Sinistre in the city

18 juillet 2006

sinistreCe bouquin m‘a foutu le cafard, et dieu sait que je m’y attendais pas. La série est pourtant assez drôle, et même si l’humour sexuel c’est pas mon truc j’avais parfois pris de bonne rigolades en la regardant.

Mais là, des clous. C’est pas marrant du tout.

Candace Bushnell décrit la riche élite new yorkaise solitaire, branchée, droguée, les hommes qui se tapent des mannequins à la chaîne avec un absolu mépris, les femmes désespérées qui ne pensent qu’à piéger un bon parti à l’approche de la quarantaine, c’est absolument sinistre et d’une amertume étonnante.

Vu que j’avais pas de livre d’extra-terrestres sous la main j’ai vaillamment entamé le second (Haut de Gamme, vous plantez pas dans l’ordre de parution). C’est aussi déprimant mais moins décousu (toujours ça de pris) : le personnage principal est une mannequin pas du tout sympathique, superficielle, calculatrice, égocentrique et capricieuse, en plus d’être vénale et manipulatrice.

Elle évolue à New York au milieu des riches et des puissants, tous occupés à écraser le voisin ou à lui piquer sa femme (et vice-versa), c’est frais et plein d’espoir je vous dis que ça…Le pire, c’est que je soupçonne tout ça de n’être pas tellement exagéré, et ce monde creux et terrible d’exister pour de bon.

Je me demande si on a la même chose en France, ou si c’est typiquement new yorkais ?

55 commentaires Laisser un commentaire
Malgré les apparences, je sais lire

Vous aimerez aussi

55 commentaires

  • #1 miss Trop le 18 juillet 2006 à 10 h 16 min

    ah. bon. et bien ce ne seront pas ceux-là qui occuperont mon été ;)
    Je cherche, je cherche… il m’en manque encore deux ou trois…!

  • #2 pomme le 18 juillet 2006 à 10 h 19 min

    Quelle horreur ce genre de milieu, ça me fout carrément les jetons ;-) Je me demande ce qui motive les gens pour ces compromissions et ces trahisons, tout ça pour gagner 1000 dollars de plus ou passer à la télé. C’est affreux.

    C’est sans doute typiquement new yorkais, mais ça doit exister aussi en France, à mon avis ça ne fait aucun doute, hélas !

  • #3 Carolinedaily le 18 juillet 2006 à 10 h 20 min

    Moi non plus je n’ai pas du tout aimé ce livre, ça m’a laissé une sensation désagréable, un peu comme toi la trouille que ce soit assez vrai. En plus Candace est journaliste à NYC donc elle fréquente beaucoup ce milieu, elle sait de quoi elle parle. Malheureusement je crois qu’en France on n’est pas très loin de ça non plus dans certains domaines, mais le côté course au fric par contre, je crois que c’est aussi du à la mentalité américaine.

  • #4 Poulpie le 18 juillet 2006 à 10 h 27 min

    Je n’ai pas lu ces lires mais en voyant ton commentaire, je me dis une fois de plus que dans le monde il y a plusieurs mondes….

  • #5 Poulpie le 18 juillet 2006 à 10 h 29 min

    Je n’ai pas lu ces livres mais en voyant ton commentaire, je me dis une fois de plus que dans le monde il y a plusieurs mondes….

  • #6 Esme le 18 juillet 2006 à 10 h 29 min

    Je pense que c’est pareil a Paris ca se voit peut etre moins c’est tout!

    A new york les gens se sentent seuls alors ils se retrouvent a des party, ou des speed dating ou on ne sait jamais finalement! le dernier trip :

    "Et la tendresse bordel.
    Voila, c’est fait. New York offre
    depuis quelques mois des
    soirées câlins/tendresse pour
    adultes. C’est la même chose
    que les bonnes vieilles soirées
    pyjamas de nos années d’ados,
    transposées chez les
    trentenaires. Après tout, un
    câlin ça fait toujours du bien.
    Les soirées cuddling sont
    organisées par l’association
    Cuddle Party. Les règles sont
    strictes : on ne tombe pas le
    pyjama au milieu de la soirée et
    le sexe est interdit.

