Soul of the Forest, la nouvelle merveille de Replica

27 septembre 2016

replica_soul_of_the_forest (non il n’y a pas d’hortensia dans la formule, c’est juste parce que je trouvais ça joli ;-)

Depuis ma redécouverte du plaisir du parfumage il y a moins d’un an, je m’intéresse à des senteurs beaucoup plus variées qu’avant, mais qui restent à quelques exceptions près dans deux grandes catégories : les hespéridés (frais et citronnés) d’un côté et les boisés de l’autre.

Mon dernier coup de coeur est l’un des quatre nouveaux lancements de la ligne Replica, par Maison Margiela. Il s’appelle Soul of the Forest, nom qui m’a immédiatement attirée, et j’adore tout : la flacon noir si chic, le fait qu’il soit mentionné dessus « genre anonyme » (MERCI les gens qui font du parfum sans se sentir obligés de rassurer le consommateur sur son appartenance au genre féminin ou masculin !)…

…et bien sûr l’odeur ! « Sève et bois ancien » dit l’étiquette, et c’est ça, on est dans ce qu’on appelle les « parfums mystiques » parce que ça sent presque l’encens, sans être ni sucré ni envahissant. Je le trouve hyper réussi, très équilibré et rond avec ce qu’il faut de bois ancien, précisément, pour ne pas virer à l’odeur caramélisée (parfois le risque avec cette catégorie de parfums).

Vraiment je l’adore ! Et en effet il ira aussi bien à un homme qu’à une femme, pour moi c’est une odeur universelle.

PS : comme c’est une marque un peu de niche elle n’est pas vendue chez Sephora, vous trouverez les points de vente ici.

34 commentaires Laisser un commentaire
Parfum

Vous aimerez aussi

34 commentaires

  • #1 Caro le 27 septembre 2016 à 9 h 38 min

    Bonjour Hélène, bonjour à toutes et tous,
    On ne t’arrête plus dans tes découvertes olfactives et c’est tant mieux pour nous avec qui tu les partages.
    Le flacon est superbe et c’est vrai que c’est souvent déterminant dans le choix d’un parfum. On choisit d’abord un parfum avec les yeux il me semble car personnellement si le flacon est immonde, je ne franchirai pas forcément le pas d’aller le sentir, même si c’est dommage. Et le fait qu’il soit sobre et pas attitré à un genre (moi aussi ça m’énerve le chichiteux proposé souvent pour les « fifilles »….) c’est notable.
    Et puis tu m’as permis de découvrir une boutique pas trop loin de chez moi qui propose entre autres merveilles, les parfums Maison Martin Margiela (mais pas tous apparemment) : je vais y aller pour faire ma liste au père noël (on ne s’y prend jamais assez tôt). Pour les Savoyard(e)s et Haut-Savoyard(e)s c’est la boutique Biutiful Drugstore à Annecy.
    Très belle journée parfumée à toutes et tous !

  • #2 Hélène le 27 septembre 2016 à 9 h 55 min

    Caro: « si le flacon est immonde, je ne franchirai pas forcément le pas d’aller le sentir, même si c’est dommage » : je n’y avais pas réfléchi mais tu as raison, c’est en effet un frein puisque je n’ai jamais l’idée d’aller sentir des parfums contenus dans des flacons immondes ;-)
    (en fait le flacon en dit beaucoup sur le parfum lui-même, et la population qu’il cible).

  • #3 catherine le 27 septembre 2016 à 10 h 03 min

    J adore les parfums Margiela et porte Funfair Evening, l ‘ odeur est discrète, uniquement décelable lorsqu’on s’approche de moi et c’est essentiel de ne pas importuner l autre par une odeur qui me paraîtrai intrusive .
    La tenue n ‘est pas exceptionnelle ( inconvénient de sa subtilité) mais bon …
    Je vais dés cet aprés midi tester cette nouvelle fragance, ( j aime bien mélanger et rajoute Voyage d ‘Hermes à Fun Fair l ‘été )
    Merci Hélène pour tous tes conseils et belle journée

  • #4 Les manies de Laurie le 27 septembre 2016 à 10 h 32 min

    La description que tu fais de ce parfum me donne envie de l’essayer. Est-ce une odeur « orientale »?

    Je porte depuis des années le Untitled (le premier parfum de la maison) : c’est aussi un mixte, décrit comme fraîcheur verte (buis vert, galbanum) qui évolue vers un sillage d’encens et de musc.
    C’est mon parfum doudou, celui que je ne porte pas tous les jours (pour l’économiser) mais qui me redonne le moral quand ça ne va pas et me fait me sentir spéciale.

