Tibet libre… si seulement…

6 avril 2008

tibet_libre-500.jpg

Ce soir la flamme olympique arrive à Paris. Demain auront lieu les étapes du relais destiné à la faire avancer en direction de Pékin, où auront lieu ces jeux olympiques qu’aucune grande nation ne s’est résolue à boycotter, tant les intérêts économiques en jeu dans l’immense pays sont importants.

Un rassemblement se tiendra au Trocadéro de 11h00 à 16h00, pour soutenir le Tibet.

Piétiné par la Chine depuis des dizaines d’années, écrasé dans sa culture et sa religion, un jour ce petit état simple et non violent, qui fait sa vie dans son coin sans emmerder personne, n’existera plus.
Ca me donne envie de pleurer.

Pour en savoir plus :

freetibet.fr

tibet.fr

tibet-info.net

 

123 commentaires Laisser un commentaire
Parfois la vie est une vallée de roses (et parfois non)

Vous aimerez aussi

123 commentaires

  • #1 manon le 6 avril 2008 à 11 h 39 min

    $$$ les vrais rois… quelle honte, quelle désillusion, de voir que ceux qui pourraient faire ne font rien. Et en même temps, avais-je encore des illusions?

  • #2 Marina le 6 avril 2008 à 12 h 06 min

    Je hais la foule, j’en ai meme peur, mais je vais faire un effort pour le Tibet….Pas possible de faire autrement si on en a la possibilité (tant pis pour la journée glandouille shopping expo que j’avais programmée en posant une journée…).
    By the way les filles, vous connaissez le site avaaz.org ? Je viens de recevoir le lien par une copine, mais comme je me méfie de tout et de tous sur Internet, je préfère me renseigner.
    Bon dimanche a toutes

    Marina

  • #3 Axoo le 6 avril 2008 à 12 h 07 min

    J’espérais que tu ferais un billet sur le sujet :). Puis-je suggérer le site de l’association SolHimal? (http://www.solhimal.org) Si j’en parle c’est qu’ils sont impliqués et que grâce à eux avec mes parents, on parraine une petite fille tibétaine qui vit en exil avec sa famille en Inde. Peut-être qu’on aura des filles intéressées!

  • #4 Hélène le 6 avril 2008 à 12 h 12 min

    Ah c’est marrant Axoo, moi je suis passée par AMTM (Association Médicale Toit du Monde), pour ma petite filleule ;-)
    Elle est à Katmandou avec sa famille, comme beaucoup de réfugiés tibétains, où vit la tienne ?

    Marina tu n’es pas obligée de passer dse heures dans la foule tu sais, perso je ne pense pas rester longtemps du tout, juste faire un saut, pour le geste (parce qu’hélas je ne me fais pas d’illusions sur l’utilité de ce rassemblement, mais au moins les tibétains savent qu’ils sont soutenus par les peuples à défaut des gourvernements).

  • #5 stephanie le 6 avril 2008 à 12 h 15 min

    Un rassemblement maintenant? Des états d’âme de la part de certains (sportifs, politiques, journalistes ou autres) à quelques mois des Jeux? Soit….Mais que s’est il passé il y a quelques années de cela quand on a accepté la candidature aux JO d’un pays connu pour bafouer les droits de l’homme (et pas qu’au Tibet) ? Que s’est il passé quand cette canditature a été validée et la Chine choisie pour organiser les Jeux? Réponse: rien. Ou si peu. Aucune protestation digne de ce nom….Quelques vagues remous sans doute… mais rien de plus. Cela fait des années que le peuple Tibétain est écrasé. Cela fait des années que des gens en Chine sont torturés ou tués parce qu’ils osent protester contre le régime. Des Chinois ont été obligés de travailler dans des conditions ignobles pour que le site des JO soit prêt en temps et en heure. Rien ne s’est passé alors. Et aujourd’hui, on parle de boycotter les JO? Quelle hypocrisie. C’était avant qu’il fallait réagir. Sans attendre une révolte des Tibétains à la veille des Jeux pour prendre conscience de la situation et avoir des états d’âme… Moi aussi la disparition probable du Tibet me donne envie de pleurer. Mais l’hypocrisie ambiante, elle, me donne envie de vomir.

  • #6 Hélène le 6 avril 2008 à 12 h 34 min

    Je trouve ton commentaire un peu violent stephanie, car il laisse à penser que nous sommes, au même titre que les gouvernements, hypocrites et en quelque sorte responsables de cette situation odieuse.

    Or que faire, à part protester de temps en temps, et se réunir symboliquement pour marquer un désaccord ?

    Il est plus facile de critiquer ce que ne font pas les autres, que d’agir soi-même à sa petite échelle.

    Je ne dis pas ça agressivement hein, je le précise ;-)

  • #7 funambuline le 6 avril 2008 à 12 h 38 min

    Stéphanie, je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Là j’aurais plutôt envie de manifester pour Hu Jia, m’enfin bon, c’est moins médiatique/connu en ce moment. Et là dessus, un bémol: complètement d’accord avec toi, oui. Mais si la « flamme olympique » peut ouvrir un espace de parole dans le monde médiatique, permettre donc de faire avancer les mentalités occidentales et autres sur la problématique tibétaine (qui dure tout de même depuis 50 ans, c’est le temps de se réveiller enfin!!!), pourquoi pas. Après tout, bien sûr qu’il aurait fallu le faire avant, certains l’ont tenté, mais sans aucun intérêt de la part des médias. Maintenant que les caméras sont braquées sur eux, ils auraient tort de ne pas tout tenter. Et si ça peut motiver quelques personnes à s’intéresser à ce génocide qui dure depuis 50 ans maintenant, finalement, peut-être que tant mieux, non?

    Je vis dans la ville qui abrite le siège du CIO, dans un pays qui très tôt a accueilli une grande diaspora tibétaine, qui a reçu le dalaï lama officiellement et officieusement de nombreuses fois.
    Paradoxal. Le CIO est une entreprise a but lucratif. Omega, Coca-cola et autres sponsors ne sont là que pour gagner de l’argent. La Chine, et prochainement la Russie avec Sotchi (où les expropriations et autres désastres écologiques « grâce » aux prochains jeux ont déjà commencé aussi) sont des marchés en pleine expension. Ce sont des entreprises, c’est eux (à travers les membres du CIO soudoyés) qui décident des prochaines destinations des JO. Tout ceci est UNIQUEMENT commercial et n’a absolument RIEN de politique.

    Le génocide culturel qui perdure au Tibet est un problème politique que les politiques doivent gérer. Le problème est dans le laisser faire sous couvert de progrès chinois des politiques. Politiques chinois, européens, suisses, américains, indiens, népalais, tous les politiques! Et c’est là où la pression médiatique peut faire avancer les choses… peut-être éventuellement un tout petit peu… :-(

  • #8 stephanie le 6 avril 2008 à 12 h 57 min

    Oui c’est violent, la situation l’est et oui nous sommes hypocrites. D’avoir laissé faire tout ce temps et de ne se réveiller que maintenant. Histoire de se donner bonne conscience. Oui j’aurais aimé un boycott. Mais j’ai réalisé hier soir en regardant les info que si je veux être honnête avec moi même, je dois admettre que cette situation est loin d’être nouvelle et que c’était avant qu’il fallait réagir. Petite ou grande échelle. Honnêment que ce serait il passé si les Tibétains ne s’étaient pas rebellés il y a quelques jours? Rien. Parce qu’il ne s’est rien passé depuis que la Chine a été désignée pour organiser les JO. Cela fait des années que ce pays a été choisi. Nous avons donc eu des années pour réagir.
    Je comprends que mes propos puissent mettre mal à l’aise certains. Mais je crois aussi qu’il faut arrêter de se voiler la face. Je ne dis pas qu’il ne faut pas manifester. Je dis simlplement que c’était avant qu’il fallait le faire. Et surtout avant que les Tibétains se rapellent à notre bon souvenir. Et qu’il est hypocrite (oui encore ce vilain mot) de notre part de condamner les nations qui refusent le boycott aujourd’hui quand on n’a rien dit (ou si peu) dès le départ.

  • #9 Marina le 6 avril 2008 à 13 h 08 min

    Je comprends tout à fait ton écoeurement Stéphanie. Le problème, c’est qu’à mon niveau, c’est à dire le niveau de quelqu’un de pas tellement engagée, qui apprend ce qui se passe dans le monde par les medias, ou au mieux par internet, c’est bien tout ce qu’il est possible de faire…
    Boycotter les JO, moi je veux bien (ne pas regarder ça compte ?) mais tu te rends compte de l’ampleur du soulèvement qu’il aurait fallu ? Enfin, je n’y connais pas grand chose, mais ça me parait énorme et en tous cas pas faisable à notre niveau. Il se passe tellement de choses dans le monde et tellement dont on est pas au courant, qu’au moins, les choses dont on est courant, autant faire quelquechose quand l’occasion est donnée. Disons que c’est toujours mieux que de ne rien faire…

  • #10 Hélène le 6 avril 2008 à 13 h 10 min

    Mais enfin stephanie, je te trouve bien présomptueuse, que sais-tu de nos actions passées ?? Ce n’est pas parce que la situation au Tibet est épouvantable, que tout le monde est resté bras croisés depuis 50 ans !!
    Ce n’est pas parce que les actions individuelles ou de groupements de citoyens, ne donnent aucun résultat, que rien n’a été fait !
    Je crains que tu ne parles un peu vite, et sans savoir…

    Par ailleurs il ne m’jamais semblé qu’on nous ait demandé notre avis quant aux villes susceptibles d’accueillir les JO, quels qu’ils soient, les peuples n’ont pas de pouvoir là-dessus…

    Tes propos de ne mettent pas mal à l’aise, je les trouve simplement extrêmemnt manichéens et un peu faciles.

