Un amour de jeunesse

2 janvier 2012

L’autre jour je suis allée avec Miss Nahn voir l’expo Fran Angelico et les peintres de la lumière. Depuis que j’ai découvert, petite fille, les fresques du couvent San Marco à Florence, j’aime très fort la peinture de la Renaissance italienne – et Fra Angelico en particulier.

Alors évidemment l’expo est trop restreinte, il y a un monde noir, on voit finalement assez peu de peintures de Fra Angelico lui-même (mais le reste est magnifique aussi)… on est loin de la lumineuse quiétude des cellules de San Marco, forcément.

Mais ça ne fait rien, ça vaut quand même énormément la peine (‘ttention, fin de l’expo le 12 janvier) : pour ces rouges et ces roses euphorisants qui côtoient des teintes d’une tendresse à pleurer de douceur, ces ors ciselés, ce bois doré et la sérénité statique des visages qui rappellent les icônes encore toutes proches.

Pour quelqu’un qui aime autant la couleur, c’est à rester bouche bée d’extase ; d’ailleurs toutes les deux on poussait presque des cris de joie devant chaque nouvelle merveille (les autres visiteurs nous regardaient comme si on étaient bonnes pour le cabanon ;-)).

C’était un grand moment de bonheur. Et je sais que je me répète, mais vraiment, rien n’est plus apaisant pour l’âme que le spectacle de la beauté.

31 commentaires Laisser un commentaire
Culture et sorties, Quelques touches de beauté dans un monde de brutes

Vous aimerez aussi

31 commentaires

  • #1 Astride le 2 janvier 2012 à 8 h 59 min

    Bonjour Hélène :)

    Tout comme toi, j’adore la peinture de la Renaissance. J’irai même jusqu’à généraliser : la période de la Renaissance, et tout particulièrement la sculpture.
    Pour moi c’est la période où l’art et l’homme sont au paroxysme d’une communion presque charnelle. Il y a une sensibilité parfois naïve qui me touche énormément et que je n’ai encore pas réussi à trouver dans des oeuvres d’autres périodes artistiques !

    Passes une belle journée et merci de me faire commencer ma journée d’un très bon pied grâce à cet article plein de douceur.

    Astride

  • #2 Hécube le 2 janvier 2012 à 9 h 18 min

    Encore un point commun…

  • #3 pâte à crêpe le 2 janvier 2012 à 9 h 22 min

    Quelle douce entrée en 2012, merci pour cette lumière du matin.

  • #4 Miss Nahn le 2 janvier 2012 à 9 h 22 min

    Je plussoie tout: bravez la queue et la foule, cette expo est divine malgré ses défauts mentionnés par Hélène.
    Ces couleurs, ces couleurs, mais quelle splendeur!!!

    Encore merci Hélène de m’avoir fait découvrir les couleurs et lumières de Fra Angelico!
    Et je ne parle pas du reste de la soirée! Des bisous!!!

    Et tous mes voeux pour une année 2012 colorée et lumineuse à toutes!

  • #5 biscuit le 2 janvier 2012 à 9 h 35 min

    J’ ai eu la chance de faire un voyage scolaire à Florence, et j’ ai été très touchée par tant de beauté. Tout y est magnifique et pur, tant l’ architecture que les oeuvres qu’on peut trouver. Je suis restée scotché devant  » la naissance de Vénus  » de Botticelli; la douceur des couleurs, la finesse des traits, l’ immensité du tableau… alors que la salle était innondée de visiteurs, je me suis senti seule au monde face à cette merveille. Ce souvenir à plus de 10 ans, mais il reste intact aujourd’ hui…

  • #6 Tizou le 2 janvier 2012 à 9 h 43 min

    C’est magnifique! J’aime beaucoup aussi Fra Angelico. Merci de nous faire partager cela.
    Et « cerise sur le gâteau »: n’y aurait-il pas un petit peu de corail dans la photo du haut ou alors on n’en serait pas loin??) ;)))
    En tout cas merci d’embellir notre année avec toutes ces belles « touches de beauté » et toutes les autres apportées par ton blog

  • #7 PetiteParisienne le 2 janvier 2012 à 10 h 18 min

    Je connais aussi très bien Florence, j’ai du y passer plus d’un mois dans ma vie, et je dois dire que je suis littéralement tombée amoureuse de la peinture italienne à 13 ans au couvent Saint-Marc, et je suis mais alors 150% d’accord avec Hélène sur l’expo, elle est sublime, j’y suis déjà allée 4 fois. Pour celles qui découvrent Fra Angelico, il y a également un couronnement de la Vierge au Louvre et bien sur tout un tas d’autres merveilles dans la Grande Galerie d’art italien. en tout cas, ça ne m’étonne absolument pas de la part d’Hélène qu’elle aimes Fra Angelico, elle qui est si sensible aux couleurs!
    Encore bonne année!

