Poils aux pinceaux !

13 décembre 2005

pinceauxJe sais pas si vous êtes au courant les filles, mais les pinceaux de maquillage ça se nettoie.
Toutes les semaines, à peu près.

Bon si vous vous maquillez avec vos doigts exclusivement (même la poudre, bon courage) ou du papier Q, z’êtes moyen concernées, certes.

Sinon il faut le faire, faute de quoi des milliards de bactéries hideuses et mal habillées s’accumulent entre les poils, n’attendant que de vous sauter violemment au visage.

Moi je fais ça avec mon savon doux pour les mains (l’Occitane, au karité, si c’est bon pour le mains j’ai décidé que c’était c’est bon pour les poils) et de l’eau tiède, mais il existe des produits spéciaux. Agnès b. en fait (rue du Jour pour les parigotes, en VPC au Club des Créateurs de Beauté pour les autres), et d’autres sûrement mais pour des raisons que je ne m’explique pas, je sais pas qui (je ne suis pas infaillible, je sais que c’est dur mais vous survivrez).

Vous poupougnez doucement le pinceau dans vos petites mains, vous le rincez soigneusement, vous l’essorez dans une serviette, et vous le faites sécher.

A PLAT, et non debout dans un pot, selon les conseils de Kim, le vendeur-maquilleur de Shu Uemura Boulevard saint Germain.

Il semble que ça soit super important pour le pinceau (il m’a expliqué ça la dernière fois qu’il m’a vendu un truc en poils de poney de Mongolie – ou à peu près – qui coûtait la peau des fesses). Perso je vois zéro différence avec avant, quand je les faisais sécher debout dans un gobelet, ils perdent toujours dix fois plus leurs poils juste après un lavage qu’avant (à 40 € le poil, c’est un peu agaçant).

Et oui, malgré les prix et les apparences, les pinceaux Shu Uemura (un peu considérés comme les rolls dans la profession) perdent leurs poils comme de vulgaires trucs Monop. Bon évidemment ils sont d’une douceur à crever, et très très beaux. Et vendus uniquement Boulevard saint Germain ou au Bon Marché, ce qui à mes yeux est en soi une raison suffisante de ne vouloir que ceux-là.

Les Agnès b. sont super, moins chics mais très doux aussi (en poils de bique polaire ou à peu près, un truc naturel, pas de souci de ce côté), et perdent tès peu leurs poils.

Oui je suis obsédée par les poils de pinceaux, c’est super énervant d’en avoir partout. Dans le gloss fraîchement posé je vous raconte pas l’horreur. Pile quand j’ai les doigts plein de fond de teint, je tapote mon pull chocolat pour faire tomber les poils (blancs bien entendu), après j’ai plus qu’à changer de pull. Et des fois même un poil vicieux vient se loger dans mon œil alors que je viens de mettre du mascara, je plisse l’œil comme une malade pour me débarrasser de l’intrus, le mascara se colle partout sous mon œil, tout est à refaire.

Ma vie est une jungle.

Bref, revenons à nos poneys.

La grande mode depuis quelques temps, chez les maquilleurs professionnels (enfin, pour ce que j’en ai lu dans Elle), c’est de faire TOUT le maquillage au pinceau. Même le fond de teint. Je trouve ça super intéressant mais j’ai pas encore essayé, faute d’un pinceau à saloper exprès pour l’expérience.

Sinon quand je pars en week-end je suis toujours super embêtée pour caser mes pinceaux dans mes mini-trousses, ça tient pas. Du coup je pars avec juste mon poudrier et une houpette, ça prend moins de place mais c’est tellement moins agréable qu’un poney de Mongolie vous secouant doucement sa crinière sur le visage ;-)

19 commentaires Laisser un commentaire
Le maquillage

Vous aimerez aussi

19 commentaires

  • #1 Stéphanie (mais une autre) le 16 juin 2008 à 16 h 45 min

    Je veux même pas te dire de quelle couleur était l’eau yeurk…
    (le seul truc qui me sauve c’est que je ne l’utilisais jamais, ouf :-))

