernée par ton texte mais je l’ai pourtant lu avec beaucoup de plaisir et le sourire aux lèvres. Le coup des tartines de rien saupoudrées d’air m’a même fait beaucoup rire :D

  • #109 Jube le 22 avril 2009 à 14 h 20 min

    Pour revenir sur la dénomination du sucre, normalement :
    La cassonade (sucre roux) est un sucre de canne brut (donc pas encore raffiné ) cristallisé.
    Le sucre blanc cristallisé est obtenu à partir du raffinage du sucre roux de canne ou bien à partir des betteraves.
    Le sucre vergeoise est issu d’un sirop de betterave coloré et parfumé par les cuissons successives (en fonction de la cuisson on a vergeoise brune ou blonde).
    Après je ne sais pas s’il y a des entorses commerciales et marketing sur toutes ces dénominations…. tout est possible de la part des industriels, mais je pense que les producteurs de sucre veillent au grain.

  • #110 schtroumpfette le 22 avril 2009 à 14 h 22 min

    oriane : les intestins fragiles il suffit parfois de retirer le pain blanc, les petits pois…….et plutot avoir une alimentation « pauvre en résidus »

  • #111 Clémentine le 22 avril 2009 à 14 h 25 min

    Eh, vous avez entendu parler de la cie aérienne qui veut faire payer le prix du billet d’avion par rapport à l’IMC ?
    http://news.google.fr/news?pz=1&ned=fr&cf=all&ncl=1299453688
    Je trouve ça vraiment dégueulasse !

    Mon père voyage constamment pour son boulot. Il mesure 1m95 pour 110 kilos, chausse du 47. C’est un « beau morceau » et il a bien du mal à rentrer dans les sièges d’avion… Mais dans son cas par exemple, il ne s’agit pas d’une réelle obésité mais tout simplement d’une constitution génétique « hors normes ».

    A quand une taxe pour la connerie ?

  • #112 beecoz le 22 avril 2009 à 14 h 29 min

    @ Clémentine
    Cette compagnie aérienne avait également émis l’idée de faire payer l’usage des toilettes dans leurs avions.
    Pub gratuite ou pas ?

    Moi, je les trouve encore un peu timide dans leur démarche, parce que si voyager à côté de quelqu’un de très grand et de très large est inconfortable (notamment les hommes qui ont cette fâcheuse tendance à bien écarter les jambes pour ne pas maltraiter leur bijoux de famille…), quid du voisin qui a une haleine de chacal ? Allez, surtaxe !

  • #113 Nathalie de Lausanne le 22 avril 2009 à 14 h 31 min

    @marieuh: mon chéri aussi étudiant en médecine m’a dit que ça devait durer au moins 40mn (environ) pour que ça devienne efficace. Tu as aussi vu ça en cours que c’était pls de 10mn?

  • #114 oriane le 22 avril 2009 à 14 h 33 min

    @ Schtroumpfette : En général je prends du pain complet, mais ce sont plutôt les légumes que j’ai du mal à digérer. Mais avant tout allait bien, je crois que mes intestins sont juste fatigués après certains médicaments et mauvais traitements !
    Ceci dit j’ai un terrain favorable aux désagréments, j’ai eu un polype à 8 ans, et n’ai jamais surveillé depuis. Il est temps que je passe des examens… En tout cas merci !

  • #115 Dorothée le 22 avril 2009 à 14 h 41 min

    Stéphanie (mais une autre), sérieusement, il FAUT que tu nous dises TOUT ce que tu sais!

  • #116 Tigresse folle le 22 avril 2009 à 14 h 51 min

    Merci Stéphanie (mais une autre) pour tous ces renseignements fort utiles^^ moi je faisais partie jusqu’à il y a quelques minutes de ceux qui mangent de bonnes tartines de pain de mie Harris au Nutella en croyant faire quelque chose de parfaitement anodin…
    En tout cas j’ai hâte de voir la tête de mon homme quand je vais interdire le nutella à la maison à cause des acides gras trans^^
    (en vrai une interdiction totale du nutella je me sens pas capable de le faire, hein, faut pas déconner ! mais en tout cas je vais regarder plus attentivement les étiquettes désormais)

  • #117 schtroumpfette le 22 avril 2009 à 14 h 52 min

    oriane, j’ai fazit 3 occlusions en un an, alors si je peux t’aider…… légumes cuits plutot que cru, sans peau pelure et autre ! pas de champignon, pas de choun pas de petits pois, ……. et des laitages 0%, le gras du lait est difficile à digérér !

  • #118 Fanchette le 22 avril 2009 à 15 h 14 min

    Tigresse folle : avant de mourir de tristesse par manque de Nut&la vérifie sur les étiquettes car je ne suis pas sûre que la pâte à tartiner célèbre contienne des acides gras trans…
    Pour celles qui sont adepte du « j’faistout moi même » : les filles de tambouille ont une super recette de remplacement : http://tambouille.fr/recettes/caranut
    L’histoire ne dit pas si y’a des trans dans les car-en-barre : c’est infernal.

  • #119 M’dame Jo le 22 avril 2009 à 15 h 19 min

    Alors il semblerait qu’on puisse continuer le Nutella:

    SUCRE, HUILES VEGETALES, NOISETTE (13 %), CACAO MAIGRE EN POUDRE (7,4 %), LAIT ECREME EN POUDRE (5 %), LACTOSE, LACTOSERUM EN POUDRE, EMULSIFIANT : LECITHINE DE SOJA, AROME.

    (Donc HUILES, pas GRAISSES végétales.)

    Ouf.

  • #120 Neige le 22 avril 2009 à 15 h 22 min

    Merci Stephanie pour l article^^ Je suis une adepte du jeune Buchinger que je pratique 2 fois par an pdt 1 semaine et cela a des resultats merveilleux… sachant que l on se nourrit alors d eau, d air et de soleil … A la fin du jeune, la chose la plus merveilleuse est de croquer une simple pomme^^. Quand le jeune est bien realise et encadre (= ni affame ou en hypoglycemie…), chaque aliment que l on redecouvre a un gout nouveau et surtout le rapport a la nourriture change completement pour devenir 100% energie et plaisir ! Yeaahhh…

  • #121 M’dame Jo le 22 avril 2009 à 15 h 23 min

    (Mais à part ça, en magasin diététique, il existe des pâtes à tartiner aux noisettes et chocolat qui sont irréprochables de ce côté-là…. par contre, au goût, j’en sais rien. Faudrait organiser un panel.)

    Bon, déjà que c’est pas le même en france et en allemagne…. http://www.dailymotion.com/video/x5tid5_differences-nutella-france-allemagn_lifestyle
    Je ne sais pas où se situe le nutella suisse….

  • #122 Auyo le 22 avril 2009 à 15 h 38 min

    Je suis aussi ingénieur agro-alimentaire et je ne peux qu’approuver toutçaquetuasdit ! Lors de mes études d’ingénieur, un prof, un grand ponte spécialiste des corps gras, nous avait alerté sur les graisses hydrogénées et les acides gras trans qui en découlaient. Dès lors, je n’ai eu de cesse de traquer ces affreuses bestioles. Hélas, le chemin est long et difficile tant elles se cachent partout. Même dans les sachets de préparation pour cappucino ou les herbes aromatiques surgelées ! Sales bêtes ! Mes études datent d’il y a 15 ans et je vois que les autorités françaises n’ont toujours pas mis le nez dans les affaires des industriels pour supprimer les graisses hydrogénées.
    Ces graisses sont fortement cancérigènes et font exploser le taux de cholestérol. Double effet kiss kool…
    Attention, ce n’est pas parce qu’un produit est biologique qu’il ne contient pas d’acides gras trans. Des biscottes ou du pain de mie bio peuvent contenir des graisses hydrogénées. Elles sont d’origine bio, mais hydrogénées quand même.
    A fuir aussi : l’huile de palme et de palmiste !
    Enfin, puisque nous sommes dans le gras jusqu’aux oreilles, petite précision : la meilleure huile pour la santé est l’huile de colza et pas l’huile d’olive. Et on peut CHAUFFER l’huile de colza sans problème ! C’est vrai qu’elle dégage une odeur de poisson en chauffant (en raison de sa teneur en oméga 3) mais elle n’est pas nocive pour autant.

  • #123 Alix le 22 avril 2009 à 15 h 39 min

    Oh My God ! Je viens de réaliser de mon erreur monumentale.
    Ici, aux Etats-Unis, il y a des étiquettes dans tous les sens avec la mention « no trans fat ». Jugement rapide de ma part, je me dis « oulà, ces amerlocks, encore en train de s’inventer des arguments marketings pour mieux vendre à de pauvres clients noyés dans les notions de healthy, hearty, organic, no-rbst (Dieu sait ce que c’est). Et puis de toute facon, ils feraient jamais ca en France »
    Des clous, oui !

    Merci Stéphanie (mais une autre) pour l’article, très intéressant.

    2 dernieres choses:
    – Privilégiez le thon qui mentionne que leur pêche protège les dauphins
    – Du coup les fonds de pâtes feuilletées, c’est bourré de graisses saturées trans, non?

  • #124 Auyo le 22 avril 2009 à 15 h 41 min

    Tigresse folle, le nutella est exempt de graisses trans. Par contre, « huile végétale » c’est quand même flou. De quelle huile s’agit-il ? Car entre colza et palme, il y a une sacrée différence !
    Quant à Harry’s, cette marque est en train de changer la recette de ses pains de mie et se met à communiquer sur les paquets, sur l’absence de graisses hydrogénées.

  • #125 Auyo le 22 avril 2009 à 15 h 42 min

    Alix : toutes les pâtes du commerce contiennent des graisses hydrogénées sauf si…elles sont pur beurre ! C’est plus cher forcément mais ça craint moins.

  • #126 Titburette le 22 avril 2009 à 15 h 46 min

    Pardon pour l’erruer sur le Nutella mea culpa!

  • #127 Emma le 22 avril 2009 à 15 h 54 min

    Un peu à contre courant, je n’osais pas trop ramener ma fraise dans ce débat, mais c’est vrai que comme Kana (com 89), la lecture du livre « Toxic » de William Reymond m’a littéralement terrifiée et a radicalement modifié mon alimentation (passage au bio).
    La deuxième partie surtout est très instructive, et explique la façon dont les industries agro-alimentaires fabriquent ce qui se retrouve nos assiettes. La viande aux hormones, les farines animales, la non-gestion des « déchets » de l’agriculture intensive, les pesticides, fongicides et herbicides dans le légumes et les conservateurs et additifs dans le reste, au secours ! Cette lecture m’a permis de vraiment prendre conscience de ce que cela signifiait et impliquait comme conséquences sur ma santé. J’essaie désormais de m’en passer.
    En outre, il ne faut pas tout mélanger. Manger bio ne signifie pas que manger des légumes, et manger des légumes ne signifie pas forcément manger triste. ;-)
    Signé : une gourmande

  • #128 Milys le 22 avril 2009 à 15 h 55 min

    J’arrive un peu tard mais je tiens à dire un grand merci à Stéphanie (mais une autre) pour cet article complet qui tord le cou à toutes les tendances régime qui fleurissent en cette veille de saison estivale. Il faut toujours le rappeler  » manger est plaisir », c’est ce que je me dis le plus souvent mais la culpabilité reste parfois face aux martèlements du diktat « all skinny », en français, le 36 comme nouvelle norme. Etant pourvue de hanches et de seins, c’est clair que c’est foutu pour un 36 et je m’en contrefiche. De là à dire que je vis bien mon 42/44, c’est autre chose.
    Puis, depuis des années que je me bats à ne pas succomber aux sirènes de l’allégé, c’est bien que tu expliques pourquoi, l’allégé c’est de la couillonnade marketing.

