Plus je m’intéresse à la beauté, moins je m’intéresse à la mode

15 mars 2010

La mode ne m’a jamais beaucoup intéressée : j’aime les beaux vêtements, sans aucun doute (parce que j’aime les belles choses en général), mais savoir ce qui est « in » ou « out » ne m’intéresse pas une seconde. Ce qui compte pour moi c’est l’esthétique, pas la branchitude.

Ca m’est égal que mes vêtements ne soient pas « homologués fashion », du moment qu’ils me plaisent et sont confortables. Je ne porte évidemment pas de jugement négatif sur les gens qui se passionnent pour la mode (chacun son truc, je conçois tout à fait qu’on ne s’intéresse pas à la beauté), c’est juste un domaine qui m’est totalement étranger, un peu comme s’il n’existait pas dans mon monde perso.

Et je remarque que, plus je m’investis dans la beauté, moins la mode m’intéresse :
Je ne vais pratiquement presque plus dans les boutiques de fringues (à part à Edimbourg parce que c’est exotique) ;
quand j’y vais, je choisis ce que j’aime, pas ce qu’il « faut » porter ;
je passe peu de temps devant mon armoire le matin ;
je ne regarde pas les séries mode des magazines et ne lis pas les conseils fashion (ou alors je regarde les maquillages des mannequins) ;
les (rares) blogs mode que je visite, je les ai choisis parce qu’il y a autre chose que des images de vêtements : une écriture marrante, un ton différent, une personnalité sympa ;
aller dans un endroit où tout le monde est habillé super fashion (alors que moi pas du tout) ne me met pas mal à l’aise (au contraire, j’observe avec intérêt ce milieu si exotique pour moi).
En revanche, je fais toujours attention à mon maquillage quand je vais à une conférence de presse beauté, et il m’est même arrivé de me maquiller avec les produits de la marque que j’allais voir (comme les fashionistas portent les pièces du créateur qu’elles vont voir défiler ?).

Et comme vous le savez, je peux parler de beauté pendant des heures, en revanche ça me viendrait jamais à l’idée de parler de mode (de fringues et de trucs pratiques, oui, mais de mode, non).

Est-ce qu’on ne peut avoir qu’une passion à la fois ? Ou est-ce que ce sont des domaines trop accaparant pour supporter le partage ?

La grande majorité des rédactrices mode que je croise de temps en temps vit quasiment sans maquillage, comme si elles se consacraient exclusivement aux vêtements. J’ai l’impression que si on s’intéresse vraiment (pas juste en dilettante) à l’un de ces deux domaines, ça ne laisse pas de place pour l’autre.

Je remarque aussi que globalement, les filles qui bossent dans la mode sont minces – ou l’inverse (ça aide pour porter les fringues) et celles qui bossent dans la beauté ont une jolie peau  – ou l’inverse (ça aide pour porter le maquillage).
Comme si on choisissait le domaine dans lequel on peut vivre sans souffrir, parce qu’on y est adaptée.
Par exemple moi je ne pourrais pas bosser dans la mode parce que je suis grosse et ça me rendrait sûrement très malheureuse – est-ce pour cette raison que j’ai choisi la beauté ? Ou parce que, déjà à 8 ans, j’essayais de fabriquer du vernis à ongles (j’avais écrit à Astrapi pour avoir une recette, ils m’avaient répondu que j’étais trop petite et que je devrais plutôt faire des bougies, j’étais dég) ?
Je n’en sais rien, mais c’est tentant de se poser la question…

Bref, ça faisait un moment que tout ça me trottait dans la tête et j’avais besoin de le mettre par écrit ; maintenant que c’est fait, je vais pouvoir retourner faire des vidéos ;-)

116 commentaires Laisser un commentaire
Le maquillage

Vous aimerez aussi

116 commentaires

  • #1 Gaëlle le 15 mars 2010 à 8 h 35 min

    Hello Hélène et les filles,

    Je suis comme toi Hélène,je suis une degliguée du Make up,des produits de beauté,de vernis,mais les fringues,bah voila quoi…Je ne vais que très rarement faire les boutiques de fringue,en même temps vu ma taille de fringue,maintenant c’est beaucoup le net,car dépasser 48 en boutique tes conciderés comme une merde,limite tu devrait pas exister.
    Donc bah depuis la dernière réflexion prise en boutique,alors que je n’y allait pas pour moi,mais pour faire un cadeau,je suis rentré dans la dite boutique dont je tairai le nom,et la une vendeuse ne me dit ni bonjour,ni je peu vous renseigner,mais directe,désolé madame on ne fait pas les grandes tailles…J’étais morte de honte vu le monde dans la dite boutique…Mais je me suis ressaisi rapidement,et j’ai regarder la vendeuse en lui repondant que je ne savait pas qu(il fallait faire une certaine taille pour entrer faire un cadeau dans leur boutique.
    En y reflechissant bien,elle etait super bien fringuer,mais honnetement pas jolie du tout,et super fade.
    Enfin tous ça pour dire que même Obèse,on me dit toujours,que je suis jolie,et ue je sais me maquiller,et ça me suffit.

    Aller je vous fait des bisous

  • #2 eloelo le 15 mars 2010 à 8 h 37 min

    Bonjour Hélène, oui, j’avais effectivement remarqué la nouvelle direction de ton blog. Et c’est vrai que, pour moi qui ne suis pas passionnée de maquillage (ni de mode d’ailleurs) mais d’esthétisme en général, ton blog est alors devenu trop spécialisé pour moi…
    Je passe toujours, je regarde les titres en général et je lis quelques posts, mais je suis moins régulière qu’avant…
    Tu as du remarquer un changement dans ton lectorat non ?
    Enfin en tout cas, c’est bien de pouvoir vivre à fond ta passion, bravo !

  • #3 yoko le 15 mars 2010 à 8 h 37 min

    Coucou Hélène,
    Très intéressant ce que tu dis là.
    Je m’interesse personnelement aux deux à la fois, mais pas à ‘fond’ comme toi et le make up,
    sauf pour le vernis à ongles, dont je suis folle =) !
    Je n’ai pas les réponses aux questions que tu te pose, en tout cas elles font du sens =)
    Je ne pense pas que l’un et l’autre soient incompatibles, mais c’est vrai qu’être à fond sur deux choses en même temps, ça laisse pas le temps d’aller aux toilettes !

    Enfin bon =) bonne journée à toutes! Que le beau temps soit avec nous ;)

  • #4 Origami le 15 mars 2010 à 8 h 45 min

    Bah voilà… jamais rien pigé à la mode vestimenteuse, ça doit être pour ça que je passe 3 fois plus de temps le matin à me maquiller qu’à m’habiller, de toute façon je porte souvent les mêmes choses : j’adapte seulement à la température :) Ce qui ne m’empeche pas d’apprécier les jolis choses et d’aimer les détails rafinés… mais clairement je m’amuse plus avec le make-up, merci à toi de m’avoir fait découvrir cet univers ;))
    Bon début de semaine à toutes !!

  • #5 eugénie le 15 mars 2010 à 8 h 46 min

    Ooooooh… Vaste sujet ! Effecivement très interessant ;-)

  • #6 Lullaby Septante-Sept le 15 mars 2010 à 9 h 22 min

    Le coup de la lettre à Astrapi m’a fait mourir de rire :-))))

    Je ne sais pas si on ne peut avoir qu’une passion à la fois, par contre je suis convaincue que ça n’est pas parce qu’on a une passion pour un truc « de fille » (chaussures, sacs, makeup, que sais-je) que TOUS les trucs de fille vont nous intéresser. Moi je déteste acheter des chaussures, et quand j’achète un nouveau sac, je ne fais plus attention à ses congénères pendant 6 mois au moins.
    La mode, j’aime bien regarder dans les magazines et me dire ‘ooh c’est beau’ ou ‘berk c’est moche’ mais quand je referme le magazine je n’y pense plus.
    Ce que je trouve dommage, par contre, c’est qu’il est difficile d’acheter des fringues qui ne soient pas « à la mode », parce que les magasins populaires suivent le mouvement. Essayer donc d’acheter une longue jupe quand la mode est au court, ou du bleu marine quand la mode est au vert pomme… bon courage pour en trouver!! Ca me frustre, parce que ça limite notre individualité.

  • #7 Djoudje le 15 mars 2010 à 9 h 32 min

    Comme Lullaby, j’ai adoré le coup de la lettre à Astrapi!!!!!! Moi j’étais plus du genre à attendre des conseils en matière de construction de cabanes dans les arbres. Ceci explique peut-être que je n’ai jamais eu de passion ni pour le maquillage ni pour la mode (même si j’ai toujours été intéressée par les fringues). Par contre, j’ai toujours aimé lire des choses sur ces deux sujets. Par exemple, depuis que j’ai découvert ton blog, j’y viens tous les jours quasi sans exception) alors que je dois me maquiller deux fois par mois ;-)))))))))

  • #8 Marco le 15 mars 2010 à 9 h 33 min

    Lullaby Septante-Sept: Salut Lullaby 7-7…
    même si je suis un mec, j’adhère complètement à ton propos.. Même pour nous les mecs il devient difficile de trouver des fringues sobres et bien coupés sans tomber dans des trucs avec des imprimés désastreux qui sont soi-disant tendance… je t’en foutrais du tendance c’est tout juste bon à servir de serpillères ou à faire la poussière et encore…

    Bref pour dire quoi: revenons au classique!!! simple, chic et sobre et agrémentons les comme bon nous semble…

    bonne journée à vous toutes…

  • #9 Fanchette le 15 mars 2010 à 9 h 37 min

    Dis donc le coup de la lettre à Astrapi ça me rappelle (brutalement, tu vois le genre madeleine de proust) que j’ai eu une boîte de jeu pour fabriquer du maquillage quand j’étais gamine. Je crois qu’on pouvais fabriquer du vernis. En tout cas du parfum c’est sûr…
    Etait-ce une tentative de mes parents pour que j’arrête de me ronger les ongles ?
    La vache… j’avais oublié !!
    Ben en fait j’ai beaucoup plus joué à « Dessinons la mode » : un truc où on pouvais assortir les haut et les bas pour colorier des collections de mode : ça m’éclaitais beaucoup plus que le petit chimiste du make up… c’est sûr c’était un jeu pour toi… On aurait dû être copine, je te l’aurai prêté !
    Bonne semaine
    PS : alors tu t’en es sortie avec la fin de Shutter Island ?

  • #10 Cagaroule le 15 mars 2010 à 9 h 42 min

    Bonjour,

    Je pense qu’il faut distinguer deux attitudes qui sont assez rarement conciliées à mon avis : être à la mode (porter les dernières tendances, même douteuses, même dans des tissus cheap) et être bien habillés (belles coupes, beaux tissus, etc). On dirait qu’il faut faire un choix (ou avoir un sacré portefeuille). Et puis, il faut accepter de suivre une mode qui ne nous met pas en valeur parce que c’est la mode…
    Par contre, dans le maquillage, on a quand même la main sur ce que l’on fait, et c’est peut être ça qui nous plait !