    Et Marina a raison, il vaut mieux faire peu, et tard, que pas du tout. Le plan « tout ou rien », en général ça donne « rien », c’est bien connu…

  • #11 stephanie le 6 avril 2008 à 13 h 11 min

    Funambuline: Je suis d’accord avec toi en ce qui concerne le pouvoir des média aujourd’hui pour faire avancer ne serait ce qu’un peu la situation. Mais je regrette simplement que cela n’ait pas été fait dès le départ en refusant la candidature de la Chine. C’était par là qu’il fallait commencer. Oui il y a un poids économique derrière cette décision mais ne nous leurons pas, ce qui est possible aujourd’hui (réaction des médias, politiques, sportifs) l’était sûrement aussi à l’époque. C’était un choix de ne pas le faire. Et oui j’aimerais que les politiques osent s’avancer et dénoncer la situation…mais là on peut rêver… trop de sous en jeu…..((

  • #12 Hélène le 6 avril 2008 à 13 h 12 min

    Ah et bien là pour le coup nous sommes d’accord stephanie, c’est bien des gouvernants dont nous parlons, pas des invividus…

  • #13 lili le 6 avril 2008 à 13 h 24 min

    Hélas, je suis de l’avis de Stéphanie, en gros, sans jeter d’accusations personnelles sur personne.

    J’ai arrêté de militer pour le Tibet, action à laquelle j’ai consacré plusieurs années, tellement ça me semble impossible de remuer l’Himalaya de façon pacifique.

    Hélas, le choix de Pékin pour les JO est une catastrophe pour les droits de l’homme, je crois que les bonnes paroles que le Comité Olympique nous a servies à l’époque n’étaient que du foutage de gueule.

    Je suis très pessimiste. Au cas où quelque chose de positif se passe, je serais ravie de m’être trompée.

    La seule chose qui pourrait faire de l’effet en France, c’est un truc sur le passage de la flamme à un endroit que les infos chinoises ne pourraient pas manquer. L’Hotel de Ville déploie une banderole. J’espère que la Tour Eiffel aussi.
    Je doute que les télés chinoises aillent filmer le parvis des droits de l’homme (lieu si commode pour empêcher les manifs devant les ambassades), encore plus qu’elles diffusent les images en Chine.

  • #14 Hélène le 6 avril 2008 à 13 h 26 min

    Comme toi lili je ne pense pas un instant que la Chine diffuse ou filme quoi que ce soit qui la dessert, et je ne crois pas que tout ça mène à une issue positive pour le Tibet, hélas.
    Mais qu’il sachent au moins, même s’ils meurent, que des gens penset à eux, c’est mieux que rien, pour moi.
    Le pire de tout c’est de crever en silence, oublié dans un coin.

  • #15 stephanie le 6 avril 2008 à 13 h 36 min

    Mais si les individus s’étaientt mobilisés avant? Parce que quand l’argent entre en compte je doute que l’on puisse compter sur les politiques pour faire bouger les choses. Après tout on ne va pas risquer de perdre la vente d’une demie douzaine de trains/avions ou autre, non?
    Je suis désolée que tu le prennes personnellement Hélène ce n’était pas mon but. Je voulais simplement mettre le doigt sur le fait qu’il ait fallu attendre aujourd’hui pour organiser une réaction à « grande » échelle. Et uniquement suite aux évènements au Tibet.

    Marina: Je crois qu’à chaque fois qu’il a été question de boycott dans les médias, il s’agissait plutôt d’envisager une décision des chaines de télévision ou des politiques qu’autre chose. Quant à ne pas regarder les jeux…. je doute que cela ait un impact. Et je voulais surtout dire que je ne comprenais pas la mention d’un boycott éventuel quand on a accepté la candidature dans un premier temps.

  • #16 Lily le 6 avril 2008 à 13 h 37 min

    Le pire de tout n’est pas de crever en silence, mais de crever tout court pour une raison injuste,non???
    Concernant le boycott je pensais aussi que ça serait une bonne chose, mais si la majorité des nations le faisaient. Là, cela ne servirait à rien, et à la radio l’autre jour, un historien spécialiste du Tibet expliquait à quel point les remontrances seraient terribles envers les tibétains s’il y avait boycott…Le dalai lama lui même ne le demande pas. Je pense qu’au contraire il faut aller là bas, sur place, et en profiter pour filmer le plus possible, enquêter, dénoncer.

  • #17 stephanie le 6 avril 2008 à 13 h 40 min

    Tu as raison lili, la Chine ne diffusera certainement pas des images mettant en avant les protestations en France…surtout quand on sait qu’ils ont fermé les frontières au Tibet dans les deux sens. Les tibétains ne peuvent plus fuir…et les journalistes ne peuvent plus entrer au pays pour filmer les répressions. Je n’ose imaginer ce qui s’y passe.

  • #18 Hélène le 6 avril 2008 à 13 h 41 min

    stephanie je pense que beaucoup d’individus se sont mobilisés avant, mais ça n’a servi à rien, comme souvent pour le combats de ce type… c’est affreusment triste, terriblement écoeurant bien sûr, nous n’avons pas de pouvoir sur bien des choses.

    Je ne dis pas qu’aller à ce rassemblent demain changera quoi que ce soit, je ne suis pas naïve, mais symboiliquement c’est important, c’est une façon de ne pas abdiquer notre part d’humanité et de solidarité, même si c’est sans espoir.

    Je trouve qu’il faut parfois faire des gestes inutiles, parce que le geste lui-même compte un peu quand même.

  • #19 funambuline le 6 avril 2008 à 13 h 52 min

    @ stéphanie: le boycott proposé, entre autres par RSR, n’est pas un boycott des JO par les médias (qui refuseraient, c’est une manne financière énorme), mais un boycott de la soirée d’ouverture (pas du reste des jeux) par les officiels. Deux pays européens ont déjà dit qu’ils ne seraient pas présents lors de cette cérémonie d’ouverture.
    Le principe étant que 1) pour les chinois ça la fout mal et leur fait perdre la face 2) ça permet d’entamer un dialogue (du genre: notre Président sera présent si et seulement si un dialogue est entamé avec le dalaï lama).
    « Ne pas regarder », ben ça sert à rien (à part à pouvoir faire autre chose que d’être devant la télé pendant l’été…).
    Et, si je peux me permettre, énormément de choses sont faites depuis des décennies, énormément de monde est mobilisé depuis des décennies. Mais la situation stagne… et a empiré en mars. D’où peut-être le « créneau » médiatique qui s’ouvre aux tibétains qui l’ont bien compris et qui sont le plus « visuels » possible dans leurs actions, afin que les JT du monde entier relaient leurs « images chocs ». Pas en Chine, non, mais partout ailleurs, et si l’opinion mondiale continue à s’indigner un tant soit peu… c’est un moyen de pression.

  • #20 Electron le 6 avril 2008 à 13 h 56 min

    Comme le dit, Funanbuline, on peut deja penser aux JO de Sotchi:
    http://www.lemonde.fr/international/article/2008/04/04/les-ong-s-alarment-des-consequences-des-jeux-d-hiver-de-sotchi_1031157_3210.html

  • #21 lili le 6 avril 2008 à 13 h 56 min

    Le Tibet à proprement parler est bien plus vaste que la Province Autonome du Tibet, dont l’accès est de temps à autre bloqué aux étrangers, et la sortie bloquée aux autochtones.

    Le plus fort des révoltes tibétaines en ce moment a lieu en dehors de cette province, dans le Tibet historique. Les autorités centrales ne vont pas en bloquer l’accès…

    La Chine fait très attention aux réactions officielles sur le passage de la flamme, et voient d’un très mauvais oeil la banderole du maire de Paris;
    C’est toujours ça!

    Quant au discours sur le prix moral des transactions gouvernementales avec la Chine et les compromissions des dirigeants, hum hum.
    Qui achète aux Chinois? Les ministres ou les citoyens?
    Nos vêtements et nos meubles, nos accessoires hi tech, qui les choisit en rayon avant de passer à la caisse, le consommateur ou son député?

    Pour rester dans le style tibétain: tout est interdépendance ;o)))

    Comme acheteurs et comme vendeurs, individuellement et collectivement, nous avons économiquement besoin des Chinois, que cela nous gène ou non de l’admettre.

    C’est ça qui rend les choses difficiles. C’est pas une raison pour continuer d’essayer…

  • #22 lili le 6 avril 2008 à 13 h 59 min

    C’est pas une raison pour continuer d’essayer…

    Ma phrase ne veut rien dire, milles excuses.

    Bref, continuons d’essayer de fléchir les autorités chinoises

  • #23 Turquoise le 6 avril 2008 à 14 h 00 min

    Je pense aussi que, même si ce n’est qu’une goutte d’eau dans la mer, cette manif sera retransmise par les média . Donc plus il y aura de gens au Trocadéro, et mieux ça vaudra . Le pire étant d’avoir trois pelés et deux tondus sur cette immense esplanade , ce qui amènerait nos dirigeants à penser que ça ne vaut pas la peine de bouger le petit doigt puisque tout le monde s’en fout …

  • #24 Cagaroule le 6 avril 2008 à 14 h 09 min

    Bonjour à toutes,

    Je pense comme vous toutes que la situation au Tibet est déplorable; et pour moi, il y a quand même des questions à se poser sur les fondements de la décision même du CIO: pour quoi ce pays?
    Les problèmes liés aux droits de l’homme, d’expulsion de gens, de destruction de quartiers historiques pour construire des infrastructures, de liberté d’expression, de censure… et j’en oublie ne sont pas nouveaux.

    Sur la question du boycott: celui des athlètes, tout d’abord. A leur place je me sentirai prise entre deux feux, bien sûr que la Chine fait n’importe quoi et pas seulement sur la question du Tibet mais quand on travaille très dur des années durant pour quelque chose, c’est très dur d’y renoncer… Pour faire un parallèle et en grossissant le trait, c’est comme quelqu’un qui prépare un concours pendant des années, et à qui on dit, non finalement tu devrais ne pas le faire.
    La cérémonie d’ouverture: si les représentants officiels boycottent la cérémonie d’ouverture, les autorités chinoises trouveront des figurants pour remplir les chaises vides. Aucun doute là-dessus. Mais effectivement, pour l’image, c’est mauvais.

    Ce qui me semble ahurissant, c’est que personne ne s’affole du désir chinois de diffuser les épreuves en différé. En fait, rien de semble toucher les autorités chinoises…
    Je pense qu’en choisissant un pays qui délibérément se moque de piétiner des usages reposant sur un consensus mondial, le CIO a commis une erreur.

