Ode à la féminité

2 mars 2006

venusVous voyez, JAMAIS, de ma vie entière, je n’ai regretté d’être une fille ni eu envie d’être un mec.

Pas un seule seconde. Même pas pour savoir ce que ça fait (aucune envie de savoir ce que ça fait d’être un homme, pour quoi faire seigneur ??).

J’ai connu une fille qui aurait préféré être un mec, je l’ai toujours considérée comme gravement atteinte.

J’adore être une fille, d’abord c’est vachement plus joli, ça a des cheveux et la peau douce, et ça peut mettre des robes.

Et puis les rapports avec les autres femmes peuvent être merveilleux. J’aime énormément la compagnie des femmes et l’enrichissement que j’en retire (et que j’espère leur apporter). Je ne crois pas que les hommes vivent de telles choses entre eux, ou alors rarement.

Les fois où il m’arrive d’être victime de sexisme ou de machisme (donc régulièrement, comme tout le monde hélas), jamais il ne me vient à l’esprit que je serais à l’abri si j’étais un homme. Je me dis juste que le type en face est un con.

Dans la mesure où je ne me reproduirai pas, les nombreux ennuis liés à la maternité me seront épargnés, donc je n’ai même pas ça à envier aux mecs.

J’aime pouvoir me pomponner comme une dingue si j’en ai envie, et pas du tout si j’ai la flemme.

J’aime avoir un corps tout en courbes, des cheveux soyeux et la peau douce.

J’aime que tous les créateurs de la planète se concentrent pour nous proposer de jolies choses.

J’aime aller chez le coiffeur et l’esthéticienne tous les mois (rare chez les mecs, avouez).

J’aime mes amies et leur intelligence, leur tendresse, leur solidité, leur joie de vivre, leur pétillant et leur douceur, ce sont un peu des sœurs.

J’aime découvrir de nouvelles copines, sentir le courant passer, et repartir enrichie de cette nouvelle relation.

J’aime la force et le courage des femmes à travers le monde, leur ténacité, leur envie de s’en sortir, leur solidarité et leur humour.

Je suis tellement heureuse d’être une fille ! J’avais envie de le partager avec vous.

Et vous, vous la vivez comment votre féminité ?

71 commentaires Laisser un commentaire
Psycho (de comptoir ?)

Vous aimerez aussi

71 commentaires

  • #1 celinette le 2 mars 2006 à 10 h 28 min

    C’est vrai que c’est doux d’etre une fille!!!!
    Et malgré tout ce que ca comporte comme inconvénients(douleurs menstruelles, accouchement dans la douleur, etre considérée parfois comme un morceau de viande) , notre vie est quand meme beaucoup plus drole!!! Quel plaisir de passer en quelques minutes de la post ado en jean basket a la vamp qui va faire tourner les tetes, de partager des secrets avec ses copines, de porter et de mettre au monde nos enfants( bon j’ai pas encore essayé, mais je suis convaicue que j’adorerai!!!), ah oui et quand on se marie, nous on porte pas un bete costume mais une vraie robe de princesse que tout le monde nous envie!!!
    Non franchement, je suis pas pres d’échanger ma place avec mon chéri!!!

  • #2 celinette le 2 mars 2006 à 10 h 34 min

    Waouh, je suis la premiére, je suis trop fière (et trop rapide!!)

  • #3 lili-prune le 2 mars 2006 à 10 h 38 min

    de manière générale, je suis d’accord avec toi, sauf pour les rapports entre femmes. c’est vrai que lorsqu’on voit l’ambiance de ton blog, une telle complicité et une telle entente entre femmes fait rêver mais quand j’étais jeune, j’ai eu l’occasion de travailler dans une usine entourée de nénettes…
    j’ai jamais recommencé!!!
    Quand elle se mettent à jacasser sur la tenue de l’une, le mec de l’autre et patati et patata, à celle qui sera la plus mesquine, la plus odieuse et la plus méprisante!
    une horreur!

    Mais bon, quand même je suis contente d’être une femme!

  • #4 Esme le 2 mars 2006 à 10 h 38 min

    C’est très joli en tous cas comment tu écris! je suis fan!!

    j’adhere à peu près a tout ce que tu dis, sauf les robes :-)) même si on souffre avec les épilations, qu’on se galère à retrouver de jolis sourcils.

    j’ai eu le cas des propos macho (ben oui à la fonderie, ils sont pas délicats les mecs!) mais bon ca forge un caractère aussi.

  • #5 Hélène le 2 mars 2006 à 10 h 49 min

    Je suis tout à fait d’accord lili-prune, les femmes entre elles peuvent être de vraies salopes (il n’y a pas d’autre mot), mais là je soulignais ce que j’aimais chez elles, pas ce que je n’aimais pas ;-)

  • #6 lambchop le 2 mars 2006 à 10 h 49 min

    Et bien moi j’aimerai avoir un penis au moins pour experimenter au moins une fois dans ma vie ce que ça fait de faire l’amour a une femme :-D pour faire de l’autostop sans pour autant craindre pour mes fesses et tabasser le connard qui m’emmerde tous les matins.

    Apart ça, je prefere etre une femme, c’est bien plus drôle.

  • #7 deedee le 2 mars 2006 à 10 h 51 min

    Mmmmm je suis globalement tout a fait d’accord avec toi Hélène, mais comme Lili prune, je rajoute ici que les ambiances 100% nana ne sont pas forcément des plus…. Sympas ! Je crois bien que tu as réussi à créer une émulsion positive et on ne peut plus agréable sur ton blog, mais sans dire que c’est une exception, le 100% nana est parfois plus lourd à gérer !! Je sais de quoi je parle hein, 7 ans de pension nana, puis deux ans d’études sup où j’avais choisi une filière peu prisée des Hommes.. Les ragots et les mesquineries de haut vol, c’est marrant deux minutes (et encore !) mais tu t’en lasses vite !

    Et puis j’avoue que comme je suis trèèèèès curieuse, je me suis déjà demandée ce que ça ferait d’être un mec. ça me plairait d’expérimenter ça rien qu’une journée, si je peux rester femme in fine bien sûr !

