18 novembre 2013

beaute Tu as maigri ? maquillage

(je ne mets pas cette photo parce que je me kiffe tellement que j’ai besoin de coller des images de moi partout, mais parce que je n’ai pas l’air mince dessus et que donc ça illustre mon propos – et puis c’est un peu plus fun qu’une photo de pèse-personne ;-)

Quand certaines personnes vous trouvent jolie ou veulent vous faire un compliment, c’est trop souvent la question qu’elles vous posent. Croyant naïvement vous faire plaisir – et pensant de façon très traditionnelle (arriérée ?) que plus mince = plus jolie.

Evidemment ça m’agace. Parce que les façons de penser traditionnelles / arriérées m’agacent. Mais aussi parce que ça exprime, de façon plus insidieuse, le souhait que certains auraient de vous voir maigrir car votre corpulence leur pose problème ; même si ne l’avoueraient jamais et ne l’expriment que par ce biais faussement positif.

En plus c’est très irréfléchi : certains maigrissent parce qu’ils sont sous chimio, bon sang, ça n’est pas nécessairement une bonne nouvelle de perdre du poids !

Du coup quand on me demande si j’ai maigri, je réponds « pas du tout, j’ai pris 2 kilos » (même si c’est faux). Je sais, c’est une réaction d’ado, mais les gens qui ne réfléchissent pas ou qui ont des standards esthétiques débiles, ça m’énerve.

Et quand une de mes copines a très manifestement maigri, je ne la félicite pas d’entrée de jeu, je vérifie d’abord qu’elle n’est pas malade – et que si elle a maigri, c’est qu’elle le voulait (car non, tout le monde n’est pas obsédé par la minceur).

Recherches utilisées :

  • j\ai perdu du poids maquillage
  • j\ai trop maigri
  • quand une fille me fait des remarque t\as maigris
  • que repondre quand on me dit que jai maigrit
  • basedow megri
  • quoi repondre lorsqu\on maigrit
  • si une personne atteint le sida en premier lieu est ce que la personnes maigrisse avant tout en image
  • tu as maigri a ce que je vois
  • tu es trop maigris
  • quand je me fais plaisir je maigris
  • peu importe mon poids je me vois grosse
  • pese personne qui dit si on a laigri
  • marre des gens qui pensent qua maigrir
  • mannequin femme mince 80kg
  • je ne vois pas que j'ai perdu du poids
  • je maigris mais ça se voit pas
  • jai maigri mais sa ne vois pas
  • j ai maigri mais personne ne me l a fait remarquer
  • y\a que les imbéciles qui ne changent pas d\avis stop à la dictature des kilos en trop

Vous aimerez aussi :


Commentaires

291 Réponses sur « Tu as maigri ? »
  1. #1 Khadija le 18 novembre 2013 à 9 h 09 min

    Bien dit !!

  2. #2 missdor le 18 novembre 2013 à 9 h 13 min

    je suis entièrement d’accord ! moi j’ai 31 ans je suis en couple et pour faire un parralèlle avec ce que tu dis , ce qui m’agace à moi c’est : alors ce petit vous le faites quand? les gens ne se posent pas la question de savoir si on a pas de problèmes pour en avoir et que cette question peut être très blessante. Bonne journée

  3. #3 Uty le 18 novembre 2013 à 9 h 14 min

    Cela me fait ça avec le sport, et ça m’énerve presque. Quand je dois que je suis indispo car ne vais faire du sport, ou quand je cherche à échanger sur ce sujet, on me demande toujours si j’ai maigri et combien j’ai perdu. Je réponds toujours que j’ai pris 2 Kg aussi, c’est vrai en plus. Et je ne dis pas toujours que j’ai en même temps perdu une taille de pantalon.
    Parfois je me contente de dire « je n’ai pas maigri, j’ai minci ».
    Au début cela me vexait, et puis j’ai compris que c’était un automatisme. Qu’on assimilait le fait de maigrir a une bonne chose, bénéfique pour ma santé.
    C’est dommage de faire ce genre de raccourcis. Surtout que le muscle pèse plus que le gras. :)

  4. #4 nathalie le 18 novembre 2013 à 9 h 15 min

    coucou hélène… joli manteau

  5. #5 celine le 18 novembre 2013 à 9 h 15 min

    bonjour !
    c’est marrant parce qu’aux Antilles c’est l’inverse. J ai entendu toute mon adolescence : « mais tu as grossi ! c’est bien ma chérie il faut être en bonne santé pour bien grandir » . Là-bas quand les gens sont minces ils sont maigres donc soit malades soit complètement déprimés. Un bon moyen pour se refaire servir 2 ou 3 assiettes supplémentaires. Comme quoi c’est juste une histoire de point de vue.

  6. #6 MarieCorailAuxJoues le 18 novembre 2013 à 9 h 20 min

    J’adore, j’adore la/le veste/parka/manteau !!!! Il irait bien avec le rouge à lèvres Venomous Villain. J’ai une obsession avec les méchantes de chez Disney et dans cette veste, tu me fais penser à Maléfique, je ne sais pas pourquoi (c’est un compliment, je t’assure).

    Et quant à ton article, j’ai moi même dressé mes amoureux et mes amies à me dire : j’adore ton maquillage ou tu es très jolie comme ça à la place du (tristement) célèbre : tu as maigri, non ? J’y avais rarement droit (je perds rarement du poids et quand j’en perds je doute que 3 kg se voient tant que ça…) mais , comme toi, ça m’énervait profondément quand on me le disait. On le disait souvent à ma mère quand elle était très malade comme si c’était un signe de santé alors qu’elle dépérissait.

  7. #7 Véronique le 18 novembre 2013 à 9 h 20 min

    Bonjour Hélène,

    Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis. Dans l’inconscient collectif, être plus mince veut forcément dire plus jolie. Et moi, ça, ça me fait peur !! Il faut toujours correspondre à des standards, être dans la ligne. Je n’ai jamais été dans la norme, et pour tout dire maintenant, j’en ai plus rien à faire. Je ne sais même pas combien je pèse. Ma balance est une connasse de toute façon, na !

    En tous cas, joi post, Hélène ! Et puis je vais te dire, tu es magnifique sur cette photo !

    Je t’embrasse

    La Béarnaise

  8. #8 Kamoushka le 18 novembre 2013 à 9 h 20 min

    Aaaahh le débat sur jusqu’où je suis considérée comme grosse ?
    De nos jours, on est un peu le cul entre deux chaises. Un jour on nous dit « assumes tes formes !!! » et l’autre « il faut être mince pour réussir ».
    Moi je fais, 1m63 pour 94kg.
    En ce moment, en plus, je fais tout un travail de rééquilibre alimentaire. Par convictions, et parce que, il y a 3 ans, j’avais atteint le poids de 80kg car j’avais vécu une sale histoire, et je me sentais mieux tout de même. Comme tu dis, on ne maigris pas uniquement quand on le veut … Mais voila, moi aujourd’hui, je veux maigrir pour être plus à l’aise dans mes mouvements, et je ne vais pas le cacher, pour pouvoir m’habiller comme je le souhaite. Car oui, avec 80kg, je pouvais enfiler des jeans taille 42, ne me demandez pas pourquoi … je perds aux endroits voulus (cuisses, ventres, bras, un peu des fesses, mais pas la poitrine ^^)
    Enfin soit, je voulais partager mon vécu, pour montrer que des personnes veulent maigrir pour être mieux dans leur peau et surtout pour la SANTE !!!! Perso, la santé, c’est ma motivation PRE-MIERE !

    Et pour parler de ta photo, tu es canon, j’adore, harmonieuse :)

  9. #9 elsa le 18 novembre 2013 à 9 h 23 min

    Alors là je dis oui ! c’est tellement vrai. Parfois même à cette question je mens « oui un peu peut être » alors que je n’ai pas maigiri du tout. Pour être conforme à l’idée que les autres se font de moi. Quelle « l

  10. #10 pâte à crêpe le 18 novembre 2013 à 9 h 24 min

    J’ai exactement le même ressenti que toi. Je déteste cette façon de s’approprier le corps, de coller un cliché terrible (+mince=aller mieux)….
    Le poids est quelque chose de compliqué dans ma famille (ma mère ex-ronde anorexique qui a en horreur le gras. Pour elle, comme pour beaucoup, avoir des rondeurs est ne pas se respecter, preuve de faiblesse et les gens ronds n’ont pas le droit de s’exhiber en pantalon moulant ou maillot de bain…. Ma soeur est dans le même trip…
    Si je grossis j’ai le droit à des « tu as grossi, ça va bien? » avec des yeux et la main sur le bras comme si c’était un signe de mort imminente et si je perds un peu, j’ai le droit à « ahhh je retrouve ma fille » toujours très très agréable…..
    Et j’ai la même réaction un peu au quart de tour que toi à l’une ou l’autre question:
    Tu as grossi? Oui et je me sens mieux ainsi.
    Tu as minci? non ce sont mes fringues (même si c’est pas vrai dans les deux cas!)
    J’arrive à aller mieux et me sentir bien avec moi même indépendamment du poids sur la balance même si quand je suis avec elle j’ai envie de reprendre du gâteau rien que pour la faire chmire….

    MERCI de ces posts qui font vraiment vraiment du bien.

  11. #11 elsa le 18 novembre 2013 à 9 h 25 min

    (pour finir proprment mon post : quelle « lachitude » ! )

  12. #12 Pascou2503 le 18 novembre 2013 à 9 h 26 min

    Bonjour Hélène,
    Je sais parfaitement de quoi tu parles…
    Cela fait désormais une dizaine d’année que je suis en surpoids et que ce genre de déclaration faussement aimable jalonne ma vie.
    Le « pourquoi » on a pris du poids, m’intéresse absolument personne.
    En revanche, la perte de kilos fait largement bavasser.
    Pas souvent les proches et les amis fidèles qui ont un regard bienveillant mais les autres, ceux qui gravitent autour de moi (boulot, amis d’amis, etc.).
    Comme si c’était la nouvelle du siècle de maigrir pour une personne telle que moi.
    Bref, ça m’agace…
    Le plus souvent, je réponds « NON, pas du tout ! Mais toi, tu n’as pas u peu forci…? »; ce qui ne manque pas de faire s’étrangler le bien-pensant.
    Je sais c’est mal mais bon, faire des remarques sur l’apparence physique des gens m’exaspère.
    Qui a parlé de la vengeance d’une grosse ?
    Pas du tout ! C’est une phrase juste pour démontrer que ce genre de remarque est vraiment arriérée.
    Bref, tout cette longue tirade pour abonder complètement dans ton sens, mon poids ne regarde que moi (et éventuellement mon médecin).
    Je maigris si je veux et quand je le veux !
    Non, mais…

  13. #13 karlie le 18 novembre 2013 à 9 h 27 min

    mdr ,tu a tout a fait raison je reagis pareil ,on aime une personne pour ce qu’elle est pas pour les kilos qu’elle fait sur une balance ,mais l’etre humain peu parfois etre tres con et souvent mechant voir faux cul ;-)

  14. #14 angel42 le 18 novembre 2013 à 9 h 28 min

    Hello
    Moi mes copines se vexent lorsque je ne remarque pas leur perte de poids, du genre « et bien t’as pas remarqué que j’ai perdu ? ». Heu non je n’ai pas remarqué. De même lorsqu’elles en prennent d’ailleurs…..car cela me semble si peu important que mon inconscient semble prend le dessus.

    Biz ma belle
    Angel

  15. #15 Marie le 18 novembre 2013 à 9 h 34 min

    Il y a aussi les gens qui pensent que même si tu es une femme qui s’assume avec telle corpulence, et bah tu veux quand même maigrir à tout prix. En gros tu t’assumes mais bon t’es quand même au régime sec … ça m’énerve.

    Merci pour cet article ;)
    Bisous

  16. #16 Zoue le 18 novembre 2013 à 9 h 34 min

    Merci Hélène <3

  17. #17 Beauté Ratée le 18 novembre 2013 à 9 h 35 min

    C’est tellement vrai ! Je suis complètement d’accord avec toi. Beaucoup trop d’importance à la minceur de nos jours…

  18. #18 Nuala le 18 novembre 2013 à 9 h 35 min

    bonjour Hélène ,
    ton article est très juste:
     » cela exprime chez certains le souhait de vous voir maigrir car votre corpulence leur pose problème »
    « maigrir n’est pas synonyme de bonne nouvelle » combien autour de moi maigrissent car sont en dépression sans le savoir ou proche du burn out…
    Je préfère des réactions comme la tienne, s’inquiéter de la santé ou du moral des gens avant toute chose…

  19. #19 coco suisse le 18 novembre 2013 à 9 h 35 min

    Coucou Hélène,
    Je plussoie de chez plussoie….
    L’année dernière, j’ai été très malade, j’ai perdu 15 kilos en quelques semaines et je n’étais pas très grosse au départ : 55 kg pour 1m64.
    J’ai détesté les remarques sur mon poids (positives ou négatives), comme si notre personnalité était réduite à nos formes, d’autant plus que je ne maîtrisais rien…
    Lorsque on m’a diagnostiqué la maladie de Crohn, étonnamment, plus une seule remarque : ben évidemment, elle est malade la pauvre…
    Après quelques moi, j’ai repris mes kilos perdus et là, hop! les commentaires ont recommencé… tu as repris du poids, ça te va tellement bien, tu nous as fait peur, tu étais tellement maigre….
    Je sais que les gens pensent nous faire plaisir mais, de nouveau, lorsqu’on ne « rentre pas dans les cases » que ce soit par choix ou par force on n’a pas envie qu’on nous le fasse remarquer en permanence.

    Et puis Merde, on ne vit qu’une fois, autant le faire de la façon qui nous convient et tant pis pour ceux que ça dérange !!!
    Parce que être heureux et bien dans sa peau en n’étant pas dans  » les normes » cela renvoie le mal-être de ceux qui ne sont pas en accord avec eux, même s’ils sont « parfaits » selon les critères actuels.
    Bref : Hélène tu es magnifique, tu le sais et cela se voit!
    Bizzzz’

  20. #20 kacharel le 18 novembre 2013 à 9 h 36 min

    J’ai la même réaction que toi pour les copines je vérifie d’abord sa santé !
    Et lorsque l’on me dit « tu as maigri », je réponds toujours une bétise du style : « non je suis allée chez le coiffeur » ou  » je me suis lavée les cheveux! » …
    Le pire que j’ai fait c’était à une soirée « filles » avec une des filles une hypocrite finie et méchante qui tape sur les nerfs de tout le monde (à se demander pourquoi elle est invitée !?!?) … J’étais dans mon coin à tchatcher avec une copine et donc je ne l’écoutais pas et d’un coup elle me lance « ah ben toi t’as maigri aussi ! »(alors que j’avais plutôt 3-4 kg de trop à l’époque) sans savoir pourquoi je lui ai répondu du tac au tac : « ah ben tu sais la chimio… » ça l’a destabilisé quelques minutes et elle a arrêté de faire son show devant toutes les copines…
    C’est pas gentil je sais mais parfois ça soulage …

  21. #21 kacharel le 18 novembre 2013 à 9 h 37 min

    ps : très belle photo !

  22. #22 LaMaline le 18 novembre 2013 à 9 h 38 min

    Oh my God, Hélène, ce billet…Merci!
    Je fais le yoyo depuis des années et dès que les gens me demandent si j’ai maigri (ce qui parfois est le cas), je reprends du poids!!! Et maintenant, je réponds la même chose que toi: non j’ai pris 5kg!!! Et là, les gens se sentent cons et disent « ah bon? ah non mais vraiment, ça se voit pas du tout… »mon oeil, 5kg, ça se voit, c’est une taille (ou plus ça dépend)! Et ça m’énerve, comme toi! Peut-être pas pour les mêmes raisons que toi. Ceci étant, effectivement, la perte de poids peut être due à une maladie mais je trouve que souvent, on n’associe pas non plus la prise de poids à un mal-être…ça va dans les deux sens finalement et je trouve que l’un est aussi important que l’autre.
    Bref… Tu es superbe sur cette photo et je t’admire car tu assumes tes rondeurs, ce que moi je n’arrive pas à faire, pour le moment…
    Bonne journée!

  23. #23 Winstone le 18 novembre 2013 à 9 h 38 min

    J’adoooooooore ce post ! Merci Hélène !

  24. #24 Diane-Karell le 18 novembre 2013 à 9 h 40 min

    Mon Dieu, Hélène. Mais que tu es belle et élégante sur cette photo. A mes yeux, je ne vois pas une fille ronde, pulpeuse ou grosse (appelle ça comme tu veux), mais bien une fille qui respire la vie, qui s’assume et avec une vraie personnalité. Et je trouve ça tellement beau.

    Ton article me fait sourire, car, bon nombre de fois, j’ai entendu la même chose. « Tu as maigris? », « Tu as pas mincis? »… Avec toujours ce regard qui en dit long sur les vraies intentions d’une telle question. Et comme toi, cela m’agace profondément.

    Je n’ai pas envie de rentrer dans un moule, ni même envie de faire le moindre effort pour ressembler à ce que les autres voudraient que je sois.

    Voilà pourquoi je t’admire, tout au long de ton blog. Ton fort caractère. Ton franc parler. Ta simplicité et ta franchise. Une personne entière. Et voilà pourquoi je te tire mon chapeau, encore plus, sur cet article, cruel de vérité!

    Merci Hélène.

  25. #25 flo le 18 novembre 2013 à 9 h 41 min

    Bravo Hélène!
    Merci pour ta bonne humeur.

  26. #26 Anne-Clotilde le 18 novembre 2013 à 9 h 42 min

    Ah, le culte de la minceur ! Je me rappelle une collègue de bureau avait perdu au bas mot une dizaine de kilos. Tout le monde s’émerveillait, voulait connaître son régime et la félicitait. En fait, elle faisait une dépression suite à une rupture et ne mangeait plus. Et comme elle ne voulait pas déballer sa vie privée, tout cet enthousiasme sur son poids, elle le prenait en pleine tronche.

    Dans le même genre, j’exècre ceux qui se croient obligé de te dire que ton coiffeur t’a raté(e), que tu as une mine affreuse ou que ta jupe est trop courte . D’accord lorsqu’on est très proches (c’est le rôle un peu pourri des vrais amis de prévenir en douceur de ce genre de choses), mais de la part d’une voisine de pallier ou d’un vendeur qui veut fourguer sa came, c’est niet.

  27. #27 Valéry du pacifique le 18 novembre 2013 à 9 h 43 min

    Bonjour Hélène,
    J’adore ton article! Je retiendrai le coup des 2kg, ça me fait trop rire et oui tous comme toi, les dictats de la minceur m’exaspère.
    Je viens pourtant de perdre 20kg , j’avais beaucoup pris pendant ma grossesse(balon de beaudruche, c’etait moi!) sur la balance ça fait beaucoup pourtant c’est les kilos les plus faciles à perdre de ma vie. Et je parle en connaissance de cause puisque j’ai une bonne dizaine de « régime » à mon actif!
    Je ne fait pas de régime, je ne me force pas à faire du sport et surtout je me prive de rIEN mais mieux encore je vais bien dans ma tête. Les gens me demandent quel régime je fais, le pire c’est qu’il ne me croit pas si je leur dit »rien, aucun régime » et là j’aijuste envie de leur dire : « allez vous faire f….ça vous regarde pas d’abord! »
    Tata, bisous ( c’est ce qu’on dit ici pour dire au revoir!)

  28. #28 Soottise le 18 novembre 2013 à 9 h 47 min

    Coucou Hélène !
    Encore un sujet qui me parle ^^
    Un des trucs qui m’énerve le PLUS à propos du poids c’est quand les gens me disent « t’as de la chance toi ! t’es toute mince ! » DE LA CHANCE ?!!! RAHHH ça me donne envie de hurler ! Je me crève à faire du sport tous les jours pour garder la ligne et me sentir en forme, je ne cherche pas de l’admiration ou quoi que ce soit mais ça me rend folle que les gens pensent que c’est « de la chance » non c’est du travail ! Je pense que les gens disent ça pour se déculpabiliser eux mêmes de se trouver « trop gros » que c’est leur sort, que ce n’est pas de leur faute… Il est vrai que certaines personnes sont atteintes de maladies ou déséquilibres hormonaux qui font qu’ils ne peuvent pas maigrir, mais j’ai remarqué que ces personnes là, en général, ne font pas ce genre de réflexions idiotes.
    Enfin bref, c’était mon petit coup de gueule ^^.
    Je tiens à te dire que je te trouve rayonnante, non pas parce que tu as maigri mais parce que je trouve que depuis que tu fais du sport, sur les photos et même dans tes vidéos, ta posture est plus tonique, plus droite, tu as l’air de quelqu’un en forme :) Et je crois que c’est ton but alors je te dis « Félicitations pour avoir le courage de vouloir changer et d’y arriver ! »

    Bisous

    Sophie

  29. #29 pauma le 18 novembre 2013 à 9 h 47 min

    Je trouve que tu as tout à fait raison, et je comprends ta « réaction d’ado!! » hi hi
    Les gens sont englués dans les stéréotypes, en souffrent mais sont incapables d’en sortir, c’est assez navrant.
    Ils en souffrent parce qu’ils ne s’estiment pas rentrer dans ces stéréotypes ( très peu de personnes le peuvent finalement, et à quel prix?), mais cela ne les empêche pas de faire souffrir les autres à leur tout ( même s’ils le font inconsciemment).
    C’est quand même dommage qu’à notre époque « éclairée », on soit toujours aussi bêtes, finalement.
    Quant à la photo, ce qui me saute aux yeux c’est ta coiffure! Vivent les cheveux courts!

  30. #30 proff le 18 novembre 2013 à 9 h 48 min

    Je suis bien d’accord… et je fais (presque) pareil.
    A ces gens, je leur réponds que ma balance n’est pas d’accord avec eux.

  31. #31 Libelluledor le 18 novembre 2013 à 9 h 48 min

    AAAAAAAAAAAAAh ! CA FAIT DU BIEN DE TE LIRE !!! (désolée pour la cédille) C’est hurlant les gens (surtout de son entourage proche) qui font une fixation sur le poids et la minceur ! Moi, ça me fait rager depuis la naissance de ma fille sur qui je n’ai reçu que des commentaires désobligeants et insultants parce qu’elle n’a pas la carrure de Barbie. Ggrrr… J’en pleurerais rien que d’y repenser… Elle a trois ans et demi maintenant, elle danse, court partout et elle a de belles formes, des jambes charnues, un petit bidon, des fesses toutes rondes, on ne voit pas ses os, certes, apparemment, ça dérange! On nous a bien formaté quand même, c’est triste. Ma fille, c’est la plus belle !

  32. #32 Cheveuxauxvents le 18 novembre 2013 à 9 h 52 min

    Je te trouve très belle sur cette photo Hélène, tout simplement :) Moi je ne regarde pas si les gens font gros / minces / plus gros / plus minces, je suis sensible à ce qui se dégage d’eux, et parfois ça les rend beaux à mes yeux. Il n’y a pas forcément besoin d’aller chercher la beauté intérieure, des gens gros peuvent être très beau physiquement il suffit qu’ils soient harmonieux ! Par exemple Stéphanie Zwicky a un visage vraiment frappant qui aurait bonne place dans une fantaisie onirique de Fellini. Elle sait se mettre en valeur, c’est certain que ça aide, mais elle a une plastique de base vraiment magnifique.
    J’aime beaucoup beaucoup ton jean noir ! Je m’en vais aller zyeuter ASOS tiens :D

  33. #33 Pauline le 18 novembre 2013 à 10 h 05 min

    Pareil !
    Quand on me dit que j’ai maigri alors que je n’ai pas bougé d’un millimètre, je pense que, dans le souvenir de la personne, je devais être encore plus ronde.
    J’adopte ta nouvelle phrase : « Non, ne t »inquiète pas, j’ai pris 2 kilos ! »

  34. #34 Salomé le 18 novembre 2013 à 10 h 07 min

    Je me reconnais totalement dans le récit de ton anecdote, j’ai vécu moi-même cette situation plus d’une fois et de la même façon que toi, ça me faisait enrager d’entendre cette phrase surtout parce que c’était archi-faux (que j’avais maigri…). Peut-être que ça vient du fait que les gens sont assez maladroits quand il s’agit de faire des compliments ? Et que le souci vient aussi que tout le monde a l’air de croire que le but ultime de chacun est de perdre du poids…

  35. #35 clémentine le 18 novembre 2013 à 10 h 09 min

    Bonjour à tous,

    Ton anecdote Hélène me fait penser à quelque chose qui m’a beaucoup énervée lorsque j’étais enceinte.

    Lorsqu’on est enceinte, subitement, ton corps appartient à tout le monde. Le top 3 des questions qu’on m’a le plus posé:

    - »c’est quoi?  » (un chien)
    - »tu vas le nourrir (cad l’allaiter)? » (Non je suis pour l’autonomisation dès la naissance).
    - »tu as pris beaucoup de poids?  »

    C’est cette dernière qui me fait penser à ton post. Le diktat de la minceur même pendant la grossesse. Or, j’ai pris beaucoup de poids pendant ma grossesse, et comble de l’infamie, je n’ai pas tout perdu alors que mon fils a 4 ans.

    J’ai fait le choix de rester comme je suis. Avant grossesse j’étais à 49 kg pour 1m67. J’en fait maintenant 10 de plus et j’en suis ravie!

  36. #36 ze courlis le 18 novembre 2013 à 10 h 11 min

    je me demande aussi si les personnes ne gardent pas dans leur tête une image « plus ronde » que la réalité (une image figée, un peu comme sur une photo, immobile, on paraît plus gros), et quand ils te voient, en vrai, la vie et les mouvement te font paraître plus mince ? (me suis souvent fait cette réflexion, à force qu’on me pose la question alors que non, non non, mon jean est toujours de la même taille ;-)

  37. #37 juliette le 18 novembre 2013 à 10 h 16 min

    effectivement, ma meilleure amie a perdu 6 kilos……à cause d’une amibe chopée en Inde donc une perte de poids n’est pas forcément bon signe
    et trop maigre je ne trouve pas ça beau

  38. #38 Effie le 18 novembre 2013 à 10 h 17 min

    J’entendais souvent ma maman complimenter une fille mince puis ajouter « qu’elle est jolie ». Pas facile de vivre quand on est martelé par ces idées (ça doit valoir pour beaucoup de personnes).
    En tout cas je répond toujours la même chose que toi quand on me « complimente » sur une éventuelle perte de poids. C’est pas très agréable de croiser quelqu’un et d’entendre « tu maigris? » au lieu d’un « comment ça va? ».

  39. #39 Nur le 18 novembre 2013 à 10 h 18 min

    Bonjour Hélène !

    Alors tout d’abord j’espère que ton allergie n’est plus qu’un mauvais souvenir.

    Je suis tout à fait d’accord avec toi concernant les compliments sur d’éventuels kilos perdus ou sur cette idée comme quoi plus mince = plus belle .

    Mais je dois avouer que moi même j’ai déjà fait ce genre de compliment à des amies . Souvent parce que j’étais sincèrement persuadée que c’était le cas.
    C’était avant d’avoir été moi -même concernée par un problème de poid (problème résolu à ce jour ).
    Aujourd’hui , je me garde de trop faire de commentaires sur l’apparence des gens .
    Même de dire qu’ils ont « bonne mine en ce moment  » car celà peut sous entendre qu’à l’ordinaire,on trouve qu’ils ont une sale tête .

    Cest difficile de faire un compliment. D’en recevoir aussi d’ailleurs.
    Pour un mot,il y a la définition du dictionnaire, mais cette définition est nuancée aussi bien par l’expérience personnelle que par ce que les convenances du moment nous invitent à penser comme étant à prendre dans telle acception plutôt que dans telle autre .
    En fait de nuance, c’est plus de l’orientation dans un sens .

    Je ne pense pas que l’hypocrisie soit systématiquement en jeu lorsque l’on complimente une personne sur une éventuelle perte de poid ou sur tout autre chose concernant le corps .
    Du moins, pour ma part, j’y vois surtout de la maladresse .Disons que j’ai pris le parti de le prendre ainsi.
    En même temps, ce n’est pas une raison pour dire n’importe quoi inconsidérément en invoquant cette maladresse en cas d’incompréhension .

    Mais à tout prendre,je crois que je préfère recevoir un compliment tiré par les cheveux mais dit avec sincérité parce que la personne avait vraiment envie de me dire quelque chose de gentil et qu’elle a fait un effort pour celà, plutôt que de le « bonjour » quotidien d’une personne dont je sais parfaitement qu’au moment où elle me salue, elle n’a qu’une envie : qu’un pigeon se soulage sur ma tête .

    Bisous !
    (et soigne bien ta crève !)

  40. #40 Emyyy le 18 novembre 2013 à 10 h 20 min

    En parfait accord avec ce que tu dis! ça me parle tellement, je n’aurais pas mieux dit ;)

    C’est pour ça que je t’aime tant Hélène, tu es une des rares ‘Beauty Addict’ (si pas la seule) sur la toile qui ne tombent pas dans les stéréotypes…

    Consciente des pressions sociales qui si souvent nous influencent, tu gardes ce recul et cet esprit critique qui te caractérisent et te permettent de ne jamais céder au culte de l’apparence.Dans une société où l’on accorde plus d’importance au ‘paraître’ qu’à ‘l’être’, on a vraiment besoin de personnes comme toi qui ne craignent pas de bousculer l’ordre établi (non sans humour et dérision)…. ;) :)

    Chapeau l’artiste!