    En plus, avec l’article de Elle sur les rondes et sexy « qui font du 38 » et le super dessin de Pénélope qui est le reflet exact de ma pensée, qu’ils fassent défiler des cintres en fer sur leur podiums de mode, bientôt, on ne verra plus la différence de toute façon. Je m’énerve toute seule chez moi, je bouillonne face à cette stigmatisation des « supérieures à la taille 36 ».

    Sinon, régulièrement, je mange mes légumes cuits au micro-ondes, oui, oui au micro-ondes car c’est le moyen de cuisson qui fait perdre le moins de vitamines aux légumes (il en demeure 90% après cuisson, contre 60% pour une cuisson vapeur je crois). Je n’ai pas l’étude scientifique sous la main. Peut-être pourriez-vous confirmer?

    @Neige: je crois que tu n’as pas compris l’article de Stephanie, le jeune n’est pas bénéfique pour le corps en général.

  • #129 Carobine le 22 avril 2009 à 16 h 17 min

    Bon, j’ai lu tous les coms jusqu’au bout mais juste un truc dans le lot m’interpelle…
    Je suis étudiante en médecine donc j’ai des cours de bioch où…on nous apprend que les acides gras servent de réserve énergétiques via acétyl coA etc.
    Mais pas que les muscles sont une réserve énergétique. Quand on est carencé en protéines on neremplace pas ses 300-400g journaliers protéines « consommées » mais les acides aminés ne sont pas utilié comme réserve énergétique préférentiellement aux acides gras en tant que tels…c’est une toute petite nuance mais je voulais avoir ton avis sur le sujet?

  • #130 tif le 22 avril 2009 à 16 h 22 min

    @neige: au risque de me répéter mais je crois que tu n’as pas compris le sens caché du billet de Stéphanie.
    Je viens de me renseigner quant au jeûne buchinger. Je respect complètement tes envies et ce qui le rends à tes yeux attrayant et essentiel à un bien être physique et spirituel. Personnellement, rien qu’en lisant la page de présentation j’ai sauté en l’air. Je connais tant de prsonnes souffrant d’une terrible envie de maigrir, je les ai imaginés lire la page de présentations…je me suis mise à leur place et ce qui m’a carrément sauté aux yeux c’est que l’air de rien ils spécifient très vite le nombre de calories que leur jeûne apporte. Je crois que quelqu’un qui est mal dans sa peua, n’en a rien à ciré de l’aspect spirituel et solidaire de ce jeûne mais se concentrara essentiellement sur le nombre de calorie que cette méthode préconise par jour, et j’appelle ça de l’irresponsabilité- Je n’ai pas lu très en amont et encore mojns en profondeur les explications, mais je rrejoins Milys .

  • #131 Carobine le 22 avril 2009 à 16 h 35 min

    En fait je te relis et je confirme mon incompréhension… »jamais de la graisse ne pourras faire du sucre »…oui mais ag entre dans le cycle de krebs via acetyl coA…nan?

  • #132 Pablo (marathonien ordinaire) le 22 avril 2009 à 16 h 39 min

    Il est très pertinent (et très plein d’humour) ton billet, Stéphanie (mais une autre) ! Je crois que le principe est clair : tout ce qu’on mange et qui n’est pas brûlé (par le métabolisme de base + l’activité physique) est stocké dans le corps, pour la plupart sous forme de graisse… Et que les stocks indésirables ne se dissipent pas tout seuls (ni avec un régime), il faut justement… les brûler ! Or, quand on fait un peu de sport, le combustible qu’on utilise pendant les premières minutes est plutôt le glycogène, c’est pour ça que 10 minutes de marche (comme tu dis) sont à mon avis insuffisantes pour lancer le métabolisme des graisses… C’est au fur et à mesure que le temps d’exercice s’écoule que les graisses sont plus sollicitées ; et pour cela, tout exercice aérobique convient [aérobique</i se traduit en gros par le principe de ce que la durée doit l’emporter sur l’intensité : la marche normale comme tu le suggères, la course à pied lente, le vélo à rythme tranquille, etc.]. D’après ce que j’ai lu (mais je ne suis pas un spécialiste, non plus), il faut attendre au moins 45 minutes d’exercice ou plus pour que la consommation de graisses soit plus efficace. Il y a aussi le facteur entraînement, ou habitude, ou pratique : lorsqu’on s’habitue à faire un peu d’exercice, le corps s’habitue aussi à utiliser comme combustible plutôt la graisse (parce que le corps se rend compte que c’est plus efficace énergétiquement : pour donner la même énergie, il en faut beaucoup moins que de glycogène – c’est pour ça aussi qu’il est si dur de perdre de la graisse…).

    Il faut en tout cas faire attention d’avoir toujours des réserves de glycogène dans le corps pendant l’exercice (en mangeant s’il est nécessaire pendant celui-ci, et aussi par la pratique – ou l’entraînement, si on veut) car comme tu le dis si bien le cerveau ne fonctionne qu’au glucose (son manque entraîne par exemple le redoutable mur du marathon , vers le km 32 : c’est comme si on se cognait la tête contre un mur… : mais vous n’êtes pas obligées d’en arriver jusque là ! – je dis ça surtout pour toi, Hélène ;-) ).

  • #133 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 16 h 39 min

    Neige (120) pour moi le jeûne encadré ou non est un danger, par contre je conçois bien qu’on soit ravi d’un rien quand on recommence…

    Milys (128) pour la cuisson au micro-onde il y a ceux qui hurlent qu’on va attraper un cancer du petit orteil en l’utilisant, je n’en fais pas beaucoup usage parce que je ne sais me servir d’un microonde que pour réchauffer le lait mais comme c’est une cuisson sans eau et rapide elle est effectivement probablement efficace pour conserver les vitamines.

    Carobine (129) c’était ma hantise les doc et les étudiants en médecine en écrivant ça :-)))
    Désolée pour les non plongées là dedans ça va être indigeste.
    Je ressors mon cours : il y a mise en route lors du jeûne prolongé de la protéolyse musculaire, elle permet l’apport d’énergie et de source de carbones nécessaire à la néoglucogénèse, il y a également production de NH4+ qui est toxique pour l’organisme.
    Le glycérol ne peut être une source majeure d’énergie, en effet pour couvrir les besoins en glucose il faudrait consommer environ 1,8 kg de graisse ce qui produirait en tout 16 200 kCal, c’est pour ça que ce n’est pas une voie utilisé. Par contre les AG générés lors de la lypolyse servent eux de substrat au muscle. Si il y a excès d’Ac Coa il est transformé en corps cétoniques et est utilisé par le cerveau (si vraiment il y a carence en glucose abominable, le cerveau utilise principalement exclusivement du glucose, il a un besoin de 144g de glucose/j, en cas de pénurie il peut utiliser des corps cétoniques).

    Voilà j’espère avoir répondu correctement, c’est ce que j’ai compris de tout ces mécanismes, je crois que si tu veux qu’on en discute plus on fera ça par mail pour ne pas dégoûter tout le monde :-)

  • #134 Carobine le 22 avril 2009 à 16 h 45 min

    Rhaaa lol t’inquiète il n’y avait volonté d’aucune polémique ni d’ailleurs d’aucun jugement…comme tu l’as vu j’ai essayé de pas trop scientifisé le tout. En faitc’était juste pas soucis d’excactitude…
    Ok, ok ça change pas exactement mon avis, mais ça m’apporte des précisions…
    Merci de t’être donné la peine de me répondre!!

  • #135 Alix le 22 avril 2009 à 16 h 47 min

    @ Auyo : Merci pour la réponse, je me mets au pur beurre (miam !)

  • #136 Aline le 22 avril 2009 à 16 h 47 min

    Pas lu tous les commentaires, z’etes trop bavardes les filles ;)

    Moi je suis dièt, et totalement d’accord avec cet article!
    Il faut arrêter de faires tous ces régimes restrictifs qui ne mènent à rien!ça entraine une perte de nos sensations et c’est là que tout se dérègle, alors qu’à la base notre organisme s’en sort très bien! Malheureusement, ce genre de pensées n’est pas assez « vendeuse » donc on trouve tout et n’importe quoi!
    ll faut manger de tout, à sa faim, sans être frustrée et culpabilisée!

  • #137 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 17 h 01 min

    Pablo (132) roh Le Pablo :-))
    Oui ça confirme ce que disent d’autres, je viens de me replonger dans cette partie de cours et je trouve pourtant l’information que j’ai donnée, ce qui ne signifie absolument pas que la votre soit fausse, une erreur d’information de l’intervenant ou une volonté de nous pousser à bouger même un peu… J’aurai la réponse si je vais le voir pour lui demander, je vous tiendrai au courant :-)

    Carobine aucun problème je le disais aussi en riant, par contre je pense aussi qu’on ne nous fait pas voir les choses dans la même optique malgré tout, en médecine ou en ingénierie on a quand même pas le même but à la fin, donc j’ai juste voulu te montrer ce qu’on avait eu comme information, pas te convaincre, je pense que les étudiants en ou médecins passés aujourd’hui s’y connaissent quand même mieux là dedans que moi, en tout cas j’espère :-)
    Ah oui et j’aurais dû écrire AG en fait, mais bon… Et sinon par le cycle de Krebs non ça ce n’est pas possible car les carbones donneront du CO2 par contre glycérol -> glucose c’est possible mais très peu utilisé.
    Toutes mes excuses à celles qui auront trouvé que c’était du chinois, écrire de manière intéressante et exacte c’est un travail énorme, je suis encore plus en admiration devant Hélène qu’avant, et puis devant Titburette et tous les gens qui arrivent à faire de la vulgarisation scientifique et qui font croire que c’est facile ;-)))) (c’est PAS facile :-))

    Aline (136) je suis très contente d’entendre ça de quelqu’un qui pratique ce métier, comme quoi il y a de bon diététiciens ! Par contre votre tâche de rééquilibrage des gens qu’on a bousillé à coup d’info contradictoires ne doit pas être facile !

  • #138 annaquine le 22 avril 2009 à 17 h 09 min

    Cette conversation est tout à fait passionnante !! Vive les scientifiques de MBDF !
    Je n’ai pas tout lu, mais je compte bien revenir ce soir pour vous lire toutes à tête reposée.

    Moi qui épluche des heures toutes les étiquettes des aliments en magasin pour éviter ceux qui contiennent de l’huile de palme, des graisses et des huiles hydrogénées et tous les pseudos « alicaments » , au profit de ce qui est pur beurre, qui utilise de l’huile de colza et du sucre roux : je bois du petit lait, là.
    Mais quel boulot ! Il y en a par-tout ! Y compris dans les céréales et les mueslis !

