Si avec ça c’est pas clair…

17 mars 2007

Le magazine Esprit Femme du mois d’avril propose un article sur les femme qui ne veulent pas avoir d’enfants. Nous sommes cinq, âgées de 24 à 59 ans, à avoir été interviewées.
J’ai accepté parce que je trouve ça important que les magazines féminins parlent de ce sujet, ils l’ont très peu fait jusqu’ici.
Je me suis bien marrée avec la photographe à chercher des idées rigolotes pour le portrait ; j’ai fini à plat ventre par terre pendant qu’elle essayait de ne pas tomber du seul tabouret instable que j’avais à lui proposer, c’était fun ;-)
En revanche je suis déçue par le texte : j’ai dit des choses qui me tenaient à cœur, et la journaliste n’a pris, sur une heure d’entretien, que mes phrases les plus « coup de poing » et a tout mis bout à bout pour obtenir un effet
plus spectaculaire. Ca déforme ce que je pense et c’est réducteur. Ca m’étonne parce que j’avais eu un très bon contact avec elle, je trouvais que c’était une fille chouette.
Enfin, elle a cité mon blog et mon bouquin (et j’ai des super beaux portraits de moi), j’aurai pas tout perdu ;-)

Photo Florence Brochoire : merci Florence ;-)

Edit du 18 mars : je vous mets le lien vers le billet que j’avais fait à ce sujet, afin que mes propos soient tout à fait clairs ;-)

199 commentaires Laisser un commentaire
Revue de presse

Vous aimerez aussi

199 commentaires

  • #1 Kilis Sex Symbol le 17 mars 2007 à 11 h 21 min

    Waouh Hélène t’es troooop belle sur la photo.

    Bon, je vais voir si quelqu’un a acheté Esprit Femme dans mon entourage, je veix bien transiger sur Cosmo, mais là franchement, c’est de l’abus.

    (je dis ça mais je ne lis pas de féminin de toutes façons, en fait. c’est grave docteur???)

    Tu voudrais pas faire une interview sur les blogs qui marchent dans Management? Parce que celui la, je le lis et je suis abonnée, ce sera plus facile pour moi ;-))

  • #2 Kilis Sex Symbol le 17 mars 2007 à 11 h 22 min

    Yihooouuuuu !!! Preums !!!
    Tout le monde fait la grasse mat’ ici? ;-))

  • #3 Coraline le 17 mars 2007 à 11 h 28 min

    Très joli portrait effectivement…. et dommage pour la déformation des propos, mais n’est-ce pas quasi-toujours le cas dans les médias ??

  • #4 pomme le 17 mars 2007 à 11 h 35 min

    La classe ! Encore une fois ;-)

    La photo a l’air super, je vais m’empresser d’aller l’acheter pour vérifier ;-) Et pour la déformation des propos… je crois que c’est souvent comme ça ! Nous on connait ton avis sur la question en tout cas !

    Bravo ma belle ;-)

  • #5 cristL le 17 mars 2007 à 11 h 38 min

    Très jolie photo !!!
    Maintenant que tu commences à être super connue, tu vas pouvoir demander aux journalistes de relire tes interviews ;-)))

  • #6 Docteur Claire/59 le 17 mars 2007 à 11 h 43 min

    Les journalistes font rarement dans la nuance … C’est dommage .
    En tout cas la photo est très flateuse, mais flute, on ne peut pas zoomer !!!
    Bon week à toutes :-)

  • #7 Hélène le 17 mars 2007 à 11 h 43 min

    Tu as raison cristL, je vais m’autoriser quelques exigences, si ça continue ;-))

  • #8 dola le 17 mars 2007 à 11 h 50 min

    Hélène je comprends que tu sois déçue , j’ai été interviewé également pour un magazine professionnel et ils avaient également transformé mon propos..
    Sinon tu as l’air épanouie sur la photo doublet effect "MAC" ?
    je vais tâcher de me procurer le papier.

  • #9 anne le 17 mars 2007 à 12 h 04 min

    bonjour Hélène,
    c’est vrai que cela ne doit pas être très plaisant de voir notre pensée et / ou nos paroles déformées, réinterprétées, transformées aux dépends d’un certain "sentationnalisme" journalistique-médiatique…!
    j’avais "lu" votre post sur ce sujet (que beaucoup jugent "brûlant"… ) et j’avais particulièrement apprécié votre franchise, votre tolérance, votre délicatesse et votre prudence sur "la question" !!!
    j’essaierai de me procurer tout de même cette revue… car je suis ravie pour vous que vous ayez été "mise" à l’honneur, votre "plume" le méritant grandement (et là je n’"exagère" rien…!)
    cordialement,

  • #10 oliviachanteuse le 17 mars 2007 à 12 h 05 min

    Oh oh je vais filer l’acheter pour le lire,en plus moi j’ai du mal à me projeter en Maman alors…je me sens concernée!Tu es suoer belle sur la photo!!!

  • #11 Hélène le 17 mars 2007 à 12 h 11 min

    Merci le girls ;-) Je suis vraiment ravie de cette photo, je dois dire que ça illumine ma journée ! ;-)

  • #12 Mouniou le 17 mars 2007 à 12 h 38 min

    Il me semble que l’on peut éxiger de lire ce qui sera publié, de l’interview que l’on a donné à un journal.
    Ce n’est peut-être que dans "Le Monde" et encore ;-)

  • #13 Yanjiao le 17 mars 2007 à 12 h 43 min

    C’est vrai que tu es ravissante, ça compense un peu le fait qu’on aie déformé tes propos… m’enfin, ça doit être rageant quand même.

    Félicitations pour la citation de ton blog, ça permettra sans doute à des femmes qui sont confrontées aux mêmes questions de venir en parler ici, et ça c’est chouette.

    Bonne journée (je ne t’oublie pas hein ;-)))

  • #14 ombrelle le 17 mars 2007 à 12 h 49 min

    coucou!!

    et ben alors, ça n arrete plus ….tu es une star….:-)
    la photo est vraiment reussi….un bon week end a toi helene et espère qu on pourra encore se croiser une prochaine fois….@++++++

  • #15 DEOWN le 17 mars 2007 à 13 h 28 min

    zut faut que jessaie de me procurer ce magazine
    et puisque les vrais propos recueuillis ne sont finalement pas ceux qui figurent dans le magazine jvais ptet mm juste me contenter daller le lire dans une presse
    cest un article qui minteresse car je ne veux absolument pas(jamais de la vie plutot mourir)avoir denfants et jme sens plutot totalement exclue dans notre chere société reproductrice lol…alors ca mattire toujours ces articles mais au final,a part quelques temoignages qui me prouvent que je ne suis pas seule dans le cas,ca ne mapporte pas grand chose…

  • #16 Laurenn le 17 mars 2007 à 14 h 30 min

    Félicitations pour cet article, et whaouh, la photo est vraiment belle ;-)

    Je comprends amplement que tu sentes presque trahie par la journaliste qui a raccourci ta pensée en mettant seulement les phrases phares ayant plus d’impact que celles qui te tenaient à coeur.

    Continue sur cette belle lancée et bon we ;-)

  • #17 Hélène le 17 mars 2007 à 14 h 46 min

    Ben oui Laurenn, surtout que c’est vraiment facile faire ça, elle aurait pu avoir la finesse de ne pas tomber dans un panneau aussi gros ;-))

    Deown je suis désolée que tu te sentes exclue parce que tu ne veux pas d’enfants : ça n’a jamais été mon cas, et pourtant ça fait 20 ans que je le dis, et il y a 20 ans les mentalités étaient encore moins avancées qu’aujourd’hui sur ce sujet.

    ombrelle je ne suis pas certaine qu’Esprit Femme soit vraiment un journal de star, mais ça fait plaisir quand même ;-)

    Yanjiao j’espère toujours pouvoir apporter même un mini truc aux autres, en effet, pourvu que ça serve ;-)

    Mouniou en même temps dans le Monde il n’y a pas d’aussi jolies photos ;-)

  • #18 maryline le 17 mars 2007 à 15 h 04 min

    dis donc j’ai acheté esprit femme hier mais je l’ai pas ouvert, du coup j’ai pas lu l’article, et voilà, maintenant j’aurais plus la surprise de te découvrir.
    en tout cas je suis hyper ravie qu’un magazine féminin parle de ça, moi ça me tient à coeur.
    bon les journalistes tu sais c’est ça leur job, prendre les phrases les + spectaculaires, sans se soucier du détail, c’est pas joli joli mais il faut vendre du papier avant tout.

  • #19 ombrelle le 17 mars 2007 à 15 h 16 min

    ben je decouvre ce journal, je connaissais pas…

    effectivement , cette journaliste, avait sans doute deja en tete le contenu de son article….et a ciblé seulement ce qui l interressait…:-(
    sinon, avant d’avoir mon fils, j avais cette politique "jamais d’enfant", j ai lu un bouquin qui m a boulversé
    "un heureux evenement " d’eliette abecassis, ou je me suis completement retrouvée dans ce qu elle vivait..un livre etonnant qui parle de ce que tout le monde tait

  • #20 Christine le 17 mars 2007 à 15 h 16 min

    Raaaaaaah, je vais me précipiter pour l’acheter, et même si je sais d’avance qu’il ne faut pas prendre pour argent comptant ce que je verrai imprimé, j’aurai une photo de toi vraiment excellente :o))
    Je comprends que tu sois déçue que l’on ait déformé ou "dopé" tes paroles, mais tu touches du doigt ce dont se plaignent quotidiennement toutes les célébrités (si, si) interwievées. Le (ou la) journaliste arrive avec une idée toute faite de la personne et fait en sorte que les propos retranscrits correspondent à cette idée, et non pas à ce qui a été dit …
    C’est le rançon de la gloire, mais je pense que le jeu en vaut la chandelle, et que ta notoriété allant croissant, tu auras à subir de nouveau cette façon de faire, mais tu auras toujours un avantage sur les stars trahies par des journalistes : TON BLOG, qui te permet de faire passer tes idées avec tes mots à toi, et sans que personne ne soit là pour édulcorer ou résumer, ou "gonfler" tes propos :o))

  • #21 Joelle le 17 mars 2007 à 15 h 26 min

    décidément je n’arriverai jamais à comprendre que les journalistes ne fassent pas relire les interviewes quand elles enlèvent du texte.

    J’suis pas journaliste et pourtant jamais je me permettrait de faire un truc pareil!
    ‘fin bon, voilà quoi.

    La photo a l’air sublime en tout cas !
    Bravo en tout cas de faire entendre ta voix sur ce sujet, c’est en effet une bonne chose que les mags féminin présentent des points de vue différents de ce qui se fait habituellement.

  • #22 Dr. CaSo le 17 mars 2007 à 15 h 33 min

    Salut Hélène. J’ai écrit il y a quelques temps un petit post sur le fait que je ne voulais pas d’enfant et une de mes lectrices m’a envoyée sur ton blog. Merci d’oser parler comme ça de tout ça, merci de faire connaître (et peut-être comprendre un peu mieux) ce point de vue, et bravo pour cet article que je ne peux malheureusement pas lire depuis ici, mais qui j’en suis sûre aidera beaucoup de femmes dans notre situation à se sentir moins seules.

  • #23 maryline le 17 mars 2007 à 15 h 39 min

    je rajoute que j’aime bien esprit femme, c’est le seul magazine féminin que j’achète, les autres ne valent pas les euros dépensés selon moi. On s’y retrouve sur plusieurs générations, ma mère le lit aussi.
    au fait, j’ai enfin ouvert l’article et tu es superbe sur cette photo!

  • #24 Caro Ronde et Jolie le 17 mars 2007 à 15 h 44 min

    Ouah, t’es trop belle ! Pour les propos, malheureusement, tant que ce que tu dis n’a pas été déformé, tu ne peux pas faire grand chose. C’est normal que la journaliste ne reprenne pas l’intégralité de ce que tu lui as dit, c’est son travail de faire le tri et de choisir un angle. Le problème c’est que certains journalistes font ça bien, d’autres moins. Et puis d’autres encore sont soumis à la pression de leur rédac chef qui veut des choses "qui pètent". L’essentiel c’est que ton blog soit mis en valeur moi je dis. Et que tu sois parvenue malgré tout à faire passer ton message. Et puis t’es trop belle sur la photo !

  • #25 Hélène le 17 mars 2007 à 16 h 04 min

    Oui je me doute que les impératifs de boulot le obligent sûrement à écrire certaines choses plutôt que d’autres Caro, c’est juste que vu le personnage chouette que j’avais rencotnré, je ne m’attendais pas à ça.

    Mais il n’y a pas mort de femme, je usis bien d’accord ;-)

    maryline je n’avais jamais acheté Esprit Femme avant, je dois avouer, je le découvre !

    Dr CaSo sois la bienvenue ;-)

    Joelle j’imagine que si les journalistes faisaient relire toutes les itw, ils ne s’en sortiraient plus et passeraient leur temps à faire et refaire leurs articles ;-)

    Christine je ne me sens pas comme une star trahie par un journaliste, quand même, c’est encore un autre monde je pense ;-)

    ombrelle lorsque je dis que je ne veux pas d’enfants, il y a toujours une fille pour dire « j’étais comme toi, avant d’avoir le(s) mien(s) » ;-)

    maryline j’espère que l’esprit d’Esprit Femme n’est pas trop de vendre du papier avant tout, ce serait dommage, quand on décide d’aborder un sujet de fond comme celui-là ;-)

  • #26 Christine le 17 mars 2007 à 16 h 20 min

    Oui, mais le principe est exactement le même, la "trahison" égale, quel que soit le degré de notoriété, mes propos n’étaient en aucune façon ironiques ! Je sais bien que tu ne te prends pas pour une star, c’était juste une analogie qui m’a paru évidente !
    Il est arrivé il y a quelques années le même genre de mésaventure à l’Homme qui avait répondu à un journaliste pour une revue professionnelle, et qui a vu ses propos déformés et tripatouillés, ce qui l’avait rendu furieux ! Et il n’avait même pas une bonne photo pour se consoler :o))

  • #27 Hélène le 17 mars 2007 à 16 h 24 min

    Je sais que tu n’es pas ironique Christine, je tu es toujours agréable et bienveillante, aucun doute pour moi ;-)

  • #28 maryline le 17 mars 2007 à 16 h 30 min

    Oui j’espère aussi, ça dit dépendre des journalistes, je suppose que ce sont des pigistes. Enfin je parlais en général tout à l’heure, pas d’Esprit femme en particulier. évidemment ils ne m’ont jamais interviewée! mais ce que j’aime bien dans ce magazine c’est la diversité des sujets, et leur coté pratique, le fait que le ton s’adresse aux femmes lambda, aux provinciales aussi.
    par exemple les pages mode ce sont des vêtements que l’on peut envisager porter dans la rue. Moi quand je regarde les pages mode de Elle ou consort, je me dis que si j’étais habillée et coiffée comme les mannequins on me jetterait des pierres ou on appellerait l’hôpital psychiatrique!

  • #29 sophie LL. le 17 mars 2007 à 16 h 57 min

    Oh oui, ce que ça doit être agaçant d’entendre: "ben moi, avant d’avoir les miens, je pensais comme toi " !

    Vu comme les miens sont épuisants dans leur glorieuse adolescence , je te dirais bien le contraire: " ben moi depuis que j’ai les miens, je pense comme toi" !!!!!

    ( allez les enfants, c’est pour rigoler !)

    Superbe photo en effet (bon, en même temps le modèle est bien !!)

  • #30 La Cuiller En Bois le 17 mars 2007 à 17 h 02 min

    Je ne suis pas étonnée sur le "troncage" et l’orientation de l’interview.

    Et généralement les journalistes sont très agréables (sinon comment obtiendraient-ils des confidences .. tu raconterais ta vie intime à un molosse ou à une grincheuse coincée ?)

    Par expérience personnelle (et oui, je me la pète j’ai été aussi plusieurs interviewée) le rendu le plus proche de ce que je voulais faire passer (et que je précisais en indiquant que c’était le coeur de ma démarche) fut celui de ma "feuille de chou locale".
    Pour les autres, ce qui les intéressait avant tout c’était le nombre de visites sur mon blog, car c’était "de l’info" ! tu parles …

    Bon je vais aller acheter ce magazine et prépare ton style pour notre prochaine rencontre !

    ;-)

  • #31 La Cuiller En Bois le 17 mars 2007 à 17 h 05 min

    J’ai oublié l’article dans Maxi qui reprend assez bien ce que j’avais dit (mais le sujet ne portait pas sur MON blog et la journaliste est également bloggeuse).

    A noter que seule Maxi et ma feuille de chou locale m’avaient envoyé un exemplaire de l’article avant de l’imprimer (avec des modifications postérieures d’ailleurs … lol)

  • #32 sev (norvege) le 17 mars 2007 à 17 h 47 min

    je comprends ta deception et trouve bien que tu remettes les choses au clair.
    ca m’ait arrive plusieurs fois, c’est en general els homems qui m’ont le mieux citée!
    Ils n’ont pas chercher a s’identifier ni a me juger.

    tu es magnifique !!!!

  • #33 Hélène le 17 mars 2007 à 18 h 03 min

    Merci les filles, vous êtes adorables ! ;-)

    Gloria je suis d’une naïveté totale, je croyais que les journalistes sympas l’étaient pour de bon, je me méfierai ;-))

  • #34 ninis le 17 mars 2007 à 18 h 09 min

    Mdr sophie LL. J’ai envoyé mon fils 15 jours en vacances et qu’est ce qu’on était bien sans enfant avec mon mec !!! On s’est demandé pourquoi on en avait fait (mais non, je t’aime mon Pilou).
    Je ne connais pas non plus esprit Femme. C’est bête, je reviens du Monop où on peut lire les mag sans se faire remonter les bretelles. J’irais lundi pour te voir de plus près Héléne, et pour lire tes propos déformés bien sur ;-)

  • #35 ninis le 17 mars 2007 à 18 h 10 min

    Et j’ajoute que même de loin tu es rayonante :-)

  • #36 Hélène le 17 mars 2007 à 18 h 15 min

    Ah bon, on peut lire les magazines dans ton Monop ninis ? Roh c’est cool ! Et merci ;-)

  • #37 Mamzelle Maupin le 17 mars 2007 à 18 h 30 min

    Pas cool du tout pour les propos, mais ça ne m’étonne pas vraiment, par contre la photo, wahou … t’es superbe, vrai de vrai.