  41. #41 Just a Spoonful of Sugar le 18 novembre 2013 à 10 h 25 min

    Je suis super d’accord avec toi! Ceux qui disent « tu n’as pas un peu pris toi? » m’énervent aussi, « sans blague?? Je n’avais pas remarqué, merci de me prévenir!  » ;)

  42. #42 Lulu la tortue le 18 novembre 2013 à 10 h 47 min

    JE VALIDE TOUT ;-)))

  43. #43 CamilleBoisDeRose le 18 novembre 2013 à 10 h 48 min

    C’est vrai que même si les gens ont vraiment l’impression que tu as maigri, ce n’est pas très délicat de le dire. Car en effet, cela induit qu’ils pensent que cela ne te ferait pas de mal…
    Mais, même quand on est mince (très mince même dans mon cas), les gens font cela aussi…
    Même quand je grossis un peu, des gens que je n’ai pas vu depuis des mois me disent « t’as encore maigri toi! »… « encore », comme si je faisais régime et que je maigrissais tout le temps. Ce qui est totalement faux! Je maintiens à peu près le même poids depuis mes 18 ans!
    Je me fais donc un plaisir, dans ce cas, comme toi, d’annoncer que j’ai grossi (même si c’est faux). Mais cela ne sert à rien non plus, ils rétorquent « Ha ben je me demande bien d’où! N’importe quoi! »… C’est formidable, ils connaissent mieux mon corps que moi apparemment, et sont plus fiables que la balance!
    J’ai aussi droit à « arrête de maigrir »! Mais bon sang, je ne maigris pas! Arrête d’être mince, c’est ça qu’ils veulent dire?
    Et parfois, j’ai aussi l’inverse, avec des gens qui me soutiennent que j’ai grossi… Cela semble leur faire plaisir… Et ils ajoutent « tu es mieux comme ça! »… Alors que ce ne sont vraiment pas des modèles de beauté!
    Bref, je m’étale, mais personnellement je ne supporte pas les gens qui font des réflexions sur le poids, le physique… Comme s’ils avaient besoin de rabaisser les autres pour se sentir plus beaux!
    Laissez-nous être minces si on veut, être grosses si on veut. Cela ne regarde que nous!

  44. #44 CamilleBoisDeRose le 18 novembre 2013 à 10 h 53 min

    Libelluledor: Comment les gens osent-ils attaquer une petite fille sur son physique? Leurs gosses sont surement absolument superbes, je n’en doute pas! Je trouve ça honteux!

  45. #45 Deborah le 18 novembre 2013 à 10 h 54 min

    Bonjour,
    Le genre de post que j’adore parce que ça remets les personnes en place!
    Pour faire parallèle avec cette question moi celle qui me dérange en ce moment c’est « Tu fais du sport pour maigrir? Tu es déjà assez mince comme ça ». NON JE NE FAIS PAS DU SPORT POUR MAIGRIR: IL Y A D’AUTRES CHOSES DANS LA VIE!!!
    (Cela me fait penser à la « mode » des adolescentes que j’ai vu hier à la tv: le thigh gap………)

  46. #46 Mariana le 18 novembre 2013 à 10 h 55 min

    Tout à fait d’accord avec ce point.. Mais n’étant pas ronde, ni en surpoids, ni rien, quand je dis à une de mes copines un peu enrobée qu’elle a minci je trouve que généralement ça lui va bien mieux, elle a l’air en meilleure forme et meilleure santé, et elles sont ravies à chaque fois que quelqu’un le remarque. Après, comme tu l’as dit, elles l’ont bien voulu, alors ça ne pose pas de souci.
    Néanmoins faut pas oublier qu’entre être mince (médicalement, pas selon les magasines ^^^) et être ronde (ou en surpoids bien installé), même si l’on se sent a priori bien dans a peau, et bien être « mince » reste selon moi le meilleur des choix…
    Pitié ne prenez pas mal ce que j’avance, je m’exprime peut-être mal, chacun fait ce qu’il veut et on s’en fou, n’empêche qu’il faut pas perdre de vue qu’être mince c’est être (physiquement) en bonne santé, quoi qu’on en dise. Etre bien dans sa peau quand on est en surpoids oui, mais prôner le surpoids par dessus la minceur, ça me gêne : on prônerait pas la maigreur extrême n’est-ce pas ? Ce serait du délire ! Alors pourquoi l’inverse est si souvent accepté et applaudis ?
    Mon avis est dons à double tranchant : il y a des tas de femmes rondes que je trouve sublimes, mais je me dis que moi à leur place, aussi belle que je me trouve, je continuerai à penser qu’il serait meilleur pour mon corps que de le faire mincir et lui faire atteindre un poids qui ne lui fasse plus de mal.. :)

  47. #47 Nathalie le 18 novembre 2013 à 10 h 58 min

    Merci, merci, merci pour ce petit billet Hélène! Parce que moi aussi j’en ai marre qu’on assimile le fait d’avoir maigri à un compliment et à un signe de bonne santé! Merci!

  48. #48 Mariana le 18 novembre 2013 à 10 h 58 min

    Oublié un petit mot ! : Le dictat de la minceur c’est pas bien, ok, mais celui du surpoids non plus… Et ce-dernier existe tout aussi bien.
    Revenons à un dictat plus « doux » sur le corps en bonne santé, le corps respecté et le corps aimé par celle/celui qui le porte.
    bonne journée les filles !

  49. #49 Christine le 18 novembre 2013 à 10 h 59 min

    Qu’est-ce que je suis d’accord avec tout ce que tu écris là Hélène, tu ne peux pas savoir à quel point ! Et tu ne peux pas savoir comme ton billet d’aujourd’hui me touche, tellement !!!

  50. #50 Chloé le 18 novembre 2013 à 11 h 02 min

    Je suis totalement d’accord avec ce que tu dis ( tu l’as tellement bien écrit en plus ) , ma grand mère était en léger surpoids les dernières années de sa vie , et il y’a deux ans elle a eu un cancer foudroyant qui lui a fait perdre énormément de kilos mais aussi la vie … Alors , il vaut mieux être bien dans sa peau et avec ses kilos !!
    D’autant plus que tu es super belle Hélène !!

  51. #51 Yasmina le 18 novembre 2013 à 11 h 04 min

    Bonjour Hélène,
    Justement, ton billet me touche une fois de plus. J’ai perdu bcp de poids après la naissance de ma fille, trop vite et ce n’était pas une preuve de « santé », bien au contraire. Tous les compliments de fin de grossesse (géniale, ta ligne retrouvée aussi vite après bébé etc.) me laissaient de marbre car je n’avais pas forcément envie d’expliquer le souci que j’avais, aujourd’hui réglé. L’important, c’est de s’aimer un peu quand même, et ça, ça demande du travail (dans mon cas, pas le tien je trouve ;-). Tu es magnifique comme tu es, ton rapport à la beauté, plein de goût et de fantaisie m’inspire, mille fois plus que celui d’autres bloggeuses certes plus minces, mais moins géniales. Tu es ma préférée.
    PS: ton nouveau pendentif et ton sac DVF sont sublimes, tu es leur plus beau mannequin.

  52. #52 Pouic pouic le 18 novembre 2013 à 11 h 09 min

    Tellement d accord avec toi !!!!

  53. #53 stephanie64 le 18 novembre 2013 à 11 h 09 min

    Coucou Hélène,
    je pense comme toi depuis peu. C’est vrai que les gens ont l’impression d’etre obligé de complimenter et comme apparement on a rien de bien ben forcement ils ne trouvent rien d’autres que ca. Ces derniers temps on me dis souvent « tu as maigri c’est fou » alors que depuis debut de l’année j’ai pris 17kg ( du aux regimes yoyo ; c’est pour ca d’ailleurs que je suis devenue anti régime. 17kg de plus parce que a la base je voulais perdre 5kg!). Alors les gens veulent peut etre nous faire plaisir mais moi j’ai juste envie de leur foutre leur « tu as maigri c’est fou » dans la tronche.

  54. #54 Hélène le 18 novembre 2013 à 11 h 10 min

    Uty: ah oui le muscle et le gras, c’est comme le kilo de plumes et le kilo de plomb ! ;-)

    celine: une question de culture, surtout. Parfois je me dis qu’aux Antilles ou en Afrique on me foutrait la paix avec ça ;-) (ou on me demanderait de grossir, va savoir ? ;-)

    MarieCorailAuxJoues: c’est normal que cette photo te fasse penser à Maléfique, regarde la billet d’origine ;-)
    http://www.monblogdefille.com/blog/blanche-neige-cest-toi

    Kamoushka: ah non mais on a complètement le droit de vouloir maigrir hein, on ne va pas tomber dans la dictature inverse ;-)

    pâte à crêpe: c’est terrible pour une fille d’avoir une mère comme ça, c’est très difficile de grandir sereinement avec un tel regard sur soi, je compatis beaucoup.
    Ma mère a toujours été très cool et s’en foutait du poids, dieu merci.

    Pascou2503: ouh, je retiens ta phrase de réplique, ça me plaît beaucoup ! ;-))

    angel42: moi non plus je ne vois pas quand les gens perdent ou prennent du poids, sauf si c’est 20 kilos ;-)

    Marie: … et ne parlons pas de ceux qui te regardent avec mépris parce que tu es grosse ET EN PLUS tu manges un hamburger. Ouh la la, le crime…

    coco suisse: « on ne vit qu’une fois, autant le faire de la façon qui nous convient et tant pis pour ceux que ça dérange » : bien dit.

    kacharel: énorme, ta réponse !! Je ne sais pas si j’oserais, mais j’admire !

    Diane-Karell: merci à toi ;-) Comme quoi, avoir ce qu’on m’a toujours reproché comme « un sale caractère », c’est juste « du caractère » tout court et ça peut servir, dans la vie ;-)

    Soottise: les gens croient que tu es mince par chance à cause de toutes les actrices et mannequins qui disent qu’elles sont naturellement minces, alors que 90% d’entre elles se crèvent comme toi au sport pour garder la ligne.
    Par ailleurs je n’ai PAS maigri, j’ai écrit ce billet pour parler de cette réflexion qui m’énerve en général, pas parce qu’on me l’a faite récemment.

    Libelluledor: oh c’est dur, si on te fait des réflexions sur ta petite ! Heureusement qu’elle a une mère comme toi, qui ne la collera pas au régime à l’âge de 12 ans (ça existe, je considère ça quasiment criminel).

    Pauline: oh mais génial d’y ajouter « ne t’inquiète pas », j’adore, je vais faire ça ! ;-))

    Salomé: oui beaucoup de gens croient que le but ultime de chacun est de perdre du poids (en même temps beaucoup de gens sont cons ;-).

    clémentine: mon dieu j’adore tes réponses entre parenthèse, j’ai hurlé de rire en les lisant !

    ze courlis: je crois surtout que, en tout cas pour ceux qui sont connement bloqués sur la minceur, dès que qqn est joli ou a l’air en forme, ils s’imaginent que ça ne peut venir que d’une perte de poids.

    Effie: ce truc de mince = jolie me dépasse complètement : plein de gens minces ne sont pas jolis du tout ou sont parfaitement quelconques, on en croise toute la journée.

    Nur: je dois reconnaître que je n’ai pas d’indulgence pour les maladresses de ce genre ;-)

    Emyyy: c’est parce que je n’ai pas 20 ans, ça aide beaucoup.

    CamilleBoisDeRose: « Comme s’ils avaient besoin de rabaisser les autres pour se sentir plus beaux! » : oui ça aussi ça existe, trop souvent malheureusement. Il ne faut pas fréquenter ces gens-là, si on a le choix.

    Deborah: moi non plus je ne fais pas du sport pour maigrir ;-) (mais les gens ont du mal à se coller ça dans le crâne, en effet).

    Mariana: ah bon, j’ai prôné le surpoids ?

    Merci mille fois pour vos commentaires si chouettes, touchants, intelligents, vraiment !

  55. #55 camillou le 18 novembre 2013 à 11 h 10 min

    Complètement d’accord avec toi Hélène, j’ai aussi ce genre de réaction…
    Je suis du genre anti conformiste, et quand on me fait les gros yeux parce que je me ressers, j’en reprends une troisième fois, juste pour enfoncer le clous,quitte à me forcer ( réaction d’ados oui..).
    J’entends tellement de fille se féliciter d’avoir minci, moi ma première réaction est de demander si la personne va bien, comme toi. Ce n’est pas forcement bien de maigrir, comme ce n’est pas forcement bon signe quelqu’un qui prends énormément de poids, l’un comme l’autre il faut se demander si la personne va bien, si c’est un choix avant tout.
    C’est difficile de changer les mentalités la dessus.. on culpabilise tellement les gros dans cette société.

    Sinon, je n’ai jamais mis de commentaire depuis le temps, alors j’en profite pour te dire que tu es une chouette personne, vraiment. Tu es touchante dans ta personnalité, dans tes positions parfois tranchée.. Bonne continuation

    camille

  56. #56 Nanou S le 18 novembre 2013 à 11 h 11 min

    Oui Hélène, c’est irritant s’il y a sous-entendu lourdingue (voire malicieux) dans tous les sens à la clef, mais ça peut être également sympa si c’est vrai ou ressenti comme tel.
    Effectivement et fort heureusement il n’y a pas que le poids dans la vie.
    Bises.

  57. #57 sandrine le 18 novembre 2013 à 11 h 13 min

    Ca c’est bien dit ! Mais que voulez vous par définition les gens sont souvent maladroits la vie est ainsi faite (y compris ceux que l’on aime par ailleurs). Notre société qui a l’esprit suffisamment large pour regarder des absurdités comme de la téléréalité manque cruellement de largesse d’esprit lorsque les gens ne rentrent pas dans une norme quel dommage! (Petit coup de gueule du lundi)
    Bonne journée ;)

  58. #58 Kallee le 18 novembre 2013 à 11 h 15 min

    Notre société associe dans cette pseudo image de corps decharné la beauté alors qu’il y a des années une femme en chair voulait dire qu’elle mangeait à sa faim et était donc en bonne santé.
    Depuis quelques temps on voit apparaitre des mannequins dans les boutiques représentant des corps normaux, imparfaits.
    On cible cette population  » imparfaite » à la tv avec des emissions du genre  » belle toute nue » visant à faire accepter aux femmes leurs rondeurs.
    Cela dit les rondeurs qu’on essaye de nous montrer ne sont que fesses galbés et seins bien ronds!
    Je te trouve courageuse de faire cet article j’avais fait un peu le même il y a quelques temps deja et j’avais eu droit à des troll hysteriques certainements jalouses que les rondes n’aient pas envie de se tailler les veines au quotidien!

  59. #59 gaelle11 le 18 novembre 2013 à 11 h 16 min

    Ah je suis d’accord avec toi, ce sont des questions qui m’agaçent surtout lorsqu’elles viennent de la famille.
    Moi j’ai repris mon poids de forme, et ais donc maigris, mais aussi pour des questions de santé par rapport à mes soucis d’intestins et de colons qui reprennait de plus belles.Bon faut dire que je mangeais plus trop équilibré.Donc j’ai repris une alimentation équilibré et j’arrive à rester stable et grâce au sport aussi que j’ai repris

    Mais j’ai souvent la famille qui me dit, mais tu as maigris (voir trop),et beaucoup de ma famille sont un peu fort.Et j’ai souvent le droit à des questions, est ce que tu manges? où si je mange moins qu’eux à un repas, c’est « mais tu ne manges rien »! Souvent je répond que oui, je mange matin, midi et soir (et voir un petit gôuter), mais que je mange équilibré de tout et que je suis stable et que je mange à ma faim.Et lorsque l’on me demande mon poids, maintenant je reste approximative, répond que je ne sais pas trop, ou ment un peu (histoire de les calmer)Mais des fois j’en arrive à refuser d’aller manger chez eux tellement mon assiette est observée, et leur remarque agaçante.Alors imagine à Noël lol

    Sinon j’adore toujours autant ton manteau, je te trouve très class dedans

  60. #60 Nass le 18 novembre 2013 à 11 h 20 min

    merci !!!!

  61. #61 clémentine le 18 novembre 2013 à 11 h 24 min

    Libelluledor: du mépris pour les gens qui osent faire de telles réflexions c’est ce qu’il y a de mieux. Et note que durant toute l’enfance de ma soeur, ma mère s’en est pris dans les dents parce qu’elle était très menue… le plus dur c’est quand ça vient de la famille.

  62. #62 Marie le 18 novembre 2013 à 11 h 28 min

    Un message qui donne a réfléchir. Très vrai tout ça. Bonne journée

  63. #63 Nanou S le 18 novembre 2013 à 11 h 29 min

    clémentine:

    Ah la famille !?
    On ne la choisit pas, mais on ne doit pas la subir non plus ;)

  64. #64 Bao le 18 novembre 2013 à 11 h 40 min

    Oui, totalement… de la même manière, je n’aime pas entendre dire qu’une fille est considérée comme étant TROP belle, a partir du moment qu’elle est maigre. Parce que clairement, c’est faux…

  65. #65 minioule le 18 novembre 2013 à 11 h 45 min

    Ca m’énerve aussi ce genre de question, comme les questions et sous-entendus parce que t’as pas d’enfant (pas mariée, pas acheter de maison etc…) alors que tu es depuis longtemps avec ton conjoint…
    Surtout que j’ai également eu des gens malades dans ma famille (dont ma maman adorée) qui ont beaucoup maigri, etc.
    Et effectivement, personnellement je ne remarque jamais quand quelqu’un a pris ou perdu du poids…
    Bref, j’ai pris notes de certains répliques qui me serviront certainement dans le futur quand on me posera de nouveau ce genre de questions débiles :-)

  66. #66 coco suisse le 18 novembre 2013 à 11 h 50 min

    Ahhh et petite phrase de mon médecin, à l’époque où j’étais grosse (mais aucun soucis de santé) :
    - votre poids est correct, c’est la taille (hauteur) qui n’est pas la bonne ;)
    J’avais a-do-ré !!!! et je l’ai ressortie souvent, celle-là…

  67. #67 Mélanie le 18 novembre 2013 à 11 h 54 min

    Sympa ce post
    Ca fait 15 ans que je me dis que je serais mieux avec 15kg de moins …. 15ans qu’on me dit que je devrais faire attention mais qui ça regarde au final ? Perso je ne vois pas pourquoi j’irais me mêler du poids des autres.

    Sur ce bonne journée, un bon plat de pâtes bolo m’attend ;)

  68. #68 Mariella le 18 novembre 2013 à 11 h 58 min

    Dans tous les sens le fait de « prendre du poids » ou d’en « perdre » on vous fait la remarque. Comme si la silhouette vous définissait. Zut, je préfère qu’on me dise, « sympa ta robe c’est joli » – c’est bien cette couleur ça met tes yeux en valeur… ou j’sais pas mais sur le fait d’être « en chair » ou « mince » (sans parler de ceux qui disent maigre)
    Moi je suis une « petite », moins d’1m50 et moins de 50 kg… Et j’en ai marre quand on me dit « tu peux te le permettre » ou « t’as pas de soucis à te faire », « t’as de la marge ». Qu’est-ce qu’ils en savent les gens ? Perso j’ai été malade toute mon enfance : cause allergies alimentaires, où profs et infirmière scolaire pensaient que j’étais anorexique. Perso j’aurai de loin préféré me taper 10 kg en trop que 10 en moins (ça doit être moins douloureux … mais j’en sais rien).
    Bref tout ça pour dire que les gens manquent de tact et correspondent à des clichés ….
    Aujourd’hui j’ai appris à ne plus m’en faire :)

  69. #69 sandrine le 18 novembre 2013 à 11 h 59 min

    A la question – tu as maigri?- je réponds invariablement ‘ certainement pas, en ce moment je bouffe comme 4, je ne me pèse jamais et d’ailleurs mon pantalon me serre à mort aujourd’hui, et puis je n’ai jamais fait de régime de ma vie je trouve ça débile..-ah, ok..
    bonne journée à tous

  70. #70 Mariana le 18 novembre 2013 à 11 h 59 min

    Hélène:
    Non tu n’as pas prôné le surpoids, c’est pas ce que j’ai dit, mais parfois l’amalgame est vite fait entre « être bien dans sa peau, s’aimer et s’accepter » et « bah puisque je suis en surpoids alors je vais le rester et dire que je l’aime » bien qu’il est mauvais pour la santé de rester dans cette optique, selon moi. C’est un sujet très difficile effectivement, je vais passer pour une sale réac qui déteste les filles rondes (alors que non, loin de là ^^), mais je pense qu’aimer son corps passe par l’idée de le respecter, et le respecter pour moi n’est pas lui infliger de la nourriture à outrance…
    Sinon, pour ce qui est des réflexions hâtives et sans gênes sur le physique, c’est souvent vexant et très mal venu. Surtout dans le cadre de la famille, c’est souvent de là que les réflexions font le plus mal. Pour en avoir l’expérience, je suis d’accord avec tout le monde ici, ce serait bien que ça change et que chacun s’ouvre l’esprit !

  71. #71 Hélène le 18 novembre 2013 à 12 h 08 min

    camillou: merci !

    gaelle11: oui les gens voudraient qu’on soit comme eux, en fait.

    coco suisse: génial !! ;-))

    Mariella: oui les gens sont cons aussi avec les filles très menues (c’est dans ma sélection You Tube de demain ;-).

    Mariana: tu te trompes, et je pense que c’est parce que tu projettes des choses négatives sur le surpoids : le surpoids n’est pas nécessairement mauvais pour la santé. Certaines personnes grosses n’ont aucun problème de santé, certaines en ont, certains maigres ont du cholestérol, tout est possible et pas toujours lié au poids.
    La santé, c’est l’excuse des gens qui ont un problème d’esthétique avec les rondeurs mais qui n’osent pas le dire.

  72. #72 LARA le 18 novembre 2013 à 12 h 10 min

    Bravo pour ce post si bien écrit!

  73. #73 Sev le 18 novembre 2013 à 12 h 22 min

    missdor: Bonjour Missdor et bonjour à toutes. Je comprends votre commentaire, je suis dans la même situation, et comme Hélène j’ai ma petite réponse favorite depuis quelques temps. J’ai pris l’habitude de répondre : Impossible !! je suis stérile. Alors oui c’est cash, c’est mentir, ça met la personne mal à l’aise, mais ça remet les idées en places ;) . Et en ce qui concerne le sujet du poid, j’ai une petite anecdote. Après avoir perdu beaucoup de kilos, je rencontre une ancienne camarade du lycée. Elle me regarde de la tête au pied et me lance la phrase qui tue : Heu … tu as changé … tu as coupé tes cheveux non ?.
    Bonne journée à toutes

  74. #74 Nur le 18 novembre 2013 à 12 h 24 min

    Hélène:

    Disons que tout dépend du contexte et de qui fait le « compliment » .
    Si je sens que ça part d’un bon sentiment, c’est ok mais si c’est pour le plaisir de dire n’importe quoi, là, on change de ton surtout que ça n’a plus rien d’une tentative de compliment mais plutôt d’une remarque dispensable .
    Et c’est la même chose en ce qui concerne les gens qui ne comprennent pas qu’à 34 ans et en couple depuis 17 ans je ne sois ni mariée ni mère de famille .
    Non, je ne suis pas malade,c’est un choix assumé et je vous enm…lol !!!

  75. #75 Didi0716 le 18 novembre 2013 à 12 h 27 min

    Coucou Hélène, Ce que tu dis est vrai et malheureusement pour de nombreux domaines. Comme j’ai lu plus haut une dame qui a des soucis pour avoir des enfants ou autre, dans mon cas c’est dans le domaine du boulot. « Alors toujours pas repris le boulot? » J’ai juste envie de répondre « bha tu sais connasse la dépression ça aide pas à se valoriser sois même ni face à un employeur… » (désolée du langage, tellement vrai >.>). Dans ton cas tu en joues mais c’est vrai qu’il y a nombre de situations où les gens posent des questions qui leur semble anodine mais bon dieu que ça fait mal… Sur ce bonne journée à toutes.

  76. #76 MarieCorailAuxJoues le 18 novembre 2013 à 12 h 27 min

    Maléfique est la méchante de la Belle au Bois Dormant pas celle de Blanche Neige mais en fait tu as bien plus raison que moi (normal en même temps c’était fait exprès) : ça ressemble beaucoup plus à La Reine. En tout cas, j’aime. :)

  77. #77 Hélène le 18 novembre 2013 à 12 h 31 min

    Sev: aha, énorme le coup de la coupe de cheveux ;-))

    Nur: je ne suis pas d’accord. Ca peut être dit pour faire un compliment, mais venir malgré tout d’un endroit de la personne qui n’aime pas les gros ou qui a un problème avec le poids.
    Et puis de toute façon, partir du principe que le compliment ultime, c’est la minceur, ça ne me convient pas ;-)

    Didi0716: oui moi je peux en jouer parce que ça n’est pas un sujet douloureux pour moi, mais quand ça l’est j’imagine bien que ça ne doit pas du tout être facile.

    MarieCorailAuxJoues: ;-)) (je suis pas très calée en Disney, ma came c’est plutôt Stephen King ;-).

  78. #78 Amely le 18 novembre 2013 à 12 h 40 min

    Sans oublié le corollaire « T’as pas un peu grossi toi ? » quand quelqu’un a envie de te casser…. Ah… les gens sont cons parfois…

  79. #79 Babette le 18 novembre 2013 à 12 h 50 min

    Bonjour Hélène, bonjour tout le monde!

    Tout à fait d accord avec, le « tu as maigri » m énerve au plus haut point, j en déduis que l’on me trouvais « grosse » avant, pffff.
    D autant plus que moi, étant petite, mon propre grand- père m appelais « petite grosse  » à tous bout de champs
    J en ai d ailleurs garde quelques séquelles, mais avec l âge ça passe

    Je trouve cela très maladroit de demander à Quelqu un s il a maigrit ou pas , il fait voir aussi comment la question est posée ,façon : waouhhhhh tu as maigri ( il était temps…..) ou bien gloups, t as pas maigri toi ?(faudra consulter le médecin )

    Quand je trouve une amie, copine jolie, je lui dis  » qu’elle belle mine tu as » , parce qu elle dégage le bien être, etc….

    Bonne journee

    « 

  80. #80 crazyshop le 18 novembre 2013 à 12 h 57 min

    Bonjour Hélène et bonjour à toutes et tous.
    J’ai été témoin d’une discussion édifiante et navrante au sujet de «t’as pas un peu maigri ?».
    Au boulot, une jeune femme a perdu son bébé en début de grossesse. Les quelques rondeurs prises alors ont disparu.
    Certes peu de personnes étaient au courant mais il y a quand même eu quelqu’un (et personne d’autre j’espère) qui lui a lancé un «T’es vachement mieux comme ça !»
    Que c’est triste de voir que certains ne s’intéressent aux autres que pour constater leur modifications physiques…

  81. #81 Mariana le 18 novembre 2013 à 12 h 59 min

    … Ou l’esthétisme c’est l’excuse pour se conforter dans la rondeur et ne pas en changer ?
    Il y a des minces en très mauvaise santé, mais admettons que le surpoids (et quand je parles de surpoids, ce n’est pas que quelques petits kilos « en trop »), même si ça se voit pas à l’extérieur, fait beaucoup de mal au corps à l’intérieur, c’est médical, c’est comme ça. Je suis mince et ayant des obèses dans ma famille, je sais qu’ils ont toujours quelques chose : pb aux intestins, d’artères, de cœur, les articulations n’en parlons pas. C’est mauvais, voilà. Peut-être est-ce beau dans certain cas, mais à l’intérieur ça fait du mal. Sorry !
    MAis pour en revenir au sujet, les réflexion mal veillantes, ça vaut pour tout le monde : grosses, minces, peu importe y en aura toujours qui se permettront d’être insultant. Même sans l vouloir.

  82. #82 Hélène le 18 novembre 2013 à 13 h 03 min

    Mariana:  » l’excuse pour se conforter » ???
    Mais qu’est-ce que c’est que cette façon de juger ?? Qu’est-ce que ça peut te faire, que les gens veuillent ou ne veuillent pas changer ??
    Je trouve tes interventions très tendancieuses, je n’aime pas du tout l’esprit qui les sous-tend.
    Tu es dans le jugement, le « c’est bien / c’est pas bien », je n’aime pas ce genre d’attitude.

  83. #83 Clélia le 18 novembre 2013 à 13 h 07 min

    Alors je suis ce qu’on appelle un petit gabarit et c’est fou ce que ça peut déclencher comme réactions autour de moi : tu es trop maigre, oh ma pauvre c’est vraiment pas joli !!
    Ca fait toujours plaisir !!! Scregneugneu !!! Je fais du sport, je mange équilibré et je n’y peux rien je suis comme ça !! Est-ce une tarre ?? Comme être un peu plus gros ?
    Je ne pense pas : je suis extrêment ouverte à ces sujets de conversation. Ronde, mince, grosse, maigre, ce n’est pas ça l’essentiel, BON SANG, combien de fois il faudra le dire ??

