Prince charmant, par Elfirae

4 avril 2007

« Le problème, Mademoiselle, c’est que vous croyez au Prince Charmant ».


Les contes de Fées nous mentent et les magasines féminins nous disent la vérité : « l’homme idéal n’existe pas et si vous attendez le prince charmant vous allez foirer votre vie affective ». AHAHAHAHAH !


Eh oui, depuis qu’on a fait l’extraordinaire découverte qu’il ne faut pas croire au prince charmant, on constate qu’il n’y a plus de trentenaires célibataires dans les rues. En effet elles sont toutes chez elles connectées à Meetic, retranchées méfiantes derrière leur écran.

Mais croyez-vous vraiment qu’on construit une relation en rencontrant un Homer Simpson et en se disant, tiens, je vais passer ma vie avec ce type ?

Non, on rencontre un homme formidable, idéal, beau, séduisant, drôle, différent de ceux qu’on a connu, et c’est pour ça qu’on ne pense plus qu’a lui, qu’on veut être avec lui sans cesse, qu’on a ce sourire niais et le cœur à la fois léger et submergé d’un sentiment débordant, euphorique, exalté et qu’on préfère être coincée sur le périf sous la pluie en hiver pendant des heures à côté de lui que d’être sous les tropiques dans un hôtel de rêve toute seule.

Et pendant le temps aveugle des débuts se tissent les liens de l’amour sous la couverture de la passion.

Et quand, après ce temps, le prince charmant qu’on a rencontré s’est transformé en crapaud, ces liens sont là, solides, et c’est notre petit crapaud à nous, notre crapaud bien aimé…

Signé : Elfirae ».

62 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

62 commentaires

  • #1 Hélène le 4 avril 2007 à 10 h 29 min

    Hi hi, je suis morte de rire, soof ;-)))

    Flandres Libre soyez les bienvenus ;-)

  • #2 clo le 4 avril 2007 à 9 h 25 min

    J’aime beaucoup, et c’est tellement vrai…

  • #3 rumeur le 4 avril 2007 à 9 h 28 min

    Petit crapaud bien au chaud, bien vu, j’adore!!

  • #4 Cécile de Brest le 4 avril 2007 à 9 h 34 min

    Très chouette et très vrai !!

  • #5 missdarjeeling le 4 avril 2007 à 9 h 39 min

    J’adore ce texte !

    Effectivement, je pense que c’est en ayant foi en une rencontre extraordinaire qu’on la rend possible. Pas en se résignant à un pis aller !
    Combien de foi n’ai-je pas entendu que j’étais trop exigeante.

    Aujourd’hui, je peux le dire : j’ai bien fait d’attendre (et de profiter de ma vie de célibataire libre, pendant ce temps, en plus au lieu de m’encombrer de sombres idiots)

  • #6 Docteur Claire59 le 4 avril 2007 à 9 h 41 min

    Oooooh que c’est vrai !

    ET tellement bien dit !!!

  • #7 Fanchette le 4 avril 2007 à 9 h 44 min

    Très intéressant cette héorie du crapaud bien aimé…

    J’attend donc de voir si mon prince charmant du moment donnera naissance à un crapaud bien aimé. En même temps, s’il peut rester Prince charmant encore quelques mois-années-siècles, je signe tout de suite !

  • #8 kip le 4 avril 2007 à 9 h 57 min

    bien vu, le coup du petit crapaud…surtout que, de notre côté, on a beau être parfaites, on est aussi, un peu, parfois, exceptionnellement (c’est vrai quoi à la fin) des petites crapaudes bien aimées…non?

  • #9 Vendredi 13 le 4 avril 2007 à 9 h 59 min

    je bien d’accord et c’est joliment dit ! Je pense que le truc c’est de ne jamais cesser d’y croire et de toujours rester ouverte a la possibilite qu’on peut rencontrer le bon au prochain coin de rue…

  • #10 Fyfe le 4 avril 2007 à 10 h 00 min

    Ben moi je dois avoir l’esprit de contradiction parce que j’ai cotoyé un petit crapaud en toute amitié pendant de longues années avant de m’apercevoir que c’était tout simplement mon prince charmant déguisé en crapaud ;-)

  • #11 Christine le 4 avril 2007 à 10 h 02 min

    Quel joli texte, et tellement vrai ! Bravo, Elfirae, on a l’impression de se retrouver à 100 % dans un vécu qui n’est pas le nôtre, sauf que si, c’est le nôtre aussi :o)
    Merci…