    Ca ne vous est jamais arrivé au moment de la mode de la raie d’être la seule de la nana à ne pas en porter . Perso, j’étais très fière de mon indépendance d’esprit :-)).

  • #11 Deilema le 15 mars 2010 à 9 h 43 min

    Tout pareil que toi !!!
    Les fringues oui, mais la mode, bof, bof…
    D’ailleurs, j’ai entendu il y a quelques jours une interview de Pierre Bergé qui rappelait qu’Yves Saint Laurent détestait la mode, qu’il lui préférait de loin le style… une sorte d’élégance intemporelle non soumis aux diktats des marques.
    Et puis, autour de moi, les filles « gravures de mode » ne sont pas forcément celles qui ont le plus de style ou d’élégance, justement.
    J’ai une collègue dont on peut quasiment prédire en lisant le Elle du samedi comment elle sera habillée le lundi.
    Ben elle ne fait pas du tout partie des filles que j’admire pour leur élégance.

    Donc, voilà, moi aussi je passe les pages mode de Elle en jetant rapidement un oeil au maquillage (c’est mon chéri qui les regarde le plus en fait, pour les photos) et je me consacre aux pages beauté.
    Et je plussoie à mort sur le côté « de toutes façons, je rentre pas dans leurs fringues hors de prix, alors à quoi bon ? ». En ce moment, j’ai tendance à fuir encore plus tout ce qui concerne les fringues, ça me déprime trop de ne pouvoir quasiment rien acheter :(((
    (mais je me rabats pas mal sur les chaussures pour compenser !)

  • #12 Wazaka le 15 mars 2010 à 9 h 44 min

    Bonjour Hélène,
    Je sui un peu comme toi folle de beauté de make-up, de produits de beauté à l’affût de tout ce qui se fait dans ce domaine mais question mode je suis basique : j’aime les belles choses, les belles matiéres, les belles coupes mais toujours un peu classiques et sobres.

    Pour moi la fermeture de Mark&spencer fut un drame…

    Sinon j’adore les accessoires : gros bijoux ethniques, beaux sacs à mains, belles bottes, belles ballerines (eh oui je ne sais marcher qu’à plat!) belles sandales, belles derbies, beaux mocassins…

    Ah, j’oubliais les étoles…

    Bonne journée à toi.

    PS : je ne me suis jamais reconnue dans les photos des magazines de mode sauf dans ce que porte Inés de La Fressange…

  • #13 Hélène le 15 mars 2010 à 9 h 47 min

    eloelo: je crois que tu n’as pas compris le billet, qui n’a rien à voir avec les sujets évoqués sur mon blog : je n’y ai jamais tellement parlé de mode (vu que ça en m’a jamais intéressé).

    yoko: ah j’ai pas dit que c’était incompatibles, juste que les gens qui étaient à fond dans un de ces deux domaines, était rarement à fond dans l’autre également ;-)

    Lullaby Septante-Sept: ça c’est clair, si ce qu’on aime est « out » une saison, zéro chance d’en trouver en boutique…

    Fanchette: il faut que je réponde à ton mail, non, je comprends toujours pas ;-)))

    Cagaroule: bien sûr, être à la mode et être bien habillée, ça n’a strictement rien à voir.

  • #14 marydoo le 15 mars 2010 à 9 h 48 min

    Coucou Hélène et les filles,
    Pour ma part je suis un peu le contre exemple, car je m’intéresse à l’apparence physique en général, sans pour autant, je pense, être superficielle. Je m’explique:
    A 21 ans je me pose un gros dilemme, puisque la diététique, le maquillage et la mode m’intéresse!!
    Pour moi l’intérêt va de la tête aux pieds, de la coiffure, en passant par le visage et bien sur le maquillage, mais aussi le côté vestimentaire.
    Il est vrai que la mode en elle même ne m’intéresse qu’à moitié, puisque moi mon job, c’est de trouver un style vestimentaire dans lequel les clientes se trouveront le plus à l’aise possible, un style qui leur convienne donc pas forcément avec la tendance, et là, je reprends ce que tu disais lullaby, il est vraiment difficile de trouver des vêtements qui ne suivent pas cette tendance!!!
    Donc je dirais en fait, que j’ai vraiment 2 passions: le maquillage et la diététique, mais pourtant je ne suis pas ultra mince (ce qui est malheureusement très rare dans le milieu des diététiciennes) et ma peau n’est pas vraiment très belle (à mon grand désarroi !!^^)
    Voilà ce que je pense de tout cela, en tout cas sujet très intéressant!! Merci Hélène

  • #15 Louloute le 15 mars 2010 à 9 h 56 min

    Et comment on fait quand on est ni mince, ni avec une peau d’enfer ? ;-) Pas de mode ni de maquillage alors ???

    Bon sans rire, peut importe finalement, puisque certes je m’intéresse aux deux, mais je ne me consacre ni exclusivement au maquillage, ni exclusivement aux fringues.

    Un peu des deux à dose modérée finalement :-)

    Par contre je conçois que s’intéresser à fond dans l’un de ces deux domaines doit être un peu chronophage pour l’autre…

    Bonne journée les filles !

  • #16 Véro la Bisontine le 15 mars 2010 à 9 h 56 min

    Un peu pareil que toi Hélène, sauf que la beauté n’est pas pour autant une « passion » pour moi.
    J’aime bien, j’essaie des trucs, je me fais plaisir, mais ça en reste là.

    Pour la mode, de toutes façons, tout ce que l’on voit (dans les magazines ou autres), c’est pas pour moi…je n’ai pas la physionomie pour m’habiller comme ça.

    C’était difficile quand j’étais ado, parce que mes copines étaient tendance, et pas moi.
    Maintenant je m’en fous, je m’achète des trucs qui me plaisent, qui évidemment sont un peu à la mode puisque dans les magasins, et ça va bien comme ça.
    Bon, faudrait juste que les pantalons soient plus longs, et ce serait parfait.

    On me dit souvent que j’ai de l’allure, certainement par ma hauteur, et parce que finalement, j’ai arrêté de porter des vêtements qui, bien que tendance, ne me mettent pas en valeur.
    C’est l’expérience, ça nan?

  • #17 Hélène le 15 mars 2010 à 9 h 56 min

    marydoo: ah mais je n’ai jamais dit que se passionner pour l’apparence et l’esthétique était superficiel ;-)

    Louloute: je crois que tu n’as pas compris ce que je disais, et que tu fais un raccourci ;-) Je parlais des gens qui bossent dans ces milieux, pas de ceux qui s’y intéressent juste au quotidien.

    (pfff, je sens que la journée va être longue, à devoir m’expliquer sur chaque coin de phrase. Et pourtant je l’ai travaillé et retravaillé depuis des jours, ce billet, pour être le plus juste et compréhensible possible).

    Véro la Bisontine: sans aucun doute, c’est un des privilèges de l’âge ;-)

  • #18 Doldrums le 15 mars 2010 à 9 h 58 min

    Salut Hélène, salut les filles,

    Moi aussi je suis plus branchée « beauté » que mode. J’y vois notamment 2 raisons. La première est physique : je suis petite et fine et j’ai du coup beaucoup de mal à m’habiller, tout est toujours trop grand, trop large, je ressemble toujours à un sac à patate. Rien ne me va et donc je n’ai aucun plaisir à faire du shopping. Et j’en ai un peu marre des rayons enfants car le coupes ne sont pas aussi bien ajustées et à 31 ans, j’ai envie d’avoir des vêtements un peu plus « femme ». Cette féminité, je la trouve grâce make-up.
    La deuxième raison est financière, les vêtements sont horriblement chers (les tailles des enseignes type H&M et Zara, ne me vont malheureusement pas). Au moins, je peux me faire plaisir tous les mois avec le maquillage, un petit fard par-ci, une petite crème par-là.

  • #19 M the Bee le 15 mars 2010 à 9 h 59 min

    Je me reconnais tout à fait dans cette alternative et j’ai mon explication: j’ai toujours été ronde, donc je ne me suis jamais intéressée à la mode qui ELLE ne s’intéresse pas aux rondes, et je me suis intéressée à la beauté dès l’âge de 12/13 ans (pfffff trop rigolo j’imagine la tête des bien-pensants d’ASTRAPI qui ont vu arriver ta demande de recette de vernis!). Je pense que pour une jeune fille un peu boulotte, s’intéresser à la mode relève du masochisme le plus pur, vu le gabarit de la plupart des mannequins – j’ai toujours zappé les pages modes des magazines et je pense que c’est pour m’éviter la vision de ces sylphides de malheur.
    Par contre, la beauté permet de se faire plaisir quand on n’est pas très bien dans son corps.
    Enfin, je parle pour moi…

  • #20 M the Bee le 15 mars 2010 à 10 h 01 min

    Hâââ j’ai oublié un truc: j’aime tellement pas la mode que je me suis mise à la couture, qui maintenant me permet de me faire les vêtements que j’aime, et qui me vont. Et je peux vous dire que pour porter ce qu’on a fabriqué soi-même, il faut sacrément de ficher de ce que les autres pensent ;-)

  • #21 Hélène le 15 mars 2010 à 10 h 01 min

    Doldrums: exactement, je crois que ces aspects jouent aussi : le maquillage ça va toujours, il n’y a jamais de problème de taille, et un fard à paupières ça coûte moins cher qu’une veste en cuir ;-))

    M the Bee: sois la bienvenue, et merci pour tes commentaires !

  • #22 Keridwen le 15 mars 2010 à 10 h 10 min

    Les filles, je vous l’avoue, Je n’ai aucune coordination chaussure-sac à main. Et en plus je garde mon sac à main jusqu’à ce qu’il soit usé jusqu’à la corde. En ce moment j’ai un sac Ruby Gloom que j’ai acheté 20 euros chez claires, il y a 4 ans. C’est vous dire si je suis fashion. Et comme le disait Gaëlle, allez trouver des fringues dans des magasins normaux quand vous venez de dépasser le 42. On peut pas dire que je suis stylée, ni même lookée, parce que je peux mettre tout et n’importe quoi. en fait des fois,je me demande si je confonds pas costumes et vêtements. M’en fout, j’aime. En fait, j’aime être belle à mes yeux. Donc je me maquille les yeux et les lèvres parce j’adore jouer avec les couleurs ( je suis comme une gamine avec des crayola paillette), je mets les fringues que je trouve trop jolies (comme la gamine qui let les fringues de soirée de sa mère) et comme j’approche les 40 piges, je me demande bien comment cesser de me comporter comme une gamine. Mais bon, pour le moment, j’assume.