    A part ça, on peut s’embrasser,
    se frotter, se serrer dans les
    bras, se masser les pieds, etc.
    Lors d’une soirée relatée par un
    journaliste de Reuters, les
    participants ont commencé par
    s’asseoir en cercle, puis à se
    prendre dans les bras, ensuite,
    ils se sont mis à quatre pattes et
    ils ont beuglé comme des
    vaches, tous ensemble. (Même
    dans la pire soirée pyjama, on n’
    a jamais fait ça !).
    Nous on trouve ca un peu
    bizzare. Mais, bon, c’est hip et
    ça fait fureur auprès des
    trentenaires célibataires en
    manque d’affection à
    Manhattan.
    Vous n’auriez jamais pensé que
    le pyjama en pilou que votre
    vieille tante Ernestine vous a
    offert pour Noël deviendrait l’
    accessoire le plus branché de
    votre année New-yorkaise !?
    [ANTISPAM: Format incorrect!]
    212-737-6368
    "

  • #7 chocolatewomen le 18 juillet 2006 à 10 h 34 min

    Trop drole… J’ai lu Haut de gamme en vacances et je suis en train de lire sex and the city. Pour haut de gamme c’était très bien dans l’avion, pas besoin de se concentrer, ni de reflechir. Pour sex and the city je suis très décue, je m’attendais a autre chose. J adore la série mais là… ouais voila quoi!!

  • #8 Bauréale le 18 juillet 2006 à 10 h 38 min

    Je n’ai jamais "osé" lire le livre "Sex and the city". J’aime beaucoup trop la série et j’ai toujours eu peur d’être déçue (et apparement j’ai eu raison).

    Pour ce qui est de "Haut de gamme", je l’ai acheté à sa sortie et la lecture des premières pages m’a donné envie de vomir. L’héroïne est assez immonde dans sa façon de penser et d’être.
    Je n’ai pas compris comment la femme qui avait inspiré la série que j’adorais pouvais être l’auteur d’un livre si dérangeant.
    Je l’ai revendu très vite (ce qui n’est pas habituel pour moi qui garde précieusement chaque livre que je lis).

  • #9 Laure le 18 juillet 2006 à 10 h 58 min

    Bon moi clairement, c’est pas ma came ce genre de lecture. En revanche, j’avais adoré la série Sex & the City, donc c’est que l’adaptation est réussie au vu de ta critique du livre.
    Je crois que ce panel de gens n’est pas vraiment isolé et propre à NYC car à Paris, on a la même chose. Par exemple, le bouquin de Lolita Pille sur la jeunesse parisienne dorée "Hell" ou l’autre d’avant "Bubble Gum", bouquin assez flippant dans lequel un type richissime qui achète tout et tout le monde, a une vie totalement débridée avec sexe, drogue et compagnie, décide de faire d’une jeune fille de la campagne plutôt jolie, une jouet. Il la façonne sur toute la ligne (sans mauvais jeu de mots) et décide un matin que son rêve a une fin, et la brise totalement, en lui montrant bien que tout ce qu’elle a vécu depuis le début était programmé, et que maintenant elle doit se réveiller, qu’elle n’est rien…. Bref, d’un sinistre hallucinant. Et le second, "Hell", c’est le même esprit de jeunes qui ont tout et pensent que tout a un prix…

  • #10 prof le 18 juillet 2006 à 10 h 59 min

    Je ne savais pas que cette série culte (que je n’ai jamais vu: je dois être une extra terrestre car elle ne m’intéresse pas) était issue d’un bouquin ! Ceci je suis toujours méfiante en ce qui concerne les bouquins mis en scène au cinéma, et à plus forte raison à la télé, donc je ne suis pas surprise par ton article.
    Par contre je le suis par le commentaire de Esme: c’est quand même triste (je trouve) d’en être réduit(e) à ce genre de soirée. Mais où va le monde?!

  • #11 Hélène le 18 juillet 2006 à 10 h 59 min

    J’ai l’impression que cette solitude qui fait faire n’importe quoi aux gens est plus typiquement new yorkaise non ? J’ai une amie qui vit là-bas, elle dit qu’il est bien plus difficile d’y rencontrer des gens (et des mecs c’est encore pire) qu’à Paris…

    Miss Trop tu cherches quel genre de bouquins ? Vu que je passe ma vie à la Fnac en ce moment (ben quoi, c’est climatisé), j’ai peut-être vu passer des trucs qui te plairaient ;-)
    Tu as lu les Fred Vargas ? Les meilleur sont "l’homme à l’enves" et "debout les morts". Extraordinaires !!

