Va fumer dehors !

21 avril 2008

froid.jpgL’autre jour j’étais à une fête, laquelle se tenait dans un bar.
Lieu où au Moyen Age, donc l’année dernière, les gens fumaient ; mais où depuis peu on respire un air aussi pur que l’âme d’un nouveau né suisse (pourquoi suisse ? Parce que l’air des cîmes etc).

Je suis partie l’esprit léger, persuadée que j’allais passer la soirée assise au chaud à respirer de l’air suisse. Sauf que pas du tout.

Parce que les fumeurs, bien que frappés d’opprobre populaire, restent nombreux. Et passent la moitié de la soirée sur le trottoir vu qu’ils sont bannis de l’intérieur (suisse).
Du coup on s’ennuie, à l’intérieur. Et on va dehors discuter avec les potes fumeurs.
On finit par y rester vu qu’ils sortent par roulements et que ça permet de voir tout le monde.

Moralité : je suis rentrée chez moi frigorifiée, avec mal aux pieds et les fringues qui puaient le cendrier mort (ah ben oui, quand 10 personnes clopent comme des cheminées autour de vous, même à l’air libre vous avez votre ration, soyez tranquilles).

Je suis pas sûre q’on ait complètement gagné au change dans cette histoire, finalement ;-))

81 commentaires Laisser un commentaire
Le reste

Vous aimerez aussi

81 commentaires

  • #1 Poumok le 21 avril 2008 à 9 h 51 min

    Ah oui effectivement, présenté comme ça… :-)
    Mais puisqu’ils sortent pas roulement, ils restent en Suisse par roulement aussi, non ?

    La photo est magnifique, où est-ce qu’il fait froid à ce point (devant la Suisse ? Nooon !) ? ;-)

  • #2 ViNi le 21 avril 2008 à 9 h 54 min

    Et la pollution des trottoirs jonchés de mégots non plus….
    En tant que fumeuse, quand j’anamyse le pour et le contre de cette loi, je n’y trouve pas tant d’interet !! si ce n’est de pas puer la vieille cheminée quand je rentre chez moi. Ceci dit ds ces lieux désertés par la nicotine ça sent maintenant le wc pourri, la gerbe et l’alccol voire le prout et la sueur toute la soirée, c’est répugnant…
    Et on attrape la crève pr aller fumer nos clopes avec des stalactites sur les mains, c’est fun !

  • #3 Coralie Marie le 21 avril 2008 à 9 h 55 min

    Je me suis retrouvée aussi dehors lors d’un pot, because les gens qui fumaient avaient fini par s’installer en terrasse. C’est là qu’on se dit « vivement le printemps », euh disons plutôt « vivement le printemps avec du soleil » !
    Mais ce n’est pas toujours le cas, il arrive qu’ils se contentent de sortir 5mn avant de rejoindre les gens civilisés à l’intérieur :-) Moi je regrette pas en tout cas, c’est quand même le pied de pouvoir respirer dans les bars et restaurants !

  • #4 fanette le 21 avril 2008 à 9 h 56 min

    Bon anniversaire!! je sais c’était hier mais j’ai loupé.
    Oui, je suis d’accord… les conséquences de la loi sont mitigées. Il y a des bons côtés, quand on est dans un endroit petit et pas trop fréquenté. Mais en groupe important, c’est comme tu dis. On est dehors avec les fumeurs.

  • #5 Mah-Yu le 21 avril 2008 à 9 h 57 min

    ha, c’est rigolo que tu en parles aujourd’hui, je suis justement en train de noter mes réflexions existentielles sur ce sujet, en vue peut-être de les organiser un jour en un discours cohérent à partager avec mes semblables.

    J’ai remarqué ce phénomène de nuage de fumeurs à l’entrée des bars, je trouve ça plutôt rassurant sur la nature humaine puisque malgré les pronostics alarmistes, les prévisions de guerre civile, les promesses que l’industrie des loisirs allait péricliter, que les gens ne se parleraient plus, et qu’on clouerait les fumeurs sur des portes de granges, finalement chacun oeuvre pour le compromis: les fumeurs continuent à sortir malgré le bannissement de leur vice, et les non fumeurs prennent sur eux de les accompagner dans l’inconfort.

    Tout le monde s’aime, et les banquettes s’usent moins vite.

    Le panard, quoi!

  • #6 lili le 21 avril 2008 à 9 h 58 min

    Choisir des endroits avec terrasse, sièges et chaufferettes ,o)

    Oui aux bars bien équipés!

  • #7 ViNi le 21 avril 2008 à 9 h 59 min

    Pardon ! Je voulais dire Bonjour et « j’analyse » et non pas « j’anamyse ».
    Bref avantage de cette loi sur le long terme ; je vais moins ds les bars, forcément je bois moins et bonne nouvelle je fume moins. De ce côté là, tout va bien. Par contre forcément j’ai aussi limité ma vie sociale, les rencontres et tout ce qui va avec ce que j’aimais le plus ds cette convivialité des bars et cafés.
    C’est ptet ça que l’état veut ??!! faire de nous des hermites sans drogue et sans alcool !!!