  • #23 Hélène le 15 mars 2010 à 10 h 11 min

    Keridwen: ben c’est pas du tout fashion, d’assortir ses chaussures et son sac à main, c’est un truc de sous-préfète ! ;-))

  • #24 Turquoise le 15 mars 2010 à 10 h 15 min

    Sujet passionnant !

    Je pense qu’il faut faire une différence entre le domaine de la mode en général, c’est à dire la création de vêtements et de maquillages originaux, et la notion d’être « à la mode », autrement dit de suivre les diktats de quelques magazines qui décident que le « it bag » d’il y a un mois est maintenant un vieux rossignol, que le roux carotte est la couleur de cheveux de la saison, et qu’il est indispensable de renouveler sa garde-robe tous les trois mois sous peine de ringardise absolue …

    Personnellement, je n’ai jamais voulu subir cette tyrannie . J’aime regarder les créations des couturiers, mais je ne porte que ce qui, à mon avis, me va, dans les limites de mon petit budget, et sans me soucier de savoir si c’est « in » ou « out » cette saison . Et je ne me vois pas claquer 500 E dans un sac, ou arborer le nom du fabricant sur mon pull – pour moi, c’est vraiment le comble de l’inélégance, ces logos tapageurs qui proclament à tout le monde que vous avez acheté un truc cher ! je préfère l’attitude des lords anglais d’autrefois qui faisaient porter leurs nouveaux vêtements par leur maître d’hôtel pour « casser » le côté flambant neuf, justement !

    Pareil pour le maquillage, j’adore l’originalité, mais je n’ai pas envie de couleurs flashy qui me feraient ressembler à une vieille folle …

    Bref, j’aime la mode et le maquillage comme des expressions artistiques, mais à titre personnel, ce qui m’intéresse, c’est ce qui me fera paraître plus jolie, point final . L’avantage, c’est que tous mes vêtements vont ensemble, et que je me prends beaucoup moins la tête .

  • #25 Armalite le 15 mars 2010 à 10 h 15 min

    Je n’ai pas d’explication à suggérer, n’ayant jamais vraiment réfléchi à la question, mais mon expérience personnelle va quand même un peu dans ton sens: jusqu’à il y a deux ans environ, je ne me maquillais pas du tout mais m’intéressais à mort aux fringues, même si je ne suivais pas toujours la mode. Puis mon traitement hormonal m’a fait prendre 10 kilos alors que je n’étais déjà pas mincissime, et devant l’impossibilité désormais de rentrer dans quoi que ce soit de joli (si ça va en largeur, c’est trop long et les proportions sont complètement « off »), je me suis reportée sur le maquillage pour, au moins, mettre mon visage en valeur et prendre encore du plaisir à m’occuper de moi. Ca, et puis les sacs et les chaussures qui ont le bon goût de toujours aller quelle que soit la silhouette!!! Mais ce qui est marrant, c’est que jusqu’à ce que je lise ton billet, je n’avais pas vraiment fait le rapprochement entre ma prise de poids et la « bascule » de mes intérêts.
    Bonne journée à toutes.

  • #26 ninabxl le 15 mars 2010 à 10 h 18 min

    Dans mon entourage, on ne me comprend pas lorsque je prétend ne pas aimer faire du shopping (pour les fringues, j’entend) alors que j’ai 200000 paires de chaussures. Je n’aime que les chaussures et le maquillage, et il est clair que c’est parce que ce sont les deux choses qui ne me posent jamais de problèmes de tailles :).

  • #27 Cagaroule le 15 mars 2010 à 10 h 19 min

    Hélène: J’ai plusieurs copines qui bossent dans de grandes maisons, et elles sont super classe, pas forcément à la mode d’ailleurs, elles ont leur style. Mais elles ne sont pas attachées de presse, ou au marketing (au hasard hein), elles bossent en studio, ont fait des études de stylisme ou d’histoire de l’art.
    En y réfléchissant les fringues c’est leur dada, (et perso, je trouve qu’elles ont un sens du vêtement, de la forme, du style limité inné), ce qui n’est pas leur cas pour le maquillage ; et en même temps, si elles apprêtaient autant leur maquillage que leurs fringues, ça ferait trop pour une seule et même personne. Alors elles sont soignées, mais toujours maquillées simplement.
    C’est peut être comme pour les yeux et la bouche à maquiller, faut choisir…

  • #28 lazazouille le 15 mars 2010 à 10 h 22 min

    Hélène: je suis tout à fait d’accord. Je ne m’intéresse pas aux choses à la mode, je ne m’intéresse qu’aux belles choses, qui incluent les chaussures et les sacs à mains (et les bijoux).
    Ce qui m’intéresse dans les vêtements, les accessoires et les blogs mode, c’est le style. ça m’inspire, mais ça ne me fait pas courir dans les magasins et je n’ai pas de plaisir particulier à en parler.
    Par contre tout ce qui est relatif au maquillage et aux soins de la peau me fait faire des folies.
    Et puis le maquillage c’est tellement plus facile à acheter : on trouve ça beau, on essaie (ou pas) et on passe à la caisse, pas besoin de cabine d’essayage, pas besoin de fouiller partout pour trouver ce qu’on aime, et les déceptions du style « ça me grossit » « il n’y a plus vottre taille » sont rares.
    C’est un moyen super efficace (et super pas malin !) que j’utilise pour compenser des frustrations, au même titre qu’acheter des chaussures.
    Je pense que ces deux domaines liés à l’apparence ne font pas appel aux mêmes ressorts : s’habiller c’est aussi un moyen de s’intégrer dans un groupe, une norme, alors que pour le maquillage cet aspect me semble moins important…

  • #29 Sandrinette le 15 mars 2010 à 10 h 22 min

    Coucou tout le monde.

    Pour moi, l’un n’empêche pas l’autre ou l’un ne conditionne pas l’autre.
    Maintenant c’est beaucoup plus facile pour moi de choisir mes vêtements que mon MU, question d’habitude sûrement.
    Et pourtant même là j’ai du mal parce que je suis un petit modèle: 1m62 pour 47 kg et je suis souvent obligée de me vêtir dans le rayon enfant donc le poids ne joue pas selon moi.
    C’est plus une question de connaissance de ses atouts physiques et de savoir les mettre en valeur qui importe que ce soit au niveau de sa silhouette, son visage, ses cheveux,….
    Loin des critères de canon de beauté ou de mode fashion. On s’en fout, les images sont retouchées. ;)
    L’important est donc de savoir s’embellir de quelque façon que ce soit.
    Et puis, certaines ont des talents dans un domaine plus que dans d’autres. Comme Hélène et le MU.
    Quoi qu’il en soit ces images de magazines de mode ou de MU font rêver….;)

  • #30 Hélène le 15 mars 2010 à 10 h 38 min

    Sandrinette: je parlais de s’y intéresser de façon professionnelle, pas en dilettante ;-)

  • #31 Angelica le 15 mars 2010 à 10 h 42 min

    C’est la seconde fois que je viens sur ce blog en une matinée.
    La première, j’ai lu le post.
    La seconde, je commente après une longue réflexion :)

    Mais pour approfondir, je dirais que même dans le « maquillage » (notion vaste), je m’interroge si même là, on ne peut pas créer des sous-intérêts.
    Ma priorité va aux produits de soin (crème, contour des yeux, sérums, masque hydratant et purifiant, etc etc.). J’ai d’ailleurs été super emballée par le sujet où tu parles d’un sérum pour le contour des yeux (alors que je n’en ai pas encore besoin).
    Ma seconde préoccupation est le teint en lui-même (base et fond de teint, anti-cernes, illuminateur, poudre, blush).
    Et ce n’est que maintenant que je commence à m’intéresser aux fards à paupières car les deux points de dessus sont pratiquement « réglés » (au bout d’un certain temps, on finit par trouver des produits adéquats quoique les crèmes, ça ne s’arrêtera jamais tant j’aime tester différents produits à chaque fois).

    Globalement, il me serait impossible de m’intéresser à tout.
    J’ai du mal à me focaliser sur tout (une chose à la fois) et ensuite, parce que le porte-feuille ne suivrait pas (eh oui, faut faire un choix et là, actuellement, c’est épilation laser).

  • #32 Hélène le 15 mars 2010 à 10 h 46 min

    Angelica: en réalité les sous-catégories dont tu parles (maquillage et soins) sont des sous-catégories du secteur beauté en général (il y a aussi cheveux et parfums).
    En maquillage, les sous-catégories seraient plutôt maquillage quotidien, maquillage de défilé, maquillage de cinéma…

  • #33 Sandrinette le 15 mars 2010 à 10 h 47 min

    Hélène: justement pour moi tu commences souvent en dilettante avant de commencer en professionnel, non?
    Enfin ce que je veux dire c’est que c’est une façon d’expliquer le démarrage d’une passion, non?

  • #34 Turquoise le 15 mars 2010 à 10 h 53 min

    Ah, de façon professionnelle, c’est une autre affaire ! les deux domaines demandent des connaissances très différentes, longues à apprendre et à maîtriser … et il y a ausi la question de la coiffure, encore un autre domaine complémentaire . C’est vrai, en y réfléchissant, je ne vois pas d’exemple de créateur de fringues qui soit en même temps créateur de maquillage, ils font tous appel à des spécialistes extérieurs .

    Dans ton cas particulier, Hélène, il me semble qu’avec tes gènes artistiques et la fabuleuse « toile vierge » que représente ton visage régulier à la peau parfaite, il était évident que tu choisirais ce mode d’expression picturale pour exprimer ton sens de la couleur .

  • #35 Hélène le 15 mars 2010 à 10 h 55 min

    Turquoise: tu es vraiment une belle-mère adorable, tu sais ? ;-)

  • #36 eloelo le 15 mars 2010 à 10 h 56 min

    Hélène : euh… non j’ai parfaitement compris le sens de ton billet. et en l’occurrence dans mon comm je ne parlais pas spécialement de mode mais du fait que ton blog s’était quand même plus spécialisé dans la beauté que le reste, je n’ai quand même pas rêvé.
    J’ai parfaitement compris ta reflexion sur les personnes qui se consacraient à une passion plus qu’à une autre en fonction de leurs atouts ou « faiblesses »…
    Je te suis depuis quelques années et sans parler beaucoup de modes, tu abordais beaucoup de sujets féminins différents. A présent j’ai l’impression que tes posts abordent pour plus de la moitié d’entre eux la beauté.
    Et je n’étais pas agressive hein, c’est un constat. Désolée que tu le prennes comme ça.