  • #2 Hotnspicy le 26 septembre 2008 à 23 h 02 min

    J’arrive tard sur le sujet (et sur ton blog Hélène mais en 2 jours je suis déjà accroc !!!) mais je voulais vous éclairer sur le fond de teint au pinceau : fervente adepte depuis 3 ans du « Teint Réalité Parfaite » de CLINIQUE, une démonstratrice chez Sephora m’a conseillé, il y a 2 ans, l’usage du pinceau. Sceptique au départ, j’ai vite été convaincue : ça rend un fini plus light moins « masque », ça permet de modeler un peu mieux qu’aux doigts et cerise sur le museau, c’est ECONOMIQUE, 15 jours de FDT en plus, je ne crache pas dessus…
    D’ailleurs, j’ai vu, il y a quelques temps déjà qu’ils avaient sorti une gamme avec pinceaux…
    En ce qui concerne le nettoyage, j’ai vu, sans tester encore, un nettoyant spécial chez MAC (http://www.maccosmetics.fr/templates/products/sp.tmpl?CATEGORY_ID=CAT5433&PRODUCT_ID=PROD69819).
    Tant que je suis là, j’ai trépigné quand j’ai vu qu’on était soeur de blush, Hélène : n°8 FOR EVER :-)

  • #3 Hélène le 26 septembre 2008 à 23 h 36 min

    Hotnspicy sois la bienvenue ;-)
    Le nettoyant à pinceaux de chez MAC et un peu chiant parce qu’après le pinceau est mouillé comme quand on le passe à l’eau, donc on ne peut pas s’en resservir tout de suite.
    Alors que celui de chez Make Up Forever sèche immédiatement, c’est très pratique ;-)

    Mais ça ne dispense de toute façon pas d’un vrai lavage à l’eau et au savon toutes les semaines si on utilise ses pinceaux tous les jours, sinon tous les 10 à 15 jours ;-)

  • #4 Hotnspicy le 27 septembre 2008 à 10 h 12 min

    Hummm je ne connaissais pas… Ce truc qui sèche vite… A essayer d’urgence !

    Sinon pour le bain, j’utilise le shampooing de mes mouflets…

  • #5 funambuline le 27 septembre 2008 à 10 h 52 min

    C’est presque émouvant de relire ce billet… quand je pense qu’à l’époque on ne connaissait pas encore MAC, ni Marlena, ni… bon, bref :-)

  • #6 Hotnspicy le 27 septembre 2008 à 11 h 03 min

    @ funambuline : han han han … j’avais pas vu la date du billet. C’est officiel, je suis une dinde blonde… (là mon cordonnier d’amour me dirait : » ça veut dire qu’il faut que j’attende Noël pour te fourrer ? ») …

    Sinon, comment me faire sortir de chez moi un samedi : me rappeler qu’en 2 secondes je suis aux Abbesses et qu’il y a là-bas une sympathoche boutique MAC…

  • #7 funambuline le 27 septembre 2008 à 11 h 14 min

    Ah, non, je disais pas ça pour toi !!!
    C’est que lisant ce blog depuis le début, c’est toujours émouvant (si, si, en vrai) de voir ces « vieux » billets…

    Et pis c’est pas la peine de me narguer avec ta boutique MAC… moi j’ai qu’un pauvre stand de rien du tout dans ma ville ! :-)

  • #8 Hotnspicy le 27 septembre 2008 à 13 h 26 min

    Nan mais je nargue personne… D’ailleurs, je me sens bien narguée au quotidien dans mon Boboland où les boutiques vont pas au delà du 42 parce que moi j’ai un gros popotin taille 46…

  • #9 Isolde le 19 octobre 2008 à 17 h 18 min

    Punaise, j’ai lavé mes pinceaux hier. Dont notamment le pinceau que j’utilise pour la poudre matifiante et la poudre bronzante.

    Verdict : à gerber. Je crois qu’il n’avait jamais été lavé depuis que je l’ai (je ne compte même pas les années).
    Comment on peut se mettre innocemment un truc aussi dégueu sur la figure tous les matins?

    Tout ça pour dire : attention à l’hygiène les amies. Au moins, l’avantage quand on se maquille avec les doigts c’est que (en général) ils sont propres :)

    Bon dimanche !

  • #10 Hélène le 19 octobre 2008 à 22 h 00 min

    Isolde et tu n’as encore rien vu, selon ce qu’on utilise pour les nettoyer, ça change tout (oui c’est du teasing, billet à venir, yiihâââârrrrr ! ;-))

  • #11 funambuline le 19 octobre 2008 à 22 h 15 min

    Cette photo me fait un effet « vintage », ces pôves pinceaux qui ne savaient pas encore qu’ils allaient être rejoints par tant de copains caviars… :-)

  • #12 Hélène le 19 octobre 2008 à 22 h 18 min

    Elle est méga vintage, j’ai tous cessé de les utiliser ;-)

