Pourquoi, dans un pays majoritairement de droite, est-il politiquement incorrect de dire qu’on a voté à droite ?, par Annelise

21 novembre 2007

« Le titre est d’Hélène. Cette phrase à elle seule veut tout dire, et je la remercie infiniment de m’avoir comprise.

Ce soir, j’ai eu un échange extrêmement enrichissant sur la politique avec une amie de gauche. Un échange serein, argumenté, sans agressivité, sans préjugés, qui permet la réflexion et qui m’a beaucoup apporté. Un échange comme j’aimerais en avoir plus souvent.

Pourquoi ? Parce qu’il m’est arrivé en 2007 des dizaines de fois d’entendre dire que la France comptait 54% de cons. Sans compter les préjugés : si tu votes à droite, c’est que tu es forcément raciste, tu es un monstre sans cœur. Préjugés d’autant plus attristants pour une îlienne métissée comme moi, et qui vient d’un pays où la diversité ethnique est maîtresse.

Quelle est la probabilité qu’à une soirée de 20 personnes, dans un pays divisé en deux, ces vingt personnes soient de votre avis ? 54% ce n’est pas rien, les chances que votre voisin de table soit de l’opposition et que vos paroles le
blessent sont grandes.
Je suis frappée de rencontrer autant de gens qui me disent mentir ou se taire pour « avoir la paix ».
Personnellement, il ne me vient pas à l’idée de juger ou de demander des justifications à ceux qui votent différemment de moi. Pas une seconde, car j’estime qu’ils ont leur liberté de penser. J’ai la chance incroyable d’avoir des amis de tout bord avec qui le débat se fait sereinement, où les échanges sont calmes, où l’on essaie
de comprendre l’autre.

Où sont-ils ces 54%, me dit-on souvent ? Beaucoup se taisent. Parce qu’à force d’injures, ils n’osent plus assumer leurs opinions, face à l’intolérance dont font preuve certains. Car oui, il s’agit d’intolérance. De jugement sans fondement. D’autres objecteront qu’ici, il ne s’agissait pas de la droite, mais du personnage qui l’incarne, et que ça justifie les réactions violentes. Non. Une fois de plus, cela revient à juger des gens qui ont une perception du
personnage différente de la vôtre, comme étant des idiots.
Il n’y aurait donc qu’une seule vérité, une seule perception possible, une pensée unique ?
Comme me l’a si bien dit mon amie, le souci, c’est qu’en politique le consensus n’existe pas. Personnellement, je ne pense pas détenir la vérité suprême et je pense que personne ne la détient. Nous sommes juste des êtres pensants, dont la réflexion n’aboutit pas nécessairement aux mêmes conclusions, selon notre histoire, nos origines.

Je suis de droite et je ne suis pas raciste, ni fasciste, ni adepte du totalitarisme. On peut être de droite et être humaniste. On peut être de droite pour des raisons économiques, pour des opinions ciblées, pour des idées.
Dans un pays défenseur des droits de l’homme, on pointe son voisin du doigt comme si c’était un collabo parce qu’il n’a pas voté comme soi.

J’écris ce billet avec l’espoir que certains réfléchissent, et se rendent compte que des gens qu’ils aiment, qui les entourent, qu’ils apprécient, se cachent peut être de leur vote, pour ne pas les perdre ou pour éviter le conflit et les injures.
Et que ce n’est pas parce que quelqu’un ne pense pas comme vous, que c’est nécessairement un infâme connard ;-)

Signé : Annelise »

PS d’Hélène : Je ne doute pas que vous saurez être « néthique » dans vos commentaires ;-)

653 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

653 commentaires

  • #1 Hélène le 21 novembre 2007 à 9 h 04 min

    Merci Nancy pour ton enthousiasme ;-)

    Vinz je te souahite la bienvenue ! Pour ce qui est du reste je laisserai annelise te répondre ;-)

  • #2 annelise le 21 novembre 2007 à 9 h 11 min

    Bonjour, bonjour,Yanjiao> d’acc :-)
    Vinz > je suis très d’accord avec toi, pareil, quand il n’y a pas d’argumentation c’est encore plus horripilant, alors imagine te faire invectiver par quelqu’un qui en plus refuse le débat et n’a pas d’argument :-)
    Lizou > ça c’est vrai aussi, ces 18% bizarrement on les entendait nulle part…mais là j’ai presque envie de dire que je comprends qu’ils se cachent…bouh pas bien de ma part…
    Nancy > c’est chouette que tu aies des gens avec qui tu puisses en plaisanter, j’en ai aussi et ça fait du bien de pouvoir parler en bonne intelligence avec les gens, surtout qu’en discutant on apprend beaucoup.perso j’apprends beaucoup d’une amie très très très à gauche, qui a une argumentation très intéressante.

  • #3 annelise le 21 novembre 2007 à 9 h 16 min

    Chiara > c’est l’inverse pour moi, hi hi, je bosse dans une boîte de gauche, mais l’extrême hein, du coup, on rase les murs :-)
    Lizou : il s’agit pas de plaindre la droite, il s’agit de pouvoir discuter intelligemment avec les gens sans s’insulter. En fait, mon p^ropos est valable pour plein d’autres sujets, il s’agit surtout de laisser sa liberté de penser différemment aux autres. Parce qu’en le faisait, on a des échanges bien plus enrichissants, qu’en se braquant. Par exemple, ce que tu dis sur le fait de vivre en Sarkozy, je le comprends fort bien, j’ai beau être de droite, je ne trouve pas très justifié de voir le président partout et tout le temps.
    Yanjiao : je suis comme toi, j’étais un peu plus figée autrefois, et maintenant j’adore entendre les arguments des autres, ça m’aide à réfléchir et à construire ma propre consicence politique, pas une conscience héritée de ses parents.

  • #4 annelise le 21 novembre 2007 à 9 h 20 min

    Sophie L;L je note pour le terme à éviter :-) Oui, bien sûr les médias sont fortement responsables de cette division, il suffit de voir comment est traité le conflit actuel. On ne nous montre pas tout, c’est évident. Je suis d’accord pour le débat justement, mais sans insultes, et avec argumentation à l’appui ;-)

  • #5 Hélène le 21 novembre 2007 à 9 h 22 min

    Yanjiao j’aurais pu écrire ton commentaire !! Je suis exactement comme toi !!

  • #6 annelise le 21 novembre 2007 à 9 h 22 min

    Killis sex symbol : bé justement, t’as raison d’assumer, tant que t’insultes pas les gens. Parce que moi j’ai rien contre les gens de gauche, tant qu’ils m’insultent pas :-)

  • #7 annelise le 21 novembre 2007 à 9 h 24 min

    Chroniques du plaisir : tant mieux, ça veut dire que t’as la chance de ne pas avoir croiser les mêmes gens que moi ! Parce que oui justement j’ai plus ou moins du changer d’amis :-) Aux Etats Unis, avec des sujets comme l’Irak, difficile en effet de ne pas se bouffer le nez…

  • #8 Hélène le 21 novembre 2007 à 9 h 24 min

    Dites (je pense notamment à Kilis), je sais pas si vous avez saisi que l’idée du billet c’est pas de dire si on préfère la droite ou la gauche (on s’en fout), mais d’expliquer que c’est pas mal de pouvoir en discuter sans se foutre sur la gueule ??

  • #9 annelise le 21 novembre 2007 à 9 h 31 min

    Mais Lizou, encore heureux que tu n’es pas obligée de cotoyer des cons, c’est aussi ça la liberté ! Ce que tu dis sur une partie des gens de droite, je vais pas te contredire, puisque oui il y en a mais à gauche aussi il y a des cons. Y a des cons partout, c’est bien connu. Mais faut pas cataloguer les gens dès qu’ils sont différents. On a bien des amis de sexualité différente, on peut bien avoir des amis de vote différent :-)

  • #10 annelise le 21 novembre 2007 à 9 h 38 min

    Dorothée : si tu savais le temps qu’il a fallu à Hélène pour me convaincre de l’écrire ce truc…
    Cecile de Brest : ah ben je t’attendais toi ! Coupiiiiiiiiine !
    Lilipouch : non, non je peux crier trs fort aussi et j’ai pas ma carte de l’UMP, hein. Faut juste pas généraliser ;-)
    Lizou : bé écoute je passe mes soirées avec une fille de gauche et une d’extrême gauche et on discute politique sans se foutre sur la gueule. Pourtant on a des caractères chauds, mais on se respecte.Et on argumente sans écraser l’autre. Inutile de crier pour se faire entendre quand on est avec des gens intelligents. Après si c’est des cons, ok, soit tu cries soit tu les ignores. Perso, je les ignore.

  • #11 annelise le 21 novembre 2007 à 9 h 41 min

    Lizou : euh, excuse moi, mais des cons y en a des deux côtés, des gens de gauche qui jouent les martyrs j’en croise aussi. Y en a à droite, oui j’en vois aussi. On ne peut pas mettre tout le monde dans le même sac, c’est un peu facile :-)

  • #12 annelise le 21 novembre 2007 à 9 h 42 min

    Lizou : j’aime bcp ta notion de sexualité différente…

  • #13 annelise le 21 novembre 2007 à 9 h 48 min

    Bon déjà pour info, la maîtresse de maison m’a laissé les clés, alors si ça part en c****, je ferme. Wala. Parce que l’air de rien faut que je bosse…et je peux pas tout gérer…
    Vinz : Si finalement c’est un peu ça, tu peux pas débattre avec les cons, quoi…:-)
    Amélie et tout le monde : Je répéte ce qu’Hélène a déjà dit : le sujet du billet n’est pas de préférer droite, gauche, Sarko, Bayrou, Ségo, etc. Le sujet c’est de pouvoir discuter entre gens de bords différents sans insultes, sans méchanceté, et de laisser chacun s’exprimer. On demande pas d’être d’accord, mais d’avoir des échanges adultes empreints de respect.

  • #14 Hélène le 21 novembre 2007 à 9 h 51 min

    lizou je suis d’accord avec les filles, maîtrises toi un peu steuplé, c’est important, sur cette discussion au moins, de faire très attention aux termes qu’on utilise.

  • #15 annelise le 21 novembre 2007 à 9 h 56 min

    Hiiiiiiii, Joëlle, ma coupine de gauche :-p
    Bref, perlette, tu vois grâce à toi, ce que je vois, c’est qu’on évolue décidement dans des milieux différents, vu que moi je vis l’inverse, je suis entourée de gens de gauche. Comme quoi, tout dépend d’où tu vis le truc en fait. Bref, faut assumer, faut pas se cacher, point. Le billet aurait donc pu êtee écrit dans l’autre sens. Sauf que vous on ne vous traite pas de facho et de raciste, mais je veux bien savoir quels mots durs on vous sert ? Ca m’intéresse hein, vraiment.
    Lizou : oui, souvent c’est ce qui se passe, et justement je voulais relever le fait que parfois quand on est bien entouré, on trouve des gens avec qui l’échange est enrichissant, et fait réfléchir. Moi on m’a fait changé d’idée sur certaines choses par exemple, et j’ai déjà fait réfléchir d’autres. Sans véhémence, juste en expliquant sa vision des choses et en acceptant la vision des autres. Maintenant quand ça part en vrille, perso, j’ignore, je vois pas l’intérêt de se foutre sur la tronche pour ça, et comme tu dis dans ces cas là on parle alors de ce qui rapproche :-)

  • #16 Hélène le 21 novembre 2007 à 9 h 57 min

    Les enfants je dois dire que je suis déçue par certains commentaires, j’espérais que vous seriez capables de comprendre le fond du truc plutôt que de vous embrouiller pour savoir si Sarko set ou pas un mec bien, et qui sont les plus malheureuses victimes dans cette histoire…

    annelise a toute latitude pour fermer les commentaires (sur tout le blog) si ça tourne à la vulgaire empoignade politique de base.

    Donc si vous voulez profiter de cette discussion qui peut être merveilleusement enrichissante, soyez sympas, essayez de rester dans le fond du truc, qui est vraiment intéressant.

    Et l’amie de gauche dont parle annelise, c’est moi (celle plus à gauche étant maintenant indentifiée ;-).

  • #17 annelise le 21 novembre 2007 à 10 h 01 min

    aaaaarg, pitié ne rentrons pas dans le débat purement politique, je n’ai pas le temps (je booooooooooosssseuuuuuuh, si je vous jure) ni l’énergie. C’est justement l’occas’ d’appliquer la néthiquette, juste de dire voilà on est tous différents, et ça ne nous empêche pas de communiquer en gens civilisés.
    rumeur : je ne peux pas m’exprimer sur le sujet, je n’ai pas connaissance de ce qui se passe chez vous, alors je n’ai pas la prétention d’avoir un avis. Je me renseignerai à l’occasion histoire de me cultiver un peu.

  • #18 Hélène le 21 novembre 2007 à 10 h 01 min

    Par pitié, ne partons pas dans les détails des programmes, et de dieu sait quoi, CA N’EST PAS LE SUJET.

    Je crois que je vais finir par m’énerver ;-)

  • #19 annelise le 21 novembre 2007 à 10 h 08 min

    Boin moi je vous laisse vous foutre sur la gueule si vous avez envie, alors je répondrais finalement qu’aux gens qui commentent sur le sujet réel, pas qui parlent du programme, etc. Parce que justement, le propos est aussi de dire : c’est pas parce qu’on vote à droite qu’on cautionne TOUT ce qu’il y a au programme, hein.
    Je ne pense pas déjà que tout le monde ait lu les programmes (moi si, aux wc, na), déjà d’une, ni que tout lemonde soit d’accord avec toutes les idées de leur candidat.
    Sinon ça s’appelle être un mouton de panurge :-))

  • #20 Hélène le 21 novembre 2007 à 10 h 08 min

    Amélie, lizou, je vous invite (sérieusement) à repenser votre façon de commenter et vos propos, sinon vous n’allez pas pouvoir rester, tout ça n’est pas du tout néthiqe.

  • #21 Hélène le 21 novembre 2007 à 10 h 13 min

    Amélie tu as lu ce que j’ai écrit au-dessus ?

  • #22 annelise le 21 novembre 2007 à 10 h 14 min

    "le prosélytisme est un vilain défaut." Oui, tout à fait. Chouette y a une personne qui a compris de quoi on parlait. :-) Rooooh, ça va on rigole. Non, sérieusement c’est tout à fait ça. Accepter que les gens soient différents, et ne pas chercher à écraser l’autre ou le convaincre à tout prix.

  • #23 Hélène le 21 novembre 2007 à 10 h 19 min

    Amélie tu commentes sur les personnes et les programmes politiques, ce qui est tout à fait hors sujet.

  • #24 Hélène le 21 novembre 2007 à 10 h 25 min

    Oh si ton commentaire est chouette Fran, parce qu’il montre ton ouverture d’esprit et ta façon intelligente de t’informer, et c’est important !

  • #25 Hélène le 21 novembre 2007 à 10 h 28 min

    Certes Amélie, sauf que ça n’est pas le propos. Point barre.

    Et moi qui te dis ça, j’ai voté Royal aux deux tours.

  • #26 Hélène le 21 novembre 2007 à 10 h 31 min

    funambuline merci pour ce commentaire !!!
    Et j’adore le coup de "malgré mes avances sexuelles pour l’empêcher de se rendre aux urnes" ;-)))

    lili merci de nous rappeler cette phrase merveilleuse de Voltaire !

  • #27 annelise le 21 novembre 2007 à 10 h 43 min

    alex : dans mes bras , t’as saisi le sujet.
    Fran : oui je suis d’accord, on avait une homme et une femme, pas des candidats. C’était une élection très porté sur l’individu au fond.
    Molly : euh personne n’a dit que 54% de gens étaient pour toutes les réformes. Ou je l’ai raté. Comme tu dis, on n’est pas forcément d’accord avec tout ce que dit la personne pour qui on a voté.
    Killis: oui combien y a t-il de votants intelligents ?
    Bing : oui je vois de quoi tu parles, des blogs qui parlaient à l base de mode ou autre et qui soudain se sont transformés en arène.
    Perlette : si je comprends tout à fait, et ça aussi tu vois, je suis contre. moi les gens de gauche, je les traite pas de rêveur ou autre, pour moi ils ont leur avis, ont voté en âme et conscience, point. Chacun a sa réfléxion, et est libre d’arriver à des conclusions différents.
    lilipouch : non je crois que ni la droite ni la gauche ne sont plus légitime que l’autre. De toutes façons, personnellement, je trouve ce clibage obsolète, et notre politique devrait être réformée. Je rigooooooooooleuh
    Roxy33 : le souci, c’est que les médias ont contribué à diviser ce pays en deux, et que ça se ressent partout. On a l’impression d’être montés les uns contre les autres en permanence. Quand tu vois quels étudiants ils interviewent à la télé pour les blocages, ils ne te montrent que des nigauds, et ça conforte certaines personnes dans l’idée que c’est des petits cons, alors que non il y a des jeunes avec de vraies convictions.
    Christine : oui, c’est vrai, et ça me conforte dans l’idée que j’ai des amies hors du commun.
    Mithra : si ça finit mal on fermera, mais on ne va pas s’empêcher d’écrire des billets polémiques à cause de quelques commentaires désagréables:-) on me parle à tout bout de champ de liberté d’expression, alors la voilà…
    Carole : oui, on le savait ce qu’on risquait, et tout a été pesé avant publication. Comme je le disais, on a le droit de s’exprimer dans ce pays ou bien ? Alors tant pis pour les commentaires pas constructifs, moi j’aurais appris des choses aujoud’hui grâce à des gens intelligents.

  • #28 Hélène le 21 novembre 2007 à 10 h 43 min

    basco merci de ne pas dériver sur les actions politiques et les programmes, une fois de plus (le reste de ton commentaire est super, cela dit ;-).

  • #29 annelise le 21 novembre 2007 à 10 h 49 min

    Lili : "Et je rajoute que supposer que tous ses adversaires soient des cons, ça minore sa propre pensée, voyez?" Merci, et aussi, pourquoi pense-ton que tous les gens sympas qu’on croise sont forcément de notre bord ? :-)
    Basco : personnellement, je ne suis pas obtue, je lis tous les programmes, j’essaie de m’informer au maximum, et pour ma part, rien ne dit qu’un jour je ne voterai pas à gauche, puis à droite une autre fois. Tout dépend des idées qui sont présentées et représentées :-)
    les autres : oui se documenter est primordial ! avant de parler !

  • #30 Hélène le 21 novembre 2007 à 10 h 50 min

    Oui hein, déjà que ça se fout à moitié sur la gueule ici, vous allez pas en plus foutre sur la gueule des suisses, une chose à la fois ! ;-)))

  • #31 Yanjiao le 21 novembre 2007 à 8 h 51 min

    wahou, chouette texte…
    je vais réfléchir un peu et faire mon méa culpa, et je reviens :))

  • #32 Nancy le 21 novembre 2007 à 8 h 51 min

    prem’s?!

  • #33 Nancy le 21 novembre 2007 à 8 h 51 min

    Et voilà? ça a buguer! Alors non seulement je suis pas la prem’s mais en plus je pollue à double!! pfou…

  • #34 annelise le 21 novembre 2007 à 10 h 54 min

    Diripouf : oui voilà faut gratter la première couche avant de rejeter les gens :-)
    Bing : bé moi ça va bien ma foi, je m’amuse là, faut pas croire.Car le fait que les gens s’engueulent illustre parfaitement mon propos :-)
    Funambuline: oui c’est pour ça que j’ai écarté le sujet, n’y connaissant rien, je refuse de parler de ça. Et c’est hors sujet.

  • #35 turquoise le 21 novembre 2007 à 8 h 56 min

    Magnifique occasion de mettre en pratique les principes de néthique auxquels la plupart d’entre nous semblent avoir adhéré l’autre jour ! mais attention, ça gliiiiiiisse … ;-)l

  • #36 lizou le 21 novembre 2007 à 8 h 57 min

    Je me demande aussi qui sont les 18% de 2002.

  • #37 Vinz le 21 novembre 2007 à 8 h 58 min

    Moi qui pour l’instant feuilletais ton blog sans jamais commenter, je réagis à cet article plein de bon sens, mais auquel il manque à mon goût quelque chose.

    Je m’explique.

    Tout comme toi, je respecte l’opinion des gens, aussi extrême soit-elle. Chacun a son vécu, ses convictions, ses idées, son ressenti de telle ou telle situation. Aucun souci donc à ce niveau.

    Là où pour moi il y a un malaise, c’est quand il n’y a aucune argumentation … Qu’on ne me parle pas de conviction intime, il ne s’agit pas de justice mais de convictions personnelles. Une conviction, ça se construit avec des arguments, des réflexions, une capacité à penser.

    Donc, quand j’entends quelqu’un dire qu’il est de droite, de gauche, du centre ou de toute autre paroisse, le tout sans argumentaire, juste "parce que" … ça me hérisse. Et dans ce cas j’engage le débat et je ne lâche pas tant que je n’aurai pas réussi à extirper des arguments de l’autre.

    Chose qui en général génère de l’énervement, voire de la violence. Difficile de justifier que l’on est d’un bord ou l’autre si l’on n’a jamais pensé aux implications d’une prise de position aussi forte qu’est la conviction politique.

  • #38 Nancy le 21 novembre 2007 à 8 h 59 min

    Bon, le sujet du jour!

    AAAAAAAAARF!! MERCI MERCI MERCI!! qu’elle bonheur de lire ça! mais qu’elle bonheur!!
    En Suisse, nous avons eu de grand élection il y a peu. La politique est bien différente de chez vous, mais le schéma typique restait : la gauche, contre la droite. La course pour gagner n’a jamais été si virulente que cette année, les médias édant il est vrai…
    Toujours est-il que si tu es de droite : t’es taxé de fashiste!! C’est ce qu’il en ressors en gros!
    Je suis de droite. Je suis pas fashiste ! je trouve certaine idée de gauche fort bien, mais pas toute, et mon coeur va contre la droite. Parce que je le dit – je ne tairais pas mon opinion, j’aime être de droite, et je choisis de le dire – je suis la pire et tout et tout.. ça va. Un moment, mais c’est presque soulant à la fin!
    Pourtant c’est "mon" parti qui a été le grand gagnant de ces élections également… l’UDC qu’ils s’appellent… Tout le monde gueule contre eux, mais ils gagnent? alors, finalement c’est qui les hypocrites !??
    J’ai failli être déshérité durant la campagne! J’ai pas ma langue dans ma poche, et je la sors si "mon" parti est critiquer… sauf que dans ma famille, à 4 sous le même toit j’étais la seule (et je suis toujours!!) à être de droite!! Heureusement, ma grand-maman pense comme moi! ;-)
    encore hier soir, j’ai vu une amie de ma mam’s dans le train. On est pas du tout du même partie, et on en rigole…! je lui dis d’un ton compatissant "ma chère, tu verras, un jour tu comprendras, et ce jour là je serai là, il ne sera pas trop tard" et elle réplique "j’ai espoir que tu t’en sorte un jour" ! on en rigole, on se respecte!!
    et c’est ça qui est génial!
    Puré je raconte ma vie et m’emballe!! mais en tout cas.. ce texte est génial! Bravo à l’auteure, bravo à l’éditrice!
    gros bec!!

  • #39 Hélène le 21 novembre 2007 à 11 h 00 min

    lili je te rappelle que le titre est de moi ;-))

  • #40 annelise le 21 novembre 2007 à 11 h 01 min

    Fran : bé ça nous permet de voir si le lectorat est capable de discuter en toute intelligence, en fait t’as tout pigé on mesure le niveau. Non, je déconne c’est pas vrai. Mais c’est une exercice intéressant de pratique de la néthique :-)
    Diane de L. : je t’en prie, ce billet était aussi là pour ça, pour ceux qui s’y reconnaissent :-)

  • #41 chiara le 21 novembre 2007 à 9 h 03 min

    Peut être que l’ouverture d’esprit est justement ce qui est rare dans ce pays … A droite comme à gauche. Personnellement je suis de gauche et je peux te dire que l’avouer sur mon lieu de travail (ma multinationale je t’aime) ce serait être taxée direct de gauchiste post soixantuitarde, angeliste, tendre avec les racailles de banlieues, femniste "sur le retour", gauche caviar ou bobo, idealiste bornée, anticapitaliste, feignante (oui les grève c’est nous aussi), et j’en passe. franchement la gauche dans ce pays est caricaturée aussi et pas qu’un peu, et à commencer par les plus hauts lieux du pouvoir ("je veux en finir avec cette gauche archaïque blabla, "avec l’esprit de mai 68 blabla"). On pourrait croire que la gauche qui a pourtant gouverné dans une économie de marché pendant 15 ans menace le pays d’un retour au bolchevisme, franchement c’est à se rouler par terre de rire. Ou c’est à pleurer selon le point de vue.
    Donc bref Annelise, tu es sûrement la fille de droite que je rêve de croiser sur mon lieu de travail, mais que je ne croise jamais. Que veux tu en france, on n’aime pas réfléchir, on préfère garder ses petits préjugés au chaud, ça rassure davantage ?

  • #42 lizou le 21 novembre 2007 à 9 h 04 min

    Je vais pas plaindre les gens de droite ils sont pas getthoïsé non plus, je comprend pas cette victimisation, de plus je trouve qu’ils ne sont pas du tout invisibles j’ai l"impression de vivre en Sarkozy personnellement.
    je ne me retrouve pas dans ces valeurs, j’ai quand meme le droit de le dire meme si je ne suis pas majoritaire? Aujourd’hui on ne peut plus etre contre la politique du gouvernement vu que-la-majorité-a parlé-t’as-rien-à-dire-c’est-la-démocratie.
    Dsolée mais les gens de droite ne sont pas à plaindre, vraiment pas, faut pas exagérer en plus.

  • #43 Yanjiao le 21 novembre 2007 à 9 h 04 min

    Quelque chose qui me fait réfléchir et avancer, c’est que je suis moins figée dans mes certitudes. Avant j’étais viscéralement attachée à "mon" parti de gauche, persuadée qu’il avait toujours raison en tout, pour tout et contre tous.

    Maintenant que je vois bien que je me fourvoyais, je suis moins dure dans mes convictions, et du coup un peu plus ouverte aux opinions des autres (et avoir des copines qui votent à droite, ça aide aussi à s’ouvrir un peu l’esprit).

    Je me souviens du référendum pour le traité européen, comme on a pu passer à deux doigts de se brouiller parfois avec des membres de la famille ou des amies… quand je vois le résultat aujorud’hui je me dis que ça n’en valait pas la peine :)

  • #44 annelise le 21 novembre 2007 à 11 h 09 min

    Molly : oui je vois ce que tu veux dire, et à l’inverse je supporte pas qu’on suppose que j’adhère à tout ce que fait le gouvernement tout simplement parce que je l’ai élu.les gens en effet font des amalgames à la con.
    londoncam : aaaaaaaaah, ma copine, j’étais sûre que je trouverai en toi une personne ouverte. C’est au travers des échanges que l’on s’enrichit…
    Lixuan : si ça te fait réfléchir, je suis ravie, j’aurai gagné ma journée. Tu viens d’où ?
    Cécile de Brest : ouhla, fais gaffe tu vas en terrain miné, tu vas te faire griffer…je suis d’accord avec toi sur le principe qu’il faut juger personne…mais le sujet de l’extrême droite est très délicat.

  • #45 Hélène le 21 novembre 2007 à 11 h 10 min

    Ts ts Mamzelle Maupin, on a dit qu’on ne parlait ni des personnes ni des programmes, mais du problème de tolérance entre les gauchistes et les droitistes ;-)

  • #46 annelise le 21 novembre 2007 à 11 h 16 min

    Caragoule : tu ne répètes rien, ça rejoint ce que je pense : qu’on a tous une histoire, et qu’il faut pouvoir en parler sans se mordre.
    Féf : c’est du boulot, t’imagines pas le nombre de fois que le billet a été réécrit…oui ce sont les amalgames stupides le problème, on est bien d’accord !
    Bénédicte : wow, ce que tu dis est très intéressant..de même je ne supporte pas les gens de droite qui regardent de haut les autres.

  • #47 sophie L.L le 21 novembre 2007 à 9 h 17 min

    Plus qu’"être de droite" ou "de gauche", je crois aux valeurs. Il ya des gens "de droite" avec qui je partage exactement les mêmes valeurs (oui, j’ai toujours voté à gauche), et des gens "de gauche" avec qui je ne partage rien: dont la vie au quotidien est la négation des idées qu’ils défendent.

    Et puis, quand on est "à droite" on est toujours à gauche de certains qui sont à droite, et vice-versa ! tout ça est relatif ! alors que vivre en fonction de ses valeurs c’est quand même + tangible, et se retrouver sur des valeurs c’est possible.

    Mais ce que je voudrais dire aussi,c’est que c’est normal qu’on s’engueule quand on parle politique !! et que s’engueuler (dans certaines limites évidemment !) c’est sain, ça prouve qu’il y a débat.
    Le conflit,ok, tout ou presque est conflictuel dans la vie, mais en effet les injures: non! !

    (Euh Annelise, le terme "collabo" il est quand même très connoté et personnellement je trouve qu’il est à éviter.)

    En tous cas, ce qui est sûr c’est que quand même actuellement les médias répandent des idées de droite tous les jours! et que le 5O/5O ou 46/54 n’y est guère illustré !!!!

  • #48 Virginie le 21 novembre 2007 à 9 h 18 min

    Un beau texte qui exprime bien ce qu’on peut ressentir.
    Quand j’étais en prépa et que j’ai dit que j’avais voté Chirac, le groupe de gauche m’a carrément demandé si je n’avais pas honte (ben non, je ne suis pas faciste, pas raciste, et pas plus égoïste qu’eux). Et ça a duré…longtemps.
    Heureusement aijourd’hui, je fréquente des gens (de gauche) beaucoup plus tolérents.

  • #49 Vinz le 21 novembre 2007 à 9 h 18 min

    Annelise … C’est bien simple, je lui pète les dents …

    Non, je plaisante. Je fuis, je déteste perdre mon temps à parler aux murs ou aux pierres.

  • #50 Hélène le 21 novembre 2007 à 11 h 19 min

    funambuline a raison, tenons-nous prudemment à l’écart de ces sujets ;-)

  • #51 Kilis Sex Symbol le 21 novembre 2007 à 9 h 20 min

    Ben non, moi j’assume.
    Je suis aussi ilienne, noire, métissée, et tout le toutim.

    Je comprends parfaitement le capitalisme, je l’enseigne, c’est un système très stable, mais ce n’est pas une religion, et on n’a pas à le conserver comme il est actuellement sous prétexte que ça fonctionne.

    Les voitures diesel des années 1970 aussi, ça fonctionne, mais veut mieux pas être derrière le pot d’échappement. Il se trouve que concernant le capitalisme, plein de gens sont derrière le pot d’échappement.

    Mais la droite, je ne peux pas. Pas sous sa forme actuelle, du moins.

    Je ne peux pas comprendre qu’il y ait des gens plus égaux que d’autres. Je ne peux pas comprendre qu’on stigmatise des privilégiés en encensant les super privilégiés (et je ne suis même pas radicale de gauche, ils m’horripilent aussi). Je ne peux pas comprendre qu’on démantèle ce qui marche juste par idéologie (oui, je pense à EDF). Je ne peux pas comprendre qu’on trouve normal de ne prêter qu’aux riches.
    (je pourrais continuer longtemps comme ça, mais la dictateure ne va pas apprécier)

    Je ne vais pas jusqu’à traiter ceux qui votent à droite de c*** (je réserve ça à mon chef, mais lui, c’est vrai :-D) mais j’avoue que je ne comprends pas.

    Après, chacun fait comme il veut, je ne suis pas terroriste, et je n’ai pas l’intention de faire un coup d’état – je serais un très mauvais dictateur. Ca donne juste des débats interminables où j’ai toujours raison :-)

  • #52 annelise le 21 novembre 2007 à 11 h 21 min

    Londoncam : oui je m’en souviens, même que c’est ce qui m’a fait écrire ce billet :-)
    les filles, oui, sujet glissant, la tolérance, c’est aussi simplement laisser vivre les autres, sans être obligée de les cotoyer, mais sans les insulter. Donc bon, l’extrême droite je l’empêche pas de vivre ou d’exister, mais j’adhère pas. Point. Mais je ne les insulte pas. C’est tout.

  • #53 Chroniques du Plaisir le 21 novembre 2007 à 9 h 22 min

    Je ne suis que moyennement d’accord avec Annelise. Je trouve que la France est justement un des rares pays au monde où le chose politique intéresse tout le monde et où on peut encore avoir des amis qui ne votent pas comme vous, tout en ayant des discussions enflammées (ou alors, il faut changer d’amis…)

    Alors qu’aux US par exemple, il est impensable pour un démocrate de fréquenter des républicains et vice-versa. Bonn faut dire que les débats là-bas, c’est sur la guerre en Irak, les morts et tout et tout, c’est autre chose que nos conflits sociaux à deux centimes…

  • #54 Hélène le 21 novembre 2007 à 11 h 23 min

    Cécile ne te laisse pas embarquer là-dedans ;-)

    Perso je ne respecte pas les gens qui votent FN, il y a des limites à tout, comme ça c’est dit et on n’en parle plus.

  • #55 annelise le 21 novembre 2007 à 11 h 24 min

    Et qui c’est qu’ a dit ce qui est bien et ce qui est mal. Non mais, si vous voulez, on peut pousser le truc très loin, hein ! Chacun ses convictions, le principal c’est de cohabiter sans s’égorger. < /p>

  • #56 Hélène le 21 novembre 2007 à 11 h 26 min

    Ou parce que là ça me fatigue un peu, de partir dans des trucs pareils, revenons en au sujet s’iiiiiil vous plait ! ;-))

  • #57 lizou le 21 novembre 2007 à 9 h 26 min

    il ne s’agit pas de se plaindre:
    dans le post tu prend l’exemple de la collaboration, d’insultes, de pensée unique…
    et quand je parle de sarkozyland je parle meme pas de voir sa tete à la télé mais des gens se réclamant de droite.
    par contre un truc drole tous les gens de droite ne sont pas cons c’est sur, mais tous les cons qui m’entourent sont de droite. Et beaucoup de gens commencent à revendiquer l’élitisme, le communautarisme, avec la droite ils se sentent pousser des ailes.
    et franchement j’ai meme plus envie de parler avec eux, ils sont la majorité du pays, la france peut pas acceuillir toute la misère du monde et on paie trop d’impots pour des gens quui foutent rien, ça fait de la peine mais c’est les seuls arguments que j’entend et j’ai plus envie d’entendre les gens dégeuler leurs diatribes.
    je suis pas obligé de les cotoyer alors je vais pas me forcer en plus. je parle déjà limite à ma soeur qu’a voté bayrou…;-)

  • #58 Dorothée le 21 novembre 2007 à 9 h 27 min

    Houla, en voilà un sujet sensible, et un article qui résume parfaitement ce que je ressens depuis plusieurs années mais que je n’aurais jamais osé écrire…et bravo à Hélène d’avoir osé le publier, je dois avouer que je suis assez scotchée (toujours positivement).

    Je suis de droite, donc, mais là n’est pas la question. Effectivement je ne supporte plus d’être taxée de "bourge" par des gens qui vivent plus largement que moi, de fasciste ou de raciste ou dieu sait quoi. Facteur agravant: j’ai tendance à sortir avec des mecs de gauche qui me font bien sentir la différence.

    La solution pourrait être de ne côtoyer que des gens du "même bord", mais je ne la trouve pas satisfaisante, et même super dangereuse. Autre facteur agravant: je suis catho, donc c’est assez facile de m’"enfermer" dans un rôle. Pourtant, au quotidien, je n’emmerde personne avec ça, si je veux aller à la messe j’y vais, je ne prétends pas être un exemple pour quoi que ce soit (à part mes choix d’esthéticienne, de coiffeur et de vernis à ongles ça va de soi ;-) ), je le vois comme une occasion d’essayer d’être mieux avec moi-même et avec les autres et je pense que c’est tout bénef pour eux. Et bien des choses sont comprises de travers, ce n’est pas béni-oui-oui, bien au contraire.

    Dans ces deux domaines particulièrement sensibles, je ne demande que le droit de ne pas en être importunée, de ne pas être jugée là-dessus ni agressée, de la même manière que je ne juge ni n’agresse personne pour ses opinions politiques ou religieuses. D’autant plus que je n’ai pas la prétention de vouloir faire changer d’avis les autres, et qu’en sens inverse il serait vain (c’est prouvé scientifiquement ;-) ) d’essayer de me faire changer d’avis…Si on me côtoie, c’est pour ça ou malgré ça, mais si ça pose problème je peux le comprendre et on ne va pas s’acharner hein :-)

    Quant à Sarko, il est pour moi loin d’être le monstre qu’on veut nous présenter; il représente pour moi la droite que j’aime, sociale (si, si) et courageuse (je vais me faire lyncher je le vois venir d’ici). Attachée à une "certaine idée de la France" que je m’en fais aussi, et d’une justice sociale que je partage.

    Mais le jour où il me fera peur, je virerai ma cuti sans l’ombre d’une hésitation, faut pas être borné, ni dans un sens, ni dans l’autre :-)

  • #59 lilipouch … le 21 novembre 2007 à 9 h 29 min

    ah ba tiens, je me suis toujours posé la question mais pourquoi les gens qui votent à droite n’assument pas leur vote
    le jour ou ils assumeront et que du coup ils argumenteront, là j’aurais envie d’avoir une discution

    parce que bon quand tu prend ta carte du PS , on t’apprend pas a crier plus fort que les autres :)

  • #60 lizou le 21 novembre 2007 à 9 h 29 min

    On se fout sur la gueule parce qu’on aime bien ça et que ça touche des valeurs profondes.

  • #61 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 9 h 29 min

    Ahh, Hélène, je comprends maintenant pour quoi tu m’as dit que tu avais un texte pour ta rubrique "O toi lectrice" qui allait me plaire !!

    Moi aussi je "suis de droite", j’ai voté à droite avec conviction. Et c’est vrai que j’ai pu être blessée par certaines réactions dans les blogs au moment des résultats des présidentielles. Je ne pense pas être plus intelligente ou plus idiote que d’autres personnes qui votent différemment de moi. Je n’ai pas la même sensibilité ou la même vision des choses. C’est tout.

    Mais ce qui est fondamental, c’est de respecter l’autre. On a tous le droit de penser ce que l’on pense, même si ça peut choquer cetains (je ne sais pas si je suis claire…)

    Mes convictions politiques ne m’empêchent pas d’avoir des amis qui votent à gauche. Ou ailleurs…

    J’espère que la conversation ne va pas partir en quenouilles aujourd’hui, c’est un sujet trop intéressant. Néthique, néthique ;-)))

  • #62 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 9 h 31 min

    Je précise que j’ai ma carte de l’UMP.J’espère que vous allez continuer à me causer, hein, les filles ;-)))

  • #63 Hélène le 21 novembre 2007 à 11 h 31 min

    alex, pitié, n’alimente pas le truc !! ;-)

  • #64 lilipouch … le 21 novembre 2007 à 9 h 32 min

    t’a bien résumé lizou, on se fout sur la gueule parce qu’on aime ça …c’ets tellement vrai :D

  • #65 Hélène le 21 novembre 2007 à 11 h 32 min

    Merci Diane ;-)

  • #66 Yanjiao le 21 novembre 2007 à 9 h 32 min

    Hélène => sors de mon corps :)

  • #67 Altaïr – Cécile le 21 novembre 2007 à 9 h 33 min

    Si on prends les chiffres officiels du résultat on n’obtient que 42,68 % de voix pour Sarko sur la totalité des inscrits, ça commence à expliquer non ?
    Ca ne représente que 30% de la population totale ;)
    Sources :
    http://www.presidentielle-2007.n...
    http://www.insee.fr/fr/ffc/chifc...

  • #68 Kilis Sex Symbol le 21 novembre 2007 à 9 h 34 min

    Annelise : je n’insulte jamais les gens. J’ai horreur d’être agressive. Je suis très fière d’arriver à rester zen dans 99% des cas alors que je suis méga impulsive, je tiens à conserver mon estime de moi-même :-))

    Ca n’empêche pas que la dernière fois que j’ai eu un débat avec une amie de droite, elle s’est sentie dans ses petits souliers et je pense qu’elle m’en a voulu. Je te rassure, elle est toujours de droite, mais elle assume moins. Mais moi j’assume complètement.

    Même sans insulte, on peut attaquer très profondément. Je crois même que pour attaquer profondément, il faut bien se garder d’insulter.

    Il faut dire que j’ai croisé peu de personnes qui argumentent vraiment leurs choix politiques. Beaucoup de gens sont persuadés que tout le monde choisit en fonction de sa propre situation. Exemple typique : on veut sauvegarder le système d’allocations parce qu’on en bénéficie. Pas vraiment, non : je n’ai jamais perçu d’allocation de ma vie (et dieu m’en préserve ;-)) mais je ne suis pas pour leur suppression, ou alors il faudrait dynamiter tous les pays ou je n’ai pas l’intention d’aller – soit environ 100 pays, on commence par où? ;-))

    C’est rigolo, parce que je suis la seule gauchisante (si on peut dire, je suis largement apolitique, mais s’il faut choisir entre la peste et le choléra, hein…) de mon boulot, mais personne ne lance de débat en ma présence :-) J’avais un autre collègue qui est parti, mais lui, tout le monde l’asticotait en permanence. Je dois calmer tout le monde, en fait :-D

  • #69 annelise le 21 novembre 2007 à 11 h 34 min

    Diane de L: bé voilà, les comms illustrent très bien mon propos, merci pour la démonstration :-)
    Fran : oui, je suis comme toi, sur certains trucs je n’ai pas d’avis, tant que je n’ai pas toutes les infos. Et des fois je m’en fous. Voilà.
    Si on n’a même plus le droit de s’en fiche, où va t-on.
    Les crêpeuses(rs) de chignons sont prévenus, si ça dégénre, je ferme ou j’éjecte. alors on retourne lire la néthique, on se boit une verveine et on se calme, sinon je tape.

  • #70 lizou le 21 novembre 2007 à 9 h 34 min

    Quand j’étais gamine je trouvais chirac très beau, ça c’est de la sexualité différente.

  • #71 emmanuelle h le 21 novembre 2007 à 9 h 35 min

    ce billet me fait plaisir car il exprime vraiment ce que je vis au quotidien. Je m’explique, je cotoie deux milieux où, sans faire de généralisation abusive, il ne fait pas bon fuir la pensée unique dudit milieu, à savoir d’un côté l’éducation nationale où tout ce qui est à droite de bayrou est taxé de fasciste ou pas loin….et le milieu militaire où la pensée socialiste est illico taxée de bolchévisante, voire "bolcho" – c’est tellement plus gentil !
    donc la discussion tourne parfois court – pas toujours, il y a aussi des têtes bien pleines – car on est étiqueté immédiatement et parfois même insulté…
    moralité – à part avec qques minorités, on ne peut avoir d’interlocuteurs que parmi les gens intelligents et posés, ce que l’on trouve à droite et à gauche….quant aux autres, je les plains d’être enfermés dans leur système de pensée !

  • #72 Kilis Sex Symbol le 21 novembre 2007 à 9 h 36 min

    J’ai bien compris, Hélène : je disais dans mon comm que tu n’as pas compris que je bataille systématiquement avec toute personne disant qu’elle est de droite, mais sans l’insulter :-)))))

  • #73 lizou le 21 novembre 2007 à 9 h 37 min

    tout à fait d’accxord avec toi killis, ils ont honte et se sentent martyrisés. Comment en serait il autrement vu la violence et la méchanceté de l’argumentaire. et finissent par t’en vouloir.