  • #38 missdarjeeling le 17 mars 2007 à 18 h 36 min

    Hélène, je te l’écris comme si tu étais une de mes copines : je suis fière de toi !

    Tu m’as l’air tout à fait photo-hygiénique, dis-moi ? Dommage que tes propos aient été déformés…

    Moi aussi, depuis mon enfance je sais que je ne veux pas me reproduire. Cela commence à peine aujourd’hui a être mieux accepté, cependant.
    Je me souviens encore de repas familieaux houleux où je criais que si Michel-Ange et Vinci (mes idôles) avaient accepté de ne pas faire lignée, on en mourrait pas si je n’enfantrai pas !
    Folle ambiance dans ma famille italienne…

    C’est un sujet qui me tient à coeur car je l’ai beaucoup défendu, avec toute la conviction dont je suis capable. Il faut savoir assumer ce que l’on est !

  • #39 missdarjeeling le 17 mars 2007 à 18 h 38 min

    Juste un commetnaire pour DEOWN :

    je comprends ton propos.
    Comment faire comprendreaux gens qu’on redoute plus une grossesse qu’un cancer ???

  • #40 ron le 17 mars 2007 à 18 h 53 min

    La photo est superbe, je vais même acheter le truc pour le lire. Toi, au moins, quand on te pose des questions, c’est pour des débats de fond, pas pour te sponsoriser sur du make-up à deux balles.

    Claaaaaaaaaasse.

    * Trop fier de sa keupine *

  • #41 celinette le 17 mars 2007 à 18 h 57 min

    Ca a l’air bien dis donc, je vais essayer d’acheter ce mag, et puis la photo est vraiment super c’est vrai!

  • #42 capucine le 17 mars 2007 à 19 h 20 min

    Hélène, ma situation est bien différente puisque je veux avoir un enfant et que je ne peux pas: je suis, comme on dit, stérile.

    Ce que je trouve également, c’est que l’on est dans une société qui fait l’apologie de la famille: le papa, la maman et les deux enfants grosso modo.

    Et ça, c’est lourd !

    Les gens n’ont que ça à la bouche : vous avez des enfants ?

    Remarque, les enfants, c’est un sujet hyper consensuel dans une conversation.

    Le problème, c’est que la plupart des gens n’ont que ce genre de conversation.

    Donc, je trouve ça intéressant que tu aies donné un point de vue différent.

  • #43 Emmanuelle H. le 17 mars 2007 à 19 h 58 min

    ben oui quoi…moi non plus je voulais pas d’enfants avant d’avoir les miens…

    mais non….je plaisante ! c’est tout sauf un argument et mon propos n’est du reste pas d’argumenter (manquerait plus que ça !!)

    dommage en effet qu’on ne puisse zoomer….car la photo semble vraiment très jolie. Une raison de plus de découvrir ce magazine jusqu’à présent inconnu au bataillon !

    lundi, à défaut de commencer un régime que je ne veux pas faire, je l’achète !!!

    bon week end hélène !!

  • #44 maryline le 17 mars 2007 à 20 h 26 min

    moi aussi ça m’a énervée un moment qu’on me dise, ah mais tu es jeune tu as le temps de changer d’avis. Maintenant je fais un sourire vague et je parle d’autre chose. Et puis on me le dit moins souvent tiens, ça veut dire que je n’ai plus l’air d’être une jeune écervelée.

  • #45 ninis le 17 mars 2007 à 20 h 32 min

    Ouep Hélène, je ne sais pas pourquoi dans l’est les moyennes surfaces font aussi presse…

  • #46 ClaireMM le 17 mars 2007 à 20 h 34 min

    j’ai TOUJOURS voulu avoir des enfants et pourtant je suis régulièrement estomaquée que dès qu’un couple se forme il ya ait toujours qq’un pour demander à quand le bébé. Ca me paraît d’une impolitesse sans nom.
    J’admire les personnes qui ne veulent pas d’enfants, (ma meilleure amie par exemple) car je leur trouve une force et une richesse de personalité que je n’ai pas et je me demande souvent si le désir d’enfants (dans mon cas, ne le prenez pas mal les autres mères) ne cache pas le vide d’autres capacités créatrices.
    Je vais m’empresser d’aller lire ton post sur le sujet (je suis récente lectrice), car c’est un sujet qui me questionne régulièrement.
    A part ça je suis d’accord avec les autres comm : magnifique la photo.

  • #47 La Cuiller En Bois le 17 mars 2007 à 20 h 48 min

    Capucine … consensuel le sujet sur les enfants ?

    Oui .. peut-être, mais jusqu’à un certain point !

    Tu mets en lice plusieurs mères de famille et tu lances un sujet sur le comportement des gamins … tu vas voir le consensuel comme il va voler en éclat car E-VI-DEM-MENT seuls nos propres enfants (et donc nous) sommes dans la vérité et la bonne éducation ! mdrrr

    Hélène c’est cela que j’aime en toi je crois … tu as des idées, des convictions, des prises de position courageuses … et tu as aussi un petit côté naif et candide.

    :-))))

  • #48 La Cuiller En Bois le 17 mars 2007 à 20 h 56 min

    C’est vrai que la photo est belle …

    J’ai souri … tu tiens ton portable comme on tiendrait un enfant …

    :-))))

  • #49 Sofifonfec le 17 mars 2007 à 20 h 57 min

    La classe internationale cette photo! (une question : c’est lourdingue de lire trente six mille fois la même chose ou comme c’est gentil ça fait plaisir à chaque fois??? je m’interroge, vraiment)
    rapport au débat sur les enfants,j’ai du mal à comprendre le concept du "c’est égoiste de pas vouloir d’enfants" : c’est pas super égoiste, d’en vouloir, peut-être?? sauf si on en fait dans l’optique de gonfler le taux de natalité de notre chère patrie, ce qui reste rare, je crois, enfin j’espère, si Mme de Villiers voulait bien nous éclairer sur ce sujet ;)

  • #50 Delphinoid le 17 mars 2007 à 21 h 06 min

    Pfff je suis passée au Tabac de mon patelin local et je l’ai pas trouvé (évidemment), mais je vais prendre d’assaut le Relais H lundi pour pouvoir le feuilleter discrétos (voui bon, je suis comme Kilis, je n’achète jamais de mag féminins, en fait je n’achète jamais de mag tout court, à part les Inrocks de temps en temps).

    Tu as vraiment l’air rayonnante sur cette photo :)))

  • #51 maryline le 17 mars 2007 à 21 h 36 min

    ninis: dans mon monoprix aussi à Nice il y a une presse, ou on peut lire tranquille, la vendeuse bavarde avec celles de la boulangerie.

  • #52 maman d’Eloi le 17 mars 2007 à 22 h 31 min

    je ne lis pas ton blog depuis très longtemps … je ne connaissais donc pas ta position sur les enfants,alors je suis allée voir .
    Moi qui attends mon cinquième (par choix et avec le même amoureux) je te sauterai pas à la figure. En effet mon choix est aussi radical que le tien et suscite des questions tout aussi embarassantes . Qui demande à sa meilleure amie si sa grossesse est voulue, ou comment elle compte s’y prendre pour financer " tout ça" ou encore si les allocs et les 50 pour cent à la sncf entrent en ligne de compte dans son choix?
    Pourquoi y a-t-il toujours des gens pour se mèler de juger les autres? Un choix n’est-il pas par définition propre à une personne ou un couple ?

  • #53 maman d’Eloi le 17 mars 2007 à 22 h 32 min

    J’allais oublier, tu es en effet très jolie sur cette photo !

  • #54 Hélène le 17 mars 2007 à 22 h 51 min

    maman d’Eloi je dois t’avouer que moi-même il m’arrive d’être coite face à certains choix de familles très nombreuses, aussi je suis pleine de’empathie pour le choix que tu as fait, et qui ne dois pas être facile à assumer tous lse jours dans une siociété normalisante ».

    Merci pour la photo ;-)

    maryline, ninis, c’est trop la classe de pouvoir feuilleter les journaux chez Monop, vive la privince, finalement ;-)

    maryline souvent j’ai répliqué : « mais pourquoi faudrait-il donc que je change d’avis ? en quoi cela te pose-t-il un problème que je pense comme ça ? ». Peux pas m’en empêcher ;-)

    Delphinoid perso je n’achète que des magazines féminins, je peux donc très bien comprendre qu’on n’achète que des magazines pas féminins, chacun sa vie ;-)

    Sofifonfec c’est pas du tout lourdingue de lire 36.000 fois la même chose, tu penses, ça fait hyper plaisir;-))

    Gloria bien sûr je tiens le PC comme un bébé, c’est fait exprès ;-)

    ClaireMM je vais envoyer tous vos commentaires à Florence, la photographe, ça va lui faire super plaisir !

    Mais je ne suis pas d’accord avec le fait que le désir d’enfants comble un vide créateur ; selon moi (et ça n’engage que moi), ce désir est là avant tout pour assurer la perpétuation de l’espèce.

    Emmanuelle H je serais assez tentée de dire, comme missdarjeeling, qu’une grossesse serait une des pires choses qui pourrait m’arriver. En dehors du fait que je n’aime pas les enfants, ce n’est tout simplement pas envisageable dans ma vie, ça ne l’a jamais été.

    capucine je suis bien d’accord, après le fameux « et tu fais quoi dans la vie ? », viens l’inévitalbe « et tu as des enfants ? ». Impossible d’y échapper, beaucoup de gens n’existent manifestement qu’à travers leur famille et leur travail, hélas.

    celinette merci ;-)

    ron te voià, mauvais sujet ! ;-)) Où étais-tu passé, j’étais limite inquiète !!

    Merci Mamzelle Maupin ;-)

  • #55 La Cuiller En Bois le 17 mars 2007 à 22 h 51 min

    maman d’éloi … j’imagine très bien ce que tu veux dire.
    J’ai 3 filles.
    A la première, cela n’a étonné personne … après quelques mois de mariage, fallait bien "concrétiser" non ?

    6 ans et demi de différence avec la seconde … là … ça commençait à s’interroger.

    Puis 3 ans plus tard la 3 ème … alors là c’était l’incompréhension … nous étions des irresponsables, dans le monde tel qu’il se présentait de faire une "famille nombreuse" ! (ma grand-mère qui a eu 15 enfants rirait bien … mais elle, tout le monde l’admire !)
    Et dès la naissance LES MEMES m’ont demandé quand je remettais cela … car à partir de 3 … on n’est plus à 2 ou 3 enfants près. On passe dans la catégorie des "extravagants" "bêtes curieuses" et autres …
    Et puis … fallait faire le MALE ! donc s’entêter à pondre coute que coute pour l’obtenir !

    MORALITE : t’as des enfants, t’en as pas … t’en veux, t’en veux pas … ca ne va pas de toute façon ! alors autant faire ce qui nous plait !

    :-)

  • #56 miss zen le 17 mars 2007 à 22 h 52 min

    J’irai acheter le magazine, c’est un sujet qui me touche beaucoup. J’ai traverse pas mal d’epreuves.
    Tu devrais profiter de l’audience de ton blog pour exprimer plus completement tes sentiments sur le sujet. Il y a encore trop de diktats et trop de papiers sur la maternite triomphante des francaises. Chacune ses choix, chacune sa route mais on reduit encore trop souvent la femme epanouie aux enfant qu’elle a mis au monde.
    Miss Zen

  • #57 Hélène le 17 mars 2007 à 22 h 53 min

    Je réalise un truc, dans mon féminisme exacerbé, tout d’un coup; on n’emmerde jamais les mecs avec le fait qu’ils veuillent ou pas des enfants, cette pression est réservée aux procréatrices que nous sommes censées être…

    miss zen sois la bienvenue ;-) Que voudrais-tu me voir exrpimer plus complètement à ce sujet (je demande ça gentiment hein, parce que je cerne mal ce que tu veux dire) ?

  • #58 malicelasouris le 17 mars 2007 à 23 h 12 min

    Le journalisme reflète une idée, peu souvent une personne. mais toi, tu ne veux pas avoir d’enfants, ou tu donnais ton avis sur ce sujet uniquement? Très sympa la photo en tous cas!

  • #59 Ln75 le 17 mars 2007 à 23 h 12 min

    Je vais répéter ce qu’ont déjà dit les autres … tu es magnifique sur la photo et je vais aller dès que possible regarder ça dans mon Monop’ (de Paris… oui Madame… moi aussi je peux feuilleter sans vergogne ;-) )

  • #60 Caro Ronde et Jolie le 18 mars 2007 à 2 h 13 min

    Ben y’a pas qu’en province qu’on peut feuilleter les magazines au monop’ ! Où tu crois que je le lis le voici ? ;-))

  • #61 Julie K le 18 mars 2007 à 6 h 43 min

    euh est ce que quelqu’un pourrait m’envoyer la photo d’Hélène (et accesoirement le magazine qui va avec :) parce que là je vois rien ^^ »

  • #62 Emmanuelle H. le 18 mars 2007 à 8 h 56 min

    maman d’éloi, on t’a demandé ça ??? et une amie proche en plus ….incroyable…
    moi, c’est mon chef d’établissement qui, quand j’ai annoncé que j’attendais ma deuxième alors que l’aînée n’avait pas un an, m’a demandé si c’était un accident……
    des amis nous ont aussi demandé si le choix d’un petit deuxième était dû à une bonne surprise des impôts…..
    et après la naissance de la troisième, c’est mon propre père qui m’a dit, d’un air entendu et surtout catégorique, "trois c’est bien, ça suffit"….

    et si on nous laissait libres, les femmes et les couples en général ??

  • #63 ninis le 18 mars 2007 à 9 h 52 min

    Et moi on me tanne pour que je fasse le 2ème… Non, j’ai pas envie des allocs, je vis très bien sans merci :-)

    Maman d’Eloi, une copine a accouché de son 3ème l’année dernière , la sage femme lui a demandé comme ça quels étaient ses projets ; elle a répondu qu’elle voulait refaire un bébé rapidement pour qu’ils n’aient pas trop d’écart et ……. on lui a envoyé un psy !!!

  • #64 Fred de Suède le 18 mars 2007 à 10 h 05 min

    Superbe photo Hélène!

    C’est vraiment difficile tout ce qui touche aux enfants. D’une part tout le monde semble décider si oui on nous on doit en avoir tout en ayant une opinion sur le choix qu’on fait. Et en plus tout le monde se sent libre de poser toutes les questions possibles et imagineables sans savoir ce que l’on traverse personnellement. Je ne suis pas (?) de le cas de Capucine mais bon faire un bébé c’est pas si facile qu’il n’y parait surtout quand on a attendu d’avoir un boulot bien dans lequel on puisse revenir sans problème après un congé de maternité (qui est looong ici). Les gens ne peuvent pas laisser leurs voisins vivre leur vie comme ils le sentent?

  • #65 Hélène le 18 mars 2007 à 10 h 49 min

    Oui voilà, ce qui me sidère toujours, c’est la facilité avec laquelle les gens se mêlelnt de ce sujet si intime, et posent des questions que je rougirais de poser moi-même… En fait c’est de la grossièreté ou du sans-gêne, non ?

    malicelasouris sois la bienvenue ! En effet j’étais interviewée sur ce sujet uniquement.

    Caro, Ln75, je sens que je vais tenter la tournée des Monop de Paris pour lire la presse ;-))

  • #66 Castafiora le 18 mars 2007 à 11 h 19 min

    Je vais bientôt avoir dépassé l’âge de répondre puisque j’aurai 60 ans aux fraises….
    Je n’ai jamais voulu avoir d’enfants – je n’ai jamais ressenti le "besoin" d’en avoir. Je pourrais écrire des pages là-dessus. Ce que je ne comprends ABSOLUMENT pas c’est comment autant de femmes ont envie d’avoir des enfants. Je comprends très bien celles qui en ont envie mais je ne comprends pas qu’il y en ait AUTANT !!!!!!!
    C’est un grand mystère pour moi. Pour conclure, je peux vous dire que je suis HEUREUSE de ne pas en avoir eu – je n’ai jamais oublié ma pilule – je n’ai jamais avorté – depuis l’âge de 55 ans, je n’ai plus de règles et c’est le pied ! De 13 à 55 ans = avoir des règles quand on ne veut pas d’enfant ! et vous avez encore des gynécos pour vous proposer de continuer à saigner quand la nature a arrêté le cycle infernal !!!!!!! La folie !!! J’ai appris qu’en Europe du Nord il existait une pilule contraceptive qui supprime les règles mais en France les femmes veulent les garder ! Consternée…… je suis consternée, j’ai l’impression de ne pas faire partie de la race humaine, d’être une sorte d’alien…… Je vous salue.

  • #67 Mlle Crapaud le 18 mars 2007 à 11 h 38 min

    Coucou Hélène ! Très réussie la photo en effet, tu es rayonnante dessus ! Et ton ordinateur a l’air de gazouiller ^^
    Pour le journaliste, j’ai déjà testé le truc : ils déforment assez souvent ce qu’on dit, même dans "Le Monde" (expérience), c’est plutôt qu’ils tronquent les propos pour arriver à ce qu’ils voulaient démontrer je pense. Ils ne cherchent pas du sentiment mais quelque chose qui frappe. Tant qu’elle ne t’a pas prêté des paroels qui ne sont pas les tiennes je suppose que tu n’as pas trop à te plaindre.
    Dis, c’est que tu commences à être célèbre mine de rien !!! ;-)
    Bisous et bon dimanche

  • #68 Hélène le 18 mars 2007 à 11 h 43 min

    C’est fou quand même, ce procédé qu’utilisent certains journalistes, Mlle Crapaud. Je suis très naïve, et je tombe des nue (je me doutais que pour les stars ça marchait comme ça, mais pas pour le pékin moyen).