  84. #84 missdior le 18 novembre 2013 à 13 h 09 min

    Le principal, c’est de ne pas être malade. J’ai connu…!!!!!!

  85. #85 Hélène le 18 novembre 2013 à 13 h 10 min

    Clélia: oui les très minces en entendent de toutes les couleurs aussi, d’autant que les gens se sentent encore plus autorisés à donner leur avis qu’avec les gros, vu que là ça ne passe pas pour du racisme anti-gros (bah non, c’est juste de la jalousie envers la minceur…).

    missdior: c’est vrai, tant qu’on n’a pas connu ça on a l’impression que c’est normal d’être en bonne santé, alors que c’est une chance.

  86. #86 Mary Read le 18 novembre 2013 à 13 h 21 min

    Merci pour cet article, pour ton franc-parler que j’apprécie toujours sur ton blog, et qui me fait continuer à te lire, même si les produits que tu présentes ne me correspondent plus (je suis plutôt vegan / naturelle / bio). Fin de l’aparté.

    C’est comme si, maigrir était toujours source de joie. Même quand c’est voulu, ce n’est pas forcément le bonheur. On nous bassine avec les conséquences sur la santé quand on est en surpoids, mais est-il vraiment nécessaire de rappeler qu’un régime draconien n’est pas forcément beaucoup mieux et peut être même assez dangereux ?

    Pour moi qui souffre de troubles alimentaires, j’ai toujours envie de répondre à la question « Tu as maigri ? » (= « T’es beaucoup plus jolie comme ça ! ») : « Oh ben tu sais, quand on arrête de se nourrir ou qu’on se fait vomir, c’est ce qui arrive. Les malaises et les problèmes cardiaques, c’est que du détail, finalement, tant qu’on perd. Et puis ne t’inquiète surtout pas, je vais vite les reprendre. »

    Pour le moment, je me contente d’un sourire poli. Par honte, sans doute. Malgré tout le caractère et la liberté d’esprit qu’on peut avoir par ailleurs, c’est dingue comme il reste compliqué d’assumer son poids aujourd’hui (enfin son poids ou tout ce qui est lié à l’image, à l’apparence). Dans un paradoxe hypocrite, on te fait comprendre que c’est bien de s’assumer, mais que, quand même, tu serais mieux avec quelques kilos de moins. Etre en dehors des normes dérange. Sans parler du regard sur toi, quand tu es grosse et que tu manges. Ce sous-entendu « ah ben c’est pas comme ça que tu vas maigrir ». Ben oui, c’est bien d’être bonne vivante, mais quand t’es grosse, prendre du plaisir à manger, c’est mal vu. C’est pour ça que ton rapport à ton corps et à la nourriture fait tellement, mais tellement plaisir à lire et à regarder ! :)

  87. #87 Marie le 18 novembre 2013 à 13 h 24 min

    Aaaaah cette article me fait penser au reportage d’hier soir dans 66 minutes, sur le thigh gap. Des gamines de 14 ans (qui font du 34) et qui veulent absolument avoir, je cite, « 8-9 centimètres d’écart entre les cuisses ». La faute aux dictats. Et sincèrement ça me mets juste hors de moi… à regarder si tu ne l’a pas vu ! Moi je suis plutôt menue de nature et j’ai perdu 5/6kg depuis l’année dernière, pas spécialement par choix mais par contrainte en quelques sortes, à cause de troubles alimentaires (émétophobie pour être très précise!). Tout ce racontage de vie pour dire que cette perte de poids a fait le bonheur de ma prof de danse, qui je pense est absolument obsédée par la minceur, et ça m’a fait très bizarre quand elle m’a récemment dit « toi tu as fondu c’est dingue! c’est bien! » C’EST BIEN? seriously?. Alors ma vision va paraitre un peu « naïve » mais honnetement, je pense que peu importe les chiffres sur la balance et les tailles de pantalons, l’essentiel est d’être et de se sentir bien dans son corps, car c’est ça la vraie beauté. Et qu’une fille qui fait du 38 est aussi propice à être mal ou bien dans sa peau qu’une fille qui fait du 44. Je parle en connaissance de cause ;)
    Article qui m’a fait réagir donc Hélène! Court, mais efficace :P bonne journée!

  88. #88 Stel38 le 18 novembre 2013 à 13 h 26 min

    J’ai tendance à faire pareil quand on me demande si j’ai maigri… Je fais pourtant un 42… Vachement gros en soi, hein!!! Mais je pars toujours du principe que  » un gens c’est pas forcément intelligent » ( ok je suis moins polie d’habitude…;) Sur un autre thème, j’ai vécu la même chose après 6 ans de mariage : Ben alors quand vous nous faites un petit?? De une c’est pas leur problème, de deux on en veut peut être pas, de trois tu t’imagines pas 3 secondes qu’on a peut être des soucis et que tu pourrais la fermer?? Les gens ne s’imagine la douleur qu’ils infligent quand tu passes ta vie a essayer et tout ce qui s’en suit!

  89. #89 Steeva le 18 novembre 2013 à 13 h 27 min

    ( En espérant que ma réponse ne sera pas hors sujet) Après avoir lu ton article, instantanément j’ai pensé aux réflexion que je me suis prise quand j’étais enfant du style « Tu manges des frites toi!!!! » ça m’a détruite.
    Aujourd’hui adulte, j’ai plus de recul et de répondant mais étant enfant, c’était pire qu’une claque.

  90. #90 Hélène le 18 novembre 2013 à 13 h 32 min

    Mary Read: merci pour ton commentaire, il me touche beaucoup.

    Steeva: certaines personnes développent des troubles du comportement alimentaire à cause des réflexions qu’on leur a faites dans l’enfance, c’est terrible, et il faut faire très attention à ce qu’on dit et transmet aux petits.

  91. #91 Marinella le 18 novembre 2013 à 13 h 34 min

    Bonjour Hélène, je rejoins tout à fait ton point de vue. D’ailleurs, de manière générale, les remarques sur le poids sont, je trouve, très intrusives, même lorsqu’elles émanent d’amis. Si j’ai maigri ou grossi, ça peut être pour mille raisons et je n’ai pas envie d’avoir à me justifier. Mais alors le pompon, c’est quand on est enceinte ( ce qui est actuellement mon cas) et que n’importe qui – même des gens qu’on rencontre pour le 1ère fois – se permet de commenter votre poids. Ca me sidère. Régulièrement, je me tape des commentaires du genre « ah dis donc tu n’as pas pris beaucoup de poids ! Bravo ! » ou encore « Tu as pris combien de kilos depuis le début de ta grossesse ? » Je trouve cela terriblement intrusif et je n’ai pas envie d’y répondre. Car si je voulais donner la vraie raison, il faudrait que je raconte que je fais du diabète gestationnel et que je suis soumise à un régime alimentaire hyper strict, mais je n’ai pas envie que les gens connaissent mon dossier médical. Ca me regarde, c’est privé bon sang.

    PS : j’aime beaucoup ton blog que je suis de manière assidue !

  92. #92 Mariana le 18 novembre 2013 à 13 h 40 min

    Mais je ne juge personne, tu as dit que la santé c’est l’excuse des gens qui ont un pb d’esthétisme avec les rondeurs. Tu as un avis, je dis pas que tu juges et pourtant c’est la même tournure de phrase. Je n’ai pas de pb d’esthétisme avec les rondeurs, je l’ai dit et répété, c’st parfois beau, comme une fille mince peu parfois être tout à fait quelconque.
    J’ai juste dit qu’effectivement la santé entre en ligne de compte dans l’appréhension du poids, ce n’est pas quelque chose à négliger, c’est sérieux et parfois très dangereux. Être ronde et s’assumer c’est bien, mais je pense qu’il faut pas en faire des caisses, le surpoids (le vrai) ça cause beaucoup de problèmes de santé et c’est maladroit d’encourager certaines personnes à ne pas en changer. Oui je sais, tu ne les encourage pas car chacun fait ce qu’il veut. Mais d’autres le font dans notre société, plus qu’il n’en paraît.
    De toute façon je comprendrai jamais pourquoi nous félicitons les filles rondes qui sont « bien » qui s’assument mais montrons du doigts les filles maigres qui elles aussi s’assument (« ben oui quoi, elle est anorexique celle là »). Pour moi c’est la même chose. Je m’en fou que telle ou telle personne veuille perdre du poids, c’est leur corps elles en font ce qu’elles veulent ! Je n’ai manqué de respect ni insulté personne dans mes propos, loin de là. Ma tournure « Ou l’esthétisme c’est l’excuse pour se conforter dans la rondeur et ne pas en changer ? » voulait reprendre ta tournure de « l’excuse de la santé c’est pour celles qui ont un pb avec l’esthétisme des rondeurs ». C’est faux, trop de rondeurs crée des ennuis de santé, c’est indéniable (tout comme être trop trop mince) (et OUI les minces en apparence peuvent elles aussi avoir d’autres soucis de santé, mais souvent pas lié au poids, justement). En disant cela je ne veux pas dire que les rondes sont moches, jamais de la vie, jamais je n’ai pensé ni insinué cela.
    Je me répète un dernière fois, chacun fait ce qu’il veut tant qu’il est heureux dans sa tête et dans ses pompes, mais je suis contre certaines propagandes pro-rondeurs (je ne maigrirai pas car je suis bien et on s’en fou si j’ai des articulations en bouillie dans cinq ans) ou pro-maigreur (il faut se sous-alimenter car les top-modèle des magasines sont des canons sans nom). Ni l’une ni l’autre est avancée sur ton blog, ne me faites pas dire ce que j’ai pas dis, tu as un franc-parler ça fait du bien, mais j’ai le droit d’avoir cet avis ci-dessus quand même. Je ne nuis à personne, loin de moi cette idée affreuse.

  93. #93 Mariella le 18 novembre 2013 à 13 h 41 min

    Steeva: C’est fou ce que les gens peuvent être blessants !!!
    Moi j’ai juste cette impression que :
    - quand tu es gros (ou plus enrobé que la moyenne) : on te dis que tu manges trop, et pour faire passer la pilule on te rétorques que c’est pour ta santé …
    - quand tu est mince (un peu trop) : on te dis que c’est pas beau/esthétique, et là aussi on te ressors le coup : mais fais attention tu fragilise ton corps …
    Bref, j’en rajoute une couche, mais il y a beaucoup de monde qui critique : ils sont mal à l’aise à côté de « gros » parce que ça renvoie une image de démotivation (désolée j’ai pas trouvé de mots qui illustre parfaitement le propos), et à côté des « minces » ils sont jaloux … bref ils ne font que nous comparer par rapport à eux, et se sentent (surement inconsciemment) obligé de faire une remarque pour se sentir meilleurs / mieux que nous.

  94. #94 Hélène le 18 novembre 2013 à 13 h 45 min

    Marinella: « je n’ai pas envie d’avoir à me justifier » : mais carrément, que chacun s’occupe de ses affaires, bon sang !

    Mariella: je te rejoins sur tout, c’est très finement exprimé.

  95. #95 Cheveuxauxvents le 18 novembre 2013 à 13 h 57 min

    Mariana: tu as peut-être des obèses dans ta famille, mais ce n’est pas pour autant que tu sais ce qu’est qu’être gros. Moi j’ai eu mon heure de gloire sportive à une époque où j’étais bien ronde, et même si le muscle pèse beaucoup sur les kilos, mes muscles étaient bien recouverts de gras ça je peux te le garantir. Alors oui certes j’ai eu des petits problèmes de santé, aux yeux en l’occurence, une maladie dégénérative de naissance. Oserais-tu faire un parallèle gras / yeux ? J’ai des problèmes articulaires dont l’origine a été clairement identifiée, comme se rapportant à un accident de la circulation étant enfant. Ne le sachant pas, avec tes à prioris, tu l’aurais probablement rattaché à mes rondeurs ?
    Et puis merde, pourquoi les gros ne seraient-ils malades QUE parce qu’ils sont gros ? C’est tellement facile de traiter les malades comme ça :
    - t’es mince, alors je cherche la cause de ton mal
    - t’es au-delà de l’IMC (rappelons que rien de ce qui se rapporte à l’IMC n’est démontré scientifiquement parlant – et je suis d’une famille de scientifiques et de médecins, moi-même bac+5 en sciences donc je sais lire de la littérature scientifique) : on te qualifie d’OBESE (pas gros hein, obèse) – comme ce que tu fais Mariana – et on te demande de revenir quand tu auras perdu X kilos.
    Le pire c’est que des médecins procèdent ainsi, j’en ai rencontré quelques uns.

    Argh je suis colère là. Désolée pour les mauvaises ondes Hélène

  96. #96 Nur le 18 novembre 2013 à 13 h 59 min

    Hélène:

    Je comprend tout à fait ton point de vue ! Et ne crois pas que je ne le partage pas .
    Il y a très peu de personnes qui sont « autorisées » à faire des commentaires sur mon apparence ,en réalité .
    Et je sais que ce qu’elles diront est exempt de sous entendus .
    J’ai fait comprendre aux autres que ce n’était pas leur problème . Et des autres,il y en a peu dans la mesure où mon compagnon et moi vivons un peu comme des sauvages lol .

    Mais je dois avouer qu’ en matière de remarques, mes origines m’ont joué plus de mauvais tours que mon physique : elles ont tendance à occulter tout le reste .

  97. #97 Tan le 18 novembre 2013 à 14 h 07 min

    Bonjour Hélène, les filles et les garçons,

    J’adôôôre cet article, qui m’a fait sourire et m’a fait me dire que mon Dieu, c’est tellement vrai.
    Non seulement, les gens imaginent te faire plaisir en te disant ce genre de phrases toutes faites, mais en plus, cela ne fait qu’accentuer et te confirmer leur focalisation sur le poids et les standards de la beauté de notre société. Dans certains pays (et pas que dans des contrées aux valeurs traditionnelles, je sais notamment qu’en Irlande, c’est le cas), le poids est synonyme de vie et d’une certaine forme de richesse intérieure. La minceur n’est pas un critère de beauté chez eux, loin de là. Et je ne parle pas de sociétés dans lesquelles il est bien vu qu’une femme ait du poids, en référence à la rondeur maternelle, non, car c’est la même chose pour les hommes aussi.
    Il serait quand même temps de changer de mentalité et d’accepter que les gens soient biens comme ils sont, minces ou ronds. Et puis m****, en quoi ça les regarde ?! Sur ce, une belle journée !

  98. #98 pâte à crêpe le 18 novembre 2013 à 14 h 11 min

    Mariana: je suis également enceinte de mon deuxième enfant et je vis comme la première fois assez mal l’intrusion, l’appropriation eu les gens font de ton corps et de tes choix à cette période.
    C’est vrai que le poids devient une information publique, tout le monde se lâche, comme tu es enceinte tu es censée encaisser toutes les questions, témoignages ou remarques sans même que les autres ne se préoccupent si tu les vis bien, ou en ignorant carrément que tu n’as rien demandé!!
    Foutez nous la paix, un peu de délicatesse quand même!! C’est déjà assez compliqué à gérer comme ça tous ces changements, ces choix à faire, les hormones qui s’en mêlent!!!

  99. #99 Line le 18 novembre 2013 à 14 h 11 min

    coucou
    je suis d’accord avec toi. J’ai plusieurs raisons. Ma maman a perdu 10 kg en très peu de temps car elle déprimait etc et tout le monde disait et dit « elle est plus mince comme c’est cool » euh… ben je trouve pas ça cool… Et puis quoi qu’on dise c’est très tabou ce genre de « régime ».

    Je fais toujours très attention lorsque j’aborde la question du poids avec quelqu’un. Quand mes amies me demandent mon avis « tu me trouves grosse? » (j’ai horreur de cette question) Je dis toujours « tant que c’est proportionné ». « Tant que tu es en bonne santé, à l’aise pour te bouger ». Je donne mon avis de manière honnête et cash si c’est une proche copine.
    Le syndrôme de  » t’as perdu du poids? :D » c’est une mondanité à la con qui m’eneeeerve, c’est comme « salut ca va oui et toi oui merci » ou « t’as accouché d’une troisième fille? t’aurais pas préféré un garçon? » (oui, on a dit ca à ma mère quand je suis née) ou bien « Il t’a largué? Bon, un de perdu 10 de retrouvés, t’as 20 ans t’as la vie devant toi » alors que j’avais des cernes de trois kilomètres, les yeux gonflés et les ongles rongés et que cent personnes m’avaient déblatéré la même connerie…
    AAARGH.

    PS: j’adore ta veste moumoute ;) elle te mincit, T’AS PERDU DU POIDS?!? ;-) :-P hihhihihihihi

  100. #100 Hélène le 18 novembre 2013 à 14 h 22 min

    Cheveuxauxvents: ne sois pas désolée, ta colère est justifiée.

    Tan: voilà, en quoi ça les regarde ?…

    pâte à crêpe: je n’ose même pas imaginer combien ça doit être pénible (sans compter les malades qui viennent carrément te toucher le ventre sans te demander ton avis, au secours !!).

    Line: ;-))))))))))))

  101. #101 ALM le 18 novembre 2013 à 14 h 38 min

    Merci pour cet article !
    Je rigolais bêtement en imaginant aborder les gens avec « t’aurais pas perdu des cheveux? », « t’aurais pas rapetissé? » Bref…

    Je me rends compte, que j’ai vraiment un entourage super qui ne me fait jamais de réflexion de ce genre (je fais un 46 pour 1,65m). Mes copains sont ravis que je sois toujours partante pour un apéro et mes copines me complimentent souvent sur mes fringues et mon make-up et essaie parfois de me piquer mes fringues (même façon « boyfriend » c’est trop grand ma chériiiiie !). Je crois que c’est vraiment important de réussir à s’assumer tel qu’on est plutôt que d’essayer d’atteindre un idéal.
    Et les autres, on s’en fout !
    J’ai adoré l’intervention d’un docteur dans un reportage il y a peu qui disait qu’avoir des kilos en trop c’était pas la mort, au contraire, en cas de grave maladie (type cancer…) ou gros accident les patients vont généralement perdre une dizaine de kilos. Si on fait 70 kg on tombe à 60 et c’est reparti, si on en fait 50 on tombe à 40 et là pour s’en remettre…

  102. #102 Léa lala le 18 novembre 2013 à 14 h 42 min

    Hélène tout est dit ! Ils nous emmerdent ces gens là ! ohhhh dis donc tu t’es affinée, ohhh tu as moins de ventre, oh ca te va bien cette petite perte de poid ! AU S’COURS !
    Et que de petits jugements dans les commentaires … Nous sommes vraiment toutes différentes, c’est dingue …
    Les jugements sont à la mode de nos jours ! arf !

    Bonne journée à toi, merci pour ce petit coup de gueule (enfin cette mise au point plutôt).

  103. #103 Mariana le 18 novembre 2013 à 14 h 44 min

    Cheveuxauxvents: « Alors oui certes j’ai eu des petits problèmes de santé, aux yeux en l’occurence, une maladie dégénérative de naissance. Oserais-tu faire un parallèle gras / yeux ? » : ???? euh, non. Ce serait débile en effet. Et je suis bien d’accord avec toi, l’IMC est une mesure futile à prendre avec beaucoup de pincettes. Elle veut très souvent rien dire. Quant aux quelques membres de famille, je ne les insulte pas en les qualifiant d’obèse et non je ne connais pas leur IMC (car de toute façon je m’en fou et comme tu le dis si bien ça ne veut RIEN dire – quelqu’un en léger surpoids peut avoir un imc d’obèse, alors on est bien d’accord que ce principe est erroné). Ils sont proches de moi, ils vivent avec moi, je n’ai pas la qualification « obèse » facile, mais quand mon papa ne peut plus se mettre une paire de chaussette tout seul force est d’admettre ce qui est. Je suis loin de tout jugement, crois moi.. :) Je ne voulais pas te vexer, je ne connais pas et je me serais pas permise, justement de te faire une réflexion, et si je l’ai fait sans m’en rendre compte je suis navrée.

    Pâte à crêpe : je suis pas sûre de comprendre ton commentaire, mais tout comme toi, et tout comme je le répète depuis mon premier commentaire, je suis tout à fait d’accord que ces réflexions intrusives et sans gênes sont nocives et peuvent parfois avoir de graves répercussions sur la personne. J’en ai subi étant plus jeune, je comprends.

  104. #104 Hélène le 18 novembre 2013 à 14 h 50 min

    ALM: j’ai bien rigolé en lisant ton premier paragraphe ;-))

    Léa lala: merci à toi ;-)

  105. #105 pâte à crêpe le 18 novembre 2013 à 14 h 59 min

    Hélène: alors les mains sur le ventre avec moi, je déteste tellement, c’est comme pour les mémés qui font des guilis au menton des bébé, moi, je leur fais leur pareil! C’est en général pas bien pris, mais au moins, peut être, prennent ils la mesure de combien c’est agressant de se faire toucher par n’importe qui!

  106. #106 AudreyM le 18 novembre 2013 à 15 h 06 min

    Merci beaucoup pour ce texte dans lequel je me retrouve parfaitement.
    La dernière fois que j’ai eu une consultation avec mon oncologue, j’étais convaincue qu’il allait me féliciter pour ma perte de poids.
    Et bien non, sa première réaction a été de me demander si c’était volontaire ou pas (puisque si ça n’avait pas été le fruit d’un régime, ça aurait sûrement été synonyme de récidive).
    Alors encore une fois, merci pour ta sagesse ! :)

  107. #107 broceliande le 18 novembre 2013 à 15 h 07 min

    je connais ce fichu problème, et bien je me suis fâchée avec une copine a cause de cela , a chaque qu’elle me voyais elle me disait ça ; ah ta maigris ! et moi non pas du tout ! j’ai fini par mettre les choses au clair , et ma belle famille me fait la même chose ! et forcement ils sont tous minces , et ils n’aiment les « gros » donc je leur ai dit comme épitaphe vous écriez sur ma tombe « enfin mince  » voila !
    comment être bien dans peau après ça ! je voudrais vivre sur une ile déserte , remarque ya pas de nutella sur une ile déserte , !!!!!!!!!!!!!!!

  108. #108 Babette le 18 novembre 2013 à 15 h 20 min

    broceliande: broceliande: hi hi hi pour nutella

    Sinon je vais finir par croire que les gens qui prônent la minceur ont eux même un problème avec leur poids ou leur image…

  109. #109 Hélène le 18 novembre 2013 à 15 h 23 min

    pâte à crêpe: énorme les guilis sous le menton des vieilles dames ! ;-)))

    AudreyM: merci pour ton commentaire !

    broceliande: oui il y a des gens minces qui n’aiment pas les gros et qui ont la phobie du gras. J’en connais, c’est un vrai problème de les fréquenter.

    Babette: ceux que je connais sont obsédés par leur propre minceur, en parlent beaucoup, ne supportent pas de prendre 100 grammes…

  110. #110 Malika le 18 novembre 2013 à 15 h 36 min

    Bonjour Hélène et à vous

    Je dis toujours on vit une époque où malheureusement tout est conditionné par l’argent .
    En effet, l’industrie de la mode s’approprie le corps des femmes et nouveauté celui des des hommes également. Du coup la beauté du corps ( notamment dans ses proportions) est considérée comme une valeur qui est placée au dessus de tout . L’intelligence de l’être humain est une valeur qui n’interresse pas , elle ne rapporte pas assez d’argent aux industriels. Ce sont eux qui mettent en avant les valeurs qui comptent et imposent leur diktat.Aujourd’hui c’est sois-belle et tais-toi !!! Ils définissent les critères de beauté, être mince quitte à être anorexique et à en mourir .
    Il suffit de regarder les mannequins et les artistes de cinéma en autre , on va même jusqu’à retoucher les images , faisant croire à un corps idéal qui n’existe pas et ne peut exister dans la réalité .
    Les conséquences en sont , après ce lavage de cerveau permanent, que la perception du corps par les gens (comme de la beauté en général ) est complètement déformée .
    Pour la plupart ils sont ignorants de ce que vivent de l’intérieur par exemple les personnes en surpoids et l’éventuelle souffrance qu’elles endurent, et vont jusqu’à imaginer comment sont ces personnes à l’intérieur en tenant uniquement compte de leurs apparence physique.
    Tout le monde n’est pas forcément intellectuellement capable de prendre suffisamment de recul pour avoir son propre point de vue , independamment des sirènes de la mode, et ne sait pas forcément qu’à d’autres époques , la mode était totalement à l’inverse de ce qu’elle est aujourd’hui (ainsi Renoir et bien d’autres peintres illustre ce propos , en peignant des femmes bien en chair)
    Beaucoup de gens ignorent aussi qu’il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton pour être maigre ou grosse, le corps obéit à certaines règles qui n’ont à rien à voir avec la volonté , le métabolisme de chacun est différent.
    Aussi je dis qu’il faut avant tout s’aimer , être au dessus la mêlée et se rappeler qu’un être humain a une vie intérieure, en conséquence seule l’apparence physique ne peut suffire à qualifier une personne.
    Enfin l’appréciation de la beauté d’une personne est totalement subjectif.
    Luttons pour conserver notre liberté de jugement et bannissons les diktats d’où qu’ils viennent.
    Ce qui compte c’est d’être bien dans peau !!!!

  111. #111 Babette le 18 novembre 2013 à 15 h 37 min

    Hélène: voilà, tout est dit !;-)))

  112. #112 Sandrine le 18 novembre 2013 à 15 h 41 min

    D’accord à 100% avec toi! Après avoir eu ma fille il y a un an et demi, j’ai eu un gros passage à vide, en gros, je n’ai pratiquement rien mangé pendant 6 mois donc j’ai littéralement fondu et perdu près de 10 kg… Je te laisse imaginer les « oh comme tu es belle! »; « tu as fait quel régime? »; « tu es beaucoup mieux comme ça (belle maman) » et j’en passe, je répondais que tout allait bien, que j’étais contente d’avoir perdu du poids, que c’était contrôlé mais à l’intérieur je hurlais… Maintenant je vais parfaitement bien, j’ai repris du poids et les gens ne me disent plus que je suis belle ;)
    Bonne journée à toi Hélène et encore merci pour ton blog!

    Sandrine

  113. #113 Amg le 18 novembre 2013 à 15 h 53 min

    Bonjour Helène,

    J’ai lu tous tes billets sur le poids et je n’en ai commenté aucun, mais là je ressens le besoin de le faire. Je voulais te dire que ça le faisait un bien fou de lire ce que tu écris sur le sujet ! Je me suis plus pesée depuis 6 ans ; à l’époque, j’étais gravelent anorexique et j’avais atteint un poids dangereux. Le pire c’est que, étant partie d’un poids assez haut, je recevais sans arrêt des commentaires positifs : « génial, tu as maigri ! », « bravo, tu as enfin vaincu ton surpoids ! », le pire venant d’une de meilleures amies qui m’avait sorti alors que je commençais à être bien malade « Tu t’es transformée en bonasse ». Moralité : les gens m’encourageaient dans mes troubles alimentaires, et j’ai mis des années à en guérir (avec des séquelles importantes). Aujourd’hui j’ai repris tout mon surpoids et je n’ai jamais été aussi heureuse. C’est pour cela que ça m’a fait autant plaisir de lire tes billets, de voir qu’il y a des gens qui ne sont pas obsédés par la quête de l’amaigrissement et qui surtout n’associent pas nécéssairement ça à des représentations positives. Bref, merci !

  114. #114 Jenna le 18 novembre 2013 à 15 h 53 min

    J’adore lire ce genre d’article car on sent que tu es bien dans ta peau, même avec les kilos en trop de la société !!
    J’ai eu ma fille il y a presque 16 mois. Pendant des semaines, je me suis torturée pour maigrir, retrouver mon fameux 53kilos que je faisais avant d’avoir mes enfants.
    Et un jour, un déclic. Non, je ne veux plus me malmenée, non, je ne veux plus complexée sur des petits nanas toutes minces. Oui, je veux être bien dans mon corps, oui, je veux aimer ce corps et en prendre soin et oui, je veux me faire plaisir en mangeant car j’adore manger, faire la popotte et la gourmandise :-D
    Du coup, j’ai mis ma balance au placard et fais ma petite vie tranquille, sans angoisse et avec plaisir.
    A force de te lire, c’est peut être aussi à cause de toi ;-)

  115. #115 Malika le 18 novembre 2013 à 15 h 54 min

    La connerie est la qualité la plus répandue de par le monde…….!!!!!
    Tout le monde n’a pas la chance d’en bénéficier ……!!!! ( humour noir, moi je m’en délecte, Hélène je te soupçonne d’y être sensible, mais comme je te connais pas , je ne sais pas …)

  116. #116 Anne-Sophie d’Aïnhoa le 18 novembre 2013 à 15 h 55 min

    Ayant été en surpoids pendant plusieurs années, les remarques/commentaires sur le poids me donnent des envies d’envoyer des baffes et de renvoyer les gens à leur connerie. Et Dieu sait s’il y en a… Je ne comprendrai jamais pourquoi les gens cherchent toujours à convertir les autres, il faut de tout pour faire un monde. Et je sais que cette remarque fait cul cul la praline mais, pour moi, tant qu’on est heureux comme on est, c’est le principal. Et face aux réflexions du genre « bah, tu n’as pas assez mangé », je me délecte de reprendre un morceau de fromage/de gâteau en répondant « bah non tu vois, je me ressers ».

