Une amie, par Jeanne

30 mars 2011

o-toi-lectrice

« Hier j’ai dîné avec une amie que je n’avais pas vue depuis presque un an. Dix mois pour être précise. C’est long, dix mois. Et nous n’avons même pas l’excuse d’habiter à des milliers de kilomètres l’une de l’autre.

Notre amitié est ainsi faite que nous nous voyons toutes les morts de papes et chaque fois qu’il nous tombe un œil, c’est-à-dire pas très souvent. Et pourtant c’est une amie, et donc un être rare parce que les amies ça tient sur les doigts d’une main. Si on doit les compter, ça ne compte pas. Cette amie est aussi rare que notre amitié est particulière.

Ce n’est pas une amie chez qui on déboule à 1h du mat’, ivre comme un Polonais récidiviste, juste pour lui raconter une histoire de cul.  Ni celle qu’on appelle quand on a un gros chagrin (type vernis écaillé) ou une petite contrariété (type rupture amoureuse). Pas non plus celle à qui l’on tient à annoncer en priorité qu’on est enfin enceinte/fiancée/divorcée//médaille d’or de peinture sur vache ou que sais-je de passionnant dont on rêvait depuis toujours. Mais une amie quand même. Une à qui l’on fait confiance, une dont le jugement nous importe et donc les non-jugements nous rassurent. Une pour qui l’on se fait belle parce qu’on veut lui plaire, gratuitement. Une chez qui l’on se verrait bien apporter un cadavre en pleine nuit en cas de léger souci d’homicide volontaire et en l’absence de receleur de corps ou autre pénurie de scie sauteuse.

Pourquoi, alors que je ne la vois qu’une fois et demie par an (notez le « et demie » qui suppose une acrobatie spatio-temporelle réjouissante) ? Parce que lorsque je la vois, je poursuis la conversation que j’ai entamée la fois précédente, même si oui, ma fille a grandi, et oui, son neveu a changé. Ou l’inverse. Parce qu’elle est toujours d’accord pour reprendre du vin au resto. Et moi aussi. Parce qu’elle dit des choses auxquelles je n’aurais jamais pensé, et formule des pensées que je n’avais jamais dites.

Et si, bien sûr, on se jure chaque fois de se voir plus, et mieux, et ailleurs, je sais que même si nous n’y arrivons pas toujours, le lien est là. Parce qu’elle fait chaque fois de moi quelqu’un de meilleur, et que je n’attends pas autre chose d’une amie.

Signé : Jeanne »

43 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

43 commentaires

  • #1 Frédérique le 30 mars 2011 à 7 h 56 min

    …Ce témoignage me fait penser à quelqu’un qui me manque, et je chouine devant mon PC….
    …à 7h55….
    …au bureau….
    …dans un open space…
    …ca m’apprendra à lire ce blog au lieu de travailler…
    :-)

  • #2 Hélène le 30 mars 2011 à 8 h 24 min

    Frédérique: sois la bienvenue ;-)

  • #3 elise (number two) le 30 mars 2011 à 8 h 27 min

    et oui ! une vraie amie ! une amie
    on a tendance a devoyer ce terme …
    bel article merci !

  • #4 Cissouille le 30 mars 2011 à 8 h 53 min

    Jeanne, ton texte est formidable ! Merci !

  • #5 Make Up le 30 mars 2011 à 8 h 57 min

    Très joli texte… Merci.
    Bonne journée.

  • #6 Eleanor Rigby le 30 mars 2011 à 9 h 06 min

    Oui, c’est bien ça une amie. J’en ai une dans ce genre aussi, que je ne vois pas assez mais avec qui trouve toujours le moyen d’être la première à être là en cas de coup dur . Elle a un 6eme sens pour ça, elle « sent » le coup dur, je ne vois pas d’autre explication, si un truc difficile arrive, Paf !, dans la journée elle téléphone. Je ne sais pas comment elle fait ça, mais c’est génial d’avoir quelqu’un comme ça dans sa vie et je l’aime de tout mon coeur.

  • #7 Beauty Liberty le 30 mars 2011 à 9 h 11 min

    Original comme amitié, mais je vois exactement ce que tu veux dire …

  • #8 luuna5 le 30 mars 2011 à 9 h 11 min

    très beau texte
    merci
    bonne journée

  • #9 Atchoum le 30 mars 2011 à 9 h 18 min

    Très joli texte. J’ai moi aussi une amie que je peux ne pas voir pendant quelque temps, et la retrouver, comme si on venait de se quitter. Par chance, son travail l’a géographiquement rapprochée de moi. En plus, on se connait depuis la maternité, autant dire qu’on se connaît bien ! Les années ont passé et là où certaines amitiés se sont fanées, je sais que celle là est basé sur des valeurs communes qui vont la faire durer encore un bon moment. Après chaque moment passé ensemble, j’ai l’impression de m’avoir un peu plus compris. En plus, elle est toujours d’accord de prendre un gâteau chez Starbucks :-)