  • #74 annelise le 21 novembre 2007 à 11 h 38 min

    Virgulle : oui en effet c’est la POLITESSE qui manque dans ce type de discussion.
    Alors dernier rappel à l’ordre, je vais faire intervenir la milice si je vois encore de l’agressivité et vous pourrez hurler à l’oppression.

  • #75 Vinz le 21 novembre 2007 à 9 h 38 min

    Ce qui me frappe dans ces commentaires, ce n’est pas tant les petites divergences de bord, de paroisse …

    Le tout reste respectueux et bien construit, argumenté donc.

    Nous sommes donc ici en gens de bonne intelligence.

    Mais il y a aussi beaucoup de témoignages qui parlent de gens CONS, qu’ils soient de gauche ou de droite … cette connerie étant souvent liée à des réactions primaires de rejet, d’agression, de fermeture d’esprit, de non-argumentation, etc.

    Et si la politique, les amis, et tout le tintouin, ce n’était finalement pas plutôt un débat sur la bêtise des gens, sur l’absence d’intelligence chez certaines personnes …

  • #76 Dorothée le 21 novembre 2007 à 9 h 39 min

    Lizou, ce serait gentil d’utiliser des termes plus supportables…;-)

  • #77 lizou le 21 novembre 2007 à 9 h 40 min

    Dorothée quels termes te genent?

  • #78 Amélie le 21 novembre 2007 à 9 h 40 min

    Le problème de cette élection présidentielle c’est aussi que le candidat de droite n’était pas n’importe quel candidat de droite. Sarkozy, ce n’est pas n’importe quelle droite. Sarkozy, ce n’est pas Villepin ou Raffarin. Quand on vote Sarkozy ce n’est pas juste un choix économique c’est un vrai choix de société. On choisit quelqu’un qui veut "liquider mai 68" sans préciser quoi mais mai 68 c’est aussi le début d’un décoinçage général dans les moeurs, les médias qu’il me parâit très grave de contester aussi loin. On choisit quelqu’un qui est d’accord pour qu’on enseigne à l’école les "effets positifs" de la colonisation. On choisit quelqu’un qui fait semblant de croire que ce sont les employés qui décident de faire des heures sup’ et que les heures sup’ aujourd’hui sont vraiment comptabilisées.On choisit quelqu’un qui reprend sciemment les mot de Le Pen "La france tu l’aimes ou tu la quittes". On choisit quelqu’un qui a dirigé un parti qui avait pour têtes de listes aux régionales de 2004 2 des 4 présidents de Région élus grâce aux voix du Front National en 1998, quelqu’un qui accepte aujourd’hui que le maire FN puis MNR de Marignane soit la tête de liste de l’UMP en mars prochain. On choisit quelqu’un qui dit que les grévistes gâchent la vie des usagers alors que les 30 minutes que certains perdnet chaque jour à cause des ralentissements dûs à l’abandon des voies ferroviaires régionales par l’Etat et donc le ministre des finances qu’il a été pèsent bien plus sur une année.
    J’ai choqué une amie qui voulait absolument que je dîne avec son peti-ami Sarkoziste, en lui disant que je voulais bien le rencontrer dans une soirée avec d’autres gens mais que je ne voulais pas consacrer une soirée entière à quelqu’un qui soutient les tests ADN, la suppression aveugle de postes dans la fonction publique, les peines planchers etc… parce que le temps est trop court pour batailler… Je suis sûre que je vais choquer ici aussi… Mais moi je fais une disctinction entre les gens de droite qui ont voté Sarkozy parce qu’ils sont de droite et qu’ils ne voulaient pas une politique de gauche (je connais pas mal de gaullistes et de "chrétiens-sociaux" sur la ligne Chaban, Khöl vous voyez, qui ne sont pas allés voter en fait) et ceux qui ont voté Sarkozy par adhésion à l’homme et ses idées. Avec la première catégorie, je discute (pas longtemps parce qu’on sait qu’on ne se convaincra pas alors autant parler cinéma ou jardinage), pas avec la deuxième… Je ne leur retire pas la liberté de penser ceux qu’ils veulent mais ma vie est trop courte pour perdre de l’énergie avec eux. Après, je sais que tous les gens de gauche ne font pas cette disctinction et mettent tous les gens qui ont voté Sarkozy dans le même sac. Moi qui suis socialiste, contre l’encadrement militaire des jeunes et qui ait voté Ségolène je suis bien placée pour savoir qu’on peut parfois souffrir en choisissant quelqu’un ;-)

  • #79 Dorothée le 21 novembre 2007 à 9 h 43 min

    Lizou: "ils ont honte et se sentent martyrisés": je trouve que c’est une interprétation un peu dégradante
    "la violence et la méchanceté de l’argumentaire": on n’est pas tous violents et méchants ;-)

    Je sais bien que tu ne parles que des cons ;-) mais ça reste un peu hard…je préfère la lizou du "matos à pathos" :-))

  • #80 lizou le 21 novembre 2007 à 9 h 43 min

    Pas de bol en ce moment ya que des cons de droite, je suis entourée de gens de droite j’y peux rien. je suis désolée mais des gens de gauche j’en vois pas tant que ça.

  • #81 Hélène le 21 novembre 2007 à 11 h 43 min

    lili l’a cité plus haut Claire, et j’ador cette phrase !

    Dorothée non non, pas de jeu aujourd’hui, ce serait trop facile, ne détournons pas notre attention des choses importantes et sachons rester calmes jusqu’au bout ;-)

    lizou tout dépend de comment les choses sont dites. Tu as une façon abrupte de t’exprimer, tu ne fais pas d’effort pour ne pas braquer ton interlocuteur (parfois ça ressemble même à de la provocation), ne t’étonnes pas si c’est mal reçu.

  • #82 Joelle le 21 novembre 2007 à 9 h 44 min

    C’est marrant, moi qui suis de gauche, j’ai subit la même "oprobe" pour avoir été de gauche justement, voire fille de communiste-syndicaliste, et je comprends ton sentiment.

    Car bien au delà d’un discours politique quel qu’il soit, il n’est en fait question de rien d’autre que de respect, voire de considération.

    Souvent quand je parle politique avec quelqu’un je m’apperçois que peut importe les idées (les siennes ou les miennes) la seule chose qui compte c’est d’avoir raison. Et souvent peu importe les moyens, ou les termes employés. Avoir raison quand on parle politique ça veut souvent dire "écraser l’autre" avec sa bonne parole.

    Pire encore je m’apperçois que le fait de donner ma couleur politique fausse son jugement avant même que j’ai ouvert la bouche.

    C’est ce qui fait que dans notre pays, on est incapable d’aobord d’écouter l’autre, de discuter sereinement, voire de reconnaitre les bonnes idées là où elles sont.

    Moi qui suis de gauche, je reconnais que parfois la droite a de bonnes idées.
    Moi qui suis de gauche j’aime parler avec des gens qui ne sont pas de mon avis. Cela me permet de confronter mes idées aux leurs.

    En plus je trouve ça intéressant de comprendre le cheminement des gens.

    En discutant avec une amie de droite justement, métissée elle aussi et que tout le monde re connaitra sûrement :) nous avons par exemple mis le doigt sur le fait que pour les mêmes raisons au départ, nos cheminements personnels (métissages et vécu) nous conduisaient vers des idées et des choix opposées.

    On ne sera jamais d’accord probablement, mais chaque discussion est un enrichissement.
    Parce que pour elle je ne suis pas une révolutionnaire frustrée et qu’elle n’est pas une raciste cachée.
    Parce que je la respecte, que je respecte son jugement et que c’est réciproque.

    La politique c’est mon dada, autant dire que j’en parle souvent. J’en faisais même des articles à l’époque où j’avais un blog pour raconter ma vie.
    J’ai rarement croisé l’ouverture d’esprit et le respect lorsqu’il était question de politique.

    Moi qui suis de gauche je suis fière d’avoir une amie de droite avec laquelle je peux discuter sereinement et dans le respect, parce que ça m’enrichit au quotidien ;)

  • #83 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 9 h 45 min

    @ Lizou "tout à fait d’accxord avec toi killis, ils ont honte et se sentent martyrisés. Comment en serait il autrement vu la violence et la méchanceté de l’argumentaire. et finissent par t’en vouloir."

    Je ne suis pas loin de me sentir agressée, Lizou ;-)) et pourtant je ne me sens pas martyrisée ! Si je vote à droite et pas à gauche ou ailleurs, c’est parce que je me sens proche de leurs idées.

    Aux présidentielles, j’ai voté Sarkozy parce qu’il m’a profondément convaincue, parce que j’aime ce qu’il incarne (Chichi ne me convaincquait -ça se dit ???- pas des masses) et j’ai des arguments ! Faut pas croire, je ne suis pas encore lobotomisée
    ;-)))
    Je précise, il y a de l’humour à la fin de mon comm, ne le prenez pas mal!

  • #84 fafi le 21 novembre 2007 à 9 h 46 min

    La discussion est intéressante tant qu’on reste entre démocrates. Ce qui me gêne un peu par contre, c’est l’intervention de Nancy sympathisante de l’UDC en Suisse qui est clairement un parti d’extrême-droite ultra nationaliste, ultra libéral, ultra protectionniste et raciste… et qui a depuis peu gagné 2 postes au gouvernement. Nancy, je dois dire que je comprends assez bien le désarroi de ta famille de te voir emprunter ce chemin là…

  • #85 Perlettte le 21 novembre 2007 à 9 h 46 min

    Oula, tu as l’amour du risque ce matin Hélène…

    Moi, cet article me fait un petit peu drôle…

    Vous trouvez qu’on stigmatise les gens de droite vous???!!!! On doit pas vivre dans le même monde!

    Je suis de gauche, mais dans mon cœur; la gauche de l’Assemblée, je m’en tamponne le coquillard; vous avez déjà vu une vidéo de l’Assemblée? Plus de la moitié des députés sont absents très souvent!

    Bon, mais que je sois de gauche ou de droite, c’est pas le sujet comme le dit Hélène. Cela dit, ça me semble important de le préciser dans cette discussion, pour éviter la langue de bois, et puis Anne-Lise a raison, n’ayons pas honte de nos convictions (là j’adhère à fond).

    Ce qui m’énerve dans l’article, c’est de voir les gens de droite pleurer parce que soit disant ils sont stigmatisés. On n’est pas dans un pays où le gouvernement est de droite? Anne-Lise le dit elle-même, la "majorité" des gens sont de droite, alors quoi, c’est d’être critiqué par une "minorité" qui vous ennuie?

    Et même, majorité et minorité, ça ne veut rien dire. Il sort d’où ce chiffre de 54%? Des élections? C’est-à-dire que les 54% de *votants* (et non pas de gens) qui ont votés Sarkozy sont tous véritablement de droite?? Je ne suis pas sure!

    Nous qui sommes de gauche, la "minorité" donc, vous croyez que c’est facile de dire qu’on est de gauche, de surcroit quand on est jeune, que la gauche est réduite en cendres, que la droite est au pouvoir, etc etc? Quand je dis que je suis de gauche, on me traite d’idéaliste, et mon avis n’a soudain plus aucun intérêt.

    Et donc, moi qui suis de gauche, eh bien je n’ose pas le dire non plus parfois…

    Après, Anne-Lise a raison d’assumer. Et de préciser qu’on est jamais entièrement de gauche ou de droite. Moi aussi qui suis de gauche, je trouve que certaines idées de droite sont très bien!

    Bref, je suis OK pour le "n’ayons pas peur d’affirmer nos convictions et discutons-en tous dans la joie et la bonne humeur", mais pour le côté "nous les pauvres gens de droite on nous lance des cailloux", je pousse un cri. Et je pousse un cri aussi pour l’insistance d’Anne-Lise pour ce chiffre 54 qui ne veut absolument rien dire selon moi.

    Hélène j’espère que j’ai respecté la néthique.

  • #86 lizou le 21 novembre 2007 à 9 h 47 min

    Comme tu l’as dit Dorothée je parle des gens avec qui j’en parle, et quand je prends la peine de parler c’est que vraiment l’argumentaire est inadmissible et méchant, sinon je relève pas, les débats ça sert à rien la grande majorité du tps, chacun reste sur ses positions avec les gens que j’aime bien je préfère parler des choses qui rapprochent. et je te promet que souvent l’argumentaire pu le communautarisme et l’intolérance et promis j’exagere pas.

  • #87 Vinz le 21 novembre 2007 à 9 h 48 min

    Belle réaction Amelie … je ne puis qu’être d’accord avec toi, sur toute la ligne (même si je n’aime pas être d’accord à 100% avec quelqu’un …).

    Je dirai donc qu’on peut aimer certains aspect du personnage Sarkozy, et haïr d’autres caractéristiques et idées … Une certaine forme d’admiration, mêlée de dégoût.

    Et Joëlle … fidèle à toi même. Quelle plume … quand reviens-tu ?

  • #88 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 9 h 49 min

    Bon, certains comm commencent vraiment à ma gêner, c’est vraiment dommage, je crois que je vais vous laisser pour la journée, les filles.

    "La France, tu l’aimes ou tu la quittes", oui, je comprends cette phrase, désolée pour ceux que ça choque. Pour moi, ça veut dire qu’il faut la respecter, respecter ses valeurs et si l’on n’est pas d’accord avec ça , on s’en va. Excusez-moi, je ne vois pas ce qu’il y a de choquant là-dedans !

  • #89 lizou le 21 novembre 2007 à 9 h 51 min

    Cécile de Brest la France je m’en fout comme de l’an 40, je fais quoi je pars? je vais où? c’est une tare de pas etre nationaliste?

  • #90 porteverte le 21 novembre 2007 à 9 h 54 min

    C’est très juste ce texte annelise, mais curieusement, j’ai souvent l’impression inverse ;

    Je m’explique : j’ai ressenti la même chose que toi toutes les années où j’ai vécu à Paris après 1981, à tel point qu’étant de gauche, j’en étais parfois gênée moi-même.

    Mais depuis que je vis en province, je ressens le contraire, et c’est moi qui ai souvent l’impression de devoir taire mes opinions.

    Je me rassure en me disant que c’est parce que je suis tolérante que j’ai des copains qui ont d’autres opinions que les miennes (bon, on s’engueule copieusement tous les 5 ans, mais on reste potes malgré tout) – mais parfois, c’est un peu lourd ;

    D’autant plus quand s’ajoute à ça des opinions à l’emporte-pièce sur "les profs qui ne foutent rien", des "moi, je travaille, je ne suis pas fonctionnaire", alors que de mon côté, j’ai l’impression que je m’emploie soigneusement à essayer de les comprendre, ces artisans et commerçants cloués à leur bouclard 10 heures par jour, et accessoirement, à leur fournir un service, que certes, ils paient par leurs impôts, mais dont je ne vole pas plus la rétribution qu’eux ne me volent quand ils réparent ma voiture ou me coupent les cheveux…

  • #91 Hélène le 21 novembre 2007 à 11 h 55 min

    Ah, les derniers comm’ sont super intéressants, merci les filles !

    Ah, dommage, celui de Johanna est passé avant le mien, il n’est pas concerné par ce que je dis au dessus ;-))

  • #92 lilipouch … le 21 novembre 2007 à 9 h 55 min

    ( juste comme ça , je sais pas si vous avez remarqué, mais helene veut pulveriser les records de comm cette semaine …fond de teint..culottes et politique:) )

  • #93 annelise le 21 novembre 2007 à 11 h 55 min

    Keltia : oui je suis un peu ce qui se passe chez vous, et c’est pas facile facile.
    Arundhati : c’est très vrai que dpeuis quelques temps j’entends plus de gens faire leur "coming out", mais il y a encore deux mois, c’était rare. Ce n’est pas une question de complexe, c’est un problème d’injure, d’insulte, qui à la longue découragent de dire ce que l’on pense. En tous cas merci, oui les qualités des gens n’ont rien à voir avec leurs convictions politiques !

  • #94 Amélie le 21 novembre 2007 à 9 h 56 min

    @ annelise, je ne suis pas rentrée dans le débat droite/gauche, je dis juste que Sarkozy étant le représentant d’une droite dure, il y a des reactions qui sortent quand on dit qu’on a voté Sarkozy qui ne sortiraient pas si on disait qu’on avait voté Villepin… et donc ça va bien au-delà d’un jugement sur le fait d’être de droite que tu reçois à mon avis, et c’est plutôt sur cette droite-là. c’est pas pareil…

  • #95 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 9 h 56 min

    @ Lizou : ce n’est pas la question de s’en foutre ou pas , c’est la question de respecter ce qui fait que la France est la France.

    Et pour ceux que les teste ADN perturbent (je précise que ça me perturbe un peu aussi) il faut savoir que c’est sur la base du volontariat. On ne forcera personne à les "subir". En général, ça prend entre 18 mois et 3 ans de faire venir sa famille, car dans certains pays, les papiers d’identité sont inexistants. Avec le test ADN, ça prend 2 semaines.

    Je le répète, il est basé sur le volontariat. Ceux qui n’en veulent pas n’en auront pas…

  • #96 annelise le 21 novembre 2007 à 11 h 58 min

    très chouette commentaire lixuan :-)

  • #97 rumeur le 21 novembre 2007 à 9 h 59 min

    Je ne supporte pas de discuter avec les UDC à la zurichoise, je suis prête à en venir aux mains, c’est physique et inexplicable, c’est comme avec ma laide soeur! Je suppose que c’est pour éviter de se jeter le sel à la tête que les manuels de savoir vivre interdisent de parler politique et religion à table!

  • #98 Hélène le 21 novembre 2007 à 11 h 59 min

    Non lizou, il ne s’agit pas de ça, il s’agit de dire les choses avec respect et en ne s’en foutant pas complètment de la personne qui va te lire.
    On peut (presque) tout dire, mais pas n’importe comment.

  • #99 lizou le 21 novembre 2007 à 9 h 59 min

    Cécile de Brest J’adore le parallèle entre la france tu l’aimes ou tu te casses et l’immigration, je peux etre français et non expulsable et ne pas aimer la france.
    et je serais curieuse de savoir ce qui fait que la france est la france.

  • #100 Vinz le 21 novembre 2007 à 10 h 00 min

    Mise au point utile Hélène …

    Cela revient à ce que disait Annelise dans un commentaire, et d’autres : ce débat, c’est en fait le débat de : faut-il parler aux gens qui n’ont aucun argumentaire et qui choisissent un camp sans réfléchir, c’est à dire sans faire preuve d’intelligence …

  • #101 Cec jeune mariee le 21 novembre 2007 à 10 h 00 min

    Lizou,

    C est différent de "se foutre de la france" et ne pas respecter ses valeurs hein…

    Je ne suis pas nationaliste, absolument pas chauvine, pour avoir vécu dans plein de pays depuis toute petite mes racines sont diluées…

    Mais il y a plein de valeurs en france que l on doit protéger, respecter. La liberté de la presse, la séparation de l’eglise et de l etat, la liberté de culte, les droits de l’homme, la protection des enfants, etc…

    Plein de choses qui semblent tellement évidentes qu on les oublie et les prend pour acquises. J ai vécu dans des pays ou la plupart des gens ne connaissent pas ces mots…

    Alors oui je pense qu il faut aimer, respecter la france pour ses valeurs. Rien a voir avec du nationalisme ou du chauvinisme, mais pour moi tout ca est fondamental. Et rien à voir non plus avec gauche droite d ailleurs !!!

  • #102 annelise le 21 novembre 2007 à 12 h 01 min

    lizou : oui on s’en prend toujours à ceux qui osent l’ouvrir, la preuve aujourd’hui….résultat, beaucoup de gens se cachent, voire mentent…j’ai déjà vu des droitistes se faire passer de gauche dans une soirée où la gauche était majoritairement représentée, juste pour éviter le conflit, et ça c’est pathétique…

  • #103 Hélène le 21 novembre 2007 à 12 h 01 min

    sophie ta vision des choses me semble bien manichéenne, et pas du tout dans l’esprit du débat qui nous occupe aujourd’hui…

  • #104 Hélène le 21 novembre 2007 à 12 h 03 min

    C’est trop facile lizou de jeter brutalement des choses à la gueule des gens et de venir ensuite chouiner qu’ils sons susceptibles. Je ne suis pas la seule à être lasse de ta façon de faire.

  • #105 clayre le 21 novembre 2007 à 10 h 03 min

    Bonjour, je trouve ton article très bien écrit et je comprend tout à fait ce que tu ressens. Ce qui importe ce n’est pas qui l’on vote, mais bien de pouvoir entendre que l’autre puisse voter différemment de nous. Il semble bien que la chose la plus difficile soit le respect de la différence d’oppininon. Malheureusement on le retrouve aussi ici dans nos commentaires. La politique est l’exemple frappant où le respect, la tolérance sont des mots très utilisés mais qu’il faut sans cesse interroger , travailler, remettre en question car cela ne semble pas si évident à la lecture des commentaires.
    Bon courage Annelise, en tout cas ta démarche est très belle. Et bravo à Hélène d’avoir accepter d’en débattre ici

  • #106 Amélie le 21 novembre 2007 à 10 h 03 min

    @ Cécile de Brest : pourquoi pas… mais à quelle valeur doit-on adhérer pour être considéré comme légitime à vivre en France ? est-ce que quand tu mets d’un côté la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyens, les constitutions de la république française et de l’autre les tests ADN tu retrouves quelque chose de commun ? Est-ce que Abdel qui siffle la Marseillaise au stade de France parce qu’il n’est pas considéré, au moment de chercher un boulot ou un logement, d’entrer en boite comme étant "né libre et égal en droits" a moins de légitimité à vivre en France que Hortefeux qui viole la tradition française d’hospitalité (rappelée par Sarkozy d’ailleurs qui disait avant d’être élu qu’il portègerait tous les opprimés) ? Est-ce qu’il doit plus quitter la France que Sarkozy quand il est allé dire à Bush que les Français avaient été arrogants sur la guerre en Irak ? J’accepte que Sarkozy trouve les Français arrogants. J’accepte qu’Abdel trouve les propriétaires de logements racistes. Je fais le constat qu’ils n’ont pas les mêmes moyens pour l’exprimer. Je pense que Sarkozy et Abdel ont le droit de vivre en France et de critiquer la France et les Français.

  • #107 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 10 h 03 min

    @ Lizou : je ne fais pas un parallèle entre les 2, mais c’était pour "répondre" à un comm qui en parlait. J’aurais peut-être dû poster 2 comm différent, pour ne pas être ambiguë, scuze ;-)))

    Je ressens quand même pas mal d’agressivité dans le coin, ce matin ! Non, je ne joue pas les martyrs !
    C’est très cool de la part d’Hélène de publier de tels billets ( et à Annelise de l’avoir écrit bien sûr), soyons-en dignes ;-)))))))

  • #108 Cec jeune mariee le 21 novembre 2007 à 10 h 03 min

    Faites attention, Hélène sort les le ‘bouquet" d’étiquettes qui grattent, planquez vous ;)

    M’enfin, discuter politique, c’est déjà délicat avec des gens qu on connait super bien alors euhhhh forcément, dans une si grande communauté, ca ne peut etre que difficile hein ;))

  • #109 rumeur le 21 novembre 2007 à 10 h 04 min

    Fond de teint, culotte et politique … est-ce le prochain thème de la nouvelle pochette Mon blog de fille, non ? je sors…

  • #110 Mlle Crapaud le 21 novembre 2007 à 10 h 04 min

    Ah la la… vaste débat. J’ai la chance d’avoir comme toi annelise des amis de tous bords (de l’extrême gauche à l’extrême droite), d’être moi-même centriste dans une famille de droite, et d’aimer parler politique. Très vite, il a fallu que j’apprenne à écouter les autres s’exprimer.
    Ce que j’ai trouvé agaçant de la part de la majorité de mes potes de droite, c’est "Je vais voir le meeting du Maître ce soir" Euh… ouais. Mais après, je ne peux pas me permettre de généraliser "les gens de droite", puisque mes parents et ma soeur votent à droite et sont des gens extrêmement généreux et ouverts d’esprit.
    Ce que je trouve, d’une manière générale, difficile pour un débat d’idées politiques, c’est quand l’autre se braque très vite, n’accepte pas la critique, et se sent personnellemeent atteint quand tu oses critiquer le parti ou la personne pour qui il comptait voter. Il invoque des arguments sentimentaux : tente de te culpabiliser ("nan mais tu comprends pas, si ça se passe pas comme ça la France elle est finie"), de t’émouvoir ("oui et tu vois comme ça les gens seront heureux"), de te mettre dans tes derniers retranchements ("C’EST VRAIMENT CETTE FRANCE-LA QUE TU VEUX ?!?")… impossible de discuter, dans ce cas-là.
    Et j’ai rencontré ce cas de figure avec des militants de gauche, des militants de droite, … C’est universel !
    Ton billet est très juste : où sont ces 54% ?
    Ce qui me fait rire, c’est que les gens ont toujours tendance à croire que je suis communiste (je ne sais pas pourquoi d’ailleurs, il faudrait que je creuse la question), donc s’ils ont voté ailleurs qu’à gauche, ils n’osent pas me le dire. Sauf que moi, je m’en fiche de ce que tu as voté, tout dépend POURQUOI tu as voté.
    Et les gens qui justifient leur vote par "C’était lui le plus charismatique", ben tu t’inquiètes. Bien sûr que c’est un critère (on va pas élire un mollusque non plus), mais de là à devenir LE critère unique…
    Bref, très joli message :-)
    Peace & Love

  • #111 Perlettte le 21 novembre 2007 à 10 h 05 min

    Porteverte, ma maman tient un salon de coiffure depuis 25 ans qu’elle vient de devoir vendre pour rien du tout au risque d’être ruinée. Ça faisait 10 ans qu’elle ne prenait plus de salaire pour tenir. Toute mon enfance je ne l’ai pas vu car elle travaillait tout le temps. Alors doucement sur les commerçants. On croit qu’être patron c’est le Pérou, mais loin de là.

  • #112 annelise le 21 novembre 2007 à 12 h 06 min

    Sophie, rien qu’en disant ça, tu juges et tu viens de mettre en avant tous les préjugés que je reproche. Etre de droite n’empêche pas d’avoir quelqes idées de gauche et vice versa. Etre de gauche n’empêche pas d’avoir un raisonnement parfois économique. Et c’est ça le problème : bis repetita : on n’adhère pas forcément à tout le programme pour lequel on a voté. Le cataloguage est pénible.
    Mazis visiblement certains lisent en diagonale, j’ai l’habitude, les gens ne lisent que ce qui les intéresse.
    Le débat politique n’a pas sa place ici. On parle de respect de l’autre, et des opinions des autres. Je n’adhère pas à tes opinions mais je les respecte.

  • #113 clayre le 21 novembre 2007 à 10 h 07 min

    Ah c’est l’horreur, c’est quand même plus facile de débattre sur les culottes…;-)

  • #114 Kilis Sex Symbol le 21 novembre 2007 à 10 h 07 min

    @Hélène : je crois que le souci, comme l’a dit Vinz (ou pas, je m’emmele les pinceaux) c’est que dans le cas présent, il y a la répulsion d’une personne et d’une ligne politique qui conduit à la stigmatisation d’un groupe de personnes.

    Un peu comme si toutes les personnes de gauche étaient assimilées à Staline.

    Du coup, on peut difficilement séparer la forme du fond dans ce débat.

    Personnellement, pourquoi je dois me forcer à rester calme concernant notre président tellement-aimé-qu’on-le-voit-partout, c’est parce qu’il tient des propos qui me choquent profondément et je ne comprends pas qu’on puisse y adhérer.

    Maintenant, si on voulait bien poser les vrais problèmes dans ce pays, je serais plus tolérante, je pense :-)

  • #115 Carole le 21 novembre 2007 à 10 h 07 min

    Les choses dérapent toujours lorsque l’on parle de politique… Qui ne s’est jamais faché avec un membre de sa famille? Qui ne s’est jamais volontairement fait "asticoter" parce qu’il a des opinions politiques affirmées? Moi ça m’arrive tout le temps…
    Je ne mentionnerai pas ici mon appartenance politique mai je crois que les valeurs fondamentales de notre république sont la démocratie et le refus de l’individualisme qui entraine des laissés pour compte. Et ça ce ne sont pas des valeurs "politiques", ce sont juste des valeurs humaines.

  • #116 Fruit le 21 novembre 2007 à 10 h 08 min

    C’est étrange, au contraire j’ai le sentiment qu’aujourd’hui les gens qui ont voté "à droite" le disent plus facilement qu’hier… ces derniers temps, j’ai entendu plusieurs personnes dire un truc du genre "j’ai voté Sarko et je regrette pas" ou alors "j’ai pas honte, j’ai voté Sarko".
    J’ai l’impression que les gens assument davantage et d’ailleurs je ne comprends pas pourquoi ils n’assumaient pas avant…
    Personnellement, j’avoue avoir un avis assez tranché, je veux dire que je sais exactement pour qui (et quelles idées) je ne suis pas mais j’ai horreur de parler politique….le débat n’avance jamais !

  • #117 annelise le 21 novembre 2007 à 12 h 09 min

    Lili: oui prudent peut être, mais justement si les gens étaient moins agressifs et injurieux, ils n’auraient pas à être si prudent. Je ne vois pas les gens comme des adversaires, perso, je vois les gens comme des êtres pensants, avec qui on devrait pouvoir discuter et émettre des avis sans se faire huer :-)
    Lizou : c’est lâche, oui, et ça je cautionne pas :-)

  • #118 Vinz le 21 novembre 2007 à 10 h 09 min

    Perlette +> ton cas est dur … mes parents étaient commerçants aussi, avec beaucoup de difficultés aussi (quoique moins que toi).

    Mais s’il y a bien UNE leçon à retenir pour argumenter en politique, c’est de ne PAS prendre un exemple UNIQUE et PERSONNEL pour discuter … c’est la porte ouverte aux fenêtres si tu vois ce que je veux dire.

  • #119 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 10 h 09 min

    J’ai l’impression, maintenant que je relis mes comm, que j’ai un peu dévié du sujet initial (même si je continue à penser tout ce que j’ai dit, off course ;-))…
    Excusez-moi ;-)))

  • #120 Yanjiao le 21 novembre 2007 à 10 h 10 min

    Aie aie, ça gliiiiiisse :)

    Je me permets de vous transmettre un message de cette chère Lili, qui l’avait claironné sur Marmiton, et qui m’a vraiment marqué (alors que c’est tout con) :

    le prosélytisme est un vilain défaut.

    Ben depuis que j’ai arrété de vouloir convaincre tout le monde, pour essayer plutôt de mettre au clair mes idées à moi – puis les mettre en pratique, tout aussi difficile, je suis vachement plus zen!!

  • #121 Amélie le 21 novembre 2007 à 10 h 11 min

    @ Perlette : de toute façon, il devrait y avoir un nom différent de "patron" pour les chefs de toutes petites entreprises… bon j’avoue que je suis morte de rire quand les employés d’un patron ultra-sarkoziste qui leur a rebattu les oreilles de sarkozy viennent lui dire "bon, le 1/4h supplémentaire qu’on fait tous les jours gratuitement depuis 2, 3, 10 ans, va falloir nous le payer… ça fait 1h15 par semaine déjà… Et puis les soirs d’invetaires et tout ça, ben maintenant ça va plus être gratuit…" mais concrètement je crois que les artisans et les toutes petites PME se sentent un peu oubliés par celui qu’ils ont largement contribué à proter au pouvoir…

  • #122 annelise le 21 novembre 2007 à 12 h 12 min

    Marouchka, la question ici n’est pas de savoir avec qui on est d’accord ou non, de droite ou de gauche ou pas, c’est pas un sondage :-)
    Le sujet je le répéte, et je vais choper des crampes à force, c’est le respect mutuel, et en effet c’est bien dommage que toi aussi tu te sentes obligée de te taire.

  • #123 alex le 21 novembre 2007 à 10 h 12 min

    Très bon sujet, pour ma part j’aime beaucoup pouvoir parler politique avec mes amis, je trouve cela très enrichissant étant donné que nous sommes tous de convictions différentes, mais je trouve dommage de ne pas pouvoir partager cela avec tout le monde ; c’est un sujet qui reste parfois tabou et je trouve qu’il n’y a pas de quoi, on a bien le droit de penser différemment de son voisin sans basculer dans le conflit ; on devrait plutôt s’enrichir des pensées différentes, c’est mon point de vue.

  • #124 Fran le 21 novembre 2007 à 10 h 12 min

    Bonjour à Tous ( Euh oui j’ai eu le temps de voir Vinz commenter ) !!!

    Désolé mais là je n’ai pas eu le temps de lire tous les nombreux comm’ ( je viens d’arriver au taf ).

    Annelise ton billet est très bien écrit et ça m’a rappelé le temps de qq minutes combien j’ai été perturbée par nos dernières élections. Oui perturbée. Moi qui était Chiraquienne depuis 1995 et bien cette année, je me suis laissée à écouter les arguments de gauche parce que ceux énoncés par le président actuel ne me parlait pas ( et pourtant j’ai assisté à des meetings ). Il ya des sujets sur lesquels je ne suis pas d’accord avec cet homme et son gourvernement. Des sujets aussi complexes que la vie des émigrés en France, le renvoi des clandestins ( Qui ? Quand ? Comment ? ), l’économie française, le chomage, l’éducation, l’hopital etc etc …. Pour etre franche, aucun des 2 candidats finalistes ne m’a convaincu. Cette dernière élection était pour moi l’election d’un Homme ou d’une Femme et montrée comme telle par les médias.

    J’aime mon pays et je m’inquiète pour lui. Je suis fille d’émigrés. Mes parents m’ont parlé de ce reve à la française où avec 200 Dollars en poche en 1972 ils ont reussi à s’intégrer, travailler, fonder une famille et batir un patrimoine. Aujourd’hui, cela me semble presque impossible même pour les enfants qui ont grandi ici.

    Je vais continuer à vous lire ….. et à réflechir. Merci Annelise et Hélène !!
    Fran en perte de jugement

  • #125 Yanjiao le 21 novembre 2007 à 10 h 14 min

    héhé, en plus c’est une vilaine gauchiste qui te parle :)))))

  • #126 Mollyy le 21 novembre 2007 à 10 h 14 min

    Enfin, moi y a juste un truc que je comprends pas, dire qu’il y a 54% de personnes qui sont pour toutes les reformes proposées je trouve que ca cloche, pcq si 54% des personnes etaient d’accord avec tout, Le president aurait été élu au premier tour, donc voila, moi je voulais juste dire que j’en ai marre d’entendre que la greve c’est anti democratique,que le president a été élu par la majorité, donc il faut laisser tout faire et se taire.

    Enfin je sais pas, moi le candidat pour lequel j’ai voté au premier tour j’étais pas d’accord avec tout le programme… Pourtant c’était mon candidat préféré…

    Vous voyez ce que je veux dire?

  • #127 Hélène le 21 novembre 2007 à 12 h 14 min

    "c’est pas un sondage" : j’adore ;-)))

  • #128 Kilis Sex Symbol le 21 novembre 2007 à 10 h 15 min

    @Annelise : on y est :-) C’est ça qui me saoule, je crois, les moutons de panurge!
    Mes étudiants sont encore des gamins. quand je les vois s’engager dans des mouvements qui les dépassent et dont ils ne saisissent pas toutes les implications, ça me soulève le coeur :-(

    Pour 10 moutons de panurge, combien y a-t-il de votants intelligents?

  • #129 annelise le 21 novembre 2007 à 12 h 15 min

    les enfants je vais manger et bosser, soyez sages :-) Si ça déborde, je fermerai le temps de digérer :-)

  • #130 Amélie le 21 novembre 2007 à 10 h 15 min

    @ Hélène, je suis désolée, je relis mes commentaires et je ne fais pas d’attaque personnelle, je ne traite personne de fasciste, je ne fais pas de diffamation… peux-tu me dire ce qui ne conviens pas pour que j’ai une chance de m’amender ?

  • #131 Bing le 21 novembre 2007 à 10 h 16 min

    ni de droite ni de gauche j’ai été insultée par les deux : 1-1 pour ce match là !

    par contre c’est vrai que je ne suis plus retournée sur certains blogs absolument pas politiques à la base depuis les élections car la bêtise, le manque de respect et de correction qui y régnaient m’en ont franchement dégoûtée.

    et oui, c’est triste de devoir se taire, de ne pas pouvoir parler de ses convictions ou de se choix sous peine de se faire écharper… tu parles d’une liberté et d’ouverture d’esprit chez certains :/

  • #132 Perlettte le 21 novembre 2007 à 10 h 16 min

    Anne Lise:

    Tu as raison tout dépend du milieu.

    Pour les critiques qu’une personne de gauche se prend dans la gueule: idéaliste, gamine, irréaliste. Certes, c’est moins "coup de poing" que "Facho".

    Quand on te dit "facho", tu dois te sentir diabolisée. Genre tu fais peur, etc. Mais ton avis a de la force. Quand je dis que je suis de droite, je passe pour une rêveuse dont les idées n’ont aucun intérêt car irréaliste. Je sais pas si tu comprends ce que je veux dire.

    Dans la tête des gens j’ai l’impression que c’est:
    De droite = personne forte qui pourrait tend vers le fachisme
    De gauche = un imbécile qui n’a aucun sens logique

    Voilà… après je persiste à dire que je suis d’accord avec toi sur le fait qu’on ne doit pas avoir honte de ses convictions quelles qu’elles soient.

  • #133 lilipouch … le 21 novembre 2007 à 10 h 17 min

    je me demande aussi si la gauche est plus légitime que la droite? (enfin dans la téte des gens hein) parce que si on assume pas de voter a droite c’est qu’il y un alors que les 50 dernieres années ont étés majoritairement à droite non, donc hormis les 14 annes miterandiennes ,

  • #134 Roxy33 le 21 novembre 2007 à 10 h 17 min

    Je suis heureuse de voir que certaines personnes sont dans mon cas. La plupart des gens pensent que si on a pas voté royal, c’est soit parce qu’on est anti féministes, soit parce qu’on est fasciste.
    Alors que je ne suis ni l’un ni l’autre. Je ne pense même pas avoir de bord particulier. Seulement parfois je préfère effectivement ne pas dire pour qui j’ai voté, quand je me retrouve au pilori. Je suis en fac d’arts et lettres, et des affiches anti sarko ou bien des annonces de gauche, y en a partout. les grafitis signifient tous "a mort la droite", alors dire qu’on a voté à droite, c’est un peu comme se nommer emmerdeur public, même si je ne pense pas être la seule, sur des centaines d’étuduants, à avoir voté comme 50% des français.
    Je pense que la plupart se taisent aussi, mais ça m’embête de devoir me cacher dans un pays qui se veut humaniste et démocrate. J’ai soutenu des idées qui me plaisaient, pas une image représentant le fascisme ou quoi que soit d’autre. Je sais que certains pensent le contraire, et je sais qu’aucun avis ne pourra jamais être unanime.
    mais je respecte ceux qui ont votés à gauche, alors j’aimerais qu’ils en fassent autant pour moi.

  • #135 Mlle Crapaud le 21 novembre 2007 à 10 h 18 min

    Le truc en politique c’est qu’on est tellement convaincu de ce qu’on pense comme étant LA voie, que c’est difficile de mettre de l’eau dans son vin.

    Quant aux moutons de panurge, je me demande si y’a pas que le berger qui réfléchit (puisque par définition, un mouton suit mais ne remet pas en cause)

  • #136 Christine le 21 novembre 2007 à 10 h 18 min

    Tu avais le goût du risque en te levant, Hélène, ce matin !! En famille, sur la politique, ça finit déjà en empoignade entre gens qui s’adorent !!
    Alors, sur le net, avec les passionarias (des deux bords, hein !) qui ont un relatif anonymat pour s’exprimer en face de filles aussi virtuelles et anonymes qu’elles… ben, ça dérape forcément !
    C’est regrettable, le sujet était très intéressant, Annelise, mais manifestement, on n’est pas assez adultes (tous) pour ne pas "monter en mayonnaise" dès que l’autre dit (poliment) le contraire de notre avis… Dommage :o(((

  • #137 Hélène le 21 novembre 2007 à 12 h 18 min

    Je reste là pendant ce temps annelise, tu prendras le realis quand j’irai manger à mon tour ;-)

  • #138 Mithra le 21 novembre 2007 à 10 h 19 min

    Mmmmh, joli billet, mais je crains que tout ca ne finisse mal :-(

    Je comprend tres bien ton message de tolerance, Annelise. Personnellement j’ai ete elevee dans une famille ou maman etait de gauche et papa de droite et ou ca ne posait pas de probleme. Ils s’enguelaient pour tout un tas d’autres trucs mais pas pour la politique :-)
    Je me souviens qu’en 81, quand la photo de Mitterand est apparue a 20h et que ma mere etait deja partie feter ca a la Bastille, mon pere a dit d’un ton lugubre "et merde…"
    Je sais que parmi mes amis / copains / relations il y a des gens d’opinions variees, et je m’en felicite car j’ai horreur des clans ou on est "entre soi". Certains sont assez ouverts, d’autres moins. Avec ces-la, on ne parle pas de politique et puis c’est tout. Qui suis-je pour leur faire la lecon ? Moi je fuis les militants et les proselytes de tout poil, qu’ils cherchent a me convaincre du bien-fonde de la reforme ou de la greve, de la portee de la parole de Jesus, du no-kidding ou du pro-life…
    Je ne sais pas comment dire ca sans etre insultante, mais en plus tres souvent les arguments echanges sont une suite de cliches des deux bords, du niveau du Cafe du Commerce, et ca me gonfle. Si je cherche a me faire une opinion sur un sujet, je vais essayer de me documenter un peu plus en profondeur et ca n’est pas l’opinion de mon voisin de bureau qui va me convaincre. Je trouve de plus qu’il y a une grossierete certaine a chercher a imposer ses vues a des gens qui ne vous ont rien demande, et beaucoup de naivete a penser qu’on a fait mouche si les gens ne repliquent pas ou ecourtent la conversation : ca n’est pas forcement qu’ils n’ont rien a dire ou qu’on les a foudroyes en leur revelant la lumiere de la Verite. Ca peut etre tout simplement qu’on les emmerde et qu’ils n’ont aucune envie de s’engager dans une conversation sterile, voire de se facher.
    Donc oui, je suis d’accord, l’ideal est de parler de tout ca sereinement, avec des arguments reflechis, mais je me demande si pour ca il ne faudrait pas demenager au pays des Bisounours ;-)

  • #139 Dorothée le 21 novembre 2007 à 10 h 20 min

    Vinz: "la porte ouverte aux fenêtres", merci de m’avoir rappelé une expression que j’adore mais que j’avais oubliée :-)))

    Oups je suis hors sujet, pas très néthique. Revenons à nos moutons (de Panurge ou pas, je suis pas experte en races de moutons, ni d’hommes d’ailleurs;-) )

    Pour le coup d’adhérer aux valeurs d’un pays, je trouve ça essentiel, dans un sens comme dans l’autre. Parce que quand on a choisi ce pays pour en fuir un autre, c’est comme quand on est chez quelqu’un: si la règle est d’enlever ses chaussures dans l’entrée tu les enlèves, tu fais pas d’histoire, même si ça ne te rend pas très heureuse de montrer que tu pues des pieds ou que tu es petite sans tes talons. De la même manière, le jour où la situation devient insupportable ici d’un point de vue politique (genre FN au pouvoir), je fais clairement tout pour me barrer direct. Faut être cohérent…

  • #140 Carole le 21 novembre 2007 à 10 h 20 min

    Ohlala, tous ces poncifs sur la droite et la gauche… Pfff, j’ai l’impression de me retrouver un dimanche midi dans ma belle famille ;)
    Hélène tu savais ce que tu risquais en publiant ce billet : une avalanche de post absolument pas constructifs.