  • #8 Hélène le 21 avril 2008 à 10 h 01 min

    Je suis d’accord avec toi Mah-YU, au final ça se passe bien mieux que prévu (en dehors es stalagtites, donc ;-))

  • #9 lizou le 21 avril 2008 à 10 h 15 min

    Franchement si j’avais pas arrêté je vous jure que j’aurai fait ch… tout le monde ;-)) les fumeurs sont des gens sympas aussi ;-))

  • #10 Cécile de Brest le 21 avril 2008 à 10 h 16 min

    Dernièrement, je suis passée devant un bar. Il y avait un attroupement d’une dizaine de personnes. Et je me suis posé la question : »il se passe quoi, ici ?? »

    Je n’ai percuté que quelques instants plus tard qu’ils étaient tous en train de fumer. Et ça me fait la même chose à chaque fois, j’oublie et je me demande ce que font tous ces gens devant le bar au lieu de rentrer bien au chaud ;-)

    Pour moi, ça n’a pas changé grand-chose, je ne vais pas dans les bars.
    Là où j’apprécie davantage, c’est au restaurant.

  • #11 lilipouch le 21 avril 2008 à 10 h 21 min

    j’aime bien aller fumer dehors finalement; on rencontre du monde , on papote…on renforce le lien social:) :)

    bien sur je préfére habiter prés de marseille que besancon/strasbourg/grenoble :p :p

  • #12 Sev (norvège) le 21 avril 2008 à 10 h 22 min

    dis ta photo…tu l’as prise devant chez moi?
    ;-))

  • #13 Hélène le 21 avril 2008 à 10 h 24 min

    Et bien justement Cécile, je n’allais plus dans les bars depuis très longtemps, finalement c’est assez cool de pouvoir y retourner ;-)

    Sev exactement, je me suis levée très tôt pour chopper le premier vol pour la banquise ;-))

  • #14 Nicole le 21 avril 2008 à 10 h 29 min

    En tant que « petite » fumeuse, je peux faire partie des 2 groupes: ceux qui sortent, et ceux qui restent à l’intérieur.
    S’il n’y a que des fumeurs dans le groupe, on sort en bande ou presque… S’il y a des non-fumeurs, 90% du temps, je reste avec eux, à l’intérieur.
    Mais j’ai déjà eu l’occasion, lors d’une après midi moins froide, de m’installer en terrasse « exprès », et de me faire allumer par une cliente non-fumeuse installée sur la dite terrasse à côté de moi… comment faire, dans ces cas-là? ;-)

  • #15 Lou. le 21 avril 2008 à 10 h 31 min

    Une fois, j’étais dans un bar habituellement bondé. Tous les fumeurs dehors, quelle place mes amis ! J’étais bien ! Je pouvais m’asseoir, circuler, danser à mon aise.

  • #16 Diripouf le 21 avril 2008 à 10 h 33 min

    Ici a Edibnburgh fait tellement froid en hiver que les fumeurs sont pas pres de passer une seconde de plus dehors que le strict necessaire ;-) Et en plus comme il pleut souvent, ils peuvent pas forcement fumer du tout !

    Et par contre en ete, des qu’il fait plus de 15 degres (la canicule, donc…….) tout le monde est dehors, sur les terrasses… Ils sont trop droles, limite en maillot de bain des les premiers rayons du soleil, a suer comme des veaux et raler qu’il fait trop chaud >_<

  • #17 milebisou le 21 avril 2008 à 10 h 33 min

    …je suis une grandissime fumeuse, et depuis que l’on ne peut plus fumer dans les bistrots, je suis obligée de fumer moins, malgré tout. Sortir toutes les dix minutes quand tu es accompagnée ça ne se fait pas, et quand tu es seule, …non plus, quitte à passer pour une folle.

  • #18 cec jeune mariée le 21 avril 2008 à 10 h 40 min

    hi hi Diripouf ton commentaire m’a fait rire ;)

    Ici aux pays-bas l’interdiction sera effective cet été, au moins les 1ers temps les fumeurs ne seront pas trop congelés, parceque ici aussi ca va leur faire bizarre…. les scènes seront les mêmes que celels que tu décris !

    Mais j’avoue que j’ai hate de pouvoir aller l’esprit tranquille dans mon bar préféré, pour l’instant j’en pars quand je ne peux plus respirer, et c’est pas cool….

  • #19 lilipouch le 21 avril 2008 à 10 h 45 min

    hum diripouf..;à j-5…tu me fais vachement envie tiens …

  • #20 Hélène le 21 avril 2008 à 10 h 45 min

    milebisou sois la bienvenue !

  • #21 La Sosso do Domingo le 21 avril 2008 à 10 h 51 min

    Comme Cécile de Brest, ça me fait toujours bizarre de voir un attroupement devant les bars… La situation a tellement évolué en quelques années… (J’ai eu des profs qui fumaient en cours par exemple). Par contre quel pied dans les restaurants. Pour les bars, ben pourquoi ils ont pas laissé les patrons faire comme ils voulaient dans leur établissement après tout ? Même non fumeuse ça me dérangeait pas de prendre un ptit café dans une ambiance enfumée… ou alors libre à nous de choisir.

    (Euh par contre… sans vouloir enfoncer des portes ouvertes, arrêtez de fumer, siouplaît arrêtez. Vous vous empoisonnez, en plus vous payez très cher pour ça. Je sais bien que c’est un peu neuneu de dire ça, mais mon père en est mort l’année dernière, et depuis je vois plus le tabac aussi sympa qu’avant. Je cloue personne à la porte des granges hein,(d’autant que maintenant elles sont en tôle ondulée et que faudrait bien être outillé, hin hin), vous faites comme vous voulez et pouvez, mais c’est juste qu’écouter la toux des malades en pneumo pendant quelques semaines, ça vaut tous les sermons gnangnans et moralisateurs du monde.)

