La lecture et les images

8 février 2016

lecture_arte
(Stephen King est mon écrivain préféré. J’ai acheté son avant-dernier livre il y a des mois, je ne l’ai toujours pas lu… ça ne m’était jamais arrivé avant)

Je suis ennuyée, depuis que j’ai un iPad je ne lis quasiment plus, moi qui lisais depuis toujours plusieurs livres par mois, voire par semaine.

Je ne lis que le soir dans mon lit, au calme, bien calée dans mes oreillers. J’ai besoin de cet environnement particulier pour bien profiter de mon livre (impossible pour moi de lire dans le métro / à la plage / même dans le train j’ai du mal).

Sauf que depuis que j’ai mon iPhad, sur lequel j’ai installé Arte, je ne lis plus. Parce qu’à la place je regarde Arte, à laquelle je suis devenue accro. Vous allez me dire « ça va, ça pourrait être pire, au moins tu ne regardes pas de la télé poubelle » (je rappelle que de toute façon je n’ai pas la télé, la seule chaîne que je regarde, en replay, est Arte).
Certes et c’est ce qui me console un peu. Mais quand même, je ne suis pas très contente de moi ; parce que regarder des images qui bougent (même de très bonnes qualité) plutôt que lire (même un livre moyen), dans mon esprit c’est la facilité et ça ne correspond pas à mon éducation et à mes goûts habituels.

Il faut dire aussi que les reportages et documentaires que je regarde sur Arte me détendent et me préparent à dormir, alors que la lecture, plus active, me maintient éveillée (le coup du bouquin qu’on finit à 3h du matin…). Le sommeil n’étant pas un truc évident pour moi, je privilégie ce qui le facilite.

Il est bien possible que je me prenne la tête pour rien et qu’il vaille mieux regarder 360° Géo ou Xenius que lire de la mauvaise littérature (ce que je ne fais pas tellement de toute façon), mais ça me travaille.  Ce qui me travaille c’est de ne plus lire, pas de regarder Arte en soi, bien sûr. Du coup j’avais envie de savoir si vous aussi les images avaient « bouffé » la lecture dans votre vie, et comme vous le ressentiez ?

PS : j’attends au tournant ceux qui me diront : tu n’as qu’à lire sur ta tablette. Euh ça n’a rien à voir, ce qui m’intéresse sur la tablette c’est Arte (et rien d’autre à vrai dire, je ne l’utilise QUE pour ça).

PS 2 : j’ai quand même une petite « victoire » à mon actif : j’ai lu La vocation de Sophie Fontanel la semaine dernière (c’est vachement bien, je vous le conseille).

134 commentaires Laisser un commentaire
Lifestyle, Malgré les apparences, je sais lire

Vous aimerez aussi

134 commentaires

  • #1 Nelly le 8 février 2016 à 9 h 10 min

    J’ai eu une phase comme ça mais qui n’a pas duré très longtemps. Je regardais des vidéo youtube au lieu de lire.
    J’aime trop lire et pour moi c’est aussi le soir tranquille dans mon lit, signe que je vais me coucher, du coup je n’ai pas ce problème de lecture qui peut m’empêcher de dormir (ça m’arrivait il y a quelques années mais la vieillerie arrivant je suis capable de m’endormir sur mes bouquins maintenant :-s).
    Il m’arrive aussi, maintenant que je gère mon emploi du temps comme je le veux, de lire un peu le matin les jours où j’ai besoin d’emerger doucement, ou de faire un break après le dej en lisant quelques pages. Bien entendu ce ne sont pas les mêmes types de bouquins à ces différents moments (romans, biographie, bouquins « techniques » etc.). Ce qui fait que j’en ai souvent 2-3 en routes en même temps.

  • #2 FAFA le 8 février 2016 à 9 h 11 min

    Bonjour Hélène
    je lis moins car depuis un an je suis devenue presbyte et j’adorais lire le soir dans mon lit
    même si mes lunettes sont super bien mes yeux fatiguent plus vite
    belle journée

  • #3 Silene le 8 février 2016 à 9 h 12 min

    :) Haha ! Ici je ne lis plus depuis que j’ai des enfants :)
    En revanche eux sont de gros lecteurs, j’ai du mal à les alimenter.
    La télé a naturellement disparu de notre vie et de notre maison, tellement rien ne nous intéresse, donc c’est pas ça qui me gêne. On regarde en replay les émissions qui nous intéressent via internet, mais il y en a si peu (essentiellement c dans l’air).
    Mais la lecture me manque prodigieusement. J’essaie d’avoir ma liseuse dans mon sac à main pour lire à quelques instants volés (salles d’attente, pause dej, ….) mais c’est terriblement frustrant de ne lire que quelques minutes, qui peuvent parfois être espacées de plusieurs semaines…
    Le soir généralement je bosse, donc pas le temps de lire :( quel drame. Le dernier livre que j’ai lu c’était en déplacement professionnel, j’ai lu dans le TGV au lieu de bosser :) c’était les piliers de la terre, de ken follett.

  • #4 pascaline le 8 février 2016 à 9 h 15 min

    Comme je me retrouve dans ce poste…mais dans mon cas c’est Netflix qui m’a kidnappé !! Je suis addict aux séries et toute cette offre à porter de main, à eu raison de mon amour pour les livres. Puis je me suis rendu compte de toutes les sorties que j’avais loupé…bon c’était pas possible de continuer comme ça…j’ai opté pour une solution un peu radical mais efficace : j’ai établi des créneaux lecture et des créneaux Netflix…comme ça je profite des deux.
    Tu vas adoré ce Stephen King !! Bonne lecture..
    J’ai reçu ma box samedi , elle est vraiment génial !!!
    bonne journée

  • #5 Hélène le 8 février 2016 à 9 h 20 min

    Nelly: en effet il m’est arrivé de faire des breaks lecture dans l’après-midi ; mais c’est rare, j’ai beaucoup de mal à faire autre chose que travailler dans la journée et j’ai trouvé l’expérience un peu bizarre.
    Cela dit ça permet d’avoir un temps de lecture sans me priver de mon moment Arte le soir.

    Silene: je te comprends et compatis, les jeunes enfants prennent beaucoup de temps et souvent le soir on est trop claquée pour lire (enfin pour ce que je vois autour de moi).

    pascaline: je me sens moins seule ;-) Tu as sans doute raison, le coup des créneaux doit être une solution.

  • #6 Pâquerette le 8 février 2016 à 9 h 27 min

    Coucou Hélène
    Je te comprends très bien. Dans mon cas, ça n’est pas tant que je regarde autre chose que lire. C’est juste que j’alterne des phases où je lis beaucoup et des phases où je n’ai pas du tout envie de lire.
    Je ne me l’explique pas. Je suis mon ressenti, et il est inégal en matière d’envie de lire.
    Je suis une littéraire, j’ai fait des études de littérature, avant je me sentais « obligée » d’avoir envie de lire, de par mon éducation et mes études.
    Alors que maintenant j’accepte d’avoir des moments de désert et d’autres d’orgie livresque :)
    En ce moment, je suis en mode « je lis beaucoup ». Je viens d’acheter le livre de Sophie Fontanel, suite à ce que tu en as dit; que je vais donc commencer ce soir dans le RER, je me réjouis d’avance. J’ai lu la semaine dernière le dernier livre de Delphine de Vigan, en deux jours.
    Je remarque aussi que pour lire, il faut qu’il y ait un livre qui m’attire. Je ne peux pas lire juste pour voir.
    Et quand je ne lis pas, je fais des mots fléchés. Ca me détend, ça reste des mots, mais c’est plus « léger » qu’un livre.

  • #7 Isa le 8 février 2016 à 9 h 28 min

    Oui… :-(
    Et je suis en pleine cure de désintox, où je ne m’autorise plus l’accès à la tablette/smartphone depuis le lit ou le canapé (là où je lis !)
    Et bien moi qui ne me pensais pas accro, je me rends compte que je le suis, et c’est super difficile, bien plus que ce que je ne pensais.
    Etant accro à Arte moi aussi (aaah, le Xenius avec Pierre !), je le regarde aujourd’hui uniquement depuis mon ordinateur, mais plus au lit. Ça met une sorte de frontière, je trouve.

  • #8 ptite mimi le 8 février 2016 à 9 h 29 min

    alors moi, j’adore lire, je suis une boulimique de lecture et je ne peux me passer d’un livre.
    quand je travaille, c’est plus dur de faire une pause livre mais le week end, je me trouve toujours des moments (surtout après le repas de midi : un café, un bouquin et enfin, je me sens en pause).
    et comme je lis partout (à la plage, dans les salles d’attente, …) j’ai opté pour une liseuse.
    j’emprunte toujours des livres à la bibliothèque toutes les 4 semaines mais ma liseuse me suit dans ma vie quotidienne.
    le soir, la question ne se pose pas trop : soit y a un truc sympa à la tv, soit y a rien et dans ce cas là, je n’essaie même pas de zapper pour voir, je lis ;-)

  • #9 Corinne le 8 février 2016 à 9 h 31 min

    Bonjour Hélène,

    Je vis à l’étranger et nous avons le télé pour rester informer et se sentir prêt de la France, mais il est vrai qu’il faut faire un effort pour l’eteindre et prendre un livre ! Je suis aussi passer par une période où je ne lisais presque plus et puis ça m’a manqué, maintenant j’ai des soirées consacrées à la lecture et d’autres à l’écran, des reportages enregistrés par exemple.
    Ce qui est le plus étonnant, c’est qu’après cette période je me suis mise à lire autre chose que des romans policiers, ce que je préférai, mais maintenant je découvre des romans différents, en conclusion je dirai donc que ce fut bénéfique !
    Bonne journée et bonne lecture !!
    Corinne

  • #10 SLEY75 le 8 février 2016 à 9 h 39 min

    Bonjour,
    Comme Pascaline, il a fallu que j’organise mes temps de loisirs du soir (en journée avec les enfants ce n’est même pas envisageable) et comme je n’arrive pas a m’endormir sans mon bouquin, je m’accorde un moment avec ma tablette, en général une vingtaine de minutes, avant de me mettre a la lecture.
    Pendant un temps, je passais directement de ma tablette à mon oreiller sans lire et je me suis rendue compte que mon sommeil en était perturbé et que j’avais beaucoup plus de mal à me lever le matin.
    Bonne journée.

  • #11 Alex le 8 février 2016 à 9 h 39 min

    Bonjour Hélène,

    Je suis professeur de français; autant dire que la lecture et moi c’est une histoire d’amour…pourtant il y a trois ans, l’établissement a équipé les personnels et certaines classes d’une tablette. Et cet objet est entré dans ma vie, à mon insu… je ne suis pas réac et je reconnais que cet outil numérique confère à la vie professionnelle et personnelle bien des avantages. Cependant comme toi, j’ai vu l’époque ou ma fréquentation de cet outil a occupé mes soirées et a supplanté mes instants de lecture. Ce changement m’a fait beaucoup réfléchir sur mes pratiques, mes envies mais aussi sur le désamour entre l’élève et la lecture… L’outil numérique est chronophage, c’est une évidence : on zappe d’un document, d’un monde à l’autre, c’est très captivant. Mais la tablette agit sur moi comme un siphon : elle aspire mon temps et surtout mon envie ….mon envie de lire . Avec cet outil, mon besoin impérieux de m’immerger dans un bouquin s’est envolé ! Car il n’y a pas de mystère, le plaisir de la lecture naît et s’entretient par la lecture . Alors si l’éducation a mis cette pratique au coeur des préoccupations, on se secoue, on écarte l’objet numérique et on provoque de nouveau la rencontre avec le livre; mais si l’éducation s’est détournée de la lecture, alors la rencontre alchimique ne se produit jamais.

    Cette expérience m’a conduite à comprendre que le plaisir de la lecture est le fruit d’une réelle initiation au sein de la famille d’une part, et doit être nourri et entretenu par l’école d’autre part.

    L’intrusion du numérique dans nos vies révèle la fragilité du désir de lire; toutefois ce désir réapparaît dès l’instant ou on réalise s’en être écarté . Pour moi le désir de lecture c’est un peu comme une relation amicale ou amoureuse : il faut prendre le temps de l’entretenir, il faut savoir l’écouter, parfois le provoquer, et toujours pratiquer.

    Alex

  • #12 Bérénice le 8 février 2016 à 9 h 40 min

    Bonjour à toutes.
    Mr Mercedes : excellent choix! :-) Il parait même qu’il va y avoir une suite.
    Sinon depuis que j’ai une tablette je constate la même chose. Certains me disent que on peut lire sur tablette mais j’ai du mal personnellement car le contact du papier me manque.
    Qu’en pensez vous?
    Bon lundi à toutes :-)

  • #13 Marinouchka le 8 février 2016 à 9 h 40 min

    Ca me parle complètement! J’ai fait hypokhâgne et khâgne puis une maîtrise de lettres modernes… alors, crois-moi, des livres j’en ai lu! Beaucoup, beaucoup. J’adorais ça. Et maintenant, c’est terrible mais dès que j’ai un moment à moi, ça me détend plus de regarder une série ou un film. Mes lectures sont devenues rares et ça ne me plaît pas. En plus, je voudrais vraiment donner le goût de la lecture à mes enfants. Elles n’ont que 1 et 3 ans et pourtant elles disposent déjà d’une bibliothèque bien remplie (il y a certains livres pour enfants vraiment magnifiques). Cependant, il me semble qu’il est primordial qu’elles me voient lire pour elles aussi se mettre à la « lecture » par mimétisme. Ca va être ça je pense ma motivation!

  • #14 Zedess le 8 février 2016 à 9 h 40 min

    Bonjour ! Alors oui carrément moi qui était toujours en train de lire un truc maintenant je ne lis presque plus que sur mon smartphone ou tablette enfin je lis, je surfe quoi. Et comme toi cela me travaille car pas élevée comme ça etc. Alors j’ai remarqué quelque chose : certains livres m’accroche y encore tellement qu’ils me font (un peu) délaisser les écrans. Et là je m’arrange pour les avoir un maximum à portée de main, pour m’y plonger dès que j’ai un quart d’heure devant moi. L’autre chose que j’ai remarquée : comme toi je n’ai pas la télé mais j’aime bien écouter de la musique chez moi. Hé bien comme je suis un peu en mode « pas deux choses à la fois » je m’aperçois en y pensant que la musique a également cédé le pas aux écrans ! Mon dieu c’est un peu flippant si on n’y prends garde… 😕

  • #15 Hélène le 8 février 2016 à 9 h 45 min

    La lecture c’est la passion de ma vie. Si je ne devais garder qu’un seul plaisir ce serait celui là.

