Un point sur les déos bios au bicarbonate

8 mai 2015

deos_bicarbonate

On en a pas mal parlé dans les commentaires sous ce billet, manifestement ce qui irrite dans le déos bios type Soapwalla ou Schmidt’s, c’est autant le bicarbonate que les huiles essentielles. Je viens vous faire une petite récap des points les plus intéressants que vous avez évoqué, des fois que certain(e)s aient loupé des trucs.

L’astuce est donc de tapoter le produit sur les aisselles au lieu de l’étaler en frottant la peau avec les grains de bicarbonate, ce qui peut l’irriter à la longue.

Le tapotage est moins compliqué qu’on ne pense (y compris avec le Schmidt’s), à la limite il faut juste mettre un poil plus de produit dans ses paumes, bien chauffer le tout et juste les poser sur la peau en appuyant un peu.

J’ai réessayé de porter le Soapwalla (pour l’expérience, vu que le Schmidt’s sans huiles essentielles me convient très bien) en l’appliquant de cette façon, ma peau a de nouveau été irritée ; il semble donc que pour moi ce soient les huiles essentielles qui posent problème (celles du Soapwalla en tout cas).

L’une de vous a indiqué un truc pour contourner le côté un peu abrasif des grains de bicarbonate : mettre la quantité habituelle de déo dans le creux de sa main, pschitter dessus un poil d’eau d’Avène (ça marche très bien avec quelques gouttes du robinet hein, mais je retranscris le conseil tel qu’il a été donné), frottez bien vos paumes l’une contre l’autre : l’eau fait fondre les grains et la substance n’est plus irritante. J’ai essayé, ça marche nickel.

D’autre part, pour celles qui trouvent le Schmidt’s pénible à utiliser (lampe frontale etc), j’ai suivi les exemples rassemblés de Bousbotte et pâte à crêpe et procédé ainsi :

– passer le pot ouvert 5 à 10 secondes au micro-ondes (ça fond par le dessous, ne vous faites pas avoir en croyant que c’est toujours dur et en le mettant trop longtemps)
(ne vous brûlez pas avec le pot en verre chaud !)
– patouiller avec le manche d’une petite cuillère (enfin ce que vous avez d’adapté sous la main) pour bien tout homogénéiser
– ajouter de l’huile de jojoba ou n’importe quel gras liquide qui vous fait plaisir (un peu de qualité quand même), genre 4 cuillères à café (je dis ça un peu au pif, je n’ai évidemment rien mesuré du tout) (Bousbotte a fait des calculs ultra poussés et scientifiques – commentaire n° 140 -, moi j’ai juste dit « ah tiens ça suffit pas » et recommencé jusqu’à ce que la consistance me plaise).
– laisser refroidir à l’air libre ou au frigo (moi j’ai fait ça à l’air libre)

La pâte est beaucoup plus souple, plus besoin de pioche pour la prélever, yippeee .

Vous en êtes où avec les expériences marrantes, de votre côté ? ;-)

105 commentaires Laisser un commentaire
Astuces, Le soin

Vous aimerez aussi

105 commentaires

  • #1 flo le 8 mai 2015 à 9 h 28 min

    J’utilise le soap walla depuis quelques semaines et pas ď irritation en vue. Cependant je trouve que mes aisselles sont en train de virer au jaune et ce n’est pas très ragoutant. Alors j’ai commandé mardi le schmidt avec mes points Birchbox. Je reviendrai te raconter la suite de mes expérimentations.

  • #2 Prisca le 8 mai 2015 à 9 h 44 min

    Merci Hélène pour ce post ;)
    J’utilise le déo Schmidt’s depuis plusieurs mois (j’ai le gros et le petit pot pour les weekend ;) et c’est vrai qu’il est très dure à utiliser. mais juste un problème pour bien appliquer la matière qui se transforme en petite boule quand je la chauffe entre mes mains…
    Quelle quantité utilise tu pour une aisselle ?
    Je n’ai pas de problème d’irritation pour l’instant , je croise les doigts pour que ça continue ainsi :)

  • #3 Cami M le 8 mai 2015 à 9 h 51 min

    Bonjour les filles et les garçons !
    Depuis que j’avais laissé un commentaire sous ton dernier article qui parlait de déos, j’utilise toujours quotidiennement le déo Schmidt’s à la bergamote et au citron vert, et je ne suis pas irritée au point d’avoir des barres rouges sous les aisselles (comme beaucoup le mentionnaient) mais parfois mes aisselles me grattent (très glamour tout ça !) donc je vais essayer la technique du tapotage au lieu de frotter, ça va peut-être régler mon problème, merci pour le tuyeau :) !
    Et sinon pour parer une éventuelle irritation, je suis le conseil que tu avais donné dans une de tes vidéos Hélène : quand je me mets du lait pour le corps j’en passe un peu sur mes aisselles avant le déo, je trouve que ça fait vraiment une différence :) .
    Sinon j’ai pensé à une chose : ce serait intéressant de savoir si le dosage des huiles essentielles est le même dans le soapwalla que dans les déos Schmidt’s, parce que beaucoup de gens n’ont aucun problème avec les déos Schmidt’s parfumés alors qu’ils ont eu des irritations avec le Soapwalla….
    Bref, tout ça pour dire que personnellement je suis heureuse d’avoir trouvé un déo vraiment efficace (sur moi en tous cas) qui m’assure de ne pas attraper un éventuel cancer du sein / bras phosphorescent qui me pousse dans le dos / main qui me pousse sur le crâne ;-).

  • #4 My le 8 mai 2015 à 10 h 01 min

    J’avais beaucoup aimé le soapwalla mais je n’aimais pas l’odeur, j’avais donc tenté le schmidt en plusieurs versions. J’en suis à mon deuxième pot de celui sans huile essentielles et aucune irritation avec cette version.
    Moi j’en prélève un peu avec la spatule puis je le pose sur mon doigt que je pose sur mon aisselle 2 secondes avant d’étaler. Ça fonctionne nickel!

    J’aime vraiment beaucoup ce déo qui en plus d’être sain, fonctionne parfaitement (je transpire énormément et j’ai un travail assez physique, aucune odeur à la fin de la journée!). J’en ai offert un pot à une collègue qui commençait à s’intéresser aux déos plus sain et son retour est celui-ci : « Mais! Il est magique!!!! »

  • #5 Pixie le 8 mai 2015 à 10 h 09 min

    Bonjour à tous!

    Merci pour ce billet qui tombe à pic, parce qu’en ce moment je suis en pleine galère de déo! En pleine quête du déo non radioactif ET efficace, je suis toujours à la recherche de mon graal:

    – Le soapwalla, bien qu’efficace, m’avait irrité méchamment au bout d’un certain temps. Peut-être qu’avec la méthode du tapotement ça passerait mieux, mais je n’ai pas envie d’investir dans un nouveau pot juste pour faire le test ^^

    – J’ai testé plusieurs déodorants en roll-on bio, mais tellement inefficaces qu’il valait mieux ne rien mettre;

    – Le Schmidt’s fonctionne plutôt bien, mais je l’ai laissé de côté parce que le matin je suis toujours en retard, alors sortir la pioche pour aller extraire le machin, le frotter pour l’appliquer… Galère!

    Du coup je vais aller m’acheter une petite huile sympa pour tester la recette, mais je me demande quand même pourquoi le fabriquant ne modifie pas carrément sa composition à la source, c’est tellement peu pratique comme ça…

  • #6 Eléonora le 8 mai 2015 à 10 h 47 min

    Bonjour Hélène,
    Il y a quelques mois, j’ai commencé à m’intéresser aux déos bio et ce que tu disais sur le soapwalla a failli me faire sauter le pas jusqu’à ce que d’autres et toi parliez d’irritations … Vu le prix de ces déos, je me suis dit que ça n’allait pas le faire et j’ai continué mes petites recherches.
    J’ai pas mal regardé à droite et à gauche, j’ai fouillé les archives de certains blogs et il y a maintenant presque 3 mois, j’ai tenté l’expérience du déo « fait maison » … L’achat des matières : une crise de fou rire quand tu comprends que ce que tu achètes va te permettre de faire ton déo pour les 10 prochaines années …. Si tu en supportes, of course, l’application sur une période plus longue que quelques semaines.
    Sans rentrer dans le détail : oui il y a du bicarbonate et j’ajoute quelques gouttes d’huiles essentielles (possible sans mais moi j’avoue que je me fiche pas mal d’étaler mon déo sur mes aisselles avec ma main, en revanche j’aime bien les parfums …).
    Ca fait donc presque 3 mois que je fais l’expérience et je suis RAVIE !! Jamais eu un déo aussi efficace ! Pas d’odeur (bon je suis pas une grande sportive mais certaines de mes journées peuvent être longues), pas d’humidité, pas d’irritation, pas de rougeur, … Bref le paradis !! Je suis tellement conquise que j’ai refait ma « potion » il y a 2 semaines dans des proportions plus conséquentes, que j’en ai donné à ma soeur pour qu’elle tente l’expérience … Résultat : une commande en cours …
    Moralité : j’ai trouvé ce qui me convenait et ne suis plus à la « recherche du déo ».
    Je te souhaite une belle journée, je profite de ces quelques mots pour te remercier pour ton travail et ton humour ! Tes avis me sont précieux et me trottent dans la tête quand je pars en shopping !