  • #12 Rose le 18 juillet 2006 à 11 h 05 min

    Bonjour Hélène,
    C’est curieux la série est pourtant sympa.
    Merci pour ton avis.

    Rose

  • #13 Hélène le 18 juillet 2006 à 11 h 10 min

    En fait Rose il n’y a pas d’histoire, ce sont des tranches de vie hachées, ça joue.

    Laure j’ai tout de suite pensé au monde de Lolita Pille (dont je n’ai aucune envie de lire les bouquins), mais là les protagonistes ont entre 35 et 55 ans…

  • #14 patatafrita le 18 juillet 2006 à 11 h 12 min

    Sinon, pour parler de bouquins, je vous recommande (j’ai l’impression d’être Pivot) "sous la peau" de Michel Faber (NE PAS lire de critique sur le bouquin, gachâge de surprise éventuel !), un livre étonnemment surprenant, et que j’ai adoré, et puis aussi les bouquins de lauren henderson (Y en a marre des blondes, L’indispensable petite robe noire, Tatouage à la fraise, Déchaînée, Pretty boy) : contrairement aux apparences ce ne sont pas des bouquins "de fille", c’est des policiers, mais bien originaux, j’adore ! (par contre, faites gaffe à l’ordre des bouquins, ils ne sont pas à suivre mais c’est quand même important de les lire dans l’ordre pour comprendre).

  • #15 P’tite Zabelle le 18 juillet 2006 à 11 h 13 min

    Comme Bauréale j’aime trop la série pour lire le livre.
    D’ailleurs de manière générale je ne parviens pas à lire un livre et à voir son adaptation ciné ou télé. Mon regard et mon ressenti sont biaisés par le réalisateur; Mais le fond de l’histoire est que j’ai peur d’être déçu de ne pas retrouver les mêmes impressions.

    Je viens de finir A year in ze merde de Stephen Clarke. Très facile à lire et très drôle. Les tribulations d’un anglais à Paris; caustique, un peu caricatural mais jamais méchant.

  • #16 garance le 18 juillet 2006 à 11 h 17 min

    pas lu! et ce que tu dis ne me donne pas envie!
    c’est Dallas! ;-)))
    j’aime beaucoup ton titre par contre!

  • #17 Carolinedaily le 18 juillet 2006 à 11 h 28 min

    Ah Hélène, si tu passes tes journées à la fnac alors tu peux peut etre me conseiller qqch… Je ne sais pas quoi emporter pour mes 10 heures de train en 3 jours (je fais un ar vite fait sur brest pour un truc de famille), je cherche un truc léger drôle mais pas idiot…

  • #18 inculte le 18 juillet 2006 à 11 h 28 min

    le seul but de ce genre de bouquins c’est d’etre acheté par un max de personne, ils portent un nom d’ailleurs: pompe a frics. c’est une recette qui marche chaque ete.

    l’objectif n’est pas le prix nobel, mais ca tu le sais, ton but a toi c’est de faire un billet sympa …..

  • #19 patatafrita le 18 juillet 2006 à 11 h 35 min

    ah la la, lolita pille, je n’ai jamais eu envie de lire ses livres, surtout depuis que je l’ai vue ne parler à la télé : quelle froideur, quel cynisme !!

  • #20 pomme le 18 juillet 2006 à 11 h 47 min

    Ah la la Lolita Pille quelle horreur ! Une fois de plus j’ignore comment je me suis retrouvée en train de lire ce bouquin, mais en tout cas j’en avais froid dans le dos ! On ne peut que plaindre des gens comme ça…

  • #21 patatafrita le 18 juillet 2006 à 11 h 55 min

    Carolinedaily : Léger et pas idiot, j’ai : "La bonté : mode d’emploi" de nick Hornby (bon, tous ses livres en général, mais j’ai particulièrement aimé celui-là…

  • #22 Tiloui le 18 juillet 2006 à 12 h 16 min

    Mhhh c’est vrai que la série était drôle.
    Y a t-il vraiment un rapport entre l’ordinateur qui a écrit le livre, et le créateur de la série, ou bien le titre et la photo ne sont là que pour aguicher le chalant?
    Je sais je sais je suis rabat joie…
    Ce soir je retrouve Bree, mon héroïne ça me fait plaisir…
    Moi je me dis qu’en ce moment vu que j’ai un peu (lol) de temps devant moi, je vais me mettre à lire "A La Recherche Du Temps Perdu", je pense que je ne devrais pas le regretter…

  • #23 Julia le 18 juillet 2006 à 12 h 38 min

    Brr, ça fait froid dans le dos !