  • #139 Carobine le 22 avril 2009 à 17 h 12 min

    Complètement HS mais bon…en fait stephanie j’ai toujours trop peur de ramener ma fraise parce qu’on passe tellement de temps à me dire que les toubibs sont d’affreux pédants que parfois j’entends de vraies grosses conneries que j’ose pas relever lol…

    Merci de tes précisions en tout cas! Et de cette note…suis évidemment trop d’accord sur les trans…

    OMG toutes celles qui prennent des margarines ou faux beurres allégés « pour maigrir »…
    Ceci étant l’école du « on compte QUE en calories » et pas en biochimie nous a largement enfoncés…

  • #140 Lariska le 22 avril 2009 à 17 h 15 min

    Re-bonjour,
    je réponds à Jube (109) sur le sucre.
    En fait « sucre de canne non raffiné » est assez flou comme dénomination car dans les sucreries, on peut arrêter la cristallisation du sirop de canne à divers stades et avoir des sucres plus ou moins « complets » et plus ou moins foncés. Aucun d’eux n’est raffiné. Lorsque la cristallisation est totale, sans résidus, on obtient le rapadura ou muscovado ou toute autre dénomination de sucre complet vendue hors de prix dans les magasins bio.
    La plupart des usines sucrières fabriquent en grande quantité un sucre « moyen » roux clair qui part en conteneurs vers la France métropolitaine. Ensuite les industriels du sucre mélangent différentes provenances, et éventuellement ré-ajustent la taille des grains et la couleur (si besoin, hop! un petit coup de caramel) pour produire de la cassonade. Donc bien sûr ce n’est pas de la recoloration pure et simple de sucre blanc, mais ce n’est pas (plus) un produit brut.
    Pour finir mon histoire, après cristallisation du sucre, le résidu (la mélasse) est ensuite employé soit pour produire du rhum industriel, soit dans l’alimentation animale, soit pour la cuisine dans des tas d’autres pays que la France…

    Je précise que je tiens tout mon savoir que j’étale à la cuiller d’une visite d’usine sucrière et d’un musée à la Réunion. J’avais déjà remarqué que les locaux rigolaient beaucoup quand je leur parlais de cassonade… en fait pour eux ça ne veut rien dire!!

  • #141 Deilema le 22 avril 2009 à 17 h 16 min

    A la lecture des débats chimiques et biologiques entre étudiantes en médecine, sportifs ingénieuses agronomes, je me mets à la place des gens auxquels j’essaie d’expliquer le droit des procédures collectives (ou des marques, ou des successions…)
    « mékeskidi????? »
    alors que moi ça me parait limpide.
    Sur ce, je prends une grande respiration et je vais rappeler mes clients en essayant d’être la moins absconse possible ;))))))

  • #142 Armalite le 22 avril 2009 à 17 h 19 min

    Les régimes, c’est le Mal.
    Et je viens de lire le Elle de cette semaine: je suis tellement en colère que j’ai décidé que ce serait le dernier.

  • #143 Auyo le 22 avril 2009 à 17 h 24 min

    Annaquine, de toute façon, les céréales c’est pas top non plus. Les céréales sont fabriquées par un procédé qui s’appelle « l’extrusion » et qui consiste à chauffer l’amidon desdites céréales à haute température pour qu’elles gonflent et prennent une texture « soufflée » et croustillante. Or pas mal d »études scientifiques semblent confirmer que l’amidon cuit à haute température est cancérigène. Plus la température de cuisson est élevée et plus la teneur en composants cancérigènes est importante. Donc la croûte du pain, les biscuits et les céréales contiendraient ces substances.
    La présence de matières grasses lors de la cuisson de l’amidon est aussi un facteur qui augmente la teneur en substances nocives : exemples : frites, biscuits apéritifs (qui sont extrudés en plus), chips…

  • #144 Papillon le 22 avril 2009 à 17 h 26 min

    Merci beaucoup Stephanie (mais une autre), c’est un post limpide et je sais maintenant coment ça fonctionne tout ça. :))

  • #145 Astartee le 22 avril 2009 à 17 h 29 min

    C’est super intéressant ! Ce que j’aimerais savoir c’est s’il y a des substances chimiques potentiellement dangereuses dans les bonbons…

  • #146 double plus good le 22 avril 2009 à 17 h 40 min

    @ Auyo: si je me souviens bien, la premiere fois que j’ ai entendu parler des trans, c’ etait sur Marmiton ou tu expliquais ca tres bien, merci encore.
    Et Stephanie (mais une autre) merci pour ton billet, tres interessant egalement . Je suis tellement remontee contre ELLE que j’ en ai oublie la politesse (et desolee pour le manque d’ accents, mon clavier sait pas faire).

  • #147 NicoleW le 22 avril 2009 à 17 h 43 min

    merci beaucoup pour texte, c’est très parlant et très claire, ce sous alimenter pour maigrir, c’est du pipeau….. ça fait du bien de remettre les pendules à l’heure, avant l’été et ces maudits articles sur les régimes miracle…..
    un grand merci.

  • #148 Stéphanie de la ligne 12 le 22 avril 2009 à 18 h 10 min

    Oui, merci…
    Moi ça fait bien quelques années maintenant que je suis anti-régime, depuis en fait que mon dernier m’a fait perdre 15 kilos pour en reprendre 30.

    Mais c’est pas toujours facile de tenir le cap quand tout autour les bonnes âmes te disent que se serait tellement profitable pour toi ! J’en rêve un moment, puis après je reviens sur terre et je me dis que c’est mathématique, si je perds ces 30 là, dans 5 ans j’en suis à +40 !!
    Jusqu’au gynéco qui me culpabilise : »ben oui, mais si vous voulez avoir un bébé ma p’tite dame, va falloir les perdre ces kilos ». Euh vous êtes sûre ? Faudrait pas plutôt me ré-opérer une 5ème fois parce que mon utérus est merdique ? Le problème serait pas plutôt là ?
    De toute façon, perdre ces kilos j’en suis pas capable (je sais, elle m’a dit que personne n’était sorti gros d’Auschwitz. Charmant et délicat). Mais à part aller à Auschwitz donc, elle me conseille quoi ? Me clouer réellement au pilori (tu as vu ma petite, si tu manges pas tes 5 fruits et légumes par jour, à quoi tu vas ressembler) ? Ou alors elle me conseille de reprendre le régime « exclusivement poisson-courgettes vapeur » que j’ai suivi pendant 1 an ? Parce que en m’alimentant normalement, ça va être chaud ! Parce que oui, je mange 2 fois moins que mes collègues de boulot, mais mon corps qui a adoré ces supers diètes prolongées se contente maintenant de 2 petits pois (sans acide gras trans, ouf) pour assurer son métabolisme de base.

    Désolée pour ce coup de gueule, ça fait longtemps que je n’étais pas devenue toute rouge de fureur à ce sujet…En plus c’était HS…

  • #149 Stéphanie de la ligne 12 le 22 avril 2009 à 18 h 11 min

    PS : à part ça je suis aussi ingénieur agronome ;-)).

  • #150 patte_d_anguille le 22 avril 2009 à 18 h 20 min

    Merci beaucoup pour cet article Stéphanie (mais une autre) !
    Alors je ne suis pas du tout au régime mais je lis les étiquettes de ce que je mange (d’ailleurs parfois on doit me prendre pour une barge dans les rayons, ou pour une folle des régimes, alors que ça n’a rien à voir !) et je fuis tout ce qui a de l’huile de palme, l’huile de coprah, le sirop de glucose-fructose et les acides gras trans. Mais je me pose une question, quand on voit « sirop de glucose » tout seul, c’est safe ou ça fait partie des trucs à éviter ?

  • #151 Cécile de Brest le 22 avril 2009 à 18 h 21 min

    @ Stéphanie de la ligne 12: je n’ai envie de te dire qu’une chose : change de gynéco !! Mais ça ne me regarde pas, je te le concède ;-))

    Merci Stéphanie (mais une autre) pour ce billet qui m’apprend énormément de choses (pour ne pas dire tout), à moi, pauvre littéraire qui n’ai jamais rien compris à toutes ces histoires. Grâce à toi, c’est limpide.
    Et moi aussi, je dis à bas les régimes !

  • #152 Estha le 22 avril 2009 à 18 h 38 min

    @Stecha (90): argh pour le même poids et en étant plus petite (donc plus ronde a priori) je fais une taille de moins! (du 40)
    Comme quoi, foutons tous ces chiffres normalisants traumatisants à la poubelle, et crouic!
    Don’t worry, be happy, comme dit la chanson, c’est encore un des meilleurs moyens d’être en bonne santé ;-)
    (et puis oui, éviter les aliments industriels ne peut pas faire trop de mal).

    et merci Hélène et Stéphanie (mais une autre) pour ces débats.

  • #153 Hélène le 22 avril 2009 à 18 h 40 min

    sagattine (88) tout va bien, je comprends que tout ça te foute hors de toi.
    Et (106) merci pour ce commentaire !

    Stecha (90) je suis sûre qu’on peut ête obèse en mangeant bio… l’obésité n’a rien à voir avec la qualité de nourriture ingérée, mais avec ses quatitié : plus d’entrées que de sorties, tout bêtement.

    Tronch2cake (94) cette infirmière est à la limite de la faute professionnelle, je suis scandalisée !

    Carlotta (107 sois la bienvenue ;-)

    Aline (136) MERCI !! Ca fait plaisir d’entendre une diététicienne dire ça !

  • #154 Tronch2cake le 22 avril 2009 à 18 h 47 min

    @Hélène : un peu HS mais oui je suis du même avis que toi …
    Je pense que cette infirmière est même franchement dérangée car elle a trouvé une de mes amies à moi trop…. célibataire !!!!!!!!!!!

  • #155 Carobine le 22 avril 2009 à 18 h 47 min

    Tronche2cake tu es certainemetn dans la même académie que moi!!

    http://carolinelacarabine.hautetfort.com/archive/2009/04/03/le-cas-de-la-conasse-de-la-medecine-scolaire.html

  • #156 Lili-Lili le 22 avril 2009 à 18 h 50 min

    Tronchdecake, ton histoire me fait malheureusement penser à ce qui se passe en ce moment même sur le site de ELLE… Assez écoeurant, je vous laisse constater :

    http://www.elle.fr/elle/mode/dossiers-mode/sexy-ronde-et-fashion/(gid)/874154

  • #157 Hélène le 22 avril 2009 à 18 h 56 min

    Lili-Lili bienvenue à toi (et bien au moins Elle est sûr de faire de la page vue, avec ce papier… c’est à se demander si ça n’était pas le but…)

  • #158 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 18 h 56 min

    Carobine (139) pas de problème, les ingénieurs aussi sont considérés comme des monstres pédants, faut montrer son nez justement pour que l’idée passe !

    Lariska et toutes les autres entre le sucre et le chocolat on apprend pleins de choses entre les lignes ici :-)

    Deilema (141) : AH ! Donc ce texte était d’utilité publique mes frères et soeurs, les avocats vont se faire comprendre ;-)))) je t’avoue que le droit pour moi c’est déjà abscons mais le pire c’est l’économie, les livres de machins et autres brols, je peux pas :-) (désolée aux économistes du coin).

    Astartee (145) hinhin, on dirait moi et les sablés bretons :-) je pense que certains bonbons ne doivent pas avoir échappé à l’influence du tout chimique, et que d’autres ont probablement pu se faufiler à travers, faut lire les étiquettes :-) (ou bien s’en moquer tant qu’on mange pas 1kg de bonbons par jour hein… sinon tout tue, à commencer à respirer :-) ceci dit ne pas respirer aussi :-))

    Stéphanie de la ligne 12 (148) dans mes bras agronome ma soeur :-) je suis désolée que tu aies eu à vivre tout ça et je dirais comme Cécile de changer de gynéco :-(

    patte d’anguille (150) sirop de glucose si il n’est pas mis fructose c’est du sucre liquide, à utiliser comme toujours avec le sucre, là où il en faut, mais ce n’est pas du poison en bouteille ;-)

    Papillon, Double plus good, NicoleW, Cécile de Brest et Estha merci :-)

  • #159 Smarmotte le 22 avril 2009 à 19 h 04 min

    Alors Stéphanie de la ligne 12, moi j’ai une super gynéco à Paris, qui m’a vue sans broncher prendre 5 kilos après arrêt du tabac. Et c’est sûrement grâce à elle que ca n’a pas été plus. Dès que je me plains de mon poids, elle me dit avec beaucoup d’autorité que je suis très bien comme ca. Si tu veux son adresse, demande mon mail à Hélène.

