Si jolie et toujours célibataire ?

8 août 2007

Depuis des années une phrase me hérisse tout particulièrement : « unetelle est ravissante, sympa, drôle, intelligente…, comment ça se fait qu’elle soit célibataire ? ».
Je suis sûre que vous l’avez déjà entendue, voire prononcée.
Pourquoi ça me fait grimper aux rideaux ? Parce que ça sous-entend que personne n’a voulu d’elle, comme si la femme était forcément choisie par l’homme comme un joli objet.
En effet, pourvue de toutes ces qualités, elle devrait être en couple, n’ayant pas de mal à choisir parmi tous les mecs qui lui courent après.
Or pour moi ça veut dire à l’inverse qu’elle n’a voulu de personne jusque là. Peut-être qu’aucun homme ne l‘a fait vibrer ? Qu’elle n’a pas rencontré d’être humain intéressant ?
« Si jolie et toujours célibataire », ça sous-entend qu’il y aurait peut-être un vice caché, pour que personne ne veuille d’elle. Parce que si on veut de vous, vous devez vouloir des autres, forcément…

246 commentaires Laisser un commentaire
Femmes du monde

Vous aimerez aussi

246 commentaires

  • #1 patounettechatte le 8 août 2007 à 9 h 57 min

    Salut Hélène,

    Là je trouve que ton billet et d’une pertinence absolue !!! C’est tellement vrai !!!

  • #2 mebahel le 8 août 2007 à 10 h 04 min

    Voyons…. heu.. mmhh.. reflexions en vrac, cette phrase " unetelle est ravissante, sympa, drôle, intelligente…, comment ça se fait qu’elle soit célibataire ? »" voudrait dire…
    1 – que le corps d’une femme, et sa conformité aux normes (d’intelligence de bonne humeur etc..) est garant de son insertion sociale (le reste n’est pas signifiant: dit-on jamais: si intelligente et pourtant célibataire?)
    2 – car on n’est femme valable que si choisie par un homme
    3- on est une individue dans le corps social que si on a une identité reconnue par le groupe ( et pour être reconnue par le groupe il faut être "validée" par un zhom)
    4 – l’identité des femmes passe par la reconnaissance de leurs existences par un homme, car on leur a appris depuis toujours qu’elles existe ‘pour’ autre chose (de l’homme à l’enfant)
    5- ensuite de quoi, pour être une "vraie" femme, il faut accéder à la maternité.

    Par ailleurs une femme ‘seule’ , pour ses congénères pas trop sûres d’elles ou bien conditionnées au modèle couple-famille (cad ayant peur de perdre leur identité de femme en perdant l’homme qui la leur donne, et donc jalouses) est un danger (en tant que célibataire.. fréquenter des couples un peu trads.. dont avec enfant(s), c’est coton, voyez…

    De plus à un niveau plus général: la solitude (et non l’isolement, tout différent) est pensé comme vécu ‘par défaut’ (voire due à un défaut, comme dit Hélène) et non possiblement choisie.
    Ca voudrait dire qu’on se retire du modèle social qui rassure la plupart des autres, donc ça le dénonce.. donc ça fait peur.. c’est pas pensable et pas normal.. il y a donc une explication de l’ordre de la pathologie.
    Moui…bon c’étaient des zzidées jetées comme ça..
    Social quand tu nous tiens…

  • #3 frederique-etc le 8 août 2007 à 10 h 05 min

    Bien vu, Hélène, et c’est d’autant plus énervant qu"on ne dit pas l’inverse, un homme célibataire n’attire pas les mêmes commentaires.

  • #4 Noémi le 8 août 2007 à 10 h 05 min

    Et le pire, c’est quand on te le dit directement ! Combien de mecs m’ont dit "Mais… une fille comme toi… comment ça se fait que tu es toujours célibataire !" Genre il vaut mieux être mal accompagné que seul ! Le célibat c’est la pire tarre qu’y puisse nous arriver ?!
    Ah la la… Enfin heureusement que tu es là pour parler de ce terrible sujet de société !!!

  • #5 Céline de Lyon le 8 août 2007 à 10 h 06 min

    C’est exactement ça !!
    Et dans le même registre il y a : "tu as vu le mec de machine, il est vraiment pas terrible… pourtant elle est si jolie, elle pourrait trouver mieux…" Comme si les beaux devaient se caser entre eux. Et puis d’ailleurs, peut-être que machine le trouve beau son mec ? peut-être qu’elle, en tout cas, ne fait pas de l’apparence physique LE critère ?
    Raa ça m’énerve toujours ce genre de réflexions.

  • #6 misschic le 8 août 2007 à 10 h 06 min

    les gens qui disent ça sont des gens qui ont besoin de se rassurer, genre eux c’est bon ils sont a l’ abri ils ont trouvé la perle ( tu parles ), le celibat pour beaucoup de gens c suspect et sale, alors que franchement quand on observe la plupart des couples, c pas joli joli, avec tous leurs lots de non dits, de malentendus, de secrets de mensonges d’ ennui, ça fait reflechir…je dis tout ça parce que je susi restée volontairement celibataire longtemps et que j’ ai dû faire face à ce type de reflexion, j’ avais presque l’ impression d’ etre malade parfois…encore ces vieilles histoires de difference, de choix de vie qui font petocher tellement de gens…

  • #7 mebahel le 8 août 2007 à 10 h 07 min

    Précision:
    "le reste n’est pas signifiant: dit-on jamais: si intelligente et pourtant célibataire?"
    veut dire dans mon esprit qu’on emploie rarement le mot ‘intelligente’ sans y accoler autre chose.
    Ce qui tendrait à dire que l’intelligence ne garantit rien dans le social pour une femme…

  • #8 eden le 8 août 2007 à 10 h 08 min

    Je m’incline devant tant de sagesse! et pour le coup je laisse un ti com ;-)

    Personne n’est assez ouvert d’esprit pour se dire que peut être on peut CHOISIR d’être seule, que peut être on n’ a pas TROUVE la personne qui nous correspond….
    Ma soeur qu est une bombe atomique est célbataire parce qu’elle ne se sent aps prêtte pour le moment et aux yeux de plein de monde elle passe pour une extraterrestre!!

  • #9 Léa le 8 août 2007 à 10 h 09 min

    Je n’ai pas souvent commenté… Une fois ou deux peut-être, mais, même s’il est court, je trouve ton billet d’aujourd’hui très juste. D’une pertinence qui pique là où ça fait mal.

    Enfin, non pas que ça fasse vraiment mal, mais souvent les réactions des gens sont prévisibles et lassantes à la longue. Et ce que mebahel dit est très vrai au-dessus. Et même si on se sent à l’aise (ou pas) dans son célibat, cette litanie (lithanie?) est usante. Et là on a envie de répondre ce que dit mebahel plus haut…

  • #10 Hélène le 8 août 2007 à 10 h 10 min

    eden sois la bienvenue ! ;-)

    Merci à toutes pour vos commentaires, c’est super intéressant (il faut dire que ce genre de sujet autour de la norme sociale me passionne !).

  • #11 Marie Laure le 8 août 2007 à 10 h 11 min

    Oui bien vu!
    J’en ai entendu des " keskicloche chez toi?" des "pourquoi tu veux pas d’enfants? égoïste!"

    Maintenant que je vis avec quelqu’un, que j’ai un horrible Troll ( d’ailleurs je le troque, contre n’importe quoi : un sac, une paire de tongs, une crème anti-rides… ^^ ), ON (à part les amis) me regarde presque seulement comme une maman ce qui m’horripile plus encore!

  • #12 celinette le 8 août 2007 à 10 h 13 min

    Tiens, tiens, ça me rapelle l’histoire à la fin du ELLE il y a queques semaines…
    C’est vrai que c’est un peu nul comme réaction quand le célibat est choisi et revendiqué…
    Mais il faut aussi voir, qu’il y a tout un tas de filles superbes et intelligentes qui "cherchent" l’amour et ces messieurs font la fine bouche parce qu’elles ne sont pas assez comme ci ou trop comme ça, et ça c’est nul!

  • #13 Boytoy le 8 août 2007 à 10 h 19 min

    Oui mais cette phrase peut également être prise comme un compliment, après tout quand on la dit on affirme à une telle qu’elle est très jolie ! ça peut être juste de l’incompréhension face à son célibat, quand on sait que des moins belles trouvent chaussures à leurs pieds (pour ainsi dire lol), ce n’est pas forcément une recherche de vice caché chez l’autre !

  • #14 Marilecl le 8 août 2007 à 10 h 21 min

    Moi non plus, je n’ai pas souvent commenté sur ce blog que je lis tous les jours POURTANT, mais là, avec ton post, j’ai l’impression de revenir un à deux ans en arrière. Ayant été célibataire pendant quelques temps, je sais bien de quoi tu parles. Combien de fois m’a t’on demandé ce qui n’allait pas chez moi???? C’est dingue, j’avais l’impression en étant célibataire d’être la paria de cette société! Mais surtout d’être une marchandise ..très désagréable comme effet!!

  • #15 quietlaugh le 8 août 2007 à 10 h 23 min

    Eh bien… Je suis tout a fait d’accord avec l’idee que le celibat peut etre un choix. Personellement j’ai surtout vu des femmes qui choisissaient le celibat pars reaction a un experience passee (au cas ou cela change quelquechose je suis solo par choix).

    Par contre je me rends compte que j’ai vraiment la ‘Blonde Attitude’… Moi quand on me dit ca je dis… merci…. Cela me rapelle que je suis pas la seule au monde a me trouver pas trop mal.

    Par contre on m’a deja dit que mon probleme (comme si ne pas trouver quelqu’un etait un ‘Probleme’) etait d’etre intelligente. Et ca ca me herisse sur tous les plans (1. je suis dans la norme, enfin j’espere; 2. ca devrais etre un plus; 3. de quoi je me mele)

  • #16 mebahel le 8 août 2007 à 10 h 24 min

    Comm 13
    "cette phrase peut également être prise comme un compliment, après tout"
    lol
    fallait bien que qq’un dise ça….
    le compliment c’est "elle est jolie" (ou inteilligente ou ce que tu veux)
    Le reste pose une condition à l’accomplissement/la reconnaissance de la qualité pointée.
    Par ailleurs ceci " des moins belles trouvent chaussures à leurs pieds (pour ainsi dire lol" qui se veut du second degré, montre en fait bien que dans l’esprit de celui/celle qui le dit, qu’une femme ne peut pas être pensée comme célibataire, et qu’elle est pensée par rapport à son corps.
    QED.

  • #17 Mamzelle Maupin le 8 août 2007 à 10 h 24 min

    Les moules, les convenances, les stéréotypes, tout ça ça rassure … et certains ont tellement peur lorsqu’ils ne peuvent te mettre dans aucune case …

    Je m’incline devant ton billet, droit au but et d’une justesse, je ne trouve même pas de qualificatif assez fort !!

  • #18 Virginie le 8 août 2007 à 10 h 25 min

    Article très pertinent, Hélène.
    Et c’est vrai. Depuis que je suis en couple, il y a un an, certains me voient comme une "vraie" femme.
    Parceque j’ai eu droit au réflexions du type "Oh, je ne savais pas que tu voulais vivre en couple" (sous entendu, que tu cherchais désespérément un homme. Ben non, j’étais pas desespérée. Pas prête, au pire. Je n’avais juste pas trouvé le bon).
    Alors maintenant, vu que les évènements s’emballe (vie commune quasi immédiate, achat maison, mariage prévu, etc.) certains pensent qu’on était tellement en manque qu’on va trop vite. Et non, mais on a 37 ans, pas 25, on a vécu des années célibataires, donc on pense savoir ce qui est bon pour nous aujourd’hui.
    Mais on se demande pourquoi être une femme célibataire, c’est si anormal. Est-ce parcequ’une femme célibataire est indépendante. Et que ça fait peur?
    Si, il y a une façon de rejoindre la normalité : faire un bébé toute seule. C’est ce que m’avait suggéré B., mariée, pas encore 30 ans, il y a 2 ans. Parcequ’elle ne comprenait pas que je soit célibataire et semble pas plus mal m’en porter. Quand je lui ai dit que je n’ai rien contre le fait d’avoir des enfants mais non, pas seule, elle a eu du mal à comprendre.

    Soyons honnètes : depuis mes 30 ans environ, on ne m’embètait plus trop avec ça. Quoique. Des fois, on entend penser très fort. Par exemple quand on parle du petit frère encore célibataire, etc. Et puis disons le : mes aventures sentimentales (pas forcément géniales), personne n’en entendait parler. Et le jour où j’ai sorti mon homme de mon chapeau, ça a fait l’effet d’une bombe. Diantre, elle a des hormones! Et une vie sexuelle! Elle peut vivre seule mais elle est normale! C’est un peu comme si je m’était ramené avec un piercing sur la langue, comme effet, pour certains.

  • #19 celinette le 8 août 2007 à 10 h 25 min

    Quietlaugh: En plus c’est nul de dire que tu es célibataire parce qu’intelligente! Ca veut dire que les fillees en couple sont des gourdasses?
    Mais cette réplique est assez courante on me l’avait faite à l’époque…

  • #20 tokyobanhbao le 8 août 2007 à 10 h 25 min

    tres jolie et pointue analyse…. entierement d’accord… même si je suis en couple et mariée… c’est que j’etais vraiment ultra jolie et ultra intelligente alors!!!!;-)

  • #21 Marilecl le 8 août 2007 à 10 h 26 min

    Quietlaugh, je vois de quoi tu parles quand tu dis que ton problème etait d’être intelligente.
    Pour ma part, on m’a dit une fois que je faisais "peur" aux hommes. Dans le sens, tu es trop indépendante, tu as voyagé un peu partout, tu t’assumes etc etc. J’ai doucement rigolé ce jour là!!

  • #22 Sarah de Toulouse le 8 août 2007 à 10 h 27 min

    Tout à fait juste et ce qui m’énerve encore plus c’est la phrase suivante : "Si elle trouve pas maintenant qu’est ce que ça sera après !"
    arrrrrrggggggggg. fatiguant et énervant.

  • #23 flute le 8 août 2007 à 10 h 28 min

    Le célibat dérange encore enormement, quoiqu’on en dise… et s’il est bien mieux accepté lorsqu’il s’agit des hommes (ah la la, quel coquin, ce georges… toujours à batifoler !), c’est encore considéré comme "anormal" dans le cas des femmes (tu te rends compte, Jacqueline est toujours vieille fille, personne n’en veut !) . Et s’il est assumé, alors là, ça touche au délire…
    On m’a déjà soumis l’idée d’être moins exigente (ben voyons !), on m’a reproché de ne pas avoir besoin d’un homme pour vivre (effectivement, comme beaucoup d’en nous, je travaille, suis indépendante, autonome ET heureuse… et je n’ai pas Besoin d’un homme, j’ai Envie – nuance…)
    Bref, pour beaucoup, nous ne sommes "entière" que lorsque nous sommes en couple, et nous ne sommes épanouie, comme le soulignait Mebahel, que lorsque nous sommes mères…
    Y’a encore du boulot pour un changement Réél des mentalités !

  • #24 missp le 8 août 2007 à 10 h 28 min

    Ça sent le vécu tout ça…

    Ma mère n’ayant réellement commencé à s’intéresser à ma vie que le jour ou je me suis installée avec mon copain… je comprends hyper bien toutes vos réflexions! Pour elle (et pour la majorité de notre société) le femme ne vit que par et pour son homme… vous imaginez un peu les relations mère-fille avec ça ?? moi qui ne rêvait que de partir voir le monde et ma mère qui me disait : trouve-toi un mec qui te fera voyager. Aaarrghh !!
    Heureusement pour ma santé morale et mentale, je ne l’ai pas ecoutée et je suis partie loin.

    Il y a encore du chemin à faire pour changer la place des femmes dans notre société… mais, en lisant vos commentaires, je me dis qu’on va sûrement y arriver ;-)

  • #25 flute le 8 août 2007 à 10 h 29 min

    j’ai oublié, hélène, je te lis depuis quelques temps déjà, et j’aime beaucoup ton écriture… voilà !

  • #26 Hélène le 8 août 2007 à 10 h 29 min

    Je ne pense pas, en effet, que cette phrase puisse être prise comme un compliment. C’est une volonté de ramner la personen au moule social, ni plus ni moins.
    Un vrai compliement c’est de dire qu’unetelle est intelligente et jolie (ou super douée en saut à l’élastique, soyons pas sectaires dans la définition du compliment), point barre. Sans rien ajouter derrière.

    flute sois la bienvenue ! ;-)

  • #27 Dolores le 8 août 2007 à 10 h 30 min

    Je suis aussi passée par ce stade de célibataire pas endurcie mais presque … Et c’est la cata ! Non pas que je m’ennuyais pas du tout !! Je parle de la cata au niveau des remarques qui fusent. J’étais trop sévère , trop jalouse , pas assez féminine, trop féminine ( oui oui je vous jure ), trop jouette, trop sérieuse, trop exigeante … J’ai tout entendu, du tout et n’importenawak !

    Biensûr j’ai mon caractère. Mais cela ne veut pas dire pour autant que je sois invivable. Enfin je pense pas … moi je vis très bien avec mon moi même … je dois pas être la seule à me supporter ;o)

    Quoiqu’il en soit me voilà heureuse d’avoir trouvé chaussure à mon pied. Alors à tous ceux qui ont dénigré, je leur fais un pied de nez. POUET !

  • #28 mebahel le 8 août 2007 à 10 h 30 min

    Comm 19
    "En plus c’est nul de dire que tu es célibataire parce qu’intelligente! Ca veut dire que les fillees en couple sont des gourdasses?"
    Bah ça veut surtout dire que les hommes ne sont pas fondamentalement attirés par des nanas intelligentes cad qu’ils ont peur de leur domination intellectuelle éventuelle.
    Donc, c’est encore penser le social en termes de rapports de force f/h.
    Donc ça voudrait dire que les femmes doivent se conformer à leurs désirs à eux pour être "validées" et choisies.
    Donc ça voudrait dire que ce sont les hommes qui valident les femmes en tant que femmes cad en couple.
    Ca tourne en rond quoi.
    C’est bien dommage.
    NB: ce que je dis là n’est pas valable pour TOUS les hommas et femems, c’est une tendance générale, c’est bien de mainstram qu’on parle ici, n’est-ce pas?

  • #29 laurettebis le 8 août 2007 à 10 h 30 min

    Ton billet tellement vrai remet en fait plein de choses en question même si c’est pas d’aujourd’hui finalement…
    d’abord le fait d’être célibataire (sans même parler de "beauté physique" pour l’instant) comme dit plus haut dans d’autres comm’, serait une "tare" depuis des lustres…même si la condition de la femme a vachement évolué depuis 40 ans (heureusement pour nous les girls), être seule signifie forcément, aux yeux de plein de gens, ne pas être "dans la norme". La norme pour une femme (car effectivement pour un homme c’est différent…toujours la même rengaine) serait de rencontrer qqn et de fonder une famille…une femme célibataire sous-entendrait qu’il y a qqchose en elle qui n’attire pas les hommes ou je ne sais quoi…
    et pkoi çà ne serait pas par choix purement et simplement ?? aujourd’hui on a la choix de nos vies, on est indépendantes et on veux vivre comme on l’entends…et
    si on rencontre l’homme "qui nous fait vibrer" et bien on fonce
    A çà s’ajoute des "critères de beauté" (déjà, rien que çà, çà m’énnerve), soi-disant une jolie femme ne pourrait pas rester célibataire ? m’enfin comme je le dis ci-dessus, jolie ou pas (j’aime pas dire çà parce que chacun sa conception de la beauté après tout, c’est assez restrictif) a le droit de choisir ce qui lui convient ou pas…
    bon je m’arrête sinon je vais en faire un roman… :-)
    c’est un sujet digne d’un cours de philo je pense, et il y a tellement de choses à dire…

  • #30 Alice45 le 8 août 2007 à 10 h 31 min

    C’est tout á fait ca Hélène, ton billet reflète l’exacte vérité. Je suis célibataire et beaucoup autour de moi s’interroge et quand un homme me fait comprendre qu’il est trés intéressé et que je refuse on m’a déjà sorti: "Mais tu es trop difficile, tu ne trouveras jamais personne si tu continues comme ca". Ce à quoi je réponds "mais justement, je ne tiens pas à trouver quelqu’un et encore moins d’être choisie je ne suis pas une marchandise".
    Le pire c’est les prétendants: "mais pourquoi tu veux pas puisque tu es seule?" ca ca me donne des envies de meurtre.
    Par contre, si ca met en colère parce que ca reflète bien la position de la femme dans le société, ca ne me met pas mal à l’aise. Je VEUX être célib. Point barre. C’est mon choix et c’est ma vie pour l’instant.

  • #31 celinette le 8 août 2007 à 10 h 32 min

    C’est vrai que ce truc de soi disant "faire peur aux hommes "me fait doucment rigoler…
    Ces pauvres petites choses auraient peur de créatures qui se peignet les ongles et parlent fanfreluches?
    Il faut savoir, on est le sexe faible ou non? ;o)

  • #32 ClairedeBourgogne le 8 août 2007 à 10 h 34 min

    La réflexion que ça génère chez moi est la suivante: si on s’étonne qu’une jolie fille soit seule, est-ce que cela sous-entend implicitement qu’il serait plus normale (plus admissible) qu’une fille moins jolie soit seule, ou pire que le fait qu’elle ne soit pas célibataire surprenne.

    Que les gens s’occupent de leurs petites affaires au lieu de mettre le nez dans la vie intime de chacun!

  • #33 Virginie [Ninie] le 8 août 2007 à 10 h 37 min

    Comme Marie Laure.
    J’entends régulièrement ce genre de réflexion, sur le sujet des enfants. Et surtout par les membres de ma famille.
    Ils ne comprennent pas qu’avec mon homme (et à notre âge, 35 ans), on est très heureux comme ça.
    Genre, on n’est pas normal de ne pas en vouloir.

    Bon là, j’ai un peu déviée du sujet :)

  • #34 Poupoupinette le 8 août 2007 à 10 h 37 min

    C’est tout à fait normal, en fait, qu’une fille qui a plein de qualités soit célibataire très tard.
    Parce qu’elle est hors normes. Et oui, vous en connaissez beaucoup, vous, des filles intelligentes, avec plein d’humour, un bon boulot intéressant qui ne les accapare pas trop, belles, bonnes camarades, bonnes amantes, etc ? C’est normal, parfaitement normal, que ces filles pleines de soleil ne veulent pas du premier pélerin venu qui va mal les aimer.
    Alors, elles sont là, à regarder leurs copines moins canon se caser les unes après les autres. Et en plus, on leur fait les reproches ci-développés.
    Et puis un jour, elles aussi, elles rencontrent leur moitié hors normes. Mais il faudra beaucoup galérer avant.
    Courage, les mignonnes célibataires ! Ne vous laissez pas "dictaturer" par la pression sociale. Ré-sis-tez !

  • #35 celinette le 8 août 2007 à 10 h 40 min

    Hé, dis donc poupinette, quand on le trouve tôt l’homme de ses r^ves, ça veut dire qu’on est pas canon, ou qu’on a fait le mauvais choix…
    :(

  • #36 Delph la Bacotte le 8 août 2007 à 10 h 40 min

    Je rebondis sur le comm de Marie-Laure.
    C’est vrai que la norme vers 30 ans c’est être en couple et avoir un deux voire trois enfants. Du coup j’ai parfois la désagréable impression de ne plus me définir que comme "Femme de", "Mère de", éventuellement "Collègue de". Est-ce que ça ne vous étouffe pas un peu parfois ? C’est pour ça que je dis merci à Hélène et à ses consoeurs pour leurs blogs qui sont de vraies bulles d’oxygène !