    D’un autre côté, tout le monde sait tellement que la Chine est un pays totalement démocratique et ouvert, du coup, est-ce que les JO ne sont pas une opportunité pour le peuple tibétain d’avoir enfin la parole? Malheureusement, au prix du sang.

  • #25 Cagaroule le 6 avril 2008 à 14 h 11 min

    Oups, c’est long, et en plus j’en ai oublié. :-)
    Dommage que le rassemblement soit pendant les heures de bureau…

  • #26 funambuline le 6 avril 2008 à 14 h 13 min

    Le CIO, encore une fois, est une entreprise a but lucratif. Jacques Rogues (son président) ne s’en cache pas, Samaranch, si adulé en son temps, c’est lui qui a donné les jeux à Beijing. Ils s’en foutent. Ils veulent gagner de l’argent, c’est tout. La politique ne les intéresse pas tant qu’il ne s’agit pas de gagner encore plus d’argent.
    C’est aux politiques de réagir!!!! Et à nous tous de leur montrer qu’on veut qu’ils réagissent.

  • #27 Cagaroule le 6 avril 2008 à 14 h 16 min

    Ah mais ça je suis bien d’accord que le fait que la Chine soit un pays aussi grand économique parlant a pesé bien lourd dans la balance au moment de la prise de décision, sans autre considération. Et je trouve ça hyper dommage.

    Je suis certainement naïve mais j’aimerai bien que l’argent ne fasse pas toujours tout…

  • #28 Coralie Marie le 6 avril 2008 à 14 h 23 min

    Le CIO est complétement décrédibilisé, et pourtant il garde son pouvoir…
    Je me sens bien impuissante, mais j’essaierai de passer demain.
    Et une petite pensée pour Ingrid Bétancourt.

  • #29 Cagaroule le 6 avril 2008 à 14 h 23 min

    @ Funambuline: il y a des choses de prévues en Suisse sur la question du Tibet? Tu peux nous expliquer un peu l’état de l’opinion publique sur la question stp?
    Pour le coup, je préfère me renseigner auprès de « locaux » plutôt que dans la presse! :-)
    Merci!!

  • #30 Hélène le 6 avril 2008 à 14 h 38 min

    Je vous donne un autre lien à voir :
    http://www.kelblog.com/2008/04/un-observateur.html

    Quand le site avait été lancé, je me doutais que les observateurs courageux prenaient des risques, voilà qui est confirmé…
    http://observers.france24.com/fr

  • #31 funambuline le 6 avril 2008 à 14 h 41 min

    La suisse est un des pays qui a accueilli les premiers réfugiés tibétains, dès 1949. Après l’Inde et les Etats-Unis c’est la plus grande diaspora tibétaine au monde. Le siège du CIO (à Lausanne donc) a été le théâtre de multiples manifestations depuis de nombreuses semaines et mois, bien avant les récents et dramatiques événements de mars.
    Il faut savoir que la diaspora tibétaine est (je simplifie, pardon pour les spécialistes) séparée en deux. D’un côté ceux qui suivent la politique non-violente et qui tente d’être conciliante du Dalaï Lama et d’un autre, souvent des plus jeunes qui veulent agir beaucoup plus fortement. Ce sont eux qui se « battent » médiatiquement en ce moment. SSDL (c’est comme ça qu’on fait l’abréviation souvent de « sa sainteté le Dalaï Lama ») tente plutôt de calmer le jeu. Il est contre tout boycott des JO. En Suisse les deux « parties » sont présentes et discutent, mais c’est un peu chaud entre eux. Ceux qui sont « devant le CIO » très régulièrement sont les « jeunes » et sympathisants. Les plus proches de SSDL tentent encore et toujours, au contraire, de faire du lobbying auprès de l’ONU, de toutes sortes d’ONG afin d’aider les gens sur place, etc… C’est deux positions différentes et surtout deux visions complètement différentes.

    Quant à la Suisse politique, SSDL a déjà été reçu a plusieurs reprises. Il a très régulièrement séjourné en Suisse. La « ministre » des affaires étrangères actuelle est très active dans ce domaine, mais comme toujours, à la manière suisse… diplomatie secrète et la plus discrète possible… mais ça marche très souvent, lentement (ça c’est un cliché qui est vrai) mais efficacement!

  • #32 funambuline le 6 avril 2008 à 14 h 44 min

    J’oubliais.
    J’ai des amis qui travaillent au CIO. L’un d’entre eux vient de démissionner, moralement il ne pouvait plus supporter. Sur les 20 personnes choisies dans le staff pour porter la torche à lausanne, 8 ont refusés (évidemment, personne ne le sait, ils ont été remplacés). Bref, même à l’intérieur du CIO ça commence, un tout petit peu, à bouger.

  • #33 Hélène le 6 avril 2008 à 14 h 48 min

    Merci funambuline, c’est super intéressant.

  • #34 Cagaroule le 6 avril 2008 à 14 h 54 min

    Merci Funambuline pour toutes ces infos! Je me rends compte qu’il me manquait plein de données! :-)

  • #35 Valérie de haute Savoie le 6 avril 2008 à 16 h 21 min

    Ah mais vous êtes mauvaises langues les filles… nos sportifs, emmenés par notre David Douillet national, vont porter un badge « pour un monde meilleur » ! Ils ont hésité entre pour un monde moins vilain, pour un monde plus joli, pour un monde où tout le monde s’aimerait etc… Sans aucun doute avec le risque immense qu’ils prendront en portant ce badge vraiment subversif, je sens que le Tibet est tiré d’affaire !

  • #36 Hélène le 6 avril 2008 à 16 h 23 min

    Ah Valérie, le cas des sportifs est délicat je trouve, et Cagaroule l’a très bien exprimé au commentaire 25.

  • #37 mmarie le 6 avril 2008 à 16 h 47 min

    Merci Hélène pour ce billet et pour les réactions qu’il suscite, contrastées mais nuancées. Et instructives ! (merci funambuline)
    Je reviens sur le commentaire de Lili (22). Nous, consommateurs, avons un pouvoir – d’achat, donc de choix. En faire un usage raisonné est acte citoyen. Et bien sûr chaque action à son échelle (ne pas acheter ce produit, manifester, parrainer un enfant..) peut sembler dérisoire. Mais le fait qu’une telle action ne soit pas, jamais, évidemment, suffisante, ne veut pas dire qu’elle n’est pas nécessaire.
    Le rassemblement pendant les heures de bureau : dommage, peut-être. En même temps, prendre ce temps (ne fût-ce qu’une heure ou deux) sur celui consacré au travail, c’est-à-dire en majorité à la sphère économico-marchande, a du sens.
    NB – je vis dans un pays où une visite de SSDL a été annulée « poliment » pour éviter toute interférence sur de juteux marchés en cours :-(
    Collusions consternantes.

  • #38 Axoo le 6 avril 2008 à 16 h 53 min

    Hélène, la famille qu’on parraine vit près de Dharamsala avec ses parents, sa petite soeur, sa mamie et sa tante. C’est très touchant de recevoir des messages de sa part, j’espère qu’elle réussira bien à l’école, en tout cas elle à très envie d’apprendre!

    Évidemment que ce n’est pas en allant manifester qu’on va permettre à un peuple qui résiste de manière non-violente depuis 50 de s’émanciper du jour au lendemain. Mais je me refuse à me cacher dans un coin pour que dans 10 ans on vienne dire, « le Tibet n’existe plus c’est fini » et savoir que je n’ai rien fait pour, ni contre. Je suis une utopiste mais je veux croire que tant que quelqu’un se battra pour une cause, ce ne sera pas une cause perdue. :-)

  • #39 funambuline le 6 avril 2008 à 16 h 54 min

    Quel pays mmarie?

  • #40 Catherine-de-Nice le 6 avril 2008 à 16 h 57 min

    Sur la question du boycott je suis assez d’accord avec Stéphanie (5) : Pékin a été choisie il y a plusieurs années pour organiser les JO 2008, et à ce moment-là la Chine ne passait pas non plus pour être une grande démocratie… Avoir l’air de contester ce choix aujourd’hui parce que le Tibet fait l’actualité me semble un peu décalé, presque anachronique.
    Je rejoins aussi ce que disait Cagaroule (25) sur les sportifs : comment renoncer à quelque chose qu’on prépare depuis des années, pour une raison qui n’a rien à voir ?… Dans ce sens, vis-à-vis des sportifs qui vont participer aux JO, je trouve un peu déplacé de parler de boycotter cet événement. Ce serait leur faire porter les conséquences d’une situation qui ne relève pas d’eux, et ça me gêne.

    D’une manière générale, je reste convaincue que c’est par les échanges avec le reste du monde qu’un pays progresse. Je préfère qu’il y ait des échanges avec la Chine (par les JO en l’occurrence, mais aussi des échanges économiques) plutôt que de savoir un pays totalement isolé sur le modèle de la Corée du Nord. Je ne sais pas bien argumenter là-dessus, mais je pense que c’est par cette communication, en voyant ce qui se passe ailleurs, que petit à petit le changement peut se faire.

    Je reviens sur mon 1er paragraphe pour préciser que je ne parlais que du boycott des JO ; je n’ai rien contre les projets de manifestations sur le trajet de le flamme olympique. Je ne sais pas si ça peut avoir un effet, mais c’est certain que ne rien faire ne changera rien, et ça a au moins le mérite de donner une visibilité au sujet.

  • #41 mmarie le 6 avril 2008 à 17 h 00 min

    @funambuline : Belgique.

  • #42 lili le 6 avril 2008 à 17 h 12 min

    @ Cagaroule, mais si, le monde entier s’indigne que les jeux soient retransmis en différé en Chine, en tous cas les milieux journalistiques et politiques.

    mais les Chinois sont souverains chez eux, ils diffusent ce qu’ils veulent comme ils veulent.

    à part ça, chez nous et pour d’autres raisons que la censure plitique, des tas de grands événements sportifs sont diffusés en léger différé, sur TF1 par ex pour avoir le temps de mettre la pub à l’antenne.
    On s’en rend compte si on écoute un match à la radio d en même temps.