    Et je rejoins les commentaires des filles qui attendent un bébé, le poids est un sujet qui revient pendant la grossesse, genre « attention il ne faut pas manger pour deux, il faut manger deux fois mieux » ou « mais tu as un gros ventre maintenant ». Réponse : « Oui et ça ne va pas aller en s’arrangeant ». Et je rêve du repas que je m’offrirai après la naissance à base de reblochon/camembert/saumon fumé (pas ensemble, hein;)) arrosé d’une bonne bouteille de champagne et de vin…

  117. #117 Malika le 18 novembre 2013 à 16 h 01 min

    Bonjour Hélène GROS ou MINCE Peu importante !!! L’essentielle c’est d’être en harmonie avec soit même !!!!! J’adore ton manteau !!!! D’où vient il ?

  118. #118 josette76 le 18 novembre 2013 à 16 h 03 min

    Super ce post.
    Jusqu’à l’âge de 35 ans j’entendais : « comment fais-tu pour rester aussi mince en mangeant autant ? »
    (49 kgs pour 1.68), la réponse était : « rien ». A l’époque, j’aurais bien aimé avoir quelques kilos en plus mais rien à faire. 17 ans plus tard, avec mes 78 kgs et ma taille 46/48-, on ne me pose plus la question et surtout on ne me parle surtout pas régime. Je suis ronde et n’ai ni cholestérol, ni diabète.
    Une question qui n’a rien à voir : quelle palette offrirais-tu à une jeune fille de 14 ans qui commence tout juste à se maquiller ? Je pense à des neutres mais il y en a tellement.
    Ce manteau te va à ravir.
    Bonne journée.

  119. #119 Malika le 18 novembre 2013 à 16 h 06 min

    Magnifique!!!!!!!

  120. #120 Floriane le 18 novembre 2013 à 16 h 09 min

    Que j’aime cet article …

  121. #121 Alex24 le 18 novembre 2013 à 16 h 15 min

    Mais oui Hélène!!!!!!! C’est insupportable!! La société actuelle fait une telle fixette sur le corps, qu’on est tous ciblés. Il faut rentrer dans la norme, coûte que coûte, et même si tu es dans la norme, y a un truc qui ne va pas, ton nez, tes cheveux, ta situation sociale, ton appart, et autre…
    Pourtant, je suis ni mince ni ronde, mais sans arrêt scrutée, quoiqu’il arrive…Tiens t’a perdu un peu au niveau de la taille? Ou bien, t’as pris un peu au niveau des bras non t’as grossi?
    FUCK !! Arrêtez de regarder mon cul pour voir s’il a pris 5 cm, et occupez-vous du votre!!!

  122. #122 Malika le 18 novembre 2013 à 16 h 28 min

    Je suis sûre que le fait d’être ronde redeviendra à la mode le jour où un laboratoire pharmaceutique découvrira le médicament miracle pour maigrir, alors ce jour là il sera de bon ton d’être grosse , car une fois de plus tous ces gens qui décident pour nous ( les lobbys) pourront se faire du fric sur notre dos!!
    Imaginez pour celui qui trouvera la recette du médoc, c’est le jackpot assuré !!! Excusez mon cynisme mais ce n’est que la triste réalité…..
    En attendant , faites gaffe à ce que vous mettez dans vos assiettes , les industriels de l’alimentaire se gavent en nous servant de la merde, la bonne bouffe y connaissent pas , je parle de celle de qualité .
    Mais rassurez vous bientôt ils vont nous servir du criquet à bouffer c’est peu calorique Il paraît !!!! et 100% sans matière grasse !!!!

  123. #123 Elya le 18 novembre 2013 à 16 h 32 min

    missdor: 100% d’accord avec toi. Et j’irai même plus loin, même si on n’a pas de problème pour en faire, cette question est très intime et déplacée.

    Au sujet des croyances, considérer qu »‘être maigre c’est plus beau », c’est aussi faux que de penser qu’ »une fille en surpoids, si elle l’assume alors tout va bien ». Mais non, la maigreur tout comme le surpoids peuvent être un signe de déséquilibre du corps, un message qu’il faut écouter. Le poids n’est pas uniquement un problème d’image, loin de là. C’est bien plus un indicateur de l’état du corps, comme le dit le médecin d’Audrey, qu’il faut apprendre à déchiffrer.

    Moi j’ai perdu beaucoup de kilos pendant une grave maladie, et on me disait: « que tu es belle » …. N’importe quoi, j’étais archi maigre en train de dépérir … Et puis après j’ai pris énormément de poids, je me suis retrouvée en surpoids, et on me disait: assume tes rondeurs et tout ira bien. N’importe quoi encore une fois.
    Dans les deux cas l’état du corps était nié au profit de l’image. Et c’est ça qui est grave.
    Je pense que les gens se protègent de cette manière, ils vous rangent dans une case et ça les rassure.

  124. #124 laetizia le 18 novembre 2013 à 16 h 34 min

    Hello Hélène!
    Ce look est juste superbe et toi rayonnante!!!
    L’important c’est d’être en forme, les traits reposés, et d’avoir son style à soi.
    Peut importe le poids, il faut juste être heureuse.
    Moi je suis une mince de base, et la depuis que je suis enceinte, j’ai la nausée et j’ai perdu 6 kg vu que je sais rien avaler, et bien je ressemble à un vieux cotton tige tout flétri et moche…Donc mince , le teint gris et le tonus d’une limace, c’est pas joli du tout non plus!
    Continue tes supers articles, ton blog est top top :)

  125. #125 Djou22 le 18 novembre 2013 à 16 h 42 min

    Bonjour Hélène !
    Je suis tout à fait d’accord avec vous ! Tout le monde n’est pas obsédé par la maigreur ! Moi par exemple, j’aimerais prendre du poids! Mais je n’y arrive pas ! Je jongle entre le 48 et 49 kg…Mon rêve, passer un jour la barre des 50, même si je ne suis pas trop maigre, je suis juste bien comme dirait mon copain, j’ai un peu de tout, partout…

  126. #126 Mely le 18 novembre 2013 à 16 h 47 min

    Hello Hélène,
    Tu as tout a fait raison et ton propos est très juste dans les deux sens.
    En revanche maigrir pour certaines personnes = maladie. Et ce n’est pas forcément le cas. J’explique, j’ai perdu du poids car j’ai modifié mon alimentation car je me suis rendue compte (avec l’avis de mon médecin je précise) que le lait m’était contraire et provoquait chez moi pas mal de soucis. La réaction des gens est la suivante: on me regarde avec un air compatissant en me demandant si je suis malade. Je n’ai pas perdu beaucoup de poids, je ne suis pas rachitique, je me sens bien dans mon corps et ai en fait trouvé mon poids idéal et surtout ai perdu les soucis de santé qui me pourrissaient la vie.
    A contrario, quand j’en avais pris (et moi c’est dans le bidon généralement) j’ai eu droit pas mal de fois à : « oh t’es enceinte?!! »……….
    - NOOOON !!!!!  »
    Donc en résumé, être jolie ce n’est pas perdre du poids ni être mince, et perdre du poids ce n’est pas forcément être malade!
    Dans les 2 cas il y a pas mal d’idées préconçues. Il faut faire bien attention avant de dire une remarque à ce propos à quelqu’un.

  127. #127 Morsli le 18 novembre 2013 à 16 h 47 min

    Beau manteau!!!! D’où vient il ?

  128. #128 Marine le 18 novembre 2013 à 16 h 52 min

    Ton article me fait penser à une vidéo de la youtubeuse Zoella qu’elle a posté sur sa chaîne de vlog « Why are you so skinny ? ». Son amie et elle abordent le même sujet et, si j’ai bien compris ce qu’elles ont dit (je suis loooooin d’être bilingue), vous avez le même avis sur la question.
    Et moi, je suis totalement d’accord avec ça, être mince peut aussi être un complexe ou comme être ronde peut l’être. Le tout est d’être bien dans sa peau, et de ne pas toujours faire attention aux soi-disant compliments qui, des fois, sont plus désagréables qu’autre chose.

  129. #129 Didichoups le 18 novembre 2013 à 16 h 54 min

    Juste pour dire que j’aime beaucoup cet article. Il me parle bien ;)

  130. #130 Nathalie le 18 novembre 2013 à 17 h 02 min

    Bon déjà, j’adore ton look sur cette photo, la veste est à tomber… Bref, je répète ce qu’a déjà dit la majorité des commentaires ici :)

    Sinon ça fait vraiment un bien fou de voir ENFIN cette dissociation entre « tu as maigri » et « tu es jolie », car ça devient maladif. Moi aussi, je fais mon poids, et donc le compliment qui revient le plus lorsque je n’ai pas vu quelqu’un depuis longtemps c’est « tu as maigri, non ? ». Bon, j’avoue que ça me fait un peu plaisir, si tant est que c’est sincère, car j’aimerais bien perdre quelques kilos (de là à changer quoique ce soit dans mon quotidien pour y arriver, faut pas pousser hein…). Mais surtout ce « compliment », ça montre surtout que les gens me définissent par rapport à ma corpulence, et au final, c’est carrément vexant.
    Il fut un temps où je mettais en oeuvre des techniques pour le moins mauvaises pour la santé afin de perdre laborieusement quelques kilos – et évidemment, en reprendre le double après – et j’entendais après les gens me féliciter pour cette perte de poids admirable, et qu’on m’encourageait à « continuer comme ça »… C’est là que je me suis dit que ça devenait franchement glauque et qu’il vaut mieux vivre sainement et être bien dans sa peau et dans sa tête plutôt que de se soucier de l’avis des gens et de ce qu’on trouve dans les magazines (récemment, cette mode du « thigh gap » que l’on trouve un peu partout me donne des frissons d’effroi…)

  131. #131 Pixie le 18 novembre 2013 à 17 h 07 min

    Haaa, le poids, toute une histoire!
    J’ai vu le commentaire d’une maman qui s’offusquait des remarques que les gens faisaient sur sa fille potelée, et j’aurais envie de lui dire que malheureusement ce n’est rien à côté de ce que les enfants « ronds » subissent à l’école: du premier jour de maternelle jusqu’à la fin du collège j’ai du subir des moqueries quotidiennes, des humiliations, des violences parce qu’à l’école le « gros » n’est même pas considéré comme un être humain, il est gras, dégoûtant, il ne mérite même pas de vivre!
    J’aurais aimé que mes parents me mettent au régime quand j’étais petite, cela m’aurait épargné bien des souffrances, car arrivée vers 14 ans, à force de m’entendre répéter toutes ces horreurs j’ai décidé d’y mettre un terme et de tout simplement arrêter de vivre en cessant de m’alimenter…
    Ce qui a conduit à un épisode anorexique, où j’ai perdu beaucoup de poids et où j’ai récolé un nombre incalculable de « Tu as tellement maigri, ça te va tellement bien! » Ironique, non?

    Tout ça pour dire qu’on ne peut pas échapper au diktat de la minceur, et ce quel que soit notre âge. Aujourd’hui je vais bien, j’ai trouvé le poids qui me correspond, mais je voudrais souligner que les soucis liés à la silhouette peuvent commencer très tôt, et qu’en tant qu’enfant on n’a pas le caractère et le recul suffisant pour remettre les arriérés en place…

  132. #132 Lise le 18 novembre 2013 à 17 h 14 min

    Je n’aime pas trop tout ce qui est jugement par rapport au poids…
    Déjà, parce que j’ai eu une mamie anorexique, et donc très jeune une vision que, non, la maigreur extrême, ce n’est pas « beau » (et ça engendre de sacrés problèmes de santé), ensuite parce que, dans mon entourage, j’ai vu des gens proches maigrir de dizaines de kilos à cause de maladies et de médicaments à haute dose, et c’était vraiment tout sauf volontaire, plutôt des pertes de poids subies, et qui pèsent lourd dans le moral.
    Je ne fais pas partie des filles « rondes », ni des filles « maigres » : je suis juste de corpulence « moyenne », entre les deux quoi. Je fais la taille moyenne des françaises en vêtements d’ailleurs je crois. Pourtant, ça ne me dispense pas de remarques sur mon poids, loin de là.
    Enfin, au moins, ça varie : parce que, selon les personnes, je suis soit « trop mince », soit « trop en chair », et ce n’est même pas une blague… Tout dépend du référentiel. Mes amies un peu rondes me trouvent limite maigre, ma mère essaie toujours de me « gaver » quand je lui rends visite et trouve que je « ne mange rien » (je mange à ma faim)… Alors que les gens plus minces que moi qui m’entourent me trouvent « bien en chair », « pulpeuse », avec de « gros bras », de « gros mollets », de « grosses cuisses », et j’en passe…
    Comme quoi, même si on a un poids des plus moyens, il faut être sacrément sûre de soi pour ne pas se laisser influencer par les remarques des autres.
    Sauf si on fait le même poids que l’ensemble de son entourage, il y aura toujours quelqu’un qui aura à redire sur notre poids. Perso, je relativise et je fais une moyenne : je suis la grosse de certains, et la maigre d’autres…

  133. #133 Vero Bisontine le 18 novembre 2013 à 17 h 14 min

    Petite anecdote sur le sujet:
    Il y a quelques années, une personne que je côtoyais professionnellement s’approche de moi à l’issue d’une réunion et me dit :
    - oh, Véronique…vous avez l’air fatiguée…c’est bien normal avec votre grossesse!
    - Hein?? ….non je ne suis pas enceinte, je suis naturellement ronde!!
    Et pan, elle ne savait plus où se foutre, cette andouille!!

  134. #134 Iris le 18 novembre 2013 à 17 h 29 min

    En lisant ton billet, j’ai réalisé que moi-même j’utilisais la phrase : ‘bah dis-donc, tu as maigri !’ comme un compliment. Je n’avais jamais imaginé que ça puisse ne pas en être un… C’est terrible, non ?
    J’ai repensé aujourd’hui aux personnes à qui j’ai pu dire ça, et j’espère n’en avoir blessé aucune…
    Bon, inutile de tomber dans l’autoflagellation, ce qui est fait est fait, mais une chose est sûre, à partir de maintenant, je verrai les choses sous un autre angle, et ferai plus attention à ce genre de petites phrases qui touchent directement à ce que nous sommes. Et je sais de quoi je parle.
    Par exemple, perso, je ne supporte pas les :
    - ‘Tu es fatiguée ? Parce que tu as mauvaise mine !’ ;
    - ‘Toi tu peux manger ce que tu veux, tu es mince’ (non, faux, je suis juste plate (on peut ne pas avoir une grosse poitrine mais de grosses fesses) et j’aimerais aussi avoir le droit de refuser un gâteau dont je n’ai pas envie)
    - ‘Tu es en colère ? (non, c’est juste ma tête normale, pas ma faute si j’ai cet air là quand je réfléchis) ;
    - et j’en passe…….
    Bref, tout ça pour dire que je te remercie de m’avoir fait prendre conscience de cela.

  135. #135 Cécile le 18 novembre 2013 à 17 h 37 min

    oh mais que j’aime cet article !

  136. #136 Christine le 18 novembre 2013 à 17 h 45 min

    Et bien Hélène, ton billet d’aujourd’hui suscite bcp de réactions ! Ca soulève les consciences …

  137. #137 Hanneton le 18 novembre 2013 à 17 h 53 min

    Bien envoyé! Je trouve le « tu as grossi, non? » encore pire. Mais c’est sûr, la malveillance est plus assumée.
    Non mais franchement, est-ce qu’on dit, nous « et toi, tu pues du bec »? On devrait peut-être… Na!

  138. #138 Lisa Giraud Taylor le 18 novembre 2013 à 17 h 59 min

    Merci pour ce billet et ce « cri du corps » (coeur aussi)… Si la beauté ou une personne se définit par la taille utilisée pour s’habiller, je vais devoir trouver une solution pour rester à la maison et m’en tenir qu’à ceux qui m’aiment pour ce que je suis à l’intérieur et pas à ce que je reflète dans le miroir d’entrée de l’appart (tiens, va falloir que je lui explique à lui aussi qu’il arrête de me renvoyer une image non conforme à ce que certains autres voudraient voir de moi !)…
    Je m’aime suffisamment peu pour ne pas être obligée de me justifier ne pas entrer « dans la norme minceur » actuelle.

  139. #139 Moon le 18 novembre 2013 à 18 h 09 min

    Tout à fait d’accord !

  140. #140 Mélanie le 18 novembre 2013 à 18 h 26 min

    Coucou Hélène,
    Je passe en vitesse pour te dire que cette photo de toi est sublime et que ce manteau te met magnifiquement en valeur.

    Et en outre, ton post est plein de bon sens, on ne rappelle pas assez que la maigreur ne saurait être assimilée a une bonne santé, loin de la.. Et je peux en dire long sur la question, je bataille contre des troubles alimentaires depuis de longues années. Le fait est qu’un corps décharné n’est pas harmonieux, ni même joli, et j’ai encore du mal a comprendre la glorification de la minceur dans un société ou on a tout pour ne pas se priver, c’est si paradoxal…
    Par contre, il existe des filles (et des garçons…) a la morphologie naturelle très maigre et qui souffrent également énormément du regard des autres et des réflexions qu’ils peuvent entendre a longueur du journée, d’une subtile intelligence telle que « mange des frites ».
    Je pense que la conclusion a tirer de la situation est toute simple: notre poids/morphologie/corpulence ne regarde que nous: laissez nous tranquilles ;)

    Sur ce, je te souhaite une très bonne soirée (et un prompt rétablissement)!!

  141. #141 adélie le 18 novembre 2013 à 18 h 30 min

    Coucou Hélène te tout le monde,
    Toute mon enfance et surtout toute mon adolescence, j’ai été très mince ce qui ne me posait pas le moindre problème. Mais cette quasi maigreur gênait autour de moi et si on m’avait enlevé un kilo chaque fois qu’on m’a demandé si j’avais ENCORE maigri, je crois bien que je n’existerais plus aujourd’hui. J’étais « TROP ». Dans mon cas mince mais c’est valable avec tous les adjectifs derrière ( mince, grosse, petite, grande, belle, laide,…) et je crois que ce « trop », fixé par je ne sais qui, fait que les gens se sentent autorisés à le commenter, à faire de vous un objet plutôt qu’un sujet. J’ai eu aussi droit à la très classique « fais attention quand même, les hommes aiment bien les femmes avec des formes » suivie de celle que je préfère « mais tu manges au moins, t’es pas anorexique, hein? » A chaque fois je me sentais obligée de justifier mon corps , ma joie de vivre, mon bien être et ma parfaite santé. En dedans je bouillais d’avoir à subir ces discours « médicalisant » à deux balles . On s’est aussi permis de commenter ce que je mangeais ou pas « pas étonnant que tu sois si maigre ». Je me demande si ces personnes ont pris une fois la peine de se demander si leurs remarques n’étaient pas intrusives et blessantes. Aujourd’hui, avec l’âge, je suis mince mais plus « trop » mince et enfin on me fout la paix avec mon poids, enfin on ne me demande plus combien je pèse et combien je mesure pour ensuite calculer la différence poids-taille, ( le fameux 10 entre les deux). Aujourd’hui on me demande juste si ça ne dérange pas mon mari que je porte les cheveux courts! J’ai l’impression que maintenant mon corps m’appartient, qu’il n’est enfin plus un sujet de conversation en mon absence ou pire, en ma présence ;-(

  142. #142 Juju d’orange le 18 novembre 2013 à 18 h 31 min

    J’aime beaucoup ton article et les réactions que ça provoque auprès de la gente féminine ! Et je suis ravie de lire des choses comme ça.
    Avez vous déjà entendu parler des  » trois grâces ?  » Dans la mythologie romaines, elles représentaient les canons de la beauté, parce que les rondeurs signifiaient être en bonne santé et fertile!

    Alors les filles, si on vous dit que vous êtes grosses, répondez juste que vous êtes foutues comme une déesse romaine :)

    PS: Tu es superbe sur cette photo Hélène !

  143. #143 Sandra le 18 novembre 2013 à 18 h 36 min

    Je suis complètement d’accord avec toi, cette attitude m’agace profondément et cette remarque me blesse plus qu’elle ne me fait plaisir. Je me bats tous les jours contre les personnes qui pensent que plus mince= plus jolie, mais c’est un peu fatiguant à la longue …
    En tout cas je suis contente de trouver des personnes qui pensent comme moi :)

  144. #144 Nathalie le 18 novembre 2013 à 18 h 47 min

    Encore une fois, merci Hélène, merci pour cet article.. J’ai il y a quelques mois (avant l’été) poussé un énorme coup de gueule dans mon propre groupe d’amies parce que les conversations tournaient essentiellement autour des régimes pour être canons sur la plage…
    Etre canons sur la plage pour moi c’est pas faire un 34 et forcément ça passait mal, du coup ça m’a fait me sentir terriblement mal dans ma peau au point de pas mettre un pied à la plage…
    Maintenant que je vois que je me suis gachée mon été, je relative et j’essaie de m’accepter comme je suis, et je me dis ENFIN je vais pouvoir laisser parler la bonne vivante qu’il y a en moi sans culpabiliser :). Ton rapport à la nourriture et avec ton propre corps me conforte dans l’idée qu’on peut être épanouie et ronde sans aucun problème :) Merci!

  145. #145 beaber le 18 novembre 2013 à 18 h 50 min

    c’est sûr…on vit ds une société ds laquelle l’apparence est survalorisée…même au sein des familles…le poids est « criticable » par tout un chacun …sans penser au côté blessant et intrusif pr celui qui encaisse les réflexions…y a le surpoids des uns et la lourdeur de certains autres!!

  146. #146 Gagou le 18 novembre 2013 à 18 h 52 min

    Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Aujourd’hui la société pousse de plus en plus à penser que la féminité et la beauté se résument au mot « minceur ». Et c’est ce qu’on constate dans tous les médias, comme s’il fallait être mince pour être considérée comme « belle ». C’est faux, et honteux.

  147. #147 flo le 18 novembre 2013 à 18 h 56 min

    Bien dit ! Tu es très bien comme tu es !

  148. #148 Olivier le 18 novembre 2013 à 18 h 59 min

    Je suis en train de lire tous les com’s en m’enfilant un paquet de tuc bacon, j’aime :p

    Je rajoute un truc, moi ce qui me hérisse encore plus le poil c’est « ha, mais toi tu as de la chance, t’es un mec, personne ne vous emmerde avec votre poid ! »

    En tant que gros qui n’assume pas toujours, c’est dur à entendre.

  149. #149 Cécile de Brest le 18 novembre 2013 à 19 h 07 min

    Je connais quelqu’un qui faisait un 34 et qui s’est rendue malade parce qu’elle est passée au 36 (à 45 ans). A ne plus manger que de la salade verte et bouffer de la soupe aux choux tous les jours pour récupérer sa taille. Je déteste la voir regarder les gens en jaugeant, l’air de dire qu’il faudrait quand même qu’une telle perde du poids pour être bien. Parce que c’est quoi, être bien, zut alors !!!!
    Bref, chacun fait bien ce qu’il veut mais il faut garder la raison.
    Voilà, c’était la pensée philosophique du soir mais pardon, j’ai 8 h de cours non stop dans les pattes (et 7 kilos de moins depuis que j’ai repris le boulot début septembre…mais ce n’est pas pour ça que je me sens mieux ou que je suis mieux)

  150. #150 madjin le 18 novembre 2013 à 19 h 07 min

    HO que ça m’agace aussi lol ça et aussi le regard de haut en bas que peuvent avoir certaines personnes, du genre je détaille des pieds à la tête ce que tu portes, ta silhouette, tes cheveux, ton maquillage on a l’impression de passer un scan ou tout est passé en revue arghhhhhhhhhhhhh que ça m’énerve !!!

    il me semble que outre l’aspect esthétique dans la remarque « tu as maigri » on y retrouve aussi la connotation « tu t’es enfin décidé à faire quelque chose ??? » parce que rond veut pas seulement dire inesthétique pour ces gens là mais aussi sans volonté, flemmard, négligé…comme si forcément on était gros parce qu’on foutait rien de ses journées ou qu’on avait aucune volonté face à la nourriture, voir qu’on est inconscient, voir qu’on est débile tout court (peut être tout ça réunis ???)…alors forcément entre l’aspect moche du truc et l’aspect glandeur il faut OBLIGATOIREMENT agir…et avec leur remarque ça fait très : « ha ben enfin, ouf tu t’es prise en main, il était temps…je sais pas pour vous mais perso c’est comme ça que je le percevais et qu’on me le faisait percevoir :( …et que c’est destructeur ça…je met au passé car moi j’ai cédé au dictat et je suis vide tombé dans un engrenage avec régime de plus en plus excessif et pertes de poids trop forte…mais j’ai eu de la chance car mon mari m’a chopé entre 4 yeux pour m’expliquer deux, trois petites choses avant que cela n’impacte ma santé….

    ha si les gens pouvaient s’occuper de leurs fesses plutôt que de lorgner celles des autres !!!

  151. #151 Charlotte le 18 novembre 2013 à 19 h 14 min

    Typiquement le genre de réflexion qui me gênaient pendant mon anorexie…
    Et typiquement le genre de réflexion qui me gène vis-à-vis de la perte de poids de mon père qui est due au stress (le pauvre bonhomme pèse peu part rapport à sa taille, j’en viens même à le féliciter quand il prend 3 grammes !!)

  152. #152 gwen le 18 novembre 2013 à 19 h 24 min

    Bien heureuse de lire et de voir enfin que l’on peut se sentir belle, femme et séductrice avec des formes, on ne le dit jamais assez !!!! je travaille dans un milieu où la minceur, le bling bling et l’apparence sont des diktats en oubliant carrément que la femme est bien plus complexe et intéressante au delà de son apparence et de son physique !! suite à une vilaine maladie, j’ai perdu plus de 10 kg et toutes les bouffones de mon taff sans le savoir me trouvait magnifique……j’ai enfin retrouvé tout mes kilos et j’en suis fière et surtout je sens enfin se reposer les regards mâles sur moi, car il ne faut pas l’oublier : la gente masculine aime les formes, aime les rondeurs, le charme et aime par dessus tout que l’on se sente bien dans sa peau bien avant de préférer une ficelle dans leur lit……car ils aiment faire joujou avec de la matière nos hommes ! Bravo pour cet article !

  153. #153 liliebrunette le 18 novembre 2013 à 19 h 26 min

    Merci pour cet article. Ils devraient etre reconnus d’utilité publique ;) bises

  154. #154 ClémenceL le 18 novembre 2013 à 19 h 27 min

    Je suis tout à fait d’accord avec ton propose Hélène. Et ces reflexion valent pour tout le monde. Je suis quelqu’un de nature mince, c’est comme ça, j’aimerai bien être plus pulpeuse, que veux-tu on n’est jamais satisfaites de ce que l’on a. Mais je traverse en ce moment une période très difficile prsychologiquement donc j’ai encore maigri, ce qui commence à m’inquièter car je ne maitrise pas cette perte de poids dûe à l’anxiété et au stress. Et il y a toujours quelqu’un pour me répondre : te ne plains pas tu es mince tu as de la chance ou quelle chance de perdre du poid comme ça. MAIS NON! ce n’est pas un poids dans lequel je me sens bien et qui ne rime pas avec « bien dans ma peau ». Les gens voient définitivement la minceur comme un signe de bonne santé mais il faut savoir voir plus loin que le bout de son nez et surtout de ce que la société essaie de nous faire rentrer dans le crâne.

    Merci pour cette reflexion.

    Clémence

  155. #155 Caroline le 18 novembre 2013 à 19 h 30 min

    Pdt 10 ans on m a demande « ben alors?? Il serait tant de vous y mettre!!! »
    J ai repondu pdt des annees en ravalant mes larmes  » oui oui on y travaille.. »
    Jusqu au jour ou c est sorti direct  » Mon mari est sterile. Du coup on couche que pour le plaisir. Une autre question?  »

    Les gens font des generalites tout le tps… C est comme ca… Moi qd je maigris ma mere ( qui ne fait pas ds la demi mesure…) pense que j ai le sida… Normal!

    Non mais sinon?? T as maigri? :D hahahaha

  156. #156 Goelen le 18 novembre 2013 à 19 h 35 min

    Hélène, un grand merci!
    J’ai enfin compris, grâce à tes mots, pourquoi cette question me mettait mal à l’aise sans que j’arrive à savoir pourquoi.

  157. #157 sylvie;-) le 18 novembre 2013 à 19 h 52 min

    si tu n’existais pas il faudrait t’inventer ;-) une journée de galère et enfin je passe un bon moment en lisant ton billet! je retiens le truc de répondre que tu as pris 2 kg!
    j’ai déjà vu des petites filles mises au régime à 4ans terrible quand la petite te répond qu’elle ne PEUT (pas ne veut) pas prendre le biscuit de la récré …surtout quand la petite est tout sauf grassouillette!