  • #37 Virginie le 8 août 2007 à 10 h 40 min

    Bravo Alice45!
    Ceci dit, le fait d’être trop difficile, c’est une image pour rassuré les hommes "non choisis". Et puis quend on est indépendante, on peut se permettre d’être difficile. Moi, ça me semble débile et faux, comme argument. Et puis d’ailleurs, pourquoi on le serait pas, sélective?
    Quant à la femme intelligente qui fait peur à l’homme… Une fois, j’ai été draguée par un type (un peu lourd) qui a commencé à prendre ses distances quand j’ai dit que j’étais ingénieur. Parceque ça lui faisait peur (si, si, il l’a dit!). Le fait que je ne sois pas une femme potentiellement entretenue donc dépendante. Mais bon, l ne me plaisait pas et j’étais un peu pète-sec avec lui.
    D’ailleurs, l’un des prochain "progrès" (enfin, si on veut), ne sera-ce pas qu’il soit socialement acceptable qu’une femme soit
    1 plus diplomée
    2 mieux rémunérée
    Que son conjoint?

  • #38 oliviachanteuse le 8 août 2007 à 10 h 41 min

    Quel sujet pertinent!!Et d’actualité vu le nombre de célibataire en France et dont je fais partie!
    32 ans et toujours célibataire…les interrogations se font autour de moi…:Certes tu n’as pas un corps de mannequin mais ton visage est tellement joli…Ah ton métier t’emmène bcp sur les routes ,pourtant tu croises du monde….Mais comment cela se fait que tu es tj célibataire???Tu es peut-être trop difficile?trop indépendante?
    Bref on est toujours trop (jolie,intelligente,indépendante) ou pas assez (mince,jolie,etc…)
    Il y a t’-il une norme spéciale pour trouver un amoureux?Si oui , c’est navrant…je le déplore.

  • #39 Marie Laure le 8 août 2007 à 10 h 46 min

    Delph la Bacotte : je reprends le boulot dans 1 mois après un an d’absence et je redoute un peu le comportement des collègues et des clients qui ne vont me parler que de "ça"…il va falloir que je recadre et on va encore dire que j’ai un sale caractère :)

  • #40 Virginie le 8 août 2007 à 10 h 46 min

    Oh là! Dieu merci, je ne suis pas assez jolie (juste pas trop mal) pour qu’en plus, on m’ait reproché de ne pas être en couple alors que j’ai la "chance" d’être jolie.

    Mais cette vision des choses (jolie donc casable donc… / pas jolie donc excusable dans son célibat) est assez désolante…

    Vous avez déjà entendu dire d’un homme que mignon comme il est, comment ça se fait qu’il soit célibataire?

    Ceci dit, statistiquement parlant, il y a plus d’hommes célibataires chez les agriculteurs et de femmes célibataires chez les cadres.

  • #41 Marie Laure le 8 août 2007 à 10 h 47 min

    c’est bizarre ça, pourtant l’amour est dans le pré hihihi!

  • #42 quietlaugh le 8 août 2007 à 10 h 53 min

    Ah Virginie! Les femmes ingenieur (j’en suis).
    Franchement, pour en avoir parle avec mes potes hommes on est tres tres loin du socialement acceptable que la femme gagne plus que son conjoint (les diplomes c’est autre chose).
    Pour avoir vecu ca deux ou trois fois c’est toujours considere comme emasculateur. Mes amis ont beau dire que cela ne les generais pas quand on creuse un peu la pression sociale est telle que… Parceque lorsque la femme gagne plus d’argent que l’homme ce n’est pas qu’elle a particulierement bien reussi… c’est que lui est un rate.

    Enfin c’est ce que j’observe. Moi ca m’etonne un peu mais bon…
    Le truc encore plus triste c’est que meme aux US ou les femmes sont agressivement militantes depuis des annees c’est la meme chose. Quand a, pour l’homme, de choisir de s’occuper des enfants cela reste encore le sujet d’articles de journaux complets… Donc l’exception.

  • #43 Delph la Bacotte le 8 août 2007 à 10 h 57 min

    Est-ce que si je dis que nous les femmes quelle que soit notre situation, en plus d’être jugées sur notre physique, on subit une pression sociale constante :
    – avant : "viens chez moi samedi, y aura untel, il est célib’ ! (sourires entendus)
    – pendant : "bon ben c’est pas tout ça mais quand est-ce que vous mettez le premier en route ??"
    – après : "bon et le 2è/3è… c’est pour quand ?" (je subis un véritable harcèlement au boulot sur ce thème)
    … c’est un résumé honnête ?
    Marie-Laure courage pour ton retour ;-) je suis sûre que tu pourras encore arriver à parler d’autre chose !

  • #44 Hélène le 8 août 2007 à 10 h 58 min

    Hélas, le féminisme a encore de beaux jours devant lui… c’est pour ça que ça me hérisse tellement, les gens qui disent "bien sûr je ne suis pas féministe, mais…".
    Il FAUT être féministe bon sang, quand on entend des inepties pareilles sur la femme et le couple !!

    Même pour l’avenir de l’homme, il faut être féministe, sinon c’est l’enfermer dans le rôle du chasseur / gagneur de fric, c’est aussi insultant pour lui que pour la femme.

  • #45 Plastie & Cie le 8 août 2007 à 11 h 02 min

    Pas lu les commentaires précédents mais envie (pour une fois) de mettre mon grain de sel (ou d’apporter ma pierre à l’édifice, au choix) car je ne pense pas que cela se réduise à "elle n’a voulu de personne jusque là".

    Au risque de paraitre prétentieuse (du moins pr les gens qui ne me connaissent pas), je pense que c’est précisément l’inverse. Je n’ai JAMAIS eu de souci pour rencontrer des hommes quand je pesais 100kg, et j’avoue que qd je voyais des amies (comme celles que tu décris) désespérément seules, je me disais qu’elles n’y mettaient pas du leur…

    Et puis un jour, moi aussi je me suis retrouvée "dans la norme". Pas incroyablement belle et intelligente, mais disons raisonnablement jolie et pas débile. Et là, la cour s’est VI-DEE !!!!!!!!!! Pourtant, mes amis le confirmeraient, ma personnalité et mes "attentes" (exigeances…) n’avaient pas changé DU TOUT.

    Mais, objectivement (c’est en tout cas ce qu’un garçon a eu l’honnêteté de me dire un jour) une fille "trop" ça fait peur. Je crois que les garçons aiment aussi nos défauts, nos imperfections (qu’elles soient physiques ou culturelles) et qu’une fille qui, d’apparence, semble trop "lisse" ça leur fait peur… Alors je suis aujourd’hui convaincue que le p’tit défaut rassure le chasseur alors j’offre plus volontiers mes failles et … ça marche !

    Ca s’tient nan ?

  • #46 Couzin le 8 août 2007 à 11 h 02 min

    Coucou,

    Histoire de sauver un peu la moquette des hommes.(bon ok j’attaque mal mon sujet, mais promis je suis de votre coté les filles) Je tiens à dire que ça arrive aussi aux hommes ce genre de galère. Je suis d’accord avec les gens qui pensent/disent que les couples se croient tout puissant.
    J’ai déjà eu des réflexions de gens qui étaient ensemble depuis le lycée (donc qui non jamais eu à connaitre le célibat de leur vie) qui me font des réflexions genre "Ba alors, toujours tout seul, qu’est-ce que t’attend? Va en boite fait quelque chose" avec un regard qui dit clairement "toi tu es anti-social mais c’est pas grave ça se soigne"
    Et encore, c’est déjà arrivé qu’on me crois gay.

    Merci les gens qui ont l’esprit ouvert :)

  • #47 Joce le 8 août 2007 à 11 h 04 min

    Cette "expression" m’énerve au plus au point aussi !

  • #48 Poupoupinette le 8 août 2007 à 11 h 05 min

    @Célinette : Quand on le trouve tôt, l’homme de ses rêves, et bien, tant mieux. On peut le trouver tôt et :
    être canon
    pas canon
    avoir fait le bon choix
    ou le mauvais choix …toutes les options sont possibles :))
    Je dis juste que plus on est hors normes en temes de qualités, moins on est nombreuses, et nombreux. Donc, c’est mathématique, moins on a de chance de se rencontrer.
    Ce qui ne veut pas dire qu’une fille belle, riche, pleine d’humour et intelligente ne peut pas flasher sur un : laid, humour au niveau de la mer, pauvre et pas intelligent. Mais bon, souhaitons à ce moment-là qu’il aura lui aussi un truc en plus qui fait toute la différence et qui la fait flasher. Mais bon, c’est hors normes aussi, comme mec, un modèle de ce genre, non ? donc rare :)

  • #49 tutulatulipe le 8 août 2007 à 11 h 09 min

    C’est vrai que cette vision des choses est assez désolante.
    Ca me rappelle une scène mémorable de Bridget Jones où accablée par toutes sortes de remarques dans ce genre à un dîner où ne se trouve que des couples, notre chère Bridget leur rappelle qu’un mariage sur 3 se finit par un divorce…

    Moi ce qui m’agace au plus au haut point et là je vais être un peu hors sujet c’est la remarque "mais quel gâchis !" à propos d’un homme plutôt pas mal qui se révèle être gay…
    Pourquoi quel gâchis !! Ce n’est certainement pas du gâchis pour le compagnon de cet homme ! cela sous entend également qu’il n’est pas dans la norme et qu’il devrait plutôt être "réservé" aux femmes… mais de quel droit ???
    C’est très violent je trouve !

  • #50 Clairette de Die le 8 août 2007 à 11 h 10 min

    Merci pour ton billet d’aujourd’hui Hélène qui nous permet de dire haut et fort qu’on en a marre qu’on nous mette dans des cases !!

    Marre des cases "jolie", "mariée", "célibataire", "maman", "intelligente"…

    Pourquoi on ne pourrait pas être un peu tout à la fois ?

    Maman mais encore jeune et désirable, jolie et intelligente, drôle et touchante, célibataire et parfois en couple, mariée, divorcée, amoureuse d’une fille, douce et féministe…

  • #51 celinette le 8 août 2007 à 11 h 10 min

    Tu me rassures poupinette!
    En gros le problème c’est qu’il faut rentrer dans les cases. Et qu’on soit célibataire à 30 ans ou mariée à 23(je sais de quoi je parle…), si on ne rentre pas dans les dites cases, on aura toujours à faire à des gens désagréables.
    Tant pis pour eux et leurs oeillères, le principal c’est d’être bien ! (je sais mon post n’est qu’un ramassis de lieux communs, mais je m’en fous!)

  • #52 Fanchette le 8 août 2007 à 11 h 17 min

    Poupounette, j’adore ta vision des choses.

    La pression sociale est tellement énorme que des fois j’en arrive moi même à me poser la question : "Mais c’est moi qui ai un problème ou quoi !" Ça me fait peur. En général j’appelle mes copains-copines hors norme et je retrouve le sourire…

    Couzin, je crois aussi que les hommes n’échappent pas à cette remarque. Mais c’est moins ancré, car un homme est sensé pouvoir s’épanouir professionnelllement et personnelllement (même si tout le monde s’accordera à trouver qu’il lui manque quelque chose s’il n’a pas convolé). Une femme a besoin d’un foyer-mit-mioche, pour être heureuse.

    Arghhhh…

    Enfin, dans tout ça je ne sais pas si je suis difficile, mais je trouve que je n’ai pas tant de "choix" que ça. Je ne croule pas sous les demandes en mariage moi. Vous si ? C’est pas si facile de rencontrer des potentiels princes charmants.

  • #53 Poupoupinette le 8 août 2007 à 11 h 18 min

    Je rebondis sur ton commentaire, Hélène :"rôle du chasseur / gagneur de fric".
    Mon mari et moi avons pour projet que lui s’arrête de travailler, parce qu’il a un travail de fou très stessant, et que moi, je continue, parce que mon travail est beaucoup plus cool et qu’il ne m’abime pas la santé (la preuve, je suis au "travail", là, hi hi !).
    Lui sera à la maison, et aura des tas de choses à faire en informatique, et tous les trucs en "ique". Et puis le ménage, le repassage…enfin, toutes les activités de la maison.
    On sait d’avance que ça va être mal perçu. Mais on s’en fou !

  • #54 funambuline le 8 août 2007 à 11 h 20 min

    Salut les filles,

    après 4 ans de célibat, je vous assure que j’ai entendu cette phrase (ou dans l’genre) des centaines de fois. Des fois ça part d’un bon sentiment, genre:

    – une vieille copine "je comprends pas que tu sois toujours célibataire, pourtant tu es -suivi d’une liste de compliments-". Alors, c’est gentil de leur part, aux copines, mais quoi répondre: "j’ai pas encore trouvé le bon", "je ne me fais draguer que par des cons", ???
    Et ça c’est quand la phrase ne se termine pas par "t’inquiètes, tu vas trouver", mais JE SAIS QUE JE VAIS TROUVER, je ne m’inquiètes pas, c’est toi là, qui a l’air de t’inquiéter que des filles comme moi – liste de compliments, hé, hé- sois disponibles… tu sens un danger, hein, hein (non, là j’déconne, m’enfin bon, dès fois j’aurais bien voulu répliquer ça).

    – la vieille tante ou la grand-mère: alors, toujours célibataire? Mais qu’est-ce qui ne va pas, hein? (comme si on pouvait expliquer le fait de ne pas encore avoir rencontré celui (ou un de ceux) qui sera l’Homme). C’est atroce, ça implique soit un vice caché, que la famille aurait peur de découvrir, soit un "manque d’effort" (j’vous jure, on me l’a dit tel quel), c’est à dire que je ne me mets pas en valeur et que donc, les hommes (les pauvres, si bigleux) ne peuvent donc pas me voir. J’ai l’impression de devoir me déguiser en coquelicot pour qu’un de ces messieurs puisse venir me cueillir, et ensuite dépérir dans ses bras, quelle vision d’horreur!!!!

    – le mec qui drague "célibataire, non, j’te crois pas, t’es tellement belle". Ben ouais, ducon, célibataire parce que draguée que par des mecs dans ton genre, forcément, mieux seule!!!
    (et là, dans ces petits moments là, j’adore être célibataire!!!).

    Mais maintenant tout ça est fini. Homme entré dans ma vie, les questions changent: quand est-ce que tu nous le présentes-vous emménagez-faites un bébé-vous mariez, … Et ben c’est pas mieux, sauf qu’on l’affronte à deux!!!

  • #55 JNi le 8 août 2007 à 11 h 20 min

    Très juste, comme réflexion, Hélène!
    Ceci me fait penser au sketchde Florence Foresti sur les femmes "douces", je ne sais pas pourquoi…

  • #56 Marie Laure le 8 août 2007 à 11 h 21 min

    Avec mon homme on faisait apparts séparés, alors quand j’étais enceinte j’en ai entendu des commentaires, il y a même eu une rumeur au travail "il l’a mise en cloque et il s’est tiré…la pauvre!" comme si j’étais une gamine qui ne connait rien à la vie!

  • #57 Esme le 8 août 2007 à 11 h 22 min

    Fanchette, dans mes bras c’est exactement ca pour moi!!!!

  • #58 Seccotine le 8 août 2007 à 11 h 25 min

    Hélène, ne m’en veux pas, mais ton analyse me semble à peu près aussi réductrice que celle que tu fustiges…

    Je m’explique : je suis célibataire, j’ai 30 ans. J’ai vécu la majeure partie de ma vie célibataire, à l’exception de quelques -très courtes et pourtant troooooop longues- périodes de vie de couple, avec des types charmants adorables, auxquels je ne reproche absolument rien, je suis ravie pour celles qui leur ont mis le grappin dessus après, honnêtement elles pouvaient pas faire meilleure affaire.
    Il y en a eu plusieurs, parce que j’ai quand même voulu savoir si ça venait d’eux ou si ça venait de moi.

    Ca venait de moi. C’est pour ça que j’ai décidé de ne plus tenter la vie de couple (attention, par vie de couple, je veux pas dire sous le même toit, je veux juste dire relation amoureuse. Oh, ça fait deux jours qu’on s’est pas vus, tu fais la gueule ? Qu’est-ce qu’ON fait le week-end prochain ? etc.)

    Simplement, je ne suis pas faite pour vivre en couple. Je n’en ai pas besoin, et surtout je n’en ai pas envie. Je n’attends pas "l’être humain intéressant qui me fera vibrer", enfin si, j’en veux bien comme ami(e), mais il est hors de question que je le/la laisse envahir mon quotidien. Ce qui se révèle hélàs souvent un problème, parce que mon entourage (qui se retrouve donc à entourer également l’être humain intéressant) fait son possible pour influencer la tournure de cette relation amicale et lui donner une dimension amoureuse. Pourquoi pas, puisque je suis seule et qu’on s’entend si bien ?

    Je ne sais pas exactement pourquoi ce besoin de solitude est si complexe à comprendre. J’imagine que c’est parce que beaucoup de femmes se retrouvent, après un divorce ou un deuil, à finir leur vie dans une solitude subie et le vivent mal, et que donc dans l’inconscient collectif toute solitude est forcément subie et mauvaise (et si en plus elles ont pas fait d’enfants, ohlàlà… non mais tu t’imagines finir ta vie toute seule ???)

    Oui, je m’imagine finir ma vie toute seule. J’aimerais bien finir ma vie toute seule, en fait. Même si à vous, ça vous fait peur de finir comme ça, essayez juste de comprendre que tout le monde n’est pas formaté pareil.

    Tout ça pour dire, Hélène, que dans la masse des célibataires, il y en a sûrement dont personne n’a voulu. Ben oui, évidemment, mais pas toutes. Il y en a sûrement aussi qui attendent de rencontrer l’homme idéal. Mais pas toutes non plus.
    Et puis il doit bien y en avoir trois ou quatre comme moi, dont c’est juste le mode de vie idéal, et qui apprécieraient de temps en temps de ne pas se faire systématiquement catégoriser, que la catégorie soit péjorative comme la première, ou plus sympathisante, comme la tienne.

    Oh, et puis je vais aborder LA problématique qui fait qu’on ne peut pas non plus comprendre qu’une femme puisse vouloir rester seule : le seske (t’as vu comment je viens de feinter l’antispam, là ? :o)).
    Ben, j’aime pas ça. Voilà. J’aime pas la natation non plus, et curieusement, ça traumatise vachement moins les gens quand je le dis.
    Alors oui, c’est pas normal, blablabla… seulement la dernière fois que j’en ai parlé lors d’une soirée cops, vous me croirez si vous voulez, mais parmi les mariées, en couple, etc… j’étais loin d’être la seule. :oP

  • #59 Hélène le 8 août 2007 à 11 h 27 min

    "c’est pas mieux, sauf qu’on l’affronte à deux" : c’est très bien vu funambuline !

    Poupoupinette je trouve ça chouette, les couples qui font des choix comme le vôtre, ça redonne confiance dans l’avancée de la société.

    tutlautlipe je suis comme toi ! Entendre "quel gâchis" à propos d’une homme gay, ça m’a toujours fait grimper aux rideaux !

    Couzin sois la bienvenu ! Je suis très touchée de ton commentaire, je ne réalisais pas bien que les hommse aussi pouvaient subir ce genre de pression.

    Plastie je comprends un peu que les gens lisses fassent peur, perso un mec qui semble parfait ça me ferait partir en courant ;-)

    Seccotine ton commentaire est très intéressant et élargit le débat. Bien sûr que certains n’ont pas envie de vivre en couple, et que tout le monde n’aime pas le sexe, on nous fait croire l’inverse mais c’est aussi idiot que tous les autres préjugés sociaux.

    Simplement dans mon billet je voulais souligner le fait qu’on imagine d’une fille seule qu’ellle n’a pas été choisie, et non qu’elle n’a pas choisi elle-même.

    C’est réducteur, d’un certain point de vue, mais c’est surtout que je ne tentais pas de parler du célibat en génral, mais de cette petite phrase entendue si souvent ;-)

  • #60 audreylagrandefrite le 8 août 2007 à 11 h 29 min

    … Je rebondis la dessus en me disant que le combat est rude quelquesoit la situation ! Mais je me souviens avoir perdu des pseudo-amis au lycée qui se mettaient en couple les uns après les autres et m’ont complètement rejeté parce que célibataire et fière de l’être (surtout à 17 ans je pensais pas a me poser), et que pour eux ca voulait dire que j’étais frivolle !!! Alors que je ne couchais pas, c’est encore pire !
    Est-ce que prendre son temps pour découvrir ce que sont les rapports hommes/femmes, et ce qui nous convient le mieux, doit systématiquement nous exclure de la bulle des couples-bien-rangés ?

  • #61 Clairette de Die le 8 août 2007 à 11 h 31 min

    @ Seccotine :
    Et j’imagine que tu as dû entendre des miiiiiiiilliards de fois "Mais c’est parce que tu n’as pas trouvé le bon, après tu changeras d’avis (sur le sekse et tout le reste…) !"

  • #62 funambuline le 8 août 2007 à 11 h 31 min

    @ seccotine: très intéressant ton commentaire. Tu me fais voir les choses autrement!!
    (et j’adore la feinte anti spam!) C’est dingue, je me rends compte que je n’ai jamais imaginé qu’on pouvait ne pas aimer "ça" (autre feinte, hé hé)! Tu m’ouvres un nouveau champ de réflexion!

  • #63 Quietlaugh le 8 août 2007 à 11 h 34 min

    Secotinne, trop fort je suis assez d’accord avec toi :-)
    et au fait dans les phrases idiote quand tu dis que tu n’aime pas le seske (TM) on t’a jamais dit que c’etait parceque ‘tu n’avais jamais rencontre le bon’. Parceque moi on m’a dit ca une fois quand je discuttais le sujet et j’ai cru mourir de rire!
    Trop fort! genre il n’y a qu’un cle qui marche… J’en rigole encore toute seule…

  • #64 Seccotine le 8 août 2007 à 11 h 36 min

    @ Clairette de Die : ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

    D’où le côté réaction épidermique à "elle n’a pas encore trouvé l’être humain intéressant" (que j’associe à "mais cherche mieux, feignasse")… et ma légère agressivité, que je mesure maintenant que j’ai relu, désolée, Hélène :o)

  • #65 Mlle Crapaud le 8 août 2007 à 11 h 36 min

    Hm.
    J’ai déjà prononcé cette phrase, mais pas dans le sens "personne n’a voulu d’elle", plutôt "elle n’a pas l’air très heureuse, pourtant elle a tellement de choses pour plaire, s’il ne lui manque qu’un homme et de l’amour ça ne devrait pas être difficile, mais la vie fait que ce n’est pas encore (pas encore !!!!) fait, et c’est un peu triste". J’ai du mal à m’exprimer, je sais.
    J’ai juste des amiEs qui considèrent le célibat comme une tare. Genre : "Un mois de solitude, c’est la mort". Et pourtant, c’est des filles super, et pas forcément prises de tête : des filles cool pour un mec cool. MAIS elles ne trouvent pas quelqu’un capable de les faire vibrer. Du coup, elles sont en perpétuelle recherche, et en perpétuelle déception. Alors qu’elles sont "si jolies mais célibataires".

    J’ai également déjà entendu cette phrase (pourtant, j’ai 18 ans, il me semble que je suis un peu jeune pour prendre ma carte du Rotary Club des "vieilles filles"…) : "Toi qui es si (patati patata), je ne comprends pas pourquoi tu es seule".
    Bah, parce que sur 10 mecs amoureux de moi, y’en a 5 qui sont cons, 2 qui ont un fort potentiel connard, 2 qui me harcèlent, et 1 qui à la limite, mais puisque tout le monde me pousse à sortir avec lui, CA ME RALENTIT PAS MAL.
    J’aime beaucoup ton message d’aujourd’hui, Hélène. J’adore tes réflexions :-))

  • #66 Hélène le 8 août 2007 à 11 h 38 min

    Oui d’autant que quand j’écris "elle n’a pas trouvé l’être humain intéressant", ça veut pas dire pour moi qu’elle a pas cherché, juste qu’elle l’a pas croisé, ou pas eu envie de le croiser, ce qui n’a rien à voir ;-)

    Merci Mlle Crapaud ;-)

  • #67 Lorjanne le 8 août 2007 à 11 h 40 min

    Un sujet tout à fait d’actualité pour moi.
    Je suis célibataire à 37 ans (après 4 ans de concubinage avec un tyran que je me suis enfin décidée à quitter) et heureuse de l’être. Mais vraiment heureuse.
    Parce que je me suis souvent répété que mieux vallait être seule que mal accompagnée, mais je n’en étais pas convaincue au fond de moi. Trop de pression sociale, l’horloge biologique qui tourne, le vécu familial, les peurs infantiles… Aujourd’hui, je suis sereine.
    J’ai accepté le fait qu’être seule n’est pas une tare, je vis bien, et je me suis faite à l’idée que peut-être, si je ne rencontrais pas l’homme "idéal" (je ne parle pas du prince charmant), je "risquais" de finir ma vie seule; sans amertume, sans regrets, sans me sentir une pauvre chose dont personne n’a voulu, mais par choix, par estime de moi, pour mon bonheur.
    Quand je vois tous les couples autour de moi, il y en a peu qui me font envie. Mais quand on dit ça, c’est mal vu. Le célibat fait peur à la société c’est vrai.
    Oui je veux me marier, oui, je veux des enfants, mais pas à n’importe quel prix; et pour ça, il en faut du courage.