  • #8 Belldandy le 2 janvier 2012 à 10 h 32 min

    Ah ! Qu’est-ce que j’aime la rubrique des touches de beauté décidément !! :)
    J’aime beaucoup la renaissance italienne également, je trouve que l’intention y est très simple et que du coup la place entière est laissée à la délicatesse, c’est une contemplation très reposante en effet ! :)
    Moi mon amour de jeunesse c’est Gustave Moreau (et Arletty, mais ça c’est un autre sujet :) chez qui on retrouve finalement des traits commun avec la peinture italienne, bon plus compliquée (alourdie ?) par le symbolisme, mais bon, je suis encore émue par son vert et son blanc qui atteignent (pour moi) la perfection…
    (je dis comme je sens, hein, pas comme je sais, je fais donc sans doute des raccourcis épouvantables, m’en voulez pas si vous êtes connaisseuses ! :))

  • #9 Hélène le 2 janvier 2012 à 10 h 41 min

    Tizou: mais oui, c’est bourré de corail partout !! En transe j’étais ;-))

    Belldandy: il n’est pas besoin d’être connaisseuse pour apprécier la beauté ;-) L’art ne s’explique pas, il se ressent.

  • #10 patatipatata le 2 janvier 2012 à 10 h 59 min

    bonjour hélène merci pour avoir parler de cette expo, j’ai assisté à une conférence sur fra angelico et tu as raison ce qui touche le plus dans ses oeuvres ce sont la les couleurs et la lumière!pour moi les 2h de conférence sont passées comme si j’étais au cinéma mais alors un film ou j’aurais écris 10 pages de notes^^
    c’est agréable de voir qu’il y a des sujets aussi beaux sur ton blog et qui n’ont pas forcement à voir avec la sphère beauté :)

  • #11 Florence le 2 janvier 2012 à 11 h 25 min

    A 16 ans, j’ai passé une semaine à Florence avec ma classe de latin. J’ai donc pu découvrir le couvent San Marco et les magnifiques peintures de Fra Angelico.
    J’ai tellement aimé que 3 ans plus tard quand je suis retournée à Florence, je me suis ruée au couvent pour les revoir (enfin ça et le musée des Offices).
    Comme tu dis, le spectacle de la beauté c’est presque aussi important que boire, manger et respirer.
    Merci de nous faire des articles aussi variés (pas que le make up ne m’intéresse pas, hein). Malheureusement, n’étant pas parisienne, je ne pourrai pas profiter de cette expo, mais c’est une bonne excuse pour retourner à Florence (comme si j’avais besoin d’excuses).

  • #12 Charlotte le 2 janvier 2012 à 12 h 10 min

    Une petite douceur en me levant, que c’est agréable on se laisse emporter, on voyage, quel talent d’écriture! je bois tes paroles!

    Les peintures sont elles aussi fantastiques, sublimes et ce billet me rend heureuse…

    Merci pour ces petits moments qu’on ne trouve pas ailleurs.

  • #13 carolaluciole le 2 janvier 2012 à 12 h 18 min

    si tu aimes cette periode ; à lire  » la passion lippi  » sur le peintre de meme nom amant et ami de boticelli ……..;une merveille ; attention tres « debridé » comme l’époque !!

  • #14 FIFOU le 2 janvier 2012 à 12 h 19 min

    Cette expo est magnifaïque bien qu’effectivement,faire la queue pour voir un tableau,c’est dommage et que c’est mieux de le voir dans les cellules de San Marco,mon coup de coeur absolu à Florence.Je la conseille aussi mais avec une réservation (ce que j’ai fait parce que,sinoj,non seulement on fait la queue devant las tabkeaux MAIS AUSSI pour rentrer,faut avoir la foi….ahah!)

  • #15 Claudia le 2 janvier 2012 à 12 h 47 min

    Quelles merveilles…quel talent ! Tout cela si poétiquement , si passionnément décrites par Hélène, merci.