  • #141 Mlle Crapaud le 21 novembre 2007 à 10 h 21 min

    Mithra > et alors si on rêve du pays des Bisounours ? :0 C’est le but ultime de ma vie.

  • #142 Fran le 21 novembre 2007 à 10 h 22 min

    Malheureusement je crois qu’aujourd’hui ce qui est politiquement correct c’est justement de ne pas parler de ses convictions politiques ….. mieux vaut parler environnement ( c’est à la mode hein même si j’y crois ), de nos petits vieux ( bah oui ya le papy boom alors vite à nos partes-monnaies hihihi ), de faits divers et variés.
    Moi ce qui me gene de plus en plus et notamment dans les différents JT, c’est qu’il n’y a plus d’informations.
    J’entends pas là qu’on nous balance des brèves sans arret, on n’a jamais les tenants et les aboutissants de l’info donnée. Enfin c’est mon impression. Maintenant je ne regarde plus les info à la TV et les journaux gratuits c’est quand j’ai pas envie de me prendre la tete …. sinon pour trouver une info plus détaillée bah je me reporte sur la presse écrite nationale et internationale ( enfin je ne suis pas bilignue hein je fais confiance à Courrier International pour ça hihihi )

    Euh je crois que je suis sortie du sujet, désolé Annelise et Hélène …. c’est pas très néthique :))

  • #143 alex le 21 novembre 2007 à 10 h 23 min

    D’accord avec Mithra, j’adore discuter avec des gens d’idées différentes car cela m’enrichis, je déteste par contre si je sens que mon interlocuteur me parle pour me prouver qu’il a raison :-)

  • #144 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 10 h 24 min

    @ Dorothée: tu as exprimé exactement ma pensée ! Je te remercie d’avoir été plus claire que moi (je pense définitivement que rester à la maison pour m’occuper de mes enfants me ramollit le cerveau, mais bon, ce n’est pas le sujet ;-))))))))))))

  • #145 Fantomette le 21 novembre 2007 à 10 h 24 min

    C’est dingue comme je vis l’inverse. Comme au quotidien quand je discute de mes opinions et convictions politiques ou sociales je me fais taxer d’imbécile idéaliste et grandis-un-peu-ma-fille-c’est-pas-walt-disney. Pourtant je parle pas d’une société idéalisée où tout le monde est beau et gentil, où il n’y a pas de pauvres et pas de misère, j’ai l’impression d’avoir les pieds sur terre mais il ne fait pas bon défendre les idées de gauche ces temps-ci d’après ce que je ressens, je me fais lyncher par mes collègues parce que j’ose ne pas traiter les cheminots de feignants preneurs d’otages et pire, j’argumente en leur faveur, par mes passagers (que je covoiture pendant les grèves) parce qu’ils ne comprennent pas que dans mes 2h de bouchons je n’aie pas envie d’étriper ces privilégiés et quand je dis que mes parents sont des profs sérieux et bosseurs on me répond que c’est une minorité.
    C’est dingue comme on a l’impression d’être stigmatisés par "l’autre", celui qui ne vote pas comme nous, est-ce parce qu’on ne retient que les gens qui nous envoient leur intolérance en pleine tronche ?

  • #146 lizou le 21 novembre 2007 à 10 h 24 min

    Ben alors Hélène je pars et quand je repasse, horreur je me fais engueuler. je répond à une personne qui pour moi a dit quelque chose de profondémment injuste et je suis la seule à me faire tirer les oreilles. c’est comme ça.

  • #147 funambuline le 21 novembre 2007 à 10 h 26 min

    J’ai toujours été de gauche, issue de gens de gauche, d’un milieu de gauche. Donc à gauche.
    Depuis quelques mois, loin de renier mes convictions -dont la principale est que la politique sert à protéger les plus faibles qui ne peuvent le faire seuls (c’est pour ça qu’elle a été inventée, je parle de la politique moderne, hein, pas des grecs)- j’atténue mon jugement. Non, je ne suis pas toujours d’accord avec la/les gauche(s) (suisse, française, allemande ou italienne, hein!), oui, certains élus de droite font des choses très bien, très intelligentes et qui correspondent pleinement à mes convictions. ça ne remet en rien en question le fait que dans un idéal de philosophie politique (et donc pas d’actes), je suis à gauche.

    J’ai souvent eu (mais pourquoi?) des petits amis (terme choisi car dès mon adolescence ce fléau me poursuis…. OHHHHH calme, je rigole les filles, c’est vrai quoi, on peut riogoler quand même, non? Oui, même sur ce sujet). Et mon Homme est de droite, français, a voté pour Sarkosy (malgré mes avances sexuelles pour l’empêcher de se rendre aux urnes :-) ).

    Nous avons suivi la campagne présidentielle avec attention. En s’interrogeant mutuellement sur les programmes, en tentant de les jauger, en acceptant les critiques constructives sur "notre" candidat/e venant de l’autre, en acceptant aussi de reconnaître ses faiblesses (le débat fut un grand moment de détresse pour tous les deux). Idem pour les élections en Suisse (où c’est lui qui a fait de basses manoeuvres pour m’empêcher d’aller glisser mon avis dans l’urne, sans succès :-) ).

    Je me sens de gauche, il se sent de droite. Sans doute aucun des deux côtés.
    Nous adorons parler politique. Nous sommes parfois d’accord, parfois non. C’est passionnant. Je respecte son avis, toujours très bien argumenté (l’est très culturé mon Homme!). Parfois (souvent) on se provoque un peu, mais je crois surtout qu’on apprend beaucoup.
    Le fait d’être en couple facilite grandement "la paix" des discutions.

    J’ai rarement vécu de discution politique contradictoire aussi paisible dans un contexte amical.
    Je trouve ces moments délicats… pas de peur de froisser quelqu’un, je n’envisage en aucune manière de critiquer "les gens de droite" (ou l’inverse), mais d’agumenter à propos de leurs candidats, des politiques mises en place par leur(s) partis.
    Si quelqu’un prend ça comme une critique personnelle, on ne peut pas discuter.
    Un autre obstacle à une discution constructive, paisible et amicale est la différence de culture et de connaissance politique. Si quelqu’un de très au fait de l’actualité, de l’hisoire récente, discute avec un autre qui vaguement une fois par semaine regarde le JT… la discution ne va pas très loin… Et puis il faut du temps, un endroit qui permette la discution (le bar enfumé et bruyant, euh, bof, ça incite plutôt à la provocation qu’à la discution), et surtout quelqu’un d’ouvert face à soi.

    Il m’arrive de refuser le conflit d’argumentation (ça ne mène à rien). De haïr ceux "de mon camp" qui hurle au fascisme dès qu’on se dit de droite. Je fuis tout ça, je préfère causer d’autre chose (voire pas du tout) à ces gens-là. Ces empoignades verbales n’amènent rien, jamais.

    Merci pour ce texte, annelise. En espérant que tu aies la joie de "dîners" politiques passionnants, paisibles et amicaux…

  • #148 Amélie le 21 novembre 2007 à 10 h 27 min

    @ Hélène. Mon propos est de dire que les réactions sont plus violentes quand on dit "j’ai voté Sarkozy" que quand on dit "J’ai voté Chantal Bourragué" ou "J’ai voté Marie-Hélène Des Esgaulx" ou "J’ai voté Bernard Debré" qui sont tout autant à l’UMP et ont tous gagné. Je ne vois pas d’autre façon d’étayer mon propos et d’argumenter sur les raisons qui font que pour beaucoup de gens de gauche, voter Sarkozy est au-delà de voter à droite.

  • #149 lili le 21 novembre 2007 à 10 h 28 min

    Je salue l’exercice difficile entrepris ici, j’addddooore parler de politique, je fais ça tout le temps.

    Mais en discuter par écrit, pfiou, drôlement difficile. En vrai et face à face, je prends des gants, alors sur un clavier, les gants, ça ralentit vachement l’expression. Je n’ai pas eu encore le temps de lire tous les commentaires, j’en suivers les numéros 80 et ça tourne trop vite

    Donc, je vais me reciter, merci Yanjiao, le prosélytisme est un vilain défaut.

    Et je rajoute que supposer que tous ses adversaires soient des cons, ça minore sa propre pensée, voyez?

    Je préfère cette citation tarte-à-la-crème du regretté Voltaire, je cite en gros : "je ne suis pas de votre avis, mais je me battrai pour que vous puissiez l’exprimer"

    J’aime bien discuter avec des gens qui ne sont pas de mon avis, aussi ;o))))

  • #150 Perlettte le 21 novembre 2007 à 10 h 31 min

    Vinz: pour moi c’est juste un exemple très représentatif. Ma maman n’est pas du tout la seule dans ce cas. Des petits commerçants ruinés qu’on traite de voleurs, j’en connais des louches.

    Bon perso je m’en vais, j’ai l’impression que tout le monde se renvoie ses arguments à la figure, ça ne fait pas avancer le scmilbick. En même temps, un article sur la liberté d’opinion et d’expression non plus… Je pense qu’il faut être honnête avec soi-même et ne pas adhérer à ces libertés pour sa crèmerie. Ne pas dire "ok pour respecter la gauche et la droite mais l’extrème-droite c’est des gros méchants". Allez je vous laisse car poursuivre est à mon avis inutile.

  • #151 annelise le 21 novembre 2007 à 12 h 32 min

    Man0u-Man0u : ouais ça me rappelle une certaine chasse aux sorcières.

  • #152 Fran le 21 novembre 2007 à 10 h 33 min

    Merci Hélène ….. Concernant ma capacité à aller chercher l’info bah c’est mon papa qui m’a appris dès mon plus jeune age en fait. On fait la revue de presse presque tous les Dimanche depuis mes 15 ans …. Mon papa lit son journal chinois tous les jours et on compare, on recoupe les infos qu’on peche par-ci par-là sur un meme sujet.
    Et je peux te dire que parler politique française en chinois, c’est super difficile !!

    Je m’efforce de ne plus m’embrouiller avec mes proches sur les sujets comme la politique, la religion, l’orientation sexuelle, la PMA ( Procréation Médicalement Assistée ) …. enfin sur pas mal de sujets en somme. Je m’efforce de toujours garder en tete que je ne suis personne mais alors vraiment personne pour juger l’etre humain qui est en face de moi. SUis pas mieux pas pire alors lui ou elle c’est pareil.

  • #153 Amélie le 21 novembre 2007 à 10 h 33 min

    @ Hélène. désolée, je croyais que le point d’interrogation du titre pouvait appeler une réponse "parce qu’en 2007, dire que tu as voté à droite c’est dire que tu as voté Sarkozy".
    Je me fais toujours avoir par les formules interrogatives purement rhétoriques.

  • #154 Vinz le 21 novembre 2007 à 10 h 33 min

    Je note un point commun chez pas mal de monde : la démarche de Fran, ou celle d’Annelise concernant l’UDC : quand on manque d’information, on part à sa recherche, on se documente, on s’instruit, on construit son argumentation …

    C’est la base d’une démarche intelligente, responsable et logique. Comme le fait de lire les programmes … par exemple.

    Bref : "A laver la tête d’un âne l’on y perd que sa lessive." …
    Je pense que vous avez compris.

  • #155 Aourell le 21 novembre 2007 à 10 h 34 min

    Je pense que si les gens de droite étaient "rejeté", Sarko ne serait pas président.
    Personnellement j’ai voté au centre et je n’ai jamais osé l’avouer à mes amis qui sont majoritairement de droite, car pour eux, ceux qui votaient Bayrou étaient stupides… Merci pour moi^^

  • #156 Diripouf le 21 novembre 2007 à 10 h 35 min

    Aie aie aie, ca va deraper, la….

    Bon, un petit commentaire juste pour montrer que meme si on est tres patients, des fois on craque…

    Je frequente pas mal de gens de Sciences Po Paris, qui sont super adorables et tres tres fetards, mais qui sont a l’oppose de mes idees politiques (on s’en fout lesquelles – mais c’est pas tres difficile a deviner).

    Le souci, c’est que moi je suis hydrologiste et eux ils etudient les argumentaires toutes la journee, donc quand on debat, je me retrouve toujours (je sais pas trop comment d’ailleurs, ils font ca tres bien !!) sans arguments, ou alors je m’en souviens plus, ou alors ils ne me paraissent pas assez elabores…

    Ils sont tres forts ces gens-la ! (comme les politiciens, quoi…) Pour info, y’en a un qui ecrit les discours d’un des ministres actuels, donc quand j’essaye de debattre avec lui c’est bien simple, en 2 secondes chrono il a gagne, et j’ai pas compris comment !

    Donc au bout d’un moment je baisse le bras…

    Je crois que tout est une question d’intelligence. J’ai toujours pu parler politique calmement (plus ou moins) avec mes potes de l’autre bord, meme si je me fais latter la tronche, mais parler avec mon Papi qui est bete comme ses pieds et qui me sort "Ah oui mais tu comprends les arabes ils cassent des voitures", c’est plus fort que moi, j’ai du mal a le respecter apres ca…

    C’est rigolo, en reflechissant tres fort je me disais "Mais c’est quand meme fou, tous mes amis tres proches sont du meme bord que moi !" Or non pas du tout, ma meilleure amie (roooh Aude, j’ai honte, je t’ai oublie !!) est diametralement opposee…Debats passiones autour d’un pichet de marguarita avant le 2eme tour de la presidentielle… et beaucoup de respect l’une pour l’autre (elle est tres intelligente ma ptite Aude :)))

  • #157 Vinz le 21 novembre 2007 à 10 h 37 min

    Perlettte +> Je reste intimement persuadé que la prise en compte d’exemples extrêmement précis, qu’ils soient personnels ou non … est une des bases de ce qu’on appelle la démagogie …
    Pratique merveilleusement employée par l’intégralité de la classe politique qui y a trouvé le moyen idéal de faire passer des vessies pour des lanternes à la majorité de la population !

  • #158 m’dame le 21 novembre 2007 à 10 h 38 min

    d’accord avec VINZ, c’est de plus effrayant de constater, droite comme gauche le manque de "raisons" du choix, l’inculture politique.Droite comme gauche, quand je demande au gens pourquoi ils votent de ce coté çi (ou autre) , j’entends parfois des choses bizarre et je dis: "mais ce n’est pas du tout ce que défend le candidat"..en fait, je connais des gens qui votent systématiquement d’un coté ou de l’autre par reflexe.Ma mère par exemple vote depuis toujours à droite (elle était gaulliste) et quand je lui démontre que les idées de de Gaulle qu’elle aimait ne sont pas forcément du tout celle défendue aujourd’hui par sarko, je sens que je la perturbe…Je connais par exemple d’assez près un cheminot en grève (contre les régimes de retraite) qui a voté sarkozy avec ferveur en mai..J’ai voté pour ma part à gauche et n’était pas forcement contre cette réforme….Il ya beaucoup de contradictions internes en la matière…
    Nous passons pour un peuple impossible à gouverner..et ça c’est un particularisme français dont je suis fière, cela force nos dirigeants à une certains vigilance..

  • #159 basco le 21 novembre 2007 à 10 h 39 min

    Je surfe de temps à autre sur ton blog pour y lécher quelques billet savoureux. Là, je dois dire que le sujet est …décalé. Et c’est ce qui me plaît. Et surtout, je suis très content qu’y soit exprimé ce malaise d’être de droite, comme si on faisait injure. J’ai voté à droite, j’ai aussi voté à gauche par le passé. A la dernière élection de Chirac, j’étais ulcéré par la Une du quotidien Libération qui titrait le samedi de ce premier tour : "Allez-y quand même". Il faisait chaud et beau, les gens avaient prévu un long WE à la plage ou à la campagne, et ce quotidien que j’aime beaucoup titrait cela avec un je-m’en-foutisme décadent… Désolant ! Voilà à quel point la gauche se foutait d’une élection qui pouvait potentiellement mettre en danger NOTRE démocratie (Le Pen était le 3è homme, tous le savaient, les Français savaient et ils voulaient jouer aux cons). Avec un tel titre, dont on sait que Libé est lu par quantité d’étudiants, comment pouvait-on faire mieux pour saborder l’élection avant le scrutin ?
    Bravo Libé ! Sur ce coup-là, rétrospectivement j’en ai voulu énormément aux médias, et à Libé en particulier. Et cela a scellé certaines de mes convictions politiques à droite, plutôt qu’à gauche. Ce qui ne m’empêche pas de dire que les test ADN sont une honte pour notre pays (même si on nous rebâche qu’ailleurs en Europe cela se pratique !). ILS SONT UNE HONTE !
    Bon. ça c’est dit !
    Ce qui me permet de faire le pont avec la culpabilité d’être de droite et à ce malaise que l’on peut ressentir à être de droite. Parce qu’en face les détracteurs de gauche sont les premiers à maudire les électeurs de droite, à utiliser des procédés fachistes à l’encontre des gens qui pensent à droite…
    Etant dans une troupe de théâtre la saison passée, je me suis frité un paquet de fois avec la totalité des membres (à l’exception d’une ou deux personnes) parce que j’avais osé contrecarrer les discussions de certains, dont plusieurs militants affichés du PS ou plus à gauche encore. Autant vous dire que les répétitions qui ont suivi ne se sont pas faites dans la plus franche sérénité. Avalanche de mails digne de la propagande pour me prouver mes tords, re-discussions (tant mieux !) avant les répét. avec cette fâcheuse tendance à ce qu’ils veuillent absolument m’assimiler à un raciste, un fachiste, un électeur de Le Pen larvé…
    Tout plein de choses qui m’ont conduit à penser qu’à gauche il était très facile d’exercer une dictature, que ce soit dans la culture, dans le domaine social et économique, et dans tant d’autres domaines. Etre propriétaire de ce qui est bien, c’est ça être de gauche ? Qui sont ces gens qui s’arrogent le droit de dire ce qui est bien de penser ? Moi , j’ai décidé de laisser la gauche dans cette fange.
    Durant mon adolescence et longtemps encore après, j’ai pensé qu’à gauche je trouverai ma liberté de penser. (Ce qui a orienté mon vote Mitterandien). Je l’ai cru longtemps. Jusqu’à la dernière élection de Chirac.
    Aujourd’hui, le big-bazar à gauche ne m’intéresse plus.

  • #160 Vinz le 21 novembre 2007 à 10 h 40 min

    Diripouf +> bel exemple de ton Papi … moi c’est ma mère … Pas facile de parler dans ces cas là … et le plus bel argumentaire n’y changera rien.

    (un air de chanson d’un certain Brassens) …

  • #161 Diripouf le 21 novembre 2007 à 10 h 44 min

    Bon allez, je precise quand meme une toute petite chose :

    Ce qui peut aussi creer des clashs enormes entre droitistes et gauchistes, c’est le phagocytage du vote FN par l’UMP lors de la derniere presidentielle… Ce n’est pas un jugement de valeur, c’est un fait (je n’ai plus le lien de l’INSEE qui expliquait ca, mais les chiffres sont formels).

    Du coup quand quelqu’un nous dit qu’il a vote Sarko on se demande toujours un peu (enfin, c’est mon cas) s’il n’est pas par hasard un LePeniste masque :-D

    D’ou l’importance d’essayer de gratter la premiere couche, de tenter un debat et de decouvrir ce que pense vraiment la personne en face. Mais je comprends que cela entraine des malentendus et des affrontements… euh… "frontaux", disons.

  • #162 Dorothée le 21 novembre 2007 à 10 h 45 min

    Lili, elle est top ta citation de Voltaire!!!(la tienne aussi, mais je ne voudrais pas faire de prosélytisme pour tes citations ;-) )

    Cécile de Brest, je suis pas sûre de m’être parfaitement exprimée, j’ai perdu mon cerveau depuis longtemps (bien avant les élections :-P) et en contrepartie je me suis même pas reproduite ;-)

    Ce sentiment d’être stigmatisé par l’autre, c’est une trouille fondamentale hyper forte et super bien analysée par Lytta Basset (une pasteure protestante de haut vol) dans le livre "moi je ne juge personne", si ça intéresse quelqu’un…et effectivement, dès qu’on le reproduit, on creuse chez l’autre cette blessure que nous avons tous au fond de nous.

    Un ex avec qui je n’ai jamais parlé politique m’a harcelée pendant deux ans parce que j’tais en école de commerce, que du coup forcément j’étais ultra-libérale, et pro-Bush bien entendu, bref le raccourci c’est que j’allais bombarder les petits enfants en Afghanistan. Au début je me suis défendue, mais il ne voulait pas entendre, alors j’ai supporté de façon muette, il ne s’est pas calmé, finalement je me suis lassée et barrée :-) (surtout que s’il y a bien quelqu’un que je HAIS, c’est Deubeuliou!). Je ne sais plus qui disait que ses parents ne s’étaient jamais frités malgré leurs opinions politiques différentes, pour moi c’est un signe de force et d’équilibre extraordinaire…

  • #163 Diripouf le 21 novembre 2007 à 10 h 46 min

    Beu, pourquoi il est pas passe mon commentaire ? Pour une fois je donnais pas de marque de maquillage :-D

  • #164 Bing le 21 novembre 2007 à 10 h 46 min

    Voilà pourquoi je n’en ai rien à faire de la politique : il faudrait laisser ça aux gens réellement intelligents (je suis déjà hors catégorie) et qui savent argumenter de façon correcte et respectueuse… ça doit s’élever à genre… 27 personnes en France ?
    ha oui ça fait léger…
    puis ça va être lo oai avec toute ses histoire de liberté et d’égalité…

    allez, j’arrête mes bêtises, je sors ;)

    Sinon Anne-lise, ça va bien toi ? Hélène ça va aussi ? Elle est pas là MissDarj’ ?

  • #165 virgulle le 21 novembre 2007 à 10 h 46 min

    Amélie : " la France tu l’aimes ou tu la quitte " , c’est un vieux slogan américain ! Le Pen n’a inventé ni ce slogan , ni le drapeau français , ni la marseillaise, ni l’eau chaude si tu veux mon avis ….

    Je trouve ce texte très enrichissant , je n’arrive pas a être de droite ou de gauche mais par contre je suis catho et ça je ne le claironne pas non plus , je n’ouvre pas la bouche quand on raconte des blagues sur le Pape … car socialement le Pape c’est drôle, alors que personne ne me raconte de blague sur le profète .

  • #166 funambuline le 21 novembre 2007 à 10 h 46 min

    Pour tous ceux qui "débattent" sur l’UDC, apparemment vous n’êtes pas complétement informés.
    Dans notre "groupe" de suissesse de MBDF. On a décidé de ne pas aborder le sujet, je ne répondrai donc à personne… ce qui inclut Nancy… :-)

  • #167 annelise le 21 novembre 2007 à 12 h 48 min

    Gaby : justement, dans les comms, je l’ai déjà dit, oui ça aurait pu être écrit dans l’autre sens. Que bien sûr, il faut un respect des deux côtés. Mais comme je le disais, à droite on a malheureusement droit à des mots bien plus durs qu’à gauche, souvent (pas toujours oui), comme facho, raciste, etc. Et c’est de ça qu’il est question. Le fait qu’on le publie sur un blog de quelqu’un de gauche (Hélène donc) était justement significatif du fait que nous on arrive à discuter tranquillement.

  • #168 lizou le 21 novembre 2007 à 10 h 48 min

    Han virgulle met une majuscule à Pape et fait une faute à prophète…j’adore voir les rapports qui se font dans nos ptites tetes à chacune…

  • #169 lizou le 21 novembre 2007 à 10 h 49 min

    Désolée c’est pas le sujet mais j’aime bien les lapsus ecrits! je les trouve hyper révélateur.

  • #170 Caramia le 21 novembre 2007 à 10 h 51 min

    (sans lire les commentaires)
    Je vote à gauche depuis toujours.
    Je parle rarement politique avec mes amis, je n’aime pas les débats, car j’en ai rarement vu où l’opinion de l’autre est respectée, quel que soit le bord.
    Récemment je me suis liée d’amitié "net" avec quelqu’un d’a priori intelligent, construit, respectueux, qui a "halluciné" quand je lui ai dit que j’avais voté royal. Pour lui les gens qui votent à gauche sont soit anarchistes, soit révolutionnaires, soit débiles (quasiment mot pour mot).

    Ce que tu décris n’est pas propre à une couleur politique.
    Mais c’est triste, c’est vrai. On se croirait parfois dans un stade de foot, entre les supporters du club UMP et les supporters du club PS (ou LCR, ou ce que vous voulez).

    Le pire c’est que je pensais qu’après les élections ça allait se calmer, mais non. Pas du tout. C’est là, insidieux, rampant… La politique doit faire partie de la vie de tous les jours, de la vie quotidienne. Sauf que là elle fait surtout partie de la vie mondaine et c’est une dérive affligeante.

  • #171 Fran le 21 novembre 2007 à 10 h 51 min

    Bon gré mal gré, parce que ce n’est pas toujours évident de maintenir le débat au respect, je suis ravie qu’ici aujourd’hui, Annelise et hélène nous donnent la possibilité de parler d’un sujet pas facile avec respect.
    Cela nous force à "être à la hauteur " de la tache ….. je ne sais pas si je suis très compréhensive, suis une nouille rappelez vous : ))

    NB : Maintenant je suis Nouille Resplendissante ….. meme si j’aimais bien Couille mais bon je menage ma copien Siam’ qui n’aime pas ce terme ( je peux comprendre, moi aussi j’ai des mots qui me font dresser les poils ….. des bras hein hihihi )

  • #172 Diane de L. le 21 novembre 2007 à 10 h 52 min

    Très beau billet Annelise, dans lequel je me retrouve beaucoup, et pas uniquement pour des questions de politique. Je me suis retrouvée dans le même cas sur des sujets aussi passionnels, comme l’avortement par exemple. Je suis de droite, l’un de mes plus proches amis est de gauche et nous argumentons. Quand la conversation menace de tourner à l’aigre, parce que ça arrive, nous concluons en riant que si nous arrivions à nous convaincre, après tout ce ne serait plus drôle et on se retrouverait au final quand-même avec une personne à droite, une à gauche.. sauf que les rôles auraient été inversés.

  • #173 lili le 21 novembre 2007 à 10 h 52 min

    Pour répondre au titre d’Annelise, le pays a beau avoir voté majoritairement à droite, la culture du pays est majoritairement de gauche. ça tient à tout un historique sur la vie du mouvement socialiste, du partic ommuniste, tout ça, profondément enraciné dans notre culture littéraire, journalistique, jusqu’aux chansons de variétés. En gros, l’idée dominante, ça a longtemps été "la gauche c’est moralement bien", ça l’est sans doute encore, avec moins de virulence.
    Faites une liste des grands auteurs, vous allez voir où je veux en venir

    Sarkozy lui-même souscrit à celà avec son admiration pour la lettre du jeune Guy Möquet, militant communiste.
    Mais comme il n’a aucune culture de gauche réelle, il lui manque quelques gros détails pour comprendre ce que signifie être un militant communiste qui distribue des tracts et se fait arrêter au moment du pacte germano-soviétique.
    (Après ça, le malheureux est fusillé comme otrage, je suis au courant et je parle pas de ça)

    Bref, dire qu’on a voté à droite ou qu’on est de droite, si ça soulève un tollé dans l’entourage, ça prouve juste qu’on a des connaissances de tous les bords et je dis, bonne idée!

  • #174 Diripouf le 21 novembre 2007 à 10 h 53 min

    argh argh argh Helene je m’apercois que non seulement j’ai reposte une deuxieme fois le meme commentaire alors que tu l’avais valide entre temps, mais qu’en plus il a ete re-mange par le bouzou ! Envoie le aux oubliettes le deuxieme :) et desolee de ma non-reactivite…

  • #175 alex le 21 novembre 2007 à 10 h 54 min

    Anne-Lise=> oui je suis entièrement d’accord avec ce que tu as dis à Basco, je crois que moi non plus je suis pas forcement pour un bord précis mais plutôt pour un programme dont l’idée générale rejoint mes convictions perso.

  • #176 patounettechatte le 21 novembre 2007 à 10 h 56 min

    Salut,

    Impossible de travailler ce matin !!!!!!!!! J’ai ouvert ce billet génial et j’ai voulu décrouvrir les coms !!!! Et voilà je suis scotchée à mon ordi !!!!!!! Moi, perso, je trouve qu’il y a des filles un peu agressives ici !!!! C’est drôle, la politique nous rends moins sympa……..

  • #177 alex le 21 novembre 2007 à 10 h 56 min

    Très compréhensible tu es, ma Franou ;-)

  • #178 Mollyy le 21 novembre 2007 à 10 h 56 min

    A Annelise, tu n’as jamais entendu des gens dire " ils font chier a raler, le president a été élu démocratiquement donc faut laisser faire" ? Pour moi dire ca, ca revient a penser, que ceux qui ont voté pour sarkozy au second tour étaient d’accord avec tous les points de son programme…. Donc qu’il y a vraiment LA majorité a soutenir le president sur CETTE reforme, alors que je pense que ce n’est pas toujours le cas pour toutes les reformes.. (pas forcement dans ce gouvernement, sous ce president)

  • #179 annelise le 21 novembre 2007 à 12 h 56 min

    litchee : tu mets le doigt sur un truc que j’ai pas su exprimé dans le billet, tiens. Le fait que des gens avec on s’entend bien, super bien, et qui du coup pensent que forcément tu votes comme eux, c’est génant. Alors je leur dis. Et là soudain, ils me regardent et se disent, ah ben oui t’as raison, après tout c ‘est pas parcequ’on est amies qu’on est pareilles sur tout. Mais rapport à ça, beaucoup n’osent jamais assumer leur vote, de peur que ça change tout entre eux. Et ça c’est triste.

  • #180 Clarisse le 21 novembre 2007 à 10 h 57 min

    Voilà une belle pensée Annelise et un beau texte.
    Il est effectivement dommage de ne pouvoir aborder certains sujets librement et de ne pouvoir échanger sur certains points sensibles sans qu’on se fasse rabrouer vivement !
    Alors comme toi, je pense qu’il ne faut pas se cacher et essayer de discuter ouvertement le plus possible avec son entourage divers et varié.

    Mais on se rend compte (même ici) que c’est pas toujours aisé d’échanger sans se juger !!!

    Bon courage les filles :)

  • #181 Londoncam le 21 novembre 2007 à 10 h 58 min

    Super texte Annelise, j’adhère à 200%. Je ne te dirais pas que j’ai été tout le temps et à 100% fair-play pendant la campagne car c’est clair que les esprits chauffaient. Je suis de gauche mais beaucoup de mes amis sont de droite et ça ne fait pas d’eux des cons, des fachos, des monstres sans coeur ou des ignorants. C’est au contraire en discutant, entre autre, avec eux depuis des années que je comprends mieux la politique et que mon opinion s’affine. Nos discussions n’ont pas changé mes convictions de base, mais elles m’ont certainement fait réfléchir.
    Mes amis de droite ne se sont pas cachés d’avoir voté à droite, et tant mieux, j’aurais honte qu’ils n’osent pas me le dire !

  • #182 lixuan le 21 novembre 2007 à 10 h 59 min

    Annelise….MERCI!
    C’est la première fois que j’entends quelqu’un oser s’exprimer à ce sujet, hors cercles privés s’entend, sur un espace public, sans anonymat, lue par beaucoup de gens qui ont déjà manifestement d’autres opinions.
    Merci, c’est tout.
    Je me sens concernée par ton discours, ô combien rafraîchissant, inédit et décomplexant, car, si j’ai voté "centre-droite" aux dernière élections et que je ne me situe pas vraiment dans le clivage droite/gauche, on peut dire que j’ai généralement plus de sensibilité "un peu à droite" que pour le socialisme (et ce, pour des raisons qui n’ont absolument rien de honteux comme tu le soulignes très bien). Etant également métissée et venant d’une île où la multi-ehtnicité est reine, j’encaisse mal le regard et les accusations qui sont portées sur les "gros patrons, les riches, les bourges et les fachos de droite" (?!!) de la part notamment de mon entourage estudiantin, bien plus privilégié et prout-prout que moi, mais qui du seul fait de se réclamer de gauche semble avoir l’apanage de la bonté humaine. Eh oui, eux ce sont les gentils, et ceux de droite (sans distinction hein, tout le monde dans le même panier, limite tu votes à droite tu nourris forcément une passion secrète pour le pen) sont forcément de très vilains méchants égoïstes.
    Je ne parle jamais de mes opinions politiques à des gens que je ne connais pas bien, et j’ai souvent honte, comme le sentiment d’appartenir à une sorte de clan secret de fachos, de cacher un secret hideux…juste parce que je ne suis pas de gauche. J’ai pris ma carte de l’unef par culpabilité.
    J’en ai souvent ma claque d’être environnée de tous ces préjugés, ces jugements à l’emporte-pièce, cette confusion entre des partis et des gens qui n’ont de commun qu’une étiquette sans consistance…et comme dit mon ami "les gens de gauche ne sont pas les plus nombreux, c’est juste qu’ils gueulent plus fort".
    Bref, bravo d’avoir écrit ce message. Qui me fait réfléchir aussi car du coup, je me rends compte que mon comportement envers certains proches (se situant dans cette fameuse majorité pas à mon goût pour le coup) n’a pas été un modèle de tolérance et de sérénité. Il va falloir aussi que j’aprenne à ne plus juger (du moins dans mes échanges avec eux) aussi violemment leurs choix politiques.

  • #183 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 11 h 00 min

    Si on dit qu’il faut respecter ceux qui votent à gauche, ceux qui votent à droite, à mon avis, il faut auusi respecter ceux qui votent extrême gauchet ET ceux qui votent extrême droite. Pourquoi seraient-ils plus cons que les autres ?

  • #184 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 01 min

    Merci funmbuline, tu as très bien compris :-) Et moi vos comms me permettent de constater que de l’autre côté, selon le milieu où on bosse ou vit, c’est pareil. Et que donc cette intolérance est insupportable des deux côtés.

  • #185 Kilis Sex Symbol le 21 novembre 2007 à 11 h 01 min

    Dans la série des citations :
    "Un fanatique est quelqu’un qui ne peut pas changer d’avis et qui ne veut pas changer de sujet" Winston Churchill

    Elle rend mieux en anglais :
    "A fanatic is one who can’t change his mind and won’t change the subject."

    Je la cite quand ça s’enlise avec un de mes meilleurs potes : on est d’accord, mais on s’engueule quand même, faut dire que c’est la seule personne avec qui j’apprécie de m’engueuler (les 1%, donc :-))

  • #186 Cagaroule le 21 novembre 2007 à 11 h 02 min

    Bonjour,
    Je crois que je vais redire des choses déjà dites, mais je pense que lorsque l’on vote, il faut suivre ses convictions profondes. Et elles sont liées à notre histoire, à nos expériences. Chaque parcoours est unique et ne doit pas être stigmatisé, méprisé. Chacun a ses raisons.
    Tant que c’est argumenté, et que l’on agit pas en mouton de Panurge, moi ça me va!

    Ce que je regrette, c’est que le débat politique ait laissé part à un débat "peoplesque" au cours des dernières présidentielles; mais là, autre question…

  • #187 Féf le 21 novembre 2007 à 11 h 02 min

    Hmmm, je dois dire que vous avez du cran, hélène et anne-lise. en lisant le post, je me suis dit que ce serait un miracle si le débat restait "calme", et ce même si le texte est très bien écrit et clair dans son message.
    je suis assez d’accord avec anne lise sur le fait qu’il est dommage qu’on ne puisse assumer la couleur de son vote, et ce quelle qu’elle soit. parce qu’il ne faut pas oublier que les pros-gauche (et tous les autres) aussi peuvent avoir honte de l’avouer.
    ce que je trouve particulièrement dommage, ce sont les amalgames stupides, les préjugés, et le fait que tant de monde en France (ou ailleurs, ça peut marcher avec plein de sujets c’t affaire) ne comprenne pas que rien n’est jamais tout blanc ou tout noir.
    et pour revenir sur ce qu’alex disait, en politique j’apprécie de discuter sans pour autant forcer les autres à adhérer à mon point de vue, et vice versa.
    malheureusement, c’est rarement la cas, et c’est bien dommage.
    j’exerce une profession (notariat, pour ne pas la nommer) qui est cataloguée dans une couleur politique, à laquelle je n’adhère pas. je n’ai pas honte de le dire. je n’ai rien contre le fait d’expliquer mon choix, et d’écouter les arguments de mes collègues. même le fait de passer pour une extraterrestre dans les soirées, je l’accepte (à peu près, faut pas pouuser non plus).
    là où je tique c’est quand on m’agresse en me disant "comment peux-tu finir ton diplôme de notaire et voter comme tu le fais?!? c’est totalement incohérent, blablabla", sans autre forme de procès.
    j’ai le droit d’avoir mon opinion, pour des raisons qui me sont propres, et ce comme tout un chacun!
    je n’ai pas lu tous les commentaires, et je m’excuse d’avance si mon post donne un air de déjà vu, car j’imagine que tout le monde a beaucoup de choses à dire sur le sujet, et peut-être dans le même sens que le mien, qui sait ;-)

  • #188 Diripouf le 21 novembre 2007 à 11 h 04 min

    Cecile – argh, non, ca j’ai jamais pu. Les extremes, ca me herisse le poil. Aucune nuance, aucun argument sensible (ca se dit en francais ?)… :( Niet…

  • #189 Marie Laure le 21 novembre 2007 à 11 h 04 min

    C’est vrai dès qu’on parle politique on se croirait dans un stade de foot, tout le monde s’engueule voire plus si affinités.
    Alors qu’on devrait plutôt se comporter comme dans un stade de rugby : on encourage notre équipe et après on va boire un coup tous ensemble…

    Après tout n’est ce pas ce que font nos députés? Crépage de chignon dans "l’arène" et un petit coup à la buvette de l’assemblée :)

    A la maison, mon homme et moi on n’est pas du même bord…ben ça m’empêche pas de l’aimer , de respecter ses opinions et de dialoguer avec lui.

  • #190 cynthia283 le 21 novembre 2007 à 11 h 04 min

    En lisant les commentaires, je sais que je vais un poil faire de la répétition… J’ai voté à gauche et j’ai exactement le même raisonnement que toi. J’ai parfois l’impression de faire parti des 46% de nuls qui ont voté à gauche. En fait l’autre jour avec une copine on pensait que c’était simplement un sujet à polémique, qui m’a pas mal rappeler l’allaitement. Et autant sur l’allaitement je reste totalement souple autant j’avoue que ton post me fait réfléchir, car finalement je ne suis pas si tendre avec les votants de droite. Dès qu’on en parle, j’ai une sensation d’agression, et la discussion tourne en rond. C’est pourtant tellement bon de partager des points de vue, pourquoi était-ce si difficile en 2007? Et avant c’était déjà comme ça?

  • #191 Benedicte le 21 novembre 2007 à 11 h 05 min

    Bravo ; je vote à gauche, mais l’intolérance des gens de gauche (ou pire du "peuple de gauche", comme ils s’auto-appellent) est insupportable ; c’est vraiment la pensée unique, et je dirais c’est que surtout vrai à Paris…

  • #192 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 08 min

    deilema, génial, ça montre à quel point les avis sont partagés sur la question, et pas le monopole d’un parti ou d’un autre !

  • #193 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 11 h 08 min

    @ Diripouf : oui, je compreds pourquoi tu dis ça, mais tant qu’à respecter chacun autant être logique jusqu’au bout et respecter tout le monde…

  • #194 Mamzelle Maupin le 21 novembre 2007 à 11 h 08 min

    Je n’ai pas pu tout lire, désolée, mais moi je connais aussi des gens qui ont voté à droite et qui ne le disent pas parce que maintenant ils ont honte …

    Je vote à gauche et je n’ai jamais été virulente contre Chirac, contre mes amis de droite … mais là je crois que c’est le personnage Sarko qui me file de l’urticaire …

  • #195 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 11 h 09 min

    excusez-moi moj clavier a fourché, je voulais dire tant qu’à respecter certains et non pas chacun !

  • #196 alex le 21 novembre 2007 à 11 h 09 min

    Cécile de Brest=> effectivement on se doit de respecter les gens, même ceux qui ne votent pas comme nous (et oui !) ; cependant, pour ma part, les gens qui votent extrème droite, ce n’est pas que je ne les respecte pas, mais au delà de la politique, la majorité de ces gens on une façon de penser qu’il m’est impossible de partager, je parle du racisme, vous l’aurez compris ;-) et vous aurez compris aussi que ce n’est pas un bord politique d’être raciste, c’est un aspect de la personne, une façon de penser que je ne parviens pas à comprendre.
    Je ne crois pas avoir déraper du sujet, si c’est le cas, pardon pardon ;-).

  • #197 lizou le 21 novembre 2007 à 11 h 11 min

    ben oui si on pousse le raisonnement jusqu’au bout respectons les xénophobes, les antisémites…je ne respecte que les gens qui respectent les autres, faut pas pousser on est pas obligé de tendre l’autre joue en tout cas moi j’ai pas envie.
    je pense que chacun a ses limites.

  • #198 Londoncam le 21 novembre 2007 à 11 h 11 min

    cynthia283, moi aussi j’ai eu ce sentiment d’être la nulle qui avait voté à gauche, car beaucoup de mes amis ont voté à droite. Je comprends d’autant mieux le sentiment d’Annelise :-)

  • #199 alex le 21 novembre 2007 à 11 h 12 min

    Non lizou, être xénophobe ou antisémite c’est pas un bord politique, c’est une façon d’être pas respectable, à mon goût.

  • #200 Diripouf le 21 novembre 2007 à 11 h 13 min

    Cecile – ben disons que je n’ai jamais, jamais rencontre un "votant de l’extreme" (ca fait tres Star Trekk ce truc) qui m’ait paru intelligent….

    Donc c’est peut-etre tres pretentieux de ma part, mais je discute pas avec des abrutis. Dussolier dans un film avait dit "Je ne discute pas avec les cons, ca les instruit" :-D C’est tres politiquement incorrect mais j’adore…

    Je n’ai jamais pris la peine de debattre avec mon papi par exemple parce que vu les premieres phrases (cf. plus haut, mais tu peux aussi rajouter "Ben quoi c’est normal la preference nationale, c’est quand meme plus agreable de travailler avec des gens comme nous…"), je sais que ca ne servira a rien… et cette xenophobie-la, elle est ancree assez profondement, je ne vois donc pas ce que je pourrais dire pour la faire disparaitre.

    C’est un constat d’echec en quelque sorte…

  • #201 alex le 21 novembre 2007 à 11 h 13 min

    Je voulais dire : "C’est une façon d’être, qui n’est pas respectable à mon goût". ;-)

  • #202 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 14 min

    Lilo : bouh, t’étais où copine !! J’aime beaucoup ton commentaire, c’est tout à fait ça on s’attache aux personnalités, au lieu de s’attacher aux idées.

  • #203 Cagaroule le 21 novembre 2007 à 11 h 14 min

    @ Diripouf: j’en dit une presque pareille: je ne dis aux gens que ce qu’ils peuvent comprendre. (heu écrit comme ça, je suis d’accord ça fait prétentieux!)

  • #204 Londoncam le 21 novembre 2007 à 11 h 15 min

    Annelise, je n’avais aucun doute sur ta capacité d’ouverture ;-) ! Et tu dois te rappeler de cette discussion sur les tests ADN récemment sur un autre blog, où quelqu’un a été choqué de notre discussion dessus ("comment des gens de gauche peuvent comprendre cette loi??") alors que nous cherchions juste à comprendre ? Je n’ai pas envie de juger sans essayer de vraiment comprendre ce qu’il y a derrière, que ça vienne de la droite ou de la gauche. Là encore les préjugés ont la dent dure…

  • #205 lizou le 21 novembre 2007 à 11 h 15 min

    c’est peu etre pas politique mais ce sont des valeurs qui ont pendant très longtps été respectables, la majorité n’a pas tjs raison.