  • #7 Marie-E. le 8 mai 2015 à 11 h 55 min

    Coucou tout le monde,

    Qu’il tombe à point nommé cet article! Cela fait plusieurs mois que je m’informe sur les déo de type Soapwalla. Je n’avais pas sauté le pas car en hiver ce qui me reste en backup me suffit et que les huiles essentielles ne m’enchantaient guères. Et puis c’est bien beau toutes ces jolies senteurs mais entre la camomille dans les cheveux, le ylang ylang sous les bras et la cave sur les mains et pieds, etc… c’est beaucoup trop de senteurs en même temps pour moi!

    Bref, en été avec des épilations et une utilisation du déodorant plus régulière… et bah ça gratouille. Du coup je suis bien tentée par le Schmidt’s neutre. Petite questions aux pros. J’ai de l’huile de chanvre à la maison (oui Hélène tu m’as convertie à cette odeur), vous pensez que cela ferait l’affaire? J’ai aussi de l’huile d’avocat, mais pour le coup j’ai peur que cela tâche et que cela rende la pâte du déo un peu grasse.
    Je note l’astuce du lait avant l’application du déo ! Qu’est-ce que je ferai sans vous ;).

  • #8 marieva le 8 mai 2015 à 11 h 59 min

    Helllo,
    Pour moi d’abord Soapwalla…nickel puis Schmidt’s…nickel aussi.
    Mais quand Coline a donné la recette du déo bio à faire soi-même, j’ai foncé et je ne suis pas déçue.
    Encore plus efficace, en tout cas pour moi et pour un coût imbattable…tout le monde s’y met dans mon entourage et est convaincu.
    http://www.etpourquoipascoline.fr/2014/09/do-it-green/
    Une éternité que je n’ai pas commenté par ici mais je viens toujours te voir tous les jours.

  • #9 Hélène le 8 mai 2015 à 12 h 00 min

    flo: le Soapwalla m’a parfaitement convenu pendant 8 ou 9 mois, les irritations ont mis du temps à se produire.

    Prisca: 1/2 pois chiche, je dirais.

    Cami M: oui hydrater la zone est très important (et en effet, le dosage d’huiles essentielles est peut-être différent).

    My: oui les deux sont magiques (le Soapwalla aussi), je n’ai JAMAIS utilisé de déos plus efficaces que ceux là, c’est génial.

    Pixie: tu verras, une fois qu’il est assoupli à l’huile, ça facilite énormément son utilisation.

    Eléonora: oh, tu partagerais ta recette avec nous ? Je suis sûre que ça peux intéresser pas mal de monde (dont moi, l’idée de jouer au petit chimiste m’amuse, l’autre jour j’étais presque prête à coller du bicarbonate dans du beurre de karité, pour voir si ça marcherait ;-).

    Marie-E.: oh ben oui y’a pas de raison que ça ne convienne pas, c’est une huile végétale nourrissante, j’imagine que c’est ce qui compte ? A mon avis ça marche aussi avec l’huile d’avocat (l’huile de jojoba est bien grasse et j’en ai mis pas mal, je trouve la texture très agréable comme ça).

  • #10 Elsa le 8 mai 2015 à 12 h 06 min

    Hello !!!
    En voilà un article très intéressant !!! Je suis trop en galère de déo depuis quelques années !! J’ai essayé des tonnes de déos, la pierre d’alun, des poudres … enfin bref. Je n’ai jamais essayé de déo au bicarbonate par contre. Mais je suis très sensible alors je pense que j’aurais le même problème que toi avec les huiles essentielles. A voir ! Pour le moment j’ai un petit déo casino sans alcool, soit disant 100% naturel et il me convient très bien !!!!!!! Alléluia !

  • #11 BGAMOUR le 8 mai 2015 à 12 h 08 min

    Bonjour
    Je ne suis pas du tout branchée BIO et ne vois pas bien les bénéfices de tels produits car il apparaît que même avec eux des allergies surgissent. En outre, la simple idée de mettre les doigts dans le déo me rebute au plus haut point… je suis surement chochote !
    mon graal est le déo de clinique à bille depuis plusieurs années.
    je vous souhaite une belle journée…

  • #12 Stéphanie D le 8 mai 2015 à 12 h 13 min

    Bonjour à toutes,
    J’ai pour ma part observé un truc curieux. J’en suis à mon 3ème pot de soapwalla, aucune irritation avec le 1er et le 3ème et irritations avec le 2ème… alors que je l’utilise toujours de la même manière et toujours en hydratant ma peau au préalable. Je m’interroge…

  • #13 Marie-E. le 8 mai 2015 à 12 h 16 min

    Hélène: Oh je croyais que l’huile de jojoba était une huile sèche… d’où ma question. Je ferai certainement une petit mixe! Merci ;)

  • #14 Hélène le 8 mai 2015 à 12 h 20 min

    BGAMOUR: je ne suis pas branchée bio non plus, ce qui m’intéresse dans ces déos c’est tout simplement qu’ils sont mille fois plus efficace que tout ce que j’ai pu essayer d’autre ;-)

    Stéphanie D: ah oui, bizarre !

  • #15 BabblyDom le 8 mai 2015 à 12 h 28 min

    Coucou,

    Alors pour le bicarbonate, j’ai appris cette technique a Cuba, car les produits et deodorants sont rares et cher la-bas et personne ne sent la transpiration!!!

    Tu humidifies tes essailles et tu appliques un peu de bicarbonate (le plus fin sur les essailles), tu laisses agir quelques secondes et tu t’habilles. Plus d’odeur, garantie, pas cher et efficace et completement naturel!! c’est ce que j’ai essaye de plus efficace depuis longtemps.

  • #16 sylvie;-) le 8 mai 2015 à 12 h 28 min

    chouette billet!
    étant données les vilaines odeurs qui viennent chatouiller mon nez dans le métro/magasins…j’en conclue que pas mal de personnes ne se posent pas toutes ces questions, à mon grand désespoir ;-)

  • #17 crazyshop le 8 mai 2015 à 12 h 30 min

    Bonjour Hélène et bonjour à toutes et tous !
    Moi, j’avais une relation très houleuse avec les déodorants depuis le jour où j’avais eu l’idée saugrenue de remplacer mon ROC impeccable depuis des années (décennies !) par de la pierre d’ Alun.
    Car oui, je me disais que tout ces produits chimiques sous les aisselles depuis tout ce temps allaient finir par léser ma peau et peut-être pire !
    Donc pierre d’ Alun, bio et tout le toutim et là:
    MONSTRUEUSE dermite atomique générée par cette pierre sans conservateurs ni produits chimiques…
    Des mois d’aisselles façon « carpaccio » (sorry), de démangeaisons sexy etc…
    Rien ne me soulageait, seul le temps, la reconstruction de l’épiderme lésé et plus aucun déo.
    Un enfer quotidien.
    Quand cela s’est calmé, malheureusement mes aisselles ne supportaient même plus mon ROC !
    Finalement, ce qui m’a sauvé, c’est le mélange de la crème CICALFATE (légèrement asséchante, réparatrice ET anti-bactérienne= 0 odeur) à deux gouttes d’huile essentielle de romarin de qualité.
    Le tout dans un pot hermétique pour une quantité à reproduire toute les semaines (ça prend deux minutes) pour plus de « fraîcheur » du produit et d’hygiène.
    Et même si je transpire de façon importante après le sport ou une grosse journée, mes aisselles restent relativement sèches, sans aucune mauvaise odeur et très douces.
    Et plus d’irritations ou de réactions.
    Voilà pour mes péripéties et si ça peut aider…
    Bonne journée !