    Jusqu’à 35 ans environ, je lisais 2-3 livres par semaine. Je pouvais lire jusqu’à 3h du matin et me lever le lendemain sans problème pour travailler ; je lisais dans ma chambre le soir, sur le canapé le we, dans le métro, le train, en déjeunant, dans les parcs, etc – bref dès que j’avais un instant.
    Et puis j’ai été très malade pendant 2 ans 1/2 où j’ai plus regardé la télé que lu. Je n’arrivais plus à rentrer à fond dans mes livres, j’en étais très triste mais ça ne passait plus ;((
    Depuis que je suis guérie, j’ai repris la lecture mais à un rythme moins soutenu : 2-3 livres par mois et seulement le soir au lit. Parfois, ça me manque ce rythme d’avant mais je fais aussi plus de choses diversifiées aujourd’hui. Je prends du temps pour YouTube, je suis devenue fan de Games of Thrones et Vikings alors que je ne regardais pas les séries avant, je lis plus de journaux qu’avant (4 à 5 titres par jour au lieu d’un ou deux avant).
    Je me dis qu’il faut faire selon ses envies, qu’il n’y a pas de bon ou mauvais rythme juste le sien. Je passerai peut être à côté de très bons livres mais qu’y puis je ?
    Après je ne pense pas que regarder une émission soit de la facilité par rapport à la lecture. Tout dépend, à mon avis, de la façon dont on regarde un programme. Si c’est d’une oreille, effectivement, pour moi ça ne sert pas à grand chose mais si on entend vraiment l’émission ou le débat cela change tout. Un peu comme dans la lecture en fait, elle peut être passive ou bien active. Combien de fois mon fils a-t-il lu un livre parce qu’il était imposé au lycée sans s’en souvenir après ou que ça lui apporte quelque chose.
    Il me semble que l’état d’esprit est très important dans ce que l’on fait quelque soit l’activité ;)

  • #16 alexandra le 8 février 2016 à 10 h 00 min

    Bonjour Héléne,
    Je comprends toute à fait ton ressenti. Je suis peu comme toi aussi.
    Avant je regardais beaucoup la télé, mais vraiment. Et pas seulement les séries, mais aussi les émissions de télé un peu légères. Je ne peut pas dire que je lisais beaucoup mais j’avais de temps en temps un livre dans mon sac à main. Et puis j’ai acheté mon ipod puis après mon iPhone et la le drame. Quand je suis chez moi, je ne regarde plus la télé mais des vidéos you tube et dans les transports en commun mon iPhone à remplacer le bouquin. J’aimerai vraiment décoller les yeux de l’écran (vu que je suis comptable et que je passe déjà toute la journée devant mon ordi) mais je n’y arrive pas. Je confesse que je suis devenue légèrement accro.
    Mais en plus, je ne sais pas si c’est en rapport mais mon niveau de concentration a baisser. Je n’arrive plus à me concentrer comme avant sur des trucs moins interressants.
    Bonne journée.

  • #17 Hélène le 8 février 2016 à 10 h 01 min

    Isa: ah oui mais moi j’y suis déjà toute la journée, devant mon ordinateur, pour le boulot, alors ma frontière à moi c’est justement de ne pas y regarder mes loisirs ;-)

    Corinne: ce n’est pas une mauvaise idée, les soirées lectures et les soirées écran.

    SLEY75: la grande majorité des gens voit son sommeil perturbé par la lumière bleue des tablettes, bizarrement moi non, ce qui ne m’aide pas à me remettre à lire ;-)

    Alex: j’aime bien la façon dont tu dis les choses.

    Zedess: c’est pareil pour moi avec la musique : comme j’ai un taux de concentration terriblement faible, je ne peux pas écouter de la musique pendant que je fais autre chose. Du coup je n’écoute pas de musique, ce qui est bien dommage.

    Hélène: c’est vrai, quand je regarde Arte je suis à fond dedans parce que ça me passionne ;-)

    alexandra: moi aussi mon niveau de concentration a baissé, ce qui chez moi vient sans doute du fait que je saute constamment d’un truc à un autre : vos commentaires, les mails, twitter, Instagramn, des photos à faire, un article qui me vient à l’esprit…

  • #18 lullaby le 8 février 2016 à 10 h 02 min

    Marinouchka: tout comme toi, je me dis que la seule vraie façon de donner le goût de lire à ma fille, c’est qu’elle me voie lire… Problème : moi aussi j’ai sacrément décroché au profit de Facebook, Netflix, Candy Crush et les blogs que je lis (encore que c’est aussi de la lecture, non ? Oui, bon, ça va !) J’ai le temps, elle n’a que 7 mois, mais j’espère me reprendre et ne pas la faire grandir avec comme modèle une maman hyperconnectée !

  • #19 Angélique le 8 février 2016 à 10 h 09 min

    Coucou Hélène,

    Pour ma part j’adore lire depuis tte petite. Ma mère lisait bcp et m’a passer sa passion de la lecture ^^ et j’en suis très heureuse.

    J’adore pouvoir m’évader dans un autre univers (je lis surtout des polars et des thrillers très noirs et gores, ou du fantastiques aussi assez noirs. Mes auteurs préférés sont Maxime Chattam, Franck Thilliez, Jean Christophe Grangé et Stephen King of course lol) et il m’est déja arriver plusieurs fois de commencer à lire un livre l’après midi de le finir dans la soirée (j’ai la capacité de lire assez vite et en comprenant tout) et d’enchaîner avec un autre livre et de finir finalement à 4/5h du matin… Oui le réveil le matin fut trèèès difficile !

    Cependant depuis un moment j’ai perdu cette envie de lire :( (petite déprime qui me donne plus envie de rien).
    Et je passe la plupart de mon temps à surfer sur le net (certes certaine fois je lis des articles genre scientifique, philosophique etc etc… ou comme toi je regardes des vidéo, mais bon c’est pas de la « vraie » lecture).
    Et quand je regarde la télé c’est surtout pour regarder des films et séries.

    Je trouve ça plus productif de lire un livre qui fait travailler l’imagination plutot que de regarder un écran ou tte les infos sont déja donner (les images ne laissent pas de place à l’imagination puisque toutes les infos y sont dessus enfin vous m’avez compris quoi lol).

    J’espère que je retrouverais cette envie de lire (surtout que j’ai acheter 5/6 livres que j’aimerai lire un jour quand meme).

    Bonne journée à toute ^^

  • #20 Amandine le 8 février 2016 à 10 h 10 min

    Bonjour Hélène,

    j’ai eu le même problème que toi, mais pour des raisons différentes. Pendant quelques temps (je dirais presque 1 an et demi) j’ai arrêté de lire. En ce qui me concerne, c’était à cause du travail. Je passe donc mon temps sur mon ordinateur, soit à préparer des cours, soit à répondre à des mails, soit à corriger des copies en ligne. Quand je rentre du travail entre 19h et 20h30, je mange avec mon mec, et on se met au boulot (on fait le même métier). Et on bosse jusqu’à 22h30-23h, la semaine et le week-end aussi parfois.

    Je me suis vite rendue compte qu’un moment de détente me manquait beaucoup, et j’ai commencé à m’organiser différemment pour prendre du temps pour moi avant le coucher. Mais société de l’image oblige (et de l’image mouvante, bien plus facile que l’image fixe qui requiert un effort d’interprétation ou d’analyse) et société de la rapidité oblige (il n’y a qu’à voir à quel point les émissions de télé de divertissement aujourd’hui sont basées sur un rythme quasi épileptique), je me suis dit que j’allais regarder des séries que j’aime avant de me coucher. Car c’est plus facile qu’un livre, ça demande moins de silence (un casque audio et hop), ça demande aussi moins d’efforts intellectuels.

    J’ai regardé des séries pendant un bon moment, et je me suis rendue compte que si la beauté de la langue orale était une source de plaisir (enfin, en anglais…), de divertissement mais aussi d’apprentissage facile et passif, la beauté de la langue écrite me manquait terriblement. J’ai donc décidé d’arrêter de travailler à 22h, de faire mon rituel beauté, et de me coucher avec un bouquin quoi qu’il arrive. Ca fait un bien fou, je retrouve des émotions que j’avais perdues devant le petit écran de mon ordinateur, et finalement, je m’endors mieux qu’après avoir regardé une série!

  • #21 Louison le 8 février 2016 à 10 h 13 min

    Dans une vie tout évolue, bouge. Heureusement que nos goûts changent. Il faut accepter ce changement et à partir du moment où on accepte, justement on a tendance à revenir à ses anciennes amours. Il ne faut pas lutter justement. En plus je trouve très bien que tu aies besoin d’un endroit particulier pour lire plutôt que n’importe où. La lecture n’importe où n’est pas de la lecture pour moi. Lire c’est chouchouter son cerveau et son esprit, respecter aussi celui ou celle qui a mis du temps à écrire, alors lire dans un espace restreint, qui sent mauvais, bruyant etc…ça ne peut pas fonctionner. ;-). Et ce n’est qu’un avis, je ne juge pas. Revenons à l’essentiel et à ce qui est bon pour nous. Bonne journée :-)

  • #22 Anne Carole le 8 février 2016 à 10 h 19 min

    Coucou Hélène,

    Même si je lis beaucoup moins qu’avant (faute de temps), je ne peux pas m’endormir sans avoir lu un magazine ou une partie d’un livre.
    C’est mon rituel du soir qui m’offre une évasion et me permet d’oublier les tracas de la journée… une belle bulle de confort avant le dodo :)

    Par contre, je suis incapable de lire sur une tablette… J’ai besoin de sentir le papier sous mes doigts, de tenir le « sujet » entre mes mains. Parfois, en réfléchissant au sens d’une phrase, je caresse la couverture et essaye de ressentir la pensée de l’auteur. Selon moi, le livre est un objet concret qui prend vraiment vie à son contact.

    Bonne prochaine lecture de Stephen King !

  • #23 Natalia le 8 février 2016 à 10 h 22 min

    Bonjour Hélène et MBDF,

    Sauvée par la lecture depuis l’enfance (mais ceci est une autre histoire..:-),
    je ne peux pas dormir sans « ma dose »comme toi calée dans les oreillers!

    L’ipad pour moi (et donc la télé), c’est avant la chambre (même si j’ai un studio …),
    il reste sagement éteint dès que je vais me coucher,
    pour qu’il ne m’avale pas mon temps,
    j’ai, comme Pascaline, établi des créneaux ;-),
    créneau intérêt, (avec ou sans ^comme vous voulez donc :-( ), plus image (et qu’elles peuvent être belles!) dans le canap’ ,
    puis intérêt plus imagination (ahh le plaisir du livre de s’imaginer la tête des personnages..)
    au pieu!

  • #24 MelodyGos le 8 février 2016 à 10 h 25 min

    Bonjour Hélène :)

    Les écrans ont carrément « bouffé » mes moments lectures. Depuis que je tiens en blog en plus des cours, et que je regarde des vidéos beauté sur YouTube (depuis quasiment 4 ans) je ne lis quasiment plus. Cet été j’avais commencé un livre pendant mes vacances, je l’ai terminé en 4 mois, cela ne m’était jamais arrivé.
    J’ai déménagé, et j’ai maintenant 45mn de transports pour aller en cours. J’ai donc demandé une liseuse électronique pour Noël, alors que j’étais vraiment (vraiment vraiment) contre. Le papier c’est sacré, je ne pourrais pas m’en passer et lire sur un autre support etc…
    Sauf qu’en y réfléchissant je me suis dis que ça serait peut être une solution pour occuper mon temps de transport de manière « utile » et agréable. Je savais pertinemment que je n’aurais pas le courage de prendre un bouquin qui alourdirait encore plus mon sac tous les jours, et on m’a donc offert une liseuse pour Noël.
    Et je suis conquise, mes à prioris envolés. J’ai lu 4 livres dont 2 gros pavés au mois de janvier, et je me suis rendue compte (avec les statistiques de la liseuse) que j’avais lu plus de 40h.
    Même si 45mn de transport c’est long, j’ai trouvé comment combler l’ennui et je suis ravie de pouvoir me remettre à lire quotidiennement.

    Très bonne journée,
    Mélody

  • #25 Odile le 8 février 2016 à 10 h 25 min

    Bonjour Hélène,

    Ça fait plaisir ce genre de questionnement intelligent en ce lundi matin!
    Justement je déplore le fait que je lis beaucoup moins depuis que l’ordinateur est entré dans ma vie…
    Enfin, au début, j’arrivais à n’aller sur l’ordi que le soir quand les enfants étaient couchés, donc je lisais en général tout l’après-midi, voire aussi le matin.
    Depuis toute petite, j’adore lire, et j’ai plein de livres passionnants qui patientent dans ma bibliothèque. En fait, maintenant je lis un livre entier durant la semaine de vacances que je passe dans ma famille à la campagne, là où il n’y a ni télé ni connexion internet! Et je suis toujours très excitée à l’idée d’être « coincée » là-bas avec un bon bouquin (vivement cet été!).

  • #26 Faith le 8 février 2016 à 10 h 28 min

    Bonjour Hélène,

    Merci pour cette réflexion matinale, qui m’amène à réfléchir moi aussi.

    Je suis également passionnée par la lecture, notamment les thrillers, romans-épouvante et autres romans policiers. Dans mon ancien appart toulousain que j’ai occupé pendant 5 ans, j’ai compté plus de 150 livres de poche avant mon déménagement. J’aime beaucoup lire Stephen King, Maxime Chattam, Dean Koontz (enfin, certains de ses livres), Karine Giebel, Bernard Minier, James Herbert, et puis d’autres livres plus feel good du style Gilles Legardinier, Jojo Moyes, Mhairi McFarlane (des romans qui me font beaucoup rire et pleurer à la fois)…

    Seulement voilà, la dernière fois que j’ai lu, ça doit dater d’il y a 6 mois. Bien sûr, j’ai fait l’effort (et j’ai eu la volonté) d’acheter de nouveaux romans, mais j’ai du lire les dix premières pages avant de passer à autre chose à chaque fois.

    Je ne sais pas pourquoi… est-ce un ras-le-bol de la lecture? Je ne pense pas. Quand j’y réfléchis, j’ai remplacé mon temps de lecture par du visionnage youtube, ou du visionnage de certaines émissions en replay… je me dégoûte moi-même, mais ces derniers temps je suis plus « excitée » par le visuel que par la lecture… et pourtant, j’aime toucher les livres, les sentir dans ma main, les feuilleter…

    Et puis j’ai eu le malheur d’acheter un téléphone tactile (oui je n’aime pas ça mais je me suis dit que ça peut servir), ce qui a fait que je ne fais que « surfer » ou regarder des vidéos déjà téléchargées dans le métro et les transports en commun, au lieu de lire, habituellement.

    Je n’aime pas l’évolution des choses quand cela amène à abandonner la lecture au profit de ces gadgets… mais c’est comme si j’étais emportée par une grosse vague et que je ne peux pas vraiment lutter…

    Pourtant c’est tellement puissant et apaisant à la fois, ces sensations procurées par la lecture… il faut que je m’y remette!!!

    ps: j’avais complètement oublié que tu avais une rubrique « vous lisez quoi en ce moment »? , il faudrait que j’y refasse un tour!

    Bien à toi Hélène, bonne journée à tous.