  • #37 Mlle Narcisse le 15 mars 2010 à 11 h 07 min

    Moi aussi, j’y ai eu droit il y a quelques années, à la petite phrase assassine de la vendeuse. En me voyant arriver en caisse avec une jupe (qui était destinée à être offerte à une plus mince que moi), elle me demande si je l’ai essayé. MOi: « non, merci, ça ira ». Elle: « mais vous savez, ça taille petit, vous devriez l’essayer ». Grrrrrrrrr…
    Self control…….
    Il a fallu que je me justifie, je j’explique que ce n’était pas pour moi, pour qu’elle me laisse l’acheter, cette satanée jupe…..
    Toute nana un peu ronde a un jour expérimenté l' »anti-grosse attitude » d’une vendeuse; c’est malheureusement une maladie très répandue….
    Du coup, c’est vrai que je m’intéresse assez peu à la mode, qui n’est pas vraiment « adaptée » à ma morphologie callipyge… et ça ne me manque pas plus que cela, de ne pas être habillée comme dans les pages de Elle.
    J’aime par contre les chaussures, les jolis sacs, les accessoires, une jolie paie de bo ou un belle bague… et bien sûr, du make-up.
    Et de plus en plus, grâce à (ou à cause de) MBDF et à ton enthousisme communicatif.

  • #38 Lili5582 le 15 mars 2010 à 11 h 18 min

    hello hello,

    j’avoue que ton constat est bien vu… les blogs sont très souvent soit tout maquillage soit tout mode, mais pas d’entre deux. Je ne sais pas trop pourquoi, peut-être que si l’on est vraiment une passionnée, on ne peut pas être bivalent car les deux domaines sont ultra-vastes!!

    Côté maquillage / soins / vernis, etc, c’est vrai que c’est le plus « accessible », preuve en est, combien ont commencé très tôt à l’adolescence à s’acheter des vernis, des crayons khols, des mascaras, etc? Les fringues c’est toujours plus difficile de trouver son style (moins de recyclage?) et surtout plus « engageant » dans la mesure où l’on considère le prix mais aussi les évolutions mode. Quoiqu’on en dise, on suit toutes plus ou moins la mode, ne serait-ce que par ce qu’il y a en vente dans les magasins!

    Bref… Pour ma part, pas une vraie modeuse, même si je suis au courant des noms, des styles etc. J’ai la chance (?) de savoir précisément ce que j’aime / ce que je n’aime pas, et à peu près ce qui me va :) Concernant maquillage et soins, c’est plus dur à cause de ma peau pénible donc la balance penche plutôt vers la mode je pense :) Même si je trouve ce que tu nous montres toujours trooooop beau :)

  • #39 Maguy le 15 mars 2010 à 11 h 20 min

    Moi aussi plus je m’intéresse au makeup, produits de beauté et moins le m’intéresse à la mode.

    Là dernière fois je me suis faite une réflexion : « tiens ça fait logtemps que je n’ai pas acheté ni de vêtements ni de chaussures ».

    La preuve, cet après midi je dois emener mon petit bout au pédiatre, et au retour j’ai prévue de passser chez sephora.

    Tiens tiens, mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir acheter !

  • #40 Thalie le 15 mars 2010 à 11 h 22 min

    Je plussoie l’article et la majorité des commentaires : on a toutes (ou presque) une attirance pour esthétisme. On admire le style, des couleurs, des formes, on absorbe de la beauté en observant ce qui nous entoure. Les plus artistes vont ensuite créer, d’autres vont juste admirer… chacun sa finalité. Et de même, à chacun son affinité. Le beau se trouve dans une sculpture, un tag, une descente de lit, une pâtisserie, une emmanchure ou un rouge à lèvres… Quand l’affinité devient passion, on s’y consacre à part entière – même si on peut rester ouvertes au reste. Les rédactrices de mode passionnées qui ne se maquillent, c’est peut-être tout autant un manque de temps qu’un désir de ne pas parasiter. Soit on s’exprimer par ses vêtements, soit par son maquillage, mais associer les deux peut presque créer un court-circuit.

    La mode au sens de tendance, ça n’a rien à voir avec le stylisme. C’est plus suivre un courant pour incarner son époque, et non pas s’exprimer à travers son look. Ca marche aussi en maquillage : même si le sourcil effacé est à la mode en mai (exemple fictif), je ne vais pas raser les miens. Tout comme je ne porterai jamais de slim, je ne quitterai jamais mes sourcils épais, quoiqu’en disent les magazines et autres créateurs de tendance.

    Pourquoi je préfère le maquillage ? C’est moins cher, c’est vrai, vous l’avez toutes soulignés. Je préfère mon visage à mon corps, aussi. Surtout, je me trouve plus capable de modifier mon apparence avec des fards qu’avec du coton, or c’est là tout l’amusement. Ca ne m’empêche pas d’adorer Cosmo et Glamour, de regarder les séries mode en me disant « tiens c’est pas mal… ah normal c’est du Chanel à 1200 € ».

  • #41 Hélène le 15 mars 2010 à 11 h 25 min

    Thalie: ton commentaire est super intéressant, fin et nuancé, et j’aime beaucoup la partie sur l’esthétisme !

  • #42 Insane le 15 mars 2010 à 11 h 31 min

    Mlle Narcisse: Gaëlle:
    Bonjour les filles !
    Je pense qu’il ne faut pas non plus tomber dans la paranoïa (je dis cela sans méchanceté aucune). Pour Gaëlle il est clair que l’attitude de la vendeuse est DEPLORABLE ! J’ai travaillé dans des boutiques de vêtements (job étudiant) et jamais je n’aurais eu idée de faire une chose pareille !
    Pour Mlle Narcisse par-contre, je pense qu’il faut nuancer l’attitude de la vendeuse. Peut-être celle-ci voulait simplement vous conseiller, pensant que la jupe était pour vous (elle n’est pas devin non plus). Il n’y a là rien de descriminatoire à mes yeux. « Essayez-la nous taillons petit » est au contraire une indication sur la marque.

    Après il est certain qu’à force de rencontrer des gens mesquins, on finit par voir le mal partout. Je le comprends parfaitement.

    Bonne journée ensoleillée les girls ! (Ici Paris les cuicuis volent)

  • #43 Pauline le 15 mars 2010 à 11 h 36 min

    C’est vrai que c’est amusant de constater que les nanas dingues de mode sont souvent très peu maquillées…comme si le style passait par les vêtement pour elles, et puis pour celles passionnées par le maquillage puisque tu le constate toi-même c’est l’inverse…au-delà de l’aspect professionnel, c’est façon de s’affirmer en tant que femme d’une manière différente et que concilier les deux est souvent difficile …? En tout c’est très intéressant tout ça!

  • #44 Pauline le 15 mars 2010 à 11 h 38 min

    En fait on comprend rien à mon comm. j’ai fait pleins de fautes de syntaxe….désolé hinhin :)

  • #45 Marydoo le 15 mars 2010 à 11 h 38 min

    Hélène: A non Hélène je ne disais pas ça pour toi! Je disais juste ça pour m’expliquer car le fait de faire attention à son image peut paraître quelques fois un peu superficielle !!

  • #46 Insane le 15 mars 2010 à 11 h 38 min

    Insane:
    * voulait-elle …. (sorry)

  • #47 D’elfe le 15 mars 2010 à 11 h 56 min

    Salut
    Ce que tu dis, je me le suis souvent ressassé. Peut-être que ne vais-je simplement que répéter ce qu’on écrit les autres (pas eu le courage de tout lire), mais il faut tout de même remettre un peu les pendules à l’heure.
    Je vais sûrement être vulgaire, mais une bonnasse super bien fringuée avec une tronche à faire peur (j’entends-là qui n’a même pas essayé d’y remédier une seconde), ne gagnera jamais face à une donzelle habillée classique mais avec un super beau visage (ou tout du moins mis en valeur grâce à tes précieux conseils). Faut être honnête, je ne connais aucun gars qui soit tombé amoureux d’une fille dont le visage ne lui plaisait pas. Je pense aussi que c’est la partie la plus importante.
    C’est pourquoi, même si je suis grande et mince (et bla bla) je me concentre essentiellement sur cette zone. Pour le reste, je ne sais plus quel maître styliste l’avait dit, mais voilà: « La véritable élégance, c’est la sobriété. » J’ajouterai même que l’attitude peut être bien plus charmeuse que le linge que l’on porte! ^^
    À bonne entendeur!

  • #48 LN le 15 mars 2010 à 12 h 02 min

    Comme je me reconnais … Acheter du maquillage me met en transe !! Les fringues …

    En fait, je porte plus ou moins toujours la même chose, déclinée en différentes couleurs (j’ai 7 ou 8 fois le même chemisier Camaïeu dans différents coloris).

    Par contre j’ai une passion pour les chaussures …

    Mais bon, quand on ne rentre pas dans du 38 (ni du 42 et rarement dans du 46), ça limite les choix vestimentaires … Parce que non, même si certains « mannequins grande taille » essaient de nous le faire croire, tout ne va pas à toutes les femmes … Quand on est grosse (oui grosse, arrêtons les euphemismes, je ne supporte plus les « non mais t’es ronde mais t’as un joli visage », ben oui, parce que pour le reste je suis immonde, CONNARD ! (désolée pour la vulgarité)). Bref, quand on est grosse, non on ne peux pas tout porter, on doit faire des choix et faire de notre mieux pour se mettre en valeur. Ce qui ne m’empêche pas d’ailer les fringues, mais je sais ce que je peux porter et ce que je ne peux pas.

    Alors que le maquillage …. Un monde s’offre à nous :D Je peux tout me permettre !!!

  • #49 SONIA le 15 mars 2010 à 12 h 04 min

    « Les femmes nulles suivent la Mode, les prétentieuses l’exagèrent, mais les femmes de goût pactisent agréablement avec elle ». (Marquise du Châtelet)

  • #50 Gaëlle le 15 mars 2010 à 12 h 06 min

    SONIA: J’adore cette citation :-)

  • #51 Mlle Gima le 15 mars 2010 à 12 h 20 min

    Tiens, donc toi aussi tu saute les pages « mode » pour passer directement aux partie « shopping » et « beauté » dans les magazines ? ^^

  • #52 Nashella le 15 mars 2010 à 13 h 07 min

    je pense que le côté « fille qui bosse dans la beauté|mode = jolie peau|bien foute » ça va dans les 2 sens. Je m’explique! Avoir une jolie peau ça facilite les choses pour bosser dans la beauté mais une fille qui veut y bosser, s’y intéresse, connait les bons produits et technique et hop jolie peau ! (ok si c’était aussi facile que ça je ferai moins de grimaces à mon miroir mais bon…)

    « j’avais écrit à Astrapi pour avoir une recette, ils m’avaient répondu que j’étais trop petite et que je devrais plutôt faire des bougies, j’étais dég » j’adore ! :)))

  • #53 Marie le 15 mars 2010 à 13 h 09 min

    Je pense qu’on peux plus s’exprimer avec les produits de beauté qu’avec la mode. Je m’explique en mode on nous rabâche qu’il faut telle robe avec telles chaussures, tel sac tel manteau, etc… jusqu’à la lingerie. Au final tu te retrouve avec un look qui ne te ressemble pas et t’as l’impression d’être la copie de la fille d’à côté, bonjour l’éclate !!!
    Alors qu’avec la beauté on peut être tout à fait soi : on a mille choix de couleurs, textures, odeurs et ceux toute l’année! Et on peut suivre une tendance tout en l’adaptant à ses envies, à ce qui nous va.

