Pourquoi je suis violemment opposée à toute forme de régime amaigrissant

21 juin 2006

balanceUne fois n’est pas coutume, je vais vous raconter ma vie : depuis le temps que je vous dis au détour d’un commentaire « mais pourquoi veux-tu maigrir ??», ou « jamais je ne me priverai de saucisson !», je prends enfin le clavier pour vous parler de ma vie-mes régimes-mon poids-ma vision du corps. Hop, rien que ça.

Accrochez-vous, réglez votre écran, mettez vos lunettes, ça va être un peu long. Un peu perso, aussi, ce que je n’approuve jamais beaucoup sur un blog, mais là j’ai pas le choix, je suis bien obligée de vous raconter comment j’en suis venue à penser comme aujourd’hui.

A la base je suis une fille mince, mon poids « de forme » se situe quelque part entre 60 et 65 kilos pour 1m70 (à l’âge adulte, pas à la naissance, concentrez-vous un peu au lieu de dire des bêtises au fond de la salle).

Bon j’ai eu un petit épisode simili-anorexico-régimesque vers 23 ans, où je ne pesais plus que 52 kilos et j’étais super fière d’avoir le dessus sur mon corps, ce qui prouve bien qu’au fond je ne suis pas très nette de ce côté (on voyait tous mes os, tout le monde me trouvait monstrueuse mais j’étais hyper contente de moi).

Bref, après normal, rien à signaler à part une grande haine de mon corps, comme pas mal de filles jeunes. Sur le coup de 30 ans, à 68 kilos, j’ai décidé que j’étais obèse et me suis mise au régime sec. Plus de sucre, plus de gras, plus de féculents, plus d’alcool, plus rien que des trucs déprimants pendant deux ans. Je suis descendue jusqu’à 58 kilos, c’était la victoire.

Tout ça à la force du poignet, à m’engueuler avec l’Homme tous les soirs ou presque parce que j’avais faim. Et à me détester toujours autant, tout en ayant la satisfaction d’ « au moins faire quelque chose ». Il m’est arrivé de fondre en larmes juste en me regardant dans une glace, c’est dire à quel point j’étais tapée.

Et puis un jour, j’ai lâché la rampe. Totalement et pour toujours. Je me suis arrêtée de bosser pendant un an, j’ai découvert les joies de la tranquillité à domicile, et surtout, surtout, j’ai découvert Marmiton, ses milliers de recettes et son merveilleux Forum.

Je me suis mise à cuisiner comme une malade, stimulée par cette ambiance extraordinaire, ce gens si sympas, que j’ai peu à eu rencontrés en vrai, autour de repas gigantesques et gastronomiques.

Comme je suis une fille entière et passionnée, je ne vivais plus que pour la cuisine, j’invitais des amis rien que pour pouvoir élaborer des menus raffinés, je m’amusais beaucoup.

Pendant ce temps, trop heureux de manger à sa faim après deux ans de privations mais terrifié à l’idée que ça recommence, mon corps stockait tout ce que je lui donnais. Sans compter que je lui donnais trop, frustrée que j’avais été, j’en avais des délices gastronomiques à rattraper. Je pense m’être nourrie de froie gras, crème fraîche et parmesan aussi souvent que possible et en trop grandes quantités, pour compenser les mois de légumes sans sauce en portions congrues.

J’ai pris 20 kilos en deux ans, ce qui très rapide et assez spectaculaire. J’ai dû changer au moins deux fois toute ma garde-robe, je dois avouer que sur la fin je commençais un peu à avoir envie de consacrer mes sous à autre chose (véridique).

Mais je n’ai jamais fait la moindre tentative pour renverser la vapeur, j’attendais de voir où mon corps allait s’arrêter tout seul (un peu inquiète quand même à l’idée qu’il ne s’arrête jamais ;-)).

Vous savez pourquoi ? Parce que j’avais enfin découvert que le physique on s’en fout, que personne ne m’aimerait plus parce que j’étais plus belle ou plus mince, et que de toutes façons belle n’équivalait pas toujours à mince.

Tout ça grâce à Marmiton, où les gens sont là pour la convivialité et le partage, et où on devient amie avec eux sans les voir en vrai (et quand on le voit en vrai on s’en contrefiche de leur physique, c’est pas pour ça qu’on les aime).

Des choses qui peuvent sembler évidentes, mais dont j’étais très loin.

Je pèse aujourd’hui 78 kilos (toujours pour 1m70, heureusement que je me suis pas tassée entre temps ;-), et mon poids ne bouge plus depuis un an. A cette époque j’ai vu Zermati (le fameux toubib qui passe à la téloche, j’avais lu son bouquin et trouvé ça super intelligent) pendant un mois ou deux, pour comprendre pourquoi je grossissais comme ça (et vérifier que ça allait s’arrêter avant que je ne fasse 250 kilos ;-)). Il s’avère en effet que, par peur de manquer et d’avoir faim, je mange trop. Depuis j’essaye (en n’y arrivant pas toujours) de m’arrêter quand je n’ai plus faim, c’est tout. En dehors de ça je laisse mon corps vivre sa vie, tout le monde n’est pas fait pour être mince, comme dit le bon docteur.

Mes complexes physiques ont peu à peu disparu au fur et à mesure que mon poids augmentait, je vis maintenant en paix avec mon corps, et j’ai décidé de ne plus JAMAIS faire de régime de ma vie.

D’abord je ne veux plus jamais me priver de bouffer, c’est une violence complètement masochiste, et ensuite je sais que même si je maigris, le jour où je lâcherai je reprendrai le double de ce que j’aurai perdu. Or on finit toujours par lâcher : deuil, rupture, perte de boulot pour le négatif, mariage ou bébé pour le positif, on a toujours un jour où l’autre une raison de remanger. On ne peut pas se priver à vie, et quand bien même on pourrait, bonjour la vie que ça suppose. Comme dit Nina Killham dans L’art d’accommoder les restes, « la vie est trop courte pour qu’on la traverse le ventre vide ». La frustration, la privation, je suis contre de toutes façons, dans tous les domaines.

Voilà pourquoi le mot régime est interdit à Facholand, voilà pourquoi vous risquez les mines de sel si vous parlez de légumes vapeur ;-)

Si j’avais pu rester autour de mon poids de base, malgré tout, je m’habillerais plus facilement, et je suis soucieuse d’éviter aux autres de faire des bêtises avec leur corps, juste pour une petite envie mal contrôlée de moins trois kilos avant le maillot. Voilà pourquoi je vous raconte tout ça. Faire un régime n’est pas anodin, et accepter son corps ne passe pas par une taille 38.

PS : ça n’empêche que j’ai les boules quand je n’entre même pas un bras dans un top Zara taille XL, ou si 15 tops models sont assises à côté de moi au resto, mais je refuse de céder à la pression ;-) Je suis jolie et dodue, je le resterai ;-)

PS 2 : à celles qui ont eu le courage de lire jusqu’au bout : vous avez gagné votre poids en saucisson ;-)

PS 3 : promis, je le f’rai plus ;-)

354 commentaires Laisser un commentaire
Psycho (de comptoir ?)

Vous aimerez aussi

354 commentaires

  • #1 Hélène le 21 juin 2006 à 10 h 55 min

    Attristée Charisma ?? Rob ben zut, c’était pas le but ! ;-)

    Miss Pink ce n’est pas parce que le monde est injuste qu’il faut s’y adapter. Tarvailler à la disparition de l’injustice me semble plus inétressant.

    Kim sois la bienvenue ;-) Pour le chocolat je veux bien, mais j’aime pas ça et je sais pas où ça s’achète ;-))

    Esmechou comme le dit justement Deedee aujourd’hui sur son blog (voui c’est de la télépathie), c’est une des grandes joies du fait d’avancer en âge, on finit peu à peu par se sentir bien avec soi-même ;-)

    Galibouette bienvenue à toi ! ;-)

    Joëlle si tu as compris que mon acceptation de moi-même était passée par le renoncement, c’est que je me suis très mal exprimée, car ce n’est pas le cas. Je n’ai renoncé ni à être jolie, ni à être bien, je le suis différememnt ;-)
    Et c’est ce pour quoi je plaide, la beauté est dans les différences bon sang, il serait temps d’en tenir compte !!

    P’tite Zabelle je vois très bien ce que tu veux dire, la lecture du bouquin de Zermati m’a fait un bien fou, et c’est en grande partie grâce à lui que je me suis libérée de l’obsession de la minceur et de la diabolisation de la nourriture, et ça, c’est une chose dont je lui serai toujours reconnaissante !
    On vit tellement mieux comme ça !

    Jolie phrase Zabelle en effet, le poids des maux… ;-) (et je demande aussi où tu mets tes kilos ??)

    estelle le mec en question est peut-être myope, mais n’a pas forcément pour autant des goût abominablse ;-)) Dur d’avoir faim hein ? Pour moi c’est plus jamais ça, clairement.

    Fafa, Flonya, LaraKlett (hi hi, trop bien trouvé !), soyez les bienvenues !
    Tombook aussi hein, mais si tu ne viens que pour le saucisson tu vas peut-être te sentir un peuinadapté ;-))

    La petite catherine tu es en effet une des plus jeunes, et plus on est jeune, plus c’est difficile. C’est l’intérêt de l’âge des rides, il y a plein de bonnes choses qui vont avec ;-)

    liliravioli je suis comme toi, je m’aime bien plus aujourd’hui avec mes 20 kilos de plus,q ue autrefois quand je ne les avais pas. Comme quoi, c’est aps le moids qui fait l’estime de soi.
    Il m’arrive aussi de ressortir découragée des boutiques, mais je ne pleure pas dans les cabines, je me contente de fulminer contre le connards qui n’ont rien compris aux femmes ;-))

    Sève je n’ai pas dû me faire bien comprender, je n’ai pas de problèmes de poids ;-) Justement. Et en effet être jolie et mince n’est pas la clé pour s’aimer, si c’était si facile ce serait cool ;-)

    C’est noté Lady M, je vais réfléchir à ce qu’il y a à part H&M (pas grand chose, hélas…).

    Merci Yanjiao, et LN75 ;-)

  • #2 Dorothée le 21 juin 2006 à 9 h 34 min

    Je veux juste te dire merci !
    La vie est tellement plus douce avec du saucisson et du parmesan…

  • #3 Charisma le 21 juin 2006 à 9 h 34 min

    Ouaaaaah!

    Ca m’a scotchée, attristée, renvoyée vers moi-même, fait bien réfléchir.

    J’ai le même parcours que le tien, à la lettre près (sauf que moi je fais 10 cm de moins), et j’en suis à l’étape je grossis, tout le monde me trouve mieux que quand j’étais un sac d’os très fier, et je ne sais pas comment gérer ça.

    Vais aller longuement méditer à tout ça.

    PS : euh…..pour le saucisson, je fais 60 kilos, mais je peux encore grossir, s’il faut!

  • #4 malye le 21 juin 2006 à 9 h 35 min

    Hehe je veux mon poids en saussisson…. 65 kg a destination de Pekin, c’est possible m’dame?

  • #5 capucine le 21 juin 2006 à 9 h 44 min

    Les diktats de la société actuelle en matière de poids, c’est pas le principal.
    Ce qui prime, je suis OK avec toi, c’est de trouver un équilibre personnel avec ses Kgs et pas de passer son temps à se comparer avec la voisine qui est toujours plus quelque chose.

  • #6 Sophie le 21 juin 2006 à 9 h 47 min

    Merci pour ce post. Ca me fait bien reflechir. Je suis mince et je fais attention à le rester. Mais depuis qqtemps je commence à me demander si ca vaut la peine. Bref j en suis à la phase de transition. En tout ca merci de parler de ton expérience
    P.S: j adore ton blog et j attend tout les matins ton post avec une IMMENSEEEE impatience et je tremble jusquà ce que je puisse ENFIN te lire, totale addict quoi!!

  • #7 ze courlis le 21 juin 2006 à 9 h 48 min

    Mon poids en saucisson ? Yeeeees, 75 kg ! Tu peux préparer la commande !
    Hélène, j’adore ton billet. Mes 75 kg, ils sont cachés sous 1m60 de stature, donc c’est bien pire que toi, question silhouette. Et si parfois je râle après ma bouée de sauvetage, je me rends compte que ce n’est pas le poids seul qui fait l’allure : à 20 ans, je pesais 10 kg de moins, eh bien, j’étais très mal dans ma peau et pas épanouie pour un sou. Aujourd’hui, quand je donne mon poids (je n’ai plus honte), on me dit TOUJOURS : hein quoi ? C’est pas vrai ! Mais ils sont où ?
    Eh oui, avec l’expérience, j’ai lâché le poids des maux…
    C’est beau comme phrase non ? bizzzz

  • #8 Laurence le 21 juin 2006 à 9 h 50 min

    Et de toute façon, chez Zara, les tailles sont complètement irréelles! ;-)

    Bisous et bravo pour ton blog, je le lis aussi chaque matin, c’est un plaisir!

  • #9 malye le 21 juin 2006 à 9 h 51 min

    Je me rend compte que mon dernier commentaire etait bien terre a terr et avec des fautes d’ortographe (sauCisson, enfin malye…).

    En fait, ce sujet, je l’ai deja beaucoup aborde, pas du point deu vue moi meme contre moi meme, mais plutot regard exterieur mais proche: deux de mes meilleures amies sont passees pas l’anorexie grave, l’une en est sortie pour de bon (meme si contrairement a toi, elle a enormement de mal a etre ronde), et l’autre pas.

    Jamais facile de s’aimer soi meme, mais quand c’est par le poids que cet apprentissage se fait, ca peut devenir dramatique…

    Toi, tu t’en es sorti, et bien. Et tu repands la bonne parole. J’espere que tu eclairera un peu de ta lanterne celles qui sont dans le brouillard…

  • #10 P’tite Zabelle le 21 juin 2006 à 9 h 52 min

    Ah je me retrouve dans ce que tu dis. Poids de forme aux alentours de 55/60 kg pour 1m63 et après un parcours chaotique fait de privations, de compulsions, de boulimie, d’anorexie, de haine vis à vis de mon corps j’en suis arrivée à 73kg.
    Un jour de déprime j’ai tapé gros dans G….gle (j’ai jamais compris pourquoi, mon ange gardien???) et je suis tombée sur le site des docteurs Zermati et Apfleldorfer. Depuis je réapprends à savourer ma vie; c’est long mais si délicieux….

  • #11 Marina le 21 juin 2006 à 10 h 00 min

    Youpi mon poids en saucisson :D
    Merci pour ce témoignage émouvant et touchant, qui me réchauffe le coeur et sourire la panse dans ce monde de biscottes et de légumes vapeur… La vie est trop belle pour se priver de manger !

    Entre déprimer d’acheter des pantalons taille 44 et se faire plaisir en mangeant… le choix est fait ! (je fais 75/80 kilos pour 1h73)

    Mon fiancé partage ce point de vue et… il est le premier à se réjouir que je prenne de la poitrine ! ;o)

    Je ne connais pas du tout les médecins dont vous parlez, je vais me renseigner un peu.

    Merci donc, une fois encore pour ce billet, et gloire à Facholand !

  • #12 Nathanaëlle le 21 juin 2006 à 10 h 01 min

    BRAVO Hélène d’écrire toutes ces choses si vraies sur les régimes ! Ca fait du bien de lire des posts comme les tiens au milieu de la triade ambiante des diktats de l’été régime-maillot-bronzage. Et on ne le dira jamais assez, on ne nous aime pas plus quand on est mince ; la preuve, nous n’arrêtons pas de fréquenter nos amies parce qu’elles sont plus rondes que nous ou parce qu’elles ont pris du poids… qu’on se le dise une bonne fois pour toutes (et toutes en coeur s’il vous plaît), elles (ainsi que l’Homme de notre vie, notre famille, notre hamster, etc) non plus n’arrêteront pas de nous aimer si on ne ressemble pas à la nana de la page 15 de Elle.

    … bon, allez, pour être sûre, je vais aller l’écrire 150 fois sur mon cahier d’école ;)

  • #13 Nadia le 21 juin 2006 à 10 h 01 min

    Ton histoire est hyper touchante, c’est assez rare que quelqu’un exprime clairement son rapport avec son corps, surtout quand il est ou a été conflictuel.
    J’ai pesé 67 kilos pour 1m68, et je ne le vivais pas très bien. Je me sentais grosse en permanence. Je n’oubliais jamais mon corps, il m’encombrait.
    Je me suis mise au régime, et sans me priver de ce que j’aime, à savoir le fromage et les nounours en guimauve, j’ai perdu 8 kilos.
    Je peux dire sans hésiter que ces 8 kilos en moins m’ont changé la vie. Je me suis senti renaître : je rentrais dans les jeans que j’aimais, j’avais moins mal au jambes et aux articulations.
    Du coup, quand quelqu’un me dit "mais non, tu étais bien avant", ça m’agace, c’est comme si on ne respectait pas mes efforts.

  • #14 [email protected] le 21 juin 2006 à 10 h 04 min

    merci hélène pour les 88kg de saucisson !!
    Ca fait 40 ans que je me bats avec ce superflu. Maintenant j’ai accepté les pantalons taille 52 !!!!
    mais je fais attention car les 100kg me guettent, et là mes genoux ne tiendront plus le coup !!
    et je ne veux pas encore finir dans une chaise roulante. Donc bc de légumes au wok c’est meilleur.
    A demain pour la suite Bises

  • #15 Joëlle le 21 juin 2006 à 10 h 11 min

    Ahhh hélène :-D

    Plusieurs fois j’ai écris ici que quand je te lis j’ai parfois l’impression que c’est moi qui parle, non pas que je revendique d’avoir ton style ou ton talent d’écriture, mais parce que concernant le corps et le rapport qu’on peut avoir avec, je me reconnais souvent dans tes mots (bon sauf pour le combat anti-capiton ou là j’avoue avoir renoncé depuis longtemps hein;-)))

    Moi vois-tu à la différence de toi je n’ai jamais été mince.
    J’étais un bébé potelé, je suis restée potelée aujourd’hui. Il m’a fallu longtemps pour accepter ce simple fait : je ne serai probablement jamais mince en faisant un régime. Et c’est le jour où j’ai accepté cela que j’ai perdu le poids que j’avais accumulé à force de tortures alimentaires diverses et variées (parce que faire des régimes fait souvent grossir et je n’avais pas échappé à cette équation infernale du yoyo)
    Aujourd’hui je suis toujours potelée ou dodue, mais je ne suis plus obèse. Comme toi j’ai compris que mon corps n’était pas la seule chose qui me rendait "aimable".
    Depuis je suis en paix avec ça même si ça me fout les boules d’être parfois obligée de m’habiller au rayon grandes tailles non pas parce que c’est un rayon grand taille, mais parce que les gens qui coupent les fringues pensent dans leur tête qu’on devrait avoir honte de notre corps et font des fringues qui ne servent qu’à nous cacher sans nous avantager. Mais je m’égare et ceci est un autre débat.

    Par contre, contrairement à toi je ne pense pas que s’accepter tel que l’on est soit une quelconque forme de renoncement.
    Je pense au contraire que dans notre société essentiellement basée sur l’apparence, c’est une sacrée victoire ;-)

    Joëlle

  • #16 sylvie d’ aix en provence le 21 juin 2006 à 10 h 11 min

    Merci Hélène
    Merci d’être ce que tu es………….
    Merci pour cette intelligence du coeur que tu sembles posséder à l’extrême………
    Merci pour ce post qui va faire résonner beaucoup de choses chez beaucoup d’entre nous………………
    et surtout, surtout, surtout…………
    Merci pour le saucisson…………….
    P.S. : pour moi ce sera 60 kilos…………
    re P.S. : et du bien sec hein
    bon je sors……………….

  • #17 Galibouette le 21 juin 2006 à 10 h 13 min

    Tout simplement merci….
    A 24 ans et toutes mes dents, je me tate afin de savoir si quelques kilos en moins m’aideraient dans la vie, je mesure 1m63 et je fais presque 70 kg, mais je reste harmonieuse et attirante (mais juste grâce à mes seins.. :) ) et bien, c’est décidé, je reste telle quelle avec ma passion pour l’huile d’olive, les pates au parmesan et le chocolat!!!!!
    En plus, hier en faisant les magasins, je me suis aventurée chez Pro-mod, et bien ; TOUT ME VA!!!! oui,c’est un miracle….
    Tout ça pour dire, que se sont des signes qui ne trompent pas.
    Grasse je suis, grasse je resterai.

  • #18 miss Trop le 21 juin 2006 à 10 h 16 min

    Le tout c’est de trouver son propre équilibre, qui fait qu’on se plaît suffisamment pour se reconnaître dans une glace, qui fait qu’on peut monter des escaliers sans suer sang et eau, qui fait qu’on peut apprécier un repas entre amis sans culpabiliser…
    Le plus révoltant dans tous ces diktats de la mode et des magazines, c’est qu’on essaie de calquer un moule sur chacun, alors que chaque personne a sa propre sensibilité, et son propre rythme…
    Se plaire est sujet aussi compliqué et diversifié qu’il y a de bouquins sur le sujet… et ce n’est pas peu dire…
    Tu as trouvé ta voie, ce que je souhaite à chacun !

  • #19 Esme le 21 juin 2006 à 10 h 16 min

    chouette du sauc’!! tu vas te fournir ou parce que je coris qu’il va falloir un entrepot rien que pour nous ! :-)

    etant encore un "bébé" c’est dur parfois de composer avec son corps! mais bon on fait avec… ce que je voudrais etre tt en muscles, ce que je suis ben pas du tout tout en muscles et en forme de sablier donc rien a voir…

    mais bon est ce que le corps fait qu’on aime ou pas les gens je ne pense pas!

    maintenant suite a une reflexion faite hier soir sur le pourquoi je m’habille en noir quasi tout le temps, et savoir si c’est pour me cacher,; et avoir reflechit dessus quasi toute la nuit je crois que oui un peu/ beaucoup selon les periodes mais surtout parce que j’aime ca! comme dirait Helene " on est pas sortie du bois!!"

  • #20 Kim le 21 juin 2006 à 10 h 18 min

    Salut, je venais te remercier de la part de mes cuissots dodus qui ont testé la crème Nok hier, merci merci, c’est génial!
    Et tant que je suis là, mon grain de sel sur les régimes: bien que j’en aurais vraiment besoin je ne fais pas de régime, je sais que je reprendrais tout et même plus en moins de temps qu’il ne faut pour le dire parce que j’adore bien manger…
    Et si c’est possible, j’aimerais bien du chocolat à la place du saucisson…

  • #21 Le confit c’est pas gras le 21 juin 2006 à 10 h 28 min

    Tu peux refaire "ça" quand tu veux, c’est très touchant. Pour le saucisson, je veux bien du Fouet catalan, bien sec ;-)

  • #22 Miss Pink le 21 juin 2006 à 10 h 30 min

    Je vais me faire l’avocat du diable une fois de plus mais ce serait trop beau si il n’y avait que des nanas pour t’encenser hein
    (et une tyrannie a toujours ses revolutionnaires accessoirement)
    .
    Certes c’est beau de ne pas tomber dans les diktats de notre societe et de s’accepter avec ses kilos en trop etc.
    Certes la beaute est interieure avant tout (mouais…)

    Bon, mais si on arrete un peu la demagogie, on se rend vite compte que dans un entretien d’embauche, a parcours egal et "quotient sympathie" egal, le concurrent le plus gros sera elimine au profit du plus mince, suppose mieux controler ses pulsions (tapez pas les filles, j’ai dit "suppose").

    Meme chose, Helene tu as sans doute des amis merveilleux qui ne prennent pas du tout en compte le physique mais force est de constater que la plupart des gens ne sont pas comme ca. Et meme des gens bien. C’est humain de preferer l’harmonie.

    De la meme facon qu’un gros se fera jeter dans les clubs en vue, regarder avec mepris par les vendeuses des magasins de luxe etc…c’est certes degueulasse mais c’est comme ca en France aujourd’hui, ne pas le voir revient a se voiler la face.

    Alors, quelques kilos en trop, why not ? mais se laisser aller totalement, je ne le recommanderai a personne.

    Don’t take me wrong, je ne prone pas et ne pronerai jamais le regime. Mais de la a se goinfrer il y a un pas et je ne le franchis pas. Accessoirement, faire du sport peut etre une bonne idee aussi.

    Allez y les filles, maintenant vous pouvez taper.

  • #23 Estelle de Tokyo le 21 juin 2006 à 10 h 30 min

    Ahh le billet sur les regimes le voici le voila :)
    T’as eu un sacre parcours et j’admire les lecons que tu en as tire, de plus je suis tout a fait d’accord avec toi Helene, peut importe notre poid, nos rondeurs, tant qu’on n’apprend pas a s’accepter et s’aimer un chouillat tous les regimes et privations du monde ne serviront a rien.
    Personnelement j’ai toujours fait une fixation sur mon poid et je suis victime de l’effet yoyo, je perd rapidement, mais des le petit ecart, hop! ca revient directement.
    Quand je suis arrivee au Japon, pays des planches sans fesses sans poitrine avec des poteaux a la place des jambes, jai commence a vraiment complexer sur mon corps, mais c’est pas pour autant que j’etais prete a me lancer dans un vrai regime.
    Maintenant, apres avoir vecu ici pendant deux ans, adopte la nouriture japonaise, mon corps s’est modifie petit a petit … et je suis arrive au poid que j’estime parfait pour moi :-) le tout sans privation, sans effort, sans sport. Je pense que l’important est vraiment de trouver une hygiene de vie qui nous convient. Pour moi c’est la soupe miso et les sushis, pour d’autres le saucisson et le parmesan ! A chacunes ses plaisirs : )

  • #24 Le confit c’est pas gras le 21 juin 2006 à 10 h 31 min

    PS : quand on a une taille 38 mais des épaules carrées et des tétés, les tops Zara sont souvent trop étroits aussi. Vive le stretch et les grandes tuniques !

  • #25 tombook le 21 juin 2006 à 10 h 32 min

    c’est la premiere fois que je viens et je suis plutôt content de découvrir ton blog (j’ai pas tt lu hein, surtout que je suis tombé sur le .doc sur l’inde… alors je prends mon temps) mais en plus ce qui me ravi c’est que j’arrive à peine et je gagne comme ça, sans rien faire ou presque, mon poid en saucisson! et ça Madame/mademoiselle c’est un bon moyen d’apater le chelan (:

  • #26 Noisette le 21 juin 2006 à 10 h 32 min

    Si on fait le lien avec le message d’hier, est-ce que cela signifie que l’on va être abonnée aux pubs sur le saucisson et le confit de canard en venant sur ton blog? Mazette!

    Trêve de plaisanterie, j’ai lu ton message jusqu’au bout (d’ailleurs je veux bien mon poids en marrons glacés plutôt qu’en saucisson…) et je l’ai trouvé hyper positif. Reste comme tu es: dans la vie il ne faut ressembler qu’à soi-même pour être belle et épanouie !

  • #27 Fanchette le 21 juin 2006 à 10 h 33 min

    Alors ça, à mon avis on va exploser le nombre de commentaires avec un sujet pareil ! Tant de franchise t’honore ma belle !
    Je trouve le commentaire de miss Trop très juste : "l’essentiel c’est de se plaire sufissamment pour se reconnaître dans une glace"… ou sur une photo ? La vache y’a du boulot encore alors !! Heureusement, y’a aussi des copines qui spontanément nous disent "Ah ben mais c’est toi là sur la photo ? Je t’avais pas reconnue" Ouf moi non plus je m’étais pas reconnue…

    PS : dis donc Miss trop, on n’était pas ensemble à faire la fête dans un cerisier géant sur le blog de Clo, y’a deux jours de ça ? C’est dingue la bloggosphère est si petite ! Mon vrai nom c’est Françoise…

  • #28 Madame Pas Contente le 21 juin 2006 à 10 h 35 min

    Ce que j’aimerais être aussi zen que toi vis à vis de mon poids !
    72kg à la dernière pesée pour 1m70, je me sens super mal dès que je me voie déwalpée (même habillée, je me file parfois la nausée !).
    Mais comme toi, je résiste aux sirènes des régimes, mais plus par feignantise que par acceptation : c’est mal.
    Je ne vis que dans l’espoir de retourner à mes chers 58kg d’avant Troll, mais à part une grosse salmonelose, je crois que cela restera un voeu pieu !
    Allez, haut les coeurs les dodues… :-)

  • #29 liliravioli le 21 juin 2006 à 10 h 37 min

    Merci hélène!!!! pour ce post qui nous touchent toutes je pense…
    qui n’a jamais été confronté à accepter son corps, rond ou maigre?

    Perso, un peu comme toi, il y a 10 ans, soit quand j’en avais 20, au debut de la fac, je faisais 10 kg de moins, j’etais mince, et je me sentais tres mal dans ma peau, énorme…
    aujourdhui, apres les annes fac-cafette-sandwitch-mars-coca, je fais 10 kg de plus, j’ai mis du temps a l’accepter, j’ai tenté toutes sortes de régimes, et en ne mangeant que des legumes, je n’ai rien perdu, au contraire…

    la force du psychisme…je crois qu’à un moment donné, il ne faut plus lutter contre son corps, s’il ne migrit pas, c’est qu’il n’est pas fait pour ça, et tant qu’on a pas trop de problemes de santé…
    finalement, le constat est qu’avec 10 kg de plus, bizarrement je suis bien mieux dans ma peau qu’il y a 10 ans, mon Homme me trouve tres bien comme ça, je suis une bonne vivante dodue et rigolote, et je crois que c’est bien comme ca!
    et surtout j’aime trop la bonne bouffe, j’en ai meme fais un blog, alors…
    comme toi, imposiible de me passer de saucisson!
    cependant, il m’arrive encore quelques fois de pleurer dans une cabine d’essayage parce que rien ne me va…

  • #30 Ln75 le 21 juin 2006 à 10 h 37 min

    Merci Hélène. Pour tout.

    Biz

  • #31 la ptite catherine le 21 juin 2006 à 10 h 37 min

    merci hélène pour ce commentaire, je me reconnais en partie dans ce que tu dis..
    bien qu’étant jeune (enfin, 16 ans, c’est jeune sur ce blog, à ce que j’imagine ; ça explique le "petite" de mon pseudo), j’ai eu une période d’anorexie-boulimie pendant presque un an et demi…je reprends petit à petit confiance en moi, même si je n’accepterai jamais de porter du 44, ça, c’est clair, je préfère ne pas manger de saucisson… (d’ailleurs je t’admire pour ça, ton sens de l’autodérision…). je me re-sens bien dans mon corps avec mon 50 kg pour 1m68, et c’est génial!
    Pendant ma période noire, j’aurais bien eu besoin de lire des blogs comme le tien, ça m’aurait beaucoup aidé.
    Donc encore, MERCI!!
    catherine.

  • #32 LaraKlett le 21 juin 2006 à 10 h 38 min

    D’habitude je lis sans commenter mais alors là mon poids en saucisson ch’peux pas résister… c’est où pour t’envoyer mon adresse ???
    Vive le sauciflard, le foie gras, les pâtes à l’ail et au parmesan, le poulet au curry, le petit Tarriquet bien frais… bon j’arrête là parce que j’ai faim !

  • #33 Flonya le 21 juin 2006 à 10 h 39 min

    Bonjour,

    Et simplement grand MERCI d’exprimer tes pensées, je me retrouve dans ton récit,
    si je reviens 3 ans en arrière je pesais 62/63 kg pour 168 cm aujourd’hui je pèse 75 kg et je les assume.
    Pour ce qui est des vêtements c’est jamais évident pour moi de trouver un jean’s ou même un pantalon bien coupés (surtout depuis qu’ils sont taille basse car sinon cela m’arrive a mis-fesses imaginé la scène c’est franchement pas top hein !)

  • #34 fafa le 21 juin 2006 à 10 h 41 min

    Merci Hélène pour tout ce bon sens et cette franchise. J’ai l’impression que tu a mis en mots tout ce que je pensais et que je ne pouvais exprimer car actuellement trop incorrect vue les diktas de la mode….
    Mais moi, il m’a fallu arriver à un "grand âaaaaage " pour atteindre ton équilibre ( et mon poids actuel!!) Et vive le saucisson !

  • #35 estelle le 21 juin 2006 à 10 h 42 min

    Je t’admire, mon poids à moi c’est tabou, cripté, classé secret défense….je suis une ex-nazie du régime…et de la dépression evidemment – le nombre de fois où je me suis effondrée en larmes parce que j’avais faim…c’est effarant ( et pitoyable).
    Et puis, un jour, un type m’a dit que je n’avais jamais été aussi belle, sensuelle, magnifique qu’aujourd’hui – soit avec 25 kg de plus que quand il m’a connu – je me suis dit soit ce type est taré ou très myope ou alors c’est vrai – bon d’accord il est myope – mais c’est vrai, on peut être jolie, bien dans sa peau ( en même temps, vu la taille, on st à l’aise) et dodue.

  • #36 sève le 21 juin 2006 à 10 h 47 min

    bjr Hélène
    je suis une fidèle lectrice de ton blog. je confirme que le poids ne fait pas le bonheur. Je mesure 1,70m pour 54 kg et je rentre dans tout ce que zara fabrique.Pourtant à 26 ans je ne suis pas heureuse. Contrairement aux idées reçus les jolies filles avec un corps de manequin n’ont pas tous les hommes à leur pieds ou alors pas les bons.
    Tu as des pbl de poids mais tu as un homme qui semble t’aimer alors je t’envie

  • #37 Lady M le 21 juin 2006 à 10 h 53 min

    Hélène, pourrais-tu mettre une note "Grandes tailles, où pouvez-vous acheter des fringues ?"
    Ici, à Casablanca, on ne vent rien au dessus du 42, or, je porte du 46.
    Je me déplace à Paris en juillet pour faire des courses. Des idées d’endroits pas trop chers pour s’habiller ?

  • #38 yanjiao le 21 juin 2006 à 10 h 54 min

    yep, je vote pour, bravo merci.

    c’est bien ce que tu fais, chapeau.

  • #39 Anne-So le 21 juin 2006 à 10 h 57 min

    Gloups. Je suis très impressionnée et touchée par ton billet. Sur certains points, je me reconnais dans ton histoire, sur le chapitre de la souffrance liée à son image, en particulier, qui heureusement s’atténue d’année en année pour avoir (pratiquement)disparu. Je crois que je n’étais pas consciente que mon corps et moi, on était une seule personne et que lui faire du mal ou le dénigrer, c’était ME faire du mal et ME dénigrer. Il a suffi d’une parole anodine dans une conversation anodine pour me faire prendre consicence de ça et depuis, l’idée fait son chemin et tout va 100 fois mieux. Presque, je commence à bien m’aimer…

    Je viens de relire ton billet. Vraiment, je suis très touchée.

  • #40 annika pannika le 21 juin 2006 à 10 h 57 min

    Pour une vérité vraie, cela en est une. Je pense que proposer du sauciflard à tous qui qui lirait jusqu’au bout, c’est risqué. Tu as des actions chez Baton de berger. Moi c’est 54 kg (aprés avoir perdu 10 kg en 4 ans prisen arretant de fumer). Je n’ai rien fait de particulier, c’est pour cela que cela a pris 4 ans. Mais maintenant que j’ai retrouvé un poids dans le quel je me sens bien (mais pas les formes) c’est plus facile. Le mot clé étant le poids dans le quel on se sent bien, même si le regard des autres est important (elle a plu tot raison Miss Pink). Encore merci pour un post bien tourné.

  • #41 prof le 21 juin 2006 à 10 h 59 min

    En ce qui me concerne, je pèse 68 kg. D’ailleurs, histoire de me la jouer genre "je sais tout", c’est pas mon poids, mais ma masse…
    Bref, revenons à nos moutons: perso, j’ai une petite préférence pour le saucisson au Beaufort; j’accepte de me déplacer pour venir chercher mon lot (68 kg de sauciflard dans un colissimo, j’ai un doute…)

  • #42 Fruit le 21 juin 2006 à 11 h 02 min

    Je suis très heureuse d’avoir lu ton post jusqu’au bout (et pas simplement pour le saucisson) !
    Je suis -vraiment- en admiration devant ta détermination, ta philosophie et surtout ton intelligence.
    Tiens pour la peine, je reprends un café et croissant…

  • #43 katy le 21 juin 2006 à 11 h 02 min

    MERCI Hélène !

    Je prendrais bien qqes légumes vapeur avec une p’tite sauce hollandaise citronnée !

    à la mode de ma voisine ( limite anorexique ) "entre ma bouche et mon derrière, moi j’ai choisi", et moi de lui répondre "moi j’ai choisi mon cul, parce que je ne veux pas ressembler à une planche!"