  • #68 Virginie le 8 août 2007 à 11 h 41 min

    Sur le fait de ne pas aimer le seske, il y a le mouvement des asexuels, qui revendique ça.

    @ Clairette de Die et aux auteurs de la réflexion citée, pas dit que si Seccotine n’aime pas "ça", qu’un jour elle changera d’avis. C’est son droit et pourquoi pas après tout. Si elle est bien comme ça, c’est parfait. Ne pas aimer la chose, ce n’est pas être anormal, c’est être différent. Et assumer sa situation. Et ça fait peur, quelqu’un qui vit quelque chose de différent. Parceque ça remet en cause ce qu’on est et ses propres difficultés.

  • #69 Poupoupinette le 8 août 2007 à 11 h 43 min

    @Funambuline : Mdr ! Il faut faire l’effort de se parer d’un joli plumage, ou d’un superbe ramage, comme ce rouge coquelicot. Et si on ne le fait pas, si on est une gentille et honnête pâquerette invisible, le monsieur tout myope va ramasser le coquelicot juste à côté :))) Murf ! C’est pénible d’être un coquelicot tous les jours !

  • #70 Fanchette le 8 août 2007 à 11 h 45 min

    Ah Seccotine, ton témoignage résone très fort en moi.
    Je suis sciée de sentir une telle assurance dans tes propos. Je t’envie de cette sérénité. De la certitude que tu as d’avoir fait le bon choix.
    Comme toi j’assume mon besoin de solitude (puissant) et mon absence d’envie de partager un quotidien (ma plus longue histoire a été sous toîts séparés). Pour le reste je doute.
    Sauf pour le seske.

  • #71 dragibus le 8 août 2007 à 11 h 52 min

    ouais ça m’a toujours énervé aussi… comme si c’était une tarre d’être célibataire… en plus ça sous entend que si t’es moche et célibataire, c’est normal…

  • #72 Hispee le 8 août 2007 à 11 h 56 min

    C’est mon premier commentaire, mais cet article me touche particulièrement. Non seulement parce que je suis célibataire et que je le vis bien, mais aussi parce que, comme Alice45, je me hérisse quand on me sort des absudités du type : après tout t’es seule, pourquoi pas ?
    Pire, j’ai même une amie qui a fini par me dire "si tu veux rester seule, t’as qu’à aller dans une banque de sperme" sous entendu, en tant que femme je suis génétiquement programmée pour vouloir un enfant… à tout prix !
    Non mais ! J’aurai un enfant si, quand, où et avec qui je veux… et vivre seule ne devrait plus être "anormal". Ne se sentir exister que quand on est avec quelqu’un, n’importe qui de moment que l’on n’est pas seule, moi j’appelle ça le syndrome "Ally McBeal".
    Merci Hélène pour ce post, le sujet mérite d’être largement diffusé et débattu pour faire évoluer les mentalités si ancrées dans la culture judéo chrétienne de nos concitoyen(ne)s ! :-)

  • #73 oliviachanteuse le 8 août 2007 à 11 h 58 min

    Ah Seccotine,j’aime beaucoup ta façon de voir les choses!!!!
    Moi je veux bien d’un homme mais chacun chez soi!Je ne veux pas être envahie dans ma bulle vitale avec son souk à lui partout!!!
    Alors bien sur quand je dis ça,les gens montent sur leurs grands cheveaux et me idsent que quand je vais rencontre L’HOMME je changerais d’avis!Ben moi je dis : PAS SI SUR…
    J’ai pas envie d’un quotidien,pas d’envie de maternité non plus…et je passe pour un ovni!
    Je suis bien seule aussi à la différence que le sekse ben moa j’aime bien!! :p hihihi

  • #74 Clairette de Die le 8 août 2007 à 12 h 01 min

    @ Virginie :
    Je citais juste une phrase que je supposais qu’elle avait entendue… Et je suis tout à fait d’accord avec toi, on peut très bien vivre sans sexe et être heureux comme ça !

  • #75 oliviachanteuse le 8 août 2007 à 12 h 11 min

    @ Lorjanne : comme je suis d’accord avec toi!! "mieux vaut être seule que mal accompagnée!!"
    Ma grand-mère citait souvent cette phrase,mais elle disait aussi que chaque pot a son couvercle…Une grande philosophe…
    Mais bon y’en a assez des gens qui font des yeux comme des soucoupes quand tu ne penses pas comme eux!
    C’est si extraordinaire de se sentir bien célibataire,de ne pas aimer le sekse ou de ne pas concevoir une relation à deux sous le même toit ou encore den e pas avoir envie d’enfants???
    Les gens sont si étroits d’esprit?Apparrement oui,sinon nous n’aurions pas ce débat…

  • #76 Mlle Crapaud le 8 août 2007 à 12 h 15 min

    Ca doit être un mouvement inconscient de la part de la planète.
    Un truc de protection de l’espèce humaine, quelque chose comme ça.
    On ne se voit pas ne pas être en couple. Quand tu dis à quelqu’un "je suis célibataire mais heureuse", il ne te croit pas. Il te regarde, avec un petit sourire de celui qui comprend quelque chose que tu comprendras plus tard. Après, c’est vrai que quand on tombe sur quelqu’un avec qui ça fait OSMOSE directe, sans forcément l’avoir cherché ni voulu, le bonheur n’est pas le même mais il est toujours là.
    De toute façon, je suis convaincue qu’il faut savoir vivre et s’épanouir seule pour pouvoir le faire en couple (ce qui n’est pas une finalité, pour moi c’est un plus en fonction du compagnon/de la compagne, mais ce n’est pas le but supreme de l’humanité).

  • #77 Hélène le 8 août 2007 à 12 h 22 min

    Je te rejoins complètemetn Mlle Crapaud, je crois que c’est avant tout, et profondément (même si bien sûr complètement inconsciemment) l’instinct de survie, qui veut que les humains soient en couple et se reproduisent : il faut assurer la perpétuation de l’espèce, tout dimplement.

    C’est un pur atavisme animal, même si consciemment ça n’apparaît pas sous cette forme.

  • #78 Fanchette le 8 août 2007 à 12 h 22 min

    Ah Melle Crapaud ce "petit sourire de celui qui comprend quelque chose que tu comprendras plus tard" : comme je le déteste.
    Je le détestais déjà à 7 ans quand on me faisait manger à la table des enfants au lieu de partager le repas des grands, forcément plus intéressant.
    Je le détestais lors de mon premier job où on me fit comprendre que Ok je jouais dans la cour des grands, mais que j’avais surtout le droit de la fermer et de bosser comme une tarée.
    Je le déteste de c(ertain)es nouvelles mères quand elles te présentent leur progéniture.
    Je le déteste venant de c(ertain)s nouveaux mariés.

    J’espère ne jamais l’arborer… même inconsciemment.

  • #79 Hélène le 8 août 2007 à 12 h 24 min

    On n’est jamais à l’abri Fanchette, il m’est arrivé de l’arborer, ce petit sourire, personne n’est à l’abri de l’auto-satisfaction, à cetains moments ;-)

  • #80 Fanchette le 8 août 2007 à 12 h 30 min

    Hélène, à mon avis, c’est pire que de l’auto-satisfaction ce petit regard.
    Être autosatisfait c’est normal, surtout quand on a trouvé son prince, qu’on lui a passé la bague au doigt (horrible expression n’est-il pas ?) et qu’on a donné naissance à un adorable moutard.

    Mais ce petit regard là, il juge, il dit : "Tss tss ma fille, attends d’etre aussi expérimentée que moi et tu verras, tu changeras d’avis. Pour l’instant tu es dans l’Erreur, pauvre petite chose, tu fais presque pitié. Mais tu vas rentrer dans le droit chemin."

    On peut être auto-satisfait et fier de soi sans pour autant avoir envie que tout le monde fasse de même, nan ?

  • #81 funambuline le 8 août 2007 à 12 h 35 min

    @ poupinette: merci!!! :-)

  • #82 Hélène le 8 août 2007 à 12 h 37 min

    Oui tout à fait Fanchette. Quand il m’est arrivé d’avoir ce petit sourire, c’était plutôt en pensant "elle es choute, de dire ça, je me revois au même âge, fleur au fusil et tout et tout, et puis j’ai changé, depuis".
    C’est plutôt dans cet esprit, chez moi, ouf, j’échappe à l’horrible autosatisfaction qui juge et méprise l’autre !

  • #83 Mlle Crapaud le 8 août 2007 à 12 h 37 min

    Ca juge pas forcément, y’a aussi une volonté de ‘partage’, genre : j’ai trouvé mon bonheur comme ça, il est incomparable, je suis loin d’être la seule, c’est donc sûrement ainsi que le bonheur se construit, tu comprendras ça, ne t’en fais pas, et toi aussi tu seras heureuse. (raisonnement horriblement résumé, j’avoue).

  • #84 éliiiiiiiise le 8 août 2007 à 12 h 39 min

    Waouh j’en apprends des choses grâce à tous ces commentaires.
    C’est enrichissant de voir toutes nos différences, et finalement heureusement qu’on l’est toutes !

    Je pense que ça va évoluer ce "diktat" du couple.
    A 24 ans je ne l’ai jamais vraiment été parce que je n’en ai pas envie, j’ai beaucoup de choses dans ma vie, et pas besoin d’un homme pour être épanouie ! Après si j’en rencontre un qui m’épanouie encore plus, je vais pas non plus l’envoyer paître hein !!!

    Tiens je pense que je vais faire lire ça à ma mère, peut-être qu’elle arretera de me dire que je suis trop exigeante et que je finirai seule (même pas peur!)

    Sinon chère Hélène, tes notes sont toujours aussi interressantes, mais elles raccoucissent un peu en ce moment non ? ;P

  • #85 cam le 8 août 2007 à 12 h 40 min

    Je me lance pour la 1ère fois…
    En lisant le post d’Hélène (dont j’aime bcp la pertinence quotidienne!), cela m’a rappelé des souvenirs. C’est inévitable, le MLF n’a jamais réussi à faire passer à la trappe ce genre de préjugés… Femme célib = femme malheureuse.
    En lisant Sécotine, j’ai retrouvé pas mal de ma personnalité il y a deux ans, avant de rencontrer celui qui aujourd’hui est l’homme de ma vie.
    On disait lorsqu’un homme sortait avec moi, qu’ il valait mieux qu’il laisse ses affaires sur le palier. J’avais renoncé à toute ambition amoureuse, mais sans regrets, sans amertume, je n’avais juste plus envie d’être "mal" envahie, d’avoir quelqu’un dont la présence au petit déjeuner me gênait, d’attendre un coup de téléphone, ou de prévoir des vacances dans des endroits qui ne me plaisaient pas plus que ça.
    Je me disais que le célibat était ce qui me correspondait le plus, le mieux. Libre, indépendante, et à la clé, pas de souffrance inutile. A part pour "ça", je ne voyais pas l’utilité d’un homme à la maison.
    "Comment se fait-il que tu sois célibataire", je l’ai très souvent entendu. Evidemment personne ne comprenait, n’avait envie de voir (dont certaines de mes copines en couple, et malheureuses) que j’étais bien (et mieux qu’elles).
    Mais voilà, un jour je l’ai croisé "mon prince charmant", "l’homme idéal", quand je n’y pensais plus, quand le célibat m’allait parfaitement. Il est arrivé, en frappant tout doucement à ma porte… il était l’opposé de tout ce que j’avais jusque là pris dans mes filets… et vous savez quoi ??? J’adore les petits dejs avec lui, et moi qui croyais avoir une certaine expérience du seske (hi,hi, j’adore!), j’ai tout re-découvert dans ses bras.
    En bref, je vous expose un bout de ma vie pour vous dire :
    Vive le célibat, tant qu’on le désire, et qu’on l’assume : le regard des autres ne compte que si il vous renvoie votre propre regard sur vous!
    A bas les clichés, et les préjugés !!!

    Bises !

  • #86 Lilo le 8 août 2007 à 12 h 42 min

    S’qu’est bien quand on arrive après la bataille (hihi), c’est que y’a plein de trucs à dire.

    Je voudrais dire à seccotine que je comprends tout à fait ce dont elle parle, pour partager ses pensées sur certains points, mais qu’au contraire, je trouve que l’article d’hélène allait dans son sens et pas l’inverse. Puisqu’il me semblait dénoncer l’idée générale que la femme ne puisse pas choisir la solitude d’elle même, consciemment et volontairement.
    Ou alors j’ai mal compris.

    A celles qui disent que la "peur" des hommes ou la jalousie des autres femmes est un mythe, je voudrais dire que je n’en suis pas si sure. Je crois, pour en avoir parlé il n’y a pas longtemps (c’est marrant d’ailleurs), que la femme d’aujourd’hui a évoluée, mais a oublié de prévenir le reste de l’humanité. Et que l’on assiste donc à un décalage.
    Que j’ai arrêté de me poser la question de si c’était vrai ou pas le jour où je me suis rendue compte qu’à 80kg, je me faisais plus draguer qu’à 60 (et je tiens à dire qu’à 60kg, je suis pas maigre version Kate Moss hein, je suis normale). Que j’avais bien plus de propositions et "d’amoureux" quand je disais que j’étais hotesse d’accueil qu’aujourd’hui, quand je dis que je suis directrice… Et que le regard mesquin, de toisement, et le bras qui tout d’un coup s’aggripe à celui de son mec de la part des filles quand j’entre dans une pièce, ou que je dis que je suis célibataire, je les ai pas imaginés non plus.

    Que cette histoire de "gâchi" pour les homosexuels, je crois qu’il ne faut pas le voir comme un sous-entendu qu’un type parfait doit être hétéro, mais tout simplement comme l’expression d’une déception de la femme qui le dit.
    Parce que ce n’est pas un gâchi pour lui, mais plutôt pour elle. Parce qu’elle n’a vraiment aucune chance de lui mettre le grapin dessus.

    Et surtout que finalement, on est toutes là à critiquer cette parole, ces réflexions que l’on a toutes vécues plus ou moins, et qui nous énervent si on ne s’y retrouve pas (parce que je connais des filles qui se lamentent d’être célibataires et qui ne cherchent qu’à être choisies donc répondent "oui!! je sais!! moi aussi je me demande!"), mais au fond, qui de nous ne l’a jamais pensé pour une autre hein?
    J’ai moi même déjà pensé "mince ma copine elle est trop bien! comment que ça se fait qu’elle …" (bon, après je me dis que c’est pasqu’elle a rencontré que des nazes, je vous l’accorde).
    Mais bon, ce qu’il y a de plus dérangeant dans cette omniprésence de la norme, de l’image de la femme faible que l’on choisie, ou de cette volonté obligatoire de se caser et faire des enfants, et qui m’embête et me fait peur, c’est que même celles qui les combattent pour elles, au quotidien, sont susceptibles d’y adhérer et de reproduire le schéma qu’elles réfutent quand il s’agit des autres (suis pas sure d’être vraiment très claire en fait).
    Ce sont des codes tellement ancrés que peut être que nous sommes chacunes dans notre coin persuadées d’être hors normes? En tout cas, des fois je me surprends à assumer que je suis la seule bizarre à vouloir rester célibataire…

  • #87 Mlle Crapaud le 8 août 2007 à 12 h 52 min

    On ne demande jamais à quelqu’un "pourquoi es-tu en couple ?" mais on recherche constamment la réponse à "pourquoi es-tu célibataire ?"
    cqfd

  • #88 Hélène le 8 août 2007 à 12 h 53 min

    C’est bien pour ça que je disais "Je suis sûre que vous l’avez déjà entendue, voire prononcée", Lilo, parce que perso ça m’est déjà arrivé de le dire, même si c’est naze.

    cam sois la bienvenue ! Ce que tu dis résume ce qui est pour moi d’uine importance capitale : on ne peut pas être bien en couple tant qu’on n’est pas bien seul.
    L’autre n’est pas une béquille, et il faut s’aimer soi-même pour pouvoir aimer l’autre.

    éliiiise, voui c’est plus court en ce moment ;-)

    Mlle Crapaud je comprends ce que tu veux dire, et tu n’as pas tort, il y a heureusement une envie de partager le bonheur, aussi, à la base des certaines réflexions ou certains sourires.

  • #89 Hélène le 8 août 2007 à 12 h 55 min

    Tout comme on ne demande jamais à qqn pourquoi il veut des enfants, Mlle Crapaud, alors que "pourquoi tu n’en veux pas", ça ne choque personne de poser la question ;-)
    monblogdefille.mabulle.co…

  • #90 Lilo le 8 août 2007 à 12 h 56 min

    Okay, j’avais donc effectivement mal lu/compris.
    Pardon, je retourne me cacher de honte…

  • #91 Lorlor le 8 août 2007 à 12 h 57 min

    Moi, je suis restée sans homme jusqu’à 30 ans parce que je recherchais quelqu’un qui m’apporte un + et je ne voulais pas à tout prix me caser pour le plaisir d’être 2.
    J’ai très bien vécu la vie en solo mais tous mes proches (famille, amis…) étaient persuadés que j’étais lesbienne… je n’ai jamais démenti car je ne voyais pas l’intérêt mais quand même, est-ce que la société considère que les hommes sont si formidables qui si on n’en a pas un dans son lit c’est qu’on ne les aime pas? bizarre!

  • #92 Fanchette le 8 août 2007 à 12 h 58 min

    Partager le bonheur, oui.
    Imposer sa propre vision du bonheur, non
    C’est tout la différence.
    Admettre que le bonheur est multiforme n’est pas facile.
    Comment Machine peut-elle être heureuse avec Truc qui est vraiment le dernier des naz ?
    Comment Bidulle est-elle heureuse avec ses 3 insupportables enfants de moins de 3 ans ?
    Malheureusement, on ne peut pas faire le bonheur des autres… Déjà le sien, c’est pas facile.

  • #93 Hélène le 8 août 2007 à 12 h 58 min

    Hispee bienvenue à toi, et merci pour ton commentaire !

    Lilo arrête voyons, on ne peut pas être concentrée à mort sur tout en même temps (donc le net et le boulot ;-)).

  • #94 Fanchette le 8 août 2007 à 13 h 02 min

    Pourquoi tu dis ça Lilo… moi je l’ai trouvé très pertinent ton commentaire, et très clair. Reviens…

  • #95 Lorlor le 8 août 2007 à 13 h 03 min

    J’en profite pour vous donner le lien sur cet article du Monde : http://www.lemonde.fr/web/articl...
    Il s’agit d’une enquête qui dit que les personnes vivant en couple vivent plus longtemps que les personnes vivant seules.
    Pourquoi?
    En partie parce que le fait d’être dans la norme et de ne pas subir la pression sociale engendre moins de stress et donc, permet de vivre plus longtemps….
    Cela rejoint le sujet du jour, non?

  • #96 globulita le 8 août 2007 à 13 h 11 min

    Merci Hélène et merci les filles! Ca fait un bien fou de lire tout ça!

    30 ans, célibataire, avec toutes les qualités qu’il faut, j’aimerais évidemment rencontrer l’Homme, celui avec lequel j’ai envie de faire un bout de route. Mais voilà, il n’est pas là pour l’instant et je me sens pas une demi-femme pour autant mais plutôt une fille autonome, épanouie, libre et spontanée.

    Je me sens bien alors pourquoi devrais-je me justifier de n’être pas encore mariée, de ne pas avoir d’enfants, etc? Et pourtant, cela arrive tout le temps. Ach, cette fameuse norme sociale…

  • #97 pti_ange le 8 août 2007 à 13 h 15 min

    Bonjour,
    Je n’ai jamais posté, alors que je lis ton blog tous les jours…
    Mais là, je ne pouvais passé sans approuver ton article d’aujourd’hui.
    Combien de fois ai-je entendu cette réfléxion en 1 an (depuis ma dernière grosse rupture)?! C’est vexant, car sous-entendu, que l’on a un vice caché…
    Ben moi je préfère être bien seule, avant de me remettre en couple… Puis disons je préfère rester seule que de me caser à tout prix avec le premier venu! Je n’en vois pas l’intérêt!
    A bientôt…

  • #98 soffi le 8 août 2007 à 13 h 20 min

    Bonjour

    Rassurez-vous ; tous les gens "hors normes " font peur !

    Les femmes divorçées avec enfant (s) font peur dans les soirées "normales" Peur parce que representant un eventuel danger.

    Célibataire signifie "ça cache quelque chose!"…

    Ne vous prenez pas la tête, je pense que l important est d être en accord avec soi même, loin d etre facile à realiser…

    Je n arrive pas à être tres claire, désolée.

  • #99 Lilo le 8 août 2007 à 13 h 20 min

    Bon d’accord je reviens!! (suis toute émue dites donc).
    Ca fait plaisir de se sentir désirée ;-)) (oh si on peut pas faire des blagues vaseuses qui vont avec le sujet du jour…)
    Et même que je reviens pour dire à Lorlor que c’est vraiment horrible cette histoire d’article (que j’ai pas encore lu hein d’où mes questions) et que je suis totalement révoltée.
    C’est pas un peu facile comme explication? Ca sous-entendrait qu’il faut se conformer à la norme pour pas stresser et donc vivre mieux? Et le malheur de vivre une situation que l’on ne veut pas vraiment? Ils l’ont quantifié ça?D’abors, moi je croyais que les couples vivent plus longtemps tout simplement parce qu’ils ont quelqu’un qui les force à se soigner, et prend soin d’eux, pas pasqu’ils sont moins stressés (on frise le délire).
    Et quand bien même ce serait vrai, peut être pour les gens qui vivent dans les normes parce qu’elles leur conviennent! Mais moi, j’ai jamais été autant stressée que quand je me suis justement mise dans la norme pour qu’on arrête de m’embêter (et de me stresser) pasque j’étais pas dedans (comprendre: me suis mise en couple, juste pour me mettre en couple et avoir la paix). C’est à ce moment là que j’étais la plus malheureuse. Encore plus que quand je devais subir la pression sociale.
    Donc l’un dans l’autre je suis pas persuadée de la pertinence d’une telle étude.
    A moins de l’élargir et d’en tirer la conclusion que on est mieux quand on vit comme on le veut, d’une manière qui nous convienne sans que cela aille à l’encontre de la norme (mais j’ai pas besoin d’une enquète pour arriver à cette conclusion…) ;-))

  • #100 Hélène le 8 août 2007 à 13 h 23 min

    soffi tu es tout à fait claire ;-)

    pti_ange sois la bienvenue ! ;-)

  • #101 Clairette de Die le 8 août 2007 à 13 h 35 min

    Je suis mariée et j’ai une petite fille qui a 11 mois. Je vis avec mon mari depuis 10 ans. Je l’aime et il m’aime, notre petite fille est adorable et nous apporte énormément de joie. (je raconte un peu ma vie mais promis c’est en rapport avec le sujet…)
    Hé bien je vous promets que parfois, j’envie mes copines célibataires…
    J’envie leurs soirées dans les pubs ou au resto sans aucune pression pour rentrer tôt à la maison…
    J’envie leurs aprems shopping où elles n’ont pas mauvaise conscience de dépenser l’argent du ménage…
    J’envie leurs histoires sans lendemain avec un collègue de bureau ou un pote d’enfance retrouvé un peu par hasard…
    J’envie leurs futures rencontres à venir et la perspective de tout ce qui peut leur arriver…
    J’envie leur insouciance et leur bonne humeur…
    J’envie leur naïveté…
    Et pourtant je suis vraiment heureuse dans la vie et de ma vie, elle est comme je l’ai choisie et j’en suis fière. Mon mari est adorable et me laisse libre de faire ce que j’ai envie de faire. Je me sens épanouie et pourtant une partie de moi aimerait bien vivre une toute autre vie… Je culpabilise à cette idée et peut-être allez-vous mal me juger…
    Enfin bref, tout ça pour vous dire que l’important, célibataire ou en couple, c’est d’être heureux. Les célibataires vous pouvaient être fiers de l’être, beaucoup de personnes en couple, j’en suis sûre, vous envie mais ne peuvent pas le dire parce que ça ne se fait pas….