    Castafiore sois la bienvenue !
    Je suis un alien aussi puisque je prends depuis des années la pilule en continu pour ne pas avoir mes règles ;-) En effet je ne vois absolument pas l’intérêt, je les ai donc supprimé depuis un bon moment.

    Il y a manifestement des femmes qui se sentent plus femmes en vivant cette corvée chaque mois, je dois dire que ça fait toujours mon étonnement, mais du moment qu’on en m’oblige pas à faire pareil, ça me va ;-)

    Quant au nombre de femmes qui veulent des enfants, donc en France 90%, c’est le taux le plus élevé d’Europe, et qu’en Allemange par exemple, elles ne sont que 60% .
    Il faut dire qu’elles ne sont pas aidées par le système, là-bas il faut vraiment choisr entre bosser ou être mère, mais ça fait réfléchir et la religion catholique joue certainement dans le tabou qui pèse sur le non-désir d’enfant.

  • #69 Emmanuelle H. le 18 mars 2007 à 11 h 44 min

    oui….et aussi l’éducation que l’on reçoit, tu ne crois pas ?

  • #70 Hélène le 18 mars 2007 à 11 h 46 min

    Ben oui mais en France on est majoritairement élevés dans la culture, à déafut de la religion, catholique, Emmanuelle H.

    Ou en tout cas judéo-chrétienne, ce qui est sûrement différent dans d’autres pays d’Europe.

  • #71 Emmanuelle H. le 18 mars 2007 à 12 h 02 min

    je pense aussi à des études sociologiques qui ont montré que les filles sont orientées, parfois involontairment, par des parents qui se disent modernes, vers des études littéraires tandis que leurs frères sont tournés vers les études scientifiques ou commerciales;
    je suis convaincue que les mêmes stéréotypes s’appliquent en matière d’éducation sur ce que doit être la vie d’une femme, boulot, enfants (2 car apparemment c’est la norme, une fille et un garçon )etc etc
    alors ajoute à cela le poids d’une culture judéo-chrétienne, oui tu as une pression sociale et familiale redoutable !

  • #72 SofIfonfec le 18 mars 2007 à 12 h 09 min

    Oui, je confirme, il y a une nette différence entre les aires d’influence protestante et celles d’influence catholique.
    A voir ou à revoir (re-re-re-…) le bidonnant "Sens de la vie" des Monthy Python : la famille catholique avec 63 gamins face au couple de protestants prônant l’abstinence… un grand moment de cinéma ;) (enfin ça n’engage que moi, ils en insupportent plus d’un)

  • #73 Castafiora le 18 mars 2007 à 12 h 54 min

    Ouf, merci Hélène et bravo ! La personne qui m’a parlé de cette pilule fait des études sur les femmes qui justement prennent la pilule qui enlève les règles pour le Labo qui la distribue. Ca m’a sidérée quand j’ai su qu’il n’était pas question en France de commercialiser cette pilule.
    Alors, tu es dans le club des Aliens, comme moi ? Ca fait plaisir d’avoir une réponse sur un blog ! Ce qui m’étonne aussi c’est que – souvent – les commentateurs/trices ne se répondent presque jamais entre eux/elles. C’est comme en classe : il y a les élèves et le maître/la maîtresse ! J’ai l’impression que ça n’évolue pas beaucoup !
    Et chacun/chacune de faire des compliments au Blogmaster, de lui envoyer des fleurs, de lui dire qu’il/elle est admirable, beau/belle (ce dont on n’a rien à foutre) et entre eux….. rien…… le désert….. C’est curieux. En tout cas merci pour ta réponse et peut-être à bientôt si je n’ai pas trop choqué tout ton petit monde de courtisan(e)s.

  • #74 Castafiora le 18 mars 2007 à 13 h 24 min

    Ouf, merci Hélène de me répondre !
    et bravo de ne pas craindre les critiques en disant que tu te supprimes les règles !
    Je "blogue" depuis novembre dernier et ce qui m’étonne ce sont les commentateurs/trices qui ne "parlent" qu’au blogmaster et qui ne se répondent presque jamais entre eux/elles.
    Ca devient comme des courtisans devant le roi/la reine à faire des compliments, à envoyer des fleurs, ou à être comme en classe, des élèves devant le/la prof ! Les choses n’évoluent pas beaucoup !
    Bon, peut-être à bientôt, et encore merci pour ta réponse. Je viens à toi grâce à "une fille comme moi", Garance, qui a un blog vraiment intéressant et qui – comme toi – répond à ses com’s avec beaucoup d’humour et de gentillesse.

  • #75 Mélo le 18 mars 2007 à 13 h 27 min

    Ca y est, j’ai "la chose" entre les mains. Qu’est-ce que tu me fais faire je te jure! C’est la première fois que j’achète ce magazine.

    Je ne peux que me joindre à ce concert de louanges, la photo est sublime, tu es radieuse, j’adore.

    Pour une fois qu’un féminin s’intéresse à la question, je suis très heureuse qu’ils t’aient choisie pour en parler, car tu le fais, comme toujours, avec une grande ouverture d’esprit en expliquant que c’est un choix et non un jugement de valeur.
    Même si la journaliste fait quelques raccourcis, je retrouve bien ta personnalité dans cet encart.

    Et puis, ça fait de la pub pour ton bouquin (que je n’ai pas trouvé à la FNAC de Nîmes, soit dit en passant. Ces sudistes manquent cruellement de bon goût!).

  • #76 Fauvette le 18 mars 2007 à 14 h 33 min

    Hélène, le principe de base c’est de demander à relire le texte avant publication. Puisque tu as été interviewée tu étais en mesure de l’exiger. C’est simple tu reçois un fax, ou au mail, et tu donnes ou pas ton accord sur le contenu.

    Souvent les papiers des journalistes sont réécrits, ou réduits par le secrétaire de rédaction, les correcteurs, et surtout le rédac chef…

    Pour ta prochaine interview, je te conseille de parler avant du contenu, et d’être très claire sur ce que tu souhaites ou pas.

    De toutees façons tu as ton blog pour t’exprimer, je me souviens de ce billet sur ce sujet, il était très bien.

    Je t’embrasse Hélène.

  • #77 Hélène le 18 mars 2007 à 14 h 38 min

    Merci Fauvette pour ce conseil, je ne savais pas, la prochaine fois je ferai attention !

    Merci Mélo, tu es choute de me rassurer ;-)

    Castafiore bien sûr que je réponds, toujours, je ne suis pas une sauvage ;-)

    Pour ce qui est de la coutisanerie, je crois que même s’il y a (rarement) du vrai, le fond n’est pas de cette nature : ce que je ressens c’est l’envie des gens d’être bienveillants et positifs, de partager dans la convivialité, ce qui n’est pas si fréquent et fabrique un espace où on se sent bien. C’est important.

    Par ailleurs les lectrices se parlent souvent entre elles, d’ailleurs je mets en contact qui veut par mail et plusieurs d’entre elles se sont déjà rencontrées pour diverses occasions, tout à fait en dehors de moi, ce que je trouve vraiment chouette !

    Sofifonfec j’adore les Monthy Python, c’est d’ultra mauvais goût exprès, complètement déjanté ! ;-))

    emmanuelle H c’est sûr qu’on n’éduque pas les filles comme les garçons, et pas besoin d’aller jusqu’en Chine pour voir des disparités, même en France du moment qu’une femme peut se « caser », quelque part elle est sauvée. C’est lamentable.

    PS : En espagnol marier se dit « casar », vous croyez qu’il y a un rapport ? Sans blague, l’évidence vient de me sauter à la figure !

  • #78 Fauvette le 18 mars 2007 à 14 h 38 min

    Je voudrais juste dire à Castafiora que j’admire son courage et sa sincérité. Tu fais partie d’une génération où il fallait être mère à tout prix, cela n’a pas dû être facile. Bravo.
    A quand ton blog ?

  • #79 maman d’Eloi le 18 mars 2007 à 15 h 08 min

    Oui, Emmanuelle on m’a demandé ça ! de façon moins diracte bien sûr mais je crois que les sous-entendus sont piiiiires encore.
    Quant aux réactions du personnel à la maternité, je ne m’étendrais pas ! On m’a envoyé ( deux fois) aprsè Eloi ( le troisième ) et luc ( le quatrième ) l’interne de service – un homme – me prescrire une pillule compatible avec l’allaitement, puis une pillule post allaitement, on m’a expliqué en long ne large et en travers que l’allaitement ne "protège " pas des enfants et que la pillule mal prise fait encourir des risques de grossesse ! Personne ne s’est jamais demandé si cela me posait problème ou pas de prendre un moyen de contraception, si j’aivas souhaité ou pas ces enfants ! Comme j’ai l’air d’avoir 18 ans, et vu la région où nous vivons, ils ont sans doute pensé " pauvres enfants !" Je n’y prête plus attention mais au début ça me choquait!

  • #80 Emmanuelle H. le 18 mars 2007 à 15 h 16 min

    maman d’éloi : eh bien, moi on ne m’a rien proposé du tout….et pourtant on est voisines !!!
    faut dire aussi que mon gynéco a six enfants et que c’est l’homme le plus tolérant que je connaisse !

    en revanche, c’est dans ma famille que ça jase…pas devant moi, oh non, mais ce sont des petits coups de fil, aimablement rapportés par une langue pleine de gentillesse, sur le mode "ils vont s’arrêter à trois, quand même !!"….
    quant aux amies, c’est silence …puis…."mais euh….vous comptez en faire combien ??"

    eh bien, je dois dire que ça ne passe pas, mais pas du tout !! je ronge mon frein, la plupart du temps, puis de temps en temps, avec patience, j’explique !!

  • #81 missdarjeeling le 18 mars 2007 à 15 h 46 min

    Castafiora,

    Je trouve ton commentaire sur la ménopuase très positif et rassurant : pour la plupart des femmes, saigner c’est vivre.

    Pour d’autres (comme nous), accéder à la ménopause c’est être vraiment, enfin, libérée.
    A 36 ans, je peux dire que j’attends la ménopause de pied ferme et je me dis "vite, hâtez-vous, les petites cellules" !!!!

    Je me souviens encore de la perplexité de ma mère lorsque je lui ai demandé à quel âge elle avait été ménopausée… et de mon espoir insensé de féministe : faire partie des ménopauses précoces !

    De toute façon,je reste persuadée que les personnes qui désirent être libérées de la dictature de leur utérus vivent leur ménopause sans problèmes de santé.

    J’avais même pensé à me faire stériliser. Mais apparemment, en France, c’est encore tabou !

  • #82 maryline le 18 mars 2007 à 16 h 09 min

    moi aussi l’idée m’a traversé l’esprit, mais je ne crois pas que les chirurgiens acceptent de faire ça sans raison médicale. Pourtant je suis déprimée d’avance de devoir avaler un truc chimique comme la pilule pendant encore plus de 20 ans (ma mère de 55 ans n’est toujours pas ménopausée).

  • #83 PrincesseMary le 18 mars 2007 à 16 h 10 min

    L’article aura en tous cas le mérite d’aborder un sujet très peu traité il me semble…
    Et sinon… maintenant que j’ai un enfant, je comprends d’autant plus celles et ceux qui n’en veulent pas ;o)) Mais je comprends aussi le désespoir de celles qui ne peuvent pas en avoir…
    Et je comprends aussi que le sujet puisse susciter malaise, gêne et de l’impudeur aussi de la part des curieux qui ne comprennent pas le choix de ne pas en vouloir… la maternité, ça touche à l’animalité, c’est la "reproduction", ce qui permet à notre espèce de se perpetuer et ceux qui ne veulent pas jouer le jeu constituent une menace en quelque sorte pour le reste de la planète, ça dérange… Symboliquement et inconsciemment bien sûr ;o)
    Globalement, en ce qui concerne les enfants, les gens se "mêlent" des "histoires" des autres… ils commentent sans honte les principes éducatifs et quelle femme enceinte ne s’est pas fait toucher le ventre par un inconnu dans la rue???
    Comme tu le dis Hélène, c’est un choix intime, mais sur ce sujet-là, beaucoup se croient tout permis (sous pretexte peut-être que cela concerre la reproduction de leur espèce).

  • #84 missdarjeeling le 18 mars 2007 à 16 h 16 min

    Maryline, je suis consternée : encore 20 ans avant la ménopause, grosso modo !!!!!

    Comment va-t’on tenir ? Il ne reste plus qu’un bon petit verre de bordeaux pour faire passer (l’amère) pilule !!!

  • #85 Hélène le 18 mars 2007 à 16 h 21 min

    Comme je suis heureuse Princesse Mary de lire ce que tu dis à propos de la perpétuation de l’espèce et de l’animalité !
    Ca fait longtemps que je crois fermemnt que c’est le principal motif du désir d’enfant, mais quand je le dis on me répond que pas du tout, on n’est pas des animaux et que lse motifs humains pour se reproduire sont bien plus élevés, ce que fondamentalement je ne pense pas.

    Je me suis renseignée aussi pour la ligature des trompes, maryline et missdrajeeling, en effet en France c’est interdit. Youpie, encore 20 ans à attendre avant la ménopause pour moi aussi.

    Je dois avouer une chose importante pour moi, que je ne dis pas facilement : je n’ai jamais compris (j’entends comprendre profondément, de l’intérieur et avec ses tripes) le désir de maternité des autres femmes. Jamais. Ca me dépasse totalement.
    J’essaye, régulièrement, en parlant avec elles : rien à faire, ça m’est étranger à un point qui est difficilement imaginable.

    Par ailleurs on me pose parfois la question de savoir si c’est féministe, de ne pas vouloir d’enfants. Je ne crois vraiment pas que ça soit lié, vous ne pensez quoi ?

  • #86 maman d’Eloi le 18 mars 2007 à 16 h 47 min

    Personnellement je ne me sens pas "animale" et je n’ai pas l’impression de faire des enfants pour me reproduire . Je ne m’aime pas assez pour vouloir me prolonger ;-) -mais il se peut aussi que ce désir soit tellement profond et obscur que je ne puisse même pas le lire ainsi .
    En revanche ce dont j’ai conscience, c’est que j’aime la vie, passionnément, au point que j’ai envie de l’offrir à d’autres. Et j’ai l’immodestie de croire que je vais reussir à donner à mes enfants les armes pour être bien dans leur peau et heureux de vivre à leur tour ;-) enfin j’essaie.
    Moi aussi j’ ai pensé à la ligature des trompes … Si, si . Car j’ai beau aimer la vie et les enfants, je pense que je ne suis pas capable d’en élver plus de cinq , et franchement les trucs chimiques c’est pas mon truc, et surveiller tout le temps si "c’est le moment ou pas " c’est pas mon truc non plus !
    Comme quoi …

  • #87 maman d’Eloi le 18 mars 2007 à 16 h 53 min

    Hélène , je ne pense pas que ce soit féministe de ne pas vouloir d’enfants … Je pense que c’est une question beaucoup plus personnelle que ça . Pour moi c’est profondément lié à nos caractères, à nos histoires … Si ce désir était féministe, alors les mères et les femmes qui n’ont pas d’enfants ne seraient pas tout à fait aussi femmes les une que les autres? Crois-tu que l’une de nous deux soit moins femme que l’autre?

  • #88 Kilis Sex Symbol le 18 mars 2007 à 17 h 10 min

    Sans aller jusqu’en Espagne, on dit aussi " se mettre en ménage" et "se caser", alors, hein…Il y a une très forte association entre le mariage, la famille et la vie adulte dans ce pays, que veux-tu, Hélène.

    Quant au désir d’enfant ou pas, c’est vraiment ultra perso.

    En ce qui me concerne, je n’ai jamais compris comment on pouvait vouloir héberger un animal qui sent mauvais, choppe des puces à la première occasion, aboie sans raison valable et sautille tout le temps (pour ceux et celles qui n’ont pas compris et/ou auraient mauvais esprit, je parle d’un chien).

    Or c’est le premier animal de compagnie en France, si j’ai bien tout compris. J’execre les chiens. Manque de pot, ils m’adorent, ce qui m’horripile profondément.

    Tout ça pour dire, ce qu’on a envie d’avoir dans sa vie est une inclination strictement personnelle.

    Après, revendiquer ses choix – surtout quand ils ne sont pas conformistes, c’est peut-être un peu féministe, oui ;-)

  • #89 Emmanuelle H. le 18 mars 2007 à 17 h 15 min

    maman d’Eloi, complètement d’accord avec toi !!! (et j’dis pas ça passke t’es une amie ….)

  • #90 maryline le 18 mars 2007 à 17 h 40 min

    moi le désir de maternité je le comprends, parce que j’aime énormément les enfants, contrairement à toi Hélène, et parfois je le ressens aussi ce désir, c’est violent, c’est instinctif, quand je regarde une jolie petite fille dans la rue ou quand je m’occupe des enfants de ma meilleure amie.
    Mais en principe ça dure 10 minutes, ça s’arrete au moment ou la + grande se met à brailler! et quand j’ai passé 3 semaines de vacances avec le fils de mon copain, alors là j’ai envie de supplier n’importe quel chirurgien de me ligaturer les trompes, pour que je n’engendre pas un pareil phénomène! Mais bon je ne peux pas être objective avec ce garçon, parce que les autres me disent qu’il n’est pas si pénible; les sentiments vis à vis de l’enfant de l’homme qu’on aime, et qui l’a conçu avec une autre, ça ne relève pas du même ordre d’idées, du même débat, je veux dire.

  • #91 Kaciopee le 18 mars 2007 à 18 h 01 min

    Ohh, un petit air de Diam’s je trouve ;-)
    http://www.diams-lesite.com/ (c’est flagrant même sur la page d’accueil de son site!)

