Où sont les Princes qu’on ne cherche pas ?, par Fanchette

5 septembre 2007

« Dans nos discussions sur M**tic, le célibat et les princes charmants, on entend toujours des conseils du type : “C’est pas en cherchant qu’on trouve”.
Ok. J’ai donc pris l’option “J’arrête de chercher.”

Stratégie n° 1 : J’attends qu’il sonne à ma porte.
Résultat : mon tableau de chasse de la semaine écoulée :
– Mon voisin Georges est venu m’apporter des tomates. Georges est délicieux. Il a 85 ans.
– Le facteur vient tous les jours. C’est sûrement le signe que je lui plais non ?
– Un mec géniala passé toute l’après-midi à la maison ! Il avait une clef à molette magnifique. Bon Ok je l’avais payé pour réparer la baignoire. L’amour tarifé ne rentre pas en ligne de compte pour les Princes charmants ?
– Un inconnu a sonné à ma porte avec un bouquet de fleurs. Mon cœur s’est emballé. Il cherchait l’adresse de mes voisins qui viennent d’avoir des jumeaux. Ses enfants à lui, avec sa femme, attendaient dans le Monospace.
Bilan : pas efficace.

Stratégie n° 2 : Je suis Open à toutes les invitations (ça c’est la faute de Virginie qu’a rencontré son Homme après une après-midi jeu de plateau). Résultat : mes loisirs des quinze derniers jours :
– Je sais sarcler les betteraves. L’office du tourisme organisait une après-midi à la ferme. J’ai engagé la conversation avec beaucoup d’hommes… mais je ne comprenais pas leur réponse. À la réflexion, je crois qu’ils ne comprenaient pas mes questions ! On était presque sur la même longueur d’ondes.
– Mercredi soir j’ai gardé les jumeaux nouveaux-nés de mes voisins. Ah bon, ça compte pas pour une invitation ?
– Pas de bol, y’avait que des filles à l’après-midi “Initiation à la calligraphie celtique”.
Bilan : négatif

Stratégie n° 3 : Je me force à parler aux amis de mes amis
Résultat : mes nouveaux amis :
– Une cyrrhose. Pour me désinhiber, j’ai besoin d’un minimum d’alcool dans le sang. Mais avec modération hein…
– Un envahisseur. Quand il a sonné à ma porte avec ses valises, deux jours après m’avoir sauté dessus à une soirée “La croisière s’amuse”, j’ai compris mon erreur.
– Un joyeux fêtard. Il vient de se faire retirer son permis pour cause de contrôle biniou positif. Je suis donc chauffeuse et plus si affinités.
– Un crêpier. Quand je me suis rendue compte qu’il cherchait en fait du personnel pour le service du week-end, on s’est brouillé… comme l’œuf de la complète.
Bilan : je suis circonspecte

Et vous les filles, vous l’avez rencontré où et comment votre Prince charmant que vous n’avez pas cherché ?

Signé : Fanchette »

316 commentaires Laisser un commentaire
Ô toi, lectrice !

Vous aimerez aussi

316 commentaires

  • #1 Hélène le 5 septembre 2007 à 10 h 01 min

    Merci pour les compliments et sois la bienvenue, Ju ! ;-)

  • #2 Hélène le 5 septembre 2007 à 10 h 31 min

    lizou tu es une vraie sage, et je le dis sérieusement.

  • #3 Fanchette le 5 septembre 2007 à 10 h 56 min

    Oh les filles… j’arrive, je lis vos com et je vous réponds !

  • #4 Hélène le 5 septembre 2007 à 11 h 00 min

    pauline je constate que tu as beau trouver ce que je fais dérisoire, ça fait quand même trois mois que tu me lis… Ne juge pas trop vite sur l’apparence, tu ne sais pas ce qu’il y a derrière ;-)

  • #5 Fanchette le 5 septembre 2007 à 11 h 13 min

    Quietlaugh : mais moi les jours de tempête, je suis moulée dans ma combi de néoprène, les cheveux collés sur mon front, les doigts bleus… et le grand sourir aux lèvres. Pour l’heure pas de prince charmant sur le bord de la plage mais c’est une bonne piste !

    Funambuline : mais oui, je suis très bien avec moi-même. Je ne suis pas désespérée par les soirées en solo. C’est juste que bon,… je commence à m’impatienter !

    Dorothée : la mi-trenaine et pas d’enfant. Et nan, les amis de mon ex, je ne veux plus les voir, sinon, je risque de revoir mon ex et pas envie du tout du tout…

    Ju : c’est vrai que les écoles et le boulot, c’est un réservoir à histoires d’amour !

    Poupoupinette : j’adoooore. Mais je ne suis pas (encore ?) inscrite sur Meetruc ! Ma mère ne lis pas le Pélerin. Mais quelle histoire que ton histoire !

    Chaton : je t’admire d’avoir réussi à recoller les morceaux d’une histoire ratée. j’ai tendance à être plus radicale.

    ChaBliss : des cours de danse ? Mais c’est blindé de nanes et tellement peu de mecs, ça fait vraiment compétition non ?

    Melle Crapaud : se retrouver à 2 au lieu de 10, c’est un sacré coup du destin !

    Mademoiselle Coco : je suis passée par les mêmes phases. Avec les mêmes résultats. Courage camarade ;-)

    Milk shake : faut être trop forte pour tomber sur Meetruc sans chercher ! ;-))))

    Poumok : oui à mon avis, Blanche neige, elle doit être abonnée chez Monsieur Dang, le roi de l’aiguille…

    Marie : le barman du bistrot ? Déjà que je passe une part non négligeable de ma vie au café… on n’est pas sorti du bois avec un amoureux barman !

    Princess Strudell : tout pareil… Et ui je serai difficile quô même, j’ai pas attedu tout ce temps pour me trainer le roi des Branques noméo !!

    VanillAngel : bravo t’avoir trouvé ton aiguille dans une si belle botte de paille métissée ;-)

    … je continue à vous lire, j’adore vos histoires…

  • #6 Fanchette le 5 septembre 2007 à 11 h 31 min

    Et merci detous vos compliments… en fait j’adore écrire ici, je suis le Bernard-L’Hermite du Blog d’Hélène ;-)
    Ce sont toutes nos discussions qui m’inspirent…
    Vos rencontres sont superbes… ça donne envie…

  • #7 Fanchette le 5 septembre 2007 à 11 h 33 min

    Mmzelle Maupin, alors comme ça D’Artagan, il n’est pas arrivé sur son beau destrier, armé de sa folle épée, épuisé de t’avoir cherché endant toutes ces années ? Bon ça casse un peu le mythe… mais l’essentielle c’est qu’il t’ai trouvé (ou l’inverse) : bravo à vous deux, j’aime bien la façon dont tu en parles !

  • #8 Fanchette le 5 septembre 2007 à 11 h 36 min

    Ah ben non Lorlor, j’suis pas du genre à rester attendre chez moi, les deux pieds dans le même sabot.
    Chui plutôt du genre hyper-dégourdie, voire un peu trop…

  • #9 Hélène le 5 septembre 2007 à 11 h 36 min

    orev33 on n’est pas obligés de vivre ensemble, quand on est en couple, tu peux tout à fait garder ton autonomie et ton indépendance matérielle.

  • #10 Fanchette le 5 septembre 2007 à 11 h 38 min

    Londoncam… merci ;-) C’est réciproque tu sais ?

  • #11 Catherine_6248 le 5 septembre 2007 à 9 h 40 min

  • #12 Clo le 5 septembre 2007 à 9 h 42 min

    Hello!

    Alors moi c’était une rencontre super original! Je l’ai rencontré au boulot :-s
    Première nuit après un pot qui s’est éternisé et puis valises dans son mini studio du XVIIIè deux jours après…

  • #13 Fanchette le 5 septembre 2007 à 11 h 44 min

    Cec jeune mariée. C’est donc possible ?

    Glop : ah mais voilà que se pointe le problème n° 2 :
    "il faut le lui dire, l’aborder, lui mettre un panneau sous le nez, agir. J’ai toujours fait ça, et les princes charmants de ma vie m’ont toujours dit que d’être abordés était étonnant, charmant, qu’eux n’auraient pas osé…."
    Ah misère, j’y arriverai jamais… (Meuh nan chui pas timide. CHUI PAS TIMIDE !!!!! Et pas grognon non plus…)
    Glop tu me sidères ;-) Tu fais des stages pour enseigner cet art délicat de la déclaration ? Je m’inscris de suite…

  • #14 Quietlaugh le 5 septembre 2007 à 9 h 48 min

    Fanchette! My Heroe!
    C’est tellement vrai! Ceci dit je confirme, quand on cherche pas on trouve pas non plus.
    Malheureusement je n’ai pas vraiment de strategie a te proposer, en fait je suis passee par les phases en question (Quoi que moi personne ne m’apportait des tomates, il faut que me penche sur la question).
    Par contre je confirme deux regles immuables:
    1) Quand il pleut il fait tempete, des que j’ai rencontre quelqu’un il y en a 12 qui me trouvent irresistible. Alors que la semaine d’avant…
    2) Quand tu cherche a ‘ne pas’, t’as une tuille de gens qui te poursuivent avec ardeur. (Et oui, apres avoir bien galere je me suis soudainement rendu compte qu’en fait les moments ou je suis le plus heureuse c’est quand je suis celibataire, j’immagine qu’il en faut). Des que tu cherche a ne pas rencontrer quelqu’un, non seulement on te poursuit mais ils sont tout a fait ‘bien sous tous rapports’.

    Ou alors je suis maraboutee…

  • #15 Dorothée le 5 septembre 2007 à 9 h 48 min

    Je ne peux pas t’aider, depuis quelque temps je suis experte en revenants, et si tu n’avais pas posé la question j’aurais fini par le faire :-)

  • #16 Hélène le 5 septembre 2007 à 11 h 50 min

    Mattiou le PS non, nous sommes bien deux personnes différentes ;-) Et bienvenue à toi ;-)

  • #17 lizou le 5 septembre 2007 à 9 h 51 min

    Je cherchais pas de mec et j’ai touvé le mien dans un bar, c’est d’un glamour cette histoire! A la brasserie de la gare et il est meme pas alcoolique (bizarre d’ailleurs) il m’a poursuivi en m’offrant des demi pour abuser d’une faible jeune fille (malheureusement pour lui je tiens vachement bien la bière).

  • #18 funambuline le 5 septembre 2007 à 9 h 52 min

    Impatiente un peu, non?
    Deux choses, qui vont te paraître sûrement très bêtes: ne pas chercher, c’est aussi ne pas être aux aguets et prête à toute éventualité (genre chaque fois que tu es sortie tu étais impecablement épilée de partout parce qu’on ne sait jamais??? voilà, voilà). Ne pas chercher c’est se dire: "finalement, seule je me sens bien", c’est se réaprivoiser soi-même (et ça peut prendre du temps!), et de cette manière-là, paraître épanouie à l’extérieur.
    *petit apparté: certaines personnes mal intentionnées (genre ma famille qui m’aime) avait plutôt tendance à dire que cette attitude-là faisait penser aux mecs que je me suffisais à moi-même et donc que je n’avais pas besoin d’eux et que les hommes veulent qu’on ait besoin d’eux… mais en fait, ces mecs-là, je préfère m’en passer, non?*

    Au bout de quelques mois "bien avec moi-même toute seule épanouie heureuse" (qui mangeait tout de même beaucoup de fromage-chocolat-chips -barrer la mention inutile!-), en fait j’ai rencontré beaucoup de personnes très chouettes, dont des hommes, mais comme je ne cherchais pas, je me suis fait plein de potes vraiment très chouettes, et l’un deux un soir a fait un apéro de départ, je n’avais pas envie de sortir, je sortais du boulot, je ne me sentais pas séduisante du tout, j’y suis allée en me disant que j’allais passer vite fait pour le voir puis rentrer chez moi (dans une baignoire où je serai très bien seule avec moi-même…), et là, à la table, je ne connaissais pas l’un d’entre eux… qui est devenu mon Homme… et qui m’a avoué plus tard que ma -très désinvolte- manière de ne pas être disponible (parce que je n’entrais pas en matière dans les discutions dragues) lui a permis de se sentir à l’aise, car lui-même n’avait pas envie de rencontrer quelqu’un à ce moment-là. On ne s’est plus quitté!
    :-)

  • #19 Dorothée le 5 septembre 2007 à 9 h 54 min

    Ou sinon tu te rapproches d’un ami de ton ex :-)

    (pardon pour ce cynisme inspiré par mon père 2 days ago)

    Par contre je ne sais pas quel âge tu as ni si tu as des enfants mais si tu en as ils risquent de te considérer comme un monstre ;-)

  • #20 lili le 5 septembre 2007 à 9 h 56 min

    Et voui, tout ça est tellement vrai ;o)

    j’ai rencontré mon Prince Charmant sans le chercher, après avoir non seulement décidé de cesser de chercher, mais surtout décidé que j’étais bien seule avec moi-même.
    ça change tout, ça : je ne me cherchais plus un complément. Je me sentais bien toute seule.
    Du coup, un jour par pur hasard en allant déjeuner avec des amis chez un vieux pote perdu de vue depuis des lustres, je suis tombée raide dingue d’un type avec qui je vis depuis fort longtemps.
    J’avais l’esprit libre, je pensais à autre chose qu’à tomber amoureuse ou me trouver un compagnon d’existence.

    Ne pas chercher, c’est oublier même qu’on ne cherche pas.

    Encore un pas et ça y sera pour toit;o)

  • #21 laurettebis le 5 septembre 2007 à 9 h 56 min

    Salut Fanchette, ben moi mon zhom, je l’ai rencontré à une soirée entre amis. Une de mes amie m’a invitée à une soirée "resto-bowling-billard" en me disant "ah oui au fait il y aura un copain célibataire ce soir…voyant ma tête (ben oui j’avais déjà eu droit aux soirées genre "organisées" et çà avait toujours capoté donc je me méfiais des plans des copines!!) elle m’a dit : "mais nan c’est pas un plan pour te caser" (mon oeil !!!)…
    et pis finalement çà c’est super bien passé, on s’est plu et 3 ans après, c’est le grand Amour, avec dernièrement achat maison – PACS…pleins de projets…
    C’est vrai, je ne cherchais pas désespérément le prince charmant à l’époque, çà m’est vraiment "tombé" dessus par hasard…
    A mon avis, moins tu y penses et plus tu as de chances…bon des fois faut forcer le destin quand même…çà dépend des cas…

  • #22 Fanchette le 5 septembre 2007 à 11 h 56 min

    Ça y’est j’ai tout lu…
    Merci de toutes vos réponses, vos témpignages, vos histoires, vos conseils (et vos compliments, au passage, ça fait plaisir en vrai.)

    Lilo. C’est tout à fait ça… Particulièrement le "y’a moyen c’est une courge". Raboule les boulets !
    Je suis tout à fait persuadé comme toi que chercher passe plus dans les attitudes que par les actions…
    Mais je crois que j’ai un pb avec les messages que j’envoie : la preuve mon beau comptable que je voudrais qu’il me saute dessus, il m’invite à dormir dans son canapé (voui pour de vrai, pauvre de moi…). Par contre Gros-lourd il me fait des propositions indécentes… pffff !

  • #23 lili le 5 septembre 2007 à 9 h 58 min

    @Dorothée : manquerait plus que les enfants se mêlent de la vie amoureuse de leurs parents!

  • #24 Fanchette le 5 septembre 2007 à 11 h 59 min

    Kilis Sex Symbol : ah bon, alors ce n’est pas qu’un pseudo ! Finalement, gérer la surabondance, c’est aussi difficile que gérer la pénurie. Ben voui, rapport au cholestérol ! ;-)

  • #25 Ju le 5 septembre 2007 à 9 h 59 min

    Super blog que je lis attentivement sans jamais laisser de commentaire :)
    Il faut que ça change !

    Mon prince charmant, je l’ai trouvé à l’école, en dernière année de fac.
    Et après plein d’années d’expériences plus ou moins réjouissantes, j’ai enfin trouvé ce que je cherchais :)

  • #26 Poupoupinette le 5 septembre 2007 à 10 h 03 min

    Fanchette, reste sur M**tic. Et n’hésite pas à passer des annonces partout, et à répondre à des annonces. Sur des gratuits, des payants, et même le Chasseur Français. Dans la vraie vie, les femmes vivant sur Vénus et les hommes sur Mars, vous avez très peu de chances de vous rencontrer.
    Crois-tu que j’aurais pu trouver mon cher et tendre en soulevant de la fonte dans une salle de muscu ? Non, bien sûr ! Moi, si je me bouge le popotin, c’est pour faire Toutouyoutou, comme Davina, où danser, ou faire un jooging. Mais soulever de la fonte, ha ha ha !
    Donc, mes parents (parce que moi, je n’y croyais plus) ont passé une annonce sur Le Pélerin. Sa mère, très pieuse, a mis les yeux de son fils dessus. Et moi, j’ai ferré le poisson. 7 ans de bonheur, et ça continue.
    Pour sortir de sa planête Vénus, je crois qu’il faut mettre le paquet.

  • #27 Dorothée le 5 septembre 2007 à 10 h 05 min

    @lili: quand ton père a passé sa vie à te faire des crasses ignobles ainsi qu’à ta mère, je pense que tu es en droit de considérer que le vase a débordé….

    (surtout quand il lâche celle-ci handicapée à 80% par une maladie grave pour pavaner avec une de ses copines)

    sans souhaiter aller plus loin, je me passe volontiers de ton jugement absurde.

  • #28 chaton le 5 septembre 2007 à 10 h 06 min

    ton histoire est tellement vrai! mon Homme je l’ai rencontré au lycée, c’était le plus beau (à mes yeux mbien sur) il était ai stade de dieu, puis comme je suis pas une fille pleine de complexe qui ose pas, j’ai eut son numéro et j’ai tenté une approche direct…
    Bilan: après 3 bouts d’histoires ratées à se rappeler, à se faire les yeux dous à s’envoyer chier et à se bouder pendant plus d’un an, cela va faire bientot 2ans que nous vivon une très belle histoire stable, épanouie.

    L’Homme de notre vie traîne partout du lycée au bar lol

  • #29 lizou le 5 septembre 2007 à 10 h 06 min

    Le pélerin ça doit pas etre la meme cible et but que mitik! On B…. moins à mon avis! désolée si je le dis pas je vais exploser!

  • #30 Fanchette le 5 septembre 2007 à 12 h 06 min

    Ouai mais Mattiou le PS, partir avec l’idée de ne faire des rencontres que pour s’amuser, c’est pas un peu se voiler la face ? Genre je cherche pas, chui une fille cool… et avoir au dessus de la tête une énorme bulle : "Qui veut mépouser ?" – Raboule les boulets once again…

    En écrivant tout ça je vous imagine m’imaginant à la chasse en permanance, rentrant déprimée et seule chez moi… Bon je sais aussi profiter d’un pique-nique entre potes, d’un aéro chez mon frengin, d’une fête d’anniversaire… Chui pas une pôv Fanchette non plus ! La preuve j’envisage même des vacances à l’UCPA, c’est dire si je suis "enjoy"…

  • #31 Cha (Bliss) le 5 septembre 2007 à 10 h 08 min

    Je me demande si on peut trouver son prince à un atelier APEC … les galères de recherche de boulot, ça rapproche non? ;)
    Et sinon, il reste toujours la bonne vieille méthode: prendre des cours de danse ..

  • #32 Mlle Crapaud le 5 septembre 2007 à 10 h 08 min

    Mon prince charmant… Est-il vraiment celui-là, d’ailleurs ? …
    Je l’ai rencontré alors que je ne voulais pas rencontrer. Oui, après trois ou quatre gros bouffons, on se lasse des mecs. Et là, j’en avais eu des bons cas. Donc, hop hop, les gars bien j’y croyais pas, et comme je préfère être seule que mal accompagnée et que le célibat ne m’a jamais dérangée (rapport au fait que j’avais jamais été heureuse "en couple", vu que c’était des gros cons, avant), bah j’avais pas envie. Je l’ai rencontré pour la première fois à la soirée anniversaire d’un ami à moi (qui était également pote avec lui). A l’époque, je clamais haut et fort que le célibat, c’était l’amour de ma vie, et que je ne voulais pas autre chose. Du coup, à chaque fois qu’on se voyait,même si on n’était que tous els deux dans une salle obscure de cinéma, dans sa chambre ou autre, pour moi il n’y avait aucune ambiguité. C’était un ami, quoi.
    Sauf que petit à petit, c’était un ami que j’avais envie d’avoir près de moi très souvent.
    Un soir, on devait sortir avec une dizaine de potes (autant de son coté que du mien), tout le monde s’est décommandé et arriva ce qui devait arriver (tadadam).
    Je ne sais pas comment on rencontre un prince charmant. Il n’y a pas de recette miracle. En tout cas, je pense que le fait d’être heureuse nous rend rayonnante. C’est pour ça que :
    > quand on a quelqu’un, on en a 10 000 autour
    > quand on se sent bien dans sa peau et en paix avec soi, on séduit plus facilement
    Enfin, je crois.
    Et puis être heureuse, c’est génial.

  • #33 Louloute le 5 septembre 2007 à 10 h 08 min

    Pas très original, j’ai trouvé mon homme à l’ESC et ça va faire trois ans…

  • #34 Hélène le 5 septembre 2007 à 12 h 08 min

    Mattiou le PS arrête de changer de pseudo please, c’est saoûalnt à gérer de mon côté ;-)

  • #35 Mademoiselle Coco le 5 septembre 2007 à 10 h 09 min

    Longtemps, j’étais très triste d’être toute seule, et je cherchais beaucoup beaucoup. Je me suis pris plein de baffes. Il n’y a pas eu de Prince Charmant.

    Après, j’étais triste d’être toute seule mais j’en avais marre de me prendre des baffes. J’ai arrêté de chercher. Il n’y a pas eu de Prince Charmant.

    Petit à petit, j’étais de moins en moins triste d’être toute seule, jusqu’à ce que ça me soit totalement égal d’être toute seule. Le degré 0 de la recherche. Il n’y a pas eu de Prince Charmant.

    Pour finir, je suis allée encore plus loin que le degré 0 de la recherche : je ne voulais pas rencontrer quelqu’un. Pas le moment, pas la tête à ça, pas disponible. En soirée, j’allais avec des jeans et des gros pulls, et je répondais pas aux éventuels sourires des garçons (enfin j’étais encore polie, hein). Et je n’ai toujours pas rencontré de Prince Charmant.

    Alors je crois que même si pour ça, il faut se prendre des baffes, il faut quand même chercher un minimum et être disponible, dans sa tête et dans sa vie. Je crois que quand "tout ça" sera terminé, je me remettrai à chercher.

  • #36 Milk Shake!! le 5 septembre 2007 à 10 h 09 min

    Ben moi, je cherchais pas, mais j’ai atteri sur M**tic par enchantement, je sais pas comment… et des fois ça marche…

  • #37 Poumok le 5 septembre 2007 à 10 h 12 min

    Malheureusement, je n’ai pas la solution miracle (ça se saurait !), et ta question, je me la pose aussi…!
    Et en plus de ne pas chercher, mais en suivant la stratégie (qui n’en est pas une à la base) "Je fais beaucoup de choses donc je côtoie beaucoup de gens", je bannis quand même certaines activités, parce que leur lieu n’est pas, pour moi, le lieu idéal d’une rencontre Prince Charmantesque ! Par exemple : les boîtes de nuit !

    Histoire d’apporter quand même un chouia de réponse à la question du jour, je dirai qu’adopter l’attitude "Blanche-Neige" est encore la meilleure : se dire qu’ "un jour, le Prince viendra", même si ce n’est pas dans l’immédiat, il viendra c’est sûr, et que par conséquent il n’y a pas lieu de s’en faire puisqu’on est persuadé de ne pas se morfondre à vie, seule comme un bigorneau dans sa coquille !! ;-)

    (Blanche-Neige en fait, si ça se trouve, elle a fait de l’acupuncture pour être aussi zen !) :-)

  • #38 Marie le 5 septembre 2007 à 10 h 13 min

    je rejoins funambuline…
    c’est tout à fait ça, c’est quand on est bien avec soi-même et que l’on ne sent pas le besoin à tout prix de séduire/trouver!!!

    Le mien d’homme, le barman du bistrot où j’allais tout le temps et que je n’avais jamais vraiment regardé! Un amoureux en or (même s’il a fallu se battre pour le faire accepter dans ma famille!)…

    (je suis d’avis qu’élaborer des plans "machiavéliques" pour trouver un amoureux n’est pas la bonne solution… mais ça dépend de chacun en fait!)

  • #39 PrincesseStrudel le 5 septembre 2007 à 10 h 14 min

    Ah ca, Fanchette, je me pose toujours la question, moi.
    De toute facon, de même que la mère a toujours tort, la fille célibataire a AUSSI toujours tort.

    Version 1 "arrête de chercher". Et si tu répliques que ca fait un bail que tu ne cherches plus, voilà la version 2: "Mais n’abandonne pas, continue d’y croire, si tu ne trouves pas c’est parce que tu ne veux pas trouver".

    J’ai aussi eu droit à la version "sois bien avec toi-même et ca viendra, si tu ne trouves pas c’est que tu ne te sens pas bien toute seule". Venant d’une copine incapable, de son propre aveu, de passer un vendredi soir seule sans déprimer, hurlant "ah moi jamais" quand je lui disais que j’allais au ciné, au restau ou en vacances ("avec qui?" "Heu… toute seule?"°, ca m’a doucement fait rigoler.

    Ensuite il y a le "tu es trop exigeante". Ca, c’es le pompon. Il faudrait prendre le premier venu même s’il boit trop/cavale/a un balai dans le c…/postillonne dans ton décolleté/…?
    Mais d’un autre côté, attention, "ne te mets pas avec lui juste pour ne plus être célibataire".

    Il faut "être ouverte, disponible, accepter l’imprévu" mais surtout ne pas "être trop dispo sinon ca fait affamée, être trop ouverte sinon ils croient que tu couches, et accepter les truc à l’improviste ca montre que tu n’avais rien d’autre à faire, et il ne faut pas que tu sois libre pour lui le samedi s’il appelle après le mercredi."