  • #160 sagattine le 22 avril 2009 à 19 h 14 min

    héhéhé… y a pas mal de commentaires négatifs sur le site de Elle… Ce serait utopique de penser qu’ils en prendront de la graine, mais puisqu’on est libres de donner son avis, pourquoi se priver!!

  • #161 patte_d_anguille le 22 avril 2009 à 19 h 27 min

    merci Stéphanie (mais une autre) pour ta réponse ! :)

  • #162 Chantal le 22 avril 2009 à 19 h 42 min

    Pas grand chose à ajouter, si ce n’est que j’ai appris plein de choses en vous lisant toutes… D’abord Stéphanie (mais une autre): bravo d’avoir synthétisé autant de connaissances en une page dense, limpide et instructive à la fois (et drôle aussi): chapeau bas!!! et puis à toutes autres qui m’ont permis d’affiner mes connaissances sur les trans, sucre, chocolat..j’ai pas fini de lire les étiquettes! Pour ce qui est des régimes, j’y suis allergique et rien à faire, c’est congénital…Quant à Elle, soit ils ont voulu tester et voir si on lisait vraiment leurs âneries soit ils sont devenus fous et je suggère le boycott (que je pratique depuis quelques années car je trouve qu’il n’est plus à la hauteur de sa réputation!) Voilà mon prêchi-prêcha du soir;-)))

  • #163 camille strass le 22 avril 2009 à 20 h 01 min

    Bonjour z’a toutes,

    Je vous rejoins toutes évidemment sur le concept du régime qui sert à rien : de mon côté, je me range dans la catégorie des normales, 1m60, rentre dans du 38.
    Cela dit, quand je me sens un peu lourde (après période de concours où j’ai bouffé n’importe quoi, n’importe comment…), la seule solution que j’ai trouvée et qui marche sur les filles de mon père (=moi et mes soeurs :p), c’était pas « régime dissocié », « régime sport et féculents », « régime machintruc des mers du sud », ou « jeûne du professeur Amédée Tetdampoule » (cf. le blog Grumeautique), mais juste de bouffer de la scarole et des oeufs durs pendant 8 jours en foutant rien de rien. Juste en restant à bouquiner pendant les vacances.

    Il faut juste éviter que le régime devienne une religion… Personnellement, je suis déjà catholique, ça m’occupe déjà assez :)

    Cela dit, j’ai bien ricané devant les photos du Elle : pinaise, c’est CELA être ronde ? Mais ça va pas bien non ? Si j’ai du mal avec les photos de Big Beauty (je suis consciente qu’elle a un style de dingue cependant), j’ai été littéralement terrifiée par le dessin de Pénélope : le dessin de la fille anorexique, avec les côtes apparentes et un regard halluciné, ne le trouvez-vous pas effrayant ? Plus encore qu’une photo ?

  • #164 Virginie et son paillasson le 22 avril 2009 à 20 h 06 min

    Ha les régimes.
    J’ai arrêté d’en faire il y a cinq ans.
    J’ai arrêté de grossir il y a cinq ans.
    CQFD

  • #165 le 22 avril 2009 à 20 h 14 min

    Un peu en retard (mais qu’est ce que vous êtes bavardes, les filles!), merci à toi Stéphanie (mais une autre!) pour cet article.
    Comme Aline, je suis diététicienne moi même et je trouve aberrants tous ces soit disant « régimes » qui fleurissent au printemps. Rien que lire les magazines du moment me fout les jetons.
    La frustration n’a jamais été le meilleur moyen de perdre en préservant sa santé et son moral, et surtout, de « stabiliser » au poids qu’on voulait (et encore, quand on a quelque chose à perdre)
    Je suis effarée de voir tout un tas de patientes qui débarquent au printemps pour perdre ne serait ce que 3 kilos, alors qu’elles sont tout à fait bien comme elles sont, tout ça pour rentrer dans un 34 (oui, c’est du vécu, d’aujourd’hui même :p)
    De même, je suis plus souvent en train de pester sur des patients qui m’enlèvent ça et là dans leur régime (équilibré le régime, j’insiste) juste pour « perdre plus vite », que sur des personnes qui ont mangé du saucisson…
    En matière de nutrition, on entend tout et n importe quoi, et beaucoup de gens se croient même qualifiés pour pouvoir donner des conseils, alors merci de remettre les pendules à l’heure et de mettre l’accent sur l’essentiel: il faut manger de tout en quantité raisonnable (le plus souvent! :p)

  • #166 camille strass le 22 avril 2009 à 20 h 23 min

    Aux diététiciennes et aux spécialistes, une question m’effleure l’esprit :

    JQuand je dis que mon régime « miracle » (que j’ai dû, cela dit, faire 2 fois dans ma vie en tout) c’est bouffer de la scarole pendant une semaine, j’imagine que vous devez hurler que je me ruine la santé ? Il va de soi que je le garde pour moi-même et ne le conseillerai pas à tout va.
    Ma question est donc : comment déterminer ce qui va à une personne et ce qui ne va pas à une autre ? Faites-vous faire des analyses (sanguines ou autre) ? Comment faites-vous pour savoir qu’à unetelle il suffit de conseiller de bouffer moins (parce que ça joue, quand même, parfois), à une autre d’arrêter le steak matin midi et soir… ?

    C’est une vraie question d’inculte, si l’une d’entre vous a deux minutes pour me répondre …

  • #167 Lylou le 22 avril 2009 à 20 h 36 min

    Eh ben zut ! Je viens d’acheter du sirop d’agave pour sucrer mes yaourts.
    J’ai acheté aussi de la poudre de stevia, j’espère que ça ne craint pas ça aussi?

    Lylou

  • #168 le 22 avril 2009 à 20 h 36 min

    C est pas une question d’inculte, au contraire camille strass :)
    Je dirai que, en tout cas dans mon cas, on voit les habitudes de la personne et ses antécédents (médicaux et autres, mais aussi les régimes qu’elle a fait avant, le poids le plus bas qu’elle aie atteint etc), et puis le « régime » se construit ensemble, parce que forcément on peut pas donner des conseils généralistes à toute la population (même si les bases sont toujours les mêmes…) Du coup on peut arriver à quelque chose d’adapté en quelques semaines, parce que comme tu l’as dit on est tous différents.
    Alors bon, le régime pamplemousse, le dissocié, l’hyperprotéiné et toutes ces âneries de magazine, où tout le monde mange pareil alors que chacun a des besoins différents (plus ou moins, on est bien d’accord, tout le monde a besoin de sucre).. très peu pour moi.

    Je pense que d’autres pourront etoffer (ou contredire, hé, c’est constructif!) cette réponse.

  • #169 Stéphanie (mais une autre) le 22 avril 2009 à 20 h 48 min

    Camille Strass (163) pour moi ce qu’il y a de bon dans ton « régime » c’est surtout le repos après un concours, pour sortir des périodes d’examen comme un zombie je sais que ce n’est pas ce que je mange mais les heures de sommeil qui me remettent :-)

    Cé (165) le « pour perdre plus vite » raaaah, vous mettriez les fenêtre avant les murs pour que la maison soit construite plus vite ? :-)

    Lylou (167) la poudre de stevia je sais qu’elle est interdite dans certains pays, mais d’après ce que j’ai pu voir c’est plus par réaction des industriels que par réel problème de santé, les études que j’ai pu voir n’ont pas montré de toxicité jusqu’ici. Cela dit l’oxygène c’est trop réactif et donc ça provoque des réactions oxydantes dans nos organismes, mais pas d’oxygène c’est très très toxique :-))
    Pour le sirop d’agave, tu as bien un patron, un voisin ou une connaissance que tu adores et qui serait ravie d’avoir un petit cadeau non ? :-)

  • #170 Lylou le 22 avril 2009 à 21 h 11 min

    Le sirop d’agave je vais l’utiliser dans un gâteau et je m’en vais reprendre mon sucre Rapadura.
    Je trouve que la poudre de stevia a un peu un goût d’herbes :-(

  • #171 Willyscott le 22 avril 2009 à 21 h 12 min

    @tronche2cake et sagattine:
    Merci d’avoir partager vos témoignages ici quand je vous ai lues j’ai pensé: OUF je ne suis pas la seule dans ce cas!!
    A l’unnif chaque année c’est la même histoire la première fois j’ai rencontré une doctoresse avec la peau sur les os qui m’a dit: oulala il ne faut pas abuser sur le chocolat hein! Faites attention quand même. Prenez soin de vous!! Elle me regardait avec des yeux exorbités et a dit sans même me poser de question sur mon alimentation « je vois que vous êtes gourmande  » ( sous entendu ce n’est vraiment pas bien).Il faut savoir que que je mesurais (je mesure toujours la croissance verticale est terminée quand même) 174 cm pour 59 kilos (mon poids forme selon moi). Cette année j’ai dû retourner juste après mes exams de Noel bon et en quelques moi j’ai pris du poids avec le stress etc …selon moi il n’y avait rien de dramatique puisque j’en pèse 65.La doctoresse (une autre et nettement plus enrobée que moi ) m’a dit gentiment ( mais comme je ne me sentais pas concernée ça m’a énervée quand même) que j’étais à la limite et qu’un régime me ferait du bien. Pourtant je ne me goinfre pas, je ne me sens pas grosse…Bref je sais que c’est un peu voire beaucoup Hs vu que le sujet c’est pas le poids mais l’alimentation mais il fallait que je vous le dise.
    @ Stéphanie (mais une autre): Un tout grand merci pour ton article super intéressant. Ça fait des mois que je rabats les oreilles de mes amies avec les gras trans. Je trouve vraiment qu’on en parle pas assez. Il y en a vraiment dans beaucoup de produits et ce quelle que soit la marque. D’ailleurs je suis toujours à la recherche d’un cappuccino sans gras trans.

  • #172 Hélène le 22 avril 2009 à 21 h 26 min

    Willyscott non je trouve pas ça HS : se plaindre des cons, c’est jamais HS ;-))

  • #173 le 22 avril 2009 à 21 h 33 min

    Stephanie , ce sont elles qui veulent perdre plus vite.. pas moi. :D
    Willyscott, y’en a qui sont vraiment idiots… Ca me rappelle un dentiste qui m’avait dit de ne plus jamais toucher au sucre, sous toutes ses formes oO

  • #174 Sophie le 22 avril 2009 à 21 h 48 min

    HS total mais tant pis. Un saucisson en moins.
    Y’a Lilo et Stich 2 à la télé là. Sur TMC.
    Non mais voilà, j’aime les commentaires qui font spam ! ;-))

  • #175 Violetine le 22 avril 2009 à 21 h 51 min

    Bon, il y a quand même quelques petites erreurs dans ce que tu dis..

    D’abord, la 1ere phrase, « il ne faut pas faire de régime ».. Ca dépend, quand on est en surpoids ou obèse, faire un régime bien fait, bien encadré, sans aller trop loin, peut être vital ! Donc, il faudrait peut-être éviter ce genre de généralités..

    Ensuite, le glucose qui est stocké dans le muscle ne sert qu’au muscle et absolument pas au cerveau.. Les cellules striées squelettiques du muscle ne possèdent pas l’enzyme nécessaire pour remettre le sucre dans le sang.. Le glucose qui permet d’augmenter la glycémie pour éviter les hypoglycémies est stocké dans le foie..