  • #92 pomme le 18 mars 2007 à 18 h 08 min

    ll faut croire qu’il suffit d’être brune aux cheveux courts pour ressembler à Diams… Hélène tu ne lui ressembles pas du tout, à mon avis ;-)

  • #93 PrincesseMary le 18 mars 2007 à 18 h 16 min

    Evidemment, je ne pense pas que le désir de "reproduction de l’espèce" nsoit conscient chez les couples qui décident de faire un enfant… mais si je creuse un peu au fond de moi, je suppose que "inconsciemment" c’est un peu moi que j’ai envie de continuer à travers mes enfants, peut-être envie de rendre l’idée de ma propre mort un peu moins douloureuse aussi parce que je laisserai quelque chose de vivant sur terre… ce sont des suppositions… Et pourtant avec l’arrivée de ma fille, ce qui m’a le + troublée, l’effet baby-blues a été pour moi directement lié avec le fait que j’ai pris conscience assez violemment de la réalité de ma propre mort (c’est pas qu’avant je me croyais immortelle, hein?) Mais quand on a un enfant, on se projette tellement plus facilement dans l’avenir je trouve, je sais aujourd’hui qu’un jour j’aurai 36 ans parce que je pense de temps en temps au jour où ma fille en aura 10…
    Quant à comprendre le désir d’être mère… je ne sais pas si tu le comprendras mieux avec ce que je vais dire, mais pour moi ça s’est "révélé" comme un projet indissociable de l’homme avec qui j’ai fait cet enfant… Jamais eu envie d’enfant dans l’absolu, jamais "décidé" non plus d’en avoir, mais par contre convaincue d’avoir trouvé la personne qui a révélé ce désir en moi… Je n’aurais pas fait de bébé toute seule… Voilà pour ma part en quelques mots, mais je pense que le désir conscient d’enfant est propre à chacun et donc difficilement compréhensible… Et j’aime bien l’idée d’une forme de magie liée au fait de faire un enfant… Pour moi, c’est un peu ma fille qui nous a chosi comme parents ;o)
    Quant au féminisme, je n’en sais rien… je me sens trop étrangère à cette notion, c’est trop vague le féminisme pour moi pour savoir ce que j’y associe ou non…

  • #94 Hélène le 18 mars 2007 à 18 h 20 min

    De toutes façons ça n’est pas la question, la ressemblance avec unetelle ou unetelle ;-)

    La question c’est le non-désir d’enfants (et son pendant, naturellement).

    Kilis j’aime pas non plus les chiens ;-))

    maman d’Eloi je n’ai (dieu merci) jamais fait rimer féminité avec maternité, et je dois dire que celles qui le font me font peur. Parce que le jour où leurs enfants partiront, qu’est-ce qu’il leur restera ?…

  • #95 Kaciopee le 18 mars 2007 à 18 h 40 min

    Je savais pas que avoir un air de Diam’s (et c’est mon point de vue) était une insulte, tss… et pour finir, je connais beaucoup de brunes aux cheveux courts qui selon moi ne ressemble pas à Diam’s…

  • #96 dola le 18 mars 2007 à 18 h 41 min

    Eh bien voilà un dimanche animé !
    Je suis très étonnée de ce que vous dites sur la ligature des trompes, ma belle-mère (qui va voir 60 ans cette année) s’est fait ligaturer des trompes après son troisième enfant, en France bien sûr.
    Je me demande si les gynécos ne sont pas "trouillards", parce que une fois que c’est fait c’est définitif ils ont peut-être peur que les femmes changent d’avis et leur colle nt un procès , non ?

    Pour ma part , mon désir d’enfant était viscéral ( 2 naissances l’ont apaisé mais pas complètement je dois dire ) et c’est quelque chose qu’on ressent à l’intérieur de soi et je ne saurais pas comment l’expliquer. ça reviens à expliquer les couleurs à un aveugle de naissance .
    ( Attention ne faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je ne dis pas que le non-désir d’enfat est un handicap, je cherche juste une analogie parlante:-) )
    Je dois dire aussi que j’ai rencontré ce désir d’être père chez des hommes alors que je pensais que c’était plutôt un truc de filles vu qu’on les porte et qu’on les mets au monde.

    Je pencherais assez pour l’hypothèse de la reproduction de l’espèce moi aussi jei n’ai pas la prétention de m’être affranchie de ma nature d’espèce vivante.

    Quant à savoir pourquoi le désir d’enfants est présent ou non dans chaque femme, mystère.

    Castafiora, ma tante qui est de ta génération n’a pas d’enfants non plus et n’a jamais regretté son choix. Elle est un peu comme Maryline , elle adore les enfants mais n’a pas envie d’être mère.

    Sinon , j’avoue que je ne vois pas trop le rapport entre féminisme et désir d’enfanter. Parce que c’est considérer seulement la femme sous l’angle de la maternité ou non or il y a d’autres choses dans la vie !

    Kilis, pour les chiens je ne suis pas loin de penser comme toi.

    Sinon pour en revenir aux différences entre l’Allemagne et la France, j’en ai pas mal parlé avec des collègues allemandes vivant en France. Pour elles c’est clairement lié au fait qu’être mère c’est renoncer à sa carrière et elles qui sont mère de familles et bossent n’ont aucune envie de retourner vivre en Allemagne.
    Pour l’éducation judéo-chrétienne, je ne suis pas complètement convaincue. En Italie qui est pourtant très catholique les femmes font peu d’enfanst eu pour les même raisons qu’en Allemagne.

  • #97 sophie LL. le 18 mars 2007 à 19 h 02 min

    Au sujet de la ménopause -sujet ultra tabou, et même tellement que "ménopausée "c’est parfois une insulte ! comme là aussi si ne plus avoir ses régles signifiait qu’on n’est plus une femme !!!! – l’âge est en effet variable mais la moyenne à laquelle les françaises le sont c’est 48 ans…
    je dis ça parce que c’est assez "tôt" (notion subjective bien sûr) que c’est comme ça que ça s’est passé pour moi, à 48 ans, et que je peux vous dire que je tombais drôlement des nues quand la gynéco me l’a dit…car je croyais que c’était entre 55 et 60 ans !!!!
    Il y a tellement de tabous autour de ça, que beaucoup de femmes "ont honte", et que des gynécos -y compris femmes ! – disent: "ne le dites pas à votre amoureux (mari /etc)" comme si c’était un truc à cacher, un trcu dégoûtant!!
    Ah la la, que de tabous en effet tous azimuts !

  • #98 zenacroquer le 18 mars 2007 à 19 h 09 min

    Pour clarifier ce que je voulais dire par t’exprimer plus completement, je rebondissais sur le fait que la journaliste n’a publie que tes phrases coup de poing et pas ce que tu avais dit de plus profond.
    Mais vu le succes de ce post, tu t’exprimes assez largement via tes reponses.

  • #99 maryline le 18 mars 2007 à 19 h 29 min

    hi moi j’aime les animaux, je me vois vieillir avec mon homme et mes animaux dans une maison genre vieille ferme. Un peu comme Brigitte bardot, qui n’a pas eu d’enfants mais je pense que sa vie est très épanouie (bon je partage pas ses opinions politiques c’est autre chose). Je vois des enfants dans ma vie, de temps en temps, mon filleul et les autres enfants de mes amis, ou tous ceux qui voudraient découvrir ma ferme. (enfin tout ça n’est que virtuel pour le moment)

  • #100 Bobo le 18 mars 2007 à 19 h 49 min

    Je suis pas une fille sinon j’achoutais aussi mon idee.
    Bonne discussion les filles!!!

  • #101 Hélène le 18 mars 2007 à 19 h 53 min

    Bobo la discussion n’est pas interdite aux garçons, du moment qu’ils sont intelligents et qu’ils réfléchissent ;*) Bienvenue à toi ;-)

    maryline je dois avouer que je suis légèrement horrifiée par la référence à BB, en dehors même de ses opinions politiques : elle dit quand même des trucs pas possibles sur les êtres humains (par opposition aux animaux, justement), non ?

    zenacroquer si tu changes de pseudo à chaque commentaire, je vais devenir complètement schizo ! ;-)) Garde celui-ci, par pitié !;-)

    sophie L.L je tombe des nues, avec le coup de la ménoapuse taboue !! C’est démentiel, ça veut dire que dans ‘imaginaire collectif, une femme qui ne peut plus se reproduire n’est plus complètement une femme, et ne peut plus, par voie de conséquence, avoir une sexualité épanouie « ne le dites pas à votre amoureux »). Encore un combat à mener…

    dola tout ce que tu dis est très intéressant et enrichissant (comme toujours), et particluièrement la phrase sur l’Italie, je n’étais pas au courant. Il n’y a donc pas que la religion…

    Et je vois très bien ce que tu veux dire avec l’ananlogie au fait d’être aveugle de naissance, c’est de façon exactement similaire que j’essaye d’expliquer mon non désir d’enfant à celles qui ne comprennent pas (globalement les hommes me foutent le paix sur ce sujet, c’est toujours ça de pris).

    Kaciopee il ne s’agit pas de ça, j’ai beaucoup d’admiration pour Diam’s (en dehors de sa musique qui m’est complètement hermétique), c’est une sacrée jeune femme : simplement j’essayais de recentrer la discussion sur le sujet ;-)

  • #102 Catherine le 18 mars 2007 à 19 h 56 min

    PrincessMary,
    Comme je me retrouve dans ce que tu dis, je n’avais pas non plus de désir d’enfant avant de rencontrer mon Homme, ce désir est né à 2.
    Je me sens assez animale en tant que mère, tant dans le besoin que j’ai ressenti de concevoir que dans celui de les protéger et de les élever.
    D’ailleurs je n’aime pas les enfants en général, j’adore les miens qui sont beaux et intelligents comme leurs parents ;-)
    Pendant un moment j’ai eu envie d’un petit quatrième, mais ce qui m’attirait était un fantasme de bébé (le petit être qui dépend totalement de sa mère, surtout si on allaite, qui ne voit qu’elle et qui l’aime éperduement) pas un vrai enfant qui finit par savoir marcher et qui colle le bazar dans le salon, qu’il faut éduquer et supporter les bons et les mauvais jours, pour le voir finalement un jour grandir et s’en aller.
    Quand j’ai compris ça, j’ai été pleinement heureuse de m’être arrêtée à 3 et j’ai été contente à ce moment là d’être plus qu’un animal, et d’avoir accès à la pilule.

    Quant aux règles, je déteste ça, ça me file la migraine, donc je prends la pilule en continu aussi.
    Nous avons une chance inouie de pouvoir choisir d’en avoir ou pas ( des enfants, des règles, des hommes dans notre vie), ne laissons pas les intolérants nous dicter nos choix.
    PS: une pensée pour ces femmes stérilisées de force en République Tchèque, qui elles n’ont pas eu le choix.

  • #103 sophie LL. le 18 mars 2007 à 20 h 04 min

    Marylin: Brigitte Bardot a eu un fils tu sais. (avec un acteur qui s’appelle Christian Charrier, et son fils s’appelle Nicolas mais bon ça nous fait une belle jambe je suis d’accord !)

    Hélène: tu rigoles quand tu dis que tu tombes des nues pour la ménopause?!!
    Plein de gens y compris des femmes disent que: "déjà rien que le mot les dégoûte" !!
    Ah comme tu dis selon une expression que tu emploies souvent et que j’adore: on est pas sorties du bois !!!!

  • #104 Hélène le 18 mars 2007 à 20 h 12 min

    Non non sophie L.L, je ne rigole pas ! Et ça ne m’étonne pas d’être si mal informée, à la limite : si c’est un tabou c’est assez logique qu’on n’en parle pas plus que ça aux jeunes femmes.

    Je ne comprends pas pourquoi ça dégoûte les gens, c’est quoi le problème ??

    Catherine je trouve ça chouette que tu aies su reconnaître ce beoin de toute puissance maternelle, et l’éviter ; certaines femmes n’en sont pas capables et ça fait un peu peur.

  • #105 maryline le 18 mars 2007 à 20 h 12 min

    oui enfin c’est pas mon modèle en tout BB, disons qu’elle a le genre de vie qui me plait, après je ne connais pas tous ses propos sur le genre humain, et je ne cherche pas à les connaitre. Euh je dévie du sujet là je crois. Enfin oublie BB si tu veux, c’est pas le problème; Je cherchais juste un genre de femme qui n’a pas eu d’enfant et qui s’est investie dans la cause animale, je n’en vois pas d’autre. Je voulais juste illustrer le fait que j’étais plus prête à adopter des bêtes à 4 pattes. On a déjà bien assez de bébés dans notre pays sans ma contribution.

  • #106 Hélène le 18 mars 2007 à 20 h 16 min

    De ce côté je suis d’accord avec toi maryline (bien que n’ayant aucune affection pour les animaux en général, oui je suis une sauvage ;-)), j’ai souvent dit que vu le nombre d’enfants qui naissaient sur terre, ça ne changerait pas la face du monde que je n’en fasse pas moi-même ;-)

  • #107 Esme le 18 mars 2007 à 20 h 21 min

    ;-)

    juste un coucou, tu sais ce que je pense du sujet….

  • #108 Pablo le 18 mars 2007 à 20 h 21 min

    Salut ! Quant au doute etymologique évoqué par Hélène, il n’y a apparemment pas de rapport entre l’espagnol "casar(se)" ["se marier", qui vient de "casa" (maison) : "casarse" serait donc, à l’origine, aller vivre avec quelqu’un dans une maison] et "(se) caser". [Quant au fond du billet, je n’ai pas le temps, il faut que j’applique mon discours féministe à un truc qu’il faudrait que je finisse ce soir… !! ]

  • #109 Catherine le 18 mars 2007 à 20 h 23 min

    Hélène, en même temps ça m’a pris 3 enfants pour m’en rendre compte !
    Maryline, je pense qu’il y a bien assez d’animaux de compagnie en France ;-)

  • #110 Catherine le 18 mars 2007 à 20 h 26 min

    Ben, se caser c’est aller vivre ensemble dans la case !
    ( Rohhh, je suis en forme ce soir…)

  • #111 Altaïr – Cécile le 18 mars 2007 à 20 h 28 min

    Jusqu’à 36 ans je n’ai jamais désiré d’enfant, et me suis battue pour faire entendre et respecter mon choix. Je trouvais que les mômes c’est très bien chez les autres ;)
    Je me suis mariée à 35 et des broutilles après une vie de célibataire bien remplie (lire trop mouvementée au goût des autres ;) ), nous étions OK pour ne pas "nous reproduire", lui en avait déjà 2 d’un précédent couple et mon arrivée ne les a pas fait sauter de joie soyons honnête, et moi j’avais de continuer à vivre libre et tranquille puisque ses fils étaient grands et autonomes on ne va pas se remettre une corde…
    Une période de déménagement et de travail intense, un oubli de pilule et bingo… grossesse surprise… Longue discussions on décide de le garder… La nature en décide autrement le foetus cesse sa croissance… qq soucis suite à cette fausse couche et là tout s’est effondré…J’ai eu un désir d’enfant franchement viscéral… Il m’a suivi… La conception a pris beaucoup de temps, nécessité des traitements… bref plus aucune insouciance ni spontanéité mais je ne pouvais pas renoncer… Enfin un BB s’installe… grossesse médicalement OK mais psychologiquement qui ne ressemble en rien aux idéaux qu’on nous dicte à longueur de temps, des doutes monstrueux sur ma capacité à être mère et tout le toutim mais très méchant… Naissance chaotique et séparation pour cause médicale durant les 6 premiers jours de vie… Le baby blues j’ai pas connu je suis passée directe à la case dépression post partum qui a nécessité un traitement et de nombreuses visites chez le psy durant plus de 3 ans… Je n’ai retrouvé une espèce de sérénité qu’il y a à peine 1 an.
    J’en suis venue à me dire que si je ne voulais pas d’enfant c’était sans doute pas pour rien, même si j’ai la plus jolie, mignonne, futée drôle, intelligente petite fille du monde.
    Par contre si on me demande quand est ce qu’on fait le petit frère j’ai une tendance à sortir le bazooka ;) Plus jamais ça…

  • #112 maryline le 18 mars 2007 à 20 h 35 min

    oh ben je veux pas déclencher un débat sur les animaux! mais c’est pas le problème qu’il y ait assez d’animaux, en fait il y a même trop puisque les refuges sont pleins.
    Simplement mon message est: moi ma vie je la vois pas avec mes enfants, je préfère vivre avec des animaux, m’occuper de ceux qui sont abandonnés justement, c’est mon trip à moi et à chacune son trip, voilà ça ne passe pas toujours par la maternité. C’est assez bien illustré dans l’article d’esprit femme, celles qui préfèrent voyager, s’occuper de leur entreprise, etc….