  • #102 Fanchette le 8 août 2007 à 13 h 44 min

    Lorlor, y’avait le même article dans mon Quotidien ce matin.
    Ça dit aussi que passé 80 ans, les personnes ayant toujours vécu seules s’en tirent beaucoup mieux que les autres, parce qu’elles ont l’habitude de l’autonomie.
    Donc oui, on va vieillir seule… et longtemps en plus ;-)

    Et dis, y’a un truc aussi quand t’es seul(e) : en cas d’urgence, plof, y’a personne pour appeler Police secours pendant que t’agonise sur le carrelage. Ça doit augmenter les statistiques nan ? Bon Ok ça peut aussi arriver à Mme Mariée quand M. Époux est parti au tiercé…

    Bon enfin, tout cela est loin du sujet pour le coup.

  • #103 Fyfe le 8 août 2007 à 13 h 46 min

    Ah oui, tout pareil que Clairette :)
    (sans les n’enfants !)

    Eternelle insatisfaite, j’envie les couples heureux quand je suis célibataire, et j’envie les célibataires quand je suis en couple… Je crois que je veux tout en fait : l’amour, le partage et la liberté totale :)))
    (bon c’est pas la prison un couple, non plus, mais bon, c’est pas pareil…)

    Finalement, c’est vrai que les femmes aujourd’hui sont très décalées des schémas stéréotypés qu’on continue à leur infliger… pour la bonne raison qu’on les fait éclater les stéréotypes, et que les schémas sont aussi multiples que nous sommes nombreuses !

    Un jour, on y arrivera, à ne plus avoir à se justifier de tout ça, patience… :)

  • #104 Hélène le 8 août 2007 à 13 h 49 min

    "y’a personne pour appeler Police secours pendant que t’agonise sur le carrelage" : hiii, j’adore ! ;-)))

    Clairette de Die je te remercie pour ton commentaire, il me touche beaucoup.
    Peu de gens osent dire ce que tu dis, le maintien de la façade envers et contre tout est une prioirté pour beaucoup.
    Je ne te juge absolument pas pour ce que tu dis là, au contraire, ça me fait penser que tu dois être une fille drôlement saine et équilibrée, pour t’autoriser cette lucidité au sein de ton bonheur.
    Je trouve ça vraiment chouette.

    Fyfe je crois qu’on peut avoir le couple, le partage et la liberté. c’est à nous d’inventer le couple que nous voulons, sans nous laisser impressionner par les souvent tristes normes sociales.

  • #105 nini de toulouse le 8 août 2007 à 13 h 50 min

    Moi aussi, bien que lectrice assidue, je poste pour la 1ère fois, et j’en profite pour dire que ce blog est un régal ! Je vis seule avec mes enfants depuis bientôt un an après de nombreuses années en couple et je l’assume plutôt bien (c’est moi qui ai choisi de partir) mais c’est vrai que parfois c’est difficile les jours où le moral n’est pas au top. Je n’ai pas envie de me "recaser", je tiens trop à ma liberté retrouvée, mais en un an je n’ai fait aucune rencontre et parfois il m’arrive de douter et de me demander ce qui cloche chez moi ! De lire tous vos commentaires fait chaud au coeur et je me sens moins extra-terrestre ! Je suis effarée de voir le phénomène de société qu’est devenu Meetic et le nombre de gens qui passent par là pour faire des rencontres, comme s’il n’y avait pas d’autres moyens. Tant pis si je reste seule jusqu’à la fin de mes jours, au moins je n’aurai pas l’impression de m’être vendue !

  • #106 Virginie le 8 août 2007 à 13 h 51 min

    Clairette de Die, c’est normal, d’envier ce qu’on ne vit pas ou plus, car il nous "montre" quelques "fantasmes" inassouvis, et ça nous montre ce que l’on ne vit pas et qu’il y a d’autres alternatives à notre vie. Et comme il y a des difficultés dans notre vie, on se dit que l’herbe est plus verte ailleurs. Surtout en cette période où l’anticonformisme est valorisé avec l’individualisme (et pourtant, être anticonformiste volontairement, je trouve ça d’un conformisme atterant).

    Mais la vie de célibattaire, c’est pas forcément soirées, restos et shopping. Ca peut être beaucoup plus calme que l’image que peut en donner Sex & the city. (Là encore, une norme : la célibataire, elle sort tout le temps, passe sa vie avec les copines et a de aventures. Pas du tout mon célibat passé, ça. Qui pourtant m’allait).

    La vie de célibataire, c’est aussi la pression sociale latente objet du billet d’Hélène. Ne fut-ce que dans les magazines de filles.

    C’est aussi vouloir une autre vie (mon fantasme : partir vivre en Asie – après avoir gagné au loto auquel je ne joue pas, tant qu’à faire).

    Bon moi, je n’envie pas ma vie passée de célibataire, mais des fois, c’est plus les week-end à ne rien faire qui manquent (en fait non, mais des fois, le relachement total que je pouvais me permettre et le fait que je n’avais de comptes à rendre à personne et aucune responsabilité envers quelqu’un (sauf moi) me "manque" un peu).

    L’important, c’est de ne pas avoir de regrets, de "si j’avis su". C’est important d’assumer ce qu’on est et de savoir que ce qu’on est, c’est ce qu’on doit être et que c’est bien comme ça.

  • #107 Hélène le 8 août 2007 à 13 h 52 min

    Et paf ! Bien dit nini de toulouse ! ;-) Bienvenue à toi !

  • #108 Odile sans régime le 8 août 2007 à 13 h 56 min

    La réflexion en question vient aussi souvent des dragueurs du style "nOOOn ?! une fille comme toi ne peux pas être encore célibataire ?!!". D’accord, là rien n’empêche l’hypocrisie et la flatterie sous-tendues par les attentes du dragueur … mais bon, c’est une réflexion ô combien fréquente !

    Et toujours concernant la réflexion en question, il y a aussi son inverse : "Machin est moche etc etc : comment peut-elle avoir un copain/ mari/ amant ???". Là on passe à un registre légèrement différent puisque ce n’est plus vraiment le choix de la femme qui est en jeu, mais plutôt le fait qu’un homme ait pu vouloir d’elle …

    Ah mais il y a aussi : "Cette fille est tellement belle, intelligente, etc : comment peut-elle être avec un homme aussi quelconque ???" On peut trouver pas mal de déclinaisons … avec ce qu’elles impliquent de différent aussi, mais peut-être y a-t-il des points communs là-dedans, à vouloir juger les choix des uns et des autres, la supposée anormalité de tel couple ou célibat …

  • #109 marion le 8 août 2007 à 13 h 57 min

    je peux difficilement être en désaccord avec ton billet. Loin de là. J’adhère total. Voilà.
    Rien à rajouter

  • #110 Virginie le 8 août 2007 à 13 h 57 min

    Nini de Toulouse (et les autres qui s’inquiètent sur leur normalité),
    Il m’est arrivé de passer plusieurs années sans "rencontre" (enfin si, mais pas amoureuses). Et ça m’allait plutôt bien… Avant ma soudaine mise en couple, ma vie amoureuse était quelque peu… inexistante. Et finalement, ça ne devait pas être si anormal. Et c’était pas si mal.
    Et oui, être célibataire, ce n’est pas que sesxe (et à coté) à toutes les étapes, avec qui on veut quand on veut!

  • #111 marika le 8 août 2007 à 14 h 01 min

    coucou, petite contribution perso à la discussion en tant que celib’!
    bon ok je n’ai que 25 ans et j’ai encore laaaaaargement le temps mais mes amis sont déjà mariés et parfois même avec enfants.
    J’ai remarqué une chose qui m’enerve: quand vous êtes celibataire, certains couples ne vous invitent plus à diner mais dès qu’un homme est dans votre vie alors là, les invitations pleuvent….. A croire que l’on est une menace pour le couple….
    Sinon pour réagir sur le côté celibataire et diplomée, je confirme que dès qu’un mec sent que l’on a plus de diplome que lui ca passe mal et encore plus mal si vous faites du droit! Du coup, avec des copines, on avait une parade en disant aux mecs que l’on faisait un métier bien compliqué (au choix selon l’humeur) pour desamorcer le seul fait qu’on etait en droit! un comble!

    J’espère n’avoir froissé personne dans mes propos car tel n’est pas le but! Mon expérience m’a seulement montré que certains hommes n’acceptent pas qu’une nana fasse des études et s’amuse en boite ou avec des amis!

  • #112 Hélène le 8 août 2007 à 14 h 06 min

    Ou mais ces mecs-là ne méritent pas qu’on les fréquente, marika ;-)

    Pour ce qui est des invitaitons à dîner, je ne crois pas tellemnt à la menace de la fille seule, mais plutôt au fait que le couple de base va avoir plus de trucs à dire à un autre couple, qu’à un célibataire, va se sentir plus de points communs…

  • #113 Fanchette le 8 août 2007 à 14 h 07 min

    D’accord avec toi Nini from Toulouse. On a beau ne pas ne pas faire sa difficile, on n’en rencontre pas tous les jours des gens nouveaux, source potentielle de princes charmants… D’autant plus que tes enfants doivent te laisser moins de temps pour les sorties-loisirs. Et que dragguer au parc avec la poussette, c’est pas facile (si j’ai de l’expérience, j’ai été Au Pair !!)

    C’est pour ça que Meetic marche. Pour pallier cette difficulté de rencontre. Je ne crois pas qu’il s’agisse de se vendre (bon j’avoue je ne connais pas, mais ça doit avoir un effet "Etalage, qui n’en veut de mon beau poisson tout frais"), mais de se rencontrer. Alors pourquoi pas… ça semble marcher pour certains.

    Moi je trouve que les occasions de rencontres sont rares. Et pourtant, j’en croise du monde… Où sont les Hommes (à chanter sur l’air très célèbre en se déhanchant outrageusement !) ? ;-))

  • #114 laurettebis le 8 août 2007 à 14 h 09 min

    @ Virginie, je te rejoins beaucoup pour avoir vécu des choses similaires : longtemps célibataire (mais pas pour autant malheureuse) avec beaucoup de rencontres (pas forcément amoureuses) et pas non plus une vie à la "sex and the city" ;-))
    Je ne regrette rien de ma vie passée parce que je l’avais choisie. Aujourd’hui je suis très heureuse en couple depuis bientôt 3 ans même de temps en temps fois j’envie mes weekend de célib’ où je pouvais me laisser aller complètement "sans rendre de comptes à personne" comme tu le dis…
    à part çà je ne regrette pas mon choix de vie à 2, loin de là.

  • #115 Taouri le 8 août 2007 à 14 h 11 min

    Tellement juste ton billet.. Combien de fois je l’ai entendu… Mais il y a pire.. La tante ou la mere qui te dit "regarde, meme elle, elle a trouvé quelqu’un.." Dans l’idée, tu es trop gourde pour trouver qq’un.. Comme si etre en couple etait une fin en soi, un objectif indispensable a atteindre…Comme si la periode de celibat etait du temps perdu.. Et comme pour certaines d’entre vous, ma mere aussi n’a commencé a s’interresser a ma vie que quand j’ai ete "casée" (pour reprendre ses termes….

  • #116 Virginie le 8 août 2007 à 14 h 14 min

    Nini, Fanchette,
    A une époque, je faisais partie d’une association d’expatrié, il y avait une soirée par semaine. Et bien je n’ai jamais rencontré Le prince charmant. Et j’allais aussi à toutes les soirées possibles. Même shéma.
    Il faut éviter de sortir pour rencontrer celui (ou celle) qui ira. Parceque là, c’est à mon avis la déception, puisqu’on part avec une idée en tête.
    En fait, mon homme, c’est un ami d’ami. Rencontré par l’ami.
    Et pourtant, je me posait la question (où sont les hommes?). Ben ils étaient là. Mais le bon, il était ailleurs.
    Et puis en fait, j’en voulais probablement pas, d’un autre…

  • #117 Virginie le 8 août 2007 à 14 h 17 min

    Laurettebis,

    Moi non plus, je ne regrette pas mon choix de vie à deux. Mais elle ne me plairait pas autant, je crois, si je n’avais pas eu mes années de vie de célibataire à moi toute seule.

  • #118 Fanchette le 8 août 2007 à 14 h 19 min

    Virginie : Ben oui mais un ami d’ami rencontré par un ami, il a bien fallu le rencontrer quô même ? Il n’est pas venu frapper à ta porte : "Salut je suis l’ami de l’ami de ton ami" ? Donc même si ce n’étais pas une sortie "Sex & the City ce soir je vais pécho " (oh je vous vois sourire, vous voyez très bien de quoi je veux parler !), c’était quand même une sortie-repas-balade-coup de main-croisage alors que tu prenais le thé chez ta copine et que lui revenait du foot, enfin bref un événement social auquel tu as pris part ? Quand je parle "d’occasions de rencontre" j’inclue touts ces événements – non-événements qui te font voir du monde.
    Ah nan ne me dit pas que tu l’as rencontré au mariage de ta meilleure amie…

  • #119 sof frankenstein le 8 août 2007 à 14 h 25 min

    Tu crois pas que les gens pensent tout simplement qu’une femme belle, intelligente et drôle (disons BID pour aller plus vite) aura forcément davantage de propositions et donc que statistiquement, elle a davantage de possibilité d’être en couple? Sauf que quand on est BID, hé bien il y a beaucoup de mauvaises raisons qui poussent un homme à venir vers vous, il vous veut : pour paraitre en société, pour posséder et maitriser quelqu’un qu’il admire mais dont il est jaloux, pour se prouver qu’il est un vrai mec etc… Donc on pourrait dire que les rencontres peuvent être moins pertinentes et moins qualitatives pour une BID que pour une fille moins jolie. Et comme il y a I dans BID, il est logique que dans cs conditions beaucoup de BID restent célibataire, non?

  • #120 Virginie le 8 août 2007 à 14 h 30 min

    Fanchette,
    Nan, je l’ai pas rencontré au mariage de qui que ce soit (j’ai jamais rencontré personne à un mariage). On prenait un pot après une partie de jeu de plateau (comme quoi, tout mène à tout). Et j’en entendais parler depuis des mois, de ce copain, comme d’un être formidable, etc. Et ben finalement, il était normal, souriant, etc. (formidable et extraordinaire, certes, mais pas l’armoire à glace impossible que j’imaginais). L’ami en question est un ex, revu depuis un an grace à Viaduc. Quant à mon Homme, c’est un peu compliqué : il a très vite su qu’il voulait me séduire, moi je ne voulais pas mais j’ai laissé faire jusqu’à ce que… Le moins qu’on puisse dire, c’est que je ne m’y attendais pas et que je ne l’avais même pas imaginé. Comme quoi, ça aurait pu être aux courses, aussi.

  • #121 Balivernes le 8 août 2007 à 14 h 31 min

    Hum…. j’ai aussi eu le droit à :

    – tu es trop difficile
    – prends sur toi
    – pourquoi tu ne t’inscris pas sur meetic ?
    – tu ne cherches pas au bon endroit…

    Le top ? Celle qui m’a annoncé qu’il serait difficile de m’inviter à dîner parce que "tu comprends, tu es toute seule…"

    Seul point commun dans toutes ces remarques, elles viennent toutes de personnes en couple. Désolant.

  • #122 nini de toulouse le 8 août 2007 à 14 h 31 min

    Fanchette, mes enfants sont grands, j’ai bien rigolé en les imaginant en poussette (mon grand vient d’avoir son bac !). Maintenant, à la limite je peux draguer leurs copains : )
    Virginie, je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait que les choses doivent arriver naturellement et que ce n’est pas en multipliant les sorties et les occasions qu’on a plus de chance de faire "the" rencontre. Je voulais juste dire que quand j’ ai un petit coup de mou, j’ai vite tendance à me poser des questions sur moi ( sainte culpabilité quand tu nous tiens !) et que la pression exercée par la société sur la norme n’y est sans doute pas étrangère.

  • #123 Mlle Crapaud le 8 août 2007 à 14 h 38 min

    C’est marrant, parce que moi je "subis" l’inverse. C’est-à-dire que je suis "en couple" (une relation amoureuse qui marche bien et laisse présager que ça dure encore un peu), mais la plupart de mes amis sont seuls.
    Donc ça donne plutot : "bon tu viens, mais sans XY". Tout aussi agaçant.
    Y’a un petit probleme d’acceptation de ce qui n’est pas comme soi, je crois.

  • #124 Yanjiao le 8 août 2007 à 14 h 38 min

    Encore une belle discussion et reflexion…

    Rien a ajouter pour le moment, mais je voulais juste dire que jai cru voir passer deux toulousaines (sarah et Nini, je crois) et que j’espere quelles se joindront a nous pour une soiree troc!!

  • #125 Fanchette le 8 août 2007 à 14 h 40 min

    Virginie : Ouf les histoires de mariage ça me gave, je déteste les mariages…
    A part ça… oui donc la rencontre s’est faite à l’issue du jeu. Comme quoi, t’es quand même bien "sortie" pour le trouver !
    Ok t’étais pas sur ton 31, t’avais pas passée 4 h a sortir le grand jeu (épilation, robe neuve, sous-tif atomique, blush + gloss, et c’est partiiiiiiii mon kikiiiiiiiiiiii!), mais c’était bien une "sortie". eE plus un jeu de plateau, c’est sur qu’il y aura des adversaires = rencontres potentielles.
    Bon d’accord la prochaine fois qu’on m’invite à une après-midi Risk j’accepte. En vrai d’adoooooore Risk, ça fait des années que je n’y ai pas joué.

  • #126 Virginie le 8 août 2007 à 14 h 41 min

    Nini,

    Ca fait quoi, un an que tu es "seule"? Ca me semble bien court pour commencer à culpabiliser sur son "célibat".
    J’avais une copine qui ne pouvait pas être "célibataire". Dès qu’elle était "seule", elle retrouvait quelqu’un. Et bien elle n’était pas très heureuse, et pour moi, c’était quasi pathologique, cette incapacité à se retrouver seule avec elle-même. (J’avait une autre copine, qui pour ne pas être seule, sortait TOUS les soirs. Elle n’allait pas bien pour autant et n’a trouvé personne comme ça).
    Donc peut être est-il nécessaire de prendre le temps d’être seul avec soi-même pour ne pas dépendre des autres pour ‘remplir" sa vie avant de faire LA rencontre. Ce qu’apprennent la plupart des célibataires.
    Mais LA rencontre est-elle vraiment nécessaire?

  • #127 laurettebis le 8 août 2007 à 14 h 43 min

    @ Virginie : c’est clair que comme toi, je crois que je ne serais pas si épanouie dans ma vie de couple si je n’avais pas eu cette liberté qu’offre le célibat…

  • #128 Virginie le 8 août 2007 à 14 h 44 min

    Fanchette,
    Certes, j’étais pas enfermée chez moi à mon morfondre (il y a une époque lointaine, c’est ce que je faisais). Et je ne connais pas Risk, mais vas-y. De toutes façons, ces jeux, c’est au moins marrant à faire.

    Ceci dit moi, j’aime les mariages, allez savoir pourquoi. J’ai toujours aimé ça.

  • #129 demoiselle qui ne veut pas poster sous son pseudo aujourd’hui le 8 août 2007 à 14 h 51 min

    j’aurais envie de dire plein choses suite à ces réactions mais je vais manquer de temps et je n’arrive pas à trouver les mots pour m’exprimer.
    je fais partie d’une bande de coupiîines , 25,27,30,32 ans, une mignonne jeunette qui espere, une tres ronde plus agée qui s’est résignée , une trentenaire qui veut absolument quelqu’un et moi, à la fois résignée à la fois révant à mon prince charmant et absoluement seule, je ne fais pas partie de cette catégorie de filles jolies, belles, mignonnes, qui ont choisit leur statut, je me le dis pour me rassurer ,
    tout simplement je ne suis pas jolie, bien sur quand je croise des couples ben oui, je juge, je regarde,je me dis elle, elle s’est bien trouvé un homme quand même pourquoi pas moi,
    je ne suis pas une BID mais plutot une MID meme MI super D (pr faire référence au comm 119), je me sens plutot intelligente, un joli metier,super drole mais je ne suis pas jolie et loin de ca meme . pas la peine de se dire oh si tu trouveras ton prince, des femmes qui finissent seules,yen a à la pelle:) j’ai envie de de dire que je trouve personne à ma hauteur mais plutot personne de me trouve à sa hauteur

    donc je crois que je préférais entendre ‘si jolie et toujours célibataire" que rien ou un long regard appitoyé

  • #130 Hélène le 8 août 2007 à 15 h 06 min

    Taouri sois la bienvenue ;-)

  • #131 Alice45 le 8 août 2007 à 15 h 07 min

    Seccotine je me retrouve exactement dans ce que tu dis. Moi aussi j’ai besoin de solitude, je ne suis pas faite pour vivre en couple, c’est tout. ca changera peut-être un jour je n’en sais rien mais pour l’instant c’est comme ca. J’adore sortir, voir mes ami(e)s, je vis en coloc parce que j’aime sentir du monde autour de moi mais je veux pouvoir à tout moment fermer ma porte et être seule et tranquille comme Basile.
    Mes vrai(e)s ami(e)s non seulement respectent mais aussi comprennent mon choix. Ca ne les choque pas. Il faut dire que j’ai la chance de vivre en Scandinavie où la mentalité est un peu plus évoluée que dans les pays latins et que j’y ai rencontré des internationaux avec des parcours assez exceptionnels ce qui explique peut-être leur capacité d’ouverture et de compréhension.
    Mais j’ai eu en France et aussi encore maintenant le fameux "C’est parce que tu n’as pas trouvé le bon." "Ne t’inquiète pas, tu finaras bien par trouver" Et pas moyen d’expliquer que je ne risque pas de trouver puisque je ne cherche pas.

    Je veux garder ma liberté de célibataire: sortir quand je veux sans me préoccupper que ce soir chéri a envie d’un tëte á tëte, voyager quand ca me chante (enfin aussi quand compte en banque ne voit pas rouge, c’est déjà une sacré contrainte alors si en plus il faut se calquer sur les vacances de Monsieur, et les gosses? on les met au chenil en attendant?), bref vivre pour moi. On ne m’a pas encore dit que je suis égoïste, je suis encore jeune mais je sais que ca viendra dans la bouche de petits c…
    je pense adopter peut-être un jour mais quand j’aurai bien vécu pour moi, sans ca je ne serais pas assez épanouie pour élever et aider un enfant à grandir donc ca servirait à quoi?
    Ce que je ne comprends pas c’est qu’est-ce que ca peut bien leur faire? je n’oblige personne à rester célib et si ils veulent 15 gosses je ne les en empêche pas non plus.