    Ensuite, le cerveau n’utilise pas tout à fait que le glucose.. Quand il n’y a plus de glucose, il peut utiliser les corps cétoniques, qui proviennent de la dégradation de … la graisse ! Certes, il ne faut pas en abuser, on peut tomber dans le coma..

    Si le jeûne dure, en effet, l’organisme va puiser dans les protéines.. Mais ça, c’est au tout début du jeune (genre pendant 3 jours), ensuite, il puise dans les graisses.. S’il se remet à puiser dans les protéines, c’est au bout de 3 mois (en fonction de tes réserves de graisse), et là, t’es mal..

    Voilà, donc moi je dirai que le saussisson, c’est quand même pas ce qu’il y a de meilleur pour la santé, sachant que c’est bien gras et bien salé.. Et qu’un régime, c’est parfois nécessaire voire indispensable, mais qu’il ne faut surtout pas en abuser et tomber dans l’excès inverse.. Il faut surtout calculer son IMC et s’adapter et éviter les généralités !

  • #176 Esme le 22 avril 2009 à 22 h 23 min

    Violetine: tu dis dans ta dernière phrase: »Il faut surtout calculer son IMC  » là je dis non et encore non, ce calcul peut rendre des gens bien malheureux!
    ne tenant pas compte de la masse osseuse, du volume osseux, de la densité osseuse, ces éléments qui peuvent modifier considérablement ce chiffre tant aimé des diet et autres médecins qui n’aime que les chiffres au lieu de leur patient!

    Il faut arreter avec ce chiffre qu’est l’IMC!!

    Ps: si je le calcule, je suis limite obese, et je crois pas l’etre objectivement ou alors je suis beaucoup plus myope que je ne suis! :)))

  • #177 camille strass le 22 avril 2009 à 22 h 26 min

    Cé et Stéphanie (mais une autre), merci pour vos réponses !

  • #178 Violetine le 22 avril 2009 à 22 h 33 min

    Esme : je suis en 4eme année de médecine, et l’IMC est vraiment tout le temps utilisé à l’hôpital.. Certes, il y a d’autres examens complémentaires bien plus précis, mais l’IMC est déjà un bon indicatif..

  • #179 mariaondine le 22 avril 2009 à 22 h 47 min

    Pour moi il y a une différence entre :
    – faire un régime (= se priver)
    – manger sainement (= 1. éviter les saloperies industrielles + 2. garder un équilibre, c’est à dire DIVERSIFIER son alimentation).
    Perso je ne me pose pas trop de questions et je mange un peu de tout. J’adore le chocolat mais aussi les asperge et la salade verte avec une bonne vinagraiette, le fromage, le bon pain croustillant, les fruits rouges etc.
    En période de stress et comme j’ai rarement le temps de cuisiner je ne mange pas toujours très bien mais je n’en suis pas morte et j’essaie juste de ré-équilibrer les jours d’après.
    Et pour le sport, j’en fait pour le pas me sentir « rouillée » mais absolument pas pour maigrir.
    D’abord je me trouve très bien comme je suis. Ensuite je sais très bien que tout le sport du monde ne m’enlèvera pas mes quelques vergetures ou ma cellulite (pour ça il faudrait que j’ai un mode de vie non sédentaire et tant que j’aurai un travail de bureau ça ne changera pas)

  • #180 Ladypops le 22 avril 2009 à 23 h 09 min

    Merci beaucoup pour cet article, c’est un vrai bol d’air frais… Toutes ses pubs pour produits, régimes et compagnie me donnent la nausées. J’aime trop manger pour tenter quoi que ce soit de ce côté là… Pour le reste, j’ai toujours espoir qu’un jour, ô miracle la fée du sport viendra se pencher sur moi et me donner l’envie de m’y mettre…

    L’article d’Elle m’a mise dans une colère noire. Malgré tout, cette colère a un p’tit côté positif, je me sens encore mieux dans mon corps ! (mon côté rebelle !)

  • #181 Dinette le 22 avril 2009 à 23 h 14 min

    J’avais vu le site de Elle hier, j’étais aussitôt allée faire un petit tour de blogosphère… et personne n’en parlait. Je croyais être la seule à trouver ça choquant, ouf! non! c’est juste que je me suis affolée un peu tôt. Je trouve ça scandaleux. Ils sont au courant qu’en dessous de 36, faut aller dans le rayon enfants?

    Ca fait du bien les données scientifiques qui remettent les pendules à l’heure. Parce que récemment j’ai rencontré deux charlots avec une plaque de médecin qui m’ont demandé de perdre du poids. Depuis quand faut perdre la graisse du lobe des oreilles?

    Et pour en revenir au fait qu’il faut s’écouter: depuis que c’est mon seul guide pour choisir ce que je veux manger, je suis plus en forme et je dors mieux!!!!

    Merci à toutes

  • #182 kamo le 23 avril 2009 à 0 h 19 min

    Bonsoir
    Juste un petit mot : merci pour cet article et toutes ces discussions, c’était fort instructif.

  • #183 Nathalie de Lausanne le 23 avril 2009 à 0 h 20 min

    Violetine: je ne suis pas moi-même etudiante en médecine et je suis d’accord que parfois le surpoid peut être mauvais pour la santé. Mais deux choses: les étudiants en médecine à Lausanne apprennent que les régimes ne fonctionne pas seul de toute façon (effet yoyo dont parle Stephanie de la ligne 12 il me semble) et les médecins pratiquent parfois une methode qui consiste à mesurer le tour de taille et autre pour les personnes qui veulent vraiment perdre du poids plutôt que de calculer l’IMC ou regarder le nombre de kilo sur la balance. Perso, je trouve pas mal notamment par rapport aux remarques d’Esme. Voilà désolé pour le HS

  • #184 Super Marion Bros le 23 avril 2009 à 5 h 58 min

    Ce texte et la conversation qui s’ensuit dans les commentaires est d’utilite publique!

    Que de douleur et d’anxiete! C’est souvent ce que je ressens des que la discussion revient sur les regimes/non-regime.
    Quant a ces docteurs qui se permettent de vous « ordonner » un regime alors qu’ils vous voient pour la premiere fois, ca me choque. J’ai eu de la chance, je n’ai jamais rencontre ce genre de praticien. Ce serait plutot le contraire « N’oubliez pas de vous faire plaisir! » etant la devise de mon medecin generaliste en France.

    Par contre, depuis que je vis au Japon, je me suis fait laver le cerveau. Et pour lire les etiquettes, c’est la merde! Je les comprends mais alors, le « bio », c’est vraiment pas gagne la-bas.

    Merci pour l’espace d’expression!

  • #185 Esme le 23 avril 2009 à 7 h 12 min

    Violetine, très bien pour toi si tu es en 4e de medecine ;)), mais avoue quand même que certains medecins ne jurent que par cet IMC alors que celui ci peut tout dire et son contraire!
    tient il compte: de la masse osseuse? (que j’ai deja dit plus haut), de la quantité d’eau dans le corps?de la masse musculaire?du squelette?de la génétique? l’etat émotionnel dans lequel tu te trouves??? à toutes les réponses, c’est NON! et pourtant si tu fais un régime toutes ces données doivent être prises en compte et souvent sont oubliées!
    Comme le fait qu’il faille faire le quasi même poids toute sa vie alors, si on s’en tient au chiffre, or on sait très bien qu’une personne ne fera jamais le même poids du debut de sa vie d’adulte à sa mort!
    Je suis d’accord pour dire qu’il peut aider, servir de levier, mais il ne faut pas qu’il soit parole d’évangile, parce que d’un coup ce chiffre magique (qui pour beaucoup représente beaucoup) basé sur une formule mathématique (ca claque vachement mieux quand même que ce simples mesures au mètre ruban) a été decrété comme seul juge de paix et de poids! ;)
    Si tu consultes des personnes comme Zermati, il se fiera plus à un jean auquel tu tiens, des mesures au ruban que ce satané IMC.

  • #186 le 23 avril 2009 à 9 h 17 min

    Alors là, pour L’IMC, je rejoins Esme! On ne peut se baser uniquement QUE sur un chiffre, étant donné que beaucoup d’autres paramètres entrent en jeu.
    Cela dit, je suis diet, et je ne jure pas que par les chiffres, merci :p
    J’ai du mal à faire comprendre que les mesures (donc la taille des vêtements) et dix fois plus significative que le poids, alors ça fait plaisir à lire…

  • #187 Titburette le 23 avril 2009 à 9 h 32 min

    @Violetine: je ne suis pas spécialement pour l’utilisation de l’IMC non plus… Pour moi comme le souligne justement Esme c’est très souvent utilisé comme une valeur référence, comme une vérité absolue comme si à lui seul cet indice un peu irréaliste voulait tout dire… Et ça aboutit parfois à des dérives!
    Mon IMC est à grosso modo 17, je « suis donc maigre » selon ces critères et donc la médecine du travail a décrété que je devais être « suivie »!?! Or je ne suis pas « visuellement » maigre, je ne suis rigoureusement jamais malade…
    Je suis certes mince mais je n’ai ni les os saillants ni une absence totale de forme. Je suis faite comme ça, c’est tout. Et ça malheureusement l’IMC n’en tient pas compte!

  • #188 Hélène le 23 avril 2009 à 9 h 56 min

    Je suis d’accord avec Esme, l’IMC est un chiffre absolument pas fiable pour savoir si qqn a trop de graisse dangereuse dans son corps ou pas.
    Il faut arrêter de le sortir en toute occasion, c’set ridicule : ça fait péter les plombs à des filles de corpulence rigoureusement normale, mais dont les muscles sont très lourds, par exmple.

    Je suis contre l’IMC, à mon sens la seule mesure valable, c’est la taille des fringues (si tant est qu’on arrive à trouver une marque qui taille normalement ;-), comme le disent d’ailleurs Nathalie de Lausanne et Cé (merci les filles !)

    Et comem le dit Titburette, il peut aussi servir d’alerte alors que ça n’a pas lieu d’être.

    Violetine le fait que tu sois en 4ème année de médecine ne te donne absolument pas la vérité en la matière, il y a beaucoup de médecins qui disent beaucoup de conneries (surtout en matière de poids, vois plus bas le commentaier de Dinette) ;-))
    Bien sûr, l’IMC est encore beaucoup utilisé, mais pourquopi cela voudrait-il dire que c’est une bonne chose, hm ?

    mariaondine et même plus : pour perdre ta cellulite (comme nous toutes) il faudrait sans doute que tu courres le marathon, enceinte et sans bouffer…

    Super Marion Bros tu sais le bio, le bio… je connais des tas de gens qui ont mangé bio toute leur vie et qui ont quand même choppé un cancer… là où d’autres ont une vie totalement dissipée et se portent comme des charmes…
    Faut pas systématiser comme ça, si c’é »tait si simple, ce serait bien beau ;-)

  • #189 Nathalie de Lausanne le 23 avril 2009 à 10 h 58 min

    Totalement d’accord!! Ma soeur de 15 ans a voulu faire un régime et du coup elle est allé voir une diet. Elle lui a dit que normalement elle prenait des jeune filles de cet âge (ce qui est juste je pense) , mais que la comme elle avait un IMC un peu élevé, elle voulais bien la prendre. Il fait que je précise qu’on ne peut même pas califier ma soeur de ronde! La pauvre a du se restreindre pdt des mois et ça n’a même pas marché parce que la diet. lui avait limite conseiller de pas faire du sport.
    Enfin bref tout ça pour dire que mon chéri est allé aidé un médecin pour ses consultations et là une jeune fille a aussi demandé à faire un régime. Le médecin a été bien plus intelligente à mon avis, car comme je l’ai dit elle ne sait absolument pas basé sur son poids ou son IMC, mais elle lui a plutôt dit d’ecrire dans un carnet tout ce qu’elle mangeait. Ce n’est donc pas un régime, mais plutôt une prise de conscience de son alimentation je dirai…
    Enfin voilà encore désolé pour le hs, mais ça me révolte un peu que la diet. que ma soeur est allé voir lui ait pas dit qu’elle était parfait comme ça parce que franchement 2 kilos en trop à 15 ans n’exige pas un régime. Après je ne suis pas du tout en traîner critiquer les diet. (juste celle-ci). Desolé encore pour le HS (et le long commentaire) mais ça me touche pas mal comme sujet.