    Donc tous en étant un peu dans le même panier, je trouve que la mode laisse moins de place à l’individualisation et au grain de folie comme c’est possible avec les produits de beauté.

    PS: peu être qu’il y a eu des post similaires au mien je m’en excuse si je répète, j’ai été prise d’une crise fulgurante de flemmingite aïgue pour lire les 50 post sorry

  • #54 liliebrunette le 15 mars 2010 à 13 h 18 min

    Bonjour a toutes,

    Trés intéressant ce billet…parce que en effet, je m’y retrouve
    plus jeune, j’achetais énormément de fringues j’adorais et mon corps me le permettait aussi.
    En vieillissant je me suis de plus en plus intéréssée au make up, une facon de me rendre plus belle et d’oser des choses et des couleurs aussi.
    Etant complétement mordu maintenant c’est non seulement pour moi mais aussi pour les autres que je le fais, car j’aime rendre les femmes belles et surtout plus sure d’elles.
    Et comme le dit la majorité d’entre vous ne nous voilons pas la face il y a aussi un aspect économique, on ne peut pas tout acheter…

    La conclusion est donc vrai plus je m’intéresse à la beauté moins je m’interesse à la mode, mais qu’est ce que je m’éclate :-)

  • #55 porteverte le 15 mars 2010 à 13 h 25 min

    Une vraie passion, parce qu’elle est mangeuse de temps et d’énergie, ne laisse effectivement pas de place à une autre, à mon sens ; moi qui suis une dilettante en tout, je mène de front plein d’activités, mais aucune ne me nourrit l’esprit au point de me manquer terriblement si je ne suis plus en mesure de m’y livrer.

    Les gens passionnés que je connais, consacrent tout leur temps à leur passion ; certains sont capables d’en changer, au bout de quelques années, mais recommencent tout avec la même ferveur ;-)

    Faire de sa passion un métier, c’est encore autre chose ; il y faut de l’efficacité (d’où le choix peut-être de ce qui est le plus « logique » : les minces pour la mode, les belles peaux pour le maquillage), il y faut de la volonté, et j’imagine des sacrifices ; ce qui doit être difficile, c’est de continuer à être passionné par quelque chose qui doit aussi vous nourrir, au sens premier du terme ; je connais des gens passionnés qui ne le restent que parce que cette passion n’est pas assortie d’obligations, de contraintes.

  • #56 Tanga le 15 mars 2010 à 13 h 32 min

    Hélène: quoi tu n’as jamais essayé de faire couler de la bougie colorée sur tes ongles pour en faire du vernis? ;-)))

  • #57 Rox le 15 mars 2010 à 13 h 36 min

    Bonjour à toutes,

    Je suis sure que l’on peut avoir plusieurs passions. On ne les vit certes pas avec la même intensité, et parfois un peu en décalé pour des raisons de type financier ou manque de temps par exemple m. En ce qui concerne la mode, je n’ai jamais été très « branchée mode » et en vieillissant, la prise de poids aidant, j’ai eu plus à cœur de m’habiller pour ne pas être nue qu’autre chose. Les accessoires sont les alliés incontournable de la femme ronde car peut importe le poids que l’on fait, une écharpe, un collier, une paire de chaussures ou encore un sac à main, tombe toujours bien! Ceci dit même quand mon poids me le permettait je n’ai jamais été une fashionata accro aux dernières nouveautés.

  • #58 Anneso le 15 mars 2010 à 14 h 01 min

    « pfff, je sens que la journée va être longue, à devoir m’expliquer sur chaque coin de phrase »:
    Trop dure la vie de blogueuse,devoir expliquer à ces bêtasses de lectrices qui devraient s contenter de « ooohhh ahhhhh que c’est merveilleuuuux! »
    Bosser à l’usine,ça oui,ça doit être des journées « longues »!

  • #59 dola le 15 mars 2010 à 14 h 11 min

    Lullaby Septante-Sept: Comme je te rejoins !
    Pour moi la mode a un côté exaspérant : c’est fashion, c’est tendance , c’est précurseur etc. j’y vois un comportement différent du make-up à mon sens plus créatif et laissant plus de place à l’individu en tant que tel.

    Si ça se trouve ma vision est biasiée et/ou réductrice mais pour moi ce sont 2 mentalités très différentes et ça joue autant que le physique.

    Moi qui suis plutôt indépendante de caractère, je m’amuse avec le maquillage mais la mode m’ennuie.
    Et surtout elle est parfois inesthétique à mes yeux, le beau me plaît plus que le fashion.

  • #60 laurettebis le 15 mars 2010 à 14 h 27 min

    Moi non plus je ne me suis jamais intéressée à ce qu’il « faut porter ou pas », je choisis mes vêtements parce que je les trouve beaux, qu’ils correspondent à ma personnalité et pour leur confort !
    par contre j’ai toujours aimé – et çà depuis mon adolescence – les produits de bôôôôôté (bon je suis une petite joueuse hein, et avec le temps je me suis assagie, fini les tonnes de tubes/flacons/pots entassés dans la sdb juste pour leur « look ») !
    çà a commencé par les soins, puis j’ai vraiment commencé à adorer le MU dès lors que j’ai connu ton blog.
    tu as probablement raison, on ne peut peut-être pas avoir 2 « passions » à la fois…

  • #61 silvia le 15 mars 2010 à 14 h 44 min

    Anneso: ALors les Bêtasses te dise d’aller voir ailleurs car je pense que si tu lis tout comme Nous, tu te qualifie aussi comme telle!!! Bref ton com est sans intérêt…

    Sur ceux oublie ce Blog et abstient toi de mettre des commentaires Insultant !!

  • #62 silvia le 15 mars 2010 à 14 h 53 min

    laurettebis: Clair moi aussi avant j’avais juste le nécessaire mais depuis que j’ai connu Hélène j’ose plus en MU d’ailleurs ma salle Bain à subi une réorganisation ce matin pour ranger tout ça:))

    Hélène: Tient c’est marrant ça car justement je cherchais l’autre jour une revue dédier au MU.. :) Dis moi cette revue est destinée au grand public? Et es ce que il en existe d’autre par hasard??

  • #63 Tanga le 15 mars 2010 à 15 h 11 min

    silvia: c’est vrai ça, on voit beaucoup de magazine dédiés à la mode (que je n’achète que quand il y a un collier gratuit avec…) et de plus en plus aux coiffures mais sur le maquillage, je n’en connais aucun destiné au grand public tiens (et ceux distribués en parfumerie n’entrent pas dans la catégorie, car pour moi ils restent entièrement orientés « vente »).
    Anneso: c’est quoi ce comparatif métier usine et blog tout-à-fait hors de propos? allez on va dire que la journée a été dure pour toi.

  • #64 silvia le 15 mars 2010 à 15 h 22 min

    Tanga: Clair ce WE je me disais que si ‘avais de l’argent j’aurais aimé contacter une maison de presse pour créer une revue dédier au MU…
    Avec pour Rédactrice en Chef Mzelle Helene:)) J’en suis sur que ça ferai fureur..iiiiii

    Voila c’est comme Une Ecole de Danse je kifferai en ouvrir une :((

  • #65 Sophie de Sao Paulo le 15 mars 2010 à 15 h 30 min

    Coucou Helene,
    Ils sont vraiment tres c chez Astrapi: faire des bougies c’est tres dangeureux il faut faire fondre la cire! Heureusement que tout le monde ne se laisse pas detourner dans ses idées de carrieres par des adultes bien pensant! ;-)
    Mode ou Beauté voir même Mode et Beauté le plus difficile est de trouver le temps pour se plonger dedans. Surtout le matin avant de partir…
    Commentaire completement inutile mais amical pour toutes celles (et ceux) qui n’ont pas a se sentir supercielle parce qu’elles sont passionnées par l’un ou l’autre…ouhhlala je sais pas si je suis tres claire la?
    Bonne journée à toutes en tous cas.

  • #66 Hélène le 15 mars 2010 à 15 h 46 min

    Pauline: si si, je trouve ça tout à fait compréhensible, et très intéressant ;-)

    Marydoo: je ne l’ai pas pris pour moi, mais de manière générale ;-)

    D’elfe: bienvenue à toi ;-)

    Mlle Gima: à fond ;-))

    Nashella: tout à fait, ça marche dans les deux sens.

    dola: « le beau me plaît plus que le fashion » : et moi donc !

    Sophie de Sao Paulo: bonne journée à toi ;-)

  • #67 Sophie-Pivoine le 15 mars 2010 à 15 h 58 min

    Ce que tu dis m’a surprise, je n’avais jamais envisagé les choses ainsi.

    En fait, je pense qu’il ne faut pas confondre « mode » et couture.
    Enfin, couture est sans doute un peu prétentieux, je le concède. Création, l’est tout autant.
    Alors, disons belles fringues élégantes, c’est moins chic mais ça parle mieux ! Pour ça, il n’y a pas de notion de mode comme tu l’entends, c’est à dire dans le sens où on est « obligé » de porter telle ou telle chose si l’on veut à tout prix sembler it et par ailleurs finir par être plutôt ridicule.

    Dans le milieu de la couture, le maquillage est omniprésent.
    On n’imagine pas l’un sans l’autre.
    Si on assiste à des défilés ou au moins vu des photos de ceux-ci, c’est frappant. Bien sur un couturier va d’abord penser aux vêtements eux-même mais au moment de
    les présenter il va se passionner pour LE maquillage qui va s’y accorder. C’est un tout.

    D’ailleurs, on te « conseille aimablement », lorsque tu travailles dans ce milieu de ne pas te présenter sans make up … Sans ressembler forcément à une drag-queen pour cela.
    C’est comment dire … un tout. Un mélange subtil des deux.

    En revanche, je m’accorde volontiers avec toi sur le fait que les rédactrices de mode ne sont pas les mieux loties. A tout point de vue.
    Tant pis si tu as des lectrices qui en font partie. J’assume mes propos.

    Bon bref, je m’égare, je « disgresse ». Je te lis depuis un moment, il est évident que ta recherche de l’esthétisme est profonde et que ton goût est sur.
    Si ne pas aimer la mode, c’est refuser de porter un short turquoise ou un T.shirt anis même si il a fait la couv’ de Elle, alors moi non plus je n’aime pas ça ! Serrons- nous la main !