  • #18 crazyshop le 8 mai 2015 à 12 h 35 min

    crazyshop: désolée ! dermite ATOPIQUE (mais elle fut atomique en quelque sorte aussi ;-)

  • #19 Eléonora le 8 mai 2015 à 12 h 36 min

    Re-Coucou Hélène,
    Bien sûr que je partage avec grand plaisir ! Je tiens juste à signaler que j’utilise la recette de Julie, du blog Friendly Beauty.
    Etape 1 : faire fondre au bain marie en mélangent 15g d’huile végétale de coco + 15g de beurre de karité
    Etape 2 : quand tout est bien fondu, ajouter 15g de bicarbonate de soude (il faut prendre la version la + fine possible) + 15g d’arrow root
    Etape 3 : quand le mélange est homogène, ajouter (si vous voulez) 5 à 6 gouttes d’huiles essentielles (2/3 d’huile de lavande + 2/3 d’huile de palmarosa)
    Etape 4 : verser le mélange dans un pot en verre (ou plastique) qui se ferme avec un couvercle. Attendre que cela refroidisse avant de le mettre au frigo.
    Tous les matins, je sors mon déo du frigo et l’emporte avec moi dans la salle de bain. J’ai mis dans le pot une petite spatule avec laquelle je prélève un peu de matière que je frotte sous mes aisselles. J’ai un très petit pot qui me sert pour mes déplacements et/ou les weekends (n’est-ce pas Hélène ;-)
    Pour ma part, j’ai acheté la plupart des produits chez Aroma Zone (boutique parisienne : rue des Ecoles) mais bon ça c’est fonction du choix de chacun.
    Cette recette est super simple et rapide, ça fonctionne super bien (j’ai même demandé au collègue qui partage mon bureau de me prévenir si je devenait « odorante » et NADA donc tout va bien). Les huiles essentielles sont facultatives, si vous n’avez pas d’arrow root vous pouvez augmenter la dose de bicarbonate et la plupart des sites que j’ai consultés précisent qu’il faut prendre un bicarbonate de soude très fin (pas celui des grandes surfaces qui est plus gros).
    Voilà …. J’espère que certaines et certains d’entre vous testeront et que ça fonctionnera aussi pour vous !
    Bises et très bon weekend

  • #20 Hélène le 8 mai 2015 à 12 h 41 min

    BabblyDom: j’avais déjà entendu ça, c’est le bicarbonate qui fait tout et c’est donc logique de l’utiliser seul.

    sylvie;-): ;-))

    Eléonora: merci beaucoup ! Mais pourquoi faut-il le laisser au frigo (l’huile de coco et le beurre de karité solidifient à température ambiante) ?

  • #21 Marie-E. le 8 mai 2015 à 12 h 45 min

    Hélène, j’ai relu ton article précédent concernant les déo ainsi que les commentaires concernant la tambouille. Dans le commantaire 140, Bousbotte nous donne ses proportions « En tout j’ai donc rajouté 4 fois 6 mL = 24 mL d’huile pour le pot de Schmidt plein de 60mL (soit 40 % du total) ». Alors je me demande, tout ça ne déborde-t-il pas ou a-t-on assez de marge? Je vais faire un tour en centre ville demain et j’ai repéré un magasin qui en vendrait. Moi et les proportions/volumes ça fait deux. Je préfère demander et prévenir la catastrophe!

  • #22 Eléonora le 8 mai 2015 à 12 h 57 min

    Hélène:
    Si il fait chaud (OK c’est pas vraiment le cas actuellement), la « potion » devient plus molle (voire liquide, bon là faut vraiment qu’il fasse torride) et donc plus difficile à prélever. Si on veut zapper le frigo, Julie ou d’autres recommandent d’ajouter de la cire végétale au moment du bain marie … J’avoue que je n’en avais pas et que pour le moment le petit rituel « frigo/salle de bains » me convient. Je précise que comme il n’y a pas d’eau dans la préparation et que je ne mets jamais les doigts dans le pot, l’étape frigo n’est absolument pas liée à la conservation du produit.
    Bises ! Moi aussi j’aime bien jouer au chimiste mais faut pas que ça prenne des heures donc je t’assure que c’est super facile et rapide :-)

  • #23 Hélène le 8 mai 2015 à 12 h 59 min

    Marie-E.: je pense qu’elle n’a pas fait ça avec un pot neuf (tout comme moi, il était déjà assez entamé).

    Eléonora: oui je me suis doutée que ça n’avait rien à voir avec la conservation du produit vu que pas d’eau dedans. Merci pour ces précisions ;-)

  • #24 Lisou le 8 mai 2015 à 13 h 30 min

    Arf je vais essayer de ressortir mon Schimdt s en lui faisant subir le micro onde et l’ huile (ce sera de noyaux d’ abricot pour ma part, c’est ce que j’ai sous le coude). Je mettrai ma crème hydratante sous les aisselles avant et appliquerai sans frotter, en tenant compte de tes conseils.
    J’ espère m’ en sortir sans plaque rouge, boules de peau et ganglions comme lors de ma dernière tentative. Je n’ étais pas sûre que les ganglions aient été produits par le deo au départ mais après recherche sur le net, d’ autres personnes ont présenté les mêmes « symptômes ».

  • #25 Marie-E. le 8 mai 2015 à 13 h 36 min

    Hélène: D’acc! Je procèderai avec précaution :).

  • #26 Douméla le 8 mai 2015 à 13 h 50 min

    Bonjour Hélène j’utilise ces deux déos. Maintenant plutôt le s’midht neutre . C’est plus le prix moins élevé qui me guide et je n’ai pas rencontré d’allergie jusqu’à dernièrement c’est à dire … Ce matin;-)

  • #27 Isa le 8 mai 2015 à 14 h 16 min

    AhAh….A moi mon déo schmidt’s neutre et de l’huile de jojoba !
    Je vais rajouter mes 4 cuillères à café ( je vais faire au pif jusqu’à la consistance souhaitée ), patouiller tout ça comme tu dis et enfin peut être pouvoir oublier le marteau piqueur pour pouvoir me tartiner ce déodorant rapidement le matin……!
    J’ai complètement laissé tombé le Soapwalla à cause de l’allergie développée par la présence des huiles essentielles et je m’étais tournée vers le Schmidt’s, que je trouve super mais alors c’est la mouise pour l’appliquer….
    Aller, demain matin, à moi les aisselles toutes douces en deux temps trois mouvements !
    Merciii !!

  • #28 Hélène le 8 mai 2015 à 14 h 26 min

    Lisou: je suis étonnée que tu lui redonnes une chance ; si un produit m’avait fait un effet pareil, plus jamais je ne l’approcherais de toute ma vie.

    Douméla: tu l’appliques en frottant ?

    Isa: tu nous tiendras au courant ? ;-)

  • #29 pâte à crêpe le 8 mai 2015 à 14 h 47 min

    Dingue ces histoires de déo!!! Je suis très contente de ma tambouille au schmidt’s mais je n ose pas m’en mettre le jour et le lendemain d’un rase car je me rappelle trop de la dernière fois: j’ai hurlé tellement ça m’a brûlée…
    Je retiens l’astuce du micro ondes pour la prochaine fois car même si ça a marché, c’était un peu galère le tambouiller l’huile et le déo solide…

  • #30 Vanessa le 8 mai 2015 à 19 h 04 min

    Je suis de celles qui fabriquent leur déo (en suivant cette recette: http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/autres-recettes/deodorant-naturel-fait-maison-special-voyage-recette/ ) et je n’ai pas eu de problème d’irritations depuis que je l’utilise.

    Le point important, c’est de prendre du bicarbonate spécial cosmétique (sur le site d’Aroma Zone par exemple) car les grains sont beaucoup plus fins que celui vendu en hyper au rayon du sel et au final, on se retrouve avec quelque chose d’efficace pour une fraction du prix de ceux vendus en ligne.