  • #113 Hélène le 18 mars 2007 à 20 h 36 min

    Argh zut, ma brillante hypothèse linguistique et hispanisante se casse la gueule ! ;-))

    Hello Esme ;-)

    maryline je suis aussi fermement convaincue que l' »enfantement » peut passer par plein d’autres choses que la maternité ; c’est pas pour rien que je tiens mon PC comme un bébé, sur la photo ;-)

    Altaïr je pense aussi que l’esprit a dans ce domaine, plus encore qu’ailleurs, une énorme influence sur le corps, et que ça n’est pas pour rien que beaucoup de femmes dites stériles se retrouvent enceintes après avoir adopté un enfant…

  • #114 Castafiora le 18 mars 2007 à 20 h 57 min

    Bon, pour revenir à Brigitte Bardot, elle a eu Nicolas en 1960 avec Jacques Charrier. Elle raconte tout cela en page 224 de ses mémoires Initiales BB (tome 1) avec beaucoup de maladresse. Elle n’était pas du tout prête à avoir un enfant, elle l’a gardé car Jacques Charrier (même milieu bourgeois) était fou de joie. C’est Jacques Charrier qui a élevé cet enfant et ceux qu’il a eus plus tard avec une nordique. Il a refusé "Plein Soleil" (le rôle d’Alain Delon) pour se consacrer à son fils ! Il fallait quand même que cela soit dit ! BB manque d’intelligence, c’est pour cela qu’elle se fait détester ! J’ai beaucoup de compassion pour ce qu’elle est devenue car j’ai beaucoup admiré sa beauté et son audace quand elle était jeune. Son amour pour les animaux est aussi digne de respect : je les adore (trop) moi-même !
    Pour la ménopause, ça peut se passer très bien. Vous pouvez faire comme Hélène et arrêter vos règles – Préparez-vous à bien hydrater votre peau, à avoir une vie saine et à prendre des compléments alimentaires. Je peux dire que je me sens belle (j’ai beaucoup de chance) et que j’ai laissé mes cheveux blanchir – de brune brune je suis devenue grise puis argentée. Ma chevelure plaît beaucoup, j’ai fait maquiller mes sourcils de façon permanente, je reste "nature". Je trouve que plus elle vieillit, moins la femme a intérêt à se maquiller et à "raser" sa nuque pour ne pas ressembler à une vieille cocotte ou à un vieux travelo ! Courage à toutes, nous avons chacune notre façon de gérer notre féminité et nous avons de beaux blogs à lire pour nous rassurer !!!!! Autre chose, vers 45 ans j’ai commencé à grossir. J’ai mis 10 ans à comprendre que mon métabolisme avait changé et j’ai fait le régime Montignac qui élimine au maximum tous les sucres (féculents, riz,……) et le dessert (surtout pas de fruits frais) après le repas (gaz, gargouillis, flatulence, apport de sucres) pour privilégier les légumes et les protéines (viandes blanches et poissons). Pensez-y quand vous y arriverez !!!!! Adios, hasta luego, amigas

  • #115 maryline le 18 mars 2007 à 21 h 02 min

    oui la photo est marrante, enfin je suis un peu bete desfois, j’avais pas tilté pour ton ordinateur! il a fallu un com de Gloria pour que je comprenne.

    moi aussi j’adore mon ordinateur mais il ne ronronne pas le soir en me faisant un calin!
    tiens ma théorie sur BB aussi se casse la gueule, on me dit qu’elle a eu un enfant! je ferais mieux de me renseigner avant de raconter n’importe quoi. Elle a pas du être une bonne mère parce que on l’a jamais vu son fils, ben voilà si j’avais des enfants j’aurais pas envie de m’en occuper et on finirait fachés!

  • #116 maryline le 18 mars 2007 à 21 h 12 min

    merci Castofiara pour ces précisions. Je pense que je vais m’abstenir de citer cette dame à l’avenir, je ne connaissais pas les détails. Je crois que du coup j’ai un peu embrouillé les gens ici, alors que je voulais simplement dire qu’on a le droit de suivre notre propre chemin, et de donner l’exemple du mien.

  • #117 Lul’oups le 18 mars 2007 à 21 h 25 min

    Chacun fait comme il le sent, c’est une de mes devises.
    Tu es très jolie sur la photo en tous cas…
    ;-)

  • #118 dola le 18 mars 2007 à 21 h 29 min

    Catherine, je comprends tout a fait ce que tu veux dire quand tu parles de fantasme de bébé. Je me reconnais bien la-dedans.

    Concernant la place de la France en Europe :
    En fait quand les françaises ont été annoncées championnes de la reproduction, je me souviens que des dents ont grincées ! En réalité les politiques se sont auto-félicités, il fallait entendre ceci : "par rapport aux autres pays d’Europe occidentale , on est les meilleurs, le renouvellement de la population est assuré et tout ceci grâce à nous les politiques géniaux et avertis qui avons su prendre les bonnes décisions pour faire survivre le système…."
    Et oui car une population qui vieillit coûte cher à l’état (retraite, santé etc..)il faut du sang neuf !

    Moi cynique ? réaliste plutôt !

  • #119 DEOWN le 18 mars 2007 à 21 h 48 min

    chère Hélène,
    je viens de voir qu’il yavait un billet sur le sujet
    je clique dessus
    et le lis donc.
    Là, je mapercois que chaque ligne traduit tout ce que j’ai toujours pensé moi meme.Jai eu toutes ces reflexions moi aussi,comme celle qui revient le plus"tas bien été enfant toi"…et jn’ai jamais jamais compris le rapport moi non plus…Ca ma fait tellement plaisir de voir que je netais pas la seule et que ce que jressens tu le ressens aussi…roh lala!
    ahhh…jme sentais tellement seule dans mon cas
    et tellement entourée de gens qui veulent des gosses…
    tu as de la chance que ton homme nen veuille pas non plus
    ils sont tellement rares les gens "comme nous"
    Mon chéri ,lui, a du faire une croix sur ses projets denfants car jai été claire des le debut mais de toute facon,on a maintenant tous les deux 25ans et il sapercoit quil ny a pas du tout de place pr ça dans nos vies.
    Mais quand meme,jsuis drolement contente davoir lu ce billet tu peux pas savoir!
    ca me rassure trop
    merci
    beaucoup
    tas bien fait decrire ça mm si ca a choqué certains ss doute
    moi ca ma fait grand plaisir!

  • #120 sol le 18 mars 2007 à 22 h 00 min

    bonsoir,je ne connais pas ce magazine,j’y cours dès demain.Je comprends bien les gens qui ne veulent pas d’enfant.Moi qui en ai eu,c’est une somme d’angoisses énormes (et justifiées la plupart du temps),des espoirs parfois déçus et qu’on ose à peine s’avouer,des désirs un peu tordus et l’absence à jamais de liberté.L’absence à jamais également de solitude,d’égoïsme vain,de fusion avec soi seule,de vide… Le jeu n’est donc pas à somme nulle, ça dépend des moments. Cela dit,je ne sais pas où vous seriez allée pêcher que la surpopulation manace.C’est exactement le contraire.Selon les projections les plus autorisées (ref on demand) nous allons être 9 milliards en 2050,mais si les tendances continuent ,et y’a pas de raisons,la population arrêtera de croître,avec disparition programmée de l’espèce humaine vers 2400 Après JC.TANT MIEUX

  • #121 La Cuiller En Bois le 18 mars 2007 à 22 h 16 min

    "casar" est de la même famille que "casa" maison en espagnol.
    Se marier : garder/tenir la maison ?
    Se caser … se trouver un toit ?
    On a les mêmes origines latines …

    Avoir des enfants a toujours été, pour moi, une évidence.
    Et je n’ai eu la sensation d’avoir une famille qu’à la naissance de ma 3ème.
    Je me souviens très bien de ce moment …
    Première sortie en famille.
    Je m’installe dans la voiture et me retourne pour voir la banquette arrière : l’aînée sur son rehausseur, la seconde dans le siège auto et la dernière dans le couffin …
    Un sentiment de plénitude, une pensée : "ma famille".
    Je me suis rendue compte à cet instant que depuis 10 ans je n’avais "que" un mari et deux filles. Et là, j’avais une famille.

    Aussi évident et essentiel pour moi que de ne pas avoir d’enfants pour d’autres.
    Je m’inscris complétement dans un besoin de transmission.

    D’autre part, j’ai eu une césarienne pour les deux dernières naissances.
    Mon gynéco m’a indiqué les risques encourus si je voulais d’autres enfants.
    Il m’a indiqué que je pouvais en avoir un autre (en attendant un mininum de 3 ans) mais qu’il serait obligé dans ce cas là de recourir à une ligature des trompes ensuite car comme je devrais subir encore une césarienne, une 4ème opération ne pourrait absolument pas être envisagée par la suite.

    Tout cela avec des mots simples, sans culpabilisation. Sans chercher non plus à influencer mon choix d’avoir ou pas un 4ème enfant. Juste en m’énonçant les conséquences physiques me concernant.

    J’ai longuement réfléchi.
    Nous ne voulions pas spécialement de 4ème enfant (notre fantasme d’avoir 8 enfants n’est resté qu’un fantasme qui nous amuse encore aujourd’hui).
    Nous ne savions pas si nous allions avoir envie d’un autre enfant dans les années à venir, nous étions tout à notre dernière-née.

    Mais une chose était sure, c’est que je voulais disposer de mon corps.
    Je ne voulais pas que d’autres m’imposent de ne plus avoir d’enfant.
    Donc je n’aurai pas de 4ème enfant, pour garder la possibilité de l’avoir.

    Cela peut paraitre un peu tordu comme raisonnement, mais j’ai eu la sensation d’apaisement, d’accord avec moi-même.

    Une dizaine d’années plus tard, après un grave problème, j’ai subi une opération en urgence.
    Au réveil, les chirurgiens m’ont expliqué la situation et m’ont indiqué avoir été obligés de m’ôter une partie de mes organes de reproduction, supprimant toute éventualité de grossesse.

    Ma réflexion antérieure sur la maternité m’a aidée.
    Nous n’avions plus du tout l’intention d’avoir d’autres enfants.
    La situation n’était plus la même, ma vie avait été en danger, une solution avait dû être prise.
    Je pris donc cette annonce au même titre que toutes les autres indications concernant ma santé.

    Quelques jours plus tard, je reçus la visite d’une infirmière, qui venait pour m’aider à surmonter ce traumatisme et veiller à ce que je ne déprime pas.
    Je lui ai expliqué que je n’avais pas été "choquée" ni "traumatisée" par ces conséquences. Elle sembla étonnée.

  • #122 maryline le 18 mars 2007 à 23 h 13 min

    je me demande si nous sommes si peu nombreuses que ça finalement. Le billet initial avait battu le nombre de comms, il me semble, et ce week end c’est bien reparti et plusieurs filles ont ce même avis.

  • #123 Mélo le 18 mars 2007 à 23 h 34 min

    Je ne voudrais pas dire de bétises, mais il me semble que la ligature des trompes sur simple souhait de la femme a été légalisée en 2001 et que la seule condition est d’être majeure (encore heureux!) et de respecter un délai de reflexion de 4 mois entre la demande et l’intervention.

  • #124 Laurence Singapour le 19 mars 2007 à 6 h 58 min

    Eh bien il en faut de la motivation pour essayer de taper un commentaire avec deux enfants en bas âge qui font tout pour m’empêcher de me consacrer à cette tâche. Bref, je voulais juste féliciter Hélène pour la photo et l’article qui lui est consacré et dire que moi non plus je ne vois aucun rapport entre le féminisme et le désir d’enfants. Je m’estime féministe et j’ai des enfants. Je respecte le choix des femmes qui n’en veulent pas mais n’accepterais pas qu’elles seules aient "le droit" de se sentir féministes. Le féminisme est affaire de conviction, rien à voir avec un désir de maternité.
    Moi aussi j’ai adoré le livre "Un heureux évenement" d’Eliette Abecassis. Je le conseille à toutes mes copines qui ont des bébés et se rendent compte que tout n’est pas rose…
    Le commentaire de Altaïr-Cécile m’a donné les frissons.

  • #125 lunairia le 19 mars 2007 à 8 h 57 min

    Pour les enfants je ne suis pas aussi radicale que toi.
    Mais je pense que je n’en aurai pas, je n’ai pas d’envie qui me démange, mon enfance fut difficile et ma plus grande peur serait que mon enfant se tape la dépression d’enfer que je me suis tapée à l’adolescence.

  • #126 Hélène le 19 mars 2007 à 9 h 00 min

    Bon je vais me procurer ce bouquin, vous êtes plusieurs à dire qu’il est super et il avait fait beaucoup de bruit à sa sortie.

    Mélo merci pour l’info, je reposerai la question à ma gynéco la prochaine fois ;-)

    Deown je suis contenet que le billet précédent sur le sujet t’ait fait du bien, c’est pour ça que je l’avais écrit.

    Castafiora c’est très bien si le régime Montignac t’a aidée à passer la ménopause, cela dit j’aimerais mieux qu’on ne le recommande pas trop ici, d’abord parce que les régimes sont bannis de Facholand ;-), ensuite parce qu’il a quand même été surnommé « passeport pour l’infarctus ».

  • #127 virgulle75 le 19 mars 2007 à 9 h 13 min

    Très jolie sur la photo …
    Ne sois pas triste de l’article : un reportage télé c’est 1000 fois pire : beaucoup plus de visibilité et beaucoup plus de sensationnel ! contrairement au journal à la télé : il faut empêcher le zapping : alors que dans la presse quand le journal est lu il est déjà payé.

  • #128 Hélène le 19 mars 2007 à 9 h 41 min

    Merci virgulle75 (en effet j’imagine qu’à la téloche c’est bien pire !) ;-)

  • #129 Laurence Singapour le 19 mars 2007 à 9 h 43 min

    Et je voulais aussi juste rajouter que ce qui est féministe par contre, c’est de penser qu’on peut être heureuse, épanouie, féminine et se sentir accomplie dans sa vie de femme sans vouloir d’enfants. Cela semble tomber sous le sens mais on dirait que beaucoup pensent autrement malheureusement.

  • #130 soof le 19 mars 2007 à 10 h 07 min

    WAOUUU la photo est bien cool, toute la page en plus, bravo c’est génial d’avoir des idées et qu’on les entende !!
    super !

  • #131 soof le 19 mars 2007 à 10 h 12 min

    ha j’ai pas fini mon message,
    même si y’a pas tout ce que tu as dis…le gros titre y est ;)
    c’est super positif en tout cas…
    remarque pour les dessins c’est pareil, tu t’appliques tu met les couleurs qui te font plaisir et on te demande de tout changer loool…vexant

  • #132 Hélène le 19 mars 2007 à 10 h 21 min

    Oh coucou soof, ça me fait plaisir de te « voir passer » !

    Laurence je suis assez d’accord avec toi, il me semble aussi que penser qu’on peut être une femme non traditionnelle relève un peu du féminisme, malgré tout.

  • #133 missdarjeeling le 19 mars 2007 à 11 h 05 min

    Pour en revenir à cette histoire de ligatures des trompes, je crois savoir qu’elle n’est proposée qu’aux femmes ayant déjà eu des enfants (ben voui, c’est bien connu, nous les nullipares, on chagne tout le temps d’avis).

    Ceci dit, si quelqu’un a des informations de son gynéco, je prends : je ne me rends chez le gygy qu’en cas de problème. Le reste du temps, je "pleurniche" ma pilule dans les pharmacies avec une vieille ordonnance (je suis allergique aux médecins, en plus !)

  • #134 Hélène le 19 mars 2007 à 11 h 13 min

    Ca par contre missdarjeeling c’est pas raisonnable ! ;-) Sans blague, je sais que c’est pas marrant je suis la première à trop espacer les visites, mais certaines maladies graves sont indétectables autrement, et ce serait vraiment trop bête de s’en apercevoir trop tard…

  • #135 missdarjeeling le 19 mars 2007 à 11 h 19 min

    Mouais !

    J’écoute mon corps, moi madame ! (rires)

  • #136 Castafiora le 19 mars 2007 à 11 h 20 min

    Hélène : Montignac a fait plusieurs rectificatifs de son premier livre ! Il a tenu compte de toutes les critiques qu’on lui a faites et tu vois, quand on ne sait pas que son régime a beaucoup évolué, on continue à le critiquer.
    Il a même fait un livre spécial pour nous les femmes (de l’adolescence à la vieillesse) et a parlé de personnes âgées qui ne se nourrissaient pas assez !!!!!
    Sa méthode n’est pas seulement pour les personnes qui veulent maigrir mais aussi pour celles qui veulent manger équilibré. Depuis que je suis ses conseils : je transpire beaucoup moins (je ne fais plus d’hypoglycémie), je n’ai plus de ballonnements (donc une taille de plus après le repas et presque toute la journée), je ne m’endors plus après le repas de midi, et cela, j’ai pu le constater avec des "camarades" de chants quand j’étais dans un grand choeur d’une centaine de personnes avec des filles de plus de cinquante ans qui travaillaient dur et qui étaient ravies de suivre les conseils de Montignac. Les gens évoluent, il faut se tenir au courant et ne pas rester sur des vieux a priori. En plus, Montignac s’est attiré des inimitiés car il avait du charisme (à l’époque, maintenant il n’apparaît plus nulle part) et qu’il n’était pas médecin (il s’est fait conseiller par des médecins) – donc, sa méthode est valable pour des gens qui veulent maigrir, grossir, manger équilibré, être bien dans leur corps (moins transpirer, moins s’endormir, ne plus être ballonné(e) – Ah, mes amies, c’est comme pour BB, débarrassez-vous de vos a priori et renseignez-vous avant de juger !!!!! Je vous salue !!!

  • #137 missdarjeeling le 19 mars 2007 à 11 h 23 min

    Mouais !

    J’écoute mon corps, moi madame !!!! (rires)

    Mon corps, en l’occurence, me dit : pas de toubib / pas de viande / pleins d’abdos / du bon vin / de bons petits plats / un esprit positif

  • #138 missdarjeeling le 19 mars 2007 à 11 h 25 min

    Oh, j’ai envoyé mon commentaire en double (un collègue de bureau est venu me demander un renseignement… un lundi, a-t’on idée de casse les pieds aux gens avec des problèmes professionnels ?!).
    Manquerait plus que je sois obligée de bosser : déjà que je suis présente et à l’heure !!!!

  • #139 Hélène le 19 mars 2007 à 11 h 30 min

    Castafiora puis-je te suggérer de prendre un tout petit plus de pincettes quand tu écris un commentaire ? ;-) Je dis ça gentiment hein, parce que tu as des choses intéressantes à partager, amis tu le fais de façon un tout petit peu brutale, je trouve.

    En effet nous en face on n’a pas le ton de ta voix, ni ta gestuelle, ni ton sourire éventuel, et on ne sait pas, du coup, si tu es calme ou agressive, ce qui est dommage.

    Je sais que c’est très difficile de communiquer de façon juste par écrit, mais ça peut éviter des mauvaises interpétations ;-) (je mets des smileys partout pour cette raison, pour montrere que je souris en parlant et que je suis amicale dans mes propos ;-)).

  • #140 Mithra le 19 mars 2007 à 11 h 46 min

    Bon ben c’est decevant, cette histoire de deformation de tes propos ! Mais ca ne me surprend pas, c’est arrive a quasiment tous les gens que je connais qui ont parle a la presse ou a la tele. C’est pas pour rien qu’on fait suivre des media trainings aux gens qui parlent souvent a des journalistes, c’est un vrai business…
    Je ne connaissais pas ce mag, j’irai faire un tour chez mon libraire prefere pour voir ca de plus pres. En tout cas la photo est tres belle !