  • #27 vaness le 8 février 2016 à 10 h 28 min

    Bonjour !
    J’interdis à la tablette et à la télé de rentrer dans la chambre à coucher;
    Le soir, on regarde un peu de télé dans le salon (des séries téléchargées ou des documentaires sur le satellite – nous ne regardons plus la télé « tradi ») et avant de dormir, un peu de lecture. Je ne peux pas m’endormir sans avoir lu. Si ce n’est que 5 minutes, pas grave, le tout est de ne pas louper le train du sommeil. Et parfois c’est 30 minutes. Je ne lis pas dans la journée, sauf l’été dans un transat.
    Bonne journée

  • #28 Coco95 le 8 février 2016 à 10 h 30 min

    Bonjour Hélène
    Tout comme toi j’adore lire mais le temps me manque ! Je travaille 6 jours sur 7 alors le peu de temps de libre que j’ai, je le passe souvent sur ma tablette ! Pas bien hein !
    Moi j’arrive à lire que dans un silence total, donc pas évident quand on a 3 enfants à la maison !
    Je fais ou plutôt faisais plein d’activités manuelles mais c’est vrai qu’avec internet on décroche un peu, on passe beaucoup trop de temps dessus !
    Mais il y a de bonnes choses sur internet, comme lire « Mon blog de fille » par exemple 😉
    Allez, bonne journée et bonne semaine à toutes et tous.

  • #29 Alfie le 8 février 2016 à 10 h 30 min

    Bonjour,

    Je comprends parfaitement ! Depuis toute petite, j’ai toujours été un petit rat de bibliothèque. Ma chambre déborde littéralement de livres ! Et pourtant je ne lis quasiment plus ! Je lis chaque livre par petit bout et ça me prend des jours/semaines à les terminer.

    Petit à petit, les séries ont pris mon temps libre du soir. Je suis passée de : « encore un épisode et puis j’arrête » à « je finis mon chapitre et puis je vais me coucher » ! ;) Je trouve ça dommage mais je me dis que c’est juste une phase (particulièrement longue ! ^^) et que ça passera ! Il faut aussi s’écouter et faire ce qui nous fait plaisir !

    Bonne journée à tout le monde

  • #30 Lexiie le 8 février 2016 à 10 h 47 min

    j’adore stephan king, je n’ai pas acheté son nouveau livre car c’est vrai que je suis toujours attiré par ses anciens. Tu me diras si il est bien :)

  • #31 Sirelle le 8 février 2016 à 11 h 02 min

    Bonjour à toutes et à tous,
    J’adore lire, pas de télé non plus chez moi. Et là je passe aussi par un moment où je ne lis plus. Le problème, mon problème plutôt, c’est que quand je plonge dans un livre, je ne le lâche plus, je n’ai quasi plus de vie sociale…J’oublie tout, et je ne veux surtout pas être dérangée. Je deviens obsédée par le livre, je vis dans le livre. C’est un luxe que je ne peux plus m’offrir depuis que j’ai un enfant. C’est un lue ou un extrême, mais je suis constituée comme ça…Mon autre problème c’est que quand je ne lis pas, et bien je n’arrive plus à écrire non plus (j’écris pour moi juste pour m’éclater) et ça me chagrine.
    Il faut que je trouve une balance, un jour peut-être.

  • #32 Nat le 8 février 2016 à 11 h 21 min

    Même constat qui me désole également. Grande lectrice depuis toujours ça me consterne.
    Je lis dans les mêmes conditions que toi le soir au calme dans mon lit la plupart du temps car j’ai besoin d’un calme absolu pour m’absorber pleinement dans ma lecture.
    Sauf que ce temps alloué habituellement à la lecture, je le passe dorénavant trop souvent sur mon iPad à regarder des séries et films (sur canal) ou des reportages. Au détriment de la lecture qui est pour moi indispensable depuis l’enfance. Je lis encore certes mais mon rythme a considérablement diminué et ce n’est plus assez car je prends du retard dans mes lectures. Bref, beaucoup trop de temps sur l’iPad au détriment de la vraie lecture. C’est nul.
    Beaucoup de personnes font le même constat semble-t-il.

  • #33 Guiliane le 8 février 2016 à 11 h 34 min

    No stess Hélène, tu as juste un nouveau « jouet » dont tu ne maitrises pas encore
    tout à fait la durée de jeu. Et puis Arte c’est vraiment bien, et la 5 aussi !

    Je lis beaucoup moins également ces derniers temps, pas à cause d’une tablette
    mais de ma vue qui s’est beaucoup modifiée avec l’âge. L’idée de chercher mes
    lunettes partout avant de pouvoir me poser 5mn avec un livre quand je rentre du
    travail … ça m’énerve ! (avant je lisais partout, train, boulot, banc public …)
    Du coup, la facilité c’est aussi d’allumer la télé, et d’écouter sans vraiment regarder
    tout et n’importe quoi en faisant autre chose. (ménage, repas …)

    Mais quand on aime lire, c’est pour la vie. Et bien que le quotidien nous détourne
    parfois de ce plaisir, nous revenons toujours à nos premières amours.
    Perso, mon premier boulot était dans une maison d’édition, mon père a été publié
    de nombreuses fois pour des écrits scientifiques, et le père de mon fils est écrivain
    de polars (genre que je ne lis jamais !)
    Autant dire que la lecture chez moi, c’est viscéral ! Impossible de m’en débarrasser
    même si je le voulais. (mdr !)

  • #34 Lily – TPMBouquins le 8 février 2016 à 11 h 47 min

    Hello!
    Je commente très rarement ici mais vu qu’on parle de livres, je me suis sentie obligée ;-)
    Ce n’est pas Arte (bien que tu me donnes très envie de m’y mettre) qui peut me « bouffer » du temps, mais les séries. Comme j’ai toujours 3 millions d’épisodes à regarder, il est trop facile de se caler sous la couette et de les enchainer. Quand je me suis rendue compte de ça, je me suis dit qu’il fallait que je trouve une solution. La plupart du temps maintenant, je coupe mes soirées en deux (quand j’ai le temps surtout). Je me tiens à un seul épisode, et ensuite je coupe et j’ouvre un livre. Ou, si je sais que j’aurais moins de temps, je prévois sur toute la semaine. Dans mon agenda, je note les soirs séries et les soirs lectures, comme ça je sais que je dois m’y tenir. Je me rends compte que ça peut paraître un peu dingue de « planifier » ses loisirs, mais au moins ça marche!

    Je te souhaite une très belle journée!

    xoxo
    Lily

  • #35 Cora le 8 février 2016 à 11 h 47 min

    Bonjour Hélène, je commente très rarement (voire jamais?) mais là je me sens concernée! J’ai aussi eu cette phase où je n’arrivais plus à ouvrir un livre. Et en tant que prof de français, comment dire (d’ailleurs je fais étudier Stephen King à mes élèves de bac pro, et ils aiment beaucoup!)… Je m’y suis remise en lisant des petits bouquins sans prétention que je n’aurais jamais ouvert auparavant. Et petit à petit ce goût est revenu et je ne m’arrête plus. Etant mutée depuis la rentrée loin de chez moi, je profite également des trajets en train (même si les enfants qui hurlent me déconcentrent souvent!). Je ne lis pas avant de dormir, pour les mêmes raisons que toi. En plus, loin de mon vrai chez moi, j’ai énormément de mal à m’endormir et ce qui me détend vraiment … ce sont tes vidéos! Ta voix m’apaise et je trouve bien plus vite le sommeil. Alors merci!
    Bonne semaine!

  • #36 Elise le 8 février 2016 à 11 h 54 min

    Bonjour
    C’est marrant de voir que nous avons tous nos périodes écran ou lecture. Je me suis remis à lire il y a peu grâce à une box Livre moi que j’ai découvert il y a peu qui propose un livre par mois et j’aime beaucoup le principe . Du coup j’ai laissé de coté les écrans.
    Bonne journée

  • #37 Claire Ch. le 8 février 2016 à 11 h 56 min

    Alors là Hélène je me reconnais particulièrement dans l’addiction à Arte ! Mais j’ai trouvé le bon compromis ! Je vais à la salle de sport et je regarde Arte sur la machine (2 en 1, ça motive à faire du sport vu le nombre de programmes géniaux de la chaîne franco-allemande), et puis quand je rentre, je suis fatiguée et détendue après la séance et je m’enfonce dans mon édredon moelleux avec un bon livre (Sépulveda au hasard !) :)

  • #38 Val From Belgium le 8 février 2016 à 11 h 57 min

    Wouaw… Je me retrouve totalement dans ce post… On ne peut faire mieux, je pense !
    Pas plus tard qu’hier soir, je me disais pour la énième fois… « Et mon bouquin alors ? » Je n’avance pas, je traîne dans ma lecture, qui pourtant me plaît beaucoup, c’est incroyable ! Tout cela « à cause » de ma tablette/iPhone, que j’actualise (trop) régulièrement soit pour voir Instagram, Facebook, Snapchat, Youtube et j’en passe. Et bien entendu, grâce à toi (oui oui, là je dis « grâce » :-) car c’est une découverte absolument géniale), j’ai téléchargé l’app de Arte… À moi maintenant les beaux reportages à la découverte du Monde ! La bergère du Ladakh demeure mon préféré…
    Mais bref, toujours est-il que je me rends compte que je délaisse énormément mes bouquins « au profit » de l’Internet, j’en suis vraiment déçue mais je n’arrive pas bien à retrouver un rythme de lecture. Et hors de question pour moi de lire sur tablette ou liseuse, je reste très attachée au papier (travaillant dans une maison d’édition, je sais que le numérique prend de plus en plus de place, mais je ne m’y ferai jamais… :-)
    En début d’année, pleine de bonnes résolutions (les fameuses !), je me suis fixé un challenge lecture sur Goodreads en y prévoyant la lecture de 30 bouquins en 2016. J’en suis à peine à 3 … mais j’y crois ! :-)

    Belle journée !
    Bises venteuses de Belgique ! :-)

  • #39 Ingrid de Normandie le 8 février 2016 à 12 h 06 min

    Malheureusement depuis quelques mois je ne lis plus non plus pourtant j’adore ça , j’adore acheter des livres , je suis également fan de Stephen King depuis mon adolescence. Le problème c’est que je ne prends pas le temps je me couche bien trop tard le soir et comme je ne lis quasiment que dans mon lit , quand on se couche à 1 ou 2h du mat il est trop tard pour ouvrir un bouquin , la faute à l’ordi et la télé , je me promets tout le temps d’y remédier mais c’est juste une routine à retrouver , j’y parviendrai ;-)

  • #40 tatite le 8 février 2016 à 12 h 25 min

    Je me faisais la meme reflexion il y a peu de temps.
    Je regarde des series et je lis des blogs, alors que j’ai passé mon enfance et mon adolescence à lire des livres.
    J’ai toujours 1 ou 2 livres en cours mais je mets un temps fou à les terminer. C’est pas bien :) mais il est possible de faire les deux- il faut juste avoir le temps, et les bonnes conditions.(deux enormes details en fait )

  • #41 Alma le 8 février 2016 à 12 h 36 min

    Je ressens exactement la même chose : je lisais énormément petite et adolescente mais lorsque j’ai quitté le nid familial après le bac et que j’ai eu mon ordinateur portable ma consommation de livres a nettement baissé ! L’écran occupe une grande partie de mon temps et j’ai envie de le laisser de côté, d’autant plus que ma consommation n’est pas très enrichissante intellectuellement parlant. Et je pense que cette envie provient d’une envie plus grande : celle de revenir à l’essentiel, de faire le tri, de s’organiser et de faire les choses qui sont importantes pour moi (voir mes amis, lire des livres, découvrir de nouveaux endroits, ec). Le changement a commencé mais le chemin est encore long. J’ai hâte !

  • #42 Mapito le 8 février 2016 à 12 h 45 min

    :). Alors Stephen King n’est pas de la mauvaise littérature. C’est Master of Piece. C’est un grand grand… Je devine bien que tu le sais bien, sinon tu ne serais pas accroc à ses romans. :-)
    Et puis, oui, tu as tout de même réussi à lire le Fontanel. Alors il est comment ? Je voulais l’acheter mais j’ai pas eu le temps. Dis-nous ?
    Amitiés
    Et encore merci pour ton blog. ;)

  • #43 Maëlle le 8 février 2016 à 12 h 57 min

    Ah comme je te comprends…. Moi le problème depuis que j’ai mon Ipad, ce sont les vidéos Youtube… J’adore ça… Du coup à la place de lire, je regarde des GRWM, des tutos make-up, etc. Et quand je vois mon bouquin sur ma table de chevet depuis des mois qui ne se finit pas (un Stephen King aussi que j’adore), et ben je m’en veux un peu… J’ai toujours bcp lu (j’ai 25 ans) mais ça fait des mois que j’en suis au point mort de ce côté-là.
    Au delà du fait que je ne lis plus, je ne pense pas qu’un écran soit bon avant de dormir (ça ne m’endort pas, au contraire)… Car, évidemment, j’ai la télé que je regarde BEAUCOUP trop (voire même parfois la télé + l’Ipad en même temps (honteux!)).
    Bref, il faut que je reprenne mes bonnes habitudes…

    Bonne journée Hélène!

  • #44 Caro le 8 février 2016 à 13 h 12 min

    Bonjour Hélène, bonjour à toutes et tous,

    Ce lundi un petit round audio/écrit finalement !
    J’ai toujours été une grande lectrice mais j’ai eu une période où j’étais une lectrice « saisonnière » bizarrement j’avais davantage envie de lire l’été alors que l’on peut se dire que c’est le moment où l’on peut sortir plus facilement et profiter des ses soirées ! L’hiver c’était 1 ou 2 livres qui traînaient une éternité avant que je les finisse….
    J’ai remarque que la télé était effectivement une concurrente terrible à cette période : le côté consommation immédiate, papillonnage d’un programme à l’autre, moins d’effort malgré la qualité des programmes.
    Pour autant je n’ai jamais culpabilisé car je me disais à chaque moment son activité propice. Je préfère être attentive à un bon programme que survoler un livre et ne rien en retenir (pour moi pas de mauvaise littérature comme tu dis, tout est question de goût).
    Aujourd’hui, j’ai trouvé l’équilibre : si un programme m’intéresse je le regarde, souvent en replay ce qui me permet de conserver 3/4 d’heure à un bon livre…. et comme cela je lis tous les soirs et le week-end j’en profite aussi l’après-midi.
    Comme certaines ici, j’ai moi aussi 2-3 livres en cours de lecture que je choisis selon le temps disponible et mon degré de fatigue : difficile de lire un roman avec des chapitres à rallonge quand on a peu de temps !
    Je pense que nos parents / grands-parents pour les plus jeunes, se sont posés la même question avec l’apparition de la TV !!! Dans mon cas, j’essaie de rester vigilante et de ne pas me laisser « bouffer » par les écrans : aucun écran ne franchit ma chambre, par choix, car c’est vraiment pour moi le lieu de tranquillité que j’associe à la lecture.
    Se rendre compte que l’on lit moins c’est déjà positif, cela veut dire que la lecture a une place importante dans sa vie et l’on peut plus facilement trouver son équilibre.
    Bonne journée à tous et peut-être bonne lecture !

  • #45 gaelle R le 8 février 2016 à 13 h 33 min

    Comme je te comprend, je suis aussi une grande liseuse,et je suis aussi dans le même cas.
    Le soir, si je commence à allumer mon ordi-tablette, c’est foutu, je n’arrive plus à lire après tellement fatiguée, et je culpabilise un peu.
    Mon lieu préféré pour lire est bien calée comme toi dans mon lit ou dans un fauteuil près de la cheminée.
    Mais depuis quelques semaines, j’essaye de m’obliger à ne pas allumer (ou moins), écran d’ordi, téléphone,et consacre un peu plus de temps à lire.J’ai du retard et une pile de livre qui m’attend.
    En ce moment, je suis sur celui de Laurent Gounelle, « Le jour ou j’ai appris à vivre », pas mal.
    Mais depuis que j’entend parler de Stephen King, il va vraiment falloir que je commence à en lire un.