    Question format, ça tient très bien dans un moule-stick spécial déo et c’est bien plus pratique qu’en pot forcément. (en vente sur AZ ou peut-être qu’en récup’ d’un vieux déo, ça peut le faire…)

  • #31 Rêve le 8 mai 2015 à 19 h 32 min

    Le Schmidt’s (citron vert bergamote) a détrôné mon mélange d’huiles essentielles que j’utilisais depuis des années! Bon, on verra quand il fera vraiment chaud comment ça se passe, mais pour l’instant, je l’adore.
    J’ai bien envie de rajouter de l’huile végétale dans mon pot, mais … je crois que je n’en ai pas besoin!? Alors qu’il me semble que je prélève une bonne quantité, je n’ai aucun mal à l’étaler sur (sous?) mes aisselles : ça fond tout de suite. Je dois être « chaude des dessous de bras » ;-)
    Je garde l’astuce sous l’aisselle, pardon, le coude, pour cet hiver.

    Pour les fans de tambouille, le bicarbonate de soude fait un excellent gommage maison, seul ou ajouté à votre gel ou huile de douche. Magique aussi dans un bain : sans rien faire, tu ressors avec la peau toute douce!

  • #32 sylvie;-) le 8 mai 2015 à 19 h 50 min

    crazyshop: merci pour le tuyau cicalfate+2 gouttes d ‘huile essentielle!

  • #33 shezen le 8 mai 2015 à 20 h 01 min

    Bonjour Hélène,

    J’ai essayé le soapwalla avec épilation régulière, efficace au niveau neutralisation des odeurs mais niveau irritation, ça flambe !
    Cet hiver, pas le courage de me faire épiler les aisselles toutes les trois semaines et là, le soapwalla est toujours aussi efficace et je n’ai pas d’irritation !!!!
    Mais je viens de commander un déodorant schmidt’s fragrance free pour cet été, car je vais reprendre l’épilation et je pense que le schmidt’s sera plus adapté.
    Bonne soirée.

  • #34 Laurie Golotte le 8 mai 2015 à 20 h 04 min

    J’ai d’abord utilisé un pot de soapwalla, j’ai eu la peau irritée comme c’est pas possible ! Puis pensant que le problème venait peut être des parfums de ce dernier, j’ai pris le Schmidt’s frangrance free, et même problème. Ma peau a fait une espèce de « corne » (je suis désolée c’est pas glamour), elle a viré au brun foncé sous mes aisselles et ça me grattait atrocement. Je me tartinait le soir de dermalibour ou de cicalfate pour me soulager! Avec mes points Birchbox je me suis pris le déo en spray Weleda, j’ai eu bien peur à cause de sa teneur en alcool elevée, mais non, tout va bien, il est hyper efficace, et mes aisselles ont retrouvé leur aspect normal. Je commençais à être inquiète parce que franchement c’était hideux, et avec les beaux jours revenants je ne pouvais pas me mettre en débardeur. Au final je pense que c’est le bicarbonate que ma peau n’a pas supporté, car il me semble bien qu’il n’y a pas d’huile essentielle dans le shmidt’s fragrance free (?). Je ne retenterai pas l’expérience tant que le Weleda fait l’affaire.

  • #35 Lisou le 8 mai 2015 à 21 h 40 min

    Hélène: a la moindre rougeur j’ arrêterai. Ça a quand même été un peu de ma faute la première fois car je n’ai pas prêté attention aux premières rougeurs et j’ai continué à l’ appliquer tous les jours jusqu’à ce que ma peau se retrouve quasiment brûlée et que je sois gênée par les ganglions. D’ ailleurs j’ai été rassurée de faire le lien avec ce deo et qu’ à son arrêt ça s’ est calmé en quelques jours voire semaines car à sentir des boules sous mes aisselles je m’ étais imaginée bien autre chose de beaucoup plus flippant…

  • #36 sam le 8 mai 2015 à 23 h 25 min

    Merci vraiment pour ces conseils, je vais essayer celui avec l’eau. En Effet le Soapwalla et le Schmidt’s (sans HE) me donnent tous les 2 de terribles irritations sur la peau, j’ai fait aussi le rapprochement avec le bicarbonate, j’espère que je pourrai enfin les porter à nouveau parce qu’ils sont vraiment efficaces.

  • #37 enjoynathalia le 8 mai 2015 à 23 h 43 min

    Merci à toi Hélène d’avoir pris le temps de nous faire ce petit récapitulatif très instructif .
    J’avoue toutefois que ce n’est décidément pas un sujet qui me passionne et j’ai bien peur qu’un 3ème bras me pousse quelque part …
    ( à défaut de sous les aisselles )
    Cela dit, je n’ai rien contre le naturel et je dois avouer par exemple , que les cataplasmes à l’argile verte aident énormément à la cicatrisation pour celles que cela peut intéresser .

  • #38 crazyshop le 9 mai 2015 à 1 h 12 min

    sylvie;-): Je t’en prie. Cicalfate n’en finit pas de me rendre service.
    C’est en l’utilisant pour soulager la dermite atopique que je me suis rendue compte de cet effet « secondaire » des plus appréciable ;-). L’huile essentielle, j’en mets vraiment une toute petite quantité pour amplifier l’effet déodorant et c’est vraiment selon le parfum que je préfère.
    Mais il est vrai que certaines de ces huiles sont à visée plus anti-bactérienne que d’autres qui pourront être plus apaisantes comme la camomille… C’est vraiment très personnel.
    Et même sans leur présence, je trouve que la crème CICALFATE fait déjà bien le job.
    Je pense même essayer la lotion d’ici peu.

  • #39 Lou le 9 mai 2015 à 8 h 47 min

    Salut les filles, salut Hélène,

    Haha j’adore le côté lampe frontale ^^ . Super ce billet, éd chouettes idées a retenir. Perso j’ai le bergamote and lime de schimdt et je me rachèterai rpobablement la version sans huile essentielles car idem, irritations. Mais c’est de temps à autre, ca s’en va et ça revient comme dirait l’autre. Et puis j’ai pas un budget extensible donc à 9€ le pot ca attendra que celui là soit terminé. Par contre le point gênant que je n’arrive pas à résoudre de mon côté ce sont les boutons et poils sous peau qu’il me fait. Attention la phrase qui va suivre a un potentiel de glamour inestimable : j’ai régulièrement des petites boules sous les aisselles depuis que je l’utilise et de temps en temps j’ai carrément des boutons ( les pas beaux, blancs…..) l’une de vous a déjà rencontré ca avec ce deo ?
    Bisous :)

  • #40 Lou le 9 mai 2015 à 8 h 52 min

    Eléonora: quelle recette suis tu piur fabriquer ton deo maison ? Merci :)

  • #41 Lou le 9 mai 2015 à 8 h 55 min

    Ahahahahaha j’avais pas vu le commentaire desolée –« 

  • #42 little-beast le 9 mai 2015 à 9 h 52 min

    Bonjour Hélène,

    Je fonctionne toujours avec ma recette maison, trouvée le blog de sa ravissante beautée. Je me suis tourné vers cette recette car d’une part je trouve le prix de ces déos injustifiés, d’autre part j’aime bien réduire la composition des produits de beauté.
    Si je me rasais directement avant de mettre du déo, j’avais des petites rougeurs. Pour éviter ça je me rase le soir.

    Je ne pense pas que ceux que ça intéresse aient vu mon commentaire sur le précèdent post , je recopie la recette:
    Pour environ 50g de déodorant : 20g d’huile de coco, 16g de bicarbonate, 10g de fécule de maïs,
    4g de cire d’abeille.
    > Stériliser les accessoires.
    > Faire fondre l’huile de coco avec la cire d’abeille dans un bol. Si vous ne souhaitez pas trop chauffer votre huile de coco vous pouvez faire fondre la cire d’abeille seule et ajouter l’huile de coco en fin de chauffe.
    > Mettre le bol dans un récipient contenant de l’eau froide afin d’accélérer le processus de refroidissement. Une fois que le mélange s’est complétement figé , mélanger.
    > Tamiser le bicarbonate avec la fécule de maïs pour d’éviter les grumeaux puis ajouter au fur et à mesure en mélangeant le tout longuement afin d’homogénéiser la texture au maximum.
    > Transférer dans un pot en verre de préférence. La texture obtenue se solidifie très légèrement dans les heures qui suivent. Mélangez de nouveau pour obtenir une texture crémeuse.