  • #12 Thierry le 4 avril 2007 à 10 h 04 min

    Voilà, cette fois j’applaudis des deux mains. Tout cela est fort joliment tourné et tellement vrai… C’est l’arrivée du Printemps qui crée cette vague d’optimisme ?
    Petite nuance tout de même (on ne se refait pas), il en faut du travail, de la persévérance, du budget "salle de sport et institut" pour retarder l’apparition du crapaud… ;-)

  • #13 flo le 4 avril 2007 à 10 h 08 min

    Il est plutôt pas mal, mais rien d’extraordinaire, les gens le trouvent un peu froid et égoïste, à ne penser qu’à lui … mais quand il m’a quitté il y a un an mon monde s’est écroulé … le sien aussi …. aujourd’hui il est revenu : il est toujours le même. Le plus bel homme du monde (je n’en ai pas vu de mieux en 1 an ), prévenant, tendre, à toujours vouloir que le monde soit parfait autour de lui et les gens heureux (c’est lui le petit coup de fil à notre copine enceinte qui attend malheureusement une mauvaise nouvelle).
    Bref cet homme banal pour beaucoup est mon prince charmant … et le plus fort dans tout ça c’est qu’en 9 mois de séparation nous avons toujours été là l’un pour l’autre et que quelque part nous n’avons cru ni l’un ni l’autre que nous pouvions réellement vivre séparément … le lien ne se détruit pas même dans les mauvais moments.

  • #14 La Cuiller en Bois le 4 avril 2007 à 10 h 11 min

    Le contre-pied du conte du XXIème siècle !

    Mais qu’est-ce que l’amour ?
    Mais qu’est-ce qui fait que tout d’un coup c’est lui et pas un autre ?
    Mais qu’est-ce qui fait qu’il nous attire mais qu’il n’attire pas notre meilleure copine qui avait les mêmes rêves que nous ?

    J’ai lu un jour, il y a très longtemps, que l’amour venait d’une surprise, d’un décalage, d’un évènement non prévu, d’une opposition … qui faisait qu’on découvrait chez l’autre un aspect inattendu de sa personnalité qui résonnait en nous.

    C’est une explication simpliste (et simplifiée) mais souvent … y a du vrai.

    Une fois notre attention attirée par un détail, une situation décalée, un conflit … on creuse un peu … et là on trouve notre contraire ou notre double, enfin quelqu’un qui va permettre d’emboiter les pièces du puzzle de notre vie … pour un jour ou pour plus longtemps …

  • #15 Sofifonfec le 4 avril 2007 à 10 h 12 min

    Ca me met en joie pour la journée :)
    Merci Elfirae!

  • #16 La Cuiller en Bois le 4 avril 2007 à 10 h 14 min

    Thierry …. l’apparition du crapaud tient bien plus souvent dans le caractère et le comportement que dans le physique !

    :-)

  • #17 Thierry le 4 avril 2007 à 10 h 18 min

    Cuiller en Bois > Je ne sais pas trop, c’est en partie vrai sans doute mais je crois aussi à une certaine permanence des caractères. Tu ne crois pas que finalement nous ne sommes pas si différents intérieurement de ce que nous étions à 16 ans ? Vaste débat… ;-)

  • #18 Moire le 4 avril 2007 à 10 h 21 min

    Merci pour ce texte :o)

  • #19 Flandres Libre Mouvement le 4 avril 2007 à 10 h 26 min

    Oups ! au Flandres Libre Mouvement’ on s’attache à retarder l’échéance, Ô combien naturelle de la mutation prince charmant –> crapaud …

    Nous avons envie de dire : libérons l’amour !
    Arrêtons d’écouter ceux qui nous disent d’arrêter de rêver et nous incitent à nous installer dans une relation confrotable, ou raisonnable (voire les deux) …

    Encagoulons nous pour militer pour le droit à l’amour !

    Oui hélène, l’Amour n’est pas mort, il est juste incarcéré, là au fond de nous… il ne tient qu’à nous de le libérer !

  • #20 kila le 4 avril 2007 à 10 h 26 min

    C’est très joli ce que tu écris là.
    Ca résonne en moi, et pourtant je suis comme Flo y’a un an.
    Mon crapaud s’en est allé, me laissant seule et désoeuvrée.

    Le seul espoir que me donne ton texte c’est que du coup j’ai l’espoir de connaître de nouveau la période "prince charmant".
    Ha! ben finalement, la journée n’était pas si mauvaise que ça.
    Il est où? Il est où? Mon futur prince charmant?