  • #44 Caro Ronde et Jolie le 21 juin 2006 à 11 h 04 min

    Tu te doutes que ton post me parle… Je t’envie, parce que tu as dépassé tout ça, et que tu sembles réellement t’aimer telle que tu es. Personnellement, je ne pourrais pas en dire autant. Je pèse 70 kilos pour 1m63, après être passée par toutes les dizaines, de 50 à 80. Et si je sens bien qu’aujourd’hui je suis à mon poids naturel, j’ai malgré tout encore du mal à accepter que jamais, non, jamais, je n’entrerai dans un pantalon Zadig et Voltaire… Je sais qu’on s’en fout et qu’en plus ils sont honteusement chers… Mais bon, voilà, parfois, les kilos en trop, ils pèsent vraiment… Bravo pour ce post, il est important que sur un blog fréquenté comme le tien on prône autre chose que la minceur et les régimes… Plus les jours passent et plus je suis contente d’être tombée sur ton blog…

  • #45 Poulpie le 21 juin 2006 à 11 h 04 min

    Je suis contre les régimes outranciers.

    Cependant, il y a 4 ans, j’ai décidé de me reprendre en main car je faisais 78 kgs pour 1m66. Il faut dire que je ne faisais psa du tout attention à ce que je mangeais, genre je mangeais des sandwichs tous les soirs, des féculents et jamais de légumes.
    J’ai toujours eu de gros complexes sur mon poids et là ça avait atteint le summum.

    Je suis donc allée voir une diététicienne qui m’a "réappris" à manger. Cette femme a changé ma vie. Le jour de ma dernière séance, j’avais les larmes aux yeux. Aujourd’hui je pèse 60 kgs et je mange normalement car je m’arrête quand je n’ai plus faim (je mange du chocolat, des biscuits….) . J’ai pris confiance en moi autant dans ma vie amoureuse que dans ma vie professionnelle. Quand je rentre dans un magasin, je suis heureuse de pouvoir essayer et acheter des vêtements qui me plaisent.

    Je suis d’accord avec les commentaires qui disent "ok pas de privations" mais qui disent aussi "faut pas se laisser aller".

    La beauté intérieure c’est sympa mais (c’est triste à dire) la 1ère image que vous donnez c’est celle de votre corps et beaucoup ont des préjugés!

    Moi j’ai préféré perdre du poids pour me sentir mieux. Maintenant si j’ai en face de moi une personne ronde qui est épanouie, aucun problème!

  • #46 Anne-So le 21 juin 2006 à 11 h 10 min

    attends… mais moi je l’ai lu DEUX fois ton post !!! Ca fait 140 kg en saucisson alors !!! Je peux avoir un panaché de tas de variétés ? et aussi de la sauccisse de Morteau fourrée aux pistaches ?

  • #47 Anne (P&P) le 21 juin 2006 à 11 h 11 min

    Moi je fais 70kg pour 1.58. Je préfèrerais largement 58 kg pour 1.70 !!! mon poids avant grossesse, arrêt du tabac => 57/58 kg. Bien fait j’avais qu’à pas fumer mais bon les 10 kg pris là ils font quand même bien ch*er ! Je ne fais pas de régime car dès que je pense régime, j’ai faim ! Si je me dis, je vais faire attention et essayer de perdre 3/4 kgs j’ai des envies énormes de chocolat ! Sidérant quand même comment on fonctionne.

  • #48 Jacqueline le 21 juin 2006 à 11 h 11 min

    Merci Hélène pour ce post…. J’espère que les jeunes femmes qui te lisent et aiment tes textes vont se mettre à réfléchir….

    Vouloir maigrir est une addiction et pour changer de comportement il faut un déclic …Je pense que tu peux être ce déclic ;-))

    J’enrage quand dans la presse arrive la saison des régimes , où on te persuade qu’ audessus de 55 Kg pour 1,65m tu n’es pas dans la norme…

    J’attends toujours un article d’un médecin courageux qui nous expliquera la physiologie du tissu adipeux et pourquoi après une perte de poids , on reprend plus que ce que l’on a perdu…..

    Notre tissu graisseux est constitué d’adipocytes, les uns sont fonctionnels, c’est à dire ( pour parler simple) qu’ils stockent les lipides que nous ingéront et les relarguent en fonction de nos besoins …. Ce sont en somme des petits sacs qui se vident et se remplissent en fonction des besoins
    (Les lipides participent à toutes les grandes fonctions et aux synthèse de beaucoup d’hormones , de neurotransmetteurs…)

    Mais à côté de ces adipocytes fonctionnels il y a des adipocytes DORMANTS dont quelques uns se réveillent dans certaines circonstances : puberté, grossesse, ménopause ce qui explique les prises de poids de ces périodes….

    Mais ils se "réveillent" en grande quantité lors de RÉGIMES trop stricts , et lorsqu’on reprend une alimentation normale ils sont fonctionnels et prêts à se remplir de graisse et à la garder…..Donc ils se rajoutent aux adipocytes existants …. Voilà pourquoi au fur et à mesure des régimes et de leur arrêt on prend de + en + de poids

    Si on veut éviter ce mécanisme, quand on commence un régime il faut le faire TOUTE sa vie… Donc l’enfer à court terme et la folie à long terme….
    Heureusement que les circonstances stoppent ce genre de projets ;-))

    Je prends rang pour 69 Kg de saucisson , pas trop gras quand même ;-))

    Mais j’y pense , heureusement que tu écris ce post avant de te faire " publicitifier", tu vois pas que ton agent te trouve un contrat de trucmachin amincissant ??

    Bisous et vraiment merci encore pour ton post

  • #49 deedee le 21 juin 2006 à 11 h 25 min

    Moi aussi je suis très touchée par ces quelques mots Hélène, même si nous avions déjà évoqué la question. Et comme Anne So, je crois que j’ai moi aussi subi une véritable souffrance liée à mon image. Tu me diras, et tu auras certainement raison, pas de quoi, mais on ne se voit jamais réellement comme on est.

    Après, je me permettrai juste de rajouter pour MIssPink que je ne taperai point (je suis ministre de la com j’vous rappelle, j’ai d’autres armes de persuasion massive hinhinhin) qu’elle a raison sur certains point : la société n’est pas tendre avec les "gros" (c’est cru mais hélas vrai). Seulement, MissPink, que fais tu de ceux qui le sont par nature et non par choix ? Ceux là doivent ils renoncer à tout et se priver de tout ad vitam eternam pour rentrer dans un moule que leur impose les gens et qui ne leur conviendra pas et donc, ne les épanouira pas ? ? Je n’en suis pas persuadée….

    Je concluerais en disant qu’Hélène, je te trouve sincérement magnifique, et je te considère tout sauf ronde. Tu as une silhouette harmonieuse et généreuse, tu fais envie !

  • #50 Mithra le 21 juin 2006 à 11 h 27 min

    Tres beau temoignage en effet Helene, tres touchant et optimiste. Tu as toutes les raisons de t’aimer telle que tu es !

    Je suis moi aussi tout a fait opposee aux regimes-minceur idiots des magazines, mais je suis aussi agacee par le discours admis qui veut que les filles minces soient toutes de pauvres nevrosees frustrees qui subissent la dictature de la societe de l’apparence en se privant de tout plaisir dans la vie. Ca n’est pas ton discours Helene, mais c’est souvent ce que l’on entend ici et la, ou qu’on lit en filigrane dans les commentaires. Pour moi c’est pareil que de dire que la grosse n’est qu’une feignasse qui se laisse aller et qui se bourre de gateaux toute la journee. Dans les deux cas ce sont des cliches qui font mal a ceux qui les subissent.

    Je me retrouve dans le comentaire de Nadia : il y a deux mois de ca j’ai decide de changer mes habitudes alimentaires et j’ai perdu 6 kg. Je suis passee de 63kg a 57kg (pour 1m66) et je voudrais redescendre a mon poids de forme, 54/55kg. Je suis a la base naturellement plutot mince, avec une toute petite ossature (obligee de faire retirer des mailles a mes bracelets sinon je les perds, par exemple), et meme si mon poids n’a jamais ete tres important, a 63kg j’avais des bourrelets, la bosse du soutien-gorge dans le dos et une bouee de sauvetage.
    Je me sentais grasse et moche, les fringues que j’aime ne m’allaient plus, je sentais que je m’essoufflais et que j’avais chaud plus facilement… bref, je ne supportais pas du tout.

    Tout avait commence en arretant de travailler, comme souvent, hein. On est a la maison, alors on grignote a chaque fois qu’on passe par la cuisine. Puis je me suis dit "c’est le grignotage qui te fais grossir". Donc exit le grignotage, mais du coup, comme toi, je mangeais comme quatre aux repas "pour ne pas avoir faim, sinon je vais grignoter" (je ne supporte pas d’avoir faim, ca me met de tres mauvais poil).

    Mais je ne me supportais plus. Ca n’a rien a voir avec le regard des autres ou de la societe, moi, moi toute seule, je ne me supportais plus.
    Dans ma tete je ne m’etais pas vue grossir, et cette fille avec du ventre, ca n’etait pas moi, cette fille avec une paire de seins surnumeraire au dessus du soutif ca n’etait pas moi, cette fille essoufflee et transpirante quand elle avait monte quatre a quatre les marches du metro, ca n’etait pas moi…
    Puis le declic est venu, je pense que j’ai passe un point ou manger la deuxieme moitie du paquet de gateaux est devenu moins jouissif que de rentrer dans mon jean, ou boulotter un deuxieme morceau de fromage sur le coup de 18h est devenu moins agreable que de me sentir bien dans mon corps.

    Je ne me prive de rien, mais je ne mange QUE si j’ai faim, et je m’arrete quand je n’ai plus faim, meme si ca veut dire jetter la moitie de mon assiette. J’ai reduit les portions, et si j’ai faim dans l’apres-midi je fais un en-cas sans complexes.
    Si je suis dans un bistrot ou je sais que la charcuterie de pays est divine, j’y vais franco, avec un bon coup de rouge. Mais j’ai elimine completement le "pas bon qui fait grossir" : le sandwich degueu sous plastique a 600 calories tellement pratique, les gateaux aperitifs industriels qu’on grignote sans meme s’en rendre compte parce qu’ils sont la sur la table, le dessert qu’on prend pour faire comme tout le monde au resto alors que rien ne nous tente vraiment, la barre chocolatee qu’on engloutit en trois bouchees parcequ’un imbecile nous a contrariee dans la journee…

    Voila, c’est ma methode a moi (qui ne marche sans doute que pour moi), je n’ai pas l’impression de faire un regime, ni d’etre en proie a une grave nevrose, mais je me sens infiniment mieux avec ces quelques kilos en moins, je me suis "retrouvee". Comme toutes le disent, le tout c’est de s’aimer soi-meme, qu’on pese 55kg ou 85kg…

  • #51 Esme le 21 juin 2006 à 11 h 29 min

    un truc en plus, on peut etre dense donc peser lourd et ne pas le paraitre! quand on est musclé on pese lourd mais on met du 38-40!

    le poid ca veut trop rien dire, ma nutritionniste m’avait dit : ici on se pese mais juste pour comparer masse maigre sur masse grasse car on peut rester toute sa vie au meme poids mais avec un physique totalement different!

  • #52 Laure le 21 juin 2006 à 11 h 33 min

    J’ai moi aussi compris depuis longtemps que jamais je ne serai mince, tel que je l’entends, c’est à dire comme les filles de 14 ans dans les magazines. Je fais 1,75 pour 65 kg (je pense, je jauge à l’oeil). Jusque là, je suis normale, selon les calculs à deux balles que l’on peut faire rapport à l’indice de je sais plus quoi. Bref. Personnellement, je ne me pèse jamais, même à la médecine du travail (je refuse) et je n’ai pas de pèse personne chez moi. Je me fiche complètement de faire 65 ou 70 kgs. Ce qui m’interesse n’est pas mon poids, mais le fait d’être bien ou non dans ma peau, dans mes fringues. En ce moment, j’avoue, je me sens gonflée, j’aime pas, tous les matins c’est la croix et la bannière pour m’habiller, je ne suis bien dans aucune fringue, alors je me dis que je vais devoir faire un peu attention. Et c’est pour moi, une frustration énorme et violente. Parce que je suis parisienne mais que je viens du Sud-Ouest, et que chez moi, bien manger c’est un art de vivre, une religion. Alors je vais essayer pendant l’été de me faire des dinettes de salades, mais c’est pas gagné.
    Mon but étant juste d’être bien dans ma peau. Je ne demande pas de faire 58 kgs, je m’en fous, je veux juste m’aimer quand je me regarde dans le miroir.

  • #53 poupou le 21 juin 2006 à 11 h 35 min

    Bon, déjà, il ne faut pas confondre "bien en chair" et "boudin". Toi, Hélène, tu es peut-être, aux normes Afnor, en surpoids, mais si ça se trouve, t’es super bien gaulée et les adipocytes se sont logés dans les endroits intéressants, genre, les Roberts de chez Robert.
    Mais moi, je ne peux pas me laisser aller. J’ai pris, dans la folie d’amour des premiers temps avec mon homme, 10 kg sans m’en rendre compte. Crois-tu que ça aurait étoffé mon 85 B de poitrine ? Point du tout ma bonne dame. 85 B j’avais, 85 B j’ai gardé. Moi, mon gras se loge dans mes jambes. Et nulle part ailleurs.
    Ca peut le faire d’avoir des cuisses un peu empatées quand on affiche un 95 C, où autre bonnet de bonne taille. Ca ne le fait plus quand on s’obstine au 85 B.
    Alors, je me prive. Contrairement à toi, j’adore le chocolat. Comme toi, j’adore le saucisson (surtout celui au roquefort, huuuuuum !). Bref, j’aime tout ce qui est mauvais pour la ligne.
    Les filles bien proportionnées seront toujours belles. Belles en mince ! Belles en dodues ! Comme je les envies de pouvoir se lâcher ainsi !

  • #54 ze courlis le 21 juin 2006 à 11 h 38 min

    Esme, tu as raison, on ne parle jamais de la densité… je me souviens d’une copine qui ne pesait pas grand-chose par rapport à moi mais elle paraissait "molle" ce qui donne une impression de grosseur, par rapport à des rondeurs "toniques".

  • #55 annika pannika le 21 juin 2006 à 11 h 39 min

    Alors là je suis d’accord avec Esme, nous n’avons pas tous le même squelette, ni les mêmes muscles donc pas les même formes. Nous ne sommes pas égaux, mais ça on le savais déjà banane que je suis.

    J’ai bien perdu mes kg mais pas les formes, bien entendu je n’ai toujours pas de seins mais alors les poignées d’amours, elles sont bien là. C’est vrai que 3 grossesses, la quarantaine dépassé et arreter la cig, cela change beaucoup de choses. Encore une fois là ou Helene a raison c’est qu’il faut arreter d’essayer dêtre comme tout le monde et d’être soi.

  • #56 Joëlle le 21 juin 2006 à 11 h 41 min

    Et bien c’est probablement l’expression "Et puis un jour, j’ai lâché la rampe" qui m’a induite en erreur.

    Je n’ai jamais pensé que tu avais renoncé à être jolie, belle ou aimable, juste à être mince.
    Et c’est juste sur ce point là que je ne suis pas d’ac. On ne renonce pas à être mince. On choisis simplement de s’accepter telle que l’on est et c’est pour cela qu’on se trouve jolie et tout ce qui va avec.

    Enfin je m’exprime peut être mal moi aussi pour le coup j’suis pas sure d’être super claire.

    Jo

  • #57 Miss Pink le 21 juin 2006 à 11 h 42 min

    @Helene:

    oui oui, changeons la societe, tres bien, on ne demande que ca (enfin pas moi parce que personnellement, l’exemple des Etats Unis me repugne quand meme)… mais en attendant, tu fais quoi ?

    Tu dis a tes futurs employeurs que tu les emmerdes si ils ne te prennent pas parce que tu es grosse, tu te dis que de toutes facons, tu es trop bien pour Zadig et Voltaire and co et que si tu ne rentres pas dans leurs fringues c’est leur faute ? Tu dis a ceux qui ont des "prejuges" (je ne pense pas que le mot soit juste d’ailleurs, c’est plus de la discrimination que des prejuges) que ce sont tous des cons?

    Tu peux faire ca en effet, tu es courageuse.
    Mais perso je prefere me moderer et ne pas avoir a affronter tout ca, chacun ses choix.

    @Deedee: je ne sais pas si il y a vraiment des gros par "choix" tu sais…

  • #58 bobzeflash le 21 juin 2006 à 11 h 43 min

    "Un peu perso, aussi, ce que je n’approuve jamais beaucoup sur un blog" finalement ce sont ces articles qui touchent le plus me semblent-il…
    Puisque personne ne me demande mon avis, je me ferais le (second) avocat du diable : être ronde et s’assumer, c’est le top, par contre c’est relativement rare (aucune de mes copines rondes ne s’assume, quelque soit leur discours par rapport à ça)… Alors si c’est ton cas, bravo.
    PS 1 : ça manque de mecs par ici… heu, c’est exprès peut-être ?
    PS 2 : tu me dois 85 kgs de saucisson

  • #59 Valé57 le 21 juin 2006 à 11 h 43 min

    Bon, ben là pour le coup, ça me touche beaucoup… Alors, je vais aussi un peu raconter ma vie… Il y a 1 an et demi, je faisais aussi 78 kg (même pas vrai, j’en faisais 79,5 kg… Même maintenant, j’arrive pas à dire la vraie vérité…) Le problème, c’est que je mesure 1,58m. Voui… Donc question image, c’était pas ça… J’ai longtemps clamé partout que je m’en foutais, que ceux à qui ça plaisait pas, etc… Mais en fait j’étais mal, très mal, car dans ma tête, je me voyais comme à 20 ans, c’est à dire à 52 kg. Et je vous assure que chaque fois que je me croisais dans une glace, je mettais un temps pour me reconnaitre.
    Donc l’année dernière en janvier, j’ai décidé que stop. J’ai fini ma part de galette, et sur la balance, à 79,5 kg, j’ai cru défaillir… Sans compter qu’à plus ou moins long terme, j’allais avoir des pépins de santé.
    Donc je ne me suis pas mise au régime. J’avais essayé déjà. Les privations, c’est pas mon truc. J’ai donc mangé, à ma faim, tout le temps, sans rien supprimer, même pas le chocolat ni le parmesan. J’ai simplement réduit les quantités, j’avais visiblement un problème avec ça… Et puis j’ai réduit aussi le gras, le sucre, l’alcool. Je ne les ai pas supprimés. Juste réduits. J’ai augmenté ma proportion de fruits et légumes, et surtout, j’ai cuisiné. Comme une malade. Je passe ma vie sur Marmiton, je teste à peu près 5 recettes nouvelles toutes les semaines, y compris les desserts… Le bonheur; Juste, je fais gaffe aux graisses et sucres. On peux toujours en enlever un peu dans une recette, et que ça reste bon.
    Et mon poids, dans tout ça? J’ai perdu 24 kg, sans véritables efforts. Sans jamais avoir faim et avoir envie de tuer la moitié de famille… Je n’ai pas retrouvé les 52 kg de mes 20, mais maintenant je m’en fous. De toutes façons, j’en n’ai plus 20 mais 37.
    Je rentre dans du 38. Si. Et je suis heureuse, car j’ai l’impression de m’être retrouvée, et de ne plus avoir une étrangère dans le miroir.
    J’avais besoin de perdre ces kilos pour continuer à être bien dans ma tête. Je suis admirative devant celles qui assument et s’en foutent. Moi, je ne pouvais plus.
    Merci Hélène pour ce magnifique billet.

  • #60 MagaliE le 21 juin 2006 à 11 h 44 min

    Merci Hélène pour ce post qui fait du bien! A 32 ans, je commence (j’ai dit "commence"!) à être en paix avec mon poids (68 kg depuis 2 ans après avoir fait la grimpette à l’adolescence jusqu’à 83!). Pour la petite histoire mon chéri (une vraie merveille et je suis objective ;-)) ) m’a connu à 75 kg et ce fut le coup de foudre; il se fiche éperdument de mon poids à partir du moment où je me sens bien (comprenez: que je ne le fasse pas ch… avec mes kg superlus!!)

  • #61 deedee le 21 juin 2006 à 11 h 47 min

    MissPink : des gros par choix, peut être pas, mais par nature, oh que oui !! Ma belle soeur est obèse de naissance, elle n’y peut rien, et les pire régime du monde de la rendront jamais mince…

  • #62 Coxxigru le 21 juin 2006 à 11 h 47 min

    J’ai lu le billet (mais pas tous les commentaires, je vais donc peut être répété du "déjà dit").

    Je ne peux qu’être d’accord, même si je pense que cette opinion fait un peu Hélène au pays des bisounours, même si tout le monde est d’accord à 200% avec une telle position, je doute que beaucoup l’applique dans leur propre vie.

    J’aimerai bien aussi que ma maman (qui jure haut et fort penser comme toi, mais rêve toujours de maigrir encore et encore …) applique cette théorie …

  • #63 MagaliE le 21 juin 2006 à 11 h 48 min

    Et j’ajoute (décidément ce blog inspire…) que les 1ers blogs que j’ai suivis sont des blogs de cuisine synonymes pour moi de convivialité. J’aurais peur de devenir triste en étant perpétuellement au régime. On me dit joviale et de bonne compagnie et je crois que la rondeur de mes joues (et du reste!) y participe largement!!

  • #64 Princesse Audrey le 21 juin 2006 à 11 h 51 min

    Au risque d’être lyrique ou quoi, au risque de me la jouer trémolo etc, c’est le meilleur article, le plus juste et le plus important que tu ais écrit, à mon sens. Il est beau, il est bien, merci beaucoup. Ma soeur a été anorexique, elle reste obsédée par son poids ( même si elle remange, c’est quand même loin d’être des repas normaux ), moi, on m’a toujours trouvée dodue, car j’adore le sucré à la folie, sauf maintenant que je suis vraiment mince. Taille 36, 55kgs, musclée aux bras et aux jambes, à peine du ventre, 1m68. Sauf que malgré tout, j’ai depuis peu un cholestérol ( mauvais ) monumental, et que mes repas déjà pas excessifs ( jamais de gras, de sauces ni rien, de beurre ou d’huile, ou de charcuterie -seul le fromage à petites doses est l’apport de gras quotidien ) de nature ( c’est pas que je me contrains volontairement, c’est que je suis comme ça, c’est un penchant naturel pour le non-gras, c’est même pas de la psychose ), donc que mes repas pas excessifs sont carrément devenus tristounets. C’est atroce de se dire qu’il y a plein de gens qui n’ont aucune raison de se priver s’empêchent de profiter, alors que soit-même, on aimerait faire un repas décent, pour le PLAISIR, même pas orgiaque, juste un peu festif, mais qu’on peut pas, à 21 ans à peine. Donc régime sec et Vasten. Tout ça pour un cholestérol héréditaire ( merci la famille ) que mon alimentation austère n’influence pas, mais qu’elle pourrait accroître en cas de dérapage culinaire. Donc mon assiette est sous contrôle uniquement en prévention… Moi qui ne fait jamais d’excès salés ou gras. Enfin, tant que je suis pas privée de sucre, de glaces, de gâteaux, de biscuits, de confitures… je survivrai. Mais j’ai la haine des personnes qui font un régime pour des raisons esthétiques, qua,d un régime est en fait à appliquer uniquement pour la santé et rien d’autre.

  • #65 Miss Pink le 21 juin 2006 à 11 h 51 min

    Deedee, je comprends bein qu’il y a sans doute des gens qui ne peuvent rien y changer, meme si ils se font poser un anneau dans l’estomac.

    Mon propos est de dire que, quand on a le choix (comme les gens non malades), la vie est plus simple quand on est mince (enfin pas trop gros) qu’on le veuille ou non, alors je suis pour le controle (ai pas dit regime hein, juste eviter les orgies de sauciflard par exemple). Tu me suis ?

  • #66 deedee le 21 juin 2006 à 11 h 58 min

    Oui oui MissPink, j’ai un peu dérivé :) Mais je pense qu’il est hyper difficile de lutter une vie entière contre sa nature, si celle ci est de nous rendre rondouillette, même si ,je suis amplement d’accord avec toi sur le fait qu’on a plus de crédit à être mince aujourd’hui que gros. Parce que pour certaines personnes, c’est une lutte de haut vol de chaque minute, chaque seconde, orgies de saucisson ou pas… Une lutte qui n’épanouit que rarement..

  • #67 Miss Pink le 21 juin 2006 à 12 h 04 min

    Oui, enfin d’une facon generale, mon etat d’esprit est plutot de placer la barre haut et d’essayer de m’ameliorer…pas de me complaire dans mes kilos en trop, mais c’est un mode de vie perso. Seulement forcement, quand j’entends ce genre de discours, je me dois de ramener mon grain de sel. Je freais sans doute mieux de m’abstenir, mais bon, avouez que ca met de l’ambiance.

    Au fait Helene, on peut troquer son poids en saucisson contre des kilos de Contrex?
    45 pour moi steuplait…

    (rhoooo si on peut plus rire alors….)

  • #68 Tisobelle le 21 juin 2006 à 12 h 07 min

    Bonjour Hélène!
    Ce que tu écris sur les régimes me touche tellement parcequ’il m’évoque tant mon parcours que j’y laisse un commentaire pour la première fois.

    "Je mange, je me remplis, je vomis donc j’existe.
    Je parviens à dompter mon corps." Tel était mon crédo.
    Mais pourquoi? Parceque le sentiment de n’avoir prise sur rien ou de ne pas être capable d’aller où on le souhaite est dur. Alors au moins faire un régime on peut le réussir, être fière de soi et une fois les kilos perdues tout iraient tellement mieux. Mais une fois les kilos disparues, la vie reste la même, rien ne change vraiment (à part la taille de son pantalon?). Et cette frustation de s’être tant privée pour rien est si insoutenable…

    Il m’a fallu du temps pour comprendre que la perte de kilos ne modifierait pas mon existence si je ne décidais pas de prendre cette vie à bras-le-corps, d’y faire le ménage et surtout de me remplir d’autres "nourritures" !

  • #69 Laurette le 21 juin 2006 à 12 h 12 min

    Etant passée par là moi aussi, je te prédis que tu vas maigrir sans rien faire une fois que ton corps aura compris que les moments de disettes que tu lui faisais subir sont vraiment finis.

    Comme je l’ai déjà dit j’ai fait tous les régimes possibles jusqu’à l’âge de 30 ans, je suis tombée enceinte de mon dernier je faisais 75 kg pour 1,70m à 32 ans. Une fois bébé né je me suis dit régime ou pas ?

    Ben non fini, ras le bol de me priver, j’ai juste mangé à ma faim sans me priver d’aucun aliment mais A MA FAIM pas plus !!

    J’ai maintenant 40 ans et je pèse 65 kg, j’ai encore maigri de 2kg cette année (d’après la visite médicale du travail, parceque chez moi je ne me pèse plus JAMAIS)

  • #70 Joëlle le 21 juin 2006 à 12 h 14 min

    Miss Pink, il n’est pas question de se complaire dans les kilos en trop mais de se plaire tout simplement.
    S’accepter est parfois aussi difficile que de lutter comme tu le fais.
    C’est un choix différend du tien….mais qui mène vers un épanouissement aussi, pour la simple raison qu’il n’entraine pas de frustration liée à la privation.

    Toi tu as choisis "frustration" pour avoir un corps qui te convienne ce qui probablement t’amène à une certaine quiétude dans le résultat obtenu par "l’effort".

    D’autres ont choisi de ne pas lutter contre leur nature et de s’accepter tels qu’ils sont et en retirent aussi du bien être d’une façon différente de la tienne.

    Le souci c’est que nous ne sommes pas les plus nombreux alors on nous accuse souvent de baisser les bras. Or pour la plupart d’entre nous, nous sommes des monstres de volonté et sommes passées par des phases de régimes que tu n’imagines même pas.

    Mais c’est parfois aussi désagréable de ne pas trouver à se fringuer parce qu’on est gros que de trouver manger une salade verte au resto alors que tout le monde mange du confit ;-)

    Jo

  • #71 capucine le 21 juin 2006 à 12 h 16 min

    Je crois aussi, que tout dépend de son ossature.

    Je mesure 1m73 et pèse 57 kgs, mon poids de forme étant à 53 kgs (et je ne suis pas une intégriste du poids!).

    J’ai pesé au plus bas il y a 1 an et demi 47 kgs (suite à de sérieux problèmes de santé) et j’aurais donné n’importe quoi pour quelques kilos de plus, histoire d’avoir bonne mine (je ressemblais à un cadavre ambulant).

    Le tout est de se sentir bien dans son corps. Moi, je sais que quelques kilos en plus et je suis de mauvaise humeur parce que je me sens lourde, gonflée … mais je trouve qu’esthétiquement certaines personnes portent très bien leur kgs.

    D’aileurs, bien souvent, les personnes qui ont un peu de réserves vieillissent beaucoup moins vite que les autres, leur visage marque beaucoup moins. Maman, tu es superbe !!

    Après, du point de vue des fringues, c’est vrai que c’est plus simple d’être mince.

  • #72 pomme le 21 juin 2006 à 12 h 18 min

    J’ai été très touchée par ce billet… qui bien sûr m’évoque irrésistiblement mon propre parcours : nature de grassouillette, va et vient permanent entre différents poids, et puis il y a deux ans, le choc : 88 kg pour 1.70m… Je comprends que certaines puissent le vivre bien, mais pour moi c’était affreux, il fallait choisir entre perdre du poids ou ne plus sortir de chez moi ! J’ai donc perdu 20 kg, assez facilement en fait, parce que bien sûr les kilos c’est aussi dans la tête… depuis j’ai repris 5 kg, je fais donc aujourd’hui 73 kg (je trouve ça trop bien que beaucoup de filles disent leur poids aujourd’hui ! donc je fais pareil). Je me considère comme stabilisée, j’ai bien tenté de reperdre 2 ou 3 kg ce printemps, mais je crois que j’ai atteint le point de non retour, j’y arrive plus ! Ca m’a fait prendre conscience qu’il ne fallait pas que j’insiste…
    Maintenant j’essaie de vivre avec, et je m’en sors pas mal, c’est important de s’aimer, et je sais que si j’étais restée à 88 kg je me serais détestée, donc le régime c’est vraiment pas une solution, mais parfois on n’a pas le choix… à présent je me fais plaisir à table, cela dit comme certaines je pense que le "laisser-aller" total est dangereux aussi, moi si je mangeais TOUT ce que je voulais à CHAQUE FOIS que j’en ai envie, ma vie serait carrément menacée !!!!
    Là où je te rejoins aussi Hélène, c’est dans la critique de ce monde absurde qui voudrait nous faire croire qu’on n’est normale que si on fait du 36. La beauté est dans la diversité, définnitivement…. et puis, il faut relativiser : à Amsterdam, si tu fais du 38/40, au H&M local tu t’habilles en XS… si ma soeur lit ces lignes (et c’est sûrement le cas), elle vous le confirmera !
    Tout ça pour dire qu’il est bien difficile de trouver l’équilibre entre l’image qu’on a de soi et la dose de frustration qu’on est capable de supporter… j’ai tellement réfléchi que ça m’a donné faim, sur ce je vous laisse et je vais déjeuner !

  • #73 Miss Pink le 21 juin 2006 à 12 h 19 min

    Hummm…. Jo. Bon, je n’aime pas le confit deja ca aide certes, mais je ne me suis jamais "privee" de quoi que ce soit et ne ressens aucune frustration, si, si, je te jure…
    Au restau, je mange comme tout le monde.
    Je mange juste avec bon sens. Je ne grignote STRICTEMENT jamais, etc.

    Peut etre est-ce pour ca que mon corps s’arrete naturellement a mon poids ideal +2-3 kilos max. parce que je ne l’ai jamais, au grand jamais soumis a des regimes.

    Maintenant, je sais qu’une fois que le mal est fait, dur dur de sortir de la spirale…enfin, j’imagine.

  • #74 lili le 21 juin 2006 à 12 h 22 min

    Saucisson ici aussi, siouplaît, j’ai tout lu plus les commentaires avant le mien = 64 kilos x 2.

    La vraie différence entre les magazines féminins et le blog d’Hélène commence ici, avec le refus de leur maigreur obligatoire pour toutes (ce qui est aussi con qu’une couleur des yeux obligatoire pour toutes).
    Que leurs rédactrices s’alignent, c’est leur tour de suivre.

    Mes encouragements du jour à celles qui souffrent de vouloir s’aligner sur leurs diktats de papier et qui se détestent:
    La beauté ni la féminité ne se vendent au kilo, nous ne sommes pas en barquettes sur des linéaires de grande surface.

    Pour répondre à Poulpie, je ne crois pas que la première image que l’on donne soit son corps. Le corps n’est pas à part de la personne. La première image que l’on donne à autrui, c’est l’image qu’on a de soi. Une fille rayonnante dans ses 90 kilos produit une impression autrement séduisante qu’une fille mal à l’aise dans son 38.

    Et pour en remettre derrière Jaqueline, le fonctionnement du cerveau à besoin de graisse. C’est pourtant bien, d’avoir un cerveau en état de marche. C’est sexy aussi. ;o)

  • #75 Valérie de Haute savoie le 21 juin 2006 à 12 h 24 min

    Merci Hélène pour ce post !

  • #76 Joelle le 21 juin 2006 à 12 h 26 min

    mais justement Miss Pink, il y a des gens qui sont naturellement "gros" ou gras, j’en fais partie.

    Je n’ai JAMAIS été mince.
    je suis sortie de la spirale des régimes depuis bientôt cinq ans.

    Je ne grignotte aujourd’hui pas d’avantage que toi et je ne me prive pas.
    Néanmoins je fais un bon 46-48 j’ai de la cellulite.
    Selon toi, ce serait parce que je ne place pas la barre assez haut, que je ne fais pas assez d’efforts?
    Selon les industriels de l’habillement je serais comdamnée à porter des fringues tubulaires moches, je devrais avoir honte? Je ne serai pas dans la normale parce qeu je n’ai pas envie de faire du 36?

    C’est là que je ne suis pas d’ac avec toi.
    Et dans ce cas alors disons que je revendique mon anormalité ;-)

  • #77 Miss Pink le 21 juin 2006 à 12 h 30 min

    Je ne sais pas Jo, je ne fais pas du cas par cas.. je ne sais pas si tu te bouges, si tu as un probleme de metabolisme ou d’hormones ou quoi que ce soit.
    Encore une fois, (je me repete la), comme je le disais a Deedee je parle pour les gens comme Helene, qui ont ete minces, et qui font le choix de ne plus l’etre.

    Je ne dis pas que c’est mal ou bien, mais que ca ne facilite pas la vie et que personnellement je ne pourrais pas m’aimer en faisant ce choix.

    J’ai un avis different de vous toutes, je l’assume, mais je ne cherche a convaincre personne. Pas plus que vous ne me convaincrez de combien il est fabuleux d’avoir 20 kilos de trop… sur ce, je vous laisse jeunes demoiselles en forme(s),

  • #78 Galla le 21 juin 2006 à 12 h 31 min

    1m68-73,5kg-taille 44, mais ça a été tellement pire que je m’en console presque ! j’ai beaucoup pleuré dans les cabines d’essayage…
    Et puis l’âge aidant, on tente de relativiser… même si parfois c’est désespérant : genre quand tu dînes à côté d’un canon, ou que tu n’as définitivement pas l’ allure de la nana qui portait les mêmes vêtements que ceux que tu es en train d’essayer dans une cabine !!!!
    Mais l’horreur c’est le regard des gens et leurs discours : extrait d’une conversation eue ce week-end
    Le gros C* "je vais lancer un nouveau concept de télé réalité "opération bikini", les nanas auront deux mois pour perdre les kilos de leur grossesse"
    moi "On met 9 mois pour faire un bébé et 12 pour s’en remettre, tu ne peux pas forcer la nature…"
    Une autre "moi j’adore la télé réalité avec des grosses" (je ne saurai même pas traduire ici le mépris énorme donné au mot grosse dans la bouche de cette fille)
    moi "certains hommes aiment les rondes"
    le gros c* " c’est pas vrai, d’ailleurs t’a qu’à voir, pour pouvoir se faire b*, ces filles sont obligées d’être très gentilles et encore juste pour un coup sans lendemain"
    Voilà le genre de discours qui me fait encore pleurer de rage et de désepoir !

    Retour à plus léger : Hélène, pour moi, nature le saucisson !

  • #79 CristL le 21 juin 2006 à 12 h 32 min

    Comme le dit Capucine , ton poids dépend de ton ossature.
    Je pense que nous sommes tous programmés génétriquement à un poids de forme et ce poids n’est toujours de 50kg :
    – cela serait trop facile;-))
    Le poids a été mon obssession pendant plusieurs années ( d’ailleurs je continue encore à me peser presque tous les jours; c’est idiot mais je le fais quand même).
    Despuis mes 30ans, cad depuis 2 ans, j’ai laché un peu prise. Aujourd’hui, je fais 66/67 kg pour 1m64. (je suis le prototype de la française moyenne , je m’habille en 42 et je chausse du 38).
    Et je compte prendre encore quelques kilos prochainement mais pour la bonne cause : agrandire la famille.