    Bref, ma chère Fanchette, je n’ai pas de réponse à te donner sur les viviers de Princes plus ou moins charmants (sinon, j’aurais trouvé le mien, tu penses). ;+)))
    Bonne chance!

  • #40 Mademoiselle Coco le 5 septembre 2007 à 10 h 14 min

    Poumok > c’est pas Blanche Neige, c’est la Belle au bois dormant !!!!

  • #41 VanillAngel le 5 septembre 2007 à 10 h 15 min

    après avoir passé trois ans avec un Co**ard fini (qui me trompais, me mentais et plus si affinités (enfin, bon déjà il était pas violent on peut appeler ça une chance) et être passée de mecs en mecs (je tombais amoureuse au premier regard et me lassais à la première semaine) (oui bon, j’étais au lycée), j’ai rencontré celui avec qui je suis depuis bientôt 4 ans. En fait, c’est le seul pour qui je ne me sois pas dit "ouah je le veux" (ou un truc du genre). je devais penser qu’il était "inaccessible", je ne sais pas. Très calme, mais pas ennuyeux, compréhensif, et ce qui ne gache rien, de beaux yeux verts… Bon tout en me disant que non, il ne m’intéressait pas, euh, je pense que j’ai quand même fait une ou deux tentatives de séduction. On a fini par s’embrasser complètement bourrés à un feu de camp (sur la plage, sous les étoiles, aaaahhhhhhh c’était tellement romantique) et depuis on s’est plus quitté.
    J’ai même eu du mal à me faire à ces petits riens d’une relation normale et saine que finalement j’avais pas connu: appels réguliers (bon, au début hein, trois ans après j’avoue ça s’est calmé :) mais on vit ensemble maintenant, donc ça va.), petites attentions… et il était étonné que je sois si surprise…
    Je ne dis pas que je n’ai pas cherché. je crois bien que j’ai jamais arrêté de chercher (enfin, jusqu’à avant qu’on soit ensemble). pour moi, l’homme de ma vie pouvait se cacher n’importe où, et donc partout où j’allais j’ouvrais grand les yeux (et à l’île de la réunion, je vous assure, ya du travail avec tous ces beaux métis…). Le truc quand on cherche, c’est qu’on cherche avec des critères: beau, les yeux comme ci, les fesses comme ça… meuh si, dites pas le contraire. et des fois, ben on laisse passer celui qui n’est pas brad pitt, mais qui a beaucoup à offrir. quand on ne cherche pas, peut-être qu’on est plus ouvert à toutes ces petites choses importantes.

    bon, c’était le jour du commentaire-roman :)
    bonne journée à toutes (et à tous)

  • #42 guessemma rassérénée le 5 septembre 2007 à 10 h 16 min

    Moi je n’ai jamais rien trouvé en cherchant, et c’est valable pour les mecs, les clefs, et même de gros objets comme des sacs bourrés de bouquins, c’est dire si je suis douée. Je errais l’âme en peine quand une amie m’a complaisamment présenté l’actuel. C’est très banal, mais ça tiens depuis trois ans, en dépit de son caractère et du mien.

  • #43 Mademoiselle Coco le 5 septembre 2007 à 10 h 17 min

    Ahahahaha Princesse Strudel, c’est tellement vrai !! Y aussi le "Mais laisse-le venir à toi" combiné au "Ben oui, mais faut aussi que tu te bouges, ça va pas se faire tout seul". Euh, OK… et je fais quoi s’il ne vient pas à moi ?

  • #44 emmanuelle h le 5 septembre 2007 à 10 h 17 min

    Et ça, c’est le bilan d’une seule semaine !!! tu es une hyperdynamique, non ?

    alors moi mon prince je l’ai rencontré à une soirée…..j’étais prof et des élèves m’avaient invitée à une crémaillère ( je rassure tout le monde, il n’est pas question de détournement de mineur ni d’abus d’autorité…..tous mes étudiants, car il ne s’agissait que d’hommes, école militaire oblige, avaient largement mon âge, à savoir plus de 25 ans), et là, alors que je commençais à m’ennuyer et à tourner un peu en rond au milieu de tous ces mecs qui soit me draguaient lourdement (du genre "vous vous appelez emmanuelle…..tout un programme….") soit m’ignoraient (quoiiiii ? tu causes à la prof ????), un charmant étudiant m’a abordée simplement ….et depuis….eh eh ….on ne s’est plus quittés !

  • #45 Fanchette le 5 septembre 2007 à 12 h 17 min

    Alicia, c’est pas indiscret, j’ai 34 ans. 1/2. Bon 35 avant la fin de l’année…

    Londoncam : ah ben voui, déjà qu’on n’a pas d’amoureux, on a quand même le droit de s’envoyer des bonnes ondes ;-)

    Anne-Lise : ok, je veux bien prendre un cours d’abordage. Quand y’a de l’enjeu, je perds mes moyens. Pourquoi c’est toujours plus facile avec les branques d’un soir hein ?

    Sourisdansroquefort : trop joli : j’imagine le chef d’orchestre lançant sa baguette dans tous les sens pour que tu le regardes…

  • #46 Claire le 5 septembre 2007 à 10 h 18 min

    Si, Fanchette ! Faut chercher ! J’y crois, et en plus ça marche ! Dtfaçons, comme on me l’a toujours dit, "il ne faut pas attendre que les alouettes te tombent toutes rôties dans le bec"… Je désespérais, voui. Et puis, quand j’ai été jetée par mon amant (un vrai dans les règmles de l’art, marié, avec mômes et tout, un parfait rien-de-posssible-avec-lui), une copine, une vraie, m’a prise en main. Elle m’a obligée à m’inscrire sur Meetic. Et j’y ai rencontré mon homme. Ben oui, des fois, faut faire confiance, les yeux fermés, aux méthodes modernes.

  • #47 lizou le 5 septembre 2007 à 10 h 18 min

    Franchement je sais pas pour vous mais quand j’ai un mec je regrette la vie de célibataire et quand je suis seule je cherche un mec.
    Je suis un peu con.

  • #48 Clémence-Anaïs le 5 septembre 2007 à 10 h 22 min

    @ Quietlaugh: l’histoire du "qd j’ai qqun, il y en a 12 qui s’intéressent à moi" est absolument vraie!!! J’ignore si ça reflète un certain esprit de compétition/défit/ ou alors l’instinct "reproductif primitif type cromagnon" => houuu, si elle est déjà avc qqun, elle doit être fertile (si si, j’avais vu ça sur france5).

    Mais ça peut aussi être le fait qu’on est davantage souriante (oui le sourire "niais: raaah qu’il est gentil/drôle/bon cuisinier/bon amant…." fait craquer les autres hommes alors qu’ils auraient tendance à énerver les keeeupines -pas si copines que ça en fait ^^ – ) et bien ds son corps.

    En résumé, je pense que tout est question de je suis bien ds ma peau et d’hormones (les hormones je trouve ça terriblement glamour, j’espère qu’ils ns inventeront vite un parfum aux hormones! Un peu comme ce qu’on met sur les animaux pr les calmer, ya pas de raison qu’ils trouvent pas pr les exciter après tout!).

    PS: houhou, mon commentaire est un peu long, bonne journée à toutes !

  • #49 guessemma le 5 septembre 2007 à 10 h 22 min

    Lizou cette attitude est ABSOLUMENT normale.

  • #50 Poumok le 5 septembre 2007 à 10 h 24 min

    Mademoiselle Coco > C’est Blanche-Neige qui chante "Un jouuur, mon Prince Viendraaa, un jouuur, il m’aiiimeraaa !" Avec les p’tits zoizeaux autour et tout le tralala ! ;-)
    La Belle au bois dormant, la pauvre, elle a même pas le temps de chanter qu’elle se pique le doigt et s’endort pour 100 ans !

    Enfin, je crois… :-)

  • #51 Christine le 5 septembre 2007 à 10 h 24 min

    Fanchette, j’adore ton style ! …"contrôle biniou positif"… jje ne connaissais pas (je sors peu le dimanche !), mais je vais la replacer ! Et même si je ne suis pas concernée par le problème que tu évoques, j’étais morte de rire (ceci explique peut-être cela, d’ailleurs…)
    Mais je connais plein de jeunes femmes autour de moi dans la même situation que toi … et aucune n’a de solution miracle, hélas !
    Donc, ma participation va re résumer à te dire : écris, crée un blog, mais pitié, continue dans cette voie, tu as trop de talent pour nous le réserver exclusivement :o)

  • #52 Mamzelle Maupin le 5 septembre 2007 à 10 h 25 min

    Fanchette il est génial ton texte, j’avais l’impression de me lire il y a 2 ans.

    Je désepèrais, j’aurais fait (presque) n’importe quoi … et puis j’ai battu le rappel des copines et des éventuels célib’ autour d’elles … et j’ai rencontré mon d’Artagnan !!

    Je te souhaite la même chance.

  • #53 Mlle Crapaud le 5 septembre 2007 à 10 h 26 min

    J’aime beaucoup ce que tu as dit VanillAngel. "Il était étonné que je sois si surprise". Je m’y suis pas encore faite.

  • #54 Chroniques du Plaisir le 5 septembre 2007 à 10 h 27 min

    Pour une fille qui a pris l’option "j’arrête de chercher", tes journées sont bien occupées Fanchette ! Qu’est-ce que ce serait si tu avais plutôt choisi l’option "je multiplie les occasions" ! ;-)

  • #55 Anna le 5 septembre 2007 à 10 h 27 min

    En chantant dans une chorale, et effectivement je ne cherchais pas… Comme quoi, ça arrive !

  • #56 karine le 5 septembre 2007 à 10 h 27 min

    blanche-neige, elle chante "un jour, mon prince viendraaa", et la belle au bois dormant, c’est "mon amour, je l’ai vu au beau milieu d’un rêêêêve !"
    :o)

  • #57 Poupoupinette le 5 septembre 2007 à 10 h 29 min

    @lizou : Je n’ai pas compris ce que tu dis, concernant le Pèlerin, et le fait qu’on B… moins ? Veut-tu dire qu’il y aurait moins de types qui ne pensent qu’à "s’amuser" sur le Pèlerin que sur M**tic ?

    @Cha Bliss : L’inconvénient, dans les cours de danse, c’est qu’il y a beaucoup plus de filles que de garçons, et cela, pour la raison que les garçons pensent que la danse, c’est pas viril, et que ça va les châtrer ! Ils sont bêtes, ces garçons :-)

  • #58 Fanchette le 5 septembre 2007 à 12 h 30 min

    Cec jeune mariée, je comprends pourquoi tes copines célibataires t’adorent : tu as l’air de renvoyer de sacrées bonnes ondes ! Tu as l’air très heureuse c’est génial.

  • #59 Anna le 5 septembre 2007 à 10 h 30 min

    Ah, oui, et puis elle a raison VanillAngel, chercher en croyant savoir ce qu’on veut trouver ça limite – mon homme à moi ne ressemble pas du tout à ce que je croyais vouloir, pourtant c’est lui que je veux, ya pas photo !

  • #60 lizou le 5 septembre 2007 à 10 h 30 min

    Je veux pas etre défaitiste mais sur terre il parait qu’il y a 4 femmes pour un homme; la solution c’est la polygamie ou partir vivre en Inde ou en Chine. Ou choisir Jésus.

    Vous etes des femmes intelligentes, cultivées, curieuses et sympathiques (enfin j’espère! ;-)))) , vous finirez par trouver chaussures à vos pieds, mais les mecs c’est comme un régime réussi, la vie est pas mieux après, faut etre heureuse tout de suite et pas planifier le bonheur au conditionnel.

  • #61 Tania le 5 septembre 2007 à 10 h 31 min

    Je suis vraiment épatée par la qualité d’écriture et l’esprit dont vous arrivez toutes à faire preuve dans les "Ô toi lectrice". Vraiment chapeau bas. Fanchette on boit tes mots, j’ai trouvé l’article limite trop court !

    Sinon, pour ce qui est du Prince Charmant, histoire classique pour moi : réveillon de l’an 2000, pleins d’amis et plein d’amis d’amis, ma meilleure amie qui se débrouille pour que tout le monde soit un peu mélangé à table. Le champagne aidant (suis d’une nature assez timide), je commence à discuter avec mon voisin, et voilà. On a passé toute la soirée ensemble, je n’avais qu’une trouille c’est qu’il ne me rappelle pas le lendemain, mais il l’a fait, malgré sa timidité à lui encore plus grande que la mienne, ce que je ne savais pas du tout à l’époque (le champagne, ça aide vraiment !).
    Ca va donc faire 8 ans qu’on est ensemble, dont 4 de vie commune (avant on était étudiants), on est super heureux et on a plein de projets, dont certains déjà réalisés (achat d’appart).

    Plein de bonnes ondes pour toutes celles qui en ont besoin ! On a beau dire, même si on se sent bien seule, on est quand même mieux à deux ;-)

  • #62 lizou le 5 septembre 2007 à 10 h 32 min

    Oui c’est ça Poupoupinette! enfin j’espère…M==tic ça fait un peu usine à viande quand meme.

  • #63 Cec jeune mariée :) le 5 septembre 2007 à 10 h 33 min

    Je vote pour Funambuline !!!!

    Je la rejoins à 100%…
    Ne pas chercher, c’est pas se désinscrire de meetic pour s’inscrire à la journée sarclage de betterave (ceci dit, c’est bon la betterave … avec une petite mache assaisonnée à la moutarde au pain d’épice de Falot… miam… zut c’est pas le sujet…)

    Ne pas chercher, c’est se dire que OK, il y a un moment ou ca devient vraiment LOURD d’être seule alors qu’on n’en a plus envie, même si on a été très bien comme ca pendant longtemps comme ca a été mon cas.

    Ne plus chercher c’est se lancer dans des projets pour soi, répondre à des invitations parcequ’on aime bien les gens qu’on va y voir, aller à un cours de sarclage de betterave parcequ’on pense à la salade qu’on en fera ;)

    Bref, oui, c’est se retrouver, se dire que malheureusement on n’y peut rien ca viendra quand ca viendra…. et ca peut venir très vite :)

    et puis oui biens pur pour l’histoire des 12 après soi c’est vrai… Une jolie rencontre nous rend en générale heureuse, donc souriante, donc plus belle, vous aussi vous êtes plutôt attirées par des hommes qui repsirent la joie de vivre que par des hommes qui ont l’air désespérés nan ???

    En tous les cas, bon courage à celles qui cherchent ou ne cherchent plus !!!

  • #64 Hélène le 5 septembre 2007 à 12 h 35 min

    Je trouve aussi que tu dégages de très bonnes ondes Cec, tu fais plaisir à lire !

  • #65 Fanchette le 5 septembre 2007 à 12 h 38 min

    Funambuline : Ok ta sœur a gagné la palme de la rencontre la plus audacieuse (et parfaitement racontée)
    Ça me rappelle, qu’un jour déguisée en ours brun, je rencontrai un ours polaire et nous passâmes une chouette soirée. Malheureusement, j’ai du râter le départ de la banquise : au matin, il avait disparu…

  • #66 Fanchette le 5 septembre 2007 à 12 h 39 min

    Marie D : ah oui ? Toi aussi t’as fait la visite "Sarclage des betteraves" cet été ? ;-)

  • #67 guessemma le 5 septembre 2007 à 10 h 40 min

    La joie de vivre ? Nan… Moi je préfère les mélancoliques qui sont tellement maigres qu’on a tout de suite envie de leur tendre un sandwich

  • #68 annelise le 5 septembre 2007 à 10 h 41 min

    Et bé en effet, je ne cherchais clairement pas de prince charmant quand je l’ai trouvé. Je cherchais juste à m’amuser, et je l’ai trouvé en boîte de nuit, vraiment sans faire exprès…Et voilà on emménage ensemble. Ca arrive toujours quand on s’y attend le moins, comme qui dirait, et surtout quand on lâche prise…:-)

  • #69 Vanessa le 5 septembre 2007 à 10 h 41 min

    En ce qui me concerne je ne vais pas tellement répondre au sujet, car en ne cherchant pas…ben j’ai justement pas trouvé de prince charmant (ou alors si mais en intérim et ça durait vraiment, vraiment pas longtemps).
    J’en ai rêvé de rencontrer le bon, pourtant je ne cherchais même pas le Prince Charmant, juste quelqu’un avec qui je pourrais être bien. Tout en profitant du célibat mais en espérant aussi rencontrer quelqu’un, j’ai bien été à quelques mariages avec un petit espoir de rencontres nouvelles, à des dîners d’amis en espérant élargir mes horizons de connaissances (oui les amis sont sensés présenter de super copains célibataires c’est bien connu…j’adore mes amis mais je dois avouer qu’ils ne m’ont malheureusement jamais présenté ce genre de spécimens), à des activités diverses, ou même dans la rue (franchement j’y croyais pas trop!). Enfin bref j’attendais que ça se fasse "naturellement", spontanément…. Ca marche pour tant d’autres comme ça, pourquoi pas moi?
    C’est finalement ce que je me suis aussi dit en allant chez M**truc en pensant que si je touchais le fond à faire cette démarche honteuse (heureusement je vois que finalement cela se démocratise!) au moins j’aurai la fierté de m’être bougée car j’en avais un peu marre de rester dans ma tour d’ivoire.
    Bilan: 3 garçons rencontrés en 6 mois, tous charmants au demeurant, mais le 3e plus que les autres. Cette perle rare je me la suis gardée, cela fait 2 ans qu’on est ensemble, et je l’ai même suivi au bout du monde (on habite aujourd’hui…en Inde!). En pensant m’égarer un peu, en enlevant toute spontanéité à la rencontre, je suis finalement arrivée à bonne destination.
    La morale de l’histoire..heu ben il n’y en a pas vraiment, il faut bien admettre que les facteurs chance et hasard y sont bien pour quelque chose dans une rencontre, et que pour faire la rencontre qui viendra boulverser sa vie (ou en tous les cas l’embellir :-) il n’y a pas de recette toute faite, si ce n’est être soi même et agir en accord avec soi, quel que soit le moyen (attendre tranquillement qu’il frappe à la porte, l’action spontanée au quotidien par ses activités, ses amis et son réseau, ou plus artificiellement internet…).
    Pour moi, si rien de tout cela ne marchait, je voulais juste me dire que j’avais VRAIMENT essayé (ce qui ne veut pas dire TOUT essayé!) ce que je pouvais faire par moi même pour attirer les nouvelles rencontres et mettre toutes les chances de mon côté, en respectant ce que je suis et pas en faisant n’importe quoi non plus. Je suis heureuse maintenant d’avoir provoqué les choses car si je n’avais pas cherché je serais peut être encore en train d’attendre…

    Désolée pour ce roman, mais j’ajouterai que je suis impatiente de lire les autres commentaires de rencontres qui sont arrivées "comme ça", sans rien chercher, ça me changera! ;-)

  • #70 pauline le 5 septembre 2007 à 10 h 42 min

    Bonjour Hélène, je t’avoue que depuis environ 3 mois je regarde ton bog à la fois amusée, curieuse et aussi un peu étonnée que de si minuscules choses occupent tant de lignes, de pages, de commentaires et finalement de temps dans une vie… Ces préoccupations me semblaient un peu dérisoires. Mais… Finalment je constate , épatée, que tu en fais même un métier, en publiant 2 livres. Alors, pardon d’avoir sous estimé tout ça…Et bravo d’avoir vraiment su trouver ta voie…

  • #71 Léna le 5 septembre 2007 à 10 h 45 min

    je le cherche toujours mon prince charmant… pffff

  • #72 lizou le 5 septembre 2007 à 10 h 47 min

    En plus là on parle de princes charnants et si ça se trouve dans 5 ans les mecs des unes se tireront avec les nanas célibataires d’aujourd’hui. Et ouais.
    Et etre en couple ça empeche pas de se sentir seule! J’ai un tas d’exemples.

  • #73 Poupoupinette le 5 septembre 2007 à 10 h 48 min

    @Lizou : Tu sais, Lizou, ce sont mes parents qui avaient eu l’idée du Pélerin, parce qu’ils sont croyants, mais moi, non. Ils disaient, "ça ciblera". Oui, mais moi, j’avais peur que ça cible un mec coincé. Je ne dis pas que tous les croyants sont coincés, mais certains, si. Et chance, lui est non croyant, comme moi…CQFD : M**tic ou le Pèlerin, même combat ! Derrière, il y a des hommes, c’est une bouteille à la mer, c’est pas beaucoup de chances à chaque fois…donc, il faut lancer plusieurs bouteilles :-)

  • #74 marie sans importance le 5 septembre 2007 à 10 h 48 min

    Mon prince charmant (qui est dorénavant moins charmant – après 11 ans de vie commune – et plus du tout prince), je l’ai rencontré à une soirée d’anniversaire : celle de mon ex !
    Un peu dingue, non ??
    euh, je précise que cela faisait un an que mon ex et moi étions séparés, quand même !

  • #75 Fantomette le 5 septembre 2007 à 10 h 49 min

    Le prince charmant était technicien téléphonique. Moi hôtesse d’accueil remplaçante. J’ai remplacée une collègue malade dans une société le jour où le standard a pété.
    Alors le prince charmant est arrivé pour réparer mon standard, et on est reparti ensemble…
    Ca a fait un an et demi le 30 juillet…

  • #76 missdarjeeling le 5 septembre 2007 à 10 h 56 min

    J’ai rencontré l’Homme au boulot. Il bossait dans la même Zone d’Acitivités que moi et passait régulièrement devant la devanture de mon bureau pour aller discuter avec la copine de la société d’à-côté, même pas célibataire.
    J’ai su par la suite qu’il venait la questionner sur moi mais qu’elle faisait mine de ne pas comprendre. De guerre lasse, il est venu se présenter (enfin) et m’inviter à boire un café.
    Depuis le temps que je le voyais, je n’ay croyais plus (genre "trop bien pour moi").

    Pour la petite anecdote, je ne cherchais plus. J’ai un ami génial et marié que j’adore (en toute bien tout honneur) et je me disais "il me faudrait quelqu’un dans son genre". Curieusement l’Homme lui ressemble beaucoup.

    Le débat reste ouvert : est-ce que j’ai trouvé car je savais ce que je cherchais / est-ce un hasard ???

    Sinon, miss Fanchette… on est avec toi.

  • #77 Fanchette le 5 septembre 2007 à 12 h 56 min

    Merci Teatree… c’est vrai je devrais penser à toutes celles qui sont au bureau et qui ne peuvent pas glousser en toute quiétude : hard life !

  • #78 Philippe le 5 septembre 2007 à 10 h 58 min

    Les filles, je vous arrête tout de suite là, vous ne POUVEZ PAS avoir trouvé le prince charmant…puisque c’est moi !! Ben oui, alors pas la peine de raconter ces mensonges éhontés ! Pfffttt !! ;-)

  • #79 Natacha le 5 septembre 2007 à 10 h 58 min

    C’est tellement facile de dire "faut pas chercher" quand on a trouvé son Prince Charmant! Qu’est-ce que j’ai pu l’entendre!
    Je n’ai pas de conseil à donner à part, restes toi même et bien dans ta peau!

    Mon Gourmand, j’ai rencontré au boulot… Hyper originale!!! Mais nous nous sommes découverts une fois qu’il était parti voguer vers de nouveaux horizons! Car l’amour au boulot, on oublie !!!

    Bonne "recherche pas recherchée"!

  • #80 la_pomme le 5 septembre 2007 à 10 h 59 min

    ah ben voilà comme Natacha !
    On a commencé à se voir quand il était plus dans l’entreprise :)

  • #81 Coraline le 5 septembre 2007 à 10 h 59 min

    J’en ai déjà parlé dans un précédent "O toi, lectrice", mon crapal charmant (non non il n’est pas si prince que ça encoreà mes yeux), je l’ai rencontré via Internet. Non pas M**tic mais un autre site de rencontre…
    D’ailleurs, après trois ans de célibat très bien assumé, ça me fait tout bizarre d’avoir quelqu’un dans ma vie – et même parfois j’oublie un instant…
    Quant à savoir si je cherchais ou pas… je cherchais forcément un peu puisque j’étais toujours inscrite sur le site. Et puis je cherchais pas vraiment parce que voilà, je n’étais pas si mal célibataire…
    L’équilibre dans ma vie, je l’avais. Je ne l’ai plus. Etre deux, aux débuts, c’est aussi la recherche d’un équilibre différent et pas toujours facile à trouver….

    (oups désolée de raconter un peu ma vie…)

  • #82 guessemma le 5 septembre 2007 à 11 h 00 min

    Faut que Philippe soit mis à l’honneur, avec photos et tout, dans une toute nouvelle rubrique du genre "Le coeur à prendre du mois" !

  • #83 elmaya le 5 septembre 2007 à 11 h 02 min

    Bon, je n’ai pas eu le temps d elire les comm’s…

    fanchette, ne pas chercher , ça veut dire "ne pas chercher dé-ses-pé-ré-ment"… Il faut être disponible, prête à laisser entrer l’homme de sa vie s’il passe apr là, ne pas se protéger par 3 armures blindées superposées… ce qui suppose d’avoir fait un peu le ménage dans sa vie d’abord.

    Une fois qu’on est prête, on se rend compte que le prince charmant (le nôtre, pas celui de Gala) c’est peut-être tout bêtement notre voisin dans le bus ou le gentil garçon à qui on a ramassé son bouquin à la biblio… ou bien ce charmant inconnu rencontré sur internet.