  • #206 funambuline le 21 novembre 2007 à 11 h 16 min

    Hé, les filles… terrain glissant… attention!

  • #207 Claire le 21 novembre 2007 à 11 h 17 min

    Personnellement je me retrouvais un peu dans les commentaires d’Amélie, assez bien écrits et argumentés d’ailleurs.
    En effet, le post (enfin de ce que j’en retiens) parle du fait de ne pouvoir exprimer clairement ses convictions de droite sans risquer l’opprobe/l’insulte/l’agressivité.
    Et ce que disait Amélie "Je ne vois pas d’autre façon d’étayer mon propos et d’argumenter sur les raisons qui font que pour beaucoup de gens de gauche, voter Sarkozy est au-delà de voter à droite.". Les leaders actuels de la droite sont différents et véhiculent des idées différentes d »il y a dix ans (en 1995, il n’y avait pas de honte à exprimer ss idées de roite je crois) et attirent plus d’agressivité. Mais c’est pareil à gauche aujourd’hui, tout dépend du milieu dans lequel on exprime ses convictions&arguments qui les soutiennent.
    Bon heureusement que les gens ne pensent pas tous pareil, quel ennui sinon! (mais je sors du sujet)

  • #208 alex le 21 novembre 2007 à 11 h 18 min

    Désolée je ne vois pas quand ça a pu être respectable Lizou.

  • #209 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 11 h 21 min

    @ Lizou : excuse-moi mais je crois que tu n’as pas tout à fait bien interprété ce que je voulais dire : en parlant des extrêmes je parle de sensibilités politiques.

    J’aime à penser que je ne suis pas complètement idiote, je n’ai jamais dit qu’il fallait respecter les pédophiles, pour prendre un exemple encore plus stupide !!

  • #210 lizou le 21 novembre 2007 à 11 h 22 min

    alex tu sais les valeurs respectables varient d’une époque à l’autre, l’exposition universelle, des musées sur la façon de reconnaitre les traits physiques des juifs ont existé et étaient totalement respecté par le peuple français.
    les valeurs consacrées varient, ya pas si longtps etre homosexuel était une maladie et on enfermait les sdf parce que les "oisifs" étaient considérés comme dangereux. ya pleins d’autres illustrations, le droit à l’avortement par exemple est passé de crime à droit.

  • #211 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 11 h 22 min

    Excusez-moi, une fois de plus,je m’emporte. Mea culpa, les filles

  • #212 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 25 min

    Gaby : la télé je ne regarde que très peu, je préfére lire, car ce n’est pas moi qui vais te dire qu’il faut faire confiance aux médias télévisés, loin de là. Et ce n’est pas nous qui faisons les JT, donc c’est pas nous qu’il faut insulter, non ? Mais comme je l’ai dit plus haut, en effet, quand je vois qui ils choisissent d’interviewer dans le cas des facs par exemple, c’est désespérant, ils ne montrent que ce qui les arrange, pas la vérité.
    Dorothée : oui je trouve que c très dur de se situer, même aujourd’hui, avec ce clivage obsolète et des idées de gauche à droite, et de droite à gauche. De toutes façons, une conscience politique ça se construit toute une vie, et personne n’aura jamais totalement raison.

  • #213 virgulle le 21 novembre 2007 à 11 h 25 min

    Lizou je suis sincèrement désolée pour les fautes que j’ai faites : j’ai 3 enfants charmant dans mon salon en train de s’entretuer surtout qu’ils arrachent périodiquement l’alim’ donc il faut que j’envoie vite :o)
    La net étiquette parlait d’éviter les commentaires sur l’orthographe , plus sur le fond que sur la forme mais ce n’est pas grave … le pape et le prophète en ont vu d’autres.

  • #214 m’dame le 21 novembre 2007 à 11 h 27 min

    cecile de brest:
    Il ya des idées qui ne sont pas respectables, doit on cependant reespecter ceux qui les professent?
    (Prenez vos copies, vous avez 4 heures..;-))
    On doit bien evidemment respecter la loi et donc l’intégrité physique de ces gens mais on peut ne pas les respecter moralement .
    Je pense que toutes les idées ne se valent pas (contrairement un un certain consensus qui dit souvent le contraire).
    Du reste la loi elle même interdit certaines idées (le revisionisme par exemple).
    Donc non, je ne respecte pas toujours les idées de mes "adversaires"

  • #215 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 28 min

    Lizou : chuis morte de rire pour ta comparaison, c’est énorme :-)

  • #216 Lyly le 21 novembre 2007 à 11 h 28 min

    Coucou je viens mettre mon grain de sel.
    La politique c’est pas trop mon truc, mais j’avais bien été obligée de m’y mettre avant d’aller voter.
    Très intéressant votre débat, mais comme l’ont dit certain(e)s le but de la discussion n’est pas de dire tel ou tel parti c’est bien ou pas bien, mais come dit Annelise, ça illustre ce qu’elle dit dans son texte, le fait que la politique, c’est jamais facile d’en discuter tout en restant calme. Et pourtant, s’emporter n’apporte rien de constructif à la discussion, et du coup, pas mal de gens évitent le sujet pour éviter les problèmes car c’est rare de parler politique de façon calme et ouverte (prêt à écouter l’opinion de l’autre).

  • #217 alex le 21 novembre 2007 à 11 h 29 min

    Oui voilà Hélène !

    Lizou : oui il y a tout un tas d’exemple à citer, de choses plus débiles les unes que les autres comme l’a dit Cécile de Brest, je ne sais pas si ce genres de musées étaient TOTALEMENT respectés par tout le monde, on peut rajouter aussi que les criminels contre les juifs ont été enfermés… bref le sujet est archi délicat et n’es pas celui du jour. ;-)

  • #218 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 30 min

    Exactement Xochitl ! :-) Personne n’a la vérité suprême :-)

  • #219 Fran le 21 novembre 2007 à 11 h 31 min

    Ce qui me parait un peu idiot dans ces clivages et autres caricatures c’est que droite comme gauche, on a les "mêmes" préjugés, les memes craintes ( mais de quoi je vous le demande ?? )

    Parfois je me demande pourquoi il faudrait toujours etre "pour" ou "contre" comme si on avait juste pas le droit d’émettre un avis. Parfois moi je suis juste dans le "ne sais pas" et là je passe pour une vraie buse et on me taxe de "j’m’enfoutisme" ( ca s’ecrit ce truc ?? ) J’ai aussi le droit de na pas avoir d’avis non ?? Je n’ai pas la science infuse et surtout je n’ai pas la prétention d’avoir un avis sur tous les sujets ( je me cultive mais je n’y arrive pas encore et j’espère ne jamais y arriver )

  • #220 Diane de L. le 21 novembre 2007 à 11 h 31 min

    Heu… Excusez-moi, mais le sujet du jour n’est-il pas qu’on respecte l’autre et ses opinions? Pourquoi se crêper le chignon là-dessus?? :))

  • #221 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 33 min

    Alexiane chérie, chuis contente de te voir ici :-) Meuh non, je suis sûre que tu parles très bien de plein d’autres choses que couille et chiffons ;-) Et oui en effet, être de droite et être sarkozyste c’est pas pareil, bien que compatible.

  • #222 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 11 h 33 min

    Je pense sincérement que chacun a le droit de penser ce qu’il veut, même si ça dérange son voisin. (et je ne parle ici que de pensées "politiques", c’est-à-dire que j’exclus les xénophobes, pédophiles ou quoi que ce soit d’autre qui ne ressemble pas à une appartenance politique)

    Moi aussi je sui dérangée par certaines personnes qui pensent telle ou telle chose. Ce n’est pas pour autant que je vais les traiter d’abrutis ou je ne sais quoi.

    Ceci dit j’ai peut-être tort, ça me permettrait de me défouler parfois, ce ne serait pas perdu pour tout le monde.

    Bon, je vous laisse les filles, bonne journée et ne vous entretuez pas ;-)))))))))))))

  • #223 Vinz le 21 novembre 2007 à 11 h 33 min

    En fait, on parle d’extrêmes politiques … et de non-respect.

    Mais pourquoi a-t-on du mal à les respecter ?

    Tout simplement parce que leur extrêmisme implique un comportement sans compromis. Ils sont fidèles à leur ligne de conduite : non-respect de l’autre, haine, discours violent, brutal et sans finesse, démagogie à outrance.

    Si leur discours était vraiment construit, s’ils avaient une attitude responsable (que ce soit les partis politiques, les ultras de clubs de foot ou encore les écolos extrêmistes, ou d’autres !), s’ils tentaient de changer le monde avec un tant soit peu d’intelligence, alors on pourrait les respecter.

    Le fait que l’on ne respecte pas certaines personnes de gauche, de droite, du sud, du nord, ou bien carrément des noirs, des jaunes, des rouges, des blancs (parlons couleur, tiens) … vient essentiellement de leur attitude plus ou moins extrême.

    Qui dit comportement extrême d’un côté … dit réaction extrême de l’autre.
    Ils ne m’aiment pas. Je ne les respecte pas.

  • #224 lizou le 21 novembre 2007 à 11 h 34 min

    Mais alex ce n’est pas débile c’est comme ça, c’est l’histoire de France et aucune valeur n’est TOTALEMENT respectée par tout le monde. les criminels nazies sont loin d’avoir été tous enfermés, il y a aussi eu des lois racistes. ce n’est peut etre pas le sujet mais alors quel est le sujet? le fait de ne pas pouvoir débattre calmement et pour ma part je suis très calme.
    je veux juste dire que ce qui nous parait juste aujourd’hui sera peut etre un jour injuste.

  • #225 virgulle le 21 novembre 2007 à 11 h 35 min

    N’empêche c’est délicat de donner son avis que ce soit sur l’allaitement, le fait de ne pas vouloir d’enfant, le fait de voter à droite …. Parfois dire simplement ce que l’on pense est une agression pour autrui, le choix de vie d’autrui , les convictions d’autrui … L’autre finalement n’a pas interet a être trop lui-même sinon ça irrite ! C’est déjà un miracle de rester marier avec quelqu’un d’autre que soi-même alors comment supporter les autres et leurs idées différentes ? non vraiment il vaut mieux laisser une image lisse et rester bons amis . C’est peut être la politesse qui manque dans ce genre de conversation .

  • #226 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 35 min

    isa : c’est génial une famille comme ça !
    alexiane : ou qu’y sont ? Bé je sais pas, sacré François, parti sûrement chercher un nouveau nom de parti…

  • #227 Diane de L. le 21 novembre 2007 à 11 h 35 min

    Annelise: j’adore le coup d’aller boire une verveine!! Attention, c’est bientôt l’heure de l’apéro, ça va en rajouter une couche!-:)

  • #228 porteverte le 21 novembre 2007 à 11 h 39 min

    @ Perlette (comm 76)
    Je crois qu’on ne s’est pas comprises : je disais juste que j’accepte les opinions de mes copains sur la chose politique, et que j’espère qu’ils acceptent les miennes de la même façon ;

    Mais je disais aussi que ces opinions sont souvent marquées par notre vécu familial et social, et qu’il est trop facile de dresser une partie de la population contre l’autre sous prétexte que l’électorat d’un bord est plutôt typé fonctionnaire, et de l’autre plutôt professions indépendantes (même s’il y a bien sûr moultes exceptions)

    En aucun cas je n’ai critiqué les coiffeuses ou les garagistes (je prends à dessein ces exemples car ils sont parmi mes meilleurs potes) – et si tu l’as compris comme ça, je te prie de bien vouloir m’excuser

  • #229 Fanchette le 21 novembre 2007 à 11 h 40 min

    Annelise : je respecte l’idée que tu exposes dans ton texte : cohabitons sans nous égorger.
    En même temps des fois j’ai des encies de meurtres. Qui me paraissent saines.
    Mais comme je vis en société, je me réfrène. Sinon, la Société va m’envoyer en prison. La vie en Société devrait être au cœur de la Politique, au cœur de la chose publique, Res publica. Malheureusement c’est loin d’être le cas, à gauche comme à droite.
    C’est déjà bien de pouvoir s’en parler sans se foutre des baffes.
    ;-)

  • #230 Dorothée le 21 novembre 2007 à 11 h 41 min

    Je me demande si c’est pas l’heure du Jeu, haha je suis pas encore habillée, donc je ne sais pas encore.

    Histoire de détendre les esprits, et de se retrouver en parallèle sur des sujets moins polémiques (à moins qu’on en vienne à "dis donc toi, t’es sapée comme un sac aujourd’hui!"!!!;-) )

    Que t’en dit Hélène? Hmmm?:-)))

  • #231 Claire le 21 novembre 2007 à 11 h 41 min

    Dites ça vous dit quelque chose en dessous cette jolie phrase, ça me paraît important :
    "Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire." Voltaire

  • #232 m’dame le 21 novembre 2007 à 11 h 42 min

    Ah Lizou!
    Cela voudrait il dire qu’il n’ya pas de "valeurs universelles"..c’est pourtant l’approche française des droits de l’homme (et de sa politique étrangères).
    Je pense qu’il ya des valeurs universelles qui ont transcendé les époques et les civilisations :..
    En fait ce débat soulève des tas de questions philosophiques et je déplore de ne pas avoir les connaissances adéquates..donc je m’en retourne potasser..

  • #233 lizou le 21 novembre 2007 à 11 h 43 min

    jai aussi l’impression que les gens se sentent très vite aggressés et refusent le débat. Mais personne va se battre à coup de clavier faut pas flipper.

  • #234 alex le 21 novembre 2007 à 11 h 44 min

    Oui oui t’inquiète Hélène c’est juste que je réponds toujorus avec un certains décalage (dans le temps !) !!! Voilà voilà ;-)

  • #235 m’dame le 21 novembre 2007 à 11 h 45 min

    Claire, je ne suis pas sure que voltaire aurait exactement maintenu sa phrase aux vues des évènements du siècle le plus cruel (20ème)..il y aurait surement apporté une nuance à sa façon…

  • #236 lizou le 21 novembre 2007 à 11 h 45 min

    m’dame pour ma part nan yen a pas, ou plutot si mais leur portée, leur hiérarchie varie avec les époques. jsuis pas philosophe donc je peux donner mon avis.

  • #237 alex le 21 novembre 2007 à 11 h 46 min

    A Lizou : "se battre à coup de clavier" lol, j’adore je suis morte de rire !! ;-)

  • #238 Dorothée le 21 novembre 2007 à 11 h 47 min

    Oui Hélène tu as raison, encore une fois….n’empêche, ça fait longtemps qu’on n’a pas joué :-)))

  • #239 Nancy le 21 novembre 2007 à 11 h 48 min

    Hé ben hé ben.. j’avoue être un peu choquée sur ce coup là!
    d’habitude je ne lis pas énormément les commentaires (manque de temps…); Mais là, le sujet m’interessant particulièrement (hé j’aime aussi le fond de teint et le mascara hein!! c’est juste que la politique ça me branche!); je suis revenue voir ça.. et la.. plouc,je suis descendue d’un coup!
    Hé ben (oui je sais, je me répète, mais je suis vraiment étonnée!) ça s’enflame! mais le sujet était pourtant pas de s’enflamer mais au contraire de constater des choses..
    Bon je peux bien comprendre qu’on est dans le truc et tout.. mais on parle de certaine personne (sarko; UDC zürichois, etc) qu’on déteste et tout, ok, mais de là à en parler avec temps de virulence! On les connais pas personellement ces gens! ça sert pas non plus à se mettre dans des états pareils.. enfin, y me semble quoi…
    Restons zen.. alé, on expire en comptant jusqu’à 10 et on inspire! :-)
    avant qu’on critique ces politiciens parce qu’ils ne sont pas polis, etc etc.. commençont par l’être nous.. non?!
    puré je suis malade de dire tout haut mon opinion! ok, je pars!
    gros bec!

  • #240 porteverte le 21 novembre 2007 à 11 h 48 min

    Je crois que si c’est difficile de parler de politique sans s’énerver, c’est :

    1) parce que la politique remplace un peu la religion dans un pays qui a globalement accepté sa laïcité depuis si longtemps, sauf que les dieux sont abstraits et nous parlent d’une autre vie, alors que les politiques sont des humains et nous parlent de notre vie, donc ça nous touche de plus près.

    2) parce qu’en votant, on délègue du pouvoir à des gens, et on voudrait qu’ils correspondent tip-top à nos idées, or ce n’est pas bien sûr pas possible, donc on a du mal à faire le deuil de ça, et cette agressivité refoulée, on la déverse sur les autres citoyens lambda qui ont le malheur de ne pas penser comme nous.

  • #241 Fanchette le 21 novembre 2007 à 11 h 48 min

    En même temps ça me rassure de voir que ce sujet génère autant de commentaires que le sujet sur le fond de teint.
    ;-)

  • #242 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 48 min

    oh moi, tant que vous vous tapez pas dessus, vous pouvez y aller :-)

  • #243 funambuline le 21 novembre 2007 à 11 h 48 min

    @ VINZ: tes commentaires, chacun, m’ont fait un grand plaisir et m’ont paru intelligents, pondérés et cultivés. Merci, ta présence fait du bien aujourd’hui !!!

  • #244 Fran le 21 novembre 2007 à 11 h 48 min

    Au fond c’est quoi qui nous préoccupe tant aujourd’hui ?? Ici ou ailleurs ??
    La liberté d’expression ?? et la Censure ??

    Moi je crois aussi qu’à force de s’autocensurer, on se crée des frustrations qu’on colle aux autres alors qu’ils ne sont pas responsables du fait qu’on ne puisse ou ne veuille pas donner notre avis. On me suit ou pas là ??

  • #245 lili le 21 novembre 2007 à 11 h 49 min

    @ diripouf : attention, c’est grave ;o))) mais cette réplique de film "Je ne discute pas avec les cons, ca les instruit" est dûe à Audiard et c’est Bernard Blier qui la profère, pasq grand chose à voir avec Dussolier qui est tout de même moins drôle

  • #246 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 50 min

    Dorothée, mais non, justement on est là pour dire qu’il faut pas traiter n’importe qui de fasciste. D’ailleurs qui ici peut me donner sans tricher la définition du fascisme ? Joelle, tu triches pas, toi tu sais :-)

  • #247 Keltia le 21 novembre 2007 à 11 h 50 min

    Je croyais avoir envoyé ce commentaire il y a quelques minutes mais il s’affiche pas donc je suppose qu’il y a eu un blocage quelque part. Désolée d’avance au cas où il apparaitrait deux fois!

    *****

    En tant que belge, la vie politique française m’a toujours fascinée. Il faut dire que chez nous, les partis sont tellement nombreux que les élections ne se jouent jamais entre d’une part la gauche et d’autre part la droite.

    La nature même de notre état fédéral (avec notamment trois communautés linguistiques), dont le fonctionnement est incompréhensible pour qui n’est pas né ici, fait que le gouvernement rassemble toujours une coalition de plusieurs formations politiques. Résultat: on n’a jamais vraiment un gouvernement purement de gauche ou de droite.

    Jusqu’ici ça avait bien marché… Mais aujourd’hui cela fait 164 jours que l’on n’a pas de gouvernement car les négociations suite aux élections n’aboutissent à rien.

    Les tensions s’accentuent… Petit à petit, on n’est plus stigmatisé en fonction de son orientation politique mais de sa langue. Je travaille à Bruxelles et je sens de plus en plus l’hostilité ou la froideur de certaines personnes qui parlent le flamand.

    Pour en revenir au sujet qui nous occupe, je voudrais simplement dire que la divergence d’opinions politiques et la discussion sont des richesses qu’il faut préserver! Et que je suis bien placée pour soutenir l’idée que l’on doit tout faire pour maintenir un dialogue.

    Voilà ;-)

  • #248 Arundathi le 21 novembre 2007 à 11 h 51 min

    J’ai mis un certain temps à comprendre que les qualités humaines d’une personne n’avaient rien à voir avec ses idées politiques: les gens chaleureux, gentils, intelligents n’étaient pas obligatoirement de gauche, loin s’en faut!
    E t que méme, je connais beaucoup de personnes qui affichent leurs opinions de gauche et qui sont égoïstes, magouilleurs, tricheurs etc…
    Eh bien quand j’ai réalisé ça, j’étais libérée, plus ouverte, décomplexée
    Je rencontre beaucoup de personnes dans mon travail, en général, nous ne parlons pas politique, si ces personnes se laissent aller à des confidences sur leur choix politique: je suis souvent trés surprise!
    Il ya un facteur qui compte énormément ds nos choix politiques: c’est notre éducation , notre environnement, je viens d’un milieu militant de gauche, pendant longtemps je n’avais que cette seule réference pour analyser la vie politique: blanc/noir, c’était évidemment réducteur ,
    Pour conclure par rapport au billet d’aujourd’hui: je n’ai pas du tout l’impression que les gens de droite se cachent aujourd’hui!
    Avec un président pareil, pourquoi être compléxé?

  • #249 emmanuelle h le 21 novembre 2007 à 11 h 53 min

    bien sûr que si, il y a des valeurs universelles …à commencer par le respect !
    et pour répondre à un commentaire qui disait que la politique a remplacé la religion et du coup, suscitait des débats passionnés, je crois pouvoir dire, pour en vaoir fait les frais sur ce blog il y a quelques mois, que la religion reste un sujet sensible également.
    En fin de compte, cet article est passionnant et nous permet de mesurer nos limites….se crêper le chignon, au nom du respect d’autrui…quelle ironie ! et j’avoue avoir plusieurs fois eu envie de me jeter avec colère sur le clavier pour répondre à des comm que je trouvais excessifs puis m’être reprise…au nom du respect ou de la tolérance…aussi pour ne pas attiser le débat !

  • #250 Johanna le 21 novembre 2007 à 11 h 54 min

    Je crois que le problème n’est pas de voter à droite, mais de voter pour Sarkozy…

  • #251 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 55 min

    deilema, oui ça c’est le totalitarisme :-) allez, j’attends des réponses qu’on rigole un peu. C’est la colle du jour. Et après z’avez le droit d’aller voir sur wikipedia.

  • #252 alex le 21 novembre 2007 à 11 h 55 min

    C’est pas très constructif Johanna… ;-)

  • #253 Dorothée le 21 novembre 2007 à 11 h 56 min

    Arundathi: j’adore ton commentaire, mais je n’ai pas compris si tu étais ironique ou pas sur la fin? (ce qui n’enlèverait rien à ce que je pense de ton commentaire, sérieusement)

  • #254 funambuline le 21 novembre 2007 à 11 h 56 min

    @ Arundati: je suis tout à fait d’accord: être issu d’un milieu militant (je suppose qu’à droite c’est pareil) nous rend la vie difficile: les nuances de gris doivent être apprises sur le tard!!!

  • #255 Cawouète le 21 novembre 2007 à 11 h 56 min

    C’est très juste ce que je viens de lire là. Je me sens concernée, j’ai souvent honte de dire que je vote à droite, je passe après pour une extrêmiste. Si tout le monde pouvait penser comme toi …

  • #256 lixuan le 21 novembre 2007 à 11 h 56 min

    Annelise, je viens de la Réunion. ;)
    Je viens de parcourir tous les commentaires, et je suis assez étonnée et déçue que ça parte en banane à ce point…(d’ailleurs, désolée s’il y a pu avoir des éléments hors-sujet dans mon précédent commentaire).
    Certes, le propre d’une conviction (politique ou autre), c’est qu’on en est…euh…convaincu ^^ hum. Et pour peu que l’on croie sincèrement en des valeurs, touchant qui plus est à l’humain, à notre histoire, à l’avenir, à ce que l’on veut faire du monde et dela société…il paraît inévitable que nous ayons tous un penchant au prosélytisme et à la critique de l’autre, qui est forcément dans l’erreur.
    Le tout est de veiller sur ce penchant, très prudemment, de faire bien attention à ce qu’il ne nous déborde pas et nous rend intolérant.
    On peut être viscéralement et rationnellement ancré dans une position, une opinion, des valeurs… mais garder à l’esprit que justement, il ne s’agit que d’une opinion, nous ne sommes que des êtres humains, aucun d’entre nous ne saurait détenir la Vérité, la Raison, quelle que soit notre foi en ce que nous croyons, quels que soient l’intelligence et le degré de culture et d’information dont nous nous targuons, et le degré de bêtise, d’ignorance ou de méchanceté que nous prêtons, avec condescendance, à nos interlocuteurs.
    Et c’est un exercice ô combien difficile à réaliser, auquel j’échoue souvent.
    Parce que je suis du genre à me battre pour des idées, mais aussi à ne pas supporter que celles des autres soient étouffées. Concilier les deux est peut-être la démarche de toute une vie.
    Par pitié, essayez juste de ne pas vous crisper sur des positions.
    Devenir agressif et méprisant dès qu’on parle de politique, non, ce n’est pas normal.
    On peut être fidèle à ses idées et ses valeurs, ne pas se trahir tout en sachant ne pas dépasser la limite imposée par le respect d’autrui (et, comme cela a déjà été souligné, dans le cadre d’opinions politiques notamment, on ne parle pas de racisme ou autre aujourd’hui, il me semble).
    Vinz, je suis d’accord pour le potentiel démagogique que recèlent les exemples personnelles, mais n’oublions pas non plus le potentiel condescendant et ferme-ta-bouchant ;) du fait d’en rester sur de la pure théorie, des idées assénées et éclairées par rien. Les exemples sont parfois utiles, et j’en aurais bien donné quelques-uns, en guise de métaphore ou d’illustration, comme vous voulez, mais bon je vais m’arrêter là car mon commentaire est déjà trop long (pour changer).
    Juste, ne pas oublier que sous des opinions politiques divergentes, il y a une personne, tout aussi respectable que vous. Ne pas oublier que nous sommes potentiellement le con de l’histoire. Ne pas oublier de se remettre en question, ce qui ne veut pas dire retourner sa veste.
    Toujours considérer les autres avec amour, indulgence et ouverture (oui oui, même les plus relous, là, au fond ^^), s’efforcer de se dire que si on n’est pas d’accord, ce n’est pas forcément parce que l’autre est plus bête ou plus méchant, mais peut-être parce que nous ne savons pas le comprendre.

  • #257 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 56 min

    meuh non Lizou, y a pas mort d’homme, comme je disais, moi du moment que vous vous engueulez pas, et que ça prend pas toute la place, y a pas de souci :-)

  • #258 lizou le 21 novembre 2007 à 11 h 57 min

    Fran je crois que t’es dans le vrai, et on en veut finalement à ceux qui disent ce qu’ils pensent (ne les taxant de provocateur humhum ;-))
    je m’en fous qu’on m’aime ou pas donc je dis ce que je pense, j’aime pas tout le monde non plus. et si j’avais voté à droite je le dirais sans souci faut assumer ses idées et prendre le risque d’etre rejeté sinon on reste invisible à force de se taire.

  • #259 annelise le 21 novembre 2007 à 13 h 58 min

    ça c’est le fascisme italien, lizou, qui a ensuite donné naissance à un sens plus large. :-)

  • #260 Vinz le 21 novembre 2007 à 11 h 59 min

    Porteverte +> tu as touché quelque chose là … Très bien résumé !!! J’adhère.

    Funambuline +> C’est trop d’honneur ! Joëlle et Annelise te diront qu’en fait, je suis un névrosé hyper méchant et extrêmiste sur les bords ;-)

    Fran +> J’ai un très bon livre à te conseiller sur les blocages, les frustrations, etc. Excellent à tous points de vue.

  • #261 lixuan le 21 novembre 2007 à 11 h 59 min

    Lizou, ce n’est pas "le débat" qu’on peut refuser mais bien une forme de débat.
    Se foutre sur la gueule oui, mais à certaines conditions.
    Personnellement, l’agressivité me terrorise, me braque, provoque une profonde réaction de rejet.
    Pourtant je m’engueule avec mon meilleur ami depuis toujours, mais c’est parce que notre manière de se foutre sur la gueule est théâtralisée, jouissive, respectueuse, toujours sous-tendue par une estime mutuelle profonde (ce qui est un petit miracle en soi vu nos opinions diamétralement opposées).

  • #262 sophie le 21 novembre 2007 à 11 h 59 min

    se réclamer d’un parti politique est un acte fort, c’est un engagement. il faut assumer de prendre position et donc de se mettre en désaccord avec d’autres. Si l’on veut vivre sans avoir à argumenter, alors soit on tait son vote soit on vote blanc, soit on ne vote pas. Je suis de gauche et ai du mal à supporter le discours de ceux de droite. Selon moi ils prônent certaines valeurs qui vont à l’encontre de toutes les miennes, politiques ou non. il s’agit bien d’idéologies à la base, avec des méthodes différentes : l’idéologie est de la gauche est humaniste, celle de la droite capitaliste. desolée, mais pour moi l’argent ne peut arriver avant l’humain, quels que soient les sacrifices qu’il faille faire (notamment économique), c’est juste une question d’éthique…

  • #263 Dorothée le 21 novembre 2007 à 12 h 00 min

    Vinz, c’est quoi les références de ton bouquin? Ca m’intéresse!

  • #264 lizou le 21 novembre 2007 à 12 h 01 min

    après c’est comme tout, chacun a son propre degré de suceptibilité.

  • #265 funambuline le 21 novembre 2007 à 12 h 02 min

    Je trouve très intéressant ce qui s’est passé en Belgique ce week-end: un rassemblement pour que le pays politique reste uni… en dehors de tout discours politique, juste l’unité du pays. Bravo les belges!!!
    En suisse, lors de la fameuse campagne d’affichage avec des moutons blanc boutant dehors un mouton noir (je promets de ne pas entrer en polémique), un collectif NON POLITIQUE a mis en place une grande pétition nommée: nous sommes tous des moutons de couleurs (rose, vert, bleu, orange,… on pouvait choisir en signant :-)
    Ce genre d’action qui n’appartiennent pas à un bord politique mais aborde une thématique, et qui sont issu d’actions citoyennes et pas des partis, me passionnent!!!

  • #266 annelise le 21 novembre 2007 à 14 h 03 min

    C’est vrai, Lizou, (‘tain lizou est notre bonne élève du jour, extasiez vous un peu !). Et le terme fascisme a ensuite été élargi pour désigner les régimes s’appuyant sur un pouvoir fort, prônant un État sécuritaire, les métiers organisés en corporations,l’exaltation du sentiment nationaliste et une politique réactionnaire. Le fascisme aborde très peu les thèmes raciaux.
    D’ailleurs les sépcialistes s’opposent et beaucoup estiment que le fascisme est à l’opposé du nazisme qui visait à faire détenir tous les pouvoirs par un homme et un parti. donc de détruire l’étaT. Voilà, c’est fini pour la minute dictionnaire.

  • #267 Fran le 21 novembre 2007 à 12 h 04 min

    @ Lixuan : "s’efforcer de se dire que si on n’est pas d’accord, ce n’est pas forcément parce que l’autre est plus bête ou plus méchant, mais peut-être parce que nous ne savons pas le comprendre" => c’est tellement vrai ….. Merci ma belle

  • #268 lili le 21 novembre 2007 à 12 h 04 min

    pathétique ou prudent, annelise? on peut aussi vouloir ne pas gâcher l’ambiance ni se prendre 6 adversaires d’un coup ;o)

  • #269 annelise le 21 novembre 2007 à 14 h 05 min

    Tout ça pour dire : avant d’utiliser certains termes aussi durs qe celui-ci, les gens devraient d’abord réfléchir.
    comme tu dis futile tranquille, je déteste qu’on l’emploie à tout va, comme si c’était à la mode :-)

  • #270 lizou le 21 novembre 2007 à 12 h 05 min

    Annelise quand meme faut etre une sacrée poule mouillée pour se faire passer pour un mec de gauche à une soirée…c’est pas des courageux, qu’est ce qu’ils risquent finalement?, les gens vont pas les pendre par les pieds quand meme.
    je trouve la crainte bien disproportionnée.

  • #271 Dorothée le 21 novembre 2007 à 12 h 05 min

    Heu Sophie, d’où les socialistes auraient le monopole du coeur et de l’humanisme??? je ne dis pas qu’ils n’en ont pas, mais c’est pas un monopole. Tout comme je ne vois pas en quoi nationaliser les entreprises serait humaniste, et donner le choix aux parents pour l’éducation de leurs enfants entre école privée et publique serait "capitaliste"!!! pour prendre volontairement deux exemples anciens…(donc moins sujets à controverse)

  • #272 porteverte le 21 novembre 2007 à 12 h 06 min

    @ Vinz : merci, tes comm’ me font bien réfléchir aussi.

    C’est dur de commenter aussi vite que vous tous quand on veut clairement exprimer sa pensée.

  • #273 Vinz le 21 novembre 2007 à 12 h 06 min

    Lixuan, merci pour ton commentaire et pour avoir relevé ma "pique" sur la démagogie …

    Je suis d’accord avec toi sur le principe qu’il faut en utiliser pour illustrer son propos et l’étayer … De là à le faire abusivement …

    Beaucoup de sagesse dans ta parole en tout cas, ça fait plaisir.

  • #274 lixuan le 21 novembre 2007 à 12 h 07 min

    (murf, j’ai fait plein de fautes, bouinnnn)

  • #275 Fran le 21 novembre 2007 à 12 h 07 min

    @ Vinz : Sois mignon, envoie moi la référence de ton livre, tu as déjà mon mail. Je passe chez toi dès que possible mais tu sais déjà combien je suis accro à ce blog ( qui me prend du temps oui mais j’aime ) et que je dois aussi bosser un peu. Je te bise garçon et merci d’avance

  • #276 Dorothée le 21 novembre 2007 à 12 h 09 min

    Fran, n’essaye pas de t’approprier le monopole du titre du bouquin :-))))))

    Sinon, sois corrompue, tu as mon mail aussi ;-))))))

  • #277 Keltia le 21 novembre 2007 à 12 h 10 min

    @ Funambuline

    Malheureusement, il n’y avait qu’entre 15.000 et 18.000 personnes à cette manifestation (et j’avoue que je n’y étais pas moi-même) dont une majorité de francophones… Symboliquement ça a sûrement voulu dire quelque chose mais dans les faits je ne pense pas que ça changera les choses…

    Je ne connaissais pas cette manif’ suisse des moutons. Je trouve ça génial comme concept :-)

  • #278 Marouchka le 21 novembre 2007 à 12 h 10 min

    Je suis d’accord avec Chiara et d’autres. Je me sens plus proches des "idéaux" de gauche … Le partage, la culture, la tolérence, etc. Mais je me tais souvent. Surtout sur mon lieu de travail… Ma multinationale US adorée…. Je serais vu comme une feignante, une soixant-huitarde attardée, une nana qui ne comprends rien au capitalisme… Bref je me tais souvent, je craque parfois en ce moment lorsque j’entends tous les jours mes collègues parler sans savoir des "privilégiés" de la SNCF qui ont la sécutité de l’emploi et des retraites anticipées énooooormes et en plus peuvent prendre les trains gratuitement !!! Oui ils oublient de mentionner entres autres les 3/8, les faibles salaires, les nuits dans des wagons lorsque l’on est en fin de ligne dans le dernier train, les 13% de cotisation de plus que dans le privé !!!!

  • #279 Vinz le 21 novembre 2007 à 12 h 11 min

    Dorotée & Fran +> je vous maile ça après manger :-)

    Fran +> je comprends pourquoi tu es accro à ce blog … !!! je suis en train de le devenir
    Sinon je suis toujours mignon tu sais ^^

    Pardon pour le hors sujet.

  • #280 annelise le 21 novembre 2007 à 14 h 13 min

    oui justement, Lizou, et le fait que certains l’utilisent à tort et à travers tend à minimiser la chose.

  • #281 lixuan le 21 novembre 2007 à 12 h 14 min

    Hé, en tout cas, outre Annelise, beaucoup d’entre vous (Fran, Vinz, d’autres mais j’ai une mémoire d’anchois) m’auront bien fait réfléchir aujourd’hui, tant par leur attitude que le contenu de leurs propos. J’ai l’impression de pouvoir ressortir un peu plus sereine, moins intolérante de ce débat et c’est déjà chouette.

    (Fran: c’est gentil ça :p)

  • #282 lixuan le 21 novembre 2007 à 12 h 16 min

    ps: jpourrais avoir les références du bouquin moi aussi sivouplé?? *regard humide*

  • #283 Arundathi le 21 novembre 2007 à 12 h 18 min

    @ Dorothée, non, je ne voulais pas être ironique, en fait!
    Il véhicule une image d’une droite plus moderne, à laquelle les personnes peuvent s’identifier sans penser être ringardes,
    Comment te dire : je trouve que la droite est à la mode!
    Beaucoup de personnes sont tellement revenues de tout qu’elles se disent : on va essayer ça: et ça va peut-être marcher (l’emploi, la rénovation compléte de notre vieux pays etc, etc)

  • #284 Dorothée le 21 novembre 2007 à 12 h 19 min

    Lixuan: montre d’abord patte blanche (la carte du Parti;-) )
    ==>bon c’est nul je vais aider mon "mari" à comprendre un texte de Pascal Bruckner (franchement on les aide pas ces pauvres étudiants étrangers)

  • #285 puyette le 21 novembre 2007 à 12 h 19 min

    Et bien, quel article intéressant!!
    Et comme il est dit plus haut, il est vrai que cela peut se rapporter à plusieurs cas de figure, meme hors politique…
    Le mot d’ordre devrait être tolérance, car tout le monde peut avoir des envies, des gouts, et des choix différents (on va pas te dire que t’es un abruti si tu dis que n’aime pas le chocolat et te forcer à en manger pour que tu changes d’opinion).
    Après, malheureusement, on vit peut etre dans un monde bien trop concurrentiel, ou tout le monde veut imposer sa propre opinion en justifiant que celle ci prévaut sur toutes les autres !
    Après, c’est vrai, c’est vraiment dommage qu’il y en a qui soit arrivé à mentir pour éviter le conflit… car si conflit il y a, je peux comprendre mais c’est vraiment dommage.
    On est de gauche, ou de droite, mais on est avant tout être humain, et on devrait s’entendre, malgré les opinions différentes (mais moi, on m’a tjrs dit que je voyais le monde comme un bisounours alors ^^ )

  • #286 Diripouf le 21 novembre 2007 à 12 h 19 min

    Sans vouloir relancer le debat, quelqu’un peut m’expliquer (brievement, je voudrais pas devier) ce qu’est l’UDC ? C’est le fameux parti avec l’affiche mouton noir/moutons blancs ? (juste pour comprendre les posts de funambuline…)

  • #287 funambuline le 21 novembre 2007 à 12 h 22 min

    Oui, diripouf, l’UDC est le parti le plus à droite de suisse.
    Mais je ne veux pas entrer en matière… :-)

  • #288 annelise le 21 novembre 2007 à 14 h 22 min

    Mollyy, oui les gens ont tendance à un peu tout mélanger, et bien souvent par manque d’information, par désinformation, ou parce qu’ils aiment avoir un avis sur tout alors qu’ils ne savent pas de quoi ils parlent. Et c’est dommage.

  • #289 Fran le 21 novembre 2007 à 12 h 23 min

    @ Dorothée : Je t’ai mis en copie de mon mail envoyé à Vinz ….

    @ Lixuan : Demande mon mail à Hélène et je me charge de saturer la boite perso de Vinz, il adore ça ce garçon !! Oui oui je vous assure

  • #290 marguerite le 21 novembre 2007 à 12 h 23 min

    Merci beaucoup pour ce texte annelise; car moi je me tais effectivement, et tu dis là à propos de la politique tout ce que j’ai sur le coeur. Je me souviens au moment des élections m’être dis que si la gauche passait, il faudrai s’en satisfaire car si la majorité le voulai, c’était juste qu’il en soit ainsi. Evidement, je me disais tout de même cela avec une profonde amertume. Mais quand la droite est passée, les réactions ont été vraiment violente dans mon entourage, et c’était de l’intolérance. J’ai été indignée mais je ne ne les blâme pas, je me dis que cela peut changer. Merci de faire en sorte que cela change.

  • #291 isa le 21 novembre 2007 à 12 h 24 min

    Je ne suis ni de droite ni de gauche, je n’ai pas voté (car pas inscrite, vu mon intérêt pour la politique)
    mais pourtant tout ce que j’ai vu et lu du candidat de droite, tout ce que l’ai vu faire jusqu’à présente, je trouve que c’est bien et courageux, je trouve qu’à la limite la France ne le mérite pas
    trop ravie de voir une volonté de dépasser le conflit stérile droite-gauche
    j’espère juste qu’il n’est pas trop tard pour la France
    mais je ne suis pas trop optimiste quand je vois certaines réactions
    Tant pis si la France décline et devient le dernier pays européen, moi je n’en ferai pas une maladie en fait…

    mais c’est vrai que c’est dramatique comme c’est mal vu de dire du bien de la politique de "droite" (même si on n’aime pas tout dans cette politique, y’a des trucs bien quand même, non?)

  • #292 Man0u-Man0u le 21 novembre 2007 à 12 h 24 min

    Très juste comme texte. Ma mère st fille d’immigré algerien, elle a grandit en banlieue et elle a voté Sarko. Non pas malgré mais a cause de ses valeurs humanistes et sociales. Alors je ne partage pas toutes ses convictions mais ça fait réfléchir.
    Personellement, j’ai 17 ans, à 1 an près je n’aurais pas su quoi voter. Voter Segolène pour moi ça aurait été de l’hypocrisie pure, elle ne me fait pas croire à ce qu’elle dit. Voter Sarko aurait été aller contre mes idées sur l’immigration, mais en même temps à un moment il faut être réaliste. Comme le dit Annelise on peut voter Sarko juste parceque c’est probablement le meilleur économiste des deux et que quitte à ce que la cause sociale n’avance pas, autant s’engager pour de vrai dans une voie, sans faux semblant. C’est un peu triste au fond, mais si j’avais du voter, j’aurais été bien embêtée !

  • #293 Dorothée le 21 novembre 2007 à 12 h 24 min

    Puyette tu rigoles mais j’ai une copine qui s’est fait larguer parce qu’elle n’aimait pas les nuggets de poulet…

    Le mec qui ne supporte pas que sa copine n’aime pas les nuggets de poulet (surtout qu’elle ne l’empêchait pas d’en manger et était prête à les faire pour lui), c’est quand même le degré zéro de la tolérance!!!

    (mais ça existe…)

  • #294 deilema le 21 novembre 2007 à 12 h 26 min

    Merci pour ton témoignage Annelise, vrai pladoyer pour la tolérance et la modération.
    Malheureusement, il y a encore beaucoup de gens qui n’ont pas compris que la vie n’est pas en noir et blanc mais tout en nuances de gris!

    Ca doit rejoindre le besoin de mettre les gens dans des "cases".

    D’ailleurs, ce qui est vrai pour la politique l’est aussi pour la religion : quand on est croyant, il n’est pas toujours facile de l’afficher, sans qu’on vous mette tout de suite dans la case "cul-béni", et qu’on vous rétorque "oui, mais le pape, oui mais les préservatifs, l’avortement, comment peux-tu etc…"

    Comme si avoir des convictions, qu’elles soient religieuses ou politiques devait anihiler tout esprit critique à l’encontre des personnes ou des institutions qui les représentent.

  • #295 annelise le 21 novembre 2007 à 14 h 26 min

    yep, lizou je l’avais lu quelque part aussi, mais là c’est vraiment la définition mussoliniste de base, et ensuite ç s’est étendu en Europe, et le sens en a été soit parfois déformé, soit parfois élargi. C’est très bien, tout le monde s’instruit aujourd’hui.

