Lettre à une jeune affamée

10 février 2009

lettre-a-une-jeune-affamee Je viens de finir le dernier livre de Valérie Rodrigue (si vous lisiez le magazine 20 ans il y a 20 ans justement, son nom doit vous dire quelque chose), c’est un super bouquin : elle y raconte ses 10 ans de boulimie, avec le recul et la réflexion qu’elle a eu le temps d’avoir depuis.

C’est ultra sincère et honnête, sans être impudique ou complaisant. Ce n’est pas un récit médical, et pas non plus le récit dramatique de quelqu’un qui serait complètement en plein dans la maladie.

Ca m’a beaucoup parlé, interpellée, touchée. Je l’ai lu d’une traite, j’aime beaucoup l’écriture de Valérie Rodrigue, sobre et équilibrée.

Je vous le recommande, vraiment.

PS : Valérie Rodrique a une page Facebook où vous pouvez échanger à propos du bouquin, c’est ici.

78 commentaires Laisser un commentaire
Malgré les apparences, je sais lire

Vous aimerez aussi

78 commentaires

  • #1 Miaou le 10 février 2009 à 9 h 42 min

    Wah… tout de suite je pense à celle à qui j’aimerais l’offrir, mais ça n’est pas si simple…

    Je vais le lire moi en tout cas. Merci Hélène.

  • #2 Spike le 10 février 2009 à 9 h 44 min

    Valérie Rodrigue!!! Que de souvenirs! Mais j’achetais 20 ans juste pour lire ce qu’elle écrivait, j’adorais cette fille, et en plus elle s’habillait tout en noir…
    tiens je vais aller voir sur le lien. Merci Hélène!

  • #3 Miaou le 10 février 2009 à 9 h 45 min

    Tu es sûre que c’était il y a 20 ans, 20 ans? Parce que moi je le lisais quand j’étais ado, mais pas à 6 ans je pense :-)

    Je vais aussi aller voir le lien. Je ne me souviens plus d’elle…

  • #4 Miaou le 10 février 2009 à 9 h 49 min

    La description sur facebook m’a mis les larmes aux yeux!

    Merci Hélène, je vais définitivement le lire.

  • #5 Hélène le 10 février 2009 à 10 h 41 min

    Hé hé Spike, je vois qu’on a les mêmes souvenirs ;-)

  • #6 Deborah le 10 février 2009 à 13 h 25 min

    Ah oui tiens, je me souviens de Valérie Rodrigue dans 20 ans…
    C’est fou ça; qu’est-ce qu’elle y faisait déjà?

  • #7 sosyl le 10 février 2009 à 14 h 21 min

    Merci Hélène pour la référence, je ne manquerai pas de le lire…

  • #8 Cécile de Brest le 10 février 2009 à 14 h 41 min

    coucou Sosyl, ça faisait longtemps !! (pardon pour le HS, je ne recommencerai pas)

  • #9 Cécile de Brest le 10 février 2009 à 14 h 48 min

    J’ai toujours un peu de mal avec ce type de livres (mais je ne juge pas, hein, ma remarque n’est pas péjorative, elle ne concerne que mon ressenti et pas la qualité du bouquin).
    Ils me font toujours un drôle d’effet, comme si c’était une indiscrétion… Je ne sais pas si je suis claire…

  • #10 Ninon le 10 février 2009 à 14 h 55 min

    Ah, ça semble intéressant ! Je vais le lire.

  • #11 Hécube le 10 février 2009 à 14 h 58 min

    Dès que j’en aurai fini avec Dan Simmons, pourquoi pas?
    Depuis tout à l’heure, j’essaie de me rappeler de Valérie Rodrigue, mais ça ne me dit vraiment rein. Il faut dire que je pense n’avoir jamais lu « 20 ans ». En fait, trou intersidéral sur mes lectures de magazine de l’époque.

  • #12 Fanchette le 10 février 2009 à 15 h 46 min

    J’ai lu quelques 20 ans il y a quelque 20 ans. Mais cette signature ne me dit rien du tout.

    Après avoir lu l’Allée du Roi (sur vos conseils) je suis plongée dans une bio de Mme de Pompadour. Je précise que j’ai décliné tous les « Marie-Antoinette » du marché auparavant. En ce moment, la crinoline royale me sied. A ce propos paraît qu’il y a une expo géniale sur les robes du 19e au musée Galliera, bandes de veinardes, amis parisiennes.

  • #13 Hélène le 10 février 2009 à 15 h 48 min

    Cécile perso je ne suis pas fan des livres témoignages d’habitude, mais là je dois dire que c’est vriament ben écrit, sans complaisance facile, c’est un très bon bouquin.