  • #190 Hélène le 23 avril 2009 à 11 h 13 min

    Nathalie c’est pas du tout du HS.
    Faire faire un régime à une adolescente est très dangereux, voire criminel : j’ai une amie qui est finalement devenue obèse, à force de régimes accumulés, commencés très tôt…

  • #191 Milie le 23 avril 2009 à 11 h 45 min

    J’ai récemment essayé de persuader une copine de NE PAS faire un régime. J’ai argumenté: je lui ait dit qu’il fallait pas qu’elle arrête de manger des féculents pdt 2 mois et ne manger que des légumes à la vapeur. Qu’elle allait tout reprendre les mois suivants (et même plus). J’ai eu l’impression de passer pour la fille mal dans sa peau jalouse de la « volonté de fer » de son amie. J’étais assez déçue, mais on ne peut pas faire le bonheur des gens malgré eux…

  • #192 Hélène le 23 avril 2009 à 11 h 49 min

    Ben quand elle aura repris le double de ce qu’elle va perdre, tu pourras triompher modestement, Milie ;-))

  • #193 Milie le 23 avril 2009 à 11 h 54 min

    Je sais… C’est juste que c’est quelqu’un que j’aime beaucoup… alors je pourrai même pas lui dire « Je te l’avais bien dit »! ;-)))

  • #194 Hélène le 23 avril 2009 à 11 h 57 min

    Non bien sûr, mais au moins l’expérience lui servira pour la suite.

  • #195 Carobine le 23 avril 2009 à 12 h 21 min

    Ah là là je suis bien d’accord avec vous les filles./
    J’ai jAmais été grosse jusqu’à l’adolescence ou ma mère, anorexique m’a persuadée que j’étais trop grosse (le vrai problème étant que je faisais du 85D, mais un 36…donc pas de problème de poids quoi).
    Diététicienne à 13 ans.
    Sachets à 15.
    A 17 ans je me faisais vomir non stop
    A 25 ans je mets du 42, et je suis la seule de la famille.

    Preuve vivante que les régimes FONT GROSSIR;

  • #196 Esme le 23 avril 2009 à 13 h 25 min

    Cé: quand je mentionne que les Diet ne s’en tiennent qu’au chiffre de l’IMC ce n’est pas pour tous, et heureusement, mais pour spécifier que certains ne se cantonnent qu’a ce chiffre ou à d’autres: le poids, les calories absorbées, le temps que tu fais du sport… pour ne pas veritablement parler avec le patient! :-)
    Encore heureux que tous ne sont pas comme ca!

  • #197 Nathalie de Lausanne le 23 avril 2009 à 13 h 25 min

    A Hélène: complètement. C’est finalement les régimes qui feront qu’elle sera vraiment trop ronde. A part ça je m’excuse pour les fautes d’orthographe. J’ai honte (je suis étudiante en français)! Mais j’ai rarement un ordinateur sous la main et du coup j’écris depuis mon téléphone portable qui m’oblige à mettre certaine orthographe…

  • #198 Hélène le 23 avril 2009 à 13 h 30 min

    Il n’y a pas de problème Nathalie, on fait toutes plus ou moins des fautes de tenmps en temps ;-)

  • #199 Diripouf le 23 avril 2009 à 14 h 30 min

    J’ai pas eu le courage de tout lire (desolee) mais il y a quelque chose qui m’interpelle dans certains commentaires : on va voir un dieteticien pour faire un regime ?? Ah bon ??

    Je pensais (je me plante donc probablement, hein) qu’un dieteticien etait une personne qui aidait a remettre en place des desequilibres alimentaires, mais que ca n’avait rien a voir avec un regime (on peut tres bien etre mince en se nourrissant affreusement mal…) Je suis a cote de la plaque ou bien ? Expliquez-moi les girls :)

    Et donc dans « ma » definition, il me semble que c’est plutot benefique d’aller voir un dieteticien pour un ado qui se nourrit un peu n’importe comment (bon, probablement que le RDV devrait etre groupe ado / parent, parce qu’a 15 ans on cuisine rarement sa propre bouffe). Quand je vois des gamins a moitie obeses, ou de corpulence normale mais qui ne consomment que des chips et des boissons sucrees, je me dis que le plus tot le mieux, parce que l’effet d’une alimentation pourrie depuis le plus jeune age, je veux meme pas imaginer ce que c’est…

    Et sinon pour le reste, je plussoie bien evidemment a mort, le regime provatif c’est le mal, et essayer de diversifier et de limiter les trucs tout prepares industriellement, c’est le bien. A mon avis le probleme principal c’est qu’on decortique un peu trop notre rapport a la bouffe, et que si on arretait de se prendre le chou et qu’on ecoutait son corps un peu plus, les choses iraient bien mieux :) Oeuf corse, c’est plus facile a dire qu’a faire…

    Mais il me semble les moments dans notre vie ou l’on est le plus « diriges » par son corps (grossesse, gros choc emotionnel, gros stress, etc) sont aussi ceux ou on ne reflechit pas a ce qu’on mange – on mange comme on le sent. On arrete de couper les cheveux en 4 et on mange ce que notre corps nous dicte… Et generalement, au final c’est pas si mal que ca. Enfin, il me semble, quoi.

  • #200 le 23 avril 2009 à 15 h 10 min

    Diripouf, le diététicien fait bien d’autres choses que « faire maigrir », mais c’est cette facette de son boulot qui reste la plus connue.
    En fait ouais, ton explication est plus proche de la vrai nature du boulot, disons que ça traite de tout ce qui est lié à l’alimentation, on peut très bien conseiller des régimes pour perte de poids en cabinet libéral, mais aussi bosser à l’hopital pour etablir des régimes pour des gens qui n’ont plus d’estomac (bref, un truc qui modifie complétement ta façon de manger), qui viennent de découvrir qu’ils sont diabétiques, aussi pour vérifier en cuisine si la nourriture est conforme à plusieurs critères (dans les cuisines qui desservent les cantines par exemple, selon les régimes pour « pathologie », pas pour perdre du poids), mais aussi aller dans les écoles pour expliquer comment manger équilibré, etc…
    Désolée du gros pâté (et du HS) mais bon, mon métier c’est ma passion et la partie « perte de poids » je trouve ça réducteur, et c’est pas la plus intéressante…

  • #201 Diripouf le 23 avril 2009 à 15 h 19 min

    Merci Ce :) Je me doutais un peu que c’etait pas trop « Viens me voir, je vais te faire maigrir », mais j’imagine qu’il y a malheureusement, comme dans toute profession, des gens qui la pratiquent mal et donc ca donne une image negative…

  • #202 Karine d’Angleterre le 23 avril 2009 à 15 h 41 min

    Tout d’abord, merci a Stephanie (mais une autre) pour cet excellent article. et aux autres pour tous les commentaires. Du coup, je suis rentree chez moi hier soir et j’ai un peu regarde ce que j’avais dans mon frigo (je me suis jamais pris la tete sur les etiquettes je dois dire) et je ne suis pas sure de pouvoir repere l’equivalent en anglais.. quelqu’un saurait-il si c’est les « saturated fat »? ou dois-je chercher autre chose ? Je ne suis pas sure que je m’adapterais en fonction, mais c’est toujours mieux d’etre informee !

  • #203 Linde le 23 avril 2009 à 15 h 45 min

    Un peu HS, mais je pense que ça peut vous intéresser car ce petit article colle au débat (et une sacrée réponse au dossier de Elle!)

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/04/23/les-francaises-et-les-francais-champions-d-europe-de-la-minceur_1184379_3224.html

    A part ça, je suis scandalisée par ces propos de médecins/diet/nutri/infirmières cherchant à faire maigrir des filles qui ont un poids tout à fait normal… (mais je suis rassurée de voir les pro et/ou futur pro de la santé du blog être scandalisés aussi) Ils ne peuvent pas se baser sur des normes médicales pour décréter des bêtises pareilles (3kg en trop, même rapportés à cette norme idiote qu’est l’IMC avec toutes ses imperfections, ne mettent pas une santé en péril! faut arrêter!), alors qu’est-ce qui les motive? Ce sont des dictateurs de l’apparence?

    Le bon poids médical pour une fille serait-il devenu celui des mannequins de magazine?

  • #204 Mithra le 23 avril 2009 à 15 h 47 min

    Cet article du Monde d’aujourd’hui est interessant :

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/04/23/les-francaises-et-les-francais-champions-d-europe-de-la-minceur_1184379_3224.html

    A mon sens l’IMC est ici une donnee utile, puisqu’a cette echelle il faut bien une facon fiable et reproductible de mesurer la population…

  • #205 Mithra le 23 avril 2009 à 15 h 48 min

    Hihi Linde, c’est de la transmission de pensee :-)

  • #206 Linde le 23 avril 2009 à 15 h 50 min

    @Mithra : oui, je pense qu’on était en liaison mentale là! ^__^

  • #207 Dorothée le 23 avril 2009 à 15 h 55 min

    Stéphanie de la ligne 12: en effet, il n’y avait pas de gros à Auschwitz. Ni dans les camps khmers d’ailleurs. Pour une simple et bonne raison: ils sont morts les premiers, avec les grands. Pour survivre dans ces conditions, il vaut mieux être petit et maigre que grand et fort. Une amie survivante d’un camp khmer m’avait mise sur la piste quand je m’étais pris la même réflexion que toi (de mon père, chirurgien) et c’est ma neurologue qui m’a expliqué à quel point c’était débile…

    Etre grand et fort, par rapport aux gens petits et maigres, ca a juste pour avantage des truc du genre pouvoir porter quelque chose de plus lourd, pouvoir frapper plus fort, mais ça ne veut pas dire avoir des réserfves qui multiplient par deux l’espérance de vie en milieu hostile….au contraire….(c’est comme une Jeep et une Twingo, avec 10l d’essence la Twingo te mène plus loin, sur terrain plat….la Jeep consomme vachement plus, mais le jour ou tu dois traverser une riviere, grimper sur une dune ou cogner un buffle c’est évidemment pas pareil)

  • #208 Deilema le 23 avril 2009 à 16 h 11 min

    ah ben mince Dorothée, c’est hyper intéressant ce que tu racontes, je ne l’aurais jamais cru !!!!
    Bêtement, je pensais que les réserves adipeuses permettaient une meilleure survie en cas de famine.
    Rien ne sert donc de se goinfrer des fois qu’il y ait la guerre ;)
    (attention, hein, j’ai pas dit que les gros se goinfraient, mais j’ai dans mon entourage un certain nombre de personnes qui ont une certaine propension à manger trop et trop riche, comme une survivance des temps où on ne savait pas de quoi demain serait fait.
    C’est à elles que je pense en disant ça)

  • #209 Dorothée le 23 avril 2009 à 17 h 04 min

    Tu n’as pas à te justifier Deilema :-) d’ailleurs j’ai appris aussi à la faveur de certaines expériences que c’est pas non plus en mangeant plus qu’on grossit forcément, j’ai pris dix kilos en six mois à une période où je me nourrissais presque exclusivement de concombre….et dès que mon nutritionniste m’a fait manger en quantités astronomiques j’ai maigri d’un kilo par semaine….en fait il m’a expliqué qu’il y a un système dans notre organisme qui voit, quand on mange trop peu et pas équilibré (équilibré ne signifie absolument pas se nourrir exclusivement de végétaux ni sans gras, hein), et qui se dit qu’il y a une famine, du coup il stocke tout. En revanche, quand on lui apporte tout ce dont notre corps a besoin, il est rassuré et ne prélève que ce dont il a besoin, justement. En voyant tout ce que je devais avaler pendant ce régime, ma soeur (mince) pleurnichait en disant qu’elle voulait faire un régime, elle aussi. Et moi je n’en pouvais plus, j’avais l’impression de passer ma vie à table, je n’arrivais pas à tout avaler…il fallait vraiment le voir pour le croire….(et bien sûr j’ai arrêté de manger ensuite et donc repris tous mes kilos + d’autres, il n’y a pas de mystère, ça ne me faisait pas plaisir de manger autant).