  • #22 violette le 21 avril 2008 à 10 h 54 min

    Si, si, on smirte et c’est vachement bien !

  • #23 Fanchette le 21 avril 2008 à 11 h 02 min

    Sosso : c’est sûr un café enfumé c’est supportable… mais quelques heures ou une soirée entière !! Voui j’aime le bistrot, c’est mon vice. Je suis ravie qu’on n’y fume plus. C’est toujours surprenant à mes yeux de rentrer et de VOIR le fond du bar qui avant, se perdait dans les limbes. J’ai pas mis les pied en boîte depuis le 1er janvier donc les odeurs de transpiration-vomi j’ai pas goûter encore.
    De mon côté mes amis sont majoritairement non-fumeurs, donc les fumeurs s’exhilent, en groupe.
    Par contre pour les gens qui vivent en centre-ville, ça fait des soirée bruyantes tous ces gens regroupés sur le perron.
    Et quand tu entres ou sors du bistrot et que tu dois traverser le groupe des fumeurs : tu te mets en mode apnée !

  • #24 Diripouf le 21 avril 2008 à 11 h 05 min

    lilipouch, t’en fais pas ! Mais bon, vendredi il fera entre 4 et 13 degres hein… Pas de pluie prevue mais ca doit quand meme etre un tantinet plus frisquet que Paris :

    [Mode HS off, pardon]

  • #25 veronica le 21 avril 2008 à 11 h 13 min

    et bien moi ce n’est pas le fait d’ etre dehors avec les potes pour discuter..qui est nouveau non non non (pour reprendre un air celebre) c’est l’invasion de meres de familles avec poussettes et gosses qui hurlent, pleurent qui me fait dire que je regrette le temps de quand les gens pouvaient fumer…(et je precise j’ai rien contre les poussettes…)

  • #26 funambuline le 21 avril 2008 à 11 h 19 min

    Hélène, tu as donc expérimenté le « smirting » (contraction de smocking et flirting).

    Et, juste pour l’info… en Suisse les bars sont encore enfumés… jusqu’au 31 décembre 2008 (probablement, une votation aura lieu bientôt)… Les joies du smirting viendront (comme d’hab) un peu plus tard que chez nos voisins…

  • #27 Violetine le 21 avril 2008 à 11 h 26 min

    Ca va venir.. A mon avis, il y aura de moins en moins de fumeurs, car c’est quand même débile de se ruiner les poumons, la peau, les dents, et de puer tout le temps pour avoir le plaisir d’en griller une en se frigorifiant !!

  • #28 Mamzelle Maupin le 21 avril 2008 à 11 h 28 min

    C’était pas pour ne pas avoir à me cailler les fesses dehors mais j’ai arrêté de fumer en janvier, alors hors de question d’aller me geler sur un trottoir !!

    Et tant pis pour le « smirting » ;-p

  • #29 Nikaia le 21 avril 2008 à 11 h 28 min

    Comme funambuline vient de le souligner : les bars et les restos sont fumeurs en Suisse (tu y trouves même des distributeurs de cigarettes ..)

    Comme j’ai relativement peu d’amis fumeur je n’ai pas encore expérimenté ton problème .. par contre je sais que cette loi (que j’approuve à 150% … c’est enfin un plaisir d’aller dans un bar ou un resto en étant sur de ne pas être enfumée) aura un inconvénient majeur : les terrasses cet été seront envahies par les fumeurs et risquent d’être irrespirables …

    on ne peut pas tout avoir … il y aura de la place à l’intérieur!

  • #30 Béné le 21 avril 2008 à 11 h 33 min

    Tu étais doublement en Suisse ce week-end vu que tu as eu les honneurs de Fémina avec l’article sur les célibataires. Les blogueuses parisiennes sont bien présentes dans ce magazine, il y avait déjà Pénélope, maintenant toi:-)

    Sinon, pour en revenir au sujet, j’attends impatiemment le 1er juillet, date à laquelle le canton de Genève arrêtera de fumer. Vivement!

  • #31 Hélène le 21 avril 2008 à 11 h 37 min

    veronica moi non plus je supporte pas les cafés-pousettes, c’est pour ça qu’il faut éviter les bistrots avant 21h ;-))

    funambuline non non, j’ai pas smirté, vu que ni fumé, ni flirté ;-))

    Violetine ton analyse me semble un peu rapide, si c’était aussi simple d’arrêter de fumer, crois-moi, presque tout le monde le ferait…

    Quel article Béné ??

  • #32 grey pantherette le 21 avril 2008 à 11 h 38 min

    Comme quoi les fumeurs sont des gens sympathiques puisque tout le monde les suit !
    Oui, je sais ,on se console comme on peut de son addiction.
    Bon anniversaire Hélène.

  • #33 Mithra le 21 avril 2008 à 11 h 39 min

    Ah ben moi je suis trop contente de pouvoir sortir dans les bars, d’aller boire un cafe dans un troquet… je peux meme aller dans des restaurants ou je n’allais pas because la fumee. Et j’avoue que je ne pousse pas la politesse jusqu’a accompagner les fumeurs pendant qu’ils clopent sous la pluie : de toute facon quand il fait froid et humide ils finissent bien par rentrer, hein ;-))
    Ceci dit mes copains sont non-fumeurs a une tres, tres ecrasante majorite. Je me demande pourquoi d’ailleurs, je n’ai pas l’impression de les « trier » sur ce critere pourtant ?