    Je n’aime pas la série Sex and the city, donc je ne pense pas que j’aurai été attirée par ces livres.

    Dans un registre beaucoup plus léger, on m’a offert "l’accro du shopping dit oui" et cela m’a bien plu. Apparemment, il y a une série et celui-ci est le 3e.
    Sinon, je viens de finir "5 à sexe" de Janet Evanovich et je reste sur un suspense insoutenable, je vais aller acheter le livre suivant immédiatement !

    PS: Hélène, le livre que je préfère de Fred Vargas est "Pars vite et reviens tard".

  • #24 Lofi le 18 juillet 2006 à 13 h 21 min

    Première intervention, je suis toute émue…

    J’ai aussi lu "God save la France : a year in the merde" de Stephen Clarke qui a été conseillé par P’tite Zabelle. Je suis entièrement d’accord avec elle. C’ext excellent bouquin pour trainer sur une chaise longue. Léger et très drôle !

    Concernant Lolita Pille, j’ai essayé de lire "Hell" et j’ai été franchement déçue. Je l’ai trouvé caricatural, mal écrit et sans grand intérêt. Ce bouquin aurait peut être pu me plaire à l’adolescence et encore je n’en suis pas sûre…

  • #25 Clara.be le 18 juillet 2006 à 13 h 54 min

    je pense que quel que soit le pays, c’est plus le monde dans lequel on évolue le problème… parmi les parents de crèche/maternelle belge ça va ;-) mais qui sait, peut etre qu’au moment du passage au primaire ça va devenir Dallas ici aussi…
    j’ai été parisienne, mais le monde de la fac de lettres, c’était assez neutre (on va pas dire gentil mais pas méchant non plus). le monde des mannequins, je sais pas, j’ai jamais vu…

    pour les lectures de vacances : je suis une fan de David Lodge (jeux de mots, jeux de société, la chute du british museum, changement de décor, un tout petit monde, pensées secrètes, …) et aussi de Sophie Kinsella (les diverses aventures de l’accro du shopping, à lire dans l’ordre aussi ! + les autres héroines qui commencent à apparaître, les petits secrets d’Emma et the undomestic goddess (qui n’a pas l’air encore traduit) )

    pour les mères qui travaillent (ne croyez pas que ce soit une obsession mais bon…) : "Je ne sais pas comment elle fait" d’Allison Pearson

    je m’aperçois que c’est très anglophone aussi tout ça.
    pour les voyages je trouve souvent ces auteurs plus légers.
    sinon Anna Gavalda ou Amélie Nothomb (si on aime) sont des compagnons agréables aussi (mais moins "légers" au sens où ils me poursuivent encore après…)

    Clara

  • #26 caro ronde et jolie le 18 juillet 2006 à 15 h 49 min

    Pas le temps de lire tous les comms, pardon d’avance si je réinvente le fil à couper le beurre ! Juste pour dire que j’ai lu tous ces bouquins et que moi aussi à chaque fois que je lis Candace Bushnell je suis assez déstabilisée. On s’attend à de la légereté, on croit de plonger dans un livre de vacances, et finalement, c’est noir. Pas toujours très bien écrit – ou traduit ? – pas toujours très construit, mais malgré tout, une noirceur très intéressante car imprévue. Je crois que ce monde existe, ici et ailleurs. Et il fait froid dans le dos.

  • #27 Lucette l’accro à ton blog le 18 juillet 2006 à 15 h 56 min

    Bon impossible de me connecter sur ton site pendant au moins 2 heures. J’ai cru mourir, le manque c’est terrible…….. Bref tout ça pour rien dire, je ne connais pas la série et après ce que tu viens de dire du livre, pas envie de l’acheter.
    Comme dirait ma mère "tout ça pour ça !"

  • #28 Hélène le 18 juillet 2006 à 16 h 38 min

    Lofi sois la bienvenue, et merci d’avoir bravé le serveur surchauffé pour poster un commentaire ! ;-)
    J’ai aussi God save la France, j’ai vraiment beaucoup aimé, c’est très sympa et drôle !