  • #8 deedee le 2 mars 2006 à 10 h 53 min

    lol Lampchop c’est exactement ça !! J’osais pas l’écrire aussi crûment :p

  • #9 Hélène le 2 mars 2006 à 10 h 56 min

    Berk ! Ca me fait pas du tout envie vos trucs bizarres les filles ;-)))

    Je redis que évidemment les ambiance de filles peuvent être atroces, mais c’était pas vraiment le sujet de mon billet, j’ai dû m’exprimer comme un pied ;-)

  • #10 Alex le 2 mars 2006 à 11 h 02 min

    Tout pareil aussi évidemment!
    Le jour où un de mes ex (un sale con, faut dire les choses comme elles sont), m’a demandé comment je pouvais seulement aimer être une fille (genre t’es gravement atteinte ma pauvre), j’ai presque espèré être sourde plutôt que d’entendre ça…

    Et tout pareil aussi concernant les rapports femmes-femmes, qui peuvent être aussi merveilleux que désastreux. A ce niveau là, la seule chose que l’on aurait peut être à envier aux hommes (et je dis bien peut être), c’est qu’eux ne se crèpent pas le chignon. Quand il y a un problème, il est réglé de manière franche et directe (du moins en général), même si pour ce faire ils sont obligés d’en arriver aux poings.
    Coups bas et langues de pute contre comportements noélithiques, je ne sais pas lequel vaut mieux au final.

    En tout cas, une fois de plus, Hélène a admirablement exprimé le sentiment général. Moi aussi parfois, je suis heureuse juste parce que je suis en vie, et que je suis une fille.

  • #11 Alex le 2 mars 2006 à 11 h 04 min

    Et en plus, le tableau que tu as choisi est magnifique !

  • #12 Hélène le 2 mars 2006 à 11 h 18 min

    Voui moi aussi je le trouve splendide et très évocateur de la féminité triomphante (cest une Vénus, il faut dire, ça aide).
    Merci Alex pour tes compliments adorables ;-)

  • #13 Crazy le 2 mars 2006 à 11 h 18 min

    Le fait d’être une fille tout comme être un mec à ses avantages et ses inconvénients…
    Comme tu le dis on peut avoir plein de choix question vestimentaire et pouponnage, le bonheur de connaître (selon son choix) la maternité… Par contre question securité, on emmerdera moins vite un mec (ex. en rue le soir) et question pipi pressant ils ont plus de chance que nous (un petit coin et c’est fait)
    J’aime bien être fille c’est tellement plus varié…
    Bisouilles from Belgium!

  • #14 lili-prune le 2 mars 2006 à 11 h 18 min

    "Je redis que évidemment les ambiance de filles peuvent être atroces, mais c’était pas vraiment le sujet de mon billet, j’ai dû m’exprimer comme un pied ;-)"

    mais non hélène, pas du tout c’est moi qui lis ou réponds toujours trop vite! ;)

  • #15 édith le 2 mars 2006 à 11 h 19 min

    Alors là, moi aussi pour rien au monde je ne changerai de sexe !
    c’est une question que je me suis souvent posée et que j’ai posée autour de moi, ma petite conclusion est que nous sommes majoritairement bien heureuses d’être de ce côté ci de la frontière. ( je me demande même si mon homme ne m’envierai pas un peu quelquefois…)
    Pourtant moi aussi, j’aurais adoré faire l’amour une fois en étant un homme, c’est une vraie curiosité !!!

  • #16 deedee le 2 mars 2006 à 11 h 23 min

    Non non tu ne t’es pas mal exprimée Hélène ! C’est juste qu’on temporisait ton ardeur (malgré tout justifiée !) d’être une nana, mais je te rejoins tellement sur la plupart des choses.. Moi même j’hesite à procréer. C’est hyper égoiste mais ça me gave de me détruire et de souffrir… Oui oui je sais, c’est fou ce que je dis ! Et j’espère quand même un jour dépasser ce cap pour avoir au moins un petit bout. Mais je suis assez frileuse encore pour le moment :)

  • #17 alice le 2 mars 2006 à 11 h 31 min

    Oh, Hélène, comme tu as superbement exprimé ce que je ressens.

    Pour preuve, que moi non plus je n’ai jamais pensé que j’aurais aimé être un homme : ma traque obsessionnelle du poil superflu

    Les filles, je ne crains pas les machos : j’ai toujours à portée demain une paire de ciseaux ;o)

  • #18 ktl le 2 mars 2006 à 11 h 43 min

    j’aime être une fille, j’aime avoir une fille. par contre je suis aussi d’accord que les femmes peuvent être plus perfides qu’un homme et que nous sommes heureuses d’être fille dans un monde occidental. je ne suis pas sûre que dans d’autres endroits du monde, les filles se réjouissent autant de leur sort !

  • #19 Hélène le 2 mars 2006 à 11 h 53 min

    Ca Katell, il n’y a pas de doute, à certains endroits, beaucoup trop nombreux hélas, il vaut mieux être un homme…

  • #20 mary le 2 mars 2006 à 12 h 17 min

    Mmmmh! moi aussi, je donnerais cher pour être un homme, juste un jour ! Une journée durant laquelle je pourrais faire tous les trucs de mec pour voir si ça en vaut la peine ( je connais déjà la réponse !).
    C’est surtout le fonctionnement de leur petit cerveau qui m’intrigue…Comme tu le dis parfois, Hélène: c’est vraiment pas la même race !
    Oui, j’aimerais avoir un cerveau d’homme, juste un jour afin de mieux comprendre leurs réactions, vis-à-vis des nôtres!
    Après cette journée là, j’aurais un gros avantage sur la façon d’anticiper, de comprendre et arrêter ainsi de me mettre parfois en pétard , contre l’homme de ma vie, pour des futilités !
    A part ça, je trouve que l’esprit des mecs n’évolue guère depuis qu’ils ont acquis le feu !
    Les regards lubriques qui s’arrêtent en dessous de notre joli visage, les mains baladeuses, les sifflets lorsqu’on passe devant des ouvriers perchés comme des singes en période de reproduction ( ah! ils sont trèès courageux à plusieurs!) etc…
    J’ai souvent imaginé leur tête si on en faisant autant !
    Souvenir du lycée : nous devions souvent attendre les profs, dans le couloir , à chaque changement de cours et de classe ( interdiction de rentrer sans le prof). Les filles s’allignaient souvent, dans ce même couloir, contre les radiateurs le long des fenêtres.
    Il y avait toujours un abruti profond qui s’amusait à tâter la poitrine de chaque fille, en passant en vitesse.
    Evidemment, cela faisait ricaner bêtement le troupeau de boutonneux ! Surtout lorsqu’il s’amusait à donner un classement des plus gros et des plus petits seins !
    Un jour, j’en ai eu marre..Je suis arrivée après tout le monde et je suis passée devant les garçons alignés en rang d’oignons. A mon tour, je les ai tous empoigné sous la ceinture…Leur tête ! Cela vallait de l’or et je m’en souviens encore plus de 30 ans + tard !
    Les filles étaient mortes de rire, surtout lorsque, à mon tour, j’ai émis un classement !!
    Ce fût la dernière fois qu’ils nous ont manqué de respect !