  158. #158 Emman le 18 novembre 2013 à 20 h 14 min

    Quel bonheur de te lire Hélène! Loin des clichés, des tabous qui sont souvent affichés sur les blogs mode/beauté! Vraiment c’est tout con mais ça fait plaisir de lire du vrai! Merci :)

  159. #159 Marine le 18 novembre 2013 à 20 h 15 min

    Bonjour Hélène !
    C’est bien vrai ce que vous dites !!
    Pour ma part, c’est l’inverse, je ne grossie pas en mangeant évidemment tout ce que je veux ! ( je sais c’est très énervant). Et les réflexions du genre : « tu n’es pas anorexique ? », je les ai entendu plus d’une fois !
    Tant que l’on se sent bien dans son corps, je ne vois absolument pas ce que ça peut faire !
    J’ai fini par me dire que c’était de la méchanceté gratuite et que ces gens là ne méritait aucune attention.
    Les personnes ont tendance à juger les autres trop rapidement, sans même les connaître, parce qu’au fond c’est tellement plus facile que de se regarder !
    Bonne soirée

  160. #160 Rachelle le 18 novembre 2013 à 20 h 17 min

    Mariana: « je me dis que moi à leur place, aussi belle que je me trouve, je continuerai à penser qu’il serait meilleur pour mon corps que de le faire mincir et lui faire atteindre un poids qui ne lui fasse plus de mal.. :) »
    -> on voit bien que tu ne sais pas du tout de quoi tu parles. Ce n’est pas parce que tu ASSUMES tes rondeurs que n’est pas conscient de l’impact qu’elles peuvent avoir sur ta santé. Ce n’est pas parce que TOI tu as un métabolisme « facile » que c’est le cas de tout le monde. En matière de poids, ce n’est pas forcément parce qu’on veut, qu’on peut… tout un tas de facteurs, et notamment la génétique, les hormones, et j’en passe jouent sur le poids d’une personne. Sors-toi de la tête le cliché de l’obèse qui passe ses journées à manger des chips et du coca…

  161. #161 ceseraaudreyetpuiscesttout le 18 novembre 2013 à 20 h 17 min

    Pfiou, ça fait du bien de lire ça,ça fait écho! Je ne suis pas très épaisse, quelques kilos de plus seraient sûrement les bienvenus mais je ne grossis pas. Et je ne supporte plus les réflexions sur mon poids « tu as encore maigri toi! » avec un regard empreint de pitié et un jugement sous-jascent. Et si j’avais un soucis de santé, ils se permettraient aussi?? Du coup j’envoie bouler les gens, ça devient compliqué à gérer^^

  162. #162 Frenzy le 18 novembre 2013 à 20 h 19 min

    Ah Hélène comme je te rejoins là-dessus!
    Même si j’ai souvent rencontré le problème » inverse »mais ça revient au même, exactement : j’ai toujours été très mince, malgré un gros appétit (un vrai gros appétit hein, vaut mieux m’avoir en photo comme on dit!), c’est comme ça et puis voilà, mais bon on voit que je m’affame pas, j’ai des bonnes joues, pas d’os apparents ni rien ; mais je maigris facilement quand je ne vais pas bien, même si je mange normalement…
    Bref, il y a une dizaine d’années, à la suite d’une rupture sentimentale très hard , une copine me revoit après quelques semaines et la 1ère chose qu’elle me dit c’est « ooohhhh rolala qu’est-ce que tu as maigri c’est terrible »…Ouais, merci, j’avais pas remarqué :)) Ça m’a tellement gonflée que je n’ai même pas répondu et j’ai écourté sa visite parce que là, vu ce que je vivais (et dont elle était parfaitement au courant évidemment) je n’avais pas envie de me forcer à être sympa. Je vivais mal cette perte de poids car d’abord c’était pas joli et puis ça résultait d’une grosse souffrance. Comment a-t-elle pu être aussi maladroite? Je me le demande encore!
    Comment peut-on oser dénigrer le physique de quelqu’un de cette façon? C’est quelque chose qui me scandalise vraiment. Si je veux un avis je le demande, si je ne demande rien merci de me foutre la paix !
    Et pour moi, le fameux « t’as maigri, non? », c’est exactement ce que tu dis: une façon insidieuse de dire quelque chose de déplaisant.
    Je crois qu’il ne faut pas hésiter à répondre énergiquement quitte à paraître agressive.
    Désolée j’ai été un peu longue :/
    J’aime beaucoup ce genre de billets ;)
    A bientôt!

  163. #163 Miche le 18 novembre 2013 à 20 h 21 min

    BRAVO, MERCI!!
    Tout est dit!!

  164. #164 Libelluledor le 18 novembre 2013 à 20 h 37 min

    Vraiment merci aux commentaires, je me sens soutenue! C’est un sujet sensible pour moi (c’est du côté de ma belle famille) et je ne pensais pas qu’en écrivant sur ce blog, je me serais sentie aussi touchée… Ah Hélène, ton blog, c’est plus que du maquillage et des jolies choses!

  165. #165 lara75 le 18 novembre 2013 à 20 h 38 min

    coucou!
    Je comprend ton point de vue sur le sujet, mais je pense que quoi qu’il se passe on ne plaira forcément pas à tout le monde. Personnellement j’ai une corpulence assez mince, pas maigre mais mince, je mange équilibré et à ma faim, je fais du sport, me sens bien dans ma tête. Ça ne m’a pas empêché de me faire traiter de grosse ou de squelette dans la rue. Bref il faut vivre pour sois-même.
    bises

  166. #166 Mariella le 18 novembre 2013 à 20 h 42 min

    ha oui, je reviens … – flanquez-là dehors et elle revient au galop celle-là –
    Après une tentative d’explication – vive la minute psycho !!! j’ai repensé à un ami qui pour cause de diabète a du faire un régime et perdu 30 kg … bon aujourd’hui il se qualifie de « maigre » par rapport à son état d’avant (alors qu’il devrait dire « mince ») … « maigre » c’est vraiment moche comme mot mais sémantiquement déjà dire « maigri » c’est négatif. Pour moi, maigrir c’est franchement pas un verbe positif … Je vous épargne le dictionnaire, mais en résumé « maigre » c’est quelqu’un qui mange de chair > osseux , décharné … !!!

    Bon, sur ce j’ai hâte de voir la sélection de demain ;-)

  167. #167 Mariella le 18 novembre 2013 à 20 h 44 min

    Mariella: heuuu oups, mais « mange de chair » ça ne veut rien dire …. à moins qu’inconsciemment j’ai voulu dire quelque chose :-)
    Bien sur vous comprendrez « manque de chair » !!!

    Bon bon, promis je retourne bosser … non mais c’est pas sérieux du tout !!!

  168. #168 karkarmadison le 18 novembre 2013 à 21 h 05 min

    Hélène et les filles du blog,
    En tout premier je reviens sur la photo proposée en illustration de l’article. J’en suis ravie, son esthétisme est incroyable, comme une peinture italienne de la renaissance, j’ai été projeté dans un autre temps, un autre monde en la regardant. Rien que pour cela, merci beaucoup.
    Je pense que la représentation du corps de la femme par la société est tellement codée que c’est difficile d’exister paisiblement en dehors. J’ai remarqué que une des exceptions pour éviter toutes remarque sur son poids, c’est l’ELEGANCE et j’ai pas dit la beauté.
    Alors, bien évidement, avant de devenir une élégante ça passe forcement par une acceptation de son corps, de ses formes, mais une fois ce parcours accompli qu’elle délivrance.

    Voila pour ma petite contribution, juste autre chose, c’est jamais les hommes qui me font ce genre de remarque, je suis même persuadée qu’ils ne voudraient pas du tout me les voir en moins mes 2 kg !!! …..

    Merci hélène pour ton ELEGANCE ;-))

  169. #169 Jessica le 18 novembre 2013 à 21 h 10 min

    Magnifique post et magnifique photo !

  170. #170 Elodie le 18 novembre 2013 à 21 h 14 min

    Coucou Hélène,

    Personne n’aurait pu mieux résumer cet exemple de grande délicatesse de l’Homme… Ou plutôt de la Femme ! Parce que j’ai la nette impression que ce sont des réflexions typiquement féminines.
    Une femme peut être ronde et bien dans sa peau, mais non apparemment ça dérange ! Ca dérange quoi et pourquoi ??

    Ton dernier paragraphe est très juste et les gens l’oublient car tellement obnubilés par l’esthétisme : la santé. La perte de poids est en général mauvais signe…
    Sans parler du fait que ces petites phrases lancées l’air de rien peuvent être dangereuses et non pas sans conséquences.
    Depuis ado, je souffre de troubles alimentaires (anorexie, boulimie) et lors de périodes « difficiles », il m’arrive de perdre énormément de poids, c’est déjà assez dur psychologiquement mais quand en +, tous les gens que vous croisez vous le font remarquer, l’air émerveillé, c’est encore pire !
    Ou alors, aussi classe, il y a ceux qui ne disent rien, mais qui vous dévisagent de la tête aux pieds…

    Mais bon hein comme on dit  » si l’on devait mettre un point rouge sur la tête de tous les cons, le monde ne serait qu’un vaste de champ de coquelicot ! »

    Sur ce, bonne soirée Hélène !!!

  171. #171 Vanina le 18 novembre 2013 à 21 h 17 min

    très jolie photo et très jolie tenue ! perso, que la personne fasse 36 ou 46, c’est le style, l’allure , le carrisme que je regarde.

  172. #172 laura lohlah le 18 novembre 2013 à 21 h 25 min

    Ma chère Hélène si tu avais besoin de maigrir ça ce saurai, combien de fois tu nous à dit « je fait du sport mais pas pour maigrir », je mange ce que je veux … bla bla bla.

    Bien sur que tu te fiche de maigrir, t’es magnifique et tu as plus de 40 ans. Combien de fois j’ai montré tes vidéos à de la famille en faisant deviner ton âge. C’est trop drôle ils tous entre 30 et 35 ans. T’es pas grosse, tu es harmonieuse ! Et je ne pense pas que cette magnifique veste (bordel quelle merveille) irai aussi bien à une brindille.

    Moi je suis grande et je suis ronde. Je suis bien dans ma peau mais je fait quand même régime (plutôt un rééquilibrage alimentaire avec weight watchers) pour ma santé. Et en parlant avec mon docteur je lui ai bien dit « Ne croyez pas que mon but est de peser 60 kilos, je fait presque 1,80cm et j’aime être imposante, les femmes rondes sont les plus belle du monde », il m’a répondu  » vous dites ça car vous êtes ronde! »… J’ai changé de docteur immédiatement !

    Pour ce qui est du « Oh mais t’as maigris », personnellement il n’y a rien de pire pour me mettre mal à l’aise et j’ai la même réaction que toi… « ha bon? pourtant j’ai pris quelques kilos, on ce fait des bon restos en ce moment » haha.

    En tout cas Hélène, merci de nous parler de ce genre de chose, ça change :-)

    Bisous

  173. #173 Hélène le 18 novembre 2013 à 21 h 26 min

    Amg: merci à toi !

    Malika: si si, tu as bien perçu, j’y suis sensible aussi ;-)

    Malika:
    Morsli: Asos, il y a un an ;-)

    Alex24: la société française est obsédée par la norme, il ne faut surtout pas que la moindre tête dépasse du rang, dans aucun domaine. C’est lamentable et arriéré.

    Elya: « l’état du corps était nié au profit de l’image » : c’est très intéressant ce que tu dis là.

    Marine: cette vidéo est dans ma sélection You Tube de demain ;-)

    Pixie: sans aucun doute, les enfants sont d’une cruauté étonnante et leurs victimes peuvent garder longtemps des séquelles de cette cruauté.

    Lise: « Sauf si on fait le même poids que l’ensemble de son entourage, il y aura toujours quelqu’un qui aura à redire sur notre poids » : hélas, tu as raison.

    Vero Bisontine: tu as été sympa avec elle, moi quand on me dit ça (régulièrement) je réponds : ah non, je suis juste grosse.

    Iris: merci à toi pour ton commentaire !

    Hanneton: ahah, bien vu ;-)))

    Mélanie: oui les gens très minces en prennent plein la tête aussi (parce que les autres sont jaloux).

    adélie: ça me scandalise de lire ce genre de chose, comment les gens peuvent-ils être aussi insupportablement privés de cerveau ?

    Nathalie: rassure-toi tout de même, ça m’a pris du temps d’en arriver là ;-)

    beaber: c’est sûrement au sein des familles que c’est le pire et que ça fait le plus de dégâts.

    Gagou: bah oui, il y a plein de gens minces qui sont moches ;-)

    Olivier: oui la société devient dure avec les mecs aussi :-( (vive les Tuc bacon ! ;-)

    Cécile de Brest: aïe, je suis désolée que ton job te pompe à ca point !

    madjin: tu as raison, il y a parfois aussi le côté « ah ben c’est pas trop tôt », dans cette question soit-disant innocente.

    gwen: je n’ai pas écrit cet article par rapport au regard masculin, qui m’est absolument indifférent.

    Goelen: ah je suis bien contente si ça sert !

    sylvie;-): ça, ça me rend dingue, je considère ça comme de la maltraitance sur enfant et ça me donne envie d’appeler la Ddas… (et l’HP pour enfermer les parent).

    ceseraaudreyetpuiscesttout: tu peux tenter le « ah ben tu sais, la chimio » évoqué plus haut, mais il faut oser ;-)

    Frenzy: « Si je veux un avis je le demande, si je ne demande rien merci de me foutre la paix ! » : je pense tellement comme ça !

    Libelluledor: c’est souvent la famille la pire pour ça (et la belle famille encore pire, bien sûr).

    karkarmadison: tu as raison, l’élégance échappe à tout ça.

    Elodie: « si l’on devait mettre un point rouge sur la tête de tous les cons, le monde ne serait qu’un vaste de champ de coquelicot ! » : ;-)))

  174. #174 scrat le 18 novembre 2013 à 21 h 37 min

    Bonsoir Hélène,

    Tout d’abord merci pour cet article ô combien censé!

    La minceur est un sujet qui me touche de près. Ma grande sœur est anorexique depuis des années (15 ans maintenant). Cela a commencé avec les travers et clichés classiques liés à cette maladie (obsession de la balance, sport à outrance, phobie du gras et j’en passe). J’étais jeune à l’époque et très maladroite quant à l’approche de ce fléau qui la touchait. Jusqu’au jour où j’ai moi même été victime de l’anorexie. L’élément déclencheur à été une prise de poids rapide: 12 kilos en 10 mois suite à des déconvenues d’adolescente…pff. Je n’avais aucun problème avec mon alimentation auparavant (50 kilos pour 1m62). Après moult régimes, forums, diététiciens, etc je n’arrivais pas à mon souhait le plus chère à ce moment là : reperdre ces 15 kilos LE PLUS VITE POSSIBLE. C’est suite à cela que j’en suis arrivé à une restriction alimentaire drastique en ingurgitant à peine 600 calories par jour!! J’avais 19 ans et cela a duré 1 an et demi. Je suis arrivé au poids de 42 kilos pour 1m62. Je m’en suis sortie quasiment seule mais aussi avec les livres du Docteur Zermatti. C’est vraiment grâce à lui que je n’est plus eu aucun problème quant aux rapport à mon corps et mon poids (de forme).
    Cependant , et pour faire le lien avec ton article, j’ai du faire face ces derniers mois à des soucis financiers qui m’ont contraintes à ne pas pouvoir manger à ma faim. Ironie de l’histoire: ce n’est plus moi qui choisissais de ne pas manger pour maigrir mais un facteur totalement indépendant de ma volonté m’imposais cette sous alimentation. Alors bien entendu au boulot les « tu as maigri » ce sont mis à pleuvoir, dans la famille aussi. Et que penser et n’avoir qu’une seule envie de dire que bordel ce n’est pas de mon désir/choix/besoin de me voir résolue à subir cette perte de poids!! Aujourd’hui cela va un peu mieux financièrement et je commence petit à petit à reprendre mes kilos perdus. Mon but est de revenir à mon poids de forme qui est de 55 kilos pour un 38. C’est comme ça que je me sens le mieux et c’est le principal. Je suis pourtant toujours entouré de personnes qui on un réel souci avec leur poids et leur corps. A 30 ans ma sœur n’est plus dans une anorexie « classique » (je sais que cela se traduit de tas de façon différentes), elle pratique désormais des courses sportives au niveau professionnel et je vois les ravages que cela a sur elle. Le culte du corps, la course (haha) à une alimentation toujours plus saine (ce qui ne me gêne aucunement quand cela est abordé dans un contexte sain justement) et l’auto-persuasion que tout cela la contente et la rend heureuse… J’espère qu’elle aura un jour le dé clique comme je l’ai eu… Une de mes collègues est de son coté soumise au diktats de la maigreur que nous véhicule la société. Ces discours et pensées sont horrifiants et ne manquent pas de me faire bondir à chaque fois que je les entends.
    C’est utopique de vouloir qu’un jour les gens se délaissent de toutes ces obsessions alimentaires, de ces perceptions scabreuses qui ne font que crées de la frustration, de la jalousie et de l’animosité entres elles. Et pourtant…

  175. #175 Manon le 18 novembre 2013 à 21 h 49 min

    Les choses changent, la preuve en sont les nombreux commentaires que je lis ce soir sous cet article (à ce propos Hélène, tu es absolument superbe avec ce manteau, sooooo chic my friend !) .
    La vision du corps féminin obsède depuis toujours, et la femme d’aujourd’hui a une vraie conquête à mener pour retrouver SON corps, celui qu’elle aime et chérit, et non pas celui que l’on nous montre de façon extrêmement violente dans tous les magasines, clips vidéos et compagnie. A 19 ans, je souffre de tout ça : le prix de la « minceur » (a.k.a maigreur en devenir) est terrible, et mon compagnon souffre avec moi de me voir baver sur une tarte tatin sans que j’ose me permettre de la toucher autrement qu’avec des yeux meurtris. Tes articles sont libérateurs, et les commentaires de tes lectrices tout autant. A la gloire du plaisir, du saucisson et de la laitue, bonne soirée à toutes, parce que toutes les femmes sont sublimes, quoi qu’en disent les autres et notre balance maudite.

  176. #176 Camomille le 18 novembre 2013 à 21 h 53 min

    Libelluledor: Je ne connais pas ta fille mais quand on est aimée comme ça de sa maman on est forcément la plus belle!

  177. #177 Hélène le 18 novembre 2013 à 22 h 01 min

    scrat: Zermati est un grand bonhomme, moi aussi il m’a beaucoup apporté.

    Manon: « A la gloire du plaisir, du saucisson et de la laitue » : bien vu ;-)

  178. #178 Camomille le 18 novembre 2013 à 22 h 04 min

    Merci Hélène pour cet article. Moi c’est le contraire je suis un petit gabarit qui s’assume (je précise). Mais ça n’a pas toujours été le cas on m’a souvent demandé mon régime et à un mariage j’ai répondu: »bah oui je cherche ABSOLUMENT à faire un 34 et à ne pas trouver de fringues pour m’habiller, ne pas avoir de cul et les joues creuses. Mais au fait la mariée c’est pas moi d’onc ne me regarde pas si je te dérange »
    C’est terrible les gens on n’est obligé d’être agressive alors qu’au fond moi je veux juste vivre ma vie! Mais au fond on s’en fout parce que nous sommes toutes des princesses ou des Maléfices (qui est la plus belle méchante de disney au passage) ; )

  179. #179 Camomille le 18 novembre 2013 à 22 h 05 min

    Ah désolée pour les coquilles et les fautes je suis fatiguée

  180. #180 Dadi le 18 novembre 2013 à 22 h 22 min

    Aaah les français et l’obsession de la minceur…
    Cela me fait penser a ma mère qui me demande souvent « Mais, tu n’aurais pas dégonflé ? » (car elle ne peut pas dire « maigrir » puisque elle me considère comme grosse par rapport a elle, tous les mots incluant maigre ne sont donc pas dans son vocabulaire quand elle s’adresse a moi).
    Ou encore, à un rdv obligatoire a la médecine du travail, le médecin me demande ma taille (1m77), et il me pèse, et a l’époque je faisais 70kg, il me regarde avec un visage grave et me dit (roulement de tambour) que je devrais perdre 10 kilos pour être en meilleure santé… 10 KILOS bon sang, avec ça je n’aurais plus que les os sur la peau,et cela se dit médecin…
    Enfin bref tout ça pour dire que le plus important est d’être bien dans son corps et ne pas croire toute ses foutaises d’IMC et le dictat de la minceur.

    (J’en profite pour dire que ton manteau est SUBLIME)

    Bonne continuation Hélène, j’aime beaucoup ton état d’esprit !

  181. #181 Stefi34 le 18 novembre 2013 à 22 h 25 min

    Bonsoir à toutes, sujet très intéressant qui fait beaucoup réfléchir. En ce qui me concerne, je ne me permettrai jamais de foncer tête baissée pour parler sans en connaître un minimum sur la personne. Ce qu’il faut c’est se sentir bien dans son corps qu’on soit mince, maigre, gros, grand, petit etc et c’est ce qui transparaît quand on te lit Hélène . J’en ai d’ailleurs eu l’expérience il y a quelques temps avec ma belle sœur qui a pris du poids. J’ai discuté avec elle au calme et elle m’a confié avoir été blessée par des propos très durs de ses proches, qu’elle ne se sentait pas forcément bien et que ça ne l’aidait pas Je lui ai simplement conseillé d’aller voir un nutritionniste mais seulement quand elle sera prête a affronter la situation.
    C’est quand même chiant ce dictat de la minceur. Pourquoi une femme grosse ne peut pas être belle alors que beaucoup d’hommes vont la trouver désirable. Il en faut pourtant pour tous les goûts !!! Pourquoi on devrait tous se ressembler?

  182. #182 Laure le 18 novembre 2013 à 23 h 09 min

    Merci pour cette pensée Hélène !
    Elle me fait songer à un récent rendez-vous (mais pas chez mon médecin habituel).
    Je monte sur la balance, il me mesure (1m69 / 74 kilos) : « Ah, Mademoiselle, il faudrait perdre 4-5 kilos ». Le mec ne me connait pas mais il sait que je dois perdre du poids, j’en reste bouche bée…

    Même chose chez le gynéco dernièrement, montée sur la balance, 74 kilo, réaction du praticien : « Ah, vous avez pris un kilo depuis la dernière fois, il faut faire attention ! »
    Personnellement, un kilo en un an j’appelle ça de la stabilisation, et encore, peut-être que je n’avais juste pas fait caca ce matin là ! Evidemment, je n’ai pas osé lui répondre ça, mais j’aurais dû.

    Qu’on me laisse tranquille moi et mes kilos, merci.

  183. #183 Valou le 18 novembre 2013 à 23 h 22 min

    Hélène Merci pour ce post parce que tout d’abord tu es radieuse et ensuite parce que tu fais honneur aux femme, aux vraies femmes vivantes, plantureuses et qui refusent les diktats de la minceur à tout prix. Il suffit de regarder une femme de Boticelli et une femme squelettique des magazines de mode pour se rendre compte de quelle est la plus belle. Alors merci à toi pour tes humeurs et les choses tellement justes que tu dis à la place de nous les silencieuses .
    Et si je eux me permettre je t’embrasse fort
    Valérie

  184. #184 nath le 18 novembre 2013 à 23 h 28 min

    Mise a part le probleme de fond qui a été soulevé. . j’aime bcp ton style syr cette photo! Bisous

  185. #185 clémentine le 18 novembre 2013 à 23 h 39 min

    Pixie: je suis désolée de ce qui t’es arrivé à l’école mais si tes parents t’avaient mise au régime, probablement que tes tortionnaires auraient trouvé une autre raison de s’en prendre à toi. Les enfants sont souvent un magnifique exemple de ce qu’est la société. Ils absorbent tout sans vraiment de recul ou d’esprit critique.
    Un exemple tout bête. Mon fils a 4 ans et il est en plein dans la phase où il pose des questions gênantes. Notamment en pleine rue : « Maman pourquoi elle est grosse la dame? » A cette question beaucoup de personnes rigolent ou sont tellement mortifiees qu’elles ne repondent rien. Quand mon fils m’a demandé ça, j’ai pris le parti de surmonter ma honte première et de lui répondre. Je lui ai dit un truc du genre: « tout simplement parce que dans la vie il y a plein de personnes différentes. Tu vois bien toi tu es bronzé Maman elle est blanche, la dame est ronde (j’ai pas réussi à redire grosse malgré tout) et a de jolis yeux bleus.  » comme mon fils est métisse j’ai pu lui renvoyer sa propre différence et il a bien compris.
    Ça ne veut pas dire qu’il ne se moquera jamais de personne mais je préfère prendre le taureau par les cornes pour éviter qu’il ne soit pétri de préjugés comme le sont déjà certains enfants à son âge.

    Désolée pour cette longue digression. Et je précise évidemment que je ne donne pas de lecons d’education. Je dis juste ce que moi je fais avec mon fils, je ne prétends en rien que ce soit parfait.

  186. #186 Luna le 18 novembre 2013 à 23 h 50 min

    Je vois que le sujet fait réagir, c’est cool, et merci Hélène de l’avoir lancé.

    Mon avis rejoint celui de bien des commentaires alors je ne vais pas juste tout répéter.
    Mais pour illustrer ça, il y a peu de temps je regardais des photos qui dataient un peu avec une amie, et cette dernière en me voyant sur une photo me sort « dis-donc, t’as maigri depuis ce temps là, je suis contente pour toi, tu vas vachement mieux maintenant ».
    J’ai tilté direct sans savoir quoi dire pour autant: déjà, d’où vient cette association de « j’ai perdu du poids donc je vais mieux »? En quoi serait-ce un automatisme? Je n’avais jamais émis l’idée que je voulais perdre du poids, ça n’a jamais été une volonté, donc tout ça ne repose sur rien. Il y a un jugement implicite derrière cette phrase qui me déplaît. Malheureusement ça fonctionne comme ça dans la tête de beaucoup de gens. C’est fou quand on pense que dans beaucoup de sociétés (comme dit plus haut) la rondeur est symbole de bonne santé.

  187. #187 broceliande le 18 novembre 2013 à 23 h 56 min

    Babette: Hélène: bien vu Babette ! et oui Hélène ma propre mère et comme ça , elle refusée de faire les magasins avec moi parce que elle avait honte de moi , et j’en passe et des meilleurs , ça ma toujours poursuivit , n’empêche que !! les hommes mariés à des femmes minces , font souvent des sourires en douce aux femmes rondes !! et toc !!

  188. #188 leya le 19 novembre 2013 à 0 h 15 min

    Bonjour,

    Moi on me demande souvent si je suis enceinte alors que j’ai toujours eu du ventre… et comme cela m’agace et que je suis une grosse gamine parfois je réponds « non non, mais j’ai manger…  »
    Et encore je me trouve gentille… Mais qu’est ce que c’est agaçant !!

  189. #189 Sweetavril le 19 novembre 2013 à 2 h 27 min

    Wouahou! Tous ses commentaires!
    J’en ai lu quelques uns et je prendrai plus de temps pour les lire tous. Le poids est un sujet sensible pour moi, il y a des choses fortes intéressantes à lire du point de vue des autres lecteurs/lectrices. Je suis contente d’avoir lu ton article Hélène car pour moi il contribue à casser ce cliché du poids plume qui serait le poids idéal.

    Quand j’entends des gens me dire ‘Tu as maigri. » ou alors « Dis donc, tu flottes dans ton pantalon! » bon déjà ça m’énerve parce que je suis en bonne santé malgré mes 50 kilos (merci bien) mais surtout je culpabilise en me disant « T’as assez mangé ces derniers temps? » alors que je m’alimente sainement et en quantité suffisante.
    Les gens ne voient pas toujours que derrière cette silhouette s’est caché pendant des années un grand mal-être (non, ne sortez pas les mouchoirs je pense que d’autres ont vécu bien pire) et une volonté de changer. Un pour ma santé (perdre 2 kg en 24h quand je suis malade c’est difficile pour m’en remettre), deux pour le look (le thigh gap? je trouve ça trop moche, c’est ce que j’ai toujours voulu « combler » chez moi). Car oui, pour certaines personnes prendre du poids n’est pas chose aisée. Je n’y arrive pas, pourtant je fais beaucoup de sport pour construire « du muscle » et je mange plus que mes collègues… Les résultats arrivent mais très lentement.

    J’aimerais dire un truc aussi. J’ai dans ma tête l’image des filles minces qui snobent les « rondes ». C’est peut-être faux, c’est peut-être vrai. Comme tout cliché ça reste à démontrer mais c’est présent dans l’esprit des gens. Alors faisant partie des filles « minces » je revendique le droit de ne pas être considérée comme ça. Avoir des formes pour moi ce n’est pas être grosse mais avoir des atouts pour charmer les hommes ;) Quand je regarde une fille ronde je suis plus jalouse de ses formes généreuses que médisante sur un « surpoids ».

    Cet article m’a donné à réfléchir et à exprimer ma vision des choses. J’espère que ça contribuera à faire évoluer les choses.

    Merci Hélène pour cet article.

  190. #190 Maria le 19 novembre 2013 à 2 h 31 min

    Tout a fait d’accord avec toi!