  • #5 Hélène le 27 septembre 2016 à 10 h 38 min

    Les manies de Laurie: uh non, j’ai horreur des odeurs « orientales » ! ;-)

  • #6 Pivoine le 27 septembre 2016 à 11 h 01 min

    Bonjour Hélène,
    Je ne connais pas du tout cette fragrance mais elle semble tout à fait correspondre à mes attentes olfactives !!
    En ce qui me concerne, j’utilise Vétiver de Guerlain qui est un parfum mixte. L’as-tu déjà senti ?
    Oui, je sais, c’est un parfum commercial, mais je l’adore, il me drogue en fait. Je le porte n’importe quand, sauf quand je me ballade en forêt ou que je vais au restaurant. J’ai tendance à avoir la main lourde pour tout ( produits de soins etc …)
    Très belle journée à tous.

  • #7 Hélène le 27 septembre 2016 à 11 h 22 min

    Pivoine: ah non je ne le connais pas (je ne suis pas sûre d’adorer le vetiver ;-).

  • #8 Bousbotte (Damien) le 27 septembre 2016 à 12 h 01 min

    Bonjour Hélène,

    Toi qui aime les hespéridés / odeur de plantes, tu devrais vraiment essayer l’Eau de Cologne Originale de Jean-Marie Farina : citron, bergamote, thym, romarin, lavande, fleur d’oranger… J’en ai acheté un flacon cet été, l’odeur est d’une fraicheur dingue ! Tu vas A-DO-RER !

    Attention, je parle bien de l’Originale de 1709 ! Celle de Roger&Gallet ou la « 4711 » sont des versions légèrement différentes de l’originale, héritées d’autres branches de la famille Farina.

    L’eau de Cologne de Farina comme son nom ne l’indique pas est une eau de toilette… utilisée à l’origine pour la toilette sèche : sans eau, on frictionne avec des linges imbibés de parfum, d’où une grande consommation. C’est la fameuse Aqua Mirabilis dont tu parlais, que les rois et empereurs consommaient au litre. Farina est l’inventeur du premier parfum au sens moderne, à base d’alcool, et non d’huile comme au 17e.

    La Maison Farina « gegenüber dem Jülichs-Platz » à Cologne est la plus ancienne maison de parfum actuellement encore en activité : 1709 ! lien : https://farina1709.com/fr/

  • #9 Khôl & The Gang le 27 septembre 2016 à 12 h 45 min

    Bonjour Hélène!
    J’adore lire tes billets parfum et pourtant je ne me parfume point du tout!
    on sent (c’est le cas de le dire ha ha!) que ça te passionne et j’aime me laisser embarquer dans ta redécouverte du parfum
    Bon mardi!

  • #10 Hélène le 27 septembre 2016 à 12 h 50 min

    Khôl & The Gang: merci !

  • #11 ASP le 27 septembre 2016 à 13 h 29 min

    J’adore tout ce qui est « arbre » dans le parfum. En ce moment le parfum exquis (et sans genre!) Eau Froide de Serge Lutens. Vraiment unique -c’est du Lutens, il tient plutôt bien et s’accorde à merveille avec les jours plutôt chauds. Voici ce qu’en dit son créateur, je le trouve très joli:

     » On dit : « J’ai eu chaud », « J’en ai froid dans le dos » ; J’ai mis ce principe en Eau.
    Ici, le héros est un arbre sous la canicule. S’il n’avait inventé le climatiseur, il en mourrait. Quand on l’entaille, il pleure. L’encens est son fluide glacial. »

  • #12 Hélène le 27 septembre 2016 à 13 h 30 min

    ASP: oh mon dieu il faut que j’aille le sentir !

  • #13 ASP le 27 septembre 2016 à 13 h 33 min

    Hélène: Absolument :)

  • #14 Brunehilde le 27 septembre 2016 à 14 h 07 min

    Bonjour
    Intéressant ! J’aime beaucoup la gamme de parfums Replica, leurs flacons d’apothicaire, les ambiances poétiques, mais dommage je n’ai pas encore trouvé celui qui me suivra partout.
    Tu m’as donné envie d’aller remettre mon nez chez Martin Margiela. Peut être que je me laisserais séduire par Soul and Forest.
    Je les ai découvert chez Aroma parfums qui fait partie de la liste à Paris. C’est une jolie boutique, et surtout je me rappelle d’un gentil et beau monsieur qui avait pris le temps de me poser des questions sur ma personnalité et mes goûts avant de me proposer des parfums. Si certaines habitent pas loin, je recommande.