    A contrario pendant 4 mois j’ai nagé 8kms/jour, sans perdre un gramme (mais en devenant blonde parce que dans les piscines, il y a du chlore…).

  • #210 Hélène le 23 avril 2009 à 17 h 07 min

    « sans perdre un gramme mais en devenant blonde » : ;-))))))))))))))

  • #211 Stéphanie de la ligne 12 le 23 avril 2009 à 17 h 24 min

    @ Dorothée : il est super clair ton exemple de twingo !
    Une précision quand même, disons qu’en prenant deux personnes de même gabarit, l’une avec des réserves (des bouées, des bourrelets, appelez ça comme vous voudrez !) et l’autre sans, la première survit plus longtemps en cas de famine, non ? Ou alors il y a encore un truc qui m’échappe ?

  • #212 Dorothée le 23 avril 2009 à 18 h 48 min

    Aucune idée, si ça se trouve la personne dodue sera plus alléchante pour le lion et c’est encore le maigre qui va survivre!!!! Ca dépend de plein de conditions, sans doute….

  • #213 Aline le 23 avril 2009 à 19 h 16 min

    PLus de 100 commentaires depuis mon dernier passage?et ben dis donc!!

    Cé, contente de voir qu’il y a des collègues qui pensent pareil! Quand je vois que des personnes font des régimes restrictifs même à des enfants je trouve ça effarant!

    Pour ce qui est de l’imc, disons que c’est une base universelle, mais insuffisante car beaucoup de paramètres n’y sont pas!

  • #214 Dorothée le 23 avril 2009 à 19 h 19 min

    PS: ce n’était pas ironique….ça dépend vraiment de tellement de paramètres que c’est impossible de prévoir; par un exemple un arrêt brutal d’alimentation aura peut-être un effet plus violent sur le plus rond, tandis que le corps du maigre pourra s’adapter, ou peut-être que le gros va survivre un peu plus en puisant dans ses réserves (en même temps c’est pas des réserves au sens de l’écureuil, on se sert pas comme on veut)….

    Une autre idée peut-être reçue: le fait de faire des réserves en hiver, il paraît que c’est pipo, et qu’avec notre mode de vie on dépense beaucoup plus de calories en été pour lutter contre la chaleur qu’en hiver où on ne souffre pas vraiment du froid, lui-même pas franchement violent….du coup, les kilos qu’on prend en hiver ne seraient pas des stocks qu’on fait mais au contraire des kilos dûs au fait qu’on a moins de dépenses d’énergie (d’autant plus que fini les parties de beach volley, en hiver! ou les parties de tennis qui n’en finissent pas)….je ne sais pas ce que ça vaut mais j’avais trouvé ça intéressant.

    Une chose est sûre: si c’est mauvais pour l’organisme d’être en surpoids, c’est presque pire pour lui de maigrir trop vite (surtout si c’est en plus pour reprendre les kilos ensuite). Des régimes trop rapides, trop violents, trop protéinés, trop de joggings, c’est comme essayer de brancher un ordi sur secteur sans adaptateur: ça peut marcher quelques minutes mais l’ordi grille illico…

  • #215 Hélène le 23 avril 2009 à 19 h 38 min

    Merci pour cette image de l’ordi grillé, Dorothée, elle est super !

  • #216 Dorothée le 23 avril 2009 à 19 h 49 min

    Je t’en prie Hélène, je ne comprends que les images, normal que je n’arrive à m’exprimer que par elles ;-)

  • #217 Violetine le 24 avril 2009 à 19 h 52 min

    C’est dingue ça quand même.. Vous préférez croire ce qu’il est à la mode de dire dans les blogs et autres magasines féminins, alors que ce ne sont que des approximations, des « on-dits », sans base scientifique, de la vulgarisation, tout simplement.. Quand je dis que je suis en médecine, ça n’est pas pour me la pêter, c’est parce que j’ai quand même appris des choses.. Quand je vous parle de BMI, il s’agit des recommandations internationales, basées sur des recherches et des conférences de consensus réalisées par de grands spécialistes et sur lesquelles se basent la plupart des médecins du monde entier..

    Pour en revenir au BMI, je n’ai pas dit que c’était la référence absolue, mais parler de quantité d’eau, de la masse des os, de la masse des muscles, c’est un peu se voiler la face.. A part si vous êtes une sportive de haut niveau ou une acromégale, ou une hypothyroïdienne, le BMI est un très bon indicateur.. Vraiment, si on fait une observation d’un patient sans avoir calculé son BMI, notemment en cardiologie, en diabétologie, ou en nutrition, on se fait tuer par le docteur qui la relit.. Le diagnostic d’obésité se fait à partir du BMI, et pas à partir de la taille des vêtements.. Après, vous pouvez mesurer votre tour de taille (TT) et de hanches (TH), cela vous servira à savoir si vous avez une obésité androïde (TT sur TH > 0,8) ou gynoïde (TT sur TH < 0,8), si vous êtes obèse bien sûr.. Sachant que l’obésité androïde provoque davantage des complications métaboliques (athérome, diabète, hyperuricémie et tout ce qui va avec, c’est à dire infarctus, accident vasculocérébral, varices, cécité, insuffisance rénale, dialyse, goutte, infertilité etc..) et que l’obésité gynoïde est davantage à l’origine de complications mécaniques (problèmes respiratoires, apnées du sommeil, osteoarticulaires…)

    Enfin bon, tout ça pour dire qu’il faut faire attention avant de dire « ne faites pas de régimes parce qu’il y en a marre de la dictature de la mode et des mannequins ».. Certes, je suis bien d’accord, et d’ailleurs, une des façons de lutter contre l’obésité est de lutter contre l’idéal minceur.. Mais il ne faut vraiment pas dire tout et nimporte quoi, car le surpoids entraîne vraiment beaucoup de complications qui rendent la vie impossible.. Et sa prise en charge doit être le plus précoce possible. Alors, je crois que des articles comme celui-là, qui permettent à certaines de ne pas faire attention à leur surpoids, ne sont pas forcément bénéfiques.. Et je suis bien d’accord pour dire que les articles qui pronent les régimes ne valent pas mieux, parce qu’ils font faire tout et nimporte quoi à nimporte qui.. Je crois que ce domaine là devrait être réservé à des professionnels, diététiciens, nutritionnistes, endocrinologues, et non pas à des magasines et des blogs féminins..

    Hélène, j’espère que tu ne le prendras pas mal, j’adore ton blog, et je pense comme toi que la condition féminine n’est pas bien reluisante et qu’on a bien trop de contraintes sociales qui font que l’on ne peut pas vivre comme l’on voudrait, mais sur certains sujets, il faut faire attention à ne pas faire plus de mal que de bien.. A bientôt !

  • #218 sagattine le 24 avril 2009 à 21 h 11 min

    Le seul petit problème Violetine, c’est qu’on cherche plus souvent à nous faire maigrir que grossir… Il ne s’agit pas de dire « vous êtes obèse c’est pas un danger pour la santé » mais plutôt d’éviter « oh vous ne faites pas un 38, vite, vite, faites un régime! ».
    Or, d’après mon expérience, celle de ma soeur et d’au moins deux personnes sur ce blog, certains médecins estiment qu’il y a un problème qui nécessite un régime là où il y a juste inadéquation avec la mode…
    De plus, ce n’est pas tellement l’utilisation de l’IMC qui est négative, mais le fait qu’on le retrouve partout : n’importe quel site ou magazine féminin parle de l’IMC en changeant les catégories (chez l’Oréal sur le site des body motivées, tu n’as pas de vrai problème de poids avec un IMC inférieur à 18, alors même qu’ils reconnaissent que c’est une extrême maigreur…)

    Et je pense que celles qui ont parlé de nutritionnistes qui se basent plus sur la taille de vêtements ont vu des médecins (oui oui, des vrais comme toi!) qui comprennent la souffrance de leurs patients et qui savent à quelle point notre société est dans une folie de minceur. N’est-il pas mieux de se réapproprier son corps en se fiant à ce qu’on porte au quotidien, que chercher à entrer dans telle ou telle catégorie de l’IMC ou faire tel poids?

  • #219 Hélène le 24 avril 2009 à 23 h 01 min

    Je pense que sagattine à répondu pour moi… ;-)

  • #220 Deilema le 28 avril 2009 à 17 h 36 min

    Stéphanie (mais une autre) : depuis ton article, je n’arrête pas de lire les étiquettes de ce que j’achète et de ce que je mange.

    Là, je suis en train de m’énerver contre les Suisses (pas vous les filles, ceux de Ricola), qui mettent « sans sucre » sur leurs bonbons, alors qu’ils sont en fait plein de polyols (de l’isomalt pour être précis), qui est certes moins calorique que le saccharose (et qui fait moins de caries), mais qui est quand même un glucide… et un glucide trafiqué en plus, donc certainement encore pire que du « vrai sucre » (sauf peut être pour les dents)…

    Consommateurs, consommatrices, on vous ment, on vous spolie !!!!!!