  • #141 Hélène le 19 mars 2007 à 11 h 53 min

    Ecoute Mithra, je suis stupéfaite, je ne l’ai acheté que pour cette interview, et ben j’ai tout lu hier soir et j’ai trouvé ça très bien ! Je m’attendais à un truc méga plan-plan, en fait c’est plein d’infos utiles, et ça parle aux vraies femmes (enfin, plus que d’habitude, je veux dire).

  • #142 lyqa le 19 mars 2007 à 12 h 15 min

    Bonjour,

    Merci, cette discussion m’a amenée à me poser des questions : pourquoi j’ai eu envie d’avoir des enfants ? Etait-ce par conformisme ? Est-ce que je le regrette ? Est-ce que j’y ai perdu en liberté, féminité, féminisme ? …C’est très sain de se bousculer un peu de temps en temps !

    Par contre, je voudrais protester officiellement contre tous les qualificatifs attribués ici aux enfants (chiants, braillards, sales, inutiles…) : les enfants en général ne sont pas plus monstrueux que les adultes, ils sont "juste" des adultes en "construction" – quant à être "utiles"…c’est pas le but, je crois ? Voilà, je ressemble souvent plutôt à la "mère indigne" décrite par Caro sur son blog, mais là, ça m’embêtait quand même, c’est dit !

  • #143 Fanchette le 19 mars 2007 à 12 h 24 min

    J’ai lu tous les com (voui, c’est lundi, faut que mes neuronnes recommencent à chaufefr !)… je répète : tu es sublime sur la photo.

    Pour les propos déformés par la journaliste… et tous les com sur e sujet, j’ai un peu rit jaune tu imagines ;-)
    Je rappelle à chacune qu’un journaliste a une contrainte d’espace. Or sur le sujet de la non-procréation, il me semble qu’Hélène pourrait écrire un livre, donc l’interview a dû être fleuve ! ;-), il a donc fallut trier. Et que si le journaliste essaye d’attribuer à chacun des interviewés un "rôle" c’est pour ne pas répéter mille fois la même chose, car à la base, toutes ces filles ont probablement (j’ai pas encore lu mais je vais allez chez Monop… ma nouvelle base !) plein de choses en commun.
    Je ne sais pas si j’ai été claire mais je vous trouve un peu dure vis-à-vis des journalistes.

    Tant que j’y suis j’aimerai préciser certains points, c’est hors-sujet mais ça me tient à cœur (c’est dans la série, je ne suis pas comme vous et en plus je dois me justifier… mais avec le sourire). J’espère que tu n’y prendra aps ombrage Hélène.

    1/ J’ai lu dans un com "C’est une pigiste"…genre, normale qu’elle soit nulle ! Là je sors le bazouka. Un pigiste est un journaliste, pas un sous-journaliste. Il exerce tout simplement son métier différemment, en l’occurrence pour plusieurs titres en même temps.
    2/ Tous les journalistes ne sont pas gentils par intérêt. Certains font vraiment de belles rencontre dans leur boulot.
    3/ C’est pas parce qu’on est interviewé qu’on peut "exiger" de lire l’article avant parution. On peut demande à relire ses propos, cités entre guillements, mais le journasliste n’a pas "obligation de vous les faire lire". C’est vraiment typiquement français ce genre de rapport entre journalistes et interviewés. Si on partait sur de bonnes bases : "Je vais écouter consciencieusement" – "Je vais expliquer mon propos clairement", ça se passerait sans doute mieux.

    Heu voilà c’est tout. Après y’a des bons et des mauvais journalistes c’est sûr, l’important est de ne pas généraliser s’il vous plait.

    Merci de votre attention… ;-) ‘Scusez pour la longueur…

  • #144 Castafiora le 19 mars 2007 à 13 h 09 min

    Hélène : je ne sais pas quoi répondre : si ! "tu me troues le cul" – et vlan !
    tant pis pour les pincettes j’y vais avec la tronçonnneuse.
    Je crois que je vais arrêter de faire des com’s ici parce que je ne sais pas avoir un style de "courtisane" et mettre des binettes ridicules pour montrer que je suis gentille et que je ne veux pas blesser. Salut ! Tant pis !

  • #145 missdarjeeling le 19 mars 2007 à 14 h 04 min

    Voilà, voilà, comme bien d’autres fille, je viens d’acheter "Esprit Femme". Ce que la curiosité ne nous fait pas faire, quand même !

    C’est vrai que, à la lecture de l’interview, on a vraiment l’impression que tout a été écrit d’un seul bloc.
    A toute chose malheur est bon : on se fait toujours avoir une fois avant de devenir plus méfiante… je suis persuadée qu’à la prochaine interview, tu demanderas une relecture avant impression. Je crois que moi aussi, naïve parmi les naïves, je me serais fait épingler de la même façon.

  • #146 Seccotine le 19 mars 2007 à 14 h 12 min

    Juste un petit comm en passant, les pantacourts ne m’inspiraient pas en ce lundi matin, alors j’ai profité de ma pause déjeuner pour aller acheter Esprit Femme, d’autant que moi non plus je n’ai aucune intention de me reproduire, alors quelques témoignages là dessus, ça m’intéressait.

    Bon, j’ai feuilleté tout le magazine, que je ne connaissais pas, j’y ai trouvé à peu près tout ce que je déteste (j’avoue, j’ai pas été jusqu’au bout, je me suis arrêtée à l’interview-vérité "j’ai dormi dans la rue", parce que là j’avais franchement atteint mes limites), mais je suis d’accord avec les autres sur l’essentiel, ta photo est magnifique :o).

    Pour ce qui est de l’article, je suis un peu plus mitigée. Je suis bien d’accord avec Fanchette, les journalistes ont souvent besoin de raccourcir les propos des gens qu’ils interviouvent (?), surtout quand ceux-ci ont autant de chose à raconter que -j’imagine- toi, Hélène.

    Mais là… On est plus proche du style télégraphique que du style journalistique, quand même. Le bon côté, c’est qu’il est impossible de ne pas se rendre compte que tes propos ont été déformés. Le mauvais côté, c’est que j’aurais bien aimé lire ton interview dans son intégralité, ainsi que celles des autres, qui ont à n’en pas douter subi à peu près le même traitement.
    Bref, je trouve le résultat final, pour un sujet qui pourtant m’intéressait beaucoup, asséné de façon profondément indigeste. Dommage…

    (et non, en théorie, la ligature des trompes n’est pas réservée aux femmes qui ont déjà eu des enfants. Et puis il y a la méthode Essure, aussi. Reste à trouver un gynéco qui fasse son travail)

  • #147 missdarjeeling le 19 mars 2007 à 14 h 14 min

    Seccotine, tu sembles bien informée sur le sujet : Essure ?????

  • #148 Seccotine le 19 mars 2007 à 14 h 22 min

    miss darjeeling, si je peux me permettre de te donner un lien vers le site de Martin Winckler, il en parle 1000 fois mieux que moi, là : http://www.martinwinckler.com/ar...

    (vers la fin de l’article pour ce qui concerne la méthode Essure. Méthode que je n’ai pas essayée mais je l’envisage tout à fait si un jour j’en ai ma claque de ma bien aimée Cérazette qui fait remonter mes dernières règles à 5 ans :o)

  • #149 Maman au secours le 19 mars 2007 à 14 h 39 min

    J’ai été lire ton billet puisqu’en juillet je ne connaissais pas encore ton blog et laisse moi te dire, que ta position est tout à fait honorable. C’est fou ce que les gens se sentent investis d’une mission lorsqu’il s’agit d’enfants comme si la planète souffrait de dénatalité! Tu as entièrement le droit de ne pas vouloir d’enfants et ce n’est aucunement synonyme de ne pas les aimer.

    Comme tu lis mon blog, tu n’es pas sans savoir que moi j’en ai deux, que j’adore au point de me demander comment j’ai pu vivre sans eux avant qu’ils ne viennent au monde (en fait si je sais : je faisais des grasses matinées les week-ends et j’allais en Australie ou en Afrique du Sud pour les vacances au lieu de me contenter de mon jardin), mais il y a une chose que la maternité change (et dont je pourrais me passer je dois dire), c’est que je serais à jamais vulnérable. Il devrait arriver quoi que ce soit à un de mes petits monstres et je ne sais comment j’arriverais à continuer à vivre. Donc je comprends que l’on ne veuille pas se lancer dans l’aventure. En plus, au lieu d’être uniquement une femme libre on devient une mère (pas libre :-D), mais ça en ce qui me concerne cela me pose moins de problème.

  • #150 isabelle le 19 mars 2007 à 14 h 58 min

    Quelle jolie fille sur cette photo! :°)
    Bah oui je me suis aussi précipité chez mon marchand de journaux préféré aux aurores, pour pouvoir lire ton article Hélène! Bravo clap clap clap..! Tu seras bientôt la porte-drapeau des no-kidding français!

  • #151 missdarjeeling le 19 mars 2007 à 15 h 04 min

    Merci Seccotine ! (les autres, pfff, je ne vous parle plus…)

  • #152 teatree le 19 mars 2007 à 16 h 33 min

    je suis mariée depuis août dernier et depuis j’ai heu comment dire heu "vomi" 4 fois…
    ouais, on fait des concours avec mon mari et j’ai 4 vomis d’avance, ben quoi, aujourd’hui, j’ai l’humeur "pipi- caca"…
    et j’adore regarder subtilement la réaction des gens quand ils entendent que ça va pas fort. ils se disent sans se dire que peut être, après quelques mois, un bébé…
    hé, hé! ben non, simple fatigue ou gastro, et moi, je me marre!!
    c’est incroyable quand même, à croire que y’a un moule et qu’il faut rentrer dedans coute que coute sinon c’est louche!
    on peut même plus vomir en paix…
    désolée, je sors…

  • #153 maryline le 19 mars 2007 à 19 h 49 min

    teatree, moi aussi quand je vomis, ça m’arrive de temps en temps, on me regarde soupçonneusement, c’est marrant!
    Hélène je suis contente que tu aies bien aimé le magazine Esprit Femme, tu vois qu’on découvre des choses sympas en dehors de Elle ;)
    j’ai bien mis mon smiley, NB, parce que c’est vrai que quelquefois les mots seuls peuvent prêter à confusion sur leur interprétation, ça m’est arrivé quelquefois, parce que trop souvent j’écris comme je pense sans y réfléchir un moment.

  • #154 Altaïr – Cécile le 19 mars 2007 à 19 h 51 min

    Laurence de Singapour, qu’est ce qui t’a donné le frisson dans mon histoire ? ;) J’espère ne pas t’avoir mise mal à l’aise

    Hélène et oui le mental joue un max dans les histoires de conception et le jour où on acceptera que chacun voit midi à sa porte ça sera sans doute bien plus simple et agréable pour tout le monde…
    Je ne vois vraiment pas pourquoi on se mêle de nos affaires dans ce domaine… L’instance dans l’attente des autres d’un résultat positif pour une grossesse et aussi insupportable que l’insistance pour nous convaincre de faire un môme ou de ne pas en faire un de plus… Et je parles pas des appels répétés autour d’une date potentielle de naissance qu’on a eu la mauvaise idée de divulguer… Que de pressions et d’intrusions extérieures autour de cet acte si intime et personnel…

    Une des dernières fois où on m’a posé la question du second je n’ai pu résister à l’envie de répondre que je ne pouvais plus histoire qu’on me fiche un peu la paix… La tête de mon interlocutrice curieuse valait son pesant de cacahuètes ;) Mais bon est ce que je lui a demandé si elle avait désiré ses 4 enfants et si elle souhaitait en faire un cinquième ? non, alors qu’elle me laisse en paix avec ma fille "semi-unique"

  • #155 Hélène le 19 mars 2007 à 20 h 06 min

    Altaïr le fait que les gens se sentent autorisés à poser des questions pareilles, me donne immanquablement envie de leur demander s’ils pratiquent par exemple la sodomie, pour moi c’est au même nivaeu d’intimité. Malheureusmeent je n’ai jamais osé faire cette réplique ;-))

    maryline en effet il y a plein de trucs sympas en dehors du Elle très parisien et élististe, je n’en parle pas forcément mais j’aime notamment beaucoup Biba, que je lis depuis des années ;-)

    Ben alors teatree, ça ne te ressemble pas, ces histoires de vomis ! ;-)))

    isabelle quelle bonne idée, si je fondais un no-kidding français ?

    Maman au secours justement non : en plus de ne pas vouloir d’enfants, je ne les aime pas en général (en particulier certains me plaisent, mais en général non) ;-))

    Et je m’élève contre le fait que les gens qui ne veulent pas d’enfants se sentent toujours tenus de préciser « bien sûr j’adore les enfants, néanmois je n’en veux pas ». C’set pas politiquement correct, de pas aimer les enfants. Moi je les adore pas du tout, et c’est pour ça que je n’en veux pas ;-)

    Seccotine merci pour le lien, je vais voir ça avec intérêt, jamais entendu parler de cette méthode.

    Casatfiora si tu ne veux pas faire un mini effort pour être aimable (et bien élevée), je pense que nous nous passerons sans problème de toi ;-)

    Fanchette je te remercie pour cette mise au point sur les journalistes, pas inutlile du tout. Cela dit je répète que la mise en confiance me semblait réelle et sincère, et que le résultat m’étonne beaucoup ; or ce n’est pas toujours le cas on sent quand certaines personnes vous poussent à dire certaines choses, là j’ai vraiment eu l’impression de me fare avoir comme une bleue (que je suis ;-))

    lyqa j’admire que tu puisses te remettre en question sur ton choix d’enfanter et de fonder une famille, c’est assez rare.

  • #156 teatree le 19 mars 2007 à 20 h 43 min

    ben oui, désolée, aujourd’hui, j’ai osé faire dans le "mini trash"! j’avais envie d’un humour au raz des paquerrettes aujourd’hui …ne m’en voulez pas…je dois passer pour une timbrée :)) mais bon, tout ça pour dire que très souvent, les projecteurs sont quand même braqués sur les couples "à surveiller" et que c’est vrai que c’est fou le nombre de fois où on veut se mêler de la vie des gens, en savoir le plus possible, être parmi les premiers à savoir, etc…
    il y a comme un petit côté voyeur de la vie des gens, un peu comme la TV réalité. c’est fou ce besoin de s’immicer dans la vie des gens, jusque parfois dans leurs décisions…

  • #157 Hélène le 19 mars 2007 à 20 h 50 min

    Je disais ça en rigolant hein teatree, comme je te connais en vrai, je trouvais ça amusant de t’imaginer dire ça ;-)

  • #158 maryline le 19 mars 2007 à 20 h 55 min

    c’est vrai que ça passe pas toujours le discours "j’aime pas les enfants". Moi je les aime malgré tout alors je ne dis pas le contraire rien que pour rester un peu politiquement correct. J’ai beaucoup de plaisir à fréquenter des enfants, je me suis occupée dans ma vie de pleins de têtes blondes, mais je ne veux pas en assumer la responsabilité tous les jours de ma vie pendant le reste de cette vie et au moins pendant 20ans…
    ceci dit, ça dépend comment on le dit, qu’on n’aime pas les enfants, ça peut être tourné gentiment ou brutalement. Ma meilleure amie qui a 2 enfants s’est vu décocher des propos très limite de la part d’une autre copine, du genre " comment peux tu avoir un alien dans le ventre", ou " tu es folle les enfants c’est trop nul, t’auras plus de vie…". Donc encore une fois, si chacun respectait les choix de ses amis, famille… sans porter de jugement hâtif, on se porterait mieux

  • #159 Hélène le 19 mars 2007 à 21 h 16 min

    Ah oui, vu comme ça je suis d’accord maryline, dire des choses aussi agressives et brutales est tout à fait odieux et ne vaut pas mieux que les propos entendus de l’autre côté !

  • #160 Emmanuelle H. le 19 mars 2007 à 22 h 59 min

    le sans-gêne des gens me dépassera toujours…..c’est comme quand on est enceinte et que ça commence à bien se voir, genre à 6 mois et plus de grossesse…eh bien, il se trouve toujours qqun , de préférence un ou une inconnu(e) (amis et famille, ça n’a rien à voir…encore que…), pour venir de manière très catégorique poser sa main sur votre ventre pour vous donner un avis, d’un air très pénétré, bien spur, sur tout et n’importe quoi…le sexe du bébé, la date de l’accouchement, la taille du ventre, le positionnement haut ou non du foetus et j’en passe….
    je regrette, je trouve ce type de geste déplacé !!
    tiens, je devrais ta poser, Hélène, ta question sur …;enfin, voir le comm 155 !!!!

  • #161 Jamais le dimanche le 19 mars 2007 à 23 h 34 min

    Salut, Hélène, j’ai cliqué sur le lien et lu ton billet de juillet "des enfants ? pas pour moi, merci !"
    J’ai trouvé tes réponses pleines de bon sens, de naturel, de repect d’autrui. Elles prouvent ton attitude tolérante et ouverte.
    Nous avons eu la chance, mon mari et moi, d’avoir les enfants que nous voulions, de les vouloir réellement conjointement, de pouvoir les élever dans de bonnes conditions de température et de pression, d’apprendre à leur faire confiance, de respecter leurs choix de vie et leurs options. Ce sont sont eux qui nous ont élevés, plus que le contraire. Eux qui nous ont amenés à prendre conscience, humblement, que les parents parfaits n’existent pas.
    MAIS nous avons toujours eu, tous les deux, la conviction que la famille-avec-enfants n’était pas canonisable par principe. Nous avons toujours respecté ceux qui décidaient de n’en avoir pas. Il ya des années, à la radio, j’ai entendu le témoignage simple et direct d’une femme, chercheuse scientifique, qui expliquait qu’elle avait choisi de ne pas avoir d’ enfants, parce que, disait-elle, à arbitrer les priorités, entre son métier passionnant et des enfants auxquels elle n’aurait pu manquer de s’attacher, elle n’aurait fait bien ni l’un ni l’autre et y aurait perdu son âme…Or, elle se savait une bonne professionnelle dans sa partie, aimant son boulot, s’y épanouissant totalement.
    J’ai pris acte de ce témoignage, et chaque fois que j’ai eu un enfant de plus, je peux te dire que j’y ai repensé et y ai mûrement réfléchi !
    Par ailleurs, en dépit de mon bonheur de mère de famille, j’ai souvent versé de chaudes larmes de n’avoir pas de vie professionnelle du tout ! Tant il est vrai que choisir un bord, c’est renoncer à l’autre.
    Il est indispensable que les choix argumentés des uns éclairent les choix argumentés et…différents, voire radicalement opposés, des autres ! Sans quoi, où serait l’évolution humaine ?
    Bravo pour ta contribution solide et argumentée aux débats qui font avancer l’homme au bénéfice de l’homme lui-même. Et merci pour la qualité de tes témoignages, à la fois personnels et sensibles. Ils sont précieux…et appréciés !