    Lucette, moi non plus j’arrive quasi pas à me connecter, ça m’énerve, si tant est que je sois encore capable de m’énerver, fondue comme je suis… ;-)

    Clara.be j’adore Amélie Nothomb, mes préférés sont Stupeur et Tremblements, et Métaphysique des tubes. Cette fille a une écriture extraordinaire !
    J’ai beaucoup aimé Ensembe c’est tout, d’Anna Gavalda, mais n’en ai pas lu d’autres.
    Pour le monde du fric superficiel tu as raison, c’est certainement une question de milieu, pas de pays.

    Caro ronde et jolie c’est tout à fait ça, cette noirceur est mlagré tout intéressante, car on n’est pas complètement dans un simple "bouquin de fille" léger et bécasson…

  • #29 Anne Cé contente d’avoir aperçu Sayid samedi soir ! le 18 juillet 2006 à 17 h 01 min

    je saurai les éviter si d’aventure je me retrouve sous la clim d’une librairie !

    Hélène, comme toi j’aime beaucoup stupeur et tremblements. j’ai bien aimé aussi l’hygiène de l’assassin. pour Anna Gavalda, j’ai lu Ensemble c’est tout et ai été un peu déçue par un autre (je ne me souviens même plus du titre, c’est dire s’il m’a marqué)

    Parmi la série de "bouquins de fille" qui ont été cités ici, j’ai dévoré "l’accro du shopping dit oui" et "les petits secrets d’Emma", le genre de livre parfait en voyage ou en vacances je trouve.

    il y en a aussi un autre qui m’a vraiment régalée, et dont on n’a pas encore parlé ici, c’est "Girl" (c’est l’histoire d’un mec… ;o)) à qui l’on coupe les c… suite à une confusion et qui doit donc réapprendre à vivre avec un corps de femme…). hilarant. en plus, il m’a été recommandé par un mec, alors… ;o)))

  • #30 maryline le 18 juillet 2006 à 17 h 31 min

    moi aussi suite aux conseils lus ici j’ai acheté " a year in the merde" le mois dernier et j’ai trouvé ça extra, bien écrit, j’ai rigolé tout haut pendant 2 heures non stop.
    je traine beaucoup dans une librairie à coté de mon boulot à loucher sur les nouveautés en poche mais j’ai quelques problèmes de trésorerie, même pas les moyens pour une livre de poche.

  • #31 Estelle le 18 juillet 2006 à 17 h 31 min

    C’est vrai que New Yok est très particulière… C’est la capitale économique du pays quand même et beaucoup de gens y vont pour faire carrière, bossent comme des malades dans des grands cabinets mais n’ont pas le temps de vivre. A Paris tu as déjà plus de mélange, s’il y a des gens comme ça, tu en as d’autres pour équilibrer… Disons qu’il n’y a pas cet équilibre à Paris. Comme Laure plus haut je te conseille de lire "Hell" de Lolita Pille, ça se lit en 2h, c’est un peu glauque mais c’est aussi inspiré de l’histoire de l’auteure (cf. son site Web). Pour te donner une idée, c’est un peu comme du Despentes, les sous en plus :) Globalement ça me fout la cafard de lire des livres un peu trop cyniques ou déprimant, la vie l’est déjà assez comme ça !

  • #32 Estelle le 18 juillet 2006 à 17 h 32 min

    Je voulais bien sûr dire qu’il n’y a pas cet équilibre à New York…

  • #33 Valé57 le 18 juillet 2006 à 17 h 39 min

    Ben alors là Hélène, ton billet tombe à pic. Je pars ce soir et j’ai dans mes bagages, entre autres, Haut de Gamme… Ben ça me donne pas envie de le lire. J’avais acheté ça pensant bêtement tomber sur un truc du genre "Le diable s’habille en Prada", ou "L’accro du shopping" De la littérature de bord de piscine/plage par 35° c, quoi… Heureusement, il me reste d’adorables histoires de serial killers, et puis mon chouchou du moment, Michael Connelly.
    A bientôt!

