« Mon épargne, c’est le cachemire »

11 novembre 2005

cachemireA mon grand regret je ne suis pas l’auteure de cette phrase grandiose.

Je l’ai lue (dans Elle évidemment), dans un article à propos de la manière de dépenser ses sous, en mettre de côté ou pas, etc… La fille qui témoignait disait ne faire aucune économie mais acheter des belles fringues chères, à la place, et concluait par cette phrase merveilleuse.

Depuis que j’ai découvert le cachemire il y a un an grâce à ma petite Julie, je suis devenue totalement accro. Je perds tout sens commun en présence de cachemire soldé, et me précipite dessus même si mon compte en banque est déjà rouge foncé.

Notez c’est toujours mieux que de se shooter à l’héroïne, au moins ça fait pas tomber les dents (je suis pas sûre que l’héroïne fasse tomber les dents, mais ça m’étonnerait pas du tout).

Alors je vous le dis tout de suite, le cachemire le moins cher de Paris est à la boutique Elle (un pull à 90 €, je pense qu’ils le font à la boutique rue saint Sulpice, moi j’ai le catalogue papier), ensuite chez Monop (pulls à partir de 100 € pour filles et mecs), puis chez Bompard (jolis trucs dès 150 €).
Chez Elle il est très fin et il n’y a qu’un modèle (col V), mais en cas de crise de manque aigue c’est bien utile. Monop a peu de choix, mais quand même de quoi combler une forte envie sans y passer tout son salaire (si votre salaire mensuel est égal au prix d’un pull en cachemire chez Monop, je vous engage vivement à aller engueuler votre patron pas plus tard que tout de suite).

Chez Bompard on trouve quelques modèles un peu branchouilles malgré le look super mémère des boutiques, et la qualité est jolie.

J’aime beaucoup la boutique Cachemire Crème, à deux pas de chez Colette (et de chez Coccinelle, donc, si vous avez bien suivi), ils ont des trucs ravissants et pas classiques. Plus cher que Bompard, mais plus fun aussi.

Chez Zadig et Voltaire impossible, ça GRATTE ABOMINABLEMENT. Et oui, j’ai une peau qui supporte rien, même pas le cachemire dans certains cas, chez eux je colle le pull dans mon cou et je pars en criant tellement ça démange. Dommage, ils ont de jolis modèles (trop cher pour ce que c’est, mais les coupes sont sympas). En fait je supporte que le 6 fils, d’après une vendeuse de Cachemire Crème (c’est le plus cher de tous, tout est normal). Ma peau est encore plus snob
que moi, ce qui n’est pas peu dire ;-))

J’ai découvert récemment que le mélange cachemire/soie, en plus de coûter cinq fois moins cher (enfin ça dépend où, chez Zara c’est cool, chez Zadig c’est surrévalué, comme toujours), présente un avantage énorme, ça gratte pas.
Ah mon dieu, j’allais oublier un avantage ENORME du cachemire : ça adore l’eau. Yes, absolument, ça se lave très très bien, et même pas à la main au centre d’un cercle de pierres levées avec de la rosée  récoltée les nuits de pleine lune, pour peu que votre machine ait un
programme délicat et accepte de ne pas essorer. Plus on les lave, plus ils sont beaux.
Merveilleuse cette matière non ? Franchement, que demande le peuple ?

Et puis j’aime l’idée que ça vienne d’Inde, forcément, et si Dumè veut nous faire un exposé sur les délicieuses petites chèvres spécialisées dans la production de pulls doudoux, elle est la bienvenue !
Elle pourra notamment confirmer que le shatoosh, matière encore plus précieuse que le cachemire, est fait uniquement avec les poils du menton de certaines chèvres (d’où son prix environ 12 fois supérieur à celui de l’or en barre), et permet des tissus d’une finesse
extraordinaire : la légende veut qu’un beau châle en shatoosh puisse passer entièrement au travers d’une bague tant il est fin et délicat, tout en garantissant une douceur et une chaleur incomparables…

En attendant de pouvoir ne serait-ce qu’en approcher un de près, je vais faire comme la fille de l’article et continuer à capitaliser dans le cachemire dès que l’occasion se présente, ça me paraît très raisonnable comme investissement comparé aux tableaux de maîtres ou aux villas sur la côte basque (j’aime pas la côte d’Azur, je trouve ça vulgaire).

3 commentaires Laisser un commentaire
Looks

Vous aimerez aussi

3 commentaires

  • #1 garmas le 10 mai 2007 à 11 h 40 min

    la politique actuelle de Bompard : plus de publicité, moins de qualité ;cachemire ultra-fin, sans tenue. Le style " branchouille " le supporte, le classique, non

  • #2 siamoise cramoisie le 21 août 2007 à 20 h 59 min

    Eh ben me voilà comblée, moi qui étais "nulle en cach’mir’ "

    J’aime bien tes posts super longs, Hélène…
    et puis tu as raison, un tableau de maître, pour que ça tienne chaud, il faut le brûler, c’est naze.

    :-)

  • #3 Mathilde le 25 mai 2012 à 17 h 19 min

    En effet le cachemire ça rend accro!
    Par contre, tu n’évoques pas certaines boutiques en ligne qui vendent du cachemire de bonne qualité à des prix très abordables… ça serait encore plus dommage de s’en passer! Je pense particulièrement à rueducachemire.com, vous connaissez peut-être? A bonne entendeuse… :)

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.