    Voilà l’adresse de l’auteur de la recette :
    http://saravissantebeaute.blogspot.fr/2014/06/deodorant-creme-au-bicarbonate.html

  • #43 Hélène le 9 mai 2015 à 10 h 11 min

    Rêve: le bicarbonate est visiblement un peu comme le vinaigre blanc, le truc qui sert à tout ;-)
    J’en ai acheté à la pharmacie pour me brosser les dents avec, une fois par semaine, on verra ce que ça donne (il est hyper fin et j’en ai pour des années).

    Laurie Golotte: tu as bien fait de changer dis donc (pas d’huiles essentielles dans le Schmidt’s fragrance free, comme son nom l’indique ;-) !

    sam: tu nous diras si ça fait une différence ? Ca m’intéresse ;-)

    crazyshop: bon sang j’avais loupé ton commentaire ! Cicalfate est ma crème à tout faire, il faut absolument que j’essaye !

    Lou: Lisou: a eu des manifestations assez flippantes, peut-être que ses commentaires t’aideront ?

  • #44 Anouck le 9 mai 2015 à 10 h 59 min

    Grande question que celle de la transpiration et donc des déodorants.
    J’habite à Nîmes : en été GROSSES chaleurs, et puis même sans ce détail, j’ai malheureusement tendance à transpirer.
    J’ai donc testé des tonnes de choses :
    – déo classique de supermarché en spray : la version avec alcool aieaieaie après le rasage ! et bonjour les odeurs de licorne fourée au papillon ! le version sans alcool : une fois appliquée j’avais l’impression qu’il neigeait de mes aisselles tellement le produit était poudreux.
    – déo détranspirant de pharmacie : OH MON DIEU… je ne sais pas comment un produit peut être autant abrasif, c’est comme s’appliquer de l’acide avec une éponge coté « gratounette » ! « je ne transpire plus ? normal ! ce produit m’a fait fondre les aisselles!!!! »
    – déo en stick : la version avec alcool pas mal, plutôt efficace mais pas vraiment naturel (puisque c’est ce que je cherche), la version sans alcool : ça colle, ça poisse et ça ne marche pas vraiment.
    – déo soapwalla : j’ai trouvé la graal ! un odeur que j’aime, une efficacité plus que raisonnable et une composition safe !

    Mais j’ai quand même voulu tester une recette maison (5 minutes de préparation), pour un pot de 60ml :
    – désinfecter ses instruments, pots etc…
    – dans le pot mette 15g de maizena, 15g de bicarbonate et 20g d’huile de coco
    – faire fondre le tout au bain marie (ça a l’avantage de faire fondre les grains de bicarbonate et de rendre la chose plus lisse)
    – bien mélanger et sortir du bain
    – ajouter 10 gouttes d’huile essentielle (lavande pour moi)
    Ce qui nous donne une quantité astronomique de déo (plus les ingrédients qu’il reste j’en ai au moins pour un siècle) pour la somme de : 0.18euros de bicarbonate + 0.09euros de maizena + 0.80euros d’huile de coco + 0.5 euros d’HE de lavande soit plus ou moins 1euros 60 le déo

    Bonne journée à tout le monde !

  • #45 Italique le 9 mai 2015 à 12 h 42 min

    Coucou,

    Alors mon déo c’est tout simplement un flacon de bicarbonate de soude avec un tamis sur le dessus, acheté pour moins de 3 euros au rayon alimentaire dans un magasin bio. Depuis je m’en sers comme du talc, j’en prends une petite quantité et j’étale sur mes aisselles. Et je ne sens plus rien ! J’ai jamais eu d’irritation à ce niveau, pas de rougeur et pourtant Dieu sait que j’ai la peau hypersensible. Après j’évite aussi de m’épiler tous les jours au niveau des aisselles ( je fais un jour sur 2 voire 3 ).

    J’avais essayé de me faire un déo maison avec bicarbonate de soude + beurre de karité + HE de lavande et ça n’avait pas vraiment marché. J’avais un mélange dur à température ambiante mais je devais récupérer le truc avec une petit cuillère et ça partait en morceau : pas assez pratique pour moi. Depuis je suis revenue à l’ingrédient de base et ça me convient bien, vu que le matin je suis hyper pressée.

    Bonne journée à tous le monde ! Et bravo pour ton blog Hélène, réussir à poster un billet sur un sujet différent chaque jour tu as du mérite :)

  • #46 crazyshop le 9 mai 2015 à 12 h 46 min

    Hélène: Cela fait un peu plus de six mois que je l’utilise ainsi et je peux même me permettre de sauter un jour si je n’ai pas une activité importante.
    Et pourtant, à la base, je ne suis pas une personne qui transpire très peu.
    Je reste fraîche sans en remettre malgré deux douches quotidiennes.
    Sinon je ne le mets qu’une fois par jour, le matin.
    Pas après la douche du soir où je me contente de passer un soin corporel type cold cream Avene ou tout autre très doux et très neutre.

  • #47 Isa le 9 mai 2015 à 13 h 54 min

    Retour sur ma tanbouille…..
    Donc j’ai passé mon pot au micro ondes 15 secondes à 750 w.
    Le produit était ramolli mais pas liquide. J’ai pris une petite spatule en bois et j’ai bien touillé jusqu’à avoir une texture uniforme ( une crème molle qui représentait la moitié du pot ). J’ai rajouté 17 pschitt ( ne me demandez pas pourquoi 17 …..) d’huile de jojoba ( de chez aroma zone qui se présente en spray ). J’ai bien mélangé puis j’ai mis au frigo pour que ça durcisse.
    A la fin je m’attendais à avoir une texture plus molle ( je n’ai certainement pas mis assez d’huile de jojoba ) MAIS la texture, qui reste dure comme initialement, est devenue beaucoup plus douce quand je la prélève avec la spatule, elle ne s’effrite plus du tout et au final s’étale très bien. Donc je suis contente du résultat car j’ai peur qu’en mettant plus d’huile, certes la texture sera plus crémeuse mais aussi plus grasse ( ça me fait peur pour les vêtements ) et j’ai peur de trop modifier la formule initiale….

  • #48 Lou le 9 mai 2015 à 16 h 44 min

    Intéressant ces recettes maison….. Je crois que je vais tester ! Merci à toutes pour les recettes

  • #49 little-beast le 9 mai 2015 à 20 h 25 min

    Les filles qui le fabriquent maison: pour avoir une texture plus onctueuse et moins difficile a prélever, le secret de mélanger longuement après avoir retiré du feu (et de re-mélanger 1h/2h après).

  • #50 Elise le 9 mai 2015 à 21 h 23 min

    Très intéressante l’astuce pour rendre le Schmidt’s plus pâteux, merci les filles, je testerai à l’occasion ! Au départ, j’étais très sceptique quant à la texture mais je m’y suis rapidement habituée. J’ai changé en fait mes habitudes, auparavant je mettais mon déo bille après m’être habillée, quasiment le dernier geste avant de sortir de chez moi, en passant par l’encolure ou sous le t-shirt, de façon à ne pas mettre de traces sur mes habits en les enfilant. Avec le Schmidt’s, c’est pas vraiment envisageable de faire comme ça donc c’est devenu mon réflexe post-douche. Et comme c’est une texture sèche, aucun risque d’en mettre sur les vêtements en s’habillant. Après presque 1 an d’utilisation, ça reste le déo le plus efficace que j’ai jamais testé. Je rentre de vacances de Californie où j’ai passé des journées entières à marcher sous le soleil, absolument aucune odeur à déclarer, je suis ravie :-)

  • #51 pascale le 10 mai 2015 à 8 h 39 min

    Bon, à la lecture de tout ça, j’ai l’impression de risquer ma vie chaque matin en appliquant mon excellent deo Clarins. Le Soapwalla m’ayant collé de sympathiques plaques sous les bras au bout d’un mois, je suis revenue à la chimie lourde sans état d’âme. Pour celles, comme moi, qui trimballent un sac à dos pendant leurs vacances et cherchent donc à s’alléger(devise de randonneur: moins tu emportés, moins tu portes, moins tu supportes), je signale les très bons dés à la coupe de Lush.