  • #80 schuey le 21 juin 2006 à 12 h 33 min

    Désolé mais je me permets un point de vue masculin…

    "Vous savez pourquoi ? Parce que j’avais enfin découvert que le physique on s’en fout, que personne ne m’aimerait plus parce que j’étais plus belle ou plus mince, et que de toutes façons belle n’équivalait pas toujours à mince."

    Ok ok, c’est bien, c’est beau, on est tous beaux, on est tous amis, ce qui compte c’est ce qu’il y a l’intérieur de soi, nous sommes tous une pub pour United Colors of Benetton.

    Dans vos rêves.

    Les grosses (et les gros, et les moches, et les gens mal éduqués, etc.) trouvent moins facilement de travail, baisent moins, ont moins d’amis, ont plus de névroses et de problèmes. Alors oui c’est injuste, horrible, mais c’est un fait.

    Et votre angélisme de bon aloi n’y fait rien.

    Alors vous pouvez vous regrouper autour de généralités, de bons sentiments, de blog de filles qui refusent de voir la réalité. Parce que tout ce blog, dont je viens de parcourir quelques pages, n’est que cela : une négation d’une réalité.

    Votre autocongratulation sur vos poids respectifs est encore plus obscène et vulgaire que le ‘système’ que vous critiquez.

    Vous essayez de dédramatiser vos propres "souffrances" en en rendant d’autres (la société, les mecs, ELLE, la tv) responsable et l’impression que donne cette "communauté", c’est plus la cours des miracles que des jeunes femmes bien dans leur peau.

    Mais c’est moche a m’admettre, mais pour en revenir a ton post, personnellement je peux aimer des gens juste parce qu’ils sont plus beaux et plus minces et que désolé, SI être mince ou du moins bien proportionné c’est plus beau que gros et rond.

    Autre chose pour conclure, sous forme de question : Pourquoi les gens "gros" sont toujours obligés de claironner qu’ils sont bien dans leur peau ?

  • #81 Tink le 21 juin 2006 à 12 h 36 min

    Cà fait plusieurs jours que j’ai découvert ton blog et je l’adore alors je laisse mon premier commentaire!

    En effet depuis toute petite j’ai toujours du faire attention à mon poid et jusqu’à recemment j’était super compléxée par mon 1m52 pour 61 kilos.
    Mais le truc c’est que dés que je commencait un régime je n’allais pas jusqu’au bout; je n’ai aucune volonté quand mon estomac est concerné et à 20ans je n’ai pas envie de me priver!
    Donc maintenant je me laisse vivre et j’espere arriver à devenir une femme épanouie suivant ton exemple!
    Merci pour cet article qui fait chaud au coeur des Plumpy girls.

  • #82 mercotte le 21 juin 2006 à 12 h 38 min

    Bravo Hélène ! bizzz, j’ai pas le temps de lire tous les commentaires, mais le coeur y est!

  • #83 lili le 21 juin 2006 à 12 h 40 min

    Pour répondre à schuey, il ne me semble pas qu’on fait ici l’apologie de l’obésité.
    Pour ce qui est des gens mal éduqués qui baisent moins, tu parles en connaissance de cause, j’imagine?

  • #84 Joëlle le 21 juin 2006 à 12 h 44 min

    Pour répondre à Shuey:

    c’est courageux ton commentaire à mon avis tu vas t’en prendre plain al gueule.
    Moi je suis un peu comme toi tu vois, "à priori" je trouve plus de sex appeal à Will Smith qu’au ptit gars qui jouait Arnold dans arnold et willy.
    C’est horrible c’est un fait effectivement que l’apparence physique est la première image de nous qu’on renvoie aux autres. Mais heureusement ce n’est pas la seule et surtout is heureusement tout le monde ne s’arrête pas qu’à ça.

    Et si les gros sont "obligés" de claironner qu’ils sont bien dans leur peau c’est probablement parce que des gens comme toi nous disent que c’est maaaaaal de ne pas vouloir obéir à des clichés et de chercher d’autres chemins d’épanouissement que le l’apparence physique.
    Toi à l’époque de rubbens t’aurait été super malheureux pour te trouver une gonzesse heing….

    Et puis dire que les gros sont des déséquilibrés frustrés sexuellement parlant c’est avoir une bien piètre connaissance des névroses de tes congénères maigres qui même si elles sont différentes des notres n’ont rien à nous envier.

    Jo…je m’excuse hélène d’avoir remis de l’huile sur le feu mais je n’ai pas pu m’empêcher de lui répondre.

  • #85 Joëlle le 21 juin 2006 à 12 h 46 min

    Et pour les fautes aussi désolée je ne me suis pas relue ;-)

  • #86 justYne le 21 juin 2006 à 12 h 48 min

    Hello, je suis nouvelle :D. Je lis ce blog tous les jours depuis l’émission qui est passé sur Arte. Un vrai webzine ;). Je lis aussi, deedee, isacile, face hunter…Bref !
    Je suis tout à fait d’accord sur le fait que tous ces régimes que l’on trouve partout son bidon !! Il ne faut surtout pas se priver de choses que l’on aime.
    Mais il faut penser à sa santé aussi. Pour rester en forme il faut quand même éviter les excès et faire du sport. Notre alimentation quotidienne est beaucoup trop riche.
    Juste pour dire que dès qu’on mange trop ou pas assez, c’est qu’il y a un rapport conflictuel avec la nourriture qu’il faut régler. Et certainement pas par un régime quelquonque. Mais je pense qu’il faut essayer de trouver quand et pourquoi la nourriture est devenue "une ennemie" (même pour celle qui mange pour aller mieux) et retrouver son propre équilibre.
    Les personnes destinées à être obèse à cause de problème de santé, représente à peine 10% des personnes en surpoid….donc il faut se reprendre en main! Personne n’est programmé pour être "gros".
    Bon la marge est grande quand même jusqu’à l’obésité, d’autant que justement la mode actuelle est le retour aux rondeurs donc bon, ya pa tant de kilos en trop que ça moi je dis :)

  • #87 Esme le 21 juin 2006 à 12 h 53 min

    Justyne, " Personne n’est programmé pour être "gros"." scientifiquement ta phrase est fausse! genetiquement on né ou pas gros, je ne vais pas expliqué ici des cas posés de labo mais bon.. un squelette epais fait d’une personne qu’elle est ellé-meme epaisse et ca elle n’y peut rien! on est charpentée a la base et la difference est enorme si cette charpente et epaisse ou non, donc des personnes "grosses " naturellement il y en a et plus qu’on le croit!

  • #88 Alinéa le 21 juin 2006 à 12 h 53 min

    Eh, on a la même balance !! (bon, j’aurais préféré avoir le même parapluie, mais bon).

    Beau post.

  • #89 La méchante le 21 juin 2006 à 12 h 54 min

    Je citerai une chanson des musclés pour fêter ce joyeux post : "toutes les filles sont jolies quand un garçon les aime". C’est con à souhait, mais bon, en fait, on est toutes super belles, il suffit juste qu’on se le dise et qu’on arrête les conneries !!

  • #90 Lison le 21 juin 2006 à 12 h 59 min

    Bon bon bon,désolée,mais même si je suis assez admirative devant ton courage ( parce que oui quand même faut en avoir des c…….),moi je suis très très mince et ça va,je me sens bien comme ça,je mange même du sauciflard,alors,ça va…Peut être qu’un jour,je relirais ta note en me disant: "et oui!"

  • #91 valérie de haute Savoie le 21 juin 2006 à 13 h 00 min

    oh un troll ! Schuey tu t’es perdu ?

  • #92 La méchante le 21 juin 2006 à 13 h 00 min

    > Shuey, tu vas reçevoir des pierres !! (mais en fait tu t’en doutes).
    Perso monsieur, je suis mince, et franchement je peux affirmer que c’est pas forcément ce qui fait le charme de quelqu’un. J’en ai plein des copines rondes qui se fichent complètement de leur poids, elles s’aiment et c’est bien ça qui est important.
    Moi j’ai toujours été mince mais je me trouvais pas belle quand j’étais jeune, j’ai pas commencé à plaire en mincissant (non suivez, j’étais déjà mince), mais le jour où j’ai commencé à me plaire. La question c’est de se plaire, et d’être bien dans son corps, de rire et d’être généreux, point. Ca fait hyper cliché ce que je dis, mais c’est la stricte vérité.

  • #93 sev(norvege) le 21 juin 2006 à 13 h 13 min

    alors pour moi ca sera 51 kg de saucisson steup.
    ou alors 25 kg de saucisson, 20 kilos de chocolat, 5 kg de fraises tagadas et 1 litre de creme de cassis.

    merci.

    pour le passage a la douane tu ecris bien sur la boite "cadeau" sinon je paye des taxes faut pas exagerer.

    sinon le truc qui m’agage c’est que je peux pas clamer "finallement j’ai arrete de me battre et j’ai decide de rester petite, depuis je suis super bien dans ma peau"-.
    Trop inzuste.

    PS: Lili mdr pour ta reponse, j’aurais ete plus directe "et aussi apres est-ce que tu baises?"

  • #94 crazy le 21 juin 2006 à 13 h 16 min

    1m70 aussi, en période yoyo d’après grossesse cad depuis 3 ans, je passe de 52kg à 58kg en 1 semaine, mais dès que ça frôle le 59 kg fini les crasses et je retombe vite à mon poids standard 54… Ado j’avais à peine 48kg et jusqu’a 50 avant d’etre enceinte… Je ne le vis pas tjs tres bien car chez moi tout se concentre dans le bide… rien nulle part ailleurs quand je grossis… mais ai vu ce que ça donnait à 72 kg enceinte où j’avais gonflée de partout, jamais je ne dépasserai le 60kg!

  • #95 Poops le 21 juin 2006 à 13 h 29 min

    Coucou, je te lis depuis qq temps sans participer ni commenter, mais -appatée par le sauc’ (du fuet espagnol, j’ai le droit??? bien sec siouplait), j’ai envie d’apporter mon grain de sel.

    Aujourd’hui,31 ans, grosso modo, je fais 1,70, pour heu…60k. Rien de terrible donc, je rentre dans du 38, j’ai la taille fine, silhouette marquée… bref, objectivement, je n’ai pas le droit de me plaindre…

    OUI, sauf qu’en ce moment, je passe au moins 5 minutes par jour à me lamenter des qq kilos que j’ai pris récemment…
    Je me trouve "grooooosse" (durant ces 5 minutes journalières), et je veux les perdre…
    Pourquoi? : ces qq cm en plus sont le résultat de la méga déprime d’il y a qq temps.

    C’est que je n’ai pas le kilo joyeux moi…
    Quand tt va vient, j’ai même plutôt tendance à maigrir (en sortant, mangeant, buvant, rigolant…)

    Oui, c’est dit, j’ai le kilo triste et déprimé. c’est ca qui me dérange, bien plus que le regard des autres, ou la jupe trop petite qui me regarde dépitée dans ma penderie. Je ne peux me ralier à ta théorie du "lacher-prise" qui rend heureuse… parce moi, c’est tout le contraire

    ps : J’ai toujours le droit au saucisson??? Pas’que j’ai le vin qui irait bien avec, le pain au noix et le parmesan qui attendent moi!!

  • #96 MissHello le 21 juin 2006 à 13 h 29 min

    Tu es très belle comme tu es. Il y en a marre que l’on parle toujours de poids (et encore pire de norme). Et l’intelligence, la sensibilité, l’humour, le charme, la sympathie … se sont toutes ces choses qui rendent une personne belle ou non. Un beau visage, de jolies cheveux, de belles mains, un style … quoi de plus importants.
    Et si on refaisait ici les standards de beauté ? (idée pour un futur post ;-))

  • #97 annelise le 21 juin 2006 à 13 h 33 min

    Très beau billet, tu me dois 55 kilos de saucisson ( si j’avais su j’aurais attendu un peu avant de perdre mes 4 kilos, snif), si tu pouvais rajouter le pinard avec, ça serait top. Je suis d’accord avec une phrase qui a été dite : il n’y a pas de poids idéal, il y a seulement un poids auquel on s’accepte. Et le poids ne veut rien dire, car en supposant que j’ai fait un régime strict au lieu de faire du sport, j’aurai perdu peut être 8 kilos au lieu de 4 mais que de la masse musculaire. Au lieu de ça, j’ai perdu du gras et gagné du muscle. Je suis déjà descendue à 48 kilos à cause de soucis persos, et franchement j’étais moche, maigre et flasque. Un peu comme Cosette, je faisais pitié. Le poids lui-même n’est pas un indicateur fiable. Votre regard est le seul qui soit fiable.

  • #98 pomme le 21 juin 2006 à 13 h 45 min

    Je suis carrément d’accord avec Lili qui dit que le corps, ce n’est pas forcément ce qu’on voit en premier chez quelqu’un, il y a d’autres éléments plus indéfinissables et plus prégnants… et puis si certain(e)s regardent avant tout votre corps, moi ça me donne plutôt envie qu’ils me regardent pas… on n’est pas des morceaux de viande que je sache.
    Dans ce "problème" il ne faut pas non plus négliger le psychologique : morphologiquement on est plus ou moins enclins à la minceur ou à la rondouillardise, mais le vécu de chacun(e) est aussi hyper important… moi j’ai compris que si j’avais fortement tendance à grossir, c’est parce que je voulais "prendre de la place"… ça me fait une belle jambe de le savoir, parce que je préfère quand même vivre ma vie plutôt que de passer un temps infini (sans parler de l’argent que ça coûte) à essayer de l’améliorer… c’est comme le reste, il faut faire avec.

  • #99 caro le 21 juin 2006 à 13 h 51 min

    Quel courage de nous dire tout ça !
    Merci bcp, c’est fantastique de te lire chaque jour :)

  • #100 Poulpie le 21 juin 2006 à 14 h 01 min

    Pour Lili et Pomme : vous aurez beau dire ce que vous voudrez mais même si vous êtes bien dans votre peau alors que vous êtes "grosse", c’est le fait que vous soyez en surpoids qui va s’afficher en 1er. Après ça peut être perçu de manière positive ou négative. C’est comme on remarque qu’une fille est blonde ou qu’un homme a les cheveux longs etc….

    Et j’ai pas dit que tout le monde s’arrêtait là!

  • #101 yanjiao le 21 juin 2006 à 14 h 01 min

    Pour fêter ça, j’ai décidé d’ouvrir ma bouteille de bourgogne aligoté.
    Il attendait une Occasion dans the fridge, je viens de la lui trouver. Il ira parfaitement avec un bout de fromage que je me suis offert pour la peine.

    Et ensuite je m’offrirai ma soirée, à profiter de la vie comme elle est et à prendre soin de moi. C’est bien, de remettre les choses à leur place des fois.

    merci encore,donc; je trinque en ton honneur ;-)

  • #102 Ratatouille le 21 juin 2006 à 14 h 04 min

    Ca fait toujours du bien de lire des posts comme ça. Ca permet de prendre un peu de recul et d’ouvrir les yeux (certes pour quelques minutes, vu que je reste pas bien longtemps raisonnable, mais !) sur le stupide de l’obsession de la minceur. Parce que bon, en plus, je suis pile poil dans l’âge où on fait des conneries de son corps alors.

    Enfin braaaphe, j’attends mes 52kgs de sauciflar! xD

  • #103 Sophie le 21 juin 2006 à 14 h 04 min

    L’important (je repete je sais) c’est de se sentir bien et de pas penser tout le temps à son poids. En fait qu’on soit ronde ou pas on s’en tape un peu le cul par terre (pardon pour la vulgarité). Du moment qu on est en accord avec soi meme.
    Mais je ne suis pas pour autant d’accord avec le fait de se laisser totalement aller. Il faut quand meme faire attention pour une raison de santé. Mais le saucisson (sans en abuser bien sur) ou le chocolat ne tue pas que je sache, c’est l’excés dans un sens ou dans l autre qui est dangereux.
    Juste un petit coup de gueule: les personnes rondes ont droit à des commentaires mais les personnes minces aussi parce que moi j’y ai droit à des " mais t’est pas un peu annorexique toi?" Ben non jlesuispo… Je mange du chocolat, des bonbons, du fromage (plein plein je suis addict). C’est pas parce que je suis pas une fan des viandes en sauce ou autres gratin recouvert de béchamel que je ne me nourris pas non plus… ca m enerve qu on soit cataloguée d’une manière ou d’une autre, ca saoule franchement!!! Voila c’est fini j arrete de râler.

  • #104 Sophie18 le 21 juin 2006 à 14 h 07 min

    Tu ne peux pas savoir le réconfort que tu viens de m’apporter Hélène. C’est exactement ce que j’avais envie d’entendre.
    Je rentre d’une virée shopping et j’en ai pleuré de rage. J’ai un p….. de mariage dans 15 jours et impossible de me trouver une robe sympa. J’au beau dire, d’habitude, que je me fous de mon poids, bin pas aujourd’hui!!!
    J’ai toujours eu des problèmes de poids mais depuis un an, c’est la Bérézina. Stress au boulot suite à un changement de service + arrêt du tabac = 15 kg en un an. Je suis passé du 38/40 au 44/46 et, pour 1m55, c’est vraiment pas le top.
    D’habitude, je me supporte à défaut de m’aimer mais; là, j’ai plutôt le moral dans les chaussettes.
    A défaut d’un Zermatti dans le Berry, je crois que je vais m’atteler à la résolution de mes petits soucis persos et pros.
    PS: un petit séjour dans les mines de sel ne me fera pas de mal:-)))

  • #105 anne k le 21 juin 2006 à 14 h 12 min

    Bonjour Hélène ! Je trouve ton blog sympa et l’image qu’il dégage est celui d’une fille plutôt à l’aise dans sa vie qu s’accommode bien de ce qu’elle est. C’est une qualité que tu sembles cultiver avec soin et que j’apprécie beaucoup en te lisant.

    Miss Pink et Schuey ne se sont sûrement pas fait que des copines (Schuey, "la cour des miracles", t’abuses) mais je suis en grande partie d’accord avec eux sur l’importance des apparences / de la surface. Par contre, le poids n’est qu’un truc parmi d’autres. Spontanément, on est plutôt attiré par la beauté physique (Schuey qui a un ami beau comme un Dieu et photo-blogger à ses heures peut peut-être témoigner), la répartie, le savoir-vivre en société, le fric, un talent très rare etc.

    Inutile de se voilà la face, mais inutile aussi de sombrer dans l’abattement. So what ?Une fois constaté qu’on n’est pas le(la)a plus beau(belle) / le (la) plus mince / qu’on est trop banal(e) / trop timide / trop speed / trop blanc(he) / trop basané(e) / trop ricain(e) / trop français(e) / trop allemand(e) / pas assez ceci ou cela, on va pas en plus se rendre malade. A l’échelle de l’histoire du monde, la belle affaire…

    Mais soyons clair(e)s. Perso, si on me met à côté d’Aishwarya Rai, je ne fais pas faire une crise de nerfs et la traiter de sale pouffe parce que les mecs ne voient qu’elle ! Et devinez qui je choisis entre Harry Roselmack et Arnold de Arnold et Willy ?

    En plus, sans dec, c’est rare de cumuler que des trucs atroces, non ?! Et que des trucs fabuleux aussi, d’ailleurs… Peut-être que Harry Roselmack est insupportable plus de 5 minutes ou que Aishwarya Rai ronfle à réveiller les morts…

    Alors, on respire un bon coup, on se détend et on évite de se cotiser pour envoyer un tueur à gages supprimer "l’ignoble Schuey" !

  • #106 Joëlle le 21 juin 2006 à 14 h 12 min

    Shuey, sans qu’il soit question de te traiter de troll faudrait pas non plus nous prendre pour des molles du cerveau qui vivent au pays de candy hein.
    Parce que ton commentaire était limite quand même et dans le fond et dans la forme.

    Maintenant ils existe aussi aujourd’hui des contrées où les minces ne sont pas bien vues du tout hein et om elle ne représente ni un idéal de mode ni un idéal fantasmatique masculin.

    On plait toutes aux hommes mais pas aux mêmes ;-)

    La question ici n’est pas tant de savoir ce qui est mieux dans l’absolu abstraction faite de chacun, mais ce qui est mieux pour "soi".

    Hélène parle d’acceptation de soi et de son poids, forcément les femmes qui lui répondent sont celles qui se sentent plus touchées par ce pb.
    D’où cette impression d’autocongratulation stérile que tu décris.
    Mais on ne passe pas non plus notre temps à ça.

    C’est un peu comme si j’arrivais en plein match et que je disais que les gars ne parlent que de foot.

    Jo

  • #107 pomme le 21 juin 2006 à 14 h 17 min

    Poulpie je crois comprendre ce que tu veux dire, à ceci près que le surpoids reste quand même relatif, une fois encore : certaines se trouvent "grosses" à 50 kg, d’autres se sentent bien dans leur peau à 80 ; et je pense que ça se ressent. Le fait d’être blond, ou d’avoir les cheveux longs, c’est une donnée objective. Le fait d’avoir 10 kg de trop (par rapport à quelle norme, d’ailleurs ?) n’est pas nécessairement perçu de la même façon par tout le monde. Par rapport aux calculs d’apothicaire proposés habituellement, je pèse une bonne douzaine de kg de trop, mais je peux t’assurer que certaines personnes ne s’en aperçoivent pas. Après on peut toujours dire que ce sont des hypocrites… mais je pense être entourée par des gens assez francs pour m’éviter ce genre de discours lénifiants.

  • #108 Paola le 21 juin 2006 à 14 h 23 min

    Bonjour Helene, ce midi à canal, à nous ne sommes pas des anges "comment perdre des kilos et ne pas les reprendre", il y avait le docteur Cohen, que l’on voit aussi souvent à la télé, il a fini l’emission en disant:
    – Cet été pour ne pas grossir, manger des tartes à la fraise. Manger des profiteroles à la glace, faites vous plaisir, amusez vous avec vos amis et SURTOUT oubliez les soucis. Moi j’aime bien ce docteur !!!

    Et eux, moi aussi je veux du saucisson avec des amandes dedans j’peux ? Hum j’adore.

  • #109 pomme le 21 juin 2006 à 14 h 26 min

    Jo, félicitations pour avoir répondu calmement et avec intelligence au monsieur agressif…

  • #110 lili le 21 juin 2006 à 14 h 27 min

    Poulpie, tu te trompes sur mon compte, je ne suis ni grosse ni en surpoids, juste normale.
    Tu m’appliques une drôle de grille de lecture, dis donc! Simplement parce que je suis pas une adoratrice de la maigreur obligatoire?
    Non seulement il ne faut pas être grosse soi-même, mais désapprouver celles qui le sont? Hé bé…

    Pour schuey, si tu te trouves bien élevé en traitant les gens d’obscènes et de vulgaires quand tu arrives, c’est un point de vue. Un point de vue rare, tout de même. Ce n’est pas une entrée en matière courante dans une discussion, disons. Tu le sais très bien.

  • #111 kila le 21 juin 2006 à 14 h 27 min

    Et ben!!! Que de commentaires…
    Je ne vais pas répéter tout ce que bien d’autre ont dit mieux que je ne le ferais moi-même.

    Je n’ai JAMAIS été mince, ni même fine; à 15 ans on m’appellait "petit tonneau".
    Résultat? => Premier régime à 22 ans, je suis passée de 60kg à 48. Deuxiéme régime à 27, je suis pasée de 65kg à 55…troisiéme régime, non STOP plus de régime. Je pése 67kg, pour 1m48. (tu vas devoir tuer quelques cochons ma grande : 67kg de saucisson pour moi STP, sans compter que j’ai lu les 3/4 des commentaires)

    J’ai même cru que je restais célibataire à cause de mon poids.Sauf qu’à partir du moment où je me suis sentie mieux dans ma tête, hop j’ai rencontré quelqu’un…
    Vous savez ce qui l’a le plus surpris en moi : pas mon poids…mais ma taille. (on s’est vu la premiére fois j’étais assise, et puis à un moment je me suis levée… MDR)

    Et puis comme je sourris quasi tout le temps et que je suis toujours pleine d’energie et d’entrain, il préfére largement à une mince qui fait la gueule lol!!

    Ce dont je suis sûre : lorsqu’on est bien dans sa peau, à 50 ou à 80 kg, on rayonne sur notre entourage. Et c’est bien là la seule chose importante. Des minces deprimées, seule j’en connais…Des rondes deprimée aussi lol!!

    Je tente de m’accepter…c’est pas complétement gagné, ma bouée me géne, en particulier pour faire du yoga. (mais c’est aussi le yoga qui m’aide à m’accepter ;-))

    Mais comme il est hors de question que je me prive de quoique ce soit…
    Surtout que mon docteur m’a dit que mes résultats de prise de sang étaient rares, ses mots "vous avez un métabolisme de centenaire"

    Merci Héléne pour ce post. Il déchaîne les passions, mais était néamoins nécessaire.

  • #112 Crapaud le 21 juin 2006 à 14 h 27 min

    C’est un post qui parle à tout le monde, c’est le moins qu’on puisse dire…
    Il renvoie chacun à son expérience personnelle.
    C’est sûr que dès qu’on ne rentre pas dans la "norme", cette foutue norme, la "société" nous le fait sentir, parfois durement. On développe des complexes et c’est compliqué de s’en défaire et de s’accepter tel que l’on est.
    Et puisque chacun(e) a parlé de son vécu…
    Je suis consciente du fait qu’il est plus difficile d’être gros plutôt que d’être maigre. Je ne le nie pas. Je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières. Mais cela dit, j’ai été une maigre complexée, très complexée. J’ai été maigre longtemps. C’était "physiologique", je mangeais ce que je voulais, en grosses quantités, je ne grossissais pas, j’avais les genoux cagneux, on me voyait les os, et en + de ça j’étais déjà grande, une girafe pour mon âge (je faisais déjà 1,72m au collège, j’en fais 1,75m aujourd’hui). Pendant les années collège, j’ai subi les moqueries et les quolibets: "si il y a un coup de vent, tu t’envoles", "Attention, si tu tombes, tu casses", "tes jambes c’est des baguettes", on m’appelait "Nutella" (rapport au Nutella qu’on met sur les baguettes de pain, c’est subtil) ou "2 baguettes" ou "Pinocchio". J’ai beaucoup souffert. Aujourd’hui ça va mieux. J’ai pris du poids.
    Mais tout ça pour souligner que tout est une question de norme et lorsqu’on est hors-norme, c’est difficile de se sentir à l’aise avec son corps.
    Un grand bravo à toi pour avoir fait ce pas et pour avoir appris à accepter ton corps.

  • #113 Claire le 21 juin 2006 à 14 h 36 min

    Merci Hélène, pour ce post que nous attendions avec impatience!

    A 23 ans, je pesais 46kgs pour 1m55, j’étais mince, je me sentais trop bien dans ma peau (c’est d’ailleurs à ce momen là que j’ai rencontré mon chéri), le seul souci c’est que même le 34 de Zara c’était trop grand, mais bon quand on a le ventre plat on se plaint pas!

    2 ans plus tard j’ai 10kgs de plus, la vie de couple, un changement de pilule, moins de sport….finalement, tant que je ne me pesais pas ça m’allait, je faisais un 36/38 alors j’allais pas me plaindre! Et puis un jour, je me suis pesée, et là j’approchais des 59kgs. Le cap des 60Kg, surtout avec ma taille de minipouce c’était trop pour moi. Je suis allée voir une nutritionniste, elle m’a donné un programme léger et plein de bon sens, je l’ai fait 1mois, perdu 2 kgs, et j’y suis retournée pour un bilan. Elle m’a dit que j’avais compris le truc et que je n’avais plus besoin d’elle. Je le pensais aussi, bilan: j’ai repris mes 2kgs, en fait je maigrissais par peur de me faire engueuler par la nutritionniste!

    J’ai moi aussi découvert Marmiton, il y a 6 mois et depuis je prépare de bons petits plats, je sais maintenant cuisiner des légumes mais aussi de bons gateaux. Avec chéri on essaie de manger de tout, et on ne se prive de rien. Il m’aime toujours autant avec mes 10kgs en plus, c’est le principal. Et puis maintenant on me dit qu’il y a 2 ans j’étais trop maigre (maigre!!! quelle horreur).
    J’ai laissé tomber Zara, je m’habille chez Esprit où je rentre avec bonheur dans du 36, j’ai laissé tomber les séances de torture à la salle de sport et j’ai repris la danse, ça fait pas maigrir mais ça donne du plaisir!!! Et pour celles qui hésitent encore, j’ai arrêté de fumer et je n’ai pris qu’1kg (et encore c’était pendant la période de Noël et du foie gras). Ok j’ai fait attention, l’eau et les pommes sont devenues mes meilleures amies pendant quelques temps, mais c’est tellement bon de ne plus fumer que je fais un peu de propagande!!!

    Ma meilleure amie pèse 55kg pour 1m75, elle ne se prive de rien, elle a juste naturellement un physique de mannequin. Résultat: elle reçoit des regards de tueurs (je devrais dire de tueuses) qd elle achète des montagnes de gateaux au supermarché, et depuis qu’elle n’en achète plus (elle a du cholestérol) et quelle est passée aux fruits, légumes, fromage blanc 0% les gens la regardent avec pitié, du style "oh cette pauvre fille qui se prive pour rester mince". J’ajoute qu’elle a autant de complexes que moi et que elle aussi elle court vite se mettre dans l’eau quand elle va à la plage!!!

    Bon j’ai été un peu longue, mais ça fait du bien d’en parler!! J’ai sûrement moins à me plaindre que certaines, je peux m’habiller où je veux, je me rends compte que c’est presque un luxe, mais les complexes, qu’on fasse un 36 ou un 46, il faut toutes qu’on vive avec!!

  • #114 Cécile de Brest le 21 juin 2006 à 14 h 36 min

    Merci Hélène, ça fait du bien quand on lit ça! Si tout le monde le pensait et le disait, ce serait encore mieux!
    ps: pour le poids en saucisson, on s’arrange comment??;)))

  • #115 sofio le 21 juin 2006 à 14 h 46 min

    Shuey, PERSONNELLEMENT, n’aime pas les grosses…

    Ce n’est pas forcément le cas de ceux (les hommes) qui se régalent face à des hanches bien galbées… une chute de reins généreuse… des poignées d’amour saisissables… des seins accueillants et comble du bonheur des fesses bien dodues…

    Je me demande quelles sont les vraies raisons qui ont poussé Shuey à lire ce blog et prendre la peine de poster et de répondre aux commentaires ?

    CHAPEAU HELENE !!! C’est un hymne au bonheur.

    "Si l’on est heureux avec son tarin,
    pourquoi aller chez le chirurgien ?"
    Cirano.

  • #116 Ophélie le 21 juin 2006 à 14 h 54 min

    Je veux juste te dire merci pour cet article !!!

  • #117 Aurore le 21 juin 2006 à 15 h 00 min

    Merci Helène de ce post…ça me touche beaucoup ton histoire et ça donne vraiment à réfléchir…
    ça fait déjà un bout de temps que je lis ton blog sans jamais laisser de commentaires, mais surement comme toutes les filles, l’appel du saucisson…;-)
    En fait, à ce que je vois tout le monde ou presque se sent touché par ce que tu ecris..

    L’autre jour, je suis allée chez le medecin parce que j’avais une angine, et je ne sais plus pourquoi on a parlé poids, et alors là il m’a tué avec ses préjugés à 2 balles: vous mangez des chips? vous mangez du sucre? vous ne faites pas de sport? vous ne buvez pas? en moins de 2 minutes il m’avait catalogué, grosse obèse enorme….et evidemment comme tous les gros de la planete, je mange n’importe quoi, c’est bien connu!! je suis sortie de là completement démoralisée parce que justement contrairement à ce qu’il pense, je fais tout le contraire… meme si j’ai des kgs en trop!
    Oui je fais attention à ce que je mange, et je fais du sport (enfin pas en ce moment parce que je suis en arret, et donc j’évite les grignotages intempestifs, d’ailleurs j’en ai meme pas envie!!) MAIS j’ai un gros problème, meme si je maigris, je ne change pas de taille de vetement.. Evidemment grace au sport, je modifie l’aspect de mon corps meme si quelques kilos en moins seraient les bienvenus.
    En ce moment, j’en profite pr lire le bouquin de Zermati et j’apprend plein de trucs super interessant. et surtout j’essaie de relativiser et qu’il y a pire dans la vie que ces kgs qui nous gachent la vie!
    on peut etre dodue, musclée et jolie, c’est quand meme mieux que dodue et molle de partout…

    Merci Hélène, c’est un plaisir de te lire chaque jour, et mes cuissots aussi te remercient pour cette crème miracle ;-)

  • #118 Poulpie le 21 juin 2006 à 15 h 00 min

    Pour Lili : Quand je dis " vous aurez beau dire ce que vous voudrez mais même si vous êtes bien dans votre peau alors que vous êtes "grosse", c’est le fait que vous soyez en surpoids qui va s’afficher en 1er", je ne parle pas de toi!!!!! Je parle de manière générale!

    Je n’ai jamais écrit qu’il fallait être maigre et encore moins adorer celles qui le sont.
    Je suis moi-même loin d’être maigre.

    Je dis juste que la 1ère chose qu’on voit chez une personne c’est son physique, qu’on soit grand, petit, blond etc…..Et j’ai pas dit non plus que c’était bien!

    Désolée pour ces posts où tout n’est pas forcément compréhensible.

  • #119 deedee le 21 juin 2006 à 15 h 07 min

    Tiens, un troll, ça faisait longtemps !

    Cher schuey, si pour toi, être bien dans sa peau et refuser les diktat de la mode est une abérration, je comprends mieux pourquoi tu peines à comprendre le message qu’Hélène distille dans ce billet mais également dans beaucoup d’autres. Je te souhaite de rencontrer des gens aussi étroits d’esprit que toi pour te complaire dans ton délire monomaniaque. Car oui, désolée de te décevoir, mais la minceur n’est pas l’apanage de la majorité.

  • #120 Shalima le 21 juin 2006 à 15 h 13 min

    Rien à ajouter à ton billet, Hélène, il est touchant et parfait.
    Et non, ce n’est pas Hélène chez les Bisounours, non ce n’est pas l’apologie du goinfrage, juste l’expression du respect de son corps, de l’acceptation de soi et de savoir (aussi) se faire plaisir. Je suis heureuse d’avoir eu ce déclic à 29 ans, ça m’a fait gagner du temps ;-)

  • #121 Framboise le 21 juin 2006 à 15 h 27 min

    Même parcours, même philosophie. Pour le kado saucisson je suis ravie d’afficher un tel score sur la balance pour une fois, surtout qu’à Toronto le saucisson ça court pas les rues (sauf si je tape un sprint dans mon dernier haut Zara, acheté en solde et une taille trop petit vu que c’était le dernier et que j’avais trop craqué, sur Avenue road pour attraper mon bus).

  • #122 claire le 21 juin 2006 à 15 h 32 min

    tout d’abord, je voudrais souligner le fait que nous sommes 2 claire ici! Dois-je changer de pseudo? En tout cas, ce post entraîne bien des commentaires! Et c’est la première fois que je sens de la tension ici! Au risque de paraître cul cul le praline, j’abonderai dans votre sens en disant que l’essentiel est de s’accepter. Ma mère, qui a 55 ans n’a jamais cessé de se trouver grosse et d’éviter les miroirs alors qu’elle a toujours été belle malgré son 42. Je pense qu’elle se gaché la vie pour rien, qu’elle a perdu tellement d’energie et de bons moments…

  • #123 le chat qui coud le 21 juin 2006 à 15 h 39 min

    youpie j’ai gagné!!!! lol

    bravo pour ton texte!

  • #124 Galla le 21 juin 2006 à 15 h 43 min

    Mr scheuy,
    du temps de Rubbens les aristos étaient gros et faisaient la mode et la populasse était maigre car affamée… et ce phénomène, ne vous en déplaise, à pas mal duré pour être aujourd’hui complètement inversé.
    Chacun à droit à son avis, le principal étant de le dire avec courtoisie pour ne pas s’attirer les foudres des lecteurs.
    Quant à votre critique du blog d’Hélène… on aimerait pouvoir juger de la qualité du votre à l’accès "réservé".
    Cordialement.