  • #162 lilipouch le 20 mars 2007 à 0 h 36 min

    ben voila je rentre de paris
    j’avais 34mn à tuer je voulais une pochette
    j’ai tourné 45 mn autour de cette station sevres babylone me suis remonté dans un sens babylone université grenelle …j’avais oublié de noter l’adresse…. et du coup je l’ai jamais trouvé :(

    ouin snif
    du coup dans mes trois heures de retour dans ma "presque" chaude provence ( p*** ca caille à paris, j’ai failli mourrir congelée ) j’ai eu le temps de lire cet article que j’ai beaucoup apprécié
    merci Hélène et les autres dames qui ont témoigné, j’avais deja beaucoup aimé ton article

  • #163 missdarjeeling le 20 mars 2007 à 8 h 45 min

    En attendant la publication du billet du mardi, je relance moiaussi le débat (ben quoi, faut bien s’occuper).

    Alors je le dis sans détour ni honte : moi non plus je n’aime pas les enfants !

    Je ne les comprends pas, je ne sais pas me mettre à leur portée et je n’en ai de toute façon pas envie.

    Mais bon, à chaque femme son choix et son chemin

  • #164 Hélène le 20 mars 2007 à 8 h 56 min

    C’est fou hein missdarjeeling, déjà dire qu’on en veut pas, ça passe mal, alors si en plus on dit uq’on ne les aime pas les gens nous regardent comme un monstre. Qu’est-ce que ça peut leur faire, du moment qu’on en bat pas les leurs ? ;-))

    Ahhh, lilipouch, il faut toujours avoir un plan de Paris dans son sac ! ;-)

    Jamais le dimanche je te remercie pour tous ces compliments, que je ne crois pas du tout mériter ;-) Je suis par contre choquée du fait que tu aies été obligée de choisir entre vie famililale et vie professionnelle, ça aussi c’est un combat féministe…

    Emmanuelle H tu n’as jamais eu le réflexe de flanquer une baffe à la personne qui te touche le ventre de cette façon tellement grossière ?

  • #165 Jamais le dimanche le 20 mars 2007 à 9 h 11 min

    Il n’y a pas à être choquée… J’ai eu trop d’enfants pour pouvoir mener de front un boulot et leur éducation, du moins pendant bon nombre d’années. Mais c’était mon choix, et je ne le regrette pas. Cependant, comme tout choix, il comporte des renoncements qui peuvent, à certains moments être douloureux, ce qui a été mon cas. Je ne m’en plains pas, je le mentionne simplement parce que c’est la vérité. Je sais que les femmes et les hommes qui choisissent de ne pas avoir d’enfants peuvent aussi, souffrir de certaines implications de ce choix : tout cela n’est que la vie telle qu’elle est ; je répugnerais à taire qu’elle n’est pas toujours rose et sans souci, je m’efforce de regarder la réalité et de l’apprécier autant que faire se peut…

  • #166 Hélène le 20 mars 2007 à 9 h 29 min

    Je comprends, Jamais le dimanche (quand je disais que j’étais choquée, c’est parce que je craignais que ça soit un choix forcé, en quelque sorte).

  • #167 missdarjeeling le 20 mars 2007 à 9 h 46 min

    Il me revient en mémoire une anecdote concernant les gosses.

    En voyage, l’Homme et moi avons fait la connaissance d’un couple de jeunes sympas, dans le même hôtel que nous, au Caire.

    On papote un peu le soir et la fille m’apprend qu’à 22 ans, elle attend son 2ème bébé. (elle avait eu le premier à 19 ans…)

    Toujours polie, je ferme ma gueule : son choix ne me regarde pas, après tout (même si je ne suis pas d’accord avec !)

    Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je lui ai dit qu’on avait pas de gosses et qu’on en voulait pas de m’entendre dire " SI JE NE VOULAIS PAS D’ENFANTS COMME TOI, J’IRAI ME FAIRE PSYCHANALISER, C’EST PAS NORMAL !!!"

  • #168 Cixi le 20 mars 2007 à 10 h 36 min

    Je comprends et respecte totalement ton choix, Hélène. Je me retrouve dans ton post, car meme si ma situation est un peu différente, je fais face au meme genre de commentaires…. qui commencent vraiment à me gonfler !!
    j’ai 26 ans, je suis avec le meme ami depuis de nombreuses années, nous n’avons pas d’enfants. Nous avons envie tous les 2 d’en avoir, mais plus tard, lorsqu’on sentira que le moment est venu.

    Eh bien, à entendre les gens, c’est limite pas normal à mon âge de ne pas avoir mis en route le premier, et de ne pas en avoir envie maintenant !! Ma soeur m’a dit un jour "bon, maintenant que tu as 26 ans, faudrait peut-etre vous décider à faire un bébé !". Comme si il existait un "bon" âge !! Ma mère aussi, ou les copines : "si tu fais le premier après 30 ans, c’est tard", "après t’as moins d’énergie pour les élever", "y’a jamais de bon moment", "si tu te poses trop de questions, tu en feras jamais" et surtout l’inévitable : "si tu les as trop tard, tu seras vieille quand ils seront ados !!"
    A l’inverse, ma belle-mère (j’adore aussi….) : "vous avez le temps !!" (si on décidait de faire un bébé maintenant, on lui demanderait certainement pas son avis avant !!!)

    Quand j’entends tout ça, j’explose !! et je ne peux pas m’empêcher de les remballer avec un poil d’agressivité. Je me sens trop jeune pour en avoir maintenant, j’ai envie de profiter de la vie à 2 avec toute la liberté que ça implique, on voudrait stabiliser au maximum notre situation avant (mariage, achat d’appart, sous mis de côté), je n’ai pas envie d’en avoir maintenant, c’est tout !! et ça ne regarde que moi et mon ami !!

    Je suis vraiment contente que ton post m’ai donné l’occasion d’exprimer tout ça, parce que ça fait longtemps que ça couvait en moi ;-)

    C’est fou à quel point les gens se sentent investis d’une mission dès qu’on parle d’enfants, comme si ils devaient te remettre dans le droit chemin à tout prix ! Et puis, forcément, toutes ces remarques c’est à moi qu’on les fait… Mon mec, on lui fiche la paix !! Lui, "il a le temps" !!

  • #169 Emmanuelle H le 20 mars 2007 à 11 h 18 min

    j’aurais dû….s’il y a une prochaine fois, je passe à l’attaque…

  • #170 Virginie le 20 mars 2007 à 12 h 11 min

    Trop belle cette photo.

    C’est sur, les propos repris semblent un peu réducteurs…

  • #171 dola le 20 mars 2007 à 12 h 20 min

    En faisant un raisonnement un peu tordu, si on part du principe que les enfants sont des être humains (certes encore en formation mais quand même), dire j’aime pas les enfants ce serait un peu comme dire j’aime pas les femmes, les noirs, les asiatique, les irlandais et c’est détester quelqu’un pour une condition dont il n’est pas responsable…Et vu sous cet angle effectivement ce n’est pas trop glorieux.
    En même temps c’est vrai que les enfants sont d’une compagnie fatigante (et ce n’est rien de le dire) et aussi qu’on peut avoir parfois rien à leur dire.
    Bref l’enfant est un étranger qu’on ne comprend pas, dont les rites et les coutumes nous échappent complètement, à qui on ne voit aucun charme et qui nous fatigue et au mieux on tolère sa présence.
    (En plus on ne trouve aucun intérêt à un nourrisson qui ne parle pas, ne fait que manger etc. Moi il n’y a que ceux que j’ai mis au monde qui m’attendrissent parce que je sens lien entre eux et moi, les autres bof. :-) )
    Je n’attaque personne, j’essaie seulement d’expliquer pourquoi certaines personnes peuvent trouver cela choquant. Perso je ne suis pas choquée ( il en faut plus que ça :-) ), je comprends votre sentiment sans le partager (heureusement pour mes gnomes)

  • #172 DD le 20 mars 2007 à 13 h 46 min

    oua super mimi sur la photo, idem je pense que c’est importnat qu’il en parle…

    =)

  • #173 cleo le 20 mars 2007 à 14 h 07 min

    je m’entends super bien avec les enfants mais je n’en ai pas, question de choix.
    Je n’ai pas de propos négatifs à l’égard de celles qui en ont ou de celles qui comme moi, n’en ont pas. Je ne donne de leçon à personne sur ce sujet, je respecte le libre arbitre. Ce qui compte pour moi, c’est que, lorsque je suis avec des gosses ou des ados, çà se passe toujours très bien. Les gens ne me disent pas "pourquoi tu n’en as pas eu?" mais "combien tu en as ?".
    mais j’ai remarqué chez de nombreuses femmes dont les enfants étaient grands, qu’à 45-50 ans, elles ont l’impression d’un grand vide et de devoir reprendre leur vie comme lorsquelles avaient 25 ans. Seulement à 50 ans, on ne peut plus tout à fait faire comme à 25 ans ,c’est plus difficile. C’est comme si elles s’étaient mises entre parenthèses pendant de longues années et elles retrouvent tout d’un coup des questions de fond :"qu’est ce que je peux faire de ma vie? de moi?".

  • #174 Hélène le 20 mars 2007 à 14 h 39 min

    cleo sois la bienvenue !
    Je crois qu’en fait c’est la principale chose que je "reproche" aux enfants : de bouffer la vie de leur mère ;-) Qui se retrouve comme une poule devant un passeport quand ils s’en vont… dommage.

    Bienvenue à toi DD ;-)

    dola effectivement, avec un raisonnement un peu tordu on peut arriver à ce type de conclusion ;-) Sauf que moi j’aurais plutôt tendance à dire que je n’aiem aps els enfants comme je n’aime pas les chiens: certains trouvent parfois grâce à mes yeux ;-))

    Merci Virginie ;-)

    Emmanuelle H entraîne-toi psychologiquement, au cas où il y ait une prochaine fois (sinon on peut aussi mettre la main au panier du ou de la coupable, à mon avis l’effet est le même ;-))

    Cixi sois la bienvenue ! Je suis contente que ce billet te donne une occasion de t’exprimer, c’est important.

    missdarjeeling elle était super intelligente dis-donc, ta copine de vacances ;-)))

  • #175 Emmanuelle H le 20 mars 2007 à 14 h 49 min

    ton idée est excellente !! j’en ris toute seule…..

  • #176 dola le 20 mars 2007 à 15 h 03 min

    J’adore l’expression "une poule devant un passeport ":-)).
    Quant à se laisser bouffer, pour éviter cela il faut faire comme Caro "être une bonne mère indigne" !!

  • #177 anaïs le 20 mars 2007 à 15 h 45 min

    Ah ben voilà, j’ai couru l’acheter mais point d’Hélène… et je réalise avec horreur que dans mon petit mini pays rikiki on vend encore celui de mars. diantre, diable. Enfin ça me permettra de découvrir ce magazine et de lire l’article sur les blogeuses célèbres (un jour peut-être moi aussi…)
    Donc je te félicite et j’attends un mois pour trouver le mag dans ma wallonie natale.
    On a beau être à côté de la France, on est lent ici… et plus cher, 1,90 eur chez vous, 2,40 chez nous

  • #178 Fanchette le 22 mars 2007 à 13 h 04 min

    Ah voilà Hélène j’ai acheté le mag et lu le sujet…
    J’ai été assez décontenancée par ce magazine : du point de vue journalistique, tout est basé sur le "Témoignage". C’est assez troublant… mais c’est la tendance actuelle.
    Dans nos mag agricole on appel ça les reportages "Par dessus la haie" ou "Bout du champ" : ça donne "Alors le père Gaston, boudiou, y plante son blé au mois de juillet" Tandis que le "Le fils Ernest préfère le semis d’avril, sans se découvril d’un fil" "et "Le cousin Robert ne jure que par le labour de février, quand sonne l’amour…" Personne n’a la solution, chacun donne son avis et si ça marchez Gaston c’est forcément génial !
    C’est assez dans l’esprit blog : "Je fais comme ça, et vous vous faites comment ?" Mais c’est pt’êt un peu leger du point de vu d’un magazine entier nan ? Ça manque de prise de position, de reportage, de nuance aussi. Et je pense que c’est ce qui t’a manqué quand tu dis t’être sentie flouée par rapport à l’ITW. Forcément dans un article entièrement basé sur le témoignage, ça raccourcit pour aller droit au but…

    Reste que le sujet est intéressant (à l’opposée de la rubrique Mots d’enfant du début je trouve… dans le genre faut choquer personne EF aime les enfants rassurez-vous !

    Mais alors la photo : trop la classe !

  • #179 Hélène le 22 mars 2007 à 13 h 39 min

    Tiens je n’avais pas fait attention à cet aspect « par-dessus la haie » Fanchette, c’est très intéressant ! Merci !

    anaïs en effet ça fait cher pour un mag qui n’est même pas celui du mois suivant ! ;-)

  • #180 Prunelle le 22 mars 2007 à 19 h 26 min

    Question un peu triviale mais je déduis, d’après certains commentaires, que vous n’avez pas d’allocs en France quand vous avez un seul enfant? Comment font les jeunes couples? Ou alors j’ai mal compris…

    Sur ce, je vais relire ton vieil article histoire de me remettre tes idées en tête :)

  • #181 ilda le 23 mars 2007 à 0 h 09 min

    Hélene,

    franchement, je n’aurais pas accepté une interview pour "Esprit Femme". Ca ne m’étonnne pas qu’ils aient réduit de tes pensées à quelques phrases choc!
    J’ai fait un stage chez Ds magazine, et ça ne m’a pas du tout plû! De toute façon, devant toute la concurrence des magazins féminins, les chef ne pensent qu’à l’argent, ce qui va faire vendre ou pas….ils s’en fichent complétement et des sujets ( saufs s’ils interessent des lecteurs)! Mais tu sais quoi, j’ai lû toutes les interviews, et aucune ne m’a révélé quoi que ce soit. Je trouvais ça un peu banal!
    Désolé, ce n’est pas du tout contre toi, mais c’est contre les journaux de merde que je m’énerve! Il faut arreter de prendre les gens pour des cons!

  • #182 Hélène le 23 mars 2007 à 9 h 20 min

    Que veux-tu ilda, j’ai eu la naïveté de croire que ce que j’avais à dire pouvait intéresser des femmes ;-)) (et que ça ferait connaître mon blog, évidemment).

  • #183 ilda le 23 mars 2007 à 13 h 15 min

    Chère Hélene,

    pour le blog et ton livre, tu as trés bien fait (j’étais juste remonté par ces sujets importants que les magazines traitents comme des sujets anodins, alors que je le trouve vraiment interessant).
    D’ailleurs, hier, je suis passé au virgin pour chercher des livres sur les cosmétos bios, il n’y en avait pas, mais ton livre était partout, plein de filles rodaient autour, donc je te dis bravo pour ça!

    Malhereusement, on doit faire des compromis pour commencer à se faire connaitre, et au final, tu as raison de bien profiter du systéme des magasines feminins (même s’ils ne méritent pas ce que tu aurais à dire de plus profond)……

    et puis ce que tu penses, ce qui est vraiment important pour toi, j’ai l’impression que tu le partages déja en toute sincérité avec bcp de personnes sur ton blog!!!

    Donc moralité: il faut utiliser tout ce qui peut te faire connaitre, ms les prendre un peu au second degré! Toi, et nous qui te lisons, savons bcp plus de toi!!!!

    Bonne continuation alors, et allez, hop, on commence un deuxieme livre!!!!!!!