  • #34 Béné le 21 avril 2008 à 11 h 45 min

    C’est un article sur les célibataires qui s’assument, mais qui subissent des pressions de la part de leur entourage, dans lequel tu es citée avec l’adresse de ton blog. Vu comme c’est tourné, on a l’impression que la journaliste t’a contactée pour te demander ton avis, ce n’est pas le cas? Je n’ai pas de scanner, mais peut-être qu’une de tes lectrices suisses l’a sous la main. Sinon je peux te l’envoyer ou recopier le passage où tu apparais.

  • #35 Hélène le 21 avril 2008 à 11 h 49 min

    Merci grey pantherette ;-)

    Mithra moi aussi je suis ravie, notamment au resto, tu penses bien ! ;-)

    Si si j’étais au courant, mais je ne pensais pas que ça sortirait si vite ;-)
    Merci Béné !

  • #36 mariel75 le 21 avril 2008 à 11 h 51 min

    oh, ben t’as pas de bol, chaque fois que je suis sortie les fumeurs se dépechaient de fumer leurs clopes pour rentrer faire à la fête avec les autres.

    Par contre depuis qu’on ne fume plus dans les bars, je sors plus souvent en famille, et je fais maintenant partie de la detestable catégorie de celles qui emmenent leurs enfants dans les bistrots ;)

    ps: maintenant qu’on est plus enfumé, on sait quels sont les gens qui mettent du déo et quels sont ceux qui n’en mettent pas….

  • #37 angelyne le 21 avril 2008 à 11 h 57 min

    L’autre soir (enfin c’etait il y a quelques semaines déjà) mon homme et un pote sont partis fumé dehors résultat nous, les filles ont est restés assises seules sans nos hommes. Ensuite à leure retour, nous somme parties vers le vice et là, une fois de plus sans nos hommes..
    Au final, moi qui voulait être avec mon chéri…je l’ai pas beaucoup vu (bon faut dire que les deux cosmopolitans ont bien aidé aussi ma vision légère)..Du coup, moi je ne fume plus. Ca règle pas la situation des roulements mais au moins…je respire ;)

  • #38 Coralie Marie le 21 avril 2008 à 12 h 04 min

    C’est bien qu’on ait pas laissé le choix aux patrons de bar, rien que pour la santé des serveurs et serveuses ! Aucun argument ne tient face à ça !
    Et puis sans loi, ce sont toujours les non-fumeurs qui sont priés d’être aimables et d’accepter leurs amis avec leurs vices !

  • #39 Diripouf le 21 avril 2008 à 12 h 10 min

    Euh, c’est quoi « smirter » ? J’ai rate un episode la :P

  • #40 Hélène le 21 avril 2008 à 12 h 16 min

    Smirter = smoker + flirter ;-)

  • #41 Lariska le 21 avril 2008 à 12 h 21 min

    Bonjour,
    je reviens tout juste d’Autriche où il est possible de fumer quasiment dans tous les lieux publics… eh bien cela m’a fait mesurer le bienfait de la loi anti-tabac chez nous! C’était horrible, pas moyen de mettre un pied où que ce soit sans être envahi par la fumée. J’étais avec des amis français et fumeurs qui eux-mêmes en étaient choqués!
    Franchement, on a tous eu l’impression de faire un bond de 10 ans en arrière. Et pourtant la loi chez nous est toute récente!
    Je pense que d’ici un an ou deux toutes les polémiques actuelles sur la loi anti-tabac apparaîtront complètement anecdotiques, tellement les gens se seront habitués à ne plus fumer à l’intérieur.

  • #42 funambuline le 21 avril 2008 à 12 h 22 min

    Bon, ok, donc « smirting observator » ???
    Et me réjouis de lire tout ça, merci pour l’info Béné :-)

  • #43 Mithra le 21 avril 2008 à 12 h 23 min

    Smirter ca veut dire flirter sous la pluie avec des gens qui ont une haleine de chacal :-)))

    Bon OK, je sors…

  • #44 asiachat le 21 avril 2008 à 12 h 33 min

    Bien que grosse fumeuse, il y a longtemps que je ne fumais plus au resto, pour ne pas gâcher le gout les aliments.
    Par contre, pour ne pas gâcher le dit gout, ne pourrait-on pas obliger les clients à:
    -prendre une douche avant de venir
    -utiliser un déo
    -bannir à tout jamais Opium, cette pestilence qui vous fout la gerbe et nique complètement le goût du foie gras et du Ménetou-Salon (j’ai expérimenté, avec une cliente qui s’était sans doute aspergée avant de venir, c’est intolérable) .
    Quant aux bars, je n’y vais plus trop non plus, depuis qu’un hyper soulograffe à vomis sur mes godasses.
    Comme quoi les plaisirs des uns peuvent être les cauchemars des autres!