    Je me demande s’il n’y aurait pas un peu de jalousie dans tout ca. Aussi avec le "tu as besoin d’un homme". Pourquoi besoin? Ca t’embête que je puisse me débrouiller toute seule? Copine, u ne supportes pas d’avoir dû prendre un mi-temps pour t’occupper de la maison, ca n’était pas vraiment par choix mais par obligation? Chéri tu ne supportes pas que la femme la plus merveilleuse du monde, belle intelligente, formidable puisse gaganer autant que toi? Comme l’a dit je ne sais plus qui je n’ai pas besoin d’un homme. Peut-être qu’un jour j’aurai envie d’un.

  • #132 Virginie le 8 août 2007 à 15 h 10 min

    Demoiselle,
    Ce n’est pas une question d’être à la hauteur de, ni de BID ou MID ou LID.
    C’est une question d’être au bon moment au bon endroit (et c’est pas la peine d’essayer de savoir c’est où ou quand, tu ne le saura pas). Et dis toi que moi j’ai trouvé à 36 plutôt 37 ans, à une époque où je n’y pensais même plus. (résignée? non, même pas. En paix avec l’idée, plutôt, que ma vie m’allait bien).
    Quant aux femmes qui finissent seules, y en a la pelle, le groupe avec lequel je jouait aux jeux de plateau, c’est plein d’hommes célibataires autour de 40 ans (et tous très bien, crois moi). 3 filles, dont 2 en couples, c’est dire.

  • #133 Taouri le 8 août 2007 à 15 h 14 min

    Merci pour la bienvenue Helene

  • #134 La Cuiller en Bois le 8 août 2007 à 15 h 45 min

    Je suis assez mitigée.
    Car j’ai du mal avec les jugements à l’emporte-pièce.
    Tout est tellement plus nuancé.
    Plusieurs choses me viennent à l’esprit …

    Bien sur qu’on entend dire "tu es jolie et encore seule"
    Mais avez-vous demandé à celui qui le dit ce qu’il entend ?
    Cela peut AUSSI vouloir dire "et pas un mec qui ne s’en rend compte"
    Et même si l’interlocuteur est naze et ne comprend pas par rapport à SES REPERES, laissez-là pour ce qu’il est. Vous n’arriverez pas à le faire changer de vision, comme on ne vous fera pas changer la vôtre. Car on a chacun son parcours, ses références, ses envies, ses regrets.

    Vous pensez vraiment que toutes les filles célibataires le revendiquent comme un choix ?
    Oui … comme celle qui sont en surppoids et qui disent l’assumer !
    Il faut bien vivre avec alors autant s’en accomoder et ne pas plonger dans la déprim. C’est plus facile de dire qu’on s’en satisfait.
    Que ce soit vrai ou pas.

    Une de mes filles est super mignonne et bien foutue (je n’ai pas dit que les autres ne le sont pas !). Elle a été de chagrins en déceptions ….
    Et pourtant elle est si jolie …
    Mais fichue d’un sale caractère !
    Que même son père lui a dit " je préfère être ton père que ton mec" :-)
    Bon elle vient d’emménager avec son copain qui est avec elle depuis plus d’un an.

    J’ai un regard beaucoup plus large et des jugements moins catégoriques. Cela vient peut-être de mon "grand âge". J’ai le sentiment d’avoir été beaucoup moins tolérante à 20 ans qu’aujourd’hui … Je me vexais facilement pour une phrase ne correspondant pas à ce que j’étais ou pensais. Du style de celle-ci d’ailleurs …
    La vie faisant, je laisse dire et je vis comme je l’entend de toute façon.
    Je préfère mettre mon énergie dans autre chose.

    Je n’ai jamais eu de réflexion du fait que dans notre couple, c’est moi qui suis la plus diplômée et qui gagne le mieux ma vie. Mon mari aurait voulu arrêter de travailler et élever les filles. Et ce, il y a 30 ans ! Mais les choses n’ont pu se faire. Et lorsque nous en parlions, nous avions des retours soit admiratif, soit d’incompréhension.
    Je ne m’en suis jamais formalisée. Cela aurait changer quoi ?

    Peut-être que si l’on réagit ou l’on prend mal ces réflexions c’est qu’elles touchent plus que l’on ne voudrait le dire ou l’admettre ….

  • #135 Mlle Crapaud le 8 août 2007 à 15 h 49 min

    J’aime bien ce que tu dis, Cuiller en bois

  • #136 Headbanging le 8 août 2007 à 15 h 52 min

    Moi ce qui me choque c’est la grande importance apportée au critère de beauté.
    Les jolies sont donc habituellement toujours en couple et quand les moches sont célibataires ça choque moins, évidemment -_-"

    Il ne faut surtout pas oublier l’aspect intérieur de la personne "si jolie et célibataire"… Peut-être qu’elle a rien dans le ciboulot ?!?

    La beauté, comme tout, est relative : unetelle est belle pour untel mais pas forcément pour untel.

    Voilà, c’était ma pierre à l’édifice !

  • #137 Virginie le 8 août 2007 à 15 h 55 min

    La Cuiller en bois,
    Le problème, c’est la façon dont les célibataires vivent ça. Autour d’elles (et d’eux mais un peu moins), on leur fait sentir qu’elles ne sont pas complètement normales, complètement des femmes. Et la dessus, il y a la pression sur le physique.

    Alors après, il s’agit de savoir : soit on est "bien" avec sa vie et on est quasi "militante" (oui je suis célibataire et grosse, et alors!) pour résister aux pression, soit on le vit mal et ça ne va pas.

    En ce qui me concerne, le célibat n’a été ni un choix, ni une stratégie assumée, ça s’est passé comme ça, point. Le couple, s’est pareil, ça m’est quasi tombé dessus.

    En ce qui me concerne, ces réactions ne me touchaient plus, si ce n’est à m’énerver. Parcequ’on répond quoi face à un "mais si ça t’arrivera un jour" péremptoire quand ça n’arrive pas et que tu ne vois pas pourquoi ça devrait arriver, d’ailleurs?

  • #138 Taouri le 8 août 2007 à 15 h 56 min

    La cuiller en bois, tu as surement raison, si ces reflexions nous touchent / nous ont touché c’est surement qu’elles ont un fond de verités…mais pas forcement celui de "oui c’est vrai..".
    Dans mon cas, elles me touchaient car elles manquaient de comprehension, comme si l’on denigrait mes envies, mon style de vie.. Car ce n’etait pas "normal", cela ne correspondait aux critères. De la part d’inconnu, cela m’etait completement egal, mais lorsque cela venait de proches, ou de la famille c’est plus desagreable.
    Bien sur, je ne parle que pour moi. Je ne pense pas etre intolerante, et respecte les choix de vie de chacun…
    Certes, le celibat n’est pas toujours une partie de plaisir, mais si au debut cela n’etait pas un choix.. cela l’a ete par la suite.
    Je sais qu’entendre ma famille me dire pour la 100eme fois, et alors toujours celibataire? a ton age? pourtant tu es jolie.. qu’est ce que tu fais pour trouver personne…. C’est blessant, car cela sous tend que soit on est pas assez bien, que l’on a une tare… que l’on est pas degourdie.. Je pense que ce qui gene c’est plus la maniere dont c’est dit, tout les sous entendus que cela implique… Le sentiment qu’on te donne d’etre "bizarre"
    Mais c’est valable pour beaucoup de chose et pas seulement le celibat.. Tout ce qui ne cadre avec notre style de vie interpelle: on parle du celibat, mais ce genre de reflexion est valable pour celle qui s’est mariée plus jeune que la moyenne, celle qui ne veut pas d’enfant…etc… De toute maniere, la façon dont on vit ne cadrera forcement pas avec tout le monde.. Il y aura toujours qq’un pour trouver cela surprenant… Et quelques soit la situation, c’est l’accumulation de remarques qui est desagreable, que ce soit car on le ressent comme un manque de respect/de comprehension, ou car au fond de soi on sait que ce n’est pas choisi mais subit…
    C’est comme tout, on parle de genralites… et il ya une ribambelles de cas particuliers

  • #139 Virginie le 8 août 2007 à 15 h 59 min

    Taouri,

    Bien parlé. Il y aura toujours des cas où on ne correspondra à l’image que se fait de nous notre interlocuteur. Peut être parcequ’on met en danger l’image qu’il se fait de sa vie. On a bien un ami qui nous trouve "conventionnels" dans notre couple! (et en fait, on s’en fout, mais quand même, après avoir été déviants de la norme du fait de notre célibat, c’est notable).

  • #140 La Cuiller en Bois le 8 août 2007 à 16 h 04 min

    Virginie, je suis consciente que cela puisse blesser.
    Le contraire ne serait pas normal qui plus est …

    Qu’est ce qui blesse ?
    Le fait qu’on nous le dise ?
    La fréquence ?
    Le rappel à une situation non désirée ?

    Honnêtement, combien de personnes rencontres-tu par jour ?
    Combien te font une réflexion ?
    Combien ne disent-rien (soit par respect, soit qu’elles s’en foutent, soit qu’elles ne savent pas, soit que ….)

    Je ne dis pas cela pour dédouaner les cons.
    Mais pour essayer de faire relativiser.
    Tu ne changeras pas les autres, alors autant essayer de voir clair en soi afin de passer au dessus.

    Ce qu’il convient plutot de se poser comme question c’est : pourquoi telle ou telle question me met hors de moi ?

    Car notre réaction à une phrase (on ne sait pas toujours l’intention de celui qui la dit)
    est toujours en raisonnance avec notre perception des choses et notre mal-être à les gérer.

  • #141 Marie Laure le 8 août 2007 à 16 h 09 min

    J’ai mal lu ou bien en 140 commentaires je n’ai pas lu une seule fois le mot "Tariquet" ? ;)

  • #142 Virginie le 8 août 2007 à 16 h 10 min

    La Cuiller en Bois,
    Ca faisait longtemps que ce type de réflexion ne me blessait plus, et que je ne l’entendait plus. A 36 ans, mes proches avaient renoncé.Le problème, c’est le sous entendu : célibataire = anormale, il faut qu’elle se case. C’est dévalorisant.
    Autant que ce modèle unique (femme=en couple=mère sinon c’est un cas psychiatrique pas sociable) se casse.

  • #143 La Cuiller en Bois le 8 août 2007 à 16 h 13 min

    Ce que je voulais dire aussi, c’est que nous vivons en société.
    Que celle-ci a des codes, qu’il convient naturellement de faire évoluer (ce qui a été fait au cours des siècles de manière plus ou moins rapide), qu’une société pour ne pas mourir et dépérir, se doit d’évoluer.
    Que nous sommes acteurs chacun de cette évolution et de l’orientation des préjugés.

    Mais faut-il que tout le monde réagisse de la même manière ?
    Et au nom de quoi détenons-nous la seule bonne manière de penser ?

    Ce qui me gêne ce n’est pas de dénoncer le fait que certains ne comprennent pas les choix de vie des autres, mais que ceux-ci ne puissent pas comprendre que les autres ne les comprennent pas justement.

  • #144 La Cuiller en Bois le 8 août 2007 à 16 h 16 min

    Nous sommes toujours l’atypique de l’autre, l’anormal du voisin …

  • #145 sophie202 le 8 août 2007 à 16 h 35 min

    fanchette:
    "Admettre que le bonheur est multiforme n’est pas facile." J’ai trouvé ton (tes) com particulièrement judicieux… mais je dois bien admettre que si j’espère de tout coeur ne pas entrer dans ce genre de catégorie de personne, je SAIS que j’en fait partie parfois… Pourquoi un(e) tel(lle) est heureux comme ça? Je l’ai pensé et je l’ai même certainement dit…
    Notre recette du bonheur est souvent tellement puissante qu’il est dificile de ne pas vouloir l’appliquer universellement…

    Car forcément en couple depuis 5 ans (j’ai 26 ans) avec dans nos projets un boulot, des enfants, une maison, je suis pire que pile poile dans le modèle accepté quoique…

    Car l’année prochaine nous nous marrions, et bien que pile poile dans le modèle j’arrive encore à en entendre du type: "mais tu t’es casée trop jeune, t’as pas véccu avant".
    D’ailleurs j’ai une sainte horreur de l’expression se caser, le concept même de cases est une aberration! Mais bref, donc je disais…

    Je dois bien dire que oui je suis plus heureuse en couple que célibataire, quoique objectivement je n’ai pas eu de vie d’adulte célibataire…

    L’homme que j’ai trouvé est un pilier à mes côtés et m’apporte un réel équillibre; oui je suis plus équilibrée avec lui, oui seule j’étais moins épanouie et moins forte. Pour autant je ne suis pas une demie femme, (svp les filles ne tombons pas dans l’excès inverse ;-)).
    Je suis partie à 8000km pour réaliser mes ambitions professionelles, j’assume une vraie liberté de choix et de vie, dans laquelle si il a une place immense, la décision me revient finalement.

    Mais je rejoins aussi tellement le commentaire de Clairette de Die, oui j’envie aussi mes copines célibataires, pour ce qu’elles peuvent vivre que je ne peut pas, forcément la liberté n’est pas la même….

    rahh là là on n’est jamais content…

    Bon toujours est il que j’ai bien lu tous les com, et c’est comme ça que je fait bien mes devoirs pour ne jamais me mettre à penser aux gens en terme de cases ;-).
    Merci Hélène pour cet espace d’échange des expériences des unes et des autres, c’est essentiel je crois pour vieillir sans devenir un vieux con!!

  • #146 Laurence Singapour le 8 août 2007 à 16 h 39 min

    La Cuiller en Bois, je ne suis pas d’accord avec tes propos. Quand tu dis "S’entendre dire: tu es jolie et encore seule, cela peut vouloir dire aussi: "Et pas un mec qui ne s’en rend compte"". Il y a probablement justement tout un tas de "mecs" qui se rendent compte que la fille est jolie et seule, mais cette fille n’a peut-être aucune envie que les choses changent et surtout pas de céder aux avances de ceux qui l’approchent.
    Il me semble que là était justement le propos du billet d’Hélène.
    Et quand tu parles de ta fille qui a été de chagrins en déceptions sentimentales et qui est pourtant si jolie ..(mais fichue d’un sale caractère), je bondis! Qu’est-ce que son physique a à voir là dedans? Depuis quand un physique avantageux protège des histoires d’amour foireuses?
    Je te rejoins par contre quand tu dis qu’il n’y a pas une seule manière de penser…Par contre il faut se battre contre tous les clichés et lieux communs…

  • #147 sophie202 le 8 août 2007 à 16 h 44 min

    Voilà Gloria c’est ça, exactement ça… merci tes commentaire sont toujous d’une mesure que je trouve souvent très juste…

    Décidement y’a tout plein de com que je trouve toujours très juste sur ce blog et qui expriment des idées pas toujours concordantes… je trouve ça génial!

  • #148 La Belette le 8 août 2007 à 16 h 47 min

    vu sur le net:

    "PARIS (AFP) – Les personnes en couple vivent plus longtemps que celles qui vivent seules, et les champions de la longévité sont les parents de deux enfants, selon une étude de l’Insee publiée mercredi, consacrée aux liens entre situation conjugale et risques de mortalité.

    Une exception: une fois arrivées aux très grands âges, celles qui n’ont jamais vécu en couple se distinguent par une plus grande longévité."

    je trouvais que cela apporte de l’eau au moulin de chacune…

    Ciao les filles !

  • #149 La Belette le 8 août 2007 à 16 h 48 min

    …et longue vie A TOUTES !

  • #150 sophie202 le 8 août 2007 à 16 h 54 min

    Bah justement la cuillère en bois dis qu’évidemment un physique avantageux ne protège pas des histoires foireuses…

    Mais que dire d’une personne qu’elle a tout pour plaire et que c’est dommage… ben ça peut arriver sans forcément penser en terme de pas normal/normal, ou choisir/pas choisir…Ou encore ben alors qu’est ce qu’il/elle fout l’est trop exigeante, y cherche pas…

    On peut juste penser que cette personne mérite si elle le désire (et j’insiste sur ce point) de rencontrer quelqu’un qui la fera vibrer, et lui trouver tellement de qualités qu’on ne comprenne pas que ça ne saute pas aux yeux. Et juste éspérer que la bonne personne au bon moment finisse par se présenter.

    Par contre c’est vrai que le dire à la personne en question peut manquer d’une certaine délicatesse…

  • #151 La Cuiller en Bois le 8 août 2007 à 17 h 05 min

    Laurence … l’exemple de ma fille était pour démontrer qu’effectivement la "beauté" n’avait rien à voir dans l’affaire !
    un contre-exemple justement …

    Quand au rajout "et aucun mec pour s’en rendre compte" était pour compléter ce que pouvait PENSER les gens. un exemple aussi. En aucun cas je n’ai parlé de ce que vivait la personne incriminée.célibataire.

    Je voulais juste dire que si nous trouvons que les gens portaient des jugements péremptoires, faux, codifiés etc… nous aussi … dans l’autre sens !

    La belette j’ai entendu le résultat de cette étude.
    Assez contradictoire en y regardant de plus près … Si les célibataires arrivent à vivre vieux, ils vivront plus vieux que les couples qui eux ont vécu plus longtemps que la moyenne des célibataires….
    Bon, je n’arrive pas encore à être "dans la norme" j’ai eu 3 enfants … donc je vais vivre moins longtemps que si je n’en avais eu que 2, mais plus longtemps que la célibataire lamba, sauf si elle s’accroche (elle n’aura pas eu le mec et les mioches sur le dos pour l’épuiser) et alors là, elle me battra à plate couture !

    J’adore ces études très sérieuses auxquelles on peut faire dire tout et son contraire, et chacune pourra y trouver de l’espoir de vivre vieux !

    Mais qui a dit que je voulais vivre vieux !
    Arrêter de penser à ma place !

    :-)))))

  • #152 et le monde sera meilleur le 8 août 2007 à 17 h 06 min

    j’ai déjà dit cette phrase aussi… je prends exemple d’une amie qui, multipliant les sorties et aventures (puisque ça ne dure pas), se plaint d’être seule. En effet dans le groupe on est toutes en couple (vie commune) et certaines avec bébé(s). Faut dire qu’elle cherche un mec qui, je pense, et elle le sait, n’existe pas, alors forcément elle tombe de haut à chaque fois. Elle est jolie, sympa, intelligente, marrante et elle cherche l’amour. Alors forcément nous (les amies) on lui demande : "mais pourquoi es tu toujours seule ? ne t’inquiètes pas, tu trouveras chaussure à ton pied" (en vrai on parle pas vraiment comme ça mais bon lol).
    Bref je pense qu’il faut voir ça au cas par cas, et ne pas monter immédiatement au créneau comme si la Femme avait été attaquée dans toute sa dignité et sa liberté de choix. Ca dépend du contexte, de la personne évoquée aussi. Peut être qu’elle cherche effectivement à se mettre en couple et qu’elle ne trouve pas, ou ô damnation, qu’elle se fait jeter aussi. Moi par exemple j’ai toujours été une "fille à relation". On va dire que depuis l’âge de 18 ans (avant c’était mort !) j’ai plus été en couple que célibataire. Quand j’étais seule, je voulais avoir quelqu’un. Pas parce que je ne me sens pas accomplie si je suis seule, mais parce que j’aime ça. Bon bien sûr ça n’a pas duré toujours avec ces hommes, mais je me suis "casée" il y a 4 ans et on vit ensemble depuis 2 ans maintenant. Et j’aime ça la vie à deux. Maintenant la question qu’on me pose, c’est "alors ? quand est ce que tu nous fais un petit ?" Mais je ne m’énerve pas, ma mère attend, et ma belle mère aussi, c’est normal ;)
    Comme quoi tout le monde pense différemment heureusement.

  • #153 marie 2 le 8 août 2007 à 17 h 13 min

    Moi quand j’étais célibataire, et bien j’avais des moments heureux et d’autres moins… Des moments où j’adorais rester jusqu’à 14h en pyjama le samedi et d’autres où je stressais pour savoir ce que j’allais faire pendant les vacances et avec qui.
    Et il y a un an, j’ai rencontré quelqu’un. L’amour de suite. Et ma première grande histoire à 25 ans.
    Alors les " belle et seule, comment ça se fait ? " se sont arrêtés pour prendre la place à " quand est ce que vous habitez ensemble ? ". Et moi très bêtement, j’ai pas résisté à cette pression que j’ai reporté sur lui. Pensez vous, je lui ai fait peur. Et il s’est éloigné et m’a quitté.
    Pour le moment, c’est encore assez flou. Il ne sait plus trop où il en est.
    Mais total, j’ai déballé tout ça à mon papounet ce we qui m’a un peu récupéré en lambeau. Je lui ai parlé de la pression sur le fait que j’étais célibataire puis la pression une fois en couple… Et il m’a dit quelque chose de très sage : Mais Marie, il faut être égoiste. C’est votre vie à tous les 2, personne ne doit la dicter et cette imbécile qui te regarde de travers " genre, il veux pas vivre avec toi, il doit pas t’aimer" et bien peut être que dans 2 ans, ce sera elle la célibataire…
    Il est bien mon père, non ?

  • #154 Taouri le 8 août 2007 à 17 h 20 min

    Pour revenir au billet d’Helene, je crois que tout simplement c’etait un petit coup de gueule contre ces reflexions portées par les gens qui parfois (pas pour tous) refletent un jugement, une reprobation sur un style de vie qui ne correspond pas au leur, ou a l’image du tyle de vie "normal" que renvoit la société. Il n’est pas question de dire que tout le monde pense ainsi, ni que toutes ces reflexions sont mal intentionnées ou porteuses de jugement negatifs. Cela souligne juste que les codes sociaux maintiennent encore le standart du couple, que etre seul n’est pas encore considere comme un choix mais comme qq chose de subit, de non desiré. Ni que l’un ou l’autre des styles de vie est meilleur. Simplement, qu’il y a encore du mal a accepté qu’ne femme puisse desirer etre seule, et ne pas ressentir le besoin ou l’envie de s’engager ou d’un homme pour partager sa vie. Ce desir intrigue souvent… L’envie de "profiter" et non de se "caser"… La capacite a etre heureux seul.
    Il est evident que toutes les personnes qui nous ont fait ces reflexions n’etaient pas toutes en train de nous juger ou de nous desaprouver…Comme le dit Helene, etre celibataire ne signifit pas que l’on a ete rejeté par tout le monde, mais cela peut etre aussi parce que l’on ne souhaite pas etre avec qq’un, ou que tous ces hommes pretendument a nos pieds ne nous plaisaient pas… Ce genre de reflexion me fait parfois penser a "elle est trop difficile, untel etait bien, elle a pas voulu de lui, alors que… etc…etc…" Cela voudrait presque dire (je generalise un peu beaucoup la….) que pour ne pas etre celibataire il faudait accepter d’etre avec qq’un qui ne nous correspondrait pas forcement… C’est un peu l’obligation de rentrer dans le moule, faire cesser les remarques de la famille par exemple…
    Et enfin, la où la remarque est parfois desagreable ou pejorative c’est quand elle se limite au "elle est jolie et celibataire, comme c’est bizarre", car l’amour n’a rien a voir avec la beauté.. et reduire la capacite a trouver un compagnon de vie a l’aspect ou meme a l’intelligence est assez simpliste (de mon point de vue), car meme si c’est l’apparence qui souvent conditionne le premier contact avec qq’un, le fait d’aller plus loin decoule de complicite et de point communs et non de l’apparence ou du niveau d’etude.
    Je crois que c’est juste tres aggacant de s’entendre dire que l’on est celibataire parce que l’on n’a pas de chance, parce que l’on ne cherche pas, ou que l’on a une tare caché (puisque ta cousine qui pas fute fute a qq’un dans sa vie pourquoi pas toi?)…et non simplement parce que l’on ne veut pas qq’un dans notre vie (que ce soit momentané ou non)…

    … j’ai l’impression que je me repete pas mal :)

  • #155 Taouri le 8 août 2007 à 17 h 22 min

    En fait pour faire court.. chacun trouve son bonheur de differentes façons et il y aura toujours qq’un pour dire que cette façon la n’est pas bonne…

  • #156 Marie Laure le 8 août 2007 à 17 h 33 min

    Marie 2 tu as parfaitement résumé…à chaque "étape" on a la pression.
    Et oui ton papounet il est bien et il a raison.