    Alors ne te désinscris pas (ou plutôt inscris-toi ailleurs que sur ce site-là, scrognogno), commence par t’amuser un peu sans en attendre frocément davantage(un verre, un ciné, une promenade), ça te détendra, tu ne semblera plus "en quête à tout prix" et du coup… tu deviendras "abordable". Parce que l’adage qui dit qu’une fille seule ça fait peur, il n’est pas tout-à-fait faux, c’est surtout que les gars, ils ont peur que ce soit une "fille tellement esseulée qu’elle va s’accrocher à moi même si on n’est aps faits l’un pour l’autre". Non, il faut être "une fille seule qui aimerait bien rencontrer l’homme de sa vie, mais si ce n’est pas vous c’est pas grave, hein, en attendant on va rire un bon coup"… ;-)

    A part ça, j’ai une amie qui a rencontré son mari à un mariage : ils étaient tous les deux témoins des mariés ! ;-)

    PS : Sinon, j’ai bien ri à ton récit, continue à écrire! ;-)

  • #84 flonya le 5 septembre 2007 à 11 h 03 min

    Pour moi le prince charmant,

    je l’ai rencontré en préparant l’enterrement de vie de garçon de son cousin (oui oui je sais c’etait pas à une fille de préparer ce dernier)
    mais au moins ca m’a rapporté puisque ca fait 4 ans maintenant qu’on est ensemble et dire qu’il avait toujours été sous mes yeux et que moi je cherchais a des kilomètres ce qui était tout près.

    Bonne journée à toutes

  • #85 Lorlor le 5 septembre 2007 à 11 h 03 min

    Moi j’ai cherché, cherché et encore cherché… Puis testé, testé et encore testé… Jusqu’à ce que je trouve THE bon.
    Bref, c’est pas en attendant chez soi et en se forçant à penser à autre chose qu’on le trouve le pronce charmant!
    Et voila!

  • #86 Elte le 5 septembre 2007 à 11 h 04 min

    Mon minikeum je l’ai rencontré… au boulot, original hein? A l’époque, j’étais euphorique: je sortais d’une relation hyper ennuyeuse et retrouver mon célibat était une vraie fête, je me retrouvais, sortais plus avec mes copines, c’était génial! Et puis le minikeum je le trouvais tordant, mais je ne voulais pas sortir avec lui, je voulais continuer encore quelques mois au moins à être seule. Je me disais "merde, il vient trop tôt çui-là".
    Mais un soir, je sais vraiment plus comment (en tout cas sans une goutte d’alcool), mes lèvres se sont retrouvées collées à celles du minikeum. Pourvu qu’ça dure ;-)

  • #87 Circée le 5 septembre 2007 à 11 h 04 min

    Bonjour,
    et bien moi je l’ai rencontré sur internet, mais pas dans un site de rencontre.
    C’était à l’époque ou j’avais mis une foto sur msn (bien caché bonnet noir et grossses lunettes).
    Quelqu’un de charmant m’a contacté, avec un style différent des autres ( ex : ce petit jeune homme de 21 ans qui m’avait contacté car il voulait coucher avec une vielle !!!! j’avais 29 ans !!!!!).
    Donc il m’a contacté, on c échangé 30 mails par jour pendant trois semaines, ensuite je lui ai filé mon numéro, pendant 8/10 jours, on c téléphoné tous les soirs pendant trois heures…
    On c rencontré sur la place des terreaux à Lyon..il m’a raccompagné à ma voiture et on c embrassé…
    10 jours après il emménageait chez moi (euh la, ça ma fait bizarre quand même)..
    et ça doit faire 4 ans qu’on se connait..on vient de déménager dans un nouvelle appart…enfin les projets quoi…..
    kool

  • #88 Johanna le 5 septembre 2007 à 11 h 05 min

    Comme je l’avais dit lors d’un post pécédent, je l’ai trouvé sur M***ic. Et ouais, c’est possible!

  • #89 Londoncam le 5 septembre 2007 à 11 h 07 min

    Fanchette, je t’aime. Mais je ne peux pas t’aider, je cherche mon Prince moi aussi, et j’ai beau sortir, aller a des mariages, rencontrer des amis d’amis, ca ne marche pas. Et il ne sonne pas chez moi non plus…

  • #90 Philippe le 5 septembre 2007 à 11 h 08 min

    Guessemma, en réalité je ne suis plus à prendre, et c’est assez pénible : Bo Derek me harcèle, cette nuit elle a dormi sur mon paillasson, elle le sait pourtant que mon histoire avec Sophie Marceau c’est du sérieux !

    Pas facile la vie !!

  • #91 teatree le 5 septembre 2007 à 11 h 08 min

    pour ma part, j’étais super bien dans ma tête en tant que célibataire (vers 25/26 ans).
    j’aimais ma vie comme elle était.
    et puis j’ai été invitée chez un ami qui faisait une fête d’environ 60 personnes.
    il m’a vue, m’est tombé dessus comme le ciel sur les gaulois.
    je m’attendais rien mais j’ai été tout de suite sous le charme.
    ça fait 6 ans et nous sommes mariés depuis 1 an.

    je rajoute que j’ai une collègue qui a été sur m*****ic. elle a rencontré son zhom, ils ont acheté assez vite un appart et leur bébé à 20 jours…

    et j’ai aussi une amie qui voulait à tout pris se caser et qui a fait pleins de bêtises en se disant à chaque fois c’est lui, c’est lui!

    j’ai aussi pleins d’amis célibataires, autant filles que mecs qui sont des perles et qui sont seuls. c’est un mystère pour moi et ça me fait mal car je sais qu’ils rêvent de construire une belle histoire.

    moralité, quoi dire? tout les histoires sont possibles…les belles et les horreurs.

  • #92 Mademoiselle Coco le 5 septembre 2007 à 11 h 11 min

    Poumok > et ZUT, je voulais dire Cendrilon !!!!!! Bon j’ai été vérifier quand même, tu as raison, je m’incline. Mais c’est bizarre, parce que je crois que je n’ai jamais vu Blanche-Neige en entier, et pourtant, je connais vachement bien cette chanson, comme si elle était sur un film que j’ai vu 23874 fois quand j’étais petite, genre… Cendrillon ;-) Comme quoi, Disney est vachement fort : je connais même les trucs que je n’ai jamais vus !!

  • #93 Cec jeune mariée :) le 5 septembre 2007 à 11 h 12 min

    Bah tu as raison Lizou !!

    C’est pas parcequ’on a trouvé un prince charmant, qu’on va le garder à vie… Ben vi, la vie de couple, c’est du boulot, même quand on s’aime comme des fous… Il faut sans cesse essayer de se mettre à la place de l’autre, anticiper ses peurs et ses doutes pour les lui épargner, sans oublier de parler avec lui de ses propres peurs et doutes…

    Je suis restée célibataire jusqu’à 32 ans… enfin, des histoires j’en ai eu, jamais rien de bien beau, j’ai toujours senti que c’est pas possible, ca pouvait pas être que ca une histoire d’amour, même si je me pensais amoureuse sur le coup….

    j’ai la chance d’avoir des parents qui sont toujours heureux et amoureux à 60 ans, alors la barre était placée haut…

    je me suis beaucoup posé de questions, et avant de rencontrer mon mari, ben j’avais décidé que oui, il serait possible que je finisse seule, que non, peut-être je n’aurai jamais d’enfant alors que j’en crève d’envie, mais que dans tous les cas je ne voulais pas d’un couple au rabais, je ne voulais pas me caser à n’importe quel prix, je ne voulais pas subir les séances d’engeulades que je voyais régulièrement autour de moi…

    ben franchement, je suis heureuse aujourd’hui d’avoir trouvé Monsieur, et heureuse de ne pas avoir cédé à la panique et de ne pas avoir "revu mes prétentions à la baisse" comme on me le suggérait gentiment, genre "ohhh mais ca peut pas être tout le temps le bonheur un couple hein !"

    ben si, justement :)

  • #94 angie_nina le 5 septembre 2007 à 11 h 16 min

    Bon j’adore mon mari, mais il est loin d’être mon prince charmant… (et vice et versa). Je dirais plus l’homme charmant avec qui j’ai envie de partager souvenirs, credit immobilier, enfants et taches ménagères ^^
    Je l’ai rencontré sur un site de tchat internet, nous étions une bande de potes, allant de 20 aux heures de gloire du tchat à 10 au final, et dans ces 10 finalement 5 couples se sont créés, comme ça, sans que personne ne cherche, tous des profils et des parcours amoureux très différents.
    Je ne cherchais personne, et vivait à 800 km de l’Homme, Par contre j’avais beaucoup à apprendre niveau sexologie, et dans un élan "amical" il se proposa de m’apprendre quelques trucs de plus vieux "routard" que moi (il a 31 ans et moi 22).
    Alors j’ai pris le train, 1,2,3,4,…,et à la 7ème fois avec une valise plus remplie que d’habitude pour m’installer chez lui, CDD d’un été, puis d’un automne, transformé en CDI cette année!
    Je dirais juste que pour nous ce qui a marché c’est qu’on attendait rien l’un de l’autre au départ, et que tout s’est contruit au fur et à mesure… Qu’aujourd’hui nous sommes mariés, mais que nous sommes toujours lucides, je ne suis pas une princesse, pas toujours charmante, et lui n’est pas un prince charmant non plus!
    Par contre je confirme la théorie de plusieurs d’entre vous, dès qu’on est avec quelqu’un, on en attire plein d’autre qui s’étaient tus jusqu’alors… trop tard!
    Bonne journée à toutes!

  • #95 Glop le 5 septembre 2007 à 11 h 19 min

    Bonjour!
    Bravo pour ce texte bien tourné Fanchette.

    @Lizou: en moyenne ans le monde il y a 103 naissances de filles pour 100 naissances de graçons, théoriquement ça devrait à peu près correspondre… Et je crois qu’il y a aussi bcp de mecs qui se morfondent… Et vivent un peu la même chose dans leur coin.

    Au sujet du sujet, je voudrais juste dire que quand par hasard on voit passer un prince qui ô miracle est charmant, enfin tel à nos yeux, ce qui est rarissime tout de même précisons-le, il faut le lui dire, l’aborder, lui mettre un panneau sous le nez, agir. J’ai toujours fait ça, et les princes charmants de ma vie m’ont toujours dit que d’être abordés était étonnant, charmant, qu’eux n’auraient pas osé…. (je ne parle pas de draguer hein, ça je ne sais pas faire et je trouve ça lourd, je parle de dire ce qu’on ressent tout simplement).
    Par exemple:
    1) Premier Prince charmant: je le vois dans la rue, je craque instantanément, c’est un ami d’ami, il a une copine. J’attends. Elle le plaque, j’arrive, j’oriente la discussion sur l’amour, je lui dit que je l’aime. 7 ans d’amour.
    2) Deuxième Prince Charmant: dans ma classe à la fac, on discute, je lui écrit une lettre d’amour de 10 pages, il débarque dans l’heure après l’avoir lue. 2 ans d’amour.
    3) Troisième Prince Charmant: après un an de célibat où je cherchais un amoureux et avais des aventures, j’en ai marre des aventures et je cesse de chercher à plaire. Donc, pyjama-party à deux chez une copine, pas sapée ni rien. Toc toc toc! Un ami de la copine, avec un pote à lui. Ils nous traînent dehors, on se balade, l’ami d’ami reste avec moi et je suis séduite. Le lendemain je le rappelle (bon je m’étais lavé les cheveux dans l’intervalle)…. Il n’osait pas, lui. 6 ans d’amour. Pour celui-là, j’avais spécialement appris une chanson par coeur, que je lui ai chantée un peu tremblante dans le parc des Buttes-Chaumont. C’était peut-être un peu ridicule, mais ça l’a scié (dans le bon sens) et on s’est retrouvés assis sur la même branche…

  • #96 patounettechatte le 5 septembre 2007 à 11 h 20 min

    Prince charmant trouvé au boulot !!! Pas original, donc… Je ne cherchais plus, j’en avais marre de tous ces C*** et pouf !! Il débarque !!! Il n’est pas resté longtemps dans mon entourage professionnel mais cela va faire douze ans que l’on vit notre histoire !!!

  • #97 Dorothée le 5 septembre 2007 à 11 h 24 min

    @ Glop: je suis tout simplement morte de rire avec tes histoires d’amour, surtout la lettre d’amour de dix pages….et s’ils restent, c’est que tu dois avoir des ressources pour les faire marrer au quotidien (en plus du départ), autant de culot je trouve ça génial :-)

  • #98 mimisunny le 5 septembre 2007 à 11 h 29 min

    Ah Fanchette, quelle belle plume!!! Je suis passée par là aussi.

    Après le départ de mon ex, je voulais trouver n’importe qui pour pas être seule. Je ne l’avais jamais été et ne le supportais pas. J’avais besoin de quelqu’un. Sans doute que ma bonne étoile m’a empêché de rencontrer qqn à ce moment là car je serais tombée sur un perdu (ou encore un plus perdu que moi,c’est dire).

    J’ai déjà raconté ça dans un autre commentaire, donc je risque de me répéter mais après tout, c’est le sujet du jour.

    Après avoir réalisé (sisi j’ai dû en prendre conscience, ce qui n’a pas été facile) que j’étais vraiment seule, je me suis dit que je devais me prendre en main. Dans mon ancien couple, je ne vivais pas pour moi (mais ça je l’ai réalisé qu’après) mais pour lui, tout tournait autour de lui, je faisais tout en fonction de lui. Je ne me connaissais pas finalement. Quand je me suis retrouvée seule, j’étais tout à fait désoeuvrée, je voulais qqn pour combler ce vide… j’étais mal et je cherchais … n’importe qui. Résultat: je n’ai rencontré personne.

    Puis j’ai pris du plaisir à être seule. Je me suis laissée allée à ma passion pour la déco et les cosmétiques, la danse aussi, je m’y suis remise. Je dansais seule dans mon salon mais j’y prenais du plaisir. Mes ami(e)s ont tenté de me caser à tout prix mais je n’en avais pas envie.

    Un jour, début juillet, j’ai fait le point et j’ai réalisé que je m’étais réconciliée avec moi même. J’étais bien seule, j’étais bien dans ma tête, je ne cherchais pas. Je m’acceptais comme je suis. Et bien là, et ça ne m’était jamais arrivée, je me suis fait draguée comme jamais. Pourtant, aucun ne m’intéressait, je me sentais bien seule.

    Après avoir rembarré plus ou moins gentiment plusieurs charmant garçons, je me suis dit que j’étais si bien seule que je ne me voyais pas rencontrer qqn qui allait "emcombrer" ma vie, comme l’avait si bien fait mon ex.

    Je suis sortie beaucoup, pas pour trouver qqn mais vraiment pour moi, pour m’amuser, pour rencontrer des gens intéressants (pas pour une relation avec qqn). C’est lors d’une de ces soirées, que mon Hommem d’aujourd’hui et moi on a eu un coup de foudre. J’avais jamais connu ça et n’y croyais pas mais aujourd’hui, je peux dire que ça existe. sisi je vous assure.

    Evidemment ça fait que qq semaines mais on est bien, on est sur la même longueur d’ondes et on apprend à se connaitre. Avec lui, tout est simple. Je dois juste veiller à ne pas trop utiliser mes réflexes de protection.

    Je crois que le secret, c’est d’être bien avec soi-même. Après, soit on le rencontre par hasard, soi on tombe dessus, soit on cherche, peu importe finalement…

  • #99 funambuline le 5 septembre 2007 à 11 h 31 min

    @ Fanchette: je comprends, j’avais l’air zen là comme ça, mais ça a duré plus de 3 ans et demi (je résiste à compter les mois!!!) le célibat. D’abord 6 moi bien (ouf, enfin un peu de liberté), puis 2 ans durs (si il ne s’interesse pas à moi c’est sûrement parce que je suis trop moche, grosse, conne… -rayer la mention inutile- m’enfin bon quand même non? il ne pourrait pas s’intéresser à moi celui-là???), et là: stop. Une nouvelle amie, qui amène d’autres nouveaux amis, une vie sociale épanouie, trop de travail pour me morfondre, une soeur qui fait poule pondeuse (et utilise donc bien mes dimanches de libres :-) ) et hop, 1 an de plus, léger, heureux, à oui et au fait, célibataire, mais ce n’était simplement plus l’adjectif qui me venait en premier pour me décrire… je crois que toute la différence était là. J’aurais pu "attendre" encore 1 an comme ça… Mais c’est vrai qu’au bout d’un moment, ça fait long!!!

  • #100 Elodie-celle-de-Paris le 5 septembre 2007 à 11 h 31 min

    Bon, alors moi ça va être rapide : je ne veux pas copier, mais mon bilan est pareil que celui de mademoiselle Coco au tout début des commentaires, mais alors TOUT PAREIL.
    et (bon, ok, taxez moi de copieuse, mais c’est pas ma faute) idem que la réflexion de 10h18 de Lizou.
    On est pas sorties de l’auberge, moi je dis.

  • #101 laure le 5 septembre 2007 à 11 h 32 min

    Mon prince charmant, je l’ai trouvé dans une boite de chocolats ! Non, pas dans un oeuf kinder, mais à une soirée chez un ami. Il y avait une grande boite de chocolats, j’y étais fourré toutes les 5 minutes et mon Prince aussi !

  • #102 orev33 le 5 septembre 2007 à 11 h 33 min

    Et quand on n’y croit plus au Prince Charmant, on fait quoi? Quand on est célibataire depuis bientôt 4 ans et qu’on est bien et mal à la fois dans cette situation, on fait quoi? Quand Meetruc justement c’est pas notre truc et que les rencontres finalement sont plutôt limitées dans une grande ville, on fait quoi?
    Je cherche pas vraiment et en même temps je reste open pour une éventuelle rencontre sans trop y croire et peut-être sans trop le vouloir. Pas vraiment envie d’une cohabitation. Si c’est la même que la dernière fois, alors là c’est sûr non merci! Suis habituée à vivre seule et plutôt bien : achat appart’ + boulot intéressant + activités diverses = vie bien organisée…..et seule. En fait, les moments les plus difficiles sont certains week-ends où j’aurai envie de me balader main dans la main avec l’élu et les vacances où j’aurai envie de partir avec le même élu (attention, hein, je pars mais avec des amis.ou seule mais c’est pas pareil).
    Voilà, j’arrête pour ne pas plomber ton blog Hélène et mon moral par la même occasion…paske finalement je me sens plutôt bien en ce moment (vacances en perspective dans 2 jours expliquant cela) ;o)))

  • #103 Elodie-celle-de-Paris le 5 septembre 2007 à 11 h 34 min

    je parlais du constat de 10h09 de mademoiselle coco bien sûr. (pour situer)

  • #104 Léa le 5 septembre 2007 à 11 h 34 min

    @ Princesse Strudel : Ouh la la c’est très vrai ce que tu dis… Je suis une toute fraiche "non célibataire" et c’est fou les trucs contradictoires que j’ai pu entendre avant de le rencontrer! "Si tu sors pas tu rencontreras personne" mais "c’est pas en cherchant que tu vas trouver" ou encore "tu verras un juor ça te tombera dessus alors que t’auras rien prévu"

    Bon, ça s’est passé comme dans la 3eme phrase. Le "pire", c’est que c’était à un anniversaire d’une amie (c’est son meilleur ami), et qu’une autre amie me disait, vu qu’on était les 2 seuls célibataires de la soirée "tu vas voir, je suis sûre que vous allez sortir ensemble, vous allez vous voir et hop!", et moi la rabat-joie de service "arrete de te faire des films s’il te plait, on ne vit pas au pays de Cendrillon, et en plus tu l’as jamais vu!". C’est vrai quoi, elle part toujours dans ses délires "Ils se virent, se plurent, vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants".

    Eh ben ça m’a gêné (beaucoup même) de lui admettre, mais elle avait raison… Mais bon, tout ça c’est le pur hasard hein?

  • #105 Léa le 5 septembre 2007 à 11 h 35 min

    Ah et au fait, ton texte est vraiment bien écrit Fanchette! Avec tout ça j’avais oublié de te le dire…

  • #106 Micheline le 5 septembre 2007 à 11 h 41 min

    Question difficile car pour moi, la prise de conscience du problème (on peut appeler mon célibat un problème puisque je me demandais comme toi ce que je faisais de travers) est passée justement par la compréhension que chacune est différente, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de solution miracle pour toute.

    Je me suis rendue compte que si je passais des années sans homme, c’était aussi parce que je n’étais pas prête à me caser à tout prix (alors que ma meilleure copine changeait tout le temps). Je me suis mise à assumer et surtout à ne plus l’envier (lorsque je me suis rendu compte que son succès cachait en fait une peur de ne pas être aimée).

    Je crois qu’il faut comprendre pourquoi on est seul car on répète généralement un schéma (il parait que le premier amour détermine tout !). Mais on peut s’en détacher : moi, je ne laissais personne m’approcher, si qqn s’intéressait à moi, j’arrêtais toujours avant que ca commence.

    Je me suis rendue compte que je ne m’autorisais pas à rencontrer quelqu’un et à être heureuse. Je me suis réconcilliée avec moi-même et avec mes coups durs d’ado où je n’étais amoureuse que de garcons qui aimaient toujours une de mes copines.

    Pour conclure (on pourrait y passer la journée !), j’ai rencontré mon Homme au boulot, j’ai commencé à rendre les sourires et à répondre aux remarques anodines aux gens qui me plaisaient (genre, et toi, tu fais quoi ? lorsqu’on me souhaitait un bon week-end), ca n’engage de toute facon à rien mais ca peut rapporter gros !!

  • #107 Baboux le 5 septembre 2007 à 11 h 42 min

    Je le trouve très drôle ton texte Fanchette. J’ai rencontré mon mari (il y a 12 ans !) par un ami commun, ce n’est donc pas du tout original. Mais c’est vrai que ça nous faisait un centre d’intérêt commun dès le départ. Il n’a pas un fils ou un petit-fils ton si gentil voisin qui te porte des tomates ????

  • #108 mimisunny le 5 septembre 2007 à 11 h 43 min

    @ Micheline: j’aime beaucoup ton commentaire, il fait écho en moi ;o)

  • #109 guessemma le 5 septembre 2007 à 11 h 44 min

    orev 33, je sais que la consolation est maigre, mais l’élu peut être bien gavant, et je le dis sans coquetterie. Pour preuve, voilà le genre de récit que j’envoie aux copines les jours comme aujourd’hui :

    Voilà, hier soir, monsieur a été pris de douleurs s’étendant du front à la tête en passant par les yeux (au passage, demain il va chez le médecin, je l’y traîne par les pieds).

    D’une humeur exécrable, il s’est réveillé vers trois heures du matin, soit disant à cause du bruit des touches de l’ordi. Moi je veux bien (j’ai magnanimement ignoré qu’il supporte très bien ce bruit depuis près de trois semaines, mais bon), j’arrête de tapoter pour aller me coucher.

    Vers quatre heures, il se re-réveille, au motif que le fait que je me retourne le gêne pour s’endormir. Là je veux plus, mais je la boucle en raison de l’indécence de l’horaire – trop naze pour en débattre.

    Au petit matin, il jaillit du lit comme un ressort. Bruit de papier chutant – il avait flanqué mon mémoire par terre. Motif : il encombrait la table. Là je commence à renacler avec une certaine vigueur, je l’aurais fait à moins.

    Une minute trente plus tard : imprécautions inaudibles. En écoutant bien, je comprends qu’il en a contre le paquet de pain de mie, que j’ai oublié sur la table (personne n’est parfait). Apparemment les tranches tombent par terre les unes après les autres, comme des dominos. J’esquisse un fin sourire. Il apprécie moyen.

    Je le somme de s’expliquer sous peine de me voir devenir archi teigneuse. Là, trémolos dans la voix, il m’explique qu’il est bouleversé par le départ de son chef et l’éclatement de cette "grande famille" qu’est l’entreprise.

    Je rêve. Ou bien j’hallucine grave.

  • #110 Mattiou le PS le 5 septembre 2007 à 11 h 46 min

    moi plus comprendre Fancette = Hélène ???

  • #111 Hélène le 5 septembre 2007 à 13 h 46 min

    OK Mattiou, mais ne le change plus, par pitié ! ;-))

  • #112 Lilo le 5 septembre 2007 à 11 h 48 min

    Moi je crois que le problème, c’est que parfois, même quand on considère qu’on cherche pas, on cherche tout de même.
    Ce que je veux dire, c’est que bon, aller sur Meetic (plus jamais de ma vie j’irai sur un truc pareil, ça m’a traumatisée), aux galeries gourmet le jeudi, aller à des fêtes de potes, des mriages, c’est à mes yeux exactement la même chose si on y va dans la perspective de "trouver".
    Parce que les gars, ils le sentent tout de suite, qu’une fille est "en chasse", ou plus précisément, qu’elle est en mode "apât" (abordez moi je cherceh un prince (pas si) charmant) (ils comprennent donc, y’a moyen c’est une courge). Et donc tous les boulets te tomberont dessus. Même si c’est un pote du pote de ton pote (normalement il devrait y avoir présélection vu que tes potes c’est tes potes, ils sont cools, mais y’a toujours un boulet dans un groupe).

    Ne pas chercher, c’est ne pas être en attente que l’on vienne te chercher aussi.
    C’est être ouverte, mais sans pour autant être en attente.
    Pour moi, recherche et attente, c’est la même chose, parce que quand tu es en attente, au fond, tu cherches.

    Arrêter de chercher, c’est peut être tout simplement arriver à se construire une vie de célibataire épanouie, arriver à être bien avec soi même, et surtout, surtout, arriver à se dire que finalement, un prince charmant, pour le moment, on peut très bien faire sans. Mieux, s’il ne vient pas, on s’en portera pas plus mal.
    C’est profiter de rencontrer des hommes, de partager des moments sans pour autant vouloir les épouser (les mecs, ça reconnait les sangsues à 10 000 km, et ils savent qu’elles sont faciles à embobiner).
    C’est se dire que l’on s’aime comme ça, avec ses amis, et que l’on a pas besoin de trouver. Mais sans pour autant ne pas vouloir trouver (parce que là, si on est en mode repousser tous les hommes parce qu’on en veut à la terre masculine entière, ça marche pas non plus).
    L’équilibre entre ouverture et attente, c’est ce qu’il faut trouver je pense…

  • #113 Micheline le 5 septembre 2007 à 11 h 49 min

    mimisunny : je me demandais justement où tu en étais. Contente pour toi que ca marche !