  • #125 Hélène le 21 juin 2006 à 17 h 44 min

    Tout d’abord excusez-moi du bazar, mabulle rame à fond les ballons, je n’ai pas accès à l’admin et ne peux supprimer ni les doublons ni les trolls, mais ça va venir ;-))

    Les filles je vous ai déjà dit "don"t feed the troll" ;-))

    Bobzflash volià pourquoi ça manque de mecs, ils sont généralement à côté de la plaque et ils se font foutre à la porte manu militari ;-)

    Je verrai sur le coup de 3 h du mat’ si c’est plus calme et si j’arrive à virer tout ça ;-))

    Deedee tu es absolument adorable, mais fais attention, ton commentaire est tendencieux : si tu dis que tu me considères tout sauf ronde, est-ce que ça ne veut pas dire quelque part que ronde est un mot négatif que tu ne souhaites pas m’appliquer parce que tu me trouves jolie ? ;-) (OK OK? j’arrête de pinailler sur les mots ;-))

    Mithra ta méthode est exactement celle préconisée par Zermati : manger à sa faim, pas plus, pas moins.
    On se maintient ainsi au poids pour lequel on est programmé.
    Pour ce qui est de ne pas se forcer à prendre un dessert ou ce genre de truc, je ne l’ai jamais fait, mais jeter la moitié de mon assiette, je n’en suis pas capable ;-)

    Poupou je ne suis absolument pas "bien gaulée", mais tu as parfaitement raison, ce qui compte ce n’est pas d’être mince, c’est dêtre fien foutue ;-)

    Anne-So c’est exactement ça, faire du mal à son corps, c’est se faire du mal à soi-même…

    Caro ronde et jolie je suis contente aussi que tu sois arrivée ici ;-)

    Jacqueline merci beaucoup pour les précisions techniques, très importantes.
    J’ai dit à mon agent dès notre première rencontre, que je refusais catégoriquement de faire de la pub pour le moindre produit de régime ;-))

    Valé57 je ne peux pas dire que je m’en fout complètement, évidemment, et comme tout le monde, je préfèrerais être foutue comme Laetitia Casta. Seulement il se trouve que ce n’est pas le cas, alors est-ce que ça vaut vraiment la peine de me bouffer la tête avec ça ? J’ai décidé que non ;-)

    Princesse Audrey tu ne pouvais tomber plus juste : il y a souvent, notamment avec l’âge (et de ce coté tu n’as pas de chance, je dois dire), des raisons médicales de se priver, quelle idée d’en ajouter des esthétiques quand on est en bonne santé ? ;-)

    Miss Pink je n’écris pas ce genre de billet pour mettre de l’ambiance, mais parce que peut-être ça peut faire du bien à certaines de lire ça et que je trouve ça important d’en parler.
    Moi aussi j’essaie toujours de m’améliorer, vois-tu, mais humainement. Je trouve ça plus important que le physique, chacun son truc.

    Tisobelle je te souhaite la bienvenue, et je te remercie pour ton commentaire ;-)

    Laurette je te remercie, tu es choute, mais tu sais si je ne mincis jamais ça me permettra de ne pas avoir à refaire entièrement ma garde-robe, ça se défend ;-)

    Pomme bon appétit a posteriori ;-)

    Remarquable commentaire Lili, une fois de plus ;-) J’approuve et j’applaudis ;-) Je suis 10 fois plus jolie, épanouie et dodue, qu’avant, mince et frustrée ;-)))

    Galla on a aussi le droit de choisir de ne pas fréquenter les cons, c’est excellent pour le moral ;-)

    Tink merci à toi ;-)

    justYne et Lison et Poops, bienvenue les filles ;-)

    caro tu es gentille, mais je trouve pas ça tellement courageux (à part pour les inévitables tapés que ça attire, évidemment ;-)))., ça le serait si je me trouvais immonde, par exemple, ce qui est loin d’être le cas ;-))

    Poulpie certes, on remarque le corps des autres, en même temps quelqu’un qui va s’arrêter au fait qu’on est grosse, c’est indéniablement un imbécile, il est donc préférable de ne pas le fréquenter, le tri se fait tout seul et tant mieux ;-)

    Tu l’a bu avec quel fromage ton bourgogne Yanjiao ? ;-)

    Ratatouille sois la bienvenue (quel délicieux pseudo ! ) ;-)

    Roh zut sophie18, c’est dommage que tu ne sois pas à Paris, on serait allées ensemble chercher ta tenue !

    anne K je te souhaite la bienvenue, et te félciite pour ton comentaire plein de finesse et d’humour !

    Pas mal le coup du foot Joëlle ;-))

    Paola j’aime bien Cohen aussi, d’ailleurs il bossent pas mal ensemble, avec Zermati. Saucisson aux amandes ?? Uhhh, quelles moeurs ! ;-))

    kila tchin, je suis tellement d’accord avec toi ;-)

    Crapaud c’est tout à fait ça, il ne fait pas être hors norme…

    Bien sûr Claire qu’il n’y a pas de taille pour avoir des complexes ;-)

    Sofio ton commentaire m’a bien fait rire ! Surtout la citation ! ;-)) Sois le bienvenu ;-) (c’est le propre des trolls de venir foutre la m… dans un endroit qui leur déplait pour une raison ou une autre, généralement obscurément nichée dans leurs névroses ;-)).

    Aurore bienvenue à toi ! Tu as envisagé de changer de médecin ? ;-)

    Cely merci pour ton commentaire qui me parle, et pour le saucisson, tu peux le mettre à la cave, pendu au plafond il se conservera très bien ;-)

    Shalima en effet c’est cool d’avoir ce déclic à 29 ans, moi c’était à 35, tu as 6 ans d’avance sur moi, petite veinarde ;-)

    Pour les Claire : yep please, personnalisez un poil vos pseudos, ça nous aidera à nous y retrouver ;-)

    Bienvenue le chat qui coud ;-)

    Bienvenue adda, et je ne vois pas pourquoi on te détesterait ??

    Laure, restons calme, on ne parle pas à un troll, ça n’en vaut pas la peine ;-))

    Charisma je suis morte de rire, j’adore l’image utilisée (la fêet et les cons) ! ;-))

    Moi aussi j’aime bien les pubs Dove ;-) Différence, différence…

  • #126 Jacqueline le 21 juin 2006 à 15 h 51 min

    Je crois que je sais qui est peut être Schuey : c’est l’inventeur du concept de crème amincissante…..( une belle arnaque, la diminution de circonférence des cuisses pouvant être obtenue aussi avec n’importe quel corps gras ! C’est le massage répétitif qui en est la cause ….Voir les archives de "Que Choisir")

    Rendez vous compte, si toutes les filles se mettent à accepter leur morphologie , les ventes vont chuter … Il sera obligé de recycler ses tubes en crème hydratante ( pour les couches supérieures de l’épiderme ;-)), mais devra la vendre nettement moins cher …mdr

    Ou bien se recycler dans la fabrication ….du saucisson ! ! !

  • #127 loli le 21 juin 2006 à 15 h 51 min

    je dirais juste bravo et merci pour ce post. bizzzzzz

    ps : ouaiiii j’adore le saucisson lol.

  • #128 Hélène le 21 juin 2006 à 17 h 54 min

    La fille du grenier sois la bienvenue, et merci pour ce commentaire si plein de bon sens et équilibré !

  • #129 adda le 21 juin 2006 à 15 h 55 min

    euh désolée mais j’aime bien aussi ce blog, par contre vous me detestez si je vous dis que je fais 1m68 et moins de 52 kg et que je ne me prive de rien et que je ne me trouve pas vraiment bien foutue? un peu bouteille de perrier…
    on n’est jamais contente régime ou non d’ailleurs.

    certaines femmes rondes sont magnifiques, certaines maigres sont aussi très jolies, il en faut pour tous les gouts et toutes les couleurs.
    Evidemment avec la mode les maigres attirent plus le premier cout d’oeil mais le principal est de garder la personne qui vous a regarder et cela s’appelle le charme: rien a voir avec les kilos.
    donc bonne journée
    a+
    Adda

  • #130 Laure le 21 juin 2006 à 15 h 55 min

    => Joelle, bravo pour ta réponse, elle est exactement ce que j’aurais dit à Shuey. Tout en diplomatie alors que moi je pense que j’aurais pu virtuellement lui sauter à la gorge…
    => Deedee….ah Deedee…quelle plume encore une fois. Et encore une fois tu me laisses rêveuse tellement tu écris bien….

    Bref, Shuey, tu rêves, nous ne sommes pas des moutons de panurges (t’as qu’à lire tous les com et tu verras que parfois, ça se fight bien parce que pas d’accord), nous ne vivons absolument pas hors réalité, bien au contraire, nous sommes trés trés lucides sur notre époque et sur nous même.
    Mais t’avise pas trop de nous chercher des noises, ou on s’en va t’expliquer une petite histoire d’opticien…..bouhouhou….
    Pas vrai les filles ????

  • #131 maya le 21 juin 2006 à 16 h 04 min

    renversant ce post, renversants les commentaires… Helene, je pense que tu es en train de devenir ouné véritable phénomène!! Si si!! Félicitations et continue comme ça, J’ADOOOORE!!!

  • #132 Béa le 21 juin 2006 à 16 h 11 min

    J’ai tout lu Hélène et bravo pour ton courage d’avoir posté cette note (ce qui n’était pas donné à tout le monde je pense). Moi je n’ai pas de problème de poids, pas de problèmes avec mon corps (si ce n’est quelques complexes par ci par là… comme tout le monde quoi) et malgré tout ta note m’inspire beaucoup. Sur le fait que le plus important c’est d’être bien dans son corps et basta le regard des autres (desfois plus facile à dire qu’à faire c’est sûr) et que la vie est courte et qu’il faut en profiter … Je vais la relire encore une fois tiens pour bien m’en imprégner et je vais diriger quelques copines par ici. Bonne continuation!

  • #133 Hélène le 21 juin 2006 à 18 h 13 min

    Oh ben je suis contente Arundathi, tant mieux si ça sert ;-)

    Eveuh ne change rien, tu es tellement jolie !

    Katell si on me pose ce genre de question, je regarde mon interlocuteur comme le dernier des débiles et je réponds « ben je prends la taille au-dessus, enfin ! » ;-)

  • #134 Laure le 21 juin 2006 à 16 h 24 min

    Ah bon? parce que la solidarité, pour toi, c’est un comportement de mouton de panurge???? et bien, il ne doit pas faire bon être ton pote et avoir des soucis.
    Parce qu’à te lire, ta divise c’est plutôt: chacun pour soi.
    C’est pas comme ça qu’on avance, c’est pas comme ça qu’on s’ouvre, c’est pas comme ça qu’on grandit. Tu connais un truc que l’on appelle l’ouverture d’esprit ou pas? ça te dit quelque chose ou pas du tout?

  • #135 Del le 21 juin 2006 à 16 h 28 min

    Bonjour Hélène!

    Comme le dit si justement Crapaud, on se retrouve toutes dans ton billet, même si pour moi c’est l’inverse qui se passe (45kg pour 1m64… sans être anorexique ni au régime je tiens à le souligner!!! -d’ailleurs, je comprends tout à fait ce que raconte Crapaud pour avoir vécu la même chose! On s’en prend plein la figure quand on est mince ou maigre car les gens n’ont pas l’impression que des remarques du genre "J’ai peur que tu casses!" sont blessantes), mais j’en avais parlé dans un de tes précédents post, je n’y reviens pas.

    Je pense vraiment que l’essentiel c’est de trouver une harmonie avec soi-même, de se sentir femme, d’être bien dans son corps et dans sa tête… Et c’est ce que tu nous dis si justement… merci!!

    PS: Bon, même si je m’accepte mieux aujourd’hui, 4 ou 5 Kg de plus seraient les bien venus, donc pas de problème pour le saucisson (il coûte trooop cher en Guadeloupe!!!).

  • #136 veronique le 21 juin 2006 à 16 h 32 min

    quand j’ai vu ton billet ce matin, j’étais sure quil y aurait un déluge de réponses, bien sur !!!! Whaouhh, …… j’ai tout lu !!! j’en peut pu !!
    Je suis en surpoids ,évident . pas assumé ; je reprends la lutte régulièrement ; et ce qui me "stresse" dans ces messages que je viens de lire, c’est quand une femme ( qui pèse disons 65 kg pour 1,70 , par exemple ) se dit "grosse" ; mais, moi, c’est mon but, mon fantasme , ça !
    jamais je ne me suis vue plus mince que ce poids-là dans toute ma vie d’adulte . A 27 ans , j’ai atteint les 63 ( Isoméride, mon Poison !), en perdant 17 kilos . Je faisais 42-44 ( 42 en bas, 44 en haut )

    En fait, j’ai mis 20 ans à comprendre que ma vision de mon corps a toujours été faussée ; pas par les magazines ( les filles n’etaient pas des squelettes dans Elle, il y a 20 ans, et puis il y avait Elizabeth Mac Grotha comme mannequin ……!! ), mais par les femmes de ma famille : une mère qui faisait jeune, et du 38-40 quand j’avais 18 ans ; une soeur très fine, cadette de 2 ans, très jolie blonde aux yeux bleus, taille 36 à 18 ans, 45 kg environ. Moi, j’ai grandi vite, mes seins ont poussé ( beaucoup trop !), et je faisais plus que mon age ; je suis plutôt carrée; pas la demi-portion quoi . Vous savez, quand vous avez 23 ans, que vous sortez avec votre soeur( 21 ans donc) et qu’un mec s’approche pour vous demander s’il peut inviter votre fille , ça fait un choc !
    Tout ça pour dire que les kilos en trop nous font paraître plus agée . Oui, bien sur qu’on a pas de rides, ça ne plisse pas ; mais ça donne surtout un côté " matrone".

    Et que la lecture des magazines nous donnent une fausse idée de notre poids idéal . Moi, je ne veux pas peser 57 kilos ( j’ai jamais pensé à peser un poids pareil , même!! ) . Et pourtant ils le présentent comme la normalité à atteindre, et mon Poids de Forme est, lui, présenté comme le poids où il faut se mettre au régime !! Au secours .

  • #137 Jeanne le 21 juin 2006 à 16 h 40 min

    J’ai fait à peu près le même voyage que toi Hélène. Nous en avons parlé cent fois.

    Hélas, je ne suis pas – pas encore? – parvenue à l’insouciance et au détachement dont tu fais désormais preuve.

    En revanche, j’ai retrouvé l’étonnante sensation de faim, et la délicieuse impression de satiété. Après des années de privation-frustration, j’avais oublié ce que signifiaient ces deux termes. A force de lutter contre la faim, je ne sentais plus le creu du ventre vide. A force de baffrer quand je m’autorisais à manger, je n’entendais plus mon estomac dire "assez".

    Et puis, un jour, pour des tonnes de raisons et grâce à des circonstances finalement pas très intéressantes, j’ai arrêté les régimes. D’un coup j’ai grossi. Quand on lâche un élastique après l’avoir tendu au maximum pendant des lustres, ça vous pête à la gueule comme il faut.
    Et puis peu à peu, je me suis stabilisée. J’ai même remaigri, en mangeant. Mais en mangeant à ma faim. En laissant mon assiette à moitié pleine. En ne raclant pas la casserole sous prétxete que sinon-on-va-le-jeter-c’est-trop-bête. En comprennant que je ne suis pas une poubelle de table, donc, mais aussi en admettant que j’ai besoin de manger pour vivre.

    Nom d’un chien, mais lequel ou laquelle d’entre vous oserait priver de nourriture quelqu’un qu’il aime? Il fallait vraiment que je me déteste pour m’infliger les souffrances que je n’aurait même pas imaginer faire subir aux autres.

  • #138 Charisma le 21 juin 2006 à 16 h 57 min

    Perso, j’aime pas trop le principe des gens qui voient une fête avec portes ouvertes parce que tout le monde est le bienvenu, et qui rentrent chez vous en disant "vous êtes des cons et vous racontez n’importe quoi".

    Quand je ne suis pas d’accord avec ce que je lis sur le blog de quelqu’un, j’ai la bonne éducation de me taire et de partir. Sans agresser les gens qui ont le malheur de ne pas penser comme moi. Pour ne pas revenir.

  • #139 sophie le 21 juin 2006 à 17 h 02 min

    merci Hélène. ton récit m’a fait beaucoup de bien.

  • #140 Charisma le 21 juin 2006 à 17 h 04 min

    En me relisant, je me rends compte que les gens qui donnaient simplement un avis différent de celui exprimé dans le post vont peut-être penser que je les critique de ne pas être d’accord, c’est pas le cas, hein!!!

    Je dis juste ça pour les gens qui débarquent ici en criant "Au con!"…

    Enfin, j’dis ça, en même temps, avec tout le sang américain qui coule dans mes veines, je suis sûrement mal placée pour savoir comment on envisage les bonnes manières au Luxembourg……

  • #141 Hélène le 21 juin 2006 à 19 h 15 min

    Tu es pardonnée, c’est tellement bon la ratatouille ;-)

    Magali je suis désolée pour tes problèmes de santé, ça c’est pas marrant alors :-((

    Mouniou je suis fière que tu sois fière de mio ;-)

    Julie je suis contente que mon expérience serve un peu, pas trop de sport quand même hein, il faut garder du temps pour le shopping ;-) Peux-tu par ailleurs personnaliser un peu ton pseudo, vous êtes plusieurs julie et je suis perdue ! ;-) Merci ;-)

  • #142 Julia le 21 juin 2006 à 17 h 29 min

    Quel bonheur de lire ça !!!

    Je revendique tout ce qui est anti-régime, et ne me lasse pas de voir la pub "Dove" dans les magazines.

    Pourtant, j’ai du mal a porter mes euh … 62 Kg (je me pèse rarement) avec mon petit mètre 63,5. Normal, j’ai toujours était la GROSSE de la famille, alors comment dire à mes parents , grand parents et autres "Vive les rondes" alors que ma soeur a un estomac de moineau mais qui bien sur arrive a engloutir des chips au nutella (si, si !)pour une taille de gêpe (le 36 lui est trop grand) et que mes cousines sont à la limite de l’anorexie ???

    Bref, je suis quand même trop accro à la bouffe! Et puis avec toutes les cochonneries que je mange pour combler mon stress ou ma solitude, si j’avais vraiment du être obèse je le serais depuis longtemps.

    Alors OUI vive les rondes!!!

    Et pour celles qui ont encore du mal, essayez la danse orientale, moi ça m’a fait beaucoup de bien !

  • #143 sophie le 21 juin 2006 à 17 h 38 min

    oh oui julia, quel bonheur ces pubs dove! quelle joie de regarder ces filles et de ce dire "eh, elle a un petit bourrelet, là… et elle est belle… ben alors moi aussi, avec mon petit bourrelet, je suis ptêt jolie…"
    et je suis d’accord avec annelise, le poids en lui même ne veut rien dire: selon que c’est de la graisse ou du muscle, le kg prend plus ou moins de place! je ne me suis pas pesée depuis des années, je vois bien si mes fringues de l’année passée me serrent ou pas (et je dois reconnaître que… oui, j’ai 2-3 trucs qui serrent un peu…). mais quand j’ai passé la visite prénuptiale cet hiver, le toubib a absolument voulu que je monte sur sa balance: n’importe quoi. au mois 5kg de plus que ma balance à moi, dans ma tête… je suis sûre que la sienne était déréglée. non, franchement.

  • #144 la fille du grenier le 21 juin 2006 à 17 h 51 min

    A l’époque où sur les podiums défilaient des femmes anorexique et androgynes, aux regards vides et aux os prêts à craquer pour aller percer l’œil droit de la rédactrice en chef de Vogue France assise au premier rang, Inès de la Fressange, pourtant très jolie brindille, osa déclarer qu’elle préférait largement voir des filles avec de belles formes, de belles poitrines et sourires aux lèvres présenter ses créations…
    Personnellement je crois que tout est là! Pour séduire, il faut d’abord se sentir séduisante !Grosse ou mince, même combat ! Alors pourquoi s’obliger à être mince si c’est pour être malheureux ? Il y a des morphologies qui ne sont pas faîtes pour porter du 36 Zara ! La première chose que quelqu’un voit chez l’autre, mis à part le corps, c’est ce que cette personne dégage : vers qui nous tournerions nous le plus facilement : une fille mince mal dans sa peau ? une grassouillette qui respire la joie de vivre ? Ce n’est pas parce qu’on a des formes qu’on est obligatoirement névrosée, et ce n’est pas parce qu’on est mince que la vie est plus facile.
    J’ai toujours eu des rondeurs, heureusement harmonieusement réparties, et je ne me suis jamais posée de questions sur l’étrangeté de la forme que mon corps avait. Je n’ai jamais eu une seule réflexion ou un regard bizarre de vendeuses lors de mes pérégrinations shoppinesques aux rayons fringues des Lafayette ! Certes je ne rentre pas dans un pantalon Zadig et Voltaire non plus, mais il faut savoir trouver ses propres atouts (physique, caractère, etc.) et les mettre en valeur ! Mon corps ne m’a jamais posé problème, ni socialement, ni professionnellement , ni sentimentalement! Bien au contraire ! Bonne vivante, aimant la bonne chère, les bons vins, je ne me refuse rien, sans jamais tomber dans l’excès, évidement.
    Se faire plaisir aide à se sentir vivant !
    La frustration, dans n’importe quel domaine, est notre pire ennemie !
    Vous reprendrez bien un peu de saucisson ?

  • #145 Katell le 21 juin 2006 à 17 h 59 min

    Allez, je vais ajouter mon grain de sel.
    Enfant, j’étais plutôt mince (sans être maigre) et j’ai commencé à m’arrondir à la fin de l’adolescence. Y’a eu une période où je me trouvais trop grosse. Faut dire que je me souviens d’une réflexion d’une de mes tantes "T’es une jolie fille, c’est dommage que tu aies quelques kilos en trop", cela m’aide pas à se sentir bien. D’ailleurs, je me souviens encore de cette remarque. J’ai fait quelques régimes et puis un jour, j’ai décidé que j’étais pas si mal comme ça. Je ne me dis pas que je suis un peu rondelette mais pourquoi pas après tout ?
    D’ailleurs, je n’ai même plus de pèse-personne chez moi.
    Et hier, ma belle-mère me parle d’un maillot de bain qu’elle venait d’acheter, il était un peu juste. Donc, elle me demande "Tu fais quoi si tu trouves un vêtement qui te plaît et qui est un peu juste, tu essaies de perdre quelques kilos ?" et du tac au tac, je lui ai répondu "Non !". Maintenant que j’en parle, je me demande si elle n’essayait pas de me faire passer un message…

  • #146 Eveuh le 21 juin 2006 à 18 h 01 min

    Hélène j’approuve ton opinion à 100% et surtout il ne faut pas se restreindre sur la nouriture quand c’est pas sa vraie nature (wahou tout en rime…)
    mis à part cela Schuey, on a jamais parlé de femmes absoluments obèse au point qu’il leur soit impossible d’avoir des relations sexuelles.. on ne parlait que de femmes rondes qui s’assument mieux que si elles étaient anorexiques et osseuses, malades et répuniées par la gastronomie.
    après tout je suis très contente de n’etre pas aussi maigre car je n’aimerais pas plaire a quelqu’un comme toi.
    (j’ai pas encore dit que j’étais monstrueuse je ne pèse que 56 kg) et j’admet que quand je vois mes amies qui font du 36 je trouve ça joli (bon je fais du 38 mais je suis jamais contente… )
    mais je sais très bien que jamais je pourrais me forcer à être plus maigre parce que c’est avant tout une question de morphologie et avec les nénés que jme tape je rentre dans pas bcp de t-shirts donc… faut pas rever..
    sur ce bon courage dans ta démarche saucisson hélène, garde m’en une tranche :)
    gros bisous

  • #147 Arundathi le 21 juin 2006 à 18 h 09 min

    Tu ne peux pas savoir Héléne comme j’ai été soulagée de lire ton post!!
    j’ai suivi le méme parcours que le tien, consultations chez un disciple de Zermati incluses, et j’ai enfin fait le deuil d’une silhouette svelte complétement fantasmée!
    mais il faut avoir confiance en soi pour ramer à contre-courant!!
    mai aussi j’ai refait plusieurs fois ma garde-robe et je dois dire que ce qui me gêne le plus c’est de ne pas profiter de certaines marques,
    il y a peu de temps, je cherchais un pull au Bon Marché et la vendeuse me disait que le direction de ce temple " Rive Gauche " avait supprimé toutes les marques pour "rondes"
    J’ai décidé de ne plus rien acheter là-bas pour les boycotter
    Encore merci pour ton blog et peut-être que grâce à toi la minceur à tout prix va commencer à devenir has-been!

  • #148 Anne le 21 juin 2006 à 18 h 12 min

    Bonjour Helene!

    Je me lance…1er comm!

    Je n’ajouterais pas mon grain de sel a ce sujet mais je voulais juste de remercier car grace a ton post sur la creme NOK, mes jolies chaussures ne me font plus mal!!!

    MERCI!

  • #149 Mouniou le 21 juin 2006 à 18 h 16 min

    Ton billet touchant, m’émeut.
    Je pourrais dire aussi, d’une façon, que je suis fière.
    (Il m’apprend à mieux te connaitre également).

    Sans parler d’obésité, ce qui n’est absolument pas ton cas, j’ai souvent râlé, la, et ailleurs, contre ces diktats imbéciles de la minceur.

    Le principal étant d’être en bon état, bien avec soi-même, et agréable à regarder, ce qui est ton cas

  • #150 julie le 21 juin 2006 à 18 h 23 min

    Oula, pas la force de lire les nombreux commentaires qu’ont suscités ta note. Bref, je vais donc sans doute repeter ce qu’ont dit certainsq d’entre eux.

    Oui, ta note m’a fait reflechir
    Oui, j’ai des problemes avec mon corps, je suis pourtant à 58kilos pour 1m70 mais les diktats de la société étant tellement présent, je me reve facilement avec 5 kilos en moins. Je suis également passé par une phase de similo-anorexie… fière que j’etais de descendre en dessous de 52 kilos. J’étais jaune, avec des cernes sous les yeux, le teint cireux, les hanches pointues, mes proches s’alarmaient, j’ai regrossi.

    je suis incapable de faire moins d’un 38 (meme à 52 kilos), j’ai des formes, des seins, des bonnes fesses qui plaisent à mon cheri, et pourtant, meme si je me suis partiellement reconcilié avec ce corps difficilement controlable, c’est souvent difficile de me regarder dans une glace sans avoir un regard reprobateur pour telle ou telle partie.

    Bref, ton post m’a fait reflechir. j’aime aussi manger, je me prive parfois… souvent à vrai dire. ce n’est pas une vie. c’est comme se priver de sexe parce que ce ne serait pas bon pour ton apparence. Grace à toi, je pense que je vais me remettre au sport, pour garder le controle tout de meme si cette maudite cellulite qui ne veux par partir, mais continuer à se faire plaisir.

    Coute que coute

    Bravo !!! je reviendrai !

  • #151 Claire emma le 21 juin 2006 à 18 h 26 min

    moi je n’ai qu’une chose à dire : on ne vit qu’une fois, il faut jouir de tous ces plaisirs : moi je me fais plaisir 4 fois par jour et ce n’est pas prêt de s’arrêter ;)

  • #152 Magali le 21 juin 2006 à 18 h 36 min

    CHouette, j’ia gagné mon poids en saucisson ! Ah non, ça risque de ne pas le faire parce que… sans être vraiment au régime, je suis actuelement obligée de perdre du poids, et non pas envie esthétique, mais par nécessité… :-(
    Je suis également plutôt dodue (on va dire ça comme ça…) et je n’ai actuellement aucune envie de me priver des choses que j’aime (miom miom les bonnes spécialités, les patisseries, …) mais une autre chose pose problème : une grosse malformation de dos qui, à terme, si je ne fais rien pour essayer de calmer les choses, peut me provoquer une paralysie des jambes… Obligée donc de me mettre au régime ‘peu salé, peu sucré, peu gras" comme dit le médecin, alors que je n’en ai pas envie… comment faire ?
    dur dur tout ça ….

  • #153 Ratatouille le 21 juin 2006 à 19 h 04 min

    (Pour mon premier commentaire ici, j’viens de me rendre compte que j’ai fait unhe greauce phottes. Si ça c’est pas mal commencer… Huhu !)

  • #154 Kilis réellement perplexe le 21 juin 2006 à 19 h 25 min

    @ Schuey
    Je suis perplexe…soi tu es très jeune et tu ne connais pas grand chose à la vie, sois tu es très amer et désabusé, mais dans les deux cas, je te plains !

    Je fais le yoyo depuis des années, et je n’ai jamais baisé moins, eu des soucis de boulot, de mec, d’amis, d’argent quand j’étais ronde que quand j’étais mince.

    D’ailleurs, c’est quand j’étais mince que je m’en suis le plus pris dans la gueule : j’ai été agressée sexuellement.

    Alors les discours mince = bonheur, ça me pose un vrai problème.

    Je rencontre des hommes, et ils me trouvent séduisante. Parce que je me sens séduisante. Malgré mes 20 kgs de "trop" selon un assassin d’Herba-machin.

    S’il n’y a que les minces qui t’excitent, c’est peut-être toi qui a un problème.

    Personnellement, je ne m’arrête pas au physique des autres. Parce que je pourrais être aveugle, mes amis seront toujours mes amis. Parce qu’ils sont spéciaux pour moi.

    Vraiment, je te plains de ne pas savoir qui sont tes amis.

  • #155 Kilis mdr le 21 juin 2006 à 19 h 28 min

    Sinon, Hélène, c’est pas tout ça, mais vu que mon poids descend en ce moment (si vous voulez le secret, c’est une appendicectomie, et comme je n’ai pas envie de manger, je n’y peux pas grand chose), comment je fais pour le saucisson?

    Tu prends mon poids maxi?
    Et tu livres en personne?

    Ton billet m’a beaucoup émue parce qu’il prouve que tu es réellement une belle personne – même si ça te dit rien de tester les macarons du plazza Athénée :-))

  • #156 Catherine-de-Nice le 21 juin 2006 à 19 h 29 min

    Bravo pour ce billet, ce que tu racontes est très clair, on te sent très lucide.
    Je sens que ça va exploser le compteur de commentaires ce sujet ;-) Je suis venue dans la journée, il y en avait déjà à peu près 80, j’avais pas le temps de lire, quand je suis revenue on en était à 140 ! J’ai tout lu (si si, en plusieurs fois), les réactions sont très intéressantes aussi. Pour celles et ceux qui rétorquent que le regard des autres est pesant et que la vie est plus facile quand on n’a pas de kilos en trop, ce qu’Hélène dit justement c’est qu’elle s’est affranchie de ce regard. Bien sûr c’est difficile, ça n’arrive pas juste parce qu’on le veut, et il n’y a pas de recette. Mais tant mieux pour ceux qui y parviennent !
    Perso je suis très mince, depuis toujours, comme les femmes de ma famille. C’est visiblement mon "poids de forme". Je n’ai pas l’air malade (malgré cette minceur j’ai de la poitrine, ça aide à avoir l’air "vivante"), mais si on ne se fie qu’à l’indice de masse corporelle (encore un truc pour culpabiliser les gens ça…) on m’hospitalise d’urgence. Je me sens bien comme ça, même si je ne serais pas contre 2-3 kilos de plus. Mais c’est vrai que l’hostilité vis-à-vis des minces/maigres est bien réelle, avec en plus une confusion entre anorexie et maigreur qui fait qu’on les considère comme des malades. Et je n’ai pas encore réussi à ne plus y faire attention… Dernier exemple en date, chez des amis, une fille qui dit que ben non quand même, elle fait pas du 34, elle est pas anorexique. Hem. Le 34 est souvent grand pour moi, je me demande ce qu’elle pense de moi ;-)

  • #157 Laurette le 21 juin 2006 à 19 h 36 min

    Mais non Hélène, pas besoin de changer sa garde-robe !! Quand on perd 10 kg en 8 ans, tu renouvelles régulièrement tes fringues en ayant la surprise de prendre une taille en moins !!

    C’est quand je faisais yoyo en 4 mois (70 kg => 57 kg par exemple mon dernier régime Montignac) que j’étais obligée de changer régulièrement ma garde-robe !!

    Je reprécise je n’ai absolument rien fait, juste décidé d’arrêter les régimes déprimants ou pas d’ailleurs (Montignac, pas déprimant juste dangereux). Le corps à une mémoire, faut juste lui faire oublier qu’on a mal agis avec lui et arreter de manger quand on a plus faim. J’ai été la 1ere surprise du résultat !!

  • #158 Kilis songeuse le 21 juin 2006 à 19 h 39 min

    J’oubliais
    La fourchette de poids

    Mon poids oscille entre 48 (anorexie) et 82 (concours + stress) kilos.
    Mon poids de forme étant de 58 kgs (quand je ne stresse pas)
    Pour 1m70

    Là il a chuté de 5kgs en 3 semaines, de 82 à 78 kgs.
    Et je suis super inquiète parce qu’à part les glaces et les pains au chocolat, je n’ai plus envie de rien. Mon médecin m’a dit que j’avais vraiment maigri, j’aurais été ravie si c’était volontaire, mais bon :-))

    La seule constante c’est que je fais un bonnet G de poitrine. A 48 comme à 82 kgs. Mais à 48 kgs ma taille de soutif est comme les elfes et les fées : elle n’existe que dans mes rêves.

    Parti comme c’est, je ferai 45 kgs quand je verrai Hélène….D’autant que je dois reprendre le sport pour une compétition.

    Je vais changer de pseudo je crois : la jamais contente ;-)

  • #159 funambuline le 21 juin 2006 à 19 h 43 min

    Et si on a lu presque tous les commentaires? Je propose poids en saucisson pour le post et poids en litres de rouge pour les commentaires… Oui, non? A toi de voire hein!

    A part ça, le mot r…ime étant à présent banni de facholand, je dois t’avouer que ce qui m’intéresse moi, personnellement moi-même, c’est pas mon poids (même gabari que toi, presque exactement: 2kg de plus, 2cm de moins…) c’est:
    1) le plaisir que je prends en mangeant
    2) le bien-être que ça me procure
    3) l’envie de me sentir équilibrée et par là je ne veux absolument pas du tout dire mince, mais plutôt pas ballonnée, pas lourde, pas…
    Et avec ces constatations, j’en suis arrivée il y a deux ans (j’avais 6 kg de plus) à aller voir un nutritionniste. Pas pour maigrir, pour apprendre à mieux manger. Et non seulement ça marche, mais en plus c’est passionnant!!!

    Et aujourd’hui: j’entretient ma passion avec Marmiton! Vive marmiton et les marmionnautes! Vive Hélène et facholand! (enfin un territoire où le régime est seulement dictatorial et pas dans les assiettes).

    Bizz.

  • #160 Valérie de Haute Savoie le 21 juin 2006 à 19 h 54 min

    Tu m’as tellement fait du bien tout à l’heure quand j’ai lu ton post. Je suis allée m’acheter le livre de Zermati "Dictature des régimes attention". Je pense que je suis assez irrécupérable point de vue poids (premier régimes incité par ma mère à 12 ans et depuis je n’ai plus jamais été en paix avec la nourriture) – Mais voilà j’aimerais maintenant essayer d’être en paix avec moi même (et peut être alors croirais je mon amoureux qui aime tant mes rondeurs)
    Encore une fois Hélène je te remercie pour ce que tu as écrit.

  • #161 Kilis le 21 juin 2006 à 19 h 57 min

    @ Cath : l’hostilité existe partout, quelle que soit ton apparence…

    Séquence souvenir

    14 ans, 1m70 (déjà), 67 kgs : Rho, la grosse, t’es enceinte????

    15 ans, 1m70, 55 kgs : Mais pourquoi tu as autant maigri, tu es malade?
    (les mêmes)

    16 ans, 1m70, 48 kgs : Mais t’as pas peur de t’envoler s’il y a du vent?
    (toujours les mêmes)

    18 ans, 1m70, 63 kgs, dans une cabine d’essayage : les combinaisons moulantes, ça ne va qu’aux minces, ce n’est pas la peine d’essayer !
    (ma soeur, qui était une vraie ronde, elle)

    22 ans, 1m70, 65 kgs : et tes kilos, tu as l’intention de les perdre?
    (un amant qui m’a connue à 58 kgs et qui m’a suppliée de ne pas le larguer une semaine plus tard, ce que j’ai fait avec une satisfaction proche de la jouissance, ne jamais rester avec un con aveugle)

    26 ans, 1m70, 75 kgs : Tu es sublime, tu as des rondeurs affolantes (un volontaire pour partager ma vie, malheureusement la place est prise, mais j’ai encore son numéro s’il y a une intéressée ;-))

    27 ans, 1m70, 82 kgs : ben, vous n’êtes pas ronde, j’aurai rien à votre taille :-)
    (celui là c’est pour dire qu’il y a des gens gentils dans le monde)

    Bref, de l’hostilité, il y en a toujours, et souvent, ça tombe sur le poids. Parce que c’est facile, gratuit et ça ne mange pas de pain.
    Et ça fait souvent mal.

  • #162 Hélène le 21 juin 2006 à 22 h 01 min

    Bienvenue angel ;-

    Bidou bienvenue à toi aussi, je suis désolée que mon bilelt et les commentaires te fassent mal, ce n’était vraiment pas le but. Je sais que j’ai de la chance d’êter comme je suis aujourd’hui (cela dit j’en ai bavé avant, ça compense ;-)).

    Kilis merci pour toutes tes anecdotes, sidérantes pour les unes (les cons qui font des réflexions sur les kilos dans un sens ou un autre) ou hilarantes (le soutif à Porto, grandiose). Je vais répondre à ton mail tout de suite, excuse-moi, je me suis un peu laissée vivre côté mails ces derniers jours ;-))

    Anis rassure-toi, le café n’empêche pas de maigrir ;-))

    Laura le coup de al taille / etmparéture, c’set hyper bien trouvé ! ;-))

    Catherine de Nice je conçois tout à fait qu’être mince puisse être un problème, de toutes façons quand les autres vous prennent le chou tout peut être un problème, hélas.