    Le lourd problème dans cette affaire, c’est le CIO, Samaranch et jacques Rogge.

    Et pour les jeunes Tibétains qui veulent lâcher la voie douce du Dalaï Lama, hélas hélas, ils mettent en balance ce que le Tibet a gagné en 60 ans de lutte non violente et ce que les attentats ont, croient-ils, apporté à d’autres.
    En réalité, pas grand chose de positif à mettre au crédit du terrorisme, mais ils sont désespérés.
    :(

    Pour le boycott, encore un truc qui n’a jamais marché en politique, sauf dans le cas de l’Afrique du Sud où dominait un quasi consensus mondial. Il a fallu plusieurs dizaines d’années…
    Les autres boycotts internationaux ont tous échoué, en particulier celui des jeux Olympiques de Moscou en 1980.
    L’absence des athlètes des USA n’a pas hâté d’une seconde la chute du communisme en URSS.

  • #43 Hélène le 6 avril 2008 à 17 h 17 min

    Axoo je pense comme toi, même si une petite action ne sert à rien, au moins on aura essayé.
    Ca rejoint ce que dit mmarie, d’ailleurs.

    Moi aussi je suis hyper touchée quand je reçois du courrier de ma filleule, la première fois que j’ai vu sa photo j’ai ressenti une très très grande émotion.

  • #44 Blanche neige le 6 avril 2008 à 17 h 30 min

    Je comprends que les sportifs ne boycottent pas un évènement auquel ils se préparent depuis tant d’années.
    Mais s’ils ne veulent pas se mouiller, autant qu’ils ne fassent rien du tout plutôt que de faire semblant et porter ce badge avec cette phrase bidon.

  • #45 funambuline le 6 avril 2008 à 17 h 45 min

    Vous vous souvenez des JO de Mexico??? Non, personne.
    Vous vous souvenez des deux athlètes noirs qui au moment de recevoir leur médaille ont levé le poing en l’air en soutien aux ségrégations racistes aux USA? Oui, hé bien c’était à Mexico.
    Si j’étais un athlète et que j’allais concourir au JO de Beijing, je réfléchirais dès maintenant à comment faire un geste, le plus fort possible médiatiquement, qui ne puisse être effacé ni par 30 secondes de différé, ni pas leur fouille complète (du genre impossible d’avoir un t-shirt free tibet). Mais je ne crois pas que je boycotterais les épreuves… ou alors en m’y présentant et en refusant de courir. Si quelqu’un n’y va pas, il sera remplacé, aura droit à 5mn de conférence de presse et voilà, c’est tout. Mais ce doit être drôlement difficile pour eux!!!

  • #46 lili le 6 avril 2008 à 18 h 13 min

    Le malheur supplémentaire du Tibet, c’est la complexité de ce drapeau.
    Quelques crétins ont été capbles d’introduire une banderole d’insultes en plusieurs morceaux dans un stade en France, on pourrait imaginer introduire ce drapeau dans un stade chinois.
    Mais bon courage pour le faire entrer en Chine :(
    et pour le ré-assembler sans erreur!

    Les deux athlètes de Mexico s’étaient concertés, et ils n’étaient que deux dans le complot. Ils étaient directement concernés. Leur geste a eu un impact énorme, mais leur carrière s’est arrêtée là.

    Je ne crois pas qu’il y ait un athlète tibétain sélectionné.
    Y a-t-il un athlète d’un autre pays prêt à se sacrifier?

  • #47 Claire le 6 avril 2008 à 19 h 04 min

    Le Tibet, sous ses dehors calmes, est quand même une théocratie, et il s’est chargé d’oppresser ses ressortissants bien avant que la Chine ne s’en mêle… « On » râle tellement contre l’oppression dans les sociétés gouvernées par la loi de l’islam, je ne sais pas s’il est beaucoup plus juste de chanter les louanges d’un pays qui, libéré, serait gouverné par une autre religion.

  • #48 Electron le 6 avril 2008 à 19 h 23 min

    j’ai lu quelque part (mais je ne sais plus ou) que l’image la plus marquante des JO de 1936 est celle d’Hitler avec la larme a l’oeil car un NOIR avait gagne une course. Cela rejoint l’idee de funambuline. Par ailleurs si qq a un lien vers cette photo, je ne la trouve pas. merci

  • #49 Turquoise le 6 avril 2008 à 19 h 34 min

    Electron, l’athlète dont tu parles est Jesse Owens , et quand il est monté sur le podium, Hitler a refusé de lui serrer la main ; pour les photos, tu peux en trouver à son nom sur Google , celle que tu cherches y figure probablement – ou à  » J.O. 1936  » .

  • #50 Electron le 6 avril 2008 à 19 h 40 min

    Merci
    j’imagine que c’est cette photo
    http://00.img.v4.skyrock.com/00b/nbalive09/pics/799495443_small.jpg
    je suis decue de ne pas voir la larmichette d’Adolf. J’imaginais qqch de plus « grandiose » mais c’est bon a connaitre tout de meme.

  • #51 Cagaroule le 6 avril 2008 à 19 h 47 min

    Avez-vous vu les images de Londres et du passage de la flamme? C’est sur Arte en ce moment.

  • #52 Alice le 6 avril 2008 à 21 h 39 min

    C’est sur que ce ne sont pas les pins de douillet qui aideront la cause (que fait on? on rit, on pleure? dans le doute….)

  • #53 La Cuiller En Bois le 6 avril 2008 à 22 h 19 min

    La photo mise en lien dans le commentaire 51 est celles des athlètes à Mexico dont parlait Funambuline au com. 46. Pas celles des jeux de 36.
    Enfin il me semble.

    Il me semble également avoir vu un film d’archive concernant les JO de Munich, mais la photo d’Adolf larmoyant, malheureusement je n’ai pas eu le plaisir de la contempler.

    Et concernant le sujet de base, si effectivement les JO n’avaient pas été alloués à la Chine (et pas forcément par chauvinisme pour qu’ils soient en France), cela aurait déjà été un camouflet pour les dirigeants chinois. L’excuse donnée à l’époque « pour les encourager dans le chemin des droits de l’Homme » m’avait paru « du pipeau ». Mais comme toute promesse, elle n’engage que ceux qui y croient …

    Je crois que personne n’a été dupe, mais bien sur, les intérêts en JEUX …

    En plus de manifester au Trocadéro, si on prenait la ferme décision de ne rien acheter qui viennent de Chine ?

    Je rêve, je sais …

  • #54 Mah-Yu le 7 avril 2008 à 0 h 27 min

    C’est intéressant la diversité des réactions.

    Moi, comme souvent, je suis un peu d’accord avec tout le monde (ou personne, question de point de vue).

    Bien sûr, le pin’s de Douillet est risible – mais s’ils avaient fait quelque chose de moins risible, ils n’auraient tout simplement pas été autorisés à le faire

    Bien sûr, il aurait fallu manifester quand les JO ont été donnés à la Chine – mais est ce une raison pour ne pas le faire aujourdh’ui?

    Bien sûr, la Chine n’emprisonne, ne musèle, ne tue pas que des Tibétains, et bien sûr ce n’est pas nouveau – mais… enfin bon, on pourrait continuer longtemps

    Je pense que toute action (oui oui, même les risibles) est légitime. Ce qui l’est moins, c’est la récupération qui en est faite par les gouvernants, pour se dédouaner, en quelque sorte, de leur propre responsabilité.

    Sauf que la responsabilité des gouvernants, c’est aussi la nôtre, parce que nous avons la chance de vivre en démocratie, et donc la responsabilité des politiques engagées par nos pays.

    Malheureusement, si on veut être totalement honnêtes, on est obligés d’admettre que ce serait vraiment trop inconfortable de militer de façon efficace pour une moralisation des échanges économiques (c’est toujours de cela qu’il s’agit, quelle que soit la quantité de sang versé, ou la couleur de ceux qui le perdent), et que le confort n’est pas prêt de devenir une valeur secondaire dans nos sociétés.

    Pour rester sur le seul exemple de la Chine (je dois me forcer pour ne pas extrapoler, c’est tellement universel, je trouve), rien de ce que nous ferons ne causera autre chose qu’une ridule au front de son ministre du commerce et de l’industrie, tant que nous ne toucherons pas à ses intérêts économiques.

    Or pour toucher à ces intérêts (colossaux, sur nos marchés, cela va sans dire), il faudrait non seulement boycotter à titre individuel la plupart de nos produits de consommation courante, mais oeuvrer activement au désengagement de nos entreprises et de nos pouvoirs publics des partenariats engagés avec ce pays.

    Cela n’arrivera pas. Jamais l’opinion des pays industrialisés ne sera prête à de tels sacrifices.

    Laisser la Chine disposer du Tibet, (mais aussi censurer la presse, emprisonner les internautes, exploiter la main d’oeuvre populaire, je ne continue pas, j’ai pas toute la nuit) c’est le prix à payer pour préserver notre mode de fonctionnement, nos habitudes, nos joies quotidiennes.

    Quoiqu’on en dise, et sans que cela n’invalide, à mon sens, la sincérité de notre indignation, l’honnêteté de notre implication, et pour certains, la force de notre engagement, il semblerait qu’à titre collectif, nous soyons tout à fait prêts à payer ce prix.

    Peut-être que si nous nous l’avouons, si nous nous le répétons, si nous y pensons au moment où nous consommons/ votons/ agissons, si nous en parlons autour de nous, l’apprenons à nos enfants, au bout du compte, petit à petit, la société le prendra en compte, et, un jour, refusera de l’accepter.

    Je crois que j’ai été très longue, et il est tard, je m’arrête ici. Vive le Tibet libre, certes… Vive la Chine libre, aussi, ce serait cool.

  • #55 Hélène le 7 avril 2008 à 8 h 26 min

    Merci Mah-Yu, ton commentaire résume très bien les différents états d’esprit, et l’enjeu économique tellement énorme pour tous et à toutes les échelles que, en effet, il est difficile d’espérer un changement.

    Ca te dit le Ministère des Droits de l’Homme de Facholand ? ;-)

  • #56 Mah-Yu le 7 avril 2008 à 8 h 29 min

    Mouahahaha!!! Tope là Hélène: call me RaMah-Yu!!!