  • #14 sosyl le 10 février 2009 à 16 h 43 min

    Dans le genre pas complaisant, le livre de JL Fournier (Où on va papa) m’a beaucoup marqué.
    @ Cécile : depuis que ma boite a déménagé et que je passe 3 heures dans les transports chaque jour, j’ai beaucoup moins de temps pour aller sur le blog d’Hélène et laisser des commentaires :-(( Au fait, comment va la vie là-bas?
    (à mon tour, désolée Hélène pour cet aparté)

  • #15 Hélène le 10 février 2009 à 16 h 50 min

    Non non, soyez pas désolées les filles, je trouve toujours ça chou quand vous prenez des nouvelles les unes des autres ;-)

  • #16 Valérie b le 10 février 2009 à 16 h 55 min

    Valérie Rodrigue, elle n’écrivait pas aussi dans Cosmo à l’époque (c’est à dire il y a 20 ans environ) ? Il me semble que oui, si c’est bien elle dont je me souviens, et j’adorais son style d’écriture

  • #17 Turquoise le 10 février 2009 à 16 h 55 min

    Fanchette : je confirme que l’expo sur les crinolines est très chouette – et c’est fou ce qu’on est contente d’enfiler un jean quand on l’a vue !

  • #18 Cécile de Brest le 10 février 2009 à 16 h 56 min

    Oui, j’ai beaucoup entendu parler de ce livre de Fournier mais j’ai peur de ne pas pouvoir le lire. Je n’ai jamais réussi à finir « Si c’est un homme »…

    @ Sosyl : ça va très bien ! Acclimatation sans souci, on se plaît beaucoup !

  • #19 Hélène le 10 février 2009 à 16 h 57 min

    Tu as peut-être raison Valérie b, je me goure peut-être de magazine (c’était du temps où Cosmo était un vrai bon canard, super marrant).

  • #20 sosyl le 10 février 2009 à 17 h 05 min

    « Si c’est un homme » est un livre très dur émotionnellement. Je comprends qu’il soit difficile d’aller jusqu’au bout (j’ai eu beaucoup de mal à finir les Bienveillantes qui n’est pourtant pas un récit autobiographique).
    Ce que j’ai apprécié dans le livre de Fournier, c’est justement le mélange entre émotion et pudeur d’un côté et humour noir et cynisme de l’autre (pour dédramatiser mais toujours avec beaucoup de tact).
    @ Cécile : je suis ravie que tout se passe bien !

  • #21 Armalite le 10 février 2009 à 17 h 06 min

    Non non, Valérie Rodrigue était bien dans 20 ans, alors que je n’ai pas le souvenir de l’avoir vue dans Cosmo (mais je peux n’avoir pas bien fait attention).
    Et je suis d’accord avec toi Hélène: Cosmo est devenu super lisse et ressort toujours les mêmes articles sur les mêmes thèmes éculés. Le pire c’est qu’à deux-trois exceptions près, toute la presse féminine qui vise la même cible (Glamour ou BIba, notamment) le copie à mort. Ici en Belgique, c’est encore plus flagrant et plus pathétique car les mensuels font ça avec beaucoup moins de moyens.

  • #22 Hélène le 10 février 2009 à 17 h 09 min

    Je suis d’accord Armalite, j’ai aussi laissé tombé Biba, que j’aimais beaucoup avant : c’est devenu aussi naze que Cosmo.
    Heureusement qu’il reste Elle et Votre Beauté !

  • #23 Armalite le 10 février 2009 à 17 h 15 min

    J’ai une relation d’amour-haine avec le Elle, j’avoue. Il ne montre que des fringues improbables et ruineuses et véhicule certaines idées sur la mode et la beauté que je trouve limite insupportables (le pire étant quand ils annoncent le retour des rondes et illustrent ça avec des mannequins de 50 kilos au lieu des 47 habituels). Mais à côté de ça, il y a aussi des articles bien documentés, de très belles photos, des pages bouquins et sorties digne de ce nom. Donc je continue à l’acheter et une fois sur deux, j’ai envie de le jeter par la fenêtre en pestant « mais c’est quoi ces conneries? » :-)

    Je n’ai jamais testé le Votre Beauté. Tu le trouves vraiment intéressant?

  • #24 Hélène le 10 février 2009 à 17 h 21 min

    Ah oui, je le lis avec passion de la première à la dernière page, ça me prend genre 2h. Là je viens de le recevoir cematin (j’y suis abonnée, comme au Elle), je me frotte els mains à l’idée de le lire ce soir dans mon lit ;-)

    Quant au Elle, malgré quelques trucs auxquels je n’adhère pas, ça reste pour moi le meilleur carnard féminin.