  • #45 laurence le 21 avril 2008 à 12 h 34 min

    J’ai peur de comprendre, en lisant ton billet, que les fumeurs mettent de l’ambiance, et pas les non fumeurs ? :o))

  • #46 Molly le 21 avril 2008 à 12 h 36 min

    Personnellement, je suis plutot contente de cette loi, bon, j’ai tres peu d’amis fumeurs, donc au final, qd on sort, on reste au chaud, et sans fumé ;) En plus la fumée ca me filait mal a la tete/aux yeux…

    Pour ce qui est du probleme des odeurs, je cris que c’est surtout en boite ou le gens regrettent l’odeur de tabac, mais bon, moi je vais pas en boite ;) j’aime pas ca. Donc pour les resto/bars, je trouve ca plutot cool ^^

  • #47 globulita le 21 avril 2008 à 12 h 46 min

    Je vais me préparer un café et m’allumer une clope et je reviens pour commenter…

  • #48 splatchounette le 21 avril 2008 à 12 h 46 min

    Bon, pour ce qui est de la fumée, faut penser au pauvres serveurs hein (et qu’on me sorte pas « ils ont qu’à faire un autre boulot »). Côté bar, y’en a un avec salle fumeur et non-fumeur dans ma ville (en suisse donc). Et bien, c’est assez cool de pouvoir se poser sans puer de partout la clope, et les gens n’ont pas forcément besoin d’aller dehors pour s’en griller une…

    Après, pour les boîtes de nuit, c’est vrai que ça pue grave sans fumée de cigarettes (même chose pour les salles de concerts)….le mélange sueur et alcool, c’est pas top :/

  • #49 Hélène le 21 avril 2008 à 13 h 02 min

    asiachat je plussoie à mort, les femmes qui se douchent au parfum capiteux avant de sortir dîner, devraient être pendues par les pouces !! ;-)

    laurence ça dépend (ça dépasse, fastoche ;-))

    splatchounette je suis aussi très pour cette loi en premier pour les serveurs.

  • #50 gisele le 21 avril 2008 à 13 h 07 min

    Nicole, en terrasse, tu as le droit de fumer, et ta voisine ,celui de rentrer en salle non-fumeur !!
    Lorsqu’il fera beau ( un jour) les plus ennuyés seront les non fumeurs qui se retrouveront en terrasse entourés de fumeurs!

  • #51 globulita le 21 avril 2008 à 13 h 07 min

    Bon, concernant le « bon air pur de la Suisse », quelques précisions sinon vous n’allez rien comprendre: comme vous le savez, la Suisse est composée de 26 cantons (= « département »). Chaque canton a beaucoup d’autonomie pour légiférer, concernant notamment l’interdiction de la fumée. Pour l’instant, seuls 2 cantons sont entièrement non-fumeurs: Soleure (germanophone) et le Tessin (italolophone). Genève vient de voter sur le sujet (ben oui, c’est nous qui décidons) et l’interdiction sera effective dès le 1er juillet. Pour mon canton, le Pays de Vaud comme ils disent, on va voter en automne et l’interdiction sera probablement pour le 1er janvier 2009.

    Donc, pour le moment, on est toujours au Moyen Age! ;-) Je vais voter contre l’interdiction, juste par esprit de contradiction (et 1ère et unique fois de ma vie que je vais voter à droite mais tel n’est pas le sujet). Mais j’envisage d’arrêter de fumer dès que l’interdiction sera effective car je n’ai pas tellement envie d’attraper une broncho-pneumonie (et un cancer du poumon aussi). Mais bon, c’est facile à dire…

    Concernant les mégots par terre, j’ai été éduquée à ne pas prendre la rue pour une poubelle et il existe des cendriers de poche, appelés ici Ecobox. L’équivalent doit exister en France.

  • #52 Fran le 21 avril 2008 à 13 h 36 min

    C’est tellement vrai ce que tu écris là.
    Moi maintenant je pars me les cailler sur le trottoir, ma clope au bec avec juste une écharpe autour du cou parce que j’ai la flemme de remettre mon manteau.
    Et je tape la discut’ avec mes potes ou même avec des inconnus.
    Et on a tous froid, c’est limite un peu ridicule mais on partage la même contrainte alors ça fait sourire :))
    Pour les non-fumeurs cela doit être d’autant plus embetant d’attraper froid et être victime de tabagisme passif « simplement » pour accompagner son ami(e) dehors et discuter.

    J’ai juste le temps de lire le dernier comm’ de Globulita. Vais me rencarder sur les cendrier de poche. Moi je garde mon mégot jusuq’à trouver une poubelle. Biensur ma clope est bien éteinte avant d’être jetée dedans hein.

    Sur ce je descends fumer ……. le printemps arrive, ce sera plus agréable de trainer sur le trottoir maintenant :))

  • #53 Cagaroule le 21 avril 2008 à 13 h 42 min

    Je trouve que c’est très agréable cette interdiction, on profite de ce que l’on mange et de ce que l’on boit. Par contre, les gens qui habitent autour de bars et resto doivent avoir constaté de sérieuses nuisances sonores…

    @ Fran: Pylones fait ça. :-)

  • #54 Nicole le 21 avril 2008 à 13 h 47 min

    @Fran: j’en ai un distribué à la plage l’année dernière par la Surfrider Foundation (association de surfeurs pour un « plage propre » et un autre, qui ressemble à un baton de rouge à lèvres (plus girlie, tu meurs!!!), offert par mon buraliste!!! (et pourquoi pas ramasseur de poubelles, tant qu’on y est…. ;-))))))

  • #55 Cécile de Brest le 21 avril 2008 à 14 h 02 min

    @ Nicole : ça dépend, ça dépasse…

  • #56 Fanchette le 21 avril 2008 à 14 h 08 min

    Ah oui : vu l’autre jour au bowling (oui pas de commentaires) ils mettent à disposition des claquettes pour sortir fumer : sinon faut retourner faire la queue au vestiaire à chaussures (qui pue autant que la terrasse fumeur d’ailleurs, mais dans un autre genre). C’est drôle non ?