    La seule chose que je n’aime pas trop, chez les femmes, c’est leur côté " fauderge" et "cancans" : elles peuvent être très cruelles entre elles…
    Bizzzzz

  • #21 Hélène le 2 mars 2006 à 12 h 23 min

    C’est extraordinaire ton histoire de lycée et d’empoignade sous ceinture, Mary !!! Je suis bouché bée devant une telle audace !! Bravo !!

  • #22 mary le 2 mars 2006 à 12 h 39 min

    J’espère seulement que cela les a marqué aussi et que, grâce à ça,’ils ne sont pas devenus des machos , des pince-fesses du métro, des abrutis qui nous doublent en voiture d’un air supérieur,….allez, j’arrête la liste , sinon je vais devenir vaniteuse !

    Bizzz

  • #23 Marjorie le 2 mars 2006 à 13 h 16 min

    Ca va être long là… Pardon d’avance…

    D’abord, moi, je n’ai pas la peau lisse. J’ai des poils partout et c’est un calvaire de devoir aller me faire arracher le tout chez une esthéticienne qui, à chaque fois, fait des grands "houlalala..", "Pfffouououou", "Han han" parce que j’ai des poils partout sous la peau. Et je te passe les éternels "vous vous frottez bien au gant de crin?", "arrêter le rasoir", "vous n’êtes pas venue depuis longtemps? Votre mari ne dit rien? Trois semaines! Ah oui, je vois".

    Comme coiffeur, je n’aime que ma belle-soeur qui est à 4000 km d’ici. Les autres, ils se croient toujours obligés de te poser des questions sur ta vie, ton mari, etc. J’en avais trouvé un sympa qui ne m’embêtait pas et qui était beau comme un dieu, mais il a fait une dépression parce que son copain s’est tiré avec sa soeur. Donc, j’ai des cheveux longs plats et des repousses toujours un peu moches.

    Ensuite, ici, il y a plein de nanas. Il n’y a que cela: des nanas partout et toujours les mêmes. Normal, chez les expat’, ce sont encore rarement les hommes qui font "femmes au foyer". Comme elles sont oisives, elles passent leur temps (pas toutes toutes quand même) à se cracher dessus. Dès qu’une quitte la pièce, les autres critiquent son pantalon, son nez, …. Franchement, l’ambiance peut virer à l’abominable. Je balancerais bien plus sur mon blog, mais je sais qu’elles m’ont trouvées et que certaines me lisent (merci les stat!).

    Enfin, comme je n’ai jamais essayé d’être un homme, je ne peux pas trop juger. Peut-être que quand même c’est pas mal. Peut-être que c’est agréable de pouvoir se gratter les c…les et de faire pipi debout. Peut-être que j’aimerais bien aimer regarder le foot en buvant une bière, peut-être que manger plein de trucs sans grossir, c’est le pied (c’est certain même:-), et peut-être que j’adorerais être carrièriste (aaaah, non, ça non, c’est certain).

  • #24 Poulpie le 2 mars 2006 à 13 h 57 min

    Salut!

    Moi aussi ça me plait d’être une femme! Même si les problèmes de fille, les épilations etc…. c’est soulant! Et puis chez le coiffeur j’aime pas qu’on me parle, je veux qu’on me fiche la paix, je suis là pour qu’on me coupe les cheveux, pas pour qu’on me tienne la grappe!!!

    Il y a quelques années, j’ai rêvé que j’étais un homme et que je faisais l’amour à une femme, eh bien c’était………… bizarre! C’était marrant parce que je le vivais à fond, c’est comme si je l’avais vraiment fait! Bref…
    J’aimerais être un homme pendant 1h ou 1 jour mais surtout pour une durée limitée!!!

    J’aime me rendre plus jolie avec des vêtements, de la lingerie, un peu de maquillage, faire les magasins…
    Et puis j’ai hâte d’être enceinte, bon c’est pas encore pour tout de suite….

  • #25 Missa le 2 mars 2006 à 14 h 17 min

    Entre faire pipi debout et l’orgasme multiple, le choix est vite fait!!!

    Bravo pour le blog : il me fait bien rire!

  • #26 Indiana Jil le 2 mars 2006 à 14 h 19 min

    Bonjour hélène… Mais qu’est ce que c’est que tout cela ? Je suis très étonné qu’aucun commentaire ne fasse de remarque, mais à y regarder de plus près, c’est normal, il y a que des filles qui commentent ici lol….Auriez-vous perdu votre sens critiques mesdemoiselles ??? Car, que je sache, la peau douce, le coiffeur, l’intelligence, la tendresse, la solidité, la joie de vivre, la douceur, la solidarité, l’humour, tous les qualificatif que tu emploies et j’en passe ( je ne vais pas tout reprendre), ne sont pas réservés aux femmes ! Qu’est ce que c’est que ce féminisme exacerbé ? D’autant plus que tout le monde le sait, les hommes ont une part de féminité comme toutes les femmes ont leurs côtés masculins…. Content que tu vives bien dans ta peau de fille, mais tout cela n’est pas exclusif aux filles….A bientôt.

  • #27 Corine le 2 mars 2006 à 14 h 23 min

    je suis très fière d’être une femme. Je trouve que l’on a une supériorité sur les hommes que l’on arrive très facilement à manipuler.
    Et surtout, la plus belle chose qui nous avons c’est de donner la vie, et rien que pour ça je suis très contente d’être une femme.

  • #28 Hélène le 2 mars 2006 à 14 h 39 min

    C’est marrant je vois que beaucoup d’entre vous ramènent la féminité à la sexualité, puisque si elles devaient être un homme ce serait pour savoir ce qu’il ressent quand il fait l’amour avec une femme (je schématise, je sais).
    Je n’avais pas du tout pensé à ça, j’envisageais la question du sexe complètement en dehors de celle de la sexualité… Pour moi la féminité c’est dans la tête, en quelque sorte ;-)

    Indiana Jil tu as parfaitement raison, toute ces qualités que j’énumère peuvent aussi se trouver chez certains hommes.
    Simplement je les attribuais aux femmes parce que personnellement je préfère globalement la compagnie des femmes à celle des hommes, et toutes mes amies sont des femmes, c’est uniquement pour ça.