  • #34 Elo le 18 juillet 2006 à 17 h 43 min

    Bonjour,

    C’est la premiere fois que je me manifeste mais c’est simplement faute de temps!!
    J’adore ton blog Hélène. Je me délecte de tes articles et tous les commentaires qui vont avec tous les jours. Je suis completement addict!! C’est la premiere chose qu ej fais le matin en arrivant au bureau!!
    Bon sinon la série Sex and the City, je suis super fan par contre le bouquin est nul et pas du tout representatif de la série!! C’est dommage;
    Sinon dans le genre bouquins un peu sympas sur la plage et on arrive pas à en décrocher avant la fin (pas du tout du genre girlie): La petite fille de Monsieur Lihn (je ne me souviens du nom de l’auteur, honte sur moi) et Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda; Mais peut etre connaissez vous deja ces bouquins qui sont fantastiquement emouvants et bien écrits!

  • #35 sophiepw le 18 juillet 2006 à 17 h 50 min

    vous allez me trouver cynique, mais je suis contente de lire (enfin) du mal de NY: j’en ai marre que tout le monde me dise "oh la la tu vis à NY la chaaaaaaaaance, j’y suis allée 3 jours j’adooooooore je voudrais tellement y retourner". je HAIS cette ville, je n’ai jamais rien vu d’aussi sordide. moi je n’ai qu’une idée en tête: rentrer en France.

    je vois que qqs unes d’entre vous parlent de l’accro du shopping: j’ai voulu en lire un, je n’ai même pas pu le lire en entier. j’ai trouvé cette histoire déprimante par sa futilité. pourtant j’aime bien les romans légers…
    quant à Sex and the city, je n’ai ni vu la série, ni lu le livre, et je dois dire que ni l’un ni l’autre ne me tentent… par contre j’aime bien lire des romans tirés de séries TV en général, quand on aime une série ça permet de se faire encore plus plaisir, et puis beaucoup de gens critiquent mais ce n’est pas forcément plus mal écrit qu’un autre roman sans grande prétention…

  • #36 vodkacoca le 18 juillet 2006 à 18 h 05 min

    Si ceux là ne t’on pas plu alors, ne lis pas le diable s’habille en Prada!!!
    Moi j’aime bien ce genre de lecture, ça nous fait sortir de notre cosmos tout en ce disant qu’on y est bien finalement et que la superficialité du monde que parfois on envie toute ( qui n’a jamais rever de porter un jour les manolos de carrie bradshaw?) n’a rien d’aussi bon que les plaisirs simples de la vie!!!

    Pour toi Helene; pourrais tu nous sortir un post sur les huiles solaire please!
    Because, cette aprem, toute heureuse de m’etendre à la piscine j’avais avec moi mon huile solaire( et vas y que je tartine avant de me baigner) et en resortant de la piscine( 2h aprés .. oui j’aime l’eau!!!) , je me réasperge du même liquide huileux que j’avais bien entendue laisser en plein soleil!!!!
    Le drame, me voici réincarner en frite en pleine cuisson….
    Je me suis méchament cramé les yeux !!!!
    Merci donc , de parler des risques de ces produits de tortures qui sont trés mignons et inofensif temps qu’ils ne sont pas sur mon visage….

  • #37 lili le 18 juillet 2006 à 18 h 30 min

    Je crains que ça ne perde beaucoup à la traduction, on loupe mille allusions, ça fonctionne sur la connivence mais on est larguées de ce côtés-ci de l’Atlantique, les potins nous passent au-dessus de la tête.
    C’est un peu comme les romans mousse à raser de nos fils de pub branchés et autre pipoles éphémères de ce côté-ci de l’Atlantique, tout le monde n’a pas écrit le Bûcher des vanités…
    Pour Sex & the city, j’avais lu le livre, ou plutôt essayé de le lire quand c’est sorti: j’ai surtout eu l’impression que les scénaristes de la série ont beaucoup plus de talent que Candace Bushnell. Elle a eu l’idée de base, mais eux ont de l’esprit et ils ont fait d’une chronique coquine dans un journal un vrai petit bijou..

  • #38 Hélène le 18 juillet 2006 à 18 h 38 min

    Pfiou les filles je sais pas comment vous faites pour poster des commentaires, vous avez des ordinateurs magiques ou quoi ?? Chez moi ça dit tout le temps "tou mènie conekcheune", comme dirait Sophie L.L ;-))

    Quant à supprimer les commentaires en double, je vous en parle même pas, on verra plus tard ;-)

    J’ai lu Girl, Anne Cé, ça m’a moyen fait marrer, j’ai trouvé ça très crédible et assez terrifiant pour le pauvre mec à qui ça arrive (comme quoi je suis moins sexiste qu’on croit ;-)) !