  • #25 sophie-marine le 10 février 2009 à 17 h 42 min

    Bonjour à toutes!
    Comme Miaou, j’ai tout de suite pensé à une amie boulimique…. la boulimie et l’anorexie sont vraiment des troubles difficiles à vivre, pour la « malade » mais aussi pour l’entourage : je connais cette amie depuis environ 6 ans, elle est anorexique et boulimique (en alternance) depuis environ 7 ans (nous en avons 22)… et le fait de la savoir sujette à ces troubles me pèse énormément… je ne sais pas comment l’aider, et elle ne me laisse pas l’aider puisque « tu es mince, toi, tu ne peux pas comprendre »…
    Merci Hélène pour la référence du livre, j’y trouverai peut-être ce qui me manque pour comprendre et aider mon amie.

  • #26 Smarmotte le 10 février 2009 à 17 h 55 min

    Quand il s’agit d’anorexie et de boulimie, ca m’intéresse toujours! Merci pour le conseil. Il y a quelques années, j’ai lu un livre de Noelle Chatelet sur le sujet, ca s’appelle le corps à corps culinaire et ca m’a beaucoup marqué à l’époque. Elle replace ces pathologies dans un contexte plus large: histoire de notre rapport à la cuisine et à l’hygiène. C’est un très beau livre, un regard bienveillant sur la femme, ses fantasmes et ses douleurs.

  • #27 Hélène le 10 février 2009 à 17 h 58 min

    Oh ça m’intéersse, Smarmotte, ce que tu dis à propos de Noêlle Châtelet : je trouve cette femme super intéressante, je vais me procurer ce buoquin (le rapport à la cuisine et à l’hygiène au sens large me semble très intéresasnt).

    sophie-marine c’est sûr que c’est hyper dur d’aider qqn qui est dans cette situation. D’ailleurs je crois qu’on ne peut pas les aider. Mais peut-être qu’on peut leur glisser des pistes qui elles, pourraient les aider.

  • #28 Turquoise le 10 février 2009 à 18 h 25 min

    Je plussoie Armalite pour « Elle  » et ses mannequins « rondes » de 50 kg tout habillées, c’est horripilant ! finalement, je préfère « Marie-Claire », qui a souvent d’excellents reportages sur la condition des femmes dans le monde …
    Et Noëlle Chatelet, tout ce que j’ai pu lire d’elle m’a paru très intéressant, fin et sensible .

  • #29 princessevarda le 10 février 2009 à 18 h 28 min

    J’ai appris avec nostalgie et presque tristesse il y a peu que 20 ans n’existait plus. Je le lisais beaucoup il y a 15 ans, et j’ai gardé, celui justement, de mes 20 ans…
    Bref, tu me donnes envie de lire ce bouquin.

  • #30 Turquoise le 10 février 2009 à 18 h 40 min

    Ah bon, 20 ans n’existe plus ? j’y ai été stagiaire un an quand je les avais moi-même ( les 20 ans ) . Et j’y ai vécu l’équivalent du « Diable en Prada  » – sauf que je n’ai pas eu l’idée géniale d’en faire un roman, dommage … Mais je jure que ce n’est pas moi qui ai coulé le magazine, y a prescription !

  • #31 Lylou le 10 février 2009 à 19 h 20 min

    Je vous conseille de lire aussi Anorexie et boulimie Journal intime d’une reconstruction de Vittoria Pazalle.Ce livre m’a beaucoup interpellé.

  • #32 Pascale le 10 février 2009 à 20 h 05 min

    Et bé, j’ai moi aussi fait un bon de 20 ans en arrière, je lisais 20ans et Vital, disparu lui aussi d’ailleurs. Des journalistes de 20ans, je me souviens aussi de Diastème et de son courrier des lecteurs! Si je me souviens bien ,c’est dans 20ans qu’une certaine Laeticia Casta est apparue, elle devait avoir 15 ans…
    Concernant les livres sur l’anorexie/boulimie, mon plus gros choc a été celui de Maryan Hornbacher, il s’appelle « Piégée, les mémoires d’une anorexique ». C’est le même principe que celui de Valérie Rodrigue, elle revient sur/et analyse son parcours, de l’apparition des ses troubles alimentaires (à 9 ans elle commence à se faire vomir…), jusqu’à sa vie actuelle, elle va bien après être descendue à moins de 30kg, et avoir été à un cheveu d’y passer.