    PS: Je suis 100% d’accord avec Caro sur l’importance du contenant.
    C’est peut être superficiel mais pour moi le parfum doit réunir un beau flacon, une belle senteur, et un nom qui m’inspire, sinon il me semble incomplet.

  • #15 Grimoiredefilles le 27 septembre 2016 à 14 h 51 min

    Bonjour Hélène!
    Moi qui porte Serge Noire, parfum mystique par excellence ta description m’interpelle. J’essaierai de le sentir à l’occasion, il y a de fortes chances qu’il me plaise. Merci pour la découverte!

  • #16 Hélène le 27 septembre 2016 à 15 h 48 min

    Brunehilde: bah non c’est pas superficiel, moi s’il y a une licorne rose à paillettes sur le flacon, ça va me freiner hein ;-))

    Grimoiredefilles: si par hasard tu vas le sentir, tu nous diras ce que tu en penses ? Ca m’intéresse toujours ;-)

  • #17 gaelle rabiet le 27 septembre 2016 à 16 h 14 min

    Encore un parfum que je ne connais pas et qui donne envie.
    Comme quoi, on devrait plus souvent sortir des sentiers battus, des parfumeries genres Sephora qui proposent que des parfums connus

  • #18 Hélène le 27 septembre 2016 à 16 h 32 min

    gaelle rabiet: ah ça, c’est sûr que c’est pas chez Sepho qu’on va découvrir des parfums qui changent ;-)

  • #19 missdior le 27 septembre 2016 à 16 h 49 min

    Hélène: Même des grands classiques de vieilles maison (Lubin, etc), Sepho ne les vend plus. Ils n’ont gardé que des trucs récents qui souvent puent le chimique !!! !!!

  • #20 Jackie58 le 27 septembre 2016 à 17 h 07 min

    Bj Hélène,
    Grâce à toi je découvre ces références de parfum (Annick goutal, Serge lutens et maintenant réplica….) mais je n’ai pas encore franchi le pas de l’achat. Et oui, j’ai essentiellement des parfums commerciaux qui pour la plupart m’on été offerts. Mais acheter à l’aveugle les parfums c’est délicat, dans ma région pas de boutique avec ces références. Alors, par quoi je vais commencer ? Quid ? A+

  • #21 ASP le 27 septembre 2016 à 17 h 46 min

    Jackie58: Jackie, en ce qui concerne Serge Lutens, ils envoyaient une série d’échantillons, sur demande. Je ne sais pas s’ils le font encore, tu peux toujours demander. Ils sont adorables.

  • #22 Jackie58 le 27 septembre 2016 à 19 h 06 min

    ASP: merci pour l’info : je vais tenter.A+

  • #23 Sofdelyon le 27 septembre 2016 à 19 h 54 min

    Alors j’adhère à tout ce qui est dit sur les flacons…l’autre jour chez Sephora une vendeuse a tenté de me faire sentir le nouveau paco rabanne million chai pu quoi. Bon ben je lui ai même pas laisser la chance car en voyant le flacon je me suis dis laisse faire vu le flacon on doit pas être dans la senteur grande classe…. Bon ben c’est un peu radical… Il faudrait que j’enlève mes œillères mais j’ai du mal

  • #24 Karina le 27 septembre 2016 à 20 h 54 min

    Bonsoir Hélène,

    Merci pour cette découverte, j’ai hâte de le sentir en tout cas sur le papier il a tout pour me plaire… Personnellement, je ne suis pas du tout fan des parfums type Dior, YSL etc… Ce qu’on trouve chez Sepho en gros. J’aime tout ce qui sort un peu de l’ordinaire, j’ai porté pendant des années « Féminité du bois » de Serge Lutens (à l’époque chez Sisheido), et là je reviens vers « Original Musk » de Kiehl’s (j’adore le musk !!!) et j’en ai d’ailleurs profité pour prendre ta trousse qui est top au passage.
    Bises et bonne soirée

  • #25 Kate le 27 septembre 2016 à 22 h 17 min

    Hello Hélène !
    Tout allait bien dans cette description jusqu’à ce qu’on arrive à la compatibilité mixte. J’aime le parfum (en général) pour sa capacité d’évocation, pour le marquage, pour le sillage, pour les associations, voire les assimilations, jusqu’à ce que la peau et le parfum forment ensemble une alchimie unique.
    La mode du mixte, de l’unisexe, de « l’anonyme » (ah!ah) ou je ne sais quoi, n’est pour moi qu’un antibiotique à large spectre : on traite en masse avec le même produit des hommes et des femmes qui sont pourtant tellement différents les uns des autres. Pour moi, la légèreté (et la volatilité) inhérente aux parfums mixtes efface les particularités des identités féminine et masculine, un peu comme l’eau de Cologne Bien-Etre dont on frictionne les petits vieux dans les maisons de retraite. Asepsie, désexualisation, uniformisation… Bienvenue à Gattaca !
    Et bien non, je ne suis pas d’accord.