  • #10 Véro la Bisontine le 30 mars 2011 à 9 h 21 min

    Une amie comme tu l’as décrit, je n’en ai pas beaucoup.
    Je pense à une en particulier, qui sait ce qui est bon pour moi, me rassure, me conseille, me gâte, etc…
    Et surtout, nous passons également de bons moments de rigolade (agrémentés de douceurs à savourer).
    A chaque fois que je la quitte, notre entrevue m’a fait du bien, et je ressens de l’attachement profond pour elle.
    Cette relation est précieuse et chère à mon cœur.

  • #11 maminou le 30 mars 2011 à 9 h 31 min

    j ai aussi une amie precieuse qui est presente dans les bons et les mauvais moment .une amie avec qui l on rit de rien et de tout ,et qui parfois me dit des choses que j n aimerai pas entendre .Mais c est ça une amie c est quelqu un qui vous dit tu es belle aujourdhui et qui demain vous dira tu te remues un peu ma cocotte merci merci aux amies d etre la elles enbellissent tellement la vie

  • #12 nathalie le 30 mars 2011 à 9 h 37 min

    Ton texte et formidable, et je pense qu’il correspond exactement à chacune d’entre nous, notre amie pour la vie comme en dit. Et force est de constater que les copines on les rencontres des fois plus souvent que les amies (les vraies).
    Un jour ou je me trouvais au fond du trou après une rupture, bon pas la rupture classique, non! celle ou tu te prends la porte en chêne massif en plein dans les dents. Et là tu te retrouves comme un cheveu sur la soupe à chaque soirées, ou tu deviens un peu la garce qui pourrait éventuellement lui piquer son mec etc… je m’étale, pardon. Et un soir à bout, je téléphone à toutes mes amies supposé pour leurs dire que je ne pouvais plus continuer dans la situation ou je me trouve et pour rencontrer quelqu’un il fallait bien y aller (j’ai fait fléchage au sol, lanterne rouge à la porte de l’appartement, mis du foin pour le cheval, rien n’y a fait le prince charmant sur son cheval blanc n’est pas venu).
    Et là les copines ou je me suis dis que jamais elles ne trouveront un moment pour me sortir ont répondus présentes, et celles sur qui je pensais compter..ben j’ai pu aller me brosser. Du coup j’ai fait le tri et me voilà avec des amies formidables….mais un mec un peu lapin crétin

  • #13 Débounette le 30 mars 2011 à 9 h 46 min

    C’est exactement çà : ma meilleure amie vit à 800 km de moi : pas la mer à boire : il ya les sms , le téléphone, les mails bref…on se voit une fois par an à tt casser (elle est la marraine de ma puce) et là on se dit tout pendt 4 jours c’est papotage intensif, shopping entre filles, j’en ressors bien ds ma peau, ds ma vie elle me conforte ds mes choix. Elle est tjs là pour moi malgré la distance et je sais que je peux compter sur elle. Aujourd’hui elle traverse des moments difficiles et je serai là pour elle comme elle l’a été pour moi…
    Merci pour ce billet plein d’amour…

  • #14 Grisblanc le 30 mars 2011 à 9 h 46 min

    Quelle jolie déclaration d’amitié… Finalement, des fils invisibles vous relient malgré l’espace-temps… On sent que c’est une amitié apaisante, enrichissante, bénéfique… Le bonheur des autres fait du bien, merci pour ce joli moment…

  • #15 Delphine le 30 mars 2011 à 9 h 58 min

    Très chouette texte Jeanne, merci de l’avoir partagé. Pour moi l’amitié c’est ça aussi, de la simplicité, la liberté d’être vraiment soi-même, de ne pas avoir à faire d’efforts particuliers pour plaire à l’autre ou correspondre à toutes ses attentes. Dans beaucoup de relations, il y a toujours un moment où on fait semblant d’être plus drôle qu’on ne l’est en réalité, ou plus grave, ou plus attentive alors qu’en fait, on n’arrive plus à écouter… Mais avec des amis, des vrais, on ne porte aucun masque et l’autre non plus, d’ailleurs. On reprend exactement où on était, peu importe le temps passé ou les épreuves.

    Quand quelqu’un est rentré dans son coeur, il y reste, même si on ne partage pas tout ensemble et même si on se voit rarement. Ca peut paraître un peu gnan-gnan, mais je le pense vraiment.

  • #16 Hélène le 30 mars 2011 à 10 h 02 min

    Grisblanc: bienvenue à toi ;-)

  • #17 mimicrobe le 30 mars 2011 à 10 h 12 min

    Bonjour à toutes !