  • #57 Delphinoid le 21 avril 2008 à 14 h 12 min

    Hi hi vivement les beaux jours (on ne sait jamais ils pourraient bien finir par arriver!), au moins ça évacuera le problème du froid ;o)

    Perso, je suis ravie de cette loi. Je respire dans les bars et au restaurant. Quant à mes amis fumeurs, et bien on fait un roulement pour qu’il reste toujours un peu de monde à la table :))

  • #58 Cécile de Brest le 21 avril 2008 à 14 h 13 min

    Bon, je n’avais pas tout lu, je vois que certaines ont les mêmes références cinématographiques que moi !

    En ce qui concerne les cendriers de poches, j’avais lu un article au moment où la loi a commencé à être appliquée, c’était une entreprise qui se lançait dans la fabrication de ce type d’objets mais aussi dans celle de cendriers « grande taille » à placer devant les portes des entreprises.
    Leur chiffre d’affaires avait bondi en quelques semaines et ils avaient dû recruter.
    Comme quoi, ça peut avoir du bon pour l’économie ;-))

  • #59 Hélène le 21 avril 2008 à 14 h 14 min

    Pas mal de coup des claquettes de bowling, Fanchette ;-))

  • #60 fisoan le 21 avril 2008 à 14 h 42 min

    cette photo est chez moi, à Morges, j’y étais ce jour là…

    Je voulais juste apporter un bémol à l’air suisse supposé si pure… Ici tout le monde fume, beaucoup et partout. Surtout dans les centres commerciaux. Je ne peux plus emmener mes enfants faire 3 courses de peur de les asphyxier totalement…

    sérieux je sais pas où t’étais hein, car ici tout le monde fume partout!

    En france pour les clopes (ou plus contre leur fumée) on est BEAUCOUP MIEUX !!!

  • #61 Hélène le 21 avril 2008 à 14 h 47 min

    Ben j’étai à Paris fisoan, c’est là que je vis ;-) Sois la bienvenue ! ;-)
    Fumer dans le centres commerciaux ?? Yiiirk, ça craint !!

  • #62 Nicole le 21 avril 2008 à 14 h 49 min

    Bah oui hélène, mais jusqu’à la loi Evin (je crois) c’est à dire, mi-90’s, ici à Paris aussi les gens fumaient dans les CC, dans les gares etc… Peut-etre que je me trompe total, mais c’est ce dont je me souviens…. :-S

  • #63 CAMI le 21 avril 2008 à 14 h 59 min

    coucou tous le monde, pour moi cette loi ne change pas beaucoup mon quotidien…euu ou juste que je ne pu plus la clope après le resto (chui pas très bar tout ça…) mais sinon la fumée ne me dérenge pas, je m’étonne égalmen quand je vois des atroupement devant les bars et ceu à chaque fois XD (mais visiblement je ne suis pas la seule) par contre je n’avais pas pensé au désagrémen que cette loi pouvais causé tel les mégots sur le trotoire (meme si il y a des gens qui font attention et les cendrillé de poche jtrouve que c’est une idée super) ainci que les odeurs (transpiration et alcole…).

  • #64 Hélène le 21 avril 2008 à 15 h 12 min

    CAMI sois la bienvenue ;-)

  • #65 nouche le 21 avril 2008 à 15 h 20 min

    et bien, moi, j’aimerais bien arrêter de fumer,( rien à voir avec la nvlle réglementation)
    j’y pense, j’y pense même souvent, mais comment le faire sans douleur et sans grossir?
    Recherche remède miracle, si quelqu’un a, suis preneuse.
    Merci

  • #66 Marylène le 21 avril 2008 à 15 h 22 min

    Ah la cigarette, ses supporters et ses détracteurs !!!
    J’ai atteint mon demi siècle sans un griller une comme on dit, monsieur conjoint pareil…mais çà veut pas dire qu’on vivra centenaires je vous l’accorde !
    Pourtant beaucoup ici ont raison, c’est plutot sympa de se trouver dans un restau ou un pub sans etre enfumés et sans sentir la clope, et pour les serveurs je suis plutot d’accord, c’est mieux aussi.
    Moi par contre si les fumeurs veulent aller se les geler sur le trottoir, c’est leur problème, c’est surement plus facile du coté de Marseille que du coté des chtis…c’est la seule différence.
    En ce qui me concerne, je voue une haine féroce à la cigarette, (j’ai pas dit aux fumeurs), mon fils de 26 ans fume depuis l’age de 17 ans…il est beau mon fiston, il est grand, svelte, chic et tout et tout… mais…il pue la clope à dix mètres. Et je suis complètement flippée à l’idée de voir la couleur de ses poumons (meme si j’ignore la vraie couleur des poumons tout neufs)…et je m’angoisse de le voir tomber malade.
    Ben oui je sais c’est nul, mais j’y peux rien. C’est mon « petit » ;-)
    J’ai lu plus haut pour les écossais à Edinburgh, ben ici à Oxford c’est pas mieux, çà caille, ils fument tous dehors, sont déjà en ti-shirts alors que je me trimballe mon col roulé et mes huggs , ils sont fous ces english……..mais super cools quand meme, faut dire.
    Courage les fumeuses et les fumeurs, le printemps finira par arriver et rendre vos soirées trottoirs plus sympas et douces.
    Amitiés d’ici

  • #67 Hélène le 21 avril 2008 à 15 h 34 min

    nouche tu as lu le bouquin d’Allen Carr ? Il paraît que ça fonctionne pour de bon, si on est décidé à arrêter.