  • #26 Autumn le 28 septembre 2016 à 2 h 31 min

    Si son parfum est fidèle a son description, ça pareil divin :) (et après toi ç’a l’air de bien éviter les tournures ambree-faux-spicey habituel des soi-disant « boisés »).

    Dommage que je n’aurais probablement pas l’occasion de le sentir pour un petit moment. (mais c’est le coté délicieusement frustrant des parfums; il y a toujours une quête fascinante a entreprendre ;)) (et une valeur sure pour moi si je suis mal-lunee (ou pas ;)) – je vais « perfume sniffing » et mon monde rentre dans l’ordre :))

    Je suis contente que ce mode « vrai boisée »(et terre)(et nature) prends de l’allure enfin. Et si l’industrie de la parfumerie n’épargne meme pas une grande partie des niches (ils en profite d’avantage, je crois bien), au moins ils arrivent a faire plaisir a un autre type de consommateur.

    (est-ce que tu connais les parfums Juniper Ridge? Leur « Siskiyou » est un merveille)

  • #27 Isabelle B. le 28 septembre 2016 à 9 h 12 min

    Bonjour Hélène,
    Un moment de plaisir avec ce billet parfumé comme toujours. J’ai vu qu’il y a une parfumerie qui vent Margiela dans ma ville, en revanche d’après leur site, ils n’ont pas Soul of the Forest( tu m’as convertie aux boisés réalistes). Je vais quand même aller y jeter un nez…
    Bonne journée !

  • #28 Hélène le 28 septembre 2016 à 9 h 42 min

    Sofdelyon: le « pire » (enfin on est d’accord qu’il y a plus grave) c’est que le One Million machin est un des parfums les plus vendus au monde ;-)

    Karina: ah oui le Musk de Kiehl’s a en effet beaucoup de personnalité !

    Autumn: ah non je ne connais pas, merci pour la piste !

    Isabelle B.: il sort ces jours-ci, ça ne devrait plus tarder ;-)

  • #29 Jackie58 le 28 septembre 2016 à 16 h 10 min

    Bj,
    Je tiens à remercier ASP : j’ai appelé la boutique Serge Lutens pour avoir des échantillons : pour 8,70€ j’aurais 34 échantillons sous forme « solide », vraiment très sympathique la personne au téléphone et Hélène je te remercie de me faire découvrir ces références de parfum « non commerciaux »: et je pourrais dire à mes amies  » je porte du Serge lutens ou Annick goutal !!!! Histoire de « frimer » un peu :-) merci

  • #30 asp le 28 septembre 2016 à 21 h 18 min

    Jackie58: super! Cela me fait très plaisir!

  • #31 Maï le 29 septembre 2016 à 15 h 09 min

    C’est marrant moi j’ai découvert Maison Margiela récemment, en visionnant leur dernier défilé de février avec John Galliano comme nouveau directeur artistique, et c’était vraiment exceptionnel, complètement barré en restant sublime, avec comme inspiration « the walking dead ». Donc loin de l’hystérie de la fashion week avec tant de redites. Je sais pas si ça donne très envie dit comme ça, mais à travers le talent inouï (et si rare) de cet homme, on retrouve un peu de ce que tu dis dans ce parfum « unisexe »: une vision de la sensualité clairement hors des sentiers battus. Si tu as 10 minutes je te le recommande vivement, la vidéo est facilement trouvable sur Youtube.

    Tout ça pour dire que ça me donne vraiment envie d’aller renifler ce parfum, parce que vraiment cette marque confidentielle est géniale et mérite à être conne (ou pas justement). Moi je porte Santal Majuscule de Lutens, issu de sa collection noire: Santal, rose et cacao amer, pour moi l’odeur de l’élégance à l’ancienne, ça sent le bois feutré, j’adore!

  • #32 natalia le 29 septembre 2016 à 17 h 53 min

    ASP:
    Merci une seconde fois!
    échantillons à recevoir aussi :-)

  • #33 Hélène le 29 septembre 2016 à 20 h 06 min

    Jackie58: natalia: ASP est notre ange gardien du jour !

  • #34 Vé. le 3 octobre 2016 à 23 h 16 min

    Huhu, j’aime bien la formulation « genre anonyme » !^^
    (Oui, ce commentaire est inutile au possible, je sais. Mais c’est vraiment ce qui me venait à l’esprit. ;))

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.