  • #114 Fanchette le 5 septembre 2007 à 13 h 49 min

    Mattiou, c’est vrai que je suis un peu dure avec les Boulets. Mais j’ai un sacré passif, tu peux allez voir là pour t’en convaincre (et te marrer, c’est autorisé !) : monblogdefille.mabulle.co…
    En général, tu vois, je leur laisse toutes leur chance aux délicieux boulets, et quand je me prends un armoire normande dans la tête, j’ai rien vu venir (j’en ai pris quelques unes récemment, crois moi… en fait je suis trop tolérante je crois ;-) Je dois avoir un panneau qui clignotte au dessus de ma tête : "Petit cœur fragile, boulet bienvenu".

    Seccotine : jolies rencontres. C’est vrai qu’on est plus heureux en s’adonnant à ses passions. Ou en en découvrant de nouvelles. Ok, le sarclage des betterave, c’était un peu exagéré ;-) Mais c’est vrai que t’en veux VRAIMENT pas de prince charmant ? Comme dirait Ashley Abbot : unbelibeubeul ! En tout cas, merci pour tes encouragements à écrire (en vrai c’est quand même un peu mon métier, on va dire que ça aide…)

    Glop : je crois que le canapé était effectivement déjà un énorme pas (genre bienvenue dans ma tanière de célibataire, purée, heureusement que j’ai fait le ménage y’a une semaine moi !)… mais j’ai pas pu faire l’autre… J’ai pas entendu le troupeau de rhinocéros charger derrière moi, du coup je suis restée au bord du précipice. Tout ce que tu dis me parle tellement…

  • #115 Cec jeune mariée le 5 septembre 2007 à 11 h 50 min

    Guessema, c’est pas très gentil, je suis morte de rire au bureau et ils se doutent bien que c’est pas le cours de la bourse qui me fait cet effet là….

    Et oui Fanchette, c’est possible, figures toi que je suis LA fille en couple la plus aimée par les célibataires dan smes groupes d’mais, car ce qu’ils voient leur laisse un énoooorme espoir pour eux (bah vi, si même à moi ca m’est arrivé…)

  • #116 Fanchette le 5 septembre 2007 à 13 h 51 min

    Joyeuse luronne, c’est magnifique… Au fait j’ai essayé de t’envoyer un mail rapport à mon dentiste, mais le mail ne t’es pas arrivé. Puis-réessayer ?

  • #117 Fanchette le 5 septembre 2007 à 13 h 55 min

    Dorothé, c’est le problème avec les histoires déguisée : c’est souvent décalé, ça finit en anachronisme. Mr Bean en plus, no way, je préfère encore mon ours polaire ! ;-)

    Mais non Sarah, toutes tes amies en couple, elles ont donc des amoureux-maris, qui eux mêmes doivent avoir des potes célibataires : allez zou : tire moi sur ce bout de laine, débobine la pelotte et tricotte toi un pull bien douillet pour cet hiver !

  • #118 Kilis Sex Symbol le 5 septembre 2007 à 11 h 55 min

    Raaaah zetes pas possibles les filles : je commence à lire les commentaire, je rafraichis la page, et pof! il y en a trente de plus! C’est pas humain !!!!!

    Bon, alors moi, j’ai des problèmes de pays riches (copyright Jeff). Il y a tellement d’hommes qui me tombent dessus que je me demande comment NE PAS trouver le prince charmant.

    Parce que bien évidemment, ils sont tous bien sous tous rapports, avec juste la petite chose qui me fait hésiter.
    Et bien sur, parce que je ne suis pas du tout célibataire (ceci dit, quand je le suis, c’est encore pire).

    Moi l’article que j’attends, c’est "Comment choisir parmi ses 60000* princes charmants".

    Problème de pays riche, donc.

    En tous cas j’adoooore ton billet Fanchette.

    Sinon, mon copain, je l’ai rencontré sur ICQ. Il a fait une recherche au hasard et j’ai répondu à son message (à l’époque je n’avais pas de liste de contacts constitués et je ne filtrais pas. ça a bien changé). M**tic, je ne suis pas convaincue, j’avoue. Je suis sure que c’est bourré de pervers psychopathes (TM)

    *Oui, alors, il y a eu une étude statistiques je ne sais plus en quelle année, qui disait que chaque personne a environ 60000 moitiés d’orange dans le monde. Reste à savoir combien il y en a en France**.

    ** Oui ben en même temps, en France, en Australie, en Inde et au Canada, ça me va aussi bien :-))

  • #119 Titsister le 5 septembre 2007 à 11 h 56 min

    Un ami de l’ami d’une amie. Cela faisait 2 ans que l’on se fréquentaient de temps en temps lors de soirée. Et puis un jour ça a fait tilt, je me suis dit ce mec il al’air vraiment bien.
    Depuis ça fait 7 ans d’amour sans ombre au tableau :-)

  • #120 Emma le 5 septembre 2007 à 11 h 59 min

    Sans chercher :-) !
    J’ai rencontré le mien, de prince charmant (j’y crois plus, j’ai passé l’âge :-) ) dans un parc en promenant mon chien, et lui promenait le chien de sa môman…. et la suite tout comme dans les 101 Dalmatiens :-)

  • #121 Mattiou le PS le 5 septembre 2007 à 12 h 01 min

    @cec jeune mariée

    moi les cours de bourse me font bien rire…même si vu que mon groupe nous offre qq actions je ne devrais pas…

    @guessema

    les hommes aussi ont leur raniania !

    @Hélène

    tu m’as deja souhaité la bienvenue 2 fois cette semaine !!! à ta décharge, j’ai utilisé deux pseudos un tout petit peu différents !!!

    pour revenir au sujet, je pense qu’il faut se créer un environnement dans lequel on fait des rencontres (fréquenter des site de chat sur des thèmes particuliers et pas meetruc…vacances avec l’UCPA…) et ne le faire que pour s’amuser…c’est toujours dans ce contexte que j’ai pu faire des rencontres…

  • #122 Cécile de Brest le 5 septembre 2007 à 12 h 03 min

    Le prince charmant, hum, j’en avais une certaine vision… Et je dois dire que mon mari n’y ressemble pas du tout !!
    On s’est rencontré dans un bar (mon dieu, quelle décadence) j’avais 20 ans et lui 34. Autant dire je le prenais pour un vieux. et surtout, on ne peut pas dire qu’il m’intéressait vraiment (et c’est un euphémisme !)
    Mais bon, ça fait 10 ans que nous sommes ensemble et un mariage et 2 enfants plus tard, je me dis que le prince charmant ça n’existe pas mais que j’ai trouvé un homme "très charmant".
    Et puis d’abord le prince charmant n’existe que dans les rêves et on n’est pas là pour rêver (enfin pas tout le temps…)

  • #123 kila super philosophe de coin de zinc aujourd’hui le 5 septembre 2007 à 12 h 04 min

    Et bien… que dire??
    Que d’abord rien en sert de chercher si on n’est aps au clair avec soi-même. Ca a déjà été dit.

    J’ai survolé les comm’ :
    1- j’ai vu que ça fightait légérement, faut pas prendre la mouche hein les filles ici c’est rigolade et compagnie, un peu de sérieux mais toujours dans une ambiance "detention totale".
    2 -A la lecture de certaines expériences : GRAND voire ENOOOORME espoir pour moi, nouvellement célibataire je rentre à l’école lundi prochain (oui à 35 ans je reprends mes études dans une joie non dissimulée), + les stages liés à ce nouveau cursus, je me dis que le prochain homme de ma vie sera LA où je vais, sans le chercher mais en étant Moi, cool dans mes baskets! Donc merci ;-)

    Et surtout bonne vie à vous, seule ou pas, l’essentiel étant de pas trop se prendre la tête…

  • #124 Londoncam le 5 septembre 2007 à 12 h 04 min

    @Micheline: ton commentaire me parle directement, et j’essaye de faire cette demarche, de me reconcilier avec moi-meme au lieu de me plaindre que je reste seule alors que ma copine a toujours des mecs. Je me concentre sur moi, ce que j’ai vecu, j’essaye de ne pas me devaloriser et de m’aimer. Pas facile du tout, mais j’avance!

  • #125 Kilis Sex Symbol le 5 septembre 2007 à 12 h 06 min

    @ Fanchette : en fait c’est un private joke avec Hélène, mais si ça se trouve, elle ne s’en rappelle même pas ;-)

    Je ne crois pas être un sex symbol (je me trouve très jolie, ceci dit, sans prétention aucune. je le précise pour pas qu’on pense à un accès de fausse modestie de ma part :-D).

    Mais il se trouve que je plais, et je ne sais pas toujours pourquoi. Je soupçonne fortement mes hormones :-)

    Si tu en veux, je peux essayer de les faire extraire dans un parfum – mais sans garantie, hein :-D

  • #126 Londoncam le 5 septembre 2007 à 12 h 07 min

    Fanchette, je vais rougir ou presque :-) C’est bon les copines

  • #127 Hélène le 5 septembre 2007 à 14 h 07 min

    En effet et le monde sera meilleur, les bretonnes écrivent particulièrement bien et le sujet intéresse tout le monde !

  • #128 Sourisdansroquefort le 5 septembre 2007 à 12 h 07 min

    Avec la stratégie numéro deux pour le dernier en date (la stratégie 3 a marché aussi). J’ai CAP-TI-VÉ l’attention du chef de l’orchestre dans lequel je joue. Et aussi, comme cécile de brest, on ne peut pas dire qu’il m’intéressait vraiment. Voire, pas du tout.

  • #129 annelise le 5 septembre 2007 à 12 h 08 min

    mimsunny, j’ai vécu exactement la même période. J’ai adoré ma période de célibat (j’ai toujours vécu en couple quasiment), et je suis sortie bcp juste pour m’amuser, et puis un soir, je suis tombée sur monsieur…Fanchette, comme quelqu’un l’a dit déjà, il faut oser aborder oui. enfin moi, j’ai une grande facilité à aborder les mecs j’avoue…mais ça s’apprend je t’assure, il faut prendre confiance en soir.

  • #130 alicia le 5 septembre 2007 à 12 h 09 min

    Bon désolée, je n’ai pas lu tous les comm, y’en a trop! Mais le premier de Lizou me paraît très vrai. La vie peut être belle et agréable sans zhom! J’ai eu des années très heureuses en célibataire (je suis avec mon homme depuis bientôt 20 ans! mon dieu comme le temps passe).
    Et puis, le prince charmant, il faut le "tester" avant de partir dans des histoires qui se cassent la gueule aussi vite qu’elles sont arrivées!
    Donc, profiter de la vie, avec ou sans prince, ou avec prince intérimaire….

  • #131 Fanchette le 5 septembre 2007 à 14 h 10 min

    Et le monde serra meilleur : oui quand je l’ai proposé à Hélène, je ne savais pas que Breizhoudoudou avait écrit un billet sur Meetruc. On en a parlé avec Hélène, et jugé que ce n’était pas trop redondant. Au vu des commentaires d’aujourd’hui, ça ne l’était pas tant que ça… Les contributions au Mercredi des lectrices sont spontannées, donc il arrive qu’on ait les mêmes préoccupations. Mais le prince charmant étant une préoccupation majeure, ça vaut le coup d’y revenir ?

    Dorothé, j’adore ta technique… Mais pourquoi j’ai pas osé dire ça. Voilà, je me flagelle… La prochaine fois je sors avec le troupeau de rhinocéros de Glop c’est sûr !

  • #132 alicia le 5 septembre 2007 à 12 h 10 min

    @ Fanchette, si ce n’est pas trop indiscret, quel âge as-tu?

  • #133 rosalie le 5 septembre 2007 à 12 h 18 min

    Tout pareil que vous, mais pas de recette miracle… Plusieurs années de célibat que je ne vis pas mal, c’est un peu pesant parfois pendant les réunions de famille, avec mes cousines qui sont maintenant toutes en couple et mes freres et soeurs aussi… mais bon, une petite phrase trotte dans ma tête "un jour mon prince viendra"… J’en ai de plus en plus envie et j’essaie de sortir la tête de ma carapace, mais c’est pas facile ! Moi aussi Glop si tu fais des cours je m’inscris de suite !

  • #134 Hélène le 5 septembre 2007 à 14 h 19 min

    elo, Eleyne, soyez les bienvenues ! ;-)
    Pour les cheveux auburn je vais pas être de bon cosleil, je fuis le roux comme la peste pour mes propres cheveux ;-))

  • #135 guessemma le 5 septembre 2007 à 12 h 22 min

    Les filles, il me revient un truc horrible : ma marraine, qu’heureusement je vois rarement, m’appelle la "vieille fille" au prétexte que je ne suis pas mariée avec le garçon que j’aime. Le pire, c’est que j’ai moins de vingt-cinq ans. Dans ces moments-là, je me sens aussi exclue que Rosalie..

  • #136 Cec Jeune mariée le 5 septembre 2007 à 12 h 23 min

    @Fanchette : ben vi, moi aussi j’avais l’impression d’avoir un écriteau "qui veut m’épouser" sur la tête… et en fait, si tu le fais pas clignoter tout le temps, c’est pas très génant ;)

    Moi je crois (enfin je coryais, maintenant je sais que c’est vrai…) que oui il possible de juste rencontrer un homme bien, de pas se prendre la tête, de ne rien calculer (ni avoir l’air de, ni pas avoir l’air, ni se demander quand -on couche – on parle avenir- on laisse sa brosse à dent- on se présente les mais-on se présente les parents….etc ).
    Simplement rencontrer la personne avec qui tu te sens toujours toi-même, et en plus à qui ca a l’air de convenir…
    Et puis avec cette personne, tout semble naturel, tout coule de source…
    Habiter ensemble au bout de 2 mois d’histoire ? Ah ben oui tines on peut tenter, vu que j’ai plus d’appart… ca n’engage à rien, si ca se passe pas bien j’irai squatter chez une copine !
    Se marier, ca serait vraiment tip top hein ?? Ben oui, ca peut se décider au bout de 6 mois de romance, et se concrétiser au bout de tout juste un an de vie commune….
    Et tiens, je change de boulot, ca te dirait qu’on parte faire un petit tour ailleurs ? Ben oui, si on est tous les deux, c’est trop chouette !!

    Tu l’auras compris : j’ai rencontré mon homme en janvier 2006, on a vécu ensemble dès mars de la même année, on s’est mariés il y a 3 mois, nous partons vivre aux Pays-Bas dans une semaine, et pour les bébés dont on parle régulièrement quand on évoque le futur, on a décidé d’attendre un peu pour de bêtes questions matérielles (ben vi, il faut quand même que l’un des deux ai un CDI où il se sente bien…)

    Je suis pas wonder woman ni greta garbo (je suis jolie OK, mais bien "encombrée" de qq dizaines de kilos de trop, sans rire), pas plus intelligente ni spirituelle que la moyenne, alors oui moi je dis, il faut garder espoir et essayer de vivre au mieux, l’esprit ouvert, profiter des bonnes choses qu’on vit au jour le jour en se disant que ca va bien finir par arriver :))

  • #137 Cec jeune mariée le 5 septembre 2007 à 12 h 26 min

    et Fanchette, j’ai 33 ans :)

  • #138 marion le 5 septembre 2007 à 12 h 29 min

    bah … je vois pas quoi rajouter, Fanchette iz ze best :))))))
    On en est toutes là, en rajoutant ceux qui te font croire que tu es l’élue (no comment) et en continuant à aller sur M…tic à mort et en s’en tapant une différente tous les soirs de la semaine …

  • #139 Fanchette le 5 septembre 2007 à 14 h 29 min

    Mattiou, oui : au rayon de mes ex, y’en a un que je rêve toujours d’épouser… j’attends juste qu’il divorce ;-)

    Je sais que les hommes ne sont pas tous des boulets. Et les femmes pas toutes des 5e éléments : rapport à la belle liloo ? Je suis aussi consciente que c’est pas facile pour les hommes non plus d’aborder leur douce.

    Ce qui m’interroge aujourd’hui, c’est surtout les circonstances de rencontre. J’ai l’impression qu’on ne fait pas tant que ça de rencontres de nos jours. Regarde Funambuline et sa palette d’activités, qui n’ont débouché sur aucune histoire, ni d’amour, ni d’amitié…

  • #140 funambuline le 5 septembre 2007 à 12 h 31 min

    Au fait, tu voulais des rencontres chouettes?
    Petite Soeur Chérie, sort déguisée en homme (avec moustache et costard beaucoup trop grand, pas le truc hyper sexy) dans une soirée "meurtre et mystère", et là, une femme velue, trop maquillée habillée avec une robe atroce et ayant mal aux pieds avec ses talons en pointure 41 qu’Il n’avait jamais porté avant lui tombe dessus: coup de foudre. C’était il y a 3 ans, ils sont mariés et viennent d’avoir un deuxième enfant.

  • #141 sofiso le 5 septembre 2007 à 12 h 31 min

    pour ma part, comme quelque unes apparemment, j’ai rencontré mon amoureux au travail !
    on ne bossait pas ds le meme service mais on a commencé à papoter à la machine à café qui était située pas loin de mon bureau aprés que je lui ai proposé des "lysopaïne" pour sa grosse toux un jour d’hiver…
    on s’est vite retrouvé entre "jeunes" régulièrement pour le déj et qq soirées chez les uns ou les autres et on a passé plus de 3 ans (oui je sais, on est pas rapides :-p) à se voir tous les jours en amis, à se raconter nos we avec le meme genre de fêtes au prog, les memes films vus au ciné, les memes endroits fréquentés sans se croiser etc et puis un jour, à mon retour de vacances à Cuba, je lui ai proposé de passer boire des Mojitos à la maison avec qq amis à moi et il a accepté et on a bu plus que de raison et on a fini par s’embrasser fougueusement et ça fait presque 3 ans et demi que ça dure !!!

    Ne désespère donc pas Fanchette, ça devrait arriver que tu cherches ou pas !!! (en tt cas, je te le souhaite !)

  • #142 Cec jeune mariée le 5 septembre 2007 à 12 h 32 min

    Merci Fanchette :)

  • #143 Marie D le 5 septembre 2007 à 12 h 36 min

    raaaah l’histoire de ma vie!
    merci Fnachette!

  • #144 Cec jeune mariée le 5 septembre 2007 à 12 h 37 min

    Merci Hélène itou alors ! En plus je suis persuadée que la chance est contagieuse alors j’enoive PLEIIIIIIIIN de zondes via le web :)

  • #145 alicia le 5 septembre 2007 à 12 h 37 min

    Alors, je comprends mieux tes préoccupations et tes attentes, mais beaucoup de comm sont pleins d’espoir et de belles histoires (j’aime celle de sofiso) et je suis sure que ton prince n’est pas loin….

  • #146 Fanchette le 5 septembre 2007 à 14 h 38 min

    Micheline… Arghh, ne remue pas le couteau dans la plaie… Je sais tout ça. Tu penses bien que tout cela a turbiné dans ma petite tête avant que je ne plonge sous la couette sur ce canapé. Mais j’ai pas "senti" le moment…

    Lors d’une histoire précédente, j’ai un peu picolé pour me donner de l’assurance (je sais c’est mal mais bon…) et je l’ai carrément enfermé chez moi. Résultat, le matin, avec la gueule de bois, impossible de savoir où j’avais planqué les clefs ! On a failli sortir par la fenêtre. Mais au moins j’avais osé !

    Dorothé, moi aussi Le Boulet, je le vois comme çui à qui tu fais clairement comprendre que ça va pas le faire et qui te colle en te lorgnant le décolleté. No way.

  • #147 Hélène le 5 septembre 2007 à 14 h 43 min

    Je vous préviens si vous vous engueulez ça va chauffer, faites gaffe à ce que vous dites ! ;-)

  • #148 teatree le 5 septembre 2007 à 12 h 53 min

    "Malheureusement, j’ai du râter le départ de la banquise : au matin, il avait disparu…"
    j’adore ta façon de raconter, c’est génial, j’essaye de ne pas être morte de rire.
    j’ai failli pouffer devant témoin au bureau…

  • #149 Fanchette le 5 septembre 2007 à 14 h 59 min

    Micheline : Je crois que j’ai besoin de se genre d’exemples pour me donner des coups de pieds aux fesses au contraire. ;-) Insiste, je vais finir par me déclarer…
    Mais c’est tout à fait vrai, cette histoire de perche qu’on pense tendre et que l’autre ne vois pas. La preuve, moi j’ai l’impression d’être la dernière des niaises quand je suis en compagnie de mon comptable… et ma copine V. qui nous a vu ensemble m’a dit d’être plus démonstrative : je n’en revenais pas, j’ai pourtant l’impression d’agiter mon panneau clignotant avec frénésie pour une fois !!

    Kris : c’est un pipeul (au fait Lilo, j’ai lu ton histoire de George, c’est tordant !) ou un sportif ? Ou un éclairagiste ?

  • #150 Delphinoid le 5 septembre 2007 à 13 h 10 min

    Haaa j’adore Fanchette. Moi non plus je ne cherche pas. Je n’ai pas trouvé mais bon c’est un peu normal je trouve… Je me dis que ça viendra quand ça viendra (si ça doit venir hu hu).

    Bref, je ne peux pas t’apporter mes lumières sur la question.

    Par contre, continue de nous faire de beaux textes comme ça! C’est un tel plaisir de les lire!

    (et vive Nok ;o) )

  • #151 dragibus le 5 septembre 2007 à 13 h 13 min

    Ben moi je l’ai rencontré… sur canalblog (et vraiment sans chercher)! il croyait que j’étais un garçon… depuis, il sait que ce n’est pas le cas. :)

  • #152 funambuline le 5 septembre 2007 à 13 h 15 min

    @ fanchette: en passant, genre sarclage de bettrave, j’ai fait: bénévolat pour des "evenements culturels", cours de cuisine, w-e de randonnée (entourée de très sportifs, l’horreur totale, sauf leur admiration totale pour mon nok (euh, merci à toi :-) ) -mais malheureusement pas pour mes mollets non musclés), multiples marchés de légumes (à toutes sortes d’heures, on ne sait jamais), associations culturelles en tout genre, … Rien n’a marché (même pas pour me faire des amis!!!).

  • #153 Mattiou le PS le 5 septembre 2007 à 13 h 19 min

    @ Hélène

    dsl d’avoir changé de pseudo mais le dernier était un peu trop olé olé !!!

    @ Fanchette

    tu es un peu dure avec les garcons que tu appelles "boulets"…Aprés tout en d’autres circonstances tu les aurais peut etre trouvés charmants !!! C’est un peu le reproche que je ferais aux filles en général : il faut que ce soit le garcon qui fasse le premier pas ou qui fasse rire ou qui soit charmant mais au risque de se faire traiter de boulet plus tard sous pretexte que le trac ou la timidité lui ont fait perdre ses moyens…

    UN PEU DE TOLERANCE !!!

  • #154 Seccotine le 5 septembre 2007 à 13 h 21 min

    J’arrive tard et j’ai pas lu tous les commentaires (la faute à mon nouveau boulot qui me laisse carrément moins de temps libre :o), mais pour apporter ma micro-pierre à l’édifice, je confirme que moi qui ne cherche plus et qui surtout ne VEUX pas de prince charmant, il faut bien avouer que j’en croise beaucoup plus que quand j’en cherchais encore !

    Les deux derniers à qui j’ai eu la faiblesse de consacrer quelques semaines, je les ai rencontrés comme ça :

    – le premier, dans la file d’attente des dédicaces d’un de mes écrivains préférés. Je faisais des photos, il filmait, on a échangé nos adresses e-mail pour s’échanger les films et photos. Le film était trop lourd pour l’envoyer par mail, il m’a proposé de me le graver et m’a donné son adresse pour que je passe chez lui récupérer le cd (hinhinhin).

    – le second, c’était sur un forum de discussion, il y a trois ans. La fréquentation du forum était pas énorme, on se retrouvait souvent à discuter à deux, il connaissait pas Lille, il est venu passer le week-end de la Braderie à la maison, et pof (si j’ose m’exprimer ainsi :o).

    Tout ça pour dire qu’à mon avis, tant qu’à laisser faire le hasard, autant s’adonner à des activités qu’on aime et qui reflètent nos passions.
    On a plus de chances de trouver des gens avec qui on a des affinités sur un forum traitant d’un sujet qui nous passionne que sur Meetruc, et en faisant la queue pour une dédicace d’un auteur qu’on dévore qu’en se mettant au tir à l’arc qu’on n’a jamais particulièrement eu envie de pratiquer simplement parce que le pourcentage d’hommes est plus élevé (personnellement j’irais pas sarcler des betteraves. Cueillir des cerises, à la limite, si on a le droit de manger la récolte :o)).

    Sinon, je plussoie aux appréciations des autres : Fanchette, c’est quand que t’ouvres un blog ?

  • #155 Nathanaelle le 5 septembre 2007 à 13 h 27 min

    Merci Fanchette pour ce joli texte si vrai… et pour répondre à ta question, je l’ai trouvé dans un pub irlandais perdu dans le Grand Nord finlandais. Il avait une gueule de bois incroyable et moi j’enfilais les pintes (le top du hype quoi). Et bien sûr, je ne cherchais pas du tout (baah, je devais rester là-bas 10 mois seulement de tte facon), j’étais seulement là pour m’amuser… et finalement… ca fait déjà trois ans et demi :)

  • #156 Glop le 5 septembre 2007 à 13 h 32 min

    Fanchette, ton comptable, parle-lui! Si ça se trouve le coup du canapé c’est pour lui un pas énorme de fait et il faut que tu en fasses un autre petit et vous finirez par vous rentrer dedans! (et là hop tu l’embrasses, mmmh).
    En fait je ne suis pas particulièrement téméraire: le PPC (le Premier Prince Charmant), j’avais du oser le regarder 3 fois en face, en un an… (je m’arrangeais pour capter son reflet en soupirant). Mais pdt cette disscussion précédemmment évoquée (où je regardais à terre, rouge et les doigts tortillés), à un moment je lui ai dit, sans calculer, un peu comme on saute par-dessus un précipice parce qu’un troupeau de rhinocéros charge derrière soi (si si ça m’arrive souvent pas vous?): "eh bien pour moi l’être aimé c’est toi".
    Bon voilà l’avantage de ce genre de parole c’est que c’est ferme et définitif, tout est sur la table, l’autre est obligé de te rejoindre ou pas mais cette franchise-là remue tellement celui qui la reçoit qu’à moins d’être fait de granit il se passe un truc.
    La lettre: c’est génial une lettre, on peut la bosser, l’autre est très touché, il répond…. Fanchette, tu écris bien, voilà peut-être la solution (je pense au comptable; tu pourrais lui faire un texte sur les rêves que tu as fait dans son canapé par exemple ;-)
    La chanson: oui, c’est un peu extrême, on peut remplacer par un poème…

    (Un jour j’ai remarqué que tous les mecs qui m’abordaient dans la rue ou les lieux de passage étaient lourds et pas charmants, mais que ceux qui passaient devant moi dans le halo mordoré d’un incroyable love-appeal m’ignoraient totalement. Alors quand un type me plaît je tâche de le lui dire, me souvenant comme ça m’aurait plu si l’un de ces glorieux m’avait adressé la parole. Il faut savoir aussi qu’en général les glorieux sont transis, mais ils le cachent).