    Salut

    Ilda

  • #184 Hélène le 23 mars 2007 à 13 h 42 min

    Rohh, merci ilda, c’est super gentil !! ;-)

  • #185 Aurore le 23 mars 2007 à 15 h 15 min

    Je viens de lire l’article que tu avais écrit sur ton blog à ce sujet, et je me retrouve totalement dans tes propos…et dans la liste des "questions bizarroïdes" qu’on entend quand on a le malheur d’affirmer haut et fort qu’on n’a aucune envie d’avoir des enfants ! Personnellement, j’ai 25 ans, et ça fait…au moins 15 ans que je dis que je ne VEUX PAS avoir d’enfants. Ca fait autant de temps que j’entends les mêmes interrogations. Parfois, je me fâche carrément. J’ai envoyé promener une collègue, venue en stage, et qui, devant mon affirmation, en a déduit que j’étais égoïste et que j’allais priver mes parents de la joie d’avoir des petits-enfants (à plus forte raison parce que je suis fille unique). A croire que maintenant, il faut faire des enfants "parce que ça fait bien", et pas parce qu’on le désire… Brrr…
    D’aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais voulu d’enfants. Je n’ai jamais "joué à la maman", je n’ai jamais dit "moi plus tard je veux 3 enfants", et je n’ai même jamais songé à faire du baby-sitting pour gagner de l’argent… Voir une maman et son bébé dans la rue, ça ne me fait pas envie, et tant pis si ça fait bizarre de l’affirmer ainsi !!
    Moi, je ne sais pas pour toi, mais au bout d’un moment, à force d’entendre les mêmes refrains, j’en viens à me poser des questions sur ma normalité… o_O

  • #186 Hélène le 23 mars 2007 à 16 h 42 min

    Aurore j’ai un grand défaut, qui me protège de beaucoup de choses : je suis toujours persuadée que j’ai raison, et que ce sont les autres qui ne sont pas normaux ;-))

  • #187 sysy le 23 mars 2007 à 21 h 16 min

    Moi j’ai eu une fille mais je n’en voulais pas.
    J’ai payé toute ma vie cette grossesse et cette enfant non désirée. Mais je l’aime l’ourson (non non ce n’est pas contradictoire) mais si c’était à refaire, je referait autrement. Celà a été si dur!!!!!
    vous avez raison de dire ce que vous ne voulez pas. Le désir s’il arrive un jour vous le reconnaitrez bien.
    Pour les femmes comme pour les hommes avoir un enfant n’apporte pas forcemment le bonheur. Mais la pression sociale voudrait bien nous le faire croire. Quand à la prolongation de soi Ah là là ! pitié !
    Je suis grd mère maintenant et les emmerdes continuent.
    Non vraiment les enfants je ne suis pas faite pour ça, moi non plus

  • #188 ilda le 24 mars 2007 à 1 h 33 min

    Bon, je vais rentrer un peu ds le coeur du sujet moi aussi alors. A l’âge de 19 je suis tombée enceinte accidentellement et j’ai avorté, mon copain a été super, bref, pas de séquelles psychologique ou quoi, de tt facon, 19 ans, pas prête.
    A l’age de 23 ans, année de mon dimplôme (de photographe), je retombe enceinte d’un garçon bcp plus jeune que moi! Là, je ne sais pas ce qui se passe, ms je sais que ca va sembler le truc débile, mais même si le pére ne voulait pas d’enfant, même si c’était vraiment pas le bon moment du tout, même si mes parents et mes proches me disaient de ne pas le garder, je sentais déjà comme un sentiment d’amour ennorme pr cet enfant à venir. J’avais vraiement envie de le garder, malgré toutes les difficultées, ms ce n’était pas pr me prouver que j pouvais y arriver malgé tout ca, non, ca ne m’enchentait pas d’entendre mon copain me demander tous les jrs "quand es ce que tu avortes?" ou pirre, horrible, ma mére me dire "mais ce n’est qu’un oeuf": oui, en soi, elle avait raison, mais ds ma tête , c’était déja un enfant, et le terme d’oeuf me faisait souffrir. Finalement, j’ai écouté les autres, et j’ai avorté.

    Le lendemain, je ne coprennais plus ce qu’il m’arrivait, j’ai tout cassé chez moi, j’ai eu des actes d’automutilation, je m’en voulais, je regrettais d’avoir écouté les autres, je culpabilisais à mort!
    Je ne veux pas faire un sujet trop noir, ms bon, ca m’est arrivé, et je n’ai pas honte de mon passé, celles qui ne me comprennent pas, ce n’est pas grave, je ne suis pas la pr juger …..

    J’ai fait une énorme depression, qui dure tjrs (mais pas en même intensité, j’ai évolué grace à la psychothérapie qd même). Je n’ai biensûr pas eu mon diplôme cette année là puisque j’ai été hospitalisée, et je l’ai eu l’année suivante, mais aujourd’hui, je n’ai pas de travail, je me sens paralysée….

    c’est trés compliqué, parce que je ne peux pas résumer 4 ans de psychthèrapie en quelques phrases, mais depuis cet avortement, j’ai l’impression que je n’arrive plus à vivre ma vie.
    Je sais aujourd’hui que j’aurais surement fait un enfant malhereux, puisqu’aparement, si cet avortement a déclenché tant de problémes, cet enfant, j’en avais peut être besoin pr me les cacher ces problemes en question.

    Deux ans plus tard, je retombe enceinte (et oui, on dirait une poule pondeuse)….de mon copain, (celui avec qui je vis aujourd’hui). La, je lui dis: je suis enceinte, je suis désolé, je ne peux pas avorter, ms tu n’es pas obligé de rester. Quand je repense à ces mots aujourd’hui, je trouve ça cruel. Ca doit être horrible aux hommes à qui cela arrive! Bref, il est qd même resté (là, grande preuve d’amour qd même, parce que avec mon passé, je ne sais pas qui serait resté.)
    Le dernier jour ou je pouvais encore avorter avec la pilule RU86, je lui dis,; je ne suis pas prête, je ne veux pas avoir un enfant pour cacher mes problemes, on va avorter! Il a soufflé! Le gynéco m’annonce que l’oeuf n’avait pas évolué et quelques jrs plus tard, j’ai fait une fausse couche.
    Ce jour là, je me suis sentie plus libre que jamais.

    Depuis, je vais mieux, je me dis surtout, que je ne ferais pas un enfant comme on m’a fait; pour remplir un vide, pour s’occuper d’un enfant au lieu de choses fondementales pour la santé psychique; ma grand mére a fait bcp de mal à ma mére, comme ma mére m’en a fait à moi, simplement en me créant alors qu’elle n’était pas prête je pense.

    J’en ai tiré de bonnes leçons; au final, je ne sais pas si le désir d’enfant reviendra ou pas; mais s’il revient, je sais que j’aurais d’abord réglé mes propres problémes.
    Je ne voudrais pas qu’un autre être humain passe par le même type de souffrances que les miennes, celles qu’à eues ma mére, et pirre encore, ma grand-mére!

    Je suis hereuse avec mon ami, il m’a toujours soutenue, je pense que sans lui, tout auraist été plus difficile pour moi!
    Je pense que nous devons d’abord nous construire avant de vouloir construire!

    Et je comprends totalement toutes les femmes, celles qui veulent absolument un enfant (je leur demande souvent pourquoi, qu’es ce qui presse…?????), mais aussi celles qui n’en veulent pas! Quelquepart, si on réflechit un peu, il faut être complétement irrésponsable pr mettre au monde des enfants de nos jours…..qu’es ce qu’on va laisser comme merdes à nos enfants????……bref

    J’ai été longue, je n’ai pas souvent parlé de ces histoires, je ne sais pas si c’est arrivé à d’autres filles, mais aujourd’hui, je me dis surtout "hereusement que je n’ai pas d’enfant": je ne l’aurais pas rendu hereux, c’est clair!

    Voila

    Salut les filles et Hélène

  • #189 Hélène le 24 mars 2007 à 11 h 55 min

    Merci beaucoup ilda pour ce commentaire, je suis très touchée. Et je suis absolument d’accord avec toi, il faut se construire avant de construire, si on fait des enfants pour tenir debout (même si ça n’apparaît pas comme ça), on fabrique des gens malehureux plus tard.

    Je suis souvent choquée par les femmes qui veulent un enfant à tout prix, parce que dans bien des cas il est évident qu’elles ne pensent qu’à elles.

    sysy je te remercie aussi beaucoup pour ton commentaire, les femes n’ont en général pas le courage d’affirmer ce genre de sentiments, je trouve ça courageux et admirable de le faire comme tu le fais.

  • #190 ilda le 25 mars 2007 à 16 h 14 min

    Merci Hélene,

    tu me soulages, je me suis posée plein de question apres avoir laissé ce témoignage, car j’ai beau dire que je me fiche de ce que vont penser les autres, mais j’avais peur que quelqun puisse me juger, et cela m’aurait fait mal, car toutes ces conneries auraient pû arriver!
    Je dois dire que j’ai eu beaucoup de chance (et notament l’enfant en question)….

    J’ai une amie qui a eu une fille à l’age de 23 ans ds des conditions vraiement difficiles. Le pére est marié, n’as pas trop de sous, et bref, comme elle avait décidé de garder cet enfant de toute facon, je l’ai soutenue tant que je pouvais pendant sa grossesse qui a été trés difficile puisqu’elle était seule.
    Un jour, elle m’a dit : "tu sais ilda, des gens comme toi ne devraient pas avoir d’enfants"! Là, je suis restée bouche bé comme on dit; elle commenceait à me juger et ça m’a fait trés mal. Je l’ai quand même soutenue jusqu’à la naissance de sa fille, mais aujourd’hui, je sais que nous n’avons plus rien en commun!

    Je ne peux pas appeler cela une amie!
    C’est comme tu dis Hélene, une fille qui voulait un enfant à tout prix, mais bon, à 23 ans, je trouve ça encore plus grave (ça auait pû m’arriver aussi; mais je remercie les circonstances, vraiment).

    Merci bcp dee ton message, j’ai l’impression d’enfin commencer à me pardoner, de me reconcilier avec moi, chose que chaque personne devrait faire pour soi, sinon, comment pardonner aux autres?

    Bises Hélène

    A bientôt!

  • #191 ilda le 25 mars 2007 à 16 h 18 min

    j’oubliais de le mentioner,

    mais c’est le message de sysy qui m’a lancé, enfin, m’a donné le courage de raconter mon histoire!

    Donc merci sysy, et Héhene a raison , je trouve ca trés courageux, sincére et en plus, tu aides bcp d’autres personnes je pense qui n’ont peut être pas le même courage que toi!

    ilda

  • #192 Hélène le 25 mars 2007 à 21 h 25 min

    Tous vos témoignanges aident beaucoup à parler soi-même, et à se déculpabiliser, je trouve ça super important. Si ça peut aider, même un tout petit peu, les unes ou les autres, c’est un beau cadeau pour moi ilda !

  • #193 ilda le 26 mars 2007 à 7 h 45 min

    Je pense que ce n’est pas à travers ce seul sujet que ton blog permet à beaucoup d’entre nous de témoigner, et c’est vraiment un bien!!
    Surtout lorsque les sujets sont délicats, quand on n’ose pas trop en parler! Sur ton blog, au moins, je n’ai pas l’impression d’être devant un psy qui t’écoute 30 min en regardant l’heure et en te demandant un chéque ensuite….je ne sais pas, mais ca a un réel effet thérapeutique, peut être que l’anonymat aide, enfin, l’écran quoi, mais peu importe, le soulagement et la déculpabilisation sont bien réeles!
    Donc, je suis plutôt pro blog que pro psy qui ne pense qu’à l’argent (attention: il y en a qui sont tt de même vraiment biens et utiles à des moments ou ca va pas du tout)!!!!

    Bises Hélene!

  • #194 et le monde sera meilleur le 10 août 2007 à 12 h 24 min

    Tiens je suis tombée par hasard complètement sur cet article dans esprit femme ce matin (ma mère m’a refilé des vieux magazines !) et là je me dis "ben c’est Hélène !". Du coup j’ai recherché dans cette rubrique. Article coup de poing, ça c’est sûr, en tout cas la photo est très belle, voilà c’était juste pour ça ! ;)

  • #195 Hélène le 10 août 2007 à 12 h 56 min

    ilda ce que tu dis me fait très très plaisir et me va droit au coeur (sans compter que je suis moi-même très réticente envers les psys qui ne pensent qu’à l’argent ;-)) !

    et le monde sera meilleur merci ! J’aime beaucoup cette photo, la photographe qui l’a faite, Florence Brochoire, est très talentueuse !

  • #196 likide le 28 novembre 2007 à 20 h 54 min

    Haaaa le sujet des enfants et QUEL sujet !!!!
    Je suis une jeune femme de 23 ans et lorsque je dis à certaines personnes que mon but dans la vie ce n’est en aucun cas avoir des gosses, elles me regardent genre "ma pauvre t’as rien compris c’est pas possible" ou pour d’autres à fond dans la religion sont choquées de mes propos.
    Mon entourage pensait au début que je déconnais sur la chose, que ce n’était pas possible que FILLE ne veuille pas porter une vie et la mettre au monde er bien je l’ai rassuré en lui disant "Et bien si! Il y a des femmes qui ne veulent pas se servire de leur corps comme navette spacial pour mettre au monde un niarre qui risque de ressembler à un extraterrestre en plus. ca non!"
    Maintenant cet entourage s’y est fait! je leur ai expliqué que j’avais des projets de vie en tête qui n’incluait pas d’enfant et que je préfére éviter au lieu d’en faire un pour le rendre malheureux.
    Mes parents sont un peu déçus surtout ma mère mais comme je lui dis toujours "Ne t’en fais pas tu seras bien grand-mère pas ma soeur!" et PAF dans les dents pour calmer le jeu. lol
    Malheureusement dans mon coeur j’ai un chéri et ce chéri comme par hasard veut un enfant! bah mince alors j’l’ai bien trouvé encore celui-là ( ironique bien sûr)
    On n’en parle de temps en temps puis avant qu’on sorte ensemble il connaissait mon opinion un peu dur là dessu je l’admet mais j’ai toujours été honnête.
    Maintenant je l’aime et peut-être qu’avec le temps j’accepterais de voir mon corps changer et tout ce qui va avec…ou alors je ne le retiendrait pas et il pourra partir car jamais je n’imposerais à un homme de rester à mes côtés si il a ce besoin de marténer.
    Enfin voilà! tout cela pour dire qu’il faut que les gens arrêtent de juger ceux qui ont une opinion à ce sujet différente de la leure.
    Le monde est fait de tout, ce n’est sûrement pas pour qu’on fasse tous pareil…

  • #197 Allison le 29 décembre 2011 à 6 h 20 min

    maryline:

    @Marilyne : Euh, ok, j’arrive vraiment tard vu que le commentaire a été écrit en 2007, mais bien sûr que SI BB a eu un enfant. Entendre quelqu’un se dire fan et qui se goure aussi grassement, ça me sort pas le nez ;) Désolée =)
    Hélène, t’es merveilleuse, on pense pareil! J’ai 20 ans, je pense la même chose depuis 7 ou 8 ans et la seule personne convaincue que je ne changerai pas d’avis, c’est ma mère.

  • #198 Vanes le 29 avril 2012 à 20 h 05 min

    holala cette photo est vraiment tres tres tres jolie, naturelle et vraiment ravissante :)
    c’est tout :)

  • #199 Elizabeth G. Silmarwen le 29 novembre 2012 à 11 h 42 min

    WOW ! Je ne me rappelle pas avoir vu cette page… C’est une question que me touche énormément.

    J’ai 38 ans et aussi loin que je me souvienne je n’ai JAMAIS au grand jamais voulu d’enfant(s). Combien de fois, petite, dès que l’on me disait : « tu feras comme tout le monde » c’est à dire dans la mentalité latine : à 18 ans tu quitte la maison, tu te trouve un mari et tu lui fais des gamins. Tout pour que je pique une crise de nerf ! Le rêve de ma Mère que j’épouse un Comte Espagnol ^^ (au moins je sais me tenir en société maintenant lol). Puis arriva la fameuse « claque » familiale que l’on se transmet de mère en fille depuis des générations quand vient les premiers signes de féminité. Eh oui ma fille ! Cette claque est douloureuse mais rien en comparaison de la douleur, que nous devons endurer en enfantant. La claque, tradition familiale oblige je m’y attendais ; j’ai moins apprécié les propos paternels du soir « Ma fille, tu es prête à me faire des petits fils » Nan mais ho ! Et puis quoi encore ! Heureusement, je ne l’ai entendue qu’une seule fois. De rencontres en rencontres, plus le temps passait moins je voulais d’enfant. Aujourd’hui, je suis heureuse, j’ai au moins exaucé un rêve de petite fille :) Je vis par moi même, pour moi même et vu de mes galères actuelles je me considère bénie de ne pas avoir une autre vie à charge. A chaque fois que je dis ça à des parents, j’ai des yeux ronds et des « Oh faut pas parler comme ça, ce n’est que du bonheur que d’avoir des enfants » et puis le silence gêné qui veut dire « c’est quoi cette égoïste ».

    Mon point de vue et tant pis si je choque, mais je trouve égoïstes les gens qui donnent la vie. De ma part, c’est une preuve d’amour que de tout faire pour ne pas donner une nouvelle bouche à nourrir à cette planète exsangue. On est plus de 7 milliard, l’humanité est loin de disparaître, sauf si on arrive à s’autodétruire (nucléaire, pollution et j’en passe) sans compter que souvent les gens répondent on veut des enfants pour avoir un bout de nous qui nous survive, ou je veux un enfant pour lui donner mon amour (lui donner ou lui en prendre?) bref ! Il y a toujours une projection du parent sur son enfant et peu importe la raison le parent espère vivre à travers son enfant ce qu’il n’a pu accomplir par lui même. Je n’ai pas pu être Peintre, alors tu le seras mon enfant… à ma place. Je ne peux pas aimer ton père ou ta mère comme je voudrais qu’elle même alors tu me donneras ton amour inconditionnel parce que je serai toujours ton père ou ta mère…

    En quoi est-ce si génial d’être parent ? Tout le monde dit : « rhooo les premiers mois sont les plus merveilleux ». En général la personne qui dit ça ne s’est plus occupée d’elle depuis des mois, a les traits tirés, ne peut plus faire de grasse matinée parce qu’il faut nourrir l’Alien (humour) tous les x heures. Arrive l’âge dit de raison, où on est à peu près tranquille, sauf si le môme est victime d’agression à l’école voire est l’agresseur. Mais le must, l’adolescence et sa crise existentielle. Pour finir, et je vais m’arrêter là parce que demain on y est encore, je crois que la question qui me taraude depuis tout ce temps : en quoi une femme devient une femme que lorsqu’elle donne naissance à son premier enfant ? Je ne me considère pas si féministe que ça mais une femme devient une femme quand elle se sent femme et non après avoir enfanté ! Un foyer, pour moi, n’est pas toujours représenté par la femme le mari et les enfants…

    Pour conclure, non je ne veux pas d’enfant pour ces raisons et pleins d’autres, seulement, si un jour la vie décide à ma place et que je tombe enceinte, je ne suis pas sûre que j’aurai la force d’avorter… Souvent la vie décide pour nous (combien de femmes font tout pour tomber enceinte et n’y arrivent pas). Donc, si ce jour doit venir (ce n’est pas mon souhait mais…) je réviserai, peut-être, mon jugement actuel. En attendant ! Viva la vida ! :)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.