  • #157 Seccotine le 8 août 2007 à 17 h 33 min

    @ La Cuiller en Bois : Je comprends que tout le monde ne puisse pas assimiler immédiatement des schémas de vie (célibataire, sans enfants, et puis tiens, oui, tu as raison, en surpoids et pas obsédée par les régimes…) diamétralement opposés aux siens. Moi aussi, des fois, j’ai du mal, mais je fais des efforts.

    Pour être tout à fait honnête, la plupart du temps, ce genre de réflexion ne me dérange pas véritablement, limite je ne l’entends même pas, où j’y réponds d’un sourire et je développe volontiers si on me le demande.

    Ce qui me hérisse vraiment, ce sont deux catégories de personnes exprimant cette remarque :

    – les inconnu(e)s aggressif(ve)s, rencontrés ici et là au cours d’une soirée, qui ne te demandent pas gentiment d’expliquer ton choix de vie parce qu’ils sont curieux et qu’il est différent du leur, mais de le JUSTIFIER parce que tu n’es pas "normale" et manifestement ça les dérange,

    – les ami(e)s qui te connaissent bien, et qui cycliquement te reposent quand même la même question, sous-entendant que ton avis sur cette question va FORCEMENT évoluer et qu’ils veulent être les premiers à savoir quand tu auras enfin vu la lumière.

    Et là, d’où ma réactivité sur la question, il se trouve que cette phrase, en ce moment, je l’entends relativement souvent, étant donné que j’ai dû renoncer il y a peu à une autre de mes bizarreries revendiquées : le surpoids décomplexé. :o)

    J’ai en effet, suite à un problème de santé, pour faire court, perdu une trentaine de kilos en quelques mois. J’ai donc changé physiquement, et j’ai renouvelé complètement ma garde-robe, dans un style plus soigné aussi, puisque je change de boulot.

    Ce qui a suffi à persuader mon entourage que cette fois je m’étais prise en mains et mise sérieusement en quête de ma "moitié" (yeurk, je hais ce terme, comme si on n’était pas complet tant qu’on n’était pas casé). Et à les encourager à exprimer leur perplexité "ben pourtant, tu t’es mise au régime, tu "t’arranges" (véridique), on pensait…"

    Donc, en résumé, tu as raison, mon problème avec cette remarque, ce n’est pas uniquement un problème de contenu (encore que les lieux communs m’exaspèrent), c’est plus une question de fréquence !!!

  • #158 Kilis Sex Symbol Solaire et Modeste le 8 août 2007 à 18 h 22 min

    Euh…tu sais, Hélène, ce n’est pas forcément du mauvais esprit :-) Ca m’est arrivé de le penser par simple étonnement.
    Pour deux raisons toutes bêtes :
    1- Je suis ravissante, intelligente, cultivée, sensible, artiste et très rarement célibataire :-D
    2- Généralement, quand je rencontre un homme beau, intelligent, viril, cultivé, sympa, il est marié jusqu’aux yeux (si ce n’est pas le cas, c’est qu’on est de la même famille).

    Je suppose qu’on se dit tous et toutes que ce genre de spécimen est tellement rare que tout le monde doit se jeter dessus, et que dans le lot il doit bien y avoir un autre spécimen rare.

    Ou alors, on se dit qu’il doit y avoir un piège, c’est pas possible :-D

    Je précise aussi qu’il n’y a pas que des femmes qu’on pense ça.
    Je l’ai déjà dit de pas mal d’hommes splendides. D’ailleurs, je ne me suis pas toujours trompée. Des fois, c’est juste qu’ils cachent soigneusement leurs dulcinées, ces petits cachottiers :-)

  • #159 kisumarac le 8 août 2007 à 18 h 50 min

    Bon, il m’est arrivé de prononcer cette phrase, mais pour rassurer une amie. Que dire face a quelqu’un de plus agé que soi (ou plus jeune, mais quand en plus l’age entre en jeu, ce n’est pas évident) qui se désespère d’ être célibataire ?
    Cette amie m’a sortie qu’il y avait des personnes pour vivre en couple, et d’autre non, même si elles le désirent. Alors du coup, je lui ai dit que son raisonnement était faux, qu’il faut qu’elle soit patiente, que pourtant elle est intelligente et mignonne…mais si vous savez quoi répondre de mieux dans ce cas là, je suis prenneuse !

  • #160 Ahah le 8 août 2007 à 18 h 57 min

    mais des fois le célibat c’est chiant, ennuyant…
    tout le monde n’est pas heureux celibataire, le temps est long et ne pas partagé aussi c’est pesant.
    maintenant j’envisage au mieux, si un jour je suis avec quelqu’un, chambre separée a défaut de chacun son appart, parce que pour moi tu n’es pas obligé de subir le quotidien de l’autre tout le temps, c’est bien d’avoir son espace a soi…

    le principal c’est que tout le monde soit heureux de quelque maniere que ce soit!

  • #161 Breizhoudoudou le 8 août 2007 à 19 h 02 min

    Alors là, Hélène…ton post, c’est un "home run" comme disent les ricains. Ce que tu écris aujourd’hui sonne, résonne, triplesonne tellement juste (tu le sais bien d’ailleurs non ;-p )…
    C’est, sous couvert d’un pseudo compliment, une des pire phrase à entendre, avec le sous entendu : "mais où est la tare, elle doit avoir qqchose"…
    Merci d’en avoir à nouveau parlé et je file lire les com’s!!

  • #162 Breizhoudoudou le 8 août 2007 à 19 h 10 min

    Je ne résiste pas, l’occasion de lâcher une fois encore en public ce cri du coeur : "lâchez nous le clito!!!!!"

    bon d’accord je sors! (et je retourne lire les com’s)

  • #163 Anne K le 8 août 2007 à 19 h 12 min

    Dans "Seule et pourtant si jolie" il y a aussi implicitement : "Moche et seule, c’est normal" (genre "T’as vu celle-là, elle fait rien pour s’arranger")

    Désolée… trop de commentaires… après la bataille… tout ça, tout ça ! :-D

  • #164 sophie202 le 8 août 2007 à 19 h 43 min

    Désolée de deballer ma vie, mais sur ce coup chaque vécu est tellement personel que je ne peux évidemment parler que de ma propre expérience… Donc http://www.mavieàmoi.com, je voudrais ajouter qqch car malgrès tout certains com, très justes par ailleurs, me renvoient une image qui me dérange un tout petit peu… Donc voilà:

    Ben justement Seccotine (entre autre) ce que j’essaie de faire paraitre dans mes comm, c’est que oui sans aller jusqu’à dire que je n’était pas complète seule, je suis "plus entière" depuis que j’ai M. 202. Je ne sais pas si je suis claire…?

    Il est vraiment une moité pour moi, et m**** je vois pas où est le mal ;-).
    Je n’ai clairement pas besoin de lui pour vivre mais pour vivre mieux, ben oui un peu qd même. Je tire beaucoup de force de ce qu’il m’apporte et ça ne fait certainement pas de moi une demi femme…

    Et tu peux me croire, je suis tout à fait d’accord avec Hélène sur la question du féminisme oui il FAUT être féministe (et ce autant pour la dignité des hommes que des femmes!!). Ca c’est juste pour situer un peu ma façon de penser.

    Je me répète mais pitié ne tombons pas dans l’excès inverse les filles ;-)

  • #165 missJulie le 8 août 2007 à 19 h 45 min

    Tout à fait OK avec toi Hélène ! et l’inverse est aussi vrai…

    La preuve, j’ai poposé hier,en photo,un CELIBATAIRE, plutôt BEAU MEC, sur mon blog et toutes les nanas hallucinent en se demandant pourquoi il n’est pas encore casé…(Ben ouais il devrait forcément être marié depuis 10 ans…avec 5 mouflets!!;-))

    Si t’as 2 minutes, viens voir sur mon blog…C’est exactement le reflet de ta note du jour…ça m’a fait marrer…et si il y a des candidates…surtout qu’elles n’hésitent pas!! smile

    missJu

  • #166 sophie202 le 8 août 2007 à 19 h 48 min

    Ceci dit il est absolument clair que devoir justifier un choix de vie est inadmissible point barre !!
    Et en plus de la part d’inconnus, déjà de la simple curiosité c’est limite de l’indiscrétion mais si en plus ça devient agressif c’est impardonnable.

  • #167 La Cuiller en Bois le 8 août 2007 à 20 h 04 min

    Je te rejoins Sophie :-)
    Ne tombons pas dans l’excès inverse.
    Et n’oublions pas que tout est question de ressenti et d’interprétation.

    D’ailleurs …
    Ta photo est superbe (je ne pense pas qu’on ait eu le temps de te le dire à nous ruer sur les comm).
    Qu’y voyez-vous ?
    Comme cela, instinctivement.
    Qu’avez-vous perçu avant de lire le texte d’Hélène ?

    Moi j’ai vu un femme seule, qui attendait.
    Avec la sensation d’une certaine tristesse.

  • #168 soffi le 8 août 2007 à 20 h 21 min

    Tout à fait !

    Personne n a besoin de se justifier. Chacun, chacune, fait ce qu il peut avec sa propre histoire….

    Nous verrons bien parmi les enfants aujourd hui, enfants de divorcés, de familles recomposées, combien d entre eux formeront des couples "stables"??

    (Encore désolée, mais je ne sais pas ce que j ai ce soir, enfin si ce n etait que ce soir, mais j ai vraiment du mal a exprimer mes pensées )

  • #169 soffi le 8 août 2007 à 20 h 25 min

    Pour répondre à ta question La Cuiller en Bois, la photo m a touchée…

    J y vois une fille profondement triste se refugiant dans l immensité de la vision océane….

    En toute sincérité, j avais une photo (de moi) qui lui ressemble étrangement…

  • #170 Marie D. le 8 août 2007 à 20 h 36 min

    J’arrive après la bataille (hum) mais merci, Hélène, c’est tellement vrai. J’en ai à la fois marre d’entendre "comment ça se fait que tu sois encore célibataire" – ben ça se fait, tiens, c’est tout- et "tu vas voir, tu vas trouver quelqu’un" – parce que des gens qui restent seuls et qui ne trouvent jamais personne (qu’ils soient beaux ou pas dailleurs) ça existe, y en a partout, alors qu’est-ce que vous en savez si je vais trouver quelqu’un, hein?
    Par contre je voudrais dire à la demoiselle qui veut rester anonyme que son message est très touchant, et que pourtant je ne crois pas que la beauté soit le facteur primordial dans cette histoire. Si ça l’était, aucune fille pas jolie ne serait casée, et aucune jolie fille ne serait célibataire. Je crains que ça ne soit beaucoup plus compliqué que ça!

  • #171 La Cuiller en Bois le 8 août 2007 à 20 h 53 min

    C’est sur que si seuls les beaux se "casaient" l’humanité serait éteinte depuis longtemps !

  • #172 bilig tom tom le 8 août 2007 à 21 h 05 min

    Et bien les filles,que de commentaires sur ce vaste sujet,pas le temps de tout lire.
    Sélection arbitraire sur les pseudo.Première connection ce jour.
    La Vie, l ‘Amour,la Mort !
    Petit sujet mesquin qui prend les trois quart (avec ou sans s ?) de mes pensées sans résultat probant.
    20 ans de vie maritale avec chiares et tout le bordel.Résultat :Courage de me casser avec un tournage de gueule de la part des potes.L’autre a une situation sociale plus en vue.Mis du temps a m’en remettre mais aujourd’hui je me sens mieux,peut-être fière d’être enfin moi-même mais quel bordel !!!!!!!!!!!

  • #173 funambuline le 8 août 2007 à 21 h 41 min

    @ Gloria: je trouve aussi la photo très jolie, mais je ne ressens pas ton "seule et peut-être un peu triste".

    Je pense que notre manière de regarder les autres et de calquer inconsciement ce que nous pourrions ressentir dans de telles situations provoque justement les phrases dont parle Hélène. Moi j’y vois simplement une jolie fille qui regarde la mer, rien d’autre.
    Je crois aussi que notre capacité à vivre un célibat de manière paisible (comme quelqu’un qui regarde la mer, justement) doit aussi venir de notre capacité à nous sentir bien seul, avec nous-même. Je crois que les "angoissés du couple" qui ne peuvent vivre qu’à deux (et n’ont jamais vécu plus d’un mois consécutif de célibat) sont des gens qui ne peuvent pas vivre seul avec eux-mêmes.
    Au-delà du constat social qui voudrait que le célibat implique un échec ou une tare cachée, je crois aussi que la nouvelle acceptation (qui se fait bien trop lentement, on est d’accord) de cette nouvelle tribu des "célibatants" (je déteste cette expression), exprime un changement social bien plus important, aussi important que ces nouvelles tribus "no kids"… Le couple change, la famille change, la société change avec, petit à petit. On est en plein dedans là, dans cette discution avec tous ces points de vue différents.

    Merci Hélène, encore une fois, d’offrir et d’animer cet espace indispensable!!!

  • #174 anais le 8 août 2007 à 21 h 44 min

    ce billet me rassure, car j’y ai droit régulièrement, aux petites phrases qui tuent "pas encore casée ?" "t’es trop difficile sans doute" "une belle fille comme toi" (ce qui est faux d’ailleurs, mais c’est une expression)… et plus je vieillis, plus je les sens désespérés. J’ai subi ça tout ce dimanche, j’en suis pas encore remise !

  • #175 La Cuiller en Bois le 8 août 2007 à 22 h 07 min

    Funambuline, l’impression de tristesse n’émane pas spécialement de la jeune femme, mais de l’ensemble de la photo.
    Les nuages lourds et la plage déserte peut-être …

    Mais j’espérais bien que d’autres verraient autre chose que ma première impression.

    :-)

  • #176 Violaine le 8 août 2007 à 22 h 11 min

    C’est hyper rassurant de venir ici parce que en dehors du blog d’Hèlène, on dirait que tous les gens en chair et en os, ceux de la vraie vie, pensent exactement le contraire : que vivre seul est une horreur … Ce post est génial, super rassurant ; et c’est vrai que tout le monde trouve bizarre de vouloir vivre seul(e). Ou d’être célibataire. La honte, quoi, t’es célibataire, personne ne veut de toi !
    Le pire c’est que face à des remarques comme ça, la réaction usuelle, c’est pas le "Et alors ?" qui serait raisonnable ; c’est une tonne de justification, "Ouiiiii mais tu comprends c’est parce que j’aime toujours mon ex, blablabla", et on essaie toujours de convaincre l’autre que finalement on est "normal" et que bien sûr on cherche activement un mec.

    Puis les gens en couple, on dirait que leur vocation c’est de caser les gens célibataires ! C’est énervant quand on est comme ça fichée et ressortie à un mec "au taquet" parce que ça fait 2 mois qu’il est seul ("tu te rends compte, deux mois !")

  • #177 La Cuiller en Bois le 8 août 2007 à 22 h 14 min

    Je suis en couple depuis 30 ans et ma vocation n’est pas de caser les gens.

    Ne généralise pas s’il te plait :-)

    Je suis susceptible ?
    Oui parfois devant les "clichés"
    Dans les deux sens ….

  • #178 soffi le 8 août 2007 à 22 h 37 min

    "Mais j’espérais bien que d’autres verraient autre chose que ma première impression."

    Donc tu en as une deuxieme La Cuiller en Bois !

  • #179 Denis le 8 août 2007 à 22 h 41 min

    Si beau et toujours célibataire ?

    Ah ! Ben, tiens, ça marche aussi !!!

  • #180 La Cuiller en Bois le 8 août 2007 à 22 h 42 min

    Peut-être …
    Ma première impression était peut-être la bonne …

    ou elle a pu être modifiée, confortée, étayée, balayée suivant les explications qu’on a pu me donner.

    :-))))

  • #181 soffi le 8 août 2007 à 22 h 52 min

    " De toutes les illusions, la plus périlleuse consiste à penser qu’il n’existe qu’une seule réalité. En fait, ce qui existe, ce sont différentes versions de la réalité, dont certaines peuvent être contradictoires, et qui sont toutes l’effet de la communication et non le reflet de vérités objectives et éternelles. "

    Paul Watzlawick "La réalité de la réalité" Folio Poche

    Voilà ce que tout cela m inspire…

  • #182 mmarie le 8 août 2007 à 23 h 35 min

    Eh ben ça résonne, ce billet et tous ses commentaires, croisés, parfois contradictoires, dans lesquels je me reconnais, pour certains, en partie ou en tout. (Virginie notamment mais pas seulement.) Voire pas du tout. Ne vais pas m’étendre, après la bataille ;-) mais juste te dire, Hélène, les échos que suscite en moi cette question/base de réflexion.
    Bref, merci à toi et à toutes,
    mmarie, loooooongtemps célibataire ni résignée ni frustrée mais tranquille et souvent joyeuse (et qui sans doute a appris alors à se détacher – au moins un peu – des regards qui jugent), maintenant carrément "casée" sans l’avoir prévu ni même souhaité, mais le vivant pleinement.
    Buenas noches chicas !

  • #183 Hélène le 8 août 2007 à 23 h 39 min

    Gloria grand bien te fasse d’avoir un regard plurs large que les autres… quant à dire "si ça vous touche, c’est parce qu’au fond c’est vrai", je trouve ça facile et rapide. Ca me fait penser aux freudiens qui t’assènent "si tu as peur du viol, c’est parce qu’au fond ça te fait envie" ;-)
    Vouloir faire une inteprétation psy de tout, tout le temps, n’est pas forcément adapté ;-)
    On peut être touché par une phrase ou une réflexion juste parce qu’elle est irréfléchie et un peu stupide (et répétée), tout simplement ;-)

    marie 2 en effet il a l’air bien ton père !

    Taouri en fait ce que je cherchais avant tout à exprimer dans ce billet, c’est que là où on dit "pourquoi est-elle toujours célibataire", j’ai toujours envie de répondre "ben peut-être qu’elle a croisé que des cons" ;-)

    Ahah bienvenue à toi ;-)

    Marie D. bien sûr que la couple et la beauté n’ont strictmeent rien à voir, dieu merci, et ça se saurait ;-)

    bilig tom tom bienvenue à toi ;-)

    funambuline si seulement la société changeait, comme tu le dis, si seulement !…

    Violaine tu ne dois pas fréquenter les bonnes personnes ;-)) Quant à se justifier, sur un sujet assez proche, quand je dis que je ne veux pas d’enfants et qu’on me répond "t’inquiète pas, ça va changer", je réponds "moi je ne m’inquiète pas, mais manifestement ça te pose un problème à toi".

    soffi j’ai rien compris, ça doit plus être l’heure de ce genre de chose, pour mon cerveau ;-)

  • #184 Agnès le 9 août 2007 à 0 h 05 min

    ça fait quelques temps déjà que je viens voir ce blog. Moi aussi je suis passionnée par tout ce qui a trait à la norme sociale (parisienne, 37 ans, mariée, ne souhaitant pas d’enfant). Il est vrai que c’est toujours agaçant d’entendre ce genre de réflexion. Et souvent, ce sont les femmes d’ailleurs qui posent ces questions!

  • #185 La Cuiller en Bois le 9 août 2007 à 0 h 10 min

    Hélène je n’ai pas dit que si cela touche c’est que c’est vrai.

    J’ai dit si cela éveille une raisonnance c’est que cela touche.

    Ce qui n’est pas pareil.

    Si cela touche c’est qu’il y a une raison. Quelqu’elle soit.
    Cela peut être juste de l’indignation.

    Et dans la floppée de commentaires allant tous dans le même sens, j’ai parfois/souvent la réaction d’être l’Avocat du Diable, car tout n’est jamais blanc ni noir.

    Je suis consciente qu’il n’est jamais très bien vu de ne pas être complètement de ton avis, mais j’aime toujours autant tes sujets car ils ne sont jamais neutres. Ils nous permettent de se poser des questions (enfin moi je m’en pose souvent et pendant plusieurs jours après tes articles) et nous, nous sommes toujours passionnées.

    :-)

  • #186 Taouri le 9 août 2007 à 0 h 56 min

    Helene, j’avais bien compris le sens de ton sujet.. les commentaires ont entraines un peu mes reflexions… (me suis peut etre emportée… cela fait peut etre un peu trop echo..)

  • #187 ByKyss le 9 août 2007 à 1 h 04 min

    Phrase que j’entends depuis 2ans, mais tu as vu juste jusqu’ici j’ai pas eu souvent de feeling, je vais pas perdre mon temps (et son temps à lui) pour rien si y a pas de feeling…
    Maintenant celui avec qui je sens grave un feeling le problème c’est que je suis la seile à le sentir mdr aaahh allez il viendra quand il viendra :)

  • #188 fran le 9 août 2007 à 1 h 22 min

    Bonjour tout le monde
    Lurkeuse patentée, je craque, là..ben oui..là! Je suis très près de l’âge de la plupart des mères de beaucoup des habituées, Hélène y compris :-0 – peut-être même au-delà et toujours célibataire, malgré une suite de fiancés qui me font braire passés les premiers moments/mois et malgré leurs qualités certaines; la vie commune ne présente aucun attrait à mes yeux.. bref, incapable de me poser, de me "fixer" (quelle horreur cette expression, quand on y pense, une histroire de colle forte, en somme..), et une pensée assez abominable tout compte fait mais qui me hante (et non..je n’ai pourtant pas envie de juger, promis!): quand je vois de quoi se contentent tant de mes contemporains,vraiment..en leur souhaitant pourtant tout le bonheur du monde, j’en ai froid dans le dos (entre autres!!)….des têtes à têtes au restaurant sans paroles, un antagonisme muet et glaçant ou vociférant et dérisoire , des visites obligées dans la belle famille, en râlant mais en y allant, des départs en vacances à la Bidochon…j’en passe…Alors, oui, Mademoiselle, comme les stars, oui célibataire par élection, oui, amoureuse chaque fois mais pas longtemps, non pas absolument réfractaire à l’idée de celui qui me ferait (fera??) changer d’avis -parce que je connais au moins trois ou quatre couples heureux, généreux, décontractés, sereins et pleins d’humour, si, si donc c’est possible- et j’ai le sourire le plus éclatant du monde quand on me demande "comment se fait il que tu ne sois pas mariée????" et que je réponds " un coup de chance, sûrement!"

  • #189 Kilis Sex Symbol Solaire et Veské le 9 août 2007 à 2 h 53 min

    @ Funambuline,
    Ce n’est pas parce qu’on est souvent en couple qu’on ne supporte pas le tête à tête avec soi-même !
    En ce moment mon copain est loin et je le vis très bien. J’en profite pour tester toutes les coiffures qui me passent par la tête :-D

    Je suis rarement célibataire parce que c’est comme ça.
    Et mes histoires sont souvent longues.
    Je ne compte pas mes aventures comme des copains (sinon, je crois que le décompte serait inavouable).

    Je ne vais pas laisser passer un homme qui me plait juste pour expérimenter le célibat! Faudrait?

    Enfin bon. Je voulais juste te garder des jugements à l’emporte-pièce. Les célibataires ne sont pas toutes de vieilles aigries ni heureuses et fière de l’être, et les filles en couple ne le sont pas toutes par peur d’être seules. Faut arrêter les clichés :-)

  • #190 virgulle75 le 9 août 2007 à 9 h 24 min

    Je connais plusieurs mecs dont on dit : " ils ont tout pour plaire et sont seuls " … je ne suis pas sûr que ce soit si féminisé comme propos ( et pourtant je suis une féministe ) … et ces mecs seuls aussi sont affublés de tares imaginaires ( vieux garçons, maniaques, trop difficiles, fêtards attardés, même homo je ne dis pas que c’est une tare oh là là ) .
    Je connais des personnes mariées des deux sexes qui vivent comme des célibataires ( vacances seuls, amants ) et des célibataires qui ont de vraies vies de vieux couples ( soirée programmée, vacances dans la famille ).
    Donc mon propos : ce sont les réflexions des c**s qui sont casse-pieds pas la norme : pour moi la norme n’existe pas . C’est juste des gens qui parlent pour meubler le silence, pour se rassurer sur leur vie, pour se dé-angoisser sur leurs propres choix ….