  • #16 Cheveuxauxvents le 2 janvier 2012 à 13 h 19 min

    Oh oui la peinture de la renaissance italienne nourrit l’âme plus que toute autre. Moi aussi je suis tombée en amour avec l’Italie dès ma plus tendre enfance, je me garde bien de rester trop longtemps sans y retourner. Et c’est presque sans y penser que j’ai refilé le virus à mes fils. Je me demande s’il est possible de n’être pas touché ?? A moins de parcourir les palais les couvents et les musées comme je vois certains groupes le faire parfois, au pas de charge, bloqués sur leur audioguide ?
    Alors qu’en fait, tout est histoire de lumière, et de couleur qui embrase les sens et le coeur.

  • #17 didette le 2 janvier 2012 à 13 h 44 min

    Je profite de ces merveilleuses images pour te souhaiter une excellente année.
    Je suis un peu perturbée par le système « blog » qui fait que je connais un peu d’une personne qui ne me connais pas. Il n’est pas aisé surtout dans les moments comme cela (un peu intime quoi !) de s’adresser à vous Hélène et d’avoir envie de te souhaiter une super année. C’est sans doute parce que je suis de la vieille école (40 piges passées et prof hihihi !!!).
    Merci pour ce nouveau blog auquel tu-vous (you b*rdel !!!) fais(tes) référence.
    Sinon, m’est venue l’idée que « you » as sans doute déjà eu d’organiser des ateliers maquillages auquel on pourrait s’inscrire, indépendamment des « formules » que tu proposes déjà car rien à faire je n’arrive pas à être 10 ou 15.

  • #18 Chris le 2 janvier 2012 à 13 h 59 min

    J’y suis allée un samedi et j’ai adoré ce que j’ai pu voir car oui trop de monde dans des pièces trop étroites. Ces couleurs, ces visages empreints de douceur ! La beauté à l’état pur.

  • #19 Grisblanc le 2 janvier 2012 à 14 h 13 min

    J’avoue que je connais très peu la peinture de la Renaissance italienne mais en voyant ces trois peintures si belles, la subtilité des couleurs, la luminosité cela me ravit le coeur…
    L’art nous élève et nous fait sentir plus « grand »… Comme tu le dis si bien, l’art ne s’explique pas mais se ressent… Il m’est arrivé d’être très émue devant des tableaux et d’avoir eu du mal à m’en détacher…

    Je nous souhaite à toutes (tous) d’être émus devant la beauté d’un tableau, d’une fleur, d’un visage, d’un paysage, etc… La beauté est partout si on veut bien la laisser venir à nous…
    Aucun rapport avec la peinture de la Renaissance mais connais-tu Piero Fornasetti qui dessinait des visages de femmes très « émouvants » à mon sens ?

  • #20 SALLY le 2 janvier 2012 à 15 h 21 min

    Je suis dingue de FRA ANGELICO depuis que j’ai 10 ans (j’en ai 32) et que je suis allée à Florence.
    J’ai une petite carte postale de l’Annonciation au dessus de mon lit depuis des années et pourtant je ne suis absolument pas portée sur une quelconque religion.

    Je viens souvent consulter ton blog et j’ai été extrêmement suprise que nous partagions (a priori) ce même amour pour cette peinture.

    Je n’ai qu’une chose à te dire, Hèlène : SOYONS VITE AMIES !

    Sally

  • #21 lilou le 2 janvier 2012 à 15 h 44 min

    trop trop, trop beauuuuuuuuuuuu……. merci de partager.

  • #22 MC le 2 janvier 2012 à 16 h 23 min

    ça fait un mois que j’attends de pouvoir y aller! Dès que je rentre de la Côte d’Azur je me précipite!! J’ai hâââââte!! Merci de partager tant de belles choses!

  • #23 misschic le 2 janvier 2012 à 18 h 04 min

    J’aime beaucoup ta dernière phrase, les palettes de couleurs utilisées pour ce type de peinture, bercent et appellent à l’âme.

  • #24 Hélène le 2 janvier 2012 à 19 h 21 min

    carolaluciole: j’aime énormément la peinture de Filippo Lippi aussi.
    Je me souvient d’être restée assise un long moment, à la Tate Gallery, devant l’une de ses peintures, merveilleuse.