  191. #191 Sephora le 19 novembre 2013 à 3 h 01 min

    C’est dans ce genre de petites choses qu’on voit à quel point la beauté est subjective selon les cultures. Je fais un 38, je ne suis certes pas grosse mais je ne suis pas mince non plus – franchement pas le genre à me priver d’un McDo’ si j’ai envie. Pourtant à chaque fois que je vais en Egypte voir la famille de mon père, j’ai droit à « Seigneur Dieu! Sainte Marie! tu as encore maigri depuis la dernière fois! » suivis de regards de pitié, puis de toutes mes tantes qui courent en catastrophe à la cuisine pour me préparer 6kgs de nourriture.
    Perso je prends ça avec humour. Je sais qu’ils ne pensent pas à me vexer.
    La morale que j’en tire, c’est que quelque soit mon poids, y’en aura toujours un pour me dire que « une femme ça doit avoir des formes » et un autre pour me dire que « C’est quand même plus élégant pour une femme d’avoir un tigh-gap ».

    C’est pas tant que le dicta de la minceur qui m’énerve que cette volonté monstrueuse de vouloir codifier la beauté. « Le visage ovale c’est le visage parfait ». « La forme X, c’est le corps parfait ».

    Remarque, c’est pas réservé aux femmes. Un mec,un vrai, c’est connu, ça a de larges épaules, minimum 20 cms dans le pantalon et ça porte pas de maquillage.

  192. #192 Rubis Road le 19 novembre 2013 à 6 h 21 min

    Bonjour Hélène, filles et garçons,
    Mon mari me dit que j’ai un problème dans le dedans de ma tête.
    Je ne vois jamais une fille « grosse ».
    Je vois une fille, point barre.
    Si les personnes qui m’entourent abordent le sujet de son poids, moi je rétorque qu’elle est charpentée, musclée ou qu’elle a peut-être de gros os ou un problème de santé, bref, le mot « grosse » m’insupporte.
    Je dis « elle est forte » mais en fait , je m’en fiche de son poids.
    Je vois bien qu’elle ne taille pas du 36 et je ne me voile pas la face, mais je m’en fout mais d’une force qu’on a du mal à imaginer.
    Je ne cherche pas l’esthétique chez les gens que je croise en fait, je cherche le beau en eux et je le trouve toujours.
    Le laid est tellement évident, que l’on n’a pas à le chercher, il saute aux yeux et c’est bien plus laid qu’un bourrelet, si gros ou si visible soit-il.
    La minceur ou l’embonpoint, peu importe, si la personne se sent bien, si elle s’aime.
    Il parait que l’on ne se voit pas tel que les autres nous voient. Je crois que c’est vrai.
    Les gens se sentent mal dans leur peau parce que la société a posé des étiquettes sur tout et sur tout le monde.
    C’est à chacun(e) de brûler ces étiquettes.
    PS : Tout ce que je dis pour les filles, je le pense aussi pour les garçons, ben oui.

  193. #193 Hélène le 19 novembre 2013 à 8 h 56 min

    clémentine: ma soeur a répondu le même genre de chose à mon neveu qui claironnait « Maman pourquoi elle est noire la dame ? » (bieeeen embarrassant ;-).

    Luna: ah oui le « tu vas vachement mieux » est gonflé, à la limite « je te préfère comme ça », mais supposer que qqn va mal quand il a du poids en plus, c’est assez délirant.

    leya: moi je réponds « non je suis juste grosse » ;-) Les gens sont horriblement gênés, et comme j’ai mauvais fond je rigole intérieurement ;-)

    Sweetavril: merci à toi pour ton commentaire ;-)

    Sephora: j’aime beaucoup tout ton commentaire, qui m’a notamment bien fait rigoler entre les 6 kg de nourriture et les mecs qui ne portent pas de maquillage ;-)

    Rubis Road: ce n’est pas donné à tout le monde, de s’en foutre de l’apparence physique des autres. Tu possèdes là une capacité précieuse et très respectable.

  194. #194 Nadynette le 19 novembre 2013 à 10 h 10 min

    Bonjour!
    Je me permets de vous rapporter une petite « anecdote ».
    Lorsque j’avais une dizaine d’années, on me traitait de grosse à l’école. J’ai fini par me dire que c’était vrai – dans ma famille, les problèmes de poids sont légion. J’engloutissais des tablettes de chocolat pour me consoler. J’ai commencé à adopter ce que j’appelle la  » nourriture-médicament ». D’ailleurs, encore aujourd’hui, manger quelque chose est la façon la plus rapide de me rassurer quand je me sens mal.
    Puis, bien des années plus tard, j’ai trié des photos. Je suis tombée sur celles de ce temps-là. Je me suis rendue compte qu’en fait je n’étais pas grosse. J’étais juste formée avant les autres (j’ai longtemps été la seule à avoir de la poitrine et des hanches. Or cela n’est pas être grosse). J’ai donc agi selon le stéréotype qu’on m’a martelé et c’est cela même qui a induit mon « désordre alimentaire ».

    A peu près à la même époque, j’ai consulté une nutritionniste parce que j’avais pris beaucoup de poids rapidement. Une fois que j’ai perdu un peu, mon poids n’a plus changé (d’ailleurs, je fais toujours le même poids depuis plusieurs années, que je m’affame ou que je mange normalement). La nutritionniste m’a alors expliqué que tout le monde n’est pas fait pour être mince. Que le poids « naturel » de pas mal de monde ne se situe pas nécessairement dans le « mince », mais dans plus ou moins que ça. S’infliger les pires tortures ne changera pas cet état de fait. Personnellement je suis absolument incapable d’être à vie au régime pour lutter contre ma nature.
    Certes, être en surpoids peut causer des problèmes de santé. Mais pour revenir à certains commentaires qui ont été faits, on peut aussi être malade à cause de la perte de poids. Ma maman a été un « cobaye » à la fin des années 80 pour la pose d’un anneau gastrique et elle en subit encore aujourd’hui les conséquences sur sa santé, même si on le lui a enlevé (je développe volontiers si cela intéresse quelqu’un mais c’est hors sujet de cet article).
    Bonne journée!
    :-)

  195. #195 Barenia le 19 novembre 2013 à 10 h 26 min

    Bonjour Hélène,
    Vous êtes ravissante et pleine de gaieté !!!
    J’adore vos compensés auriez-vous la gentillesse de me faire connaître la marque.
    Merci beaucoup et ne changez rien. A bientôt.

  196. #196 sophie le 19 novembre 2013 à 10 h 47 min

    Bonjour, je souhaite juste ajouter qu’on ne perd pas systématiquement du poids avec un cancer, après un traitement très lourd, j’ai pris trente kilos, et la prise de poids a commencé PENDANT les chimiothérapies.

  197. #197 Elana le 19 novembre 2013 à 11 h 56 min

    Tu as tout à fait raison, les gens sont trop traditionnels et pensent trop comme ça.
    En tout cas tu es magnifique et cette photo est très belle =), puis j’aime beaucoup ton style vestimentaire.
    Pour moi une vraie femme à des formes à l’instar d’une kate moss, ou d’une megan fox… ;-)

  198. #198 La Belle Boucle le 19 novembre 2013 à 12 h 17 min

    Bah tu sais ce n’est pas mieux qu’on a tendance à être mince, perso je fais un 36 et je ne sais pour quelle raison, mais parfois mon corps perd des kg, c’est comme ça, comme d’autres prennent 2 kg en regardant un éclair. Juste ce qui m’agace c’est qu’on me sors des « tu es trop maigre » « mange un peu voyons »
    Comme si je pouvais avoir ce contrôle sur mon corps…totalement n’importe quoi !!!
    à lire si tu veux, un livre BD qui fait du bien, qui parle des femmes et de leur poids, mince ou ronde, le livre « Dodue » D’Olivia Hagimont.
    Biz et une belle journée à toi

  199. #199 Carole le 19 novembre 2013 à 12 h 19 min

    Bonjour Hélène,
    Dans le genre remarque blessante, à l’inverse de « Tas maigri ? » : le PDG de la boite sort, tout guilleret au milieu du couloir où tout le monde passe, à une de mes collègues : « Bonjour Nathalie, alors on a lancé le petit troisième ? Félicitations ! »
    Réponse de la Nathalie, hyper gênée : « Euh, non, j’ai repris la cigarette, j’ai 5 kg de trop, JE SAIS… »
    Bon, voilà, comment perdre une occasion de se taire…..

  200. #200 Emilie le 19 novembre 2013 à 12 h 31 min

    Alors là, je suis tellement d’accord !!!
    Les remarques sur le poids, quelles qu’elles soient, même si elles partent d’une bonne intention souvent, j’ai du mal à les prendre comme des compliments.
    Il faut dire qu’avec une maman fine comme un haricot vert qui, petite, me disait que j’étais un boudin dès que j’avais 2 kg de trop et qui m’a mise au régime (tomate + oeuf dur jusqu’à la disparition des 2kg en question) dès l’âge de 5 ans, c’est un peu un sujet sensible chez moi.
    Résultat, à l’âge « adulescent », quand il m’est arrivé un petit traumatisme, c’est forcément dans les troubles de l’alimentation que je suis tombée (je suis passée par un peu tous). Et forcément, à un moment, après avoir été très mince, j’ai pris beaucoup de poids. Puis après quelques années, je suis sortie de ces troubles et j’ai naturellement perdu du poids, sans régime. Et là « Oh comme tu as minci, tu es jolie comme ça !! » (j’étais moche avant ?), etc… Ca partait d’une bonne intention mais c’était blessant.
    Plus récemment, j’ai perdu beaucoup de poids (que je reprends petit à petit) alors que je n’en avais pas besoin, juste parce que…j’étais malade. Et là, ont commencé soit les réflexions à base de « Oh tu as encore minci, ça te va bien ! » (euh non) pour certains, les « T’as trop de chance de pouvoir manger autant sans grossir » (trop de chance, oui oui), les réflexions masculines « Arrête de perdre, y aura bientôt plus rien à manger » (merci de me le dire, j’avais pas remarqué, mais au cas où, merci de me renvoyer cette image « non-désirable »).

    De mon côté, j’évite autant que possible de faire des remarques sur le poids des gens, même des amis, car je trouve qu’on est rapidement indélicat. A moins bien sûr qu’il ne s’agisse d’une amie qui m’a parlé d’un régime qu’elle fait (pour elle) et dont je vois effectivement les effets, mais en m’abstenant néanmoins de dire que je la trouve plus jolie qu’avant. Juste lui dire que ça se voit et qu’elle EST jolie, indépendamment de son poids…

  201. #201 Hélène le 19 novembre 2013 à 12 h 34 min

    Nadynette: « tout le monde n’est pas fait pour être mince » : exactement, pas plus que tout le monde n’est fait pour être châtain ou chausser du 42.

    Barenia: ce sont des Khrio, trouvées chez Sarenza l’année dernière.

    sophie: bien sûr, ce cas de figure existe aussi.

    Carole: c’est dommage qu’elle ait été gênée, c’était à lui de l’être…

    Emilie: ah oui je n’ai jamais dit à personne qu’elle était plus jolie en étant plus mince, juste qu’elle était plus mince (après avoir tout bien vérifié, en effet) ;-)

  202. #202 Bazinga- le 19 novembre 2013 à 13 h 13 min

    Fais quand même attention Hélène, je ne suis pas sûre que tous les gens qui posent cette question pensent de cette manière-là.
    On pourrait trouver que tu as maigri, te le dire, et pourtant penser que tu étais plus attirante avant.
    La terre entière ne déteste pas les gros. C’est vrai que « gros » est un mot qui peut faire peur, et c’est d’ailleurs ridicule. Parce que « gros » n’est pas une simple caractéristique, comme « brune » ou « blonde », mais a une connotation malheureusement péjorative que notre société nous a fait intégrer.
    D’ailleurs je suis vraiment contente que tu utilises ce mot sans complexe, parce que je pense que c’est comme ça que ça commence. Non, « gros » n’est pas une insulte.
    Tout en gardant évidemment à l’esprit que les « fils de fer » et autres « brindilles » en sont. Ce n’est pas parce que la société tend à « préférer » les minces que les filles minces à maigres doivent être blâmées et insultées, même quand on trouve ça moche. Je trouve ça aussi choquant de lire « je n’aime pas les gros tas » que « je n’aime pas les sacs d’os ».

    Bref, vous m’avez compris (enfin je crois).

  203. #203 Easy le 19 novembre 2013 à 13 h 18 min

    Et bien contrairement à beaucoup de personnes sous ce poste, ça me fait plaisir quand quelqu’un me dit que j’ai minci … Sans doute dû au fait que j’ai toujours été ronde, subit de sales réflections sur mon poids (à 7 ans l’infirmière scolaire a écrit à ma mère pour lui dire que ma situation était alarmante et en a profité pour me rabaisser par rapport à mes camarades) mais aujourd’hui j’ai 18 ans, j’ai repris quasi 10kg à cause de multiples choses et je le vis plus mal que jamais.
    Alors quand un(e) ami (e) ou quelqu’un de ma famille me dit qu’il trouve que j’ai minci, je suis sincèrement heureuse et prend cela comme une sorte de revanche sur toutes les réflexions que l’on m’a faites …

  204. #204 Hélène le 19 novembre 2013 à 13 h 18 min

    Bazinga-: j’ai écrit cet article en pensant à des personnes bien précises, et je sais qu’hélas j’ai raison pour ce qui les concerne…

  205. #205 Julie le 19 novembre 2013 à 13 h 22 min

    Salut Helene !
    Mon dernier commentaire remonte a ton dernier tatouage… Ca date, mais je suis toujours fidele chaque jour ! ;-)

    Je reponds a cet article, pour partager une petite anecdote, en rapport a ta reponse a l’une des commentaires de tes lectrices.
    En France, je suis ce qu’on appelle en surpoids. Or il y a trois mois, j’ai demenage en Afrique du Sud ou je travaille maintenant. Et par avance, PARDON pour l’absence d’accents, ici avec les claviers qwerty, je ne peux rien faire…) Ici, tout le monde me dit « Oh la la, regarde moi ces formes, quel corps parfait tu as ! » « Je n’arrive pas a croire que tu sois consideree comme trop grosse dans ton pays » ou meme « tu es trop sexy » (ce que je ne prend pas du tout pour un compliment, merci bien…!) En France, je n’ai jamais droit a ca, evidemment…
    Autant dire que mq self-esteem remonte un peu ici. C’est toujours flatteur d’entendre des compliments sur son corps (et pas un « t’as de jolis yeux… dommage que ton double menton vienne tout gacher, ouarf ouarf ») et c’est marrant de voir comme les choses sont percues d’une maniere differente dans d’autres cultures, ici, plus tu es bien en chair, plus tu es attirante.

    Cela dit, l’autre jour, une caissiere m’a dit « Are you expecting?! » C’est nouveau ca, premiere fois que j’y ai droit, j’etais vexee comme un poux. J’ai du ronger mon frein, mais j’avais envie de lui aboyer dessus a coups de : « De 1, je hais les enfants. De 2, je suis trop jeune. Et de 3, je suis juste grosse, et c’est tres tres grossier et irrespectueux de votre part de faire ce genre de commentaires abominables ».
    Apres peut-etre que je suis un peu trop sur la defensive (‘Tu sens bon aujourd’hui » – Donc les autres jours, je coince? Ou alors « Tu as change quelque chose niveau cheveux? C’est mieux! » – La c’est plus fort que moi, j’ai un pic d’immaturite et je reponds toujours « non, je les ai juste brosse/lave, connard ») (ok, c’est bas, mais ca me fait plaisir)

    Ce matin, je lisais un article dans un journal, parlant de cette nouvelle mode en France aupres des ados : le thigh gap. J’ai trouve ca vraiment terrifiant, l’objectif etant de pouvoir glisser une cannette de coca entre ses cuisses sans qu’elle ne reste coincee… Autant je suis extremement complexee, je hais mon corps, je ne sais meme pas si un simple stylo bic pourrait passer, mais quand je vois ca, je suis bien contente d’etre comme je suis ! C’est fou comme quelques paroles blessantes concernant l’aspect physique peuvent avoir des consequences nefastes sur l’esprit et ainsi forcer les gens a tomber dans ce genre d’adoration de la maigreur.

    Une de mes collegues, bien plus forte que moi (ironie du sort) et qui fait du sport a outrance ne cesse de me faire des commentaires sur mon poids, comme quoi je devrais arreter, que ce n’est plus possible, que je devrais aller a la gym avec elle le midi (et sauter la pause dej?!!) etc. L’autre jour, quand j’ai annonce « mes oeufs sont bientot perimes, je vais donc faire un cake feta-chorizo-olives » elle etait horrifiee et n’a eu de cesse de me dire que c’etait pas bon pour moi (d’un cote, j’aime pas gacher) (et j’aime trop le chorizo…)
    Qu’elle fasse du sport et des commentaires autant qu’elle veut. Je me sens peut-etre mal, mais je n’ai pas l’intention de me priver pour plaire a qui que ce soit pour autant. D’ailleurs, ma soeur m’a apporte un munster, un mont d’or, un camembert et un reblochon et que ca lui plaise ou non, je vais bien me plaire plaisir, sans me poser plus de questions. Et pour finir avec une petite phrase que j’ai entendu ici : « whoever said nothing tastes as good as skinny did has clearly never had cheese. Or bacon. Or wine. Or pizza » ;-)))

  206. #206 LaPlanèteBleue le 19 novembre 2013 à 13 h 25 min

    tout à fait d’accord!! je réponds aussi souvent ‘non j’ai pris 2 kilos’ juste pour ‘embarrasser’ le/la curieux/se :D

  207. #207 Brigitte le 19 novembre 2013 à 13 h 30 min

    Bonjour Hélène,
    Bravo, je ne l’aurai pas exprimé aussi bien que vous. J’avais abordé la question ici il y a déjà quelque temps http://beauteintention10.blogspot.fr/2012/06/modeling-concept.html?spref=fb
    Très bonne journée…

  208. #208 Sandrine le 19 novembre 2013 à 13 h 54 min

    Bonjour Hélène et à tous,
    Ce billet m’a un peu émue car ayant une maladie de basedow (hyperthyroïdie ) j’avais perdue 15 kg en 3 mois. Bien que c’était les kilos que  » j’aurais » du perdre en temps normal on va dire, de les avoir perdus comme ça n’était pas dans mes projets. Chaque fois que je croisais quelqu’un qui me disait  »ho mais t’a bien maigris, c’est plus jolie, etc.. » je répondais que ce n’étais pas ma volonté et que je me préférais avant. Suite à un traitement j’ai repris ces 15 kg et j’en suis beaucoup plus heureuse comme ça ! Ce n’était plus moi avec ma joie de vivre et mes plaisirs du quotidien !
    Merci pour ton ton billet et très bonne journée ;-)
    Sandrine

  209. #209 Lucia le 19 novembre 2013 à 13 h 56 min

    Merci Hèléne pour ce billet! Ça fait un bien fou de lire tout ces commentaires . Je viens d’avoir un bébé et je me suis rendu compte d’une chose assez contradictoire: lorsqu’on a un bébé on veut absolument que celui ci grossisse car c’est signe de bonne santé ( le mien est une crevette mais grace à Dieu en bonne santé) tout le monde se permet encore une fois des remarques à ce sujet, parcontre dès l’adolescence la donne change et c’est tout le contraire!! Aujourdhui apres cette grossesse ou j’ai pris 30 kg ( la aussi vaste sujet) que j’ai reperdu sans me mettre la pression j’accepte beaucoup mieux mes rondeurs. D’ailleurs j’ai une petite faim bon ap´les filles ;))

  210. #210 Maeloup le 19 novembre 2013 à 14 h 02 min

    Un article qui tombe à pic pour moi !

    Je suis en surpoids depuis toute petite (@Libelluledor heureusement que ton enfant à une mère comme toi :-), et je connais cette réalité du regard des autres : ceux qui te regardent de la tête aux pieds parce que tu mets un slim ou un décolleté, ceux qui te fixent quand tu manges hamburger-frites ou fondant au chocolat

    La phrase qui me sur-saoule le plus c’est de la part d’une fille qui se sait mince et jolie : « OH mon dieu, j’ai pris 2 kgs, je suis grosse ! ». Souvent je réponds « Et moi ? tu me vois comment ? » => « Non mais toi tu es belle avec tes formes » : C*****e. Ce sont toutes ces petites phrases indirectes qui te blessent le plus en fait.

    Depuis peu, j’essaye de changer mon alimentation, pour mon propre bien-être. Après une phase de grosse déprime, je ne me suis plus intéressée à moi et du coup j’ai accumulé quelques kilos en plus de mon surpoids. Hors de question que je me prive (et qu’on ne me parle pas de régime!), mais je souhaite un retour à une alimentation saine et savoureuse. J’ai été voir quelqu’un pour m’aider et m’accompagner mentalement. A la deuxième séance, je me suis faite enguirlander car je n’avais perdu que 500 grammes. Tu aurais vu ce regard que la personne m’a lancé et cette phrase : « Bon tu es sûr que tu veux continuer ? Ce n’est pas possible tu dois encore trop manger ». J’ai trouvé ça tellement violent. C’était la semaine dernière …
    J’ai annulé mes prochains rendez-vous. En conclusion la fameuse personne m’a dit : « tu sais, j’ai été brutal, mais c’est pour ton bien. J’ai été tellement étonnée de ton poids tu sais ! Il faut te ressaisir ». Le voilà le vrai problème : une fois mon poids connu, son regard à changé. Le regard d’une personne mince qui considère tous les gens avec des rondeurs comme des ogres qui se cachent derrière les placards pour engloutir du chocolat. C’est ma maman qui va m’aider désormais. Elle est passée par le même cap, et m’aide sans jugement. Depuis quelques jours, je ne pense plus à mes kilos, ni à perdre absolument.

    Mesdames, messieurs, je ne dirais qu’une chose : laissez nous. Qu’on soit grand, gros, petit, maigre, mince, gardez vos remarques bien pensantes, et vos regards condescendants. C’est à cause de vous que finalement on se sent mal.

    Désolé Hélène pour ce TRES long commentaire, mais ton article m’a fait tellement de bien à la lecture (ton blog en général) que j’en ai eu les larmes aux yeux. Merci à toi :-)

  211. #211 Juju le 19 novembre 2013 à 14 h 17 min

    Alors là bravo pour ce post. Moi j’ai une copine qui a toujours peur de maigrir ou de voir les autres maigrir car pour elle c’est signe de mauvaise santé.. Et ma grand-mère aussi, elle me dit toujours « mais t’as pas maigri toi ? fais attention hein… » !
    Vive les gens bien dans leur corps et en bonne santé , c’est tout ce qui compte et qui rend les gens beaux !

  212. #212 Juju le 19 novembre 2013 à 14 h 22 min

    Ah oui et j’ajoute une petite anecdote qui est arrivée à mon mec il y a un an : le médecin du travail le pèse et lui dit : dites-donc, vous savez que vous êtes trop gros ?
    Et mon mec lui répond : peut-être, mais puisque vous ne me posez pas la question, je vous précise que je suis aussi très heureux.
    Et toc.

  213. #213 Hélène le 19 novembre 2013 à 14 h 36 min

    Maeloup: merci pour ton commentaire, et je suis heureuse de lire que ta maman est sans jugement par rapport au poids, c’était aussi le cas de la mienne, mais c’est trop rare et beaucoup de filles souffrent du regard de leur mère.

    Juju: bravo à ton mec ! ;-)

  214. #214 karine le 19 novembre 2013 à 15 h 18 min

    voilà tout est dit !

  215. #215 Flo le 19 novembre 2013 à 16 h 24 min

    Bonjour Hélène, je te suis avec régal depuis longtemps mais c’est la 1ère fois que je te laisse un commentaire. Ce que tu écris me fait tellement penser à une remarque que l’on m’a faite pas plus tard que hier :
    « L’autre : Mais tu as maigri hein?
    Moi : euh oui, un peu… enfin je fais tout pour en ce moment…
    L’autre : Ah oui c’est bien. (et là le truc qui tue…) Il faut !  »

    Comment un « compliment » se transforme en remarque assassine.
    Etant très sensible sur le sujet du poids et de la nourriture, ça ne fait pas du bien d’entendre ça…

    Bonne journée à toi !

  216. #216 emi le 19 novembre 2013 à 16 h 37 min

    Bonjour tout le monde!!Juste envie de partager un petit témoignage…Il ya 4 ans je sortais avec un type avec qui tout se passait bien..Au bout de deux mois de notre relation on se fait un apres midi shopping dans une boutique de lingerie..Bon tout était cool, juqu’ au moment où j essaies une culotte..Je lui ai demandé de me passer celle derrière lui en 38 (je fais normalement un 36 mais j avais pris du poids a ce moment la et j etais très contente de ca)!!
    Et la les filles, en mode énervé il me dit  » quoi????  » 38 mais ca va pas du tout tu t es laissé allée » Alors la, mon sang n ‘a fait qu ‘un tour, je l ai regardé droit dans les yeux et devant tout le monde , « je lui ai mis la culotte sur la tete  » !!!!! et me suis barrée de la boutique et je ne l ai plus jamais revu haha!!j etais trop fière de moi lol

  217. #217 Bernadette le 19 novembre 2013 à 16 h 38 min

    Et oui, il faut toujours tourner 7 fois sa langue dans dans sa bouche avant de parler. J’ai eu droit à : tu as bien perdu une dizaine de kilos .
    Et non , je faisais une décompensation diabétique qui a failli mal tourne . Comme quoi la minceur n ‘est pas toujours synonyme de bonne santé . Et pour termine , ma grand mère disait toujours, il vaut mieux faire envie que pitié
    Bonne soirée à toi Hélène

  218. #218 Sabine DKVH le 19 novembre 2013 à 16 h 45 min

    Bonjour Hélène, bonjour à toutes et à tous,
    Ce sujet me parle et me touche car oui je suis grosse et je l’ai toujours été.
    Et enfin, depuis quelques années je le vis bien, fini d’être gênée par les « tu as maigri ? ».
    Je ne serais jamais mince mais surtout je ne cherche plus à le devenir.
    De mes 15 ans jusqu’à mes 35 ans (j’en ai 42) je me suis soumise (de ma propre volonté mais pas toujours) à des régimes avec bien sur plus ou moins de succès mais j’ai invariablement repris tout mes kilos et avec des bonus !
    Je suis aussi tombé sur des médecins plus ou moins bien veillant (le régime pomme verte …. je HAIS les pommes vertes aujourd’hui), jusqu’à il y a peu ou sans même me demander mon avis le doc me « prescrit » une consultation pour une opération de l’estomac… mais pour l’amour de tous les saints … WTF !!!
    I’m big boned et alors !
    Bonne fin de journée.

  219. #219 catylin le 19 novembre 2013 à 16 h 54 min

    Milles mercis, Hélène d’être là pour (me) remettre les pendules à l’heure!
    Je suis moi aussi une personne qui a un rapport compliqué avec mon poids et mon corps. Ca oscille entre le « je suis bien comme je suis » et le « allez, 4-5kg à perdre, ça serait plus joli et c’est pas la mer à boire ». Heureusement, ça ne me prend pas la tête tous les jours, mais ça m’arrive d’y penser et de croire que je serais mieux dans ma peau en étant plus mince. Alors que finalement, c’est pas sûr du tout! Ca me rappelle le témoignage de la personne qui racontait qu’elle s’était crue grosse quand elle était enfant à cause des remarques des autres. J’ai eu pareil, mais de la part de mon père, qui m’appelait « Bouboule ». Et comme elle, je me suis persuadé d’être grosse et cela m’a rendue malheureuse; et comme elle, en regardant les photos de moi enfant, j’ai constaté que je n’était pas grosse du tout! Donc finalement, c’est une question de perception et c’est vraiment idiot, voire dangereux, de lier le bonheur à l’apparence physique, de même que lier la minceur à la beauté. Du coup, j’essaie de prendre du recul, mais c’est pas facile!
    Sinon, je voulais juste te dire que t’es vraiment trop cool et que t’assures! :-) Tu mènes ta vie comme ça te chantes, sereinement et c’est génial!

  220. #220 Hélène le 19 novembre 2013 à 17 h 09 min

    Flo: « il faut »… seigneur… (j’allais dire « il vaut mieux entendre ça que d’être sourd », comme une petite grand mère ;-)

    emi: mon dieu mais c’est énorme !!!! J’adore !!! Bravo ;-))

    Bernadette: voilà, parfois on maigrit parce qu’on est malade.

    Sabine DKVH: je suis horrifiée de voir à quel point certains médecins peuvent donner des avis quasiment criminels.

    catylin: tu es adorable (ça n’est pas toujours aussi serein qu’on peut croire, mais je fais de mon mieux ;-).
    Quand j’étais ado j’étais très mince (j’ai été mince jusqu’à 30 ans), et bien sûr j’étais persuadée d’être immonde et obèse. Quand je regarde les photos de l’époque, je me dis « mais que j’ai été bête de ne pas profiter de mon physique à l’époque ! ».
    Du coup j’essaye de mieux en profiter maintenant parce que, même s’il est très loin d’être parfait, je me dis qu’il serait dommage de ressentir la même chose lorsque j’aurai 70 ans et que je regarderai des photos de moi à 40 ans.