  • #191 Pao le 9 août 2007 à 9 h 58 min

    Pourquoi ne pas se dire plutôt, si belle et toujours céléibataire, ça signifierait qu’elle a le choix, elle pourrait avoir celui qu’elle veut, et elle n’en choisit aucun. C’est mieux que se dire qu’elle fait fuire les hommes…

  • #192 Hélène le 9 août 2007 à 9 h 59 min

    Pao tu as compris exactemetn ce que j’essayais d’exprimer !

    C’est très intéerssant ce que tu dis virgulle75, et sans doute très vrai : la norme n’existe peut-être pas tant que ça, finalement…

    fran j’aime beaucoup ta réponse de fin !! ;-)

    "Je suis consciente qu’il n’est jamais très bien vu de ne pas être complètement de ton avis" : tu n’y es pas du tout Gloria, ça dépend seulement de la façon dont c’est exprimé.
    Si je sens une petite pointe d’agressivité titillante, je me dis que la fille en face a un compte à régler (celui de se vouloir sysstématiquement l’avocat du diable en étant un à mes yeux).

    Agnès sois la bienvenue !

  • #193 loukoum le 9 août 2007 à 10 h 02 min

    je risque la redite, vu que je n’ai pas eu le temps de lire tous vos coms sous ce billet..mais je me lance.
    Avez-vous déjà entendu la phrase "cet homme est beau, intelligent, etc. mais toujours célibataire, il doit avoir une tare cachée, un vice planqué". Finalement après réflexion, ça marche aussi pour les femmes. Donc finalement, je rejoins ton propos, virgulle75, et pense que ce sont des phrases lancées par des gens qui cherchent des raccourcis à tout prix. Non, le célibat n’est pas un drame, oui, nous avons le droit d’être bien sous tout rapport et célibataire !!

  • #194 Mlle Crapaud le 9 août 2007 à 10 h 15 min

    Cette photo ne m’évoque pas de tristesse mais l’Infini… les points de fuite convergent tous vers le même endroit, tout ça a l’air sans fin …

  • #195 Hélène le 9 août 2007 à 10 h 21 min

    Roooh, bien vu le coup des points de fuite Mlle Crapaud, j’avais pas du tout fais gaffe !

  • #196 Marie Laure le 9 août 2007 à 10 h 35 min

    Au vu de l’ambiance guerre des tranchées et règlement de compte à OK Corral qui traîne chez moi depuis hier soir je me dis "Pinaize! pourquoi je suis pas célibataire moiiiiiii!?"

    Mais demain quand tout ira mieux je dirais le contraire!

    "Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais s’il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux."
    Alfred De Musset

  • #197 Hélène le 9 août 2007 à 10 h 47 min

    "le monde n’est qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange" : bon sang c’est grandiose, j’ai failli tomber de ma chaise de rire ! ;-)))

  • #198 Mlle Crapaud le 9 août 2007 à 10 h 59 min

    Oh, j’adore cette tirade !! C’est magnifique.

  • #199 Johanna le 9 août 2007 à 11 h 13 min

    Je suis contente que tu abordes le sujet… J’ai l’impression que si tu ne suis pas le shéma dicté par la société, à savoir : mariage-bébé-pavillon en banlieue (tout ça avant 30 ans), on te regarde comme une extra-terrestre. Il faut sans cesse de justifier sur son choix de vie.

  • #200 Hélène le 9 août 2007 à 11 h 18 min

    Tu oublies le chien et la Renault Espace Johanna ! ;-)))

  • #201 funambuline le 9 août 2007 à 11 h 32 min

    @ Kilis sex symbol (tes pseudos à rallonge m’amusent toujours beaucoup :-) ): je ne pense pas une seconde que ce soit le cas pour toutes, j’en connais toutefois plusieurs dans ce cas de figure du "jamais seule", qui, à mon humble avis, devraient tenter le célibat, ne serait-ce que quelques mois, afin d’apprendre à mieux se connaître elles-même. Je ne faisais pas une généralité, ou alors me suis mal exprimée, merci de me permettre de rectifier!

  • #202 Mademoiselle Coco le 9 août 2007 à 18 h 39 min

    Je vais peut-être en faire hurler parmi vous (avec lesquelles/els je suis pourtant d’accord sur le côté norme sociale etc.). Mais en tant que célibataire "subie" (certes, je préfère être seule que mal accompagnée, mais j’aimerais surtout être à deux bien accompagnée), le fait que quelqu’un vous renvoie l’image d’une personne digne d’être aimée remonte le moral.

    Après moults galères sentimentales et quelques années de désert affectif, savoir qu’on est suffisamment normale pour être aimée d’un homme n’est plus du tout une évidence. L’incompréhension des autres face à mon célibat me rassure, me renvoie l’image d’une fille qui, en théorie, n’est pas une exclue de l’amour et n’est pas vouée à rester seule toute sa vie.

    Je commencerai à vraiment mal vivre mon célibat le jour où on trouvera normal que je n’aie personne dans ma vie, sans l’avoir choisi (je précise bien histoire qu’on ne crie pas à la norme sociale imposée aux femmes) !! Je ne sais pas si c’est très clair tout ça :S

  • #203 lilipouch le 10 août 2007 à 8 h 56 min

    ma grand mère me dit souvent , il faut te dépécher d’en prendre un sinon tous les beaux seront déja pris …je trouve ça adorable d’une dame de 97ans …

  • #204 Véro le 10 août 2007 à 13 h 49 min

    j’adhère à tout ceci. Le témoignage à la fin du Elle de la semaine dernière traite de ce sujet et il est très pertinent. Je m’y suis retrouvée en tout point, surtout dans le "oh ma pauvre tu n’as pas d’enfants…"

  • #205 Hélène le 10 août 2007 à 14 h 05 min

    Oui le témoignage dans le Elle était magnifique et m’a beaucup touchée aussi, Véro.

  • #206 nicolas le 11 août 2007 à 1 h 49 min

    Célibat terre dans les eaux profondes et le mer gigotte : nous sommes enfin ensemble.

  • #207 taylorrain le 11 août 2007 à 23 h 06 min

    Heureusement que toutes les jolies filles ne sont pas casées,la beauté ne doit pas être un privilège,elle peut parfois même être un handicap car rien n’est dû dans la vie,Dieu merci…!

  • #208 Arnaud le 12 août 2007 à 18 h 11 min

    Sans prétention aucune, je voudrais seulement souligner qu’il n’y à pas que les femmes qui sont touchées par ce phénomène. Il n’est peut être pas aussi flagrant, mais il existe bel et bien chez les hommes.

    Cependant je me permettrais juste quelques questions:
    Comment réagiriez vous devant un homme qui serait être le stéréotype de votre perfection?
    Sans se voiler la face, d’une façon générale, l’être humain désir souvent ce qu’il ne peut avoir. Alors quelle serait votre réaction si vous aviez ce que vous "cherchiez" ?
    Est ce que vous lui laisseriez seulement une chance ?

  • #209 L’autre Legastelois :) le 14 août 2007 à 13 h 21 min

    "si jolie et toujours célibataire"… ça veut aussi dire que les pauvres pas jolies méritent de rester seules ! :(

  • #210 Hélène le 14 août 2007 à 13 h 26 min

    Ce n’est pas du tout comme ça que je l’entendais Alexandra ;-)

  • #211 Mlle Crapaud le 14 août 2007 à 14 h 46 min

    A Arnaud : sincèrement, oui. (et je parle par expérience)

  • #212 virgulle75 le 14 août 2007 à 20 h 28 min

    Les princes charmant on leur laisse plusieurs chances … mais pourquoi se transforment ils en crapaud dès que je les embrasse ???

  • #213 Jeune demoiselle de 34 ans ! le 15 août 2007 à 21 h 16 min

    Je me présente ….. je m’appelle "Belle fille …. " ! ! ! J’ai 34 ans, je ne suis ni mariée ni divorcée ni vraiment célibataire ! Je n’ai pas d’enfants …. ("Toujours pas" selon moi car j’aimerais tant … être maman) : ce n’est pourtant pas les occasions de rencontres qui ont manqué dans ma vie d’adolescente, de jeune femme …

    Je crois (et cela résumera peut-être tous les articles que j’ai lus ?) que d’être célibataire ou non est une affaire de choix (c’est donc bien un choix "personnel" – cela va sans dire !!! ).

    En ce qui me concerne, je fréquente un charmant jeune homme que j’ai eu l’occasion de découvrir davantage cet été … Je pensais (encore une fois !) avoir trouvé le grand Amour (vous avez remarqué la majuscule ? ;- ) Finalement, petit à petit, je me suis rendu compte que – encore une fois – je suis tombée sur un jeune homme (même âge que moi) ne sachant pas très clairement ce qu’il veut au juste ! Pas prêt à s’investir totalement ? Et surtout, m’aime-t-il vraiment ? Dois-je continuer ou arrêter ? Tel est mon dilemme ? Suis-je célibataire ou ai-je vraiment un petit ami ?

    Nous avons eu l’occasion de sortir en "boîte" cet été avec des amis, je n’ai pas eu l’impression qu’il tenait vraiment à moi (Lors de cette soirée, il ne s’est pas inquiété plus que ça quand je lui ai dit que je ne m’amusais pas vraiment car ses amis ne dansaient pas, lui non plus … je suis partie danser seule à un moment donné, il ne m’a pas rejoint … on s’est même perdu de vue et cela, apparemmentour, ne lui a pas posé de problème ! ) …

    Je suis tombée malade chez lui (Nous n’habitons pas du tout la même région mais il m’a invité chez lui cet été) : alors que j’allais me rallonger, lui s’apprêtait pour aller faire un tour en ville ou chez des amis !
    Que penser de lui ? Alors que nous passions une partie des vacances d’été ensemble, il n’a pas été capable de faire bonne impression sur moi (même si ce n’était pas vraiment le but; le but était d’être à deux, de passer de bons moments, avec les autres amis aussi !) … autrement dit, pour être plus claire, je suis rentrée chez moi avec une mauvaise impression de lui car à plusieurs reprises, il a menti (à sa mère en ma présence, à moi-même …), il ne me donne pas l’impression de tenir à moi plus que ça (car je l’ai surpris en train de fermer une fenêtre de "chat" sur internet … il vérifiait "ses contacts" apparemment …. s’il avait l’esprit tranquille, il n’aurait pas fermé cette fenêtre, il l’a ré-ouverte pour "me rassurer" … ses contacts étaient à priori "féminins" … "Belle fille" apparaissait en premier sur la liste (cela m’a suffit !!!) … donc, j’étais vraiment rassurée surtout quand il m’a expliqué que c’était la copine de 18 ans d’un de ses copains … ! Non, je ne me fais pas de soucis ! Moi aussi, je suis belle, un peu naïve (il est vrai) mais pas conne !!!

    Mon tort est de croire qu’il va changer; je lui ai fait part de mes déceptions et lui me répond qu’il est prêt à tout pour me garder parce qu’il dit m’aimer !!! ) … A ce stade de ma relation, je ne suis plus sûre de l’aimer. Il a menti, n’est pas clair avec lui-même et avec les autres … je trouve. Alors maintenant, bien sûr, il est possible que je me trompe à son sujet !!! Je ne suis pas si catégorique que ça finalement (trop bonne alors ….) car je ne l’ai pas "jeté" comme certaines personnes le disent spontanément (et vulgairement mais une chose est sûre : je n’ai pas confiance en lui et du coup, je doute que nous puissions avoir un avenir à deux ! En revanche, je lui laisse le temps de me "reconquérir" … je vais bien voir ! (ou non !)

    Peut-être que j’ai un problème ??? Je crois bien qu’après avoir embrassé beaucoup de crapauds, je finirai par trouver le Prince Charmant! (trop romantique ? idéaliste ?) Je veux garder l’espoir que l’Amour existe et que je peux compter sur un homme (qui tienne bien la route) pour vivre une relation saine, équilibrée, harmonieuse et parler de grands projets …

    J’ai choisi de partager ma vie avec quelqu’un de bien … je veux être présente si la personne que j’aime est malade, je ne souhaite qu’une chose, c’est d’être sa partenaire de danse si nous sortons en boîte …. (est-ce que je vous parais vieille france ??? Je me suis déjà demandé si je n’étais pas un peu comme cela !!! ). Evidemment, j’aimerais (car j’ai des attentes) pouvoir obtenir en retour des signes d’amour …

    Le problème est que jusqu’à maintenant, j’ai fait confiance et ce, dès le départ, aux hommes que j’ai connus (excusez-moi, Messieurs mais certains d’entre vous sont encore très "gamins" : cf la chanson de Kamini "Bien Gamin" !!!). Je ne veux plus faire confiance au premier "pélérin" venu (j’adore cette expression ! ! ! ) et donc, autant dire que sur ce coup là, mon soi disant amoureux va devoir ramer …. s’il veut regagner ma confiance !!! Après tout, si dans un couple on ne peut pas se faire confiance …. à quoi bon être à deux !?
    Je sais (et heureusement finalement, quelle chance pour moi, surtout ne le prenez pas mal … ) je tombe facilement amoureuse des hommes (j’aime ce qui est beau … ), mais je sais aussi que la beauté ce n’est pas le seul critère car je connais aussi des hommes "un peu ronds" mais tellement sincères, sensuels et sympa ! Et surtout, je ne veux qu’un homme exclusivement ….

    A ce stade de ma vie (et je crois ne pas être la seule …), je me demande si les hommes ne sont pas un peu (trop) égoïstes face à nous (pauvres) femmes prêtes à se consacrer "corps et âmes" (sans s’oublier bien sûr !) à nos chéris !!! Je me dis aussi que, finalement, je dois être féministe car j’apprécie beaucoup la compagnie des femmes (pour discuter, partager nos expériences … que cela soit clair !), nous devons nous affirmer face à ce monde masculin un peu dur avec nous !

    Alors les filles accrochez-vous et surtout, ne laissez rien passer avec vos chéris … qui aime bien … châtie bien !!!

  • #214 L’autre Legastelois :) le 16 août 2007 à 12 h 03 min

    "je me demande si les hommes ne sont pas un peu (trop) égoïstes face à nous (pauvres) femmes prêtes à se consacrer "corps et âmes" (sans s’oublier bien sûr !) à nos chéris !!!"

    euh… bah on a des vies aussi nan? l’amour ça doit être la cerise sur le gâteau, pas le gâteau à lui tout seul.

  • #215 siamoise cramoisie le 16 août 2007 à 12 h 21 min

    Bravo pour le coup du gâteau, l’Autre Legastelois… "on a des vies aussi", oufff!

    Chère Demoiselle de 34 ans, pour ma part je te conseillerais de profiter de la fin de l’été pour dire adieu à ce triste sire. Ca sent très mauvais cette histoire. Tu n’es plus très sûre de l’aimer, c’est très bien!!! tu mets le turbo, et tu te sauves!!!!

  • #216 Jeune demoiselle de 34 ans ! le 16 août 2007 à 14 h 17 min

    Mettre le turbo ou ne pas mettre le turbo ? That is the question … Faut-il partir dès que les problèmes arrivent ? Pas évident quand on a vécu (quand même !) des choses à deux … mais je vais y réfléchir …
    Pourtant, il est vrai que mon histoire est en train de virer … du mauvais côté ! Je ne fais plus d’efforts pour contacter cet homme … "qui adore le gateau " ;- )
    Par contre, de son côté, il m’appelle et commence à s’inquièter de mon attitude … il se demande ce qu’il se passe !!! – Rien (plus rien) , justement … je crois bien que je vais croquer la cerise sans lui … Tout va bien de mon côté, je trouve des occupations sans problème !!!

    Je suis prête à partager ma vie à deux seulement si lui aussi est prêt (non non ! ce n’est pas un caprice de fille !) … après tout, je m’intéresse aux sports, au cinéma (aux beaux acteurs comme Johnny Depp …), je ne trouve quelquefois pas le temps de faire tout ce que j’aimerais faire en une journée … comme beaucoup d’entre vous et je ne crois pas me tromper de beaucoup !
    Les filles, la vie est courte, le temps passe vite … profitons-en !!! profitons du temps, des amis, des sorties, de la famille, de nos activités …. de notre toutou, mieux de notre ami (s’il est prêt à croquer la cerise …ce n’est pas gagné !) !!! de tout ce que nous aimons !

    Je n’irai pas jusqu’à dire que " la vie ne vaut le coup d’être vécue que si l’on est à deux " mais " la vie ne vaut le coup d’être vécue que si nous prenons plaisir à faire ce que l’on fait !" et surtout, " le cul ne vaut le coup que si la personne prend la peine de partager son gâteau et sa cerise avec son/sa chéri(e) " … Je me déchaîne et ça fait du bien au coeur ! (ça met du baume là ou ça fait mal !!!)

    A bon entendeur salut !

  • #217 Hélène le 16 août 2007 à 18 h 25 min

    Bien sûr Alexandra, il faut d’abord tenir debout toute seule et se faire une vie chouette pour soi, c’est le plus important.

  • #218 allegresse le 19 août 2007 à 14 h 01 min

    bonjour a toutes…
    IL est 13h je suis en tenue a moi en ce dimanche ni pyjama ni survet comme j’ai envie COOL.
    je suis une maman separe depuis 3ans,mimi il parait et surtout sympa cool gaie et du caractere.
    je vous ai toutes lue..interessant..reconfortant…et peu importe sa vie ou ses choix ou son destin;;;LA VIE RESTE BELLE;
    Au debut de mon celibat,j’etais un peu inquete,2 enfants qui voudra de nous et est ce qu apres deception un homme bien il y en a..
    Depuis ….. un an a peu pret je passe par pleins d’etapes…de reconstruction personnelle surtout ,j’ai regagner confiance en moi,un certains epanouissement,une force et une vision positve de ce qui m’entoure.
    Oui comme certaine autour de moi on voudrais savoir si un prince charmant rode pres ..de moi ,si un jour a nouveau….(heureuse),epaulee…
    Je les ecoutes,les laissent dire et sourie sous cape…
    Bien sur que ne m’a pas quittee l’dee ou l’envie un jour d’etre deux,en harmonie avec ses+ et un peu ses – MAIS AVEC DU RECUL JE DOIS AVOUER que pas pressee,inquiete et plutot bien dans sa tete car j’ai depuis un an bien comprise ce qui etais le plus important celibataire ou non…..celui de faire le bon CHOIX de se sentir pret et ce quelque chose en plus chez l’autre avec tout ce que cela comporte et son poids surtout et equilibre et potentiel que ca marche ou puisse marcher car 40 ans et 2enfants on essaie de pas faire n’importe quoi meme si rien n’est garantie dans la vie!
    C’est vrai que parfois je me sens seule ou aimerait une epaule,une ecoute,de l’affection est tout le reste mais je fais avec et surtout ne faiblie pas en craquant ou faisant un choix par ce qu’il y en a marre.
    Car meme si celibataire , quelques rencontres et plutot de qualites ce qui m’a reconforter…..meme si pas encore un pas d’enclencher.
    Des hommes bien..oui les filles j’en ai rencontrer quelques un et ca fait du bien,qui sont pret a vouloir faire avec moi sans freins ou restrictions en prenant l’arbre et les branches qui vont avec et le plus drole …moi d’un milieu modeste sans le savoir des hommes plutot aiseet ca les laissent indifferend l…le bonheur nest pas une question de moyens financier mais moyens psychique et physique avant tout et du coeur…
    Cela fait chaud au coeur car pour moi de la ou je reviens les valeurs humaines comptent avant tout,la famille .
    Je ne recherche rien de precis ni me fixe un temps pour que ce soit..
    J’opte pour laisser le temps au temps et les choses se faire et les sentir le plus fort possible et ainsi decouvrir ce moi interieur au calme operer doucement je me dis et surement je l’espere…
    Pourquoi me dirait vous pour certaines ne pas saisir les (opportunitees) de rencontres que j’ai pue faire et de qualitee …
    Je vais vous dire…..elles m’ont apportees oui certaines qui sont restees amicales d’autres que j’ai voulue approffondir mais comme suis de nature plutot franche et entiere un moment j’ai perdu pied de toutce bonnheur et j’ai mis un grand coup de patin.
    J’ai pris peur de tout ce bonheur apres comme beaucoup avoir aussi ecopee de quelques frileux ou tordus ex moi l’expression et pris du recul en choisissant de les garder comme ami et d’ou cela prouve l’intelligence de ces messieurs qui ne restent pas que parce que histoires de sexe a la clee.
    De ce calme je me dis apres coup mon dieu etere aimee de tous et deevoir leur dire non et pour au final me faire du mel me priver de bonheur…
    Et bien non ,je suis heureuse tout simplement malgres tout meme si encore seule car j’ai appris sur moi et les hommes bien plus que je ne pensait et ca c’est une richesse!!
    Consciente d’avoir fait du mal a ceux avec qui je ne pouvait pas poursuivre sans le vouloir oui je le suis,de ne pas essayer avec d’autres avec qui ca me tenterait tout autant et je pense de qualites egalement…mais je vais vous dire un moment je me suis demander si j’etais pas devenue trop exigente ou tout simplement compliquee !!
    Pas dutout bien au contraire tout cela ne m’empeche pa sd’etre bien et de vivre epanoie pour autant seulement voila besoin de FAIRE un chemin tout dabord pour moi meme car qui je suis devenue apres avoir ete decu,ce que je veux aujourd’hui dans ma vie et pas et qui sera l’autre exactement et reellement pour qui je saurais dire oui …demande a bien y relechir et une chose ESSENTIELLE….ce n’est pas parce que l’on rencontre quelqu’un de gentil adorable bien dans beaucoup de domaines qu’il faut se precipiter ..sans rechercher le +++ ou le prince charmant il faut sentir quelque chose de fort pour l’autre et au fond de nous meme car faire le premier pas , s’engager ou non mais s’investir demande un ressenti profond,maturitee et respect pour que cela soit et une bonne dose de reflexion.
    Voila j’aieu peur un moment d’aimer et d’ete aimee detous le monde au point de ne plus savoir ce que j’etais devenue ou de plus savoir ce qu’etait d’aimer a nouveau et de plus pouvoir…non je suis normal,j’ai fait le deuil de mes echesc passee et heureuse de savoir que tous le monde n’est pas pareille et moi encore envie de belle chose et au fond de moi savoir que ca existe encore etc’est possible…maintenant tne pas s’engager sur du facile et n’importe quoi ou ne pas engeger l’autre sur du n’importe quoi car la maturitee et le respect de soi ou des autres demande a bien positionner les choses et a ne pas en faire ‘importe quoi et je me dis que tout n’est pas perdue decidee a etre gaie toujours sympa interessante et surtout honnete ce qui fait que ces personnes super qui sont restes mes amis n’est peu etre pas un hasard ,ont su avant tout faire place a une certaine dose de comprehension et mon honnetete aura payer et ils auront avant tout fais place a une certaine dose d’inteligence qui pour mo ne renforce que plus que ce sont des mecs bien meme s’ils doivent rester que des amis et des rencontres comme ca ca vaut de l’or dans les deux sens meme si pas d’aboutissant de l’ordre du mot amour…
    Voila mon histore pour aujourd’hui ou plutot un long roman qui est moi a ce jour et j’espere le temps m’apportera reponse et sagesse avant tout. BISE A TOUTES.

  • #219 Hélène le 19 août 2007 à 14 h 17 min

    allegresse ton commentaire, comme ton pseudo, est magnifique, et je t’en remercie en te souhaitant la bienvenue !

  • #220 allegresse le 19 août 2007 à 18 h 44 min

    merci helene j’ai pas le temps la mais reviendrais vous en dire plus

  • #221 allegresse le 22 août 2007 à 15 h 34 min

    REBONJOUR a vous toutes …

    A un moment de ma vie disons quelques annees en arriere je pensais…
    Lorsqu’il pouvait y avoir une faille dans un couple ou plutot ce quelque chose de destructeur, les raisons pouvaient etre d’ordre de l’alcool,violence,possessivitee jalousie cas si incontrolable, infidelitee repetee….
    En fait bien loin l’idee d’autres facteurs aussi negatifs nuisibles a une relation de couples qui ne pouvait se poursuivre..
    Eh………. j’avais tort, est que je suis une particularitee rarissime….
    Allez savoir….