  • #21 soof le 4 avril 2007 à 10 h 28 min

    il est pas obligé de se transformer…si ?

  • #22 mariel75 le 4 avril 2007 à 10 h 30 min

    Thierry> L’interieur ne change pas, mais l’Homme connait ses defauts, et au debut d’une relation, il fait tout pour les dissimuler, et petit à petit les defauts reapparaissent, discretement, et c’est là que Ken et Barbie se transforment en Shreck et Fiona, le prince et la princesse en crapaud et crapaude. (faudrait quand meme pas croire qu’il n’y a que les princes qui se transforment en crapaud, et que nous les femmes ne sommes pas atteintes par ce syndrome)

  • #23 Papillon le 4 avril 2007 à 10 h 35 min

    un joli texte pour une jolie matinée. Merci Elfirae!
    C’est le Doud’ qui va être surpris de s’entendre appeler "mon petit crapaud adoré" à partir de ce soir :)))))
    soof, j’ai dû lutter pour ne pas rire en plein open space à la lecture de ton commentaire :)

  • #24 Hélène le 4 avril 2007 à 10 h 41 min

    Sois la bienvenue mariel75 ;-) En effet le syndrome de la crapaude nous guette aussi, nous les princesses ;-)

  • #25 La Cuiller en Bois le 4 avril 2007 à 10 h 55 min

    Thierry, le fond du caractère effectivement est là.
    Ensuite le temps bonifie (ou pas) ; les évènements de la vie peuvent influer dans un sens ou dans l’autre.
    Et puis, surtout …. au début on voit que ce l’on veut voir ! (l’amour rend aveugle c’est bien connu … en fait il s’agit d’une libération de je ne sais quelle substance qui rend euphorique, qui booste etc… ce qui fait par exemple qu’on a des comportements de 17 ans … à 45 !) Bref… les "petits" défauts, qui étaient bien là depuis le début, on ne les voit qu’au bout d’un certain temps … mais plein de choses sont venus renforcer les liens qui font qu’on les accepte ces petits défauts de crapauds !

  • #26 Delphinoid le 4 avril 2007 à 10 h 58 min

    Hi hi quel joli texte.

    J’étais morte de rire en lisant le commentaire de Soof :)))

  • #27 Fanchette le 4 avril 2007 à 11 h 05 min

    J’adore, c’est tout rose ici aujourd’hui. Comem dans ma tête en ce moment !

    Courage Kila… mon crapaud n’est pas revenu, mais le prince-charmant a débarqué : et alors là il ne ressemble pas du tout au portrait-robot que j’en avais dressé : rien à voir ! Sera-t-il un crapaud-charmant ?

  • #28 Mamzelle Maupin le 4 avril 2007 à 11 h 06 min

    Très joli et puis ça fleure bon l’optimisme printannier.

    Et puis Prince ou Crapaud je ne sais pas mais amoureux et confident à moi oui et c’est le principal.

  • #29 mariel75 le 4 avril 2007 à 11 h 06 min

    Merci Helene, ca fait un petit moment que je lis ton blog mais je n’avais encore rien dit. Je ne pouvais pas passer à coté du sujet "crapaud", c’est mon sujet de prédilection ;)

  • #30 Hélène le 4 avril 2007 à 13 h 11 min

    Ahhh, trop bien vu Loop, "mieux vaut un crapaud charmant qu’un prince désagréable" !!

  • #31 Hélène le 4 avril 2007 à 11 h 12 min

    Pas mal le coup du crapaud charmant Fanchette ;-))

    mariel75 c’est très bien, chacune sa marotte, moi ce sont les produits de beauté (et les sacs en cuir) ;-)

  • #32 Virginie le 4 avril 2007 à 11 h 19 min

    Très joli texte, si vrai.

    Mais le PC qui se transforme en crapaud charmant, c’est pas dans les contes, ça!

    Vive la vrai vie avec des vraies filles.

  • #33 violette le 4 avril 2007 à 11 h 24 min

    C’est un chouette texte et c’est tellement vrai.
    Mais comment fait-on quand le crapaud se casse ? On recherche directement un autre crapaud, ou bien il faut repasser par la case "prince charmant" et refaire tout le cheminement ?
    Parce que, perso, ça m’épuise à l’avance cette histoire… :(

  • #34 éliiiiiiiise le 4 avril 2007 à 12 h 02 min

    Pis c’est mignon les crapauds si on regarde bien ! Mais bon faut se dépècher c’est bientôt plus la saison ;P

  • #35 Loop le 4 avril 2007 à 12 h 05 min

    Mon challenge de ces 20 prochaines années : éviter à ma fille de croire que le Prince charmant existe… ça m’a valu une bonne grosse déception amoureuse avant de rencontrer mon ‘crapaud charmant’ actuel…
    Et mieux vaut un crapaud charmant qu’un prince désagréable ;-)

  • #36 Cannelle-Vanille le 4 avril 2007 à 13 h 20 min

    Très joli texte!!! Et merci pour cette petite leçon d’optimisme!
    Vive les crapauds et le printemps!