    Marion tu vas voir, tu vas habiter à côté de la meilleure boucherie et du meilleur fromager du quartier ;-) (y’a un marchand de crevettes, aussi, pas de paniuqe ;-))

    Valérie de Haute Savoie je suis super ravie que tout ça te fasses du bien, c’est le but ;-) (mais c’est toujours une bonne surprise, malgré tout).

  • #163 prof le 21 juin 2006 à 20 h 07 min

    Puisqu’Anne en a parlé avant moi: Cette fameuse crème NOK a l’air géniale… sauf que j’en trouve pas ! Où-c’est-y que vous achetez cette merveille ? Et à quoi ressemble l’emballage (si ça se trouve je suis passée devant sans la reconnaître, telement je suis douée…)?

  • #164 Laura Espagne le 21 juin 2006 à 20 h 15 min

    Je viens de lire ton histoire Hélène et ce qui me frappe c’est la quantité de commentaires:"162"et pourquoi? (je sais que ton blog est très célèbre et tu as beaucoup de succés) mais je veux dire qu’on est tellement pressées par la société que le poids est devenue un vrai problème qui nous fait réagir . Moi, j’ai 42 ans et je me souviens quand j’étais ado on ne pensait même pas à ces histoires, ça n’existait pas du tout. J’ai été prof d’adolescents, j’ai vu comme des filles très intelligentes risquaient leur vie à cause de l’anorexie. Il y eu de vrais débats à cause des mannequins aux défilés à Madrid et à Barcelone. Le gouvernement a finalement décidé d’obliger, pour l’année prochaine, à avoir un poids et une masse corporelle qui soit normale. Je ne connais pas la solution à ce problème mais je pense que c’est très difficile. Le plus important, pour moi, c’est de se sentir bien avec soi même, mais pas seulement avec son poids, avec son corps, son caractère, ses idées, etc. etc.
    Je finis avec une phrase que je dis toujours à mes élèves: pour moi, 36 c’est une température, pas une taille!!!

  • #165 marion le 21 juin 2006 à 20 h 18 min

    j’arrive à la 166ème place, et si les autres lecteurs de ton blog me le permettent, je ne lirai pas les précédents commentaires car tout a forcément été dit.
    La vérité est en effet que le physique ne fait pas la personne, j’ai pu m’en rendre compte personnellement en éveillant la jalousie de certaines congénères en perdant du poids, et en en intéressant d’autres sans ces kilos alors qu’à priori j’étais la même.
    Le fait de s’arrêter de manger quand on a faim est salutaire, je l’applique depuis peu (une diète forcée m’a au moins permis de remettre les compteurs à zéro), mais le plaisir de manger des bonnes choses est revenu.
    Je confirme que tu es une personne fantastique, intéressante, ouverte, cultivée, fine, sensible, et que la taille 38 n’a rien à voir là dedans.
    je te fais plein de bises et tu sais que je te dois une fière chandelle.
    A très bientôt chère voisine, on n’a pas fini de bouffer des crevettes au gingembre en sirotant du gewurtz :o)

  • #166 Catherine-de-Nice le 21 juin 2006 à 20 h 21 min

    Kilis je ne prétendais pas avoir l’exclusivité ;-) Simplement, pas mal de personnes parlaient de l’intolérance vis à vis des gros, je voulais dire que ça existe aussi de l’autre côté (je ne suis pas la première, il y a d’autres messages qui en parlent aussi).
    Ton expérience est édifiante, au moins tu dois être convaincue maintenant que ça vient plus des autres que de toi-même :-)
    Tu fais vraiment un bonnet G ? Ca doit être difficile de trouver des trucs jolis. Parce que la lingerie c’est comme les vêtements en général, les grandes tailles c’est pas franchement à la pointe de la mode…

  • #167 anis le 21 juin 2006 à 20 h 26 min

    La crème NOK est en photo dans la chaussure !
    s’il y a des filles de Clermont-Ferrand : après avoir fait 3 parapharmacies, j’en ai trouvé tout simplement à la Pharmacie du Centre Jaude ( et à 5,90 € en plus ! alors j’ai pris 2 tubes !)

    vous avez vu le titre sur le ELLE de la semaine : "Le café empêche-t-il de maigrir ?" ; Alors là, je suis mal : depuis que je suis au régime, je dois bien avaler 1 litre de Coca Light par jour .

  • #168 Philomène le 21 juin 2006 à 20 h 44 min

    Ben en ce qui me concerne, comme je me reproduis en ce moment, qu’il fait chaud, que je suis gonflée de partout et que je ne me ressemble déjà plus, je vais vous avouer que je n’ai qu’une hâte: être à l’automne pour perdre enfin ces maudits kilos! Je ne rêve que de ça, d’être au régime!

    Bon, en attendant, ma (future) fille ayant d’importants et impérieux besoins en gorgonzola mascarpone, et comme je suis la seule à pouvoir le lui procurer, je fais contre mauvaise fortune bon coeur ;op

    M’enfin, de toutes les façons, en ce moment, je pourrais pas me le payer, le pantalon Zadig & Voltaire!

  • #169 kila le 21 juin 2006 à 20 h 47 min

    tiens je me souviens d’un truc : l’autre jour un ami (parce qu’aujourd’hui c’est un ami) m’a dit : "on était con quand on était ado, tu te souviens comme on était pas gentils avec toi, c’était débile je regrette qu’on se soit moqué de toi commme ça, on a eu tord", (si je me souviens…)

    Ben oui, Christelle (c’est moi) la petit boulotte pouvait pas être sympa, c’était pas possible qu’une grosse soit sympathique et pleine d’esprit (hallucinant). La seule chose qu’ils voyaient c’était mes seins…juste pour les toucher. Bande d’obsédés!!

    J’ai pris ma revanche, je peux vous le dire…parce qu’aujourd’hui je connais mes amis et ils me le rendent bien.

    Quant à ceux qui ont été méchants et ne se sont jamais rendu compte de leurs bêtises, ils sont bien où ils sont avec leur bêtise qui n’a pas évoluée…je ne les fréquente plus bien sûr, ils ne savent pas ce qu’ils perdent. Et toc!

    kilis, tu me fais trop rire!!

  • #170 prof le 21 juin 2006 à 20 h 58 min

    Merci Anis… suis pas très observatrice…. !!!

  • #171 Kilis mdr le 21 juin 2006 à 21 h 00 min

    @ Cath : malheureusement pour moi et mes finance, OUI, je fais bien un bonnet G.
    Et oui, ça existe bien en 85, et d’ailleurs c’est comme ça qu’un vendeur a vu mes roploplos ;-)

    –> Séquence souvenir bis <—
    On était à Porto, et un soutien gorge me lache (lââââche!!!! c’est le cas de le dire. à sa décharge, le boulot est assez épuisant)
    Je vais dans une boutique de lingerie pour mamie (mais siiiiii, celles qui sentent la naphtaline depuis la devanture, j’espère que la patrone ne lit pas ce blog).
    Et je demande ma taille.
    Le vendeur, les yeux ronds et affolé :
    -M’enfin Madame, ça n’existe pas
    Moi, soupir agacé
    – Bon, alors, qu’est-ce que vous me proposez?

    Et vla-t’y-pas qu’il m’amène un 105 C !!!

    Moi pas contrariante, je vais l’essayer, je sors de la cabine (en soutif, faut suivre les filles) et je lui dis : "vous voyez bien, c’est pas ma taille".
    Et la je lève les bras et je dis : "Regardez".
    Et mes seins jaillissent de dessous le soutif.

    Le vendeur devient pivoine, et ses yeux roulent hors de la tête, puis il baisse la tête et me dit piteusement : "Non, vous avez raison, désolé, je n’ai pas votre taille.

    Bon, j’ai jamais remontré mes nibs à un vendeur, mais j’avoue que ça m’a bien fait rire (et mon copain aussi d’ailleurs)

    –> Fin de la séquence souvenir <—

    @ Kila : c’est pas pour rien qu’on a presque le même prénom et presque le même pseudo ;-)))

  • #172 bidou le 21 juin 2006 à 21 h 18 min

    bonsoir hélène,
    ça fait déjà quelques jours que je me connecte en arrivant le matin au bureau , que je prends plaisir à lire tes messages (j’ai même lu tout ton voyage en Inde :), que je prends plaisir à lire les commentaires suscités par tes papiers. J’adore le sens de la répartie. Faudrait que je me lâche de temps en temps aussi !
    38 ans, mariée, 2 enfants (14 et 11) 1m73, 70kg. J’ai rencontré mon mari il y a maintenant 17 ans (59kg à l’époque) et ils se sont installés tout doucement, 3 gardés de la première grossesse mais ça m’allait bien, 6 à la suite de la deuxième et tout est allé crescendo parce que j’aime bien manger, cuisiner, goûter, profiter. Un matin : le choc : 86,500 kg. Tu vois je me souviens même des 500 grammes mais un déclic. ça peut pas continuer comme ça, aller vers 90. J’ai consulté une diététicienne, réussi à perdre rapidement du poids mais aujourd’hui, je lutte encore contre tout ce qui me fait envie. Alors l’hiver c’est entre + 3/5 et l’été entre -3/-5, juste histoire de me sentir bien. J’ai vraiment un gros travail à faire sur moi-même pour m’accepter tout simplement. Mes collègues me trouvent jolie et me le disent régulièrement mais j’ai toujours autant de mal à accepter les compliments. Mon mari me dit tous les matins que je suis jolie, mes enfants sont plutôt fiers de se promener avec moi, mais moi je suis INSATISFAITE. Pourquoi ? Tout simplement parce que je me prends le chou en me demandant toujours ce qu’on va penser de moi. Tu vois, tu as vraiment de la chance à t’accepter comme tu es et à ne pas te torturer ! En tout cas, ton message et les commentaires ça fait bien réfléchir mais ça fait mal quand même.
    bonne soirée.
    bidou

  • #173 Catherine-de-Nice le 21 juin 2006 à 21 h 19 min

    Ca a dû le changer de sa clientèle habituelle ! Rigolo d’avoir osé faire ça :-)

  • #174 Hélène le 21 juin 2006 à 23 h 22 min

    Hiii, je suis hyper fière d’être un rayon de soleil clarchen ! Merci ;-) Je trouve tout àfait normal que tu l’aies pas lu tus les commentaires, quand je suis rentrée tout à l’heure et que j’en avais 120 à lire, ça m’a pris presque deux heures ;-)

    ktl en effet je viens d’en acheter 862 kilos (de saucisson), pour commencer, je finirai sur la paille mais c’est pour la bonne cause ;-)

    Vas-y Aurore, fais-lui de la contre-pub à cette andouille ! ;-)

    Bibil c’est vrai qu’il y a une suspicion et une incompréhension de part et d’autre de la balance, comme toujours l’ignorance de l’autre engendre des idées pas terribles ;-)

  • #175 a n g e l le 21 juin 2006 à 21 h 36 min

    tombée ici par hasard un peu
    je réfléchis beaucoup à ta phrase sur la peur de manquer

    merci pour cette note très intéressante :)

  • #176 bibil le 21 juin 2006 à 22 h 09 min

    MERCI Hélène pour ta sincérité, et pour ce bel article du jour qui m’a touchée parce que j’ai lu ces mot comme ceux qu’une amie m’aurait confié, comme ca gratuitement, sauf que là tu le fais pour nous tous ici et c’est fort de saucisson quand même !
    Mais voilà, j’ai quand même quelque chose à dire :
    J’ai lu pas mal de commentaires et je suis consternée, je m’apercois qu’il se dégage beaucoup d’intolérance des-grosses-vis-à-vis-des-maigres et vice versa. ALORS QU’ON N’Y PEUT PAS GRAND CHOSE !!! On a le corps qu’on a et même si on essaie de le torturer pour le rendre un peu plus comme si ou un peu moins comme ca, cela reste contre nature. On est comme on est et TANT MIEUX si on n’est pas tous taillés dans le même bois ! (bien sûr mes propos ne concernent que le côté esthétique, malheureusement des problèmes de santé imposent quelquefois des régimes, ca c’est autre chose).

  • #177 Aurore le 21 juin 2006 à 22 h 24 min

    En fait pour cette histoire de médecin, je ne le connaissais pas, ms il fallait que je trouve un médecin qui me soigne rapidement mon angine avant mon opération…
    Mais une chose est sure et certaine, c’est qu’il ne me reverra plus jamais ce mec!! et je l’ai raconté à ma collègue qui m’avait envoyé chez lui, elle etait outrée aussi qu’il ait pu dire de telles choses!! quel naze… ;-)

  • #178 ktl le 21 juin 2006 à 22 h 28 min

    notre poids en saucisson, chouettttteee ! mais tu va être ruinée car je pense qu’on est un paquet à avoir lu jusqu’au bout !

  • #179 clarchen le 21 juin 2006 à 22 h 42 min

    Alors tout d’abord, je vais réclamer mon poids en saucisson…

    Mais j’ai un peu honte car je n’ai fait que parcourir les 178 commentaires précédents…
    Je serai donc brève pour ne pas avoir en plus l’outrecuidance de faire des redites…

    Perso, je suis très menue du haut (et complètement plate aussi…) et plus enrobée du bas… Disons que mon poids varie uniquement sur les fesses et les cuisses…

    Ma philosophie de vie est d’inspiration épicurienne, j’adore manger (et cuisiner, aller au resto, inviter des amis, faire des pique-niques…), c’est un des plaisirs de la vie, et je ne me le refuserai pour rien au monde…
    A partir de là…je pense qu’on est souvent plus malheureux dans la privation de ce plaisir qu’avec quelques kilos en moins…
    Tu en es la preuve, Hélène. Tu semble rayonnante (enfin c’est l’impression que j’ai eu quand je t’ai vue…), bien ton corps et dans ta tête…des filles comme ça, enrobées ou non, sont des rayons de soleil…

  • #180 mary le 21 juin 2006 à 23 h 17 min

    J’ai droit au saucisson ( que je refilerai à mon fiston Julien qui se shoote au saucisson : je peux, hein?), mais par contre, pas le courage de lire les 180 commentaires qui me précèdent…

    Eh oui, tu as bien résumé mon comportement alimentaire…Avec mes 47 kilos à 20 ans ( pour 1m65) je me croyais grosse! Un dérèglement hormonal et thyroïdien m’ont fait grossir à vue d’oeil. Les quelques médecins que j’ai vu ont préféré m’affâmer plutôt que de faire les examens nécessaires qui leur auraient fait découvrir ces dérèglements.
    " Mais, madameuh ! vous n’avez pas de volonté !" Et + on lui disait cela, + madameuh prenait du poids et SURTOUT culpabilisait, angoissait et donc mangeait !
    Le décès de mon papa a été un enclancheur : j’ai pris 40 kilos en 2 ans.

    Comment se supporter? supporter le regard des autres qu’on imagine hostile?

    Le plus dur? Peut-être est-ce d’accompagner les amies bien minces dans les magasins de vêtements et attendre , les yeux rivés au sol, qu’elles sortent des cabines d’essayage, enrobées dans des superbes trucs mode ou pas mais qui les rendaient encore + jolies, pour me demander mon avis.
    Pendant toutes ces longues minutes d’attente, j’ai toujours rêvé qu’un jour , moi aussi, je viendrais tournoyer devant elles…Y’a jamais eu de jalousie, c’est pas mon truc, mais j’aurais donné cher pour retrouver mes maigres kilos de mes 20 ans…

    J’ai été tellement mal dans ma lutte contre les kilos que j’en arrivais à manger , non pas de faim, mais de peur d’avoir faim! Parce que je venais de subir une période où je tombais sans arrêt en hypoglycémie.
    Encore maintenant, je ne sais pas aller me coucher sans avoir pris une mini collation " saine" ( style tartine de pain plein de fibres). Et pourtant, la plupart du temps, je n’ai pas faim…c’est juste la peur d’avoir faim pendant la nuit !

    Depuis 6 ou 8 mois, j’ai moi aussi décidé de ne plus me focaliser sur mon poids.
    Depuis , j’ai arrêté de grossir et, même pour la 1ère fois depuis longtemps, je me suis délestée de 5 kilos.

    Et si je continue quand même à faire attention de manger le plus sainement possible ( ça aussi, c’est assez récent), c’est avant tout pour ma santé et pour me sentir mieux en faisant du sport ( chose que je n’ai jamais lâché, simplement parce que j’aime ça).
    Parce que, lorsqu’on entre en obésité, c’est la santé qui prime, pour soi et pour les gens qu’on aime.

    Le poids de forme…le poids des formes…le poids m’informe sur le poids de forme de mes formes…mais qu’est-ce qui forme le poids?…

    Bises, Hélène !
    Après de longues semaines sans ordinateur, je me sens un peu larguée dans la lecture de ton blog ! Alors, je lis beaucoup, sans intervenir, mais je suis là !

  • #181 julie bibliobus le 21 juin 2006 à 23 h 26 min

    bon, je ne vais pas me lancer sur le sujet grosse pas grosse, l’intérieur l’extérieur etc, ce qui est clair c’est qu’avant l’amour était la bouffe, que certaines d’entre nous même devenues des grandes filles indépendantes continuent à confondre un peu les deux parfois, ce qui fait qu’on est certainement pas toutes à égalité sur ce plan là…qui touche à de l’ancien, du très ancien en nous.
    par contre, grace aux commentaires, j’ai enfin compris ce qu’étais un troll…

  • #182 M. le 22 juin 2006 à 0 h 05 min

    1m74, 50kg, et même pas anorexique. Et avec de la poitrine en plus.
    C’est moi, et j’ai 20 ans :)
    Bien sûr je n’ai pas de souci à me faire côté silhouette, il n’empêche que je me sens bien dans mon corps, malgré des remarques comme "qu’est ce que t’es maigre".
    Je pense que le principal dans l’histoire c’est quand même de se sentir bien dans son corps, peut importe le poids, la taille pas vrai?
    Société de dictat ou pas, l’apparence est quand même primordiale aujourd’hui (et malheureusement)

  • #183 Marine le 22 juin 2006 à 1 h 23 min

    Aboule le saucisson, j’ai lu jusqu’au bout ! ;-)
    Et je suis assez d’accord avec toi

  • #184 stéphane le 22 juin 2006 à 2 h 22 min

    Et tu as oublié les m&ms c’est ma drogue.

  • #185 Esther le 22 juin 2006 à 3 h 15 min

    Il y en a, dites donc, des commentaires par rapport à ce billet!!! Cela montre bien l’importance de l’apparence et de l’acceptation de soi dans nos vies.
    Et oui, l’habit ne fait pas le moine, mais les belles plumes font les beaux oiseaux! Ce n’est pas pour rien que ces deux proverbes existent… C’est un problème vieux comme le monde je pense!
    Ce n’est pas parce qu’on est mince ou ronde qu’on est bête ou intelligente, ni que l’on est jolie ou moche.
    C’est ce que j’aime dans tes billets, c’est que tu véhicules ce doux message du "vivre bien". C’est aussi le mien, nous n’avons qu’une vie (jusqu’à preuve du contraire) alors pourquoi se priver de certaines bonnes choses de la vie (et pas que la nourriture) et surtout prendre les plaisirs comme ils viennent et ne pas se les reprocher après (sinon on retourne direct au moyen-âge).
    Et puisque l’on parle de nourriture, je te quitte sur Epicure qui disait:

    "Il ne faut pas tant regarder ce que l’on mange que celui avec lequel on mange."

    PS: Epicure qui, ne l’oublions pas, prônait l’art du "vivre bien" sans abus inutiles.

    Bon appétit Mesdames, Oh ministres intègres de Facholand
    (j’m’éclate toute seule là je crois ;-D…)

  • #186 Miss Pink le 22 juin 2006 à 3 h 30 min

    Helene, pour l’ambiance, je parlais de mon comm, pas de ton billet… je suis sure que toi-meme tu t’ennuierais si il n’y avait que des comms type "oh merci Helene, tu as change ma vie en ecrivant ca…".

    Apporter un brin de nuance ne nuit point. Je suis sure qu’une personne qui cherche a s’ameliorer humainement comme tu le revendiques ne peut pas etre hostile a la discussion (civilisee, il s’entend…) et a connaitre d’autres points de vue que le sien, je me trompe ?

  • #187 Hélène le 22 juin 2006 à 10 h 36 min

    Sois la bienvenue Nouvelle-Eve !

    Miss Pink je suis ouverte à la discussion à condition que ça soit fait avec gentillesse et précautions pour ne pas heurter ou blesser l’autre, dans ce cas aucun problème ;-) Par ailleurs ce blog n’est pas un Forum, même s’il y ressemble de plus en plus, et je ne tiens pas à voir ici les empoignades que j’ai vu parfois sur certains forums. Ca ne m’intéresse pas, on n’est pas sur un plateau de téloche ;-)

    Esther oui alors, Epicure avait bien raison ;-)

    C’est très juste bibliobus, la bouffe et l’amour sont liés, et le rapport à la bouffe repose sur plein de choses compliquées et lointaines. C’est pourquoi quand j’entends dire d’une fille grosse : « elle pourrait faire un régime, quand même », j’ai envie de mordre. Quand on ne sait pas ce qu’il y a derrière et quelle a été la vie de qqn, on la ferme.

  • #188 Nouvelle-Eve le 22 juin 2006 à 8 h 41 min

    Un grand bravo pour ton témoignage. La presse féminine devrait prendre exemple.
    Sans encourager à la prise de poids bien sûr mais à se sentir bien dans ses baskets telle qu’on est et tel que notre corps a envie d’être (sans risque de santé bien sûr).
    Un principe basique mais qui semble avoir été oublié par trop de femmes…

  • #189 Miss Pink le 22 juin 2006 à 11 h 04 min

    Comment ca je n’use pas de gentillesse et de precautions ? Il ne me semble pas avoir dit quoi que ce soit de mechat pourtant… bigre.

  • #190 cornelie le 22 juin 2006 à 11 h 09 min

    Ouf, j’ai tout lu!
    Je suis étonnée, personne n’a mentionné l’hyperphagie.
    Il me semble que c’est le mal du siècle!
    Enfin, si quelqu’un à trouver une manière d’en guérir, je suis preneuse!
    Merci Hélène pour ce post!

  • #191 Hélène le 22 juin 2006 à 13 h 52 min

    Très beau commentaire Kilis, je n’aurais pas fait aussi bien pour tenter de réconforter la Chieuse dont le commentaire m’a fait mal au coeur (dans le sens d’attrister) !

    Je trouve d’une grossièreté et d’une rudesse abominables qu’on puisse se permettre la moindre réflexion négative sur le physique de quelqu’un. J’ai la chance de n’en avoir jamais entendu sur moi (pourtant j’ai l’ouïe fine ;-)), ça me blesserait terriblement, je n’en doute pas.

    Il faut dire que j’ai un gros défaut, je suis généralement persuadée d’avoir raison. Sur tout ;-)) Donc si dans une boutique il n’y a pas ma taille, je regarde les vendeuses avec dégoût, sincèrement scandalisée de cette politique de tailles grotesque. Ca leur coupe l’herbe sous le pied, en quelque sorte ;-)

    Quand j’entre dans des boutiques comme Comptoir des Cotonniers, je demande « quelle est votre plus grande t’aille ? 42 ?? C’est tout ?? mais c’est ridicule, comment voulez-vous que j’entre là-dedans ?? » et je m’en vais furax. Ou alors je dis à la fille chez Maje, qui fait la moitié de moi en hauteur et en largeur : « allez dans votre réserve, et rapportez-moi ce que vous avez de plus grand. Peu importe la couleur, elles sont toutes jolies, prenez grand ».

    il semble que ça décourage légèrment le commentaire perfide.

    Les vendeuses disent certainement des horreurs dans mon dos, il faut bien qu’elles s’occupent, mais elles ne le font pas devant moi, c’est autant de gagné pour ma tranquillité d’esprit ;-)

    Chez isa je te souhaite la bienvenue, et suis ravie d’avior finalement réussi à te plaire ;-)

  • #192 Hélène le 22 juin 2006 à 14 h 02 min

    Hi hi larcenette, j’adore ton franc-parler ! ;-)) Et je te souhaite la bienvenue !

    Mmm, saucisson à la cendre, voyons… je vais voir ce que je peux faire ;-)

  • #193 La Chieuse le 22 juin 2006 à 12 h 24 min

    Hé bah dis donc, ça en crée des commentaires ton post !

    En tout cas, moi je dis "contente pour toi hélène!"

    Moi perso, j’y arrive pas … Je fais 80kg (voire +) pour 1m71… Des fois jme sens bien dans ma peau, des fois non.
    Je pense ne pas encore avoir trouvé mon équilibre, et souvent (bien trop souvent), ca me deprime. Mais ça, peu de gens le comprennent.

    Pourtant on me dit souvent "mais roooooooooh arreteeeeeuuuh, tu es ronde, oui, mais super bien proportionnée, et donc, on voit pas ! t jolie comme tu es "….. Et moi, ça m’énerve qu’on me dise ça, car j’ai l’impression qu’on me ment … Ironique hein ?

    J’ai pris + de 10kgs quand j’étais en prépa (pour ce que ça m’a servi la prépa en + pffff ….) …
    J’ai fait un régime stricte (pamplemousse + salade + légumes vap) et j’avais réussi à perdre 10kgs en un mois … Mais que de frustrations !!!
    Bien sur, ces 10kgs, je les ai repris, vite, et j’en ai repris d’autres ….

    Les remarques méchantes, j’en ai eu plein quand j’étais plus jeune. Même récemment j’en ai eu une. Et il suffit d’un rien pour t’anéantir.
    => anecdote : un mec du net choppe une photo de moi, chais pas comment. On parlait de moi, il me demandait si j’etais ronde. Je dis que oui. Il me montre la photo en me demandant si c’est moi. Je repond "oh god, oui, mon dieu g une coupe affreuse sur cette photo !!"
    sa réaction ? "bah putain, ya pas que la coupe qui l’est ! c’est un sacré paquet là dis-donc!"
    et il se barre, sans dire un mot.
    Ca m’a blessé à un point … J’crois même que j’en ai pleuré le soir.

    Bref, mon poids, c’est mon "nightmare" …
    Mais j’accepte quand même le saucisson que tu offres, car j’ai tout lu jusqu’au bout ! ; )

  • #194 Chez isa le 22 juin 2006 à 12 h 51 min

    Je serais la 194ème pour mon premier message sur ce blog. J’ai mis du temps à t’apprécier. Eh oui par des détours je retombais souvent sur ton blog je lisais la note et m’en retournais en disant bof bof … Tous ces trucs de filles de mode moi c pas trop mon trip. Mais voilà Francette est venue sur ton blog et a parler de Nok (le soir même j’allais l’acheter) deux semaines de paix pour mes cuisses c top. Et depuis je suis moi aussi devenue une lectrice assidue d’hélène" (tu remplaces les magazines féminin que je suis incapable de lire).
    Je fais du 38. Je mesure 1m60.
    Je voulais me permettre pour une fois d’intervenir car vers 17 ans j’ai fait de la compensation alimentaire. Je ne me sentais pas bien dans ma vie alors je me réfugiais dans la nourriture. J’ai fait 78 kg (taille 44 ) vu ma taille j’étais une vraie petite boule …J’ai eu des problèmes liés au poids comme le mal aux genoux (qui s’usent plus vite à cause du poids qu’ils ont à porter) mal de dos …
    J’ai fait une sorte de régime. En fait j’ai repris une alimentation équilibré. Je fais maintenant une taille 38 et je me sens particulièrement bien dans ma peau. Je ne fais pas tout le temps attention même jamais sauf si je mange énormément pendant une semaine (vacances, fêtes, …). Je suis d’accord que vouloir être mince à tout pris n’est pas une vie mais être bien en chair ou limite "grosse" dans notre pays n’est pas non plus facile à vivre. Il y a pas si longtemps de ça (moins de 5 ans) on ne trouvait pas de taille 44 dans les magasins (etam ou promod qui sont censé faire de la mode à prix abordable pour tout le monde)maintenant oui, mais souvent, c’est mal coupé et en plus les formes ne s’adaptent pas aux personnes "à bourlets"… S’accepter comme on est c’est super bien (que l’on soit mince, normal, grosse,…) moi ce que je voudrais c’est que la mode soit adapter à tout le monde !!!

  • #195 Kilis souriante le 22 juin 2006 à 12 h 52 min

    On est bien d’accord la Chieuse, le problème ce ne sont pas les kilos, ce sont les connards qui vous font des remarques débiles et profondément blessantes…

    Le dernier qui m’a fait une remarque sur mon poids (1m70, 65 kgs à l’époque) je lui ai listé tous ses défauts physiques (petit, cotes saillantes, front qui se dégarnit, ventripotent malgré sa maigreur, jambes en X, peau luisante)
    Et j’ai ajouté : tu vois, à côté de ça, mes 10 kgs c’est rien !
    (sourire ravageur a l’appui)

    Bizarrement, aucune des persones présente n’a récidivé :-))

    On a tous nos défauts. C’est ça qui fait qu’on est humains et adorables.
    Et puis comme disait une de mes profs, il n’y a eu qu’une personne parfaite, et elle est morte sur une croix vers 33 ans.

    Je trouve ça assez abject de souligner les défauts de quelqu’un, je ne le fais pas et je n’admets pas qu’on me le fasse. Si quelqu’un ne m’aime pas comme je suis, eh bien je ne le retiens pas, qu’il aille donc faire la connaissance de Laetitia Casta, s’il y arrive….

    Le tout c’est de savoir sublimer ses défauts,ou du moins, essayer. Ou apprendre.

  • #196 Hélène le 22 juin 2006 à 15 h 27 min

    Je comprends la Chieusee, ça m’aurait coupé le sifflet aussi. Comme disait je sais plus qui, « la répartie c’est ce qu’on pense à dire quand l’interlocuteur est parti » ;-))

  • #197 larcenette le 22 juin 2006 à 13 h 58 min

    Cette note devrait être remboursée par la sécurité sociale :)

    Bref, on vit beaucoup mieux quand on arrive à être décomplexée par son poids (chose peu évidente je l’avoue). Moi j’aime le chocolat, la choucroute, le bon vin, le fromage, et les fruits aussi. Et comme je dis, la bouffe, c’est un des plaisirs de la vie.

    Alors quand on célibataires, que les joies du sexe sont relativement espacés, si on n’a même pas la nourriture pour compenser, franchement, c’ést déprimant…

    Donc un gros MERCI!! :D

    Ps : je peux avoir du saucisson à la cendre?

  • #198 lili le 22 juin 2006 à 14 h 09 min

    Kilis, mdr. Je suis bien d’accord que les malpolis qui lâchent des coups bas de ce genre s’exposent à un retour dans le même genre.
    Je vise en dessous de la ceinture si je peux, même par écrit ;o)

    Tu devrais donner un cours de réplique qui tue, ouvre une école, on a toutes besoin de s’entraîner.

  • #199 Vroumette le 22 juin 2006 à 14 h 40 min

    Yeessssssss ! I win mon poids en saucisson !

    Et Amen pour le reste !

  • #200 Hélène le 22 juin 2006 à 16 h 50 min

    Moi aussi je suis ravie de vous rencontrer dimanche, yihou ! ;-) (pourvu qu’il pleuve pas à seaux…)
    Bon je note d’apporter plutôt des macarons pour le pique nique, alors ? ;-))

  • #201 La Chieuse le 22 juin 2006 à 15 h 13 min

    @ Kilis & @Hélène : Merci les filles !!!! C’est gentil, ça met du baume au coeur.
    Mais ça m’a tellement blessé sur le coup, que jme suis retrouvée comme une conne, sans rien dire … Pourtant, j’ai de la répartie ! (c’est pas pour rien qu’on m’appelle la Chieuse :p)

    Mais le problème, c’est qu’on a l’impression d’être forte et de surmonter tous les obstacles, et il suffit d’un (gros) con pour tout foutre en l’air …

    Anyway !!! Jme ressaisis et j’continue à être une bonne vivante et à profiter des bons (gros) plats que m’offre HK !!! \o/

  • #202 Hélène le 22 juin 2006 à 17 h 44 min

    C’est noté Jacqueline, 1,5 kg de macarons. Je te prends des Ladurée ou des Pierre Hermé ? ;-)

    La Chieuse j’avais pas osé m’étendre sur le sujet parce que chacun fait ce qu’il veut avec son ordi, mais je pense aussi que le net draîne pas mal de tarés.

    Sans compter en effet que les beaux mecs, c’est vachement rare (surtout en France), je voudrais pas dire ;-)

  • #203 Joëlle le 22 juin 2006 à 16 h 11 min

    Moi c’que j’ai toujours dit c’est que les kilos en trop et autres capitons étaient d’excellents repoussoirs à abruti(e)s.

    Et quand un con me dit que j’ai des kilos en trop je lui réponds que c’est toujours mieux que d’avoir des neurones en moins.

    C’est quand même assez hallucinant le nombre de gens qui pensent que les filles dodues sont persuadées d’être des sylphides.

    Et j’suis bien contente que ma jumelle cosmique alias Larcenette nous aie rejointe ici, comme moi elle est membre des adoratrices de la ripaille, et ça tombe bien puisqu’on va jouer à la pétanque toutes ensembles dimanche j’ai hâte si vous saviez :)

    D’ailleurs j’en profite pour dire qu’en bonne adepte du sucré si je pouvais avoir des maccarons à la place du saucisson, histoire de varier les plaisirs, puis comme ça avec Larcenette on fait moitié-moitié ce sera cool parce qu’elle aime aussi les maccarons aussi et moi j’aime aussi le saucisson.
    Oui je sais j’abuse :-D

    Biz

  • #204 Hélène le 22 juin 2006 à 19 h 13 min

    Voui les légumes c’est bon dans les pâtes, avec de la crèm et du parseman rumeur ;-))

    Sophie202 je te remercie pour ce commentaire, vous m’avez l’air de faire un sacré beau couple, toi et ton homme ! Waow !
    C’est bien que ta mère t’aies éduqué à une bonne façon de te nourrir, sans privations. Et ton généraliste a l’air dun mec super intelligent (ce qui est moins fréquent qu’on en pense, hélas).
    Bref, tu es jolie et très bien entourée, c’est chouette !

    Deedee tu es hyper choute, et je vois très bien ce que tu veux dire, moi aussi je suis amoureuse de mes amies, d’une certaine façon.

  • #205 Jacqueline le 22 juin 2006 à 17 h 14 min

    Je viens de lire les nouvaux posts sur ce sujet brûlant …..
    Ce matin je me suis pesée ! Il faut que tu rajoutes 1,5 Kg à ma commande ( vu que j’ai tout lu.) … Sous forme de macarons c’est une idée ça ! !

    Je voudrais dire à la "Chieuse" que sur le net ,il y a des mecs qui sont des voyous , même s’ils interviennent sur des forums ou des blogs sérieux ( j’ai vérifié ici même )…Donc pas de désespoir inutile ….

    Quant aux mecs qui critiquent nos morphologies , la plupart du temps ils ont oublié de se regarder dans une glace ….

    Bises à toutes

  • #206 sophie202 le 22 juin 2006 à 17 h 48 min

    ahlala malgres le redondance de ce que je vais écrire, le sujet me touche trop pour je ne laisse pas ma patte sur ce billet… Attention roman fleuve en perspective…

    Killis m’a demandé un jour si nous n’étions pas jumelles… Maintenant que j’ai plus de détails je confirme, on doit avoir la même silouhette. Sauf que je n’ai jamais fais le yoyo.

    Je n’ai JAMAIS été mince, à 15 ans je mesurais 1.75m, pesais 69kg avec un DD en bonnet (j’ai encore pris quelques tailles de puis ce temps là…).

    Vous imaginez ce ce c’est que d’être collégienne et être déjà exclue des boutiques de lingeries dites normales?
    Etre plus grande et plus massive que toutes, et même tous car en plus j’étais vraiment sportive?

    Je me souviens d’inconnus parlant de mon physique croyant que je ne comprenais pas qu’il s’agissait de moi.

    Mon dieu qu’elle galère pour une ado, mais j’ai une chance: j’ai un beau visage, je suis faite en sablier les hanches encore un peu moins larges (pour combien de temps?) que ma poitrine et surtout ma mère m’a toujours dit qu’elle me trouve jolie. Je le dit pas pour me la péter, mais merde je porte du 42/44, j’aime manger, je suis hors norme dans absolument tout les magasins de lingeries de ce pays, ET je suis jolie et sexy et pas petasse et j’em*** les vendeuses qui rigolent quand je demande ma taille.

    Aujourd’hui j’ai 25 ans je pèse 3kg de plus que quand j’en avais 15 (j’estime que c’est une performance) et cette force que j’ai du developper plus jeune pour resiter aux cons et bien je la garde: c’est mon crédo la combativité.