  • #52 Hélène le 10 mai 2015 à 11 h 23 min

    Italique: j’en ai acheté en pharmacie pour me brosser les dents avec, je vais essayer, je pense que c’est encore la recette la plus simple du monde ;-) (en plus il est très très fin donc il ne devrait pas être irritant).

    crazyshop: j’en ai mis ce matin, on verra ce que ça donne (mais je n’ai pas une journée très active en vue, demain je fais le crash test avec une séance de sport ;-).

    Isa: voilà, ça rend la texture plus douce et ça ne s’effrite plus.

    Elise: oui pour moi rien ne vaut ces deux déos en matière d’efficacité.

    pascale: meuhhh non ;-)) Perso j’aime ces déos parce qu’ils sont mille fois plus efficaces pour moi que les autres, mais je n’ai jamais eu de problème jusqu’ici à utiliser du déo radioactif ;-)

  • #53 Bousbotte le 10 mai 2015 à 17 h 57 min

    Jubilation : « Oh my god ! Helène me cite dans un de ces articles !!!!!!!!!!!!!!!!!!! »
    Hum, un peu de sérieux…

    Hélène: le pschitt d’Avène c’était pour te faire plaisir car je sais que tu adores ;) j’utilise aussi de l’eau du robinet.
    PS : en fait « La Bousbotte » est un garçon (en fait on s’en fout :) c’est un surnom marrant donné par des amis.

    Comme dit Eléonora: ca doit pas etre très compliqué à faire soi-même car les compo sont assez simple. Merci Eléonora: faut que j’essaie aussi !

    Astuces :
    pour avoir du bicar fin, mixer avec votre mixeur de cuisine, c’est comme ça que je fais mon sucre glace.
    L’arrow-root c’est de la fécule pour absorber l’humidité ! on peut prendre à la place de la fécule de patate ou de maïs (maïzena) ou du kaolin.

    Marie-E.: non, le pot neuf est au 3/4 rempli, il y a de la marge ;)

  • #54 Hélène le 10 mai 2015 à 19 h 11 min

    Bousbotte: vu ton mail je m’étais dit que tu devais être un garçon, mais on ne peut jamais être sûr car les gens ont parfois des adresses mails assez fantaisistes ;-)

  • #55 Mely le 10 mai 2015 à 21 h 57 min

    Hello Hélène,

    Merci beaucoup pour ces conseils précieux, car moi aussi depuis 2 semaines malheureusement le SoapWalla est irritant alors que jusqu’à présent c’était génial. je vais donc essayer ces 2 astuces dès demain.
    J’ai vu que Soapwalla a sorti récemment une nouvelle édition de son déo, entre autres au citron, à savoir s’il a les mêmes risques d’irritation…
    Bonne soirée ;-)

  • #56 Marie-E. le 11 mai 2015 à 0 h 10 min

    Bousbotte: Super, je vais tester dès que possible ! Merci pour le partage :)

  • #57 Mistiquette le 11 mai 2015 à 10 h 38 min

    Bonjour
    Eh bien grâce aux échanges, j’ai découvert le déodorant Weleda à la rose et j’en suis très satisfaite! Par contre, je me pose une question pour l’été: vu qu’il y a de l’alcool dedans, je risque d’avoir des soucis lorsque je serai à la plage ou en sortie balade cet été? Je ne m’expose pas volontairement au soleil mais l’été, on bronze tout de même un peu. Je n’aimerai pas avoir des taches brunes sur ma peau à cause du déo….
    Belle journée

  • #58 Hélène le 11 mai 2015 à 10 h 39 min

    Mely: je dois dire que je n’ai pas très envie d’essayer le nouveau, vu comme je réagis au premier.

  • #59 Pâquerette le 11 mai 2015 à 11 h 02 min

    Je ne sais pas si c’est lié au Soapwalla que j’utilise depuis de longs mois mais j’ai remarqué l’autre jour que ma peau pelait sous les aisselles (pardon pour le glamour). Si c’est arrivé aussi à d’autres lectrices/lecteurs ?

  • #60 Hélène le 11 mai 2015 à 11 h 14 min

    Pâquerette: uh my god ! Dans le doute arrête le Soapwalla, non ? Et chouchoute ta peau pour la réparer ;-)

  • #61 Pâquerette le 11 mai 2015 à 11 h 40 min

    Hélène: voui je vais me badigeonner les aisselles de Cicalfate pour réparer ma peau
    du coup aujourd’hui c’est journée sans déo !

  • #62 Hélène le 11 mai 2015 à 23 h 43 min

    Bonsoir,
    J’utilise depuis un peu plus de 6 mois le soapwalla et j’en suis ravie. J’en utilise très peu chaque matin et je le tapote toujours. Au début, j’utilisais une quantité plus importante mais mes aisselles « pelaient » un peu. J’ai réduit la quantité et depuis c’est parfait. J’ai même eu une énorme crise d’eczéma à un moment et le seul endroit qui n’a pas été touché a été mes aisselles. Je ne sais pas si ce déo y était pour quelquechose ou non.
    Après j’ai l’habitude d’utiliser régulièrement des huiles essentielles que ce soit pour des massages ou pour m’aider à dormir (en spray ou dans une tisane), contre le stress, etc, je ne sais pas si cela peut jouer.

  • #63 crazyshop le 12 mai 2015 à 10 h 10 min

    Hélène: Bonjour !
    Alors comment s’est passé ton crash test/ CICALFATE ?
    Bonne journée

  • #64 Hélène le 12 mai 2015 à 10 h 17 min

    Hélène: vu le nombre de gens qui ont fait des réactions à ce déo, à mon avis c’est ça (le combo bicarbonate + huiles essentielles semble bien irritant).

    crazyshop: je ne l’ai fait qu’une fois et pas encore pour le sport, ça m’a semblé pas mal même si pas aussi irréprochable que le Schmidt’s ;-)

  • #65 yael le 12 mai 2015 à 17 h 55 min

    Alors moi grosse surprise, je mets habituellement le soapwella. Un matin, je n’en avais pas sous la main, je n’ai rien mis et la surprise, il ne s’est rien passé ! Pas de transpi !! J’ai pris le parti de ne plus rien mettre sauf en cas de grosse chaleur.
    Les deos nous font-ils plus transpirer pour que l’on en rachéte ? that’s the question :)

  • #66 Hélène le 12 mai 2015 à 18 h 25 min

    yael: ça m’a fait pareil cet hiver quand j’ai arrêté de l’utiliser, mais avec le printemps j’ai à nouveau ressenti la nécessité d’utiliser du déo.

  • #67 Charline le 15 mai 2015 à 14 h 59 min

    Bonjour Hélène,

    merci à toi et à tes abonnées. Grâce à vos bonnes astuces, mon Schimdt’s est ressorti du placard ( anciennement puni pour cause d’irritations ). Quel bonheur de pouvoir à nouveau me servir de ce déo qui par ailleurs est le meilleur jamais utilisé par mon humble personne !
    Mes aisselles et moi-même vous remercions de tout coeur.

  • #68 Giulia10 le 15 mai 2015 à 15 h 01 min

    J’ai récemment acheté le soapwalla mais impossible de l’utiliser pour ma part, trop irritant pour mes aisselles. MAIS je viens d’essayer la technique du pshit d’eau d’avène + tapoter le soapwalla plutôt que frotter…. et ça marche! Je n’ai plus d’irritations, merci!!!!!

  • #69 Hélène le 15 mai 2015 à 17 h 21 min

    Charline: tu as utilisé quelle astuce ? ;-)

    Giulia10: oh c’est cool, je suis contente que ça marche !

  • #70 Michel le 15 mai 2015 à 20 h 13 min

    BabblyDom: Tout à fait d’accord avec toi, je valide aussi cette technique simple, très peu onéreuse et tellement efficace!