  • #13 Papouille le 4 mai 2012 à 19 h 17 min

    bonsoir Mesdames,
    Mon premier post sur ce blog très sympa que je découvre juste … avec bonheur !
    Ce fil là n’est pas récent mais peut être que çà pourra servir quand même ..
    Alors moi, je suis adepte du pinceau pour le fdt (entre autres ..), un Bobby Brown …je trouve çà extra mais c’est vrai que c’est vite cracra .. alors pour le grand ménage, j’utilise une méthode que donnait un type rigolo sur youtube : prendre une petite éponge ronde (les toutes bêtes qui ne coutent pas grand chose), asser sous le robinet et enduire de savon ou truc pour laver les mains, et patouiller ensuite les pinceaux dessus, çà prend vite une couleur beurk : alors on peut rincer et remettre du savon autant de fois qu’on veut .. quand ils sont propres, je les pose à plat avec les poils dans le vide au dessus du lavabo (s’ils sont trop trempés ou qu’on est pressée .., un coup de sopalin peut aider) et je laisse sécher .. au bout de plusieurs années de cette technique, je n’ai encore rien massacré, que ce soit, les BB, les MAC, les MUFE, les Sephora ou ceux des magasins de loisirs créatifs (qui sont parfois très bien et surtout beaucoup moins chers que ceux des maquilleurs ..).
    Voilà, bonne lessive les filles ;)

  • #14 Rébecca le 8 novembre 2012 à 5 h 50 min

    « faute de quoi des milliards de bactéries hideuses et mal habillées s’accumulent entre les poils, n’attendant que de vous sauter violemment au visage »
    … je ne m’en remets pas, tu m’as fait pleurer de rire là !!!

  • #15 La Boule ( pseudo) le 8 novembre 2012 à 7 h 31 min

    Grâce à Rebecca qui a posté, voilà cet article qui apparait dans la barre des commentaires récents ; diable Hélène, tu n’utilisais pas de pinceau pour le FDT à cette époque? je te vois si habile et à l’aise que je pensais que tu étais née avec un pinceau dans une main, un clavier d’ordi dans l’autre ! fichtre, un mythe s’écroule .. Sérieusement cet article est une mine de sourires ( et déjà le grand classique de la pochette de week end!!) j’ai l’impression de lire un de mes cours de fac où on exposait une technique toute nouvelle et révolutionnaire qui est déjà dépassée aujourd’hui… Bon sur ce je vais aller me doucher puis me servir de mes poneys synthétiques ( c’est une nouvelle race transgénique ) !

  • #16 Mely le 24 février 2013 à 18 h 35 min

    Coucou Hélène,
    Lire des articles des années précédentes fait plaisir! On voit l’évolution de ton blog, des méthodes et tu restes toujours la même, c’est chouette.
    Moi non plus avant je n’aurais jamais pensé mettre du fond de teint avec un pinceau, (déjà rien qu’aller acheter un fond de teint et décider d’en mettre c’était comme escalader l’Annapurna) et puis je t’ai lu et regardé et tu m’as fait découvrir plein de choses intéressantes depuis maintenant 2 ans. Alors aujourd’hui je prends un réel plaisir à me maquiller parce que tu m’as donné plein de clés pour le faire. Et je ne peux plus me passer du pinceau Séphora poudre minéral 45 (si tu n’en avais pas parlé pour le FDT jamais je ne serais aller le chercher; je manque peut-être un peu de curiosité dans ce domaine là mais j’ai souvent peur de me tromper en fait, et tu es alors de bons conseils), et j’attends ma commande des Real Techniques. ça va être bien folichon quand je les recevrai, je pense que je vais faire plein de tests!
    Tiens d’ailleurs comment je vais les laver avant de m’en servir?… En principe j’utilise un savon doux ou du savon d’Alep (mais après ils ne sentent pas très bons), il faudrait peut-être que j’essaie avec un shampoing très doux.
    Merci en tous cas de nous transmettre tous tes bons tuyaux et de nous faire toujours rire! Continue! ;-)

  • #17 Hélène le 24 février 2013 à 18 h 36 min

    Mely: tiens ;-)
    http://www.monblogdefille.com/blog/comment-laver-ses-pinceaux

  • #18 Mely le 24 février 2013 à 18 h 44 min

    Aaah chouette, merci! Je fais pareil en fait alors, donc je garde ma technique avec le savon! ;-)

  • #19 Hélène le 24 février 2013 à 22 h 20 min

    Mely: yep, c’est simple, pas cher et efficace ;-)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.