  • #37 Karpalo le 4 avril 2007 à 16 h 03 min

    Dans les légendes et les contes de fées (style contes de Grimm), les princesses que nous sommes doivent supporter la compagnie d’un crapaud baveux qui, lorsqu’il est embrassé, se transforme en prince charmant. C’est aussi le mythe de la Belle et la Bête, avec pour message subliminal adressé aux femmes "privilégiez la beauté intérieure", et aux hommes, "choisissez une princesse même si vous êtes laid et répugnant".

    Comme les fées font mal leur boulot (les 35 heures ? critères de sélection trop sévères à l’examen d’entrée ? passent-elles leur temps chez Fendi ou H&M ?), embrasser un crapaud revient souvent à "embrasser un crapaud" (ou un varan de Komodo, si vous aimez l’exotisme), ni plus, ni moins… ;-)

    PS : @La cuiller en bois (#25) : cette "je-ne-sais-quelle-substance" sont les endorphines, des morphines endogènes, exerçant la fonction de neurotransmetteurs agissant sur des récepteurs communs, en vrac, aux opiacés dérivés (opium, héroïne), aux aliments sucrés, gras ou chocolatés (miam !), aux activités physiques intenses (l’ivresse du coureur de fond, un mystère que je n’ai jamais approché) et aux sensations liées à l’amour.

    Comme tout état d’ivresse, un pic d’endorphines provoque une perte de discernement ; par exemple, on peut avoir l’impression d’embrasser un prince charmant alors que ce n’est qu’un crapaud ;-)))

  • #38 Hélène le 4 avril 2007 à 16 h 22 min

    Merci pour ce commentaire éclairé Karpalo, et sur le rappel de ce qu’une femme est traditionnellement censée privilégier, pas du tout pareil qu’un homme…

  • #39 La Cuiller en Bois le 4 avril 2007 à 17 h 26 min

    Merci Karpalo, j’avais bien un terme dans ce genre en tête, mais je n’en étais pas sûre, alors autant ne pas dire trop de bêtise !

  • #40 lilou17 le 4 avril 2007 à 17 h 28 min

    Qu’il est mignon ce petit conte à l’envers !

  • #41 lilou17 le 4 avril 2007 à 17 h 29 min

    Scientifique aussi mon com, hein ?!

  • #42 elmaya le 4 avril 2007 à 17 h 38 min

    Ah, voilà qui me correspond beaucoup mieux que le conte de l’autre jour ! Merci ! ;-)

  • #43 Little Acacia le 4 avril 2007 à 18 h 48 min

    de toute façon on est formaté disney et conte de fée…

  • #44 F. le 4 avril 2007 à 18 h 48 min

    Que c’est jolie!

  • #45 Hélène le 4 avril 2007 à 20 h 53 min

    Trop fort Luludéziles le coup des dosettes de café, je suis morte de rire ! ;-)))

  • #46 Hélène le 4 avril 2007 à 18 h 58 min

    Ah ben non hein, moi je suis pas du tout formatée Disney, Little Acacia, dieu merci, quelle angoisse ! ;-)

  • #47 La Cuiller en Bois le 4 avril 2007 à 19 h 05 min

    bien sur lilou !

    mdrrr

  • #48 Luludeziles le 4 avril 2007 à 19 h 33 min

    Il est mignon ce billet :) Perso, chuis d’accord mais est ce que ça peut marcher aussi dans l’autre sens comme dans Disney (ah désolée Hélène! :D )? Genre on a embrassé un crapaud et hop, il se transforme en Georges C.? (qui arriverait sur son fier destrier, les poches pleines de dosettes de café machin? Ah la classe!)

  • #49 La Cuiller en Bois le 4 avril 2007 à 19 h 54 min

    surtout s’il me laisse le café !

    :-)

  • #50 chérie le 4 avril 2007 à 21 h 13 min

    Trop drôle ton billet. Tout simplement si vrai.