  • #57 Jenesaispasmemaquiller le 7 avril 2008 à 8 h 37 min

    Hello,
    Ca me ravit que tu parles du Tibet sur ton site!
    Pour celle que ça intéresse voici quelques faits particulièrement intéressants au sujet du Dalai Lama:
    http://www.e-citizen.tv/wordpress/2008/03/26/lang_frau-sujet-du-tibet-de-la-chine-et-du-dalai-lamalang_frlang_enabout-tibet-china-and-the-dalai-lamalang_en/

  • #58 Hélène le 7 avril 2008 à 9 h 04 min

    Merci Jenesaispasmemaquiller ;-)

    Mah-Yu c’est dit, hop, te voilà ministre ;-)

  • #59 Mlle Crapaud le 7 avril 2008 à 10 h 15 min

    J’ai mis en lien dans mon pseudo la page qui mène à la campagne « Jo Pékin 2008 » D’amnesty International.
    Pour les bordelais(es), jeudi, à 18h, on se retrouve place de la victoire avec plusieurs associations pour manifester en faveur du Tibet.
    Ceci dit, je pense qu’il ne faut pas oublier qu’à côté du Tibet, la Chine entière constitue un véritable problème en matière de droits humains… :/

  • #60 Cissou le 7 avril 2008 à 11 h 19 min

    Ce matin, à la radio, entre un représentant chinois maîtrisant la langue de bois comme presonne (il n’y a pas de répression au Tibet, les chefs d’Etats et le athlètes respectent la charte des JO etc…) et la citation de Jean-Claude Killy (membre du CIO) qui dit que les jeux de Pékin sont une bénédiction pour la Chine pour son évolution et bla bla bla… je me dis qu’il n’y a pas grand chose à espérer.
    (soit-dit en passant, si la solution pour faire évoluer un pays vers la démocratie, c’est lui donner les JO, alors ils faut organiser les prochains en Corée du Nord, en Biélorussie, à Cuba etc… c’est vraiment bête qu’on y ait pas penseer avant !).
    Ah si, le président du CIO aurait officielement finalement demander à la Chine de faire quelque chose pour la situation au Tibet, à suivre…

    Il y aura une grandiose cérémonie d’ouverture à la gloire du régime chinois, des rencontres sportives à la hauter des compétitions de tous les JO avec les meilleurs sportifs de la planète, une cérémonie de clôture ou le président du CIO clamera, comme il le fait systématiquement, que c’était les plus beaux JO, le meilleur acueil, la meilleure organisation etc… bref comme d’hab.

    Mais ce que je me dis, c’est que peut-être même si rien d’utile finalement ne sera fait à l’occasion de ces JO, il est fort à parier que dans la postérité, ces jeux resteront les jeux de la honte vis à vis des droits de l’homme, comme le sont restés les JO de Berlin et comme les JO de Munich sont restés marqu »s pour toujours par le drame du terrorisme.
    c’est vraiment pas beaucoup, mais c’est déjà ça !

  • #61 lili le 7 avril 2008 à 12 h 07 min

    Voilà une remise de médaille de Jesse Owens à Berlin en 1936.
    Tout le monde fait le salut nazi sauf lui!

    http://tinyurl.com/66sgnh

    une autre couplée à une vue en course:
    http://tinyurl.com/5mycm2

    J’ai du mal à imaginer qu’Hitler ait pleuré, je croyais qu’il s’était mis en colère. Et je doute qu’il se soit laissé photographier avec Owens (et réciproquement).

    Les poings levés et la tête baissée, comme l’a fait remarquer Gloria cuiller en bois, c’est Mexico;

    PS : Pour poster des liens qui ne débordent pas de la page, voilà un raccourcisseur
    http://tinyurl.com/

  • #62 funambuline le 7 avril 2008 à 12 h 54 min

    A mon grand étonnement, CCTV (la télévision chinoise officielle -pléonasme- qui difuse partout dans le monde et donc le JT est le plus regardé) a diffusé des images de Londres avec manifestants tibétains ET problèmes de la flamme.
    Allez les parisiens, à vous de nous faire des images pour que les chinois ne puissent plus mentir en chinois en disant que tout va bien!!!
    J’ai trouvé très poétique l’idée du londonien avec extincteur tagé « extincteur de propagande » qui a tenté d’éteindre la flamme.

  • #63 Hélène le 7 avril 2008 à 12 h 55 min

    En effet c’est une jolie idée funambuline cet extincteur…

  • #64 lili le 7 avril 2008 à 13 h 29 min

    Mieux que l’extincteur! à Paris la flamme a carrément été éteinte par les forces de l’ordre devant l’afflux de manifestants. Elle n’est même plus relayée à pied mais dans un véhicule de sécurité.

    Dès les premiers instants le parcours a été perturbé par un élu de la Ville de Paris quand le porteur Stéphane Diagana descendait les premières marches de la Tour Eiffel.

    Si vous êtes intéressées, écoutez la radio
    à la télé c’est un peu le journal officiel tout-va-très-bien-Mme-la-Marquise ou alors 20 mn de retard. Or ces trucs vont vite et pas en différé.

  • #65 Hélène le 7 avril 2008 à 13 h 35 min

    Yesss ! Merci lili !

  • #66 Cagaroule le 7 avril 2008 à 13 h 49 min

    Franchement je viens des Champs, pour l’instant il y a plus de flics que de badauds… Et dans le métro, j’ai vu plein de petits drapeaux tibétains!
    Merci Lili m’en vais écouter la radio tout l’après midi!

  • #67 Coralie Marie le 7 avril 2008 à 13 h 49 min

    Je suis passée à la manif avant midi et il y avait du monde ! C’était beau tous ces drapeaux !
    Je ne sais pas quelles conséquences tout ça aura, mais il fallait quand même faire en sorte que la flamme ne se promène pas tranquillou comme si de rien n’était :-)

  • #68 nouche le 7 avril 2008 à 13 h 54 min

    Merci Hélène pour tous ces sujets, actualité, beauté
    la vie
    j’écris peu mais lis avec attention et en apprend un peu plus
    et écoute effectivement tt en bossant ce « bordel » à Paris qui me réjouit
    @+

  • #69 Lou. le 7 avril 2008 à 14 h 01 min

    Le Tibet libre, j’espère de tout coeur que ce sera réel un jour. Mais la conjoncture actuel fait que les espoirs sont très moindres…

  • #70 Véro la Bisontine le 7 avril 2008 à 14 h 06 min

    Comme dirait « Cohn-Bendit », il faut foutre le bordel!
    Ca a l’air d’être bien parti à Paris, d’après les infos…
    Ce serait quand même bien que les membres du gouvernement français accordent leurs sons de cloches, on assiste à :d’un côté, ceux qui se rangent derrière les droits de l’homme (Rama Yade) et ceux qui se rangent du côté de la real-economy…
    Rama s’est fait taper sur les doigts…pourquoi elle démissionne pas??
    Ce serait un geste de fort pour la cause tibétaine, non??

  • #71 Hélène le 7 avril 2008 à 14 h 10 min

    C’est pas mieux de rester au gouvernement et contineur à râler ? Parce qu’une fois démissionnée, plus moyen de se faire entendre…

  • #72 lili le 7 avril 2008 à 14 h 36 min

    Bien vu Hélène! Les absents ont toujours tort, absent en politique, ça ne mène à pas grand chose.

    Et j’ajouterais même que Rama Yade ne s’est pas fait taper sur les doigts, elle a été démentie ou plutôt ses propos ont été amoindris. Ils ont cependant été entendus à Pékin et le fait qu’elle est toujours au gouvernement s’entend aussi. Elle n’a pas été virée et ça se voit.
    C’est subtil la diplomatie, un cri bien pesé suivi d’un démenti ramollo, c’est pas la même chose qu’un kilo de langue de bois servi d’emblée.
    M’enfin, on aimerait plus costaud, c’est sûr! Le tandem aux Affaires étrangères ‘tu protestes, je repeins en doré’ va devoir trouver plus efficace.

  • #73 sophie202 le 7 avril 2008 à 14 h 53 min

    Lili je partage tout à fait ton sentiment concernant Rama Yade, mais la dite « subtilité » laisse tout de même un sentiment frustrant…
    En tout cas vive google actu, et libé.fr car de suisse c’est tout ce que j’ai pour suivre…

  • #74 Cagaroule le 7 avril 2008 à 14 h 55 min

    @ sophie 202: Tu peux peut être écouter France Info?
    Sinon 20minutes.fr fait une chronologie des « évènements » en temps quasi-réel.

  • #75 Hélène le 7 avril 2008 à 15 h 19 min

    Merci Cagaroule, le site de 20minutes est en effet quasi en temps réel, c’est super pratique !

  • #76 funambuline le 7 avril 2008 à 15 h 59 min

    ça m’embête, j’ai plein de boulot et vraiment pas le temps de suivre, je vais me jeter sur les infos en rentrant… mais en tous les cas, je faisais largement confiance aux qualités chaotiques et d’emmerdeurs/EUSES-râleurs/EUSES des parisienNEs pour perturber tout ça, comme quoi, des fois c’est utile :-)))))))))))))))))))))))

  • #77 Cissou le 7 avril 2008 à 16 h 01 min

    Bon ben finalement, à Londres, c’était -apparament- du pipi de chat, heureusement qu’il y a les français pour bien secouer le cocotier non ?

    On critique sans arrêt les français :trop râleurs, trop fiers, trop chauvin, trop ceci, trop tout, etc… mais où est-ce qu’on se secoue les puces pour de bon quand quelque chose ne nous plait pas, ben c’est chez nous !
    Si ça pouvait faire un peu réagir les dirigeants, au moins européens…
    Reste à voir aussi comment le président et le gouvernement va se positionner face à ses événements.

  • #78 lili le 7 avril 2008 à 16 h 40 min

    Allons allons, c’est mondial ce truc, pas chauvin ;o))))
    Y pas de concours de l’agitateur, hu hu
    C’est bon d’être ensemble plutôt que les uns contre les autres, je trouve

    International et collectif!
    allez, un salut aux spectaculaires extincteurs british d’avoir bougé après notre Ménard solitaire en Grèce.