    De mon côté j’en avais marre de tous ces déos (bio ou pas) qui irritent ou ne tiennent pas vraiment, avec la plupart du temps des parfums insupportables ou pas assez neutres (on va oublier aussi l’époque ou ils étaient bourres d’aluminium… )
    Jusqu’au jour où on m’a parlé du bicarbonate de soude et de ses vertus sur les odeurs de transpiration puisque qu’il neutralise le développement de toutes les bactéries/microbes responsables de ces odeurs. En gros il « désinfecte  » !
    Perso, j’humidifie mes paumes, je saupoudre de bicarbonate, je frotte le tout dans mes mains et j’étale sous mes aisselles. Ca peut paraitre granuleux au debut mais à la longue on apprend à doser parfaitement. Ca me prend 20s chaque matin et honnêtement c’est miraculeux! Pourquoi acheter des déos a plus de 10 euros à base de bicarbonate (et qui irritent d’après tous les commentaires que j’ai lus ) alors que le bicarbonate pur c’est tellement plus simple, naturel , disponible partout dans le monde et multi-usages en plus. En tout cas il faut essayer ce ne coute absolument rien ;)

  • #71 Nana le 16 mai 2015 à 19 h 38 min

    ça fait quelques mois que je teste le mélange huile de coco+ bicarbonate, et je dois dire que je n’ai trouvé aucun inconvénient, ça n’irrité pas grâce à l’huile de coco, et on a quand même l’efficacité du bicarbonate, et c’est plus qu’économique, et écologique pour celles que ça intéresse!

  • #72 Hélène le 17 mai 2015 à 10 h 50 min

    Michel: j’en ai chez moi, il va décidément falloir que j’essaye.

    Nana: merci pour l’info ;-)

  • #73 paquerette le 7 juin 2015 à 10 h 16 min

    Depuis les grosses chaleurs des derniers jours le soapwalla ne fait plus d’effet = odeur de yack sous les aisselles :(
    Du coup je viens de prendre le Schmidt pour l’essayer. J’ai fait ma petite tambouille micro ondes + huile d’avocat. J’attends qu’il refroidisse. J’espère qu’il sera plus efficace que le soapwalla parce que je n’ai pas du tout envie de revenir aux déosinophiles radioactifs !

  • #74 paquerette le 7 juin 2015 à 10 h 17 min

    Déosinophiles : je ne connais même pas ce mot, il innove le correcteur d’orthographe !!

  • #75 Hélène le 7 juin 2015 à 11 h 27 min

    paquerette: ;-))

  • #76 pâquerette le 19 juin 2015 à 9 h 57 min

    Coucou
    J’ai donc fait ma tambouille pour le Schmidts, et il s’étale maintenant très bien… mais je déteste son odeur !! j’ai celui à la bergamote et au citron et j’aime pas du tout !!
    Je pense donc revenir à mon Soapwalla :)
    Comme je l’avais signalé, depuis que j’utilise ces déos bio, j’ai la peau qui pêle sous les aisselles, ça m’intéresserait de savoir si ça arrive à d’autres que moi avec ces produits ?
    bonne journée à tous

  • #77 Hélène le 19 juin 2015 à 13 h 36 min

    pâquerette: oui ça arrive à d’autres (pas moi mais je l’ai vu dans les commentaires). C’est dû soit au bicarbonate soit aux huiles essentielles (soit au deux), pour savoir il faudrait que tu essayes le Schmidt’s sans parfum.

  • #78 pâquerette le 19 juin 2015 à 16 h 08 min

    Je vais passer au Schmidts sans parfum alors, ça m’évitera par la même occasion de sentir la bergamote à 10 km à la ronde :)

  • #79 Hélène le 19 juin 2015 à 18 h 19 min

    pâquerette: ;-))

  • #80 Pâquerette le 2 juillet 2015 à 18 h 40 min

    J’ai donc commandé le déo Schmidt’s sans parfum. Reçu aujourd’hui, je m’en vais donc faire ma petite tambouille pour le rendre moins dur-comme-la-rcohe.
    Et là, je me rends compte que mon moteur de recherche beauté, c’est pas Google, c’est ton blog :)
    A chaque fois que je me pose une question dans ce domaine, ou que je cherche un avis, ou que je veux découvrir un produit, je viens sur ton blog.
    :))

  • #81 Hélène le 2 juillet 2015 à 19 h 13 min

    Pâquerette: j’en ai acheté un nouveau récemment (j’ai fini on premier pot) et je l’ai immédiatement passé au micro-ondes et additionné d’huile de jojoba ;-)
    J’espère que la version sans huiles essentielles te conviendra !

  • #82 Pâquerette le 2 juillet 2015 à 19 h 27 min

    Hélène: moi j’ai mis de l’huile d’avocat :)
    tu le prends sans parfum aussi toi ?
    sans huiles essentielles, ça me permettra de voir aussi si mes aisselles continuent de peler ou pas (amies de la poésie, bonsoiiiiiiir)

  • #83 Hélène le 2 juillet 2015 à 19 h 33 min

    Pâquerette: yep, comme on voit sur la photo qui illustre ce billet ;-) Parce que je pense que dans le Soapwalla ce sont les huiles essentielles qui ont fini par m’irriter (enfin on en reparlera dans quelques mois pour le Schmidt’s, j’espère que ça ne fera pas la même chose parce que c’est vraiment ce qui existe de pus efficace pour moi).

  • #84 Autumn le 3 juillet 2015 à 14 h 21 min

    J’utilise le Schmidt’s « Cedarwood and Juniper » depuis une petite semaine, aucun réaction négatif sur les aisselles (et ca remplie ses fonctions de deo/anti-transpirent parfaitment sur moi). (lol, j’ai écrit « anti-transparent » au debut. Comme l’anti-invisibility cloak ;))

    Par contre, j’ai touchée mon visage avec par accident (avec le deo sur les doigts) et j’avais un partie d’une joue toute rouge et piquant un peu pendant au moins 3/4 d’une heure. Je suis étonnée que ca n’a aucun réaction comme ca sur mes aisselles (quand j’ai fait l’épilation laser, les aisselles me faisait affreusement mal) mais tant mieux.

    (le magnesium (chloride) « oil » (c’est de l’eau mélangée avec les crystals, en fait- mais la texture est un peu huileux) arrete nette toute odeurs aussi (tout en augmentent le magnesium pour soi, win-win) par contre, ca m’a irritée un peu- suffisament pour préférer le Schmidt’s.

    J’adore le Schmidt’s! Ca marche super bien et le parfum est si agréable (je crois que je l’aurais commandé rien que pour ca- c’est deux de mes parfums preferer au monde!) …et en plus son cote pratique pour le voyage (je mets une cuillerée dans un mini-ziplock a basta :))

    Alors merci pour le conseil!

    (Alors maintenant j’en ai deux tonnes de deo Hamelis en trop ;) oh well ;)

  • #85 Hélène le 3 juillet 2015 à 15 h 29 min

    Autumn: de mon côté j’ai entamé mon 2ème pot de Schmidt’s sans parfum et je l’ai d’abord mis au micro ondes pour pouvoir y ajouter de l’huile de jojoba et assouplir sa texture (lalampe frontale, tout ça ;-) ; je n’ai pas fait gafffe et je l’ai mis 30 secondes, du coup tout le contenu du pot bouillait à grosses bulles quand je l’ai sorti ;-) (dieu merci ça n’a pas débordé).
    Je ne sais pas si c’est dû à cette « cuisson » un poil trop longue, mais désormais quand je l’étale entre mes mains avant de l’appliquer, je ne sens plus les grains de bicarbonate.
    Je le signale parce qu’ils peuvent être irritants pour certaines (dont moi si j’étale au lieu de tapoter, or maintenant je peux étaler tranquillement puisqu’il n’y a plus de grains).

  • #86 Rêve le 3 juillet 2015 à 16 h 00 min

    Voilà pile une semaine, mon aisselle s’est mise à me brûler. Heureusement, j’étais à la maison, donc j’ai pu me laver, mettre de l’eau thermale, du gel d’aloe vera puis Dermalibour.
    La plaque de sécheresse commence tout juste à disparaître (les 3 premiers jours, ça faisait des cloques sèches). Je n’ose imaginer les dégâts si je n’avais pas pu me laver tout de suite ni mettre de crème apaisante…
    C’est dommage, je l’adorais, ce Schmidt’s à la bergamote…. Comme j’ai utilisé pendant des années des huiles essentielles en guise de déo, j’imagine que j’ai fait une réaction au bicarbonate?

    De plus, ce n’étais pas vraiment le bon moment pour faire une allergie au déo…
    Mais comme crazyshop:, le remède (Dermalibour pour moi, mais je crois que c’est très similaire) a également un effet déo!
    Après une semaine caniculaire, et pour seul produit sous les aisselles le Dermalibour, et bien … pas d’odeur!!! Le zinc, peut-être?