  • #46 Marion G. le 8 février 2016 à 13 h 40 min

    J’ai toujours assez aimer lire, mais dans mon adolescence j’étais majoritairement intéressée par les films (puis les séries). Je me suis remise à lire de façon régulière à l’université, lorsque je me suis rendue compte que mon overdose d’écrans et mon anxiété exacerbée m’empêchaient de dormir. Un livre n’émet aucune lumière, et être concentrée sur ce que je lis m’empêche de penser à ce qui me stresse dans la vraie vie. Ce que j’essaie de faire en général, c’est de lire le plus longtemps possible, jusqu’à ce que mes yeux se ferment tous seuls, pour faire en sorte de m’endormir le plus vite possible une fois que la lumière est éteinte (oui parce que je suis un peu insomniaque aussi, et passer 2-3h dans mon lit à tourner et retourner est assez commun, et très chiant). J’ai repris la lecture un peu comme une solution à mon insomnie, et puis j’ai tellement aimé ça que maintenant j’ai un blog sur les livres, et la majorité de mon budget du mois passe dans l’achat de livres (mais je me calme, parce que j’ai beaucoup plus de livres que je ne peux en lire du coup maintenant).
    J’ai raconté ma vie, alors que ce n’était pas le but -_-
    Je suppose que tout dépend de ce qui est le plus confortable pour toi. Si regarder Arte dans ton lit te détend et te fait plaisir, alors c’est le plus important. Il y a des périodes comme ça des fois, où même si on aime beaucoup lire en général, on a tendance à délaisser les livres pendant une période. Ça ne veut pas dire pour autant que tu délaisses la « culture », tu as juste changé de format.
    Si jamais la lecture te manque trop, mais que tu préfères toujours regarder des documentaires le soir, pourquoi ne pas t’aménager une pause lecture dans ta journée? Te bloquer une heure pour t’installer confortablement dans ton canapé avec un livre et une tasse de thé. Pas forcément tous les jours, mais de temps en temps ;)

  • #47 sylvie;-) le 8 février 2016 à 14 h 01 min

    c’est une question qui me taraude depuis des semaines!
    et je me suis rendue compte qu’en plus ce trop plein d’écran arrive à me provoquer comme une « angoisse latente » qui part dès que je plonge dans un livre…donc le soir, dans mon lit, avant de succomber au plaisir de la tablette je « m’oblige » à lire quelques pages au moins (c’est pas une corvée et dès les premiers mots je savoure…)et parfois je zappe l’écran emportée que je suis par la lecture…

  • #48 Christina le 8 février 2016 à 14 h 03 min

    Alex: Je bois tes mots ! Je suis prof de français également (en lycée en Suisse), et même si nous n’avons pas encore été « équipés », je m’éloigne des livres au profit des écrans (smartphone et ordinateurs), et j’entends mes élèves affirmer sans honte, presque avec fierté, qu’ils ne lisent pas, qu’ils ne lisent jamais.

    Je pourrais répondre à tous les commentaires, tant je m’y retrouve. Tout ce que je lis me rend triste, nostalgique d’un monde disparu (non, je ne suis pas une vieille conservatrice).

    Hélène, ton article et les riches commentaires « des filles et des garçons » me donnent une envie folle, intense de ME FAIRE VIOLENCE pour retrouver ma passion. MERCI.

  • #49 nanon le 8 février 2016 à 14 h 06 min

    Je lis moins depuis que je suis accro aux séries, et en général je les regarde sur ma télé, avec… un ordi sur les genoux ! bien oui, pour checker mes mails, faire mes courses, lire les news… bref la cata ! Mais ce qui me rassure, c’est que quand je commence un bouquin, j’ai vraiment du plaisir à le retrouver le soir et c’est une parenthèse de quelques jours dans ce monde numérique (et en vacances, je n’ai pas d’écran alors c’est un livre par jour).
    Je dirais que c’est peu comme le sport : il y a des périodes avec et des périodes avec un peu moins, mais il y a toujours des périodes, alors ce n’est pas si mal finalement :-)

  • #50 Lila le 8 février 2016 à 14 h 09 min

    Alex: Je comprends tout à fait ce que tu dis et je le partage. Mes 4 enfants, sont comme aspirés par ces écrans, tous lecteurs qu’ils soient.
    Notre maison regorge de livres, de toutes catégories, BD, romans, livres d’art, magazines… mais il vrai que la tentation est grande!
    Quant à moi, le soir, j’avoue être sur ma tablette mais je lis ! pas de romans certes, mais beaucoup d’articles…
    J’adore la facilité avec laquelle on peut trouver une réponse à nos questions quasi instantanément . Cependant, je me culpabilise de ne plus arriver à me plonger dans un roman car j’adore ça! Il faut que j’arrive à donner plus de place aux livres et moins aux écrans.
    Ce soir, j’ouvre un livre ;-) !

  • #51 Claere le 8 février 2016 à 14 h 10 min

    Bonjour Hélène,

    Manifestement, c’est un sujet de réflexion qui anime bon nombre d’entre nous ! Je me faisais justement cette remarque récemment : j’adore traîner dans la librairie près de chez moi, j’en reviens toujours avec deux ou trois bouquins, j’en suis très contente et puis de retour à la maison… Ils rejoignent la pile des livres à lire pendant des semaines !
    Je constate comme beaucoup d’autres qu’une grosse partie de mon temps est occupée à lire sur internet : des articles de presse, des blogs ; ou à regarder des vidéos – plus ou moins stimulantes intellectuellement. Entre le smartphone, l’ordinateur et la tablette, je suis complètement aspirée par ce format « facile », en termes de ressources attentionnelles. Et j’observe que j’ai plus de mal à rester concentrée sur un roman. Il y a sûrement des études à ce sujet, mais j’ai l’impression que l’utilisation des écrans a eu un impact sur nos capacités d’attention : je trouve la mienne plus flottante, j’ouvre des onglets de navigation et je passe de l’un à l’autre, parfois sans même avoir terminé une première lecture !
    Et pourtant, quel plaisir de se voir happé dans l’univers d’un roman qui nous passionne ! Il va sans doute falloir que je fasse comme certaines, me discipliner pour limiter l’usage des écrans et réapprendre à mon cerveau à se plonger dans une histoire ! :)

  • #52 ana.c le 8 février 2016 à 14 h 28 min

    Bonjour Hélène,
    C’est vrai que l’utilisation de la tablette est chronophage!
    Je l’utilise aussi dès que je me pose une question sur un sujet , et de fil en aiguille les heures passent….
    Effectivement je lis beaucoup moins .
    Alors , pour me motiver j’écoute ou je regarde des émissions littéraires , car certains auteurs ou journalistes vous donnent vraiment envie de courir chez le libraire!
    Du coup j’ai plusieurs livres d’avance. ..
    C’est après que cela se gâte , si je n’attaque pas le livre tout de suite , je tarde à m’y mettre.
    Je pense aussi que la solution pour lire plus régulièrement est de réserver un temps lecture dans la journée , et commencer rapidement un livre.
    j’adore lire , merci pour ce sujet , cela m’a permis de m’interroger sur la façon de reprendre en main mes lectures.

  • #53 Gagliano Sandrine le 8 février 2016 à 14 h 41 min

    Bonjour Hélène
    Je me présente tout d’abord , je suis Sandrine .. J’ai 40 ans et suis Coach sportif .
    J’ai découvert tes vidéos et ton blog il y environ 3 mois , je suis complètement fan :) !!!!
    J’aime beaucoup ta personnalité et ton travail . Je te remercie pour ça :)
    Pour réagir à ton post je suis dans le même cas , je lisais beaucoup avant d’avoir mon iPad ..
    Mais j’ai décidé de m’y remettre ! Ce qui ne m’empêchera pas de continuer à te suivre activement sur YouTube et réseaux sociaux :)
    Mon dernier achat  » 3 amis en quête de sagesse  » . J’ai hâte ce soir de pouvoir le commencer caler dans mon lit !!
    Je te souhaite une bonne après midi :)
    A bientôt !
    Ps : Je suis allée sur le site khiel’s , au cas où il resterait des pochettes :(
    Tanpis… Peu être qu’il y en aura d’autres !

  • #54 Just A Spoonful Of Sugar le 8 février 2016 à 14 h 49 min

    Je me retrouve vraiment dans ce que tu décris! Sauf que j’ai doublement des raisons de m’en vouloir puisque je laisse mes romans chéris pour des séries tellement palpitantes qu’elles ne me préparent pas du tout, pour le coup, au sommeil… La qualité d’un livre se mesure maintenant à sa capacité à me décrocher de netflix!! ;) (récemment « Le livre des Baltimore » de Joël Dicker). Belle journée

  • #55 adélie le 8 février 2016 à 14 h 50 min

    Ton post et les commentaires m’ont fait penser à un bout de film que j’ai vu quand j’étais ado: une enfant disparaissait dans une lumière bleutée. Happée par l’écran de la télévision, elle devenait elle aussi une image.
    je dirais que mon envie de lire a subi une mutation, aujourd’hui, les fictions je les regarde sur mon écran, en revanche lorsqu’un documentaire m’intéresse (Arte mon amour), je fais une recherche pour trouver ce qui a été écrit sur le sujet et j’achète le ou les livres. Ainsi en ce moment je dévore un bouquin paru il y a une quinzaine d’années sur Richard FEYNMAN, physicien de génie et esprit brillantissime du vingtième siècle. Et si on m’avait dit il y a quelques années encore que je serais capable de me passionner pour la physique quantique, je crois bien que j’aurais ouvert des yeux grands comme des soucoupes ;-)

  • #56 Clairement girly le 8 février 2016 à 14 h 55 min

    Bonjour Hélène, les filles et les garçons

    Moi aussi j’etais une consommatrice assidue de livre et ce n’est plus le cas aujourd’hui (je me suis fait la remarque il y a peu d’ailleurs car je les revends régulièrement après les avoir lu, sauf ceux que je suis sûre d’avoir envie de relire, et je me suis rendue compte que ça faisais longtemps que je ne l’avais pas fait … bref)
    Je pense que c’est surtout dû à la fatigue, levée à 6h30, 2h30 à 3h de transports par jour, un rythme de travail intense (avec de la lecture de compte rendus au boulot) … j’ai du mal à me concentrer sur un livre. Alors dans les transports j’écoute de la musique et le soir à la maison je regarde des séries ou des vidéos youtube. Ça me demande moins de concentration, et quand la vidéo se termine j’ai moins de mal à couper qu’avec un livre, surtout si je suis captivée par l’histoire (je me rappelle mon adolescence et les livres harry potter que je lisais toute la nuit à chaque sortie et je dormais en classe !!)
    Mais j’aimerais reprendre un livre, j’en ai acheté plusieurs qui m’attendent patiemment …
    Je ne désespère pas !

  • #57 Un Presque Rien Julie le 8 février 2016 à 14 h 59 min

    Moi aussi je lisais beaucoup avant. Mais alors moi je lisais partout! Mais maintenant… Je lis plus du tout… tristesse, faut que je m’y remette!!!

  • #58 Anne le 8 février 2016 à 15 h 08 min

    J’ai eu ma période aussi, mais aujourd’hui, ma tablette est interdite de chambre ! :) Seuls les livres sont autorisés sur ma table de nuit. C’est une histoire d’habitudes (comme beaucoup de choses dans la vie finalement) mais une fois qu’on la reprend, on ne peux plus s’en passer.
    Et pour aider à vaincre les images, il suffit souvent d’un « très bon » livre : celui qui donne envie d’aller se coucher plus tôt pour le retrouver par exemple ! :)

  • #59 Anahita le 8 février 2016 à 15 h 28 min

    Bonjour Hélène.

    J’ai exactement le même problème que toi, à savoir que je ne lis plus de livres.
    J’en ai des fabuleux qui m’attendent là depuis des mois…et effectivement les médias et mon travail l’emportent.
    Dans le lit, je bosse ( je lis et j’écris puisque je suis redactrice mais bon ce n’est pas pareil ) ou je surfe sur le net.
    Et au contraire, moi la tablette et le laptop me tiennent en éveil alors que les livres m’endormaient.

    Une bonne habitude qui me manque et que je vais reprendre bientôt j’espère!

  • #60 Iris le 8 février 2016 à 15 h 49 min

    Coucou ! En fait ce ne sont pas les images qui ont bouffé la lecture dans ma vie mais le stress, images, réseaux ou autres (ménage compulsif) sont des dérivatifs qui favorisent la paresse intellectuelle. Je te recommande de lâcher ta tablette tout de suite car c’est un processus sans retour. J’adorais lire et j’y passais ma vie et depuis des années c’est devenu impossible. J’ai du mettre en place un planning d’enfer pour m’obliger à lire, parce que ça m’attriste et m’appauvrit de ne plus réussir à lire, mais même comme ça ça reste compliqué pour moi de trouver « du temps » pour lire. Mieux vaut s’endormir à 3h du mat … crois moi. Je comprends ta passion pour Arte, j’ai la même, mais cantonne ta tablette à un jour par semaine et reprends tes bouquins, c’est une question de survie. Au passage, merci pour ton blog.
    Bonne journée

  • #61 Mariella le 8 février 2016 à 16 h 15 min

    Tu n’es pas la seule à qui la tablette a pris le pas sur la lecture.
    Moi je lisais partout : train, vacances (surtout vacances), canapé, lit …
    Et petit à petit, la tablette s’est glissée dans le sac, dans la valise.
    La tablette c’est aussi mon outil de travail. J’ai remplacé mon livre par le boulot, déjà dans le train.
    Puis j’ai le soir doucement diminué mon temps de lecture… Je regardais les vidéos YouTube le soir, internet de façon générale.
    Et là où je me retrouve à lire vraiment c’est en vacances, car je décide de me déconnecter de toute technologie. Et je retrouve avec bonheur un livre et je me promets de continuer en rentrant, ça tient un peu et progressivement aussi je laisse les images aller au devant des mots écrits,
    Et ça me désole un peu.
    Ça me détend et pourtant, lire aussi…
    Alors je te comprends parfaitement !!

  • #62 Anne le 8 février 2016 à 16 h 48 min

    Moi, non, j’ai toujours préféré les livres. Mais pendant longtemps, mon mari a préféré les films. Puis il s’est remis à lire. Et s’est rendu compte qu’il dormait mieux après. Même en ayant installé un filtre anti-lumière bleue. Donc maintenant, on est chacun calé dans ses oreillers pour lire le soir (le romantisme n’a pas de limite ;-) !

  • #63 Hélène le 8 février 2016 à 17 h 12 min

    Louison: « Il faut accepter ce changement » : tu n’as pas tort ;-)

    MelodyGos: c’est cool que tu aies trouvé cette solution adaptée pour toi !

    Alfie: « Je trouve ça dommage mais je me dis que c’est juste une phase (particulièrement longue ! ^^) et que ça passera ! Il faut aussi s’écouter et faire ce qui nous fait plaisir ! » : ce que tu dis rejoint le commentaire de MelodyGos, c’est vrai qu’être trop exigeant avec soi-même n’est pas forcément une bonne solution.