    Espérons mieux encore à San Francisco, prochaine étape!

  • #79 funambuline le 7 avril 2008 à 16 h 42 min

    Le minute par minute: http://www.20minutes.fr/article/223807/jeux-Olympiques-2008-Pekin-La-flamme-est-a-Paris-Le-point-a-16h32.php Cérémonie donc officielement ANNULEE, bravo les parisiens!!!

  • #80 lili le 7 avril 2008 à 16 h 50 min

    en direct de 20minutes

    16h26: Le journal de la nuit de la télévision centrale chinoise a brièvement évoqué, pour la première fois, les incidents qui ont perturbé le passage de la flamme olympique à Paris, sans cependant donner de détails.

    16h35: RSF déploie un drapeau d’environ 7 mètres sur 8 sur la rosace centrale de Notre Dame de Paris. Il est surmonté par un petit drapeau tibétain.

    16h43: Les députés sont maintenant une cinquantaine, et ils crient «Liberté pour le Tibet».

  • #81 lili le 7 avril 2008 à 17 h 01 min

    la flamme enfermée dans des cars de CRS ou cachée derrière est huée et sifflée sur les Champs Elysées et dans le XVe arrondissement

    16h50: Le convoi, raccourci, est passé devant l’Assemblée. Huées pour les porteurs de la flamme dans des bus. En revanche, les personnes interpellées se sont fait acclamer.

    16h53: Les derniers relais de la flamme olympique dans les rues de Paris ont été supprimés peu avant 17H00. La torche gagnant en bus directement depuis l’Assemblée nationale son point d’arrivée, le stade Charléty.

    Drapeau tibétain sur Notre-Dame

  • #82 Dorothée le 7 avril 2008 à 17 h 02 min

    Perso, je ne crois absolument pas à l’effet des mouvements de foule pour des causes internationales. Le gouvernement chinois n’a rien de démocratique, donc à partir de là, les autorités auraient tort de s’en faire.

    Je m’explique: manifester contre une décision gouvernementale dans un pays démocratique est utile, puisque la légitimité (et aussi l’éventuelle reconduction des mandats) vient du peuple. Dans un pays non démocratique ça se termine dans la violence et la répression. Quand il s’agit d’un gouvernement démocratique dans un autre pays, ça peut réveiller les citoyens dudit pays dans le meilleur des cas….Quant au gouvernement non-démocratique d’un autre pays, c’est peine perdue…

    Effectivement, comme le dit lili, le choix se fait en amont. Acheter des produits made in China, c’est contribuer au développement de la Chine, et donc, malgré nous, renforcer le pouvoir chinois. Lequel gouvernement chinois va nous acheter des TGV ou autres, contribuant à notre propre développement. Stratégie win-win de mondialisation.

    Qu’on le veuille ou non, toutes les batailles se livrent sur un plan économique; c’est pas nouveau et ça ne s’arrêtera pas demain. Là encore c’est une réalité, toutes les guerres ne sont qu’une question d’équilibre des ressources (hommes, armes) et d’opposabilité des stratégies adoptées de part et d’autre.

    Dans un pays qui ne respecte pas les droits de l’homme pour ses propres citoyens, où les institutions sont aux mains du pouvoir, il est évident qu’il n’y a aucune place pour les valeurs démocratiques, ni en interne, ni en externe.

    Pour moi enfin, un boycott de Sarkozy seul non seulement serait inutile, mais en outre dommageable et contre-productif. Un boycott des sportifs? Ce serait courageux, mais il y en aura forcément pour ne pas « jouer le jeu » et mettre à plat les velléités des autres. Le seul boycott pouvant affecter les JO à mon sens serait celui des média, et là encore, il faudrait que ce soit massif, je veux dire, pas uniquement français. Et encore, là on demanderait aux journalistes de prendre de gros risques par rapport à leur job, et aux médias eux-mêmes de gros risques quant à leurs revenus (voire à leur survie pour certains).

    Pardon pour ce pessimisme mais je ne vois pas vraiment d’issue….Je ne dis pas ça pour dire qu’il ne faut rien faire, juste avoir conscience qu’on peut mobiliser beaucoup d’énergie pour aucun résultat. Ou enfin un, quand même, important: pouvoir se regarder dans la glace, ce que ne peuvent actuellement certainement pas faire les membres du CIO qui ont soutenu ou approuvé la candidature de Pékin aux JO. Ceci dit, là encore, beaucoup doivent se retrancher derrière l’idée que finalement, ne pas massacrer soi-même est innocent (type même de réaction pleutre à la Eichman, « au fond c’est pas moi c’est les autres »).

    Mon sentiment, sur le fond, c’est que chacun ne peut agir qu’à son échelle…et vouloir contrebalancer un des pays les plus puissants au monde est assez vain. J’étais à Londres en 2003, j’ai assisté aux manifs anti-guerre en Irak etc, opinion d’ailleurs bien suivie par les média, vous savez comme moi que la position de Blair (pourtant en pays démocratique, pourtant socialiste) n’a pas bougé d’un iota.

  • #83 dédé le 7 avril 2008 à 17 h 31 min

    Dorothée, ce que tu dis est malheureusement vrai … J’apporterai un MAIS tout de même. Je pense que ce n’est pas si vain que ça, même si ça n’aboutit pas toujours, parfois si. Et même si y’a 1 chance sur 100 que quelque chose se passe en chine, ça vaut le coup, non ??
    Et tu sais, dès fois, il se passe un effet boule de neige: d’abord, 1 voix s’exprime, puis 2, puis … tout pleins !!! Donc il suffit de lancer un mouvement pour que ça suive. Tu vois, je ne suis pas sûr que cela se serait passer ainsi aujourd’hui à Paris si hier il n’y avait pas eu toutes ces manifestations à Londres…
    Et pis, ça fait du bien de voir que parfois, il y a mobilisation pour des valeurs aussi précieuses !!! Même si ça ne va pas changer la face du monde ..

  • #84 sophie202 le 7 avril 2008 à 18 h 03 min

    Je ne suis, en toute gentillesse et compréhension, pas d’accord avec ce tu dis Dorothée. Je ne crois pas que TOUT soit économique.

    La chine, comme tout les pays dans un monde qui a choisi le capitalisme (pour combien de temps encore??), a le droit de développer son commerce, et elle le fait elle serait bien bête d’en faire autrement.

    Mais je crois dur comme fer au pouvoir de l’éducation et de l’information, toute dictature aussi puissante qu’elle soit si elle veut entrer dans le jeu mondial doit baisser sa garde du contrôle de l’information et de l’éducation.

    La propagande est l’un des pire fléau qui soit et justement les actes symboliques sont les meilleurs (et les seules) armes pour lutter contre…

  • #85 sophie202 le 7 avril 2008 à 18 h 10 min

    j’ajouterai que parfois des démonstrations populaires, voire des actes symboliques repris collectivement sont allés à l’encontre du pouvoir tout puissant avec succès et avec au final le respect des valeur démocratiques (oui paske si au final on abouti à une autre dictature ça compte pour du faux hein ;-))

    par contre j’ai beau chercher (mais je suis certainement loin d’être objective et ma mémoire me fait parfois défaut dans ce cas, je le reconnais facilement) je ne trouve pas de cas ou la situation s’est améliorée d’elle même sans que le peuple n’interviennent…

  • #86 sophie202 le 7 avril 2008 à 18 h 15 min

    non de dieu je ne sais pas si je suis claire, mais en nous vendant ses produits, en acceptant sur son territoire des méthodes de travail d’ailleurs et en acceptant l’organisation d’évennements à portée internationale la Chine ouvre forcément une breche si petite soit elle à la pluralité de l’information, les voix qui veulent se faire entendre doivent en profiter…

  • #87 Hélène le 7 avril 2008 à 18 h 54 min

    De toute façon, quoi qu’il arrive au final, ça vaut toujours la peine d’essayer.

  • #88 Cagaroule le 7 avril 2008 à 19 h 00 min

    @ sophie 202: quand Franco a désigné Juan Carlos 1er comme successeur. :-)

  • #89 siamoise cramoisie le 7 avril 2008 à 19 h 18 min

    Parfois, même les petites choses faites par un seul ressurgissent sur tous.
    Souvenons-nous: « un petit pas pour l’homme, … »

    Pour ma part, je boycotte depuis longtemps les produits chinois , quand je peux vérifier la provenance exacte de ce que j’achète, mais finalement, est-ce que je fais bien?

    Le lien proposé par Hélène, plus haut, et qui m’a conduite à lire les articles de Loup de Chine, me met extrèmement mal à mon aise: ne sommes-nous pas en présence d’un chinois embrigadé? Il aime son pays, et je trouve cela normal, il essa

  • #90 funambuline le 7 avril 2008 à 19 h 21 min

    Et la propagande immorale de ce blog pour MAC, hein, personne ne manifeste, c’est immonde!!! :-)
    (ben quoi, on peut même plus parler maquillage dans un sujet politique? hein franchement!)

  • #91 siamoise cramoisie le 7 avril 2008 à 19 h 23 min

    Funambuliiiiine !!!!

  • #92 siamoise cramoisie le 7 avril 2008 à 19 h 27 min

    J’ai encore plus bugué que je ne le croyais, mille pardons,

    Loup de Chine essaie de défendre l’image de son pays, (je comprendrais mieux qu’il veuille défendre l’image des chinois), et il va même jusqu’à conclure qu’on vit mieux en ce moment en Chine qu’au Canada, où il réside effectivement, en raison du coût de la vie . Et ça, ça me tord carrément les boyaux.

  • #93 lili le 7 avril 2008 à 19 h 35 min

    @ sophie 202: et la Révolution des Oeillets au Portugal
    ;o)

  • #94 Mlle Crapaud le 7 avril 2008 à 20 h 39 min

    Mais c’est difficile de boycotter les « made in China », ça ne coute pas plus cher ? Parce que en bonne étudiante fauchée, il m’est difficile d’appliquer mes principes humanitaires à ce que je mange (bio, impossible pour moi à moins de manger deux fois moins) ou achète…

  • #95 Dorothée le 8 avril 2008 à 1 h 33 min

    Pardon, j’ai dû m’absenter…

    Sophie, tous les pays sont capitalistes, parce que c’est tout simplement la nature de l’homme, voire la nature de la nature; toutes les tentatives de communisme ont toutes trouvé le même écueil: la notion de famille.