  • #33 Lullaby77 le 10 février 2009 à 20 h 20 min

    Bon je note de tester le Votre Beauté, parce que là je suis en manque de magazines intéressants.

  • #34 Hélène le 10 février 2009 à 20 h 26 min

    C’est mon chouchou absolu, VB. Mais bon, faut être grave fan de beauté hein ;-))

  • #35 Titburette le 10 février 2009 à 20 h 32 min

    Moi aussi j’aime bien VB je les garde tous au cas où un jour j’ai les moyens de m’acheter les produits pour tout tester hihihihi

  • #36 Lullaby Septante-Sept le 10 février 2009 à 20 h 35 min

    Mouais je crois que je satisfais aux conditions ;-))

  • #37 Hélène le 10 février 2009 à 20 h 36 min

    Aaaattention, ça parle que de make up hein, y’a aussi plein d’articles sur le chirurgie esthétique et ce genre de trucs, mais moi ça me passionne grave ;-)).

  • #38 Armalite le 10 février 2009 à 20 h 47 min

    Pascale: tu ne confondrais pas Laeticia Casta et Maïwenn Le Besco, qui avait gagné le concours mannequin une année et qui a elle aussi fait un petit bout de chemin depuis?

    Bon, sinon VB est une idée à tester pour passer le temps pendant mes nombreux trajets en train ou en avion; j’ai besoin de calme que ça pour lire des bouquins, donc exclus en transports en commun, et je ne sais jamais quoi acheter de valable comme magazines.

  • #39 Cécile de Brest le 10 février 2009 à 21 h 26 min

    Tiens, je vais peut-être craquer pour VB, alors parce que j’ai de plus en plus de mal avec ELLE.
    En même temps, savoir quels sont les musts de l’hiver c’est pas hyper important pour moi
    ;-)))

    ps : j’ai craqué pour un fard poudre Shiseido d’un joli rose et pour un duo Dior gris très foncé mat et « blanc » irisé. On ne se refait pas ma pov’ dame ;-)

  • #40 Lullaby Septante-Sept le 10 février 2009 à 21 h 42 min

    @ Cécile: haaaan tu nous diras comment il va le fàp Shiseido??

    @ Armalite: moi mon trip dans l’avion c’est Cosmo édition UK, rien à voir avec le Français, bien gros, et vendu uniquement à l’aéroport :) Si y avait pas ça je monterais jamais dans l’avion, je crois :))

  • #41 waffo le 10 février 2009 à 21 h 47 min

    Effectivement VB est quand même très orientée chirurgie esthétique. Je le lisais pas mal à une époque mais j’ai arrêté à cause de ça (ne se sentant pas concernée par la moitié du magazine, forcément…). Et Elle, j’ai vraiment du mal, je trouve qu’il se la pète trop.
    Et par contre, j’avoue que j’aime bien Glamour parce qu’ils ne se prennent pas la tête et marie claire parce que y’a de quoi lire et y’a vraiment de tout !

  • #42 Armalite le 10 février 2009 à 21 h 51 min

    Ah oui, Marie-Claire c’est mon préféré aussi, celui que je trouve le plus intelligent, le plus humain et le plus diversifié. Je suis surtout fan de leurs articles sur des « gens normaux » qui sont toujours touchants, décomplexants et illustrés de magnifiques photos de gens ordinaires. Et pratiquement tout m’intéresse dedans, je le lis d’une couverture à l’autre.

  • #43 funambuline le 10 février 2009 à 22 h 27 min

    J’vous parlerais bien d’Edelweiss, le magasine féminin suisse romand… m’enfin bon, comme vous ne pourriez pas l’acheter… Mais en tous les cas, je l’aime beaucoup !

  • #44 Lullaby Septante-Sept le 10 février 2009 à 22 h 31 min

    @ Funambuline: quand je vais en Suisse (j’aime la Suisse à la folie, qu’on se le dise) j’aime bien lire le Femina qui est dans le journal du dimanche. En plus y a la BD de Pénélope dedans (enfin, y avait, la dernière fois que j’y suis allée) :-))

  • #45 Clémentine le 10 février 2009 à 22 h 50 min

    C’est drôle. Je repensais à ce sujet hier…
    J’ai un couple d' »amis » qui viennent régulièrement dîner à la maison.
    J’ai remarqué que la nana part systématiquement juste après le plat principal de trèèèèès longues minutes dans les toilettes…
    Forcément en tant qu’ex-boulimique, je me pose la question… En même temps je me plante peut-être et en même temps cette fille n’est pas une amie assez proche pour que je tente de lui en parler…
    Vous en pensez quoi vous ?
    En tous cas, j’ai bien envie de lire ce livre !