  221. #221 catylin le 19 novembre 2013 à 17 h 34 min

    Hélène: Oui j’imagine que ça ne doit pas être si facile que ça! J’aime bien l’idée de profiter de ce qu’on a quand on l’a! Je vais essayer d’y penser plus souvent, ça m’aidera sûrement :)

  222. #222 sissi le 19 novembre 2013 à 18 h 57 min

    Depuis que mon père est mort suite à une maladie qui l’a fait fondre (il n’avait plus que la peau sur les os, littéralement) , je me fous pas mal d’être passée du 38 au 40…

  223. #223 Hélène le 19 novembre 2013 à 19 h 04 min

    catylin: c’est quand on avance en âge qu’on réalise ce genre de chose ;-)

    sissi: je veux bien te croire !

  224. #224 Julie43 le 19 novembre 2013 à 19 h 47 min

    C’est difficile ce sujet.

    Oui, parfois on maigris parce qu’on est malade. C’est difficile que dans l’esprit collectif, poids,beauté et volonté soient aussi étroitement liés, alors que non, si on a des kilos en trop où en carence, ce n’est pas forcément faute de volonté. Je suis heureuse de le lire ici.

    J’ai été très maigre à un moment de ma vie où je n’allais pas bien du tout, et par dessus le marché, j’étais tout le temps fatiguée et très pâle.

    Tout le monde me disait « oh, t’es trop maigre, tu as mauvaise mine, ce n’est pas joli, tu devrais reprendre une dizaine de kilos, c’est plus sexy, plus joli, là tes vêtements pendent sur toi, je t’assure, c’est pas beau…. » Ou alors « oh là là, quelle mauvaise mine, il faut manger, ma petite ! »
    Comme si j’avais fait exprès de maigrir ! Comme si j’avais fait un régime (alors que j’étais objectivement bien foutue avant) pour devenir volontairement squelettique ! Comme si ça allait m’aider, de me dire que je n’étais pas jolie comme ça (merci, j’ai un miroir, je vois bien que je ne suis pas au mieux de ma séduction, pas la peine d’enfoncer le clou). Comme si il suffisait de me mettre à manger plus pour regrossir. Et puis j’ai horreur que des gens qui ne sont pas mes intimes m’appellent « ma petite ».

    Le médecin aussi me disait « reprenez du poids et vous serez moins fatiguée. » Mais je ne demandais que ça, moi de reprendre du poids, pour être plus en forme ! Possible m’aider, au lieu de me donner des conseils impossibles à suivre ?

    Il est vrai que les écarts de poids peuvent bien souvent être liés à des problèmes de santé, et rien n’est pire que de s’entendre dire, EN PLUS, qu’on est moins jolie comme ça. Pas la peine d’en rajouter une couche quand on va déjà mal.

    Je ne sais pas ce que ressent une personne en surpoids à qui on fait des réflexions comme ça, mais je peux me faire une petite idée, et j’imagine bien que des fois on a envie d’envoyer tout balader.

    Bon courage à tous ceux et celles qui se trouvent dans ce cas. Et merci à tous ceux qui font preuve de tact.

  225. #225 Hélène le 19 novembre 2013 à 20 h 31 min

    Julie43: « merci à tous ceux qui font preuve de tact » : je pense que tu as tout résumé.

  226. #226 Maud le 19 novembre 2013 à 21 h 27 min

    Bel article qui remet les idées en place, en effet on croit parfois aire plaisir en disant ce genre de phrase alors qu’en fait c’est blessant. Et pourtant j’aurais dû faire plus attention avec ça car on me traitait de sac d’os et ce n’est pas forcément plus sympa et j’ai adoré justement aussi la vidéo mis dans un autre article là dessus.
    J’adore les baskets compensées!! je viens seulement de m’y mettre ….. j’avoue avoir detester ça au début et puis là, à l’automne un coup de coeur: il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis!! et ta bague OMG, j’adore car elle m’ a fait un peu penser à celle de Vivienne Westwood dans Nana. (ouais j’adore les mangas et celui-là en particulier!! Bonne soirée et merci encore :)

  227. #227 la montmartroise en goguette le 19 novembre 2013 à 21 h 33 min

    Bonjour Hélène, bonjour les filles
    ça fait un moment que je n’ai pas posté, mais j’ai aimé le ton de ton billet.
    Pour ma part, j’ai connu les moqueries, adolescente, parce que j’étais trop « maigre ». Oui il n’y avait pas encore il y a 15 ans le culte de la minceur comme aujourd’hui. Au sport pour le saut en longueur je pouvais entendre « attention Chloé va s’envoler » , c’est dire… donc je me suis goinfrée pendant des mois et des mois, et oui à force j’ai pris du poids tout en ayant l’impression d’être gavée et d’être mal dans ma peau.
    Donc moi, quand je dis à une de mes amies qu’elle a maigri, et parce qu’elle est déjà maigre, c’est parce que je m’inquiète. Et quand elle me répond merci ça lui fait plaisir, là je me dis qu’on est pas sur la même planète.
    Et je suis d’accord sur un des commentaires sur la taille des jupes. On a le droit de mettre des jupes trop cortes, un point c’est tout.
    Et que dire, quand tous les étés on me demande pourquoi je suis si blanche, parce que, bon, « une peau dorée c’est quand même plus joli.
    -Ah bon? Tu l’aimes pas ma peau de rousse? On en reparle dans 10 ans, quand tu auras plein de rides pour cause de bronzage intensif. »
    Et puis comment expliquer, quand on fait un 34, qu’on a en plus de la cellulite sur le cuissot? Oui croyez-moi, j’y ai eu droit. Parce que c’est bien connu, quand on est mince, on a la peau lisse. Bah j’aime trop les mm’s, le bon vin et le foie gras. Et le sport n’efface pas tout. Et je me sens bien comme je suis.
    Je comprends tous ces commentaires, où même si vous vous sentez bien dans votre peau, vous avez toujours l’impression de devoir vous justifier.
    Ah oui mesdames, arrêtez de complexer, vivez, mordez la vie. Je suis avec un homme qui a « 10 kilos de trop », il me plaīt comme il est, et justement y a toujours plein de filles qui lui courent après.
    Donc les clichés, faut leur dire merde!

  228. #228 Hélène le 19 novembre 2013 à 22 h 10 min

    Maud: merci à toi ;-)

    la montmartroise en goguette: merci de parler du regard des femmes sur les hommes en surpoids, parce qu’on ne parle que du regard des hommes sur les femmes en surpoids (appétissantes, bonnes à croquer, … au secours, no comment), et ce changement de perspective « sexiste » (je le mets entre guillemets pare que je ne l’utilise pas ici de façon négative) est HYPER rafraîchissante !

  229. #229 Giulia10 le 19 novembre 2013 à 22 h 38 min

    Merci Hélène pour ce post!

    Sur le thème de l’apparence physique, je ne sais pas si tu as déjà eu l’occasion d’entendre parler de Lizzie Velasquez mais je te conseille vivement de regarder ceci:

    http://www.minutebuzz.com/insolite–lizzie-velasquez-la-femme-la-plus-laide-du-monde-nous-donne-une-veritable-lecon-de-vie-34118/

    C’est juste le discours le plus inspirant que j’aie jamais entendu… Une belle leçon de vie et une grosse claque dans la face!

  230. #230 la montmartroise en goguette le 19 novembre 2013 à 22 h 52 min

    Hélène: je suis contente d’avoir pu apporter ma contribution et je comprends parfaitement ta tournure de phrase. Oui mon mec a un physique de rugbyman (non pas comme ceux qui sont tout secs, le vrai rugbyman avec un bon coup de fourchette et qui a un gros faible pour le fromage) et ça plaît… de toute façon je n’ai, moi-même, jamais aimė les types très fins. Comme chantait j. Dutronc, « tous les goûts sont dans la nature »…

  231. #231 Caroline le 20 novembre 2013 à 1 h 14 min

    Haaa les personnes qui félicitent de maigrir, ces personnes qui ont TOUJOURS un commentaire sur le poids, la silhouette…merci helene d en parler dans cet article!
    J ai longtemps fais partie des rondes, pas pour moi mais pour les autres avec ma taille 40-42!!!!!une angine blanche m’a délestée de 3 -ou 4kg, je suis passée dans le clan des minces avec une taille 38! Que de compliments sur ma silhouette, mon corps svelte ,quel était donc le secret de ma métamorphose ( impossibilité de s alimenter, the au miel pendant 1 semaine et 40 de fièvre !!!!)…mieux qu un régime selon certains wtf??? L angine blanche mal soignée est revenue 2 – 3 mois plus tard, – 3kg me voilà …anorexique!!! Certains surveillent ce que je mange, certains collègues me demandent si je suis anorexique ( est ce que seulement ils savent ce qu ‘est l’ anorexie!) ma famille qui me trouvait (trop) ronde maintenant qu’ ils sont inquiets, je maigris trop!
    Bref les gens font une telle fixation sur le poids/la silhouette idéale qu il ne faut pas être en dehors de la/leur? normes! Mais qu elle est la norme en fait???!!!! On est toujours trop gros ou maigre pour qq1 finalement! On est jolie parce qu on a maigri et moche car on a trop maigri/ ou grossi !Et est ce qu on leur demande leur avis a tous ces cons!
    Tu es absolument divine dans cette tenue !
    Caroline

  232. #232 Elisabeth le 20 novembre 2013 à 7 h 01 min

    Hello, je te rassure les maigres ne sont pas mieux loti … Je suis d’un naturel tres mince, pas par choix, je suis comme cela je n’y peux rien, et je peux t’assurer que les gens ne manque pas de me regarder aussi de travers! Il y a souvent des abrutis pour me montrer du doigt, avec tellement de discrétion (!) : oh regarde, elle mange surement pas celle la! Encore une qui se croit obligé de ne manger qu’une salade et un verre d’eau light! Ou alors c’est forcément que je suis malade…. Il faudrait absolument ressembler aux gens pour qu’ils soient content!
    Bises

  233. #233 Hélène le 20 novembre 2013 à 8 h 01 min

    Giulia10: merci beaucoup pour ce lien, je ne connaissais pas cette jeune femme, en effet c’est une sacrée leçon de vie !!

    la montmartroise en goguette: je dois avouer que perso je préfère aussi un mec un peu massif que trop maigre (s’il est plus léger que moi, au secours ;-)).

    Caroline: bon sang, ronde en 40-42, on frôle le délire ! Effectivement, les gens sont totalement obsédés par le poids, dans un sens ou dans l’autre. Ca vaudrait le coup d’interroger des psycho-sociologues là-dessus, pour savoir ce que ça recouvre de plus profond sociologiquement.

    Elisabeth: oui les maigres souffrent aussi, sans aucun doute.

  234. #234 Faith le 20 novembre 2013 à 9 h 31 min

    Bonjour Hélène et à bonjour à tous,

    Merci pour ce superbe sujet abordé de façon décomplexée. Je fais 1m55 pour 75 kg (depuis des années, ça oscille avec les années mais c’est mon poids moyen), je fais du 44 et j’ai 25 ans. J’avoue que j’ai eu dans mon adolescence une forte prise de poids suite à la prise d’une hormone assez dosée; ma gourmandise ne m’a pas aidée à perdre du poids. J’ai gardé ce physique « gros » jusqu’à aujourd’hui. Ma mère a tout fait pour essayer de me faire maigrir, en me disant: « regarde, les autres filles, elles sont plus jolies en étant plus minces », ou alors « regarde les autres filles de ta classe, elles font leur âge ou plus jeunes, alors que toi tu fais plus vieille », elle a même essayé il y a 4 ou 5 ans de m’imposer un régime draconien parce qu’elle tient beaucoup à l’image de sa fille (ou plutôt, sa propre image?), avant de constater que j’en souffrais beaucoup. Comme dit plus haut, tout le monde n’est pas destiné à être mince. Elle a changé d’attitude depuis, parce qu’elle a compris que je n’avais aucune ntention de maigrir pour lui faire plaisir. Néanmoins, je sais qu’il faut que je perde du ventre, car cela aggrave mes problèmes de sciatique; pour le reste, je pense être bien proportionnée. Je fais du sport régulièrement par plaisir, jamais par obligation. Et j’aimerais préciser que j’adore ma mère et que malgré toute la pression qu’elle m’a mis (peut-être a-t-elle subi aussi de telles pressions en étant plus jeune), elle a réussi à comprendre qu’il faut qu’elle m’accepte telle que je suis. J’habite en France depuis bientôt 10 ans mais j’aimerais dire que je viens d’un pays où l’image et l’apparence physique comptent encore plus qu’ici; là-bas j’ai droit à des remarques journalières sur mon physique (et souvent désobligeantes, par exemple je marchais dans la rue et un monsieur bien habillé, presque classe, me regarde avec insistance, passe à côté de moi et me dit: « salut grosse vache ». Ici, j’en suis même presque à dire que les gens ne jugent pas mon physique.

    Et je suis le genre de personne à ne jamais remarquer quand une personne grossit ou maigrit! desfois même, on me demande carrément « tu ne trouves pas que j’ai grossi »? et je réponds « désolée je ne suis pas la bonne personne à qui demander ça, je suis incapable de voir les changements de poids ». Et certaines de mes amies sont blessées quand je ne remarque pas qu’elles ont minci.
    Récemment on m’a dit que mon corps s’est « raffermi » et que j’ai minci, j’ai juste répondu: « ah bon, j’en sais rien, en tout cas mon poids est toujours le même ». J’ai apprécié qu’il n’y ait pas eu de jugement de valeur, à savoir si c’était bien ou pas bien.

    Voilà voilà!

  235. #235 Nur le 20 novembre 2013 à 10 h 16 min

    Perso, je considère qu’à partir du moment où l’on nait, c’est que Dieu,ou Mère Nature ou Le Grand Archirtecte (appellez celà comme vous voulez ) n’y voit rien de mal .
    Mince,gros,sur deux jambes,une seule ou pas du tout…

    Ce que je voulais dire et que j’ai peut être mal exprimé dans les précédents messages,c’est que la sottise qui elle, reste le privilège des humains, est bien la seule tare incurable.
    Mais perso, je n’ai pas envie de me battre contre des moulins à vents .
    On est comme on est un point c’est tout .
    Simplement, je n’ai pas envie de perdre du temps et de l’énergie à expliquer à longueur de temps que ce que telle ou telle personne considère comme un défaut chez moi ne me dérange pas et que c’est mal aimer son prochain que de vouloir son bonheur à sa place, selon des critères très personnels .
    Ca me coûte moins de rayer un nom de mon carnet d’adresse ou de ne pas l’y inscrire que de m’adresser à un mur .
    C’est le parti que j’ai pris et qui n’est certainement ni meilleur ni moins bon qu’un autre ,mais qui me convient . Autant fonctionner à l’économie ,c’est tendance .
    Lorsque le Général de Gaulle a enterré sa fille handicapée , il avait dit « à présent, elle est comme les autres  » .
    « A présent » : aux yeux des hommes uniquement , je suppose .

  236. #236 Hélène le 20 novembre 2013 à 10 h 40 min

    Faith: moi non plus je ne vois jamais les variations de poids des autres ;-)

    Nur: « Ca me coûte moins de rayer un nom de mon carnet d’adresse ou de ne pas l’y inscrire que de m’adresser à un mur » : bien vu.

  237. #237 Didilette le 20 novembre 2013 à 10 h 58 min

    Nur:

    Amen .
    Bien dit et plein de sagesse .
    Mais c’est difficile aussi de laisser passer certaines choses .

  238. #238 LBnW le 20 novembre 2013 à 11 h 15 min

    Bonjour Hélène!
    Le poids! Grand problème de la vie de beaucoup de femme (j’ai l’impression qu’on n’emmerde beaucoup moins les hommes avec ça, non?)
    J’ai toujours été ronde et quand j’étais petite, ma grand-mère me disait toujours « cache ton ventre », ça m’a traumatisée cette affaire, j’ai 24 ans maintenant et je suis toujours obsédée par cela.
    Ce que je trouve dommage, c’est que la société impose des canons et, qu’ils soient rond ou mince, je trouve cela dommage parce qu’il y a des personnes naturellement très minces , d’autre naturellement rond, comme des petits, des grands, etc… Toute mon adolescence, j’ai été obsédée par le fait de faire un 36 parce que je pensais que les seules belles femmes étaient celles qui faisaient un 36. Ce qui n’est pas vrai. Mais je n’aime pas non plus la mode du « retour des femmes rondes » parce qu’une femme avec des gros seins et des grosses fesses n’est pas nécessairement jolie non plus. Ce que je trouve dommage, c’est que la société impose des canons, elle ferait mieux de nous dire « aimez-vous comme vous êtes, petite ou grande, mince ou ronde, ou quoi que ce soit d’autre!, l’essentiel est d’être heureuse et en bonne santé! »
    Depuis que j’ai compris ça, je me sens beaucoup mieux. Mais j’ai pourtant le droit à des reproches : à la fac, je sais que des filles ne m’aiment pas parce que je fais un 42 et que je ne rase pas les murs quand je vais à la fac. Mes amies me disent « c’est bien, tu assumes tes rondeurs ». Je n’aime pas cette phrase. On ne dit pas « tu assumes ta couleur de cheveux »? Je n’assume pas mes rondeurs, j’assume mon corps tel qu’il est, point. Comme une fille naturellement mince qui assumerait sa minceur. Mais bizarrement on ne le dit pas ça. Comme si « assumer ses rondeurs » reviendrait à aller contre la société (ce qui n’est pas totalement faux cependant….).
    Pour finir, je me souviens d’une histoire drôle qui s’est passé l’autre jour : pour fêter mon anniversaire, mon chéri et moi sommes allés déjeuner dans un resto branché de ma ville. J’ai commandé un burger et lui une salade. Quand le serveur est arrivé, il a commencé par me donner la salade avant que je l’arrête, lui disant que j’avais commandé le burger. Il a eu l’air étonné! Ca nous a fait rire avec mon chéri! Bonjour les stéréotypes que quand tu es une nana, tu ne prends que des trucs light quand tu vas au resto. personnellement, ce n’est pas mon cas : je mange très équilibré chez moi et si je vais au resto, c’est pour me faire plaisir. Donc si j’ai envie d’un burger, je prends un burger, et si j’ai envie d’une salade, je prends une salade. Mais je ne vais jamais au resto en me disant « je dois faire attention », sinon où le plaisir d’aller au resto? Autant manger chez moi.

    Gros bisous Hélène!!

  239. #239 Nur le 20 novembre 2013 à 11 h 38 min

    Didilette:

    Bonjour Didilette.
    Ce n’est ni facile ni amusant .
    Mais malheureusement,chacun voit le monde à son échelle , et quand le prêt à penser s’en mèle,les choses ne s’arrangent pas .
    Complimenter quelqu’un sur une perte ou prise de poid c’est très risqué et puis tout simplement,ça ne se fait pas . C’est un peu comme féliciter une personne de grande taille qui a perdu 10 centimètres suite à un tassement de vertèbres dans un sens .
    Même dans le cas d’une personne qui doit maigrir pour des raisons médicales parce que sa vie en dépend, on n’a pas à la « féliciter »,je pense .
    Mais si une amie proche ou mon compagnon remarquent que j’ai maigri (ou n’importe quoi d’autre) et qu’ils me font part de leurs observations (sans me féliciter ), j’y vois juste une marque d’intérêt de leur part si tu vois ce que je veux dire .
    Ca me fait plaisir de savoir que je compte pour eux, c’est tout .La satisfaction est uniquement là dedans .

  240. #240 Julie43 le 20 novembre 2013 à 13 h 20 min

    LBnW:
    Ton histoire du serveur de restaurant m’a fait sourire.
    Quand on va prendre un verre avec mon mari, le plus souvent je commande une bière et lui un vin doux genre Pinot des Charentes. Ben on commande chacun ce qui nous fait plaisir, quoi.
    Devine devant qui le serveur pose la bière et devant qui il pose le vin doux ?
    Eh oui c’est connu, la bière c’est pour les cowboys et le vin sucré pour les jeunes filles en fleurs, et vous serez bien aimables de vous conformer aux clichés !!!

  241. #241 Maeloup le 20 novembre 2013 à 14 h 51 min

    Oui Hélène !

    Heureusement que ma maman est là ! Que ferais-je sans elle ? Son regard bienveillant m’a toujours beaucoup aidé dans ma vie. Ta façon de t’exprimer me fait d’ailleurs beaucoup penser à la sienne et c’est pour ça que je prends beaucoup de plaisir à te lire !

    Belle journée.

  242. #242 Hélène le 20 novembre 2013 à 15 h 23 min

    LBnW: ouiiii, moi aussi c’est pareil quand je déjeune avec un mec : c’est plus souvent moi qui prend le steak frites et lui qui prend la salade, et les serveurs sont tout décontenancés.

    Maeloup: c’est cool d’avoir une maman au regard bienveillant, ça n’est pas donné à tout le monde et les filles dont les mères sont obsédées par la minceur souffrent beaucoup, je crois.

  243. #243 Didilette le 20 novembre 2013 à 17 h 07 min

    Maeloup:

    Tu as de la chance !

    Mes parents m’appellaient « bouboule » ou « la pustuleuse « parce que quand j’étais petite et ado,j’étais grosse et en plus couverte d’acné.
    Ma mère m’habillait dans les déballages avec des sales fringues ringardes en me disant que ça ne valait pas le coup de « dépenser du fric pour couvrir ton gros cul  » .
    Ca valait le coup pour mes cousines, « si belles et si minces  » selon ma mère .

    Au collège,j’étais le bouc émmissaire. Seule grosse sur 500 elèves ,c’est pas facile. Surtout qu’au début des années 80,il n’y avait pas trop d’enfants obèses . Il y avait moi et c’est tout dans mon collège.
    Un jour, ma prof d’histoire géo m’a mis une sale note alors que j’avais répondu juste à presque toutes les questions . Je suis allée la voir à la fin du cours pour avoir une explication à cette note.
    Elle m’a répondu un truc du genre : « ma fille, vous êtes moche et ça va pas être facile pour vous dans la vie alors autant vous y faire tout de suite .C’est un service que je vous rend . »
    Quand j’ai montré mon carnet de notes à la maison et que j’ai expliqué la situation à mes parents,ils ont dit que la prof avait raison .

    Je sais que c’est con mais je n’arrive pas à m’enlever de la tête que les filles minces et belles sont très avantagées .Et pourtant , au boulot ,je suis entourées de filles grosses et heureuses .
    Mais certaines phrases assassines résonnent encore dans ma tête .
    Elles sont toujours là,dans un coin,malgré de longues années de psychothérapie . Je ne déséspère pas de me sentir libre un jour même si à plus de 40 ans ce n’est toujours pas le cas .
    Je me sens à part,comme si ce qui était valable pour les autres ne marcherait pas pour moi .
    J’ai toujours le sentiment que tout le monde me regarde et me juge même depuis que j’ai perdu du poid .
    Depuis que j’ai maigri, des gens qui ne me parlaient pas avant me trouvent intéressante .
    Je me demande toujours ce qui se passerait si je regrossissais .
    Pourtant,mon QI n’a pas augmenté en même temps que mon tour de taille diminuait .
    Mais il faut croire que pour beaucoup, le tour de hanches, c’est ce qui compte pour savoir si quelqu’un est fréquentable ou pas .

    Je me souviens aussi du jour où, quand j’avais 14 ou 15 ans ,j’avais collé une photo de Bowie sur mon classeur . La starlette de la classe s’approche de moi avec ses deux sbires et elle arrache la photo pour me dire qu’une fille comme moi ,ça n’avait pas le droit d’aimer les beaux mecs . Il fallait que je choisisse des mecs « de mon niveau » c’est à dire « gros,tout rouge avec des lunettes et des boutons » (dixit la pimbèche ).

    Je ne juge personne mais je voulais dire que j’ai tellement souffert de mon image quand j’étais jeune que je me suis longtemps imaginée que toutes les personnes en surpoid avaient traversé la même chose que moi .
    Je revivais mes souffrances et du coup je plaignais ces personnes sans savoir que certaines vivaient bien leurs rondeurs . Et je les ai complimentées quand elles perdaient du poid .Et certaines n’ont pas compris .
    J’en suis désolée .
    Dans un sens la boucle était bouclée . On a critiqué mon apparence et je rejouais le jeu à l’envers auprès de gens qui ne m’avaient rien demandé .
    Mais l’ado que j’étais n’avait rien demandé non plus . Je pense que je me serais mieux acceptée si on m’avait laissée tranquille .

  244. #244 Melha le 20 novembre 2013 à 19 h 48 min

    Quel bel article ! Tellement réaliste. C’est si énervant cette espèce de dictature là .. Qu’est-ce que ça peut leur foutre tant qu’on se sent bien ? Non mais oh !
    Le nombre de commentaires prouve à quel point tu as raison :)

  245. #245 Tiphaine le 20 novembre 2013 à 19 h 48 min

    Bonsoir,

    Comme cet article me parle…
    C est tres juste, si juste. Les gens manquent de jugeotte parfois ou font preuve de maladresse.

    Pour ma part, cette situation est parfois douloureuse , même si à force de temps ce style de remarque me peine moins .

    Je suis petite, toute petite ( et non, ce n est pas une tare! ;) et maigrichonne…Genre crevette quoi!
    C est comme ça. On ne choisit pas certaines choses hein…
    Les « T as pas maigri toi?» me renvoie instantannement a mes complexes. A la taille 12 ans que je dois trouver…

    A mes complexes d ado en quelques sortes…

    Petite, maigrichonne mais pas rancuniere!
    Je les pardonne!! ;)

    Allez, belle soiree…Grandes, petites, rondes, brunes, bleues…

  246. #246 Hélène le 20 novembre 2013 à 20 h 41 min

    Didilette: tu as été littéralement mise en miettes par les gens qui auraient dû t’aimer inconditionnellement, c’est effroyable et ça me semble normal que tu aies du mal à t’en remettre. Je suis vraiment épouvantée par ce que tu raconte, et je compatis beaucoup !

  247. #247 Naïla le 20 novembre 2013 à 20 h 51 min

    Alors ici (en Algerie) avant on disait a une personne « ohh t’as embellie tu t’es arrondie » maintenantn occidentalisation oblige c’est l’inverse, j’ai eu droit une fois a « pkoi tu ne fais pas de regime TU ES MIGNONNE POURTANT » c’est a croire qu’on demande de l’aide au gens pour porter nos kilos en trop

  248. #248 Arwenn le 20 novembre 2013 à 21 h 34 min

    Si j’ai perdu/pris du poids et que j’ai une baisse de moral, ma mère me dit : « T’as perdu/pris du poids, non ? ça va ? ».
    Si j’ai perdu/pris du poids et que je vais bien, elle me dis : « T’as perdu/pris du poids. T’es bien, là ».
    CQFD : Ma mère n’a absolument rien à faire de mon poids tant que je vais bien. J’ai un syndrome métabolique alors elle fait attention, elle remarque tout, mais si tout va bien, eh bien, tout va bien, et si elle s’inquiète, j’y prête attention. Sinon, pour tous les autres :
    - « Tu as maigri ? »
    - « Non, je vais bien, merci. »

    J’aime la bonne bouffe, j’aime le sport et je ne suis obsédée par rien. A 35 ans, je ne me suis jamais trouvée aussi bien. Parce que sans jugement sur moi-même. Et c’est la seule chose qui compte. Je ne fais pas attention à mon poids mais à ma santé. Si je faisais attention à mon poids, je n’aurais sans doute pas arrêter de fumer !

    Ton billet me rappelle une remarque de la part d’un ancien collègue que j’appréciais beaucoup et que j’ai recroisé un jour :
    - tu fais du sport, non ? (il sait que j’aime manger et que plutôt crever que de faire un régime)
    - pourquoi tu dis ça, j’ai maigri ? (j’avais pas maigri, et ce raccourci m’énerve)
    - non, t’as les fesses plus hautes ! (là, tu m’as eu Billy, j’ai pas su quoi répondre, j’ai ri;)

    Pour moi, la seule chose qui compte, dans les compliments ou les critiques, c’est la bienveillance : un compliment ou une critique bienveillants servent celui qui les reçoit, pas celui qui les dispensent.

  249. #249 Nora le 20 novembre 2013 à 21 h 47 min

    Coucou Hélène !
    C’est la première fois que je poste, juste pour te dire que je te trouve très jolie et surtout très classe et élégante, c’est pour ça que j’aime tes vidéos d’ailleurs, j’aimerais être aussi raffinée que toi.

  250. #250 Arwenn le 20 novembre 2013 à 21 h 52 min

    Didilette: Après avoir lu ton commentaire, je suis profondément choquée par ce que tu as vécu. Pas parce que je l’ai vécu moi-même, car non, je ne peux pas « comprendre ». Et je trouve justement cela incompréhensible que l’on fasse subir des choses pareilles à qui que ce soit, à moins d’être foncièrement méchant.
    Très égoïstement, j’aime encore plus ma mère pour la personne qu’elle est.
    Et j’espère que tu ne laisse aujourd’hui à personne d’autre que toi le droit d’estimer la valeur que tu as (en espérant également que tu ne donnes pas raison à toute cette tripotée de connards en étant trop dure avec toi-même).