    FIFOU: Miss Nahn, qui a une immense habitude des expos, avait réservé ;-) Ca nous a évité la queue sous la pluie, c’est mieux que rien ;-)

    Claudia: quand on aime très fort, on tient vraiment à trouver les mots justes ;-)

    Cheveuxauxvents: rah, foutus audioguides… pas pour moi ce truc-là ;-)
    C’est intéressant hein, comme cette peinture parle aux enfants ?

    didette: j’y pense, j’y pense, à de nouvelles formules d’ateliers/rencontres maquillage ! A venir pour 2012 ;-)
    (sinon on peut se tutoyer, si ça ne te dérange pas moi j’ai hyper l’habitude ;-)

    Chris: oui hein la muséographie est extrêmement mal foutue… enfin c’est mieux que de ne jamais avoir accès à ces merveilles ;-)

    Grisblanc: ah non je ne connais Piero Fornasetti ! Je file sur Google images pour voir ça !

    SALLY: moi aussi j’ai une carte postale de l’Annonciation, depuis des années… ;-)

    lilou: il faut partager la beauté, ça rend encore plus heureux que de la vivre tout seul ;-)

    MC: n’hésite pas à réserver pour être sûre d’entrer (sans faire la queue sous la pluie ;-) !

    misschic: c’est fou hein, l’apaisement et la joie que cela procure ?

  • #25 elise (number two) le 2 janvier 2012 à 19 h 34 min

    l’or doux , tendre rose…haaaaa…paradisiaque ! ;-)

  • #26 La vernie le 2 janvier 2012 à 21 h 09 min

    La finesse du visage en bas à gauche est époustouflante ! Je ne connais pas bien ce type de peinture, mais je comprends ce que tu as ressenti dans le musée : Ca m’a fait la même chose lors de l’exposition Monet du Grand Palais l’hiver dernier : Je suis sortie de là toute reboostée et à la fois apaisée : C’est rassurant de voir que l’Homme est aussi capable du meilleur…

  • #27 Frivole, vous avez dis frivole? le 3 avril 2013 à 7 h 41 min

    Han, je vois ce message avec plus d’ un an de retard mais qu’ à cela ne tienne, la peinture de la Renaissance peut encore attendre! :D
    Je suis vraiment attirée par la peinture de cette époque, et plus ancienne aussi. J’ étais allée voir l’ expo de Filippo Lippi au Luxembourg et elle était magnifique autant par son contenu que par la mise en valeur des tableaux. Là, en te parlant, j’ ai à ma droite un reproduction géante de la « Dame à l’ Hermine » de De Vinci et d’ une jolie princesse par un Maître Flamand. Parce que mon tout grand dada, ce sont les primitifs Flamands… On est loin de Florence, certes, mais ils ont vraiment donné l’ insufflation à la peinture non-religieuse et ont maîtrisés, les premiers, les pigments. Je peux rester une heure, la bouche ouverte devant l’ Agneau Mystique » de Van Eyck exposé à Gand. Et puis, Vermeer le grand, rhalala, quelle lumière, quelle finesse…
    Bon, avant d’ arrêter, connais-tu le portrait d’ Eléonore de Tolède de Bronzino qui est exposé à la Galerie des Offices? Une merveille…
    Merci de nous faire partager tous ces moments avec toi et à très bientôt! (Je signais « Framboise » auparavant mais j’ ai décidé de ne plus prendre que le nom de mon Blog, c’ est plus simple!)
    Bisous frivoliens! ;)

  • #28 Hélène le 3 avril 2013 à 12 h 07 min

    Frivole, vous avez dis frivole?: je ne me souviens pas de ce portrait de Bronzino, mais ça doit faire 20 ans que je n’ai pas mis les pieds à Florence ;-)

  • #29 Sandra le 28 avril 2013 à 19 h 58 min

    Beautiful images. I remember going to Florence and seeing his beautiful paintings. I have no idea what you are talking about but I love the visuals.

  • #30 Hélène le 28 avril 2013 à 20 h 41 min

    Sandra: you understood perfectly, that was precisely what I was saying : I discovered this paintings in Florence when I was a child, and never forgot them ;-)

  • #31 Val le 25 septembre 2013 à 20 h 58 min

    Pareil pour moi. San Marco c’est apaisant et les fresques sublimes. J’ai loupe cette exposition…dommage.

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.