  • #46 funambuline le 10 février 2009 à 23 h 00 min

    @ lullaby : tu testeras edelweiss la prochaine fois ;-)

  • #47 Pascale le 10 février 2009 à 23 h 17 min

    Armalite: non, non, suis sûre que c’est bien la Casta! Tous les mois dans 20ans, il y avait une page d’interview sur le mannequin, parfois débutante, mais qui était en couv’ du magazine. C’est juste que je ne pense pas me tromper car ça fait parti des quelques mags qui sont encore chez mes parents, qui ont résisté aux pourtant nombreux nettoyages par le vide depuis mon départ de la maison familiale!!

  • #48 Hélène le 10 février 2009 à 23 h 41 min

    Sur Marie-Claire je ne suis pas d’accord, je trouve que c’est souvent très racoleur (genre « je me suis prostituée en cachette de ma famille », ou dieu sait quels papiers du même acabit), je trouve pas ça tellement classe, comme rpocédés pour attirer le lecteur ;-)

    Mais c’est clair que le Elle et un journal fait par des parisiennes, pour des parisiennes (et c’est une des raisons pour lesquelles moi je l’aime beaucoup ;-), je conçois qu’on ne l’apprécie pas plus que ça une fois passé le périph ;-)

    Clémentine j’en pense rien, qu’est-ce que tu veux faire dans ce cas-là, tu peux pas dire à la fille « mais tu vas te faire vomir, là, ou quoi ? », ça me semble difficile.

  • #49 Melle Marion le 11 février 2009 à 1 h 58 min

    jsuis un peu déçue…ce livre j’aurai aimé le lire; pour voir, pour comprendre, pour comparer enfin pour pleins de choses quoi.
    Mais jsuis en angleterre. Jvais devoir me le faire envoyer par chronopost héhé. Avec quelques chocobons…l’instant de lecture sera plus doux hihi !

  • #50 Athéna le 11 février 2009 à 11 h 29 min

    Valérie Rodrigue était bien dans Cosmo à une époque, 20 ans je ne l’ai jamais lu. Votre Beauté j’adore, çà devrait te plaire Lullaby. Je suis parisienne et je déteste Elle, je trouve toutes les journalistes terriblement antipathiques.
    pour revenir au sujet de la note, j’ai atterri sans le vouloir sur un site pro-ana il y a quelques jours, effarant.

  • #51 Hélène le 11 février 2009 à 11 h 34 min

    Tu les connais, en vrai Athéna,, les journalistes du Elle ?

  • #52 Clémentine le 11 février 2009 à 12 h 22 min

    Les filles, que ce soit Elle, Glamour, Cosmo, Marie-Claire… : depuis que j’habite à Lyon, je me rends effectivement compte que la plupart des boutiques, des restau, des expos cités ne concernent que les parisiennes.
    Et c’est bien dommage !

    En revanche, le « Elle » de Lyon est vraiment sympa (pour les dernières pages dites « régionales », qui gardent le même ton que le canard en lui-même tout en élargissant les sujets à la sphère lyonnaise… Et souvent de bonnes adresses ! Même le blog d’Hélène, c’est dire ;)) ).

  • #53 sagattine le 11 février 2009 à 13 h 03 min

    Je viens de découvrir votre beauté et DS (je crois que ça veut dire « de société »). Bizarrement j’ai bien aimé VB même si ça parle que de produits de beauté (j’aime bien les produits de beauté mais je pensais pas aimer un magazine qui ne parle que de ça), DS m’a fait l’effet d’être comme les autres (toujours des fringues ultra chères dans un article du style « c’est la crise faites des économies sur les vêtements »…).

  • #54 sagattine le 11 février 2009 à 13 h 36 min

    « Tornytorinx » de Camille de Peretti est un autre beau livre sur l’anorexie/boulimie.

  • #55 MariondeLyon le 11 février 2009 à 14 h 27 min

    @Hélène (com 48)
    « Sur Marie-Claire je ne suis pas d’accord, je trouve que c’est souvent très racoleur (genre “je me suis prostituée en cachette de ma famille”, ou dieu sait quels papiers du même acabit), je trouve pas ça tellement classe, comme rpocédés pour attirer le lecteur ;-) »

    Je ne dirai pas ça sur Marie-Claire qui est vraiment mon magazine préféré, loin devant tous les autres. ( je suis une grande consommatrice de magazines féminins! ) Pour moi, justement Marie Claire, axe ses pages sur la vraie vie avec des témoignages, du vécu… Par exemple, les premières pages du magazines sont tjrs réservées à un vrai reportage (trés souvent sur la conditions de la femme dans des pays où elle n’existe pas) et ce sont toujours des vrais reportages qui vont au fond des choses.