  251. #251 Minerva le 20 novembre 2013 à 23 h 11 min

    Le sujet de la « minceur chronique » comme j’appelle ca a déjà bien été abordé dans les commentaires alors je vais pas m’étendre là-dessus, mais je voulais juste partager encore 1 point qui n’a pas été abordé je crois (oui, j’ai lu tous les com, tarée que je suis). Moi j’ai toujours été très mince et j’en ai beaucoup souffert mais surtout j’étais très mal dans ma peau à cause de mon physique en général, pas seulement ma maigreur (je me suis longtemps trouvée moche, tout simplement). Mais vu que j’étais dans la « catégorie des filles minces », je n’avais pas le droit d’être mal dans ma peau, je devais juste être contente d’être mince.
    Les filles, libérons-nous du regard des autres!! Et ca vaut pour tout, pas seulement le poids mais pour l’apparence en général: combien de fois, j’entends dire des adultes à des petites filles: « Comme tu es jolie! » Comme si c’était la chose la plus important au monde… (bien sûr, c’est un argument réservé aux filles, les garçons sont intelligents, drôles,…) Ca me révolte!!!! Ne nous laissons plus définir par notre physique! Ceci est un message de libération des femmes ;-)

  252. #252 Didilette le 21 novembre 2013 à 9 h 35 min

    Hélène:

    Merci pour ta gentillesse.
    Je suis contente de voir que c’est possible de s’accepter comme on est mais tout dépend du regard que nos parents ont posé sur nous .
    Et c’est difficile de refaire son passé.
    Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis dans ce post mais je reste indulgente vis à vis de certaines personnes car moi la première j’ai complimenté des amies qui avaient maigri sans me poser la question de savoir si c’est ce qu’elles voulaient ou si elles étaient malades .
    J’ai réalisé mon manque de tact avant de lire ce post ,mais je pense qu’il aidera d’autres filles à prendre conscience de la situation avant de se projeter dans la tête des autres .
    Je retiens une phrase d’un message posté par une fille sur ce billet : « c’est mal aimer son prochain que de vouloir son bonheur à sa place « .
    Toute mon histoire vis à vis de mon poid tient dedans : mes parents me voulaient mince et j’ai souhaîté la minceur à tout le monde en pensant bien faire pour leur épargner des souffrances qu’ils n’éprouvaient pas .
    Je crois que tout est là en réalité . Mais c’est difficile de le réaliser .
    J’ai fini par comprendre après qu’on m’a dit de me méler de ce qui me regarde .

  253. #253 Anaëlle le 21 novembre 2013 à 10 h 48 min

    La photo est superbe en tous cas ;)

  254. #254 Hélène le 21 novembre 2013 à 11 h 20 min

    Naïla: le « tu es mignonne pourtant » est particulièrement assassin…

    Arwenn: pas mal, le coup des fesses plus hautes ;-)

    Nora: merci ;-)

    Didilette: vu la violence de ce que tu as vécu, c’est normal que tu aies complimenté les gens qui mincissaient autour de toi, comment faire autrement ? Tu n’as pas à te le reprocher, tu as été conditionnée par un tel rejet et une telle méchanceté.
    J’ai mal pour la petite fille que tu étais, vraiment. Je sais que ça doit sonner délirant parce qu’on ne se connait pas, mais le mauvais parents sont une des choses pour lesquelles mon indulgence est la plus basse.

    Anaëlle: merci ;-)

  255. #255 Didilette le 21 novembre 2013 à 12 h 18 min

    Hélène:

    En ce qui concerne mes parents ,je ne suis plus en contact avec eux mais en même temps, je sais qu’ils ont tous deux eu une enfance pire que la mienne .
    Ca n’excuse rien . Ca aide à comprendre .
    Je ne les déteste pas,je ne veux juste plus les voir . Et ça aussi c’est quelque chose que les gens ne comprennent pas . Moins encore que mes préocupations pondérales .
    Mais je ne prend pas mal les « compliments » sur la perte de poid pour en avoir fait moi-même .
    On ne sait pas tout du parcours des gens.
    Il y a parfois des bonnes intentions qui cachent de grandes blessures .
    Et c’est humain je suppose de se projeter à travers les autres .
    « On voit le monde à son échelle » :encore une phrase piquée dans un commentaire . Parfois, l’échelle c’est juste un marche pied et on a l’impression d’être déjà très haut surtout quand on est aveuglé par des idées préconçues .

  256. #256 Honorine le 21 novembre 2013 à 12 h 25 min

    Je suis effrayée par les commentaires que je lis sous et article … nous vivons dans un drôl de monde où la méchanceté est reine !
    Je suis plutot mince et j’ai une mère obsédée par mon poids et biensur elle a toujours l’impression que je prends des kilos alors que mon poids est stable depuis plusieurs mois !
    Par contre, quand elle me dit que j’ai maigri ( alors qu’il n’en est rien ) , je m’amuse et je lui réponds comme toi Hélène  » tu te trompes j’ai pris 3 kilos ! décidement, tu n’as pas le compas dans l’oeil  »
    Mon frère a beaucoup souffert lui aussi de son obésité et maintenant qu’il a beaucoup maigri lui aussi, scrute le poids des autres. Je suis tombée malade il y quelques jours et il a trouvé à me dire que grâce à ça j’allais pouvoir perdre un peu de ventre ! WTF !!
    Je suis loin des situations que j’ai pu lire plus haut et toutes ces réflexions ne m’atteignent pas .
    On est qui on est ! l’important est d’être droite dans ses baskets et de se protéger des attaques « nocives  » !
    Merci Hélène pour ton article qui je penses peut faire du bien à tes lecteurs / lectrices !

  257. #257 Hélène le 21 novembre 2013 à 12 h 56 min

    Didilette: ton commentaire est très juste et plein d’humanité.

    Honorine: merci à toi ;-)

  258. #258 Petite Pépée le 21 novembre 2013 à 13 h 46 min

    J’ai été mince, il y a dix ans : je fumais clope sur clope, et je n’arrivais à rien avaler parce que mon amoureux était en prison. Je faisais une dépression et j’avais des douleurs dans tout le corps !

    Bises Hélène, <3

  259. #259 Karine83 le 21 novembre 2013 à 14 h 32 min

    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt tous les commentaires… Hier, nous avions un anniversaire avec une bonne partie de la famille, j’y ai vu une cousine, qui, il faut l’avouer, avait beaucoup grossi, et qui, je le sais ne le vit pas bien du tout. Jamais au grand jamais il ne me serait venu à l’idée de lui dire qu’elle avait grossi, un peu ou beaucoup! Dans la discussion, j’ai compris qu’elle n’allait pas bien, comment quelqu’un pourrait avoir la cruauté de dire une chose pareille?

    Par contre, moi, j’ai toujours été ronde. J’ose l’avouer, à vous uniquement, j’ai pesé jusqu’à 83 kilos pour 1m58… Je ne le vivais pas bien du tout. Je n’ai pas pris du poids car maladie ou autre chose indépendante de ma volonté, mais uniquement du fait de la nourriture, et du fait que je grossissais et que je ne me sentais pas du tout bien dans mon corps trop gros, donc je mangeais encore. Pas des quantité astronomiques, mais je mangeais mal, un vrai cercle vicieux.
    Pourtant jamais mon mari ne m’a dit qu’il me trouvait grosse, ni mon fils, mais moi qu’est ce que je le vivais mal…
    Le fait est , que quand sent dans notre corps qu’on on a pas mal de kilos en trop (je parle pas de 5 kilos, hein) mais plus de 15, ben on les porte ces kilos. Monter les escaliers est une épreuve, pour faire ses lacets ou attacher des chaussures un peu « compliquées » c’est l’enfer, faut avouer, on est engoncée, on le sent dans nos os que notre corps est pas fait pour porter tout ca…
    Parce que je me sentais mal et uniquement pour ca, j’ai decidé de maigrir. Pas pour ressembler a un mannequin, pas pour être comme d’autres, mais pour ma santé tout d’abord morale, et ensuite physique.
    Ca a été dur, même sans m’affamer, j’ai réussi à perdre 14 kilos en 7 mois, j’ai perdu 3 bonnes tailles de pantalons (en fait je ne sais pas du combien j’étais, je m’habillais en trucs élastiques, tendus à l’extreme) .

    Et bien même sans s’affamer, c’est dur de perdre du poids. Oui en mangeant des légumes, on n’a pas faim, mais l’envie de manger autre chose est bien là. Je suis arrivée à m’accepter mieux, moi, pas pour les autres, je rentrais fièrement dans un 42 extensible lol, ou dans tout 44, j’ai pu recommencer à m’habiller à prendre plus soin de moi parce que dans ma tête ça allait mieux… Depuis mai je me suis un peu relâchée, j’ai repris 3 ou 4 kilos, mais j’espère sincèrement ne pas regrossir plus, car je ne sais pas si moralement je le surmonterais…
    Et quand on me dit que j’ai maigri?? Et bien, pour ma part, si ce n’est pas dit avec un regard dédaigneux l’air de dire avant t’était vraiment immonde, et bien ca me fait plaisir, parce que j’ai fait des efforts, et qu’honnêtement je me sens bien mieux comme je suis, malgré le fait que je sois gênée par mes quelques kilos repris. Je ne trouve pas que se soit le fait qu’on nous dise tu as maigri qui peut poser problème, c’est qui le dit et comment c’est dit…
    Si je dis à ma cousine qu’elle a maigri, je suis sûre qu’elle sera contente, car jamais je ne le dirais sur un mauvais ton…
    Pardon pour mon roman, mais ca m’a fait du bien de vous en parler, je sais qu’ici je ne serais pas jugée.
    Bonne journée!

  260. #260 Mélodie le 21 novembre 2013 à 15 h 37 min

    Bonjour Hélène,
    C’est la première fois que je poste un commentaire sur ton blog, mais cet article m’y oblige. Je te trouve vraiment superbe et rayonnante et je partage totalement ton avis! Je suis également agacée des clichés autour de la corpulence de chacun(e), je suis d’une nature plutôt mince et suis sportive une fan inconditionnelle d’escrime mais parce que j’aime ça! Je suis également une grande gourmande et à chaque fois que je me fais plaisir j’ai droit à des remarques désobligeantes du style : ‘heureusement que tu fais du sport, sinon tu grossirais à vue d’oeil’ ou bien ‘je comprends mieux pourquoi tu fais tellement de sport maintenant’. On peut faire du sport sans avoir comme but de maigrir mais par simple passion et surtout pourquoi les gens se permettent parler d’un sujet aussi intime que celle de notre rapport au corps de façon si intrusive? Pour ma part je ne vois pas l’intérêt de se priver de quelque chose qui nous apporte du plaisir au quotidien et arrêtez de culpabiliser pour un rien-CARPE DIEM!

  261. #261 natouche !!!!!!! le 21 novembre 2013 à 18 h 20 min

    un vrai poéme !!!! merci
    ça va j éspere faire réfléchir certaine personne …………..

  262. #262 Hélène le 21 novembre 2013 à 18 h 23 min

    Petite Pépée: voilà, être mince n’est pas toujours une bonne nouvelle…

    Karine83: bien sûr, comme je dis à la fin de mon billet, si on a vérifié que c’est une volonté de la personne de maigrir et si elle en est contente, il n’y a pas de problème à lui en parler gentiment.

    Mélodie: oui le rapport au corps et au poids est très intime, et relié à des choses très privées. S’immiscer dedans est aussi violent que grossier.

  263. #263 Karine83 le 21 novembre 2013 à 20 h 02 min

    Par contre, concernant le poids des enfants, je trouve vraiment important que les parents fassent attention à leur alimentation.
    Bien sur le surpoids chez l’enfant peut venir de différents facteurs, bien sur on ne doit pas priver un enfant parce qu’il est un peu trop rond, mais je trouve qu’au contraire le laisser se nourrir comme il veut n’est pas bon pour lui non plus.
    J’ai une copine (et j’en connais plein comme elles) qui ne savent rien refuser à leur enfant. Tu veux manger tout le paquet de bonbons? Vas y ma chérie c’est pas grave, tu auras bien le temps de faire le régime… Je trouve ce genre de comportement très irresponsable.

    Je ne parle pas de mettre un enfant au régime, mais quand même, faire manger équilibré à un enfant, c’est la base. Oui tu peux manger 5 bonbons, mais ce soir, c’est légumes…
    Un enfant, par définition, ça ne connait pas les limites. Aux parents de les donner je trouve.
    Après je suis d’accord qu’il faille donner de petits plaisirs, mais bon laisser manger tout le temps des pates, du chocolat et des bonbons à un enfant ca lui fait plaisir sur le moment mais à quel prix?

    J’ai toujours fait attention à ça avec mon fils. Sans bien sûr tomber dans la psychose. Oui sur un repas ou 2 on peut très bien manger comme on veut. Mais je lui ai expliqué l’équilibre alimentaire. Oui on a le droit de manger du chocolat. Mais pas quand au plat principal on s’est mangé une plâtrée de pâtes avec viande et une bonne entrée! Je trouve ca super important, les enfants sont tellement méchants entre eux…
    Bon nombre d’adultes qui ont été forts enfants et dont les parents les laissaient manger ce qu’ils voulaient quand ils voulaient tiennent le même discours, ils auraient aimé que leurs parents fassent plus attention à leurs repas…
    Adulte on peut bien faire ce qu’on veut, mais un enfant, l’adulte doit être responsable pour lui, à mon sens…

  264. #264 Hélène le 21 novembre 2013 à 20 h 37 min

    Karine83: euhhh oui, tout ça tombe sous le sens…

  265. #265 cathou le 22 novembre 2013 à 12 h 53 min

    Sandrine: Sandrine, comme tout ce que tu dis me parle. A 30 ans, je suis passée, grâce à Basedow aussi, de 48 kg pour 1,67m, déjà pas très lourd, à 39 kg. Le tout en ignonrant ce qui se passait, puisque, n’ayant jamais eu à me préoccuper de mon poids, je n’avais pas de balance.
    Ce qui fait que j’ai du subir des remarques blessantes, d’autant plus que je ne me savais pas (encore) malade. J’ignorais tout de ce qui m’arrivait.
    J’ai beaucoup souffert à cette époque du regard « dur » d’autrui sur notre apparence car j’avais, en plus une exophtalmie; et j’ai vécu les ricanements de groupes d’adolescents dans le métro à cause de mes « gros yeux ».
    J’ai d’ailleurs parlé de cela à Hélène dans l’article « les yeux de Cathou » tellement cela m’a marquée, même si, depuis, j’ai subi une opération pour améliorer (et pas corriger) cela.
    Quelle tristesse, la bêtise !
    Car, oui, je refuse désormais (à 51 ans) la moindre indulgence à cette bêtise. Que nenni, pas de naïveté, c’est trop facile !
    La méchanceté et la bêtise sont très proches, pour moi; après bien des souffrances et heures de réflexion…
    Et la naïveté de l’enfance, OK; mais à l’âge adulte, c’est devenu de la pure bêtise. Sinon, à quoi sert de vieillir et donc, de grandir ?
    Bises à toutes et tous.

  266. #266 Bintou le 22 novembre 2013 à 18 h 55 min

    Alors là mais comme je te comprends !! C’est vrai que c’est parfois assez ch**** d’avoir ce genre de réflexion, et ça ne fait que souligner ce que tu dis : beauté = minceur !! Ggggnnnnhhhhh !!!!!!!
    Et de ce fait j’aime beaucoup ta réponse ! Bien dit !! ;-)

    Ceci ça m’a fait pensé à une autre réflexion dans ce style-là et tout aussi relou !! Peut-être que certaines d’entre vous en ont déjà parlé :
    le « oh làlà, mais comme tu as l’air épanouie en ce moment !! C’est vrai tu sembles heureuse ça fait plaisir de te voir comme ça ! ……. T’as un mec ???? »

    Cette question, j’y ai eu droit plusieurs fois, et ça m’énerve TELLEMENT !
    OUI je me sens bien en ce moment et NON je n’ai pas de mec !!!
    Comme disait Elie Kakou dans un de ses sketchs : « Oui je suis célibataire. Qu’est ce que je ferais avec un mec…?? Pour lui laver ses culottes ? Qu’il crève, c’est mieux !! »

    Il faut absolument être en couple pour être épanouie ?!?! Apparemment c’est ça l’idée… Pfff… N’importe quoi !!
    Bref, je suis désolée de dévier légèrement du sujet, mais ta question de départ Hélène, m’a fait penser à ça, dans le même style totalement exaspérant..!

    Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée les filles !
    Vive l’amour ;)

  267. #267 Hélène le 22 novembre 2013 à 19 h 24 min

    cathou: moi non plus je n’ai pas d’indulgence pour la bêtise, on ne peut pas être indulgent avec tout.

    Bintou: ah ça, je te rejoins complètement ! Je l’ai même lu plusieurs fois ici en commentaire « oh tu es rayonnante, aurais-tu rencontré qqn ? ». Tsssss… c’est bien connu, une femme ne peut être rayonnante que si elle a un mec dans sa vie, ben voyons…

  268. #268 Bintou le 22 novembre 2013 à 19 h 45 min

    Hélène:
    …Ben voyons…!
    Merci de ta réponse Hélène !! Ca fait plaisir de ne pas être la seule dans cet état d’esprit !! Notamment quand, comme dans mon cas, environ 90% de mon entourage est en couple, sur le point de se marier, etc etc. Merci Merci !! ;-)
    Après je n’ai que 25 ans, donc évidemment j’espère faire une jolie rencontre dans un avenir assez proche, mais en entendant, c’est vrai que c’est assez désespérant de se dire qu’au XXIème siècle, une femme ne peut être indépendante émotionnellement et sentimentalement.
    Pour être épanoui(e), il faut absolument être 2.

    Mais bien sûr…

  269. #269 Hélène le 22 novembre 2013 à 20 h 20 min

    Bintou: il y a ce « quote » sur Pinterest que j’aime beaucoup : « Yes, I’m single. No, I’m not available ».

  270. #270 Bintou le 22 novembre 2013 à 20 h 50 min

    Ah !? J’irai voir !! ^^

  271. #271 Sofia le 22 novembre 2013 à 21 h 31 min

    bien dit !
    beh moi, je viens d’accoucher ,forcément j’ai pris un peu de poids ,et j’ai ma belle mére qui m’enerve avec ses « tu dois perdre du poids  »  » t’etais mieux avant  » ou quand on est à table ,elle me fait  » ne mange pas beaucoup  »  » oula tu manges bien toi » … elle pense que tout le monde doit étre maigre,des fois j’ai envie de lui donner deux bonnes claques hahaha mais ca ne se fait pas ,alors je me contente de lui lancer des pik moi aussi sur d’autres sujets^^

  272. #272 Hélène le 22 novembre 2013 à 22 h 19 min

    Sofia: la belle famille est dans 95% des cas un vrai problème. Je dis toujours qu’on devrait se marier avec des orphelins, mais en réalité ils ont souvent d’autres problèmes plutôt plus difficiles à gérer qu’une belle famille… ;-)

  273. #273 Anahita le 22 novembre 2013 à 23 h 21 min

    Absolument d’accord avec toi, « tu as maigri » n’est pas un gage de beauté.

  274. #274 Anahita le 22 novembre 2013 à 23 h 25 min

    Hélène: Ah ton dernier commentaire me donne à réfléchir…tu as raison, il faut profiter maintenant et tout de suite! J’ai parfois tendance à l’oublier!!

  275. #275 Hélène le 22 novembre 2013 à 23 h 29 min

    Anahita: ça n’est pas pour autant facile hein, mais se le rappeler de temps en temps aide un peu ;-)

  276. #276 Marine S. le 23 novembre 2013 à 12 h 16 min

    Et bien moi c’est l’inverse. Je suis maigre et je n’arrivais pas à « bien » grossir. Au point qu’une « copine » m’avait dit un jour : « la première fois que je t’ai vu, j’ai cru que tu étais malade » (je ne suis pas malade, je ne suis pas anorexique, c’est familial). Et quand on me pose la question : « tu as maigri ? », je ne le prends pas du tout comme un compliment. Je sens bien que les gens aimeraient me voir plus grosse, peut-être pour que je rentre plus dans la norme et qu’ils ne paraissent pas « gros » à côté de moi. Quand je vois les magazines que l’on critique pour leur diktat de la minceur, en disant que les hommes préfèrent les formes généreuses et non les « sacs d’os », cela me fait autant de mal que lorsqu’une femme ronde lit qu’il faut être mince. Par contre, quand on me demandait si j’avais grossi, j’étais aux anges.

    La corpulence pose problème, la minceur « sac d’os » aussi. Des remarques, j’en ai eu : « allumette, jambes de cricket, tes jambes sont des spaguettis… ».

    Finalement, j’ai réussi à grossir, juste du bide. Et le classique des copines : « t’es mieux comme ça, je te préfère comme ça », « ça te va bien ». Finalement je me sentais mal dans ma peau, car ce n’était pas du bon poids, et je me dis maintenant que mon corps est fait pour être maigre. J’arrive à l’assumer, et le sport m’aide aussi.

    Il y aura toujours des gens pour me dire de manger plus alors que je mange plus qu’eux, qui voudront me gaver de nourriture. Quelqu’un peut être maigre et manger correctement en quantité. En attendant, on surveille toujours mon assiette, les gens savent mieux que moi ce qui me convient comme régime alimentaire… .

    Sans compter les remarques de certains médecins ou d’autres : maigre = faible. « Est-ce qu’elle mange suffisamment ? » lorsque j’étais plus petite.

  277. #277 Hélène le 23 novembre 2013 à 14 h 17 min

    Marine S.: c’est intéressant ce que tu dis sur l’assimilation de la maigreur à la faiblesse, parce qu’en effet les gens doivent avoir trop souvent ce réflexe.
    Merci pour ton commentaire, en tout cas, il est clair que quiconque sort de la norme en prend plein la figure, hélas.

  278. #278 Aloysia le 23 novembre 2013 à 14 h 45 min

    Je plussoie donc je vais « partager » cette très fine analyse pour ouvrir les yeux de certains « narrow-minded » coriaces que je connais…. ;-)

  279. #279 Marine S. le 23 novembre 2013 à 20 h 04 min

    Et je corrige mon énorme faute : cricket non, criquet c’est mieux. Sorties de leur contexte, leurs remarques me font sourire !

  280. #280 Marina le 27 novembre 2013 à 21 h 21 min

    Trop maigre, trop gros on ne conviens jamais a personne!!!
    Tant que l’on est bien dans son corps et dans sa tête peut importe le poids qu’affiche la balance!

    Merci pour ce post!!!

  281. #281 MissBlackLine le 28 novembre 2013 à 14 h 43 min

    ahh je reviens après une tite absence sur ton blog et je me régale ^^ je trouve ton analyse très bon j’adhère ;o)
    je suis pas maigre et dieu qu’on me parle de mon poids et dieu que ça me soule lol
    j’ »ai ma belle mère qui est à la limite de la maigreur à cause d’une ancienne maladie, elle n’arrive plus à grossir et elle est jugée comme on juge une personne corpulente, sur des aprioris débiles !!

    des bizzz ;o)

  282. #282 Nur le 28 novembre 2013 à 17 h 44 min

    Teraillon fait des balances fiables depuis des décénies mais en aucun Teraillon ne mesure la beauté .
    Pas plus qu’aucune autre balance ni mètre ruban d’ailleurs.

  283. #283 nadibulle le 22 décembre 2013 à 15 h 24 min

    alors la mais comme je suis totalement d’accord avec toi moi je me bat avec la minceur les regimes depuis mon enfance et cette question qu’est ce que je l’entends et je fini par repondre la même chose que toi !

  284. #284 Pâquerette le 22 décembre 2013 à 17 h 06 min

    j’ai pensé à toi hier, j’ai une bonne copine qui me regarde et me dis : « tu as maigri non » ?
    ben non ! et quand bien même je suis bien comme je suis :)

  285. #285 Hélène le 23 décembre 2013 à 10 h 46 min

    Pâquerette: ;-))

  286. #286 Lila22 le 29 décembre 2013 à 0 h 33 min

    Salut Hélène ! J’ai été très touchée par ce post et aussi par tous les commentaires que j’ai lu. J’ai 16 ans et je pèse 55 kilos pour 1m64 donc on peut me considérer plutôt comme « mince ». Vers mes 14 ans, j’ai pris un peu de poids et atteint 60 kilos avec un corps qui ne me plaisait pas du tout… J’ai reperdu ce poids superflu et me sentait parfaitement bien avec moi même. Pourtant -alors que j’étais bien dans ma peau- j’ai reçu beaucoup de critiques comme « tu devrais faire des abdos » « t’as un peu de graisse dans les cuisses » « rentre ton ventre » « arrête de manger » que je continue à recevoir régulièrement et qui a la longue te font détester ton corps… Alors oui le culte de la maigreur existe et il nous fait toute souffrir des filles qui font de la taille 36 à plus… J’aime mes formes, je ne fais pas 40 kilos, j’ai des fesses, des hanches mais j’aimerais avoir le droit d’aimer mon corps comme il est. Je sens que les autres voudraient que je maigrisse, c’est une lutte quotidienne de s’aimer et de s’accepter comme on est… Mais je continue à prôner le droit d’être bien sans avoir la taille de Kate Moss et j’espère que les mentalités vont bouger un peu.

  287. #287 Hélène le 29 décembre 2013 à 11 h 43 min

    Lila22: tu as surtout le droit de ne pas accepter qu’on te fasse ce genre de remarques odieuses. Les gens ne font que ce qu’on les autorise à faire, envoie-les ch…, ça leur fera du bien et à toi aussi ;-)

  288. #288 manou le 7 mars 2014 à 8 h 26 min

    ooooo j’ai connu ça !! il y a un peu plus de 2 ans j’ai perdu environ 15 k à cause d’une grosse dépression, j’ai été hospitalisée en psy pendant 8 mois biensure j’ai guérit, et j’ai repris du poids, beaucoup de poids !! je suis passée de 85 k à 120 k !!! réaction de ma belle-mère  » ohhhh mais tu étais mieux quand tu avais maigrit pendant ta dépression  » je dois penser quoi ???? que j’étais mieux malade ? que en forme avec des formes ???? du coup un jours elle me l’a encore une fois dit, mais c’était la fois de trop ! j’ai répliquer  » ah ba oui, je suis mieux à l’hopital pendant que mon compagnon ( ton fils ) et tes petites filles pleure tout les jours parce que je suis malade ???  » là gros blanc et elle ne me le sort plus !! encore mieux avec sa ménopause elle est passée du 38 au 42 voire 44 !! ( petite victoire mesquine pour moi ) et là je me régale c’est méchant et vicieux mais je m’en suis tellement pris dans ma figure que je n’ai plus de remords !! là je suis en parcourt pour faire une sleeve et je leur précise bien que c’est avant tout pour moi que je le fait, ce n’est en rien leurs réflexions qui m’ont touchées !

  289. #289 tatite le 7 mars 2014 à 18 h 46 min

    Comme manou, j’ai maigri à cause d’une dépression, je vivais à l’étranger, et meme si je ne suis pas allée à l’hôpital, grosse rupture pourrie, cœur brisé, etc = plus d’appétit (le truc qui ne m’était jamais arrivé de ma vie, j’ai toujours eu de l’appétit) Réactions des copines et des collègues : t’es canon ! Comment tu as fait ?? (passer du 40 au 38 ce n’est pas non plus un miracle mais bon) Réaction de ma mère: juste un visage inquiet. Merci maman. J’ai bien vu que je n’allais pas bien grâce à elle ! Les gens qui vous connaissent bien et qui vous aiment savent quand vous allez mal et quand une perte ou prise de poids va de pair avec une certaine détresse….les autres sont betes et ne se préoccupent pas de ce qui se passe dans votre tete, ils ne voient que les kilos… Mais je ne pense pas que ce soit l’époque actuelle le probleme. Ma grand-mere est très plus dure envers les gens qu’elle considere comme gros, et pourtant elle est d’une autre époque, où justement les femmes avaient quelques rondeurs…Enfin c’est aussi une parisienne pure souche, ça n’aide pas, je trouve les parisiens vraiment portés sur le physique, les régimes, l’apparence, c’est pénible. Maintenant en Allemagne où je vis, les gens sont beaucoup plus natures, et les femmes sont plus grandes et grosses que nous et s’en fichent pas mal, alleluia.

  290. #290 Hélène le 7 mars 2014 à 19 h 36 min

    tatite: tu as absolument raison, les parisiens peuvent être assez odieux avec l’apparence et la minceur. D’ailleurs les statistiques disent que les françaises sont les plus minces des européennes, et les parisiennes, les plus minces des françaises (rien sur les mecs en revanche, comme c’est bizarre et pas du tout sexiste…).
    Perso je ne prends pas ça comme une bonne nouvelle, et je pense que vivre en Allemagne est plus facile pour l’image de soi.

  291. #291 Marie Lo le 26 mars 2014 à 15 h 10 min

    j’arrive un peu en retard désolé (oups pardon c’etait juste un petit clin d’oeil a ton dernier post ;-) )
    moi j’ai mis environ 33 ans a m’accepter! aujourd’hui j’ai 43 ans (meme pas peur de le dire) en « surpoids » certes mais bien dans mes baskets!
    Je suis parisienne et le regard, les reflexions d’autrui aujourd’hui m’importe peu… exemple l’autre jour je sors ma chienne et la une voisine me dit : « faudrait la mettre au régime elle aussi!! » hheeuuuu c’est quoi cette réflexion de M***** pourquoi : elle aussi……….
    Le plus important c’est l’image que l’on a de soit.

Remonter en haut de la page