    Lily – TPMBouquins: je ne trouve pas ça dingue mais plutôt sain, si le résultat te fait du bien ;-)

    Claire Ch.: ah mais je regarde aussi Arte à la salle de sport ! C’est d’ailleurs ma quasi unique motivation pour y aller certains jours.
    Je suis vraiment accro à Arte, ça fait tellement de bien de bien, l’intelligence et l’ouverture !

    Mapito: bien sûr que Stephen King est un très grand écrivain. Si j’ai mis son livre pour illustrer ce billet, c’est parce que justement je ne l’ai pas lu alors que d’habitude je lis tout ce qu’il écrit dès que ça sort.

    Marion G.: oui c’est sûr, quand on ne regarde qu’Arte comme c’est mon cas, on ne peut pas dire qu’on délaisse la culture et l’ouverture au monde ;-) En effet c’est un grand plaisir pour moi et je suis très absorbée par ce que je regarde (uniquement des reportages et des documentaires), qui me fait réfléchir et m’apporte énormément.
    Mais en effet prévoir des créneaux marcherait peut-être.

    Claere: « j’ai l’impression que l’utilisation des écrans a eu un impact sur nos capacités d’attention » : je ressens aussi ça très fortement.

    Just A Spoonful Of Sugar: oui c’est pour ça que je ne regarde jamais de séries dans mon lit, je pense que ça me réveillerait au lieu de m’apaiser comme le font les documentaires.

    Anahita: c’est la réaction « normale » je crois, d’être maintenue éveillée par les écrans et leur lumière bleue.
    Je crois que moi ça me prépare au sommeil parce que je choisis soigneusement ce que je regarde, uniquement des reportages qui se passent dans une nature apaisante, de vastes espaces (genre le grand nord, j’adore particulièrement), et chez des gens qui vivent très différemment de nous.
    Ca me coupe de ma journée et de mon quotidien, et ça m’apaise, je pense.

    Merci pour tous vos commentaires, c’est un sujet que je trouve vraiment intéressant, ça me fait plaisir qu’il vous parle aussi !

  • #64 Mathilde DURAND le 8 février 2016 à 17 h 30 min

    Bonjour Hélène,

    Moi je fonctionne plutôt par phase. Je peux avaler 3 bouquins de 500 pages en à peine 15 jours et ne plus toucher un livre pendant 1 mois. Pour la lecture je privilégie aussi le moment juste avant de dormir (même si quand tu éteins la lumière tu tournes et retournes dans tous les sens en te disant « mais c’est quoi la suite ??? » .

    Bonne soirée :)

    Mathilde

  • #65 Emma le 8 février 2016 à 17 h 47 min

    Salut Hélène
    Cela fait déjà plus de 5 ans que mon compagnon et moi ne regardons plus du tout la télévision et ça fait du bien de ne pas être envahis par des nullités, des bêtises ou des horreurs!
    Je me tiens informée des infos sur internet et cela me suffit bien.
    D’ailleurs nous ne connaissons pas les télévisions HD, la vieille télé trône toujours sur le meuble tv!
    Evacuer les tensions dans son lit en lisant un bon bouquin c’est top!
    J’adore aussi Stephen King pour ses romans d’horreur mais bizarrement un de mes préférés est un qui est en marge de sa production classique, Dolorès Claiborne. Un roman excellent.
    Beaucoup de gens ont une une opinion négative au sujet des écrits de Stephen King, lisez Dolorès Claiborne pour commencer et vous vous empresserez de lire les autres. On reconnait sa patte.
    Continuez par « un élève doué », « the mist », « simetierre », « Carrie », « misery » et « insomnie » qui sont parmis mes préférés.
    Je crois que je me suis éloigné du sujet, désolé!
    Bonne lecture
    Emma

  • #66 Noémie le 8 février 2016 à 17 h 50 min

    Hélèeeeeene!!
    Il faut impérativement que tu lises les deux derniers Stephen King ça passe avant les reportages d’arte largement.. Pour l’iPad je le prends uniquement le soir quand mon mari veut s’endormir avant moi et qu’il ne supporte pas la lumière de la veilleuse et une fois par semaine le vendredi soir en général c écrans interdits tout le monde lis et ça fait du bien! Au début on se l’impose et maintenant ça s’impose à nous..

  • #67 Marie l’amaryllis le 8 février 2016 à 18 h 18 min

    Bonsoir ,
    Et bien moi aussi les images ont mangé le temps de lecture ! Non pas avec la tablette, mais avec l’écran d’ordinateur (je n’ai plus la TV depuis 6 ans et aucun regret) : ça compte ?
    Je m’en suis vraiment aperçue lors d’une looooongue coupure internet de quelques semaines (suite à un changement de FAI). Au début je pestais. Beaucoup.
    Puis j’en ai pris mon parti et repris (goût à) la lecture « hors lecture du soir ». C’est drôle ce point commun : j’aime particulièrement ce moment où démaquillée, sérumée, crémée, je cale les oreillers et au chaud, sous la couette, je lis avant de m’endormir.
    Et donc oui, sans l’accès aux « images », j’ai occupé mon temps libre en lisant (et cuisinant d’avantage, autre passion), chose que je ne fais jamais le reste du temps.
    Je lis également en vacances, et dans le train mais c’est tout.
    A l’inverse, je déteste pour ma part, regarder un écran (vidéo, film,…) comme le téléphone/tablette,… dans les transports en commun, ou lieux publics. J’aime mon confort : celui où je suis bien calée, tranquille, au calme, sans personne pour regarder par dessus mon épaule ce que je visionne.
    Au final : avec cet accès aux « images », j’apprécie peut être d’avantage les moments où j’en suis privée (vacances perdues loin de tout sans internet, réseaux, ordi…), car alors je lis et j’adore ça !
    Voilà ! Bonne soirée

  • #68 Marie l’amaryllis le 8 février 2016 à 18 h 22 min

    Edit, j’ai lu trop vite et cru que tu lisais également le soir avant de t’endormir. Mea culpa !

  • #69 carlotta le 8 février 2016 à 18 h 29 min

    Coucou Hélène
    J’ai eu le même problème que toi à un moment (et en plus moi c’est des series TV policières que je regarde pour m’endormir…. Columbo c ‘est le must!) hors la lecture faisant un peu partie de mon métier, c’était bien embêtant! Du coup je me bloque 1/2 heure de lecture obligatoire avant de regarder quoi que ce soit et j’ai repris mon bon rythme de 3-4 livres par mois. Je vais sourmement acheter le Fontanel, j’aime beaucoup cette femme. Ca serait sympa que tu nous en fasses une petite critique.

  • #70 Lolotte le 8 février 2016 à 18 h 43 min

    Bonsoir Hélène et tous,

    Dans ma chambre, une belle bibliothèque me nargue tous les soirs car j’ai délaissé mes livres depuis que j’ai une tablette. De même, accro aux magazines de decoration depuis des années, je les lis beaucoup moins.

    Et grâce à ma tablette, j’ai découvert « mon blogdefille « .Tous les soirs, un oeil sur ton blog ,la 5 et Arte aussi, que je regarde aussi sur ma télévision. Dingue de leur sélection de documentaires et de fictions aussi, souvent sombres et passionantes! La série « the Killing »a enchanté mes soirées! Et les 6 volets de « A pleines dents  » cet automne, quel plaisir!

    C’est amusant car je ne rencontre jamais quelqu’un qui dit regarder Arte, et quand je l’évoque, je passe pour une snob doublée d’une Intello!

    Je lis encore pendant mes vacances, un bon livre comme ceux de Sylvain Tesson qui réussit à m’embarquer car je n’emmene pas ma tablette! Sevrée pendant un mois l’été, je retrouve le plaisir de la lecture.No portable et No tablette et No montre, sans problème bizarrement car je suis libre de ne pas subir mes journées …

    Mais au quotidien chez moi, pendant mes soirées, les images ont remplacé la littérature, sans culpabilité puisque je trouve mon plaisir ailleurs.Ca depend peut être aussi de nos journées harassantes, qui laissent moins la place à la réflexion….et à l’effort.
    A la lecture de certains commentaires, j’essaierai peut-être d’inverser les choses….
    Bises à tous

  • #71 Dakota le 8 février 2016 à 19 h 14 min

    Bonjour Hélène, je comprends exactement ce que tu ressens, et j’avoue être frustrée à cause de ça… Je ne sais pas vraiment s’il y a une méthode pour réussir à lire plutôt que d’aller sur de l’électronique. Mais personnellement, je me force à lire et ensuite je ne peux plus lâcher mon livre. C’est sûr que c’est un impact si ça dur pendant la nuit jusqu’à je ne sais quelle heure, mais au moins, on se plonge dans la lecture. Malgré la fatigue le lendemain, je me sens contente d’avoir lu jusqu’à ne plus pouvoir lire le moindre mot.
    Je ne dis pas que c’est à faire, parce que ce n’est pas bon de veiller tard la nuit mais… ça me fait du bien.

  • #72 Valérie 31 le 8 février 2016 à 19 h 52 min

    Bonsoir Hélène et tout le monde. J’adore lire et j’ador(ais) la télé …. mais depuis plusieurs années … même si on a beaucoup plus de chaines, j’ai du mal … c’est insupportable … du coup je surf pas mal sur le net et les blogs de beauté remplacent les séries à la noix. Je lis toujours mais moins car si j’arrivais à lire devant une série ou une émission … je ne peux pas lire devant un blog évidement !
    Je lisais tellement que je ne savais plus quoi faire des livres et ayant comme défaut (ben oui parait il que c’est un gros défaut) d’être matérialiste, je donnais peu mes livres …. alors il y a 2 ans, j’ai sauté le pas et j’ai acheté une liseuse. GENIAL j’amène ma bibliothèque partout avec moi et quand vraiment vraiment vraiment je trouve le livre SUBLIME ben tant pis, je l’achète papier. Pour lire au lit c’est bien aussi, ça tient tout seul sur tes genoux repliés !! oui quand on a de la polyarthrite aux mains, c’est mieux ! du coup pour les vacances j’ai téléchargé des livres « légers » histoire de ne pas me prendre la tête, des livres qui se lisent bien, en papier je ne les aurais pas acheté. Voilà bonne soirée

  • #73 Hélène le 8 février 2016 à 19 h 57 min

    Emma: c’est drôle, Dolores Claiborne est toujours celui que je conseille aux gens qui « débutent » en Stephen King ;-)
    Mais j’ai été hyper touchée par Ca, pour l’extraordinaire peinture des rapports amicaux.
    Quant à Simetierre il est dément, je l’adore et je l’ai lu plusieurs fois, mais il est tellement sinistre qu’il donne envie de se flinguer (et il fait très peur à certaines personnes), je ne le conseille pas pour commencer ;-)
    (moi non plus si on me lance sur King je n’échappe pas au hors sujet. Cet homme est un écrivain remarquable).

    Marie l’amaryllis: si si tu as raison, quand je le fais, c’est bien le soir dans mon lit, et uniquement là ;-)

    Lolotte: « les images ont remplacé la littérature, sans culpabilité puisque je trouve mon plaisir ailleurs » : merci d’avoir dit ça, en fait la réaction saine, c’est celle-là !
    La culpabilité n’apporte jamais rien de bon et n’est jamais une bonne motivation ou un bon moteur.

    Dakota: le tout est d’arriver à décider, à certains moments, de ne pas choisir la facilité (encore que regarder 360° Géo ne soit pas le pire qu’on puisse trouver à ce niveau, à mon avis ;-).

  • #74 Isa la sorciere le 8 février 2016 à 20 h 13 min

    J’ai expérimenté l’inverse l’an dernier. En passant moins de temps derrière les écrans, je n’ai jamais autant lu, à ma grande surprise. C’était un peu bizarre de mesurer concrètement (en nb de livres) le temps que j’avais gagné.
    Et comme l’expérience m’a plu, je continue ;-)

  • #75 Janehuhu le 8 février 2016 à 20 h 21 min

    Bonsoir à tous !
    Je connais le même problème. A tel point que lire me parait désormais fatiguant… En sommes n’importe quoi. Et ça m’attriste parce qu’en plus je sais que je dors mieux quand je m’éloigne un peu des écrans avant de dormir! Je le sais! Disons que si je perds un peu en quantité en revanche je gagne carrément en qualité. Alors depuis un peu plus d’un mois je me force à laisser mon téléphone et mon ordinateur loin de ma chambre mais c’est un vrai combat. Les habitudes ont la vie dure surtout quand c’est aussi simple que d’appuyer sur un bouton « play ».
    Bonne soirée à tous!

  • #76 Yannie Kim le 8 février 2016 à 20 h 31 min

    Je n’ai jamais écouté Arte, je ne sais même pas si c’est disponible au Québec et je n’ai pas de télévision non plus, mais ça l’air super intéressant. Je vais faire mes recherches pour l’essayer! Vous m’avez vendu à intelligence et ouverture! :)

  • #77 Melhaa le 8 février 2016 à 20 h 45 min

    Malheureusement les images prennent une place prépondérante dans nos vies…

    J’ai toujours adoré la lecture, et je lisais énormément mais récemment j’ai repris mes études et je regrette ne plus avoir de temps pour ça… sauf qu’en fait le temps je l’ai mais parfois, après des journées comme celle ci où j’ai 10h de cours avec seulement 1h de pause, j’aime bien faire la larve devant la télé… (J’ai honte..)

    J’ai au moins 5 livres qui n’attendent que d’être lus et j’en ai encore acheté 2 la semaine dernière… Je vais ouvrir une bibliothèque !