    J’avais tout !!! je pensait…. en couple, et mon entourage le pensait encore plus que moi……,je dirais meme que je faisait des envieux… je crois…

    Mon ami, car pas marie ,pere de mes enfants avec qui …LE BONHEUR…..je me disais…..
    De l’amour, complicite ,une bonne santee pour tous,belle maison ou il y regner amour et bien etre ,belle situation pour monsieur ,belles vacances bonne entente ,de l’humour de la vie…oui j’avais tout ca ,aucune ombre a l’horizon.
    Malgres tout cela, il m’arrvait de penser parfois….. que tous ce bonheur m’interpellait …presque comme une peur en me disant parfois comme (presque trop beau) et comme ne suis pas d’une nature a ne regarder que mon nombril,entouree aussi d’amis pour qui pas toujours facile en un tout a qui je n’avait jamais cesser de tendre la main …. oui j’avais mais peu etre en etant de nature realiste et gardant les pieds bien sur terre… …presque comme en sursis de quelque chose ..qui sait…je me disait et comme je venait d’un milieu plutot modeste fait avant tout de vraies valeurs je gardais en moi une part de luciditee qui ne m’avait pas quittee tel un pressentiement !!
    Heureusement me direz vous ou malheureusement je me suis dites l’orsque petit a petit malgres ce tout de bon dans ma vie j’ai aussi sue retirer petit a petit ce voile devant mes yeux car oui meme si pas origine pour ..j’en avais UN les filles ..MERDE moi aussi j’ai failli y perdre la VUE comme beaucoup d’entre nous surement !!!
    Je ne vais pas m’etendre sur les details et puis ce serait trop long a raconter mais apres m’etre acheter ma premiere paire de lunette LOL quel fut ma surprise de me rendre a l’evidence que malgres tout ce bonheur et choses en parallele ou je n’avais cesser de batailler verbalement avec mon ami qui dans la situation qui etait la mienne m’avait aussi interpellee d’ou rien ne se precisait…. pire…..je t’entends bien,j’e t’ecoutes, je te comprends meme ….mais… CA S’ARRETTE LA !
    En resumee je vivais dans une cage doree ahetee par monsieur,meublee par monsieur ne manquait de rien grace a monsieur qui ne voyait pas pourquoi meme je devait aller travailler c’etait tellement plus gratifant et intelligent d’elever mes enfants,le budget en partie ou pour ce qui etait des grandes parties gere par monsieur enfin voila !
    Tout ce temps pas endormie les filles , non seulement ma seule erreur ou peut etre mon seul interet etait que nous etions avant tout une famille et unie et tous les freins de monsieur allait un jour s’estompait et qu’il allait dans le temps puisque un nous de bien vivant que je mettais au dessus de tout et puis pas du genre materialiste aurait oui fait qu’il regularise quelque peu la situation tel une vraie construction ,fait de vraies bases solides comme il se doit dans sa normalitee pour tous du mot famille et surtout mettre avant tout les siens a l’abri car on ne connait pas son lendemain a commencais par la santee..
    Bref,tout cela derangeait les fameuses previsions qu’avaient ete celles de monsieur et papa et mariou presque toutes ces annees tel un vrai calcul ou on ou on se demande bien ou l’amour vrai des siens et reel etait aller se NICHER tous ce temps…
    Au moment de tout ceci d’autres choses sont venus s’y ajouter n’est ce pas d’ordre d’aures domaines tout aussi decevant car oui j’ai toujours entendue dire quand la cata commence…ce n’est qu’un debut !…….. tout cela je vous dirais toujours avec beaucoup de classe pour monsieur..
    Et comme je n’etais pas interessee par les paillettes qui pouvait pire s’ajouter a ma mauvaise vue que je constatait en plus de ce voile a ce jour et que je voulait absolument retrouver…. et comme aucune solution pour monsieur d’y remedier tel comme si je luis demander de transformer en FEMME rire mais preque…
    Cequi devait arriver…… arriva……decue , trahie,trompee he oui (je n’ai pas echappee a la regle moi non plus)…. en constatant que je vivais comme sur du sable mouvant pire avec un but qui avait perdue tout sens et valeurs et beautee avec une vision qui ne m’avait pas quittee qui etait celle d’un petit bonheur tout simple mais vrai..

    J’ai reunis les dernieres forces qui me restais car oui tel un oiseau deplumee blesse..

    J’ai fais mon baluchon ,pris ce qui etait pour moi toute ma richesse…….. mes enfants ,la seule chose peut etre de vrai au bout du compte ET SUIS PARTIE …..

    Tout cela pour vous dire….. voila ma quete du bonheur aujourd’hui c’est que tout aille bien pour moi et les miens,santee,travail et amour mais attention celui qui porte bien son NOM avec toutes les petites faiblesses qu’il y a autours car l’humain n’est pas parfait maintenant..il y a PARFAIT et PARFAIT n’est ce pas !!!
    Et puis surtout surtout enfin retrouver mon identitee bah oui …..qui j’avais ete reellement la dedans toute ces annees a part maman, ce que j’etais devenue et ce que je pouvait etre REELEMENT DE BIEN VIANT et bien MOI tout simplement qui heureusement…… l’argent…., toutes les belles paroles, la facilitee ne m’avait pas contaminer dieu merci et je garde toujours quoi qu’il en soit les pieds bien sur terre quoi qu’il arrive pour autant ma bonne humeur et humour retrouvee punch tel a toujours ete MEME SI………….
    Prouver avant tout a mes enfants que quoi qu’est fait la vie nous avons filles,femmes maman ou pas le droit d’accepter ou de refuser , de faire ou ne pas faire,d’apliquer ou pas ….. quand il se doit et se respeter avant tout ,choisir et ne pas se soumettre a tout et n’importes quoi.. EXISTER SE POSITIONNER S’AFFIRMER et a cela a tout moments et se dire surtout qu’il n’est jamais trop tard !!!
    Voila;; meme si douleurs meme si difficultees meme si imcomprise comme je l’ai ete …..par mes proches AMIS, FAMILLE AUSSI qui ne sont plus dailleurs pour certains dans ce combat qui a ete le mien,aussi car bah oui du style….. de quoi elle se plaint elles est heureuse pas vrai, elle ne manque de rien,pas maltraitee,vacances ,belle maison,beau mari doux et attentionne ne (vivant que pour les siens !!!! ) RIRE oui encore ca fait ma force tel cette belle derision…

    VOILA MON COMBAT a ce jour meme si pas toujours facile j’avoue une petite pointe de fierte oui je n’ai pas honte de l’avouer meme si pas de nature pretentieuse , d’avoir PUE, d’avoir FAIT et quoi qu’il en soit d’etre heureuse ainsi seulement et pleinement et mon cas n’est pas perdue au contraire je revis avec de belles annees encore devant moi je l’espere…

    CE QUE JE VOULAIT VOUS DIRE A TOUTES…… gardez les yeux bien ouvert ne negativez pas au contraire postivez peu importe ce que vous vivez mais VIVEZ et peu importe la norme ou pas, ce que peuvent en penser les autres meme ceux qui se dise vouloir votre bien, laissez vous guider par votre sens des realitees , intuitions si la et vision de ce qui peux concilier avec le mot petit ou moyens ou pourquoi pas grand BONNHEUR il nous a ete donne a tous en debarquant dans ce qu’on appelle ce monde …..un cervau….AUTANT en faire quelque chose de positif pas vrai meme si revision oblige parfois en tout cas eviter qu’il fume de trop ou qu’il grille rire non en fait l’entretenir a bon essient et faire qu’il reste INTACT et en bonne ETAT de marche ………
    BISES A TOUTES…

  • #222 allegresse le 22 août 2007 à 21 h 13 min

    Je tenais a preciser details qui a son importance…des son debut j’etais la avant la maison,la meubler et contruire ma petite famille.

  • #223 Jolinard le 24 octobre 2007 à 11 h 17 min

    Je viens de lire ton article et honetement j’ai lu quelques reponses que tu as recu mais eu la flemme de les lire toutes. Je suis surpris que tu ais eu une majorité de reponse feminine.
    Personnelement ton article me donne envie de te connaitre car etant un mec qui a eu plusieurs histoires qui se sont mal fini j’en suis venu a pensé comme toi du celibat et j’ai droit aux meme remarque.Je n’est trouvé pour le momment personne qui me correspondait vraiment pourtant c’est pas faute de rencontrer des filles.
    Ne voyant pas quois dire de plus d’autant que je n’aime pas trop raconter ma vie sur le net je t’invite a faire connaissance par mail car tu pourrais peut etre etre enfin celle qui me correspondrais.
    Qui ne tente rien n’a rien comme on dit c’est la raison de ce message. j’espere que tu me repondra meme si mon message me parais un peu mul.
    Bonne continuation a toi dans tous les cas.

  • #224 Hélène le 24 octobre 2007 à 11 h 26 min

    Jolinard je crains que tu n’aies pas tout compris : je ne parlais pas de moi dans cet article ;-)

  • #225 Nanou le 2 décembre 2007 à 20 h 51 min

    Comme je me retrouve là-dedans !!!

    Je suis l’une des rares "célibataires en continu" parmi mes amis, et même si c’est rarement conscient de leur part, je me prends régulièrement ce genre de réflexion, suivie de : "Ah ben en même temps t’es une nana hyper indépendante quoi, ça doit faire peu aux mecs j’crois"… Ouais, enfin bon je pense pas non plus que l’indépendance et les mecs soient incompatibles (si c’est le cas je me pends direct, donc évitez de répondre par l’affirmative !!!! nan quand même pas, il reste la crème de marrons ;-)).

    Bref, je pense aussi qu’on peut être célibataire par choix : choix de ne pas être avec un mec qui envoie 15 SMS dans la journée pour savoir où on est et si on se voit ce soir, qui vous écrit des poèmes que vous trouvez nuls mais que quand même c’est mimi alors vous allez pas lui dire, qui vous raconte qu’il a rencontré une "voyante" le mois dernier qui lui avait justement prédit qu’il rencontrerait THE amour de sa vie et qu’elle serait d’origine africaine (ben voyons, comme par hasard ma mère est Rwandaise !), etc.

    Et puis ma foi, pourquoi vouloir être à tout prix "maquée" (mot quelque peu tendancieux soit dit en passant), le tout est d’être bien non ? Ah si, ça sert quand les copains sont 13 à table aussi ; mais si le voisin ressemble à Jude Law (genre dans "My blueberry nights", le dernier Wong Kar Waï, genre… WAOUH !!), ça peut aussi présager d’une soirée fort sympathique ;-)

  • #226 Hélène le 2 décembre 2007 à 20 h 55 min

    Nanou sois la bienvenue, et merci pour ton commentaire !

  • #227 anah le 1 mars 2008 à 0 h 14 min

    c’est tout à fait ça… j’en ai marre qu’on me le dise…

    Alléééé courage à toutes les célibataires qui passent par ici !! :-D

  • #228 Hélène le 1 mars 2008 à 7 h 47 min

    anah sois la bienvenue !

  • #229 Roussette le 21 avril 2008 à 20 h 09 min

    Je me sens tellement visé par cette phrase…J’ai 19 ans et jamais eu de copain…Je suis pourtant assez joli, sympa, intelligente (en fait ça doit être ça la chose qui fait fuire les hommes) et cela n’empêche pas que je me suis pris des vestes toutes ma (courte) vie…Alors ça allait de dire que j’avais jamais eu personne à 14 ans, à 16 ans, à 18 ans…Mais je me suis mise à de moins en moins supporter le regard inquisiteur des autres…alors maintenant je me tais…heureusement que mes mes deux meilleures amies sont dans le même cas…

  • #230 Hélène le 21 avril 2008 à 20 h 19 min

    Roussette sois la bienvenue, et ne te laisse pas influencer par la pression sociale !

  • #231 Alpha le 30 juin 2008 à 10 h 49 min

    Ah, le voilà le billet que je cherchais! Je l’ai lu il y a des mois de cela mais il m’a marqué. Une phrase du genre « t’es célibataire? mais t’es pourtant mignonne et blablabla! » j’en entends plus que régulièrement. Il y a une certaine intolérance envers le célibat choisi. Et lorsque j’explique plus ou moins les raisons de ma situation, j’ai l’impression d’insulter les autres. Comme si j’étais un morceau de choix et que je m’interdisais d’être « sur le marché » pour des raisons purement égoïstes et donc non valides selon le ministère des hommes désespérés. Ce n’est pas une interprétation erronée de ma part mais bien ce qu’on m’a dit : je suis une petite prétentieuse de ne pas être disponible pour ceux qui seraient intéressés. C’est sûr qu’après ce genre de réflexions au ras des pâquerettes, je suis une fois de plus contente d’être seule.

  • #232 Hélène le 30 juin 2008 à 11 h 42 min

    Seigneur Alpha, c’est complètement délirant, ces gens qui te reprochent de ne pas être « disponible sur le marché » !!! Je suis sans voix (et folle de rage, naturellement : bientôt des marchés aux femmes, comme les marchés aux bestiaux ou aux escalves ??) j’avoue que cet aspect ne m’était jamais venu à l’esprit !

  • #233 Coraline le 30 juin 2008 à 12 h 18 min

    Ce billet m’avait marquée également parce que je fais partie de ces filles pas repoussantes (non non je ne dirai pas « si jolie »).
    Et Hélène, on mle l’a également dit quelques fois que j’étais égoïste quand j’étais dans des périodes où je ne souhaitais pas être en couple !…..

  • #234 Hélène le 30 juin 2008 à 12 h 50 min

    C’est dingue Coraline… je vais pas m’en remttre… j’attends avec impatience la première personne qui va oser me sortir ça (dieu qu’on est bien toute seule), si je lui pète pas la gueule il aura du bol ;-)

  • #235 Freemind13 le 30 juillet 2008 à 12 h 12 min

    Bonjour,

    Premièrement comment ai je atterri sur cette file?
    Google: « je vis mal mon célibat de 18 mois » (je suis un homme de 32 ans) C’est une première sur un période de plus de deux mois; CQFD
    J’ai noté peu de réponses d’hommes et la file est longue (mais bon c’est blogdefille.com et j’espère ne pas y déranger quiconque).

    La principale chose qui me fait réagir c’est que je ressente encore dans certaines interventions un distingo homme vs femme par rapport au traditionnel « mais comment est-il posible que….etc » ou le fameux « mais je comprends pas t’as tout pour toi ».
    Et bien oui comme vous mesdemoiselles et mesdames j’y suis confronté aussi et je me dis parfois que je suis vu comme un cas social. C’est en tous cas comme ça que je le ressens.
    Tant que tu es en couple tout va; et même là on te demande pourquoi tu n’as pas mis en route un bébé à 30 ans.

    Et puis l’expérience montre que même si tu as eu des histoires sérieuses et longues qui n’ont pas abouti (car la vie nous réserve des surprises); c’est qd même l’occasion pour d’autres personnes de te faire remarquer que tu n’es pas dans le moule classique.

    Par ailleurs je pense qu’il y a le célibat que l’on souhaite (i.e. je ne souhaite ni ne cherche personne pour l’instant) et celui que l’on subit (je suis seul(e) car je n’ai trouvé personne qui me convienne). Le premier étant théoriquement assumé et voulu il ne doit pas poser de problème particulier car après tout nous vivons dès lors ce que nous souhaitons.

    Pour ma part vivant mal une situation qui perdure désormais depuis plus d’un an (alors que j’ai tjs été en couple depuis l’âge de 22 ans) les questions fusent… et les remarques des autres n’arrangent rien.

    Par rapport à ce que j’ai pu lire: même chez les hommes une réussite professionnelle fait peur car la jalousie n’est pas que masculine. L’intelligence (dans des doses normales) mise au service d’un esprit critique et analytique dérange aussi ceux qui ne se posent pas de question. Au risque de paraître « suffisant » je dirais là « heureux les imbéciles ». Et il y en a des deux sexes. Il est tjs plus aisé de critiquer que de chercher à comprendre.

    Certains parlent du mal du siècle? peut être bien oui… car je reste convaincu qu’à part de très rares exceptions nous ne sommes pas fait pour vivre seuls. Nos périodes de célibat ne peuvent avoirs qu’une durée limitée. Le problème c’est que nous pourrions déjà le vivre bien mieux si nous n’étions pas « harcelés » par les regards et remarques des « autres »… Et si nous voulons bâtir certaines choses et ne pas faire un enfant à la sauvette bon sang??

    Combien de couples se séparent à mon âge avec des enfants arrivés « trop tôt » et déchirés au milieu? ou combien tiennent juste parce que financièrement ils ne s’en sortiront pas seuls?…. non merci très peu pour moi.

    En tous cas merci à toutes et tous pour vos interventions car leur lecture m’a rappelé que je ne suis pas seul dans ce cas là; et qu’il y a des personnes charmantes et bien sous tout rapport qui sont célibataires.

    Bonne suite.

  • #236 moelba10 le 13 avril 2009 à 20 h 40 min

    Il y a encore quelqu’un?
    C’est la premiere fois que je passe par ici (mieux vaut tard que jamais), longtemps apres la bataille.
    Juste pour dire que la remarque incriminée me fait presque plaisir des fois, je l’avoue, car etre célibataire (tendance mieux vaut etre seule que mal accompagnée, mais espere qu’un jour serai bien accompagnée) est pas facile parfois et qu’il arrive que je doute de moi. Dans ces moments-la ca fait plaisir. Ces périodes de doute sont assez courtes malgré tout, en dehors et suivant qui le dit, c’est clair que ca irrite.
    Sinon concernant le « je suis seule car je n’ai rencontré que des cons, etc », je ne sais pas… Les fois ou je me mets a penser ca je me dis que ce n’est pas toute la vérité… et que probablement c’est aussi moi, au fond, qui n’est pas envie, pour le moment, pour une raison quelconque, de « me caser ». Se remettre en question parfois ce n’est pas plus mauvais.
    Voila voila, en espérant que quelqu’un passe par ici…

  • #237 Hélène le 13 avril 2009 à 20 h 48 min

    moelba10 sois la bienvenue ;-) Il y a presque toujours quelqu’un ;-)

  • #238 Vanessa le 13 avril 2009 à 22 h 15 min

    tiens je lavais pas vu ce billet….

    Jai toujours eu une theorie la dessus… untel est parfaite, mais les mecs ont peur de la perfection ou des filles trop bien ou des filles trop belles… ahah faut savoir se rassurer…

    bisous

  • #239 Dav le 28 avril 2009 à 11 h 39 min

    « unetelle est ravissante, sympa, drôle, intelligente…, comment ça se fait qu’elle soit célibataire ? »

    Bonjour, je suis un garçon et j’ai eu droit à ce genre de réflexions moi aussi. Donc non je n’y vois pas une assimilation femme-objet. C’est juste un compliment (oui!), ça veut dire « tu dois te faire draguer par des tas de garçons et aucun ne t’a plu? » C’est tout. Je suis célibataire et j’ai envie, non pas besoin, d’une femme dans ma vie, et c’est vrai qu’on subit une pression sociale souvent difficile. Donc je pense qu’on se doit, au lieu de tout intellectualiser et accumuler de l’aigreur comme le font trop de célibataires aussi bien hommes que femmes, de sans cesse prendre sur soi et s’ouvrir aux autres. Parce qu’un célibataire peut être heureux et vouloir partager ce bonheur avec un partenaire.

    Beaucoup reprochent aux autres un manque d’ouverture d’esprit qu’ils n’ont pas eux-mêmes. Essayez de juste garder le sourire et la bonne humeur au quotidien, vous ferez déjà évoluer la société dans le bon sens. Quand on est célibataire on a tendance à se braquer facilement et tout interpréter en remarque négatives.

    Je vous souhaite à tous de rencontrer la perle rare (si vous la voulez).

  • #240 solene le 2 avril 2010 à 1 h 35 min

    Cette affirmation est tellement fausse et je suis sure qu’elle vient d’une fille qui n’a pas été gaté par la nature .
    Les belles filles sont souvent célibataires car elles intimident et effraient .Un homme qui drague une jolie fille , se dit qu’il n’a certainement pas été et n’est pas le seul a voir sa beauté et ne veut dont pas poursuivre de relations sérieuse avec elle , de peur d’etre jaloux ou tout simplement se sentir inférieur . C’est pour ca que dans beaucoup de cas , les belles filles se retrouvent souvent avec un homme assez arrogant pour pouvoir se sentir au dessus d’elle et souvent abusif. La beauté c’est ce que l’on recherche tous ou presque mais les vrais belles filles en subissent la malédiction

  • #241 Sophie le 12 juin 2010 à 1 h 52 min

    J’ai lu l’article et quelques commentaires et j’avoue que ça m’a fait un bien fou de me rendre compte que je ne suis pas la seule à subir la pression sociale en tant que célibataire. ça se matérialise principalement dans ma famille ou mes ami-e-s par des questions du genre « alors les amours? »…ben quoi, les amours, et toi qui est en couple, je te pose la question ?…mais surtout par la suite argumentaire qui, lorsque tu dis que tu n’as pas envie de sortir avec le dernier gland qui t’a draguée, « mais tu devrais lui laisser une chance, t’es trop difficile, si tu continues, tu vas finir toute seule »…enfin bref rien de très original par rapport à ce que j’ai déjà pu lire…Puis y’a aussi les soirées avec les allusions pour me caser avec le pauvre gars célibataire comme moi qui a été invité alors que genre je le connais depuis plus d’un an et que franchement, on ne pourrait pas trouver plus incompatible que lui et moi.

    Et j’ai bien aimé le commentaire aussi de je ne sais plus qui, qui disait que parce qu’elle ne parlait pas de sa vie sexuelle (parce que pas forcément envie ou parce que pas forcément remplie d’expériences extraordinaires), on la considérait comme « asexuée » voire frigide ou avec une quelconque tare…comme c’est vrai.

    Bref intéressant et réconfortant tout ça (enfin l’aspect « on souffre tous de la même chose »…après niveau mentalité, y’a du boulot certes…)

  • #242 Hélène le 12 juin 2010 à 11 h 12 min

    Sophie: sois la bienvenue ;-)

  • #243 LMOPL le 20 août 2010 à 15 h 44 min

    La beauté n’existe pas sinon dans l’esprit de celui qui regarde. La preuve est qu’une femme ronde aura plus de chances de plaire dans certaines cultures alors que dans d’autres qui vouent un culte idolâtre à la beauté et à la perfection, ses chances seront considérablement réduite, voire nulles.

  • #244 karenine le 30 décembre 2011 à 21 h 31 min

    merci, merci, merci ….
    j’avais rendez-vous dans un café avec un mec rencontré sur un site et l’une des premières questions qu’il m’a posé est celle-ci « genre il doit y avoir un vice caché… ». La suite de l’échange a bien laissé comprendre qu’il cherchait effectivement ce qui ne fonctionnait pas chez moi pour que je sois dans cette situation (honteuse ???).
    Merci d’expliquer tout cela beaucoup mieux que je ne le fais.

  • #245 Hélène le 31 décembre 2011 à 11 h 00 min

    karenine: ;-))

  • #246 Rébecca le 19 novembre 2012 à 20 h 33 min

    Comme cela me soulage de lire ce billet …
    (oui j’ai découvert le blog il y a peu, alors je lis TOUTES les archives … normal !)

    Et ça me fait du bien de voir que je ne suis pas pleine de vices cachés comme bcp le laissent sous entendre.

    Je suis juste heureuse comme je suis. Et pas prête à tout changer pour n’importe qui. Et non, ce n’est pas prétentieux. Et non je ne suis pas trop difficile ou trop exigeante. Je ne suis pas non plus une « célibattante ». Simplement, comme tu le dis si bien, personne ne m’a fait vibrer !

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.