    Ceci dit quand je vois tes commentaires ou ceux du Chapô, je me dis que certains hommes ont l’air de nous valoir, et ça me rassure ;-)

  • #29 Anne-So le 2 mars 2006 à 14 h 47 min

    C’est vraiment joli cette façon de décrire la féminité, Hélène. Moi aussi j’adore ça, être une fille. Ca me paraît à la fois plus compliqué et plus intéressant, plus amusant en tout cas. J’aime l’apparente légèreté des femmes. Les qualités que tu décris ne sont pas l’apanage des femmes, mais j’aime particulièrement la façon dont elles se manifesent chez elles.
    Et le tableau que tu as choisi pour illustrer ton billet est juste magnifique (en plus, les couleurs s’accordent à la perfection avec ton blog). Quelqu’un sait qui en est l’auteur?

  • #30 lili le 2 mars 2006 à 14 h 52 min

    Je n’ai jamais envisagé de devenir un homme, si je me souviens bien de ta question, mais je me rappelle avoir lu un reportage dans Marie-Claire, où une journaliste se déguisait en garçon, avec faux poils de barbe collés un par un par une maquilleuse très habile. S’ensuivait une journée et une soirée en boîte dans la peau d’un mec, j’oublie les détails, mais il me semble qu’une demoiselle craquait pour elle/lui.

    Je me sens bien d’être une femme, sans y voir ni motif de fierté ni du contraire, vu que je n’ai rien fait de particulier pour ça, c’est un coup de hasard à la loterie génétique. Mais j’adddooore la compagnie des hommes, en tant que femme ;o))))

  • #31 Hélène le 2 mars 2006 à 15 h 03 min

    Anne So cette naissance de Vénus (que j’adore aussi) est de William Bouguereau, un peintre de la 2ème moitié du 19ème siècle.

  • #32 Suzette Jones le 2 mars 2006 à 15 h 26 min

    Le principal c’est de s’aimer comme on est non ? Et Missa complètement d’accord avec toi, je n’échangerai pas ma peau de femme contre un pénis, si beau soit-il !!! ;)

  • #33 Zaz le 2 mars 2006 à 15 h 59 min

    Bonjour Hélène!
    D’abord, sache que j’aime beaucoup ces quelques grammes de girlitude blogesque que je savoure chaque jour en te lisant. Abonnée à Elle, j’assume!!! Je précise que chaque année, je décide de ne pas renouveler mon abonnement, en me lamentant qu’il n’y a rien à lire, et que chaque année, je replonge parce que ces personnes diaboliques qui travaillent au service des abonnements me font des offres beaucoup trop tentantes (j’ai depuis peu un magnifique ensemble de sacs de voyage caca d’oie, beaucoup plus petits que je ne me l’imaginais)! Chaque année, je participe au grand jeu concours où il y a des millions de cadeaux à gagner, et où je n’obtiens même pas un stylo bic. D’ailleurs, je continue à rêver à la garde-robe de folie proposée pour les 60 ans du magazine…
    Mais là n’est pas le sujet! Etre une femme…
    D’abord, je me méfie des vertus dites féminines (douceur, altruisme…) car il me semble qu’il s’agit aussi d’une forme sournoise de sexisme. Les femmes peuvent être aussi violentes, stupides, égoïstes que les bonshommes. Il y a aussi des groupes de femmes dans lesquels l’ambiance est bonne, et les rapports humains francs et loyaux. La libération de la femme passe, me semble-t-il, par le refus de certains clivages, et le changement des mentalités.
    Mais égalité ne veut pas dire similarité: comme toi, j’aime être une Femme avec un grand F, c’est-à-dire changer de vernis à ongles tous les 2 jours, avoir une magnifique paire de lolos, mais aussi vivre cette expérience magique: attendre un bébé. Je suis enceinte de 8 mois, et je te jure que les vergetures, c’est accessoire!
    Et puis j’aime aussi les hommes dans leur "Hommitude", et notamment embrasser mon fiancé le matin quand il est rasé de près et qu’il fleure bon le Cerruti 1881 pour aller bosser. D’ailleurs, je conseille à toutes les femmes qui aiment les hommes la lecture de "Dans ces bras-là" de Camille Laurens.
    Alors maintenant, s’il y a une chose que j’admire chez presque toutes les femmes que je connais, et qui fait qu’elles ont une sorte de supériorité indéniable, c’est leur capacité à assumer le quotidien, à être à la fois des guerrières qui font des journées de dingues, courent chercher leur bibou à la crêche, et n’oublient pas d’acheter le pain. J’ai déjà constaté que les hommes ne sont pas programmés pour faire 3 choses en même temps. Mais faut-il pour autant s’en réjouir? Ne payons-nous pas un peu cher notre supériorité?

  • #34 Hélène le 2 mars 2006 à 16 h 14 min

    Bonjour Zaz, sois la bienvenue chez les filles, et merci pour tes compliments !

    Je réalise que je me suis définitivement exprimée comme un pied, dans ce billet : tout le monde croit manifestement que les qualités que j’attribue aux femmes sont dans mon esprit universelles, or pas du tout, en fait je pensais à des filles bien précises en écrivant cet article ;-)

    Je ne suis ni naïve ni manichéenne, j’ai rencontré de vraie ordures féminines, simplement j’avais envie de dire le bien que je pensais de certaines femmes.

    Visiblement ma plume s’émousse et je me suis pas du tout fait comprendre, ou alors tout le monde a envie de me contredire (quelle horreur, comment osez-vous ? ;-)))

  • #35 Suzette Jones le 2 mars 2006 à 17 h 08 min

    Non c’est pas ça Hélène, mais comme d’habitude quand on lance un sujet c’est très vite détourné ! Pour moi c’était clair, c’est en lisant les commentaires que ça devient opaque…

  • #36 Mouniou le 2 mars 2006 à 17 h 25 min

    Les femmes sont aussi plus résitantes sur le long terme et…plus courageuses, plus adaptable aux situations nouvelles, que la plupart des hommes.

    Je n’aurais jamais eu l’idée d’être autre que ce que je suis.

    En compagnie des femmes, plutôt de certaines amies proches, on peut parler de tout.
    ça fait beaucoup de bien. Et mes amies m’ont été d’un grand secours dans certaines périodes de ma vie.
    J’aime aussi la compagnie des hommes, ils apportent d’autres points de vue.ça apporte assez souvent une richesse.

    Je hais les machos , ce sont de pauvre connards incomplets, obnubilés par leur bout de queue (pardon pour ma grossièreté) qui n’ont rien compris à la vie.

    Mais comme j’évite ces individus, ainsi que les femmes "pintades", c’est à dire cancan i tutti…ça va bien.