  • #296 Miss Mag le 21 novembre 2007 à 12 h 27 min

    Je suis d’accord avec ce que disais Vinz plus haut (com 84 je crois). Ce qui m’horripile ce sont les personnes qui argumentent uniquement avec leur vécu, quel que soit leur parti. On ne vit pas tout seul, on est 60 millions. Faudrait penser à voir un peu plus loin que le bout de son nez ! Je précise je ne vise personne ici !

  • #297 Diripouf le 21 novembre 2007 à 12 h 28 min

    Euh, Dorothee, c’est une blague ?

  • #298 Man0u-Man0u le 21 novembre 2007 à 12 h 29 min

    Euh, oups, c’est vrai que c’est pas un sondage ^^’ J’voulais pas autant parler de moi mais plus de la difficulté aujourd’hui des jeunes pour voter. Sincèrement être de droite dans mon bahut c’est le drame. Quand je défends la loi Pecresse j’ai l’impression que je vais être brulée vive en plein milieu du foyer !

  • #299 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 12 h 31 min

    Bon, finalement, je suis reviendue, je ne peux pas m’empêcher…

    Je suis tout à fait d’accord avec Deilema…
    Oui, je vote à droite (pas besoin d’en rajouter, tout le monde l’a compris) mais je n’adhère pas à tout. Et je pense que c’est pareil pour ceux qui votent à gauche!

    Certaines idées du PS me plaisent et certaines idées de l’UMP me déplaisent. Je fais un bilan et je vois de quel "bord" je me rapproche le plus finalement.

    Donc je ne peux que respecter les personnes qui votent à gauche puisque je partage certaines de leurs idées …

  • #300 lizou le 21 novembre 2007 à 12 h 31 min

    Dorothée j’ai largué un mec parce qu’il m"a dit qu’il avait les cotes soudées, ça m’a fai comme une phobie, peut etre que pour le mec ça voulait dire quelque chose pour lui de pas aimer les nuggets. on est bizarre parfois.

  • #301 Dorothée le 21 novembre 2007 à 12 h 33 min

    Diripouf: même pas. Le pire c’est qu’elle s’est remise en question et s’est forcée à bouffer des nuggets de poulet. Je l’ai engueulée et je lui ai dit que la seule chose que ça prouvait c’est que c’était un con!!!

    Je me suis fait larguer par un mec qui "aurait voulu m’épouser si mes parents n’étaient pas divorcés" (haha, faut pas faire entrer le loup dans la bergerie), perso, ça m’aide à tourner la page :-))))

  • #302 lizou le 21 novembre 2007 à 12 h 33 min

    La loi pecresse je l’ai pas lu et quand je discute avec les autres je crois qu’eux non plus l’ont pas lu, personne a su me dire précisemment de quoi ça s’agit.

  • #303 Arundathi le 21 novembre 2007 à 12 h 34 min

    @ Marguerite, les réactions étaient aussi violentes vis à vis de la candidate,
    Méme beaucoup plus violentes! pendant la campagne;
    Je n’ose m’imaginer quelles auraient été les réactions de ses opposants si elle avait été élue!!
    (méme ds son propre camp,mais ne revenons pas là dessus)
    Et puis l’attitude du candidat était -je dirais-sujette à reflexion!
    Souvent déstabilisante méme.

  • #304 annelise le 21 novembre 2007 à 14 h 34 min

    Bien entendu que les médias contribuent énormèment à diviser le pays en deux. Comme Fran, je préfére la presse, et j’aime beaucoup lire la presse étrangère qui apporte un point de vue supplémentaire.

  • #305 Fran le 21 novembre 2007 à 12 h 35 min

    Moi l’impression que j’ai en ce moment de notre société c’est qu’il y a bcp de chasse aux sorcières, de cataloguage, de préjugés, d’usage de mot très reducteur, de bouc-émissaires …. en somme il y a bcp d’intolérance en ce moment dans notre société.
    Pourquoi ??
    Bah je n’ai pas encore trouvé la réponse. On vit dans un stress permanent celui d’agir comme celui d’etre jugé …. enfin ce n’est que mon avis hein … mais je me la pose serieusement cette question !!

  • #306 funambuline le 21 novembre 2007 à 12 h 36 min

    ManOu-ManOu: je veux pas faire "ma vieille", mais il me semble que ça fait partie des "avatars" de cet âge-là (disons entre 15 et 22 ans, mais pour certains ça peut déborder gravement, hein!). C’est-à-dire d’être persuadé de détenir LA vérité absolue (je parle politique, hein) et que TOUS les autres ont tords… puis petit à petit, on a de plus en plus de connaissances de l’actualité, de l’histoire récente et des mouvements sociaux… et le monde perd sont noir/blanc pour se colorier de nuances de gris.
    Ceux dont je me souviens comme les plus virulents dans ce genre de discution… 10 ans plus tard… parfois ils ne vont même plus voter!!! Patience :-)

  • #307 Londoncam le 21 novembre 2007 à 12 h 38 min

    Cécile de Brest, tout pareil que toi, sauf que je penche plus pour la gauche !
    En fait, pour moi, être d’un bord politique ne veut pas dire être CONTRE l’autre. Bien au contraire. Je n’adhère pas à toutes les propositions de la gauche et ne suis pas contre toutes celles de la droite. Comme l’a dit Cécile de Brest et d’autres avant, nous adhérons à un mix d’idées des différents bords et votons ensuite pour ce qui nous parait le plus important.
    Il est vrai que pour moi la question du personnage a joué dans mon vote en 2007, mais c’est un avis personnel. Ce n’est pas parce que je n’adore pas Mr Sarkozy que d’autres n’ont pas le droit de le trouver bien ! Au contraire, mes amis l’appréciant me font voir des bons côtés que seule je n’aurais pas forcément su apprécier.
    Pour moi le dialogue reste super important, et c’est ce qui me fait avancer, politiquement et personnellement.

  • #308 deilema le 21 novembre 2007 à 12 h 39 min

    d’accord ave toi funambuline, avoir des idées "entières" est courant (et normal) quand on est jeune… mais quand on est encore comme ca à 50 ans, ca commence à devenir pénible!

  • #309 Dorothée le 21 novembre 2007 à 12 h 39 min

    Lizou: j’ai beau chercher, je vois pas en quoi ça peut être un blocage de pas aimer les nuggets de poulet ;-) Pour le coup des côtes soudées, je comprends beaucoup mieux. Je suis sortie avec un mec qui avait un bras complètement cramé + une partie de son buste….dans ses bras j’avais l’impression d’être sous l’aile d’un poulet, l’image ne me quittait pas; je n’ai pas donné suite mais je n’en étais pas fière pour autant (alors que d’autres défauts physiques m’ont autrement moins gênée, qui en auraient gênée d’autres…je sais pas si je suis très claire)

  • #310 Diripouf le 21 novembre 2007 à 12 h 39 min

    Je pense que la seule chose qui m’interpelle, c’est qu’on tombe d’accord pour dire qu’on ne debat pas trop / ne respecte pas trop les gens qui tombent dans les extremes… ce qui est somme toute une vision assez personnelle, qu’est-ce qui est extreme et qu’est-ce qui ne l’est pas…

    Perso je considere pas l’UMP ou le PS comme des parti "extremes", mais que repondre a quelqu’un qui, lui, pense cela ?

    Notre respect s’arrete donc a une frontiere que l’on appelle extreme… Or c’est une frontiere tres tres floue… non ? Et qui depend enormement des valeurs personnelles.

  • #311 lizou le 21 novembre 2007 à 12 h 42 min

    je comprend Dorothée, j’aime bien les cicatrices meme sur le visage et j’ai peur des cotes soudées et une fois que l’image est dans ta tete c’est foutu…mais peut etre les nuggets c’était qu’un prétexte (sinon il est gratiné celui la).

  • #312 sophie202 le 21 novembre 2007 à 12 h 43 min

    c’est l’histoire de ma vie ce que tu racontes… je suis de gauche, profondément, viscéralement même…Et il a fallu que je me trouve un homme de droite (heureusement il accorde quand même moins d’importance que moi aux convictions politiques ;-)), j’ai tout fait, comme funambuline ;-), pour lui faire virer sa cutil… Bon il a voté bayrou au 1er tour, je crois que j’y suis tt de même pas étrangère ;-), nos argumentations respectives ont finalement portés…

    Il est de droite et véritablement humaniste, grâce à lui j’ai appris à composer et accepter, mais c’est pas toujours si facile…

    Et ne foncez pas à baton rompu sur l’autre Sophie… ;-) Je la comprend quand on est elevée avec certaines valeurs fondatrices on a des réaction parfois épidermiques, viscérale. je comprend ce qu’elle dit sur la vision capitaliste de la droite, et humaniste de la gauche… Finalement j’ai compris seulement récemment qu’on pouvait être humaniste de droite et capitaliste de gauche…

    Bref finalement avoir un avis tranché je trouve ça mieux que de pas avoir d’avis du tout ;-).

    Et allez franchement sur ce coup je trouve pas lizou si désagréable, provoc si un peu, mais la politique fait partie des sujets sur lesquel j’ai une tolérance infinie…

    Je comprend la viscéralité de ces questions, j’ai même de la sympathie pour les personnes viscérales en politique (bon quand elles sont de gauche hein, ça c’était de l’humour rien que de l’humour, pitié pas de 1er degré là dedans…). Je comprends aussi les précautions qu’il faut déployer, et je m’attache toujours à respecter la personne qui est en face de moi sur ces sujets.

    Bref je suis comme Lili j’adooooreee parler politique ;-)

  • #313 annelise le 21 novembre 2007 à 14 h 44 min

    Merci solsol en effet de ne pas être rentrée dans le débat politique :) on a tous cette tendance à sombrer dans la facilité qui consiste à caricaturer, et on oublie souvent que la personne en face est un être humain (enfin euh la plupart).

  • #314 Diripouf le 21 novembre 2007 à 12 h 44 min

    Deja qu’on a du mal a rester dans le sujet si on part en discussion sur l’intolerance par rapport aux defauts physiques et preferences alimentaires on est pas couches hein :(

  • #315 lixuan le 21 novembre 2007 à 12 h 44 min

    Le coup des nuggets, c’est délirant..! j’en rigole encore ;)

    (hum, quoique si mon chéri ne supportait pas le nuoc mam….^^ meuh non)

  • #316 gaby le 21 novembre 2007 à 12 h 45 min

    Hélène:
    je suis dessolée mais je trouve qu’il y a un problème de forme.
    Le contenu que tu pretends de la discussion aujourd’hui est tout à fait interesante, mais pas de tout la forme.
    Le billet à l’origine est une accusation, une accusation d’intolérance de manière presque généralisée sur les personnes de gauche, donc il est logique que les dites personnes réagissent.
    Si tu voulais un débat équilibré donc il a fallu publier deux billets, avec la possibilité d’exprimer le même sentiment a toutes les deux parties car aussi les gens de gauche dénoncent (il faut lire dans les com’s tout simplement) être la cible de beaucoup des choses.
    Sinon on tombe dans des caricatures: les gentils et les méchants ou le droit de réclamer la tolerance d’un seul coté.
    Je ne suis pas française, je suis ici car on est un couple franco-quelque chose mais avant de vous énerver je vous tranquillise: je ne parle pas de politique publiquement car je ne suis pas citoyenne française et je n’utilise pas aucun des vôtres avantages sociaux (non plus un salaire).

  • #317 lixuan le 21 novembre 2007 à 12 h 45 min

    Oups, désolée Diripouf, c’est pas faux.

  • #318 lizou le 21 novembre 2007 à 12 h 47 min

    Heureusement que vous vivez pas comme je vis, parce que se foutre de la tronche des autres c’est notre façon de communiquer. et encore je me censure limite, on se met aussi des coups de latte pour illustrer nos propos. je suis restée une grande enfant. et si tu couines on en remet une couche.

  • #319 dola le 21 novembre 2007 à 12 h 48 min

    J’ai des amis, des voisins, des collègues de bureau qui ont voté à droite. Pour l’instant je ne me suis pas fâchée avec qui ce soit. Je crois que cela vient de mon éducation, ma mère m’a toujours dit qu’il fallait respecter les convictions des gens même si on ne les comprend pas ou qu’on ne les conçoit pas.
    Souvent le problème en politique c’est qu’on attaque l’autre en lui disant plus ou moins que ces idées sont (rayer les mentions inutiles) : absurdes, utopique, racistes, fachistes, etc. Ce qui revient à dire je ne dit pas que tu es con mais tu as des idées à la con… Il y a de meilleurs moyens d’entamer un dialogue.
    Je crois qu’il faut aussi accepter que les gens n’aient pas envie d’être bousculés dans leurs convictions, on aussi a le droit de ne pas avoir envie de changer d’avis. Parce que les convictions parfois, c’est rassurant ou cela signe notre appartenance à un milieu ou à une famille et qu’on un besoin d’identification. Et là, on n’est plus dans le politque on est dans l’affect alors les arguments raisonnables n’ont guère de prise.
    Quelque soit notre appartenance il ne faut jamais rejeter en bloc l’opposition, ce n’est pas parce que c’est idée de l’opposition qu’elle est mauvaise., et là bonjour l’exemple des dirigeants !
    Un der nier mot, je pense quand même qu’il y une petite partie des gens ayant voté droite qui regrettent un peu (en tout cas j’en connais quelqu’uns) et qui n’ont pas envie de le dire.

  • #320 La Belette le 21 novembre 2007 à 12 h 49 min

    Incroyable ce sujet du jour, bravo tout plein à Annelise et Hélène car c’est quand même risqué de parler stigmatisation politique dans un blog.

    Je comprends tout à fait ton point de vue Annelise: je suis la petite fille d’une syndicaliste qui a été militante toute sa vie pour acquérir des avantages sociaux dont on bénéficie encore aujourd’hui, et mes parents sont de la génération Mai 68, et bien c’ets très difficile d’assumer son orientation politique plutot…de droite.

    En fait le problème, c’ets le raccourci facile qu’empruntent certaines personnes dans les deux camps:

    gauche = communisme VS droite = fachisme

    Le problème majeur restant le manque d’ouverture d’esprit voire le manichéisme (mot compte triple !) dont beaucoup de personnes font preuve aujourd’hui et qui du coup sape le débat des deux côtés et font que la France n’avance pas.

    Etant donc plutot de droite, j’aurais pu envisager de voter pour quelqu’un de gauche libéral. Il ne faut jamais dire jamais. C’ets pour ça que j’ai du mal à comprendre les personnes qui se réclament de la Gauche ou de la Droite en bloc car il y a des bonnes idées partout !

    Allez, bonne journée à toutes et vive le saucisson fédérateur !

  • #321 litchee le 21 novembre 2007 à 12 h 52 min

    Alors, je trouve ce texte intéressant, et je suis d’accord avec certaines idées – j’ai toujours été contre la stigmatisation, l’emploi du mot "fasciste" à tort et à travers, la "pensée unique" dans certains milieux (notamment l’université surtout en période de blocage!).
    Par contre, je ne peux pas m’empêcher de mettre à cela des bémols, car il y a des parties de ton texte dans lesquelles je ne me retrouve pas du tout. Et je ne crois pas que ce soit parce que je suis intolérante… mais simplement parce que les gens avec qui j’ai envie d’être amie, de discuter et de rigoler, ça ne peut pas être n’importe qui. Il y a des choses dans ce qu’a dit Sarkozy que je ne supporte pas d’entendre défendre, il y a des choses dans l’esprit "de droite" auxquelles je suis fondamentalement et viscéralement opposée, et ça ne peut pas s’effacer avec un rire comme si finalement ça n’avait aucune importance dans les relations humaines. Pour moi, ça en a, ce sont des convictions qui en disent sur nous quoi qu’on fasse, et je n’arrive pas à imaginer mon cercle d’amis autrement que comme il est – c’est-à-dire pas à droite…

  • #322 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 12 h 52 min

    Raaaaaaaaaaaa trés trés envie de poster un long com’ paq le sujet me passionne… mes doigts en frémissent d’impatience…. mais la je dois aller en cours… je reviendrais!!!! (c’est à dire à ce soir), et encore merci pour ce joli post qui laisse songeur anne lise (et merci de l’avoir publié héléne)

  • #323 annelise le 21 novembre 2007 à 14 h 52 min

    Fran, mais oui je rigolais hein !

  • #324 futile tranquille le 21 novembre 2007 à 12 h 54 min

    bonjour les filles,
    je suis absolument d’accord sur cette idée de respect mutuel, que ce soit concernant la politique ou autre chose, d’ailleurs. Il me semble également qu’il faille respecter les hommes/femmes politiques, et qu’il n’est pas correct de les diaboliser, caricaturer à outrance, etc.. Comme on le voit ici, c’est récurrent, c’est qu’un être humain avec sa tête évolue et apprend tous les jours des choses, ce n’est pas parce que quelqu’un a voté pour un parti ou un candidat, qu’il est marqué au fer rouge pour sa vie durant. La plupart des gens, de nos jours il me semble, choisissent quelqu’un pour les représenter en se basant sur des idées, des propositions qui leur semblent cohérentes et feront peut-être qu’on vivra dans un monde. A juste titre ou non et pas pour l’éternité.
    Et pis il me semble qu’à part des épisodes douloureux il y a presque 60 ans, les Français(es) s’en sortent plutôt pas mal : le pays n’est pas non plus à la dérive, et la plupart des gens au pouvoir (gauche, droite, à plumes ou à poils…) essaient de bosser pour faire avancer les choses. Ce ne sont pas tous les "vendus" ou les "magouilleurs" du Café du Commerce.
    Bon et puis les filles, je vous embrasse, mais n’oubliez pas de bien prendre un petit temps de repos et de relecture avant de poster aujourd’hui, cela ne sert à rien de se froisser. On est toutes là parce qu’on aime rigoler et partager des choses, à la base, non ?

  • #325 lixuan le 21 novembre 2007 à 12 h 54 min

    Lizou, nous sommes effectivement une bande de petites poupées de porcelaines élevées et vivant dans du coton.
    Fais attention à ne pas préjuger de la manière dont vivent les autres et de ce qui les pousse à dire ce qu’ils disent et de la manière dont ils le disent.
    (Fais attention aux commentaires touchant au personnel aussi).
    Tu serais bien surprise par beaucoup de choses.

    (A ce propos, encore un truc sur les exemples personnels: en abuser et les utiliser à tout bout de champ et hors propos, c’est pénible, ok. Mais pour casser les préjugés et les idées toutes faites, ça peut aussi être salvateur. Et quand à "voir plus loin que le bout de son nez", qui dit exemple personnel ne veut pas forcément dire MON exemple hein ;)
    (Mais Vinz, j’adore tes piques ^^)

  • #326 deilema le 21 novembre 2007 à 12 h 54 min

    @ dorothée
    j’ai commencé à lire les commentaires par la fin, je n’avais pas vu celui que tu as mis tout au début.
    c’est tout à fait le fond de ma pensée, à la virgule près!
    Merci de me faire me sentir moins seule (de droite mais pas facho, croyante mais pas béni-oui-oui).

  • #327 annelise le 21 novembre 2007 à 14 h 57 min

    Mon chat aussi, il est même parfois un peu trop extrêmiste à mon goût, hier on s’est engueulés à cause de la grève. Zut, on s’éloigne du sujet là ?

  • #328 futile tranquille le 21 novembre 2007 à 12 h 58 min

    oups, pardon, je me suis mal relue moi-même hihi , il manque quelques mots "dans un monde meilleur/plus beau/plus juste/plus égalitaire" etc, c’est vous qui voyez ;-)

  • #329 funambuline le 21 novembre 2007 à 12 h 58 min

    @ gaby: ce billet n’est pas une accusation, mais une constatation. Comme tu l’as remarqué toi-même dans les commentaires, la constatation du camp inverse est très similaire. Ce n’est pas une accusation de la droite envers la gauche. C’est la constatation que (quel que soit notre "camp") dans certains milieux, c’est honteux d’être tel ou tel. Annelise parle de son point de vue, de droite, simplement.
    En tout cas, c’est comme ça que je le comprend.

  • #330 Man0u-Man0u le 21 novembre 2007 à 12 h 58 min

    Ca me fait penser qu’aujourd’hui il y a des jeunes qui votent à droite "pour faire chier les vieux" ^^ Bon c’est un peu caricatural de dire que généralement les jeunes sont très emportés en matière de politique, je pense que c’est juste qu’on ne se rappelle que d’eux parcequ’ils font beaucoup de bruit ! Même si c’est vrai qu’a cet âge là on a tellement de fougue, d’envie de changer les choses, je me sens plutôt neutre.
    A mon echelle, cette "intolérance", cette non écoute, ca se traduit par ces jeunes qui bloquent les facs et les lycées au nom d’idées que d’autres ne partagent pas forcément. Sans rentrer dans un débat " la fin justifie elle les moyens" je trouve que c’est un manque d’intelligence et de respect de bloquer des institutions comme l’école au nom d’une idée politique. Qu’on organise des débats, qu’on étudie les lois en classe, qu’on en parle oui, mille fois oui. Que ceux qui veulent maniféster manifestent, mais pitié qu’on laisse l’école être un lieu de respect, d’écoute, de tolérance. Sinon on touche le fond, je crois.

  • #331 lizou le 21 novembre 2007 à 13 h 00 min

    lixuan je parle pas du tout de tes ou mes conditions de vie, fais pas d’amalgames je suis pas une sauvageonne, c’est plutot une question des relations familiale, d’amis, je parle de nos relations entre nous et rien de plus. là tu vas un peu vite, j’ai une vie très agréable. c’est de mon entourage , d"éducation et de nos relations dont je parle. Et je me plains pas du tout,j’adore ces rapports virils entre nous.

  • #332 sophie202 le 21 novembre 2007 à 13 h 00 min

    et puis j’ajouterais que profondément convainceu de gauche j’ai depuis quleques années la sensation de ne pas être à la mode… Que mes idées sont archaiques et que ne pas considérer la loi du marché comme une loi universelle fait de moi quelqu’un qui refuse la réalité des choses, un dinosaure…

    Bref être de gauche moi j’ai le sentiment que c’est socialement mal vu… tout le contraire en fait ;-).

    Finalement si j’y réfléchi, ce qui finalement est mal vu c’est d’oser exprimer une opinion. Et je trouve ça d’un triste une société qui refuse que qui que ce soit ait une vraie opinion et qui ne comprends pas que le fait que l’opinion de la personne en face n’est pas le jugement de la sienne..

    Je ne sais pas si je suis claire mais je trouve que c’est assez révélateur de notre société, ne surtout pas aller au fond des choses, restons en surface, et ça me fout un cafard monstrueux.

    Ce n’est pas preuve d’intolérance que d’avoir un avis tranché, d’avoir des idées..

    Cette société crève de ne plus avoir d’idées…

  • #333 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 01 min

    vicky : merci, je savais pas qu’y avait d’autres de mes lectrices dans le coin, vu que mon blog a une thématique TRES différente de celui d’Hélène. Alors on peut aimerle fond de teint et le popo :-)

  • #334 lixuan le 21 novembre 2007 à 13 h 04 min

    Lizou : je t’avais bien comprise, t’inquiète ;)

  • #335 Xochitl le 21 novembre 2007 à 13 h 05 min

    Beau sujet de discussion !!!
    Faute de temps je n’ai pu lire qu’une partie des commentaires, mais je vroudrais juste souligner 2 ou 3 petites choses. Nous avons la chance de vivre dans une DEMOCRATIE. Cela signifie que l’autre peut avoir une opinion differente et on doit la tolerer. Il ests sain de discuter avec celui qui pense differement de nous mais sans vouloir absolument le convaincre de son erreur et en gardant toujours a l’esprit que selon son point de vue a lui c’est nous qui sommes dans l’erreur. Comprendre pourquoi l’autre pense autrement que nous c’est enrichir notre propre reflexion. Maitre mot : Tolerance !
    Je suis de gauche depuis toujours (meme si en ce moment je suis tres decue par le PS) mais j’ai des amis et des parents de droite. Les debats peuvent etre houleux mais generalement respectueux (enfin ca depend de la qualite du diner et de celle du vin ah, ah).
    Pour terminer je voudrais rappeler que Sarko a ete elu avec une large majorite, a une election ou plus de 80% des inscrits ont vote. Je n’aime pas sa politique, je ne l’aprecie pas lui en tant qu’homme mais le peuple francais l’a choisi pour diriger le pays et au nom de la democratie je respecte le choix des Francais et j’eleve la voix democratiquement quand les mesures prises me paraissent insencees.
    Sur ce bonne journee a toutes.

  • #336 Diripouf le 21 novembre 2007 à 13 h 05 min

    Lizou, si je peux me permettre et sans vouloir te vexer ou etre impolie, tu as quel age ? Parce que ce genre de relations que tu decris me paraissent assez typiques de celles qu’on de tres jeunes adultes, disons, qui se "frottent" contre les autres sans vraiment rien echanger…

    (si tu veux pas dire y’a pas de souci hein, c’est tres malpoli comme question d’en suis consciente :)

  • #337 deilema le 21 novembre 2007 à 13 h 05 min

    d’ailleurs, j’ai beau être de droite, en ce moment je suis en grève et je porte un badge contre les réformes de la carte judiciaire et de l’aide juridictionnelle.
    Non mais!

  • #338 Lilo le 21 novembre 2007 à 13 h 10 min

    Je vais être hors sujet, mais j’assume.

    Je crois que tout simplement, aujourd’hui on confond.
    On confond les personnalités et leur couleur politique.
    Est-ce que c’est normal que l’élection présidentielle, la bataille de deux personnalités donc, attire autant d’intérêt, mais que quand on passe aux élections parlementaires, le VRAI débat d’idées à mon sens (et surtout ce qui doit définir la couleur du gouvernement, donc de la vraie politique qui sera mise en place), plus personne ne s’y intéresse?
    C’est très symptomatique ce qui se passe je pense.
    Tu es ce que tu votes. Ou plutôt qui tu votes.

    Alors on se sent personnellement visé des critiques.
    On fait des débats de personnes et non plus d’idées.
    Et surtout, des débats de qualité de personnes. Puisque j’ai raison, je suis quelqu’un de bien, la personne qui vote ce que je n’aime pas est forcément nulle.
    J’ai donc le droit de faire cet amalgame et donc de le dire.
    Et ça dérape.
    Les gens s’invectivent, se jugent, deviennent violents.

    Si on remettait les débats d’idées et de raisonnements, d’argumentation au centre de la politique, et non plus la bataille de la personnalité, peut être que ce genre de situations seraient moins fréquentes.
    Mais ça intéresserait beaucoup moins de monde.
    A droite comme à gauche.

    Et oui, je pense qu’annelise a raison, ce genre de réactions touchent plus violemment les gens de droite que ceux de gauche. Et en particulier en ce moment.
    Peut être tout simplement parce qu’historiquement, le fascisme est connoté plus négativement que l’utopisme. Ou le socialisme. Et ceux qui se réclament de gauche se sentent dans leur bon droit de critiquer les fachistes, ceux qui ont conduit à de telles catastrophes historiques.
    D’écraser l’autre, vu que ce qu’il pense à conduit à l’écrasement de tant de personnes par le passé.
    Sauf qu’ils ont tout simplement oublié que l’utopisme, ça a aussi mené au communisme, et au soviétisme. Et à tellement d’autres choses, encore en cours aujourd’hui.
    Le fascisme de gauche, ça existe aussi…

    Et là je bifurque encore.
    Donc en bref, ce que je voulais dire, c’est que l’intolérance face aux convictions des autres, ça a toujours existé.
    Et qu’en ce moment, avec des personnalités aussi controversées, avec toutes ces grèves, ces conflits sociaux, la difficulté d’avoir une information correcte et entière (qui a réussit à trouver la liste exacte des revendications des grévistes et de l’état réel des négos sans y passer trois jour d’archéologie internetienne hein?), c’est encore plus facile.
    Et surtout, je pense que cela décomplexe les gens, qui se disent que vu que nos figures politiques le font bien, quand on en vient à parler politique, eux aussi peuvent attaquer directement et insulter ceux de "l’autre bord".

  • #339 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 10 min

    Xochitl : bé ma foi, tu cliques sur mon pseudo là juste au dessus, et t’arrives chez moi :-) Mais vu que je suis là, j’ai pas posté aujourd’hui :-))

  • #340 gaby le 21 novembre 2007 à 13 h 12 min

    @ Annelise,
    et qu’est-ce que tu comprends quand tu regardes la télévision? tu ne sens pas l’intolérance qui tombe sur les anti-droite?? tu ne sens pas la pensée unique??

  • #341 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 13 min

    Svetlana, oui c’est aussi un peu ce genre de choses qui m’ont choqué. Mais je ne peux pas en vouloir aux gens de penser ainsi, c’est leur choix, tant qu’ils m’insultent pas !
    Clairette : coucou toi ! Bé ouais, je suis contente ça se passe plutôt bien tout ça, j’avais peur que ça dégénére mais finalement on a même pas eu de troll aujourd’hui :-)

  • #342 isa le 21 novembre 2007 à 13 h 13 min

    Je suis une fille de communistes… et je suis de droite.

    Je ne vous dis pas le drame chez moi quand j’ai annoncé que mon coeur penchait plus à droite. " Après tout ce qu’on a fait pour toi…." avec des pleurs… ( si si)

    J’ai remarqué que les gens de droite étaient plus posés, plus calmes, plus polis et plus optimistes et que les gens de gauche sont plus fougueux, revendicatifs et plus agressifs et souvent plus pessimistes.

    Ca explique ( pour moi) que les gens de droite n’osent pas trop afficher leurs idées.. pour ne pas avoir à aller à l’affrontement.

  • #343 lizou le 21 novembre 2007 à 13 h 14 min

    25 ans, nous sommes de grands enfants, et avec mon grand père (il est assez obtus comme le tien) on s’envoit des fions c’est notre façon de faire, la culture familiale. je pense que ça va de pair avec une pudeur vis à vis des sentiments.
    et c’est vrai qu’avec les jeunes que je cotoie on s’entend bien.

  • #344 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 14 min

    funambuline : quelle photo ? si t parles de celle du billet, c’est celle qu’Hélène met toujours pour sa rubrique ô lectrice

  • #345 Dorothée le 21 novembre 2007 à 13 h 16 min

    Deilema merci pour ton commentaire :-)))))

    Pardon d’avoir pollué encore une fois, c’est plus fort que moi, surtout avec lizou on n’a pas en commun les idées politiques mais une forte capacité de déconcentration.

    A la lecture des derniers commentaires, je me suis fait la réflexion qu’il y a 60 ans, j’aurais eu du mal à me situer; mon côté révolté-qui-se-range-toujours-du-côté-des-plus-faibles (prouvé scientifiquement aussi hein) m’aurait située illico du côté de ceux qui faisaient péter des ponts :-) même si je n’aurais jamais pu être communiste (même sans connaître les errements de l’Est, je suis pas compatible avec cette doctrine sans dieu et où on nivelle l’homme par le bas, en lui imposant tous les détails de sa vie)…et en même temps je crois que je serais allée baiser les pieds de De Gaulle après l’appel du 18 juin. Mais que j’aurais certainement traversé une période de profond désarroi, et que j’aurais été pétainiste au moins un moment. Pas facile sur le coup; j’espère ne jamais avoir à regretter des choix politiques aussi lourds de conséquences…

    Par rapport à cette détresse, il y a un film que j’ai trouvé absolument sublime, Est Ouest…en-dehors des idées défendues, il y a une réflexion de fond sur le lien entre vie privée et vie publique absolument remarquable.

  • #346 lizou le 21 novembre 2007 à 13 h 17 min

    C’est vrai isa c’est con mais si mes enfants pensaient differememnt de moi sur ce genre de sujet je serais pas jouasse.

  • #347 Lilo le 21 novembre 2007 à 13 h 17 min

    Hey mais j’essaye de bosser moi!! (enfin, d’exploiter mes employés quoi) ;-))
    France qui se lève tôt et tout et tout!!
    (oui bon, je sors)

  • #348 Diripouf le 21 novembre 2007 à 13 h 17 min

    Isa –> oh la la la la la la, les prejuges a la noix……

    Lizou : ceci explique peut-etre cela :) Perso, j’ai aussi 25 ans et je m’entends bien mieux avec les gens de 30/35 ans et plus. Le cote "je te rentre dedans pour le fun" me fatigue tres vite. Mais j’ai ete elevee au milieu d’adultes (de gauche !), ceci explique aussi peut-etre cela :-D

  • #349 emmanuelle h le 21 novembre 2007 à 13 h 17 min

    il m’est arrivé de faire des cours à des adultes sur l’argumentation…et je passais mon temps à leur expliquer qu’opinion et vérité ne sont pas synonymes, mais appartiennent à deux sphères distinctes….et les arguments, même scientifiques ou historiques, ne sont que de arguments, pas des vérités en soi…..

  • #350 Xochitl le 21 novembre 2007 à 13 h 19 min

    @Lilo. Entierement d’accord ave toi. Et cette evolution de la politique est largement reprise et accentuee par les medias.

  • #351 funambuline le 21 novembre 2007 à 13 h 19 min

    @ isa: "les gens de droite étaient plus posés, plus calmes, plus polis et plus optimistes et que les gens de gauche sont plus fougueux, revendicatifs et plus agressifs et souvent plus pessimistes."

    Ce genre de généralisations, en plus d’être complétement fausses n’apportent vraiment rien, je crois. Attention!

  • #352 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 19 min

    Svetlana : oui je le prends aussi comme une insulte. Et c’est aussi pour ça que j’en parle aujourd’hui, pour que certains prennent conscience que certaines choses ne se disent pas à la légère :-)

  • #353 lizou le 21 novembre 2007 à 13 h 19 min

    Je me suis moquée du copain d’un copine qui es tpas de droite mais vraiment sarkoziste, il s’est moqué de moi parceque je nage comme une moule. on a tous des défauts ;-)

  • #354 lixuan le 21 novembre 2007 à 13 h 20 min

    Emmanuelle h, exactement….

  • #355 Joëlle le 21 novembre 2007 à 13 h 21 min

    Lilo : clap clap clap clap :)

    je plussoie sur tous les points.
    Et comme tu le dis si bien, nos propres hommes politiques sont le pire exemple qui soit en matière d’écoute de l’adversaire et de respect de son point de vue.

    La politique devient un combat où tout est permis au lieu d’être une saine réflexion.
    Et le résultat du match importe plus que le déroulement du combat.

  • #356 Man0u-Man0u le 21 novembre 2007 à 13 h 21 min

    Toutafé d’accord. On confond idées et personnes. Le débat d’idées glisse vers la dispute et tout dégénère. Platon le disait déjà, c’est pas nouveau ;)

  • #357 isa le 21 novembre 2007 à 13 h 23 min

    C’est bien pour ça que j’ai dit "pour moi" et je donnais mon avis! Rien de plus.

    C’est vraiment ce que je pense!

  • #358 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 24 min

    oui Diripouf, je suis assez d’accord sur cette explication. Mais bon, laissons tomber ce sujet là, sinon on va encore dériver :-))

  • #359 Dorothée le 21 novembre 2007 à 13 h 24 min

    Argh c’est même pas ce que je voulais dire à la base :-)

    En fait je voulais rappeler, pour celles qui s’offusquent que la droite ait une réflexion "économique" (sous-entendu "au détriment de l’homme"), que la gauche aussi, bien que ce ne soit pas ce qu’elle met en avant. Je vous faire un cours sur le keynésianisme et la PMC (propension à consommer)? Ce qui est d’ailleurs d’autant plus intéressant que les grévistes actuellement militent pour leur "pouvoir d’achat"…(je le dis sans ironie aucune, je veux dire intéressant intellectuellement).

    C’est fou d’ailleurs ce glissement sémantique (je sais c’est bancal mais je trouve rien de mieux), je n’imagine pas les gens manifester pour leur pouvoir d’achat il y a quelques années (plutôt pour des questions d’égalité, de survie)…comme quoi la gauche aussi s’est décomplexée, tant mieux pour elle et bravo Ségo sur ce coup-là…

    Ceci dit, pour moi la justice sociale passe avant tout par le problème des pensions de réversion (entre autres), qui m’a semblé mieux défendu par la droite que par la gauche..

  • #360 Lilo le 21 novembre 2007 à 13 h 24 min

    Exactement Joelle.
    On devrait pas imiter nos dirigeants… ;-))

  • #361 kisumarac le 21 novembre 2007 à 13 h 25 min

    Pfiou beaucoup de choses à dire sur ce sujet !!!

    J’ avoue qu’avec la politique j’ai du mal, car j’aimerai pour bien faire mon choix connaitre les tenants et aboutissants des différents partis, les réformes/lois proposées par tel ou tel condidiat….or la télé, n’est pas le meilleur lieu pour se renseigner ! Et comme j’ai la flemme de tout éplucher, il y a pas mal de sujet sur lesquels j’ai envie de dire "oui, mais….non".
    Quand je veux débattre, je me rends compte qu’il me manque plein d’éléments, donc finalement, je dis souvent "je ne sais pas". Je vote quand même plus d’un côté que de l’autre, mais je vote plus "contre" que "pour". Je veux dire par là que je ne vote pas par conviction profonde (sauf pour des grands sujets, ou des valeurs, on va dire) mais le plus souvent contre la personne qu’il y a en face.
    Il faudrait que je prenne le temps de me documenter vraiment, de m’abonner à des journaux de droite comme de gauche, et de réfléchir…mais, oui j’avoue, l’ampleur du travail me rebute

    Bref, très bon sujet aujourd’hui, car je me rends compte que je fais beaucoup d’amalgames : si une amie me dit qu’elle ne vote pas comme moi , je vais l’accepter. Par contre, si c’est quelqu’un que je ne connais quasiment pas, je vais avoir tendance à le cataloguer.

  • #362 lizou le 21 novembre 2007 à 13 h 26 min

    Diripouf ;-)) on s’entend bien aussi les vieux et moi. Les trentenaires quarantaines bof ils me dépriment (ahah bientot mon tour d’etre trentenaire…) j’ai grandis chez mes grands parents et mes parents aussi pas qu’avec des mineurs de moins de 15 ans,et de gauche aussi. J’aime bien les jeunes, sont marrants, inventifs, énergiques. bien plus que nous à leur age j’ai l’impression.

  • #363 Xochitl le 21 novembre 2007 à 13 h 28 min

    @ annelise. Personne, par definition, ne peut "avoir raison" en politique, sinon c’est de la pensee unique et du faschisme.

  • #364 Dorothée le 21 novembre 2007 à 13 h 30 min

    deilema: c’est clair que ça a pas l’air simple votre histoire, surtout que nous, grand public, on n’a vraiment pas la possibilité d’y comprendre grand’chose. Et que vous n’avez pas les moyens de bloquer tout le monde pour vous faire entendre, et puis que vous êtes taxés de vilains bourgeois :-)

    Grosso modo, ça se rapproche des problèmes des médecins je pense (dans les grandes lignes)…je ne comprends pas qu’un gouvernement de droite essaye de faire passer par la force ce genre de choses au lieu d’être incitatif et de laisser la liberté de choisir ensuite…étrange façon de procéder…

  • #365 alexiane le 21 novembre 2007 à 13 h 30 min

    Fabuleuse idée que ce débat.

    Si je puis me permettre être de droite & sarkozyste sont deux choses différentes.

    Compatibles mais différentes.

    Masi bon tout le monde sait que moi je ne suis qu’une niaise qui parle couille et chiffons ;)

  • #366 alexiane le 21 novembre 2007 à 13 h 32 min

    Et justement tiens ! Où qui sont Bayrou ?

    On a pas l’air con maintenant …

    ( Commentaire très constructif, je vous l’accorde ).

    PS : Scoop : Chirac mis en examen ce matin.

  • #367 isa le 21 novembre 2007 à 13 h 32 min

    Lizou "C’est vrai isa c’est con mais si mes enfants pensaient differememnt de moi sur ce genre de sujet je serais pas jouasse."

    J’ai deux enfants: un qui vote extrême gauche et l’autre UMP.

    Et je trouve ça plutôt réjouissant!!!

  • #368 Dorothée le 21 novembre 2007 à 13 h 32 min

    Lilo, je plussoie aussi entièrement!!! c’est dingue on va finir par être toutes d’accord :-))))))

    (lizou t’es un bébé :-P )

  • #369 Vinz le 21 novembre 2007 à 13 h 34 min

    Alexiane je t’aime.

    Sinon 100 commentaires en à peine une heure, je suis admiratif. On ne peut vraiment plus bosser dans ce pays ^^

  • #370 emmanuelle h le 21 novembre 2007 à 13 h 35 min

    @ alexiane : les bayrou, ben, ils pleurent un peu….et attendent que ça reparte….

  • #371 lizou le 21 novembre 2007 à 13 h 35 min

    Un grand et gros bébé alors.
    Moi si mes gosses virent écolo ou socialistes ça va…sinon…ben on s’engueulera à table!

  • #372 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 35 min

    Hem. que le calme règne. Delphine de Brest, euh là en effet tu es hors sujet, il n’est pas question de faire l’apologie de quelque parti ou personnage politique qu’il soit.
    Fais attention, ton commentaire va être mal interprété par beaucoup, car tu rentres dans le débat politique, et le sujet n’est pas celui-ci. Je les retiens, je les retiens, les filles sage, hein ! :-) Ne nous éloignons pas du sujet, merci.

  • #373 deilema le 21 novembre 2007 à 13 h 36 min

    @ Dorothée
    oh bah non c’est pas simple… d’ailleurs c’est pour ca que l’essentiel de nos protestations (quand on se fait pas sucrer son tribunal) c’est sur le fait qu’on décide la réforme "d’en haut" sans demander leur avis aux gens qui sont sur le terrain.
    après ca supprimer tel ou tel tribunal, quand on y est pas c’est dur de dire ce qu’on en pense

  • #374 deilema le 21 novembre 2007 à 13 h 36 min

    @ Dorothée
    oh bah non c’est pas simple… d’ailleurs c’est pour ca que l’essentiel de nos protestations (quand on se fait pas sucrer son tribunal) c’est sur le fait qu’on décide la réforme "d’en haut" sans demander leur avis aux gens qui sont sur le terrain.
    après ca supprimer tel ou tel tribunal, quand on y est pas c’est dur de dire ce qu’on en pense

  • #375 lizou le 21 novembre 2007 à 13 h 37 min

    La carte judiciaire ça ça va faire mal…

  • #376 deilema le 21 novembre 2007 à 13 h 37 min

    zut, le bouzou a doublé mon commentaire. :(

  • #377 pilou le 21 novembre 2007 à 13 h 37 min

    Je n’ai pas lu tous les comm (pas le temps, désolée), alors j’espère ne pas répéter des choses qui ont déjà été dites… Je vis en Espagne et ici le climat politique est carrément pourri, c’est les insultes entre partis à longueur de journée à la télé, toute proposition et tout évènement sont bons à l’empoignade… alors j’en ai un peu ras-le-bol, en mars prochain nous devons aller élire nos représentants, et franchement je me demande ce que je vais voter…
    Nancy, j’ai vécu longtemps en Suisse et franchement l’UDC me fait un peu peur (même si j’étais une étrangère "intégrée" comme certains disaient….).

  • #378 Bing le 21 novembre 2007 à 13 h 37 min

    Annelise tu m’as pourri mon groove, la prochaine fois tu parles produits de beauté merci !!! :D

    (quand je pense que je viens là justement pour éviter tout ça ;)

    autre chose… couille et chiffons ? mais moi j’étais persuadée qu’Alexiane c’était une hôtesse de l’air ! j’ai encore rien capté…

    Puis spéciale dédicace à celui qui est passé faire une réflexion désobligeante l’autre jour pendant qu’on parlait fdt : Alors… heureux ?