    Un jour mon généraliste à qui j’ai dit: "je ne comprend pas je fait vraiment attention" (pas de régime, jamais, mais ne me laisse pas controler par la bouffe, c’est une chose d’aimer le sexe s’en est une autre d’être maladivement nyphomane..;-) il ne faut pas oublier que se nourrir ça n’est pas qu’un plaisir c’est surtout une fonction vitale. Cumuler les deux c’est bien, oublier l’une des deux parties c’est la cata) donc le généraliste en question à qui j’ai dit je comprend pas je fais de plus en plus attention mais je perd pas voire même je grossi… Et bien ce merveilleux généraliste m’a dit: "vous n’avez jamais été mince vous métabolisez bien c’est comma ça, c’est votre nature. A moins de faire un régime de jockey à vie vous ne perdrez pas. Et un régime de jockey à vie c’est impossible ça vous mènerait tout droit à l’asile. CE N’EST PAS DE VOTRE FAUTE ET PAS UNE QUESTION DE CONTROLE!!! Le métabolisme change au fil des années peut être allez vous rester à ce poid de forme peu être allez vous descendre mais peut être monter… On ne lutte pas contre son métabolisme ou alors c’est vraiment dur!!!" Je songe réellement à lui ériger une statue…

    Ceci dit je ne dit pas que j’assume sans complexes les poignée d’amour qui dépassent des mon jean taille basse, loin de là mais je crois bien que je ne peux RIEN faire contre, en tout cas rien dont je me sente capable sans finir enfermée.

    Tout ça est étrange car comme compagnon j’ai choisi un homme qui justement a lui le métabolisme à la mode, il a un corps d’athlète (épaules larges , hanches fines, abdo déssinés si si je vous jure, ouai là je me la pète ;-)))) sans le travailler… Il mange sans y penser et a le taux de masse grasse minimum accepté pour un homme… Pourquoi ai je chois un homme qui me rapelle tout les jours l’injustice de ce que mère nature veux bien nous donner?

    Tout cette relation que j’ai au poid je la dois surement à ma mère, enfant elle était obèse, issue d’un milieu très modeste ou on n’aprenais pas à gerer son alimentation. A 15ans elle a arrété de manger n’importe quoi elle a apris l’équilibre et s’est nourrie de fruits et légumes enfin je crois je crois en tout cas à à 18 ans elle faisait un 38…

    A 38 ans apres 3 enfants elle faisait un 42, à 45 ans elle refaisait un 38 (merci maman pour les fringues, un ensemble Ventilo à 20 ans c’est la classe…;-)) à 50 elle est toujours à 38 et je ne l’ai pas vu s’affamer loin de là. Je jure que je n’ai rien vu de particulier dans son alimentation… Et la bonne bouffe c’est culturel dans la famille mais je suis sure qu’elle n’a JAMAIS fait de régime. C’est elle qui a du m’apprendre mais sans mots être en forme dans tout les sens du termes c’est une question d’équilibre…

  • #207 deedee le 22 juin 2006 à 17 h 48 min

    Voui, je sais Hélène qu’il ne faut pas nourrir les trolls, mais c’est plus fort que moi, ça m’amuse beaucoup. Mais promis, j’le f’rai plus !

    Effectivement, je ne considère pas comme étant ronde, non pas que le terme soit pour moi péjoratif mais parce que tu es tout le contraire d’une personne ventripotente pour moi. Je ne vais pas continuer à t’encenser, les gens vont croire après que je suis amoureuse de toi (ce qui n’est pas faux, dans une certaine mesure bien sûe. Rhoo ben me regardez pas comme ça, on a toujours une part d’attirance totalement platonique envers les amies que l’on trouve jolies, ne venez pas m’affirmer le contraire).

    Donc, plutôt que ronde, je dirais que tu es épanouies :)

  • #208 rumeur le 22 juin 2006 à 18 h 24 min

    ahhhhhhhhhhhh, après 3 jours de réunion non stop, je suis la 212ème et je suis morte de lire/rire ! Bon sang, j’ai droit à un saucisson mais je n’assume toujours pas mon surpoids, et les légumes ça me fatigue.

  • #209 Tiloui le 22 juin 2006 à 19 h 20 min

    Quel post!
    Bon j’ai pas tout lu, mais chipé ici ou là des comm’ très intéressants.
    Mon pc à planté juste après l’intervention odieuse de Schueay machin, toutes ces ondes négatives sûrmement.

    Je retrouve beaucoup Nividic chez certaines, elle est dans la moyenne de celles qui s’épanouissent en perdant un peu de poids.
    Elle est radieuse en ce moment, certes elle fais des efforts mais pas de privation stricte, pas de pleurs, pas d’excès.
    Je pense qu’elle va flipper si elle reprend un peu, ça arrivera fatalement un moment, mais elle est très attentive à son hygiène de vie alimentaire et fait bien attention à ne manquer de rien, flan pâtissier,macaron, champagne et viande rouge en premier lieu.

    Je troque le confit de canard contre des carpaccio de saint jacques, pêche française siouplait, glace à la framboise Berthillon, apéritif si elle désire.
    Les menus à la maison sont un peu différent, mais ne sont pas allés à l’opposé de ce que l’on mangeait "avant"( de toute façon moi j’ai mes aménagements , je m’en fout :-))
    J’ai rien a dire je la trouvait sublime plus ronde, je la trouve craquante plus mince, elle me plait et je la dévore des yeux tout le temps.
    L’essentiel c’est de se sentir bien, et pour logtemps, bravo hélène pour ce post!

    Mazette, mon poids en saucisson, mais moi j’aime pas trop ça…
    60 kgs de macarons allez+ trois de chocolats pour 1m84.
    Eh non je ne suis pas une fille non non..

  • #210 valérie le 22 juin 2006 à 20 h 06 min

    et bien quel article.
    je me reconnais sauf que je n’ai jamais été mince !!!!!
    je suis montée jusqu’à 101 kg et comme toi le mot régime me fait hérisser les poils.
    je préfère rééquilibrage alimentaire.
    j’ai perdu 10 kg en 1 an et du coup je rentre dans du 46/48 au lieu du 52 et rien que ça c’ets plus facile pour s’habiller.
    mon but n’est pas de rentrer dans du 38, je ne l’ai jamais fait de ma vie. mais encore quelques kgs qui partent doucement mais surement à leur rythme je suis pas pressée et si ils veulent pas partir et bien ils me tiennent chaud lol.

    je dirais que mon seul problème maintenant c’est que j’aime pas le saucisson !!!!!!! mais je veux bien de mon poids en chocolat !!!!!!

    PS : c’est la première fois que je viens sur ton blog et je te mets dans mes favoris j’aime beaucoup ton style d’écriture.

  • #211 Traou le 22 juin 2006 à 20 h 53 min

    J’arrive après la "bagarre". Pas possible de lire tous les commentaires… Incroyable ce que nous sommes toutes concernées par cela.

    Tu étais au pique-nique diamnche au Parc Floral ? Ou bien il s’agit d’un autre ? Ça me ferait drôlement plaisir de te voir au prochain (on mangera du saucisson !)

  • #212 Hélène le 22 juin 2006 à 23 h 13 min

    Ca alors valérie, c’est rare les gens qui n’aiment pas le saucisson ! ;-) Tu es la bienvenue quand même hein ;-)) Par cotnre je peux te demander de presonnaliser un peu ton pseudo, parc que les Valérie sont nombreuses, et je ne m’y retrouve plus du tout ;-) Merci beaucoup !

    Traou ce n’était pas moi au Parc Floral, mais de toutes façons j’espère bien te rencontrer un jour, ça me ferait super plaisir ;-))

    Tiloui va pour le chocolat, mais il me faudra des indications parce que je suis bien incapapble de le choisir correctement ;-)

  • #213 Dawnie le 22 juin 2006 à 23 h 21 min

    J’ajoute que les gens sont toujours plein de bonnes intentions:
    – Dis donc, un coup de vent et tu t’envoles!
    – Déconne pas avec ça, je t’ai déjà dit que j’étais suivie pour ce problème…
    – Ah ouais c’est vrai… Mais t’as qu’à manger!

  • #214 Flo le 22 juin 2006 à 23 h 27 min

    Z’ai tout lu. Tous ces commentaires sont touchants. A mon tour de raconter mon histoire ou comment il faut pas se prendre la tête avec ça.
    Je mesure 1.58, à ce jour 57 kg. A 20 ans (j’en ai 33) je pesais 56.
    Ca n’a pas toujours été le cas.
    Il y a 7 ans j’ai fait un séjour de 9 mois en Indonésie (où le chocolat, la charcuterie et le fromage n’existent pas). En rentrant je me suis donc fait un petit régime spécial plaisir, si vous voyez ce que je veux dire. en prime dans mes bagages, j’ai ramené une saloperie de bactérie, qui m’a obligé à ingurgité 4 fois par jour des antibiotiques (pendant les repas, of course).
    Résultat j’ai pris 20 kg en 3 mois.
    Le plus inscidieux est que je ne me suis pas vue grossir. Un beau jour j’ai dû rajouter 3 tailles à mes pantalons.
    J’ai vaguement essayé de faire attention à ce que je mangeais sans beaucoup de motivation. Mais j’essayais. Et en même temps je me disais "c’est pas si grave ces 20 kg, ce qui compte c’est d’être bien dans sa tête".
    Et un jour, il y a 4-5 ans j’ai réellement baissé les bras, et je me souviens m’être dit "tant pis jamais plus tu ne péseras moins de 60 kg, c’est comme ça". J’ai accepté.
    Dans le même temps j’ai tout de même un peu repris en main mon alimentation, en gros j’ai surtout arrêter le grignotage entre les repas.
    Et petit à petit sans rien faire de plus, sans privation (ce mot est affreux, comment peut-on se priver de manger ce qu’on aime et ce qui nous fait envie), j’ai commencé à perdre. 10 kg en 1 an.
    Et j’ai stagné longtemps, à 62.5 super contente. Je me suis sincérement sentie revivre. Je pouvais de nouveau bouger comme je le faisais avant sans être essoufflée. Je me sentais bien dans mon corps et dans mon mental.
    Et j’ai arrêté de fumer du jour au lendemain, (je vais faire des jalouses), sans efforts. ça fait 2ans 1/2, je n’ai jamais été tentée par en rallumer une. je n’ai pas pris 1 gramme, au contraire, j’ai perdu les 8 kg qui "restaient".
    Un jour que j’en parlais avec ma gynéco, elle m’a simplement dit " ces kilos en trop vous deviez les stabiliser, avant de réussir à les perdre".
    Pour ma part, et je ne parle que pour moi, je sais que quand je disais que j’étais bien dans mon corps et dans ma tête, je me voilais la face.
    Comme tu l’as dit Hélène, si on avait le choix (sans devoir se battre pour y arriver) on préfèrerait toute avoir le physique de Laetitia Casta. J’ai eu la chance de retrouver mon poids de forme. Et cette expérience m’a appris à beaucoup relativiser sur toutes les choses de la vie.
    Merci Hélène pour tes posts si variés. Je les lis tous les jours en vitesses au boulot, et comme c’est pas trop bien vu, je ne peux pas laisser tout le temps un commentaire. mais ce soir j’y tenais particulièrement. Et vu l’heure je pars me coucher.

  • #215 sophie L.L le 23 juin 2006 à 0 h 32 min

    Pas là pendant 3 jours, je rentre et je viens de (presque) tout lire (mais je lirai tout.). Hélène ton billet est remarquable.Je t’aimais beaucoup. Là tu as conquis mon estime à jamais ! (en vrai)

  • #216 Hélène le 23 juin 2006 à 9 h 00 min

    Roh Sophie L.L, je suis toute rouge ! ;-))

    Flo c’est donc toi qui étais en Indonésie ! Je me souviens très bien quand tu en parlais sur Marmiton, à ton retour !

    Je pense aussi que les kilos doivent être stabilisés avant d’ête reperdus, et il n’est pas impossible que je me voile la face ; mais si je dois mincir un jour, ça se fera comme pour toi, de façon complètement naturelle et dictée par mon corps lui-même. Ma tête n’interviendra pas dans cette histoire.

    Ma prise de poids m’aura de toutes façons tellement apporté sur le plan humain que je ne la regrette pas.

    Dawnie les gens devraient tourner leur langue 7 fois dans leur bouche avant de dire n’importe quoi, je suis bien d’accord ;-))

  • #217 mumu le 23 juin 2006 à 12 h 13 min

    J’arrive un peu tard pour les commentaires mais j’ai TOUT lu !! Par contre comme j’aime pas le saucisson, je veux bien remplacer par du chocolat si c’est possible….60 kgs siouplait !
    Ben moi je suis comme je suis, je me suis un peu enrobé après mes 2 grossesses mais bon, c’est plus la peau qui s’est relaché qu’une question de poids.
    Moi les kilos sur la balance je m’en contrefout, c’est plus ma silhouette qui m’interrésse !
    De toute façon, les régimes c’est pas pour moi, j’adore trop manger et faire la cuisine pour pouvoir m’en priver ( d’ailleurs Marmiton me soutient tout les jours dans la quête de nouvelles recettes et trouvailles !)
    Je mange quand même assez équilibré (cause à ce foutu de cholestérol qu’est dans la famille depuis des générations et qui veut pas décamper !) mais je fais pas une fixette non plus.
    Je pense que le médecin de sophie 202 résume bien la situation.
    ciao !

  • #218 Mademoizelle le 23 juin 2006 à 14 h 55 min

    1m70 pour 63 kg, ça fait des années que je vogue entre anorexie et boulimie, avec en ce moment une phase boulimie. A l’oeil nu, on voit rien, je ne suis pas ronde, pas maigre, rien. Mais qu’est-ce qui se passe des trucs tordus dans ma tête …
    Ton post m’a réconfortée. Je peux difficilement te dire que je vais guérir et que grâce à toi j’ai eu une révélation et hop ! plus de TCA. Ce serait trop facile. Mais je me suis dit que peut-être y’avait des choses plus importantes. Tu es quand même courageuse. Parce que si les gens t’en veulent pas d’avoir quelques formes en trop, les magazines, eux, mettent la pression. C’est con mais un jour j’ai presque pleuré en lisant un magazine qui condamnait Britney Spears parce qu’elle avait quelques bourrelets au ventre. J’étais bien plus grasse qu’elle, eux la qualifiaient de grosse ; ça m’avait flanqué un coup … On dirait qu’on est prisonnière de taille limite, au dessus de 40 on est grosse, au dessus des 60 kg aussi, bref, c’est dingue comme on veut nous faire rentrer dans des critères … C’est déprimant.
    Bravo à toi en tout cas ^^

  • #219 leymia le 23 juin 2006 à 15 h 27 min

    Je lis aves assiduité ton blog depuis quelques temps, d’habitude je ne laisse pas de commentaire mais là je tenais à ajouter ma petite pierre, toute petite pierre parmi cet avalanche de commentaires.
    J’ai 25 ans et je me suis entièrement reconnue dans ton message et j’espère que ton message et les coms permettront à d’autres filles de ne pas faire les mêmes erreurs que nous.
    Pour moi ça a commencé vers 15 ans, à l’époque je pesais 45 kilos pour 1m57 (ce qui est très mince faut l’avouer), mais je me trouvais grosse. D’où perte de poids, arrivé à 38 kilos mais kilos yoyo, boulimie and co, à 20 ans j’en faisais 58. Et tout ça en me privant en ne mangeant pas le midi et tout et tout. Il a fallu attendre mes 23 ans pour que je commence à réaliser, comme toi, que pour être jolie et bien dans sa peau suffit pas d’être mince. Je l’ai totalement réalisé quand j’ai rencontré mon chéri d’amour. Pendant les 6 premiers mois après notre rencontre j’ai perdu 6 kilos et depuis 2 ans je n’ai pas bougé d’un gramme. (48).

    Voilou pour moi.
    C’est fou quand même le nombre de com’ qui relatent à peu près la même histoire !

  • #220 leymia le 23 juin 2006 à 15 h 31 min

    Oops, j’ai oublié de dire que moi aussi je suis totalement contre les régimes, qu’il faut se faire plaisir, écouter sa faim et éviter de grignoter (parce que ça veut dire manger, généralement des cochonneries, quand on n’a pas faim).

  • #221 Kilis mdr le 23 juin 2006 à 17 h 31 min

    Moi je veux ab-so-lu-ment aller faire du shopping avec Hélène, juste pour voir la tête des vendeuses :-)

    @ lili : si j’ouvre une école, tu seras prof à plein temps, méfie toi ;-)))

    Je pensais à ce billet parce que je viens de me servir un morceau de saucisson, ça ne m’était pas arrivé depuis….roh la la …. au moins un an !

    Le collectif des producteurs de saucissons devrait au moins te subventionner sur ce coup là, Hélène : tu as du doper leurs ventes et tu leur crée des consommatrices captives, si c’est pas du marketing, ça….

  • #222 Calpurnia le 23 juin 2006 à 19 h 22 min

    J’ai adoré cette manière saine et nette de voir et de dire les choses.
    Nous vivons sous une dictature, non pas de la minceur mais de la maigreur qui est tout à fait anormale. (sans parler d’autres dictatures mais c’est un autre sujet)
    Derrière tout cela se dissimule, je pense l’envie obsédante de faire que l’Homme se sente vraiment au dessus de sa condition animale et qu’il doit y échapper. Car faire des réserves c’est normal. Donc avoir de la graisse aussi.
    ON veut également nous uniformiser : tous jeunes, tous minces, tous beaux et resplendissants… En fait nous n’avons plus le droit d’être nous mêmes et point.
    J’ai vécu pendant des années avec l’obession des régimes (tous loupés parce que je reprenais derrière). Je voulais être mince. Je l’avais été. En 1993 j’avais réussi à le redevenir et à le rester. Et puis j’ai connu mon deuxième mari et j’ai recommencé à grossir. Il préférait les femmes rondes, pourquoi se priver ? Mais moi je ne m’aimais pas.
    Quand nous nous sommes séparés (quelle idée aussi de se remarier !) j’ai soudain perdu l’appétit. Impossible de manger, de mâcher. Je ne ressentais plus la faim. Evidemment j’ai fondu à vitesse grand V au point que ma famille s’est inquétée. Mes collègues même, m’apportaient des chocolats à longueur de journée. Et j’ai découvert que :
    J’avais grossis parce qu’il me gonflait (dixit ma psychologue et mon médecin qui eux ne s’alarmaient pas ce qui alarmait la famille qui comptait sur eux)
    Que les gens ne me préféraient pas spécialement avec 15 kgs de moins
    Que les hommes ne me regardaient ni plus ni moins qu’avant
    L’appétit je ne l’ai pas retrouvé. Je pense que j’ai simplement appris à manger quand j’avais faim vraiment et non pas de manière compulsive. J’ai perdu par contre au cours de cette période mon goût du sucré et c’est limite si j’ose dire "je n’aime pas le chocolat" (oui je n’aime plus le chocolat) de peur de paraître anormale.
    Je m’insurge régulièrement contre les diktats de la minceur. 10 kg de moins que les cm. Il faudrait donc que je pèse 55 kg. Quand j’étais arrivée à 58 tout le monde a paniqué. Nous avons toutes des morphologies différentes.
    J’ai travaillé un peu dans le spectacle. La caméra fait prendre 10 kg. Les actrice minces à l’écran sont MAIGRES quand on les voit en chair et en os (enfin surtout en os). Cela m’a horrifiée.
    Bravo pour ce post qui a permis à ma collègue à qui je l’ai transmis, d’arrêter de se torturer avec des potions miracles (et qui rapportent), ne font pas maigrir. Et puis elle est très bien comme elle est et là elle en a prit conscience. Son mari le lui a confirmé. Il l’aime et point barre…
    Pour le saucisson je suis preneuse. Je n’ai pas perdu le goût du salé. Mais je ne voudrais pas abuser, tout le monde est apparement preneur…
    Une gentille sorcière
    .

  • #223 Hélène le 23 juin 2006 à 22 h 28 min

    Bienvenue Mademoizelle ! Tu sais j’ai 36 ans, à 26, et même à 32, j’en étais pas là ;-)

    Leymia sois aussi la bienvenue ! C’est chouette d’avoir réalisé tout ça si tôt, beaucoup de filles passent leur vie à se priver, culpabiliser, souffrir, ne pas s’aimer… être bien dans sa peau dès 25 ans, chapeau !

    Hi hi Kilis, quand tu viendras à Paris on ira acheter du saucisson ensemble, j’ai une adresse qui tue sa race ;-))

    Calpurnia je te souhaite la bienvenue. Ton commentaire me parle à 100%, d’autant plus que moi non plus je n’aime pas le chocolat ;-) Mon truc,c’est le saucisson (et le fromage) ; bienvenue au club ;-)

  • #224 Didi, l’autre le 24 juin 2006 à 3 h 07 min

    Le billet le plus touchant que tu aies posté je crois bien.
    Tu sais, je ne suis pas ce qu’on peut appeler une ronde, mais je fais comme toi dans les boutiques, je demande d’entrée quelle est la plus grande taille.
    Quand ce n’est pas la longueur des bras, c’est le tour de poitrine qui coince…
    Ceci dit, mon seul complexe est ma couleur de peau, mes quelques kilos en trop, je m’en balance & puis quand on aime quelqu’un, on l’aime pour ce qu’il est pas pour ce qu’il paraît.
    Pour L. Casta & les autres, n’oublie pas que la retouche photo y est pour beaucoup…
    Enfin, rien n’est plus sexy qu’une dodue (je déteste le mot "ronde" en fait), il suffit de regarder un Renoir ou un Maillol, ça saute aux yeux.

  • #225 Hélène le 24 juin 2006 à 12 h 32 min

    Didi je suis tristement étonnée qu’on puisse être complexée par sa couleur de peau (enfin moi je déteste la mienne parce qu’elle est trop blanche, finalement), j’espère que tu ne souffres pas de racisme ou ce genre de chose.
    Moi aussi j’aime bien "dodue" ;-)

    Maryline la "sagesse" (seigneur comme je m’en sens loin) vient beaucoup avec l’âge, quand même. Je ne sais pas quel est le tien mais j’ai 36 ans et ça fait peu de temps que je m’accepte de cette façon.

  • #226 maryline le 24 juin 2006 à 12 h 07 min

    merci pour cet article si sage hélène. Je déclare momentanement forfait devant les 277 commentaires mais je les lirai car c’est interessant de voir les réactions. Moi même je me debats avec les conventions sociales de poids idéal depuis mon adolescence, j’enchaine les régimes et les reprises de poids. J’ai lu Zermati que je trouve juste, mais je n’en suis pas arrivée à ce degré de sagesse que tu as atteint, je ressens fortement les jugements implicites des gens qui me regardent. En ce moment j’ai atteint le poids le plus elevé de mon existence et je ne sais pas ou ça va s’arreter. Je me suis faite traiter de grosse par un clodo et j’ai été super vexée, si même un type aviné et desespéré me voit comme ça, que pensent les autres? et du coup ma confiance en moi est très faible.

  • #227 Didi, l’autre le 24 juin 2006 à 13 h 58 min

    Le terme "racisme" est un peu fort, mais les vannes, j’en ai pris tellement dans la tête durant des années que c’est ce qui a développé ce complexe.
    Je m’accepte mieux avec l’âge comme toi & surtout parce que je suis avec qq’1 depuis 7 ans, ça aide l’air de rien.
    Les plus cruelles ? Les femmes.
    Jamais un homme ne m’a fait une quelconque réflexion sur ma blancheur, au contraire.
    Ce qui est idiot chez moi, c’est que les filles de magazines (encore elles !!) très palottes, je les trouve plutôt jolies, mais ça fait 37 ans que je rêve d’être un tout petit eu dorée une fois dans ma vie !!

  • #228 Hélène le 24 juin 2006 à 17 h 03 min

    Aucune chance du côté du maquillage Didi ?

    Maryline moi aussi j’ai un sacré coup de fourchette, je vois bien ce que tu veux dire ;-)

  • #229 maryline le 24 juin 2006 à 16 h 51 min

    bon après lecture d’une partie des commentaires, beaucoup d’entre nous sont encore dans le contrôle alimentaire, parce que comme le disait une intervenante c’est plus facile d’être mince. Moi je vois pas du tout en quoi. A chaque fois que j’ai essayé de me contrôler pour atteindre le fameux poids idéal ( soit pour moi environ 56 kilos pour 1m61) j’ai été très malheureuse, j’avais faim tout le temps. Et à ce propos je ne comprend pas le principe Zermati ( s’arreter de manger quand on n’a plus faim), car moi j’ai un gros appétit et ça ne marche pas du tout. Pr exemple valé57 qui a perdu 24 kilos sans véritables efforts dit elle, juste en reduisant les quantités, pour moi c’est inconcevable.

    Au fait, comme je suis végétarienne, je suis au regret de ne pouvoir accepter mon poids en saucisson, ça fera un cochon de sauvé grace à moi ;)

  • #230 Juliette (du Monde de Juliette) le 25 juin 2006 à 18 h 28 min

    232 commentaires, j’hallucine : 232 personne qui n’ont seulement t’ont lu mais ont été suffisemment touchée pour laisser un commentaire, et moi, et moi, et moi… Je viens déjà d’en laisser un sur la maigreur des manequins mais celui-ci est encore pil poil dans le thème de ma chronique "Régime or not Régime". J’ai a peu près ton profil, je suis moi aussi passé par la fierté de la vraie minceur (qui ne m’a pas apportée le bonheur), par la souffrance de la boulimie (a une époque où ce n’était pas encore une maladie mais assimilé a de la voracité gratuite), je passe de régimes en laisser aller en essayant de ne jamais dépasser le seul psychologique des 70 kg… devenus 80 depuis la naissance de mon fils. Se serait mentir de dire que j’en suis satisfait et comme je ne suis pas faite pour porter toute cette graisse qui dépasse, je ne me reconnais pas dans l’image que je donne. Tout le monde n’est pas fait pour être mince… ni pour être ronde. Cruel et interminable débat… bah, faudrait déjà que je commence par me remettre au sport !

  • #231 Hélène le 25 juin 2006 à 20 h 52 min

    Sois la bienvenue Juliette ;-) 232 ce n’est pas beaucoup, sur 3600 qui lisent chaque jour ;-)

    Je ne pense pas avoir laissé entendre que j’étais passée par la boulimie ;-) Par ailleurs il n’est pas nécessaire de laisser l’adresse de ton blog dans le corps du texte, puisqu’elle apparaît à côté de ton pseudo ;-)

  • #232 Miss Pink le 26 juin 2006 à 10 h 56 min

    "Pour L. Casta & les autres, n’oublie pas que la retouche photo y est pour beaucoup…"

    J’l’avais pas vu celui la, hehe… interessante theorie. Je ne suis pas sure que la demoiselle qui a ecrit ca ait deja vu Laetitia (ou n’importe quel model) en vrai… bon allez, apres on va me dire que je ne suis pas assez gentille alors je vous laisse entre filles….

  • #233 Clémentine le 26 juin 2006 à 17 h 35 min

    Merci pour ton article Hélène. Pour moi mon corps est mon pire ennemi : j’ai 19 ans, il y a deux ans je pesais 60 kgs pour 1m62 et mes copains me traitaient de grosse à la plage, je vous dis pas les dégats pour une ado. Du coup grosse remise en question, régimes sur régimes, sport et aujourd’hui je pèse 49 kgs. Je ne me trouve pas plus jolie, c’est pas pour ça que j’ai plus de succès auprès des garçons, mais par contre je me prive constamment de chcolat, bonbons, beurre… Sachant qu’en plus j’ai tout le temps faim, c’est très dur ! Bref je crois que je vais laisser tomber et me remettre aux fondants au chocolat !
    PS : quand on est petite comme moi et pas bien grosse on a aussi du mal à s’habiller, ou alors il faut aller chez les enfants… taille 14 ans !

  • #234 leymia le 26 juin 2006 à 19 h 40 min

    Merci Hélène pour l’accueil.
    Pour m’accepter comme je suis à mon âge j’ai quand même l’avantage d’être mince (ça aide c’est sûr), et mon chéri y a été pour beaucoup, l’amour ça permet d’apporter une plénitude qui fait (que pour moi en tout cas) manger n’est plus devenu tabou. Je pense que de me sentir aimer comme j’étais m’a fait oublié de surveiller mon alimentation et finalement je me suis enfin mise à manger à ma fin (ni trop, ni pas assez) et c’est comme ça que j’ai atteint mon poids de forme.
    (bien sûr j’irai pas dire que y’a pas des jour où je me sens moi bien, faut pas se leurrer on a tous nos jours sans).

  • #235 Kilis le 26 juin 2006 à 22 h 24 min

    Euh…pardon Miss Pink, mais elle sont retouchées.

    Certes, la base est bonne : grande et maigres, assez jolies, jolie peau (en fait c’est surtout la qualité de la peau qui est importante).

    Ensuite, roule photoshop, roule.
    (et va chercher maquillage chez ton marchand de bonheur, va, va)

    On arrondit les angles et on gomme les défauts.
    Ainsi, on transforme une nénette agréable en superbe créature (voire pas terrible du tout, la nénette, j’avais une copine mannequin et j’ai jamais vraiment compris pourquoi elle l’était)

    C’est aussi mesquin de le nier que de tout mettre sur la retouche…

  • #236 Charlotte le 27 juin 2006 à 1 h 03 min

    J’arrive un peu sur le tard, depuis un lien marmiton, et avec tous les commentaires, il y aurait beaucoup de choses à dire.

    Déjà que ça m’impressionne de voir tant de femmes avec ce qui est encore, pour moi, des kilos en trop, et qui se sentent si bien, dans leur peau, dans leurs vêtements, dans leur vie. Je n’arrive pas à comprendre comment, et en même temps, ça me fascine.

    Ca me fascine parce que ces femmes, sont finalement passées par les mêmes choses que moi pour beaucoup: poids normal, puis on se trouve deux kilos en trop, ou alors on nous fait une réflexion, puis anorexie, puis boulimie, puis obsession sans cesse dès que la balance bouge. Et aujourd’hui, elles en sont à quelque chose qui m’est vraiment inconcevable. Comment accepte-t-on d’être… grosse? Et surtout, comment peut-on être heureuse comme ça?

    Je ne veux pas avoir l’air de juger, ma vision des choses est de toute façon très pertubée, et quand on fait tout pour ne jamais dépasser 50 kilos, en faire rien que 5, 10 de plus paraît impossible. J’aimerais beaucoup, réussir à avoir cette philosophie, réussir à accepter, à m’accepter. En ce moment ça va à peu près, mais à 48 kilos, est-ce vraiment une victoire?

    Peut-être que cela vient avec le temps, comme pour bien des femmes qui ont laissé des commentaires, et que je croise de temps en temps sur le forum marmiton. Je l’espère, en même temps que je le redoute, les kilos sont vraiment une phobie, est-ce que pour s’accepter, on est forcément obligée d’en prendre?

    Tellement de choses que je ne comprends pas. Qui me semblent impossibles. Et pourtant, comme beaucoup d’entre vous, comme l’auteur de cet article, je suis complètement opposée aux régimes amaigrissants. Paradoxal, hein. Je ne m’y retrouve même pas dans ma tête à moi.

    Bravo en tout cas à toutes, pour vos petits combats quotidiens, pour votre humour face à des situations difficiles, pour votre sagesse.

  • #237 Hélène le 27 juin 2006 à 6 h 35 min

    Clémentine si tu te prives constamment de tout ce que tu aimes tu vas te rendre très malheureuse , et tu ne tiendras pas éternellement. Tu devrais lire le bouquin de Zermati, ça remet bien le choses à leur place, même du strict point de vue de l’hygiène alimentaire.

    Charlotte bien sûr que non l’acceptation de soi ne passe pas par la prise de poids ! ;-) Il se trouve que pour moi ça s’est fait au même moment, mais si j’ai laissé entendre que je me sentais mieux PARCE QUE j’avais grossi, je me suis mal exprimée ;-) C’est tombé en même temps, coup de bol, mais c’est tout ;-)

    A part ça oui on peut être heureux en étant gros, dieu merci, tu imagines ce que ça voudrait dire, sinon ? Ca a l’air bête et gnan-gnan, mais il n’y a pas que le physique dans la vie ! ;-)

  • #238 Elo le 28 juin 2006 à 11 h 54 min

    Merci, merci et bravo, c’est tout à fait ça.

    C’est pas facile, moi-même je ne m’accepte pas mais je ne m’accepte pas "visà vis des autres". Je suis bien moi avec moi… mais dès qu’il y a quelqu’un… aïe.
    Mais je gère :o)

    Merci pour ce billet, super! Et…j’exige mon poids en saucisson (et pour une fois je n’ai pas honte de le dire, je demande 95.300 kilos.)

  • #239 Hélène le 28 juin 2006 à 17 h 34 min

    C’est comme si c’était fait Elo, je mets ça en Chronopost, pour plus de sureté ;-) Merci à toi ;-)

  • #240 Nathalie Pastador le 28 juin 2006 à 22 h 49 min

    ça fait du bien de lire ce qu’on pense profondément … bien loin des discours formatés ambiants. Merci et à bientôt, maintenant que je t’ai découverte, je ne te lacherai plus ;-)

  • #241 Juliette (du Monde de Juliette) le 28 juin 2006 à 23 h 10 min

    3600 personnes qui te lisent tous les jours, arghghhhh… mais c’est la folie, ça ne fait qu’environ une semaine que je suis initiée au blog (via mon amie de toutpourelles.over-blog.com qui a quelques longueurs d’avance sur moi) d’où certaines erreurs type laisser mon adresse dans le corps du texte. J’ai bien comprendre que la blogomania était une vraie folie mais là ça me fait carrément exploser la tête. Quand je pense que j’ai sorti un roman chez Stock et qu’il n’est même pas arrivé à ses chiffres, qu’est-ceque je suis allée m’embarquer dans cette histoire alors que le blog me tendait les bras. Mais quel est ton secret ? C’est vrai que j’adore te lire, tu écris super bien, avec beaucoup d’humour, de personnalité, de tempérament, un ton très personnel… D’ailleurs je t’ais bien sûr mis illico dans mes liens. C’est vrai aussi que tu as jouis d’un certaine médiatisation mais comment tout ça a-t-il commencé et pris de telle proportions. Et comment tu fais pour suivre ? ça a du complètement transformer ta vie; non ? En tout cas mon expérience m’intéresse fichtrement et… euh… désolé d’avoir usurpé cet espace pour un commentaire qui n’a rien à voir avec les régimes (à ce propos, j’avais bien compris que tu n’étais pas concernée par la boulimie mais que tu as eu un épisode anorexique, je les ais mis en parallèle car ce sont à mon sens les deux faces d’une même pièce)

  • #242 Kilis le 29 juin 2006 à 8 h 33 min

    Je vois des mannequins tous les jours au boulot.

    Certes, les defauts de peau sont gommes sous photoshop, un reflet ajoute dans les cheveux etc.
    Mais les nenettes sont sublimes a la base. Pas seulement minces, sublimes.

    Je ne sais pas dans quelle agence bosse ton amie mais il y a de tout dans le metier en effet.
    De la a dire que les filles ne sont belles qu’a cause de photoshop et d’en faire un motif de reconfort…j’appelle ca se voiler la face.

  • #243 Miss Pink le 29 juin 2006 à 8 h 34 min

    euh bien sur le dernier commentaire etait de moi et destine a Killis, desolee…

  • #244 dom le 30 juin 2006 à 21 h 24 min

    De fil en blog, je suis tombée sur le tien, et je fais donc partie des nouvelles lectrices !!
    Bravo pour tes articles, c’est rigolo, bien écrit, un vrai plaisir à lire.
    Bon, ça c’est pour la partie compliment !
    Sur ton article, je dirai comme toi que si on ne mange plus, et qu’on force la nature, tôt ou tard elle finit par se venger et te rendre avec intérêts ce que tu as perdu. Perso, je me suis inscrite chez WW, pas vraiment de poids en trop (je tiens à mon 95c !!) mais bon, j’allais pas refuser 3 ou 4 kgs en moins à l’heure de la plage. Le résultat, c’est que j’apprends surtout à mieux cuisiner, et à mieux manger, et malgré mes incursions dans le pot de nutella, j’ai quand même réussi à mincir un peu.
    Le plus, c’est d’y aller pour rire aussi, prendre un peu de recul avec son apparence, hurler "chocolat" quand l’animatrice attend "confiance" ou "nutella" à la place de "nutrition".
    Cela dit, il y a beaucoup de misère humaine dans ces fameuses réunion, de solitude, et de mauvaise image de soi, qui ne se soigneront pas à coup de régime….
    A bientôt !!

  • #245 Hélène le 3 juillet 2006 à 10 h 12 min

    Nathalie Pastador je te souhaite la bienvenue ! ;-)

    Juliette on paut parler de tout ça par mail si tu veux, ça sera plus pratique ;-)

    Kilis et Miss Pink vous avze manifestement pas mal de choses à vous dire, si vous le souhaitez je peux vous communiquer vos mails à l’une et l’autre, pour que vous puissiez le faire tranquillement ?

    dom sois la bienvenue parmi nous ! La nature se venge, comme tu dis, quand on la prive trop et trop longtemps. Si ton régime WW ne te frustre pas, tu prends moins de risques ;-) (à part ça tu es la 800ème commentatrice que j’accueille, ça te donne au moins droit à une tartine de nutella !).