  • #221 Francisca le 30 avril 2009 à 12 h 28 min

    Salut les filles,

    Je suis tombée sur ce blog et cette discussion un peu par hasard, et je trouve en effet très bien le résumé de Stéphanie (mais une autre). Il y a encore bien trop d’ignorance au sujet de l’alimentation et des régimes. Je suis d’accord que savoir écouter son corps, c’est le plus difficile et le plus efficace pour être en forme sur le long terme.
    Vous avez également parlé un peu de sport, mais seulement de sport aérobique (jogging, natation etc), qui aide à brûler les graisses et est également très bénéfique pour le système cardiovasculaire. Il me semble par contre qu’il y a un aspect qui a été laissé de côté, et c’est le sport anaérobique – c’est à dire la muscu – qui à mon avis peut avoir une très grande influence sur le métabolisme et qui peut aider celles qui ont été touchées par l’effet yo-yo des régimes passés.
    Comme cela a été mentionné plus haut, le muscle est plus lourd et moins volumineux que la graisse. Donc en effet on s’en fout du poids, c’est la taille qui compte!! Je me souviens encore d’une copine d’études qui pesait 10 kg de plus que moi, mais qui portait une taille de pantalons en moins que moi! (et elle n’avait même pas de gros seins, elle était toute menue). De plus, la masse musculaire est directement liée au métabolisme. Càd que les gens qui ont plus de masse musculaire ont besoin de plus de calories pour l’entretenir, et peuvent donc manger plus sans grossir. Donc, une bonne façon de réduire sa taille (attention: sans perdre forcément du poids et sans faire de régime!) est d’augmenter sa masse musculaire (càd se mettre à la muscu). Beaucoup de femmes pensent qu’en faisant des haltères elles vont devenir rapidement des Rambo, mais c’est un fausse croyance. Les femmes n’avons que très peu de testostérone par rapport aux hommes, et n’allons donc pas devenir des surmusclées du jour au lendemain parce que nous passons une heure par semaine à essayer d’augmenter un peu notre masse musculaire. De plus, l’avantage est que cela fonctionne même en lui consacrant que très peu de temps, parce qu’il suffit d’envoyer au corps le signal « j’ai besoin de plus de muscle » en faisant quelques exercises, et il passera le reste du temps (votre temps de repos) à le construire, ce qui demande également des calories en plus à votre corps. Idéalement, puisque vous mangez également à votre faim, cela envoie aussi le signal « en ce moment c’est les vaches grasses, donc je n’ai pas besoin de beaucoup de réserves, mais plutôt de la force musculaire », ce qui amènera le corps à se débarrasser des graisses superflues en faveur de l’augmentation de la masse musculaire. Attention, une idée reçue pour laquelle il n’y a pour l’instant pas de fondement scientifique est qu’il faut muscler les parties où on veut perdre de la graisse, alors qu’il n’en est probablement rien. C’est le corps qui choisit d’où puisser les réserves d’énergie lorsqu’elles sont nécessaires. C’est bien plus efficace de travailler les grands groupes musculaires, comme le dos et les cuisses, sans trop se soucier des petits muscles comme les biceps, les triceps ou les mollets, par exemple.
    Sinon, mon expérience par rapport à ça est très positive. J’ai toujours été mince, mais il y a quelques années j’ai commencé à voir quelques rondeurs s’accumuler autour de mes cuisses et mes fesses, et j’ai alors commencé à faire un peu de musculation à la maison (et oui, pas cher et cela ne prend pas de temps, mais attention il faut faire correctement pour ne pas se faire mal!). En assez peu de temps, non seulement j’ai perdu plusieurs centimètres de tour de hanches (mais pas de poids), mais ma mère, sans le savoir, m’a fait la remarque que je marchais beaucoup plus droite, et j’ai également été soulagée de maux de dos que je traînais depuis longtemps. Malheureusement avec la naissance de ma première fille j’ai tout arrêté, et je regrette puisque lentement mais sûrement j’ai accumulé de nouveau de la cellulite et des maux de dos, mais cette fois je compte m’y remettre sérieusement après la naissance de ma deuxième, prévue pour très bien tôt.

    Voilà, c’est une tartine je sais!! Mais il semble que souvent on ne parle pas assez de l’importance de la masse musculaire et du métabolisme, bien qu’il existe une façon simple de les augmenter. Je pense que cela peut compenser la perte de masse musculaire subie par les victimes de régimes à répétition et qui est du moins en partie responsable de l’effet yo-yo.

  • #222 Hélène le 30 avril 2009 à 12 h 52 min

    Francisca sois la bienvenue ;-)

  • #223 puce le 3 mai 2009 à 18 h 10 min

    Excellent résumé, je vais pas entré dans la polémique (je suis biochimiste, purée, c’est vraiment un blog lu par des grosses têtes ici en fait… :P) et j’ai moi aussi appris comme stéphanie qu’on faisait du sucre en pompant dans les muscles en cas de restrictions en utilisant les acides aminés précurseurs de glucose, donc qu’on tapait d’abord dans les muscles (en fait non, les premiers jours dans le gras, puis dans le muscle, mais là n’est pas la question au bout du bout)

    je connaissais bien le problème des acides gras hydrogénés, je suis même une précheuse anti margarine depuis un bon moment, par contre je suis très intéressée par ce qui a été dit autour du fructose

    quant à la question de l’IMC, les derniers points que j’ai appris en cours étaient « rien ne vaut la mesure du tour de taille » (d’ailleurs il me semble que ça a été mentionné par une collègue toubib plus haut) parce qu’en réalité c’est ça le meilleur indicateur du risque de syndrome métabolique
    et oui, la prise de poids gynoïde (tout dans les fesses et dans les cuisses) c’est pas joli, ça fait raler mais c’est pas si néfaste que ça pour la santé, le gras étant bien douillettement installé sous la peau, alors que la prise de ventre (surtout chez les femmes qui ne devraient pas en prendre avant la ménopause) c’est de la graisse viscérale et là ce sont tous les organes qui sont comprimés dans du tissu adipeux (et potentiellement rempli de plaques d’athérome dans leurs artères)

    et comme le disait si bien Stéphanie, le gras c’est indispensable pour faire les membranes des cellules mais aussi pour produire des hormones: surtout celles de la famille des stéroïdes soient les androgènes, les oestrogènes et la progestérone, et sans eux, pas de libido, baisse de la fertilité… et oui, ça on ne le dit pas assez, mais si tant d’actrices ont autant de difficulté à avoir des enfants c’est parce que la fertilité se met en sommeil quand on est trop amaigrie…

    ah et sinon, je plussoie toutes les remarques qui ont été faites sur les cons qui osent tout et c’est même à ça qu’on les reconnait (merci tonton audiard pour l’emprun) moi ça a commencé avec un pédiatre qui m’a foutue au régime quand j’avais même pas 6 ans parce que « j’avais un kilo de trop » (je le jure) réitéré tous les ans à chaque visite annuelle (j’en étais malade d’avance) et tout ça (plus des tas d’autres petits détails) ont débouché sur 10 ans de troubles du comportement alimentaire graves et bien des années en thérapie alors que j’ai retrouvé des photos d’enfance et j’étais même pas grosse!!! sale con va!

    enfin bref, tout ça pour dire que tant que votre alimentation et votre poids ne vous mettent pas en réel danger médical, vous occupez pas de tout ça et marchez au lieu de prendre la bagnole! ;-)

  • #224 Hélène le 3 mai 2009 à 18 h 26 min

    Pourquoi « en fait », puce ?
    (« c’est vraiment un blog lu par des grosses têtes ici en fait »)
    ;-)

  • #225 puce le 3 mai 2009 à 18 h 28 min

    euh juste parce que je trouve ça marrant, c’était pas du tout une façon de dire « j’ai toujours cru qu’il n’y avait que des dindes ici » bien au contraire ;-)
    C’était plutôt une façon admirative de dire « vivent nous les filles! »

  • #226 Hélène le 3 mai 2009 à 18 h 29 min

    Tout va bien alors, merci puce ;-)

  • #227 puce le 3 mai 2009 à 18 h 33 min

    y a pas de quoi
    en même temps, je lis ce blog depuis des années (je sais, je commente rarement et on doit être une dizaine a avoir le même pseudo) et j’avais même remonté toutes les archives, c’est bien parce que j’y trouve du contenu ;-)

  • #228 Jojoh le 2 août 2010 à 15 h 02 min

    Bonjour :) Je voulais juste ajouter quelques petits détails :
    Les fabricants de chocolat ont le droit d’ajouter jusqu’à 5% de « shortening » (traduisez par mélange de graisses hydrogénées) SANS LE MENTIONNER SUR L’ETIQUETTE !!
    Voilà jusqu’où le pouvoir des industriels peut aller… Et croyez-moi, beaucoup d’autres ingrédients ne sont pas obligés de figurer sur les étiquettes… En fait, il y a plutôt une liste de ce qui DOIT figurer sur les étiquettes obligatoirement, et que les industriels essaient toujours de contourner. je l’ai su parce que je suis très allergique, et que je suis l’AFDIAG de près (obligé lorsqu’on ne tolère pas le gluten) qui nous informe concernant les lois sur les étiquettes..
    Pour le sucre, il faut savoir que la cassonnade des supermarchés est simplement du sucre de canne blanc que l’on a fait colorer en le chauffant !
    Mon médecin lui, (toujours au courant de tout), m’a tout de même recommandé le fructose, (c’est du sucre extrait des fruits), mais aussi d’en limiter la consommation. Mais l’idée serait d’utiliser du VRAI rapadura ou du sucre complet sans additifs (du genre anti-mottants ou anti-grumeaux) quand on le peut.

  • #229 Hélène le 2 août 2010 à 16 h 39 min

    Jojoh: bienvenue à toi ;-)

  • #230 Elo le 30 juin 2011 à 11 h 34 min

    Bonjour à toutes !

    Je suis ce blog vraiment super depuis peu, et c’est le deuxième post que j’ose faire….

    Rappeler le principe de fonctionnement du corps est excellent.
    SAUF, que je commence à être vraiment perdue entre tous les concepts, précepts, des médecins, nutritionnistes, scientifiques, ou agronomes…. Et c’est assez frustrant, voire complètement énervant.

    On nous a dit dans les années 50-60, le gras c’est mal.
    Du coup, on a vu fleurir dans les supermarchés moulte produits allégés
    Hors ces dits produits sont eux gavés de sucres (glucides) ou aspartame.
    Aujourd’hui certaines études tendent à prouver que ces produits allégés seraient plus néfastes qu’autre chose, quand à l’aspartame, c’est apparemment un excellent moyen de détruire nos neurones…..

    J’ai lu récemment un ouvrage qui tendait non pas à un régime au sens strict, mais plutôt à un mode d’alimentation sur lequel le principe de base, est la suppression des sucres pendant un temps donné (glucose, fructose, etc.)
    Le principe:
    Aujourd’hui nous consommons de plus en plus de sucres (dans les produits préparés, céréales, surgelés, etc.), qui se présente par la suite dans notre corps sous la forme de glycogène (voir explication Stéphanie). Hors effectivement, lorsque la consommation de sucres est excessive, les réserves de glycogène vont « déborder’ (un peu comme un réservoir d’essence), et le corps va les stocker ( d’où le petit ventre grassouillet ou miches rebondies….). Hors, le glycogène est un des meilleurs carburants pour le corps qui l’utilise systématiquement. De ce fait, si notre corps présente un taux élevé en glycogène, il n’ira jamais puiser dans nos miches le gras qui nous désespère.

    En gros, cet ouvrage « basé sur des études scientifiques » préconise de supprimer tous les sucres, mais uniquement les sucres, pendant la semaine, et autorise leur consommation le week end (mais pas de gavage attention), et surtout, de faire du SPORT.
    L’organisme va alors avoir un taux de glycol bas, et les sucres (lents ou rapides)
    seront non pas dirigés vers nos fessiers, mais dans les muscles de nos fessiers, alors que pendant la semaine, l’organisme aura utilisé comme source d’énergie principale le gras.

    Ainsi, on perd en gras, sans perdre en muscle.

    Toutefois, le fait que le cerveau utilise uniquement du glucose comme source d’énergie comme évoqué par Stéphanie me perturbe. Bien sur, il est impossible de supprimer toute forme de glucide, il y en a dans tous les aliments quasiments, et même dans les légumes. Mais cela signifierait que l’ouvrage précité ne tient pas compte de ce paramère, ce qui au final pour la santé est un désastre (alors que d’après leurs dites études, la santé est améliorée ==> – de cholestérol).

    Tout ça pour dire, qu’au final je suis un peu plus paumée chaque jour.
    J’ai testé la méthode décrite plus haut et j’avoue avoir perdu en cm sans perdre en muscles. Et à ce jour, je limite encore ma consommation en sucres pendant la semaine… mais je me pose la question

    Quelles conséquences pour la santé?

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.