  • #68 dRine le 15 mars 2010 à 16 h 07 min

    Salut les filles,

    C’est marrant… Je regarde des séries comme Gossip Girl, où les filles ont du fric qui sort même de leurs ongles. Et ce que je regarde… C’est leur maquillage, et peut-être leur coiffure, mais alors plus pour le fun. Les vêtements sont tellement… spéciaux que seule une star peut les porter ;)

    Bonne semaine les filles

  • #69 Nadia le 15 mars 2010 à 16 h 24 min

    C’est marrant car je me disais la même chose que toi récemment!

    Plus je m’interresse au maquillage et aux soins cosmétiques, moins je m’intéresse aux fringues.

    En même temps moi aussi je ne me suis jamais préoccupée de la mode, j’aime pas faire comme les autres, suivre le mouvement, je déteste.

    Mais mon homme me disait récemment qu’il préférerait mille fois plus m’accompagner essayer des fringues que choisir du maquillage.

    Je me demande aussi si l’on ne peut pas avoir qu’une seule passion à la fois, en même temps tant mieux car mon banquier hurlerait si j’aimais les fringues et le maquillage.

  • #70 kamo le 15 mars 2010 à 16 h 34 min

    Turquoise:
    Et moi qui ai facilement mal aux pieds et fais très attention en achetant de nouvelles chaussures, j’aimerais bien parfois trouver quelqu’un qui me « casserait » mes chaussures neuves pendant quelques jours ! ca pourrait être un nouveau « petit boulot » non ? casseur de chaussures neuves !!!

  • #71 kroll le 15 mars 2010 à 16 h 46 min

    Etant donné ma taille ,je ne suis et je ne etre une fashionista!!!!! mais j’adore regarder les defilés! je ne suis pas accro aux vetements , j’aime qu’ils soient confortable surtout!!
    pareil pour les chaussures. Je peux mettre le prix dans des chaussures juste pour etre bien de dans et quelles me durent longtemps.
    Le seul accessoire qui me coute un max et dont je suis la mode a la loupe ce sont les sacs!! J’adore les sacs j’en est une tripotée, a tout les prix et de toutes formes et couleurs. Je sais meme plus ou les mettre.
    Du coté beauté je dirai que je suis sage quand quand je veux mais par moi je pense que mon budget beauté est superieur a celui de la mode.

  • #72 Absolutely Glamourous / Aurélia le 15 mars 2010 à 16 h 54 min

    Ton anecdote sur Astrapi m’a fait mourir de rire! Moi à 10 ans je fabriquais des parfums avec des pétales de rose que je faisais sécher au soleil et que je trempais dans de l’alcool à 90 degrés… :-)
    Je ne sais pas si on peut s’intéresser autant aux deux domaines effectivement, car chacun est vraiment accaparent. En revanche moi j’aime les deux et ne les conçois pas l’un sans l’autre: impossible de mettre une très belle tenue sans un joli maquillage (selon moi joli, hein) et surtout sans parfum…

  • #73 luuna5 le 15 mars 2010 à 17 h 30 min

    Bonjour Hélène
    je trouve ton texte très intéressant , tu es sincère avec nous et c’est génial !!!

    pour ma part je travaille depuis 5 ans dans une boutique de prêt-à-porter féminin et j’aaaaaaaaadooooooreeeeee mon métier car mettre en valeur une femme est passionnant, et quelque soit sa silhouette d’ailleurs.
    Et depuis que je t’es « rencontrée  » sur ton blog je commence à devenir accroc au make up, ce qui me fais acheter plus de magazines beauté et mode!!!!…. et plus de make up et de vêtements!!! :)
    en tout cas si un jour tu cherche une conseillère pour t’apporter confort et style ,fais moi signe je serais ravie de t’aider, ce serait pour moi une façon de te remercier pour tous tes bons conseils!
    bonne soirée

  • #74 Eleanor Rigby le 15 mars 2010 à 17 h 32 min

    Je comprends tout à fait, je suis comme toi. La beauté c’est quelque chose qui m’a toujours intéressé. Les crèmes à se tartiner sur la figure, les masques, le maquillage je n’en parle même pas tellement j’en suis folle. La mode ? bof.
    Autant j’aime les jolies fringues, autant la mode m’indiffère, d’autant que ce qu’on trouve dans les magazines me parait au pire laid au mieux importable en ce qui me concerne : entre mon mètre 58 et mon 44, je suis loin de la taille mannequin alors le jean slim et autres joyeusetés, personnellement, je regarde de loin.
    En revanche je me jette comme une malade sur les pages nouveaux produits des magazines.
    J’ai quand même un autre grand centre d’intérêt, c’est les sacs. J’adore les sacs. Mais je marche franchement plus au coup de coeur devant une boutique qu’à essayer de trouver le it-bag du moment.

  • #75 cristina le 15 mars 2010 à 17 h 52 min

    un petitt hs mais j’ai pensé à vous quoique que je suppose de nombre d’entre vous l’ont peut etre deja acheté : dans le Biba de ce mois il y a un riquiqui échantillon du mascara extase de lancôme. Et 2éme petit bon plan : dans Votre beauté qui est sorti aujourd’hui aussi un riquiqui échantillon de fond de teint mineral Baremineral de chez Séphora ( il est accompagné d’un pinceau tout petit tout mignon!!!) Moi qui voulais enfin (il est temps) essayer le fond de teint mineral, voilà qui va être fait!! Si j’ai pu vous étre utile j’en suis trés contente!!

  • #76 Turquoise le 15 mars 2010 à 18 h 01 min

    kroll: Eleanor Rigby: je crois que nous sommes beaucoup à adorer les sacs ! j’en ai qui datent des 70’s et que je continue à porter avec plaisir ;-)
    kamo: quelle idée marrante !
    Hélène, j’ai mesuré la gravité de mon intox hier soir, en suivant les débats des élections : je me suis rendu compte que je faisais très attention au maquillage des femmes politiques … Rachida Dati avait un fàp violet de toute beauté, et je me suis vraiment demandé d’où il venait – une marque hors de prix, je suppose, car je vois mal la dame se fournir chez Auchan ;-)))) quant à vous rapporter ses déclarations, j’en serais bien incapable …

  • #77 Véro la Bisontine le 15 mars 2010 à 18 h 05 min

    cristina: c’est pas un échantillon Lancôme, c’est un échantillon Dior….enfin moi, c’est ce que j’ai eu.
    Bon, pas terrible le mascara, je le dis (enfin pas pour mes cils récalcitrants).

  • #78 cristina le 15 mars 2010 à 18 h 18 min

    Véro la Bisontine: oupps sorry c’est vrai je me suis trompée!!

  • #79 mirage le 15 mars 2010 à 18 h 36 min

    pour ma part il est vrai que je ne me posais pas vraiment la question jusqu’a la lecture de ton article
    c’est vrai que je me passione plus pour le maquillage que pour la mode, mais mon compromis à moi c’est de faire que se qui me plait aussi bien dans le maquillage que dans la mode, je n’achète pas les dernier produit beauté et mode du moment je n’achète que quand j’ai un coup de coeur, donc en gros je ne suis ni a la mode en maquillage ni en Mode
    je suis juste moi et sa me va

  • #80 Gabriella le 15 mars 2010 à 18 h 39 min

    Ouahou Hélène tu déchaînes les foules !
    En ce qui concerne ton message je pense que c’est grâce à toi que je découvre une nouvelle passion pour le maquillage sans pour autant ne pas pouvoir résister à une petite virée shopping (qui de plus en plus à lieu sur internet où on peut tout faire sur mesure)
    et ça c’est le rêve !!
    Et comme Turquoise je deviens attentive aux maquillages des autres et plus particulièrement encore à leurs sourcils (chacun son truc) !!

  • #81 Cécile de Brest le 15 mars 2010 à 19 h 21 min

    Turquoise: je fais comme toi !!
    Et je me suis sit que Rama Yade avait un fond de teint pas du tout adapté !

  • #82 zabinou le 15 mars 2010 à 19 h 27 min

    La mode ne m’a jamais intéressée. Ni quand j’étais mince et que j’aurais pû la porter, ni en étant ronde. Elle ne me fait pas rêver, c’est tout. Je feuillette parfois les magazines pour y voir de belles choses, mais c’est devenu si rare… En général, je trouve la mode assez moche et surtout très uniformisante.
    Pour moi, c’est un peu l’anti-maquillage. Le maquillage offre des possibilités inouïes et particulièrement vastes, il permet de sublimer la peau, le visage, un regard… La mode tend à proposer la même chose à des tas de personnes dont très peu à qui elle corresponde réellement.
    Je n’ai pas une belle peau et je n’en ai jamais eu, mais c’est précisemment cela qui m’a très vite attirée vers le monde de la beauté: essayer de sublimer ce que l’on a de beau et minimiser ce qui pose problème. Mon acné me pourrissait la vie? Autant essayer d’attirer le regard des gens vers mes yeux plutôt que mes boutons!
    J’avais une prof de danse qui disait qu’il y a quelque chose de beau dans le corps ou le visage de chacune d’entre nous, qu’il fallait la trouver pour mieux la sublimer…
    En me maquillant, je suis une personne différente tous les jours. En suivant la mode, je serais tous les jours semblable aux autres.

  • #83 Chantal le 15 mars 2010 à 19 h 34 min

    sujet très intéressant et commentaires variés et très intéressants également!
    J’aurais tendance à penser comme Sophie-Pivoine, je crois qu’il faut surtout éviter de confondre mode et couture…La mode, c’est la tendance, le business, ce qui doit se vendre à mort pendant 3 mois puis être déclaré ringard pour faire acheter autre chose, c’est surtout une question de fric…mais on est envahi, tous les magasins proposent les mêmes choses et comme beaucoup l’ont fait remarquer, impossible de trouver autre chose…Mais rien à voir avec le beau vêtement ou l’élégance…J’aime beaucoup la couture mais de manière complètement désintéressée, comme j’aime visiter des expositions de peinture (connais-tu le musée de la mode et du costume?) et c’est vrai que les mannequins de haute couture sont maquillées en fonction des vêtements qu’elles portent, donc pour le créateur, c’est un tout!
    En ce qui me concerne, j’ai simplifié le problème en ne portant que ce que j’aime et dont je sais que ça me va: c’est comme ça que j’achète souvent les pantalons par 2, les pulls ou autres tops dans des couleurs différentes, du moment que ça me plaît et que je me sens bien dedans, je me fous du reste…J’ai toujours eu horreur des diktats et en « vieillissant », je suis encore plus indépendante…Je me suis toujours fait plaisir avec des chaussures que j’adore acheter et les accessoires en tout genre! les produits de soin et de beauté aussi depuis très longtemps (j’adorais accompagner ma mère dans une parfumerie, c’était magique!)
    Et depuis que je connais ton blog, Hélène, je me lâche sur le maquillage: je suis devenue plus inventive et créative et je n’en ai que des compliments: c’est vrai que pour la femme lambda, c’est le maquillage qui permet de révéler quelque chose et en tout cas d’être unique!
    oups, il est vraiment long mon comm, désolée!!!