  • #246 dom le 4 juillet 2006 à 11 h 51 min

    Youpiiiiiiiiiiiii, je cherchais justement un bon et vrai pretexte pour taper dans le pot des gnomes…
    merci !!

  • #247 Hélène le 4 juillet 2006 à 18 h 25 min

    Bienvenue greenfly81;-) Euh, oui, on peut faire tout ça, à condition d’être prête à faire le poids pour lequel on est programmée, et donc éventuellement de s’en foutre d’être mince ;-)

  • #248 greenfly81 le 4 juillet 2006 à 17 h 25 min

    MERCI ZERMATI, MERCI HELENE…

    On peut donc vivre pour de vrai maintenant??!! c’est vrai?! c’est pas une blague? on peut manger comme tout le monde et surtout ce dont on a envie?!!

    COOL vive le sauciflard!

  • #249 Aine (Ireland) le 6 juillet 2006 à 12 h 32 min

    Helene, merci. Tu devrais figurer dans le bouquin "50 Recettes pour rester canon", un livre pour ceux et celles qui aiment la bouffe, tout en assumant leur plaisir. Et, contrairement a ce que dit Miss Pink, n’aiment pas forcement se goinfrer. Pourquoi a t-on toujours cette image, d’ailleurs? Que les "gros" se goinfrent, baffrent, bref, se vautrent dans la bouffe comme des cochons dans leur auge? Au point que certains eprouvent de la culpabilite a manger en public?
    J’ai toujours ete mince, voire maigre. En periode de stress, je perds tout, et non, je ne suis pas contente quand on me sort que je devrais faire mannequin. Pour quoi faire? Etre obsedee par 1/2 pomme avalee avant un defile? Subir les regards et l’animosite (voire la haine) des autres filles (mannequins ou non)? Plaire a Schuey? Controler en permanence mon apparence (et apres la lutte anti-kilos, la lutte anti-rides?)?. Non, merci. En plus, mon mari me prefere(rait) ronde, il me dit "j’aime bien quand tu prends des seins, et des fesses, et quand il y a plus de toi a caresser". Alors, je n’aime pas le saucisson, mais si tu peux envoyer mon poids en chocolat (70% only), ce serait bien.
    Et dans mon pays, les gros sont legions, et on n’en fait pas une affaire d’etat. Ma collegue est obese, et elle a ete promue avant moi, parce qu’elle le meritait, voila!

  • #250 Hélène le 6 juillet 2006 à 16 h 38 min

    « Plaire à Shuey » : je suis morte de rire Aine ! ;-))) C’est très bien trouvé ;-)) Je suis évidememnt hyper d’accord avec tout ce que tu dis, et en plus ça me fait super plaisir de te lire ici ;-)

  • #251 Baluchon le 6 juillet 2006 à 20 h 16 min

    Ah moi aussi j’ai gagné mon poids en saucisson, quelle chance :)
    Faut que je médite là dessus… C’est pas évident de décréter qu’on s’accepte tel qu’on est :)

  • #252 Hélène le 6 juillet 2006 à 23 h 39 min

    Hello Baluchon, et bienvenue au pays du saucisson ;-) Tu m’étonnes que c’est pas facile de décréter qu’on s’accepte comme on est, d’ailleurs moi j’ai rien décrété du tout, ça s’est fait tout seul ;-)

  • #253 Hélène le 22 juillet 2006 à 22 h 30 min

    Roooh, merci à toi pour tous ces compliments, sans-regime ! C’est super gentil ! Sois la bienvenue parmi les fans de saucisson (ou de chocolat, je force personne hein ;-))

  • #254 sans-regime le 22 juillet 2006 à 21 h 47 min

    Je veux bien le saucisson !!! ;p

    Et malgré ton envie de ne pas trop parler de toi, le faire ici, et fort à propos, rend ton texte des plus intéressants, pertinents, bref ça te réussit bien … et ça réussira forcément au lecteur également ! J’aime les réflexions qui font avancer … et la tienne en est. Je partage ton point de vue, et ne me verrais pas supprimer le plaisir de mon alimentation ! Merci pour ce bon moment de lecture ! :)

  • #255 Laurenn le 1 août 2006 à 13 h 05 min

    Tu vas me prendre pour une taree, ou autre… Mais j ai juste lu ton billet (j apprends le jargon de blogueuse !) en diagonale, et pas encore les comments (je les imprime car sinon, je me bouzille les yeux : je ne decroche plus de ton blog depuis dimanche dernier, jour BENI de sa decouverte :-))

    Et la, comme une grosse nouille, je me mets a pleurer en lisant tes lignes…

    Merci de ta bonne humeur communicative et tout ce que tu prodigues.

    Et tardivement, felicitations pour ta promo sur ELLE.

    Gros, gros bisous

  • #256 Laurenn le 1 août 2006 à 13 h 06 min

    J ai oublie l essentiel :

    MERCI

  • #257 Hélène le 1 août 2006 à 15 h 25 min

    Roh Laurenn, tu es super choute, merci beaucoup pour tous ces compliments ! En même temps je suis un peu ennuyée de faire pleurer mes lectrices, c’est pas le but, à la base ;-)

  • #258 Hélène le 8 septembre 2006 à 12 h 56 min

    Bonjour Ninochka, sois la bienvenue et merci à toi !

    Je ne sais pas si ça t’aidera tellement, mais je peux te dire qu’à 20 ans j’étais loin de penser comme aujourd’hui et d’être en paix avec moi-même, c’est venu avec l’âge (je suis de la cuvée 1970), petit à petit.

    Je trouve maintenant que je ne ressemble pas à un top model mais que ça n’a pas beaucoup d’importance, et quand l’Homme me dit que je suis sublime je suis ravie même si je sais qu’il n’est pas objectif ;-)

  • #259 Ninochka le 8 septembre 2006 à 12 h 37 min

    Tout D’abord, bien le bonjour :)

    Ensuite, je suis admirative devant tant d’intelligence. Pour ma part, j’ai 20 ans (je suis toujours un peu dans l’âge "con" comme dirait mon frère :))
    je mesure 1m73 pour plus de 75kg. Il m’arrive de m’accepter comme ça, mais la plupart du temps, je deviens folle quand je me regarde dans le mirroir (pourtant j ai la chance d etre relativement "bien proportionnée, pas de coté qui dépasse plus qu un autre ) et meme si mon amoureux me dis que je suis jolie, etc etc, y a des moments ou j ai envie de l envoyer balader parce que pour moi, il ne le pense pas. (alors que quand je suis bien, je le crois.étrange hein ? ;))
    enfin bref, tout ce blabla pour dire que je vais relativiser tout ça, comme vous le savez si bien le faire. merci pour ce blog.

  • #260 Hélène le 3 octobre 2006 à 11 h 16 min

    C’est chouette lunaira si tu réussis peu à peu a bien te traiter toi-même, c’est en effet assez difficile, et tout le monde n’y arrive pas, c’est une chance de progresser dans ce sens !

  • #261 lunairia le 3 octobre 2006 à 10 h 44 min

    Ca fait du bien de lire un article comme ça …
    J’entretiens un rapport amour-haine à la bouffe, pas facile de faire la paix. Avec les années (j’ai 35 ans) j’essaie de mieux manger, de manger bon et "sain", d’acheter bio de temps en temps.
    Les régimes j’ai aussi abandonné cette idée saugrenue, d’ailleurs je n’en ai fait vraiment qu’une fois, ça a duré 1 mois puis j’ai laissé tomber, je ne pensais qu’à la nourriture, j’avais aussi remarqué que je bougeais moinscomme si mon corps compensait un manque de carburant…)
    J’essaie donc plutôt de mieux manger globalement, plus de légumes, plus de fruits, boire plus d’eau, éviter le café, éviter de manger trop de sucreries (en plus ça favorise mes poussées d’acné !) Comme parfois je suis fainéante pour cuisiner des légumes j’achète du jus de carotte bio, et de du gazpatcho.
    Je me sens mieux depuis que je mange mieux. Je n’ai pas maigri (tout au plus d’un kilo) mais je suis stable et il me semble que je prends moins de cellulite.Parce que ce qui m’emmerde c’est la cellulite, c’est vraiment une plaie ce truc, je me casse la tête comme pas possible quand je choisis mes vêtements pour ne pas que l’on voit ces bourrelets disgracieux !
    Le chemin est très long pour être bien avec son corps. Je me suis maltraitée pendant des années (mauvaise nourriture, incapacité à me reposer et à s’octroyer du plaisir) maintenant j’ai décidé que ça suffisait !

  • #262 hanaa le 6 mars 2007 à 16 h 06 min

    slt bain je trouve ke ton blog est o top!!aussi je te felicite pr ta franchise,bain tsè ke mme moi j ai veku le mme truc ke toi,…puiske l anne passe j ai commencer un regime sec ki aura du me tuer koi…!!mais bon la hamdoullahe je me sens bien morallement et mme physikement tand ke j ai arreter le regime des foux:-) et bien sur jamais le refaire d apres ce k il aurait du fr comme pire pr moi et VIVE LA BOUFFE

  • #263 Hélène le 7 mars 2007 à 18 h 23 min

    hanaa je te souhaite la bienvenue, mais j’ai beucoup de mal avec le langage SMS, aussi du français traditionnel serait super agréable ;-) Merci d’avance !

  • #264 Hélène le 11 octobre 2007 à 17 h 43 min

    Bienvenue à toi yasmin. Le sujet de l’article n’était pas tellement le corps idéal, mais ça n’est pas grave ;-)

  • #265 YASMIN le 11 octobre 2007 à 17 h 27 min

    je suis façinée de tes aricles.franchement je navigue pour la première fois sur ce blog mais ça m’a bien interessé.en ce qui concerne la taille idéale c un corps mince avec des formes(seins et fesses).

  • #266 Alain le 21 octobre 2007 à 8 h 42 min

    Je suis un homme; Un vrai,non tatoué, ni alourdi par une poignée de percing..Je trouve votre Blog très instructif et courageux. Il est vrai que les hommes, qouiqu’ils disent, préférent les femmes enrobées; cette morphologie leur va si bien !…Je n’ai pas dis obéses, caractère entraînant une fatigue des lombaires et d’autes articulations. La grâce et la sexualité qui se dégagent de ces femmes enrobées sont très fortes et les font accéder à la tribune de la beauté naturelle. Quand au squelette anorexique feminin, il est dangereux, trop osseux pour plaire, et appartient à une fausse idée que la femme a de plaire. Ni squelette ni obése, là est la véritable vision de notre chère compagne autant sexuelle que "fantasmique". Alain

  • #267 Mymy le 2 juillet 2008 à 14 h 38 min

    … Je crois que je te dois juste un immense merci.

  • #268 Hélène le 2 juillet 2008 à 14 h 42 min

    Mymy merci à toi pour ce gentil commentaire, et sois la bienvenue !

    Alain j’arrive très tard, mais bienvenue à toi et merci, aussi ;-)

  • #269 Miaou le 22 juillet 2008 à 0 h 18 min

    Wah Hélène, je crois que ce billet il faut le ressortir chaque année! Et dire merci aussi à ton nouveau blog et ses billets au hasard. Et merci à toi. Ca fait beaucoup réfléchir ce que tu dis là.

    Moi aussi je milite auprès de mes petites cousines/soeurs/amies, pour leur expliquer de ne pas lutter contre quelques kilos (imaginaires en plus bien souvent), car c’est en voulant faire maigrir mes cuisses (qui étaient faites comme ça, et n’auraient pas bougé sans que je perde de mon charme ailleurs), que j’ai grossi. Je n’ai pris du poids qu’à partir du moment où j’ai voulu faire des régimes. Car oui, le corps ensuite fait des réserves lorsqu’on craque, et comme dit Zermati, on peut craquer 20 ans plus tard. Alors qu’avant de faire un régime, on ne sait même pas ce que c’est que de craquer, on mange à sa faim, et c’est tout, ça ne fait ni grossir ni maigrir.

    Mais alors pourquoi je te dis merci, si je sais déjà ça? Parce que, même si on sait ça, c’est hyper dur de vivre avec une fois qu’on a fait la connerie. C’est hyper dur de se dire « avant j’étais bien, maintenant il faut que je me contente de ça ». De ne pas revenir vers une privation. On peut perdre quelques kilos en mangeant à sa faim, d’après Zermati encore, retrouver son poids d’équilibre. Mais c’est tellement dur d’avoir cette envie de perdre un peu de poids de manière naturelle, et ce lâcher prise en même temps, cette écoute de nos sensations de faim, parce que c’est contradictoire. Et je crois que j’ai plus de chance de trouver mon poids idéal en me disant que j’y suis déjà.

    Et pour clore le sujet, cet après-midi, j’ai croisé un homme dans la rue qui a dit en me voyant passer (noter qu’il n’est pas fort gentleman, mais on s’en fiche c’est pas le sujet): « wouhaouh qu’est-ce que t’es bien dodu toi ». Compliment? Moquerie? Non, c’était bien un compliment!! De goujat certes :-)

  • #270 Miaou le 22 juillet 2008 à 0 h 20 min

    Et d’ailleurs je viens de m’envoyer ton article par mail, et je le relirai souvent :-)

  • #271 Hélène le 22 juillet 2008 à 0 h 34 min

    Merci Miaou, ça me fait plaisir de savoir qu’il sert, même longtemps après ;-) Moi aussi je ferais bien de le relire de temps en temps, ça ne me ferait pas de mal ;*)

  • #272 Miaou le 22 juillet 2008 à 0 h 48 min

    Oui on peut pas être tous les jours d’accord avec ça, surtout dans la société dans laquelle on vit (sans vouloir être rétro), et aussi surtout vu la difficulté à aimer et à accepter son corps quoi qu’il en soit et tous les jours… Je me parle à moi ou à toi là?

    En tout cas merci.

  • #273 laurettebis le 22 juillet 2008 à 9 h 31 min

    moi aussi je le relis de temps en temps : la première fois que je l’ai lu, j’étais « au régime ». J’ai eu une bonne prise de conscience grâce à ce billet (entre autre) et j’ai depuis, balancé tous mes bouquins soi-disant « forme et minceur » et je n’accorde plus aucune importance aux « articles minceur » des magazines. Je peux sans aucun complexe m’envoyer un paquet de curly si j’en ai envie, ajouter un pot complet de crème fraiche à mes pâtes….

    j’ai repris 2-3 kilos mais mon poids s’est stabilisé depuis quelque mois…

  • #274 Hélène le 22 juillet 2008 à 9 h 44 min

    Tu nous parles à nous deux Miaou ;-)

    laurettebis ça me fait super plaisir de lire ce que tu écris ! Ca veut dire que tu as retrouvé le poids pour lequel tu était programmée, maintenant tu es tranquille ;-)

  • #275 Chérine le 11 mai 2009 à 14 h 31 min

    Je comprends mieux …
    Tu as raison, c’est le genre de truc qui nous gâche la vie (la preuve : Je suis en train de boire du thé « linéa » plus dégueulasse tu meurs juste pour soit disant garder la ligne).
    Et au passage t’es très belle comme tu es.

  • #276 ninieminie le 4 octobre 2009 à 12 h 42 min

    Juste merci , j’ai annulé ma lipoaspiration , stoppé de compter mes calories nerveusement , grace à toi et cet article si intelligent et sincere qui a fait remonter mes croyances profondes enfouies sous des tonnes de martel mediatique et un trauma d’ado jamais digéré ( je suis passée du 34 au 40 en un an et ne l’acceptais toujours pas alors que ça n’a rien de monstrueux , c’est juste ça , une femme ).

    Je suis entierement d’accord avec toi et c’est aujourd’hui ce que je repetes chaque jour aux clientes passant la porte d’une para en quete de regime miracle  » oubliez les regimes amincissants ,les articles des magazines , soyez juste logique  » ( si les responsables des points de vente m’entendent , au lieu de vendre les ribambelles de pilules ridicules et autres regimes 804 , je suis au chomage xD )

    Le pire est que la « logique » est maintenant à reapprendre , bercées par toutes les co***ries debitées par les redactrices complexées et affamées et autres « docteur » desireux de faire du pognon …

    Difficile d’ecouter son corps quand on a plus l’habitude .

    MERCI !

  • #277 Hélène le 4 octobre 2009 à 19 h 48 min

    ninieminie: oh ben merci à toi pour ce commentaire, ça me touche beaucoup et ça me fait hyper plaisir de lire ça !

  • #278 Céline le 27 mai 2010 à 21 h 10 min

    Je fais du déterrage, mais cet article me parle énormément.
    Je suis arrivée en Métropole (c’est comme ça qu’on dit chez nous) avec mon Dou à l’automne 2008 (m63/64kg). C’était la première fois que je quittais mon pays (la Martinique) et surtout ma famille. Malgré le fait que je ne sois pas seule, j’ai totalement déprimé. J’appelais maman papa tous les jours (je le fais toujours :) ) et je pleurais à tous les coups (c’est plus le car heureusement! :D).
    A mon arrivée ici, quand je regardais les filles dans la rue je me disais, pas possible elles sont toutes malades à être aussi maigre (cuisses et mollets de la même grosseurs, pas de fesses, pas de seins, on aurait dit de petites filles de CM2) ou c’est moi! Là-bas, j’étais dans la « norme ». J’étais super malheureuse et dépressive en voyant ça, et ce qui me consolait c’était la nourriture. Je me suis donc dis, ben je vais me mettre à perdre du poids . Eh au lieu de perdre, je mangeais de façon compulsive. J’ai pris 6 à 7Kg en même pas 6mois. Trop de tentation, trop de peine aussi, trop de peine de ne pas être dans la « norme » ici! Mon chéri me trouvait sexy avec toutes ces formes et moi je me dégoutais. Ma mère m’a rendu visite à l’automne 2009 et ça m’a fait énormément de bien. Je suis rentrée en Martinique 3 semaines et je me suis rendue compte que j’étais pas si grosse. De retour en France je me suis dit plus jamais de stress à cause de la nourriture. Manger c’est a vie!!! hihihi.
    En plus vu que je suis assez « cambrée » là-bas je rentrais dans du 38 ici les coupes sont pas pareilles, ça fait tout bizarre.
    Actuellement je mange de tout mais sans excès et je me sens bien dans ma peau.
    Voilà pour la petite histoire!!!!!

  • #279 Tinnuiell le 2 juillet 2010 à 9 h 19 min

    Voilà, moi aussi j’avais envie de déterrer ce topic.
    Je suis tombée dessus par hasard et quand j’ai vu « Zermati », j’ai su que ça ne pourrait être qu’intéressant !

    Je suis une adepte de son principe depuis deux ans maintenant et il m’a bien aidée !

    Quittée par un affreux z’imbécile pour 10 kilos de trop, j’ai décidé pour la première fois de ma vie de faire régime et pas le moindre : régime hyperprotéiné à base de poudre en sachets et d’eau. Su-per ! Ah bah oui, en un mois, j’ai perdu 10 kilos… Sauf qu’après une semaine passée sans perdre le moindre gramme, j’ai pas résisté à l’envie de me jeter sur tout ce qui me passait à portée de bouche. Résultat : en une semaine ou deux, j’ai dû tout reprendre…
    S’en suit un an de « sachets/ruage » avec une courbe de poids pire que les montagnes russes !

    Et puis… J’ai découvert Zermati. x) Bien sûr, les premiers jours, comme il conseille de se réconcilier avec la nourriture, j’ai dévoré. Bien sûr, j’ai repris ce que je venais de perdre la semaine précédente avec l’hyperprotéiné. Mais, en un an de réconciliation avec la nourriture, j’ai reperdu 8 kilos. J’allais écrire sans effort mais je n’irais pas jusque là. Il m’a fallu quelques semaines pour arriver spontanément à arrêter de manger quand je n’avais plus faim ou à ne pas manger sans sensation de faim. Mais c’est devenu spontané à la longue…

    Bon entre-temps, j’ai eu pas mal (même très beaucoup) de soucis qui m’ont replongée dans l’illogisme mais une relecture du livre me ferait sans doute du bien. ^^

    Certaines auraient-elles découvert d’autres livres du même acabit ?
    Hélène, j’ai vu que tu avais lu « Obésité, le poids des mots et les maux du poids ». Ce n’est pas trop tourné psychologie ? J’aime bien le côté « étude du corps humain » de Zermati, l’aspect scientifique.

  • #280 Hélène le 2 juillet 2010 à 11 h 22 min

    Tinnuiell: ah si si, c’est hyper psy, c’est écrit par une psychanalyste. Donc c’est assez prise de tête, clairement je préfère l’approche zermatesque ;-)

  • #281 Atchoum le 2 juillet 2010 à 11 h 50 min

    Très beau post, je ne peux qu’être d’accord avec toi. J’avoue que je me dis toujours que j’ai 3 kg de trop, et puis que lorsque je suis tombée malade et que je ne pouvais plus manger (9 kg en moins en 2 mois et demi quand même), je me sentais bien dans mes jean’s etc… Mais heureusement pour moi, ma gourmandise a repris le dessus et j’ai tout repris ! C’est aussi grâce à l’homme que j’ai rencontré, et aux délicieux petits plats de ma môman. Depuis, je varie un peu, entre 1 et 2 kg selon les mois (une pesée par mois pour ne plus être obsédée). Mais je crois qu’on passe toutes par une phase où de toute façon on se trouve trop grosse (c’est bâteau de le dire, mais l’image qu’on voit tous les jours à la télé, sur les affiches publicitaires etc nous culpabilise forcément), ensuite la phase qui stoppe ça est celle à laquelle tu es arrivée, tu te sens bien et assume. Mais n’est-ce pas la plus difficile à atteindre ? J’attends encore cette phase, je sens que je suis sur la bonne voix quand j’entends mon namoureux me dire lorsque j’hésite devant la tablette de chocolat « tu grossiras autant si tu ne le manges pas vu comment tu le regardes ». Mais une fois de plus merci de l’avoir écrit et bravo (je ne sais pas si ça se dit) de montrer qu’on peut aussi être heureuse sans culpabiliser de manger de tout.
    Amicalement.

  • #282 sandrine le 15 juin 2011 à 16 h 37 min

    et bien… c’est un super article cet article !!! Moi aussi j’ai été à la limite de l’anorexie (59kgs pour 1,78m) et puis j’suis montée haut (87kgs)… et puis je me maintiens maintenant entre 78 et 81 kilos… et depuis que j’ai fais cette effroyable test « dukan », je suis fermement décidée à ne plus jamais faire de régime… La vie est trop belle et trop gourmande pour se priver de ce qu’elle nous offre !! c’est tellement agréable de partager des repas, de créer, de déguster (et de s’empifrer des fois!!)… Moi aussi je ne cache pas que des fois, j’ai les boules de pas rentrer dans les tops et je déteste les mannequins qui hésitent entre le 34 et le 36 quand je ne trouve pas de 44 et quand bien même, je ne rentre pas complètement dedans sans devoir me tortiller les miches !!!
    MERCI Hélène: parce que cette journée a été maussade et tu m’ fais retrouver le sourire !!
    merci de m’avoir fait découvrir castaluna, j’attends les soldes avec impatience….
    J’vais bientôt sur paris, si t’as des tuyaux de boutiques, j’suis preneuse

  • #283 sandrine le 15 juin 2011 à 16 h 40 min

    et je rajoute (et je suis pas trop langue de bois, crois moi !!) que je te trouve absolument charmante !! J’adore ton style
    ASSUMONS NOUS BORDEL :-D ;) !!!

  • #284 Hélène le 15 juin 2011 à 16 h 56 min

    sandrine: merci !! ;-))

  • #285 sandrine le 15 juin 2011 à 17 h 30 min

    Hélène: ça vient du fond du coeur…
    sandrine, qui vient de partager le goûter de ses enfants, à savoir brioche et confiture maison et NA !!

  • #286 sylvie:-) le 29 août 2011 à 9 h 51 min

    MERCI!il m’ a fallu 40 ans et plusieurs régimes qui se sont soldés par une reprise plus importante pour en tirer une conclusion « cohérente » plutôt que de me dire que j’étais sans volonté et que c’était de ma faute!comment une personne ayant un cerveau peut s’imaginer se priver de nourriture toute sa vie?autour de moi je n’ai jamais vu une copine maigrir et se stabiliser!

  • #287 Volte le 29 août 2011 à 10 h 22 min

    Je reviens sur ce post que j’avais lu l’année dernière en découvrant ton blog car tu as parlé hier de Zermati et plus généralement de ton rapport à la nourriture.
    Et bien c’est en particulier ce post et 2-3 autres qui m’ont fait penser que en plus d’être une-fille-superbe-qui-se-maquille-très-très-bien-et-qui-m’apprend-plein-de-choses, tu es quelqu’un qui a une approche différente/atypique (c’est un compliment de ma part, je n’aime pas lire 25 fois la même chose) qui fait avancer.
    Voilà, c’est génial, sur ce blog on n’est pas « agressée » par des posts sur le minceur, sur la taille 36, 38 etc.

    Merci Hélène pour cet article qui me conforte dans mon rapport à la nourriture. Trop souvent je vois des filles se torturer pour perdre une ou deux tailles, qui me parlent de méthodes auxquelles je n’adhère absolument pas.
    Ce que je cherche c’est uniquement de me sentir bien dans mon corps, je ne me pèse jamais, peur de tomber dans l’excès de la mesure du poids tous les jours. Et je me suis rendue compte qu’au final, mon poids était devenu stable, lorsque le médecin me demande de monter sur la balance environ 1 fois par an.

  • #288 Hélène le 29 août 2011 à 11 h 02 min

    Volte: bravo, tu as donc une approche libérée de la bouffe, c’est super !

  • #289 liliebrunette le 29 août 2011 à 11 h 20 min

    Bonjour Héléne,

    je n’avais pas lu ce billet (car je ne te lisais pas en 2006) et ce matin quelqu’un a reagi dessus et le sujet m’a intrigué..

    Apres lecture je voulais juste te dire un grand merci
    j’ai toujours eu comme beaucoup de femmes un rapport à la nourriture très compliqué et plusieurs années de boulimie derrière moi et de souffrance aussi. Un besoin de « me remplir » et quelques minutes après un degout énorme et une envie folle de faire disparaitre cette crise.

    Aujourd’hui ca va mieux mais j’ai toujours cette peur de grossir qui m’obsede malgre tout.

    J’envie ta liberté de manière générale tu ne te renfermes dans aucun carcan, tu vis pour toi et pour ton propre plaisir.

    Merci encore car je sais que c’est toi qui a raison……

  • #290 sandrine le 30 décembre 2011 à 16 h 55 min

    Comme prévu Hélène, je post ici ce que je t’ai dis personnellement :
    tu n’as pas conscience à quel point tu as changé ma vie et la vision de moi même !!! Quand j’ai lu ce billet, je sortai d’un régime dukan, qui m’a littérallement foutu par terre tellement j’étais épuisée et écoeurée de voir de la viande…. Ca m’a complètement ouvert les yeux… A savoir, pour qui je martérysai mon corps et mon esprit comme ça ? Bref, depuis CE jour de lecture, j’ai tout arrêté et me suis interdite de refaire quel régime que ce soit !! Et ça marche !! Je ne me pèse plus… Alors évidemment j’ai beaucoup regrossi et j’ai gagné encore qqs kilos bonus… Mais comme je ne ferai plus jamais de régime, je suppose que je suis à mon maximum !! Je m’assume, à seulement 35 ans mais il n’est jamais trop tard non ? Et c’est vraiment vraiment grâce à la lecture de ton billet ! J’ose reprendre une tranche de foie gras alors que ma soeur et belle soeur, maigres comme des clous, me regardent effarées… Je n’aurai jamais osé faire ça il y a quelques temps, maintenant j’assume ma gourmandise ! après tout si j’suis un peu grosse c’est parce que je suis gourmande et que j’aime la vie !!!
    Quand j’me lève le matin et que parfois mon miroir me rend encore un peu maussade, et bien je pense à toi et cet article et tout rentre dans l’ordre dans la seconde !! J’étais heureuse dans ma vie mais pas physiquement, maintenant je suis comblée !!
    Merci encore à toi, vraiment!! tu as changé ma vie de ce point de vue là, de façon incroyable et radicale !!

  • #291 Purdey le 22 septembre 2013 à 10 h 49 min

    C’est une belle claque que je viens de recevoir en lisant ce billet !

    Âgée de 25 ans et mesurant 1m70. je suis dans la phase  » 58kg c’est trop » Quelques blessures du passé mélangées aux magnifiques couv´ de célèbres magazine , ça n’aide pas à se dire que c’est ridicule de penser comme ça. Je me dis que si j’arrive à 50kg , à moi l’amour, la gloire et la beauté…
    Pourtant je suis malheureuse de devoir dire non à ma famille pour le repas dominical, non à mon homme pour tester ce nouveau resto a la mode…

    Bref, tout ça pour dire que ce billet me fait sérieusement réfléchir ….

    Ps: je te suis depuis le début de l’année , j’adore tes vidéos , tes conseils…. Tu es trop marrante et super intéressante !!!!!!!

  • #292 Hélène le 22 septembre 2013 à 10 h 54 min

    Purdey: crois-moi, le régimes, à terme, ça fait grossir. Quand tu feras 75 kilos parce que tu auras trop fait de régimes, tu penseras à tes 58 petits kilos et tu te diras « mais qu’est-ce qui m’a pris de me lancer là-dedans » ??

  • #293 sandrine le 22 septembre 2013 à 11 h 16 min

    Purdey:
    Hélène: je te plussoie !! comme je te l’ai déjà dis, j’ai eu une véritable prise de conscience avec ce billet, il y a déjà un moment !! Oui je suis rondouillette mais maintenant je l’assume !! pendant 15 ans j’ai fais de régimes (pour perdre 3 kgs la 1ère fois), résultats des courses, j’en ai pris 20… Mais je n’ai jamais pris un kilo depuis que j’ai lu ton billet et que je me suis dis « stop, ça suffit les régimes , je suis ronde ok… et bien maintenant assumons le !! je fais un 46 en bas et un 44 en haut et j’emmerde ceux à qui ça ne plait pas ! maintenant je trouve des vêtements jolis (pas comme les sacs de H&M et autres kiabi, informe, diforme et de mauvaise qualité… m&S fait de très jolies choses… asos, etc…!!! » et je vis 300 fois mieux, alors encore MERCI !!

  • #294 Hélène le 22 septembre 2013 à 11 h 29 min

    sandrine: c’est cool que ton poids soit stable depuis que tu ne fais plus de régime !

  • #295 Miche le 22 septembre 2013 à 11 h 57 min

    Merci Hélène, merci pour ce message qui fait du bien.
    89 Kilos ce matin pour 1m62, bon je n’ai plus 20 ans depuis longtemps et depuis l’âge de 14 ans je n’ai pas cessé d’alterner régimes et reprises de poids (j’ai du perdre et reprendre au moins l’équivalent de mon poids actuel)
    Il est vrai que j’aime tellement manger, cuisiner…
    Mais il y a un mais mes genoux ne tiennent plus la route, surtout le gauche et malgré mult injections d’acide hyaluronique et infiltration en tout genre, la planche de salut avant la prothèse c’est… la perte de poids.
    Donc il va bien falloir remiser mes belles recettes et diminuer ma consommation de gâteaux et autres gourmandises sans parler … du saucisson et des fromages …
    Mais non je ne ferai pas de régime non plus, je vais essayer de manger plus équilibré et un peu moins.
    Et moi qui hais les salles de sport, je suis allergique au sport et rien que d’en parler j’ai des boutons, je vais essayer d’aller marcher, nager un peu… Mais il est vrai que la perspective se l’opération est une sacrée motivation!!!!

  • #296 Didichoups le 22 septembre 2013 à 12 h 30 min

    Ce que tu dis dans cet article me touche beaucoup, moi qui ai toujours eu des problèmes de poids.
    Il est évident qu’avant de réussir à t’accepter, tu es passé par pas mal de choses.
    Je me dis que je vais encore devoir patienter des années avant que cela m’arrive. J’en suis au point où je me dis que la vie est trop courte pour se priver, mais en même temps, je m’en veux parfois de faire des excès, et je ne me plais pas.
    Ça ne m’empêche pas de vivre, mais je me demande souvent comment ce serait si j’étais « foutu » autrement.
    En tout cas, merci pour cet article (même s’il est ancien, et que, sans doute, certain truc ont changé depuis), ça me fait relativiser, on se sent un peu moins seul, et il me fait garder l’espoir qu’un jour j’arrive à m’accepter.
    Merci… Je vais peut être faire un tour sur Marmiton ;P
    Ps : Désolé de faire ma psychanalyse sur ton blog
    Pps : j’ai hésité un moment avant de poster mon commentaire…

  • #297 Hélène le 22 septembre 2013 à 12 h 35 min

    Miche: c’est sûr, si l’opération peut être évitée tu seras super contente ;-)

    Didichoups: je te remercie pour ton commentaire. C’est difficile d’être en surpoids aujourd’hui, ça demande pas mal de force intérieure de ne pas se laisser « bouffer » aha ;-) par les diktats et entraîner dans le dernier régime à la mode.

  • #298 sylvie;-) le 22 septembre 2013 à 13 h 02 min

    merci d’avoir mis le lien avec ta video d’aujourd’hui; lire ce billet m’a fait un bien fou, je suis arrivée à la même attitude après être passée par les mêmes étapes que toi sensiblement aux mêmes âges…nous avons peut-être atteint une forme de sagesse ;-)

  • #299 Mymi le 22 septembre 2013 à 13 h 22 min

    Coucou coucou ;

    J’aime beaucoup votre blog, vos actualités beauté, les produits et maquillages que vous nous faites découvrir au quotidien. Cela fait longtemps que je feuillete vos articles, que je les déguste avec un grand plaisir. Je ne me maquille pas souvent, mais quand je le fais, vos conseils et astuces servent beaucoup. J’aime beaucoup les vernis. Cela fais longtemps que j’ai l’envie de vous écrire; je le fais maintenant. J’ai un peu honte de laisser mon premier commentaire sur un article non dédié au maquillage, à la beauté ( shame on me!) car c’est le noyau de ce blog. Je m’excuse.
    Je vous trouve pleine de vie, j’apprécie votre philosophie, votre humour. Un grand merci du fond du coeur pour tout ce que vous apportez. J’espère un jour réussir à déposer les armes comme vous l’avez fait, car se battre contre soi même n’est pas le combat d’une vie.

    Pleins de bisous ( du sud )

    <> signifie <> en japonais ( vous m’apprenez tellement de choses que j’avais envie de vous faire connaître ceci, bien que cela n’est qu’une toute petite crotte comparez à votre savoir et à vos connaissances ;) )

  • #300 Mymi le 22 septembre 2013 à 13 h 24 min

    mimi signifie oreille ** (mentions entre parentheses )

  • #301 Hélène le 22 septembre 2013 à 16 h 01 min

    Mymi: merci beaucoup ! Et pas d’excuses, la gentillesse est à sa place partout ! ;-)

  • #302 Appat Utile le 22 septembre 2013 à 16 h 32 min

    Tu as bien raison Hélène ! Quand je vois des filles qui passent leur temps à être frustrées et qui ont mauvaise conscience au moindre « faux pas » ça me déprime. Tant qu’à manger une frite par an autant vraiment la savourer… Moi j’ai jamais fait de régime, j’essaie juste de manger équilibré (j’essaie parce que si j’ai envie de manger une pizza au gouter je peux pas me priver. (Oui, j’avoue, elle cuit dans le four en ce moment même)). Après c’est facile pour moi de voir les choses comme ça parce que je suis plutôt mince de nature, je comprend tellement les filles n’aiment pas leur corps et qui voudraient avoir le contrôle dessus… Même si c’est mauvais pour la santé, et surtout pour le moral. Faites vous plaisir les filles ! On a qu’une vie et tant de bonnes choses à déguster !

  • #303 Manon le 22 septembre 2013 à 17 h 15 min

    Merci d’avoir partagé cette expérience avec nous. J’ai découvert ce billet grâce à ta vidéo « SURPRISE, JE ME MET AU SPORT ! » . Ton article m’a énormément touchée, en effet, je suis en ce moment même en train de lutter pour reprendre un petit peu de poids, et retrouver une apparence un peu plus humaine, un peu plus féminine. Je pense arriver à comprendre ce que la sous-alimentation peut apporter, mais aussi toutes ses conséquences sur le moral, le coeur, et évidemment le corps.
    J’espère qu’un jour comme toi, je saurai dire ZUT, être plus épanouie et heureuse, et que comme toi, je serai en paix avec mon corps.

  • #304 Ms.Blue le 22 septembre 2013 à 18 h 04 min

    Ton post m’a beaucoup émue, ayant moi-même longtemps souffert de troubles du comportement alimentaire, je suis à chaque fois stupéfaite de constater à quel point c’est un mal répandu, qui semble toucher beaucoup de jeunes fille et de femmes.