  • #379 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 37 min

    Chuis fière de vous les filles :-) Hélène va être très fière en rentrant aussi :-)

  • #380 Fran le 21 novembre 2007 à 13 h 38 min

    Bon je reviens de déjeuner et je vois que ca continue d’écrire par ici ….

    Là maintenant tout de suite, j’ai quand meme l’impression que pour tenter de comprendre un peu ce qu’est le PS ou l’UMP "on" est un peu obligé de les caricaturer ou de pousser à l’extrême parce que sur bien des points ils sont pareils, ils partagent à peu de chose près les idées pour le pays.

  • #381 deilema le 21 novembre 2007 à 13 h 39 min

    bing : on dirait que justement il est pas venu, il a trop peur ;)

  • #382 Dorothée le 21 novembre 2007 à 13 h 40 min

    @deleima: surtout que je suis du genre à penser qu’il en faudrait plus, des tribunaux, vu les délais qu’il y a actuellement (et les gens qui se retrouvent super longtemps dans la merde avant que leur cas soit jugé)

    Je suis pour les déremboursements massifs en médecine (grosso modo tout ce qui n’est pas réellement dangereux), mais certainement pas pour faire des économies sur la justice, à mon sens c’est vraiment une fonction régalienne de l’Etat, et un pays qui marche bien est avant tout un pays où la loi est applicable – et par conséquent un peu mieux appliquée.

  • #383 Bing le 21 novembre 2007 à 13 h 40 min

    oui hein ? étrange ;)

  • #384 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 41 min

    Diripouf : oui, respire, les chakras tout ça, c’est bien. Sinon tu te fais une verveine ou un petit whisky :-)
    Molyy, arf, nnaaaaaaaan, nous entraîne pas dans le débat politique, pitié…(même si oui bien sûr qu’on n’est pas d’accord avec tout ce que dit le petit Nicolas, et que je conçois parfaitement que certaines de ces idées fassent peur, vu que moi il m’ fait peur sur certains trucs, malheureusement on s’en est aussi servi pour diaboliser cette droite décomplexée, zut, j’arrête, j’arrête).

  • #385 Dorothée le 21 novembre 2007 à 13 h 41 min

    De qui vous parlez? il avait fait quelle réflexion?

  • #386 lizou le 21 novembre 2007 à 13 h 42 min

    les déremboursements ça craint pour les vieux, ils ont plus les veinotoniques remboursés et tous les vieux ne sont pas riches, je trouve ça un peu dur pour eux meme sils peuvent "vivre" sans ça.

  • #387 deilema le 21 novembre 2007 à 13 h 43 min

    ben oui c’est en faisant des économies sur la justice que les experts font des expertises "de femme de ménage" et que les juges d’instruction qui ont trop de dossiers préfèrent mettre tout le monde "au frais" "au cas où" plutôt que de creuser…
    non, non, non, je ne vise personne!

  • #388 deilema le 21 novembre 2007 à 13 h 44 min

    un type dont je ne me rappelle plus le nom (en même temps il le vaut pas ;)) qui nous avait trouvées pitoyables avec nos 500 commentaires sur le fond de teint!
    moi je dis c’est parce qu’il connaît pas les poudres minérales ;)

  • #389 lizou le 21 novembre 2007 à 13 h 44 min

    La belle arnaque c’est aussi d’avoir lanterné les gens avec les juges de proximité pour finalement virer des tribunaux.

  • #390 Lyly le 21 novembre 2007 à 13 h 45 min

    J’adore cette phrase qui a déjà été citée plus haut, désolée mais je me rappelle plus par qui:
    "Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire." Voltaire

    Cela nous rappelle que nous sommes justement en démocratie, ce qui veut donc dire que l’on peut voter pour se faire représenter, représenter nos opinions.
    "Etre en démocratie c’est être dans un régime politique dans lequel le pouvoir est détenu par le peuple" d’où, l’importance de la diversité d’opinions !

  • #391 deilema le 21 novembre 2007 à 13 h 46 min

    en même temps les juges "d’approximation" moi dès que je peux j’évite…
    enfin, je sens qu’on s’égare et qu’on va se faire crier ;)

  • #392 futile tranquille le 21 novembre 2007 à 13 h 46 min

    ‘scusez, mais on ne fait pas un débat sur la justice, me trompe-je ?

  • #393 funambuline le 21 novembre 2007 à 13 h 46 min

    Hé, lizou, encore une fois, on parle pas de politique… mais de la manière de percevoir les avis des autres… là tu ressors du sujet… c’est dommage car sur le sujet tes avis sont intéressants…
    :-)

  • #394 Fran le 21 novembre 2007 à 13 h 46 min

    Huumm je veux pas faire ma fliquette hein mais je ne crois pas que ce soit l’endroit pour parler carte judiciare, trou de la sécu et autres problemes de notre société

  • #395 lizou le 21 novembre 2007 à 13 h 46 min

    Faut que je retrouve la phrase de platon je crois qui charrie la démocratie…

  • #396 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 47 min

    Mollyy là t’es en plein dans le sujet : moi je trouve qu’il faut justement pas chercher d’excuse aux insultes en disant que c’est la faute au personnage. Justement, certains perçoivent le personnage différemment (la preuve avec Delphine de Brest, hem) et c’est un droit, un avis. C’est le thème du jour : on ne perçoit pas tous les choses de la même manière, mais ça ne nous donne pas le droit de nous injurier pour ça.

  • #397 deilema le 21 novembre 2007 à 13 h 47 min

    ah ben voilà, c’est ce que disais, on se fait crier ;))))
    bon on en revient à nos poneys alors!

  • #398 Vinz le 21 novembre 2007 à 13 h 48 min

    Lizou +> t’as pas l’impression d’être complètement hors-sujet ?

  • #399 Dorothée le 21 novembre 2007 à 13 h 48 min

    lizou je vais passer pour une fasciste et une extra-terrestre parce que je suis la SEULE en France à penser ça, mais pour moi le rôle de l’Etat n’est pas de rembourser la médecine de "confort"….je suis pour que l’Etat paye grosso modo les opérations, les médicaments super chers, les accouchements, les examens chers et les MLD (maladies longue durée).

    Pour tout le reste, déremboursement total (soit tout ce qui ne fait pas peser un trop gros risque financier)…et choix de prendre une assurance ou pas pour cette partie-là des dépenses. Je trouve ça aberrant que la consultation pour un rhume et l’aspirine prescrite avec soient remboursés, et s’il faut réduire les moyens, c’est pas sur les choses graves qu’il faut le faire.

  • #400 Dorothée le 21 novembre 2007 à 13 h 50 min

    Pardon c’est ENCORE ma faute, il me faut vraiment des garde-fou permanents!!!

    Désoléeeeeeeee (je n’y arrive vraiment pas!)

  • #401 deilema le 21 novembre 2007 à 13 h 51 min

    non, c’est vrai, si on parle du fond on sort du sujet et c’est encore plus glissant.
    la justice c’était juste un exemple pour dire qu’on peut être de droite et néamoins critique.

  • #402 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 13 h 52 min

    Ben moi, je serais "ravie" que mes enfants pensent autrement que moi en politique quand ils seront en âge de penser à ça (parce que à 3 ans pour une et 14 mois pour l’autre, en dehors de Winnie l’ourson et de Dora, y’a pas grand-chose qui les passionne mais bon, c’est un autre débat)

    ça voudra dire qu’ils ont un libre-arbitre et ne font pas tout comme papa-maman, qu’ils peuvent penser par eux-mêmes et avoir leurs propres opinions. C’est pas le but, quand même ?

  • #403 deilema le 21 novembre 2007 à 13 h 52 min

    le fascisme c’est pas la volonté de contrôler toute la société et y compris les esprits? à moins que ça ne soit le totalitarisme?

  • #404 Diripouf le 21 novembre 2007 à 13 h 53 min

    Entre celles qui s’auto-congratulent d’engueuler les gens qui pensent pas comme elles et celles qui discutent reformes, on est plus dans le debat mais dans le n’importe-quoi, c’est dommage :(

  • #405 funambuline le 21 novembre 2007 à 13 h 53 min

    Dorothée… tu suis lizou dans le hors sujet, là!

  • #406 Dorothée le 21 novembre 2007 à 13 h 53 min

    annelise: j’ai même pas le droit de m’auto-traiter de fasciste???Tssss où va la démocratie ;-)

    (ARGH mais je pollue encore, mettez-moi les menottes, ôtez-moi cette liberté dont j’abuse!!!)

  • #407 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 54 min

    chuis vraiment fière de vous les filles, ça s’est passé nickel aujourd’hui, très peu d’incidents, c’est très bien des discussions saines comme ça, et ça montre aussi qu’on a plein d’idées en commun, même en votant différemment :-)

  • #408 lizou le 21 novembre 2007 à 13 h 55 min

    désolée je parlais avec déleima et dorothée, ya rien de grave. le sujet du jour est il a ce point tendu que l’on ne puisse faire une disgression?

  • #409 Dorothée le 21 novembre 2007 à 13 h 56 min

    Non Fun’ chérie, aujourd’hui c’est moi qui y entraîne tout le monde…faut dire que lizou est vachement facile à entraîner comme je le disais plus haut :-) mais rien de volontaire je vous JURE!!!

  • #410 lizou le 21 novembre 2007 à 13 h 57 min

    le fashisme déjà c’est mussolini. Mon grand père a meme défilé pour lui, je suis tolrante ça vous scie? ;-))

  • #411 funambuline le 21 novembre 2007 à 13 h 57 min

    J’adore qu’on m’appelle Fun’chérie comme ça :-)

  • #412 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 58 min

    lizou : euh oui on l’a tous trouvé limite là je crois :-) et totalement hors sujet. Mais ce sont ses arguments, son avis, et ce n’est pas parce qu’on pense pas comme elle qu’il faut la pendre par les pieds :-) Juste je voudrais qu’on évite se sombrer dans ce débat là qui n’est pas le sujet.

  • #413 Lyly le 21 novembre 2007 à 13 h 58 min

    Tout à fait d’accord avec Cécile de Brest (commantaire 380) !! concernant son souhait de voir ses enfants avoir leur propre libre arbitre

  • #414 Dorothée le 21 novembre 2007 à 13 h 59 min

    (Fun’chérie ne dis pas ça je vais encore disgresser, je me retiens je me retiens mais c’est terrible comme je me sens revivre depuis qu’on s’engueule plus, toutes!!!)

  • #415 annelise le 21 novembre 2007 à 15 h 59 min

    Diripouf, ben c’est dommage, parce que j’ai des échanges en ligne, par mail ou chat avec des copines d’horizons différents, qui se passent très bien. C’est toujours plein d’énergie, mais jamais virulent.

  • #416 anne k le 21 novembre 2007 à 13 h 59 min

    Intéressante discussion. Merci Annelise et Hélène.

    Moi, je suis ravie de voir que sur la masse de commentaires il y a quand même pas mal de gens d’un bord comme de l’autre capables d’avoir une discussion à la fois calme et construite sur ce sujet chatouilleux.

  • #417 lizou le 21 novembre 2007 à 14 h 00 min

    ouai mais le duche c’est le premier. glorification de la force, idéalisation du chef. c’tait une réaction au communisme d’ailleurs.

  • #418 anne k le 21 novembre 2007 à 14 h 01 min

    Enfin plus dans la première partie de la discussion, hein ! :- )

  • #419 futile tranquille le 21 novembre 2007 à 14 h 01 min

    annelise : je sais que "fascisme" vient du mot italien "fascio", le rayon de soleil, je crois. Mais ça nous avance pas beaucoup.
    Et puis je déteste vraiment que l’on utilise ce terme, lié à la base et surtout à une période noire et très limitée dans le temps de l’histoire italienne, pour désigner tout et n’importe quoi qui touche un peu à du conservatisme…

  • #420 lizou le 21 novembre 2007 à 14 h 02 min

    les faisceaux tout ça…

  • #421 mlle Lili le 21 novembre 2007 à 14 h 03 min

    Curieusement j’ai comme Fantommette et Perlette l’impression que ce temps là est terminé. Alors oui il y a quelques années beaucoup de ceux qui votaient à droite le cachaient plus ou moins mais depuis les dernières élections j’ai la sensation que tout ça est bien fini, qu’on l’affirme et qu’on en tire même une certaine fierté. Tout ça ne vaut que pour les gens que je fréquente bien sûr je ne généralise pas. Dire qu’on est de gauche c’est être a côté de la réalité, vouloir mener son pays à la faillite, perdre un peu en crédibilité. C’est en tout cas ce que je peux ressentir. Ca ne m’empêche pas d’avoir des discutions politique avec des amis sans qu’on se mettent d’accord mais sans qu’on se fâche.
    Merci pour le texte Annelise il donne à réfléchir.

  • #422 virgulle le 21 novembre 2007 à 14 h 03 min

    Dorothée je pense que moi aussi je pourrais quitter un homme qui voue une passion pour les nuggets ! c’est pas du vrai manger ! Il y a des limites à la tolérance …;

    Pour le dé remboursement des médicaments pas chers : déjà on y vient ! et ensuite la démocratie c’est la dictature du plus grand nombre : le plus grand nombre à la grippe mais pas son bébé en réa : donc le plus grand nombre se fait rembourser son aspirine et mois je sort 300 euros par jour pour le bébé car c’est rare un bébé en réa sans être à 100% …..

  • #423 lizou le 21 novembre 2007 à 14 h 04 min

    Tout pour l’État, tout par l’État, rien hors de l’État.

  • #424 annelise le 21 novembre 2007 à 16 h 05 min

    Lizou : à gauche aussi, y a des énervés hein, qui font que la gauche a une étiquette parfois caricaturale. Ne généralisons pas, des deux côtés on a nos cons.
    Noisette : ton commentaire m’interpelle quand tu dis ne pas avoir voté pour lui mais désormais vouloir juger des actes. Je trouve très bien, décidement. Voir avant de critiquer.

  • #425 annelise le 21 novembre 2007 à 16 h 07 min

    Diripouf : ah ben ça on ne sait jamais comment ça va se passer. Dans mon cas, j’ai fait ça avec des gens dont je ne connaissais pas les convictions à l’avance, et ça c’est quand même bien passé. tout dépend de qui tu as en face, et de son intelligence ET de son savoir vivre.

  • #426 futile tranquille le 21 novembre 2007 à 14 h 07 min

    merci pour la définition annelise !

  • #427 isa le 21 novembre 2007 à 14 h 08 min

    cecile de Brest, on se rejoint!!

    une spécialité du Pen ar Bed?????

  • #428 lizou le 21 novembre 2007 à 14 h 08 min

    le fachisme c’est une période noire de l’Italie mais y’a des gens, et pas mal j’ai l’impression, qui minimisent. On vend des bouteilles de vin avec la tete de Mussolini ou Hitler aux touristes. ça fait un peu peur.

  • #429 annelise le 21 novembre 2007 à 16 h 13 min

    bé forcément ça te choque moins, vu que t’es de leur côté :-)) Soyons logiques, mais je préférerais me faire traiter d’humaniste ou de rêveur niais que de fasciste, enfin c’est mon point de vue. Ce que je veux dire, c’est que même si tu le fais peut être pas exprès, des fois j’ai l’impression que pour toi tous les cons sont à droite, et qu’y en a aucun à gauche.

  • #430 annelise le 21 novembre 2007 à 16 h 15 min

    Vinz : :-)))
    unpetitcaillou : wala, wala, la tolérance, un point c’est tout, et arrêter de faire des amalgames et des généralisations à deux francs cinquante.

  • #431 Cécile de Brest le 21 novembre 2007 à 14 h 16 min

    @ isa : mais c’est fort possible, ma foi ;-))) Tu es d’où ?

  • #432 Mollyy le 21 novembre 2007 à 14 h 16 min

    alala trop de commentaires.. en plus ils sont longs…

    Moi, petite jeunette, je pense que le probleme c’est que vous prenez tout ca trop a coeur. Mes parents sont profs, ma mere centre/gauche (enfin ca dépend des sujets), mon pere, de gauche, est syndicaliste, a SUD education, mon frere et sa copine sont a gauche, et je suis allée dans un lycée, ou dans ma classe j’etais la seule a avoir des idées de gauche.
    J’ai passé toute ma jeunesse (qui n’est pas finie :p) a entendre que les profs sont tous des feignants blablabla… et pourtant, j’ai continué d’affirmer mes opinions, oui dans cette classe pro sarkozy, j’avais le droit de dire haut et fort que je voterais a gauche. et je l’ai fait, certes j’ai entendu que j’étais idealiste, que c’était stupide etc… mais ce n’est pas pour autant que je me suis cachée.
    Quand les gens commencaient a avoir des propos violents, moi je restais calme, et la ils se sentaient betes. Au début j’assumais pas, et ca m’embetait bien plus que depuis que j’assume.

    J’ai toujours entendu parler de politique, et j’ai l’impression que c’est cette année que les gens de droite se cachent, et je pense que c’est parce que beaucoup de personnes ont senti une radicalisation de la droite élue. J’ai l’impression qu’une partie de l’electorat n’assume pas son choix, comme si quelque chose les derangeait finalement. Enfin je sais pas qd moi on me dit que je suis communiste, que je veux que tout aille a l’état, ban je le prends pas pour moi pcq je ne suis pas comme ca, alors parfois je me demande si ces personnes ne sont pas atteintes par ces reflexions car au fond elles, elles ont le sentiment qu’une partie des choses dites se rapprochent de la réalite. Enfin qd je vois mon copain ( qui lui est pour certaines choses de droite, niveau immigration par exemple, et d’autres de gauche) il assume parfaitement ses idees et ne s’en cache pas, et pourtant il sait que ca choque.

    Je ne sais pas si c’est tres clair ce que j’ai dit. Enfin en résumé, assumez vos choix, et pi les cons qui les respectent pas, ban les ecoutez pas :) ( et des cons y en a autant a droite qu’a gauche, je confirme :p ) de toute facon, la valeur que la plupart des politiques n’ont pas c’est le respect, tous partis confondus, envers le peuple et envers les autres politiciens. L’appel du pouvoir…

    PS: Il n’y a aucune mechanceté, animosité ou quoi que ce soit dans mon message, je sais que internet laisse souvent des malentendus, si j’aimais pas les gens de droite j’aurai largué mon copain depuis le temps ;-), et j’espere ne pas avoir trop dévié du sujet.

  • #433 Fran le 21 novembre 2007 à 14 h 17 min

    Le souci étant c’est que lorsqu’on discute d’un théme fort et bien un sujet en emmene un autre et cela devient difficile de rester dans le sujet donné

    Annelise maitrise à merveille la discussion et évite au possible les dérapages. Et accessoirement ya cours d’histoire aujourd’hui et j’avoue que ça me fait du bien personnellement parce qu’il y a plein de choses dont je ne me souvenais plus ( comme la définition du Fascisme notamment ….. pas taper hein moi etre nouille !! )

  • #434 Mollyy le 21 novembre 2007 à 14 h 18 min

    ah oui aussi, je trouve debile de qualifier les gens de faschiste tout ca, ca a rien a voir, mais bon c’est pareil, la prise en otage par la greve ca a rien a voir non plus a mon avis, les gens ont tendance a s’emporter dans leurs propos.

  • #435 annelise le 21 novembre 2007 à 16 h 18 min

    Valérie, Hélène étant absente, elle répondra, mais déjà sachez qu’elle est toujours de gauche, mais que ça ne l’empêche pas de discuter et d’avoir des amis de tout bord. Bravo pour la réaction, ça prouve une belle ouverture d’esprit, dis donc.
    Il ne s’agit pas de sarkozysme, je vais devenir vulgaire à force de répéter : être de droite ne veut pas dire être Sarkozyste, nom d’un chien. Le sujet ici c’est d’être tolérant et respectueux de son prochain.

  • #436 lizou le 21 novembre 2007 à 14 h 19 min

    J’ai une définition qui tue avec citation et tout:

    En son sens large, le fascisme se définit comme une réaction aux valeurs humanistes du siècle des Lumières. Issu des frustrations engendrées par ce nouveau modèle de société, le fascisme rejette les droits de l’homme, le communisme, l’anarchisme, les libertés individuelles et le libéralisme. Mussolini dans La Doctrine politique et sociale du fascisme, en 1933, affirme :

    « Le fait est que le XIXe siècle était le siècle du socialisme, du libéralisme, de la démocratie, ceci ne signifie pas que le XXe siècle doit aussi être le siècle du socialisme, du libéralisme, de la démocratie. Les doctrines politiques passent ; les nations restent. Nous sommes libres de croire que ceci est le siècle de l’autorité, un siècle tendant vers la "droite", un siècle fasciste. Si le XIXe siècle était le siècle de l’individualisme (le libéralisme implique l’individualisme) nous sommes libres de croire que ceci est le siècle "collectif", et ainsi le siècle de l’État. »

  • #437 futile tranquille le 21 novembre 2007 à 14 h 20 min

    Quoique…en regardant le Petit Robert, il y a :
    fasciste : "partisan du fascisme", "tout partisan d’un régime analogue" et "partisan d’un régime [ou d’une idéologie par extension] autoritaire, conservateur, réactionnaire et nationaliste" et par extension, hors du contexte politique "d’une autorité imposée, de l’ordre, de la contrainte".
    Bon, voilou, je me disais que ce n’était pas inutile, mais je sais c’est absolument hors-sujet, noooooon pas les étiquettes !

  • #438 funambuline le 21 novembre 2007 à 14 h 21 min

    Merci lizou, là c’est très clair!

  • #439 globulita le 21 novembre 2007 à 14 h 26 min

    Bon, je viens de relire la charte néthique, j’espère l’avoir bien en tête, je tourne mes doigts 7 fois avant de taper sur le clavier et j’y vais.

    Respiration.

    Je suis clairement de gauche, dans un milieu professionnel de gauche, avec une famille plutôt à gauche, des amis de gauche et je ne connais quasiment personne de droite, du moins dans mon entourage proche.

    Aux dernières élections, quelles soient françaises ou suisses, j’ai eu des réactions très épidermiques, j’ai même dit des choses méprisantes à propos de la majorité. Puis, je me suis calmée et j’ai réfléchi. Du moins, j’ai essayé. Et je me suis rendue compte que je ne connaissais pas les arguments de l’autre partie, pour ne pas la côtoyer. D’où ma tendance à diaboliser les électeurs de l’autre bord.

    Et quand je rencontre une charmante jeune fille, qui commente par ici d’ailleurs, je me dis que j’ai encore beaucoup à apprendre sur la tolérance, l’ouverture aux autres (qui sont sensées être mes valeurs politiques) vu qu’elle ne correspond pas du tout à l’image que je me faisais des électeurs de droite. On a toujours peur de l’inconnu, que ce soit l’"étranger profiteur" ou l’électeur de l’autre bord.

    D’où l’importance d’apprendre à nous connaître, de nous informer de manière multi-latérale, de bien connaître l’histoire de nos pays respectifs et discutons ensuite. La conversation ne sera que plus intéressante et argumentée.

  • #440 annelise le 21 novembre 2007 à 16 h 27 min

    Caragoule, je suis plus, là tu réponds à quoi ? :-)

  • #441 Vinz le 21 novembre 2007 à 14 h 28 min

    Je trouve qu’on a beaucoup parlé d’idées, de convictions, de respect, du fait qu’on veuille ou ne veuille pas parler de nos couleurs politiques …

    Et on a un peu parlé des médias, via quelques exemples ou quelques attaques.

    Je trouve qu’en fait, la question posée par Hélène dans son titre, et à fortiori par Annelise dans son article … on peut y répondre par cette simple chose : les médias …

    Qui sont présents, très, trop présents. Loin d’être objectifs, ce sont eux qui pointent ce qu’il faut et ne faut pas faire. Ce sont eux qui interviewent les bonnes personnes (les niais, les cons, les exaltés, etc.) comme le disais je-sais-plus-qui dans l’un des +400 commentaires !!! Et qui donc peuvent nous influencer et nous faire juger le bien et le mal … non plus en fonction de nos critères, mais à travers le filtre des leurs.

  • #442 lizou le 21 novembre 2007 à 14 h 28 min

    Parfaitement, c’est un régime hyper pointu, le sens à été élargit à la définition donnée par Futile tranquille.

  • #443 funambuline le 21 novembre 2007 à 14 h 31 min

    Salut globulita!
    Difficile, hein, de ne pas entrer en matière… :-)

  • #444 lizou le 21 novembre 2007 à 14 h 31 min

    au fait Mussolini mettait beaucoup de fond de teint, comme Staline. doit on y voir un signe?

  • #445 Dorothée le 21 novembre 2007 à 14 h 32 min

    Lizou, tu dévies, ne m’entraîne pas dans ta chute :-P

  • #446 Fran le 21 novembre 2007 à 14 h 32 min

    Et je partage ton avis critique sur les médias mon très cher Vinz’ et plus particulière de la TV, je ne fais plus confiance aux JT de toutes les chaines confondues.
    Je préfère lire la presse, je trouve qu’avec la lecture nous avons plus de recul par rapport à un sujet

  • #447 lizou le 21 novembre 2007 à 14 h 33 min

    Sombre avec moi Dorothée, ne résiste pas…

  • #448 funambuline le 21 novembre 2007 à 14 h 34 min

    Oui, je pense qu’il faut y voir un signe, c’est sûr!!! :-D

  • #449 Elsonia le 21 novembre 2007 à 14 h 34 min

    Bonjour tout le monde,

    A peine 14h30 et déjà plus de 420 commentaires !!!! Impressionnant ce débat. J’ai lu les coms en diagonale alors pas taper..

    Pour ma part, sans politique

    – on est tous le con de quelqu’un
    – vive la différence, elle est la richesse

    Petite contribution mais au moins j’ai l’impression de participer ;-)

  • #450 Dorothée le 21 novembre 2007 à 14 h 36 min

    Nan, faut que je me concentre sur des choses sérieuses, du genre rincer mon masque qui sèche sur mes cheveux depuis une heure, me sécher les cheveux, commander au bhv la pièce cassée de mon aspirateur….

    Je crois que la seule solution est d’éteindre mon ordi et de demander à mon mari de séquestrer la batterie jusqu’à ce soir tard (après l’Opéra)…

  • #451 annelise le 21 novembre 2007 à 16 h 40 min

    Mollyy, merci :-)
    Sourisdansroquefort : ouais, faut du courage pour tout lire ! Résultat j’ai pas beaucoup bossé !

  • #452 solsol le 21 novembre 2007 à 14 h 41 min

    Merci Anne-Lise pour ce très intéressant billet. Cela reflète tt à fait ce que j’ai pu vivre. c’est très désagréable de se sentir jugé… Parce que quand on est de droite, on est fasciste, qd on est de gauche,on est humaniste! On voit bien quel est le beau rôle!
    Attention c’est pas une critique des gens de gauche, j’en connais plusieurs que j’apprécie notamment car je peux discuter avec eux (ma Londoncam en particulier). C’est pas tjs facile surtt qd il s’agissait de voter Sarko. Parce qu’en plus des idées, il y avait l’homme et son image médiatique…
    Enfin bon, moi j’ai 3 tares: je suis de droite, catho et mes parents sont royalistes… Je vous laisse imaginer comme je suis restée planquée au lycée (même ds un lycée privé les raccourcis sont faciles). C’est comme ça que je me suis construite, ça ne fait pas de moi un monstre, j’essaye d’expliquer et de comprendre tt en me heurtant à bien des préjugés.
    Mais je ne suis pas parfaite non plus, j’ai tendance aussi à caricaturer parfois et alors à me dire qu’il n’y a pas de raison de faire subir ce que j’ai subi.
    Je ne suis pas rentrée ds le débat politique car ce n’était pas le sujet… J’ai lutté!!!

  • #453 lizou le 21 novembre 2007 à 14 h 43 min

    J’ai un copain son frère est royaliste et un mec de ma fac est bonapartiste, je savais meme pas que cela existait…

  • #454 Fran le 21 novembre 2007 à 14 h 48 min

    Oh Annelise ….. On est tous des êtres humains meme les plus sombres, les plus "inhumains" et on n’est pas obligé de les comprendre ou de se mettre à leur place
    Enfin une fois de plus ce n’est que mon avis : ))

  • #455 annelise le 21 novembre 2007 à 14 h 53 min

    enfin euh en même temps moi des fois je parle à ma télé, c’est pas un être humain

  • #456 annelise le 21 novembre 2007 à 16 h 53 min

    mestizaje : ce n’est pas confus. Comme je le disais plus haut, je trouve ça très intéressant de voir que des deux côtés, on vit ce genre de choses. Que donc l’intolérance n’est le monopole d’aucun parti :-)

  • #457 Fran le 21 novembre 2007 à 14 h 54 min

    Euh bah là ma nenette tu débloque un peu hein …. parler à la chatte je veux bien ( parce que je le fais aussi ) mais la TV ….. ôO ….. hihihiih

  • #458 lizou le 21 novembre 2007 à 14 h 55 min

    J’amais bien parlé à mon chien il avait de beaux yeux mouillés.

  • #459 annelise le 21 novembre 2007 à 16 h 55 min

    alicia , l’important c’est en effet de garder un esprit critique vis à vis de ce qu’on nous montre dans les médias, et de ne jamais sombrer dans la facilité de l’amalgame.

  • #460 funambuline le 21 novembre 2007 à 14 h 55 min

    Mon chat a des avis politiques très tranchés :-)

  • #461 vicky le 21 novembre 2007 à 14 h 58 min

    Annelise, bravo, merci, je n’ai rien à rajouter si ce n’est que, par ailleurs, j’aime beaucoup ton blog …

  • #462 lizou le 21 novembre 2007 à 14 h 59 min

    mon chien il adorait les greves ça lui faisait des promenades mais il detestait le 14 juillet (l’aime pas les pétards comme sa maitresse).

  • #463 Xochitl le 21 novembre 2007 à 14 h 59 min

    @Fran Je suis d’accord pour ne plus ecouter les JT dont les jounralistes ne font plus leur boulot. Mais attention il y aussi une serieuse derive du cote de la presse ecrite et il ne faut pas croire que parce que c’est ecrit c’est veridique et reflechis. C’est vrai qu’on a plus de recul face a l’ecrit plustot qu’a l’image mais comme avec l’image on peut faire dire ce que l’on veut aux evenements en les racontant de tel ou telle facon. On manipule autant pqr le verbe que par l’image. Il faudrait avoir le temps de lire TOUTE la presse nationale, de tous les horizons politiques pour se faire une idee mais ca devient un boulot a plein temps et on a deja plus le temps de bosser a cause de MBDF!!! Donc faut choisir entre lire toute la presse et tout savior sur le bon fond de teint et les smoky eyes. Moi j’ai fait mon choix. Ah, ah

  • #464 Xochitl le 21 novembre 2007 à 15 h 02 min

    Moi c’est mon fils de 5 ans qui adore les manifestations. Nous habitons Bd Beaumarchais et on voit passer de nombreux defiles. Depuis l’annee derniere il se met regulierement a crier "retrait, retrait du CPE" et il sait parfaitement ce que c’est un CRS !!!!

  • #465 M.Serpy le 21 novembre 2007 à 15 h 03 min

    Tout à fait d’accord avec ce texte.^^ Dans ma famille les opinions différent, mais c’est pas pour ces raisons qu’on se tape sur l’oignon…

  • #466 Xochitl le 21 novembre 2007 à 15 h 03 min

    @annelise. Est-ce permis de te demander l’adresse de ton blog en ces lieux ?

  • #467 funambuline le 21 novembre 2007 à 15 h 04 min

    Ma mère m’a raconté qu’à trois ans je criais: "Sasité ça j’adore, Sasité ça j’adore" (Solidarité Salvador!) :-)

  • #468 Fran le 21 novembre 2007 à 15 h 04 min

    @ Xochitl : Ne t’inquiète pas pour moi ma belle, je pense avoir assez de jugement pour savoir que je n’aurai jamais le temps de trouver LA vérité sur quoique ce soit. Et je ne suis pas dupe non plus de la presse écrite.

    C’est juste que les JT m’agressent …. j’ai pas le temps de réflechir en fait et les images chocs j’aime pas du tout, c’est pas mon truc.
    Et j’avoue aussi que moi non plus je n’ai pas le temps de découper les info parmi les différents journaux papiers de notre pays sans compter la presse étrangère … parce que moi aussi je passe bcp de temps ici ( ce qui ne me déplait pas du tout sinon je serai partie hihihihi ), et puis ya le boulot aussi hein accessoirement ça me paie et puis …. et puis plein d’autres choses encore mais je m’égare : ))

  • #469 Svetlana le 21 novembre 2007 à 15 h 09 min

    Juste pour revenir une minute sur la manière de galvauder certains termes, en occultant tout l’historique qu’ils portent : j’ai quand même été profondément choquée d’entendre des gens, à l’approche des présidentielles, claironner "si Sarko est élu, je me barre", le tout agrémenté de comparaisons avec Hitler et le nazisme…

    Et juste pour CE commentaire, je crois que c’est le pire que j’ai pu lire : "ils prônent certaines valeurs qui vont à l’encontre de toutes les miennes"… Ermite, c’est bien, quand on veut rejeter tous ceux qui ne pensent pas comme nous…

    En tous cas, bravo à toutes celles qui font preuve de tolérance, et pour qui le fait que leur voisin soit de droite ou de gauche ne remet pas en cause le fait qu’il puisse être "fréquentable".

  • #470 clairette le 21 novembre 2007 à 15 h 09 min

    Woaw annelise tu as fait péter les scores!! Oui à la communication zen!!!

  • #471 funambuline le 21 novembre 2007 à 15 h 12 min

    Et, au fait, pourquoi la photo??????

  • #472 Londoncam le 21 novembre 2007 à 15 h 13 min

    Ma solsol, je savais que je pouvais compter sur toi pour un super com ! C’est grâce à toi notamment si je ne suis pas devenue une nana butée pensant que seule la gauche est bien – pfiou on l’a échappé belle – mais qu’à force de discuter ensemble, on envisage les choses du point de vue de l’autre, le tout dans le respect.

  • #473 Fran le 21 novembre 2007 à 15 h 14 min

    AHahhahahah Annelise , aucun billet chez toi aujourd’hui ?? Désolé pas eu le temps d’aller chez toi puisque je suis bcp ici et au boulot : ))

    Moi je t’aime bcp aussi, ton style me parle beaucoup !! Euh ouais ca fait bcp de bcp

  • #474 funambuline le 21 novembre 2007 à 15 h 16 min

    Ah oui, je cherchais le sens caché et je trouvais pas! :-)

  • #475 Svetlana le 21 novembre 2007 à 15 h 16 min

    Ben à mon sens, c’est une insulte :) (d’ailleurs, c’est d’une telle bêtise que cela insulte aussi la personne qui le profère…)
    Si Sarkozy est comparé à Hitler, que sont ceux qui votent pour lui ?

  • #476 Fran le 21 novembre 2007 à 15 h 19 min

    N’allons pas dans ce genre de propos …. sinon ca va partir en vrille hein …. donc pas de jugement sur ceux qui ont voté pour Sarkozy : ))

  • #477 Diripouf le 21 novembre 2007 à 15 h 21 min

    Suis-je la seule a penser que les gens de droite qui crachent sur Sarko le font car celui-ci a recupere les voix d’extreme-droite ? C’est une strategie tres intelligente, certes, et ca ne fait pas de lui un mini Jean Marie, mais bon, il fallait s’attendre a ce que les plus virulents des anti-extreme droite s’insurgent…

    Je pense que par exemple, au niveau des politiques, Chirac et Sarko sont a peu pres semblables, or Sarko a ete diabolise pour la raison que je viens d’exposer.

    Or on sait bien que des qu’on parle du "aifeuh haine" les debats partent toujours en vrille. Pour exemple, certains de mes amis de gauche avaient sur leurs murs des affiches Sarko = Le Pen, or ils n’ont jamais fait la meme chose pour Chirac.

    Moi, c’est mon explication, maintenant, bon…

  • #478 Diripouf le 21 novembre 2007 à 15 h 23 min

    Ma premiere phrase est bien evidemment "Suis-je la seule a penser que les gens de *gauche* qui crachent sur Sarko…"

  • #479 annelise le 21 novembre 2007 à 17 h 25 min

    eleanor rigby :don’t feed ze troll :-) Mais ton commentaire est très juste, surtout la dernière phrase :-)

  • #480 Delphine de Brest le 21 novembre 2007 à 15 h 25 min

    Bonjour à toutes,
    Je suis loin d’avoir lu tous les commentaires mais il y une chose dont je suis sure (je précise je suis mariée!!!!)je le trouve très bien cet homme là,Sarko.Je le trouve énergique, présent, ferme…..pas comme d’autre qu’on ne citera pas.Je trouve qu’il a de très bonnes idées….Pendant des années trop de choses ont été faites,il y a eu bien trop de laxisme et je pense qu’il est temps de mettre un frein à tout cela(quand je pense que dans certains pays on doit se couvrir ,cacher ses signes extérieurs de religion et qu’ici certains l’affichent-quand je vois des femmes où il n’y a que les yeux qui dépassent ça me met hors de moi ou quand j’en entends qui insultent la France et ben chez eux on serait directement mis au trou -je m’emporte!!!)Quand on est français ou "résident" français,on se doit de respecter le pays dans lequel on vit.
    Bon de toute façon,quand je repense aux programmes des candidats pour les élections,il y a de bonnes idées dans les deux camps mais les miennes se rapprochent bien plus de celles de droite c’est tout!
    J’espère que j’aurai été claire et pas trop éloignée du sujet

  • #481 Diripouf le 21 novembre 2007 à 15 h 26 min

    Pas de souci. Je m’etonnais juste d’etre (apparemment) la seule a penser ca… :)

  • #482 Vinz le 21 novembre 2007 à 15 h 26 min

    Ce dernier commentaire me laisse coi. Vraiment. Halluciné même.

  • #483 Diripouf le 21 novembre 2007 à 15 h 28 min

    Heuuuu Delphine de Brest ? Relis-toi un coup pour voir… :-O

  • #484 funambuline le 21 novembre 2007 à 15 h 31 min

    Ben, euh Delphine, en plus d’être totalement hors sujet, euh…
    (argh, je me retiens, je me retiens!)

  • #485 Diripouf le 21 novembre 2007 à 15 h 32 min

    Hihihihi, tu as vu funambuline, c’est pas si facile ;-))

    C’est exactement ce que je disais plus haut sur… euh… *sifflote*

  • #486 Vinz le 21 novembre 2007 à 15 h 34 min

    Dur. Très dur.

  • #487 funambuline le 21 novembre 2007 à 15 h 35 min

    Yep!
    Aaaaarrrrggghhh.
    :-(

  • #488 Diripouf le 21 novembre 2007 à 15 h 37 min

    Mal interprete ? Meuh naaaaaaan voyons, on est hyper zen, on respire par le ventre, on ouvre nos shakras a more, tout ca quoi :-D

    … et on repond *surtout* pas :)

  • #489 Mollyy le 21 novembre 2007 à 15 h 38 min

    A Diripouf : qd j’ai lu les programmes, certaines idées de Sarkozy me faisaient peur (j’ai lu tous les programmes, lepen compris), apres je te dirais que je n’avais pas lu celui de chirac a l’epoque car j’etais trop jeune encore, donc te dire si c’est pareil ou pas, je le dirais pas ^^ mais c’est vrai que les propos qui ont ramené les voies du FN m’ont choquée, parce que certains propos pour moi était a la limite de franchir certaines de mes valeurs. Apres, on a pas tous les memes valeurs…

    Sarkozy n’est pas lepen, mais sur certains sujet j’ai trouvé les idees de Sarkozy pires, et certains de mes amis de droite a qui j »ai fait la comparaison m’ont approuvés. Bien evidement je parle du programme de Lepen de 2006, qui s’est sans doute "desextrémisé" par rapport a ceux des annees precedentes.

    De plus, si j’ai bien compris dans les informations, notamment sur les test ADN chirac n’approuvait pas tout, et c’est ce genre d’idees qui ont creee la polémique, en plus de la surmédiatisation de notre president.

    Tout ca pour dire que je comprends la chasse a la sorciere que peuvent faire les gens de gauche, meme si je ne l’approuve pas.

  • #490 Vinz le 21 novembre 2007 à 15 h 39 min

    Tout pareil. Mais j’suis un garçon.

  • #491 Fran le 21 novembre 2007 à 15 h 39 min

    Au risque de me répeter, on est pas ici pour parler programme politique ni gestion de pays ni identité nationale …. mais pour parler de tolérance et notamment de la difficulté aujourd’hui à dire qu’on a voté à droite sans etre pour autant raciste, extremiste et que sais-je encore.
    Euh maintenant si vraiment y’en a qui veulent parler de politique, je suppose que des blog es la matière doivent bien exister sur le web.
    Je ne suis personne ou plutot je suis comme vous hein, je ne m’octroie pas le droit de faire la police comme on dit …. seulement je vous apprécie toutes et tous beaucoup et j’aimerai que le thème du jour ne devie pas de trop pour éviter "qu’on se mette dessus" ( Euh oui je pense que meme par écrit c’est possible de se foutre sur la gueule pour écrire grossièrement )

  • #492 Mollyy le 21 novembre 2007 à 15 h 40 min

    A diripouf toujours, j’ai oublié de répondre, je pense aussi que c’est a cause de la récupération de ces voix.

  • #493 Julie lyonnaise le 21 novembre 2007 à 15 h 40 min

    Oulala oui ça dérive un peu!!!! Attention à ne pas déraper hors sujet Delphine de Brest, c’est vite arrivé!!!

    Biz à toutes

  • #494 funambuline le 21 novembre 2007 à 15 h 41 min

    Vinz :-)

  • #495 Mollyy le 21 novembre 2007 à 15 h 43 min

    ah dsl !! repondez pas a mon commentaire y a rien a répondre, jvoulais juste dire a dirpouf que je pensais aussi que c’etait a cause de ca :( c’est pas un débat politique je voulais faire, juste trouver une raison de pourquoi ca derape tant entre droite et gauche en ce moment :(

  • #496 Fran le 21 novembre 2007 à 15 h 43 min

    Annelise va t’y mettre aussi …hihiihih….. Bon je m’en vais shopper la navette du boulot qui m’emmene du Stade de France à la porte de clignancourt et ensuite j’attends mon métro qui va me ramener chez moi ( enfin à Paris je suis cette semaine )
    Je vous lis tout à l’heure
    Bisous Bisous

  • #497 Diripouf le 21 novembre 2007 à 15 h 45 min

    Molly, je crois que tu m’as mal comprise, je ne portais pas de jugement de valeur sur le programme Sarko, je disais juste que dans l’opinion de certaines personnes de gauche, le fait que l’on ait su (merci les sondages tellement pousses qu’onpeut savoir si tu manges plutot du poisson ou du poulet en fonction de ton orientation politique) qu’une partie des voix d’extreme-droite se soient reportees sur l’U aiMe Pai n’a pas plu – et a favorise les debats steriles, les insultes et l’incomprehension.

    Ce que je trouve un peu dommage parce que bon, soyons realiste, si il y avait 18% de communistes en France, Royal-euh (je prends mes precautions avec le bouzou !!) aurait phagocyte pareil, hein…

    C’est tout, je ne veux pas rentrer dans le debat du "Est-ce que Sarko est un Jean-Marie en puissance?" parce que ce n’est pas l’endroit, et que j’ai deja mon opinion la-dessus, merci :)

    Zoup, partie du debat closed (ouais moi aussi je donne des ordres si je veux… :-D)

  • #498 Vinz le 21 novembre 2007 à 15 h 50 min

    Surtout que les injures n’ont jamais généré autre chose que :
    – de l’indifférence
    – du mépris
    – la même chose
    – de la violence primaire

    Autrement dit, même si ça soulage d’insulter l’autre, ça n’est nullement productif.
    Les médias devraient y songer quand ils interviewent les usagers des transporst publics ou encore les étudiants pro/contre le blocage des facs.