    Oui, elle est belle ta repro de peinture ! !

  • #37 Hélène le 2 mars 2006 à 17 h 29 min

    Meci Suzette de ma rassurer ! ;-)

    Mouniou je suis très d’accord avec toi au sujet des machos et des pintades, tant pis pour la grossièreté, une fois de temps en temps on a le droit ;-))

  • #38 Cerise le 2 mars 2006 à 17 h 49 min

    Suis tout à fait d’accord avec toi Hélène, c’est génial d’être une fille, j’en suis convaincue et mes filles aussi évidemment ;-))
    On est belles, intelligentes, on sait communiquer (avec des mots), on ne tape pas sur qui nous pique une place de parking, on peut avoir des enfants (même presque toutes seules…), on ne grimpe pas aux rideaux à l’idée de tenir un fusil entre les mains, on reconnait nos torts (si, si, mais lesquels d’abord?), on ne se prend pas pour Fangio en voiture, on peut faire TOUT ce dont les hommes se vantent (comme conduire un avion ou changer un joint), on tente même d’expliquer pourquoi on rompt une relation, ect, ect, ect……
    Bon, d’accord, on est parfois langues de vipères, mais elles l’ont bien cherché, hein.

  • #39 julie le 2 mars 2006 à 17 h 52 min

    merci helene pour ce billet doux, vive les gonzesses ! je remercie le ciel d’être une fille, une soeur, une mère et une amie !

  • #40 doodoo le 2 mars 2006 à 18 h 01 min

    eh ben… j’ai l’impression qu’il y a plein de femmes et jeunes femmes équilibrées qui lisent ton blog Hélène! Félicitations.
    Moi je ne suis pas du tout à l’aise avec ma féminité. Enfin, maintenant si, de mieux en mieux depuis que je suis avec mon amoureux. Mais je rêve régulièrement d’avoir cette chose entre mes jambes et voir ce que çà fait! C’est dingue quand même, moi çà m’impressionne! il faut dire que j’ai découvert les hommes assez tard (vers 20 ans), et que jai grandi sans frère, mon père étant super pudique dans tous les sens du terme. Donc, les garçons provoquent en moi des sensations contradictoires. Mais avant, je DETESTAIS les garçons, je haissais le SEXE FORT. ce qui prouve combien je n’étais pas bien avec ma féminité!!!! Enfin, une psy est passée par là et les choses vont beaucoup beaucoup mieux.
    Snif, je me relis et mon commentaire est assez décousu et triste. Mais bon, je pense vraiment qu’on ne nait pas femme, on le devient. Et je commence enfin à envisager sereinement d’avoir des enfants… Jusque là, je ne voulais que rien ne vienne déformer mon corps que j’avais déjà du mal à accepter…
    Enfin, je m’arrête là, aujourdhui je suis bcp plus équilibrée! quelqu’un a besoin des coordonnées de ma psy?

  • #41 Laurette le 2 mars 2006 à 19 h 20 min

    Quelle belle ode tu fais là à la féminité Hélène !

    Pour ma part j’ai toujours aimé être une fille, je ne me conçois pas en garçon, c’est plus dans la tête que physiquement d’ailleurs, parceque je ne suis pas si féminine que ça dans mes fringues et ma manière d’être. J’aimerais qu’une amie me fasse les compliments que tu fais aux tiennes, elles ont de la chance ! Ado tu pensais déjà comme ça ?
    Je comprend Doodoo, pour s’aimer en temps que femme il faut s’être reconciliée avec les hommes, c’est pour ça que les chiennes de garde me font un peu peur.

  • #42 Hélène le 2 mars 2006 à 19 h 25 min

    Merci pour ton commentaire doodoo, c’est pas forcément des trucs évidents à dire sur le net mondial ;-)

    Non ce n’est pas évident d’être une femme même si c’est merveilleux, et oui on le devient avec le temps.
    Je pense être plus âgée que toi, d’où ma "longueur d’avance" sur ce sujet ;-)

    Coucou Julie et Cerise, ça fait plaisir de vous voir ici !

  • #43 Fred le 2 mars 2006 à 19 h 41 min

    J’aime bien être une fille. Je n’ai jamais souhaité être un mec non plus mais j’aimerai bien savoir comment c’est ou plutot j’aimerai bien savoir ce qui crée les différences car je pense que tellement de choses sont dues à l’éducation plus qu’aux hormones… Mais ca devient tout de suite très compliqué.

    En fait je trouve que la condition de femme a beaucoup évolué et en fait nous sommes aujourd’hui plus libres que les hommes sur plein de trucs (je parle en France et en général en Europe): on peut se maquiller ou pas, on peut mettre une jupe ou un jean, on peut prendre soin de soi ou rien, on peut prendre les copines/copains dans nos bras et leur faire des bises ou pas, on peut aimer conduire une voiture ou pas, on peut jouer au foot ou faire de la danse ou du karaté. Un mec qui fait des trucs dits "féminins" on remet en question sa masculinité d’une facon terrible.

    Et enfin un autre truc (enfin deux): je trouve ca chouette de pouvoir avoir un bébé. Mon père a toujours dit qu’il aurait aimé faire ca, malgré la douleur et tout parce que c’est un truc unique… et puis enfin je ne trouve pas que les règles soient une tare. Ils en ont les mecs un truc qui revient tous les mois une grande partie de leur vie en disant "le controle est fait tout marche!" pour ca aussi c’est bien d’être une fille!

    Mais y’a encore beaucoup de boulot à faire pour que les femmes puissent se porter toutes seules elles-mêmes sans avoir besoin du regard des autres (hommes ou femmes) ou bien de diminuer les autres pour pouvoir être mieux elles (commes les expats de Marjorie).

  • #44 Hélène le 2 mars 2006 à 19 h 58 min

    Laurette je ne pensais pas tout ça quand j’étais ado, j’ai beaucoup changé avec l’âge, c’est pour ça que j’adore vieillir ! ;-)

    Fred dans la mesure où je n’ai pas besoin que "ça marche", c’est vrai que je me fiche pas mal du contrôle mensuel ;-) je n’ai jamais aimé avoir mes règles ni eu besoin de ça pour me sentir une femme, dailleurs j’ai résolu le problème, je ne les ai plus, hi hi ;-) eh oui, pilule en continu, vive le progrès ! ;-)

    (et que personne ne vienne me dire que c’est mauvais pour la santé, j’ai interviewé des tas de médecins qui m’ont à peine écoutée tellement c’était inintéressant et banal, mon truc).