  • #305 Delphine le 22 septembre 2013 à 19 h 16 min

    Je n’arrive pas a à être aussi forte que toi, je suis persuadée que la vie est plus facile en 38! Et j’avoue préférer les fringues au saucisson. Du coup c’est salade et tomates! J’espère que mon corps ne se vengera pas! Tes vidéos sont géniales! J’espère un jour être aussi bien dans ma peau que toi.

  • #306 Nur le 22 septembre 2013 à 21 h 18 min

    Je suis 100% d’accord avec toi !
    Le terme même de régime me donne des frissons tout le long du dos.
    Je n’en ai jamais suivi malgré une periode de deux ans en légère surcharge pondérale
    Ce surpoid était la conséquence du stress occasioné par mes études . Des études pour lesquelles je n’étais pas faite et que je ne voulais pas faire .Mais je n’osais rien dire de peur de décevoir .
    Avant d’entrer en prépa,je faisais de la danse classique,mais une fois le bac en poche, je n’avais plus de temps pour rien car d’une part, il y avait un volume d’heures énorme en présentielle et le double à la maison . Du moins pour moi ,car je ne suis pas une flèche intellectuellement . J’ai besoin de bosser beaucoup pour avoir du résultat .
    Du coup,j’ai expérimenté le coctail idéal pour une prise de poid rapide : stress + sédentarité .
    Dans un certain sens, j’ai été sauvée par un burnout .Un vrai de vrai , mais qui m’a permis de sortir d’une situation qui ne m’allait pas et de prendre du temps pour moi .
    Mais hors de question de faire un régime .Hors de question de jouer ce jeu là .
    Je me trompe peut être mais pour moi, en plus d’être dangereux ,les régimes jouent le jeu d’une société qui met les gens en compétition avec les autres et avec eux -mêmes .
    Qui sera le premier de la classe? Qui a le meilleur job? Qui rentre dans un petit 34? Qui a perdu 4 kilos en une semaine ?
    J’ai repris le sport et j’ai progressivement laché prise par rapport à mon poid sur la balance et à celui de la réussite attendue .
    Et c’est comme celà que j’ai progressivement perdu du poid .
    J’ai fait la paix avec mon corps et dans un sens,avec ma vie .
    Si j’avais fait un régime,je pense que je serais en train de me battre contre ma balance (et contre moi -même ) et que je serais restée dans l’état de stress qui m’avais mise « hors jeu  » il y a des années . C’est juste la source du stress qui aurait changée .
    Et puis manger,ce doit être un plaisir avant tout !!!

  • #307 Hélène le 22 septembre 2013 à 21 h 23 min

    Nur: moi aussi je suis 100% d’accord avec toi ;-) (et c’est pas faux, l’histoire de la compétition malsaine).

  • #308 Nur le 22 septembre 2013 à 21 h 43 min

    C’est « compétition « ou « malsaine  » que tu ne comprend pas ?
    Je rigole ! J’ai trop regardé Kaamelott lol !!!
    Plus sérieusement,je ne sais pas s’il existe de saine compétition .
    Et encore moins quand il y va de la santé car quand on parle de régime,c’est bien avec sa santé qu’on joue .

  • #309 Nanou S le 22 septembre 2013 à 22 h 03 min

    Bravo et merci pour ce récit sincère, Hélène. En effet, qui n’est pas passé par ces fameux yoyos, en fonction des vicissitudes de l’existence notamment ? En général, ça commence pendant l’adolescence et ça se régule plus tard. Il ne faut pas faire de fixette sur son poids, mais plutôt avoir un BMI acceptable pour soi-même : récemment j’ai reçu une proposition de régime par internet, et le logiciel m’a proposé un poids ainsi qu’un BMI de top model qui étaient envisageables il y a 30 ans de cela (ai arrêté de fumer + 2 grossesses + hypothyroïdie), même si je n’ai aucune excuse d’après les standards de 2013 !? On marche véritablement sur la tête.
    Perso, la marque Claudie Pierlot qui taille de plus en plus petit, est devenue ma référence absolue car c’est mon style sur tous les plans. Fais nettement plus attention à mon alimentation qu’auparavant, mais je ne prive pas, loin s’en faut. Vais certainement me mettre à l’aquabike cet automne.
    Bises.

  • #310 Nur le 23 septembre 2013 à 9 h 18 min

    Delphine:

    Je pense aussi que la vie est plus « facile » en 38 qu’en grande taille mais en même temps,c’est très domage car l’on ne mesure pas la beauté avec un mètre ruban ,et le bonheur ne devrait pas dépendre d’une étiquette cousue à l’intérieur d’un vêtement .
    Nous vivons sous une dictature :celle de la minceur .
    Comme quoi une dictature n’est pas qu’une affaire de politique . C’est ,dans ce cas,une affaire de société.
    Et c’est beaucoup plus insidieux car en partie ,c’est nous -mêmes qui nous interdisons d’être heureux au motif de ne pas entrer dans le moule …
    Et même en s’acceptant tel que l’on est, à un moment où à un autre, au delà du « seuil de tolérance » injustement admis, on se retrouve placé sur le banc de touche par tout un pan du marché de la mode qui considère comme légitime le fait de ne rien proposer de beau (voire de ne rien proposer du tout) au delà du 44 .
    A quand la taxe sur le surpoid ?
    Elle existe déja dans un certain sens : le business des régimes d’une part,et les tarifs parfois prohibitifs de certaines marques spécialisées dans les grandes tailles .
    Mais c’est certainement sur le plan psychologique que la note est la plus salée .
    Et ça ,c’est dramatique .

  • #311 Danièle le 23 septembre 2013 à 9 h 40 min

    Merci Hélène :-)

  • #312 Hélène le 23 septembre 2013 à 10 h 48 min

    Nur: +1.

  • #313 Nanou S le 23 septembre 2013 à 10 h 56 min

    @Nur

    Oui, des témoignages sur les dégâts psychologiques seraient vraiment les bienvenus. Perso ai eu une secrétaire  »maigre comme un clou » mais qui portait bien le tailleur-pantalon; elle déjeunait d’une pomme et d’un yaourt nature mais le petit pois était on sait ou ;)

  • #314 Miche le 23 septembre 2013 à 11 h 38 min

    Nanou S : Effectivement sur le site de cette marque la plus grande taille semble être le… « 40 »!!!!!

  • #315 Christine le 23 septembre 2013 à 12 h 27 min

    Oh ben dis donc, je n’avais pas lu (en tout cas je ne m’en rappele pas) ce billet si personnel, et si touchant pour moi. C’est exactement mon parcours que tu décris là ! Je me retrouve et me vois entièrement dans tout ce que tu dis ! A la seule exception (et pas des moindres), c’est que certains jours (malheureusement trop souvent) je n’accept pas mon corps et je me déteste de ne pouvoir arriver à contrôler mes pulsions alimentaires. Car oui, il s’agit bien de « pulsions » et quelques fois je me demande si je ne suis pas boulimique (sauf que moi, je ne me suis jamais fait vomir !) Enfin je voudrais tant avoir cet état d’esprit et me dire que « bah on est comme on est et le principal, c’est ce qu’il y a dans l’enveloppe ». Certaines de mes amies (et de mes amis aussi) sont ronds. Ce sont ceux avec lesquels je me plais le mieux, avec qui j’échange le plus et avec qui je partage tout. Nous aimons nous retrouver autour d’une bonne table, on adore tous cuisiner et (se) recevoir et nous sommes pleins et entiers au sens propre comme au sens figuré. Ils sont rares ces amis, très rares. Je les garde bien préciseusement et fais tout pour ne jamais les perdre.

  • #316 Nanou S le 23 septembre 2013 à 12 h 47 min

    @Miche

    Oui, certes, mais ai encore 2 jeans en taille 42 que je porte comme le lait sur le feu. Ceci dit, leur taille 3 est  »généreuse » ;)

  • #317 Nur le 23 septembre 2013 à 13 h 09 min

    Nanou S:

    Bonjour Nanou S,
    les témoignages sur les dégâts des régimes ne manquent pas ,que ce soit sur Internet ou à la télévivion .
    Perso,je n’ai pas expérimenté la spirale infernale des régimes yoyo .
    J’ai préféré prendre ma vie en main en douceur plutot que de mater mes kilos à coup de pompes dans le derrière .
    Mon poid exact,j’en ai une idée assez vague mais ce qui m’importe ,c’est de savoir que mes analyses sont excellentes .
    En ce qui concerne ta secrétaire, elle est sûrement plus à plaindre qu’à blâmer .
    Le corps peut fonctionner un temps en surrégime mais celà ne peut durer toute la vie sans qu’il n’en en fasse les frais .
    Je trouve très important de se préocuper de sa santé afin de se sentir bien dans son corps .
    Se faire belle / beau en tirant parti de ses atouts et sans faire une fixation sur ses défauts est excellent pour le moral !
    Mais il est plus rassurant d’être apprécié pour ce que l’on est et non pour ce que l’on représente ,non?
    Un physique parfait devrait n’être envisagé que comme un avantage négligeable ,puisqu’amené à s’altérer .
    La santé en revanche ne devrait pas à mon sens faire l’objet de compromis .
    Sauf qu’il est plus lucratif de faire passer un attrape- couillon ( la beauté,la minceur …) pour une vertu fondamentale !
    Le business de la détresse psychologique ne connait pas la crise,lui .

  • #318 Mimi le 23 septembre 2013 à 14 h 12 min

    Coucou Helène
    Je viens de voir ta vidéo sur le sport et j’ai cliquer sur le lien de cet article.
    Alors je voulais te dire que je suis complètement d’accord avec toi, je n’ai « que 22 ans » (bon presque 23 mais quand même) et je n’ai jamais fait de régime, mais j’ai vu ma mère en faire des dizaines et chaque fois elle reprend le double de ce qu’elle à perdu après.
    Je mesure 1.48m et pèse entre 51 et 52 kg selon les jours, j’ai du ventre, des poignées d’amour et des cuisses, mais je ne ferai jamais de régime à moins de me réveillée demain à 70kg, je suis pense qu’il vaut mieux manger à peu prés équilibrer (ce que je ne fait pas du tout) et en quantité raisonnable (ce qui est mon cas) et ne surtout pas se priver.
    Alors comme beaucoup de filles j’aimerai perdre quelques centimètre et me tonifier un peu, mais vous savez quoi ce qui me gène le plus ce sont mes cuisses qui se touchent et pas pour une question esthétique mais plutôt de confort, ben c’est juste hyper douloureux en été quand on veux porter des jupes ou des robes pour avoir moins chaud et qu’on se retrouve avec des jolies plaques rouges qui font bien mal.
    Voilà pour mon roman

  • #319 LaGrandeJulie le 23 septembre 2013 à 14 h 39 min

    Merci Hélène, grâce à ton témoignage nous nous rendons comptes que nous sommes nombreuses à être ronde et pas au régime.
    Pour beaucoup c’est déconnant mais pour toi, pour moi et pour bien d’autres la vie c’est aussi la bouffe même avec quelques kilo de trop.
    Pour ma part je n’ai jamais été mince mais je me suis très souvent battue pour être plus fine et je suis aujourd’hui convaincue que ces régimes sont responsables de certains de mes kilo en trop.
    Aujourd’hui je ne suis pas toujours ravie de mon corps mais je préfère ainsi que déprimé par le régime…. et surtout déprimé à vie…
    Je vais raconter ma life mais j’en profite: mon amie de toujours s’habille en 34 (elle se bat pour maigrir et c’est pas drôle pour elle), nous faisons de temps en temps les magasins ensemble (nous sommes à 500 bornes l’une de l’autre) et nous connaissons très bien le physique de l’une et de l’autre alors oui les maigrichonnes peuvent conseiller une ronde et vise et versa ;) et surtout l’amitié le vrai n’est pas dans le physique.
    Pour finir… encore merci Hélène…

  • #320 Hélène le 23 septembre 2013 à 16 h 56 min

    Mimi: pour les cuisses, pas de panique, on a la solution ;-)
    http://www.monblogdefille.com/blog/la-revanche-du-cuissot-sanglant

  • #321 Nanou S le 23 septembre 2013 à 17 h 24 min

    Nur:

    Oui, internet et la télé sont de bonnes sources, mais à vrai dire ce sujet ne me passionne pas. En effet, même si ce diktat de la minceur s’avère exact sur le plan médical, les médecins à qui j’ai eu à faire pour ma thyroïde étaient grands, minces,  »se la pétaient » et ainsi étaient un contre-exemple de ce que j’apprécie sur le plan relationnel. Ferais même un rejet à cause de leur suffisance.
    En fait, c’est le blog d’Hélène qui me fait souvent mettre les points sur les i et j’en profite pour la remercier car cela fait à peu près 2 ans que je la lis.
    A +

  • #322 Sia le 23 septembre 2013 à 18 h 31 min

    Je comprends que tu ne veuilles plus de régime. Je ne sais pas quel âge tu as, mais j’imagine que mûrir nous permet de nous sentir mieux dans notre corps. J’ai hâte de vieillir un peu, moi aussi, parce qu’à 18 ans je me sens très mal dans ma peau :/. En tout cas, du moment que tu n’as pas de problème de santé lié au poids, tu as bien raison de ne pas vouloir maigrir.

  • #323 Christine le 23 septembre 2013 à 19 h 08 min

    Oh je ne sais pas si c’est une question d’âge finalement. J’ai 50 ans fin de cette année et je pense que je ne m’accepterai jamais, mais je suis quand même plus sereine avec bcp de choses …

  • #324 maud de le 23 septembre 2013 à 20 h 31 min

    bel article, j’apprécie ton franc parlé. Et merci car quand on ne se sent pas bien dans son corps, ça réconforte vachement de lire quelqu’un qui ne nous culpabilise pas d’être une nana bien foutue. Tu as l’air pleine de vie et bien dans ta peau dans tes vidéos, j’aime bcp les regarder; aloes ta franchise sur le non régime bah ouais, c’est bon !!!!!!!

  • #325 maud de le 23 septembre 2013 à 20 h 32 min

    merde culpabilise pas de ne pas être une nana bien foutue

  • #326 Poomeverte le 23 septembre 2013 à 20 h 35 min

    Bonjour !

    C’est un récit super touchant, je trouve… C’est vrai qu’au fond, ce qui compte, c’est de se sentir bien dans sa peau, même si on est toujours influencé par la société. Genre même si je ne me sens pas trop mal dans mon corps, je ne peux pas m’empêcher d’envier une fille mince. Mais bon, c’est qu’une mode la minceur, j’ai envie de rappeler à tout le monde qu’il y a quelques siècles, « on les aimait rondes », dixit mon prof d’histoire (idem avec la peau blanche). En plus, je trouve que les filles rondes ont toujours un super joli visage, je sais pas si vous avez remarqué. Bref.

    Bonne soirée !

  • #327 Solenn le 23 septembre 2013 à 20 h 56 min

    Bonsoir, j’ai lu jusqu’au bout et ton texte m’a beaucoup touché.
    J’ai moi-même du faire un régime à l’âge de 10 ans par cause de surpoids. Mais maintenant je suis anti régime tout simplement car ça m’a « détruit » le corps. J’en suis sorti avec le lot de vergetures. Je suis assez jeunes et le physique et souvent très important mais maintenant je n’en tiens plu compte. Je vis pour moi et j’emmerde les gens. Un rééquilibrage alimentaire peut souvent faire l’affaire ou du sport.

  • #328 Nur le 24 septembre 2013 à 9 h 27 min

    Nanou S:

    Coucou Nanou S!

    Alors l’actualité des régimes me laisse indifférente. Quant aux conséquences, malheureusement,on les connait .
    Par contre,ce qui m’intrigue toujours,c’est de savoir pourquoi des régimes que l’on sait dangereux continuent de séduire des milliers de personnes .
    Imaginons que je donne le conseil suivant en matière d’étirements (à ne suivre sous aucun prétexte,c’est juste pour l’exemple ).
     » Si vous voulez rapidement réussir à faire le grand écart, échauffez -vous brièvement,puis forcez un bon coup sur vos muscles ,vos tendons et vos articulations afin de tout débloquer et étirer d’un coup .
    Bien sûr,j’oublie de mentionner que vous risquez au mieux une tendinite ou une déchirure musculaire,au pire une entorse ,une luxation,voire de graves lésions du dos (les grands écarts sollicitant le dos aussi) et j’en passe … le tout combiné au fait qu’ après une plus ou moins longue période de convalescence, votre corps gardera un vilain souvenir de l’expérience et qu’il se contractera à la moidre pensée de votre part de l’étirer (vous éloignant ainsi un peu plus de votre but au lieu de vous y mener tranquillement ) . »

    Celà devrait faire hurler n’importe qui ,n’est ce pas ?
    Eh bien , les régimes restrictifs sont aussi dommageables pour le corps que les « conseils « ci-dessus !!!
    Et pourtant ,personne (sauf sur ce blog ) ne semble le réaliser . Mieux (je veux dire pire !!! ), les gens rempilent d’année en année !!!

    Tu as raison de dire que le blog d’Hélène ose mettre les points sur les « i « .
    Mais il faut beaucoup de courage pour prendre le contre pied des tendances !!!
    Pour celà et pour tout le reste ,je la remercie également du fond du coeur, et je suis sûre que je ne suis pas la seule !!!

  • #329 Hélène le 24 septembre 2013 à 10 h 00 min

    Solenn: mon dieu, un régime à 10 ANS… ça me donne envie de pleurer !

    Nur: ça continue à séduire parce que ça promet des résultats rapides, et que les gens ne sont pas patients (en plus d’être un peu cons, souvent ;-).

  • #330 Nur le 24 septembre 2013 à 10 h 39 min

    Hélène:

    Bonjour Hélène ,

    Bien sûr que tu as raison !!!
    Mais à agir de cette façon, nous passons surtout à côté de nous -mêmes.

  • #331 Valérie le 24 septembre 2013 à 11 h 56 min

    Purdey:
    1,70 et 58 kg à 23 ans , c’est moi et bien entendu, c’est trop. Je me sous alimente et j’arrive à 52 kg.
    Un bébé plus tard, je suis nouveau à 58 kg, quel manque de volonté, ma pauvre fille donc régime alors que j’allaite, là je finis chez le docteur ….
    De régimes en régimes, j’ai perdu et TOUJOURS repris plus de poids, jusqu’à arriver à 75 kg.
    Je t’épargne les détails mais aujourd’ hui à presque 42 ans je fais 68 kg , j’ai perdu 7kg en arrètant de faire régime et en me laissant vivre tranquille.
    Mon entourage( beaucoup de gens minces) ne m’a pas aidée du tout mais finalement ma pire ennemie, c’était moi.
    Le jour où j’ai découvert ce blog, ma vie a beaucoup changé. Je l’avais déjà écrit ici.

    Merci pour tout Hélène. Par contre, mon déclic sport ,lui, je l’attends toujours ! ;-)

  • #332 Hélène le 24 septembre 2013 à 11 h 59 min

    Valérie: « ma pire ennemie, c’était moi » : je crois que c’est le cas pour pas mal de gens. Mais si on arrive à ne plus se faire violence, on avance déjà beaucoup, car plein de gens continuent toute leur vie.

  • #333 F. le 24 septembre 2013 à 15 h 49 min

    Ca fait 3 fois que j’essaie de vous raconter de façon claire mon périple pondéral et je n’y arrive pas ! Je recommence :
    A 15 ans, je pesais 68 kilos pour 1m60 et pour moi (à l’époque) c’était trop. J’ai fait une centaine (sans mentir) de régimes, tout ce que je lisais, entendais, même des régimes conseillés par mes copines à l’école, tout. Je perdais, reprenais le double, m’engueulais avec mes parents car ils savaient que ce n’était pas bon pour moi (j’ai été jusqu’à faire régime en cachette). A force de me stresser avec mon poids et ces régimes (c’était obsessionnel) , j’ai eu un ulcère à l’estomac : je ne pouvais plus rien manger, tout me faisait mal. Alors oui j’ai maigri, mais je n’ai jamais été aussi malheureuse car pour moi manger était devenu synonyme de douleur et d’être malade (même avec les médicaments) en plus de ça j’ai fragilisé tout mon système digestif, j’ai un foie en carton, par exemple. Je ne pouvais même plus boire un verre de soda en soirée avec mes copines, pas de Macdo sur le temps de midi, ne rien manger aux repas de famille, ne pas savoir manger des popcorns au cinéma, ne pas déguster une glace sur la plage en été, pas de gâteau à mon anniversaire. Bref, tout ces moments qu’on partage avec de la nourriture…
    Aujourd’hui, je n’ai plus mon ulcère mais j’ai une mauvaise relation avec la nourriture (je stresse avant de manger pour savoir si je vais être malade ou pas). Je mange de tout et plus rien ne me rend « malade » en quantité « raisonnable » mais il y a toujours cette appréhension et je dois toujours faire attention à cause de mon foie,…
    Je pèse 52 kilos pour 1m61. Je suis ni ronde, ni maigre, je suis moi. Et plus jamais je ne veux entendre parler de régime et de cette dictature de la taille -8 car ça m’a bouffé mon adolescence.

    Je voulais juste faire part de mon « témoignage » car je sais que de très jeunes filles te lisent Hélène. S’il vous plait, laissez vous vivre et le meilleur « régime » reste de s’accepter :)

  • #334 Hélène le 24 septembre 2013 à 17 h 09 min

    F.: merci pour ce partage !

  • #335 Nanou S le 24 septembre 2013 à 17 h 21 min

    Nur:

    Oui, Hélène a beaucoup de bon sens et sa double culture/sensibilté franco-américaine me parle, car c’est également la mienne. Si c’est cela nager à contre-courant (en France ?), aucun problème, même au contraire.

    ;)

  • #336 Lisa Aishiteru Arwen le 25 septembre 2013 à 5 h 33 min

    Ah si je pouvais avoir 78 kg… (soupir)

    Quand j’avais 17-18 ans, je pesais environ 72 kg pour 1,72 m. Je n’étais pas mince, mais j’avais un IMC à 23 (la tranche « normale » est de 20 à 25). Seulement, dans les années 90, on ne parlait pas vraiment de ce concept et vu que je n’étais pas fan des magazines féminins, j’ai sûrement dû louper l’explication de ce fameux IMC qui m’aurait peut-être aidée à m’accepter telle que j’étais.

    Bref, la connerie et l’adolescence étant soeurs jumelles, je me trouvais grosse et moche, surtout qu’à l’école on se foutait de ma poire et on m’appelait sous le joli sobriquet de « grosse vache ».

    Ma mère, de constitution mince (elle pesait 52 kg pour la même taille que moi à son mariage) m’exhortait à faire régime. J’ai testé maints régimes qui me faisaient perdre du poids, certes, mais qui me faisaient reprendre mes kilos perdus plus du bonus. Donc, de fil en aiguille, je suis montée à 80 kg, puis 90, puis 100 kg…

    Mon mariage avec un taré n’ayant pas arrangé les choses, je suis montée à 110,1 kg. Ça a été le déclic. J’ai fait le régime WW et j’ai perdu 10 kg sans efforts en plus d’avoir une alimentation plus équilibrée. Mes problèmes maritaux ne s’arrangeant pas, j’ai repris du poids et je suis remontée à 108 kg.

    Ensuite, j’ai connu mon homme actuel. J’ai perdu sans régime trois kilos. Le fait de connaître de nouveau l’amour, un homme normal et quitter enfin mon enfoiré de mari m’a fait perdre du poids: je suis redescendue à 93 kg sans aucun régime.

    Bon, depuis, j’ai (encore) repris, mais je me stabilise aux environs de 105 kg. Là, j’en suis à 103. Le pire est que je ne mange pas énormément, je ne supporte plus le gras (problèmes gastriques) et je suis vite rassasiée. Il n’empêche que ça ne me fait pas redescendre à un poids à deux chiffres, mais je ne fais plus aucun régime. C’est à cause de ça que je pèse autant et pas parce que je me gave. Les femmes dans la famille de mon père étaient toutes fortes, j’imagine qu’il doit y avoir une prédisposition.

  • #337 Hélène le 25 septembre 2013 à 10 h 38 min

    Lisa Aishiteru Arwen: bien sûr, tout le monde n’est pas fait pour être mince (pas plus que tout le monde n’est fait pour être brun ou avoir les yeux bleus).

  • #338 Nur le 25 septembre 2013 à 13 h 35 min

    Delphine:

    Coucou Delphine !
    La salade de tomates c’est délicieux ! Surtout accompagnée de bons falafels lol !
    De cette manière,ça évite d’avoir des envies de Mars et autres cochonneries dans la journée ;)

  • #339 Lisa Aishiteru Arwen le 25 septembre 2013 à 15 h 54 min

    Hélène: C’est certain… Les pubs, la presse féminine et la société en général nous donnent une mauvaise image de la « belle » femme. Toutes les femmes sont belles, même les rondes.

    Avec mon expérience de grosse et la maturité (j’ai 38 ans), je regarde plus volontiers une femme bien ronde qu’une fille mince. Mon homme, qui préfère les femmes fortes, a changé ma vision de voir les choses à ce niveau.

    Le principal n’est-il pas d’être aimé et heureux dans sa vie en fin de compte?

    Bisous Hélène! o/

  • #340 Hélène le 25 septembre 2013 à 19 h 53 min

    Lisa Aishiteru Arwen: uh je ne suis pas d’accord sur le « toutes les femmes sont belles » ;-) (pas plus que tous les hommes,d ‘ailleurs).
    Il y a des beaux et des moches, quels que soit le poids et la taille ;-)

  • #341 Lisa Aishiteru Arwen le 25 septembre 2013 à 20 h 27 min

    Hélène: ça dépend du goût de chacun en fait. Bon, je conçois bien qu’il y a des extrêmes, mais dans l’ensemble, tous les goûts sont dans la nature. :-)

  • #342 Hélène le 25 septembre 2013 à 20 h 35 min

    Lisa Aishiteru Arwen: ah ça c’est bien vrai ma bonne dame…

  • #343 Nur le 26 septembre 2013 à 9 h 57 min

    Nanou S:

    A moi aussi bien que je n’ai qu’une vision floue de la culture américaine .
    Je suis de culture franco-turque et c’est vrai qu’en Turquie, il est beaucoup plus facile de ne pas se sentir complexé par ses rondeurs .
    Ceci dit,les messages de prévention de l’obésité ont fait leur apparition sur les écrans de télé ,mais le message est surtout entendu dans les grandes villes .
    Je pense que quand il y a un vrai problème de surpoid , il n’y a rien de mal à vouloir le résoudre,surtout si ce problème a un impact négatif sur la santé , à condition de ne pas remplacer un mal par un autre .
    Mais je trouve terrible de laisser croire à des nanas dont l’IMC est correcte qu’elles sont hors normes .
    D’autant que le poid sur la balance ne veut pas dire grand chose . Tour dépend de sa constitution,du fait que l’on est musclé ou pas .
    Les sportifs sont souvent minces mais lourds !
    Idem pour une taille de vêtement ! J’ai une amie qui est naturellement très mince (une vraie mince qui mange comme 15 et qui ne se fait pas vomir ) , elle est plus grande et plus fine que moi mais fait deux tailles de plus pour le bas pour cause de bassin large .
    Et puis si l’on veut préserver la beauté et l’élasticité de sa peau,il faut manger !
    Un jour ,je suis tombée sur une chaîne tv qui diffuse presque en continu des défilés de mode . Certaines filles n’avaient que la peau sur les os ,mais preque pas de muscles en dessous.
    C’était choquant dans le sens où ces filles qui devaient avoir 20 ans tout au plus avaient des corps décharnés de très vieilles femmes ….

  • #344 Nanou S le 28 octobre 2013 à 16 h 26 min

    Nur:

    Oui, le plus important est de savoir se mettre en valeur. Même s’il y a un diktat de la maigreur, très laide finalement, chacune doit gérer au mieux ce dont la nature l’a pourvue. Perso, ça reste  »mieux vaut faire envie que pitié » mais avec modération, bien entendu ;)

  • #345 Anne La petite Bege le 19 décembre 2013 à 20 h 08 min

    Qu’est ce que je suis d’accord avec toi!
    J’ai pris a partir de 25 ans , ensuite avec mes deux grossesses … je sais que j’aurai plus facile a m’habiller si je faisais au moins un 38 ! Mais j’ai tellement pas envie de me priver de bonnes choses ! j’aime les plats mijoté, les sauces les restos … J’aime les salades aussi , mais avec de l’huile d’olive c’est encore mieux! :)
    Je ne peux m’empêcher de me dire qu’on ne peut pas vivre en faisant des régimes, et commencer par un , suppose d’en faire toute sa vie … Jouer les yoyos , c’est pas mon but non plus!

    Comme toutes les femmes, j’aimerai me voir avec quelques tailles en moins! Mais bon, après tout … c’est pas très important tout ça … on ne vis qu’une fois et il faut le faire pleinement … et non pas avec des privations et des frustrations !

    Par contre il m’arrive de faire du sport ( vélo elliptique à la maison et engin de torture ) et clairement , je me sens mieux après … mais c’est juste pour un bien être, pour une hygiène de vie meilleur .. en aucun cas pou perdre du poids …

    Bref je te rejoins a 1000%, et je veux mes 70kilos en saucissons :D (j’aime trop ça!!!! )

  • #346 Poppylarousse le 21 février 2014 à 14 h 27 min

    J’adore et j’admire ta façon de voir les choses ! Les variations de poids ça me terrifie. Etant petite j’étais toutes maigre, je trouvais ça marrant qu’on voit mes côtes. J’étais aussi très active, comme tous les gamins, et un vrai garçon manqué, du coup j’avais aussi des bleus partout enfin bref ! Ensuite j’ai grandi, j’ai très vite détesté le sport (mais l’endurance forcée et le 364 cours de ping pong au collège n’aident pas franchement à découvrir une passion pour le sport…). Je n’ai jamais fait de sport en dehors de l’école, et à la fin du lycée, du coup, le peu de sport que je faisais a disparu de ma vie, et j’ai commencé à prendre du poids. Sans me rendre compte je suis devenue une grosse barrique, et puis j’ai commencé à bosser. J’ai perdu petit à petit, et en deux ans j’ai perdu 15 kilos (64kg pour 1m67, plutôt équilibré mais dans ma famille tout le monde criait à l’anorexie, pas l’habitude !). Et puis j’ai eu des problèmes de thyroïde, et puis je me suis mise en ménage, et puis j’ai trouvé un boulot qui me déprime… Et moi quand je déprime, je mange. Globalement je suis tarée sur ce qui est bouffe, deux jours de régime et je pète un câble ! Je n’ai aucune constance, aucune volonté. Mais je n’ai pas repris tout ce que j’avais perdu, et petit à petit, j’apprends à m’acepter telle que je suis. Je ne serai jamais top model, je ne suis rentrée dans un 38 que genre 5 ans sur 30 années de ma vie. Et je dois dois avouer que ça fait du bien de te lire, de te voir, ça me conforte dans l’idée qu’on peu être bien dans son corps, quel que soit notre poids, et rayonnante (car tu es tout simplement magnifique, même mon chéri est tombée muet quand je lui ai annoncé ton âge… et t’a complimentée au détour d’une énième vidéo que je visionnais ^_^). Donc je te dirais merci, de me permettre au moins de temps en temps de déculpabiliser, de me dire que mon « bon 42 » est une petite taille ^_^, j’espère un jour être aussi sereine dans mon rapport à mon corps que tu l’es aujourd’hui ! Et allez je te claque la bise virtuelle ! =)

  • #347 Hélène le 21 février 2014 à 17 h 23 min

    Poppylarousse: tant mieux si ce billet peut-être utile, ça me fait vraiment plaisir !

  • #348 Hélène (aussi ;)) le 28 février 2014 à 8 h 33 min

    Bonjour Hélène!,
    A part le prénom, nous avons autre chose toutes les 2 en commun, c’est que c’est l’amour de la cuisine (de la pâtisserie pour moi) qui nous a sorti de tous ces régimes masochistes! Pour ma part, je ne suis pas arrivé à ton état de bien-être auquel j’aimerais arriver. Entre anorexie (42kg pour 1m68) et boulimie car trop de privations (70 kg toujours pour 1m68), je me suis aujourd’hui calée sur 54kg, 8 mois après la naissance de ma fille. Avec beaucoup de fierté je l’avoue, pas celle d’être mince, mais celle de ne pas céder aux sirènes de la maigreur. L’époque où je trouvais les mannequins Zalando et ceux en plastiques des magasins ‘sexy’ est révolu! J’ai encore de petits soucis, de mauvaises habitudes, mais c’est fini, plus jamais je ne me prive de manger et boire pendant des jours (2 complets quand je pensais avoir abusé). Fini aussi les menus poisson-légumes vapeurs-salade-yaourt!
    Les gens ne savent pas dans quoi ils s’engagent en voulant parfois perdre 3 kilos! J’ai été maigre, plus que maigre, mais je me suis toujours vu grosse. Et le jeu n’en vaut vraiment, mais vraiment pas la chandelle.
    Je te félicite pour cet article! Et à bientôt peut-être sur Marmiton, quel est ton pseudo?

  • #349 Hélène le 28 février 2014 à 9 h 16 min

    Hélène (aussi ;)): ça fait des années et des années que je ne vais plus sur Marmiton et que j’ai complètement abandonné la cuisine ;-)
    Une seule passion à la fois chez moi, désormais c’est le maquillage ;-)

  • #350 sandrine le 12 mars 2014 à 18 h 02 min

    mercredi 12 mars. J’ai besoin de relire et relire encore ce post (que je lui après chaque attaque sur mon corps ou ma façon de vivre…) Mail de ma maman ce matin même, je vous passe les détails : en large et en travers ça voulait dire que je ne me sentais pas bien (ah bon ? première nouvelle ! il y a 5 ans oui, maintenant, depuis même que j’ai lu ce post, plus jamais), qu’il fallait que j’aille voir un nutritionniste (maman, j’en ai vu 3, 3 qui m’ont collé des régimes qui ont parfaitement fonctionné, j’ai fondue comme neige au soleil puis le 2ème effet kiss cool a été bonifiant (forcément !!), qu’à raison de 4 kilos par mois, dans 2 mois j’en serai à 8 (c’est bien ma p’tite maman d’amour, tu comptes bien ;-) )… Je ne lui en veux pas, je sais que finalement, ça ne vient pas d’elle… Je suis la seule ronde (et jolie hahaha !!) de la famille, ça fait tâche, les gens parlent dans mon dos, font tous 40kilos et ne parlent que de leur ligne en permanence (comment ça, je ne participe pas à ce genre de conversation ?) –
    je voudrai, maintenant que je me suis acceptée (et que j’ai connu ASOS, m&S mode et autre) qu’on m’accepte aussi comme je suis… et pas comme une espèce d’anormalité morbide, ce que je ne suis pas. je suis gaie, je prends soin de moi. Oui, biensur moi aussi je galère parfois pour m’habiller et je zappe les vitrine ZARA ou autre mais après tout, j’ai trouvé mon bonheur ailleurs, ce n’est pas grave…
    voilà pourquoi j’ai re-sauté sur cet article dès en rentrant du bureau parce que… tu le sais, je me retrouve TELLEMENT dans ce que tu racontes et cet article, tu le sais aussi, a été extrêmement libérateur pour moi, ça a vraiment été LE déclancheur d’un mieux être chez moi alors, une fois de plus, MERCI

  • #351 Hélène le 12 mars 2014 à 18 h 20 min

    sandrine: ça me fait plaisir que ça aide quelques personnes ;-)

  • #352 Eva le 3 septembre 2014 à 11 h 24 min

    hé ben quelle histoire !!!!! tu t’en es bien sortie avec des résolutions plus positives
    C’est vrai il y a des personnes qui ne sont pas faites pour être super minces !!!! et j’ai envie de te dire heureusement !!! on a tous notre charme , la chose ou les choses qui nous rendent tous uniques .
    Pour ce qui est de manger, c’est un vrai plaisir de la vie et c’est dommage de s’en priver . J’ai ma mère et ses sœurs, cela fait plus de 20 ans qu’elles font des régimes … Et franchement , on ressent leurs frustrations , elles perdent , elles reprennent , elles dépriment, elles parlent que de ça surtout, et c’est chiant tu ne peux pas savoir à quel point !!!!! Et le plus désagréable, c’est qu’elles se comparent aux autres constamment. Dés qu’elles mangent un bon repas elles culpabilisent . Çà ne rend pas heureux .
    Mon avis c’est qu’il faut faire attention à ce qu’on mange , manger de tout, sinon gare aux carences lors des bilans sanguins et faire régulièrement du sport. C’est ça la clef pour moi j’en ai fait l’expérience, et ça fonctionne .
    Bonne continuation :)

  • #353 yousasou le 18 décembre 2014 à 11 h 03 min

    oh la la comme tu as raison! j’ai jamais réussi le moindre regime et c’est tout à fait normal! Je trouve ça contre nature de ce priver alors qu’on à la chance d’avoir tout ce qu’il fait. faut juste s’écouter et s’arrêter quand on est rassasié et se bouger le cuissot de temps en temps!

  • #354 Rousquille le 3 juin 2015 à 21 h 18 min

    Très beau et très instructif témoignage merci.

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.