    Je trouve ça bien que dans un magazine féminin on puisse lire autre chose, que les nouvelles boots à la mode, ou le nouveau fond de teint qui tue, ou encore comment perdre ses 12 kilos en trop en 24H.

  • #56 Hélène le 11 février 2009 à 14 h 30 min

    Marion le Elle est aussi un magazine de société, avec de vrais reportages de qualité sur les femmes et la vraie vie, également ;-)

    Et je ne crois pas que Marie Claire échappe au « comment perdre 12kg en 24h, au mois de mars, aucun d’entr eux n’y échappe ;-)

  • #57 MariondeLyon le 11 février 2009 à 14 h 46 min

    C’est vrai, tu as raison, aucun des magazines n’échappe au régime express… perso je trouve Marie Claire plus complet et varié. ;-) Mais comme on dit : tous les gouts sont dans la nature et finalement c’est cool y en a pour tout le monde..

    Ps: je suis devenu une anti-elle depuis que j’ai quitté Paris… En fait, je le trouvais génial là bas, et dès que je me suis aperçue que ce n’etait que pour les parisiennes, bah j’ai trouvé dommage que ce soit vendu à l’échelle nationale. Bien qu’ils se rattrapent un peu avec leur pages spécial province à la fin.

    ( mais Marie claire c’est pareil, je suis d’accord ! ;-))

  • #58 Cécile de Brest le 11 février 2009 à 15 h 08 min

    Ce que je regrette dans ce type de magazines c’est que finalement, je les trouve bien loin de nous.
    Je m’explique : quand on nous présente le look de la semaine de Kate Moss comme étant le it look, je me dis que je ne dois décidemment rien comprendre. Je la trouve toujours hyper mal fagottée. Bien sur tout cela n’est pas à prendre au pied de la lettre mais quand même ils nous le bassinent toutes les semaines.
    Pareil avec les pages produits de beauté ou maquillage : toujours des produits qui correspondent à mon budget couches pour une année (alors entre avoir le teint parfait ou les mains dans le caca, le choix est vite fait…).

    Je les trouve toujours un peu donneurs de leçons et un peu trop orientés politiquement.
    La politique c’est bien joli, mais quand je lis un mag féminin, je n’ai pas envie d’en retrouver à toutes les pages, même si ça fait aussi partie de la vie.

    Ils vendent du rêve, du moins c’est comme ça que je les vois, mais j’aimerais que le rêve soit un peu plus accessible parfois ;-)

  • #59 Cécile de Brest le 11 février 2009 à 15 h 12 min

    Je précise que je parlais plus particulièrement du ELLE.

  • #60 MariondeLyon le 11 février 2009 à 15 h 49 min

    Je suis assez d’accord avec toi Cécile .
    Mais moi ce qui m’étonnera toujours ( et ça pour tous les magazines sans exceptions) c’est que tout ce qu’ils présentent en terme de mode n’est accessible à personne.

    Parceque une robe à 500 Euros + une écharpe à 153 euros + des chaussures à 725 euros + 1 sac à 1250 Euros…euh moi tout ca je peux pas vraiment me le permettre !

    Ou alors, c’est mon homme qui risque de vraiment m’en vouloir !!

    Mais bon, ca m’empèche pas de les racheter mois après mois…

  • #61 Ode le 11 février 2009 à 17 h 53 min

    Pour le cosmo, le biba et le glamour, je dois dire que j’aime bcp ces magasines, mais je ne les connais pas depuis longtemps… (1 an peut-être ?) Mais là, j’ai l’impression d’être passée à côté du top si vous dites toutes que c’était vachement mieux avant !!!
    Qu’est-ce qui s’en rapprocherait le plus et qui serait mensuel ?? parce qu’un hebdo, c’est pas forcément dans mes moyens…

  • #62 Turquoise le 11 février 2009 à 18 h 58 min

    Ode : c’est difficile à dire, tout dépend de ce qui t’intéresse : si on prend le problème par l’autre bout, perso je dirais que si je ne devais plus acheter qu’un seul magazine par mois, ( quel cauchemar , moi qui en lis des tas ! ) je choisirais Marie-Claire pour ses reportages sur les vrais gens , même si je suis d’accord qu’en avril, il y a overdose de filles squelettiques, et que la mode dépasse largement mon petit budget de prof .