    Une fois que ce sera complètement guéri, je me demande si je vais oser mettre autre chose que cette crème…

  • #87 Hélène le 3 juillet 2015 à 16 h 29 min

    Rêve: argh, je suis contente que tu ailles mieux, et aussi que Dermalibour fonctionne pour toi en déo (pas pour moi, hélas) ! En effet, pourquoi changer ? ;-)
    PS : note qu’on peut tolérer très bien certains ingrédients pendant des années, et puis tout d’un coup sans prévenir et sans raison, ne plus les tolérer. Je suis bien d’accord, c’est nul ;-)

  • #88 Rêve le 3 juillet 2015 à 16 h 38 min

    Hélène:
    Oui, c’est peut-être les HE, ou le bicarbonate, ou la conjonction des deux…
    Je ne saurai jamais, mais ce n’est pas bien grave ; il y a pire dans la vie ;-)

  • #89 Hélène le 3 juillet 2015 à 16 h 40 min

    Rêve: oui, surtout que tu as trouvé une solution de remplacement ;-)

  • #90 paquerette le 4 juillet 2015 à 19 h 00 min

    premier avec le Schmidt’s naturel = impeccable, je suis ravie :)
    et comme il fait bien chaud, aucun problème pour l’appliquer, il est bien crémeux !!

  • #91 Hélène le 5 juillet 2015 à 11 h 06 min

    paquerette: cool ;-)

  • #92 Autumn le 7 juillet 2015 à 14 h 45 min

    Hélène: vu que je viens de l’acheter, il doit faire suffisamment chaud/humide ici pour ne pas avoir la galère de pick-axe/headlamp ;) je n’ai aucun problème a le scooper ni a l’étaler….

    Je sens les grains de bicarbonate un peu, mais ca fond très rapidement; et je l’étale, je ne tapote pas. (Je fera certainement chauffer cet hiver si ca deviens trop figée)

    En plus (bon a savoir) a force d’attendre que ca soit la dernière étape de la routine des soins/beauté du matin (j’utilise mes mains pour le maquillage), je l’ai oubliée hier! (ca m’arrive JAMAIS a oublier mon deo) .
    Coup de chance, j’ai remarquer que on peut (l’oublier) pour un (qu’un ;)) jour.

    Par contre, le lendemain, la nature reviens au galop ;)

    C’est quand meme cool

  • #93 Aurore le 29 septembre 2015 à 15 h 05 min

    coucou, moi je chauffe le dessus 3 sec avec la flamme d’un briqué ! ( pour le chmidt’s)

  • #94 Séverine D le 30 septembre 2015 à 10 h 30 min

    bonjour tout le monde,

    Suite à la vidéo du août « produits terminés # 11 » J’ai testé pour la 1ere fois le déo bio Schmidt’s Bergamote Lime et je peux remercier Hélène de m’avoir fait découvrir ce déo !! Je ne le quitterai plus JAMAIS !!!! :) j’adore !!
    Cela faisait des années que j’utilisais un déo classique (type Narta) qu’on achète dans les magasins mais depuis quelques temps il ne me convenait plus … j’ai testé en pharmacie (Roger Cavaillès, Vichy…) idem …
    Non mais ce déo est génial ! il me protège bien (je ne transpire pas plus que ça mais je ne supporte pas de sentir la transpiration), son odeur est génial … bref, J’ADORE ET JE NE VEUX PLUS M’EN SEPARER!!

    Désolée, je ne m’exprime peut être pas très bien mais comme je l’ai déjà dit, je suis aussi nouvelle dans le monde du blog !!! Et encore merci à Hélène de nous faire partager tes conseils, tes produits, …

    A plus les filles et les garçons

  • #95 Laetitia le 16 janvier 2016 à 18 h 39 min

    Coucou Hélène,
    J’utilise moi aussi le déodorant Schmidt et l’astuce de l’huile de jojoba a été salvatrice pour l’application ! Seulement j’ai remarqué que maintenant sur mes vêtements il y avait parfois une grande auréole (alors que le tissu est sec)… :/ Ça ne m’est jamais arrivé auparavant et ma transpiration n’a jamais fait ce genre de traces sur mes vêtements, est-ce que tu penses que ça pourrait être des tâches d’huile du coup ? J’en avais pourtant mis une quantité raisonnable… Ça m’embête !!

  • #96 Hélène le 16 janvier 2016 à 19 h 36 min

    Séverine D: je suis ravie qu’il te convienne !

    Laetitia: ah je ne sais pas, je n’ai pas constaté ça.

  • #97 Capela16 le 4 juin 2016 à 11 h 34 min

    Bonjour Hélène, les filles et les garçons,
    Pour ceux que ça intéresse, Schmidt’s a sorti une version « peau sensible » de leur déo, sans bicarbonate! Sur certains sites, on ne trouve que la version avec huile essentielle de géranium, mais il existe aussi une version « peau sensible – sans parfum » donc sans bicarbonate ni huile essentielle.
    Je n’ai pas encore testé mais je viens de passer commande, le sans parfum est dispo sur le site Ecco Verde (frais de port offerts après genre 45 euros) ou sur la boutique Etsy de Schmidt’s (mais dans ce cas, faites votre stock pour rentabiliser les frais de port).
    Bon WE pluvieux à tous

  • #98 Hélène le 4 juin 2016 à 11 h 41 min

    Capela16: je l’ai utilisée, la version sans huiles essentielles ; elle contient du bicarbonate (sinon ça ne marcherait pas), et sur moi c’est irritant.

  • #99 Capela16 le 4 juin 2016 à 12 h 03 min

    Hélène: Arf zut, pourtant d’après leur site, je ne vois pas de bicarbonate dans la liste des ingrédients (et c’est bien mentionné sans bicarbonate)
    https://schmidts-deodorant.myshopify.com/collections/frontpage/products/fragrance-free-stick-sensitive-skin

  • #100 Hélène le 4 juin 2016 à 12 h 06 min

    Capela16: ah tu as raison, ce n’est pas celui que je connais et qui est en pot, merci pour la précision.

  • #101 Paquerette le 28 juillet 2016 à 10 h 59 min

    Welcome back Hélène !! J’espère que tu as bien profité de tes vacances :))
    Pendant ton absence, j’ai officiellement dit adieu au Soapwalla, à regret. Mais après un mois d’utilisation exclusive en juin, ma peau s’est remise à peler… je pense qu’elle n’apprécie pas les huiles essentielles.
    Donc j’adopte définitivement le schmidt sans parfum. J’ai fait ma petite toutouille en mettant beaucoup d’huile d’amande, et ça a fait une texture extra, un peu fluffy, qui s’applique parfaitement.
    Voilà pour l’update déo !!
    bonne reprise

  • #102 Hélène le 28 juillet 2016 à 11 h 07 min

    Paquerette: j’espère qu’il te conviendra, moi il a fini par m’irriter la peau aussi à long terme, même sans parfum !

  • #103 Paquerette le 14 août 2016 à 10 h 46 min

    Hélène: malédiction… après plusieurs jours de Schmidts sans parfum, ma peau a des stries rouges dans les plis, comme si elle avait été brûlée… :(
    Je ne sais pas ce qui est pire comparé au Soapwala qui me faisait peler…
    Je m’en vais donc chercher un 3e déo non radioactif… !

  • #104 Hélène le 15 août 2016 à 18 h 24 min

    Paquerette: ahhh, vacherie ! Donc c’est bien le bicarbonate qui est irritant.

  • #105 Banshees le 15 août 2016 à 22 h 05 min

    Bonjour Hélène,
    moi qui ai une peau ultra réactive, j’utilise depuis des mois le déo de Clémence & Vivien et bonheur!
    Dans le même genre de compo que le Schmidt’s, mais avec beaucoup plus d’huiles végétales. Je l’utilise à la sortie de la douche, les aisselles légèrement humides, aucune allergie ni réaction bizarre.

    Je l’ai aussi fait découvrir à mon entourage (dont une personne ayant du psoriasis et une de l’éczema) qui le trouve génial aussi. C’est fabriqué en France, les parfums tout bêtes: menthe ou géranium ou l’ylang. efficacité même par des chaleurs caniculaires. Je me suis enfin débarrassé de l’etiaxil (efficace mais vraiment trop mal composé et toxique)

    J’aurais du mal à repasser à autre chose maintenant.

    Belle soirée

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.