  • #157 joyeuseluronne le 5 septembre 2007 à 13 h 35 min

    Savoureux ce texte Fanchette !

    Avec mon chéri, on s’est connus dans un pays lointain où étaient parti s’expatrier nos parents respectifs : moi 3 ans, lui 6 de plus. A l’époque il m’aidait gentiment à négocier mes virages en tricycle. Mais à part ça, je ne l’intéressais pas outre mesure. Ca a duré deux ans.

    Puis je ne l’ai pas revu pendant plus de vingt ans. Il est m’est resté pendant tout ce temps un souvenir de lui flou mais vivace, l’image du "grand" et doux garçon au visage rieur, sur qui je levais mes yeux émerveillés de toute petite fille.

    Et voilà qu’un jour, je trouve du boulot à Brest de manière totalement inattendue (ce n’est pas du tout ma région d’origine). J’apprend, fortuitement, que lui aussi a atterri dans le coin… On se revoit. C’est toujours un grand et gentil, si gentil garçon. On est tout de suite tombés dans les bras l’un de l’autre.
    Mignon, non ?

  • #158 Sarah le 5 septembre 2007 à 13 h 48 min

    bah moi j’ai abandonné Meetic, bcp d hommes charmants…physiquement, sans le côté Prince….ça m’a saoulée à la fin…Mais ma libido crie famine, si ce n’est un ou deux sex buddies conservés…

    Donc moi non plus, pas de prince charmant en vue..Mes meilleurs amies sont en couple, ou on des amis en couple, et je passe ma vie à sortir avec mon meilleur ami…qui lui est gay…dans le Marais…

    suis mal barrée…

    Sarah

  • #159 Dorothée le 5 septembre 2007 à 13 h 51 min

    C’est vrai que les soirées déguisées donnent souvent des résultats étranges :-)
    En janvier, déguisée en Romaine (toge et tralala), j’ai rencontré Mr Bean….

    ….qui m’a raccompagnée le dimanche vers midi dans ma rue où tout Paris passe le dimanche vers midi…..et j’étais toujours déguisée en Romaine!!!

    Mais bon, y’avait de l’anachronisme dans cette histoire, j’ai préféré y mettre fin :-)

  • #160 joyeuseluronne le 5 septembre 2007 à 13 h 57 min

    Fanchette, effectivement je n’ai pas reçu ton mail. Je viens de t’envoyer un petit message pour que tu sois sûre d’avoir mon adresse, ça devrait marcher. Merci en tout cas !

  • #161 Dorothée le 5 septembre 2007 à 14 h 02 min

    Tu sais Fanchette pour moi c’est plus facile de sortir une énormité (non mais c’est dans ton lit que je veux dormir) qu’un truc plus fin et amené….

    S’il a l’air de faire la tronche, au moins tu peux lui dire que c’était une blague :-) (alors que le truc finement amené, pas moyen)

    Non parce qu’avouer la vérité et sérieusement en plus, je trouve ça beaucoup trop flippant, je l’ai fait une seule fois (option je balance TOUTES mes tripes sur la table) et je sais pas si un homme quelconque mérite qu’on flippe autant pour lui!

  • #162 et le monde sera meilleur le 5 septembre 2007 à 14 h 05 min

    ça me fait penser au billet de Breizhoudoudou d’il ya quelques jours où tout le monde avait déjà donné sa contribution !

  • #163 Eleyne le 5 septembre 2007 à 14 h 12 min

    Bravo à Hélène pour ce très joli blog rempli d’émotions!! et quelles émotions en lisant tous ces commentaires! :-)) Pour ma part, j’ai rencontré mon chéri (je ne sais jamais coment dire, homme, ça fait bestial, petit copain ça fait midinette, prince charmant ça fait conte de fées (je n’y crois pas!), mari, il faut avoir franchi le pas, et chéri ça fait peut être un peu cucu, bref!!) alors que j’étais stagiaire dans un labo et lui chercheur (oui, on a une petite différence d’âge). A l’époque (au vu de mon grand âge! :-) j’atais avec quelqu’un d’autre. A force de regards, de sourires et d’échanges, on est devenu un couple. Le lendemain de notre premier rdv (sur la plage! ), j’emmenageais chez lui en laissant mes 12m2 de chambre d’étudiante!
    Aujourd’hui, ça fait 3 ans que l’on est ensemble encore plus amoureux qu’au premier jour avec plein de beaux projets….

    Nos différentes histoires prouvent qu’il n’y a pas de règles précises et creusées dans le marbre quand il est question d’amour!
    Alors ne réfléchissez pas trop!!

    PS: Hélène, a quand des conseils beautée pour les filles (comme moi) aux cheveux auburn??

  • #164 Mattiou le PS le 5 septembre 2007 à 14 h 15 min

    @ Fanchette:

    je crois que si je voulais etre méchant, je pourrais trouver beaucoup de défauts à mes chères exs…car je ne suis pas sorti qu’avec des 5ième éléments non plus…preuve en est que trés souvent c’est moi qui suis parti !!! je couvais peut etre aussi le syndrome de la peur d’être casé…mais finalement, je conserve un bon souvenir de toutes et il m’arrive meme parfois de penser avec nostalgie aux bons moments passés avec elles !!!

    Et si les prince charmants étaient tout simplement au registre des exs ? je dis ca en pensant un peu à joyeuseluronne !!!

  • #165 elo le 5 septembre 2007 à 14 h 16 min

    Coucou je viens souvent sur ce blog (absolument génial,je me régale :p) mais par contre je poste ici mon 1er commentaire !!

    Et bien mon prince charmant que je n’ai pas cherché,je l’ai tout simplement rencontré à l’anniversaire d’un ami à mon frère et moi,et il s’avère que ce jeune homme est aussi un bon ami à mon cher grand frère….

    Il m’avait déjà vu il y a bien longtemps de ça,mais depuis je suis devenue une petite femme (oui petite à 18 ans hein !) et apparament je lui ai tapé dans l’oeil !!

    Comme quoi tout peut arriver,et c’est souvent des choses auxquelles on aurait jamais pensé

  • #166 pitounette le 5 septembre 2007 à 14 h 24 min

    Ben moi mon prince charmant c’était le pote du petit ami de ma meilleure amie!
    Je le trouvais tellement beau et mystérieux que je ne voyais pas comment il aurait pû s’intéresser à moi (qui avais quelques kilos en trop, beaucoup de mal à m’accepter et une timidité maladive!).
    On est quand même sortis ensemble mais ça n’a pas duré (trop jeunes, trop éloignés)
    Et 2 ans plus tard, me sentant mieux dans ma peau, je l’invite dans mon premier appart, persuadée qu’il ne répondra même pas à mon sms! mais il l’a fait,et même mieux: il est venu!
    Et là j’ai profité sans me prendre la tête (c’est à dire sans lui téléphoner tous les jours, ni lui demander quoi que ce soit. et surtout sans me dire que ça y est, c’était le bon!).
    Je suis restée moi-même sans essayer de tout bien faire et de fil en aiguilles, tout naturellement il est revenu une 2ème fois, une 3ème fois, une 4ème fois… Et aujourd’hui ça fait presque 3 ans qu’on est ensemble! ( alors qu’il m’avait dit dès le 2ème soir qu’il ne voulait pas de petite amie! Comme quoi rien n’est impossible!)

  • #167 Micheline le 5 septembre 2007 à 14 h 28 min

    Mais ce comptable m’a l’air très bien !!

    Moi, je préfère qu’on m’offre le canapé plutôt qu’on me demande : tu bèèèzzz ?

    Le pire, c’est que peut-être qu’il t’a proposé le canapé et en voyant ta réaction, il a pensé : ben non, elle n’est pas intéressée, sinon elle aurait saisi l’occasion !

    Personnellement, je suis incapable de faire le premier pas (contact physique), ca va tant que c’est copain-copine, mais quand ca devient sérieux, il faut qu’il m’aide un peu… Et bien pour certains hommes, c’est la même chose ! Ils ont besoin d’un coup de pouce !

    Tu peux penser à plusieurs phrases à sortir à l’occasion, perso je préfère "tiens, ce film a l’air sympa ! Ca te dirait pas ?" (sans oublier qu’on peut mentir, ca je sais faire, pour se raccrocher aux branches) et tenter les contacts physiques "soft". Je trouve ca un peu plus subtile que d’arriver avec un manteau et juste les sous-vêtements en dessous, un peu trop rentre-dedans pour moi (et pis dur-dur de se raccrocher aux branches, euh, j’ai plus rien à me mettre, c’est pour ca que je suis à moitié à poils à ta porte).

  • #168 Dorothée le 5 septembre 2007 à 14 h 29 min

    Je peux encore pousser une petite "gueulante" à cause d’un truc sous-entendu par Mattiou le PS?

    "car je ne suis pas sorti qu’avec des 5ième éléments non plus…preuve en est que trés souvent c’est moi qui suis parti !!!"……euh, depuis quand le fait de partir détermine celui qui est le mieux??? Ca peut être celui qui n’est pas prêt, ou qui est complètement immature, ou qui flippe, ou qui a fait une erreur de casting et plein d’autres choses encore!(qui repense à son ex, qui a soudain un pépin de santé sur lequel il doit se concentrer….)

    Le concept de "celui qui quitte le navire en dernier est un loser", je trouve ça humiliant, illogique et bref.

    Bon j’espère que tu vas rectifier :-)

    PS: pour moi le "loser" dont on parlait avant, c’est celui à qui tu ne donnes aucun signe (ou des signes négatifs) et qui s’accroche quand même, c’est pas le qualificatif immédiat du mec qui t’aborde! et je pense que Fanchette l’utilisait dans le même sens.

  • #169 taslima le 5 septembre 2007 à 14 h 36 min

    Fanchette, je me pose les meme questions,ce qui n’est pas trés original.Ce que je pense,en fait,c’est qu’il ne faut surtout pas écouter les conseils,les mises en garde et les interdictions absolues des uns et des autres du style"ne va jamais sur Meetic!!"ou autres.
    Il n’y a aucune règle en la matière,la preuve:toutes ces histoires formidables et différentes lues aujourd’hui…

  • #170 Mattiou le PS le 5 septembre 2007 à 14 h 40 min

    @ Dorothée…

    pas besoin de rectificatif car si tu avais compris ce que je voulais dire dans la phrase qui suit ta citation tu ne l’aurais pas répété dans ta diatribe ; )
    pour ce qui est du looser je ne suis pas d’accord…ce n’est pas parce qu’on recoit pas de signes que c’est négatif…on dit que l’offre créé la demande…

    @ Fanchette

    et oui je faisais bien référence à cette chère Liloo puisque le film en question est passé il y a peu de temps sur les ondes hertziennes et je me suis rappellé que j’ai été longtemps amoureux d’elle LOL…
    Pour ce qui est des circonstances de la rencontre et pour ma part, je n’ai vraiment rencontré des potentielles princesses charmantes que sur le net !!! N’oubliez pas que c’est le moyen de rencontrer des gens numero 1 …

  • #171 Micheline le 5 septembre 2007 à 14 h 48 min

    Fanchette, désolée, je ne voulais pas en rajouter non plus !

    C’est juste qu’une de mes amies à connu quelque chose auquel ton histoire de canapé m’a fait penser : ils sont sortis ensemble en amis, chacun attendait que l’autre fasse le premier pas, pour se rendre compte, au bout d’un certain temps et une fois que c’était plus possible entre eux, que chacun pensait avoir tendu la perche à l’autre et que visiblement l’autre n’avait pas envie !

    Cette histoire a tellement fait souffrir mon amie que j’en suis un peu restée traumatisée – quel gâchis.

  • #172 Fanchette le 5 septembre 2007 à 16 h 52 min

    Gm, c’est pt’êt uniquement les hommes que tu cotoies… as-tu essayé de te faire des amis dans d’autres milieux : d’autres origines, avec d’autres passions, d’autres vécus, que sais-je… Quand je vois toutes les filles qui sont en couple, je me dis qu’il y en a au contraire pour tous les physiques. Suffit d’en trouver un : le bon !

  • #173 kriss le 5 septembre 2007 à 14 h 52 min

    Pour ma part… rencontre dans les loges de Bercy… ça fera 7 ans le week-end prochain !

  • #174 Dorothée le 5 septembre 2007 à 14 h 54 min

    En même temps, un truc aussi direct que "je suis nue sous mon imper, c’est du Aubade, tu veux voir?", je pense que le mec l’interprète comme un appel au plan fesses, pas à autre chose :-)

    Il vaut mieux, je pense, flatter un peu son égo. Mon meilleur ami est fier comme Artaban quand je lui dis que je le trouve beau dans son Lacoste ou qu’il porte son costard à merveille, ce genre de trucs…..je crois même que c’est avec ce genre de phrases qu’il a commencé à se demander si on ne devrait pas….

    Bien sûr, il faut que ça soit sincère, mais je crois que quand quelque chose nous plaît, il faut arriver à le dire même si on est terrassée par le sex-appeal de notre interlocuteur :-)

    Et puis, il y a des jours où on est simplement bien disposée, on rigole avec tout le monde, la charcutière et le vendeur de Elle, et c’est dans ce cas-là que les gens nous abordent. A Monop, quand je vois quelqu’un qui a un produit qui m’intéresse (au hasard un n-ième produit Mavala) je n’hésite plus à engager la conversation, et quand on en prend l’habitude, on rayonne différemment je pense, et puis on aborde ensuite les gens sans plus se poser de questions. Par exemple, comme je suis fan de parfums, dès que je trouve un homme qui sent bon (y compris et surtout dans le métro) je lui demande son parfum etc. Les 3/4 du temps ils se demandent ce que je leur veux (surtout dans mon quartier où ils préfèrent les hommes, j’aborde sans distinction de sexe d’âge de race de nationalité ou de religion hein), mais souvent il y a un échange sympa. De fil en aiguille, on en fait des rencontres alors qu’au départ on ne parlait que d’un jouet pour chien :-)

    (une fois j’ai aidé un Anglais CANON à choisir du cassoulet, si si!)

  • #175 Dorothée le 5 septembre 2007 à 14 h 56 min

    @Mattiou: pour l’offre qui crée la demande, c’est parfois vrai, le mec dont j’ai été la plus dingue c’est celui que j’ai le plus jeté au départ, mais bon c’est exceptionnel :-)

  • #176 Fanchette le 5 septembre 2007 à 15 h 02 min

    Dorothée : ne pas oser parce qu’on est "terrassé par son sex-appeal". C’est tout à fait parlant !

  • #177 sophie202 le 5 septembre 2007 à 15 h 03 min

    ohh joyeuseluronne l’est belle ton histoire!!!

    Mon amoureux je l’ai trouvé dans les soirées étudiante (que j’organisais) de mon école d’ingénieur… Je cherchais je crois, mais c’est quand je lui ai dit d’aller se faire voir car j’en avais marre de son manège à la con qu’il m’est tombé dans les bras.

    Bientôt 5 ans et 4 da vie commune, humm la belle vie!

  • #178 Lacassepied le 5 septembre 2007 à 15 h 06 min

    Alors M. Lecassepied… je l’ai rencontré sur Internet, il est informaticien, il joue beaucoup aux MMORPG… moi j’étais fan d’informatique et j’étais arrivée via un ex sur un chan d’IRC… son pseudo me plaisait du coup je l’ai dragué ! 1 mois après on sortait ensemble (bah ouais je suis partie un mois en vacances… donc un mois de SMS… Zéro appel, ça ne nous est pas venu à l’esprit!). 1 an après on emménageait dans l’appart qu’il avait acheté 3 mois après m’avoir rencontré… Ca fait 4 ans et … en fait un 2 pièces ça suffit plus pour nos 3 PC !

  • #179 eleanor rigby le 5 septembre 2007 à 15 h 10 min

    Pour moi, ma meilleure amie et son meilleur ami (qui à l’époque étaient ensemble) se sont dit que mon bucheron et moi ça devrait coller. Ils nous ont donc invité chez eux et à 3 h du mat, au moment de se coucher, nous ont annoncé qu’on dormait ensemble sur un matelas une place.
    Bilan : après 6 ans de vie commune, on s’est marié il y a huit mois.
    D’ailleurs à notre mariage la soeur et le témoin de mon bucheron ont pas mal accrochés. Donc on les a invités à la maison ensemble et à 3 h du mat on leur a annoncé qu’ils dormaient ensemble dans notre clic clac. Depuis c’es une affaire qui roule…

  • #180 Hélène le 5 septembre 2007 à 17 h 15 min

    gm je dis comme les autres, ta vision des choses me semble (heureusmeent) complètement faussée, tu m’as l’air de déprimer sec. Dieu merci ça passe, ce genre d’état d’esprit ;-)

  • #181 Marie le 5 septembre 2007 à 15 h 31 min

    @ fanchette: pas vraiment un problème d’être chérie de Barman… une fois que tu es devenue maman, crois-moi, t’y traînes plus trop au bistrot!!!!!
    tout ça pour dire que parfois l’amoureux est celui auquel on ne s’attend pas…!!!… (oui, bon, faut pas devenir parano et s’inquiéter de savoir si tous les barmen sont amoureux de toi non plus!!!!!!!!)…

  • #182 Lilo le 5 septembre 2007 à 15 h 31 min

    Hihi, et avec Georges, justement je cherchais pas!!! ;-))

    Pour ton beau comptable, répond lui tout bêtement en le regardant dans les yeux que tu préfères les lits, c’est plus confortable.
    S’il comprend pas, c’est lui la courge… ;-))
    Les garçons, z’ont des principes et des interrogations avant, mais une fois qu’ils t’ont dans leurs bras, ça leur passe au dessus de la tête!! ;-)

  • #183 gm le 5 septembre 2007 à 15 h 34 min

    Je viens de lire tous vos commentaires et j’ai la lecture triste…

    Tout ce qui est evoqué ca ne fonctionne que lorsqu’on est est mince et jolie, parce que malheureusement y a pas à dire mais ca aide, voire meme ca fait 95% de la rencontre.

    Si par malheur on cumule les handicaps (ronde, arabe, ayant fait des études de commerce brillantes et débutant la trentaine de printemps) on peut laisser tomber tout espoir de rencontrer quelqu’un vu qu’on cumule toutes les tares de la terre :
    – trop moche/ronde ou pas assez bonne famille catho pour ces messieurs avec qui on travaille
    – trop independante et insoumise pour le maghrébin moyen
    – trop cultivée pour nombre de mecs
    – trop "potentiellement en recherche d’un géniteur" pour tous les mecs epris de leur liberté

    Bref a cotoyer désormais une majorité de couple je peux vous rassurer…du moment qu’une fille est mince, pas trop moche et surtout pas trop cultivée, elle n’a aucun souci a se faire il se trouvera toujours un homme charmant pour elle…

  • #184 Hélène le 5 septembre 2007 à 17 h 44 min

    Bon, et sans y passer la nuit, gm je crois que tu te trompes sur toute la ligne, mais tu n’as pas l’air d’ête prête à passer à autre chose pour le moment, on ne peut donc que te conseiller d’attendre des jours meilleurs ;-)

  • #185 Mattiou le PS le 5 septembre 2007 à 15 h 44 min

    @ gm,

    petite déprime passagère?

    selon moi des études brillantes c plutot un atout car ca implique, en plus de tes capacités, un métier stable, rémunérateur, et une certaine ouverture d’esprit (non pas que celles qui n’ont pas fait d’etudes ne le soient pas)…

    Etre maghrébine n’est pas non plus un désavantage sauf si tu es pratiquante et que tu veux que ton chéri se convertisse etc…

    enfin etre ronde, ca attire un nombre incalculable d’hommes !!!

    suffit juste de retrouver confiance en soi !!!

  • #186 guessemma le 5 septembre 2007 à 15 h 47 min

    Mattiou a raison : le mien, il est ravi dès que je prends deux kilos, et regrette ensuite amèrement que je les perde..

  • #187 Quietlaugh le 5 septembre 2007 à 15 h 47 min

    @gm… Heu… Je proteste…. Je pense pas que cela soit forcement vrai. Par contre, c’est vrai que l’option Calimero ca fait vachement fuir… Enfin je sais pas pour les oHm mais en tous les cas maintenant que moi je cherche plus quelqu’un de plus miserable que moi… Ca me fait vachement fuit :-)
    De toutes facons… T’es sur que tu les voulais les:
    – Versaillais bien catho (non j’ai rien contre le crapeau de benitier de base mais bon il y a des mares ou on se marre plus)
    – Maghrebins un peu reac
    – Incultes profonds
    – Les fous de la liberte avec qui de toutes facons par definition tu peux rien construire?

    Enfin bon moi je dis ca….
    V.
    Pardon pour la blague du crapeau, promis je me fouette ce soir devant ma tele)

  • #188 Violetine le 5 septembre 2007 à 15 h 49 min

    Moi, mon namoureux, je l’ai rencontré sur un forum d’étudiants en médecine, et puis en vrai, à la fac…

  • #189 Quietlaugh le 5 septembre 2007 à 15 h 50 min

    @Violetine: L’Amuuurr facon remede.org? :-) Cool

  • #190 Cec jeune mariée le 5 septembre 2007 à 15 h 52 min

    @gm : ahhh ben non GM tu n’as pas lu TOUS les commentaires… Je suis pas "un peu ronde", je suis franchement grosse (euhhh j’ai me pas ce mot hein, mais obn kan fo y aller, fo y aller).

    Tu as l’air bien remontée contre euhhh, disons le prince charmant qui vient pas, mais je te trouve super dure vis à vis de ces hommes qui si j’extrapole tes lignes cherchent une fille jolie, pas torp intelligente, religieusement correcte selon leur milieu, qui ne demande pas d’engagement et leur soit soumise…

    Si dans ton milieu professionnel c’est effectivement représentatif des hommes que tu rencontres, un seul conseil : élargis tes cercles d’mais et surtout, ne tente rien au boulot…

    Je suis sûre aussi qu’en étant très négatif en général, ben c’est sur, seul du négatif va arriver pour quelqu’un…

  • #191 Kilis Sex Symbol le 5 septembre 2007 à 15 h 52 min

    Euh…tu sais, gm, je suis noire et rondej, ça n’empêche en rien les hommes de me tomber dessus (comme la vérole sur le bas clergé? ;-))

    Un homme m’a dit récemment qu’il me trouvait très attirante, mais que mes rondeurs me rendaient peu perméable socialement. J’ai hésité entre le faire ravaler ses paroles et le faire ravaler ses paroles ;-)

    Jusqu’à ce qu’il se prenne de gestes tendres envers moi. Je me suis alors dit qu’il s’est puni tout seul : à moins que je ne devienne profondément amnésique ou que je perde tout amour propre, tout avenir serein avec moi est définitivement grillé –> tu vas galérer mon gars :-D

    Tout ça pour dire : le plus important c’est d’avoir confiance en soi. Le reste vient tout seul :-)

  • #192 Hélène le 5 septembre 2007 à 18 h 00 min

    Bravo Princesse Strudel, c’est super courageux, et on croise les doigtss !

    Nathaly ton 2ème commentaire m’a fait rire, c’est mignon ;-))

  • #193 guessemma le 5 septembre 2007 à 16 h 01 min

    Killis sex symbol : "Peu perméable socialement" ? C’est intéressant… il a expliqué ensuite ce qu’il entendait par là ?

  • #194 zalapabelle le 5 septembre 2007 à 16 h 02 min

    Il y a 10 ans, une amie m’avait sortie une théorie que j’avais très vite qualifiée de "théorie à 2 balles". C’était : si tu n’es pas casée après tes études, tu as des chances de connaître déjà ton prince charmant. Je lui est dis "tu délires. Et tu crois que c’est qui ?" Et on avait passé un bon moment à chercher les garçons insignifiants du lycée qui aurait pu devenir nos "mister love".

    Et puis un an après, elle a "trouvé" l’amour fou. C’était un garçon de notre bande du lycée qu’on avait quitté déjà depuis une bonne demi-douzaine d’années (le lycée bien sûr !). On repense à sa théorie et on se marre… Et puis quelque mois plus tard, je "trouve" l’homme de ma vie chez des potes (je l’ai tout de suite su parce que je ne me suis pas perdue pour aller chez lui alors que ça ne m’arrive jamais). C’était aussi un garçon du lycée que je trouvais très beau et qui à l’époque, regardait sa copine avec des yeux à faire pâlir toutes les minettes célibataires dont j’étais. Au final, je me dis qu’elle n’était peut être pas si débile sa théorie (à voir sur un échantillon de filles plus représentatif !)

    Sinon, y’a le boulot… et le Club Med qui marchent bien !