  • #63 Hélène le 11 février 2009 à 19 h 03 min

    Ode bienvenue à toi ;-)

    Pfff, on s’est vachement éloignées du sujet de départ, et c’est de ma faute en plus, je m’en veux beaucoup par rapport au sujet du bouquin…

  • #64 Cécile de Brest le 11 février 2009 à 19 h 13 min

    Ben ce n’est pas si sûr que ça, Hélène, qu’on se soit éloignées du livre.
    Parce que finalement, la boulimie et l’anorexie peuvent être provoquées par cette image de la femme que véhicule la société (je schématise peut-être à outrance…), image relayée par la presse féminine notamment, si fière de faire un sujet sur les filles rondes en montrant des mannequins qui portent du 36 au lieu du 34…
    Tout ça est très lié à mon avis, même si ces maladies ne sont pas, bien sûr, de la responsabilité de ces seuls magazines.

  • #65 Hélène le 11 février 2009 à 19 h 16 min

    Non Cécile, je m’insurgerai toujours contre cette idée simpliest qui croit qu’une gamine va devenir anorexiqeu pour ressembler aux mannequins des magazines !

    L’anorexie, tout comme la boulimie, sont des maladies mentales. Heureusmeent, iI faut bien plus qu’une image de papier glacé pour déclencher une maladie mentale.

  • #66 Cécile de Brest le 11 février 2009 à 19 h 22 min

    Je suis bien d’accord que la boulimie et l’anorexie sont des maladies mentales et je n’ai jamais dit le contraire !
    Mais pense-tu vraiment que la société telle qu’elle est présentée dans les magazines féminins aide à faire la part des choses pour des personnes qui sont fragiles ?
    Franchement, je ne pense pas.

  • #67 Titburette le 11 février 2009 à 19 h 27 min

    Je suis pas vraiment certaine que les magazines ou même les filles qui défilent sur les podiums puissent être considérées comme responsable de l’anorexie…

    En tout cas de ce que j’en ai vu pdt mes jeunes années de gymnaste-danseuse, l’anorexie est avant tout une maladie mentale qui dénote un malaise profond dans le rapport que l’on a avec soi-même et sa propre image…
    Le regard des autres importe alors très peu sauf lorsqu’il vous pousse un peu plus vers ce gouffre… La volonté est pliée à un idéal esthétique complètement personnel et le plus souvent le « plaisir » (je ne trouve pas le mot qui convient) provient du contrôle total que l’on exerce sur son organisme.

    Je suis convaincue que souvent le « but » recherché n’est pas d’être cadavériquement maigre mais plutôt de connaitre cet sensation de contrôle total et absolu sur sa vie…

  • #68 Cécile de Brest le 11 février 2009 à 19 h 30 min

    Bon, je suis sans doute à côté de la plaque (ce ne sera ni la première ni la dernière fois).
    L’anorexie et la boulimie sont des maladies mentales, oui.
    Je me tais au lieu de parler de choses que je ne connais pas.

  • #69 Clémentine le 11 février 2009 à 19 h 30 min

    N’empêche que je suis tout à fait d’accord : les fringues à trois millions de dollars, ça va bien ! Perso, je zappe carrément ces pages désormais… Trop éloignées de la vie réelle et du budget réel des françaises.
    Ma soeur qui a 20 piges (et qui est en école d’ingénieur donc loin d’être con) lit quoi comme mag ? Closer ! Alors hué, on peut dire que c’est naze sauf que -comme elle m’a fait remarqué- « Ce sont les seuls à faire des pages mode avec du Promod et du Etam » ! Et c’est un des magazines les plus vendus ! Quand les autres féminins comprendront ça …

  • #70 Titburette le 11 février 2009 à 19 h 33 min

    @ Cécile: c’était pas du tout une attaque hein… T’es pas vexée c’était pas le but :(

  • #71 Clémentine le 11 février 2009 à 19 h 36 min

    Cécile de Brest : je suis passée par les deux phases et bien entendu que les magazines, les abribus et la TV poussent les gens à maigrir !
    Le nier serait une grave erreur !!!
    Si je n’avais pas vu autant de ventres plats et de cuisses sveltes partout, je ne me serai peut-être pas infligée autant de mal.
    Sans compter que tous les médias injectent cette image de la femme aussi dans le regard des hommes !
    Moi des mecs qui m’ont dit « Tu as un visage magnifique mais tu serais plus jolie si tu perdais du poids », j’en ai connu 3. Et pourtant je mets (et je mettais) du 40 pour 1m77 !