  • #78 Melhaa le 8 février 2016 à 20 h 49 min

    Petit PS: 22/11/63 de King est génial !
    Si jamais tu voulais le lire 😃

  • #79 Florence V le 8 février 2016 à 20 h 50 min

    Bonsoir Hélène,
    Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule accro à ma tablette.
    Je suis aussi une accro de la lecture, j’adore flâner des heures( si, si) à la bibliothèque et y sortir comme si j’avais gagné au lotto les bras chargé de livres que j’aime.
    Par contre, j’utilise aussi ma tablette pour lire( bon compromis), de cette façon, j’ai toujours à lire sous la main. Je télécharge sur Torrent 411 et je transfère sur l’iPad livres et magazines.
    Je te conseille  » juste une ombre » de Karin Giebel! Ce livre, après deux pages, tu ne peux plus le lâcher. Une tuerie!!!! Ma découverte littéraire de 2015, je suis accro!
    Il suffit d’un instant pour retrouver le goût à la lecture, j’espère que tu nous fera partager cette instant 😉
    Bisous bisous

  • #80 Sara le 8 février 2016 à 20 h 58 min

    Et flûte ! Me voici en train de lire ton blog alors que je m’étais promis de lire ce soir :-).
    Grande amatrice de lecture jusque 35 ans, l’acquisition d’un Ipad et d’un Iphone ont causé ma perte ! Sans compter la découverte d’Instagram (le mal absolu !)
    Bonne soirée

  • #81 Cindy le 8 février 2016 à 21 h 00 min

    C’est un peu la même chose pour ma maman. Je lui ai offert une tablette l’avant dernier Noél, et elle, qui lisait toujours beaucoup, et tout à coup devenue accro à Netflix, et comme toi, elle ne se sert de sa tablette que pour ça. Pendant les premiers mois, elle n’a fait que ça, elle s’est regardé des séries qu’elle ne connaissait pas ou qu’elle avait manqué, en intégralité, et elle était ravie. Puis, elle s’est calmée et à recommencer à lire. Maintenant elle a trouvé un équilibre, elle alterne entre livres et séries. Je pense que c’est un peu l’attrait que la nouveauté qui a eu cet effet sur elle (et peut-être sur toi), le fait de faire quelque chose de nouveau, de bousculer un peu ses habitudes, d’avoir accès à des choses auxquelles on n’avait même pas pensé avant, on veut tout voir, et on devient vite accro. Cependant, je pense qu’au final, quand on aime vraiment lire, on y revient toujours, alors ne culpabilise pas trop Hélène! :)

  • #82 Sylvie Bcn le 8 février 2016 à 21 h 02 min

    C’est incroyable que tu parles de lecture car c’est ma bonne résolution de l’année :
    Lire au moins un livre par mois (voir plus). J’en ai marre de regarder des séries ou émissions qui ne m’intéresse pas toujours ,alors que j’adore lire.
    Donc j’ai recommencé à lire un Harlan Coben et j’ai un Musso en route. ( toujours livre papier)
    Le prochain sera un Bernard Simonay. C’est un auteur multi style. il écrit du roman historique,du policier, du roman d’aventures contemporain…. J’ai lu le secret interdit….j’ai passé un super moment de lecture👍🏽
    A bientôt Hélène 😚

  • #83 Rêve le 8 février 2016 à 21 h 07 min

    Bonsoir!
    Moi aussi, je délaisse mes livres depuis … un peu plus d’un an. Je n’ai toujours pas fini ceux que je m’étais fait offrir pour Noël 2014, mais j’en ai lu quelques autres entre temps.
    Grosse lectrice, c’est la troisième période de « creux » dans ma vie, toujours liée à des motifs « professionnels » :
    – à l’adolescence, me sentant très attirée par une carrière d’enseignante, je me suis sentie « obligée » de lire des livres « sérieux » (ie pas des policiers – quelle bêtise!), et ça ne m’a pas réussi du tout : je me suis dégoûtée. Peut-être cette pause était-elle aussi une façon de me rebeller?
    – après une année de folie à préparer mon concours, j’ai fait un rejet total de la lecture (même des magazines) pendant 6 mois. Quand je m’y suis remise, c’était pour un pavé (a suitable boy, de Vikram Seth, dépaysant au possible)!
    – et là donc, je suis dans une sorte de « crise de foi » : j’aime toujours autant l’enseignement, la transmission, le partage aussi (j’apprends de mes collègues, mais aussi de mes élèves), mais certaines familles d’aujourd’hui sont désespérantes, pour rester soft…
    Heureusement, depuis 2/3 ans, je prends beaucoup de recul.
    Donc, pour moi, écran, tablettes et consorts ne sont pas en cause.

    Je prends tout ça comme une étape dans ma vie, sans culpabiliser ni me forcer, car ni l’un ni l’autre ne me réussissent.
    Je lis beaucoup moins en ce moment, mais ce n’est pas grave, je fais d’autres choses qui m’épanouissent et me procurent plaisir et bien-être, et c’est ça le plus important.
    La vie est bien assez cruelle parfois pour ne pas qu’on se la « pourrisse » soi-même.
    Soyons bienveillants, envers les autres mais aussi -voire surtout?- envers nous-mêmes.
    En gros, Hélène, tu lis moins, mais tu ne fais rien de mauvais pour ta santé, tu ne te drogues pas, quoi ;-) Tout va bien, carpe diem!

    Mes trois derniers livres (en 4 mois…) : En finir avec Eddy belle gueule, Méditer jour après jour, et The story of make-up. J’ai aimé les trois, dans des univers très différents ;-

  • #84 Anana le 8 février 2016 à 22 h 26 min

    Moi c exactement pareil. Je ne lis plus beaucoup en dehors des vacances et j’en suis désolée.L’ipad bouffe mon temps de lecture et j’en suis désolée…

  • #85 Sophie le 8 février 2016 à 22 h 57 min

    idem… Sauf que on ce qui me concerne c’est plutôt mon Blog de fille sur la tablette :-). Alors c’est vrai que je ne sais (toujours) pas la fin de mon dernier Dicker par contre j’ai une routine du soir du tonnerre maintenant !

  • #86 Sophie Fontanel le 8 février 2016 à 23 h 44 min

    Fière de me lire ici dans cet endroit que j’adore!!! Merci!

  • #87 Ella le 9 février 2016 à 1 h 40 min

    Bonsoir Hélène ! Je te rejoins pour Stephen King, d’ailleurs j’ai pas pu m’empêcher de faire un « petit » détour par Bangor depuis que je suis au Québec, et « simetierre » + autre chose est toujours mon mot de passe pour bon nombre de sites sur le web depuis plus de 15 ans :) Je lis beaucoup moins qu’avant également, trop fatiguée le soir, trop si, trop ça, et plus dur de trouver un bouquin prenant… Je m’accorde souvent quand même le dimanche après-midi, un bouquin, un plaid, un thé. Et souvent je relis des bouquins, en ce moment tout Lovecraft, et Marche ou Crève il y a qqs jours, toujours aussi bon :)

  • #88 Sylvie le 9 février 2016 à 2 h 22 min

    Bonjour Hélène et tous,
    Je n’ai jamais lu de Stephen King… Qu’on me supprime immédiatement de ces commentaires :-) Je me sens incapable de mener l’expérience d’avoir peur en lisant. Devant un film, j’ai déjà du mal.
    Je partage l’avis de l’omniprésence de la tablette dans mes soirées et aussi des reportages de France 5 et d’Arte en replay, le contenu des autres chaînes du bouquet ne m’intéressant que très peu sauf quelques émissions sur d’autres chaînes comme France 3. J’ai beaucoup de mal aussi à m’intéresser aux films au cinéma ou en DVD. Je n’accroche plus à grand chose. Impression constante de déjà vu. Et puis, certaines séries sont tellement mieux. Comme dans un livre, on a le temps de s’attacher aux personnages, etc.
    Les images remplacent la lecture chez mes garçons. Pareil, je voudrais qu’ils me voient lire plus souvent mais ce n’est pas vraiment le cas. On essait de maintenir un rituel histoire lors de leur coucher. Le point positif est que le plus grand fabrique déjà des petites vidéos très créatives. L’imagination et la capacité de conter une histoire son toujours là mais exprimées sur de nouveaux supports… Et comme nous sommes tous à la recherche de nouveautés, les enfants découvriront peut être la joie de la lecture beaucoup plus tard, une fois adultes et lassés d’être connectés à tout bout de champs… Qui sait ?
    Bonne soirée

  • #89 Un Garçon de Paris le 9 février 2016 à 4 h 20 min

    Bonjour à toutes et à tous ,

    Je me suis fait exactement la même réflexion il n’y’a pas très longtemps .

    Mais moi c’est avec mon smartphone.
    Récemment , j’ai eu une panne avec mon téléphone. Je me suis retrouvé avec un téléphone avec lequel on ne pouvait que téléphoner et envoyer des SMS ( principale utilité de l’appareil vous allez me dire ;)) ).
    Et bien, j’ai lu, partout , tout le temps , beaucoup .

    Et lorsque j’ai eu de nouveau mon iPhone dans les mains et bien plus de lecture . J’en suis bien attristé .

    Je pense sincèrement ralentir sur la navigation . ( tel un fumeur le ferait sur sa consommation de tabac :)) )

    Bonne journée à tous !

  • #90 Anana le 9 février 2016 à 7 h 25 min

    Ah et j’oubliais.. Pour essayer de compenser un peu, vu que j’ai de longs trajets en voiture pour le boulot, je me suis mise aux audio- livres.. C’est chouette , les embouteillages me stressent moins mais franchement ce n’est pas le même ressenti pour moi qu’un bon bouquin!

  • #91 Amande le 9 février 2016 à 8 h 46 min

    Coucou Hélène!
    Moi tu me fais du bien à regarder des documentaires, je fais des études pour en réaliser, et l’on se plaint trop souvent d’avoir peu d’auditeurs. Le grand public préfère les chaînes plus généralistes, les films aux docus…
    En ce qui me concerne c’est par période, il y a de longs mois où je préfère regarder des films en soirée, et d’autres où je relègue complètement les écrans au second plan pour profiter de mon lit dès 21h avec mes livres (enfin, mon Kindle, la tablette prend moins de place)…
    Je ne pense pas que l’un surplombe l’autre.
    Et puis l’essentiel c’est qu’on se sente construit par les choses que l’on « consomme », il y a des livres qui nous permettent de se réinventer, de s’évader, et d’excellents documentaires qui nous ouvrent des horizons, qui participent de notre imaginaire.
    Fais comme tu le sens, mais n’oublie pas de prendre soin de toi.
    Après une bonne journée de travail, comme tu en as souvent, l’essentiel c’est aussi que tu puisses te détendre, sans culpabilité ni pression avec ce qui te fait le plus envie.
    Merci Hélène pour ton travail, je me réjouis chaque matin de passer par ici!

  • #92 FéeClochette le 9 février 2016 à 9 h 31 min

    Bonjour!
    Ah! je me suis posée la même question récemment : en effet, je constatais que le soir je fonce sur ma tablette pour regarder les nouvelles photos Instagram et les nouveaux posts Snapchats des comptes que je suis (comme c’est un Blackberry je n’ai pas Insta ni Snapchat sur mon smartphone donc je ne peux pas le faire en journée et dans les transports en commun) – et ce au détriment de la lecture de journaux et magazines que je faisais habituellement à ce moment-là de ma soirée. Je trouve en plus que ce geste me crée un stress: et si je ratais tel post? telle info? complètement folle la dame. Donc maintenant (enfin depuis hier!) je regarde une fois chaque réseau, et basta, j’éteins et je prends mon journal. J’ai eu bien moins mal aux yeux après, en bonus ^^
    Même couchée, et je l’ai remarqué encore hier soir, je peux passer presque une heure à regarder Facebook sur mon téléphone (tablettes interdites dans la chambre!) au lieu de lire alors que j’adore cela et que je sais je dors mieux en évitant de fixer l’écran juste avant ! Du coup hier, je me suis forcée à lâcher ce téléphone qui finalement ne m’apportait pas de plaisir, pour profiter de quelques pages, que j’ai lue avec plaisir.
    Depuis que je sais lire, je dévore, un vrai rat de bibiliothèque, des romans, des policiers, des thrillers, des biographies… Je ne peux pas me passer de livres, même en déplacement, il y en a toujours un avec moi et si je le termine avant la fin du voyage, j’en rachète un. J’ai la chance de pouvoir lire partout, trains, avions, canapés, salles d’attente… heureusement, sinon je sais que je passerais tout ce temps dans les écrans… Et ce qui me détend le plus le soir, hum, ce sont des romans type thriller ou policier, cette semaine par exemple c’est un ‘Scarpetta’ de Patricia Cornwell en VO, les détails gore des autopsies ne me gênent absolument pas :) (alors que jamais je ne regarderai une série comme Game of Thrones ^^)
    Pour conclure: merci pour le conseil de commencer Stephen King par Dolores Clayborne ! Je n’ai lu de lui que Hearts of Atlantis (le roman, pas la série car je ne savais pas que c’en était une avant de le finir, hum…) et 11/22/63, donc pas franchement les plus ‘effrayants’.

  • #93 Arlequine le 9 février 2016 à 10 h 06 min

    Merci d’avoir ouvert ce débat que je trouve très très intéressant.

    Je suis, comme tout le monde ou presque attirée par les écrans. Je ne possède pas de télé non plus mais j’ai un macintosh ultra léger que je peux emporter partout donc j’aurai tendance à regarder des séries ou rediffusion à la place de lire.

    Par exemple lorsque j’étais plus jeune je lisais systématiquement dans mon lit avant de dormir, j’avais toujours plusieurs livres (je lisais à une vitesse folle). Aujourd’hui, j’aurai tendance à me mettre au lit avec une série. Lorsque j’ai pris conscience de cela … j’ai décidé de stopper l’ordi à partir d’une certaine heure de la journée et de privilégier la lecture à partir du moment où je suis dans mon lit. Cet équilibre me convient et j’ai constaté aussi que les lumières du mac (ultra puissante) jouaient sur mon endormissement.

    Après réflexion, plusieurs constats m’ont permis d’organiser ma gestion ordi lecture :
    – avant je passais trois heures par jour dans les transports : donc autant de temps que je passais à lire au lieu de pester contre SNCF et consorts. Maintenant de porte à porte je mets 30 minutes pour me rendre au bureau dont 8 minutes de RER. Donc impossible pour moi de lire dans ces conditions.
    – je dois absolument préserver la qualité de mon sommeil : la lecture agit favorablement sur mon sommeil et mon endormissement. Donc à partir d’une certaine heure je dois privilégier cette activité.
    – j’ai un esprit très créatif et un imaginaire assez développé. La lecture continue à enrichir ma créativité et min imagination débordante.

  • #94 Cielito le 9 février 2016 à 10 h 32 min

    Ah c’est drôle, je me croyais seule ou presque à avoir renié mon statut de dévoreuse de livres pour un statut de quasi esclave de ma tablette, et je m’aperçois que le « mal » est beaucoup plus répandu que ce que je pensais.

    Pour ma part, j’ai résisté à internet à la maison jusqu’à il y a 3 ans (oui, j’en ai mis du temps pour entrer dans le XXIè siècle!). Mais depuis, j’ai découvert les joies du replay. Au départ je pensais bien sûr que ce serait uniquement pour visionner les quelques émissions de télé que je rate en journée et en soirée car je rentre assez tard du boulot, mais même si je ne « binge watch » pas Les Anges de la Télé-réalité ou assimilés pour me concentrer sur quelques documentaires bien fichus ou quelques séries (et encore, je suis très, très difficile), ça me mange un temps fou !!! Résultat, plus le temps de lire ou presque. Chaque livre me prend des semaines à finir là où il ne me fallait que quelques jours…

    Je pense que c’est en partie lié à la facilité de la tablette : une émission, un documentaire, il ne faut qu’une minute pour se mettre dedans, n’importe où, y compris en faisant autre chose (la cuisine, le brossage de dents) alors qu’un livre, il faut au contraire lui consacrer du temps. Mise en condition, installation… Et puis, finir un chapitre requiert d’avoir plus que quelques minutes devant soi. Sans compter que la relation avec le livre, elle, est exclusive. Exclusive d’une autre activité, exclusive d’une autre source de stimulation intellectuelle (on a dit que les Anges étaient par hypothèse hors sujet ici :-)).

    Alors quand on n’a que quelques instants, vive la tablette. Mais elle finit par se révéler aussi consommatrice que si on avait pris un livre.

    Pour ma part, je lutte en postant mes lectures sur FB, ça m’oblige à actualiser régulièrement. Ou au moins à réaliser quand je délaisse ma pile trop longtemps.

    Pas facile !