  • #195 tifenn le 5 septembre 2007 à 16 h 04 min

    Mon Doudou était dans ma classe en terminale et j’avais dit à ma cops que ce n’était pas mon style. 1 mois plus tard on sortait ensemble en boite de nuit. Cela fera 16 ans dans quelques mois, nous nous sommes mariés il y a trois ans et notre premier bébé va avoir 8 mois.
    Des princes charmants j’en croise de temps en temps, ils restent charmants jusqu’à ce que je les connaissent mieux.Pour les princesses je crois que c’est la même chose. Tout se joue dans notre imaginaire et dans l’image que l’on a de l’homme idéal.
    Je me rappelle d’une inteview d’ Elsa, l’ex chanteuse qui vit avec le footballeur Lizarazou. Elle disait que le must du tue l’amour c’est de péter au lit, et que cela ne lui était jamais arrivé, ni à elle ni à lui.
    Connaissez vous un seul prince Charmant qui n’a jamais de gazs même après avoir mangé un bon cassoulet du sud ouest?
    Pas moi.Pourtant ça tue grave l’image de prince charmant.
    Mais bon je m’égarre. Je crois que les hommes ont autant de difficultés à trouver leur princesse que les femmes, car il est révolu le temps des bals et du quart d’heure américian. Vive le monde numérique et toutes les rencontres qu’il permet (je ne compte plus les couples de mon entourage qui se sont rencontrés ainsi et pas du tout par m**truc avec pleins de bébés ou pas de bébé du tout d’ailleurs).
    Le boulot aussi est un bon plan drague, un ami de 17 ans célibataire depuis toujours a trouvé sa moitié via son travail!!!
    En résumé Fanchette bonne chance dans ta vie amoureuse et bonne chance à tous les célibataires qui souhaitent partager leurs qualités et leurs défauts avec LA personne qui saura les accepter telles qu’elles sont vraiment.

  • #196 Elodie-celle-de-Paris le 5 septembre 2007 à 16 h 09 min

    @tifen : je crois bien qu’Elsa ne vit plus avec le dit footballeur non péteur. Il y a dû y avoir de l’eau dans le gaz. (oui, je sais, elle est mauvaise mais je n’ai pas pu m’empecher)

  • #197 Kilis Sex Symbol le 5 septembre 2007 à 16 h 15 min

    Peu perméable socialement = il n’assumera ni devant ses parents qui sont de vrais dragons dans ce domaine, ni devant ses amis, ni devant ses connaissances.

    Ceci dit, il a admis avoir un problème avec le surpoids. Et quand tu vois sa famille, tu comprends un peu. Je me demandais à quoi ressemblait un orthorexique, maintenant je le sais :-p

    Là où c’est drôle, c’est que pas mal de gens de son entourage me trouvent bien sous tous rapports ;-) Comme quoi c’est dans la tête :-D

  • #198 gm le 5 septembre 2007 à 16 h 18 min

    @ aux personnes qui m’ont repondu

    Il est clair que mon constat est amer et que je suis triste d’etre seule.

    Mais en public ce n’est pas du tout ce qu’on percoit de moi, je suis super sociable, hyper souriante, j’ai une floppée d’amis et je rencontre un nombre incalculable de personnes tant professionnellement qu’au quotidien.

    J aime la vie que je me suis batie et je crois que l’on ressent cela à mon contact.

    Mais je ne peux que constater que je n interesse absolument pas les hommes que je cotoye et qui sont de milieux différents pourtant.

    Honnetement j’aimerai croire aux belles histoires et garder l’espoir, mais je pense que passé la trentaine et en l’absence d’un conformisme avec la norme physique, il n’y a rien a attendre de la vie.

    Aujourd’hui je ne cherche plus rien, je suis seule affectivement parlant meme si j’ai pleins d’amis que je vois tres regulierement.

    Je pense sincerement que l’amour n’existe pas pour les filles qui n’ont pas un certain physique.

  • #199 tychaton le 5 septembre 2007 à 16 h 20 min

    Moi je l’ai rencontré à une soirée avec des amis communs on a parlé on s’est bien entendu…puis quelques semaines plus tard on s’est recroisé au rayon pain d’un supermarché!
    De mauvaise humeur j’avoue que je l’ai un peu envoyé baladé ;) mais j’ai réalisé bien vite l’erreur monumentale et je lui ai couru après ( sisi!) dans tout le magasin!
    Je l’ai rattrappé à la caisse, on est devenus amis, puis amants et on s’est marié au printemps…
    C’est ce que je disais à une de mes amies qui est dans le même cas que toi…c’est venu tout seul sans que je l’ai cherché et même on sortait tous les deux d’une histoire pas marrante, mais j’ai compris d’un coup que celui là fallait pas le laisser partir…;)
    Se laisser vivre et faire confiance au destin…

  • #200 audreylagrandefrite le 5 septembre 2007 à 16 h 29 min

    Je me sens super mal placée pour donner des conseils sur un sujet qu’on ne peut controler. Par contre, le fait de penser à soi et de se suffire pour être heureuse, attire généralement le bon.

    J’ai rencontré mon Princharmant par hasard, un ami d’un collègue de travail. J’ai aimé son style, mais je ne pensais pas du tout que j’en serais là au bout de près de 4ans.
    Bizarement, il est survenu à un moment de ma vie où je me suis reprise en main sur tous les plans (nouveau travail, nouvelle orientation scolaire, tri dans les "amis", nouvelle garde robe, nouveau style plus assumé, nouvelle coupe de cheveux).

    Bon courage à toutes celles qui l’attendent … il viendra ne vous inquiétez pas !

  • #201 audreylagrandefrite le 5 septembre 2007 à 16 h 31 min

    … J’ai beau cherché, j’ai pas vu comment Hélène a rencontré le sien ??? ;o)

  • #202 Mattiou le PS le 5 septembre 2007 à 16 h 40 min

    @ GM,

    je pense que tu traverses une mauvaise passe mais que tu vas rebondir…

    tout le monde fini par trouver chaussure a son pied.

    enfin ce n’est que mon avis…

  • #203 Janice le 5 septembre 2007 à 16 h 40 min

    Puisqu’on est dans les confidences, moi j’ai rencontré mon prince (!) au travail, au restaurant où on était serveurs tous les deux pendant nos études et je n’aurai jamais pensé que ce soit lui le bon (c’était plutôt le style p’tit coup d’un soir). 10 ans et deux chérubins plus tard force est de constater que ça doit être le bon ;-)

    Pour en revenir à Fanchette j’ai le sentiment autour de moi que beaucoup de personnes trouvent grâce à M**tic (même ma mère c’est dire…).

  • #204 guessemma le 5 septembre 2007 à 16 h 55 min

    Killis sex symbol : je vois, mais sa formule était bien opaque..

  • #205 Tania le 5 septembre 2007 à 16 h 58 min

    @ GM : peut-être es-tu très enjouée dans la vie, mais c’est incroyable la tristesse que tu dégages dans ce que tu écris.
    Je suis convaincue que le physique, quel qu’il soit, n’empêche en rien les belles histoires. J’ai une collègue de travail qui a 39 ans, elle est donc salariée, a fait des études, est intelligente, drôle, cultivée, gentille, artiste (peintre, elle commence même à exposer), mais n’a pas un physique dit "facile". Ca fait quatre ans que je la connais, quand je l’ai rencontrée elle s’habillait toujours en sombre pour ne pas qu’on la remarque, était désespérée d’être seule, etc etc.
    Et puis IL est arrivé. Ils se sont rencontrés par Internet, lui est un grand timide, il sortait d’un divorce et n’était pas au mieux de sa forme non plus.
    Ils se sont mariés au printemps et sont actuellement en voyage de noces à la Réunion (les veinards ;o) ).
    Depuis qu’elle est avec lui, elle est épanouie, elle rigole beaucoup plus, en un mot elle est heureuse.
    Je sais très bien que c’est facile à dire, mais "tout vient à point à qui sait attendre", tu rencontreras forcément dans les semaines/mois/années à venir un homme avec qui tu t’entendras bien, au point de vous installer et de fonder une famille. En tout cas je te le souhaite, pour qu’un jour tu ne fasses plus un constat aussi amer sur la vie. A à peine plus de 30 ans, je trouve ça très dommage.

  • #206 Hélène le 5 septembre 2007 à 19 h 05 min

    lilli1407, laptitefroggy, soyez les bienvenues ;-)

  • #207 gm le 5 septembre 2007 à 17 h 15 min

    Si quelqu’un peut m’expliquer comment on peut faire pour garder un gramme d’espoir quand on a 30 passés aucun homme n’a jamais eprouvé le moindre sentiment pour soi, quand on voit une à une toutes ses amies se marier et avoir des enfants, quand on remarque a longueur de rencontres des filles qui sont sans doute moins sympa, moins drole, moins jolie (oui parait il que j’ai un beau visage), moins cultivée trouver chaussure à leurs pieds, quand on voit les mecs baver littéralement sur le meme genre de femmes, quand on ne voit qu’indifférence dans leur regard ?

    Oui ce que j’écris est triste, mais c est aussi la realité de nombres de femmes qui n’ont pas le bonheur comme celles qui ecrivent ici d’etre dans la norme et d’avoir la chance de voir un tant soit peu d interet briller dans les yeux des hommes.

    Desolee de ne pas avoir un discours lenifiant et harlequinesque sur les pots et leurs couvercles, la beauté intérieure et autres considérations sur les gouts dans la nature..mais la realité est tout autre dans notre société ou seul compte le physique

  • #208 Hélène le 5 septembre 2007 à 19 h 16 min

    Delphine de Brest sois la bienvenue, et merci pour ton commentaire !

  • #209 Tania le 5 septembre 2007 à 17 h 19 min

    @ GM : je comprends tout à fait ce que tu peux ressentir et ce que tu veux dire. Jamais je n’aurais cru vivre la belle histoire que je vis.
    Je te souhaite juste que la vie te prouve le contraire, on a tous et toutes droit au bonheur.

  • #210 Cec jeune mariee le 5 septembre 2007 à 17 h 23 min

    @GM

    Ben désolée je ne peux pas suivre ce que tu écris, j’ai été exactement ce que tu écris : plus de 30 ans, n’ayant jamais eu d’histoire "bien", ayant des pb de poids…

    Je ne suis pas "dans la norme comme toutes celles qui écrivent ici", visiblement tu n’as pas trop lu les commentaires de ces dames (z’et hommes) : pas question de norme, de physique ici…
    pas très sympa dans l’ensemble d’agresser tout le monde avec des lénifiants et harlequinesque, il semble important sur ce blog comme dans "la vraie vie" de ne pas juger ce(ux) qu’on ne connait pas tu ne penses pas ?

    Je te souhaite vraiment qu’il ne s’agisse que d’un mauvais jour pour toi et que tu gardes un peu d’espoir qq part !

  • #211 Tiger Lily le 5 septembre 2007 à 17 h 25 min

    Alors je ne suis pas du tout d’accord par cette vision des choses, je serais tres curieuse de savoir dans quel milieu tu evolues gm. Parceque des filles qui correspondent aux criteres de beaute des magasines feminins, je n’en connais pas beaucoup, voire tres peu! Comment peux-tu dire ca? Qu’est-ce que cette "norme" dont tu parles?

    J’avoue que cette vision des choses est completement faussée, tu n’as que 30 ans, et tu n’as qu’a lire les 200 commentaires precedants pour te rassurer, les "grosses" aussi se marient et font des enfants!

  • #212 Tiger Lily le 5 septembre 2007 à 17 h 28 min

    Oups je me suis un peu enflammee.. mais je crois sincerement a la therapie du "coup de pied aux fesses" :-)) – dans le sens arreter de s’appitoyer sur soi-meme, hein, je ne suis pas une violente, moi, lol.

    non mais!

  • #213 gm le 5 septembre 2007 à 17 h 39 min

    @ cec

    Je n’ai pas dit que les commentaires etaient lenifiants ou harlequinesque si tu me relis.
    A mon sens tu as déjà du entendre 1001 fois ce genre de discours sur la beauté intérieure, les pots qui ont tous leurs couvercles..Etc

    Par ailleurs, je ne faisais pas preuve d aggressivité a votre egard mais je me contentais d’ecrire ma realité, et de communiquer avec vous pour donner une autre vision d’une realité qui ne concerne certes pas la majorité des femmes mais dont on souffre infiniment quand on a le malheur de la vivre.

    J’aimerai avoir de l’espoir, mais il me semble qu’il vaut mieux renoncer pour ne pas souffrir en attendant ce qui n arrivera jamais.

    @tiger lily
    j evolue professionnellement dans un milieu de cadres sup, et par ailleurs mes amis sont tous de milieux totalement differents. quant à ma famille elle est de milieu modeste.
    bref entre boulot, famille et amis, je croise absolument tous les milieux sociaux au quotidien.
    certes dans mon milieu d origine, je vois qu’il existe des filles qui ne sont pas minces, mais au boulot et parmi mes amis je fais figure d exception notable.

    Quant au "grosses qui se marient", c est une sur mille sans doute. La majorité souffre en silence et avec honte de ne pas etre a la hauteur des desirs masculins.

  • #214 choupiii le 5 septembre 2007 à 17 h 48 min

    dans un pub pour une soirée quiz, organisée par une copine, où j’avais pas envie d’aller et où finalement ‘ai été après un RDV annulé par une autre copine !!!!la 1ere copine m’a présenté ainsi qu’aux autres gars, il est revenu me voir en me disant excuse moi tu peux me rappeler ton prénom et ce que tu fais …? je me suis dit oh quel boulet, le plan drague à 2 balles!!!!on a discuT tte la soirée tt les 2 sans aucune drague, j’étais sous le charme , on s’est dit aurevoir et qqjours plutard il me dmD si on pouvait se revoir ……

  • #215 Nathaly le 5 septembre 2007 à 17 h 49 min

    Je n’ai pas tout lu…j’ai survolé mea culpa…
    Mais, il faut absolument que j’exprime mon ressenti !
    Si j’ai bien compris (de toute façon, c’est rabaché, dit, entendu partout !)
    <<Faut pas chercher et on trouve !>> Ouais…
    Je ne cherche pas…et il ne se passe pas grand chose ! Ha, si des rencontres très éphémères (pour pas être vulgaire !) Mais de l’Amour, NON !
    Divorcée, 40 ans, 3 enfants… c’est pas hyper facile !
    Rassurez vous je ne désespère pas ! ;o))

  • #216 Nathaly le 5 septembre 2007 à 17 h 51 min

    Heu…petit apparté… Hélène, ne me souhaite pas la bienvenue ! Je ne poste pas souvent, mais ça m’arrive ! ;o))

  • #217 PrincesseStrudel le 5 septembre 2007 à 17 h 56 min

    Je rebondis sur celles qui disent à Fanchette de déclarer sa flamme au comptable (j’ai bien suivi?). Moi j’ai fit ma déclaration ce matin. Au téléphone. Parce qu’il venait de dire que "j’appartiens au passé et tu vas m’oublier, comme tu oublieras Vienne". Après trois "non" j’ai fini par lui dire "tu n’as rien compris, hein? Pas compris que je suis folle amoureuse de toi."
    Bon… il a détourné la conversation, sans dire oui, sans dire non. Je lui ai dit que, si ce n’était pas réciproque, il pouvait le dire, et que j’encaisserais comme une grande. Que si c’était réciproque je l’attendrais. Et que si ca ne l’était pas, je vivrais avec.
    Il a encore détourné la conversation. Version optimiste "il ne voulait pas me dire non car c’est ouiiiiiiiii". Version cynique "il ne voulait pas prendre le retour de larmes dans la figure".
    Il a essayé d’appeler à midi (je n’étais pas là). Il a rappelé vers 16:00: j’étais là, il m’a demandé "tu es au bureau?" j’ai dit oui. Il a dit "je rappellerai plus tard".
    Et moi, je flippe (un peu).
    Mais je suis contente d’avoir lâché le morceau. Je n’avais pas envie de l’entendre me dire un jour "j’ai rencontré quelqu’un". Ou encore "je voulais mais je ne savais pas que tu voulais".
    Donc, voilà, il sait.
    Et maintenant? Croisez les doigts, les filles.

  • #218 Madame Lyto le 5 septembre 2007 à 17 h 56 min

    bonsoir les filles
    Alors moi c’est trop drôle je l’ai rencontré dans un bar…le soir de la coupe du monde de foot 98!!
    Bon on ne rigole pas, hein, je n’aime pas le foot lui non plus, c’était vraiment un pur hasard, à tel point que j’ai écrit à Zizou pour lui raconter et le remercier! (Pour de vrai, mais il ne m’a pas répondu…)
    Morale quelque fois ça marche de se forcer un peu!!
    Depuis on est marié, et c’est la fête!

  • #219 eleanor rigby le 5 septembre 2007 à 18 h 08 min

    chère gm,

    je me sens assez concernée par ce que tu écris car je reconnais dans ton discours celui qui je tenais moi même il y a 7 ans.

    Certe je ne suis pas maghrébine, mais je suis ronde ( j’ai arrêté de dire grosse) et j’ai un niveau d’étude assez élevé.
    Néanmoins, je viens de me marier, avec un homme qui m’aime telle que je suis c’est à dire petite et ronde ( 1m58 pour 72 kg dixit la nutritionniste de ce matin) et il n’est ni un affreux réac, ni un adepte de la femme soumise, ni un inculte de troisième zone.
    En fait il est très baraqué, un peu bouboule, un peu ours et informaticien.
    Je ne crois pas être une exception. j’ai plusieurs copines au physique atypique, très grande perche, très ronde, très maigre, et même boutonneuses qui ont trouvé des mecs bien qui les aiment telle qu’elles sont.
    Ma meilleure amie (très très ronde, 95 kg pour 1m60) est célibataire depuis peu et fait des ravages auprès de la gent masculine. Jamais j’ai vu une femme se faire autant draguer et pourtant je peux t’assurer qu’elle a une beauté atypique.

    Tout ça pour te dire de garder l’oeil ouvert et le sourire aux lèvres. Sait on jamais, un prince charmant pourrait bien passer dans le coin

  • #220 funambuline le 5 septembre 2007 à 18 h 12 min

    Princesse Strudel: je t’envoie toute mes bonnes énergies et je croise les doigts (sauf en tapant ce comm :-) )

  • #221 dola le 5 septembre 2007 à 18 h 20 min

    J’ai rencontré le mien dans un club de jeux de rôle, à l’époque j’étais avec un crapaud qui ne risquait pas de se transformer en prince.
    De fil en aiguille on est devenus amis avant de se rendre compte qu’il y avait plus entre nous et j’ai laissé mon crapaud…

  • #222 Hélène le 5 septembre 2007 à 20 h 25 min

    Ne t’excuse pas Diripouf, ton commentaire est magnifique et extrêmement touchant !

  • #223 anis* le 5 septembre 2007 à 18 h 27 min

    on s’est rencontré , moi 27 lui 28, je crois .
    On est d’ailleurs sorti ensemble le jour même ( passons ….)

    Environ 4 ans plus tard, on croise une connaissance commune :
    " bonjour …… patati patata ……. dites donc, ça fait un moment que vous êtes ensemble, alors !! depuis la prépa !!"
    – La prépa , mais de quoi tu parles ?
    ( lui) – ben, on etais quand même en prépa ensemble !
    ( moi) – oui , bien sur, je m’en rappelle, on etait dans la même classe
    ( chéri) – mais, moi aussi, j’etais dans cette classe !

    et c’est comme ça qu’on a découvert qu’on avait passé une année entière en classe préparatoire, dans la même salle de classe, avant de se "rencontrer" !! , 9 ans plus tard .
    Et nous avons mis 8 ans pour vivre ensemble, car il etait à Paris et ne revenait que le week-end ( et on n’a pas le TGV en auvergne ) , quand il ne partait pas en mission à l’etranger , quelques mois par an .

  • #224 Kisumarac le 5 septembre 2007 à 18 h 53 min

    C’est chouette de lire toutes ses histoires. Je n’ai pas de conseils à donner à celles qui cherchent, puisque j’ai rencontré le "Prince pas tout à fait charmant" alors que je ne le cherchais absolument pas, vu que j’avais 18 ans. Un rassemblement de jeunes, une amitié qui débute suivie d’une correspondance (nous habitions à plus de 300km l’un de l’autre), un nouvel an passé ensemble, et des interrogations qui commencent….Une lettre (c’est moi qui lui ai demandé ce qu’il ressentait), puis "attendons de nous revoir", ce que nous faisons 6 mois après le début de cette chouette amitié. Là je le laisse faire, et il me prend la main, et voilà ! Une histoire à distance, puisuqe ce n’est que depuis cette année (j’en ai 25) que nous habitons ensemble.

    Alors ensuite, je ne sais pas quoi conseiller, à part "restez vous même".

  • #225 lily strawberry le 5 septembre 2007 à 18 h 54 min

    ben… le célibat sinon, ça a des avantages…? ok je sors ^^

  • #226 lilli1407 le 5 septembre 2007 à 19 h 02 min

    moi je l’attend encore :-) mais à te lire, je vais arreter d’attendre et je vais plutot partir le chercher

  • #227 laptitefroggy le 5 septembre 2007 à 19 h 05 min

    Coucou ! décidement c’est le jour des grandes premières ! Premier commentaire sur ce blog qui me fait mal aux joues tellement je rigole et également premier article sur mon blog ( non non je ne fais pas de la promo mais ça a un rapport avec l’artcicle !)
    Mon mien je l’ai rencontré lors d’un rdv professionnel , et vraiment je ne m’y attendais pas du tout puisque j’étais avec un jeune homme en train de vivre une pseudo relation qui ne l’intéressait ni lui ni moi !
    Et là , je le vois coup de foudre à Sophia ( bon c’est moins romantique qu’à Nothing Hill maison fait ce qu’on peut !!) , au bout d’un quart d’heure on avait zappé le boulot pour se raconter nos vies et la construire ensemble !
    Depuis , on vit ensemble ,on est pacsé , bref tout va bien .
    Avant je n’étais vraiment pas prête , pas ouverte , un ex coriace qui trainait dans mon coeur depuis des années , je n’étais pas honnête envers moi même en croyant que je ne l’aimait plus alors que je le désirait plus que tout au monde , tout àça pour vous dire patience les filles , le Prince Charmant ( pas celui des contes de Fées mais celui qui vous correspond) existe , il vous attends au coin d’une rue , alors sortez ne restez pas devant votre pc !! ( je déconne après Hélène va m’en vouloir!!)
    Vous ne voyez pas le rapport avec mon blog ? c’est juste que mon premier article parle d’une grosse bourde avec L’Homme en question !!
    ( pour un premier commentaire ,j ‘ai fait fort !!) Courage les filles !!!

  • #228 Delphine de Brest le 5 septembre 2007 à 19 h 10 min

    Bonjour,
    Mon prince charmant, je l’ai rencontré il y a 8 ans , dans son magasin. Je voulais des renseignements sur une école et voilà, 3 ans après il s’est enfin(!!!) décidé. Aujourd’hui, comme nous avons le même métier, nous travaillons ensemble et nous venons de féter nos noces de coton!!!.
    Un petit coucou à Cécile (qui se reconnaitra)Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis!!!!
    (Ca fait quelque temps déjà que je vous lis mais je n’avais pas encore osé laisser de message.Merci à ma grande soeur ,qui m’a offert le livre d’Hélène ,qui entre parenthèses est devenu un de mes livres de chevet)

  • #229 scotchette le 5 septembre 2007 à 19 h 11 min

    J’ai rencontré mon Chéri il y a 4 ans, au travail. J’étais conseillère clientèle intérimaire, il était superviseur. Après une soirée boulot et une interminable discussion il m’a embrassé. On s’est promis de ne pas faire de plans, de vivre les moments présents comme ils venaient et à croire que ça marche, on se marie l’an prochain (oui bon là tout n’est que plans et anticipations…)

    Fanchette, à cette époque je me sentais particulièrement libre et bien dans ma peau. J’avais lâché un boulot hyper prenant, j’avais fais une croix sur mes amours de jeunesse, et surtout j’en avais tiré des leçons: savoir saisir les opportunités, ne rien attendre de la vie, mais apprécier les cadeaux qu’elle nous fait (et pas seulement en amour),vivre pour moi…

    Ca peut faire terriblement cliché et "plus facile à dire qu’à faire", et j’aurais très bien pu tomber sur une histoire foireuse au lieu de celle que je vis, à croire que la chance joue aussi.

    Je suis à deux doigts de te souhaiter bon courage ou bonne chance, mais tu n’en as pas besoin, la vie peut être très belle sans homme, Dieu Merci

    Bonne continuation et sois heureuse

  • #230 bricabrac le 5 septembre 2007 à 20 h 18 min

    Gm, ne serais-tu "parisian smile", un blog que je lisais et qui a fermé il y a un moment?
    Je crois reconnaitre tes écrits…

  • #231 Diripouf le 5 septembre 2007 à 20 h 21 min

    Pour moi aussi, ça m’est tombé dessus à un moment où je m’y attendais vraiment, mais alors vraiment vraiment vraiment pas.

    25 septembre 2001, 10h : je me sépare de mon mec.
    25 septembre 2001, 20h : Papa parti avec meilleure amie de Maman.

    Ambiance.

    Pétage de plomb et crises d’hystéries de Maman à la maison, moi (19 ans à l’époque) qui souffre comme une bête, et qui me réfugie un peu dans n’importe quoi – en l’occurrence les paradis artificiels. Soirées, nuits blanches… Comme dans du coton, tout pour ne pas penser, je ne faisais attention à personne, ne voyait personne.

    Le 12 octobre 2001 au matin, fin de soirée chez moi, j’étais comme d’habitude dans un état lamentable et aurais été bien incapable de réciter la liste des gens qui dansaient dans mon salon. Des potes de potes sans doute. J’étais toujours seule dans ma tête.

    Coup de fil de mon père à 7h, enième conversation stérile. Je raccroche, hagarde. Les larmes viennent pour la première fois depuis 3 semaines, et je pleure comme une idiote, au milieu des gens qui dansent. Personne ne remarque, tout le monde détourne les yeux.

    Un type se lève et vient me prendre dans ses bras, sans rien dire, sans même connaître mon prénom. Me berce, tranquillement.

    De la gentillesse à l’état brut au milieu de la noirceur de ma vie à ce moment-là.

    Il n’a pas retiré ses bras de mes épaules depuis.

    Comme quoi des situations les plus stériles, les plus noires, les plus solitaires et les plus improbables jaillissent parfois des diamants bruts. C’est totalement et complètement imprévisible, mais quand ça arrive, c’est clair comme de l’eau de roche.