  • #68 nouche le 21 avril 2008 à 15 h 45 min

    Et oui.( grâce à ton blog)……….mais j’ai bcp trainé sur la fin, sans doute je redoutais le moment fatidique de la dernière cigarette. Je crains que le remède miracle n’existe pas, à chacun sa méthode, sachant que ns ne sommes pas égaux devt la cigarette.

    Merci Hélène pour ta réponse, moi qui me suis un peu éloignée du sujet du jour:
    A savoir, je trouve aussi que ds certains cafés/tabac, cela pue maintenat « le vieux, les chiottes, le gras etc je n’y fait que passer
    Vivement le printemps, on sera tous dehors!

  • #69 Delph-ô-bô-ongles le 21 avril 2008 à 15 h 54 min

    Pour la non-fumeuse que je suis, j’avoue que c’est le pied l’interdiction de fumer dans les lieux publics. Plus de fringues qui puent en rentrant, plus de remords d’emmener fifille avec nous (la gerbe de sentir l’odeur de clope froide dans les cheveux de ma schtroumphette), plus d’odeur de clope au resto en dégustant mon dessert (beurkkkk).
    Mon entourage étant à grande grande majorité non-fumeur, je n’ai heureusement pas à me congeler pour rester sur le trottoir avec eux. De toute façon, les rares fumeurs que je connais étaient déjà à la page : chez moi, la clope c’est dehors. Z’avez pas vu le un troupeau de mâles fumant le havane une nuit de st sylvestre devant ma porte par -5°C? Niark niark.
    J’ai rien contre les fumeurs, principe de liberté, y font ceux qui veulent. Mais moi aussi, je suis libre de ne pas vouloir être enfumée chez moi. Suis extrémiste là-dessus depuis ma grossesse, et la présence de fifille.
    Au boulot cela fait plus longtemps que la clope avait été interdit (bosse dans l’administration), on a vu un net changement. Les gens fument moins. Une copine me disait qu’avant c’était machinal, elle ne se rendait plus compte qu’elle fumait tout en bossant. Maintenant, les pauses sont prévues, et forcément limitées. La consommation diminue, chaque clope fumée est « appréciée » et non banalisée.
    Je pense (ça n’engage que moi) que cette « prise de conscience » est bien, tant qu’à fumer autant apprécier pleinement chaque bouffée. Dommage de griller une cigarette, sans même s’en rendre compte, sans se faire plaisir tout compte fait. La qualité plutôt que la quantité.

  • #70 leolu le 21 avril 2008 à 16 h 31 min

    Le peu de fois où je suis sortie, c’était avec des fumeurs, heureusement y’en avait toujours un ou une pour me tenir compagnie, pendant que les autres allaient se geler les fesses dehors ;)

    je ne fume plus depuis plus de 6 ans mais ce que je sais, c’est que timide comme je suis, je n’aurai jamais pû sortir dans la rue en fumer une comme mes collègues au boulot, sur le trottoir, et en plus, vous allez peut-être me trouver rétro sur ce coup là, mais je trouve vraiment que ça fait vulgaire, surtout si on est seule, non ?!

  • #71 asiachat le 21 avril 2008 à 17 h 30 min

    Nouche, même problème que toi, et toujours à la recherche de la bonne solution.

    Patch: marche à peu près tant que j’en mets, l’effet s’arrête quand je n’en mets plus!
    Gomme: le réflexe de mastication entraine immédiatement chez moi le réflexe clope…
    J’ai essayé aussi le Zirban, mais j’étais sans arrêt à côté de mes pompes, effet Doc Gynéco.
    Je crois que je vais essayer les mouffles, pas facile de tenir une clope avec ça, même si l’effet girly n’est pas garanti, surtout an août!

  • #72 fisoan le 21 avril 2008 à 18 h 43 min

    merci pour l’accueil :-)

    Et toutes mes confuses j’avais cru comprendre que tu étais ici ce week-end, pardon…

    Donc oui ici ils fument partout, même dans les halls de certains hôpitaux…

  • #73 lizou le 21 avril 2008 à 19 h 37 min

    Nouche, la plupart du tps tu prends 4 kg et pas 15! les patchs ça m’a vraiment aidé et après tu es prête à passer à la volonté! step by step quoi

  • #74 Hélène le 21 avril 2008 à 20 h 23 min

    Rooooh, leolu ! On n’est plus en 1950 !! ;-))

  • #75 porteverte le 21 avril 2008 à 21 h 26 min

    Ah !!!! Je suis bien contente de ce billet sur le tabac, parce qu’il y a un truc qu’il faut que je vous raconte : figurez-vous (ça, ça fait bien 1950), que la semaine dernière, en vacances en Bretagne, je suis tombée deux fois dans des cafés où on fume encore ; la première fois, j’ai cru à une hallucination, et puis le patron était seul à fumer et visiblement bourré, bon, je me suis dit « c’est exceptionnel » ;-)