  • #499 Mollyy le 21 novembre 2007 à 15 h 52 min

    Nan c’est moi qui me suis mal fait comprendre, je n’ai jamais pensé que tu portais un jugement de valeur ^^ et je ne voulais pas non plus faire de débat la dessus. C’est parfois pas evident de se faire comprendre sur internet t_t
    Enfin bref motus et bouche cousue j’ai pas envie de faire derailler les commentaires, ca partait pas d’une envie de parler de programmes de critiquer ou quoi que ce soit, parce que je comprends, et j’aime bien que des gens aient des opinions differentes des miennes, c’est bien plus amusant comme ca, quand ca reste dans la tolérance :)

  • #500 Mollyy le 21 novembre 2007 à 15 h 54 min

    euh c’etait pour diripouf j’ai oublié de preciser le commentaire 486

  • #501 Mademoiselle Coco le 21 novembre 2007 à 15 h 55 min

    Sur la "majorité" de droite en France, je voudrais juste rappeler (comme élément constructif du débat et pas du tout comme huile sur le feu comme ça peut paraître) que la seule tranche d’âge chez laquelle Nicolas Sarkozy a remporté la majorité des suffrages est la tranche des plus de 60 ans. La majorité de 54% est donc largement à la forme de notre pyramide des âges. (désolée si ça a déjà été dit, il faut absolument que j’aille déjeuner avant de lire les commentaires…)

  • #502 lizou le 21 novembre 2007 à 15 h 55 min

    Delphine je l’ai trouvé limite quand meme. Et pas parce qu’elle aime l’homme, tous les gouts sont permis, mais pour l’argumentaire basé sur ailleurs on les zigouillerait et c’est un discour qu’on entend un peut partout, et qui peut etre explique une certaine véhémence envers les gens se réclamant de droite.

  • #503 Diripouf le 21 novembre 2007 à 15 h 57 min

    En meme temps, c’est parce qu’on a evite le "fond" pour n’evoquer que la "forme" des debats existant entre les differents camps…

    Je pense honnetement que meme avec la meilleure volonte du monde, une discussion en ligne sur la politique actuelle ne pourrait jamais rester "raisonnable"… Mais peut-etre suis-je trop pessimiste ?

  • #504 Mollyy le 21 novembre 2007 à 15 h 57 min

    D’ailleurs j’ai remarqué, en lisant les commentaires, moi j’ai pas vu d’aggressivité (ou tres tres tres tres peu), et certain(e)s en ont vu, comme quoi meme ca c’est subjectif.

  • #505 Vinz le 21 novembre 2007 à 15 h 59 min

    Diripouf +> une discussion "réelle" ne pourrait pas non plus rester calme si l’on discutait le fond, et non la forme.

    Ou tout du moins, très difficilement, et ce en fonction de qui est là pour y participer.

  • #506 lizou le 21 novembre 2007 à 16 h 01 min

    Oui mais c’est à cause de ça que la droite a parfois mauvaise presse. c’est parce que certains sont profondemment comment dire, "énervés" et ça donne une mauvaise image du parti qu’ils invoquent pour justifier leurs emportement.

  • #507 Noisette le 21 novembre 2007 à 16 h 01 min

    Je n’ai pas pu lire tous les commentaires, donc si je répète des choses qui ont été dites, je vous présente mes excuses à l’avance.
    Sujet toujours très délicat celui d’aujourd’hui et malheureusement souvent impossible à aborder sans que le ton et la tension montent et que tout le monde finisse par s’engueuler. J’évite donc en général et n’en parle qu’avec les gens qui peuvent en discuter calmement, sans polémique, sans vouloir absolument convaincre (bien inutilement) l’autre qu’il détient la vérité. J’ai vécu comme cela quelques moments très intéressants avec des personnes dont la culture à la fois politique et surtout historique me permettait de mieux comprendre et aborder le pourquoi du comment.

    Etant une grande adepte de la tolérance, je reconnais pourtant qu’en ce qui concerne les extrêmes je bloque.
    Entre "Pas de liberté pour les ennemis de la liberté" et cette si belle phrase de Voltaire "Je ne partage pas vos idées mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer", le choix de la deuxième pourrait légèrement glisser vers la première lorsqu’on touche aux droits de l’homme.
    Mes amis sont de droite ou de gauche, mais toujours pour la liberté, la tolérance et l’humanisme.

    J’ai bien sûr mes opinions mais suis toujours surprise de voir à quel point le sujet (de la politique, pas mes opinions) puisse faire perdre leur calme à tant de monde, si facilement, dans un pays comme la France où, en dehors des extrêmes je répète, la personne éligible est souvent plus prédominante que le côté droite ou gauche qu’elle représente. On a souvent dit qu’untel ou untel faisait une politique de droite en étant à gauche et réciproquement.

    Je pense même qu’à certains périodes, une alternance peut être bénéfique lorsque des "rattrapages" sont nécessaires.

    Il est difficile de vraiment développer ici, mais je vais vous dire : je n’ai pas voté Sarko, mais à présent qu’il est là, je suis curieuse et j’ai envie qu’on le laisse faire pour pouvoir observer et me faire une opinion plus précise, basée davantage sur des actes que sur un programme électoral, ce qui confirmera ou infirmera peut-être ce que j’en pense actuellement (ne serait-ce qu’un peu).

    C’est au pied du mur qu’on voit le maçon…

  • #508 cynthia283 le 21 novembre 2007 à 16 h 02 min

    J’ai déjà commenter l’intolérance et l’agressivité dès qu’on parle politique, alors je voulais simplement tirer mon chapeau à Hélène qui essaye (et réussi presque) à animer ce débat qui dérape sans arret. C’est déjà pas simple en direct alors par clavier interposé !!! Donc bravo Hélène, pas si dictateuse que ça finalement.
    Moi je dis que les mines de sel et les étiquettes qui grattent, ça détendrait bien, tu crois pas….

  • #509 Diripouf le 21 novembre 2007 à 16 h 02 min

    Ah ben voui annelise, avec des amis, bien sur :)

    Parce qu’on connait deja un petit peu leur facon de penser, leur background (desolee je sais plus parler francais quand je suis au boulot !) et qu’on peut s’adapter, et savoir deja un peu a l’avance comment ils prendront certains types d’arguments.

    Dans une communaute en ligne, meme si on a la (fausse) impression de connaitre super bien les participants, c’est pas la meme chose, on y va un peu plus en aveugle…

    … non ?

  • #510 Mollyy le 21 novembre 2007 à 16 h 02 min

    A diripouf, commentaire 491, le probleme surtout, c’est qu’en ligne on fait mal passer nos idées, et nos emotions, donc parfois on disait ca sur un ton normal et les gens pensent que c’était aggressif et vice versa..

    Donc déja qu’en "vrai" c’est difficile alors avec les malentendus d’internet j’en parle meme pas…

  • #511 Cagaroule le 21 novembre 2007 à 16 h 09 min

    @ Annelise, "des deux côtés on a nos cons", j’aime beaucoup!! :-)

  • #512 funambuline le 21 novembre 2007 à 16 h 11 min

    @ Lizou: je pense que tu as raison. Pour quelques propos "extrèmistes" de certains qui amalgament… les autres amalgament tous ceux qui votent d’un côté. La réaction en question me paraît effectivement symptomatique d’une certaine droite, celle que je ne peux pas supporter. Mais certaines personnes à droite non plus ne peuvent pas.
    A gauche c’est pareil, quand certaines réactions très à gauche irritent à droite, l’amalgame est vite fait…

  • #513 lizou le 21 novembre 2007 à 16 h 11 min

    Oui AnneLise mais ton post c’est sur l’intolérance vis à vis des gens de droite, donc meme si tu dis vice et versa même combat, ça oriente nécessairement la lecture du débat. et les cons de gauche ont moins tendance à utiliser des propos de ce genre, ils en ont d’autres c’est vrai, mais qui personnellement me choque moins. Après on peut ne pas etre d’accord.

  • #514 unpetitcaillou le 21 novembre 2007 à 16 h 13 min

    Une première pour moi aussi…

    Les filles, sur ce même blog, le soir de la défaite (ou de la victoire, c’est selon)… on a tout vu : 54% d’idiots, abrutis, andouilles, racistes "mais ou va la France" et même "comment éprouver du respect pour des gens qui votent Sarko"!
    Evidemment, tout ca dit sous le coup de l’émotion, souvent regretté, Hélène elle même avait fait un méaculpa auprès des gens qui auraient pu être blessés par ces mots. Et puis mince!, ce soir là c’était une "discussion privée entre gens du même bord", alors on oublie, même si’ on s’est senti blessé.

    Je pense que c’est de ce genre d’attitude que parle le post initial, car aujourd’hui encore les gens de droite sont souvent accablés de ces qualificatifs et c’est dommage et pas constructif…

    Il ne s’agit pas de plaindre les gens de droite, pas plus que les gens de gauche d’ailleurs. Juste plaider en faveur d’un peu de tolérance vis à vis de nos semblables.

  • #515 Vinz le 21 novembre 2007 à 16 h 13 min

    Il faudrait qu’on "s’amuse" à lister les différentes remarques assassines lâchées par les cons de droite et gauche …

    On aurait un bel amalgame d’amalgames …

  • #516 Valérie le 21 novembre 2007 à 16 h 14 min

    Il me semble me souvenir d’après certains anciens écrits que vous étiez plutôt de gauche, Hélène… Seulement voilà, votre passage au Sénat et les contacts utiles que vous avez pu y nouer ("Elle", Tatiana de Rosnay, le tout chapeauté par le grand flic informatique Cisco) vous amènent à ouvrir cette tribune aux pauvres Sarkozystes martyrisés, à annoncer en quelque sorte un virement de bord dans un blog dont la ligne éditoriale était si je ne m’abuse farouchement consacrée au maquillage, sacs, etc… Il me semble donc bienvenu de faire un clin d’oeil au grand Dutronc:
    http://www.dailymotion.com/relev...

    (ah, et puis en ce qui concerne la "néthique", je suis prête quand vous voulez à vous répéter la même chose en face…)

    "Je suis pour le communisme
    Je suis pour le socialisme
    Et pour le capitalisme
    Parce que je suis opportuniste

    Il y en a qui conteste
    Qui revendique et qui proteste
    Moi je ne fais qu’un seul geste
    Je retourne ma veste, je retourne ma veste
    Toujours du bon côté

    Je n’ai pas peur des profiteurs
    Ni même des agitateurs
    Je fais confiance aux électeurs
    Et j’en profite pour faire mon beurre

    Il y en a qui conteste
    Qui revendique et qui proteste
    Moi je ne fais qu’un seul geste
    Je retourne ma veste, je retourne ma veste
    Toujours du bon côté

    Je suis de tous les partis
    Je suis de toutes les patries
    Je suis de toutes les coteries
    Je suis le roi des convertis

    Il y en a qui conteste
    Qui revendique et qui proteste
    Moi je ne fais qu’un seul geste
    Je retourne ma veste, je retourne ma veste
    Toujours du bon côté

    Je crie vive la révolution
    Je crie vive les institutions
    Je crie vive les manifestations
    Je crie vive la collaboration

    Non jamais je ne conteste
    Ni revendique ni ne proteste
    Je ne sais faire qu’un seul geste
    Celui de retourner ma veste, de retourner ma veste
    Toujours du bon côté

    Je l’ai tellement retournée
    Qu’elle craque de tous côtés
    A la prochaine révolution
    Je retourne mon pantalon…"

  • #517 Diripouf le 21 novembre 2007 à 16 h 15 min

    C’est rigolo, parce que moi avant de rencontre ma petite Aude, j’etais un peu figee dans ems convictions (de gauche, donc, je vais le dire pour faire simple).

    Et puis je suis tombee en amitie avec elle, et apres de tres longs mois on en est venus a parler politique (pour une raison quelconque), et la, j’etais persuadee (dans tout ma betise) que, vu qu’elle etait intelligente comme pas deux, elle serait forcement de gauche. Ben oui, on avait les memes idees sur les pays en developpement, la politique etrangere, on avait deja eu de longues conversations sur des sujets "sociaux" (mais pas politiques a proprement parler), et on etait bien d’accord sur tout.

    Or non pas du tout. Elle etait de droite. Damned !

    Je suis restee sciee sur place, et ai ecoute ce qu’elle avait a dire (ben oui je suis pas completement debile tout de meme :) ses points de vue etc. Et on en a conclu qu’on pouvait tres intelligent et tres humaniste, et voter a gauche ou a droite. Et je crois que ca a un peu change ma vision des choses, decouvrir qu’on pouvait etre intelligent, gentil ET de droite (oui, je caricature un peu mais y’a de ca).

  • #518 annelise le 21 novembre 2007 à 18 h 17 min

    Alice, ça se sent que c’est à chaud :-) Mais c’est très juste, il faut cesser les caricatures.

  • #519 clayre le 21 novembre 2007 à 16 h 18 min

    Valérie…. euh comment te dire!!!!! du grand n’importe quoi! c’est pas le débat, tu mélanges tout! Y en a qui peuvent pas s’en empecher ! :-( bon courage Annelise , c’est pas fini!!

  • #520 Vinz le 21 novembre 2007 à 16 h 19 min

    Encore une lectrice de travers … euh pardon, une lectrice qui lit de travers …

  • #521 Diripouf le 21 novembre 2007 à 16 h 19 min

    Bon, la conclusion c’est que lizou, je te souhaite de rencontrer une Aude parce que franchement, je trouve tes commentairs un peu limite.

    (pardon, c’est un peu violent mais bon, on etait sur le point d’avoir un debat mesure et intelligent… et des commentaires comme "les cons de gauche ont moins tendance à utiliser des propos de ce genre", ce n’est ni constructif… ni vrai. La victimisation, c’est une realite des deux cotes, hein…)

  • #522 lizou le 21 novembre 2007 à 16 h 22 min

    c’est pas une histoire d’intelligence l’orientation politique. je suis sure que sarkozy est très intelligent par exemple, Fillon aussi. sans aucune ironie, et je peux faire une liste bien plus longue.

  • #523 Noisette le 21 novembre 2007 à 16 h 22 min

    Annelise merci :-)

    Valérie, Hélène a écrit plus haut qu’elle avait voté Ségo aux deux tours…

  • #524 Vinz le 21 novembre 2007 à 16 h 25 min

    Lizou +> ya aussi des gens de gauche dans ta liste ? xD

  • #525 Cagaroule le 21 novembre 2007 à 16 h 26 min

    Alors je récapitule, le sujet du jour, c’est la tolérance des opinions de chacun. Ensuite, pardon Vinz, nous sommes pas mal de nanas ici, et comme chacun le sait, souvent femme varie :-))).
    Donc, nos opinions peuvent varier, se nuancer, où est le problème? C’est le cheminement de la vie!

    Et puis c’est bizarre, l’autre jour on nous a reproché nos 500 commentaires sur un fond de teint, et aujourd’hui sur un sujet plus pointu, nous ne devrions rien avoir à dire?
    Pour le coup, cela me semble réducteur…

  • #526 lizou le 21 novembre 2007 à 16 h 27 min

    Ben Diripouf me dis pas que le racisme c’est un ressort lectoral utilisé par la gauche, c’est traditionnement un argument de droite. ça veut pas dire qu’à gauche on est pas raciste mais ça se dit pas. et c’est illustré par l’argument de Delphine.

  • #527 Vinz le 21 novembre 2007 à 16 h 28 min

    Où me suis-je plains chère Cagaroule ???

  • #528 Cagaroule le 21 novembre 2007 à 16 h 30 min

    A Valérie et plus particlulièrement à "annoncer en quelque sorte un virement de bord dans un blog dont la ligne éditoriale était si je ne m’abuse farouchement consacrée au maquillage, sacs, etc…"

  • #529 Cagaroule le 21 novembre 2007 à 16 h 31 min

    @ Vinz, je voulais juste signaler par là, qu’il y avait aussi un garçon dans l’assistance et que si je mettais seulement on peut toutes changer d’avis, ben, ça le faisais pas trop pour toi. :-))

  • #530 Sourisdansroquefort le 21 novembre 2007 à 16 h 31 min

    Yanjiao et Hélène, je suis comme vous. Depuis les dernières elections je me pose des questions sur ce que je suis, et est-ce que ce pour quoi je vote est cohérent avec mes réponses brutes à certains problèmes. C’est assez casse-gueule comme technique, et on s’apercoit de trucs intéressants. Et je lis des blogs plus politiques depuis, dont je ne pense pas qu’ils votent comme moi… Par exemple l’excellent versac, eolas qui s’il n’est pas ouvertement politique parle des conséquences au niveau de la justice de décisions politiques… J’ai pris les convictions des mes parents comme on enfile une robe de chambre confortable, mais maintenant je cherche un truc à moi. Qui ne sera pas forcément différent.

  • #531 Christine le 21 novembre 2007 à 16 h 32 min

    Hé, vous n’avez pas à justifier Hélène face à Valérie !! Elle n’a de comptes à rendre à personne !!
    Comme le dit si bien Hélène " Les filles, les trolls, on les ignore" !!!!!!!

  • #532 Vinz le 21 novembre 2007 à 16 h 32 min

    Valerie qui n’a rien compris au billet, rien à Hélène, et rien aux commentaires …

    En fait tu as répondu à "rien" … mais nul ne t’en voudra car cela partait d’une bonne intention.

  • #533 Cagaroule le 21 novembre 2007 à 16 h 32 min

    Faisait d’ailleurs!

  • #534 Diripouf le 21 novembre 2007 à 16 h 32 min

    lizou, je ne comprends honnetement pas ton commentaire. Je trouvais reducteur ta maniere de dire que les gens de gauche se vistimisent moins – ce n’est pas vrai. Et je generalisais un peu a l’ensemble de tes commentaires, que je trouve peu tolerants – d’ou ma suggestion que tu rencontres toi aussi une petite Aude :-)

  • #535 Sourisdansroquefort le 21 novembre 2007 à 16 h 33 min

    Gnnne, je suis le numéro 525. Osscour, j’avais pas vu. Hélène, je te souhaite bien du plaisir pour tout lire. J’abandonne.

  • #536 lizou le 21 novembre 2007 à 16 h 35 min

    je parle de la victimisation parce que forcément ça oriente la lecture du débat mais l’argument en question c’est "chez eux on les zigouille" et je dis que c’est pas un argument que l’on entend pas à gauche. je résume mais c’est à force de croiser les comms le sens se dilue.

  • #537 annelise le 21 novembre 2007 à 18 h 35 min

    vicky, c’est très vrai ce que tu dis. C’est un peu comme les gens qui agissent mal toute la semaine et qui vont se confesser le dimanche. Quand on a des idées, c’est bien, les mettre en pratique, c’est mieux.

  • #538 Mollyy le 21 novembre 2007 à 16 h 37 min

    enfin j’ai oublié de dire, il m’a bien plus ton article annelise :-)

  • #539 lizou le 21 novembre 2007 à 16 h 39 min

    d’où un amalgame peu flatteur pour les gens qui se réclament de droite.

  • #540 Marouchka le 21 novembre 2007 à 16 h 41 min

    Effectivement, on a nos cons des deux côtés… Et à vous lire, je suis encore plus persuadée qu’avant que l’on peut avoir beaucoup d’idées en commun (même politiques) sans voter de la même façon. D’ailleurs je ne sais pas pour vous, mais moi je n’aimerais pas que mes amis votent tous comme moi ou aient tout à fait les même idées que moi… Car je ne les choisis pas pour leurs idées (politiques en tous les cas) et puis parce que j’aime les dialogues/débats argumentés et endiablés. Au point où souvent avec mes amis de "droite", comme de "gauche" j’adore faire l’avocat du diable en trouvant des arguments implacables en contradiction avec leur démonstration… C’est un exercice très interessant, surtout lorsque sur un sujet précis, on a pas vraiment d’idée précise. Bon je sais aussi dire quand je suis d’accord, hein.
    Donc, comme avec mes amis, je me reconnais dans beaucoup de choses écrites ici par des gens dont le coeur penchent à droite OU à gauche.
    Merci Annelise pour cette discussion, plutôt enrichissante.
    Seul petit regret, que je partage avec Gabi, je me demande si en publiant 2 articles parlant exactement du même sujet (vu d’un côté et de l’autre) avec en titre : "Pourquoi, est-il politiquement incorrect de dire qu’on a voté à droite ou à gauche aux dernières élections ?", on aurait pas évité quelques hors-sujets et crépages de claviers…

    En même temps, cet engouement pour la politique a des aspects positifs, non ?? C’est bien que les français s’interessent à la politique et débatent de leurs idées (avec respect), non ? J’ai trouvé les débats politiques très creux lors des dernières elections, il m’a manqué le contenu, le pourquoi du comment, souvent oublié des 2 côtés… Mais au final … quel exploit en terme de participation, à en faire rougir les autres pays démocratiques ! Cela faisait combien d’années que les français partaient en WE plutôt que d’aller aux urnes ?! Et puis, quelle victoire que Lepen ait fait un score relativement faible. Je m’en fous d’où sont allées ses voix… (sujet de débat avec mes potes de "gauche"!). Parce que je déteste les extrémistes, mais je refuse de croire qu’il y a 20% de Lepénistes en France.. plutôt beaucoup de gens paumés qui avaient vu par le passé dans le vote Lepen, un refuge, une contestation… Alors même si ces voix ont bénéficiés (en partie) à Nico, et bien j’en suis plutôt soulagée… Et j’espère que ce n’était pas seulement l’effet éléctions 2007.

  • #541 Diripouf le 21 novembre 2007 à 16 h 41 min

    Bon, je crois que je vais abandonner la aussi parce que j’ai beau lire et relire, je ne comprends plus rien a certains commentaires…

  • #542 Hélène le 21 novembre 2007 à 18 h 42 min

    Man0u-Man0 j’ai trouvé ton comm’ (272) très touchant et tellement vrai…

    Cécile de Brest (278) je suis comme toi : je vote à gauche mais je trouve que bien des idées de gauche sont irréalistes et ridicules.

    Fran (284) parce que c’est la crise (économique et spirituelle) peut-être ? Je ne sais pas, je me pose la question aussi.

    Londoncam (286) tout pareil ;-)

    gaby (294) je ne suis pas d’accord avec toi : annelise avait envei de s’dexprimer sur le sujet, je trouvais qu’il y avait matière à réflexion, il ne s’agit pas d’un débat politique.
    Et si elle dit qu’elle a été agressé par plein de gens de gauches, c’est que c’est vrai, c’est son vécu qu’elle a envie de partager avec nous, et cette rubrique est faite pour ça.

    La Belette (299) ce blog est aussi fait pour parler de tolérance et de respect, d’où ce sujet ;-)

    litchee (300) mais es-tu bien sûr que tous les gens de droite approuvent absolument toutes les idées de Sarkozy, sans exception ?… et que tu ne peux donc pas être amie avec eux ? ;-)

    Merci futile tranquille (302) pour le rappel du "petit temps de repos et de relecture avant de poster" ;-)

    annelise (305) perso c’est quand j’avais 20 ans que je croyais que toust mes amis votaient comme moi, normalement ça passe un peu avec l’âge ce genre de croyance, heureusement ;-) Et je serais bien triste que des amies n’osent pas m"avouer" leur couleur politique.

    Lilo (317) je te remecie de rappeler que le fascisme de gauche existe aussi, il était temps que qqn le fasse !

    kisumarac (337) comme je te comprends !

    lizou (338) les trentenaires quarantenaires, comme tu dis, ne doivent pas te dérpimer tant que ça, puisque tu passes tes journées ici à duscuter avec des fills de cet âge-là ;-)

    alexiane (343) : "être de droite & sarkozyste sont deux choses différentes", merci de l’avoir dit !

    pilou (356) sois la bienvenue !

    Euh Dorothée (375) tu dévies un peu du sujet non ? ;-)

    Cécile de Brest (380) ta façon d’envisager et d’espérer la future liberté d’esprit de tes enfants me touche beaucoup.

    Diripouf (382) c’est vrai, mais le suejt est vraiment difficile, il faut reconnaître ;-)

    anne k (394) moi aussi ça me fait plaisir de voir la proportion élevée de gens posés et intelligents ;-)

    globulita (417) comme tu as raison, tant d’incompréhension et de préjugés viennent de l’ignorance et de la peur !

    Vinz (418) c’est clair qu’on est complètement manipulés par les médias, ce qui n’aide pas…

    solsol (429) en effet tu as du entendre ! Je compatis a posteriori !

    Xochitl (441) j’ai fait le même choix que toi ;-))) et j’adore le coup de l’enfant de 5 ans qui crie "retrait du CPE", j’ai éclaté de rire ! ;-))

    annelise (472) c’est de toi que je suis la plus fière, mais je ne doutais pas une seconde que tu sois parfaitmeent à même de gérer ça (bien plus que moi, d’ailleurs ;-).

    Fran (476) merci mille fois d’aider annelise à maintnir l’ordre aussi gentiment ;-)

    Diripouf (491) je pense que tu as raison : déjà en live parler politique sans se taper dessus c’est pas toujours facile, alors sur internet avec des inconnus, bonjour le challenge ! ;-)

    Noisette (497) ce que tu dis à propos du mur et du maçon est très intéressant, et je ne suis pas loin de penser comme toi.

    cynthia283 (498) c’est annelise qui a fait tout le boulot d’animation et de modération, aujourd’hui ;-)

    unpetitcaillou (506) je regrette encore la peine qu’ont éprouvé les filles de droite ce fameux soir, et qu’eles m’ont exprimé dit par mail le lendemain…

    Ah ben le voilà notre troll : 509 ! ;-))

    Diripouf (511) j’ai vécu ça souvent récemment, et ça m’a fait beaucoup de bien ;-)

    Sourisdansroquefort (525) j’aime beaucoup ton commentaire ! (ça fait 2h00 que je lis, et j’ai commencé au 250ème ;-)).

    Marouchka (535) je ne suis pas d’accord avec toi quand tu dis qu’on aurait du (je dis on parce que c’est moi qui ai posé cette question à annelise la première fois) intituler cet article "Pourquoi, est-il politiquement incorrect de dire qu’on a voté à droite ou à gauche aux dernières élections ?" : parce que justement, je ne me suis jamais sentie ostracisée en disant que j’avais voté à gauche (et pourtant on a perdu ;-))

    mestizaje (539) ton commentaire me touche par sa tristesse et son amertume…

    turquoise (543) merci pour ces précisions sur nos grands penseurs ;-))

    Vinz (547) j’aime beaucoup cette phrase sur l’Economie ! ;-)

    Fran (548) moi aussi je suis vachement admirative du bon esprit qui a régné (presque) tout le temps !

    eleanor rigby (550) keep cool, c’est un très bel exemple de troll ;-)

    rumeur (554) meci pour cette définition, qui me file presque un coup dans l’estomac et me montre que je suis encore très très loin d’être capable de tolérance dans ce sens du terme !

    Alice (558) ben moi j’aime bien ton commentaire ;-)

    NiniKatkuta (560) merci ;-)

    Diripouf (569) du sanglier a la myrthe et de la bouillabaisse avec de la polenta A LA CHATAIGNE ?? Arhhhh, je vais vomir !! ;-)))

    Vicky (574) : "A la fin de notre vie, ce ne seront ni nos pensées ni nos paroles qui feront de nous quelqu’un de bien ou non, mais uniquement nos actes" : le mot de la fin ? Très très vrai, en tout cas…

  • #543 annelise le 21 novembre 2007 à 18 h 43 min

    Breizhoudoudou : c’est de plus en plus difficile de se reconnaître dans tel ou tel parti, les idées s’étant tellement "échangées" ces derniers temps. Donc oui forcément, on tente de se rapprocher de ce qui nous interpelle le plus, sans se targuer de dire qu’on a raison à tout prix, parce que ce n’est pas possible d’avoir la science infuse. Si on l’avait, on aurait déjà réglé le problème de la faim dans le monde, de l’environnement, etc. Je suis d’accord, on n’a pas à se justifier de sa façon de penser. Et comme toi, je bute sur les propos extrêmistes, mais dans ces cas là la discussion est quasi impossible.

  • #544 Sourisdansroquefort le 21 novembre 2007 à 16 h 46 min

    @Annelise: j’imagine… C’est très intéressant tout ca, et en relisant je suis contente d’avoir évolué. Comme tu le disais (plus haut comm’ chais plus combien), le point de vue étranger aide aussi. En vivant en Allemagne, je vois les choses d’un manière moins passionnée, et aussi la facon dont les Allemands voient le truc. Et le fait aussi que le gouvernement fédéral est de droite (quoique, micmac, il est de droite et de gauche), et qu’une décision que je trouve très importante dans ce pays (l’assistance maternelle) soit une idée d’une ministre de droite… Ben ca aide à chercher la petite bête, à changer éventuellement d’avis.

  • #545 alicia le 21 novembre 2007 à 16 h 47 min

    Ouh la la, déjà 532 comms, inutile de vous dire que je ne vous ai pas lu, excusez-moi mais il y a trop à rattraper¨!
    Et je dirais que je comprends Annelise, j’ai toujours été plutôt de gauche, mais j’ai souvent été irrité par le parti pris anti-droite par exemple sur les radios, telle que France inter! Ca manque parfois cruellement de recul, je ne parle pas des convictions, mais du fait qu’effectivement les gens de droite sont très vite jugés de façon négative. Trop.
    Peut-être aussi l’ai je ressenti parce qu’en vieillissant, mes convictions se sont érodées et que du coup, je suis plus ouverte… je ne sais pas…
    Ceci dit, je n’ai jamais choisi mes amis du fait de leur bord politique et je ne vais pas commencer demain!!

  • #546 mestizaje le 21 novembre 2007 à 16 h 49 min

    J’ai juste l’impression que j’aurais pu écrire cet article, en remplaçant les mots "droite" par "gauche" et "raciste, fasciste" par "niais, stupide, rétrograde".
    Concrètement, je trouve qu’il est de plus en plus fashion d’être de droite, maintenant ça rime avec efficacité, performance, united states et tout, c’est jeune c’est cool c’est dynamique.
    A la gauche, il ne reste plus que la médiocrité des facs et le Rentre Avec Tes Pieds, et ça me fait mal, parce qu’il suffit d’ouvrir un livre d’histoire pour savoir qu’il ya manipulation quand on nous fait croire ça, et que la gauche est à la base de la France qu’on est censé aimer (ou quitter)
    Voila, ceci n’est pas un pamphlet anti-droite, primo parce que j’ai plein d’amis de droite et que je sais qu’ils ne sont pas des monstres, deuxio parce que quelqu’un l’a très bien dit plus haut, je n’ai pas envie de perdre mon temps à discuter de ce qui ne changera jamais pour moi, à savoir ma vision de l’homme. (ça fait grandiose mais c’est le cas en ce qui me concerne).
    C’était juste pour dire que je comprends ce qu’on peut ressentir quand on voit ses idées bafouées et ridiculisées, et que sur ce plan, je pense que les gens de gauche en savent quelque chose.
    (désolée si c’est confus…)

  • #547 Marouchka le 21 novembre 2007 à 16 h 51 min

    Alicia, je pense la même chose d’Europe 1 le matin, mais dans le sens inverse… Du coup, je me réveille un jour avec Europe1 et le lendemain France Inter ! Je me dis que cela fait une balance !!!!!

  • #548 lizou le 21 novembre 2007 à 16 h 54 min

    Franchement moi non plus je ne comprends pas tout.

  • #549 turquoise le 21 novembre 2007 à 16 h 54 min

    … j’arrive un peu après la bataille, là – et je viens de passer une heure scotchée à vos commentaires – entre parenthèses, nous avons bien de la chance d’être dans un pays où le droit d’expression existe encore ! Xochitl : Tous les comm que tu as faits, j’aurais pu les écrire , c’est vraiment marrant … et je suis sûre que ton petit garçon va avoir une éducation formidable ( ben évidemment, puisque j’ai donné la même au mien )
    Moi qui ai toujours eu le coeur résolument à gauche, je me rends compte que la plupart des gens qui ne me connaissent pas me supposent, à priori, à droite vu mon grand âge . C’est exaspérant !
    J’aimais bien la phrase de Voltaire que vous avez citée plusieurs fois ; mais depuis que j’ai appris que le monsieur avait plus ou moins trempé dans de sordides affaires liées au trafic d’esclaves, je suis moins enthousiaste … c’est comme Rousseau qui a pondu un gros bouquin sur l’éducation, tout en collant systématiquement sa demi-douzaine d’enfants à l’Assistance Publique … " faites ce que je dis, mais pas ce que je fais " est malheureusement un mot d’ordre chez beaucoup d’hommes politiques !

  • #550 Yanjiao le 21 novembre 2007 à 16 h 57 min

    non seulement Hélène n’a pas à se justifier en prouvant qu’elle est bien de gauche, mais elle n’aurait pas non plus à se justifier si elle avait changé de bord !!

    pardon, pardon, je sais qu’il ne faut pas répondre à ce genre de comm, mais ça me semblait faire lien avec le sujet du jour… la nécessité de se justifier, tout ça…

  • #551 lizou le 21 novembre 2007 à 17 h 00 min

    Turquoise tu me fais trop rire! j’aime bien rousseau…les parts dans des bateaux de négriers c’est vrai c’est moche, surtout au siecle des lumieres.

  • #552 annelise le 21 novembre 2007 à 19 h 03 min

    Nikaia, en effet, diaboliser une partie de l’électorat n’est pas très démocratique, ridiculiser par exemple l’autre extrême, celle de gauche, non plus. Donc même si on n’adhère pas à leurs valeurs, les marquer comme des veaux n’est pas très glorieux.

  • #553 Vinz le 21 novembre 2007 à 17 h 05 min

    Joli commentaire Mestizaje (SkaP ?) … on en revient toujours à l’humanisme, aux valeurs fondamentales de notre temps (je ne vais pas dire universelles, sinon on va me dire qu’en fait ça change tout le temps en fonction de l’époque) …

    Parallèlement à ça, j’aurais tendance à citer une maxime de je ne sais plus qui (pardon) … ça dit que dans un monde idéal (limite bisounours) : Il faut mettre l’Economie au service de l’Homme, et non l’Homme au service de l’Economie.

    Autrement dit, pour faire simple … une certaine idée de la gauche … versus une certaine idée de la droite.
    C’est hyper schématisé, vous avez le droit de ne pas adhérer car après tout, ce n’est peut être pas aussi tranché que ça … mais je trouve que ça colle pas mal.

  • #554 annelise le 21 novembre 2007 à 19 h 06 min

    c’est fait funambuline :-)

  • #555 annelise le 21 novembre 2007 à 19 h 10 min

    Valé : le souci n’est pas de justifier l’agressivité envers les électeurs de droite. RIEN ne justifie les insultes et l’agressivité. Là dessus je n’ai aucune tolérance. C’est comme dire "tu comprends il l’a frappé mais il était hors de lui".

  • #556 Hélène le 21 novembre 2007 à 19 h 12 min

    Plaît-il ? Vous efffacez des commentaires dans mon dos ?? ;-))

  • #557 Fran le 21 novembre 2007 à 17 h 14 min

    Oh lalalalal Je vois que ça continue sec à écrire ici …. oui je suis rentrée, j’ai lu presque tous commentaires qui se sont écrits et échangés depuis presque 16h.

    Et ben moi je dis quand meme Bravo ….. Bravo pour avoir reussi à discuter sans se creper le chignon et de prouver qu’en dehors de nos couleurs politiques et autres, nous partageons à peu de chose près les memes valeurs : des valeurs humaines parce que nous sommes tous des êtres humains avec chacun notre propre histoire et celle de notre famille voire de notre pays.

    Bon je vais prendre mon gouter hein ( comment ça vous vous en moquez !!?? ) Bah je vous le dit quand même : un thé earl grey avec un muffin au chocolat :))

  • #558 Diripouf le 21 novembre 2007 à 17 h 16 min

    Fran tu serais pas sino-britannique par hasard ? :-)

  • #559 eleanor rigby le 21 novembre 2007 à 17 h 22 min

    Valérie, voilà un commentaire que je trouve extrêmement discourtois.
    Si le débat qui a lieu ici ne vous convient pas, ma foi, vous n’avez qu’à ne pas participer.
    Quand à faire de basses insinuations sur l’intégrité d’Hélène, sur un lieu qui, en définitive lui appartient quoiqu’elle nous en laisse la jouissance la plupart du temps, voila qui relève à mon sens de la grossièreté pure et simple.
    Afin que vous ne vous mépreniez pas sur mon propos, mes idées sont nettement à gauche, mais parmis mes amis, mes parents, et même au sein de mon couple, tout le monde ne partage pas ma vision des choses et cela ne me dérange pas. Ce qui me gêne en revanche c’est l’intolérance qui tends à faire de ceux qui ne partage pas nos opinions des imbéciles ou des vendus.

  • #560 Fran le 21 novembre 2007 à 17 h 25 min

    @ Diripouf : Euh pas à ma connaissance …. mais ma maman est restée longtemps à Hong Kong quand c’etait encore sous gérance britannique, je suppose que cela vient de là. Euh ma maman elle est Thé au lait à 16h tous les jours …. ouais ouais :))

  • #561 Mademoiselle Coco le 21 novembre 2007 à 17 h 27 min

    Fran > ta maman et moi on est pareil (sauf que moi, être dans un endroit où on peut boire un thé au lait à 16h ne m’arrive malheureusement pas tous les jours)

  • #562 rumeur le 21 novembre 2007 à 17 h 28 min

    Voilà pour alimenter la soirée ce que j’ai trouvé comme définition de la tolérance qui est à l’ordre du jour sur MBDF ce jour (oui je sais, je n’ai pas été chercher très loin sur Wikipédia, mais … à lire quand même).

    Quote

    ….. la notion de tolérance est associée à la notion absolue de bien et de mal. La tolérance s’exerce lorsqu’on reconnait qu’une chose est un mal, mais que combattre ce mal engendrerait un mal encore plus grand. La tolérance est donc une abstention volontaire dans le combat contre un mal identifié comme tel. Cette abstention n’est pas du tout motivée par une relativisation des notions de bien et de mal, mais au contraire par la pleine consience d’un mal qui ne peut malheureusement pas être combattu sans produire un autre mal plus grave encore….. etc

    Quote

  • #563 eleanor rigby le 21 novembre 2007 à 17 h 32 min

    Merci rumeur, nous pouvons donc repabtiser MBDF : mon blog de fillelopsophes :-)

  • #564 mestizaje le 21 novembre 2007 à 17 h 34 min

    Vinz : oui c’est SkaP … la chanson la plus intelligente et idéaliste que je connaisse…
    et Annelise, contente que ça ne t’aie pas paru confus !
    Sur ce je vous laisse discuter, en tous cas c’est assez impressionnant que tout le monde se parle avec respect ici, pourtant c’est un sujet à haut risque.

  • #565 annelise le 21 novembre 2007 à 19 h 40 min

    Valé, mouais là t’as pas tort avec cet exemple, je l’admets :-) On est allés trop vite. Mais reconnais que ce n’est pas comparable du tout avec notre sujet. Agresser et insulter quelqu’un juste parcequ’il ne pense pas comme soi, c’est un peu facile; non ?

  • #566 lixuan le 21 novembre 2007 à 17 h 42 min

    Juste pour dire que Diripouf, j’apprécie énormément ton attitude et ta façon de réagir. Beaucoup de gens (de droite ou autre) seraient heureux et plus volontiers enclins au débat et aux échanges d’idées avec des ""adversaires"" de ta mentalité…

    Et en plus chuis sûre que tu te moques même pas des gens du centre, hein dis? Non? ^^

  • #567 annelise le 21 novembre 2007 à 19 h 48 min

    lizou, oui j’ai vu ça pour les buralistes qui manifestent. C’est pas un sujet évident non plus, hein, c’est clair. D’un côté, bé euh, pour la santé, tout ça, tout ça, il était temps (et pourtant je fume hein). Et puis les autres pays y sont bien arrivés. Mais de l’autre côté, les buralistes ils flippent pour leur commerce et c’est bien normal…Rien n’est tout blanc, rien n’est tout noir…

  • #568 Hélène le 21 novembre 2007 à 19 h 49 min

    Ts ts anne k, don’t feed etc… ;-)

    Odile merci beaucoup pour ton commentaire !

  • #569 Hélène le 21 novembre 2007 à 19 h 52 min

    brigitte54 en voilà un commentaire qu’il est constructif ;-)))

    funambuline je suis très touchée que tu fasses body guard, mais c’est justement ce que tu es en train de faire, relancer la discussion ;-) Franchement laisse tomber ;-)

  • #570 Hélène le 21 novembre 2007 à 19 h 55 min

    Pfff, les fille, vous nous facilitez pas la tâche, arrêtez de donner de l’importance aux trolls, combien de fois faudra-t-il que je le dise ,…

  • #571 annelise le 21 novembre 2007 à 19 h 55 min

    lizou, tssss tu vas nous faire dévier sur la pipe :-) T’es pas possible ;-) N’empêche, doit-on limiter la liberté pour préserver la santé, c’est digne d’un sujet de philo du bac !

  • #572 Hélène le 21 novembre 2007 à 19 h 57 min

    Ah non hein, je me recogne pas 600 commentaires demain, si vous déviez sur la liberté et la santé je ferme tout, je veux pouvoir passer la soirée à faire autre chose !! ;-)

  • #573 annelise le 21 novembre 2007 à 19 h 58 min

    clayre : chuuuuuut, faut même pas en parler, c’est le mieux à faire :-) Ah et puis tu sais, vu les 600 comms de la journée, la patience est mon leitmotiv du jour :-)

  • #574 annelise le 21 novembre 2007 à 20 h 01 min

    maryline : ce que tu dis est juste, en fait je me rends compte que les gens qui le haïssent, le haïssent pour les mêmes raisons que d’autres l’adorent : sa personnalité. Certains y voient un danger, de la prétention, de l’égocentrisme, etc. D’autres y voient du charisme, de la force, de la capacité à mener un pays. En fait, je crois qu’il dénote tellement avec ce qu’on a connu jusque là que ça explique pas mal de réactions. La différence fait toujours peur. Maintenant, seul l’avenir nous dira s’il y avait danger ou pas du tout :-)

  • #575 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 18 h 02 min

    Un truc m’echappe qd mm…il y a des gens qui sont capables de se mobiliser pour des vrais et beaux combats, d’etre tolérants et amoureux de l’égalité.Et ce sont souvent ces gens la qui sont les meme à s’insurger quand le premier venu annonce qu’il a un point de vue différent du sien (vaut pour la droite comme pour la gauche)

    Est ce que je suis incapable de justice et d’égalité parce que je suis centriste? est ce que la gauche a l’apanage de l’amour des autres, de la compassion et des combats loyaux? est ce que je suis de droite paq parfois je trouve leurs mesures pas si connes que ca? Est ce que ca fait de moi une plaie purulente?? je veux dire que je donne mon sang, je pars en mission humanitaire cet été, je donne tjs une piece aux SDF, je participe à une organisation de correspondance avec des prisonniers,etc. Suis je de gauche pour autant?

    Ben visiblement non, puisque parfois j’approuve et je défends leurs mesures (pas toujours, mais parfois)… oui, mais j’ai lu les textes à chaque fois, donc je peux me prononcer loyalement? ah mais non, ca on s’en fout, je suis pour, je suis forcément une fasciste à la botte des capitalistes.