  • #51 Mouniou le 4 avril 2007 à 22 h 52 min

    Les dosettes de café…tout de même Gloria ! Georges c’est tout de même Georges !

    Alors ici, la poësie des contes : l’une dort avec un Grizzli, l’autre lustre son vilain crapaud avec délectation… et encore je n’ai pas tout lu. Mais j’adhérerai assez.

  • #52 La Cuiller En Bois le 4 avril 2007 à 23 h 02 min

    Tu sais Mouniou … à mon âge et avec ce que je sais de la vie … je vais à l’essentiel !
    :-))))

  • #53 jeronemo le 5 avril 2007 à 3 h 11 min

    avec tous ces textes, je pense que pourrai redevenir un prince

  • #54 Mlle Crapaud le 5 avril 2007 à 9 h 48 min

    un crapaud qui garde des échos — lointains — du prince charmant… et agit toujours parfois en prince charmant… un crapaud pour une nostalgie de prince, ce n’est pas assez quand même …
    j’adore ce texte, il est tellement joli ! merci ! :-) (et désolée, un jour de retard)

  • #55 tychaton le 5 avril 2007 à 11 h 24 min

    J’ai just envie de dire…bonne description!…c tout à fait ça! ;)

  • #56 Mellow le 5 avril 2007 à 12 h 00 min

    La jolie princesse, après sa pomme magique bien digérée, devint la fée Carabosse….
    ainsi, le crapaud mal léché,
    Et la fée Carabosse mal fagottée
    vécurent bon gré malgré
    très longtemp, fachés, frustrés…

    Petite inspiration du matin!!

  • #57 TitPomm le 5 avril 2007 à 12 h 23 min

    Oui, je sais, un peu en retard, mais je voudrais quand même dire qu’il ne faut rien diaboliser

    à la suite d’un pari stupide avec des amis, je me suis retrouvée sur un site de rencontre
    et contre toute attente je me suis fait un ou deux amis (pas des potes hein, des amis!)
    et rencontré quelqu’un de réellement charmant… à tel point que oui je le trouve mieux que les autres, pas ordinaire, beau, gentil, drôle etc…
    et que quand je dois le voir j’ai une boule dans le ventre de l’attendre et un sourire niais
    et que ça me dérange même pas d’être niaise, parce que voilà, c’est un prince charmant en un sens

    et les princes charmants, ça vous en veut pas d’être niaise, n’est-ce-pas? :)

    Bonne journée

  • #58 Hélène le 5 avril 2007 à 16 h 15 min

    Bien sûr TitPomm, surtout que la niaiserie ne dure pas (au bout de 10 ans de mariage, c’est rare qu’il en reste de traces ;-)).

  • #59 funambuline le 5 avril 2007 à 17 h 32 min

    Arrghh, moi aussi je VEUX mon CRAPAUD CHARMANT!!!!
    Merci Elfirae pour ce joli conte contemporain! Hélène, tu as des lectrices talentueuses!!!

  • #60 marie sans importance le 8 avril 2007 à 12 h 50 min

    Bonjour à toutes et tous,

    Je suis d’accord à 100% avec ce billet. Je me sens, pour ma part, un peu comme la grenouille qu’on a mis dans une marmite d’eau fraiche. C’était extrèmement agréable toute cette fraicheur, toute cette nouveauté. Puis progressivement, le feu en dessous de la marmite a pris de l’ampleur, c’est devenu tiède, puis chaud, maintenant ça bout à qui mieux mieux et je suis en train de me boursoufler sous l’effet de la chaleur (j’ai évidemment perdu tout sens commun ; c’est connu, la chaleur endort). Si on m’avait plongé directement dans une marmite d’eau bouillante, je me serais sauvée en vitesse. Mais tout ça s’est fait bien progressivement. A qui la faute ?? A moi sans doute …

  • #61 arnaud le 9 avril 2007 à 22 h 38 min

    bonjour
    jolie texte et tellement vrai, c’est vrai le prince charmant n’existe pas et j’en suis le parfait exemple. je suis un garçon et je vous le confirme.Merci pour la définition du crapaud je ne savait pas comment je devais me qualifier.
    Alors pour toutes les femmes trentenaires célibataires et qui recherche leur sur des sites de rencontre sacher que les crapauds sont souvent plus sincere que les princes charmants et qu’a force de trop attendre la perfection ont se retourvent toutes seules…

    je vous souhaite à tous une excellente soirée… Croah !!

  • #62 Hélène le 10 avril 2007 à 8 h 53 min

    Sois le bienvenu Arnaud ;-)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.