    Pas du tout : la seconde fois, j’entre dans un café-tabac, je demande un paquet de clopes et un café, et là la patronne me dit : « Vous aimeriez bien peut-être fumer une petite cigarette avec votre café ? »

    Moi : « Heu ??? »

    Elle : « Vous n’avez pas l’air d’être de la police… »

    Moi : « Beeeen… (oui, j’ai une conversation très riche)

    Et là les trois habitués au bout du bar, clopes au bec : « Allez-y ma p’tit’e dame, de toutes façons on est bien d’accord, si elle se fait contrôler on se cotise »

    Et elle : « Hé oui, Il y a encore de petits villages résistants en Bretagne… »

    Villages dont je ne citerai pas les noms, vous me comprenez ;-)))

  • #76 poupoupinette le 21 avril 2008 à 21 h 37 min

    Pour les problèmes d’odeurs corporelles, je propose une solution : répandre une autre odeur neutralisante, urbi et orbi, un peu dans le style des anciens curés d’antan, qui balançaient leur porte-encens à tout va et tout crin. Non parce que s’il y a une odeur que je supporte encore moins que le tabac, c’est la transpi. Une seule personne négligée des aisselles peut vous emboucaner un habitacle entier que c’ en est infernal. Limite, ça file le mal de crâne.
    J’ai, au travail, une bombe de pschitt que je réserve après le passage des gens négligés dans mon boudoir.
    Au café, les gens négligents restant là au lieu de seulement passer, je suis capable (si, je vous jure) de les pschitter en direct et sans attendre comme on le ferait avec de vulgaires cafards. Ou alors, si je ne veux pas vexer, je me déplace dans mon nuage protecteur aromatisé à la rose, ou à ce que tu voudras, à renouveler tous les quarts d’heure. :-)

  • #77 Jenesaispasmemaquiller le 21 avril 2008 à 21 h 39 min

    Les fumeurs sont peut être sympas mais l’air frais leur fera pas de mal!

  • #78 Edith le 21 avril 2008 à 21 h 48 min

    hahaha excellent les bars resistants de Bretagne! je vis en Irlande depuis 4 ans et j’ai toujours connue cette loi et j’avoue que je me suis tres vite habituee malgre le froid et la pluie… on fume beaucoup moins (je fumais facilement un paquet en soiree en france, en irlande c’est plutot 4 ou 5 clopes en soiree) donc economie et meilleur pour la sante, on a plus cette odeur horrible sur nos vetements, et en plus on rencontre plein de gens dehors, on peut meme draguer en allant fumer seule et en demandant du feu pour entamer la conversation, le contact social est beaucoup plus facile.et les amis non-fumeurs ressortent dans les bars grace a cette loi et ne sont plus deranges par la fumee. ils nous accompagnent meme en terrasse quand il ne fait pas trop mauvais.
    comme en bretagne, certains bars/ salles de concert/ clubs gardent les habitues a l’interieur a la fermeture (on appelle ca un lock-in) et on peut encore boire et parfois fumer pendant quelques heures! ;-)

  • #79 marion le 21 avril 2008 à 22 h 26 min

    je suis pas mécontente de pouvoir manger sans odeur de fumée
    par contre ça m’emm..e un peu de devoir subir la fumée à chaque fois que je suis en terrasse pour profiter d’un rayon de soleil, et de sentir la clope à chaque hall d’immeuble parisien :)
    Je me demande aussi si on a pas un peu déplacé le problème …

  • #80 Virginie – Québec le 21 avril 2008 à 23 h 35 min

    j’arrive en fin de bataille ( bon disons de journée) et je trouve ça drôle, encore une fois, je vais vous faire une comparaison Québec-France.

    En 2005, j’étais à l’université et pour faire différent, nous avons décidé de rendre le bar étudiant non-fumeur, il s’agissait d’une première dans la ville, tout est bien passé, sans aucun accrochage. En 2006, la loi à été passé pour tout le territoire du Québec, maintenant vous ne pouvez plus fumer dans aucun bâtiment ou terrasse couverte, devant les bâtisses gouvernementales (hôpitaux, cégep, universités, hôtel de ville, etc) vous devez être `9 mètres de la porte et pour les écoles secondaires (high school) vous ne pouvez pas fumer sur le terrain de l’école.

    On se dit que c’est le Québec, endroit où il y a encore de la neige au sol. mais nous nous sommes très bien adapté, je crois que plusieurs ont cessé de fumer, il est certain qu’aller fumer dehors à -30°C, ça n’intéressait personne, mais pour ce qui est des bars, je sors que très peu avec les fumeurs, ils vont fumer rapidement et rentre à l’intérieur.

    Il est vrai que nous avons passé un premier été où tout le monde fumait sur les terrasses, maintenant plusieurs restos font des terrasses non-fumeurs.

    mais le Québec est peut-être une exception, il font dire qu’avant la loi, mon café préféré, avait deux succursales sur la même rue, exactement pareil, sauf à une exception, un fumeur l’autre pas, maintenant, loi oblige ils sont les deux non-fumeurs, mais ils ont gardé la même loi, une terrasse fumeur, l’autre pas.

    Bonne Journée

  • #81 Hélène le 22 avril 2008 à 7 h 52 min

    porteverte c’est dément cette histoire, c’est vraiment Astérix !! ;-)))

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.