    Estelle je te remercie pour tes précisions sur New York, que je ne connais pas (mais où je rêve de passer quelques jours dès que j’aurais assez de sous pour en profiter comme il faut), et je n’ai aucune envie de lire Hell, la quatrième de couv’ m’a amplement suffit ;-)

    Valé57 Haut de gamme reste de la littérature de bord de piscine, mais en moins sympathique et léger que le Diable s’habille en Prada ou les bouquins de Kinsella, que j’ai tous bien aimés ;-)

    Elo merci beaucoup pour ton commentaire adorable, et bienvenue à toi ! Puis-je te demander de modifier un tout petit peu ton pseudo afin qu’on ne te confonde pas avec les autres Elo qui fréquentent ce blog ? Merci, et merci aussi pour la référence de bouquin ;-)

    Vodkacoca sois aussi la bienvenue ;-) J’ai donc déjà lu le Diable etc, et j’ai trouvé ça très bien ;-) Pour les huiles solaires je ne peux pas t’aider, je n’en utilise jamais, je préfère les crèmes ;-)

  • #39 Emma Bovary le 18 juillet 2006 à 18 h 53 min

    Je ne pensais pas qu’il y avait une telle différence entre le livre et la série… Pour ma part, l’humour et la dérision valent toujours mieux que le cynisme et la description froide et désabusée.

    A part ça, depuis deux semaines, tout le monde me parle d’"Ensemble c’est tout" d’Anna Gavalda, et que des éloges! Je crois bien qu’il va falloir que je le lise d’urgence! Je crois que c’est vraiment un très bon livre, si jamais, pour Miss Trop et Carolinedaily qui cherchaient de la lecture.

  • #40 Magali le 18 juillet 2006 à 19 h 16 min

    Dire que ce bouquin me tentait bien, je pense que je vais donc m’abstenir ! Pas franchement envie d’être déprimée en ce moment :-)

  • #41 Fanchette le 18 juillet 2006 à 20 h 47 min

    De mon côté je viens d’acheter la nouvelle trilogie de José Frèches en poche (en plus pour 2 Pocket achetés t’en a un troisième offert : c’est pas cool ça !) : l’Impératrice de la Soie. J’avais dévoré le Disque de Jade. Des histoire de dynastie en Chine y’a très trèèèèès très longtemps, des gens qui s’aiment, qui se battent, qui font des voyages pas croyables, avec des méchants et des princesses. On va voir si cette nouvelle série tient ses promesses…
    Hey il fait chaud hein ??

  • #42 CristL le 18 juillet 2006 à 20 h 58 min

    Eh bien , je ne vais pas rajouter grand chose. Pour ma part, j’avais lu 4 Blondes de Candace Bushnell , recueil de 4 nouvelles, qui m’avait laissé perplexe. D’ailleurs Haut de Gamme est la suite d’une de ces nouvelles.
    J’ai également lu Haut de Gamme lors de mon dernier séjour à l’hopital et j’ai bien fait de le lire après mon retour de salle d’opération quand j’étais encore dans le pâté car c’était encore moins intéressant que la nouvelle.
    Le fait que l’on accroche pas à mon avis n’est pas du seul fait de la traduction. Ma soeur est prof d’anglais et en VO, cela ne l’a pas emballé non plus.
    Dorénavant, je me bornerai à regarder la série et à éviter ces livres.
    Sinon je suis assez d’accord A year in the merde est rafraichissant. Mais je vais en rajouter une couche sur le livre de Nicolas fargues "J’étais derrière toi"( Non, je vous jure , j’ai pas d’action dans la maison d’édition; Nicolas Fargues, c’est mon zizou à moi, na !). C’est une lecture pas vraiment légère mais plus ancrée dans la réalité.

  • #43 Fillalavanille le 18 juillet 2006 à 21 h 39 min

    Houla! La série est tirée du livre, ou le livre de la série?

  • #44 Hélène le 18 juillet 2006 à 21 h 51 min

    La série est tirée du livre Fillalavanille, je ne lis pas les novellisations de films, quand même ça craint trop ;-)

    Ahh CristL, c’est ça que je voulais acheter, le Nicolas Fargues, je le note tout de suite pour pas l’oublier la prochaine fois !