  • #72 Cécile de Brest le 11 février 2009 à 19 h 37 min

    Non, non, ne t’inquiètes pas, je ne suis pas vexée !
    Je me dis juste que j’ai lu récemment un article qui parlait de l’anorexie chez les mannequins et je me disais que visiblement, les deux sujets n’étaient pas si éloignés… ceci dit je partage tout à fait ton point de vue (67).

  • #73 Hélène le 11 février 2009 à 19 h 38 min

    Moi non plus je ne voulais pas te vexer, Cécile, loin de là ! Mais je pense que le problème et tellement plus complexe et profond, je ne crois vraiment aps que les choses puissent être ramenées à l’idéal social de minceur : parce qu’une anorexique, le fond de son problème, ça n’est pas de vouloir mincir ; c’est de vouloir contrôler son corps, sa féminité, sa sexualité…
    Et ça, je crois que ce sont des problèmes hyper intimes et ancrés très loin, dont on ne peut rendre responsable la société en général.

  • #74 Hélène le 11 février 2009 à 19 h 39 min

    Après l’anorexie chez les mannequins, c’est autre chose : une sorte de « déformation / dérive professionnelle », pour dire les choses cyniquement.

    Mais ça n’est pas la même chose, ni les mêmes causes que l’anorexie (ou la boulimie, qui est son pendant) chez une fille pas du tout mannequin.

    La manneuqin ne se nourrit pas pour pouvoir contineur à bosser, en en ça le monde lde la mode est terriblement coupable.

    Mais c’est complètement aute chose que la fille qui cesse de se nourrir pour exprimer un mal être hyper profond. La faille dans l’image de soi est souvent le moyen d’exprimer autre chose, qui n’a rien à voir avec le physique ou l’image.

    En tout cas Cécile bravo, tu as super bien recentré la discussion, merci !!

  • #75 Titburette le 11 février 2009 à 19 h 52 min

    @ Clémentine: tu sais ce genre de remarque on y toutes eu droit je pense… Moi aussi on m’a déjà dit des choses du genre « tu serais plus belle en étant plus mince » et pourtant … je porte du 34-36 pour 1m70!

    Je suis d’accord que notre société a fait de la minceur un idéal esthétique mais comme Hélène je ne pense pas que ce soit un motif suffisant pour sombrer dans l’anorexie. Se mettre au régime oui ça je peux le comprendre pour attendre cet objectif de beauté (idiot soit dit en passant) mais ça ne peut pas justifier le passage à la vitesse supérieure… En tout cas j’ai vraiment du mal à le croire…

  • #76 mariposalili le 11 février 2009 à 22 h 45 min

    L’anorexie et la boulimie sont des maladies liées à l’apparence, et se retrouvent essentiellement dans les sociétés de consommation. Pour moi, manger ou ne pas manger est une façon de s’exprimer, de dire le mal-être qu’on ressent. La nourriture devient un vecteur de communication. C’est pour cela que dans le cadre de thérapie contre les troubles alimentaires, on encourage les malades à s’exprimer par le dessin, la musique, les mots…ça c’est pour la forme.
    Sur le fond, c’est très complexe et lié à l’histoire de chacune (ou de chacun, car il existe des hommes aussi atteints par ces problèmes).
    J’ai vécu 12 ans d’anorexie et surtout de boulimie, essentiellement à cause d’un problème d’estime de moi-même et une relation affective beaucoup trop forte avec mon paternel…j’ai réglé ça peu à peu, en faisant des choses qui me donnaient confiance en moi, en apprenant à m’affirmer, en faisant du sport, en m’exprimant sur le plan artistique et sportif…je n’ai pas changé sur le fond, mais j’ai appris à mieux m’accepter et à cesser de me faire du mal pour exister auprès des autres.

  • #77 Claire de Bruxelles le 14 février 2009 à 13 h 30 min

    Salut les filles,

    Je ne savais pas trop où poster ce message… Voilà quelques semaines que j’ai découvert MBDF. Une révélation. Merci Hélène !! Non seulement j’y ai glané des super infos (je suis devenue une Avène addict et j’apprends progressivement à manier les pinceaux) mais ça m’a réconciliée avec moi même : oui, on peut aimer se faire jolie sans être ni imbécile, ni nombriliste, ni superficielle. Être juste bien avec soi-même !

  • #78 Hélène le 14 février 2009 à 16 h 24 min

    mariposalili merci pour ton témoignage, et de ce que tu dis sur les causes profondes de ces maladie, c’est important.

    Claire de Bruxelles sois la bienvenue, et merci beaucoup pour ces gentillesses !

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.