  • #84 Montaw le 15 mars 2010 à 19 h 43 min

    Tiens, c’est marrant, je ne m’étais jamais fait la réflexion, mais je suis comme toi : j’aime les belles fringues mais je ne suis pas la mode, ça ne m’intéresse pas. J’adore passer du temps dans ma salle de bain, à essayer crèmes, masques, laits, maquillage et tutti quanti, c’est un vrai plaisir. Et les produits à cheveux, oh mon dieu les produits à cheveux (qu’on bénisse le créateur de Lush jusqu’à la 12ème génération pour ses shampooings!!!). J’aime bien aussi aller faire les boutiques mais pour trouver des vêtements que je trouve beaux et qui me vont bien et non pas des vêtements qu’il faut avoir parce que c’est dans tous les magazines. D’ailleurs, je zappe la plupart du temps les pages mode des magazines car ça ne me parle pas.

  • #85 Calie22 le 15 mars 2010 à 19 h 50 min

    Bonjour Hélène,
    Ton post est très intéressant et très compréhensible. J’aime les gens qui se questionnent sur leur(s) activité(s), sur eux et sur le monde qui les entoure :)) Tu es vraiment talentueuse dans l’écriture.
    Bises

  • #86 ninieminie le 15 mars 2010 à 20 h 14 min

    Pour ma part, j’ai cessé de m’intéresser à la mode le jour où j’ai dépassé la taille 38, me concentrant sur la cosmétologie, le bien être et le maquillage!
    Comme tu dis, le fard à paupière, il est toujours à la bonne taille, que tu perdes ou prennes du poids :D

  • #87 Mademoiselle Coco le 15 mars 2010 à 20 h 15 min

    Je n’ai pas vraiment de réponse à ta question, parce que moi, je suis typiquement une picoreuse. Je ne supporte pas l’idée d’être spécialisée dans un seul truc ou de n’avoir qu’une passion. Même l’idée de « passion », le truc exclusif et envahissant, me déplaît. Je suis hyper curieuse, je m’intéresse à plein de choses différentes, mais à petites doses : je me maquille un peu, je me fringue un peu, je vais au ciné un peu, j’écoute de la musique un peu, je vais à l’opéra un peu, je cuisine un peu, etc. Je ne pourrais pas imaginer aimer tellement l’opéra qu’il serait inenvisageable d’aller au ciné (j’exagère un peu mais l’idée est là).

    Sinon, à l’origine, je voulais juste commenter pour dire : j’adore ton histoire d’Astrapi, je trouve ça trop mignon ;-)

  • #88 salamanba le 15 mars 2010 à 21 h 11 min

    SONIA: J’aime bien cette citation, elle m’a fait rire.
    Pour moi la mode, c’est très lointain, je n’arrive pas à accrocher, ça change trop vite.A peine une tenue acheté, qu’elle est out!!!!
    Et le prix refrène les ardeurs aussi, mettre cher dans des chaussures ok( dans une certaine mesure….), ça me fait plaisir, ça les vaut, mais 500€ ou plus dans un pull qui va pas durer, ça fait ch…

  • #89 kroll le 15 mars 2010 à 21 h 46 min

    Turquoise: j’ai en sac de ma grand mere que j’utilise toujours!!!!

  • #90 Sébastien le 15 mars 2010 à 22 h 40 min

    Tu as resumé en une seule phrase la facon dont je concois le mode: »Ce qui compte pour moi c’est l’esthétique, pas la branchitude ».De savoir ce qui est tendances en ce moment est vraiment le dernier de mes soucis,et pourtant paradoxalement j’adore les vetements,mais dans une optique « d’inttemporalité » (je ne sais pas si ca se dis mais soit) plutot que dans une optique ephemere et une course a la nouveauté comme trop de monde la concois aujourd’hui (et souvent meme au profit de l’esthetisme et du gout)…En revanche je ne supporte pas les gens denigrant sans cesse la mode dans sa globalité,car pour moi elle n’est pas une dictature tyrannique comme certains le pensent mais liberté propre a chacun,tout n’est que question de perception (oui ca fais tres philosophique ^^)

    Voila,voila

  • #91 Hélène le 15 mars 2010 à 23 h 18 min

    kroll: ah tiens c’est marrant, moi aussi j’adore les sacs, mais je me fous éperdument qu’ils soient à la mode ou pas ;-)

    luuna5: merci , c’est très gentil ;-)

    Eleanor Rigby: et moi donc ! Mon dernier bébé (un sac bleu Aridza Bros dont je suis folle), je l’ai acheté par hasard en 3 mon entre deux rendez-vous, rien à voir avec le it-bag scruté dans les mgazines ;-)

    cristina: merci ;-)

    Turquoise: hé hé, je suis comme toi, je regarde plus le maquillage que tout le reste, chez tout le monde (au point parfois d’oublier que les gens disent des trucs ;-))))

    Gabriella: ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii, moi aussi je mate comme une folle les sourcils des filles dans le métro !!! (et parfois je me retiens à mort pour ne pas leur dire « écoutez, c’est pas possible, vous ne pouvez pas rester comme ça » ;-))

    Cécile de Brest: ah ah, on en parlait justement c soir à une présentation Gemey-Maybelline, tout le monde a dit que son fond de teint était un désastre ;-))) (ça veut sans doute dire qu’elle se maquille elle-même, aucun maquilleur pro n’aurait choisi un truc qui lui va aussi mal).

    zabinou: j’aime beaucoup ton commentaire, et particulièrement cette phrase : « Pour moi, c’est un peu l’anti-maquillage. »

    Chantal: ne sois pas désolée voyons, un long comm’ intéressant c’est très chouette !
    Et certes, la couture et la mode doivent être distinguées, néanmoins la mode découle de la couture, à la base… (je fais un peu l’avocat du diable, là, parce que bien sûr le côté oeuvre d’art de la couture me parle à mort et j’adore Galliera ;-).

    Montaw: je me doutais bien qu’on avait des truc en commun ;-)

    Calie22: merci ;-)

    ninieminie: tu as bien fait de te spécialiser, parce que tu es sacrément bonne dans ton domaine !!

    Mademoiselle Coco: ben oui j’étais abonnée à Astrapi et j’adorais la rubrique Trucs et Astuces, à alors j’ai pensé qu’ils pourraient m’aider ;-)

    Sébastien: merci pour ton commentaire, vraiment.

  • #92 kamo le 15 mars 2010 à 23 h 20 min

    Cécile de Brest:
    Je n’ai pas vu Rama Yade cette fois-ci, mais, à chaque fois qu’elle apparait sur l’écran, je me fais la même réflexion : « quel mauvais fond de teint la maquilleuse lui a encore mis, elle ne doit pas savoir maquiller les femmes à peau noire ».
    C’est fort dommage car je trouve Rama Yade fort jolie

  • #93 Eva in London le 15 mars 2010 à 23 h 34 min

    Moi qui ne suis branchee ni mode ni beaute, je trouve ta reflexion tres instructive, mais aussi surprenante : a partir du moment ou on fait attention a son apparence, n’est-il pas naturel de faire attention ET a ses vetements, ET a son maquillage ?

  • #94 Calie22 le 15 mars 2010 à 23 h 52 min

    A chaque fois que je voyais Rama Yade je me disais que quelque chose n’allait pas sur son visage, et en effet c’est son fond de teint ! Merci pour l’élucidation de cette épineuse question !

  • #95 Mannick le 15 mars 2010 à 23 h 59 min

    Coucou Hélène !

    J’aime bien ton billet d’aujourd’hui, même si je suis presque à demain ;-))) pardon je suis en vacances alors je n’ai pas tous les jours un wifi à portée de main…

    C’est drôle mais je suis comme toi aussi, mais moi çà me le fait plus par période, par exemple je vais avoir des périodes où je vais être raide dingue de fringues, (attention, j’écris fringues çà veut pas dire dernier cri non plus, tout comme toi j’aime le confort), donc je vais être fana de fringues, mode ou pas, et moins de beauté, et puis à d’autres périodes ce sera la folie du maquillage et les fringues tomberont un peu dans l’oubli.

    Ce que je veux dire c’est que moi c’est changeant, mais en général quand c’est l’un c’est pas l’autre, mais contrairement à toi c’est pas du définitif … çà va, çà vient… et puis peut-être aussi que la cinquantaine venue, je suis plus fixée sur les fringues basiques, comme les grands classiques style des bons pulls cashmere, des jeans et des tuniques qui tombent bien, alors qu’en maquillage je peux encore bien plus me changer de look, je ne sais pas vraiment… enfin, c’est super intéressant ton billet, parce que je crois qu’on pourrait en parler des heures de ce sujet-là !

    Tu sais quoi, au fait ? et bien je suis à Aix en vacances (enfin pour le boulot mais c’est quand même des demi-vacances) et là, paf, ya une boutique MAC, la première que je vois en vrai de ma vie !!! sérieux ! je suis toute retournée et je vais m’y précipiter, mais avant je vais relire les posts sur MAC et surivre quelques-uns de tes conseils ! Je suis toute excitée comme une puce en fait !

    Je sais sans rapport avec le schmilblick du jour, mais fallait que je te le dise ;-)

  • #96 Hélène le 16 mars 2010 à 0 h 18 min

    Eva in London: ça n’a rien à voir avec le fait de faire attention à son apparence : je parle ici d’un intérêt professionnel, qui va bien au-delà de sa propre personne ;-)

    Mannick: tu sais qu’une copine vient de m’envoyer une photo d’une boutique MAC prise à Jérusalem ? Donc je comprends ton excitation et ton besoin de la partager ;-)

  • #97 valoche le 16 mars 2010 à 1 h 43 min

    Bonsoir,
    Amour,gloire et beauté…..Ah non c est Amour,mode et beauté!!!! Oups je me suis trompetée!!!!! (vs zavez vu je mis Amooooour avec un grand A, oui je m égare je sais )
    Blague a part moi aussi je suis assez d accord avec turquoise, chacun fait,fait s’qui lui plait plait…..personne te pousses à boire!! OUI je vais allez dormir il est grand temps,hein????

  • #98 Marine le 16 mars 2010 à 2 h 41 min

    Hey !
    Salut Hélène, j’ai découvert ton blog il y a peu de tps, en cherchant des conseils pour se maquiller à la Keira Knightley…et je dois dire que pour une fois je n’ai pas été déçue (d’habitude mes recherches reste asser peu concluante…) car sa m’as permis de découvrir ton Blog (de fille !*) que j’adore ! Moi qui n’est pas vraiment le moral en ce moment, je suis ravis chaque jour de venir faire un tour ici. Tu es pétillante, rigolote et tes conseils sont très bons ! merci et bizbiz !