    Je ne connais as du tout José Frèches Fanchette, va falloir que je me renseigne. Et oui, il fait une chaleur de bête, et demain ça sera pire. J’en ai marre de cette ville atroce, vous avez du bol vous les bretonnes, vous pouvez pas savoir ! ;-)

    Magali tu as bien raison, ce n’est jamais le moment d’être déprimée ;-)

    Emma Bovary le Gavalda est vraiment très très bon, j’ai énormément aimé, c’est d’une très grande finesse humaine et d’une grande force.

  • #45 Fillalavanille le 18 juillet 2006 à 22 h 30 min

    OK, je l’ignorais. (Les deux, en fait) :-D
    José Frêches est à la Chine ce que Christian Jacq est à l’Egypte, en gros.

  • #46 Hélène le 19 juillet 2006 à 9 h 00 min

    AH merci pour ces précisions ! Je crois que ça va être moyen mon truc, dans ces conditions ;-)

  • #47 Hélène le 19 juillet 2006 à 10 h 16 min

    C’est noté Fanchette, je prendrai sur moi (j’ai horreur des romans historiques) et lirai le Disque de Jade, si tu le dis ;-)

    Et arrête de nous narguer avec ta Bretagne, j’en rêve comme une folle depuis des semaines ! ;-))

  • #48 Clémentine le 19 juillet 2006 à 10 h 33 min

    comme ça fait trois fois que j’essaye de répondre et à chaque fois ça me dit "too many connections" je m’arrache les cheveux moi !
    Bon ça a l’air de marcher.
    Je voulais dire: Youpi! un post sur New York !
    Comme j’en viens (et que j’y retourne) je peux confirmer en partie ton impression tirée du bouquin. Je n’ai jamais lu les livres de miss Bushnell mais pour avoir fréquentée de loin ce milieu, je l’ai trouvé assez angoissant/anxiogène. Ces gens sont des requins, ultra ambitieux et compétitifs, superficiels car il le faut bien (mais là encore cela s’insère dans une stratégie management de la carrière/communication etc..). Attention je ne dis pas que tous ces gens sont cons, bien sur, mais plutôt que le milieu impose ce type de conduites.
    Quant à savoir si c’est la même chose en France, il faut quand même faire la différence entre la France et les pays anglo-saxons. mais le cynisme est présent au plus haut niveau dans les rapports jet sets entre la presse et les politiques en France par exemple.
    Pour complêter la bibliothèque cynique, lire The devil wears Prada (mais je suppose que tu l’as lu) -comment est son dernier bouquin d’ailleurs? je crois que ça parle justement de ça, des people, des fêtes etc… – et lire les bouquins de Tom Wolfe.

  • #49 Noemie le 19 juillet 2006 à 14 h 31 min

    Ouh heureusement que je ne les ai pas commandé, j’étais tenté de les prendre, mais ces histoires un peu trop "fille" m’ont repoussé. Et maintenant en voyant ton avis ca me rassure

  • #50 Hélène le 19 juillet 2006 à 18 h 16 min

    Sois la bienvenue Clémentine, et merci pour ces éclaircissmenets sur la société new yorkaise ;-) (yep j’ai lu ….Prada, mais pas People or not Pepole, j’attends qu’il sorte en poche ;-))

    Noemie au pire emprunte-les, ça vaut pas vraiment le coup de les acheter, en effet ;-)

  • #51 Noemie le 20 juillet 2006 à 14 h 40 min

    Pas bête, enfin pas sur qu’ils aient ca à la médiathèque communale :)

  • #52 Hélène le 20 juillet 2006 à 17 h 14 min

    Si c’est que ça, je te prête les miens bien volontiers Noemie ;-) (sans blague, si on n’habite pas à 3000 bornes l’une de l’autre ;-))

  • #53 marion le 21 juillet 2006 à 18 h 13 min

    je sais pas si c’est comme ça à NY, j’ai jamais été :op (comment ça je fais la gourdasse ????)

  • #54 Noemie le 21 juillet 2006 à 18 h 37 min

    3000 j’espère pas non plus ! J’habite dans le 21, en Cote d’Or. Non mais sinon c’est pas grave :-)

  • #55 Hélène le 21 juillet 2006 à 18 h 39 min

    Ah c’est pas la porte à côté pour passer un bouquin, je suis à Paris Noemie ;-) De toutes façons tu ne rates pas grand chose ;-)

    Marion j’aime beaucoup cette expression, gourdasse, ça me fait toujours rire ;-))

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.