    Même dans les sociétés où le capitalisme est interdit (pays musulmans et, si je ne m’abuse, dans le judaïsme également) on retrouve le même principe, mais de façon détournée. Cf. le système bancaire islamique (mais bon c’est encore le genre de sujets qui ne passionnent que moi ;-) ).

    En revanche, effectivement, je ne connais aucun système où une dictature ait sauté sans intervention du peuple, ou au moins, large participation. C’est d’ailleurs en partie là-dessus que reposait l’essentiel de mon commentaire.

    Pour ce qui est de boycotter les produits made in China, pour ma part, je ne considère absolument pas ça comme une solution non plus, puisque c’est au contraire le développement économique de ces pays-là qui ouvrira les frontières (certes, ça prend du temps, ce sont des processus extrêmement longs) et améliorera le niveau de vie des Chinois, et que nous avons absolument intérêt nous aussi à ce que la Chine se développe. Regardez le Japon si critiqué dans les années 80….La Chine ne fait, économiquement, qu’appliquer le modèle asiatique de développement, comme l’ont fait les Dragons du Pacifique également après le formidable boom japonais. Le niveau de vie en Chine a clairement augmenté en vingt ans, alors oui c’est encore trèèèèèèèès loin d’être parfait, ça reste une dictature, les droits de l’homme sont bafoués, mais je préfère largement ça, comme quelqu’un le disait plus haut (lili?), à un modèle nord-coréen, où non seulement les droits de l’homme sont absolument nuls, mais où, en plus, les gens meurent de faim (ou le Cambodge sous Pol Pot, Cuba….).

    Attention ça ne veut absolument pas dire que je cautionne, je dis juste qu’il vaut mieux vérifier que les « solutions » envisagées n’aggravent pas encore les choses.

    Pour ce qui est de manifester, il s’agit effectivement d’un mouvement du coeur, mais certainement pas une solution. En revanche, concernant le phénomène de « vague », si il était absolument prévisible (ça fait quand même quelque temps que la polémique enfle, ça n’est pas né hier à Londres!!!), enfin c’était quand même évident que ce symbole serait l’occasion de manifestations. Mais ce n’est pas la peine d’escompter que ce mouvement arrivera jusqu’en Chine:
    -d’abord parce que les Chinois savent très bien que ce serait réprimé, sont pas fous
    -ensuite parce que ce n’est pas du tout dans la mentalité chinoise (ni même asiatique, globalement), sauf peut-être dans certaines minorités (Tibet donc, Mandchourie)
    -parce que l’élite intellectuelle a été décimée ou a émigré (mon grand’oncle chinois en faisait partie), et que depuis que la RPC existe l’éducation ne s’est pas faite sur ces valeurs-là, la scolarité chinoise n’ayant STRICTEMENT rien à voir avec la nôtre….ça fait donc un sacré moment que les gens n’ont, en grande partie, pas accès à ces idées
    -parce que le Tibet n’est pas la Chine, et que les Tibétains ne sont pas les Chinois. Ils sont une minorité pas forcément appréciée des Chinois, et que le peuple chinois ne va certainement pas se battre pour défendre la liberté des Tibétains (liberté qu’ils n’ont même pas eux-mêmes)
    -parce que la Chine a également une tradition impérialiste et qu’il leur est aussi inimaginable d’abdiquer leur situation au Tibet que pour nous en Bretagne ou au pays basque (qui parmi nous ne considère pas l’ETA comme des terroristes?)
    -enfin et surtout, parce qu’effectivement la Chine connaît une formidable croissance économique et qu' »on ne change pas un système qui marche ». Les Chinois ne peuvent que s’en réjouir, et légitimement s’interroger sur l’intérêt de changer de système, et très difficilement s’organiser (infiltrations du Parti comme en ex-URSS)

    La vague, au contraire, est partie du Tibet mais ne reviendra pas jusqu’en Chine, hélas.

    Quid de la Tchétchénie? ce n’est pas si ancien, on a réussi à faire quoi pour eux? la situation est-elle meilleure en Russie? On en parle peu, mais les exactions sur place sont juste abominables, et pas seulement sur les Tchétchènes.

    Donc manifester pour montrer une solidarité aux Tibétains, oui…Espérer changer la face du monde en essayant d’éteindre la flamme olympique, c’est certes symbolique, mais ça fait passer les manifestants pour des débiles. D’ailleurs cette espèce de sacralisation de la flamme olympique m’horripile pas mal mais c’est un autre sujet…

  • #96 funambuline le 8 avril 2008 à 8 h 24 min

    Avez-vous vu les réactions des chinois (de la rue, pas les gouvernants) aux informations disant que « les français avaient empêchés la flamme olympique d’avancer »?
    Ils étaient scandalisés, le prennant comme une affront personnel, comme une envie « de la France » de ne pas aider la Chine à avancer. CCTV, qui cette fois-ci a du quand même montrer quelques images (sans aucun drapeau tibétain! les monteurs ont du faire un sacré boulot!) des « problèmes » de la flamme, a donc finalement encore réussi son coup.
    Les pékinois sont encore plus motivés à montrer la grandeur de leur nation et donc a accepter le « nettoyage » de leur ville et la répression ambiante pour faire bonne figure.

  • #97 Hélène le 8 avril 2008 à 9 h 04 min

    Ben voilà funambuline, ce que tu dis des réactions chinoises illustre parfaitement le commentaire passionant de Dorothée.

    Je ne pense pas que manifester change la face du monde, mais au moins les tibétains se sentent moins seuls, c’est tout et c’est déjà ça.

  • #98 Dorothée le 8 avril 2008 à 9 h 32 min

    Voilà, ça n’a de valeur qu’aux yeux des Tibétains et c’est déjà beaucoup :-) Comme les réactions pour Ingrid Betancourt le sont pour elle, pour l’aider à tenir, mais ne feront pas se remettre en question les FARC.

    Aux yeux des Chinois, nos manifs doivent sembler à peu près aussi absurdes que si les Cubains se mettaient à manifester pour l’indépendance de la Corse pour des JO à Paris…

  • #99 Hélène le 8 avril 2008 à 9 h 38 min

    L’image est amusante, en effet ;-))

  • #100 lili le 8 avril 2008 à 9 h 51 min

    @funambuline , si le public chinois savait que les manifestants français manifestaient pour le Tibet, ils seraient encore plus scandalisés et encore plus offensés.

    En général, l’opinion publique chinoise prend le Tibet pour une partie de la Chine depuis des temps immémoriaux, considère les Tibétains comme des arriérés et voit cette affaire comme du séparatisme anti-patriotique.

    On n’est pas rendus…

  • #101 Hélène le 8 avril 2008 à 9 h 53 min

    N’empêche que la revue de presse de 20 minutes ce matin est intéressante, tous les journaux parlent d’un fiasco honteux pour la Chine, qui ne fait que commencer et devrait se poursuivre, sans doute de pire en pire, tout autour du monde sur le passage de la flamme.

    Allez savoir, ça donenra peut-être un tout petit quelque chose ?

  • #102 lili le 8 avril 2008 à 10 h 04 min

    T’as raison, Hélène!
    Et un peu honteux pour la France aussi

    Car figurez-vous que les forces de l’ordre françaises ont du s’écraser devant les services de sécurité chinois qui dirigeaient tout.

    Le parcours changé, la cérémonie annulée à l’Hôtel de Ville, la torche dans le bus, les athlètes empêchés de relayer, la torche éteinte, etc, tout ça ce sont des décisions chinoises.

    Bien la peine d’avoir un président de la république ancien premier flic de France, on est juste minables, pas souverains chez nous.
    :(

    A part ça sinon autrement, le CIO envisage d’arrêter ce parcours mondial de la flamme olympique, vu comment ça marche pas comme il croyait
    hin hin

  • #103 Anne Cé le 8 avril 2008 à 10 h 13 min

    Lili > un peu honteux pour la France pour ce que tu décris, oui. et aussi pour certaines interventions « musclées » des forces de l’ordre contre un caméraman ou un porteur de drapeau tibétain.

    mais aussi, et j’ai trouvé ça très positif : le groupe de députés (toutes couleurs politiques confondues) présent devant le palais Bourbon avec banderole et drapeaux.

  • #104 Hélène le 8 avril 2008 à 10 h 51 min

    Oh oui Anne Cé, moi aussi j’ai adoré ce groupe de députés !!

    Je plussoie lili : hin hin ;-))

  • #105 funambuline le 8 avril 2008 à 12 h 38 min

    @ lili: le Tibet fait a fait partie de la Chine durant de longs siècles… en reconquérant son territoire que le Tibet avait colonisé… suite à une colonisation du Tibet et de la Chine par la Mongolie, … bref, c’est un embroglio qui date de plusieurs millénaire entre Chine et Tibet. Il est « légitime » pour les chinois de penser que le Tibet appartient à la Chine. Tout comme il est légitime pour les tibétains de vouloir leur autonomie (le Dalaï Lama ne réclame pas l’indépendance). Le problème n’est pas géographique de qui appartient à qui et à quoi. C’est un problème de génocide culturel, d’indépendance religieuse et culturelle ET politique.

    N’oublions pas que encore récemment, les petits sénégalais devaient réciter « nos ancêtres les gaulois »…

  • #106 Sev le 8 avril 2008 à 13 h 10 min

    j’ai ecouté hier le journal qui est passé a la tele chinoise…je suis vraiment tombé de haut !
    lili a tout a fait raison, les tibetains sont des sous-hommes extremistes et les chnois de Pekin etaient choqués de l’attitude Francaise et reclament des sanctions contre la France.