    Je me reconnais beaucoup dans ce témoignage également. Je n’ai pas beaucoup de potes (ni d’ « amis » facebook) mais des amies comme ça j’en ai plusieurs, elles sont précieuses à mes yeux . Grâce à ton petit texte je commence la journée en me sentant comme la plus chanceuse du monde de les avoir ! :D

    M E R C I ! ! !

  • #18 Lullaby Septante-Sept le 30 mars 2011 à 11 h 12 min

    J’en ai quelques unes, des amies comme ça, que je ne vois pas assez mais avec qui c’est toujours comme si on s’était quittées la veille, comme si on avait encore 15 ans et qu’on passait toutes nos soirées au téléphone :) Mais on sait bien que la vie, le boulot, les impôts, le dentiste… tout ça mange le temps disponible. C’est pas grave puisqu’on se retrouve toujours.

    Très joli texte :)

  • #19 Soraya le 30 mars 2011 à 12 h 41 min

    Merci Jeanne, pour ce témoignane tellement drôle et pourtant si émouvant.

    Comme toi, j’ai une amie qui est toujours là pour moi, qui me parle sans complaisance, mais sans méchanceté, qui se livre à moi, en toute confiance, comme je peux le faire avec elle. Ces personnes sont précieuses et même si comme toi, je ne la vois plus aussi souvent, notre amitié reste intacte et comme tu le dis si bien: a chaque retrouvailles, nous reprenons la conversation là où nous l’avions laissée, tout naturellement.

    Bonne journée les filles………je suis toute chose, maintenant.

  • #20 Virginie – Québec le 30 mars 2011 à 13 h 29 min

    Je connais ce genre d’amitié, je l’appelle ma petite soeur, même si elle ne l’est pas. On est toujours sur les deux sur facebook, la ensemble sans se parler et dès qu’un coup dur arrive à une, l’autre arrive toujours et demande : Salut ça va? On se parle très peu, mais on sait qu’on sera toujours présente l’une pour l’autre.

    à bien y réfléchir, ceux que je considère mes meilleurs amis, je les vois très peu, mais ce sont eux pour qui j’ai un amour sans fin et à qui je pourrais tout dire.

    Merci Jeanne pour ce texte qui rappelle les valeurs de l’amitié. Aujourd’hui, je vais écrire à mes trois grands amis pour leur dire que je les aime.

    Merci et Bonne journée les filles.

  • #21 mmarie le 30 mars 2011 à 13 h 41 min

    C’est beau, Jeanne. Merci.
    (Tu manies la langue, en plus, avec un mélange d’émotion et d’autodérision délicieux.)

  • #22 Emma le 30 mars 2011 à 13 h 55 min

    Pendant longtemps le concept d’amitié féminine m’était étranger…Je n’ai pas eu d’amie d’enfance (ou d’adolescence), juste de mauvaises expériences. Cependant, avec la vingtaine, puis la trentaine des filles exceptionnelles sont entrées dans ma vie. Des liens très forts se sont tissés. Avec certaines j’ai le genre de relations que décrit si joliment Jeanne, avec d’autres des liens différents, mais tout aussi beaux. J’ai longtemps rêvé sur le terme de « solidarité masculine »…Mais aujourd’hui je suis très fière d’être femme, très fière de mes amies, et je trouve que l’amitié féminine est une chose merveilleuse, profonde, épanouissante. Même si entre hommes je ne doute pas qu’il puisse exister des amitiés tout aussi sincères et fortes, il me semble malgré tout qu’entre femmes, on se livre davantage, on se donne plus, sans fierté, sans pudeur.. Mes amies sont dans ma vie et dans mon coeur au même titre que les membres de ma famille. Mes amies m’ont appris que l’Amitié est une des plus belles formes de l’amour…

  • #23 NINange le 30 mars 2011 à 14 h 24 min

    superbe Texte….qui fait remonter tellement de chose…
    Merci de ce partage….
    et Tiens…je vais lui envoyer un texto pour savoir comment elle va….elle ne répondra surement que dans trois jours..mais elle répondra…

    Belle journée à toutes….