  • #232 Diripouf le 5 septembre 2007 à 20 h 23 min

    Désolée, je m’aperçois que je raconte un peu beaucoup ma vie, là ! Mais c’est pour dire qu’il ne faut pas perdre espoir : à mon avis, tout le monde fait, une fois dans sa vie au moins, une rencontre qui à elle seule justifie tout. :)

  • #233 Fanchette le 5 septembre 2007 à 22 h 31 min

    Scochtette : non, ce n’est pas cliché. J’en suis aussi persuadé, mais c’est juste un état d’esprit difficile à atteindre. Être bien, être soi, être sûre de soi, etc.

    Princess Strudel : alors ?????? Je suis pendue à la suite de ton histoire… C’est génial d’avoir osé lui dire. Je crois que je ne suis pas encore assez proche du précicipe. Je m’en approche doucement…

    Anne K : merci de ton enthousiasme.

    Diripouf : ben visiblement, heureusement qu’il t’a trouvé à ce moment, tu avais visiblement besoin de son amour à ce moment là. Comme quoi, les couvercles et les pots, ça peut marcher…

    Delphine de Brest : vous avez mis 3 ans à concrétiser ??? mamamiaaaaa… Bon au final ça a quand même marché, mais c’est long non !!

    Lilo… nan mais George c’était vraiment George ? Parce que t’as dis que t’as changé les prénoms et quand même un autre que George, ça rend l’affaire moins craquante ! Au fait je ne commente jamais sur ton blog, mais je te lis très régulièrement (mais c’est compliqué, faut s’enregistrer tout ça…)

  • #234 anne k le 5 septembre 2007 à 20 h 43 min

    Fanchette, un blog ! un blog ! Trop bon, l’inconnu qui sonne avec des fleurs :-D

    Des fois, on rencontre aussi des princes avec qui "ça pourrait". Je garde un souvenir ému d’un contrôleur aérien roumain avec exactement la même date de naissance que moi (j’avais lu sa fiche verte par-dessus son épaule en attendant le décollage d’un vol pour les Etats-Unis) Coup de foudre réciproque qui a duré pendant les 10 h du vol avant que chacun reparte de son plein gré vers un destin déjà programmé…

    GM, sans vouloir faire dans la psycho de comptoir que tu dois abhorer, peut-être quand même que ta certitude absolue de ne jamais pouvoir plaire annule toute autre option ? (Au fait, tu n’avais pas un blog où tu évoquais parfois ce sujet il y a un an ou deux ?)

  • #235 anne k le 5 septembre 2007 à 20 h 49 min

    Jolie histoire, Diripouf.

  • #236 Diripouf le 5 septembre 2007 à 20 h 57 min

    Merci Hélène et anne k. C’est une histoire qui remue d’excellents souvenirs en même temps que d’autres, bien moins joyeux…

    @ gm : je suis assez d’accord avec anne k sur la "psycho de comptoir", peut-être qu’il faut s’aimer soi-même pour que les autres nous aiment, comme on dit tout le temps ?

  • #237 alexlapreum’s le 5 septembre 2007 à 22 h 54 min

    Diripouf c’est magnifique !

  • #238 Dorothée le 5 septembre 2007 à 23 h 28 min

    Lol Diripouf dis donc il est génial cet "inconnu" capable de venir te consoler quand les autres n’y arrivaient pas :-) Ca prouve déjà une bonne force de caractère :-)

    Gm ta souffrance est dure à entendre, mais -désolée de te le dire- pas forcément très objective. J’ai le même profil (voir plus: 94 kgs pour 1m67), des études brillantes et je ne suis pas arabe mais j’ai un peorblème de santé grave et plus que flippant, eh bien même si tout le monde ne se retourne pas sur mon passage je refuse radicalement de renoncer au prince charmant. Rien de tout ça n’a empêché mon ex de me demander en mariage et moi de lui dire non ;-) Bon ok il est marié avec une bombasse maintenant, n’empêche qu’ils n’ont pas l’air de follement s’éclater :-)))))))))) (je sais, c’est mesquin mais bon, ils se sont fiancés trois semaines après qu’il m’ait quitté, les cons!;-) )

    Ma meilleure amie s’est mariée cet été et une de ses copines a refusé de venir au mariage parce que ça la remuait trop, elle est trop déprimée et pense qu’elle est célibataire parce qu’elle est trop grosse, ça nous a fait beaucoup de peine pour elle parce qu’elle se coupe d’occasions de rencontres et parce qu’elle a tout faux: c’est une bombe atomique avec des yeux qui déchirent tout. Mais bon elle n’est pas bien elle n’est pas bien, on ne peut pas la forcer.

    Ce qui compte c’est aussi de prendre tout ce qui peut améliorer ton estime de toi; le boulet insistant dans la rue, même si ce n’est pas mon style, je lui fais un grand sourire et je me dis qu’il a bien raison de flasher sur moi :-)

  • #239 pti_ange le 5 septembre 2007 à 23 h 49 min

    Fanchette,
    Je me pose les mêmes questions que toi… Et je suis dans la même situation!
    Bisou

  • #240 lizou le 5 septembre 2007 à 23 h 52 min

    Les filles si vous vous trouvez trop grosses faites quelque chose pour aller mieux, mais en ce qui concerne les mecs y’en a pour toutes!
    Je vous conseille de faire un peu de sport, d’avoir une activité physique, ça défoule, ça détend et après tu aimes ton corps pour ce qu’il est capable de faire pour toi (te garder en vie c’est pas rien) et tu t’en fout de sa forme!
    Une femme c’est pas que des seins, des fesses, le prince charmant est justement celui qui s’interresse aussi au(x) reste(s)!

  • #241 Diripouf le 6 septembre 2007 à 0 h 02 min

    Merci pour vos gentils mots… Je crois que c’est surtout la générosité pure de sont geste qui m’a époustouflée.

    En ce qui concerne le débat sur la beauté / les rondeurs, Je suis assez d’accord sur le fait que la beauté (dans le sens clssique du terme) n’a rien à voir là-dedans…

    Je suis moi-même "dans la moyenne", pas moche mais pas canon. J’ai quelques copines, par contre, qui sont vraiment à tomber par terre et bizarrement, elles n’ont que des histoires pourries. Alors que ma seule copine vraiment très ronde est super heureuse avec son mec… Peut-être parce qu’elle est bien dans son corps, plus que les 90-60-90 qui mangent de la salade tous les soirs !

    Je crois qu’il faut surtout croire un minimum en soi, s’aimer un minimum. Les mecs ne sont pas très attirés par les filles bourrées de complexe, c’est la seule certitude que j’aie ! Alors il faut s’assumer, les girls, même si c’est bien évidemment plus facile à dire qu’à faire…

  • #242 lizou le 6 septembre 2007 à 0 h 27 min

    Heu je rapelle quand meme qu’il y a des 90 60 90 qui mangent autre chose que de la salade! Et qu’il y a des personnes fortes qui mangent que de la salade.
    Les gros n’ont pas le monopole de la bonne humeur et les minces n’ont pas le monopole de la bauté!
    Non mais dis donc! Vivons un peu, kiff la life

  • #243 Diripouf le 6 septembre 2007 à 0 h 54 min

    @ lizou : Oui, c’est clair ! Je voulais pas stigmatiser… C’était simplement pour prendre le contrepieds de gm qui disait qu’en gros, surpoids = pas de bonheur dans les relations amoureuses…

    Or il se trouve que mes 2 amies qui ne trouvent pas chaussures à leurs pieds, sont top canons, mais mangent de la salade et psychotent dès qu’elles prennent 500g. Je pense que ça agit sur le fait qu’elles ne rencontrent personne, mais c’est une théorie basée sur 2 copines à moi :-) comme étude scientifique, on fait mieux !

    Mais il est bien évident que toutes les filles bien foutues n’ont pas un rapport névrotique à la nourriture, loin de moi cette idée.

  • #244 mestizaje le 6 septembre 2007 à 1 h 46 min

    pas eu le temps de lire tous les coms !!
    moi j’ai rencontré mon amoureux à la soirée du bac y’a plus de trois ans (aaaaah) et je ne le cherchais pas vu que je partais 3 semaines après étudier à 10 000 km !!! après deux ans de longue longue distance, il m’a enfin rejoint…
    bon, l’est deux heures du matin, fanchette, courage, tu vas le trouver, l’astuce (je crois) c’est de ne pas y penser DU TOUT et de te dire que t’en a pas besoin. et là, bim !
    en tous cas, c’est ce que je te souhaite!
    bonne nuit bonne nuit

  • #245 Fanchette le 6 septembre 2007 à 9 h 48 min

    Et le monde sera meilleur : je l’ai bien prise comme telle et je suis contente que tu ai pris plaisir à lire mes élucubrations ainsi que toutes ces superbes histoires (et parfois tristes) de celles et ceux qui ont commenté.

    Princess Strudell : nan mais quel suspens… alooors… il a rappelé ?

    Lilo : ah, c’est pas Georges… je trouvais bizarre aussi l’histoire de l’album ! Mais si c’est un canon atomique du même style, c’est quand même trop bon cette histoire ! Alors promis, j’irai te faire coucou dans tes comm’ si y’a que l’antispam à braver. Quant au comptable… je te tiens au courant (à mon avis, ça vaudra au moins un billet dans la rubrique du mercredi après vous avoir saoulé comme ça !!!). Je pensais le voir hier mais il n’est pas venu alors je l’ai appelé pour lui dire qu’il avait raté une chouette soirée. On a papoté gentiment… mais pas d’invitation à boire un verre, rien. Je suis rentrée sagement chez moi. A suivre. Quel suspens !

  • #246 Caramia le 6 septembre 2007 à 8 h 02 min

    Ben moi le Prince Charmant, le vrai, je l’avais rencontré en boîte (oui, on ne ricane pas, c’est possible). On a passé 10 années merveilleuses ensemble, pleines de douceur, de rêves, de projets… On a fini par se marier.

    Sauf qu’on a pas vécu heureux, on n’a pas fait d’enfants, parce que je me suis aperçue que mon Prince Charmant était devenu… Non, pas un crapaud, juste mon meilleur ami. On s’est donc séparés, puis on a divorcé (quel vilain mot tout de même) et on est restés très bons amis (oui, il reste quand même un Prince Charmant, même si ce n’est pas le mien).

    Depuis, j’ai rencontré non pas un prince, mais un homme normal, avec des qualités, des défauts… Il est charmant, mais aussi agaçant parfois. Sauf que je me sens bien mieux, je ne vis plus dans un rêve, c’est la vraie vie, faut se battre pour que ça marche et ça me va bien mieux ;-)

    Moralité : le Prince Charmant il existe, ça c’est sûr, mais ce n’est pas pour moi (héhé)

  • #247 funambuline le 6 septembre 2007 à 8 h 31 min

    @ diripouf: très jolie histoire, merci de l’avoir partagée (un peu de douceur dans ce monde de brute, ça s’y applique tellement bien!)

    @ Princesse Strudel: ALORS???? Je me réjouissais d’allumer mon ordi ce matin pour avoir la suite de la déclaration. J’espère au moins qu’il a rappellé!!!

  • #248 Fanchette le 6 septembre 2007 à 10 h 44 min

    Annelise & Missdarj’ : je crois que vous avez raison, je dois être intimidante avec mes histoires de buffet et de parachutes… Ma copine V me disait l’autre jour : "Arrête de lui sauver la vie à ce comptable. Fais en sorte que ce soit lui qui vienne à ta rescousse. Donne lui des occasions de se valoriser vis-à-vis de toi". Ah ben oui. Mais si pour ça, il faut que je me mette en difficulté devant lui : ça c’est super dur pour moi… Voyez, j’ai des progrès à faire en termes de psychologie homme/femme.

    Cec & Anne-Lise : j’adore les histoires qui déménagent tout !

  • #249 Lilo le 6 septembre 2007 à 8 h 53 min

    Meuh non fanchette, il s’appelle pas Georges en vrai.
    Mais sur mon blog oui, c’est Georges. ;-))

    Tu peux commenter sans t’inscrire, mais faut se plier à l’antispam.
    Je peux comprendre que ça décourage. ;-))

    Bon alors? Moi je veux la suite du comptaaaaaaable!

  • #250 Hélène le 6 septembre 2007 à 11 h 00 min

    Bé comment tu lui sauves la vie Fanchette ? J’ai pas tout suivi ;-)

    Ouais moi aussi j’adore les histoires de Cec et Annelise, d’abord parce que c’est chouette et gai, et aussi parce que ce sont des filles droit dans leurs bottes et ça, j’adore ! ;-)

  • #251 et le monde sera meilleur le 6 septembre 2007 à 9 h 02 min

    Fanchette, c’était juste une réaction comme ça, ça fait toujours plaisir de lire les billets ainsi que les commentaires ;))

  • #252 Fanchette le 6 septembre 2007 à 11 h 31 min

    Annelise : oui moi aussi je pense que c’est mieux d’être soi. Il se trouve que je suis dégourdie et que je sais scier des bahuts en deux. J’suis comme ça quoi ! Pas une chose délicate qui a besoin d’être secourue (quoi que des fois…). Merci Annelise !

    Hélène : voui, bon pour le sauvage de vie, c’est un peu exagéré mais bon, je l’aide dans des moments difficiles quoi ! ( je peux pas raconter tout en détail : imagine que par hasard sa cousine soit une lectrice de ton blog… qui reconnaisse son comptable de cousin breton : et paf, elle vend la mêche… ah ben ouai, au moins, comme ça se serait clair ;-) )

    Breizh : ah ben te revoilà, je commencais à m’inquiéter ! Contente que ça t’ai plu, ça tombait vraiment bien après ton sujet Meetruc n’est-ce pas ?

    Sur ce je file sur le post du jour sur les chaussures de dames…

  • #253 Hélène le 6 septembre 2007 à 11 h 43 min

    De femme, Fanchette, pas de dame, c’est pas du tout la même chose ;-)

  • #254 Bulle le 6 septembre 2007 à 9 h 52 min

    Ben moi, l’homme de ma vie, je l’ai rencontré… au rez de chaussée!!! On avait emménagé en même temps dans le même immeuble, il était au rez de chaussée et moi au premier (dans mon petit studio, première fois que je vivais seule…:p), mes fenêtres donnant sur sa terrasse!!
    Au bout de neuf mois, après quelques repas avec d’autres voisins (grillades, brunchs, etc…), on a passé une soirée juste tous les deux et depuis on ne s’est plus quitté!!
    Depuis ce 12 juin de l’année dernière, nous vivons ensemble, avec des hauts et des bas, des sourires et des coups de gueule, mais je n’échangerai ma place pour rien au monde!!! Je le prends tel quel, avec ses défauts et ses qualités! (parce que question défauts, je ne suis pas en reste… :p)
    Peu importe que tu cherches ou pas, sois juste toi même!!!

    Bisous

    Bisous

  • #255 Cec jeune mariée le 6 septembre 2007 à 10 h 00 min

    Est-ce que par hasard quelqu’un peut aller sonner chez Princesse Strudel pour qu’elle nous raconte la chute SVP ?????

    Fanchette je croise les doigts pour le comptable, et s’il te plait tu ne nous laissera pas dans l’attente comme certaines hein ;)

  • #256 missdarjeeling le 6 septembre 2007 à 10 h 08 min

    @ Princesse Strudel ?????!!!!!!!!!!!
    Je te signale qu’il y a une horde de cop’s-du-blog qui n’attendent que de tes nouvelles.

    @ Fanchette,
    Je pense que ce comptable est timide. Le "coup du canapé" m’a paru finalement charmant. Imagine : il rencontre une nana super (toi) qui scie des bahuts en 2, fait croire qu’elle a des parachutes dans son armoire et tu veux qu’il ne soit pas intimidé ?????
    Tiens-nous au courant, ma belle

  • #257 annelise le 6 septembre 2007 à 10 h 11 min

    Lol, Fanchette, aborder c’est facile quand 1) on a confiance en soi 2) on est capable de se dire qu’un rateau est un rateau et qu’on s’en fiche 3)un petit verre pour se mettre en route :-)
    Sérieusement, on attire à soi les gens qui sont en quelque sorte dans notre vibration, en gros, si tu dégages des ondes de quelqu’un d’épanouie et de sûre de soi, tu attireras le genre de personnes qui te conviendront. Comment dire ? Le petit chaperon rouge attire le loup, quoi. Si t’as des ondes de victime ou petite chose pas sûre d’elle (incosnciemment hein, on fait pas tjs exprès), tu attireras des loups.
    Cec jeune mariée, je t’adore. Tu m’enlèves quelques doutes. J’emménage avec mon homme après moins de 5 moins de relation, au bout du 2ème mois on achetait déjà les billets pour aller à l’autre bout du monde ensemble à la fin de cette année, et au 3e, on passait les vacances d’été ensemble. . Et parfois, je me disais que ça allait vite. Mais en fait pourquoi perdre son temps quand tout va bien !

  • #258 Cec jeune mariée le 6 septembre 2007 à 10 h 21 min

    Mercie Annelise :) contente d’être utile !!
    Hi hi c’est exactement ce que je réponds quand on me dit "ahhh mais t’es folle ca va trop vite il FAUT prendre ton temps ! "
    Ah bon, pourquoi ??
    Mais en général quand tout va bien, les gens qui te connaissent bien te voient épanouie et disent de foncer !
    A mon avis il n’y a pas de règle en la matière, et au pire, ca ne marche pas, on se prend une bonne baffe dans la figure, dont on se relève un jour ou l’autre, mais au moins on aura essayé !

  • #259 Breizh’ le 6 septembre 2007 à 10 h 54 min

    Fanchette : je reviens juste du nord et du granit rose et POF!!! Tranche de rire absolue (je suis jalouuuuuse, t’écris super bien!!!). Tu imagines bien, cela fait résonnance et cela m’a donné du peps pour la journée dis donc!!! ;-)

  • #260 annelise le 6 septembre 2007 à 11 h 23 min

    Fanchette, ah non je suis pas d’accord, faut pas se mettre en difficulté devant lui, jouer les petites choses en détresse, ça attire les psychopathes avides de manipulation…Non, faut dégager un minimum de confiance en soi, ni trop ni pas assez, sans être intimidante, ni être une princesse en détresse. Le juste milieu, quoi. Sois toi. Juste toi !

  • #261 annelise le 6 septembre 2007 à 11 h 24 min

    C’est pour ça que j’ai utilisé le mot "loups", parce que pour moi le loup, c’est pas un personnage sympa :-)))

  • #262 Cec jeune mariée le 6 septembre 2007 à 11 h 24 min

    Annelise j’adore ta théorie du petit chaperon rouge qui attire le grand méchant loup :)

  • #263 chichi le 6 septembre 2007 à 11 h 34 min

    moi c t a la fac
    en cour ensemble
    ca aide pr une grande timide….
    et ca dure depuis 3ans et demi!!

  • #264 Fanchette le 6 septembre 2007 à 13 h 56 min

    Princess : il est venu exprès pour te voir et il ne t’a appelé qu’une seule fois et vu que t’as pas répondu il ne t’a pas rappelé ? Purée, mais il est encore plus timide que mon comptable ?
    Vous vous dites des trucs pareils : "Je viens exprès pour te voir", "Je suis folle amoureuse de toi" et après paf… rien ? Tout ça pour… rien ?????? PAs de projet de vous voir ? Rho là là, mais moi je dis ça j’attends au moins qu’on me demande en mariage en retour ;-)
    Bon m’enfin, ça semble pas si mal engagé que ça…

    Funambuline : je crois que c’est trop tard pour me faire passer pour une petite chose fragile… faut juste que je pense de temps en temps à arrêter de baver devant ses charmes et m’esbaudir sur ses compétences : déjà moi faire des comptes ça me sidère ! C’est un bon début !

  • #265 Fanchette le 6 septembre 2007 à 13 h 59 min

    Princess moi aussi je suis accro à ton sitcom… T’en parle p’têt sur ton blog ? J’vais voir de ce pas…

  • #266 Fanchette le 6 septembre 2007 à 14 h 08 min

    Pablo coucou… je réponds bientôt à ton mail hein, t’inquiète pas…
    Merci pour les compliments sur le billet… c’est vrai que sur ce sujet, tout le monde semble avoir de belles choses à écrire…
    Quant à mon comptable, c’est moi qui ait dormi dans son canapé. Lui il a dormi dans ma chambre d’ami… On est nouilles j’vous dis, mais nouilles !

  • #267 Fanchette le 6 septembre 2007 à 14 h 19 min

    Au contraire Pablo, je pense que Strudel et moi, on est super prête pour etre nous-mêmes scénaristes de "film de filles" : parce qu’avant de les vivre en vrai, nos histoires, on en imagine 1 500 versions dans notre petite tête ! ;-) Mais y’a toujours la 1501e version que t’avais pas prévu : le coup du canapé !

  • #268 funambuline le 6 septembre 2007 à 13 h 05 min

    @ fanchette: NON, surtout ne pas jouer à la petite chose fragile, comme surtout ne pas faire croire quelque chose qu’on ne pourra pas ensuite assumer au quotidien. Mon cher papa, m’a dit pendant longtemps que je me montrais trop indépendante, et que ça ferait fuir les hommes parce qu’ils ont besoin qu’on ait besoin d’eux… et ce genre de théories m’écoeurent. Oui, je suis indépendante, en couple ou célibataire, non ça ne m’empêche pas d’avoir envie (et même parfois besoin) des autres. Et tant pis pour ceux que ça effaieraient.
    Je crois que les femmes changent, et que les hommes changent avec. Le féminisme n’est pas qu’à sens unique… ils y ont droit aussi à la destruction des stéréotypes auxquels ils ont du se conformer si longtemps sans forcément y ressembler… Non?

  • #269 Hélène le 6 septembre 2007 à 15 h 06 min

    Ben non Princesse Strudel, sois pas désolée, cet espace est là pour ça ;-) Et quand un commentaire est vraiment déplacé je le vire, s’il y avait le moindre problème avec les tiens tu le saurais depuis longtempss ;-))

  • #270 PrincesseStrudel le 6 septembre 2007 à 13 h 08 min

    La suite? Ah, la suite…
    Oui, il a rappelé. Aux petites heures de la nuit, comme si souvent. Je laisse mon portable allumé exprès, sachant qu’il appelle très tard et que sa voix me réveillera.
    On a bavardé. Une heure. Ou deux, je ne sais plus.
    De choses et d’autres, il n’est pas revenu sur la discussion du matin.
    Je lui ai dit que lors de son dernier passage à Paris – on s’est manqué, des appels pas recus et moi qui attendais sans oser l’appeler, lui qui a dû faire un mauvais numéro et pensait que je le snobais – j’étais restée à Paris "exprès pour te voir" au lieu de partir en week-end avec une copine. Et lui m’a dit être venu à paris "exprès pour te voir". Ca m’a coupé le sifflet, je pensais qu’il venait pour le boulot.
    Je n’ai pas voulu revenir sur le sujet. Il sait où j’en suis, il en fera ce qu’il voudra, quand il se sentir prêt ou qu’il saura ce qu’il veut. En attendant, je me réjouis de chacun de ses appels, de chaque occasion de le voir… On verra.
    Mais je suis contente qu’il ne m’ait pas envoyée dans mes buts.
    Voilà, Mesdames, voilà pour la suite. Je me sens comme si je dégustais un macaron géant qui ne contiendrait aucune calorie: merveilleusement bien. :+)

  • #271 funambuline le 6 septembre 2007 à 13 h 18 min

    Youpie!!!!
    Mais dis-moi Princesse Strudel, es-tu vraiment sûre qu’il sait ce que tu ressens, non, parce que bon, malgré mon commentaire précédent, des fois, les hommes (grosse généralité très nulle, je me fouette moi-même avec des étiquettes, pas besoin de vous y mettre :-) ) ont besoin de signaux, de balises, de clignotant et des fois ça ne suffit même pas. As-tu essayé le: "tu me plais vraiment, j’ai envie de te voir, quand?"
    Et en plus d’attendre ces coups de fil… pourquoi tu ne le rappelles pas???
    (enfin j’dis ça et je me souviens d’avoir passé des nuits entières à dormir avec mon portable à côté et de m’être réveillé 50 fois pour vérifier si je n’avais pas reçu un sms ou un appel…)

  • #272 funambuline le 6 septembre 2007 à 13 h 19 min

    pardon: et en plus AU LIEU d’attendre ces coups de fil… vous aurez rectifié :-(

  • #273 Fanchette le 6 septembre 2007 à 15 h 34 min

    Ah Princesss Strudel : Aimer quelqu’un "la gorge par dessus la tête", c’est typiquement autrichien ça ?? ;-) C’est trop drole en fait. Bon je vois qu’on est copine de canapé-chambre d’ami, et d’imagination…
    Et tout pareil : "je reste dicrète parce que je le trouve très secret et je ne veux pas être intrusive, et lui semble prendre mes scrupules pour un désintérêt. " Moi dans la vie je pose 14 questions à la minute. Je suis super curieuse mais quand j’ai en face de moi quelqu’un de mystérieux, j’essaye aussi de me retenir pour ne pas que cela soit perçu comme une agression… Rho la la, c’est compliqué les relations humaines…
    On pourrait faire un pari, histoire de se mettre la pression (genre convoquer les rhinocéros de Glop – t’as lu son com plus haut ? Je ne m’en remets pas !) : la première qui l’embrasse paye une bouteille de champ’. (Ben voui, on peux pas dire la première qui lui déclare sa flamme, t’as déjà gagné sur ce coup là !) mais tu es si loin de lui, ça risque d’être dur (enfin, pas dis non plus que je l’ai embrassé avant début décembre hein !)