    Une desinformation complete. Du coup on se sent vraiment impuissant face a tout ca. eteindre la flamme semble derisoire par rapport au reste…

  • #107 funambuline le 8 avril 2008 à 13 h 33 min

    WARNING!
    Attention les filles… ça n’est pas une désinformation complète… c’est un point de vue opposé. Les chinois en France (et donc informés) pensent aussi que la France a très mal gérer la situation et que ça mérite d’être dit officielement.
    Notre point de vue… surtout pour ceux qui s’intéressent depuis récemment à ce sujet, est très partiel et se place clairement d’un côté de la polémique… le point de vue chinois n’est pas complétement absurde, il repose sur des bases de compréhension du problème différentes… Ne nous laissons pas non plus prendre dans la propagande anti-chinoise!!!
    WARNING!

  • #108 dédé le 8 avril 2008 à 16 h 00 min

    funambuline, l’appartenance du tibet à la chine est très complexe, et en effet cela remonte à un affrontement territorial sur plusieurs siècles entre le Tibet, la Mongolie, et la Chine. Mais justement, de part le fait qu’il y a eu affrontements entre ces territoires, cela prouve que le Tibet est historiquement indépendant? Mais tous ceci est très complexe, et effectivement, il y a eu un protectorat de la Chine vis-à-vis du Tibet, étant donné que le Tibet n’a pas d’armée parce que pacifiste … Bref, la question n’est pas l’indépendance du Tibet,comme tu le dis, mais le respect de sa culture et le droit de la pratiquer, le droit au Tibétain de vivre dans leur pays …

    Je suis d’accord avec toi sur le fait que l’information est une donnée très importante, et nos dirigeants devraient expliquer au peuple chinois, faire un communiquer afin de donner des éléments de compréhension de ce qu’a voulu faire passer comme message tous ces manifestants. Le message ne passe pas, et il y a plus d’incompréhension et de rejet qu’autre chose en Chine, et je ne vois pas comment cela peut s’arranger vu que les autorités chinoises sont très fortes à ce jeu là …

  • #109 noemie le 9 avril 2008 à 9 h 06 min

    comme certains l’ont dit, essayons de voir les choses de manière objective en se renseignant sur toutes les parties. Voici quelques articles très intéressants sur ce blog, une autre manière de voir les choses :
    http://www.mediapart.fr/club/edition/nihao-la-chine

    et glurps… Reporters sans frontières est financé par la CIA (ce qui à mes yeux décrédibilise leur action lors de la flamme olympique) : http://www.voltairenet.org/article142884.html

  • #110 lili le 10 avril 2008 à 9 h 35 min

    @funambuline, rien à voir avec la choucroute tibétaine, mais il n’y a pas que les sénégalais qui disaient « nos ancêtres les gaulois », je l’ai bien dit, moi, alors que pas trop tous gaulois les miens.

    Sinon, « légitime »?! Disons qu’on n’est pas étonnés, ça suffirait.
    Il n’y a vraiment pas que l’histoire et ses complexités qui expliquent la position du gouvernement chinois sur le Tibet.
    Je vais suggérer, au hasard, le plus grand gisement d’uranium du monde.

    Je m’intéresse à la question depuis plus de vingt ans, j’ai la liste des richesses minières inexploitées et des avantages militaro-géostratégiques du Tibet.
    En chinois, Tibet se dit « Maison des Trésors de l’Ouest ».
    :(

    @noemie faut pas non plus trop s’affoler : Solidarnosc, le mouvement de Lech Walesa, était aussi financé par les USA, et il a fini par faire tomber le communisme en Pologne, puis par ricochet, l’ensemble de la dictature à l’Est.
    un tas de mouvements militants reçoivent des fonds intéressés. Il faut le savoir, mais pas se décourager.
    RSF a sans doute d’autres financiers en plus de la CIA…

  • #111 Mlle Crapaud le 10 avril 2008 à 10 h 31 min

    noemie : alors je vais peut-être dire une erreur,mais il me semble que voltairenet sont pas mal dans le genre « théorie du complot américain ». Je m’étais renseignée l’année dernière parce que j’avais tenu un stand où un type était venu nous agresser verbalement parce que RSF et Amnesty International sont des « vendus » aux Américains (alors que AI est anglais à la base, mais bon), et il nous avait donné ses sources. Qui étaient voltairenet, et, suite à quelques recherches de ses origines, il est assez réputé pour ça il me semble bien.
    Et sinon, même si RSF est financé en partie par la CIA, leurs buts ne sont pas moins nobles, et ça reste à chaque militant de décider ce qu’ils vont faire comme action. Les financeurs ne dictent pas les actes.

  • #112 Cagaroule le 10 avril 2008 à 10 h 36 min

    Ah oui je confirme, voltairenet, faut pas croire tout ce qu’ils disent! Voire même il faut penser le contraire.

  • #113 Hélène le 10 avril 2008 à 13 h 43 min

    lili la mystère s’ouvre enfin grâce à toi ! Je me demandais pourquoi la Chine était aussi acharnée sur le Tibet où il n’y a pas une goutte de pétrole.
    S’il y a de l’uraniulm, d’un seul coup, tout s’explique…

  • #114 funambuline le 10 avril 2008 à 15 h 54 min

    L’uranium et d’énorme ressources en eau potable… futur « or bleu » … Sans compter les mines de nickel, d’or, etc…

  • #115 funambuline le 11 avril 2008 à 1 h 59 min

    @lili: euh, d’abord, un plaisir, enchantée, funambuline :-)

    Oui. Bien sûr, absolument.
    Le contexte économico-minesque, est primordial, certes, mais il a été découvert… dans les dernières 50 années. J’ai eu la « chance » de pouvoir travailler sur cette problématique de manière académique et surtout, parallèlement de rencontrer qqun très proche des 2 pôles tibétains (politiquement parlant). La question de l’appartenance de ce territoire géographique à une entité politique est éminemment complexe. Aparement tu vois très bien de quoi je parle. Ce qui n’est pas forcément le cas de beaucoup de personnes qui ont « découvert la problématique tibétaine » le 15 mars 2008…

    Bref. Le côté « matières premières » est indéniablement un axe majeur. Ce qui m’intrigue c’est le côté « volonté culturelle de dominer ». Bien sûr, ce territoire est primordial, géo-politiquement, « minesquement », etc… Mais pourquoi, après la révolution culturelle, la Chine officielle et politique a-t-elle ressenti un tel besoin d’éradiquer cette culture???? Loin de moi glorifier le Dalaï Lama (malgré ce que certaines auront pu comprendre dans mes commentaires précédents), même si je respecte beaucoup cette personne et son courage/abnégation… autant qu’elle peut m’énerver parfois. Mais je crois que, même si c’est une province « profitable à la patrie », je ne comprendrai jamais cet acharnement. Même avec certaines clés de compréhension politiques, économiques, etc., même avec des amis proches de la Chine (ou du CIO, shame on me), je ne peux comprendre. J’épluche les « bons » journaux, je m’intéresse, je m’informe. Mais non, je ne comprends toujours pas.

  • #116 sophie202 le 11 avril 2008 à 8 h 34 min

    funambuline et lili vos commentaires sont plus qu’interressants… merci

  • #117 Véro la Bisontine le 11 avril 2008 à 9 h 38 min

    J’ai regardé hier soir le reportage diffusé dans « Envoyé Spécial », consacré au « passage » de la flamme olympique à Paris…
    J’ai vu ces femmes tibétaines qui se battent, pacifiquement pour faire connaître leurs conditions de vie…
    A côté, les chinois endoctrinés qui se défendent aussi…
    J’ai regardé ça hier soir tout en repassant, et je me suis sentie…comment dire : privilégiée?
    Oui, c’est ça…

  • #118 funambuline le 11 avril 2008 à 16 h 38 min

    Argh Véro, j’l’ai raté, j’espère qu’il y aura une redif (sur TV5??), je me réjouissait de voir ça!

  • #119 Cagaroule le 11 avril 2008 à 16 h 49 min

    Je crois que tu peux choper le podcast sur leur site.

  • #120 Hélène le 11 avril 2008 à 17 h 13 min

    funambuline je suis comme toi, je crois que ce qui me révolte le plus c’est la volonté de la Chine d’écraser une culture, un peuple, une religion, une identité.

    Il ne peuvent pas se contenter de piller les réserves du sol, et foutre la paix sur le reste ?

    Et bien non, la puissance économique de leur suffit pas, il leur faut en plus briser les âmes et les individus, c’est abominable.

  • #121 walinette le 15 avril 2008 à 20 h 40 min

    Je dois t’avouer que je suis un peu agacée par cette histoire. OK, que le monde prenne conscience des exactions de la Chine, c’est bien. Mais quand on voit des manifestants, anarchistes et habitués de toutes les manifs hurler free tibet en sachant à peine de quoi ils parlent, ça m’énerve :

    – Parce qu’il tout simplement impossible que le Tibet devienne indépendant, c’est trop tard. Dans a région du tibet habitent plus de chinois que de tibétains (assimilation), et le Tibet est une région strategique pour la Chine pour de nombreuses raisons : réserves de minnerais, sources des grands fleuves, emplacement strategique face à l’inde, etc…
    D’ailleurs meme le dalai lama ne réclame pas l’independance, mais un statut de région autonome
    – Parce que le pb n’est pas seulement le Tibet mais les libertés personnelles en Chine, le jour où les chinois auront une liberté de culte et de pensée politique, toute la chine tibet compris se sentira mieux
    – parce que les demonstrations de force ne passeront pas en chine, ils ont été traumatisé par le sort de l’ex URSS et justifie par ex le régime « dur » actuel
    – parce que flute, la chine est constituée d’une myriade de minorités, donc des musulmans en asie centrale dont la situation est largement aussi critique que les tibétains, mais comme ils n’ont pas de leader charismatique et de soutien hollywoodien, personne n’en parle.

    De plus il ne faut pas confondre gouvernement et population chinoise. Ces derniers sont absolument réjouis des JOs et il est tres positif qu’ils aient le plus de contacts possibles avec les populations occidentales.

    Bref, tout cela est tres complexe et cela m’agace un peu de voir des gens prendre des positions tres tranchées sans creuser un minimum la question ( j’ai été plus qu’énervée de voir des « pros » de manifs en tout genre, s’organiser pour foutre le souk en ne connaissant rien de la situation…)

  • #122 Mishi le 21 avril 2008 à 13 h 52 min

    Bravo walinette !
    tout simplement d’accord avec toi.

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.