  • #45 marion le 2 mars 2006 à 20 h 02 min

    Pourquoi être un mec ?
    1- pour moins me prendre la tête (ndla : moins me remettre en question, peu de mecs savent le faire, alors que nous on passe notre temps à le faire …)
    2- pour pas avoir mes ragnagnas
    3- pour être payée plus cher à travail équivalent
    4- par curiosité tout simplement !
    Enfin, tout ça uniquement si c’est réversible !!!!!
    En effet Hélène, je rejoins l’avis général pour dire que tu as merveilleusement bien choisi ce superbe tableau
    GIRL POOOOOOOOOOOWEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEER !!!

  • #46 Suzette Jones le 2 mars 2006 à 20 h 04 min

    Et quand bien même ce serait mauvais pour la santé, celles qui t’en feraient le reproche ne fument pas, ne boivent pas, ne mangent pas de poulet ou de vache folle, font l’amour TOUT LE TEMPS avec des capotes, ne mettent pas de déo sous les bras parce que ça donne le cancer, bref sont irréprochables et vivront au moins 300 ans ?? Oh ben qu’est-ce que je raconte moâ ??? ;))))

  • #47 Hilda le 2 mars 2006 à 20 h 41 min

    bonjour,

    et bien moi je suis très heureuse d’être une femme, je n’ai jamais eu envie, même pas une seconde, d’être un homme. J’ai plusieurs amies et copines mais MES MEILLEURS AMIS sont et ont toujours été DES MECS

    voilà

  • #48 Betty le 2 mars 2006 à 21 h 47 min

    Euh ben moi j’ai souvent eu envie d’être un mec pour des questions pratiques :
    par exemple, quand on part en voyage en voiture, les mecs peuvent s’arrêter faire pipi n’importe où, mais nous les filles, on est obligées de trouver des toilettes et elles sont publiques et je hais les toilettes publiques !
    Bref sinon, on enlève ça, ben oui je suis finalement contente d’être une femme… Pour plein de raisons… les vêtements (pour les femmes y a + de choix je trouve), les sous-vêtements (la belle lingerie en dentelle et tout), le parfum (je sais, les hommes en mettent aussi), les bijoux, bref plein de trucs… Et aussi, la joie de porter un enfant ! Pour les enfants, j’ai changé que très récemment d’avis…

  • #49 Anne-Onime le 2 mars 2006 à 22 h 13 min

    Eh bien, moi je pense un peu comme doodoo : on ne naît pas toujours femme, on doit parfois le devenir. Mes parents voulaient un garçon, et le moins qu’on puisse dire c’est que ça marque une vie ! J’ai dû moi aussi aller voir une psy pour comprendre mon mal-être. Et j’en suis qu’au début, donc plutôt tout au bas de l’échelle. Pour l’instant, bien sûr je ne me sens pas mec, mais pas du tout à l’aise comme fille non plus. Et pourtant, j’envie toute cette "girlitude" que je retrouve avec plaisir sur ton blog, Hélène, comme dans les magazines féminins. En plus, comme je suis mal dans ma peau, je suis boulimique et donc je ne trouve rien à me mettre. Et bien là aussi, ça n’aide pas dans la vie… Vivement que je sois en haut de l’échelle ! (sorry, ce post est déprimant, tant pis !)

  • #50 Fred le 2 mars 2006 à 22 h 23 min

    En fait Hélène je ne pensais pas seulement aux régles comme partie du système de reproduction mais aussi qu’en fait les femmes qui vont mal ont souvent des problèmes avec elles (ma grand mère mal nourrie pendant la guerre, ma copine malade …). Donc je pensais plus à cela comme une partie de l’équilibre total… (et je préfère le stérilet aux hormones)

  • #51 Hélène le 2 mars 2006 à 22 h 25 min

    Ton post n’est pas déprimant Anne-Onime, et je te souhaite la bienvenue ! ;-)

    C’est pas marrant de rien trouver à se mettre, moi je suis pas boulimique mais je suis bien ronde, du coup j’ai du mal à m’habiller, je trouve ça très chiant, les créateurs sont nuls de s’arrêter au 42, c’est pas nouveau.

    Je ne sais pas si il s’agit d’être en haut de l’échelle ou pas, le tout c’est d’être heureuse d’être soi, et ça ça prend du temps, il n’y a pas de secret…

    Betty je te souhaite également la bienvenue chez les filles, reviens quand tu veux ! ;-)

    Fred je comprends ce que tu veux dire, vu comme ça je suis d’accord avec toi, ainsi les anorexiques n’ont plus de règles et c’est pas bon signe…

  • #52 Laure le 2 mars 2006 à 22 h 54 min

    Moi aussi je suis fière d’être une femme…je trouve un corps de femme si beau, esthétique, raffiné, sensuel…on a vraiment la classe !!!!
    Je suis malheureusement bien d’accord avec Deedee que malheureusement certaines d’entre nous sont mesquines, jalouses, envieuses ce qui nous est bien propre…celles-ci je les fuis !!!!!

  • #53 Peacadilly/Didi le 3 mars 2006 à 0 h 43 min

    Coucou Hélène,
    Perso, ça me va bien d’être une fille, mais enfant & ado, j’aurais préféré être un garçon.
    Aujourd’hui, juste un p’tit peu, pour ne plus avoir mes règles & faire pipi debout, comme d’autres l’ont écrit avant moi.

    PS : Les salopes sont légion dans les groupes de discussion traitant des loisirs créatifs… c’est pour ça que je n’y suis plus & c’est pour ça que j’ai choisi canalblog sur lequel je peux modérer les commentaires… Bricolage, ton univers impitoyable !! LOL

  • #54 V. le 3 mars 2006 à 1 h 45 min

    Je pense que les femmes ne sont ni meilleures ni pires que les hommes, simplement différentes, et que cette différence nous enrichit les un(e)s et les autres. D’ailleurs, "les femmes", "les hommes", ces généralisations ne veulent pas dire grand-chose en dehors du biologique: il y a DES femmes et DES hommes, tous égaux et différents. Vouloir proclamer la supériorité des femmes sur les hommes me semble aussi douteux que l’inverse…

    Ceci dit je suis heureuse d’être une femme, malgré les inconvénients que cela comporte parfois, pour deux raisons principales:
    – la possibilité d’être enceinte (que l’on fasse ce choix ou pas -et la décision de ne pas enfanter est absolument respectable- il n’en reste pas moins que la possibilité est là).
    – une sexualité qui me semble plus riche: zones érogènes beaucoup plus diversifiées, orgasmes multiples (même si pour certaines l’accès au plaisir est plus tardif et compliqué).