  • #95 Ninon le 9 février 2016 à 10 h 34 min

    Moi je fonctionne complètement par période, parfois je vais enchaîner des dizaines de livres en un mois, et parfois je vais plutôt regarder des vidéos, je me laisse porter et je sais qu’au final sur un an, j’aurais quand même lu bien plus de livres que la majorité de mon entourage, alors ce n’est pas tant que ça tomber dans la facilité. L’envie de lire me reviendra toujours, je ne m’inquiètes pas pour ça!
    En revanche, j’ai le sommeil compliqué moi aussi, et les écrans lumineux juste avant de dormir, ça « abîme mon sommeil » dans le sens où ça ne m’empêche pas de m’endormir, mais je sens que mon sommeil est de moins bonne qualité que lorsque je lis avant de dormir.
    Ma solution a été d’installer sur mon téléphone une app qui permet de baisser la luminosité et de ternir les couleurs progressivement (les horaires se règlent selon nos habitudes et c’est automatique) du coup je n’ai pas les yeux noyés de rayonnements bleus et je dors un peu plus paisiblement.

  • #96 Christine le 9 février 2016 à 10 h 55 min

    Bonjour Hélène ;)
    Ton constat m’interpelle car il me ramène à moi… Grande lectrice devant l’Eternel, je passe plus de temps sur mon écran d’ordi, ma tablette ou ma télé, je suis fan de séries, de vidéos sur youtube, de blogs et j’en passe… Evidemment, il ne reste plus beaucoup de temps pour la lecture et c’est dommage… J’achète toujours beaucoup de livres mais j’en mets aussi beaucoup sur ma tablette, ils prennent trop de place dans mon appartement et ma tablette, je peux l’emporter plus facilement qu’un gros bouquin de … Stephen King dont je suis fan aussi… Tout ça me fait réfléchir, je vais devoir revoir ce mode de vie très artificiel, transcender cette addiction au net et revenir à mes anciennes amours… Merci Hélène ;)

  • #97 LA le 9 février 2016 à 11 h 40 min

    Bonjour Hélène,

    Je te lis très régulièrement et pourtant je ne commente jamais ou presque. Ce qui est drôle quand j’y pense, c’est que je te suis par attachement envers ta personnalité et ton phrasé, parce qu’en termes de beauté nous avons des goûts et des avis presque opposés ! Ca ne m’empêche pas d’apprécier chacune de tes vidéos comme une conversation avec une copine. :)

    Le sujet d’aujourd’hui me touche particulièrement parce que c’est une préoccupation d’actualité pour moi. Enfant, puis adolescente et jeune adulte, je lisais plusieurs livres par semaine. C’était avec l’équitation mon plus grand plaisir ! Depuis mes 25 ans et mon entrée dans la vie active, je n’arrive à lire que 3 ou 4 livres par ans. Mon temps libre est littéralement cannibalisé par la télé (Canal et Arte en replay exclusivement), les séries, les blogs et YouTube. Même si je regarde en grande majorité un contenu plutôt qualitatif, je me sens très frustrée et pas aussi enrichie et épanouie par ces médias que je l’étais pas la lecture. Et pourtant, impossible de faire la peau à cette satanée habitude ! La facilité certainement …

    Si vous avez des astuces d’organisation pour vous remettre à lire, je suis preneuse !

    Bisous à toutes

    Ps: En 2015, j’ai retrouvé le chemin du cinéma par contre, et ça j’en suis très contente.

  • #98 Sandrine le 9 février 2016 à 12 h 12 min

    Bonjour

    j’ai toujours été une grande liseuse (j’ai eu une punition en CP, parce que je lisais un livre sous ma table au lieu de faire un autre exercice prévu…), du genre a lire toute la nuit a 12 ans cachée sous la couverture !

    mais ca, c’était avant… avant les études sup, avant 2 premières années de médecine et 1 premiere année de pharma, années de concours, avec maxi 6h de sommeil et le reste du temps plongée dans mes bouquins de cours…

    le livre est alors passé de support de plaisir à outil de travail, te ca ne m’est toujours pas revenu, mais je sais que j’adore toujours lire, mais quand on a que 2/3h a partager le soir avec Mr en rentrant du boulot avant de dormir, je n’ai pas envie de me plonger dans une lecture « égoïste » qui me couperait de tout partage avec lui…

  • #99 emeline le 9 février 2016 à 12 h 21 min

    Je suis une grande lectrice. Enfin, ça c’était avant… J’ai commencé à délaisser la lecture « plaisir » pendant mes études de droit où je privilégiais la lecture « utile ». Depuis que je travaille, je suis accro aux séries! Je m’y remets tout doucement ; j’ai récemment lu « la vérite sur l’affaire harry québert ». Je comprends ta passion pour Arte, j’ai la même! Impossible de louper Karambolage le dimanche soir et j’adore m’endormir avec Xenius!

  • #100 Hélène le 9 février 2016 à 12 h 25 min

    Yannie Kim: tu peux le regarder en replay sur le site de la chaîne, arte.fr !

    Melhaa: il ne faut pas avoir honte, ça n’apporte rien et ça rend juste malheureux !

    Cindy: ben chez moi ça fait quand même deux ans que ça dure ! ;-)

    Rêve: « Je prends tout ça comme une étape dans ma vie, sans culpabiliser ni me forcer, car ni l’un ni l’autre ne me réussissent.
    Je lis beaucoup moins en ce moment, mais ce n’est pas grave, je fais d’autres choses qui m’épanouissent et me procurent plaisir et bien-être, et c’est ça le plus important.
    La vie est bien assez cruelle parfois pour ne pas qu’on se la « pourrisse » soi-même.
    Soyons bienveillants, envers les autres mais aussi -voire surtout?- envers nous-mêmes.
    En gros, Hélène, tu lis moins, mais tu ne fais rien de mauvais pour ta santé, tu ne te drogues pas, quoi ;-) Tout va bien, carpe diem! » : tu as raison ;-)

    Sophie Fontanel: oh merci beaucoup, c’est moi qui suis fière de vous voir ici ! ;-)

    Sylvie: tu as raison, qui sait ?

    Amande: « l’essentiel c’est qu’on se sente construit par les choses que l’on « consomme » » : tu as raison, et dieu sait qu’Arte est constructive !

    Arlequine: tu as trouvé ton équilibre !

    Cielito: perso j’accorde la même attention totale aux docus que je regarde qu’à la lecture. je ne fais jamais autre chose en même temps (sinon autant ne pas les regarder ;-).
    Et c’est pareil quand je regarde un tuto make up sur You Tube : je lui donne toute mon attention, je ne fais pas deux choses à la fois ;-)

  • #101 Viennoiserie le 9 février 2016 à 13 h 03 min

    Pour ma part ce sont les vidéos beauté qui ont remplacé la lecture!
    ça m’embête également et j’essaye aussi de passer à arte en replay, je me dis que c’est quand même mieux pour la culture générale… en attendant j’ai une bonne culture make upesque ;-)

  • #102 Lydie-Vine le 9 février 2016 à 13 h 48 min

    Bonjour à toutes et tous,
    La même, j’ai passé l’année 2015 sur mon IPAD à visionner du replay, surfer sur les blogs voyage et beauté. Alors bonne résolution 2016 : je me replonge dans les bouquins car j’ai un tel sentiment de plénitude lorsque je bouquine et même toute le journée en cours, quel plaisir de savoir que le soir je vais me replonger dans cet univers qui m’appartient (oui, rien qu’a moi car finalement les auteurs nous orientent mais c’est nous construisons l’univers avec notre imaginaire).
    Alors je m’organise des soirs lectures et des soirs « glandouilles » et je ne monte pas l’IPAD dans ma chambre pour ne pas être tentée.
    Je ne sais pas si je dois consulter (blague) mais parfois je suis prise d’un stress de me dire qu’il y’a tellement de super bouquins à lire que je n’aurai pas le temps de tout connaitre, c’est pourquoi je n’arrive pas à relire deux fois le même livre… A écrire c’est glauque mais c’est un peu ce que je ressens et ça me fais la même chose pour tous les pays à visiter.
    Ce soir c’est lecture…

  • #103 SAKURA le 9 février 2016 à 14 h 03 min

    Bonjour Hélène ,
    Aujourd’hui j’ai beaucoup pensé à ton article.
    L’ipad a pris le contrôle sur beaucoup de choses notamment la lecture .Je ne me sens pas forcément coupable par contre je n’aime pas cette image que je donne à ma fille . depuis que je suis toute petite j’ai une grande passion pour les livres et cela grâce à mon grand-père , j’aimerai pouvoir donner ce bel exemple à ma fille. L’amour pour les livres, tourner une page pour savoir la suite, toucher, sentir .
    Je continue à peindre et ma fille a pris exemple, je pense que pour la lecture il en serait de même .
    Je crois qu’il est temps que je m’y remette .
    Bonne journée à tous.

  • #104 SAKURA le 9 février 2016 à 14 h 12 min

    Petite parenthèse Alex: j’ai adoré lire ton message ainsi que celui de Rêve: ❤️

  • #105 Pauline – Pawup blog le 9 février 2016 à 14 h 23 min

    C’est fou ça ! Depuis que j’ai déménagé je n’ai plus le temps de lire et mon écrivain préféré est sans aucun doute : Stephen King ^^

    Je vais m’empresser de lire ce livre :)

  • #106 Un rien de mon tout le 9 février 2016 à 14 h 43 min

    Lectrice silencieuse de ton blog, ce post m’intéresse au moins autant que tes chroniques maquillages et soin !
    Je me sens concernée !

    J’ai toujours beaucoup lu dans ma vie et puis, arrivée en prépa littéraire j’ai eu un « rejet » un peu l’effet indigestion jusqu’à la fin de mes études. Et l’habitude de beaucoup lire s’est perdue…Dans le même laps de temps, j’ai découvert les blogs, passé plus de temps sur le net, regardé des séries (Netflix) avec mon homme…
    Et là, je dirai que depuis l’an dernier, parce que comme toi, ça me convenait pas, je me suis un peu « forcée » à m’y remettre. Et depuis ce début d’année je relis un peu plus, même si c’est pas autant qu’à mon adolescence…
    Là, je viens de finir un livre en 48 heures, la suite de la série qui m’a captivé dès les premières pages (l’assassin royal) et je trépigne d’impatience pour la suite ! Mais j’avais oublié à quel point ça fait un bien fou !!

  • #107 Marie le 9 février 2016 à 15 h 06 min

    Bonjour,
    J’ai exactement la même difficulté de lectrice assidue je suis passée à l’écran :Pinterest IG les blogs la télé en replay (Arte aussi et les séries), je l’attribue à ma vision qui a beaucoup changée (la myopie et l’astigmatie étaient plus confortables que la presbytie ), à la facilité des écrans et à la stimulation (?) du monde virtuel.
    Je ne le vis pas très bien ça me questionne beaucoup.
    Merci de cet article.

  • #108 Iris le 9 février 2016 à 15 h 14 min

    LA: Bonjour, pour me remettre à lire je me suis imposée une journée sans écran par semaine (hors travail, évidemment), ça a bien marché. Je suis repassée à une petite vitesse de croisière de 2,3 livres par semaine. Mais c’est aussi comme ça que j’ai remarqué que « les écrans » n’étaient pas forcément la raison pour laquelle je ne lisais plus mais plutôt un symptôme. C’est le stress qui m’empêche de me concentrer. Même sans écran il arrive que je sois incapable de bouquiner, ces jours là je capitule.

  • #109 Myriam le 9 février 2016 à 15 h 21 min

    Alors moi, c’est simple c’est la cata.. je me sens lobotomisée par les nouvelles technologies (et en plus je culpabilise de ne pas prendre les mesures draconiennes qui s’imposent pour retrouver un semblant de cerveau) : 8 heures par jour a bosser sur un ordi (et à naviguer bien 50% du temps d’un site à un autre, afficher des images, ne pas vraiment lire quoique ce soit plus de 10 secondes) et le soir c’est combo TV + internet. Je vois bien que j’ai beaucoup moins de mémoire et de faculté de concentration qu’auparavant et par conséquent, je n’ai plus la patience de commencer un livre (il faut toujours une 10aine de pages, voir une 50aine pour commencer a apprecier une histoire). Je suis rentrée dans la culture du « tout, tout de suite, tout machonnée, reflexion minimum ». D’ailleurs en l’ecrivant, je me rend compte qu’il va vraiment falloir que je fasse qq chose !

  • #110 Alison Stinson le 9 février 2016 à 18 h 45 min

    Hello !

    Je suis dans le même cas que toi ! Je me retrouve souvent le soir à naviguer sur pinterest pendant un long moment ou bien je passe ma soirée sur Culturebox (best appli ever !). Et quand je lève la tête, il est déjà très tard. Donc plus trop le temps de bouquiner, ou tout simplement plus la motivation.
    Comme toi, je lis énormément et il est vrai que l’écran prend le dessus. Et je m’en veux à chaque fois.
    Après, il y a aussi des phases ou je suis boulimique de la lecture, et d’autres où j’ai moins envie. Mais nous sommes très nombreux à être comme ça :)

    Mais je crois que si on est conscient du fait que l’écran prend le pas sur nos lectures, c’est déjà hyper bien ;) Cela veut dire qu’on peut y remédier.

    J’aime tes questionnements, c’est super intéressant de réfléchir à nos comportements. Et puis on se sent moins seul-e face à nos interrogations.

    Bonne soirée à tous :)

    PS: je viens de finir L’âme du monde de Frédéric Lenoir. C’est un livre merveilleux.
    Comme tu parles souvent de ta ‘ »little zen place », je me suis dit que ce livre pourrait te plaire, si tu ne le connais pas déjà.

  • #111 DATCHA le 9 février 2016 à 20 h 59 min

    Aïe, cruel dilemme. Je te comprends et je compatis. Pour ma part, la lecture est et reste la grande histoire de ma vie et les écrans ne m’apporteront jamais ce qu’elle me donne parce que justement les images ce sont celles que je me fais dans ma tête et pas celles que l’on m’impose, quelles qu’elles soient et de n’importe quelle qualité qu’elles soient. Actuellement j’ai la télé et je la regarde avec plaisir, beaucoup en replay, sauf…. la grande librairie sur la 5. J’ai vécu 10 ans sans télé et je n’en lisais pas moins, pas plus. La grande différence avec toi c’est que je lis quasiment partout, même en marchant, ce qui m’a valu pas mal de bosses d’ailleurs…. Si je préfère être couchée dans mon lit avec mon bouquin ce qui peut m’arriver certains soirs à 21 h comme tout à l’heure jusqu’à ce que le sommeil me happe, je bouquine beaucoup dans le bus et le métro, c’est d’ailleurs pour ça que j’ADORE les transports en communs, parce qu’on peut bouquiner. Ne culpabilise pas, à mon avis, c’est une passe, et tu vas voir que tu vas avoir vite fait le tour du problème, tu m’en diras des nouvelles d’ici 6 mois, même Arte tourne en boucle avec parfois un seul mode de pensée, les bouquins… jamais.
    Bise d’Hélène à Hélène

  • #112 Edith le 9 février 2016 à 21 h 43 min

    Moi aussi j’ai ce problème de puis que j’ai la tablette je lis plus :( mais je vais y remedier ;)

  • #113 Autumn le 10 février 2016 à 2 h 26 min

    Des qu’on se rends compte, on commence a changer, je crois.