    J’essaye tjs d’ouvrir le dialogue avec les gens ayant un point de vue différent, suis je pour autant de gauche? Non, puisque ces gens la me conchie des que je dis que je suis en faveur de telle ou telle mesure…

    A la longue, je trouve la gauche immature et fatiguante, voir mm plus intolérante que la droite, puiqu’elle refuse tout dialogue et est tjs persuadée d’etre dans le vrai. Etre de gauche à la longue permet surtout de chier sur la droite en toute impunité, et vice versa.

    Arrétons les caricatures, etre de gauche ne fait pas de vous qq de plus tolérant, de plus juste, de plus aimant etc…. De mm qu’etre de droite ne fait pas non plus de vous une salope manipulatrice qui fume un cigare en envisageant comment emmerder la plebe, dont le but dans la vie est de mettre le maximum de gens au chomage et qui crache sur les SDF!

    (il n’est pas dit que ce commentaire ne fera pas polémique)

  • #576 Fran le 21 novembre 2007 à 18 h 05 min

    Euh Alice je ne veux pas polémiquer mais on a dit ça aujourd’hui ici ??

  • #577 annelise le 21 novembre 2007 à 20 h 06 min

    Mademoiselle coco : c’est clair, moi aussi dès qu’on me parle d’un truc, je demande "pourquoi ? ils font grève aussi ?".

  • #578 NiniKatkuta le 21 novembre 2007 à 18 h 06 min

    Merci Anne Lise pour ce texte si censé! Je me posais la même question depuis… ben, depuis avril!
    Il y a autre chose qui m’énerve (peut-être que l’a t-on déjà évoqué dans les commentaires, pardonnez ma flemme de lire les 550 et des brouettes qui sont déjà là!): c’est la façon dont on sépare gauche et droite.
    "Il est de gauche donc blabla" "Il est de droite donc blabla"… ça veut dire quoi "de gauche" ou "de droite"? N’y a t-il pas différents parties dans chacun de ces deux "côtés", avec des personnalités politiques extrèmement différentes, des opinions qui s’opposent etc.?
    Mettre tous les gens dans le même panier, je pense qu’il n’y a rien de pire: ça m’énerve!

    En tout cas, encore une fois, merci Anne Lise pour ce texte, et Hélène, de l’avoir publié chez toi (on est bien chez toi, décidément! ^^)! :-)

    Peace!

  • #579 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 18 h 09 min

    Fran : Ro… je ne sais pas, je ne sais plus, je suis morte de fatigue, complétement au bout du rouleau, je n’ai pas lu la moitié des commentaires, je donne un point de vue pour ce qu’il vaut aprés m’etre faite traité de salope (sic) par un manifestant en essayant de parler avec lui sur les motivations de la greve…
    Peut etre que je suis un peu à coté de la plaque sur le sujet…. C’était une réaction à chaud, on va le dire comme ca!

  • #580 Diripouf le 21 novembre 2007 à 18 h 13 min

    Lixuan -> roooh, merci ! :)

    Je me suis gentiment moquee de mon papa qui a vote Bayrou mais ca c’est parce que je me moque toujours de mon papa ! hihi

    Fran -> du lait, ok, mais dans quel the ? Les britanniques ont des regles a n’en plus finir sur "quel lait avec quel the", ou meme "quel sucre avec quel the", pire que pour la bouillabaisse marseillaise !! ;)

  • #581 Hélène le 21 novembre 2007 à 20 h 15 min

    Gabrielle j’aime beaucoup ton commentaire, je le trouve fin et intelligent.

    Les filles, dois-je redire que vous êtes sur un blog et pas un forum ? Et que lire ATTENTIVEMENT 600 commentaires c’est du boulot, donc c’est pas la peine d’en rajouter juste pour le fun (enfin pas tous les jours) ? Hm ? ;-)

  • #582 Hélène le 21 novembre 2007 à 20 h 16 min

    C’est bien pour ça que je dis ce que je dis dans le comm’ juste au-dessus, lizou.

  • #583 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 18 h 16 min

    Diripouf : Parce qu’il y a des regles pour la boullabaise Marseillaise??? (j’attéris, je suis trop au ralenti les gens, alors soyez indulgents)

  • #584 Stephanie le 21 novembre 2007 à 18 h 20 min

    Un grand MERCI.
    Si, dans la vie, tout etait soit tout noir, soit tout blanc, soit gauche, soit droite, etc, etc… ca se saurait. Il y a un milliard de nuances entre les deux, ne l’oublions pas.
    Tout ca revient, encore une fois, a traiter l’Autre avec RESPECT ; a essayer de le COMPRENDRE et a etre INTELLIGENT et OUVERT d’esprit ; et a se traiter les uns et les autres avec COURTOISIE.
    Merci encore.

  • #585 annelise le 21 novembre 2007 à 20 h 20 min

    hem, revenons en à nos poneys. Le forum c’est le dimanche les filles. On a réussi à ne pas déborder toute la journée, continuons :-)

  • #586 Diripouf le 21 novembre 2007 à 18 h 20 min

    Alice : ah ben voui, tu crois quoi toi, que c’est la fete du slip !!

    Ma mamie s’etait meme crepe le chignon (au sens propre) avec sa voisine pour cause de divergences culinaires sur la bouillabaisse – bon, elle s’est fait traiter de sale corse donc je comprends son enervement :-D

    Comme quoi nous avec notre politique on peut aller se rhabiller, vu qu’on en est pas encore venues aux mains ! :)))

  • #587 Hélène le 21 novembre 2007 à 20 h 22 min

    Ce coup-ci c’est grâce à annelise FilleDuSud ;-)

  • #588 Mademoiselle Coco le 21 novembre 2007 à 18 h 22 min

    Diripouf > je dis toujours que la cuisine révèle des enjeux politiques capitaux

  • #589 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 18 h 24 min

    Diripouf: Ah ouais quand meme…. A Nice c’est pour le pan bagnat remarque bien… et de la meme facon j’ai cru qu’il ya allait avoir un battle de 3ie age quand ma grand mere s’est faite traiter de parisienne par sa belle soeur.

    Divergence premiere: la quantité d’huile d’olive. Ben oui, l’interprétation du "pan bagnat" (pain baigné) est souvent un peu trop littérale (genre huile d’olive au pain)

  • #590 Diripouf le 21 novembre 2007 à 18 h 25 min

    Ah ben ca…

    Si je vous dis que le cote de ma mamie s’appelle Colonna (oui oui, comme… hein bon) et qu’on mange religieusement du sanglier a la myrthe et de la bouillabaisse avec de la polenta A LA CHATAIGNE en accompagnement, je suis sure qu’il y a au moins trois copines marseillaises qui me traitent de facho :-D

  • #591 Marouchka le 21 novembre 2007 à 18 h 28 min

    S’il y a même de l’intolérance culinaire … où va t-on ? :-)
    Je savais pas pour la bouillabaisse… Mais j’ai testé de cette intolérance culinaire, il y a pas longtemps, avec le cheese cake … Je connais plusieurs personnes qui disent détenir la vraie recette… Et ces personnes étaient toutes à la maison…Et je peux te dire que cela a fait polémique ! Discussion presque aussi enflammée qu’avant les élections…pour dire !… De mon côté pour les recettes de cuisine, c’est un peu comme je fais en politique… Je chipe par ci et par là les ingrédients de plusieurs recettes pour faire la mienne ! :-)

  • #592 Hélène le 21 novembre 2007 à 20 h 29 min

    Mais non maryline c’était pas bête, j’ai pas dit ça voyons ;-)

    Valé tu n’as pas compris grand chose à la discussion (c’est à se demander si Valérie et toi n’êtes pas une seule et même personne ? ;-), il ne s’agit pas d’aller au coeur du sujet, justement, mais de parler de problèmes de communication et de tolérance.
    Ca me paraît compréhensible, quand même.

    Mais puisque c’est si difficile à comprendre, et que j’aimerais me réveiller demain matin sans flipper à l’idée des empoignades qui auraient pu avoir lieu pendant la nuit, je ferme tout et m’en vais penser à autre chose ;-)

  • #593 calypsodie le 21 novembre 2007 à 18 h 31 min

    moi c’est ce que je fais, je ferme ma gueule ; tout le monde est de gauche dans l’éducation nationale.
    le copain de ma meilleure amie dirige un parti de gauche, alors je ferme ma gueule, je la vois plus.
    parce que le pb, c’est que je veux pas dire que j’ai raison, et d’ailleurs en général j’en parle pas.
    le pb, c’est qu’en général on m’en parle soit pour me convaincre d’être de gauche moi aussi ou carrément parce que pour tout le monde, comme j’ai des origines modestes et des grands parents étrangers il est évident que je sois de gauche.
    donc je me tais. Pkoi moi je resepecte eleur avis et eux pas le mien?. et si être de gauche c’état avoir des oeillères?
    quand je demande au copain de ma copine que faire contre la violence il me répond " la violence n’existe pas c’est une invention de sarko pour se faire lire". il gonflerait les chiffres; je réponds que je m’en moque mooi des chiffres je lui parle de la violence que je subis, dont je suis témoin, qui m’a envoyé à l’hopitalk etc. et lui il me répond que j’exagère, pourquoi tant de haine, que je devrais comprendre qu’ils sont malheureux. mais moi j’étais comme eux, je viens du peuple, j’ai juste travaillé travaillé travaillé encore, j’ai pas brûlé de voitures… alors quoi? je demande des solutions à mon pote de gauche et lui il me dit que je me fais des idées que la violence n’existe pas et que je ne comprends pas que c’est de la communication. Ouais c’est ça.
    je vais envoyer ton mail en chaîne, tu vois, parce que je trouve que tout le monde devrait le lire.

  • #594 Fran le 21 novembre 2007 à 18 h 32 min

    Euh "honte" à ma maman, elle met du lait avec son thé Lipton Yellow et un peu de sucre …. sinon bah elle boit du thé vert, noir, blanc, rouge sans sucre et sans lait.
    Moi j’aime de Earl Grey peut en boire toute la journée de la bergamote … mais j’aime les thés fleuris aussi de chez Mariage Frère ou le "Marie-Antoinette" de chez Ladurée …. oui je bois bcp de thé …. et du coup je passe mes journées à faire pipi aussi …. Désolé suis pas poètesse :))

    @ Alice : C’etait juste pour te faire reagir y’avait rien de mal à ce que je t’avais écrit hein. J’avais senti l’ecrit "à chaud" …. d’ailleurs quand on est fatigué on écrit, dit ou pense pas pareil. Enfin chez moi c’est comme ça

  • #595 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 18 h 32 min

    Ben moi maintenant ca me le fait pour la dinde de noel. J’ai eu la prétention de vouloir m’en occuper seule parce que je VOULAIS ma dinde aux marrons comme je l’aime. Grave erreur, conflit familial géant, pire qu’au second tour… on ne m’y reprendra plus!

  • #596 vicky le 21 novembre 2007 à 18 h 32 min

    Finalement, j’ai quand même quelque chose à dire …

    Je trouve qu’on n’a parlé que des opinions, des paroles et des discussions.

    Je pense que ce qui importe, ce sont les actions concrêtes: moi, je respecte avant tout
    ceux qui donnent leur sang, leur moelle et leurs plaquettes,
    ceux qui vont voir mamie en maison de retraite (ou qui au moins lui écrivent régulièrement),
    ceux qui acceptent de passer Noel avec Tante Marthe, (sauf bien sur s’ils sont ce soir-là chez les Petits Frères des Pauvres) , etc …

    ET, plus c’est fait dans la discrétion, plus je respecte (exemple opposé: manifester).
    ET plus c’est chiant à faire, plus je respecte (exemple opposé: faire un chèque)

    A la fin de notre vie, ce ne seront ni nos pensées ni nos paroles qui feront de nous quelqu’un de bien ou non, mais uniquement nos actes ….

    Mais bon, ça n’engage que moi, hien….

  • #597 Diripouf le 21 novembre 2007 à 18 h 34 min

    Calypsodie – c’est mimi autant de prejuges dans un seul commentaire, a mon avis tu as la palme ;)

    S’il te semble que les gens de gauche te stigmatisent (ce qui est tres probablement et j’en suis desolee), c’est dommage de faire exactement la meme chose a leur encontre, non ?

    Pourquoi te tais-tu ? Pourquoi n’as-tu jamais engage un vrai debat avec eux ?

  • #598 Diripouf le 21 novembre 2007 à 18 h 36 min

    Vicky – je suis d’accord a 100%…

    Sur ce, je vous laisse, j’ai des invites :)

    Bisous a toutes et bonne fin de discussion !

  • #599 Violette le 21 novembre 2007 à 18 h 37 min

    MERCI, des articles pareils ça devrait pouvoir se lire plus souvent !!!! J’ai moi-même ressenti cette grande animosité envers les "voteurs de droite" (pire que la peste), surtout sur la blogosphère…
    Et bravo. Les mots trouvés sont justes, et percutants.

  • #600 Fran le 21 novembre 2007 à 18 h 38 min

    @ Calypsodie : En dehors d’etre de gauche ou de droite, je crois juste que certaines personnes ne veulent pas voir qu’il y a des "victimes" c’est simplement au delà de leur force parque si victime il y a alors leur système de valeur ne tient plus la route. C’est plus facile de dire que tout roule pour faire adherer les gens ou fédérer sur n’importe quel sujet, enfin c’est mon avis.
    Et puis il y a aussi bcp de personnes qui n’ont absolument pas d’empathie et qui au lieu de te donner une réponse concrète au probleme posé vont pratiquer la langue de bois et ça ya pas qu’en politique, dans la vie courante aussi. On banalise pour ne pas s’occuper de ses proches …
    Désolé je sors du contexte et du sujet

  • #601 Breizhoudoudou le 21 novembre 2007 à 18 h 38 min

    Annelise…nous ne sommes pas de même sensibilité politique mais nous pourrions nous entendre…Vraiment ton billet me touche et j’aime beaucoup ta manière de poser les choses : cela fait du bien de trouver une personne qui peut argumenter, expliquer et exposer ses choix sans que cela devienne une justification, après tout les opinions de chacuns n’ont pas à être justifiées, juste expliquées à la rigueur (heu…tant que cela ne verse pas dans du racisme, de l’intégrisme ou des idées de la même veine, ma tolérance vient butter là dessus…)
    Je suis tendance "gauche" (ou plutôt, je me reconnais dans des idées humanistes et certaines valeurs de la gauche mais je me reconnais difficilement dans les courants politiques étiquettés de gauche), féministe, revendiquant le souhait de pouvoir "travailler plus pour gagner plus", ne supportant pas les fossés qui se creusent en France mais me reconnaissant de moins en moins dans les solutions proposées (je suis travailleuse sociale)…Ben c’est pas très politiquement correct dans mon milieu professionnel de penser cela, dans ce cas je suis "de droite" mais dans d’autres milieux je suis carrément "de gauche, voire ultra ou LCR"…
    Bref, cela devient compliqué d’être citoyenne et d’exprimer ses opinions, d’autant plus que aujourd’hui, il semblerait qu’avoir une inclinaison plutôt qu’une autre veuille dire qu’on se rattache à un parti politique et qu’on adhère à 3000% à ses idées…ben c’est pas mon cas!! na! (bon sang, j’ai encore pondu un com’ fleuve!!)

  • #602 Marouchka le 21 novembre 2007 à 18 h 41 min

    Diripouf, au menu c’est sanglier a la myrthe ?

  • #603 Breizhoudoudou le 21 novembre 2007 à 18 h 50 min

    Tu vois Annelise, nous avons un principe de base dans mon boulot : chacun a raison…de son point de vue!!! C’est la pluralité qui crée la richesse dans l’échange. En fait ce qui me dérange le plus ce sont ces étiquettes : droite ou gauche, cela catégorise et cela enferme…donc tient à partir de maintenant je vais dire que je suis zizzag…Et puis t’façon on "juge" une personne à ses actes (en même temps, une ancienne religion avait 3 principes et c’est tout : penser bien, agir bien, parler bien…c’est pas c*n!!)
    Super de voir la réflexion et les échanges que ton billet a créé!!!

  • #604 Valé le 21 novembre 2007 à 18 h 53 min

    Bonsoir,
    Je pense qu’il y a grosse aggressivité contre les personnes qui ont voté à droite à l’occasion de la présidentielle non pas à cause de leur convictions mais parce qu’ils ont permis que ce genre de dérive arrive: "NS qui annonce aux journalistes des Echos le nom de leur nouveau patron": vanb.typepad.com/versac/2…
    Ce qui aurait été aussi inadmissible si cela c’était produit à gauche, mais disons qu’avec le président choisi, cétait un peu annonçé d’avance. Je pense qu’il y a beaucoup de personnes à droite qui n’approuvent pas ce genre de dérive mais qui pensent qu’il faut faire quelques sacrifices pour faire passer les changements qu’il faut. A gauche certains pensent qu’ils bradent la démocratie d’où le ton violent du débat…

  • #605 Nikaia le 21 novembre 2007 à 18 h 53 min

    Argh .. 553 commentaires …
    pas tout lu (je bosse) mais pas mal malgré tout.
    D’abord annelise, ton billet reflète ce que j’ai vécu un temps dans mon milieu professionnel.
    J’ai changé et maintenant ce n’est plus le cas, non parce que tout le monde partage mes idées, mais parce que nous avons des discussions intelligentes et que personne n’est arcbouté (???) sur ces positions en traitant l’autre de crétin. Au contraire, les discussions apportent beaucoup à chacun .. et on s’aperçoit souvent que l’on a la même analyse de la situation et des différentes stratégies de résolutions qui ont chacunes des avantages et des inconvénients (je doute qu’une solution soit jamais parfaite) .. et l’on choisit sa solution en fonction de l’importance que l’on accorde aux avantages et aux inconvénients.
    Suivant les cas on sera "plutôt à droite" ou "plutôt à gauche" parce que l’on cherche plutôt à limiter tel type d’inconvénients ou tel autre.

    Vinz ..(comm. 547) .. tu schématises .. je ne pense pas qu’une vision de la droite c’est mettre l’homme au service de l’économie .. mais c’est faire que l’économie et l’homme marche ensemble pour le développement général .. mais c’est peut être une vue idéealisée de la droite … en tout cas c’est mon opinion.

    je vais revenir, en essayant de ne pas outrepasser la nethiquette sur un point qui m’a choqué : la "diabolisation" des électeurs de LP …
    Un électeur quelqu’il soit est absolument libre de voter pour qui il veut.
    Toutes les voix ont le même poids, c’est ça la démocratie. Si on estime que les électeurs de LP ne devraient pas avoir la parole, il faut interdire le parti, tout comme on a déjà interdit des mouvements terroristes.
    A partir du moment ou le parti est autorisé, les électeurs qui ont voté au premier tour ont le droit de voter pour qui ils veulent au deuxième, et ceux qui ont voter une année pour un candidat peuvent voter pour qui ils veulent au prochain scrutin.
    Permettre de voter pour ensuite leur dire qu’ils ne valent rien et leur mettre une marque sur le front pour montrer qu’ils sont "impurs" et que donc leur vote doit être refusé par les candidats pour que ces candidats soient acceptés (limites "autorisés") .. je trouve que c’est une déviance grave de la démocratie …

    d’autant, comme la dit quelqu’un qu’ensuite on arrive à penser : il vote NS donc il a peut etre voter LP la dernière fois donc c’est un facho donc …

    J’aimais beaucoup regardé les sondages avant les élections. C’était très amusant entre les deux tours de voir que un pourcentage non négligeable d’électeurs d’une des extrême annoncaient vouloir voter pour le candidat de l’autre bord … le "report des voix" ne se fait pas toujours comme on le pense : à méditer!

  • #606 funambuline le 21 novembre 2007 à 19 h 04 min

    Pardon Hélène… peux-tu ôter le premier… un peu trop agressif. Merci!

  • #607 sophie202 le 21 novembre 2007 à 19 h 13 min

    @mestizaje com 538: voilà c’est ce que je ressens mot pour mot… Jusque à ma conception du genre humain… (et ne me faites pas dire ce que j’ai pas dit hein l’humanisme c’est pas l’exclusivité de la gauche… c’est pas le propos ;-))

    J’en ai parlé avec mon compagnon (de centre droit) en lui demandant si lui aussi il ressentait cet impolitiquement correct d’être de droite, et du vote sarko.

    Lui me dit que non, il n’a pas ce ressenti qu’au contraire ce vote est plut^to assumé comme signe de dynamisme, et qu’effectivement être de gauche plut^to arriéré… Faut dire qu’on est d’Alsace où voter bayrou c’est être à gauche ;-)).

    En fait je me demande si cet impolitiquement correct du vote sarko n’est pas plus prononcé dans une ville comme Paris ou les grandes métropoles et les villes étudiantes en général…?

    Mais

  • #608 turquoise le 21 novembre 2007 à 19 h 17 min

    Quelle coincidence ! pas très sûre des détails concernant l’esclavagisme de Voltaire, je suis allée faire un tour sur Wiki – où ils sont d’ailleurs sceptiques à ce sujet, je dois dire, donc accordons-lui le bénéfice du doute … et figurez-vous que c’est justement aujourd’hui son anniv : il est né le 21 novembre 1694 . Je trouve remarquable que plus de trois siècles plus tard une de ses plus belles phrases soit citée par- au moins – quatre d’entre vous , qui n’êtes pas précisément de vieux croûtons . Il en aurait été sûrement flatté , car il adorait le "beau sexe " …Alors, chapeau et bon anniversaire, François- Marie !

  • #609 porteverte le 21 novembre 2007 à 19 h 29 min

    @ Sophie202 : oui, je suis assez d’accord sur cette différence Paris et grandes villes d’une part, province de l’autre.

    Je crois qu’il y a aussi une question d’âge : autour de moi, j’ai l’impression d’une grande fougue dans l’opinion des uns et des autres jusqu’à 25 ans environ (nous, ici, on a lizou pour ça), quitte à manquer de la plus élémentaire politesse, mais je dirais plus par enthousiasme ou précipitation que par envie de blesser.

    Après, notre intégration dans la société nous a amenés à faire davantage de compromis, à être plus policé, à avoir aussi d’autres priorités – entre autres on sait qu’on ne blesse pas impunément quelqu’un qui vous est vraiment cher – quitte quelquefois à se satisfaire de conversations qui ne sont finalement que des "robinets d’eau tiède" (et oui, ça arrive ici aussi)

    Et puis, en vieillissant, certains se lâchent, deviennent de moins en moins tolérants : ils en ont "trop vu", disent-ils, ils ne veulent plus prendre de gants …

    J’avais déjà commenté ce matin, puis je suis partie bosser et j’ai cogité un peu toute la journée là-dessus ; si je vous saoûle, n’hésitez pas ;-))))

  • #610 Valérie le 21 novembre 2007 à 19 h 33 min

    Bien sûr, bien sûr, c’est facile de dire que je suis un Troll… ça évite le débat, hein, c’est bien pratique…. Allez, je vous laisse coller vos étiquettes (qui ne grattent que vous)…

  • #611 Valé le 21 novembre 2007 à 19 h 36 min

    @ Annelise,
    C’est faux de dire que RIEN ne justifie les insultes et l’aggressivité. A aller dans ton sens, les moines birmans n’ont pas à insulter ni à agresser la Junte birmane…
    Bien sûr, ce n’est pas le cas de la France mais pas de généralité facile qui permet de ne pas répondre sur le fond de la question!

  • #612 funambuline toujours en plein apprentissage :-) le 21 novembre 2007 à 19 h 37 min

    @ porteverte: j’ajouterais peut-être qu’on rencontre de plus en plus de situations de vie différentes. Quand on étudie, qu’on est entouré de gens du même âge, on voit le monde par le petit bout de la lorgnette (je côtoie des étudiants à longueur de temps!).
    En grandissant/vieillissant/mûrissant (barrer la mention inutile), on doit faire face à toutes sortes de situations auxquelles on n’avait jamais pensé… ça pousse souvent à réfléchir différemment. Sans compter qu’on côtoie aussi différents milieux, pas tous du même moule… ça permet d’affirmer ses convictions et d’apprendre le respect des celles des autres…

  • #613 alex le 21 novembre 2007 à 19 h 41 min

    600 ? waouuuuu

  • #614 lizou le 21 novembre 2007 à 19 h 43 min

    Plus je vieilis plus je ronchonne, avant la politique pffffffff meme pas ça m’interressait pas du tout pour moi c’était toutes les memes conneries.bonnet blanc et blanc bonnet.
    le seul truc qui me touchait c’était la famine, que je trouve tjs aussi inimaginable, vous imaginez qu’il y a des gens qui meurent de faim là tout de suite? c’est suréaliste, pendant ce tps moi je bois un thé. Rien à voir avec le sujet.
    C’est la premiere élection où je vote au 2 tours. et je crois que je porte la poisse.
    et les attaques qui m’ont fait de la peine c’est celle contre Royal, pas parce qu’elle est de gauche mais parce que c’est une femme, j’étais pas contente de l’image renvoyée.
    au fait ya une manif contre l’interdiction du tabac, ça aussi ya moyen de polémiquer sur le sujet. ;-))

  • #615 alex le 21 novembre 2007 à 19 h 44 min

    D’accord avec toi Funambuline ;-)

  • #616 anne k le 21 novembre 2007 à 19 h 44 min

    Valérie, peut-être pas un troll, mais à côté de la plaque, c’est sûr.

    Le lien entre le texte d’Anne-Lise (tu l’as lu ?) et la visite au Sénat d’Hélène était surréaliste.

  • #617 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 19 h 47 min

    Lizou : Manifester contre l’interdiction du tabac… pas folle la guepe. Mais a t on le droit de mettre le feu aux voitures pour allumer les cigarettes (je sais, c’est de mauvais gout… c’est meme complétement politiquement incorrect, je vais me faire lyncher pour dire des trucs pareils moi!!! c’est pas drole!!!)

    Aux clopes citoyens!

  • #618 lizou le 21 novembre 2007 à 19 h 49 min

    Ben dès fois quand t’as des clopes et pas de feu tu peux finir par faire des trucs de fou…

  • #619 Odile sans régime le 21 novembre 2007 à 19 h 49 min

    Waouh, merci Annelise ! Ce message est vraiment proche de ma pensée. Comme toi, j’ai des amis de tous bords politiques, et pour ma part je ne me sens pas vraiment proche ni de la gauche, ni de la droite. Mais à choisir, car il faut bien choisir (d’autant que le vote blanc n’est pas encore reconnu comme tel…), j’ai récemment orienté mon vote vers la droite. Un peu à défaut, un peu contre ce que proposaient les autres, mais j’ai tout de même fait mon choix…

    … Eh bien je confirme tes propos, le fait que l’on se fasse souvent insulter, traiter de facho ou que sais-je encore (ah oui aussi : on est forcément égoïste et plein de pognon quand on vote pour la droite) lorsque l’on dit, même du bout des lèvres, que l’on va peut-être, éventuellement, possiblement voter pour … ahhhh !… la droite ! mais quelle horreur !

    Pour donner un exemple très concret : entre les deux tours de la dernière Présidentielle, au vu des 2 candidats encore en lice, j’ai longuement hésité à voter… Et puis finalement, j’ai opté pour Sarkozy. Eh bien, dans mon école, j’ai manqué de me faire lyncher ! J’ai été prise à part par un copain qui voulait me faire changer d’avis, évoquant l’urgence que je prenne conscience de mon erreur, me traitant même de "machiste" parce que je ne voulais pas voter pour Ségolène Royal (je n’ai toujours pas vu le rapport, mais lui me soutenait que si je ne voulais pas voter pour elle, c’était forcément parce que je pensais les femmes incompétentes en politique ! Un comble, je n’en revenais pas d’une telle remarque !). Dans mon école (privée, je précise), il était TRÈS mal vu de prononcer ne serait-ce que le nom du candidat de la droite, sauf si c’était pour l’insulter… Charmant, vraiment ! Je n’ai trouvé que deux copines qui ont avoué et assumé le fait qu’elles voteraient pour Sarkozy…

    Cela dit, il y a 3 ans (il me semble), lorsque la gauche a "gagné", je me suis faite houspiller par des copines (de droite, pour le coup) qui m’ont reproché de porter un pull rose le lendemain de la victoire de la gauche ! Pour elles, je l’avais fait exprès, c’était de la provocation, comme si je soutenais la gauche et portait les couleurs de sa victoire… N’importe quoi !

  • #620 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 19 h 50 min

    J’avoue d’un autre coté que le pourquoi de cette interdiction ne me parlait pas trop jusqu’à il y a deux soirs (étant fumeuse, la fumée dans les lieux publics ne me dérange pas… meme si par un étrange paradoxe, je sors toujours pour aller fumer… bref!)
    Bref, il y a deux soirs je suis allée boire un coup et je me suis retrouvée à coté d’une table de 8 gros fumeurs de cigares… berk berk berk… j’ai dégagé vite fait c’est moi qui vous le dit!!!

  • #621 funambuline le 21 novembre 2007 à 19 h 50 min

    @ Valérie: lis les commentaires. Tu verras à quel point tu es hors sujet et à quel point ton commentaire est infondé. Non, on ne polémique pas avec toi… tu n’as pas lu, on ne part pas sur les mêmes bases, c’est inutile et ce serait stérile. Ce qui n’empêche en rien ton droit à commenter sans lire… mais ne nous demande pas ensuite de lancer une discution avec toi…

  • #622 brigitte54 le 21 novembre 2007 à 19 h 51 min

    Heureusement que ségolène ROYAL n’a pas été élue !

  • #623 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 19 h 52 min

    Des trucs de fou… comme coucher pour du feu??? Ben dis donc, c’est dégueulace Lizou!!!

  • #624 lizou le 21 novembre 2007 à 19 h 52 min

    Mince ça ferait un bon débat, doit on limiter la liberté pour préserver la santé?
    la cigarette est elle de droite ou de gauche???les cigares apparemment ça serait de gauche (les cubains…), et la pipe?

  • #625 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 19 h 53 min

    (Ben dis donc, ca barde avec Valérie… c’est pas le moment de demander du feu)

  • #626 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 19 h 55 min

    La pipe est toujours de gauche. Le cigare toujours de droite. Normal. Cependant, et la marie jeanne, de quel coté??? (ca devient n’importe quoi, ou c’est moi??)

  • #627 Gabrielle le 21 novembre 2007 à 19 h 56 min

    Coucou les girls
    Ah la la, j’ai lu un tiers des commentaires et je ne me sens pas le courage de lire le reste. Du coup ce que je vais dire aura surement déjà été dit mais tant pis.
    Je pense que être de droite ou de gauche ça ne veut pas dire grand chose. De même qu’il y a des cons à droite et des cons à gauche, je pense que le parti auquel on se sent proches c’est une histoire de conditionnement (d’expériences, de ce qui nous arrange dans notre situation actuelle, de notre milieu, de notre éducation). Personnelement, je me considère comme de gauche, mais je préfère ne pas prendre ma carte du PS, tout simplement parceque pour moi, la représentation politique et nos valeurs c’est très différent: on peut être de gauche et voter pour sarkozy parcequ’on pense qu’il sera le plus apte à apporter la justice sociale et vice-versa. C’est être fermé d’esprit de penser que son parti fait tout bien, et que voter pour pour son parti c’est voter juste. Il ya de très mauvais représentants politiques à droite comme à gauche, des idiots qui ne pensent qu’à l’argent comme des idiots qui ne pensent qu’à leurs droits.
    Pour en revenir au conditionnement (je sais on dirait que ça n’a pas de rapport avec le reste), être de tel ou tel parti change selon notre situation et ce que l’on pense être le mieux pour ce qu’on connait de la réalité. Pour moi, c’est seulement le signe que la réalité est très complexe, que tout n’est pas tout blanc tout noir, et qu’une politique parfaite ça n’existe pas. Par ex, comment ne pas admirer la richesse et le dynamisme économique des Etats-Unis? Mais d’un autre côté, n’y a-‘il pas très peu d’aides sociales et beaucoup d’inégaltés dans ce pays où on laisse les gens pauvres se débrouiller? On peut dire la même chose de la France en sens inverse. Un projet, une loi, une réforme, ne satisfait jamais tout le monde. C’est une des choses que je n’aime pas chez la gauche: rejetter en bloc tout changement.
    Enfin bref, tout ça pour dire que le dialogue est essentiel, que chacun apporte sa facette de la réalité, qu’il n’y a que des gens bien et mal informés, et que si on savait percevoir les plus et les moins avec réalisme on avançerait mieux. Pour en revenir à la liberté de pensée, lors des élections j’ai été la seule pour un royal dans un lycée de droite. c’est clair que c’est dur: difficile d’échapper à l’image de communiste flemmarde et idéaliste. Mais il faut réussir à assumer, et c’est qu’en ayant des arguments de fer et une bonne connaissance du sujet, et surtout en gardant son calme, on arrive à se faire respecter.

    Bref, vous disputez pas trop les filles!Bisous

  • #628 clayre le 21 novembre 2007 à 19 h 56 min

    Les trolls sont de retour!! difficile de ne pas leur répondre! grrrrrrrrrr Je ne sais pas comment vous faites Hélène et Annelise moi elles me font bondir à chaque foi ;-)

  • #629 maryline le 21 novembre 2007 à 19 h 56 min

    je n’ai jamais entendu de stigmatisation des gens de droite autour de moi, il faut dire que je vis dans un coin très marqué à droite alors c’est plutôt le contraire, je me sens un peu seule et incomprise d’être de gauche. En tout cas je respecte toutes les opinions et je n’ai aucune envie de traiter de cons ceux qui ont voté Sarkozy. Simplement de temps en temps je me demande si certains ne le regrettent pas à présent ;)
    Je pense en fait que Sarkozy étant une personnalité très forte, très différent en apparence des autres hommes politiques, il suscite des réactions très fortes, en bien ou en mal, personne n’aurait eu l’idée de détester Chirac par exemple.

  • #630 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 19 h 57 min

    ET si on allait toutes décorer nos WC pour le WCscope plutot que de se prendre la tete avec des Trolls (meme pas de Troy)

  • #631 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 19 h 59 min

    Héléne: pas drole :( (boude)

  • #632 lizou le 21 novembre 2007 à 20 h 01 min

    Mon sujet de bac philo c’était tout pouvoir s’accompagne t’il de violences? il était pas mal.

  • #633 funambuline le 21 novembre 2007 à 20 h 01 min

    Sorry, miss dictateuse, pas pu m’empêcher sur ce coup-là, d’habitude je me retiens… peut-être de m’être retenue toute la journée :-)

    Bref, bonne nuit les filles, m’en vais retrouver mon Homme de droite préféré et parler politique internationale… vous avez vu ce qui se passe au Bangladesh (et hop, détournement de conversation :-)

  • #634 lizou le 21 novembre 2007 à 20 h 03 min

    Je suis désolée mais il faut que je le dise….je déteste….que l’on dise dictateuse, c’est pas joli et il y a tateuse dedans et ça me dégoute un peu. c’est plus jolie, dictatrice nan?

  • #635 funambuline le 21 novembre 2007 à 20 h 04 min

    Ah, non pardon, j’oublais: les grèves, du coup la politique internationale pas trop, hein!!!
    Et hop un p’tit coup de provoc’ et je m’en vais, gniark gniark gniark -c’est mon rire sardonique.

  • #636 Mademoiselle Coco le 21 novembre 2007 à 20 h 04 min

    Funambuline > ils font grève aussi au Bangladesh ? (désolée, j’ai l’impression qu’il ne se passe plus que ça en France, les journalistes ne parlent de rien d’autre)

  • #637 lizou le 21 novembre 2007 à 20 h 06 min

    non, ils sont en train de mourir.

  • #638 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 20 h 06 min

    Moi mon sujet de philo s’était un truc genre l’intelligence fait elle accéder à la liberté, ou un truc ds ce gout la (pas tout compris à la philo moi.. apard que ma prof était folle et alcoolique, ce qui est deja pas mal!)

  • #639 Mademoiselle Coco le 21 novembre 2007 à 20 h 07 min

    Funambuline > tu as lu dans mes pensées ;-)

    (en vrai, on sait quand même ce qu’il se passe au Bangladesh, à grand renfort d’images-choc de cadavres d’enfant en sale état, comme si c’était nécessaire)

  • #640 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 20 h 08 min

    Lizou: ben dis donc c’était pas trés drole, je crois que tu as jeté un froid!

  • #641 Fran le 21 novembre 2007 à 20 h 08 min

    AHAHHAHAHAHAHAHHA

    Ouais je crois bien que les grèves nous perturbent un peu aussi mais je commence à m’y faire à tous ces désagréments ( temps de transports à rallonge, impossibilité de voir mon fils qui se trouve en banlieue et moi à Paris et j’en passe ).

    Sinon moi je dis Dictatrice …. maintenant Hélène peut tater tout ce qu’elle veut hein hiihihih

  • #642 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 20 h 09 min

    Coco: dans un sens c’est nécessaire, sinon tout le monde s’en contrefout. Les gens ont besoin d’etre choqués pour réagir. C’est nul, c’est gerbant, mais c’est comme ca. ON a besoin d’avoir le nez dans la m*rde pour se rendre compte que "ah ben oui, c’est de la m*rde"

  • #643 Mademoiselle Coco le 21 novembre 2007 à 20 h 12 min

    Alice, je ne suis pas vraiment d’accord avec toi. Quand on me dit qu’il y a 4 000 morts, je n’ai pas besoin qu’on me montre un cadavre pour me rendre compte. Au contraire, j’ai envie de fermer les yeux (au sens propre) et oublier au plus vite cette vision d’horreur. Du coup, dès que j’entends parler du Bangladesh (ça marchait apreil avec le tsunami, je ne suis pas une intégriste), je zappe. Envie de savoir, mais pas envie de voir. Evidemment, je parle de "voir" au sens propre, hein. Pas de me voiler la face pour ne surtout pas prendre conscience que certains ont d’autres problèmes que la grève de la RATP…

  • #644 dola le 21 novembre 2007 à 20 h 13 min

    Je pense qu’effectivement la stigmatisation vient beaucoup du milieu où tu évolues, J’ai un copine flic et bien je t’assure que tout le monde l’appele Ségolène et qu’elle se sentait un peu seule au milieu des bouteilles de champagne le lendemain du 2ème tour…( je sens certaines dubitaitves oui peut se sentir seules avec plein de champagne :-))).
    On ne l’agresse pas certes mais je ne suis pas sûre que la moquerie ce soit mieux.
    Si tu as perdu des amis à cause de ton vote franchement entre nous ce n’est pas une grosse perte quelque soit leur bord politique. J’attends de mes amis autre chose qu’un bulletin de vote dans une urne !
    On ne peut pas toujours être d’accord à 100% avec les gens qu’on aime en politique ou ailleurs.

  • #645 lizou le 21 novembre 2007 à 20 h 15 min

    Je voulais pas etre drole, jai pas envie d’en rire pour l’instant. je jette pas un froid je dis juste ce qui se passe.

  • #646 maryline le 21 novembre 2007 à 20 h 17 min

    alice au pays du vermeil: tu habites à Nice aussi?
    non parce que si je dois définir le pays du vermeil c’est bien là. Moi je dis souvent que j’ai l’impression de vivre dans une maison de retraite géante ;)
    désolée pour le HS, annelise et Hélène.

  • #647 Mademoiselle Coco le 21 novembre 2007 à 20 h 18 min

    Compris Hélène ;-)

    (en même temps, j’ai parlé du sujet avant, et ça a fait plouf alors)

    (MEUH NON je ne suis pas vexée :D !!)

  • #648 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 20 h 18 min

    Alors je te félicite, mais malheureusement, il y a encore trop de gens qui sont incapables de réactions si on ne les confronte pas directement à l’horreur de la situation. Comme je le disais sur mon blog il y a quelques jours, je suis en Tds de droit avec 36 personnes, normalement constituées et agées de 22 à 25 ans. La derniere fois on a parlé du génocide au Rwanda, presque personne ne savait ce que c’était!!! C’est dingue quand meme!!!!

    Combien préfére ignorer ce qui se passe la, juste à coté de chez eux, plutot que de voir la réalité en face??? Je ne sais pas, je suis peut etre extréme, mais je crois en plus que contrairement à l’information qui peut mentir, la photo ne le peut pas. Un cadavre est un cadavre, et parfois les gens ont besoin de voir que tout n’est pas rose et qu’il y aurait besoin d’un petit coup de main….

    Je conclus par un smiley parce que c’est pas trés drole comme commentaire alors je ne sais pas comment finir sur une touche légére ;)

  • #649 FilleDuSud le 21 novembre 2007 à 20 h 20 min

    bonsoir tout le monde,
    je ne commente que rarement mais la ce billet ressemble tellement ace que je pense!
    on peut effectivment souvent parler de "discremination" quand je parle avec mes amis de gauche …..

    le pire c’est que ca vient des gens de gauche !!!!
    c’est eux qui se permettent de critiquer et de "traiter" ceux de droite de racistes direct, de cons, de gens sans cerveuax, et j’en passe tellement j’en ai entendu !!

    mais tres honetement, les gens de gauches ne sont-ils pas censés etre super ouvert ????
    super tolerants ???
    …….. personellement je n’ai jamais vu ou entendu ou vu quelqu’un de droite traiter de con quelqu’un de gauche, que parce quil etait de gauche …..
    pourtant, on a tous bien le droit de penser ce qu’on veut non ? et droite n’est pas = a racisme que je sache?
    la droite c’est pas Le Pen hein …… il ne faut pas tout confondre!

    Ceci dit, merci Helene de continuer a aborder / tout autant de sujets differents :)

  • #650 lizou le 21 novembre 2007 à 20 h 21 min

    Ouai pigé mais le tps que mon comms soit lancé, dix fois on a le tps de poster. il est long cet ordi pourri.

  • #651 Valé le 21 novembre 2007 à 20 h 22 min

    @Annelise,
    Bien sûr, "Agresser et insulter quelqu’un juste parce qu’il ne pense pas comme soi" n’est pas justifiable mais si le débat se résume à ça, ce n’est pas trés interessant, on enfonce des portes ouvertes.
    Mais on peut le formuler autrement:
    "Peut-on insulter/agresser quelqu’un qui a voté pour un président qui menace la démocratie (parce qu’une démocratie sans presse indépendante…)?"
    Dans ma réponse, je ne serai pas aussi formelle que toi. Après tout, tenter de museler ou même faire croire qu’on musèle la presse est une insulte et un acte agressif contre la démocratie. De même que prétendre juger les fous ou imaginer des hopitaux-prisons me parait assez agressif et insultant pour le citoyen moyen.
    Bref si tu refuses de rentrer dans le coeur du débat alors oui, tout le monde est d’accord avec toi…mais c’est un peu facile.
    A un de ces jours…

  • #652 Alice du pays du vermeil le 21 novembre 2007 à 20 h 23 min

    Désolé Lizou, c’était juste pour détendre un peu la chose parce que sinon je crois qu’on va toutes finir par pleurer devant nos ordis (en tout cas moi ce me donne envie de pleurer)..et désolé Héléne, je ne posterais plus (trop) de commentaires betes à l’avenir ;))

    Marilyne: Non, malheureusement je n’y habite plus, contrairement à une grosse partie de ma famille, mais si il y a bien une ville que j’aime, c’est celle ci! Je trouve pas que ca soit trop vieux… mais bon quand j’y vais généralement c’est en maison de famille alors je ne me rends peut etre pas trop compte

  • #653 funambuline le 27 mars 2008 à 16 h 35 min

    Ben c’est toujours aussi intéressant quelques mois plus tard!
    Effectivement, sophie202, vive les posts au hasard :-)