    Voili voilou, en conclusion je dirai: aimons-nous et respectons-nous!

  • #55 ekiben le 3 mars 2006 à 9 h 02 min

    Waouw ! Ca fait du bien de lire ca en prenant mon petit dej’ !!! Moi aussi je suis ravie d’etre une fille exactement pour toutes ces raisons ! Et en plus il y a du soleil, quelle belle journee. (je viens de decouvrir ton blog et je m’en regale !)

  • #56 Valoo le 3 mars 2006 à 9 h 15 min

    Tout pareil que toi Hélène!!

    Moi non plus je ne me "reproduirai pas" d’ailleurs. Tu devrais faire un billet à ce sujet… quand je dis ça à d’autres filles elles me regardent comme si j’étais une extra-terrestre… o-)
    Alors que bizarrement les hommes le comprennent beaucoup mieux…

  • #57 kila le 3 mars 2006 à 9 h 57 min

    En lisant ton papier mais aussi les commentaires je ne m’y retrouvais pas. Je n’ai jamais voulu ni pensé être un homme, mais je ne suis pas non plus absolument FIERE d’être une femme.

    Et puis j’ai lu le commentaire de V. (quel mystére…) et voilà, c’est comme ça que je l’aurais exprimé.
    On n’est (né) comme ça. Et on s’enrichit de nos différences.
    La complémentarité homme-femme est fabuleuse. Je ne parle pas des connes frustrées et jalouses et des machos-barbares évidemment!
    J’ai d’excellents rapports avec des amies mais aussi avec des amis, c’est indifférents. C’est pas le sexe qui joue mais simplement la personne.

    Par contre là où je suis d’accord avec toi Héléne, c’est sur le partage que l’on peux avoir avec des amiEs, en effet pour les sujets profonds c’est toujours avec des femmes que je les ai.
    D’ailleurs mes amis hommes (et célibataires) aiment beaucoup quand je parle avec eux, car je leur apporte un point de vue féminin auquel ils n’auraient pas pensé (c’est eux qui le disent hein!!)
    Les hommes sont souvent plus légers dans leur conversation. Et leur humour à 2 balles…j’adore. Les femmes ont moins d’autodérision. (toujours en général)

    Mais si je devais malgré tout, renaître en homme j’aimerais être le mien, parce qu’il est adorable et aussi parce que je pourrais comprendre pourquoi il ne veut pas d’enfant!!!
    Et je lui laisserais ma place comme ça il comprendrait le plaisir féminin car il reste souvent dubitatif :-)

    Désolée Héléne, je m’éloigne du sujet, non?!

  • #58 Hélène le 3 mars 2006 à 10 h 56 min

    Difficile de ne pas s’éloigner du sujet avec ce genre de sujet kila ;-) ne t’en fais pas, les autres l’ont fait avant toi, il n’y a pas un commentaire qui ne soit à moitié hors sujet sur ce billet, c’est pas grave du tout ;-)

    Ekiben, soit la bienvenue parmi nous ! Reviens quand tu veux ! ;-)

    Valoo je ne pense pas faire de billet sur avoir ou ne pas avoir d’enfants, pour moi c’est pas un truc de fille en général mais un choix personnel en particulier ;-) mais on peut en parler par mail, si tu veux, avec plaisir.

  • #59 Delph le 3 mars 2006 à 15 h 45 min

    Bonjour Hélène!

    Cela fait déjà quelques temps que j’ai découvert ton blog et que je viens régulièrement lire tes articles (j’adore ton style et je me retrouve vraiment dans les sujets que tu abordes). Et là, je profite du thème et de ce beau tableau pour dire que ouiiiii! moi aussi je suis contente d’être une fille!!

    Contente de pouvoir me blottir et me faire toute pitite dans les bras de mon cher et tendre, contente de porter des jupes et des robes, contente de pouvoir me badigeonner de crèmes/huiles/parfums de la tête aux pieds, contente d’avoir des formes (même qu’un ptit peu!), contente de connaître ce plaisir multiple qui rend jaloux mon homme, contente que la Redoute and Co nous réservent la plus grosse partie de leurs catalogues… et pour les ragnagna, je suis dans le même cas que toi, alors que dire de plus?
    Etre une fille, c’est vraiment trop cool!!

    Gros bisous de la Guadeloupe!

  • #60 Hélène le 3 mars 2006 à 16 h 08 min

    Bonjour Delph ! Sois la bienvenue chez les filles ! ;-)

    Je suis heureuse de te voir si heureuse d’être une fille ;-)

    Merci beaucoup pour tes compliements, c’est super gentil !

    Gros bisous aussi, de Paris moche et pluvieux aujourd’hui (la Guadeloupe ?? Rolala, veinarde !).

  • #61 Charisma le 7 mars 2006 à 12 h 22 min

    moi j’aime bien être une fille et jouer avec mes grelucheries, mais j’aimerai vachement bien faire pipi debout, quand même…….Si j’avais un pénis, je crois que je serai un vieux dégueulasse, je jouerai avec tout le temps.

    Moi si j’étais un homme, je serais….pas capitaine (quoi que), mais je ferais un plan bonbonne à la maison et tout le tintouin (j’essaie avec mon Prince, mais il a pas l’air grave motivé pour que je l’engrosse huit fois et qu’il passe le reste de sa vie à torchonner……bizarre). Rien que pour voir ce que ça fait.

    Naaaaan, j’s’rai jamais un homme, chu ctrop p’tite!

  • #62 Hélène le 7 mars 2006 à 13 h 11 min

    Tu veux 8 enfants Charisma ???