    Je te comprends; dans la journée je lis principalement dans les transports (si il n y a pas les choses que je veux regarder! ;)) ou si j’attends quelque chose et la, ça va; ce sont les espaces « entre mondes », mais m’asseoir dans la journée pour lire tout simplement peut me mettre dans un état rêveur, et après pour reconnecter avec la réalité (« l’autre réalité » ;)) c’est un peu difficile. Parfois c’est bien, mais parfois c’est gênant.

    Pour moi c’est la facilitée de l’internet qui m’a écarter de mes habitudes de lire autant mais drôlement, c’est ca qui me fait en revenir a la lecture.

    Je ne suis pas née avec l’internet non plus, alors c’est un peu ça aussi, non? Nous avons un éducation soi-disons « classique » avec les habitudes qui vont avec; mais maintenant il y a tout une autre angle a explorer; c’est normal que ça nous détourne un peu.

    Bref, revenons a la lecture:

    Je voyage souvent (et qui dit voyage dit « délais » et attente ;)) alors sans livre, ce n’est pas possible! Par contre, le poids et la place est de plus en plus restrictive a nos jours. (et mon envie de porter les choses, aussi ;))

    On ne peut pas toujours accéder aux films, etc. non plus; mais avec assez de temps, je ferai les deux, en ajoutant la musique :)

    Et pour nous, les déménagements dans d’autres pays fait que la lecture « imprimée » (dans les langues qu’on connais, je veux dire) deviens moins accessible, et nettement plus cher, par ailleurs. (a force de bouger tant de fois, nous devenons un peu allergique aux « choses », too).

    Venant au japon était un choc niveau lecture pour moi; sans connaitre le japonais, on ne peut pas lire, meme « sans comprendre » si ce n’est pas en romaji, le moindre truc.

    C’est très (très très) bizarre d’être « functionally illiterate » d’un coup, surtout quand la lecture est deuxième nature, et un de vos plus grands amis, le soi-disons « base d’apprentissage ».

    De se rendre compte qu’on connais pas l’alphabet (et il y en a 3, plus le romaji,et 2 types de chiffres :/!) et qu’on n’a aucun point de reference, c’est déconcertant a un point…
    Vu qu’on ne peut pas comprendre, lire, prononcer- ce qu’on voit…et on ne peux pas s’exprimer en mots, non plus… J’ajoute les coutumes et nourritures et habitudes inconnues, c’est clair que l’image trône pendant un petit moment! Sans images, on est perdus, meme si on adore tout :)) (j’avais comme un immense point d’interrogation au dessus de la tête tout le temps ;))

    Les vidéo youtube, un documentaire, un film; explique tant de choses dont on a besoin de savoir… Les cartes interactive, les réponses aux questions…

    Je me suis rendu compte a quel point les deux sont important. Et que la lecture était un don que je délaissé, aussi. Alors je me suis remise a rééquilibrer les deux dans ma vie.

    Avec amazon j’ai pu avoir gratuitement l’app de Kindle sur mon iphone japonais (et aussi sur mon laptop au meme temps), et avec mon compte amazon U.S, j’achète des livres Kindle YAAAY.

    Pas de frais de port, souvent moins cher, pas d’attente, pas de poids, les milliers de titres a choisir tranquillement; génial.

    Non, la lecture n’est pas pareil sur un iphone (je ne lis jamais les bouquins sur mon pc) que sur les pages en papier, c’est meme un peu chiant, mais bon… Je peux porter une bibliothèque entière avec moi…En voyage hier, j’ai bouquinée tranquillement pendant 4 heures, voir plus.

    A la maison, je n’ai jamais eu un écran dans le chambre a coucher avant mon iphone, mais ceci dit, je lis les livres, les vraies, avant de me coucher. Ca me repose- j’aime la sagesse silencieuse d’un livre près de moi.

    La lecture ne me perturbe aucunement mon sommeil; bien le contraire.
    Les images et le son par contre me perturbe systématiquement mon sommeil (oui- meme les jolies.) C’est juste trop stimulant.

    Je suis contente de lire d’avantage, c’est important pour moi; je sentais que ma vie commencer a me manquait de profondeur sans.

    Now I need to go check out those Arte documentaries ;)

  • #114 Autumn le 10 février 2016 à 2 h 29 min

    omg I wrote a book, sorry. En parlant de la lecture! :/

  • #115 Justine le 10 février 2016 à 8 h 32 min

    Je me retrouve dans ton article puisque je rencontre ce même problème depuis quelques temps. Je suis une grande lectrice, généralement lorsque je finis un livre j’en commence un autre aussitôt. Mais depuis que j’ai mon iPad, j’ai beaucoup plus tendance à me mettre devant une série, a faire défiler des vidéos YouTube. Et lorsque je me décide à lire, je m’endors rapidement (oui comme il est déjà tard)…
    J’espère que l’on arrivera à se décider à lire plus. D’ailleurs est-ce que ça te tenterait de nous faire un article sur les livres que tu nous conseilles ?

    Bonne journée Hélène. :-)

  • #116 Hélène le 10 février 2016 à 10 h 06 min

    Pauline – Pawup blog: en plus la suite vient de sortir ;-)

    Iris: « C’est le stress qui m’empêche de me concentrer » : tu as mis le doigt sur quelque chose qui me parle beaucoup, et je crois que ça s’applique aussi à mon cas. Merci d’avoir soulevé ce point.

    Myriam:  » Je vois bien que j’ai beaucoup moins de mémoire et de faculté de concentration qu’auparavant » : pareil pour moi ; je croyais que c’était l’âge, en même temps 45 ans c’est un peu tôt pour « perdre la boule » ;-).

    Alison Stinson: ah non je ne connais pas ce livre, merci pour cette piste ;-)

    Autumn: merci pour ton commentaire, c’est super intéressant !

  • #117 SEVERINE D le 10 février 2016 à 10 h 08 min

    Bonjour Hélène !

    Tout d’abord je compatie et je suis dans le même cas !!! Avant je lisais beaucoup ! J’avais mon nez dans un bouquin à longueur de temps !! Dès que j’avais un moment je lisais (dans le métro, à la pause déjeuner, le soir…) Depuis 5 ans je lis beaucoup moins voir quasiment plus !!! :(
    Avec 2 enfants scolarisés, un boulot à 10 mn à pieds, le soir je ne suis plus motivée … Bref c’est très compliqué !!! Il n’y a que pendant les vacances d’été que je peux lire !
    C’est pour dire, j’ai commencé un livre de Dan Brown (que j’adore tout comme Stephen King) en juillet 2015 et malheureusement je n’ai toujours pas terminé … :'(
    Bon j’avoue que je ne travaille plus ( pour me consacrer à un gros projet) mais je n’ai pas plus de temps qu’avant …
    Bon courage et profites de tes vacances pour lire Stefen King :p

  • #118 Ele le 10 février 2016 à 17 h 05 min

    Je te comprends. Depuis que je travaille sur le développement du blog, je suis tellement exténuée que prend mon livre et 2 min après je suis déjà en train de ronfler, c’est frustrant.

    Alors ce que je fais c’est que j’écoute des livres dans ma voiture. Je passe 2 heures par jours coincée sur l’autoroute, donc les audiolib me donnent l’impression de ne pas complètement perdre mon temps. En ce moment ce sont les aventures de Sherlock Holmes :)

    Belle journée à toi

  • #119 AquaPetra le 10 février 2016 à 19 h 43 min

    Je lis beaucoup de choses sur écrans, mais la lecture de romans ça a toujours été avec des vrais livres… et, a priori, ça le restera…
    Je lis plutôt beaucoup plus depuis que j’ai déménagé parce que j’ai une médiathèque génialissime à côté de chez moi. Ca me permet de tester beaucoup de livres, de découvrir des pépites (auxquelles je n’aurais probablement pas pensé sans ça) et de les lâcher sans regret ni amertume si j’accroche pas.

    Moi les images ont surtout « bouffé mon sommeil »…
    Jusqu’à ce que je commence à m’intéresser aux recherches sur « la lumière bleue » émise par les écrans (écrans de toutes sortes, y compris smart phones) et sur ses effets délétères sur l’endormissement et le sommeil.
    Je peux témoigner que ce n’est pas juste une légende urbaine…
    Et là, eh beh… je suis en période de sevrage… Et du coup je lis encore plus. Des livres. Des vrais. Avec des vrais morceaux de papier dedans.

  • #120 Hélène le 11 février 2016 à 9 h 01 min

    SEVERINE D: je ne suis pas en vacances…

  • #121 Séverine D le 11 février 2016 à 9 h 34 min

    Hélène:
    Ah désolée … Je pensais que tu partais en vacances au ski 😏

  • #122 Hélène le 11 février 2016 à 9 h 35 min

    Séverine D: tu n’as pas regardé ma vidéo.

  • #123 Séverine D le 11 février 2016 à 9 h 41 min

    Hélène:
    Non pas encore … Encore désolée mais mon projet me prend beaucoup de temps et puis je dois m’occuper de mes enfants et du coup je regarde tes vidéos en décalé !
    Mais ce matin j’ai un peu de temps donc je vais pouvoir la regarder
    Désolée

  • #124 FloD le 11 février 2016 à 13 h 29 min

    Bonjour Hélène et tout le monde.
    J’ai interdit l’accès aux portables et tablettes dans la chambre. Parce que j’y regarde des séries, et je faisais des bonds dans le lit en regardant Lost puis Breaking Bad. Mon chéri appréciait peu.
    Donc j’ai recommencé à lire au lit. Livre ou Kindle (très bien quand on devient bigleuse avec l’âge ).
    La je lis L’aviatrice, l’histoire vrai de la maîtresse de Redford dans Out of Africa. Superbe.

  • #125 FloD le 11 février 2016 à 13 h 30 min

    Et maintenant je regarde mes séries sur mon tapis de courses. C’est tout bénef!

  • #126 Caro le 11 février 2016 à 17 h 30 min

    Bonjour, je suis interloquée par ta question parce que tout simplement je ne me l’était pas posée. Je regarde énormément la télé (principalement CCVB et les émissions immobilières avec Stéphane Plaza). Quand j’étais plus petite, je lisais beaucoup plus qu’aujourd’hui et je pense que OUI, je ne lis plus autant parce que je regarde des écrans :/ Mais après avoir lu ton article, ça me fait penser que j’ai pas mal de bouquin en stock, le plus dur sera sans doute de s’arrêter (quand je tombe sur un livre que je trouve bien écris ^^).

    PS: j’ai reçu la petite trousse de ta collab’ et mon dieu j’ai déjà des coups de coeur surtout pour le nettoyant visage et le concentré pour la nuit =D

  • #127 sissi le 11 février 2016 à 18 h 54 min

    Pour ma part je lis moins d’une manière générale…depuis que je me suis mise au tricot , il y a 3 ans : tricoter un pull, ça prend du temps !!! Il faudrait que j’écoute des livres audio en même temps.

    Ceci dit en ce moment je DEVORE la série d’ heroic fantasy « L’assassin royal  » de Robin Hobb : je suis accro à ce roman, qui fait environ 2000 pages (et il y a une suite après). Je délaisse le tricot et les écrans pour la lecture =)

  • #128 Amélie71 le 11 février 2016 à 22 h 11 min

    Bonsoir,
    Alors j’ai bien réfléchi à la question, parce que chez moi, la réponse est évidente, mais l’explication hors sujet…. (oui j’aime beaucoup faire les choses simples demandées…^^)
    Non, personnellement, je n’ai jamais aimé lire, pourtant ma mère lit beaucoup, et j’ai des férues de lecture autour de moi.
    Paradoxalement, j’écris beaucoup d’histoires (pcq trop d’imagination!), donc je devrais lire pour enrichir mon vocabulaire (quoique je n’ai jamais trouvé cela vraiment justifié, sauf si on lit que de la littérature du XIX ème Siècle…Parce que le parler n’est pas le même).
    Fort heureusement un prof de français nous faisait des listes de mots improbables à apprendre, et j’en ai retenu certains, sans compter qu’il fallait s’armer du petit dico du bachelier (en réalité j’ai mangé son nom…. mais c’est un livre poche rouge), qui m’aide quand j’écris certaines histoires.
    Et là je me contredis, parce qu’en fait…Je lis, de manière irrégulière, mais je lis….
    Sauf que justement avec mes problèmes de concentration, je lis surtout des choses culturelles, genre « Louis II de Bavière », « La Saga des Habsbourg » « Zita, dernière impératrice », « Nous sommes les X-Men »… Oui je lis des BD aussi.
    Enfin tout ça pour dire (ouh que c’est laborieux…) que de la littérature en tant que tel, polar, romans etc, je n’en lis quasi jamais…
    Et que je préfère voir des films, séries, documentaires, que je ne culpabilise pas avec tout ça, parce que c’est le support qui me convienne le mieux pour retenir les choses.
    Sur ce…Encore un commentaire bref et bien structuré tiens! ^^
    Bonne Nuit :)

  • #129 laetitia le 12 février 2016 à 11 h 52 min

    A la naissance de mon fils, je n’ai plus pris le temps de lire un roman pendant 2 ans… sans même m’en rendre compte. Depuis 6 mois, j’ai retrouvé ce plaisir mais c’est tout de même difficile de trouver le temps. J’alterne entre livres papier et Kindle, le plus souvent je profite des soirs ou mon mari est de garde à l’hopital (sinon nous regardons facilement Netflix aussi…)
    Pour me booster, je me suis donné comme objectif d’écrire au minimum deux chroniques lecture par mois.
    Pour le moment ça marche !
    J’espère que tu vas retrouver aussi ce plaisir ;)

  • #130 Hélène le 12 février 2016 à 13 h 13 min

    laetitia: j’espère aussi parce que même si j’adore Arte, je me rends bien compte qu’il manque un peu quelque chose. L’odéal serait de faire les deux.

  • #131 Cécile de La Réunion le 13 février 2016 à 11 h 00 min

    Un petit commentaire juste pour te dire que je me suis mise à regarder Arte en replay et j’adore !

    Pour la lecture, je lis beaucoup moins et c’est bien dommage, je dois absolument y remédier!

  • #132 Autumn le 19 mars 2016 à 4 h 02 min

    En parlant de bons docus (et voyage, mais sur l’autre poste ;)) et si tu ne les connais pas déjà ; les docus D’Anthony Bourdain (« Parts Unknown » et « No Reservations » ) sont très intéressants; les voyages socio-culturelles-culinaires, du plus simple au plus complexe, avec une bonne dose d’humour, une approche bon vivant et un cinématographie captivant- ils pourraient peut-être t’intéresser.

  • #133 Autumn le 19 mars 2016 à 5 h 18 min

    ….et une autre de lui: « Layover »- (series plus anciens que je découvre; il passe le temps d’un layover dans un endroit) qui sont visible souvent en full episode sur youtube! cool!

    (un link pour l’episode « Montreal » si ca t’interesse:)
    https://www.youtube.com/watch?v=udnh7ZbDWvM

  • #134 Hélène le 19 mars 2016 à 10 h 31 min

    Autumn: merci beaucoup !

  • Laisser un Commentaire

    Les commentaires de ce blog sont modérés.