  • #99 Turquoise le 16 mars 2010 à 8 h 55 min

    Hélène: une boutique MAC à Jérusalem ? A côté du tombeau du Christ ? Voilà qui rejoint le délire mémorable que nous avons eu ici même à propos du mythique fard à paupières violet intense impossible à trouver , et par là même comparé au Saint Graal ;-)))
    Cécile de Brest: Calie22:kamo: bon sang mais c’est bien sûr, c’était le fond de teint le coupable ! et c’est vraiment dommage, car cette fille est très jolie … Mannick: si je peux te donner un conseil, c’est de prendre le fàp MAC « henna », un doré un peu kaki, je le mets vraiment à toutes les sauces … je ne sais pas ce que tu en penses, Hélène, mais je trouve qu’il illumine tous les maquillages, pour moi c’est l’équivalent du kaki Dior pour Cécile … bon séjour à Aix où les fontaines sont si belles !
    A propos de couture, ne pas rater l’expo SaintLaurent au Petit Palais, il paraît que c’est exceptionnel !

  • #100 Origami le 16 mars 2010 à 9 h 44 min

    Chère Turquoise, je suis également une inconditionelle du Henna (je le porte d’ailleurs aujourd’hui avec plaisir) mais c un fard en édition limitée… son équivalent le plus proche est le Somptuous Olive (permanent) dont il a été largement question dans feu la rubrique « Vos yeux »… il y en a également un très proche dans une des palettes de ce Noël (il en reste chez the Christian).

  • #101 Hélène le 16 mars 2010 à 10 h 22 min

    Marine: merci, et bienvenue ;-)

    Turquoise: figure-toi que le Henna, je n’ai encore jamais posé un pinceau dans le godet ;-)) Toujours autre chose à essayer avant ;-)

    Origami: yep dans ma palette les deux sont côte à côte, on dirait deux fois le même ;-)

  • #102 Sooz le 16 mars 2010 à 10 h 26 min

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec toi je suis passionnée de beauté (surtout make up) et je suis de très près la mode (je vais au défilé, vente privé, je me renseigne au maximum). L un pour moi ne va pas sans l’autre. Une peau mal maquillé mais avec des habits super a la mode ça fausse tout et vice versa. Pour moi c’est un tout indissociable. De plus quand tu dis que bien maquillé ou bien habillé n a rien a voir avec s’y connaitre en la matière, je ne suis pas d’accord. Simplement parce que comment être bien maquillé sans savoir faire son smocky et avoir des connaissances en la matiere ( bonne marque, qui tient longtemps etc). Il se trouve que pour connaitre de bonnes marques il faut de tenir au courant des évolutions et des progrès technologiques, connaitre ce qui se fait de nouveaux. Pour la mode et le fait d’être bien habillé c’est la même chose. Comment savoir ce qui est harmonieux sans aucune connaissance en la matière et sans s’inspirer de tel ou tel tendance. On s’inspire tous de quelque chose ou de quelqu un vu la société ds laquelle nous vivons. On ne s habille pas bien sans l’intervention d’un tiers ( pub, amie, famille, vitrine etc…). On croit toujours être libre et décider de nos propres choix mais en réalité il n’en est rien. Nous sommes influencés, tjr. Il n existe pas de choix non viciés. Notre société nous formate. Pour vivre sans in et out ou sans tendance beauté, Hélène il faudrait vivre en autarcie je pense.

  • #103 Mannick le 16 mars 2010 à 10 h 46 min

    Turquoise:
    Super merci à toi Turquoise pour le conseil, là je vais y aller cet amidi, on dirait une gamine à son premier rendez-vous !

  • #104 isa le 16 mars 2010 à 14 h 33 min

    Ce n’est pas une question d’âge non plus?(J’ai 45 ans.)
    Je me rends compte que je me focalise moins sur les vêtements qu’avant.Puis si on se base sur ce qu’on voit sur les magazines, il faut être hyper jeune pour oser la porter.
    Donc avec l’âge, je préfère des coupes classiques et des couleurs plus neutres.Etre à la mode pour moi maintenant, je verrai ça presque comme du mauvais goût…
    Avoir son propre style est très différent, ça j’adore! Mais voir des femmes de 60 ans s’efforcer à porter tel ou tel accessoire de mode, j’aime pas.

    Par contre, les cheveux, les mains et la peau, je fais drôlement plus attention.Je veux être soignée,hors de question d’être cracra.Avec l’âge, je deviens maniaque mais j’ai pas mal de copines comme ça.
    Sinon , j’ai pensé à Sonia qui semble concilier les deux,(travailler dans la mode et s’intéresser à la beauté.)

  • #105 Hélène le 16 mars 2010 à 16 h 33 min

    isa: tu as raison, l’âge joue aussi (et pour Sonia ça n’est pas tout à fait ça, son domaine est en effet le luxe, mais la mode elle s’en fout complètement ;-)

  • #106 zabinou le 16 mars 2010 à 18 h 52 min

    Sooz: Eh bein, écoute, je crois qu’on est quelques-unes à vivre en autarcie, alors!
    Parce que que personnellement, je me fiche complètement des « ins et et des outs » en matière de mode et pourtant on m’a souvent complimentée sur ma façon de m’habiller! Probablement parce que je porte des vêtements qui conviennent à ma morphologie, des couleurs qui me vont bien au teint, et des coupes bien faites. Tout ceci n’a à mes yeux absolument rien à voir avec telle ou telle tendance remarquée dans les magazines.
    Je me connais bien, c’est tout. Alors ce que porte telle ou telle starlette ou de savoir que le legging est « in »…je m’en tamponne un peu…

  • #107 poupee polonaise du canada le 16 mars 2010 à 20 h 09 min

    Peu être que si on été à fond dans les deux on serait trop canon finalement…Si on est maquillée comme une déesse et habillée comme une diva on ferait trop d’ombres aux autres !

  • #108 Hélène le 16 mars 2010 à 21 h 49 min

    poupee polonaise du canada: ;-)))))))))))))))))

  • #109 Nelly le 17 mars 2010 à 20 h 41 min

    pfiouuu ayé j’ai tout lu!!
    Bon je vais pas repeter tout ce qui a déjà été dit. ;o)
    Dans le global je pense que pour avoir 2 passions en même temps faut faire parti des chanceux qui ont la peche en ne dormant que 4h par nuit.
    Et pour en remettre une couche sur le coup d’Astrapi, non mais faire des bougies..non mais et pourquoi pas du macramé hein??? ;o)
    En tous les cas Hélène je te comprends, gamine je lorgnais vorace sur le contenu des trousses de maquillages de mes tantes et mélangeais entre eux des vieux vernis qu’elles m’avaient donné pour obtenir THE couleur en diluant ça à la sauvage avec du dissolvant.
    Pour couronner le tout j’ai encore chez mes parents un classeur où je dessinais et notais tous les maquillages que je m’inventais sur la tronche dès que j’avais 5 min de libre, et avec le recul y a des trucs vraiment surrealistes…)
    Faut croire que parfois on tombe dans la potion magique toute petite :o))

  • #110 Hélène le 17 mars 2010 à 20 h 59 min

    Nelly: bien vu, le coup des gens qui n’ont pas besoin de dormir ;-) C’est sûr qu’avec mes 9h de sommeil nécessaires, il ne reste plus de place que pour une seule passion (et encore, pas tous les jours ;-))
    Et en effet, tu es drôlement tombée dans la potion toute petite toi, c’est dément les trucs que tu faisais !! Et je me souviens, en te lisant, que le mélange de vernis j’avais essayé aussi ;-))

  • #111 Nelly le 18 mars 2010 à 8 h 49 min

    Voilà moi aussi je suis une marmotte à qui il faut 8h minimum pour être opérationnelle… ;o)
    Aussi étrange que cela puisse paraître j’ai tout arreté du jour au lendemain vers 17 ans. Faut croire qu’étant entourée de filles « naturelles » (pour pas dire roots) durant mes etudes à la fac j’ai rangé au placard mes délires sous peine de passer pour l’excentrique superficielle de service. A ce qu’on est con quand on est ado! ;o)
    Et tu sais comment ça m’est revenu? En lisant ton blog et en trouvant des filles/femmes sans complexes aussi barrées que moi sur le sujet !!!!!
    Yeah j’ai retrouvé mes 15 ans :o))))
    Merci Hélène

  • #112 Hélène le 18 mars 2010 à 10 h 44 min

    Nelly: heureusement que c’est revenu, c’est trop triste d’être roots toute sa vie ;-))

  • #113 Nelly le 19 mars 2010 à 15 h 04 min

    je confirme :o)))

  • #114 Géraldine le 27 mars 2010 à 16 h 58 min

    Bonjour Hélène!!Depuis le temps que je lis ton blog et me régale de ton humour et ton amour du maquillage(à l’évidence,nous partageons cette passion en commun),ta petite anecdote sur Astrapi m’a bien fait marrer!donc ,voilà ,moi aussi, je poste comme une grande(c’est la 1 ère fois pour moi hi!hi!,je suis toute retournée et un peu impressionnée aussi!)Bon trêves de bavardage, ancienne maquilleuse pour différentes marques,j’ai dû laisser tomber pour m’occuper de ma nombreuse famille(4 marmots..soupir….) (entre autres pérégrinations),je suis donc ravie de retrouver tes trucs et astuces,cela me rafraîchit la mémoire et permet de rester pas trop larguée,bref ,continue ,ça fait un bien fou,j’adôôôre!!

  • #115 Hélène le 27 mars 2010 à 17 h 19 min

    Géraldine: merci beaucoup, je suis honorée qu’une maquilleuse prenne plaisir à parcourir mon blog ;-) Sois la bienvenue !

  • #116 Marie le 9 avril 2012 à 9 h 18 min

    c’est marrant je me suis fait la réflexion l’autre jour : je ne suis pas « in » sans pour autant être « out »… question mode !
    Et pourtant je porte les derniers fards de la NAKED 2 ; là la « mode » m’intéresse…
    Mais finalement non plus : les NAKED je les aime car les fards sont sublimes dans les neutres et que l’on peut se faire de super maquillages sans en faire trop, pour tous les jours, pour tous les soirs…
    Finalement je suis toujours dans le « pratique-joli-qui me va ».
    De toute façon moi je trouve que les filles très bien maquillées et très à la mode c’est pas top ! Elles ont tout too much !
    Le charme c’est autre chose.
    Pour revenir à ta question il est fort possible que s’intéresser à fond à l’un ou à l’autre de ces domaines empêche d’être vraiment dans les deux !
    Et même sans y être à fond : moi sur les magazines, à la page mode, j’y vais toujours après avoir lu et relu les pages beauté et j’y regarde aussi le maquillage ! A la limite les couleurs à la mode pour voir si je vais être contente ou pas et quand c’est à fond dans le turquoise et le vert j’achète plein de petits hauts pour être sure d’en avoir assez… en attendant que la mode revienne ! lol !
    Re bon lundi de pâques hélène !

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.