  • #63 Michoko le 9 mars 2006 à 17 h 21 min

    Débat intéressant.
    Je suis très heureuse dans ma peau de femme, ce qui ne m’empêche pas de chanter des chansons paillardes, siffler dans la rue, mettre mes mains dans les poches, jurer comme un charretier, mettre des coups de pied dans la porte du frigo et d’aimer la Guinness.
    Comme toi, j’adore la mode et tous ces petits bouts de tissu dont on nous pare, le maquillage, la lingerie qui flatte mes (nombreuses) courbes, les talons, les bas, les bijoux …et je suis aussi pleine d’admiration pour de nombreux hommes.
    Pourquoi une fille serait "vachement plus jolie" qu’un homme ? Vous sortez avec Cro-Magnon, vous ?
    Moi je les trouve beaux, nos hommes et touchants aussi. J’ adore leur barbe naissante, leurs abdos, leurs pulls près du corps, leur regard félin, leur odeur, leur petit cul musclé dans un jean, leur virilité et leur pudeur.
    Je pense que les qualités qu’on attribue habituellement à l’un ou l’autre sexe résultent surtout de notre éducation.
    La douceur, la loyauté, la courtoisie ne sont pas l’apanage des femmes. D’ailleurs, je trouve qu’ à vouloir absolument passer pour des super women couillues (?), certaines deviennent plutôt pire que les hommes (cigarette, vulgarité, consommation sexuelle).
    Tous les hommes n’ont pas une b… à la place du cerveau ! J’en connais d’ailleurs plusieurs qui en ont marre d’être considérés comme des singes bono bono et qui eux aussi revendiquent le droit de dire non.
    Eux aussi ont fait du chemin ces dernières années et laissent de plus en plus s’exprimer leur féminité; ils prennent soin de leur image, utilisent des cosmétiques, s’investissent dans l’éducation des enfants et font des efforts pour partager les tâches.
    C’est vrai Hélène que les hommes ont des rapports entre eux moins tendres, plus pudiques (encore que …) mais encore une fois, c’est dû à toutes les conneries qu’on leur ressasse depuis leur enfance sur le comportement qu’est censé avoir un homme digne de ce nom. De même qu’on m’a rabaché, enfant, "une femme ça ne siffle pas et ça met pas ses mains dans les poches" (ce que d’ailleurs je fais toujours, nan mais !).
    Nous ne sommes pas si différents et sûrement pas incompatibles, la preuve, on passe notre vie à se courir après !
    Et si nous nous inspirions de leurs qualités aussi ?

  • #64 Hélène le 9 mars 2006 à 21 h 16 min

    Michoko to commentaire intelligent et réfléchi me plaît beaucoup !
    J’aimerais avoir ton sens de la mesure. A très bientôt j’espère !

  • #65 Michoko le 16 mars 2006 à 14 h 16 min

    Merci Hélène :)
    J’aime beaucoup ton blog donc à bientôt sans aucun doute :)

  • #66 Chaminou le 9 juillet 2006 à 21 h 36 min

    Joli texte, mais ce n’est pas trop ce que je vis (bien que je rêve depuis toujorus d’une grande solidarité féminine). Souvent, je me dis que si j’étais un homme, je pourrais au moins m’adonner à mes balades en solo (entre autres) en PAIX.

    Me créer une vie sociale sans engendrer de sous-entendus douteux, aller seule au restau sans me faire draguer par le premier lourdingue qui passe, me faire des séances ciné sans avoir à montrer les dents à certains approcheurs, etc.

    Malheureusement, il n’en est rien. J’ai beaucoup morflé pour avoir, par exemple, osé m’installer à une terrasse sans être accompagnée d’un propriétaire quelconque, et ce n’est que le début (je suis encore bien jeune). :o(

    D’accord avec Mouniou pour le portrait des machos. N’empêche que moi, ils me gâchent la vie, et que ce n’est pas de la tarte que d’avoir à les remettre sans cesse à leur place, eux et leurs commentaires idiots.

    Cha*

  • #67 didi le 1 janvier 2007 à 20 h 17 min

    C’est joli, cet éloge de la féminité, oui… vu dans un monde naïf où tout le monde est beau et gentil, avec des ruisseaux clairs et des oiseaux qui chantent.

    En ce qui me concerne, je n’ai jamais ne serait-ce qu’entrevu ce dont vous parlez ; lire cet article et ses commentaires m’a quasiment fait pleurer, étant en pleine crise de "je veux être un homme, je ne suis pas et ne serai jamais une femme".

    Je trouve étrange cette idée de liberté et de choix que vous semblez avoir. En particulier la liberté de prendre soin de soi ou pas. Une femme pas très jolie, qui ne se maquille pas, qui ne fait pas attention à son apparence ne sera (à quelques exceptions près) jamais remarquée ; tout le monde (je pense) fait des catégorisations hâtives: "celle là, c’est un thon". Un homme peut parfaitement se négliger, ça ne choque personne s’il est mal rasé par exemple: j’aimerais voir la tête des hommes face à une femme qui a "décidé de ne pas s’épiler" par exemple.

    Je passerai sur toutes les pressions sociales et familiales (sois mince, aie des enfants, blablabla) et tous les désavantages dus à notre faiblesse physique.

    Pour moi être une femme est un enfer, vraiment. Je ne m’étendrai pas sur les détails de ma psychologie chaotique qui n’intéressera personne (de toute façon en postant 10 mois après l’article, personne ne me lira!). C’était histoire de rappeler que certaines femmes (moi par exemple) ne rêvent que d’être un homme. Pas "pour un jour", vraiment.

  • #68 Hélène le 1 janvier 2007 à 20 h 33 min

    didi bien sûr que si, même en postant 10 mois après l’article tu seras lue. Je lis toujours tous les commentaires, ce serait faire injure à leur auteurs de les laisser de côté.

    Je suis désolée du désarroi que je sens dans ton texte, vraiment. La douleur de ne pas se sentir à sa place y est palpable, et j’en suis très touchée.
    Je te souhaite profondément de trouver un moyen de te sentir plus en phase avec toi-même ; ça peut passer par des évènements, de rencontres, des décisions, des choix de vie… mais c’est vraiment ce qu’il y a de plus souhaitable au monde, et j’espère réellement que tu y accèderas rapidement.

  • #69 didi le 5 janvier 2007 à 20 h 04 min

    Oups, je me suis laissée aller à poster un soir de déprime, ça devrait être interdit… je m’excuse d’avoir joué les rabat-joie, le tableau est loin d’être aussi noir en réalité.
    Merci néanmoins d’avoir prêté attention à mon commentaire, ça me touche. :)

    (au fait, je m’aperçois qu’il y a une autre "Didi" qui poste des commentaires ici, je ne suis pas cette personne -la majuscule change tout!-)

  • #70 Hélène le 5 janvier 2007 à 20 h 08 min

    J’avais noté la différence majuscule / minuscule didi ;-)
    Dire des trucs quand on n’est pas bien, c’est une des facilités du net, et ça arrive à tout le monde un jour ou l’autre ;-)

  • #71 La Cuiller En Bois le 5 janvier 2007 à 22 h 05 min

    Tu n’as pas à t’interdire de poster sous prétexte de déprime. Au contraire, le fait de dire le trop-plein aide à avancer. A défaut d’ôter la charge, elle peut l’alléger …
    Ton mal-être ne peut nous laisser indifférentes. Pas ici.

    Amitiés didi

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.