  • #274 PrincesseStrudel le 6 septembre 2007 à 13 h 48 min

    @ Funambuline: oui oui, il le sait, tel était l’objet en fait de mon premier commentaire (perdu dans la foule des billets doux): hier matin il m’appelle… On parle, on parle, il dit que je vais oublier Vienne et que lui fait partie du passé. J’ai protesté plusieurs fois et fini par lui dire "tu n’as pas compris que je suis raide dingue de toi?".
    Puis il m’a appelée deux fois dans la journée, comme j’étais au burea il a dit "je te rappelle". Et voilà pourquoi j’attendais son appel.
    Sinon, oui, je l’appelle. Et lui, il appelle presque tout le temps la nuit. Je pourrais éteindre mon portable, mais j’aime tant l’entendre que je préfère dormir un peu moins et lui parler…
    Bonne journée! Strudel

  • #275 funambuline le 6 septembre 2007 à 13 h 50 min

    Me réjouis que tu nous racontes la suite, tu es mon nouveau sitcom (ne le prends surtout pas mal!!!) :-)

  • #276 Pablo le 6 septembre 2007 à 14 h 01 min

    C’est bien qu’il ait rappelé, Strudel, mais c’est dommage que rien ne soit encore résolu… ! (oui, je demeurais moi aussi dans l’expectative depuis hier soir, Princesse). Attendait-il que tu lui répètes les paroles du matin pour en être sûr ? Ou pour marmonner un "moi aussi" si banal ? Voulait-il te ‘punir’ d’une certaine façon parce qu’il voulait d’abord te balancer ses reproches car il était venu exprès pour te voir et qu’il a cru (à tort) que tu l’évitais ? Ou tout bêtement déteste-t-il dire certaines choses au téléphone ? Dans ce cas-là, qu’il prenne tout de suite le premier train/vol pour Paris, au plus vite ! Peut-être est-il en train de se dire à cet instant même "mais quel con, quel con je suis, je suis raide dingue d’elle moi aussi et je n’ose pas le lui dire ? (à propos, hier tu lui avais dit "raide dingue de toi" ou plutôt "folle amoureuse de toi" ? peut-être ces nuances lui font douter ?) Veut-il te faire souffrir ? N’est-il pas sûr de ses sentiments, ou des tiens ? Est-ce qu’il serait comptable en Bretagne et qu’il aurait dormi sur le canapé de Fanchette ? Trop de doutes ! : je ne sais pas Funambuline, mais moi, je ne pourrai pas supporter longtemps toutes ces incertitudes, PrincesseStrudel !

  • #277 Pablo le 6 septembre 2007 à 14 h 03 min

    Oups, Fanchette, salut ! Joli billet, il a donné lieu à de beaux commentaires !

  • #278 Pablo le 6 septembre 2007 à 14 h 08 min

    (après vérification, je constate que j’ai fait une erreur, j’aurais dû écrire : "…il aurait fait dormir Fanchette sur son canapé…" C’est pas facile à suivre tout ça !)

  • #279 Pablo le 6 septembre 2007 à 14 h 10 min

    Il vous faudrait un bon scénariste de "Film de Filles", à toutes les deux !

  • #280 PrincesseStrudel le 6 septembre 2007 à 14 h 59 min

    @ Pablo: je rejoins Fanchette, nous on écrirait une série cent fois mieux que "les feux de l’amour" (avec de la girlitude et des scènes torrides en plus, na).
    Je lui ai dit, en allemand dans le texte, que je suis amoureuse de lui "la gorge par-dessus la tête". Oui, c’est comme ca qu’on dit, là-bas. Raide dingue ou folle amoureuse, on traduit un peu comme on veut.

    @ Fanchette: moi aussi j’ai dormi dans sa chambre d’ami. Cette nuit d’ailleurs, il évoquait son appartement, je lui ai dit que moi ce que j’en avais vu me plaisait, il a dit "tu n’as quasiment rien vu" et a ajouté "tu n’as pas demandé à voir le reste". Ce à quoi je lui ai répondu "je n’ai pas osé, je ne voulais pas te déranger plus". Il avait l’air sceptique. En fait, moi je reste dicrète parce que je le trouve très secret et je ne veux pas être intrusive, et lui semble prendre mes scrupules pour un désintérêt. Pfff…
    Il a dit "à bientôt j’espère", je lui ai dit "oui". J’ai réservé un vol il y a une heure pour début décembre (comment ca c’est dans trop longtemps?). Je ne vais pas lui dire tout de suite, hein? Pas trop à la fois non plus.

    @ Funambuline: non non, je ne le prends pas mal. Mais je n’en parle pas sur mon blog, car il a l’adresse de l’ancien, donc il pourrait atterrir sur le nouveau, et je ne suis pas sûre qu’il apprécierait de voir que j’étale me rêves de lui sur la toile…

    @ Hélène: oups, je suis désolée de squatter ton bloc pour mes disgressions…

  • #281 Cec jeune mariée le 6 septembre 2007 à 15 h 04 min

    Yesss Princesse Strudel merci pour la suite, j’ai eu la faiblesse d’aller déjeuner ;) mais j’attendais aussi avec impatience !!

    Ah là là je me souviens aussi de ces nuits passées à attendre des conversations de +sieurs heures, de cette sensation de bonheur… ben c encore meilleur quand ca se confirme ;)

    Allez mesdames, peaufinez donc moi bien ces scénarios, on veut la suite – eu !!!

  • #282 funambuline le 6 septembre 2007 à 15 h 05 min

    Princesse Strudel: c’est pas des digressions, c’est Achement important comme sujet!!!
    :-)
    Et comme Pablo, tu nous as toutes (tous, pour mister Pablo) tenus en haleine avec ton coup de fil, on l’attendait comme toi… et je ne doute pas que certains macarons passeront par là pour patienter d’autres douceurs d’ici décembre (DECEMBRE, mais c’est Achement loin, comment tu fais???). Bref, j’arrête de retourner le couteau dans la plaie!!! Sorry! :-)

  • #283 Breizh’ le 6 septembre 2007 à 15 h 49 min

    Je passe en coup de vent vous lire tellement je me régale!!!! Fanchette et Princesse : vous voulez pas faire un WE "coaching des situations chamallow et 4ème dimension"?? J’adore vous lire!! Et puis, cela me donne presque envie de me retrouver dans des situations comme les votres…
    juste en passsant Fanchette, ton comptable, je sais pas moi, saute lui dessus, casse toi une jambe et regarde le en faisant "aie", débarque avec les croissants un matin…embrasse le!!!!!
    bon je sors ou je vais dire une bêtise!!

  • #284 Amélie le 6 septembre 2007 à 15 h 55 min

    avec un peu de retard (hier je mobilisais toute ma tetostérone (testotérone ?) pour mon déménagement c’était pas compatible) je crois que la phrase "c’est en ne cherchant pas qu’on trouve" n’est pas si bête que ça… parce que si on considére tout homme ou toute femme passant à portée sous l’angle de "est-ce qu’il/elle me plaît ?" on n’est pas forcément détendu, sans pression, nature, etc… bref, on ne se met pas trop en position de plaire reellement…
    mon cher et tendre je le trouvais sympa mais comme on militait dans une organisation politique ensemble je ne le voyais pas comme un homme mais comme un être humain asexué que j’appréciais mais sans penser à une autre relation. bon quand il m’a sauté dessus dans un bus qui nous ramenait d’une visite au parlement européen (top glamour, non ?) je me suis pas débattue. et je n’ai surtout rien fait avant qui aurait empêché que cela arrive, alors que si j’avais envisagé quelque chose avant j’aurais réussi à tout compliquer…
    cela dit, c’est compliqué de rencontrer de nouvelles personnes comme ça avec qui ça peut arriver… ma conclusion : militez ! dans une association, un parti, un syndicat, peu importe… :-)

  • #285 Pablo le 6 septembre 2007 à 21 h 43 min

    Moi aussi je paye une bouteille de champagne, à la première des deux qui l’embrasse — finalement c’est pas le même homme, si j’ai bien compris ?
    ;-) ;-)

    Amélie, "tétos-térone" on dirait un truc pour les tétés, "test-au-térone" ça ressemble à un test de grossesse… en fait on dit "testostérone" ;-)fr.wikipedia.org/wiki/Tes… – c’est que j’aime (un peu) Bruce Willis, qui en a plein… ;-) ;-)

  • #286 Hélène le 7 septembre 2007 à 11 h 34 min

    J’allais le dire ;-) Limite on va créer une rubrique spécaile pour ça ! ;-)

  • #287 Hélène le 7 septembre 2007 à 11 h 49 min

    nbse sois la bienvenue ;-)

    Ce billet n’est pas de moi, mais de Fanchette ;-)

    Par ailleurs je ne crois pas que lire des guides pratique de gonzesse (oui j’en écris, et alors, ça n’empêche pas de penser) serve à quoi que ce soit pour avancer dans la vie. Bridget Jones est un modèle repoussoir, ne l’oublions pas ;-)

  • #288 Hélène le 7 septembre 2007 à 12 h 10 min

    Ah ben moi aussi je lis énormément nbse, mais pas des guides pratiques ;-))

  • #289 alexlapreum’s le 7 septembre 2007 à 11 h 29 min

    Fanchette et Princesse va falloir nous tenir au courant, c’est insoutenable de pas savoir la suite !!!!!!!!!

  • #290 nbse le 7 septembre 2007 à 11 h 34 min

    hello franchette,
    moi aussi je le cherche le pseudo prince charmant, mais je crois qu’avec mes deux petites valises( mes choupinettes de filles, il parait qu’il faut parler de valises en matière d’enfants lorsqu’on est célib) et ben, c’est pas gagné; j’ai beau avoir de nouveaux ami(e)s, les week end en solo sont très durs et les soirées une fois les enfants couchés sont tristes à pleurer. et puis, j’ai bien essayé des tas de trucs, sport, sorties, le bilan est franchement nul! l’homme "prince charmant doit être bien planqué.

  • #291 nbse le 7 septembre 2007 à 11 h 42 min

    Hélène,
    je crois bien que j’ai le kit complet : "le prince charmant des paresseuses", "comment comrendre son homme pour mieux l’éduquer" et j’en passe j’ai même investi dans " la positive attitude du guide des paresseuses". non pas que je suis une fainéante, mais je me sens quasi désespérée dans ce flot de célibataires. en plus, j’ai la facheuse habitude de penser qu’il faut le chercher ce fichu prince d’opérette pour lui donner la possibilité de trouver les clefs et la porte d’une vie à deux. bouh, c’et pas une bonne journée du tout!

  • #292 nbse le 7 septembre 2007 à 11 h 59 min

    hélène,
    merci de me souhaiter la bienvenue, ça fait plusieurs semaines que je viens sur ton blog, mais je n’avais pas osé encore participer. Je suis en permanence entourée d’hommes et les seules filles que je cotoie sont mes petites belettes. Autant te dire que c’est assez limité vu leurs âges ! Et puis les hommes que je vois sont des amis tous célibataires avec enfants, et il ne leur vient pas à l’idée la moindre interrogation à mon sujet. Je suis toujours la bonne copine!
    Et tu as raison, les guides ne servent pas à grand chose, et je pense sans doute trop d’ailleurs c’est sans doute pour celà que j’essaye de me vider la tête. Dernièrement j’ai même lu "Elsa Linux", te dire! en fait, après le boulot, les enfants, il n’y a plus que les livres pour combler le vide (3 par semaine et de tout genre!)

  • #293 nbse le 7 septembre 2007 à 14 h 23 min

    je pensais au moins faire sourire, et du coup me voilà toujours célib (certes) mais en plus j’ai l’impression d’être pathétique ;-)

  • #294 Cec jeune mariée le 7 septembre 2007 à 15 h 06 min

    Mais naaaan nbse, promis juré, tu m’as fait sourire :)
    Et puis dis donc il en faut du courage et de la ténactié (et du temps aussi, j’en suis sûre) pour élever deux p’tites louloutes, seule, en restant ouverte pour le pirnce-qui-va-se-dépécher-un-peu-svp :)
    Alors déjà, chapeau bas !

  • #295 Hélène le 7 septembre 2007 à 17 h 37 min

    Ben non tu n’es pas pathétique nbse, je suis désolée si c’est ce que tu as ressenti !

    Kilis ça va aller les chevilles ? ;-) Un peu de réalisme, peut-être ? (bien sûr c’est du second degré, je m’en doute bien ;-)

  • #296 Kilis Sex Symbol le 7 septembre 2007 à 16 h 14 min

    Moi aussi j’ai souri. Faudrait que j’écrive un guide, tiens :-) En mettant ma photo en 4e de couverture, je suis sure de tout vendre ;-)))

  • #297 Hélène le 7 septembre 2007 à 19 h 01 min

    Bien sûr je n’ai pas compris, je m’en doutais ;-)

  • #298 Kilis Sex Symbol le 7 septembre 2007 à 18 h 58 min

    lol Hélène tu n’as pas compris mon second degré : je voulais dire que vu ce à quoi je ressemble et les résultats que j’obtiens, les gens se diront que mes recettes doivent être efficaces ^^

    Je le vois d’ici : Comment avoir des problèpmes de pays riche en 10 leçons, par Kilis Sex Symbol (l’antithèse des critères de beauté contemporains – voir photo au dos) lol

    Tu me passes les coordonnées de ton éditeur? ;-))

  • #299 Sabrina (malheureuse en ce moment) le 11 septembre 2007 à 0 h 39 min

    Ben moi je pensais l’avoir enfin trouvé mon prince charmant mais depuis mardi c’est fini…

    Gloups une semaine déjà…

    Donc je ne peux te refiler le mauvais plan qui m’a fait le rencontrer, puisqu’apparement c’en est pas un si bon (le plan)…

    Désolée (et moins heureuse qu’il y a qques jours)

  • #300 guessemma le 11 septembre 2007 à 3 h 23 min

    Courage Sabrina ! (j’suis jamais preum’s, mais j’ai l’heur du dernier mot ! Et puis les derniers seront les premiers, non ?)

  • #301 Hélène le 11 septembre 2007 à 10 h 10 min

    Courage Sabrina, tu passes en ce moment le plus dur, et le temps est le meilleur pansement, vraiment !

  • #302 Sabrina (toujours pas au top) le 11 septembre 2007 à 8 h 36 min

    Merci guessemma, t’es preums dans mon coeur sur ce coup là :o)

  • #303 nbse le 11 septembre 2007 à 9 h 36 min

    Hello Sabrina,
    bienvenue dans le club des "justes célib!". Moi aussi je suis seule, je viens célib, je viens de virer l’indélicat qui se payait le luxe d’être jaloux jaloux. le meilleur reste sans nul doute à venir.

  • #304 alex le 11 septembre 2007 à 10 h 04 min

    C’est triste quand ça se finit j’ai envie de pleurer rien que de vous lire sans même savoir ce qui s’est passé dans vos couples… :( Mais la seule chose qu’on peut se dire pour se réconforter c’est que chaque jour est différent, ils se suivent mais ne se ressemblent pas, si un jour tu es vraiment au fond du gouffre, reprends toi, dis toi que demain un jour meilleur t’attends… et la peine s’en va avec le temps qui passe :)

  • #305 Hélène le 11 septembre 2007 à 12 h 22 min

    Chipie_corse sois la bienvenue, etm erci beaucoup pour ce commentaire ! Il prouve bien que quand on dit "ne pas chercher", ça veut vraiment dire penser complètement à autre chose, et non pas "ne pas chercher en espérant quand même trouver" ;-)

  • #306 Chipie_corse le 11 septembre 2007 à 12 h 07 min

    Bonjour tout le monde,

    ça fait un moment que je lis ce blog avec beaucoup de plaisir (après y etre tombée par hasard en faisant des recherhces sur l’huile d’argan pour le boulot!). Félicitation à Hélène pour son style et sa bonne humeur communicative et à toutes ses lectrices (et lecteurs!) pour leurs commentaires spontannés et touchants. Ce qui me décide à écrire aujourd’hui c’est que j’ai lu avec attention les post sur les princes qu’on ne cherchent pas et les déboires ou bonheurs trouvés sur m**tic.
    J’etais célibataire depuis 1 ans et demi et j’ai d’abord beaucoup apprécier cette liberté, je me suis retrouver et j’ai enfin vécu pour moi. Mais ces derniers temps la déprime c’etait un peu installée dans ma vie car moi qui ne cherchait pas je n’avais rien trouvé pour autant et en cherchant je ne trouvais rien non plus! Et je me demandais bien comment faire en sorte de ne pas chercher (on tombe effectivement que sur des branques dans ce cas là!), ni attendre…. sans trouver vraiment la réponse!
    Et un week end je me rends dans une grosse foire agricole (je bosse dans la recherche sur l’élevage mais là c’était plus par envie car le monde pastoral ça me branche bien!) de ma région adorée, la Corse, chez un couple d’amis (éleveurs de chèvre vivant pendant l’été dans une bergerie perdue sans douche!!). Foire également réputée pour son nombre incalculable de bars ou l’alcool coule à volonté (et oui je suis assez folle pour aller dans ce genre d’endroit). Je n’y était donc absolument pas « en recherche » d’un homme ni mentalement ni physiquement (pas de douche, ni de maquillage, ni de talons mais plutot 4 pulls et chaussure de montagne!!!)… et là je tombe sur un mec charmant, interessant, passioné par son boulot et galant et je passe la meilleure soirée l’année qui vient de s’écouler! Et là après les branques et les mecs qui ne rappelle pas j’en ai un qui m’a rappeler et qui me fait vibrer! Pourvu que ça dure!!
    Tout ça pour vous dire combien vos commentaire et vos expériences sont vraies, touchantes et remontent le moral et que « ne pas chercher » ça marche!!!
    Bon désolé d’avoir raconté ma vie mais bon pour bien argumenter faut parler du contexte!! :)

  • #307 mymiep le 15 septembre 2007 à 9 h 07 min

    Après plus d’un an d’absence des com de mon blog préféré (il parait que l’ADSL a du mal à monter aux cocotiers …) je ne puis m’empêcher de répondre à ce billet génial.

    Pour moi ne pas chercher c’est : être inscrite sur "viande"tic depuis 1an et ne jamais ou presque répondre aux sollicitations et je ne sais pas trop pourquoi en fait (1 prince charmant rencontré dans le meme rayon de cyber meat il y a 2 ans mais à l’époque je vivais dans la civilisation donc + de choix).

    Le dernier prince en date: vieux célib endurci qui parvient à trouver la clef de mon armure (non je n’ai pas de ceinture enfin si peut etre finalement), charmant à souhait qui décide de m’inviter avec ses "amis. Je me dis "ma parole serais-je sur le point de me faire une place dans sa vie?" Le petit velo se met à tourner tel un hamster dopé à l’EPO. J’arrive à la soirée en question et là "Salut!" Et clac la grande bisouillade amicale…..
    J’avoue etre restée pantoise. Comme je ne suis pas d’un naturel "allongez -vous sur le canapé et racontez moi le pourquoi de vos inhibitions jeune homme", j’ai plutot pété les plombs par ordi interposé le soir meme et là la réponse fut pire que ce que tout ce que j’avais entendu: "Ben voila en fait mes amis m’ont toujours connu célibataire et donc je t’ai invité pour voir leur réactions mais je ne suis pas pret à leur dire qu’on c…… ensemble".

    Donc finalement je me demande si j’ai envie d’en rencontrer un de Prince.
    Pis mon cocker serait pas d’accord.

    Courage Fanchette suis de tout coeur avec toi (meme galère meme combat) idem pour le comptable j’ai passé 1 an à baver sur mon biologiste qui me faisait oeillardes et clin d’oeil mais tin tin RAS donc pas de solution sorry.

    PS: spéciale dédi à Hélène je tente de suivre TOUS tes conseils de girlitude meme à 22 000km

  • #308 Hélène le 15 septembre 2007 à 11 h 34 min

    Ooooh mymiep, ça fait plaisir de te revoir !!!

  • #309 Hélène le 15 septembre 2007 à 12 h 05 min

    Tu ne peux pas savoir combien ça me fait plaisir mymiep, merci beaucoup beaucoup !! ;-)

  • #310 mymiep le 15 septembre 2007 à 11 h 59 min

    ;-) merci ton blog est toujours aussi génial. Contente également de retrouver tous ces sujets mine d’or qui me servent TOUS les jours (si si )

  • #311 nbse le 17 septembre 2007 à 14 h 04 min

    hello,
    ça y est, je crois bien que j’ai rencontré le prince charmant , et bizarrement je n’y croyais plus, je l’ai rencontré sur le t-chat et depuis échange et vérification des coordonnées, photos, preuves que c’était pas du bidon, on s’appelle sans cesse jusqu’à des heures pas possible et y a quelque chose de spécial qui se passe. Youpi youpi (je sais c’est nul, mais y a longtemps que je n’ai pas été aussi heureuse, il fallait juste que je le dise à quelqu’un)

  • #312 iza manga le 17 septembre 2007 à 15 h 05 min

    bon, je sais, ce post est un peu vieux, mais apparemment encore actif.
    Pour la petite histoire, quand certaines disent qu’elles evitent des lieux non propices a la rencontre du prince charmant, comme la boite de nuit, je me porte en faux.
    Il y a presque 8 ans, lors d’une soiree en boite, donc, des amis me presentent un certain Loukoum… enfin c’est comme ca qu’il signait ses messages sur le forum ou nous etions tous membres actifs. D’ailleurs, ses messages me laissait a penser que c’etait un abruti sans tact et arrogant…
    Bref. On se croise plusieurs fois. RAS.
    Au bout de 6 mois on se retrouve encore en boite, mais juste tous les 2, cette fois-ci. Il est tres attentionne, charmant, intelligent, agreable… on rentre chez moi (pour une tisane, si si!), et ca fait 7 ans qu’on ne s’est pas quittes!
    Donc pas du tout le coup de foudre au premier regard (quoi que de son cote, ca faisait 6 mois qu’il multipliait les chances de me voir et que je ne voyais rien du tout), mais depuis notre premiere nuit passee ensemble (un vendredi soir, ou nous ne nous sommes quittes que le lundi matin pour aller bosser), et bien nous n’avons jamais passes une nuit separes et nous sommes meme maries!

    Je precise qu’a l’epoque, nous etions tous les 2 plus ou moins pris avec quelqu’un d’autre, donc pas du tout en mode recherche, et pour moi, j’etais meme en mode je profite de tout et je ne veux pas me coller en couple! Donc y a pas de secret… c’est different pour tout le monde, et surtout, tout peut arriver!!
    :)

  • #313 nbse le 17 septembre 2007 à 16 h 31 min

    et juste pour me rassurer que je ne suis pas trop ridicule, vous en pensez quoi de rencontrer l’homme qui peut être… sur le t-chat alors que je le précise au départ on dialoguait pas dans le but de rencontrer l’élu(e) (lol, là j’ai envie de me faire plaisir). désolée, ça ne se reproduira plus. En tout cas, Hélène, merci pour ton blog, il me permet de ne pas me sentir trop toute seule, et en plus il est intéressant et super actif. merci donc.

  • #314 nbse le 17 septembre 2007 à 16 h 31 min

    et juste pour me rassurer que je ne suis pas trop ridicule, vous en pensez quoi de rencontrer l’homme qui peut être… sur le t-chat alors que je le précise au départ on dialoguait pas dans le but de rencontrer l’élu(e) (lol, là j’ai envie de me faire plaisir). désolée, ça ne se reproduira plus. En tout cas, Hélène, merci pour ton blog, il me permet de ne pas me sentir trop toute seule, et en plus il est intéressant et super actif. merci donc.

  • #315 laurelai le 18 septembre 2007 à 14 h 16 min

    bravo les filles pr la qualité de vos comms, bonne crise de rire ;) je ne sais pas si le prince charmant existe, en tt cas, à 20ans, je n’ai tjrs pas croisé d’amour réciproque ! (oui, c’est triste!) lol
    néanmoins, il ya de l’amélioration : pendant des années j’ai cru que je me sentirais bien ds ma peau et que je m’épanouierais lorsque j’aurais un mec, alors que je viens de comprendre que c’était en ayant confiance en soi, en se sentant bien dans sa peau et en s’épanouissant seule qu’on devenait plus séduisante et attirante. Je le constate souvent depuis quelques mois, j’attire beaucoup plus le regard des hommes, et pas que des relous ou des vieux, parce que je vais mieux ^^ après, l’amuuur, j’y crois pr les autres, pas pr moi, parce qu’à moi ca m’arrive pas… même si j’avoue avoir le regret d’un jeune homme qui a bloqué sur moi tt le lycée, même une fois que j’en étais partie (j’ai un an de plus que lui), et maintenant je me dis, petêtre à tord, peutêtre parce que je suis seule, que c’était peutêtre lui, le mec bien pr moi, mon Mr.Darcy, et qu’en fait quelque part, bah il me troublait ! je l’ai recroisé l’autre jour, tout ce que j’ai pu faire c’était sourire, il était avec sa mère, j’ai pas pu lui parler mais je verrai, si je le recroise, je lui proposerai un verre, je jouerai le tout pr le tout :-D
    dsl pr ce long comm, bisous à toutes !

  • #316 Al le 19 septembre 2007 à 22 h 45 min

    Salut,
    Très bon article (comme les autres d’ailleurs et ceux à venir), commentaires fabuleux qui m’amusent, me touchent ou encore me rassure avec toute ces femmes qui cherchent le prince charmant et moi qui cherche la princesse charmante……
    C’est mon ex copine, qui m’a fait découvrir ce blog et depuis je feuillette avec plaisir de temps en temps. On est resté 5 ans ensemble, d’un bel amour, puis nous nous sommes séparés d’un bel amour aussi (entendez par là en très bons termes). J’ai passé quelques semaines seul et hop lors d’une soirée, un non-anniversaire, j’ai eu le coup de coeur pour une femme que je trouve sublime, depuis nous sommes ensemble et…et…et je ne sais pas si il y en a d’autres (des hommes comme moi), moi aussi je cherche la princesse charmante, celle-ci est charmante, princesse j’attend pour le savoir ça fait juste 20 jours dont 10 à être à son chevet pour cause de maladie (rien de trop grave), et l’attente est dure vue que coeur d’artichaut comme je suis, je suis déjà falling in love et elle pas encore ou…peut-être jamais… ou qui sait…je sais pas…je crois que je suis un peu perdu dans un monde qui rend les gens compliqués ou alors est-ce l’inverse les gens qui le rende compliqué….bref des fois je voudrait savoir vite si c’est oui ou non la princesse charmante avant d’avoir le coeur brisé…encore.

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.