  • #24 Elizabeth le 30 mars 2011 à 15 h 03 min

    Super jolie texte, très très bien écrit, et très émouvant… Cela ma rappelé une amie en particulier, que j’ai tendance à perdre de vue alors qu’elle est géniale… Merci de la prise de conscience :-) BOnne journée

  • #25 iman le 30 mars 2011 à 15 h 05 min

    Merci pour ce joli texte, moi aussi j’ai ce genre d’amitié avec 2 amie et c’est les meilleures..malgré que l’on se voit une fois tout les ans voir moins..je me sent tellement bien en leur présence, c’est comme si j’avais toujours été avec elle..
    On en ressort sereine, et heureuse de ces retrouvailles..
    On sait qu’elles sont là ..présentes pour nous même si on s’appelle rarement..
    ce lien invisible est étrange et donne une dimension totalement unique à ces amitiés qui pour le coup ne peuvent être égaler par les simples copines.
    bonne journée à tourte

  • #26 iman le 30 mars 2011 à 15 h 06 min

    bonne journée à toutes :)

  • #27 Lureley le 30 mars 2011 à 15 h 08 min

    Merci beaucoup Jeanne pour ce joli texte! Texte qui me rassure! Parfois je me sens bête en disant que unetelle ou untel sont des Amis, alors que je les vois très peu. Mais l’amitié, la vraie, n’est pas une histoire de fréquence, même si certains ont du mal à comprendre!

  • #28 dexash le 30 mars 2011 à 17 h 46 min

    Elles sont rares les amitiés comme celle là. mais l’essentiel est que vous sachiez l’apprécier toutes les deux :)

  • #29 N’AlexX MonsTer le 30 mars 2011 à 19 h 18 min

    Mon dieu cette article est vraiment très touchant. C’est magnifique et tellement bien écrit

  • #30 Chantal le 30 mars 2011 à 19 h 32 min

    Très beau texte qui raconte bien combien c’est précieux ce lien qui nous unit aux vraies amies par delà le temps, l’espace…c’est un peu magique et ça apporte tellement de légèreté et de bonheur…c’est très rare, c’est une vraie chance qu’il faut savoir vraiment apprécier!

  • #31 Sabrine le 30 mars 2011 à 20 h 09 min

    L’amitié c’est tellement beau à vivre,
    très beau texte merci !

  • #32 JIPI le 30 mars 2011 à 20 h 38 min

    je pensais exactement à çà depuis qq jours… c’est marrant çà… tu l’as très bien décrit ..

  • #33 Marion le 30 mars 2011 à 21 h 06 min

    enoorme!… on doit etre copine avec la meme nana!… ;)

  • #34 Hélène le 30 mars 2011 à 21 h 20 min

    Marion: je ne pense pas, non;-)

  • #35 Marion le 30 mars 2011 à 21 h 25 min

    rhooo mais siii je l’ai reconnue tout de suite ;)
    (ohlala ce commentaire n’a aucun interêt… je sors…)

  • #36 GousseDeVanille le 30 mars 2011 à 22 h 26 min

    Moi j’ai un ami comme ça. Je l’ai rencontré il y a 10 ans en vacances en France, j’avais 15 ans, il en avait 17. On se voit tous les 5 ans.TOUS LES 5 ANS PILS. Je l’ai vu la dernière fois pour le jour de l’an, jìai pris un avion et après 5 ans, il m’a ouvert les portes de chez lui. Entretemps il s’est marié, il a eu une petite fille adorable, moi j’ai trouvé l’Amour de ma vie, qui m’a quittée et j’ai vu une bonne partie du Monde…Nos vies courrent en parallèle et se croisent de temps en temps,mais elles sont liées. Quand on était plus petits on s’écrivait des loongues lettres et on parlait de choses plus ou moins anodines, là nous sommes plus grands, adultes et il m’a ramassée et aidée à me reconstruire quand je n’arrivais meme pas à compter les morceaux, je l’ai aidé supporter une grande Douleur, je sais qu’il y est,il sait qu’il peut compter sur moi. Avant d’aller le voir j’étais super nerveuse, j’avais peur de rien n’avoir à lui dire. Et au fait non, c’est comme si on ne s’était jamais quitté. Et je le sens tellement plus proche que des tonnes « d’amis » que je vois tous les jours…Merci pour ce texte Jeanne.

  • #37 farida le 30 mars 2011 à 22 h 32 min

    J aime !

  • #38 Clara le 31 mars 2011 à 0 h 20 min

    Bravo pour ce joli texte, émouvant et drôle à la fois et d’autant plus touchant quand on a la chance de vivre ce genre d’amitié aussi. :)

  • #39 Hélène le 31 mars 2011 à 10 h 47 min

    Clara: sois la bienvenue ;-)

  • #40 ClaraZ le 31 mars 2011 à 22 h 53 min

    ça pourrait-être moi, cette amie…Ou une autre…

  • #41 Hélène le 31 mars 2011 à 22 h 56 min

    ClaraZ: c’est une autre ;-)

  • #42 kro le 31 mars 2011 à 23 h 37 min

    fan du style et encore plus du contenu…

  • #43 orchi le 2 avril 2011 à 19 h 17 min

    Moi aussi j’ai une amie comme ça…..ce texte décrit tout à fait la relation que nous entretenons toutes les deux….
    Merci biz

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.